AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain!
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment : -29%
HOTPOINT H8A1ES – Réfrigérateur ...
Voir le deal
352.99 €

 i know that in darkness i have found my light ▽ rory

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Luana Reyes
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans / 05 mai 1990
SURNOM : Lu, Lua, Lulu
STATUT : Célibataire, mais techniquement mère au foyer pour ses demi-frères, les jumeaux, qui ont bientôt 16 ans
MÉTIER : Jardinière/paysagiste au Manoir Craine et serveuse/cuisinière/caissière dans un fastfood à Fortitude Valley
LOGEMENT : Une petite maison avec un petit jardin que son beau-père leur a laissé en disparaissant - Logan City au #342, Princess Street
i know that in darkness i have found my light ▽ rory Tumblr_inline_ndgdubj6ZR1so10o6
POSTS : 859 POINTS : 30

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : ∆ mère latina, père australien ∆ fille illégitime de Papa Craine ∆ bilingue anglais-espagnol ∆ connait mille blagues, adore faire rire les gens ∆ a un rire très communicatif ∆ ne tient pas l'alcool ∆ myope comme une taupe ∆ allergique aux chats ∆ dans la galère financière, doit de l'argent à tout le monde ∆ a fait tous les petits jobs possibles ∆ passionnée par la mode, dessine et coud ses propres vêtements ∆ a abandonné ses études de stylisme pour s'occuper de sa mère malade et de ses petits-frères ∆ a fait un an de prison pour vol ∆ mythomane, se rêve une vie plus palpitante et glamour
RPs EN COURS : Asher #1Rory #1Rosalie #1Sarah #1James #1Wendy #1Finnley #1Garrett #2
RPs EN ATTENTE :

RPs TERMINÉS : Garrett #1
AVATAR : Kat Dennings
CRÉDITS : Shinya
DC : Anastasia "fucking" Williams & Jean "sweetie" Atwood
PSEUDO : Shinya
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/04/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t38402-luana-reyes-just-a-family-girl https://www.30yearsstillyoung.com/t38443-luana-reyes-fun-family-girl#1866524 https://www.30yearsstillyoung.com/t38488-luana-reyes#1870103

i know that in darkness i have found my light ▽ rory Empty
Message(#) Sujet: i know that in darkness i have found my light ▽ rory i know that in darkness i have found my light ▽ rory EmptyMer 5 Mai - 23:15



i know that in darkness i have found my light (ft. @Rory Craine :l: )

Cela fait trois semaines que Luana travaille au Manoir Craine et qu’elle s’évertue à croiser et parler à tous les membres de la famille. Tout ce qu’elle a pu constater pour l’instant c’est que le père est hautain et ne s’adresse au personnel que pour leur donner des ordres, que sa femme est alcoolique comme lui ont confirmé ceux qui travaillent ici depuis plus longtemps et que leurs enfants ne s’attardent jamais bien longtemps dans cette demeure. Hormis la plus jeune qui habite encore ici et se montre étrangement amicale avec Luana, ce qui est franchement rafraîchissant, elle lui rappelle un peu ses jeunes frères. Elle a croisé l’aîné Garrett qui n’est franchement pas rigolo et la seconde de la fratrie qui s’est confiée à elle de manière inattendue. Il ne lui reste plus que Rory à rencontrer, celui qui a quasiment son âge, celui qui a dû être conçu peu après la naissance de Luana, celui qui l’a remplacée, qui a effacé son existence à elle. Comme si un enfant pouvait en chasser un autre. Ce sentiment qu’elle a vis à vis de lui en particulier, parmi tous ceux de la fratrie, elle ne peut l’expliquer et c’est probablement un raccourci un peu facile de considérer qu’il lui a volé sa place, mais elle ne peut pas s’en empêcher. Alors Luana redoute de le rencontrer plus que tout, d’autant qu’elle a appris que c’était une star de cinéma et qu’il vit exactement de la vie glamour dont elle rêve au fond d’elle. Elle a regardé ses films depuis qu’elle a découvert qu’il était son demi-frère, elle a lu tous les articles sur les accusations de violence contre un réalisateur et même cet article de blog qui dit qu’il aurait en réalité empêché un viol. Elle ne sait pas bien quoi penser de tout ça, est-ce que c’est un héro ou un gars jaloux au coup de poing facile ? En tous cas, il a la vie qu’elle aurait dû avoir et ça la remplit d’une rancœur qu’elle ne voulait pas ressentir envers ces demi-frères et  sœurs qui n’y sont pour rien.

Alors Luana guette les allers et venues avec fébrilité depuis le jardin du manoir, elle redoute de le rencontrer mais elle est venue ici pour ça. Elle a promis à sa mère de ne pas s’en mêler, de ne pas contacter son père mais elle a décidé de briser partiellement sa promesse, juste pour les voir de près, pour les rencontrer, pour constater d’elle-même qui est cette famille qui aurait dû être la sienne. Elle s’est promis de démissionner dès qu’elle les aura tous rencontrés, pour respecter le souhait de sa mère, mais plus les jours passent et moins elle a envie de mettre fin à cette mission d’infiltration. Sa colère envers son père gronde et enfle, et son besoin de connecter avec ses frères et sœurs également. Ce matin elle est en train de réceptionner une livraison de gigantesques pots en terre cuite dans lesquels elle doit planter des arbustes. Ces vases d’Anduze importés de France valent dans les 800 dollars l’unité, ils sont massifs et pèsent plus de vingt kilos chacun. Luana prend toutes les précautions possibles pour les placer sur le grand diable à roulettes et les déplacer un à un tout autour de la maison, au début elle a l’aide d’un autre employé des Craine, mais il se fait convoquer dans la maison et laisse donc Luana finir toute seule.

Elle est en train de pousser avec précaution un des énormes vases en terre-cuite, quand une voiture arrive et se gare à quelques mètres d’elle, devant la somptueuse demeure. Elle vérifie de qui il s’agit et voit le fameux Rory sortir de la voiture, son cœur fait un bond dans sa poitrine, ses mains se mettent à trembler, elle en perd toute concentration et ne remarque pas le trou dans le sol où se loge la roue du diable qui bascule aussitôt sous le poids du pot hors de prix. Luana voit le drame se dérouler sous ses yeux, le pot tombe et se fracasse contre l’arrête du muret qu’elle longeait. Il se brise sous ses yeux en morceaux effilés et elle ne peut retenir des jurons en espagnol. « Joder de mierda ! Que estupida ! » s’écrie-t-8elle en portant ses mains à son visage en constatant le désastre. Plus de 800 dollars l’unité. Plus de 800 dollars l’unité !! 800 dollars l’unité !!! 800 DOLLARS BORDEL DE MERDE!!!! Et il n’est pas question d’inventer un mensonge, de raconter que le vase était déjà brisé à la livraison, ou de cacher les débris et de dire qu’il en manquait un dans le camion… Tout ça est impossible car elle vient de le faire devant le fils de ses patrons, juste sous ses yeux. Elle relève son regard paniqué et suppliant vers lui, elle se l’imagine aussi arrogant que son père, imbus de lui-même, après tout c’est un acteur et elle se dit qu’il n’aura probablement aucune pitié d’elle mais elle tente le tout pour le tout : « Oh, je… je suis désolée, je n’ai pas fait exprès, ça m’a échappé des mains… Je… je... » Elle est en train de bégayer dans sa panique, elle a peur que les Craine lui demandent de rembourser l’objet alors qu’elle croule déjà sous les dettes, mais si elle est honnête avec elle-même elle a aussi peur qu’ils la virent. Parce que malgré toutes les promesses qu’elle s’est faîtes, elle n’a pas envie de démissionner d’ici, elle n’en a  pas fini avec cette famille. Mais elle vient de commettre une bêtise qui pourrait lui coûter très cher, tant au niveau financier que sur sa quête d’identité auprès des Craine. Elle sent les larmes monter mais les ravale aussitôt, elle se met à quatre pattes pour constater les dégâts et regarder en combien de morceaux s’est brisé le vase. « Peut-être qu’on peut les recoller… Je… Je vais trouver une solution… Je suis désolée, je vous en supplie, ne le dîtes pas à vos parents... » panique-t-elle. Elle sait bien que ce n’est pas avec quelques pointes de glu qu’elle pourra réparer un objet artisanal aussi délicat, pas en tous cas au point que personne ne remarque qu’il a été brisé.

Vase d’Anduze:
 
Revenir en haut Aller en bas
Rory Craine
Rory Craine
le vague à l'âme
le vague à l'âme
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente ans (19/03/91)
SURNOM : si beaucoup le surnomment craine, les enfants de l’hôpital le connaissent sous le nom de flynn rider.
STATUT : ils s'aiment et se laissent doucement le temps de se retrouver. rien ne presse quand Swann détient déjà la clé de son bonheur.
MÉTIER : acteur sur le retour, il a repris le chemin des plateaux après une année compliquée mais œuvre toujours comme bénévole à l’hôpital.
LOGEMENT : #272 edward street, un loft sur spring hill.
i know that in darkness i have found my light ▽ rory 90s9hh2o_o
POSTS : 6112 POINTS : 1300

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : très proche de sa famille, il idéalise ses ainés et surprotège sa petite sœur › a pratiqué le football australien durant son adolescence mais a du arrêter après une blessure au genou › la comédie a été la lumière au bout du tunnel lorsqu'il ne croyait plus en rien › son dernier film ne sortira pas en salles parce qu'il a frappé le réalisateur, les vraies raisons de cette agression n'ont pas encore été rendues publiques › idéaliste et romantique, il s'est fait briser le cœur plus d'une fois › sensible et dévoué aux autres › rêve de fonder une famille › bénévole à l'hôpital depuis août 2020.
RPs EN COURS :
i know that in darkness i have found my light ▽ rory NpTHiukf_o
rowannhello world, hope you're listening. forgive me if i'm young or speaking out of turn. but there's someone i've been missing, i think that they could be the better half of me. so, i say to you, come home, come home. 'cause i've been waiting for you for so long, for so long. and right now there's a war between the vanities, but all i see is you and me. and the fight for you is all i've ever known. so come home.

i know that in darkness i have found my light ▽ rory PTG0MPpE_o
crainesin our family portrait we look pretty happy. we look pretty normal, let's go back to that. in our family portrait we look pretty happy. let's play pretend, act like it goes naturally. can we work it out? can we be a family? i promise i'll be better, mommy i'll do anything.

i know that in darkness i have found my light ▽ rory PC8GJaYC_o
cringeri've heard it said that people come into our lives for a reason. bringing something we must learn and we are led to those. who help us most to grow if we let them, and we help them in return. i know i'm who i am today because i knew you. like a comet pulled from orbit as it passes the sun. who can say if i've been changed for the better but because i knew you, i have been changed for good.

i know that in darkness i have found my light ▽ rory Ah3C9rf7_o
stelloryit took so long just to feel alright, remember how to put back the light in my eyes. i wish i had missed the first time that we kissed, 'cause you broke all your promises. runnin' 'round leaving scars, collecting your jar of hearts.

i know that in darkness i have found my light ▽ rory NEPb15bt_o
lewaineshe's not the type to give herself enough love. she lives her life, hand in a tight glove. i wish that i could fix it, i could fix it for you. i'll follow you way down wherever you may go. i'll follow you way down to your deepest low. i'll always be around wherever life takes you. you know i'll follow you.


(10/08) luanamichaelarosalie #3 & wendy #3stellagarrett #2 (fb 2011)swann #10 (fb 2016)swann #11 & maddy (fb 2018)penny #8zoya (fb 2020)swann #12

i know that in darkness i have found my light ▽ rory GVMA6aOW_o

RPs EN ATTENTE : heather #2 › sohan #3 › maisie
RPs TERMINÉS : (2021) penny #4penny #5swann #5, lucia #1 & matt#1 (léolie's wedding)penny #6 (blind test)clyde #1raphael #1rosalie #1rosalie #2 & wyatt #1swann #6sohan #2penny #7wendy & micah(event) chez miles(event) chez eddie(event) chez thomas(event) chez les craine(event) chez charlie & léocraineschloe #2matt #2swann #7wendy #1swann #8ivy #1garrett #1jean #1swann #9micah #1

(2020) jessian #1swann #1penny #1lily #1penny #2swann #2heather #1may #1penny #3erin #1sohan #1ava #2charlie #1le noël du royaume enchanté

(flashbacks) chloe #1 (2012)clément #1 (2016)swann #3 (2018)peter #1 (2019)ava #1 (2015)swann #4 (2018)

rps abandonnés:
 

i know that in darkness i have found my light ▽ rory XyqV1PHK_o

AVATAR : david corenswet.
CRÉDITS : avatar@selfmade, userbars@loonywaltz, bann profil@zaja.
DC : james weatherton.
PSEUDO : nairobi, charlotte.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 24/11/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t33433-here-s-looking-at-you-kid-rory https://www.30yearsstillyoung.com/t39538-rory-this-is-not-a-review-it-s-a-love-note https://www.30yearsstillyoung.com/t33882-rory-craine https://www.30yearsstillyoung.com/t33883-rory-craine https://poedameryn.tumblr.com/

i know that in darkness i have found my light ▽ rory Empty
Message(#) Sujet: Re: i know that in darkness i have found my light ▽ rory i know that in darkness i have found my light ▽ rory EmptyMer 19 Mai - 19:51


i know that in darkness i have found my light (ft. @Luana Reyes :l: )

C'était peu dire que d'affirmer que l'ambiance au sein du Manoir Craine était glaciale, ces derniers temps. L'annonce de la rupture des fiançailles de Rosalie avait réduit à néant les espoirs de Frances de célébrer le mariage d'un autre de ses enfants avant la fin de l'année, et tout ce que Rory commençait à craindre c'était que les regards se portent sur lui maintenant que son aînée ne risquait plus d'épouser Lachlan. Une chance qu'il ne leur ait pas clairement dit qu'il fréquentait quelqu'un, dieu sait sinon de quel empressement ses parents feraient encore preuve – ils avaient commencé à avancer des frais faramineux pour le mariage de Rosalie, il était plus que probable lorsqu'on les connaissait qu'ils tentent de rentabiliser ces dépenses. Mais cette annulation avaient de bien plus sérieux conséquences encore auprès des nombreux invités qu'il fallait maintenant mettre au courant, avec les centaines de questions qui se poseraient aussitôt. Pourquoi leur fille ne se mariait-elle plus, elle qui semblait rayonner depuis l'annonce de ses fiançailles avec le fils Wandel ? Quel scandale cela cachait-il ? Si ses parents avaient su sauver les apparences à bien des reprises ces dernières années, y compris après que les aventures extra-conjugales de son père n'avaient plus été un secret pour ses proches, cette fois il paraissait évident qu'ils auraient plus de mal à faire taire les curieux. Ce mariage était l’événement des prochains mois et aujourd'hui les interrogations étaient à la hauteur de l'engouement qu'il avait suscité. Rory se moquait bien, quant à lui, de ce que pouvaient penser tous ces gens. Ce n'était un secret pour personne qu'il avait toujours aspiré à mener sa vie sans se soucier des apparences et son choix de mener une carrière artistique contre l'avis de ses parents n'avait été qu'un acte de rébellion parmi tant d'autres pour le brun. Il fut un temps où c'était lui l'attraction du voisinage, lui sur qui on cancanait parce qu'il menait une carrière au Cinéma, bien éloignée des postes d'ambassadeurs et d'hommes d'affaires qu'on comptait plus communément chez les Craine. L'affaire du coup de poing à l'encontre de Byers n'avait fait que renforcer la curiosité malsaine de ces voisins avides de ragots et c'est exactement pour ça qu'il savait que l'annulation du mariage leur ferait là encore gaspiller beaucoup de salive. Rory ne comptait plus s'en mêler, en tout cas tant que Rosalie préférerait fuir plutôt que d'assumer auprès des siens les conséquences de ses actes. Il pardonnerait peut être un jour, parce que personne dans cette famille n'avait sûrement plus à cœur d'offrir des secondes chances que lui, mais en l'état c'était trop tôt. Le sentiment de trahison était trop profond et il ne parvenait pas à oublier le regard satisfait de Wyatt lorsqu'il avait consciemment détruit sa relation avec sa sœur. Même lui, parfois, n'était pas capable de passer l'éponge si facilement.

Aujourd'hui ne serait qu'une courte visite au manoir pour Rory qui passait juste emprunter des outils à son père pour des travaux de petite envergure entamés dans son loft. Ce dernier ne serait probablement même pas présent, ce serait comme souvent sa mère qui l'accueillerait et qui tenterait de le retenir quelques minutes ou bien quelques heures – et il céderait, comme toujours, rien que parce qu'il savait qu'elle n'oserait pas se servir un verre devant lui. Mais alors qu'il se gara devant la demeure de ses parents et s'apprêta à remonter l'allée, un bruit sourd se fit entendre depuis l'un des cotés du jardin. Alarmé, Rory s'y précipita et ne tarda pas à apercevoir une jeune femme, probablement l'une des employées, visiblement dans tous ses états. « Mademoiselle ? Tout va bien ? » Il s'enquit aussitôt, remarquant rapidement les morceaux de l'énorme vase brisé aux pieds de la brune. Subitement, il comprit que le bruit qui l'avait fait sursauter quelques secondes plus tôt venait de là et que l'objet, aussi cher que lourd d'après ce qu'il pouvait en déduire, avait chuté du diable qui le transportait. « Oh, ne vous inquiétez pas, je sais que c'était un accident... Vous n'êtes pas blessée ? » S'il n'y avait visiblement plus grand chose à faire pour le vase, il paraissait bien plus urgent à ses yeux de s'assurer qu'elle ne s'était pas en plus fait mal en le manipulant. S'abaissant une seconde pour examiner les dégâts, Rory se pinça les lèvres, dubitatif. « J'ai bien peur qu'on ait du mal à les recoller sans que mes parents s'en aperçoivent, mais... » Il releva subitement son regard vers celui de la jeune femme et constata qu'elle était plongée dans un véritable état de panique, raison pour laquelle il s'empressa de la rassurer. « Oh, ne vous mettez pas dans cet état. Je vais rien leur dire, d'accord ? Vous l'avez pas fait exprès et ça aurait pu arriver à n'importe qui. » Il ne savait pas encore comment, mais il n'allait certainement pas la dénoncer à ses parents. Ce n'était pas son genre, tout d'abord, et tout ça résultait simplement un accident. Un accident dont la note pourrait s'avérer salée, certes, mais il comptait trouver une solution... « Vous êtes la nouvelle jardinière de mes parents, n'est-ce pas ? Désolé, je suis souvent que de passage ici alors je crois pas me rappeler de votre prénom. » Il tenta un sourire rassurant, espérant que ça aiderait à l'apaiser. « Je suis Rory, leur fils cadet. Et je suis pas du tout là pour vous créer des ennuis. » Loin de là, Rory avait toujours traité les employés de ses parents avec beaucoup de bienveillance et il est certain qu'il aiderait cette jeune femme à éviter de s'attirer leur courroux. « Vous étiez seule pour décharger ces vases ? » Il guetta les environs, en quête d'un potentiel autre témoin histoire de savoir quelle version ils pourraient éventuellement inventer pour la couvrir.



i know that in darkness i have found my light ▽ rory Qi7UeVN
i know that in darkness i have found my light ▽ rory Lcds5AP
i know that in darkness i have found my light ▽ rory LvBAd1D
i know that in darkness i have found my light ▽ rory 872289volunteer
i know that in darkness i have found my light ▽ rory HZjB4DU
i know that in darkness i have found my light ▽ rory QoPDAKU
i know that in darkness i have found my light ▽ rory QqLqwzn
 :l: :
 
Revenir en haut Aller en bas
Luana Reyes
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans / 05 mai 1990
SURNOM : Lu, Lua, Lulu
STATUT : Célibataire, mais techniquement mère au foyer pour ses demi-frères, les jumeaux, qui ont bientôt 16 ans
MÉTIER : Jardinière/paysagiste au Manoir Craine et serveuse/cuisinière/caissière dans un fastfood à Fortitude Valley
LOGEMENT : Une petite maison avec un petit jardin que son beau-père leur a laissé en disparaissant - Logan City au #342, Princess Street
i know that in darkness i have found my light ▽ rory Tumblr_inline_ndgdubj6ZR1so10o6
POSTS : 859 POINTS : 30

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : ∆ mère latina, père australien ∆ fille illégitime de Papa Craine ∆ bilingue anglais-espagnol ∆ connait mille blagues, adore faire rire les gens ∆ a un rire très communicatif ∆ ne tient pas l'alcool ∆ myope comme une taupe ∆ allergique aux chats ∆ dans la galère financière, doit de l'argent à tout le monde ∆ a fait tous les petits jobs possibles ∆ passionnée par la mode, dessine et coud ses propres vêtements ∆ a abandonné ses études de stylisme pour s'occuper de sa mère malade et de ses petits-frères ∆ a fait un an de prison pour vol ∆ mythomane, se rêve une vie plus palpitante et glamour
RPs EN COURS : Asher #1Rory #1Rosalie #1Sarah #1James #1Wendy #1Finnley #1Garrett #2
RPs EN ATTENTE :

RPs TERMINÉS : Garrett #1
AVATAR : Kat Dennings
CRÉDITS : Shinya
DC : Anastasia "fucking" Williams & Jean "sweetie" Atwood
PSEUDO : Shinya
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/04/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t38402-luana-reyes-just-a-family-girl https://www.30yearsstillyoung.com/t38443-luana-reyes-fun-family-girl#1866524 https://www.30yearsstillyoung.com/t38488-luana-reyes#1870103

i know that in darkness i have found my light ▽ rory Empty
Message(#) Sujet: Re: i know that in darkness i have found my light ▽ rory i know that in darkness i have found my light ▽ rory EmptyMar 3 Aoû - 13:04



i know that in darkness i have found my light (ft. @Rory Craine :l: )

Rory Craine accourt après le boucan que le vase a provoqué en se brisant et Luana s’attend à se prendre le savon de sa vie et à se faire renvoyer sur le champs. Mais ses premiers mots sont bienveillants en réponse aux jurons en espagnols qui lui ont échappé en maudissant sa bêtise. « Mademoiselle ? Tout va bien ? » Non, ça ne va pas, elle est en panique et elle s’en veut pour cette erreur d’inattention qui pourrait lui coûter cher. Elle secoue la tête frénétiquement et commence à se confondre en excuses. Mais décidément, il ne réagit pas du tout comme elle s’y attendait et s’inquiète plus de son état à elle que de celui du vase : « Oh, ne vous inquiétez pas, je sais que c'était un accident... Vous n'êtes pas blessée ? » Elle est tellement surprise qu’elle le regarde bouche bée, restant quelques secondes paralysée, elle doit avoir l’air d’une retardée qui ne comprend rien à ce qu’il lui dit et elle finit par se regarder les mains comme pour vérifier qu’elles ne sont pas entaillées, mais il n’y a aucune raison, elle n’a pas encore touché aux débris : « N-non, ça va... » finit-elle par répondre, toujours plus préoccupée par le vase sur le sol que par toute autre chose, elle tente de réfréner ses larmes et s’agenouille dans les débris pour voir les inspecter et essayer de trouver une solution. Les recoller ? L’acteur se baisse à son tour pour voir également les fragments de plus près : « J'ai bien peur qu'on ait du mal à les recoller sans que mes parents s'en aperçoivent, mais... » Elle le savait mais l’entendre le dire à voix haute ne fait que renforcer sa panique et le regard étrangement doux et bienveillant de ce demi-frère qu’elle imaginait arrogant au possible se pose sur elle. « Oh, ne vous mettez pas dans cet état. Je vais rien leur dire, d'accord ? Vous l'avez pas fait exprès et ça aurait pu arriver à n'importe qui. » Il essaye de la rassurer et il y parvient en partie, il lui promet de ne pas la dénoncer, ce qui ne règle pas vraiment le souci du vase qui manquera à l’appel, mais qui réchauffe son cœur. Le regard qu’elle pose sur lui est empli de reconnaissance, Rory ne comprendra probablement pas l’admiration qui s’y mêle, il croira peut-être que c’est le regard d’une groupie sur son acteur préféré alors que c’est simplement celui d’une jeune femme qui vient de retrouver un frère, un frère qui est prêt à la protéger comme elle a protégé Leandro et Luis, ses jeunes frères. Elle a beau avoir quelques mois de plus que Rory, c’est elle qui a besoin de lui en cet instant et même s’il ne sait pas qu’elle est sa demi-sœur, cela compte beaucoup pour elle qu’il veuille l’aider ainsi, pour une fois qu’elle ne se sent pas seule face à l’adversité, à devoir porter tout sur ses frêles épaules, ça la soulage plus qu’il ne peut l’imaginer. « Merci, vraiment merci... » lui dit-elle en posant sa main sur son bras. « Mais… ils vont s’en rendre compte tôt ou tard, je suis foutue... Je peux pas rembourser ça... » lâche-t-elle avec la voix à nouveau tremblante et en ôtant sa main, réalisant que ce geste est bien trop familier entre une domestique et le fils de ses employeurs...

Visiblement, il essaye de changer de sujet pour qu’elle arrête de paniquer. « Vous êtes la nouvelle jardinière de mes parents, n'est-ce pas ? Désolé, je suis souvent que de passage ici alors je crois pas me rappeler de votre prénom. » Elle se frotte les yeux pour faire disparaître toute trace d’humidité prête à déferler sur ses joues et faire un peu baisser la tension dans son corps. « C’est bien moi et je m’appelle Luana, mais c’est notre première rencontre, vous ne risquiez pas de le connaître… Enchantée M. Craine... » ajoute-t-elle poliment, essayant de se remettre à sa place et d’arrêter de se comporter comme s’ils étaient de la même famille, car malgré les liens de sang ce n’est pas encore le cas et ça ne le sera probablement jamais. « Je suis Rory, leur fils cadet. Et je suis pas du tout là pour vous créer des ennuis. » « Merci M. Craine, je sais qui vous êtes. » Même pas besoin de prétexter qu’elle a vu une photo dans leur maison pour qu’il ne réalise pas qu’elle a stalké toute la famille en ligne pendant des semaines avant de venir se présenter à ce poste, c’est une star de cinéma, tout le monde sait qui il est. « Vous étiez seule pour décharger ces vases ? » « Au début non, il y avait un rubio, euh… blond ! Mike, je crois ? Mais il a dû retourner à l’intérieur... » Et elle s’est retrouvée toute seule à devoir décharger la moitié de la cargaison, elle ne s’en serait jamais plaint, Luana, elle en a vu d’autres mais là le drame est arrivé et elle sue à l’idée qu’on lui demande de rembourser ce pot hors de prix. « Il m’a dit que ça valait 800 dollars l’unité... » précise-t-elle nerveusement en attrapant un des gros débris délicatement et en faisant attention à ne pas se couper avec. 800 dollars, une vraie fortune pour Luana endettée jusqu’au cou.

Soudain son téléphone portable dans sa poche se met à sonner. La musique latino qui s’élève tire une grimace d’inquiétude à la jardinière, il s’agit de la sonnerie spéciale attribuée au lycée où sont scolarisé ses frères. « Excusez-moi, il faut que je décroche... » Elle dépose le débris par terre, se redresse et décroche sans trop s’éloigner de son méfait car il va bien falloir gérer les deux situations à la fois. « Allo ?… Oui, c’est moi… Qu’est-ce qu’il se passe ? … … … Mais il va bien ? » Son visage se décompose et l’inquiétude s’inscrit sur son visage, tandis qu’elle calcule chaque dépense qui va découler de cet appel téléphonique et comment elle peut gérer la situation sans s’enfoncer encore plus dans sa galère financière. « N’appelez pas d’ambulance, j’arrive… Je… ah mierda, ma voiture... » Le regard paniqué de Luana se pose sur Rory, elle ne devrait pas lui demander quoique ce soit, elle n’a aucun droit de lui demander quoique ce soit même s’il a l’air gentil. « Je vous rappelle tout de suite, dîtes à Leandro que j’arrive. » Elle commence à piétiner de gauche à droite et de droite à gauche devant les débris elle va devoir expliquer la situation, dire la vérité, elle qui déteste révéler sa vie privée et se complet davantage dans le mensonge, elle n’a pas le choix à présent. « Il faut que j’aille emmener mon hermano à l’hôpital… Il s’est coupé le doigt... » Elle n’a pas vraiment les détails gores mais les jumeaux sont dans un lycée professionnel et ils travaillent notamment le métal sur des machines énormes avec des lames rotatives et aiguisées comme des rasoirs, l’infirmière a dit que c’était urgent. « Ma voiture est en panne et je suis sensée travailler pendant deux heures encore... » Elle s’agite en envisageant toutes les possibilités aller le chercher en transport en commun ? Trop long, il doit aller en urgence à l’hôpital. Sa voiture est en panne et elle n’a pas l’argent pour la réparer. Y aller en taxi, trop cher. L’ambulance, encore plus cher vu leur couverture maladie très mauvaise. A choisir entre ce boulot destiné à approcher cette famille qu’elle connaît à peine et sa vraie famille, celle avec qui elle a vécu tous ces instants et ces galères dans l’amour et la solidarité, il n’y a pas photo. Tant pis, le prix d’un taxi ne changera finalement pas grand-chose à son endettement catastrophique, elle ne peut pas laisser son petit-frère se vider de son sang pour quelques dollars. « Je suis désolée, je dois y aller, je suis désolée pour tout... » Pour le vase, pour l’abandon de poste, pour le drama… Elle est tellement en panique en pensant à Leandro avec la main un sang, un doigt en moins, lui qui est d’ordinaire si douillet, il a besoin d’elle tout de suite et d’aller à l’hôpital rapidement. « Un taxi, il faut que je trouve un taxi... » divague-t-elle à voix haute en commençant à s’éloigner dans la direction opposée de la sortie du domaine menant à la route, déboussolée par sa panique, elle a l’air d’une folle.
Revenir en haut Aller en bas
Rory Craine
Rory Craine
le vague à l'âme
le vague à l'âme
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente ans (19/03/91)
SURNOM : si beaucoup le surnomment craine, les enfants de l’hôpital le connaissent sous le nom de flynn rider.
STATUT : ils s'aiment et se laissent doucement le temps de se retrouver. rien ne presse quand Swann détient déjà la clé de son bonheur.
MÉTIER : acteur sur le retour, il a repris le chemin des plateaux après une année compliquée mais œuvre toujours comme bénévole à l’hôpital.
LOGEMENT : #272 edward street, un loft sur spring hill.
i know that in darkness i have found my light ▽ rory 90s9hh2o_o
POSTS : 6112 POINTS : 1300

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : très proche de sa famille, il idéalise ses ainés et surprotège sa petite sœur › a pratiqué le football australien durant son adolescence mais a du arrêter après une blessure au genou › la comédie a été la lumière au bout du tunnel lorsqu'il ne croyait plus en rien › son dernier film ne sortira pas en salles parce qu'il a frappé le réalisateur, les vraies raisons de cette agression n'ont pas encore été rendues publiques › idéaliste et romantique, il s'est fait briser le cœur plus d'une fois › sensible et dévoué aux autres › rêve de fonder une famille › bénévole à l'hôpital depuis août 2020.
RPs EN COURS :
i know that in darkness i have found my light ▽ rory NpTHiukf_o
rowannhello world, hope you're listening. forgive me if i'm young or speaking out of turn. but there's someone i've been missing, i think that they could be the better half of me. so, i say to you, come home, come home. 'cause i've been waiting for you for so long, for so long. and right now there's a war between the vanities, but all i see is you and me. and the fight for you is all i've ever known. so come home.

i know that in darkness i have found my light ▽ rory PTG0MPpE_o
crainesin our family portrait we look pretty happy. we look pretty normal, let's go back to that. in our family portrait we look pretty happy. let's play pretend, act like it goes naturally. can we work it out? can we be a family? i promise i'll be better, mommy i'll do anything.

i know that in darkness i have found my light ▽ rory PC8GJaYC_o
cringeri've heard it said that people come into our lives for a reason. bringing something we must learn and we are led to those. who help us most to grow if we let them, and we help them in return. i know i'm who i am today because i knew you. like a comet pulled from orbit as it passes the sun. who can say if i've been changed for the better but because i knew you, i have been changed for good.

i know that in darkness i have found my light ▽ rory Ah3C9rf7_o
stelloryit took so long just to feel alright, remember how to put back the light in my eyes. i wish i had missed the first time that we kissed, 'cause you broke all your promises. runnin' 'round leaving scars, collecting your jar of hearts.

i know that in darkness i have found my light ▽ rory NEPb15bt_o
lewaineshe's not the type to give herself enough love. she lives her life, hand in a tight glove. i wish that i could fix it, i could fix it for you. i'll follow you way down wherever you may go. i'll follow you way down to your deepest low. i'll always be around wherever life takes you. you know i'll follow you.


(10/08) luanamichaelarosalie #3 & wendy #3stellagarrett #2 (fb 2011)swann #10 (fb 2016)swann #11 & maddy (fb 2018)penny #8zoya (fb 2020)swann #12

i know that in darkness i have found my light ▽ rory GVMA6aOW_o

RPs EN ATTENTE : heather #2 › sohan #3 › maisie
RPs TERMINÉS : (2021) penny #4penny #5swann #5, lucia #1 & matt#1 (léolie's wedding)penny #6 (blind test)clyde #1raphael #1rosalie #1rosalie #2 & wyatt #1swann #6sohan #2penny #7wendy & micah(event) chez miles(event) chez eddie(event) chez thomas(event) chez les craine(event) chez charlie & léocraineschloe #2matt #2swann #7wendy #1swann #8ivy #1garrett #1jean #1swann #9micah #1

(2020) jessian #1swann #1penny #1lily #1penny #2swann #2heather #1may #1penny #3erin #1sohan #1ava #2charlie #1le noël du royaume enchanté

(flashbacks) chloe #1 (2012)clément #1 (2016)swann #3 (2018)peter #1 (2019)ava #1 (2015)swann #4 (2018)

rps abandonnés:
 

i know that in darkness i have found my light ▽ rory XyqV1PHK_o

AVATAR : david corenswet.
CRÉDITS : avatar@selfmade, userbars@loonywaltz, bann profil@zaja.
DC : james weatherton.
PSEUDO : nairobi, charlotte.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 24/11/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t33433-here-s-looking-at-you-kid-rory https://www.30yearsstillyoung.com/t39538-rory-this-is-not-a-review-it-s-a-love-note https://www.30yearsstillyoung.com/t33882-rory-craine https://www.30yearsstillyoung.com/t33883-rory-craine https://poedameryn.tumblr.com/

i know that in darkness i have found my light ▽ rory Empty
Message(#) Sujet: Re: i know that in darkness i have found my light ▽ rory i know that in darkness i have found my light ▽ rory EmptyMar 10 Aoû - 19:24



i know that in darkness i have found my light (ft. @Luana Reyes :l: )

Il n'aurait jamais pensé qu'une simple visite à ses parents prendrait une tournure aussi inattendue, pourtant c'est bien face à une jeune employée particulièrement agitée que Rory se retrouvait ici. Une jeune femme qu'il ne lui semblait pas avoir déjà vue mais pour qui il éprouva presque aussitôt une empathie sincère, comprenant que l'accident qui avait valu à ce vase de se briser en plusieurs morceaux répandait en elle un état d'inquiétude extrême. Tentant de la rassurer du mieux possible, Rory lui promit dans un premier temps de ne rien dire à ses parents. Ça faisait partie des choses sur lesquelles il pouvait bien arranger rien qu'un peu la vérité, après tout ça n'était pas complètement un mensonge si ça pouvait éviter à cette jeune femme d'avoir des ennuis. Et Luana n'avait pas à le remercier, il se contentait de lui tendre la main dans une situation dans laquelle elle s'était retrouvée bien involontairement. C'était naturel, il n'aurait pas su réagir autrement. « Vous n'êtes pas foutue, ne vous inquiétez pas. On a un peu de temps avant qu'ils s'en rendent compte, on va trouver une solution. » Il lui assura d'une voix aussi convaincante que possible, imaginant bien que cette situation la rendait nerveuse. Mais aux yeux d'un Rory éternellement soucieux de rassurer quiconque en éprouverait le besoin, rien de toute cette histoire ne méritait qu'elle se fasse trop de souci. Ce n'était qu'un vase, peu importe son prix, et pour lui il était bien plus important que la jeune femme ne se soit pas blessée en le manipulant. « Enchanté, Luana. » Il lui offrit un sourire, qui s'étira un peu plus lorsqu'il précisa. « Mais appelez-moi Rory, sinon je vais avoir l'impression d'avoir l'âge de mon père. » Il le disait essentiellement pour alléger un peu l'atmosphère, mais il serait plus à l'aise si elle l'appelait par son prénom, surtout alors qu'il était le plus jeune membre masculin de cette famille en dehors de son jeune neveu de six ans. Comprenant que l'autre employé du jardin avait du retourner à l'intérieur, Rory songea qu'il aurait au moins pu lui prêter main forte avant qu'elle n'ait à s'occuper seule d'un vase indéniablement trop lourd pour une jeune femme de son gabarit. Mais peu importe, il n'était pas là pour causer des ennuis à qui que ce soit. « Oui, c'est un prix assez exubérant si vous voulez mon avis. Mais ma mère ne travaille plus aujourd'hui alors je crois qu'elle compense en aménageant cet endroit sur son temps libre. » Et il fallait la connaître pour savoir à quel point sa mère pouvait aimer ces grands espaces verdoyants qu'elle tentait en quelques sortes de façonner à son image avec les années. « Elle était architecte. » Avant qu'elle ne doive arrêter de travailler par la force des choses, ressentant depuis le besoin de s'occuper les mains et la tête par n'importe quel moyen. Rory avait toujours été particulièrement proche de sa mère et savait combien son ancienne vie pouvait lui manquer, c'était aussi pour ça qu'il veillait régulièrement sur elle depuis que ses problèmes d'alcool avaient pris plus d'ampleur. La famille était ce qu'il y avait de plus important à ses yeux, il avait lui-même profondément besoin de la sienne pour avancer dans la vie et c'est aussi pour ça qu'il tentait d'entretenir la cohésion familiale depuis des années. Peut être un peu naïvement, mais il en avait besoin. « Personne ne vous demandera de rembourser quoi que ce soit, Luana. Je connais leur fournisseur, je pourrais simplement... dire à ma mère que j'ai fait tomber son vase et lui en commander un nouveau. » Il réfléchit tout haut, alignant quelques pas tout en se frottant l'arrière du crâne. « J'ai quelques antécédents de maladresse, ça l'étonnera pas vraiment. » Il précisa dans un léger sourire, pour que Luana ne pense pas qu'il s'attirerait trop d'ennuis en assumant la responsabilité de cet accident. Car c'est bien ce dont il était question, un accident. Il n'y avait donc aucune raison qu'elle paie pour ça, et dans le pire des cas sa mère lui en voudrait pendant quelques jours, rien de plus.

Le téléphone portable de la jeune femme se mit à sonner et Rory hocha la tête pour lui signifier qu'elle pouvait tout à fait répondre, après tout elle se trouvait sur son lieu de travail et c'est probablement lui qui ne devrait pas se trouver ici, quand bien même il avait habité dans cette maison durant toute son adolescence. Pourtant, très vite, il lui apparut évident que le motif de cet appel était plus personnel qu'il l'avait d'abord suspecté et l'inquiétude qu'il vit bientôt sur le visage de la brune interpella Rory. « Mademoiselle, tout va bien ? » Il osa demander, voyant bien que quelque chose clochait et comprenant même en l'entendant parler d'ambulance que la situation était potentiellement critique. N'osant pas l'interrompre alors que sa conversation semblait d'une importance capitale pour la jeune femme, Rory comprit que les nouvelles, quelles qu'elles soient, n'étaient définitivement pas bonnes lorsque Luana se mit à faire les cent pas autour de lui. Très agitée, elle semblait aussi chercher ses mots pour lui expliquer la situation. « C'est votre frère, c'est ça ? » Ses notions d'espagnol n'étaient pas excellentes mais elles lui permettaient au moins de comprendre la raison de l'inquiétude de Luana. Et si comme il le pensait son frère était plus jeune qu'elle, son trouble n'en était à ses yeux que plus logique encore, après tout il serait bien incapable de garder le moindre sang froid si quoi que ce soit devait un jour arriver à Wendy. Elle était depuis toujours celle dont il était le plus proche au sein de leur fratrie, pour lui qui rêvait d'un petit frère ou d'une petite sœur sur qui veiller pendant son enfance son arrivée avait été synonyme de grande joie chez le brun. « Attendez, attendez. » Il lui intima doucement, d'une voix suffisamment posée pour ne pas ajouter plus de panique à l'état de la brune. « Vous n'allez pas payer un taxi, je vais vous conduire jusqu'à votre frère et on l'emmènera ensemble à l’hôpital. Vous y serez plus vite que si vous appelez quelqu'un. » Et s'il avait bien compris que l'affaire avait tout d'une urgence, le fait qu'il s'agisse de son frère signifiait que Luana avait à tout prix besoin d'être rassurée sur son état. Le plus vite elle pourrait l'être, le mieux elle se porterait. Rory ne pouvait lui-même s'empêcher de raisonner comme un frère dans cette situation, ne pouvant ainsi que se sentir profondément concerné. Et pas uniquement parce qu'elle venait d'être embauchée par ses parents et qu'il avait toujours un peu naïvement considéré leurs employés comme des membres de sa propre famille. Aussi parce que Rory était incapable de ne pas faire preuve d'empathie face à quelqu'un qui avait manifestement besoin d'aide, qu'il ose ou non en demander. « Ça me dérange pas, je vous assure. » Il venait initialement voir ses parents mais ça n'avait rien d'urgent et il aimait bien mieux rendre ce service à Luana, qui elle semblait réellement se retrouver dans une situation délicate. « Il est au collège ? Au lycée ? » Il demanda doucement, s'approchant de la jeune femme pour la convaincre de le suivre jusqu'à sa voiture. Il ne l'y ferait naturellement pas monter de force si elle tenait à se débrouiller par ses propres moyens, mais il voulait qu'elle sache qu'il était à sa disposition s'il pouvait l'aider. « Ne vous inquiétez pas pour votre travail, l'important c'est que vous soyez auprès de votre frère. » Ses parents, il en ferait son affaire. Il comptait l'aider avec cette histoire de vase, il trouverait bien quelque chose là aussi. Rory ne pouvait qu'être sensible à la détresse visible dans le regard de Luana, s'il pouvait faire quoi que ce soit pour elle il ne comptait pas hésiter une seconde.



i know that in darkness i have found my light ▽ rory Qi7UeVN
i know that in darkness i have found my light ▽ rory Lcds5AP
i know that in darkness i have found my light ▽ rory LvBAd1D
i know that in darkness i have found my light ▽ rory 872289volunteer
i know that in darkness i have found my light ▽ rory HZjB4DU
i know that in darkness i have found my light ▽ rory QoPDAKU
i know that in darkness i have found my light ▽ rory QqLqwzn
 :l: :
 
Revenir en haut Aller en bas
Luana Reyes
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans / 05 mai 1990
SURNOM : Lu, Lua, Lulu
STATUT : Célibataire, mais techniquement mère au foyer pour ses demi-frères, les jumeaux, qui ont bientôt 16 ans
MÉTIER : Jardinière/paysagiste au Manoir Craine et serveuse/cuisinière/caissière dans un fastfood à Fortitude Valley
LOGEMENT : Une petite maison avec un petit jardin que son beau-père leur a laissé en disparaissant - Logan City au #342, Princess Street
i know that in darkness i have found my light ▽ rory Tumblr_inline_ndgdubj6ZR1so10o6
POSTS : 859 POINTS : 30

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : ∆ mère latina, père australien ∆ fille illégitime de Papa Craine ∆ bilingue anglais-espagnol ∆ connait mille blagues, adore faire rire les gens ∆ a un rire très communicatif ∆ ne tient pas l'alcool ∆ myope comme une taupe ∆ allergique aux chats ∆ dans la galère financière, doit de l'argent à tout le monde ∆ a fait tous les petits jobs possibles ∆ passionnée par la mode, dessine et coud ses propres vêtements ∆ a abandonné ses études de stylisme pour s'occuper de sa mère malade et de ses petits-frères ∆ a fait un an de prison pour vol ∆ mythomane, se rêve une vie plus palpitante et glamour
RPs EN COURS : Asher #1Rory #1Rosalie #1Sarah #1James #1Wendy #1Finnley #1Garrett #2
RPs EN ATTENTE :

RPs TERMINÉS : Garrett #1
AVATAR : Kat Dennings
CRÉDITS : Shinya
DC : Anastasia "fucking" Williams & Jean "sweetie" Atwood
PSEUDO : Shinya
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/04/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t38402-luana-reyes-just-a-family-girl https://www.30yearsstillyoung.com/t38443-luana-reyes-fun-family-girl#1866524 https://www.30yearsstillyoung.com/t38488-luana-reyes#1870103

i know that in darkness i have found my light ▽ rory Empty
Message(#) Sujet: Re: i know that in darkness i have found my light ▽ rory i know that in darkness i have found my light ▽ rory EmptyDim 15 Aoû - 12:07



i know that in darkness i have found my light (ft. @Rory Craine :l: )

Il essaye de la rassurer face au cadavre morcelé du vase hors de prix, il lui assure qu’il va trouver une solution. Au milieu de sa panique, elle lui adresse tout de même un demi-sourire de reconnaissance, il a vraiment l’air de vouloir  l’aider. Rory Craine. Son frère. Mais pour l’instant, il n’est pour elle que M. Craine. Pour l’instant et pour toujours, tu as promis à mamá , tu es là juste par curiosité je te rappelle, s’intime-t-elle à elle-même, elle ne peut pourtant pas s’empêcher d’avoir envie de connaître davantage ce frère-là, au premier abord bien plus chaleureux que Garrett. « Mais appelez-moi Rory, sinon je vais avoir l'impression d'avoir l'âge de mon père. » Wendy lui a déjà demandé de l’appeler par son prénom, elle ne devrait pas briser ainsi la distance entre eux et pourtant, elle a envie de l’appeler Rory, elle a envie de lui faire confiance et elle n’a clairement pas le choix. « Je vais essayer... » bredouille-t-elle tout obnubilée par le prix du vase qu’elle vient de briser. « Oui, c'est un prix assez exubérant si vous voulez mon avis. Mais ma mère ne travaille plus aujourd'hui alors je crois qu'elle compense en aménageant cet endroit sur son temps libre. » Elle sent une certaine tendresse dans son ton quand il parle de sa mère, c’est bien la première fois qu’elle ressent cela dans le discours d’un membre de la fratrie envers leur génitrice, elle a ressenti jusqu’à présent de la colère, de la honte, de la froideur, de l’agacement mais rien d’aussi doux que dans la voix de Rory. « Elle était architecte. » « Ils sont très beaux ces vases, elle a du goût... » commente-t-elle car elle est attendrie par l’amour qu’elle ressent dans la voix de ce fils, elle comprend tout à fait, elle-même aimera sa mère jusqu’au bout et probablement peu importe les erreurs qu’elle pourrait faire. Elle a bon goût mais surtout des goûts de luxe et Luana serait incapable de rembourser une telle somme et ça la fait paniquer. « Personne ne vous demandera de rembourser quoi que ce soit, Luana. Je connais leur fournisseur, je pourrais simplement... dire à ma mère que j'ai fait tomber son vase et lui en commander un nouveau. » Heureusement, Rory est en train de se transformer en son sauveur et il propose de vraies solutions, il propose même de prendre la responsabilité des dommages causés. « Vraiment ? » demande-t-elle hésitante, elle ne veut pas qu’il s’attire des ennuis pour elle, mais en réalité, il ne risque probablement rien, ce sont ses parents, ils lui pardonneront et il a probablement largement les moyens de payer un nouveau vase. Alors qu’il n’y aura aucune pitié envers la jardinière qui vient d’arriver. « J'ai quelques antécédents de maladresse, ça l'étonnera pas vraiment. » « Je suis désolée, je ne veux pas vous attirer des ennuis… Vous êtes sûr ? » Elle essaye de refuser, mais elle n’en a pas vraiment le loisir, s’il ne fait pas ça, elle est fichue. Huit cent dollars ça peut paraître ridicule mais ajouté à toutes ses autres dettes et aux frais médicaux pour sa mère, ça ne sera pas tenable, elle flirte avec les limites depuis trop longtemps. « Merci, merci, je ne sais pas comment vous remercier M. Crai… Rory, pardon. »

Mais elle n’a pas l’occasion de lui montrer sa reconnaissance bien longtemps car son téléphone sonne et que le lycée où sont scolarisés ses frères lui annonce que Leandro s’est blessé et que c’est assez grave. Aussitôt, la panique la reprend, bien plus fort, bien plus viscérale, elle s’inquiète pour son frère. Malgré cette inquiétude, elle calcule aussitôt combien cela va coûter : l’ambulance ou le taxi ? « Mademoiselle, tout va bien ? » Elle se retourne vers Rory, surprise, comme si elle avait déjà oublié qu’il était là, elle secoue la tête à son attention mais vu l’expression d’inquiétude sur son visage, il n’aura probablement pas eu besoin de sa confirmation. Une fois qu’elle raccroche, elle lui explique rapidement et s’excuse, elle doit vraiment aller à l’hôpital : « C'est votre frère, c'est ça ? » « Oui, oui, pardon, mon espagnol m’échappe... » surtout quand elle est stressée. Elle doit se dépêcher et commence à partir un peu perdue dans ce domaine gigantesque, oubliant la direction de la sortie et annonçant qu’elle doit trouver un taxi. Mais le fils Craine la retient et lui propose de l’amener, elle a envie de pleurer de stress et de soulagement devant une telle proposition, mais elle bredouille simplement : « Si vous n’êtes pas trop occupé... » Si elle n’était pas si inquiète et qu’elle ne ressentait pas l’urgence de la situation jusque dans sa chair, elle se sentirait vraiment gênée de cette proposition et elle la refuserait probablement. Après tout, elle n’est pas sensée se rapprocher des Craine, encore moins mêler ses frères à tout ça. « Ça me dérange pas, je vous assure. » Elle pose sur lui un regard reconnaissant, en cet instant, elle a vraiment l’impression qu’ils sont égaux, pas une employée face à son employeur, mais un frère et sa sœur, qu’il ferait tout pour elle et ça lui fait chaud au cœur au milieu de son stress. « Je devrais pas vous demander ça... mais... » Après tout,  c’est lui qui a proposé et elle n’a pas vraiment le choix, il lui sauve la mise et elle n’a pas le temps de tergiverser, elle imagine Leandro avec un doigt en moins et elle veut être vite auprès de lui. « Il est au collège ? Au lycée ? » « Au lycée sur George Street, quartier Redcliffe... » répond-t-elle aussitôt, il n’y a pas de temps à perdre, maintenant qu’elle sait qu’elle a un Craine de son côté et près à se mouiller pour elle, tout ce qui compte c’est Leandro. « Ne vous inquiétez pas pour votre travail, l'important c'est que vous soyez auprès de votre frère. » Elle acquiesce et ils se dirigent en vitesse vers la voiture de l’acteur, très belle et luxueuse, témoin de sa carrière florissante tout autant que de son statut de « bien né ». « Merci M. Rory, je suis inquiète, j’espère juste qu’il va bien… » Elle entre dans la voiture côté passager et jette un œil au Manoir Craine, juste pour vérifier si un de ses employeurs n’est pas en train d’observer la scène d’un air réprobateur en préparant déjà les papiers du licenciement. Mais elle n’aperçoit personne. Alors qu’ils s’éloignent de son travail et du vase brisé, toute son attention se focalise sur Leandro et sa blessure. « C’est ma responsabilité de prendre soin de mes frères… Et avec ma voiture en panne... » Elle se sent impuissante, heureusement que Rory a débarqué pour lui sauver la mise, elle se sent déjà redevable envers lui. Ce n’était pas ce qui était prévu, elle devait juste observer, les rencontrer rapidement, assouvir sa curiosité, mais les aléas de la vie font qu’elle se retrouve dans le véhicule de son demi-frère caché. Elle rappelle rapidement le lycée pour prévenir qu’elle est en route et prendre des informations plus précises de l’état de son frère. Quand elle raccroche, elle est blanche comme un linge. « Je crois que c’est vraiment grave... » coasse-t-elle, rongée par l’angoisse. Il pourrait perdre son doigt si le nécessaire n’est pas fait rapidement. Heureusement, ou malheureusement, ce genre d’accident arrive régulièrement avec les machines manipulées par les élèves dans cet établissement, ils ont l’habitude et ont précisé à Luana que le doigt a été placé dans la glace. Elle frissonne rien que de penser au sang, à la douleur qu’a pu ressentir son frère. On lui a dit que Luis est avec Leandro, qu’il a refusé de laisser son jumeau seul à l’infirmerie et ça la rend fière, ils sont soudés les Reyes et maintenant elle n’attend qu’une chose, que Rory appuie sur le champignon. Elle est crispée sur son siège, le pied tendu comme si elle pouvait appuyer sur l’accélérateur à  la place du conducteur : « Il y aura mes deux frères, ils sont jumeaux, Luis a refusé de retourner en cours alors que son frère est blessé... » Elle le dit avec fierté et attendrissement, les études ont beau être importantes, la famille l’est bien plus aux yeux de Lu. Elle est vraiment rassurée que Leandro ne soit pas seul en attendant leur arrivée. « Vous devez comprendre, non ? » Après tout, il a des frères et sœurs aussi et il a l’air du genre empathique, s’il l’aide autant c’est qu’il doit savoir ce qu’elle ressent, même s’il n’a pas la place d’aîné qu’occupe Luana.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

i know that in darkness i have found my light ▽ rory Empty
Message(#) Sujet: Re: i know that in darkness i have found my light ▽ rory i know that in darkness i have found my light ▽ rory Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

i know that in darkness i have found my light ▽ rory

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: spring hill :: logements
-