AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain!
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-26%
Le deal à ne pas rater :
Samsung Disque SSD Interne 2 To
154.59 € 209.99 €
Voir le deal
Le Deal du moment : -14%
Manette PS5 blanche et noire à moins de ...
Voir le deal
59.99 €

 Raise your glass - Alec

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Andréa Wheaton
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 ans
SURNOM : Aucun - Dréa pour les (très) intimes
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Professeur d'auto-défense
LOGEMENT : #80 kent street, Fortitude Valley
Raise your glass - Alec 78abacf50f864fab435620a9592c645113cfdf9e
POSTS : 105 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : Raise your glass - Alec Tumblr_inline_o0dq6iR1Kp1rifr4k_500
keidrea #2 ▲ I never did you right, I know that. Too many sleepless nights, I own that. I said it time and time, I know that I want to try again. Can we start over?


Raise your glass - Alec Tumblr_inline_nfny0vFjZr1sjlo8s
Aldréa #3 ▲ Crawlin' back to you... Ever thought of callin' when you've had a few? 'Cause I always do.

Raise your glass - Alec Tumblr_inline_oeyb9v5Whx1qlt39u_250
Haydréa ▲ Between the drinks and subtle things, the holes in my apologies, you know, I'm trying hard to take it back.

Nathanael
RPs EN ATTENTE : Mitchell
RPs TERMINÉS : [T]Aldréa #1[T]Keidrea #1[A]Amos[A]Aldréa#2[A]Louisa

AVATAR : Lesley-Ann Brandt
CRÉDITS : antlatis (vava), bat'phanie (signa), Loonywaltz (ub)
DC : Nope
INSCRIT LE : 03/06/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t31474-andrea-those-rays-shine-a-light-when-skies-are-grey https://www.30yearsstillyoung.com/t31573-andrea-putting-out-fires-with-the-gasoline

Raise your glass - Alec Empty
Message(#) Sujet: Raise your glass - Alec Raise your glass - Alec EmptySam 8 Mai - 20:21



Raise your glass
⋆ ☽ ⋆ ◯ ⋆ ☾ ⋆


Premier mars. Une journée importante pour Andréa. Un anniversaire qu’elle n’a jamais oublié de fêter depuis plus de dix ans. Moins deux ans, mais elle avait une bonne raison pour ça. Maintenant qu’elle est revenue, Alec Strange aura beau la tenir à l’écart autant qu’il le souhaite, elle ne laissera plus passer l’occasion de fêter l’arrivée de cet homme sur terre.

Elle a bon espoir cette année de pouvoir reprendre cette habitude. Ils ne se sont pas vus depuis plusieurs mois et elle n’a pas vraiment insisté pour qu’ils reprennent contact. Il lui a donné bien plus qu’elle ne l’aurait espéré au cours de la dernière nuit qu’ils ont passé ensemble. La sensation de ses lèvres hantent les siennes mais plus que tout, c’est sa simple présence qui lui manque. Les soirées interminables autour d’une bouteille, à refaire le monde, à vouloir secrètement s’enfuir sans jamais se l’avouer.

Pourtant elle a décidé de le laisser respirer. Il lui a confié au détour de leur conversation moins houleuse que la précédente combien sa vie au Club lui était devenue pesante, combien il avait fait du mal à Raelyn et combien ça le rongeait. Andréa a entraperçu là l’espoir qu’il comprenne combien elle souffre de la situation qu’elle lui impose depuis deux ans, lui, devenu traître aux yeux d’une amie qui lui est si chère. Elle s’est bien gardée de le lui faire remarquer, bien plus pressée par l’urgence de lui apporter du réconfort. Et vu comment la soirée s’est terminée, elle ne regrette pas ce choix.

Premier mars. Il est vingt heures passées et Andréa tourne au bout de la rue dans laquelle se trouve la maison d’Alec. Il lui tarde de le voir, de constater de ses propres yeux qu’il va bien après le coup d’état du Club. Physiquement, du moins. Elle sait combien il lui a été difficile de se retourner contre son frère, même si celui-ci a bien des torts. Apprendre l’explosion au sein de l’organisation à la télévision alors qu’elle a un jour fait partie de ses rangs… Elle n’a pas pu s’empêcher d’envoyer un sms à son ami pour savoir comment il allait, si au moins il était entier. Et Dieu merci c’était le cas. Mitchell s’est envolé, Raelyn a très certainement pris le relais, aidé par un Alec rongé par la culpabilité, mais Andréa n’en sait vraiment pas davantage et les scénarios divers et variés s’enchaînent depuis presque un mois.

Premier mars. Elle arrive devant la maison du chef, un léger sourire sur les lèvres. Il y a de la lumière qui filtre à travers la fenêtre de la cuisine, et Andréa distingue une silhouette, une silhouette qu’elle connaît par cœur. Puis une deuxième. Une chevelure blonde, un visage d’ange et un sourire jusqu’aux oreilles avant qu’il vienne lui voler un baiser. Andréa se fige à quelques pas de la porte, d’abord surprise, avant d’étouffer un rire. Elle n’a besoin que d’une seconde pour lire sur le visage de son meilleur ami qu’elle n’aura plus le droit à un baiser de sa part de sitôt. Elle fait demi-tour, souriante elle aussi, le bonheur d’Alec faisant le sien.

Elle prend le temps de rentrer chez elle avant de sortir son portable pour lui envoyer un SMS.

Si j’avais su que cette nuit en novembre était la dernière, j’aurais demandé un deuxième round.
Elle a l’air adorable. :)
Joyeux anniversaire. Je repasserai demain en espérant que tu sois plus disponible  :face:


Deux mars. Il est vingt heures passées et Andréa tourne de nouveau au bout de la rue dans laquelle se trouve la maison d’Alec. Elle a beaucoup de respect pour lui, mais elle ne fera pas demi-tour cette fois s’il est occupé. Elle frappe à la porte. Il ne met pas longtemps à lui ouvrir, elle espère qu’il l’attendait. Et elle est beaucoup plus heureuse qu’elle ne veut bien l’admettre de revoir son visage. Elle lui sert son éternel sourire insolent. « Y’a moyen d’entrer si on a amené une bouteille ? » Elle sort de son sac une bouteille de whisky premier prix. « La plus chère de la supérette du coin. Ça paye mal, serveuse. » Ah oui, il n’est pas au courant. « Ouais, je suis serveuse maintenant. » Laisse-moi rentrer pour que je te raconte cette folle histoire, pour que tu me racontes comment tu vas, qui est cette fille, comment vous vous êtes rencontrés, laisse-moi entrer pour qu’on rattrape le temps perdu et que je puisse t’offrir un super cadeau. S’il te plaît, laisse-moi rentrer.

code by bat'phanie


Putting out fires with the gasoline.
I'ma raise hell for the bitter end. I'm a crazy little b*tch in the first degree, shame on you for loving me.

Raise your glass - Alec 72rEhYO
Raise your glass - Alec XzOWkAh
Revenir en haut Aller en bas
Alec Strange
Alec Strange
le poison de la loyauté
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 38 ans (01/03)
SURNOM : Alec est bien assez court, les rares qui connaissent sa vie d'avant l'appellent parfois Finn (diminutif de Finnegan), mais il s'est habitué à Alec.
STATUT : Il ne pense qu'à elle, elle est le secret qu'il cherche à cacher.
MÉTIER : Il tient le restaurant de l'Octopus depuis début avril. Il n'est le bras droit de Raelyn que pour les apparences du Club.
LOGEMENT : Une petite maison non loin du Club à Toowong où il habite avec son chien Otis.
POSTS : 453 POINTS : 200

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Bras droit du Club - Chef cuisinier assez connu sur Brisbane - S'il est quelqu'un de calme c'est parce qu'il se force à être toujours en contrôle, sanguin et colérique il peut devenir violent - Fait beaucoup de sport pour se contrôler, notamment la course à pied et la boxe - reste éloigné de tout ce qui touche à la drogue - loyauté sans failles pour son frère Mitchell et pour Raelyn - a de plus en plus de doutes concernant son implication dans le Club - rêve d'une vie plus simple.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Raise your glass - Alec Giphy
STRANGE FAMILY ► There's an endless road to rediscover, know the water's sweet but blood is thicker. Oh, if the sky comes falling down, for you, there's nothing in this world I wouldn't do.

Raise your glass - Alec Giphy
MIALEC ► Wake up, stay with me, through the flood and through the fear. Right now I need you here, I need you to stay strong, to remind me where I came from and where I belong. So wake up and stay with me cause I'm starting to think that I never actually had you. You're not in the dark, far from the light and I need to know now. Are you with me? Are you drifting through the doubt? Are you in or are you out? Don't give up, not yet.

Raise your glass - Alec 03
RAELEC ► I'll be lying awake counting all the mistakes I've made.

Raise your glass - Alec Giphy
STRANGEFIELD ► THE FUTURE IS BROMANCE.



RPs TERMINÉS : Jessian #1 - Alice #1 (fb) - Alice 2 (fb) - Jessian #2 - Mia - Mia #2 - Alice 3 - Rae 1 (fb)  - Rae 2 - Byron - Mia #3 - Mitch #1 - Amos #1 - Amos #2 - Elizabeth - - Ichabod - Geo #1 - Andréa #1 - Mia #5 - Mia #4 (fb) + Mia #6 + Geo - Mia #7 - Mitch #2 - Naomi #1 - Mia #8 - Mialec #9 - Mialec #10 - Mialec #11 - Mia #12 - Mitch #3 Mitch #4 -Raelyn #3 - Stacey #1
AVATAR : Henry Cavill
CRÉDITS : bloodywondersden (avatar) ; tumblr( gif) ; signa 'b ; loonywaltz (ub)
DC : Peter Mulligan & Danika Riley & Diego Gutiérrez
Femme (elle)
INSCRIT LE : 11/07/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t32211-alec-strange-violent-ends https://www.30yearsstillyoung.com/t34377-alec-one-day-is-hell-the-next-day-is-the-dawn

Raise your glass - Alec Empty
Message(#) Sujet: Re: Raise your glass - Alec Raise your glass - Alec EmptyDim 23 Mai - 20:02



Entre deux verres de champagnes et des rires échangés, son portable sonne, l’informant qu’il vient de recevoir un SMS. Il le consulte sans réellement s’attendre à quoique ce soit et lorsque le mot « Dréa » apparait à l’écran, ses sourcils se froncent et sa mâchoire se serre imperceptiblement. Il n’a pas envie de penser à elle aujourd’hui alors qu’il ne l’a pas vu depuis des mois, alors qu’il s’est laissé avoir la dernière fois qu’ils se sont vus, alors qu’il a cherché à la retrouver le temps d’une nuit pour prétendre être moins seul.  Il n’aime pas particulièrement le fait qu’elle l’ait vu avec Mia, pour aucune autre raison que le fait qu’il n’a pas envie que quiconque soit au courant de sa relation avec la journaliste même si malgré tout ce qu’il pourrait prétendre, il fait confiance à Andréa. Il attend le lendemain pour lui répondre, que sa petite amie soit partie travailler pour lui répondre un SMS rapide et peut être un peu froid, comme s’il cherchait toujours à lui faire payer son absence. Mais il n’a pas dit non, lui dit même qu’elle peut passer le soir même. C’est sans doute déjà un progrès. Un progrès qu’il regrette dès le moment où la sonnette retentit et qu’il ouvre la porte.


Mais il est là le sourire insolent auquel il ne résiste pas, qui lui rappelle qu’il a un jour été amoureux de cette femme et qu’il aura prétendre monts et merveilles que ça n’a jamais été le cas, lui au fond de lui, sait parfaitement que c’est faux. « Y’a moyen d’entrer si on a amené une bouteille ? » Alec roule des yeux par principe. Il n’a pas l’intention de la foutre dehors, de lui claquer cette porte au nez. Des mois qu’ils ne se sont pas vus, encore une fois et il ne devrait pas être aussi en colère quand cette fois c’est sûrement autant de sa faute que de la sienne et pourtant malgré tout il y a toujours une colère sourde qui raisonne en lui quand il la regarde. « T’étais pas obligée. » De venir, d’acheter une bouteille, il ne sait même plus. Mais c’est peut-être parce que son amie lui manque qu’il ouvre un peu plus largement la porte. «  La plus chère de la supérette du coin. Ça paye mal, serveuse. Ouais, je suis serveuse maintenant. »  Haussement de sourcil, il y a quelques mois encore elle n’était pas serveuse mais professeur de self defense dans une salle de sport non ? Lui-même n’en est plus sûr. Pourquoi serveuse ? Pourquoi ce changement encore ? Pourquoi revenir maintenant après des mois ? Comme toujours avec elle, trop de questions l’habitent.  Il soupire, se décale pour la laisser entrer. « Allez entre. » Son chien Otis, vient lui faire la fête alors qu’il referme la porte derrière la jeune femme, lui piquant la bouteille de whisky avec un air de défi avant de se diriger vers la cuisine pour leur servir deux verres. « Même si j’apprécie le whisky, pourquoi t’es là ? » demande-t-il directement sans passer par quatre chemins, lui tendant un verre. « Et serveuse ? T’en avais marre de frapper sur des gens c’est ça ? » provoque-t-il.

@Andréa Wheaton Raise your glass - Alec 2523491165



alec
I feel like I might fade into the dawn, fade until I'm gone. Oh, I'm so far from home, so far from home. Oh, not where I belong.


Raise your glass - Alec MNRihDM
Raise your glass - Alec Nl6guHT
Raise your glass - Alec 981744criminal
Raise your glass - Alec JL89r1l
Revenir en haut Aller en bas
Andréa Wheaton
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 ans
SURNOM : Aucun - Dréa pour les (très) intimes
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Professeur d'auto-défense
LOGEMENT : #80 kent street, Fortitude Valley
Raise your glass - Alec 78abacf50f864fab435620a9592c645113cfdf9e
POSTS : 105 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : Raise your glass - Alec Tumblr_inline_o0dq6iR1Kp1rifr4k_500
keidrea #2 ▲ I never did you right, I know that. Too many sleepless nights, I own that. I said it time and time, I know that I want to try again. Can we start over?


Raise your glass - Alec Tumblr_inline_nfny0vFjZr1sjlo8s
Aldréa #3 ▲ Crawlin' back to you... Ever thought of callin' when you've had a few? 'Cause I always do.

Raise your glass - Alec Tumblr_inline_oeyb9v5Whx1qlt39u_250
Haydréa ▲ Between the drinks and subtle things, the holes in my apologies, you know, I'm trying hard to take it back.

Nathanael
RPs EN ATTENTE : Mitchell
RPs TERMINÉS : [T]Aldréa #1[T]Keidrea #1[A]Amos[A]Aldréa#2[A]Louisa

AVATAR : Lesley-Ann Brandt
CRÉDITS : antlatis (vava), bat'phanie (signa), Loonywaltz (ub)
DC : Nope
INSCRIT LE : 03/06/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t31474-andrea-those-rays-shine-a-light-when-skies-are-grey https://www.30yearsstillyoung.com/t31573-andrea-putting-out-fires-with-the-gasoline

Raise your glass - Alec Empty
Message(#) Sujet: Re: Raise your glass - Alec Raise your glass - Alec EmptyVen 4 Juin - 20:40




Raise your glass
⋆ ☽ ⋆ ◯ ⋆ ☾ ⋆


Elle sait qu’elle a déjà gagné avant même qu’il n’ouvre la bouche pour lui répondre. Son air à moitié renfrogné et ses yeux qu’il lève au ciel ne la bernent pas et si elle sait rien qu’en le regardant que tout n’est pas pardonné, elle sent néanmoins son cœur se gonfler autant d’espoir que de bonheur. Aussi douloureux que cela ait pu être pour lui, il connaît aujourd’hui la douleur d’être celui qui a trahi une personne à qui il tient. Andréa ne se fait pas prier pour entrer à peine a-t-il commencé à se mouvoir pour l’y inviter. Prête à défendre cette amitié bec et ongles. Et peut-être avec une soirée un chouïa imposée. La bouteille de whisky disparaît de ses mains qui viennent vite se perdre dans les poils d’Otis alors que sa voix monte rapidement dans les aigüs quand elle se met à babiller sur la boule de poils qui tourne joyeusement à ses pieds. « Saluuuuut toi, comment ça va depuis le temps ? Oui t’es beau, oui t’es beauuuuuuu. » Et de lui gratter le ventre tandis que son propriétaire s’affaire à leur servir de quoi boire à la cuisine. Toute à ses retrouvailles avec le chien de son ancien amant, elle garde tout de même un œil sur lui et lui offre un regard presque vexé en se redressant. Elle attrape le verre qu’il lui tend avec une moue faussement bougonne. « Tu sais encore lire les textos à ton grand âge, j’imagine. Je ne rate jamais ton anniversaire. Sauf les deux derniers. » s’empresse-t-elle d’ajouter après une seconde de silence pour éviter qu’il ne remue le couteau dans la plaie. Andréa fait tourner le verre entre ses doigts habiles, baissant ses prunelles sombres sur le liquide ambré qui s’agite au fond alors qu’Alec lui pose des questions – que dis-je, la titille – sur son changement de métier. Que dire de plus que la vérité ? « J’ai rencontré un type – je l’ai percuté, en fait, et il a renversé son chocolat de Noël sur son t-shirt blanc. On a sympathisé et je pense qu’il n’a pas résisté à ce corps de rêve. » Elle abandonne complèment Otis dont elle gratouillait la tête jusque là de sa dernière main libre, pour faire glisser les doigts de celle-ci sur son flanc comme les greluches dans les jeux télé. « Il l’a voulu dans son club de jazz. Mais rassure-toi, je fais aussi la sécurité à mes heures perdues, j’ai ma dose hebdomadaire de violence. » Puisque tu ne m'appelles plus pour t'entraîner. s'abstient-elle d'ajouter. Elle approche son verre pour le heurter doucement à celui d’Alec et finit par goûter le whisky, franchement pas terrible, et pas vraiment digne d’un anniversaire. Elle fronce le nez puis le regarde, un soupçon d’excuse dans les yeux. « J’aurais probablement mieux fait de piquer une bouteille au club. » Et elle aurait trouvé par la suite un moyen de la remplacer. Ou faire passer tout ça auprès du patron avec un grand sourire. Même pas sûr que Nate lui en veuille vraiment. Après tout il sait que les amis de la jeune femme sont rares et elle aurait très bien pu jouer sur cette corde sensible pour obtenir ce qu’elle voulait. Damn, il faut vraiment qu’elle se mette à réfléchir avant d’agir. « Consommation gratuite pour toi si tu viens nous voir, pour la peine. Et pour le hot date qui t’accompagnera, évidemment. » Quelle habile façon d’amener un nouveau sujet, très croustillant, sur le tapis (non). « En parlant du loup… » Andréa se dirige vers le canapé sur lequel elle s’asseoit sans y être invitée, relevant des yeux malicieux sur son ami qui doit la voir venir à des kilomètres. « Il faut que tu me racontes. Juste après que tu m’aies parlé de ce qu’il s’est passé exactement avec le Club et Mitch. » Comme tous les habitants de cette ville, Andréa a assisté aux événements à la télévision, mais elle sait que ce n’est que la face immergée de l’iceberg. Et si elle sait que Mitchell est en fuite et que Alec est vivant et entier, elle n’en reste pas moins inquiète pour ces deux hommes qu’elle chérit tant malgré tout. Son sourire disparaît, malgré elle, et une ride préoccupée se forme entre ses deux sourcils.

code by bat'phanie


Putting out fires with the gasoline.
I'ma raise hell for the bitter end. I'm a crazy little b*tch in the first degree, shame on you for loving me.

Raise your glass - Alec 72rEhYO
Raise your glass - Alec XzOWkAh


Dernière édition par Andréa Wheaton le Jeu 1 Juil - 14:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Alec Strange
Alec Strange
le poison de la loyauté
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 38 ans (01/03)
SURNOM : Alec est bien assez court, les rares qui connaissent sa vie d'avant l'appellent parfois Finn (diminutif de Finnegan), mais il s'est habitué à Alec.
STATUT : Il ne pense qu'à elle, elle est le secret qu'il cherche à cacher.
MÉTIER : Il tient le restaurant de l'Octopus depuis début avril. Il n'est le bras droit de Raelyn que pour les apparences du Club.
LOGEMENT : Une petite maison non loin du Club à Toowong où il habite avec son chien Otis.
POSTS : 453 POINTS : 200

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Bras droit du Club - Chef cuisinier assez connu sur Brisbane - S'il est quelqu'un de calme c'est parce qu'il se force à être toujours en contrôle, sanguin et colérique il peut devenir violent - Fait beaucoup de sport pour se contrôler, notamment la course à pied et la boxe - reste éloigné de tout ce qui touche à la drogue - loyauté sans failles pour son frère Mitchell et pour Raelyn - a de plus en plus de doutes concernant son implication dans le Club - rêve d'une vie plus simple.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Raise your glass - Alec Giphy
STRANGE FAMILY ► There's an endless road to rediscover, know the water's sweet but blood is thicker. Oh, if the sky comes falling down, for you, there's nothing in this world I wouldn't do.

Raise your glass - Alec Giphy
MIALEC ► Wake up, stay with me, through the flood and through the fear. Right now I need you here, I need you to stay strong, to remind me where I came from and where I belong. So wake up and stay with me cause I'm starting to think that I never actually had you. You're not in the dark, far from the light and I need to know now. Are you with me? Are you drifting through the doubt? Are you in or are you out? Don't give up, not yet.

Raise your glass - Alec 03
RAELEC ► I'll be lying awake counting all the mistakes I've made.

Raise your glass - Alec Giphy
STRANGEFIELD ► THE FUTURE IS BROMANCE.



RPs TERMINÉS : Jessian #1 - Alice #1 (fb) - Alice 2 (fb) - Jessian #2 - Mia - Mia #2 - Alice 3 - Rae 1 (fb)  - Rae 2 - Byron - Mia #3 - Mitch #1 - Amos #1 - Amos #2 - Elizabeth - - Ichabod - Geo #1 - Andréa #1 - Mia #5 - Mia #4 (fb) + Mia #6 + Geo - Mia #7 - Mitch #2 - Naomi #1 - Mia #8 - Mialec #9 - Mialec #10 - Mialec #11 - Mia #12 - Mitch #3 Mitch #4 -Raelyn #3 - Stacey #1
AVATAR : Henry Cavill
CRÉDITS : bloodywondersden (avatar) ; tumblr( gif) ; signa 'b ; loonywaltz (ub)
DC : Peter Mulligan & Danika Riley & Diego Gutiérrez
Femme (elle)
INSCRIT LE : 11/07/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t32211-alec-strange-violent-ends https://www.30yearsstillyoung.com/t34377-alec-one-day-is-hell-the-next-day-is-the-dawn

Raise your glass - Alec Empty
Message(#) Sujet: Re: Raise your glass - Alec Raise your glass - Alec EmptyMer 30 Juin - 20:07


Andréa n’avait jamais raté ses anniversaires. Ils les avaient toujours célébrés en fanfare. Et le plus souvent les deux amis avaient fini dans le lit de l’un et l’autre. Du moins jusqu’au deux derniers où elle n’avait pas été présente. Où elle l’avait abandonné et laissé derrière elle.

Andréa a complété sa phrase avant qu’il n’ait pu faire le moindre commentaire. Mais il l’aurait fait, souligner son absence, souligner à quel point elle n’a pas été là alors qu’il avait besoin d’elle. Mais peut-être est-il capable de reconnaître qu’elle fait des efforts aussi se contente-t-il d’ajouter d’un air faussement indifférent : « Au moins, t’es là cette année. » Et bien sûr qu’au fond cela lui fait plaisir.

Il l’observe faire tourner le whisky dans son verre, questionnant son changement de métier. Andréa lui explique son changement de carrière, sa rencontre avec un propriétaire de club de jazz et à la mention de la dose hebdomadaire de violence il ne peut s’empêcher d’esquisser un sourire qu’il tente de cacher en buvant une gorgée du whisky de piètre qualité mais qui n’est pas le pire de ceux qu’il a bu. « Ca pourrait être pire. » dit-il cette fois ci un peu moqueur. « Je te vois tellement pas serveuse. T’as pas la patience. » Cette fois-ci il se moque ouvertement, le sourire un peu plus présent. Mais lorsqu’elle lui propose de venir la voir, mais surtout d’amener Mia il ne peut s’empêcher de se renfrogner. Parler de Mia à la femme qu’il avait aimé pendant des années sans que ce ne soit réciproque ne lui semblait pas être la meilleure des idées. Mais il semblerait qu’un sujet lui donnait encore moins envie, à savoir parler de son frère et de la trahison qu’il avait commise.

Le visage d’Alec se ferme un peu plus et il se resserre un verre de whisky. « Il y a rien à dire Dréa. » Il boit le verre cul sec. « Le roi est mort vive la reine. » Haussement d’épaule, fausse indifférence qui cache la culpabilité. « A la différence que Mitch est en fuite je ne sais où et honnêtement j’en ai rien à foutre, qu’il aille crever quelque part. » Mensonge de plus qui lui brule les lèvres, peut être essaye-t-il simplement de se convaincre lui-même. « Et si tu me demande si je l’ai trahi. Je te dirais que oui. Et que je ne le regrette pas. » Les mots sont lancés avec défi et pourtant face à elle, il les assume un peu moins, peut être parce qu’elle le connait bien, trop bien. Peut être parce qu’il sait pertinemment qu’elle ne le croira pas. « Quant au hot date. Elle n’existe pas d’accord ? » Et à ces mots son regard s’ancre dans celui d’Andréa avec détermination, parce que le message est tout autre. Il est hors de question que l’existence de Mia ou son importance soit connue de quique ce soit, pas tant qu’il n’aura pas lui décidé de le faire. Et il est prêt à tout pour protéger la jeune femme. Malgré tout pourtant, en s’allumant une cigarette, il ajoute doucement, sans la regarder : « Elle s’appelle Mia. »

@Andréa Wheaton Raise your glass - Alec 2523491165


alec
I feel like I might fade into the dawn, fade until I'm gone. Oh, I'm so far from home, so far from home. Oh, not where I belong.


Raise your glass - Alec MNRihDM
Raise your glass - Alec Nl6guHT
Raise your glass - Alec 981744criminal
Raise your glass - Alec JL89r1l
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Raise your glass - Alec Empty
Message(#) Sujet: Re: Raise your glass - Alec Raise your glass - Alec Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

Raise your glass - Alec

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: toowong :: logements
-