AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain!
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment : -10%
-370€ sur le nouveau PC portable gamer MSI GS66 ...
Voir le deal
3330 €

 It's the eye of the tiger, it's the thrill of the fight [Ian & Laurel #1]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Laurel Rhodes
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 30 ans - 01.12.1990
SURNOM : Marsh - Minipouce - Lau'.
STATUT : « Amorce de sourires et de bombes, et du mal qu’on se donne.. » Le simulacre d’un amour qui s’étiole jours après jours à cause d’une routine trop ancrée, avec au milieu de tout ça, un bambin qui n’a rien demandé.
MÉTIER : Desperate Housewive - Interne en neuro chirurgie dans une vie antérieur.
LOGEMENT : 525, Daisy hill road à Logan City
It's the eye of the tiger, it's the thrill of the fight [Ian & Laurel #1] Axcc
POSTS : 252 POINTS : 115

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : née à Perth, à Brisbane depuis seulement un an - tolère la fumée de cigarette umais déteste l’odeur du tabac froid - sait jouer du piano - cuisine divinement bien les cookies - prend des cours de français - bénévole à la croix rouge - achète des fleurs toutes les semaines pour la maison - à la phobie des ascenseurs - tendance à emprunter les fringues de son mari - a fait deux mois de bénévolat dans un orphelinat au Kenya plus jeune - manuelle et du genre touche à tout -
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : Jacob#1Yelahiah#1Noah#1Ian#1Edward#2
RPs EN ATTENTE : Helena#1 • Isaac#1
RPs TERMINÉS : Joy#1Edward#1Ariana#1
AVATAR : Lucy Hale.
CRÉDITS : avatar by @.Cranberry // gif by mandown
DC : Non.
INSCRIT LE : 10/01/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/spa/Laurel%20Rhodes/15 https://www.30yearsstillyoung.com/t37277-laurel-rhodes

It's the eye of the tiger, it's the thrill of the fight [Ian & Laurel #1] Empty
Message(#) Sujet: It's the eye of the tiger, it's the thrill of the fight [Ian & Laurel #1] It's the eye of the tiger, it's the thrill of the fight [Ian & Laurel #1] EmptySam 8 Mai 2021 - 21:13




Ian & Laurel

It's the eye of the tiger, it's the thrill of the fight

◊ ◊ ◊



Derrière moi, la porte à claquée à la volée. Nouvelle preuve de mon agacement et de mon énervement envers mon époux et nos conversations qui ne cessent de se répéter et de tourner en rond. Nous ne comprenons plus avec Edward, ce n'est plus seulement un fait, un triste constat, c'est bel et bien une vérité. J'ai coupé court à la conversation par envie, mais également parce qu'Alex se réveillait; je me suis tristement servis de cette excuse pour me dérober. Et alors que je pensais pouvoir m'occuper calmement - et surtout seule de mon fils - je me fis emboiter le pas par mon cher et tendre, si tant est bien que n'ayant nulle envie de me réengager sur une pente glissante avec Edward, j'ai pris mes cliques et mes claques - ou plutôt mes affaires de sports - et je suis partie telle une furie de la maison. Mon impulsivité récente n'est que le résultat d'un malaise qui pèse depuis bien trop longtemps au sein même de notre couple. J'ai besoin de me défouler - une fois de plus -, et par là, j'entends autrement que par le fait de crier et reprocher tout et rien à mon mari. Ainsi, c'est tout naturellement qu'une fois installée, ceinture bouclée et moteur en marche que j'emprunte la route qui mène au centre, direction la salle de sport. Musique à tût tête - j'en profite étant donné que je suis seule - dans l'espoir que celle-ci m'aide à dissiper les mauvaises ondes qui m'habitent depuis que j'ai mis le pied à la maison ce matin. Je peste, mais je rumine sacrément aussi. Nous allons droit dans le mûr avec nos comportements et nos incompréhensions, et je ne suis même plus certaine qu'une thérapie de couple ou autre truc du genre nous servirait à grand chose. Mon mari est arrogant, égoïste, et ce soir, j'en suis à me demander s'il ne  se dit pas que sa carrière est plus importante que la mienne; un sentiment de déjà vu, lors de nos premiers moments à la fac, lorsque nous ne connaissions que vaguement, lorsque nous étions sans cesse en compétition l'un et l'autre, lorsque nous ne nous étions pas encore apprivoisé et.. Et mon coeur se serre à nouveau. Je déglutis, ravale un semblant de larme qui s'apprêtait à perler, secoue la tête et souffle. La salle de sport n'est plus très loin. Je ne sais pas encore ce que je vais y faire, mais une chose est sûre je vais y passer un petit moment et rentrer aussi tard que je le peux, au risque d'y manquer le coucher de mon fils.


Je me suis empressée de me changer, et après avoir verrouillé mon casier, m'être emparé d'une serviette mais également d'une bouteille d'eau, me voilà prête. Je commence par m'échauffer sur le tapis pendant une vingtaine de minutes, en marche rapide, et puis, sans plus attendre - et surtout parce que je n'y ai vu personne en arrivant - c'est tout bonnement que je prend la direction de la salle de boxe. Frapper me fera du bien et m'aidera à évacuer toute ma rage et ma colère. Air pods dans les oreilles, musique en mode ON et la playlist sport de mon téléphone d'enclenchée. Une, deux, trois. Trois frappes avant que je ne devine une silhouette masculine me rejoignant dans la salle. Je ne mets que peu de temps à le visualiser et surtout à le reconnaitre. Mr. belle gueule, sûr de lui et arrogant à souhait. Je ne le connais pas, - ou tout du moins juste de vue - et n'en ai nullement l'envie. Ce genre d'hommes me sors par les yeux et sa vaine tentative d'approche - plus que moisi - de la dernière fois n'a fait que redoubler ma pensée vis à vis de ces Casanovas. « Dites-moi que c'est une blague.. » Ai-je murmuré, sans doute avec une tête de quinze mètres de long. Comme si ma journée n'avait pas été assez merdique jusque là.

(c) oxymort



@Ian Graham


i will not let him to hurt you.
When virtue and modesty enlighten her charms, the lustre of a beautiful woman is brighter than the stars of heaven, and the influence of her power it is in vain to resist.
Revenir en haut Aller en bas
Ian Graham
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 35
SURNOM : Dieu
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Résident en chirurgie neurologique
POSTS : 14 POINTS : 60

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Je danse sous la douche
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
AVATAR : Brant Daugherty
DC : Non
Homme (il/lui)
INSCRIT LE : 23/04/2021

It's the eye of the tiger, it's the thrill of the fight [Ian & Laurel #1] Empty
Message(#) Sujet: Re: It's the eye of the tiger, it's the thrill of the fight [Ian & Laurel #1] It's the eye of the tiger, it's the thrill of the fight [Ian & Laurel #1] EmptyLun 10 Mai 2021 - 19:07




Ian & Laurel

Hey, wait, pin the grenade, If you don't love me, lie to my face

◊ ◊ ◊



Que la journée fut longue. Il a toujours su qu'en embrassant cette voie là, cette carrière là, que sa vie ne serait pas un long fleuve tranquille, ni quelque chose de tout repos. Et il est très loin de s'en plaindre, croyez le. Mais, comme il n'est pas un surhomme - désolé mesdames de briser votre fantasme -, il y a des moments où la vie semble plus difficile que d'autres. Rien de bien grave, juste une tonne d'heures de sommeil en retard, et c'est tout. Contrairement à certaines personnes, Ian n'avait personne pour venir lui prendre la tête lorsqu'il quittait l’hôpital pour rentrer et rejoindre une maison qui est censé être un havre de paix. Un endroit de protection, où il fait bon vivre, et certainement pas un lieu où une harpie pourrait venir lui casser la tête avec toutes sortes de cris stridents dont elles ont le secret.

Régulièrement, il allait à la salle de sport quand l'occasion s'y prêtait. Et entendez par là que ça pouvait être après la fin d'une longue journée à l'hôpital, ou même lorsqu'une pause assez conséquente lui permettait d'y faire un saut. La séance de sport après le travail, c'était une sorte d'échappatoire. Cela lui permettait de faire le vide, de lâcher toute la pression qu'il pouvait accumuler la journée sans trop la lâcher sur les autres, et de repartir du bon pied une fois vidé de toutes ces choses négatives. C'était donc essentiel pour Ian de faire ces séances régulièrement, surtout qu'il doit entretenir son corps également, et que ça ne se fait pas en claquant des doigts. Après s'être changé, il se dirigea donc vers la salle de boxe où se trouvait "l'objet" du crime ou, plutôt, celle qu'il ne pensait pas croiser ici, à cette heure là. Vu la tronche vide de joie que tirait Laurel, Ian savait déjà plusieurs choses. Premièrement, qu'elle était là pour se défouler également. Deuxio, que ça ne respirait pas la joie de vivre. Tercio, qu'il fallait peut être qu'il fasse gaffe un minimum à ce qu'il pourrait lâcher comme connerie, car il savait que la patience et l'humour des femmes, lorsqu'elles sont fatiguées ou en colère, sont proches de zéro.


« Le destin est vraiment quelqu'un qui sait s'amuser » lançait-il alors, de la même manière que celle-ci s'était exprimée auparavant, en murmurant. Laurel avait été reconnue tout de suite, mais il ne comptait pas le montrer au début. Et, ne se démontant pas pour autant, il faisait comme si de rien était, allant se placer à côté d'elle. Il n'allait pas l'éviter non plus, au contraire. Il fallait juste un savant dosage pour ne pas aller trop loin au départ. En silence, autant que faire se peut, il s'installait et commençait à frapper de manière répétée sur le sac. Un, deux. Un, deux. Un, deux, trois, quatre. Seule sa respiration lorsqu'il expirait à chaque coup se faisait entendre. Enfin, presque.. « C'est agréable, quand même, de venir à cette heure là. Personne pour nous ennuyer, la liberté, le calme.. » Personne pour emmerder, qu'il disait. Ironiquement, il savait que sa présence emmerdait déjà Laurel, et c'est là tout l'intérêt de sa phrase. Le simple fait d'être là pouvait être dérangeant en soi. Mais qu'importe, comme il ne comptait ni la fuir, ni sauter sa séance de sport, il fallait bien allier l'utile avec l'agréable. L'utile, c'est bon. L'agréable... ça restait à prouver. « Ca nous permet d'être tranquille, à faire ce qu'on aime. Comme taper dans un sac pour se vider. Quand on est dérangé, ça peut vite devenir frustrant. » Okay, là, il la cherchait légèrement, mais pas de quoi vouloir lui faire péter les plombs. Juste lui rappeler qu'elle aurait pu lui offrir un meilleur accueil, sans devoir néanmoins lui dérouler le tapis rouge.


(c) oxymort

Revenir en haut Aller en bas
Laurel Rhodes
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 30 ans - 01.12.1990
SURNOM : Marsh - Minipouce - Lau'.
STATUT : « Amorce de sourires et de bombes, et du mal qu’on se donne.. » Le simulacre d’un amour qui s’étiole jours après jours à cause d’une routine trop ancrée, avec au milieu de tout ça, un bambin qui n’a rien demandé.
MÉTIER : Desperate Housewive - Interne en neuro chirurgie dans une vie antérieur.
LOGEMENT : 525, Daisy hill road à Logan City
It's the eye of the tiger, it's the thrill of the fight [Ian & Laurel #1] Axcc
POSTS : 252 POINTS : 115

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : née à Perth, à Brisbane depuis seulement un an - tolère la fumée de cigarette umais déteste l’odeur du tabac froid - sait jouer du piano - cuisine divinement bien les cookies - prend des cours de français - bénévole à la croix rouge - achète des fleurs toutes les semaines pour la maison - à la phobie des ascenseurs - tendance à emprunter les fringues de son mari - a fait deux mois de bénévolat dans un orphelinat au Kenya plus jeune - manuelle et du genre touche à tout -
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : Jacob#1Yelahiah#1Noah#1Ian#1Edward#2
RPs EN ATTENTE : Helena#1 • Isaac#1
RPs TERMINÉS : Joy#1Edward#1Ariana#1
AVATAR : Lucy Hale.
CRÉDITS : avatar by @.Cranberry // gif by mandown
DC : Non.
INSCRIT LE : 10/01/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/spa/Laurel%20Rhodes/15 https://www.30yearsstillyoung.com/t37277-laurel-rhodes

It's the eye of the tiger, it's the thrill of the fight [Ian & Laurel #1] Empty
Message(#) Sujet: Re: It's the eye of the tiger, it's the thrill of the fight [Ian & Laurel #1] It's the eye of the tiger, it's the thrill of the fight [Ian & Laurel #1] EmptySam 29 Mai 2021 - 17:38




Ian & Laurel

It's the eye of the tiger, it's the thrill of the fight

◊ ◊ ◊



Un, deux, trois. Un, deux, trois. Et ainsi de suite. Je frappe, encore et encore, toujours un peu plus fort, non pas au point de m'en faire mal, mais au point d'être rapidement essoufflée; peut-être devrais-je ralentir un peu la cadence pour ne pas me fatiguer davantage. J'y songe, mais ne m'y résous pour autant. J'ai besoin d'évacuer toute cette tension, cette colère ? Aussi. A chaque coup, je me remémore un moment, une phrase. Les reproches, de l'un comme de l'autre, l'incompréhension qui hante notre couple, et la crise qui plane au dessus de nos têtes, prête à exploser à tout moment. Journée merdique, le mot est faible. Je n'ai aucune idée de l'heure qu'il est, ou tout du moins, pas exactement, mais je sais une chose : Je n'ai pas envie de rentrer chez moi. Pas de suite, pas avant m'être calmer, pas avant.. Je ne sais pas, peut-être qu'il soit couché, endormi, histoire de ne pas avoir à croiser son regard, de ne pas subir tel ou tel remarque quant à l'heure à laquelle je rentre.
Je pensais avoir le plaisir de pouvoir frapper dans un sac seule ce soir, mais visiblement, le destin en a décidé autrement et souhaite me pourrir cette journée jusqu'au bout. Je m'apprêtais à frapper une énième fois, lorsque sa silhouette se profila à l'autre bout de la salle.

Je ne sais pas pourquoi, mon sang ne fait qu'un tour dans mes veines, et sitôt l'envie de lui faire ravaler son sourire. Ce type m'insupporte depuis la première fois que nous nous sommes croisés et qu'il m'a sortit ses phrases de drague à deux francs six sous. C'est physique je crois. Et le comble, il faut qu'il vienne s'installer à mes côtés, comme s'il ne pouvait pas rester à l'autre bout de la salle, non. Je dévie alors le regard, et me concentre de nouveau sur mes coups. Me concentrer. Si seulement. J'ai beau avoir la musique dans les oreilles, quelques bribes de paroles ma parviennent tout de même. Je ne répond pas, ne daigne même pas lui lancer un regard. Le message devrait pourtant être clair : je n'ai en aucun cas envie de faire la causette avec cet homme. Il remet ça, insiste même ce qui, avouons-le, me fait tiquer. Ce n'est clairement pas le jour. Je suis arrivée ici agacée par ma journée, et je sens que s'il ne se tait pas de suite, je vais repartir comme je suis venu, à savoir énervée. « Et sinon, il y a moyen de continuer à s'entrainer tranquillement ? » Ai-je fini par lui lancer, m'arrêtant net dans mes mouvements, la faciès à demi tourné vers lui. « Si tu cherches à faire causette, tu peux toujours aller faire un tour du côté de la "cafet'", hein. » Autrement dit, ferme-là.




(c) oxymort



@Ian Graham


i will not let him to hurt you.
When virtue and modesty enlighten her charms, the lustre of a beautiful woman is brighter than the stars of heaven, and the influence of her power it is in vain to resist.
Revenir en haut Aller en bas
Ian Graham
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 35
SURNOM : Dieu
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Résident en chirurgie neurologique
POSTS : 14 POINTS : 60

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Je danse sous la douche
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
AVATAR : Brant Daugherty
DC : Non
Homme (il/lui)
INSCRIT LE : 23/04/2021

It's the eye of the tiger, it's the thrill of the fight [Ian & Laurel #1] Empty
Message(#) Sujet: Re: It's the eye of the tiger, it's the thrill of the fight [Ian & Laurel #1] It's the eye of the tiger, it's the thrill of the fight [Ian & Laurel #1] EmptyJeu 3 Juin 2021 - 15:42




Ian & Laurel

Hey, wait, pin the grenade, If you don't love me, lie to my face

◊ ◊ ◊


Je savais que j'abusais clairement. Je n'étais pas obligé de venir à côté d'elle, après tout. Déjà, parce que nous ne sommes pas amis, et c'est le moins que l'on puisse dire. Nous ne nous connaissons pas et, de toute manière, je sais très bien qu'elle ne m'apprécie. On se croise juste ici, et c'est tout, ce qui est déjà de trop pour elle. Je ne sais pas vraiment pourquoi, ou bien je fais semblant de ne pas comprendre. La vérité, c'est surtout que je ne fais même pas l'effort de comprendre. Il y a des personnes, comme Laurel, avec lesquelles j'ai envie de jouer. De m'amuser. Oh, rien de bien méchant, je n'ai nullement l'intention de lui faire du mal, surtout qu'à priori elle n'a pas l'air d'être le genre de filles manipulables à souhait et que l'on peut ronger comme bon nous semble.

« Je vois, je dérange je crois.. » Évidemment que je dérange, mais elle avait l'air plus énervée que d'habitude à mon égard. Je pouvais sentir la tension et la colère la submerger et, à ce moment précis, je savais que je n'avais en eaux troubles. Il fallait que je mesure chacun de mes pas et de mes mots ce qui, avouons le, n'est pas du tout ma spécialité. J'étais comme un homme qui traversait un champ de mines, les yeux bandés. Et encore, il avait peut être plus de chance de survie que moi. « J'essayais de désamorcer un futur comportement désagréable que tu... » Je marquais une légère pause, me rendant compte que je n’empruntais pas du tout le bon chemin, avant de reprendre. « Ok, faisons un marché alors. » J'étais joueur, ça je pouvais clairement l'assumer. En revanche, être joueur avec quelqu'un de franchement énervée et qui, de plus, ne semblait pas m'apprécier plus que cela, c'était risqué. Alors, quitte à ce que ça soit risqué, autant y aller à fond. « Je te propose un truc. En fait non, deux. Soit je me la ferme ce qui, convenons en, est ce que tu souhaites le plus au monde à cet instant.. ou soit..  » Et là, je souriais un peu. J'allais proposer quelque chose qu'elle voudrait peut être encore plus. « Tu t'entraines sur moi. Je sers de punching ball - avec des gants bien entendu - et, pendant que tu frappes, tu me dis ce qui te met en colère comme ça. »

Le deal était passé. Le silence, ou la chance de pouvoir passer ses nerfs sur moi. « Alors, t'en dis quoi, Brunette ? » C'était à elle de décider maintenant. Quoi qu'il en soit, je respecterais sa décision, même si c'est difficile pour moi de la fermer. Je ne suis pas un connard non plus au point de pourrir la vie des gens gratuitement. A la base, je venais juste pour faire du sport, tranquillement.




(c) oxymort

Revenir en haut Aller en bas
Laurel Rhodes
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 30 ans - 01.12.1990
SURNOM : Marsh - Minipouce - Lau'.
STATUT : « Amorce de sourires et de bombes, et du mal qu’on se donne.. » Le simulacre d’un amour qui s’étiole jours après jours à cause d’une routine trop ancrée, avec au milieu de tout ça, un bambin qui n’a rien demandé.
MÉTIER : Desperate Housewive - Interne en neuro chirurgie dans une vie antérieur.
LOGEMENT : 525, Daisy hill road à Logan City
It's the eye of the tiger, it's the thrill of the fight [Ian & Laurel #1] Axcc
POSTS : 252 POINTS : 115

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : née à Perth, à Brisbane depuis seulement un an - tolère la fumée de cigarette umais déteste l’odeur du tabac froid - sait jouer du piano - cuisine divinement bien les cookies - prend des cours de français - bénévole à la croix rouge - achète des fleurs toutes les semaines pour la maison - à la phobie des ascenseurs - tendance à emprunter les fringues de son mari - a fait deux mois de bénévolat dans un orphelinat au Kenya plus jeune - manuelle et du genre touche à tout -
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : Jacob#1Yelahiah#1Noah#1Ian#1Edward#2
RPs EN ATTENTE : Helena#1 • Isaac#1
RPs TERMINÉS : Joy#1Edward#1Ariana#1
AVATAR : Lucy Hale.
CRÉDITS : avatar by @.Cranberry // gif by mandown
DC : Non.
INSCRIT LE : 10/01/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/spa/Laurel%20Rhodes/15 https://www.30yearsstillyoung.com/t37277-laurel-rhodes

It's the eye of the tiger, it's the thrill of the fight [Ian & Laurel #1] Empty
Message(#) Sujet: Re: It's the eye of the tiger, it's the thrill of the fight [Ian & Laurel #1] It's the eye of the tiger, it's the thrill of the fight [Ian & Laurel #1] EmptyVen 11 Juin 2021 - 21:27




Ian & Laurel

It's the eye of the tiger, it's the thrill of the fight

◊ ◊ ◊




« Je vois, je dérange je crois.. » Il lui a fallut tout se temps pour le comprendre, non, sérieusement ? Le regard que je lui adresse en dit long, une fois de plus. S'il me cherche, il risque de me trouver, et plus vite qu'il ne le pense. Oui, je suis énervée, et oui, il n'y est pour rien lui, mais.. Mais c'est comme s'il venait mettre de l'huile sur le feu, ou de rajouter une couche à mon énervement. Je n'arrive pas à faire abstraction de sa vaine tentative de drague de la dernière fois, et puis, je le répète, ça doit être physique. Il y a quelque chose en lui qui ne m'inspire en rien confiance et qui m'agace. C'est con, je sais, mais c'est ainsi. Après tout, l'on est pas forcé d'avoir des affinités avec tout le monde. J'entrouvre de nouveau la bouche, prête à rétorquer d'un air qui, convenons-en est loin d'être aimable lorsqu'il me devance. J'en lève les yeux au "ciel" et souffle, exaspérée. Pour autant, je ne lui coupe pas la parole, et l'écoute même tout en réhaussant un sourcil. « Je te propose un truc. En fait non, deux. Soit je me la ferme ce qui, convenons en, est ce que tu souhaites le plus au monde à cet instant.. ou soit..  » Je plisse le regard, croise les bras sous ma poitrine et l'observe désormais d'un air.. curieux ? Il est fort probable que ce soit le cas oui. Aucun son ne sort de ma bouche, signe que je l'invite à poursuivre. Si je pouvais, je lui ferais tout de même ravaler son sourire, son air sûr de lui et cet air joueur qui brille au fond de son regard. Si sa proposition me surprend ? Surement. Je ne laisse rien transparaitre pour autant, et d'un mouvement de talons je lui tourne le dos tout en retirant mes gants. A tous les coups, il va prendre cela pour une réponse négative, et rien que d'y penser, j'en jubile. Il veut jouer, on va jouer. J'avance de quelques pas, juste de quoi rejoindre mon sac, poser à même le sol quelques mètres plus loin. J'ai attrapé chaud ces premières minutes, je me suis essoufflée, j'ai soif. La bouteille d'eau minérale dans mon sac est rapidement attrapée. Je n'accorde d'importance à Ian qu'après quelques gorgées.« Premio, je n'ai pas besoin d'un psy, et nulle envie d'épiloguer sur le comment du pourquoi de mon énervement. Surtout pas avec toi. » Ca c'est dit. Remettant mes gants, je m'approche de nouveau du brun. « Deuxio, ne m'appelle pas Brunette. » On ne se connait pas, et on est, mais alors très très loin de s'attribuer quelconque surnoms lui et moi. « Tercio, n'essayes même pas de me ressortir tes phrases à deux francs six sous de la dernière fois - que tu dois, qui plus est sortir à une grande majorité de nanas - parce que je te promets que je sais parfaitement visé du pied droit. » Traduction : Fais le con, et tu prends de gros risques pour tes bijoux de famille. En prime, je lui offre mon plus beau sourire, narquois à souhait. Oui je sais, je peux moi aussi être énervante. Ca promet. Et ceci étant, le regard défiant, provocateur presque, je me mets en position, prête à frapper.



(c) oxymort



@Ian Graham



i will not let him to hurt you.
When virtue and modesty enlighten her charms, the lustre of a beautiful woman is brighter than the stars of heaven, and the influence of her power it is in vain to resist.
Revenir en haut Aller en bas
Ian Graham
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 35
SURNOM : Dieu
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Résident en chirurgie neurologique
POSTS : 14 POINTS : 60

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Je danse sous la douche
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
AVATAR : Brant Daugherty
DC : Non
Homme (il/lui)
INSCRIT LE : 23/04/2021

It's the eye of the tiger, it's the thrill of the fight [Ian & Laurel #1] Empty
Message(#) Sujet: Re: It's the eye of the tiger, it's the thrill of the fight [Ian & Laurel #1] It's the eye of the tiger, it's the thrill of the fight [Ian & Laurel #1] EmptyHier à 16:12




Ian & Laurel

Hey, wait, pin the grenade, If you don't love me, lie to my face

◊ ◊ ◊


La tension n'était toujours pas redescendue, bien au contraire. Peut être parce qu'elle se sentait agressée, ou que ce n'était pas le moment de la faire chier ou.. tout simplement parce que je tombais à pic pour qu'elle puisse se défouler. Après tout, je ne la connais absolument pas et c'est peut être une vraie peste dans la vie. Je n'ai peut être pas tiré le gros lot cette fois-ci.

« Premio, je n'ai pas besoin d'un psy, et nulle envie d'épiloguer sur le comment du pourquoi de mon énervement. Surtout pas avec toi. » « Deuxio, ne m'appelle pas Brunette. » « Tercio, n'essayes même pas de me ressortir tes phrases à deux francs six sous de la dernière fois - que tu dois, qui plus est sortir à une grande majorité de nanas - parce que je te promets que je sais parfaitement visé du pied droit. » Qu'elle est dure. Sèche. Sur les nerfs. Mais au jeu du plus con, et comme elle ne me connaît pas encore, elle ne peut pas savoir que j'en tiens une sacrée couche, et que je peux tout à fait augmenter la mise. Ca n'était pas à mon avantage et, comme je n'avais pas pour intention de me prendre la tête avec elle, je n'allais sûrement pas continuer dans cette voie là. Enfin.. sauf si elle m'y obligeait par la suite, évidemment. Elle avait pris son temps pour faire sa tirade, et me balancer tout ça à la gueule. Ça se voit qu'elle m'en veut, certainement pour notre première rencontre d'ailleurs. Peut être un message pas capté, où je l'ai mise dans le vent et qu'elle n'a pas apprécié, allez savoir !

« Je ne compte pas faire le psy. Un psy te dirait, par exemple, que tu as un comportement tyrannique, dans l'invective et l'ordre parce que tu n'arrives pas à te faire respecter ailleurs. Un problème d'autorité, sans doute » Je roulais alors des yeux, prenant un air faussement intellectuel, mais imaginant que je peux déjà bel et bien me faire frapper pour ce que je viens de dire. Mais je n'en avais pas fini, et comptais bien en rajouter une couche. Plus sympa, plus de la pommade. « Quand aux nanas.. Je ne vais pas mentir, j'aime bien discuter. Les premiers contacts, la découverte, ce petit frisson.. Mais j'ai un discours différent avec les écervelées et je sais qui en est une et qui n'en est pas. Je peux faire le con mais j'suis pas idiot. »

Je cherchais du regard, d'un côté puis de l'autre, des renforts en mousse pour qu'elle puisse taper dedans et se défouler mais je n'en avais pas sous la main. Et là, elle se trouvait en position de frappe, après avoir bu un peu, et surtout sans avoir remis ses gants. J'avais dit que je n'étais pas idiot ? J'étais peut être déjà en train de me dédire puisqu'il était hors de question que je me défile. Elle allait peut être déjà frapper, alors je tendais mes mains, ouvertes, vers l'avant, pour qu'elle puisse frapper comme bon lui semble. « Alors, petit précision : tu n'as pas l'air d'être Mike Tyson mais j'ai encore besoin de mes mains de fées. Sois gentille. » Elle ne me connaît clairement pas, elle va me prendre pour quoi ? Un masseur de femmes ? Que c'est une technique de drague à deux balles ? Il y a des chances, oui..

(c) oxymort

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

It's the eye of the tiger, it's the thrill of the fight [Ian & Laurel #1] Empty
Message(#) Sujet: Re: It's the eye of the tiger, it's the thrill of the fight [Ian & Laurel #1] It's the eye of the tiger, it's the thrill of the fight [Ian & Laurel #1] Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

It's the eye of the tiger, it's the thrill of the fight [Ian & Laurel #1]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: logan city :: hibiscus sports
-