AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le deal à ne pas rater :
TCL TDS-6110 – Barre de son Home Cinéma 2.1 avec caisson de basses ...
69.99 €
Voir le deal

 Loft de Garret Oxton

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Anonymous
Invité
Invité

Loft de Garret Oxton  Empty
Message(#) Sujet: Loft de Garret Oxton Loft de Garret Oxton  EmptyDim 16 Mai - 17:09




#06 Victoria Avenue, Redcliffe
bienvenue chez moi
Gary et son chien Murphy ouvrent les portes de leur loft ! Il s'agit d'un 03 pièces de taille moyenne. L'intérieur est de style mi-industriel, mi-scandinave et plutôt à peu près rangé si vous ne regardez pas sous le canapé ou que vous n'ouvrez pas les placards. Loft de Garret Oxton  4222248358 Vous pouvez accéder à la cuisine, au salon ainsi qu'à la salle de bain librement, et n'hésitez pas à vous servir une petite bière bien fraiche, prendre une part de pizza (sans ananas), vous joindre à lui pour une partie de ping pong ou de jeux vidéos. Faites quand même attention parce qu'il est mauvais joueur !

:burger::
 

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

Loft de Garret Oxton  Empty
Message(#) Sujet: Re: Loft de Garret Oxton Loft de Garret Oxton  EmptyMer 19 Mai - 17:51


Ce marathon des voisins amuse vraiment Ellie et cela même si elle a fait des gaffes dans certaines maisons. Mais bon, personne ne lui en tiendra rigueur. Si ? Peu importe après tout et la journée n'est pas encore finie. Sur la liste, elle a vu un Garret Oxton et a jeté son dévolu sur lui car bizarrement ce nom lui semble familier. Arrivée devant la porte, elle entre doucement et se mêle aux invités déjà présents. Son regard se pose sur la pizza présentée et vu que son estomac gronde, elle en prend volontiers une part. «  Hummm » Ce son sort directement d'entre ses lèvres à la première bouchée. La blonde continue sa visite et au loin, elle voit une tête connue. Elle s'avance un peu tout en plissant les yeux et d'un coup, elle bloque. «  Ho ho «  Elle est chez Gary ... Celui qu'elle a pris pour l'escargot de Bob l'éponge pendant cette fameuse soirée dont elle n'est pas fière. La blonde ne se souvient pas de tout et franchement, elle a pas envie de remémorer les choses qu'elle a pu dire ou faire vu l'état dans lequel elle se trouve. Qu'est ce qu'elle fait ? Elle part ou reste là en faisant semblant qu'elle a fait un blackout total ? La pizza est vachement bonne donc ouais la perte de mémoire semble la bonne option. «  Salut, jolie déco » Lance-t-elle au jeune homme en faisant semblant de rien et lui glissant même un petit sourire. « La pizza est délicieuse en tout cas, tu la commandes où ? » Si elle peut avoir le numéro du livreur, elle ne va pas s'en priver. Ce n'est pas qu'Ellie n'aime pas cuisiner, au contraire ça la calme, mais elle est souvent prise de flemmingite aigue et ça n'aide pas. Puis c'est pas Elias qui se plaindra de manger de la pizza, du moins tant qu'elle est encore là.

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

Loft de Garret Oxton  Empty
Message(#) Sujet: Re: Loft de Garret Oxton Loft de Garret Oxton  EmptyDim 23 Mai - 20:46



Je ne sais pas pourquoi j’ai eu l’idée de m’inscrire à la fête des voisins. Sûrement parce que j'avais envie de faire chier Diego, mon colocataire. Le mec qui a posé ses valises dans ma demeure depuis presqu'un mois et avec qui je n'ai presque jamais discuter. Le type qui reste enfermé dans sa chambre à bosser sur je ne sais quoi, celui-là même. J'ai pensé qu'un peu de bruit le ferait peut-être sortir de sa piaule pour une fois, ça a fonctionné, mais ce n'est pas la chambre qu'il a quitté, c'est l'appartement tout entier. Alors j'ai eu espoir que finalement l'annonce de la fête ne circule pas, que personne ne se pointe. Je me suis même posé devant l’ordinateur pour pouvoir répondre au dernier message de Blondie, message que je n’ai pas eu le temps d’envoyer. Un couple a fini par débarquer, j’ai dû me forcer à parler de la pluie et du beau temps jusqu’à en inventer le prix de mes meubles. Ils n’ont pas touché aux pizzas, ni même aux bouteilles que je m’étais empressé d’aller acheter quelques heures auparavant non, ce qu’ils voulaient c’était surtout jeter un coup d’œil à la déco comme s’ils étaient entrés dans une maison témoin, la mienne. « Désolé de vous poser toutes ces questions, mais ma femme et moi avons pour ambition d’acheter un loft.  Est-ce que les pièces chauffent bien ? Vous n’avez pas trop froid en hiver ? » Une bière à la main, je tente de rester polie, un sourire hypocrite accroché sur le bout de mes lèvres. « Quelle bonne idée. Oui, ça chauffe pas mal et non, je n’ai pas spécialement froid en hiver mais je suis pas frileux alors je saurais pas vous dire. » J’hausse les épaules tandis que je vois d’autres personnes débarquer chez moi à l’improviste. Enfin non, pas à l’improviste puisque j’ai juste été assez con pour ouvrir les portes de mon putain de jardin secret. Murphy ne sait plus où donner de la tête, il devient fou à chaque fois qu’une nouvelle personne passe le pas de la porte. « Veuillez m’excuser mais je dois aller saluer les nouveaux arrivants » que je dis sur un ton un peu trop bourgeois, un style qui ne me ressemble pas. Je salue ces inconnus, qui le resteront probablement après avoir échangés sur deux ou trois sujets hyper barbants. Ma bouteille à moitié vide, je décide d’aller en prendre une autre qui trône dans le bac à glaçons. « Hummm » Je tourne la tête vers la fille qui a l’air de prendre son pied avec la part de pizza aux pepperonis. Oh bordel. Je me retourne rapidement et me dirige dans la direction opposée. Un vieux m’intercepte pour me faire des éloges sur Murphy et me dire ô combien il lui fait penser à son chien Rufus, mort depuis presque vingt ans. « Salut, jolie déco » J’ai pas besoin de lui faire face pour reconnaitre la voix. C’est celle de Mini pouce, je m’excuse auprès de mon invité et me retourne vers celle qui vient d’interrompre une conversation qui était loin d’être joyeuse. « Tu me suis ? C’est pas possible. » Que je lui lance avant de boire une gorgée de ma bouteille de bière. Je la regarde de haut en bas, elle m’a l’air déjà bien plus stable sur ses deux jambes que ce qu’elle pouvait l’être à la soirée. « La pizza est délicieuse en tout cas, tu la commandes où ? » Sans rire ? Elle m’aurait dit le contraire que je ne l’aurais pas cru. Y’a qu’à voir comment elle se délecte du moindre morceau. « T’as pas mis ta marchandise dans mes pizzas au moins ? » que je chuchote au creux de son oreille, non parce qu’elle serait capable de le faire et que j’ai pas envie de retrouver mon loft sens dessus dessous. « Et qu’est-ce qui te dis que je ne l'ai pas faite moi-même ? » Je souris, parce que je suis un piètre cuisinier, mais je sais aussi que c’est pas écrit sur mon font et que j’ai bien envie de la mettre mal à l’aise. Je passe ma main dans son dos puis me dirige vers un endroit bien moins bruyant. « Comment ça va Mini pouce ? Tu t’es bien remise de la soirée ? » Un sourire taquin se forme au coin de mes lèvres, j’ouvre l’une des fenêtres de la cuisine et sors une clope de ma poche arrière. « C’est fou comment on finit toujours par se retrouver dans une cuisine. » J’allume ma cigarette et laisse la fumée pénétrer mes poumons.

@Eleonor Sanders :l:
 

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

Loft de Garret Oxton  Empty
Message(#) Sujet: Re: Loft de Garret Oxton Loft de Garret Oxton  EmptyLun 24 Mai - 19:24


Entre choisir le blackout pour profiter de la pizza ou partir en mode je ne suis jamais venue. Ellie avait le choix et son estomac a pris la décision. Mais était-elle réellement obligée d'engager la conversation ? Pas du tout. C'est à croire que son cerveau est contre elle et qu'il veut la confronter au jeune homme et donc à cette soirée. Les mots sortis d'entre ses lèvres, elle ne peut plus rien faire si ce n'est meubler un peu avant de s'éclipser. « Tu me suis ? C’est pas possible. » De suite, elle fait des gros yeux. « Prends pas tes rêves pour la réalité » Qu'elle lance alors que c'est LUI qui était chez ELLE la dernière fois donc d'où il va chercher une connerie pareille. Malgré tout, son intérêt pour la pizza étant trop grand, il faut qu'elle lui demande où il l'a achetée. « T’as pas mis ta marchandise dans mes pizzas au moins ? » Une grimace se pose sur son visage alors que sa main vient ensuite se plaquer que celui-ci. Il a réellement cru aux conneries d'Erin, il est bien naïf si tel est le cas. « Non, je les réserve pour de plus grandes occasions » Dit-elle en roulant des yeux. «  Sérieusement, faut pas croire tout qu'Erin raconte ou t'es pas sorti de l'auberge » Sa cousine a le don pour raconter des conneries beaucoup plus grandes qu'elle et le pire, ça a l'air de fonctionner ou bien ... ou bien lui aussi se fout largement d'elle à ce moment précis. Si c'est le cas, elle se vexera très fort. Hum non mais elle fera semblant ça oui. « Et qu’est-ce qui te dis que je ne l'ai pas faite moi-même ? » Le doigt d'Ellie se lève et va pointer la poubelle un plus loin dans la cuisine. «  Peut-être les cartons présents juste là, à moins que tu bosses dans une pizzéria » Un sourire en coin se pose sur ses lèvres bien heureuse d'avoir pu le piéger à son propre jeu. Ellie le suit se demandant bien pourquoi ils vont à l'écart des autres invités bien que ça ne la dérange pas vu les conversations qu'elle a pu entendre avec d'entamer celle avec Garret. « Comment ça va Mini pouce ? Tu t’es bien remise de la soirée ? » «  M'en parle pas de cette soirée ! J'ai jamais eu aussi mal au crâne le lendemain et je me souviens pas de tout en plus.Pourtant des soirées, j'en ai fait et pas qu'une avant celle-là.» Dit-elle avec une moue tout en précisant que ce n'est pas sa seule soirée car ils ont tous tendance à la voir comme une gamine. «Mini pouce, elle a 23 ans, bientôt 24 ans tu sais. « Peste-elle avant d'hausser les épaules. « De ton côté, ça a été ?Je me souviens même pas si tu es rentré chez toi ou si tu as squatté le canapé avec balou » Dit-elle d'un air amusé car malgré le retour de flammes qui a été foudroyant, cette soirée elle l'a bien aimée Ellie. Faudra en refaire une quand elle aura une chez elle mais sans le gâteau c'est certain. Les mélanges, c'est pas bien, entre l'alcool, ce gâteau et sa consommation perso, elle y est allée fort. D'ailleurs, elle est encore étonnée de ne pas avoir retapisser les toilettes.  « C’est fou comment on finit toujours par se retrouver dans une cuisine. » Son regard se porte sur ladite cuisine alors qu'elle se pince les lèvres. «  C'est le signe que tu dois me cuisiner un truc un de ces jours. Moi je l'ai déjà fait dans un sens » Dit-elle amusée bien qu'un peu sérieuse. Après tout, elle ne le connaît pas bien Garret et ce serait l'occasion de faire connaissance dans des circonstances plus normales. A part qu'elle ne sait pas encore qu'elle en connaît plus sur lui qu'elle ne le pense ...

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

Loft de Garret Oxton  Empty
Message(#) Sujet: Re: Loft de Garret Oxton Loft de Garret Oxton  EmptySam 29 Mai - 10:05



« Prends pas tes rêves pour la réalité » Si seulement, je souris et lui ébouriffe les cheveux. Je veux bien lui laisser le bénéfice du doute pour cette fois même si le hasard fait bien les choses et qu’on a l’air de se rencontrer un peu trop souvent ces derniers temps. « Non, je les réserve pour de plus grandes occasions » De plus grandes occasions comme la soirée qu’on a bien pu passer. Il leur en faut peu aux Sanders, pour sortir l’artillerie lourde de conséquences. Une simple soirée leur suffit pour mettre à profit leur talent pour le jardinage. On a visiblement pas la même définition de « grande occasion », pour moi c’est plus synonyme d’événements tels qu’un mariage, un anniversaire ou l’obtention d’un diplôme. « Sérieusement, faut pas croire tout qu'Erin raconte ou t'es pas sorti de l'auberge » Je crois que ce que je vois et en l’occurrence je l’ai pas rêvé ce moelleux au chocolat assaisonné aux herbes de Provence, non, je l’ai même goûté et si mon estomac a fini par s’en remettre, c’est pas le cas de mon cerveau qui n’arrive pas à oublier les conneries qu’on a bien pu débiter. Je passe mon bras sur son épaule, un repose bras à défaut d’être mon repose coude. Mini pouce me montre les cartons de pizza du doigt alors que je grimace, la main pris dans le sac. « Peut-être les cartons présents juste là, à moins que tu bosses dans une pizzéria » Comme quoi il ne faut pas se fier aux on-dit, on peut être blonde et se montrer perspicace.  « M'en parle pas de cette soirée ! J'ai jamais eu aussi mal au crâne le lendemain et je me souviens pas de tout en plus.Pourtant des soirées, j'en ai fait et pas qu'une avant celle-là.» Est-ce qu’elle s’en souvient pas ou est-ce qu’elle ne veut pas s’en souvenir ? Telle est la question. J’ai dû mal à croire au gros trou noir, elle était torchée et défoncée c’est clair mais si je me souviens de certains moments alors il en est sûrement de même pour la Sanders. Je la revois encore attraper la bouteille pour la boire à l’envers. J’me demande si ses cheveux sentent encore l’absinthe ou si elle a réussi à s’en débarrasser avec quelques shampoings. « Tu veux que je te rafraichisse la mémoire ? » Je souris à l’idée de pouvoir inventer quelques péripéties supplémentaires, juste assez pour semer le doute dans son esprit.  «Mini pouce, elle a 23 ans, bientôt 24 ans tu sais. » Ouais, ça ne me rajeunit pas cette histoire. Elle n’a que trois années de moins que moi, mais ça m’empêche pas de la voir comme celle qu’on se doit de protéger envers et contre tous. Je tire sur ma clope et m’éloigne pour expirer la fumée par la fenêtre. « Ouais, mais tu resteras toujours ma mini pouce, même quand t’en auras soixante et que t’auras la peau toute fripée.» J’ai dû mal à l’imaginer grand-mère, est-ce que ça vieillit une Sanders ou est-ce que ça reste jeune toute sa vie ? J’hausse les épaules et prends une nouvelle gorgée de ma bière. « De ton côté, ça a été ?Je me souviens même pas si tu es rentré chez toi ou si tu as squatté le canapé avec balou »  Je la pointe du doigt quand elle évoque Balou, elle se souvient de tout Sanders, je le savais. Je peux pas m’empêcher de sourire alors que je viens de la prendre en flagrant délit. « J’vois que tu te souviens de pas mal de choses quand même. J’ai fini par rentré, t’es malade jamais je partage un canapé et encore moins avec Balou. T’es sûr qu’il a pas fini dans le lit de ta cousine ? » Je ris, parce que j’ai aucune idée de ce qu’il a bien pu se passer après que je sois rentré chez moi. Balou était encore là lorsque j’ai quitté leur domicile, il était encore présent et mon petit doigt me dit qu’il était plein d’espoir.   «C'est le signe que tu dois me cuisiner un truc un de ces jours. Moi je l'ai déjà fait dans un sens » Tu parles d’un repas, enfin je peux pas parler parce que je suis pas certain de faire mieux. Je m’assois sur le plan de la cuisine et pose ma bière près de l’évier. « On pourra se faire ça mais je te préviens, t’es pas à l’abris de te taper une indigestion. » Au moins c’est dit, elle sait à quoi s’en tenir dans le cas où elle accepterait mon offre. Parce que moi je préviens au moins, pas comme elle et son space cake. « Elle s’est terminée comment la soirée ? » J’veux des ragots à gogo, parce qu’elle me doit bien ça, mini pouce, après m’avoir ôté de toute dignité. Elle est toujours en possession de la photo qu’elle a prise à mon insu, photo sur laquelle je dois certainement tirer une gueule de merde. Je tire sur ma clope avant de cendrer dans l’évier. Diego risque de péter un câble lorsqu’il reviendra de l’endroit où il a couru se réfugier. Mon appartement, le nôtre, ne ressemble plus à grand-chose. Y’a des bouteilles éparpillées un peu partout, des croûtes de pizzas qui font concurrence aux quelques objets de décorations. « D’ailleurs qu’est-ce qui t’a donné envie de participer à la fête des voisins ? » C’est vrai, j’ai toujours vu ça comme un truc pour les vieux, une marque de politesse, une occasion de jouer les commères pour certaines vieilles qui se font visiblement chier en étant à la retraite. J’aurais jamais ouvert mon loft si c’était pas dans le but d’emmerder mon colocataire.
@Eleonor Sanders :l:
 

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

Loft de Garret Oxton  Empty
Message(#) Sujet: Re: Loft de Garret Oxton Loft de Garret Oxton  EmptyMer 2 Juin - 0:26


La fête des voisins. Contrairement aux années précédentes, Colm avait décidé de participer à cette activité qui lui avait toujours semblée bizarre; un mélange d'exhibitionnisme venant de ceux qui ouvraient leurs portes aux étrangers, et de voyeurisme chez les curieux qui s'invitaient dans ces demeures. Pour sa part, il faisait plutôt partie du deuxième groupe malgré lui : pas question de faire rentrer un tas d'inconnus chez lui. Il n'avait rien à cacher, c'était une question de pudeur. Il ne voulait pas que n'importe qui pénètre dans l'intimité qu'il partageait avec sa copine. Et bien qu'il avait toujours voulu savoir à quoi ressemblait le loft adjacent au sien, il était débarqué au no. 6 dans le but de faire connaissance avec son voisin. Ou sa voisine, si ça se trouvait. Il n'avait encore jamais vu quelqu'un passer la porte d'entrée.

En entrant dans la première pièce, Colm aperçut quelques personnes, principalement des couples, et à voir les regards qu'ils lançaient dans la pièce, aucun d'eux n'habitait l'endroit. Il prit un moment pour analyser l'architecture qu'il compara mentalement avec son chez-lui : la disposition des fenêtres, la séparation entre les pièces, l'orientation du loft en tant que tel. C'était assez similaire, mais avec effet miroir. Ça lui faisait tout bizarre, tout d'un coup, de se retrouver dans un appartement jumeau au sien, mais ne pas y reconnaître les meubles. Il n'y avait pas de doute en tout cas : il était chez un homme. Pas le moindre signe d'un être féminin dans les parages. Après avoir vu du coin de l'oeil une collection de DVDs presque aussi grande que la sienne - qu'il viendrait probablement décortiquer plus tard - il se dirigea vers la cuisine, où deux jeunes dans la vingtaine discutaient autour de la table. Un chien était assis tout près, l'air drôlement sage alors qu'il reniflait dans l'air l'odeur de la pizza déjà entamée, offerte en libre-service. En bon voisin, et en bon Australien, Colm avait apporté quelques bières à partager avec l'hôte et les autres voyeurs convives. Il s'approcha du réfrigérateur pour y ranger les bouteilles, mais s'arrêta en plein mouvement et se tourna vers les deux autres personnes présentes dans la pièce.

- Vous savez si l'hôte a un endroit spécifique pour ranger les bières, une glacière par exemple? Ou je les mets direct au frigo? leur demanda-t-il, loin de s'imaginer que le jeune homme était l'hôte en question.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

Loft de Garret Oxton  Empty
Message(#) Sujet: Re: Loft de Garret Oxton Loft de Garret Oxton  EmptyJeu 3 Juin - 21:29



« Vous savez si l'hôte a un endroit spécifique pour ranger les bières, une glacière par exemple? Ou je les mets direct au frigo? » Je détourne mes yeux du visage d’Eleonor pour me tourner vers le garçon en question ou devrais-je dire l’adulte en question. Mon regard s’attarde sur sa chevelue et sa barbe de plusieurs semaines. Il ressemble à un Jesus Christ du 21 ème siècle, une version beaucoup plus cool que celle de la bible. Mes lèvres s’étirent pour afficher un sourire, alors que j’observe mini pouce du coin de l’œil. « Aucune idée, on est juste venu ici pour la pizza. Il parait que l’hôte n’est pas très sympa, mais tu peux toujours les mettre dans le bac à glaçons. » Je lui indique ledit bac de la tête et tire une latte sur ma cigarette. À en croire la gueule de mes invités, j’ai comme l’impression que Diego et moi sommes les seuls résidents de l’immeuble n’ayant pas encore franchi le cap des trente ans. Pas étonnant qu’il n’y ait jamais de bruits dans le voisinage, la moyenne du couvre-feu doit certainement être aux alentours des vingt-deux heures, pour le plus grand bonheur de mon colocataire.

J’ouvre mon paquet de cigarettes que je tends en direction de l’inconnu, je sais pas trop ce qui l’a poussé à se pointer chez moi en étant tout sauf accompagné. « T’habites l’immeuble ? » Je viens prendre place sur le comptoir de la cuisine, laissant mes jambes pendre dans le vide. Il ne me semble pas l’avoir déjà croisé auparavant ou alors peut-être une fois lorsque j’étais bourré, mais même en état d’ébriété, je suis presque sûr que je m’en serais souvenu. Un type aussi atypique, ça court pas le quartier et encore moins l’immeuble. Je me demande si certaines personnes se sont rendues à l’église après l’avoir croisé, persuadées qu’elles venaient enfin de rencontrer le Messie. « Ou alors t’as fait comme nous et tu t’es laissé amadouer par le petit buffet à volonté ? » N’empêche que si c’était pas chez moi, je me serais certainement lancé dans un rally buffet en allant visiter toutes les maisons du quartier, du moins celles participant à la fête des voisins. Ça reste un bon moyen de se casser le ventre sans débourser ne serait-ce qu’un centime et avec un peu de chance, y’aurait même eu moyen de ramener quelques doggy bag pour remplacer le diner. Pas du tout dans la même optique que mon invité, qui semble être beaucoup trop généreux pour ce monde. Un pack de bière en guise de remerciement, c’est le seul à y avoir songé jusqu’à présent. L'alcool ça rapproche et y'a pas mieux pour marquer des points, peut-être même qu'il finira par devenir mon voisin préféré, le mec chez qui j'adorerai squatter.
 

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

Loft de Garret Oxton  Empty
Message(#) Sujet: Re: Loft de Garret Oxton Loft de Garret Oxton  EmptyDim 6 Juin - 16:01


Franchement, Erin aurait pu se taire. Maintenant, il croit réellement qu'elles sont des vendeuse de stupéfiants de la sorte. L'horreur et encore plus si cela venait à s'ébruiter vu la carrière de la blonde. A moins que Gary se foute d'elle comme il le fait pour les pizzas. Les cartons sont présents et la preuve évidence qu'il n'a pas cuisiné comme il l'a dit. La soirée vient sur le tapis ce qui ne l'étonne pas en soi. C'est pas qu'Ellie a un total blackout mais il est vrai qu'elle ne se souvient pas de certains moments et disons que l'envie de s'en souvenir n'est pas spécialement présente non plus. « Tu veux que je te rafraichisse la mémoire ? » Une grimace se pose sur ses lèvres. «  Non ça ira ... à moins que tu aies une infirmation cruciale à me transmettre » Si c'est le cas, elle craint fort que cela ne soit pas en sa faveur vu l'état dans lequel elle se trouvait. Mini pouce, toujours ce surnom qui la fait râler plus que jamais. « Ouais, mais tu resteras toujours ma mini pouce, même quand t’en auras soixante et que t’auras la peau toute fripée.» «  Faudrait-il encore qu'on soit toujours en contact » Lance-t-elle en haussant les épaules. C'est rare de garder des amis toutes la vie et puis eux, ils sont plus des potes voire connaissances actuellement. Gary est ami avec sa cousine. De leur côté, on ne peut pas dire qu'ils ont eu le temps d'apprendre à se connaître vu les absences répétées d'Ellie pour sa carrière. Elle lui demande si la fin de soirée s'est bien passée de son côté, car à vrai dire, c'est de ça qu'elle a le moins de souvenir. Elle se souvient d'avoir été malade et plus rien ... « J’vois que tu te souviens de pas mal de choses quand même. J’ai fini par rentré, t’es malade jamais je partage un canapé et encore moins avec Balou. T’es sûr qu’il a pas fini dans le lit de ta cousine ? » « Euh pour être franche, j'en sais rien mais je pense pas. Puis si c'était le cas, elle s'en vanterais pas ! A moins que ce soit avec Wim celui qu'elle aime pas trop » Pouffe-t-elle doucement se remémorrant le visage de celle-ci.

La cuisine devient vite leur lieu de rendez-vous comme le souligne Gary et la blonde voit là l'opportunité de lui réclamer un repas. « On pourra se faire ça mais je te préviens, t’es pas à l’abris de te taper une indigestion. » «  Je prends le rique «  S'il commande comme ce soir, elle risque pas grand chose. Au pire il s'attribuera les mérites et ce jour-là, elle fera semblant de le croire.  « Elle s’est terminée comment la soirée ? » «  Justement, c'est ça dont je me souviens pas. J'ai été malade sur le gars là, Wim puis pouf le trou noir » Souffle-t-elle râlant elle-même de ne pouvoir rien dire de plus. « D’ailleurs qu’est-ce qui t’a donné envie de participer à la fête des voisins ? » Elle n'a pas le temps de répondre qu'une autre personne entre dans la pièce des bières à la main. - Vous savez si l'hôte a un endroit spécifique pour ranger les bières, une glacière par exemple? Ou je les mets direct au frigo?  L'homme demande après le propriétaire des lieux. Contre toute attente, Gary joue dans le jeu et fait comme s'il était un invité dans son propre appartement.  « Aucune idée, on est juste venu ici pour la pizza. Il parait que l’hôte n’est pas très sympa, mais tu peux toujours les mettre dans le bac à glaçons. » C'est avec un sourire en coin que la demoiselle les écouter parler. «  Tu devrais tester la pizza, elle est super bonne. » Lance-t-elle à l'homme tout en allant se prendre une nouvelle part. «  Gary, t'as pas vu un ordi dans le coin que j'aille nous mettre de la musique ? » Faut bien mettre un peu d'ambiance non ?!


@Garret Oxton @Colm Jeffery Loft de Garret Oxton  2598156303
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

Loft de Garret Oxton  Empty
Message(#) Sujet: Re: Loft de Garret Oxton Loft de Garret Oxton  EmptyVen 11 Juin - 21:54



 «  Non ça ira ... à moins que tu aies une infirmation cruciale à me transmettre » Je souris, alors qu’elle se met à grimacer. « J’espère surtout que t’en auras pas une à m’annoncer dans neuf mois. » J’hausse les épaules comme si de rien n’était, laissant planer le doute pour voir sa réaction. Y’a peu de chances pour que cela arrive, même si je ne sais pas comment s’est terminée la soirée. Il restait Wim et Balou lorsque j’ai quitté leur domicile et même quelques autres types que je n’ai pas pris la peine d’apprendre à connaitre. Je secoue la tête comme pour faire fuir les images qui se bousculent dans ma tête. « Faudrait-il encore qu'on soit toujours en contact » Je grimace et me recroqueville sur place pour accentuer la douleur dans ma poitrine. Bien sûr qu’on sera toujours en contact, qu’est-ce qu’elle croit. « Tu ne te débarrasseras pas aussi facilement de moi, mini pouce. » Ah ça non, je compte bien lui coller aux baskets pendant encore quelques années, beaucoup plus si le temps le permet. « J'viendrais même te voir à chacun de tes concerts avec une pancarte que j’aurais pris beaucoup de temps à confectionner » J’acquiesce de la tête alors que mes mains viennent entourer mes lèvres pour scander son prénom, imitant le bruit de la foule en délire.  Je m’y vois déjà, choisir la plus belle des photos dossiers et en faire des t-shirts collector spécial tournée. Je passe mon bras sur ses épaules et la serre un peu contre moi.  « Euh pour être franche, j'en sais rien mais je pense pas. Puis si c'était le cas, elle s'en vanterait pas ! A moins que ce soit avec Wim celui qu'elle aime pas trop » Je ris, parce que si y’a bien une chose qu’on sait bien faire tous les deux, c’est se foutre de la gueule de sa cousine. Qui aime bien, châtie bien. C'est qu'on doit beaucoup l'aimer, Erin. « Wim s’en serait vanté à coup sûr lui, ça se voyait qu’il n’avait d’yeux que pour Erin. » Et c’est peu dire, faut croire qu’elle avait fait bonne impression à cette soirée entre Balou et lui, elle avait de quoi se sentir appréciée. On se dirige vers la cuisine, je jette un coup d’œil à tous ces inconnus avant de détourner mon regard pour n’observer qu’Ellie qui s’empresse de sauter sur l’occasion pour me réclamer un repas. « Je prends le risque » Forcément qu’elle le prend, parce qu’elle sait pertinemment que ça ne pourra pas être pire que ce qu’elles m’ont fait vivre. Je garde cette invitation dans le coin de ma tête, on se fera une bouffe un de ces quatre, histoire de rattraper tout le temps qu’on a perdu à passer des journées ensembles sans vraiment se parler.  «  Justement, c'est ça dont je me souviens pas. J'ai été malade sur le gars là, Wim puis pouf le trou noir » Je ris en me remémorant le souvenir, pauvre Wim, si y’en a bien un qui a subi la soirée c’est bien lui. Peut-être même qu’Erin en a profité pour l’accompagner dans la salle de bain et l’aider à se changer ? Peut-être que c’était sa destinée et que ça l’a aidé à concrétiser, qui sait ? Je n’ai pas le temps de répondre qu’un mec vient nous interrompre. De façon plus que polie puisqu’il est accompagné d’un pack de bières, qu’il se propose même d’aller mettre au frais. Sympa, beaucoup plus sympa que ces couples qui ne viennent que pour voir ma décoration. «Tu devrais tester la pizza, elle est super bonne. » Que lui répond Ellie, lorsque je mens sur le véritable propriétaire de l’appartement en faisant croire que je suis venu ici dans l’unique but que celui de me casser le ventre.  «  Gary, t'as pas vu un ordi dans le coin que j'aille nous mettre de la musique ? » Je lui fais les gros yeux, elle va finir par bousiller ma fausse identité. Je regarde le type en souriant avant de boire une gorgée de ma bière et de me pencher pour murmurer quelque chose à l’oreille de mini pouce : Sur le bureau qui est dans ma chambre.  « Aucune idée, je crois que le proprio est parti par là-bas si tu veux aller lui demander. » que je lui dis, cachant mon sourire innocent derrière le goulot de la bouteille.

@Eleonor Sanders  @Colm Jeffery Loft de Garret Oxton  4251317097 :l:  

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

Loft de Garret Oxton  Empty
Message(#) Sujet: Re: Loft de Garret Oxton Loft de Garret Oxton  EmptyVen 25 Juin - 23:51


« J’espère surtout que t’en auras pas une à m’annoncer dans neuf mois. » Si la machoire de la blonde avait pu se décrocher à l'instant présent, elle serait à terre. Après quelques secondes dans cet état, elle secoue vivement la tête. «  Non non impossible, j'ai couché avec personne » Clame-t-elle finalement. «  Je veux bien que j'ai un petit blackout mais c'est juste pas logique vu que je me suis réveillée seule et que j'avais tous mes vêtements. On ne fait pas l'amour habillé à ce que je sache » Â moins de venir d'une autre planète et même si la blondinette est ouverte d'esprit sur la possibilté d'une vie extraterrestre, elle n'en est pas une. Mini-pouce pour Garret, Elligator pour Adriel, faut croire que les surnoms stupides lui collent à la peau. « Tu ne te débarrasseras pas aussi facilement de moi, mini pouce. » Elle hausse un sourcil. «  Tu me sous-estimes très cher » Dit-elle avec un sourire en coin. Quand on ne veut plus voir une personne, c'est assez facile en réalité mais loin d'elle de le penser réellement.  « J'viendrais même te voir à chacun de tes concerts avec une pancarte que j’aurais pris beaucoup de temps à confectionner » «  Et tu m'enverras ton slip sur scène à défaut d'un soutien-gorge, c'est ça ? » Elle pouffe de rire aux conneries qu'ils peuvent tous les deux déblatérer à la minute. Elle l'aime bien Garrett en vrai mais c'est vrai qu'ils se connaissent pas autant qu'elle le voudrait alors qu'il est dans les parages depuis de nombreuses années. Ils continuent à parler un peu de la soirée. Erin et Wim viennent sur le tapis. « Wim s’en serait vanté à coup sûr lui, ça se voyait qu’il n’avait d’yeux que pour Erin. »  La blonde réfléchit un peu et hausse les épaules. « Oui et je sais pas du tout pourquoi elle ne le saque pas. Il était pas moche du tout en plus » Qu'elle dit sans détour car il n'est pas présent et qu'elle peut se le permettre. Devant lui, étant sobre, il n'est pas certain qu'elle se serait permise de penser à haute voix. Une chose en entraînant une autre, ils mangeront donc un bout tous les deux un de ces jours. Alors qu'ils sont en pleine discussion, ils sont interrompus par un nouveau venu mais pas les mains vides. Garrett fait semblant d'être invité dans sa propre maison. La blonde joue le jeu mais manque de tout faire capoter en demande où se trouve l'ordinateur. Le regard du jeune homme lui fait comprendre sa bourbe et elle lève les yeux en mode désolée. Pendant qu'il continue de renseigner cet homme sur le pseudo propriétaire des lieux, elle s'en va dans la chambre de Garret. Son regard s'attarde un peu sur la décoration qu'elle trouve pas mal du tout pour un mec. Cependant son regard est vite attiré par l'écran, le site sur lequel celui-ci est arrêté lui semble familier. Elle s'approche alors et ouvre des grands yeux en voyant que c'est le fameux forum où elle s'est inscrite il y a quelques temps. «  Et si ? » Pense-t-elle à haute voix en se mordant la lèvre. «  Non c'est pas poss ... «  Et bien si, c'est tout à faire possible vu qu'elle vient de lire son pseudo. Combien de chances il y avait-il pour qu'ils tombent l'un sur l'autre ?! Quasi aucune. Malgré sa découverte, Ellie attrape la machine et vient la poser dans le salon et met la musique qu'elle cherchait au départ. Comme pour faire un clin d'oeil au jeune homme sans rien dévoiler, elle met une des chansons qu'il lui a cité dans un des messages et retourne vers lui qui est désormais seul. Enfin, non, des personnes sont là mais parlent entre elles. «  Voilà qui est mieux avec du son «  Dit-elle simplement. Ellie pourrait lui parler du site et de ce qu'elle a vu mais elle a envie de jouer un peu. Cette fois-ci, elle a les cartes en mains, ce qui change la donne. « T'es déjà allé à Sydney ? »


@Garret Oxton Loft de Garret Oxton  2598156303
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

Loft de Garret Oxton  Empty
Message(#) Sujet: Re: Loft de Garret Oxton Loft de Garret Oxton  EmptyDim 27 Juin - 20:23



«  Non non impossible, j'ai couché avec personne »  Je l’observe à la recherche d’un quelconque doute dans son regard. « Je veux bien que j'ai un petit blackout mais c'est juste pas logique vu que je me suis réveillée seule et que j'avais tous mes vêtements. On ne fait pas l'amour habillé à ce que je sache » Elle se justifie et ça me fait rire parce que j’ai comme l’impression qu’elle essaye de se persuader que rien n’est arrivé. C’est qu’elle sait se montrer perspicace quand elle le veut et je suis bien content de savoir qu’elle s’est réveillée toute seule. Du plus loin que je m’en souvienne, je ne l’ai jamais vu en couple pas plus que ce que j’ai pu l’imaginer avec quelqu’un d’ailleurs. « Tu me sous-estimes très cher » Je feinte un semblant de tristesse dans le regard avant de sourire et de passer mon bras sur ses épaules pour la serrer tendrement contre moi. Je sais qu’elle ne le pense pas, que c’est sa façon à elle de me charrier, mais si un jour ça devait arriver, si un jour elle avait envie de se débarrasser de moi comme on se débarrasse d’un vieil objet qu’on ne veut plus alors je respecterai son choix. «  Et tu m'enverras ton slip sur scène à défaut d'un soutien-gorge, c'est ça ? » Je ris, elle croit encore que je porte des slips ou j’rêve ? Je secoue la tête avant de poser ma main sur le front. « Tu crois vraiment que j’porte des slips ? J’me sens insulté ! » que je lui réponds en levant mon t-shirt pour lui montrer l’élastique de mon caleçon. « J’suis team calbute depuis bien longtemps et non, ça te ferait trop plaisir d’avoir un de mes sous-vêtements en ta possession. » Je souris alors qu’elle se fout littéralement de ma gueule. « Oui et je sais pas du tout pourquoi elle ne le saque pas. Il était pas moche du tout en plus » Wim c’est typiquement le style de mec à porter des slips par exemple. Je fronce les sourcils en la regardant un moment. Est-ce qu’elle est en train d’insinuer qu’il lui plait ? Je ne dis rien mais je garde cette information dans un coin de ma tête. On prend place dans la cuisine, pièce qui semble être devenue notre QG qu’importe dans quelle maison nous nous trouvons. On se promet un repas, quelque chose de mieux qu’un space cake ou des pizzas froides. Un diner pour rattraper toutes ces années qu’on a manqué. Jusqu’à ce que Jésus débarque chez moi avec son pack de bières à la main, si ma mère voyait ça, elle ferait une syncope, c’est sûr. Je lui indique le frigo tandis que je reporte mon attention sur mini pouce lorsqu’elle me demande si je sais où se trouve l’ordinateur portable du propriétaire. Mon ordinateur quoi, sauf qu’on tente de faire une blague à Jésus et qu’il n’est pas sensé savoir que j’habite ce loft. Je lui indique ma chambre discrètement alors que je la regarde se volatiliser en espérant qu’elle ne se mette pas à fouiller dans mes affaires personnelles. Je termine ma bière, discute un peu de tout et de rien avec le chrétien jusqu’à ce qu’il se dirige vers un groupe d’invités ayant plus ou moins son âge. « Amen » que je murmure en levant la nouvelle bouteille que je viens de décapsuler. Ellie revient avec mon ordinateur dans les mains et s’empresse de mettre de la musique étouffant les conversations plus que barbantes que je peux bien entendre. «  Voilà qui est mieux avec du son » Il ne me faut pas longtemps pour reconnaitre la chanson, c’est même l’une de mes préférées. « What’s up ? C’est que t’as bon goût mini pouce »  Et faut croire que ça plait à tout le monde parce que les invités commencent même à chanter les paroles du refrain à l’unisson. C’est beau, je les observe balancer leur tête au rythme de la musique et ça me fait sourire. Je pose le goulot sur le rebord de mes lèvres et attrape la main de mini pouce pour la faire danser tout en chantant le refrain, la bouteille de bière pour seul micro.  « T'es déjà allé à Sydney ? » Je fronce les sourcils, la question sort de nulle part. « Ouais, mon père habite là-bas pourquoi ? Tu veux partir en voyage avec moi ? » Je souris buvant une gorgée de ma boisson alcoolisée tandis que je lève le bras dans le but de la faire tourner sur elle-même. « T’as le béguin pour Wim ? Je suis sûr qu’il porte des slips. » C’est plus fort que moi, la question était en train de me brûler le bout des lèvres.  

@Eleonor Sanders :l:

 

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

Loft de Garret Oxton  Empty
Message(#) Sujet: Re: Loft de Garret Oxton Loft de Garret Oxton  EmptySam 3 Juil - 18:02


C'est que Garret aurait presque fait douter Ellie. Heureusement que l'adage qui dit que les blondes ne sont pas intelligentes n'est pas vrai et qu'elle arrive à remettre l'église au milieu du village. Peut-être en cafouillant un peu surprise par les propros du jeune homme mais tout de même. Garret sous-estime Ellie en disant qu'elle ne se débasserra pas de lui, bien entendu, elle n'en a pas l'intention. Cependant, si elle voulait le faire, ce ne serait pas si compliqué. Quand elle ne veut plus parler à une personne, elle utilise la technique du silence radio et ça fonctionne plutôt bien. Certains diront que c'est lâche et ils n'auront pas tort bien qu'elle ne ferait pas cela à ceux à qui elle tient même si elle est en colère ou autre, là, elle dira la vérité avant de couper tout contact. Peu importe, ce n'est pas le sujet. Ellie suggère qu'il lui lancera son slip sur scène en tant que fan acharné ce qui la faire rire. « Tu crois vraiment que j’porte des slips ? J’me sens insulté ! » À vrai dire, elle n'a jamais pensé aux sous-vêtements de Garret et le regarde en haussant un sourcil.  « J’suis team calbute depuis bien longtemps et non, ça te ferait trop plaisir d’avoir un de mes sous-vêtements en ta possession. » L'elastique du fameux caleçon montré, elle penche la tête sur le côté. «  Tu sais, je n'ai pas réellement d'intérêt à savoir ce que tu portes en dessous de la ceinture. » Dit-elle non sans un sourire amusé. « Si j'en veux un, je vais le chercher dans ta chambre » Ose-t-elle dire en sifflotant bien qu'elle ne compte pas s'emparer d'un caleçon de Garret, ce serait bien trop étrange. La conversation dévie sur la soirée et le fameux Wim qu'Erin a recalé magistralement. Heureusement pour la blonde, cela ne va pas plus loin vu qu'un homme arrive et demande après le propriétaire. Ellie demande, sans aucune discrétion, où est l'ordinateur ne faisant plus attention à la blague faite à cet inconnu. Malgré tout, elle s'en sort et s'en va chercher le sésame de la soirée. Curieuse, elle regarde l'écran et voit le forum sur lequel elle s'est inscrire il y a peu. Jusque là pas de soucis sauf que la personne avec qui elle a entamé une discussion n'est nulle autre que son ami. Fière de sa découverte, elle revient mais n'en dit rien. Joueuse, elle veut le faire parler sans qu'il ne se doute qu'elle est cette fameuse blondie.  « What’s up ? C’est que t’as bon goût mini pouce » Elle sourit et hausse les épaules. «  Tu pensais quoi ? Bien entendu que mes goûts sont bons. «  S'exclame-t-elle avant de parler de Sydney. « Ouais, mon père habite là-bas pourquoi ? Tu veux partir en voyage avec moi ? » Pourquoi faut-il qu'il croit qu'elle voudrait de lui pour aller là-bas ? « J'aimerais y aller ouais, j'ai rencontré quelqu'un dans le coin que je pense aller voir un de ces jours. Par contre, pourquoi je voudrais y aller avec toi ? Tu vois que c'est toi qui veut passer du temps avec moi » Le taquine-t-elle en lui tirant la langue. Sans prévenir, elle se retrouve à tourner sur elle-même. « Heureusement que tu as pas fait ça l'autre soir » Dit-elle en riant. Quoique ça n'aurait rien changé vu qu'elle a tout de même été malade. « T’as le béguin pour Wim ? Je suis sûr qu’il porte des slips. » La blonde était occupée de prendre une gorgée de sa boisson quand il lâche ça et elle ne peut s'empêcher de recracher le tout. «  Pardon ? Je le connais même pas » Dit-elle en faisant mine d'être choquée. « Des slips ? Tu penses ? Ce serait dommage, il a des belles fesses » Ouais bon, elle l'a un peu, beaucoup, trop regardé lors de la soirée mais ça ne veut pas dire qu'elle craque pour lui. Si elle devait craquer sur tous les mecs qu'elle trouve mignons ou bien bâtis, elle ne serait pas sortie de l'auberge. « C'est peut-être sur toi que je craque en réalité » Il veut jouer, elle va jouer. Bien qu'elle n'est pas certaine que cette information, bien que fausse, déstabilise Garret. Comment ça ce n'est pas faux ? Si totalement, elle le trouve juste à son gôut tout comme Wim mais c'est tout. Les sentiments, eux, ils sont pas au rendez-vous. Ellie et l'amour, ça fait deux depuis toujours. Pas qu'elle a pas envie mais elle se préserve et préserve l'autre vu son métier simplement.


@Garret Oxton Loft de Garret Oxton  2598156303
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

Loft de Garret Oxton  Empty
Message(#) Sujet: Re: Loft de Garret Oxton Loft de Garret Oxton  EmptyMar 6 Juil - 0:48



« Tu sais, je n'ai pas réellement d'intérêt à savoir ce que tu portes en dessous de la ceinture. » Je fais oui de la tête, la bouche en cul de poule. « Si j'en veux un, je vais le chercher dans ta chambre » Je ris alors qu’elle se met à siffloter. C’est qu’elle serait capable de me voler un caleçon sans même que je m’en rende compte. C’est pas comme si je les avais compté et puis je les achète souvent par quatre donc y’en a plusieurs qui se ressemblent comme deux gouttes d’eau. On discute de la soirée, de Wim qui s’est pris un stop monumental par sa cousine. C’est le seul qui aurait mérité de finir la soirée avec un trou noir, le pauvre. Un mec vient nous couper la parole et s’il ne tenait pas un pack de bières fraiches dans les mains alors je l’aurais probablement recalé. Je lui indique le frigo d’un signe de la main et reporte mon attention sur Mini pouce qui se dirige vers ma chambre, non pas pour me prendre un caleçon mais pour aller chercher mon ordinateur. « Tu pensais quoi ? Bien entendu que mes goûts sont bons. » Je sais pas à quoi je pensais mais certainement pas à 4 non blondes, d’ailleurs cette chanson me fait penser à Blondie. La fille du forum et à nos discussions qui n’ont cessé de continuer depuis le premier message qu’elle m’a envoyé. « Je sais pas, je m’attendais plus à du Selena Gomez par exemple. » Je souris, non pas que j’ai quelque chose contre la chanteuse que je viens de citer, juste que ce n’est pas ma came quoi. « J'aimerais y aller ouais, j'ai rencontré quelqu'un dans le coin que je pense aller voir un de ces jours. Par contre, pourquoi je voudrais y aller avec toi ? Tu vois que c'est toi qui veut passer du temps avec moi » Elle m’arrache un rire, avant de me rejouer sa phrase dans la tête et de marquer un temps d’arrêt. « T’as rencontré qui ? Et comment ? C’est un garçon ? Bien sûr que je veux passer du temps avec toi Mini pouce, je suis diiiiiiingue de toi. » Que je lui dis en papillonnant des cils. Je viens poser ma main sur sa bouche lorsqu’elle tire la langue avant d’attraper sa main pour la faire tourner sur elle-même. « Heureusement que tu as pas fait ça l'autre soir » Je grimace, elle m’aurait probablement vomis dessus, c’est sûr. Et ça me fait penser à Wim, qui n’a pas eu la même chance que moi. Ellie me recrache sa boisson dessus lorsque je lui demande si elle en pince pour lui. «  Pardon ? Je le connais même pas » Il me faut une seconde avant de reprendre mes esprits comme si le simple fait de ne pas bouger pouvait faire sécher son mélange de bave et boisson alcoolisée. « Eurk, est-ce que moi je te crache dessus ? » que je lui demande alors que je m’essuie le t-shirt d’un revers de la main et que je prends une gorgée de ma boisson. Je gonfle les joues que je dégonfle rapidement ce qui a pour effet de créer des postillons de bières qui viennent s'échouer sur son visage. « Non, moi j’te postillonne dessus, c’est plus classe ! »  Elle fait mine d’être choquée par la question que je viens de poser alors que moi je suis juste outré par la salive qui a atterrit sur mon t-shirt. « Des slips ? Tu penses ? Ce serait dommage, il a des belles fesses » Je pose ma bière pour me boucher les oreilles comme un gosse de dix ans qui n’aurait pas envie d’entendre des trucs pas très catholique. « Tu le connais peut-être pas mais t’as l’air d’en connaitre un rayon sur son fessier. » Depuis quand elle reluque les fesses des mecs au juste ? Je reprends ma bière avant de m’hydrater avec quelques gorgées. « C'est peut-être sur toi que je craque en réalité » Je souris, les lèvres toujours posées sur le goulot de ma bouteille en verre. « C’est pas un secret ça. » Je lui adresse un clin d’œil et me retourne pour lui montrer mon postérieur. « 10/10 non ? » que je demande alors que je tourne la tête pour la regarder, on dit merci aux années de hockey.
 


@Eleonor Sanders :l:
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

Loft de Garret Oxton  Empty
Message(#) Sujet: Re: Loft de Garret Oxton Loft de Garret Oxton  EmptyJeu 8 Juil - 4:45


Si quelqu'un pouvait m'expliquer comme je me suis retrouvée à parler de caleçon avec Garret cela me ferait largement plaisir. Si encore, cela s'était passé l'autre nuit, j'aurais compris vu les substances ingérées. Alors qu'ici, je suis totalement sobre ou presque si on ne compte pas la petite dose de cocaïne que je prends en secret dés que j'en ai l'occasion et que le manque vient me frapper de plein fouet. Peu importe, je vais chercher l'ordinateur du brun et je fais alors une découverte des plus surprenantes et agréables à la fois. Librecommelair est donc mon ami. Avec un peu de recul, j'aurais pu m'en douter comme pas du tout. Il n'est pas le seul fan de 4 non blondes en Australie. D'ailleurs, j'en profite pour mettre une musique de ce groupe comme pour lui lancer une perche ce qui n'a pas l'air de fonctionner. Néanmoins, il reconnaît que mes goûts musicaux sont bons bien qu'il en soit étonné. « Je sais pas, je m’attendais plus à du Selena Gomez par exemple. » Selena Gomez fait également partie des artistes qui me plaisent mais je préfère ne pas le souligner pour éviter la moquerie. «  J'ai des goûts très variés simplement » Ce n'est pas un mensonge du tout, il suffit de regarder ma playlist pour se rendre compte que tous les styles s'y trouvent. Bien entendu j'ai des préférences comme tout le monde. À un moment j'étais folle des One Direction, encore une information que je garderais pour moi. Garret serait capable de me prendre pour une groupie alors que c'est loin d'être le cas. J'émets le fait de vouloir me rendre à Sydney pour rencontrer un ami et de suite un interrogatoire a lieu. Mes yeux se haussent vers le ciel alors qu'un large soupir sort d'entre mes lèvres. « T’as rencontré qui ? Et comment ? C’est un garçon ? Bien sûr que je veux passer du temps avec toi Mini pouce, je suis diiiiiiingue de toi. » Qu'est ce que je peux répondre sans qu'il ne comprenne de suite que je parle de lui. Mes lèvres se tordent entre elles alors que je cherche la bonne phrase. « Tu m'en poses des questions » Que je dis avec un léger sourire. « Arrête, je vais finir par y croire et ne plus te lâcher » Que je lance ironiquement. Je ne suis pas stupide et je sais pertinemment qu'il me taquine et rien de plus. Si j'étais naïve, bien que je le sois pour certaines choses, je pourrais y croire et il serait dans la merde le petit Garret. Il me fait tourner ce qui me fait rire, je pourrais presque me prendre pour la petite ballerine posée sur une boîte à musique si j'avais une jupe ce qui n'est pas le cas aujourd'hui. Sans prévenir, voilà qu'il me sort que je craque pour Wim, ce fameux mec que ma cousine a recalé en beauté et sur qui j'ai vomi mes tripes. Assez étonnée par cette remarque, je crache la gorgée de bière que je venais de pendre qui termine sur le t-shirt de mon ami. « Eurk, est-ce que moi je te crache dessus ? »  Oui bon ... Je ne l'ai pas fait exprès non plus. Même pas le temps de m'excuser qu'il prend vite une gorgée de sa propre bière, non pas pour boire mais bel et bien pour me postillonner dessus par simple esprit de vengeance.  Non, moi j’te postillonne dessus, c’est plus classe ! » Ma main vient frotter la salive de Gary alors que je grogne doucement. « Il y a des moyens plus simples pour faire un échange de salive tu sais » Que je dis sans aucune gêne et avec un sourire qui en dit long. Wim et les caleçons reviennent sur le tapis. Sérieusement les deux sujets mélangés ? Et c'est lui qui ose se boucher les oreilles comme un enfant. La bonne blague.  « Tu le connais peut-être pas mais t’as l’air d’en connaitre un rayon sur son fessier. » «  J'ai des yeux et je sais m'en servir » Quelle fille ne mate pas autant qu'un garçon ? Il ne faut pas se leurrer, nous sommes totalement pareil. Cependant, je continue mon petit jeu de fausse séduction et je viens dire que c'est lui qui me plaît. « C’est pas un secret ça. » Rhaaa comme il me fait rager à avoir réponse à tout. « Non mais je suis sérieuse tu sais » Que je dis en étant la plus sérieuse possible jouant parfaitement la comédie de la fille qui ose avouer ses sentiments. Quand il se tourne pour me montrer ses fesses, mon regard se pose dessus malgré moi et je dois avouer qu'elles ont l'air bien fermes et qu'elles sont bien faites. « 10/10 non ? » Ma tête se penche sur le côté faisant mine de réfléchir. «  Je ne suis pas certaine ... Il faudrait voir en slip pour réellement noter » Que je lance en riant et lui claquant celle-ci avec ma main droite alors que la gauche tient toujours ma bière qui est d'ailleurs presque vide. «  Autrement, sérieusement, t'es pas libre comme l'air toi ces derniers temps ? » Si là, il ne comprend pas, je pourrais le traiter de blond pendant un bon bout de temps. Du coup, est ce que je souhaite qu'il ne comprenne pas ? Tout à fait !


@Garret Oxton Loft de Garret Oxton  2598156303
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

Loft de Garret Oxton  Empty
Message(#) Sujet: Re: Loft de Garret Oxton Loft de Garret Oxton  EmptyDim 18 Juil - 20:47



« J'ai des goûts très variés simplement » C’est ce que je vois, il est clair qu’il y a deux mondes entre Selena et la chanson qu’elle vient de mettre, mais c’est ce que j’aime le plus dans la musique. Le fait qu’on puisse être touché par plusieurs styles, plusieurs genres. Et même si, certaines aiment bien juger les goûts musicaux des autres, ça reste néanmoins le domaine où l’on ressent le moins de jugement. Si seulement c’était le cas avec tout, le monde se porterait bien mieux. Elle me parle de Sydney, ce que j’ai dû mal à comprendre. Est-ce que c’est sa façon à elle d’ouvrir la discussion sur la raison de mon départ quelques années plus tôt ? Je préfère détourner la conversation de son sujet initial si tel est le cas, parce que parler de mon départ me mènerait à devoir en expliquer l’élément déclencheur et j’ai tout sauf envie de parler de lui, pas aujourd’hui. « Tu m'en poses des questions » J’étire mes lèvres en un sourire, elle me parle d’un ami alors qu’elle ne me parle jamais de garçon en général si ce n’est la révélation sur Wim qu’elle vient de me faire ce qui me donne forcément envie d’en savoir plus.  « Arrête, je vais finir par y croire et ne plus te lâcher » Je passe mon bras autour de ses épaules pour la serrer fort contre moi sans la lâcher, un vrai pot de colle voilà ce que je compte devenir pour le reste de la journée. J’attrape tout de même sa main pour la faire pivoter au rythme de la musique avant de la serrer à nouveau contre mon torse. On continue notre discussion sur les garçons, sur Wim plus exactement ce qui a pour effet de lui faire recracher sa gorgée de bière. Et ce, sur mon super t-shirt de cinéphile, une édition limitée qui plus est. Je me fige, la repoussant de mes mains pour baisser le regard en direction de la tâche humide et pleine de salive. « Il y a des moyens plus simples pour faire un échange de salive tu sais » Elle sourit Ellie, elle sourit alors que je viens de lui postillonner au visage. Je passe ma main sur mes lèvres quelques secondes avant de rigoler. « Garde ta salive, t’es trop jeune pour la partager » Ce qui n’est pas le cas, je sais. J’ai juste du mal à me faire à l’idée qu’un jour elle viendra à nos soirées aux bras de son nouveau copain. « J'ai des yeux et je sais m'en servir » Cette fois-ci c’est les yeux que je lui cache, ceux qu’elle n’a plus de mal à  laisser trainer sur les fessiers de mecs qu’elle trouve à son goût. « Tu connais le dessin du singe qui se cache les yeux, les oreilles et la bouche ? Tu devrais prendre exemple sur lui. » Elle fait semblant de craquer pour moi et je fais semblant d’y croire. Je sais pas à quel moment ce petit jeu s’est installé entre nous, mais je préfère de loin qu’elle s’attarde à y jouer en ma compagnie plutôt qu’elle s’amuse avec un connard qui sautera sur la première occasion pour lui faire du mal.  « Non mais je suis sérieuse tu sais » Si elle n’était pas si douée pour la musique, elle le serait sûrement pour la comédie. Je la regarde un instant en souriant avant d’ébouriffer ses cheveux, la décoiffant légèrement. Je me tourne pour lui montrer mon fessier, voir si elle a bien retenue la leçon avec le singe, mais elle les claques avec sa main de libre et je fronce les sourcils.  «  Autrement, sérieusement, t'es pas libre comme l'air toi ces derniers temps ? » Je suis plus librecommelart, c’est d’ailleurs sous ce pseudonyme qu’il m’arrive d’échanger quelques messages avec la communauté cinéphile du forum sur lequel je suis inscris depuis pas mal d’année déjà. Forum que j’étais bien trop occupé à épier avant que les premiers invités ne fassent leur entrée. « Je suis plus libre comme… »  Mes yeux s’attardent sur l’ordinateur puis sur Ellie. Je me remémore sa question étrange sur Sydney et les messages échangés avec Blondie ainsi que la musique qu’elle a mise et tout fait sens. J’écarquille les yeux, gêné par la situation. « Ne me dis pas que c’est toi. » Elle n’a pas besoin de répondre, j’attrape mon ordinateur et clique sur le profil de Blondie. « Du coup c’est bien moi l’ami en question, j’avais pas tout faux quand je disais que tu voulais y aller en ma compagnie. » Je lui adresse un clin d’œil utilisant l’humour pour désamorcer le malaise qui tente de s’installer après cette révélation bien plus gênante que Wim et le port du slip. J’observe les inconnues quitter petit à petit le loft en espérant avoir le temps d’enlever l'affiche de bienvenue sur la porte de l’immeuble avant que d’autres ne commencent à s'incruster. J'ai eu ma dose pour la journée et Diego ne va pas tarder à rentrer.


@Eleonor Sanders :l:
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Loft de Garret Oxton  Empty
Message(#) Sujet: Re: Loft de Garret Oxton Loft de Garret Oxton  Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

Loft de Garret Oxton

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: nouer des contacts :: mémoire du passé
-