AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 (dieddie #2) blood, sweat and tears

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eddie Yang
Eddie Yang
les rythmes endiablés
Voir le profil de l'utilisateur
(dieddie #2) blood, sweat and tears 7vHkInU ÂGE : 25 ans (18.04.1996) et encore très loin de l'âge de raison
SURNOM : juste Eddie. oppa par sa sœur, hyung par son cousin et jagi par Halston. ses collègues préfèrent quant à eux l'appeler le traitre
STATUT : il a ouvert son cœur à son américaine préférée pour qui il s'autorise enfin à aimer de nouveau
MÉTIER : danseur et chorégraphe au sein de la Northlight Company, il retrouvera sous peu le chemin de la scène après une convalescence
LOGEMENT : #109 Hughton Avenue (Redcliffe) avec ses trois chats et Halston, qui passe de plus en plus de temps chez lui
(dieddie #2) blood, sweat and tears DWLLkpm
POSTS : 3520 POINTS : 1260

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : (intj-a) né à Sydney de parents coréens, originaire de Daegu en Corée du Sud ☆ a déménagé à Brisbane vers ses dix ans ☆ coréen de sang mais australien de cœur ☆ une petite sœur qu'il surprotège et des parents exigeants dont il a brisé toutes les attentes ☆ membre et leader d'un groupe de danse underground ☆ gaga de ses trois chats, seuls colocataires qu'il tolère ☆ traine une sale réputation dans la compagnie où il travaille car très opportuniste ☆ mène une vie à cent à l'heure entre la danse et la moto, quitte à brûler la chandelle par les deux bouts.
RPs EN COURS :
(dieddie #2) blood, sweat and tears O1o1nEs
CALLIE #3yang² ~ 여동생 › From the day of the universe’s creation and beyond. Trough the infinite centuries and beyond. In the previous life and maybe the next too, we’re eternally together. ☆ 12

(dieddie #2) blood, sweat and tears 72QYHJd
EDDON #10 (fb)#11give me that rush › In this world of ice you’re the only shining glow. Now I can’t stop thinking about you when I’m sinking alone. I know it’s real, I can feel it. I'm full of problems, love sick, no way to go I'm a loser in this game. Save me, take my hand, take all of me. Please use me like a drug. ☆ 123456789 (ua)

(dieddie #2) blood, sweat and tears Kr0Zk6a
EDEA (scénario libre)the angel on my shoulder › You shined on me when I didn't even know myself, I couldn't say anything else but thank you. With you, who has taken my hand, I can shout of a bigger dream than before.

(dieddie #2) blood, sweat and tears DaUl2BP
ALEDDIE #2bitterness of the past › That yellow moon teases me, that I can’t have you. "But you’re only a rough beast." If you’re going to say that kind of thing, get lost. If you need me, change me.1

(dieddie #2) blood, sweat and tears RhyaCfe
NICKY (scénario libre)the painful reflection › You want to breathe, you hate this night. You want to wake up, you hate this dream. I could make it better, I could hold you tighter on that long road because within this pitch black darkness you are shining so brightly.

(dieddie #2) blood, sweat and tears PPJ9ikW
EBBY #2feel free to tease me › If you're lonely and need a friend, and troubles seem like they never end, just remember you're not alone. Girl, you've got a friend in me. ☆ 1

(dieddie #2) blood, sweat and tears 3HDuUZw
INSANE BOYZ(préliens) this is our own game › We just keep making and improving because we're one of a kind. No one can copy us, from the start it's been all ours.


RPs EN ATTENTE :
(dieddie #2) blood, sweat and tears Qn8a

(james, sunan, connor, charles)

RPs TERMINÉS : (2022) diana #1

(2021) dani #1channing #1bennettdani #2eddon #1penny #1channing #2abellilycallie x daniclémentdani #3ilariacallie #1diego #1inaya #1eddon #2eddon #3eddon #4kaneddieeddon #5inaya #2eleonorpenny #2diego #2mika #1ashernicolecallie #2eddon #6gaby #1eddon #7diego #3eddon #9 (ua)nicky #1sunan #1birthday partyjina #1aleddie (fb)asher #2eddon #8callie #3mav x nicky

nanowrimo 2021 ~ 50 000 mots ✓ (60 839)

dimension slasher ~ 3.01 james #3 › 3.02 nicky #2 › 3.03 channing #3

fête des voisins ~ chez eddiechez jameschez elia, primrose et adelechez danichez lilychez gaby

rp abandonnés:
 


AVATAR : lee know 리노 (minho)
CRÉDITS : @unravel graph, @n-dia, @kidd (avatars) + @loonywaltz (userbars) + @violet (gifs) + la talentueuse @mapartche (adorable dessin)
DC : carl flanagan (ft. fionn whitehead)
PSEUDO : ladyfame (clémence)
Femme (elle)
INSCRIT LE : 19/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t35663-maniac-on-the-floor-eddie https://www.30yearsstillyoung.com/t35845-eddie-stand-up-and-show-your-skills https://www.30yearsstillyoung.com/t35869-eddie-yang https://www.30yearsstillyoung.com/t35870-eddie-yang https://www.pinterest.fr/ladyfamee

(dieddie #2) blood, sweat and tears Empty
Message(#) Sujet: (dieddie #2) blood, sweat and tears (dieddie #2) blood, sweat and tears EmptyMer 19 Mai 2021 - 18:11



You never know we come and go like we're on a interstate
Keep me stuck inside your head, like your favorite tune
If I was just another dusty record on the shelve
Will you blow me off and play me like everybody else




~ début mai

Il presse le pas jusqu’au café où l’attend probablement déjà Diego, car suivant l’ordre habituel des choses Eddie a encore plusieurs minutes de retard et c’est devenu si commun qu’il n’est presque même plus nécessaire de le notifier. Mais son pote le lui pardonnera il le sait, car il est parvenu à libérer son après-midi pour lui afin de prouver à Diego que oui, cette amitié compte toujours à ses yeux et que des efforts il est prêt à en faire si ça peut leur permettre de se voir un peu plus souvent. C’est un début disons, le danseur fait ce qu’il peut avec l’emploi du temps chargé qu’il a mais déjà ces quelques heures ensemble sont bonnes à prendre. Sa moto garée au coin de la rue il effectue le reste du chemin à pied jusqu’à localiser une tête brune pour le moins familière au niveau du Starbucks, lieu convenu pour leur rencontre du jour. « Diego. » Sa voix s’élève pour prononcer son nom tandis qu’il étire un fin sourire et le gratifie d'une affectueuse tape sur l'épaule, juste avant de s’assoir face à lui. Cette proximité à peine retrouvée avec son pote lui fait déjà du bien, ils ont vraiment besoin de se retrouver tous les deux. « Tu vas mieux depuis la dernière fois ? » Son regard guette la première réaction chez Diego, en espérant que cette fois il en aura véritablement une car c’est justement parce qu’il l’avait trouvé bien peu réactif dernièrement qu’il avait commencé à se poser des questions. La dernière fois, donc, Diego était effacé et fuyant par moment ce qu’il ne parvenait pas à s’expliquer et ce qu’il ne s’explique toujours pas, aujourd’hui. Il préfère penser que son pote n’avait pas eu une journée facile et qu’à présent ça ne peut qu’aller mieux, c’est en tout cas ce qu’il espère car il préfère largement le voir sourire. « Et tu prends un truc à boire ou à manger ? Vas-y je t’invite. » Il se saisit de la carte devant lui et commence à examiner son contenu, en se disant qu’il se laisserait peut-être bien tenter par un thé latte ainsi qu’un cheesecake même s’il est censé faire attention. C’est qu’il doit impérativement rentrer dans le costume de son prochain spectacle, pour lequel les mesures ont déjà été prises. Devant son pote il se dit prêt à payer car ça lui fait plaisir et pourtant il n’ira pas bien loin avec le peu de sous qu’il lui reste pour finir le mois. Eddie est complètement fauché mais il se garde bien d’évoquer ses galères financières devant ses proches, préférant même mendier dans le plus grand secret des petits rôles à son agente plutôt que de leur demander de le dépanner quelques temps. Et ça parce qu’il ne veut pas les inquiéter, ou pire, leur faire pitié.

Ses yeux naviguent entre la carte dans ses mains et Diego, tout en songeant au fait qu’ils vont certainement avoir de quoi papoter cette fois encore puisque son pote a entretenu un certain mystère autour du fait de se voir. Et clairement ça lui va à Eddie, c’est le jour où ils n’auront plus rien à se dire tous les deux qu’il balisera mais en attendant l’avantage qu'il y a à se voir peu c’est qu’ils ont toujours des choses à s’apprendre sur leur vie respective. Et il ne sait pas pourquoi, il sent qu’il y a justement du changement chez Diego et que dernièrement ça a pas mal évolué de son côté. « Au téléphone t’avais l’air de vouloir qu’on se parle, et je pense qu’on sera bien ici pour ça. » qu’il énonce d’une voix tranquille en croisant finalement ses mains sur la table, une fois son choix fait. Il est dans un bon jour et ça se voit, et il n’envisage même pas qu’après cet échange il ne puisse pas le rester. Vraiment il n’est pas inquiet Eddie, il se dit que son pote doit avoir un truc à lui annoncer mais rien de grave, car il ne voit vraiment pas quelle mauvaise nouvelle pourrait provenir de lui. Bien sûr pendant un instant il songe à Maria, et espère que l’état de santé de celle-ci ne s’est pas détérioré depuis leur dernier échange mais Diego ne semble pas tellement triste, il semble davantage nerveux ce qui a le don de l’intriguer pas mal aussi. « J’ai tout mon temps en plus cette fois alors je te conseille d’en profiter. » Ça il est assez content de pouvoir le dire aujourd’hui car il a bien senti l’autre fois que Diego n’avait pas trop apprécié d’être pressé par le temps, il se souvient d’ailleurs qu’il n’a pas cherché à rester une seconde de plus dans l’appartement avec lui comme s’il était pleinement résigné, et sûrement aussi pas mal déçu de cette nouvelle occasion manquée. Leur entrevue n’est cette fois pas chronométrée car le danseur n’est attendu nulle part, ni au théâtre, ni à son studio de danse, ni auprès d’une charmante demoiselle alors ils peuvent parler aussi longtemps que Diego le désirera, et ça fait un bail que ça n’est pas arrivé. « Au fait Sana s’est foutue de moi, je la reverrai pas. J’ai l’impression que c’est compliqué de ne pas tomber sur une connasse de nos jours. » Il expulse un bref soupir et se débarrasse d’emblée du sujet histoire de le tenir informé puisqu’il avait été beaucoup question d’elle la dernière fois, et pour que Diego ne s’imagine pas que depuis ce jour-là il ne lâche plus la jeune assistante vétérinaire. C’est un énorme flop mais à l’image de toute sa vie personnelle finalement, donc qui est vraiment surpris ? Même les rencontres en ligne sans engagement il ne sait pas les gérer Eddie, à croire qu’en plus de rester célibataire il doit aussi oublier les plaisirs de la chair et opter pour l’abstinence. Et dire qu’en dehors de la danse c’est encore la seule chose qui le fait vibrer. Quand il cherche à faire simple ça tourne quand même au compliqué, et c'est vrai qu'il a songé à supprimer l'application avant de matcher avec une autre jeune femme, plus réglo il l'espère. « Je crois que tu perds finalement pas grand-chose en te fermant à tout ça, toi. » C’est formulé avec un brin d’amertume dans la voix car il déteste qu’on se paie sa tête, ou qu’on l’utilise comme Sana a voulu le faire. Quelle garce, elle était de toute évidence bien trop mignonne pour être honnête. Il ne veut pas que Diego se fasse prendre pour un con lui aussi alors oui, son discours a évolué et à présent il ne lui conseille plus vraiment de rencontrer des filles pour sortir la tête du boulot comme lui a tenté de le faire. À quoi bon, si c’est pour perdre un temps qu’ils n’ont déjà pas à l’origine l'un et l'autre.








glitters:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

(dieddie #2) blood, sweat and tears Empty
Message(#) Sujet: Re: (dieddie #2) blood, sweat and tears (dieddie #2) blood, sweat and tears EmptyLun 24 Mai 2021 - 12:14


Ses doigts pianotent sur la table sans même qu’il ne le réalise. Il est nerveux, bien plus qu’il ne veut l’admettre. Eddie est en retard et cela n’a rien de surprenant pour l’interne qui ne s’attend plus à ce qu’il arrive à l’heure depuis longtemps. Pourtant, malgré cela, lui, arrive toujours à l’heure indiquée, incapable d’être en retard à quoique ce soit. Il devrait être heureux, Eddie a enfin libéré une après-midi de son temps pour lui.

 « Diego. » Son prénom raisonne, il ne sait pas pourquoi il se lève brusquement pour l’accueillir, très certainement mal à l’aise. « Eddie. » Il est heureux de le voir et pourtant son sourire est un peu crispé, son regard un peu fuyant, comme s’il ne savait pas où se mettre.

« Tu vas mieux depuis la dernière fois ? »  Oui il va mieux, il va mieux parce que Callie a passé des soirées entières à l’écouter, parce que Callie a été là.  Oui il va mieux, et ce n’est pas grâce à Eddie et cette pensée laisse un goût amer sur sa langue auquel il se force à ne pas penser, un sourire doux étirant ses lèvres, un sourire rassurant qui cherche à ne pas inquiéter. « Ca va. Ne t’inquiètes pas. » Tout va bien, même quand tout va mal et Eddie devrait le savoir et pourtant Diego sait déjà que son ami ne creusera pas, cela fait longtemps qu’il ne creuse plus. Cette fois-ci ils ont l’après-midi, mais Diego doit lui dire quelque chose et il n’a aucune idée de comment l’ainé des Yang va réagir.

 « Et tu prends un truc à boire ou à manger ? Vas-y je t’invite. » Eddie se saisit de la carte et Diego lui continue de ne pas savoir quoi faire de ses mains, ses doigts venant triturer la table. « Hmm...  Je pense que je vais prendre un mocha... » Il tente réellement d’être enthousiaste, de faire comme si de rien n’était, mais il n’a jamais été bon pour mentir à quique ce soit. Son regard se perd vers le comptoir où il voit les pâtisseries de loin. « Je vais peut-être prendre un cookie. Tu vas prendre un gâteau ? » Il  parle trop vite, conscient de sa nervosité. « Non attend, tu vas pas payer, c’est moi qui te l’offre je suis content de te voir ! » dit-il soudainement,  comme si les pensées se bousculaient dans son esprit. Peut être au fond qu’il essaie de l’amadouer, pour ce qu’il s’apprête à lui dire. Est-ce que s’il l’étouffe avec des cheesecake Eddie prendra mieux la nouvelle ? Pas sûr.
 
« Au téléphone t’avais l’air de vouloir qu’on se parle, et je pense qu’on sera bien ici pour ça. »
Peut être que ça empêcherait Eddie de littéralement le tuer en public qui sait ? Diego se contente d’hocher la tête, son regard se fixant sur les mains d’Eddie qui se croise sur la table, plutôt que dans son regard. « Oui c’est très bien ici. » Peut être qu’à l’hôpital ça aurait été mieux, au cas où Eddie décidait d’en finir avec sa vie. Peut-être était-il en train de dramatiser la chose, aussi essaie-t-il de se rassurer. Eddie est son ami. Eddie va être heureux pour lui, pour eux. Eddie comprendra.

Alors pourquoi est-ce que la boule dans le creux de son ventre refuse de disparaître ? « J’ai tout mon temps en plus cette fois alors je te conseille d’en profiter. » Toute une après-midi rien que pour lui et cela lui semble énorme, comme si ça n’était pas arrivé depuis bien trop longtemps.  En temps normal, cela aurait fait naître un large sourire lumineux sur ses lèvres, un soulagement inexplicable alors que son ami est là, alors qu’enfin Eddie est présent et non pressé de se débarrasser de sa présence pour voguer à ses occupations. « Merci d’avoir pris un peu le temps. » dit-il avec un petit sourire doux, parce que cela lui fait plaisir, bien plus qu’il ne veut l’admettre.

 « Au fait Sana s’est foutue de moi, je la reverrai pas. J’ai l’impression que c’est compliqué de ne pas tomber sur une connasse de nos jours. »  La remarque lui arrache un froncement de sourcil, malgré le soulagement qui nait immédiatement dans son estomac. Sana ne deviendra jamais la copine d’Eddie. Sana n’existe plus, Sana n’est plus dans le tableau et peut être qu’il ne devrait pas être si soulagé mais pourtant c’est le cas. « Oh sérieux ? Il s'est passé quoi ? Du coup tu as rencontré d’autres gens depuis ? » demande-t-il, curieux, tout en ne voulant pas vraiment savoir la réponse.

 « Je crois que tu perds finalement pas grand-chose en te fermant à tout ça, toi. » Et à ça il n’arrive pas à empêcher un rire bref et gêné de passer la barrière de ses lèvres, parce qu’il ne sait pas comment aborder le sujet, il ne sait pas comme dire à son ami qu’il n’est pas si fermé que ça. « Je..euh…ouais t’as raison..enfin..euh..en fait..je.. tu veux quoi, attend je vais aller commander. » Il se lève brusquement, manque de renverser la table au passage maladroit, nerveux. Il attend à peine la réponse que déjà il se précipite pour aller commander, pour quitter cette table et Eddie, pour ne pas le laisser payer comme s’il pouvait reculer le moment où il allait devoir lui dire.

Et lorsqu’il revient avec le plateau qu’il pose sur la table il sent bien le regard de son ami sur lui et soupire, fermant les yeux un instant, ne sachant pas par quoi commencer. Il choisit parce qu’il pense être le plus simple, parler de Callie, sans mentionner pour l’instant ce qui est arrivé récemment. « J’ai vu pas mal Callie ces derniers temps, elle a l’air vraiment épanouie. J’en reviens toujours pas que ça y est elle soit officiellement architecte ! » s’exclame-t-il, cette fois ci avec bien plus d’enthousiasme, l’admiration perçant dans sa voix envers la jeune des Yang dont la détermination et la volonté avaient toujours attiré Diego.

@Eddie Yang  :OO:
Revenir en haut Aller en bas
Eddie Yang
Eddie Yang
les rythmes endiablés
Voir le profil de l'utilisateur
(dieddie #2) blood, sweat and tears 7vHkInU ÂGE : 25 ans (18.04.1996) et encore très loin de l'âge de raison
SURNOM : juste Eddie. oppa par sa sœur, hyung par son cousin et jagi par Halston. ses collègues préfèrent quant à eux l'appeler le traitre
STATUT : il a ouvert son cœur à son américaine préférée pour qui il s'autorise enfin à aimer de nouveau
MÉTIER : danseur et chorégraphe au sein de la Northlight Company, il retrouvera sous peu le chemin de la scène après une convalescence
LOGEMENT : #109 Hughton Avenue (Redcliffe) avec ses trois chats et Halston, qui passe de plus en plus de temps chez lui
(dieddie #2) blood, sweat and tears DWLLkpm
POSTS : 3520 POINTS : 1260

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : (intj-a) né à Sydney de parents coréens, originaire de Daegu en Corée du Sud ☆ a déménagé à Brisbane vers ses dix ans ☆ coréen de sang mais australien de cœur ☆ une petite sœur qu'il surprotège et des parents exigeants dont il a brisé toutes les attentes ☆ membre et leader d'un groupe de danse underground ☆ gaga de ses trois chats, seuls colocataires qu'il tolère ☆ traine une sale réputation dans la compagnie où il travaille car très opportuniste ☆ mène une vie à cent à l'heure entre la danse et la moto, quitte à brûler la chandelle par les deux bouts.
RPs EN COURS :
(dieddie #2) blood, sweat and tears O1o1nEs
CALLIE #3yang² ~ 여동생 › From the day of the universe’s creation and beyond. Trough the infinite centuries and beyond. In the previous life and maybe the next too, we’re eternally together. ☆ 12

(dieddie #2) blood, sweat and tears 72QYHJd
EDDON #10 (fb)#11give me that rush › In this world of ice you’re the only shining glow. Now I can’t stop thinking about you when I’m sinking alone. I know it’s real, I can feel it. I'm full of problems, love sick, no way to go I'm a loser in this game. Save me, take my hand, take all of me. Please use me like a drug. ☆ 123456789 (ua)

(dieddie #2) blood, sweat and tears Kr0Zk6a
EDEA (scénario libre)the angel on my shoulder › You shined on me when I didn't even know myself, I couldn't say anything else but thank you. With you, who has taken my hand, I can shout of a bigger dream than before.

(dieddie #2) blood, sweat and tears DaUl2BP
ALEDDIE #2bitterness of the past › That yellow moon teases me, that I can’t have you. "But you’re only a rough beast." If you’re going to say that kind of thing, get lost. If you need me, change me.1

(dieddie #2) blood, sweat and tears RhyaCfe
NICKY (scénario libre)the painful reflection › You want to breathe, you hate this night. You want to wake up, you hate this dream. I could make it better, I could hold you tighter on that long road because within this pitch black darkness you are shining so brightly.

(dieddie #2) blood, sweat and tears PPJ9ikW
EBBY #2feel free to tease me › If you're lonely and need a friend, and troubles seem like they never end, just remember you're not alone. Girl, you've got a friend in me. ☆ 1

(dieddie #2) blood, sweat and tears 3HDuUZw
INSANE BOYZ(préliens) this is our own game › We just keep making and improving because we're one of a kind. No one can copy us, from the start it's been all ours.


RPs EN ATTENTE :
(dieddie #2) blood, sweat and tears Qn8a

(james, sunan, connor, charles)

RPs TERMINÉS : (2022) diana #1

(2021) dani #1channing #1bennettdani #2eddon #1penny #1channing #2abellilycallie x daniclémentdani #3ilariacallie #1diego #1inaya #1eddon #2eddon #3eddon #4kaneddieeddon #5inaya #2eleonorpenny #2diego #2mika #1ashernicolecallie #2eddon #6gaby #1eddon #7diego #3eddon #9 (ua)nicky #1sunan #1birthday partyjina #1aleddie (fb)asher #2eddon #8callie #3mav x nicky

nanowrimo 2021 ~ 50 000 mots ✓ (60 839)

dimension slasher ~ 3.01 james #3 › 3.02 nicky #2 › 3.03 channing #3

fête des voisins ~ chez eddiechez jameschez elia, primrose et adelechez danichez lilychez gaby

rp abandonnés:
 


AVATAR : lee know 리노 (minho)
CRÉDITS : @unravel graph, @n-dia, @kidd (avatars) + @loonywaltz (userbars) + @violet (gifs) + la talentueuse @mapartche (adorable dessin)
DC : carl flanagan (ft. fionn whitehead)
PSEUDO : ladyfame (clémence)
Femme (elle)
INSCRIT LE : 19/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t35663-maniac-on-the-floor-eddie https://www.30yearsstillyoung.com/t35845-eddie-stand-up-and-show-your-skills https://www.30yearsstillyoung.com/t35869-eddie-yang https://www.30yearsstillyoung.com/t35870-eddie-yang https://www.pinterest.fr/ladyfamee

(dieddie #2) blood, sweat and tears Empty
Message(#) Sujet: Re: (dieddie #2) blood, sweat and tears (dieddie #2) blood, sweat and tears EmptyJeu 27 Mai 2021 - 19:13




You never know we come and go like we're on a interstate
Keep me stuck inside your head, like your favorite tune
If I was just another dusty record on the shelve
Will you blow me off and play me like everybody else



Il retrouve un Diego plus souriant que la dernière fois qu’ils se sont vus, alors il suppose que ça va mieux pour lui même si en vérité il n’en sait rien. Il ne sait même pas ce qui clochait réellement il y a quelques semaines, ce jour-là son pote était juste étonnamment distant et manquait cruellement d’enthousiasme mais ça arrive à tout le monde d’avoir des mauvais jours, alors Eddie ne lui en a pas du tout tenu rigueur ensuite. Et justement ça va aujourd’hui lui assure Diego, qui lui demande au passage de ne pas s’inquiéter. « Je ne m’inquiète pas. » qu’il réplique aussitôt et c’est peut-être bien le problème, en fait. Mais pourquoi devrait-il s’inquiéter alors que Diego prétend qu’il va bien ? Pourquoi se donnerait-il la peine de creuser avec son ami alors que visuellement rien chez lui ne l’alarme, à moins qu’il ne l’observe pas avec suffisamment d’attention.. Mais si, il va bien Diego, puisqu’en tant qu’ami il suppose qu’il le lui dirait si ça n’était pas le cas. Ils se disent encore tout pas vrai ? Il part de ce principe mais sûrement à tort. Le danseur décide en tout cas d’inviter son vieux pote alors ce dernier peut prendre ce qu’il veut, c’est lui qui régale. Un cookie ou autre chose, ce qui lui fera plaisir et Eddie compte bien faire une petite folie lui aussi, tant pis pour les excès qu’il n’est pas censé faire, il compensera par la danse. Mais voilà qu’ils ne tombent pas d’accord sur qui va régler la note, Diego proposant à son tour de l’inviter. « Non, j’insiste. Je te dois bien ça tu crois pas ? » Même s’il n’a plus un sou en poche Eddie tient à faire ce cadeau à son ami, c’est une façon de se faire pardonner pour le temps qu’il n’a pas pu lui accorder ces derniers mois même s’il se doute bien qu’il ne se rachètera pas totalement avec un gâteau à quatre dollars australiens. C'est même un peu ridicule quand on y pense mais ça lui tient quand même à cœur. « Ça me manquait, nos moments à deux. » il souffle finalement, sincèrement, même s’il a donné un tas de raisons à Diego d’en douter il le sait. Le fait de se retrouver tous les deux lui rappelle le bon vieux temps, ça ne leur est pas arrivé depuis un bail et oui, Eddie s’est récemment senti nostalgique du temps où ils n’avaient aucun problème pour se voir. Tout était si simple avant, et tout est si compliqué aujourd’hui.

Il regrette tout de suite d’avoir mentionné Sana car forcément Diego se montre curieux, et l’interroge sur ce qui a bien pu mal tourner avec la jolie blonde. Oh tout allait bien lors de leur premier rendez-vous, mais c’est au deuxième qu’elle a révélé des intentions qui l’ont considérablement refroidi. Eddie se revoit encore remettre ses fringues en vitesse et lui jeter les siennes à la figure avant de la virer de chez lui sans ménagement. « Elle comptait m’utiliser pour rendre jaloux son ex, et en « échange » je pouvais coucher autant que je le voulais avec elle. Tu vois le genre de plan tordu ? » La contrepartie en elle-même il s’en fout Eddie car c’était bien prévu qu’ils prennent leur pied ensemble et rien de plus, mais juste pas comme ça. Il ne veut pas que ce soit quelque chose d’obtenu contre un service rendu à Sana, ce n’est pas ce qui était convenu entre eux et elle est priée de régler ses problèmes avec son ex sans mêler le premier type rencontré sur le net à tout ça. « Je lui ai clairement dit qu’elle avait misé sur le mauvais type. Enfin non, je crois que j’ai pas été aussi poli. » Car s’il y a bien une chose qu’Eddie méprise c’est qu’on le prenne pour un con, et il estime que Sana a manqué d’honnêteté envers lui dans cette histoire. Ils ont échangé quelques temps tous les deux avant de se rencontrer et jamais elle ne lui a avoué rechercher un mec pour rendre jaloux son ex, un projet qu’il trouve d’ailleurs pathétique mais après tout ça la regarde, il refuse simplement d’en faire partie. En clair il l’a invitée à aller gentiment se faire foutre, car il n’est pas et ne sera jamais un homme qui se laisse utiliser de la sorte. Question d’honneur, il se respecte bien trop pour ça mais Sana ne peut manifestement pas en dire autant. « Bref elle se trouvera un autre pigeon. » il conclut d’une voix ferme, car il ne tient plus à parler de l’échec cuisant qu’aura été son premier date depuis très longtemps. « Et je parle avec une autre fille oui, mais je ne sais pas si je fais bien du coup. » Ellie a l’air vraiment cool et pas prise de tête mais Sana lui avait fait la même impression, alors que peut-il réellement en attendre ? Il va finir par regretter d’avoir installé Tinder, même s’il veut encore se laisser une chance de tomber sur une fille réglo, avec les mêmes attentes que lui. Est-ce vraiment trop demander ?

Il n’encourage en tout cas plus du tout son pote à le rejoindre sur l'application et il ne prévoit plus non plus de l’inscrire contre son gré. Autant lui éviter les mauvaises surprises de ce type, car si lui a pu tomber dans le panneau il n’ose pas imaginer Diego. Ça fait rire ce dernier, bon, pourquoi pas après tout. Et puis sans le moindre signe annonciateur Diego se met à s’agiter et bégayer, ce qui le surprend beaucoup. La nervosité qu’il manifeste soudainement le laisse même sans voix pendant quelques secondes, car c’est qu’il en renverserait presque la table en plus, que lui arrive-t-il au juste ? « T’as pas l’air dans ton état normal là Diego. » il lui fait remarquer, vraiment étonné par cette réaction chez son pote. Jusqu’ici il déplorait de le voir justement très peu réagir à tout ce qu’il pouvait dire sauf que là c’est tout l’inverse, il est beaucoup trop vif pour que le danseur ne trouve pas ça franchement suspect. Mais puisqu’il veut absolument aller commander autant lui communiquer son choix, si tant est qu’il soit assez concentré pour le retenir. « Un cheesecake, et un thé latte. Sans coulis le cheesecake. » Si Eddie se retrouve à l’arrivée avec tout le contraire de ce qu’il a demandé il saura pourquoi, car si Diego transmet leur commande de la même façon qu’il vient de lui répondre pas sûr qu’il se fasse bien comprendre. Il le regarde s’éloigner d’un œil intrigué, presque soucieux car une fois de plus il peine à reconnaître son ami. Les réactions de Diego sont toujours plus incompréhensibles, et il ignore à ce moment-là qu’il n’est vraiment pas au bout de ses surprises avec lui.  

Diego revient à leur table avec leur commande et le regard du danseur ne le quitte pas, car il se méfie maintenant des réactions qu’il pourrait avoir. Il semble calmé, mais aussi pas mal nerveux ce qu’Eddie ne s’explique pas. Il voulait lui parler n’est-ce pas ? C’est bien ce qu’il a cru comprendre mais Diego ne semble pas pressé de lui dire les choses, alors en attendant qu’il se décide Eddie entame tranquillement son cheesecake. C’est alors que la discussion dévie sur un sujet que le danseur ne voit pas du tout venir : Callie. Diego l’a trouvé épanouie et son frère est bien du même avis, elle rayonne même depuis son retour à Brisbane et il la sent fortement motivée par ce métier qu’elle peut à présent fièrement exercer. « Elle l'est oui, et je crois que je ne réalise pas non plus qu’elle est officiellement diplômée. » Cette fierté s’entend et se voit chez lui, Eddie n’a jamais douté de la réussite de sa jeune sœur mais c’est une chose d’y croire et une autre de voir tout ça se concrétiser après cinq années d’études intensives à l’autre bout du monde. Pourtant un détail dans ce que Diego vient de lui confier sonne de façon étrange, et il ne peut s’empêcher de revenir dessus car il n’est pas sûr de bien saisir l’allusion ici. « Mais quand tu dis que tu l’as pas mal vue dernièrement.. tu peux préciser ? Car j’en savais rien moi, c’est normal ? » Lui considère que non, ça ne l’est pas vraiment. Ils se verraient donc en cachette ? Non, Callie ne lui dissimulerait pas une telle chose, il refuse de le croire. Et pourtant il ne l’apprend qu’aujourd’hui, c’est tout de même curieux. « Je veux dire tu vois bien qui tu veux et elle aussi.. » C’est faux Eddie et tu le sais. Callie n’a jamais été libre de voir le moindre garçon, encore moins dans le dos de son frère et il faut avouer qu’il n’apprécie pas beaucoup d’apprendre que ces deux-là se voient sans qu’il n’en sache rien. Elle s’est bien gardée de lui dire, Callie est pourtant sa sœur et Diego son ami alors s'ils passent du temps ensemble il aimerait le savoir car il ne capte pas pourquoi ils en feraient un secret. Il n'a pas de raison de s'inquiéter, si ? Il veut penser que non mais quelque chose ici ne lui semble pas très clean. « Ça me surprend quand même, je vous pensais honnêtement pas si proches. » L’autre fois il évoquait la confiance qu’il fondait en Diego pour prendre soin de Callie mais il se demande si ce dernier ne l’a pas un peu trop pris au mot, pour le coup. « Tu marches sur mes plates-bandes ou quoi Diego ? Elle a un frère déjà je te rappelle et il prend beaucoup de place comme tu sais. » qu’il souligne dans un petit trait d’humour pour ne pas montrer que tout ça le contrarie en fait assez. Eddie craint de se faire dépasser dans son rôle de protecteur attitré de Callie, surtout en ce moment alors qu’il est très pris par son travail. Car forcément il s’imagine que Diego se positionne lui aussi comme une sorte de grand-frère pour la benjamine Yang, un rôle d’ors et déjà pourvu il ne l’ignore pas. Car quelle autre tournure pourrait prendre leur relation si ça n’est pas celle-là ? Vraiment il ne voit pas.. ou ça l’arrange de ne pas voir, plutôt.








glitters:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

(dieddie #2) blood, sweat and tears Empty
Message(#) Sujet: Re: (dieddie #2) blood, sweat and tears (dieddie #2) blood, sweat and tears EmptyMar 1 Juin 2021 - 22:31


Eddie ne s’inquiète pas.  Le regard de Diego vient croiser celui d’Eddie et un sourire triste vient étirer ses lèvres sans qu’il ne s’en rende compte. Non Eddie ne s’inquiète pas, ne s’inquiète plus. Il ne voit pas derrière les paroles rassurantes, il ne voit pas derrière le regard triste du mexicain,  il ne se souvient pas de l’adolescent cherchant à tout enfermer qui est devenu un adulte ayant tant de mal à exprimer ce qu’il ressent. Il aimerait pouvoir lui dire qu’il aimerait qu’il s’inquiète, qu’il est son ami, un de ses meilleurs amis, qu’il ne devrait pas avoir à parler pour que Eddie s’en rende compte, et pourtant, pourtant le coréen reste aveugle et Diego lui, reste silencieux.

L’ainé des Yang insiste pour régler les gâteaux, comme si c’était un dû qu’il devait payer, une dette à effacer. La main de Diego fait un signe pour préciser que ça n’a pas d’importance. « Tu me dois rien du tout. » Et encore moins des pâtisseries. « C’est moi qui te les offre. » Il n’a aucune idée des problèmes d’argent d’Eddie, tout simplement parce que le jeune homme ne laisse rien paraître. Les deux amis se sont retrouvés dans un dialogue de sourds, et les sons ne semblent pas vouloir passer la barrière de leurs lèvres. L’aveu pourtant que leurs moments à deux lui manquent lui réchauffe le cœur, adoucie son regard qui ose à nouveau croiser le sien. Pendant un instant, il reste silencieux, le moment chargé de sentiments que Diego n’arrive pas à caractériser, comme si son cœur se serrait douloureusement dans sa poitrine. « Moi aussi ça me manquait. Peut-être que je pourrais passer au studio une prochaine fois, ça fait longtemps, faudrait que je m’assure que tu sais toujours danser. » Il rit Diego, d’un rire un peu plus léger. Peut-être étaient-ce les moments qui lui manquaient le plus, aller voir Eddie danser, amener sa guitare et lui montrer les dernières musiques qu’il avait écrites. Et peut-être que là il parlerait, il lui dirait tout ce qu’il ne va pas, il lui parlerait de l’angoisse qu’il ressent, de cette impression de perdre le contrôle. Peut-être qu’il lui parlerait de Maria et de sa famille. Peut-être au fond, qu’il lui parlerait de lui, et du besoin de lui parler.

Mais pas aujourd’hui, aujourd’hui il n’est pas là pour ça.

Il ne sait pas encore comment il va amener le sujet et parler de Sana est un bon moyen de gagner du temps et de tenter de contrôler sa nervosité. Apparemment la jeune femme rencontrée sur les applications s’est révélée avoir des idées bien précises derrière la tête et une volonté d’utiliser Eddie pour rendre jaloux un ex petit ami. La remarque fait hausser les sourcils de Diego, lui fait avoir un rictus de dédain, envers cette femme envers qui il a soudainement encore moins d’estime.  Il ne se doute pas qu’Eddie a dû lui faire comprendre sa manière de penser et ce sans filtre et cela lui arrache un sourire. « Clairement pas une fille pour toi. » Le léger sourire qu’il a aux lèvres disparaît pourtant dès le moment où il mentionne une autre fille. Il devrait être heureux pour lui, cela serait logique et attendu. Alors pourquoi cela lui semble-t-il si difficile ?

Il va falloir qu’il arrive enfin à la raison de leur présence ici et la nervosité commence à être palpable alors qu’il manque de renverser la table en se levant. « Pas dans mon état normal ? Si si tout va bien. » Le rire gêné qui secoue ses épaules est forcé, il oscille d’un pied à l’autre de plus en plus mal à l’aise, fuyant pour allant commander. C’est un miracle qu’il ait retenu la commande du coréen, un miracle de plus qu’il ne la renverse pas en revenant.  Il se rassoit nerveux, commençant enfin à aborder le sujet redouté de Callie. Il commence simplement, en énonçant des simples faits sans ambiguïté,  son ton un peu plus calme.  Pourtant,  soudain Eddie semble réagir sur le fait qu’il l’ait souvent vu dernièrement, ne trouvant pas ça normal. Ca a le mérite de faire fuir le regard de Diego qui s’agite sur usa chaise.  

Car si Eddie affirme qu’ils peuvent voir qui ils veulent, Diego ne doute pas que sa proximité avec la plus jeune des Yang dérange, il a simplement l’espoir que Eddie l’accepte parce que c’est lui, parce qu’il est un de ses amis les plus proches, parce qu’il lui fait confiance. « Bah oui c’est normal, on s’appelait souvent quand elle était en Corée déjà… » Il tente de le rassurer mais pourtant doit bien avouer que les situations sont bien différentes. Que sa vision de Callie a changé, que ses sentiments aussi, que la relation n’est plus du tout la même.

Le danseur ne les pensait pas si proche et Diego ressent la tension qui est en train de se créer naturellement, ses doigts pianotent sur la table,  son regard fuit vers les autres clients, vers la sortie. Il est encore temps d’avorter cette discussion. Mais il ne peut pas mentir à son ami, il ne veut pas le blesser, ne veut pas le contrarier et il sait qu’il doit lui parler.

Diego connait assez bien Eddie pour savoir que sa tentative d’humour n’est qu’une façon de tenter de contenir sa contrariété.  Ses mains se serrent, il joue avec sa tasse sans le regarder, tentant de trouver un peu de courage. Il a intérêt à être honnête maintenant plutôt que ça dérape plus tard et il ne se voit pas lui cacher la chose. « Je ne marche pas sur tes plates-bandes, elle a un frère et j’ai des sœurs. » dit-il d’un ton qui se veut doux, comme si cela pouvait l’apaiser alors qu’il sait pertinemment que ce qu’il va lui dire ne va pas l’apaiser du tout.

Diego prend une grande inspiration. « Je…hmm… je l’ai recroisée en mars dans un café et on a discuté. On discutait déjà pas mal quand elle était en Corée comme depuis toujours. » il essaye de lui rappeler que son amitié avec Callie ne date pas d’hier, qu’il n’a que du respect pour la demoiselle. « On se voit souvent depuis, on parle, on passe du temps ensemble, hmmm… » Il va falloir qu’il ose et pourtant cela le terrifie. Nouvelle inspiration, il relève les yeux vers Eddie. « On s’est embrassé. Je l’ai embrassé. Je…Je voulais t’en parler avant que ça ne devienne plus que ça. Et..je crois…je crois que j’ai envie que ça devienne plus que ça. » murmure-t-il doucement.  Parce que Callie est là et l’écoute, parce que Callie apaise son angoisse, parce que Callie fait tout ce que son frère est incapable de faire.





@Eddie Yang  Diego tué dans un café début mai RIP.  (dieddie #2) blood, sweat and tears 2078041801
Revenir en haut Aller en bas
Eddie Yang
Eddie Yang
les rythmes endiablés
Voir le profil de l'utilisateur
(dieddie #2) blood, sweat and tears 7vHkInU ÂGE : 25 ans (18.04.1996) et encore très loin de l'âge de raison
SURNOM : juste Eddie. oppa par sa sœur, hyung par son cousin et jagi par Halston. ses collègues préfèrent quant à eux l'appeler le traitre
STATUT : il a ouvert son cœur à son américaine préférée pour qui il s'autorise enfin à aimer de nouveau
MÉTIER : danseur et chorégraphe au sein de la Northlight Company, il retrouvera sous peu le chemin de la scène après une convalescence
LOGEMENT : #109 Hughton Avenue (Redcliffe) avec ses trois chats et Halston, qui passe de plus en plus de temps chez lui
(dieddie #2) blood, sweat and tears DWLLkpm
POSTS : 3520 POINTS : 1260

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : (intj-a) né à Sydney de parents coréens, originaire de Daegu en Corée du Sud ☆ a déménagé à Brisbane vers ses dix ans ☆ coréen de sang mais australien de cœur ☆ une petite sœur qu'il surprotège et des parents exigeants dont il a brisé toutes les attentes ☆ membre et leader d'un groupe de danse underground ☆ gaga de ses trois chats, seuls colocataires qu'il tolère ☆ traine une sale réputation dans la compagnie où il travaille car très opportuniste ☆ mène une vie à cent à l'heure entre la danse et la moto, quitte à brûler la chandelle par les deux bouts.
RPs EN COURS :
(dieddie #2) blood, sweat and tears O1o1nEs
CALLIE #3yang² ~ 여동생 › From the day of the universe’s creation and beyond. Trough the infinite centuries and beyond. In the previous life and maybe the next too, we’re eternally together. ☆ 12

(dieddie #2) blood, sweat and tears 72QYHJd
EDDON #10 (fb)#11give me that rush › In this world of ice you’re the only shining glow. Now I can’t stop thinking about you when I’m sinking alone. I know it’s real, I can feel it. I'm full of problems, love sick, no way to go I'm a loser in this game. Save me, take my hand, take all of me. Please use me like a drug. ☆ 123456789 (ua)

(dieddie #2) blood, sweat and tears Kr0Zk6a
EDEA (scénario libre)the angel on my shoulder › You shined on me when I didn't even know myself, I couldn't say anything else but thank you. With you, who has taken my hand, I can shout of a bigger dream than before.

(dieddie #2) blood, sweat and tears DaUl2BP
ALEDDIE #2bitterness of the past › That yellow moon teases me, that I can’t have you. "But you’re only a rough beast." If you’re going to say that kind of thing, get lost. If you need me, change me.1

(dieddie #2) blood, sweat and tears RhyaCfe
NICKY (scénario libre)the painful reflection › You want to breathe, you hate this night. You want to wake up, you hate this dream. I could make it better, I could hold you tighter on that long road because within this pitch black darkness you are shining so brightly.

(dieddie #2) blood, sweat and tears PPJ9ikW
EBBY #2feel free to tease me › If you're lonely and need a friend, and troubles seem like they never end, just remember you're not alone. Girl, you've got a friend in me. ☆ 1

(dieddie #2) blood, sweat and tears 3HDuUZw
INSANE BOYZ(préliens) this is our own game › We just keep making and improving because we're one of a kind. No one can copy us, from the start it's been all ours.


RPs EN ATTENTE :
(dieddie #2) blood, sweat and tears Qn8a

(james, sunan, connor, charles)

RPs TERMINÉS : (2022) diana #1

(2021) dani #1channing #1bennettdani #2eddon #1penny #1channing #2abellilycallie x daniclémentdani #3ilariacallie #1diego #1inaya #1eddon #2eddon #3eddon #4kaneddieeddon #5inaya #2eleonorpenny #2diego #2mika #1ashernicolecallie #2eddon #6gaby #1eddon #7diego #3eddon #9 (ua)nicky #1sunan #1birthday partyjina #1aleddie (fb)asher #2eddon #8callie #3mav x nicky

nanowrimo 2021 ~ 50 000 mots ✓ (60 839)

dimension slasher ~ 3.01 james #3 › 3.02 nicky #2 › 3.03 channing #3

fête des voisins ~ chez eddiechez jameschez elia, primrose et adelechez danichez lilychez gaby

rp abandonnés:
 


AVATAR : lee know 리노 (minho)
CRÉDITS : @unravel graph, @n-dia, @kidd (avatars) + @loonywaltz (userbars) + @violet (gifs) + la talentueuse @mapartche (adorable dessin)
DC : carl flanagan (ft. fionn whitehead)
PSEUDO : ladyfame (clémence)
Femme (elle)
INSCRIT LE : 19/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t35663-maniac-on-the-floor-eddie https://www.30yearsstillyoung.com/t35845-eddie-stand-up-and-show-your-skills https://www.30yearsstillyoung.com/t35869-eddie-yang https://www.30yearsstillyoung.com/t35870-eddie-yang https://www.pinterest.fr/ladyfamee

(dieddie #2) blood, sweat and tears Empty
Message(#) Sujet: Re: (dieddie #2) blood, sweat and tears (dieddie #2) blood, sweat and tears EmptySam 5 Juin 2021 - 19:17



You never know we come and go like we're on a interstate
Keep me stuck inside your head, like your favorite tune
If I was just another dusty record on the shelve
Will you blow me off and play me like everybody else



Ça fait longtemps qu’Eddie ne perçoit plus les signaux que Diego lui envoie, ça fait longtemps qu’il est là sans l’être vraiment. Il ne prend même plus la peine de chercher au delà de ce que son ami peut lui dire, il considère qu’il va bien car c’est ce qu’il affirme et quelque part il n’a probablement pas envie de considérer que ça puisse ne pas être le cas à cause de lui. Parce qu’il n’assure vraiment pas en tant qu’ami, il le sait mais ne l’assume pas pour autant. Il considère qu’il fait ce qu’il peut Eddie pour maintenir ses relations à flot malgré un rythme de vie qui ne le laisse jamais souffler, il arrive à se convaincre que c’est déjà bien même si c’est un minimum, comme aujourd’hui où il parvient à se rendre disponible pour Diego ce qui n’est pas arrivé depuis des lustres. Quand il prétend que leurs moments à deux lui manquent il ne ment pas, mais s’ils arrivent de moins en moins à se voir c’est bien parce que ses priorités sont ailleurs et ça non plus, ce n’est pas tellement nouveau. Diego propose de venir le voir un de ces quatre à son studio, pour s’assurer qu’il sait toujours danser dit-il et cette précision arrache un tendre sourire au danseur. « Effectivement ça fait un moment que t’es pas passé me voir au studio. » La faute à qui en même temps ? Eddie ne lui signifie jamais que la porte lui est ouverte et Diego n’est pas du genre à se pointer à l’improviste car ce n'est pas comme débarquer à son appartement, il a toujours respecté le fait que ça faisait partie de son travail et sans doute n’ose-t-il pas non plus y débarquer sans savoir si les gars du groupe seront là eux aussi. Ces mecs qui ont toute l’attention du danseur quand lui peine à la garder, mais qu’il se rassure ces temps-ci ils se réunissent rarement pour le groupe car Eddie a pas mal de projets en solo auquel il se consacre en priorité. « T’y es le bienvenu, préviens-moi juste avant pour que ça tombe pas sur un cours. » Car Eddie n’y officie pas qu’en tant que professeur, il s’entraîne également dans ce studio et c’est dans ces moments-là qu’il est finalement le plus accessible. « Tu pourras me donner ton avis, ça me ferait plaisir. » il reprend en étirant un fin sourire, et sans rire ça l’intéresse d’avoir l’opinion de Diego. Pas sur son niveau actuel car Eddie ne doute pas de lui là-dessus mais sur ses dernières créations chorégraphiques, le jugement d’un œil extérieur serait assez apprécié pour s’assurer que le message qu’il tente de transmettre à travers la danse passe bien comme il l’entend. Ce serait aussi une belle occasion pour que Diego lui fasse écouter ces fameux morceaux par rapport auxquels il n’est pas du tout à jour, car ça fait partie des choses qu’Eddie souhaite rattraper avec lui, petit à petit.

Il informe son pote que son date de la dernière fois n’a finalement abouti à rien de bon comme celui-ci était dans la confidence, et qu’il lui avait vendu une fille hyper chill avec laquelle il pourrait ne pas se prendre la tête. Pour le coup c’est raté, Sana s’est avérée très décevante et il se dit que Diego mérite bien de le savoir, même si ça revient à admettre qu’il s’est emballé pour une fille qui n’en valait pas la peine et qu’il a certainement l’air un peu con, là tout de suite. Pas une fille pour lui d’après Diego, à vrai dire Eddie ne sait pas ce qu’est une fille pour lui mais désormais il va vraiment cesser de forcer les choses et peut-être bien laisser le hasard opérer, si ça peut lui éviter de nouvelles déconvenues. Il laisse encore une chance à Ellie mais si avec elle aussi ça foire c’est clair et net qu’il supprimera cette application car il n’a pas assez de temps à lui pour pouvoir se permettre de le perdre de cette façon. « Faut se méfier des filles qu’on rencontre en ligne, elles ont l’air cool par message et puis tu te rends compte que c’était du vent. Je te dis ça au cas où. » Son regard glisse jusqu’à celui de son pote et vient appuyer ses dires. En principe les rencontres virtuelles sont la dernière chose que Diego envisage aujourd’hui mais il le met quand même en garde, après tout lui aussi a scandé pendant longtemps que ça n’était pas pour lui avant de s’y mettre. Il n’a vraiment aucune envie que son pote se fasse avoir comme lui, car Diego ne le vivra pas aussi bien il le sait, c’est un sensible et aussi un mec bien trop gentil pour son propre bien. La proie idéale pour une fille aux intentions douteuses, il ne verrait rien venir et risquerait de le prendre vraiment trop à cœur.

La nervosité de Diego se manifeste d’un coup, il ne comprend pas ce qui lui prend mais il est à deux doigts de penser qu’il a fumé un truc avant de venir. Sérieusement, qu’est-ce qui cloche chez lui ? Eddie s’interroge à haute voix, il s’agite quand même beaucoup pour quelqu’un qui prétend être dans son état normal. Le danseur perçoit un mélange de gêne et d’appréhension, un truc semble se tramer et il commence à penser que ça doit être lié à ce que Diego voulait lui annoncer. Jusqu’à preuve du contraire ils peuvent tout se dire, du moins c’est ce qu’Eddie se met en tête mais il ne soupçonne pas le vrai fond du problème à ce moment-là. Ce qui est curieux c’est le fait que Callie soit brusquement mêlée à cette discussion, et il se demande si Diego cherche à gagner du temps en l’utilisant comme détour ou si ce qu’il doit lui dire la concerne. Il préfère de très loin la première option Eddie, et de toute façon il ne parvient pas à établir de lien poussé entre son pote et sa sœur. Ils sont amis oui, il ne l’ignore pas mais jusqu’à aujourd’hui il ne pensait pas qu’ils pouvaient être réellement proches tous les deux. Ça semble pourtant être le cas, d’après Diego ils s’appelaient souvent pendant les études de la benjamine Yang en Corée. « Oui je sais, enfin j’avais cru le comprendre. » Car ce n’est pas tellement Callie qui lui en a parlé, il l’avait juste deviné Eddie en faisant le rapprochement une fois mais il pensait que ces appels avaient lieu de temps en temps, pas souvent comme le dit Diego. Bientôt il va apprendre que Callie passait plus de temps au téléphone avec son pote qu’avec lui.. non ? Il ne manquerait plus que ça, car à ce moment-là Eddie pense être au maximum de ce qu’il peut apprendre. S’il savait ce que Diego lui réserve après ça, il se cramponnerait fort à sa chaise pour ne pas tomber à la renverse car c’est du lourd ce qui arrive. Il n’est pas prêt, définitivement pas. Diego lui assure qu’il ne marche pas sur ses platebandes en tentant de voler sa place aux yeux de Callie mais alors à quoi tout ça peut bien rimer ? Le regard du danseur observe les mains de son pote qui ne parviennent pas à tenir en place sur la table, et une telle agitation le laisse penser qu’il y a définitivement quelque chose de pas clair là-dedans. « Pourquoi t’es nerveux comme ça alors ? » il lui lance avec sérieux et d’une voix assez ferme, car Diego n’ignore pas qu’il déteste que l’on tourne autour du pot avec lui. Eddie veut savoir de quoi il en retourne car de toute évidence il ne sait pas tout, et c’est effectivement le moins que l’on puisse dire.

Il l’a recroisée dans un café il y a deux mois et depuis ils se voient souvent.. okay. Ils passent du temps ensemble et Diego semble apprécier ça.. okay. Mais la suite va au-delà de tout ce qu’il aurait pu imaginer, car malgré le fait qu’Eddie soit parano sur les bords et ait l’esprit assez mal placé pour tout ce qui touche à Callie il ne peut pas s’attendre à une telle révélation. Le choc est réel et l’effet immédiat, dans un geste incontrôlé le bras du danseur heurte et renverse son thé qui se répand sur la table, sans brûler qui que ce soit heureusement. Cela dit il peut encore y avoir un blessé aujourd’hui, il serait même franchement optimiste de penser que tout le monde s’en tirera sans encombres vu la tournure qu’est en train de prendre cet échange. Ça n’augure rien de bon, vraiment rien. « Pardon ? » Il relève la tête pour croiser le regard de son pote, avec l’impression que ce n’est pas sa voix qui vient de lui annoncer ça. Impossible, pas Diego, son ami depuis plus de treize ans ne toucherait pas à sa petite sœur alors qu’il connaît parfaitement les risques. Pitié qu’il hallucine là, que tout ça ne soit pas vrai. « T’as fait quoi Diego ? Et de quoi tu crois avoir envie, au juste ? » C'est quoi cette histoire, et comment ça il se pourrait que ça devienne plus que ça.. plus que quoi ? Il préfère penser qu'il y a méprise, même s'il comprend beaucoup mieux pourquoi son pote stressait autant. Tu veux mon poing dans la figure maintenant ou tout de suite Diego ? Oh ce n’est pas un violent Eddie, mais il a toujours dit que quand il était question de Callie il n’avait aucune limite. « Tu oserais me répéter ça en me regardant dans les yeux ? » Rien à faire, l'information selon laquelle ils se seraient embrassé ne passe pas. D'ailleurs Eddie retient que c'est Diego qui a embrassé Callie, et c'est bien sous cet angle que les choses le dérangent le plus. C’est le chaos à leur table, il y a du thé partout mais l’attention d’Eddie est entièrement focalisée sur Diego face à lui, alors qu'il lutte contre la terrible envie de l’attraper par le col pour le secouer un bon coup. « Non mais attends.. t’as plutôt intérêt à te payer ma tête là, hein. » Dis-moi que c’est une foutue blague, Diego. Que ce soit lui plutôt qu’un gars lambda, c’est ça qui est le plus incompréhensible et le moins acceptable pour lui. Eddie se demande où il avait la tête et s’il pensait s’en sortir en lui avouant lui-même la chose, comme si c’était susceptible de mieux faire passer la pilule. Si tout ça est avéré Callie ne perd rien pour attendre elle aussi, il va lui tomber dessus à bras raccourcis elle ferait mieux de s’y préparer. « Oh Diego ! Je te parle regarde-moi ! » Il hausse le ton pour reconnecter son pote à cette discussion, car il voit bien que celui-ci est en train d’amorcer une fuite en avant. Non Diego il va falloir assumer là, avec le risque évident que les choses dégénèrent rapidement. « T’es quand même pas sérieux ? » Il ne vaudrait mieux pas qu’il le soit, pour leur bien à tous les deux car Eddie ne répond presque déjà plus de rien. Ses poings sont serrés sous la table, à tout moment il la renverse dans un geste impulsif alors vraiment, Diego a intérêt à bien peser ses mots sur sa prochaine réplique. Ses yeux ne le lâchent pas, un regard noir comme ça il est probable qu’Eddie n’en ait jamais jeté à personne avant aujourd’hui mais il faut dire aussi que personne n’est encore parvenu à le mettre réellement hors de lui. Ce serait une première, on ne sait même pas à quoi ressemble le danseur quand il se laisse gagner par la fureur et si quelqu’un n’a pas hâte de voir ça, là tout de suite, c’est certainement Diego.


Spoiler:
 









glitters:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

(dieddie #2) blood, sweat and tears Empty
Message(#) Sujet: Re: (dieddie #2) blood, sweat and tears (dieddie #2) blood, sweat and tears EmptyLun 14 Juin 2021 - 8:26


Diego ne comprend pas quand les choses ont changé. Quand est ce qu’il est devenu incapable de lui parler, incapable de lui dire qu’il lui manque et qu’il a besoin de lui. Incapable de lui dire qu’il a envie de se rendre dans son studio qu’il attend simplement une invitation, incapable de lui dire que le comportement d’Eddie le blesse.  Ce n’est pas aujourd’hui qu’il lui dira, il n’est pas là pour ça, aujourd’hui il doit lui parler de Callie. Callie et de ses cheveux noirs et de sa peau de porcelaine, Callie qui lui plait et qui est belle et gentille, Callie qui est là toujours.

Les mots sont prononcés, avoués dans un souffle qui menace de trembler. Le thé se répand sur la table, met immédiatement son corps en action alors qu’il se met à éponger la marre créée sur la table avec une serviette, comme si cela allait régler tous les problèmes du monde. Son regard flanche et le fuit, alors qu’il reste silencieux attendant que son ami digère l’information. Les questions fusent dans la bouche du Coréen, il aimerait que Diego confirme ses dires, se répète et pourtant  Diego reste silencieux. Peut être qu’il n’aurait pas dû, peut être que ce n’était pas une bonne idée tant la tension dans la pièce semble avoir grimpé. « Je… » mais les mots restent bloqués dans sa gorge, parce qu’il n’a pas envie de blesser, pas envie de voir la déception dans les yeux de son ami, parce que l’avouer à l’ainé des Yang est bien plus douloureux qu’il ne veut l’admettre, comme si les choses n’étaient pas dans le bon sens, comme s’il n’avait pas embrassé le bon Yang.

Il n’y arrive pas Diego, à affronter ce regard si déçu, il garde le regard résolument posé sur ses mains dans l’espoir de trouver un courage qui ne vient pas alors que les mots d’Eddie blessent bien plus qu’il ne veut l’admettre.  Eddie semble convaincu que Diego se paie sa tête.

Et soudain il y a une pointe de colère qui nait au fond de son cœur sans qu’il ne la contrôle. La colère ne pas avoir vu Eddie plus de quelques minutes depuis des mois. La colère qu’il n’ait pas pris de nouvelles, de ne pas avoir pu lui parler. La colère que Callie est été là et non lui. Il ne pense pas être capable de soutenir le regard noir d’Eddie et pourtant il relève la tête et plante son regard dans le sien, s’accroche à son courage, à son amitié pour celui-ci, à son amitié pour sa sœur et à cette romance en train de naître avec cette dernière. « On s’est embrassé. On est pas que des amis. » souffle-t-il avec calme, choisissant le on cette fois, pour montrer qu’il n’est pas le seul dans cette décision, que la chose était entièrement consentante.

Diego devient parfaitement calme, comme il le devient toujours en situation de crise, comme si dans les moments nécessaires, il arrivait à effacer l’angoissée et la panique, à se concentrer sur l’essentiel, à sortir de son corps. C’est dans ces moments-là que le médecin se révèle, plus la situation devient tendue, plus il devient calme. Son souffle régulier dans sa poitrine et le pouvoir des mots sont tout ce qui importe. « Je suis sérieux. Et je voulais t’en parler parce que tu es mon ami. »  Il enfonce la colère au fond de son cœur, ne souhaite pas l’exprimer, par comme ça, pas maintenant. « Tu me connais. Tu sais que je ne ferais jamais de mal à Callie. Tu sais que je la respecte et que je la respecterais toujours. Tu me connais. » insiste-il sur ce dernier mot avec une pointe de désespoir.  « Est-ce que c’est si horrible que ça ? » demande-t-il en penchant la tête un peu sur le côté. Est-ce qu’il est si horrible que ça ? Est-il à ce point là non digne de la cadette des Yang ? Que pense réellement Eddie quand il le regarde ? Voit-il tous ses défauts et ne supporte-il pas l’idée qu’un homme comme lui puisse vouloir être avec sa sœur ? « Je sais que c’est te sœur Eddie. Mais…on se connait depuis combien de temps ? Tu me connais. » insiste-il de nouveau, comme s’il pouvait convaincre Eddie qu’il ne voudrait jamais aucun mal à Callie. « Tu sais que je ne lui ferais jamais de mal. » Et si cette promesse a toute son importance et respire la vérité, c’est une promesse qu’il sera incapable de tenir. Il aurait fallu pour cela qu’il comprenne que ce n’est pas le bon Yang qu’il a embrassé, que c’est à cause de l’homme en face de lui que son regard a un jour dérivé sur la gente masculine alors qu’il était adolescent sans même qu’il ne le réalise. Il chasse la pensée de son esprit, non, il a aimé embrasser Callie. Il a envie d’être avec Callie. Callie est là, bien plus qu’Eddie.



@Eddie Yang help  (dieddie #2) blood, sweat and tears 1070897682
Revenir en haut Aller en bas
Eddie Yang
Eddie Yang
les rythmes endiablés
Voir le profil de l'utilisateur
(dieddie #2) blood, sweat and tears 7vHkInU ÂGE : 25 ans (18.04.1996) et encore très loin de l'âge de raison
SURNOM : juste Eddie. oppa par sa sœur, hyung par son cousin et jagi par Halston. ses collègues préfèrent quant à eux l'appeler le traitre
STATUT : il a ouvert son cœur à son américaine préférée pour qui il s'autorise enfin à aimer de nouveau
MÉTIER : danseur et chorégraphe au sein de la Northlight Company, il retrouvera sous peu le chemin de la scène après une convalescence
LOGEMENT : #109 Hughton Avenue (Redcliffe) avec ses trois chats et Halston, qui passe de plus en plus de temps chez lui
(dieddie #2) blood, sweat and tears DWLLkpm
POSTS : 3520 POINTS : 1260

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : (intj-a) né à Sydney de parents coréens, originaire de Daegu en Corée du Sud ☆ a déménagé à Brisbane vers ses dix ans ☆ coréen de sang mais australien de cœur ☆ une petite sœur qu'il surprotège et des parents exigeants dont il a brisé toutes les attentes ☆ membre et leader d'un groupe de danse underground ☆ gaga de ses trois chats, seuls colocataires qu'il tolère ☆ traine une sale réputation dans la compagnie où il travaille car très opportuniste ☆ mène une vie à cent à l'heure entre la danse et la moto, quitte à brûler la chandelle par les deux bouts.
RPs EN COURS :
(dieddie #2) blood, sweat and tears O1o1nEs
CALLIE #3yang² ~ 여동생 › From the day of the universe’s creation and beyond. Trough the infinite centuries and beyond. In the previous life and maybe the next too, we’re eternally together. ☆ 12

(dieddie #2) blood, sweat and tears 72QYHJd
EDDON #10 (fb)#11give me that rush › In this world of ice you’re the only shining glow. Now I can’t stop thinking about you when I’m sinking alone. I know it’s real, I can feel it. I'm full of problems, love sick, no way to go I'm a loser in this game. Save me, take my hand, take all of me. Please use me like a drug. ☆ 123456789 (ua)

(dieddie #2) blood, sweat and tears Kr0Zk6a
EDEA (scénario libre)the angel on my shoulder › You shined on me when I didn't even know myself, I couldn't say anything else but thank you. With you, who has taken my hand, I can shout of a bigger dream than before.

(dieddie #2) blood, sweat and tears DaUl2BP
ALEDDIE #2bitterness of the past › That yellow moon teases me, that I can’t have you. "But you’re only a rough beast." If you’re going to say that kind of thing, get lost. If you need me, change me.1

(dieddie #2) blood, sweat and tears RhyaCfe
NICKY (scénario libre)the painful reflection › You want to breathe, you hate this night. You want to wake up, you hate this dream. I could make it better, I could hold you tighter on that long road because within this pitch black darkness you are shining so brightly.

(dieddie #2) blood, sweat and tears PPJ9ikW
EBBY #2feel free to tease me › If you're lonely and need a friend, and troubles seem like they never end, just remember you're not alone. Girl, you've got a friend in me. ☆ 1

(dieddie #2) blood, sweat and tears 3HDuUZw
INSANE BOYZ(préliens) this is our own game › We just keep making and improving because we're one of a kind. No one can copy us, from the start it's been all ours.


RPs EN ATTENTE :
(dieddie #2) blood, sweat and tears Qn8a

(james, sunan, connor, charles)

RPs TERMINÉS : (2022) diana #1

(2021) dani #1channing #1bennettdani #2eddon #1penny #1channing #2abellilycallie x daniclémentdani #3ilariacallie #1diego #1inaya #1eddon #2eddon #3eddon #4kaneddieeddon #5inaya #2eleonorpenny #2diego #2mika #1ashernicolecallie #2eddon #6gaby #1eddon #7diego #3eddon #9 (ua)nicky #1sunan #1birthday partyjina #1aleddie (fb)asher #2eddon #8callie #3mav x nicky

nanowrimo 2021 ~ 50 000 mots ✓ (60 839)

dimension slasher ~ 3.01 james #3 › 3.02 nicky #2 › 3.03 channing #3

fête des voisins ~ chez eddiechez jameschez elia, primrose et adelechez danichez lilychez gaby

rp abandonnés:
 


AVATAR : lee know 리노 (minho)
CRÉDITS : @unravel graph, @n-dia, @kidd (avatars) + @loonywaltz (userbars) + @violet (gifs) + la talentueuse @mapartche (adorable dessin)
DC : carl flanagan (ft. fionn whitehead)
PSEUDO : ladyfame (clémence)
Femme (elle)
INSCRIT LE : 19/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t35663-maniac-on-the-floor-eddie https://www.30yearsstillyoung.com/t35845-eddie-stand-up-and-show-your-skills https://www.30yearsstillyoung.com/t35869-eddie-yang https://www.30yearsstillyoung.com/t35870-eddie-yang https://www.pinterest.fr/ladyfamee

(dieddie #2) blood, sweat and tears Empty
Message(#) Sujet: Re: (dieddie #2) blood, sweat and tears (dieddie #2) blood, sweat and tears EmptySam 19 Juin 2021 - 18:13




You never know we come and go like we're on a interstate
Keep me stuck inside your head, like your favorite tune
If I was just another dusty record on the shelve
Will you blow me off and play me like everybody else



Il aurait pu s’attendre à beaucoup de choses Eddie, mais sûrement pas à apprendre que la relation entre Diego et Callie a dépassé le stade amical et cela dans son dos, sans qu’il n’ait rien vu venir. Comment est-ce possible, comment peut-il être passé à côté alors que les choses auraient commencé à évoluer en mars soit il y a deux mois. Il ne saurait même pas dire ce qui le flingue le plus, que Diego se soit rapproché de sa petit sœur en sachant pertinemment que ça le mettrait hors de lui.. ou que Callie ne se soit pas confiée à lui alors qu’ils sont notamment partis ensemble à Sydney fin mars, comme si elle n’avait pas suffisamment confiance ou appréhendait trop sa réaction. C’est très certainement ça oui, elle devait se dire que son frère n’approuverait pas et elle avait parfaitement raison, ils ne sont pas près d’obtenir son approbation ces deux-là. C’est incroyable à quel point ça le déçoit, le frustre et l’agace en même temps, il y a bien longtemps que Diego ne lui avait pas inspiré des sentiments aussi vifs. Diego qui se permet d’ailleurs de clarifier le fait qu’ils se sont embrassé, que ça ne venait donc pas seulement de lui et que Callie le désirait tout autant. « Alors c’est ça que vous faites quand j’ai le dos tourné. » Le danseur serre les poings, c’est la précision de trop et bien la preuve que Callie n’attend plus du tout après lui pour mener sa vie comme elle l’entend. « Je peux pas le croire. » À ce moment-là il espère toujours qu’on lui apprenne qu’il est victime d’une très mauvaise blague mais il faut se rendre à l’évidence, Diego ne prendrait pas autant de risques si tout ça consistait à se payer sa tête. Il a eu l’occasion de lui révéler la supercherie et ne l’a pas fait, c’est donc qu’il est sérieux. « Je. Peux. Pas. Le. Croire. » il répète en enfouissant cette fois sa tête entre ses deux mains. Il bloque sur le fait que Diego ait souligné qu’ils n’étaient pas que des amis, mais que sont-ils alors ? Oh si c’est pour entendre qu’ils sont fous amoureux l’un de l’autre autant ne rien lui dire, car ça pourrait le faire gerber. « Seulement embrassé ?.. » il demande en relevant subitement la tête et son regard se cramponne au sien, attention à ce qu’il va lui dire que ce soit au sujet de ce qui aurait pu se passer ou au sujet de ses intentions envers Callie. D’ailleurs des intentions il n’a pas intérêt à en avoir, et il préfère penser que la benjamine Yang n’est pas non plus attirée par son pote de cette façon, pas sa petite Callie qu’il voit encore comme une enfant alors qu’elle a pourtant fêté ses vingt-trois ans en mars. C’est une femme maintenant mais pas aux yeux de son frère, alors c’est bien simple personne ne la touche. « Non mais sérieusement, y’a des tas de filles dans cette ville, c’est vraiment pas le choix qui manque et toi t’as choisi Callie ? Ma petite sœur, la seule fille à laquelle t’avais pas le droit de toucher. » Il se demande si Diego n’est pas un peu maso dans cette histoire car c’était évident que ça ne passerait pas auprès de lui, il le savait bien. Alors il s’interroge sur ses motivations, pourquoi Callie ? Et pourquoi maintenant ? « Tu veux me faire payer mes absences en fait, c’est ça Diego ? » Qu’il le dise s’il est question de ça, qu’il l’assume devant lui si son but est de le punir pour tout le temps qu’il n’a pas su lui accorder ces derniers mois. « C’est ça le plan, tu veux te venger de l’ami exécrable que j’ai été en m’attaquant sur mon point le plus sensible ? Tu veux prouver quoi à qui dans cette histoire ? » Ça veut quand même dire beaucoup de choses qu’il le croit plus capable de vouloir l’atteindre lui plutôt que de s’intéresser sérieusement à Callie. Il n’est pourtant pas comme ça Diego, ça a toujours été quelqu’un de réglo jusqu’ici alors c’est sûrement son côté parano qui ressort. À moins qu’il n’ait pas aussi bonne conscience qu’il ne veuille s’en convaincre, et le manifeste indirectement en venant accuser Diego. Ce n’est pas digne de leur amitié tout ça, c’est même bien triste qu’il soit incapable de se réjouir pour sa sœur et son ami mais c’est Eddie, une autre réaction de sa part n’était pas imaginable.

« Treize ans. » Voilà depuis combien de temps ils se connaissent tous les deux, une éternité à l’échelle des relations du danseur qui n’a presque jamais gardé quelqu’un aussi longtemps dans sa vie. Mais que Diego ne s’imagine surtout pas que la longévité de leur amitié lui donne plus le droit qu’un autre de se rapprocher de Callie, c’est même un sacré affront qu’il lui fait en tant que pote. Oui, c’est encore pire que ce soit lui plutôt qu’un gars qu’il ne connaîtrait pas. « Tais-toi je réfléchis. » il lui intime alors qu’il est encore calme mais Diego ne l’écoute pas, Diego persiste à dire qu’il le connaît assez pour savoir qu’il ne fera pas de mal à Callie. Bon sang il devrait vraiment apprendre à se taire, c’est dans son intérêt et il ne va pas tarder à le comprendre. Eddie n’en peut tout simplement plus de l’entendre tout comme il sature de le voir, sa tolérance vient officiellement de foutre le camp. Il bondit alors de son siège pour se planter devant Diego qu’il toise et attrape cette fois bel et bien par le col pour le faire lever. « Purée arrête Diego ! Je vais vraiment t’en mettre une là. » Il ne veut pas recourir à la violence, encore moins vis-à-vis de son ami mais si Diego ne lâche pas très vite l’affaire avec Callie il n’aura peut-être pas le choix. Il lutte pourtant Eddie, son poing le démange et il pourrait extérioriser sa colère d’un coup contre lui s’il n’avait pas un étonnant self control mais combien de temps encore se retiendra-t-il ? Un serveur passant près de leur table semble remarquer leur échange animé et surtout l’air menaçant qu’affiche le danseur, qui n’a toujours pas lâché le col de son ami. « Monsieur si vous n’êtes pas capable de vous tenir je vous demanderais de partir. » Cette voix qui s’élève pour lui demander de se calmer le crispe mais elle le convainc au moins de s’écarter un peu pour laisser Diego respirer. « C’est bon, c’est bon. » Eddie ne va pas se donner en spectacle ni s’illustrer dans une violence qu’il a toujours fermement rejetée dans sa vie.. à moins que Diego ne dépasse vraiment les bornes, et là c’est un peu l’ultime chance qu’il lui laisse de tout arrêter avant qu’il y ait vraiment des dégâts. Le danseur se rassoit calmement mais son regard ne quitte pas celui de son ami, qu’il perçoit encore comme tel même si ça aussi ça va dépendre de comment il va prendre ce qui suit. « Tu ne la revois plus, c’est bien clair ? » C’est une question pour laquelle il n’existe qu’une seule réponse convenable, il ne peut accepter et considérer qu’un oui ici. Leur histoire va se terminer avant même d’avoir commencé, c’est vraiment mieux pour tout le monde et il n’attend rien d’autre de sa part que la confirmation qu’il ne tournera plus autour de Callie. Car cette amourette ne vaut rien, il refuse de croire qu’ils puissent avoir de réels sentiments l’un pour l’autre et il pourrait bien se mettre en tête de faire capoter leur histoire, sincère ou non il ne veut même pas le savoir. Le premier petit ami de Callie ne sera pas Diego, il en a décidé ainsi.


Spoiler:
 









glitters:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

(dieddie #2) blood, sweat and tears Empty
Message(#) Sujet: Re: (dieddie #2) blood, sweat and tears (dieddie #2) blood, sweat and tears EmptyDim 4 Juil 2021 - 10:10





Eddie se sent trahi et Diego perd ses moyens face à l’agacement qu’il voit dans ses yeux, face aux poings serrés du danseur alors qu’il lui annonce sans doute la pire nouvelle que Eddie pouvait attendre. Une nouvelle qui pourtant ne devrait pas prendre une telle importance, qui ne devrai pas être catastrophique. Eddie ne devrait-il pas être rassuré de savoir sa sœur avec quelqu’un qui n’a montré que du respect avec toutes les personnes avec qui il est sorti ? « Arrête c’est pas comme ça tu le sais. » Il n’a jamais voulu que quoique ce soit soit fait dans son dos. « Je te l’aurais dit. » murmure-t-il simplement en regardant ses mains. « Si on s’était vu. » ajoute-t-il un peu plus amèrement, le regard fuyant. Ce n’est pas l’heure des reproches et pourtant il sait pertinemment que c’est comme ça que les mots sonnent.

Lorsque son ami lui demande s’ils se sont seulement embrassés, les joues de Diego s’empourprent face à la question. Si pour l’instant sa relation avec Callie n’a pas dépassé le stade du baiser, ce n’est pas dit qu’elle n’ira pas plus loin. « Oui, seulement embrassé. » il souffle malgré tout, serrant ses mains l’une dans l’autre, souhaitant fuir à tout prix cette table.  

Tu veux me faire payer mes absences en fait, c’est ça Diego ? La phrase le fait relever la tête vers celui qui son ami, vers celui qui à ses yeux a toujours été plus que ça. Son cœur se serre douloureusement alors que la colère semble enfin briller dans ses yeux.  « T’as pas le droit de dire ça. » Non il n’a pas le droit quand il a accepté ses absences, quand il a vu son ami s’éloigner et qu’il a accepté chacun des lapins qu’il lui a posés, chacun des messages qui lui disait qu’il ne pouvait pas être là, chaque vu laissé sur ses messages sans réponse. Il n’a jamais rien dit et ne l’aurait jamais utilisé contre lui. Mais Eddie continue, parlant de vengeance, l’accusant de vouloir le faire payer.

Il a toujours été calme. Le calme dans la tempête, plus la situation devenant stressante, plus son corps s’apaise et c’est sans doute ce qui fait de lui un bon médecin. C’est aussi ce qui fait de lui quelqu’un qui garde trop de choses en lui, qui enferme tout à l’intérieur de lui jusqu’à ce que ça s’explose. C’est ce calme là qu’il cherche à trouver,  qui vient avec le danger que la colère crée. « Tu crois que je veux me venger de toi ? » il articule chaque mot mécaniquement, froidement, incapable de comprendre comment son ami peut penser ça de lui.

Treize ans qu’ils se connaissaient, treize ans qu’ils se supportent, treize ans et Eddie lui intime de se taire ce qu’il ‘est incapable de faire.  Il ne le voit pas venir Eddie qui se lève en manquant de renverser la table, tout ce qu’il sait c’est que l’instant d’après le danseur l’a attrapé par le col pour le faire se lever. Diego le regarde sans comprendre, abasourdi, ne bougeant pas, sa main venant se poser sur le poignet d’Eddie. « Lâche moi. » Ca en est presque un murmure. Comment est-ce que la conversation a pu déraper à ce point ? Le mexicain commence a réellement pensé qu’il va se prendre un poing en pleine figure et c’est uniquement la voix du personnel qui semble ramener Eddie à la raison et qui le pousse à se rasseoir.

Et lorsque l’ordre tombe de ne plus la revoir, Diego se fige cette fois. Il reste résolument debout, son regard sombre s’ancrant dans celui du danseur. « En serio ?! » l’espagnol est venu passer la barrière de ses lèvres, comme à chaque fois qu’il perd ses moyens, la langue maternelle revenant au galop. Il ferme les yeux un instant, ses mains se serrant pour cacher les tremblements.

Ce jour-là un choix doit être fait. Un choix entre son amitié pour quelqu’un qui prouve depuis des mois voir des années qu’il n’est plus disponible, qu’il ne sera jamais vraiment là, et la jeune femme qui a calmé son angoisse, apaiser ses peurs d’un sourire, qui a ri avec lui et qui l’a écouté, qui connait presque aussi bien que lui toutes les musiques qu’il a écrite parce qu’elle le tanne pour toutes les écouter et pour comprendre chacune des émotions qui se cachent derrière le choix des mots.

Callie est là. Callie est là quand Eddie ne l’est plus depuis longtemps.

« Non. » C’est un murmure qui franchit ses lèvres, un murmure qui fait accélérer son cœur.

« Non. » dit-il un peu plus fort, son regard s’ancrant d’un air défiant dans celui du danseur. Cette fois-ci c’est à Diego de s’approcher de le défier du regard. « Si tu me demandes de choisir entre elle et toi le choix est vite fait.  Elle est là. Elle est toujours là. Tu me demandes si on faisait ça derrière ton dos, si tu prenais le temps de me parler tu l’aurais su bien avant.  Si tu prenais le temps de me voir ou de répondre à mes messages » Il se force à prendre une profonde inspiration. « Callie est une adulte, arrête de la considérer comme une gamine. Donc non, je ne vais pas arrêter de la voir sauf si elle n’a plus envie de me voir. C’est son choix, pas le tient. »





@Eddie Yang  :OO:  :OO:  :OO:  :OO:
Revenir en haut Aller en bas
Eddie Yang
Eddie Yang
les rythmes endiablés
Voir le profil de l'utilisateur
(dieddie #2) blood, sweat and tears 7vHkInU ÂGE : 25 ans (18.04.1996) et encore très loin de l'âge de raison
SURNOM : juste Eddie. oppa par sa sœur, hyung par son cousin et jagi par Halston. ses collègues préfèrent quant à eux l'appeler le traitre
STATUT : il a ouvert son cœur à son américaine préférée pour qui il s'autorise enfin à aimer de nouveau
MÉTIER : danseur et chorégraphe au sein de la Northlight Company, il retrouvera sous peu le chemin de la scène après une convalescence
LOGEMENT : #109 Hughton Avenue (Redcliffe) avec ses trois chats et Halston, qui passe de plus en plus de temps chez lui
(dieddie #2) blood, sweat and tears DWLLkpm
POSTS : 3520 POINTS : 1260

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : (intj-a) né à Sydney de parents coréens, originaire de Daegu en Corée du Sud ☆ a déménagé à Brisbane vers ses dix ans ☆ coréen de sang mais australien de cœur ☆ une petite sœur qu'il surprotège et des parents exigeants dont il a brisé toutes les attentes ☆ membre et leader d'un groupe de danse underground ☆ gaga de ses trois chats, seuls colocataires qu'il tolère ☆ traine une sale réputation dans la compagnie où il travaille car très opportuniste ☆ mène une vie à cent à l'heure entre la danse et la moto, quitte à brûler la chandelle par les deux bouts.
RPs EN COURS :
(dieddie #2) blood, sweat and tears O1o1nEs
CALLIE #3yang² ~ 여동생 › From the day of the universe’s creation and beyond. Trough the infinite centuries and beyond. In the previous life and maybe the next too, we’re eternally together. ☆ 12

(dieddie #2) blood, sweat and tears 72QYHJd
EDDON #10 (fb)#11give me that rush › In this world of ice you’re the only shining glow. Now I can’t stop thinking about you when I’m sinking alone. I know it’s real, I can feel it. I'm full of problems, love sick, no way to go I'm a loser in this game. Save me, take my hand, take all of me. Please use me like a drug. ☆ 123456789 (ua)

(dieddie #2) blood, sweat and tears Kr0Zk6a
EDEA (scénario libre)the angel on my shoulder › You shined on me when I didn't even know myself, I couldn't say anything else but thank you. With you, who has taken my hand, I can shout of a bigger dream than before.

(dieddie #2) blood, sweat and tears DaUl2BP
ALEDDIE #2bitterness of the past › That yellow moon teases me, that I can’t have you. "But you’re only a rough beast." If you’re going to say that kind of thing, get lost. If you need me, change me.1

(dieddie #2) blood, sweat and tears RhyaCfe
NICKY (scénario libre)the painful reflection › You want to breathe, you hate this night. You want to wake up, you hate this dream. I could make it better, I could hold you tighter on that long road because within this pitch black darkness you are shining so brightly.

(dieddie #2) blood, sweat and tears PPJ9ikW
EBBY #2feel free to tease me › If you're lonely and need a friend, and troubles seem like they never end, just remember you're not alone. Girl, you've got a friend in me. ☆ 1

(dieddie #2) blood, sweat and tears 3HDuUZw
INSANE BOYZ(préliens) this is our own game › We just keep making and improving because we're one of a kind. No one can copy us, from the start it's been all ours.


RPs EN ATTENTE :
(dieddie #2) blood, sweat and tears Qn8a

(james, sunan, connor, charles)

RPs TERMINÉS : (2022) diana #1

(2021) dani #1channing #1bennettdani #2eddon #1penny #1channing #2abellilycallie x daniclémentdani #3ilariacallie #1diego #1inaya #1eddon #2eddon #3eddon #4kaneddieeddon #5inaya #2eleonorpenny #2diego #2mika #1ashernicolecallie #2eddon #6gaby #1eddon #7diego #3eddon #9 (ua)nicky #1sunan #1birthday partyjina #1aleddie (fb)asher #2eddon #8callie #3mav x nicky

nanowrimo 2021 ~ 50 000 mots ✓ (60 839)

dimension slasher ~ 3.01 james #3 › 3.02 nicky #2 › 3.03 channing #3

fête des voisins ~ chez eddiechez jameschez elia, primrose et adelechez danichez lilychez gaby

rp abandonnés:
 


AVATAR : lee know 리노 (minho)
CRÉDITS : @unravel graph, @n-dia, @kidd (avatars) + @loonywaltz (userbars) + @violet (gifs) + la talentueuse @mapartche (adorable dessin)
DC : carl flanagan (ft. fionn whitehead)
PSEUDO : ladyfame (clémence)
Femme (elle)
INSCRIT LE : 19/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t35663-maniac-on-the-floor-eddie https://www.30yearsstillyoung.com/t35845-eddie-stand-up-and-show-your-skills https://www.30yearsstillyoung.com/t35869-eddie-yang https://www.30yearsstillyoung.com/t35870-eddie-yang https://www.pinterest.fr/ladyfamee

(dieddie #2) blood, sweat and tears Empty
Message(#) Sujet: Re: (dieddie #2) blood, sweat and tears (dieddie #2) blood, sweat and tears EmptyMer 7 Juil 2021 - 19:49



You never know we come and go like we're on a interstate
Keep me stuck inside your head, like your favorite tune
If I was just another dusty record on the shelve
Will you blow me off and play me like everybody else



Pitié, que quelqu’un le réveille de ce cauchemar et lui indique la présence d’une caméra cachée dans ce Starbucks. Sa sœur et son pote.. il a beau tourner la chose dans tous les sens il n’y a aucune chance que cette situation lui convienne car quand il prétend protéger Callie de tous les hommes de cette terre Diego est bien évidemment compris dans le lot. Peu importe ses intentions envers elle, le simple fait qu’il ne l’apprenne que maintenant lui fait déjà dire que leur histoire s’engage de façon douteuse. Car ils se tournent autour depuis mars s’il comprend bien, ça fait donc deux mois qu’Eddie vit dans l’ignorance de ce qui se trame entre eux deux et pourquoi ? Soi-disant parce qu’il n’a pas daigné accorder de son temps à Diego ces derniers mois. Il le sait Eddie qu’il n’assure pas comme ami, il a conscience que son pote n’a pas eu beaucoup d’occasions de lui en parler mais Diego n’est pas le seul impliqué dans cette histoire, aux dernières nouvelles sa sœur était parfaitement capable de lui en toucher un mot, elle. « C’est vrai qu’on se voit peu toi et moi mais Callie je la vois plusieurs fois par semaine, et tu vois elle m’en a pas parlé. » Callie n’a rien dit. Callie qui en temps normal lui dit tout. Ils sont pourtant partis à Sydney ensemble, elle a eu mille occasions de lui parler de ce rapprochement avec Diego. L’idée ne pouvait pas lui plaire dans tous les cas mais il aurait préféré le savoir avant que ça n’aille trop loin, que Callie lui confie les doutes qu'elle pouvait avoir sur ses sentiments, et en fait il aurait mieux réagi si c'était elle qui lui en avait parlé au lieu d'envoyer Diego se sacrifier à la place. « Donc j’en déduis que vous comptiez me cacher ça au départ. » Et il pense en connaître la raison, ils devaient redouter sa réaction car ils connaissent l’oiseau, ils savaient bien qu’ils n’obtiendrait jamais sa validation. En ont-ils seulement besoin ? Oh, peut-être plus qu’ils le pensent car aucun homme n’entre dans la vie de Callie sans que ça le concerne, et Diego va rapidement l’apprendre à ses dépens. « Ça me déçoit beaucoup de vous deux. » il balance en serrant les dents et effectivement la déception est grande, il leur en veut à l’un comme à l’autre d’avoir opéré ce rapprochement dans son dos en considérant que plus tard il l’apprendrait, mieux ce serait. Ils n’ont pas pu se sauver éternellement comme ça, la preuve, Diego a fini par vendre la mèche et il ne sait d’ailleurs pas pourquoi. Est-ce qu’il avait trop mauvaise conscience ? Ou est-ce qu’il préfère l’avertir maintenant avant que ça n’aille plus loin avec Callie ? Ils ne se seraient pour le moment qu’embrassé mais pour le danseur c’est déjà trop, il faut stopper la machine avant qu’elle ne s’emballe. « Que ça s’arrête là, surtout. » il balance en défiant Diego du regard. Un baiser et pas plus, s’il apprend par la suite que les choses sont allées plus loin entre eux.. non, il ne vaut mieux pas qu'il l'apprenne. Il veut croire que ce n’est rien de plus qu’un petit béguin passager et qu’ils passeront l’un et l’autre rapidement à autre chose, alors forcément il n’est pas prêt pour ce que Diego lui réserve après ça.

Il va loin Eddie, il s'imagine que son pote pourrait chercher à lui faire payer ses absences ou à attirer son attention en se rapprochant de sa sœur, c'est peut-être tiré par les cheveux mais il lui faut une raison et c'est la seule qu'il trouve sur le moment. C'est plus acceptable de voir les choses sous cet angle que d'admettre simplement que Callie et lui peuvent être tombés amoureux l'un de l'autre car ça il ne peut pas le concevoir Eddie, pas alors que Diego l'a connue toute jeune et qu'ils formaient autrefois un joyeux petit trio au sein duquel il était juste impossible de présager que les choses prendraient une telle tournure quelques années plus tard entre ces deux-là. Diego parvient à garder son calme mais il semble profondément affecté par les allusions du danseur, qui sont en fait de véritables accusations. Est-ce qu'il croit vraiment que son pote aurait pu vouloir se venger ? C'est vrai que ça ne lui ressemble pas mais honnêtement plus rien ne peut tellement l'étonner à partir du moment où il courtise sa sœur dans son dos. « J’en sais rien Diego, j’essaye juste de comprendre. Avant aujourd'hui j'aurais dit que c'était pas ton genre mais t'étais pas non plus censé être le genre de pote pouvant me trahir, alors à partir de là désolé mais je te crois capable de tout. » Il ne le reconnait plus Diego, exactement comme lui ne doit plus le reconnaitre depuis un certain temps déjà. Ils ne se comprennent plus tous les deux, un fossé se creuse toujours plus entre eux mais si Eddie avait dû imaginer un jour quelque chose ou quelqu'un pour les séparer pour de bon il n'aurait juste jamais misé sur la benjamine Yang. « Callie c’était comme ta petite sœur, j’aurais juste jamais cru ça de toi. Je pensais pouvoir te faire confiance bordel ! » Diego connaissait pourtant la règle, il n'avait pas le droit de toucher à Callie et Eddie n'a jamais caché qu'il ferait vivre un enfer au premier gars qui tenterait de lui voler son cœur. Il ne sera pas plus indulgent parce qu'il s'agit de son pote, au contraire c'est encore pire parce qu'il aurait pu s'attendre à voir arriver la menace de partout sauf provenant de lui. Eddie pensait que si l’un de ses potes devait le trahir de cette façon ce serait plutôt Cole, tous semblaient même mieux placés que Diego pour ça. Quand il repense à leur dernière discussion Eddie réalise qu’il est peut-être bien passé à côté d’indices déterminants, peut-être même qu’à ce moment-là Diego tentait déjà de lui faire comprendre les choses mais il ne pouvait pas les saisir, puisqu'il ne voulait pas les voir.  

Ça le fait vriller que Diego tente de le convaincre de ses bonnes intentions envers sa sœur, plus il lui répète qu'il ne lui fera jamais de mal et plus ses poings le démangent, à sa place il se tairait rapidement parce qu'il n'est pas certain de parvenir à se contenir encore très longtemps. Et il prouve que son self control ne tient officiellement plus à rien quand il bondit sur Diego pour choper celui-ci par le col, devant des clients et un serveur médusés qui ne désirent pas franchement les voir se battre comme des chiffonniers. Il dépasse les bornes là Eddie et il ne sait pas s'il pourrait réellement en venir à frapper son pote, il n'a juste jamais ressenti une telle fureur en lui alors qu'il faut pourtant y aller pour lui faire perdre son calme. C'est peut-être bien l'affront de trop, celui au-dessus duquel il ne peut vraiment pas passer et en même temps ce n'est pas bien surprenant, car ce n'est pas nouveau que Callie est son point le plus sensible. Il a toujours dit que le meilleur moyen de le faire sortir de ses gonds était de l'atteindre à travers sa sœur, ses réactions les plus incontrôlables et excessives ne peuvent donc venir que de là. Une fois calmé Eddie laisse entendre à Diego qu'il ne doit plus revoir Callie, ce n'est même pas une question mais un ordre à vrai dire, mais ce dernier ne semble pas disposé à le laisser décider de la suite de leur histoire. « Comment ça non ? » Il ne se rappelle pas lui avoir laissé le choix, et ce regard que son pote lui lance le fait dire qu'il va vraiment lui compliquer la tâche alors qu'il suffirait qu'ils en restent là, ce n'est pas comme si leur amourette avait un quelconque avenir de toute façon aux yeux du danseur. Des reproches tombent, à nouveau, et Diego juge bon de lui rappeler que Callie est une adulte et qu'il n'a pas à décider à sa place. Oui c'est vrai, et c'est pourtant bien ce qu'il va faire. « Callie est avant tout ma sœur, et tu sais quel genre de frère je suis. » Bien sûr qu'il le sait, il en a encore eu un aperçu très détaillé lors de leur dernière discussion. « Tu sais aussi que je ne vais pas rester sans réagir, parce que je continue de penser que tu t’es pas tourné vers elle pour de bonnes raisons. » Peu importe ces raisons elles ne peuvent pas être bonnes de son point de vue, et il ne laissera pas Callie s'aventurer à l'aveugle dans une relation qui pourrait se solder par une grande désillusion. Diego est un mec bien il n'en a jamais douté, et pourtant il ne peut pas se faire à l'idée que cette histoire connaitra un dénouement heureux. Il ne le sent pas Eddie, il n'a pas un bon présentiment les concernant et il tente vraiment de trouver un semblant d'objectivité en lui ici. « Je veux pas prendre le risque qu’elle soit blessée, et là je vais vous rendre service à tous les deux. Désolé mais tu ne me laisses pas le choix.. » Il baisse les yeux, la suite ne va pas plaire à Diego il le sait. Ce dernier risque d'ailleurs de regretter de lui en avoir parlé quand il connaitra le plan qu'il a en tête. « Ce soir j’appelle ma tante Min-Se qui vit à Séoul. » Il ne l'a pas contactée depuis un certain temps mais elle recevra son appel avec plaisir il n'en doute pas, surtout avec ce qu'il va lui demander et il n'est rien qu'elle puisse de toute façon lui refuser. « Elle trouvera un boulot à Callie là-bas. Car je préfère la savoir loin plutôt qu’ici, avec toi. » Son plan c'est celui-là, il ne sait pas encore comment il va se débrouiller pour convaincre sa sœur de tout quitter à nouveau mais il trouvera un prétexte, et si Diego ne veut pas aggraver son cas il ne lui dira rien et il se tiendra en dehors de tout ça. Puisqu'il n'a pas la garantie qu'ils vont arrêter de se voir Eddie tient à s’en assurer personnellement, et s’il faut la renvoyer à Séoul pour ça alors il le fera.


Spoiler:
 









glitters:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

(dieddie #2) blood, sweat and tears Empty
Message(#) Sujet: Re: (dieddie #2) blood, sweat and tears (dieddie #2) blood, sweat and tears EmptyDim 18 Juil 2021 - 13:46





Diego est en train de perdre le contrôle de cette situation sans comprendre comment il en est arrivé là. Bien sûr en entendant le danseur souligner que Callie aurait dû lui dire, car il la voyait toutes les semaines, il n’a aucun argument. Son regard se fait fuyant. Sans doute la jeune femme aurait dû lui dire, sans doute aussi Diego aurait dû lui en parler avant de lancer cette conversation. Mais il ne s’était rien passé avant ce baiser au planétarium et aucun d’eux n’avaient eu de raisons de mentionner la situation à Eddie quand il était évident qu’il allait mal réagir. Leur intention n’a jamais été de lui cacher, juste d’attendre d’avoir réellement quelque chose de sérieux à lui dire. « Tu voulais qu’on te dise quoi Eddie ?! Il s’était rien passé ! On a le droit de passer du temps ensemble à ce que je sache ? » L’agacement commence à être palpable dans la voix de Diego qui perd petit à petit patience face au comportement de son ami.  Eddie est déçu et les mots font plus de mal qu’il ne veut l’admettre tant il a toujours fait de son mieux pour être l’ami parfait, tant il a toujours été là pour le jeune homme.

« Ca ne s’arrêtera pas là. » Répond-t-il en plantant son regard dans celui d’Eddie, trouvant un courage qu’il ne pensait pas existait. Non il ne compte pas s’arrêter à un baiser, il ne compte pas s’arrêter à ce début de relation quand Callie lui donne la sensation d’être normal et compris, quand Callie efface les doutes sur tout le reste, quand Callie efface l’absence d’Eddie. Il a beau dire ça, il n’est pas réellement sûr d’avoir envie que ça aille plus loin, peu à l’aise avec les relations physiques, peu à l’aise avec les femmes de manière générale. Mais pour Eddie il ferait une exception.

« Je ne t’ai pas trahi ! Je suis venu t’en parler ! »  Diego s’exclame, excédé par cette conversation, par cette personne qu’il ne reconnait plus en face de lui.  « Je ne l’ai pas planifié, on a pas fait ça derrière ton dos. Ca fait longtemps que je ne considère plus Callie comme une petite sœur. On a rien fait de mal. Je n’ai rien fait de mal. » tente-t-il d’argument maladroitement. Mais il est parfaitement conscient de parler à un sourd, Eddie n’a jamais su être raisonnable quand il s’agit de sa petite sœur.

Il aurait dû s’attendre à ce que Eddie laisse la colère l’emporter et pourtant il le regarde choqué quand ses mains se referment autour de son col, s’attendant d’une minute à l’autre à recevoir son poing en pleine figure. Heureusement c’est la serveuse qui vient apaiser la situation et empêcher le Mexicain de finir avec un œil au beurre noir.

Pour Eddie, Diego ne s’est pas tourné vers elle pour de bonnes raisons et finira par la blesser, Il ne pensait pas que les mots le feraient réfléchir et pourtant il ne peut s’empêcher de détourner le regard, comme si une part de lui restait consciente que peut être qu’Eddie disait vrai. Peut-être que Diego ne s’était pas tourné vers la jeune femme pour de bonnes raisons, peut-être qu’il l’avait fait en essayant de trouver Eddie à travers sa sœur et tout ce que Eddie ne lui donnait pas. Le mexicain reste silencieux, du moins jusqu’à ce que le danseur annonce qu’il compte parler à sa tante et envoyer la jeune femme en Corée, la remarque le figeant.

« Elle trouvera un boulot à Callie là-bas. Car je préfère la savoir loin plutôt qu’ici, avec toi. » La phrase s’ancre dans sa peau, le fait relever la tête vers son ami, ses prunelles s’ancrant dans les siennes. Il ne comprend pas. Eddie ne peut pas avoir prononcer ces mots-là. Il ne peut pas vouloir que sa sœur soit à l’autre bout du monde plutôt qu’avec lui. Et en cet instant, Diego comprend ce que Eddie pense de lui. La blessure est palpable sur son visage alors qu’il réalise la façon dont son ami semble le considérer.

« Tu préfères envoyer ta sœur en Corée plutôt que de la laisser être avec moi ? » articule-t-il lentement, en prenant conscience de la réalité, de l’opinion que celui qu’il considère comme un de ses plus proches amis a de lui. Il n’a jamais été du genre à se mettre en colère et pourtant son sang bouillonne, son cœur battant bien trop vite dans sa poitrine. Il n’aurait jamais cru le détester et pourtant, en cet instant c’est le cas. « J’ai trois sœurs Eddie et jamais ça ne me viendrait à l’idée de les traiter d’une manière aussi égoïste. » Il secoue la tête, le regard aussi sombre de colère que de déception.  Il a fait un pas en avant vers celui qu’il considère comme son ami. « Ta sœur une adulte et une femme, elle fait ce qu’elle a envie, elle est assez grande pour décider pour elle-même. Assez grande pour ne pas avoir son frère avec une attitude patriarcale et franchement misogyne. »  Il soupire. « Tu sais quoi, je n’aurais jamais dû t’en parler. J’aurais dû ne pas être honnête et te le cacher vu ta réaction. » dit-il durement, en plantant son regard dans le sien. « C'est pathétique. » murmure-t-il alors qu’il est de ceux refusant de blesser quique ce soit.  « Qu’est ce que j’ai de si horrible pour que tu ne veuilles pas que ta sœur me fréquente Eddie ? » Mais a-t-il vraiment envie de le savoir ? Sans qu’il ne s’en soit rendu compte ses mains se sont mises à trembler.

@Eddie Yang   (dieddie #2) blood, sweat and tears 2396639051
Revenir en haut Aller en bas
Eddie Yang
Eddie Yang
les rythmes endiablés
Voir le profil de l'utilisateur
(dieddie #2) blood, sweat and tears 7vHkInU ÂGE : 25 ans (18.04.1996) et encore très loin de l'âge de raison
SURNOM : juste Eddie. oppa par sa sœur, hyung par son cousin et jagi par Halston. ses collègues préfèrent quant à eux l'appeler le traitre
STATUT : il a ouvert son cœur à son américaine préférée pour qui il s'autorise enfin à aimer de nouveau
MÉTIER : danseur et chorégraphe au sein de la Northlight Company, il retrouvera sous peu le chemin de la scène après une convalescence
LOGEMENT : #109 Hughton Avenue (Redcliffe) avec ses trois chats et Halston, qui passe de plus en plus de temps chez lui
(dieddie #2) blood, sweat and tears DWLLkpm
POSTS : 3520 POINTS : 1260

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : (intj-a) né à Sydney de parents coréens, originaire de Daegu en Corée du Sud ☆ a déménagé à Brisbane vers ses dix ans ☆ coréen de sang mais australien de cœur ☆ une petite sœur qu'il surprotège et des parents exigeants dont il a brisé toutes les attentes ☆ membre et leader d'un groupe de danse underground ☆ gaga de ses trois chats, seuls colocataires qu'il tolère ☆ traine une sale réputation dans la compagnie où il travaille car très opportuniste ☆ mène une vie à cent à l'heure entre la danse et la moto, quitte à brûler la chandelle par les deux bouts.
RPs EN COURS :
(dieddie #2) blood, sweat and tears O1o1nEs
CALLIE #3yang² ~ 여동생 › From the day of the universe’s creation and beyond. Trough the infinite centuries and beyond. In the previous life and maybe the next too, we’re eternally together. ☆ 12

(dieddie #2) blood, sweat and tears 72QYHJd
EDDON #10 (fb)#11give me that rush › In this world of ice you’re the only shining glow. Now I can’t stop thinking about you when I’m sinking alone. I know it’s real, I can feel it. I'm full of problems, love sick, no way to go I'm a loser in this game. Save me, take my hand, take all of me. Please use me like a drug. ☆ 123456789 (ua)

(dieddie #2) blood, sweat and tears Kr0Zk6a
EDEA (scénario libre)the angel on my shoulder › You shined on me when I didn't even know myself, I couldn't say anything else but thank you. With you, who has taken my hand, I can shout of a bigger dream than before.

(dieddie #2) blood, sweat and tears DaUl2BP
ALEDDIE #2bitterness of the past › That yellow moon teases me, that I can’t have you. "But you’re only a rough beast." If you’re going to say that kind of thing, get lost. If you need me, change me.1

(dieddie #2) blood, sweat and tears RhyaCfe
NICKY (scénario libre)the painful reflection › You want to breathe, you hate this night. You want to wake up, you hate this dream. I could make it better, I could hold you tighter on that long road because within this pitch black darkness you are shining so brightly.

(dieddie #2) blood, sweat and tears PPJ9ikW
EBBY #2feel free to tease me › If you're lonely and need a friend, and troubles seem like they never end, just remember you're not alone. Girl, you've got a friend in me. ☆ 1

(dieddie #2) blood, sweat and tears 3HDuUZw
INSANE BOYZ(préliens) this is our own game › We just keep making and improving because we're one of a kind. No one can copy us, from the start it's been all ours.


RPs EN ATTENTE :
(dieddie #2) blood, sweat and tears Qn8a

(james, sunan, connor, charles)

RPs TERMINÉS : (2022) diana #1

(2021) dani #1channing #1bennettdani #2eddon #1penny #1channing #2abellilycallie x daniclémentdani #3ilariacallie #1diego #1inaya #1eddon #2eddon #3eddon #4kaneddieeddon #5inaya #2eleonorpenny #2diego #2mika #1ashernicolecallie #2eddon #6gaby #1eddon #7diego #3eddon #9 (ua)nicky #1sunan #1birthday partyjina #1aleddie (fb)asher #2eddon #8callie #3mav x nicky

nanowrimo 2021 ~ 50 000 mots ✓ (60 839)

dimension slasher ~ 3.01 james #3 › 3.02 nicky #2 › 3.03 channing #3

fête des voisins ~ chez eddiechez jameschez elia, primrose et adelechez danichez lilychez gaby

rp abandonnés:
 


AVATAR : lee know 리노 (minho)
CRÉDITS : @unravel graph, @n-dia, @kidd (avatars) + @loonywaltz (userbars) + @violet (gifs) + la talentueuse @mapartche (adorable dessin)
DC : carl flanagan (ft. fionn whitehead)
PSEUDO : ladyfame (clémence)
Femme (elle)
INSCRIT LE : 19/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t35663-maniac-on-the-floor-eddie https://www.30yearsstillyoung.com/t35845-eddie-stand-up-and-show-your-skills https://www.30yearsstillyoung.com/t35869-eddie-yang https://www.30yearsstillyoung.com/t35870-eddie-yang https://www.pinterest.fr/ladyfamee

(dieddie #2) blood, sweat and tears Empty
Message(#) Sujet: Re: (dieddie #2) blood, sweat and tears (dieddie #2) blood, sweat and tears EmptyDim 25 Juil 2021 - 17:55




You never know we come and go like we're on a interstate
Keep me stuck inside your head, like your favorite tune
If I was just another dusty record on the shelve
Will you blow me off and play me like everybody else



Ça le démange de planter son pote dans ce café pour aller passer un coup de fil très assaisonné à Callie dehors mais Eddie se retient, et se dit qu’il réglera ça avec la concernée un peu plus tard. Elle ne perd pourtant rien pour attendre car son frangin est remonté comme une pendule avec cette nouvelle que Diego vient de lui servir. Il aurait pu s’attendre à beaucoup de choses mais sûrement pas à ça, et quitte à apprendre que ces deux-là se sont entichés l’un de l’autre il aurait préféré que ce soit Callie qui lui en parle car ne sont-ils pas censés tous se dire elle et lui ? En théorie tout du moins car il y a beaucoup de choses qu’Eddie se garde bien de dire à sa petite sœur mais il tolère difficilement que ça puisse être le cas dans l’autre sens, car depuis quand Callie a des secrets pour lui ? Et depuis quand il est autant à la ramasse en tant que frère habituellement très bien informé, surtout. Il s’est forcément foiré quelque part, ou bien c'est le temps qui lui a simplement manqué dernièrement. Eddie avait à gérer un boulot très prenant en plus d'une vie privée chaotique, et voilà ce qu’il a raté. C'est bien la preuve qu’il ne peut pas être à 100% dans son travail et 100% sur le dos de sa sœur, tout ça n’est pas très compatible. Diego lui affirme qu’il ne lui en a pas parlé plus tôt car il ne s’était encore rien passé et il veut bien le croire, seulement il s’agirait de ne pas le prendre pour le dernier des abrutis non plus. « Admettons, c’est récent cet échange de salives entre vous deux. Mais tu vas pas me dire que tu t’es découvert un intérêt pour Callie hier Diego, j’aurais du mal à te croire. » Depuis quand est-ce qu’il nourrit des pensées inappropriées envers Callie, son aîné aimerait bien le savoir mais peu importe la réponse qu’il va obtenir il n’y a pas la moindre chance qu’elle lui convienne. Si Diego lui apprend qu’il a ressenti une attirance très soudaine pour elle alors Eddie sera tenté de croire qu’il n’est pas sincère car il se méfie des coups de cœur sortant de nulle part. Et si cette attirance est ancienne à l’inverse il se mettra en tête que Diego lui ment depuis longtemps sur la façon dont il perçoit sa petite sœur, autrement dit il n’y a pas vraiment d’échappatoire pour le garçon.

Ils ont échangé un baiser, d’accord, Eddie n’aime pas du tout l’idée mais s’ils en restent là il pourra éventuellement considérer ça comme un simple moment d’égarement pour tous les deux. Sauf que Diego ne le voit pas comme ça lui, ce serait apparemment prévu qu’il y ait plus et il n’a pas besoin de préciser le fond de sa pensée pour qu’Eddie saisisse quelles sont ses intentions à présent. Le danseur sert les poings tout en s’efforçant de conserver son calme cette fois car il s’est déjà pris un avertissement de la part d’un serveur, au prochain coup il sera mis dehors il le sait bien or cette discussion n’est pas terminée. « Diego par pitié.. » Ses yeux lui hurlent de se taire maintenant avant d’avoir le mot de trop qui le fera vriller. Il ne supporte pas cette provocation dans sa voix et son regard qui le défie, et après il ose dire que tout ça n’est pas entrepris contre lui ? Qu’il s’agisse d’une vengeance ou d’autre chose il semble en tout cas avoir la volonté de l’emmerder profondément, et ça l’irrite autant que ça le blesse. C’est un bon gars mais il parait en avoir sa claque des interdictions du danseur, ce qui lui fait bien dire qu’il pourrait se lancer dans cette relation avec Callie pour de mauvaises raisons. « Je sais pas ce qui me retient de te mettre mon poing dans la figure pour de bon, là. » Outre le fait qu’il n’est pas un gars violent et qu’il ne tient pas à être blacklisté de cet endroit à l’avenir il doit bien s’avouer qu’il aime encore trop Diego pour lever la main sur lui. C’est son ami, l’un des plus anciens et précieux qu’il ait alors non Eddie ne va pas perdre aussi bêtement le contrôle contre quelqu’un qu’il porte aussi haut dans son cœur. Mais ce n’est pas normal qu’il lui inspire une telle envie, quelque chose doit vraiment s’être brisé pour qu’il doive autant se retenir. Diego refuse d’entendre parler de trahison et sans s’en rendre compte il aggrave son cas en lui révélant qu’il ne considère plus Callie comme une petite sœur depuis bien longtemps. Eddie laisse lourdement retomber ses poings sur la table, en faisant trembler au passage tous les éléments sur celle-ci. « Nous y voilà ! Si ça fait si longtemps que ça j’aurais mérité de le savoir, non ? Car crois-moi je ne l’aurais pas laissée revenir en sachant ça. » Il n’est pas fou Eddie, il n’aurait pas insisté pour que Callie revienne aussi vite après l’obtention de son diplôme s’il avait su que Diego l’attendait ici avec des sentiments plein les poches. C’est là qu’il réalise qu’il ne s’est pas suffisamment méfié quand elle était loin et qu’elle correspondait avec lui, jamais il n’aurait cru qu’un début de romance naîtrait à distance entre ces deux-là et encore moins que Diego avait pu ouvertement lui mentir pendant ce temps. Car il n’oublie pas l’une de leurs dernières discussions durant laquelle il avait été question de Callie, il lui a renouvelé sa confiance ce jour-là et Diego n’a pas bronché. Pourtant il s’intéressait déjà à sa sœur de cette façon puisque ça ne date apparemment pas d’hier, et quand il y repense il ne comprend pas comment il a pu passer à côté. Diego n’est pas quelqu’un qui cache très bien ce qu’il ressent, il se trahit facilement alors les indices devaient être sous son nez depuis le début. Eddie a été aveugle oui, pour ça comme pour un paquet d’autres choses finalement.

Il reste néanmoins convaincu que tout problème détient sa solution et dans la présente situation il ne voit pas de meilleur moyen de mettre un terme à tout ça qu’en renvoyant Callie à Séoul, où ils ont de la famille et notamment une tante qui pourra faire jouer ses contacts pour elle il n’en doute pas. Eddie y songe sérieusement, il ne sait pas encore comment il s’y prendrait pour convaincre sa sœur de tout quitter à nouveau alors que sa vie est ici mais l’idée est là, et il décide de ne rien cacher à Diego pour qu’il cesse immédiatement de se faire des films. Leur histoire n’a pas d’avenir, mieux vaut qu’il y renonce tout de suite et qu’il le laisse surtout gérer les choses sachant qu’il en a déjà bien assez fait comme ça. Il peut lire dans ses yeux que le coup est dur à encaisser et il craint de comprendre que Diego tient bien plus à Callie qu’il ne voulait le croire jusque là, à moins qu’il soit surtout heurté par la volonté qu’a Eddie de les séparer tous les deux. « Tu préfères envoyer ta sœur en Corée plutôt que de la laisser être avec moi ? » C’est une réalité qu’Eddie a lui-même du mal à affronter quand il prend un instant pour la considérer mais Diego doit comprendre qu’il rendrait service à tout le monde en faisant ça. « Je ne te le pardonnerai pas si tu la blesses. En l’éloignant je la préserve, dis-toi que je le fais pour elle avant de le faire contre toi. » Ça il ne voudra sûrement pas l’entendre mais c’est pourtant bien l’idée. Protéger Callie a toujours été sa priorité numéro un et rien ni personne n’y changera quelque chose. Peu importe que l’on pense de lui qu’il est un frère toxique et qu’il l’empêche de vivre, Callie est ce qu’il a de plus précieux au monde et il n’a aucune limite en ce qui la concerne. Il serait égoïste et même misogyne, voilà un défaut qu’on ne lui avait encore jamais attribué mais qu’il va d’empresser d’ajouter à une liste déjà bien remplie, du coup. « Bravo Diego tu es un frère incroyable et moi le pire de tous. On trinque pour fêter ça ? » il lance ironiquement en levant même sa tasse vide pour le symbole puisqu’il en a renversé le contenu un peu plus tôt dans un geste maladroit. Callie est assez grande pour gérer ses relations, Callie est une adulte.. Inutile de lui rappeler qu’elle a fêté ses vingt-trois ans cette année, il est au courant et ça ne l’empêche pas de continuer de la traiter comme la petite fille qu’il surprotège depuis sa venue au monde. Pour lui elle ne grandira jamais vraiment et il n’est pas près d’abandonner son rôle, que ce soit pathétique ou non comme dit Diego ce n’est pas susceptible de l’arrêter. « Callie comprendra. » Bien sûr que non mais ça l’arrange de le penser sur le moment. Callie risque en réalité de très mal le prendre car ce n’est pas rien ce qu’il s’apprête à faire, chercher à l’éloigner de Brisbane pour s’assurer qu’elle ne fréquente plus Diego est peut-être bien son initiative la plus radicale et s’il prévoit dans un premier temps de lui en cacher la vraie raison il peut très bien être dépassé par Diego si ce dernier décide de tout balancer après leur entrevue. Il veut croire qu’il ne le fera pas mais quel serait son intérêt de se taire maintenant ? Peu de chance qu’il lui fasse un tel cadeau.

Diego en conclut qu’il n’aurait jamais dû lui en parler, il regrette d’avoir eu ce souci d’honnêteté envers lui et le pire c’est qu’il aurait certainement pu lui cacher tout ça encore longtemps s’il l’avait voulu. « T’aurais apparemment réussi puisque j’étais très loin de m’en douter. Mais ma réaction tu pouvais la prédire Diego, tu me connais et tu sais comment je suis. » Il savait ce qu’il risquait en venant lui en parler et peut-être bien qu’il aurait mieux valu que Callie le fasse à sa place car Eddie est toujours beaucoup plus tolérant envers elle qu'envers qui que ce soit d'autre. Il baisse la tête après ça, alors que Diego se demande ce qu’il peut avoir de si horrible pour que l’idée de le savoir avec sa sœur le révolte à ce point. Ce n’est pas agréable d’entendre son ami prononcer de tels mots alors que dans le fond le problème n’est même pas lui, il aurait fait la guerre à n’importe quel autre mec qui se serait approché d’un peu trop près de Callie mais il est désavantagé par leurs treize années d’amitié ici, inévitablement. « À l’origine t’es pas pire qu’un autre, t’es même un gars bien que j’apprécie beaucoup et l’un des rares à qui je fasse confiance. » Une confiance qui ne lui accorde pas pour autant le droit de conquérir le cœur de sa sœur, car ce n’est pas parce qu’ils sont amis qu’il est plus digne qu’un autre de prendre soin de Callie. Pas aux yeux d’Eddie, qui compte même le traiter plus durement à cause de ça. « Mais t’as dépassé ton rôle Diego, tu t’es aventuré là où il fallait pas. Je peux pas envisager que mon pote et ma petite sœur se mettent ensemble parce que si votre histoire tourne mal il se passera quoi ? » Et il ne peut pas s’empêcher de penser que ça tournera mal, il n’arrive pas à être optimiste par rapport à cette histoire car il y a encore pas mal de zones floues autour de Diego dont il continue de douter. Ses bonnes intentions sont avérées mais ses raisons de s’intéresser à Callie le laissent encore franchement sceptique, alors qu’il est disposé à croire que sa sœur est sincèrement éprise de lui. « T’es conscient que si tu lui brisais le cœur tu pourrais nous oublier tous les deux, Callie et moi ? Remarque moi tu t’en fous puisque t’as dit toi-même que le choix était vite fait mais de mon côté y’aurait une perte, quand même. » Il perçoit difficilement comment il pourrait conserver son amitié avec Diego dans un tel cas de figure car s’il fait du mal à Callie sa confiance sera forcément brisée, or il aimerait ne pas risquer d’en arriver là et c’est aussi très égoïstement qu’Eddie préfèrerait que leur relation se termine avant d’avoir réellement débuté. « Pourquoi vous me faites ça maintenant.. » il souffle en prenant appui avec ses coudes sur la table avant d’enfouir son visage entre ses mains. Ils ont bien choisi leur moment ces deux-là, pile quand il doit déjà gérer une montagne de problèmes voilà qu’il débloque une nouvelle source d’inquiétude avec cette histoire. Des problèmes dont Diego n’a évidemment pas connaissance car ce n’est pas nouveau qu’il ne lui confie plus grand-chose, alors qu’à l’inverse il attend de lui la plus grande des transparences comme l’ami hautement contradictoire qu’il est.


Spoiler:
 









glitters:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

(dieddie #2) blood, sweat and tears Empty
Message(#) Sujet: Re: (dieddie #2) blood, sweat and tears (dieddie #2) blood, sweat and tears EmptyVen 30 Juil 2021 - 23:23



Il n’y aucune bonne réponse possible aux questions d’Eddie. Peu importe de combien de temps date cette attirance. Peu importe qu’au fond il n’est pas sûr que cela soit vraiment une attirance physique. Bien sûr Callie est belle, et il l’a toujours trouvé jolie d’aussi loin qu’il se souvienne, ça n’a pas changé. Non il a été attiré par son sourire, par sa timidité, par sa façon de jouer avec ses cheveux, par sa présence rassurante et ses mots qui étaient toujours les bons. Il a été attiré par le fait que Callie répondait à ses appels quand Eddie ne les décrochait jamais. Il a été attiré par sa douceur rassurante qui contrastait avec l’absence pressée de son frère.  Alors il n’a pas de bonnes réponses à donner à Eddie, pas de date à lui préciser sur le moment où tout a changé quand trop tôt sera la preuve que ses sentiments ne sont pas sincères et trop tard sera la preuve de ses mensonges. Diego préfère rester silencieux, fuyant le regard de son ami, la machoire serrée, alors qu’il essaye de ne pas se laisser emporter par la frustration de toute cette situation.

Il observe ses poings qui se serrent, sait pertineemnt qu’Eddie n’est pas loin de lui en mettre une et pourtant, il ne peut s’empêcher de s’accrocher à sa relation avec Callie avec désespoir,  jetant un regard de défi à l’ainé de la fratrie, lui faisnat comprendre qu’il ne compte pas mettre fin à cette relation mais compte bien la continuer.  Il s’est rarement senti aussi courageux.  « Ce qui te retient ? Peut être parce que tu me connais depuis qu’on a onze piges Eddie ? C’est pas suffisant ça ? » Sa voix est sèche et amère, quand il a l’impression d’être face à un inconnu qui n’est plus son ami depuis longtemps, qui l’a mis de côté depuis des mois voir des années. Il serre nerveusement ses mains l’une dans l’autre, seul signe de son angoisse toujours présente malgré l’air défiant qu’il se donne.  Diego a le malheur de révèler qu’il ne considère pas Callie comme sa petite sœur depuis longtemps tout comme il ne considère pas Eddie comme son frère, plus depuis qu’à une certaine époque son regard s’est aventuré sur le corps du danseur et que son cœur s’est mis à battre un peu trop fort.  Il souffle, profondément agacé par le comportement d’Eddie. « A ton avis pourquoi je te l’aurais dit Eddie ? Pour que tu me traites de cette façon alors qu’il ne s’était rien passé ? » Il est fatigué du comportement du danseur qui se sent trahi quand en réalité c’est lui qui l’a trahi en le laissant de côté.

Lorsque le coréen est prêt a renvoyé sa sœur en Corée plutôt que de les laisser être ensemble, c’est la goutte de trop pour Diego qui réalise le peu d’estime que Eddie a pour lui. Son cœur se brise sans même qu’il ne le réalise alors qu’il semble comprendre qu’il ne sera jamais assez pour qui que ce soit. Eddie ne lui pardonnera jamais si Callie est blessée et Diego reste silencieux, son regard cherchant celui d’Eddie comme pour y poser une question à laquelle il a déjà la réponse. Et moi ça ne te dérange pas de me blesser ?  

Il ne comprend pas comment ils ont pu arriver à cette conclusion, comment Eddie peut souhaiter imposer sa volonté à sa sœur de cette façon. « Callie ne comprendra pas et tu le sais. » souffle-t-il en secouant la tête. Bien sûr qu’il se doutait de la réaction d’Eddie, il pensait simplement qu’elle serait moins violente parce qu’il s’agit de lui.  Il reste silencieux, se refermant, se sentant comme un moins que rien face aux paroles d’Eddie. Il a beau lui dire qu’il l’apprécie, qu’il lui fait confiance, ce n’est pas assez, ça empire même la situation. Et lorsqu’il soulève la question fatidique de ce qu’il se passera quand leur histoire tournera mal Diego détourne le regard. Il n’y a pas pensé.

T’es conscient que si tu lui brisais le cœur tu pourrais nous oublier tous les deux, Callie et moi ?

Un sourire triste étire ses lèvres alors qu’il ne dit rien. Parce qu’au fond il a déjà l’impression d’avoir perdu son ami depuis longtemps, ce dernier n’est jamais présent, jamais là quand il a besoin de ça.   Il le regarde se prendre la tête dans les mains en soufflant et son cœur se serre de culpabilité. Il se bat contre lui-même et contre l’envie de lui dire qu’il quittera Callie, qu’il le fera pour lui parce que Diego est prêt à tout pour son ami. Il a envie de lui demander s’il n’y a pas d’autres choses qui ne vont pas, le maintenant l’ayant alerté. Mais Diego se retient, se bat contre tous ses instincts quand il est clair que le garçon en face de lui ne se comporte plus comme son ami depuis longtemps. Il se lève de sa chaise silencieux. « Tu sais Eddie je crois que toi tu m’as déjà oublié depuis longtemps, alors je ne pense pas que  ça changera grand-chose. Je vais y aller. » Son regard est triste et amer et il s’attarde un instant sur le visage du danseur. Son ami lui manque mais ce n’est plus son ami en face de lui. « Je vais continuer à voir Callie. Et j’espère que tu finiras par le comprendre. »  Haussement d’épaule, il se bat contre son cœur qui se brise dans sa poitrine et qui le pousse à vouloir reprendre les mots, à dire quoique ce soit pour réparer cette situation à tout pris. Mais non, Diego prend son courage à deux mains et recule. « Je suis désolé Eddie. » Et sans un mot de plus il se décide à faire demi tour pour quitter le café, sa gorge se nouant.


@Eddie Yang   (dieddie #2) blood, sweat and tears 3864469563
Revenir en haut Aller en bas
Eddie Yang
Eddie Yang
les rythmes endiablés
Voir le profil de l'utilisateur
(dieddie #2) blood, sweat and tears 7vHkInU ÂGE : 25 ans (18.04.1996) et encore très loin de l'âge de raison
SURNOM : juste Eddie. oppa par sa sœur, hyung par son cousin et jagi par Halston. ses collègues préfèrent quant à eux l'appeler le traitre
STATUT : il a ouvert son cœur à son américaine préférée pour qui il s'autorise enfin à aimer de nouveau
MÉTIER : danseur et chorégraphe au sein de la Northlight Company, il retrouvera sous peu le chemin de la scène après une convalescence
LOGEMENT : #109 Hughton Avenue (Redcliffe) avec ses trois chats et Halston, qui passe de plus en plus de temps chez lui
(dieddie #2) blood, sweat and tears DWLLkpm
POSTS : 3520 POINTS : 1260

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : (intj-a) né à Sydney de parents coréens, originaire de Daegu en Corée du Sud ☆ a déménagé à Brisbane vers ses dix ans ☆ coréen de sang mais australien de cœur ☆ une petite sœur qu'il surprotège et des parents exigeants dont il a brisé toutes les attentes ☆ membre et leader d'un groupe de danse underground ☆ gaga de ses trois chats, seuls colocataires qu'il tolère ☆ traine une sale réputation dans la compagnie où il travaille car très opportuniste ☆ mène une vie à cent à l'heure entre la danse et la moto, quitte à brûler la chandelle par les deux bouts.
RPs EN COURS :
(dieddie #2) blood, sweat and tears O1o1nEs
CALLIE #3yang² ~ 여동생 › From the day of the universe’s creation and beyond. Trough the infinite centuries and beyond. In the previous life and maybe the next too, we’re eternally together. ☆ 12

(dieddie #2) blood, sweat and tears 72QYHJd
EDDON #10 (fb)#11give me that rush › In this world of ice you’re the only shining glow. Now I can’t stop thinking about you when I’m sinking alone. I know it’s real, I can feel it. I'm full of problems, love sick, no way to go I'm a loser in this game. Save me, take my hand, take all of me. Please use me like a drug. ☆ 123456789 (ua)

(dieddie #2) blood, sweat and tears Kr0Zk6a
EDEA (scénario libre)the angel on my shoulder › You shined on me when I didn't even know myself, I couldn't say anything else but thank you. With you, who has taken my hand, I can shout of a bigger dream than before.

(dieddie #2) blood, sweat and tears DaUl2BP
ALEDDIE #2bitterness of the past › That yellow moon teases me, that I can’t have you. "But you’re only a rough beast." If you’re going to say that kind of thing, get lost. If you need me, change me.1

(dieddie #2) blood, sweat and tears RhyaCfe
NICKY (scénario libre)the painful reflection › You want to breathe, you hate this night. You want to wake up, you hate this dream. I could make it better, I could hold you tighter on that long road because within this pitch black darkness you are shining so brightly.

(dieddie #2) blood, sweat and tears PPJ9ikW
EBBY #2feel free to tease me › If you're lonely and need a friend, and troubles seem like they never end, just remember you're not alone. Girl, you've got a friend in me. ☆ 1

(dieddie #2) blood, sweat and tears 3HDuUZw
INSANE BOYZ(préliens) this is our own game › We just keep making and improving because we're one of a kind. No one can copy us, from the start it's been all ours.


RPs EN ATTENTE :
(dieddie #2) blood, sweat and tears Qn8a

(james, sunan, connor, charles)

RPs TERMINÉS : (2022) diana #1

(2021) dani #1channing #1bennettdani #2eddon #1penny #1channing #2abellilycallie x daniclémentdani #3ilariacallie #1diego #1inaya #1eddon #2eddon #3eddon #4kaneddieeddon #5inaya #2eleonorpenny #2diego #2mika #1ashernicolecallie #2eddon #6gaby #1eddon #7diego #3eddon #9 (ua)nicky #1sunan #1birthday partyjina #1aleddie (fb)asher #2eddon #8callie #3mav x nicky

nanowrimo 2021 ~ 50 000 mots ✓ (60 839)

dimension slasher ~ 3.01 james #3 › 3.02 nicky #2 › 3.03 channing #3

fête des voisins ~ chez eddiechez jameschez elia, primrose et adelechez danichez lilychez gaby

rp abandonnés:
 


AVATAR : lee know 리노 (minho)
CRÉDITS : @unravel graph, @n-dia, @kidd (avatars) + @loonywaltz (userbars) + @violet (gifs) + la talentueuse @mapartche (adorable dessin)
DC : carl flanagan (ft. fionn whitehead)
PSEUDO : ladyfame (clémence)
Femme (elle)
INSCRIT LE : 19/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t35663-maniac-on-the-floor-eddie https://www.30yearsstillyoung.com/t35845-eddie-stand-up-and-show-your-skills https://www.30yearsstillyoung.com/t35869-eddie-yang https://www.30yearsstillyoung.com/t35870-eddie-yang https://www.pinterest.fr/ladyfamee

(dieddie #2) blood, sweat and tears Empty
Message(#) Sujet: Re: (dieddie #2) blood, sweat and tears (dieddie #2) blood, sweat and tears EmptyJeu 19 Aoû 2021 - 0:10



You never know we come and go like we're on a interstate
Keep me stuck inside your head, like your favorite tune
If I was just another dusty record on the shelve
Will you blow me off and play me like everybody else



Il a beau éplucher le moindre de ses souvenirs il ne se rappelle pas d'un moment dans sa vie où son self control a menacé de l'abandonner aussi sérieusement qu'aujourd'hui. Eddie connait à présent ses limites même si ça a toujours été clair dans son esprit que la meilleure façon de lui faire perdre son calme était de toucher à Callie, il peut encaisser beaucoup de choses mais pas ça, pas cette relation sortant de nulle part entre sa sœur et son pote. Cette annonce était déjà difficile à digérer quand Diego osait à peine le regarder et craignait ses réactions, maintenant elle lui reste tout simplement en travers de la gorge alors que le brun est finalement décidé à l'assumer jusqu'au bout et à faire entendre son intention de poursuivre cette romance entamée avec Callie en dépit de ce qu'il pourra en dire. Eddie se sent provoqué et il a horreur de ça, c'est courageux de la part de Diego de lui tenir tête mais c'est aussi pas mal inconscient quand le danseur n'est pas certain de contrôler ses poings encore bien longtemps. S'il le frappait maintenant leur amitié ne s'en relèverait pas, Eddie en prend quand même conscience et ce qui le retient, aussi, c'est effectivement l'estime qu'il porte à Diego même s'il a envie de le secouer et de lui ôter de la tête qu'il pourra vivre cette relation avec sa sœur en toute sérénité. Il l'aime encore trop pour lever la main sur lui, c'est un fait et quoi qu'Eddie en dise il le traite quand même différemment d'un autre parce qu'ils ont derrière eux ces treize années d'amitié. « T'as raison. Je peux pas te cogner même si ça me démange, je suis pas capable de faire ça. » Il n'est déjà pas violent avec les gens qu'il n'apprécie pas, comment pourrait-il l'être avec Diego ? Eddie ne veut pas tomber aussi bas, leur amitié va inévitablement souffrir de toute cette situation mais il ne compte pas en précipiter la fin avec une réaction qu'il regrettera forcément ensuite. Ce ne serait pas digne de l'ami qu'il veut encore être même s'il semble prendre à la légère ce rôle, et il ne conçoit pas que son premier élan de violence soit contre le brun. Callie ne lui pardonnerait pas ça elle non plus, la dernière de ses envies est certainement de voir son frère s'en prendre au garçon dont elle s'est manifestement entichée. Et ça ne ferait qu'aggraver le cas du danseur, qui prend déjà le risque de se mettre la benjamine Yang à dos avec son projet visant à manigancer avec leur tante son retour prochain à Séoul.

Un projet qui en dit long sur ce que cette relation lui inspire, Eddie préfère encore être séparé de sa jeune sœur plutôt que de la savoir dans les bras de Diego, c'est tout de même triste. Il n'est pas du tout prêt à la laisser s'exposer à sa première peine de cœur et à ce que celle-ci puisse être causée par son pote, alors une fois de plus il s'apprête à intervenir dans sa vie privée comme il en a de toute façon pris l'habitude depuis longtemps. Alors non, c'est évident que Callie ne comprendra pas sa volonté de l'éloigner, elle lui en voudra terriblement quand elle le saura mais il tente de se convaincre de la nécessité de tout ça et du fait qu'elle voudra quand même bien entendre qu'il voulait la protéger avant tout. C'est son truc à Eddie de vouloir la prémunir de tous les dangers de ce monde comme si elle était encore une enfant, Diego n'a pas tort quand il lui reproche de ne pas vouloir la considérer comme la femme qu'elle est aujourd'hui même s'il va loin en le traitant de misogyne. Le problème a toujours été celui-là dans le fond, il ne peut pas accepter qu'elle grandisse et qu'elle puisse perdre son innocence, si ce n'est d'ailleurs pas déjà fait car s'il a pu passer à côté de cette relation avec Diego qu'a-t-il pu rater d'autre, il se le demande. Callie n'en est peut-être pas à son premier petit-ami après tout, il a toujours pensé qu'il serait le premier informé quand elle ferait entrer un garçon dans sa vie mais elle s'est bien gardé de lui parler de tout ça alors des cachotteries il y en a peut-être eu d'autres. Eddie affronte de nombreux doutes en plus d'une colère inédite chez lui, d'un coup il n'est plus certain de rien mais il s'accroche encore et toujours à son rôle d'ainé protecteur. Il est de son devoir d'éviter à Callie de tomber de haut dans cette histoire, et il tient aussi à ce que Diego sache qu'il ne lui pardonnera jamais de lui avoir brisé le cœur si c'est l'issue à attendre de tout ça. Est-il seulement conscient des risques qu'il fait prendre à leur amitié à côté de cette amourette sans avenir ? Le brun a bien dit que s'il devait choisir entre le frère et la sœur ce choix serait vite fait et irait en faveur de Callie, mais le danseur espère malgré tout le faire réagir en soulignant ce qu'il pourrait y perdre. Lui, si tant est qu'il compte encore à ses yeux. Eddie se raidit en entendant qu'il serait en réalité le premier à avoir oublié Diego, cette remarque sonnant comme un reproche le pique au cœur alors qu'il craint d'y percevoir bien plus de vérité qu'il ne le souhaite. Il n'a pas été un ami présent il le sait, ça fait longtemps qu'il n'assure plus du tout dans ce rôle-là et pourtant il sera peut-être bien celui qui s'accrochera le plus à cette amitié au final. Diego semble résigné lui, c'est limite s'il n'est pas déjà en train de tirer un trait dessus. Et Eddie plonge de son côté dans le déni, peut-être bien qu'il est frustré que l'attention du brun aille à sa sœur aujourd'hui, une attention qu'il a pourtant négligée jusqu'ici, et qu'il ne veut pas l'admettre. Lorsque Diego manifeste l'envie de partir les yeux du danseur restent baissés, fixant la table et le chaos régnant toujours sur celle-ci. Il ne réagit même pas quand son pote réaffirme son intention de continuer de voir Callie, c'est de toute évidence là-dessus qu'ils vont se quitter et il n'a juste pas du tout la force d'affronter la réalité de cette amitié qui se brise juste devant lui. Peut-être qu'ils se sont déjà perdus l'un et l'autre, et qu'il n'y a en fait plus rien à sauver depuis longtemps. Diego se dit désolé avant de partir et il n'entendra pas les derniers mots d'Eddie, qui n'auraient de toute façon rien changé. « Pas autant que moi. » Et il ne sait pas ce qu'il est censé faire après ça, il n'arrive déjà pas à croire qu'il a pris son après-midi pour permettre à une autre relation de lui filer entre les doigts. Il devait appeler Callie mais ça attendra, il va sûrement rester un moment dans ce café en tête-à-tête avec ses regrets, sa confusion et son cœur blessé. Sa colère, elle, a au moins le mérite de s'être dissipée mais il faut voir aussi ce qu'elle lui a laissé.


sujet terminé (dieddie #2) blood, sweat and tears 1f494







glitters:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

(dieddie #2) blood, sweat and tears Empty
Message(#) Sujet: Re: (dieddie #2) blood, sweat and tears (dieddie #2) blood, sweat and tears Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

(dieddie #2) blood, sweat and tears

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: nouer des contacts :: mémoire du passé
-