AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain!
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment : -43%
Smartphone SAMSUNG Galaxy Note20 5G 256 Go Gris ...
Voir le deal
599 €

 don't be so jealous babe || wenlie #2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Leslie Cohen
Leslie Cohen
la tête bien faite
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 38 ans (22.10)
SURNOM : Les, Lee, Lily, have fun
STATUT : mère célibataire de la tornade Abby, 4 ans
MÉTIER : enseignante en anthropologie moléculaire, dernier cycle
LOGEMENT : #322 beachcrest road, Bayside
don't be so jealous babe || wenlie #2 2c773d54928e17c97b9a1e838d32dd6096e6b91c
POSTS : 482 POINTS : 315

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : (10/07) sarah #1noa #1(fb)gregory #1(fb)gregory #3wendy #2liam #3(fb)carlisle #1lawrence #1(event)kendall #1noa #4

don't be so jealous babe || wenlie #2 Amy3
SARAH + i'm sorry if i hurt you, i'll make it up day by day, just say you love me like you used to, and make the world go away

don't be so jealous babe || wenlie #2 Ezgif-2-c234f9425bc0
BOSLIE + when you can't look on the bright side, i will sit with you in the dark, i will always be there for you.

don't be so jealous babe || wenlie #2 7712
NOALIE + i saw the sadness in your eyes but i didn't know what to say, i couldn't think of anyting to say that would take your pain away, so i kept on saying in my head, i'm sorry

don't be so jealous babe || wenlie #2 Giphy
GRESLIE + we used to play with fire, i've never see sparks so pretty since the last time

don't be so jealous babe || wenlie #2 Ezgif-6-5455c99ca97f
WENLIE + her messy hair a visible attribute of her stubborn spirit, as she shakes it free, she smiles knowing wild is her favorite color

RPs EN ATTENTE : hassan
AVATAR : Morena Baccarin
CRÉDITS : little wilding
DC : elise, l'illusion parfaite & norman l'amateur d'adrénaline
Femme (elle)
INSCRIT LE : 16/11/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34942-learn-to-dance-in-the-rain-leslie https://www.30yearsstillyoung.com/t38592-sky-s-full-of-stars-eliseleslienorman https://www.30yearsstillyoung.com/t35043-leslie-cohen https://www.30yearsstillyoung.com/t35107-leslie-cohen#1580186

don't be so jealous babe || wenlie #2 Empty
Message(#) Sujet: don't be so jealous babe || wenlie #2 don't be so jealous babe || wenlie #2 EmptyJeu 20 Mai - 15:29



Tu t'es installé à une table avec ton ordinateur portable et un café latté, écouteur sur les oreilles. Tu avais encore quelques heures de libre avant de devoir aller chercher Abby qui se faisait garder pas trop loin d'ici. Tu en profites donc de ses quelques heures de tranquillité pour finir de préparer ton plan de cours de la semaine. Ça, c'était jusqu'à ce que quelqu'un s'installe en face de toi. Un homme, plutôt charmant. Tu es déjà à moitié conquise de le voir prendre les devants. Quand on s'installe comme ça devant une inconnue, sans y être invité, c'est prendre la chance de recevoir un refus en pleine gueule. Ça prend un certain culot et ça te plaît. Il réussit à te faire mettre ton boulot sur pause le temps de quelques compliments et d'un café. Tu ris comme une adolescente amoureuse de toutes ses blagues. Tu bats des cils un peu plus fort. Tu cherches continuellement le contact aussi minime soit-il. Tu as les yeux qui brillent, mais c'est rien comparé à ses yeux à lui. Quelques minutes plus tard, il y a un échange de numéros. Il ne peut pas rester plus longtemps, mais propose de reprendre tout ça un autre fois, sur un rencard plus officiel. Ta curiosité suffit à accepter sans vraiment savoir à quoi t'attendre. Mais la première impression est bonne, alors pourquoi ne pas tenter ta chance ? Et puis, il est totalement adorable de venir poser un baiser contre ta main - oh il en a eu combien de filles avec cette petite attention un peu trop romantique ? Il peut ajouter ton prénom à sa liste. Tu le suis du regard jusqu'à la dernière seconde lorsqu'il part du café. Et bien, si tu t'attendais à ça en venant ici.

Oh, la suite non plus tu t'y attends encore moins…

Tu allais tout bonnement replacer les écouteurs sur tes oreilles. Tu allais reprendre ton boulot là où tu l'avais laissé - t'as quand même pris du retard sur ton horaire avec tout ça. Et tu en prendras encore. Cette fois-ci, c'est Wendy qui vient prendre place en face de toi. Ça pour une surprise, c'en est toute une, en confirme tous les traits de ton visage. « Oh, salut !? » Après son silence radio suite à l'apparition surprise de Chloe chez toi, tu n'aurais pas été surprise qu'elle ne redonne pas signe de vie. De toute manière, tu fais partie de la vie de Wendy jusqu'à ce qu'elle en est marre - c'est vraiment ce que tu penses. Tu prends ce qui passe, t'en ira sans broncher le moment voulu. C'est ce qui est chiant avec les filles. Elles ne sont jamais assez claires sur ce qu'elles veulent. T'aimes te dire que tu fais exception à la règle, mais tu es sûrement juste moins pire que les autres. « T'es belle. » Ça, ça ne change pas. C'est pas pour toi qu'elle l'est par contre puisque cette rencontre n'était pas prévue. « T'es toute seule ? » que tu lui demandes en observant discrètement autour les potentielles filles (ou gars elle peut bien être venu avec un ami qu'est-ce que t'en sais) qui pourraient l'accompagner. Peut-être aussi qu'elle est toute seule, qu'elle ne faisait que passer avant d'aller ailleurs.

@wendy craine don't be so jealous babe || wenlie #2 1001340119


the same smile every day, the sirens calling away, this mean so much more. the floating boat is carrying me, and i can live my story differently.

don't be so jealous babe || wenlie #2 KtmZlZk
don't be so jealous babe || wenlie #2 3T1X3Vb
don't be so jealous babe || wenlie #2 480954teachers
don't be so jealous babe || wenlie #2 YtxTUla
don't be so jealous babe || wenlie #2 XT0JF5k_d
Revenir en haut Aller en bas
Wendy Craine
Wendy Craine
la disciple de granvill
la disciple de granvill
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 22ans
SURNOM : Winnie
STATUT : Where's my freaking phone?
MÉTIER : Étudiante en sexologie; conseillère à la vente dans un sexshop
LOGEMENT : 100 St pauls terrace, spring hills
don't be so jealous babe || wenlie #2 Uqfg
POSTS : 195 POINTS : 260

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : The first pride was a riot
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : don't be so jealous babe || wenlie #2 PTG0MPpE_o
Craine ☆ The time that you would never trade
Is equal to the effort made
You were simple once before
But it's not like that anymore
don't be so jealous babe || wenlie #2 Ezgif-6-5455c99ca97f
Wenlie ☆ I shouldn't be feeling this
But it's too hard to resist
Soft skin and soft lips


En cours:
La famille, Garrett, Rosalie #2, Leslie #2, Wyatt, Damon, Micah, Sarah, Madison, Luana, Wilhelmina, Riley, Amaya & Scarlett




RPs EN ATTENTE : don't be so jealous babe || wenlie #2 B249fb7cb78d934ff57bbd9fb19326a4200c3d5b

Leo, Hayley

RPs TERMINÉS : Jean, Swann, Rosalie #1, Leslie #1, Amaya #1, Rory, , Sara

RP Abandonnés: Ilaria
AVATAR : Diana Silvers
DC : Tobias Kepner
PSEUDO : Noah
Femme (elle)
INSCRIT LE : 22/02/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t37137-chloe-aimait-olivia-wendy https://www.30yearsstillyoung.com/t37262-do-you-listen-to-girl-in-red-wendy-craine https://www.30yearsstillyoung.com/t37507-wendy-craine https://www.30yearsstillyoung.com/t37782-wendy-craine

don't be so jealous babe || wenlie #2 Empty
Message(#) Sujet: Re: don't be so jealous babe || wenlie #2 don't be so jealous babe || wenlie #2 EmptySam 29 Mai - 1:23



don't be so jealous babe
don't be so jealous babe || wenlie #2 CAESdon't be so jealous babe || wenlie #2 9482ff2cc4258e5366ad96678146d9a53f9af0d6
ft  @Leslie Cohen
Le Death before decaf fait partie de mon quotidien. Je passe avant ou après les cours pour enchainer des cafés. Je fais un arrêt avant le travail pour avaler un sandwich végétarien. Je viens pendant mes congés pour trainer avec mes amies. Je m’y sens chez moi. Je n’ai pas besoin d’être accompagnée pour passer un bon moment. Je commence à connaitre l’équipe et une certaine habitude qui me permet de détecter les réguliers. J’essaie de deviner quels clients sont queers. Je repère les lesbiennes parce qu’elles prennent du lait à base de plante dans leur café ou parce qu’elles ont des boucles d’oreilles insensées.
Ce soir, je rejoins une amie à un pop-up art show. J’ai décidé de venir m’enfiler un breuvage chaud et grignoter avant l’événement. Avec elle, ça s’éternise un peu à chaque fois qu’on sort. Je n’ai pas envie de gérer un estomac criant famine. Je me sens légèrement dépaysé : ce n’est pas une heure à laquelle j’ai l’habitude de me présenter au commerce. Je ne reconnais pas les consommateurs et ce ne sont pas mes serveurs préférés.
Recroquevillée sur un fauteuil, je fais défiler mon feed Instagram en sirotant un café glacé. Une partie de moi espère découvrir une nouvelle qui changera ma vie, une autre est consciente de la perte de temps. Mon algorithme ne me surprend plus depuis 2010. Les réseaux sociaux sont simplement une façon additionnelle de faire de la dissociation. Blasée, je jette un regard circulaire vers les tables.
Mon cœur fait un bond dans ma poitrine à l’instant précis où je repère la tignasse frisée qui hante mes nuits. Leslie m’avait déjà mentionné connaitre les lieux, mais j’avais archivé l’information. Je trouvais inconcevable qu’elle puisse venir s’installer ici. Son visage est concentré au-dessus de son ordinateur. La professeure fronce les sourcils alors que ses yeux suivent les lignes de texte. Elle doit probablement travailler. Je serre les dents en tentant d’ignorer le souvenir de notre dernière date. Ça avait commencé par une partie de jambe en l’air prometteuse, tout ce qui a de plus banal. Puis, sa sœur était débarquée comme une tempête et avait tout fait foirer. Pour ajouter au malaise, il faut préciser que Chloe est non seulement sa sœur, mais aussi une des meilleures amies de mon frère. Elle avait lancé tout un tas de piques et avait posé la question qui tue : « c’est sérieux vous deux ? » Je grimace en y repensant et me recroqueville sur mon siège. J’ai à peine répondu aux textos de Leslie depuis cette nuit-là. Je ne peux pas gérer ça.
D’après mes calculs, si je me lève discrètement, je peux longer le côté droit du café et m’éclipser par la porte de sortie avec un très faible risque que Leslie me perçoive. Elle est concentrée sur son ordinateur, elle a autre chose à faire que rêvasser en fixant le vide. C’est en cogitant mon plan que je lance un dernier coup d’œil vers mon amante et remarque le nouveau venu à sa table. Un homme s’est assis près d’elle et lui fait de la façon. Ils discutent et semblent s’entre-jauger. Je sens mes poils se dresser sur ma nuque. Elle rit comme une gamine pendant qu’il lui raconte Dieu seul sait quoi. Ce n’est pas un simple collègue, c’est quelqu’un d’autre. J’observe la scène avec intérêt, alors que mon plan de fuite devient désuet.
Leslie avait une tête d’ange, mais uniquement en apparence. Elle m’avait avertie qu’elle voyait d’autres gens, mais je n’étais pas convaincue que ce fût du polyamour. Je ne lui ai jamais posé de question. Il y a des choses que je préfère ne pas savoir, parce que je risquais de lui en vouloir. Ça fait partie du jeu. Moi aussi je vois d’autres filles, elle ne m’a jamais posé de question non plus. J’attends qu’il termine son numéro. Lorsqu’il part, je fonce sur elle, café glacé en main. Je ne lui demande pas la permission et je ne la salue pas. Je prends le siège placé devant elle, puisqu’il semble appartenir à la communauté. Elle interrompt son geste, écouteur en main. « Oh, salut !? »  Je hoche la tête, cherchant les bons mots. J’ai l’impression d’assister à la collision entre deux mondes. J’affiche un sourire confiant, pour faire comme si. « T’es belle. » Elle me dit toujours ça. C’est notre marque d’affection principale. On ne s’en demande pas plus. « T’es toute seule ? » « Pas éternellement. Je vais à une expo tout à l’heure… ou une performance. J’suis plus trop certaine. » Alycia organise régulièrement des événements étranges à la galerie. J’y vais, parce que je suis sûre d’y trouver quelque chose que j’ignore. J’ai besoin de sérotonine pure. Mes yeux louchent sur son écran d’ordi, je n’y vois que des mots sans liens précis. Nous ne sommes pas dans le même département universitaire. Pensivement, je prends une gorgée. Je joue la fille qui est au-dessus du reste et qui ne fait pas des nuits blanches à cause de Chloe.
« Ça va toi ? T’es pas trop débordée avec la session en cours ? » Elle est doctorante, ses inquiétudes sont tout autres que les miennes. Peut-être qu’un jour ce sera pareil pour moi. En vérité, ce n’est pas cette question qui me brule les lèvres. J’ai envie d’exploser, de lui demander tout un tas de choses et de savoir comment elle va pour de vrai. J’aimerais qu’elle me parle de sa fille et qu’elle me parle de ses projets… J’aimerais savoir qu’elle s’ennuie quand je ne suis pas là. « Mon stage prend tout mon temps. Je t’ai mentionné l’organisme LGBTQ dans laquelle je fais ma formation ? C’est complètement débile tout ce que j’apprends. » Je marque une pause. « Nous sommes en train de travailler sur un projet pilote pour les centres de personnes âgées. Te rends-tu compte que la plupart des centres de fin de vie font comme si les homos ça n’existait pas dans ces tranches d’âge là ? » Je parle beaucoup, même si elle n’a rien demandé. J’essaie de justifier mon silence radio autrement que par une raison sensible. « Comment ça s’est terminé avec ta sœur l’autre fois ? » Qu’est-ce que tu lui as dit sur nous ? Que lui as-tu expliqué quand je suis partie ? Y as-tu même accordé de l’importance ?
« C’était qui en fait avec toi? » Je fais comme si je parlais de la pluie et du beau temps. « Faut faire attention avec les mecs qu’on rencontre n’importe tout. C’est peut-être un malade, tu sais pas. » Je ne dirais pas la même chose si ça avait été une fille, mais j’aurais trouvé une autre façon de désapprouver. J’ai envie de lui dire de ne pas m’oublier. J’aurais préféré qu’elle fasse de plus gros efforts pour me recontacter, mais je suis trop orgueilleuse pour l’admettre. Il y a des commandements à respecter. Je ne dois pas lui dire si elle me fait souffrir, si j’éprouve de la jalousie ou de la rancœur. Je ne lui ferai pas remarquer si elle creuse un fossé entre nous ou si elle ne me donne plus d’attention.


don't be so jealous babe || wenlie #2 Lcds5AP
don't be so jealous babe || wenlie #2 908854lgbt
Revenir en haut Aller en bas
Leslie Cohen
Leslie Cohen
la tête bien faite
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 38 ans (22.10)
SURNOM : Les, Lee, Lily, have fun
STATUT : mère célibataire de la tornade Abby, 4 ans
MÉTIER : enseignante en anthropologie moléculaire, dernier cycle
LOGEMENT : #322 beachcrest road, Bayside
don't be so jealous babe || wenlie #2 2c773d54928e17c97b9a1e838d32dd6096e6b91c
POSTS : 482 POINTS : 315

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : (10/07) sarah #1noa #1(fb)gregory #1(fb)gregory #3wendy #2liam #3(fb)carlisle #1lawrence #1(event)kendall #1noa #4

don't be so jealous babe || wenlie #2 Amy3
SARAH + i'm sorry if i hurt you, i'll make it up day by day, just say you love me like you used to, and make the world go away

don't be so jealous babe || wenlie #2 Ezgif-2-c234f9425bc0
BOSLIE + when you can't look on the bright side, i will sit with you in the dark, i will always be there for you.

don't be so jealous babe || wenlie #2 7712
NOALIE + i saw the sadness in your eyes but i didn't know what to say, i couldn't think of anyting to say that would take your pain away, so i kept on saying in my head, i'm sorry

don't be so jealous babe || wenlie #2 Giphy
GRESLIE + we used to play with fire, i've never see sparks so pretty since the last time

don't be so jealous babe || wenlie #2 Ezgif-6-5455c99ca97f
WENLIE + her messy hair a visible attribute of her stubborn spirit, as she shakes it free, she smiles knowing wild is her favorite color

RPs EN ATTENTE : hassan
AVATAR : Morena Baccarin
CRÉDITS : little wilding
DC : elise, l'illusion parfaite & norman l'amateur d'adrénaline
Femme (elle)
INSCRIT LE : 16/11/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34942-learn-to-dance-in-the-rain-leslie https://www.30yearsstillyoung.com/t38592-sky-s-full-of-stars-eliseleslienorman https://www.30yearsstillyoung.com/t35043-leslie-cohen https://www.30yearsstillyoung.com/t35107-leslie-cohen#1580186

don't be so jealous babe || wenlie #2 Empty
Message(#) Sujet: Re: don't be so jealous babe || wenlie #2 don't be so jealous babe || wenlie #2 EmptySam 29 Mai - 2:43



« Pas éternellement. Je vais à une expo tout à l’heure… ou une performance. J’suis plus trop certaine. » Alors c'est pour aller là-bas qu'elle s'est mise aussi jolie. C'est quelqu'un(e) qui l'a invité, parce qu'elle n'est même pas certaine de l'activité en question. Palpitant. « J'aime bien les expos. » Tu ne dis absolument pas ça pour t'inviter même si c'est ce que tu sembles faire. Tu n'y comprends rien en art. Ça ne peut pas être un sujet plus éloigné de ton domaine. Et bon sang c'que t'es nul là dedans. La fibre artistique, c'est un gros zéro chez toi. Pourtant, tu trouves ça époustouflant et intriguant. Ça l'amène des millions de questions sans réponses. C'est magnifique de voir un artiste parler de son œuvre qu'il s'est donné corps et âme pour arriver au résultat final. « Ça va toi ? T’es pas trop débordée avec la session en cours ? » Continuellement. Mais c'est simplement parce que t'en fais plus que le client le demande. Tu en fais toujours trop. Tu es un peu trop minutieuse. « Oh, ça va. C'est ce que j'aime. Être débordée. » que tu lui réponds en lui souriant doucement. Tu n'es même pas assez débordée à ton goût. Mais il paraît que tu es une maman et que ton enfant va mourir si tu ne l'a nourrit pas. Donc, ouais, tu ne peux plus être aussi débordée qu'avant. Mais ça va. Tu l'acceptes petit à petit. Un jour sûrement.

« Mon stage prend tout mon temps. Je t’ai mentionné l’organisme LGBTQ dans laquelle je fais ma formation ? C’est complètement débile tout ce que j’apprends. » Tu fronces un peu les sourcils, réfléchissant aux dernières conversations que vous avez bien pu avoir. Elle t'en a sûrement parler oui, mais elle est impliquée dans tellement de causes et d'organismes que ça en devient un peu dure à suivre. Elle te fait penser à Sarah. C'est sûrement pour ça que c'est aussi malsain entre vous deux. C'est jamais bon de fréquenter quelqu'un qui vous rappelle votre ex. T'es doué là dedans, les mauvais choix et les mauvaises fréquentations qui se finissent mal. « Nous sommes en train de travailler sur un projet pilote pour les centres de personnes âgées. Te rends-tu compte que la plupart des centres de fin de vie font comme si les homos ça n’existait pas dans ces tranches d’âge là ? » « Tu parles beaucoup. » Sans arrêt même. C'est à peine si tu arrives à placer un mot. Tu fermes l'écran de ton ordinateur. Tu viens poser tes coudes sur la table et vient poser ton menton contre l'une des paumes de tes mains. « Depuis quand je te rends nerveuse ? » que tu lui demandes avec un sourire amusé bien en place sur tes lèvres. Parce qu'elle a l'air d'une fille qui parle énormément pour cacher une nervosité, un malaise peut-être ? Elle est belle Wendy quand elle s'enflamme sur un sujet qui lui tient à coeur, mais ce n'est pas ce qui est en train de se passer en ce moment. Pas que les homos entre la vie et la mort ne l'intéressent pas. C'est juste qu'il y a quelque chose qui se trame derrière tout ça. Qu'elle dise juste ce qu'elle a sur le coeur après vous pourrez passer à autre chose. Tu n'aimes pas les histoires compliquées. Tu n'aimes pas quand c'est flou. Tu aimes quand c'est clair et que vous allez dans la même direction. « Comment ça s’est terminé avec ta sœur l’autre fois ? » Est-ce que c'est vraiment ça qui lui démange autant ? Elle a peur que tu lui aies dit quoi ? « Qu'est-ce que tu veux vraiment savoir ? Y'a pas de secret entre Chloe et moi. » Autrement dit, elle sait tout. Ce n'était qu'une question de temps avant que Wendy ne vienne tomber au centre de vos conversations de ton plein gré. La visite surprise n'a fait que devancer les choses et ce n'est pas plus mal. Ce n'est pas un secret. Pas pour toi du moins. Surtout pas avec Chloe.

« C’était qui en fait avec toi? » Tu hausses les épaules. Aucune idée de qui il est vraiment. Tu as eu quinze minutes pour te faire une opinion sans plus. Tu ne le connais absolument pas. Son prénom est écrit sur un bout de papier à quelque part suivi de près par son numéro de téléphone. C'est quoi déjà la règle débile du délai qu'il faut attendre avant d'appeler l'autre ? T'es tellement rouillé. « Faut faire attention avec les mecs qu’on rencontre n’importe tout. C’est peut-être un malade, tu sais pas. » Oh alors là, elle arrive à te faire éclater de rire. « Il avait plus l'air d'un comptable que d'un psychopathe, mais merci, j'en prends bonne note. » Parce que tout le monde sait qu'un comptable ne peut pas être un tueur en série, bien sûr. Et puis, elle peut bien dire n'importe quoi. Elle reste, elle aussi, une inconnue rencontrée n'importe où qui sait trouver une place sous tes draps encore plus rapidement que lui, qui est reparti sans même un baiser. « Tout va bien Wendy ? » Entre vous deux. Dans sa vie. Peu importe.


the same smile every day, the sirens calling away, this mean so much more. the floating boat is carrying me, and i can live my story differently.

don't be so jealous babe || wenlie #2 KtmZlZk
don't be so jealous babe || wenlie #2 3T1X3Vb
don't be so jealous babe || wenlie #2 480954teachers
don't be so jealous babe || wenlie #2 YtxTUla
don't be so jealous babe || wenlie #2 XT0JF5k_d
Revenir en haut Aller en bas
Wendy Craine
Wendy Craine
la disciple de granvill
la disciple de granvill
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 22ans
SURNOM : Winnie
STATUT : Where's my freaking phone?
MÉTIER : Étudiante en sexologie; conseillère à la vente dans un sexshop
LOGEMENT : 100 St pauls terrace, spring hills
don't be so jealous babe || wenlie #2 Uqfg
POSTS : 195 POINTS : 260

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : The first pride was a riot
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : don't be so jealous babe || wenlie #2 PTG0MPpE_o
Craine ☆ The time that you would never trade
Is equal to the effort made
You were simple once before
But it's not like that anymore
don't be so jealous babe || wenlie #2 Ezgif-6-5455c99ca97f
Wenlie ☆ I shouldn't be feeling this
But it's too hard to resist
Soft skin and soft lips


En cours:
La famille, Garrett, Rosalie #2, Leslie #2, Wyatt, Damon, Micah, Sarah, Madison, Luana, Wilhelmina, Riley, Amaya & Scarlett




RPs EN ATTENTE : don't be so jealous babe || wenlie #2 B249fb7cb78d934ff57bbd9fb19326a4200c3d5b

Leo, Hayley

RPs TERMINÉS : Jean, Swann, Rosalie #1, Leslie #1, Amaya #1, Rory, , Sara

RP Abandonnés: Ilaria
AVATAR : Diana Silvers
DC : Tobias Kepner
PSEUDO : Noah
Femme (elle)
INSCRIT LE : 22/02/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t37137-chloe-aimait-olivia-wendy https://www.30yearsstillyoung.com/t37262-do-you-listen-to-girl-in-red-wendy-craine https://www.30yearsstillyoung.com/t37507-wendy-craine https://www.30yearsstillyoung.com/t37782-wendy-craine

don't be so jealous babe || wenlie #2 Empty
Message(#) Sujet: Re: don't be so jealous babe || wenlie #2 don't be so jealous babe || wenlie #2 EmptyLun 7 Juin - 3:48



don't be so jealous babe
don't be so jealous babe || wenlie #2 CAESdon't be so jealous babe || wenlie #2 9482ff2cc4258e5366ad96678146d9a53f9af0d6
ft  @Leslie Cohen
Avec Leslie, c’est différent. Normalement, les filles, je leur en mets plein les yeux et je les trimbale aux endroits les plus explosifs. Je leur murmure des mots doux à l’oreille et je faufile mes mains sur leurs hanches pendant qu’elles tentent de se concentrer sur le band. Je leur montre le beau côté de moi-même, je leur présente l’élément clinquant pour les faire vibrer. C’est mon appel qu’elles attendent lorsqu’il est tard le soir, mais mon numéro n’apparait jamais sur l’afficheur. La Cohen je ne lui ai jamais servi le jeu, je n’ai pas pu. Je suis comme un papillon de nuit qui tourne autour de la lumière extérieure. Obsédée par l’élément risqué. À ma question sur sa session, elle répond : « Oh, ça va. C’est ce que j’aime. Être débordée. » Elle est tellement zen la professeure, absolument rien ne pourrait la déloger.
Je parle de mon stage pour montrer que moi aussi j’ai une vie et pour nier le fait que j’ai été obnubilé par elle toute la semaine. Au fond, j’ai de la misère à me l’avouer moi-même. Je n’irai pas l’admettre à tout vent. « Tu parles beaucoup. » C’est vrai. « Depuis quand je te rends nerveuse ? » Depuis le moment où une partie de moi à commencer à se questionner et vouloir des réponses ou plutôt, depuis le jour où j’ai compris que la situation était inversée. La vérité est que j’aurais préféré que ce soit elle qui s’inquiète et qui se ronge les sangs. Je ne voulais pas que ce soit moi. L’idéal serait que la brune commence à donner du sien, pour que j’arrête de donner du mien. « Depuis quand tu poses autant de questions ? » Je hausse le sourcil pour lui renvoyer la balle. Je m’informe sur la conclusion de notre soirée avec sa sœur, mon ton se voulait anodin, mais encore une fois, elle me prend de cours. « Qu’est-ce que tu veux vraiment savoir ? Y’a pas de secret entre Chloe et moi. » C’est vrai au fond, qu’est-ce que je voulais savoir ? « Je voulais comprendre dans quoi je m’embarquais. Chloé c’est la grande amie de Rory, ça n’implique pas que toi. » Elle pourrait répéter l’anecdote, alors que je n’ai pas mentionné la professeure à mon frère. Ce serait encore un autre problème à régler. Depuis quelque temps, je suis à la traine avec lui. Une petite voix murmure en moi que ce n’était pas ma seule raison de m’inquiéter. Si je me laissais aller, je pourrais faire apparaitre un sourire au coin de mes lèvres : elle a parlé de moi à sa sœur.
J’essaie de réorienter la question autour du mec qui s’efforçait de l’aborder plus tôt. Je joue la fille qui est au-dessus de tout ça et qui ne fait que distribuer des conseils. « Il avait plus l’air d’un comptable que d’un psychopathe, mais merci, j’en prends bonne note. » « Effectivement, il n’a pas l’air très spicy. » Je fais tourner les glaçons dans mon verre. Je réalise que je m’y prends mal avec elle. « Tout va bien Wendy ? » Je ne veux pas lui dire que ma mère m’a appris très jeune à laisser les problèmes à la maison, parce que pour elle, les apparences sont plus importantes que le ressenti. « Je ne sais pas, j’avais besoin de temps pour réfléchir. » Je ne peux pas lui dire que mes parents sont encore ensemble sans trop savoir pour quelle raison et que ma fratrie a essayé de convaincre Frances de quitter mon père, mais que leur souhait ne s’est pas réalisé. — Que ma mère n’ait pas exaucé ce souhait parce qu’elle pensait que ça détruirait le nid familial. « Je crois que c’est délicat de faire comme s’il ne se passait rien à ce stade-ci. C’est pas nécessairement quelque chose, mais c’est pas rien. » Je ne pouvais pas non plus lui dire que tous mes frères et sœurs ont décampé au plus vite et qu’ils ont préféré ne faire comme si de rien était de leur côté. Je ne lui dis pas non plus que mon père l’a très mal pris, parce que Garrett était autre fois la prunelle de ses yeux. Je ne lui dis pas que chez moi non plus on ne discute de rien, parce que maman privilégie s’enfermer dans son bureau pour boire comme une ivrogne. Je n’ai pas seulement l’impression d’être trop transparente avec Leslie, j’ai le sentiment de trahir un secret de famille jalousement gardé. « Assez parlé de moi. » Il y a eu un gros blanc, mais pas le genre qui cause un malaise. « J’ai une amie qui host un vernissage de photographie la semaine prochaine. Tu m’accompagnes ? » Je dis ça pour la sortir de chez elle. J’ai envie de reprendre le contrôle pour une fois.


don't be so jealous babe || wenlie #2 Lcds5AP
don't be so jealous babe || wenlie #2 908854lgbt
Revenir en haut Aller en bas
Leslie Cohen
Leslie Cohen
la tête bien faite
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 38 ans (22.10)
SURNOM : Les, Lee, Lily, have fun
STATUT : mère célibataire de la tornade Abby, 4 ans
MÉTIER : enseignante en anthropologie moléculaire, dernier cycle
LOGEMENT : #322 beachcrest road, Bayside
don't be so jealous babe || wenlie #2 2c773d54928e17c97b9a1e838d32dd6096e6b91c
POSTS : 482 POINTS : 315

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : (10/07) sarah #1noa #1(fb)gregory #1(fb)gregory #3wendy #2liam #3(fb)carlisle #1lawrence #1(event)kendall #1noa #4

don't be so jealous babe || wenlie #2 Amy3
SARAH + i'm sorry if i hurt you, i'll make it up day by day, just say you love me like you used to, and make the world go away

don't be so jealous babe || wenlie #2 Ezgif-2-c234f9425bc0
BOSLIE + when you can't look on the bright side, i will sit with you in the dark, i will always be there for you.

don't be so jealous babe || wenlie #2 7712
NOALIE + i saw the sadness in your eyes but i didn't know what to say, i couldn't think of anyting to say that would take your pain away, so i kept on saying in my head, i'm sorry

don't be so jealous babe || wenlie #2 Giphy
GRESLIE + we used to play with fire, i've never see sparks so pretty since the last time

don't be so jealous babe || wenlie #2 Ezgif-6-5455c99ca97f
WENLIE + her messy hair a visible attribute of her stubborn spirit, as she shakes it free, she smiles knowing wild is her favorite color

RPs EN ATTENTE : hassan
AVATAR : Morena Baccarin
CRÉDITS : little wilding
DC : elise, l'illusion parfaite & norman l'amateur d'adrénaline
Femme (elle)
INSCRIT LE : 16/11/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34942-learn-to-dance-in-the-rain-leslie https://www.30yearsstillyoung.com/t38592-sky-s-full-of-stars-eliseleslienorman https://www.30yearsstillyoung.com/t35043-leslie-cohen https://www.30yearsstillyoung.com/t35107-leslie-cohen#1580186

don't be so jealous babe || wenlie #2 Empty
Message(#) Sujet: Re: don't be so jealous babe || wenlie #2 don't be so jealous babe || wenlie #2 EmptyVen 11 Juin - 0:50



« Depuis quand tu poses autant de questions ? »
« Depuis que tu agis bizarrement. »

Wendy revient sur la dernière fois où vous vous êtes vu, sur la présence surprise de Chloe qui l'avait visiblement mis mal à l'aise. Elle ne la connait pas ta soeur. Elle n'est juste pas habituée à son manque de tact, surtout avec quelques verres dans le nez. « Je voulais comprendre dans quoi je m’embarquais. Chloé c’est la grande amie de Rory, ça n’implique pas que toi. » Tu fronces un peu les sourcils à ces mots. Qu'est-ce qu'elle raconte là ? Dans quoi elle s'embarquait ? Elle ne s'embarque dans rien du tout. « J'comprends pas. » Tu ne comprends pas c'est quoi le problème à ce que Chloe connaisse Rory. C'était bien ce petit secret que vous partagiez tous les deux. Tu n'avais pas particulièrement envie de l'étaler au grand jour, mais ça te fait rien que ça se sache. Qu'elle aille directement au but Wendy.

« Effectivement, il n’a pas l’air très spicy. » Ton sourcil se hausse doucement, alors qu'elle t'arrache de nouveau un sourire en coin. Elle a peur que tu le trouve plus intéressant qu'elle ? C'en est presque mignon. Tu ne lui as jamais caché que toi comme elle pouviez voir d'autres personnes. Quoi qu'il en soit, Wendy reste celle qui à sa place régulièrement sous ta couette. Les autres, ils ne sont que de passage. « Je ne sais pas, j’avais besoin de temps pour réfléchir. » Oh, fait chier. Ça n'annonce rien de bon cette phrase là, mais ça explique très bien le silence des dernières semaines. Elle avait besoin de temps. Elle avait besoin de prendre ses distances pour voir claire dans tout ça. Est-ce que vous deux ça dure depuis trop longtemps ? « Je crois que c’est délicat de faire comme s’il ne se passait rien à ce stade-ci. C’est pas nécessairement quelque chose, mais c’est pas rien. » Ce n'est pas rien. Ce n'est pas quelque chose. Ce que tu as horreur de ses discussions. Tu es idiote à chaque fois de te dire que l'avantage de ne pas s'engager, c'est justement d'éviter ce genre de discussion. Elles finissent toujours par arriver bien trop rapidement à ton goût. « J'sais pas quoi te dire. » Putain c'que t'es nulle. C'est vraiment tout ce que tu trouves à lui répondre ? Elle te prend un peu au dépourvu la brune. Tu n'es pas doué là-dedans. Elle l'apprendra à ses dépends. Ce n'est pas pour rien que tu es encore toute seule à ton âge.

« Assez parlé de moi. » Et, hop, elle change de sujet. Tu souffles doucement. Ce n'est pas un sujet que vous pouvez juste éviter éternellement même si tu en as très très envie. « J’ai une amie qui host un vernissage de photographie la semaine prochaine. Tu m’accompagnes ? » C'est un rencard ? C'est une sortie entre amies ? Elle peut te présenter à ses amies, mais pas à son frère, c'est ça ? Elle leur cache des choses à sa famille ? C'est la différence d'âge le problème ou le fait que tu sois une femme ? Elle n'a vraiment pas l'air du genre lesbienne refoulée. Peut-être que tout le monde sait sauf sa famille. Peut-être qu'elle joue bien son rôle aussi. « Je- » Tu sais pas. Oui ? Non ? Peut-être ? « Quand ça ? » Faudra d'abord savoir c'est quelle journée. En semaine, c'est toujours plus compliqué. Sauf si c'est en pleine journée entre deux de tes cours, ce qui serait très étonnant. Tu viens attraper ton portable pour vérifier ton horaire. Tu y notes absolument tout, sinon tu oublies tout, justement. « C'est compliqué, faut que j'trouve quelqu'un pour s'occuper d'Abby. » Autrement dit, tu ne peux pas faire tout ce que tu veux, quand tu le veux comme elle. Tes soeurs ne peuvent pas toujours. Boyd dit presque toujours oui. Dale dirait oui à chaque fois si tu lui demanderais. C'est pas si compliqué finalement. C'est juste toi qui culpabilise à chaque fois que tu délègues ta fille à quelqu'un d'autre.


the same smile every day, the sirens calling away, this mean so much more. the floating boat is carrying me, and i can live my story differently.

don't be so jealous babe || wenlie #2 KtmZlZk
don't be so jealous babe || wenlie #2 3T1X3Vb
don't be so jealous babe || wenlie #2 480954teachers
don't be so jealous babe || wenlie #2 YtxTUla
don't be so jealous babe || wenlie #2 XT0JF5k_d
Revenir en haut Aller en bas
Wendy Craine
Wendy Craine
la disciple de granvill
la disciple de granvill
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 22ans
SURNOM : Winnie
STATUT : Where's my freaking phone?
MÉTIER : Étudiante en sexologie; conseillère à la vente dans un sexshop
LOGEMENT : 100 St pauls terrace, spring hills
don't be so jealous babe || wenlie #2 Uqfg
POSTS : 195 POINTS : 260

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : The first pride was a riot
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : don't be so jealous babe || wenlie #2 PTG0MPpE_o
Craine ☆ The time that you would never trade
Is equal to the effort made
You were simple once before
But it's not like that anymore
don't be so jealous babe || wenlie #2 Ezgif-6-5455c99ca97f
Wenlie ☆ I shouldn't be feeling this
But it's too hard to resist
Soft skin and soft lips


En cours:
La famille, Garrett, Rosalie #2, Leslie #2, Wyatt, Damon, Micah, Sarah, Madison, Luana, Wilhelmina, Riley, Amaya & Scarlett




RPs EN ATTENTE : don't be so jealous babe || wenlie #2 B249fb7cb78d934ff57bbd9fb19326a4200c3d5b

Leo, Hayley

RPs TERMINÉS : Jean, Swann, Rosalie #1, Leslie #1, Amaya #1, Rory, , Sara

RP Abandonnés: Ilaria
AVATAR : Diana Silvers
DC : Tobias Kepner
PSEUDO : Noah
Femme (elle)
INSCRIT LE : 22/02/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t37137-chloe-aimait-olivia-wendy https://www.30yearsstillyoung.com/t37262-do-you-listen-to-girl-in-red-wendy-craine https://www.30yearsstillyoung.com/t37507-wendy-craine https://www.30yearsstillyoung.com/t37782-wendy-craine

don't be so jealous babe || wenlie #2 Empty
Message(#) Sujet: Re: don't be so jealous babe || wenlie #2 don't be so jealous babe || wenlie #2 EmptyMer 23 Juin - 6:34



don't be so jealous babe
don't be so jealous babe || wenlie #2 CAESdon't be so jealous babe || wenlie #2 9482ff2cc4258e5366ad96678146d9a53f9af0d6
ft  @Leslie Cohen
« Depuis que tu agis bizarrement. » Touché. La vérité est que j’aurais dû mettre fin à cette relation depuis longtemps. Normalement, je ne reste pas en soirée, je ne réitère jamais les invitations. J’organise les rencontres selon mon horaire et je me défile quand les choses deviennent stables. J’avais l’impression qu’en misant sur Leslie, le rapport s’achèverait de lui-même. C’est une adulte, elle a sa vie et ses projets. Elle était censée déchanter, trouver que je suis trop immature ou peut-être trop peu expérimenté. J’avais choisi une fille qui allait m’empêcher de compliquer un lien, en le coupant elle-même… Mais ce n’est pas ce qui est arrivé et j’en paie le prix. Je me plain de Chloe, pour déterrer un facteur problématique extérieur à moi-même ; pour justifier mon manque d’adresse et mes insécurités. Leslie tique devant ma tirade. J’ai l’impression qu’elle prend son timbre de voix de professeure pour me parler. Si ça continue, elle va me filer un test surprise. « J’comprends pas. » Moi non plus. Je ne partage rien. Je me sentirais stupide de motiver la mention de mon frère. Les gens ont tendance à trouver étrange la relation intrusive qu’entretiennent les Craine entre eux. Si Rory mettait la main sur l’information, il poserait des questions. Cela étant, il y aurait inévitablement l’intervention de Rosalie et celle de Garrett. De fil en aiguille, la Cohen deviendrait le sujet du prochain souper de famille. Je n’ai aucune honte à fréquenter Leslie, mais j’aimerais mieux ne pas avoir à rendre des comptes à tout le monde.
J’essaie d’être la plus adulte en faisant comme si j’avais la situation en main. Je dis plein de phrases vides pour ouvrir la discussion. Je voudrais savoir ce qu’elle pense de tout ça : savoir ce qu’elle pense de nous. J’articule des énoncés vagues et sans profondeur pour qu’elle pose des questions. Espérant qu’elle se trahisse ou qu’elle oriente l’attitude à prendre. Je frappe un mur. « J’sais pas quoi te dire. » J’installe mon verre sur la table, sans agressivité. C’est un geste comme un autre. Pourtant, j’avais besoin de m’en débarrasser, sinon la nervosité m’aurait poussé à le secouer maladivement et faire un dégât. Je prends une grande inspiration. Je souffle un peu, l’air hagard. Les scorpions n’attaquent pas, ils contrattaquent. Je braque mes yeux sur elle, cherchant son regard. « Effectivement, mais tu ne nies pas non plus. » Ma bouche se crispe brièvement, j’ai la nuque qui chauffe. Je secoue la main, pour évacuer le malaise et faire signe qu’on change de sujet. Elle n’est pas disposée, ça ne donne rien d’insister.
Je lisse mes cheveux du revers de la main et aborde d’autres préoccupations. Je lui parle d’un vernissage qui y a lieu la semaine prochaine. Je fais exprès d’être flou pour la brusquer et la forcer à se révéler. Puis qui sait, à ce stade-ci je pourrais bien l’y trainer en tant qu’amie. Tant qu’à ne pas vouloir se prononcer, brouillons les eaux un brin ! « Je — » Elle gagne du temps madame la professeure. « Quand ça ? » Elle fait comme moi, elle tente de trouver un facteur extérieur assez puissant pour lui imposer un choix. Si je lui donne une date maintenant, elle mettra la main sur n’importe quelle raison pour me laisser en plan. Je sais déjà qu’elle pourrait me sortir quelque chose du genre : je prévois reclasser mes armoires à cette date bien précise. Je hausse un sourcil pendant qu’elle babille à l’image d’un nouveau-né. « C’est compliqué, faut que j’trouve quelqu’un pour s’occuper d’Abby. » Abby. Le rappel à l’ordre. Son rempart entre elle et le monde. À chaque fois, le nom de la petite me fait comme un choc, comme si je heurtais un mur de brique. Leslie a un job, une fille, une maison et une vie. Moi, je parle d’art et de soirée. Je suis volatile. « Écoute, je t’envoie l’événement tout à l’heure. » J’agite mon téléphone pour lui faire comprendre que ça n’arrivera pas par pigeon voyageur. Féline, je me penche un peu sur la table, pour la regarder de plus près, avec un air de défi. Elle est tellement belle. « Tu verras, tu t’organiseras. » Elle aura le temps de changer d’idée plein de fois. « Pis tu décideras rendu là si tu veux te présenter. Peu importe, moi j’serai là-bas. » À me ronger les sangs. Je souris en coin, d’un air arrogant. Je prends des risques avec elle, ça me fait vibrer. Ça me rappelle lorsque gamine, je proposais des coups foireux aux adolescents plus âgés. J’exagérais toujours mes projets pour avoir la mine intéressante. Je croisais les doigts pour que ça fonctionne et puis je me retrouvais devant l’évidence : la bande était d’accord. J’avais réussi à les engrainer, maintenant je devais rendre aux payeurs la monnaie de leur pièce. Après, ça passait où ça cassait. « Tant que tu n’amènes pas ton comptable. » J’échappe un léger rire. Je ne suis pas clair sur mes intentions, mais au moins je suis clair là-dessus.


don't be so jealous babe || wenlie #2 Lcds5AP
don't be so jealous babe || wenlie #2 908854lgbt
Revenir en haut Aller en bas
Leslie Cohen
Leslie Cohen
la tête bien faite
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 38 ans (22.10)
SURNOM : Les, Lee, Lily, have fun
STATUT : mère célibataire de la tornade Abby, 4 ans
MÉTIER : enseignante en anthropologie moléculaire, dernier cycle
LOGEMENT : #322 beachcrest road, Bayside
don't be so jealous babe || wenlie #2 2c773d54928e17c97b9a1e838d32dd6096e6b91c
POSTS : 482 POINTS : 315

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : (10/07) sarah #1noa #1(fb)gregory #1(fb)gregory #3wendy #2liam #3(fb)carlisle #1lawrence #1(event)kendall #1noa #4

don't be so jealous babe || wenlie #2 Amy3
SARAH + i'm sorry if i hurt you, i'll make it up day by day, just say you love me like you used to, and make the world go away

don't be so jealous babe || wenlie #2 Ezgif-2-c234f9425bc0
BOSLIE + when you can't look on the bright side, i will sit with you in the dark, i will always be there for you.

don't be so jealous babe || wenlie #2 7712
NOALIE + i saw the sadness in your eyes but i didn't know what to say, i couldn't think of anyting to say that would take your pain away, so i kept on saying in my head, i'm sorry

don't be so jealous babe || wenlie #2 Giphy
GRESLIE + we used to play with fire, i've never see sparks so pretty since the last time

don't be so jealous babe || wenlie #2 Ezgif-6-5455c99ca97f
WENLIE + her messy hair a visible attribute of her stubborn spirit, as she shakes it free, she smiles knowing wild is her favorite color

RPs EN ATTENTE : hassan
AVATAR : Morena Baccarin
CRÉDITS : little wilding
DC : elise, l'illusion parfaite & norman l'amateur d'adrénaline
Femme (elle)
INSCRIT LE : 16/11/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34942-learn-to-dance-in-the-rain-leslie https://www.30yearsstillyoung.com/t38592-sky-s-full-of-stars-eliseleslienorman https://www.30yearsstillyoung.com/t35043-leslie-cohen https://www.30yearsstillyoung.com/t35107-leslie-cohen#1580186

don't be so jealous babe || wenlie #2 Empty
Message(#) Sujet: Re: don't be so jealous babe || wenlie #2 don't be so jealous babe || wenlie #2 EmptyMar 6 Juil - 0:52



« Effectivement, mais tu ne nies pas non plus. » Oh chérie, va pas là. Qu'elle ne te demande pas de le nier, parce que tu serais certainement capable de le faire. Ton regard vient soutenir le sien alors que tu te laisses tomber dans le dossier de ta chaise. « T'as pas envie d'avoir cette discussion là. J'en ai pas envie non plus. » Parce que avoir cette discussion là, c'est un pas de plus vers la fin. Mettre des mots sur votre relation, c'est la pousser à se terminer. Avoir dix ans de moins, tu aurais clairement pu être amoureuse d'elle. Wendy est le genre de femme qui t'intéresse. Elle a de la répartie, des opinions. Elle est intelligente. Elle te bouscule. Sa peau est douce, mais sa fougue est incendiaire. Vos vies sont toutefois deux lignes parallèles qui ne devraient jamais se toucher. Le retour à la réalité risque d'être douloureux. Mais pour laquelle des deux ? Tu te jures d'y mettre fin avant que ça ne tourne mal. Tu te dis ça depuis des semaines et tu ne fais absolument rien. Et si c'était déjà trop tard ?

Wendy tourne la page sur cette conversation et c'est probablement mieux pour tout le monde. Elle te parle d'un vernissage et tu dois dire que tu ne sais pas trop sur quel pied danser face à cette invitation. « Écoute, je t’envoie l’événement tout à l’heure. » Elle agite son cellulaire sous ton nez avant de se pencher vers toi. C'est un sourire qui se glisse sur tes lèvres à la voir reprendre le contrôle de la situation - ou tenter de. C'est le retour de son sourire joueur et de l'étincelle malicieuse au fond de ses prunelles. « Tu verras, tu t’organiseras. » C'est un rire qui s'échappe d'entre tes lèvres à la voir agir comme si tu avais déjà accepté. Audacieuse. « Pis tu décideras rendu là si tu veux te présenter. Peu importe, moi j’serai là-bas. » Tu refermes finalement l'écran de ton ordinateur que tu mets de côté. Tu détestes ces tables où l'on doit s'asseoir face à face. Ce n'est jamais propice au rapprochement, surtout pas ceux qu'on souhaite discret. C'est sûrement bien loin d'être discret quand tu déplace ta chaise sur le côté de la table pour te rapprocher d'elle. Ton visage se penche légèrement vers le sien. C'est juste pour pouvoir parler en toute intimité bien sûr. « Tu porteras quoi ? » que tu lui demandes innocemment en laissant deux doigts marcher le long de sa cuisse.

« Tant que tu n’amènes pas ton comptable. » Elle rit dans le genre je veux que ça passe pour une blague, mais c'en est pas vraiment une. Tu choisis quand même d'ignorer l'alarme (c'est beau vivre dans le déni). Tu n'as pas envie de te compliquer la vie pour un détail, pour un événement isolé. « Je verrai ce que je peux faire. » que tu lui dis en laissant ton regard s'égarer sur sa silhouette quelques secondes de plus avant de reprendre ta position initiale, tes deux mains sagement de retour sur la table. « Viens. » que tu lui dis avant de ramasser tes affaires pour les fourrer dans ton sac. Tu te lèves de la table pour filer direction les toilettes suivit de Wendy. Il n'y a personne. Parfait. C'est le but recherché. Aussitôt la porte refermé derrière elle, tu viens glisser tes mains contre ses hanches pour presser son corps contre le tien avant de voler ses lèvres. « Tu m'as manqué. » que tu oses ajouter la conne histoire d'ajouter un max de confusion, de faire le contraire de ce que tu dis. C'est con, mais depuis le début vous n'aviez jamais passé autant de semaines sans vous voir. Ils t'ont manqué ces baisers et ces caresses.


the same smile every day, the sirens calling away, this mean so much more. the floating boat is carrying me, and i can live my story differently.

don't be so jealous babe || wenlie #2 KtmZlZk
don't be so jealous babe || wenlie #2 3T1X3Vb
don't be so jealous babe || wenlie #2 480954teachers
don't be so jealous babe || wenlie #2 YtxTUla
don't be so jealous babe || wenlie #2 XT0JF5k_d
Revenir en haut Aller en bas
Wendy Craine
Wendy Craine
la disciple de granvill
la disciple de granvill
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 22ans
SURNOM : Winnie
STATUT : Where's my freaking phone?
MÉTIER : Étudiante en sexologie; conseillère à la vente dans un sexshop
LOGEMENT : 100 St pauls terrace, spring hills
don't be so jealous babe || wenlie #2 Uqfg
POSTS : 195 POINTS : 260

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : The first pride was a riot
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : don't be so jealous babe || wenlie #2 PTG0MPpE_o
Craine ☆ The time that you would never trade
Is equal to the effort made
You were simple once before
But it's not like that anymore
don't be so jealous babe || wenlie #2 Ezgif-6-5455c99ca97f
Wenlie ☆ I shouldn't be feeling this
But it's too hard to resist
Soft skin and soft lips


En cours:
La famille, Garrett, Rosalie #2, Leslie #2, Wyatt, Damon, Micah, Sarah, Madison, Luana, Wilhelmina, Riley, Amaya & Scarlett




RPs EN ATTENTE : don't be so jealous babe || wenlie #2 B249fb7cb78d934ff57bbd9fb19326a4200c3d5b

Leo, Hayley

RPs TERMINÉS : Jean, Swann, Rosalie #1, Leslie #1, Amaya #1, Rory, , Sara

RP Abandonnés: Ilaria
AVATAR : Diana Silvers
DC : Tobias Kepner
PSEUDO : Noah
Femme (elle)
INSCRIT LE : 22/02/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t37137-chloe-aimait-olivia-wendy https://www.30yearsstillyoung.com/t37262-do-you-listen-to-girl-in-red-wendy-craine https://www.30yearsstillyoung.com/t37507-wendy-craine https://www.30yearsstillyoung.com/t37782-wendy-craine

don't be so jealous babe || wenlie #2 Empty
Message(#) Sujet: Re: don't be so jealous babe || wenlie #2 don't be so jealous babe || wenlie #2 EmptyLun 19 Juil - 6:32



don't be so jealous babe
don't be so jealous babe || wenlie #2 CAESdon't be so jealous babe || wenlie #2 9482ff2cc4258e5366ad96678146d9a53f9af0d6
ft  @Leslie Cohen
« T’as pas envie d’avoir cette discussion là. J’en ai pas envie non plus. » Depuis que j’ai rencontré Leslie, je perds les mots tous les jours. Je lutte contre les idées qui se pressent dans mon esprit. Je classifie mes histoires, je pense à toutes les filles que j’ai connues que je compare à elle, toutes celles que je ne peux pas aimer. Silence. Je regarde Leslie. Je ne dis rien. Elle répond sans répondre, comme souvent quand je la questionne. Quand elle ne répond pas sans répondre, elle ne répond pas du tout. Ou alors elle sort une blague complexe que je n’arrive pas à décrypter. Je dois rentrer à la maison, alors la conversation se meurt sans un souffle. J’y repense quelques jours plus tard, je ne réaborde pas la question. J’y repense chaque fois qu’elle me propose de venir la rejoindre.
Elle ferme son ordinateur et change de place. Son visage s’approche dangereusement du mien. J’ai envie de l’attraper par le cou et la forcer à me regarder dans les yeux. « Tu porteras quoi ? » Sa main se glisse sur ma cuisse, ses doigts remontent ma jambe. Je sens la chaleur dans mon cou. Je tente de contrôler ma respiration. Elle sait que j’aime jouer la Cohen. Elle est comme la souris qui croit que le chat ne peut pas la choper. Le risque, c’est maintenant elle qui le crée. Qu’est-ce que j’aime ça. « Un veston, sans sous-vêtement. » Avec un jeans et des docs. Mes cheveux seraient remontés en chignon. J’aurais l’air d’une étudiante en histoire de l’art. D’une main, j’attrape son poignet et le porte à la hauteur du regard. Mes yeux lancent des éclairs. C’est agressif, mais pas dangereux.
Je lui dis de ne pas amener son comptable. « Je verrai ce que je peux faire. » Arrogante. Elle est au-dessus de tout ça la professeure. C’est une femme bien entourée, elle n’a pas besoin d’une gamine dans les pattes. Du moins, c’est ce qu’elle veut faire croire. J’ai l’impression sordide qu’on va se sauter au visage. C’est dans ma tête. Physiquement, nous ne sommes pas aussi alertes que l’est mon esprit. C’est terrible de la croiser ici, comme ça. Elle reprend contenance, comme si elle ne m’avait jamais touché. J’ai la sensation d’être un bolide lancé à pleine vitesse en sens inverse sur l’autoroute. J’attends le crash. « Viens. » Elle ramasse ses affaires. Je feins d’être désintéressée, mais le sang me bat dans les tempes. Je suis à sa suite. Je ne fais que subir les événements. Je fais comme si je n’avais rien provoqué. Je glisse discrètement derrière elle, sans faire de gestes trop brusques. Je me faufile avec elle dans les toilettes. L’exposition d’Alycia peut bien attendre. Elle fait couler ses mains sur moi, mes hanches épousent la forme de ses paumes. Elle m’embrasse et je frissonne. Je la laisse faire. « Tu m’as manqué. » Un sourire candide m’étire les lippes. Je la regarde dans les yeux un bref instant. Je joue la fille qui savait tout ça ou plutôt, je me fais croire que je n’en avais jamais douté. J’ai besoin d’être rassurée, de me faire dire qu’on ne m’oublie pas. Je ne le verbalise pas. C’est plus facile d’éviter de se montrer vulnérable. Les mots, ça trahit l’âme. Je ne veux plus faire ça. D’une main, je tourne le loquet sur la porte sans regarder. C’est indécent de perdre ses moyens comme ça. J’ai envie de me foutre une claque pour me réveiller. Je m’abstiens. Avec mes bras, je la soulève en la tenant en dessous des fesses. Je l’assois sur le comptoir. J’appuie le pouce sur sa lèvre inférieure, je songe aux propos inutiles que j’essayais de lui soutirer. Pas besoin de se prendre la tête comme ça. J’oublie qu’on joue à un jeu dangereux. L’attente et l’incertitude valaient la chandelle. Belle à l’image du vent qui secoue les branches d’eucalyptus, elle brille d’une force qui me fait frémir. « J’étais juste là. » Ma main glisse sur sa joue. Je l’embrasse de nouveau. Fougueuse, la bouche propulsée par le désire, je ne la lâche pas. Ma poitrine est en feu. Je marque une pause pour la dévisager. Je n’ai pas envie de la lâcher, mais je n’ai pas envie de la brusquer. « T’attendais quoi ? »


don't be so jealous babe || wenlie #2 Lcds5AP
don't be so jealous babe || wenlie #2 908854lgbt
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

don't be so jealous babe || wenlie #2 Empty
Message(#) Sujet: Re: don't be so jealous babe || wenlie #2 don't be so jealous babe || wenlie #2 Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

don't be so jealous babe || wenlie #2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: logan city :: death before decaf
-