AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain!
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 I should be over all the butterflies [Rosalie #2]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Wendy Craine
Wendy Craine
la disciple de granvill
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 22ans
SURNOM : Winnie
STATUT : Be gay, do crimes
MÉTIER : Étudiante en sexologie; conseillère à la vente dans un sexshop
LOGEMENT : 100 St pauls terrace, spring hills
I should be over all the butterflies [Rosalie #2] Kbjr
POSTS : 179 POINTS : 495

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : The first pride was a riot
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : I should be over all the butterflies [Rosalie #2] PTG0MPpE_o
Craine ☆ The time that you would never trade
Is equal to the effort made
You were simple once before
But it's not like that anymore
I should be over all the butterflies [Rosalie #2] Ezgif-6-5455c99ca97f
Wenlie ☆ I shouldn't be feeling this
But it's too hard to resist
Soft skin and soft lips


En cours:
La famille, Garrett, Rosalie #2, Rory, Leslie #2, Ilaria, Wyatt, Sara, Damon, Micah, Sarah, Madison, Luana, Wilhelmina, Riley




RPs EN ATTENTE : I should be over all the butterflies [Rosalie #2] B249fb7cb78d934ff57bbd9fb19326a4200c3d5b

Amaya, Leo, Hayley

RPs TERMINÉS : Jean, Swann, Rosalie #1, Leslie #1, Amaya #1
AVATAR : Diana Silvers
DC : Nope
PSEUDO : Noah
Femme (elle)
INSCRIT LE : 22/02/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t37137-chloe-aimait-olivia-wendy https://www.30yearsstillyoung.com/t37262-do-you-listen-to-girl-in-red-wendy-craine https://www.30yearsstillyoung.com/t37507-wendy-craine https://www.30yearsstillyoung.com/t37782-wendy-craine

I should be over all the butterflies [Rosalie #2] Empty
Message(#) Sujet: I should be over all the butterflies [Rosalie #2] I should be over all the butterflies [Rosalie #2] EmptyVen 21 Mai - 20:42



I should be over all the butterflies
I should be over all the butterflies [Rosalie #2] Tumblr_inline_olsum7u6nU1t80jpm_250I should be over all the butterflies [Rosalie #2] 0b5d01e20de085e85802889fe17c13af
ft  @Rosalie Craine
Le ciel de Brisbane est dégagé. Il fait un temps sec, une chaleur étouffante. Les premières semaines après l’annonce de la rupture de Rosalie, je lui laisse de l’espace. Je découvre un monde où ma sœur n’est plus un modèle de vertu. Les conversations dans le milieu familial sont sinueuses. Il y a des accrocs et des regards noirs. J’agis en tapis parce que la situation est surréelle. Rory est profondément blessé et il préfère couper les ponts avec notre ainée. Du côté des parents, c’est plutôt difficile à expliquer. Maman parle beaucoup du problème que ça pose en rapport aux apparences. Moi, je suis complètement sidérée d’avoir loupé le pot aux roses.
Il faut avouer que mon attitude n’a jamais été tout à fait honnête dans cette histoire. De mon côté, j’étais écartelée entre toute une gamme d’émotion pendant le dernier mois. J’étais fâchée contre Wyatt pour commencer. Ce n’était pas le genre de colère qui pousse quelqu’un à couper une autre personne de sa vie, mais j’étais agacée par son silence radio sur cette épopée. Nous trainons ensemble depuis des années et il n’avait pas jugé bon d’être honnête sur sa relation avec ma sœur. Moi, je parlais avec lui de tout et de rien, je l’imaginais à des années-lumière de mon quotidien. Au fond, il était plus près qu’il n’osait l’admettre. Cela étant, il y avait aussi l’attitude de Rosie qui me tracassait. Combien de fois avait-elle joué au plus fin en prétextant qu’elle était ô combien meilleure que moi dans sa façon de gérer sa vie ? Combien de fois maman m’avait-elle dit que je devrais être plus comme ma sœur ? Au fond, ils ne valaient pas mieux que moi.
Mais ce n’était pas de la véritable colère, que je ressentais. C’était mon égo qui était blessé. J’ai fini par prendre sur moi et comprendre que l’attitude de chacun n’est pas contre moi. Everything is not about you Wendy. Ce qui m’amène à la raison de ma visite d’aujourd’hui. J’ai réalisé après la crise que Rosalie ne donnait plus signe de vie. En temps normal, je n’aurais pas eu à m’inquiéter. Rory est le grand émotif de la fratrie et il en aurait habituellement fait son devoir de veiller sur notre sœur. Or, aux vues des récents événements, cela ne pouvait pas se produire. Il avait décidé de jouer la vierge offensée et imposer le traitement du silence à la fautive. Je ne sais pas comment s’en remet Garrett non plus, parce que de toute façon, ce n’est pas à moi qu’il aurait envie d’en parler.
Mon plus grand problème avait été de trouver sa nouvelle adresse. J’étais au fait qu’elle avait quitté son logement avec Lachlan, mais elle n’avait pas dit aux parents ou elle allait. Ils ne voulaient pas le savoir non plus. Alors, cette semaine j’ai joué l’agent double en envoyant quelques textos à Talia sa meilleure amie. Je lui avais dit que Rosie avait besoin de certaines choses qu’elle avait entreposées chez nos géniteurs et que j’avais promis de les lui apporter. J’avais aussi menti en déclarant que j’avais perdu l’adresse. Elle n’y a vu que du feu.
Debout devant la porte, un sac réfrigéré accroché à l’épaule, je prends une grande inspiration. J’hésite un instant, regrettant presque d’avoir eu une bouffée d’amour pour mon ainée; sachant que la dernière fois que nous nous étions retrouvées seule à seule, ça avait mal tourné. Je dois me convaincre que c’est mon devoir d’être là pour elle et m’assurer qu’elle ne manque de rien. Je place trois coups fermes sur la porte. Une partie de moi espère qu’elle ne répondra pas, une autre ne peut s’empêcher de se sentir au-dessus des du reste de ma famille, qui a traité la situation comme une crise à gérer et étouffer.  
Après une longue attente, j’entends le loquet qui glisse dans son rail. Je retiens mon souffle alors que la porte s’ouvre. Sans me faire prier, j’entre dans le logement, effrayée à l’idée de me faire claquer la porte au nez. À grande enjambée, j’investis les lieux. « Bonsoir, Rosalie, je m’excuse d’avoir manqué ta pendaison de crémaillère. J’imagine que mon invitation s’est perdue dans la poste ? » Sur la table basse du salon, il y a plusieurs boites de take out et des cernes laissés par des verres collants. Je hausse un sourcil, incapable d’imaginer ma sœur vivre ainsi. Machinalement, je retire mes chaussures à l’aide d’un pied et de l’autre. Je prends la direction de la cuisine sans plus de ménagement. « Puisque t’as oublié de me donner signe de vie, j’ai passé par Talia pour trouver ton adresse. » Les comptoirs sont maculés de taches de vin. Il y a plusieurs bouteilles vides qui s’empilent près de l’évier et sur la table. « J’aime bien l’ambiance de résidence universitaire. Ça fait changement. » Dégoutée, je pousse une assiette sale sur le plan de travail pour me faire de la place, puis je pose mon sac. Sans plus attendre, je sors des plats et je commence à les ranger dans le réfrigérateur. « Je suis passée chez nounou avant de venir ici. Elle te fait parvenir des tourtières et des gâteaux. Elle disait que tu les adorais quand t’étais gamine. » Je parle beaucoup, parce que je ne sais pas quoi dire. Une partie de moi meurt d’envie de connaitre tous les détails sordides de son histoire, mais l’autre est conscient qu’il ne faut pas brusquer Rosalie. Je ne suis probablement pas son visiteur de premier choix. Nous ne nous sommes pas vues depuis l’anniversaire de Rory. La moindre des choses, c’est de la laisser cheminer à son rythme, au moins un minimum.


I should be over all the butterflies [Rosalie #2] Lcds5AP
I should be over all the butterflies [Rosalie #2] 908854lgbt
Revenir en haut Aller en bas
Rosalie Craine
Rosalie Craine
la main gauche
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-six ans (08.04.1985)
SURNOM : elle préfère rosie, ariane dit toujours rosa, elle se retourne peu importe.
STATUT : 3,2,1... chaos.
MÉTIER : écrivaine sans histoire à raconter, la chute est douloureuse.
LOGEMENT : elle a trouvé un loft à spring hill, mais elle tarde à s'y installer de manière officielle. passe le trois-quart de son temps sur le canapé d'ariane.
I should be over all the butterflies [Rosalie #2] 82bb51b78c025f05775f45dedee18742
POSTS : 1485 POINTS : 1030

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : seconde née d’une famille de quatre, est lentement en train de se mettre toute sa famille à dos ☽ mitigée entre son besoin compulsif de plaire et son besoin de retrouver qui elle veut réellement être ☽ menteuse, compétitive, arrogante, elle cache pourtant une femme à la grande sensibilité et une fragilité qu’elle refuse d’assumer ☽ passionnée de littérature, écrit des romans de suspense ☽ a fait une fausse couche à vingt-six ans, est terrifiée à l’idée de ne jamais devenir mère.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
I should be over all the butterflies [Rosalie #2] Dmoc
craker #7 (fb) & #8 & #9 (ua) ☽ even in the moment with tears in your eyes. i'm screaming at the top of my lungs. when you told me softly you don't think that i'm right. it's so sad to see what we've become. and we'll try even if it all goes wrong. i'm selfish, and i'm stubborn, and i'm broken, i'm mad. but you knew me all along. i can't be what what you want me to be cause i'm always just thinking of me. i will change if you wait for me, please. i don't want you to walk out on me

I should be over all the butterflies [Rosalie #2] PTG0MPpE_o
craines #1 ☽ and so i try to understand. what i can't hold in my hand. and whatever i find, i'll find my way back to you. and if you could try to find it too. cause this place is overgrown, it's a waxing moon. home is wherever we are if there's love here too. in the back of my house there's a trail that won't end. we went walking so far it grew back again. and now there's no trail at all. only grass growing taller.

I should be over all the butterflies [Rosalie #2] 7y5i
talie #2 ☽ if you ever find yourself stuck in the middle of the sea. i'll sail the world to find you. if you ever find yourself lost in the dark and you can't see. i'll be the light to guide you. we'll find out what we're made of when we are called to help our friends in need. you can count on me like one, two, three. i'll be there. and i know when i need it, i can count on you like four, three, two. and you'll be there. cause that's what friends are supposed to do.


I should be over all the butterflies [Rosalie #2] Y9QGvIp
arilie #1 (fb) & #4 & #5 ☽ taking it slowly, i'm afraid to be lonely. nobody told me. it's harder than i thought to tell the truth. it's gonna leave you in pieces. all alone with your demons and i know that we need this. but i've been too afraid to follow through. cause it hurts when you hurt somebody. so much to say but i don't speak. and i hate that i let you stop me. cause it hurts when you hurt somebody.

(17)jacob #1garrett #1jeremiah #1luana #1wendy #2milo #2willer's wedding.

flashbacksyelahiah #1sarah #1.
RPs EN ATTENTE : sarah #2 ☽ wyatt #10 ☽ you?

Rosalie parle en crimson.
RPs TERMINÉS :
I should be over all the butterflies [Rosalie #2] 96psFNU
craker ☽ i'll be broken when you’re gone.
#1 - #2 - #3 - #4 - #5 - #6 - #7 - #8 - #9

rory #1talia #1wyatt #6 & rory #2wendy #1boyd #2 & ariane #3freyaariane #2.

flashbacksmilo #1mia #1.

abandonnés:
 

AVATAR : mandy moore.
CRÉDITS : (av. ssqveia ♡) ☽ (sign. siren charms) ☽ (icons. pinterest) ☽ (crackship craker&talie. mandown ♡ ) ☽ (crackship craines. nairobi ♡ ) ☽ (ubs. loonywaltz)
DC : penny & autumn.
PSEUDO : vlastuin ☽ marie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/01/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t36529-haven-t-had-enough-rosie https://www.30yearsstillyoung.com/t38403-the-things-we-lost-in-the-fire https://www.30yearsstillyoung.com/t36674-rosalie-craine https://www.30yearsstillyoung.com/t37169-rosalie-craine

I should be over all the butterflies [Rosalie #2] Empty
Message(#) Sujet: Re: I should be over all the butterflies [Rosalie #2] I should be over all the butterflies [Rosalie #2] EmptyMer 26 Mai - 9:01



Tu ne savais pas quelle heure il était. Tu ne cherchais pas vraiment à le savoir non plus, seulement tu ne pus t’empêcher de te poser la question lorsque tu entendis quelques coups se frapper contre la porte d’entrée. Tu te réveilles à peine, c’est peut-être le matin, mais si tu te fis à la lumière du jour qui se dissipe tranquillement au travers de tes rideaux mi-ouverts, tu penches plutôt pour dire que c’est la fin de journée. Tu dormais en plein après-midi, ce qui n’était pas dans tes habitudes mais en ce moment, toutes tes habitudes n’étaient plus et tu ne vivais sur aucun horaire. Tu ne savais plus compter les jours depuis la dernière fois que tu étais sortie de ce loft pour autre chose que d’aller acheter à manger (et du vin) à l’épicerie et les jours et les nuits se mélangeaient dans ton esprit trop souvent sous l’influence de cet alcool que tu continuais de boire malgré les hangovers qui persistaient. Des jours que tu n’as pas écrit un seul mot, des jours que tu évites tous les messages et tous les appels de Boyd qui se demande sans doute ce qui se passe avec toi. C’est le silence radio aussi du côté de ta fratrie qui préfère sans doute ne pas avoir à faire face à une Rosalie moins que respectable des standards longtemps imposés par les parents. Ces derniers ont d’ailleurs été très expéditifs lorsque tu leur as annoncé pour ta rupture avec Lachlan et si le mot honte n’a pas été utilisé cent fois, il n’a pas été dit une seule fois. Ça cogne une fois de plus et tu n’as pas la moindre idée de qui peut bien se trouver derrière le panneau de bois. Talia est la seule personne à connaître ta nouvelle adresse, mais tu connais assez bien la Choudhry pour savoir qu’elle t’aurait envoyé un message avant de venir. Hors tu regardes ton téléphone et son nom n’apparaît pas dans les notifications manquées. C’est à reculons que tu te diriges vers l’entrée, déjà prête à chasser quiconque venu déranger ton sommeil qui se fait bien trop rare et bien peu reposant dans les dernières semaines. Mais t’as à peine le temps d’ouvrir la porte que déjà, la personne de l’autre côté entre et s’impose, d’une manière qui t’es bien trop familière.

C’est la manière Craine après tout.

Ta sœur n’a même pas le temps de mettre un pied dans le loft que déjà, tu lâches un soupir pour bien témoigner que tu n’apprécies pas particulièrement la visite surprise. Normalement, tu devrais t’en faire qu’elle te voit dans un tel état. Les cheveux ramassés en un chignon lâche, ta dernière douche qui remonte à un jour ou deux, tu sais plus mais ton état général cri le manque d’attention que tu te portes. Les boîtes déménagées au début du mois avec Talia s’empilent un peu partout, la majorité d’entre elles encore intouchées, n’attendant que d’être défaites bien que tu ne t’en donnes pas la peine, par manque de courage et de volonté flagrant de ta part, autre signe plutôt alarmant lorsqu’on te connaît bien. Les bouteilles de vin vides s’accumulent, se mêlant au bordel général d’un endroit auquel tu portes aucune attention. Tu devrais t’en faire pour tout ça, mais t’as même pas assez d’énergie pour prétendre vouloir encore préserver les apparences plus longtemps. Tout a éclaté et c’est la chute depuis. Qu’elle juge si elle veut Wendy, elle pourra jamais juger plus fort que tu ne le fais toi-même. « Bonsoir, Rosalie, je m’excuse d’avoir manqué ta pendaison de crémaillère. J’imagine que mon invitation s’est perdue dans la poste? » Mais vas-y Wendy, moque-toi. Tu roules des yeux, ferme la porte alors que déjà, elle prend place au milieu de ton loft la benjamine, son regard s’attardant sur tous les détails qui lui sont offerts. « Puisque t’as oublié de me donner signe de vie, j’ai passé par Talia pour trouver ton adresse. » « J’ai rien oublié du tout. » que tu répliques aussitôt sur un ton las. Si tu avais envie qu’on te retrouve, si tu avais envie de parler, tu aurais répondu aux appels, aux textos. Mais elle est brillante ta sœur, elle a su trouvé un moyen de se rendre à toi même quand toi tu cherchais à te couper du reste du monde. « J’aime bien l’ambiance de résidence universitaire. Ça fait changement. » « C’est bon, t’as fini? » Un autre soupir. Combien de smartass comments que tu peux endurer encore avant de perdre complètement patience envers ta sœur? T’as l’impression que la limite est bientôt atteinte et ça fait moins de deux minutes que Wendy est arrivée, c’est qu’elle devrait faire attention pour ne pas se faire sortir à grand coups de pieds dans le cul, la sœur. « Je suis passée chez nounou avant de venir ici. Elle te fait parvenir des tourtières et des gâteaux. Elle disait que tu les adorais quand t’étais gamine. » « J’ai plus dix ans, Wendy. » Elle croit quoi? Qu’elle peut juste s’imposer dans ton salon avec ton dessert préféré d’il y a quinze ans et faire comme si de rien était? Tu ne sais pas ce qu’elle veut Wendy, mais t’es pas d’humeur à jouer. « Qu’est-ce que tu veux? » Certains pourraient dire que tu lui dois des explications pour les années de mensonges, mais elle a jamais aimé Lachlan ta sœur donc tu sais très bien qu’elle est pas venue ici pour se plaindre de tes infidélités. Certains pourraient dire qu’elle agit comme une sœur qui s’inquiète pour son aînée et rien de plus, mais encore, c’est pas vraiment comme ça que vous agissez chez les Craine. C’est Rory qui s’inquiète pour les autres normalement et t’es pas assez naïve pour croire qu’il s’inquiète de toi en ce moment après votre dernier échange. « J’ai besoin de rien. » que tu avances avant même qu’elle ne s’explique, même si ton apparence et l’état des lieux crient le contraire. Parce que tu veux pas de pitié, surtout pas de la pitié de ta petite sœur.
@Wendy Craine I should be over all the butterflies [Rosalie #2] 2396639051




I should be over all the butterflies [Rosalie #2] TqbTVI0
I should be over all the butterflies [Rosalie #2] OV4BS2P
I should be over all the butterflies [Rosalie #2] Lcds5AP
I should be over all the butterflies [Rosalie #2] 7ZWT0EU
I should be over all the butterflies [Rosalie #2] YtxTUla
I should be over all the butterflies [Rosalie #2] FximBIO
I should be over all the butterflies [Rosalie #2] X7uU5Qv

:l::
 
Revenir en haut Aller en bas
Wendy Craine
Wendy Craine
la disciple de granvill
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 22ans
SURNOM : Winnie
STATUT : Be gay, do crimes
MÉTIER : Étudiante en sexologie; conseillère à la vente dans un sexshop
LOGEMENT : 100 St pauls terrace, spring hills
I should be over all the butterflies [Rosalie #2] Kbjr
POSTS : 179 POINTS : 495

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : The first pride was a riot
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : I should be over all the butterflies [Rosalie #2] PTG0MPpE_o
Craine ☆ The time that you would never trade
Is equal to the effort made
You were simple once before
But it's not like that anymore
I should be over all the butterflies [Rosalie #2] Ezgif-6-5455c99ca97f
Wenlie ☆ I shouldn't be feeling this
But it's too hard to resist
Soft skin and soft lips


En cours:
La famille, Garrett, Rosalie #2, Rory, Leslie #2, Ilaria, Wyatt, Sara, Damon, Micah, Sarah, Madison, Luana, Wilhelmina, Riley




RPs EN ATTENTE : I should be over all the butterflies [Rosalie #2] B249fb7cb78d934ff57bbd9fb19326a4200c3d5b

Amaya, Leo, Hayley

RPs TERMINÉS : Jean, Swann, Rosalie #1, Leslie #1, Amaya #1
AVATAR : Diana Silvers
DC : Nope
PSEUDO : Noah
Femme (elle)
INSCRIT LE : 22/02/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t37137-chloe-aimait-olivia-wendy https://www.30yearsstillyoung.com/t37262-do-you-listen-to-girl-in-red-wendy-craine https://www.30yearsstillyoung.com/t37507-wendy-craine https://www.30yearsstillyoung.com/t37782-wendy-craine

I should be over all the butterflies [Rosalie #2] Empty
Message(#) Sujet: Re: I should be over all the butterflies [Rosalie #2] I should be over all the butterflies [Rosalie #2] EmptySam 12 Juin - 21:15



I should be over all the butterflies
I should be over all the butterflies [Rosalie #2] Tumblr_inline_olsum7u6nU1t80jpm_250I should be over all the butterflies [Rosalie #2] 0b5d01e20de085e85802889fe17c13af
ft  @Rosalie Craine
Un soir alors que j’habitais chez Rosalie, je m’étais glissée hors du lit. Sur la pointe des pieds, je m’étais faufilé vers l’ordinateur. Devant l’écran d’ordi, je fais craquer mes doigts sous l’effet de l’anxiété. Sur le moteur de recherche, j’écris : girls kissing. Ma sœur me surprend devant les photos de lesbiennes. Elle éteint l’ordinateur et c’est comme si elle m’avait grillé en train de fumer ou de mettre le feu à la maison. Elle me dit d’aller me mettre au lit. Des années plus tard, elle n’a pas réagi lorsque je lui ai présenté ma première copine. Les sœurs Craine savent étonnement quand il faut s’imposer et quand il faut se taire.
Aujourd’hui je n’avais plus le choix de m’imposer, parce que Rory refusait de reprendre du service. Ma sœur, elle fait des siennes et agit en adolescente désintéressée. Roulement de yeux pas ci, commentaire fermé par là et des piques qui signifient son profond désagrément. Je fais comme de rien, comme si ses émotions me glissaient sur le dos. Je suis consciente de l’ennuyer, mais une partie sadique de moi apprécie le fait de la déranger. « C’est bon, t’as fini ? » Jamais. Je continue ma tirade et je lui explique que Nounou lui a fait parvenir des paquets. Elle soupire et s’agace de mes histoires. « J’ai plus dix ans, Wendy. » Un pâté en main, je roule les yeux avant de me pencher vers le réfrigérateur. Sans ménagement, je jette un vieux carton de livraison dans laquelle la vie commençait à se mobiliser dans la poubelle. « Peut-être pas, mais en ce moment tu n’en vaux pas mieux que 14. » Je glisse le pâté sur une tablette. Le lait est daté d’il y a deux semaines : poubelle. La femme de ménage n’est pas passée ? Peut-être que je pourrais convaincre Nigel d’en envoyer une ici cette semaine… « Qu’est-ce que tu veux ? » « Moi ? Je fais la gestion de crise. » J’emprunte le ton pincé de notre frère ainé. Garrett aurait sans doute sorti ses grands airs et l’aurait sermonné sur sa conduite dépravée. Ce ne sera certainement pas mon cas. Les cœurs brisés, j’ai connu ça. J’ai assez souvent été le passage obligé des filles curieuses. Combien de fois avais-je vu mes sentiments mis en pièces ? « … ou peut-être de la gestion d’ordures. » Dégoutée, j’envoie bouler un vieil oignon dans le sac de déchet. Je m’agace de l’absence d’employés. Quelqu’un devrait veiller à ce que le logement soit présentable. C’est complètement débile de la laisser vivre comme ça. « J’ai besoin de rien. » Je laisse échapper un fou rire et soulève un sourcil. « Évidemment. Tu sembles avoir le contrôle sur ta vie. » Je claque la porte de l’électro.
Je me redresse, plie le sac réutilisable sous mon bras. Je sens son impatience. J’abandonne le sac sur la table. J’arrive de ma voiture fraichement lavée, alors l’odeur rance de la saleté me fait frissonner. Je ne sais plus si c’est l’appartement ou elle qui me donne envie de dégueuler. « Je venais m’assurer que t’étais toujours en vie. » Je marque une pause. « Désolée, mais on a envoyé la déléguée Craine la moins qualifiée. » On dit souvent que je suis handicapée émotionnellement, parce que j’ai de la misère à m’exprimer. Mes cours se chargent de me le rappeler le reste du temps. Je ne suis pourtant pas aveugle, je suis consciente qu’il ne faut pas laisser Rosalie dépérir toute seule. Je ne sais simplement jamais quoi dire ou comment aborder la question. « Fallait s’assurer que t’étais toujours en vie. » Je feins de cocher une case imaginaire dans le vide, pour la faire rire. Rory m’aurait dit de me taire. Il aurait fait ça pour éviter que ça ne dérape. Parce que ça se déclenche très vite entre elle et moi. Quand une phrase agressive est lancée, ça ne s’arrête jamais là. Ça s’enchaine comme un feu d’artifice et ça casse l’ambiance.
« Alors Wyatt. » Je retourne vers le salon et déniche une bouteille à demi vide. Je renifle son contenu, le vin ne semble pas avoir tourné. Je repère un verre pas trop sale et m’en serre une rasade. Je glousse en repensant à notre périple pour lui trouver une robe de marié. Elle s’était bien foutue de moi cette journée-là. À ce stade-ci, je ne suis même pas fâchée contre elle. Contre lui, un peu plus, mais pas pour les mêmes raisons que les Craine. Je suis agacée d’avoir été tenue hors du coup, alors qu’on se parle plutôt souvent. Rosalie, je l’admire. Je ne l’aurais jamais soupçonnée être capable d’être aussi intéressante dans ses histoires. « Renversant comme révélation. T’en as encore beaucoup en banque comme ça ? » Je lève mon verre comme pour faire un toast. « Parce que franchement, ça m’a jeté à terre. » Je me laisse tomber sur le sofa, pour illustrer mes propos. Je sais bien que j’abuse, mais j’ai le droit à mon petit moment jubilatoire : pour une fois que ce n’est pas moi qui est la déception nationale. À mesure que je parle, je ne peux m’empêcher d’imaginer comment s’en sort Wyatt. Depuis l’histoire entre Rory, Rosalie et lui, c’est le silence radio. Je me dis qu’il doit s’en sortir à sa manière, de façon floue et discrète. Je réalise que ne connais pas la moitié de sa vie et moi, je suis presque transparente avec lui. « Je comprends maintenant ce qui s’est passé chez la couturière. J’te demande pardon. » Je suis sincère.
Pour une fois, je ne joue pas la comédie.


I should be over all the butterflies [Rosalie #2] Lcds5AP
I should be over all the butterflies [Rosalie #2] 908854lgbt
Revenir en haut Aller en bas
Rosalie Craine
Rosalie Craine
la main gauche
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-six ans (08.04.1985)
SURNOM : elle préfère rosie, ariane dit toujours rosa, elle se retourne peu importe.
STATUT : 3,2,1... chaos.
MÉTIER : écrivaine sans histoire à raconter, la chute est douloureuse.
LOGEMENT : elle a trouvé un loft à spring hill, mais elle tarde à s'y installer de manière officielle. passe le trois-quart de son temps sur le canapé d'ariane.
I should be over all the butterflies [Rosalie #2] 82bb51b78c025f05775f45dedee18742
POSTS : 1485 POINTS : 1030

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : seconde née d’une famille de quatre, est lentement en train de se mettre toute sa famille à dos ☽ mitigée entre son besoin compulsif de plaire et son besoin de retrouver qui elle veut réellement être ☽ menteuse, compétitive, arrogante, elle cache pourtant une femme à la grande sensibilité et une fragilité qu’elle refuse d’assumer ☽ passionnée de littérature, écrit des romans de suspense ☽ a fait une fausse couche à vingt-six ans, est terrifiée à l’idée de ne jamais devenir mère.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS :
I should be over all the butterflies [Rosalie #2] Dmoc
craker #7 (fb) & #8 & #9 (ua) ☽ even in the moment with tears in your eyes. i'm screaming at the top of my lungs. when you told me softly you don't think that i'm right. it's so sad to see what we've become. and we'll try even if it all goes wrong. i'm selfish, and i'm stubborn, and i'm broken, i'm mad. but you knew me all along. i can't be what what you want me to be cause i'm always just thinking of me. i will change if you wait for me, please. i don't want you to walk out on me

I should be over all the butterflies [Rosalie #2] PTG0MPpE_o
craines #1 ☽ and so i try to understand. what i can't hold in my hand. and whatever i find, i'll find my way back to you. and if you could try to find it too. cause this place is overgrown, it's a waxing moon. home is wherever we are if there's love here too. in the back of my house there's a trail that won't end. we went walking so far it grew back again. and now there's no trail at all. only grass growing taller.

I should be over all the butterflies [Rosalie #2] 7y5i
talie #2 ☽ if you ever find yourself stuck in the middle of the sea. i'll sail the world to find you. if you ever find yourself lost in the dark and you can't see. i'll be the light to guide you. we'll find out what we're made of when we are called to help our friends in need. you can count on me like one, two, three. i'll be there. and i know when i need it, i can count on you like four, three, two. and you'll be there. cause that's what friends are supposed to do.


I should be over all the butterflies [Rosalie #2] Y9QGvIp
arilie #1 (fb) & #4 & #5 ☽ taking it slowly, i'm afraid to be lonely. nobody told me. it's harder than i thought to tell the truth. it's gonna leave you in pieces. all alone with your demons and i know that we need this. but i've been too afraid to follow through. cause it hurts when you hurt somebody. so much to say but i don't speak. and i hate that i let you stop me. cause it hurts when you hurt somebody.

(17)jacob #1garrett #1jeremiah #1luana #1wendy #2milo #2willer's wedding.

flashbacksyelahiah #1sarah #1.
RPs EN ATTENTE : sarah #2 ☽ wyatt #10 ☽ you?

Rosalie parle en crimson.
RPs TERMINÉS :
I should be over all the butterflies [Rosalie #2] 96psFNU
craker ☽ i'll be broken when you’re gone.
#1 - #2 - #3 - #4 - #5 - #6 - #7 - #8 - #9

rory #1talia #1wyatt #6 & rory #2wendy #1boyd #2 & ariane #3freyaariane #2.

flashbacksmilo #1mia #1.

abandonnés:
 

AVATAR : mandy moore.
CRÉDITS : (av. ssqveia ♡) ☽ (sign. siren charms) ☽ (icons. pinterest) ☽ (crackship craker&talie. mandown ♡ ) ☽ (crackship craines. nairobi ♡ ) ☽ (ubs. loonywaltz)
DC : penny & autumn.
PSEUDO : vlastuin ☽ marie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/01/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t36529-haven-t-had-enough-rosie https://www.30yearsstillyoung.com/t38403-the-things-we-lost-in-the-fire https://www.30yearsstillyoung.com/t36674-rosalie-craine https://www.30yearsstillyoung.com/t37169-rosalie-craine

I should be over all the butterflies [Rosalie #2] Empty
Message(#) Sujet: Re: I should be over all the butterflies [Rosalie #2] I should be over all the butterflies [Rosalie #2] EmptyLun 14 Juin - 10:05



T’as jamais été une personne bordélique. Non seulement parce que ça casserait bien trop facilement l’image de la fille parfaite que tes parents t’imposent depuis toujours, mais aussi parce que t’as jamais vraiment eu besoin de te soucier de ton ménage sauf pendant les premières années de ton indépendance pendant ta vingtaine. Tes parents ont toujours eu des employés pour s’occuper de l’état impeccable du manoir et puis quand tu es emménagée avec Lachlan, il a rapidement été décidé qu’une femme de ménage passerait deux fois par semaine pour s’occuper des lieux, vos horaires respectifs ne permettant apparemment pas que vous vous occupiez d’une maison par vous-même. Ici par contre, il n’y a pas de femme de ménage. Il n’y a que toi et ton manque de volonté de faire quoique ce soit. Il n’y a que toi et le bordel qui s’accumule, les repas préparés à moitié consommés qui traînent partout et les verres de vin collants qui gisent autant sur le comptoir de la cuisine que sur la table basse du salon ou tu as pris refuge. La scène n’a donc rien d’ordinaire lorsque Wendy entre en scène et qu’elle se doit d’admirer l’étendu des dégâts à coup de smartass comments. Elle s’active à ramasser ici et là et t’as même pas le courage de lui dire d’arrêter. Qu’elle fasse le ménage si ça lui plaît, mais qu’elle arrête avec les commentaires et les questions. Qu’elle s’agite en silence si ça peut lui faire plaisir, t’as rien demandé toi, pour une fois. « Moi? Je fais dans la gestion de crise. » Et voilà qu’apparemment t’es une crise à gérer. What next? Le problème avec le plan de Wendy, c’est qu’elle a dans l’idée que tu veux être gérer, ce qui n’est pas le cas du tout. T’es bien dans ta misère, qu’on te laisse te morfondre encore un peu. Tu fais de mal à personne ici, pas vrai? Try again Rosie. « … ou peut-être de la gestion d’ordures. » « C’est pas si pire. » Oui, c’est si pire. Oui, c’est dégueulasse et normalement t’aurais été la première à t’indigner devant un tel bordel. Oh que la roue a tourné de la plus radicale des manières.

« Évidemment. Tu sembles avoir le contrôle sur ta vie. »
« T’es venue pour énumérer des évidences ou il y a un point à ta visite? »
« Je venais m’assurer que t’étais toujours en vie. »
« Maintenant que c’est chose faite te sens surtout pas obligée de t’attarder. »

Tu sais que ce n’est pas de sa faute à elle si tout va mal en ce moment, mais elle est là et elle devient ton punching bag temporaire. Sauf que t’en oublies l’essentiel : elle est là. Elle s’est inquiétée assez pour trouver ta nouvelle adresse, elle s’est inquiétée assez pour faire le chemin jusqu’ici en sachant pertinemment que tu ne lui réserverais pas un accueil chaleureux. « Désolée mais on a envoyé la déléguée Craine la moins qualifiée. Fallait s’assurer que t’étais toujours en vie. » Elle mime de cocher une liste imaginaire devant elle et tu ne peux t’empêcher de rouler des yeux, ce qui te rappelle malheureusement que t’as encore la tête qui cogne trop fort d’un mal de tête qui persiste depuis trop longtemps déjà et qui t’arrache une grimace de douleur. « Tu pourras rapporter à qui de droit que je respire encore. » Tes parents sans doute. Rory aussi, s’il ose encore prononcé ton prénom. T’en sais trop rien, chaque tentative de contact avec ce dernier est rencontré par un silence complet de sa part. Wendy continue de s’activer ici et là dans ta cuisine et tu te contentes de la suivre du regard, sans jamais te lever pour l’aider. « Alors Wyatt. » Il y a ton coeur qui drop dans le fond de ton estomac à la simple entente de son prénom et tu ramènes tes jambes contre ton torse, tes bras venant enrouler tes genoux comme si tu tentais de te rendre aussi petite que possible, dans l’espoir de devenir invisible et ne pas être obligée d’avoir cette conversation.

C’est bien inefficace toutefois alors que Wendy trouve une bouteille de vin à moitié entamé et s’en sert en verre. « J’en veux aussi. » que tu lâches en sa direction. Si elle veut que tu dises quoique ce soit au sujet du Parker, elle a intérêt à ne pas te dénier un peu de courage liquide. « Renversant comme révélation. T’en as encore beaucoup en banque comme ça? » « Mon affaire de cinq ans avec mon ex te suffit pas? T’es difficile à combler Wendy. » que tu lâches sarcastiquement. Elle se délecte un peu trop de la situation et ça te ferait presque rire à quel point sa réaction est complètement à l’opposée de celle de Rory. Tout de ce bordel ne serait sans doute pas aussi intense si c’était elle qui était tombée sur vous lors de ce gala à la con et pas Rory. Ou du moins, c’est ce que tu essayes de te faire croire quand tu sais très bien que la suite des évènements n’a rien à voir avec ça. Que les fiançailles seraient tombées peu importe et que les vérités lâchées lors du roadtrip avec Wyatt seraient demeurées les mêmes. « Parce que franchement, ça m’a jeté à terre. » Tu hausses les épaules. Qu’est-ce que t’es censée dire de toute façon? Elle veut des détails? T’es pas certaine d’avoir le courage ni même l’envie de lui en donner. Surtout que tu ne sais pas si à ce jour, elle demeure en contact avec Wyatt. T’as promis que tu sortirais de sa vie et t’as pas envie qu’il pense que tu lui envoies ta petite sœur dans les pattes pour collecter la moindre information sur comment il va ou ce qu’il fait, même si ça t’obsède jour et nuit. T’as fait une promesse, t’es vraiment décidée à la tenir cette fois-ci. « Je comprends maintenant ce qui s’est passé chez la couturière. J’te demande pardon. » Tu secoues la tête, elle a pas à s’excuser. C’est pas comme si elle avait la moindre idée de ce qui se passait vraiment derrière chaque commentaire lancée. « Tu pouvais pas savoir. » que tu te contentes de souffler, serrant tes genoux contre toi un peu plus fort. « Attends toi pas à voir Wyatt ici par contre, c’est terminé ça aussi. » Plus de fiancé, plus d’amant, plus de famille. Et il arrive quand, ce satanée verre de vin? Peut-être que tu devrais te servir plus fort tout compte fait. « Te sens pas obligée de le dire aux parents par contre. Ça change rien. » Ça change rien de ce qu’ils ont dit et de ce qu’ils ont fait. Ça change rien de ce que tu as dit et de ce que tu as fait. Ça change rien du tout tant le mal reste le même.
@Wendy Craine I should be over all the butterflies [Rosalie #2] 2396639051




I should be over all the butterflies [Rosalie #2] TqbTVI0
I should be over all the butterflies [Rosalie #2] OV4BS2P
I should be over all the butterflies [Rosalie #2] Lcds5AP
I should be over all the butterflies [Rosalie #2] 7ZWT0EU
I should be over all the butterflies [Rosalie #2] YtxTUla
I should be over all the butterflies [Rosalie #2] FximBIO
I should be over all the butterflies [Rosalie #2] X7uU5Qv

:l::
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

I should be over all the butterflies [Rosalie #2] Empty
Message(#) Sujet: Re: I should be over all the butterflies [Rosalie #2] I should be over all the butterflies [Rosalie #2] Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

I should be over all the butterflies [Rosalie #2]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: spring hill :: logements
-