AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : sortie d’un nouveau coffret Ultra Premium ...
Voir le deal

 forget all the wories || marius #1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anonymous
Invité
Invité

forget all the wories || marius #1 Empty
Message(#) Sujet: forget all the wories || marius #1 forget all the wories || marius #1 EmptyLun 24 Mai 2021 - 23:35


C'est pas évident ces temps-ci de réussir à faire fonctionner ton horaire avec celui de Marius. Enfin, c'est la sienne qui semble très très chargée. La tienne est toujours facile à modifier. Tu as toujours du temps pour un verre avec un vieil ami. Il n'aurait sûrement pas dû reporter/canceler autant de fois Mariis, parce que ça ne t'en a pas pris plus pour voir les feux rouges s'allumer un après l'autre. Tu le connais depuis le temps où il fait partie de ta vie. Quand soudainement le boulot prend une (trop) grande place, c'est que quelque chose ne va pas. Il y a un truc qui cloche. Tu peux bien être un aveugle fini parfois. Là, tu vois parfaitement claire. Ce que ça peut bien être ? Absolument aucune idée. Ça semblait bien fonctionner avec Colleen. Ça peut être en rapport avec elle. Ça peut être complètement autre chose. Va savoir. Et puis, de ton côté, tu as également un truc ou deux à lui dire… Enfin, ce n'est peut-être pas le bon moment pour lui si vraiment c'est des problèmes de coeur qu'il a. Comment dire à un ami que tout va bien quand lui tout va mal ? Pas évident. Et puis, même si tu repousserais l'annonce juste un tout petit peu, c'est pas la fin du monde. Pour une certaine blonde, ce le serait. Camille te tuerait. C'est un point important à ne pas négliger.

Tu t'es donc décidé à juste débarquer chez lui comme ça, sans prévenir. Parce que lui proposer quelque chose encore, c'est courir le risque qu'il trouve un moyen de se désister à la dernière minute. Là, sur le pas de sa porte, avec une pizza et des bières, personne ne serait assez fou pour te virer, non ? Tu mises là dessus. L'appel de l'estomac. Et, oh, l'effet de surprise est carrément réussi à voir la tronche qu'il a en ouvrant la porte. Encore heureux qu'il soit chez lui. Ta manigance n'aurait pas du tout fonctionner si le principal intéressé était au boulot, ou chez Colleen, ou n'importe où. « J'me suis invité vu que tu le fais pas. » (plus) Ah. Tiens. Allons directement au but. Pourquoi passer par quatre chemins ? C'est pas pour le vexer. Il le sait bien. Et puis, l'odeur de bouffe qui emplit ses narines suffisent à pardonner ton impolitesse. « Ça ne pose pas d'problème, j'espère ? » Bof, que ça lui pose ou non problème, tu fais un premier pas dans sa maison sans vraiment y avoir été invité officiellement. Même s'il finit par te chasser, tu ne partiras quand pas avant de savoir ce qui se passe, ou si tu peux juste lui changer les idées, ce sera déjà ça.

« L'boulot te tient encore occupé ? » que tu lui demandes en apercevant au loin une énorme pile de feuilles pêle-mêle que tu supposes être des corrections.

@marius warren forget all the wories || marius #1 206649278
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

forget all the wories || marius #1 Empty
Message(#) Sujet: Re: forget all the wories || marius #1 forget all the wories || marius #1 EmptyJeu 15 Juil 2021 - 14:30


Les jours, les mois, les semaines semblaient s’étirer à l’infini. Les mois passés avec Colleen étaient passés à une vitesse affolante et maintenant qu’elle n’était plus là, le temps semblait s’être arrêté. Votre pause au mois de mars s’était transformée petit à petit en une séparation. Tu n’avais pas voulu l’admettre au début mais la mort du père de Colleen qui l’avait ramenée en Angleterre pour une durée indéterminée n’avait fait que confirmer tes suspicions. Marylou n’avait rien lâché et il était temps désormais d’accepter la réalité. Malgré l’amour que vous pouviez vous porter, Colleen ne reviendra pas ou du moins, pas dans tes bras. La dernière fois que tu l’avais eue au téléphone, peu avant son départ pour l’Angleterre, elle te l’avait bien fait comprendre. Ce soir là, l’appel de la bouteille avait été bien trop fort pour que tu puisses lui résister et tu avais passé les jours suivants dans un état second enchainant bouteille sur bouteille. Et puis quand il avait fallu sortir de chez toi, tu avais vidé les bouteilles restantes dans l’évier et tu t’étais promis de ne plus recommencer. Mais ce n’était pas l’envie qui te manquait alors que ta table à manger s’était transformée en bureau géant. Dans ton malheur, c’était encore une fois ton boulot qui te permettait de te sauver. Avec tes nouvelles responsabilités de doyen, tu ne manquais pas de boulot pour occuper tes débuts et tes fins de journées. Le boulot comme bouée de sauvetage, c’était bien plus facile que faire face à tes amis ou ta famille car au moins, tes dossiers ne te demanderaient pas où était Colleen et pourquoi tu avais une si mauvaise mine.

Tu étais plongé dans la correction du dernier projet de tes élèves et tu commençais à ne plus rien y comprendre quand tu entendis des coups frappés à la porte. Un coup d’oeil à ton four micro-ondes et à l’heure qui clignotait dessus te fit prendre conscience qu’il n’était pas bien tard pour l’instant mais une chose était certaine, tu n’attendais personne. Poussant un profond soupir, tu te dirigeais vers la porte d’entrée que tu ouvris sur Norman qui ne prit pas la peine de te dire bonjour : « J'me suis invité vu que tu le fais pas. » Celle-là, tu l’as bien méritée il faut le reconnaitre. En effet, tu n’avais pas vu l’homme depuis un moment et ce n’était pas les invitations qui pleuvaient. A ta décharge, tu n’avais invité personne d’autre, il n’était pas une exception, il faisait parti de la règle. « Ça ne pose pas d'problème, j'espère ?  » Problème ou pas, il était déjà dans ton salon alors que tu n’avais pas pris la peine de l’inviter. Qu’importe, te faire envahir ton espace t’importait peu ce soir et peut-être que c’était de ça dont tu avais besoin finalement. D’un peu de compagnie … « Non pas du tout. Je t’aurais bien dit de faire comme chez toi mais c’est déjà le cas. » Dis-tu à ton ami pour le taquiner à ton tour. Vous vous connaissiez depuis trop longtemps et aviez traversé trop d’épreuves pour que cela ait une quelconque importance. « Je t’offre quelque chose à boire ? » A peine les mots avaient-ils passés tes lèvres que tu te souvenais que tu n’avais pour l’instant plus d’alcool à lui offrir. « Ce sera jus ou sirop, je ne stocke plus d’alcool ici pour l’instant. A part si tu as amené quelque chose. » L’idée de boire pour oublier était alléchante, très alléchante même quand tu savais pertinemment que cela ne t’aiderait pas du tout sur le long terme. Alors que tu sortais des verres, Norman désigna ta table à manger qui ressemblait plus à un bureau qu’autre chose. « L'boulot te tient encore occupé ? » Tu pousses un petit soupir avant d’hocher la tête. La vérité c’était que tu pourrais en faire moins mais tu n’avais envie que d’une chose, c’était d’en faire plus dans les jours et semaines à venir. « En devenant doyen je me suis condamné à une charge de travail supplémentaire. J’ai laissé traîner certaines choses ces derniers mois, il est temps de me rattraper. » Ce n’était pas tout à fait vrai, tu t’étais rajouté du travail ces derniers temps mais bon. « Quoi de neuf de ton côté ? Elia et Camille vont bien ? » Deux personnes dont le nom ne devrait peut-être pas se trouver dans la même phrase mais elles sont sans nul doute les personnes les plus importantes de la vie de Norman depuis que May a pris la place d’ex-femme.

@norman bing :l:
désolé du retard, ça ne se reproduira plus forget all the wories || marius #1 893420793
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

forget all the wories || marius #1 Empty
Message(#) Sujet: Re: forget all the wories || marius #1 forget all the wories || marius #1 EmptyMar 27 Juil 2021 - 1:09


« Non pas du tout. Je t’aurais bien dit de faire comme chez toi mais c’est déjà le cas. » Ton regard se tourne vers Marius lorsque tu pénètres chez lui alors qu'un rire sort d'entre tes lèvres. Il ferait la même chose chez toi que ça ne te dérangerait pas le moins du monde. Il est chez toi comme chez lui et tu es chez lui comme chez toi. Depuis le temps que vous vous connaissez… « Je t’offre quelque chose à boire ? Ce sera jus ou sirop, je ne stocke plus d’alcool ici pour l’instant. A part si tu as amené quelque chose. » Il ne stocke plus d'alcool pour l'instant. Cette phrase te fait doucement froncer des sourcils. Mince, il va si mal que ça ? Il va mal au point où il doit garder sa maison libre d'alcool pour ne pas y noyer son chagrin. En cet instant, précis, tu te sens comme le pire crétin du monde. Tu ne saurais dire si c'est le fait d'avoir amené des bières ou si c'est le fait de ne pas être venu plus tôt qui te fait sentir aussi con. « J'aurais pas dû ? » que tu demandes par la suite en te grattant le derrière de la tête, comme si ça allait te permettre de trouver quelque chose d'intelligent à dire ou à faire. « La même chose que toi. » que tu réponds dix ans plus tard à sa question. Ça ne fait rien. Tu les ramèneras chez toi, les bières. Pas de chance qu'elle se gaspille de toute manière. Il y aura d'autres occasions avec d'autres personnes.

Tu essaies de réparer ta bourde en détournant le sujet vers la pile de papier qui orne la table de cuisine. C'est un vrai bordel ici. Ça doit faire longtemps que personne d'autre que lui n'a mis les pieds ici. « En devenant doyen je me suis condamné à une charge de travail supplémentaire. J’ai laissé traîner certaines choses ces derniers mois, il est temps de me rattraper. » Tu voudrais avoir ce talent qu'ont les femmes de pouvoir lire entre les lignes, mais tu ne l'as pas. Loin de là même. Tu penses à un mensonge sans tout de même arriver à en comprendre la vérité. Ça viendra. Tu supposes. Tu espères. « Quoi de neuf de ton côté ? Elia et Camille vont bien ? » Et c'est à son tour de changer de sujet. Tu n'as pas particulièrement envie de t'embarquer dans cette discussion là tout de suite. Ou peut-être qu'il vaut mieux plonger dedans maintenant pour s'en débarrasser tout de suite. Oui ? Non ? Ta bonne nouvelle et sa mauvaise ensuite ? L'inverse ? Une autre journée ? Putain, t'en sais trop rien, mais tu entends déjà Camille râler si tu ne lâche pas le morceau à ton ami ce soir. Tu acquiesces tout de même d'un signe de tête. « Oui, elles vont bien. Elia aime beaucoup ses stages à l'Interlude. » Son patron ne dit que du bien d'elle. Elle semble vraiment avoir trouvé sa voie. Tu es très fier et content pour elle. « Et, hum- » Comment on dit ces choses là ? Dis-le et c'est tout. « Camille veut se marier. » Ouais. Tu pouvais pas faire une annonce plus moche que celle-là. « Du coup, on a fait un compromis tu vois… » que tu ajoutes en riant. Le genre de compromis où la fille à ce qu'elle veut comme toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

forget all the wories || marius #1 Empty
Message(#) Sujet: Re: forget all the wories || marius #1 forget all the wories || marius #1 EmptyDim 1 Aoû 2021 - 10:49


Tu es incapable de dire pour l’instant si la visite de Norman est une bonne ou une mauvaise chose. Tu n’as pas vraiment envie de voir qui que ce soit mais d’un autre côté, sa visite te sort de ta solitude et te permet de te concentrer sur quelqu’un d’autre que toi-même pendant quelques heures, c’est un luxe dont tu n’as aucune envie de te priver. Alors que tu lui proposes à boire, tu lui précises que tu ne stockes pas d’alcool chez toi. Quand ta remarque ne rencontre que du silence, tu te retournes pour voir que c’est un pack de bières que Norman tient à la main. Il ne pouvait pas se douter que la disparition de Colleen de ta vie t’avait amené à te pencher un peu trop vers l’alcool qui a toujours été pour toi une tentation difficile à gérer. Il est gêné, tu le vois pourtant, il ne devrait pas. « J'aurais pas dû ? » Tu secoues la tête un sourire amusé sur les lèvres avant qu’il ne dise : « La même chose que toi. » Tu ne voulais pas que Norman s’en veuille de quoi que ce soit, ce n’était pas le but de ta démarche. Il avait posé le pack de bière par terre alors tu le ramassais et tu lui en attrapais une que tu ouvrais avant de lui dire : « Ne te prive pas pour moi, je fais juste attention c’est tout. » Peu de personnes savent que tu avais eu une période où tu étais devenu complètement alcoolique. Tu avais toi-même du mal à l’admettre en vérité. Tu allais ensuite te chercher un jus de fruits avant d’ajouter : « Je n’en suis pas au point où sentir l’odeur de la bière me fait perdre la tête. » Dis-tu en haussant les épaules avant de faire signer à Norman de s’installer dans le salon.

La question que tu poses ensuite n’est autre que banale et pourtant, la réponse t’intéresse réellement. Tu n’as pas vu Elia depuis un moment même si les quelques textos échangés et coups de téléphone t’avaient permis de comprendre que tout allait bien. Mais Norman devait avoir des nouvelles bien plus fraîches sur sa fille. Camille par contre, tu n’avais de ses nouvelles que par ton ami car même s’il la fréquentait depuis quelques temps, toi, tu la connaissais peu. « Quoi de neuf de ton côté ? Elia et Camille vont bien ? » Tu ne doutais pas qu’Elia votre petit cordon bleu s’épanouissait dans son stage actuel. La cuisine était quelque chose que tu avais encouragé chez la blondinette que tu avais vue grandir, tu te souviens encore de ses grands yeux quand tu l’avais faite venir à Paris il y a quelques années. « Et, hum... Camille veut se marier. Du coup, on a fait un compromis tu vois… » Cette fois, tu fronces légèrement les sourcils. Normalement, tu devrais être en train de féliciter Norman mais la manière dont il avait tourné cette annonce faisait que tu n’étais pas certain que tu devais adresser à ton ami des félicitations. « Je … Félicitations ? » Tu n’étais pas convaincu que t’annoncer son mariage comme un compromis était une bonne chose mais tu n’allais peut-être pas le tourner comme ça. « Par compromis tu entends te marier avec Camille n’est-ce pas ? » tu préférais demander confirmation parce que pour toi c’était plus une capitulation qu’un compromis. « Tu en as quand même un peu envie de ton côté ? » C’était plus fort que toi, il fallait que tu poses la question …

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

forget all the wories || marius #1 Empty
Message(#) Sujet: Re: forget all the wories || marius #1 forget all the wories || marius #1 EmptyLun 9 Aoû 2021 - 18:02


« Ne te prive pas pour moi, je fais juste attention c’est tout. » Il dit ça, mais tu sens vraiment que tu as merdé. Tu délaisses les bières. Finalement, ce n'est pas vraiment important. Tu ne voulais simplement pas arriver les mains vides. Mais à peine les a tu délaissé qu'il les reprend et t'en ouvre une qu'il te met entre les mains. « Je n’en suis pas au point où sentir l’odeur de la bière me fait perdre la tête. » Est-ce que ça veut dire qu'il y a quand même une possibilité qu'il se rende à ce point ? Faudra vraiment garder un oeil sur lui. Encore heureux que tu t'es invité à l'improviste et que tu ne lui as pas proposé d'aller prendre un verre. Bon, il se serait probablement désisté, mais quand même.

Tu suis Marius alors qu'il t'invite à vous installer dans le salon. Et c'est là que tu entres directement dans le vif du sujet. Comme un pansement, mieux vaut l'arracher d'un seul coup.  « Je … Félicitations ? » « C'est ce qu'on est censé dire, oui. Merci. » Il semble hésiter et surpris. Ça t'arrache un rire - un rire nerveux ? mh, peut-être bien. « Par compromis tu entends te marier avec Camille n’est-ce pas ? » Oui, il a parfaitement bien compris. D'ici quelques mois, tu seras marié. Qui l'eut cru ? Certainement pas toi. Ce que ça peut faire parfois l'amour. « Oui, c'est ça. Presque personne ne sait. Je vais retravailler mon annonce pour les prochaines fois. » De ton côté, il est la première personne à qui tu l'annonce en dehors de la famille - incluant Elia, excluant May. Tu sais que Camille, qui est beaucoup plus excitée que toi, l'a dit à quelques personnes depuis que Elia sait - c'était non-négociable que quelqu'un sache avant elle. Il reste que, pour l'instant, ce n'est que les personnes les plus proches qui savent. T'as pas de doute que Camille va bientôt se charger de la nouvelle en grand sur les réseaux sociaux assez rapidement. « Tu en as quand même un peu envie de ton côté ? » Ah. La question qui tue. Tu ne vas quand même pas dire non, mais tu ne vas pas mentir non plus. Tu hausses légèrement les épaules, avale une gorgée de ta bière. « J'ai envie qu'elle soit heureuse. » Et si pour l'être elle a besoin de se pavaner en robe blanche, qu'il en soit ainsi. C'est qu'un bout de papier, ça ne changera rien. Elle reste là même. Vous restez les mêmes. À force de te le répéter, tu vas bien finir par y croire toi aussi. « C'est important pour elle. J'pouvais pas lui dire non. » C'est idiot, peut-être. Tu le regretteras peut-être. Mais c'est pas faux de dire qu'il y a quand même une espèce de compromis à travers tout ça. Après lui avoir brisé ses rêves de devenir une maman un jour, tu pouvais pas lui enlever ça aussi sans qu'il n'y ait de conséquences.

« Tu as vu May dernièrement ? » que tu lui demandes par la suite. Camille et May, deux sujets qui ne devraient peut-être pas se suivre. Elle aurait horreur de passer en deuxième. « Tu savais qu'elle avait des problèmes ? » que tu lui demandes en tournant la tête vers lui. Tu sais pas trop pourquoi tu poses la question, parce que tu te doutes déjà de la réponse; t'étais le seul con à pas savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

forget all the wories || marius #1 Empty
Message(#) Sujet: Re: forget all the wories || marius #1 forget all the wories || marius #1 EmptyDim 22 Aoû 2021 - 21:18


Tu vois que Norman s’en veut d’avoir amené ces bières. Il ne devrait pas, ce n’était pas un problème du moins tu ne voulais pas en faire un problème. Cela semblait toujours choquer ton entourage quand tu disais ne pas boire d’alcool. Norman ne t’avait pas vu au plus mal, à l’époque où cela avait failli devenir un véritable problème. Le sevrage avait été difficile et tu avais un peu coupé les ponts avec les Bing pour les protéger et surtout protéger leur petite fille. Cela avait mieux valu pour tout le monde. C’était un autre temps, une autre époque et pourtant, en ce moment, cela te semblait très proche. Norman laissa la bière que tu lui avais tendue de côté et changea de sujet, n’insistant pas. Tu lui en étais fortement reconnaissant et tu espérais que ton regard suffisait à le lui montrer. La nouvelle qu’il te donna ensuite te surpris et te déconcerta un peu. Tu savais que Norman n’avait pas envie de se marier cependant, tu savais aussi que la vie avait une drôle de manière de faire les choses. Tes félicitations étaient un peu hésitantes parce que la manière dont il t’en parla était peu conventionnelle. « C'est ce qu'on est censé dire, oui. Merci. » Un sourire se dessina sur ton visage. Cette annonce ne faisait que remuer le couteau dans la plaie. Tu t’étais vu marié à Colleen, c’était quelque chose que tu pouvais envisager avec elle pour la première fois depuis ton histoire avec Alice mais tout avait volé en éclats. Norman et Camille étaient depuis des années ce couple que rien ne semblait ébranler, un mariage ce n’était qu’un pas de plus dans une direction déjà prise depuis longtemps. « Oui, c'est ça. Presque personne ne sait. Je vais retravailler mon annonce pour les prochaines fois. » Tu étais véritablement heureux pour lui mais seulement si Norman était heureux de se marier. Tu ne voulais pas qu’il le fasse par défaut, parce qu’il s’y sentait obligé. Après tout, personne n’était obligé de se marier de vos jours, seuls vos parents mettaient encore la pression pour ce genre de chose. « Je suis vraiment heureux pour toi, Camille est une femme merveilleuse, vous méritez d’être heureux tous les deux. » Lui dis-tu le plus sincèrement du monde. « Elia est au courant je suppose. Elle a bien réagi ? » La réponse ne pouvait être que positive à tes yeux. Elia était une jeune femme censée et elle avait passé la plus grande partie de sa vie avec des parents séparés et son père aux côtés de Camille alors elle ne pouvait pas être totalement surprise de cette annonce non plus. Avec un peu d’hésitation, tu avais fini par poser la question, demander à ton ami s’il avait au moins envie de se marier. « J'ai envie qu'elle soit heureuse. C'est important pour elle. J'pouvais pas lui dire non. » Tu hoches la tête même si tu n’es pas complètement convaincu. Donc Norman n’a toujours pas envie de se marier, c’était réellement un compromis qu’il avait fait à Camille pour qu’elle soit heureuse. Tu étais la dernière personne à comprendre ce genre de choses, toi qui n’avais jamais été en couple assez longtemps pour avoir à faire ce genre de concessions. « Elle doit être ravie. Vous avez déjà une date ? » Lui demandas-tu avant d’ajouter pour le taquiner un peu : « J’espère que tu lui as offert une belle bague de fiançailles. » Si elle insistait autant pour se marier, ce devait être le genre de détails qui étaient importants pour elle. Enfin, détail n’était sans doute pas le bon mot. Tu te fis une petite note de prendre ton téléphone pour féliciter Camille de vive voix dès que tu auras un moment pour le faire.

Tu étais en train de prendre une gorgée de ta boisson quand Norman te demanda : « Tu as vu May dernièrement ? Tu savais qu'elle avait des problèmes ? » Tu ne t’attendais pas à ce qu’il te parle de May, pas après t’avoir annoncé qu’il allait se marier mais avec Norman comme avec ta meilleure amie, vous finissiez toujours par aborder le sujet de l’autre. Jouer le rôle de la neutralité dans leur relation n’était pas simple et tu ne t’étais pas facilité la vie en tenant à les garder tous les deux dans ton entourage mais tu essayais de faire au mieux. May avait toujours eu des problèmes, tu ne savais juste pas à quoi il faisait allusion exactement. « Non, pas dernièrement. Je l’ai eue plusieurs fois au téléphone, nos emplois du temps ne se sont pas bien emboités ces derniers temps. » Dis-tu en haussant les épaules. « De quels problèmes parles-tu exactement ? » Parce que May t’en avait confié de nombreux ces derniers temps et tu n’avais aucune envie de faire une gaffe en assumant de manière erronée que Norman et toi parliez des mêmes. « Tu lui as annoncé que tu allais te marier ? » Lui demandas-tu plus pour t’assurer de ne pas faire un faux pas plus que pour juger de son choix qu’il l’ait fait ou pas.

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

forget all the wories || marius #1 Empty
Message(#) Sujet: Re: forget all the wories || marius #1 forget all the wories || marius #1 EmptySam 11 Sep 2021 - 17:38


« Je suis vraiment heureux pour toi, Camille est une femme merveilleuse, vous méritez d’être heureux tous les deux. » Il prend rapidement place sur ton visage le parfait sourire de l'imbécile heureux aux paroles de ton ami. Camille est merveilleuse. Il a raison. Et ça fait encore plus plaisir de le l'entendre de la bouche d'une personne aussi importante que Marius peut l'être dans ta vie. Tu te sens même un peu con d'éprouver de l'angoisse face à cet heureux événement. « Elia est au courant je suppose. Elle a bien réagi ? » Tu hoches la tête. Elia a été la première à le savoir. C'était une condition non-négociable avec Camille. Hors de question qu'elle l'apprenne de la bouche de quelqu'un d'autre. Et puis, Elia et Camille s'entendent bien - ou elles te laissent bien croire ce que tu veux hen. Y'avait pas de raison pour qu'elle réagisse mal. Et puis, Elia, c'est Elia. Elle est douce et gentille. Le contraire aurait été étonnant. « Oui, elle est déjà en train d'parler gâteau avec Camille. » que tu lui réponds en riant doucement. Comme si le gâteau de mariage pouvait tomber en d'autres mains que celle de ta fille. « Elle doit être ravie. Vous avez déjà une date ? » « Hum, oui, attends. » que tu débutes en venant sortir ton cellulaire de ta poche pour consulter le calendrier. Sympa. Ça va finir par te rentrer dans la tête. C'est que c'est beaucoup d'informations d'un coup. « Ça devrait être le cinq février. » Devrait, parce que Camille attend encore la confirmation de l'église avant de fixer la date officielle, mais ça semblait déjà presque sûr. C'est elle qui gère tout ça. « J’espère que tu lui as offert une belle bague de fiançailles. » Oh, pour être jolie, elle l'est. Elle brille un peu trop. Elle prend toute la place sur sa main. Elle se pavane avec comme le plus beau des trophées. « Offert c'est un grand mot. Elle me l'a pratiquement encerclé. » que tu lui réponds en riant. On peut plutôt dire qu'elle a choisi et que tu t'es contenté d'aligner les billets pour lui offrir. Elle va se rendre malade à vouloir que tout soit absolument parfait. Tu as parfois l'impression de perdre la Camille drôle et simple dont tu es tombé amoureux depuis que tout ça s'est enclenché.

Après Camille et le mariage, c'est le sujet de May qui vient sur le tapis, évidemment. « Non, pas dernièrement. Je l’ai eue plusieurs fois au téléphone, nos emplois du temps ne se sont pas bien emboités ces derniers temps. » Tu hoches la tête à ses paroles. C'est quelque chose qu'on annonce par téléphone ou pas ? C'est que Eliot qui sait ou pas ? « De quels problèmes parles-tu exactement ? » C'est soudainement un rire qui sort d'entre tes lèvres. « Parce qu'elle a plus qu'un problème ? » C'est une véritable claque sur la gueule de comprendre à quel point t'es mis en second plan sur pas mal plus de choses que tu ne le pensais. Marius ne sera sans doute pas celui qui t'en dira plus sur ces fameux problèmes et tu n'insistera pas pour les connaître. Il faut choisir ses combats pour préserver une amitié. « Je parlais de ses problèmes d'argent. » Et pas des autres que tu ne connais pas à ce que tu comprends. Faudra creuser là dessus. « Tu lui as annoncé que tu allais te marier ? » Elle va péter les plombs quand elle va savoir. Tu serais presque tenté de faire passer le message par Marius. Il saura mieux gérer la tempête que toi. Mais non, tu ne le fera. Il y a toujours bien des limites à ne pas franchir. « Disons que la dernière fois qu'on s'est vu, ça ne s'est pas très bien passé. » Donc, tu n'as pas eu le temps de lui faire ta grande annonce. Tu n'as pas non plus insisté pour la revoir depuis hen. « J'vais lui dire. J'attends juste que ça se calme un peu entre nous. » Les défaites. C'est toujours les montagnes russes entre ton ex et toi. Beaucoup de bas pour très peu de haut. Tu vas attendre combien de temps encore ? Tu vas attendre trop longtemps. La voilà la véritable réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

forget all the wories || marius #1 Empty
Message(#) Sujet: Re: forget all the wories || marius #1 forget all the wories || marius #1 EmptySam 9 Oct 2021 - 15:52


Norman et les femmes de sa vie. D’abord May, puis Elia, puis Camille et ensuite un mélange des trois désormais qu’il fallait gérer. La dernière était le centre de votre conversation depuis l’arrivée de Norman chez toi et tu étais réellement heureux pour ton ami si le fait de se marier le rendait heureux. Connaissant Camille, le mariage sera grandiose, il ne pourra en être autrement. Et parce qu’il ne pourrait pas y avoir de mariage si Elia n’était pas de la partie, tu souris quand il te répondit : « Oui, elle est déjà en train d'parler gâteau avec Camille. » C’était une scène que tu n’avais pas de mal à imaginer. Tu te souviens du temps où Norman était angoissé à l’idée de présenter Camille à sa fille. Tu avais essayé de le calmer en vain, ce n’est que le sourire d’Elia qui avait permis de le détendre et les deux femmes s’entendaient très bien de ce que tu comprenais. Ou du moins, assez bien pour que ce ne soit pas un problème pour Norman. Vu que les fiançailles étaient passées, tu demandais à ton ami si une date était fixée. « Hum, oui, attends. » Tu profitais qu’il cherche son portable pour attraper le tient et noter cette date dans ton agenda. Tu refusais de manquer l’évènement. « Ça devrait être le cinq février. » Cela allait tomber en pleine rentrée scolaire et allait peu t’arranger mais ce n’était pas le sujet. Tu notais l’événement dans ton téléphone avant de dire à Norman : « Je bloque la date et si ça bouge, tu me tiendras au courant. » De toute manière, vu que Camille fera les choses en bonnes et dues formes, tu recevras forcément un carton d’invitation. « Et si vous avez besoin de quoi que ce soit, tu peux compter sur moi. » Tu tenais à ce que ton ami l’entende pour qu’il en soit persuadé, personne ne perd quoi que ce soit à se répéter. Pour plaisanter, tu demandes à ton ami s’il lui a au moins offert une belle bague de fiançailles. « Offert c'est un grand mot. Elle me l'a pratiquement encerclé.» Ton rire accompagna celui de Norman pour venir clôturer ce sujet qui laissa place à un autre, un peu moins sympathique.

Parler de May avec Norman (et inversement), c’était quelque chose que tu préférais ne pas faire. Mais tu n’étais pas du genre à fuir si cela arrivait sur le tapis. C’était simplement un peu compliqué pour toi de te positionner des fois. « Parce qu'elle a plus qu'un problème ? » Pour toi c’était une évidence, May était la meilleure pour s’attirer toutes sortes de problèmes donc oui, elle avait toujours plusieurs problèmes mais Norman ne semblait pas voir les choses ainsi. « Je parlais de ses problèmes d'argent. » Ah … Tu étais étonné qu’il soit lui au courant car tu doutais que May lui en ait parlé de gaité de coeur. Tu hochais doucement la tête avant de lui dire : « Elle m’en a parlé quand elle n’a pas eu d’autre choix. J’ai voulu l’aider mais c’est de May dont on parler alors bien entendu, elle a refusé. » Des fois, tu aimerais que les choses soient plus simples avec May, qu’elle accepte que tu l’aides, qu’elle accepte qu’elle n’était pas toute seule mais ce n’est pas aussi simple que ça et tu le sais très bien au fond. « Comment tu l’as appris ? » Demandas-tu à Norman curieux. La relation entre tes deux amis depuis leur divorce te surprenait toujours, tu ne doutais pas que cela continuera à être le cas. Tu posais ensuite la question qui fâche et à la tête de Norman, tu en connaissais déjà la réponse : « Disons que la dernière fois qu'on s'est vu, ça ne s'est pas très bien passé. J'vais lui dire. J'attends juste que ça se calme un peu entre nous. » Ce n’est pas toi qui va lui dire comment il doit gérer leur relation, tu ne t’impliqueras pas dans cette situation. Tu notes que pour l’instant, il vaut mieux que tu tiennes ta langue sur le sujet avec ta meilleure amie. « Ne tarde pas trop, tu sais à quel point les informations vont vites. Si elle l’apprend de quelqu’un d’autre, ce sera pire. » Fis-tu remarquer avant d’ajouter : « Mais elle ne l’apprendra pas par moi. » Ça, Norman devait s’en douter mais tu trouvais bon de le préciser.

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

forget all the wories || marius #1 Empty
Message(#) Sujet: Re: forget all the wories || marius #1 forget all the wories || marius #1 EmptyLun 18 Oct 2021 - 18:21


« Je bloque la date et si ça bouge, tu me tiendras au courant. » Tu hoches la tête en guise de réponse. Bien sûr que Marius sera l'un des premiers avisés si jamais la date bouge. Tu auras grand besoin d'acolyte lors de ce grand jour. Qui de mieux que ce vieil ami pour remplir ce rôle ? « Et si vous avez besoin de quoi que ce soit, tu peux compter sur moi. » « Merci. » Tu ne sais pas trop ce qu'il pourrait bien faire pour vous aider, mais tu aimerais bien lui proposer quelque chose simplement pour lui sortir la tête de son boulot - et de cet autre chose pas encore confirmé qui lui occupe l'esprit. Ça lui ferait du bien à Marius de se changer les idées. Tu verras ça avec Camille. C'est elle la cheffe de projet cette fois. L'aide sera sûrement plus nécessaire lorsque la date approchera. D'ici là, vous êtes plus dans l'abstrait que dans le concret. « Tu viendras avec Colleen ? » que tu lui demandes par la suite, pas trop certain si c'était la bonne méthode pour amener le sujet, mais il y en avait-il vraiment une ? Ça te ferait très plaisir qu'elle soit présente, mais ton intuition te dit que ce ne sera pas le cas. À Marius de te le confirmer.

Le sujet tourne doucement vers May. C'est un sujet particulièrement compliqué entre vous deux. En fait, vous l'éviter le plus possible, parce qu'aucun de vous deux n'ose vraiment prendre une réelle position là-dessus. Marius a toujours rester neutre dans toute votre histoire. Et c'est très apprécié. C'est ce qui fait en sorte que l'amitié est préservée autant du côté de May que du tien. Ça veut aussi dire que quand t'as envie de te vider le coeur sur vos querelles, Marius n'est pas forcément la bonne personne pour le faire. « Elle m’en a parlé quand elle n’a pas eu d’autre choix. J’ai voulu l’aider mais c’est de May dont on parler alors bien entendu, elle a refusé. » Pourquoi est-ce qu'elle a refusé l'aide de Marius, mais pas celle de Eliot ? Tu aurais presque envie de lui reprocher de ne pas te l'avoir dit, mais tu sais déjà ce qu'il te répondrai : elle lui a promis de garder le secret. Tout secret n'est pas bon à garder selon toi. Tu ne dirais peut-être pas ça si c'était plutôt l'inverse qui était arrivé. « Comment tu l’as appris ? » Il ne cache pas sa surprise que tu connaisse cette information. Ou plutôt il est surpris de penser que May s'est confiée à toi. Non, ce n'est vraiment pas comme ça que ça s'est passé. « Elia, elle s'est… échappée. » Parce qu'elle aussi, elle semblait vouloir garder le secret de sa mère. Pourquoi d'ailleurs ? « C'était déjà terminé quand j'ai su. » Ses problèmes étaient déjà derrière elle, selon ce qu'elle en dit. Déjà qu'elle ne soit plus à la rue, c'est sûrement bon signe. Sûrement. Vient finalement la fameuse question; si May sait pour le mariage en devenir. Non. Absolument pas. Tu te demandes parfois pourquoi tu devrais lui dire. Elle te dit rien elle. Tu devrais lui rendre l'appareil. « Ne tarde pas trop, tu sais à quel point les informations vont vites. Si elle l’apprend de quelqu’un d’autre, ce sera pire. Mais elle ne l’apprendra pas par moi. » Pour ça, oui, les informations vont toujours beaucoup trop vite. Il commence déjà à avoir un peu trop de personnes qui sont au courant pour que le secret soit gardé. Et tu sais parfaitement que la fuite ne viendra pas de Marius. Tu as une confiance absolue en lui. « Je sais pas comment lui dire. » que tu avoues a demi-mot en regardant le bout de tes pieds quelques secondes. Tu sais déjà que ça va la blesser. Tu sais qu'elle va le prendre personnelle alors qu'elle ne le devrait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

forget all the wories || marius #1 Empty
Message(#) Sujet: Re: forget all the wories || marius #1 forget all the wories || marius #1 EmptyVen 7 Jan 2022 - 16:50


Ton aide ne sera pas forcément la plus précieuse, tu en as bien conscience mais sait-on jamais, si Norman et Camille avaient besoin de quelque chose au moins tu auras proposé. « Merci. » Tu pensais le sujet du mariage clos, tu moins concernant la date et les préparatifs mais Norman posa une nouvelle question qui te prit de cours : « Tu viendras avec Colleen ? » Cela ne t’avait pas traversé l’esprit parce qu’il était évident pour toi que tu n’allais pas amener Colleen. Peut-être qu’elle serait de retour à Brisbane d’ici là mais elle ne sera pas de retour dans tes bras donc cela n’aura aucune importance. Tu secoues légèrement la tête. Norman n’a pas dû manquer les signes, il était évident que tu n’étais pas au mieux de ta forme et il avait certainement mis les pieds dans le plat pour te faire cracher le morceau. « Non, je viendrai seul, Colleen et moi nous sommes séparés. » Et voilà, c’était dit. Est-ce que Normal s’en doutait ? Peut-être mais en même temps tu ne l’avais pas vu depuis quelques temps. Tu passais une main sur ton visage avant de soupirer. Tu aurais préféré que ton histoire à toi aussi se termine par un mariage mais tu n’étais pas destiné à ce genre de fin heureuse. « Elle est retournée en Angleterre pour une durée indéterminée. » Depuis votre dernier échange, tu n’avais eu aucune nouvelle de la jeune femme mais tu savais pas ta mère, cette commère de quartier, que la maison qu’elle avait acheté n’avait pas été vendue. Cela voulait dire que Colleen songeait probablement à revenir en Australie quand la situation se sera stabilisée avec sa famille en Angleterre.

Vu la nouvelle que venait de t’annoncer Norman, c’est sans grande surprise que le sujet de votre conversation se tourna vers May. C’était toujours un peu le cas, vous parliez de ton amie régulièrement même si ce n’était pas pour dire grand chose. Ses problèmes financiers, tu les connaissais mais tout comme tu ne seras pas celui qui annoncera à May le mariage futur de Norman, ce n’était pas à toi de parler de quoi que ce soit à ce dernier. « Elia, elle s'est… échappée. C'était déjà terminé quand j'ai su. » Tu hoches la tête, tu aurais dû penser à Elia tout seul, c’était une question idiote. Il ne fallait pas qu’il le prenne personnellement, May était peu douée pour garder les secrets des autres mis les siens, elle savait les garder à la perfection et ne vous informait de ses infortunes qu’après coup. « Ne le prends pas contre toi, elle ne t’aurait pas laissé l’aider. » Vous le saviez tous les deux et si Norman avait été au courant, cela n’aurait fait qu’empoisonner son quotidien ce qui n’aurait pas arrangé les choses avec Camille. Ce mariage d’ailleurs, il allait falloir en parler à May à un moment ou à un autre … « Je sais pas comment lui dire. » Ce qui était compréhensible mais malheureusement, tu n’avais pas de bonne réponse toute faite à lui apporter. May risquait de ne pas très bien prendre la nouvelle peu importe comment elle lui était annoncée. Après avoir pris une gorgée de ta boisson, tu lui dis : « Dis-lui le plus simplement du monde : Camille et moi allons nous marier. Oui ce n’est pas original mais au moins c’est clair et sans équivoque. Il n’y aura jamais de "bonne manière" de le dire dans tous les cas. » Dis-tu en faisant des guillemets avec tes doigts et en haussant les épaules. Des fois, il fallait accepter son impuissance face à certaines situations, accepter que vous alliez blesser votre entourage alors que vous auriez préféré ne pas le faire.

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

forget all the wories || marius #1 Empty
Message(#) Sujet: Re: forget all the wories || marius #1 forget all the wories || marius #1 Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

forget all the wories || marius #1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: nouer des contacts :: mémoire du passé
-