AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-53%
Le deal à ne pas rater :
[Lot de 6] MIXA BEBE Gel très doux 2-en-1 corps et cheveux – 750 ml
21 € 45 €
Voir le deal

 Douceur des mots / Lyla #1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anonymous
Invité
Invité

Douceur des mots / Lyla #1  Empty
Message(#) Sujet: Douceur des mots / Lyla #1 Douceur des mots / Lyla #1  EmptyMer 26 Mai - 17:26



Douceur des mots
Mercredi 21 avril - > Joyeuse, Ambre fredonne une chanson qu’elle connaît par cœur. Elle l'a écouter un million de fois, avec lui. Danser surtout. Sourire aux lèvres, elle se déplace dans sa cuisine en tournant sur elle-même. Sans s’en rendre compte, elle reproduit des pas qu’elle avait acquis à son école de danse. Erin avait peut-être raison … Peut-être que cet énergumène de Mayers avait réussi à lui ôter ses craintes. En tout cas Lehmann a le coeur léger en cette après-midi d’automne. « 'O Kalākaua he inoa, ’O Ka pua mae'ole i ka lā » qu’elle chantonne tout en assaisonnant son poulet. Curieux, Akela trottine dans sa direction, puis il s’assoit à ses pieds en tournant sa tête sur le côté, gauche/droite pour mieux capter les paroles de sa maitresse. Cet air, il le connaît très bien lui aussi. En général Ambre lui prend les deux pattes avant pour danser avec lui. C’est peut-être ce qu’il attend. Allez savoir. La blonde enfourne sa volaille au four et se tourne vers son chien en abordant un large sourire. Le canidé se met à aboyer comme s’il devinait la suite. Bingo, elle tape à deux reprises ses mains sur son ventre pour lui faire signe de sauter. Akela ne se fait pas prier. Il aboie, puis il vient poser ses deux grosses pattes sur elle. Ambre les lui attrape pour commencer une drôle de danse avec lui. « Ke 'ā maila i Kīlauea, Mālamalama i Wahinekapu » Qu’elle fredonne en rythme. Evidemment qu’elle pense au brun ... à cette visite qui a eu lieu ici même. Tout ça n’aurait pas eu lieu sans cette boule de poils. Elle fléchit légèrement ses jambes pour saisir l’animal et le porter dans ses bras avec beaucoup d’amusement. Ils dansent encore comme ça les deux minutes restantes. Puis elle le repose au sol. Aujourd'hui c’était un jour un peu spécial. Lyla et Rose allaient découvrir pour la toute première fois son petit havre de paix. Ambre les attendait avec impatience. Elle considère Booth comme une soeur de sang. Et Rosie c’est son petit ange d’amour. Lehmann a la fierté d’avoir était nommée marraine de la petite. Elle prenait très à cœur son rôle. Le plus drôle c’était qu’Adriel endossait celui de parrain. Elle était contente que ces deux-là se soient retrouvées. Les querelles de leur famille ne devaient pas entacher leur lien.

Malgré que l’automne pousse gentiment l’été vers la sortie, les températures sont encore assez clémentes pour manger en terrasse. Ambre s’applique à dresser la table de trois couverts. Akela ne la quitte pas d’une semelle, dés fois qu’elle ferait tomber un gâteau apéro ou une saucisse cocktail. D’ailleurs ? Un brouhaha retentit dans la cuisine. Le chien part tout de suite en courant dans cette direction. « Akela NON » Parle à mon cul ma tête est malade. Il court sans même se retourner. Depuis peu une petite demoiselle les a rejoints. Elle est là, assise sur le plan de travail, à les regarder avec ses deux grands yeux ronds. D’un air parfaitement innocent, elle pousse un miaulement. Lehmann pose ses deux mains sur ses hanches en prenant un air faussement mauvais « Madame Kitty Pryde, puis-je vous aider ? » Le félin répond d’un second miaulement. Elle venait de faire tomber les saucisses cocktail au sol. Englouti aussitôt pour Akela. Il s’en lèche les babines. Ils font une belle paire ces deux là. Comment hausser le ton face à une bouille aussi attendrissante ? Kitty Pryde est la réplique parfaite de Peter Quill Manders. Et ce n’est pas un hasard. Ambre a totalement flanché. Son Peter lui manquait de trop. C’est donc sans surprise qu’elle possède son Bengal aujourd’hui. Le choix de ce prénom n’est pas anodin non plus… Elle tend la main pour une caresse. Ce n’est pas vraiment le comportement adéquat pour la réprimander, m’enfin...

Sous le regard expert de Kitty, Lehmann épluche les pommes de terre. Pour des frites évidemment. Rose en raffole toujours. Lyla lui fera manger des légumes demain Aujourd'hui c’est chez marraine que ça se passe. Tous les coups ne sont pas permis, mais presque. La queue du félin balance de gauche à droite dans un tempo parfait. Un petit fond sonore rend les lieux encore plus chaleureux. Les oreilles d’Akela se redressent pour écouter le bruit d’un moteur qui lui est familier. Il se dresse aussitôt sur ses pattes pour aller accueillir ses invités. Ambre devine alors qu’elles sont arrivées. Rapidement, elle met les frites dans l’eau pour ne pas qu’elle s’abîment. Puis elle marche vers l’entrée pour leur souhaiter la bienvenue. Rose court aussitôt vers elle en lui ouvrant grand les bras. « Bonjour ma princesse préférée » Ambre la serre très fort dans ses bras pour un câlin dans les règles. « T’as été sage ? » Qu’elle lui murmure discrètement à l’oreille. La gamine est beaucoup trop gâtée par son parrain et sa marraine. Il suffit qu’elle demande un truc pour qu’ils cèdent faiblement. Lyla a beau les réprimander, le résultat est le même. Elle lui tend un petit sac avec un costume à l’intérieur. Rose y trouvera non pas le costume de Lady bug mais celui d’une célèbre Hawaïenne que l’on surnomme Lilo. Elle n’avait pas réussi à trouver le costume de son héroïne favorite. Quelqu’un s’était montré plus rapide en achetant le dernier en rayon. Sinon il fallait passer commande. Mais le délai était trop long. Le regard de Lyla en dit long … «  J’ai pas pu résister. Et puis se costume est beaucoup trop beau. Ça va lui aller comme un gant » En même temps tout lui va ^^ Ambre enroule ses bras atour de sa meilleure amie. Booth lui pardonnera peut-être plus facilement sa faiblesse. Ou pas. « Bienvenue à la maison » Lehmann les invite à entrer. Kitty fait sa timide en se cachant au sommet de la bibliothèque. Sa queue balance comme le balancier d’une pendule. Elle ne perd pas une miette de tout ce qui se passe. Akela joue les grands frères avec la blondinette. La minuterie du four retentit. Ambre se dirige aussitôt vers la cuisine pour contrôler le poulet. La cuisson est bonne. Elle maintient à température puis elle invite les filles à s’installer en terrasse. « Qu'est-ce je vous serre à boire ? » Elle avait tout prévu. Même la boisson préférée de Rose. Elle a fait les courses exprès pour ça. En tout cas, Lehmann était ravie de partager son petit coin de paradis avec elles.  C'est un nouveau départ qu'elle s'offre ici.  

code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Lyla Booth
Lyla Booth
La main verte
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-et-un ans. (15/02/1990)
SURNOM : ce n'est pas vraiment un surnom mais c'est celui qu'elle préfère entendre : « maman. »
STATUT : célibataire.
MÉTIER : gérante de sa boutique de fleurs, queen street mall dans spring hill.
LOGEMENT : #81, toowong.
Douceur des mots / Lyla #1  K8zt
POSTS : 1625 POINTS : 0

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : elle pourrait faire n’importe quoi pour sa fille, l’amour de sa vie. ∞ adriel&ambre sont les piliers de sa vie. ∞ elle est accro au café. (et au chocolat.) ∞ elle est très souvent en retard, elle-même ne sait pas comment elle fait ça. ∞ elle adore cuisiner. ∞ dès qu’il y a de la musique elle chante par dessus.
RPs EN COURS : alexisadamambre, augustus et noah

Douceur des mots / Lyla #1  Yvul
rose, my sweet girl, perfect princess.

Douceur des mots / Lyla #1  Idl3
ambre, friends will be friends, when you're in need of love they give you care and attention. ∞

Douceur des mots / Lyla #1  Sz12
adriel, you don't know how lovely you are, i had to find you, tell you i need you. ∞

RPs EN ATTENTE : Douceur des mots / Lyla #1  0vyp

mitsuko ∞ you ?
RPs TERMINÉS : Douceur des mots / Lyla #1  1dwp

adrian #1 #2 #3 ∞ ambre #1 ∞ adriel #1 ∞ ash #1 ∞ ambre&adriel #1 ∞ joachim #1 ∞ rose #1 ∞ inaya #1 ∞ mayers #1 ∞ ambre, adam&augustus #1
AVATAR : nicola coughlan.
CRÉDITS : MpitiousMermaid. (avatar) ; crooner curves. (signature)
DC : non.
PSEUDO : downtoearth / stacy.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 10/04/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t38047-lyla-if-you-say-so https://www.30yearsstillyoung.com/t38074-lyla-soyons-extraordinaires-ensemble-plutot-qu-ordinaires-separement https://www.30yearsstillyoung.com/t38090-lyla-booth https://www.30yearsstillyoung.com/t38092-lyla-booth

Douceur des mots / Lyla #1  Empty
Message(#) Sujet: Re: Douceur des mots / Lyla #1 Douceur des mots / Lyla #1  EmptyJeu 27 Mai - 9:26



Le mercredi c’est un peu notre journée avec Rose puisqu’elle n’a pas école et que j’ai de la chance d’avoir une collègue qui n’a pas encore d’enfants. Le jour où Mia va tomber enceinte, ça changera, peut-être qu’il faudra d’ailleurs que nous trouvions quelqu’un d’autre à temps plein avec nous plutôt qu’une personne en alternance, mais on fait comme on peut. Elles savent que si elles ont besoin elles peuvent m’appeler à tout moment mais elles s’en sortent toujours bien, j’ai entièrement confiance en Mia donc je n’ai pas besoin de m’inquiéter lorsque je ne suis pas présente dans la boutique. Ça a été difficile au début, c’était mon bébé, je voulais que tout soit parfait et surtout je voulais tout gérer. Mia m’a appris a déléguer et elle fait ça tellement bien que je suis ravie de l’avoir à mes côtés, professionnellement et personnellement bien entendu.
Ce matin après notre réveil câlin dans mon lit sans avoir besoin de se presser je lui fait des pancakes, je sais qu’elle adore ça. Toute contente que sa journée commence ainsi, elle commence à lister tout ce que l’on pourrait faire avant de rejoindre marraine ce soir pour aller dîner. Comme avec Adriel, elle n’a aucune patience. Ça va être une sacrée journée. A peine son petit déjeuner engloutit qu’elle file dans sa chambre pour enfiler son super costume de Ladybug alors que je range tout en souriant amusée. J’ai réussi à lui faire enlever pour dormir, mais elle ne peut pas s’empêcher de l’avoir sur le dos dès qu’elle est à la maison, c’est incroyable. « Est-ce que super maman a une mission pour Ladybug ? » je ris en tournant le regard sur ma fille transformer en coccinelle magique. « Lady bug veut-elle bien ranger ça à sa place ou cette mission n’est pas à la hauteur ? » elle fait la moue, évidemment que ce n’est pas à la hauteur, qu’est ce que je crois ! Mais elle me sourit et attrape le plat que je lui tend pour le ranger dans le placard sous un regard tendre de ma part. Ma sweet Rosie. « Alors ? Qui-est-ce qu’elle doit sauver aujourd’hui Ladybug ? » je lui demande sérieusement pour entrer dans son jeu, son sourire s’agrandit et je vois que c’est ce qu’elle attendait. Je m’essuie les mains en l’écoutant me narrer son histoire du jour. Encore un plan ou Ladybug va sauver la ville du méchant Papillon grâce à l’aide Chat Noir bien sûr. Elle a une imagination débordante et c’est un vrai plaisir de l’écouter crée son propre scénario de ce dessin animé qu’elle connaît par cœur. « Maman ? Est-ce que tu crois qu’elle va finir par savoir que Chat Noir et Adrien sont les mêmes ? » ahah le gros problème de Rose, l’histoire d’amour qui ne va pas dans le sens qu’elle aimerait. Le côté fleur bleue de sa mère qui ressort. Je comprends que l’on sort de son histoire pour revenir sur celle de la télé, mais je n’ai pas de réponse à lui apporter. On passe la matinée à discuter de ça dans la cuisine pendant que je prépare le repas, je mets tout au four avec un minuteur pour que ce soit prêt à l’heure. Je sais qu’elle va être moins contente puisque ce sont des légumes, mais je me doute qu’Ambre va lui préparer quelque chose où les légumes seront sûrement inexistants, donc je prévois. On s’installe dans le salon pour dessiner pour le reste de la matinée. Le reste de la journée passe tout aussi vite puisque ma fille me fait tourner en bourrique en changeant d’activité toute les trois secondes. C’est pour ça que l’on est passé du coloriage, à la peinture, à la pâte à sel, au découpage, à son jeu de piano. Lorsque je la vois derrière ce petit instrument en plastique ça me fait toujours un petit truc parce que j’ai vu son père tellement de fois derrière ce genre d’appareil. Bon ce n’était pas des jouets, mais ça revient au même… Je ne lui ai toujours pas dit que je l’avais vu, que son père était à Brisbane. Je ne sais pas trop comment faire en sachant qu’il ne m’a pas parlé une seule fois de mon message ou de savoir ce qu’il en était de notre enfant. Il est impossible ! Comment peut-il venir me voir, discuter tranquillement avec moi sans avoir la curiosité de me demander pour son enfant ! Je ne comprendrais jamais cet homme. Je regarde ma petite fille faire semblant de jouer un morceau qui est en fait pré-enregistrer dans son jouet et me demande ce que je dois faire de cette information. Elle a six ans, je ne sais pas si elle est assez grande pour faire ce genre de choix. En même temps, lui cacher ce genre de chose me fait me sentir très mal. Je fais la moue. Je soupire et regarde l’heure, Ambre saura me changer les idées au moins. « Tu vas te changer Rosie ? On va y aller… » elle me fait un grand sourire avant de faire la moue. Eh oui, rejoindre marraine ça veut dire se changer, quelle tristesse. Elle ne réfléchit pas plus longtemps et va dans sa chambre pour se changer à nouveau et me rejoindre alors que j’attrape la composition florale que j’avais préparée la vieille pour décorer la nouvelle maison de ma meilleure amie. Je l’installe dans le coffre de la voiture avant de monter derrière le volant. « Tu as pris toutes tes affaires pour t’occuper ? » elle hoche la tête et je vérifie qu’elle soit attachée avant de démarrer. Je met l’adresse qu’elle m’a donné sur le gps, c’est la première fois autant ne pas être en retard parce que j’ai voulu faire la maline. Je gare la voiture une fois arrivée et Rose sort en courant vers la porte d’entrée son sac sur le dos. « Va doucement Rose tu vas finir par te faire mal ! » je tente pour la raisonner. Mais raisonner ma fille ? Ahah ! Tellement drôle. J’attrape le cadeau et la rejoins alors qu’elle saute dans les bras de sa marraine. « Bonjour ma princesse préférée » je les regarde tendrement et encore une fois mon cœur fond devant tant d’amour entre elles. « Tata marraine, tu m’as trop beaucoup manquée ! » Rien que ça ! Mais mon sourire se perd alors que je vois qu’Ambre tendre un sac à Rose, je roule des yeux. Il y en a vraiment pas un pour rattraper l’autre c’est pas possible ! Savent-ils que son anniversaire est le mois prochain ?! J’observe ma fille se réjouir de ce nouveau costume, celui de Lilo. Arf. Un de ses Disney préférés, bien entendu, comment faire autrement alors que parrain et marraine en sont fans ? Elle me regarde les yeux brillants alors que je lui sourit et serre ma meilleure amie dans les bras et embrasse sa joue. « Ohhhh merci tata !! Il est trop beau. Dit ? Je peux le mettre maintenant ?? » étonnant ! « J’ai pas pu résister. Et puis se costume est beaucoup trop beau. Ça va lui aller comme un gant » s’explique-t-elle en me prenant dans ses bras, je roule des yeux en lui rendant son étreinte. Comme Adriel, impossible de résister face à ses yeux bleu, incroyable ! Comment je peux m’en sortir moi avec ces deux-là sérieux ! « Mmh. C’est ça.  Vous me faites passer pour l’horrible maman qui dit toujours non. » alors que eux sont trop cooool. Mais bon j’imagine que c’est le retour de la médaille hein. « Bienvenue à la maison » c’est ça, parlons d’autres choses ! Je me penche pour caresser Akela pour le saluer à son tour alors qu’il suit rapidement Rose qui va finalement se changer. « Tiens c’est pour toi ma belle ! » je dis en lui tendant mon cadeau avec un grand sourire. Je lève les yeux vers le chat qui nous surplombe, je hausse un sourcil, qu’est ce que Peter Quill fait ici ? Je sais qu’ils se sont revus puisqu’Adriel m’en a parlé la dernière fois, mais… au point d’avoir le chat chez elle ? Est-ce qu’il est là aussi ? Je suis Ambre dans la cuisine, la laisse s’occuper du four et puis nous dirige vers la terrasse. J’observe la maison mais ne vois pas de trace d’Adriel. Mmh. Je m’emballe peut-être un peu encore une fois. « Qu'est-ce je vous serre à boire ? » je contemple le jardin et c’est tout aussi beau qu’à l’intérieur. Ma meilleure amie a vraiment de super goût. En même temps, comment en douter quand on voit le choix de sa meilleure amie, hein ? okay je sors. « Si tu as une bière, je ne dirais pas non. C’est super ici Ambre, tu vas être tellement bien. C’est si joli. » Rose revient vers nous vêtue de son tout nouveau costume et je lui souris alors qu’elle s’amuse à nous montrer une danse hawaïenne pour aller avec. « Tu es aussi jolie en Lilo qu’en Ladybug mon amour. » mais bon, je ne dois pas être très objective je pense. Comment en vouloir à Ambre et Adriel de trop la gâter quand je la vois avec ce sourire ? Bordel. « Alors comment tu vas ? » je demande une fois que la petite et le chien s’amusent un peu plus loin dans le jardin. Il faut tout de même que je surveille le temps, elle ne va peut-être pas rester si peu habillée toute la soirée, ce n’est pas non plus l’été même s’il fait encore assez bon.
AVENGEDINCHAINS


@Ambre Lehmann Douceur des mots / Lyla #1  1557708215 Douceur des mots / Lyla #1  4202973888


we. ♥


Douceur des mots / Lyla #1  OBCGg4U
Douceur des mots / Lyla #1  Ac1UarQ
Douceur des mots / Lyla #1  YlMyvG3
Douceur des mots / Lyla #1  OrLErGE
Douceur des mots / Lyla #1  2eDseF9
Douceur des mots / Lyla #1  T8X2F7q
Douceur des mots / Lyla #1  Pfed6Eg
Douceur des mots / Lyla #1  OnbOfdZ
Douceur des mots / Lyla #1  4Gaihj3
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

Douceur des mots / Lyla #1  Empty
Message(#) Sujet: Re: Douceur des mots / Lyla #1 Douceur des mots / Lyla #1  EmptyMar 1 Juin - 13:37



Douceur des mots
Mercredi 21 avril - > Impatiente, enthousiaste, les mots lui manquent. Pour la première fois depuis des années, Ambre se sent heureuse, légère. Elle n’aurait pas honte de dire qu’elle commence à aimer sa vie. Des gens formidables l’entourent. Ses frères, sa sœur - Car oui, Lyla est comme une sœur à ses yeux. Elles se sont vues grandirent. Elles ont partagé tous leurs déboires ensemble. - Rose, sa filleul qu’elle aime plus que de raison. Ambre ferait n’importe quoi pour juste la voir sourire. Adriel, le fameux … l’ange gardien qui l’a hisser hors de l’eau. Le jour où c’est arrivé, Lehmann le maudissait. Elle l’aurait presque giflé de haine. Aujourd'hui c’était tout autre chose … Avec Isaac c’est encore différent. Disons que ça ne rentre dans aucune case. Ambre ne savait pas trop sur quel pied danser avec lui. Elle ne pouvait s’empêcher de se sentir néfaste à son égard. C’est quand même de sa faute s’il a voulu tenter de mettre fin à ses jours … Assise sur le bord de la table, Kitty roucoule en regardant la blonde éplucher ses pommes de terre. Lehmann lève les yeux sur elle en souriant. Ce chat lui rappelle tellement Peter Kill. Ils ont tous les deux leur propre caractère. Mais ça reste des Bengal. Espiègle à souhait. Elle bondit très vite au sommet de la bibliothèque lorsque Akela trottine vers l’entrée. Elle n’est pas encore habituée à la présence canine. Avec le temps ça lui passera. L’agitation de son chien lui met la puce à l’oreille. Pas besoin de carillon pour savoir que ses invités arrivent. Akela a comme un sixième sens. Ambre range ses pommes de terre dans un saladier rempli d’eau. Elle s’essuie rapidement les mains sur un torchon, puis s’empresse de marcher vers l’entrée en abordant un large sourire. La silhouette de rose apparaît. Lehmann est toute joyeuse de pouvoir la serrer dans ses bras. Quand elle a su que Lyla était enceinte, Ambre l’a tout de suite soutenue. D’autant plus que le papa était aux abonnés absent. Elle lui a rendu la pareille en quelque sorte. Même si son bébé à elle n’est plus … S'il n’avait pas eu ce syndrome, Ambre l’aurait évidemment gardé. Avec ou sans August. Mais là, la question ne se posait pas. « Tata marraine, tu m’as trop beaucoup manquée ! » Elle enroule ses bras autour de la petite blonde pour la serrer très fort contre elle. Son nez se perd dans sa longue chevelure blonde. Une odeur de shampoing pour enfant à la framboise lui embaume les poumons. Ça lui manquait vraiment ce contact avec les chérubins. Sa formation est sur le point de se terminer, ce n’est qu’une question de semaines. « Tu m’as manqué encore plus ma chérie » Et pour le prouver, Ambre lui tend un petit sac avec un cadeau à l’intérieur. Ce n’est pas le costume de son héroïne préférée mais elle sait qu’elle aime bien aussi Lilo & Stitch. Elle en tout cas, elle est fan. « Ohhhh merci tata !! Il est trop beau. Dit ? Je peux le mettre maintenant ?? » Ambre lève les deux mains en l’air en prenant un air innocent. Evidemment qu'elle pouvait l'enfiler son costume. Chez tata ou peut tout faire. Puis elle vient serrer Lyla dans ses bras pour mieux faire passer la pilule. « Mmh. C’est ça.  Vous me faites passer pour l’horrible maman qui dit toujours non. » Elle lui tapote gentiment le dos en laissant échapper un petit rire. « Mais non, on a juste le rôle des supers parrain marraine. Promis, quand viendra mon tour, tu pourra prendre ta revanche » Un jour viendra, elle aura le bonheur d’être maman elle aussi. Quand elle se sentira prête. Quand elle aura rencontrer la bonne personne surtout. Ambre les invite à entrer. Rose court à l’intérieur pour aller enfiler son costume plus loin. Suivi de prêt part Akela. « Tiens c’est pour toi ma belle ! » Lyla lui offre une magnifique composition. « Elle superbe ! Merciii » Elle récupère la fleur en laissant au passage un gros bisou sur la joue de sa soeur de coeur. La plante vient trôner fièrement sur le centre de la table de la salle à manger. Après un petit tour dans la cuisine pour contrôler la cuisson de la volaille, Lehmann l’invite à s’installer en terrasse. « Si tu as une bière, je ne dirais pas non. C’est super ici Ambre, tu vas être tellement bien. C’est si joli. » Ambre s’apprête à faire demi-tour pour aller chercher les boissons, mais elle s’arrête à l’encadrement de la baie coulissante en observant son jardin. « C’est mon petit coin de paradis. Je crois cette fois je suis prête pour un nouveau départ. » Dit-elle non sans émotion. Ambre c’est battue avec ses propres démons pour en arriver là. Lyla en sait quelque chose. Combien de fois elle la ramasser à la petite cuillère. Booth est une des rares personnes a qui elle a confié son profond mal être. Cette envie d’en finir, cette relation toxique avec son amant. Sans parler de cette tentative de viole en pleine rue qu’elle a échappé de peu. Tout ça, Ambre essayait de le laisser derrière elle.

Kitty Pryde descend de son perchoir en voyant Lehmann se diriger vers la cuisine. Elle saute sur le plan travaille et observe tous les faits et gestes de la maîtresse des lieux. C’est surtout cette bonne odeur de poulet qui lui donne envie. Ambre ouvre son frigo pour récupérer une bière, le jus de fruit préféré de Rosie. Pour elle ça sera un Blue Hawaiian. Depuis son voyage avec Adriel, Ambre prend beaucoup de plaisir à suivre les coutumes du pays. Elle avait adoré cette escapade. Les habitants étaient très conviviaux. Les paysages paradisiaques. L’envie d’y retourner la titiller de plus en plus. Un jour peut-être. Avec son plateau dans les mains, elle retourne sur la terrasse sous le regard espiègle du félin. « Une bière bien fraîche pour madame. Ça fait déjà deux que je pique à Noah. Il va commencer à râler » Dit-elle en riant. Oui parce que son frère c'est fait sa propre réserve de bière dans son frigo. Normal. Ambre brandit son verre vers Lyla pour trinquer avec elle. Juste le temps de poser ses lèvres sur le bord de son verre, que déjà la petite Rosie arrive habillée de son joli costume. « Tu es aussi jolie en Lilo qu’en Ladybug mon amour. » Ambre repose son cocktail et se lève pour faire face à sa filleule. « Regarde Rosie. C’est comme ça que Lilo elle danse » Elle murmure la chanson avec un sourire au bout des lèvres tout en faisant quelques pas de danse pour que Rose l’imite dans ses gestes. Les deux mains tendues vers le ciel, Lehmann se déhanche comme une petite hawaïenne. La jeune Booth reproduit ses mouvements avec aisance. « T’es parfaite mon ange » Ambre se rassoit aux côtés de Lyla. « Tu trinques avec nous ? » Elle lui tend son verre de jus de fruit en lui souriant tendrement. Leurs verres s’entrechoquent. Rose boit une gorgée de son verre. Mais son énergie débordante la pousse a aller jouer dans le jardin avec son fidèle ami, Akela. Ambre l’observe non sans sourire. Rêveuse d’un moment si agréable. « Alors comment tu vas ? » Elle garde les yeux rivés sur l’enfant tout en répondant à sa meilleure amie avec sincérité. « Parfaitement bien. Je me sens vraiment bien ici. Ma formation s’achève. Je vais bientôt pouvoir arrêter le starbucks et reprendre mon boulot de famille d’accueil. J’ai réussi à les convaincre que ça allait mieux. » Ambre avait perdu son agrément à cause de sa tentative de suicide. Mais ça faisait presque deux ans maintenant. Il était temps de passer à autre chose. Elle croise le regard de Lyla avant de reprendre une gorgée de son verre. « J’ai revu Adriel » Elle tente de camoufler son sourire derrière son verre. Mais pas simple quand ça vous rend si pimpant. « Et toi comment ça va ? Raconte ? La boutique ? Quoi de neuf dans la vie de madame Booth ? » Tente t-elle en changeant de conversation aussi sec, l’air de rien … Mais ce n’est pas au vieux singe qu’on apprend à faire la grimace.

code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Lyla Booth
Lyla Booth
La main verte
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-et-un ans. (15/02/1990)
SURNOM : ce n'est pas vraiment un surnom mais c'est celui qu'elle préfère entendre : « maman. »
STATUT : célibataire.
MÉTIER : gérante de sa boutique de fleurs, queen street mall dans spring hill.
LOGEMENT : #81, toowong.
Douceur des mots / Lyla #1  K8zt
POSTS : 1625 POINTS : 0

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : elle pourrait faire n’importe quoi pour sa fille, l’amour de sa vie. ∞ adriel&ambre sont les piliers de sa vie. ∞ elle est accro au café. (et au chocolat.) ∞ elle est très souvent en retard, elle-même ne sait pas comment elle fait ça. ∞ elle adore cuisiner. ∞ dès qu’il y a de la musique elle chante par dessus.
RPs EN COURS : alexisadamambre, augustus et noah

Douceur des mots / Lyla #1  Yvul
rose, my sweet girl, perfect princess.

Douceur des mots / Lyla #1  Idl3
ambre, friends will be friends, when you're in need of love they give you care and attention. ∞

Douceur des mots / Lyla #1  Sz12
adriel, you don't know how lovely you are, i had to find you, tell you i need you. ∞

RPs EN ATTENTE : Douceur des mots / Lyla #1  0vyp

mitsuko ∞ you ?
RPs TERMINÉS : Douceur des mots / Lyla #1  1dwp

adrian #1 #2 #3 ∞ ambre #1 ∞ adriel #1 ∞ ash #1 ∞ ambre&adriel #1 ∞ joachim #1 ∞ rose #1 ∞ inaya #1 ∞ mayers #1 ∞ ambre, adam&augustus #1
AVATAR : nicola coughlan.
CRÉDITS : MpitiousMermaid. (avatar) ; crooner curves. (signature)
DC : non.
PSEUDO : downtoearth / stacy.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 10/04/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t38047-lyla-if-you-say-so https://www.30yearsstillyoung.com/t38074-lyla-soyons-extraordinaires-ensemble-plutot-qu-ordinaires-separement https://www.30yearsstillyoung.com/t38090-lyla-booth https://www.30yearsstillyoung.com/t38092-lyla-booth

Douceur des mots / Lyla #1  Empty
Message(#) Sujet: Re: Douceur des mots / Lyla #1 Douceur des mots / Lyla #1  EmptyMar 1 Juin - 15:29



La journée est passé à une vitesse folle et c’est déjà l’heure où l’on se retrouve devant la porte de ma meilleure amie qu’elle ne tarde pas à nous ouvrir avec un sourire. Ces journées avec ma fille passent tellement rapidement, elle grandit tout aussi vite et j’ai l’impression de ne pas assez profiter. C’est quand même dingue. « Tu m’as manqué encore plus ma chérie » je souris attendrie par les deux femmes de ma vie avant de voir le sachet que lui tend Ambre. Je roule des yeux et me retiens de soupirer. J’aurais dû m’en douter ! Bien évidement, ma fille est ravie d’avoir un nouveau costume à rajouter à sa collection et veut s’empresser de l’enfiler. Ce qu’elle ne tarde pas à aller faire alors que l’on se salue toute les deux. « Mais non, on a juste le rôle des supers parrain marraine. Promis, quand viendra mon tour, tu pourra prendre ta revanche » alors là, compte la dessus ! Bien que le fait d’être maman me freine un peu ? Faudrait pas que Rose soit jalouse parce que je gâte l’enfant de sa marraine plus qu’elle. Même si le fait d’être fille unique ne devrait pas avoir à lui faire penser ça, mais on ne sait jamais ce qui se passe trop dans la tête d’une enfant. « Alors la tu peux compter sur moi. Tata Lyla va être hypra cool ! » j’explique en faisant basculer mes cheveux d’un coup de main derrière l’épaule pour me la péter. Mon sourire amusée casse l’effet que je voulais donner, mais je ne peux pas résister. Je n’attends pas plus longtemps pour lui offrir les fleurs que je m’étais amusée à faire spécialement pour elle et décorer sa nouvelle maison. « Elle superbe ! Merciii » je lui souris, rassurée que ça lui plaise en l’observant l’installant sur la table du salon. Je ne sais pas si c’est parce que je connais ma meilleure amie par cœur ou parce que j’aime tellement les fleurs que je pourrais trouver ça beau partout. Mais je trouve que la composition est parfaite à cet endroit. Mais c’est sûrement un mélange des deux. J’observe le reste de la maison alors qu’elle s’occupe des boissons et ne peux m’empêcher de lui faire l’explication de mon ressentit. Je trouve cet endroit tellement paisible et puis elle l’a choisit avec goût, c’est vraiment très beau. « C’est mon petit coin de paradis. Je crois cette fois je suis prête pour un nouveau départ. » je la regarde tendrement, mon cœur se gonfle d’amour pour cette femme. Elle le mérite tellement avec tout ce qu’elle a vécu, et dire que je m’étais promis de faire tout mon possible pour qu’elle soit heureuse, quelques fois dans nos conversation j’ai bien compris que j’ai échoué lamentablement. Mais quand je la vois se reconstruire peu à peu comme elle le fait, je me dis qu’elle n’a pas besoin de moi, c’est une femme tellement forte qu’elle y arrive très bien toute seule. Elle m’impressionne, je ne suis pas certaine qu’à sa place j’aurais réussi à faire tout ce qu’elle fait. Alors qu’elle disparaît dans la cuisine, je me tourne vers la baie vitrée qui offre une vue magnifique sur le jardin. J’enjambe le rebord pour passer sur la terrasse et comprends tout à fait ce qu’elle veut dire par son coin de paradis. J’ai comme ce sentiment paisible qui m’envahit, sûrement parce que je suis entourée par deux personnes importantes dans ma vie, mais je pense que cet endroit y est aussi pour quelque chose. « Une bière bien fraîche pour madame. Ça fait déjà deux que je pique à Noah. Il va commencer à râler » ahah Noah a sa resserve ici ? Quel mec intelligent, il faudrait que je pense à faire pareil pour éviter de lui piquer les siennes alors. Attends. Deux ? J’ai un petit sourire et une pensée pour mon cousin, on a le même penchant pour la bière. Bien que pour lui, ça ne doit pas s’arrêter à la bière par ici mais bon. « Merci beaucoup. » je dis en trinquant avec elle et en lui souriant. « Il faudra que je pense à les remplacer, je ne voudrais pas que Noah me déteste pour de la bière. » j’explique en haussant les épaules amusée que ce soit le cas. Rose choisit ce moment pour revenir et nous montrer son nouveau costume, je ne peux m’empêcher de lui sourire et de la complimenter. Ma fille est si jolie avec ce sourire sur le visage. Bon elle l’est tout le temps, mais ce sourire il fait beaucoup. Comment ça je ne pas objective ? « Regarde Rosie. C’est comme ça que Lilo elle danse » Ambre se lève et chantonne en lui montrant les pas que Lilo fait dans le dessin animé. Je m’empresse de sortir mon téléphone et de capturer ce moment magique. Je filme sur l’application snapchat, j’ai converti mes parents pour qu’ils puissent avoir des images de Rose plus rapidement et je ne peux m’empêcher de dériver sur le prénom d’Adriel. Je pense qu’il doit absolument voir ce moment lui aussi. Je pose mon téléphone, comme si de rien n’était et les applaudit lorsqu’elles finissent leur danse. « T’es parfaite mon ange » totalement d’accord avec ça. « Tu trinques avec nous ? » bien évidement elle ne peut pas louper une occasion de faire comme les grands. Alors on entrechoc nos bouteilles ensemble avec un sourire et elle s’empresse de faire de même avec sa marraine. Nos regards la suivent alors qu’elle court dans le jardin pour rejoindre le compagnon à quatre pattes d’Ambre. Elle adore les animaux et à chaque fois qu’elle est en présence de l’un d’eux elle ne peut s’empêcher de jouer avec et de les caresser. Akela a une position spéciale bien entendu puisque c’est le chien de sa marraine et qu’elle le connaît depuis qu’il est arrivé dans la vie de cette dernière. Comme nous n’en avons pas elle profite lorsqu’elle est avec Ambre ou Adriel. « Parfaitement bien. Je me sens vraiment bien ici. Ma formation s’achève. Je vais bientôt pouvoir arrêter le starbucks et reprendre mon boulot de famille d’accueil. J’ai réussi à les convaincre que ça allait mieux. » je lui souris et tourne la tête vers elle. Notre relation fait que l’on sait très bien quand l’autre ment ou cache quelque chose. Et là, je suis ravie de constater qu’elle est effectivement paisible et qu’il n’y a que des points positifs à tout cela. Il est vrai que lorsque quelque chose ne va pas on a l’impression d’être dans un engrenage de négatif, mais ça fonctionne aussi dans l’autre sens. Je pense que le positif attire le positif. « En tout cas moi je le vois, et c’est vraiment agréable de te voir ainsi. C’est génial, tes projets vont finalement aboutir ! » je pose ma main sur la sienne avec un sourire tendre. J’ai hâte de voir tout en place, ça va lui faire tellement de bien. « D’ailleurs … je l’ai revu … Isaac. Il s'est pointé au café. Je ne m'y attendais tellement pas. Je t’avoue que ça m’a remué un peu. Mais il semblait aller bien. » qui est-ce qui parlait de point positif déjà ? Je croise son regard, un peu plus inquiète déjà. « Il venait pour te voir ? Ça va, ça c’est bien passé ? » je ne peux m’empêcher de demander alors qu’elle n’a peut-être pas envie d’en discuter. Je ne l’obligerais à rien, bien entendu mais ma curiosité est piquée il est vrai. Et puis c’est Ambre, j’ai ce besoin de toute savoir pour pouvoir la protéger au mieux. « J’ai revu Adriel aussi » j’ai un petit sourire amusée cette fois alors qu’elle tente de cacher le sien derrire son énorme verre de cocktail la. Bon ça je le savais. Mais j’ai hâte d’avoir la version de ma meilleure amie. Qu’est ce qu’il s’est passé, qu’est ce qu’elle en pense et surtout quel effet ça a pu lui faire. C’est dingue tout de même que ma petite sœur de coeur rencontre mon cousin avant moi, sans savoir qui il est pour moi. Le monde est si petit, surtout en voyant que maintenant ils sont tout les deux les parrains marraines de ma fille. La vie est drôle. « Et toi comment ça va ? Raconte ? La boutique ? Quoi de neuf dans la vie de madame Booth ? » je hausse un sourcil. On essai pas de noyer le poisson dans l’eau ici Lehmann ? Me crois-tu assez stupide pour laisser passer ce genre de nouvelles comme ça pour parler de moi ? Tss. Cette enfant ne me connaît pas assez il faut croire. « Tsss, tsss. On parlera de mes fleurs chéries après tu veux ? Raconte moi avec Adriel. Je veux touuuut savoir ! C’était quand ? Pourquoi ? Qu’est ce qui s’est passé du coup ? Est-ce qu’il fait chavirer ton cœur ? » je demande en battant des cils, la main sur le cœur. Eh oui, moi aussi je peux la noyer sous les questions. J’ai toujours surjoué avec leur relation. Après tout ma meilleure amie et mon cousin ? Bien évidement il n’en faut pas beaucoup plus pour faire ressortir mon côté romantique et fleur bleu. Bon et aussi je les ai vu ensemble quelque fois. Il y a inévitablement quelque chose. Ils sont juste trop stupide pour le voir. A moins que je ne sois aveuglée parce que je suis une amoureuse de l’amour ? Naaan. Impossible. Il y a des regards qui ne trompent personne. Enfin sauf eux deux bien sûr. Même Rose l’a remarqué. Ou alors elle m’entends un peu trop embêter sa marraine et son parrain avec ça et qu’elle y joue aussi ? La c’est possible tout de même. En tout cas, elle a intérêt à répondre à toute mes questions, sinon hors de questions que je lui pale d’Adrian. Comme ça c’est du chantage. Je ne vois du tout de quoi on parle là.
AVENGEDINCHAINS


@Ambre Lehmann Douceur des mots / Lyla #1  1557708215 Douceur des mots / Lyla #1  4202973888


we. ♥


Douceur des mots / Lyla #1  OBCGg4U
Douceur des mots / Lyla #1  Ac1UarQ
Douceur des mots / Lyla #1  YlMyvG3
Douceur des mots / Lyla #1  OrLErGE
Douceur des mots / Lyla #1  2eDseF9
Douceur des mots / Lyla #1  T8X2F7q
Douceur des mots / Lyla #1  Pfed6Eg
Douceur des mots / Lyla #1  OnbOfdZ
Douceur des mots / Lyla #1  4Gaihj3


Dernière édition par Lyla Booth le Mar 4 Jan - 19:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

Douceur des mots / Lyla #1  Empty
Message(#) Sujet: Re: Douceur des mots / Lyla #1 Douceur des mots / Lyla #1  EmptyMar 1 Juin - 16:22



Douceur des mots
Mercredi 21 avril - > Revoir les filles c’est toujours synonyme d’une belle journée qui se profile. Elles sont comme un rayon de soleil en pleine tempête ou bien cette lumière au fond du tunnel, celle qui vous guide sur le bon chemin. Elles réussissaient d’une main de maître. Ambre a tendance à trop gâter sa filleule. Pourtant elle n’est pas sans savoir comment éduquer un enfant, les travers à ne pas franchir avec eux. Ce n’est pas comme si ça faisait partit de son métier initial. Mais Rose c’est un peu l’enfant qu’elle aurait aimé avoir … Le sien n’était pas malheureusement pas prêt à les rejoindre. Un jour peut-être. Lyla ne perd pas le nord quand Lehmann lui propose une vengeance en bon et du forme. « Alors la tu peux compter sur moi. Tata Lyla va être hypra cool ! » Elle roule des yeux non sans sourire. Sa tête remue négativement alors qu’elle croise ses bras à sa taille en fixant sa meilleure amie. « Va falloir être patiente très chère. J’ai pas l’intention de tomber enceinte demain » Pour concevoir un enfant il faut être deux. Et pour le moment c’était le néant de ce côté-là. Un peu par sa faute d’ailleurs. Si elle avait voulu, elle serait encore en couple avec Mayers à l’heure qu’il est. Mais sa culpabilité envers Isaac l’empêchait d’être heureuse à ce niveau. Elle trouvait ça égoïste de papillonner avec un autre alors que son ex fiancé avait finit sur un lit d'hôpital par amour pour elle. Comment c’est possible d’aimer autant ? Jensen est bien trop bon, trop bien pour elle. Et elle se rendait compte qu’Adriel l’était tout autant. Il lui rappelait son ex … Quand ça a commencé à devenir trop sérieux, Ambre a fuit ses sentiments. C’est donc sans surprise qu’elle est seule aujourd’hui. Par choix et non par fatalité. Lyla se la joue la pétasse avec ses mimiques de diva. Ambre lui tire la langue malicieusement. Sa composition est magnifique. Booth a un talent pour ça. Lehmann est toujours subjugué par tant de beauté. Elle est fan. La plante finit sur la table de la salle à manger. Ambre a son petit moment de confession. Avec Lyla, elle a l’impression de pouvoir ouvrir son cœur sans crainte. Le lien qui unit les deux blondes est indescriptible. Elle a fait ses premiers pas en lui tenant la main. . Sur ses jambes potelées, elle la suivait en essayant de ne pas se cranter. Bébé Lehmann riait plus qu’autre chose. Elle dansait avant de savoir marcher. C’était prédestiner chez elle. Alors oui, c’est grâce à des moments comme ceux là qu’Ambre arrivait à se confier sans filtre à Lyla. À cœur ouvert elle lui avoue vivre sa deuxième vie. C’est un peu grâce à elle tout ça. Tout le monde apporte sa contribution, même Adriel, ses frères et d’autres auquel on s’attend le moins. Ambre revient avec les boissons sur un plateau. Elle offre une bière à son invitée. Fraîche, comme elle les aime. Ce n’est pas la cousine de Mayers pour rien. « Il faudra que je pense à les remplacer, je ne voudrais pas que Noah me déteste pour de la bière. » Ambre s’assoit à côté d’elle en riant. Noah à l’oeil pour ça. Il scrute avec minutie les faits et gestes de sa soeur. Elle peut comprendre son comportement après ce qu’elle lui a fait subir. C’est légitime. « T’occupes, j’irai en acheter. Il n’y verra que du feu. Et puis même s’il le remarque hein, j’ai le droit d’avoir une vie sociale » Elle trinque avec elle et boit une gorgée de son cocktail. Rose les rejoint, habillée de costume. Elle est à croquer. Ambre n’hésite pas à se donner en spectacle pour lui montrer les pas de la danse hawaïenne. Son bassin remue divinement bien. Il faut dire que Lehamann a fait plusieurs années de danse avant cette malheureuse fracture. Aujourd’hui elle serait incapable de refaire le grand écart. Elle manque clairement d’entraînement et de pratique. Mais les bases restent intactes. Le Hula reste donc à sa portée pour le plus grand bonheur de Rose. Ambre se met à fredonner les paroles de la chanson tout en se déhanchant avec douceur et légèreté. Copié par la mini Hawaïenne. Ambre remarque Lyla qui dégaine son téléphone pour immortaliser le moment. Elle fait alors signe à Rose de regarder l’objectif pour faire coucou. Lehmann se penche pour coller sa joue contre la sienne et offrir un grand sourire au téléphone de sa meilleure amie. Un moment chaleureux qui fait bon vivre. « Tu me l’enverras » Qu’elle demande en servant à boire à la petite Rosie. La gamine boit son verre d’une traite et s’empresse de courir dans le jardin avec Akela. A cet âge-là, il déborde d’énergie c’est fou. Ambre reporte son intention sur son amie en lui confiant que tout allez bien pour elle. Côté boulot ça se précise. Elle bataille pour retrouver ses fonctions d’avant. Le starbucks c’est juste une parenthèse dans sa vie. Histoire d’avoir une activité professionnelle. Voir du monde surtout. Ça fait partie du processus pour aller mieux. « En tout cas moi je le vois, et c’est vraiment agréable de te voir ainsi. C’est génial, tes projets vont finalement aboutir ! » Lyla lit en elle comme un livre ouvert. Ambre ne pas rien lui cacher. Quand elle est tombée enceinte, elle la tout de suite senti.Sixième sens de soeur. Lehmann était dans le déni. Mais Booth lui a ouvert les yeux sur ce qui l’attendait. Mais elle était loin de se douter que ça finisse par une IVG. Un moment douloureux qu’elle a traversé avec elle sans se poser de question. Son regard se pose sur la main de Lyla qui rejoint la sienne. Ça lui donne un élan de courage qui lui permet de parler d'August. LE sujet délicat. LE point sensible de Lehmann. Mais fallait que ça sorte. Elle n’en a encore parlé à personne. « Il venait pour te voir ? Ça va, ça c’est bien passer ? » Nerveusement, elle se mord la lèvre en repensant à ces retrouvailles vraiment inattendues. Ça lui avait fait tout drôle de le revoir. Elle se rappelle avoir eu ce geste avec son doigt, pour chercher son alliance qu’elle porte plus depuis maintenant trois ans déjà. « Non non, c’était un hasard. Il venait de finir sa journée. Du coup il s'est arrêté prendre un café. Lui non plus de s’attendait pas à me voir là. Ça nous a fait un choc à tous les deux. Mais oui, ça c’est bien passé. On a pu discuter un peu » Cette conversation aurait dû avoir lieu bien avant. Mais ils avaient besoin de prendre tous les deux leur distance pour pouvoir s’affronter de nouveau sans crier. Histoire de passer à un sujet moi douloureux, Ambre lâche qu’elle également revue Adriel. Timide, elle se cache derrière son verre en n’assumant pas du tout la réaction de Lyla. D’ailleurs, elle enchaîne en changeant de conversation l’air de rien. Avec un peu de chance Booth mordra à l’hameçon sans poser de questions gênantes. Elle n’y croit pas trop, mais bon. Elle tente quand même. « Tsss, tsss. On parlera de mes fleurs chéries après tu veux ? Raconte-moi avec Adriel. Je veux touuuut savoir ! C’était quand ? Pourquoi ? Qu’est ce qui s’est passé du coup ? Est-ce qu’il fait chavirer ton cœur ? » Ambre avait envie de finir dans un trou de souris. « MAIS ! Chavirer mon coeur ? Nan mais tu t’entends parler. Pfff » Elle a les joues qui passent au rouge, les yeux qui papillonnent, le coeur qui s’emballe. On appelle ça comment déjà ? Elle boit une nouvelle gorgée de son cocktail pour se donner du courage. Un bref silence s’installe. Lyla la fixe sans baisser les yeux. Okeyyyy, elle ne lâchera pas l’affaire. Lance toi. Foutu pour foutu. « Bon… tu me laissera pas tranquille avec ça je suppose ? » Hmmm« Figure-toi que c’est grâce à Akela. Monsieur n’a rien trouver de mieux que de manger le ruban de ma ballerine. J’ai dû l’amener chez le véto en catastrophe. On a vu Erin d’ailleurs. Tu l’as connais nan ? Je sais plus. Enfin bref, j’ai prévenu Adriel parce qu’elle ne me laissait pas le choix de le faire. Il est venu. Quand Erin ou a dit que je pourrais récupérer Akela que le lendemain, j’ai proposé à Adri de venir chez moi. Boire une bière … Voilà, c’est tout » Est-ce qu’elle devait préciser qu’ils avaient refait leur danse dans le salon ? Qu’elle lui a étalé de la glace sur le visage ou bien expliquer la présence de cette photo sur le frigo ? Pas nécessairement, si ? « A ton tour !!! Je suis sûr que tu as des bottins intéressants toi aussi »

Un petit vent se lève. Les chaleurs de l’été ont laisser place à l’automne. Ambre se frictionne les bras en cherchant Rose des yeux. Sa tenue et légère et elle ne voudrait pas qu’elle tombe malade. « On devrait se mettre à l’intérieur » Vu l’heure, ça serait raisonnable de passer à table. « Roseeeeee ! Viens, on va manger ma chérie. J’ai fais des frites… » Ça marche à tous les coups ce genre de détail. Ambre récupère le plateau puis entre à l’intérieur de sa maisonnette. Direction la cuisine où Kitty Pryde ne lâche pas le four des yeux. La main de Lehmann vient lui faire une caresse. La chatte fait un bond pour accentuer les caresses de la blonde. « Installez-vous » Rapidement, elle récupère les assiettes à l’extérieur pour les poser sur la table de la salle à manger. « Akela viens » Son chien arrive en courant du jardin, elle referme la baie vitrée derrière lui pour garder une température agréable dans la maison. Les frites terminent dans la friteuse. Elle coupe le poulet sous le regard très intéressé de ses deux compagnons. Elle remue la tête non sa sourire. Le plat dans les mains, elle le pose sur table. « Bon appétit les filles » Elle fait un aller/retour dans la cuisine pour récupérer le saladier de frites. « Demain tu manges les légumes de maman hein »Elle adresse un sourire forcé à Lyla pour se faire pardonner de donner des féculents à sa fille. Ambre sent que la vengeance sera terrible. Le futur mini Lehmann va être beaucoup trop gâté Hypra cool qu’elle disait … En rire léger s’échappe de ses lèvres tandis qu’elle donne un blanc de poulet à Rosie.


code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Lyla Booth
Lyla Booth
La main verte
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-et-un ans. (15/02/1990)
SURNOM : ce n'est pas vraiment un surnom mais c'est celui qu'elle préfère entendre : « maman. »
STATUT : célibataire.
MÉTIER : gérante de sa boutique de fleurs, queen street mall dans spring hill.
LOGEMENT : #81, toowong.
Douceur des mots / Lyla #1  K8zt
POSTS : 1625 POINTS : 0

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : elle pourrait faire n’importe quoi pour sa fille, l’amour de sa vie. ∞ adriel&ambre sont les piliers de sa vie. ∞ elle est accro au café. (et au chocolat.) ∞ elle est très souvent en retard, elle-même ne sait pas comment elle fait ça. ∞ elle adore cuisiner. ∞ dès qu’il y a de la musique elle chante par dessus.
RPs EN COURS : alexisadamambre, augustus et noah

Douceur des mots / Lyla #1  Yvul
rose, my sweet girl, perfect princess.

Douceur des mots / Lyla #1  Idl3
ambre, friends will be friends, when you're in need of love they give you care and attention. ∞

Douceur des mots / Lyla #1  Sz12
adriel, you don't know how lovely you are, i had to find you, tell you i need you. ∞

RPs EN ATTENTE : Douceur des mots / Lyla #1  0vyp

mitsuko ∞ you ?
RPs TERMINÉS : Douceur des mots / Lyla #1  1dwp

adrian #1 #2 #3 ∞ ambre #1 ∞ adriel #1 ∞ ash #1 ∞ ambre&adriel #1 ∞ joachim #1 ∞ rose #1 ∞ inaya #1 ∞ mayers #1 ∞ ambre, adam&augustus #1
AVATAR : nicola coughlan.
CRÉDITS : MpitiousMermaid. (avatar) ; crooner curves. (signature)
DC : non.
PSEUDO : downtoearth / stacy.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 10/04/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t38047-lyla-if-you-say-so https://www.30yearsstillyoung.com/t38074-lyla-soyons-extraordinaires-ensemble-plutot-qu-ordinaires-separement https://www.30yearsstillyoung.com/t38090-lyla-booth https://www.30yearsstillyoung.com/t38092-lyla-booth

Douceur des mots / Lyla #1  Empty
Message(#) Sujet: Re: Douceur des mots / Lyla #1 Douceur des mots / Lyla #1  EmptyMer 2 Juin - 9:15



On attends pas longtemps pour se chercher et propager notre bonne humeur. C’est dingue d’ailleurs que si peu de temps ensemble on arrive directement à être aussi enjouées. Mais j’imagine que les années passées ensemble nous aide à nous mettre dans de bonnes dispositions tout de suite. Il est vrai que je pourrais avoir passé la pire journée de ma vie, je suis presque certaine qu’être seulement en sa présence je me sentirais mieux. Pas besoin de parler, juste le fait d’être à ses côtés. « Va falloir être patiente très chère. J’ai pas l’intention de tomber enceinte demain » et c’est bien dommage, je suis certaine que Rose serait ravie de jouer à la grande-sœur avec son enfant. Parce que s’il y a bien quelque chose que je ne pourrais pas offrir à ma fille, c’est bien un petit frère ou une petite sœur. Pour le moment en tout cas. Peut-être un jour, mais pour ça il me faudrait trouver quelqu’un « Patience, est mon deuxième prénom ! » c’est totalement faux. Elle le sait très bien, mais j’aime à le croire. Enfin le faire croire pour le coup. Mais vraiment je suis aux antipodes de la patience en général. Même si pour le coup, je vais devoir prendre sur moi et vraiment attendre ce n’est pas comme si elle pouvait me pondre un gosse toute seule malheureusement. Je vais devoir déjà attendre le prince charmant et puis patienter encore jusqu’à ce qu’ils daignent faire un enfant. Pfff. Ça semble bien long d’un coup. Pauvre moi. Heureusement, nous avons Rose pour patienter. Elle est déjà plus vieille que moi lorsque j’ai rencontrer Ambre pour la première fois, mais nous sommes la preuve qu’une amitié grâce à des parents peut durer. Je ne sais pas comment j’aurais pu faire sans elle dans ma vie, elle m’a tellement aidé, dans les bons comme dans les mauvais moments. Je me rappelle encore sa tête lorsque l’on a découvert le résultat du test de grossesse. On se connaît tellement bien qu’elle s’en doutait déjà, ça n’a pas empêcher d’être surprises et de nous retrouver comme des idiotes dans ma salle de bain, les yeux écarquillés sans savoir comment réagir. C’est elle aussi qui m’a poussé à tenter de joindre Adrian, pour finir à me dire de laisser un message. Bien entendu elle a été la première à s’insurger de la non réaction de mon ancien fiancé. La meilleure des amies je vous dit. Par contre, je ne sais pas comment elle va réagir au fait qu’il soit de retour sur le continent. Je ne sais pas pour combien de temps mais certainement un petit temps vu que Jill, est malade. Je dois d’ailleurs aller lui rendre visite avant qu’elle ne fatigue. Je pense que ce sera demain puisque je commence tôt et fini tôt, avant d’aller chercher Rose à l’école. J’appréhende un peu de me retrouver face à mon ancienne belle-sœur, bien que l’on se soit toujours appréciée, ça fait tout de même six ans que l’on ne s’est pas revu, ni même échangés de nouvelles. Je me demande bien comment ça va se passer, si elle va me demander des nouvelles de sa nièce, contrairement à son père je suis certaine que Jill elle s’inquiète pour cette petite. Elle me demandera sûrement contre l’avis de son frère, sauf s’il ne l’a même pas tenu au courant non plus. Ambre me sort de mes pensées en me tendant ma bière fraîche, je lui souris pour la remercier, une de mes préférées. Je me rend compte qu’avec son frère et mon cousin nous avons les mêmes goûts en matière de bières. « T’occupes, j’irai en acheter. Il n’y verra que du feu. Et puis même s’il le remarque hein, j’ai le droit d’avoir une vie sociale » j’ai un petit rire. Toujours en train de surprotéger sa petite sœur, c’est tellement cute. Peut-être un peu envahissant pour elle mais moi je trouve ça bien trop mignon. Peut-être parce que je lui jalouse un peu cette partie de sa vie, étant fille unique je n’ai pas eu le droit à cette surprotection qui est censée me rendre folle. « Sûrement, si tu lui racontes, il devrait t’accorder un brin de liberté. » je rétorque amusée et fini par hausser les épaules. « Et puis ça va, tant que c’est moi. Il sait que jamais ô grand jamais je ne ferais de mal à sa petite sœur chérie. » et pour cause, je la considère comme la mienne. Donc ce côté surprotecteur, je dois l’avoir aussi un peu. Mais contrairement à lui j’ai la chance d’être avant tout sa meilleure amie, donc de tout savoir en avant première. Ou presque. Si mon cousin ne passe pas avant bien entendu. J’observe ma fille et sa marraine danser en rythme de la musique qu’Ambre fredonne, je souris totalement sous le charme. Je ne peux m’empêcher de filmer ce moment magique. Déjà pour moi et puis je partage avec mes parents et oups, mon doigt ripe sur le pseudo de mon cousin. Mince alors, quelle gourde je fais. Elles se rapproche et me sourient alors j’arrête la vidéo et me dépêche de prendre la jolie photo qu’elles m’offrent sur un plateau. « Tu me l’enverras » « La vidéo ou la photo ? » je ne peux m’empêcher de demander en me faisant cramer comme une idiote. Enfin tant qu’elle ne sait pas à qui je l’ai envoyé je devrais avoir la vie sauve. Nous trinquons toute les trois, Rose se dépêche de boire pour courir dans le jardin avec le chien, elle va se fatigué et bien dormir ce soir, c’est déjà ça. J’en profite pour demander des nouvelles à Ambre et tâter discrètement le terrain pour avoir des nouvelles de sa rencontre avec mon cousin. Enfin discrètement. Autant que je peux quoi, bien sûr. Mais elle me parle de son boulot, du fait qu’elle soit bien en ce moment et que tout se mette en place. Je hoche la tête et je suis rassurée de l’entendre, je lui fais la remarque en posant ma main sur la sienne. La savoir ainsi est bien trop précieux pour moi. Ensuite, a ma grande surprise ce n’est pas d’Adriel qui est question mais de son ex, Isaac. Je sais qu’ils ne sont pas vu depuis un moment alors je ne peux pas m’empêcher d’être un peu inquiète pour elle. « Non non, c’était un hasard. Il venait de finir sa garde. Du coup il s'est arrêté prendre un café. Lui non plus de s’attendait pas à me voir là. Ça nous a fait un choc à tous les deux. Mais oui, ça c’est bien passé. On a pu discuter un peu » me rassure-t-elle directement. A nouveau je hoche la tête à ses mots. « Bon, tant mieux alors. Vous avez parlé de quoi ? » je demande en continuant mes interrogations tout de même. Lyla la comère le retour, on ne me refait pas. Pour mon grand plaisir le sujet suivant est bien mon cousin alors je ne peux m’empêcher de sourire alors qu’elle tente de noyer le poisson ou de se cacher derrière son verre. Hinhin. Désolée ma pauvre mais je veux tout savoir. Après ma tirade de question je vois bien qu’elle est gênée, mon sourire ne peut que s’agrandir. Mince… ça donne encore plus envie de tout savoir !! « MAIS ! Chavirer mon coeur ? Nan mais tu t’entends parler. Pfff » j’ai un petit rire moqueur. Bah tiens. C’est moi qui en fait trop t’sais. Mais qu’est ce que c’est que ces petites joues rouges que je vois là ? Si ça fait pas chavirer les cœurs je ne m’appelle plus Lyla Booth ! Je ne rajoute rien et continue de la fixer attendant la suite. Je ne lâcherais pas l’affaire avant d’avoir eu la suite, même si je sais déjà presque tout. Je veux surtout avoir son avis sur la question. Mais comme je ne veux pas trahir mon cousin je ne peux pas aller droit au but. « Bon… tu me laissera pas tranquille avec ça je suppose ? » maxi sourire, pas désolée du tout. Jamaaais. Sorry not sorry. « Figure-toi que c’est grâce à Akela. Monsieur n’a rien trouver de mieux que de manger le ruban de ma ballerine. J’ai dû l’amener chez le véto en catastrophe. On a vu Erin d’ailleurs. Tu l’as connais nan ? Je sais plus. Enfin bref, j’ai prévenu Adriel parce qu’elle ne me laissait pas le choix de le faire. Il est venu. Quand Erin ou a dit que je pourrais récupérer Akela que le lendemain, j’ai proposé à Adri de venir chez moi. Boire une bière … Voilà, c’est tout »  je n’ai pas besoin de m’inquiéter  pour l’animal  cette fois-ci puisqu’il est sous mes yeux à jouer avec Rose en pleine forme. Évidement qu’Erin a fait de la magie. Si je la connais ? Quelle drôle d’idée, comme si c’était possible  de connaître Adriel sans Erin. J’avais fini par la rencontrer quelques temps après qu’Adriel m’ait retrouvé. Nos caractères ont matché directement et je me suis surprise à l’apprécier directement. « Oui, je la connais. Elle est souvent avec Adriel donc on se voit de temps en temps aussi.  Comment ça c’est tout ? » je tourne le regard de ma fille pour la regarder elle et hausse un sourcil. « Tu ne crois quand même pas que  je vais me contenter de ça jeune fille ? Qu’est ce qui s’est passé ? Vous avez discuté de quoi ? Tout seuls. » je souligne avec un sourire amusée. Bien sûr qu’il fallait qu’elle précise un peu plus ! « A ton tour !!! Je suis sûr que tu as des bottins intéressants toi aussi » deuxième tentative pour s’échapper de l’interrogatoire. Est-ce que je dois vraiment comprendre qu’il s’est passé quelque chose ? Ou bien c’est elle qui a son sixième sens d’activée et qui devine que j’ai effectivement quelque chose à lui raconter ? Ça ne m’étonnerait même pas. « Peut-être… » je détourne le regard, cette fois c’est à mon tour d’être gênée. Je soupire. « Il possible qu’Adrian soit de retour en Australie. » je fais la moue et me mordille la lèvre en observant Rose encore ignorante à ce sujet. Qu’est ce que je vais pouvoir lui dire ? « Et il aussi fort probable qu’il soit venu jusqu’à la boutique pour venir prendre de mes nouvelles. » pas grand-chose en soit hein ? Tss.

« On devrait se mettre à l’intérieur » je hoche la tête, les températures commençant à baisser et Rose qui est si peu couverte me font être totalement d’accord avec elle. « Roseeeeee ! Viens, on va manger ma chérie. J’ai fais des frites… » si en temps normal elle aurait soufflé et aurait pris son temps pour nous rejoindre, parler de frites la fait rappliquer en quelques instants. Incroyable cet estomac sur pattes, ça me surprendra toujours je pense. On suit notre hôtesse à l’intérieur et Rose n’attend pas pour s’installer à sa place et boire quelques gorgée de son jus de pomme. « Installez-vous » « Tu as besoin d’aide ? » je ne peux m’empêcher de lui demander, connaissant pourtant déjà la réponse. Et en effet elle s’active autour de nous et je me laisse donc choir sur une chaise pas loin de Rose au cas où elle est besoin d’aide pendant le repas. Même si je me doute bien que son premier réflexe va être de se tourner vers sa tata marraine. Je profite de ce genre de moment qu’elles m’offrent pour profiter un peu de ne pas faire grand-chose je dois bien l’avouer. « Bon appétit les filles » Rose et moi lui offrons un grand sourire. « Bon appétit ! » répond-t-on d’une même voix ce qui fait rire ma fille et me fait sourire de l’entendre aussi joyeuse. « Demain tu manges les légumes de maman hein » elle hoche la tête avec conviction. Ne pas contrarier marraine qui tend les frites, surtout pas, ce serait dommage de rater ça. « En plus, on en a déjà mangé ce midi. » lui répond-t-elle avec un grand sourire fier. Et ça n’empêchera pas d’en avoir demain, mais je retiens ma remarque pour ne pas gâcher la joie des frites de ma fille. Je croque dans une frite et interroge Ambre avec la question qui me brûle les lèvres. « Au fait, comment ça se fait que Peter Quill soit ici ? » je demande en regardant le chat, bien qu’il m’ait l’air plus peureux qu’habituellement. Peut-être parce que c’est un nouvel environnement ? Je goûte le poulet et souris à mon amie. « La cuisine est parfaite, c’est délicieux. » Rose hoche la tête une nouvelle fois la bouche remplie de frites. « Oui ché vraiment très bchon. » rajoute-elle avant de finir de mâcher pour me sourire sachant que si elle continue je vais la reprendre avec sa bouche pleine. Je roule des yeux alors qu’elle me fait un grand sourire. Arrrg. Si tu n’étais pas aussi cute aussi !
AVENGEDINCHAINS


we. ♥


Douceur des mots / Lyla #1  OBCGg4U
Douceur des mots / Lyla #1  Ac1UarQ
Douceur des mots / Lyla #1  YlMyvG3
Douceur des mots / Lyla #1  OrLErGE
Douceur des mots / Lyla #1  2eDseF9
Douceur des mots / Lyla #1  T8X2F7q
Douceur des mots / Lyla #1  Pfed6Eg
Douceur des mots / Lyla #1  OnbOfdZ
Douceur des mots / Lyla #1  4Gaihj3


Dernière édition par Lyla Booth le Mar 4 Jan - 20:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

Douceur des mots / Lyla #1  Empty
Message(#) Sujet: Re: Douceur des mots / Lyla #1 Douceur des mots / Lyla #1  EmptyMer 2 Juin - 13:35



Douceur des mots
Mercredi 21 avril - > Quand elles sont réunies, c’est rarement pour faire la gueule. Elles ont eu leurs moments compliqués comme tout le monde. Mais elles s’arrangent toujours pour finir sur une note positive à court terme. Lyla avait dû encaisser sa grossesse mais Ambre avait réussi à tourner la chose comme étant une bonne nouvelle. Okey, le papa avait mis les voiles. Mais est-ce qu’on a vraiment besoin des hommes pour élever un enfant ? Booth s’en sortait merveilleusement bien avec sa fille. Adrian pouvait rester là où il était. Lehmann se fera un plaisir de le lui rappeler s’il se pointe. Pour ce qui est de sa grossesse à elle c’est une autre histoire. Un chapitre douloureux dans sa vie … Ambre ne désespère pas avoir un jour, un ou une mini Lehmann qui l’appellera maman. Qui lui cassera les pieds aussi. Quand elle trouvera un homme qui l’aimera assez pour fonder une famille, pourquoi pas. Lyla se montre bien impatiente. Chose qui ne surprend pas tout la blonde. Ça la fait même doucement rire. Elle n’imagine pas cette avalanche de cadeaux quand ce petit bout pointera le bout de son nez. C’est simple … elles seront aussi gaga l’une que l’autre. « Patience, est mon deuxième prénom ! » Ambre pouffe de rire. « Sans déconner ? Tu m’en apprend une bonne » Dit-elle avec beaucoup sarcasme. Il n’y a pas plus impatiente que sa grande soeur. Surtout quand on parle de belles histoires d’amour, de bébé. Lyla est une fleur bleue. Il n’y a pas plus jolie que ses pétales d’ailleurs. Ambre est toujours en admiration face cette boule d’amour. Lyla est son modèle, c’est incontestable. Bon, elle évitera de faire un bébé toute seule. Mais pour le reste, elle veut bien rentrer dans le moule.

Ambre lui ramène une bière. Booth semble un peu ailleurs. Madame avait-elle des choses croustillantes à raconter ? La conversation dérive sur Noah. - Le frère un poil envahissant.- Mais elle l’aime son garde du corps. Il a toujours était là pour elle. Et mine de rien ça a un côté rassurant de savoir qu’on a des épaules sur lesquelles on peut s’appuyer. Ambre a parfois des moments de doutes. Est-ce que j’aurai pas mieux faire sombrer dans ce lac ? Mais grâce à des personnes comme Noah, Lyla, Adriel … et d’autres encore, elle garde la tête hors de l’eau. Positive attitude. « Sûrement, si tu lui racontes, il devrait t’accorder un brin de liberté. » La liberté lui faisait peur. Ambre préfère se barricader dans son petit chez elle. Un jour elle s’évadera, mais pas seule. « Juste un brin alors » Un sourire malicieux se dessine sur son visage tandis qu'elle pose ses lèvres sur sa paille pour boire son nectar. Une boisson qui la fait voyager dans des souvenirs agréables. Elle avait découvert ce breuvage avec lui. Ambre l’avait choisi pour ses couleurs pastel. Mais quand le liquide avait chatouiller ses papilles, le plaisir était démultiplié par deux. « Et puis ça va, tant que c’est moi. Il sait que jamais ô grand jamais je ne ferais de mal à sa petite sœur chérie. » Ambre plisse son nez en souriant d’avantage. « indirectement c’est ton frère à toi aussi. Méfie-toi » Elle rit de bon coeur. Elle a toujours considéré Lyla comme une soeur. Lehmann s’en fichait pas mal de ne pas avoir le même sang. Rose les rejoints sur la terrasse avec son joli costume. Comment ne pas craquer. La blondinette est à croquer. « Elle va faire des ravages … tu le sais ça ? » Elle ose imaginer quand la petiote va lui ramener son premier amoureux. Option 1 : Lyla ne pas les quitter des yeux une seule seconde. Option 2 : Ça va la rendre gâteuse à point …c’est même pas permis. Option 3 : option 1 et 2 réunit. Marraine et filleule dansent le hula avec grâce et légèreté. Le déhanchement de Ambre est parfait. Souple et bien coordonné. Faut dire qu’elle a des années de danse dans la peau. Rose l’imite dans ses mouvements. La scène est attendrissante. Tellement que Lyla immortalise le moment avec son portable. Ambre lui demande alors si elle peut lui envoyer la photo. Elle imagine que c’est une photo. « La vidéo ou la photo ? » Elle regarde sa meilleure amie d’une air amusé. Elle avait osé ? « T’as osé ? » Silence « Lylaaaaaa ! A qui tu l’as envoyé ??? » Oui, parce qu’elle la connaît Booth. Elle est capable de l’afficher un peu partout en criant : Hey vous avez vu comment elles sont trop belles les femmes de ma vie. En toute discrétion évidemment. Ambre se penche vers le téléphone pour essayer de voir. Mais elle n’obtient qu’un écran noir. « Hmm… je le saurais tôt ou tard madame Booth » La mèche sera vendue par inadvertance comme toujours. Ils ne savent pas mentir dans la famille.

La conversation se fait plus sérieuse quand Lehmann se confie sur son ex. Revoir August le dernier soir, ça ne l’a pas laisser indifférente. Les souvenirs du passé sont remontés à la surface. Ce n’est pas ce qu’il y a de plus agréable quand on connaît l’issue de cette histoire. « Bon, tant mieux alors. Vous avez parlé de quoi ? » Elle tourne la paille dans son verre et replonge quelques jours en arrière. August semblait aussi troublé qu’elle. Mais les traits de son visage avaient l’air moins triste. Il avait l'air avoir remonté la pente aussi bien qu’elle en apparence. « De tout, de rien … tu va trouver ça stupide. J’ai l’impression qu’il m’attend toujours. Je ne sais pas quoi en penser. J’aimerais tellement qu’il soit heureux de son côté. Il le mérite. C’est un gars bien. C’est moi qui ai déconné. » Ça lui fait repenser à son amant et à cette tentative de viol en pleine rue. L’angoisse, le chagrin, la peur, se mélangent en elle. Sans s’en rendre compte, elle tourne de plus en plus vite
sa paille dans son verre. Signe de nervosité. Ambre passe toute de suite à un sujet plus agréable qui n’est autre qu’Adriel. Celui qui avait justement remis un peu de lumière dans sa vie. Ils se sont quitté en novembre. Mais il se pourrait qu’elle en pince toujours un peu pour lui. Elle a les joues qui prennent feu. Elle bafouille comme une idiote. Zero crédibilité. Voyant le regard tenace de Lyla, elle cède à lui raconter les grandes lignes du passage de Mayers chez elle. « Oui, je la connais. Elle est souvent avec Adriel donc on se voit de temps en temps aussi.  Comment ça c’est tout ? » Erin ? Souvent chez Adriel ? Oui bon … ils sont meilleurs amis. Y a pas de mal à cela. « Bah oui c’est tout ? Tu t’imagine quoi ? » Qu’ils se sont remit ensemble certainement. Ils sont loin du compte. Ambre n’avait pas prévu de le revoir. Encore moins Isy. Ça faisait beaucoup en peu de temps. Alors se remettre en couple avec quelqu’un dans l’immédiat, non. Elle a besoin de se retrouver un peu seule pour savoir ce qu’elle veut vraiment. Et se concentrer sur sa carrière professionnelle aussi. « Tu ne crois quand même pas que  je vais me contenter de ça jeune fille ? Qu’est-ce qui s’est passé ? Vous avez discuté de quoi ? Tout seuls. » Booth insiste. Pourquoi ça ne l’étonne qu’à moitié. Elle rêve de les revoir ensemble de nouveau. Ça sent ces choses-là. En même temps Lyla n’est pas très discrète à ce sujet. Limite elle déballera le catalogue des robes de mariées au premier baiser en fredonnant la chanson. Un rire sort d’entre ses lèvres. « Je te jure qu’il s'est rien passé de plus. On s'est peut-être chamaillé comme deux gamins avec une glace…. Okay. Satisfaite ? » Ambre la sonde du regard en souriant. Ses yeux désignent la fameuse photo sur le frigo « J’ai la preuve si tu veux » Lyla n’avait qu’a regarder le superbe cliché d’Ariel avec de la glace plein le visage. Une grimace tout à fait charmante. Au tour de son invitée de lui raconter ses anecdotes croustillantes. Un ping-pong de révélations. Elle raconte les siennes, et vice-versa. Il n’y a pas de raison que l’une parle plus que l’autre. « Peut-être… » « Comment ça peut être ??? Balanceee Booth » Ambre plisse légèrement les yeux en penchant son visage vers celui de son amie pour faire pression.  « Il possible qu’Adrian soit de retour en Australie. » Sa mâchoire se décroche. Les yeux ronds, Lehmann fixe son interlocutrice. Sans voix. « Et il aussi fort probable qu’il soit venu jusqu’à la boutique pour venir prendre de mes nouvelles. » Nan mais là c’est le pompon. Elle hallucine. Et connaissant Lyla, elle lui a fait les yeux doux. Car elle en pince toujours pour cet abruti. « La blague … nan mais je rêve…. » Voyant que Rose est à proximité, Ambre pose sa main sur son épaule et lui chuchote quelque chose à l’oreille pour qu’elle aile jouer plus loin. La petite s’en va joyeusement dans le fond du jardin en laissant les deux adultes seules. Lehmann voulait épargner ses oreilles innocentes. « Merde Lyla, me dit pas que tu lui a parler comme si de rien. Il a demander des nouvelles de sa fille au moins ? Le gars il se réveille mille an plus tard. C’est quoi son excuse ? Laisse-moi rire » Le regard d'Ambre s’assombrit. Le petit cure dent qu’elle tient entre ses doigts cède en deux parties distinctes. On sent la colère l’envahir. Ha c’est sûr que son accueil sera moins chaleureux que celui Lyla. Elle ne se privera pas de dire ce qu’elle pense tout ça. Père indigne.

Le vent se lève. La température baisse un petit peu. Ambre propose aux filles d’aller à l’intérieur pour manger. « Tu as besoin d’aide ? » « Toi tu t’assois, tu ne bouges pas de ta chaise » C’est son invitée. Pas question qu’elle bosse. Et ça lui faisait plaisir de couver à son tour son amour soeur. Lehmann s’active à couper le poulet sous le regard très intéressé de ses compagnons à quatre pattes. « Bon appétit ! » Le coeur d'Ambre papillonne. La complicité de la mère et de la fille l’a rendait rêveuse. Il lui tarde de pouvoir garder des enfants de nouveau. Ça lui manque. Elle profite que Rose soit là pour prendre son rôle de marraine très à coeur. Frites chez tata mais légumes chez maman. C’est le deal. « En plus, on en a déjà mangé ce midi. » « Cinq fruits et légumes par jours pour devenir une belle est grande princesse ma chérie » Ambre lui dépose un baiser sur le front tout en passant la main dans ses cheveux dans un geste d’affection. « Au fait, comment ça se fait que Peter Quill soit ici ? » Elle l’interroge du regard. Puis elle comprend le sens de sa question en regardant Kitty. Un sourire naît alors sur ses lèvres.  « Ha mais nan, pas du tout. » Ambre récupère un petit bout de poulet dans son assiette pour attirer le Bengal vers elle. « Je te présente Kitty Pryde. Je l’ai adopté y a pas longtemps. Peter me manquait. » Elle frotte sa joue contre celle du félin en souriant. Ça ne remplacera jamais son Peter Quill. Mais ça comblait un petit manque tout de même. « La cuisine est parfaite, c’est délicieux. » « Oui ché vraiment très bchon. » Comment ne pas fondre. Elle rit et acquiesce pour les remercier. « Vous n’avez pas vu le dessert !! » Surprise. Le saladier de frites a eu beaucoup de succès. Le poulet aussi. Tout le monde à le petit ventre bien dodu. En bonne maîtresse de maison, Ambre débarrasse les plats. Elle revient avec un beau fondant au chocolat et sa crème anglaise. « Tadammmmm » Elle coupe une part à chacune. Le chocolat c’est la VIE. « Ça se passe bien l’école Rose ? Tu es toujours avec ta copine Lissa ? » Les deux demoiselles sont inséparables. Ça lui rappellerait indéniablement le lien qu’elle cultive avec Lyla. Et si c’était l’histoire qui se répétait inlassablement ? Le repas prend fin. Ambre propose aux filles d’aller s’installer dans le salon. Rose vient aussitôt se caler contre sa marraine. Elle tire un plaid pour tenir au chaud tout le monde. Kitty s’incruste. « Ho ! Qui voilà. Bonjour Miss Pryde. » Elle regarde Lyla en souriant malicieusement. « Je suis sûr que le courant passerait bien avec Peter Quill » Elle se penche pour saisir la télécommande puis se renfonce confortablement dans le canapé. « On se regarde un film ? Rose, tu choisis «  Un dessin animé, c’est fort probable. Elle vient se caler dans les bras de Lyla comme une enfant pour prendre sa dose de câlin de la semaine.

code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Lyla Booth
Lyla Booth
La main verte
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-et-un ans. (15/02/1990)
SURNOM : ce n'est pas vraiment un surnom mais c'est celui qu'elle préfère entendre : « maman. »
STATUT : célibataire.
MÉTIER : gérante de sa boutique de fleurs, queen street mall dans spring hill.
LOGEMENT : #81, toowong.
Douceur des mots / Lyla #1  K8zt
POSTS : 1625 POINTS : 0

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : elle pourrait faire n’importe quoi pour sa fille, l’amour de sa vie. ∞ adriel&ambre sont les piliers de sa vie. ∞ elle est accro au café. (et au chocolat.) ∞ elle est très souvent en retard, elle-même ne sait pas comment elle fait ça. ∞ elle adore cuisiner. ∞ dès qu’il y a de la musique elle chante par dessus.
RPs EN COURS : alexisadamambre, augustus et noah

Douceur des mots / Lyla #1  Yvul
rose, my sweet girl, perfect princess.

Douceur des mots / Lyla #1  Idl3
ambre, friends will be friends, when you're in need of love they give you care and attention. ∞

Douceur des mots / Lyla #1  Sz12
adriel, you don't know how lovely you are, i had to find you, tell you i need you. ∞

RPs EN ATTENTE : Douceur des mots / Lyla #1  0vyp

mitsuko ∞ you ?
RPs TERMINÉS : Douceur des mots / Lyla #1  1dwp

adrian #1 #2 #3 ∞ ambre #1 ∞ adriel #1 ∞ ash #1 ∞ ambre&adriel #1 ∞ joachim #1 ∞ rose #1 ∞ inaya #1 ∞ mayers #1 ∞ ambre, adam&augustus #1
AVATAR : nicola coughlan.
CRÉDITS : MpitiousMermaid. (avatar) ; crooner curves. (signature)
DC : non.
PSEUDO : downtoearth / stacy.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 10/04/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t38047-lyla-if-you-say-so https://www.30yearsstillyoung.com/t38074-lyla-soyons-extraordinaires-ensemble-plutot-qu-ordinaires-separement https://www.30yearsstillyoung.com/t38090-lyla-booth https://www.30yearsstillyoung.com/t38092-lyla-booth

Douceur des mots / Lyla #1  Empty
Message(#) Sujet: Re: Douceur des mots / Lyla #1 Douceur des mots / Lyla #1  EmptyMer 2 Juin - 15:45



Malgré tout ce qu’on a pu vivre ensemble, je sais très qu’elle est la personne qui me rendra mon sourire le plus vite quoiqu’il se passe dans ma vie. Sauf peut-être Rose, mais ma fille est hors catégorie. On parle de son futur enfant que je gâterais autant, voir plus qu’elle ne peut le faire avec Rose. Et je me rend compte qu’effectivement je ne suis pas patiente. J’ai envie que ça arrive tout de suite. Bien que je sache très bien que ce ne soit pas possible malheureusement pour moi. Pourtant je proclame haut et fort ma patience à ma meilleure amie de toujours. « Sans déconner ? Tu m’en apprend une bonne » je fais la moue et hausse les épaules avec un rire. Je ne vois pas de quoi tu parles ! Ce n’est pas de ma faute aussi, tu me parles d’enfant et d’histoire d’amour qui te touchent toi. Forcément que je ne peux pas attendre. C’est un des buts de ma vie qu’elle soit heureuse, et je sais que c’est quelque chose dont elle a envie. Souvent on a parler de ça. Elle sait très bien comment je voyais ma vie toute tracée, avec ce plan dans ma tête que j’avais déjà petite. Et souvent nous sommes tombée d’accord sur certains points. Rose a changer mes plans, mais je ne pourrais voir ma vie autrement maintenant. Et je sais que ça apportera la même joie à Ambre.
Je prends une gorgée de ma bière lorsqu’elle me donne ma bouteille. Je remarque effectivement qu’Adriel avait raison, ce sont les mêmes que j’ai chez moi. En même temps j’ai grandis aussi avec Noah et il doit être celui qui m’a fait découvrir la bière lorsque nous avons eu l’âge d’en consommer, donc ce n’est pas plus étonnant que ça. « Juste un brin alors » je souris, amusée. « Ben sûr, n’en demande pas trop non plus à ton frère. » j’avoue que son rôle de grand-frère trop protecteur me va très bien, ça m’évite d’avoir à le faire trop souvent. Bien entendu, je le suis aussi mais il est dans l’extrême alors que j’y vais plus doucement. « indirectement c’est ton frère à toi aussi. Méfie-toi » j’ai un petit rire. Of course qu’indirectement. Car elle est my sister from another mother. Et puisque un plus un font deux, évidement il l’es aussi. On s’est toujours bien entendu avec Noah, mais pas comme avec Ambre donc il n’a pas la même façon d’agir avec moi. Thanks god. Bien que je sais que si j’ai besoin il sera là pour m’aider.
On observe Rose tendrement avec son tout nouveau costume. Son sourire ravie me fait fondre une fois de plus, donc je ne peux pas en vouloir plus longtemps à sa marraine pour ce cadeau venu de nul part. « Elle va faire des ravages … tu le sais ça ? » je soupire en continuant de regarder ma fille. Ses beaux yeux bleu et sa frimousse d’ange me font penser qu’effectivement Ambre à raison. « Je crois que ça commence déjà… Elle m’a parlé d’un petit Dimitri dans sa classe plusieurs fois. » je ne sais pas trop quoi penser de ça, à cet âge là je sais que ce n’est pas bien sérieux mais tout de même. J’ai bien le temps de me prendre la tête avec les garçons hein ? Je me mord la lèvre, j’espère bien bordel ! Elles se mettent à danser devant moi et je ne peux m’empêcher de graver ce beau moment avec mon téléphone tellement je trouve ça beau. Je ne me lasserais jamais de les voir ensemble toutes les deux. Je pianote sur mon écran pour lui envoyer les deux souvenirs que je viens de faire, j’en profite pour mettre la photo en fond d’écran. Elles sont tellement belles mes poupées. « T’as osé ? » hein ? Quoi ? Moi ? Noooon. Jamais voyons. Je n’essaie même pas de me défendre, c’est inutile. « Lylaaaaaa ! A qui tu l’as envoyé ??? » mmh ? Plaît-il ? On me parle ?  « Mhh ? Mes parents. Oh. Et toi à l’instant. » je tente innocemment. Je ne vais pas me dénoncer comme ça non plus, qu’est-ce qu’elle croit ? Hors de question que j’avoue pour Adriel. Du moins pas aujourd’hui. En plus je suis certaine que cet idiot ne saura pas se taire lui, donc ça finira bien par me retomber dessus un jour ou l’autre. À moins qu’elle oublie ? Une bonne grosse dose d’Alzheimer. Mais juste pour ça hein. Abusons pas. Oui, bah ça va on peut toujours rêver ! « Hmm… je le saurais tôt ou tard madame Booth » qu’est ce que je disais hein ? Petit sourire innocent de ma part. Si Adriel me vends, je ne lui envoie plus jamais de photo de sa filleul ! Quoi ? Comment ça, ça s’appelle du chantage ? Pas vu, pas pris.
Nous retrouvons notre sérieux alors que nous commençons à parler d’Isaac. Je me permet de poser quelques questions après m’être inquiétée de savoir comment elle vivait ça. « De tout, de rien … tu va trouver ça stupide. J’ai l’impression qu’il m’attend toujours. Je ne sais pas quoi en penser. J’aimerais tellement qu’il soit heureux de son côté. Il le mérite. C’est un gars bien. C’est moi qui ai déconné. » il est vrai que la fin de leur histoire à été compliqué. Mais je comprends totalement les sentiments d’Isaac étant (s’il s’avère qu’elle a raison) dans la même situation. Ça fait trois ans qu’ils ne sont plus ensemble si je me souviens bien mais leur histoire a été tellement belle et si rapide. Je les observé de loin, j’avoue que ce coup de foudre m’a vendu du rêve quand j’en ai entendue parler la première fois. Puis quand je les ai vu ensemble je n’ai pas pu résister et j’ai fondue totalement. Je n’ai pu qu’apprécier ce gars qui faisait tant de bien à mon amie et puis je voyais bien combien il l’aimait. Et puis ils ont eu cette mauvaise passe et j’ai soutenue Ambre dans tout ces moments comme j’ai pu. De la meilleure façon je l’espère. En tout cas, je comprends qu’Isaac puisse toujours avoir des sentiments pour Ambre, après tout j’en ai toujours pour Adrian moi. On ne peut décidément pas oublier une si forte histoire comme ça. « Je suis d’accord avec toi, mais il a peut-être besoin de plus de temps. Ne culpabilise pas trop Ambre, chacun réagit à sa manière et gère ça de sa façon. » avec le temps qu’il leur faut. Ma mère toujours sur la sienne, je resserre un peu l’emprise de mes doigts sur les siens, comme pour la rassurer. La conversation dérive et devient plus légère lorsque l’on aborde mon cousin. Elle me parle d’Erin et de l’accident du chien. Chose que je sais déjà bien évidement. « Bah oui c’est tout ? Tu t’imagine quoi ? » je fais la moue. Tellement de choses si tu savais. J’imite un baiser avec ma bouche et entrechoc mes index l’un sur l’autre pour imiter cette fois deux personnes qui s’embrassent. Oui, comme une enfant de six ans. Je suis sûre que Rose s’exprimerait mieux que moi pour le coup ! Mais je trouve ça drôle pour embêter mon amie un peu plus encore. Qui est la plus vieille des deux déjà ? J’en rajoute une couche. Impossible de n’avoir que ça comme explications nan mais oh ! « Je te jure qu’il s'est rien passé de plus. On s'est peut-être chamaillé comme deux gamins avec une glace…. Okay. Satisfaite ? » oh c’est vrai ? Adriel n’a pas mentionné de glace il me semble… à moins que ma mémoire me joue des tours. Je suis sûre qu’ils étaient trop mignons en plus ! Pff. Ils me fatiguent. « J’ai la preuve si tu veux » vrai ? Intéressée je me penche pour observer le-dite preuve que je pensais sur son téléphone. « Montre moi les enfantillages alors ! » je m’exclame ravie de pouvoir observer ça de moi-même. Bien entendue, la conversation ne reste pas tourner vers elle bien longtemps. Comme si elle savait que moi aussi j’avais revu quelqu’un de mon passé. Comme si elle sentait que j’avais ce besoin de lui raconter. Elle me connaît trop bien. « Comment ça peut être ??? Balanceee Booth » Alors je lui confie le retour d’Adrian. Pas trop fort, je ne voudrais pas que Rose m’entende, je n’ai toujours pas réussi à lui en parler. Je ne sais pas si je dois le faire, et comment je dois m’y prendre. « La blague … nan mais je rêve…. » oui, moi aussi ça a été ma réaction lorsque je l’ai aperçue de l’autre côté du trottoir ce jour-là. J’ai même cru halluciner jusqu’à ce qu’il arrive dans le magasin pour venir me parler. On a discuter simplement, j’en ai complètement oublié que je devais lui en vouloir c’est vrai. Enfin ça me trottait dans la tête. Mais l’effet Adrian est bien toujours présent, je n’ai rien pu faire. « Merde Lyla, me dit pas que tu lui a parler comme si de rien. Il a demander des nouvelles de sa fille au moins ? Le gars il se réveille mille an plus tard. C’est quoi son excuse ? Laisse-moi rire » je fais la moue et baisse les yeux. Je lui dirais pas. Elle sera capable de m’en mettre une. Surtout quand je vois son cure dent éclater entre ses deux doigts. Bon par contre je ne vais pas lui mentir. Impossible que ça, ça arrive un jour. « Non, il n’en a pas pris. Il n’y a pas eu un seul sous-entendus sur elle de sa part et je me suis dit que ce n’était pas à moi d’en faire. Il est de retour parce que Jill est malade, elle doit avoir une greffe et c’est lui le donneur. » je lui explique. Elle connaît sa petite sœur bien entendu, elles ont deux ans d’écart et puisque je passais du temps avec Jill, il nous est arrivés d’en passer toute les trois. Au vu de leur caractère elles se sont bien entendus. Ma meilleure amie et ma belle-sœur ? C’était trop beau. Bien que je n’ai plus voulu voir Jill après le départ d’Adrian, bien trop dur d’être avec elle, sans lui. Bref, ça fait six ans qu’on a pris de nouvelles et j’apprends qu’elle est à l’hôpital et qu’elle peut mourir. C’est compliqué. Je me sens tellement comme une mauvaise amie.
On finit par rentrer pour aller dîner. « Toi tu t’assois, tu ne bouges pas de ta chaise » je roule des yeux. Je me doutais de sa réponse mais je n’ai pas pu m’empêcher de demande si elle voulait de l’aide. Donc je me retrouve à table avec Rose qui débat sur les frites de sa marraine et qui apparemment est ravie par le menu. « Cinq fruits et légumes par jours pour devenir une belle est grande princesse ma chérie » Rose hoche la tête totalement d’accord avec elle. Bah voyons. C’est bien mieux quand ça sort de la bouche de tata marraine hein ? Incroyable cette gamine ! C’est fou ce qu’il ne faut pas faire pour avoir des frites ! « Ha mais nan, pas du tout. » ah oui ? Je regarde le chat, pourtant… Mais en même temps ça me surprenait qu’il soit aussi pereux avec nous. Peter adore Rose et vient toujours réclamer des carresses et elle le lui rend bien. Et des fois j’ai de la chance il vient jusqu’à moi. « Je te présente Kitty Pryde. Je l’ai adopté y a pas longtemps. Peter me manquait. » ohhh je vois. Oui, ça paraît plus logique d’un coup. « Enchantée Kitty Pryde ! » je dis en tendant la main vers elle. Elle la sent et retourne vers sa maîtresse, ouais pas intéressant sans bouffe ahah. Je la complimente sur sa cuisine, après tout la cuisson est parfaite il faut bien lui dire. « Vous n’avez pas vu le dessert !! » et avec ce genre de phrase, j’avoue que j’ai hâte de savoir ce que c’est ! « Est-ce que c’est au chocolat ??? » demande Rose aussi curieuse et gourmande que sa mère. Je crois que je lui ai refiler mon amour pour le chocolat. Oupsy ? Nous finissons tranquillement nos assiettes et Ambre débarrasse, cette fois je ne propose même pas mon aide. Je ne vois pas pourquoi sa réponse changerait entre temps. « Tadammmmm  » s’exclame Ambre en déposant un gâteau au chocolat et une crème anglaise devant nos yeux. Rose salive déjà et j’avoue que je ne suis pas en reste. « Miam miam ! Ça a l’air trop bon tata !! » s’extasie la petite sans lâcher son assiette des yeux. Et en plus d’être beau il est délicieux, je me régale à chaque bouchée. Et au vu de la moustache de chocolat sur les lèvres de Rose, ma fille est comme moi. « Ça se passe bien l’école Rose ? Tu es toujours avec ta copine Lissa ? » l’interroge-t-elle. C’est compliqué en ce moment avec la petite Lissa, je tente de l’aider du mieux que je peux, mais malheureusement j’ai l’impression de ne pas servir à grand-chose. « Le papa de Lissa est malade, elle est très triste, elle pleure beaucoup. C’est très grave, il est à l’hopital et s’il part au ciel elle va devoir partir loin d’ici. Ça va être encore plus triste. On ne pourra plus jamais se voir. » je croise le regard d’Ambre et lui fait un sourire triste. Cette petite n’a vraiment pas de chance, sa maman est morte juste après sa naissance et son père est à l’hopital pour un cancer. Je ne suis pas sûre qu’il y survive malheureusement. Et effectivement elle va devoir partir de Brisbane si c’est le cas, elle peut se faire adopter partout dans le pays. Elles sont très proches depuis toujours. Je crois que le fait qu’elles soient toute les deux élevés dans une famille monoparentale les a rapprocher dès le début. Elles me rappellent Ambre et moi quand nous étions jeunes, à se comprendre d’un regard et faire les quatre cent coups. Alors pour rattraper son futur départ, elle passe beaucoup de temps à la maison, mais je ne peux pas l’avoir tout le temps, bien que j’aimerais ça. Juste pour qu’elle ait une bonne nouvelle en ce moment. Elle a déjà dormi avec moi comme l’aurai fait Rose et s’est endormie dans mes bras, épuisée par ses larmes.
Quand le dîner prend fin, on se dirige toute les trois dans le salon. Rose n’attend pas longtemps pour s’installer dans les bras de sa tante dans le canapé et ça me fait sourire. Calée sous le plaid, on va être trop bien. « Ho ! Qui voilà. Bonjour Miss Pryde. » complice, je souris à mon amie. «  Je suis sûr que le courant passerait bien avec Peter Quill » je hoche la tête, convaincue par ça aussi. «  On se regarde un film ? Rose, tu choisis » quel suspense insoutenable ! Ambre profite de sa réponse pour s’installer à son tour dans mes bras, je la laisse faire avec un sourire tendre. « C’est vrai ? On peut regarder Miraculous ? Mais tu sais le film à New-York ? » qui est étonnés ? Personne mesdames et messieurs. J’ai un petit rire, je ne sais pas pour Ambre mais je le connais par cœur à force de le voir mais pour faire plaisir à ma fille je le regarderais bien encore une fois tiens. Cliquant sur disney+ Ambre nous mets devant le film choisit. Je caresse les cheveux de mon amie pendant le long du film, c’est un automatisme lorsqu’elle est installée comme ça dans mes bras. Je remarque que le film n’est pas fini et que Rose dort blottit dans les bras de sa marraine.  « Ça l’a achevé de jouer avec Akela dans le jardin je crois ! » je vais devoir la porter jusqu’à la voiture et ensuite jusqu’à son lit. Elle a le sommeil assez lourd contrairement à moi, c’est plutôt sympa quelques fois. Au moins je sais qu'elle dormira tranquillement jusqu'à demain matin pour l'école. On échange un regard et on sait très bien ce qu'il va se passer maintenant. Débarrasser de la petite on tente de s'extirper du canapé sans la réveillée chacune notre tour. Je ne sais pas comment elle fait pour dormir aussi, entre nos rires à moitié étouffé et nos agitations. On se retrouve donc sur la terrasse, j'ai laissé la porte fenêtre un peu ouverte pour entendre Rose au cas où. Une cigarette entre les lèvres, on apprécie sûrement un peu trop ce poison qui s'introduit dans nos poumons. Enfin pour ma part, en tout cas c'est le cas. J'ai arrêté d'un coup lorsque j'ai appris que j'étais enceinte alors que je fumais depuis mes seize ans. (on ne dira pas que j'ai commencé à cause d'un garçon. pas n'importe lequel mais quand même) Ça a été plus facile que ce que je le pensais, mais dès que j'ai pu reprendre et que ma fille n'est pas les parages j'avoue que je me laisse tenter par une de temps en temps. Je sais que ce n'est pas bien. Mais avec tout ce qui se passe en ce moment. Ça  me fait du bien. « A chaque fois qu'on fait ça, j'ai l'impression de retomber en enfance quand on se cachait de nos parents ou de ton frère ! » j'avoue en riant doucement, pour ne pas que Rose nous entende non plus. Sauf qu'on se cache d'une enfant maintenant… J'ai toujours fait attention à ce qu'elle ne me trouve jamais avec ça entre les doigts. Déjà parce que je ne voudrais pas qu'elle tombe dedans parce qu'elle trouve ça cool de faire comme maman et ensuite, je sais qu'elle en parlerais à ses grands-parents. Alors, oui j'ai passé l'âge de me faire gronder par mes parents mais ils étaient tellement heureux de savoir que j'arrêtais. Je n'ai jamais eu le cœur de leur dire que de temps en temps ça me prenait de fumer à nouveau. De temps en temps ce n'est pas si grave, hein ?
AVENGEDINCHAINS


we. ♥


Douceur des mots / Lyla #1  OBCGg4U
Douceur des mots / Lyla #1  Ac1UarQ
Douceur des mots / Lyla #1  YlMyvG3
Douceur des mots / Lyla #1  OrLErGE
Douceur des mots / Lyla #1  2eDseF9
Douceur des mots / Lyla #1  T8X2F7q
Douceur des mots / Lyla #1  Pfed6Eg
Douceur des mots / Lyla #1  OnbOfdZ
Douceur des mots / Lyla #1  4Gaihj3
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

Douceur des mots / Lyla #1  Empty
Message(#) Sujet: Re: Douceur des mots / Lyla #1 Douceur des mots / Lyla #1  EmptySam 5 Juin - 11:29



Douceur des mots
Mercredi 21 avril - > C’est improbable qu’elles parlent de bébés alors qu’elle a tout juste revu Adriel. Elle sait que Lyla est impatiente mais à ce point-là ça lui scie les jambes. « Tu sais qu’une grossesse ça dure neuf mois ? » Ambre pouffe de rire. Dans quoi elle s’embarque sérieux. Le jour où elle sera enceinte ça sera clairement une fête nationale ! Tout Brisbane sera au courant qu’elle porte la vie. Elle imagine déjà son amour de soeur en train de fondre devant les articles pour bébé. Évidemment qu’elle sera là à la première échographie. Est-ce qu’elle aura le choix ? Franchement ? Lyla sera probablement la première au courant de sa grossesse. Car c’est tout simplement son journal intime vivant. Lehmann lui confie ses moindres secrets, ses moindres doutes. Booth c’est la petite voix dans sa tête qui est toujours là pour l’orienter vers le bon chemin. Gamine, elles disaient qu’elles auraient un bébé en même temps. Ambre avait cacher un gros oreiller sous son ventre. Lyla l’avait imité. Puis elles avaient essayé de se faire un câlin mais leur ventre proéminent les empêchait de se serrer dans les bras. Un fou rire avait alors éclaté. Toujours cette bonne humeur communicative. Des rêves pleins la tête. Mais la vie d’adulte c’est montrer plus compliquée pour les deux demoiselles. Ambre lui offre une bière faisant partie du stock de Noah. - Il n’avait pas qu’a les stocker là - Elles évoquent le lien frère/soeur. Lehmann ajoute avec humour qu’il est également son frère. Considérant qu’elles soient soeur. C’est tout comme à ses yeux. Les liens du sang ne font pas forcément l’humanité aux yeux d'Ambre. Rose fait son apparition avec son beau costume d’Hawaïenne. La beauté de la mini Booth lui saute aux yeux. Elle a de qui tenir en même temps. Sa maman est à croquer. Ambre soupçonne Rosie de faire tourner les têtes. Même si à cet âge-là, tout reste innocent et pur. « Je crois que ça commence déjà… Elle m’a parlé d’un petit Dimitri dans sa classe plusieurs fois. » Ses deux mains viennent se poser sur les épaules de sa filleule pour la faire pivoter face à elle. « Petite cachottière. Tu ne m’as pas parlé de ce Dimitri » Elle lui fait un petit clin d’œil suivi d’un sourire complice. Bien sûr qu’elle le savait. Les tatas savent tout. Rose lui confie absolument tout. Voir même des choses un peu plus délicates qu'Ambre n’ose pas trop aborder avec Lyla. Comme le sujet épineux du papa absent … Elle tentait toujours d’avoir un jugement juste, sans animosité. Même si elle a une dent contre Adrian, ce n’est pas à elle de porter un jugement à la place de Rose.

Une danse improvisée commence dans le jardin. Le costume de la petite inspire pour un hula hawaïen. Même si Ambre à cesser de prendre des cours de danse, elle garde néanmoins la souplesse de ses gestes. Lyla dégaine son portable pour immortaliser ce moment. Vidéo ou photo, peu importe, Lehmann se prend au jeu. Mais elle s'interroge en voyant sa meilleure amie pianoter sur son téléphone. De suite elle comprend qu’elle partage sa capture avec d’autres. « Mhh ? Mes parents. Oh. Et toi à l’instant. » La main sur la hanche, l’autre qui tire sa paupière vers le bas. « A d’autres ! Tu me la fait pas à moi mademoiselle Booth ! » Quand l’autre ment, elles le savent automatiquement. Elles se connaissent par coeur. La moindre mimique, ou un regard fuyant, ça sonne comme une alarme. Ambre a le malheur de préciser qu’elle a croisé Adriel. Grave erreur ! Lyla s’enflamme direct. Limite elle a des coeurs dans les yeux en imaginant qu’ils se sont rabiboché. Lehmann pouffe de rire devant tant d’enthousiasme. Mais elle calme vite ses ardeurs en lui précisant qu’il ne c’est rien passé de concret. Booth mime des bisous avec ses lèvres et ses doigts qui s’entrechoquent. « NAN MAIS ! Lylaaaaaa ! T’es pas possible » Ça a bien faillit pourtant. Ils ont eu quelques moments intenses. Elle avait bugger sur ses lèvres, frissonner à chaque fois qu’il l’effleurait. Clairement, Mayers ne la laissait pas indifférente. Ambre fut presque soulagée qu’il prenne congé. Pas sûr qu’elle aurait réussi à lui résister longtemps. Elle clame haut et fort avoir des preuves de son innocence. « Montre-moi les enfantillages alors ! » Ambre se lève et décroche la photo d’Adriel qui se trouve aimanter sur son frigo. Sur sa route, elle observe le cliché en souriant tendrement. « Voilà madame. Il n’est pas mignon avec toute cette glace sur le visage ? » Dit-elle en reprenant place à ses côté. Lyla lui confie à son tour avoir revue le père de sa fille. Aussitôt Lehmann s’insurge. Elle ne porte pas Adrian dans son coeur, surtout après ce qu’il a fait subir à sa meilleure amie. Inquiète, elle demande s’il c’est au moins intéresser à Rose. Le regard de Lyla devient fuyant. Ambre devine déjà sa réponse. Le cure dent qu’elle tient entre ses doigts ne résistent pas à sa rancoeur. « Non, il n’en a pas pris. Il n’y a pas eu un seul sous-entendus sur elle de sa part et je me suis dit que ce n’était pas à moi d’en faire. Il est de retour parce que Jill est malade, elle doit avoir une greffe et c’est lui le donneur. » La maladie de Jill passe de suite à la trappe. Aucune excuse n’est recevable. Il ne mérite pas qu’on se détourne sur lui. Il mérite encore moins de connaître Rosie. Ce mec est ignoble, sans cœur. Un soupir sort d’entre ses lèvres. Ses bras s’enroulent derrière la nuque de Booth pour un câlin réconfortant. « Je suis désolée ma chérie. Tu ne devrais même pas lui adresser la parole à ce crétin. Comment peut-ont être aussi égoïste ? … » Sa main vient frictionner son dos tendrement. « Tu as été voir Jill à l'hôpital ? Je peux t'accompagner si tu veux » Elle n’a pas revu Jill depuis pas mal d’années. Depuis que Lyla à quitter son frère en fait. Elle aurait eu l’impression de trahir sa meilleure amie en pactisant avec ‘l’ennemi’. Même si le courant passé plutôt bien avec Jill. D’ailleurs elle s’inquiète au sujet de cette greffe.

Elles passent à table à l’intérieur. Ambre s’occupe soigneusement de ses deux invitées. Les frites font sensation auprès de Rosie. En même temps elle savait qu’elle ne risquait pas de la décevoir avec ce repas. Du poulet, des frites, du chocolat en dessert. Le repas parfait. Kitty fait sa curieuse. Les bonnes odeurs mettent ses papilles en émoi. Lyla remarque aussitôt la ressemblance frappante avec Peter Quill. Normal, Ambre l’avait choisit pour cette raison. Son Peter lui manquait. Elle espère que son nouvel animal comblera ce manque. « Enchantée Kitty Pryde ! » Un sourire se dessine sur ses lèvres. Mais la chatte lui fait vite faux bond en voyant le morceau de poulet que lui tend sa maîtresse. C’est moment passer au dessert. Ambre les tease un peu histoire de leur mettre l’eau à la bouche. « Est-ce que c’est au chocolat ??? » L’index devant ses lèvres, elle tente de tenir sa langue face aux yeux suppliants de sa princesse. « Hmm… peut-être » Lehmann retourne cuisine, les bras chargés de vaisselle sale. Elle revient avec un superbe fondant au chocolat et sa crème coulante. « Miam miam ! Ça a l’air trop bon tata !! » Et ça l’est. Tout le monde se gave de chocolat et crème anglaise. Ambre passe son pouce sur les lèvres de sa filleule pour effacer sa moustache gourmande en riant. Elle questionne Rose sur l’école et sa copine Lissa avec qui elle est inséparable. Une belle amitié qui lui rappelle celle qu’elle cultive avec sa maman. « Le papa de Lissa est malade, elle est très triste, elle pleure beaucoup. C’est très grave, il est à l’hopital et s’il part au ciel elle va devoir partir loin d’ici. Ça va être encore plus triste. On ne pourra plus jamais se voir. » Ambre croise le regard de Lyla. Elle regrette presque d’avoir poser la question. Sa main vient se poser sur celle de la petite Rosie. « Je suis désolée ma puce. C’est dans des moments difficiles comme ceux là que les amis sont important. Peut-être que son papa va guérir, il ne faut pas perdre espoir » Lehmann se veut positive. Même si elle comprend dans le regard de Lyla que les chances sont minces. Cette histoire d’adoption lui met la puce à l’oreille. Secrètement, elle pense se renseigner dés lundi sur la possibilité de prendre Lissa sous son aile. Au moins le temps de lui trouver une famille à Brisbane. Elle ne veut pas que Rose soit privé de sa meilleure amie.

Le repas terminé, Ambre propose aux filles de s’installer confortablement sur le canapé. Histoire de digérer tout ça dans les règles. Pourquoi pas devant un film. Rose a carte blanche. « C’est vrai ? On peut regarder Miraculous ? Mais tu sais le film à New-York ? » *Silence* Les deux blondes se regardent avant de pouffer de rire en choeur. Bizarrement ce n’est pas une surprise. Rosie a dû voir ce dessin animé un million de fois. Pourtant c’est toujours celui là qu’elle choisit. « Va pour Ladybug et chat noir » Bah oui ! Elle connait même le nom des personnages à force. « Tu crois qu’ils vont finir ensemble ces deux là ? » Qu’elle demande à Lyla d’un air amusé. Les deux passe leur temps à se chercher sans se trouver. Les feux de l’amour en version enfant. Ambre tire le plaid. Rose se niche dans ses bras tandis que elle se faufile contre Lyla. C’est tout juste si le canapé est assez large pour les trois. Ça n’empêche pas la petite de s’endormir après seulement vingt minutes de film. Ambre n’est pas loin de la rejoindre. Les caresses de sa meilleure amie ont un effet très apaisant sur elle. « Ça l’a achevé de jouer avec Akela dans le jardin je crois ! » Elle rouvre les yeux en baillant. « Je crois que c’est le poulet qui m’a achever moi. » Un sourire s’étire sur ses lèvres alors qu’elle lève les yeux sur Booth. Un regard complice qui n’a pas besoin de mots pour comprendre qu’il est temps pour elles de respecter leur petit rituel. Doucement, Ambre se détache de sa filleule pour ne pas la réveiller. Elle prend soin de repositionner le plaid sur la petite en posant un baiser sur son front. Les deux amies commencent à s’éloigner vers la terrasse en étouffant leur gloussement. Ambre marche sur la pointe des pieds comme si ça allait changer quelque chose. Elle a l’impression de jouer avec les interdits ça rend ce moment encore plus fun. Elle récupère son paquet de cigarettes en chemin. Doucement, Lyla fait coulisser la baie vitrée puis la referme qu’a moitié pour garder l’oreille attentive sur sa fille.« A chaque fois qu'on fait ça, j'ai l'impression de retomber en enfance quand on se cachait de nos parents ou de ton frère ! » Le cylindre entre ses lèvres, Ambre prend sa dose de nicotine pour ensuite cracher la fumée vers le ciel pour ne pas enfumer sa meilleure amie. « Grave ! J’ai l’impression d’avoir quinze ans. D’ailleurs, je m’étonne encore que tu te sois pas encore fait griller. Toi et ta discrétion légendaire » Ambre était plus douée pour tromper l’ennemie. Un chewing-gum à la menthe, un faux prétexte pour aller promener le chien. Adriel détestait la voir fumer. Il osait lui faire du chantage sur les bisous et les câlins. Si elle fumait, il l’aurait privé de tout ça le bougre. Cruel ! Le pire c’est qu’il arrivait à obtenir gain de cause. Parce son étreinte était mille fois plus agréable que cette nicotine. Suite leur séparation, le poison avait reprit une place plus importante dans son quotidien. Elles chuchotent pour parler. Les deux amies se remémorent des souvenirs de leur enfance en lâchant quelques rires. Apparemment trop bruyantes. La silhouette de Rose se rapproche dangereusement d’elles. « Ho putain. Lyla !! Rosie est réveillée » D’un geste vif, elle récupère la cigarette de son amie et la plante dans le pot de fleurs de l’olivier avec la sienne. Rapidement elle balaye l’air avec ses mains pour effacer toutes traces. C’était moins une ! Rose se frotte les yeux, apparemment très fatiguée. En même temps il est tard pour elle. « Je crois qu’il est l’heure d’aller au lit pour tout le monde » Ambre les accompagne jusqu’à la voiture. Elles s’embrassent toutes les trois. « Attention sur la route » Sur le pas de sa porte, Lehmann les salue d’un geste de la main. Elle patiente que la voiture ne soit plus dans son champ de vision pour retourner à l’intérieur. Il lui tarde déjà de les retrouver. Ces moments avec les Booth, elle ne s’en lassera jamais. La maison est devenue vide sans elles.

code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Douceur des mots / Lyla #1  Empty
Message(#) Sujet: Re: Douceur des mots / Lyla #1 Douceur des mots / Lyla #1  Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

Douceur des mots / Lyla #1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: nouer des contacts :: mémoire du passé
-