AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment : -44%
Ecran PC Gamer Incurvé – ACER – ...
Voir le deal
159.99 €
Le Deal du moment : -45%
SanDisk Carte microSDXC UHS-I pour Nintendo Switch 128 ...
Voir le deal
23.75 €

 Eddie · sometimes you have to swallow your pride

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anonymous
Invité
Invité

Eddie · sometimes you have to swallow your pride Empty
Message(#) Sujet: Eddie · sometimes you have to swallow your pride Eddie · sometimes you have to swallow your pride EmptyDim 30 Mai - 15:15


sometimes you have to swallow your pride
@Eddie Yang & Inaya Hopkins

Le bruit du réveil sort Inaya de son profond sommeil. Les yeux à peine ouverts qu'elle se lève dans la foulée pour foncer à la douche. Il est seulement 5H30 mais la blonde est déjà en pleine forme. Elle ne se lève pas aussi tôt pour un shooting, un défilé ni même une interview mais seulement parce qu'elle a besoin de s'aérer l'esprit. Une fois sa douche finie, elle enfile une tenue de sport et elle quitte son appartement dans la foulée. Un arrêt rapide pour acheter un grand café et des cookies à grignoter sur le trajet jusqu'à l'extérieur de la ville. Après un long moment de route, elle arrive en forêt, loin de Brisbane, loin de l'agitation de la ville, loin de la population. Son téléphone passe en mode avion, elle se coupe de tout pour aller marcher. Ca lui arrive régulièrement de faire ça, seule, pour se retrouver seulement avec elle-même. Elle marche longtemps, elle ne sait même pas combien de temps, avant de s'asseoir dans l'herbe face au lever du soleil. C'est calme, il n'y a qu'elle et le bruit de la nature. Ca lui fait un bien fou et surtout, ça lui permet de réfléchir. Elle fait le point sur sa vie, sur les décisions qu'elle a prises et surtout, elle remet tout en question. La vérité, c'est qu'il n'y a qu'une chose qui tourne en boucle dans sa tête et ça, depuis déjà deux semaines. La danse. Plus particulièrement, Eddie. Ce professeur de danse dans lequel elle a mis tous ses espoirs qui sont partis en fumer rien qu'à la première séance. Des malentendus, des paroles mal comprises et une Inaya en colère qui met fin à toute collaboration sur un simple bout de papier. Il ne l'a jamais recontacté et elle a fait de même. Sauf qu'elle regrette la blonde. Elle sait qu'elle a agi sur un coup de colère et que c'était stupide. Mais maintenant, elle est bloquée entre sa fierté et son envie d'aller le trouver pour repartir de zéro. Disons aussi qu'elle a peur qu'il l'envoie balader si elle ose remettre ses pieds dans le studio. Depuis deux semaines, elle regarde les autres danseurs de Brisbane parce qu'il n'est pas le seul. Elle essaye désespérément de trouver un remplaçant mais elle n'y arrive pas. Ce n'est pas pour rien si elle a choisi à lui. Il est le meilleur de la ville et toutes ses recherches finissent toujours par revenir vers lui. Elle soupire en observant l'horizon qui ne lui apporte aucune solution. C'est difficile pour elle de prendre une décision et surtout, de prendre la bonne décision cette fois. Elle ne veut plus rien regretter dans sa vie.

Après plusieurs heures loin de la ville, elle rentre pour enchaîner avec sa journée de boulot. Ca lui occupe l'esprit et ça l'empêche de trop penser au reste. Ca passe vite avant que le soir n'arrive et qu'elle se retrouve à marcher dans le quartier de Logan City, son dernier rendez-vous professionnel terminée. Inconsciemment, ses pas la guident vers un endroit bien précis qui revient bousculer son esprit. Au fond, elle sait qu'elle doit faire le premier pas parce qu'il n'a aucune raison de revenir vers elle. Lui, il a déjà ses cours et ses élèves, elle n'est qu'une de plus parmi les autres. Alors qu'à ses yeux à elle, il est le seul qui peut l'aider à réaliser une petite partie de son rêve abandonnée quelques années plus tôt. Inaya arrive devant le studio, loin d'être en tenue de sport vu qu'elle sort d'un shooting. Elle est extrêmement maquillée et plus habillée pour sortir que pour faire de la danse. Mais peu importe, elle ne vient pas danser, elle vient seulement récupérer sa place d'élève. Elle souffle un bon coup avant de rentrer dans le bâtiment et de se diriger vers la porte du studio qui est ouverte. C'est silencieux, il n'y a pas un bruit alors qu'elle passe doucement la tête dans l'encadrement de la porte pour observer l'intérieur. Elle repère Eddie, seul, des papiers à la main. C'est déjà un bon point, il n'est pas en train de donner un cours et il n'a pas l'air plus occupé que ça. Pour le moment, tout du moins, il ne faut pas qu'elle tarde au cas où. Son corps finit par se déplacer vers l'intérieur du studio, ses talons hauts claquant directement sur le parquet. Pour la discrétion, on repassera. « Bonsoir. » Qu'elle lance alors que le danseur se tourne vers elle, sûrement intrigué par le bruit de ses talons. Et vu le regard qui lui porte, il a l'air plus que surpris de la voir au milieu de son studio. « Je ne vais pas rester longtemps, j'imagine que tu attends un élève. » Ou peut-être qu'il a terminé et qu'il va rentrer chez lui, elle n'en sait rien, elle improvise juste ses paroles sur le moment même. « En réalité, je viens juste pour savoir si tu as encore de la place pour une élève. » Pour elle, oui. Pour recommencer les cours et que, pour cette fois, il lui envoie réellement le planning. Est-ce qu'elle devrait s'excuser ? Peut-être mais ça ne fait pas partie de son plan. Déjà, elle est venue jusqu'ici, il s'agirait de ne pas trop lui en demander. « Si tu veux toujours de moi comme élève, évidemment. » Qu'elle rajoute en affichant un léger sourire gêné. Va-t-elle vivre un grand moment de solitude où Eddie va l'envoyer chier ? Elle espère bien que non.
Revenir en haut Aller en bas
Eddie Yang
Eddie Yang
les rythmes endiablés
Voir le profil de l'utilisateur
Eddie · sometimes you have to swallow your pride 7vHkInU ÂGE : 25 ans (18.04.1996) et encore très loin de l'âge de raison
SURNOM : juste Eddie. oppa par sa sœur, hyung par son cousin et jagi par Halston. ses collègues préfèrent quant à eux l'appeler le traitre
STATUT : il a ouvert son cœur à son américaine préférée pour qui il s'autorise enfin à aimer de nouveau
MÉTIER : danseur et chorégraphe au sein de la Northlight Company, il retrouvera sous peu le chemin de la scène après une convalescence
LOGEMENT : #109 Hughton Avenue (Redcliffe) avec ses trois chats et Halston, qui passe de plus en plus de temps chez lui
Eddie · sometimes you have to swallow your pride DWLLkpm
POSTS : 3531 POINTS : 1575

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : (intj-a) né à Sydney de parents coréens, originaire de Daegu en Corée du Sud ☆ a déménagé à Brisbane vers ses dix ans ☆ coréen de sang mais australien de cœur ☆ une petite sœur qu'il surprotège et des parents exigeants dont il a brisé toutes les attentes ☆ membre et leader d'un groupe de danse underground ☆ gaga de ses trois chats, seuls colocataires qu'il tolère ☆ traine une sale réputation dans la compagnie où il travaille car très opportuniste ☆ mène une vie à cent à l'heure entre la danse et la moto, quitte à brûler la chandelle par les deux bouts.
RPs EN COURS :
Eddie · sometimes you have to swallow your pride O1o1nEs
CALLIE #3yang² ~ 여동생 › From the day of the universe’s creation and beyond. Trough the infinite centuries and beyond. In the previous life and maybe the next too, we’re eternally together. ☆ 12

Eddie · sometimes you have to swallow your pride 72QYHJd
EDDON #10 (fb)#11give me that rush › In this world of ice you’re the only shining glow. Now I can’t stop thinking about you when I’m sinking alone. I know it’s real, I can feel it. I'm full of problems, love sick, no way to go I'm a loser in this game. Save me, take my hand, take all of me. Please use me like a drug. ☆ 123456789 (ua)

Eddie · sometimes you have to swallow your pride Kr0Zk6a
EDEA (scénario libre)the angel on my shoulder › You shined on me when I didn't even know myself, I couldn't say anything else but thank you. With you, who has taken my hand, I can shout of a bigger dream than before.

Eddie · sometimes you have to swallow your pride DaUl2BP
ALEDDIE #2bitterness of the past › That yellow moon teases me, that I can’t have you. "But you’re only a rough beast." If you’re going to say that kind of thing, get lost. If you need me, change me.1

Eddie · sometimes you have to swallow your pride RhyaCfe
NICKY (scénario libre)the painful reflection › You want to breathe, you hate this night. You want to wake up, you hate this dream. I could make it better, I could hold you tighter on that long road because within this pitch black darkness you are shining so brightly.

Eddie · sometimes you have to swallow your pride PPJ9ikW
EBBY #2feel free to tease me › If you're lonely and need a friend, and troubles seem like they never end, just remember you're not alone. Girl, you've got a friend in me. ☆ 1

Eddie · sometimes you have to swallow your pride 3HDuUZw
INSANE BOYZ(préliens) this is our own game › We just keep making and improving because we're one of a kind. No one can copy us, from the start it's been all ours.



RPs EN ATTENTE :
Eddie · sometimes you have to swallow your pride Qn8a

(james, sunan, connor, charles)

RPs TERMINÉS : (2022) diana #1

(2021) dani #1channing #1bennettdani #2eddon #1penny #1channing #2abellilycallie x daniclémentdani #3ilariacallie #1diego #1inaya #1eddon #2eddon #3eddon #4kaneddieeddon #5inaya #2eleonorpenny #2diego #2mika #1ashernicolecallie #2eddon #6gaby #1eddon #7diego #3eddon #9 (ua)nicky #1sunan #1birthday partyjina #1aleddie (fb)asher #2eddon #8callie #3mav x nicky

nanowrimo 2021 ~ 50 000 mots ✓ (60 839)

dimension slasher ~ 3.01 james #3 › 3.02 nicky #2 › 3.03 channing #3

fête des voisins ~ chez eddiechez jameschez elia, primrose et adelechez danichez lilychez gaby

rp abandonnés:
 


AVATAR : lee know 리노 (minho)
CRÉDITS : @unravel graph, @n-dia, @kidd (avatars) + @loonywaltz (userbars) + @violet (gifs) + la talentueuse @mapartche (adorable dessin)
DC : carl flanagan (ft. fionn whitehead)
PSEUDO : ladyfame (clémence)
Femme (elle)
INSCRIT LE : 19/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t35663-maniac-on-the-floor-eddie https://www.30yearsstillyoung.com/t35845-eddie-stand-up-and-show-your-skills https://www.30yearsstillyoung.com/t35869-eddie-yang https://www.30yearsstillyoung.com/t35870-eddie-yang https://www.pinterest.fr/ladyfamee

Eddie · sometimes you have to swallow your pride Empty
Message(#) Sujet: Re: Eddie · sometimes you have to swallow your pride Eddie · sometimes you have to swallow your pride EmptyMar 1 Juin - 18:25




Sick venom in men and women overcome with pride
A perfect world is never perfect, only filled with lies
Promises are broken and more resentment come alive
See, in a perfect world, I'll choose faith over riches


Ce n’est pas un mythe, ce studio est l’endroit où ceux qui chercheraient après Eddie ont le plus de chance de le trouver. La journée il est au théâtre évidemment mais le soir il traîne presque toujours ici, qu’il ait des cours à donner ou non il en a fait son refuge et c’est bien parce qu’il s’y sent mieux que n’importe où ailleurs que le danseur ne peut pas se résoudre à s’en séparer. La location de ce studio lui revient cher, trop cher surtout en ce moment où il compte le moindre de ses sous mais sans studio il ne pourrait plus honorer son rôle de professeur, un rôle qui lui tient à cœur car c’est à travers celui-ci qu’il a l’occasion de partager sa passion avec d’autres chaque jour. Il ne sait pas ce qui le lâchera en premier, son banquier ou son genou mais il n’a en tout cas jamais été aussi proche de la rupture à tous les niveaux. Ça devrait l’inquiéter, l’empêcher de dormir et effectivement certains jours la peur le gagne mais quand il passe la porte de ce studio ses problèmes s’évaporent, de la même façon qu’il demande à ses élèves de laisser les leurs dehors. Ici on travaille, on ne se lamente pas sur son sort alors Eddie s’oublie encore et toujours dans la danse. Son corps souffre mais au moins son esprit est en paix, ici il n’est pas Eddie le garçon à la vie sens dessus dessous pour qui l’année 2021 est chaotique sur tous les plans, non. Ici il est Eddie le professeur exigeant que l’on vient trouver quand on veut travailler avec le meilleur dans le domaine, c’est tout ce qu’il a le droit d’être et c’est ce qu’il restera même si tout doit s’écrouler autour de lui. Car il est plus fort que tout ça, du moins ça lui plaît bien de le croire. D'où le fait qu'il ne supporte pas lorsque ses soucis de santé ou personnels de façon générale le rattrapent en plein cours, le contrôle il tient à le garder et ça revient à laisser paraitre ce qui l'arrange face à ses élèves. Leur faire croire qu'il est parfaitement opérationnel quand ça n'est pas forcément le cas, rester un exemple à suivre pour eux quoi qu'il lui en coûte. Et non, il n'estime pas leur devoir quoi que ce soit car il est ici pour leur apprendre à danser, pas pour détailler auprès d'eux les difficultés qu'il peut rencontrer dans sa vie et qui ne concernent que lui, de son point de vue. Le jour où il ne sera plus capable de donner un cours il pourra recevoir des remarques, en attendant Eddie reste fidèle au poste car ses élèves comptent sur lui, et leur réussite est sa priorité numéro un entre ces murs.

Le bruit de talons claquant au sol l’interpelle alors qu'il prépare sa playlist pour le dernier cours du jour, car qui peut bien signer une entrée aussi fracassante dans son studio ? Eddie se retourne aussitôt et l’étonnement est présent chez lui en découvrant la longiligne silhouette d’Inaya, qui est particulièrement apprêtée ce soir. Pour une surprise c’est une surprise car ce n’est pas la personne qu’Eddie attendait, ni aujourd’hui ni jamais étant donné qu'ils ne travaillent plus ensemble tous les deux et ça c'est elle qui l'a choisi. « Ah tiens, une revenante. » il souligne en tentant de revêtir son plus bel air indifférent, qu’il doit quand même pas mal forcer car ça ne lui fait pas rien de la revoir dans ce studio. C’est une élève qu’il désirait sincèrement accompagner dans la reprise de la danse alors la fin brutale de leur collaboration a eu un peu de mal à passer, il est vrai. Eddie ne l’a d’ailleurs toujours pas digéré car il n’a pas pour habitude qu’on lui signifie les choses de cette façon, à savoir sur un vulgaire bout de papier, des manières qui lui ont déplu mais pas autant que les remarques et l’attitude d’Inaya ce jour-là. Elle lui a tenu tête au pire moment, pour au final décider qu’elle pourrait très bien se passer de lui ce qui a forcément porté atteinte à sa fierté. Et maintenant la voilà de retour, pour quelle raison il a hâte de le savoir Eddie. Elle laisse entendre qu’elle ne s’éternisera pas et ça tombe bien, comme elle le devine il lui reste un cours à donner alors il ne sera lui-même pas disponible bien longtemps. « Une élève, sa mère doit me la déposer à sept heures. Tu as donc dix minutes devant toi. » C’est net et précis, il ne lui accordera pas une minute de plus et il estime être déjà bien sympa de ne pas la renvoyer d’où elle vient. Il ne le précise pas mais l’élève en question est une jeune fille de quatorze ans qu’il initie à la danse contemporaine, mais c’est un détail dont Inaya n’a pas du tout besoin. Eddie est loin de ne donner des cours qu’à des adultes et ça non plus il ne le dit pas car à quoi bon, aux dernières nouvelles elle ne voulait plus être associée à lui et à ces cours donc ça doit lui faire une belle jambe, tout ça. Allons bon, Inaya cherche finalement à savoir s’il lui reste de la place pour une élève, autrement dit pour elle. Quand il entend ça Eddie l’observe un instant sans manifester de réaction, car cette requête lui inspire des sentiments contraires. D’un côté il la trouve sacrément culottée de sa ramener comme une fleur et de l’autre il est assez flatté d’avoir encore sa confiance, à moins qu’elle ait tenté sa chance ailleurs et qu’aucun prof dans cette ville ne soit disposé à supporter son sale caractère. Car il faut se la fader Inaya, il a bien vu qu’elle avait du répondant et qu’elle pouvait vite monter dans les tours. « Ton mot de l’autre fois était clair pourtant. Tu voulais qu’on en reste là, j’ai pas rêvé quand même ? » Un mot qu’il a conservé d’ailleurs au cas où il viendrait à en oublier le contenu, car peut-être bien qu’inconsciemment Eddie se doutait qu’elle finirait par revenir et qu’ils auraient la présente discussion. Il s’en doutait ou bien il l’espérait, difficile à dire. « C’est bien commode de revenir lorsque tu réalises que tu as besoin de moi, Inaya. » Sur ces mots il part chercher un tapis de gym dans le fond de son studio et ramène celui-ci avant de le disposer au centre. Sa jeune élève censée bientôt arriver a des problèmes de dos alors c’est important d’assurer son confort pendant les échauffements. « Et bien optimiste de penser que je suis prêt à te reprendre comme ça. » Elle croit que c’est aussi facile, qu’il a oublié la façon dont elle l’a envoyé balader avec ses cours et son planning ? Certes ce jour-là Eddie est parti loin lui aussi mais il est un professeur entre ses murs, l’autorité ici c’est lui et sa seule véritable erreur a été de ne pas dresser suffisamment de limites avec Inaya. « Mais si ce retour inclut des excuses j’accepterai peut-être de considérer ça. » il reprend en guettant sa réaction du coin de l’œil, et il s’imagine qu’elle pourrait protester et estimer qu’elle n’a pas d’excuses à lui faire. Ou bien encore que c’est valable dans les deux sens, oui, il s’y attend assez car il a bien compris qu’aux yeux d’Inaya les torts étaient partagés. C’est peut-être bien le cas seulement qui a besoin de l’autre ici ? Eddie est bien trop fier pour reconnaître qu’il a surréagi, tout comme il n’admettra pas qu’Inaya avait raison en lui conseillant de se ménager. Car depuis sa blessure va de mal en pis et les médicaments, eux, n’ont plus franchement l’effet recherché du fait d’une accoutumance toujours plus prononcée.








glitters:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

Eddie · sometimes you have to swallow your pride Empty
Message(#) Sujet: Re: Eddie · sometimes you have to swallow your pride Eddie · sometimes you have to swallow your pride EmptyDim 6 Juin - 10:06


sometimes you have to swallow your pride
@Eddie Yang & Inaya Hopkins

Est-ce que c'est une bonne idée ? Elle n'en sait rien. Ses pas l'ont guidé jusqu'au studio d'Eddie et elle n'a pas envie de faire demi-tour. Pour une fois, elle se décide à laisser sa fierté de côté pour faire le premier pas et autant dire que ce n'est pas dans ces habitudes. Elle est têtue, elle a une sale caractère quand elle veut et elle a beaucoup de mal à faire autrement. Mais elle a aussi très envie de reprendre la danse. C'est même plus qu'une envie, c'est un besoin. Et pour ça, elle sait au fond d'elle qu'elle a besoin du danseur. Il la comprend, il veut l'aider. Tout du moins, il voulait l'aider avant que ce premier cours, et dernier, dégénère. Peut-être qu'il ne veut plus d'elle, peut-être qu'il n'a plus envie de l'aider à reprendre la danse. Peu importe, elle pousse la porte de ce studio, une boule au ventre. La seule chose qu'elle se dit, c'est qu'elle ne pourra pas avoir de regret. Elle aura essayé même s'il l'envoie balader. Son coeur bat extrêmement fort quand elle passe la tête pour observer l'intérieur du studio et qu'elle repère Eddie, seul. C'est le moment ou jamais pour se lancer, elle n'a plus le choix. Ce serait idiot de faire demi-tour maintenant qu'elle est ici. Le bruit de ses talons vient claquer sur le parquet alors qu'elle s'arrête, restant prêt de la porte. Sûrement parce qu'elle a besoin d'avoir une solution pour fuir rapidement, elle se sent plus rassurée de cette manière. C'est stupide, il faut l'avouer. Et les premiers mots d'Eddie donnent envie à Inaya de fuir, déjà. Mais est-ce qu'elle peut vraiment lui en vouloir de dire ça ? Elle n'en sait rien. La seule chose dont elle est sûre en revanche, c'est qu'elle n'a pas tous les torts dans cette histoire. « Pas de soucis, ça sera largement suffisant. » Elle n'attend que sa réponse de toute façon, c'est lui qui a les cartes en main ce soir. Dix minutes ça risque même d'être bien trop long pour elle, elle le sent. Cette conversation risque de prendre une tournure désagréable, encore une fois. Le mot. Ce fameux bout de papier, écrit sur le coup de la colère, qu'elle regrette maintenant. Ce n'était pas une façon correcte de mettre un terme à cette collaboration mais sur le moment, on ne peut pas dire qu'elle a réfléchi. Loin de là. Elle l'observe installer un tapis de sol et elle se retient très fortement de soupirer à la suite de ses mots. « Je ne vais pas me battre contre toi, Eddie. Si tu n'as pas envie de me reprendre comme élève, il n'y a pas de soucis, je chercherais quelqu'un d'autre. » Son ton est calme alors que son regard reste planté sur lui. Elle n'a pas envie de se prendre la tête avec lui. C'est déjà un grand effort pour elle de venir jusqu'ici et de faire le premier pas, elle ne va pas se mettre à genoux face à lui pour qu'il accepte de redevenir son professeur. Des excuses. A ses mots, elle affiche une mine surprise et elle est à deux doigts de lui rire au nez. Mais elle se retient parce que ça ne ferait qu'empirer cette situation qui n'est déjà pas agréable à vivre pour elle. Elle devrait donc s'excuser, c'est ce qui lui demande. Et lui ? Ses excuses ? Elle s'imagine qu'elle peut toujours rêver pour en avoir parce qu'il ne doit pas s'imaginer être un minimum en tort lui aussi. « T'as raison. Je suis désolée de m'être inquiété pour ta santé, c'était vraiment horrible de ma part. » Qu'elle lance sans se contrôler. Elle ne l'a pas insulté, elle n'a tué personne, elle a juste eu peur pour son genou. Est-ce qu'on peut vraiment lui en vouloir pour ça ? Non. Elle ne risque pas de s'en vouloir, même pas en rêve. « La seule chose pour laquelle je te dois des excuses, c'est le mot. » Qu'elle reprend doucement parce qu'elle sait que ça, c'est un tort de sa part. « Ce n'était pas une façon correcte d'arrêter ses cours. Mais sur le coup, je n'ai pas réfléchi et pour ça, je suis désolée. » Ca lui brûle presque la gorge de s'excuser face à lui. Sauf qu'elle, elle sait reconnaître ses torts. Ce qui n'a pas l'air d'être son cas à lui. En réalité, si elle est honnête, ça lui fait aussi du bien. Elle a fait ce qui fallait, elle est revenue, elle a fait le premier pas, elle s'est excusée pour son seul tort. Peu importe comment termine cette conversation, elle n'aura plus rien à se reprocher. Quoique, elle pourrait très bien refaire une erreur s'il reste aussi buté, ce n'est pas exclu.
Revenir en haut Aller en bas
Eddie Yang
Eddie Yang
les rythmes endiablés
Voir le profil de l'utilisateur
Eddie · sometimes you have to swallow your pride 7vHkInU ÂGE : 25 ans (18.04.1996) et encore très loin de l'âge de raison
SURNOM : juste Eddie. oppa par sa sœur, hyung par son cousin et jagi par Halston. ses collègues préfèrent quant à eux l'appeler le traitre
STATUT : il a ouvert son cœur à son américaine préférée pour qui il s'autorise enfin à aimer de nouveau
MÉTIER : danseur et chorégraphe au sein de la Northlight Company, il retrouvera sous peu le chemin de la scène après une convalescence
LOGEMENT : #109 Hughton Avenue (Redcliffe) avec ses trois chats et Halston, qui passe de plus en plus de temps chez lui
Eddie · sometimes you have to swallow your pride DWLLkpm
POSTS : 3531 POINTS : 1575

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : (intj-a) né à Sydney de parents coréens, originaire de Daegu en Corée du Sud ☆ a déménagé à Brisbane vers ses dix ans ☆ coréen de sang mais australien de cœur ☆ une petite sœur qu'il surprotège et des parents exigeants dont il a brisé toutes les attentes ☆ membre et leader d'un groupe de danse underground ☆ gaga de ses trois chats, seuls colocataires qu'il tolère ☆ traine une sale réputation dans la compagnie où il travaille car très opportuniste ☆ mène une vie à cent à l'heure entre la danse et la moto, quitte à brûler la chandelle par les deux bouts.
RPs EN COURS :
Eddie · sometimes you have to swallow your pride O1o1nEs
CALLIE #3yang² ~ 여동생 › From the day of the universe’s creation and beyond. Trough the infinite centuries and beyond. In the previous life and maybe the next too, we’re eternally together. ☆ 12

Eddie · sometimes you have to swallow your pride 72QYHJd
EDDON #10 (fb)#11give me that rush › In this world of ice you’re the only shining glow. Now I can’t stop thinking about you when I’m sinking alone. I know it’s real, I can feel it. I'm full of problems, love sick, no way to go I'm a loser in this game. Save me, take my hand, take all of me. Please use me like a drug. ☆ 123456789 (ua)

Eddie · sometimes you have to swallow your pride Kr0Zk6a
EDEA (scénario libre)the angel on my shoulder › You shined on me when I didn't even know myself, I couldn't say anything else but thank you. With you, who has taken my hand, I can shout of a bigger dream than before.

Eddie · sometimes you have to swallow your pride DaUl2BP
ALEDDIE #2bitterness of the past › That yellow moon teases me, that I can’t have you. "But you’re only a rough beast." If you’re going to say that kind of thing, get lost. If you need me, change me.1

Eddie · sometimes you have to swallow your pride RhyaCfe
NICKY (scénario libre)the painful reflection › You want to breathe, you hate this night. You want to wake up, you hate this dream. I could make it better, I could hold you tighter on that long road because within this pitch black darkness you are shining so brightly.

Eddie · sometimes you have to swallow your pride PPJ9ikW
EBBY #2feel free to tease me › If you're lonely and need a friend, and troubles seem like they never end, just remember you're not alone. Girl, you've got a friend in me. ☆ 1

Eddie · sometimes you have to swallow your pride 3HDuUZw
INSANE BOYZ(préliens) this is our own game › We just keep making and improving because we're one of a kind. No one can copy us, from the start it's been all ours.



RPs EN ATTENTE :
Eddie · sometimes you have to swallow your pride Qn8a

(james, sunan, connor, charles)

RPs TERMINÉS : (2022) diana #1

(2021) dani #1channing #1bennettdani #2eddon #1penny #1channing #2abellilycallie x daniclémentdani #3ilariacallie #1diego #1inaya #1eddon #2eddon #3eddon #4kaneddieeddon #5inaya #2eleonorpenny #2diego #2mika #1ashernicolecallie #2eddon #6gaby #1eddon #7diego #3eddon #9 (ua)nicky #1sunan #1birthday partyjina #1aleddie (fb)asher #2eddon #8callie #3mav x nicky

nanowrimo 2021 ~ 50 000 mots ✓ (60 839)

dimension slasher ~ 3.01 james #3 › 3.02 nicky #2 › 3.03 channing #3

fête des voisins ~ chez eddiechez jameschez elia, primrose et adelechez danichez lilychez gaby

rp abandonnés:
 


AVATAR : lee know 리노 (minho)
CRÉDITS : @unravel graph, @n-dia, @kidd (avatars) + @loonywaltz (userbars) + @violet (gifs) + la talentueuse @mapartche (adorable dessin)
DC : carl flanagan (ft. fionn whitehead)
PSEUDO : ladyfame (clémence)
Femme (elle)
INSCRIT LE : 19/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t35663-maniac-on-the-floor-eddie https://www.30yearsstillyoung.com/t35845-eddie-stand-up-and-show-your-skills https://www.30yearsstillyoung.com/t35869-eddie-yang https://www.30yearsstillyoung.com/t35870-eddie-yang https://www.pinterest.fr/ladyfamee

Eddie · sometimes you have to swallow your pride Empty
Message(#) Sujet: Re: Eddie · sometimes you have to swallow your pride Eddie · sometimes you have to swallow your pride EmptyMer 9 Juin - 19:57




Sick venom in men and women overcome with pride
A perfect world is never perfect, only filled with lies
Promises are broken and more resentment come alive
See, in a perfect world, I'll choose faith over riches


S’il y a bien une personne qu’Eddie ne s’attend pas à voir passer la porte de son studio c’est Inaya, le dernier cours qu’elle a pris avec lui s’étant très mal terminé. Il y a eu ce mot qu’elle lui a laissé et qui était parlant, à partir de là Eddie n’a pas cherché à la retenir car il n’est pas du genre à courir après les autres et surtout pas quand on le lourde de cette façon. Pourtant c’était une perte pour le professeur qu’il est car Inaya a beaucoup de potentiel et lui semblait très motivée, mais ils ont l’un et l’autre un sacré caractère qui n’a pas manqué de faire des étincelles la dernière fois. Les souvenirs de leur dernier échange lui reviennent à l’esprit quand la belle blonde apparaît face à lui, et il se rappelle à quel point il a pu détester la fin de ce cours aussi bien pour le contrôle qu’il a perdu que pour l’attitude de son élève ce jour-là. Elle lui a tenu tête quand personne n’ose jamais le faire entre ces murs, et en plus elle s’est permis de mettre fin à leur collaboration ce qui était à ses yeux l’affront de trop. Il pensait d’ailleurs avoir vacciné Inaya pour de bon de ses cours et qu’elle s’était empressée de trouver un autre professeur en ville, mais de toute évidence elle n’a pas totalement fait une croix sur lui. Ça l’étonne oui, surtout d’entendre qu’elle aimerait qu’il la reprenne comme élève s’il lui reste de la place. Elle comprend toutefois bien vite que ce ne sera pas une question de place mais bien de volonté, car une élève en plus Eddie peut se le permettre mais si celle-ci est susceptible de claquer la porte de son studio au moindre différend c’est tout de suite plus discutable. Or Inaya lui paraît bien imprévisible et il n’aimerait pas qu’elle lui refasse un coup pareil à l’avenir car quand il offre une seconde chance à quelqu’un il faut bien comprendre que c’est aussi la dernière. Il lui fait savoir que c’est facile de revenir aujourd’hui parce qu’elle a besoin de lui, et elle l’informe qu’elle ne compte pas se battre. Elle est même prête à trouver un autre professeur s’il ne veut plus d’elle et il braque un regard inquisiteur vers elle à l’entente de ces mots. « Pourquoi tu ne l’as pas déjà fait alors ? » il lui demande en la laissant à peine terminer sa phrase car ça l’intrigue, est-ce qu’elle est revenue pour prendre des cours peu importe avec qui ou est-ce qu’elle pense toujours qu’il est le meilleur professeur dont elle puisse s’entourer ? Eddie a son idée sur la question. « Dans le fond moi ou un autre, ça doit pas changer grand-chose à tes yeux. » il balance dans un bref haussement d’épaules et c’est ce qu’il conclut du fait qu’elle considère si vite de faire appel à un autre alors qu'il pense être en position de lui indiquer qu'il ne reprend pas les gens sur un claquement de doigts. Et pourtant si quelqu’un peut la comprendre c’est lui, si quelqu’un mesure l’importance de ces cours pour elle c’est aussi lui.  

Il ne lui cache pas que des excuses pourraient jouer en sa faveur aujourd’hui et le convaincre de peut-être reprendre leur collaboration là où elle s’est arrêtée, mais il en demande manifestement trop à Inaya. Elle se montre grinçante, ironisant quant au fait de s’être inquiétée pour sa santé et ça le fait amèrement sourire. « C’est pas pour moi que tu t’inquiétais mais pour toi. » Il n’oublie pas qu’Inaya voulait avant tout s’assurer qu’il resterait opérationnel car elle ne voulait pas se retrouver du jour au lendemain sans professeur, ce n’est peut-être pas tout ce qu’elle a démontré ce jour-là mais c’est ce que lui en a retenu. Car ça a porté un petit coup à sa fierté mine de rien, même s’il ne l’avouera jamais. « Mais dans tous les cas c’était pas la peine, je vais parfaitement bien. » Peut-être qu’elle n’y croira pas une seule seconde et il ne cherche de toute façon pas à rendre ça crédible Eddie, il lance ça comme il en a pris l’habitude avec tout le monde pour ne pas avouer qu’il va de moins en moins bien mais on sent la lassitude de celui qui en a marre de mentir. Inaya finit par admettre qu’elle lui doit au moins des excuses pour le mot qu’elle lui a laissé et le professeur tend l’oreille avec une attention toute particulière à ce moment-là, car il apprécie d’entendre de la bouche de son élève que ça n’était pas correct. Il y a des façons de mettre un terme à une collaboration et elle a effectivement choisi la pire selon lui. « Oui je suis d’accord, et sache que ce mot je ne l’ai pas digéré. » Ça lui reste en travers de la gorge et ce semblant d’excuses n’effacera pas ce geste, cela dit Inaya peut au moins se vanter d’avoir été la première à le congédier de cette façon. Elle vient de reconnaître une partie de ses torts et Eddie sent qu’il pourrait être bienvenu d’en faire de même à son tour, même si elle ne lui demande rien. C’est de sa propre initiative qu’il va le faire, car il lui doit quand même une certaine vérité sur la réaction qu’il a eue ce jour-là. « Je n’aurais peut-être pas dû stopper le cours de mon côté, je suis parti du principe que tu n’avais plus envie de danser mais j’étais énervé, surtout. Et je crois que je voulais être seul. » Ça ressemble à un début d’excuses même si ça n’est pas formulé dans ce sens, disons que c’est tout ce qu’il a à lui offrir pour le moment et il faut déjà s’estimer heureux qu’il fende à nouveau la carapace face à elle. « J’ai pas réussi à te cacher mes faiblesses comme je le fais avec tout le monde, et ça me frustre encore aujourd’hui. » D’ailleurs ça s’entend, Eddie s’en veut d’avoir autant baissé la garde tout ça parce qu’ils s’étaient confiés l’un à l’autre juste avant, il ne s’est pas méfié et il a aussi grandement sous-estimé le côté observateur d’Inaya. Car s’il est bien sûr d’une chose à présent c’est qu’elle n’est pas une élève comme une autre, il l’a appris à ses dépens et s’ils sont amenés à retravailler ensemble Eddie se jure qu’il fera beaucoup plus attention à ce qu’il montre de lui quand la belle blonde et son regard affûté sont dans les parages. « T’as l’œil Inaya, et tu me connais déjà trop bien. Honnêtement la plupart de mes élèves n’auraient pas fait attention à ces médicaments, et même s’ils avaient remarqué quelque chose ils ne m’auraient jamais fait de remarque là-dessus. » Une façon de lui dire qu’elle est vraiment à part et qu’elle s’est aventurée sur un terrain inédit, une intrusion face à laquelle Eddie n’était pas prêt du tout. Il était tranquille jusqu’ici, ses élèves se contentaient de suivre ses cours et la barrière entre eux et lui était parfaitement respectée. Mais avec Inaya cette barrière a très vite été balayée par leurs confessions respectives et rien qu’à partir de là, déjà, il s’engageait dans quelque chose d’aussi nouveau qu’incertain dont il ne pourrait pas prédire les retombées. C’était risqué de s’ouvrir autant à elle et il pense effectivement que ça a joué, et qu’elle ne l’aurait pas gratifié d’une remarque après sa chute s’ils n’avaient pas longuement discuté avant ça. Ce n’était pas très bien joué de sa part, et pourtant quand il refait le fil de leur dernière discussion il n’y a rien qu’il regrette vraiment d’avoir dit, ça lui a même fait du bien ce jour-là. C’est à double tranchant tout ça et c’est aussi ce qui le frustre, que tout ne soit pas aussi simple qu’il l’aimerait et qu’Inaya ait dépassé aussi naturellement le statut d’élève lambda. Quand on sait en plus d’où il la connaît à l’origine, on se dit que c’est en fait spécial depuis la première minute entre elle et lui.








glitters:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

Eddie · sometimes you have to swallow your pride Empty
Message(#) Sujet: Re: Eddie · sometimes you have to swallow your pride Eddie · sometimes you have to swallow your pride EmptySam 12 Juin - 8:27


sometimes you have to swallow your pride
@Eddie Yang & Inaya Hopkins

Vu le comportement et les paroles d'Eddie, elle va finir par regretter d'être venue. Pourtant, elle se doutait bien de sa réaction. Il y avait quand même peu de chance pour qu'il l’accueille avec le sourire. Autant l'un que l'autre, ils ont un sacré caractère et c'est bien pour ça que ça a explosé la dernière fois. Si on y réfléchit, qu'on se refait le film, ça n'aurait pas dû dégénérer autant. Mais Inaya n'a pas eu l'envie de faire des efforts sur le moment, c'est bien un problème chez elle. Elle est impulsive et elle agit avant de réfléchir la plupart du temps. Ses paroles, ce mot, ça a été fait en l'espace de quelques minutes et elle ne s'est remise en question que le lendemain. Mieux vaut tard que jamais, cela dit. Maintenant elle est là, dans le studio, face à un Eddie qui n'a pas l'air prêt à faire un effort vers elle. Certes, il est le professeur et elle est l'élève. Mais ils ont des torts tous les deux, ce n'est pas la seule à avoir fait des erreurs ce jour-là.  Et à sa question, elle lève les yeux au ciel sans même s'en rendre compte. Il sait pourquoi elle ne l'a pas encore fait. Elle en est sûre, au fond de lui, il a déjà la réponse à sa question. Mais il faut croire qu'il veut l'entendre de sa bouche, peut-être pour faire du bien à son ego ou quelque chose comme ça. « Tu es le meilleur dans ce domaine, Eddie. » Qu'elle lance en plantant son regard dans le sien. C'est pour ça qu'elle est venue vers lui la première fois, elle lui a déjà dit. « Je ne dis pas ça pour te faire plaisir et pour que ça te motive à me reprendre. C'est juste la réalité et je n'ai pas envie d'avoir un autre professeur. » C'est aussi simple que ça. Puis, il la comprend. Ils ont bien discuté la dernière fois. D'ailleurs, ils ont plus discuté que danser au final. Il sait ce qu'elle attend, ce qu'elle veut et il est prêt à l'aider. Tout du moins, il était prêt à le faire mais ça n'a plus l'air d'être le cas maintenant. A moins qu'il fasse exprès d'être comme ça pour voir ses réactions et juger ses paroles. Elle n'en sait rien parce qu'il est dur à cerner Eddie, c'est quasiment impossible de savoir ce qui se passe dans sa tête. La seule chose dont elle est sûre, c'est qu'elle n'a pas envie d'avoir un autre professeur. Même s'il est exigeant, même s'il a un caractère compliqué, elle est prête à faire avec. Après tout, elle n'est pas là pour s'en faire un ami mais seulement pour qu'il l'aide à récupérer son niveau en danse.

Quand il lui demande des excuses, son poil s'hérisse. Bien sûr qu'elle n'a pas envie de lui faire des excuses et qu'elle ironise la situation. C'est sa santé qui lui a fait peur. A partir du moment où elle l'a vu prendre ses cachets, ça a fait changer le comportement d'Inaya. Parce qu'elle est trop curieuse, oui, sûrement. Parce qu'elle avait peur pour la suite de ses cours, ça, elle ne peut pas le nier. Mais elle sait aussi comme la danse, c'est plus qu'une passion pour Eddie alors elle ne peut pas le laisser dire qu'elle ne pensait qu'à elle. « C'est faux. Bien sûr que je me suis inquiétée pour mes cours mais c'était pas seulement ça. Je connais le milieu, je sais comme une blessure peut devenir grave si on ne fait pas ce qu'il faut. » Si on se repose pas et qu'on n'écoute pas les conseils d'un médecin, par exemple. Sauf qu'elle ne connaît pas la situation d'Eddie. Peut-être qu'il fait ce qu'il faut, peut-être qu'elle s'est inquiétée pour rien et qu'il règle le problème de la bonne manière. Elle n'est pas dans sa vie pour pouvoir le juger. Alors quand il lui dit qu'il va parfaitement, elle ne peut que le croire. Et surtout, elle ne veut pas le froisser de nouveau en se mêlant de ce qui ne la regarde pas. « Tant mieux pour toi, dans ce cas. » Elle n'ira pas plus loin, elle ne cherchera pas à creuser. Elle a compris la leçon Inaya, elle n'est pas stupide à ce point. C'est sa vie à lui et elle, elle préfère se concentrer sur son avenir et ce qu'elle veut faire. Point final avec cette histoire de genou. En revanche, elle s'excuse de manière sincère pour ce fameux mot. Ca, c'était idiot et elle s'en rend bien compte. Sa colère a pris le dessus ce jour-là et ça lui semblait être la suite logique vu la fin de ce cours. Evidemment, ce n'était pas le cas et dès le lendemain, elle a regretté de l'avoir écrit. « Je comprends et j'en suis réellement désolée. » Pour ça, et seulement ça, elle est prête à s'excuser plusieurs fois s'il le faut. Elle veut juste qu'il comprenne bien qu'elle est sincère et qu'elle regrette ce geste. La suite de ses paroles, elle ne s'y attendait pas. Si on lit entre les lignes, ça pourrait presque ressembler à des excuses de son côté. Elle s'imagine qu'elle ne pourra pas obtenir plus et à vrai dire, elle se contente de ça sans soucis. C'est déjà un début et au moins, la discussion ouverte. Mais elle comprend aussi qu'il n'est pas comme ça avec ses élèves, normalement. Sûrement que la longue discussion qu'ils ont eue n'aurait pas dû avoir lieu. Malheureusement, maintenant, c'est fait. Mais elle est persuadée que cette situation est rattrapable. « Même si je connais tes faiblesses, comme tu dis, je ne suis pas le genre de personnes qui va jouer dessus. Si ça peut te rassurer. » Ce cours n'est pas resté assez professionnel, elle en a conscience. Après tout, dans quel genre de cours on parle plus qu'on ne danse ? Absolument aucun. Mais il faut croire qu'ils avaient besoin de parler, de se confier et c'est sûrement parce qu'ils pouvaient se comprendre. C'est difficile de trouver des personnes qui peuvent comprendre ce qu'on vit et ce qu'on ressent. « Je ne suis pas du genre à me taire et à ne pas dire ce que je pense. Je suis une personne entière, j'hésite pas à dire les choses et ça, je ne peux pas le changer. Comme tu ne peux pas changer ton côté exigeant. » Inaya ne va pas lui faire croire qu'elle peut devenir un agneau qui ne dira jamais rien. Les mensonges, très peu pour elle. Puis, dans quel intérêt ? S'il accepte de la reprendre comme élève et qu'elle n'apprécie pas quelque chose, elle le dira. Au moins, il est prévenu. « Par contre, je suis prête à repartir de zéro. Tu dis que je te connais un peu trop, je suis capable de mettre ça de côté pour qu'on reparte réellement sur un niveau d'élève/professeur. » Elle s'en sent capable vu que son avenir est en jeu. Il faut être honnête, elle est prête à tout quand il s'agit d'atteindre une partie de son rêve. « Plus de discussions, que de la danse. » Qu'elle rajoute en l'observant, comme un nouveau deal entre eux. Est-ce que c'est réalisable ? Est-ce que ce n'est pas déjà trop tard ? Au fond, elle n'en sait rien mais elle est prête à essayer. Il ne reste plus qu'à voir si lui aussi, il est prêt à retenter l'expérience.
Revenir en haut Aller en bas
Eddie Yang
Eddie Yang
les rythmes endiablés
Voir le profil de l'utilisateur
Eddie · sometimes you have to swallow your pride 7vHkInU ÂGE : 25 ans (18.04.1996) et encore très loin de l'âge de raison
SURNOM : juste Eddie. oppa par sa sœur, hyung par son cousin et jagi par Halston. ses collègues préfèrent quant à eux l'appeler le traitre
STATUT : il a ouvert son cœur à son américaine préférée pour qui il s'autorise enfin à aimer de nouveau
MÉTIER : danseur et chorégraphe au sein de la Northlight Company, il retrouvera sous peu le chemin de la scène après une convalescence
LOGEMENT : #109 Hughton Avenue (Redcliffe) avec ses trois chats et Halston, qui passe de plus en plus de temps chez lui
Eddie · sometimes you have to swallow your pride DWLLkpm
POSTS : 3531 POINTS : 1575

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : (intj-a) né à Sydney de parents coréens, originaire de Daegu en Corée du Sud ☆ a déménagé à Brisbane vers ses dix ans ☆ coréen de sang mais australien de cœur ☆ une petite sœur qu'il surprotège et des parents exigeants dont il a brisé toutes les attentes ☆ membre et leader d'un groupe de danse underground ☆ gaga de ses trois chats, seuls colocataires qu'il tolère ☆ traine une sale réputation dans la compagnie où il travaille car très opportuniste ☆ mène une vie à cent à l'heure entre la danse et la moto, quitte à brûler la chandelle par les deux bouts.
RPs EN COURS :
Eddie · sometimes you have to swallow your pride O1o1nEs
CALLIE #3yang² ~ 여동생 › From the day of the universe’s creation and beyond. Trough the infinite centuries and beyond. In the previous life and maybe the next too, we’re eternally together. ☆ 12

Eddie · sometimes you have to swallow your pride 72QYHJd
EDDON #10 (fb)#11give me that rush › In this world of ice you’re the only shining glow. Now I can’t stop thinking about you when I’m sinking alone. I know it’s real, I can feel it. I'm full of problems, love sick, no way to go I'm a loser in this game. Save me, take my hand, take all of me. Please use me like a drug. ☆ 123456789 (ua)

Eddie · sometimes you have to swallow your pride Kr0Zk6a
EDEA (scénario libre)the angel on my shoulder › You shined on me when I didn't even know myself, I couldn't say anything else but thank you. With you, who has taken my hand, I can shout of a bigger dream than before.

Eddie · sometimes you have to swallow your pride DaUl2BP
ALEDDIE #2bitterness of the past › That yellow moon teases me, that I can’t have you. "But you’re only a rough beast." If you’re going to say that kind of thing, get lost. If you need me, change me.1

Eddie · sometimes you have to swallow your pride RhyaCfe
NICKY (scénario libre)the painful reflection › You want to breathe, you hate this night. You want to wake up, you hate this dream. I could make it better, I could hold you tighter on that long road because within this pitch black darkness you are shining so brightly.

Eddie · sometimes you have to swallow your pride PPJ9ikW
EBBY #2feel free to tease me › If you're lonely and need a friend, and troubles seem like they never end, just remember you're not alone. Girl, you've got a friend in me. ☆ 1

Eddie · sometimes you have to swallow your pride 3HDuUZw
INSANE BOYZ(préliens) this is our own game › We just keep making and improving because we're one of a kind. No one can copy us, from the start it's been all ours.



RPs EN ATTENTE :
Eddie · sometimes you have to swallow your pride Qn8a

(james, sunan, connor, charles)

RPs TERMINÉS : (2022) diana #1

(2021) dani #1channing #1bennettdani #2eddon #1penny #1channing #2abellilycallie x daniclémentdani #3ilariacallie #1diego #1inaya #1eddon #2eddon #3eddon #4kaneddieeddon #5inaya #2eleonorpenny #2diego #2mika #1ashernicolecallie #2eddon #6gaby #1eddon #7diego #3eddon #9 (ua)nicky #1sunan #1birthday partyjina #1aleddie (fb)asher #2eddon #8callie #3mav x nicky

nanowrimo 2021 ~ 50 000 mots ✓ (60 839)

dimension slasher ~ 3.01 james #3 › 3.02 nicky #2 › 3.03 channing #3

fête des voisins ~ chez eddiechez jameschez elia, primrose et adelechez danichez lilychez gaby

rp abandonnés:
 


AVATAR : lee know 리노 (minho)
CRÉDITS : @unravel graph, @n-dia, @kidd (avatars) + @loonywaltz (userbars) + @violet (gifs) + la talentueuse @mapartche (adorable dessin)
DC : carl flanagan (ft. fionn whitehead)
PSEUDO : ladyfame (clémence)
Femme (elle)
INSCRIT LE : 19/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t35663-maniac-on-the-floor-eddie https://www.30yearsstillyoung.com/t35845-eddie-stand-up-and-show-your-skills https://www.30yearsstillyoung.com/t35869-eddie-yang https://www.30yearsstillyoung.com/t35870-eddie-yang https://www.pinterest.fr/ladyfamee

Eddie · sometimes you have to swallow your pride Empty
Message(#) Sujet: Re: Eddie · sometimes you have to swallow your pride Eddie · sometimes you have to swallow your pride EmptyMar 15 Juin - 19:20




Sick venom in men and women overcome with pride
A perfect world is never perfect, only filled with lies
Promises are broken and more resentment come alive
See, in a perfect world, I'll choose faith over riches


Il n’a pas pour habitude de dérouler le tapis rouge à ceux qui se débarrassent de lui sans la moindre vergogne puis tentent ensuite de revenir, c’est aussi vrai dans le domaine professionnel que dans sa vie privée. Eddie ne retient personne, il ne s’accroche pas aux gens et il a même tendance à leur faciliter la tâche quand ils manifestent l’envie de partir. Alors Inaya il n’allait certainement pas lui courir après, même si c’est de très loin sa meilleure élève il a bien trop de fierté en lui pour avoir ne serait-ce qu’envisagé l’idée de la recontacter de son côté. Il faut dire qu’elle a fait très fort avec son mot, personne n’avait encore jamais osé le congédier de cette façon et ce jour-là il a compris qu’elle avait un sale caractère comme lui. Mais ça lui est passé visiblement, puisqu’elle souhaiterait aujourd’hui récupérer sa place d’élève et reprendre la danse à ses côtés. Mais pourquoi lui, et pas un autre professeur dont elle apprécierait peut-être plus les méthodes et le caractère ? Parce qu’il est le meilleur dit-elle, et elle n’a pas envie d’avoir un autre professeur pour cette raison. Il se souvient qu’elle était venue le trouver la première fois après s’être renseignée sur son compte et c’était déjà son argument, Inaya est une fille ambitieuse qui ne fait pas les choses à moitié alors qu’elle veuille s’entourer des meilleurs n’a rien d’étonnant. C’est l’excellence qu’elle vise, on voit qu’elle n’est vraiment pas là pour rigoler et qu’elle prend la danse très au sérieux. « C’est vrai. » il lui accorde dans un bref hochement de tête car le meilleur il a bien conscience de l’être Eddie, à son âge peu de danseurs ont un tel parcours derrière eux mais il faut bien que ce rythme de vie effréné mène à quelque chose, n’est-ce pas. Il ne s’use pas pour rien au moins, la reconnaissance des autres lui est progressivement acquise et il peut aussi se vanter d’être reconnu comme un très bon professeur en ville. « Ça ne me fait pas plaisir, tu ne m’apprends rien. » Et ce n’est pas manquer de modestie que de le dire, car Inaya n’a pas menti. C’est donc lui qu’elle veut et pas un autre, elle semble vraiment accorder de l’importance à ce qu’il peut lui apporter et à ce qu’elle pourra apprendre ou réapprendre à ses côtés, ce qui lui prouve bien qu’elle a agi par impulsivité et sans tellement réfléchir la dernière fois. Lui aussi s’est laissé dominer par ses émotions, et l’avantage d’avoir laissé passer un peu de temps c’est qu’ils sont depuis considérablement redescendu en pression tous les deux. L’échange de ce soir est bien plus calme, pourvu que ça dure et qu’ils ne repartent pas au quart de tour à la première occasion. Ce n’est pas simple d’énerver le jeune professeur et pourtant Inaya y est parvenue sans problème l’autre fois, et avec le recul il se demande comment elle a fait ça et comment surtout les choses ont pu dégénérer aussi vite.

Le comment est difficilement explicable, le pourquoi par contre ne fait aucun doute. Tout est parti de sa chute puis de ces cachets qu’il a pris devant elle sans penser qu’elle les relèverait et des remarques qui ont suivi, il n’a vraiment pas fallu plus que ça pour retourner complètement la situation et faire naître des tensions entre elle et lui alors qu’ils sortaient pourtant d’une discussion au cours de laquelle ils s’étaient confié l’un à l’autre. Personne n’aurait pu prédire une fin de cours aussi chaotique, c’en est même un peu ridicule aujourd'hui. Inaya affirme qu’elle s’est inquiétée autant pour lui que pour elle, car elle connaît trop bien ce milieu et la réalité d’une blessure négligée. C’est justement pour ça qu’il n’a pas apprécié ses commentaires et ses conseils, elle sait mieux que personne à quoi il s’expose et il a le sentiment de ne plus rien pouvoir lui cacher à partir de là. « Une blessure qu’on laisse empirer peut avoir de sales conséquences, oui. » il balance avec détachement comme si ça ne le concernait pas, ou plus. Ce n’est pas comme s’il se rapprochait chaque jour un peu plus de l’opération qui pourrait mettre sa carrière en stand-by pendant des semaines, voire des mois, n’est-ce pas. Ça lui pend au nez puisqu’il ne fait rien pour l’éviter mais il en est arrivé à un point où il ne s’en soucie même plus, c’est même à se demander s’il n’attend pas un peu cette cassure tant il la favorise avec un rythme de vie toujours plus soutenu, où il ne laisse pas la place à la moindre forme de ménagement. Soit il veut se faire mal, soit il bat des records d’inconscience mais dans un cas comme dans l’autre il va droit dans le mur. Elle se dit en tout cas désolée pour le mot, et quant au fait de connaître l’une de ses faiblesses elle jure qu’elle ne s’en servira jamais contre lui. Est-ce que ça le rassure ? Pour ça il faudrait déjà qu’il soit inquiet, et il ne l’est pas. « Je m’en doute Inaya, j’ai d’ailleurs jamais imaginé le contraire. » Non, ça ne l’a jamais tracassé et à vrai dire le problème existe sans qu’il craigne forcément qu’elle puisse utiliser ça contre lui. Elle sait et c’est déjà trop, il ne voulait pas être cet homme faible devant elle et lui donner une raison de douter de ses capacités en tant que professeur. « Oui ça je l’avais remarqué. » il raille légèrement quand elle prétend ne pas être du genre à se taire et à cacher ce qu’elle pense. Il l’a bien vu et entendu aussi, Inaya n’a pas sa langue dans sa poche et dans un autre cadre que les cours c’est une chose qui lui plairait beaucoup. Ici ça passe forcément un peu moins bien, mais elle ne sera jamais réduite au silence pour autant. « Tu peux dire quand quelque chose te déplaît, t’as le droit de t’exprimer ici c’est pas non plus la shlague. Mais j’ai mes méthodes, et chacun d’entre vous est prévenu avant de débuter les cours pour que vous sachiez tous ce qui vous attend. Je ne suis pas ici pour être ami avec qui que ce soit, ni pour être sympa, ce qui ne m’empêche pas d’apprécier la compagnie de certains élèves et de vouloir votre réussite. » Il lui lance un regard entendu, elle peut considérer qu’elle fait partie de ces élèves dont il apprécie la compagnie et il va d’ailleurs le lui confirmer. « Je t’aime bien Inaya et j’ai envie de t’aider, mais si tu me refais un coup comme celui-là y’a pas qu’à mes cours que tu devras renoncer. » Il ne se montre pas menaçant car il n’a généralement pas besoin de hausser le ton pour se faire comprendre, ici il s’agit plus de lui faire entendre qu’il peut passer outre une fois mais pas deux. Si elle claque encore une fois la porte de ce studio ce ne sera vraiment plus la peine d’y revenir, et ce serait dommage sachant ce qu’il peut lui apporter à côté des cours. « J’exclus toujours pas de parler de toi dans ma compagnie tu sais. » Enfin non elle ne sait pas, et du coup il lui dit. Ce projet n’est pas mort car Eddie n’a qu’une parole, si elle fait ses preuves durant ces cours il tentera de lui trouver une place dans une représentation pour qu’elle puisse se produire au moins une fois sur une grande scène. Et celle du Southern Cross Theater n’est vraiment pas n’importe laquelle, il sait que ça a de quoi la faire rêver. Mais ça ce sera seulement si ça fonctionne mieux à l’avenir entre elle et lui parce qu’il a bien assez de problèmes comme ça dans sa compagnie, bien assez de tensions autour de lui pour qu’il n’y apporte pas de nouvelles.

Elle se dit prête à repartir de zéro, il la sent même déterminée dans ce sens et elle pense pouvoir mettre de côté le fait qu’elle le connaisse désormais un peu trop bien. Faire la part des choses Inaya semble croire que c’est aussi facile que de le dire, qu’il suffit limite de le vouloir pour le pouvoir. « On peut essayer, je suppose. » Eddie est un peu moins convaincu qu’elle, et ça se sent. Repartir de zéro lui semble quand même bien ambitieux compte tenu de tout ce qu’ils ont partagé et de ce qu’ils savent mutuellement l’un de l’autre, ils ne pourront pas effacer le cap qu’ils ont franchi au fil de leurs confessions mais ce qui compte c’est qu’il reste un professeur à ses yeux et que ça ne dérape plus jamais comme ça a été le cas l’autre fois. « Que de la danse. » il répète car il adhère malgré tout à l’idée, ce ne sera peut-être pas aussi simple mais ça se tente. « On fait ça alors. Ton planning, c’est bon cette fois pour que je te l’envoie par mail ? » Car au cas où ce ne serait pas clair il est officiellement en train de redonner une chance à leur collaboration et comme on peut l’entendre il ne perd pas de temps en parlant déjà planning et organisation. « Et bien sûr la prochaine fois qu’on se voit tu seras en tenue. » il lui fait remarquer pas très subtilement car ça ne lui a évidemment pas échappé qu’Inaya était tirée à quatre épingles, bien habillée et très maquillée alors ça lui semble évident qu’elle a des plans pour ce soir après ce passage express par son studio. À moins que ce ne soit pour le boulot et qu’elle ait passé la journée comme ça, il n’en sait rien et il ne lui demandera pas car ils viennent à l’instant de convenir qu’ils ne discuteraient plus de sujets personnels dans ce studio. Il ne se plaint pas de ce qu’il voit ici mais la Inaya devant lui lui rappelle un peu trop la Inaya des panneaux publicitaires, et ce n’est pas forcément une bonne chose surtout après le deal qu’ils viennent de passer.








glitters:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

Eddie · sometimes you have to swallow your pride Empty
Message(#) Sujet: Re: Eddie · sometimes you have to swallow your pride Eddie · sometimes you have to swallow your pride EmptyDim 20 Juin - 14:59


sometimes you have to swallow your pride
@Eddie Yang & Inaya Hopkins

Ca a l'air de bien se passer, non ? A peu près. Déjà, ils arrivent à communiquer et c'est plutôt pas mal. Inaya avait vraiment peur qu'il l'envoie juste chier dans la seconde et qu'elle n'ait même pas le temps d'essayer de le convaincre de la reprendre. Elle regrette bien des choses de ce premier cours et elle ne peut pas s'empêcher de se dire que ce serait dommage de tout briser pour si peu. D'autant plus qu'Eddie est le meilleur dans ce domaine et Inaya, elle veut toujours la perfection dans tout ce qu'elle fait. Il le sait, en plus, qu'il est doué. Il le confirme de manière tellement naturelle que ça paraît plus que narcissique dit comme ça. Mais la blonde n'y pense pas, tout du moins, elle se moque bien qu'il le soit ou non. Tout ce qu'elle veut, c'est arrangé la situation alors elle tente du mieux qu'elle le peut de ne pas dire quelque chose qui pourrait lui déplaire. Vu le caractère d'Eddie, la moindre parole pourrait être mal prise, elle l'a bien compris. La conversation continue sur sa blessure, sur son genou, sujet sensible. C'est à cause de ça que tout a vrillé la dernière fois alors elle prend des pincettes la blonde. Bien sûr qu'elle a envie de répondre, qu'elle a envie de réellement parler de son genou pour lequel elle est persuadée qu'il ne fait pas ce qu'il faut. Au fond d'elle, elle en est sûre mais dans la réalité elle n'en sait rien. En tout cas, il a conscience qu'une blessure peut avoir de graves conséquences. Peut-être qu'il ne prendrait pas de risques si c'était le cas ? Il a l'air de tenir à sa carrière plus qu'à tout ce qui l'entoure. Pourquoi est-ce qu'il prendrait des décisions stupides qui pourraient lui faire stopper sa carrière ? Encore une fois, elle pense trop. Elle a envie de se mêler de quelque chose qui ne la regarde pas. Contrairement à la dernière fois cela dit, elle se tait, elle se contente de hocher la tête. Elle observe Eddie et tente d'analyser ses réactions. Puis surtout, elle essaye de le rassurer pour qu'il ne soit inquiet de rien. Sauf qu'il n'a pas l'air inquiet et elle se demande où est le problème dans ce cas. Elle l'écoute attentivement et quand il reparle de sa compagnie, elle hallucine presque. Est-ce qu'elle doit comprendre qu'il va la reprendre comme élève ? Il lui laisse bien une deuxième chance ? « Je comprends, Eddie. Et je suis pas venu ici pour me faire un ami mais pour avoir un professeur qui me pousse dans mes limites et qui m'aide. » Que ce soit clair, elle n'a pas besoin d'un nouvel ami, c'est pas le but. Elle veut juste progresser, retrouver son niveau d'avant si c'est possible et surtout, toucher du bout des doigts son rêve. Rien de plus. « Mais évidemment, je ne referais pas ça. Je pense que j'ai retenu la leçon. » Même si elle peut avoir un sale caractère et qu'elle peut être impulsive, elle sait se calmer et ne pas reproduire les mêmes erreurs. Pour le reste, pour la compagnie, elle se retrouve bête à ne pas savoir quoi dire. Elle prend le temps de réfléchir avant de reprendre la parole. « Ca me touche que tu n'es pas totalement renoncé à l'idée de parler de moi à ta compagnie. Et si tu me donnes cette nouvelle chance, je ne te décevrais pas. » Elle va bosser, Inaya. Elle va être la plus attentive de ses élèves, ça ne fait pas de doute. Il faut juste qu'elle apprenne à gérer son caractère et à ne plus laisser sortir ce qu'elle pense sans y réfléchir à deux fois.

Un nouveau deal, un nouveau départ. Que de la danse. Elle vient ici pour ça, elle paie pour ça. Elle n'en demande pas plus, surtout si ça peut mettre Eddie plus à l'aise face à elle. Plus de discussions et de confessions, elle peut oublier tout ce qu'ils se sont dit. Enfin, non, elle ne va pas oublier. Mais elle n'en parlera pas, elle gardera ça bien au fond de sa tête et c'est tout. Un sourire s'affiche dans la seconde où il parle de lui envoyer le planning. Cette fois, c'est bon. C'est officiel, elle a vraiment le droit à un deuxième essai et celui-là, elle n'a pas l'intention de le louper. « Ca me va, oui. Merci d'avoir accepté. » Oui, elle le remercie, parce que c'était pas gagné. Cette discussion était à double tranchant et heureusement pour elle, ça s'est bien passé. Comme quoi, tout n'est pas perdu entre eux malgré les deux forts caractères qu'ils sont. Ses yeux se baissent vers sa propre tenue, ses talons hauts, cette tenue absolument pas adaptée à de la danse. « Evidemment, oui. J'ai pas trop réfléchi, je suis venue directement en sortant de mon shooting et.. » Inaya, que de la danse. C'est sorti tout seul alors qu'elle se rend compte qu'elle lui raconte de nouveau sa vie et qu'elle s'arrête net. Elle l'observe, légèrement gênée. « Et c'est pas important puisqu'on est là pour parler danse. » Qu'elle tente de se rattraper en affichant un sourire. Disons qu'elle a eu envie de se justifier pour sa tenue alors qu'en réalité, elle n'en a pas besoin. Il était évident qu'ils n'allaient pas faire un cours maintenant. Pour le prochain vrai cours, elle sera prête et surtout, elle se sera bien mise en tête qu'ils ne doivent pas parler de la vie privée de l'un et de l'autre. « Je ne vais pas te déranger plus longtemps, je pense que ton élève ne va pas tarder. » Vaut mieux qu'elle soit partie avant qu'elle arrive, déjà qu'elle n'a rien à faire ici. Mais elle plante son regard dans celui du brun avant de reprendre la parole. « Je suis contente qu'on ait pu arranger la situation et j'ai vraiment hâte d'apprendre à tes côtés. » Qu'elle ajoute en souriant, sincère. C'est officiellement une nouvelle étape dans sa vie et oui, elle a hâte de danser. Elle a hâte de retrouver toutes ses anciennes sensations et de vibrer de nouveau grâce à la danse.
Revenir en haut Aller en bas
Eddie Yang
Eddie Yang
les rythmes endiablés
Voir le profil de l'utilisateur
Eddie · sometimes you have to swallow your pride 7vHkInU ÂGE : 25 ans (18.04.1996) et encore très loin de l'âge de raison
SURNOM : juste Eddie. oppa par sa sœur, hyung par son cousin et jagi par Halston. ses collègues préfèrent quant à eux l'appeler le traitre
STATUT : il a ouvert son cœur à son américaine préférée pour qui il s'autorise enfin à aimer de nouveau
MÉTIER : danseur et chorégraphe au sein de la Northlight Company, il retrouvera sous peu le chemin de la scène après une convalescence
LOGEMENT : #109 Hughton Avenue (Redcliffe) avec ses trois chats et Halston, qui passe de plus en plus de temps chez lui
Eddie · sometimes you have to swallow your pride DWLLkpm
POSTS : 3531 POINTS : 1575

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : (intj-a) né à Sydney de parents coréens, originaire de Daegu en Corée du Sud ☆ a déménagé à Brisbane vers ses dix ans ☆ coréen de sang mais australien de cœur ☆ une petite sœur qu'il surprotège et des parents exigeants dont il a brisé toutes les attentes ☆ membre et leader d'un groupe de danse underground ☆ gaga de ses trois chats, seuls colocataires qu'il tolère ☆ traine une sale réputation dans la compagnie où il travaille car très opportuniste ☆ mène une vie à cent à l'heure entre la danse et la moto, quitte à brûler la chandelle par les deux bouts.
RPs EN COURS :
Eddie · sometimes you have to swallow your pride O1o1nEs
CALLIE #3yang² ~ 여동생 › From the day of the universe’s creation and beyond. Trough the infinite centuries and beyond. In the previous life and maybe the next too, we’re eternally together. ☆ 12

Eddie · sometimes you have to swallow your pride 72QYHJd
EDDON #10 (fb)#11give me that rush › In this world of ice you’re the only shining glow. Now I can’t stop thinking about you when I’m sinking alone. I know it’s real, I can feel it. I'm full of problems, love sick, no way to go I'm a loser in this game. Save me, take my hand, take all of me. Please use me like a drug. ☆ 123456789 (ua)

Eddie · sometimes you have to swallow your pride Kr0Zk6a
EDEA (scénario libre)the angel on my shoulder › You shined on me when I didn't even know myself, I couldn't say anything else but thank you. With you, who has taken my hand, I can shout of a bigger dream than before.

Eddie · sometimes you have to swallow your pride DaUl2BP
ALEDDIE #2bitterness of the past › That yellow moon teases me, that I can’t have you. "But you’re only a rough beast." If you’re going to say that kind of thing, get lost. If you need me, change me.1

Eddie · sometimes you have to swallow your pride RhyaCfe
NICKY (scénario libre)the painful reflection › You want to breathe, you hate this night. You want to wake up, you hate this dream. I could make it better, I could hold you tighter on that long road because within this pitch black darkness you are shining so brightly.

Eddie · sometimes you have to swallow your pride PPJ9ikW
EBBY #2feel free to tease me › If you're lonely and need a friend, and troubles seem like they never end, just remember you're not alone. Girl, you've got a friend in me. ☆ 1

Eddie · sometimes you have to swallow your pride 3HDuUZw
INSANE BOYZ(préliens) this is our own game › We just keep making and improving because we're one of a kind. No one can copy us, from the start it's been all ours.



RPs EN ATTENTE :
Eddie · sometimes you have to swallow your pride Qn8a

(james, sunan, connor, charles)

RPs TERMINÉS : (2022) diana #1

(2021) dani #1channing #1bennettdani #2eddon #1penny #1channing #2abellilycallie x daniclémentdani #3ilariacallie #1diego #1inaya #1eddon #2eddon #3eddon #4kaneddieeddon #5inaya #2eleonorpenny #2diego #2mika #1ashernicolecallie #2eddon #6gaby #1eddon #7diego #3eddon #9 (ua)nicky #1sunan #1birthday partyjina #1aleddie (fb)asher #2eddon #8callie #3mav x nicky

nanowrimo 2021 ~ 50 000 mots ✓ (60 839)

dimension slasher ~ 3.01 james #3 › 3.02 nicky #2 › 3.03 channing #3

fête des voisins ~ chez eddiechez jameschez elia, primrose et adelechez danichez lilychez gaby

rp abandonnés:
 


AVATAR : lee know 리노 (minho)
CRÉDITS : @unravel graph, @n-dia, @kidd (avatars) + @loonywaltz (userbars) + @violet (gifs) + la talentueuse @mapartche (adorable dessin)
DC : carl flanagan (ft. fionn whitehead)
PSEUDO : ladyfame (clémence)
Femme (elle)
INSCRIT LE : 19/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t35663-maniac-on-the-floor-eddie https://www.30yearsstillyoung.com/t35845-eddie-stand-up-and-show-your-skills https://www.30yearsstillyoung.com/t35869-eddie-yang https://www.30yearsstillyoung.com/t35870-eddie-yang https://www.pinterest.fr/ladyfamee

Eddie · sometimes you have to swallow your pride Empty
Message(#) Sujet: Re: Eddie · sometimes you have to swallow your pride Eddie · sometimes you have to swallow your pride EmptyJeu 24 Juin - 20:29




Sick venom in men and women overcome with pride
A perfect world is never perfect, only filled with lies
Promises are broken and more resentment come alive
See, in a perfect world, I'll choose faith over riches


Il ne veut pas lui faciliter la tâche parce qu’il ne tient pas à lui donner l’impression que revenir vers lui est trop simple. Quand on renonce à ses cours et surtout de la façon dont Inaya l’a fait il faut bien comprendre que retrouver ensuite sa place se mérite, et Eddie n’aurait plus le respect de personne s’il s’abaissait à reprendre les gens comme ça. C’est la même chose dans sa vie privée, quand on se débarrasse de lui sur un coup de tête inutile d’espérer revenir facilement derrière car là encore ce serait trop simple, et il n’est définitivement pas un kleenex qu’on prend et qu’on jette. Non seulement il est fier mais il connaît aussi sa valeur Eddie, et dans le fond il sait qu’il n’est bien souvent pas celui qui a le plus à perdre dans l’histoire parce qu’il a ses défauts, oui, mais aussi beaucoup à apporter à ses élèves si ces derniers décident de lui faire confiance. Inaya n’est pas venue se faire un ami et ça tombe bien, ce n’est pas un rôle qu’il peut endosser auprès d’elle dans ce studio. Mais il peut être ce professeur qu’elle décrit, elle le sait. Si elle veut être poussée dans ses limites elle va être servie avec lui mais ça il n'a pas tellement besoin de lui dire en principe, elle est censée le savoir depuis leur premier cours. L'aider c'est pareil il peut le faire, il veut même le faire. La blonde dit avoir retenu la leçon et il espère bien que c’est le cas, et qu’elle lui épargnera à l’avenir des réactions comme celle de la dernière fois qui a bien failli les priver de cette collaboration tous les deux. Elle semble en revanche assez surprise qu’il n’ait pas abandonné l’idée de parler d’elle à sa compagnie, comme s’il n’était pas vraiment sérieux la fois où ils l'avaient évoqué ensemble. C’était une vraie proposition et il le prouve aujourd’hui, c’est effectivement une seconde chance qu’il lui offre et il a ses raisons de le faire. « Je n’ai qu’une parole Inaya, et je ne peux pas nier que tu as du talent. » Ce n’est d’ailleurs pas une chose qu’il dit à beaucoup de monde alors qu’elle savoure bien le fait de l’entendre, venant de lui ce n’est vraiment pas sans valeur. « Je ne le ferais pas pour n’importe qui, il y a un certain niveau à avoir tu t’en doutes bien. » Inaya est indéniablement sa meilleure élève et ça n’a rien à voir avec le fait qu’elle lui ait tapé dans l’œil quelques mois plus tôt, il est très objectif en le pensant. Il sait d’avance qu’ils accompliront de grandes choses du point de vue de la danse car elle a déjà un très bon niveau, le reste ne sera que du perfectionnement à son sens. Et il lui dit tout ça en n’ayant même pas la garantie de parvenir à lui trouver une place car il n’est pas le patron de sa compagnie, et pour une fois il va devoir considérer l’autorité au-dessus de lui. Ce qu’il est en mesure de lui promettre, par contre, c’est qu’il tentera tout ce qu’il peut pour lui offrir l’opportunité de se produire sur la scène du Southern Cross Theater. Ce n’est pas pour se faire bien voir ou tenter d’obtenir son attention d’une façon particulière, ça lui tient juste à cœur en tant que professeur qui veut la réussite de ses élèves et qui ne manque pas d’ambition pour les plus dégourdis d’entre eux.

Inaya le remercie de reconsidérer la fin de leur collaboration mais il n’a pas le sentiment de lui faire une énorme faveur ici, car ils ont tous les deux un intérêt à y trouver mine de rien. « Tu as mis ta fierté de côté en revenant vers moi aujourd’hui, je peux bien en faire autant. » Renoncer à sa meilleure élève simplement par orgueil, non, Eddie n’irait quand même pas jusque là. Il n’aurait sûrement pas fait le premier pas de son côté mais maintenant qu’Inaya l’a fait et qu’il peut voir qu’elle est toujours aussi motivée il n’a plus aucune raison de laisser planer le doute quant au fait de la reprendre ou non. Elle parle d’un shooting pour expliquer sa tenue et il n’est pas sûr que ce soit une bonne chose de lui parler de ça, d’ailleurs Inaya s’en rend compte elle-même. « Te justifie pas. En dehors des cours tu peux bien porter ce que tu veux dans ce studio. » Et heureusement d’ailleurs qu’Eddie n’exige pas une tenue particulière pour y entrer, à croire qu’il ne craint même pas qu’Inaya puisse rayer son parquet avec ses talons. Il hoche lentement la tête alors qu’elle répète qu’ils sont ici pour parler de danse. « En effet. » La danse et rien que ça, c’est encore le meilleur moyen de s’assurer que les choses ne dérapent plus. C’est peut-être un peu radical et rien ne dit qu’ils sauront réellement s’y tenir au fil des cours mais l’idée est là, et ils y adhèrent l’un comme l’autre. Inaya ne croit pas si bien dire en supposant que son élève ne va pas tarder car l’instant d’après une tête frisée passe la porte du studio et une petite voix se fait entendre. « Monsieur Eddie ?.. » Ah, le danseur constate que les mauvaises habitudes ne sont toujours pas perdues du côté de sa plus jeune élève. « Juste Eddie, t’as toujours pas retenu Alisha. » Pas de Monsieur ici, ni associé à son nom de famille ni tout court, et il sait que la jeune fille sera aussi tentée de le vouvoyer ce qu’il aimerait également abandonner malgré la différence d’âge. Il n'arrêtera jamais avec ça, on sait qu'il peut être très insistant si ses élèves rechignent à adopter la familiarité de mise entre ces murs. « Tu peux m’attendre dehors deux petites minutes ? Je finis avec Inaya. » Il voudrait clôturer leur entrevue d’aujourd’hui proprement Eddie car c’est quand même une reprise de collaboration, il ne veut pas prendre le risque de rester sur quelque chose de flou avec la blonde. « Oui d’accord mais euh.. woooow dis donc elle est très grande Inaya ! » Oui et très belle aussi, il est au courant. Alisha ressort du studio et les laisse en tête-à-tête alors qu’Eddie n’avait vraiment pas prévu cette irruption de la part de l’adolescente. Il se retourne vers Inaya pour qui il vient de renvoyer momentanément son élève. « Les gosses sont vraiment sans filtre. » il commente dans un léger sourire et c’est au moins une chose qu’il a en commun avec eux, la subtilité ne l’ayant jamais étouffé non plus. « Je te dis à dans quelques jours alors ? Je pense qu’on peut convenir d’un cours en début de semaine prochaine, comme ça tu as le week-end pour te préparer psychologiquement. » Sur ces mots le professeur étire un nouveau sourire, trahissant peut-être bien une petite tentative d’humour. Le voilà qui se détend officiellement et ce n’est pas un mal avant son dernier cours de la journée, sa prochaine élève aura donc la chance de travailler avec un Eddie de plutôt bonne composition. Comme convenu aussi il lui fera sous peu parvenir le planning de leurs cours par mail, voilà pourquoi il ne précise pas exactement le jour où ils se reverront. Il est content lui aussi d'avoir pu arranger cette situation mais il le garde pour lui. « Plus sérieusement Inaya, on va carburer pour rattraper notre retard alors sois bien en forme. » Elle n’est pas novice dans le monde de la danse et en plus elle est mannequin alors elle sait ce que ça signifie, elle doit en particulier veiller à bien dormir car la récupération est la clé et son corps ne lui pardonnera pas si elle ne lui offre pas le repos nécessaire - son professeur en sait quelque chose. Eddie considère qu’ils ont du retard même s’ils n’ont pas de deadline en vue car il aimerait malgré tout pouvoir envisager de présenter son élève à sa compagnie dans les prochaines semaines, alors il ne va pas falloir chômer. C’est un petit coup de pression qu’il lui met juste histoire de lui rappeler avec qui elle vient officiellement de se réengager, et parce qu’il ne donnera jamais trop ce genre de conseil à ses élèves car ce n’est tout simplement pas négligeable.








glitters:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

Eddie · sometimes you have to swallow your pride Empty
Message(#) Sujet: Re: Eddie · sometimes you have to swallow your pride Eddie · sometimes you have to swallow your pride EmptyVen 6 Aoû - 8:50


sometimes you have to swallow your pride
@Eddie Yang & Inaya Hopkins

Il vient de lui faire un compliment, elle a bien entendu ? Ca relève du miracle à ce niveau-là. Même si aux yeux de la blonde, toute cette discussion est un miracle. Elle s'attendait vraiment à ce qu'il l'envoie balader et à ce que ce soit bien plus compliqué de le convaincre de la reprendre comme élève. Comme quoi, elle ne le connaît pas encore très bien. Malgré son sale caractère, il sait faire la part des choses et pour aujourd'hui, ça fait son bonheur. « Je me doute oui. Et je compte bien te montrer que je suis à la hauteur. » Peut-être qu'elle s'emballe, oui. Après tout, elle pratique seulement chez elle et seule depuis plus de dix ans. Alors même si elle avait un bon niveau, il y a beaucoup de travail à faire pour qu'elle arrive à retrouver son niveau précédent. Et encore plus pour qu'elle soit parfaite. Peu importe, elle a réussi à retrouver sa place d'élève alors elle ne peut pas s'empêcher de remercier Eddie. Encore une fois depuis le début de cette conversation, il arrive à la surprendre. Effectivement, elle a mis sa fierté de côté et ce n'est pas facile venant d'elle. C'est bien pour ça qu'il a fallu attendre plusieurs semaines pour qu'elle se décide à venir jusqu'ici. Au moins, ils sont sur la même longueur d'onde maintenant et ils savent tous les deux les défauts de l'autre. Il ne reste plus qu'à réussir à travailler sans recommencer à revivre ce genre d'engueulades stupides. Ca doit bien être possible, non ? Surtout s'ils se concentrent seulement sur la danse et qu'ils ne parlent plus de vie privée. Sauf qu'Inaya, à peine le deal conclue, elle recommence. Elle ne le fait pas exprès mais quand il remarque sa tenue, elle se sent obligée de s'expliquer. Comme s'il en avait quelque chose à faire. La blonde hoche la tête aux mots d'Eddie, elle est prête à quitter le studio quand une petite tête débarque. La fameuse élève qui est pile à l'heure. En même temps, avec Eddie, il vaut mieux respecter les heures. D'ailleurs, en voyant que cette élève est une enfant, elle se demande comment se passe les cours. Vu le caractère d'Eddie, comment il gère les enfants ? C'est une question qui restera sans réponses alors qu'elle est sortie de ses pensées par les paroles de l'élève. Et elle rit Inaya, elle a bien conscience qu'elle est déjà grande habituellement alors avec des talons, c'est tout de suite plus impressionnant. « Oui mais ça me fait toujours rire, ils sont honnêtes au moins. » Même si les vérités ne sont pas toutes bonnes à dire, elle le sait bien. Plus on grandit, plus on se rend compte que des petits mensonges sont parfois obligatoires. Et pourtant, Inaya déteste les mensonges, elle a toujours préféré être franche quitte à blesser les autres. Mais bon, elle travaille sans cesse là-dessus pour apprendre à se taire. « Pas de soucis, je suis prête, je n'attends que ça ! » Elle a déjà hâte de commencer, de passer des heures à danser, à apprendre, à se perfectionner. Ca paraît presque irréel tellement elle a attendu cela pendant des années. Elle ne laissera pas passer cette chance maintenant qu'elle peut toucher son rêve du doigt. Elle hoche la tête en direction d'Eddie, un sourire aux lèvres. « Je le serais, je veux vraiment y arriver. Et t'as l'autorisation de me torturer pendant des heures même si je râle. » Qu'elle rajoute en riant légèrement, préférant lui préciser que même si elle est extrêmement motivé, on est jamais à l'abri de l'entendre râler. C'est souvent plus fort qu'elle mais tant qu'elle continue de bosser même en râlant, c'est pas important, non ? Ils verront ça bien assez tôt. Il est temps pour elle de rentrer et de laisser la place à sa dernière élève de la journée. « A la semaine prochaine, du coup. Bonne soirée. » Un dernier sourire en sa direction et elle quitte le studio d'Eddie, prête à rentrer chez elle et à passer le week-end à se reposer un maximum. Ca risque d'être dur, elle va souffrir physiquement elle le sait déjà. Mais ce n'est pas important, elle veut le faire et elle mettra toutes les chances de son côté pour montrer à Eddie qu'il a bien fait de la reprendre comme élève.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Eddie · sometimes you have to swallow your pride Empty
Message(#) Sujet: Re: Eddie · sometimes you have to swallow your pride Eddie · sometimes you have to swallow your pride Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

Eddie · sometimes you have to swallow your pride

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: nouer des contacts :: mémoire du passé
-