AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-62%
Le deal à ne pas rater :
XIAOMI Mi TV Stick – Google Assistant et Chromecast intégré
23.07 € 60.16 €
Voir le deal

 it's not right but it's okay (ft. kelly)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lenore Kemper
Lenore Kemper
le noeud de colère
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 33
SURNOM : Lenore est le diminutif d'Eleonore.
STATUT : divorcée depuis février 2021
MÉTIER : ancienne militaire, professionnelle de la cybersécurité, spécialisée dans le pentest physique : s'introduit dans des sociétés par des moyens pas toujours légaux à leur propre demande afin d'identifier leurs failles.
LOGEMENT : #23 latimer road, logan, une des rares villa du quartier
it's not right but it's okay (ft. kelly) Tumblr-ae6b55f8749f33b401f8e26f7a571fd8-2b5e8969-540
POSTS : 1073 POINTS : 0

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : son cabinet l'a mise en congé forcé après la crise de colère en trop, elle revoit son psy ☞ aime s'inventer des vies, un mélange de démarche cathartique pour ses multiples fantasmes et de volonté bête de mener autrui en bateau ☞ porte un parfum mixte, le même depuis des années ☞ tête de mule ☞ son seul lien familial est son frère aîné qui de toute évidence n'aspire pas au même standing qu'elle ☞ mange beaucoup sans vraiment faire gaffe, se dépense régulièrement pour estimer ne pas avoir à s'en soucier ☞ use du speed en guise de vitamine C ☞ donne souvent l'air de ne rien prendre au sérieux
RPs EN COURS : it's not right but it's okay (ft. kelly) Tumblr-o4k9w6i7m51u8eo0po1-500
8/6
- mitchell 1 - kelly1 - solveig (mail) - caelan2 - lenis4 - birdie


FB : lenis3 (entre 2007 et 2008)
UA : amos (10plaies)

RPs EN ATTENTE : angus - solàs
RPs TERMINÉS : it's not right but it's okay (ft. kelly) Dinis1
lenogan1 (lost) - renore 1 - caelan1 - lenis2 (FB entre 2007 et 2008) - lenis1 - renore 2 (lost)
AVATAR : Vanessa Kirby
CRÉDITS : solosnds
DC : not yet
PSEUDO : lagression
Femme (elle)
INSCRIT LE : 21/05/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t38763-c-e-l-l-o-p-h-a-n-e https://www.30yearsstillyoung.com/t38888-so-heavy-i-fell-through-the-earth

it's not right but it's okay (ft. kelly) Empty
Message(#) Sujet: it's not right but it's okay (ft. kelly) it's not right but it's okay (ft. kelly) EmptyDim 30 Mai - 16:17



@kelly ward

Trois mois auparavant la villa lui paraissait assez grande et de bonne facture pour que son cri de désespoir ne s’échappe pas dans le voisinage. La passivité de celui-ci face aux colères partagées entre elle et son ex mari l’avait convaincue que tout était secret, que malgré la popularité du quartier et l’ambiance “bonne famille” qui y régnait, finalement c’était chacun pour soi et Dieu pour tous. Pourquoi pas. Mais Kelly lui avait prouvé le contraire, ou peut-être s’était-elle trahie, plus curieuse que les autres elle s’était montrée très présente dès leur arrivée dans le quartier. Rien de méchant ne pouvait être dit sur cette voisine, elle leur avait donné des bons plans, des astuces, se montrait disponible et les scones ramenés la première fois avaient été délicieux. Même quand Lenore essayait de faire comprendre à son mari que l’apparente bonté de la femme d’à côté la mettait mal à l’aise c’était elle qui passait pour une ingrate. Rarement muselée, la blonde avait pourtant alors apprit à la fermer, et donc à faire avec, et ainsi constater au fur et à mesure du temps que malgré l’obsession apparente de Mademoiselle (Madame ?) Ward de vouloir entretenir de bonnes relations de voisinage avec eux, elle avait tout de même du bon sens et n’avait même jamais tenté de mettre la main sur le ventre de Lenore lors de sa grossesse. Lors de son congé maternité, Kelly était même devenu un soutien totalement inattendu, quand elle s’ennuyait ferme l’ancienne soldate savait qu’elle pouvait sonner à la porte d’à côté et trouver refuge, thé et petits gâteaux. Cette courtoisie mutuelle, incroyablement superficielle et pourtant apaisante, disparu suite au drame vécu par le couple Sanson-Kemper avant de ressurgir de nulle part le jour où leur divorce devint officiel. Le jour où Angelo et son pote fermaient la porte derrière eux tandis que Lenore extériorisait en brisant des objets tout en pleurant à chaudes larmes. Pour une fois ce n’était pas la sonnette qui avait retenti dans la villa mais bien quelques frappes au poing, fermes mais pas menaçantes, et derrière cette intrusion : Kelly, son regard empli de compassion, et son panier habituel rempli de muffins cette fois-ci. Les cuisinait-elle à la pelle pour bondir prête à les fournir à un voisin dès qu’elle en ressentait la nécessité ? C’est encore un mystère.

Sans réellement la connaître, Kelly avait offert à Lenore un réconfort presque maternel, bien plus délicat que celui de ses quelques potes; quant à ceux qu’elle aimait appeler ses “familiers” ils semblaient la considérer comme un roc imperturbable, sans doute car elle était douée pour leur faire prendre des vessies pour des lanternes concernant sa propre santé mentale. Pourtant, il y a de ça peut-être une ou deux semaines, l’Australienne a mordu la main tendue de celle qui agissait comme une amie et elle n’a pas fait semblant. Tu saoules ! Arrête d’faire celle qui compatis, j’ai l’impression qu’ça t’fais du bien d’te dire que j’suis misérable et ridicule, tu m’sors des grands discours comme quoi tu me comprends … Tu comprends quoi au juste ? Tout roule pour toi, t’es une putain de Bree Van de Kamp : tu gagnes des show télévisés, t’animes ta propre émission avec tes recettes parfaites et tes jolis gâteaux alors arrête d’me prendre en pitié j’peux plus ! Je ne PEUX PLUS Kelly, c’est incroyable d’avoir une curiosité morbide comme ça, va te rincer l'œil ailleurs, j’te nourrirais plus de ma misère ! C’était parti d’absolument rien. Peut-être que les visites de Kelly étaient un peu plus récurrentes depuis que la lumière était allumée toute la nuit chez Lenore et qu’elle sortait en t-shirt culotte à 15h récupérer son journal, peut-être effectivement que Kelly se montrait plus présente depuis que Lenore avait été congédiée pour “repos” par son cabinet, mais l'amabilité de sa voisine ne l’avait jamais aussi viscéralement insupportée que ce jour ci. Et tout ça, d’une simple question, peut-être la question de trop, Kelly avait demandé quel prénom Lenore avait-elle prévu pour sa fille, ou peut-être qu’elle était tombée sur une lettre adressée à Thelma et l'avait questionnée en toute naïveté, non, peut-être même que c’était juste le dvd du film Thelma & Louise qu’elle avait attrapé en faisant un commentaire sympa comme elle savait les faire. Lenore ne sait plus pourquoi elle a viré Kelly comme une malpropre.

Alors la voilà, à essayer de faire un brownie, résistant à l’idée d’aller acheter de la pâte toute faite, estimant que ses excuses seraient mieux acceptées avec un peu de sueur mise à l'œuvre. Les carrés de brownies disposés dans le panier de la voisine que cette dernière n’a sans doute plus osé venir récupérer, Lenore avance, penaude, vers la maison de Kelly. Elle frappe, puis sonne finalement et enfin attend. L’espace d’un instant elle se demande si elle n’aurait pas mieux fait de se grimer pour être sûre que la brunette lui ouvre même après avoir vu sa tronche dans l'œilleton. Kelly ? s’empresse-t-elle de lancer quand elle croit entendre la porte se déverrouiller.  


la regarde et remercie dieu
It was just before the moon hung, her weary heavy head in the gallows and the graves of the milky milky cradle. His tears have turned to poppies.

it's not right but it's okay (ft. kelly) 4picgq10

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kelly Ward
Kelly Ward
le second souffle
le second souffle
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 38 ans (30/09/83), ne lui mentionnez même pas la quarantaine
SURNOM : Lee, elle préférera d'ailleurs cela à son prénom complet, un brin trop fifille à son goût
STATUT : divorcée de Chad début 2017, elle oscille entre son besoin d'introspection et des sentiments d'antan, jamais oubliés, éternellement à sens unique
MÉTIER : host de son talk show culinaire "Chop & Talk with Kelly Ward", vous pouvez la voir tous les vendredis sur Network 10. Sommelière de métier, elle a ouvert sa propre cave à vins, Divino, en centre-ville en mars.
LOGEMENT : #24 latimer road, logan city, un voisinage (presque) irréprochable
it's not right but it's okay (ft. kelly) Ae3029745962621b344a4646e91ba9de5aa94cdb
POSTS : 1677 POINTS : 0

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Banale, conformiste, sans faux plis, sans drama. Fille unique, ses parents sont témoins de Jéhovah. Vit dans une bulle de clichés et de stéréotypes. Traverse une foule de remises en question liées à son divorce et sa stérilité. Souriante, trop gentille, ne sait pas dire non. Ne donne jamais son avis, n’aime pas débattre. Elle conçoit une partie de ses robes, ne le mentionne jamais. A une incroyable mémoire. Maîtrise le small talk comme personne. A un chien, Tobey le Beagle. Excommuniée, elle n'a plus le droit de parler à ses parents.
RPs EN COURS :
it's not right but it's okay (ft. kelly) PQOw3qX
CHELLY + You start to wonder why you're here not there and you'd give anything to get what's fair, but fair ain't what you really need.
Chad #5

it's not right but it's okay (ft. kelly) RhHPkt3
KELLSSAN + Now my heart feel like an ember and it's lighting up the dark, I'll carry these torches for ya that you know I'll never drop.
Hassan #7

it's not right but it's okay (ft. kelly) B5ZT2i7
KELLOAN + We're the best of friends Insisting that the world keep turning our way And our way, is on the road again
Kelloan #11

it's not right but it's okay (ft. kelly) 6prs
NEIGHBOURHOOD DRAMA + Lenore

it's not right but it's okay (ft. kelly) Q74MaY5
CHOP & TALK +
Sofia #2

Amos #3 - Casey #2

(7/5)

it's not right but it's okay (ft. kelly) 0eef

RPs EN ATTENTE : Marius
RPs TERMINÉS : Kane #1 - Joanne - Hassan #1 - Leena #1 - Chad #1 - Kane #2 - Casey - Kane #3 - Hassan #2 - Evelyn - Joanne #2 - Hassan #3 - Chad #2 - Casey - Amos - Hassan #4 - Spencer - Chad #3 - Kane #4 - Leena #2 - Amos #2 - Hassan #5 - Chad #4 - Hassan #6 - Bennett - Emily - Sofia

it's not right but it's okay (ft. kelly) Rn9djud
ROA : Kelloan #1 - Kelloan &Kane &Liam - Kelloan #2 - Kelloan #3 - Kelloan #4 - Kelloan #5 - Kelloan #6 - Kelloan #7 - Kelleen - Kelloan #8 - Kelloan #9 - Kelloan & Friends - Kelloan #10 - WE WON !

abandonnés : Clarence
AVATAR : keira knightley
CRÉDITS : loonywaltz - joseph pour le beagle ♥
DC : jamie, lou & marcus
PSEUDO : loonywaltz
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 21/10/2017
https://www.30yearsstillyoung.com/t17234-kelly-you-look-so-fresh-from-the-cleaner https://www.30yearsstillyoung.com/t11382-i-feel-safe-in-the-5-am-light https://www.30yearsstillyoung.com/t21065-kelly-ward#837692 https://www.30yearsstillyoung.com/t18695-kelly-ward

it's not right but it's okay (ft. kelly) Empty
Message(#) Sujet: Re: it's not right but it's okay (ft. kelly) it's not right but it's okay (ft. kelly) EmptyLun 5 Juil - 22:06



► it's not right but it's okay
@LENORE KEMPER & KELLY WARD



C’était peut-être la part de vérité dans les paroles de Lenore qui avaient poussé Kelly à prendre la porte, ou était-ce la porte qui était venue à elle ; la brune n’en était plus certaine, cela faisait quelques jours, et la chronologie des événements n’était plus aussi claire -si elle l’avait été à un quelconque moment. Lee avait vécu avec l’écho des protestations de sa voisine quelque temps, assez pour se torturer, pour avoir envie de prendre ses jambes à son cou et fuir la remise en question. Elle n’était pas la méchante dans l’histoire, elle ne l’était jamais, à l’entendre. Grande perche trop haute dans les nuages pour réaliser qu’elle pouvait aspirer tout l’air d’une pièce et en écraser les occupants de ses hauts talons montés de ses sourires et de ses succès. Arrête d’faire celle qui compatis, j’ai l’impression qu’ça t’fais du bien d’te dire que j’suis misérable et ridicule. C’était un peu vrai pour n’importe qui, probablement -mais pas elle bien sûr. Il y avait toujours un peu de satisfaction à constater que d’autres étaient moins bien lotis que soi ; c’était cette même sensation qui rendait une journée moins terne après avoir croisé un sans-abri dans la rue -mieux vaut lui que moi, songeait-on silencieusement en effaçant l’image de désolation en une poignée de pas, iced coffee à la main. La compassion même bien réelle n’était un remède pour personne dans le fond, mais dans un monde désillusionné et sans foi, où il n’était plus suffisant de croire en un monde meilleur après la mort pour se rassurer et aller de l’avant, quelles étaient les armes pour affronter le deuil et le chagrin comme celui qui animait -ou éteignait- Lenore ces derniers temps ? Tout roule pour toi, t’es une putain de Bree Van de Kamp : tu gagnes des show télévisés, t’animes ta propre émission avec tes recettes parfaites et tes jolis gâteaux, alors arrête d’me prendre en pitié j’peux plus ! Que le succès puisse avoir un potentiel de reproche, Kelly ne l’aurait jamais cru. Qu’elle veuille s’excuser de son bonheur et se sentir aussi petite que possible, elle aurait préféré que cela lui demeure étranger. Car plus que d’être congédiée par sa voisine pour avoir pris peut-être plus de place qu’elle n’en avait à proposer dans sa vie actuellement, ce fut l’imposteur en Lee qui put se nourrir de pareilles paroles. Ce fut lui qui put la torturer durant quelques jours, ternissant son sourire lorsqu’elle se rendait au travail, entachant le plaisir qu’elle y prenait de la culpabilité de blesser inconsciemment qui que ce soit par un bonheur qu’elle n’était pas certaine de mériter. C’est incroyable d’avoir une curiosité morbide comme ça, va te rincer l'œil ailleurs, j’te nourrirais plus de ma misère. Lee se souvint avoir baissé la tête à ce moment-là, se revoyant observer la rue avec un thé fumant, le regard scrutant les habitudes des uns et des autres, se complaisant dans les détails, les histoires qui se jouaient là, le mystère de ces vies qui exerçaient une fascination dont elle appréciait le mystère. Elle aimait savoir, elle voulait savoir, être ce satellite qui tournait autour de ce quartier comme la Terre autour du Soleil, divertie et alimentée par les affaires de ces autres de l’autre côté de la vitre. C’était quelque chose que la brune ne pouvait nier, son péché à elle. Elle ne se sentit plus à l’aise dans ses propres chaussures, dans sa propre peau, l’espace de quelques jours. Puis elle oublia tout de ceci en se réveillant un matin ; en décrétant qu’il s’agissait simplement des paroles d’une jeune femme endeuillée, blessée, en quête d’une personne à blâmer, Kelly parvint à se dédouaner de toute part de vérité. Pauvre Lenore, songea-t-elle, repoussant et écartant tous ceux qui s’approchaient d’elle. Du sabotage dans les règles de l’art et Lee était tombée dans le panneau ; voilà qu’elle l’avait laissée seule pendant tout ce temps qui les séparait de cette joute verbale, plutôt que de prouver de plus belle son soutien indéfectible. Elle quitta son lit en se mettant en tête de lui rendre visite au cours de la journée. Elle n’en eut pas besoin, car plus tard au cours de ce samedi, ce fut la jeune femme qui frappa à sa porte. “Bonjour Lenore.” La voix douce de la sommelière fut quasiment ouverte par les aboiements enthousiastes de Tobey. Le beagle se précipita à l’entrée, moins vif qu’il ne le fut dans son jeune âge pour accueillir tout visiteur comme il se devait, mais son arrière train frétillant traduisait parfaitement une joie indéfectible face à la moindre visite. D’autres chiens se lassaient de servir de comité d’accueil et ne bougeaient plus de leur panier avec l’âge ; Tobey, lui, à l’image de sa maîtresse, aimait bien trop les gens pour être saisi de paresse. Le regard noisette de Kelly quitta finalement la fête du canidé à leurs pieds pour se poser sur la belle blonde ; elle la détailla furtivement, puis, l’air pensive, appuya son flanc contre le cadre de la porte. “C’est une belle journée, hm ? fit-elle avec un sourire. Un peu fraîche, peut-être. Enfin, s’il pleut en début de soirée, je n’aurais pas besoin d’arroser le jardin, n’est-ce pas ?” Cela n’était jamais un effort pour elle de parler de tout et de rien de la sorte. Non, il n’y avait pas de grand intérêt à mentionner la pluie et le beau temps, et d’un autre côté le sujet était diablement efficace pour saluer quelqu’un en douceur, à ses yeux. Au moins il était clair qu’elle ne ressentait pas d’amertume vis-à-vis de sa voisine. “Qu’est-ce que tu as là-dedans ?” elle demanda, indiquant le panier que Lenore portait d’un signe de la tête. Elle reconnut qu’il s’agissait du sien, mais cela, elle ne le mentionna pas.






I just want to be someone that somebody needs I just want to be more than a drop in the sea







:l::
 
Revenir en haut Aller en bas
Lenore Kemper
Lenore Kemper
le noeud de colère
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 33
SURNOM : Lenore est le diminutif d'Eleonore.
STATUT : divorcée depuis février 2021
MÉTIER : ancienne militaire, professionnelle de la cybersécurité, spécialisée dans le pentest physique : s'introduit dans des sociétés par des moyens pas toujours légaux à leur propre demande afin d'identifier leurs failles.
LOGEMENT : #23 latimer road, logan, une des rares villa du quartier
it's not right but it's okay (ft. kelly) Tumblr-ae6b55f8749f33b401f8e26f7a571fd8-2b5e8969-540
POSTS : 1073 POINTS : 0

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : son cabinet l'a mise en congé forcé après la crise de colère en trop, elle revoit son psy ☞ aime s'inventer des vies, un mélange de démarche cathartique pour ses multiples fantasmes et de volonté bête de mener autrui en bateau ☞ porte un parfum mixte, le même depuis des années ☞ tête de mule ☞ son seul lien familial est son frère aîné qui de toute évidence n'aspire pas au même standing qu'elle ☞ mange beaucoup sans vraiment faire gaffe, se dépense régulièrement pour estimer ne pas avoir à s'en soucier ☞ use du speed en guise de vitamine C ☞ donne souvent l'air de ne rien prendre au sérieux
RPs EN COURS : it's not right but it's okay (ft. kelly) Tumblr-o4k9w6i7m51u8eo0po1-500
8/6
- mitchell 1 - kelly1 - solveig (mail) - caelan2 - lenis4 - birdie


FB : lenis3 (entre 2007 et 2008)
UA : amos (10plaies)

RPs EN ATTENTE : angus - solàs
RPs TERMINÉS : it's not right but it's okay (ft. kelly) Dinis1
lenogan1 (lost) - renore 1 - caelan1 - lenis2 (FB entre 2007 et 2008) - lenis1 - renore 2 (lost)
AVATAR : Vanessa Kirby
CRÉDITS : solosnds
DC : not yet
PSEUDO : lagression
Femme (elle)
INSCRIT LE : 21/05/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t38763-c-e-l-l-o-p-h-a-n-e https://www.30yearsstillyoung.com/t38888-so-heavy-i-fell-through-the-earth

it's not right but it's okay (ft. kelly) Empty
Message(#) Sujet: Re: it's not right but it's okay (ft. kelly) it's not right but it's okay (ft. kelly) EmptySam 4 Sep - 15:19



@kelly ward

Elle ouvre la porte et Tony, Tobby, Tobey ? Vient lui aussi accueillir Lenore, comme il l’a toujours fait. Aucune rancune n’émane de la maîtresse ni du chien, ce qui d’une certaine manière rend Lenore encore plus petite. La silhouette longiligne de sa voisine s’anime délicatement, au reflet même de sa voix : douce, comme toujours. Les yeux bleus perçants de la blonde ne semblent vouloir se détacher de l’image de Kelly que lorsque celle-ci amorce la conversation avec une banalité qu’elle arrive toujours à faire passer pour une vraie conversation, les seules fois où Lenore arrive à imiter ce jeu c’est pour semer des mensonges à droite et à gauche. L’air de rien de la grande brune la met mal à l’aise, un peu comme les premières fois qu’elles se sont côtoyées, la culpabilité en plus. Pourquoi ne lui dit-elle rien ? Pourquoi ne la regarde-t-elle pas de travers ou ne lui lance-t-elle pas une pique bien sentie ? C’est le seul langage que la Kemper connaisse, que ce soit pour montrer son affection comme son mépris, tout passe toujours par des jeux de mots et d’esprit parfois même un peu lourds voire déplacés. Elle jette un œil sur la pelouse en écoutant Kelly. Hm… Ouais, si. répond alors la blonde, pour la forme, prise au dépourvu, avec l’impression que son énigmatique voisine est encore en train de jouer avec son esprit sans même faire exprès. L’irritation causée par cette situation qu’elle n’arrive pas à comprendre pousse inconsciemment Lenore à se gratter la nuque, yeux baissés, elle remet tout en question jusqu’à son intention première. Était-ce une bonne idée finalement ? “Qu’est-ce que tu as là-dedans ?” Comme elle sait la perdre, Lee sait aussi la sauver. Cette simple question ne fait qu’appuyer le peu d’animosité qu’elle a à son égard, ce qui ne fait que rendre Lenore plus confuse, néanmoins la blonde saisit la perche si joliment tendue. Ton panier. Se précipite-t-elle à répondre avant de secouer légèrement la tête avec un sourire embarrassé. Des brownies. J’ai fait des brownies et les ai mis dans ton panier. Reconnaîtrait-elle la recette qu’elle lui avait apprise un jour où Lenore, se faisant les ongles, semblait tout sauf intéressée à l’écouter ? Je peux pas faire semblant, je t’ai parlé comme une merde la dernière fois et j’aurais pas dût. Aussi sournoise que Lenore pouvait l’être, son égo n’avait pas envie de gonfler face à Kelly et son attitude profondément bienveillante. Un comportement auquel la blonde n’était que trop peu habituée, ce qui devait jouer dans le malaise qu’elle ressentait parfois en présence de la belle brune. Je te remercie de ne pas me pourrir, même si tu devrais selon moi. Sur ces mots, Lenore tend le panier vers l’hôtesse des lieux qu’elle n’est pas encore permise à fouler.
Elle a envie, Lenore, de savoir ce que pense et ressent Kelly, cette impassibilité chaleureuse l’intrigue profondément, sans notion de curiosité malsaine, elle n’est pas venue voire si ses mots avaient heurtés Kelly, elle était parti du principe qu’aux moins les mots ou l’attitude avaient étés blessants et tenaient à s’en excuser, mais l’attitude de la brune l’intriguait de plus en plus. Elle se déciderait sans doute à mettre les pieds dans le plat à un moment où l’autre, mais pour l’heure Lenore préférait laisser sa voisine mener la danse. Jetant un œil vers le ciel, elle ajoute alors : Pour ma part, je préfèrerais qu’il ne pleuve pas… Même si ça doit me mener à t’aider à arroser le jardin.
 


la regarde et remercie dieu
It was just before the moon hung, her weary heavy head in the gallows and the graves of the milky milky cradle. His tears have turned to poppies.

it's not right but it's okay (ft. kelly) 4picgq10

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kelly Ward
Kelly Ward
le second souffle
le second souffle
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 38 ans (30/09/83), ne lui mentionnez même pas la quarantaine
SURNOM : Lee, elle préférera d'ailleurs cela à son prénom complet, un brin trop fifille à son goût
STATUT : divorcée de Chad début 2017, elle oscille entre son besoin d'introspection et des sentiments d'antan, jamais oubliés, éternellement à sens unique
MÉTIER : host de son talk show culinaire "Chop & Talk with Kelly Ward", vous pouvez la voir tous les vendredis sur Network 10. Sommelière de métier, elle a ouvert sa propre cave à vins, Divino, en centre-ville en mars.
LOGEMENT : #24 latimer road, logan city, un voisinage (presque) irréprochable
it's not right but it's okay (ft. kelly) Ae3029745962621b344a4646e91ba9de5aa94cdb
POSTS : 1677 POINTS : 0

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Banale, conformiste, sans faux plis, sans drama. Fille unique, ses parents sont témoins de Jéhovah. Vit dans une bulle de clichés et de stéréotypes. Traverse une foule de remises en question liées à son divorce et sa stérilité. Souriante, trop gentille, ne sait pas dire non. Ne donne jamais son avis, n’aime pas débattre. Elle conçoit une partie de ses robes, ne le mentionne jamais. A une incroyable mémoire. Maîtrise le small talk comme personne. A un chien, Tobey le Beagle. Excommuniée, elle n'a plus le droit de parler à ses parents.
RPs EN COURS :
it's not right but it's okay (ft. kelly) PQOw3qX
CHELLY + You start to wonder why you're here not there and you'd give anything to get what's fair, but fair ain't what you really need.
Chad #5

it's not right but it's okay (ft. kelly) RhHPkt3
KELLSSAN + Now my heart feel like an ember and it's lighting up the dark, I'll carry these torches for ya that you know I'll never drop.
Hassan #7

it's not right but it's okay (ft. kelly) B5ZT2i7
KELLOAN + We're the best of friends Insisting that the world keep turning our way And our way, is on the road again
Kelloan #11

it's not right but it's okay (ft. kelly) 6prs
NEIGHBOURHOOD DRAMA + Lenore

it's not right but it's okay (ft. kelly) Q74MaY5
CHOP & TALK +
Sofia #2

Amos #3 - Casey #2

(7/5)

it's not right but it's okay (ft. kelly) 0eef

RPs EN ATTENTE : Marius
RPs TERMINÉS : Kane #1 - Joanne - Hassan #1 - Leena #1 - Chad #1 - Kane #2 - Casey - Kane #3 - Hassan #2 - Evelyn - Joanne #2 - Hassan #3 - Chad #2 - Casey - Amos - Hassan #4 - Spencer - Chad #3 - Kane #4 - Leena #2 - Amos #2 - Hassan #5 - Chad #4 - Hassan #6 - Bennett - Emily - Sofia

it's not right but it's okay (ft. kelly) Rn9djud
ROA : Kelloan #1 - Kelloan &Kane &Liam - Kelloan #2 - Kelloan #3 - Kelloan #4 - Kelloan #5 - Kelloan #6 - Kelloan #7 - Kelleen - Kelloan #8 - Kelloan #9 - Kelloan & Friends - Kelloan #10 - WE WON !

abandonnés : Clarence
AVATAR : keira knightley
CRÉDITS : loonywaltz - joseph pour le beagle ♥
DC : jamie, lou & marcus
PSEUDO : loonywaltz
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 21/10/2017
https://www.30yearsstillyoung.com/t17234-kelly-you-look-so-fresh-from-the-cleaner https://www.30yearsstillyoung.com/t11382-i-feel-safe-in-the-5-am-light https://www.30yearsstillyoung.com/t21065-kelly-ward#837692 https://www.30yearsstillyoung.com/t18695-kelly-ward

it's not right but it's okay (ft. kelly) Empty
Message(#) Sujet: Re: it's not right but it's okay (ft. kelly) it's not right but it's okay (ft. kelly) EmptyJeu 14 Oct - 15:23


► it's not right but it's okay
@LENORE KEMPER & KELLY WARD



“Des brownies.” Voilà qui respectait à la lettre les bonnes manières de tout bon voisin, d’après Kelly qui s’efforçait de maintenir en vie ces traditions -ou clichés- absolument issus des vieux films américains où le voisinage était cet environnement idyllique à base de pâtisseries et d’échange de sucre ou de farine. Elle afficha un sourire de contentement. “J’ai fait des brownies et les ai mis dans ton panier.” corrigeait Lenore. Cela n’était qu’un détail ; elle ne l’aurait pas souligné ou l’aurait oublié que Lee l’aurait probablement laissée repartir avec ledit panier sans réclamer sa propriété. “Oh, adorable.” Elle tendit les bras pour accueillir le présent de sa voisine avec enthousiasme. Elle était plus douée pour préparer des brownies et en distribuer que pour les manger, mais hors de question de faire l’affront de ne pas les déguster. Elle les partagerait sûrement avec Chad lorsqu’ils se verraient la prochaine fois, fière d’exhiber ce gage de paix. Lenore n’aurait pas eu besoin d’aborder le sujet de leur discorde si elle ne le souhaitait pas ; Kelly n’en ressentait pas le besoin et n’éprouvait pas d’amertume qu’il faille tempérer. Cela n’avait plus d’importance maintenant qu’elle avait déjà demandé pardon à sa manière, qu’elle avait effectué un pas vers elle. “Je peux pas faire semblant, je t’ai parlé comme une merde la dernière fois et j’aurais pas dût.” D’un air distrait, Lee se contenta d’hausser les épaules. Elle n’avait pas l’impression de faire semblant de quoi que ce soit ; elle prenait uniquement soin de mettre les gens à l’aise. Et s’il était plus confortable pour Lenore de s’expliquer, elle écoutait. Les propos forts et tranchés n’étaient pas sa tasse de thé ; ces formulations manquaient d’élégance mais l’on pouvait admettre qu’elles ne manquaient pas de franchise. Jamais n’aurait-elle même songé que sa voisine s’était adressé à elle comme une merde. Elle avait simplement épuisé la patience et l’énergie qu’elle se sentait en mesure de lui accorder à l’instant T. “Parfois c’est la seule manière que l’on a de réagir face à un inconfort. Les chats feulent, le ton monte… C’est naturel.” assurait-elle. Elle ne jugeait pas un coup de tête, une réaction émotionnelle, de la même manière qu’elle ne souhaiterait pas être résumée à ses mauvais choix et les opinions qu’on lui avait inculquées. “Je te remercie de ne pas me pourrir, même si tu devrais selon moi.” Un léger rire résonna de la gorge de Kelly. “J’ai pour expérience que "pourrir" quelqu’un fait souvent plus de mal que de bien, fit-elle en référence de ses déboires avec son ex-mari ou encore Loan sur le tournage de Race of Australia. Ce serait contre productif.” On apprenait de ses erreurs ou l’on se rendait coupable de les répéter. On pourrait croire que sa passivité à ce propos était une forme de manque d’amour propre ; à ses yeux, c’était une manière d’être au-dessus de ces déconvenues mineures qui ne devaient pas prendre plus d’importance qu’elles n’en avaient. “Pour ma part, je préfèrerais qu’il ne pleuve pas… Même si ça doit me mener à t’aider à arroser le jardin. - Je ne le permettrais jamais.” Il y avait un peu de “la place des invités est les deux pieds sous la table” avec une pincée de “vu l’allure de ton jardin je préfère que tu ne touches pas au mien”. Bien sûr la seconde sous-lecture était loin d’être assumée. “Mais nous pouvons en profiter pour déguster tes brownies dehors, si cela te convient. Je peux te prêter un chandail. Viens.” Pas de refus possible ; Kelly avait déjà tourné les talons et s’était dirigée vers la cuisine afin de leur sortir deux assiettes et deux grands verres de lait pour un parfait goûter régressif. Son gilet de cocooning traînait sur le dossier du canapé, à disposition de Lenore. “Ne fais pas attention au bazar, tu me surprends en pleine couture pour être honnête.” Le bazar se résumait à sa machine à coudre immaculée sur un plan de travail parfaitement rangé aux différents fils triés par épaisseur et par couleur, ainsi qu’un unique rouleau de tissu et une boîte fermée de boutons et autres liserés. Sur le mannequin, une énième robe patineuse bordeaux était en attente de finitions.






I just want to be someone that somebody needs I just want to be more than a drop in the sea







:l::
 
Revenir en haut Aller en bas
Lenore Kemper
Lenore Kemper
le noeud de colère
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 33
SURNOM : Lenore est le diminutif d'Eleonore.
STATUT : divorcée depuis février 2021
MÉTIER : ancienne militaire, professionnelle de la cybersécurité, spécialisée dans le pentest physique : s'introduit dans des sociétés par des moyens pas toujours légaux à leur propre demande afin d'identifier leurs failles.
LOGEMENT : #23 latimer road, logan, une des rares villa du quartier
it's not right but it's okay (ft. kelly) Tumblr-ae6b55f8749f33b401f8e26f7a571fd8-2b5e8969-540
POSTS : 1073 POINTS : 0

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : son cabinet l'a mise en congé forcé après la crise de colère en trop, elle revoit son psy ☞ aime s'inventer des vies, un mélange de démarche cathartique pour ses multiples fantasmes et de volonté bête de mener autrui en bateau ☞ porte un parfum mixte, le même depuis des années ☞ tête de mule ☞ son seul lien familial est son frère aîné qui de toute évidence n'aspire pas au même standing qu'elle ☞ mange beaucoup sans vraiment faire gaffe, se dépense régulièrement pour estimer ne pas avoir à s'en soucier ☞ use du speed en guise de vitamine C ☞ donne souvent l'air de ne rien prendre au sérieux
RPs EN COURS : it's not right but it's okay (ft. kelly) Tumblr-o4k9w6i7m51u8eo0po1-500
8/6
- mitchell 1 - kelly1 - solveig (mail) - caelan2 - lenis4 - birdie


FB : lenis3 (entre 2007 et 2008)
UA : amos (10plaies)

RPs EN ATTENTE : angus - solàs
RPs TERMINÉS : it's not right but it's okay (ft. kelly) Dinis1
lenogan1 (lost) - renore 1 - caelan1 - lenis2 (FB entre 2007 et 2008) - lenis1 - renore 2 (lost)
AVATAR : Vanessa Kirby
CRÉDITS : solosnds
DC : not yet
PSEUDO : lagression
Femme (elle)
INSCRIT LE : 21/05/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t38763-c-e-l-l-o-p-h-a-n-e https://www.30yearsstillyoung.com/t38888-so-heavy-i-fell-through-the-earth

it's not right but it's okay (ft. kelly) Empty
Message(#) Sujet: Re: it's not right but it's okay (ft. kelly) it's not right but it's okay (ft. kelly) EmptySam 20 Nov - 21:03



@kelly ward

Oh, adorable. Une réplique dont la forme et le ton suffisent à illustrer l'ambivalence que peut parfois ressentir Lenore aux côtés de Kelly. Toujours gentille, toujours polie, douce, mesurée, capable de dire une trentaine de mots sur un sujet banal et seulement deux sur un geste à caractère émotionnel. Cette manière de faire curieusement presque en demi-mesure donne à Kelly des airs maternels et rassurants au mieux mais qui lui donne aussi parfois l'impression d'être infantilisée au pire. Kelly incarne ce que Lenore fait semblant d'être : distinguée, bourgeoise, élégante. Peut-être l'a-t-elle apprit tout ça, mais il est difficile pour l'ancienne gamine des rues d'imaginer ces qualités autres que données à la naissance à sa voisine. Des fées se sont posées sur son berceau pour lui donner trois vœux et en faire une princesse des temps modernes, quand de son côté elle a l'impression d'être née avec une vis et le tournevis avec, le reste : "débrouille toi!". Le malaise la saisit légèrement, elle recule d'un millimètre inconsciemment et ce qui la rattrape ce sont les paroles de la brune qui ne compte pas cesser faire preuve d'élégance puisqu'elle affirme ne tenir aucune rigueur à Lenore, ou du moins ne pas prendre sa réaction passée à cœur. C'est intelligent, prudent aussi compte-tenu du tempérament de Lenore. Alors cette dernière joue la prudence aussi et se lance dans les banalités maîtrisées par son interlocutrice. Sans trop de succès à son goût. Euh... Tente-t-elle comme pour amorcer un désistement, mais Lenore se ravise et suit le mouvement, estimant avoir à la fois beaucoup à apprendre de Kelly et n'ayant aucun autre projet décent pour la journée de toute manière. Tu parles d'un bazar... Répond-t-elle, amusée, en secouant légèrement la tête. Je veux bien que tu mettes du "bazar" chez moi si ça ressemble à ça. Lenore s'avance dans l'intérieur parfait de Kelly et s'arrête à côté du mannequin, glissant deux doigts sur le bas de la robe, laissant retomber le tissus comme pour en admirer le mouvement. Bien sûr qu'elle confectionne ce type de robe. Elle est pour toi ? Tu fais la plupart vêtements ? Demande-t-elle innocemment, à la fois admirative et ... effrayée ?  Effrayée par la rigueur de Kelly, toutes ses activités et la netteté de celle-ci, à croire que l'échec avait oublié son existence et l'évitait soigneusement. J'ai pas besoin de chandail t'en fait pas, merci. Ajoute-t-elle avant que son hôte ne s'empresse de lui apporter. J'veux pas refaire une crise existentielle, je crois que j'ai juste du mal à comprendre ta gentillesse à mon égard. Et je parle pas de ton accueil aujourd'hui, mais en général. Avoue finalement Lenore.
 


la regarde et remercie dieu
It was just before the moon hung, her weary heavy head in the gallows and the graves of the milky milky cradle. His tears have turned to poppies.

it's not right but it's okay (ft. kelly) 4picgq10

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

it's not right but it's okay (ft. kelly) Empty
Message(#) Sujet: Re: it's not right but it's okay (ft. kelly) it's not right but it's okay (ft. kelly) Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

it's not right but it's okay (ft. kelly)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: logan city :: logements
-