AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain!
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 cap ou pas cap ? (maxwell)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ally Byers
Ally Byers
l'heureuse erreur
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt neuf ans (10 avril)
SURNOM : techniquement, "ally" c'est déjà un surnom. et inutile de chercher son prénom de naissance, ally c'est très bien.
STATUT : mère célibataire d’un garçon de 12 ans déjà ; allez-y, faites le calcul.
MÉTIER : kitchen garden manager pour l’association fareshare, et pour la première fois de sa vie, elle paie les factures grâce à un métier qu'elle aime réellement.
LOGEMENT : redcliffe, 182 hughton avenue.
cap ou pas cap ? (maxwell) 817570d81a27b30308089b4b3eeebadc
POSTS : 470 POINTS : 225

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : (ENFP-T) indépendante - extravertie - passionnée - spontanée - impulsive - obstinée - impatiente - de mauvaise foi. ≈ avant-dernière d’une fratrie de 5 enfants, qui a toujours dénoté par son caractère indomptable. ≈ fatiguée qu’on lui dise qu’elle fait trop jeune pour son âge, ou qu’elle est trop jeune pour être la maman de Tom. ≈ amoureuse des animaux. ≈ le lever du soleil est son moment préféré de la journée. ≈ déteste le café, adore déambuler dans les couloirs des musées, se ronge les ongles, et tuerait pour une pizza quatre fromages. ≈ a vécu auprès d’une communauté autogérée pendant 4 ans
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : cap ou pas cap ? (maxwell) Tumblr_pbuq19GJJ71wkzcn7o7_250
kieran #2i'm not going to tell you to get over it. i'm going to help you get through it.

will #2moanamaxwell (fb)rileyadèlearchie (fb)
RPs EN ATTENTE : joyce #2
RPs TERMINÉS : (2019) victoria (fb) (2021)will #1joycekieran #1

abandonnés:
 

AVATAR : olivia cooke
CRÉDITS : corleone (ava) ; olliviacooke (gif)
DC : l'ambivalent Stanley
PSEUDO : sarah.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 17/03/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t37592-ally-freedom-and-fire https://www.30yearsstillyoung.com/t37686-ally-never-be-afraid-to-do-the-things-that-make-you-feel-free https://www.30yearsstillyoung.com/t38252-ally-byers https://www.30yearsstillyoung.com/t38251-ally-byers

cap ou pas cap ? (maxwell) Empty
Message(#) Sujet: cap ou pas cap ? (maxwell) cap ou pas cap ? (maxwell) EmptyJeu 3 Juin - 18:34



cap ou pas cap ?


Paradoxalement, si Ally n’avait généralement pas besoin de beaucoup d’heures de sommeil - ce qui l’arrangeait bien, parce qu’elle avait la désagréable sensation de perdre son temps lorsqu’elle dormait -, le réveil était souvent un moment difficile dans sa journée, peu importait l’heure. L’expérience lui avait aussi appris qu’il l’était d’autant plus - difficile - lorsque les activités qu’il précédait n’étaient pas des plus enthousiasmantes. Alors autant vous dire que se lever aux aurores pour passer de longues heures à arpenter les rayons d’un supermarché pour s’assurer que tous les produits sont à la bonne place n’enchantait pas Ally le moins du monde. Malheureusement, elle n’avait pas vraiment le choix. C’était le premier (et le seul) emploi qu’elle avait trouvé après être revenue à Brisbane pour que Tom puisse être inscrit à l’école, comme son âge l’y obligeait désormais. Tant qu’elle n’avait rien trouvé d’autre, la jeune femme ne pouvait pas faire la fine bouche ; elle avait besoin de ce salaire - aussi précaire soit-il - pour pourvoir à leurs besoins les plus primaires, à savoir acheter à manger et payer le loyer. Alors chaque matin, elle serrait les dents et supportait sans (trop) se plaindre les consignes de ses supérieurs, les conditions de travail et cet immonde badge où était inscrit son nom de naissance - qu’elle détestait - en lettres capitales.

Ce jour-là, Ally se retrouvait en binôme avec Max… Maxence ? Maxwell ? Max quelque chose, elle en était certaine. Ils n’avaient jamais échangé beaucoup plus que les politesses d’usage entre collègues. Ces échanges de quelques mots qui n’avaient d’autre but que de prouver qu’ils étaient suffisamment fréquentables. Suffisamment bien élevés, aussi, pour faire semblant de s’intéresser au bien-être de leurs collègues. Ally abhorrait ces banalités sans fond, mais elle s’était aussi rendu compte qu’un travail comme celui-là avait tendance à drainer toute son énergie, ne lui laissant guère la force de mener de véritables conversations. Alors elle s’était pliée aux conventions sociales, et adressait chaque matin un sourire hypocrite à ses collègues, se détestant à chaque fois de ne pas pouvoir faire plus. Ce Max l’intriguait plus que les autres. Il n’était pas rare de le voir arriver en retard, les yeux cernés et la tête de celui qui avait passé plus de temps dans un bar que dans un lit la nuit passée, ce qui faisait sourire Ally. Ils étaient censés réapprovisionner le rayon des mouchoirs, essuie-tout et autres papiers toilettes, où se trouvait depuis quelques jours une pyramide de paquets roses, censée attirer les clients pour les faire profiter de la promotion en cours. Une idée traversa l’esprit de la jeune femme et fit naître un sourire malicieux sur ses lèvres. « Cap ou pas cap… » Ally se laissa quelques secondes de pause avant de poursuivre, comme si elle essayait d’évaluer si ce qu’elle s’apprêtait à dire était suffisamment décent pour être prononcé à haute voix sur son lieu de travail. Spoilet alert : probablement pas, mais finalement elle s’en fichait pas mal. « De faire une pyramide en forme de pénis avec ces paquets de PQ ? » Le summum de l’élégance, comme toujours Byers. Même si elle ne s’était pas directement adressée à lui, il n’y avait personne d’autre qu’eux dans le rayon, alors il n’était pas difficile de comprendre que c’était bien à lui que le défi était destiné. Quant à savoir pourquoi elle l’avait lancé, comme ça sans préambule, je pense pouvoir affirmer que l’ennui y était pour beaucoup. L’ennui et peut-être aussi le désir de savoir si elle pouvait partager, avec ce collègue, un peu plus que les banalités d’usage. « Je peux monter la garde si tu veux. » Elle avait dit ça comme si c’était une faveur qu’elle lui faisait. Or, on est d’accord qu’il n’aurait eu besoin de personne pour monter la garde si, dans un premier temps, elle-même ne lui avait pas lancé ce pari idiot, n’est-ce-pas ? Dans les yeux d’Ally, brillait une lueur de défi, une de celles qui, pour un esprit raisonnable et responsable, criait sauve qui peut. Restait donc à savoir si ce Max était un esprit raisonnable et responsable ou si, au contraire, le chaos ne l’effrayait pas.
@Maxwell O'Connor  cap ou pas cap ? (maxwell) 3518815507



when routine bites hard and ambitions are low and resentment rides high but emotions won't grow and we're changing our ways, taking different roads —

cap ou pas cap ? (maxwell) GzA2Yx9
cap ou pas cap ? (maxwell) YtxTUla

cap ou pas cap ? (maxwell) 3480052764 :
 
Revenir en haut Aller en bas
Maxwell O'Connor
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 30
SURNOM : Max, il n'y a que sa mère qui l'appelle Maxwell
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Agent au centre des appels d'urgence
LOGEMENT : Toowong. carmody road #269.
LA VIE EST UN SHAKER ÇA SECOUE MAIS ON CONTINUE À S ENIVRER
POSTS : 96 POINTS : 580

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : profil mbti : ENFP-T △ Taille : 1m83 △ Syndrome du sauveur △ Curieux △ Attentif △ Énergique et enthousiaste △ Bon communicant △ Sympathique △ Peu de confiance en lui △ Réfléchit beaucoup trop △ Difficulté à se concentrer △ Pas très manuel △ Facilement stressé △ Émotif △ S'énerve rarement △
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : cap ou pas cap ? (maxwell) Tumblr_p3qnbxACZv1v03yllo5_400

1. L'art de recevoir ≈ Sasha Sinclair.

2. Quelle est votre urgence ? ≈  Amy Castle.

3. 32 ≈  Nini, Mel & Byby

4. Cap ou pas cap ≈ Ally *-*

5. Marry you ≈ Stacey

6. Misunderstanding ≈ Scarlett

7. We go together ≈ Niamh

8. Fight for your right ≈ Garret

9. I met you ≈ Zoey

10. Will x Max ≈ Mina

11. My mom ≈ Nini & Daisy

12. C'est une longue histoire ≈ Riri

13.

RPs EN ATTENTE : cap ou pas cap ? (maxwell) Tumblr_mh3ef9ug1a1r9mbamo1_500


RPs TERMINÉS : cap ou pas cap ? (maxwell) 29e8b9f3acffd4bc570e49e99581c319bd798ac7

Angèle Powell #1 (Abandonné) △ Nini #2Kezia #1 (abandonné) △
AVATAR : Robert Sheehan
CRÉDITS : Aloa
DC : //
PSEUDO : Mawa
Femme (elle)
INSCRIT LE : 14/05/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t38633-max-mieux-vaut-rater-sa-chance-que-ne-pas-l-avoir-tentee https://www.30yearsstillyoung.com/t38775-max-friendship-is-magic https://www.30yearsstillyoung.com/t38782-maxwell-o-connor#1898077

cap ou pas cap ? (maxwell) Empty
Message(#) Sujet: Re: cap ou pas cap ? (maxwell) cap ou pas cap ? (maxwell) EmptyMer 9 Juin - 1:32




Les gens difficiles à aimer représentent un défi, et c'est ce défi qui les rend plus faciles à aimer.
@Ally Byers & Maxwell



22 janvier 2015

L'année 2015 était comme celles qui l'avaient précédée : à chier. Je passais mon temps à tourner en rond en me demandant à quoi servait ma vie. J'avais arrêté mes études pour travailler et pouvoir me barrer de la maison de l'enfer : je continuais pourtant d'y vivre depuis six ans. J'étais obligé de vivre chez Helen pour que son état de santé n'empire pas, mais elle semblait péter le feu. Gideon, mon frère aîné, n'avait que rarement des permissions, si bien que j'avais l'impression de ne jamais le voir. Nini quant à elle avait un travail prenant et dans lequel elle se faisait harcelée : elle était peu disponible et souvent d'une humeur plus mauvaise que ce dont elle m'avait toujours habitué. Même Niamh, mon amie de lycée, semblait être peu présente ces derniers temps. Et le pompon sur tout ça ? C'était probablement mon emploi du moment. Je travaillais dans une grande surface, à ranger les rayons avant l'arrivée des clients. L'ennui de ce boulot n'avait d'égal que l'amabilité des managers. Tous autant qu'ils étaient : des portes de prisons auraient été plus accueillantes que ces gens-là. Et bien évidemment, tout cela pour un salaire de misère, cela allait de soi.

Bref, ma vie était un néant plus infini que le ciel lui-même et la plupart de mes soirées étaient baignées d'alcool et de musique jusqu'à en oublier ce vide. Ainsi, les matins étaient souvent difficiles, les réveils douloureux et l'arrivée au boulot un peu trop tardive. On m'avait déjà fait remarquer plus d'une fois que les cernes, la gueule de bois et les retards n'étaient pas le trio gagnant pour évoluer dans cette entreprise. Cependant, toute la subtilité était là : je n'avais aucune envie d'évoluer dans cette entreprise jusqu'à devenir si peu appréciable que personne ne souhaiterait plus m'adresser la parole. Je laissais ça sans problème au premier volontaire parmi mes collègues plus compétents. Moi j'avais seulement besoin d'un salaire pour couvrir mes dépenses et si je finissais par me faire virer de là aussi et bien, je chercherais ailleurs, comme je l'avais toujours fait jusque là.

Ce matin-là ne faisait pas exception. J'étais arrivé avec cinq minutes de retard et le bouledogue qui servait de chef d'équipe ce jour-là m'avait déjà fait une remarque en me tendant mon badge. Badge sur lequel ils avaient pris soin d'écrire "Maxwell" en toutes lettres, suivi de mon nom en capitales. De cette façon, les clefs m'appelaient par mon nom de famille d'une manière mi-agressive mi-hautaine qui ne me plaisait guère. Quant à mes collègues, lisant simplement le badge, ils m'appelaient tous par mon prénom complet, ce qui me déplaisait encore plus. Vraiment, je n'avais aucune envie d'être là, ce jour-là.

Lorsqu'on m'annonça que j'allais être en binôme avec Ally, une de mes collègues avec qui je n'avais pas encore fait équipe, j'avais juste grommelé pour signifier que j'avais compris avant de me diriger vers notre rayon. Du moins, celui que l'on nous avait désigné : celui des mouchoirs et autres papiers toilettes. J'étais en train de regarder la pile de sopalin comme-ci celle-ci allait me donner la réponse à la question silencieuse que je me posais -à savoir combien en restait-il- lorsque la voix d'Ally se fit entendre. « Cap ou pas cap... » Aussitôt, un sourire, le premier de la journée, apparut sur mon visage. Voilà qui n'était pas banal. La journée allait peut-être devenir plus intéressante finalement. Je me tournais vers elle, attendant la fin de sa phrase.

Une pyramide en forme de pénis.

"Okay, donc toi, t'es la collègue sympa qui veut me faire virer, c'est ça ?" Répondis-je, sur un ton amusé qui était à l'opposé de la réprimande. Je regardais la pyramide présente pour me faire une idée. Etait-il possible de faire ça sans se faire prendre ? Avais-je vraiment envie de perdre mon travail -si mauvais soit-il- pour une tour en forme de phallus ?

« Je peux monter la garde si tu veux. » Annonça-t-elle, comme si elle avait entendu mes pensées. Cette phrase était d'autant plus saugrenue qu'elle donnait l'impression qu'Ally me faisait une faveur. Décidément, j'appréciais déjà plus cette fille que tous les collègues avec qui j'avais travaillé dans cette grande surface.

"Si tu montes la garde alors... Comment pourrais-je refuser ?" Je commençais aussitôt à ramasser les paquets pour les empiler dans la forme demandée. Avez-vous déjà essayé de former un pénis avec des paquets de rouleau de papier toilette ? La tâche est plus ardue que l'on ne peut se l'imaginer. "J'espère pour toi que tu es prête à en subir les conséquences, je n'ai jamais perdu une partie de cap ou pas cap, même si elle doit durer vingt ans, tu seras la perdante, ça ne fait aucun doute !" Dis-je en empilant les paquets avec un soin beaucoup trop important. C'était un peu paradoxal, les jours précédents, je les avais presque jetés les uns sur les autres pour faire vaguement une pyramide et je me retrouvais maintenant à user de toute la minutie possible pour créer ma structure.

"Voilà, j'espère que ça te convient !" fis-je finalement, en montrant mon œuvre les deux bras tendus vers celle-ci.

J'avais un air bien trop fier de moi, on aurait dit que je venais d'accomplir un exploit alors qu'on n'était pas loin du contraire exact. Je jetais un œil à l'extérieur du rayon pour voir où était notre chef, puis déposais à nouveau mon regard sur ma complice du jour. J'attendais de voir si mon challenge était validé avant de reprendre la parole.

"A ton tour, donc. Cap ou pas cap de te cacher du manager chaque fois qu'il passera par ici ?" Je jetais un nouveau regard à l'allée surplombant le rayon avant d'ajouter : "si t'es cap, je t'invite à te dépêcher, il arrive !"

Spoiler:
 

code by EXORDIUM. | imgs by tumblr


Revenir en haut Aller en bas
Ally Byers
Ally Byers
l'heureuse erreur
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt neuf ans (10 avril)
SURNOM : techniquement, "ally" c'est déjà un surnom. et inutile de chercher son prénom de naissance, ally c'est très bien.
STATUT : mère célibataire d’un garçon de 12 ans déjà ; allez-y, faites le calcul.
MÉTIER : kitchen garden manager pour l’association fareshare, et pour la première fois de sa vie, elle paie les factures grâce à un métier qu'elle aime réellement.
LOGEMENT : redcliffe, 182 hughton avenue.
cap ou pas cap ? (maxwell) 817570d81a27b30308089b4b3eeebadc
POSTS : 470 POINTS : 225

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : (ENFP-T) indépendante - extravertie - passionnée - spontanée - impulsive - obstinée - impatiente - de mauvaise foi. ≈ avant-dernière d’une fratrie de 5 enfants, qui a toujours dénoté par son caractère indomptable. ≈ fatiguée qu’on lui dise qu’elle fait trop jeune pour son âge, ou qu’elle est trop jeune pour être la maman de Tom. ≈ amoureuse des animaux. ≈ le lever du soleil est son moment préféré de la journée. ≈ déteste le café, adore déambuler dans les couloirs des musées, se ronge les ongles, et tuerait pour une pizza quatre fromages. ≈ a vécu auprès d’une communauté autogérée pendant 4 ans
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : cap ou pas cap ? (maxwell) Tumblr_pbuq19GJJ71wkzcn7o7_250
kieran #2i'm not going to tell you to get over it. i'm going to help you get through it.

will #2moanamaxwell (fb)rileyadèlearchie (fb)
RPs EN ATTENTE : joyce #2
RPs TERMINÉS : (2019) victoria (fb) (2021)will #1joycekieran #1

abandonnés:
 

AVATAR : olivia cooke
CRÉDITS : corleone (ava) ; olliviacooke (gif)
DC : l'ambivalent Stanley
PSEUDO : sarah.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 17/03/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t37592-ally-freedom-and-fire https://www.30yearsstillyoung.com/t37686-ally-never-be-afraid-to-do-the-things-that-make-you-feel-free https://www.30yearsstillyoung.com/t38252-ally-byers https://www.30yearsstillyoung.com/t38251-ally-byers

cap ou pas cap ? (maxwell) Empty
Message(#) Sujet: Re: cap ou pas cap ? (maxwell) cap ou pas cap ? (maxwell) EmptyVen 11 Juin - 13:58



cap ou pas cap ?


Ally n’avait jamais prétendu être un modèle de maturité. Encore heureux, diraient certains. Elle répondrait que le problème n’était ni elle, ni son sens approximatif des responsabilités, mais les personnes qui s’entêtaient à attendre un quelconque changement de sa part, ses parents en tête. Partant de ce principe, il était plus simple d’appréhender sereinement ses différentes lubies, de sa mauvaise foi digne d’un enfant de cinq ans aux défis les plus absurdes qu’elle vous lançait. Du moins essayer. Quand on savait cela, l’entendre demander à son collègue de réaliser une pyramide d’une forme douteuse avec des paquets de papier toilette, au risque qu’il se fasse prendre et renvoyer pour faute, n’était pas tellement surprenant. Être ami avec Ally, c’était prendre un risque, mais là encore, elle ne s’en cachait pas, et elle espérait que ce Max - Maxwell à en croire son badge qu’elle pouvait lire maintenant qu’ils s’étaient rapprochés l’un de l’autre - l’avait bien compris. Pas qu’elle aurait battu en retraite dans le cas contraire. Non, Ally était plus de la catégorie tant pis pour lui. « Okay, donc toi, t'es la collègue sympa qui veut me faire virer, c'est ça ? » Immédiatement, le visage de la jeune femme se contorsionna dans une mine faussement choquée. Le “o” parfait formé par ses lèvres et la main positionnée à la base de son cou dans une posture dramatique digne du Cours Florent étaient toutefois contredits par les étincelles de malice qui brillaient dans ses yeux et qui, elles, ne trompaient pas. Comme pour se dédouaner de toute mauvaise intention, elle lui proposa donc de monter la garde. A cet instant, Max pouvait prendre deux chemins bien distincts. Soit il levait les yeux au ciel et décidait d’ignorer son pari stupide - et dans ce cas, Ally enterrerait définitivement tout espoir de divertissement dans ce foutu job. Soit il entrait dans son jeu et relevait son défi - ce qui annonçait de futures journées de travail hautes en couleur. Inutile de vous préciser quelle tournure avait la préférence de notre jeune brune. Et pour son plus grand plaisir, l’inconscient décida de jouer le jeu. « Si tu montes la garde alors... Comment pourrais-je refuser ? » Immédiatement, le jeune homme commença à empiler les paquets avec une minutie qui accentua le sourire qui étirait déjà les lèvres de sa collègue. « Si tu t’appliquais autant pour ce que te demande Taylor - leur responsable - tu serais en bonne voie pour être nommé employé de l’année, » gloussa Ally en le regardant faire, les mains sur les hanches. Elle en oublia presque sa propre tâche, à savoir monter la garde, et jeta un vague coup d'œil dans l’allée la plus proche pour vérifier que personne ne venait au moment où elle s’en souvint. « J'espère pour toi que tu es prête à en subir les conséquences, je n'ai jamais perdu une partie de cap ou pas cap, même si elle doit durer vingt ans, tu seras la perdante, ça ne fait aucun doute ! » La jeune femme revint vers lui après son inspection et lui lança un regard dubitatif. « Je crois que tu ne me connais pas encore assez. » Cette phrase sonnait à la fois comme une promesse et un défi. Certes, Maxwell n’avait peut-être jamais perdu de partie de cap ou pas cap jusqu’ici, mais c’était parce qu’il n’avait pas encore rencontré Ally. Son obstination n’avait d’égal que son impulsivité et il valait mieux être sûr de soi lorsqu’on entrait dans son jeu comme son collègue venait de le faire.

« Voilà, j'espère que ça te convient ! » Ally prit le temps de faire le tour de la structure, les sourcils légèrement froncés, de la même manière qu’elle s’imaginait les conservateurs de musée. Sauf qu’elle n’inspectait pas l’œuvre d’un peintre reconnu mais un pénis de papier toilette. « Je donnerais un sept sur dix pour la rapidité d’exécution. Par contre ça penche un peu vers la droite. À améliorer pour la prochaine fois. » Jamais dans l’excès Byers, c’est bien. Elle n’eut pas l’occasion de pousser son analyse plus loin - Dieu merci - puisqu’après avoir entendu que son challenge était validé, Max reprit la parole. « A ton tour, donc. Cap ou pas cap de te cacher du manager chaque fois qu'il passera par ici ? » Instinctivement, Ally sourit ; ça n’allait pas être très difficile, il allait juste lui falloir quelques minutes pour trouver la meilleure cachette. Elle fut toutefois prise de court par la suite de ses paroles. « si t'es cap, je t'invite à te dépêcher, il arrive ! » Elle ne s’autorisa qu’une demi-seconde de choc avant de reprendre ses esprits et de s’éloigner rapidement du lieu du crime. Parce qu’il y avait le défi lancé par Max, certes, mais si elle voulait conserver son emploi, il valait également mieux qu’elle ne se trouve pas à proximité au moment où leur responsable allait découvrir l'œuvre de son collègue.

Ally détala donc jusqu’au rayon enfant un peu plus loin. Elle savait qu’elle y trouverait un bac rempli de peluches de grande taille où elle pourrait se cacher. Elle ne perdit donc pas une minute avant de plonger dans ledit bac. Max n’avait pas précisé combien de temps elle devait rester cachée, mais elle entendait bien attendre au moins jusqu’à ce que le danger - Taylor - soit écarté.

Citation :
WIN - Taylor passe devant la structure sans se rendre compte de sa forme obscène et poursuit sa route sans faire plus de commentaire. Ally attend encore quelques minutes pour être sûre qu’il s’est bien éloigné avant de sortir de sa cachette et de revenir sur ses pas. « Bien joué, » lança-t-elle à Max une fois arrivée, contente d’avoir trouvé un adversaire à sa hauteur. « Ce serait injuste de te laisser t’ennuyer toute la journée pendant que je m’occupe de mon défi, non ? Alors cap ou pas cap… De demander l’heure à toutes les personnes que tu croises aujourd’hui et de leur répondre “en retard, en retard, j’ai rendez-vous quelque part, je n’ai pas le temps de dire au revoir, je suis en retard, en retard” ? » Alice au Pays des Merveilles, une valeur sûre.

SO CLOSE - Taylor s’arrête devant la structure, croise les bras et se met à vociférer au point qu’on l’entend certainement à l’autre bout du magasin. « BYERS ! O’CONNOR ! QU’EST-CE QUE C’EST QUE CE BORDEL ?! » Ally reste bien dissimulée sous ses peluches poussiéreuses, en espérant pour Max qu’il est aussi bien caché qu’elle.

FAIL - Sous ses peluches poussiéreuses, Ally tend l’oreille pour essayer de savoir si la voie est libre, jusqu’à ce que le visage de Taylor apparaisse dans son champ de vision, deux tortues et un lionceau dans les mains. « Byers, est-ce que vous pouvez m’expliquer ce que vous foutez là, et pourquoi la pyramide s’est transformée en une tour de Pise ratée ? » La jeune femme fit fonctionner son cerveau aussi vite possible pour tenter de trouver une explication plausible. « Foutus gamins ! » s’exclama-t-elle enfin en feignant l’agacement. « J’aurais dû me douter qu’ils avaient autre chose en tête. Ils pleuraient et ont menacé d’en parler au directeur, alors comme je ne voulais pas qu’ils vous embêtent avec ça je me suis permis de laisser la pyramide sans surveillance quelques minutes... » « Venez-en au fait Byers. » Son agacement à lui se lisait sur son visage rouge et sur la veine qui pulsait sur sa tempe. « Ils étaient persuadés d’avoir vu des peluches licornes sur le prospectus du magasin et voulaient absolument en acheter, alors je suis venue vérifier. » Ally n’avait plus qu’à prier que Taylor gobe ses excuses, ou que Maxwell vole à sa rescousse.

Spoiler:
 
@Maxwell O'Connor  cap ou pas cap ? (maxwell) 4251317097



when routine bites hard and ambitions are low and resentment rides high but emotions won't grow and we're changing our ways, taking different roads —

cap ou pas cap ? (maxwell) GzA2Yx9
cap ou pas cap ? (maxwell) YtxTUla

cap ou pas cap ? (maxwell) 3480052764 :
 
Revenir en haut Aller en bas
LE DESTIN
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : des milliers d'années, mais je suis bien conservé.
STATUT : marié au hasard.
MÉTIER : occupé à pimenter vos vies, et à vous rendre fous (a).
LOGEMENT : je vis constamment avec vous, dans vos têtes, dans vos esprits, et j'interviens de partout, dans vos relations, dans vos joies, vos peines.
cap ou pas cap ? (maxwell) 7ce8d8f7c54a92ad6f905c3b09ed791e
POSTS : 15124 POINTS : 1050

PETIT PLUS : personne ne sera épargné, c'est promis les chéris.
AVATAR : je suis tout le monde.
DC : nope.
PSEUDO : le destin.
INSCRIT LE : 15/12/2014

cap ou pas cap ? (maxwell) Empty
Message(#) Sujet: Re: cap ou pas cap ? (maxwell) cap ou pas cap ? (maxwell) EmptyVen 11 Juin - 13:58


Le membre 'Ally Byers' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'dé action' :
cap ou pas cap ? (maxwell) LgDAtxA
Revenir en haut Aller en bas
Maxwell O'Connor
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 30
SURNOM : Max, il n'y a que sa mère qui l'appelle Maxwell
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Agent au centre des appels d'urgence
LOGEMENT : Toowong. carmody road #269.
LA VIE EST UN SHAKER ÇA SECOUE MAIS ON CONTINUE À S ENIVRER
POSTS : 96 POINTS : 580

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : profil mbti : ENFP-T △ Taille : 1m83 △ Syndrome du sauveur △ Curieux △ Attentif △ Énergique et enthousiaste △ Bon communicant △ Sympathique △ Peu de confiance en lui △ Réfléchit beaucoup trop △ Difficulté à se concentrer △ Pas très manuel △ Facilement stressé △ Émotif △ S'énerve rarement △
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : cap ou pas cap ? (maxwell) Tumblr_p3qnbxACZv1v03yllo5_400

1. L'art de recevoir ≈ Sasha Sinclair.

2. Quelle est votre urgence ? ≈  Amy Castle.

3. 32 ≈  Nini, Mel & Byby

4. Cap ou pas cap ≈ Ally *-*

5. Marry you ≈ Stacey

6. Misunderstanding ≈ Scarlett

7. We go together ≈ Niamh

8. Fight for your right ≈ Garret

9. I met you ≈ Zoey

10. Will x Max ≈ Mina

11. My mom ≈ Nini & Daisy

12. C'est une longue histoire ≈ Riri

13.

RPs EN ATTENTE : cap ou pas cap ? (maxwell) Tumblr_mh3ef9ug1a1r9mbamo1_500


RPs TERMINÉS : cap ou pas cap ? (maxwell) 29e8b9f3acffd4bc570e49e99581c319bd798ac7

Angèle Powell #1 (Abandonné) △ Nini #2Kezia #1 (abandonné) △
AVATAR : Robert Sheehan
CRÉDITS : Aloa
DC : //
PSEUDO : Mawa
Femme (elle)
INSCRIT LE : 14/05/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t38633-max-mieux-vaut-rater-sa-chance-que-ne-pas-l-avoir-tentee https://www.30yearsstillyoung.com/t38775-max-friendship-is-magic https://www.30yearsstillyoung.com/t38782-maxwell-o-connor#1898077

cap ou pas cap ? (maxwell) Empty
Message(#) Sujet: Re: cap ou pas cap ? (maxwell) cap ou pas cap ? (maxwell) EmptySam 19 Juin - 11:24




Les gens difficiles à aimer représentent un défi, et c'est ce défi qui les rend plus faciles à aimer.
@Ally Byers & Maxwell



Elle était drôle, Ally. C'était la première fois que je rencontrais quelqu'un comme elle, et clairement, dans mon quotidien merdique, ça faisait beaucoup de bien. Lorsque son visage afficha une mine faussement choquée, je dus me retenir pour ne pas éclater de rire tant cette expression était drôle. "Tu sais que le cinéma paye mieux que ce supermarché ? C'est vraiment dommage de gâcher autant de talent." Fis-je, amusé. Si je n'avais eu que des collègues comme elle, j'aurais sûrement fait le nécessaire pour rester employé dans ce magasin, malheureusement, ce n'était pas le cas.

J'acceptais son défi et me mettais à empiler les paquets avec précision dans la foulée, puisque j'avais moyennement envie de me faire prendre par Taylor. Elle me fit d'ailleurs constater en riant que si je m'appliquais autant pour faire mon travail que pour cette tâche, je serais probablement nommé employé de l'année. Je lui lançais un regard blasé, voyant ainsi qu'elle m'observait avec les mains sur les hanches, tel un inspecteur des travaux finis.

"Pour commencer, tu trouves vraiment que j'ai la tronche du mec qui finit employé de l'année ? J'ai juste été de corvée de poubelle quatre fois cette semaine, hein." La corvée de poubelle, c'était l'une des choses qui me faisait haïr ce job. Lorsqu'on n'avait pas été suffisamment performant ou que l'on avait fait une bêtise, les managers se réservaient le droit de nous punir. Oui, oui, comme des gamins. Cette punition consistait à nous faire sortir toutes les poubelles sur les temps de pause. Et comme j'étais rarement un employé modèle, je me tapais très souvent la sanction. "Et ensuite, tu es la pire monteuse de garde que j'ai vue de ma vie !" Terminais-je alors qu'elle jetait son premier coup d'œil dans l'allée.

Quand je lui annonçais que je n'avais jamais perdu une partie de cap ou pas cap et que je ne comptais pas perdre celle-ci non plus, elle répondit que je ne la connaissais pas suffisamment avec un air dubitatif qui m'arracha de sourire. Cette fille était décidément géniale. Je finissais mon œuvre et lui demandais son avis. Je l'observais faire le tour de la structure les sourcils froncés, avec un air sérieux. Je croisais les bras sur ma poitrine et secouais la tête en riant. Je n'avais jamais autant ri dans cette entreprise et pourtant, nous étions en binôme depuis moins d'une heure. Elle annonça donner un sept sur dix pour la rapidité, mais que la construction penchait et qu'il s'agirait de faire mieux la prochaine fois. J'affichais alors une moue boudeuse, histoire de montrer ma déception, avant de lui donner son défi à savoir : se cacher de notre responsable pour la journée. Et comme celui-ci arrivait, Ally partit en courant vers le rayon enfant et je partais à la hâte dans le rayon des jeux de société, qui y faisait face. Et me cachais derrière une borne servant à afficher le prix des articles.

De ma position, je vis ma collègue plonger dans un bac de grandes peluches et je retenais avec beaucoup de peine un éclat de rire. En effet, je n'avais pas intérêt à faire de bruit, car Taylor la suivait de peu et j'avais de la chance, il ne m'avait pas vu. Cependant, puisqu'il se mit à fouiller dans le bac, Ally, elle, semblait repérée. De là où j'étais, je n'entendais pas ce qu'il disait, mais vu la position qu'il avait prise, il ne semblait pas ravi de la situation.

Voyant cela, je parcourais des yeux le rayon dans lequel je me trouvais, à la recherche d'une solution. Après tout, je ne voulais pas qu'Ally perde son travail par ma faute. J'en trouvais une lorsque mon regard se posa sur un client d'une vingtaine d'années qui avait l'allure d'un étudiant fauché. Rapidement, je me dirigeais vers lui. "Dis-moi, ça te dirait de te faire cent dollars rapidement." Je vis aussitôt l'intérêt dans ses yeux et me rapprochais de lui pour lui donner sa mission à l'oreille, histoire que personne n'entende ce que je lui demandais. Surpris de ma demande, il sembla hésiter un instant avant de hocher la tête. Je sortais donc mon portefeuille de ma poche et le payais en soupirant. "Essaye de ne pas te faire chopper, j'aimerais ne pas perdre mon job aujourd'hui." Lançais-je, alors qu'il s'éloignait rapidement.

J'attendais quelques secondes qu'il soit sorti du rayon et je courais en direction de notre responsable. J'arrivais à sa hauteur pile au moment où il semblait commencer à perdre patience. "Vous vous foutez de ma gueule, Byers ?" râlait-il. Même de dos, je pouvais clairement distinguer que son visage tournait au cramoisi. Feignant d'être choqué, je l'interpellais. "Euh Taylor ?" Il se retourna vers moi plus vite que ce à quoi je m'attendais et je pus voir que la veine sur son front était à la limite de la menace d'explosion. "Tiens donc O'Connor, merci de vous joindre à nous ! Où est-ce que vous étiez planqué ?" Gronda-t-il.

"Planqué ? Nulle part, j'étais parti chercher les paquets de papier toilette restants au niveau des cuvettes en exposition, c'est bien mon boulot, non ?" Mentis-je, avec une assurance qui m'étonna moi-même. Les cuvettes en exposition. Il s'agissait d'un mystérieux rayon où des toilettes étaient en exposition parce que le directeur du magasin avait eu la fabuleuse idée d'essayer d'en vendre. Spoiler-alert : c'était un gros bide, qui va au supermarché pour acheter ce genre de choses ? "Alors pourquoi êtes-vous arrivé en m'appelant comme si vous aviez le scoop de l'année ?" L'énervement était toujours présent, mais Taylor semblait maintenant également perplexe. Il fallait dire que j'avais une légère tendance à le faire tourner en bourrique.

"Bah justement..." Commençais-je, cherchant à tourner autour du pot pour gagner un peu de temps. Mais je fus immédiatement coupé par la voix grinçante du responsable, au bord de la crise de nerfs.

"Justement quoi ? Qu'est-ce qui pourrait bien rendre votre histoire de PQ intéressante O'Connor ?"

Reculant d'un pas pour éviter les postillons qui fusaient, j'haussais les épaules.

"J'ai jamais dit que c'était intéressant... Juste, il y a un mec en train d'uriner dans les cuvettes d'expositions."

Je le vis ouvrir de grands yeux avant de partir en jurant vers le rayon en question. Probablement encore plus énervé. Rassuré d'en être débarrassé pour le moment, je me tournais alors vers Ally et lui tendais la main pour l'aider à sortir de sa cachette.

"Je viens quand même de payer un mec pour pisser dans le magasin. Si je finis la journée en travaillant toujours ici, je crois que je vais fêter l'anniversaire de ce jour éternellement." Puis, prenant un air faussement dramatique, je continuais. "Et si je me fais virer, je pense que le pire de cette journée sera qu'il a pris ma superbe sculpture pour une tour de Pise, ratée en plus, je suis si déçu."

Je ramassais les quelques peluches tombées hors du bac pour les remettre à leur place. "Bon, du coup, Byers..." Fis-je, en essayant d'imiter la voix de Taylor. "On peut dire que tu as perdu, non ?" Mais comme en réalité, même après l'expérience que nous venions de vivre, je n'avais pas envie de reprendre ma journée monotone, j'ajoutais : "Ou alors tu vas être de mauvaise foi en disant que ma superbe sculpture n'a pas été reconnue non plus ?"

code by EXORDIUM. | imgs by tumblr




Family
Bros before Hoes
Là où la vie commence et l'amour ne finit jamais.

Revenir en haut Aller en bas
Ally Byers
Ally Byers
l'heureuse erreur
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt neuf ans (10 avril)
SURNOM : techniquement, "ally" c'est déjà un surnom. et inutile de chercher son prénom de naissance, ally c'est très bien.
STATUT : mère célibataire d’un garçon de 12 ans déjà ; allez-y, faites le calcul.
MÉTIER : kitchen garden manager pour l’association fareshare, et pour la première fois de sa vie, elle paie les factures grâce à un métier qu'elle aime réellement.
LOGEMENT : redcliffe, 182 hughton avenue.
cap ou pas cap ? (maxwell) 817570d81a27b30308089b4b3eeebadc
POSTS : 470 POINTS : 225

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : (ENFP-T) indépendante - extravertie - passionnée - spontanée - impulsive - obstinée - impatiente - de mauvaise foi. ≈ avant-dernière d’une fratrie de 5 enfants, qui a toujours dénoté par son caractère indomptable. ≈ fatiguée qu’on lui dise qu’elle fait trop jeune pour son âge, ou qu’elle est trop jeune pour être la maman de Tom. ≈ amoureuse des animaux. ≈ le lever du soleil est son moment préféré de la journée. ≈ déteste le café, adore déambuler dans les couloirs des musées, se ronge les ongles, et tuerait pour une pizza quatre fromages. ≈ a vécu auprès d’une communauté autogérée pendant 4 ans
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : cap ou pas cap ? (maxwell) Tumblr_pbuq19GJJ71wkzcn7o7_250
kieran #2i'm not going to tell you to get over it. i'm going to help you get through it.

will #2moanamaxwell (fb)rileyadèlearchie (fb)
RPs EN ATTENTE : joyce #2
RPs TERMINÉS : (2019) victoria (fb) (2021)will #1joycekieran #1

abandonnés:
 

AVATAR : olivia cooke
CRÉDITS : corleone (ava) ; olliviacooke (gif)
DC : l'ambivalent Stanley
PSEUDO : sarah.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 17/03/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t37592-ally-freedom-and-fire https://www.30yearsstillyoung.com/t37686-ally-never-be-afraid-to-do-the-things-that-make-you-feel-free https://www.30yearsstillyoung.com/t38252-ally-byers https://www.30yearsstillyoung.com/t38251-ally-byers

cap ou pas cap ? (maxwell) Empty
Message(#) Sujet: Re: cap ou pas cap ? (maxwell) cap ou pas cap ? (maxwell) EmptyMer 23 Juin - 23:01



cap ou pas cap ?


« Tu sais que le cinéma paye mieux que ce supermarché ? C'est vraiment dommage de gâcher autant de talent. » Elle était fière d’elle, Ally, son rictus suffisant et son ton doucereux le criaient. « T’as raison, je vais y penser. Je ferais un carton, c’est sûr. » Mais bien sûr Byers, et tu es l’héritière du trône d’Angleterre aussi, tant que tu y es. Ca n’avait toutefois pas l’air de déranger son collègue qui accepta son défi de bon cœur et se mit immédiatement à empiler les paquets de papier toilette. « Pour commencer, tu trouves vraiment que j'ai la tronche du mec qui finit employé de l'année ? J'ai juste été de corvée de poubelle quatre fois cette semaine, hein. » Evidemment, ce n’était pas Max qu’Ally choisirait instinctivement comme employé de l’année. Quoi que ce serait une super idée pour enquiquiner la direction. Elle garda l’idée dans un coin de sa tête avant de répondre au jeune homme. « Quatre fois en une semaine ? Tu dois pas être loin du record à mon avis. » Et si elle devait être parfaitement honnête, elle ne devait pas être très loin derrière lui. Elle faisait de son mieux pour éviter la sanction, et de perdre son emploi par la même occasion - elle avait des factures à payer -, mais certains jours, les demandes de Taylor étaient tellement ridicules qu’elle ne pouvait s’empêcher de traîner les pieds ou d’y mettre autant de bonne volonté que lorsque ses parents l’obligeaient à se rendre au temple. « Et ensuite, tu es la pire monteuse de garde que j'ai vue de ma vie ! » Il n’avait pas tort ; compte tenu de son manque d’attention, un manager aurait tout à fait pu les surprendre sans qu’elle n’ait rien vu venir. « On a peur O’Connor ? » lança-t-elle derrière son épaule, un demi-sourire en coin, avant d’aller jeter un rapide coup d'œil dans l’allée principale.

Tout se déroula sans encombre, jusqu’à ce que Maxwell la prévienne que Taylor arrivait et qu’Ally eut la merveilleuse idée (non) de se jeter dans le bac à peluches pour lui échapper. Comme on aurait pu s’en douter, ce ne fut pas suffisant et le manager commençait à s’impatienter alors qu’elle tentait de se trouver une excuse pour justifier sa présence dans cet endroit incongru. « Vous vous foutez de ma gueule, Byers ? » Eh bien, oui, pour tout dire, mais même Ally était capable de comprendre que le moment n’était pas idéalement choisi pour lui être honnête. Heureusement pour elle, elle n’eut pas besoin de réfléchir plus longtemps à ce qu’elle allait lui répondre, puisque Max apparut à leurs côtés et interpella leur manager. « Euh Taylor ? » « Tiens donc O'Connor, merci de vous joindre à nous ! Où est-ce que vous étiez planqué ? » Le plus raisonnable, dans la situation d’Ally, serait de faire profil bas. Mais avait-elle un jour été raisonnable ? Non. Alors un léger sourire en coin commençait à fleurir sur son visage. « Planqué ? Nulle part, j'étais parti chercher les paquets de papier toilette restants au niveau des cuvettes en exposition, c'est bien mon boulot, non ? » Ally apprécia avec un rictus appuyé l’insolence à moitié dissimulée de son collègue. Il jouait à un jeu dangereux alors que Taylor avait déjà l’air passablement énervé. « Alors pourquoi êtes-vous arrivé en m'appelant comme si vous aviez le scoop de l'année ? » « Bah justement... » Elle fronça légèrement les sourcils, curieuse de savoir ce que Max avait derrière la tête. « Justement quoi ? Qu'est-ce qui pourrait bien rendre votre histoire de PQ intéressante O'Connor ? » C’est vrai ça, O’Connor ? Qu’est-ce qui pourrait rendre des PQ intéressants ? Excepté une pyramide en forme de pénis, évidemment, se dit intérieurement Ally, alors que son rictus moqueur pouvait tout à fait dévoiler ce qu’elle pensait. « J'ai jamais dit que c'était intéressant... Juste, il y a un mec en train d'uriner dans les cuvettes d'expositions. » La jeune femme se retint de justesse d’éclater de rire, ne sachant pas ce qui, entre le visage éberlué de Taylor et la situation elle-même, était le plus drôle. Le manager ne perdit pas une seconde avant de se précipiter vers ledit rayon. Ally se permit alors de laisser échapper un ricanement amusé, tout en saisissant la main tendue de Max pour sortir de sa cachette.

« Je viens quand même de payer un mec pour pisser dans le magasin. Si je finis la journée en travaillant toujours ici, je crois que je vais fêter l'anniversaire de ce jour éternellement. » « Attends, quoi ? » l’interrompit Ally. « Tu l’as payé ? » Décidément, cet O’Connor était plein de surprise, et la jeune femme ne put s’empêcher de rire alors qu’il poursuivait sur un ton faussement dramatique. « Et si je me fais virer, je pense que le pire de cette journée sera qu'il a pris ma superbe sculpture pour une tour de Pise, ratée en plus, je suis si déçu. » « Je t’avais dit que ton pénis penchait. » Ils avaient l’air de discuter de la pluie et du beau temps, alors qu’ils ramassaient les quelques peluches qui étaient tombées au sol. « Bon, du coup, Byers... » Ally le regarda un relevant un sourcil en entendant son imitation douteuse de Taylor. « On peut dire que tu as perdu, non ? » L’indignation se lut immédiatement sur son visage, mais elle n’eut pas le temps de rétorquer puisque Max poursuivit. « Ou alors tu vas être de mauvaise foi en disant que ma superbe sculpture n'a pas été reconnue non plus ? » Il ne croyait pas si bien dire en parlant de mauvaise foi ; s’il devait y avoir une reine de la mauvaise foi, Ally pouvait sans rougir prétendre au trône. « C’est Taylor qui a tranché, pas moi ! Alors je propose qu’on en reste sur un zéro à zéro. » Ally posa ses mains sur ses hanches et réfléchit quelques instants avant de lui proposer un nouveau défi. Vous ne pensiez quand même pas qu’elle allait en rester là, si ? « Cap ou pas cap… De demander l’heure à toutes les personnes que tu croises aujourd’hui et de leur répondre “en retard, en retard, j’ai rendez-vous quelque part, je n’ai pas le temps de dire au revoir, je suis en retard, en retard” ? » Alice au Pays des Merveilles, une valeur sûre.

@Maxwell O'Connor  cap ou pas cap ? (maxwell) 3518815507



when routine bites hard and ambitions are low and resentment rides high but emotions won't grow and we're changing our ways, taking different roads —

cap ou pas cap ? (maxwell) GzA2Yx9
cap ou pas cap ? (maxwell) YtxTUla

cap ou pas cap ? (maxwell) 3480052764 :
 
Revenir en haut Aller en bas
Maxwell O'Connor
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 30
SURNOM : Max, il n'y a que sa mère qui l'appelle Maxwell
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Agent au centre des appels d'urgence
LOGEMENT : Toowong. carmody road #269.
LA VIE EST UN SHAKER ÇA SECOUE MAIS ON CONTINUE À S ENIVRER
POSTS : 96 POINTS : 580

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : profil mbti : ENFP-T △ Taille : 1m83 △ Syndrome du sauveur △ Curieux △ Attentif △ Énergique et enthousiaste △ Bon communicant △ Sympathique △ Peu de confiance en lui △ Réfléchit beaucoup trop △ Difficulté à se concentrer △ Pas très manuel △ Facilement stressé △ Émotif △ S'énerve rarement △
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : cap ou pas cap ? (maxwell) Tumblr_p3qnbxACZv1v03yllo5_400

1. L'art de recevoir ≈ Sasha Sinclair.

2. Quelle est votre urgence ? ≈  Amy Castle.

3. 32 ≈  Nini, Mel & Byby

4. Cap ou pas cap ≈ Ally *-*

5. Marry you ≈ Stacey

6. Misunderstanding ≈ Scarlett

7. We go together ≈ Niamh

8. Fight for your right ≈ Garret

9. I met you ≈ Zoey

10. Will x Max ≈ Mina

11. My mom ≈ Nini & Daisy

12. C'est une longue histoire ≈ Riri

13.

RPs EN ATTENTE : cap ou pas cap ? (maxwell) Tumblr_mh3ef9ug1a1r9mbamo1_500


RPs TERMINÉS : cap ou pas cap ? (maxwell) 29e8b9f3acffd4bc570e49e99581c319bd798ac7

Angèle Powell #1 (Abandonné) △ Nini #2Kezia #1 (abandonné) △
AVATAR : Robert Sheehan
CRÉDITS : Aloa
DC : //
PSEUDO : Mawa
Femme (elle)
INSCRIT LE : 14/05/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t38633-max-mieux-vaut-rater-sa-chance-que-ne-pas-l-avoir-tentee https://www.30yearsstillyoung.com/t38775-max-friendship-is-magic https://www.30yearsstillyoung.com/t38782-maxwell-o-connor#1898077

cap ou pas cap ? (maxwell) Empty
Message(#) Sujet: Re: cap ou pas cap ? (maxwell) cap ou pas cap ? (maxwell) EmptyVen 25 Juin - 19:56




Les gens difficiles à aimer représentent un défi, et c'est ce défi qui les rend plus faciles à aimer.
@Ally Byers & Maxwell




" Quatre fois en une semaine ? Tu dois pas être loin du record à mon avis." C'est qu'elle se moquait de moi en plus du reste. Je les voyais bien, elle et son petit air narquois, être bien plus discipliné que moi."J'imagine bien que de ton côté, tu as un comportement exemplaire lorsque tu ne fais pas équipe avec moi." Répondis-je, avec un sourire amusé en continuant d'empiler mes rouleaux de papiers toilettes. "Et puis, ce n'est pas de ma faute, Taylor n'a aucun humour." Bon, peut-être que la plupart des gens n'aimaient pas être tourné en dérision à longueur de temps, ce qui aurait pu expliquer le fait que Taylor ne m'appréciait pas beaucoup. Mais je préférais penser que c'était de sa faute à lui. Mauvaise foi, vous dites ? "On a peur O'Connor ?" lança Ally, provocante. Tout en terminant mon défi, je répondais d'une voix blanche. "Je suis effrayé, t'as pas idée." Si mon salaire n'en dépendait pas, j'aurais même pu faire tous les défis qu'elle me demandait juste devant le manager, juste pour l'énerver.

Tout dérapa assez rapidement par la suite, ma collègue devait se cacher de Taylor qui arrivait et ce fut un fiasco. J'avais donc dû chercher un stratagème pour que notre responsable la laisse tranquille. Et aussi surprenant que cela puisse paraître, mon plan fonctionna et le manager s'éloigna, courant presque. J'espérais seulement que mon complice aurait le temps de s'enfuir, sans quoi je me ferais sûrement dénoncer et les ennuis commenceraient pour moi.

En attendant, ma collègue attrapa ma main et je l'aidais à sortir de sa -mauvaise- cachette. Elle semblait trouver la situation amusante et je la rejoignais sur ce point, rien que la tête qu'avait tiré notre supérieur avait failli me faire éclater de rire. « Attends, quoi ? » m'interrompit Ally, alors que je me vantais d'avoir réussi à convaincre un mec d'uriner dans l'établissement. « Tu l'as payé ? » Demanda-t-elle en riant. Je ne pus m'empêcher d'avoir un éclat de rire également. Effectivement, demandé comme ça, c'était un peu étrange. Mais qu'aurais-je pu faire d'autre ? Une personne sensée aurait probablement eu tout un tas de réponses à cette question, du genre "ne pas accepter des défis idiots sur les heures de travail". Mais avais-je prétendu être sensé à un quelconque moment ? "Évidemment, je l'ai payé, il fallait bien te sauver les miches... Et tu connais beaucoup de mecs qui adorent uriner dans les grandes surfaces, toi ?" Et tout de même, puisque j'avais déjà compris qu'avec Ally, il valait sûrement mieux prévenir que guérir, j'ajoutais : "MAIS, je te préviens, c'est hors de question que je le fasse aussi, un mec par jour, c'est largement suffisant."

Finalement, nous finissions de ramasser les peluches pendant que je me plaignais que Taylor n'ait pas reconnu ma structure. « Je t'avais dit que ton pénis penchait. » répondit-elle, le plus naturellement du monde, au beau milieu du rayon enfant. Cette fois, l'absurdité de la situation me fit pouffer de rire. Si bien que j'eus un peu de mal à reprendre mon sérieux pour lui dire qu'elle avait perdu, sauf si elle était de mauvaise foi. « C'est Taylor qui a tranché, pas moi ! Alors je propose qu'on en reste sur un zéro à zéro. » Je roulais des yeux pour montrer mon mécontentement, un peu déçu de rester sur ce score. J'arquais un sourcil sans comprendre lorsqu'elle déposa ses mains sur ses hanches, un air espiègle accroché au visage. "Quoi ?" Demandais-je, presque inquiet. « Cap ou pas cap... De demander l'heure à toutes les personnes que tu croises aujourd'hui et de leur répondre "en retard, en retard, j'ai rendez-vous quelque part, je n'ai pas le temps de dire au revoir, je suis en retard, en retard" ? »

Étrange sensation que je ressentais alors : j’étais content que le jeu continue d’un côté et j’avais la fâcheuse intuition que ce défi-là finirait forcément mal de l’autre. Comme si j’avais un ange et un diable qui se battaient sur mon épaule pour me faire prendre une décision. “Toutes ? Genre, même Taylor ? Tu veux me punir de t’avoir sauvé les miches ? Où c’est juste pour que je t’accompagne dans ta mission cache-cache ?” Demandais-je avec un sourire en coin. Un boulot aussi mal payé, ça se retrouvait facilement, non ? Bien évidemment, nous étions dans le rayon enfant… Qui fut la première personne à croiser ma route ? Une gosse d’une dizaine d'années. “Tu aurais l’heure ?” Elle secoua la tête négativement et sans trop crier pour ne pas l’effrayer, je commençais ma tirade en courant vers le rayon dont nous devions nous occuper -parce qu’il fallait bien retourner travailler un peu-, tout en secouant les mains près de mon visage.

Finalement, ce défi n'était pas si difficile à tenir, tant que j'arrivais à éviter le personnel du magasin. Certains clients paraissaient un peu déstabilisés, les plus coincés avaient même l'air carrément outrés, mais personne n'allait jusqu'à me dénoncer, alors tout allait bien. Du moins, jusqu'à ce que sonne l'heure de la pause. Je fus alors obligé d'approcher notre responsable pour aller pointer et bien sûr... "Eh Taylor, vous auriez l'heure ?" l'interpellais-je alors qu'il discutait tranquillement avec un autre responsable. De toute évidence blasé de me voir, il soupira instantanément. "O'Connor, si vous êtes ici, c'est que vous devez savoir qu'il est l'heure de la pause." Il me faisait presque de la peine avec son air d'en avoir assez de mes conneries. Presque. Pas suffisamment pour perdre donc. "En retard, en retard, j'ai rendez-vous quelque part, je n'ai pas le temps de dire au revoir, je suis en retard, en retard" Foutu pour foutu, j'exagérais de nouveau la gestuelle en courant dans la pièce, les mains sur les joues, avant de m'affaler dans un canapé à la fin de ma tirade.

Cette fois, j'imaginais mal ce qui pourrait sauver ma peau. Content de vous avoir connu.

Dé : a écrit:
WIN - Contre toute attente, Taylor éclate de rire. Est-ce le fait d'être en pause qui le détend, la présence de son collègue qui l'empêche d'être un connard ou bien a-t-il été remplacé par un extraterrestre, personne ne sait, mais il réagit bien. Il tapote même l'épaule de Max en l'affublant d'un "vous avez décidément un grain O'Connor" avant de partir tranquillement faire sa pause ailleurs, probablement le plus loin possible de cet énergumène. Max se rapproche alors d'Ally "Alors là, j'ai l'impression d'être dans un univers parallèle." annonce-t-il, choqué. Mais puisque le danger semble écarté pour le moment, autant en rajouter une couche. "Bon, du coup. Cap ou pas cap de Crier « J'ai perdu ma voix, qui peux m'aider à la retrouver » à intervalle régulier, genre, toutes les quinze/ vingt minutes ? J'en ai marre de passer pour un malade tout seul."

SO CLOSE - Taylor reste interdit un instant, avant de demander le plus sérieusement du monde : "Mais qu'est-ce qu'il vous arrive O'connor ? Vous êtes un original, on a compris, mais là ? Vous avez consommé de la drogue ?" "Non, non, je vais bien." Répond Max, en se demandant si le responsable se moque de lui. C'est à ce moment-là que son expression change, la veine de son front réapparaît subitement. "Eh bien tant mieux pour vous, ce n'est clairement pas mon cas, je suis exaspéré." Il pointe un doigt menaçant vers Max qui prend une expression surprise. "E-XA-SPE-RE, vous comprenez ? J'en ai ras-le-bol de vous et de B... Elle est où d'ailleurs ? BYERS !" Il se retourne, à la recherche de la brune qui semble un peu trop bien cachée pour lui.

FAIIL - Le visage de Taylor passe du blanc au cramoisi en deux secondes, montre en main. Ses sourcils sont si froncés que Max à l'impression qu'ils vont se rejoindre d'un moment à l'autre. "QU'EST-CE QUE C'EST QUE CE BORDEL ?" Hurle-t-il en se levant. Il semble chercher ce qu'il va dire ensuite. Il est énervé mais, ne s'attendant pas à cela, n'a probablement pas cherché de sanction adéquate. " Vous êtes devenus barge avec Byers ce matin ou quoi ? Vous voulez me rendre dingue, c'est ça ?" Max, toujours assis dans son fauteuil, lève les mains pour signifier son innocence. "J'ai l'impression d'être assistant maternel dans une putain de crèche." Continue de râler le responsable tout en cherchant quelque chose des yeux. "D'ailleurs, puisque vous avez l'air si proches aujourd'hui, retrouvez-moi votre acolyte, vous êtes de corvée poubelle, tous les deux !" Il tourne la tête vers la fenêtre et prend soudainement un air mesquin. "En plus il pleut des cordes, ça vous rafraîchira les idées."

code by EXORDIUM. | imgs by tumblr




Family
Bros before Hoes
Là où la vie commence et l'amour ne finit jamais.

Revenir en haut Aller en bas
LE DESTIN
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : des milliers d'années, mais je suis bien conservé.
STATUT : marié au hasard.
MÉTIER : occupé à pimenter vos vies, et à vous rendre fous (a).
LOGEMENT : je vis constamment avec vous, dans vos têtes, dans vos esprits, et j'interviens de partout, dans vos relations, dans vos joies, vos peines.
cap ou pas cap ? (maxwell) 7ce8d8f7c54a92ad6f905c3b09ed791e
POSTS : 15124 POINTS : 1050

PETIT PLUS : personne ne sera épargné, c'est promis les chéris.
AVATAR : je suis tout le monde.
DC : nope.
PSEUDO : le destin.
INSCRIT LE : 15/12/2014

cap ou pas cap ? (maxwell) Empty
Message(#) Sujet: Re: cap ou pas cap ? (maxwell) cap ou pas cap ? (maxwell) EmptyVen 25 Juin - 19:56


Le membre 'Maxwell O'Connor' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'dé action' :
cap ou pas cap ? (maxwell) LgDAtxA
Revenir en haut Aller en bas
Ally Byers
Ally Byers
l'heureuse erreur
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt neuf ans (10 avril)
SURNOM : techniquement, "ally" c'est déjà un surnom. et inutile de chercher son prénom de naissance, ally c'est très bien.
STATUT : mère célibataire d’un garçon de 12 ans déjà ; allez-y, faites le calcul.
MÉTIER : kitchen garden manager pour l’association fareshare, et pour la première fois de sa vie, elle paie les factures grâce à un métier qu'elle aime réellement.
LOGEMENT : redcliffe, 182 hughton avenue.
cap ou pas cap ? (maxwell) 817570d81a27b30308089b4b3eeebadc
POSTS : 470 POINTS : 225

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : (ENFP-T) indépendante - extravertie - passionnée - spontanée - impulsive - obstinée - impatiente - de mauvaise foi. ≈ avant-dernière d’une fratrie de 5 enfants, qui a toujours dénoté par son caractère indomptable. ≈ fatiguée qu’on lui dise qu’elle fait trop jeune pour son âge, ou qu’elle est trop jeune pour être la maman de Tom. ≈ amoureuse des animaux. ≈ le lever du soleil est son moment préféré de la journée. ≈ déteste le café, adore déambuler dans les couloirs des musées, se ronge les ongles, et tuerait pour une pizza quatre fromages. ≈ a vécu auprès d’une communauté autogérée pendant 4 ans
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : cap ou pas cap ? (maxwell) Tumblr_pbuq19GJJ71wkzcn7o7_250
kieran #2i'm not going to tell you to get over it. i'm going to help you get through it.

will #2moanamaxwell (fb)rileyadèlearchie (fb)
RPs EN ATTENTE : joyce #2
RPs TERMINÉS : (2019) victoria (fb) (2021)will #1joycekieran #1

abandonnés:
 

AVATAR : olivia cooke
CRÉDITS : corleone (ava) ; olliviacooke (gif)
DC : l'ambivalent Stanley
PSEUDO : sarah.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 17/03/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t37592-ally-freedom-and-fire https://www.30yearsstillyoung.com/t37686-ally-never-be-afraid-to-do-the-things-that-make-you-feel-free https://www.30yearsstillyoung.com/t38252-ally-byers https://www.30yearsstillyoung.com/t38251-ally-byers

cap ou pas cap ? (maxwell) Empty
Message(#) Sujet: Re: cap ou pas cap ? (maxwell) cap ou pas cap ? (maxwell) EmptyJeu 8 Juil - 21:09



cap ou pas cap ?


O’Connor et Byers formaient un duo tout à fait atypique, et s’ils n’avaient jusque là jamais vraiment travaillé en binôme, ils n’avaient pas mis longtemps avant de se révéler complices. Bien trop complices pour le bon fonctionnement du magasin, si vous voulez mon avis. Taylor n’avait apparemment pas senti la menace en les associant, et il devait désormais en assumer les conséquences. C’est-à-dire extraire Ally d’une montagne de peluches alors qu’un homme avait apparemment décidé d’uriner dans les wcs d’exposition. Cette envie pressante sauva la mise de la jeune femme, qui réussit finalement à s’en sortir sans trop d’encombre. « Évidemment, je l'ai payé, il fallait bien te sauver les miches... Et tu connais beaucoup de mecs qui adorent uriner dans les grandes surfaces, toi ? » Ally apprécia silencieusement l’apparente loyauté de Max. Après tout, rien ne l’obligeait à tenter de détourner l’attention de leur manager, puisque c’était bien elle qui les avait entraînés dans ce bourbier en premier lieu avec son défi. Pourtant il venait effectivement de lui sauver les miches, comme il venait élégamment de le dire. Ses remerciements restèrent toutefois muets - il en fallait un petit peu plus pour qu’Ally se dévoile de la sorte. A la place, elle rebondit sur la deuxième partie de sa phrase. « Alors sans rire, je pense que si on cherche, on trouverait bien plus de volontaires que ce qu’on pense au premier abord. » Elle était sérieuse, Ally, bien trop familière des comportements douteux dont était capable l’être humain. « MAIS, je te préviens, c'est hors de question que je le fasse aussi, un mec par jour, c'est largement suffisant. » Le sourire en coin et l’étincelle de malice qui brilla dans ses yeux précédèrent sa réponse. « Dommage, c’était une très bonne idée de défi. » La jeune femme n’était donc apparemment pas décidée à laisser tomber cette partie de cap ou pas cap, qui avait pourtant été le déclencheur de ce semi-désastre. Son intention fut d’ailleurs d’autant plus claire lorsqu’elle lui lança en bonne et due forme un nouveau défi. « Toutes ? Genre, même Taylor ? Tu veux me punir de t’avoir sauvé les miches ? Où c’est juste pour que je t’accompagne dans ta mission cache-cache ? » Ally hocha la tête, un sourire presque carnassier aux lèvres pour toute réponse. Et à sa grande satisfaction, Max se prêta immédiatement au jeu lorsqu’il croisa une enfant d’une dizaine d’années. La jeune femme l’observa de loin, et joint son rire au sien lorsqu’ils reprirent la direction des rayons dont ils devaient s’occuper.

Bizarrement, le temps passa beaucoup plus rapidement que d’habitude, et Ally fut presque surprise de voir l’heure de la pause arriver. Elle était en train de réfléchir à un moyen d’éviter Taylor - après tout, elle avait échoué une fois au défi lancé par Max, mais elle était bien décidée à ne plus flancher - quand elle remarqua son collègue s’approcher de leur manager. De loin, elle l’observa les bras croisés, curieuse de voir comment il allait s’en sortir. « Eh Taylor, vous auriez l'heure ? » Le sourire de la jeune femme s’étira, satisfaite de voir qu’il continuait à faire honneur à l’étrange dynamique qui se nouait entre eux. « O'Connor, si vous êtes ici, c'est que vous devez savoir qu'il est l'heure de la pause. » Taylor était donc peut-être moins idiot que ce qu’elle pensait. Mais Ally ne s’attarda pas sur ce point, parce que le plus intéressant commençait maintenant. « En retard, en retard, j'ai rendez-vous quelque part, je n'ai pas le temps de dire au revoir, je suis en retard, en retard » Non contente de réciter sa réplique à la perfection, Max compléta son imitation à la perfection, courant dans la salle de pause, et agitant ses mains autour de sa tête. Ally ne put s’empêcher de pouffer de rire, alors que le visage de Taylor rougissait à vue d'œil. « QU'EST-CE QUE C'EST QUE CE BORDEL ? » Si les ressources humaines demandaient son avis à Ally, elle leur dirait sans hésiter que Taylor manquait cruellement de patience pour exercer un poste de management tel que le sien. « Vous êtes devenus barge avec Byers ce matin ou quoi ? Vous voulez me rendre dingue, c'est ça ? » Alors techniquement, non, ce n’était pas l’objectif initial, celui-ci étant d’abord d’éviter de mourir d’ennui. Mais si le rendre dingue était un dommage collatéral, ce n’était pas franchement la jeune femme qui allait se plaindre. Pendant ce temps, Max feignait l’innocence, enfoncé dans son fauteuil, alors qu’Ally observait la scène de loin, sourire aux lèvres. « J'ai l'impression d'être assistant maternel dans une putain de crèche. » Techniquement, là encore Taylor faisait fausse route. D’une part, les activités proposées en crèche étaient généralement bien plus épanouissantes que ce à quoi ils passaient leurs journées ici. D’autre part, personne ne lui avait encore demandé de changer des couches. Quoi que quelqu’un avait quand même uriné dans les WC en exposition ce matin, ce qui rendait ce deuxième argument tout de suite moins valable. « D'ailleurs, puisque vous avez l'air si proches aujourd'hui, retrouvez-moi votre acolyte, vous êtes de corvée poubelle, tous les deux ! » Ally leva les yeux au ciel, agacée mais pas tellement surprise par l’annonce de leur manager. Taylor manquait cruellement d’imagination, si la corvée de poubelle était la seule menace qu’il était capable de leur opposer. « En plus il pleut des cordes, ça vous rafraîchira les idées. » Petit tyran imbécile.

Ally attendit que Taylor se soit éloigné pour sortir de sa cachette et rejoindre son collègue. « Je me demande à quel moment tu vas craquer et me balancer dans les poubelles, moi aussi. » Il fallait dire qu’en l’espace d’une demi-journée, elle l’avait déjà mis dans plus d’une situation délicate. « Je peux m’occuper des poubelles toute seule si tu veux, tu as bien mérité un peu de repos. » Max ne s’en rendait peut-être pas bien compte, mais ce n’était pas quelque chose qu’elle aurait spontanément proposé à n’importe qui. Décidément, cette journée avait pris un tournant inattendu. « Je finis dans deux heures, je peux même te payer un verre ou un café après si tu veux. » Elle ne connaissait pas les horaires du jeune homme, mais se doutait que s’il avait commencé en même temps qu’elle ce matin, il était probable qu’ils terminent en même temps aussi. « Il faudra juste que je sois partie à 16h. » Même s’il était difficile d’ouvrir les yeux aux aurores, ces horaires du matin lui permettaient de pouvoir récupérer Tom à l’école pratiquement tous les jours, et c’était bien l’un des seuls aspects positifs de ce boulot.

@Maxwell O'Connor cap ou pas cap ? (maxwell) 873483867
Spoiler:
 



when routine bites hard and ambitions are low and resentment rides high but emotions won't grow and we're changing our ways, taking different roads —

cap ou pas cap ? (maxwell) GzA2Yx9
cap ou pas cap ? (maxwell) YtxTUla

cap ou pas cap ? (maxwell) 3480052764 :
 
Revenir en haut Aller en bas
Maxwell O'Connor
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 30
SURNOM : Max, il n'y a que sa mère qui l'appelle Maxwell
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Agent au centre des appels d'urgence
LOGEMENT : Toowong. carmody road #269.
LA VIE EST UN SHAKER ÇA SECOUE MAIS ON CONTINUE À S ENIVRER
POSTS : 96 POINTS : 580

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : profil mbti : ENFP-T △ Taille : 1m83 △ Syndrome du sauveur △ Curieux △ Attentif △ Énergique et enthousiaste △ Bon communicant △ Sympathique △ Peu de confiance en lui △ Réfléchit beaucoup trop △ Difficulté à se concentrer △ Pas très manuel △ Facilement stressé △ Émotif △ S'énerve rarement △
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : cap ou pas cap ? (maxwell) Tumblr_p3qnbxACZv1v03yllo5_400

1. L'art de recevoir ≈ Sasha Sinclair.

2. Quelle est votre urgence ? ≈  Amy Castle.

3. 32 ≈  Nini, Mel & Byby

4. Cap ou pas cap ≈ Ally *-*

5. Marry you ≈ Stacey

6. Misunderstanding ≈ Scarlett

7. We go together ≈ Niamh

8. Fight for your right ≈ Garret

9. I met you ≈ Zoey

10. Will x Max ≈ Mina

11. My mom ≈ Nini & Daisy

12. C'est une longue histoire ≈ Riri

13.

RPs EN ATTENTE : cap ou pas cap ? (maxwell) Tumblr_mh3ef9ug1a1r9mbamo1_500


RPs TERMINÉS : cap ou pas cap ? (maxwell) 29e8b9f3acffd4bc570e49e99581c319bd798ac7

Angèle Powell #1 (Abandonné) △ Nini #2Kezia #1 (abandonné) △
AVATAR : Robert Sheehan
CRÉDITS : Aloa
DC : //
PSEUDO : Mawa
Femme (elle)
INSCRIT LE : 14/05/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t38633-max-mieux-vaut-rater-sa-chance-que-ne-pas-l-avoir-tentee https://www.30yearsstillyoung.com/t38775-max-friendship-is-magic https://www.30yearsstillyoung.com/t38782-maxwell-o-connor#1898077

cap ou pas cap ? (maxwell) Empty
Message(#) Sujet: Re: cap ou pas cap ? (maxwell) cap ou pas cap ? (maxwell) EmptySam 17 Juil - 1:58



Les gens difficiles à aimer représentent un défi, et c'est ce défi qui les rend plus faciles à aimer.
@Ally Byers & Maxwell




La pause étant écourtée pour nous, j'attendis qu'Ally me rejoigne pour me diriger vers les poubelles. Finalement, cette corvée représentait bien plus la dite pause pour moi que la salle qui y était associée. « Je me demande à quel moment tu vas craquer et me balancer dans les poubelles, moi aussi. » Je levais les yeux au ciel. Si elle pensait que j'étais près de craquer, elle se trompait lourdement, c'était probablement ma meilleure journée depuis que je travaillais ici. "Je suis plus résistant que ce que tu as l'air de penser." J'haussais les épaules, puis je la regardais avec un air de défi. "Qui sait ? Peut-être même que tu lâcheras avant moi... Par contre, bon courage pour me balancer dans les poubelles, je suis plus lourd que ce dont j'ai l'air." J'imaginais bien qu'il était hors de question pour elle d'approuver ça, mais c'était drôle de la voir prendre son air audacieux pour me dire combien je me trompais.

Contre toute attente, elle proposa de s'occuper des poubelles seule. J'appréciais vraiment son offre, j'étais même touché qu'elle se soucie suffisamment de moi pour me le proposer. Mais il était impossible pour moi de la laisser faire une corvée que j'avais récoltée tout seul. Même si elle était à l'origine du gage qui nous y avait amené. "Et louper l'occasion de battre le record ? Jamais de la vie." Je préférais refuser avec humour que de saper l'ambiance en refusant avec sérieux. Mais tout de même, je me dirigeais vers le local à poubelles, comme pour montrer que je ne comptais vraiment pas la laisser exécuter la tâche seule. « Je finis dans deux heures, je peux même te payer un verre ou un café après si tu veux. » J'arquais un sourcil, surpris. J'étais ravi de découvrir qu'elle semblait m'apprécier également, mais étonné qu'elle m'invite à prendre un verre. Un instant, l'idée que ce soit un piège pour m'obliger à quitter l'endroit sans payer grâce à notre jeu m'éffleura l'esprit. Mais, elle ne pouvait pas être si calculatrice, n'est-ce pas ? Et puis, dans tous les cas, ce genre de défi ne m'effrayait pas tellement. "Avec plaisir, mais fais attention quand même, on va finir par croire que tu me dragues." Répondis-je en riant, alors que je n'y croyais pas une seconde.

Lorsqu'elle annonça qu'elle devrait être partie pour seize heures, je répondis malheureusement sans réfléchir. "16 heures ? Est-ce que ça veut dire que dans son océan de conneries, Miller avait raison sur un point ? T'as un enfant ?" Miller c'était la commère du magasin, chaque semaine, elle avait un nouveau scoop sur quelqu'un. Et comme j'écoutais souvent les conversations de mes collègues sans y prendre part, je l'avais déjà entendu dire que "Byers" -que je ne connaissais pas jusque-là- avait eu un enfant outrageusement jeune. Mais, comme pour tout ce qu'elle disait d'autre, j'avais pensé que c'était n'importe quoi. Après tout, je l'avais aussi entendue dire que j'étais un drogué qui vivait dans un foyer. Et dieu merci, ce n'était pas le cas. "Enfin, t'es pas obligée de me répondre, hein. T'as le droit de pas avoir envie de parler de toute ta vie au travail." Je m'étais rendu compte un peu tard que ma question était très indiscrète, alors j'essayais de rattraper le coup comme je pouvais. Même si dans le fond, c'était Miller, la fautive, je n'avais aucune envie d'instaurer un malaise entre nous.

J'attrapais trois sacs poubelle et, soupirant, j'ouvrais la porte avec mes fesses pour sortir sous la pluie. L'averse était telle que mes cheveux frisés vinrent directement s'aplatir devant mes yeux m'obligeant à secouer la tête pour y voir quelque chose. "Je déteste vraiment ce trou-du-cul de Taylor et ses poubelles avec." Dans le fond, c'était lui et son petit air supérieur que j'avais envie de mettre dans la benne à la place de ces sacs. J'allais revenir vers la porte lorsque celle-ci s'ouvrit. Et à peine avais-je reconnu la tenue de Taylor que je poussais Ally derrière une poubelle dans la précipitation. Était-ce un réflexe malheureux pour l'aider à continuer son défi ? Je n'en étais pas sûr moi-même. Toujours était-il que l'homme ne sembla pas la remarquer. "O'Connor, vous changez de poste pour les deux prochaines heures, vous irez chercher les prix des articles en rollers." Haussant les sourcils dans un air d'incompréhension, je tentais d'échapper à cette tâche. Non seulement j'allais croiser un maximum de personnes, ce qui rendrait le défi d'Ally encore plus difficile, mais en plus, j'avais un très mauvais équilibre. J'avais manqué de renverser toute une gondole la seule fois où il m'avait mis à ce poste. "Mais, j'ai failli me tuer la dernière fois." L'air mesquin du manager refit son apparition et je compris que l'intention était précisément là. Je ne l'avais pas vu venir, mais cet enfoiré avait réussi à trouver quelque chose pour réellement me punir. "Ouais, justement." Et la porte claqua derrière lui.

Je me retournais vers Ally et lui tendais la main pour l'aider à se relever. "Je suis vraiment désolé, j'ai paniqué." En soi, je lui avais permis de ne pas se faire repérer, mais bon, cela me rendait-il légitime à la pousser, sous la pluie, derrière les bennes à ordure ? Je n'en étais pas certain. Tous les sacs étant jetés, j'ouvrais la porte et la laissait passer avant moi. J'essorais mes cheveux comme je pouvais à l'entrée, puis me tournais de nouveau vers mon acolyte. "Bon, on va être séparés et je vais croiser dix personnes à la minute, alors on va pimenter un peu ton gage aussi. Cap ou pas Cap ou pas cap de Crier « J'ai perdu ma voix, qui peux m'aider à la retrouver » à chaque fois que tu me verras passer... Et crois-moi, tu m'auras jamais autant vu en deux heures !" Du moins, si j'arrivais à survivre et qu'elle ne m'en voulait pas trop.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr




Spoiler:
 


Family
Bros before Hoes
Là où la vie commence et l'amour ne finit jamais.

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

cap ou pas cap ? (maxwell) Empty
Message(#) Sujet: Re: cap ou pas cap ? (maxwell) cap ou pas cap ? (maxwell) Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

cap ou pas cap ? (maxwell)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: hors du temps :: flashbacks
-