AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment :
Demon Slayer – Coffret (T19 + Roman N°02) en ...
Voir le deal
15.99 €

 Being scared is part of being alive ※ CADE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Halston Hargreeves
Halston Hargreeves
la bonne fée
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 printemps {28.08}
SURNOM : Halsie, Hal
STATUT : En couple avec son danseur favori, s'incruste de plus en plus chez lui
MÉTIER : Agente de stars chez Shining Stars Agency, jamais très loin de ses protégés
LOGEMENT : 232 princess street ~ Logan City
Being scared is part of being alive ※ CADE OLuqtqHm_o
POSTS : 2705 POINTS : 2185

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
RPs EN COURS : {5/5} Michaela - Cade #2 - Eddon #8 - Birthday - Eddon #UA

Being scared is part of being alive ※ CADE Cl4uFgcH_o
NOLSTON (scénario) We used to be giants, when did we stop ? The hope and the hurt has lived inside of me but there’s gold in the dirt, I never took the time to see.

Being scared is part of being alive ※ CADE 53bvWI2V_o
EDDON ※ You can close your eyes to the things you don't want to see, but you can't close your heart to the things you don't want to feel.

Being scared is part of being alive ※ CADE QuCoEb7n_o
HALSIA (scénario) She is a friend of my mind. She gather me, man. The pieces I am, she gather them and give them back to me in all the right order.
RPs EN ATTENTE : James #2 - Maisie
AVATAR : Felicity Jones
CRÉDITS : Mooncalf (avatar) hedgekey (signature) Jamie (userbars)
DC : Mitsuko la star déchue & Vladilena la tornade
Femme (elle)
INSCRIT LE : 22/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34768-halston-burn-across-the-sky https://www.30yearsstillyoung.com/t38555-what-chaos-is-imaginary#1880260 https://www.30yearsstillyoung.com/t38585-halston-hargreeves https://www.30yearsstillyoung.com/t39123-halston-hargreeves#1924091

Being scared is part of being alive ※ CADE Empty
Message(#) Sujet: Being scared is part of being alive ※ CADE Being scared is part of being alive ※ CADE EmptyLun 28 Juin - 20:14



Being scared is part of being alive

feat.  @Cade Grimes   ☾


Existait-il quelque chose de plus effrayant que la mort ? Non il ne s’agissait pas d’une mauvaise épreuve de philosophie, Halston avait passé l’âge d’être sur les bancs du lycée depuis un moment. Cependant, si on lui posait la question là maintenant tout de suite, elle vous répondrait que oui, même si elle n’avait jamais douté qu’il puisse y avoir pire que cela. Elle ne pensait plus qu’à cela, à ce corps sans vie qu’elle avait vu étalé sur le sol dans une mare de sang. La brune avait envie de croire qu’il ne s’agissait que d’un cauchemar, qu’elle était juste hantée par le dernier film d’horreur qu’elle avait visionné. Cependant la jeune femme avait toujours su faire la part entre la réalité et la fiction, elle pouvait frissonner devant une scène parfaitement interprétée, pousser un cri si elle parvenait à être surprise, mais jamais elle n’avait imaginé que cela pouvait lui arriver. Elle avait toujours grandi dans des milieux sûrs, où elle était protégée par les membres de sa famille ou d’innombrables caméras, comment pouvait-il lui arriver quoique ce soit de mal ? Le plus probable était qu’elle se fasse cambriolée, mais son logement était bien moins luxueux que celui de ses parents, elle n’avait donc pas trop de soucis à se faire de ce côté-là, en principe. Halston oubliait constamment l’endroit où elle passait le plus clair de son temps : l’hôtel familial, dont elle était devenue directrice depuis quelques mois. La brune était souvent dans ses rêves, lorsqu’elle était dans son bureau son esprit était toujours ailleurs, il se baladait souvent à Hollywood. Elle en était si proche et si loin à la fois, que cela lui donnait le bourdon. Il lui aurait sûrement été plus facile de se faire à sa nouvelle casquette, si elle avait travaillé ailleurs qu’en Californie, mais elle ne se sentait pas capable de vivre loin des siens. Elle avait donc bien voulu de la lourde tâche qu’était de prendre le poste disponible dans cet hôtel historique, le tout premier de la chaîne Hargreeves. Il aurait pu être confié à sa grande-sœur, mais celle-ci l’avait décliné afin de suivre l’homme qu’elle aimait loin d’ici, elle n’avait donc pas vraiment eu d’autre choix que de l’accepter au final. Halston n’avait jamais cru en cette illusion, mais elle n’avait pas assez de tempérament pour s’imposer alors elle subissait, dans le plus grand des silences.

Si seulement elle avait su dire non ou au moins pu être absente ce jour-là, mais la brune était une femme particulièrement assidue. Elle se souvenait parfaitement de cet instant où un agent d’entretien était venu la voir, désespéré de ne pas pouvoir ouvrir la chambre numéro 237 et de n’avoir personne pour l’aider. Un numéro qui la fit doucement sourire, puisqu’elle fit immédiatement le rapprochement avec le film Shining. Un indice qui aurait pu lui mettre la puce à l’oreille, mais elle s’y était rendue dans la plus grande des décontractions. La porte fut sacrément coriace, mais pas assez pour lui résister bien longtemps, elle avait prise le risque de l’abîmer parce qu’elle savait que contrairement à l’employé, cela ne lui retomberait pas dessus. Elle entra dans une immense chambre Deluxe, qui était complètement retournée. Après s’être enfoncée dans la pièce, une odeur pestilentielle vint pénétrer violemment ses narines, qui n’arrivaient pas à en deviner l’origine. Halston inspecta les lieux et vit une silhouette tout au fond de la salle, un homme sur le dos dont la gorge avait été égorgée et le torse lacéré. Elle poussa le cri le plus puissant de toute son existence avant de perdre connaissance. Elle se réveilla dans une chambre où de nombreuses paires de yeux la scrutaient, certains la regardaient avec inquiétude, d’autres avec une certaine impatience. Son père avait fait le déplacement, ce qu’il faisait rarement, c’était donc un signe qu’il avait dû se passer quelque chose de sérieux. Elle avait totalement oublié ce qu’elle avait vu une heure plus tôt, jusqu’à ce que les premières questions ne commencent à fuser. Qu’avez-vous vu dans la chambre numéro 237 ? Pourquoi vous vous êtes rendue dans celle-ci en particulier ? Pouvez-vous nous dire dans quel état vous avez trouvé le sénateur ? Le sénateur, bien sûr, elle l’avait reconnu, comment aurait-elle pu oublier cet invité de marque ? Ses parents en avaient fait tout un pataquès. Accueille le bien surtout Halston, veille à ce qu’il ne manque de rien. Il n’avait pas l’air de s’être privé d’obtenir tout ce qu’il voulait, puisqu’elle avait remarqué de nombreuses bouteilles d’alcool et même une petite culotte sur son lit. La jeune femme était confuse, elle demanda à ce qu’on lui accorde la paix, au moins pour cette journée, le temps qu’elle remette tout en ordre dans son esprit.

Les enquêteurs étaient au rendez-vous le jour d’après, dès la première heure ils toquèrent à la porte de sa maison. Ils découvrirent une demoiselle qui ne payait pas de mine, malgré une quantité de maquillage astronomique qui était censé cacher toutes ses cernes. La directrice d’hôtel n’aura pas le droit à plus de répit malgré tout, parce qu’ils ne pouvaient pas se permettre qu’elle oublie le moindre détail, il fallait qu’elle s’exprime pendant que tout était encore frais. Lorsqu’on lui demanda si elle avait le moindre soupçon sur quelqu’un, elle eut soudainement une illumination. La veille du meurtre, elle se souvenait s’être attardé sur un jeune homme de petite taille, aux lèvres fines ornées d’un grain de beauté, qu’elle n’avait jamais vu auparavant. Il avait tiré sur son couvre-chef, avant de lui dire bonsoir et de la complimenter sur son tailleur. Elle se retrouva perturbée de ne pas pouvoir mettre le moindre nom sur ce visage, alors qu’elle se donnait du mal pour en mémoriser un maximum, mais cela était une mission impossible dans un hôtel de taille aussi conséquente. Halston mentionna le sexe de la personne qu’elle soupçonnait avant de se rétracter soudainement, car elle pensa au message anonyme qu’elle avait reçu avant de se coucher. Keep beeing a good girl by saying nothing. La gorge de la brune se serra et son récit perdit considérablement en clarté. Elle ne voulait pas les mettre sur de fausses pistes, mais elle ne voulait pas non plus se mettre en danger. Ils finirent par comprendre qu’ils n’obtiendraient rien d’elle et décideront de la laisser tranquille, du moins c’est ce qu’elle croyait jusqu’à ce qu’elle ne reprenne le travail. La Hargreeves découvrit avec étonnement la présence d’un agent fédéral à son hôtel, mais elle ne pensait pas qu’il allait passer beaucoup de temps à ses côtés, elle s’imaginait qu’il était là pour interroger le plus grand nombre de personnes. Il ne lui provoquait qu’un grand stress, parce qu’elle finit par se dire qu’ils n’étaient pas dupes, qu’il était là spécialement pour lui soutirer des informations. Il faisait tout pour paraître sympathique pourtant, mais elle n’arrivait pas à se détendre. « Vous allez drôlement vous ennuyer. » Qu’elle lui dit alors qu’ils se trouvaient à la réception, qui était complètement déserte. « Il n’y a pas grand-monde en ce moment, nous n’avons pas beaucoup de réservations alors une bonne partie du personnel est en congé. » Les chiffres n’étaient déjà pas très bons avant cette affaire criminelle, mais ils n’avaient fait que de chuter encore plus depuis qu’elle avait éclaté au grand jour. « Peut-être qu’on va finir par mettre la clé sous la porte. » S’exclama-t-elle d’une manière drôlement calme, comme si cela ne l’ébranlait pas le moins du monde.



codage par aqua





SHAKE THE GLASS
There's a calm That settles over me. I freeze the storm Rising in front of me. Foil the illusion tearing through the seams. Sliding under your skin the strangest waking dream.




   


Dernière édition par Halston Hargreeves le Dim 18 Juil - 20:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cade Grimes
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Quarante ans. Les années passent...et se ressemblent.
SURNOM : Superman ?
STATUT : Fraîchement largué, et presque forcé de retrouver ses bonnes vieilles habitudes.
MÉTIER : Ex Agent fédéral du FBI américain. Viré pour faute. Désormais formateur en auto-défense et par armes à feu.
LOGEMENT : #275 - REDCLIFFE
Being scared is part of being alive ※ CADE Hg6a
POSTS : 7936 POINTS : 155

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : L'ainé d'une famille Londonnienne très aisée - Il a fuit le milieu mondain pour une vie bien plus simple - Une soeur et deux frères - Ne veut plus rien savoir de son paternel - Traine beaucoup les pubs le soir pour boire un whisky - Ex Agent fédéral du FBI américain - Il aime les belles voitures, les forts caractères, et les dessins animés. Il déteste parler de lui. Habitué des relations (très) courtes et/ou compliquées !
RPs EN COURS :


RPs TERMINÉS : MAZE - TESS - LAZARUS - MILENA - MAZE/GRETA - SHERIDYN (en attente) - SAVANNAH - LOAN - LEONARDO - SAVANNAH #2 - LEENA - ROBIN-HOPE - MILENA #2 - TESS #2 - ELORA - MAZE #2 - SAVANNAH #4 - PAOLA - SAVANNAH #5 - OAKLEY - ZELDA - SAVANNAH #6 - SAVANNAH #8 - SAVANNAH #9 - QUINN - SAVANNAH #7 - SAVANNAH #10 - OAKLEY #2 - SAVANNAH #11- CLAIRE - SAVANNAH #12 - SAVANNAH #13 - QUINN #2 - WILLIAMS FAMILY - ELIZABETH - SAVANNAH #14 -SAVANNAH #16 - SAVANNAH #17 - EVAN - ELIZABETH - AUDEN - SAVANNAH #15 - ANASTASIA - NICO - ELIE - SAVANNAH #18 - HALSTON - SVETLANA - CASSIA - SAVANNAH #19 - SAVANNAH #20

Flashback 2019 - MIA - MIA #2 -
AVATAR : Jensen Ackles
DC : Nope
PSEUDO : Fax
INSCRIT LE : 31/03/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19330-cade-grimes-family-doesn-t-end-with-blood https://www.30yearsstillyoung.com/t19386-cade-grimes-family-business-and-cie

Being scared is part of being alive ※ CADE Empty
Message(#) Sujet: Re: Being scared is part of being alive ※ CADE Being scared is part of being alive ※ CADE EmptyLun 12 Juil - 15:21


Being scared is part of being alive
Halston & Cade



Il venait de débarquer au bureau, à la bourre comme à son habitude mais au moins cette fois, il avait enfilé sa chemise blanche et son pantalon à pinces. Bon okay, son supérieur allait encore lui dire que sa cravate n’était pas nouée correctement mais au moins, ce jour là, il avait fait l’effort de ne pas arriver en jean et chemise négligemment ouverte sur un tee shirt basique. Tout le monde était au taquet ce matin-là, comme si quelque chose venait de bouleverser le QG. Certains avait le nez rivé sur le petit écran plat surélevé et mataient les infos comme si un attentat venait juste d’être commit. Bras croisés, ils avaient une mine préoccupée. Cade n’eut même pas le temps de voir cette journaliste au tailleur bien trop élégant que Gooze…l’Agent Gooze pardon annonça sa présence en le bousculant de côté. – T’es un p’tit veinard Grimes ! Il s’assit sur le bureau d’en face et avala ce qui ressemblait à un morceau de croissant. Cade fronça les sourcils. – J’ai passé la nuit seul Gooze… Non, il ne s’était pas réveillé aux côtés d’une jeune et jolie jeune femme avec qui il aurait passé une nuit mémorable. D’ailleurs, il avait plutôt bien dormi cette nuit. Le chien du voisin n’avait pas aboyé des heures durant pour une fois. – T’es sur l’affaire Vieux ! Le grand manitou veut qu’t’y ailles. Il comprenait de moins en moins. Son regard seul témoignait de sa perdition. – Le sénateur, Grimes ! Retrouvé raide mort dans une chambre d’hôtel ! Une équipe est déjà partie, les scientifiques sont déjà là-bas aussi… Immédiatement, Cade porta son regard sur la télévision. Woaw… ! Le sénateur ! On pouvait dire que ce n’était pas une journée comme les autres. – Attends…c’est quoi ce délire ?! Exit la recherche de la gamine de 15 ans disparue au Texas. Le voyage de Cade était reporté pour qu’il puisse se pencher sur cette affaire. C’était clair, le chef voulait le mettre à l’épreuve. Il s’était toujours méfié de lui et vice-versa. – Ce n’est pas un délire Agent Grimes mais bien une redoutable réalité ! Le voilà le dégarni qui ne le supportait pas. Il s’approcha et instinctivement, Cade se braqua. Son supérieur hiérarchique lui claqua le dossier sur sa chemise. – Voilà les quelques infos dont nous disposons pour le moment. La police scientifique devrait vous donner plus de détails. Restez joignable et tachez de savoir ce qui a pu se passer dans cet hôtel ! Grimes le dévisageait, serrant les dents pour ravaler les doux mots qui lui passaient par la tête quand il voyait l’air de défi de son interlocuteur. – Ne revenez pas sans rien. C’était une menace ? Il hocha de la tête malgré lui. Il le savait…s’il l’ouvrait, ça chaufferait pour lui dans les semaines à venir.

Sa voiture personnelle garée à quelques mètres de l’établissement qui commençait à être bien encerclés par les journalistes, Cade serra le nœud de sa cravate. Sa conscience professionnelle passait au-delà du différent qui le liait à son patron. Et il tenait à faire les choses correctement sur le terrain. Il claqua la porte de la Chevrolet, présenta rapidement son insigne aux flics qui avait installé et surveillait un périmètre de sécurité juste devant l’entrée de l’hôtel. La scène n’était pas jolie. Elle était même dégueulasse. Pendant plusieurs heures, il fit le tour du propriétaire, amassa quelques informations auprès de ses collaborateurs et il observa les quelques indices relevés par la scientifique. Il se faisait déjà tard et avec un collègue, il se décidèrent à aller boire un verre dans le pub situé à quelques kilomètres. Assis l’un face à l’autre et sirotant un petit remontant de rigueur, ils firent le point de manière moins formelle. – Hargreeves. Halston Hargreeves. Elle dirige l’hotel depuis peu. C’est une affaire familiale. Cade l’observait et l’écoutait attentivement. Son supérieur venait de lui ordonner de rester près de cette fille un petit moment – Elle se souvient pas de grand-chose mais elle était plutôt pensive quand on l’a interrogé. Soit elle était choquée par c’qu’elle a vu, soit elle en a encore à dire. On n’a pas avancé depuis la découverte du corps… Il porta son verre à ses lèvres et poursuivit. – Sale affaire… ! Il eut un soupir nonchalant alors que Grimes réfléchit.

De retour à l’hotel, le lendemain, Cade avait vu arriver des équipes de nettoyage. Il était accoudé sur le comptoir de la réception et guettait cette Halston. Jeune femme qui n’avait pas loin de son âge et qui semblait faire bonne figure pour que tout paraisse normal. C’était elle qu’il devait surveiller et qui pouvait lui être d’une grande aide pour résoudre cette affaire importante. Il ne la pressait pas et se contenait de la regarder pour le moment. « Vous allez drôlement vous ennuyer. Il n’y a pas grand-monde en ce moment, nous n’avons pas beaucoup de réservations alors une bonne partie du personnel est en congé.»  Cade haussa les sourcils. « Peut-être qu’on va finir par mettre la clé sous la porte. » Elle semblait si défaitiste, et ses yeux reflétaient une émotion particulière. – Les journalistes vous font de la publicité. Quand cette affaire sera terminée, des p’tits curieux se précipiteront ici pour voir où a été assassiné le sénateur de Californie le plus engagé de tous les temps ! Certes, ce n’était pas réjouissant mais cette petite touche d’ironie donnait le ton. – Halston… vous allez bien ? Il ne s’était même pas présenté qu’il l’appelait déjà par son prénom. La familiarité était source de confessions. – J’imagine que ça a du vous secouer… de découvrir le corps. C’est pas une scène qu’on voit tous les jours… Il ne voulait pas être agaçant ni même qu’elle pense qu’il la prenne en pitié. – J’m’appelle Cade Grimes. Son costume révélait déjà sa profession. Il était inutile de lui mettre son badge sous le nez. - J'vais devoir...vous coller un p'tit moment.






@Halston Hargreeves


 
.......................................
Being scared is part of being alive ※ CADE 763986grimes
Being scared is part of being alive ※ CADE OrLErGE
Being scared is part of being alive ※ CADE Vg4o2Xs
Revenir en haut Aller en bas
Halston Hargreeves
Halston Hargreeves
la bonne fée
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 printemps {28.08}
SURNOM : Halsie, Hal
STATUT : En couple avec son danseur favori, s'incruste de plus en plus chez lui
MÉTIER : Agente de stars chez Shining Stars Agency, jamais très loin de ses protégés
LOGEMENT : 232 princess street ~ Logan City
Being scared is part of being alive ※ CADE OLuqtqHm_o
POSTS : 2705 POINTS : 2185

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
RPs EN COURS : {5/5} Michaela - Cade #2 - Eddon #8 - Birthday - Eddon #UA

Being scared is part of being alive ※ CADE Cl4uFgcH_o
NOLSTON (scénario) We used to be giants, when did we stop ? The hope and the hurt has lived inside of me but there’s gold in the dirt, I never took the time to see.

Being scared is part of being alive ※ CADE 53bvWI2V_o
EDDON ※ You can close your eyes to the things you don't want to see, but you can't close your heart to the things you don't want to feel.

Being scared is part of being alive ※ CADE QuCoEb7n_o
HALSIA (scénario) She is a friend of my mind. She gather me, man. The pieces I am, she gather them and give them back to me in all the right order.
RPs EN ATTENTE : James #2 - Maisie
AVATAR : Felicity Jones
CRÉDITS : Mooncalf (avatar) hedgekey (signature) Jamie (userbars)
DC : Mitsuko la star déchue & Vladilena la tornade
Femme (elle)
INSCRIT LE : 22/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34768-halston-burn-across-the-sky https://www.30yearsstillyoung.com/t38555-what-chaos-is-imaginary#1880260 https://www.30yearsstillyoung.com/t38585-halston-hargreeves https://www.30yearsstillyoung.com/t39123-halston-hargreeves#1924091

Being scared is part of being alive ※ CADE Empty
Message(#) Sujet: Re: Being scared is part of being alive ※ CADE Being scared is part of being alive ※ CADE EmptyLun 19 Juil - 17:51



Being scared is part of being alive

feat.  @Cade Grimes   ☾


La foule, elle n’avait jamais vraiment aimé ça et pourtant elle ne l’avait rarement autant désiré qu’aujourd’hui. L’hôtel était bien triste quand il ne fourmillait pas de clients, mais surtout avoir de l’animation lui aurait permis de se changer un peu les idées. Le peu d’employés qu’elle croisait avaient des sourires crispés, elle voyait bien qu’ils se demandaient ce qu’ils faisaient encore là. Ils n’auraient bientôt plus le choix, puisqu’il n’était certainement plus qu’une question de mois avant que la faillite ne les emporte, mais Halston n’avait pas envie de les inquiéter, elle préférait faire semblant que les choses finiront par aller mieux. Il fallait pourtant être bien naïf pour y croire, parce que les derniers commentaires laissés sur l’établissement n’avaient pas été fameux. Des mécontents il y en avait toujours et eu et il y en aura toujours, mais la Hargreeves se sentait plutôt désemparée lorsqu’elle était amenée à les lire. Elle n’avait pas de baguette magique, elle ne pouvait pas se trouver derrière chacun de ses agents et ils restaient humains avant tout, ils ne pouvaient pas être parfaits même si c’était le souhait de son père. Lorsqu’elle allait les voir pour leur demander le rectifier le tir, c’était souvent particulièrement déplaisant, parce qu’elle savait que la plupart d’entre eux donnait déjà le meilleur d’eux-mêmes. Malheureusement cela faisait partie de son métier, un rôle qu’elle n’avait pas choisi mais qu’elle devait s’estimer heureuse d’avoir, parce qu’il était prestigieux et parce que cet hôtel était son héritage. Si la brune avait des pouvoirs magiques, elle aurait sans aucun doute transformé son père en patron d’une agence artistique, ainsi elle serait devenue agente de stars sans la moindre récalcitrance de sa part. Halston se dit à elle-même d’arrêter de rêver dans un couloir, ce qui fut entendu par un serveur qui la regarda l’air de dire de quoi elle peut bien se plaindre celle-là, elle a déjà une vie de rêve. Elle avait presque envie de lui proposer d’échanger leurs places, ne serait-ce qu’une journée, mais elle se retint de le faire.

En réalité elle ne souhaitait à personne d’être dans sa peau, encore moins après ce qu’il venait de se passer. Lorsqu’elle se rendit à l’accueil et vit cet homme à cravate, elle comprit qu’il l’attendait vraisemblablement elle, qui d’autre pourrait-il vouloir ? Elle était la représentante de cet établissement, mais surtout celle qui avait trouvé un corps sans vie. Il avait une bonne tête, celui d’un homme chaleureux qui ne l’étoufferait pas, pas comme ceux qui l’avaient interrogé auparavant. Elle avait bien failli croire qu’elle allait passer au détecteur de mensonges, à force. Le silence était pesant, alors elle fut la première à le combler. Halston lui avait donné des informations qu’il n’avait même pas réclamé, sans même avoir vérifié s’il n’y avait pas des oreilles indiscrètes avant. Il lui répondit que les journalistes allaient bientôt leur faire une publicité d’enfer. « C’est le genre de promotion gratuite dont on rêve tous… » Elle se faisait encore plus ironique que son interlocuteur. Il avait déjà bien mémorisé son prénom, ce qui était une belle preuve que s’il y avait bien quelqu’un qui l’intéressait ici c’était elle. Il lui demanda comment elle allait, comme si ça n’était pas assez évident. Il ajouta que voir la scène de crime avait dû la secouer, il n’avait pas idée d’à quel point. « Non et ce n’est pas le genre de scène qu’on oublie facilement. » Elle était plutôt de celui qui resterait graver à vie dans sa mémoire. Il lui dévoila son nom, qui était assez simple à retenir. « Je suis enchantée de faire la connaissance de… mon pot de colle apparemment ? » Il avait annoncé la couleur, d’une drôle de façon. S’ils avaient été dans un autre contexte, elle aurait pu le prendre pour un pervers, un stalker creepy, même s’il n’avait pas le physique de l’emploi. Soudainement une jeune employée s’approcha d’eux, quelque peu paniquée. « Je suis désolée de vous déranger Mme Hargreeves, mais il y a deux clients qui se disputent au deuxième étage et je ne n’ose pas m’interposer… pourriez-vous venir ? » Elle voulait de l’action, voilà qu’on venait de lui en proposer. « Bien sûr, je vais t’aider. » Halston était tout à coup contente d’avoir un homme à ses côtés, parce qu’elle savait qu’il allait la suivre dans cet ascenseur dont elle prenait le chemin.

Ils tombèrent rapidement sur deux clients, qui s’engueulaient en plein milieu du couloir. Il se croyaient visiblement tout seuls, la tenue de l’un d’entre eux gêna la brune, il était avec un peignoir entrouvert, qui laissait voir un short en soie un peu trop moulant. Il ne fallait pas qu’elle s’attarde là-dessus, non pas alors qu’ils allaient déranger le peu de personnes qui passaient leur séjour ici, plutôt qu’ailleurs. « Excusez-moi messieurs, mais je ne pense pas que vous ayez opté pour a bonne façon de régler vos comptes, quels qu’ils soient. Je vous prie d’être courtois. » La collègue de la directrice restait en retrait et ce n’était peut-être pas plus mal, au vu du regard noir que lui glissa celui qui était le plus proche d’elle. « Il a transformé sa chambre en boîte de nuit et je suis censé rester calme ?! » Halston se sentit agressée, mais elle n’avait pas peur de se prendre de coup pour l’instant. Elle jeta un œil aux deux chambres ouvertes, qui étaient voisines, elle ne comprenait pas comment deux clients avaient pu finir côte à côte avec la quantité de pièces de disponibles qu'il y avait en ce moment. « Écoutez monsieur, on peut vous changer de chambre il n’y a pas de problèmes. » Le deuxième homme qui était resté silencieux jusque-là, afficha un sourire narquois et s’exclama : « C’est ça éloigne-toi de moi connard. » La directrice de l’hôtel avait envie de mettre sa main sur son front, pourquoi il fallait-il qu’il le provoque plutôt que de retourner à ses occupations ? ...

PS : je te laisse faire ce que tu veux des deux zozos  Being scared is part of being alive ※ CADE 3258319053


codage par aqua





SHAKE THE GLASS
There's a calm That settles over me. I freeze the storm Rising in front of me. Foil the illusion tearing through the seams. Sliding under your skin the strangest waking dream.




   
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Being scared is part of being alive ※ CADE Empty
Message(#) Sujet: Re: Being scared is part of being alive ※ CADE Being scared is part of being alive ※ CADE Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

Being scared is part of being alive ※ CADE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: hors du temps :: flashbacks
-