AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 disturb the comfortable || eliot #1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Norman Bing
Norman Bing
le voyage vers la lune
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 44 ans (27/11)
SURNOM : Norm
STATUT : fiancé qui suffoque entre la terreur et le bonheur
MÉTIER : ingénieur en aérospatiale, chef de projet
LOGEMENT : #632 daisy hill road, logan city
disturb the comfortable || eliot #1 Original
POSTS : 190 POINTS : 225

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
RPs EN COURS : (06/07) marius #1amalia #1camille #3may #6 & theo #1camille #4may #7 & eliot #2

disturb the comfortable || eliot #1 Sisilafamille
you call it chaos, we call it family

disturb the comfortable || eliot #1 Q4s1qxn
NORMILLE + i fell for you like an effortless intake of breath

AVATAR : Jake Gyllenhaal
CRÉDITS : iconscuzbored
DC : elise & seth & juliet
Femme (elle)
INSCRIT LE : 09/05/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t38554-sky-s-not-the-limit-norman https://www.30yearsstillyoung.com/t41086-when-tempest-tossed-embrace-chaos#2042517 https://www.30yearsstillyoung.com/t38574-norman-bing#1881545 https://www.30yearsstillyoung.com/t39267-norman-bing#1933446

disturb the comfortable || eliot #1 Empty
Message(#) Sujet: disturb the comfortable || eliot #1 disturb the comfortable || eliot #1 EmptyMer 30 Juin - 23:39



À la base, ce n'était qu'un cinq à sept entre collègues qui s'est un peu étiré dans le temps. Il est, quoi, huit ? peut-être neuf heures quand tu te relèves de ta chaise et que tout le monde rentre chacun chez soi. Il y a du boulot demain matin quand même. Y'a pas le temps pour les folies. Tu allais partir, vraiment, jusqu'à ce que tu vois Eliot, tout seul, au bar. En n'importe quelle autre situation, tu serais simplement partie sans faire de vague. Tu n'as rien contre lui - n'avait. C'est juste un ami que le temps et les conflits ont fini par éloigner. Tu comprends. Ça ne devait pas être facile d'être pris entre May et toi au moment de la séparation. Certains sont restés. D'autres sont parties. Eliot fait partie de ceux qui sont partis de ta vie, mais qui sont restés dans celle de May. Jusque là, tout va bien. Tout va bien jusqu'à ce qu'ils partagent le même toit. Quand même, c'est un peu exagéré, non ? Non absolument pas, t'es juste con de penser le contraire. T'es juste con de voir un problème quand c'est plutôt une solution.

Il a une sale gueule. Ou c'est peut-être juste ce que tu as envie de voir. Reste que boire un verre tout seul dans un bar, ça n'a rien de très glorieux. « Dure soirée ? » que tu lui demandes en prenant place à ses côtés. Tu fais signe à la barmaid de remplir son verre et de t'amener la même chose en même temps. Oh, ça va, tu ne comptes pas rester même si tous tes gestes semblent prétendre le contraire. Juste deux, trois mots à lui dire et ensuite il pourra continuer de déprimer en regardant le fond de son verre. « Ou c'est peut-être les souvenirs de ta colocation avec May qui te donne cette tête là ? » En même temps, c'est comprenable. Elle n'est pas facile à vivre tous les jours. Tu en sais quelque chose pour avoir cohabité avec elle pendant des années. Tu compatis avec son malheur - oui, oui, continue de te dire ça, t'es presque convaincant.

Les verres arrivent en face de vous deux. Allons directement au but. « La prochaine fois j'préfèrerais pas apprendre par ma fille que sa mère est à la rue. » que tu lui lances comme s'il te devait au moins ça en signe de votre bonne et vieille amitié. Il ne te dois rien du tout. La prochaine fois aussi, ce serait bien de l'apprendre au bon moment et pas quand tout est fini, ou régler ? C'est pas trop clair. May est partie en furi la dernière fois sans qu'au final, tu en saches plus sur sa situation. Tout semblait être rentré dans l'ordre selon ses dires. Tu devrais sûrement t'en contenter. Mais non, t'es là à faire des reproches à celui qui lui a tendu la main. Ça aurait été n'importe qui d'autre, tu n'en aurais eu rien à faire. Mais lui... Quoi lui ? C'est quoi le problème ? Pourquoi c'est soudainement un problème ? Parce qu'il aurait dû te dire avant. Il aurait dû te dire tout court.

@eliot chapman  :niah:



disturb the comfortable || eliot #1 335306globetrotter
disturb the comfortable || eliot #1 OnldyEt
disturb the comfortable || eliot #1 FxsCIlp
Revenir en haut Aller en bas
Eliot Chapman
Eliot Chapman
les sentiments ébréchés
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-neuf ans. 02/02/1982
SURNOM : eli dans de très rares cas, son nom de famille est souvent utilisé par ses collègues.
STATUT : célibataire et il ne peut s'en prendre qu'à lui même : c'est ce qui arrive quand on fait des choix stupides.
MÉTIER : inspecteur de police à l'unité criminelle de brisbane.
LOGEMENT : passé d'une belle maison de bayside à un appartement mal isolé au n°433 sur orchid street, redcliffe.
disturb the comfortable || eliot #1 Tumblr_inline_o0pee309OF1rfmocr_250
POSTS : 612 POINTS : 90

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : sportif, eliot ne reste jamais en place et doit toujours avoir de quoi s'occuper les mains. il a d'ailleurs de nombreux loisirs qui l'empêchent de s'ennuyer, partant du baseball à la lecture en passant par le bricolage ou les sports extrêmes lorsqu'il le peut.
RPs EN COURS : disturb the comfortable || eliot #1 Tumblr_ph0xxyghnO1qh1qauo5_500
charding 1i wasted everything and now i feel lonely. so bad i'm idiot i can't come back, sorry. just hope one day our hearts will forgive us, for now i'll take everything on me. my choice, my responsabilty.

disturb the comfortable || eliot #1 Ajvc
mayotwhen the road looks rough ahead and you're miles and miles frome your nice warm bed, just remember you've got a friend in me.


RPs TERMINÉS : lilyjake (ua)cesar (ua)normanmaycharding (ua)charding 2 (fb)

PREDICTIONS 2022 :
- tu touches un héritage (plusieurs centaines de milliers d'euros)
- tu te réveilles un matin avec une famille de rat au pied de ton lit
AVATAR : zachary levi.
CRÉDITS : faith (avatar) janey (gif) loonywaltz (ub)
DC : lena edwards & alma gutiérrez.
PSEUDO : symphonie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 08/06/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t39052-eliot-coming-on-like-a-hurricane#1919335 https://www.30yearsstillyoung.com/t39252-get-me-off-this-rollercoaster#1932432 https://www.30yearsstillyoung.com/t41235-eliot-chapman#2049688

disturb the comfortable || eliot #1 Empty
Message(#) Sujet: Re: disturb the comfortable || eliot #1 disturb the comfortable || eliot #1 EmptyLun 2 Aoû - 20:37



disturb the comfortable
@Norman Bing & Eliot Chapman
Installé au bar, Eliot était venu se morfondre dans les bras réconfortants d'un bon whisky. La nuit était déjà avancée et il n'avait pas le courage de rentrer chez lui pour s'y retrouver toujours plus seul. Depuis son retour, Eliot avait beau avoir les meilleures intentions, il fallait bien se rendre à l'évidence : reprendre sa place au poste comme dans le cœur de Sawyer ne seraient pas des épreuves aisées à accomplir. Il n'attendait pourtant que ça, Eliot, d'avoir une occasion de s'accomplir dans sa vie professionnelle comme personnelle : ce serait à la sueur de son front, il l'avait bien compris. Ça ne l'empêchait pourtant pas de perdre pieds parfois, le poids qu'il portait sur ses épaules se rendant bien trop lourd à porter, surtout à cette heure tardive. C'est un soir tel que celui ci où il avait rompu avec sa fiancée. C'est un soir comme celui ci on son père avait levé la main sur lui. C'est un soir comme celui ci où il avait agressé une de ses meilleures amies. La morosité des soirées ne lui réussissaient pas, à Eliot. Et c'était sans compter cette voix qui retentissait juste derrière lui. Dure soirée ? Quelques temps auparavant, Eliot aurait sourit en l'entendant, cette voix. Il se serait empressé de se retourner vers Norman, se serait hâté à lui raconter ce que son cœur et son esprit ruminaient toujours. Leur relation n'était plus celle qu'ils avaient entretenu pourtant : aujourd'hui, il gardait son regard perdu sur les bouteilles qui jonchaient le bar. Ou c'est peut-être les souvenirs de ta colocation avec May qui te donne cette tête là ? Depuis que Norman avait appris pour May et son séjour chez Eliot, rien n'allait plus. Tout était déjà compliqué lorsque le couple s'était séparé, c'était devenu impossible par la suite de gérer les deux à la fois. Eliot avait dû faire un choix, et c'est au profit d'une blonde qu'il l'avait fait. Bonsoir à toi aussi, Norman. Les verres remplis par le serveur sous les ordres de Norman, l'inspecteur ne pouvait que s'attendre à ce que la fin de soirée soit bien plus pimentée que prévu. La prochaine fois j'préfèrerais pas apprendre par ma fille que sa mère est à la rue. Les yeux d'Eliot se levèrent enfin pour se plonger dans ceux de Norman. Son visage était froid, ses traits étaient durs : il n'avait aucune envie qu'on lui fasse des reproches ce soir. Elle n'était pas à la rue puisqu'elle était chez moi. Qu'il répondait simplement. Elle avait besoin d'aide, je l'ai aidée. C'était pas à moi de te dire quoi que ce soit ou de régler vos histoires. Eliot aurait en réalité largement préféré n'être mêlé à rien, sa propre vie étant déjà bien trop remplie de problèmes qu'il avait à gérer. En rajouter un ou deux en prenant May chez lui et en choisissant donc officiellement son parti dans leur bataille à elle et Norman avait pourtant été la goutte de trop pour ce dernier qui vouait visiblement à l'inspecteur une certaine rancœur. Eliot aurait dû se douter que cette situation ne serait pas simple mais il n'aurait pas pu laisser son amie se débrouiller seule. Il n'aurait pas pu non plus entacher la loyauté dont il faisait preuve à son égard, car des erreurs auprès de ceux qui l'entouraient, il en avait déjà bien trop fait. May était sa tentative de rédemption, sa bonne action de l'année. May était un moyen de penser à autre chose qu'à sa propre vie à lui. C'était comme une métaphore de l'aider à se remettre en selle comme pour se reprendre lui aussi. Et s'il avait fait beaucoup d'efforts sur lui même, ce soir, il ne cachait pas son agacement face au comportement puéril de Norman. Tu sais, si c'est une crise de jalousie que tu veux faire, tu devrais voir ça avec May.


disturb the comfortable || eliot #1 KdfDWuo
disturb the comfortable || eliot #1 118942police2
disturb the comfortable || eliot #1 335306globetrotter
disturb the comfortable || eliot #1 FximBIO
disturb the comfortable || eliot #1 HrMCYpm
every hero ain't a hero 'til there's a theme song, so many tries but every time it just seemed wrong. ☽

Revenir en haut Aller en bas
Norman Bing
Norman Bing
le voyage vers la lune
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 44 ans (27/11)
SURNOM : Norm
STATUT : fiancé qui suffoque entre la terreur et le bonheur
MÉTIER : ingénieur en aérospatiale, chef de projet
LOGEMENT : #632 daisy hill road, logan city
disturb the comfortable || eliot #1 Original
POSTS : 190 POINTS : 225

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
RPs EN COURS : (06/07) marius #1amalia #1camille #3may #6 & theo #1camille #4may #7 & eliot #2

disturb the comfortable || eliot #1 Sisilafamille
you call it chaos, we call it family

disturb the comfortable || eliot #1 Q4s1qxn
NORMILLE + i fell for you like an effortless intake of breath

AVATAR : Jake Gyllenhaal
CRÉDITS : iconscuzbored
DC : elise & seth & juliet
Femme (elle)
INSCRIT LE : 09/05/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t38554-sky-s-not-the-limit-norman https://www.30yearsstillyoung.com/t41086-when-tempest-tossed-embrace-chaos#2042517 https://www.30yearsstillyoung.com/t38574-norman-bing#1881545 https://www.30yearsstillyoung.com/t39267-norman-bing#1933446

disturb the comfortable || eliot #1 Empty
Message(#) Sujet: Re: disturb the comfortable || eliot #1 disturb the comfortable || eliot #1 EmptyLun 9 Aoû - 23:18



« Bonsoir à toi aussi, Norman. » Ouais, c'est ça, ta gueule, on repassera pour les formalités. Oh, tiens, quelqu'un est à fleur de peau ce soir ? Toi ? Lui ? À voir la tête qu'il te fait, il est pas trop content que tu viennes l'emmerder ce soir. C'est pas le bon soir ? Rien à foutre que ce le soit ou non. C'est quand même pas tous les jours que ton chemin croise le sien. Aussi bien régler le problème tout de suite. Pour l'instant, tout ce que tu lui reproches est de ne pas t'avoir mis dans la confidence pour les problèmes de ton ex. Il n'avait pas à l'aider Eliott. Tu peux gérer ça facilement. Oui, oui, bien sûr. Camille et May seraient devenues super meilleures amies colocataires et auraient passé leur soirée à se confier l'une à l'autre. Bien sûr. Ce que tu peux être con parfois. « Elle n'était pas à la rue puisqu'elle était chez moi. » « Joue pas avec les mots. » Ça sort rapidement et un peu plus sèchement que tu ne l'aurais voulu. Elle n'avait plus de toit sous lequel vivre. Qu'importe où elle a squatté en attendant. « Elle avait besoin d'aide, je l'ai aidée. C'était pas à moi de te dire quoi que ce soit ou de régler vos histoires. » Oui, mais, pourquoi lui ? Pourquoi juste lui ? Même Elia semble l'avoir su sur le tard.

« Tu sais, si c'est une crise de jalousie que tu veux faire, tu devrais voir ça avec May. » Ça lui ferait bien trop plaisir à May. Non, sûrement pas que tu vas voir ça avec elle. De toute façon, elle est complètement fermée à toute discussion. À en voir ses traits à lui, Eliott aussi n'est pas très ouvert à la discussion. La différence est que tu n'en à rien à faire qu'il ait envie ou non d'en parler. C'est un rire gras qui sort d'entre tes lèvres - bonjour l'arrogance qui, pourtant, ne te ressemble pas du tout. « Une crise de jalousie ? » Vraiment pas ton genre. Tu n'as jamais été ce mec jaloux qui devient fou au moindre petit accrochage. Loin de là. Tu prône la confiance et l'honnêteté qui évite bien des problèmes. « Pourquoi je serais jaloux ? » Ton regard se fixe sur lui attendant avec impatience la raison de ta pseudo-jaloux. Il s'est passé quoi là-bas ? « Ça fonctionnait comment ? Vous faisiez chambre à part ? » Niveau subtilité de la question ? Un gros zéro. Elle se tape qui elle veut, May. Ce n'est pas de tes affaires. Mais les vieux amis, ça passe un peu moins bien. Comme si pendant une fraction de secondes, tu arrives à douter de la fidélité de ton ex pendant votre relation. Ça expliquerait quand même très bien pourquoi il a pris le parti de May si facilement. T'es parano. Voilà ce que t'es. Le stress des derniers jours et les quelques verres n'aident pas non plus à avoir un jugement éclairé.



disturb the comfortable || eliot #1 335306globetrotter
disturb the comfortable || eliot #1 OnldyEt
disturb the comfortable || eliot #1 FxsCIlp
Revenir en haut Aller en bas
Eliot Chapman
Eliot Chapman
les sentiments ébréchés
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-neuf ans. 02/02/1982
SURNOM : eli dans de très rares cas, son nom de famille est souvent utilisé par ses collègues.
STATUT : célibataire et il ne peut s'en prendre qu'à lui même : c'est ce qui arrive quand on fait des choix stupides.
MÉTIER : inspecteur de police à l'unité criminelle de brisbane.
LOGEMENT : passé d'une belle maison de bayside à un appartement mal isolé au n°433 sur orchid street, redcliffe.
disturb the comfortable || eliot #1 Tumblr_inline_o0pee309OF1rfmocr_250
POSTS : 612 POINTS : 90

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : sportif, eliot ne reste jamais en place et doit toujours avoir de quoi s'occuper les mains. il a d'ailleurs de nombreux loisirs qui l'empêchent de s'ennuyer, partant du baseball à la lecture en passant par le bricolage ou les sports extrêmes lorsqu'il le peut.
RPs EN COURS : disturb the comfortable || eliot #1 Tumblr_ph0xxyghnO1qh1qauo5_500
charding 1i wasted everything and now i feel lonely. so bad i'm idiot i can't come back, sorry. just hope one day our hearts will forgive us, for now i'll take everything on me. my choice, my responsabilty.

disturb the comfortable || eliot #1 Ajvc
mayotwhen the road looks rough ahead and you're miles and miles frome your nice warm bed, just remember you've got a friend in me.


RPs TERMINÉS : lilyjake (ua)cesar (ua)normanmaycharding (ua)charding 2 (fb)

PREDICTIONS 2022 :
- tu touches un héritage (plusieurs centaines de milliers d'euros)
- tu te réveilles un matin avec une famille de rat au pied de ton lit
AVATAR : zachary levi.
CRÉDITS : faith (avatar) janey (gif) loonywaltz (ub)
DC : lena edwards & alma gutiérrez.
PSEUDO : symphonie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 08/06/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t39052-eliot-coming-on-like-a-hurricane#1919335 https://www.30yearsstillyoung.com/t39252-get-me-off-this-rollercoaster#1932432 https://www.30yearsstillyoung.com/t41235-eliot-chapman#2049688

disturb the comfortable || eliot #1 Empty
Message(#) Sujet: Re: disturb the comfortable || eliot #1 disturb the comfortable || eliot #1 EmptyMar 17 Aoû - 13:39



disturb the comfortable
@Norman Bing & Eliot Chapman
Joue pas avec les mots. Si lui jouait avec les mots, Norman jouait clairement avec ses nerfs. Gardant tout son calme autant qu'il le pouvait, l'inspecteur se concentrait sur son verre tout en expliquant à son interlocuteur qu'il n'avait fait qu'aider une amie. Tout le reste lui était égal : leurs histoires ne les regardaient qu'eux. Une crise de jalousie ? Il opina du chef, son regard plongé dans celui de son ami - si c'est encore comme ça qu'ils pouvaient s'appeler. C'est à ça que ça ressemble en tout cas, ta petite scène, là. Eliot avait du mal à concevoir son intervention autrement, alors même qu'elle trahissait simplement d'une inquiétude tout à fait fondée pour May. Pourquoi je serais jaloux ? Eliot sentait le regard insistant de Norman sur lui et ses sous entendus commençaient fortement à l'énerver. Aucun doute ne devrait être permis sur la relation qu'ils avaient, elle et lui. Ça fonctionnait comment ? Vous faisiez chambre à part ? Il ancrait son regard dans le sien, prenant un air des plus sérieux. Ça dépendait des soirs. Quand elle avait besoin d'un peu de réconfort, j'lui faisais une place au chaud, dans mon lit. Son ton était clairement plein de faux sous entendus, il voulait le piquer. Mais s'il se moquait ouvertement de Norman, ce dernier ne semblait pas le comprendre et commençait dors et déjà à voir rouge. Une réaction qui amusait vraisemblablement l'inspecteur tant la situation était risible. Norman l'agaçait profondément avec ses reproches infondées, autant le faire mariner un peu. Il se rétractait pourtant bien vite, conscient qu'il était inutile de se lancer dans une confrontation trop musclée pour rien. Ils étaient amis avant tout, non ? Se faire un ennemi de plus ne l'aiderait en rien dans la quête de rédemption qu'il avait entamé en rentrant à Brisbane. T'as aucune raison d'être jaloux. J'ai jamais touché May, ça n'arrivera jamais. Tu devrais le savoir. Il devrait savoir qu'Eliot ne ferait rien pour lui nuire, du moins pas intentionnellement. Il devrait savoir aussi qu'il le respectait trop pour lui manquer de respect, la confiance devrait régner entre eux comme elle l'avait toujours fait. Il fallait pourtant croire que bien des choses avaient changées. Moi je n'ai rien contre toi, Norman. Tout ce que j'ai fait c'était d'aider une amie et de respecter ses souhaits. Elle ne voulait pas que tu saches, c'était pas à moi de te dire quoi que ce soit. Si c'était des excuses qu'il était venu chercher, il devrait se contenter de ça : Eliot ne ferait pas mieux. Il n'avait rien à se faire pardonner, après tout.


disturb the comfortable || eliot #1 KdfDWuo
disturb the comfortable || eliot #1 118942police2
disturb the comfortable || eliot #1 335306globetrotter
disturb the comfortable || eliot #1 FximBIO
disturb the comfortable || eliot #1 HrMCYpm
every hero ain't a hero 'til there's a theme song, so many tries but every time it just seemed wrong. ☽

Revenir en haut Aller en bas
Norman Bing
Norman Bing
le voyage vers la lune
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 44 ans (27/11)
SURNOM : Norm
STATUT : fiancé qui suffoque entre la terreur et le bonheur
MÉTIER : ingénieur en aérospatiale, chef de projet
LOGEMENT : #632 daisy hill road, logan city
disturb the comfortable || eliot #1 Original
POSTS : 190 POINTS : 225

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
RPs EN COURS : (06/07) marius #1amalia #1camille #3may #6 & theo #1camille #4may #7 & eliot #2

disturb the comfortable || eliot #1 Sisilafamille
you call it chaos, we call it family

disturb the comfortable || eliot #1 Q4s1qxn
NORMILLE + i fell for you like an effortless intake of breath

AVATAR : Jake Gyllenhaal
CRÉDITS : iconscuzbored
DC : elise & seth & juliet
Femme (elle)
INSCRIT LE : 09/05/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t38554-sky-s-not-the-limit-norman https://www.30yearsstillyoung.com/t41086-when-tempest-tossed-embrace-chaos#2042517 https://www.30yearsstillyoung.com/t38574-norman-bing#1881545 https://www.30yearsstillyoung.com/t39267-norman-bing#1933446

disturb the comfortable || eliot #1 Empty
Message(#) Sujet: Re: disturb the comfortable || eliot #1 disturb the comfortable || eliot #1 EmptyMer 18 Aoû - 18:09



« C'est à ça que ça ressemble en tout cas, ta petite scène, là. » Ta petite scène, pffff. Tu ne fais pas de scène. Tu vous fais juste une faveur en allant directement au but. Plus c'est direct, moins on perd de temps, non ? Plus vite on se vide le coeur, plus vite chacun peut retourner tranquillement à sa petite vie - la sienne semble plus misérable que la tienne, mais bon, ça s'est un autre débat auquel tu n'as pas envie de mettre d'énergie. « Ça dépendait des soirs. Quand elle avait besoin d'un peu de réconfort, j'lui faisais une place au chaud, dans mon lit. » J'vais le buter. Oh ce qu'il est mauvais le rire qui traverse tes lèvres. Bien sûr qu'il n'est pas sérieux. Tu le sais bien, quelque part au très profond de toi. Pourtant, la poigne se resserre autour de ton verre que tu portes à tes lèvres pour mieux le redéposer brusquement. Mieux vaut la qu'ailleurs. Tout le monde sait qu'entre lui et toi, c'est toi qui se ferait péter la gueule s'il le souhaitait vraiment. Le truc c'est que tu n'y penses même pas en ce moment même. Encore heureux qu'il en est un de vous deux qui soit pas trop con - Eliot, pas toi. « T'as aucune raison d'être jaloux. J'ai jamais touché May, ça n'arrivera jamais. Tu devrais le savoir. » Rétorquer j'suis pas jaloux ne te ferait probablement pas gagner en crédibilité. Et puis, tu devrais le savoir ? Non, pas vraiment. Il y a longtemps que tu ne sais pas ce qui se passe ni dans la vie de May, ni dans celle d'Eliot, alors non, tu n'en sais foutrement rien de ce qu'est devenue leur amitié sans toi dans l'équation. « C'est pas ça le problème... » que tu grognes dans ta barbe en relâchant ton vieil ami du regard pour fixer devant toi. C'est quoi alors le problème ? Tu t'es enfoncé dans quelque chose que tu n'aurais pas dû. Tes paroles ont dépassé tes pensées. Tu as exagéré, et tu te sens soudainement très con. Tu lui fais signe de la main d'oublier ça. L'explosion de la soupape semble avoir été évité.

« Moi je n'ai rien contre toi, Norman. Tout ce que j'ai fait c'était d'aider une amie et de respecter ses souhaits. Elle ne voulait pas que tu saches, c'était pas à moi de te dire quoi que ce soit. » Et tu n'as rien contre lui non plus - hormis le fait qu'il soit dans les confidences de May et que toi non. Elle ne veut jamais que tu saches rien May. Sa fierté à la con, tout ça. Tu souffles un long coup. Peut-être que t'es juste un peu trop sur les nerfs dernièrement. Le stress, l'angoisse, ça t'fait faire n'importe quoi. Tu n'as pourtant jamais été particulièrement fan de querelle. Pourquoi on jurerait que tu courais après ce soir ? « J'sais bien… désolé, ça m'a foutu à l'envers quand Elia me l'a dit. » Quand ta fille avait lâché une phrase de trop, quand elle se sentait mal devant ton interrogatoire et que tu voyais bien qu'elle s'inquiétait vraiment pour sa mère. Ça t'a mis tout a l'envers quand c'est tombé comme une bombe sans prévenir. Tu as voulu tendre une main aidante vers ton ex, mais elle l'a refusé, celle de Eliot par exemple…. « Tu sais comment elle est… » S'il y a bien quelqu'un qui la connaît aussi bien que toi, c'est bien lui. Tu devrais probablement juste être content qu'elle ait trouvé quelqu'un en qui elle a assez confiance pour se tourner en cas de soucis. Mh, plus facile à dire qu'à faire hen. « Elle dit qu'tout va bien maintenant. » May ne dirait jamais le contraire. Pas à toi surtout. Eliot, il dirait quoi lui ? Probablement rien non plus. Tu perds ton temps. Et tu lui fais perdre le sien.



disturb the comfortable || eliot #1 335306globetrotter
disturb the comfortable || eliot #1 OnldyEt
disturb the comfortable || eliot #1 FxsCIlp
Revenir en haut Aller en bas
Eliot Chapman
Eliot Chapman
les sentiments ébréchés
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-neuf ans. 02/02/1982
SURNOM : eli dans de très rares cas, son nom de famille est souvent utilisé par ses collègues.
STATUT : célibataire et il ne peut s'en prendre qu'à lui même : c'est ce qui arrive quand on fait des choix stupides.
MÉTIER : inspecteur de police à l'unité criminelle de brisbane.
LOGEMENT : passé d'une belle maison de bayside à un appartement mal isolé au n°433 sur orchid street, redcliffe.
disturb the comfortable || eliot #1 Tumblr_inline_o0pee309OF1rfmocr_250
POSTS : 612 POINTS : 90

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : sportif, eliot ne reste jamais en place et doit toujours avoir de quoi s'occuper les mains. il a d'ailleurs de nombreux loisirs qui l'empêchent de s'ennuyer, partant du baseball à la lecture en passant par le bricolage ou les sports extrêmes lorsqu'il le peut.
RPs EN COURS : disturb the comfortable || eliot #1 Tumblr_ph0xxyghnO1qh1qauo5_500
charding 1i wasted everything and now i feel lonely. so bad i'm idiot i can't come back, sorry. just hope one day our hearts will forgive us, for now i'll take everything on me. my choice, my responsabilty.

disturb the comfortable || eliot #1 Ajvc
mayotwhen the road looks rough ahead and you're miles and miles frome your nice warm bed, just remember you've got a friend in me.


RPs TERMINÉS : lilyjake (ua)cesar (ua)normanmaycharding (ua)charding 2 (fb)

PREDICTIONS 2022 :
- tu touches un héritage (plusieurs centaines de milliers d'euros)
- tu te réveilles un matin avec une famille de rat au pied de ton lit
AVATAR : zachary levi.
CRÉDITS : faith (avatar) janey (gif) loonywaltz (ub)
DC : lena edwards & alma gutiérrez.
PSEUDO : symphonie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 08/06/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t39052-eliot-coming-on-like-a-hurricane#1919335 https://www.30yearsstillyoung.com/t39252-get-me-off-this-rollercoaster#1932432 https://www.30yearsstillyoung.com/t41235-eliot-chapman#2049688

disturb the comfortable || eliot #1 Empty
Message(#) Sujet: Re: disturb the comfortable || eliot #1 disturb the comfortable || eliot #1 EmptyDim 10 Oct - 19:20



disturb the comfortable
@Norman Bing & Eliot Chapman
Eliot s'amusait clairement avec les sentiments de Norman. Envie de vengeance que sa propre vie ne se déroule pas ici comme il l'aurait espéré ou réelle envie de prendre le parti de May dans tout cette histoire, qu'importe, il était d'humeur piquante et ne s'en cachait pas pour les beaux yeux de Norman. C'est pas ça le problème... Il prit une gorgée de son verre avant de replonger son regard perçant dans celui de son ami - s'il pouvait encore l'appeler ainsi. Alors c'est quoi ? La question était légitime, d'autant plus qu'en soit, l'inspecteur n'avait rien de personnel à reprocher à Norman. Il avait pris ses distances, mais comme deux adultes, il pensait que son interlocuteur avait compris de son côté aussi que c'était pour le bien de tous. Il tentait de lui rappeler. J'sais bien… désolé, ça m'a foutu à l'envers quand Elia me l'a dit. Il pouvait comprendre mais estimait sa réaction exagérée malgré tout. Tu sais comment elle est… Têtue et refusant la plupart du temps les mains qui lui étaient tendues ? Oui, Eliot en était conscient. Pourtant, il savait que May était différente avec lui : la confiance qu'elle lui accordait à présent semblait être pour Eliot un véritable privilège qui lui laissait toujours la possibilité de la soutenir, d'être là pour elle sans qu'elle ne se braque de trop - ou moins, en tout cas. Elle dit qu'tout va bien maintenant. Il hocha la tête comme pour acquiescer sans en être convaincu pour autant. De ce que j'ai compris, c'était le cas jusqu'à ce qu'elle apprenne que t'allais te marier. Il aurait sans doute dû répondre bien plus simplement : "oui, ça va", mais il ne pouvait que difficilement s'empêcher d'être piquant avec Norman. Rien que la façon dont il l'avait abordé mérité qu'il se fasse torturer quelques peux. Eliot ne connaissait rien des circonstances de cette décision, il ne savait rien de la vie de Norman. Plus depuis que leurs chemins s'étaient séparés : il avait oerdu le droit de lui poser des questions, de prendre de ses nouvelles. Félicitations d'ailleurs. Qu'il ne s'empêchait pas de lancer dans une remarque plus sarcastique que sincère. Au fond, un brin de jalousie venait d'envahir l'inspecteur, qui avait toujours du mal à parler mariage depuis leur rupture avec Sawyer. Je suis déjà trop mêlé à vos histoires alors que j'ai les miennes à gérer. Qu'il lançait sans trop réfléchir à où il voulait en venir. Mais si je peux te donner un seul conseil c'est de faire des efforts pour que ça se passe bien. Continuer sans cesse de se prendre la tête, ça n'a jamais aidé personne. Il en était la preuve vivante.


disturb the comfortable || eliot #1 KdfDWuo
disturb the comfortable || eliot #1 118942police2
disturb the comfortable || eliot #1 335306globetrotter
disturb the comfortable || eliot #1 FximBIO
disturb the comfortable || eliot #1 HrMCYpm
every hero ain't a hero 'til there's a theme song, so many tries but every time it just seemed wrong. ☽

Revenir en haut Aller en bas
Norman Bing
Norman Bing
le voyage vers la lune
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 44 ans (27/11)
SURNOM : Norm
STATUT : fiancé qui suffoque entre la terreur et le bonheur
MÉTIER : ingénieur en aérospatiale, chef de projet
LOGEMENT : #632 daisy hill road, logan city
disturb the comfortable || eliot #1 Original
POSTS : 190 POINTS : 225

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
RPs EN COURS : (06/07) marius #1amalia #1camille #3may #6 & theo #1camille #4may #7 & eliot #2

disturb the comfortable || eliot #1 Sisilafamille
you call it chaos, we call it family

disturb the comfortable || eliot #1 Q4s1qxn
NORMILLE + i fell for you like an effortless intake of breath

AVATAR : Jake Gyllenhaal
CRÉDITS : iconscuzbored
DC : elise & seth & juliet
Femme (elle)
INSCRIT LE : 09/05/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t38554-sky-s-not-the-limit-norman https://www.30yearsstillyoung.com/t41086-when-tempest-tossed-embrace-chaos#2042517 https://www.30yearsstillyoung.com/t38574-norman-bing#1881545 https://www.30yearsstillyoung.com/t39267-norman-bing#1933446

disturb the comfortable || eliot #1 Empty
Message(#) Sujet: Re: disturb the comfortable || eliot #1 disturb the comfortable || eliot #1 EmptySam 23 Oct - 17:37



« Alors c'est quoi ? » Ton regard se fixe sur Eliot quelques secondes, avant de secouer la tête de droite à gauche voulant clairement dire un laisse tomber. Ce serait encore plus ridicule de le dire à voix haute. Tu t'es déjà assez ridiculisé pour ce soir. Pas besoin d'en rajouter une couche. Les paroles de Eliot suffisent tout de même à te ramener sur terre et tu lui offres de plate excuse. Tu ne sais même pas trop pourquoi tu essaies de découvrir par lui si c'est vrai que May va mieux. Il a clairement montré que sa fidélité allait envers May et non envers toi. « De ce que j'ai compris, c'était le cas jusqu'à ce qu'elle apprenne que t'allais te marier. » C'est quoi son problème à ce connard ? Une seconde, il fait tout pour éteindre le feu, et l'autre seconde d'après, il jette carrément de l'huile sur le feu. Alors, quoi ? Tu devrais te sentir coupable de refaire ta vie ? Sûrement pas. T'as pas fait de crise à chaque fois que May s'est trouvé un nouveau petit con à mettre dans son lit. Elle fait ce qu'elle veut. Et toi aussi. « Félicitations d'ailleurs. » C'est un rire gras qui traverse tes lèvres. C'est félicitations n'ont absolument rien d'honnête et tu n'en à rien à foutre de son opinion sur le sujet. « Donc, c'est de ma faute tout ce qui lui arrive ? » C'est clairement ce qu'il est en train de dire. Tu avales finalement le reste de ton verre cul sec. Cette plaisanterie a assez duré.

« Je suis déjà trop mêlé à vos histoires alors que j'ai les miennes à gérer. » Ouais bah il a juste a pas se mêler de vos affaires. C'est pas ton foutu problème s'il n'arrive pas à rester neutre dans toute cette situation. « Mais si je peux te donner un seul conseil c'est de faire des efforts pour que ça se passe bien. Continuer sans cesse de se prendre la tête, ça n'a jamais aidé personne. » Il peut bien se le foutre dans le cul son conseil. C'est facile à dire quand il doit se fier qu'aux paroles de May qui n'ont sûrement rien de très doux envers ta personne et encore moins dans celle de Camille. De vous deux, c'est bien toi qui fait des efforts et elle qui n'en fait aucun. « Et moi je te conseil de te fermer la gueule quand tu ne connais que la moitié de l'histoire. » Il est pas supposé être flic et savoir qu'il y a toujours deux versions d'une même histoire ? Il ne connaît pas assez May pour savoir qu'elle raconte toujours que ce qui lui donne un avantage dans l'histoire ? Visiblement pas. Il sait rien de rien Eliot. Qu'il se mêle de ses affaires vu que c'est apparemment ce qu'il souhaite.



disturb the comfortable || eliot #1 335306globetrotter
disturb the comfortable || eliot #1 OnldyEt
disturb the comfortable || eliot #1 FxsCIlp
Revenir en haut Aller en bas
Eliot Chapman
Eliot Chapman
les sentiments ébréchés
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-neuf ans. 02/02/1982
SURNOM : eli dans de très rares cas, son nom de famille est souvent utilisé par ses collègues.
STATUT : célibataire et il ne peut s'en prendre qu'à lui même : c'est ce qui arrive quand on fait des choix stupides.
MÉTIER : inspecteur de police à l'unité criminelle de brisbane.
LOGEMENT : passé d'une belle maison de bayside à un appartement mal isolé au n°433 sur orchid street, redcliffe.
disturb the comfortable || eliot #1 Tumblr_inline_o0pee309OF1rfmocr_250
POSTS : 612 POINTS : 90

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : sportif, eliot ne reste jamais en place et doit toujours avoir de quoi s'occuper les mains. il a d'ailleurs de nombreux loisirs qui l'empêchent de s'ennuyer, partant du baseball à la lecture en passant par le bricolage ou les sports extrêmes lorsqu'il le peut.
RPs EN COURS : disturb the comfortable || eliot #1 Tumblr_ph0xxyghnO1qh1qauo5_500
charding 1i wasted everything and now i feel lonely. so bad i'm idiot i can't come back, sorry. just hope one day our hearts will forgive us, for now i'll take everything on me. my choice, my responsabilty.

disturb the comfortable || eliot #1 Ajvc
mayotwhen the road looks rough ahead and you're miles and miles frome your nice warm bed, just remember you've got a friend in me.


RPs TERMINÉS : lilyjake (ua)cesar (ua)normanmaycharding (ua)charding 2 (fb)

PREDICTIONS 2022 :
- tu touches un héritage (plusieurs centaines de milliers d'euros)
- tu te réveilles un matin avec une famille de rat au pied de ton lit
AVATAR : zachary levi.
CRÉDITS : faith (avatar) janey (gif) loonywaltz (ub)
DC : lena edwards & alma gutiérrez.
PSEUDO : symphonie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 08/06/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t39052-eliot-coming-on-like-a-hurricane#1919335 https://www.30yearsstillyoung.com/t39252-get-me-off-this-rollercoaster#1932432 https://www.30yearsstillyoung.com/t41235-eliot-chapman#2049688

disturb the comfortable || eliot #1 Empty
Message(#) Sujet: Re: disturb the comfortable || eliot #1 disturb the comfortable || eliot #1 EmptyMar 9 Nov - 22:09



disturb the comfortable
@Norman Bing & Eliot Chapman
Eliot ne savait plus sur quel pied il avait envie de danser avec Norman. Il y avait un temps où il se plaisait à partager un bon dîner avec lui et May, un temps où ce genre de questions n'aurait jamais été posées, ce genre de piques jamais lancées. Les choses évoluent sans cesse pourtant, et il semblerait bien que les deux hommes soient arrivés à un point de non retour sur leur "amitié". L'inspecteur avait pourtant tout fait pour ne pas blesser outre mesure Norman malgré le choix qu'il avait fait de soutenir May au travers de tout ce qu'elle avait pu traverser. Il aurait aimé pouvoir garder une relation sereine avec l'ex de son amie, mais les choses étant ce qu'elles étaient, les rancœurs l'empêchaient. Essayant de garder son sang froid, Eliot n'avait aucune raison de mettre de l'huile sur le feu. C'était néanmoins plus fort que lui que de se retenir d'une ou deux remarques sur le nouveau mariage du Bing. Donc, c'est de ma faute tout ce qui lui arrive ? Et visiblement, il venait de réussir à le toucher en plein cœur. C'est pas ce que j'ai dit. Juste que c'est difficile pour elle, même si elle va mieux. Comme pour montrer ce qu'il avait dans le ventre, Norman avalait son verre cul sec et se montrait d'un coup bien plus hargneux qu'auparavant. Et comme dans un combat de coq à peine voilé, Eliot finit par vider son verre de la même façon. Un geste qui n'augurait rien de bon. Mais qu'est-ce qu'il voulait, au juste ? Où cette conversation pouvait bien les mener ? D'après Eliot, Norman interprétait beaucoup trop ses paroles. Oui, il voulait s'amuser à le charrier, mais en aucun cas il ne l'avait accusé. Là n'étaient pas ses intentions, en tout cas. Il essayait de se montrer prudent en conseillant à son interlocuteur de faire des efforts pour que tout se passe au mieux. Vraisemblablement, la susceptibilité de Norman s'était pourtant vivement réveillée. Et moi je te conseil de te fermer la gueule quand tu ne connais que la moitié de l'histoire. Eliot avait beau faire des efforts sur son comportement depuis qu'il était rentré, il n'en restait pas moins impulsif. Pardon ?! Il pouvait accepter beaucoup de choses, pouvait passer par dessus des accusations voilées, prendre sur lui sur de nombreux points. Mais le petit air suffisant qu'il avait en face de lui et les mots qui avaient été prononcés à son encontre avaient suffit à énerver le Chapman. Sans comprendre ce qu'il se passait et en une fraction de seconde, il se retrouvait debout à tenir fermement Norman par le col. Répètes moi ça, vas-y ? Ils n'avaient foncièrement aucune raison d'en venir aux mains. Eliot regretterait ce qu'il venait de se passer ce soir sans aucun doute. Mais son ego était trop important pour qu'il n'agisse pas après une insulte non méritée. Après tout, il n'avait fait qu'énoncer des vérités. Tu sais qu'à ce jeu là, tu ne gagneras pas. Loin de son air ironique du début, Eliot était clairement énervé et devenu menaçant. Son regard noir ne quittait plus celui de Norman, qu'il avait bien envie de remettre à sa place.


disturb the comfortable || eliot #1 KdfDWuo
disturb the comfortable || eliot #1 118942police2
disturb the comfortable || eliot #1 335306globetrotter
disturb the comfortable || eliot #1 FximBIO
disturb the comfortable || eliot #1 HrMCYpm
every hero ain't a hero 'til there's a theme song, so many tries but every time it just seemed wrong. ☽

Revenir en haut Aller en bas
Norman Bing
Norman Bing
le voyage vers la lune
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 44 ans (27/11)
SURNOM : Norm
STATUT : fiancé qui suffoque entre la terreur et le bonheur
MÉTIER : ingénieur en aérospatiale, chef de projet
LOGEMENT : #632 daisy hill road, logan city
disturb the comfortable || eliot #1 Original
POSTS : 190 POINTS : 225

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
RPs EN COURS : (06/07) marius #1amalia #1camille #3may #6 & theo #1camille #4may #7 & eliot #2

disturb the comfortable || eliot #1 Sisilafamille
you call it chaos, we call it family

disturb the comfortable || eliot #1 Q4s1qxn
NORMILLE + i fell for you like an effortless intake of breath

AVATAR : Jake Gyllenhaal
CRÉDITS : iconscuzbored
DC : elise & seth & juliet
Femme (elle)
INSCRIT LE : 09/05/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t38554-sky-s-not-the-limit-norman https://www.30yearsstillyoung.com/t41086-when-tempest-tossed-embrace-chaos#2042517 https://www.30yearsstillyoung.com/t38574-norman-bing#1881545 https://www.30yearsstillyoung.com/t39267-norman-bing#1933446

disturb the comfortable || eliot #1 Empty
Message(#) Sujet: Re: disturb the comfortable || eliot #1 disturb the comfortable || eliot #1 EmptyDim 21 Nov - 15:01



C'est pas ce que j'ai dit. Juste que c'est difficile pour elle, même si elle va mieux. C'est pas comme si tu pouvais vraiment faire quelque chose pour ça. Tu ne peux rien faire pour rendre sa vie moins compliquée à ce niveau là. Tu peux rien faire sans briser la tienne au passage. « Je vais pas m'excuser d'avoir refait ma vie après dix ans. » C'est pas comme si tu allais épouser une autre femme après six mois de séparation. Loin de là. Tu es resté seul longtemps lorsque ça c'est terminé avec May. Elle a été la première à se recaser - à de nombreuses reprises. Elle a plus d'amants que toi au compteur. Tu te doutes bien qu'elle l'ait fait la première pour te faire réagir. Ça avait marché. Tu avais du mal à croire qu'elle avait pu tourner la page aussi facilement alors que tu n'y arrivais toujours pas. Finalement, avec du recul, tu vois bien que c'était vraiment pas le cas. Onze ans plus tard, May n'arrivait toujours pas à tourner la page. Il faudra bien qu'elle y arrive un jour ou l'autre. Sinon, elle sera malheureuse toute sa vie. Tu ne lui souhaites pas ça.

Pardon ?! Ah, il n'apprécie pas tes conseils Eliot ? Qu'il ne vienne pas t'en faire à toi non plus s'il veut pas prendre ceux des autres. Il n'a absolument aucune idée de ce qui se passe entre May et toi. Il a juste la version altérée de May où tout est de ta faute et rien n'est de la sienne alors qu'en vérité, c'est clairement le contraire. Tu fais des efforts à sens unique et elle n'arrête pas de te repousser. Répètes moi ça, vas-y ? Eliot se lève d'un bond de son tabouret pour venir te saisir solidement par le col. « T'es sourd en plus ? » Pff, s'il croit que t'as peur de répéter ce que tu viens de lui dire. T'as pas peur de lui et de son regard mauvais qu'il te lance. À chacun son tour d'avoir envie d'en coller une à l'autre faut croire. La tienne est passée. La sienne, elle va passer ? Tu sais qu'à ce jeu là, tu ne gagneras pas. L'air de défi dans ses yeux se reflètent facilement dans les tiens. Oh oui, tu le sais très bien que c'est déjà perdu d'avance pour toi. Ta seule chance d'atteindre son visage, c'est de frapper le premier. Tu n'as jamais été du genre à te battre dans les bars, ni nulle part ailleurs. Tu as toujours été plutôt le pacifiste qui empêche les autres de se battre, qui raisonne, trouve une solution logique. Pourtant, là, ton jugement moral semble être affecté. Tu pourrais sûrement juste te défaire de son emprise et rentrer chez toi, rejoindre Camille qui se demande sûrement pourquoi t'es pas encore rentré. Hm, tu pourrais. Tu pourrais aussi faire ce qu'il te demande vu qu'il a clairement des problèmes d'auditions. Sûrement la conséquence d'entendre May râler à longueur de journée. Ça casse les oreilles. « J'ai dit de fermer ta gueule et de te mêler de tes affaires. » C'est pas ce que t'as dit, mais c'est quand même ce que ça voulait dire. Eliot n'a sûrement même pas envie de se mêler de vos affaires en plus. Il se retrouve en plein dedans bien malgré lui.



disturb the comfortable || eliot #1 335306globetrotter
disturb the comfortable || eliot #1 OnldyEt
disturb the comfortable || eliot #1 FxsCIlp
Revenir en haut Aller en bas
Eliot Chapman
Eliot Chapman
les sentiments ébréchés
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-neuf ans. 02/02/1982
SURNOM : eli dans de très rares cas, son nom de famille est souvent utilisé par ses collègues.
STATUT : célibataire et il ne peut s'en prendre qu'à lui même : c'est ce qui arrive quand on fait des choix stupides.
MÉTIER : inspecteur de police à l'unité criminelle de brisbane.
LOGEMENT : passé d'une belle maison de bayside à un appartement mal isolé au n°433 sur orchid street, redcliffe.
disturb the comfortable || eliot #1 Tumblr_inline_o0pee309OF1rfmocr_250
POSTS : 612 POINTS : 90

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : sportif, eliot ne reste jamais en place et doit toujours avoir de quoi s'occuper les mains. il a d'ailleurs de nombreux loisirs qui l'empêchent de s'ennuyer, partant du baseball à la lecture en passant par le bricolage ou les sports extrêmes lorsqu'il le peut.
RPs EN COURS : disturb the comfortable || eliot #1 Tumblr_ph0xxyghnO1qh1qauo5_500
charding 1i wasted everything and now i feel lonely. so bad i'm idiot i can't come back, sorry. just hope one day our hearts will forgive us, for now i'll take everything on me. my choice, my responsabilty.

disturb the comfortable || eliot #1 Ajvc
mayotwhen the road looks rough ahead and you're miles and miles frome your nice warm bed, just remember you've got a friend in me.


RPs TERMINÉS : lilyjake (ua)cesar (ua)normanmaycharding (ua)charding 2 (fb)

PREDICTIONS 2022 :
- tu touches un héritage (plusieurs centaines de milliers d'euros)
- tu te réveilles un matin avec une famille de rat au pied de ton lit
AVATAR : zachary levi.
CRÉDITS : faith (avatar) janey (gif) loonywaltz (ub)
DC : lena edwards & alma gutiérrez.
PSEUDO : symphonie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 08/06/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t39052-eliot-coming-on-like-a-hurricane#1919335 https://www.30yearsstillyoung.com/t39252-get-me-off-this-rollercoaster#1932432 https://www.30yearsstillyoung.com/t41235-eliot-chapman#2049688

disturb the comfortable || eliot #1 Empty
Message(#) Sujet: Re: disturb the comfortable || eliot #1 disturb the comfortable || eliot #1 EmptyMer 1 Déc - 9:07



disturb the comfortable
@Norman Bing & Eliot Chapman
Je vais pas m'excuser d'avoir refait ma vie après dix ans. Sans doute que non, mais il prenait la chose à l'envers. Il aurait dû s'excuser d'avoir fait souffrir May, même s'il n'en avait pas l'intention. Eliot avait comprit ce point : avec Sawyer, il avait merdé, des excuses lui étaient dues. Leurs relations n'avaient rien à voir mais il s'en fichait bien, il estimait qu'une femme ne devait jamais être laissée à souffrir dans un coin. Oui, Eliot pouvait avoir des valeurs fortes et l'envie de les mettre en œuvre dans sa vie. Il y arriverait, si seulement il n'était pas si impulsif : détail sur lequel il travaillait dans le but de s'améliorer. Mais c'était sans compter sur Norman qui l'agaçait fortement ce soir. D'avoir interrompu sa soirée en solitaire était déjà fâcheux, mais la façon dont il lui parlait était inacceptable. Il s'était donc levé de manière brusque pour prendre son ancien ami par le col, d'un air menaçant. Son acte ne semblait pourtant pas avoir l'effet escompté de calmer les ardeurs du Bing - en même temps, ne dit-on pas qu'on ne résout rien par la violence ? T'es sourd en plus ? Eliot secouait la tête comme pour se remettre les idées en place. Était-il sérieusement en train de le chercher ? Qu'est-ce que tu cherches putain ? Ça t'amuses ? A croire que oui au vu de l'air satisfait qu'il arborait sur son visage. Norman avait envie de jouer à un jeu malsain et il le regretterait bien assez vite. D'énervement, Eliot le jetait en arrière, lâchant son col. Il prit une grande respiration, tentant de retrouver son calme lors d'une seconde de lucidité. Cette guéguerre était inutile et il le savait bien, elle ne les mènerait à rien, n'aiderait en rien May sur ses histoires avec son ex. Il était prêt à tourner les talons et à rentrer chez lui sans faire d'histoires malgré le niveau de colère plutôt haut qu'avait engendré l'idiotie de Norman. J'ai dit de fermer ta gueule et de te mêler de tes affaires. Eliot aurait pu se montrer gentleman et payer son verre calmement avant de tourner les talons. Il aurait pu passer au delà des mots inconscients d'un véritable idiot qui se donnait en spectacle pour une raison qu'il ignorait. Il aurait pu tenir les promesses qu'il s'était faites, rester calme, ignorer l'envie irrépressible qu'il avait de remettre cet impertinent à sa place. Il aurait pu faire tout ça et être fier de lui, aurait crié à qui voulait bien l'entendre qu'il avait changé en bien, pour de vrai cette fois. Mais c'était sans compter l'heure tardive et le verre d'alcool fort qu'il venait de se descendre cul sec. Alors sans crier gare, son poing droit vint s'écraser sur la face de Norman, le projetant en arrière. Il allait sans aucun doute se faire sortir du bar pour avoir agit ainsi et c'était de bonne guerre, mais en attendant, Eliot était soulagé d'avoir enfin fait fermer sa gueule à Norman. Oups, je m'en suis encore mêlé on dirait. Qu'il lançait d'un ton plus qu'arrogant.


disturb the comfortable || eliot #1 KdfDWuo
disturb the comfortable || eliot #1 118942police2
disturb the comfortable || eliot #1 335306globetrotter
disturb the comfortable || eliot #1 FximBIO
disturb the comfortable || eliot #1 HrMCYpm
every hero ain't a hero 'til there's a theme song, so many tries but every time it just seemed wrong. ☽

Revenir en haut Aller en bas
Norman Bing
Norman Bing
le voyage vers la lune
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 44 ans (27/11)
SURNOM : Norm
STATUT : fiancé qui suffoque entre la terreur et le bonheur
MÉTIER : ingénieur en aérospatiale, chef de projet
LOGEMENT : #632 daisy hill road, logan city
disturb the comfortable || eliot #1 Original
POSTS : 190 POINTS : 225

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
RPs EN COURS : (06/07) marius #1amalia #1camille #3may #6 & theo #1camille #4may #7 & eliot #2

disturb the comfortable || eliot #1 Sisilafamille
you call it chaos, we call it family

disturb the comfortable || eliot #1 Q4s1qxn
NORMILLE + i fell for you like an effortless intake of breath

AVATAR : Jake Gyllenhaal
CRÉDITS : iconscuzbored
DC : elise & seth & juliet
Femme (elle)
INSCRIT LE : 09/05/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t38554-sky-s-not-the-limit-norman https://www.30yearsstillyoung.com/t41086-when-tempest-tossed-embrace-chaos#2042517 https://www.30yearsstillyoung.com/t38574-norman-bing#1881545 https://www.30yearsstillyoung.com/t39267-norman-bing#1933446

disturb the comfortable || eliot #1 Empty
Message(#) Sujet: Re: disturb the comfortable || eliot #1 disturb the comfortable || eliot #1 EmptyMer 15 Déc - 1:50



« Qu'est-ce que tu cherches putain ? Ça t'amuses ? » Ça t'amuses ? Non pas vraiment. Ce que tu cherches ? T'en sais foutrement rien. Tu cherches à merder sans savoir avec qui exactement tu avais envie de merder. Certainement pas avec Eliot dont tu n'avais rien à faire de l'opinion. Qu'il t'apprécie ou qu'il ne t'apprécie pas, ça ne changerait absolument rien à ta vie. Voilà près de dix ans que vos chemins se sont très peu croisés. Après ce soir, va savoir combien de mois ou même d'années s'écouleront avant que de nouveaux vos chemins se croisent. Sûrement plusieurs. Sûrement assez pour que cette prise de bec ridicule soit oubliée autant par l'un que par l'autre. Tu en as bien conscience que tout ça est immature - ou peut-être que c'est simplement le lendemain avec du recul que tu le réalisera vraiment. Eliot en a aussi sûrement conscience puisqu'il relâche brusquement sa prise. Sûrement le plus raisonnable de vous deux. Qui l'eut crut ?

Comme t'as besoin de lui prouver que t'as pas peur de lui, ni de rien, tu répètes gentiment (non) tes paroles comme il l'a demandé. Lui, qui était sur le point de partir et de mettre fin à cette comédie, il change soudainement d'idée en se retournant de nouveau face à toi. On peut faire semblant que ça c'est passé rapidement et que t'as rien vu venir, que c'est pour ça que t'as pas eu le temps de riposter ou de lui rendre la pareille. Mais en un claquement de doigt, c'est son poing qui percute violemment ton nez, assez pour te faire tomber à la renverse. Le bordel que ça fait dans le bar quand les tabourets se bousculent d'un côté et de l'autre dans ta chute, qui percutent probablement une personne ou deux dans le bar. Le clou du spectacle ? Ton nez qui pisse le sang et, ouais, y'a la douleur lancinante qui vient avec. « Oups, je m'en suis encore mêlé on dirait. » Foutu connard. Ta mâchoire se contracte quand tu te relèves sur tes pieds. Tu passes ton bras sous ton nez pour essuyer le sang que tu sens couler sur ton visage. Ce chandail est foutu. C'est Camille qui va être contente - pour le chandail bien sûr, pas pour ta gueule éclatée. Ça goûte le fer dans ta bouche, en prouve le crachat - un joli mélange de salive et d'hémoglobine - qui vient éclabousser les chaussures du policier. Ça sert à rien de riposter. Parce que tu te ferais simplement plus péter la gueule, t'es pas si con, mais surtout parce que la sécurité est déjà là à vouloir vous empêcher de vous entretuer et vous mettre dehors. Manquerait plus que Camille doivent venir te chercher au poste pour bagarre en état d'ivresse. Tu lèves les paumes en signe de paix face au type qui semble attendre le prochain coup pour intervenir. Pas besoin de te foutre dehors, tu connais la sortie. Et c'est justement vers là que tu vas toi et ton nez pété. Ta fierté ? Tu l'as perdu quelque part. Ce serait bien que tu la retrouves avant de rentrer à la maison.



disturb the comfortable || eliot #1 335306globetrotter
disturb the comfortable || eliot #1 OnldyEt
disturb the comfortable || eliot #1 FxsCIlp
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

disturb the comfortable || eliot #1 Empty
Message(#) Sujet: Re: disturb the comfortable || eliot #1 disturb the comfortable || eliot #1 Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

disturb the comfortable || eliot #1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: nouer des contacts :: mémoire du passé
-