AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : où commander le coffret Pokémon Go Collection ...
64.99 €
Voir le deal

 and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Saül Williams
Saül Williams
le glaive de justice
le glaive de justice
Voir le profil de l'utilisateur
and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 IAeu3cF ÂGE : Quarante-cinq ans. S'est arrêté de compter à quarante. (10/08)
SURNOM : Le 'crocodile' reprend du service. Pourvu qu'Abel l'appelle 'papa', quand il aura cessé de chercher sa maman des yeux.
STATUT : Elle est revenue - mais pas pour lui.
MÉTIER : CEO de Michael Hills, une entreprise qui gère plusieurs joailleries un peu partout dans le monde. Fausse les comptes et tourne doucement ses yeux vers un trafic juteux de diamants importés illégalement depuis l'étranger. Réfléchit à quitter le navire avant qu'il ne coule avec lui.
LOGEMENT : Propriétaire du #04 Redcliffe, un appartement que lui et Ariane appelaient 'La Serre'. Depuis qu'elle est partie, Saül n'a plus osé y remettre les pieds. Il vit désormais au #666, Spring Hill avec Abel la terreur et Titus le chien qui a échoué aux tests de la brigade cynophile.
and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 Ca73b0507e4e41be224feaa61cf04bee3dfb43d2
POSTS : 2375 POINTS : 30

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : manque d'imagination, cartésien obtus, cuisinier hors-pair ✵ a appris qu'il n'est pas l'enfant biologique de ses parents à l'âge de 45 ans ✵ plutôt solitaire, s'entoure peu, surtout depuis le départ de sa femme ✵ addict aux jeux d'argent ✵ a un crocodile tatoué sur l'omoplate gauche, vestige laissé par Auden ✵ papa d'Abel (Satan) Williams (17.02.21), petit garçon qu'il élève tout seul ✵ frère biologique de Otto Lazzari, actuellement recherché pour tentative d'assassinat ✵ propriétaire de Titus, le chien recalé de la police cynophile qui retourne l'appartement en quête de cocaïne
RPs EN COURS :
and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 Tumblr_oiei4rbywt1tt2n2ao2_250
WILLER ✵ You told me you'd be coming back again for me, but you're not, you're going way out where the world will never find you. You made a claim that you would dance until we're bones. You told me you would never leave me all alone, but you lied.

willer : #1 - #2 - #3 - #4 - #5 - #6 - #7 - #8 (ua) - #9 - #10 - #11 - #12 - #13 - #14 - #15 - #16 (ff) - #17 - #18 - #19 (fb) - #20 - #21 - #22 (fb) - #23 - #24 (fb) - #25 - #26 (ua) - #27 (ua) - #28 (ua) - #29 (ua) - #30 (ua) -#31 (ua) - #32 - #33 - #34 - #35 - #36 (ff) - #37 - #38 - #39 (fb) - #40 (fb) - #41 - #42 (ua) - #43 (naissance de Abel) - #44 - #45 (mariage willer) - #46 - #47 (ua) - one shot départ d'ariane - #48 - #49 - #50 - #51 - #52 - #53

and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 9b0840a521339058d55484e6d0c5a764fb3020cb
SAÜLMON ✵ I knew a boy once, a towhead blond with eyes of salt. His parents cared more about the Bible than being good to their own child. He wore long sleeves 'cause of his dad ; and somehow, we fell out of touch.

and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 200729120509389952
FAMIGLIA ✵ Why does the sun go on shining? Why does the sea rush to shore? Don't they know it's the end of the world?

and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 Fc27f21338ac9c526ea4e14845b9a2dc
SAÜLO ✵ Early this morning, you knocked upon my door. And I say, "Hello Satan, I believe that it's time to go". Me and the Devil, walking side by side.

and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 65cf0a1363fe201b115ff9d7d40bf736431cf19b
MEGAN ✵ I don't fucking know if’s a lie or it's a fact, all your little fake friends will sell your secrets for some cash. I knew a girl just like you, she was vain just like you, such a pain just like you - and everybody knows the truth.

and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 12be093229fce5af235ae7ef4d505420f6e4990c
SAÜLISE ✵ If thine is the glory, then mine must be the shame. You want it darker - we kill the flame.
RPs EN ATTENTE : Scénario libre

and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 70b8639ad0eda977270a81f6912a1d89c38c8b6a
Federico ; Eric Dane ✵ Does this make sense to you? 'Cause it doesn't make sense to me. Does this have weight for you? 'Cause it doesn't have weight for me.

and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 4yVz
THE YŌNKOpré-liens libres
RPs TERMINÉS : and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 Mummy10

solas (ua)adeliaauden #22elise #20marcus #4saülise #21federico #1wyatt #2elise & damonashley #1amos #2ariane #48solveig #1jeanmarcus #3elise #19sasha #1famiglia #4angus #1auden #21wyatt #3damon #6damon #4pirates #2versaillesclydeana#4ana #5mes gants #4mes gants #1saülise #14saülise #17 (fb)willer noblesseff mariagejauloverchlaulmariage willersaülinny #5gio/arisaülden #18tes gants #2saülmon #5saülise #18willer/jelisejet #3saülden #17testamentmacroco #2savannah #1solveigsaülden #15saulmon #2jaül #1macroco #1famiglia #2anastasia #2saülden #12soppy #2saülinny #2saulmon #1bro's parkerrepas #1amoshalseysaülise #6saülise #13ivy #1saülden&anastasialcdf #1saülise #9saülden #10saülise #5soppy #1chaos #3yele #2chaos #2chaossebastiankaitlynsaülise #4saülise #2saülinny #1 (fb)yelesaülden #2maprsaülise #1daniel #1sixtinethe rich (skylar, aaron, james)saülden #1

Abandonnés:


and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 Tumblr_n2p4dghMfH1rxfo1ho3_250
AVATAR : Leonardo DiCrabio (from Pinception)
CRÉDITS : jamie (ub) + wildgifs (gif) + ethereal (av).
DC : Grace la renarde & Murphy la fouine.
PSEUDO : Ocy
INSCRIT LE : 23/12/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28061-aut-caesar-aut-nihil-saul https://www.30yearsstillyoung.com/t41752- https://www.30yearsstillyoung.com/t28103-saul-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t30372-saul-williams

and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 Empty
Message(#) Sujet: and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 EmptyLun 5 Juil - 1:10



« Voilà, pour votre peine. » Le pourboire est déposé directement dans la main du conducteur. Le taxi qui mène Saül et son fils devant le casino mérite la clémence de l'homme d'affaires. Aujourd'hui, il est de bonne humeur. Rien ne saurait entacher le sentiment de félicité qui s'empare de lui depuis que tout va bien. Le mariage, l'appartement offert à Ariane, Abel qui est un bébé un peu moins terrible tous les jours... Non, la dernière information n'est pas vraie, mais c'est tout comme. Tout est plus tranquille, en tout cas.

Et puis, aujourd'hui, c'est un jour spécial. Aujourd'hui, Damon a vingt-et-un ans. Aujourd'hui, son père l'enlève à sa vie pour le traîner dans un endroit tenu secret jusqu'au bout - ou presque. Sur le parvis du casino, Saül pose une main sur l'épaule de son fils. « On n'a jamais passé les portes d'un endroit comme celui-là ensemble, pas vrai ? » Saül n'attend pas spécialement de réponse pour pousser son fils dans l'entrée de l'Octopus. A dire vrai, ils n'ont pas fait beaucoup de choses ensemble. Les dernières véritables activités familiales remontent à leur court séjour en Italie, il y a quelques mois. Du reste, les moments passés entre le père et son fils appartiennent à des temps immémoriaux. Parce qu'il y laisse beaucoup (trop) d'argent, Saül n'a pas besoin de se présenter aux videurs pour qu'on le salue avec la déférence qui est de rigueur. Une fois les vérifications faites concernant l'âge de Damon, le père et son fils s'avancent au travers de la grande salle principale. Les bruits des machines à sous étouffent les quelques murmures qui montent à travers la pièce jusqu'aux grands escaliers longeant les murs du casino. Ces murs, Saül ne les connaît que trop bien. D'un coup d'œil, il reconnaît les habitués, ceux qui perdent de la petite monnaie dont ils vont manquer à la fin du mois.

Penché vers son garçon, Saül fait la visite. « Nous ne nous arrêtons pas ici. C'est pour les gens qui ne peuvent pas se permettre de perdre. » A l'arrière, plus discrètes, les tables de jeux de ceux qui ont beaucoup à perdre - mais aussi beaucoup à gagner. Des hommes et des femmes sont penchés sur des tables cachées des regards indiscrets par des rideaux plus ou moins colorés. De l'endroit où passent Damon et son père s'échappe l'odeur des parfums mélangés des habitués. Saül voudrait bien s'arrêter pour aller rejoindre les quelques visages qu'il croit reconnaître en quelques coups d'œil, mais ce n'est pas pour eux qu'il est là aujourd'hui.

Il y a vingt-et-un ans naissait un bébé déclaré mort né. Un gamin chétif, blond comme les blés. Un gamin dont Saül fera son fils quelques jours à peine après sa naissance. Oh que ce fut pratique, de prétendre qu'Elise avait été victime d'un déni de grossesse. Et en rien de temps, l'enfant est devenu le leur. « C'est la petite porte, là-bas. » que Saül lance à Damon, sourire aux lèvres. Les bons jours se feront moins rares, maintenant. Aujourd'hui, pas de cris. Pas d'éclats de voix. La paix, pour une fois. Mais durera-t-elle ?

Parce que derrière la porte se trouvent tout un tas d'invités qui ont le potentiel de tout faire dégénérer. Leur présence est un catalyseur de chaos. Mais aujourd'hui, aucun n'a le droit de détourner le véritable but de cette réunion. Aujourd'hui, ils n'ont qu'à oublier les vieilles querelles au profit d'un peu de tranquillité d'esprit. Aujourd'hui, c'est la trêve.

« Joyeux anniversaire, Damon. »

@damon williams @elise irish @megan monroe @auden williams @TOUS LES WILLIAMS SONT INVITES ET MEME LES COPAINS DE CE ZINZOLIN DE DAMON JE SAIS PAS QUI JE TAG, BISOUS


    Then they all fell to their knees and begged that drifter, begged him please, as he raised his fist before he spoke: I am the righteous hand of God, and I am the devil that you forgot. And I told you one day you will see, that I’ll be back I guarantee, and that hell's hell's coming with me.









Revenir en haut Aller en bas
Leslie Oxton
Leslie Oxton
la cheffe de meute
Voir le profil de l'utilisateur
and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 IAeu3cF ÂGE : 39 ans (12/10)
SURNOM : Les'
STATUT : en couple avec Lawrence depuis Octobre 2021 ; maman de Abby & Ella
MÉTIER : urgentiste, workaholic
LOGEMENT : #232 beachcrest road, Bayside
and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 Sz6h
POSTS : 1580 POINTS : 90

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
RPs EN COURS : (08) lawrence #2dinis #1alexa #1(fb)jessalyn #1wendy #1(fb)dave #1hugo #1nory #1(ua)

and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 Tumblr_op07y5YJEk1qazm8bo3_r2_250sq
LESENCE + you make my dopamine levels go all silly

AVATAR : Morena Baccarin
CRÉDITS : cristalline
DC : seth le chieur & juliet la naïve
Femme (elle)
INSCRIT LE : 04/02/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t44406-it-only-takes-one-spark-to-start-a-fire-leslie https://www.30yearsstillyoung.com/t44425-leslie-o-seth-o-juliet-good-things-are-wild-and-free https://www.30yearsstillyoung.com/t44422-leslie-oxton https://www.30yearsstillyoung.com/t44423-leslie-oxton

and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 Empty
Message(#) Sujet: Re: and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 EmptyLun 5 Juil - 3:57



Qui ça étonne que tu n'étais pas totalement (lire: vraiment pas) d'accord avec le choix de salle pour l'anniversaire de Damon ? Saül a même sûrement fait exprès de choisir cet endroit juste pour ça - quoique ça te permet de voir où il passait tout son temps au lieu d'être avec sa famille. Tu as tout de même été surprise (même un peu émue) par le fait qu'il prenne les devants pour souligner son anniversaire. Et puis, la salle est plutôt jolie. Elle est bien décorée. Il y a des bulles et des tapas. On se croirait presque dans ces soirées où tout le monde fait semblant de vouloir aider les pauvres. Les ballons d'anniversaire changent toutefois l'ambiance pour le mieux. Donc, ça va. C'est pas si mal le casino.

Le temps passe à une vitesse folle. Hier encore tu chassais à coup de poussières d'étoiles les monstres sous son lit. Saül lui apprenait à faire du vélo en prenant bien soin de t'omettre le nombre de fois où Cosimo était tombé. Dans la version officieuse, il avait réussi du premier coup. Aujourd'hui, ton bébé a 21 ans et il est devenu un beau grand jeune homme extraordinaire dont vous pouvez tous être très fier, qui est à quelques mois seulement de se marier. C'est chiant d'être en public (même si la salle est majoritairement remplie de Williams) parce que tu es forcé de faire semblant de trouver que Megan est la compagne de rêve pour ton fils. Elle y croirait sûrement elle aussi s'il n'y avait pas eu la précédente rencontre. Mais bon, ça t'est complètement égal. C'est pas elle que tu as à convaincre. Ce sont toutes les autres personnes dans cette salle. Qui sait la vérité ? Qui ne la sait pas ? Tout le monde croit la connaître et personne ne la connaît totalement en réalité. Mais ce soir, personne n'est là pour ça. Ce soir, les mensonges et les faux semblant peuvent être oubliés. Tout le monde est ici pour souligner un heureux événement.

C'est un surprise qui est scandé dans la salle par chaque invité lorsque Damon passe la porte accompagné de son père. Bien sûr que tu es la première à t'avancer vers lui pour le prendre dans tes bras. Ne pas pleurer. Mission numéro un. « Joyeux anniversaire. » Son tout premier depuis le divorce, en famille (recomposée?). Tout le monde est là quand même. Personne n'est (encore) mort. Que pourrait-il vraiment arriver pour que cette soirée tourne mal ? Tant que Saül garde ces petits commentaires dénigrants pour lui et que Megan se fait discrète, tout devrait être parfait. Il le mérite Damon. Il mérite une belle soirée juste pour lui avec tout ce qui lui est tombé dessus au courant des derniers mois. « On est tellement fière de toi. » que tu ajoutes en venant prendre son visage entre tes mains pour mieux l'observer en souriant doucement. « Allez, va saluer tout le monde. » que tu lui dis en le regardant se perdre parmi les invités.

« C'est la plus belle chose qu'on est jamais fait. » Ton regard se perd sur Damon avant de remonter à Saül a côté de toi. En fait, c'est la pire chose que vous n'ayez jamais fait. Mais bon, on s'comprend...



and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 577022hopital
Revenir en haut Aller en bas
Damon Williams
Damon Williams
les illusions perdues
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : "i don't know about you, but i'm feeling" (04.07).
SURNOM : le petit cappuccino frappé, a.k.a 'pleurnichard' (Saül, 2021).
STATUT : on lui a promis que ça rapporterait aussi trois bonheurs que ce soit un mariage forcé plutôt qu'un mariage d'amour, alors il a passé la bague au doigt de megan en novembre dernier.
MÉTIER : continue ses études en sciences politiques en parallèle de son apprentissage à la michael hills, mais avec de moins en moins d'envie et d'entrain.
LOGEMENT : #61 st paul's terrace (spring hill), là où la vue devient imprenable sur la ville la nuit tombée. là également où les masques tombent et où megan et lui n'ont plus besoin de jouer au petit couple parfait.
never be so polite, you forget your power (never wield such power, you forget to be polite)
POSTS : 5121 POINTS : 1040

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : né cosimo, se faisant appeler damon depuis plus de cinq ans désormais › les liens du sang, c'est toujours compliqué, mais dans sa famille ça l'est d'autant plus. en effet, son père est son oncle et son oncle son père (bon courage pour suivre) › étudiant prêté de la colombia universiy à la queensland university depuis janvier 2020 › parle couramment l'anglais et l'italien.
RPs EN COURS :
and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 DcVdfvo
sait compter deux par deux et lacer ses chaussures.

NaNoWriMo 2021

(sept) - present: angus #5charlie #4jomegan #10saül #7 | past: megan #8saül #3

RPs EN ATTENTE : jasper › papa auden le best
RPs TERMINÉS :

chronologie des sujets à jour (lolz) dans ma fiche de liens.

evermore:


what did the buffalo say to his son when he left for college ?:


AVATAR : rudy pankow.
CRÉDITS : alcaline (avatar), RENEGADE (signature icons), nobodys (gif), loonywaltz (userbars).
DC : ezra beauregard, le coeur navré (ft. sam claflin) › otto lazzari, la mort dans la peau (ft. robert pattinson) › ruben hartfield, la main de midas (ft. harry styles) › millie butcher (ft. haley lu richardson).
PSEUDO : luleaby.
INSCRIT LE : 01/11/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34617-take-me-to-the-lakes-where-all-the-poets-went-to-die-damon https://www.30yearsstillyoung.com/t31212-whatever-helps-you-sleep-at-night https://www.30yearsstillyoung.com/t34908-damon-williams

and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 Empty
Message(#) Sujet: Re: and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 EmptyMer 7 Juil - 23:17




and if you're still breathing, you're the lucky ones

***

Vous direz, là était le principe d’un anniversaire surprise: vous ne connaissez pas l’endroit où l’on vous emmène jusqu’au moment d’être au pied du mur. Damon n’avait aucun mal à venir saisir ce concept, mais c’était bien tout le reste autour qui venait le déranger: il n’avait jamais demandé à ce qu’on lui organise un événement de la sorte, surtout si son père était aux commandes. Rien de bien pouvait en ressortir, de cette surprise. Et puis, tels des relents amers, le gamin qui n’en était désormais plus un se souvenait parfaitement bien des dernières réunions de famille. Aucune d’entre elle n’avait bien fini, et il ne voulait pas que son anniversaire vienne s’ajouter à cette liste déjà trop longue.

« On n'a jamais passé les portes d'un endroit comme celui-là ensemble, pas vrai ? » La main de Saül vint se poser, presque lourde, sur l’épaule du jeune homme qui vint pincer un instant les lèvres. En réalité, il n’avait jamais passé les portes d’un casino tout court mais là n’avait jamais vraiment été son envie. « En effet. » Qu’il vint simplement répondre poliment. Il s’en tenait à ça, désormais, avec son paternel: de la politesse. Il le faisait déjà avant, seulement maintenant il avait abandonné les efforts qui allaient autour de cette dernière. Depuis que le sénior lui avait imposé sa future épouse - qui se devait de déjà être présente, oh shit, ils avaient pas pris le temps de répéter pour ça -, le blond avait décidé qu’il ne viendrait plus se plier en quatre lorsque rien ne lui était demandé. Il ne comptait pas faire exception pour ce soir, là où il aurait préféré se contenter d’aller boire un verre avec deux ou trois copains, sans rien de tout ce qui se cachait derrière les portes. « Nous ne nous arrêtons pas ici. C'est pour les gens qui ne peuvent pas se permettre de perdre. » S’il avait été un garçon rebelle, Damon aurait sorti un whaterver à Saül. Il se contenta de continuer d’avancer, sans prêter une réelle attention à ce qui l’entourait. Il se demandait surtout où se trouvait le piège dans tous ça. « C'est la petite porte, là-bas. »

Et derrière cette petite porte, ce fut un surprise sorti de concert de la part de tous les invités qui se fit entendre. En tant que petit garçon bien élevé - qu’il était réellement -, un sourire vint se faire présent sur les lèvres du jeune homme. Une part de lui était ému de voir autant de personnes réunies pour lui ce soir. Une petite partie, seulement, car le reste de son esprit ne saurait se détacher de tous les ennuis que cela venait impliquer par la suite, et également par l’histoire déjà vécue. « Joyeux anniversaire, Damon. » Prenant une grande inspiration, pour la première fois depuis qu’il était passé le chercher, Damon vint planter son regard dans celui de son père. « Merci, papa. » Il n’aurait le droit à cette façon de l’appeler uniquement parce-qu’ils se trouvaient tous en public, ce soir. Dès que les rideaux seraient tirés, il redeviendrait Saül et c’était déjà bien. Le jeune homme ne put cependant pas rester seul bien longtemps, puisque sa mère ne mit qu’un instant avant de venir le prendre dans ses bras. « Joyeux anniversaire. » A elle, il vint retourner l’étreinte sans feindre la moindre émotion. « On est tellement fière de toi. » Il se laissa faire, venant répondre à son sourire par un miroir. « Merci, maman. » Cette appellation là était sincère, toujours, lorsque dirigée vers Elise. Malgré tout, il ne changeait pas d’avis sur ce point là - surtout si cela pouvait venir faire rager davantage son père. « Allez, va saluer tout le monde. »

Et alors, contre toute attente - de lui le premier -, le regard de Damon vint d’abord chercher un visage qui, quelques semaines auparavant, ne lui était en rien familier. Il ne mit pas bien longtemps avant de le trouver, dans un coin de la pièce un peu plus reculé et peut-être un peu plus sombre, et à se mettre à se diriger dans sa direction. Une poignée de secondes supplémentaires plus tard, l’italien arrivait à hauteur de Megan et, déposant d’abord un baiser sur son front, il vint ensuite la prendre doucement dans ses bras. Il n’aurait pas agi de la sorte en temps normal, mais les circonstances l’obligeaient à agir de la sorte. « Je suis désolé, c’était pas prévu. » Qu’il vint glisser discrètement à son oreille.



:rainbow::


Revenir en haut Aller en bas
Megan Williams
Megan Williams
Le plus doux des poisons
Le plus doux des poisons
Voir le profil de l'utilisateur
and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 IAeu3cF ÂGE : 24 ans (28.03.98) - bélier ascendant taureau
SURNOM : Meg généralement, "Barbie les emmerdes" pour Joséphine.
STATUT : Monroe devenue Williams le 20.11.21 : elle a promis à Damon qu'elle ferait tout pour devenir quelqu'un dont il aurait réellement pu tomber amoureux.
MÉTIER : Jouer les égéries pour Michael Hills, la marque de beau-papa, lui a ouvert les portes de la noriété éphémère. Grisée par son nombre de followers qui augmente à toute vitesse, elle en profite tant qu'elle le peut, oubliant au passage que ce n'est pas d'être devant l'objectif qui l'anime. Ancienne paparazzi, photographe au studio photo "Mirages", modèle photo débutante et wannabe influenceuse.
LOGEMENT : #61 St Paul's Terrace, à Spring Hill, avec Damon, son époux qui dort dans la chambre d'à côté, et Bowie, le chien récemment adopté qui dort dans son lit lui, au moins.
and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 Rsum
POSTS : 3558 POINTS : 505

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : véritablement obsédée par l'idée de s'élever dans l'échelle sociale, elle s'y emploie sans penser aux dommages collatéraux › forte, passionnée, impatiente et déterminée, Megan est courageuse et têtue jusqu'à l'épuisement › balottée entre une mère toxicomane et alcoolique et plus de familles d'accueil qu'elle ne veut les compter, elle ne parle de son enfance à personne › spécialiste des fausses bonnes idées, Megan agit avant et réfléchit après › elle a un grand coeur, pourtant elle n'hésite pas à laisser derrière elle ceux qui deviennent pour elle des "poids morts"
RPs EN COURS :
― megan's theme ―

(09) damon #11aiden (2019)saül #6scott #2shiloh #7jasperdamon #15beautiful disasterjo #6

and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 Ea34e91011df06cf0a41b2ddccaf586056e472b0
cosigan #11 & #15 ⊹ Go ahead, you can say it's my fault if it still hurts at all. Drowning in my thoughts, staring at the clock, and I know I'm not on your mind. I wonder what would happen if I die. I hope all of my friends get drunk and high. Would it be too hard to say goodbye ? I hope that it's enough to make you cry Maybe that day you won't hate me. ☽ 12345678910111213141516

and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 Dd8244143fdb9b9d4b9cc987e5aae6e227d55678
scogan #2 ⊹ You don't own me, I'm not just one of your many toys. You don't own me, don't say I can't go with other boys. You don't own me, don't try to change me in any way. You don't own me, don't tie me down 'cause I'd never stay. I don't tell you what to say, I don't tell you what to do. So just let me be myself, that's all I ask of you.

and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 F5d98bd5c340fa12dd59720d30849c332fa38085
joseegan #6 ⊹ Sometimes, baby, I'm so carefree, with a joy that's hard to hide. And then, sometimes, again it seems that all I have is worry, and then, you're bound to see my other side. But I'm just a soul whose intentions are good. Oh Lord, please don't let me be misunderstood.

and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 B928346a83ed227654239510d31c2822dcaf2248
misfits #5 ⊹ Are you a stranger ? But you seem so familiar, it's hard to explain. And maybe I'm broken, but my arms are wide open for you. And you'll never know it, but you're just like me. Now you can't deny the times you lied and cried, you missed your mother. And I know, the story goes, you say you really tried, you didn't try at all. So now you hate the world, it hates you back is your excuse to fall.

and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 Kl4a
meloh #7 ⊹ You have my heart, and we'll never be worlds apart. When the sun shines, we'll shine together. Told you I'll be here forever, said I'll always be your friend, took an oath, I'ma stick it out 'til the end. These fancy things will never come in between, you're part of my entity, here for infinity.

and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 8cfeb39614d4b7948b153340e7201903ce8a763d
aiden #1 ⊹ Now I'm worried for my soul, and I'm still scared of growin' old. You were good to me. And I'm so used to letting go, but I don't wanna be alone. Still, no matter where I go, at the end of every road, you were good to me.

RPs TERMINÉS : liste tenue à jour dans ma fiche de liens


POUR INFO :
dialogues en darkgoldenrod.
j'écris à la première personne du singulier et au présent.
+ crédits complets dans mon moodboard
AVATAR : Sydney Sweeney
CRÉDITS : bambieyes (avatar), harley (gifs signature) & loonywaltz (UB)
DC : Raelyn Blackwell (ft. Lady Gaga)
PSEUDO : stairsjumper
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/09/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t38701-megan-i-m-your-biggest-fan-i-ll-follow-you-until-you-love-me https://www.30yearsstillyoung.com/t45663- https://www.30yearsstillyoung.com/t38732-megan-monroe https://www.30yearsstillyoung.com/t38735-megan-monroe

and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 Empty
Message(#) Sujet: Re: and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 EmptyJeu 8 Juil - 23:19




and if you're still breathing, you're the lucky ones
Megan Monroe & @Damon Williams & co and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 873483867

Dans un autre contexte, si nous étions un vrai couple, le père de mon fiancé n’aurait pas eu besoin de m’envoyer un message aussi sommaire que bref pour m’informer que ma présence était requise à l’anniversaire de son fils. Dans un autre contexte, j’aurais pris part à l’organisation de la fête, j’aurais veillé à ce que chaque détail colle avec les goûts de ma moitié, et c’est certainement moi qui aurait posé mes mains sur ses yeux pour le guider jusqu’à sa surprise. Le message que j’ai envoyé à Damon n’était pas moins sincère pour autant et, si la perspective de passer un peu de temps en sa compagnie ne provoque plus le même stress et le même malaise qu’à nos début, je suis nerveuse à l’idée de passer toute en soirée entourée de sa famille.

Hauts en couleurs. C’est le terme que j’emploierais si l’on me demandait de décrire en un seul mot les Williams, et si on exigeait que je le fasse avec politesse. Complètement barrés serait pourtant plus adéquat, et c’est pour ce qualificatif que je me déciderais si j’étais complètement honnête. Jusque là je n’avais eu droit qu’à un échantillon, mais un échantillon largement suffisant pour me faire une idée et, surtout, largement suffisant pour appréhender les prochaines heures. Avec un peu de chance, Elise m’évitera comme elle l’a fait au mariage de son ex mari - quelle autre femme s’y serait rendue ? - et Saül sera d’assez bonne humeur pour m’épargner ses habituels regards noirs, ceux qui m’ordonnent silencieusement de me tenir à carreau. En choisissant un ensemble blanc plutôt sage, je mets toutes mes chances de côté pour échapper à son jugement, tout en restant assez féminine et sexy pour demeurer fidèle à moi même. Peut-être trouvera-t-il ma jupe trop courte. Peut-être trouvera-t-il le liseré de peau dévoilé indécent. Mais qu’à cela ne tienne : j’ai décidé que je ne changerais pas qui je suis pour espérer recevoir l’aval du patriarche.

L’Octopus. Mes yeux s’attardent sur le logo illuminé de l’établissement qui a ouvert ses portes il y a déjà quelques mois, mais où je n’ai jamais mis les pieds jusqu’ici. En observant les clients qui passent les portes, je me félicite pour mon choix de tenue et, quelques minutes avant l’heure donnée de rendez-vous, j’entre à l’intérieur du Casino.

Je mentirais si je prétendais être capable de pouvoir deviner les états d’âme de mon fiancé en l’observant passer les portes du salon privé réservé en son honneur. Je mentirais si je prétendais être capable de comprendre son ressenti vis à vis de ses parents en les observant s’étreindre et converser. Je mentirais aussi si je prétendais me sentir à ma place dans cette foule d’inconnus : certains m’observent d’un oeil curieux mais, jusque là, aucun d’entre eux n’a osé m’aborder.

Je mentirais aussi si je prétendais ne pas avoir été étrangement apaisée par le regard de Damon, et surprenamment rassurée de le voir esquisser un geste, puis quelques pas dans ma direction. Nous étions des étrangers il y a quelques semaines encore, mais ce soir il représente mon unique point d’ancrage. Toujours pas habituée au contact de ses lèvres sur ma peau je frémis lorsqu’il dépose un baiser sur mon front, mais alors qu’il m’attire contre lui, je passe mes bras autour de ses épaules et me fait la réflexion que j’aime son parfum. Il m’est étrangervmais agréable et, grâce à lui, je réfrène sans difficulté un mouvement de surprise. « Je suis désolé, c’était pas prévu. » Mes bras se referment autour de ses épaules et je dépose la paume de ma main contre l’arrière de son crâne. « T’en fais pas. C’est normal que je sois là. » Parce qu’il fait partie intégrante de ma vie à présent, et que je commence à l’accepter petit à petit. La route est longue et nous sommes tous les deux loin d’avoir fait le tri dans émotions et ressentis, mais force est de constater que jusqu’ici, nous nous débrouillons plutôt bien. « Je suis contente d’être là. » Être tenue à part de tout ça n’aurait fait que renforcer mon sentiment que, quoi que je fasse, les Williams me considèreront toujours comme une étrangère. Mes doigts quittent finalement ses cheveux et mon corps se décolle du sien. « Tu veux que je t’accompagne pour saluer tout le monde ? » N’est-ce pas ce que nous ferions si nous étions un couple ? Ne serait-il pas ravi de profiter de cette occasion pour présenter sa petite amie, sa fiancé au reste de son entourage ? Doucement, j’attrape sa main et j’entrelace nos doigts, avant de relever mes yeux et de me perdre dans le bleu des siens. « Je peux rester en retrait. Je peux aussi prétexter une migraine pour partir tôt, si c’est ce que tu préfères que je fasse. » Même si je préfèrerais rester. Pour me sentir à l’aise. Pour mettre un peu de normalité dans toute cette situation qui nous dépasse tous les deux.






and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 A44L8rk
and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 VsgJxpQ
and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 AybYaOa
and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 Fqo0cUp
and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 LKqJkYj
and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 FWfVJqn
and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 YwJSohR
:l::



Dernière édition par Megan Monroe le Sam 28 Aoû - 21:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Auden Williams
Auden Williams
le complexe de Dieu
le complexe de Dieu
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 38 ans. (25/12/1983)
SURNOM : Mari, père, frère, amant, partenaire, bourreau, artiste, Dieu, maître suprême, oeuvre d'art,... il répond à tout, même les insultes.
STATUT : Qu'est-ce que vous n'avez pas compris dans 'mari' ? Ce n'est qu'un détail si sa femme vit à 750 kilomètres de là et qu'il ne lui a pas échangé le moindre mot depuis six mois.
MÉTIER : Meilleur peintre d'Australie, en toute humilité. Nouveau collaborateur de la maison Weatherton, mais surtout de James.
LOGEMENT : #517, Bayside, à nouveau seul et c'est bien mieux ainsi.
and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 6a09d04364c5e39d3f8a84b0ea0b3738
POSTS : 17973 POINTS : 395

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Né en Italie, il est bilingue › Bisexuel assumé depuis toujours, les états d'âme féminins l'agacent pourtant › A quitté l'école à 16 ans pour vagabonder en Italie, c'est à partir de là qu'il a commencé à travailler son art › La peinture est sa raison de vivre, il touche à toutes les formes d'art par besoin de créer › Ne boit pas, ne fume pas (longue histoire) › Ambidextre › Égoïste, rancunier, colérique, manichéen, un vrai Enfer à vivre au quotidien › Père de Damon (2000) et de Sloan (2020), deux mères différentes qui le détestent › Fuit dès qu'il développe des sentiments pour autrui
RPs EN COURS : (07)riversavannah #8saül #23vivian #1james #5cesar #5sergio

ualovzra #11


and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 Peaky-blinders
famiglia › intense, graphic, sexy, euphoric, provocative, edgy, thought-provoking, technically and visually stunning. a compelling work of science fiction, a suspenseful exposé. cinema like you've never seen it before. the exotic, bizarre and beautiful world. this is your invitation to enter.

and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 043bb84fa42bd426b271b83d4dba80196018457b
williagni › io c'ho vent'anni e non mi frega un cazzo. c'ho zero da dimostrarvi. non sono come voi che date l'anima al denaro dagli occhi di chi è puro siete soltanto codardi. e anche se ho solo vent'anni dovrò correre, per me.

and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 2dfd9b8d9c59007190ca67ca7bda84c481deb73e
willton › i tried to run and wait it out but i've become a mess of doubts. i know i'm hard to be around when i'm down and now. i'm just using up your trust. too much, it's always too much. i'm addicted to the rush. tell me am, i am on your mind?

and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 F1e09530e91bab69e01fb535f8531e60a7944bcd
vivian › i'd laugh as your life comes crashing down like the Fall of Troy. you have no right to be surprised, I'm gonna be somebody else. the opposite of me. I will be transmuted from mortal to immortality, immorality, amorality.

and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 2acd6b119d0f0bbc2a2a34e574b2b25ec68456dd
matthew › (scénario) i let you down, it's what i always do best. i found my way under your skin and somehow crept into your chest. you can fall to your knees and pray 'cause i'm a sinner and i won't be saved. i've been lying to you more each day.

RPs TERMINÉS : and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 25dxp5w4
and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 OnoekxN

cf. fiche de liens
AVATAR : Louis Garrel
CRÉDITS : unknown (avatar) › harley (willton) › loonywaltz (ub)
DC : Charlie, Lily, Swann & Rhett
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/05/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t24284-auden-canicule-en-ete-mamie-va-y-passer https://www.30yearsstillyoung.com/t37070- https://www.30yearsstillyoung.com/t24386-auden-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t24554-auden-williams

and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 Empty
Message(#) Sujet: Re: and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 EmptyVen 9 Juil - 21:16



Ça me fait chier, les anniversaires surprises. Ça me fait chier les anniversaire tout court, de toute façon, et c’est un fait qui n’étonnera personne. Je suis bien heureux que le mien soit chaque année éclipsé par les réjouissances de fin d’année et celles de Noël tout particulièrement. Ça les occupe, ces petits gens, c’est bien pour eux. Ils tourneraient en rond dans une cage si on ne leur donnait rien à faire, et c’est ce que j’aurais moi-même préféré faire si l’anniversaire en question n’avait pas été celui de mon fils. Il fête une année de plus qui ne peut pas être qualifiée de mensongère, et ça au moins c’est quelque chose de nouveau. Tout ce que je me demande, au fond, c’est quelle mouche a bien pu piquer Saül pour qu’il organise une telle chose. Ce que je me demande aussi, c’est ce que cette mascarade peut bien cacher. Les réunions fraternelles et intergénérationnelles entre Williams ne sont plus synonymes de quoi que ce soit de positif désormais. Chacun évolue dans son coin avec les plus et les moins de l’héritage donné par feu Elon, et ça me semblait parfait ainsi. Saül, bien sûr, se devait d’avoir un avis différent du mien. Ainsi sont faits les frères.

Je murmure un ‘surprise’ du bout des lèvres mais ne feins pas le moindre sourire. Terré au fond de la salle et incapable de m’éloigner davantage simplement à cause de la présence du mur, je sais qu’il ne sera de toute façon pas capable de discerner l’expression de mon visage. Je serai toujours heureux de le retrouver mais les circonstances jouent bien plus avec le morale que ce que je ne voudrais bien avouer. Saül joue son rôle, Elise surjoue le sien. Je retiens de rouler les yeux au ciel, dégoûté par un tel spectacle. Lorsque vient le tour de Damon de saluer sa fiancée, je n’ai cette fois-ci à réprimer aucune émotion puisque justement aucune ne me vient particulièrement à l’esprit. Ils sont crédibles au point où je voudrais sincèrement y croire, à leur histoire montée de toutes pièces qui ne fait aucun sens. C’est bien une idée de mon frère, ça. Il lui faut au moins ça pour occuper ses journées maintenant que son marmot commence à grandir, déjà. “Joyeux anniversaire, gamin.” que je me contente donc d’avancer à son égard, omettant volontairement les mots que la petite blonde pouvait bien échanger avec lui, peu importe ce qu’ils étaient - sûrement des termes dégoulinant de niaiserie et tout ce qu’il s’en suit. J’aurais souhaité pouvoir lui glisser un ‘fiston’ à l’oreille mais me demande bien à quel point elle peut avoir été mise au courant des rouages qui définissent la famille qu’elle s’apprête à intégrer. “Vous formez un beau duo.” A défaut qu’ils soient un couple, je fais au moins des efforts pour ne pas leur rendre la vie plus difficile qu’elle ne l’est déjà. Autant dire que le sort de la jeune femme m’intéresse peu (tout aussi peu que son prénom, vous voyez) mais il en est bien autrement pour Damon ; et puisqu’ils sont liés alors elle devrait s’estimer chanceuse d’être liée de la sorte à un garçon en son genre. J’esquisse un sourire, et on dira que c’est suffisant.


and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 ZWjeJy0
and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 4t8obn7
and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 Xb7bl1ie
and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 KHoP2yg
and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 8OlF2I7


and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 1542980520 :
Revenir en haut Aller en bas
Damon Williams
Damon Williams
les illusions perdues
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : "i don't know about you, but i'm feeling" (04.07).
SURNOM : le petit cappuccino frappé, a.k.a 'pleurnichard' (Saül, 2021).
STATUT : on lui a promis que ça rapporterait aussi trois bonheurs que ce soit un mariage forcé plutôt qu'un mariage d'amour, alors il a passé la bague au doigt de megan en novembre dernier.
MÉTIER : continue ses études en sciences politiques en parallèle de son apprentissage à la michael hills, mais avec de moins en moins d'envie et d'entrain.
LOGEMENT : #61 st paul's terrace (spring hill), là où la vue devient imprenable sur la ville la nuit tombée. là également où les masques tombent et où megan et lui n'ont plus besoin de jouer au petit couple parfait.
never be so polite, you forget your power (never wield such power, you forget to be polite)
POSTS : 5121 POINTS : 1040

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : né cosimo, se faisant appeler damon depuis plus de cinq ans désormais › les liens du sang, c'est toujours compliqué, mais dans sa famille ça l'est d'autant plus. en effet, son père est son oncle et son oncle son père (bon courage pour suivre) › étudiant prêté de la colombia universiy à la queensland university depuis janvier 2020 › parle couramment l'anglais et l'italien.
RPs EN COURS :
and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 DcVdfvo
sait compter deux par deux et lacer ses chaussures.

NaNoWriMo 2021

(sept) - present: angus #5charlie #4jomegan #10saül #7 | past: megan #8saül #3

RPs EN ATTENTE : jasper › papa auden le best
RPs TERMINÉS :

chronologie des sujets à jour (lolz) dans ma fiche de liens.

evermore:


what did the buffalo say to his son when he left for college ?:


AVATAR : rudy pankow.
CRÉDITS : alcaline (avatar), RENEGADE (signature icons), nobodys (gif), loonywaltz (userbars).
DC : ezra beauregard, le coeur navré (ft. sam claflin) › otto lazzari, la mort dans la peau (ft. robert pattinson) › ruben hartfield, la main de midas (ft. harry styles) › millie butcher (ft. haley lu richardson).
PSEUDO : luleaby.
INSCRIT LE : 01/11/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34617-take-me-to-the-lakes-where-all-the-poets-went-to-die-damon https://www.30yearsstillyoung.com/t31212-whatever-helps-you-sleep-at-night https://www.30yearsstillyoung.com/t34908-damon-williams

and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 Empty
Message(#) Sujet: Re: and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 EmptyMer 11 Aoû - 22:41




and if you're still breathing, you're the lucky ones

***

Elle aurait eu mille occasions de venir se reculer de lui, Megan, alors qu’il venait la prendre dans ses bras et lui glisser quelques mots à l’oreille. Elle aurait pu envoyer tout valser pour ne pas avoir à subir ce contact, bien qu’amical et tendre, de la part du blond et pourtant, elle vint avoir la meilleure des réactions. Dans leur malheur, ils s’étaient tout de même bien trouvé il fallait dire, et même si une part de Damon en voulait toujours à la demoiselle savoir lancé ce chantage idiot envers son père, ce soir il lui était reconnaissant de venir jouer la comédie aussi bien qu’elle le faisait présentement. Ainsi, bien qu’il eut un frisson venant parcourir son échine au moment où la peau de Megan vint toucher son épiderme à lui, il n’eut aucun mouvement de recul - et il pourrait presque jurer que le soupire qui s’échappa d’entre ses lèvres portait du soulagement. « T’en fais pas. C’est normal que je sois là. » Maintenant, c’était leur nouvelle normalité. « Je suis contente d’être là. » Leurs corps vinrent se séparer l’un de l’autre, et les azurs de l’italien vinrent glisser dans les profondeurs de l’océan des yeux de Megan. « Pour de vrai ? » Ou parce-que des oreilles indiscrètes pourraient surprendre leur conversation ? Avec lui, elle n’avait pas besoin de feinter. Mais si elle disait ces mots là sincèrement, Damon ne nierait pas que cela lui faisait plaisir. Après tout, elle était sa réelle seule alliée dans cette assemblée il lui semblait, malgré tout, et il avait besoin de pouvoir compter sur elle. « Tu veux que je t’accompagne pour saluer tout le monde ? Je peux rester en retrait. Je peux aussi prétexter une migraine pour partir tôt, si c’est ce que tu préfères que je fasse. »

Damon n’eut cependant pas le temps de venir répliquer quoi que ce soit à Megan, qu’une nouvelle voix vint s’élever entre eux d’eux, une de celles que le jeune homme n’avait pas entendu depuis trop longtemps à son gout. « Joyeux anniversaire, gamin. » Le coeur du blond vint se serrer un instant en entendant son père venir lui souhaiter un joyeux anniversaire, là où les paroles de Saül n’avaient presque eu aucun effet sur lui. Les choses étaient en train de changer, le vent était en train de tourner. Il ne savait exactement où tout cela allait mener, mais il sentait que rien ne serait plus pareil. « Vous formez un beau duo. » Comme revenant à la réalité, Damon vint s’éclaircir discrètement la voix. « Merci Auden. » Parce-qu’il ne pouvait se permettre de venir prononcer le surnom qui lui revenait en réalité de droit, et qu’il n’oserait de toutes façons pas glisser sur ce terrain là même s’ils étaient que tous les deux. « Et du coup, je te présente officiellement Megan. » Il n’y avait pas besoin de venir ajouter quelconque précision à qui la jeune femme serait dans peu de temps, Auden était bien au courant de la situation. Il était vrai cependant qu’utiliser un anniversaire pour venir faire des présentations officielles, cela n’était pas une mauvaise idée. « Et Megan, voici Auden, mon oncle. » Là, les pupilles du jeune homme vinrent se détacher de celles de sa fiancée pour atterrir dans celles de son père. Si le Williams sénior avait encore des doutes sur l’étendu des dégâts concernant la présentation de la famille Williams à Megan, il saurait où se situer après ces quelques mots. Bien qu’elle allait prendre une place important dans l’entourage de Damon, la jeune Monroe ne saurait rien pour le moment des liens réels qui unissaient tout ce beau petit monde - un jour il étalerait tout le linge sale devant elle, mais ce moment n’était pas encore arrivé et la confiance qu’il lui accordait n’était en rien entière et complète pour se permettre ce genre de choses.



:rainbow::


Revenir en haut Aller en bas
Megan Williams
Megan Williams
Le plus doux des poisons
Le plus doux des poisons
Voir le profil de l'utilisateur
and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 IAeu3cF ÂGE : 24 ans (28.03.98) - bélier ascendant taureau
SURNOM : Meg généralement, "Barbie les emmerdes" pour Joséphine.
STATUT : Monroe devenue Williams le 20.11.21 : elle a promis à Damon qu'elle ferait tout pour devenir quelqu'un dont il aurait réellement pu tomber amoureux.
MÉTIER : Jouer les égéries pour Michael Hills, la marque de beau-papa, lui a ouvert les portes de la noriété éphémère. Grisée par son nombre de followers qui augmente à toute vitesse, elle en profite tant qu'elle le peut, oubliant au passage que ce n'est pas d'être devant l'objectif qui l'anime. Ancienne paparazzi, photographe au studio photo "Mirages", modèle photo débutante et wannabe influenceuse.
LOGEMENT : #61 St Paul's Terrace, à Spring Hill, avec Damon, son époux qui dort dans la chambre d'à côté, et Bowie, le chien récemment adopté qui dort dans son lit lui, au moins.
and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 Rsum
POSTS : 3558 POINTS : 505

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : véritablement obsédée par l'idée de s'élever dans l'échelle sociale, elle s'y emploie sans penser aux dommages collatéraux › forte, passionnée, impatiente et déterminée, Megan est courageuse et têtue jusqu'à l'épuisement › balottée entre une mère toxicomane et alcoolique et plus de familles d'accueil qu'elle ne veut les compter, elle ne parle de son enfance à personne › spécialiste des fausses bonnes idées, Megan agit avant et réfléchit après › elle a un grand coeur, pourtant elle n'hésite pas à laisser derrière elle ceux qui deviennent pour elle des "poids morts"
RPs EN COURS :
― megan's theme ―

(09) damon #11aiden (2019)saül #6scott #2shiloh #7jasperdamon #15beautiful disasterjo #6

and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 Ea34e91011df06cf0a41b2ddccaf586056e472b0
cosigan #11 & #15 ⊹ Go ahead, you can say it's my fault if it still hurts at all. Drowning in my thoughts, staring at the clock, and I know I'm not on your mind. I wonder what would happen if I die. I hope all of my friends get drunk and high. Would it be too hard to say goodbye ? I hope that it's enough to make you cry Maybe that day you won't hate me. ☽ 12345678910111213141516

and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 Dd8244143fdb9b9d4b9cc987e5aae6e227d55678
scogan #2 ⊹ You don't own me, I'm not just one of your many toys. You don't own me, don't say I can't go with other boys. You don't own me, don't try to change me in any way. You don't own me, don't tie me down 'cause I'd never stay. I don't tell you what to say, I don't tell you what to do. So just let me be myself, that's all I ask of you.

and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 F5d98bd5c340fa12dd59720d30849c332fa38085
joseegan #6 ⊹ Sometimes, baby, I'm so carefree, with a joy that's hard to hide. And then, sometimes, again it seems that all I have is worry, and then, you're bound to see my other side. But I'm just a soul whose intentions are good. Oh Lord, please don't let me be misunderstood.

and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 B928346a83ed227654239510d31c2822dcaf2248
misfits #5 ⊹ Are you a stranger ? But you seem so familiar, it's hard to explain. And maybe I'm broken, but my arms are wide open for you. And you'll never know it, but you're just like me. Now you can't deny the times you lied and cried, you missed your mother. And I know, the story goes, you say you really tried, you didn't try at all. So now you hate the world, it hates you back is your excuse to fall.

and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 Kl4a
meloh #7 ⊹ You have my heart, and we'll never be worlds apart. When the sun shines, we'll shine together. Told you I'll be here forever, said I'll always be your friend, took an oath, I'ma stick it out 'til the end. These fancy things will never come in between, you're part of my entity, here for infinity.

and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 8cfeb39614d4b7948b153340e7201903ce8a763d
aiden #1 ⊹ Now I'm worried for my soul, and I'm still scared of growin' old. You were good to me. And I'm so used to letting go, but I don't wanna be alone. Still, no matter where I go, at the end of every road, you were good to me.

RPs TERMINÉS : liste tenue à jour dans ma fiche de liens


POUR INFO :
dialogues en darkgoldenrod.
j'écris à la première personne du singulier et au présent.
+ crédits complets dans mon moodboard
AVATAR : Sydney Sweeney
CRÉDITS : bambieyes (avatar), harley (gifs signature) & loonywaltz (UB)
DC : Raelyn Blackwell (ft. Lady Gaga)
PSEUDO : stairsjumper
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/09/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t38701-megan-i-m-your-biggest-fan-i-ll-follow-you-until-you-love-me https://www.30yearsstillyoung.com/t45663- https://www.30yearsstillyoung.com/t38732-megan-monroe https://www.30yearsstillyoung.com/t38735-megan-monroe

and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 Empty
Message(#) Sujet: Re: and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 EmptyMar 17 Aoû - 12:02




and if you're still breathing, you're the lucky ones
Megan Monroe & @Damon Williams & @Auden Williams & co and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 873483867

Je suis loin de me douter que, chez les Williams, les choses sont encore plus compliquées qu’elles ne le semblent déjà à la surface. Avant que Damon n’arrive, et tandis qu’il est encore occupé à saluer ses parents, j’observe les regards des uns et des autres tentant de démêler la pelote de laine qu’est cette famille dysfonctionnelle. Ce qui est sûr, c’est que certains membres de la famille - ou des proches - semblent se tenir autant en retrait que moi quand, d’autres, à l’image du patriarche, ont l’air nés pour voler la lumière des autres. Pas la mériter, la voler. Damon, au milieu de tout ça, a l’air d’un agneau évoluant au milieu des loups et si pour certains il doit sembler trop doux pour que cela ne dissimule pas quelque chose, je n’ai pas eu besoin de beaucoup de temps pour pouvoir affirmer qu’il est foncièrement bon, à l’opposé des gens qui l’ont élevé. « Pour de vrai ? » - « Pour de vrai. » Je ne m’offusque pas qu’il en doute. Je me contente de le rassurer d’une voix assurée et sans avoir besoin de réfléchir à ma réponse. Je suis la première surprise à vrai dire, de réaliser que je suis heureuse d’être là pour lui. Je suis trop sensible aux ressentis d’autrui pour ne pas réaliser qu’il a grandement besoin d’un allié, le blond. Et je préfère être la sienne que celle de l’homme d’affaires.

Mais est-ce important pour lui, que je dise la vérité ou pas ? Aurait-il préféré de son côté profiter de cette soirée particulière en compagnie de ceux dont il est réellement proche ? Ne suis-je qu’une intruse à ses yeux, une anomalie, une présence indésirable ? C’est son anniversaire et, s’il le formulait ainsi, s’il semblait soulagé à l’idée que je quitte les lieux en trouvant un alibi, je le ferais. Je serais blessée dans mon orgueil et, peut-être aussi sous la surface, mais je ne m’imposerai pas aujourd’hui. Sauf qu’il n’a pas le temps de répondre - j’aurais préféré - puisque nous sommes rejoint par un nouveau personnage, un que je ne reconnais que grâce à mes recherches sur la famille Williams - à défaut que l’un de ses membres ait pris le temps de m’aider à identifier les uns et les autres pour que je sois moins perdue. « Joyeux anniversaire, gamin. » Intriguée, je détaille l’artiste. Curieux personnage, si j’en crois ce que j’ai pu lire à son sujet. Un coup d’oeil à Damon me laisse penser qu’il est ému et, ça aussi, ça me semble curieux. « Vous formez un beau duo. » Personne ne s’est adressé directement à moi, alors je me contente d’accueillir le compliment avec un sourire poli. L’homme est-il au courant des manigances de son frère ? La vérité a-t-elle déjà éclaté au sein du clan Williams ? Dans le doute, je laisse ma main dans la sienne et nos doigts enlacés. « Merci Auden. Et du coup, je te présente officiellement Megan. » Un frisson grimpe le long de ma colonne vertébrale. Être présentée à la famille, c’est bien plus officiel que de côtoyer et de dîner en compagnie de ses amis. « Et Megan, voici Auden, mon oncle. » - « Je suis ravie de faire votre connaissance. J’ai beaucoup entendu parler de vous. » Certains articles le présentent comme un artiste en manque d’attention, d’autres comme un génie et certain comme un fou, et je me demande lesquels sont dans le vrai. « Vous êtes à féliciter si j’ai bien compris. J’ai lu dans la presse que votre nouvelle galerie est déjà un succès. » Les gens comme lui déplacent les foules, ne serait-ce que par curiosité et, moi, j’ai fait mes devoirs. Je me tourne vers Damon, un sourire sincère sur les lèvres. « On pourra peut-être y aller non ? J’adorerais découvrir l’endroit. » Mon intérêt pour l’air n’est pas feint, si on s’en tient aux hobbies, j’ai certainement bien plus en commun avec l’artiste qu’avec son frère. Damon aussi, si j’en crois les quelques confidences qu’il m’a faites. « C’est de vous que Damon tient son attrait pour l’art ? » Il est sensible, il écrit, il peint : toutes ces choses ne peuvent en tout cas pas venir de Saül Williams.






and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 A44L8rk
and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 VsgJxpQ
and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 AybYaOa
and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 Fqo0cUp
and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 LKqJkYj
and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 FWfVJqn
and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 YwJSohR
:l::



Dernière édition par Megan Monroe le Sam 28 Aoû - 21:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Auden Williams
Auden Williams
le complexe de Dieu
le complexe de Dieu
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 38 ans. (25/12/1983)
SURNOM : Mari, père, frère, amant, partenaire, bourreau, artiste, Dieu, maître suprême, oeuvre d'art,... il répond à tout, même les insultes.
STATUT : Qu'est-ce que vous n'avez pas compris dans 'mari' ? Ce n'est qu'un détail si sa femme vit à 750 kilomètres de là et qu'il ne lui a pas échangé le moindre mot depuis six mois.
MÉTIER : Meilleur peintre d'Australie, en toute humilité. Nouveau collaborateur de la maison Weatherton, mais surtout de James.
LOGEMENT : #517, Bayside, à nouveau seul et c'est bien mieux ainsi.
and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 6a09d04364c5e39d3f8a84b0ea0b3738
POSTS : 17973 POINTS : 395

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Né en Italie, il est bilingue › Bisexuel assumé depuis toujours, les états d'âme féminins l'agacent pourtant › A quitté l'école à 16 ans pour vagabonder en Italie, c'est à partir de là qu'il a commencé à travailler son art › La peinture est sa raison de vivre, il touche à toutes les formes d'art par besoin de créer › Ne boit pas, ne fume pas (longue histoire) › Ambidextre › Égoïste, rancunier, colérique, manichéen, un vrai Enfer à vivre au quotidien › Père de Damon (2000) et de Sloan (2020), deux mères différentes qui le détestent › Fuit dès qu'il développe des sentiments pour autrui
RPs EN COURS : (07)riversavannah #8saül #23vivian #1james #5cesar #5sergio

ualovzra #11


and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 Peaky-blinders
famiglia › intense, graphic, sexy, euphoric, provocative, edgy, thought-provoking, technically and visually stunning. a compelling work of science fiction, a suspenseful exposé. cinema like you've never seen it before. the exotic, bizarre and beautiful world. this is your invitation to enter.

and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 043bb84fa42bd426b271b83d4dba80196018457b
williagni › io c'ho vent'anni e non mi frega un cazzo. c'ho zero da dimostrarvi. non sono come voi che date l'anima al denaro dagli occhi di chi è puro siete soltanto codardi. e anche se ho solo vent'anni dovrò correre, per me.

and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 2dfd9b8d9c59007190ca67ca7bda84c481deb73e
willton › i tried to run and wait it out but i've become a mess of doubts. i know i'm hard to be around when i'm down and now. i'm just using up your trust. too much, it's always too much. i'm addicted to the rush. tell me am, i am on your mind?

and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 F1e09530e91bab69e01fb535f8531e60a7944bcd
vivian › i'd laugh as your life comes crashing down like the Fall of Troy. you have no right to be surprised, I'm gonna be somebody else. the opposite of me. I will be transmuted from mortal to immortality, immorality, amorality.

and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 2acd6b119d0f0bbc2a2a34e574b2b25ec68456dd
matthew › (scénario) i let you down, it's what i always do best. i found my way under your skin and somehow crept into your chest. you can fall to your knees and pray 'cause i'm a sinner and i won't be saved. i've been lying to you more each day.

RPs TERMINÉS : and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 25dxp5w4
and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 OnoekxN

cf. fiche de liens
AVATAR : Louis Garrel
CRÉDITS : unknown (avatar) › harley (willton) › loonywaltz (ub)
DC : Charlie, Lily, Swann & Rhett
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/05/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t24284-auden-canicule-en-ete-mamie-va-y-passer https://www.30yearsstillyoung.com/t37070- https://www.30yearsstillyoung.com/t24386-auden-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t24554-auden-williams

and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 Empty
Message(#) Sujet: Re: and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 EmptyJeu 19 Aoû - 16:54



Il y a des mots gentils, des mots doux, un demi-sourire et tout un tas d’autres trucs pour assurer que je joue le bon rôle dans cette histoire. Ce n’est pas à Damon que je peux en vouloir, et aucun sentiment ne m’anime en ce sens dès lors qu’il s’agit de mon fils. Pour Saül, en revanche, les choses sont bien différentes et il le sait déjà. Je détaille à peine l’inconnue à ses côtés et, sans chercher à la faire fuir, je ne peux m’empêcher de la considérer comme une indésirable. Au moins, Damon a l’air de supporter sa présence sans mal, et c’est sans doute le plus important dans toute cette histoire. Après tout, personne ne lui demande réellement d’en tomber amoureux. « Merci Auden. Et du coup, je te présente officiellement Megan. » Je ne m’étais jamais demandé si elle avait un nom. Bien sûr que c’est le cas, je ne suis pas stupide, mais je sais par avance qu’il ne retiendra pas mon attention assez longtemps pour que je le retienne en mémoire. Megan, noté. J’esquisse un signe de la tête pour la saluer, et on dira que je n’ai jamais été aussi poli de toute mon existence. Sans la détester, je ne l’apprécie pourtant pas tout à fait. Après tout, si elle n’avait pas accepté toute cette supercherie, nous n’en serions pas là. « Et Megan, voici Auden, mon oncle. » Un mensonge contre un autre, bienvenue dans la famille Williams. C’est ainsi que tout fonctionne chez nous : œil pour œil, dent pour dent, ainsi s’applique la loi du Talion. C’est pour cette raison que je sais que mon frère payera à la hauteur de sa faute, le jour venu.

En attendant, il nous oblige à jouer à un jeu auquel je ne suis pas habitué. Ni habitué, ni doué. Le paraître n’a jamais été mon domaine, surtout pas alors que j’ai toujours mis un point d’honneur à statuer mes pensées, même si elles dérangeaient. Surtout si elles dérangeaient. Aujourd’hui je me retrouve à jouer au parfait petit oncle docile et habile en société. Au moins, je le fais pour le bien de Damon et certainement pas celui de Saül. « Je suis ravie de faire votre connaissance. J’ai beaucoup entendu parler de vous. » Ses mots ne semblent pas forcer mais je ne peux pas m’empêcher de les trouver faux. C’est bien l’une des premières fois de mon existence où j’ai dû mal à accepter des compliments - parce que oui, si on parle de moi c’est un compliment, quand bien même ma renommée n’a rien d’un secret. Autant de réponses cinglantes ne seront pas prononcées en retour, la première d’entre elles étant que moi aussi, j’aurais aimé avoir entendu parler d’elle avant. « Vous êtes à féliciter si j’ai bien compris. J’ai lu dans la presse que votre nouvelle galerie est déjà un succès. » J’hoche la tête. La gamine est plus informée que ce que j’aurais pu le croire, elle semble avoir bien fait ses devoirs - et/ou bien écouté son futur mari. Le rôle de la fiancée éprise lui convient à merveille et pour peu, j’aurais réellement voulu croire à leur amour. Au lieu de ça, je n’affiche qu’un regard désolé et fatigué par le temps, mon silence étant pourtant le premier signe que quelque chose ne va pas. Si seulement ce n’était justement qu’une seule chose. « On pourra peut-être y aller non ? J’adorerais découvrir l’endroit. C’est de vous que Damon tient son attrait pour l’art ? » Après l’avoir à peine observée, mes yeux dérivent rapidement sur le visage de Damon. Il a l’air d’avoir grandi, mais il en a passé l’âge. “On ne s’est pas assez connus pour qu’il tienne beaucoup de choses de moi. Il s’est forgé seul.” Je ne nierai pas devant elle qu’il est mon neveu, mais le fait qu’il ait grandi loin de toute famille n’a rien d’un secret. J’élude simplement une vérité douloureuse, jugeant que ce n’est pas à moi de la lui dévoiler. Il jugera seul de ça, du fait qu’il lui fasse confiance ou non. Pour le moment, nous nous en tenons donc aux faits. “Damon a les clés de la galerie, vous pourrez y aller quand vous le voudrez.” Je fais confiance au jeune homme et quand bien même ce n’est pas le cas de Megan, je sais qu’en sa présence elle ne tentera rien de mauvais. Peu importe ce qu’elle semble avoir à gagner dans toute cette histoire, cela l’intéresse assez pour supporter toute notre famille. En somme, cela n’a sûrement même pas de prix. “Il te montrera l'œuvre qu’il y expose, Megan.” Une oeuvre, une femme ; il en a des trophées, pour un gamin. “Gardez vos forces pour le reste des invités, je suis au courant pour l’arrangement.” Ils n’ont pas à prétendre face à moi et peuvent retirer de leurs visages ces sourires crispés et ces yeux brillants sans doute bien plus de peine que d’amour. “Je suis désolé de te souhaiter la bienvenue dans la famille. Même si je lui porte bien évidemment moins d’attention qu’au sang de mon sang, je ne peux que me rendre compte qu’elle n’est qu’un vulgaire pion, elle aussi. “Tu as l’air d’être quelqu’un de bien.” La petite blonde a tout de même des yeux de vipère mais j’imagine que ce n’est pas le moment adéquat pour en parler. J’ai épuisé toutes les paroles les plus sages que j’avais en réserve, là, et seul le bien être de Damon aurait pu me pousser autant dans mes retranchements. “On parlera plus tard, j’imagine.” Mes yeux se plongent un instant dans ceux de mon fils sans qu’ils ne dévoilent la moindre once d’accusation. Après tout, il doit profiter de la fête et de son anniversaire, son dernier avant d’être officiellement marié.


and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 ZWjeJy0
and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 4t8obn7
and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 Xb7bl1ie
and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 KHoP2yg
and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 8OlF2I7


and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 1542980520 :
Revenir en haut Aller en bas
Damon Williams
Damon Williams
les illusions perdues
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : "i don't know about you, but i'm feeling" (04.07).
SURNOM : le petit cappuccino frappé, a.k.a 'pleurnichard' (Saül, 2021).
STATUT : on lui a promis que ça rapporterait aussi trois bonheurs que ce soit un mariage forcé plutôt qu'un mariage d'amour, alors il a passé la bague au doigt de megan en novembre dernier.
MÉTIER : continue ses études en sciences politiques en parallèle de son apprentissage à la michael hills, mais avec de moins en moins d'envie et d'entrain.
LOGEMENT : #61 st paul's terrace (spring hill), là où la vue devient imprenable sur la ville la nuit tombée. là également où les masques tombent et où megan et lui n'ont plus besoin de jouer au petit couple parfait.
never be so polite, you forget your power (never wield such power, you forget to be polite)
POSTS : 5121 POINTS : 1040

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : né cosimo, se faisant appeler damon depuis plus de cinq ans désormais › les liens du sang, c'est toujours compliqué, mais dans sa famille ça l'est d'autant plus. en effet, son père est son oncle et son oncle son père (bon courage pour suivre) › étudiant prêté de la colombia universiy à la queensland university depuis janvier 2020 › parle couramment l'anglais et l'italien.
RPs EN COURS :
and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 DcVdfvo
sait compter deux par deux et lacer ses chaussures.

NaNoWriMo 2021

(sept) - present: angus #5charlie #4jomegan #10saül #7 | past: megan #8saül #3

RPs EN ATTENTE : jasper › papa auden le best
RPs TERMINÉS :

chronologie des sujets à jour (lolz) dans ma fiche de liens.

evermore:


what did the buffalo say to his son when he left for college ?:


AVATAR : rudy pankow.
CRÉDITS : alcaline (avatar), RENEGADE (signature icons), nobodys (gif), loonywaltz (userbars).
DC : ezra beauregard, le coeur navré (ft. sam claflin) › otto lazzari, la mort dans la peau (ft. robert pattinson) › ruben hartfield, la main de midas (ft. harry styles) › millie butcher (ft. haley lu richardson).
PSEUDO : luleaby.
INSCRIT LE : 01/11/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34617-take-me-to-the-lakes-where-all-the-poets-went-to-die-damon https://www.30yearsstillyoung.com/t31212-whatever-helps-you-sleep-at-night https://www.30yearsstillyoung.com/t34908-damon-williams

and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 Empty
Message(#) Sujet: Re: and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 EmptyVen 27 Aoû - 14:44




and if you're still breathing, you're the lucky ones

***

« Je suis ravie de faire votre connaissance. J’ai beaucoup entendu parler de vous. Vous êtes à féliciter si j’ai bien compris. J’ai lu dans la presse que votre nouvelle galerie est déjà un succès. » Bien que les paroles de Megan soient parfaitement entendues par Damon, les yeux de ce dernier ne savaient faire autrement que d’accrocher ceux de Auden. Parce-qu’il aurait préféré que les choses soient autrement, que les mot soient plus justes sur la situation exacte qui entourait les deux hommes. Il ne pouvait cependant pas se permettre une telle chose, et il vint alors ravaler douloureusement sa salive. S’il était hésitant quant à l’idée que Auden soit son père plutôt que Saül, le comportement de ce dernier l’avait finalement fait changer d’avis assez rapidement ces dernières semaines. Comme quoi, il pouvait toujours faire pire. « On pourra peut-être y aller non ? J’adorerais découvrir l’endroit. C’est de vous que Damon tient son attrait pour l’art ? » L’attention de Megan reportée sur lui pendant un instant vint sortir le jeune homme de ses pensées, étirant alors un sourire hésitant. « On ne s’est pas assez connus pour qu’il tienne beaucoup de choses de moi. Il s’est forgé seul. » Il vint se retenir de lever les yeux au ciel - bien sur qu’il tenait sa fibre artistique de Auden, quelle idée de penser autrement. « Damon a les clés de la galerie, vous pourrez y aller quand vous le voudrez. » - « Elle est à la hauteur de sa réputation, je te montrerai. » Le sourire qu’il vint cependant accorder à la demoiselle fut sincère en cet instant. Ce serait une occasion pour eux de passer un peu plus de temps ensemble - et comme il pourrait choisir quand y aller, ils pourraient le faire loin des regards indiscrets du reste du monde. « Il te montrera l'œuvre qu’il y expose, Megan. » Oh, sans aucune surprise, les joues du garçon vinrent se teinter de rose et de rouge l’instant suivant, à peine Auden avait-il terminé de prononcer sa phrase. A ne pas se tromper là: Damon était fier d’exposer l’une de ses toiles quelque-part, qui plus était dans la galerie de son père. Cependant, contrairement à ce dernier, il ne cherchait pas à se retrouver dans mis en lumière et ne savait trop comment réagir lorsque c’était le cas. Il vint se contenter d’ajouter un sourire gêné, et de venir se gratter la nuque en laissant son regard divaguer ailleurs un instant.

« Gardez vos forces pour le reste des invités, je suis au courant pour l’arrangement. » Et cet instant, Damon ne se rappelait même plus s’il avait eu le temps de briefer Megan sur qui pouvait être au courant de quoi, exactement. « Je suis désolé de te souhaiter la bienvenue dans la famille. Tu as l’air d’être quelqu’un de bien. » - « J’ai déjà essayé de la faire fuir, ça n’a pas fonctionné, t’embêtes pas à essayer. » Même Damon lui-même pouvait sentir que sa tentative de venir retirer un peu d’oppression de la part de l’atmosphère régnante était un échec. Il aurait tout simplement pu remercier Auden d’être honnête, en réalité, face à Megan et lui plutôt que d’user de n’importe quel stratagème pour prétendre une fois de plus comme d’autres savaient parfaitement le faire. « On parlera plus tard, j’imagine. » Les yeux d’Auden vinrent capturer ceux de son fils pendant un instant, comme suspendu dans le temps, alors que ce dernier tentait tant bien que mal de lui communiquer silencieusement ses plus plates excuses. Il savait pertinemment que ce Williams là n’avait aucune envie de se trouver ici ce soir, et qu’il agissait de la sorte uniquement parce-qu’il s’agissait de lui. « J’imagine, oui. » Auden sembla disparaitre de son champ de vision à la suite - était-ce parce-que ce dernier en été réellement parti, ou était-ce dû à Damon lui-même qui venait frotter ses yeux du bout des doigts, tellement fort qu’il en venait presque à voir des étoiles ? « C’est peut-être moi qui vais te demander à m’aider à partir en courant avant la fin de la soirée, finalement. » L’humour dans sa voix était absent, bien que l’idée d’origine était de venir mettre une pointe de ça dans la situation. Son anniversaire était supposé être quelque-chose d’amusant, de léger et non synonyme d’une soirée encore gâchée par le marionnettiste qu’était Saül.

En parlant de ce dernier, ils allaient devoir y passer afin d’acter leur duo aux yeux du reste des personnes qui les regardaient de loin depuis que Damon avait fait son apparition, et rien de plus convainquant que de former une union soudée aux côtés des parents/beaux-parents pour convaincre le reste du monde. « Il va falloir qu’on aille faire les salutations, maintenant. Et faut commencer par Saül et ma mère. » L’enthousiasme était absent de ses mots, au gamin. Il était également totalement absent du regard qu’il venait plonger dans celui de la jeune femme, n’ayant toujours pas lâcher sa main qu’il avait glissé dans la sienne une fois qu’Auden était arrivé à leurs côtés.



:rainbow::


Revenir en haut Aller en bas
Megan Williams
Megan Williams
Le plus doux des poisons
Le plus doux des poisons
Voir le profil de l'utilisateur
and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 IAeu3cF ÂGE : 24 ans (28.03.98) - bélier ascendant taureau
SURNOM : Meg généralement, "Barbie les emmerdes" pour Joséphine.
STATUT : Monroe devenue Williams le 20.11.21 : elle a promis à Damon qu'elle ferait tout pour devenir quelqu'un dont il aurait réellement pu tomber amoureux.
MÉTIER : Jouer les égéries pour Michael Hills, la marque de beau-papa, lui a ouvert les portes de la noriété éphémère. Grisée par son nombre de followers qui augmente à toute vitesse, elle en profite tant qu'elle le peut, oubliant au passage que ce n'est pas d'être devant l'objectif qui l'anime. Ancienne paparazzi, photographe au studio photo "Mirages", modèle photo débutante et wannabe influenceuse.
LOGEMENT : #61 St Paul's Terrace, à Spring Hill, avec Damon, son époux qui dort dans la chambre d'à côté, et Bowie, le chien récemment adopté qui dort dans son lit lui, au moins.
and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 Rsum
POSTS : 3558 POINTS : 505

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : véritablement obsédée par l'idée de s'élever dans l'échelle sociale, elle s'y emploie sans penser aux dommages collatéraux › forte, passionnée, impatiente et déterminée, Megan est courageuse et têtue jusqu'à l'épuisement › balottée entre une mère toxicomane et alcoolique et plus de familles d'accueil qu'elle ne veut les compter, elle ne parle de son enfance à personne › spécialiste des fausses bonnes idées, Megan agit avant et réfléchit après › elle a un grand coeur, pourtant elle n'hésite pas à laisser derrière elle ceux qui deviennent pour elle des "poids morts"
RPs EN COURS :
― megan's theme ―

(09) damon #11aiden (2019)saül #6scott #2shiloh #7jasperdamon #15beautiful disasterjo #6

and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 Ea34e91011df06cf0a41b2ddccaf586056e472b0
cosigan #11 & #15 ⊹ Go ahead, you can say it's my fault if it still hurts at all. Drowning in my thoughts, staring at the clock, and I know I'm not on your mind. I wonder what would happen if I die. I hope all of my friends get drunk and high. Would it be too hard to say goodbye ? I hope that it's enough to make you cry Maybe that day you won't hate me. ☽ 12345678910111213141516

and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 Dd8244143fdb9b9d4b9cc987e5aae6e227d55678
scogan #2 ⊹ You don't own me, I'm not just one of your many toys. You don't own me, don't say I can't go with other boys. You don't own me, don't try to change me in any way. You don't own me, don't tie me down 'cause I'd never stay. I don't tell you what to say, I don't tell you what to do. So just let me be myself, that's all I ask of you.

and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 F5d98bd5c340fa12dd59720d30849c332fa38085
joseegan #6 ⊹ Sometimes, baby, I'm so carefree, with a joy that's hard to hide. And then, sometimes, again it seems that all I have is worry, and then, you're bound to see my other side. But I'm just a soul whose intentions are good. Oh Lord, please don't let me be misunderstood.

and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 B928346a83ed227654239510d31c2822dcaf2248
misfits #5 ⊹ Are you a stranger ? But you seem so familiar, it's hard to explain. And maybe I'm broken, but my arms are wide open for you. And you'll never know it, but you're just like me. Now you can't deny the times you lied and cried, you missed your mother. And I know, the story goes, you say you really tried, you didn't try at all. So now you hate the world, it hates you back is your excuse to fall.

and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 Kl4a
meloh #7 ⊹ You have my heart, and we'll never be worlds apart. When the sun shines, we'll shine together. Told you I'll be here forever, said I'll always be your friend, took an oath, I'ma stick it out 'til the end. These fancy things will never come in between, you're part of my entity, here for infinity.

and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 8cfeb39614d4b7948b153340e7201903ce8a763d
aiden #1 ⊹ Now I'm worried for my soul, and I'm still scared of growin' old. You were good to me. And I'm so used to letting go, but I don't wanna be alone. Still, no matter where I go, at the end of every road, you were good to me.

RPs TERMINÉS : liste tenue à jour dans ma fiche de liens


POUR INFO :
dialogues en darkgoldenrod.
j'écris à la première personne du singulier et au présent.
+ crédits complets dans mon moodboard
AVATAR : Sydney Sweeney
CRÉDITS : bambieyes (avatar), harley (gifs signature) & loonywaltz (UB)
DC : Raelyn Blackwell (ft. Lady Gaga)
PSEUDO : stairsjumper
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/09/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t38701-megan-i-m-your-biggest-fan-i-ll-follow-you-until-you-love-me https://www.30yearsstillyoung.com/t45663- https://www.30yearsstillyoung.com/t38732-megan-monroe https://www.30yearsstillyoung.com/t38735-megan-monroe

and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 Empty
Message(#) Sujet: Re: and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 EmptySam 28 Aoû - 21:39




and if you're still breathing, you're the lucky ones
Megan Monroe & @Damon Williams & co and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 873483867

« On ne s’est pas assez connus pour qu’il tienne beaucoup de choses de moi. Il s’est forgé seul. » Je note les différentes informations que l’on veut bien m’offrir, loin de me douter qu’il y a bien plus à lire entre les lignes que ce que je crois comprendre. Ce serait trop simple que le peintre soit simplement en train de m’expliquer que puisque Damon a grandi entre l'Italie et l’Amérique du Nord, il ne l’a pas trop côtoyé, non ? Il faut forcément qu’il y ait des machinations, des vieux secrets de famille pour que le tout soit plus amusant. Il s’est forcé seul. On a une chose de plus en commun finalement, intéressant. « Damon a les clés de la galerie, vous pourrez y aller quand vous le voudrez. » Façon élégante et polie de sous-entendre en une phrase seulement que lui-même ne se donnera pas la peine de me faire visiter l’endroit. Est-il fait du même bois que son frère, au bout du compte ? Est-il en train de me rappeler que nous n’évoluons pas dans le même monde et qu’il n’a pas une seule seconde à perdre avec quelqu’un comme moi ? Gênée, je cherche Damon du regard, et il semble comprendre ou en tout cas, agit naturellement comme il faut. « Elle est à la hauteur de sa réputation, je te montrerai. » Un mince sourire étire mes lèvres quand, pourtant, mon « Merci » n’a rien de forcé. Il s’agit aussi de la simple formule de politesse que l’on attend de moi que d’un remerciement plus profond que ça. Merci d’avoir volé à mon secours, même si tu l’ignores certainement. Je me recompose, puisque cela ne me ressemble pas de ne pas savoir être un poisson dans l’eau en toute circonstance : mais l’oncle de mon fiancé est impressionnant, je ne peux le nier. « J’adorerais. » Dès lors qu’il s’agit d’art, je n’ai plus besoin de faire semblant. « Il te montrera l'œuvre qu’il y expose, Megan. » Mon sourire s’agrandit cette fois-ci un peu plus. Lorsque le blond m’a parlé de ses passions, il n’a pas précisé qu’il exposait dans une galerie à comme celle là : que ce soit celle de son oncle n’enlève rien au mérite, je suis certaine que si Auden Williams a décidé de présenter l’oeuvre de son neveu, ce n’est pas uniquement pour lui faire plaisir, il doit avoir du talent. Plus qu’il ne l’a laissé supposer. Il semble rougir et moi, plutôt que de le mettre devant l’embarras devant cette figure d’autorité, je me promets de lui en toucher deux mots lorsque nous serons seuls, et qu’il saura que je ne le félicite pas uniquement pour les apparences.

« Gardez vos forces pour le reste des invités, je suis au courant pour l’arrangement. » A nouveau, la franchise un peu trop abrupte du brun me surprend. Mon sourire s’efface aussi vite que si l’on m’avait insultée et je suis bien obligée d’admettre que, si les intentions du peintre étaient peut-être louables, je me sens plus tournée en ridicule que rassurée. Si je semble perdre un peu de ma superbe, c’est que je suis sincèrement déstabilisée. « Je suis désolé de te souhaiter la bienvenue dans la famille. Tu as l’air d’être quelqu’un de bien. » Je reste sans mot et, certainement parce qu’il est aussi peu à l’aise que moi dans toute cette histoire, Damon intervient sans me laisser le temps de répondre. Silencieusement, je le remercie. « J’ai déjà essayé de la faire fuir, ça n’a pas fonctionné, t’embêtes pas à essayer. » Le sourire que je recompose cette fois-ci n’est que de la poudre aux yeux, une politesse à laquelle j’arrive à m’accrocher sans trop savoir comment. « C’est tout moi ça, m’accrocher même lorsqu’on ne veut pas de moi. » La blague tombera certainement à l’eau, mais quelque part au fond de moi j’espère que je me débrouille assez bien pour que mon amertume passe inaperçue. Spoiler alert : c’est mal barré, si bien que je me reprends. « Merci beaucoup. J’ai été ravie de vous rencontrer. » Je reste sobre, préférant ne pas en faire des tonnes quand on sait tous les deux que la vérité est bien plus compliquée que ça. Les aurevoirs du peintre ne semblent s’adresser qu’à mon fiancé, si bien que je me tiens là, ma main dans la sienne, comme la femme trophée que l’on attend de moi que je sois. Dans la théorie, c’est simple. Dans les faits, je manque d’air.

« C’est peut-être moi qui vais te demander à m’aider à partir en courant avant la fin de la soirée, finalement. » Dans une tentative d’humour qui manque de conviction mais que j’apprécie toutefois, Damon tente de me ramener à lui et ça fonctionne. Je cligne des yeux, secoue la tête une seconde et, lorsque je pose mes yeux sur lui, je lui adresse un sourire un peu plus rassuré et je serre un peu plus fort ses doigts. « Peut-être que c’est la meilleure chose à faire. » Je m’exprime sur le ton de l’humour mais, au fond de moi, je l’envisage sans l’ombre d’un doute. « Il va falloir qu’on aille faire les salutations, maintenant. Et il faut commencer par Saül et ma mère. » - « On est vraiment obligés ? » Je m’accroche à ses doigts comme je m'accrocherais à une ligne de survie en plein cours d’escalade, à présent. « Oui. Evidemment que oui. » J’aimerais croire que Saül Williams a organisé tout ça pour réellement tenter de faire plaisir à son fils, de rester un père aimant malgré la situation délicate dans laquelle il le met - starring moi dans le rôle de la situation délicate - mais j’ai rapidement compris qu’avec l’homme d’affaires, tout est question d’apparences. Alors que nous nous approchons de Saül Williams mais avant que nous soyons à portée de voix, je me glisse un peu plus près du jeune homme pour murmurer à son oreille. « Après les salutations, on pourrait vraiment partir. » Dès que les mots passent la barrière de mes lèvres, j’en viens à douter qu’il ait envie de partager sa soirée d’anniversaire avec moi. « Pas vraiment fausser compagnie… Mais y’a du monde à côté, dans les salles publiques. Assez pour qu’on puisse profiter du casino sans que ton père ne puisse nous accaparer. » Tais toi Megan, c’est certainement la dernière chose dont il a envie. « Et s’il dit quelque chose, tu pourras répondre que t’as jamais quitté les lieux. » Un sourire espiègle vient s’afficher sur mes lèvres, masquant l’appréhension qui pointait dangereusement le bout de son nez.






and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 A44L8rk
and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 VsgJxpQ
and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 AybYaOa
and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 Fqo0cUp
and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 LKqJkYj
and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 FWfVJqn
and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 YwJSohR
:l::

Revenir en haut Aller en bas
Damon Williams
Damon Williams
les illusions perdues
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : "i don't know about you, but i'm feeling" (04.07).
SURNOM : le petit cappuccino frappé, a.k.a 'pleurnichard' (Saül, 2021).
STATUT : on lui a promis que ça rapporterait aussi trois bonheurs que ce soit un mariage forcé plutôt qu'un mariage d'amour, alors il a passé la bague au doigt de megan en novembre dernier.
MÉTIER : continue ses études en sciences politiques en parallèle de son apprentissage à la michael hills, mais avec de moins en moins d'envie et d'entrain.
LOGEMENT : #61 st paul's terrace (spring hill), là où la vue devient imprenable sur la ville la nuit tombée. là également où les masques tombent et où megan et lui n'ont plus besoin de jouer au petit couple parfait.
never be so polite, you forget your power (never wield such power, you forget to be polite)
POSTS : 5121 POINTS : 1040

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : né cosimo, se faisant appeler damon depuis plus de cinq ans désormais › les liens du sang, c'est toujours compliqué, mais dans sa famille ça l'est d'autant plus. en effet, son père est son oncle et son oncle son père (bon courage pour suivre) › étudiant prêté de la colombia universiy à la queensland university depuis janvier 2020 › parle couramment l'anglais et l'italien.
RPs EN COURS :
and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 DcVdfvo
sait compter deux par deux et lacer ses chaussures.

NaNoWriMo 2021

(sept) - present: angus #5charlie #4jomegan #10saül #7 | past: megan #8saül #3

RPs EN ATTENTE : jasper › papa auden le best
RPs TERMINÉS :

chronologie des sujets à jour (lolz) dans ma fiche de liens.

evermore:


what did the buffalo say to his son when he left for college ?:


AVATAR : rudy pankow.
CRÉDITS : alcaline (avatar), RENEGADE (signature icons), nobodys (gif), loonywaltz (userbars).
DC : ezra beauregard, le coeur navré (ft. sam claflin) › otto lazzari, la mort dans la peau (ft. robert pattinson) › ruben hartfield, la main de midas (ft. harry styles) › millie butcher (ft. haley lu richardson).
PSEUDO : luleaby.
INSCRIT LE : 01/11/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34617-take-me-to-the-lakes-where-all-the-poets-went-to-die-damon https://www.30yearsstillyoung.com/t31212-whatever-helps-you-sleep-at-night https://www.30yearsstillyoung.com/t34908-damon-williams

and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 Empty
Message(#) Sujet: Re: and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 EmptyDim 17 Oct - 21:31



and if you're still breathing, you're the lucky ones

***

« Merci. J’adorerais. » Il voyait bien que l’intérêt de Megan n’était pas nécessairement forcé, mais que la situation dans laquelle elle se trouvait présentement ne la rendait en rien à l’aise. Il la comprenait sans faire réellement d’efforts, Damon, n’étant lui-même pas dans la situation idéale selon ses critères. Afin de venir appuyer ses mots, venir prouver à la jeune femme que ce n’étaient pas là des paroles en l’air, il vint étirer son sourire un peu plus - qui se voulait présentement rassurant, et non gêné comme il avait pu l’être jusque maintenant. Au moins, Auden ne faisait rien pour réellement la mettre mal à l’aise davantage et c’était toujours ça de gagné dans leur situation - ou en tous cas, ce n’était pas pire que tout ce que Saül leur avait déjà fait vivre. « C’est tout moi ça, m’accrocher même lorsqu’on ne veut pas de moi. » Et pourtant, elle tentait fort de faire au mieux, Megan. Elle qui aurait simplement pu prendre les avantages en laissant de côté les impératifs se retrouvait à y mettre du sien même quand cela n’était pas attendu. « Merci beaucoup. J’ai été ravie de vous rencontrer. » Et ainsi, Auden vint à disparaitre de leur champ de vision.

En à côté, c’était Damon qui aurait désiré pouvoir disparaitre tout court, ne supportant déjà pas d’avance l’idée de la soirée qui les attendait. « Peut-être que c’est la meilleure chose à faire. » Il aurait préféré pouvoir avoir la possibilité de choisir les modalités de sa fête d’anniversaire, mais cela ne fonctionnait pas comme ça quand officiellement vous étiez le fils de Saül Williams - les choses devaient donc être faites à sa manière, et cela commençait par venir saluer tous les invités présents, Megan à son bras. « On est vraiment obligés ? » Il entendait parfaitement la détresse dans sa voix, alors que toute la sienne à lui se traduisait dans la façon de venir resserrer un brin la main de la blonde ans la sienne. « Oui. Evidemment que oui. » Les lèvres de l’italien étaient pincées en une ligne fine, et il aurait vendu père et mère pour se trouver ailleurs en cet instant. « Je suis désolé. » Fut finalement son seul commentaire sur la situation. Il avait été habitué - entrainé - à ce type de représentation toute sa vie; Megan n’était qu'une inconnue dans ce monde fou.

« Après les salutations, on pourrait vraiment partir. » Inconnue de ce monde, mais venant y apporter des idées intéressantes. Le regard de Damon vint se plonger un instant dans le sien, le sourcil haussé, intrigué. « Pas vraiment fausser compagnie… Mais y’a du monde à côté, dans les salles publiques. Assez pour qu’on puisse profiter du casino sans que ton père ne puisse nous accaparer. » Le sourcil de Damon ne cessait de venir prendre une place de plus en plus haute sur son visage, alors qu’il écoutait les mots prononcés par la demoiselle. Ce n’était pas dans ses habitudes, de venir contrecarrer les plans de son père, de les remettre en doute; il avait été formaté pour obéir à ce dernier et à ne pas faire capoter les situations délicates. Il n’avait en aucun cas imaginé pouvoir profiter réellement de sa soirée sans désobéir à Saül. « Et s’il dit quelque chose, tu pourras répondre que t’as jamais quitté les lieux. » Il ne fallut qu’un instant, et un seul, avant que le sourire du jeune italien ne vienne copier à la perfection celui de la Monroe. « Tu sais que t’es une génie ? » Et il ne mentait en rien. Jamais il n’avait imaginé une idée de la sorte, et là était bien la preuve que le blond avait besoin de personnes comme Megan dans sa vie - même s’il n’était en rien prêt à avouer une telle chose à haute voix pour le moment. « Et puis, je sais que s’il s’impatiente de ne pas nous voir dans le coin, quelqu’un viendra nous chercher pour nous faire signe de revenir un instant ici. » Il n’avait même pas fini sa phrase que ses pas se dirigeaient déjà sans même y réfléchir un instant de plus vers l’autre côté du Casino - la partie publique, où le reste du monde passait effectivement du bon temps.  « On fait rapidement le tour des invités pour prouver qu’on était là, et après on change de pièce. » Ils n’en auraient que pour un instant où deux, peut-être une dizaine de minutes tout au plus, pour venir présenter leur union officiellement auprès des invités présents ce soir. La joie et l’excitation de Damon ne seraient pas dues à cette union proche, mais bien à l’idée de venir contourner les règles de Saül pendant la soirée, sous son nez - mais personne n’avait besoin de savoir ces détails là.



:rainbow::


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 Empty
Message(#) Sujet: Re: and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4 Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

and if you're still breathing, you're the lucky ones | famiglia #4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: nouer des contacts :: mémoire du passé
-