AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-11%
Le deal à ne pas rater :
PC Portable – HP Pavilion Gaming – 17,3″ RTX 3050 (via ODR ...
824 € 927 €
Voir le deal

 I'll be drunk again to feel a little love (Mel et Cleo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Melchior Nicholls
Melchior Nicholls
l'oreille musicale
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 25 ans
SURNOM : Mel
STATUT : En couple avec Adriana Suarez, sa meilleure amie d'enfance à qui il tient plus que tout mais dont il n'est pas amoureux
MÉTIER : Serveur au Ras le bol et premier violon à l'orchestre symphonique de Brisbane
LOGEMENT : 306 doggett street (fortitude valley, chez Adriana, enfin c'est chez eux maintenant.
I'll be drunk again to feel a little love (Mel et Cleo) Caf4c8f85d392f89208c25e6f90d8ae2fafaf732
POSTS : 718 POINTS : 180

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Serveur au Ras le Bol mais passionné par la musique. Il est premier violon à l'orchestre symphonique de Brisbane. Il joue du violon depuis tout petit et plus récemment de la guitare il vient de rejoindre le groupe Oxtorm. Il sort actuellement avec Adriana Suarez mais même s'il essaie de persuader du contraire c'est par les hommes qu'il est réellement attiré. Complètement dans le placard, il refoule toute attirance et n'en parle à personne. Mel c'est une crème, -trop- gentil il se laisse parfois marcher sur les pieds mais c'est quelqu'un de très sensible, empathique et qui se met beaucoup de pr
RPs EN COURS : Diego;Michaela;; Riley;Byron, Maxwell, Nicole;Nicholas;Cleo #1;Clément;Eden;Oxtorm

RPs EN ATTENTE : Felix, Lukas
RPs TERMINÉS : Garret ♯1
Lincoln ♯1
Helena 1
AVATAR : *Nicholas Galitzine
CRÉDITS : Harley
DC : Cesar Gutiérrez
PSEUDO : Roro
Femme (elle)
INSCRIT LE : 26/03/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t37831-melchior-rhodes-le-passage-a-l-age-adulte-est-glissant-dans-les-virages https://www.30yearsstillyoung.com/t37998-melchior-rhodes-le-passage-a-l-age-adulte-est-glissant-dans-les-virages

I'll be drunk again to feel a little love (Mel et Cleo) Empty
Message(#) Sujet: I'll be drunk again to feel a little love (Mel et Cleo) I'll be drunk again to feel a little love (Mel et Cleo) EmptyLun 5 Juil - 23:16


@Cleo Felix-Mayers :l:

04/07/2014

Aujourd’hui c’est mon anniversaire, j’ai 18 ans je compte bien fêter ça dignement. Aujourd’hui je suis majeur aux yeux de la loi. Je deviens un adulte. Enfin seulement officiellement, parce que je ne me sens absolument pas comme un adulte. Mais j’ai le droit d’acheter de l’alcool tout seul de manière parfaitement légale. Finies les fausses cartes d’identité ou de demander à des amis plus âgés d’aller acheter de quoi boire pour moi. Aujourd’hui il y avait répétition avec l’orchestre mais j’y suis pas allé mais je m’en fou un peu. De toute façon j’ai pas eu le temps de bosser la dernière partition qu’ils m’ont filé alors ça servait à rien que je me pointe. Et puis il y a la soirée de ce soir à préparer, ma soirée plus exactement. Je suis passé acheter de quoi boire et grignoter et je suis allé sonner chez mon pote pour déposer tout ça avant que les autres arrivent. Avec une bonne demi-heure de retard les autres débarquent et la soirée commence enfin.  J’attrape très rapidement un gobelet et la bouteille de vodka que j’ouvre d’un geste machinal. Je verse le précieux liquide dans mon gobelet que je dilue avec du jus d’orange. Je jette un regard sur mes potes : eux aussi commencent directement avec de l’alcool fort, la bière ce n’est pas assez fort, les effets se font trop tarder à mon goût. La musique est forte et la fête bat son plein. Je me sers quelques verres de temps en temps et je sens rapidement que je commence à être sur un petit nuage. J’oublie mes problèmes : Jules qui m’étouffe au quotidien, le lycée où je m’emmerde avec des cons et le fait que je n’ai aucune perspective d’avenir. J’ai dédicacé dans ma tête chaque gorgée que j’ai bu à ces raisons que je veux oublier. Jules arrête d’être sur mon dos, d’essayer de me comprendre, tu n’y  comprends rien. De toute façon Y a rien à comprendre, je me comprends pas moi-même. Occupe-toi plutôt de Maman, de soutenir Edward et Diana pour leurs études. Je descends quelques gorgées et je me dis qu’eux méritent d’être aidés et soutenus. Moi je fais n’importe quoi : je ne suis pas un bon élève, je suis incapable de démarrer une relation amoureuse sans briser le cœur de la fille alors que le reste de la fratrie finira très certainement mariés, heureux avec des enfants. J’arrive pas à me conformer à ce moule, j’ai l’impression d’être une tâche. Je sèche même les répétitions de l’orchestre alors que c’est le seul domaine où je ne suis pas nul. J’ai l’impression d’être un peu comme un gâteau qui crame dans un four : prometteur et conçu pour avoir le même rendu que les autres gâteaux faits dans le même moule mais au bout du compte c’est une déception bonne à jeter. Impossible de sauver ce gâteau en grattant les parties cramées, il est raté un point c’est tout. La soirée continue et je descends chaque gorgée d’alcool avec la volonté d’oublier tout ça. On se lance dans des jeux d’alcool. Le genre de jeux débiles qui ont un atout : on perd vite donc on boit vite. Je me souviens du début de la partie, un peu moins de la fin. A la fin du très intelligent « rouge ou noir » où j’ai mélangé de nombreux alcools une voix retentit : les voisins viennent de pousser une gueulante. Il est 4h du matin et on fait un bordel pas possible donc je comprends qu’ils en aient marre. Ils menacent d’appeler les flics si on ne dégage pas tout de suite. Mon pote qui avait accueilli la soirée chez lui propose une alternative pour ne pas finir la soirée si tôt : aller faire la fête ailleurs. Je suis le mouvement, je commence à être plus que déchiré j’ai plus la tête à réfléchir. J’attrape mon téléphone posé sur la table, enfin pas du premier coup, je commence à voir flou et j’ai la tête qui tourne. Je regarde sur l’écran « Jules : 7 appels manqués », « mais fous moi la paix MERDE ! » je lâche un peu trop fort avant de balancer mon téléphone par terre pour me défouler. Je le ramasse : il est un peu à mon image : détruit mais il marche toujours mais on se demande comment. Sur le chemin mes potes me passent des bouteilles de flash avec je ne sais quels alcools à l’intérieur. Mon gosier est tellement anesthésié après tout ce que j’ai bu que je ne sens même plus l’alcool me brûler. Je ne sens plus rien du tout en fait. Ma tête est vide, tout tourne, je dois avoir une sale gueule. Et là c’est le black out : je ne me souviens plus de rien. Il est 7h du mat et je suis allongé sur un banc du parc, à la limite du coma éthylique je pousse des grognements étranges et je sens l’alcool et la cigarette à plein nez, j’avais pas prévu que ça aille aussi loin.


I'll be drunk again to feel a little love (Mel et Cleo) IopoGjc
I'll be drunk again to feel a little love (Mel et Cleo) QqLqwzn
I'll be drunk again to feel a little love (Mel et Cleo) Dknw6aY
I'll be drunk again to feel a little love (Mel et Cleo) Bbi5jU8
I'll be drunk again to feel a little love (Mel et Cleo) XTL1gBj
I'll be drunk again to feel a little love (Mel et Cleo) LLynPRd
Revenir en haut Aller en bas
Cleo Felix-Mayers
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 ans, née le 28/02/1987
SURNOM : Cleopatra, mais évitez de leur dire que c'est plus à rallonge qu'un surnom
STATUT : Aux yeux de tous, c'est la représentation parfaite de la famille : mariée et comblée
MÉTIER : Architecte de renom
LOGEMENT : Loft au 303 Water Street, Spring Hill
I'll be drunk again to feel a little love (Mel et Cleo) Tumblr_me4lbgYkvq1rkz07io1_250
POSTS : 511 POINTS : 200

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Née à Brisbane, elle a vécu de 2012 à 2016 aux Etats-Unis ✧ Deuxième enfant, elle a toujours voulu recevoir la même fierté que l'aîné sans jamais l'atteindre ✧ Architecte reconnue, elle a repris le dossier construction de la Fondation Oliver Keynes et l’a mené jusqu’à l’inauguration ✧ Elle pratique le tai-chi et le qi gong ✧ Son envie de fumer est plus influencée par un besoin de soutien que de relaxation ✧ Elle est allergique aux chats et aux chiens ✧ Elle a menti sur son non-désir d’enfants à son mari et se retrouve empêtrée dans des mensonges impossibles
RPs EN COURS :
I'll be drunk again to feel a little love (Mel et Cleo) 02dd
Mayers' family

AdrielFamille MayersCaelanJoyceJoyMelchiorSiriusMichaela#2
RPs EN ATTENTE : Jax
RPs TERMINÉS : Terminé
MaxenceOpen House - Loft de Cleo Michaela#1

Abandonné
ThéoPeter
AVATAR : Behati Prinsloo
CRÉDITS : Morphine (A)
DC : null
INSCRIT LE : 19/03/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t37612-my-life-has-become-this-one-big-i-don-t-know-cleo https://www.30yearsstillyoung.com/t37753-cleo-communication-works-for-those-who-work-at-it https://www.30yearsstillyoung.com/t38116-cleo-felix-mayers

I'll be drunk again to feel a little love (Mel et Cleo) Empty
Message(#) Sujet: Re: I'll be drunk again to feel a little love (Mel et Cleo) I'll be drunk again to feel a little love (Mel et Cleo) EmptyJeu 15 Juil - 0:00


04/07/2014

5h35. Mes yeux louchent un peu sur l’heure avant de se détourner pour ranger mon ordi dans sa sacoche. Enfin, l’avion va atterrir. Après trois jours de galère, de retards, d’annulation, je reviens dans ma ville natale. Qu’est-ce qu’il ne faut pas faire pour retrouver pendant quelques jours sa famille. Surtout que le calvaire en soi n’est pas fini. Il est hors de question que je débarque à 7h du matin dans la maison familiale. Je me ferais éjecter directement par la porte de services et serais priée de ne revenir que deux bonnes heures plus tard. Une heure convenable pour une arrivée, pour être brève. Mais avant ça, direction le hall d’entrée et la récupération de mes affaires. Je laisse passer les personnes devant moi, préférant avoir libre accès au couloir de l’avion. Bien que je n’aie qu’une hâte, c’est bien de sortir de cet espace confiné, je ne souhaite pas subir de plus près les effluves des autres passagers plus que nécessaire. Une fois le passage libéré, je peux tranquillement sortir ma valise cabine de son rangement, sans odeur de transpiration d’aisselles du voisinage, et remonter l’allée en toute décontraction. Une salutation respectueuse aux hôtesses de l’air et me voilà dans une aire où je peux respirer un oxygène un peu mieux filtré. Souhaitant tout de même mieux, je continue mon chemin, n’ayant besoin d’aucune indication pour trouver les points de livraisons des bagages. Oui, je sais qu’on va encore me dire que je n’avais pas besoin d’amener tout ça, encore moins pour quelques jours, mais comment puis-je savoir si un dîner important va s’organiser entre temps ? Les relations, c’est essentiel, autant professionnellement et personnellement parlant. Alors la deuxième valise ne pouvait pas être éliminée. Et ça tombe bien, parce qu’elle est la première à être présentée. Je la laisse venir jusqu’à moi avant de l’attraper et de fuir l’endroit bondé de familles bruyantes. Il est bien trop tôt pour entendre des bambins hurler à la mort, encore bien plus tôt quand ça fait trente-six heures qu’ils me suivent. Je m’empêche de secouer la tête pour supprimer leurs bruits fantômes de mes tympans, cela ne ferait pas très classe en public. Ni en privé d’ailleurs. Là, un taxi. Je m’avance d’un pas déterminé et fais un signe distinctif pour l’attirer. Parfait. Je laisse le chauffeur ranger mes bagages et m’installe à l’arrière du véhicule. J’ai un petit hochement de tête approbateur à l’inspection des lieux, il est très bien entretenu. Le retour au pays commence finalement par un très bon signe. Ça ne m’empêchera pas de prendre une longue douche dès l’instant où la cordialité me le permettra.

Le centre-ville, quel plaisir de le revoir après tous ces mois à l’autre bout du monde. Jonathan aura beau me vanter les mérites de l’architecture majestueuse de Washington, mon cœur en pincera toujours pour ma ville. Un sourire aux lèvres, je remercie mon chauffeur par un petit ajout généreux. Il ne me reste plus qu’à récupérer une belle commande de café, me poser dans un parc et profiter du réveil énergique de Brisbane un samedi matin. Enfin, énergique, pas pour tout le monde. Je fronce légèrement le nez à la vue d’une personne allongée sur un banc, un peu débraillée. N’ayant pas vraiment d’autre choix, je passe devant en essayant d’éviter tout regard et contact avec l’énergumène en question, sauf que mon regard ne peut s’empêcher de passer dessus avec jugement. Jusqu’à voir la tête de celui-ci. Et son visage encore marqué par l’adolescence. Les déchets de bouteilles d’alcool à côté. Non… Non, non, non ! Mon cerveau ne cherche pas plus loin. J’embarque mes valises avec moi, les laisse juste à côté du banc et m’accroupis près du jeune homme. L’alcool embaume fortement autour de lui et sur lui. Au moins, je n’ai pas besoin de vérifier son pouls pour savoir qu’il respire. Je pose mes mains sur ses épaules et les secoue légèrement. « Vous êtes réveillé ? Excusez-moi ? Allez, c’est dur, mais il le faut, réveillez-vous. » Aucune réaction, rien. Pas sûre de moi et avec un vague souvenir de cours de survie, j’essaye de le faire basculer pour le mettre en PLS. Après quelques minutes de combat, un presque basculement plus bas encore, je suis plutôt satisfaite du résultat. Enfin, qu’importe à vrai dire, l’important est bien qu’il ne vomisse pas sur lui. Je me recule alors de quelques pas pour pouvoir alerter les secours et avoir une marche à suivre de sécurité. « Allo ? Oui, bonjour, je viens de tomber sur un jeune homme évanoui dans un parc. Il est alcoolisé et je l’ai mis en PLS, mais il ne réagit pas à mes essais de le réveiller… Oui… Non… Je ne sais pas, je ne le connais pas… » Un mouvement sur le côté me fait tourner vers lui et je le vois bouger doucement. Très doucement. Je garde mon portable bien accroché à mon oreille, répondant à chaque question, rassurée qu’une ambulance soit en route dans notre direction. « Je crois qu’il se réveille là. D’accord, oui, pas de soucis, je reste à ses côtés. » Je raccroche tout en mettant la sonnerie enclenchée pour un quelconque rappel et me replace accroupie face à l’adolescent, une main posée sur son bras. « Tout va bien, ne bouge pas trop. Les secours arrivent pour s’assurer que tu vas bien. Est-ce que tu veux boire un peu d’eau ? Tu te sens apte à en prendre ou tu préfères rester allonger pour le moment ? » Je ne suis même pas sûre qu’il soit capable de me répondre. Ses yeux restent à moitié dans le vague. C’est du moins l’impression que j’en ai. Mais la sirène commence à se faire entendre au loin, il ne peut que survivre.

@Melchior Rhodes I'll be drunk again to feel a little love (Mel et Cleo) 1949770018
Revenir en haut Aller en bas
Melchior Nicholls
Melchior Nicholls
l'oreille musicale
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 25 ans
SURNOM : Mel
STATUT : En couple avec Adriana Suarez, sa meilleure amie d'enfance à qui il tient plus que tout mais dont il n'est pas amoureux
MÉTIER : Serveur au Ras le bol et premier violon à l'orchestre symphonique de Brisbane
LOGEMENT : 306 doggett street (fortitude valley, chez Adriana, enfin c'est chez eux maintenant.
I'll be drunk again to feel a little love (Mel et Cleo) Caf4c8f85d392f89208c25e6f90d8ae2fafaf732
POSTS : 718 POINTS : 180

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Serveur au Ras le Bol mais passionné par la musique. Il est premier violon à l'orchestre symphonique de Brisbane. Il joue du violon depuis tout petit et plus récemment de la guitare il vient de rejoindre le groupe Oxtorm. Il sort actuellement avec Adriana Suarez mais même s'il essaie de persuader du contraire c'est par les hommes qu'il est réellement attiré. Complètement dans le placard, il refoule toute attirance et n'en parle à personne. Mel c'est une crème, -trop- gentil il se laisse parfois marcher sur les pieds mais c'est quelqu'un de très sensible, empathique et qui se met beaucoup de pr
RPs EN COURS : Diego;Michaela;; Riley;Byron, Maxwell, Nicole;Nicholas;Cleo #1;Clément;Eden;Oxtorm

RPs EN ATTENTE : Felix, Lukas
RPs TERMINÉS : Garret ♯1
Lincoln ♯1
Helena 1
AVATAR : *Nicholas Galitzine
CRÉDITS : Harley
DC : Cesar Gutiérrez
PSEUDO : Roro
Femme (elle)
INSCRIT LE : 26/03/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t37831-melchior-rhodes-le-passage-a-l-age-adulte-est-glissant-dans-les-virages https://www.30yearsstillyoung.com/t37998-melchior-rhodes-le-passage-a-l-age-adulte-est-glissant-dans-les-virages

I'll be drunk again to feel a little love (Mel et Cleo) Empty
Message(#) Sujet: Re: I'll be drunk again to feel a little love (Mel et Cleo) I'll be drunk again to feel a little love (Mel et Cleo) EmptyVen 6 Aoû - 12:58


@Cleo Felix-Mayers :l:

Ma tête tourne et je suis inconscient sur le banc du parc. Je n’entends pas que quelqu’un s’approche de moi, je ne sens pas non plus ses tentatives pour essayer de me réveiller en me secouant les épaules. Je suis mis sur  le côté, en PLS par cette inconnue mais je suis trop mal pour m’en rendre compte ou l’aider à me tourner. J’entends très vaguement un brouhaha de fond sans comprendre ce qui se passe. La conversation qui a lieu près de moi me tire légèrement de mon état apathique, je bouge un petit peu, très lentement et je fronce les sourcils. Je sens que quelque chose me touche le bras. J’ouvre les yeux pour essayer de voir ce que c’est. Je vois flou, ma tête me fait un mal de chien mais j’arrive vaguement à distinguer quelqu’un devant moi. Tout bouge, je vois juste que c’est une femme blonde, impossible de distinguer son visage pour savoir si je la connais. Au moins ce n’est pas Jules, ni Diana, ça me rassure. Elle me pose tout un tas de questions mais j’y comprends rien. « Vous … êtes … qui ? » j’essaie d’articuler comme je peux mais je n’arrive pas à articuler. J’ai l’impression que je vais tomber du banc tant tout autour de moi tourne. Tout ça me file le tournis et la nausée. La conséquence ne se fait pas trop attendre et je vomis. Je ne sens même pas que je vomis. Je dois vraiment pas être beau à voir, je pense que je ne me reconnaîtrais pas dans un miroir. J’entends un bruit strident qui se rapproche et soudain un bruit de voiture et des lumières. Je vomis à nouveau lorsque les ambulanciers arrivent. Je sens qu’ils me soulèvent pour me mettre sur un brancard. Je suis trop fatigué pour me débattre, je me contente de lâcher quelques grognements, comme pour dire « laissez-moi tranquille ».
L’ambulance m’amène vers l’hôpital, je ne le sais pas mais l’inconnue qui m’a mis en PLS est avec moi dans l’ambulance, elle me tient la main. Je suis somnolent, j’entends un bruit de fond mais je n’entends pas les conversations qui ont lieu dans l’ambulance. Je n’écoute pas mais un des ambulanciers se tourne vers elle et lui demande « Vous  le connaissez ? » alors que la blonde affirme que non il lui répond « Il a l’air vraiment jeune, il faut qu’on sache s’il est mineur ou pas. Et voir qui on peut contacter. » Il fait une petite pause « Son portefeuille dépasse de sa poche, essayez de voir si sa carte d’identité est dedans s’il vous plaît. » A ce moment là je sens qu’une main attrape mon portefeuille. Je grogne, agacé qu’on me réveille alors que j’essaie de dormir. Ma carte d’identité se trouve effectivement dans mon portefeuille, l’inconnue et l’équipe médicale peuvent voir que je suis majeur depuis hier seulement et ils connaissent désormais mon identité. L’ambulance file vers l’hôpital et je suis complètement absent, je me réveille de temps en temps pour vomir et ça se limite un petit peu à ça.

***

16h00 Je me réveille en sursaut, les draps sont trempés comme si j’avais des problèmes de sudation Je panique un petit peu au réveil, je suis où moi?. Je  vois des machines autour de moi, je suis perfusé et en chemise d’hôpital. Mais qu’est-ce que je fous à l’hôpital moi ?. Je n’ai aucun souvenir de ma journée ou de la manière dont je suis arrivé là ou même ce que j’ai. J’ai un gros trou de mémoire, impossible de rappeler de quoique ce soit. Ma tête me fait souffrir alors je fronce les sourcils, j’ai l’impression qu’on m’assène des coups de marteau. On est quel jour?Mon regard balaie la pièce alors que je suis assez paniqué et mon regard s’arrête sur une blonde qui est assise près de moi, je ne la connais pas et c’est la première fois que je la vois. Elle n’est pas en tenue d’hôpital, elle ne doit pas travailler ici. Si elle est près de moi elle doit savoir ce que j’ai et comment je suis arrivé là. « Vous êtes qui ? » mon ton n’est pas agressif, je manque un peu de délicatesse mais j’ai besoin d’avoir des réponses à mes questions « Et qu’est-ce que je fais là ? Je me souviens de rien. » Je suis complètement déboussolé, j'espère qu'elle m'apportera des réponses.



I'll be drunk again to feel a little love (Mel et Cleo) IopoGjc
I'll be drunk again to feel a little love (Mel et Cleo) QqLqwzn
I'll be drunk again to feel a little love (Mel et Cleo) Dknw6aY
I'll be drunk again to feel a little love (Mel et Cleo) Bbi5jU8
I'll be drunk again to feel a little love (Mel et Cleo) XTL1gBj
I'll be drunk again to feel a little love (Mel et Cleo) LLynPRd
Revenir en haut Aller en bas
Cleo Felix-Mayers
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 ans, née le 28/02/1987
SURNOM : Cleopatra, mais évitez de leur dire que c'est plus à rallonge qu'un surnom
STATUT : Aux yeux de tous, c'est la représentation parfaite de la famille : mariée et comblée
MÉTIER : Architecte de renom
LOGEMENT : Loft au 303 Water Street, Spring Hill
I'll be drunk again to feel a little love (Mel et Cleo) Tumblr_me4lbgYkvq1rkz07io1_250
POSTS : 511 POINTS : 200

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Née à Brisbane, elle a vécu de 2012 à 2016 aux Etats-Unis ✧ Deuxième enfant, elle a toujours voulu recevoir la même fierté que l'aîné sans jamais l'atteindre ✧ Architecte reconnue, elle a repris le dossier construction de la Fondation Oliver Keynes et l’a mené jusqu’à l’inauguration ✧ Elle pratique le tai-chi et le qi gong ✧ Son envie de fumer est plus influencée par un besoin de soutien que de relaxation ✧ Elle est allergique aux chats et aux chiens ✧ Elle a menti sur son non-désir d’enfants à son mari et se retrouve empêtrée dans des mensonges impossibles
RPs EN COURS :
I'll be drunk again to feel a little love (Mel et Cleo) 02dd
Mayers' family

AdrielFamille MayersCaelanJoyceJoyMelchiorSiriusMichaela#2
RPs EN ATTENTE : Jax
RPs TERMINÉS : Terminé
MaxenceOpen House - Loft de Cleo Michaela#1

Abandonné
ThéoPeter
AVATAR : Behati Prinsloo
CRÉDITS : Morphine (A)
DC : null
INSCRIT LE : 19/03/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t37612-my-life-has-become-this-one-big-i-don-t-know-cleo https://www.30yearsstillyoung.com/t37753-cleo-communication-works-for-those-who-work-at-it https://www.30yearsstillyoung.com/t38116-cleo-felix-mayers

I'll be drunk again to feel a little love (Mel et Cleo) Empty
Message(#) Sujet: Re: I'll be drunk again to feel a little love (Mel et Cleo) I'll be drunk again to feel a little love (Mel et Cleo) EmptyMer 25 Aoû - 16:27


04/07/2014

Je sens un mouvement dans son regard, comme un essai de retrouver une netteté. « Vous … » Oui, son premier mot est clarté jusqu’à ses forces l’abandonnent et qu’il ne continue qu’avec un brouhaha incompréhensible, du yaourt. Je fronce les sourcils. Je ne sais même pas si ça vaut le coup que je lui demande de répéter. Il a l’air tellement mal en point. Au moins, à mon grand soulagement, il respire et il semble reprendre un minimum conscience. Voire un peu trop. Une vague de crispation dans ses muscles, en remontant vers le haut de son corps, me fait reculer d’un coup. Bien m’en prend, j’évite un jet de vomis qui aurait fait tâche sur ma tenue. Enfin, si je parviens à retenir mon propre haut-le-cœur. Je ferme les yeux quelques secondes tout en bloquant ma respiration. Tout va bien, il est juste trop soûl pour que son corps garde le contrôle, ce n’est qu’une odeur comme une autre. Il a besoin que tu sois présente pour lui, que tu prennes sur toi et que tu t’occupes de lui. Je reprends une inspiration, en ignorant l’alerte rouge des arômes. Je ne peux quand même pas m’empêcher de ressentir un petit pincement de soulagement en voyant les ambulanciers s’arrêter pas loin de nous. Je m’éloigne pour les laisser faire. Et subir la nouvelle vague de dégueulis qui s’annonce. L’action sur place ne laisse pas de place à une réelle pause. Aussitôt arrivés, aussitôt repartis. Le jeune est placé dans le véhicule et je ne réfléchis pas vraiment avant de mettre mes valises près du brancard et me poser à côté. Instinctivement, je viens prendre délicatement sa main. Les soignants ont l’air de faire une batterie de test sur lui. Je me décale selon leurs propres mouvements, mais à aucun moment sa main ne s’éloigne de la mienne. « Vous le connaissez ? » Je relève la tête l’esprit un peu ailleurs, mes yeux restent fixés sur l’adolescent, avant de remonter vers l’homme m’interpellant. « Non, pas du tout. C’est la première fois que je le vois, je viens tout juste d’atterrir en ville. » Ça ne veut rien dire en soi, j’aurais pu le connaître d’avant, du temps où j’étais ici. Mais les professionnels ne peuvent pas savoir d’où je suis originaire et ça ne change rien à la question. L’important, c’est de savoir qui il est et qui on peut contacter pour venir le récupérer, comme ils le disent si bien. Et puisqu’il le faut, à moi de prendre la responsabilité de le déranger et de fouiller dans ses affaires. Je hoche à la demande et essaye avec ma seule main libre de déloger son portefeuille de sa poche. Sauf qu’il se coince dans le coin du jean et je ne peux que forcer un peu plus pour le retirer. Et le voilà qu’il grogne du dérangement, typique. Exactement comme Max il y a tant quelques années. Je lève les yeux au ciel avant de lâcher sa main et de vérifier les cartes présentes dedans. Là, parfait, des infos. A peine majeur, j’aurais dû le deviner. Je souffle légèrement avant de tendre la carte d’identité aux soigneurs. Ils sauront quoi faire ensuite, surtout que je ne trouve pas de nom ou de numéro de contact. Alors je me contente de lui tapoter le front avec une serviette fraîche qu’on m’a donné et le soutenir au moment de ses vagues de vomis le temps du trajet.

12h00. La salle d’attente est trop pleine à mon goût, les odeurs s’accumulent pour agresser mon nez. Seulement, je ne peux pas partir, je ne sais pas comment va le jeune. Je n’aurais pas l’esprit tranquille d’aller dans la maison familiale avec de tels doutes. Et, à mon grand désespoir, je n’ai pas pu faire accélérer la procédure, les ambulanciers ont directement annoncé que je ne le connaissais pas de base. Je me suis contentée d’appeler mes parents pour les prévenir que j’aurais du retard, que je ne pouvais pas prévoir combien d’heures. Mon père ne semblait pas ravi, mais je sais déjà que maman comprendra mes raisons. « Mme Mayers. » Je me lève aussitôt pour fuir l’enfer odorant et m’approcher du bureau d’accueil. « Une chambre a pu se libérer pour Melchior, il est déjà installé là-bas. Nous avons essayé de joindre sa famille, mais nous n’avons toujours pas eu de retour. Tant qu’il reste inconscient et qu’il n’est pas réhydraté, il restera ici. Seulement, est-ce que vous accepteriez de vous porter garante de lui et de sa sûreté si personne ne vient d’ici la fin de la journée ? » « Oui bien sûr ! Est-ce que vous avez besoin de documents, de scanner mes papiers ou autre chose pour ça ? » « On verra ça tout à l’heure. Venez avec moi si vous le voulez bien. » Apparemment, rester attendre des heures dans une salle d’attente paye finalement. Je fais rouler mes valises derrière moi jusqu’à atteindre la chambre en question. Je souffle de nouveau en voyant le jeune dans ce lit d’hôpital. Pourquoi en arriver jusque-là ? Qu’importe, je remercie l’infirmière et profite d’un temps de pause dans une chambre stérilisée pour respirer un bon coup et me rafraîchir le visage. C’est loin d’être assez, mais ce n’est toujours pas moi qui compte. Je profite de mon passage dans la salle d’eau pour tremper une des serviettes et l’amener près de Melchior. Mouiller un peu son front ne pourra pas faire de mal.

16h00. Enfin, il se réveille. J’attends sur ma chaise le temps qu’il prenne conscience de l’endroit où se trouve et de son état de santé. S’il a la gueule de bois grognante, il ne servira à rien de le brusquer trop vite. Une partie de moi a envie de le rassurer en le voyant regarder partout, sauf qu’il ne me connaît pas et je ne le connais pas plus, je ne sais pas comment il peut réagir. Je retourne son regard quand il m’aperçoit enfin. « Vous êtes qui ? » Je lève un sourcil. Je ne sais pas si je dois mal le prendre ou plutôt bien prendre le fait qu’il ne s’attaque pas à moi. « Et qu’est-ce que je fais là ? Je me souviens de rien. » Ah, le trou noir… Jamais agréable vu les lendemains de fête de mon frère, même s’il avait fini par s’y habituer lui. « Je suis celle qui t’a trouvé dans le parc et qui a fait en sorte que tu t’en sortes sans trop de séquelles. Je suis arrivée trop tard pour le trou de mémoire, mais ça va peut-être revenir dans les prochaines heures. Tu peux m’appeler Cleo. » Je lui fais un petit sourire. J’aurais pu lui refaire l’histoire depuis que je l’ai découvert, mais il ne semble pas prêt à l’entendre. De même pour une leçon de morale vindicative, il n’est pas apte à écouter. « Comment tu te sens ? Tu as ressorti le trop plein d’alcool, mais tu étais bien déshydraté… Qu’est-ce qui s’est passé ? La fête était trop folle pour que tu penses au verre d’eau entre les verres d’alcool ? Anniversaire, graduation ou les deux ? » Je ne le juge pas. Cela ne sert à rien. J’ai essayé plein de fois, ça a l’effet inverse. Et puis, peut-être que c’est vraiment le côté événement qui l’a fait dérapé.


@Melchior Rhodes I'll be drunk again to feel a little love (Mel et Cleo) 1949770018


Dernière édition par Cleo Felix-Mayers le Ven 1 Oct - 17:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Melchior Nicholls
Melchior Nicholls
l'oreille musicale
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 25 ans
SURNOM : Mel
STATUT : En couple avec Adriana Suarez, sa meilleure amie d'enfance à qui il tient plus que tout mais dont il n'est pas amoureux
MÉTIER : Serveur au Ras le bol et premier violon à l'orchestre symphonique de Brisbane
LOGEMENT : 306 doggett street (fortitude valley, chez Adriana, enfin c'est chez eux maintenant.
I'll be drunk again to feel a little love (Mel et Cleo) Caf4c8f85d392f89208c25e6f90d8ae2fafaf732
POSTS : 718 POINTS : 180

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Serveur au Ras le Bol mais passionné par la musique. Il est premier violon à l'orchestre symphonique de Brisbane. Il joue du violon depuis tout petit et plus récemment de la guitare il vient de rejoindre le groupe Oxtorm. Il sort actuellement avec Adriana Suarez mais même s'il essaie de persuader du contraire c'est par les hommes qu'il est réellement attiré. Complètement dans le placard, il refoule toute attirance et n'en parle à personne. Mel c'est une crème, -trop- gentil il se laisse parfois marcher sur les pieds mais c'est quelqu'un de très sensible, empathique et qui se met beaucoup de pr
RPs EN COURS : Diego;Michaela;; Riley;Byron, Maxwell, Nicole;Nicholas;Cleo #1;Clément;Eden;Oxtorm

RPs EN ATTENTE : Felix, Lukas
RPs TERMINÉS : Garret ♯1
Lincoln ♯1
Helena 1
AVATAR : *Nicholas Galitzine
CRÉDITS : Harley
DC : Cesar Gutiérrez
PSEUDO : Roro
Femme (elle)
INSCRIT LE : 26/03/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t37831-melchior-rhodes-le-passage-a-l-age-adulte-est-glissant-dans-les-virages https://www.30yearsstillyoung.com/t37998-melchior-rhodes-le-passage-a-l-age-adulte-est-glissant-dans-les-virages

I'll be drunk again to feel a little love (Mel et Cleo) Empty
Message(#) Sujet: Re: I'll be drunk again to feel a little love (Mel et Cleo) I'll be drunk again to feel a little love (Mel et Cleo) EmptyLun 6 Sep - 0:05




@Cleo Felix-Mayers I'll be drunk again to feel a little love (Mel et Cleo) 3518815507

La blonde qui se trouve près de moi paraît surprise quand je lui demande qui elle est. Je n’ai aucune idée d’où je me trouve, de la raison qui m’amène ici et de qui est assis près de moi, il est normal que je sois un peu perdu. Elle me répond avec un petit sourire « Je suis celle qui t’a trouvé dans le parc et qui a fait en sorte que tu t’en sortes sans trop de séquelles. Je suis arrivée trop tard pour le trou de mémoire, mais ça va peut-être revenir dans les prochaines heures. Tu peux m’appeler Cleo. » Dans le parc ? Mais qu’est-ce que je foutais dans le parc ? J’étais en soirée avec plein de monde, de très bons potes, comment est-ce que j’ai pu finir dans un parc tout seul ? J’ai dû me barrer tout seul de la soirée sans que personne ne me voit, je ne vois que cette explication, je n’imagine pas que mes amis aient pu me laisser tomber. Je ne sais pas où j’ai mis mon téléphone mais je suis sûr qu’ils ont dû essayer de m’appeler plein de fois, qu’ils m’ont cherché et qu’ils se sont inquiétés. Je suis étonné par ce qu’elle me raconte, je devais vraiment être dans un sale état pour ne me rappeler de rien et pour qu’on m’ait amené à l’hôpital. Je suis mitigé entre la honte et la reconnaissance pour son aide. «  Oh. » A ce moment-là je commence à prendre conscience de la gravité de la situation. Je regarde la blonde sur qui je peux enfin poser un nom, et je lui réponds « Je comprends vraiment rien j’étais dans un garage pour la soirée, je sais pas comment j’ai atterri au parc. » Je tombe vraiment des nues et même si j’ai eu des réponses partielles à mes questions je suis toujours un peu déboussolé. « Merci Cleo, moi c’est Mel. » Même si j’ai un peu honte je devais la remercier, elle a dû passer toute la nuit ici, peut-être même la journée ? J’ai aucune idée de l’heure qu’il est, de combien de temps j’ai dormi mais ça a dû être long. « Comment tu te sens ? Tu as ressorti le trop plein d’alcool, mais tu étais bien déshydraté… Qu’est-ce qui s’est passé ? La fête était trop folle pour que tu penses au verre d’eau entre les verres d’alcool ? Anniversaire, graduation ou les deux ? » J’ai une migraine horrible, je me sens vaseux mais moins nauséeux. Tout mon corps me fait mal, comme si j’avais des courbatures partout, j’ai envie de prendre une douche, je pense que j’en ai bien besoin. « J’ai connu mieux, j’ai l’impression que ma tête va exploser. Je sais pas trop ce qui c’est passé. On fêtait mes 18 ans, j’étais avec des amis et j’avais pas trop envie de penser aux verres d’eau. » J’essaie de me refaire le film de cette soirée mais tout est flou. Je me souviens des premiers verres de vodka, des jeux d’alcool mais après c’est le trou noir complet je n’ai aucun souvenir du reste. Je lui réponds avec honnêteté. Je sens qu’elle n’est pas en train de me juger, je ne peux pas lui mentir de toute façon : si j’ai fini dans cet état c’est parce que je le voulais. Je ne lui dis pas explicitement mais j’avais envie, ou plutôt j’avais besoin de planer, de tout oublier. Tout est parti trop loin, je ne voulais pas finir ici mais le plan c’était de me mettre une caisse avec mes potes. Bon c’était pas la meilleure idée que j’ai eu, mais je me sentais bien, je tiens bien l’alcool d’habitude, je comprends pas ce qui s’est passé. » C’est la première fois que je finis à l’hôpital, d’habitude je bois beaucoup en soirée et tout se passe bien, je plane mais ça ne va pas plus loin qu’un ou deux vomis. « Vous savez s’ils ont appelé ma sœur ? J’ai pas envie qu’elle soit au courant. » J’espère que la réponse est non, sinon je sais que Jules me prendra encore la tête avec des leçons de morale et c’est la dernière chose dont j’ai envie.


I'll be drunk again to feel a little love (Mel et Cleo) IopoGjc
I'll be drunk again to feel a little love (Mel et Cleo) QqLqwzn
I'll be drunk again to feel a little love (Mel et Cleo) Dknw6aY
I'll be drunk again to feel a little love (Mel et Cleo) Bbi5jU8
I'll be drunk again to feel a little love (Mel et Cleo) XTL1gBj
I'll be drunk again to feel a little love (Mel et Cleo) LLynPRd
Revenir en haut Aller en bas
Cleo Felix-Mayers
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 ans, née le 28/02/1987
SURNOM : Cleopatra, mais évitez de leur dire que c'est plus à rallonge qu'un surnom
STATUT : Aux yeux de tous, c'est la représentation parfaite de la famille : mariée et comblée
MÉTIER : Architecte de renom
LOGEMENT : Loft au 303 Water Street, Spring Hill
I'll be drunk again to feel a little love (Mel et Cleo) Tumblr_me4lbgYkvq1rkz07io1_250
POSTS : 511 POINTS : 200

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Née à Brisbane, elle a vécu de 2012 à 2016 aux Etats-Unis ✧ Deuxième enfant, elle a toujours voulu recevoir la même fierté que l'aîné sans jamais l'atteindre ✧ Architecte reconnue, elle a repris le dossier construction de la Fondation Oliver Keynes et l’a mené jusqu’à l’inauguration ✧ Elle pratique le tai-chi et le qi gong ✧ Son envie de fumer est plus influencée par un besoin de soutien que de relaxation ✧ Elle est allergique aux chats et aux chiens ✧ Elle a menti sur son non-désir d’enfants à son mari et se retrouve empêtrée dans des mensonges impossibles
RPs EN COURS :
I'll be drunk again to feel a little love (Mel et Cleo) 02dd
Mayers' family

AdrielFamille MayersCaelanJoyceJoyMelchiorSiriusMichaela#2
RPs EN ATTENTE : Jax
RPs TERMINÉS : Terminé
MaxenceOpen House - Loft de Cleo Michaela#1

Abandonné
ThéoPeter
AVATAR : Behati Prinsloo
CRÉDITS : Morphine (A)
DC : null
INSCRIT LE : 19/03/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t37612-my-life-has-become-this-one-big-i-don-t-know-cleo https://www.30yearsstillyoung.com/t37753-cleo-communication-works-for-those-who-work-at-it https://www.30yearsstillyoung.com/t38116-cleo-felix-mayers

I'll be drunk again to feel a little love (Mel et Cleo) Empty
Message(#) Sujet: Re: I'll be drunk again to feel a little love (Mel et Cleo) I'll be drunk again to feel a little love (Mel et Cleo) EmptyVen 1 Oct - 18:09


04/07/2014

Le réveil du jeune a l’air très compliqué. Du peu que je vois de ma chaise, il semble complètement perdu et déboussolé. Il ne met d’ailleurs pas longtemps à me le faire comprendre, même si la manière n’est pas vraiment présente. Chaque chose en son temps, je commence par essayer de lui donner des premiers indices auxquels s’accrocher. Vu son expression, je me dis que j’ai vraiment bien fait d’y aller doucement au lieu de tout lui raconter. Rien que cette première approche fait tourner son cerveau à plein régime. Je le sais pour avoir vu ces réveils des milliers de fois avec mon frère au même âge. Essayer de faire un lien avec ses derniers souvenirs et les descriptions faites. Comprendre comment il a pu arriver là sans que personne ne soit là autour. Comment il a pu arriver dans le parc, mais aussi dans cet état d’alcoolémie. De garder un brouillard autour des explications parce que le corps n’a pas assez récupéré pour que tous les éléments s’accordent entre temps. « Oh. » Grande différence avec mon frère actuellement, ce jeune ne me fait pas dix milles reproches à la seconde. Il laisse les informations venir à lui. « Je comprends vraiment rien j’étais dans un garage pour la soirée, je sais pas comment j’ai atterri au parc. » Je lui lance un sourire compatissant. « Je suis désolée, je ne vais pas pouvoir t’aider là-dessus, tu étais tout seul quand je t’ai trouvé. Peut-être que tes amis pourront te le dire quand tu les retrouveras ? » C’est la solution la plus probable et la plus facile. Surtout vu les bouteilles laissées à côté du banc, il ne devait pas être seul. J’espère en tout cas dans un sens, même si ça n’est pas forcément bon signe non plus qu’ils l’aient laissé sans aide. Enfin, à cet âge, on ne fait pas la différence entre un coma et un sommeil, malheureusement. « Merci Cleo, moi c’est Mel. » Je ne vais peut-être pas lui préciser que je suis déjà au courant, il risque de ne pas apprécier de savoir que j’ai fouillé dans son portefeuille. Pour l’instant en tout cas. « Enchantée Mel. » Je prends ensuite le temps de lui demander dans quel état il se sent. Déjà pour savoir si je dois appeler le personnel soignant ou si ça peut attendre un peu. Et tout simplement pour voir si je peux l’aider d’une quelconque manière. Ma façon de poser les questions est un peu particulière, mais elle est surtout là pour avoir des réponses détournées. Et je finis par en avoir. Pas dites franchement, mais le sous-entendu reste là. Pas trop l’envie, ça veut tout dire… Je hoche doucement la tête pour lui faire comprendre que j’ai saisis. « Est-ce que tu es habitué au mélange aussi ? Ça peut être un premier indice à ton état actuel… Et… Bon, tu vas me dire, tu ne vas pas t’en souvenir pour l’instant, mais ça peut aussi être une nouvelle, une discussion ou autre chose qui t’a contrarié et a fait monter l’alcool plus vite ? » Je tente des débuts d’explications qui pourraient l’aider à retrouver des souvenirs, même si j’ai un doute que ça fonctionne immédiatement. « En tout cas, le principal, c’est que tu vas t’en remettre ! Ça va être un peu dur sur le reste de la soirée et peut-être demain encore, mais tu vas bien. » Je lui souris avant de finalement me lever pour lui servir un verre d’eau et le lui tendre. Ça ne pourra qu’aider pour son mal de tête, la réhydratation par perfusion, c’est plus qu’utile, mais boire un verre d’eau ne peut pas faire de mal. « Vous savez s’ils ont appelé ma sœur ? J’ai pas envie qu’elle soit au courant. » Je pince mes lèvres. « Je ne sais pas si c’était ta sœur, mais ils ont essayé de contacter ta famille. Ils n’avaient pas de nouvelles la dernière fois qu’ils sont passés. On peut voir avec eux si tu veux, ils vont devoir t’examiner de toute façon. » Je m’éloigne alors du lit pour traverser la chambre. Arrivée à la porte, je m’arrête un instant. Puis, je me tourne de nouveau vers le jeune afin de lui laisser une alternative pour la suite. « Une infirmière m’a demandé si je pouvais me porter garante de toi si jamais ils n’avaient pas de retour de ta famille. Sache que j’ai dit oui. Donc n’hésite pas si tu veux prendre le temps de récupérer avant de retourner avec eux. Il faudra juste que tu les rassures. » C’est le minimum. C’est même le plus important. Je sors alors pour pouvoir prévenir une personne responsable dans le coin. Je reviens quelques minutes plus tard, même si je me place dans un coin pour laisser le personnel soignant faire son travail.


@Melchior Rhodes I'll be drunk again to feel a little love (Mel et Cleo) 1949770018
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

I'll be drunk again to feel a little love (Mel et Cleo) Empty
Message(#) Sujet: Re: I'll be drunk again to feel a little love (Mel et Cleo) I'll be drunk again to feel a little love (Mel et Cleo) Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

I'll be drunk again to feel a little love (Mel et Cleo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: hors du temps :: flashbacks
-