AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain!
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-40%
Le deal à ne pas rater :
-30% sur les Baskets Nike Court Royale
33 € 55 €
Voir le deal

 happiness isn't a crime son (maisie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Swann Buchanan
Swann Buchanan
le colosse d'argile
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans (20/01/1990)
SURNOM : McGrath. L'habitude, sans doute. Il ne s'en formalise pas.
STATUT : Célibataire qui ne sait pas y faire.
MÉTIER : Kinésithérapeute dans un cabinet géré avec Martin. En pourparler pour entraîner des petites têtes blondes sur le terrain à nouveau sur son temps libre.
LOGEMENT : 400 Carmody Road, Toowong. En collocation avec Sofia et Maisie puisqu'il ne sait plus comment vivre seul.
I wish i was the monster you think I am
POSTS : 10004 POINTS : 3120

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Sa mère lui a menti : son père n'est pas Isaïah McGrath › En quête perpétuelle d'identité › Joueur de football australien › Ne connaît pas ses limites physiques › Sûr de lui en apparence seulement › Très instable mentalement › Médiateur par excellence › A de nouveau fait une tentative de suicide en février 2021 › Poignets marqués par les cicatrices › Passionné par son métier › Ecoute beaucoup, se confie peu › Prêt à tout pour sa famille et ceux qu'il aime
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : (08)penny #4noa #3diana #2lennymaisiesofia s.maddy #2rory #9

autrestalia [mails]

happiness isn't a crime son (maisie) Bf45a03e218c4f25e21e00a7ee89ac66
mcgraths › the more that you say the less I know. wherever you stray i follow. i'm begging for you to take my hand, wreck my plans.

happiness isn't a crime son (maisie) FGgZy3y
rowann › i don't get waves of missing you anymore, they're more like tsunami tides in my eyes. i'll take you in my arms and keep you sheltered from all that i've done wrong. i know you'll say that i'm the only one but i know God made another one of me to love you better than i ever will.

happiness isn't a crime son (maisie) Tumblr_p0dfvjN9gB1vaqb4ao5_r1_250
lenny › i climb to the top of the mountain and found another towering over me. to find a destiny kept behind the fence that she tempts us to ascend. lock the gate, hide the keys, take the pain that we feel and call it hope. why do we destroy everything we try to love?

happiness isn't a crime son (maisie) 94h2uzB
swalex › summer of 2012, burnt in my mind : high, crazy and drunk, five in a room. throwing drinks at each other, making fun of our lovers, getting kicked out on the street. we were best friends forever but the truth is i'm so good at crashing in, making sparks and shit but then i'm a bad friend.

happiness isn't a crime son (maisie) Tumblr_nfip3e9Bwa1skwmuvo1_250
swaddy › #cutenessoverload › the crown you wear makes you numb to the thorns. there's a mirror at the end of the road. the lights are on but no one knows you're suffocating. there's nowhere to run.

RPs EN ATTENTE : alex #3 › clyde (fb) › noa #4

happiness isn't a crime son (maisie) 1e1b0cf0b47c8aa2c1f2af8f49e93cf9dc4811d0
happiness isn't a crime son (maisie) RXuOxmi

RPs TERMINÉS : (2021) sashalucia #14, rory #5 & matt #8lucia #15lucia #16 & mcgrathspenny #3matt #5ariane #3lucia #17jill #3lucia #19ariane #4matt #7lucia #20rory #6rory #7alex #2rory #8

(2020) lucia #12maxence #1lucia #13nathanael #1lucia #9penny #1penny #2lucia #10lucia #11 + dbd crewraphael #3lucia #8martin #2ariane #2lucia #7saül #1lucia #6noa #2raphael #2ariane #1martin #1lucia #4danikalucia #5 & hannahginny #2, matt #3 & jill #1lucia #1matt #1 & lily #1matt #2 & lily #2ginny #1rory #1maddy #1

(flashbacks) chloerory #3rory #2rory #4spenceralex #1raphael #1wendy #1

Swann parle en mediumpurple.
AVATAR : Evan Peters
CRÉDITS : MORPHINE. (avatar) › loonywaltz (ub) › harley (phoebe d.)
DC : Charlie, Auden, Lily & Ichabod
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/08/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28950-a-little-bit-of-heaven-a-little-bit-of-hell-swann https://www.30yearsstillyoung.com/t36943- https://www.30yearsstillyoung.com/t29801-swann-mcgrath https://www.30yearsstillyoung.com/t34837-swann-mcgrath

happiness isn't a crime son (maisie) Empty
Message(#) Sujet: happiness isn't a crime son (maisie) happiness isn't a crime son (maisie) EmptyJeu 15 Juil 2021 - 16:54


Swann a un fils. Enfin presque. Si Llewyn était comme un petit frère en premier lieu, la différence d’âge a finalement eu raison de cette idée pour mieux faire du garçon le chair de sa chair - de façon imagée, en tout cas. Il est bon, il est vif, il a une joie de vivre certaine et c’est un petit combattant ; comment ne pourrait-il pas l’aimer, ce gamin ? Maisie a déjà beaucoup à faire au quotidien, il ressemble à une grand-mère qui demande de garder son petit-fils dès qu’une ouverture s’offre à elle. Et les parents, eux, sont bien sûr les premiers à vouloir laisser leur petit ange être les mains d’une personne de confiance, pour mieux s’octroyer un peu de temps libre et respirer davantage. Chacun y gagne dans cette configuration, laissant ainsi à Maisie la possibilité de vivre sa vie de grande soeur à défaut d’ête une mère, et Swann occupant ses journées en jouant avec un gamin du tiers de son âge mais qui partage pourtant les mêmes centres d’intérêts. Le seul crime dont il soit coupable, c’est de vouloir lui faire aimer Doctor Who. Le pire dans tout ça, c’est qu’il semble y arriver. En sa présence, le sourire sur ses lèvres ne meurt jamais, peu importe les mauvaises nouvelles qui peuvent parfois venir interférer avec sa vie personnelle ou professionnelle. L’arrivée de Maisie dans la collocation est sans doute la meilleure nouvelle de l’année en cours, ce qu’il se garde bien de dire en de tels mots à la jeune femme. S’il ne lui cache rien non plus, il craint de la mettre mal à l’aise avec de telles paroles et d’ainsi briser l’équilibre précaire qu’ils ont doucement construit au fil des jours. A ses yeux, elle est tout sauf une simple colocataire et elle est aussi une des raisons pour lesquelles il est heureux et soulagé d’avoir pris la décision d’emménager avec des inconnus. Pour habiter dans une maison plus grande est l’excuse commune quand, en réalité, il était simplement incapable de vivre seul à nouveau. Certaines habitudes se prennent trop rapidement, et ne se défont finalement plus jamais.

Doucement, il dort déjà.” Ce n’est que neuf heures du soir, soit le début des festivités pour un petit garçon qui envisage chaque soirée passée avec Swann comme une possibilité de se coucher plus tard qu’à ses habitudes. S’il tente de le raisonner, l’anglais lui concède bien souvent quelques heures supplémentaires avant son couvre-feu, tant que sa sœur et le reste de la fratrie n’en viennent pas à être informés : c’est leur petit secret. Ce soir, pourtant, le garçon n’a même pas tenté de négocier, lui qui s’est effondré dans sa chambre bien rapidement. Swann informe donc la jeune femme de la situation, parlant à voix basse tout en lui demandant d’en faire de même pour ne pas risquer de réveiller le garçon. Quand il sait que sa soeur rentre juste après le travail, il insiste généralement pour l’attendre avant de s’endormir, laissant ses yeux de chien battu observer sa venue à travers le judas de la porte (et sur le tabouret, parce que même sur la pointe des pieds il lui manque encore de précieux dizaines de centimètres). “Tu as faim ? J’ai pas encore mangé.” Inutile de préciser que le garçon s’est endormi le ventre rempli de chocolats et autres friandises grignotées tout l'après-midi. Au moins, Swann a bien veillé à ce qu’il se brosse les dents pour éviter qu’il finisse avec des caries avant l’heure. La prochaine fois, il sera intransigeant à propos du repas du soir ; mais une fois de temps en temps, il peut lui accorder ce genre d’écarts. Après tout ce n’est qu’un gosse une veille de week-end, il ne peut pas tout lui interdire. De toute façon, il n’en a pas même envie, quoi qu’en pense sa grande sœur sur laquelle il veille à son tour, s’assurant de lui proposer à manger après plusieurs heures de travail éreintantes. Elle fait beaucoup pour Llewyn mais il n’a pas l’impression que qui que ce soit lui rende la pareille, il a donc décidé de jouer ce rôle de lui-même. “On a plein de choses au frigo, dis moi ce qui t’irait.” Il sourit doucement, tentant de faire au mieux pour concilier tous les partis. “Ça s’est bien passé, aujourd’hui ?” A travailler dans un cinéma, elle a souvent bien des anecdotes à raconter et des journées allant de ‘ça va’ à ‘c’était la pire journée de ma vie’ et il cherche donc à savoir comment se positionner en cet instant.



    white lips, pale face. breathing in the snowflakes. burnt lungs, sour taste. light's gone, days end. struggling to pay rent. long nights, strange men. slowly sinking, wasting. crumbling like pastries.

    happiness isn't a crime son (maisie) 8conP1m
    happiness isn't a crime son (maisie) LvBAd1D
    happiness isn't a crime son (maisie) FhycjZK
    happiness isn't a crime son (maisie) QqLqwzn
    happiness isn't a crime son (maisie) VmnacJv

    happiness isn't a crime son (maisie) TSks567 happiness isn't a crime son (maisie) D5bNV5u5_o
Revenir en haut Aller en bas
Maisie Moriarty
Maisie Moriarty
le faux miroir
le faux miroir
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt ans (10.02.2001).
SURNOM : son nom fait le travail.
STATUT : célibataire, pas intéressée (sauf par ton chien).
MÉTIER : employée dans un cinéma de quartier, sert le popcorn avant d'aller récurer les toilettes (ou inversement selon la politesse) ; un compte onlyfans où elle vend ses sous-vêtements sales et envoie des photos de ses pieds, parce qu'il n'y a pas de petits profits.
LOGEMENT : #400 carmody road, toowong, pour le plus grand bonheur de sofia & swann (non).
happiness isn't a crime son (maisie) Bd6536a428358eea54e80fface2a1470ac9e1605
POSTS : 34 POINTS : 205

ORIENTATION SEXUELLE : Ça ne m'intéresse pas.
PETIT PLUS : deux frères, trois demi-frères et sœurs, les relations ne sont idéales qu’avec le plus jeune d’entre eux (llewyn, 9 ans) ≈ mouton noir de la famille qui est tombée dans les troubles du comportement alimentaire à l’adolescence et ne s’en est jamais sortie ≈ vierge et peu intéressée à ce que cela change, peu intéressée tout court par l’idée d’être en couple ≈ mère démissionnaire, elle prend de plus en plus en charge son jeune frère ≈ impulsive, immature, elle vit sa crise d’adolescence avec un peu de retard ≈ arrogante, peste, bourrée d’insécurités, douce : un vrai paradoxe.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : happiness isn't a crime son (maisie) Df13c6b74f05e70279b25fbc75499f0ab130e5ed
llewyn ⊹ there’s no other love like the love for a brother. there’s no other love like the love from a brother.

happiness isn't a crime son (maisie) 210712033320402989
kyle #1 ⊹ my friend, my hero, he always will be. in sundry ways our uniqueness is clear. he likes to go far, but i favor near.

happiness isn't a crime son (maisie) Bf799acdc4c5227c59c1f655a0e68739ff4b1be1
red #1 ⊹ there is a little boy inside the man who is my brother. oh, how i hated that little boy. and how i loved him too.

happiness isn't a crime son (maisie) 1625775936-test
angus ⊹ they may not know each other to say it, but it was never hidden. how much ever they hated each other, fate ties them together.

(05/06 - cette fois je me gère, promis)swanntobias

(maisie parle en tomato)

RPs EN ATTENTE : mila › oxtorm › garret › jordan › raphael › sofia › quincy › jessalyn

happiness isn't a crime son (maisie) 210712030451964201
AVATAR : daisy edgar-jones.
CRÉDITS : ran94 (ava), gownegirl, nairobi, edwige & jamespottesr (gifs), loonywaltz (ub).
DC : finnley coverdale, alfie maslow & kieran halstead.
INSCRIT LE : 01/07/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t39401- https://www.30yearsstillyoung.com/t39485- https://www.30yearsstillyoung.com/t39505- https://www.30yearsstillyoung.com/t39628-

happiness isn't a crime son (maisie) Empty
Message(#) Sujet: Re: happiness isn't a crime son (maisie) happiness isn't a crime son (maisie) EmptyVen 23 Juil 2021 - 23:09




@SWANN BUCHANAN & MAISIE MORIARTY ⊹⊹⊹ we've got a mountain to climb, but i ain't got the permission. they wanna call my bluff, they said, "you're crossing the line", i said, "it takes one to know one".

J’aurais certainement dû insister auprès de Swann afin de m’assurer que s’occuper de Llewyn à ma place n’était vraiment pas un problème. Il m’a dit le contraire et je n’ai pas cherché à me lancer dans une joute verbale où même après de longues minutes de discussion le résultat serait le même : il me promet une énième fois qu’il n’y a vraiment aucun souci et je m’excuse tout autant de lui coller dans les pattes un gamin qui, dans le fond, n’est personne pour lui. Bien sûr, je perçois l’affection que le blond a pour mon petit frère et même sans sixième sens, il faudrait être complètement stupide pour ne pas craquer devant la moue boudeuse de Lee. Je ne me suis pas autorisée à craquer avant qu’il atteigne les cinq ans, refusant de passer du temps avec cet enfant débarqué de nulle part ; peut-être que c’est la raison pour laquelle, aujourd’hui, j’ai un pincement au cœur à chaque fois que je dois m’en séparer ou reculer face à mes responsabilités qui impliquent de m’occuper de lui de plus en plus souvent, parce que je tente de rattraper toutes ces années où ma mauvaise foi a primé sur notre lien fraternel. J’en veux à ma mère autant que je la comprends. Elle commence à être âgée, elle enchaîne les shifts et puis, il faut dire ce qu’il en est : nous avons accaparé tout son temps durant la grande majeure partie de sa vie et elle était certainement aussi peu préparée que nous à l’arrivée d’un nouvel enfant. Néanmoins, il y a des jours comme celui-ci où je ne peux que la détester de m’imposer (puisque mon avis n’est pas souvent pris en compte) la présence de mon petit frère, car j’ai moi-aussi une vie que j’essaie de mettre en ordre. Je crois qu’au fond, elle ne me pense pas capable de maintenir cette stabilité sur le long terme, c’est certainement la raison pour laquelle elle profite de cette accalmie tant qu’elle peut, consciente que viendra le moment où je ne gérerai plus rien et la case retour à l’hôpital sera la seule issue. C’est peut-être aussi la raison pour laquelle j’accepte autant de voir mon planning et ma propre vie chamboulée par sa faute : je lui dois bien ça et j’imagine que c’est une façon de rattraper tout le temps qu’on perd, ma mère autant que mes frères, à cause de moi.

Rose est la plus compréhensive des patronnes, mais ça ne me permet pas de manquer le travail dès que ma génitrice accepte un shift et refuse de payer une babysitter pour Llewyn. Je suis de plus en plus forcée de trouver des solutions alternatives et si j’essaie de me débrouiller seule du mieux que je peux, je ne peux pas toujours faire comme je l’entends (contrairement à ma mère, donc). Ce soir, c’est Swann qui a été mon sauveur et si ça me permet d’aller travailler la conscience tranquille par rapport à Llewyn, ça ne fait que l’alourdir par rapport à mes nouveaux colocataires. Je n’ai aucune envie d’être une plaie pour eux, pas plus que je ne veux impacter leur vie par ma présence. J’ai l’impression que je ne sais faire que ça, dans le fond, débarquer avec mes problèmes (même si je ne considère pas Llewyn comme en étant un), les imposer et me barrer dès qu’ils deviennent trop compliqués à gérer. Je n’ai pas fui parce que je n’arrive pas à prendre mes responsabilités par rapport à Lee, mais bien parce que j’en ai à gérer de mon côté. Mais cette ambivalence est compliquée et je m’agace d’être soulagée par le remplacement de Swann autant que j’en suis inquiète : et si je prenais mes aises comme ma mère le fait avec moi et que j’impose un rythme de vie auquel il ne veut pas participer ? Ce n’est pas son enfant, ce n’est pas son frère, il ne me doit rien et moi, je ne dois pas prendre de mauvaises habitudes. Pourtant, lorsqu’en rentrant sur le coup des vingt-et-une heures, accueillie par l’information que “doucement, il dort déjà” je ne peux pas m’empêcher de poser un regard reconnaissant sur mon colocataire. Il m’a sauvé la mise et j’espère égoïstement qu’il en sera de même les prochaines fois, consciente que ma mère ne s’arrêtera pas à ce seul changement de programme à la dernière minute. Je colle mon index contre mes lèvres en écarquillant légèrement les yeux pour lui confirmer que l’information est prise en compte, avant d’afficher un sourire amusé en le rejoignant. « Tu lui as filé combien de somnifères ? » J’interroge en murmurant, que je sache à quel moment il faudra que je m’inquiète parce que mon petit frère ne se réveille pas. J’en ris, mais j’admets être surprise : Llewyn n’est pas le premier à aller se coucher d’ordinaire et cet après-midi avec Swann l’a probablement éreinté. Tout ce qu’il ne peut pas être avec moi, parce que je ne peux jamais céder à ses supplications de jouer si l’activité en question est trop physique : je ne tiendrai pas et je m’en veux d’empêcher mon frère d’être un enfant comme les autres dès que je dois mettre des barrières entre ses demandes et mes capacités. “Tu as faim ? J’ai pas encore mangé.” Je hausse les épaules en guise de réponse tandis que je prends le temps de poser mes affaires, que je prends le temps de lui tourner le dos pour réfléchir à une réponse. “On a plein de choses au frigo, dis moi ce qui t’irait.” Désormais face à lui, je secoue la tête par la négative. « C’est gentil, mais j’ai mangé un bout avec Rose avant de partir. » Je lui avoue (je lui mens). Je n’ai pas mangé avec Rose, mais je compte manger, c’est certain, j’aimerais juste éviter d’avoir à le faire devant lui, parce que j’ai pris l’habitude de ne jamais le faire devant quiconque. Si au départ ce n’était pas pour les bonnes raisons, désormais il s’agit juste d’un malaise général parce que je suis toujours trop lente à mâcher, toujours trop pénible à trier mes aliments, toujours trop bizarre à compter les calories à voix basse sans même m’en rendre compte. C’est le regard des autres qui m’a privé de ma faim, alors j’essaie de retrouver celle-ci à l’abri d’eux dès qu’il est possible, comme ce soir. « Je peux t'accompagner avec un thé, par contre. » Je propose pour ne pas balayer sa proposition dans le vent et parce qu’au même titre que Llewyn, j’aime aussi passer du temps avec Swann et je saisis chaque occasion, même si elle consiste à le regarder manger. “Ça s’est bien passé, aujourd’hui ?” « Personne n’a vomi ou pissé sur son siège, c’était une bonne journée. » Je souligne toujours sur le ton de la confidence qui tranche avec la franchise de mes propos, que je ponctue d’un léger rire. C’est la vérité ; si je n’ai rien à nettoyer qui sort d’un quelconque orifice, alors oui, c’est une excellente journée. Mais je n’ai rien de plus à raconter quant à cette journée et puis, de toute façon, je préfère passer à ce qui m’intéresse : « Et de votre côté ? » Je lui demande en captant son regard, ajoutant rapidement : « Vous avez fait quoi ? » La maison semble encore intacte, ce qui me laisse croire que tout s’est bien passé, même si j’ai besoin d’en avoir la certitude. « Il a pas fait de conneries ? » Je préfère anticiper et demander, même si je réalise que, justement, j’en demande trop. C’est un interrogatoire que je lui fais passer et je me réduis au silence quand j’en prends conscience, mais c’est plus fort que moi lorsqu’il s’agit de mon petit frère : j’ai besoin de tout savoir le concernant, de m’assurer qu’il va bien, qu’il a apprécié sa journée, qu’il est heureux, en somme, même si, aux côtés de Swann, je ne doute jamais de cette dernière option.


Revenir en haut Aller en bas
 

happiness isn't a crime son (maisie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: toowong :: logements
-