AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le deal à ne pas rater :
Soldes chez LACOSTE : jusqu’à 50% de réduction
Voir le deal

 you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rory Craine
Rory Craine
la nuit d'or
la nuit d'or
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) IAeu3cF ÂGE : trente ans (19/03/91)
SURNOM : Craine pour la plupart des gens, Flynn Rider pour les enfants de l'hôpital.
STATUT : c'est officiel, ils s'aiment et vivent enfin leur relation au grand jour. Swann le rend plus heureux que jamais, c'est auprès de lui qu'il veut vivre chaque instant.
MÉTIER : acteur, il a repris le chemin des plateaux et renoue avec sa passion.
LOGEMENT : #272 Edward Street, un loft sur Spring Hill qu'il délaisse volontiers pour rejoindre Swann à Toowong.
you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) Uulo
POSTS : 7326 POINTS : 2050

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : très proche de sa famille, il idéalise ses ainés et surprotège sa petite sœur › a pratiqué le football australien durant son adolescence mais a du arrêter après une blessure au genou › la comédie a été la lumière au bout du tunnel lorsqu'il ne croyait plus en rien › son dernier film ne sortira pas en salles, il a frappé le réalisateur après que celui-ci ait agressé sa co-star › idéaliste et romantique, il rêve de fonder une famille › sensible et dévoué aux autres › anxieux par nature › bénévole à l'hôpital depuis août 2020.
RPs EN COURS :
you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) DNTTQtYr_o
rowann #16 & #21it's the way you're smiling at me, it's in the way you hold my hand. it's the way i've watched you change me, from a boy into a man. it's a million things about you, and i don't know what it is. but i have never known a love like this. it's funny how everything i dreamed about starts to seem so empty without you. i have never known a love like this.

you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) PTG0MPpE_o
crainesin our family portrait we look pretty happy. we look pretty normal, let's go back to that. in our family portrait we look pretty happy. let's play pretend, act like it goes naturally. can we work it out? can we be a family? i promise i'll be better, mommy i'll do anything.

you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) PC8GJaYC_o
cringer #9i've heard it said that people come into our lives for a reason. bringing something we must learn and we are led to those. who help us most to grow if we let them, and we help them in return. i know i'm who i am today because i knew you. like a comet pulled from orbit as it passes the sun. who can say if i've been changed for the better but because i knew you, i have been changed for good.

you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) Ml73
roy #2it took so long just to feel alright, remember how to put back the light in my eyes. i wish i had missed the first time that we kissed, 'cause you broke all your promises. runnin' 'round leaving scars, collecting your jar of hearts.

you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) NEPb15bt_o
lewaine #1she's not the type to give herself enough love. she lives her life, hand in a tight glove. i wish that i could fix it, i could fix it for you. i'll follow you way down wherever you may go. i'll follow you way down to your deepest low. i'll always be around wherever life takes you. you know i'll follow you.


(09/08) zoya (fb 2020)swann #16 & alexmaisiepenny #9murphy #2rosalie #5 & haleyswann #21swann & zoya › arthur

you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) GVMA6aOW_o

RPs EN ATTENTE : heather #2 › sohan #3 › aiden
RPs TERMINÉS : (2021) penny #4penny #5swann #5, lucia #1 & matt #1 (léolie's wedding)penny #6 (blind test)clyde #1raphael #1rosalie #1rosalie #2 & wyatt #1swann #6sohan #2penny #7wendy & micah(event) chez miles(event) chez eddie(event) chez thomas(event) chez les craine(event) chez charlie & léocraines #1chloe #2matt #2swann #7wendy #1swann #8ivy #1garrett #1jean #1swann #9micah #1swann #12michaela #1mariage calexpenny #8stellaswann #18rosalie #4murphy #1 & swann #20swann #19

(2020) jessian #1swann #1penny #1lily #1penny #2swann #2heather #1may #1penny #3erin #1sohan #1ava #2charlie #1le noël du royaume enchanté

(flashbacks) chloe #1 (2012)clément #1 (2016)swann #3 (2018)freddy #1 (2019)ava #1 (2015)swann #4 (2018)swann #10 (2016)swann #11 & maddy #1 (2018)

(ua slasher) rowann #13rowann #14rowann #15


rps abandonnés:
 

you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) XyqV1PHK_o

AVATAR : david corenswet.
CRÉDITS : avatar @harley, bann profil @zaja, userbars @loonywaltz.
DC : james weatherton.
PSEUDO : nairobi, charlotte.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 24/11/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t33433-here-s-looking-at-you-kid-rory https://www.30yearsstillyoung.com/t39538-rory-this-is-not-a-review-it-s-a-love-note https://www.30yearsstillyoung.com/t33882-rory-craine https://www.30yearsstillyoung.com/t33883-rory-craine https://poedameryn.tumblr.com/

you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) Empty
Message(#) Sujet: you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) EmptyMer 21 Juil 2021 - 21:08



 
you make the darkness less dark,
you make the winter feel warmer.

Cette scène avait quelque chose de tristement familière. Seul changeait le décor, légèrement différent depuis la dernière fois, quand les protagonistes eux restaient en tous points les mêmes. Les sillons sur ses joues, tracés par les larmes qui y avaient coulé, étaient eux aussi bien présents. Tout comme l'éclat de tristesse brillant au fond de ses yeux, ses mains tremblantes, son souffle court. Rory avait les cheveux un peu plus longs qu'il y a quelques mois, c'est vrai, mais il restait cette silhouette accablée de chagrin qui remontait la rue qui d'ici quelques centaines de mètres et sans doute autant de marches le mèneraient jusqu'à Swann. Swann, qu'il était parti retrouver aujourd'hui encore avec cette même urgence dans chacun de ses pas, ce même besoin irrépressible d'être auprès de lui que durant ce qui avait été l'un des pires jours de sa vie. Rory s'en souvenait avec la gorge nouée, le cœur en vrac de revivre chaque seconde de l'inquiétude qui l'avait assailli durant les trop longues minutes qu'avait ce jour-là duré le trajet jusque chez l'anglais. Alors qu'il s'était juré de mettre ces souvenirs douloureux de coté pour n'en garder que les plus beaux, alors qu'il y était parvenu avec succès durant de longues semaines où la présence de Swann avait été synonyme de joie, de légèreté et de (beaucoup trop de) nostalgie, tout avait changé à la nouvelle de la mort de Matt. Bouleversé, sincèrement attaché au jeune homme pour toutes les raisons qui faisaient de Matt un ami si précieux à ses yeux, Rory avait dès lors été incapable d'ignorer que ce qui lui provoquait un tel chagrin devait laisser Swann et le reste des McGrath profondément inconsolables. Cette pensée ne l'avait pas quitté une seconde tandis qu'il avait rejoint Toowong avec aucune autre idée en tête que celle d'être là, pour lui et avec lui. Plus rien d'autre n'importait alors, pas même ce vide abyssal au creux de son cœur et la tristesse émanant de son regard avant même qu'il ne se décompose quelques heures plus tôt en apprenant la terrible nouvelle.

Ça non plus, ça n'avait pas changé depuis la dernière fois. Célibataire six mois plus tôt, il l'était redevenu il y a quelques jours après avoir découvert d'une manière aussi soudaine que sordide que celle qui se disait sa petite-amie s'était jouée de lui depuis le premier jour. Aveugle et bien incapable de soupçonner une telle chose, Rory n'avait jamais douté de la sincérité de ses mots, de ses gestes et de toutes les fois où il croyait voir briller dans le regard de Stella une affection sincère et réciproque, qui n'était en réalité que feinte et intéressée. Les pièces du puzzle n'avaient pourtant mis qu'une minute à se reconstituer, une fois Rory placé devant l'évidence que ses yeux avaient peut être refusé de voir toutes les fois où certains signes auraient pu l'aiguiller, et c'est meurtri dans sa chair que l'australien avait finalement mis fin à leur histoire. Las de se retrouver une nouvelle fois blessé, fatigué d'y avoir à nouveau cru en vain, quand bien même il était depuis plusieurs semaines conscient que ce qui battait à l'intérieur de ses veines lorsqu'il pensait à Stella n'était pas de l'amour. Que quelqu'un d'autre détenait la clé de son cœur et qu'il n'aurait peut être pas pu la lui léguer même s'il avait voulu. Rory avait ses torts et il ne chercherait pas à le nier, mais c'est parce qu'il aurait été incapable de la blesser qu'il s'était résolu à réprimer ce qui devait l'être et à continuer de voir Swann comme si de rien était, comme si les aveux formulés sous la lumière de la lune n'avaient aucune raison d'instaurer le moindre malaise. Aucune raison de changer quoi que ce soit. Il s'en serait convaincu aussi longtemps que nécessaire, aurait donné à Stella toute la tendresse et l'affection qu'elle méritait à ses yeux. Ça n'aurait peut être pas été parfait mais il aurait tout fait pour que ça s'en rapproche au maximum. Aujourd'hui tout ça avait bien peu d'importance, sa perception de cette histoire ne s'étant visiblement jamais un tant soit peu rapprochée de la réalité.

Il n'avait pas prévenu Swann de sa visite, peut être de peur qu'il lui dise préférer rester seul dans un moment où Rory se savait incapable de respecter ce souhait. Incapable aussi d'ignorer combien la seule idée que le décès de Matt puisse de nouveau le fragiliser le terrifiait au plus profond de lui. Sa peine de cœur paraissait subitement dérisoire, la maladresse avec laquelle il lui avait ouvert son cœur aussi, toutes deux reléguées au second plan de ce qui devait réellement importer. Il avait besoin de voir Swann, besoin d'être un soutien pour lui à défaut de connaître la moindre formule magique capable d'adoucir l'immense peine qu'il devait éprouver. Rory venait cette fois encore sans solution ni remède, simplement avec des bras prêts à l'étreindre et des épaules prêtes à le soutenir s'il en éprouvait le besoin. Là aussi, ça n'avait rien de parfait, mais c'était malheureusement tout ce qu'il avait. Arrivé devant la porte de son appartement, celui dont il savait que Swann partageait les clés avec ses deux colocataires, Rory pressa fébrilement son doigt sur la sonnette. Il priait maintenant pour que l'anglais lui ouvre, ou pour que quiconque le ferait à sa place soit capable de le rassurer sur son état. Il n'eut pas à attendre plus de quelques secondes pour finalement voir apparaître sa silhouette juste face à lui, et éprouver à la fois un soulagement profond et une inquiétude encore plus viscérale. « Swann. » Trahi par sa voix enrouée par une émotion écrasante, Rory eut bien du mal à cacher ses yeux tristes et sa mine décomposée par la peine. Swann le connaissait trop bien, de toute façon. « J'ai appris pour... » Il butait sur les mots sans que ça n'ait rien d'une surprise, son regard bleu ancré à celui de Swann depuis la seconde où la porte s'était ouverte et où le souffle avait commencé à lui manquer. « On m'a dit, pour Matt. » Matt dont il veillait ici à prononcer le nom avec prudence, ses yeux pourtant incapables de ne pas s'habiller d'une profonde tristesse alors qu'il savait qu'il n'aurait jamais voulu que son souvenir soit douloureux. « Je suis vraiment désolé. » Il en tremblait, incapable de ne pas compatir au chagrin de tous ceux que Matt avait laissé derrière lui quand Rory lui-même n'avait jamais eu aucun mal à le considérer comme un frère. Il n'était pas question de lui, pourtant, encore moins de ses émotions quand seules celles de Swann importaient. Il n'attendit donc pas une seule seconde de plus, franchissant le mètre qui les séparait pour passer ses bras autour de lui et l'étreindre doucement, parce qu'il n'y avait rien au monde qui lui paraisse plus naturel et nécessaire en cet instant. « Je suis venu dès que j'ai su, je pouvais pas... imaginer ne pas être auprès de toi. » Ça lui aurait été impensable, tout comme de perdre une seule seconde en chemin ou remettre cette visite à plus tard. Tout ce qui touchait Swann le touchait lui aussi profondément, et si son bonheur était la seule chose capable de faire le sien, ce qui l'affectait était aussi ce qui l'empêcherait éternellement d'être heureux. « Si je peux faire quoi que ce soit, je... Je suis là, tu le sais pas vrai ? » Difficile de l'oublier à la façon dont Rory gardait ses bras enlacés autour de sa taille comme s'il ne voulait plus jamais le lâcher, incapable de la moindre demi-mesure dès qu'il était question de l'anglais. « Je suis là, et tu n'es pas seul. » Il ne le serait jamais, parce qu'il resterait auprès de lui dans les meilleurs moments comme ici dans les pires. Qu'il serait toujours là, et que c'était peut être bien la plus grande constante de toutes.



you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) JTdVfXP
you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) QqLqwzn
you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) QoPDAKU
you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) E0B9M70
you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) HZjB4DU
you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) 872289volunteer
you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) KPZB94a
you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) Lcds5AP
you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) Qi7UeVN
you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) 0f0M9Ir
 :l: :
 
Revenir en haut Aller en bas
Swann Buchanan
Swann Buchanan
l'ange gardien
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 32 ans (argh - 20/01/1990)
STATUT : Il file le parfait amour avec Rory et peut enfin dire qu’il est heureux sans que ce soit un mensonge. La pression du coming-out et de l’exposition médiatique ne semblent plus si terribles, maintenant.
MÉTIER : Kinésithérapeute dans un cabinet géré avec Martin. Actuellement sur la touche, la faute à une large entaille dans le creux de sa main (merci Murphy).
LOGEMENT : 400 Carmody Road, Toowong, en collocation avec Sofia et Maisie, quand il ne retrouve pas le loft de Rory à Spring Hill.
I wish i was the monster you think I am
POSTS : 20480 POINTS : 2615

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : En quête perpétuelle d'identité › Joueur de football australien › Ne connaît pas ses limites physiques › Sûr de lui en apparence seulement › Très instable mentalement › Médiateur par excellence › Deux tentatives de suicide au compteur › Poignets marqués par les cicatrices › Passionné par son métier › Ecoute beaucoup, se confie peu › Prêt à tout pour sa famille et ceux qu'il aime › Ne se sent à sa place que lorsqu'on ne le remarque pas, être amoureux d'un homme et un acteur reconnu est ce qu'il a vécu de plus terrifiant (et beau)
RPs EN COURS : (09)rory #16 & alex #4zoyaalex #5nathanaelmaisie #2danikamartin #3rory #21haley

uabébou (ua gnogni)

pré lien
assistant kiné

you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) Qn8Pasxy_o
rowann › love is a drug and you are my cigarette, love is addiction and you are my nicorette. you are the sun and the light, you're the origin of love. now i know you're amazing 'cause all i need is the love you breathe. put your lips on me and i can live underwater.

you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) Yox3
swalex › summer of 2012, burnt in my mind : high, crazy and drunk, five in a room. throwing drinks at each other, making fun of our lovers, getting kicked out on the street. we were best friends forever but the truth is i'm so good at crashing in, making sparks and shit but then i'm a bad friend.

you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) Tumblr_nfip3e9Bwa1skwmuvo1_250
swaddy › the crown you wear makes you numb to the thorns. there's a mirror at the end of the road. the lights are on but no one knows you're suffocating. there's nowhere to run.

you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) 9d817bc28c2d5299557dd123debdb50d1f472b12
arthur › why don't you just take what you want from me? i think you should take what you want and leave. you're changing everyday, you played me, you're taking everything. i let you run the game.

RPs EN ATTENTE : penny #7

you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) Bf45a03e218c4f25e21e00a7ee89ac66
mcgraths › the more that you say the less I know. wherever you stray i follow. i'm begging for you to take my hand, wreck my plans.

RPs TERMINÉS : (2021) sashalucia #14, rory #5 & matt #8lucia #15lucia #16 & mcgrathspenny #3matt #5ariane #3lucia #17jill #3lucia #19ariane #4matt #7lucia #20rory #6rory #7alex #2rory #8rory #9penny #4maddy #2noa #3penny #5noa #4rory #12maisie #1sofia s. #1mariage calexalex #3deklanrory #18wendy #2arthur #1maddy #4rory #20 & murphyrory #19penny #6

(2020) lucia #12maxence #1lucia #13nathanael #1lucia #9penny #1penny #2lucia #10lucia #11 + dbd crewraphael #3lucia #8martin #2ariane #2lucia #7saül #1lucia #6noa #2raphael #2ariane #1martin #1lucia #4danikalucia #5 & hannahginny #2, matt #3 & jill #1lucia #1matt #1 & lily #1matt #2 & lily #2ginny #1rory #1maddy #1

(flashbacks) chloerory #3rory #2rory #4spenceralex #1raphael #1wendy #1rory #10rory #11 & maddy #3

you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) 4eefd80f47917894d64114d7f27fa037980e6208

AVATAR : Evan Peters
CRÉDITS : laserquest (avatar) › nairobi (rowann) › alex (swalex) › loonywaltz (ub)
DC : Charlie, Auden, Lily & Rhett
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/08/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28950-a-little-bit-of-heaven-a-little-bit-of-hell-swann https://www.30yearsstillyoung.com/t41172- https://www.30yearsstillyoung.com/t29801-swann-mcgrath https://www.30yearsstillyoung.com/t34837-swann-mcgrath

you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) Empty
Message(#) Sujet: Re: you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) EmptyJeu 22 Juil 2021 - 1:35



L’ambiance est différente mais elle n’a rien d’une nouveauté. Le temps s’écoule d’une autre façon que Swann ne comprend et s’il a un poids sur le cœur, ce n’est sans doute qu’à cause d’émotions que l’humain ne contrôle de toute façon pas. En somme, il n’y a pas de quoi s’inquiéter et ce n’est pas ce qu’il fait non plus. Jusqu’à ce que Rory se présente à la porte dans un état de tristesse avancé, tout du moins. « Swann. » Son prénom a toujours résonné différemment dans son esprit lorsqu’il était prononcé par Rory, mais jamais l’anglais ne souhaite à nouveau l’entendre avec un écho de tristesse. C’est un fait qui revient pourtant régulièrement depuis plus d’un an, chose qu’il déplore de tout son cœur. Il ne comprend pas l’agitation soudaine du brun, fronce les sourcils à son tour, tant par peur que par incompréhension. Son cœur s’accélère imperceptiblement, lui qui ne sait rester calme si celui de Rory n’est pas dans le même état. Déjà, il tend une main fébrile, doutant de l’accueil qu’elle pourrait recevoir contre la joue de l’acteur. A défaut d’oser le prendre dans ses bras pour soigner des maux inconnus, il tente au moins de jauger leur ampleur. « J'ai appris pour... » L’anglais est suspendu à ses lèvres, en oubliant quelques respirations au passage, de peur de manquer les mots les plus importants. Son regard supporte celui du Craine, aussi difficile cela puisse-t-il être de voir autant de tristesse en lui sans être capable de l’aider, la soigner, l’annihiler. « On m'a dit, pour Matt. » On l’a dit à Swann, aussi, mais il a décidé de ne rien écouter, de ne rien prendre en compte. Il s’est arrêté à la partie de l’histoire lui contant que Matt est parti surfer et s’il y est toujours depuis hier, ou avant-hier peut-être même, alors c’est qu’il doit s’amuser. Il a toujours été plus aventureux que lui, bien plus doué sur une planche aussi. Il n’y a rien d’étonnant là-dedans, et c’est encore moins inquiétant. Dieu sait qu’il tient à son aîné, pourtant, Swann, et qu’il se sentirait mourir s’il lui arrivait quelque chose. Alors pourquoi Rory agit-il ainsi, puisqu’il n’y a réellement aucune raison de le faire ? Matt est heureux, il agrandit le bar, il anime un podcast, il a déménagé dans une belle maison et il s’est même fait à l’idée de devoir attendre que le Destin s’en mêle pour enfin devenir père. L’anglais ne trouve rien de quoi répondre, occupé à revivre des souvenirs mélangés, incompréhensibles. Il n’y comprend rien à rien, justement, et surtout pas la raison de la visite de Rory, encore moins de son état. Si la première n’est en rien un problème et bien au contraire, il s’inquiète bien plus de la seconde, le soupçonnant peut-être d’avoir une information qui n’est pas aussi en la possession du blond. « Je suis vraiment désolé. » Désolé au point d’en trembler, désolé au point d’avoir assez pleuré pour que ses yeux bleus portent encore des traces de rouge et violet. “Tu me fais peur, Rory.” Il a peur pour lui bien avant tout le reste, son bonheur lui important par-dessus tout. A aucun moment, pourtant, il se demande s’il fait bien ou non de répondre à son étreinte. Le geste est instinctif, naturel et nécessaire. Sa main, restée posée contre sa joue, trouve bien meilleur endroit où se loger, dans la nuque même de l’acteur. Il ne se souvient pas de la dernière fois où l’étreinte est venue de lui mais accueille son corps entre ses bras comme s’il ne s’en était jamais défait. Peu importe ce qui le trouble, il espère pouvoir enrayer un brun de son chagrin avec ce geste.

Ses bras se placent par-dessus les épaules de l’acteur, il a une main réconfortante posée à l’arrière de son crâne, assurance muette qu’il le protégera de ce mal qui l’accable, quel qu’il soit. « Je suis venu dès que j'ai su, je pouvais pas... imaginer ne pas être auprès de toi. » Il ne peut pas imaginer rester de lui bien longtemps non plus mais Swann comprend bien que ce n’est pas de la même chose dont il est question dans ses paroles. Il parle d’un autre sujet, d’un autre problème aussi. Lequel ? Qu’est ce qu’il pourrait bien avoir à faire avec son frère, simplement parti pour quelques jours. ll doit s’amuser, c’est pour cette raison qu’il ne répond pas à ses messages et ne retourne pas ses appels non plus. Il n’y a rien de quoi s’inquiéter. « Si je peux faire quoi que ce soit, je... Je suis là, tu le sais pas vrai ? » Ses doigts jouent doucement de ses mèches devenues plus longues, il rassure un homme qui est lui-même venu pour la réciproque. Contre sa chevelure, il prend une plus grande inspiration, accablé d’une tristesse qu’il tente de purger depuis celle de son ami. Si seulement tout pouvait être aussi simple ; s’il pouvait souffrir à sa place pour lui éviter un tel chagrin insupportable aux yeux de l’anglais. « Je suis là, et tu n'es pas seul. » - “Je sais. Je sais tout ça.” Et à aucun instant il n’en a douté, parce qu’il sait à quel point la réciproque est vraie. Ce qu’il a bien du mal à supporter, en revanche, c’est la raison de cette étreinte et toute la tristesse qu’elle en dégage. Une part de lui espère encore qu’un jour ils trouveront le temps de s’enlacer sans qu’il n’y ait aucune tristesse, aucune peine, aucune rancœur. “Entre, s’il te plaît.” Il murmure doucement contre son oreille, le suppliant presque d’avoir la force de faire ces quelques pas supplémentaires. Il ne dégage pas ses bras de lui, se contente de refermer la porte avec son pied pour finalement le guider dans l’appartement. Rory n’a pas sa place sur le pas de la porte, son chagrin au vu et au su de tous. “Dis moi ce qui se passe.” Il retient un s’il te plaît supplémentaire, toujours plus inquiet en même temps que les secondes s’égrainent et qu’il refuse catégoriquement de poser ses mains autre part que sur ce corps qu’il a besoin de protéger. “Matt va bien. Ne t’en fais pas pour lui. Il est juste … parti.” Et il va revenir. D’une façon ou d’une autre, il reviendra, quand le moment sera venu, quand personne ne l’attendra, quand il aura bien rigolé et joué l’intéressant en même temps que le mort. Swann l’a vu avec un immense sourire sur les lèvres, la dernière fois, et il ne laissera pas cette image chassée par celle d’un corps sans vie et blafard. Les morts ne sourient pas et son frère passe son temps à le faire ; vous voyez bien que ce n’est pas compatible. “Ne te fais pas autant de soucis, ce n’est pas la peine. On va bien. Je veux juste que ce soit ton cas aussi.” Parce que les choses commencent à rentrer dans l’ordre, petit à petit, et il n’y a aucune raison que le processus soit mis sur pause ou, pire encore, qu’il prenne un chemin différent. Les choses doivent aller mieux parce qu’il est terrorisé à l’idée de vivre dans un monde où ce ne serait pas le cas. Ses doigts déplacent quelques mèches de son front, lui font place, tentent de se trouver un but et une utilité.



you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) ACin3sG
:hotmug::
 
Revenir en haut Aller en bas
Rory Craine
Rory Craine
la nuit d'or
la nuit d'or
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) IAeu3cF ÂGE : trente ans (19/03/91)
SURNOM : Craine pour la plupart des gens, Flynn Rider pour les enfants de l'hôpital.
STATUT : c'est officiel, ils s'aiment et vivent enfin leur relation au grand jour. Swann le rend plus heureux que jamais, c'est auprès de lui qu'il veut vivre chaque instant.
MÉTIER : acteur, il a repris le chemin des plateaux et renoue avec sa passion.
LOGEMENT : #272 Edward Street, un loft sur Spring Hill qu'il délaisse volontiers pour rejoindre Swann à Toowong.
you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) Uulo
POSTS : 7326 POINTS : 2050

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : très proche de sa famille, il idéalise ses ainés et surprotège sa petite sœur › a pratiqué le football australien durant son adolescence mais a du arrêter après une blessure au genou › la comédie a été la lumière au bout du tunnel lorsqu'il ne croyait plus en rien › son dernier film ne sortira pas en salles, il a frappé le réalisateur après que celui-ci ait agressé sa co-star › idéaliste et romantique, il rêve de fonder une famille › sensible et dévoué aux autres › anxieux par nature › bénévole à l'hôpital depuis août 2020.
RPs EN COURS :
you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) DNTTQtYr_o
rowann #16 & #21it's the way you're smiling at me, it's in the way you hold my hand. it's the way i've watched you change me, from a boy into a man. it's a million things about you, and i don't know what it is. but i have never known a love like this. it's funny how everything i dreamed about starts to seem so empty without you. i have never known a love like this.

you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) PTG0MPpE_o
crainesin our family portrait we look pretty happy. we look pretty normal, let's go back to that. in our family portrait we look pretty happy. let's play pretend, act like it goes naturally. can we work it out? can we be a family? i promise i'll be better, mommy i'll do anything.

you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) PC8GJaYC_o
cringer #9i've heard it said that people come into our lives for a reason. bringing something we must learn and we are led to those. who help us most to grow if we let them, and we help them in return. i know i'm who i am today because i knew you. like a comet pulled from orbit as it passes the sun. who can say if i've been changed for the better but because i knew you, i have been changed for good.

you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) Ml73
roy #2it took so long just to feel alright, remember how to put back the light in my eyes. i wish i had missed the first time that we kissed, 'cause you broke all your promises. runnin' 'round leaving scars, collecting your jar of hearts.

you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) NEPb15bt_o
lewaine #1she's not the type to give herself enough love. she lives her life, hand in a tight glove. i wish that i could fix it, i could fix it for you. i'll follow you way down wherever you may go. i'll follow you way down to your deepest low. i'll always be around wherever life takes you. you know i'll follow you.


(09/08) zoya (fb 2020)swann #16 & alexmaisiepenny #9murphy #2rosalie #5 & haleyswann #21swann & zoya › arthur

you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) GVMA6aOW_o

RPs EN ATTENTE : heather #2 › sohan #3 › aiden
RPs TERMINÉS : (2021) penny #4penny #5swann #5, lucia #1 & matt #1 (léolie's wedding)penny #6 (blind test)clyde #1raphael #1rosalie #1rosalie #2 & wyatt #1swann #6sohan #2penny #7wendy & micah(event) chez miles(event) chez eddie(event) chez thomas(event) chez les craine(event) chez charlie & léocraines #1chloe #2matt #2swann #7wendy #1swann #8ivy #1garrett #1jean #1swann #9micah #1swann #12michaela #1mariage calexpenny #8stellaswann #18rosalie #4murphy #1 & swann #20swann #19

(2020) jessian #1swann #1penny #1lily #1penny #2swann #2heather #1may #1penny #3erin #1sohan #1ava #2charlie #1le noël du royaume enchanté

(flashbacks) chloe #1 (2012)clément #1 (2016)swann #3 (2018)freddy #1 (2019)ava #1 (2015)swann #4 (2018)swann #10 (2016)swann #11 & maddy #1 (2018)

(ua slasher) rowann #13rowann #14rowann #15


rps abandonnés:
 

you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) XyqV1PHK_o

AVATAR : david corenswet.
CRÉDITS : avatar @harley, bann profil @zaja, userbars @loonywaltz.
DC : james weatherton.
PSEUDO : nairobi, charlotte.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 24/11/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t33433-here-s-looking-at-you-kid-rory https://www.30yearsstillyoung.com/t39538-rory-this-is-not-a-review-it-s-a-love-note https://www.30yearsstillyoung.com/t33882-rory-craine https://www.30yearsstillyoung.com/t33883-rory-craine https://poedameryn.tumblr.com/

you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) Empty
Message(#) Sujet: Re: you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) EmptySam 24 Juil 2021 - 21:28



 
you make the darkness less dark,
you make the winter feel warmer.

Ce n'est pas la journée qu'il rêvait de vivre, encore moins de cette façon qu'il aurait voulu la passer avec Swann. Ce n'est pas une mine triste qu'il aurait voulu lui offrir sitôt la porte de son appartement ouverte, ni des yeux larmoyants qu'il aurait voulu déposer dans les siens. Pas plus qu'il n'aurait voulu que la peine s’immisce au cœur de cet échange, pourtant rendu plus doux par la main que l'anglais aventura contre la joue de Rory, dont le sourire n'eut plus rien de triste ou de douloureux pendant plusieurs secondes qu'il aurait voulu éterniser. S'il redoutait plus que tout de surprendre une déchirante tristesse dans le regard de Swann lorsqu'il se retrouverait enfin face à lui, découvrir l'apparente sérénité qui habillait ses traits fut probablement la vision la plus rassurante qui soit. Aussi surprenant que ce puisse être dans cette situation, Rory était le seul à paraître bouleversé et si son cœur lui dictait que quelque chose était inhabituel dans la façon dont Swann semblait réagir au décès de Matt, aucune part de lui n'irait regretter qu'il semble aller mieux que ce qu'il avait redouté. C'était sa plus grande peur, la raison pour laquelle il n'avait pas perdu une minute pour aller le retrouver, et bien loin de se poser à cet instant plus de questions Rory ne voyait qu'un Swann en bonne santé, dont le visage n'était pas déformé par la peine, et c'était bien tout ce dont il avait besoin pour être rassuré. Tout ce dont il avait besoin aussi pour calmer sa propre respiration et stabiliser ses jambes flageolantes, tout son corps lui ayant demandé un effort surhumain pour se déplacer tant la tristesse alourdissait son cœur et chacun de ses membres. Si l'un ne semblait rien comprendre aux paroles de l'autre, rien dans ce défaut de communication n’alertait Rory qui bien avant d'être capable d'ajouter quoi que ce soit, ressentit d'abord le besoin de le serrer contre lui. Une étreinte qu'il aurait voulu plus heureuse, sans plus qu'aucune douleur ne s'y invite, mais une étreinte qui aujourd'hui encore agissait comme un rempare entre le monde et eux. Blotti entre les bras de Swann, ses mains logées entre son dos et les pointes de ses boucles, l'australien ne voyait même pas que la peine qu'il croyait pouvoir apaiser sous la chaleur de ce contact n'existait que dans son propre cœur, celui de Swann étant ici épargné par ces maux. Puisque Matt était mort, alors Swann était forcément l'un des premiers impactés par la terrible nouvelle, peu importe qu'il semble ici plus apte que lui à dompter son chagrin. Bien incapable d'imaginer qu'il puisse en être autrement et que le déni puisse l'empêcher de faire face à cette douloureuse réalité, Rory se contenta de le serrer un peu plus fort, définitivement incapable de s'imaginer le lâcher de si tôt alors qu'entre ses bras lui aussi en oublierait presque la raison de sa venue. Comme chaque fois qu'il en oubliait le reste du monde.

Swann le fit entrer et Rory n'opposa aucune résistance, encore suffisamment conscient de ce qui les entourait pour ne pas vouloir que les voisins de l'anglais le surprennent en pleurs sur son pallier. Ce n'était pourtant pas l'idée qu'on puisse le voir dans un pareil état de tristesse qui l'inquiétait ici. Non, bien loin de s'en faire pour lui-même, Rory ne pensait véritablement qu'à Swann et chaque seconde qui s'égrainait était destinée à l'entourer, l'apaiser et le rassurer, alors même que toutes ses tentatives pour réchauffer son cœur étaient à cet instant bien inutiles. Rory commença à le comprendre à sa façon de reprendre la parole, ses yeux remplis d'incompréhension retrouvant les siens sans qu'il ne soit pourtant capable de laisser filtrer les nombreuses questions qui se posaient dans son esprit. Perdu, il le fut plus encore dans sa façon de parler de Matt, comme si rien ne lui était jamais arrivé et que son sort ne donnait aucune matière à s'inquiéter. Comme s'il n'était pas mort, ce mot que Rory avait pris soin de ne pas prononcer devant lui mais dont Swann, lui, semblait réfuter l'existence. Matt était parti, aux yeux de l'anglais, et son cœur se serra deux fois plus lorsqu'il comprit. « Swann... » Oh, comme il détestait l'immense tristesse qui émana à nouveau de sa voix, alors que Swann semblait si préservé, si loin d'imaginer la raison pour laquelle son regard était rempli d'autant de peine. Il semblait comme vivre dans un monde parallèle à celui-ci, là où Matt n'avait jamais perdu la vie et sa femme n'était jamais devenue veuve. Là où les larmes qui avaient coulé sur les joues de Rory ne pouvaient trouver leur source que dans un drame bien différent, un drame qui en aucun cas n'impliquait son frère. « Est-ce que tu as parlé à Lily récemment ? » Ses mots étaient doux comme des caresses, ses yeux emplis d'une tendresse mêlée à une inquiétude qu'il ne savait jamais doser quand il était question de Swann. Maintenant qu'il comprenait ce qui se passait dans le cœur autant que dans l'esprit de l'anglais, Rory n'imaginait en aucun cas le brusquer. « Ou Jill, ou Ginny. » Ne supportant pas l'idée de faire naître davantage d'inquiétude chez Swann rien qu'au travers de ces questions, il desserra légèrement son étreinte pour faire glisser l'une de ses mains dans la sienne et entrelacer leurs doigts sans détacher son regard du sien. Tout ce qu'il tentait de faire, c'est comprendre. Comprendre la source de ce déni, de cette anesthésie affective qui semblait protéger Swann d'une douleur bien trop grande pour un cœur aussi pur que le sien. Rory commençait à le comprendre ; il aurait sûrement besoin de temps pour faire face à son rythme à cette réalité et rien ne comptait plus que d'être à ses cotés quoi qu'il arrive. Il ne concevait pas un seul instant de le laisser seul, aussi serein puisse-t-il donner l'impression d'être. Sa place était plus que jamais à ses cotés. « Tu sais que je vais bien seulement si c'est aussi ton cas. » Il souffla dans un sourire triste, son pouce occupé à caresser le dos de sa main, et dans des mots qui n'auraient pas pu être plus proches de la réalité. Et c'est peut être pour ça qu'il n'avait aucune idée de comment il se sentait, perdu face à l'évidence que Swann irait bien tant qu'il serait convaincu que Matt était seulement parti, et dans le même temps terrorisé à l'idée qu'il puisse un jour en être autrement. Que faire, alors ? Ce n'était pas à lui de lui ouvrir les yeux, et plus que tout c'était une chose dont il se sentait profondément incapable. L'idée de lui faire de la peine lui avait toujours été insupportable, il ne pourrait jamais se le pardonner. « Je veux dire... ça va. » La lueur éteinte au fond de ses yeux indiquait tout le contraire, et s'il était bien évidemment question de Matt il y avait aussi Stella, le reste, tout ce qui l'emplissait ici d'une morosité qu'il était incapable de cacher à Swann. « Il s'est passé quelque chose avec Stella, mais je veux pas que ça t'inquiète. Encore moins que ça te rende triste. » Il souffla tout bas, dans un regard qu'il espérait rassurant et sans que ses doigts ne se défassent un seul instant des siens. Il le voulait encore moins alors qu'il bénéficiait d'un répit au milieu de cette tragique épreuve et semblait si sincèrement s'inquiéter pour Rory quand l'inverse paraîtrait beaucoup plus logique. Il ne pensait même pas trouver l'occasion de lui parler de sa rupture, n'avait même pas réfléchi à ce qu'il lui dirait – à ce qu'il n'aurait pas trop honte de lui dire, plutôt. Alors il cherchait ses mots, et la meilleure façon de lui en parler sans lui causer aucune peine. Quittant ses yeux pour regarder un instant autour d'eux, comme s'il reprenait conscience de l'endroit où ils se trouvaient, il reprit. « Je t'ai même pas demandé si tu étais seul, j'espère que je tombe pas mal. » Swann ne vivait pas seul, c'était une donnée qu'il n'avait pas suffisamment prise en compte quand rien n'importait plus que d'être auprès de lui. Rory ne voulait pas déranger, quand bien même il ne voulait pas non plus un seul instant le quitter.



you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) JTdVfXP
you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) QqLqwzn
you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) QoPDAKU
you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) E0B9M70
you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) HZjB4DU
you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) 872289volunteer
you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) KPZB94a
you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) Lcds5AP
you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) Qi7UeVN
you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) 0f0M9Ir
 :l: :
 
Revenir en haut Aller en bas
Swann Buchanan
Swann Buchanan
l'ange gardien
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 32 ans (argh - 20/01/1990)
STATUT : Il file le parfait amour avec Rory et peut enfin dire qu’il est heureux sans que ce soit un mensonge. La pression du coming-out et de l’exposition médiatique ne semblent plus si terribles, maintenant.
MÉTIER : Kinésithérapeute dans un cabinet géré avec Martin. Actuellement sur la touche, la faute à une large entaille dans le creux de sa main (merci Murphy).
LOGEMENT : 400 Carmody Road, Toowong, en collocation avec Sofia et Maisie, quand il ne retrouve pas le loft de Rory à Spring Hill.
I wish i was the monster you think I am
POSTS : 20480 POINTS : 2615

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : En quête perpétuelle d'identité › Joueur de football australien › Ne connaît pas ses limites physiques › Sûr de lui en apparence seulement › Très instable mentalement › Médiateur par excellence › Deux tentatives de suicide au compteur › Poignets marqués par les cicatrices › Passionné par son métier › Ecoute beaucoup, se confie peu › Prêt à tout pour sa famille et ceux qu'il aime › Ne se sent à sa place que lorsqu'on ne le remarque pas, être amoureux d'un homme et un acteur reconnu est ce qu'il a vécu de plus terrifiant (et beau)
RPs EN COURS : (09)rory #16 & alex #4zoyaalex #5nathanaelmaisie #2danikamartin #3rory #21haley

uabébou (ua gnogni)

pré lien
assistant kiné

you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) Qn8Pasxy_o
rowann › love is a drug and you are my cigarette, love is addiction and you are my nicorette. you are the sun and the light, you're the origin of love. now i know you're amazing 'cause all i need is the love you breathe. put your lips on me and i can live underwater.

you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) Yox3
swalex › summer of 2012, burnt in my mind : high, crazy and drunk, five in a room. throwing drinks at each other, making fun of our lovers, getting kicked out on the street. we were best friends forever but the truth is i'm so good at crashing in, making sparks and shit but then i'm a bad friend.

you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) Tumblr_nfip3e9Bwa1skwmuvo1_250
swaddy › the crown you wear makes you numb to the thorns. there's a mirror at the end of the road. the lights are on but no one knows you're suffocating. there's nowhere to run.

you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) 9d817bc28c2d5299557dd123debdb50d1f472b12
arthur › why don't you just take what you want from me? i think you should take what you want and leave. you're changing everyday, you played me, you're taking everything. i let you run the game.

RPs EN ATTENTE : penny #7

you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) Bf45a03e218c4f25e21e00a7ee89ac66
mcgraths › the more that you say the less I know. wherever you stray i follow. i'm begging for you to take my hand, wreck my plans.

RPs TERMINÉS : (2021) sashalucia #14, rory #5 & matt #8lucia #15lucia #16 & mcgrathspenny #3matt #5ariane #3lucia #17jill #3lucia #19ariane #4matt #7lucia #20rory #6rory #7alex #2rory #8rory #9penny #4maddy #2noa #3penny #5noa #4rory #12maisie #1sofia s. #1mariage calexalex #3deklanrory #18wendy #2arthur #1maddy #4rory #20 & murphyrory #19penny #6

(2020) lucia #12maxence #1lucia #13nathanael #1lucia #9penny #1penny #2lucia #10lucia #11 + dbd crewraphael #3lucia #8martin #2ariane #2lucia #7saül #1lucia #6noa #2raphael #2ariane #1martin #1lucia #4danikalucia #5 & hannahginny #2, matt #3 & jill #1lucia #1matt #1 & lily #1matt #2 & lily #2ginny #1rory #1maddy #1

(flashbacks) chloerory #3rory #2rory #4spenceralex #1raphael #1wendy #1rory #10rory #11 & maddy #3

you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) 4eefd80f47917894d64114d7f27fa037980e6208

AVATAR : Evan Peters
CRÉDITS : laserquest (avatar) › nairobi (rowann) › alex (swalex) › loonywaltz (ub)
DC : Charlie, Auden, Lily & Rhett
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/08/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28950-a-little-bit-of-heaven-a-little-bit-of-hell-swann https://www.30yearsstillyoung.com/t41172- https://www.30yearsstillyoung.com/t29801-swann-mcgrath https://www.30yearsstillyoung.com/t34837-swann-mcgrath

you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) Empty
Message(#) Sujet: Re: you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) EmptyMer 28 Juil 2021 - 0:03



Son prénom susurré par Rory ne sera jamais synonyme de quoi que ce soit de négatif, et ce n’est pas quelque chose qui puisse être voué à changer, peu importe à quel point l’atmosphère semble lourde et chargée d’un chagrin difficile. Il continue de le serrer contre lui, paupières fermées, mains occupées à protéger l’arrière de son crâne et son être tout entier contre les maux du monde. Par trois fois l’Anglais secoue la tête, informant ainsi Rory qu’il n’a pas parlé à Lily, Jill ou Ginny ces derniers temps, malgré les appels manqués et autres messages en absence du trio des femmes McGrath. Il aurait répondu au moindre signe de vie de leur part en temps normal mais ces derniers jours, il ne saurait expliquer pourquoi le cœur n’y est pas. A défaut de vouloir leur montrer une facette de sa personnalité qui ne soit pas totalement heureuse, il préfère simplement gagner un peu de temps, histoire que tout s’arrange pour tout le monde. Les filles lui en voudront un peu mais il n’y aura jamais rien de plus grave, et de son vivant il ne se permettra pas de les laisser s’inquiéter de nouveau à son sujet. Il va bien et ne permettra à personne de penser que ce n’est pas le cas, encore moins alors qu’il n’a aucune idée de quels mots poser sur ce mal qu’il ne comprend même pas. “Pourquoi ça ?” S’il était d’humeur blagueuse sur ce sujet, il lui aurait demandé si c’était une tentative pour ensuite obtenir le numéro de téléphone de l’une des trois mais rien ne tient la route dans un plan où le Craine est déjà en couple, les trois jeunes femmes mariées et son téléphone rempli du numéro d’au moins deux d’entre elles.

Ce ne sont pourtant pas des impératifs qui l’empêchent d’accepter la main de Rory contre la sienne, bien au contraire, et l’anglais ressent une certaine honte à l’idée d’être heureux de sentir la chaleur de sa peau alors qu’il semble profondément troublé. Il aurait pu être tout aussi heureux à l’idée de pouvoir garder ses yeux dans les siens, si seulement ses prunelles ne se faisaient pas le reflet de tant de chagrin insondable. « Tu sais que je vais bien seulement si c'est aussi ton cas. » Les mains de Rory caressent celle de Swann, et l’autre que l’anglais a de libre joue avec les mèches du brun, tentant ainsi de le rassurer silencieusement. Ainsi, au moins, il ne risque pas d’avoir des mots de travers, ni même de risquer une erreur. Ainsi, au moins, il s’assure de le garder à ses côtés et sous une parfaite surveillance. Il ne voudrait le laisser entre les mains de personne d’autre. L’anglais ferme les yeux un instant, désolé et incapable d’aller aussi bien qu’il le voudrait, pas même pour prouver à Rory qu’il est capable de ce genre de choses. Pour lui, pourtant, il serait prêt à tout et plus encore. Il regrette d'avoir encore si peu de contrôle sur ses émotions et pensait que ce serait un problème résolu, depuis. “Comment tu faisais avant de me connaître, hein ?” Se contenter des faits n’arrangerait rien à la situation, alors l’anglais tente de reprendre ses marques là où elles ont toujours été situées : dans l’humour. Ses mots sont peu assurés, il a la voix enrouée et basse mais un sourire grandit peu à peu sur ses lèvres, au moins. Rory sait à quel point il travaille à aller mieux et il ne le laissera pas penser qu’il a baissé les bras ni même qu’il abandonne. « Je veux dire... ça va. » Il a connu de biens meilleurs ‘ça va’, c’est évident, et à défaut de pouvoir se permettre de verbaliser son inquiétude à ce sujet, il se contente de redoubler de douceur contre ses cheveux, ramenant un instant sa tête contre son cou. Protéger Rory, c’est tout ce qu’il souhaite faire. Le protéger lui alors qu’il a toujours échoué ailleurs, malgré son éternelle envie et besoin de faire le bien autour de lui. Son cœur s’emballe pour bien d’autres raisons, désormais, et il n’a pas la force de lui faire comprendre que son mensonge est de piètre qualité. Il a toujours été plus doué pour jouer un rôle à l’écran, et de loin. « Il s'est passé quelque chose avec Stella, mais je veux pas que ça t'inquiète. Encore moins que ça te rende triste. » C’est un oh qu’il retient une fois de plus dans sa gorge, éternellement désolé. Les sujets changent mais pas les sentiments liés. Il avait espéré que tout irait bien avec cette jeune femme et qu’il allait être sincèrement et profondément heureux à ses côtés. A en juger par le ton qu’il emploie autant que leur étreinte qui ne connaît aucune fin, c’est évidemment un échec. Peu importe ce qu’ils entreprennent et tous les efforts qu’ils y mettent, tout finit par en venir à la même conclusion tragique. “Et moi j’ai pas envie que tu gardes quelque chose de triste et inquiétant pour toi.” Peu importe ce qu’il pourra en penser, ce n’est pas ce qui devrait conditionner ce que Rory peut ou non lui partager. Pire encore, si cela pèse sur sa propre personne, alors il ne devrait jamais avoir à douter. Il peut tout lui dire, en tout temps, et il promet qu’il saura encaisser et fera tout pour. Les yeux qu’il plonge dans ceux de l’acteur le lui assurent une fois de plus. Swann n’est pas assuré de beaucoup de choses mais de celle-ci, il ne se pose même pas la question. Pour lui, il serait prêt à tous les efforts et n’appellerait jamais ça des ‘efforts’, justement. “Une discussion, ça n’implique même pas de te rendre ta liberté, qui plus est.” S’ils se contentent de parler, le blond pourra toujours compter sur cette étreinte et l’odeur de Rory autant que sa chaleur. Avec ça, il sait qu’il pourra tout entendre, encore plus si cela peut lui permettre de se libérer d’un certain poids.

« Je t'ai même pas demandé si tu étais seul, j'espère que je tombe pas mal. » - “Je te cacherai pas, Rory.Plus. La réponse sort instinctivement, hâtivement. Il se presse, ne veut pas lui laisser l’opportunité de penser à quoi que ce soit allant dans le sens de ses premières paroles. Qu’il soit seul ou non n’est pas la question, et si Sofia ou Maisie, voire même les deux, avaient été présentes, alors il l’aurait accueilli de la même façon, refusant tout autant de le laisser plus d’un pas entre eux ni même de rompre le contact physique. “Elles ne sont pas là, tes secrets sont bien gardés.” Les murs ne parlent pas, aussi peu que Swann dès lors qu’il est question des secrets de ses proches. Il préfère le statuer une fois de plus à sa façon, rassurant par la même occasion son ami à propos de leur intimité. Personne ne saura qu’un mal l’anime, lui et ses yeux bleus teintés d’une infinie tristesse impossible à balayer. “Elles rentrent plus tard, tu les croiseras peut-être.” Le Swann d’avant aurait paniqué à une telle idée mais celui d’aujourd’hui accueille cette idée avec une certaine bienveillance, peut-être même liée à de l’impatience. Il serait heureux de les voir tous se rencontrer et sait par avance que l’entente serait simple et rapide entre tant de personnes qui comptent pour lui. “On peut échanger les rôles, pour une fois.” La proposition n’en a que le nom, il est en réalité en train de lui annoncer qu’il ne la lâchera pas des yeux avant d’être certain qu’il va mieux et que ce n’est pas qu’une simple phase montante. “Tu peux rester autant que tu veux.” Il veut prendre soin de lui. Il peut le faire, pour une fois, ou en tout cas il le pense sincèrement. Puisque rien de mal n’advient dans sa vie en cet instant et que c’est sûrement ce qui est en train d’arriver pour Rory, il compte faire tout ce qu’il peut pour enrayer le processus. Preuve en est qu’il reste pendu à ses lèvres au milieu de la pièce, incapable de faire le moindre pas de peur qu’ils s’éloignent d’un peu de trop, justement. “Ou juste le temps que je sois rassuré.” Autant de mots pour dire s’il te plaît, reste alors qu’il se rend compte avoir enrobé ses annonces de trop de ‘tu peux’ là où il souhaite plutôt que les mots deviennent des actes. “On a une moins belle vue, d’ici, mais j’ai volé du café du Brésil en direct du dbd.” Autant d’excuses pour qu’il y trouve l’envie de rester dans l’appartement quelques minutes de plus, quelques heures juste ensuite. S’il pense aller bien, il sait qu’en son absence la réalité serait bien différente.



you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) ACin3sG
:hotmug::
 
Revenir en haut Aller en bas
Rory Craine
Rory Craine
la nuit d'or
la nuit d'or
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) IAeu3cF ÂGE : trente ans (19/03/91)
SURNOM : Craine pour la plupart des gens, Flynn Rider pour les enfants de l'hôpital.
STATUT : c'est officiel, ils s'aiment et vivent enfin leur relation au grand jour. Swann le rend plus heureux que jamais, c'est auprès de lui qu'il veut vivre chaque instant.
MÉTIER : acteur, il a repris le chemin des plateaux et renoue avec sa passion.
LOGEMENT : #272 Edward Street, un loft sur Spring Hill qu'il délaisse volontiers pour rejoindre Swann à Toowong.
you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) Uulo
POSTS : 7326 POINTS : 2050

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : très proche de sa famille, il idéalise ses ainés et surprotège sa petite sœur › a pratiqué le football australien durant son adolescence mais a du arrêter après une blessure au genou › la comédie a été la lumière au bout du tunnel lorsqu'il ne croyait plus en rien › son dernier film ne sortira pas en salles, il a frappé le réalisateur après que celui-ci ait agressé sa co-star › idéaliste et romantique, il rêve de fonder une famille › sensible et dévoué aux autres › anxieux par nature › bénévole à l'hôpital depuis août 2020.
RPs EN COURS :
you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) DNTTQtYr_o
rowann #16 & #21it's the way you're smiling at me, it's in the way you hold my hand. it's the way i've watched you change me, from a boy into a man. it's a million things about you, and i don't know what it is. but i have never known a love like this. it's funny how everything i dreamed about starts to seem so empty without you. i have never known a love like this.

you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) PTG0MPpE_o
crainesin our family portrait we look pretty happy. we look pretty normal, let's go back to that. in our family portrait we look pretty happy. let's play pretend, act like it goes naturally. can we work it out? can we be a family? i promise i'll be better, mommy i'll do anything.

you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) PC8GJaYC_o
cringer #9i've heard it said that people come into our lives for a reason. bringing something we must learn and we are led to those. who help us most to grow if we let them, and we help them in return. i know i'm who i am today because i knew you. like a comet pulled from orbit as it passes the sun. who can say if i've been changed for the better but because i knew you, i have been changed for good.

you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) Ml73
roy #2it took so long just to feel alright, remember how to put back the light in my eyes. i wish i had missed the first time that we kissed, 'cause you broke all your promises. runnin' 'round leaving scars, collecting your jar of hearts.

you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) NEPb15bt_o
lewaine #1she's not the type to give herself enough love. she lives her life, hand in a tight glove. i wish that i could fix it, i could fix it for you. i'll follow you way down wherever you may go. i'll follow you way down to your deepest low. i'll always be around wherever life takes you. you know i'll follow you.


(09/08) zoya (fb 2020)swann #16 & alexmaisiepenny #9murphy #2rosalie #5 & haleyswann #21swann & zoya › arthur

you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) GVMA6aOW_o

RPs EN ATTENTE : heather #2 › sohan #3 › aiden
RPs TERMINÉS : (2021) penny #4penny #5swann #5, lucia #1 & matt #1 (léolie's wedding)penny #6 (blind test)clyde #1raphael #1rosalie #1rosalie #2 & wyatt #1swann #6sohan #2penny #7wendy & micah(event) chez miles(event) chez eddie(event) chez thomas(event) chez les craine(event) chez charlie & léocraines #1chloe #2matt #2swann #7wendy #1swann #8ivy #1garrett #1jean #1swann #9micah #1swann #12michaela #1mariage calexpenny #8stellaswann #18rosalie #4murphy #1 & swann #20swann #19

(2020) jessian #1swann #1penny #1lily #1penny #2swann #2heather #1may #1penny #3erin #1sohan #1ava #2charlie #1le noël du royaume enchanté

(flashbacks) chloe #1 (2012)clément #1 (2016)swann #3 (2018)freddy #1 (2019)ava #1 (2015)swann #4 (2018)swann #10 (2016)swann #11 & maddy #1 (2018)

(ua slasher) rowann #13rowann #14rowann #15


rps abandonnés:
 

you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) XyqV1PHK_o

AVATAR : david corenswet.
CRÉDITS : avatar @harley, bann profil @zaja, userbars @loonywaltz.
DC : james weatherton.
PSEUDO : nairobi, charlotte.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 24/11/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t33433-here-s-looking-at-you-kid-rory https://www.30yearsstillyoung.com/t39538-rory-this-is-not-a-review-it-s-a-love-note https://www.30yearsstillyoung.com/t33882-rory-craine https://www.30yearsstillyoung.com/t33883-rory-craine https://poedameryn.tumblr.com/

you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) Empty
Message(#) Sujet: Re: you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) EmptyDim 1 Aoû 2021 - 2:22



 
you make the darkness less dark,
you make the winter feel warmer.

Alors qu'il s'était préparé à ressentir une peine immense une fois face à un Swann harassé de chagrin d'avoir perdu celui qu'il considérait comme un véritable frère, c'était bien au contraire de réaliser combien la gravité de la situation lui échappait qui serrait ici le cœur de Rory. Pourtant, en l'absence de larmes sur les joues de l'anglais et face à ce regard où ne brillait qu'une intense inquiétude, il était bien incapable de ne pas éprouver une part de soulagement à l'idée qu'il soit au moins préservé de tout ça. Quand bien même il tremblait rien qu'à l'idée que cette effroyable réalité puisse un jour le rattraper. Loin de vouloir le garder dans l'ignorance du sort de Matt, il ne se sentait pourtant pas capable de lui annoncer la terrible nouvelle, n'imaginant pas une seule seconde anéantir ses espoirs de revoir un jour le sourire si lumineux de son frère. Rory était capable de bien des choses et c'était d'autant plus vrai qu'il serait capable d'absolument tout pour lui, mais tout ça serait bien au-dessus de ses forces. Ses bras enlacés autour de Swann, il ne pensait alors qu'à le garder tout contre lui, dans cet écrin de chaleur où rien de mal ne pouvait lui arriver. Où même ses mots ne pouvaient pas le blesser, quand tout ce qu'il cherchait probablement à faire était le protéger de tout ça sans pour autant lui refuser le droit d'obtenir la vérité, surtout quand elle concernait Matt. « Je... » Non, il ne gâcherait pas tout en lui disant ce que Swann n'avait pas la moindre envie d'entendre. Ce qu'il n'était probablement même pas en capacité de concevoir, à cet instant. « Je crois juste que tu devrais discuter avec elles, quand tu pourras. » Et ça n'avait rien d'une réponse satisfaisante, il en était terriblement conscient, mais ne pouvait guère faire mieux que de presser ses mains contre son dos et espérer que ses tentatives pour le préserver ne soulèveraient pas davantage de questions dans l'esprit de Swann. Il avait trop souvent été témoin de sa tristesse pour prendre le risque de voir son regard s'assombrir et perdre la lueur si particulière qui y brillait, raison pour laquelle il lui sourit. Le cœur n'y aurait pas été il y a encore quelques secondes, mais à cet instant s'y reflétait une sincérité rare. Il ne voulait pas l'inquiéter davantage, ce répit Swann le méritait bien trop.

Ses doigts entremêlés aux siens s'assuraient de le garder toujours plus près, à défaut de pouvoir efficacement rassurer Swann lorsque son trouble se devinait jusque dans sa façon de caresser sa main dans la sienne. Il désirait plus que tout gommer l'inquiétude qu'il lisait dans son regard et ignorer à quel point son cœur pesait lourd, alors qu'il rêvait au jour où ils n'auraient plus à s'inquiéter l'un pour l'autre mais simplement un millier de raisons de se sourire sans que ça n'ait plus rien de douloureux. Au jour où il pourrait baigner dans la chaleur de son étreinte, respirer le parfum de l'anglais et décider que le reste du monde avait cessé d'exister. Au jour où ils iraient bien, l'un comme l'autre, et lui davantage encore s'il avait la certitude que Swann était enfin aussi heureux qu'il méritait de l'être. « J'errais sans but, comme une âme en peine. » Répondre par l'humour n'avait rien de difficile face au sourire si communicatif de l'anglais, et Rory n'eut là encore aucun mal à le lui rendre. Ses mots, qui plus est, se voulaient bien moins sarcastiques qu'en apparences et laissaient en vérité transparaître une vérité que Swann ne connaissait déjà que trop bien. Bien loin de considérer qu'il avait eu la vie difficile, Rory savait pour autant qu'il n'avait jamais expérimenté le vrai bonheur avant de le rencontrer lui. Éternellement incapable de faire la fierté de ses parents, éternellement tout aussi peu capable de s'enticher des bonnes personnes, il n'avait mesuré la force du véritable amour qu'une fois que ses derniers rempares avaient cédé face à la douceur de Swann, et su réellement ce qu'était d'aimer et être aimé que lorsqu'il avait pris conscience d'à quel point il se sentait entier lorsqu'il était auprès de lui. Comme s'il lui avait toujours manqué une part de lui-même qu'il n'avait véritablement trouvée qu'entre ses bras. C'est la raison pour laquelle il était incapable de lui mentir, incapable aussi d'enjoliver les choses face à quelqu'un qui le connaissait par cœur et savait lire dans son regard mieux que n'importe qui d'autre. « J'ai aucune envie moi non plus d'avoir le moindre secret pour toi. » Il ne pourrait pas lui cacher la raison de son dépit même s'il le voulait, et ça n'était pas une chose concevable quand il avait toujours voulu que Swann et lui puissent tout se dire, plus encore maintenant qu'il l'avait retrouvé et n'envisageait pas une seconde de s'éloigner de lui. Rien qu'à cet instant où éterniser leur étreinte lui procurait un bien-être infini, qui réchauffait son cœur. « On a rompu, Stella et moi. » Il souffla d'une voix désenchantée, son regard empreint d'une sincère tristesse perdu un instant dans le vide de la pièce. Tout était très récent et par conséquent douloureux, peu importe que Stella et lui n'aient probablement jamais tenu l'un à l'autre comme c'aurait peut être du être le cas. Tout ce qu'il savait c'est qu'elle comptait pour lui et qu'il n'aurait jamais pensé que ça lui vaudrait un jour de ressortir aussi blessé de cette histoire. « C'est pas, enfin... ça n'a rien à voir avec notre discussion de l'autre soir. » Ça n'a rien à voir avec toi ou avec la maladresse avec laquelle je me suis exprimé, ce soir-là. Ses yeux de nouveau perdus dans les siens et sa main serrant la sienne un peu plus fort, il l'implorait de le croire et redoutait que Swann puisse penser un seul instant qu'il ait pu indirectement jouer un rôle dans cette rupture. Ce n'était pas le cas, et bien avant tout le reste il éprouvait le besoin de le rassurer. « Je crois juste que j'ai idéalisé cette relation sans voir qu'on en attendait peut être pas la même chose. » Poser des mots sur les circonstances de cette séparation s'avérait difficile alors que Rory demeurait profondément perdu même après avoir eu l'évidence sous les yeux. « J'ai été aveugle, Swann. » Sa voix enrouée par l'émotion se brisa sur la fin de sa phrase. « J'ai pas su voir que ça représentait pas la même chose pour elle que pour moi, et aujourd'hui je me sens idiot. » Et il ne savait pas quel mot choisir ni par où commencer pour lui d'offrir des explications claires sur ce qu'il en était vraiment. Sa relation avec Stella avait pris fin d'une manière abrupte et l'avait laissé pendant plusieurs heures dans l'incompréhension la plus totale. Il peinait à poser des mots sur tout ça comme s'il redoutait le moment où il aurait à dire tout haut qu'il s'était fait avoir et que ça faisait deux fois plus mal que le reste. Quand bien même avec Swann c'était très différent, parce qu'il savait qu'il n'avait pas à craindre son jugement. « Mais c'est sans doute mieux que ça arrive maintenant. » Avant qu'il ne s'attache pour de bon, avant que ça ne devienne trop sérieux dans son esprit et qu'il risque d'en souffrir plus encore. Il s'efforçait du mieux possible de relativiser et refusait de se laisser abattre, qui plus est devant Swann et face à tous ses efforts pour gommer sa tristesse.  

S'assurer qu'il ne le dérangeait pas en débarquant à l'improviste ressemblait en tous points à Rory, tout comme l'assurer du contraire ressemblait en tous points à Swann. Ici, pourtant, les mots de l'anglais n'avaient rien d'anodins et répandirent une émotion sans pareille dans le regard clair de l'acteur. Son sourire se fit immense et son cœur chavira dès l'instant où il réalisa à quel point il avait toujours espéré entendre de tels mots sortir de sa bouche, ses doigts refusant dès lors catégoriquement de se détacher des siens. Il était si heureux à l'idée que sa seule présence dans cet appartement n'ait aujourd'hui plus rien d'un secret qu'il en oublia un court instant ce qui serrait son cœur il y a encore quelques secondes. Tout ce qu'il aurait probablement pu répondre n'aurait en aucun cas reflété ce que ces mots bouleversaient en lui, mais par chance ses yeux brillants et son sourire ému parlaient déjà pour lui. De toutes les choses qu'il aurait aimé dire, certaines étaient sans doute plus à leur place au creux de son cœur, ce qui ne l'empêcha pourtant pas d'aventurer sa main contre la joue de Swann pour la caresser de longues secondes. Un bon compromis entre ce qu'il pouvait dire sans prendre aucun risque, et ce qu'il valait mieux qu'il garde pour lui. « Je serais sincèrement heureux de les rencontrer. » Ses colocataires, parce qu'elles vivaient avec Swann et qu'il devinait à sa façon d'en parler que les deux jeunes femmes comptaient pour lui, et que ça suffisait à ce que Rory veuille faire leur connaissance. Aussi bouleversante soit l'idée que l'anglais ne semble pas réaliser la mort de Matt, le fait qu'il semble aller si bien depuis qu'il avait rejoint cette colocation était une bénédiction aux yeux de Rory. Swann semblait se plaire ici et c'était tout ce dont il avait besoin pour être rassuré. Et à mesure qu'il devinait derrière les mots de l'anglais l'envie de le voir rester un peu plus longtemps, le sourire de Rory s'étirait avec une douceur infinie. Aujourd'hui ce n'était pas lui qui tentait de le convaincre de rester, pourtant son envie de passer encore un peu plus de temps à ses cotés n'était pas moins forte que ce soir-là, sur son balcon. Au contraire, la seule idée de libérer ses doigts lui demanderait déjà un effort surhumain, alors il n'avait pas la moindre envie de le laisser. « Tu sais bien que je peux pas te dire non quand tu me prends par les sentiments. » Et s'il parlait évidemment de ce café sur lequel Swann avait cru bon d'insister, et à juste titre, ça n'était bien évidemment pas le seul critère dont il tenait compte ici. La seule idée que Swann puisse sincèrement désirer qu'il reste suffisait à ce qu'il ne pense même pas un seul instant à refuser. « C'est d'accord, je vais rester un peu. » Et il comptait déjà dire oui, en vérité, éprouvant le besoin de veiller sur Swann mais aussi celui de rester un peu plus longtemps à l'abri au creux de ses bras. Il en aurait eu honte quelques semaines plus tôt, tout comme il aurait rougi de ressentir un tel bien-être chaque fois qu'il était près de lui, mais aujourd'hui leurs émotions étaient suffisamment exacerbées pour qu'il ne veuille pas y ajouter la moindre culpabilité. Il se retrouvait de nouveau seul et pouvait au moins rester près de lui sans craindre de rendre les choses compliquées ou de placer Swann dans une quelconque position embarrassante. Comme d'habitude, il tentait de voir un bon coté à tout. « Mais tu sais ce que ça veut dire, que tu vas devoir me faire faire le tour du propriétaire sans faire l'impasse sur aucune pièce. » Un fin sourire malicieux étira le coin de ses lèvres. C'est qu'il devait absolument s'assurer que ses colocataires ne vivaient pas encerclées de figurines de Doctor Who et de plantes en manque d'eau. Lesquelles il serait en vérité profondément heureux de retrouver aux quatre coins de cet appartement, dans un sourire infiniment nostalgique de repenser à l'époque où il aurait poussé les murs de son propre loft rien que pour que Swann s'y étale un peu plus. Le moindre prétexte était bon pour lui faire plus de place, le laisser apporter sa touche personnelle à la déco et l'agencement de chaque pièce, l'appartement étant devenu avec les années un cocon à leur image. « Je suis sûr que tu leur as laissé les meilleures chambres. » Ses doigts continuant de jouer avec les siens, il reposa sur lui un regard des plus doux. « Je suis vraiment content pour toi que tu aies de la compagnie au quotidien. Bien sûr, le loft te sera toujours ouvert pour quand tes colocataires voudront se faire des soirées entre filles. » Après sa rupture avec Stella il n'était pas le moins du monde pressé de remplir le vide de son appartement par la présence d'un ou une inconnu(e), mais c'était bien différent lorsqu'il était question de Swann. Aucune compagnie n'étant plus susceptible de l'apaiser et de faire son bonheur que la sienne.



you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) JTdVfXP
you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) QqLqwzn
you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) QoPDAKU
you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) E0B9M70
you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) HZjB4DU
you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) 872289volunteer
you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) KPZB94a
you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) Lcds5AP
you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) Qi7UeVN
you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) 0f0M9Ir
 :l: :
 
Revenir en haut Aller en bas
Swann Buchanan
Swann Buchanan
l'ange gardien
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 32 ans (argh - 20/01/1990)
STATUT : Il file le parfait amour avec Rory et peut enfin dire qu’il est heureux sans que ce soit un mensonge. La pression du coming-out et de l’exposition médiatique ne semblent plus si terribles, maintenant.
MÉTIER : Kinésithérapeute dans un cabinet géré avec Martin. Actuellement sur la touche, la faute à une large entaille dans le creux de sa main (merci Murphy).
LOGEMENT : 400 Carmody Road, Toowong, en collocation avec Sofia et Maisie, quand il ne retrouve pas le loft de Rory à Spring Hill.
I wish i was the monster you think I am
POSTS : 20480 POINTS : 2615

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : En quête perpétuelle d'identité › Joueur de football australien › Ne connaît pas ses limites physiques › Sûr de lui en apparence seulement › Très instable mentalement › Médiateur par excellence › Deux tentatives de suicide au compteur › Poignets marqués par les cicatrices › Passionné par son métier › Ecoute beaucoup, se confie peu › Prêt à tout pour sa famille et ceux qu'il aime › Ne se sent à sa place que lorsqu'on ne le remarque pas, être amoureux d'un homme et un acteur reconnu est ce qu'il a vécu de plus terrifiant (et beau)
RPs EN COURS : (09)rory #16 & alex #4zoyaalex #5nathanaelmaisie #2danikamartin #3rory #21haley

uabébou (ua gnogni)

pré lien
assistant kiné

you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) Qn8Pasxy_o
rowann › love is a drug and you are my cigarette, love is addiction and you are my nicorette. you are the sun and the light, you're the origin of love. now i know you're amazing 'cause all i need is the love you breathe. put your lips on me and i can live underwater.

you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) Yox3
swalex › summer of 2012, burnt in my mind : high, crazy and drunk, five in a room. throwing drinks at each other, making fun of our lovers, getting kicked out on the street. we were best friends forever but the truth is i'm so good at crashing in, making sparks and shit but then i'm a bad friend.

you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) Tumblr_nfip3e9Bwa1skwmuvo1_250
swaddy › the crown you wear makes you numb to the thorns. there's a mirror at the end of the road. the lights are on but no one knows you're suffocating. there's nowhere to run.

you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) 9d817bc28c2d5299557dd123debdb50d1f472b12
arthur › why don't you just take what you want from me? i think you should take what you want and leave. you're changing everyday, you played me, you're taking everything. i let you run the game.

RPs EN ATTENTE : penny #7

you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) Bf45a03e218c4f25e21e00a7ee89ac66
mcgraths › the more that you say the less I know. wherever you stray i follow. i'm begging for you to take my hand, wreck my plans.

RPs TERMINÉS : (2021) sashalucia #14, rory #5 & matt #8lucia #15lucia #16 & mcgrathspenny #3matt #5ariane #3lucia #17jill #3lucia #19ariane #4matt #7lucia #20rory #6rory #7alex #2rory #8rory #9penny #4maddy #2noa #3penny #5noa #4rory #12maisie #1sofia s. #1mariage calexalex #3deklanrory #18wendy #2arthur #1maddy #4rory #20 & murphyrory #19penny #6

(2020) lucia #12maxence #1lucia #13nathanael #1lucia #9penny #1penny #2lucia #10lucia #11 + dbd crewraphael #3lucia #8martin #2ariane #2lucia #7saül #1lucia #6noa #2raphael #2ariane #1martin #1lucia #4danikalucia #5 & hannahginny #2, matt #3 & jill #1lucia #1matt #1 & lily #1matt #2 & lily #2ginny #1rory #1maddy #1

(flashbacks) chloerory #3rory #2rory #4spenceralex #1raphael #1wendy #1rory #10rory #11 & maddy #3

you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) 4eefd80f47917894d64114d7f27fa037980e6208

AVATAR : Evan Peters
CRÉDITS : laserquest (avatar) › nairobi (rowann) › alex (swalex) › loonywaltz (ub)
DC : Charlie, Auden, Lily & Rhett
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/08/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28950-a-little-bit-of-heaven-a-little-bit-of-hell-swann https://www.30yearsstillyoung.com/t41172- https://www.30yearsstillyoung.com/t29801-swann-mcgrath https://www.30yearsstillyoung.com/t34837-swann-mcgrath

you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) Empty
Message(#) Sujet: Re: you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) EmptyLun 2 Aoû 2021 - 17:14



Sans savoir réellement pourquoi et par pure envie de ne pas contredire Rory, encore moins de poser davantage de questions à propos desquelles il commence à craindre la réponse, Swann se contente d’acquiescer sans un mot. C’est la promesse silencieuse qu’il parlera effectivement aux jeunes femmes, lorqu’il en trouvera le temps, et surtout lorsqu’il en aura envie. Pour le moment encore, il juge que la chose est bien loin d’être sa priorité, surtout alors que son cœur s’agite encore au contact de la peau de l’acteur qu’il continue de serrer contre lui avant de devoir se contenter de ses doigts noués aux siens, plus tard. Ils réapprennent à interagir ensemble, retrouvent des habitudes vieilles de plusieurs années sans pour autant pleinement renouer avec elles puisque leur statut a changé : amis, ils ne sont que des amis. Au milieu des confessions, il en est une qui paraît soudainement évidente aux yeux de l’anglais : il ne cachera plus jamais Rory, peu importe le contexte. Sans jamais faire de lui une bête de foire ni même se vanter d’avoir une vedette dans son cercle proche, il ne mentira plus jamais sur le lien qui les unit et encore moins sur le fait d’avoir eu un temps l’honneur et la joie de partager sa vie. Il l’a rendu plus heureux que jamais et pour cette raison comme pour tant d’autres, il ne mérite pas d’être caché derrière un vulgaire mensonge.

Après quelques minutes, Rory en vient enfin à lui révéler cette nouvelle qui le ronge et se fait la cause de cette tristesse infinie au creux de son regard pourtant si brillant et digne de tout intérêt. « On a rompu, Stella et moi. » La bouche de l’anglais forme un ‘o’ désolé qu’il ne formulera pas à voix haute, tout son visage se faisant bien plus parlant que lui en cet instant. Il est sincèrement triste, désolé et déçu pour son ami et n’a pas à feindre le moindre de ses sentiments, encore moins à cacher une certaine joie. Rory parlait d’elle avec douceur et intérêt et même s’il n’a jamais réellement décelé de l’amour dans ses mots ni ses yeux, il croyait tout comme lui que ce ne serait qu’une question de temps avant que les deux tourtereaux n’aient plus aucun secret ni barrière l’un pour l’autre, l’un envers l’autre. Par dessus tout, il était rassuré de le voir tourner la page sur un chapitre douloureux et d’enfin pouvoir partager ses joies quotidiennes avec quelqu’un qui le comprenait, tout comme il l’avait fait avec lui pendant un temps. “Je suis désolé pour vous.” Pour Rory, surtout, mais pour Stella, aussi, qui ne se doutait sûrement pas qu’elle allait être catapultée près du coeur ébranlé d’un homme qui ne mérite que d’être enfin heureux et de pouvoir le rester, surtout. « C'est pas, enfin... ça n'a rien à voir avec notre discussion de l'autre soir. » Il y repense en déglutissant légèrement, comme pris sur le fait. Ses mots restent encore gravés dans son esprit mais pour rien au monde Swann ne les aurait partagé à quiconque, et il pense sincèrement qu’il en est de même pour Rory. Leurs discussions n’ont pas vocation à être répétées, peu importe la teneur de leurs mots ou le besoin de l’un ou l’autre d’avoir un avis extérieur à la situation. Tout ce qu’ils se disent devient aussitôt une confidence gardée sous scellée. Swann a beau être altruiste et généreux, toutes ses qualités ont des limites et plus encore lorsqu’il est question du brun dont il resserre doucement les doigts dans un nouveau signe d’affection. Tout ce qu’il espère, c’est que leur discussion de l’autre soir ne pèse pas sur le cœur de son ami. Pour le reste, il le croit volontiers et ne cherche pas à lui tirer davantage d’informations. Après tout, il lui conte sa vie privée et l’anglais se contentera des mots qu’on lui donnera, sans jamais chercher plus loin. Rory n’a aucune raison de lui mentir et encore moins de lui cacher des informations, ils se le sont eux-mêmes dit : plus de secrets. “La décision vient de qui ?” Égoïstement, il préférerait que ce soit l’acteur qui ait décidé de la chose puisque cela tenterait à prouver qu’il n’a pas une fois de plus subit l’action de la séparation, mais qu’il a bel et bien pesé le pour, le contre et toutes les conséquences de lui-même. « Je crois juste que j'ai idéalisé cette relation sans voir qu'on en attendait peut être pas la même chose. » Il a un rire qui n’en est pas un, des paupières qui papillonnent et un sourire triste au possible. “C’est tout toi, ça.” Toujours trop bon, il est celui dont tout le monde ne cesse de se jouer, à un moment ou à un autre de sa vie. Rory a des rêves plein la tête mais il a surtout la fâcheuse tendance d’accorder sa confiance au premier venu. Au moins, Swann se rassure en se disant qu’il n’en est pas de même pour son amour. Si tel avait été le cas, les déceptions en chaîne auraient été bien plus douloureuses à vivre et plus difficiles encore à surmonter. Se rendant soudainement compte que ses paroles pourraient porter à confusion et laisser planer un reproche qui n’en est pas un, il se reprend en changeant ses doigts de position, décidant plutôt d’entourer la main de l’acteur et de la protéger, la rassurer. « J'ai été aveugle, Swann. » Il aurait préféré ne jamais avoir à entendre de nouveau sa voix se briser, plus encore dans une situation où il ne peut rien faire si ce n’est l’observer sombrer. L’anglais ferme les yeux un temps et laisse sa main libre remonter dans sa nuque. Son pouce caresse silencieusement la naissance de ses cheveux. “Rory …” C’est un nouveau ‘je suis désolé’ qu’il se contente de formuler d’une autre façon, éternellement incapable de comprendre comment on voudrait mettre fin à une relation avec lui. C’est justement pour l’avoir déjà expérimenté qu’il en connaît tout le crève-cœur que c’est et qu’il est encore moins capable de comprendre Stella, surtout pas alors que ses paroles laissent planer des milliers de sous-entendus auxquels il ne se laisse pas penser. A défaut de connaître sa petite-amie, il connaît au moins Rory, ce qui le laisse comprendre qu’elle ne cherchait pas une relation sérieuse là où l’acteur ne rêve que de se poser une bonne fois pour toutes et fonder une famille. C’est sans doute ce qu’il sous-entend lorsqu’il avoue à Swann que leur relation ne représentait pas la même chose pour les deux protagonistes principaux. “Au moins tu es fixé. Tu peux aller de l’avant, on reste toujours là pour toi.” Ses amis, sa famille et ses collègues. Tout le monde sera là pour lui, pour l’aider, pour l’épauler en cas de besoin. Jamais ô grand jamais il ne saurait se retrouver seul. “Tu sais quoi ? Au final, je suis surtout triste pour elle. Elle ne sait pas ce qu’elle perd.” Se lamenter sur son sort ne mènera à rien, l’anglais cherche donc à lui faire retrouver le sourire, même si cela ne sera sûrement que passager. Il pense tout ce qu’il dit, pourtant: jamais Stella ne retrouvera un homme tel que lui, et peu importe de qui la décision vient, elle est la seule à y perdre. "Donne toi un peu de temps, tout est encore trop récent."

A son tour, Swann juge nécessaire de lui préciser que les secrets n’existeront plus jamais entre eux, tout comme son existence ne sera plus cachée sous un quelconque masque, excuse ou quoi que ce soit d’autre. Il a grandi et mûri, il se sait désormais assez fort pour faire face à tout ce qu’on pourrait lui dire ; plus encore si c’est pour Rory. La simple main qu’il dépose contre sa joue apparaît comme la plus belle des récompenses et est la raison pour laquelle il se permet de fermer les yeux le temps de ce contact. Les réminiscences sont nombreuses et aucune n’éveille un sentiment négatif en lui, elles se font fureur dans son esprit même après qu’il ait retiré sa main, celle-là même qu’il avait tenu contre sa joue un instant supplémentaire en y ajoutant sa propre main. C’est ce genre d’instant partagé qui lui prouve une fois de plus que, parfois, les mots n’ont plus aucune importance. Difficilement, il fait un pas en arrière lorsque sa main se retire définitivement de sa peau sans jouer les prolongations. Ils ont eu cette discussion l’autre soir pour une bonne raison et Swann ne reviendra pas sur ses propres paroles de si tôt. Après tout, il lui a proposé un café et se doit d’être un hôte respectable, encore moins quand le café se fait la parfaite excuse pour que l’acteur reste quelques minutes et quelques heures de plus. Il devine que sa rupture est récente et, par conséquent, il préfère l’avoir près de lui pour se rassurer quant à son état. « C'est d'accord, je vais rester un peu. » Sans rien ajouter, le blond se contente de sourire avec émotion, anticipant déjà le fait qu’il ne repartira sûrement que le lendemain matin, si jamais il n’a pas d’autres impératifs. Entre eux, une proposition à rester ‘plus longtemps’ est rapidement devenue synonyme de ‘pour la nuit’ et il ne souhaiterait changer cette nouvelle tradition pour rien au monde. “Le café comprend effectivement le tour des lieux.” Il le rassure là où Rory se contente sûrement d’être poli : leur location n’a rien d’aussi grandiose que le loft dans lequel il vit et elle a à envier la vue offerte depuis ce dernier. “Elles ont les plus grandes chambres parce que je n’ai pas besoin d’autant, c’est tout.” Il tape dans le mille, bien sûr. Rory le connaît bien mieux que quiconque sur cette Terre, il est capable d’anticiper le moindre de ses mouvements et la moindre de ses paroles. Passé, présent, futur, il sait tout sur tout. Swann se contente de hausser les épaules pour prouver qu’il ne porte que peu d’importance à qui dort dans quelle chambre : Sofia était là avant et Maisie a déjà bien assez à gérer pour se soucier d’une telle chose, alors il a pris celle dont personne ne voulait vraiment. Finalement et à contre-coeur, il finit par lui tourner le dos et délaisser ses mains qu’il tenait si précieusement dans les siennes.

« Je suis vraiment content pour toi que tu aies de la compagnie au quotidien. Bien sûr, le loft te sera toujours ouvert pour quand tes colocataires voudront se faire des soirées entre filles. » Il sourit tendrement, touché par la proposition et tous les détours auxquels Rory a recours pour ne pas avoir à la lui demander de front. Pourtant, il sait bien qu’il continuera de l’accueillir chez lui à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit, leur dernière rencontre en étant la preuve. “Maisie est du genre à prévoir des soirées mais sans nous prévenir, nous.” Il reprend en rigolant, sans pour autant refuser la proposition de l’acteur. Quoi qu’il dise, il sait qu’il retrouvera un jour ou l’autre le chemin menant jusqu’à son loft. Dans le même temps, il s’occupe de lui préparer le café promis, ne prenant pas même le temps de le questionner à ce propos, connaissant déjà par coeur toutes ses habitudes. “On peut aller boire un verre si tu veux, après. Pour se changer les idées.” Pour lui changer les idées, parce que Swann est encore occupé à nier une réalité qui ne lui plaît pas le moins du monde. Rory, lui, doit faire face à une rupture qu’il n’avait nullement anticipée et il est donc la priorité absolue de l’anglais - chose qui n’est en rien différente du quotidien, mais cette fois-ci il a au moins une raison pour. "J'ai eu de la chance de les trouver. On a même un quatrième colocataire assez souvent, c'est le petit frère de Maisie." L'acteur l'aimerait sans doute tout autant que Rory. Il en prendrait tout autant soin, redoublerait d'autant d'attentions à son égard. A ce niveau comme bien d'autres, ils se ressemblent comme deux gouttes d'eau. "Tu ... as quelque chose de prévu, en octobre ?" Il disait avoir plusieurs mois de vacances avant de reprendre les tournages mais le fait est que le temps passe bien plus vite que prévu et Swann préfère poser la question avant de déchanter trop rapidement. "Je suis invité à un mariage. D'une vieille amie de Londres. Tu l'es toi aussi, si jamais ça te dit." Il l'invite avec difficulté, incapable de choisir ses mots avec soin, déjà prêt à entendre n'importe quelle phrase négative qui commencerait par 'Swann ...' et contiendrait autant un 'c'est pas une bonne idée' qu'un 'je ne peux pas'. "T'es pas obligé de donner une réponse de suite, t'en fais pas." Et s'ils n'en reparlent plus jamais, cela ne sera pas un problème non plus. Au moins, il l'aurait éconduit avec délicatesse.



you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) ACin3sG
:hotmug::
 
Revenir en haut Aller en bas
Rory Craine
Rory Craine
la nuit d'or
la nuit d'or
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) IAeu3cF ÂGE : trente ans (19/03/91)
SURNOM : Craine pour la plupart des gens, Flynn Rider pour les enfants de l'hôpital.
STATUT : c'est officiel, ils s'aiment et vivent enfin leur relation au grand jour. Swann le rend plus heureux que jamais, c'est auprès de lui qu'il veut vivre chaque instant.
MÉTIER : acteur, il a repris le chemin des plateaux et renoue avec sa passion.
LOGEMENT : #272 Edward Street, un loft sur Spring Hill qu'il délaisse volontiers pour rejoindre Swann à Toowong.
you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) Uulo
POSTS : 7326 POINTS : 2050

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : très proche de sa famille, il idéalise ses ainés et surprotège sa petite sœur › a pratiqué le football australien durant son adolescence mais a du arrêter après une blessure au genou › la comédie a été la lumière au bout du tunnel lorsqu'il ne croyait plus en rien › son dernier film ne sortira pas en salles, il a frappé le réalisateur après que celui-ci ait agressé sa co-star › idéaliste et romantique, il rêve de fonder une famille › sensible et dévoué aux autres › anxieux par nature › bénévole à l'hôpital depuis août 2020.
RPs EN COURS :
you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) DNTTQtYr_o
rowann #16 & #21it's the way you're smiling at me, it's in the way you hold my hand. it's the way i've watched you change me, from a boy into a man. it's a million things about you, and i don't know what it is. but i have never known a love like this. it's funny how everything i dreamed about starts to seem so empty without you. i have never known a love like this.

you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) PTG0MPpE_o
crainesin our family portrait we look pretty happy. we look pretty normal, let's go back to that. in our family portrait we look pretty happy. let's play pretend, act like it goes naturally. can we work it out? can we be a family? i promise i'll be better, mommy i'll do anything.

you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) PC8GJaYC_o
cringer #9i've heard it said that people come into our lives for a reason. bringing something we must learn and we are led to those. who help us most to grow if we let them, and we help them in return. i know i'm who i am today because i knew you. like a comet pulled from orbit as it passes the sun. who can say if i've been changed for the better but because i knew you, i have been changed for good.

you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) Ml73
roy #2it took so long just to feel alright, remember how to put back the light in my eyes. i wish i had missed the first time that we kissed, 'cause you broke all your promises. runnin' 'round leaving scars, collecting your jar of hearts.

you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) NEPb15bt_o
lewaine #1she's not the type to give herself enough love. she lives her life, hand in a tight glove. i wish that i could fix it, i could fix it for you. i'll follow you way down wherever you may go. i'll follow you way down to your deepest low. i'll always be around wherever life takes you. you know i'll follow you.


(09/08) zoya (fb 2020)swann #16 & alexmaisiepenny #9murphy #2rosalie #5 & haleyswann #21swann & zoya › arthur

you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) GVMA6aOW_o

RPs EN ATTENTE : heather #2 › sohan #3 › aiden
RPs TERMINÉS : (2021) penny #4penny #5swann #5, lucia #1 & matt #1 (léolie's wedding)penny #6 (blind test)clyde #1raphael #1rosalie #1rosalie #2 & wyatt #1swann #6sohan #2penny #7wendy & micah(event) chez miles(event) chez eddie(event) chez thomas(event) chez les craine(event) chez charlie & léocraines #1chloe #2matt #2swann #7wendy #1swann #8ivy #1garrett #1jean #1swann #9micah #1swann #12michaela #1mariage calexpenny #8stellaswann #18rosalie #4murphy #1 & swann #20swann #19

(2020) jessian #1swann #1penny #1lily #1penny #2swann #2heather #1may #1penny #3erin #1sohan #1ava #2charlie #1le noël du royaume enchanté

(flashbacks) chloe #1 (2012)clément #1 (2016)swann #3 (2018)freddy #1 (2019)ava #1 (2015)swann #4 (2018)swann #10 (2016)swann #11 & maddy #1 (2018)

(ua slasher) rowann #13rowann #14rowann #15


rps abandonnés:
 

you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) XyqV1PHK_o

AVATAR : david corenswet.
CRÉDITS : avatar @harley, bann profil @zaja, userbars @loonywaltz.
DC : james weatherton.
PSEUDO : nairobi, charlotte.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 24/11/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t33433-here-s-looking-at-you-kid-rory https://www.30yearsstillyoung.com/t39538-rory-this-is-not-a-review-it-s-a-love-note https://www.30yearsstillyoung.com/t33882-rory-craine https://www.30yearsstillyoung.com/t33883-rory-craine https://poedameryn.tumblr.com/

you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) Empty
Message(#) Sujet: Re: you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) EmptyJeu 5 Aoû 2021 - 20:32



 
you make the darkness less dark,
you make the winter feel warmer.

Prendre des pincettes avec Swann était loin d'être une chose évidente quand d'ordinaire Rory était bien incapable de lui cacher quoi que ce soit, plus encore de laisser ses phrases en suspend alors qu'il rêverait de pouvoir lui parler avec son cœur comme il le faisait d'habitude. Mais c'était bien différent quand il était question de son bien-être et de son bonheur, qu'il n'avait pas la moindre envie de lui enlever s'il pouvait se voir offrir quelques jours ou semaines de répit face à cette réalité qui lui serait insupportable. Si l'un d'eux devait aujourd'hui avoir de la peine, il aimait bien mieux que ce soit lui. Car s'il pouvait taire certaines vérités pour le protéger, l'australien était incapable de garder le secret sur une nouvelle qui au moins aurait le mérite de ne pas provoquer une souffrance infinie dans le cœur de Swann. Sa rupture avec Stella était encore fraîche et c'était la raison pour laquelle son cœur se serrait de repenser à la façon dont les choses s'étaient achevées, autant qu'à tout ce qu'il avait probablement idéalisé au fil des mois. Les mots de Swann furent sans surprise d'une douceur et d'une sincérité rares, fidèles à un cœur qu'il savait immense et une empathie semblable à aucune autre. Les lèvres de Rory s'étirèrent alors dans un sourire un peu triste, mais sans pour autant que celui-ci ait quoi que ce soit de forcé. Il était peiné par toute cette situation mais savait tout au fond de lui que les choses auraient pu être bien pires, si des sentiments amoureux étaient nés au creux de son cœur et qu'il avait souffert à nouveau du seul fait d'aimer. Ce n'était pas le cas malgré l'affection qu'il éprouvait pour celle qui était à présent son ex petite-amie, et Rory tâchait de voir les choses avec la positivité qui le caractérisait, aussi difficile que ce puisse être lorsque sa confiance avait été trahie. « C'est moi qui ai pris la décision de rompre. Je voyais pas d'autre issue possible... et en vérité elle non plus. » Ça n'avait pas été une décision facile à prendre parce qu'il n'avait jamais eu à prendre délibérément la décision d'une rupture, mais c'était en tous points une décision nécessaire. Dès lors qu'il avait compris que sa relation avec Stella reposait sur un mensonge, il s'était senti incapable de continuer. Ça n'avait plus aucun sens, et ça lui avait peut être dans le même temps ouvert les yeux. Aussi patient et affectueux avait-il été comme petit-ami, ça n'aurait peut être jamais suffi à les rendre heureux. Rory était bien trop sentimental pour s'épanouir dans une relation dépourvue d'un amour sincère et incommensurable, c'était là la concession qu'il se savait incapable de faire. Et s'il s'était repassé le film de la rupture de nombreuses fois ces derniers jours, aujourd'hui seul l'écho de la voix de Swann accaparait ses pensées et dessinait sur son visage une moue d'abord amusée, puis un sourire touché. « Je sais. » Qu'il n'était pas seul et qu'il pourrait comme toujours compter sur ses proches pour lui rendre les choses infiniment plus douces. « Merci, Swann. » Ses mots lui faisaient au moins autant de bien que le contact de son pouce à la naissance de ses cheveux, apaisant chaque pan de son être et répandant en lui une chaleur si agréable qu'il aurait voulu s'y blottir des heures durant, comme lorsqu'il reposait entre ses bras. « T'es pas obligé de dire ça tu sais, même si je sais que tu le penses. » Son sourire s'étira un peu plus et Rory déposa une main à hauteur du torse de l'anglais pour le caresser du bout de son pouce, dans un geste qui avait simplement vocation à le remercier une nouvelle fois. Il aurait pu lui dire qu'il manquait certainement d'un peu d'objectivité mais loin d'être un problème, cette pensée était au contraire des plus réconfortantes. « J'imagine qu'elle aurait un point de vue différent, et dans le fond je lui souhaite juste de trouver ce qu'elle cherche en quelqu'un d'autre. » Une preuve que l'influence de Swann lui était comme toujours profondément bénéfique. A défaut de retrouver complètement le sourire, Rory refusait de se laisser abattre après tous les efforts qu'il avait fait ces derniers mois pour aller bien. « C'est une histoire compliquée. Je te promets que je t'expliquerai absolument tout, mais pas ce soir. Ce soir, j'ai juste envie de nous épargner ça. » Parce que Swann dépensait bien trop d'énergie à lui remonter le moral pour qu'il veuille ressasser plus longtemps l'idée que son ex petite-amie n'avait sûrement toujours vu en lui qu'un pion grâce auquel elle pourrait arriver à ses fins. Il n'avait pas envie de laisser aller son cœur dans cette direction-là, pas alors que le contact de leurs doigts aidait tant à lui changer les idées. C'était malgré tout une promesse, celle qu'il lui dirait absolument tout, lorsque tout serait un peu moins frais et qu'il pourrait en parler avec plus de recul. Tout serait plus simple alors, parce que les mots de Swann étaient encore une fois les plus justes. Un peu de temps, c'est tout ce dont il avait besoin. « Ça va aller, je te le promets. Ça me fait déjà du bien de t'en parler. » Plus de bien qu'il ne pouvait le croire, parce qu'il était toujours la première personne au monde avec qui il désirait partager les bonnes comme les mauvaises nouvelles qui régissaient sa vie. Il n'y a que dans son regard qu'il ne se sentait jamais ni jugé ni incompris, que dans son soutien qu'il trouvait chaque fois la force de se relever. Et ce serait de nouveau le cas cette fois, il le lui promettait.

La main qu'il déposa tout contre la joue de Swann n'était elle qu'une des nombreuses manières par lesquelles il aurait pu exprimer son émotion après que les mots de l'anglais aient réchauffé son cœur. L'idée qu'il n'y ait plus jamais le moindre secret entre eux ni autour de son existence était comme une douce délivrance dont il n'avait même pas conscience avant ce soir d'avoir autant besoin. A l'image de ce contact que l'australien dut rompre à regrets, le sourire sur ses lèvres se faisait le miroir de l'immense bien-être qu'il éprouvait en cet instant, oubliant à quel point son cœur s'était serré lorsqu'il attendait encore devant sa porte. L'inquiétude et la tristesse avaient pour un temps laissé la place à des émotions qu'il n'aurait jamais cru éprouver ce soir mais qui n'avaient rien d'inhabituelles en présence de l'anglais. Il était depuis toujours l'unique personne qui puisse le faire passer des larmes aux rires en quelques minutes, mais aussi le faire se sentir comme quelqu'un d'infiniment précieux même alors qu'il n'avait pas pu faire autrement que de se remettre en question lorsqu'il avait ouvert les yeux sur sa relation avec Stella. Rien d'étonnant à ce qu'il n'ait pas hésité le moins du monde à accepter de rester quelques heures de plus, devinant rien qu'en plongeant son regard dans le sien et sans que personne n'ait même à le préciser que les quelques heures en question se démultiplieraient sans doute jusqu'au lendemain matin. Une idée qui était bien loin de le déranger, plus encore alors que la solitude de son loft risquait de lui paraître un peu plus lourde dans les prochains jours, chose à laquelle il lui faudrait simplement se réhabituer. Impatient de faire le tour de l'appartement autant que de découvrir Swann dans son nouvel environnement, Rory aurait les yeux partout, brillants de curiosité à chaque fois. Avec un café et la meilleure compagnie qu'il puisse rêver d'avoir, il n'avait définitivement pas la moindre raison de vouloir écourter le temps qu'il passerait entre ces murs.

Rappeler à Swann qu'il serait lui aussi toujours ravi de l'accueillir au loft était sans doute une précision superflue, mais à laquelle Rory tenait malgré tout. Il y aurait toujours sa place, à toute heure du jour et de la nuit, et c'était aussi une nouvelle façon de lui assurer qu'il serait là pour lui et que ça n'était pas voué à changer. « Maisie, c'est donc la plus sociable ? Je vais peut être prendre une ou deux notes avant de les rencontrer. » Il souffla, un sourire plus malicieux au coin des lèvres. Il ne l'envisageait pas réellement, quand bien même il espérait ne commettre aucun impair lorsqu'il croiserait les jeunes femmes, à présent qu'il était implicitement entendu qu'il resterait au moins pour les prochaines heures. Des heures que Swann proposa notamment d'occuper en allant boire un verre, une idée que Rory ne pensa même pas à refuser un seul instant. « Avec plaisir. J'avais rien prévu de particulier pour ce soir. » Il n'avait rien prévu parce qu'il pensait passer sa soirée à consoler Swann après que l'annonce de la mort de Matt l'ait profondément bouleversé, mais les choses se passeraient finalement un peu différemment de ce qu'il avait prévu. Et s'il n'aurait pas hésité une seconde à rester auprès de lui aussi longtemps que Swann en aurait besoin, occultant volontiers l'idée de dormir pour prendre longuement soin de lui, Rory ne pouvait nier qu'une partie de lui était profondément soulagée de pouvoir lui offrir une soirée plus douce et légère que celle à laquelle il s'était préparé. Le voir sourire le rendait toujours infiniment heureux quand le voir pleurer était chaque fois un crève cœur insupportable, il était donc au moins rassuré que la soirée qui s'annonce ne soit pas cette fois synonyme de chagrin pour Swann. « Je suis sûr qu'elles s'estiment aussi extrêmement chanceuses d'être tombées sur un colocataire aussi prévenant. » Et il serait bien le dernier à penser qu'elles exagéraient, pour connaître toutes les qualités de Swann et tout ce qui faisait de lui quelqu'un qu'il faisait bon avoir près de soi au quotidien, sans jamais que sa présence ne puisse être synonyme de fardeau. Bien loin de là, et pour savoir combien vivre à ses cotés était une bénédiction, Rory ne saurait que regretter le temps où il n'avait qu'à faire quelques pas pour tomber aussitôt sur lui. « Et laisse-moi deviner, son petit-frère est aussitôt devenu ton nouveau meilleur ami ? » Cette idée lui tira un nouveau sourire, parce que ça n'aurait rien d'étonnant quand on connaissait Swann et qu'il les imaginait sans mal avoir noué un lien très spécial. Si ce gamin était aussi attachant qu'il n'avait aucun mal à se l'imaginer, alors Swann devait en être fou. « C'est génial, vous devez vraiment vous amuser tous les quatre. » Et l'idée que Swann soit si bien entouré éclaira son regard d'une lueur vive et joyeuse, laquelle se teinta d'une émotion bien différente aux mots qu'il prononça ensuite.

Suspendu à ses lèvres autant qu'à son regard, il fut bien incapable d'articuler le moindre mot lorsqu'il comprit ce que Swann était entrain de lui demander. Éternel romantique, ses yeux ne pouvaient que littéralement briller à la seule pensée d'un mariage, et c'était d'autant plus vrai qu'il devinait à sa façon d'en parler que Swann et cette amie étaient restés proches. Probablement qu'ils s'étaient connus très jeunes, et qu'elle avait pour ça une place sacrée dans l'entourage de l'anglais, ce qui faisait évidemment d'elle une personne que Rory était déjà plus qu'impatient de rencontrer. Pour le connaître mieux que personne, il savait qu'assister à ce jour si important pour elle devait remplir Swann d'une joie immense, et il ne pouvait contenir son émotion à l'idée qu'il veuille le partager avec lui quand rien ne pourrait à cet instant le rendre plus heureux. « Non, je... » Il entama, réalisant après une seconde que ses lèvres étaient restées entrouvertes et lui muet d'émotion, subitement inquiet que Swann puisse prendre ça pour un refus quand c'était loin, très loin d'être le cas. « Je veux dire, non j'ai rien de prévu en octobre. » C'était bien mieux et ses lèvres s'étirèrent cette fois dans un sourire ému, si loin de ceux qu'il peinait encore à afficher quelques instants plus tôt. Il aurait beaucoup de temps libre en octobre et même si ça n'avait pas été le cas, il aurait été impensable qu'il décline sa proposition et aurait changé ses plans pour pouvoir être là. « Je serais vraiment ravi de t'y accompagner, Swann. » Il manquait sans doute un millier d'autres « vraiment » pour appuyer à quel point il serait enchanté de se rendre avec lui à ce mariage, mais son regard illuminé par l'émotion le disait probablement mieux qu'il n'en aurait été capable. Tout comme il n'avait pas besoin de lui rappeler combien les mariages pouvaient le rendre heureux, Swann le connaissant par cœur pour ça comme pour le reste. « J'ai pas besoin d'y réfléchir plus longtemps pour savoir que ça me plairait beaucoup. Je suis vraiment... touché que tu aies pensé à moi. » Et il aurait serré sa main dans la sienne avec douceur si ses doigts ne s'étaient pas détachés des siens depuis déjà de (trop) longues secondes, Rory prenant à nouveau conscience d'à quel point il était naturel de profiter de ces contacts et forcément compliqué d'y mettre fin. « Si c'est une amie de Londres, alors vous devez vous connaître depuis longtemps. Tu dois être vraiment heureux pour elle. » Il le serait à sa place et ne pouvait qu'imaginer la fierté que devait éprouver Swann à l'idée de voir son amie se marier, plus encore si malgré son déménagement en Australie tous les deux étaient restés proches. « J'espère que tu regretteras pas de m'avoir proposé de venir quand je te harcèlerai de questions sur ses goûts pour être sûr de trouver un cadeau de mariage qui lui plaira. » Il eut un léger rire, un peu timide, encore ému. « Pardon, pardon, je m'emballe un peu. » Il venait tout juste de le lui proposer, il avait encore tout le temps de changer d'avis, de finalement préférer s'y rendre avec une amie, et le cadeau lui avait tout le temps d'être acheté. « J'ai juste envie de lui faire bonne impression. » A elle autant qu'à ses colocataires. Parce que toutes ces personnes faisaient partie de sa vie et que ça lui donnait envie de profondément bien faire en se montrant un ami digne de Swann et de la manière dont il illuminait sa vie, en plus d'illuminer probablement chacune des leurs, depuis de nombreuses années.



you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) JTdVfXP
you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) QqLqwzn
you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) QoPDAKU
you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) E0B9M70
you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) HZjB4DU
you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) 872289volunteer
you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) KPZB94a
you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) Lcds5AP
you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) Qi7UeVN
you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) 0f0M9Ir
 :l: :
 
Revenir en haut Aller en bas
Swann Buchanan
Swann Buchanan
l'ange gardien
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 32 ans (argh - 20/01/1990)
STATUT : Il file le parfait amour avec Rory et peut enfin dire qu’il est heureux sans que ce soit un mensonge. La pression du coming-out et de l’exposition médiatique ne semblent plus si terribles, maintenant.
MÉTIER : Kinésithérapeute dans un cabinet géré avec Martin. Actuellement sur la touche, la faute à une large entaille dans le creux de sa main (merci Murphy).
LOGEMENT : 400 Carmody Road, Toowong, en collocation avec Sofia et Maisie, quand il ne retrouve pas le loft de Rory à Spring Hill.
I wish i was the monster you think I am
POSTS : 20480 POINTS : 2615

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : En quête perpétuelle d'identité › Joueur de football australien › Ne connaît pas ses limites physiques › Sûr de lui en apparence seulement › Très instable mentalement › Médiateur par excellence › Deux tentatives de suicide au compteur › Poignets marqués par les cicatrices › Passionné par son métier › Ecoute beaucoup, se confie peu › Prêt à tout pour sa famille et ceux qu'il aime › Ne se sent à sa place que lorsqu'on ne le remarque pas, être amoureux d'un homme et un acteur reconnu est ce qu'il a vécu de plus terrifiant (et beau)
RPs EN COURS : (09)rory #16 & alex #4zoyaalex #5nathanaelmaisie #2danikamartin #3rory #21haley

uabébou (ua gnogni)

pré lien
assistant kiné

you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) Qn8Pasxy_o
rowann › love is a drug and you are my cigarette, love is addiction and you are my nicorette. you are the sun and the light, you're the origin of love. now i know you're amazing 'cause all i need is the love you breathe. put your lips on me and i can live underwater.

you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) Yox3
swalex › summer of 2012, burnt in my mind : high, crazy and drunk, five in a room. throwing drinks at each other, making fun of our lovers, getting kicked out on the street. we were best friends forever but the truth is i'm so good at crashing in, making sparks and shit but then i'm a bad friend.

you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) Tumblr_nfip3e9Bwa1skwmuvo1_250
swaddy › the crown you wear makes you numb to the thorns. there's a mirror at the end of the road. the lights are on but no one knows you're suffocating. there's nowhere to run.

you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) 9d817bc28c2d5299557dd123debdb50d1f472b12
arthur › why don't you just take what you want from me? i think you should take what you want and leave. you're changing everyday, you played me, you're taking everything. i let you run the game.

RPs EN ATTENTE : penny #7

you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) Bf45a03e218c4f25e21e00a7ee89ac66
mcgraths › the more that you say the less I know. wherever you stray i follow. i'm begging for you to take my hand, wreck my plans.

RPs TERMINÉS : (2021) sashalucia #14, rory #5 & matt #8lucia #15lucia #16 & mcgrathspenny #3matt #5ariane #3lucia #17jill #3lucia #19ariane #4matt #7lucia #20rory #6rory #7alex #2rory #8rory #9penny #4maddy #2noa #3penny #5noa #4rory #12maisie #1sofia s. #1mariage calexalex #3deklanrory #18wendy #2arthur #1maddy #4rory #20 & murphyrory #19penny #6

(2020) lucia #12maxence #1lucia #13nathanael #1lucia #9penny #1penny #2lucia #10lucia #11 + dbd crewraphael #3lucia #8martin #2ariane #2lucia #7saül #1lucia #6noa #2raphael #2ariane #1martin #1lucia #4danikalucia #5 & hannahginny #2, matt #3 & jill #1lucia #1matt #1 & lily #1matt #2 & lily #2ginny #1rory #1maddy #1

(flashbacks) chloerory #3rory #2rory #4spenceralex #1raphael #1wendy #1rory #10rory #11 & maddy #3

you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) 4eefd80f47917894d64114d7f27fa037980e6208

AVATAR : Evan Peters
CRÉDITS : laserquest (avatar) › nairobi (rowann) › alex (swalex) › loonywaltz (ub)
DC : Charlie, Auden, Lily & Rhett
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/08/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28950-a-little-bit-of-heaven-a-little-bit-of-hell-swann https://www.30yearsstillyoung.com/t41172- https://www.30yearsstillyoung.com/t29801-swann-mcgrath https://www.30yearsstillyoung.com/t34837-swann-mcgrath

you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) Empty
Message(#) Sujet: Re: you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) EmptySam 7 Aoû 2021 - 2:54



Swann est sincèrement rassuré de savoir que Rory est celui qui a pris la décision de rompre puisque cela semble au moins vouloir dire qu’il n’a pas subi la chose. Ses mots lui prouvent bien que son ami est loin d’être ravi de cette nouveauté dans sa vie mais l’anglais a bon espoir pour son futur, il sait qu’il pourra s’en relever et surtout qu’il sera entouré de ceux qui l’aiment. Peu importe ce qu’il s’est passé au sein de leur couple, ce ne sont pas ses affaires et son seul rôle consiste désormais à s’assurer qu’il aille un peu mieux à chaque jour qui passe, raison pour laquelle il se contente d’abord d’hocher la tête lorsque l’australien lui promet de tout lui raconter à l’avenir, mais pas aujourd’hui. Égoïstement, il trouve à son tour que leur épargner un chagrin supplémentaire ne sera pas de trop pour la soirée. Il a déjà le cœur lourd et ne souhaite pas aggraver les choses alors que tout ce qu’il désire, c’est profiter du temps passé avec Rory. “Tu me l’expliqueras quand tu voudras.” Et s’il en a envie. Swann n’en reparlera jamais et si son ami juge bon de laisser le sujet couler et l’oublie petit à petit, alors il en sera ainsi. Rory ne lui doit rien, et il n’est même pas certain d’avoir envie d’entendre parler de la jeune femme durant de longues minutes, aussi appréciable et digne d’attention puisse-t-elle être. La main que l’australien pose sur son torse lui fait oublier ses quelques derniers soucis et il doit se concentrer pour ne pas laisser son cœur s'accélérer de trop, surtout pas alors qu’il se rendrait rapidement compte d’un tel changement avec un accès direct aux pulsations de son organe. Une fois de plus, son sourire parle à sa place. Il est heureux de les voir retrouver de vieilles habitudes, c’est tout ce qu’il souhaitait.

Les questions se multiplient au sujet de ses colocataires et Swann répond à chacune d’elle avec une patience et une précision infinie, soucieux de donner toutes les informations nécessaires au brun. C’est sa façon à lui de montrer qu’il s’intéresse à sa vie et se soucie de son quotidien, il n’y voit aucunement une intrusion dans sa vie privée ni même celle de ses colocataires et amies. Venant de Rory, il ne pourrait jamais le croire capable de quoi que ce soit de négatif, l’australien est trop bon pour de telles pensées. “Disons que Maisie a enfin l’occasion d’inviter ses amis à des fêtes.” Il n’ira pas jusqu’à lui dire qu’il pense qu’elle vit enfin son adolescence à défaut d’avoir pu le faire avant, mais l’envie y est. S’il a une confiance aveugle en l’australien, il se doute que son amie ne voudrait pas qu’il raconte sa vie à tout le monde. Quand bien même il n’est pas tout le monde, cela ne ferait aucune différence aux yeux de Maisie. Elle ne pourrait pas comprendre le lien qui les unit, c’est normal, il ne lui en voudrait pas. Swann se contente de vagues explications simplement pour faciliter les choses, il les ponctue d’un sourire pour ne pas leur donner une teinte pathétique. Tout ça pour dire que Maisie n’est pas forcément la plus sociable et qu’il n’aura jamais besoin de notes avant de leur parler : il n’aura qu’à être lui-même, c’est le rôle qui lui convient le mieux. “Elles l’expriment par des mots différents, bizarrement, mais oui, bien sûr qu’elles s’estiment très chanceuses de m’avoir comme colocataire.” Il ne sera jamais du genre à chanter ses louanges, pas même à accepter les compliments d’autrui. Certaines choses ne changeront jamais et ce sont autant de raisons pour lesquelles l’anglais a une fois de plus recours à l’ironie pour ponctuer ses mots. C’est lui qui est heureux de les connaître et de pouvoir partager ses journées avec deux personnages aussi formidables ; et même trois. Sans elles, sa vie aurait été bien différente, elles représentent un souffle nouveau dont il avait urgemment besoin. “Touché.” Rory le connaît bien trop, il ne cherche pas même à nier la chose : Llewyn est devenu son meilleur ami à l’instant où il a rencontré le garçon. Il a l’impression d’avoir un neveu de plus à nourrir de glaces, pizzas, et propositions de matchs et autres entraînements de football. Il a même envie de lui présenter Noah, et il sait que c’est une chose qui finira par arriver, à en juger par le temps qu’il passe individuellement avec chaque garçon. Ils ont le même âge et sont de bons petits gars ; autant dire que son but est de les faire devenir meilleurs amis, à la vie à la mort. Ce serait une bonne chose pour chacun d’eux. Derrière le comptoir, Swann fait mine de poser sa main sur son torse, là où l’entrée d’une balle serait douloureuse. En aucun cas il ne se sent mal à l’idée que Rory le connaisse aussi bien, pourtant, et la comédie ne dure pas bien longtemps alors qu’il revient rapidement vers lui, une tasse de café fumante à la main. Il la lui donne en même temps qu’il lui propose enfin de s’installer sur le canapé alors qu’il prend place non loin.

Ses lèvres le brûlaient depuis quelques temps déjà, depuis que l’idée de se rendre au mariage d’Alex en compagnie de Rory s’était implantée dans son esprit. Si, généralement, le +1 de chacun dans ce genre d’évènement est son ou sa petite-amie, il n’a pourtant pas hésité un seul instant avant de réaliser que c’était avec l’australien qu’il voulait passer la soirée, lui et personne d’autre, et ce peu importe leur statut. Swann a appris à passer outre les étiquettes, mais il en vient à remettre en question sa proposition lorsque les mots et pensées de l’acteur portent à confusion. Ses yeux sont brillants, mais ses lèvres ne savent finalement que dire « Non, je... ». Dans son esprit, il formule déjà un ‘c’est pas grave’ suivi d’un ‘c’était juste une proposition, de toute façon’ qui ne reflètent pas toute l’émotion qu’il ressent et tend déjà à vouloir cacher. Ses yeux se détachent de sa figure, il pince les lèvres, énervé contre lui-même à l’idée d’avoir grillé les étapes trop rapidement et de s’être brûlé les ailes. « Je veux dire, non j'ai rien de prévu en octobre. » - “Oh. J’ai - …” Et ses paroles cessent à l’instant même où elles avaient débutées : j’ai eu peur ne sont pas des mots qu’il juge bons de partager avec l’australien. Il ne mérite pas d’être inquiété pour si peu, pas alors que le blond est le seul à avoir imaginé tout un film à partir de rien. Il aurait dû se contenter de s’en tenir à ce qu’il sait : il connaît Rory, ses réactions, ses envies, son caractère. Par dessus tout, il sait à quel point il aime les mariages et son plus grand remord dans la vie est de ne pas avoir été capable de lui offrir le sien. “Bien sûr que j’ai pensé à toi. Je suis content que tu viennes.” Ils ne sont pas encore en octobre mais puisqu’il s’est engagé à venir, il sait qu’il ne reviendra pas sur ses paroles. Ce ne serait pas son genre, encore moins avec Swann, surtout pas pour un mariage. Il est soulagé et sur ses traits se lit le même sourire que Rory lui offre. “Et Alex le sera aussi à l’idée de te rencontrer.” Même si elle n’a jamais entendu parler de lui, il y a fort à parier qu’il se rattrapera lors de leurs prochaines rencontres. Les deux amis n’ont simplement jamais été doués pour trouver le timing adéquat aux choses, voilà tout. « Si c'est une amie de Londres, alors vous devez vous connaître depuis longtemps. Tu dois être vraiment heureux pour elle. » Il sourit davantage encore rien qu’en pensant à Alex et à tout ce qu’ils ont vécu - à leur évolution, surtout. Ils se connaissent effectivement depuis longtemps mais ce n’est pas pour autant qu’ils se sont parlés durant toutes ces années. “Je le suis. Elle mérite vraiment d’être heureuse.” Elle, son mari, et toute leur petite famille. L’anglais a grande hâte de tous les rencontrer le jour du mariage et s’il ne doute pas un seul instant qu’elle a su trouver un homme bon pour être à ses côtés, il est surtout curieux à l’idée de rencontrer leurs jumelles. “On cherchera un cadeau ensemble, ne t’en fais pas, on a un peu de temps devant nous.” Trois mois semblent plus que suffisants pour trouver un cadeau à Alex, mais cela ne signifie en rien que cela lui évitera de poser un millier de questions sur les goûts de la jeune femme. En réalité, l’anglais craint surtout de ne pas pouvoir y répondre avec autant de précision et de certitude qu’il l’aurait aimé. Ce sont pourtant des peurs qu’il laisse à plus tard, riant une première fois lorsque Rory avoue s’emballer quelque peu.

Sa joie se change en quelque chose de tout autre lorsqu’il parle à nouveau pour exprimer son ressenti. « J'ai juste envie de lui faire bonne impression. » Le sourire de l’anglais est attendri. Si seulement il pouvait se voir comme Swann le voit, alors il n’aurait pas un seul instant à douter de telles choses. “Je ne me fais aucun souci pour toi.” S’il se doute (et espère) qu’il ne leur fera pas la même première impression qu’il a pu donner à l’anglais, il sait qu’il se fera bien voir, pour une infinité de raisons qui font de lui un homme incroyable. Son sourire se tarit soudainement, l’espace d’une seconde, alors qu’il prend un air bien plus sérieux. “La seule chose, … ne lui parle pas de Londres, d’accord ? C’est compliqué.” Il a déjà eu vent de l’expérience difficile de Swann mais il n’est jamais entré dans les détails, n’a jamais donné trop d’importance à aucune anecdote. Il n’a pas même donné de nom à Alex, l’éternelle ‘mon amie’ du peu d’histoires qu’il a pu lui raconter. Elle a construit toute une vie, aujourd’hui, et ne mérite pas d’être éternellement ramenée à son passé. “Je te raconterai plus tard, moi aussi.” Il mérite d’en savoir davantage, mais il n’est pas non plus prêt à en parler dès ce soir. Pour le moment encore, il se contente d’être sincèrement heureux de pouvoir compter Rory à ses côtés pour ce grand jour. “Je t’annonce déjà que tu vas encore devoir nouer ma cravate. J’arrive toujours pas à le faire comme il faut.” Sans doute, aussi, qu’il n’a soudainement plus aucune motivation à l’idée de se débrouiller seul. C’est au moins un sujet pour lequel il ne se sent pas coupable à l’idée de demander de l’aide, encore moins celle de Rory. "Merci d'avoir accepté. Je sais que c'est pas facile de prévoir quelque chose d'aussi lointain. C'est important pour moi." Son rythme de vie n'a rien à voir avec le sien, il est ponctué de tournages et de séances de promotion, de plateaux et de voyages. Bloquer une seule date dans un avenir lointain n'est pas aisé mais il est d'autant plus touché par son geste et le fait qu'il n'hésite pas un seul instant avant d'accepter la proposition. "Mais j'ai hâte d'y être, maintenant." De laisser les jours s'écouler pour mieux laisser leurs peines derrière eux et voir les bonnes choses enfin arriver. "Une part de moi se dit que c'est pas dans cette configuration là qu'on aurait dû aller à un mariage." Pas alors que ça aurait dû être le leur, s'il avait été moindrement courageux pour répondre ce que son coeur lui hurlait : oui. "Mais l'autre part est heureuse du chemin qu'on a fait." Surtout alors qu'ils ont passé l'année dernière en dent de scie, sans oser se parler ni rien partager si ce n'est leur tristesse.



you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) ACin3sG
:hotmug::
 
Revenir en haut Aller en bas
Rory Craine
Rory Craine
la nuit d'or
la nuit d'or
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) IAeu3cF ÂGE : trente ans (19/03/91)
SURNOM : Craine pour la plupart des gens, Flynn Rider pour les enfants de l'hôpital.
STATUT : c'est officiel, ils s'aiment et vivent enfin leur relation au grand jour. Swann le rend plus heureux que jamais, c'est auprès de lui qu'il veut vivre chaque instant.
MÉTIER : acteur, il a repris le chemin des plateaux et renoue avec sa passion.
LOGEMENT : #272 Edward Street, un loft sur Spring Hill qu'il délaisse volontiers pour rejoindre Swann à Toowong.
you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) Uulo
POSTS : 7326 POINTS : 2050

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : très proche de sa famille, il idéalise ses ainés et surprotège sa petite sœur › a pratiqué le football australien durant son adolescence mais a du arrêter après une blessure au genou › la comédie a été la lumière au bout du tunnel lorsqu'il ne croyait plus en rien › son dernier film ne sortira pas en salles, il a frappé le réalisateur après que celui-ci ait agressé sa co-star › idéaliste et romantique, il rêve de fonder une famille › sensible et dévoué aux autres › anxieux par nature › bénévole à l'hôpital depuis août 2020.
RPs EN COURS :
you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) DNTTQtYr_o
rowann #16 & #21it's the way you're smiling at me, it's in the way you hold my hand. it's the way i've watched you change me, from a boy into a man. it's a million things about you, and i don't know what it is. but i have never known a love like this. it's funny how everything i dreamed about starts to seem so empty without you. i have never known a love like this.

you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) PTG0MPpE_o
crainesin our family portrait we look pretty happy. we look pretty normal, let's go back to that. in our family portrait we look pretty happy. let's play pretend, act like it goes naturally. can we work it out? can we be a family? i promise i'll be better, mommy i'll do anything.

you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) PC8GJaYC_o
cringer #9i've heard it said that people come into our lives for a reason. bringing something we must learn and we are led to those. who help us most to grow if we let them, and we help them in return. i know i'm who i am today because i knew you. like a comet pulled from orbit as it passes the sun. who can say if i've been changed for the better but because i knew you, i have been changed for good.

you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) Ml73
roy #2it took so long just to feel alright, remember how to put back the light in my eyes. i wish i had missed the first time that we kissed, 'cause you broke all your promises. runnin' 'round leaving scars, collecting your jar of hearts.

you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) NEPb15bt_o
lewaine #1she's not the type to give herself enough love. she lives her life, hand in a tight glove. i wish that i could fix it, i could fix it for you. i'll follow you way down wherever you may go. i'll follow you way down to your deepest low. i'll always be around wherever life takes you. you know i'll follow you.


(09/08) zoya (fb 2020)swann #16 & alexmaisiepenny #9murphy #2rosalie #5 & haleyswann #21swann & zoya › arthur

you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) GVMA6aOW_o

RPs EN ATTENTE : heather #2 › sohan #3 › aiden
RPs TERMINÉS : (2021) penny #4penny #5swann #5, lucia #1 & matt #1 (léolie's wedding)penny #6 (blind test)clyde #1raphael #1rosalie #1rosalie #2 & wyatt #1swann #6sohan #2penny #7wendy & micah(event) chez miles(event) chez eddie(event) chez thomas(event) chez les craine(event) chez charlie & léocraines #1chloe #2matt #2swann #7wendy #1swann #8ivy #1garrett #1jean #1swann #9micah #1swann #12michaela #1mariage calexpenny #8stellaswann #18rosalie #4murphy #1 & swann #20swann #19

(2020) jessian #1swann #1penny #1lily #1penny #2swann #2heather #1may #1penny #3erin #1sohan #1ava #2charlie #1le noël du royaume enchanté

(flashbacks) chloe #1 (2012)clément #1 (2016)swann #3 (2018)freddy #1 (2019)ava #1 (2015)swann #4 (2018)swann #10 (2016)swann #11 & maddy #1 (2018)

(ua slasher) rowann #13rowann #14rowann #15


rps abandonnés:
 

you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) XyqV1PHK_o

AVATAR : david corenswet.
CRÉDITS : avatar @harley, bann profil @zaja, userbars @loonywaltz.
DC : james weatherton.
PSEUDO : nairobi, charlotte.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 24/11/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t33433-here-s-looking-at-you-kid-rory https://www.30yearsstillyoung.com/t39538-rory-this-is-not-a-review-it-s-a-love-note https://www.30yearsstillyoung.com/t33882-rory-craine https://www.30yearsstillyoung.com/t33883-rory-craine https://poedameryn.tumblr.com/

you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) Empty
Message(#) Sujet: Re: you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) EmptyMar 10 Aoû 2021 - 23:54



 
you make the darkness less dark,
you make the winter feel warmer.

Si personne en ce monde ne ferait sûrement preuve de plus d'empathie et de compréhension au sujet de sa rupture que Swann, Rory préférait garder les détails pour une autre fois et leur éviter une nouvelle salve d'émotions après tout ce qu'ils avaient déjà récemment traversé. Cette soirée serait douce, il se l'était promis à défaut d'avoir pu prévoir que Swann vivrait dans le déni du décès de Matt, et c'était aussi là sa façon de veiller à ce que rien de négatif ne vienne planer au-dessus des prochaines heures. Rory avait besoin d'un peu de temps et de recul pour dépasser les désillusions que cette rupture avait causé, tout serait bientôt beaucoup plus simple et la compagnie de Swann lui était sans surprise d'un immense réconfort. Tout comme ces contacts qu'il n'hésitait plus à initier pour lui faire sentir à travers des gestes toujours beaucoup plus parlants que les mots à quel point il chérissait tout ça, à défaut de savoir précisément quels mots poser dessus. Ça n'avait pas d'importance lorsque les sourires de Swann réchauffaient son cœur comme nul autre pareil, entre deux battements irréguliers causés par l'émotion de partager cette soirée avec lui. Par cette proximité physique toujours particulièrement difficile à rompre, aussi. Les yeux pleins de curiosité, Rory se réjouissait d'entendre parler des colocataires de l'anglais tout en songeant qu'ils avaient de la chance de s'avoir les uns les autres, mais aussi qu'il ne mettrait sans doute qu'une minute à les apprécier lorsqu'il les rencontrerait à son tour. « Des amis qui si ça se trouve finiront par devenir les tiens. » Il releva dans un sourire, ne sachant que trop bien qu'il était impossible de ne pas apprécier Swann lorsqu'on le rencontrait pour la première fois – quand bien même lui avait rapidement fait bien plus que simplement l'apprécier. Swann avait besoin de voir du monde et l'idée qu'il ne soit jamais vraiment seul était rassurante après les mois qu'il venait de vivre. Le temps guérirait pour lui aussi beaucoup de choses, Rory en était persuadé. Et s'il était convaincu que ses colocataires étaient les premières à apprécier sincèrement sa présence – l'inverse étant simplement impossible à ses yeux – c'est la relation privilégiée qu'il l'imaginait avoir développé avec le petit-frère de Maisie qui le touchait le plus. La façon dont Swann souligna qu'il était tombé juste, elle, lui tira un rire. Il se souvenait d'à quel point il les avait toujours trouvé adorables chaque fois que Noah et lui passaient du temps ensemble, et savoir qu'un autre enfant de son entourage avait la chance de profiter de son aura et de sa douceur l'attendrissait au plus profond de son cœur. Swann avait déjà toujours été un oncle et un entraîneur parfaits à ses yeux, et leur amour des enfants n'était que l'une des inombrables choses qu'ils avaient toujours eu en commun.

L'idée d'accompagner Swann au mariage de son amie, elle, n'aurait pas pu répandre plus d'émotion dans le regard clair de Rory, qui pourtant avait bien failli l'espace d'une seconde lui laisser penser le contraire. Bien loin d'en avoir au contraire l'intention, l'australien s'assura rapidement de gommer tout malentendu. Il accepta d'être son +1 avec un immense plaisir, non sans que son sourire laisse transparaître à quel point cette perspective à elle seule le rendait heureux. Le fait qu'il se soit tourné vers lui et que sa présence semble être celle qu'il désirait à ses cotés pour ce jour important représentait tellement à ses yeux que son sourire ne le quitterait probablement plus durant les prochaines heures. Il aimerait lui dire tout ce que cette invitation symbolisait et à quel point il serait fier d'assister à ce mariage avec lui, mais il aurait tout le temps de le faire dans les prochains mois et savait déjà qu'il risquait de lui en reparler très, très souvent en attendant que la date approche. « Je me serais pas imaginé le proposer à qui que ce soit d'autre non plus, si les rôles avaient été inversés. » Il confia, dans un sourire sincèrement touché par sa réaction – et largement attendri, c'est vrai. Il était le premier à qui il aurait pensé, parce que sa présence à ses cotés serait tombée sous le sens à plus d'un niveau et qu'il n'aurait même pas tenté de prétendre qu'il pouvait seulement vouloir d'une autre compagnie que la sienne quand il n'en existait pas de meilleure à ses yeux. Dieu sait pourtant qu'il aurait lui aussi appréhendé de lui faire cette proposition et sûrement tremblé de tout son être à l'idée qu'il puisse refuser, là où lui n'y avait pas pensé même un instant. S'il avait bien évidemment hâte de rencontrer cette Alex qui semblait tant compter dans la vie de Swann, l'entendre parler de son amie avait aussi le don de toucher Rory, qui ne pouvait que songer combien l'anglais lui aussi méritait d'être heureux. Pas seulement parce qu'il avait traversé des épreuves douloureuses, aussi parce qu'il était un homme exceptionnel et doté d'un cœur immense. « Parfait, on fera ça. Et en attendant je suis sûr que ta présence aura déjà tout d'un cadeau pour ton amie. » Il n'en doutait pas une seconde et serait sincèrement heureux de partir en quête d'un authentique cadeau en compagnie de Swann, qui connaissait la jeune femme et saurait quoi choisir pour leur faire plaisir à son futur mari et elle. Ils avaient encore le temps, c'est vrai, et Rory risquait de compter les mois puis les semaines qui les sépareraient du grand jour, profondément impatient de voir s'unir deux personnes qu'il imaginait sans mal être faites l'une pour l'autre autant que de rencontrer la future mariée. Alex avait beaucoup de chance de compter Swann comme ami depuis tout ce temps et Rory ne doutait pas que l'inverse soit assurément vrai. Il avait beau appréhender l'impression qu'il pourrait lui faire, la présence de Swann le rassurerait comme ses mots le faisaient à cet instant. Tout irait bien. « Non, bien sûr. C'est promis, j'évoquerai pas le sujet. » Il ne savait que trop bien que certains sujets étaient parfois sensibles et jamais il ne prendrait le risque d'embarrasser la jeune femme, désirant à tout prix éviter de se montrer maladroit. Swann s'était confié à lui sur une partie de sa vie à Londres et Rory savait à quel point elle avait parfois été difficile, ne s'étant jamais senti le droit de pousser les questionnements trop loin par respect pour son passé et son jardin secret. Il avait toujours jugé qu'il était le seul à devoir décider d'à quel point il voulait se confier à lui sur le sujet. « On a tout le temps pour ça. » Il le rassura dans un sourire. Ils avaient tout le temps parce qu'il n'avait pas la moindre intention de disparaître, moins encore d'instaurer la moindre distance entre l'anglais et lui à présent qu'ils s'étaient retrouvés. Swann pourrait décider de se confier à lui dans quelques mois, tout comme il pourrait décider de ne jamais le faire et de garder pour lui ce passé que Rory n'exigerait jamais de connaître en détails. Il ne le presserait jamais mais il serait là pour l'écouter si un jour son cœur lui dictait de le lui raconter plus en détails, prêt à tout entendre sans que ça ne change rien à ses yeux.

Difficile de décrire la douceur avec laquelle ses lèvres s'étirèrent ensuite, alors que la seule idée d'aider Swann à nouer sa cravate le jour du mariage l'emplissait d'une joie que Rory était bien incapable de contenir. Simplement parce que ça faisait partie d'une infinité de moments qui lui avaient cruellement manqué au cours de l'année passée et que la nostalgie berçait son cœur lorsqu'il se revoyait lui montrer comment obtenir un nœud de cravate parfait avant de systématiquement s'attendrir de la maladresse de Swann. « On dirait que ma mission est de veiller à ce que tu sois absolument parfait pour ce grand jour. » Et ça ne le dérangeait pas le moins du monde, en grande partie parce qu'on ne pouvait pas dire que ce soit la partie la plus désagréable de ce genre d'essayages. Bien loin de là, Rory comptait prendre son rôle à cœur sans que ça n'ait rien d'étonnant, s'il arrivait comme ici à contrôler sa respiration et le rougissement de ses joues en sa présence. « Il faudra peut être que je t'apprenne comment faire si tu veux un jour apprendre à Noah à nouer sa propre cravate. Mais rien ne presse. » Au contraire, Rory était toujours bien trop heureux de l'aider et il n'aurait pas le moins du monde envie de s'en plaindre si Swann se tournait éternellement vers lui pour ce genre de choses. Il aimait l'idée de faire ça pour lui autant qu'il aimait celle de partager ce genre de moments avec l'anglais, bien loin d'y voir un quelconque supplice. Finalement, son regard se reposa dans le sien avec douceur. « J'aurais raté ça pour rien au monde. Maintenant c'est important pour moi aussi. » Comme tout ce qui était important pour Swann. Et il était sincère, là où Swann avait déjà pu voir qu'il n'avait pas eu à hésiter une seconde pour savoir que sa place était à ses cotés à ce mariage. La reprise de sa carrière se faisait en douceur et il n'y avait rien qu'il souhaite changer à cela : avoir plus de temps pour ce qu'il jugeait profondément important était fondamental à son bonheur et c'était d'autant plus vrai lorsque la proposition venait de Swann. Peu importe ce qu'il entreprenait dans sa vie, il n'y a vraiment qu'auprès de lui que son bonheur et son bien-être étaient éternellement constants. « J'ai hâte d'y être, moi aussi. » Il avait hâte pour toutes les raisons qui faisaient qu'il aimait traditionnellement les mariages, et pour toutes celles qui rendraient la journée plus belle encore s'il en profitait avec Swann. Tout serait plus simple dans une poignée de semaines et Rory avait le sincère espoir qu'ils iraient tous les deux aussi bien que possible, l'australien aimant croire qu'après autant d'épreuves ils avaient mérité de vivre enfin des choses plus douces.

Son regard retrouva le sien en silence et un sourire attendri – plus troublé, aussi – gagna ses lèvres lorsqu'il songea à combien tout ça ravivait inévitablement certains souvenirs. L'un d'eux en particulier, le mariage n'ayant rien d'un sujet anodin pour eux même après plusieurs années. Ses doigts se resserrèrent doucement autour de sa tasse, jouant avec les contours de celle-ci d'un air pensif. « Je peux pas m'empêcher de me dire la même chose. » Il souffla doucement, ne pouvant cacher le léger trouble perceptible dans sa voix autant que l'émotion qui passa dans son regard. « J'y pense souvent. » A cette demande en mariage, à tout ce qui aurait sûrement été différent si les choses, elles, ne s'étaient pas passées de cette façon. A la vie qu'il rêvait de construire avec lui et aux projets qu'il rêvait de faire ensemble. « Et parfois je me dis que c'était sûrement un peu fou de ma part de te demander ta main à deux pas d'un terrain de football. » Oh non, en vérité, cette simplicité leur ressemblait bien trop pour qu'il veuille réécrire quoi que ce soit à ce souvenir. Le sourire irradiant sur son visage le lui prouverait mieux que n'importe quoi d'autre : y penser le plongeait toujours dans une profonde nostalgie, mais la plupart du temps ça n'était plus aussi douloureux. Parce que Rory était avant tout heureux et profondément fier d'avoir un jour trouvé le courage de lui demander de l'épouser. Il l'avait fait parce qu'il n'imaginait pas passer le reste de sa vie auprès de qui que ce soit d'autre que lui, parce que rien ne tombait plus sous le sens que ça. « J'ai jamais regretté de l'avoir fait, tu sais. » Pas une seconde il n'aurait pu regretter, quand bien même sa réponse n'avait pas été celle qu'il avait espéré entendre au fond de son cœur. « Mais il faut voir le bon coté des choses, dans une autre configuration j'aurais sûrement pas pu t'aider à te débattre avec ta cravate. » Son sourire, à nouveau, s'étira dans une esquisse douce et amusée. Il désirait juste adoucir ces souvenirs dont il se souvenait avant tout comme de la preuve irréfutable de tout l'amour qu'il lui portait. Swann savait bien qu'il aurait en vérité été le plus heureux de pouvoir laisser sa cravate entre d'autres mains que les siennes, et pas seulement parce qu'il n'avait de toute façon jamais eu besoin du moindre artifice pour être parfait à ses yeux. « Moi aussi j'en suis très heureux, Swann. » Lui aussi ne voudrait pas remonter un an en arrière, lorsqu'il leur était impossible de se voir ou d'échanger le moindre mot sans que ce ne soit douloureux. Ils avaient fait tant de chemin, ils avaient dépassé tant de choses. « Tu m'as tellement manqué. » Il souffla doucement, sans chercher un seul instant à se cacher derrière sa tasse de café brûlante, ses yeux se déposant au contraire dans ceux de l'anglais tandis que sa main libre, elle, glissa contre le canapé pour se déposer sur la sienne. « Il y a un an ma vie ne ressemblait plus à grand chose, mais ces quelques mois de silence m'ont prouvé que la seule chose sans laquelle j'étais incapable de vivre, c'était ta présence. » Lui, tout simplement, dont il avait besoin à ses cotés plus que de n'importe quoi d'autre. Il avait bien cru que sa carrière ne se relèverait jamais et il l'aurait supporté sans jamais en souffrir autant que s'il avait perdu Swann définitivement. Il aurait tâché de faire autre chose de sa vie, il aurait trouvé un autre but, il aurait rebondi comme il l'avait déjà fait après son accident. « Je suis désolé... » Un sourire retrouva le chemin de ses lèvres, sa main se refermant cette fois doucement sur la sienne, preuve que ces mots-là non plus n'avaient rien de douloureux. « Mais je crois que ça veut dire que tu vas devoir me supporter pendant très, très longtemps. » Et cette idée le rendait bien sûr des plus heureux, l'aidant même à oublier la raison de sa visite quand rien ne comptait plus que de profiter du temps passé avec Swann, dans cette bulle où rien ne pouvait ce soir les atteindre et où chaque sourire échangé et chaque geste initié agissait comme un bouclier de protection entre eux et l'extérieur.



you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) JTdVfXP
you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) QqLqwzn
you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) QoPDAKU
you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) E0B9M70
you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) HZjB4DU
you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) 872289volunteer
you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) KPZB94a
you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) Lcds5AP
you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) Qi7UeVN
you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) 0f0M9Ir
 :l: :
 
Revenir en haut Aller en bas
Swann Buchanan
Swann Buchanan
l'ange gardien
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 32 ans (argh - 20/01/1990)
STATUT : Il file le parfait amour avec Rory et peut enfin dire qu’il est heureux sans que ce soit un mensonge. La pression du coming-out et de l’exposition médiatique ne semblent plus si terribles, maintenant.
MÉTIER : Kinésithérapeute dans un cabinet géré avec Martin. Actuellement sur la touche, la faute à une large entaille dans le creux de sa main (merci Murphy).
LOGEMENT : 400 Carmody Road, Toowong, en collocation avec Sofia et Maisie, quand il ne retrouve pas le loft de Rory à Spring Hill.
I wish i was the monster you think I am
POSTS : 20480 POINTS : 2615

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : En quête perpétuelle d'identité › Joueur de football australien › Ne connaît pas ses limites physiques › Sûr de lui en apparence seulement › Très instable mentalement › Médiateur par excellence › Deux tentatives de suicide au compteur › Poignets marqués par les cicatrices › Passionné par son métier › Ecoute beaucoup, se confie peu › Prêt à tout pour sa famille et ceux qu'il aime › Ne se sent à sa place que lorsqu'on ne le remarque pas, être amoureux d'un homme et un acteur reconnu est ce qu'il a vécu de plus terrifiant (et beau)
RPs EN COURS : (09)rory #16 & alex #4zoyaalex #5nathanaelmaisie #2danikamartin #3rory #21haley

uabébou (ua gnogni)

pré lien
assistant kiné

you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) Qn8Pasxy_o
rowann › love is a drug and you are my cigarette, love is addiction and you are my nicorette. you are the sun and the light, you're the origin of love. now i know you're amazing 'cause all i need is the love you breathe. put your lips on me and i can live underwater.

you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) Yox3
swalex › summer of 2012, burnt in my mind : high, crazy and drunk, five in a room. throwing drinks at each other, making fun of our lovers, getting kicked out on the street. we were best friends forever but the truth is i'm so good at crashing in, making sparks and shit but then i'm a bad friend.

you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) Tumblr_nfip3e9Bwa1skwmuvo1_250
swaddy › the crown you wear makes you numb to the thorns. there's a mirror at the end of the road. the lights are on but no one knows you're suffocating. there's nowhere to run.

you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) 9d817bc28c2d5299557dd123debdb50d1f472b12
arthur › why don't you just take what you want from me? i think you should take what you want and leave. you're changing everyday, you played me, you're taking everything. i let you run the game.

RPs EN ATTENTE : penny #7

you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) Bf45a03e218c4f25e21e00a7ee89ac66
mcgraths › the more that you say the less I know. wherever you stray i follow. i'm begging for you to take my hand, wreck my plans.

RPs TERMINÉS : (2021) sashalucia #14, rory #5 & matt #8lucia #15lucia #16 & mcgrathspenny #3matt #5ariane #3lucia #17jill #3lucia #19ariane #4matt #7lucia #20rory #6rory #7alex #2rory #8rory #9penny #4maddy #2noa #3penny #5noa #4rory #12maisie #1sofia s. #1mariage calexalex #3deklanrory #18wendy #2arthur #1maddy #4rory #20 & murphyrory #19penny #6

(2020) lucia #12maxence #1lucia #13nathanael #1lucia #9penny #1penny #2lucia #10lucia #11 + dbd crewraphael #3lucia #8martin #2ariane #2lucia #7saül #1lucia #6noa #2raphael #2ariane #1martin #1lucia #4danikalucia #5 & hannahginny #2, matt #3 & jill #1lucia #1matt #1 & lily #1matt #2 & lily #2ginny #1rory #1maddy #1

(flashbacks) chloerory #3rory #2rory #4spenceralex #1raphael #1wendy #1rory #10rory #11 & maddy #3

you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) 4eefd80f47917894d64114d7f27fa037980e6208

AVATAR : Evan Peters
CRÉDITS : laserquest (avatar) › nairobi (rowann) › alex (swalex) › loonywaltz (ub)
DC : Charlie, Auden, Lily & Rhett
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/08/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28950-a-little-bit-of-heaven-a-little-bit-of-hell-swann https://www.30yearsstillyoung.com/t41172- https://www.30yearsstillyoung.com/t29801-swann-mcgrath https://www.30yearsstillyoung.com/t34837-swann-mcgrath

you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) Empty
Message(#) Sujet: Re: you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) EmptyMer 11 Aoû 2021 - 3:09



Swann a évoqué la seule règle qui ait de l’importance pour le mariage à venir d’Alex : ne pas lui parler de Londres. Pour le reste, il ne doute pas un seul instant que Rory sera le parfait plus un et qu’il n’aura aucun mal à trouver sa place parmi les proches de son amie : il ne les connaît pas non plus lui-même, de toute façon. Cela n’est pourtant pas une raison suffisante pour faire naître en lui la moindre angoisse : tout se passera merveilleusement bien, il lui fera une cravate parfaite et ils passeront une bonne journée, laquelle ne peut qu’être placée que sous le signe de la joie. L’anglais affiche un sourire confiant, signe de ce qu’il ressent envers l’acteur. “Fais attention à ce que j’éclipse pas le marié.” Il reprend dans un rire, avec la promesse de Rory de le rendre parfait, comme si la seule chose qui manquait à cela n’était qu’un nœud de cravate bien réalisé. L’australien a l’air d’y croire dur comme fer et il ne prendra pas la peine de le contredire, surtout parce qu’il ne veut pas briser cet instant si précieux à ses yeux : rien de mal n’est en train de se passer, pour la première fois depuis bien longtemps. Même lorsqu’il est question de Noah, il ne laisse pas la nostalgie l’accabler, pas même le fait qu’il ait l’impression de ne pas avoir vu son neveu depuis bien trop longtemps. “Tout presse avec lui. Il grandit trop vite.” Il l’a connu il y a cinq ans, déjà, quand il avait encore du mal avec la notion d’équilibre et plus encore de football. Aujourd’hui, il est un véritable pro, un garçon intéressant, un fils parfait pour Ginny. Les mots de Swann ne sont pas tristes pour autant, bien au contraire. Voir Noah grandir est l’une de ses plus belles chances dans la vie et il en est conscient ; Rory aussi le connaît depuis presque autant de temps, lui aussi a su nouer un fort lien affectif avec le dernier (à l’époque) McGrath. S’il ne sait toujours pas faire des nœuds de cravate digne de ce nom lors du jour de son mariage, nul doute que l’acteur sera là pour éviter le désastre.

Inévitablement, l’anglais ne sait faire autrement que de parler à nouveau de la demande en mariage qu’il lui a faite, laquelle n’a pas connue la fin escomptée. S’il continue d’être rongé par les remords, il n’arrive toujours pas à comprendre comment Rory peut ne pas lui en vouloir et ce même s’il continue de le statuer et lui assurer au fil des mois et des conversations. A défaut de vouloir lui poser énième la question et lui demander comment il fait pour retenir aussi peu de rancœur en lui, l’anglais préfère répondre à ses tentatives d’humour avec autant de force que possible. “T’aurais peut-être dû attendre le Super Bowl, c’est vrai.” Ce qui aurait été synonyme de voyage aux Etats Unis pour que la blague tienne la route. Rory a l’habitude de s’y rendre mais Swann, lui, n’y a jamais posé le pied. Ce n’est qu’une preuve supplémentaire d’à quel point leurs vies sont différentes, sans que cela ne les aient jamais empêchés de se comprendre assez pour s’aimer. La vérité c’est que la réponse de l’anglais aurait été la même, peu importe le lieu et la façon dont il aurait pu lui demander sa main. Et dans tous les cas de figure, les conséquences aujourd’hui seraient les mêmes : remords et culpabilité en tête de liste. Une furieuse envie de construire une machine à remonter dans le temps, aussi, ou de simplement monter à bord du TARDIS. Incapable de laisser l’ambiance entre eux s’assombrir, il se raccroche aux yeux brillants de son ami et calque naturellement son sourire sur le sien. « J'ai jamais regretté de l'avoir fait, tu sais. » Il sait. Il ne comprend toujours pas, mais il sait, et il apprécie sincèrement. Rory le sait aussi, l’anglais ne rajoute donc aucune parole, lesquelles auraient de toute façon été pâteuses et maladroites.

Les blagues vont bon train, toutes dignes de l’humour si particulier de son pays d’origine, lequel il craint avoir fait migrer jusqu’à l’acteur. « Tu m'as tellement manqué. » Son cœur s’emballe, son sourire est toujours plus attendri à chaque seconde écoulée. Il se retient de le laisser devenir trop grand, trop évident. Ces mots ont une force que Rory ne soupçonne sans doute même pas, ils lui retirent un poids sur le cœur qu’il ne savait pas présent. Il est heureux, tellement heureux qu’ils puissent aujourd’hui partager de tels mots sans en craindre les possibles répercussions. Ses yeux remontent dans les siens, se noyant volontiers dans ses nuances de bleu qu’il a toujours admiré à défaut de jalouser. « Il y a un an ma vie ne ressemblait plus à grand chose, mais ces quelques mois de silence m'ont prouvé que la seule chose sans laquelle j'étais incapable de vivre, c'était ta présence. »Oh, Rory.” Et si le contact avec sa main ne l’avait pas électrisé et immobilisé sur place, il aurait sans aucun doute utilisé cette dernière pour venir caresser doucement sa joue et sa tempe. Sans connaître la raison exacte de ce geste, il aurait pourtant été instinctif, comme l’est le simple fait de placer sa paume vers le ciel pour que ses doigts puissent glisser entre les siens. Son café du Pérou, du Brésil ou de Neptune n’a plus aucune importance, il était de toute façon une excuse de bien bas niveau. Il aurait trouvé n’importe quelle absurderie pour lui donner une raison, une excuse de rester. Entre ses paroles et les gestes qu’il y ajoute, l’anglais ne sait déjà plus où donner de la tête, ayant déjà l’impression de revivre ses premiers amours. Chose ironique, quand chacun sait que ces termes sont à associer au prénom de l’australien, à lui et à lui seul. “C’était tellement difficile de ne pas t’appeler.” De ne pas entendre sa voix, de ne pas faire d’appels vidéos qui ne marchaient de toute façon jamais ou qui se contentaient de montrer son front brillant sous le surnombre de lumières des plateaux de tournage, de ne plus avoir à se demander quelle heure il pouvait être peu importe où il tournait, … La liste des situations cocasses est bien longue, celle de tout ce qui lui a manqué immédiatement l’est tout autant. “J’ai vécu vingt cinq ans sans même savoir que tu existais, mais maintenant …” Maintenant il n’est plus capable de vivre un seul jour sans lui, et ce ne sont pas des paroles qu’il a le courage de prononcer, craignant encore trop d’aller au-delà de ses limites imposées. Ses yeux trahissent pourtant son émotion, incapables de rester statiques et ainsi s’ancrer dans les siens. Il prend une large inspiration, pourtant heureux d’avoir cette conversation avec le brun et il en tient comme preuve leurs mains nouées qu’il fait remonter jusque sur son cœur battant la chamade. C’est sa façon de lui faire comprendre qu’il pourrait avoir les mêmes mots, en même temps qu’il voudrait le remercier d’avoir prononcé les siens, et vouloir en rajouter des milliers d’autres pour préciser sa pensée. Lorsqu’il s’excuse faussement et annonce que l’anglais devra le supporter très, très longtemps, il ne sait que sourire davantage et abandonne ainsi officiellement sa tasse sur la table.

Son corps trouve sa place contre le dossier du canapé autant que l’épaule de l’acteur contre laquelle sa tête se pose. Il ferme aussitôt les yeux, signe de pleine confiance autant qu’un automatisme rapidement retrouvé. Sa main ne lâche plus la sienne, bien au contraire, il la garde resserrée contre son torse. Ses jambes se replient doucement sur lui, en même temps qu’il oublie une bonne fois pour toutes l’idée qu’ils sortent boire un verre, à un moment ou à un autre. Tout ce dont il a envie et besoin, c’est profiter de l’instant présent, de sa chaleur, de son parfum. Les mots ne sont plus nécessaires, raison pour laquelle Swann ne cherche même pas à combler le silence ambiant entre eux. Il sait qu’il a besoin de lui, sans encore savoir le pourquoi. “Merci d’être là.” Sont les seuls mots nécessaires, les seuls qu’il trouve le besoin de lui partager aussi. Merci d’être resté, c’est aussi ce qu’il souhaite lui signifier. Merci, tout court. Merci pour tout, même pour ces secondes devenant des heures, et les respirations aux rythmes identiques signifiant que le sommeil aura toujours raison du trop plein d’émotions caractérisant leurs journées.

On se fait vieux, Rory.” Il souffle doucement pour ne pas le brusquer, quand bien même sa bouche pâteuse et sa voix enrouée ne lui aurait pas permis de parler bien plus fort à peine éveillé. Ses doigts jouent avec ses cheveux, s’amusant de leur longueur nouvelle. Il sourit déjà, encore, et c’est comme s’il n’avait jamais cessé durant tout son sommeil. “Le lit sera plus confortable, faudrait pas risquer de se bloquer le dos.” Son sourire s’étend un peu plus encore, ses yeux brillent alors qu’il profite de l’instant bien plus que de raison, le chérissant sans doute bien plus que ce qu’il ne vaut. Ce genre de scène lui manque, tous ces instants d’intimité partagés avec Rory tout autant. Il tend une main pour l’aider à se relever, lui montrant ainsi le chemin jusqu’à la chambre d’ami qu’il découvre, le tour du propriétaire n’ayant finalement jamais eu lieu. Déposant un baiser contre sa joue, il préfère ne pas s’attarder de trop et lui souhaite simplement bonne nuit, déjà heureux et soulagé de savoir qu’il le retrouvera au petit matin.



you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) ACin3sG
:hotmug::
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) Empty
Message(#) Sujet: Re: you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9) Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

you make the darkness less dark, you make the winter feel warmer (rowann #9)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: nouer des contacts :: mémoire du passé
-