AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment : -44%
Ecran PC Gamer Incurvé – ACER – ...
Voir le deal
159.99 €

 (Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gabrielle Strange
Gabrielle Strange
la pente glissante
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 36 ans (30.07.1985)
SURNOM : Ses proches la surnomme Gaby ou Gab'. Un certain Walker l'appelait, fut un temps, Miss California.
STATUT : Elle a tenté de l'oublier, mais il semblerait qu'une partie d'elle en soit incapable...
MÉTIER : Avocate pénaliste, travaille pour le cabinet Sherman & Mancini
LOGEMENT : #521 wellington street, bayside.
(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder Rk3g
POSTS : 450 POINTS : 1745

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Née à Las Vegas ☽ Etudes à LA pour devenir avocate où elle s'est établie ensuite ☽ Départ pour l'Australie sans en avoir le choix en août 2020 ☽ Végétarienne ☽ Amoureuse de la nature, sa bouffée d'oxygène étant les randonnées ☽ Aime le vin ☽ Suit les tendances en matière de mode ☽ Photographe à ses heures perdues, une passion qu'elle a depuis petite.
RPs EN COURS : (Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder Giphy-downsized-large
STRANGE FAMILY ☽ Everything will change, nothin' stays the same and nobody here's perfect, oh but everyone's to blame, all that you rely on and all that you can save will leave you in the morning and find you in the day.

(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder Giphy
CHANELLE ☽ We let the waters rise, we drifted to survive, I needed you to stay, but I let you drift away, my love, where are you?

(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder Giphy
STRANCKIE ☽ unexpected friendships are the best ones.

(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder Giphy
EBBY ☽ So no one told you life was gonna be this way, your job's a joke, you're broke, your love life's DOA, it's like you're always stuck in second gear, when it hasn't been your day, your week, your month, or even your year, but I'll be there for you

10/08
Ebby #2 Cade #1Stranckie #3Chanelle #10Chanelle #11Isaac #1River #1Chanelle #13 Mitch #2Jackson #1
RPs EN ATTENTE : Elijah ☽ Calista ☽ Mitsuko
RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens.
AVATAR : Crystal Reed
CRÉDITS : @wonderland (gifs)
DC : Stacey, la naïve, Zoya, l'irresponsable et Chiara, la tête brulée
Femme (elle)
INSCRIT LE : 18/04/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t38177-tough-girl-whose-soul-ashes-gabrielle-strange https://www.30yearsstillyoung.com/t38200-gabrielle-strange-time-has-come-as-we-all-go-down https://www.30yearsstillyoung.com/t38219-gabrielle-strange

(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder Empty
Message(#) Sujet: (Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder (Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder EmptyJeu 22 Juil - 3:48




Ride home with your head on my shoulder.
Fin mai 2021. Gabrielle a envoyé un message plus tôt dans la journée à Caelan pour lui proposer de se retrouver au Ras-le-Bol, un nouveau restaurant qui avait ouvert ses portes récemment dans le quartier de Bayside.  Elle en avait entendu parler notamment par Dani, dont les vins, provenant de son vignoble, étaient proposés à la carte. Elle se souvient d’ailleurs avoir dit à Dani qu’elle se rendrait dans ce resto pour complimenter le vin qu’il servait, en toute objectivité. Cette pensée fait sourire Gaby lorsqu’elle se prépare face à son miroir ce soir-là, envoyant aussi un message à sa voisine et amie pour la prévenir qu’elle se rendait ce soir à ce restaurant et ne manquerait pas de lui dire ce qu’elle en a pensé. Elle aime savoir que, de l’autre côté de la rue, elle a quelqu’un sur qui compter, une personne en qui elle a une confiance entière, surtout après leur discussion honnête de l’autre soir. En effet, après une rencontre inattendue chez elle avec Channing, son ex petit-ami dont la relation s’est mal terminée, et qui s’avère être le love interest de Dani, Gabrielle a voulu être totalement transparente à ce sujet avec son amie. Cette soirée a été aussi l’occasion pour Gabrielle de se confier davantage sur son histoire familiale, quand cela a été aussi l’occasion pour Dani de se confier sur son passé amoureux, qui a encore bien trop d’incidences sur son présent. Une chose que Gabrielle a pu parfaitement comprendre et entendre, s’identifiant parfaitement à sa situation. Elle est vite extirpée de ses pensées quand son téléphone se met à vibrer à nouveau, Caelan lui demandant l’adresse du restaurant. Elle lève les yeux au ciel lui répondant rapidement s’il ne connaissait pas internet et les miracles que ce dernier pouvait apporter en donnant des informations très intéressantes comme l’adresse d’un restaurant. L’excuse de la nouveauté du restaurant fut vite trouvée par l’ingénieur ce qui finit par convaincre Gaby de lui donner l’adresse, même si la tentation fut grande de le laisser chercher et arriver en retard. Elle aurait pu ainsi se moquer de lui toute la soirée à ce sujet, bien que sans ça, elle trouvera nécessairement de quoi faire.  

Une heure plus tard, l’avocate se trouve devant l’entrée du restaurant en attendant Caelan. S’ils se retrouvent ici ce soir, ce n’est pas pour un date. Gabrielle l’a convié pour le remercier de l’avoir aidé quelques jours plus tôt avec son lavabo bouché. En effet, un collier dont elle n’a pu finalement se résigner de se séparer, a, de colère, terminé sa course dans le syphon, se mêlant à un amas de cheveux, bloquant ainsi la circulation de l’eau. Elle avait pu compter sur Cae’, qui n’était autre que le meilleur ami de Channing, pour l’aider dans son malheur. Non pas pour le collier mais pour le lavabo bouché, évidemment. Bref, elle souhaite donc lui offrir le repas ce soir, à défaut de pouvoir le convier chez elle, elle qui est une si mauvaise cuisinière. Lorsqu’elle le voit arriver au loin, alors qu’elle l’attend devant la devanture du restaurant, un sourire s’affiche sur ses lèvres « Tu as fini par trouver ? », et la première chose qu’elle lui dit, la malice apparaissant sur son visage « L’idée de te laisser trouver par toi-même pendant des heures m’a effleuré l’esprit, tu sais ? ». Elle s’approche alors pour le saluer, l’étreignant en lui faisant la bise « On y va ? ».  Ils pénètrent alors dans le restaurant où ils sont conduits rapidement à leur table. Immédiatement, une bouteille de vin leur est apportée « Merci beaucoup » adresse Gabrielle à l’attention du serveur qui leur a servi un verre à chacun « J’ai peut-être exigé d’avoir une de leurs meilleures bouteilles en réservant notre table ». Elle attrape alors le verre en question et le lève afin de trinquer avec Caelan « A… mon lavabo retrouvé ? » dit-t-elle malicieusement avant d’ajouter « Et à nos retrouvailles » ajoute-t-elle un peu plus sincèrement alors qu’elle amène le cristal à ses lèvres.

code by EXORDIUM. | imgs by tumblr



@Caelan Leckie :maah: (Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder 2929714247



Can we surrender?
We let the waters rise, we drifted to survive, i needed you to stay, but I let you drift away

@BESIDETHECROCODILE

(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder Upylpwj

(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder J5U6W8Q
(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder JL89r1l
(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder Xc1pTzg
(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder 4dcIXIB
(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder VPaEYqd
(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder 0f0M9Ir

Revenir en haut Aller en bas
Caelan Leckie
Caelan Leckie
les remises en question
les remises en question
Voir le profil de l'utilisateur
(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder 7vHkInU ÂGE : 37 ans (7 décembre 1984)
SURNOM : Cae
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Anciennement ingénieur civil, actuellement prisonnier
LOGEMENT : En prison actuellement. Sinon Spring Hill, 13 parkland boulevard (avec Byron Oberkampf)
(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder B16e13c5c380217cec26d6dab5547d115039eb21
POSTS : 1741 POINTS : 90

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Incarcéré d'octobre 2021 à mars 2022 ≈ Il est déménagé à Brisbane avec sa famille en l’an 2000 ≈ A été en couple avec son ex-femme, de début 2005 à mars 2019. Ils se sont séparés en mars 2019. Il a caché sa rupture à ses proches pendant près d'un an, leur avouant seulement fin 2019. ≈ En janvier 2019, il a renversé un piéton et a commis un délit de fuite ≈ En février 2020, il est parti travailler à Banff au Canada. ≈ Il est revenu mi-septembre 2020 suite à un accident de voiture de sa jumelle. ≈ A un tatouage "007" en haut du mamelon gauche, une connerie faite avec des amis à 24 ans
RPs EN COURS : (Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder 73a9907c1fe5660907bb30c28729b486487fbeff
Leckie ∆ Family is supposed to be our safe haven. Very often, it's the place where we find the deepest heartache.

(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder 0b67012eff2c07e928a86c876f70b423de3d95ea
Walkie ∆ We'll be friends until we're old and senile... and then we can be new friends.

(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder 74ce8973c855f35ce9e7501a72cc99778b3188f8
Stranckie ∆ Should I smile because we are friends or cry because we'll never be anything more?

(6/6)
LeckieMarcus #4Lenore #2AshleyChanning #4Gabrielle #3
RPs EN ATTENTE : Phoebe #2
RPs TERMINÉS : Helena #1Helena #2AsherHelena #3OakleyNorah #1Jax (Plaie 1)Helena #4LilyHelena #5 (Diwali)Norah #2Anwar #1Channing #1DaniMarcus #1Elizabeth #1PeterHelena/MartinHelena #6JaxHelena #7Marcus #2HeatherChanning #2Koh Lanta (UA)Elizabeth #2Gabrielle #1Norah #3HaydenLenorePhoebeMarcus #3Gabrielle #2Anwar #2Caenny #1
AVATAR : Oliver Jackson-Cohen
CRÉDITS : Awona (avatar) & loonywaltz (UB)
DC : Lawrence Cabbott, Lincoln Mulligan & Cameron Lewis
PSEUDO : Miss O'N3d
Femme (elle)
INSCRIT LE : 16/09/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t38674-caelan-nightmare-dressed-like-a-daydream#1892327 https://www.30yearsstillyoung.com/t38917-caelan-we-all-begin-as-strangers#1909649 https://www.30yearsstillyoung.com/t34099-caelan-leckie#1516116

(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder Empty
Message(#) Sujet: Re: (Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder (Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder EmptyDim 29 Aoû - 11:08




Ride home with your head on my shoulder. -- @Gabrielle Strange
Caelan avait cru à une possible réconciliation avec Marcus mais leur récente rencontre ne s’était pas du tout déroulée comme il l’avait espéré et il s’était retrouvé jeté dans le désarroi le plus total. C’était la première fois que sa relation avec son grand frère était véritablement tendue et il ne savait pas quoi faire pour arranger la situation entre eux. Lorsqu’il avait finalement pris son courage à deux mains pour contacter son aîné, Caelan avait espoir que les actions qu’il avait posées suffiraient à démontrer qu’il était sérieux dans son désir de se racheter. Tout d’abord, il avait avoué sa faute à leurs parents, ensuite, il s’était inscrit à une thérapie de groupe mais c’était loin d’avoir fait le bonheur de Marcus qui s’était empressé de se moquer de son frère en demandant si les membres du groupe recevaient un jeton pour chaque mois passé sans se faire pincer. Évidemment, l’ingénieur ne pensait pas que sa relation avec son frère redeviendrait comme avant en un claquement de doigts, mais il croyait voir un minimum d’amélioration après leur dernière rencontre. Face à la réaction de son frère, il avait l’impression qu’il n’en ferait jamais assez à son goût et que la seule façon de regagner son respect (et encore) était de se livrer à la police sous risque de terminer derrière les barreaux. Devait-il voir ses retrouvailles avec Gabrielle comme un signe? Après tout, la jeune femme était avocate et ils avaient brièvement discuté de son métier tandis que Caelan lui rendait service un peu plus tôt ce mois-ci. Depuis ce jour-là, et plus particulièrement depuis sa rencontre avec son frère, l’ingénieur repensait beaucoup à la conversation que Gabrielle et lui avaient eue et il hésitait à lui faire part de ses questions et inquiétudes par rapport à son délit de fuite. Comme plusieurs de ses proches s’étaient éloignés de lui en apprenant ce qu’il avait fait, il n’avait pas spécialement envie de risquer de perdre Gabrielle alors qu’ils venaient tout juste de reprendre contact. On ne pouvait pas dire qu’ils se connaissaient tant que ça et depuis très longtemps, mais il appréciait la légèreté de leur relation qui lui mettait un baume sur le cœur durant cette période plus difficile.

Parlant d’elle, il reçut un SMS de sa part et l’invitation de la brune ne pouvait pas mieux tomber. Elle l’invitait à le rejoindre au Ras-le-Bol, un restaurant situé à Bayside, et il n’eut pas besoin de réfléchir bien longtemps avant de lui faire part de sa réponse. Sortir de chez lui allait lui faire le plus grand bien, d’autant plus si l’ambiance était la même que lorsqu’ils s’étaient vus chez elle. Pendant qu’il terminait de faire sa vaisselle, Caelan demanda à la jeune femme l’adresse du restaurant. Sans aucune grande surprise, Gabrielle ne put s’empêcher de se moquer de lui, ce qui fit naître un sourire au coin des lèvres du brun. Il se dépêcha de s’essuyer les mains pour pouvoir reprendre son téléphone afin de se défendre même si la raison qu’il donna n’était peut-être pas la meilleure. Il aurait en effet pu faire une recherche sur internet pour trouver l’adresse du restaurant, et probablement qu’il l’aurait trouvée malgré que le restaurant ne fût pas ouvert depuis très longtemps, mais c’était beaucoup plus simple de lui demander directement, d’autant plus qu’il n’aimait pas particulièrement passer du temps sur internet.

C’est une heure plus tard qu’il stationna sa voiture à proximité du restaurant. Dès que leurs regards se croisèrent, Caelan gratifia Gabrielle d’un sourire. « Tu as fini par trouver ? » Il leva les yeux au ciel en riant. « Je ne suis pas un abruti quand même. » Et à vrai dire, il connaissait presque la ville comme le fond de sa poche considérant son métier. « L’idée de te laisser trouver par toi-même pendant des heures m’a effleuré l’esprit, tu sais ? » Était-il surpris? Pas vraiment. Un sourire taquin au coin des lèvres, il s’approcha d’elle pour l’étreindre, l’embrassant sur les joues avant de se reculer. « Et tu t’es dit que tu préférais ne pas rater une minute de mes blagues pourries c’est ça? » demanda-t-il en lui faisant un clin d’œil. « On y va ? » Il hocha la tête tout en lui ouvrant la porte, la laissant entrer avant lui. Il la suivit ensuite jusqu’à leur table un peu plus loin. Avant même qu’ils n’eurent commandé quoi que ce soit, un serveur leur apporta une bouteille de vin. Caelan le remercia tout en interrogeant la jeune femme du regard. « J’ai peut-être exigé d’avoir une de leurs meilleures bouteilles en réservant notre table » Il fit mine d’être impressionné tout en prenant sa coupe. « J’ai juste réparé ton évier tu sais. » dit-il sur un ton moqueur. « A… mon lavabo retrouvé ? Et à nos retrouvailles » Il rit en cognant doucement sa coupe contre celle de Gabrielle. « À nos retrouvailles. » Il porta sa coupe à ses lèvres pour goûter au vin. Même s’il avait plutôt l’habitude de consommer de la bière, il ne détestait pas le vin pour autant, il s’y connaissait toutefois beaucoup moins. « C’est pas mauvais. » dit-il en posant son regard sur le liquide que contenait son verre. Il déposa ce dernier sur la table pour prendre le menu. « T’as suivi mes conseils depuis la dernière fois? » Il laissa planer le mystère quelques secondes, attendant que les sourcils de Gaby se froncent avant de préciser. « Tu l’as jeté? Donné aux pauvres? » demanda-t-il d’un air espiègle tout en retirant ses bras de sur la table des fois qu’elle voudrait le prendre pour cible.


You hold the answers deep within your own mind. Consciously, you’ve forgotten it. That’s the way the human mind works. Whenever something is too unpleasant, too shameful for us to entertain, we reject it. We erase it from our memories. But the imprint is always there.

(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder KGscut4
(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder Veha
(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder XwQeqCN(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder CLYvtnr
Revenir en haut Aller en bas
Gabrielle Strange
Gabrielle Strange
la pente glissante
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 36 ans (30.07.1985)
SURNOM : Ses proches la surnomme Gaby ou Gab'. Un certain Walker l'appelait, fut un temps, Miss California.
STATUT : Elle a tenté de l'oublier, mais il semblerait qu'une partie d'elle en soit incapable...
MÉTIER : Avocate pénaliste, travaille pour le cabinet Sherman & Mancini
LOGEMENT : #521 wellington street, bayside.
(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder Rk3g
POSTS : 450 POINTS : 1745

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Née à Las Vegas ☽ Etudes à LA pour devenir avocate où elle s'est établie ensuite ☽ Départ pour l'Australie sans en avoir le choix en août 2020 ☽ Végétarienne ☽ Amoureuse de la nature, sa bouffée d'oxygène étant les randonnées ☽ Aime le vin ☽ Suit les tendances en matière de mode ☽ Photographe à ses heures perdues, une passion qu'elle a depuis petite.
RPs EN COURS : (Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder Giphy-downsized-large
STRANGE FAMILY ☽ Everything will change, nothin' stays the same and nobody here's perfect, oh but everyone's to blame, all that you rely on and all that you can save will leave you in the morning and find you in the day.

(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder Giphy
CHANELLE ☽ We let the waters rise, we drifted to survive, I needed you to stay, but I let you drift away, my love, where are you?

(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder Giphy
STRANCKIE ☽ unexpected friendships are the best ones.

(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder Giphy
EBBY ☽ So no one told you life was gonna be this way, your job's a joke, you're broke, your love life's DOA, it's like you're always stuck in second gear, when it hasn't been your day, your week, your month, or even your year, but I'll be there for you

10/08
Ebby #2 Cade #1Stranckie #3Chanelle #10Chanelle #11Isaac #1River #1Chanelle #13 Mitch #2Jackson #1
RPs EN ATTENTE : Elijah ☽ Calista ☽ Mitsuko
RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens.
AVATAR : Crystal Reed
CRÉDITS : @wonderland (gifs)
DC : Stacey, la naïve, Zoya, l'irresponsable et Chiara, la tête brulée
Femme (elle)
INSCRIT LE : 18/04/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t38177-tough-girl-whose-soul-ashes-gabrielle-strange https://www.30yearsstillyoung.com/t38200-gabrielle-strange-time-has-come-as-we-all-go-down https://www.30yearsstillyoung.com/t38219-gabrielle-strange

(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder Empty
Message(#) Sujet: Re: (Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder (Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder EmptyMer 8 Sep - 11:38



Ride home with your head on my shoulder.
Fin mai 2021. Elle apprécie la légèreté de la relation qu’elle peut entretenir avec celui qui est pourtant, le meilleur ami de son ex. Si les retrouvailles avec ce dernier avaient été plus que tendues, les retrouvailles avec Caelan avait été tout autre. Gabrielle appréciait d’ailleurs cette neutralité dont il faisait preuve, ne cherchant pas à défendre à tout prix Channing, malgré ce lien fort qui les unissait, tout comme il ne cherchait pas à juger ce qu’il s’était passé entre eux. En réalité, Gaby ignorait même si Chan’ avait parlé à Cae’ de la fin de leur relation. La curiosité pourrait la pousser à finir par poser la question à l’ingénieur et ce n’est pas dit que l’occasion ne finisse pas par se présenter, si les deux venaient à avoir une discussion plus profonde à ce sujet ou si un verre de trop venait à les aider à délier leurs langues. Peut-être que cette soirée serait d’ailleurs propice à le faire étant donné que l’avocate a invité Caelan au restaurant, pour le remercier de l’aide qu’il lui a apporté il y a de ça quelques jours, suite à son lavabo bouché. C’est aussi l’occasion pour eux deux de se retrouver dans de meilleures conditions pour discuter plus tranquillement, même s’ils ont quand même pu échanger pas mal la dernière fois qu’ils se sont vus chez elle.

« Je ne suis pas un abruti quand même ». A ça, elle ne peut s’empêcher de sourire et hausser innocemment les épaules, ne cherchant ni à acquiescer ni à contredire cette affirmation de la part de Caelan. C’est ce qu’elle aime en sa compagnie justement. Cette aisance qu’ils ont à s’envoyer des vannes à tout va, à plaisanter sans que cela ne soit pris mal par l’autre. C’est d’ailleurs ce qu’elle appréciait aussi dans sa relation avec Channing, les moqueries et taquineries allant toujours bon train entre eux, une manière aussi de dissimuler leurs sentiments qu’ils étaient incapables de s’avouer. D’ailleurs, il aurait été tentant pour la jeune femme de répondre que lui n’était peut-être pas un abruti, mais son meilleur ami, quant à lui, l’était pour sûr. Mais elle se retient, même si l’amertume est toujours présente qu’elle le veuille ou non, après tout ce temps écoulé. « Et tu t’es dit que tu préférais ne pas rater une minute de mes blagues pourries c’est ça ? ». En effet, Gabrielle aurait pu ne pas lui donner l’adresse du restaurant et le laisser faire le tour du quartier ou même de la ville dans l’espoir de trouver le lieu de rendez-vous. Elle avait finalement décidé de ne pas le laisser en galère et de lui envoyer l’adresse exacte « Non c’était plus de la pitié qu’autre chose, en réalité ». Un clin d’œil accompagne sa réponse, le sourire toujours aussi moqueur alors qu’elle lui propose d’entrer dans le restaurant pour qu’ils aillent prendre place à leur table. Caelan se conduit en parfait gentleman en la laissant passer en premier après lui avoir tenu la porte, ce à quoi elle ne manque pas de le remercier. Ils sont conduits alors à leur table et une bouteille de vin est tout de suite apportée, une des meilleures qu’ils proposent à leur carte. Evidemment, celle-ci provient du vignoble dont la propriétaire n’est autre que Dani Hwang, voisine et amie de Gabrielle « J’ai juste réparé ton évier tu sais » « Qui te dit qu’elle est spécialement pour toi, cette bouteille ? ». Elle le taquine, une fois de plus, avant qu’elle ne lève son verre, trinquant à son lavabo débouché mais surtout à leurs retrouvailles « A nos retrouvailles ». Un sourire sincère étire ses lèvres avant qu’elle ne porte son verre à ses lèvres. « C’est pas mauvais ». Gabrielle écarquille les yeux, elle qui est une grande amatrice de vin, trouvant le commentaire détaché « Va falloir que je te briefe sur les vins, tu n’es clairement pas habitué. Tu ne peux pas dire "c’est pas mauvais" » Elle ponctue sa phrase en adoptant le timbre de voix de Caelan tout en mimant des guillemets « alors qu’il est excellent ». D’ailleurs, c’était la première fois qu’elle goutait à celui-ci et elle ne manquerait certainement pas de réclamer une bouteille de ce cru à sa voisine.

Alors qu’elle ouvre le menu et qu’elle plonge le nez dedans pour découvrir les spécialités qui y sont proposés, elle écoute d’une oreille les propos de Caelan « T’as suivi mes conseils depuis la dernière fois ? ». Gabrielle arque un sourcil, pas certaine de comprendre de quoi il parle. Elle ne se souvient pas de conseils qu’il aurait pu lui donner sur d’éventuels plats à choisir plus que d’autre « Tu l’as jeté ? Donné aux pauvres ? ». Gabrielle sort le nez de son menu, abaissant celui-ci sur la table, sans pour le lâcher pour autant, plantant son regard dans celui de Caelan. Dès l’instant qu’il ajoute les détails, elle comprend qu’il parle du fameux collier, offert par Channing, qu’elle a jeté de colère dans le lavabo et que le plombier d’un jour a retrouvé en venant l’aider avec ce dernier. Gabrielle se renfrogne peut-être un peu « Il est toujours au même endroit » bougonne-t-elle, reportant son regard sur le menu, sans réellement s’en intéresser. « Dans le tiroir… pas dans le syphon ». C’est là où elle l’avait rangé à la va-vite le jour où Caelan l’a retrouvé. Elle se rend compte que le jeune homme fait disparaitre ses bras sous la table, sûrement par crainte de représailles pour avoir osé poser la question. Elle lève alors les yeux au ciel et lui donne un coup de pied sous la table, pas trop fort cependant, mais suffisamment pour qu’il comprenne que sa question n’était pas forcément la bienvenue. Elle laisse échapper un petit rire avant d’ajouter, sourire en coin « Pourquoi tu le veux ? ». Elle plaisante, mais elle doit reconnaitre que les souvenirs qui accompagnent ce collier sont quand même forts et c’est sûrement ce qui explique pourquoi, elle n’a pas réussi à s’en débarrasser et n’en sera peut-être jamais capable. Cette sensation d’inachevé, cet arrière-goût amer d’une relation qui était pourtant si parfaite et qui s’est terminée bien trop rapidement, dans une indifférence totale autant d’un côté que de l’autre alors que les sentiments étaient existants. Secrètement, ou presque puisque Caelan était le seul au courant qu’elle le possédait encore, elle garderait ce collier dans un coin, bien caché, arrivant elle aussi à oublier son existence jusqu’à ce qu’elle y retombe dessus un jour. « Et toi tu as trouvé une solution à ton problème de vivre seul parce que tu as peur du monstre sous ton lit ? ». Elle préfère répliquer sur le ton de l’humour, ne pas s’éterniser sur le sujet Channing, préférant parler de tout autre chose… pour le moment que ses idées sont encore claires. « Tu ne m’as pas dit d’ailleurs si tu as rencontré quelqu’un depuis… » Elle marque un temps d’arrêt, ne sachant pas si le sujet reste quelque peu délicat pour Caelan. C’est peut-être pour ça qu’elle prononce le prénom avec prudence « …Jess ? ». Elle trouve son regard à nouveau « L’ingénieur que tu es doit certainement avoir du succès auprès de ces dames, non ? ». Le sourire est peut-être un peu moqueur, non pas parce qu’elle le juge incapable de séduire, au contraire, mais parce qu’elle apprécie de le taquiner à ce sujet et peut-être le mettre un peu mal à l’aise. « Si tu veux, après ça, on peut aller boire un verre quelque part et te trouver un peu de compagnie ». C’est de bonne guerre, il a lancé le sujet houleux sur Channing, elle se venge comme elle le peut.



code by EXORDIUM. | imgs by tumblr



@Caelan Leckie :maah: (Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder 2929714247



Can we surrender?
We let the waters rise, we drifted to survive, i needed you to stay, but I let you drift away

@BESIDETHECROCODILE

(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder Upylpwj

(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder J5U6W8Q
(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder JL89r1l
(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder Xc1pTzg
(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder 4dcIXIB
(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder VPaEYqd
(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder 0f0M9Ir

Revenir en haut Aller en bas
Caelan Leckie
Caelan Leckie
les remises en question
les remises en question
Voir le profil de l'utilisateur
(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder 7vHkInU ÂGE : 37 ans (7 décembre 1984)
SURNOM : Cae
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Anciennement ingénieur civil, actuellement prisonnier
LOGEMENT : En prison actuellement. Sinon Spring Hill, 13 parkland boulevard (avec Byron Oberkampf)
(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder B16e13c5c380217cec26d6dab5547d115039eb21
POSTS : 1741 POINTS : 90

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Incarcéré d'octobre 2021 à mars 2022 ≈ Il est déménagé à Brisbane avec sa famille en l’an 2000 ≈ A été en couple avec son ex-femme, de début 2005 à mars 2019. Ils se sont séparés en mars 2019. Il a caché sa rupture à ses proches pendant près d'un an, leur avouant seulement fin 2019. ≈ En janvier 2019, il a renversé un piéton et a commis un délit de fuite ≈ En février 2020, il est parti travailler à Banff au Canada. ≈ Il est revenu mi-septembre 2020 suite à un accident de voiture de sa jumelle. ≈ A un tatouage "007" en haut du mamelon gauche, une connerie faite avec des amis à 24 ans
RPs EN COURS : (Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder 73a9907c1fe5660907bb30c28729b486487fbeff
Leckie ∆ Family is supposed to be our safe haven. Very often, it's the place where we find the deepest heartache.

(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder 0b67012eff2c07e928a86c876f70b423de3d95ea
Walkie ∆ We'll be friends until we're old and senile... and then we can be new friends.

(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder 74ce8973c855f35ce9e7501a72cc99778b3188f8
Stranckie ∆ Should I smile because we are friends or cry because we'll never be anything more?

(6/6)
LeckieMarcus #4Lenore #2AshleyChanning #4Gabrielle #3
RPs EN ATTENTE : Phoebe #2
RPs TERMINÉS : Helena #1Helena #2AsherHelena #3OakleyNorah #1Jax (Plaie 1)Helena #4LilyHelena #5 (Diwali)Norah #2Anwar #1Channing #1DaniMarcus #1Elizabeth #1PeterHelena/MartinHelena #6JaxHelena #7Marcus #2HeatherChanning #2Koh Lanta (UA)Elizabeth #2Gabrielle #1Norah #3HaydenLenorePhoebeMarcus #3Gabrielle #2Anwar #2Caenny #1
AVATAR : Oliver Jackson-Cohen
CRÉDITS : Awona (avatar) & loonywaltz (UB)
DC : Lawrence Cabbott, Lincoln Mulligan & Cameron Lewis
PSEUDO : Miss O'N3d
Femme (elle)
INSCRIT LE : 16/09/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t38674-caelan-nightmare-dressed-like-a-daydream#1892327 https://www.30yearsstillyoung.com/t38917-caelan-we-all-begin-as-strangers#1909649 https://www.30yearsstillyoung.com/t34099-caelan-leckie#1516116

(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder Empty
Message(#) Sujet: Re: (Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder (Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder EmptyLun 13 Sep - 12:48




Ride home with your head on my shoulder. -- @Gabrielle Strange
Si Gabrielle et Caelan ne se connaissaient pas, le brun aurait pu mal prendre le silence de cette dernière lorsqu’il affirma ne pas être un abruti, mais il savait depuis le temps qu’elle ne cherchait qu’à le faire réagir comme lui le faisait avec elle chaque fois que l’occasion se présentait. Il appréciait la légèreté de leur relation, plus particulièrement en ce moment alors que la tension entre Marcus et lui persistait, mais il savait que tout ne tenait qu’à un fil donc il en profitait pendant le temps que ça durait. À son silence il se contenta de secouer négativement la tête en levant les yeux au ciel, un petit sourire en coin. « Non c’était plus de la pitié qu’autre chose, en réalité » Il pinça ses lèvres en hochant lentement la tête, l’air dubitatif. « Évidemment. » Il croisa ses bras contre son torse en soutenant son regard. « Qu’est-ce qui te dit que j’ai besoin de ta pitié? » À l’âge auquel il était rendu, il aurait certainement réussi à se débrouiller tout seul, quitte à se commander quelque chose pour apporter et à manger seul chez lui ce soir s’il n’avait pas réussi à localiser le restaurant, ce qui aurait été plutôt surprenant considérant qu’il ne s’agissait pas d’une grande chaîne avec plusieurs restaurants dans la même ville.  Ils furent tous les deux conduits à leur table et Caelan ne cacha pas sa surprise lorsqu’une bouteille de vin leur fut apportée alors qu’ils n’avaient encore rien commandé. « Qui te dit qu’elle est spécialement pour toi, cette bouteille ? » Il rit en poussant un instant son verre vers elle. « Je n’avais pas réalisé que les deux verres étaient pour toi. T’as un petit problème d’alcool Gaby? » Il lui fit un clin d’œil en reprenant son verre pour trinquer avec elle. Le vin était bon, mais pas exceptionnel à ses yeux ce qui eut pour effet de faire réagir l’avocate. « Va falloir que je te briefe sur les vins, tu n’es clairement pas habitué. Tu ne peux pas dire "c’est pas mauvais" alors qu’il est excellent » Il fit fine de réfléchir en se caressant le menton, posant l’instant d’après son regard sur elle avec un grand sourire. « Certainement que je peux, c’est pas mauvais. » s’amusa-t-il à répéter en riant avant de reprendre un air plus sérieux en s’accoudant contre la table. « J’aime le vin, mais je préfère la bière. » Sauf lorsqu’il en avait besoin pour une recette, ce qui n’arrivait pas très souvent puisqu’il détestait cuisiner, rares étaient les fois où il achetait du vin. Il en buvait en général lorsqu’il se retrouvait en présence d’amateurs de vin comme Gabrielle, Elizabeth ou Channing.

Maintenant que Gabrielle s’était suffisamment payée sa tête à son goût, Caelan décida de revenir sur le fameux collier qu’il avait trouvé dans les tuyaux de la salle de bain de la jeune femme. Rien qu’en voyant le regard qu’elle lui lançait, Caelan sut qu’elle était peu enchantée, ce qui l’amusa. « Il est toujours au même endroit. Dans le tiroir… pas dans le syphon » Il se mit à rire en portant sa coupe à ses lèvres pour en prendre une gorgée. « Merci pour cette précision ô combien nécessaire. » Sinon il aurait cru qu’elle le faisait exprès. Son sourire disparut lorsqu’elle lui donna un coup de pied sous la table, le faisant se pencher par-dessus la table en gémissant. Il se garda une petite gêne de lui remettre, ce qui n’aurait pas été très gentleman de sa part. « T’es d’humeur féroce ce soir? » demanda-t-il en se caressant la jambe du bout des doigts en l’observant attentivement au cas où elle planifiait lui donner un deuxième coup. Il fallait dire qu’il l’avait cherché, il ne pouvait pas vraiment lui en vouloir. « Pourquoi tu le veux ? » Il se redressa en se retenant pour ne pas sourire ni rire. « Je n’osais pas demander, mais maintenant que tu le proposes… Ça m’irait bien tu ne penses pas? » demanda-t-il en battant des cils en plaçant ses deux mains sous son menton pour mettre son visage en valeur. Trêve de plaisanterie, il offrit à la brune un sourire compatissant. « Plus sérieusement, je comprends que certains objets ont une valeur sentimentale et que c’est difficile de s’en débarrasser. Il n’y a pas d’urgence, tu feras ce qu’il faut quand tu seras prête. » Pouvait-il vraiment la juger alors qu’il avait lui-même encore son jonc de mariage alors que Jessica et lui étaient divorcés depuis deux ans maintenant? « Et toi tu as trouvé une solution à ton problème de vivre seul parce que tu as peur du monstre sous ton lit ? » Il laissa sa tête basculer d’un côté tout en la fusillant du regard. « Non. T’es la seule à m’avoir proposé une chambre, probablement parce que tu as pitié de moi, je présume, je devrai donc me contenter de ton offre. » Seulement une semaine s’était écoulée depuis leur dernière rencontre, il n’avait donc pas eu le temps de se pencher sur la question et, à dire vraie, ce n’était pas vraiment sa priorité en ce moment même s’il allait devoir s’y mettre bientôt s’il voulait trouver une solution avant le renouvellement de son bail. « Tu ne m’as pas dit d’ailleurs si tu as rencontré quelqu’un depuis… » Caelan porta son verre à ses lèvres en arquant un sourcil, bien loin de se douter dans quelle direction la discussion se dirigeait. « Notre dernière rencontre? » demanda-t-il avec un petit sourire en coin. « … Jess ? » « Oh. » répondit-il en prenant un air beaucoup plus sérieux. Des gens, il en avait rencontrés des tonnes depuis deux ans, des jeunes et des moins jeunes, mais personne avec qui il voyait un potentiel amoureux. Il y avait bien eu Silvana avec qui il avait eu des rapprochements deux ans plus tôt, mais il n’était pas prêt pour une relation sérieuse à l’époque et elle l’avait mal pris lorsqu’il lui en avait fait part après coup. Considérant qu’ils ne se sont pas reparlés depuis, Caelan en est venu à la conclusion qu’elle devait bien être passée à autre chose. « L’ingénieur que tu es doit certainement avoir du succès auprès de ces dames, non ? » Il haussa les sourcils en baissant un instant les yeux sur sa coupe tout en prenant une grande inspiration. « J’ai du succès, oui, elles veulent toutes être mes amies. » Il exagérait, bien entendu, mais il avait moins de succès que dans ses souvenirs de l’université. « J’ai fréquenté une de mes ex de l’université pendant quelques mois, mais ça n’a pas fonctionné. » commença-t-il à expliquer en se caressant la nuque d’une main. « Il y a eu mon ancienne coloc à l’automne et une autre il y a deux ans, mais j’ai fait le con. Je pense que j’ai perdu la main depuis l’université. » Ou peut-être qu’il cherchait trop le même genre de connexion qu’il avait partagée avec Jessica et qu’il n’était jamais satisfait. « Si tu veux, après ça, on peut aller boire un verre quelque part et te trouver un peu de compagnie » Il se mit à rire en fronçant les sourcils d’un air faussement vexé. « Mais qu’est-ce que vous avez toute à vouloir m’accompagner au bar pour me trouver de la compagnie? J’ai à ce point l’air d’un cas désespéré? » Il jouait la carte de l’humour comme d’habitude, mais derrière la blague se cachait un certain fond de vérité. « On en parle de tes histoires de cœur? T’as rencontré quelqu’un depuis Channing toi? » demanda-t-il en soupirant légèrement en plongeant son regard dans le sien, un sourire moqueur au coin des lèvres.


You hold the answers deep within your own mind. Consciously, you’ve forgotten it. That’s the way the human mind works. Whenever something is too unpleasant, too shameful for us to entertain, we reject it. We erase it from our memories. But the imprint is always there.

(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder KGscut4
(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder Veha
(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder XwQeqCN(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder CLYvtnr
Revenir en haut Aller en bas
Gabrielle Strange
Gabrielle Strange
la pente glissante
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 36 ans (30.07.1985)
SURNOM : Ses proches la surnomme Gaby ou Gab'. Un certain Walker l'appelait, fut un temps, Miss California.
STATUT : Elle a tenté de l'oublier, mais il semblerait qu'une partie d'elle en soit incapable...
MÉTIER : Avocate pénaliste, travaille pour le cabinet Sherman & Mancini
LOGEMENT : #521 wellington street, bayside.
(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder Rk3g
POSTS : 450 POINTS : 1745

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Née à Las Vegas ☽ Etudes à LA pour devenir avocate où elle s'est établie ensuite ☽ Départ pour l'Australie sans en avoir le choix en août 2020 ☽ Végétarienne ☽ Amoureuse de la nature, sa bouffée d'oxygène étant les randonnées ☽ Aime le vin ☽ Suit les tendances en matière de mode ☽ Photographe à ses heures perdues, une passion qu'elle a depuis petite.
RPs EN COURS : (Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder Giphy-downsized-large
STRANGE FAMILY ☽ Everything will change, nothin' stays the same and nobody here's perfect, oh but everyone's to blame, all that you rely on and all that you can save will leave you in the morning and find you in the day.

(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder Giphy
CHANELLE ☽ We let the waters rise, we drifted to survive, I needed you to stay, but I let you drift away, my love, where are you?

(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder Giphy
STRANCKIE ☽ unexpected friendships are the best ones.

(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder Giphy
EBBY ☽ So no one told you life was gonna be this way, your job's a joke, you're broke, your love life's DOA, it's like you're always stuck in second gear, when it hasn't been your day, your week, your month, or even your year, but I'll be there for you

10/08
Ebby #2 Cade #1Stranckie #3Chanelle #10Chanelle #11Isaac #1River #1Chanelle #13 Mitch #2Jackson #1
RPs EN ATTENTE : Elijah ☽ Calista ☽ Mitsuko
RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens.
AVATAR : Crystal Reed
CRÉDITS : @wonderland (gifs)
DC : Stacey, la naïve, Zoya, l'irresponsable et Chiara, la tête brulée
Femme (elle)
INSCRIT LE : 18/04/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t38177-tough-girl-whose-soul-ashes-gabrielle-strange https://www.30yearsstillyoung.com/t38200-gabrielle-strange-time-has-come-as-we-all-go-down https://www.30yearsstillyoung.com/t38219-gabrielle-strange

(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder Empty
Message(#) Sujet: Re: (Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder (Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder EmptySam 25 Sep - 17:49



Ride home with your head on my shoulder.
Fin mai 2021. « Evidemment. (…) Qu’est-ce qui te dit que j’ai besoin de ta pitié ? ». « Je sais à quel point tu es un piètre cuisinier, voilà pourquoi ». Gabrielle lui lança un clin d’œil, cherchant sûrement à obtenir le fin mot de cette discussion sur la raison qui l’a poussé, avec une grande bonté de cœur, à lui donner l’adresse du restaurant.  « Et tu verras, ce sera toujours mieux que n’importe quel plat à emporter ou qu’on peut se faire livrer à domicile ». Elle en savait quelque chose, elle-même férue de ces livraisons désormais bien trop facile, elle-même incapable de se faire de bons petits plats. En réalité, elle pouvait en être capable avec un peu de bonne volonté, mais après une journée au cabinet, la tête dans les dossiers, la patience était proche de zéro. Les échos sur ce restaurant semblaient en tout cas bons et elle avait confiance aussi parce que sa voisine, Dani, a signé un partenariat avec eux, ledit restaurant servant son vin. Elle n’avait aucun doute sur les goûts de la coréenne, similaire aux siens.  

D’ailleurs, en parlant de vin, les voilà tout deux à table, une bouteille de vin leur étant apportée et servie « Je n’avais pas réalisé que les deux verres étaient pour toi. T’as un petit problème d’alcool Gaby ? » « Le moins du monde » fait-t-elle alors qu’elle porte son verre à ses lèvres, goûtant ce vin qui est le meilleur qu’ils puissent proposer sur leur carte. Alors forcément quand le Leckie vient à commenter en disant que le vin n’est pas mauvais, cette remarque fait grimacer l’avocate. Ce qu’elle ne manque pas de lui faire remarquer « Certainement que je peux, c’est pas mauvais ». Il réitère son commentaire par amusement, sûrement pour la taquiner une fois de plus, ce à quoi elle lève les yeux au ciel « J’aime le vin, mais je préfère la bière ». Outch, Gabrielle grimace alors, levant sa main devant elle, comme si elle mettait un stop à Caelan « Je crois qu’on n’est pas fait pour s’entendre toi et moi ». Evidemment, elle n’en pense pas un mot, appréciant la compagnie de Caelan avec qui elle s’est toujours bien entendu. Ils ne se connaissent pas depuis des années, surtout ne se sont pas côtoyés régulièrement, mais le peu de fois où ils se sont rencontrés, l’entente a toujours été bonne. Et le retrouver à Brisbane a peut-être un côté rassurant pour la jeune femme, surtout après avoir rencontré son ex Channing Walker.

D’ailleurs, Caelan n’hésite pas à lui demander si elle est parvenue à se débarrasser de ce fameux collier, offert par son ex, qui a atterrit dans la tuyauterie de sa salle de bain, bouchant, entre autres, l’évacuation des eaux de son lavabo. Son expression change alors, très peu ravi de devoir parler de cet épisode à nouveau, surtout de son ex indirectement. Elle ne s’est toujours pas débarrassée de ce cadeau qu’il lui avait offert pour son anniversaire presque trois ans plus tôt, une soirée qu’elle n’oubliera jamais, malgré la rancune et l’amertume. « Merci pour cette précision ô combien nécessaire ». Gabrielle ne peut s’empêcher de lui donner un coup de pied, voyant très bien qu’aborder le sujet semble amuser Caelan alors qu’elle ne se sent pas particulièrement à l’aise avec ça « T’es d’humeur féroce ce soir ? ». « Je croyais que tu avais compris que certains sujets me mettaient de mauvais poil », ne peut-t-elle s’empêcher de rétorquer avec un petit rictus amusé au coin des lèvres. Il est certain que Channing reste un sujet délicat à aborder pour elle, un sujet sur lequel elle n’a pas toujours envie de s’étendre, surtout au vu de la tournure de leur relation, qui a mal fini. Gabrielle tente cependant de ne pas trop le montrer et demande à Caelan s’il souhaite récupérer le fameux collier « Je n’osais pas demander, mais maintenant que tu le proposes… ça m’irait bien tu ne penses pas ? » Elle l’observe en train de battre des cils, ses deux mains sous le menton et ne peut s’empêcher de rire « Je suis certaine qu’il t’irait mieux qu’à moi… Et peut-être que celui qui me l’a offert sera ravi de le voir à ton cou ». Un clin d’œil à nouveau, la remarque étant sarcastique, même si elle se fichait bien de connaitre l’opinion de Channing à ce sujet. Après tout, il mériterait qu’elle lui rende ce collier qui, pourtant, avait une signification particulière autant pour lui qui lui avait offert, que pour elle qui l’avait eu en cadeau. « Plus sérieusement, je comprends que certains objets ont une valeur sentimentale et que c’est difficile de s’en débarrasser. Il n’y a pas d’urgence, tu feras ce qu’il faut quand tu seras prête ». Gaby se contente d’acquiescer, restant silencieuse et ne préférant pas s’étendre davantage sur le sujet quand elle s’est rendue compte, il y a de ça quelques jours, que cette question la touchait bien plus que ce qu’elle n’aurait pu le penser. Elle attrape alors son verre de vin pour en boire une deuxième gorgée avant de le reposer délicatement sur la table. Comme peut-être par vengeance, elle demande à Caelan s’il a trouvé une solution face à son problème de vivre seul. Sa réaction la fait sourire, alors qu’il la fusille du regard « Non. T’es la seule à m’avoir proposé une chambre, probablement que tu as pitié de moi, je présume, je devrai donc me contenter de ton offre ». « Shit, je n’aurai jamais dû faire cette proposition », murmure-t-elle alors, son regard s’étant fixé sur son verre avant qu’elle ne le relève, sourire amusé au coin des lèvres. « Ma proposition vaut toujours… occasionnellement si besoin. Parce que je ne suis pas certaine de parvenir à te supporter quotidiennement ». Elle a cet air moqueur qui ne la quitte pas, et d’ailleurs, elle continue sur sa lancée en lui demandant s’il a rencontré quelqu’un depuis « Notre dernière rencontre ? ». Elle tourne la tête doucement de gauche à droite avant d’ajouter le prénom de Jess, son ex. « Oh ». Gaby a eu un moment d’hésitation pour poser la question, retrouvant un air sérieux cette fois, sentant que Caelan ne s’attendait certainement pas à ce genre de questions. Elle l’encourage cependant à parler en ajoutant qu’il doit avoir du succès, surtout au vu de sa profession « J’ai du succès, oui, elles veulent toutes être mes amies ». Elle marque un mouvement de recul avec sa tête, un de ses sourcils s’arquant « Comment ça ? Tu es du genre à être friendzoner ? ». Elle est plutôt étonnée, cherchant à en savoir plus à ce sujet « J’ai fréquenté une de mes ex de l’université pendant quelques mois, mais ça n’a pas fonctionné (…) Il y a eu mon ancienne coloc à l’automne et une autre il y a deux ans, mais j’ai fait le con. Je pense que j’ai perdu la main depuis l’université ». « Excuse moi Leckie, mais tu viens quand même de m’énumérer trois ex en quoi… deux ans ? C’est déjà bien tu ne trouves pas ? Je pense que tu es trop exigeant ! ». Que ce soit dans ses critères ou qu’il veuille à tout prix retrouver quelqu’un pour vivre une histoire similaire à celle qu’il a eu avec Jessica. Mais Gaby se dit surtout que Cae, lui ayant avoué la dernière fois qu’il n’aimait pas vivre seul, se met très certainement la pression à ce niveau-là « Tu devrais sérieusement être plus relax et t’éclater. Et ce serait un bon moyen pour toi de retrouver « la main », comme tu dis » ne peut-t-elle s’empêcher de lui répondre.  Elle lui propose d’ailleurs d’aller boire un verre dans un bar après le repas pour trouver de la compagnie à Cae « Mais qu’est-ce que vous avez toute à vouloir m’accompagner au bar pour me trouver de la compagnie ? J’ai à ce point l’air d’un cas désespéré ? » « Il semblerait » répond-t-elle du tac au tac, un sourire se dessinant alors sur ses lèvres « Tu sembles malheureux à ce sujet, on ne cherche qu’à t’aider, c’est tout… Par bonté de cœur cette fois, plus que par pitié, promis » fait-t-elle en levant les mains en l’air comme pour se dédouaner.

« On en parle de tes histoires de cœur ? T’as rencontré quelqu’un depuis Channing toi ? ». Son sourire disparait aussitôt, mais on ne peut pas dire qu’elle ne l’a pas cherché un peu. Evidemment que le Leckie allait lui retourner la question « Et bien, oui » commence-t-elle alors que ses doigts viennent à s’enrouler autour de son verre, sans le prendre pour autant « J’ai eu des relations peu sérieuses pendant quelques temps, mais ensuite, j’ai rencontré quelqu’un en effet ». Un fin sourire étire ses lèvres alors qu’elle repense à lui « Mais, notre histoire a pris fin quand j’ai quitté Los Angeles ». L’ironie de la situation est qu’elle a finalement fait la même chose que Channing quelques années plus tôt, le laissant derrière elle. Mais elle a fui pour des raisons différentes, son ex étant au courant. Il a voulu la suivre, elle a refusé, ne voulant pas l’obliger à le faire quand il avait sa vie entière à LA. Son regard se ternit un peu, elle sait que si Caelan l’interroge davantage, elle sera amenée à lui mentir aussi sur les raisons qui l’ont poussé à quitter Los Angeles…


code by EXORDIUM. | imgs by tumblr



@Caelan Leckie :maah: (Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder 2929714247



Can we surrender?
We let the waters rise, we drifted to survive, i needed you to stay, but I let you drift away

@BESIDETHECROCODILE

(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder Upylpwj

(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder J5U6W8Q
(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder JL89r1l
(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder Xc1pTzg
(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder 4dcIXIB
(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder VPaEYqd
(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder 0f0M9Ir

Revenir en haut Aller en bas
Caelan Leckie
Caelan Leckie
les remises en question
les remises en question
Voir le profil de l'utilisateur
(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder 7vHkInU ÂGE : 37 ans (7 décembre 1984)
SURNOM : Cae
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Anciennement ingénieur civil, actuellement prisonnier
LOGEMENT : En prison actuellement. Sinon Spring Hill, 13 parkland boulevard (avec Byron Oberkampf)
(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder B16e13c5c380217cec26d6dab5547d115039eb21
POSTS : 1741 POINTS : 90

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Incarcéré d'octobre 2021 à mars 2022 ≈ Il est déménagé à Brisbane avec sa famille en l’an 2000 ≈ A été en couple avec son ex-femme, de début 2005 à mars 2019. Ils se sont séparés en mars 2019. Il a caché sa rupture à ses proches pendant près d'un an, leur avouant seulement fin 2019. ≈ En janvier 2019, il a renversé un piéton et a commis un délit de fuite ≈ En février 2020, il est parti travailler à Banff au Canada. ≈ Il est revenu mi-septembre 2020 suite à un accident de voiture de sa jumelle. ≈ A un tatouage "007" en haut du mamelon gauche, une connerie faite avec des amis à 24 ans
RPs EN COURS : (Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder 73a9907c1fe5660907bb30c28729b486487fbeff
Leckie ∆ Family is supposed to be our safe haven. Very often, it's the place where we find the deepest heartache.

(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder 0b67012eff2c07e928a86c876f70b423de3d95ea
Walkie ∆ We'll be friends until we're old and senile... and then we can be new friends.

(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder 74ce8973c855f35ce9e7501a72cc99778b3188f8
Stranckie ∆ Should I smile because we are friends or cry because we'll never be anything more?

(6/6)
LeckieMarcus #4Lenore #2AshleyChanning #4Gabrielle #3
RPs EN ATTENTE : Phoebe #2
RPs TERMINÉS : Helena #1Helena #2AsherHelena #3OakleyNorah #1Jax (Plaie 1)Helena #4LilyHelena #5 (Diwali)Norah #2Anwar #1Channing #1DaniMarcus #1Elizabeth #1PeterHelena/MartinHelena #6JaxHelena #7Marcus #2HeatherChanning #2Koh Lanta (UA)Elizabeth #2Gabrielle #1Norah #3HaydenLenorePhoebeMarcus #3Gabrielle #2Anwar #2Caenny #1
AVATAR : Oliver Jackson-Cohen
CRÉDITS : Awona (avatar) & loonywaltz (UB)
DC : Lawrence Cabbott, Lincoln Mulligan & Cameron Lewis
PSEUDO : Miss O'N3d
Femme (elle)
INSCRIT LE : 16/09/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t38674-caelan-nightmare-dressed-like-a-daydream#1892327 https://www.30yearsstillyoung.com/t38917-caelan-we-all-begin-as-strangers#1909649 https://www.30yearsstillyoung.com/t34099-caelan-leckie#1516116

(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder Empty
Message(#) Sujet: Re: (Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder (Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder EmptySam 25 Sep - 21:46




Ride home with your head on my shoulder. -- @Gabrielle Strange
Gabrielle ne semblait pas près d’avouer qu’elle appréciait la compagnie de Caelan, faisant tout en son pouvoir pour faire comme si elle passait la soirée en sa compagnie plutôt pour lui rendre service que parce qu’elle l’appréciait et le brun était incapable de s’empêcher de répondre à chacune de ses taquineries, il avait toujours une réplique de prête pour contre-attaquer. « Je sais à quel point tu es un piètre cuisinier, voilà pourquoi » Un point qu’ils avaient en commun selon les dires de la jeune femme et il ne l’avait pas oublié. « Aux dernières nouvelles, je suis encore capable d’utiliser ma carte de crédit pour me payer à manger. » répondit-il en répondant à son clin d’œil. Caelan comptait bien lui prouver qu’il ne mentait pas, d’ailleurs, il allait simplement devoir être plus rapide qu’elle pour s’emparer de la facture à la fin de la soirée, si seulement il était toujours en état de le faire. « Et tu verras, ce sera toujours mieux que n’importe quel plat à emporter ou qu’on peut se faire livrer à domicile » Il n’en avait aucun doute, la différence de qualité était tout simplement incontestable. « Je pensais que c’était la première fois que tu venais ici par contre? » Avec ce qu’elle venait de dire, il n’en était plus si sûr, à moins qu’elle avait des connaissances qui avaient déjà testé ce restaurant avant elle.

Évidemment que Gabrielle fait semblant que la bouteille de vin n’est que pour elle. À cet instant précis, Caelan avait l’impression d’être un animal à qui on pend une carotte au bout de son nez avant de lui retirer. L’image le faisait bien rire, d’ailleurs. Il émit l’hypothèse selon laquelle l’avocate avait un petit problème de boisson, ce qu’elle réfuta. « Le moins du monde » Il pinça les lèvres en hochant la tête, d’un air dubitatif. « Les alcooliques nient toujours leur problème d’alcool. » La taquina-t-il alors qu’il n’en croyait pas un seul mot. Lorsqu’il affirma qu’il préférait la bière au vin, Gabrielle parut presque offusquée et elle lui fit signe de la main de se taire. « Je crois qu’on n’est pas fait pour s’entendre toi et moi » Il leva les yeux au ciel avant de plonger son regard dans celui de la brune. « Les contraires s’attirent. » Et qui se ressemble s’assemble histoire d’avoir raison peu importe la situation.

Sans trop savoir pourquoi, Caelan revint sur le fameux collier qui a, mine de rien, permis à Gaby et lui de se revoir il y a quelques jours à peine. Si certaines réactions de la jeune femme lui portaient à croire qu’elle n’avait pas envie de s’attarder sur le sujet, les petits sourires amusés qu’elle échangeait avec lui, en revanche, lui donnaient l’impression que ça ne lui posait pas vraiment problème. Le brun ne savait pas trop sur quel pied danser et, en cas de doute, mieux valait parler d’autre chose dès qu’ils en auraient l’occasion. « Je croyais que tu avais compris que certains sujets me mettaient de mauvais poil. » Il ouvrit la bouche, mais la referma aussitôt avant de prononcer le moindre de mots, laissant un rire nerveux s’échapper tandis qu’il se caressait la nuque d’une main. « Désolé. » répondit-il en esquissant un sourire désolé. La tension dans ses épaules se relâcha dès qu’elle lui demanda s’il voulait ledit collier, n’ayant pas l’air de trop lui en vouloir malgré son manque de délicatesse. « Je suis certaine qu’il t’irait mieux qu’à moi… Et peut-être que celui qui me l’a offert sera ravi de le voir à ton cou » Caelan était persuadé du contraire comme en témoignait sa grimace. « Hum, non. Je ne suis pas tellement un gars de bijoux? » Et puis Channing et lui avaient souligné leur amitié d’une façon disons plus permanente.

Apparemment, l’ingénieur n’était pas le seul à se faire un plaisir à revenir sur certains sujets qu’ils avaient abordés lors de leur précédente rencontre et si ça amusait Gabrielle de croire qu’il avait peur des monstres sous son lit malgré son âge, il n’allait pas la contredire. « Shit, je n’aurai jamais dû faire cette proposition » Il écarquilla les yeux en riant, surpris de l’entendre parler de la sorte. « Et après ça dit que ce sont les australiens qui parlent mal. » dit-il en levant les yeux au ciel, faussement agacé. « Ma proposition vaut toujours… occasionnellement si besoin. Parce que je ne suis pas certaine de parvenir à te supporter quotidiennement » Il se mit à rire en faisant tourner le vin dans sa coupe. Elle méritait presque un coup de pied elle aussi, mais il se retint pour ne pas faire mal à ses pauvres tibias. « Pour quelqu’un qui n’est pas certaine de pouvoir me supporter, ça fait deux fois que tu m’invites en une semaine à peine et la dernière fois tu as réitéré ta proposition de dormir chez toi à quelques reprises. Tu réponds quoi à ça, Gabrielle? » demanda-t-il en cachant son éternel sourire moqueur derrière sa coupe de vin en prenant une gorgée. Probablement un peu par esprit de vengeance, Gabrielle le questionna à son tour sur sa vie amoureuse, une sphère de sa vie dans laquelle il se mettait beaucoup plus de pression que lors de ses études étant donné son âge et son désir de fonder une famille. La brune croyait à tort que sa profession lui donnait un certain succès, mais jamais il ne s’en servait pour attirer l’œil, craignant attirer des femmes qui auraient un œil sur son portefeuille plutôt que sur sa personne. « Comment ça ? Tu es du genre à être friendzoner ? » Il balança la tête de gauche à droite d’un air indécis. « J’exagère peut-être un peu. Je me rends seulement compte que c’est un peu plus compliqué à mon âge que quand j’étais célibataire avant Jess. » Parce que beaucoup de femmes de son âge avaient déjà fondé leur famille et ne désiraient pas d’autres enfants ou alors certaines qui n’en avaient pas, n’en voulaient tout simplement pas. « Excuse moi Leckie, mais tu viens quand même de m’énumérer trois ex en quoi… deux ans ? C’est déjà bien tu ne trouves pas ? Je pense que tu es trop exigeant ! » Gabrielle avait probablement raison, mais il ne pouvait s’empêcher de se comparer à ses années universitaires et, à l’époque, il n’était jamais seul très longtemps. Même s’il avait parfois l’impression d’avoir perdu en popularité auprès des femmes, il devait bien se rendre à l’évidence qu’il ne s’en sortait pas trop mal finalement. « Je me suis peut-être mal exprimé, Elizabeth est la seule avec qui j’ai été en couple là-dedans. » précisa-t-il en levant l’un de ses index avant de baisser son regard sur sa coupe de vin d’un air pensif. « Mais peut-être que tu as raison et que je suis trop exigeant. » Il haussa les épaules en portant sa coupe de vin à ses lèvres pour en prendre une gorgée. « Je n’ai jamais ressenti quelque chose d’aussi fort qu’avec Jess, j’ai peut-être du mal à me contenter de moins… » Peut-être devait-il comprendre que chaque relation était différente et que ce n’était pas parce qu’il n’avait pas un coup de foudre dès le premier regard que ses sentiments ne pouvaient pas s’accroître s’il s’en donnait la chance. « Tu devrais sérieusement être plus relax et t’éclater. Et ce serait un bon moyen pour toi de retrouver « la main », comme tu dis » Plus facile à dire qu’à faire alors qu’il ne cessait de penser à son délit de fuite et aux répercussions que ça avait engendrées sur ses relations familiales qui n’allaient pas en s’améliorant malgré les mois qui s’écoulaient. Il soupira longuement en fixant sa coupe. « Je me sens un peu pressé par la vie, tu vois? Et disons que les deux dernières années ont été plutôt rudes… J’avais autre chose à penser qu’à m’amuser. » expliqua-t-il avant vider sa coupe d’un trait. Gabrielle lui proposa de l’accompagner dans un bar pour lui trouver un peu de compagnie, la deuxième en quelques semaines à peine et il ne savait pas comment le prendre. « Il semblerait. Tu sembles malheureux à ce sujet, on ne cherche qu’à t’aider, c’est tout… Par bonté de cœur cette fois, plus que par pitié, promis » Elle n’avait pas tout à fait tort, pourtant, le brun afficha son plus beau sourire en faisant mine d’être surpris par ses propos. « J’ai l’air malheureux?! » Pas tellement étonnant après la confidence qu’il venait de faire. « Je vais bien pourtant. Je vais mieux. » Il lui sourit en espérant qu’elle allait le croire. « Et je suis déjà en charmante compagnie. » ajouta-t-il en accompagnant ses paroles d’un clin d’œil.

Et quelle meilleure diversion que de lui retourner la question? Avait-elle rencontré quelqu’un depuis que Channing et elle étaient séparés? « Et bien, oui. J’ai eu des relations peu sérieuses pendant quelques temps, mais ensuite, j’ai rencontré quelqu’un en effet. Mais, notre histoire a pris fin quand j’ai quitté Los Angeles. » Gabrielle n’avait pas besoin d’en dire plus pour qu’il comprenne qu’elle ne désirait pas s’éterniser sur le sujet. Elle semblait triste et le brun ne voulait pas qu’elle passe une mauvaise soirée par sa faute. « Assez parlé de nos ex. » Il attrapa la bouteille de vin pour remplir leurs coupes, s’accoudant ensuite contre la table en observant la brune avec intérêt. « Qu’est-ce que tu fais de tes temps libres à part tester tous les restaurants de Brisbane? » À part leur dernière rencontre, ils s’étaient toujours côtoyés en présence de d’autres personnes, il ne savait donc très peu au sujet de ses passe-temps et il avait bien envie d’apprendre à la connaître un peu plus. « Tu sors danser de temps en temps? » demanda-t-il avec un petit sourire aux lèvres. « Mon Dieu, je ne me souviens même pas c’est quand la dernière fois que j’ai fait ça. » Il avait l’impression que ça datait d’une autre époque. Caelan était loin d’être le meilleur danseur, mais il n’avait pas peur du ridicule et il lui en fallait peu pour s’amuser.


You hold the answers deep within your own mind. Consciously, you’ve forgotten it. That’s the way the human mind works. Whenever something is too unpleasant, too shameful for us to entertain, we reject it. We erase it from our memories. But the imprint is always there.

(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder KGscut4
(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder Veha
(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder XwQeqCN(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder CLYvtnr
Revenir en haut Aller en bas
Gabrielle Strange
Gabrielle Strange
la pente glissante
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 36 ans (30.07.1985)
SURNOM : Ses proches la surnomme Gaby ou Gab'. Un certain Walker l'appelait, fut un temps, Miss California.
STATUT : Elle a tenté de l'oublier, mais il semblerait qu'une partie d'elle en soit incapable...
MÉTIER : Avocate pénaliste, travaille pour le cabinet Sherman & Mancini
LOGEMENT : #521 wellington street, bayside.
(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder Rk3g
POSTS : 450 POINTS : 1745

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Née à Las Vegas ☽ Etudes à LA pour devenir avocate où elle s'est établie ensuite ☽ Départ pour l'Australie sans en avoir le choix en août 2020 ☽ Végétarienne ☽ Amoureuse de la nature, sa bouffée d'oxygène étant les randonnées ☽ Aime le vin ☽ Suit les tendances en matière de mode ☽ Photographe à ses heures perdues, une passion qu'elle a depuis petite.
RPs EN COURS : (Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder Giphy-downsized-large
STRANGE FAMILY ☽ Everything will change, nothin' stays the same and nobody here's perfect, oh but everyone's to blame, all that you rely on and all that you can save will leave you in the morning and find you in the day.

(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder Giphy
CHANELLE ☽ We let the waters rise, we drifted to survive, I needed you to stay, but I let you drift away, my love, where are you?

(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder Giphy
STRANCKIE ☽ unexpected friendships are the best ones.

(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder Giphy
EBBY ☽ So no one told you life was gonna be this way, your job's a joke, you're broke, your love life's DOA, it's like you're always stuck in second gear, when it hasn't been your day, your week, your month, or even your year, but I'll be there for you

10/08
Ebby #2 Cade #1Stranckie #3Chanelle #10Chanelle #11Isaac #1River #1Chanelle #13 Mitch #2Jackson #1
RPs EN ATTENTE : Elijah ☽ Calista ☽ Mitsuko
RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens.
AVATAR : Crystal Reed
CRÉDITS : @wonderland (gifs)
DC : Stacey, la naïve, Zoya, l'irresponsable et Chiara, la tête brulée
Femme (elle)
INSCRIT LE : 18/04/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t38177-tough-girl-whose-soul-ashes-gabrielle-strange https://www.30yearsstillyoung.com/t38200-gabrielle-strange-time-has-come-as-we-all-go-down https://www.30yearsstillyoung.com/t38219-gabrielle-strange

(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder Empty
Message(#) Sujet: Re: (Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder (Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder EmptyDim 3 Oct - 16:17



Ride home with your head on my shoulder.
Fin mai 2021. « Aux dernières nouvelles, je suis encore capable d’utiliser ma carte de crédit pour me payer à manger » « Mais tu n’auras pas besoin de le faire ce soir » laisse-t-elle échapper alors qu’elle lui lance un clin d’œil et un sourire sincère. Gabrielle a invité Caelan pour le remercier de l’aide qu’il lui a apporté et aussi parce que cela lui fait plaisir de passer un peu de temps avec lui. Elle ne compte pas le laisser payer quoi que ce soit, estimant que c’est la moindre des choses que de lui payer le repas ce soir suite à son service rendu. « Je pensais que c’était la première fois que tu venais ici par contre ? » « C’est le cas mais d’après les commentaires et l’avis d’une amie, leurs plats sont, en plus d’être originaux, exquis ». Autant elle changerait d’avis dans quelques minutes quand le premier pas lui serait apporté, peut-être aurait-t-elle-même un avis divergent de ce qu’elle avait pu lui lire sur internet, mais elle en doutait grandement.

« Les alcooliques nient toujours leur problème d’alcool ». Elle lève les yeux au ciel alors qu’elle semble s’amuser de la supposition en amenant son verre à ses lèvres. Gabrielle montre cependant son mécontentement quand elle se rend compte que Caelan préfère la bière au vin, et qu’il a une indifférence et surtout une négligence telle à l’égard du liquide, qu’elle, en l’occurrence, idolâtre peut-être un peu trop. Elle en vient même à remettre à cause leur entente « Les contraires s’attirent ». Elle reste dubitative, faisant mine de ne pas partager son avis, alors qu’intérieurement elle s’amuse de la situation, une fois de plus.  

Caelan ose aborder un sujet sensible, celui de Channing et encore l’histoire de ce fameux collier qu’elle préférerait être capable de se débarrasser. Mais au fond, elle ne le peut pas et ça l’agace d’ailleurs quand elle sait au fond d’elle que Channing ne représente plus rien pour elle et qu’il n’aura plus jamais une place importante dans sa vie comme il a pu l’avoir pendant ces presque deux années passées à ses côtés « Désolé ». Elle ne lui en veut pas de remettre le sujet sur le tapis, même si elle semble le mettre en garde après ce coup de pied parti trop vite dans son tibia et en soulignant que certains sujets, et en l’occurrence celui-ci, la mettait de mauvais poil. D’ailleurs, elle lui propose de lui donner ce collier, ce qui lui ira à ravir et plaira sûrement (bien sur que non) à Channing. « Hum, non. Je ne suis pas tellement un gars de bijoux ». Elle hausse les épaules et lance un « dommage » détaché alors qu’elle reporte son attention sur la carte quelques secondes sans grand intérêt.

« Et après ça dit que ce sont les australiens qui parlent mal ». Elle joue l’indifférente, haussant les épaules mais réitère son invitation si Caelan se sent vraiment seul chez lui. Mais de manière occasionnelle « Pour quelqu’un qui n’est pas certaine de pouvoir me supporter, ça fait deux fois que tu m’invites en une semaine à peine et la dernière fois tu as réitéré ta proposition de dormir chez toi à quelques reprises. Tu réponds quoi à ça, Gabrielle ? » « La pitié, encore ? » elle lève ses mains de part et d’autre à hauteur des épaules, paumes tournées vers le plafond, alors qu’elle adopte une mine presque innocente. Un sourire se dessine au coin de ses lèvres avant qu’elle n’ajoute « Je crois que je me juge capable de te supporter mais juste, je ne veux pas l’avouer, autrement tu vas en abuser ». Si Caelan a eu l’audace de parler de Channing, par esprit de vengeance, l’américaine se fait un plaisir d’interroger Caelan sur sa vie amoureuse post Sahar. Et visiblement, la conversation ne semble pas le ravir davantage, sentant même un certain malaise dans l’échange qui s’ensuit « J’exagère peut-être un peu. Je me rends seulement compte que c’est un peu plus compliqué à mon âge que quand j’étais célibataire avant Sahar ». Gabrielle acquiesce alors et se rend compte quand même que, malgré la complexité qu’il évoque, il a tout de même eu des relations après sa rupture qui date d’il y a deux ans maintenant. Gaby estime qu’il est peut-être trop exigeant « Je me suis peut-être mal exprimé, Elizabeth est la seule avec qui j’ai été en couple là-dedans (…) Mais peut-être que tu as raison et que je suis trop exigeant » « C’est normal. Les attentes ne sont pas les mêmes et puis, notre passif nous amène aussi à l’être ». Et peut-être qu’elle parle en connaissance de cause la Gabrielle. Et si elle pourrait évoquer sa relation récente, c’est finalement à une tout autre personne qu’elle pense « Je n’ai jamais ressenti quelque chose d’aussi fort qu’avec Sahar, j’ai peut-être du mal à me contenter de moins… ». Et s’il savait les répercussions que ses mots viennent d’avoir sur Gaby. D’ailleurs, le verre qu’elle tient et s’apprêtait à mener encore une fois à ses lèvres se stoppent en cours de route. Parce qu’elle se rend compte que son idiot de meilleur ami est sûrement le seul pour qui elle n’a jamais ressenti quelque chose d’aussi fort et donc qu’elle ne peut que le comprendre. Elle se ressaisit cependant, n’émet aucun commentaire, du moins, ne cherche pas à faire le parallèle avec sa propre expérience « Tu finiras par trouver la bonne » lance-t-elle alors tout en étant un petit peu absente dans son commentaire. Et si ce n’est pas pour tout de suite, elle estime qu’il peut très bien s’amuser en attendant, ce qui lui éviterait de broyer du noir à ce sujet. Elle le sent, Caelan a l’air particulièrement touché par le sujet, d’autant plus quand il ajoute « Je me sens un peu pressé par la vie, tu vois ? Et disons que les deux dernières années ont été plutôt rudes… J’avais autre chose à penser qu’à m’amuser ». Son regard se pose sur son ami, un regard qui se veut inquiet et à la fois désolé, découvrant alors un Caelan sous une tout autre facette. Elle n’ose pas vraiment insister, le but de leur retrouvaille n’étant pas d’enfoncer le couteau dans la plaie, les vieilles blessures suffisamment présentes au quotidien sans en rajouter une couche alors qu’ils ont le moyen de passer une bonne soirée ensemble. Et d’ailleurs, Gabrielle propose à Cae qu’après le repas, ils se rendent dans un bar pour lui trouver un peu de compagnie. « J’ai l’air malheureux ?! ». Elle n’acquiescera pas mais se contentera d’hausser les épaules une nouvelle fois « Je vais bien pourtant. Je vais mieux ». Un sourire s’affiche sur les lèvres de Gabrielle, le discours qu’il a tenu quelques minutes plus tôt la rendant perplexe et peu convaincu par ce qu’il avance « Et je suis déjà en charmante compagnie ». Elle pouffe alors de rire « Merci… » elle marque une pause alors qu’elle attrape son verre, tentant de dissimuler peut-être une certaine gêne face au compliment qu’il vient de lui adresser. « Mais ne t’avance pas trop, on ne sait jamais, la soirée ne fait que commencer. Je peux être ennuyante à mourir » ne peut-t-elle s’empêcher d’ajouter, lui rendant alors son clin d’œil.

« Assez parlé de nos ex » « Excellente idée » fait-t-elle en lui tendant son verre pour qu’il la serve également. Gabrielle n’a clairement plus envie de parler de Channing, tout comme de son ex resté à Los Angeles, tout comme elle sait que Caelan n’a plus envie de parler de sa vie amoureuse et de son histoire avec Sahar. « Qu’est-ce que tu fais de tes temps libres à part tester tous les restaurants de Brisbane ? » « Je bois du vin ? » répond-t-elle en levant son verre. Elle rit doucement avant d’en prendre une gorgée et le reposer délicatement sur la table « J’aime aller faire des randonnées, ça me permet d’évacuer tout le stress de la semaine. Et puis, je trouve que c’est un bon moyen pour se ressourcer aussi, d’ailleurs, si ça te dit, on pourrait peut-être s’organiser ça un jour ». Elle le propose sincèrement, il n’y a pas de moqueries ou de piques à son encontre, elle pense surtout à ce qu’il lui a dit plus tôt, à quel point il semble avoir besoin de prendre l’air peut-être et prendre du recul sur sa vie, lui qui parlait notamment de pression « Et sinon, j’en profite aussi pour faire quelques photos. J’ai cet amour pour la photo depuis des années maintenant et j’aime bien prendre le temps d’aller me balader dans Brisbane pour découvrir des lieux que je n’ai jamais encore vu. Avec les beaux parcs alentours, ça se prête facilement pour faire de jolies clichés ». Elle marque une pause avant de lui retourner la question « Et toi ? ». « Tu sors danser de temps en temps ? (…) Mon Dieu, je ne me souviens même pas c’est quand la dernière fois que j’ai fait ça ». La question la surprend et la fait rire « A vrai dire, je ne me souviens plus moi-même. J’ai l’habitude de me rendre dans ce bar avec un super rooftop en sortant du travail, le Sixteen Antlers. Mais je rentre bien avant que la soirée ne dégénère ». Si elle ne se couche pas pour autant tôt, passant bien souvent des nuits blanches à plancher sur ses affaires ou à relire encore et encore le dossier de police concernant ses frères, elle n’est pas du genre à se rendre dans les nightclubs « Je crois Leckie, qu’après ce restau’, en plus de te chercher une nana, on va devoir aussi renouer avec le dancefloor… ». Elle ne sait pas comment elle en arrive à une telle conclusion, elle qui n’en est plus friande depuis plusieurs années déjà « Bon, en revanche, il va nous falloir beaucoup de ça » fait-t-elle en désignant la bouteille devant eux « Enfin, moi je vais en avoir besoin », dit-t-elle en souriant alors que le serveur arrive à leur hauteur pour prendre leur commande.  


code by EXORDIUM. | imgs by tumblr



@Caelan Leckie :maah: (Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder 2929714247



Can we surrender?
We let the waters rise, we drifted to survive, i needed you to stay, but I let you drift away

@BESIDETHECROCODILE

(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder Upylpwj

(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder J5U6W8Q
(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder JL89r1l
(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder Xc1pTzg
(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder 4dcIXIB
(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder VPaEYqd
(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder 0f0M9Ir

Revenir en haut Aller en bas
Caelan Leckie
Caelan Leckie
les remises en question
les remises en question
Voir le profil de l'utilisateur
(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder 7vHkInU ÂGE : 37 ans (7 décembre 1984)
SURNOM : Cae
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Anciennement ingénieur civil, actuellement prisonnier
LOGEMENT : En prison actuellement. Sinon Spring Hill, 13 parkland boulevard (avec Byron Oberkampf)
(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder B16e13c5c380217cec26d6dab5547d115039eb21
POSTS : 1741 POINTS : 90

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Incarcéré d'octobre 2021 à mars 2022 ≈ Il est déménagé à Brisbane avec sa famille en l’an 2000 ≈ A été en couple avec son ex-femme, de début 2005 à mars 2019. Ils se sont séparés en mars 2019. Il a caché sa rupture à ses proches pendant près d'un an, leur avouant seulement fin 2019. ≈ En janvier 2019, il a renversé un piéton et a commis un délit de fuite ≈ En février 2020, il est parti travailler à Banff au Canada. ≈ Il est revenu mi-septembre 2020 suite à un accident de voiture de sa jumelle. ≈ A un tatouage "007" en haut du mamelon gauche, une connerie faite avec des amis à 24 ans
RPs EN COURS : (Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder 73a9907c1fe5660907bb30c28729b486487fbeff
Leckie ∆ Family is supposed to be our safe haven. Very often, it's the place where we find the deepest heartache.

(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder 0b67012eff2c07e928a86c876f70b423de3d95ea
Walkie ∆ We'll be friends until we're old and senile... and then we can be new friends.

(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder 74ce8973c855f35ce9e7501a72cc99778b3188f8
Stranckie ∆ Should I smile because we are friends or cry because we'll never be anything more?

(6/6)
LeckieMarcus #4Lenore #2AshleyChanning #4Gabrielle #3
RPs EN ATTENTE : Phoebe #2
RPs TERMINÉS : Helena #1Helena #2AsherHelena #3OakleyNorah #1Jax (Plaie 1)Helena #4LilyHelena #5 (Diwali)Norah #2Anwar #1Channing #1DaniMarcus #1Elizabeth #1PeterHelena/MartinHelena #6JaxHelena #7Marcus #2HeatherChanning #2Koh Lanta (UA)Elizabeth #2Gabrielle #1Norah #3HaydenLenorePhoebeMarcus #3Gabrielle #2Anwar #2Caenny #1
AVATAR : Oliver Jackson-Cohen
CRÉDITS : Awona (avatar) & loonywaltz (UB)
DC : Lawrence Cabbott, Lincoln Mulligan & Cameron Lewis
PSEUDO : Miss O'N3d
Femme (elle)
INSCRIT LE : 16/09/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t38674-caelan-nightmare-dressed-like-a-daydream#1892327 https://www.30yearsstillyoung.com/t38917-caelan-we-all-begin-as-strangers#1909649 https://www.30yearsstillyoung.com/t34099-caelan-leckie#1516116

(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder Empty
Message(#) Sujet: Re: (Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder (Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder EmptyDim 10 Oct - 16:10




Ride home with your head on my shoulder. -- @Gabrielle Strange
« Mais tu n’auras pas besoin de le faire ce soir » Il plissa les yeux et en avançant ses lèvres lorsqu’il comprit aux paroles de Gabrielle qu’il avait intérêt à garder l’œil ouvert pour attraper la facture le premier s’il ne voulait pas qu’elle paie pour lui. « On verra. » répondit-il tout simplement en haussant les sourcils. Elle le connaissait mal si elle croyait qu’il allait la laisser faire sans rien dire ou rien tenter. Bien qu’il lui eût épargné d’appeler un plombier pour régler son problème de tuyauterie, il ne l’avait pas fait avec l’idée qu’elle le paie pour ses services, mais plutôt parce que ça lui faisait plaisir de l’aider. Et considérant qu’il pourrait avoir des problèmes avec la justice s’il choisissait de se dénoncer, peut-être que Gabrielle allait pouvoir l’aider à son tour dans le futur. Il ne cessait d’y penser depuis leur première rencontre, mais il ne savait pas s’il était prêt à ce que l’ambiance entre eux change. « C’est le cas mais d’après les commentaires et l’avis d’une amie, leurs plats sont, en plus d’être originaux, exquis » Comme Gabrielle et Caelan étaient loin d’être des cordons bleus, ça ne risquait pas d’être très difficile de les satisfaire ce soir, ils se contentaient de bien mieux régulièrement. Il se contenta de hocher la tête en guise réponse.

Ce n’était que la deuxième fois qu’ils se retrouvaient tous les deux à passer quelques heures ensemble et voilà déjà que Gabrielle réitérait son invitation. S’il l’avait toujours considéré comme la copine de Channing, parce que c’était bien ce qu’elle était à l’époque, il devait bien se rendre à l’évidence qu’il appréciait le temps qu’ils passaient ensemble et il ne savait pas s’il y avait quelque chose à comprendre derrière les invitations répétées de l’avocate. Dans tous les cas, les moqueries incessantes lui changeaient les idées et lui faisaient le plus grand bien. « La pitié, encore ? » Caelan leva les yeux au ciel en soupirant, un léger sourire au coin des lèvres. « C’est bon Gaby, tu n’as pas à avoir honte d’avoir peur d’être seule chez toi le soir, tu peux le dire franchement si tu veux de la compagnie. » Il lui envoya un petit clin d’œil avant de prendre une longue gorgée de sa coupe en riant silencieusement. « Je ne pense pas que je fasse pitié, ta pitié commence à avoir le dos pas mal large je trouve. » Pitié par-ci, pitié par-là, Gabrielle sortait un peu trop souvent cette excuse pour être crédible aux yeux de l’ingénieur. « Je crois que je me juge capable de te supporter mais juste, je ne veux pas l’avouer, autrement tu vas en abuser » Le jeune homme arqua les sourcils et haussa la tête en pinçant ses lèvres. Gaby l’amusait, surtout lorsqu’elle était contradictoire. « Parce que ce n’est pas ce que tu viens de faire, peut-être? » De toute manière, il savait bien qu’elle était capable de le supporter sinon elle ne l’aurait pas invité ici ce soir. Selon ce qu’il savait d’elle, il était persuadé qu’elle ne l’aurait pas invité si elle n’en avait pas vraiment envie. Channing et elle n’étaient plus ensemble, elle n’était pas obligée d’être sympathique avec le meilleur ami de son ex si elle ne le souhaitait pas.

Même si sa séparation avec Sahar remontait à un peu plus de deux ans, il n’était pas évident pour le brun de ne pas repenser à son ex-femme. Après tous, ils avaient été ensemble pendant quatorze ans, elle avait été importante dans sa vie et elle l’était toujours même s’il n’avait pas eu de ses nouvelles depuis la vente de leur maison. Il désirait sincèrement passer à autre chose, rencontrer quelqu’un avec qui il s’épanouirait comme il l’avait fait dans son précédent mariage, mais ce n’était pas aussi évident que ça en avait l’air. « C’est normal. Les attentes ne sont pas les mêmes et puis, notre passif nous amène aussi à l’être. » Gabrielle ne pouvait pas mieux dire. Parce que même si Caelan se sentait prêt à rencontrer quelqu’un d’autre, son passé venait compliquer les choses dans son esprit. Il culpabilisait déjà bien assez d’avoir rendu Sahar complice en lui avouant son délit de fuite, il ne voulait pas mettre une autre femme dans une position délicate. De l’autre côté, la communication et la confiance étaient deux éléments tellement importants au sein d’un couple qu’il voyait difficilement comment ça pourrait fonctionner en omettant de parler de son délit de fuite. Mentir dès le début l’amènerait sans aucun doute à un échec. « Tu finiras par trouver la bonne » Il sourit faiblement en fixant sa coupe. « Je sais. Je ne suis pas inquiet pour toi non plus. » ajouta-t-il en posant son regard sur elle. Ce qu’il n’avait pas compris, cependant, c’était qu’elle voulait lui en trouver une ce soir et disons que Caelan n’était pas tout à fait partant d’aller draguer dans un bar en sa compagnie. Il n’aimait pas avoir l’impression d’être épié et encore moins de la laisser tomber alors qu’ils étaient supposés passer la soirée ensemble. De toute manière, il appréciait la compagnie de Gabrielle, ce qu’il ne se gêna pas de souligner. « Merci… Mais ne t’avance pas trop, on ne sait jamais, la soirée ne fait que commencer. Je peux être ennuyante à mourir » L’air dubitatif, il arqua un sourcil en laissant sa tête légèrement basculer d’un côté. « C’est ça, comme si c’était la première fois qu’on passait du temps ensemble. Si t’es capable de rendre ça intéressant de la plomberie, c’est que tu n’es pas ennuyante à mourir comme tu le dis. » Peu importe ce qu’elle voulait bien lui faire croire, il aimait bien se faire son opinion lui-même.

Jugeant qu’ils avaient suffisamment parlé de leurs anciennes flammes, Caelan décida de profiter de cette soirée pour en apprendre davantage sur elle. « Je bois du vin ? » Son rire se mélangea à celui de la jeune femme tandis qu’il secouait la tête de droite à gauche. « J’aime aller faire des randonnées, ça me permet d’évacuer tout le stress de la semaine. Et puis, je trouve que c’est un bon moyen pour se ressourcer aussi, d’ailleurs, si ça te dit, on pourrait peut-être s’organiser ça un jour. » Il lui adressa un sourire en hochant vivement la tête, se retenant de revenir sur certaines paroles qu’elle a prononcées un peu plus tôt pour la taquiner. « Avec plaisir. Je connais quelques endroits pas mal dans la région. » Depuis le temps qu’il habitait à Brisbane, il connaissait les destinations les plus populaires mais aussi certaines un peu moins connues qui valaient le détour. « Et sinon, j’en profite aussi pour faire quelques photos. J’ai cet amour pour la photo depuis des années maintenant et j’aime bien prendre le temps d’aller me balader dans Brisbane pour découvrir des lieux que je n’ai jamais encore vu. Avec les beaux parcs alentours, ça se prête facilement pour faire de jolis clichés. » Il fronça les sourcils, intrigué. « T’as pris des cours de photographie? » demanda-t-il avec intérêt. « Et toi ? » Il prit le temps de porter sa coupe de vin à ses lèvres et d’en prendre une gorgée avant de répondre. « Je fais pas mal de plein air, que ce soit des randonnées, de la course, du tennis, de la musculation… je passe déjà pas mal de temps assis parfois au boulot, le soir faut que je bouge ou alors je vais devenir fou. » Il n’avait jamais été un amateur de séries ou de films, jusqu’à ce qu’il s’abonne à Netflix il y a quelques mois pour passer un peu le temps maintenant que certains de ses proches le fuyaient. « A vrai dire, je ne me souviens plus moi-même. J’ai l’habitude de me rendre dans ce bar avec un super rooftop en sortant du travail, le Sixteen Antlers. Mais je rentre bien avant que la soirée ne dégénère. Je crois Leckie, qu’après ce restau’, en plus de te chercher une nana, on va devoir aussi renouer avec le dancefloor… » Il soupira bruyamment en levant les yeux au ciel, regrettant presque d’avoir amené le sujet sur la table. Il n’avait pas vraiment envie qu’elle le pousse dans les bras d’une inconnue ce soir. « Y’a plus de chances que je trouve le dancefloor si tu veux mon avis. » répondit-il avant de prendre une longue gorgée de vin. « Bon, en revanche, il va nous falloir beaucoup de ça. Enfin, moi je vais en avoir besoin. » Il fronça les sourcils, un sourire moqueur au coin des lèvres. « Pourquoi? T’as un balai dans le cul sinon? » demanda-t-il en pouffant de rire. De son côté, il n’avait pas besoin de boire d’alcool pour s’amuser, il n’avait pas peur du ridicule et il se fichait bien de faire rire les autres personnes présentes sur la piste de danse. Du coin de l’œil, il aperçut le serveur s’approcher de leur table, il se dépêcha alors de prendre son menu pour choisir un plat un peu au hasard. « Tu manges quoi madame? » Plus vite ils mangeaient, plus vite ils allaient pouvoir aller faire les fous.

Let’s go to the dancefloor

« Ton amie n’avait pas tort, c’était vraiment bon! » dit-il en poussant les portes du restaurant en souriant, un peu déçu toutefois que Gabrielle ait payé l’addition même s’il avait réussi à prendre la facture des mains du serveur avant elle. Comme un idiot, il avait oublié sa carte de crédit à la maison et il n’avait tellement pas l’habitude de se servir de sa carte de débit qu’il en avait oublié son NIP. Il allait maintenant devoir se faire le plaisir de contacter sa banque le lendemain, alors que Gaby n’aurait d’autre choix que de payer la tournée pour ce soir. « Ça fait hyper longtemps que je ne suis pas allé, mais il y avait un endroit sympa un peu plus loin dans le temps. Tu viens? » Pas de temps à perdre, il attrapa le poignet de la jeune femme pour qu’elle le suive. Quelques minutes plus tard, ils pénétrèrent dans l’établissement bondé de monde, Caelan se pencha donc vers Gabrielle pour qu’elle puisse l’entendre. « T’as encore besoin de plus d’alcool? » cria-t-il avant de se redresser en plaçant ses mains de part et d’autre de ses épaules pour lui montrer quelques-uns de ses mouvements de danse. Ça allait être une belle soirée, il n’en doutait pas une seconde.



You hold the answers deep within your own mind. Consciously, you’ve forgotten it. That’s the way the human mind works. Whenever something is too unpleasant, too shameful for us to entertain, we reject it. We erase it from our memories. But the imprint is always there.

(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder KGscut4
(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder Veha
(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder XwQeqCN(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder CLYvtnr
Revenir en haut Aller en bas
Gabrielle Strange
Gabrielle Strange
la pente glissante
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 36 ans (30.07.1985)
SURNOM : Ses proches la surnomme Gaby ou Gab'. Un certain Walker l'appelait, fut un temps, Miss California.
STATUT : Elle a tenté de l'oublier, mais il semblerait qu'une partie d'elle en soit incapable...
MÉTIER : Avocate pénaliste, travaille pour le cabinet Sherman & Mancini
LOGEMENT : #521 wellington street, bayside.
(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder Rk3g
POSTS : 450 POINTS : 1745

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Née à Las Vegas ☽ Etudes à LA pour devenir avocate où elle s'est établie ensuite ☽ Départ pour l'Australie sans en avoir le choix en août 2020 ☽ Végétarienne ☽ Amoureuse de la nature, sa bouffée d'oxygène étant les randonnées ☽ Aime le vin ☽ Suit les tendances en matière de mode ☽ Photographe à ses heures perdues, une passion qu'elle a depuis petite.
RPs EN COURS : (Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder Giphy-downsized-large
STRANGE FAMILY ☽ Everything will change, nothin' stays the same and nobody here's perfect, oh but everyone's to blame, all that you rely on and all that you can save will leave you in the morning and find you in the day.

(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder Giphy
CHANELLE ☽ We let the waters rise, we drifted to survive, I needed you to stay, but I let you drift away, my love, where are you?

(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder Giphy
STRANCKIE ☽ unexpected friendships are the best ones.

(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder Giphy
EBBY ☽ So no one told you life was gonna be this way, your job's a joke, you're broke, your love life's DOA, it's like you're always stuck in second gear, when it hasn't been your day, your week, your month, or even your year, but I'll be there for you

10/08
Ebby #2 Cade #1Stranckie #3Chanelle #10Chanelle #11Isaac #1River #1Chanelle #13 Mitch #2Jackson #1
RPs EN ATTENTE : Elijah ☽ Calista ☽ Mitsuko
RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens.
AVATAR : Crystal Reed
CRÉDITS : @wonderland (gifs)
DC : Stacey, la naïve, Zoya, l'irresponsable et Chiara, la tête brulée
Femme (elle)
INSCRIT LE : 18/04/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t38177-tough-girl-whose-soul-ashes-gabrielle-strange https://www.30yearsstillyoung.com/t38200-gabrielle-strange-time-has-come-as-we-all-go-down https://www.30yearsstillyoung.com/t38219-gabrielle-strange

(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder Empty
Message(#) Sujet: Re: (Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder (Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder EmptyMer 13 Oct - 11:38




Ride home with your head on my shoulder.
Fin mai 2021. « C’est bon Gaby, tu n’as pas à avoir honte d’avoir peur d’être seule chez toi le soir, tu peux le dire franchement si tu veux de la compagnie ». A ça, Gabrielle ne manque pas de pouffer de rire, elle qui n’a clairement plus besoin de personnes pour lui tenir compagnie et ça depuis longtemps. Habituée à se débrouiller par elle-même, ayant été forcée à vivre seule plus tôt que prévu alors qu’elle n’était âgée que de dix sept ans, la jeune femme a finalement appris à se sentir bien seule, l’amenant même à apprécier sa solitude dans son petit cocon, que ce soit dans son ancienne maison à Los Angeles ou son actuelle à Bayside. « Je ne pense pas que je fasse pitié, ta pitié commence à avoir le dos pas mal large je trouve ». Elle hausse les épaules en guise de réponse, adoptant un certain air innocent qui n’a pas lieu d’être. Parce qu’elle pourrait très bien lui répondre que retrouver quelqu’un qu’elle connait ici à Brisbane lui fait réellement du bien, quand ses retrouvailles avec Channing ne lui ont clairement pas procuré cette sensation tout comme, en partie, ses retrouvailles avec ses frères. Il y a de la légèreté avec lui, de la simplicité aussi et c’est sûrement ce dont elle a besoin actuellement. « Parce que ce n’est pas ce que tu viens de faire, peut-être ? ». « Je ne vois pas de quoi tu parles ». Elle attrape son verre de vin d’un air malicieux, avant de le porter à ses lèvres, riant derrière celui-ci alors qu’il a complètement raison.

« Je sais, je ne suis pas inquiet pour toi non plus ». Ils en viennent à parler de leur passé, un passé houleux et douloureux autant pour l’un que pour l’autre, leur faisant se rendre compte qu’ils ont bien trop souffert au point sûrement d’être bien trop exigeant désormais, expliquant alors leur célibat’ actuel. Si Gaby sent que pour Caelan, il y a ce besoin peut-être un peu plus pressant d’être en couple, ou du moins, de trouver quelqu’un, il est moins marqué chez elle qui, depuis son histoire avec Channing, n’a plus réellement accordé d’importance à ce postulat de couple. Dans l’immédiat, trouver quelqu’un ne l’intéresse pas, elle qui a laissé derrière elle à Los Angeles, un petit-ami qui aurait pu être celui qui la comblait à nouveau. « C’est ça, comme si c’était la première fois qu’on passait du temps ensemble. Si t’es capable de rendre ça intéressant de la plomberie, c’est que tu n’es pas ennuyante à mourir comme tu le dis ». Elle rit à nouveau, un peu jaune cela dit, parce qu’elle se doute qu’il fait allusion à ce collier retrouvé dans le syphon, partie qui l’a bien amusé, lui, quand elle s’est sentie embarrassée, en revanche par la mésaventure. Mais le fait qu’il apprécie visiblement sa compagnie lui fait évidemment plaisir et elle n’ajoute rien de plus.

« Avec plaisir. Je connais quelques endroits pas mal dans la région ». Elle lui propose naturellement de venir se joindre à elle pour faire quelques randonnées, un passe-temps auquel elle aime s’adonner pour sortir de ce quotidien parfois oppressant avec son métier et les autres tracas qu’elle peut avoir. Gabrielle est ravie que Caelan soit partant, surtout qu’il pourra, en effet, lui faire découvrir des endroits qu’elle ne connait pas encore. « T’as pris des cours de photographie ? ». Elle tourne la tête doucement de gauche à droite « Non, jamais. Je fais ça sur mon temps libre et j’ai appris en autodidacte on va dire. J’ai eu mon premier appareil photo en étant enfant, et je ne l’ai pas quitté jusqu’à ce que je puisse m’en payer un nouveau. Peut-être que mes clichés ne valent pas grand-chose aux yeux de professionnels, mais ils me plaisent à moi. J’estime que c’est l’essentiel ». Un sourire apparait sur ses lèvres alors qu’elle vient ensuite à retourner la question à Caelan pour connaitre à son tour les activités auxquelles il s’adonne en dehors de son travail « Je fais pas mal de plein air, que ce soit des randonnées, de la course, du tennis, de la musculation… je passe déjà pas mal de temps assis parfois au boulot, le soir faut que je bouge ou alors je vais devenir fou ». Elle acquiesce et un sourire un peu moqueur se dessine en coin « De la muscu ? Vraiment ? ». Elle ne peut s’empêcher de rebondir là-dessus, sachant pertinemment que Caelan va se sentir offenser et va donc forcément réagir. Elle le taquine bien sûr, ne se permettant pas de le juger sur sa carrure. D’ailleurs, s’il y a bien quelque chose qui ennui Caelan, c’est l’idée de se rendre ensuite dans un bar pour lui trouver une possible conquête. « Y’a plus de chances que je trouve le dancefloor si tu veux mon avis ». A ça, Gabrielle ne peut s’empêcher de rire « Ne sois pas aussi dur avec toi-même Leckie », fait-t-elle avec un sourire qui se veut sincère et un air rassurant. S’ils comptent se déhancher sur la piste de danse, Gabrielle avoue qu’il lui faudra, avant ça, beaucoup de verres, elle qui n’est pas très à l’aise à l’idée de danser comme ça, notamment parce qu’elle s’est toujours trouvée nulle en la matière « Pourquoi ? T’as un balai dans le cul sinon ? ». Elle écarquille les yeux, ne s’attendant pas à ce que Caelan lui pose la question sous cette forme, mais ne manque pas d’en rire « Je ne dirai pas ça comme ça », parvient-t-elle à répondre « Non, disons que je ne suis pas à l’aise à me laisser aller sur la piste de danse ». Gabrielle est une femme sûre d’elle, c’est indéniable, qui sait s’amuser mais qui ne se lâche pas aussi facilement devant les autres, surtout ceux qu’elle ne connait pas. Peut-être aussi du fait de son métier, où la prestance et les apparences sont importantes, sans qu’elle ne soit pour autant le genre de femme bien trop sérieuse, qui ne s’est pas s’amuser « D’où l’importance du vin, encore ce soir », qui est là encore une excuse de plus pour s’enfiler cette bouteille à deux « Tu manges quoi madame ? ». Gabrielle replonge son nez dans le menu est fini par choisir une pizza quatre fromages, servi, comme tous les plats du restaurant, dans un bol. Elle ne demande qu’à voir ça d’où son choix.

***

« Ton amie n’avait pas tort, c’était vraiment bon ! ». Gabrielle ne regrette pas non plus le choix « Particulièrement oui, puis servir des pizzas dans des bols, je dois dire que c’est une sacrée idée aussi. Je pense que je vais regarder s’ils ne font pas des livraisons à domicile, ça risque fortement d’être mon nouveau repère pour les soirs en détresse ». Autant dire, tous les soirs puisqu’elle est bien trop médiocre en cuisine. Gabrielle en tout cas a passé un bon moment avec Caelan, leur conversation allant bon train durant tout le repas et une certaine satisfaction aussi gagne ses traits du fait qu’elle soit parvenue à payer l’addition. Parce que le Leckie s’est montré particulièrement tenace, surtout en attrapant la note le premier. Mais la chance semblait être contre lui, ayant oublié sa carte bancaire chez lui et incapable de se souvenir du numéro de son autre carte, ce qui lui a valu bien des moqueries de la part de Gabrielle. « Ça fait hyper longtemps que je ne suis pas allé, mais il y avait un endroit sympa un peu plus loin dans le temps. Tu viens ? ». Gaby n’en a pas réellement le choix puisqu’il l’attrape par le poignet pour l’inciter à le suivre. Elle ne résiste pas et suit ses pas alors jusqu’à l’établissement dont il parlait qui se trouve non loin de là. Ils pénètrent dans les lieux déjà bien remplis de monde, la musique résonnant fortement dans le bar « T’as encore besoin de plus d’alcool ? ». Gabrielle pose son regard sur Caelan alors qu’elle observe la foule autour d’eux et voyant le Leckie s’agitait et exécutait quelques pas de danse, un sourire moqueur vient tout de suite à s’afficher sur ses lèvres « Oui… Toi en revanche, on va peut-être éviter » car c’est déjà bien la catastrophe comme ça « Tu me demandais quoi tout à l’heure ? Si j’avais un balai dans le cul ? Je te retourne la question ». Elle part à rire alors qu’elle attrape sa main pour qu’ils se dirigent vers le bar afin de commander un premier verre, sûrement pas le dernier « Bon, on a le choix, soit on se prend un cocktail soit on attaque fort avec des shots. Tu choisis quoi Leckie ? ». Parce que même s’il ne semble pas en avoir besoin, elle ne compte pas boire toute seule ce soir « Faut que ce soit efficace pour que je me ridiculise avec toi sur la piste de danse. Mais c’est certain, ce n’est pas comme ça qu’on va séduire ce soir » et à vrai dire, elle s’en contrefiche, parce que ce n’est pas ce qu’elle cherche, passant une très bonne soirée aux côtés de Caelan.  

code by EXORDIUM. | imgs by tumblr



@Caelan Leckie :maah: (Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder 2929714247



Can we surrender?
We let the waters rise, we drifted to survive, i needed you to stay, but I let you drift away

@BESIDETHECROCODILE

(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder Upylpwj

(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder J5U6W8Q
(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder JL89r1l
(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder Xc1pTzg
(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder 4dcIXIB
(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder VPaEYqd
(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder 0f0M9Ir

Revenir en haut Aller en bas
Caelan Leckie
Caelan Leckie
les remises en question
les remises en question
Voir le profil de l'utilisateur
(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder 7vHkInU ÂGE : 37 ans (7 décembre 1984)
SURNOM : Cae
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Anciennement ingénieur civil, actuellement prisonnier
LOGEMENT : En prison actuellement. Sinon Spring Hill, 13 parkland boulevard (avec Byron Oberkampf)
(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder B16e13c5c380217cec26d6dab5547d115039eb21
POSTS : 1741 POINTS : 90

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Incarcéré d'octobre 2021 à mars 2022 ≈ Il est déménagé à Brisbane avec sa famille en l’an 2000 ≈ A été en couple avec son ex-femme, de début 2005 à mars 2019. Ils se sont séparés en mars 2019. Il a caché sa rupture à ses proches pendant près d'un an, leur avouant seulement fin 2019. ≈ En janvier 2019, il a renversé un piéton et a commis un délit de fuite ≈ En février 2020, il est parti travailler à Banff au Canada. ≈ Il est revenu mi-septembre 2020 suite à un accident de voiture de sa jumelle. ≈ A un tatouage "007" en haut du mamelon gauche, une connerie faite avec des amis à 24 ans
RPs EN COURS : (Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder 73a9907c1fe5660907bb30c28729b486487fbeff
Leckie ∆ Family is supposed to be our safe haven. Very often, it's the place where we find the deepest heartache.

(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder 0b67012eff2c07e928a86c876f70b423de3d95ea
Walkie ∆ We'll be friends until we're old and senile... and then we can be new friends.

(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder 74ce8973c855f35ce9e7501a72cc99778b3188f8
Stranckie ∆ Should I smile because we are friends or cry because we'll never be anything more?

(6/6)
LeckieMarcus #4Lenore #2AshleyChanning #4Gabrielle #3
RPs EN ATTENTE : Phoebe #2
RPs TERMINÉS : Helena #1Helena #2AsherHelena #3OakleyNorah #1Jax (Plaie 1)Helena #4LilyHelena #5 (Diwali)Norah #2Anwar #1Channing #1DaniMarcus #1Elizabeth #1PeterHelena/MartinHelena #6JaxHelena #7Marcus #2HeatherChanning #2Koh Lanta (UA)Elizabeth #2Gabrielle #1Norah #3HaydenLenorePhoebeMarcus #3Gabrielle #2Anwar #2Caenny #1
AVATAR : Oliver Jackson-Cohen
CRÉDITS : Awona (avatar) & loonywaltz (UB)
DC : Lawrence Cabbott, Lincoln Mulligan & Cameron Lewis
PSEUDO : Miss O'N3d
Femme (elle)
INSCRIT LE : 16/09/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t38674-caelan-nightmare-dressed-like-a-daydream#1892327 https://www.30yearsstillyoung.com/t38917-caelan-we-all-begin-as-strangers#1909649 https://www.30yearsstillyoung.com/t34099-caelan-leckie#1516116

(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder Empty
Message(#) Sujet: Re: (Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder (Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder EmptyLun 8 Nov - 12:28



Ride home with your head on my shoulder. -- @Gabrielle Strange
Brisbane ne manquait pas de restaurants et Caelan était convaincu que les propriétaires devaient innover pour se démarquer de leurs compétiteurs, ce que ceux du Ras Le Bol avaient réussi avec brio. « Particulièrement oui, puis servir des pizzas dans des bols, je dois dire que c’est une sacrée idée aussi. Je pense que je vais regarder s’ils ne font pas des livraisons à domicile, ça risque fortement d’être mon nouveau repère pour les soirs en détresse » Un petit sourire moqueur au coin des lèvres, il donna un léger coup de coude sur le bras de Gabrielle pour la taquiner. « Tous les soirs tu veux dire? » Elle ne pouvait plus s’en cacher, ils savaient tous les deux qu’elle était aussi douée en cuisine que lui et qu’ils dépensaient certainement trop d’argent en restauration, mais ils en avaient les besoins alors pourquoi se priver? « Bon par contre je ne suis pas convaincu que ceux qui mangent leur pizza avec un couteau et une fourchette vont être très fan de ce concept. » Parce que couper une pizza - ou autre chose - dans un bol, ça ne devait pas être très évident. « Ils devront apprendre à manger sans ustensiles et sans se brûler le menton si la garniture de leur pizza ne reste pas en place. » dit-il en grimaçant alors qu’il poussait la réflexion probablement un peu trop loin, mais il ne pouvait pas faire autrement que de s’arrêter sur chaque moindre petit détail.

Après quelques minutes de marche, les deux amis arrivèrent à destination et la musique suffit à mettre le brun dans une ambiance festive même s’il n’avait rien à fêter. L’instant d’un soir, il voulait oublier ses problèmes et passer un bon moment en compagnie de Gabrielle. En revanche, l’avocate lui avait fait mention qu’elle avait besoin de beaucoup d’alcool pour être à l’aise sur la piste de danse, il lui demanda alors si elle ne avait besoin d’encore plus ou si ce qu’ils avaient consommé au restaurant suffisait. « Oui… Toi en revanche, on va peut-être éviter » Il fait mine d’être vexé en tournant ses paumes vers le plafond, la bouche entrouverte. « Pourquoi donc?! » S’exclama-t-il en fronçant les sourcils, un petit sourire moqueur au coin des lèvres. « Est-ce que je te fais honte? C’est bon, tu peux le dire… » Avant même qu’elle ne lui réponde, Caelan se doutait qu’elle n’hésiterait pas une seconde à profiter de sa question pour se moquer un peu plus de lui comme elle le faisait sans cesse depuis qu’ils s’étaient retrouvés par hasard dans un café de la ville. Elle pouvait bien répondre ce qu’elle voulait, tant qu’il ne lui faisait pas réellement honte. « Tu me demandais quoi tout à l’heure ? Si j’avais un balai dans le cul ? Je te retourne la question » Il éclata de rire et il se laissa guider lorsqu’elle attrapa sa main pour se diriger vers le bar. « Je n’ai pas besoin de me saouler pour m’amuser sur une piste de danse, moi, alors si l’un d’entre nous a un balai dans le cul, ce n’est certainement pas moi. » répondit-il finalement en lui faisant un clin d’œil. « Bon, on a le choix, soit on se prend un cocktail soit on attaque fort avec des shots. Tu choisis quoi Leckie ? » Il posa son index sur son menton pour faire signe de réfléchir même si la décision était facile à prendre. « On a qu’une vie, pas de temps à perdre. Allez, vas-y pour le fort. » Il préférait ça aux cocktails sucrés qui risquaient de lui donner la nausée s’il en abusait. « Faut que ce soit efficace pour que je me ridiculise avec toi sur la piste de danse. Mais c’est certain, ce n’est pas comme ça qu’on va séduire ce soir. » Les paroles de la jeune femme lui firent suspecter qu’elle avait toujours dans l’idée de lui trouver quelqu’un avec qui il pourrait passer la fin de la soirée, du moins jusqu’à leur arrivé au bar. Il leva les yeux au ciel avant de poser son regard sur elle. « Je te l’avais dit qu’il y avait plus de chances de trouver le dancefloor ce soir et ça me convient. » De toute façon, il n’avait pour l’instant pas envie de passer la soirée avec quelqu’un d’autre qu’elle, ça lui convenait donc tout à fait qu’elle abandonne enfin son projet de trouver chaussure à son pied. Tandis qu’ils attendaient leurs verres, Caelan appuya ses coudes contre le bar tout en tournant la tête vers Gabrielle, une lueur espiègle dans le regard. « J’ai une blague pour toi. » Il se mit à rire avant même de lui avoir raconté, l’alcool le rendant particulièrement de bonne humeur. « Quel métier les chiens peuvent-ils exercer? » Il observa attentivement la brune en attendant sa réponse, prêt à lui sortir des blagues du genre toute la soirée.


You hold the answers deep within your own mind. Consciously, you’ve forgotten it. That’s the way the human mind works. Whenever something is too unpleasant, too shameful for us to entertain, we reject it. We erase it from our memories. But the imprint is always there.

(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder KGscut4
(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder Veha
(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder XwQeqCN(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder CLYvtnr
Revenir en haut Aller en bas
Gabrielle Strange
Gabrielle Strange
la pente glissante
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 36 ans (30.07.1985)
SURNOM : Ses proches la surnomme Gaby ou Gab'. Un certain Walker l'appelait, fut un temps, Miss California.
STATUT : Elle a tenté de l'oublier, mais il semblerait qu'une partie d'elle en soit incapable...
MÉTIER : Avocate pénaliste, travaille pour le cabinet Sherman & Mancini
LOGEMENT : #521 wellington street, bayside.
(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder Rk3g
POSTS : 450 POINTS : 1745

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Née à Las Vegas ☽ Etudes à LA pour devenir avocate où elle s'est établie ensuite ☽ Départ pour l'Australie sans en avoir le choix en août 2020 ☽ Végétarienne ☽ Amoureuse de la nature, sa bouffée d'oxygène étant les randonnées ☽ Aime le vin ☽ Suit les tendances en matière de mode ☽ Photographe à ses heures perdues, une passion qu'elle a depuis petite.
RPs EN COURS : (Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder Giphy-downsized-large
STRANGE FAMILY ☽ Everything will change, nothin' stays the same and nobody here's perfect, oh but everyone's to blame, all that you rely on and all that you can save will leave you in the morning and find you in the day.

(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder Giphy
CHANELLE ☽ We let the waters rise, we drifted to survive, I needed you to stay, but I let you drift away, my love, where are you?

(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder Giphy
STRANCKIE ☽ unexpected friendships are the best ones.

(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder Giphy
EBBY ☽ So no one told you life was gonna be this way, your job's a joke, you're broke, your love life's DOA, it's like you're always stuck in second gear, when it hasn't been your day, your week, your month, or even your year, but I'll be there for you

10/08
Ebby #2 Cade #1Stranckie #3Chanelle #10Chanelle #11Isaac #1River #1Chanelle #13 Mitch #2Jackson #1
RPs EN ATTENTE : Elijah ☽ Calista ☽ Mitsuko
RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens.
AVATAR : Crystal Reed
CRÉDITS : @wonderland (gifs)
DC : Stacey, la naïve, Zoya, l'irresponsable et Chiara, la tête brulée
Femme (elle)
INSCRIT LE : 18/04/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t38177-tough-girl-whose-soul-ashes-gabrielle-strange https://www.30yearsstillyoung.com/t38200-gabrielle-strange-time-has-come-as-we-all-go-down https://www.30yearsstillyoung.com/t38219-gabrielle-strange

(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder Empty
Message(#) Sujet: Re: (Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder (Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder EmptyJeu 11 Nov - 12:25




Ride home with your head on my shoulder.
Fin mai 2021. « Tous les soirs tu veux dire ? ». Touché ! Le Leckie vise juste et la Gabrielle ne peut pas vraiment nier qu’elle ne fera pas appel à ce restaurant, ou à un autre, incapable de se faire à manger par elle-même. Si Finn a hérité d’un don pour la cuisine, elle, ne peut pas en dire autant. Chaque plat qu’elle a pu tenter de faire a été une véritable catastrophe. Elle a baissé les bras depuis bien longtemps d’ailleurs. « Bon par contre je ne suis pas convaincue que ceux qui mangent leur pizza avec un couteau et une fourchette vont être très fan de ce concept (…) Ils devront apprendre à manger sans ustensiles et sans se brûler le menton si la garniture de leur pizza ne reste pas en place ». Gabrielle fronce les sourcils en tentant de comprendre et suivre la réflexion que mène Caelan à propos de ces pizzas qu’ils servent dans un bol. Elle voit difficilement comment, justement, on ne peut manger ces pizzas servies dans des bols autrement qu’avec des couverts. C’est plus ceux qui sont réticents de s’en servir qui vont trouver ça aberrant. Elle relance d’ailleurs le débat une fois qu’elle a son assiette, ou plutôt son bol, de pizza devant elle, défiant même Caelan d’essayer de manger sa pizza dans son bol sans ustensiles, se moquant légèrement de lui.

***

« Pourquoi donc ?! ». Il semble surpris qu’elle lui dise qu’il vaudrait mieux pour lui, et pour tout le monde sûrement aussi, et en particulier pour Gabrielle, que Caelan prenne de l’alcool. « Est-ce que je te fais honte ? C’est bon, tu peux le dire… ». Gabrielle prend une profonde inspiration, pose alors ses deux mains de part et d’autres des épaules de Caelan avant de lui dire, le regardant droit dans les yeux « Oui, tu me fais honte, Leckie ». Et elle en rajoute en regardant autour d’eux, comme gênée, alors qu’elle lâche rapidement son emprise sur ses épaules. Alors qu’elle retrouve son regard, elle ne peut s’empêcher d’exploser de rire devant l’air ahuri de Cae’. Les pas de danse qu’il menait il y a encore quelques instants ne peuvent que faire encore l’objet d’une remarque moqueuse de la part de l’avocate « Je n’ai pas besoin de me saouler pour m’amuser sur une piste de danse, moi, alors si l’un d’entre nous a un balai dans le cul, ce n’est certainement pas moi ». Elle lui donne une tape sur l’épaule pour lui avoir dit à nouveau qu’elle avait un balai dans le cul, prenant un air faussement offusqué alors qu’elle continue à se marrer. Cela dit, même si elle n’avouera pas que c’est le cas - puisque ça ne l’est pas, mauvaise langue qu’il est – Gabrielle a toujours été un peu timide à se laisser aller, sauf dans l’intimité d’une soirée avec des amis proches ou lorsqu’elle était avec Channing, se rappelant de soirée où tous deux se laissaient aller au rythme d’une musique de fond.

Ils approchent du bar et Gabrielle demande à Caelan ce qu’il préfère « On a qu’une vie, pas de temps à perdre. Allez, vas-y pour le fort ». Elle acquiesce vivement et appelle le serveur pour passer commande « Deux shots de vodka pour commencer, et vous pouvez en rajouter déjà deux autres derrière ». Et sûrement que d’autres suivront « Me regarde pas comme ça, tu m’as dit qu’on avait qu’une vie ». L’innocence sur son visage peine à être crédible alors que le serveur porte déjà les deux verres de shot sur le comptoir. « Je te l’avais dit qu’il y avait plus de chances de trouver le dancefloor ce soir et ça me convient ». Pourtant, elle aimerait lui trouver de la compagnie parce qu’elle a bien vu tout à l’heure, lors de leur discussion au restaurant, à quel point son célibat’ semblait lui peser… « Mais, on va quand même faire en sorte de te trouver quelqu’un, Leckie ». Suite à ses paroles, elle attrape un premier shot, trinque avec Caelan et le bois cul sec, non sans grimacer une fois que celui-ci s’est bien fait ressentir en s’écoulant dans sa gorge « J’ai une blague pour toi ». Gabrielle s’attendait sûrement à tout sauf à ça et un air suspicieux apparait sur ses traits. Visiblement, le shot de vodka a eu un effet immédiat sur lui. Impressionnant. « Quel métier les chiens peuvent-ils exercer ? ». « Qu’est-ce que tu me racontes encore ? Tu débloques complet, je pense que je vais me garder les deux shots suivants pour moi ». Elle fait appel au serveur d’ailleurs qui leur en sert deux autres aussitôt. Elle s’en empare d’un « Je sais pas moi… ». Elle réfléchit, tente de trouver mais en vain « J’ai plus le courage de réfléchir là, vas-y, dis-moi la réponse ! J’espère que c’est drôle au moins ! ».

« Au fait, tu sais que j’ai eu un souci d’ordinateur aujourd’hui, au bureau ! Un informaticien est venu mais il a mis du temps à trouver le problème. J’ai cru que j’allais finir par t’appeler, tellement tu as été plus rapide l’autre fois pour mon histoire de lavabo bouché. Il a quand même fini par réparer le truc mais il a été d’une lenteur… Bon, il était gentil et il m’a appris plein d’expressions canadiennes, ça a compensé ». Elle se marre en prenant un autre shot, le troisième, et il sera suffisant pour qu’elle finisse par prendre la main de Caelan avant de dire « Je crois que je suis prête à retirer mon balai ». Un clin d’œil, faisant référence à ce qu’il n’a de cesse de lui dire depuis tout à l’heure, et les voilà prendre la direction de la piste de danse où Gabrielle commence à se lâcher en dansant les bras en l’air.

Spoiler:
 


code by EXORDIUM. | imgs by tumblr



@Caelan Leckie :maah: (Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder 2929714247



Can we surrender?
We let the waters rise, we drifted to survive, i needed you to stay, but I let you drift away

@BESIDETHECROCODILE

(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder Upylpwj

(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder J5U6W8Q
(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder JL89r1l
(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder Xc1pTzg
(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder 4dcIXIB
(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder VPaEYqd
(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder 0f0M9Ir

Revenir en haut Aller en bas
Caelan Leckie
Caelan Leckie
les remises en question
les remises en question
Voir le profil de l'utilisateur
(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder 7vHkInU ÂGE : 37 ans (7 décembre 1984)
SURNOM : Cae
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Anciennement ingénieur civil, actuellement prisonnier
LOGEMENT : En prison actuellement. Sinon Spring Hill, 13 parkland boulevard (avec Byron Oberkampf)
(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder B16e13c5c380217cec26d6dab5547d115039eb21
POSTS : 1741 POINTS : 90

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Incarcéré d'octobre 2021 à mars 2022 ≈ Il est déménagé à Brisbane avec sa famille en l’an 2000 ≈ A été en couple avec son ex-femme, de début 2005 à mars 2019. Ils se sont séparés en mars 2019. Il a caché sa rupture à ses proches pendant près d'un an, leur avouant seulement fin 2019. ≈ En janvier 2019, il a renversé un piéton et a commis un délit de fuite ≈ En février 2020, il est parti travailler à Banff au Canada. ≈ Il est revenu mi-septembre 2020 suite à un accident de voiture de sa jumelle. ≈ A un tatouage "007" en haut du mamelon gauche, une connerie faite avec des amis à 24 ans
RPs EN COURS : (Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder 73a9907c1fe5660907bb30c28729b486487fbeff
Leckie ∆ Family is supposed to be our safe haven. Very often, it's the place where we find the deepest heartache.

(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder 0b67012eff2c07e928a86c876f70b423de3d95ea
Walkie ∆ We'll be friends until we're old and senile... and then we can be new friends.

(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder 74ce8973c855f35ce9e7501a72cc99778b3188f8
Stranckie ∆ Should I smile because we are friends or cry because we'll never be anything more?

(6/6)
LeckieMarcus #4Lenore #2AshleyChanning #4Gabrielle #3
RPs EN ATTENTE : Phoebe #2
RPs TERMINÉS : Helena #1Helena #2AsherHelena #3OakleyNorah #1Jax (Plaie 1)Helena #4LilyHelena #5 (Diwali)Norah #2Anwar #1Channing #1DaniMarcus #1Elizabeth #1PeterHelena/MartinHelena #6JaxHelena #7Marcus #2HeatherChanning #2Koh Lanta (UA)Elizabeth #2Gabrielle #1Norah #3HaydenLenorePhoebeMarcus #3Gabrielle #2Anwar #2Caenny #1
AVATAR : Oliver Jackson-Cohen
CRÉDITS : Awona (avatar) & loonywaltz (UB)
DC : Lawrence Cabbott, Lincoln Mulligan & Cameron Lewis
PSEUDO : Miss O'N3d
Femme (elle)
INSCRIT LE : 16/09/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t38674-caelan-nightmare-dressed-like-a-daydream#1892327 https://www.30yearsstillyoung.com/t38917-caelan-we-all-begin-as-strangers#1909649 https://www.30yearsstillyoung.com/t34099-caelan-leckie#1516116

(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder Empty
Message(#) Sujet: Re: (Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder (Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder EmptyLun 6 Déc - 18:01




Ride home with your head on my shoulder. -- @Gabrielle Strange
« Oui, tu me fais honte, Leckie » Est-ce que la réponse de Gabrielle le surprenait vraiment? Non. Est-ce qu’il se donnait à cœur joie en faisant semblant d’être choqué? Absolument. Il lui avait tendu une perche et il savait qu’elle la saisirait sans aucune hésitation. Même s’ils n’avaient pas passé énormément de temps ensemble, il commençait à la connaître, elle et ses réactions, et elle était le public parfait pour lui. « C’est pour ça que tu m’as invité ce soir, évidemment. » Évidemment que non et ça l’amusait bien de faire semblant du contraire. La brune entrait dans son jeu, répondait à chacune de ses conneries et le motivait à continuer dans la même direction. Elle lui faisait du bien, il pouvait être lui-même avec elle ce soir et oublier son délit de fuite qui pesait lourd sur ses épaules depuis un peu plus de deux ans. Il se sentait léger et il prenait plaisir à la faire sourire, c’était une victoire chaque fois qu’il réussissait d’ailleurs. « Je ne suis pas sortable, tu aurais vraiment mieux fait de m’inviter chez toi plutôt que de me proposer de sortir en public. » Il lui adressa un clin d’œil en riant. Il exagérait un peu quand même, il n’était pas si pire que ça à comparer lorsqu’il était à l’université. Ou peut-être que pas et qu’il n’avait simplement pas bu autant depuis belles lurettes. Il n’y avait qu’une façon de le savoir et, ce soir, c’est Gaby qui payait leurs consommations, qu’elle le voulait ou pas. « Deux shots de vodka pour commencer, et vous pouvez en rajouter déjà deux autres derrière » Caelan haussa les sourcils en posant un regard surpris sur son amie. « Me regarde pas comme ça, tu m’as dit qu’on avait qu’une vie » Il rit en haussant les épaules avant de lever ses mains de part et d’autre de sa tête d’un air innocent. « Je n’ai rien dit moi. » Il avait la carrure pour encaisser un minimum d’alcool même s’il n’était plus habitué d’en consommer autant qu’à l’université. C’est Gabrielle qui risquait de le payer cher avec sa différence de taille.

« Mais, on va quand même faire en sorte de te trouver quelqu’un, Leckie » Il leva les yeux au ciel, regrettant soudainement de lui avoir parlé de sa vie amoureuse inexistante un peu plus tôt alors que toutes les cellules de leur cerveau fonctionnaient encore. « Pas ce soir, une autre fois, okay? » Il essayait de gagner du temps dans l’espoir qu’elle oublierait cette mission qu’elle s’était apparemment donnée. Ce soir, il n’avait d’yeux que pour elle, même s’il savait au fond de lui que ce ne serait probablement jamais possible entre eux. Il préférait ne pas y penser, rester dans son déni pendant qu’elle lui faisait du bien. De toute manière, rencontrer quelqu’un alors qu’il hésitait à se dénoncer, ce n’était probablement pas la meilleure idée du monde. Une fois de plus, il briserait le cœur d’une femme innocente en l’entrainant malgré elle dans ses histoires. Histoire de déconcentrer Gabrielle, il décida plutôt de lui raconter l’une de ses nombreuses blagues qui était beaucoup plus drôle avec un peu d’alcool dans les veines. « Qu’est-ce que tu me racontes encore ? Tu débloques complet, je pense que je vais me garder les deux shots suivants pour moi » Il claqua la langue en laissant sa tête basculer vers l’arrière, déçu qu’elle ne semble pas un minimum intéressée à deviner la réponse. « Je sais pas moi… » D’un geste de la main, il l’encouragea à dire quelque chose. « Oh allez, essaie au moins! » Il attendit un instant, un grand sourire sur les lèvres, impatient de lui dire la suite de sa blague. « J’ai plus le courage de réfléchir là, vas-y, dis-moi la réponse ! J’espère que c’est drôle au moins ! » Il soupira en posant sur elle un regard réprobateur. « Il n’y a pas que pour danser que tu as un balai dans le cul! » Il rit en se redressant sur sa chaise, laissant durer un peu plus le suspense. « Un électrichien! » Le sourire fendu jusqu’aux oreilles, il attendit la réaction de la brune avec impatience. « Bon remarque, ça aurait aussi pu être un pharmachien ou une esthétichienne je suppose… » Il porta son verre à ses lèvres pour en prendre un shot sans la quitter des yeux. « Au fait, tu sais que j’ai eu un souci d’ordinateur aujourd’hui, au bureau ! Un informaticien est venu mais il a mis du temps à trouver le problème. J’ai cru que j’allais finir par t’appeler, tellement tu as été plus rapide l’autre fois pour mon histoire de lavabo bouché. Il a quand même fini par réparer le truc mais il a été d’une lenteur… Bon, il était gentil et il m’a appris plein d’expressions canadiennes, ça a compensé » Il s’esclaffa en la pointant, peut-être un peu trop parti dans ses délires. « UN INFORMATICHIEN! » Ta gueule Caelan. Il reprit un air un peu plus sérieux, son sourire taquin jamais bien loin. « C’est quoi? T’avais oublié de brancher ta souris? » Il lui tira la langue en cognant sa jambe avec son pied son la table. « Je crois que je suis prête à retirer mon balai » Il leva les bras en l’air, victorieux, puis il la suivit sur la piste de danse où il s’amusèrent pendant de longues heures.  


You hold the answers deep within your own mind. Consciously, you’ve forgotten it. That’s the way the human mind works. Whenever something is too unpleasant, too shameful for us to entertain, we reject it. We erase it from our memories. But the imprint is always there.

(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder KGscut4
(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder Veha
(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder XwQeqCN(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder CLYvtnr
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder Empty
Message(#) Sujet: Re: (Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder (Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

(Stranckie #2) Ride home with your head on my shoulder

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: nouer des contacts :: mémoire du passé
-