AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment : -54%
Colle Pattex « Ni clou ni vis » ...
Voir le deal
2.91 €

 Club cinéma › the eyes, chico, they never lie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Saül Williams
Saül Williams
la conquête
la conquête
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Quarante-cinq ans. S'est arrêté de compter à quarante. (10/08)
SURNOM : Il n'est plus que l'ombre du 'Crocodile' qu'il était autrefois. Pourvu qu'Abel l'appelle 'papa', quand il aura cessé de chercher sa maman des yeux.
STATUT : Brisé. Ariane est partie et elle a emporté la montre et la meilleure partie de l'âme de Saül.
MÉTIER : CEO de Michael Hills, une entreprise qui gère plusieurs joailleries un peu partout dans le monde. Des bruits de couloir le disent sur la sellette, mais il n'a pas dit son dernier mot.
LOGEMENT : #04 Redcliffe, un appartement que lui et Ariane appelaient 'La Serre'. Depuis qu'elle est partie, Saül n'a plus osé y remettre les pieds. Il vit désormais au #666, Spring Hill mais ne dort plus dans le lit qu'il partageait avec sa femme.
Club cinéma › the eyes, chico, they never lie Fee5720d4cf3a7d4a7c48ef6a58e19ab
POSTS : 2187 POINTS : 175

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : manque d'imagination, cartésien obtus, cuisinier hors-pair ✵ a appris qu'il n'est pas l'enfant biologique de ses parents à l'âge de 45 ans (31.01.21) ✵ plutôt solitaire, s'entoure peu, surtout depuis le départ de sa femme ✵ addict aux jeux d'argent, a pris la mauvaise habitude de fumer : l'odeur lui rappelle Ariane ✵ a un crocodile tatoué sur l'omoplate gauche, vestige laissé par Auden ✵ et voilà, Damon n'est plus officiellement son fils ✵ papa d'Abel (Satan) Williams (17.02.21), petit garçon qu'il élève tout seul ✵ il ne le sait pas encore, mais il a un frère biologique
RPs EN COURS :
Club cinéma › the eyes, chico, they never lie 9b0840a521339058d55484e6d0c5a764fb3020cb
SAÜLMON ✵ I knew a boy once, a towhead blond with eyes of salt. His parents cared more about the Bible than being good to their own child. He wore long sleeves 'cause of his dad ; and somehow, we fell out of touch.

Club cinéma › the eyes, chico, they never lie 200729120509389952
FAMIGLIA ✵ Thank God for making a Hell, thank God for making a place full of fire and greedy-ass liars where I'm just like everyone else.

Club cinéma › the eyes, chico, they never lie Fc27f21338ac9c526ea4e14845b9a2dc
SAÜLO ✵ Early this morning, you knocked upon my door. And I say, "Hello Satan, I believe that it's time to go". Me and the Devil, walking side by side.

Club cinéma › the eyes, chico, they never lie 65cf0a1363fe201b115ff9d7d40bf736431cf19b
MEGAN ✵ I don't fucking know if’s a lie or it's a fact, all your little fake friends will sell your secrets for some cash. I knew a girl just like you, she was vain just like you, such a pain just like you - and everybody knows the truth.

Club cinéma › the eyes, chico, they never lie 12be093229fce5af235ae7ef4d505420f6e4990c
SAÜLISE ✵ If thine is the glory, then mine must be the shame. You want it darker - we kill the flame.

UA's/FF's : saülise #11, la sélection
RPs EN ATTENTE : Club cinéma › the eyes, chico, they never lie 16afae20ed67d036c9b8c023ce2a24b79369b76c
FEDERICOscénario libre

Club cinéma › the eyes, chico, they never lie D5ae53b6ad413e63c832c7ac4a40b65193687e7fr1-320-181_00
THE YŌNKOpré-liens libres
RPs TERMINÉS : Club cinéma › the eyes, chico, they never lie Mummy10

famiglia #4angus #1auden #21wyatt #3damon #6damon #4pirates #2versaillesclydeana#4ana #5mes gants #4mes gants #1saülise #14saülise #17 (fb)willer noblesseff mariagejauloverchlaulmariage willersaülinny #5gio/arisaülden #18tes gants #2saülmon #5saülise #18willer/jelisejet #3saülden #17testamentmacroco #2savannah #1solveigsaülden #15saulmon #2jaül #1macroco #1famiglia #2anastasia #2saülden #12soppy #2saülinny #2saulmon #1bro's parkerrepas #1amoshalseysaülise #6saülise #13ivy #1saülden&anastasialcdf #1saülise #9saülden #10saülise #5soppy #1chaos #3yele #2chaos #2chaossebastiankaitlynsaülise #4saülise #2saülinny #1 (fb)yelesaülden #2maprsaülise #1daniel #1sixtinethe rich (skylar, aaron, james)saülden #1

Club cinéma › the eyes, chico, they never lie 8856f6d304bca223655501737285cceb
WILLER ✵ I will always love you how I do. Let go of a prayer for you, just a sweet word. Wishing you godspeed, glory. There will be mountains you won't move. I let go of my claim on you: it's a free world. You'll look down on where you came from sometimes, but you'll have this place to call home, always.

willer : #1 - #2 - #3 - #4 - #5 - #6 - #7 - #8 (ua) - #9 - #10 - #11 - #12 - #13 - #14 - #15 - #16 (ff) - #17 - #18 - #19 (fb) - #20 - #21 - #22 (fb) - #23 - #24 (fb) - #25 - #26 (ua) - #27 (ua) - #28 (ua) - #29 (ua) - #30 (ua) -#31 (ua) - #32 - #33 - #34 - #35 - #36 (ff) - #37 - #38 - #39 (fb) - #40 (fb) - #41 - #42 (ua) - #43 (naissance de Abel) - #44 - #45 (mariage willer) - #46 - #47 (ua) - one shot départ d'ariane

Abandonnés:
 


Club cinéma › the eyes, chico, they never lie Tumblr_n2p4dghMfH1rxfo1ho3_250
AVATAR : Leonardo DiCrabio (from Pinception)
CRÉDITS : jamie (ub) + wildgifs (gif).
DC : Léo le lionceau & Murphy la fouine.
PSEUDO : Ocy
INSCRIT LE : 23/12/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28061-aut-caesar-aut-nihil-saul https://www.30yearsstillyoung.com/t30923-and-remember-that-bad-times-are-just-times-that-are-bad https://www.30yearsstillyoung.com/t28103-saul-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t30372-saul-williams

Club cinéma › the eyes, chico, they never lie Empty
Message(#) Sujet: Club cinéma › the eyes, chico, they never lie Club cinéma › the eyes, chico, they never lie EmptyDim 25 Juil 2021 - 0:23



Alors, alors. Club cinéma › the eyes, chico, they never lie 3922047296

Je suis une mordue de cinéma et je considère les salles obscures comme ma seconde maison. J'écume les magazines de programmation, je zieute les festivals et je tiens un agenda pour prévoir mes séances de la semaine. Mais je suis une addicte à qui le cinéma manque terriblement - et à qui la critique de cinéma manque terriblement aussi. Puisque nous n'avons pas d'endroit où nous pouvons parler/débattre/échanger au sujet des films qui nous font vibrer (de colère, de joie, d'amour, de dégoût, de peur), j'ouvre ce petit club qui n'a pas de règles sinon les quelques suivantes :

- On ne spoile pas.
- On n'insulte personne de "pompe à miel" ou d'autres noms d'oiseaux.
- Les goûts et les couleurs varient à maaax, aussi merci de respecter les avis de tout le monde.
- Je ne sais pas trop si le sujet des séries peut être amené par ici, mais en vrai je trouve que ce qui fait vivre un club ce sont ses membres alors... you do you, on verra bien. Club cinéma › the eyes, chico, they never lie 873483867

Ici, on peut donc mettre des recommandations pour des films récents, des "j'ai détesté" et aussi des films qu'on a adoré voir même si c'était il y a quarante ans. Tous les genres sont les bienvenus et surtout, si on a besoin de recommandations au sujet d'un cinéma qu'on ne connaît pas (ex. j'adorerais avoir les vôtres sur le cinéma coréen et le style de la comédie noire, je suis vraiment curieuse de cette cinématographie que je n'ai connue que l'année du grand Parasite (2019) et qui manque cruellement à ma culture) c'est ici que ça se passe !

Sans plus attendre, voici mes premières recommandations. Club cinéma › the eyes, chico, they never lie 3922047296 Je reviens d'une semaine au Festival de Cannes où j'ai eu la chance de découvrir de merveilleux courts/moyens/longs métrages en compétition, hors compétition, qui sont sorti et qui vont sortir. Club cinéma › the eyes, chico, they never lie 206649278 En compagnie de mon ravioli @auden williams, j'ai passé un super séjour et je voulais laisser quelque part un petit (ps: petit??? lol) résumé sous forme de recommandations pour ceux et celles qui souhaitent aller au cinéma mais qui ne savent pas trop quoi aller voir. Certains films ne sont pas sortis mais je vais renseigner les dates. Je ne mettrai pas les résumé parce que je sais que certains aiment découvrir par eux-mêmes. Club cinéma › the eyes, chico, they never lie 873483867

La Croisade de Louis Garrel, 1h07 - sorti le 12 juillet : Des énormes barres de rire. Vraiment un conte touchant et qui part un peu sur de l'absurde. Garrel est excellent et son film est vraiment touchant, je recommande à fond si vous voulez rire (un peu) et penser à la planète (beaucoup).

JFK Revisited : Through the looking glass de Oliver Stone (docu), 1h58 - sorti le 12 juillet : J'ai toujours ressenti beaucoup de curiosité quant au grand mystère qui entoure la mort de JFK, mais je n'ai jamais su où trouver les réponses à mes questions. Ce documentaire est le fruit d'un superbe travail de recherche. Il est passionnant, captivant, on en ressort absolument mindfucked et je ne peux que recommander son visionnage, qui résume très bien point par point toute la complexité et tous les enjeux de cette attaque.

BAC Nord de Cédric Jimenez, 1h47 - sorti en décembre 2020, fait une nouvelle sortie prévue pour le 18 août 2021 : Une giga claque. C'est un film qu'il faut voir en ayant le cœur bien accroché, qui donne envie de se révolter pour des tas de raisons. Comme vous pouvez l'imaginer, c'est un film qui traite de la police et de sa relation avec la population ainsi que de sa relation avec ses propres membres en interne. Vraiment un de mes coups de cœur, on n'en ressort pas indemne.

Money Boys de Yilin Chen Bo, 2h - sortie prévue pour le 10 novembre 2021 : Oh quelle horreur. Je n'ai pas l'habitude de m'ennuyer au cinéma mais celui là a battu un grand record. C'est pourtant un film dont j'attendais beaucoup pour les sujets qu'il traite mais qui m'a déçu sur 1) la réalisation giga molle, 2) la direction artistique???, 3) la musique et enfin 4) son histoire mal roulée. C'est un style de cinéma et un genre que j'affectionne beaucoup et qui, pour la première fois, n'a pas su capter mon attention plus de une minute et trente secondes. Tout du long, je n'avais qu'une envie : partir.

Aline de Valérie Lemercier, 2h08 - sortie prévue pour le 10 novembre 2021 : Le "vrai faux biopic de Céline Dion" est incroyablement coloré, parfaitement réalisé, bien que dérangeant durant tout son premier tiers. Franchement, la manière dont ils ont fait de Lemercier une petite "Aline Dieu" (vous comprendrez en voyant le film) ne m'a absolument pas convaincue, mais je me suis laissée convaincre par la suite du film. C'était franchement drôle, un poil grinçant par moments et certainement très touchant. Et rien que pour m'avoir permis de chanter des titres de Céline Dion dans le cinéma, le film a gagné mon cœur.

Les Olympiades de Jaques Audiard, 1h46 - sortie prévue pour le 27 octobre 2021 : J'avais peur que le noir/blanc soit trop rébarbatif mais en fait plot twist: ça n'a rendu la ville que plus belle. J'ai absolument adoré ces tranches de vie qui se croisent et se décroisent, on ne s'y ennuie jamais. Ce film qui parle d'amour sous tout un tas de formes différentes (autant de l'amour des autres que de l'amour de soi) méritait bien le tonnerre d'applaudissements qu'il a reçu le jour où nous sommes allées le voir.

France de Bruno Dumont, 2h14 - sortie prévue pour le 25 août 2021 : Je suis mitigée. D'abord parce que le film en soit rend très bien le caractère très très très énervant de son personnage, mais aussi parce que je trouve qu'il le fait d'une façon très maladroite. On s'ennuie, devant France. On s'ennuie à partir du moment où les premiers éléments répétitifs apparaissent et quand on sent que le film grossit le trait dans une tentative de se montrer... drôle? pathétique? Je crois qu'on ressort d'un bon film en sachant pourquoi on a été gêné, ennuyé, triste ou heureux. Et là, je suis sûre que France ne m'a pas convaincue parce qu'il est trop tout mais surtout, trop décevant.

Emergency Declaration de Jae-rim Han, 2h27 (qu'on ne voit pas passer) - je n'arrive pas à trouver la date de sortie et ça me rend folle : La perle, clairement si ce n'est pas mon top 1, c'est mon top 2 de cette semaine. J'aime beaucoup le cinéma coréen auquel je me familiarise doucement parce que c'est un cinéma très léché et qui montre juste ce qu'il faut montrer. On ne blablate pas quinze ans, on ne s'embourbe pas dans des détails inutiles... La cadence du film est impeccable, j'ai été au bord de mon siège sur absolument toute la fin de la séance. Avec le reste de la salle, j'ai ri, j'ai applaudi et j'ai poussé de grands soupirs de soulagement. C'était parfaitement dosé mais franchement pas à voir si les questions de maladie et de terrorisme (ça parle de bioterrorisme, voilà) sont pour vous anxiogènes. Je retournerai le voir en salle une et peut-être deux fois quand il sera sorti, pour sûr.

Benedetta de Paul Verhoeven, 2h11 - sorti le 9 juillet 2021 : Celui-ci a fait scandaaaale au Festival et a bien bien bien divisé tout le monde du cinéma. Il est, pour moi, un film que les profs de série Littéraire montreront à leurs bacheliers dans un magnifique programme intitulé "religion: du livre à l'adaptation". Le sujet est franchement cool, on ne s'ennuie pas, c'est un bon film dont j'attendais ce qu'il m'a donné. Un peu longuet sur la fin, des morceaux un peu lourd mais Virginie Efira est excellente dans son rôle. Le reste du casting est intéressant de toute façon et le film vaut le coup d'œil, mais il est comme un bon 14/20 en maths. Cool, mais j'aurais bien aimé toucher le 15/20 juste pour ne pas me dire "bon, bah voilà quoi".

The French Dispatch de Wes Anderson, 1h48 - sortie prévue pour le 27 octobre 2021 : Non mais le casting??? Non mais Wes Anderson??? Alors attendez je parle d'un film dont j'attends la sortie depuis bien deux ans et que je retournerai voir peut-être deux fois au cinéma tant il est complet, tant il y a de choses à découvrir à l'intérieur. C'est drôle, c'est absurde, c'est coloré et parfaitement exécuté, les personnages sont tous incroyables et n'allez pas voir la bande annonce (sauf si vous aimez visionner des vidéos qui vous font dire "j'ai absolument rien compris"). C'était notre film de clôture et mon dieu quel cadeau (c'est lui, mon top 1, je ne sais pas si ça se sent?). Foncez sans modération, le rire c'est bon pour la santé.


    I tried for you, tried to see through all the smoke and dirt. It wouldn't move. What could I do ? Isn't it strange ? I am still me, you are still you in the same place. Isn't it strange ? How people can change from strangers to friends, friends into lovers and strangers again.






Revenir en haut Aller en bas
Wyatt Parker
Wyatt Parker
les fleurs du mal
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 41 ans - (27.01.1980)
SURNOM : wyatt. c'est très bien, t'amuse pas à lui trouver un surnom débile.
STATUT : il ne lui reste que quelques mois pour se faire à l'idée de devenir père aux côtés de celle qu'il avait juré vouloir oublier...
MÉTIER : sur le point de publier son prochain roman, il est juste un brin perfectionniste
LOGEMENT : au #623 water street avec la première des emmerdeuse comme colocataire aka sa soeur
Club cinéma › the eyes, chico, they never lie Smoking-orlando-bloom
POSTS : 906 POINTS : 745

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : aîné de la famille Parker, il sera à jamais le grand frère insupportable, mais bien trop protecteur △ passionné de littérature depuis toujours, il ne sort jamais sans un livre ou deux △ fume comme un pompier △ a fait dix mois de prison pour couvrir sa sœur △ parle couramment français △ ne sait pas s'exprimer sans lâcher une insulte △ laisse une femme lui piétiner le cœur depuis des années...
RPs EN COURS : (09)yelaliah #2wendy #1autumn #1serena #1rosalie #16jet #3

Club cinéma › the eyes, chico, they never lie Source
craker ☽ forget what i said, it's not what i meant and i can't take it back. i can't unpack the baggage you left. what am i now? what if i'm someone i don't want around? what if i'm down? what if i'm out? what if i'm someone you won't talk about? i'm falling again...

Club cinéma › the eyes, chico, they never lie Tenor
yelahiah ☽ through the wind down to the place we used to lay when we were kids. memories of a stolen place, caught in the silence. an echo lost in space, it comes and goes in waves

fbrosalie #7saül #2
uarosalie #9

RPs TERMINÉS :
Club cinéma › the eyes, chico, they never lie Csef
crakera thousand miles away from the day that we started
#1 (fb)#2#3#4 (ua)#5#6#7 (fb)#8#9 (ua)#10#11#12#13#14
#15#16

winny #2martinelise #1wyriane #2hospitalwinny #1 (fb)wyriane #3winny #3craker #2craker #3craker #5yelahiah #1craker #1 (fb)craker #6cracker #4winny #5chloe #1jet #1craker #4 (ua)craker #8garrett #1saül #3
AVATAR : orlando bloom.
CRÉDITS : (avatar) noa - (ub) loonywaltz - (icons) pinterest
DC : cian, shiloh, bailey & loan.
PSEUDO : paindep.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 21/01/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t33154-modern-loneliness-wyatt https://www.30yearsstillyoung.com/t33722-i-m-writing-you-a-symphony-of-sound https://www.30yearsstillyoung.com/t34771-wyatt-parker#1556344 https://www.30yearsstillyoung.com/t34932-wyatt-parker

Club cinéma › the eyes, chico, they never lie Empty
Message(#) Sujet: Re: Club cinéma › the eyes, chico, they never lie Club cinéma › the eyes, chico, they never lie EmptyJeu 29 Juil 2021 - 21:57



Ouiiiiii j'avais hâte que tu crée ce club Club cinéma › the eyes, chico, they never lie 206649278

Tout comme toi, j'ai particulièrement découvert le cinéma Sud-Coréen avec l'incroyable Parasite, mais en regardant un peu plus après cela pour en découvrir d'autres, le même titre revenait à chaque fois Old Boy de Chan-Wook Park. Le pitch me paraît dingue, mais je me suis pas encore lancé à le voir. Ça a l'air d'être un classique dans le genre même s'il n'est pas si vieux que cela (2003), je pense que ça se laisse tenter Club cinéma › the eyes, chico, they never lie 613854477

Tes petites critiques m'ont poussé à aller voir le trailer de La Croisade et je veux trop le voir maintenant Club cinéma › the eyes, chico, they never lie 3290930861 Mais la date de sortie semble avoir changé, ça me dit 22 décembre 2021, c'est siiiiiiiiiiii loin Club cinéma › the eyes, chico, they never lie 4014933344 Et j'ai si hâte de voir Bac Nord Club cinéma › the eyes, chico, they never lie 1484806105

Sinon, je me devais de faire un petit post sur le dernier film que j'ai vu au cinéma.

Désigné Coupable (The Mauritanian) (le titre en Anglais a vraiment tout son sens) de Kevin Macdonald avec le très excellent Tahar Rahim, mais aussi Jodie Foster, Benedict Cumberbatch et Shailene Woodley.
Le pitch est très simple : Capturé par le gouvernement américain, Mohamedou Ould Slahi est détenu depuis des années à Guantanamo, sans jugement, ni inculpation. À bout de forces, il se découvre deux alliées inattendues : l'avocate Nancy Hollander et sa collaboratrice Teri Duncan.

J'ai un truc pour les films tirés d'une histoire vraie, ça me prend aux tripes et ça m'intrigue. Dans ce genre de film, il y a toujours un moment où l'on se demande ce qui était réellement vrai et ce qui flirt avec l'adaptation cinématographique pour lisser les angles, pour donner ce truc qui fera de cette histoire quelque chose de bankable. Pour une fois, je me suis fait happé du début à la fin, sans jamais me poser la question de la véracité de ce qu'on était en train de me présenter, tout est là, aligné tel quel, avec les horreurs et tout le reste (je spoile rien, le monsieur était à Guantanamo....) et on y croit, on se perd dans son histoire, on veut savoir. Tout est pointé du doigt, a chacun de se faire son avis, de pencher pour un camp ou l'autre.

La performance de Tahar Rahim est époustouflante, on le savait bon, mais il a réussi à m'impressionner, à m'en tirer les larmes à un moment. Probablement un de ses plus beaux rôles. Jodie Foster est excellente aussi dans ce rôle d'avocate et j'ai l'impression qu'on ne l'avait pas vu dans les salles obscures depuis bien trop longtemps.

Je m'emballe, mais vraiment je me suis fait embarquer dans cette histoire et si ça vous donne le goût de le voir alors why not sisi Club cinéma › the eyes, chico, they never lie 3217047551



Club cinéma › the eyes, chico, they never lie TqbTVI0
Club cinéma › the eyes, chico, they never lie JQVaF5n
Club cinéma › the eyes, chico, they never lie OV4BS2P
Club cinéma › the eyes, chico, they never lie ZsxbA8o

Club cinéma › the eyes, chico, they never lie 1287488235:
 
Revenir en haut Aller en bas
 

Club cinéma › the eyes, chico, they never lie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
fais une pause.
 :: pause café :: les clubs
-