AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment : -71%
-71% Ecouteurs intra-auriculaires sans fil PHILIPS ...
Voir le deal
9.99 €
-60%
Le deal à ne pas rater :
GIGABYTE – Disque SSD Interne – 256Go – 2,5″
22.99 € 57.21 €
Voir le deal

 Hot N Cold ※ EDDON 6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Halston Hargreeves
Halston Hargreeves
la bonne fée
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 printemps {28.08}
SURNOM : Halsie, Hal
STATUT : En couple avec son danseur favori, s'incruste de plus en plus chez lui
MÉTIER : Agente de stars chez Shining Stars Agency, jamais très loin de ses protégés
LOGEMENT : 232 princess street ~ Logan City
Hot N Cold ※ EDDON 6  Tbu7
POSTS : 3228 POINTS : 2045

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
RPs EN COURS : {6/6} Callie & Eddie - Eddon #10 (FB) - Maisie - Jenson - Halsana #1 - Eddon #11

Hot N Cold ※ EDDON 6  4S2xhADq_o
EDDON #11 I just want you close where you can stay forever. You can be sure that it will only get better. You and me together through the days and nights.

Hot N Cold ※ EDDON 6  Cl4uFgcH_o
NOLSTON (scénario) We used to be giants, when did we stop ? The hope and the hurt has lived inside of me but there’s gold in the dirt, I never took the time to see.

Hot N Cold ※ EDDON 6  QuCoEb7n_o
HALSANA ※ She is a friend of my mind. She gather me, man. The pieces I am, she gather them and give them back to me in all the right order.
Hot N Cold ※ EDDON 6  Mx1f
RPs EN ATTENTE : James #2 - Eddon #UA 2 - Micah
AVATAR : Felicity Jones
CRÉDITS : bambi eyes (avatar) Loony Waltz (userbars) mapartche (dessin)
DC : Mitsuko la star déchue & Vladilena la tornade
Femme (elle)
INSCRIT LE : 22/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34768-halston-burn-across-the-sky https://www.30yearsstillyoung.com/t38555-what-chaos-is-imaginary#1880260 https://www.30yearsstillyoung.com/t38585-halston-hargreeves https://www.30yearsstillyoung.com/t39123-halston-hargreeves#1924091

Hot N Cold ※ EDDON 6  Empty
Message(#) Sujet: Hot N Cold ※ EDDON 6 Hot N Cold ※ EDDON 6  EmptyDim 25 Juil - 18:18



Hot N Cold



Consistency is the true foundation of trust. Either keep your promises or do not make them.

@Eddie Yang & Halston Hargreeves

Les femmes étaient réputées pour être complexes, mais quand était-il des hommes ?  Ils n’étaient pas non plus en reste, Halston avait définitivement beaucoup de mal à les cerner. Elle ne comprenait plus rien, à quoi jouait Eddie tout à coup ? Elle avait l’impression qu’il avait avancé pour mieux reculer, comme s’il se trouvait sur un plongeoir mais qu’il n’osait pas faire les pas manquants avant de pouvoir sauter dans le grand bain. Ils avaient pourtant beaucoup discuté durant les deux jours qui avaient suivi leur faux mariage, ce qui annonçait une suite prometteuse, avant qu’il ne se mette brutalement à diminuer le nombre de messages, avant d’arrêter complètement de lui répondre. Un changement d’attitude qui l’avait refroidi, elle avait failli lui proposer de passer à son bureau, mais elle s’était finalement retenue de le faire. Elle n’avait pas le souvenir qu’une personne se soit déjà permise de lui mettre des vents, après avoir couché avec elle. L’agente de stars se sentait humiliée, elle avait de plus en plus la sensation qu’il l’avait utilisé, mais pourquoi avoir été jusque-là alors qu’elle lui avait déjà dégoté un bon contrat ? Était-ce utile ? Elle n’aurait pas cessé de lui chercher du travail même s’il ne s’était plus rien passé entre eux. Est-ce qu’il s’était senti obligé de jouer la comédie, parce qu’elle s’était permise de venir à l’improviste sur le lieu de son shooting ? Cela n’avait pas de sens. Elle n’avait pas envie de croire que tout ceci n’était qu’une mise en scène, mais elle doutait de plus en plus de sa sincérité. La brune avait peut-être eu raison lorsqu’elle lui avait fait part de sa crainte qu’il ne soit qu’un baratineur, mais cela le rendait justement encore plus cruel. Est-ce qu’il prenait un plaisir quelconque dans tout ça ? Ne serait-ce que celui de la chair ? Il s’était pourtant donné du mal pour lui donner l’impression qu’elle n’était pas qu’une fille qu’il mettait dans son lit, alors elle espérait que cela ne soit qu’une mauvaise passade, qu’il finirait par revenir vers elle.

Elle avait fixé le boîtier dans lequel elle avait rangé son alliance, qu’elle ferait mieux de mettre hors de sa vue plutôt que de le laisser en évidence. Halston ne l’avait pas remise depuis le moment où il l’avait déposé à son agence, elle avait décidé de l’enlever après avoir eu une première question à ce sujet. Les collègues de l’agente pouvaient se montrer particulièrement observateurs quand il ne le fallait pas, alors qu’ils passaient bien souvent à côté de l’essentiel, des moments où ses baisses de moral nécessitaient qu’on lui apporte du soutien. Aujourd’hui personne ne semblait se soucier des autres, elle n’avait pas entendu le fameux « comment ça va » une seule fois, à croire que tout le monde était aussi morose qu’elle. Elle s’installa sur son bureau et eut pour réflexe de regarder le calendrier qui s’y trouvait, cela faisait cinq jours qu’Eddie ne se comportait plus de la même façon. L’agente de stars fut sortie de ses pensées par l’intrusion de son assistant, qui n’avait même pas toqué avant d’entrer, ce qu’elle ne manqua pas de lui faire remarquer. Si seulement il avait pu s’agir du danseur à sa place, elle se serait sûrement montrée plus complaisante, mais elle lui avait clairement dit qu’il ne pouvait pas venir quand il le désirait. Elle soupira une fois qu’elle se retrouva de nouveau seule, son portable se mit à vibrer et elle se demanda ce qui pouvait bien pousser Sophia à lui écrire aussi tôt. La rousse avait peut-être un problème sur son nouveau lieu de travail, alors elle s’empressa de la lire. Halston avait faux sur toute la ligne, c’était un message purement personnel, une mise en garde à laquelle elle ne s’attendait pas. Une amie de l’actrice avait remarqué un profil en particulier sur Tinder, qu’elle lui avait partagé, quelle ne fut pas se surprise de voir cette capture d’écran, qui s’avéra être celle du profil du danseur. Son prénom, son âge et sa passion pour la danse y figuraient, il ne pouvait pas y avoir d’erreur sur la personne. Elle déposa violemment son téléphone à côté de son ordinateur, avant de se mettre à tourner en rond dans son bureau. « Quelle conne… je m’attendais à quoi au juste ? » À un conte de fées probablement, parce que ses espérances étaient plutôt irréalistes. Son histoire d’amour pas comme les autres, elle ne l’avait pas eu hier et elle ne l’aurait pas non plus aujourd’hui, c’était désormais une certitude.

Ce retour à la réalité lui avait donné une sacrée claque, elle reprit son téléphone et afficha Sophia, avant de se faire machine arrière. Passer un coup de fil de manière si urgente à sa colocataire, serait donner trop d’importance à un homme qui ne devait pu en avoir. Eddie n’était pas Nolan, elle n’avait pas passé plusieurs années à ses côtés, elle n’avait même pas été en couple avec alors elle devait tourner cette page et vite. Elle ne pouvait pas se permettre d’être trop impactée, cette journée de travail était trop importante pour qu’elle ne se laisse parasiter. « Sors-le de ta tête. » Qu’elle se dit à haute voix, comme si cela lui permettrait de le faire plus facilement. Elle lança un œil à son horloge, son premier rendez-vous n’allait pas tarder et ce n’était pas plus mal, elle avait hâte de se plonger dans une conversation intense avec le protégé qui allait débarquer. Halston réussit brillement à se laisser aspirer par son boulot, qui n’était pas encore tout à fait terminé, elle devait boire un verre avec un directeur de casting dans le quartier de Toowong. Elle s’y rendit sans empressement, se doutant que cela signifiait qu’elle allait bientôt être libre de faire ce qu’elle voulait, une indépendance dont elle ne voulait pas, puisqu’elle laisserait la possibilité à son esprit de divaguer. L’agente de stars s’installa sur la terrasse sur laquelle elle était déjà attendue. Tout se déroula sans anicroches, jusqu’à ce qu’elle crue percevoir un début de flirt, ce qui était la dernière des choses dont elle avait envie après cette douche froide. Elle avait déjà obtenu ce qu’elle voulait de lui, alors elle prétexta d’autres impératifs pour pouvoir s’éclipser. Elle se dirigea vers le parking qui se situait non loin de l’hôpital, avant de s’arrêter brusquement. Son cœur avait fait un sacré bond, parce qu’elle avait cru apercevoir la silhouette d’Eddie, elle fit quelques pas supplémentaires avant de se retourner. Elle ne s’était pas trompée, elle se trouvait à quelques mètres du danseur, qui avait une grosse enveloppe dans ses mains. Il ne l’avait pas remarqué, elle en profita pour se mettre en travers de sa route et croisa ses bras. « Tiens donc… t’es vivant finalement. » Elle avait bien remarqué que sa démarche n’était plus la même, il avait donc de gros soucis qu’il lui avait sciemment dissimulé. L’agente de stars regarda son protégé de haut en bas, avant de lui arracher des mains ses résultats, pour mieux lire ce qui figurait sur l’enveloppe, ce qui se révéla être le nom de l’hôpital du quartier. Elle n’avait pas rêvé, son corps avait bien des disfonctionnements. « Tu comptais garder ça pour toi éternellement ? Combien de choses tu me caches encore ? » Elle était déjà au courant de son autre petit secret, mais ça il n’allait certainement pas le deviner…


Revenir en haut Aller en bas
Eddie Yang
Eddie Yang
les rythmes endiablés
Voir le profil de l'utilisateur
Hot N Cold ※ EDDON 6  7vHkInU ÂGE : 25 ans (18.04.1996) et encore très loin de l'âge de raison
SURNOM : juste Eddie. oppa par sa sœur, hyung par son cousin et jagi par Halston. ses collègues préfèrent quant à eux l'appeler le traitre
STATUT : il a ouvert son cœur à son américaine préférée pour qui il s'autorise enfin à aimer de nouveau
MÉTIER : danseur et chorégraphe au sein de la Northlight Company, il retrouvera sous peu le chemin de la scène après une convalescence
LOGEMENT : #109 Hughton Avenue (Redcliffe) avec ses trois chats et Halston, qui passe de plus en plus de temps chez lui
Hot N Cold ※ EDDON 6  DWLLkpm
POSTS : 3531 POINTS : 1575

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : (intj-a) né à Sydney de parents coréens, originaire de Daegu en Corée du Sud ☆ a déménagé à Brisbane vers ses dix ans ☆ coréen de sang mais australien de cœur ☆ une petite sœur qu'il surprotège et des parents exigeants dont il a brisé toutes les attentes ☆ membre et leader d'un groupe de danse underground ☆ gaga de ses trois chats, seuls colocataires qu'il tolère ☆ traine une sale réputation dans la compagnie où il travaille car très opportuniste ☆ mène une vie à cent à l'heure entre la danse et la moto, quitte à brûler la chandelle par les deux bouts.
RPs EN COURS :
Hot N Cold ※ EDDON 6  O1o1nEs
CALLIE #3yang² ~ 여동생 › From the day of the universe’s creation and beyond. Trough the infinite centuries and beyond. In the previous life and maybe the next too, we’re eternally together. ☆ 12

Hot N Cold ※ EDDON 6  72QYHJd
EDDON #10 (fb)#11give me that rush › In this world of ice you’re the only shining glow. Now I can’t stop thinking about you when I’m sinking alone. I know it’s real, I can feel it. I'm full of problems, love sick, no way to go I'm a loser in this game. Save me, take my hand, take all of me. Please use me like a drug. ☆ 123456789 (ua)

Hot N Cold ※ EDDON 6  Kr0Zk6a
EDEA (scénario libre)the angel on my shoulder › You shined on me when I didn't even know myself, I couldn't say anything else but thank you. With you, who has taken my hand, I can shout of a bigger dream than before.

Hot N Cold ※ EDDON 6  DaUl2BP
ALEDDIE #2bitterness of the past › That yellow moon teases me, that I can’t have you. "But you’re only a rough beast." If you’re going to say that kind of thing, get lost. If you need me, change me.1

Hot N Cold ※ EDDON 6  RhyaCfe
NICKY (scénario libre)the painful reflection › You want to breathe, you hate this night. You want to wake up, you hate this dream. I could make it better, I could hold you tighter on that long road because within this pitch black darkness you are shining so brightly.

Hot N Cold ※ EDDON 6  PPJ9ikW
EBBY #2feel free to tease me › If you're lonely and need a friend, and troubles seem like they never end, just remember you're not alone. Girl, you've got a friend in me. ☆ 1

Hot N Cold ※ EDDON 6  3HDuUZw
INSANE BOYZ(préliens) this is our own game › We just keep making and improving because we're one of a kind. No one can copy us, from the start it's been all ours.



RPs EN ATTENTE :
Hot N Cold ※ EDDON 6  Qn8a

(james, sunan, connor, charles)

RPs TERMINÉS : (2022) diana #1

(2021) dani #1channing #1bennettdani #2eddon #1penny #1channing #2abellilycallie x daniclémentdani #3ilariacallie #1diego #1inaya #1eddon #2eddon #3eddon #4kaneddieeddon #5inaya #2eleonorpenny #2diego #2mika #1ashernicolecallie #2eddon #6gaby #1eddon #7diego #3eddon #9 (ua)nicky #1sunan #1birthday partyjina #1aleddie (fb)asher #2eddon #8callie #3mav x nicky

nanowrimo 2021 ~ 50 000 mots ✓ (60 839)

dimension slasher ~ 3.01 james #3 › 3.02 nicky #2 › 3.03 channing #3

fête des voisins ~ chez eddiechez jameschez elia, primrose et adelechez danichez lilychez gaby

rp abandonnés:
 


AVATAR : lee know 리노 (minho)
CRÉDITS : @unravel graph, @n-dia, @kidd (avatars) + @loonywaltz (userbars) + @violet (gifs) + la talentueuse @mapartche (adorable dessin)
DC : carl flanagan (ft. fionn whitehead)
PSEUDO : ladyfame (clémence)
Femme (elle)
INSCRIT LE : 19/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t35663-maniac-on-the-floor-eddie https://www.30yearsstillyoung.com/t35845-eddie-stand-up-and-show-your-skills https://www.30yearsstillyoung.com/t35869-eddie-yang https://www.30yearsstillyoung.com/t35870-eddie-yang https://www.pinterest.fr/ladyfamee

Hot N Cold ※ EDDON 6  Empty
Message(#) Sujet: Re: Hot N Cold ※ EDDON 6 Hot N Cold ※ EDDON 6  EmptyLun 26 Juil - 18:29




Riding high, when I was king
Played it hard and fast, 'cause I had everything
Walked away, wonderin' then
But easy come and easy go and it would end


Eddie se serait franchement bien passé de l’ironie de sa situation aujourd’hui. Il a eu la chance d’être tenu à l’écart des hôpitaux toute sa vie mais ça c’est fini, car il pourrait y effectuer plusieurs séjours dans les mois à venir sans parler de sa santé qui était optimale pendant vingt-cinq ans avant qu’il ne la néglige totalement cette année. Il n’a pas écouté les recommandations des professionnels ni celles des rares personnes informées pour sa blessure et voilà où ça le mène, il ne peut même pas dire qu’on ne l’avait pas prévenu puisque les médecins n’ont fait que ça. Eddie savait qu’il courait droit vers sa perte et est-ce qu’il s’est ménagé pour autant ? Non. Est-ce qu’il a pris en considération les risques d’opération quand on a commencé à lui en parler ? Non plus. Il n’a jamais voulu ralentir la cadence alors qu’il aurait pu amoindrir les conséquences pour son genou, et à présent il n’a pas l’air malin à patienter dans cette grande salle aux murs immaculés en attendant de connaitre son sort. Il a passé une radio un peu plus tôt dans la journée et un chirurgien doit maintenant revenir vers lui pour confirmer ou non ce qu’il redoute, une décision qui peut juste anéantir sa vie et le mettre partiellement au chômage. Eddie tremble comme une feuille sur son siège car il n’a jamais autant craint un verdict, il joue tellement gros là-dessus qu’il ne sait pas dans quel état il quittera cet hôpital si on lui annonce que l’opération est à présent inévitable pour lui. Le chirurgien se montre enfin et lui demande de le suivre jusqu’à son bureau, le danseur s’exécute donc en se répétant qu’il n’est pas encore trop tard et qu’on va lui laisser une ultime porte de sortie. Mais pas du tout. Son cœur rate un battement et heureusement qu’il est assis à vrai dire, car il n’a subitement plus de force dans les jambes comme si on venait de les lui couper. C’est l’effet que lui procure cette annonce pourtant attendue car jusqu’au bout Eddie y aura cru, tout ce temps il était parvenu à se convaincre qu’il allait éviter le pire scénario. Beaucoup de danseurs affrontent au moins une blessure grave dans leur vie mais pas lui.. pas lui. Désormais c’est son tour, il comprend qu’il n’y coupera pas. Ce n’est même pas l’opération en elle-même qui lui fait peur, c’est ce qu’elle va engendrer pour lui. « Je ne peux pas m’arrêter docteur, même quelques semaines. Ne m’enlevez pas ça s’il vous plaît. » Sa voix est suppliante, son regard désespéré. Non il doit y avoir une ultime chance de lui épargner ça, il les veut bien maintenant leurs foutues injections, qu’on les lui fasse sans problème. Tout, il veut bien tout tenter mais il ne veut pas de cette opération car qu’est-ce qu’il va faire de sa peau s’il ne peut plus danser ? Ses cours, qui va les donner ? Et sa place au théâtre, à qui va-t-elle revenir ? La concurrence est rude dans ce milieu alors c’est peut-être bien sa carrière qu’il risque ici, il est obligé de voir loin et l’avenir lui semble d’un coup terriblement incertain. Ce n’est déjà pas simple pour lui de joindre les deux bouts en ce moment alors retirez-lui son principal gagne-pain et là c’est sûr, il s’effondre. Le chirurgien se redresse et même s’il parait sensible à sa détresse il ne peut que juger son comportement irresponsable de ces derniers mois. Eddie a eu les cartes en main pour sauver son genou mais il a préféré ignorer cette blessure à grands coups de médicaments, l’accoutumance est d’ailleurs un autre de ses problèmes aujourd’hui. « Votre situation n’est pas facile je l’entends bien mais ne comptez pas sur moi pour vous mentir Eddie, une fissure du ménisque est une blessure très sérieuse et dans votre cas on frôle même la déchirure. Si vous ne faites pas cette opération je ne peux pas vous garantir que vous pourrez continuer de danser, car votre genou pourrait ne pas supporter un nouveau choc. » Oh il veut bien le croire car il sent bien que ce genou ne tient plus à rien, il a tellement tiré sur la corde que c’est certainement un miracle qu’il tienne encore sur ses deux jambes. Mais péniblement tout de même, il faudrait être aveugle pour ne pas voir qu’il boite un peu car c’est une chose qu’il n’arrive officiellement plus à cacher. « C’est votre avenir en tant que danseur qui est en jeu, vous me dites que c’est votre passion ? Alors agissez avant qu’il ne soit trop tard. Prenez quelques jours de réflexion mais donnez-moi votre réponse rapidement, et pour l’amour du ciel ménagez-vous. » Quelques jours de réflexion n’y changeront rien. Il ne veut pas de cette opération mais il n’a plus le choix, s’il veut pouvoir redanser il doit en passer par là mais rien ne le terrifie plus que la perspective d’une mise au repos forcée. Combien de temps va-t-il devoir lever le pied et délaisser le parquet, quatre mois ? Cinq, peut-être même six. Il en attrape le tournis rien que d’y penser et quitte le bureau du chirurgien avec la mine la plus déconfite qu’on n’ait sans doute jamais vue sur lui. Il doit s’assoir un long moment après ça pour digérer la nouvelle même s’il est encore incapable de se faire à l’idée, et qu’il doute à vrai dire d’y parvenir.

Il déambule autour de l’hôpital avec la grande enveloppe contenant les images de sa radio sous le bras, tellement sonné qu’il ne parvient plus à localiser sa moto. Il sait qu’il l’a laissée quelque part non loin de là mais ses yeux ont autant de mal à coopérer que ses méninges, et finalement il se rappelle du parking à proximité dont il avait complètement zappé l’existence pendant un instant. Il le rejoint d’un pas chancelant et alors qu’il repère enfin sa cylindrée il n’a pas le temps d’arriver jusqu’à elle qu’on lui barre le chemin. Eddie croit délirer, il pense être victime d’une hallucination sur le moment et pourtant la voix qui s’élève et ce regard qui le fusille sont bien ceux d’Halston. Il ne peut juste pas croire que le destin soit assez cruel pour la mettre sur sa route aujourd’hui, et pourtant c’est elle qui lui fait face et qui lui arrache au passage la grande enveloppe des mains. Bonne chance Eddie, ça va être ta fête. « Halston mais qu’est-ce que- » Les mots lui manquent tant la surprise est grande et non, on ne peut pas tellement dire qu’elle soit bonne compte tenu du contexte. Est-ce qu’il peut respirer juste cinq minutes ou c’est trop demander ? L’univers ne veut pas l’oublier un moment au lieu de lui envoyer la masse de problèmes à gérer en même temps ? Il a eu sa dose pour aujourd’hui là, il doute d’avoir la force d’affronter un savon venant d’Halston et pourtant une partie de lui est contente de la voir, l’autre en revanche redoute beaucoup la discussion qui va suivre. « Pourquoi t’es là ? » il demande afin de juger à quel point il n’a pas de chance. Elle avait une obligation professionnelle dans le coin sans doute, évidemment le jour où lui s’y trouve aussi sinon ce n’est pas drôle. Ça fait plusieurs jours qu’il l’évite et ignore ses messages alors qu’ils avaient enfin rapproché la cadence de leurs échanges, Eddie a clairement saboté leur relation avec cette attitude et il y a en plus ce secret sur le point d’éclater maintenant qu’elle l’a surpris non loin de l’hôpital avec cette enveloppe à la taille très évocatrice. Elle semble avoir compris, là c’est sûr il est grillé. « Attends je peux t’expliquer c’est.. » Oui Eddie ? Il s’agirait d’être un peu honnête pour une fois car ça va bien les cachotteries. Halston parait vraiment remontée contre lui mais il n’est pas d’humeur à se faire réprimander comme un gosse, c’est déjà ce qui l’attend avec sa mère et sa sœur car elles non plus ne sont pas encore au courant, sans surprise. « Bon écoute Halston tu sais pas dans quel foutoir est ma vie là okay ? » Il laisse lourdement retomber ses bras le long de son corps comme s’il était prêt à tout lâcher, une pression de plusieurs mois dont il va enfin se délester car il se noie complètement dans ce secret plus gros que lui. Crache le morceau Eddie, t’es foutu là de toute manière. Elle ne le laissera pas partir sans lui extirper la vérité, il n’y a plus d’issue pour lui ici alors autant tout lui dire maintenant qu’il est au pied du mur. « Tu connais mes problèmes d’argent mais franchement s’il y avait que ça, ça irait. Je t’ai rien dit pour le reste parce que je me suis voilé la face pendant des mois, c’était plus simple que d’admettre que j’allais pas bien. » Et donc aujourd’hui il peut le dire, il n’a plus besoin de mentir quand on lui pose la question : non il ne va pas bien. Cette blessure lui fait un mal de chien et les antidouleurs ne font presque plus effet, il faut imaginer qu’il danse avec ça tous les jours quand même, ce n’est pas rien ce qu’il s’inflige. « Je- je me suis blessé sérieusement au genou il y a sept mois et je viens d’apprendre que je dois être opéré. Ça signifie arrêter la danse pendant un temps, sûrement plusieurs mois, et ça signifie surtout que ma vie est foutue. » Il expulse un profond soupir après ça, il aimerait tant exagérer ici mais sans la danse sa vie perd un peu tout son sens. Même si ce n’est que temporaire ça reste de longs mois durant lesquels il ne sera plus capable de faire la seule chose pour laquelle il se sait doué. Il estime n’avoir qu’un talent Eddie, s’il ne peut plus être un danseur alors à quoi son quotidien va désormais rimer ? Il risque d’être bien reçu aussi quand sa compagnie va l’apprendre, il aurait vraiment mieux valu qu’il leur en parle dès le départ tout comme à elle d’ailleurs, par conscience professionnelle. Son regard cherche celui d’Halston chez qui il n’espère pas éveiller la moindre compassion à ce stade mais au moins elle sait tout à présent.. en tout cas pour ce qui est de sa santé. « Je suis désolé de ne pas t’en avoir parlé et d’avoir disparu ces derniers jours. J'avais.. besoin de réfléchir. » C’est vague mais c’est ainsi qu’il choisit de justifier son silence très soudain. Réfléchir à propos de quoi exactement il ne le précise pas mais Halston aurait tort de penser que cette opération est la seule chose qui l’a préoccupé dernièrement, leur relation étant aussi pas mal revenue dans les moments où il se triturait l’esprit. Beaucoup trop même, il est tellement paumé en ce qui les concerne elle et lui qu’il s’en donne la migraine parfois. « Mais c’est tout ce que je te cache. » il reprend en osant déposer une main sur son bras dans un geste empreint de tendresse. Est-ce qu’il pense vraiment s’en sortir comme ça ? Non bien sûr, ce serait trop simple mais il ne perçoit réellement pas d’autre chose dont il ne lui aurait pas parlé. Eddie considère ne pas avoir d’autre secret pour Halston parce qu’il ne voit pas plus loin que cette blessure présentement, et il ne se doute donc pas un instant des trouvailles que celle-ci pourrait faire de son côté.








glitters:
 
Revenir en haut Aller en bas
Halston Hargreeves
Halston Hargreeves
la bonne fée
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 printemps {28.08}
SURNOM : Halsie, Hal
STATUT : En couple avec son danseur favori, s'incruste de plus en plus chez lui
MÉTIER : Agente de stars chez Shining Stars Agency, jamais très loin de ses protégés
LOGEMENT : 232 princess street ~ Logan City
Hot N Cold ※ EDDON 6  Tbu7
POSTS : 3228 POINTS : 2045

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
RPs EN COURS : {6/6} Callie & Eddie - Eddon #10 (FB) - Maisie - Jenson - Halsana #1 - Eddon #11

Hot N Cold ※ EDDON 6  4S2xhADq_o
EDDON #11 I just want you close where you can stay forever. You can be sure that it will only get better. You and me together through the days and nights.

Hot N Cold ※ EDDON 6  Cl4uFgcH_o
NOLSTON (scénario) We used to be giants, when did we stop ? The hope and the hurt has lived inside of me but there’s gold in the dirt, I never took the time to see.

Hot N Cold ※ EDDON 6  QuCoEb7n_o
HALSANA ※ She is a friend of my mind. She gather me, man. The pieces I am, she gather them and give them back to me in all the right order.
Hot N Cold ※ EDDON 6  Mx1f
RPs EN ATTENTE : James #2 - Eddon #UA 2 - Micah
AVATAR : Felicity Jones
CRÉDITS : bambi eyes (avatar) Loony Waltz (userbars) mapartche (dessin)
DC : Mitsuko la star déchue & Vladilena la tornade
Femme (elle)
INSCRIT LE : 22/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34768-halston-burn-across-the-sky https://www.30yearsstillyoung.com/t38555-what-chaos-is-imaginary#1880260 https://www.30yearsstillyoung.com/t38585-halston-hargreeves https://www.30yearsstillyoung.com/t39123-halston-hargreeves#1924091

Hot N Cold ※ EDDON 6  Empty
Message(#) Sujet: Re: Hot N Cold ※ EDDON 6 Hot N Cold ※ EDDON 6  EmptyMar 27 Juil - 22:22



Hot N Cold



Consistency is the true foundation of trust. Either keep your promises or do not make them.

@Eddie Yang & Halston Hargreeves

Le refuge d’Halston était branlant, mais elle faisait comme si elle ne le voyait pas. Il l’avait aidé de nombreuses fois à sortir la tête de l’eau, il lui avait apporté une joie immense parce qu’il lui avait permis de vivre de sa passion, chose qu’elle croyait impossible et pourtant… Il ne lui suffisait plus, même si elle aimait toujours autant son métier, elle savait qu’elle ne pourrait pas éternellement continuer de vivre pour travailler. L’américaine était une femme qui observait énormément, souvent en silence, mais elle glanait toujours beaucoup d’informations sur les autres. Elle finissait inéluctablement par se comparer à autrui, aux membres de sa famille en premier lieu. Les aînés de la brune avaient bien réussi leurs vies, ils étaient mariés, parents et occupaient des postes intéressants, autrement dit ils avaient la vie parfaite qu’elle n’avait pas. Elle était loin de connaître les dessous de leurs quotidiens, mais elle ne pouvait pas s’empêcher de se dire que le sien était inférieur. Ils avaient eu ce qu’elle voulait, bien avant elle, alors qu’elle avait toujours été la grande romantique des Hargreeves, celle qui devait finir caser le plus tôt. Quelle sombre blague. S’ils la voyaient actuellement sur cette terrasse, en train de refuser les avances d’un homme qui avait un certain nombre d’atouts comme lui, ils lui diraient certainement qu’elle ne pourrait s’en prendre qu’à elle-même. Le cœur a ses raisons que la raison ignore était une phrase qu’elle pourrait certainement leur sortir pour se justifier, alors qu’elle savait que la raison était tout autre. Cet organe n’était pas aussi libre qu’il le paraissait, il ne battait pas pour n’importe qui et ce directeur de castings ne pouvait clairement pas lutter contre ça. Il ne devrait pas se réserver à une unique personne, qui n’avait jamais cessé de la décevoir, mais elle n’avait jamais trouvé la solution miracle pour remédier à ce genre de problèmes. Cela réglerait bien des choses, si seulement elle pouvait ressembler un peu plus à Sophia à ce niveau-là, elle profiterait bien plus de sa vie et de ses jeunes années, qui n’étaient pas encore révolues contrairement à ce qu’elle voulait croire. En attendant qu’elle y parvienne, elle allait très certainement s’enfoncer dans son canapé et partir dans un autre monde, le temps d’un film.

Le hasard avait décidé de bousculer son programme, en mettant le coupable de ses maux sur son chemin. Elle pourrait se demander si elle devait en rire ou en pleurer, mais elle n’avait envie ni de l’un ni de l’autre, elle avait envie d’extérioriser ses ressentis mais pas de ces façons-là. Eddie devait être plongé dans l’embarras, la fuite n’étant plus possible pour lui, mais c’était justement ce dont elle avait besoin, le coincer une bonne fois pour toute. Elle s’en rendait compte maintenant qu’elle avait cette enveloppe dans ses mains, qu’il ne cherchait même pas à récupérer. Il lui fit plutôt part de son effarement, au lieu de commencer par s’excuser, il chercha à savoir la raison de sa présence ici. Il ne respectait pas le bon ordre des choses et cela ne faisait qu’attiser le feu de sa colère, surtout que c’était à elle de lui poser cette question, ce qu’elle faisait là ne le regardait même pas. « C’est toi l’agent ici ? » Un petit réglage de pendules en bonne et due forme, pour bien lui signifier qu’en cet instant elle n’était pas son amante et donc qu’il avait des comptes à lui rendre. Enfin s’il se considérait encore comme son protégé, ce qui n’était pas certain maintenant qu’il avait obtenu ce qu’il voulait, il n’avait peut-être plus besoin de ses services, ce qui expliquerait sa disparition. Il lui demanda d’attendre, elle croisa ses bras et ouvrit ses oreilles en grand. Eddie lui dit qu’elle ne savait pas dans quel état se trouvait sa vie, ce à quoi elle répondit dardar : « La faute à qui ? » Sûrement pas de la sienne, c’était elle qui était revenue vers lui après tout, c’était elle qui leur avait proposé d’aller de l’avant. Il remit le sujet du manque d’argent sur le tapis, avant de lui dire à moitié quel était son autre problème. Le danseur tournait un peu autour du pot, mais elle lui laissa le temps de développer, après tout il ne risquait pas de se volatiliser. Il lui dévoila s’être gravement blessé au genou il y a sept mois, elle calcula rapidement que l’incident s’était produit peu de temps après l’avant-première de son film. Il ne lui parlait déjà plus à ce moment-là, il avait eu son petit quart d’heure de gloire au cinéma avant de se consacrer à nouveau pleinement à sa passion. Il ne pourrait prochainement plus en vivre, il allait devoir passer sur le billard.

Elle ferma ses yeux et fronça ses sourcils, comment avait-il pu la laisser dans l’ignorance autant de temps ? Encore plus maintenant qu’ils s’étaient rapprochés ? Comment avait-elle fait pour ne rien voir ? La brune commençait à regretter de l’avoir fait venir dans son bureau et de lui avoir confier une chose qu’elle aurait pu garder secrète. Elle s’était montrée vulnérable, elle lui avait dévoilé un désir intime et précieux, celui de devenir mère, alors que lui n’avait même pas été fichu de lui dire que son genou était en piteux état. « Sept mois… » Qu’elle se répéta tout en ouvrant ses paupières. « Sept mois… bon sang quel abruti… tenir une information capitale secrète autant de temps. Est-ce que tu as pensé une seule seconde à comment j’aurais pu me sentir coupable, si je t’avais donné un travail physique durant lequel tu aurais pu aggraver la situation ? » Non, bien sûr que non, monsieur ne se mettait pas à sa place, il ne pensait qu’à sa petite personne, dont il s’occupait bien mal. L’agente de stars n’arrivait même pas à avoir pitié de lui, elle qui était si compatissante d’habitude, elle ne voyait qu’un idiot qui ne pouvait que s’en prendre à lui-même d’avoir trop joué avec le feu. Les excuses arrivèrent tardivement, mais elles n’arrivaient pas à l’apaiser. Il avait mentionné un besoin de réfléchir sans préciser sur quoi, s’il voulait rajouter de l’huile il ne pourrait pas s’y prendre mieux que ça. Il en rajouta une couche en lui disant qu’il ne lui cachait que ça, tout en essayant de l’amadouer en déposant sa main sur son épaule, qu’elle retira aussitôt. « Tu n’avais pas besoin de réfléchir. » Parce qu’il était déjà passé à autre chose, Sophia le lui avait prouvé. « You’re were just too busy on this shitty app, to swipe again and again… » Il était déjà répugnant pour elle qu’il préfère parler à de parfaites inconnues plutôt qu’à elle, mais savoir qu’il le faisait tout en étant blessé lui donnait encore plus envie de vomir. Son accent américain ne ressortait jamais autant que lorsqu’elle était énervée, mais c’était une première pour lui de la voir dans un tel état. « Tu n’as vraiment pas honte de me mentir en pleine face comme ça, qu’est-ce que tu penses encore pouvoir tirer de moi ?! » De nouveaux contrats, qui ne nécessiteraient pas qu’il se serve trop de ses deux jambes, quoi d’autre ? Elle n’avait même plus envie de le regarder, elle lui tendit son enveloppe avant de détourner sa tête. Halston se demanda ce qui la retenait de ne pas rejoindre sa voiture et de la démarrer en vitesse.



Revenir en haut Aller en bas
Eddie Yang
Eddie Yang
les rythmes endiablés
Voir le profil de l'utilisateur
Hot N Cold ※ EDDON 6  7vHkInU ÂGE : 25 ans (18.04.1996) et encore très loin de l'âge de raison
SURNOM : juste Eddie. oppa par sa sœur, hyung par son cousin et jagi par Halston. ses collègues préfèrent quant à eux l'appeler le traitre
STATUT : il a ouvert son cœur à son américaine préférée pour qui il s'autorise enfin à aimer de nouveau
MÉTIER : danseur et chorégraphe au sein de la Northlight Company, il retrouvera sous peu le chemin de la scène après une convalescence
LOGEMENT : #109 Hughton Avenue (Redcliffe) avec ses trois chats et Halston, qui passe de plus en plus de temps chez lui
Hot N Cold ※ EDDON 6  DWLLkpm
POSTS : 3531 POINTS : 1575

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : (intj-a) né à Sydney de parents coréens, originaire de Daegu en Corée du Sud ☆ a déménagé à Brisbane vers ses dix ans ☆ coréen de sang mais australien de cœur ☆ une petite sœur qu'il surprotège et des parents exigeants dont il a brisé toutes les attentes ☆ membre et leader d'un groupe de danse underground ☆ gaga de ses trois chats, seuls colocataires qu'il tolère ☆ traine une sale réputation dans la compagnie où il travaille car très opportuniste ☆ mène une vie à cent à l'heure entre la danse et la moto, quitte à brûler la chandelle par les deux bouts.
RPs EN COURS :
Hot N Cold ※ EDDON 6  O1o1nEs
CALLIE #3yang² ~ 여동생 › From the day of the universe’s creation and beyond. Trough the infinite centuries and beyond. In the previous life and maybe the next too, we’re eternally together. ☆ 12

Hot N Cold ※ EDDON 6  72QYHJd
EDDON #10 (fb)#11give me that rush › In this world of ice you’re the only shining glow. Now I can’t stop thinking about you when I’m sinking alone. I know it’s real, I can feel it. I'm full of problems, love sick, no way to go I'm a loser in this game. Save me, take my hand, take all of me. Please use me like a drug. ☆ 123456789 (ua)

Hot N Cold ※ EDDON 6  Kr0Zk6a
EDEA (scénario libre)the angel on my shoulder › You shined on me when I didn't even know myself, I couldn't say anything else but thank you. With you, who has taken my hand, I can shout of a bigger dream than before.

Hot N Cold ※ EDDON 6  DaUl2BP
ALEDDIE #2bitterness of the past › That yellow moon teases me, that I can’t have you. "But you’re only a rough beast." If you’re going to say that kind of thing, get lost. If you need me, change me.1

Hot N Cold ※ EDDON 6  RhyaCfe
NICKY (scénario libre)the painful reflection › You want to breathe, you hate this night. You want to wake up, you hate this dream. I could make it better, I could hold you tighter on that long road because within this pitch black darkness you are shining so brightly.

Hot N Cold ※ EDDON 6  PPJ9ikW
EBBY #2feel free to tease me › If you're lonely and need a friend, and troubles seem like they never end, just remember you're not alone. Girl, you've got a friend in me. ☆ 1

Hot N Cold ※ EDDON 6  3HDuUZw
INSANE BOYZ(préliens) this is our own game › We just keep making and improving because we're one of a kind. No one can copy us, from the start it's been all ours.



RPs EN ATTENTE :
Hot N Cold ※ EDDON 6  Qn8a

(james, sunan, connor, charles)

RPs TERMINÉS : (2022) diana #1

(2021) dani #1channing #1bennettdani #2eddon #1penny #1channing #2abellilycallie x daniclémentdani #3ilariacallie #1diego #1inaya #1eddon #2eddon #3eddon #4kaneddieeddon #5inaya #2eleonorpenny #2diego #2mika #1ashernicolecallie #2eddon #6gaby #1eddon #7diego #3eddon #9 (ua)nicky #1sunan #1birthday partyjina #1aleddie (fb)asher #2eddon #8callie #3mav x nicky

nanowrimo 2021 ~ 50 000 mots ✓ (60 839)

dimension slasher ~ 3.01 james #3 › 3.02 nicky #2 › 3.03 channing #3

fête des voisins ~ chez eddiechez jameschez elia, primrose et adelechez danichez lilychez gaby

rp abandonnés:
 


AVATAR : lee know 리노 (minho)
CRÉDITS : @unravel graph, @n-dia, @kidd (avatars) + @loonywaltz (userbars) + @violet (gifs) + la talentueuse @mapartche (adorable dessin)
DC : carl flanagan (ft. fionn whitehead)
PSEUDO : ladyfame (clémence)
Femme (elle)
INSCRIT LE : 19/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t35663-maniac-on-the-floor-eddie https://www.30yearsstillyoung.com/t35845-eddie-stand-up-and-show-your-skills https://www.30yearsstillyoung.com/t35869-eddie-yang https://www.30yearsstillyoung.com/t35870-eddie-yang https://www.pinterest.fr/ladyfamee

Hot N Cold ※ EDDON 6  Empty
Message(#) Sujet: Re: Hot N Cold ※ EDDON 6 Hot N Cold ※ EDDON 6  EmptyMer 28 Juil - 21:28




Riding high, when I was king
Played it hard and fast, 'cause I had everything
Walked away, wonderin' then
But easy come and easy go and it would end


À peine passé le choc de cette opération qu’il ne pourra pas éviter plus longtemps un autre lui tombe dessus et celui-là par contre n’est pas le moins du monde prévisible. Il se doutait bien qu’il devrait rendre des comptes à Halston pour son silence car c’est bien normal qu’il doive s’en justifier, mais il pensait avoir encore un peu de temps devant lui pour ça. Ces jours-ci Eddie est surtout préoccupé par son genou et par les prochains mois durant lesquels il pourrait subir une pause forcée et être contraint de mettre la danse entre parenthèses, Halston occupe ses pensées elle aussi mais elle n’était pas son problème numéro un avant d’apparaître subitement devant lui. Son premier réflexe est bien évidemment de s’interroger sur sa présence dans le secteur, mais elle lui fait sèchement comprendre que ça ne le regarde pas ce qu’elle peut faire ici. Eddie encaisse en silence car il n’est pas en position de rétorquer quoi que ce soit après qu’elle l’ait bien remis à sa place, il déplore juste le ton qu’elle emprunte avec lui qui laisse présager que cet échange sera tumultueux alors qu’il n’a vraiment pas besoin de ça. Il n’est toutefois pas surpris de découvrir qu’elle l’a mauvaise contre lui car son attitude ces derniers jours n’était pas du tout digne de leurs récents moments passés ensemble, Eddie n’est pas fier d’avoir ignoré ses messages mais il a eu besoin de prendre du recul sur absolument tout et leur relation n’y a pas échappé. Il apprécierait qu’Halston ne lui tombe pas dessus à bras raccourcis alors qu’il est déjà considérablement sonné par son rendez-vous avec le chirurgien mais il s’est mis dans les problèmes comme un grand, elle n’a pas tort de lui rappeler qu’il doit ce grand foutoir dans sa vie à lui et lui seul. « Je sais. Je suis responsable de tout ce qui m’arrive. » il admet avant d’expulser un profond soupir. Si Eddie cumule aujourd’hui des problèmes d’argent, de santé et voit ses relations se désintégrer les unes après les autres c’est bien parce que lui-même est un problème. Le danseur a la capacité incroyable de bousiller sa vie de tous les côtés et tout ça sans effort, en étant simplement lui. Il a déjà déçu tellement de gens qu’il ne peut pas se résoudre à décevoir aussi Halston et pourtant il semble en prendre également le chemin avec elle. Leur rencontre aujourd’hui est terriblement froide et il remarque d’ailleurs un détail qui lui arrache une grimace. « Tu ne portes déjà plus ton alliance. » Il s’en rend compte tout de suite et il ne saurait pas dire le sentiment qui domine chez lui à ce moment-là, mais une chose est sûre c’est un constat amer qu’il fait ici. Lui n’a pas quitté la sienne depuis qu’ils se sont dit oui pour le symbole dans cette chapelle l’autre jour. Est-ce qu’il est stupide d’y accorder de l’importance alors qu’Halston a manifestement déjà tiré un trait sur cet événement ? Sûrement. Il n’a pourtant pas envie de la retirer cette alliance, c’est une chose qu’il se réjouissait d’avoir en commun avec elle et s’il doit être le seul à l’arborer et à considérer que ça signifiait quelque chose alors soit.. il sera idiot à ce point-là.

Ce qui le frustre surtout ici c’est de ne pas pouvoir choisir le moment où il lui parlera de son opération à venir, elle le surprend à sa sortie de l’hôpital et il n’y a pas de façon plus brutale pour elle de l’apprendre, et pour lui d’être démasqué. Eddie ne compte pas lui cacher plus longtemps sa situation en prétextant que ces résultats ne sont pas les siens par exemple, son visage doit de toute façon le trahir et il n’a juste plus du tout la force de s’enfoncer davantage dans son mensonge. Halston mérite de tout savoir quitte à ce qu’il doive passer pour un mec très malhonnête et perdre sa confiance là-dessus, il n’a clairement rien fait pour la conserver il le sait bien alors foutu pour foutu il balance cette vérité qu’il lui doit. Oui, ça fait sept mois qu’il cache à tout le monde l’état de son genou et qu’il multiplie même les risques au mépris des recommandations des médecins. Halston est interloquée d’entendre qu’il lui a dissimulé une information aussi cruciale pendant aussi longtemps et là c’est forcément l’agente qui lui parle, il a de toute façon le sentiment que c’est elle qui ressort depuis le début de cet échange. « Ma compagnie n’est pas au courant non plus, pas plus que mes élèves. » il poursuit étant donné qu’il est lancé dans les aveux et que quitte à vider son sac autant le faire complètement. S’il le précise c’est aussi pour qu’Halston ne pense pas qu’il a manqué d’honnêteté uniquement envers elle, la navrante vérité c’est qu’il n’a pas été professionnel pour un sou avec qui que ce soit en cachant cette blessure à l’ensemble des personnes travaillant avec lui. « Enfin si, une élève l’a deviné et c’est d’ailleurs pendant l’un de ses cours que je suis retombé sur mon genou. J’ai aggravé la situation tout seul, je pense que c’est ce jour-là que je me suis condamné à l’opération. » Avant cette nouvelle chute il y a deux mois Eddie pouvait certainement espérer s’en tirer sans chirurgie mais c’est un choc dont son genou ne s’est pas remis, ça lui a d’ailleurs attiré des problèmes avec l’élève en question car Inaya estimait elle aussi mériter de savoir si son professeur rencontrait des soucis de santé et pouvait être dans l’incapacité d’honorer ses cours jusqu’au bout. Il a minimisé les choses avec elle pour avoir la paix, tout comme il prétend aller bien devant tout le monde depuis des mois pour ne pas devoir affronter une réalité qui fait mal. Il s’en excuse aujourd’hui auprès d’Halston car c’est une chose dont il aurait pu lui parler, à elle en priorité, vu qu’ils se sont beaucoup rapproché. Il s’est ouvert à elle sur un certain nombre de points mais pas celui-là et il a même nié l’existence de cette blessure dans les moments où elle risquait de particulièrement ressortir, à savoir pendant leurs ébats intimes. Elle avait sûrement soupçonné quelque chose sans forcément se douter que ça pouvait être aussi sérieux car Eddie a bien laissé apparaître quelques failles parfois, il a déjà eu des réactions incontrôlables sous le coup de la douleur mais elle ne l’a jamais interrogé à ce propos. Ça l’a beaucoup arrangé qu’Halston ne soit pas trop curieuse mais aujourd’hui elle doit regretter de ne pas y avoir prêté plus d’attention, c’était sous ses yeux mais elle lui faisait confiance, à partir du moment où il ne disait rien elle ne pouvait qu’en conclure que c’était sans gravité. Il voit bien qu’il n’est pas près d’obtenir sa pitié et ce n’est de toute façon pas ce qu’il veut, même s’il préférerait qu’Halston trouve un juste milieu à tout ça plutôt que de le traiter avec répugnance parce qu’il ne peut même pas la toucher sans être automatiquement rejeté. Ça tranche avec leur dernier moment ensemble passé chez lui et il espère ne pas avoir perdu le droit de la toucher pour de bon.

C’est un gros morceau qu’il vient de lui lâcher mais Halston sait maintenant à quoi s’en tenir avec lui, du moins c’est ce qu’il croit car Eddie estime être à jour sur les vérités qu’il lui doit après ça. C’est le seul secret qu’il considérait avoir pour elle seulement Halston est bien mieux informée qu’il aurait pu s’en douter, et son sang ne fait qu’un tour lorsqu’elle évoque une shitty app sur laquelle il aurait pris l’habitude de swiper. Eddie se raidit complètement en pensant saisir l’allusion à cette fameuse application de rencontres sur laquelle il s’était créé un profil quelques mois plus tôt, une application toujours sur son téléphone alors qu’il ne s’y rend pourtant plus. Il assimile péniblement ce qu’il entend, comment peut-elle savoir pour Tinder ? Son cœur commence à s’emballer parce qu’il comprend qu’il est encore plus mal barré qu’il le croyait, maintenant elle doit en plus lui coller l’étiquette du baratineur de service, cette fameuse image qu’elle avait déjà voulu lui attribuer il y a quelques temps de ça. « Non- non attends c’est pas ce que tu t’imagines. » il bredouille alors qu’elle lui tourne déjà la tête, lui faisant craindre qu’elle puisse s’en aller sans lui donner l’occasion de s’expliquer. « Halston, hey Halston regarde-moi s’il te plait. » Elle a retiré sa main de son bras juste avant ça mais cette fois il laisse tomber son enveloppe pour déposer ses deux mains de part et d’autre de l’agente, approchant son visage pour capter son regard alors que le sien trahit déjà son désarroi. Que faire, que dire, il est paumé et il n’a même pas envie de se défendre d’une chose qu’il ne devrait pas avoir à se reprocher puisque pour ça il a bonne conscience. Sauf qu’Halston peut tout s’imaginer maintenant qu’elle sait qu’il détient un profil sur cette application, et c’est bien le problème. « J'y ai été c'est vrai mais je n'y vais plus, je te le jure. Tu- tu t’imagines quoi en fait, que je vois d’autres femmes quand je ne suis pas avec toi ? » C’est donc ça l’image qu’elle a de lui, celle d’un coureur de femmes qui drague en ligne et aligne les conquêtes pendant qu’il fait le mort avec elle ? Elle doit le prendre pour le dernier des connards et il croit pouvoir lire dans ses yeux tout le dégoût qu’il lui inspire, ce qui est bien le pire revirement auquel il pouvait assister chez elle. « Et ce que j’espère encore tirer de toi, pardon ? Donc à tes yeux je t’utilise, c’est ce que tu penses ? » Eddie espère que les mots de l’agente dépassent ses pensées car si elle croit vraiment qu’il s’est servi d’elle pour obtenir des contrats et/ou du sexe ça va le flinguer, déjà qu’il n’a pas le temps de digérer la nouvelle de l’hôpital il ne manquerait plus qu’elle l’achève en lui montrant tout le mal qu’elle pense de lui. « Dis-moi comment tu l’as su. » Quitte à le juger avant même de vérifier s’il est toujours actif sur l’application autant lui dire comment elle est tombée sur son profil. Il ne croit pas qu’Halston puisse y être elle aussi car ça ne lui ressemble pas du tout, ça doit donc provenir de quelqu’un qui l’a balancé et Eddie veut savoir qui s’est mis en tête de lui tirer dans les pattes comme ça. Il assume de s’être mis sur Tinder il y a quelques mois ce n’est pas le souci, il refuse juste d’être épinglé pour ça aujourd’hui alors qu’il n’y va plus. Son erreur a été de ne pas supprimer son profil car il n’y a honnêtement pas du tout pensé, un manquement qui se retourne contre lui de façon ahurissante aujourd’hui. Qu’on le réveille de ce cauchemar et vite, cette journée n’est pas terminée qu’il veut déjà l’oublier.








glitters:
 
Revenir en haut Aller en bas
Halston Hargreeves
Halston Hargreeves
la bonne fée
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 printemps {28.08}
SURNOM : Halsie, Hal
STATUT : En couple avec son danseur favori, s'incruste de plus en plus chez lui
MÉTIER : Agente de stars chez Shining Stars Agency, jamais très loin de ses protégés
LOGEMENT : 232 princess street ~ Logan City
Hot N Cold ※ EDDON 6  Tbu7
POSTS : 3228 POINTS : 2045

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
RPs EN COURS : {6/6} Callie & Eddie - Eddon #10 (FB) - Maisie - Jenson - Halsana #1 - Eddon #11

Hot N Cold ※ EDDON 6  4S2xhADq_o
EDDON #11 I just want you close where you can stay forever. You can be sure that it will only get better. You and me together through the days and nights.

Hot N Cold ※ EDDON 6  Cl4uFgcH_o
NOLSTON (scénario) We used to be giants, when did we stop ? The hope and the hurt has lived inside of me but there’s gold in the dirt, I never took the time to see.

Hot N Cold ※ EDDON 6  QuCoEb7n_o
HALSANA ※ She is a friend of my mind. She gather me, man. The pieces I am, she gather them and give them back to me in all the right order.
Hot N Cold ※ EDDON 6  Mx1f
RPs EN ATTENTE : James #2 - Eddon #UA 2 - Micah
AVATAR : Felicity Jones
CRÉDITS : bambi eyes (avatar) Loony Waltz (userbars) mapartche (dessin)
DC : Mitsuko la star déchue & Vladilena la tornade
Femme (elle)
INSCRIT LE : 22/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34768-halston-burn-across-the-sky https://www.30yearsstillyoung.com/t38555-what-chaos-is-imaginary#1880260 https://www.30yearsstillyoung.com/t38585-halston-hargreeves https://www.30yearsstillyoung.com/t39123-halston-hargreeves#1924091

Hot N Cold ※ EDDON 6  Empty
Message(#) Sujet: Re: Hot N Cold ※ EDDON 6 Hot N Cold ※ EDDON 6  EmptyJeu 29 Juil - 12:21



Hot N Cold



Consistency is the true foundation of trust. Either keep your promises or do not make them.

@Eddie Yang & Halston Hargreeves

Halston ne pensait pas qu’elle allait redevenir si sèche avec Eddie, mais sa bonté avait des limites. Elle aurait dû l’envoyer paître définitivement la fois où il était revenu plusieurs mois après avoir jouer le fantôme, mais elle lui avait laissé l’opportunité de se rattraper. L’agente de stars ne donnait que rarement des secondes chances, ce qui était encore plus le cas lorsqu’elle était dans son pays, car ses protégés étaient si nombreux et talentueux qu’elle n’avait pas de temps à perdre avec les indécis. Elle se montrait plus souple depuis qu’elle était ici, les candidats avaient beau être toujours aussi nombreux, ils lui tapaient moins dans l’œil que les américains qu’elle avait l’habitude de côtoyer. Il leur manquait souvent quelque chose, un certain charisme ou de l’audace, le danseur ne manquait ni de l’un ni de l’autre, mais le second aurait pu lui coûter sa place. Il admettait qu’il était en tort, elle aimerait dire qu’il s’agissait d’une preuve de maturité, mais il s’était montré beaucoup trop lâche pour qu’elle le voit de cette manière. « Alors ne me reproche pas de ne pas être au courant, c’est toi qui m’as laissé dans l’ignorance. » Cela lui laissait un goût amer, elle ne figurait certainement pas dans son entourage proche, mais elle était en droit d’avoir de ses nouvelles, c’était le minimum syndical. Elle s’était inquiétée, elle lui avait demandé comment il allait et il n’avait même pas été fichu de prendre une minute de son temps pour lui répondre. Halston voulait bien croire qu’il était un homme occupé, mais il ne fallait pas non plus qu’il la prenne pour une bonne poire, alors qu’il s’était montré particulièrement bavard les jours précédents. L’interlocuteur de la brune observa ses mains, elle ne s’attendait pas à ce qu’il cherche à voir si elle portait encore son alliance ou non. Qu’est-ce que ça pouvait bien lui faire ? Il voulait peut-être qu’elle montre que le territoire était marqué, mais elle n’allait pas lui faire ce plaisir avec l’attitude qu’il avait adopté ces derniers temps. L’américaine le détailla à son tour, elle remarqua qu’il portait toujours la sienne parmi de nombreux autres bijoux. Elle ne comprenait pas pourquoi, ce n’était pas logique, si ce faux mariage avait une quelconque importance à ses yeux, pourquoi avait-il cessé de lui répondre ? « Ce n’est même pas une vraie alliance, alors ça n’a pas d’importance. » Si le nez de la brune pouvait s’allonger, il l’aurait fait à cet instant précis. Il était plaisant de voir qu’il portait toujours la sienne, même si elle ne devait pas sauter aux yeux des autres vu qu’elle était noyée parmi d’autres bagues. Elle avait envie de croire que c’était un signe qu’il était à elle, mais ça serait faire preuve de trop de naïveté, elle le savait bien.

Eddie était un homme aux mille et un problèmes, il devait avoir un mauvais karma pour en cumuler autant. Elle ne pouvait pas le considérer malchanceux, du moins pas totalement, qu’il se soit blessé une première fois n’était pas de sa faute, cela pouvait arriver à tout le monde, mais c’était lui qui s’était privé de soins et seulement lui. Il se croyait peut-être invincible à cause de son jeune âge, mais cela allait lui coûter très cher, la facture devait déjà être bien salée au vu de la mine qu’il affichait aujourd’hui. Halston se demandait s’il avait les moyens de se faire soigner, elle n’avait aucune idée des prix qui pouvaient être pratiqués en Australie ni de comment ils étaient pris en charge, mais si cela fonctionnait comme aux États-Unis il allait être plus bas que terre. Elle commençait à avoir de la peine pour lui, mais elle ne pouvait pas s’adoucir maintenant, sinon il allait cesser de lui donner des explications. Il lui disait que sa compagnie et ses élèves n’étaient pas au courant, cela devait la rassurer, mais cela montrait seulement qu’il manquait cruellement de professionnalisme. « Tu n’es vraiment pas sérieux. » Qu’elle lui répondit en secouant de la tête. Il allait finir par être mis à la porte, alors qu’il aurait pu l’éviter s’il avait pris les bonnes décisions, notamment celle de se ménager. « Tu aurais pu revenir vers moi bien plus tôt, je t’aurai proposé du boulot, tu aurais pris beaucoup moins de risques, tu aurais sûrement évité de devoir te faire opérer. » Le cinéma avait le bel avantage d’avoir des cascadeurs pour éviter aux acteurs d’être trop casse-cou, il aurait pu travailler l’esprit tranquille pendant des mois, avant d’être de nouveau en état de reprendre la danse. « Mais non, t’es qu’une putain de tête de mule. » Elle avait bien cerné ce défaut chez lui. Si elle était mauvaise elle aurait pu lui dire que c’était bien fait pour lui, mais cela ne lui apportait aucune satisfaction de savoir qu’il allait si mal. Au contraire, elle était triste qu’il se soit mis dans un tel pétrin, alors qu’elle était là. Il n’était pas utile de le lui rappeler, elle lui avait déjà dit qu’elle l’avait attendu, elle l’aurait accueilli à bras ouverts s’il n’avait pas mis autant de temps à revenir vers elle. Il serait sûrement trop fier pour admettre qu’elle avait raison, mais au moins elle lui avait donné le fond de sa pensée. Elle se sentait presque bête, de ne pas s’être attardée sur les détails qu’elle avait remarqué, qui auraient pu trahir son petit secret, mais Eddie savait parfois lui faire perdre toute logique, encore plus dans l’intimité.  

Il allait lui être difficile d’y parvenir à présent qu’elle avait un peu trop d’éléments en sa possession, il n’avait pas encore gagné sa confiance qu’il commettait déjà beaucoup trop d’impairs. Elle n’allait pas boire ses paroles et elle le lui avait fait comprendre, en lui disant qu’il lui mentait. Halston n’était pas sur l’application dont elle lui parlait, mais elle avait lu suffisamment de choses à son sujet, pour comprendre qu’il était facile d’y devenir accro, puisqu’il s’agissait d’un catalogue infini de personnes. Il était tellement facile pour un homme de se laisser aspirer là-dedans, encore plus un qui était attractif comme lui et qui devait donc avoir des matchs à la pelle. Elle n’osait même pas imaginer le nombre de rendez-vous qu’il avait pu avoir avec celle-ci, il n’avait certainement même pas besoin de s’éterniser sur la messagerie pour en obtenir. Il lui sortit la phrase de l’infidèle par excellence, ce qui ne faisait qu’enfoncer le clou. Eddie et elle n’avaient aucunement parlé d’exclusivité, elle ne pouvait pas vraiment lui reprocher de draguer d’autres femmes, mais elle pouvait dire qu’il y avait tromperie sur la marchandise. Il lui avait dit qu’il n’était pas un beau parleur, il avait accepté de faire plus amplement sa connaissance, mais ses actes ne corrélaient pas. Elle ne voulait même plus croiser son regard, elle voulait juste qu’il récupère son dû et partir. Le protégé de l’agente était paniqué, cela s’entendait à sa voix, il avait été pris la main dans le sac. Il força le contact visuel, qu’elle lui céda malgré elle. Il la touchait de nouveau, mais cette fois avec ses deux paumes, mais elle resta immobile. Eddie ne niait pas avoir été sur Tinder, mais il lui jurait qu’il ne s’y rendait plus. « Alors pourquoi ton profil est toujours là ? » Supprimer une chose dont elle ne se servait plus, aurait été son premier réflexe à sa place. Il lui demanda ce qu’il s’imaginait alors qu’il le savait déjà très bien. « Ben non j’imagine que tu t’y rends seulement pour passer le temps quand tu es aux toilettes. » Elle roula des yeux, sa question était vraiment stupide alors elle lui avait donné une réponse tout aussi bête. Il lui avait posé une autre interrogation, tout en se montrant choqué de ce qu’elle sous-entendait. Les nerfs de la brune s’échauffèrent, elle ne supportait plus qu’il la touche alors elle recula. « Tu disparais après avoir eu ta pub et après avoir couché avec moi, je suis censée penser quoi hein ? Dis-moi ?! » Elle s’éloigna encore plus de lui et lui tourna le dos, avant de poser sa main sur son front. « Bordel j’en ai marre, marre d’être aussi conne. » Dit-elle avec une tonalité plus basse. Il lui avait demandé la source de ses informations, qu’est-ce que ça allait bien lui apporter de la connaître ? Il allait s’en prendre à Sophia peut-être ? Il ne ferait que de montrer qu’il ne vaut pas mieux que Nolan s’il faisait ça. Elle lui fit de nouveau face, leva ses deux bras et tourna ses mains vers le ciel. « C’est Sophia qui m’a envoyé une capture de ton profil, voilà t’es content ? Tu vas faire quoi ? Lui demander des comptes ? » La rouquine ne lui devait rien, elle n’était pas son amie aux dernières nouvelles, elle n’était même pas encore son élève et cela n’allait probablement jamais arriver. « La seule personne qui doit rendre des comptes c’est TOI. » Elle ne pouvait pas être plus limpide, la balle était dans son camp.



Revenir en haut Aller en bas
Eddie Yang
Eddie Yang
les rythmes endiablés
Voir le profil de l'utilisateur
Hot N Cold ※ EDDON 6  7vHkInU ÂGE : 25 ans (18.04.1996) et encore très loin de l'âge de raison
SURNOM : juste Eddie. oppa par sa sœur, hyung par son cousin et jagi par Halston. ses collègues préfèrent quant à eux l'appeler le traitre
STATUT : il a ouvert son cœur à son américaine préférée pour qui il s'autorise enfin à aimer de nouveau
MÉTIER : danseur et chorégraphe au sein de la Northlight Company, il retrouvera sous peu le chemin de la scène après une convalescence
LOGEMENT : #109 Hughton Avenue (Redcliffe) avec ses trois chats et Halston, qui passe de plus en plus de temps chez lui
Hot N Cold ※ EDDON 6  DWLLkpm
POSTS : 3531 POINTS : 1575

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : (intj-a) né à Sydney de parents coréens, originaire de Daegu en Corée du Sud ☆ a déménagé à Brisbane vers ses dix ans ☆ coréen de sang mais australien de cœur ☆ une petite sœur qu'il surprotège et des parents exigeants dont il a brisé toutes les attentes ☆ membre et leader d'un groupe de danse underground ☆ gaga de ses trois chats, seuls colocataires qu'il tolère ☆ traine une sale réputation dans la compagnie où il travaille car très opportuniste ☆ mène une vie à cent à l'heure entre la danse et la moto, quitte à brûler la chandelle par les deux bouts.
RPs EN COURS :
Hot N Cold ※ EDDON 6  O1o1nEs
CALLIE #3yang² ~ 여동생 › From the day of the universe’s creation and beyond. Trough the infinite centuries and beyond. In the previous life and maybe the next too, we’re eternally together. ☆ 12

Hot N Cold ※ EDDON 6  72QYHJd
EDDON #10 (fb)#11give me that rush › In this world of ice you’re the only shining glow. Now I can’t stop thinking about you when I’m sinking alone. I know it’s real, I can feel it. I'm full of problems, love sick, no way to go I'm a loser in this game. Save me, take my hand, take all of me. Please use me like a drug. ☆ 123456789 (ua)

Hot N Cold ※ EDDON 6  Kr0Zk6a
EDEA (scénario libre)the angel on my shoulder › You shined on me when I didn't even know myself, I couldn't say anything else but thank you. With you, who has taken my hand, I can shout of a bigger dream than before.

Hot N Cold ※ EDDON 6  DaUl2BP
ALEDDIE #2bitterness of the past › That yellow moon teases me, that I can’t have you. "But you’re only a rough beast." If you’re going to say that kind of thing, get lost. If you need me, change me.1

Hot N Cold ※ EDDON 6  RhyaCfe
NICKY (scénario libre)the painful reflection › You want to breathe, you hate this night. You want to wake up, you hate this dream. I could make it better, I could hold you tighter on that long road because within this pitch black darkness you are shining so brightly.

Hot N Cold ※ EDDON 6  PPJ9ikW
EBBY #2feel free to tease me › If you're lonely and need a friend, and troubles seem like they never end, just remember you're not alone. Girl, you've got a friend in me. ☆ 1

Hot N Cold ※ EDDON 6  3HDuUZw
INSANE BOYZ(préliens) this is our own game › We just keep making and improving because we're one of a kind. No one can copy us, from the start it's been all ours.



RPs EN ATTENTE :
Hot N Cold ※ EDDON 6  Qn8a

(james, sunan, connor, charles)

RPs TERMINÉS : (2022) diana #1

(2021) dani #1channing #1bennettdani #2eddon #1penny #1channing #2abellilycallie x daniclémentdani #3ilariacallie #1diego #1inaya #1eddon #2eddon #3eddon #4kaneddieeddon #5inaya #2eleonorpenny #2diego #2mika #1ashernicolecallie #2eddon #6gaby #1eddon #7diego #3eddon #9 (ua)nicky #1sunan #1birthday partyjina #1aleddie (fb)asher #2eddon #8callie #3mav x nicky

nanowrimo 2021 ~ 50 000 mots ✓ (60 839)

dimension slasher ~ 3.01 james #3 › 3.02 nicky #2 › 3.03 channing #3

fête des voisins ~ chez eddiechez jameschez elia, primrose et adelechez danichez lilychez gaby

rp abandonnés:
 


AVATAR : lee know 리노 (minho)
CRÉDITS : @unravel graph, @n-dia, @kidd (avatars) + @loonywaltz (userbars) + @violet (gifs) + la talentueuse @mapartche (adorable dessin)
DC : carl flanagan (ft. fionn whitehead)
PSEUDO : ladyfame (clémence)
Femme (elle)
INSCRIT LE : 19/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t35663-maniac-on-the-floor-eddie https://www.30yearsstillyoung.com/t35845-eddie-stand-up-and-show-your-skills https://www.30yearsstillyoung.com/t35869-eddie-yang https://www.30yearsstillyoung.com/t35870-eddie-yang https://www.pinterest.fr/ladyfamee

Hot N Cold ※ EDDON 6  Empty
Message(#) Sujet: Re: Hot N Cold ※ EDDON 6 Hot N Cold ※ EDDON 6  EmptyJeu 29 Juil - 22:10




Riding high, when I was king
Played it hard and fast, 'cause I had everything
Walked away, wonderin' then
But easy come and easy go and it would end


Il ne mérite pas d'être ménagé après cette énième fuite, il le sait bien. Mais Halston ne pouvait pas plus mal choisir son moment pour le confronter là-dessus alors qu'il vient de se prendre le verdict de l'hôpital en pleine figure et qu'il voudrait juste pouvoir digérer la chose de son côté, et prendre les dispositions qui s'imposent. Il n'a pas envie d'avoir cette discussion avec elle présentement mais il ne sait pas s'il pourra de nouveau lui parler ensuite s'il manifeste son besoin d'être seul, c'est sûrement une occasion à saisir pour s'expliquer même si Eddie aurait aimé pouvoir choisir son moment pour revenir vers elle. Il comptait le faire, ce n'est pas comme Halston qui l'avait laissé sans nouvelles pendant de longues semaines et qui avait avoué ne même pas être certaine qu'elle serait revenue si elle n'avait pas soupçonné une grossesse. Eddie a pris du recul car il en avait tout simplement besoin mais à aucun moment il n'a envisagé de rompre le contact pour de bon avec elle, même si son silence a été très soudain et que ça ne l'aurait vraiment pas tué de répondre à ses derniers messages pour la rassurer. Elle lui a écrit pour lui signifier son envie de le revoir sur scène et pour lui demander s'il avait une représentation de prévue prochainement, puis elle s'est montrée un peu plus inquiète en cherchant à savoir s'il allait bien, et pour tout ça elle n'a obtenu aucun signe de vie de sa part. Il n'a pas été correct sur ce coup-là Eddie, ils venaient tout juste de convenir qu'ils communiqueraient et se verraient plus souvent et il suppose qu'Halston a été très déçue de son comportement sachant qu'il s'était déjà volatilisé une première fois dans le passé. Ses raisons n'étaient pas les mêmes cette fois et il ne sait pas s'il osera lui parler de la réflexion qu'il s'est faite les concernant tous les deux, sachant qu'elle est très remontée et qu'il aurait besoin d'en parler calmement avec elle pour savoir si son ressenti sur leur relation est le même que le sien. Ce qu'il remarque en tout cas c'est qu'Halston n'arbore pas son alliance et il est tenté d'en tirer plusieurs interprétations à partir de là. Naïvement il se dit d'abord qu'elle doit trouver cet anneau beaucoup trop moche pour le porter sérieusement mais pour le symbole il aurait quand même cru qu'elle passerait au-dessus de ça, et puis il s'imagine qu'en fait Halston ne doit déjà plus assumer leur union dans cette chapelle contrairement à lui qui reste attaché au symbole derrière, tout comme au fait d'être lié à elle à travers ça. Ce faux mariage n'est pas sans signification pour lui et il se fout que cette alliance soit tout aussi fausse, c'est l'acte en lui-même qui était censé signifier quelque chose et pas la non-authenticité de cet anneau. Eddie cache mal sa déception quand elle laisse entendre que cette alliance n'a pas d'importance, il se sent stupide de lui en avoir accordé de son côté et il n'a subitement plus envie de s'afficher avec. Car à quoi bon puisqu'il est le seul ? S'ils ne portent pas leur alliance tous les deux ça n'a plus le moindre sens. « Si ça n’a pas d’importance alors je l’enlève. » Il ne comptait vraiment pas la retirer mais sa remarque le pique, il ne voit pas pourquoi il s'obstinerait à donner de la valeur à un objet et à un acte qui n'en ont manifestement pas ou plus pour elle. Eddie retire l'anneau en question et le fourre dans le fond de sa poche, et maintenant au moins ils sont raccord.

Eddie se contente d’acquiescer d’un léger hochement de tête quand elle souligne son manque de sérieux car il ne peut pas lui donner tort, il a parfaitement conscience des risques accumulés ces derniers mois et de tout ce qu’il a infligé à son genou blessé. Le médecin qu’il était allé consulter juste après sa première chute lui avait recommandé de lever le pied mais c’est entré par une oreille et directement ressorti par une autre, car il n’était pas disposé à prendre au sérieux cette blessure sept mois plus tôt et il aura fallu qu’il se re-blesse pour qu’Eddie admette enfin que sa situation est préoccupante. La douleur n’a fait que s’intensifier au fil des mois et il est tombé dans une dangereuse spirale en augmentant de plus en plus sa consommation de médicaments pour pouvoir tenir le coup dans son travail. Quand Inaya l’a surpris en train de gober ces pilules après l’avoir vu tomber elle a fait le lien tout de suite, et il s’étonne vraiment qu’elle ait été la seule alors qu’il a sûrement multiplié les erreurs susceptibles de le dévoiler jusqu’ici. Halston ne semble s’être douté de rien ou alors elle a gardé ses interrogations pour elle, il aurait de toute façon trouvé le moyen de lui mentir car avant de recevoir la confirmation de son opération aujourd’hui Eddie était encore dans le déni et ne comptait pas en parler à qui que ce soit. Malgré leur grand rapprochement et l’intimité qu’il a partagé avec elle le danseur ne voulait pas lui révéler cette faiblesse chez lui, car sa crainte était qu’elle le regarde avec d’autres yeux et se mette en tête qu’il n’est plus le jeune homme fougueux et énergique qui lui a tant plu. C’est d’ailleurs ce qu’elle doit à présent penser en le regardant, il ne cache officiellement plus sa jambe boiteuse qui doit lui donner un air bien piteux. Vingt-cinq ans et déjà considérablement abîmé, ce n’est pas une vie et il aurait surtout pu l’éviter s’il avait accepté de se ménager dès le départ. Halston lui fait remarquer qu’elle aurait eu du boulot pour lui s’il était venu la trouver à temps, ça lui aurait permis de s’économiser et peut-être ainsi de s’épargner une opération. Seulement Eddie vit pour la danse et elle ne l’ignore pas, l’acting était envisageable tant qu'il ne le coupait pas de sa passion première alors il n’aurait pas pu se contenter de ça, pas en devant se priver de ce qu’il aime le plus au monde à côté - même si c’est du coup ce qui lui pend au nez aujourd’hui. « Je sais que j’avais d’autres options mais tu me connais, je voulais danser avant tout peu importe les risques. Il n’a jamais été question d’arrêter, même là tu vois je ne sais pas quoi répondre au chirurgien qui m’a laissé quelques jours de réflexion parce que je ne peux pas envisager ma vie sans la danse même pendant quelques mois. » Il serait fou de dire non à cette opération devenue indispensable pour lui et le chirurgien a d’ailleurs été clair à ce propos, s’il ne la fait pas Eddie n’a pas du tout la garantie de pouvoir danser encore longtemps et le prochain choc pourrait être fatal à son genou. Cette intervention paraît à présent inévitable mais il n’est pas une tête de mule pour rien comme elle dit, il souhaiterait prendre un deuxième avis afin d’être sûr qu’il ne lui reste pas une dernière chance avant de passer sur le billard. « Halston je flippe tellement. » il finit par avouer de sa voix la moins sereine tandis qu’il baisse les yeux. Il est mort de trouille en réalité, les prochains mois lui apparaissent très flous et il se demande si son avenir en tant que danseur professionnel n’est pas carrément compromis. Il a peur Eddie, une peur terrible. Peur d’une erreur pendant l’opération qui bousillera son genou au lieu de le sauver et qui le condamnera à devoir arrêter la danse pour de bon. Peur que sa place revienne à un autre pendant sa mise au repos forcée et de se retrouver sans compagnie à son retour. Peur d’être tout simplement éloigné de cette passion qui l’anime depuis treize ans et sans laquelle il n’est rien. Il ne voit pas sa vie sans la danse aujourd’hui ni demain et il craint de perdre totalement pied s’il ne peut plus la pratiquer, après tout il revient de loin grâce à elle.

Eddie part du principe que cette discussion ne peut pas être plus éprouvante pour lui mais l’agente lui réserve encore une bien mauvaise surprise en venant le piéger sur un terrain pas du tout attendu. Il ne panique pas parce qu’il a des choses à se reprocher vis-à-vis de Tinder, il n’a pas eu de date ni échangé avec le moindre match depuis plus de deux mois alors il est censé avoir l’esprit tranquille seulement il a conscience que ça fait beaucoup de choses qui s’accumulent contre lui. Il y a son silence, le mensonge quant à sa blessure et maintenant ce profil qu’Halston a découvert au plus mauvais moment et qui lui vaut de récolter une étiquette qu’elle voulait en réalité lui coller depuis le début. Elle peut enfin l’épingler comme le beau parleur qu’elle a toujours vu en lui, ça l’épuise d’avance de devoir se justifier alors qu’il n’a rien fait de mal et qu’il lui a été fidèle depuis leur tout premier dérapage. À partir de là elle a été la seule femme dont il se soit rapproché et la seule femme qui ait aussi occupé ses pensées, mais elle ne voudra sûrement pas le croire s’il le lui dit. Elle doit s’imaginer qu’il peut lui mentir pour tout et n'importe quoi à présent, alors il ne sait même pas s’il fait bien de lui répondre quand elle lui demande pourquoi il n’a pas bêtement supprimé son profil s’il n’y va plus. « J’ai pas pensé à le supprimer. J’avais coupé les notifications au départ et finalement j’ai oublié, ça arrive non ? » Ses préoccupations étaient toutes autres dernièrement alors oui il a zappé qu’il avait cette application sur son téléphone, il n’a plus eu le réflexe de la checker une seule fois et pourtant Halston s’imagine qu’il y passe tout son temps libre et que pendant qu’il l’ignore son attention revient à d’autres femmes. Elle lui parle comme à un débile profond et ça ne l’aide pas à se calmer, car voilà qu’en plus elle le fait passer pour le gars qui l’utilise après avoir obtenu un contrat publicitaire et l’avoir mise dans son lit en prime. « Mais j’hallucine. » Quelle sombre merde il doit être à ses yeux pour qu’elle avance une telle chose, il ne peut même pas le croire. Eddie prend sur lui pour ne pas avoir un mot plus haut que l’autre mais là ça fait beaucoup de choses qui lui tombent dessus dans un très court laps de temps, il n’a vraiment pas signé pour ça. Elle en a marre et lui aussi, pour le coup. « J’ai disparu quoi, cinq jours ?! Et quand toi tu m’as laissé sans nouvelles pendant un mois, je ne suis pas revenu comme un chien quand tu pensais être enceinte ? Tu peux prendre le temps de réfléchir mais pas moi, d’accord. » Il se moque à ce stade de pouvoir être blessant dans ses propos en réveillant un souvenir douloureux pour elle car lui-même souffre de ses allusions, il la trouve très injuste d’en arriver à de telles conclusions au bout de cinq malheureux jours alors qu’elle lui a fait bien pire avant ça. « Attends j’ai raté un épisode ou quoi Halston ? On est en couple toi et moi ? Parce qu’aux dernières nouvelles je suis juste un gars avec lequel tu couches une fois par mois et que t’as prévu de cacher. » Il est lancé et ne s’arrête plus, car autant que ça sorte vu qu’il le garde pour lui depuis déjà plusieurs jours. Il n’y a rien d’officiel entre elle et lui d’après ce qu’il sait, tout comme Halston n’a pas dissimulé son intention de vivre leur relation en toute discrétion pour n’éveiller les soupçons de personne, ce qui ne lui convient pas. Il l’a déjà plus ou moins fait comprendre l’autre jour et il prêt à le faire de nouveau entendre, car Eddie n’est pas prêt à se sacrifier dans leur histoire et à accepter d’être son amant caché alors que de son côté il sait d’avance qu’il en attend beaucoup plus. « T’as pas confiance en moi en fait. » il conclut sur le ton de la désolation. Ça le tue de devoir clamer sa bonne foi alors qu’il n’a pas ouvert cette foutue application depuis un bail, et ça le blesse qu’elle puisse douter aussi facilement de lui. Pour quoi il passe là au juste, un vulgaire coureur de jupons ? Il la voit s'éloigner peu à peu et c'est tout aussi blessant que ses mots finalement, à l'image de cette main qu’il avait déposé sur son bras et qu’elle s'est empressée de retirer.. doit-il comprendre qu’il la dégoûte ? Parce que ça y ressemble, quand même. Ce qu’il retient là c’est que Sophia est encore mêlée à ça, et il ne comprend décidément pas ce qu’elle cherche puisqu’un coup elle les rapproche, et l’autre coup elle lui met des bâtons dans les roues. Eddie manifeste son agacement avec de bruyants soupirs alors qu'il a de plus en plus de mal à tenir en place. « J’en ai plein le dos de ta Sophia. Je lui dirai deux mots la prochaine fois que je la verrai car j’ai une sainte horreur des fouteuses de merde dans son genre. » Il se retrouve dans un sacré merdier parce que madame a décidé de le faire passer pour un baratineur sans même checker s’il passait encore sur cette application. Elle n’avait qu’à envoyer l’une de ses potes le tester, elles auraient bien vu qu’il n'était plus actif là-dessus mais non c’était tellement plus simple d’en déduire qu’il passait son temps à courir après les matchs parce qu’il n’a pas eu le réflexe de bazarder son profil. Il est perdant d’avance face à elle il le sait mais il ne compte pas se laisser faire, Halston se trompe lourdement si elle pense que la rouquine va semer la zizanie entre eux sans qu’il ne fasse rien contre ça. « Je te devais des comptes pour ma blessure parce que t’es mon agente, mais c’est tout. T’auras le droit de m’en demander pour le reste quand tu seras prête à assumer ce que tu veux, et à m’assumer moi tout court. » Ça a le mérite d’être clair. L’agente peut le sermonner mais pas l’amante, pas tant qu’ils ne seront pas dans une relation officielle et ça d’après ce qu’il a saisi ce n’est de toute façon pas près d’arriver.








glitters:
 
Revenir en haut Aller en bas
Halston Hargreeves
Halston Hargreeves
la bonne fée
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 printemps {28.08}
SURNOM : Halsie, Hal
STATUT : En couple avec son danseur favori, s'incruste de plus en plus chez lui
MÉTIER : Agente de stars chez Shining Stars Agency, jamais très loin de ses protégés
LOGEMENT : 232 princess street ~ Logan City
Hot N Cold ※ EDDON 6  Tbu7
POSTS : 3228 POINTS : 2045

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
RPs EN COURS : {6/6} Callie & Eddie - Eddon #10 (FB) - Maisie - Jenson - Halsana #1 - Eddon #11

Hot N Cold ※ EDDON 6  4S2xhADq_o
EDDON #11 I just want you close where you can stay forever. You can be sure that it will only get better. You and me together through the days and nights.

Hot N Cold ※ EDDON 6  Cl4uFgcH_o
NOLSTON (scénario) We used to be giants, when did we stop ? The hope and the hurt has lived inside of me but there’s gold in the dirt, I never took the time to see.

Hot N Cold ※ EDDON 6  QuCoEb7n_o
HALSANA ※ She is a friend of my mind. She gather me, man. The pieces I am, she gather them and give them back to me in all the right order.
Hot N Cold ※ EDDON 6  Mx1f
RPs EN ATTENTE : James #2 - Eddon #UA 2 - Micah
AVATAR : Felicity Jones
CRÉDITS : bambi eyes (avatar) Loony Waltz (userbars) mapartche (dessin)
DC : Mitsuko la star déchue & Vladilena la tornade
Femme (elle)
INSCRIT LE : 22/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34768-halston-burn-across-the-sky https://www.30yearsstillyoung.com/t38555-what-chaos-is-imaginary#1880260 https://www.30yearsstillyoung.com/t38585-halston-hargreeves https://www.30yearsstillyoung.com/t39123-halston-hargreeves#1924091

Hot N Cold ※ EDDON 6  Empty
Message(#) Sujet: Re: Hot N Cold ※ EDDON 6 Hot N Cold ※ EDDON 6  EmptyVen 30 Juil - 16:46



Hot N Cold



Consistency is the true foundation of trust. Either keep your promises or do not make them.

@Eddie Yang & Halston Hargreeves

Eddie était contre le mariage, c’était ce qu’il lui avait dit, avant qu’ils n’abusent un peu trop du vin. Ils n’avaient pas eu besoin d’alcool pour se rendre dans cette chapelle et encore moins pour s’unir devant ce sosie d’Elvis, ils ne s’étaient pas vraiment posés de questions, ils l’avaient fait et c’était tout. Elle ne savait pas pourquoi le danseur avait balayé ses convictions aussi facilement, même si c’était pour de faux. Quelques heures plus tard, après avoir fini de faire l’amour, il lui avait même dit qu’il devrait peut-être l’épouser pour de vrai. Halston ne savait pas du tout s’il était sérieux, s’il envisageait vraiment la possibilité de se marier un jour, mais maintenant qu’elle voyait quelle importance il donnait à cette bague, elle se disait qu’il était certainement plus sérieux qu’il n’en avait donné l’air. Il était plus jeune donc forcément insouciant, elle ne pensait pas qu’elle le décevrait autant en cessant de porter cette alliance. Lorsqu’il lui annonça qu’il allait la retirer, elle avait envie de lui dire de la garder, mais elle savait qu’elle n’était pas en droit de le faire, pas après ce qu’elle venait de lui dire. Elle avait voulu le tester, elle avait été mauvaise sans vraiment s’en rendre compte et maintenant elle le regrettait. L’agente de stars n’aimait pas faire de la peine à son protégé, même après la déception qu’il venait de lui causer. Il avait de bonnes raisons d’être préoccupé, de ne pas l’avoir mise en priorité, mais rien ne pouvait justifier qu’il lui ait fait de telles cachoteries. Il était surprenant pour elle de le retrouver dans un tel état, il n’était plus celui qu’elle était venue chercher au théâtre, mais elle n’allait pas l’abandonner pour autant. Elle était allée à sa rencontre pour son talent avant tout, mais à présent ce n’était plus ce qui comptait le plus. Halston se souciait bien plus du lien qui les unissait, même si celui-ci était mal défini, elle avait voulu croire qu’il deviendrait plus fort maintenant qu’ils s’étaient faits une promesse. La brune était une femme de parole, elle était prête à discuter avec lui absolument tous les jours, à le voir minimum deux fois par semaine, mais avant même qu’elle ne puisse le faire elle fut coupée dans son élan. Elle n’avait rien compris ce qui lui arrivait, pourquoi lui avait-on coupé l’herbe sous le pied de cette façon ? Pourquoi il manquait tant de cohérence ? Il n’y avait que sur la danse qu’il restait toujours le même, à son plus grand désarroi. Il lui confiait qu’il ne savait même pas quoi répondre au chirurgien, ce qui lui donnait juste envie de le secouer méchamment, tant que la réponse était évidente. « Eddie… qu’est-ce que ça représente quelques mois dans toute une vie ? Tu es jeune donc tu trouves que ça fait beaucoup, mais je peux t’assurer que ce n’est pas grand-chose, surtout quand la santé est en jeu. » Elle avait dix ans de plus alors elle se sentait légitime de le dire, elle savait bien mieux à quelle vitesse le temps passait. Il lui disait qu’il avait peur, mais elle ne pouvait se résoudre à le prendre dans ses bras, même si l’envie la démangeait, elle n’oubliait pas qu’elle avait de bonnes raisons d’être fâchée contre lui. « C’est normal d’avoir peur, mais ce que tu devrais craindre c’est ce qui va t’arriver si tu ne fais pas cette opération… Est-ce que tu es prêt à prendre le risque de devenir handicapé, alors que tu pourrais reprendre la danse un jour juste en t’en privant un peu ? Pose-toi les bonnes questions. » Elle n’avait rien d’autre à ajouter, la décision lui revenait après tout. Halston espérait tout de même qu’elle lui avait donné matière à réfléchir.

L’agente de stars n’aura pas tenu bien longtemps avant de mentionner cette fameuse application ou plutôt de sa présence sur celle-ci. Elle s’était faite de nombreux films à ce sujet, elle s’était même imaginée ce qui aurait pu se passer s’il se trouvait dessus depuis longtemps. Et s’il avait rencontré quelqu’un durant la première fois qu’il avait disparu ? Elle serait tout simplement tombée aux oubliettes, sans jamais savoir que leur attirance était réciproque. Il serait revenu dans son bureau tout en étant déjà pris par une autre femme. Il était inutile de se soucier de choses qui ne s’étaient pas produites, mais d’autres scénarios étaient bien plus plausibles et problématiques, puisqu’ils auraient pu se dérouler la veille. Posséder un compte sur une application de rencontres n’était une fierté pour personne, elle s’imaginait donc qu’il supprimerait rapidement le sien s’il ne s’en servait plus, mais pour une raison obscure il ne l’avait pas fait. Selon lui elle était toute simple, il ne s’agissait que d’un oubli, parce qu’il avait coupé les notifications. Si celle-ci figurait encore sur son téléphone, c’était sûrement parce qu’il devait compter y retourner tôt ou tard, c’était ce qu’elle s’imaginait. « Ce n’est pas le genre d’oubli que j’aurai fait, mais si tu le dis… » Halston aurait très certainement beaucoup plus de mal à assumer d’être inscrite là-dessus, mais peut-être que ça c’était plus démocratisé qu’elle ne se l’imaginait et donc que c’était moins honteux maintenant. Elle était trop vieux jeu pour comprendre comment un jeune homme pouvait en arriver là pour faire des rencontres, surtout qu’Eddie n’était pas quelqu’un de timide. L’agente de stars s’était donc dit qu’il devait simplement être dessus pour s’amuser et cela la rendait folle. La brune lui avait fait part de ses ressentis et il avait du mal à croire qu’elle puisse penser ainsi, alors qu’elle ne voyait pas de raisons que ça ne soit pas le cas. Il calcula depuis combien de jours il était absent, seulement une poignée, ce qui n’était rien comparé à ce qu’elle lui avait fait selon lui. La situation actuelle n’était pas comparable à l’ancienne, elle fut rapidement blessée par ses paroles, même s’il n’avait pas entièrement tort. Il était effectivement venu rapidement quand elle le lui avait demandé, quand elle s’était retrouvée dans une certaine détresse. Elle avait cessé de le regarder plusieurs secondes, avant d’être interloquée par la suite. « Écoute Eddie c’est… c’était différent, on était bourrés et on ne s’était pas fait la moindre promesse à l’époque. Alors qu’il y a une semaine on en a fait une. Nous ne sommes pas en couple certes, mais est-ce que ça t’empêche de tenir cette parole ? » Elle aimerait bien le savoir, ainsi elle saurait à quoi s’en tenir. Halston n’avait même pas rebondi sur l’image qu’il prétendait avoir auprès d’elle, une vision assez dégradante parce qu’il minimisait clairement l’importance qu’il avait pour elle. Il comprit qu’elle n’avait pas confiance en lui, comment pouvait-il espérer l’avoir gagné en se comportant ainsi ? « Eddie… tu ne comprends pas que j’ai eu peur ? Parce que ce n’est pas la première fois que tu disparais… les jours auraient pu se transformer en semaines ou en mois, comme l’autre fois. » Cela aurait été encore plus douloureux et frustrant que la première fois, parce qu’à présent ils avaient l’occasion de se donner une vraie chance, alors s’il ne prenait même pas la peine la saisir, elle finirait par croire qu’elle ne comptait pas du tout pour lui.

Halston aurait pu garder l’identité de son informatrice secrète, mais qu’est-ce que ça aurait changé ? Aucune nouvelle rencontre n’était prévue entre elle et Eddie. L’agente de stars avait quelque peu oublié que son adresse était également la sienne et donc que le danseur pouvait la retrouver facilement, mais est-ce qu’il prendrait vraiment la peine de rendre visite à une fille qu’il allait forcément détester ? Elle n’en était pas si sûre. Elle lui avait donc demandé d’office ce qu’il comptait lui faire. « Elle s’inquiète pour moi, ce que n’importe quelle amie aurait fait à sa place. Tu ne peux pas lui reprocher ça. » La rouquine cherchait avant tout à la protéger, c’était ce qu’elle avait toujours pensé. L’actrice essayait juste de la préserver, parce qu’elle devait savoir que la brune avait été fragilisée par son divorce, elle ne voulait pas qu’elle fréquente n’importe qui et c’était tout à fait normal. Elle avait fait remarquer à Eddie que la seule personne qui devait rendre des comptes était lui, ce avec quoi il n’était d’accord qu’à moitié. Il voulait bien le faire auprès de l’agente mais pas de la femme, parce qu’elle devrait assumer ce qu’elle voulait avant tout, l’assumer lui. L’américaine devint rouge, par gêne et par colère, parce qu’elle avait l’impression qu’il venait de la coincer dans une rue sans issues. Elle était désarçonnée, qu’est-ce qu’elle allait bien pour répondre à ça ? Elle avait la désagréable sensation d’avoir un compte à rebours qui lui pendait au-dessus de la tête. « P-pourquoi tu me dis ça comme si cela faisait des mois que je te cachais ? N-nous n’avons même pas commencé à nous voir régulièrement… » C’était donc ça qui le tracassait véritablement ? La projection qu’il se faisait de leur futur ? C’était bien beau de dire qu’elle n’avait pas confiance en lui, alors que c’était visiblement pareil de son côté. Elle afficha une mine dépitée. Il voulait vraiment tout foutre en l’air à cause de suppositions ? Il ne l’avait jamais autant déçu qu’en cet instant. « Tu te fais des prédictions tout seul, dans ton coin alors que tu n’es pas médium, je comprends mieux maintenant. » Ils avaient encore du mal avec la communication, alors qu’elle était pourtant indispensable dans l’équation. L’agente de stars se mordit la lèvre. « Tu ne me fais pas confiance non plus… Tout ce que je voulais c’était prendre le temps de faire les choses correctement, pourquoi tu le vois d’un aussi mauvais œil ? » Il pourrait pourtant comprendre qu’avec son vécu elle ait envie de discrétion et de ne pas faire les choses trop hâtivement…



Revenir en haut Aller en bas
Eddie Yang
Eddie Yang
les rythmes endiablés
Voir le profil de l'utilisateur
Hot N Cold ※ EDDON 6  7vHkInU ÂGE : 25 ans (18.04.1996) et encore très loin de l'âge de raison
SURNOM : juste Eddie. oppa par sa sœur, hyung par son cousin et jagi par Halston. ses collègues préfèrent quant à eux l'appeler le traitre
STATUT : il a ouvert son cœur à son américaine préférée pour qui il s'autorise enfin à aimer de nouveau
MÉTIER : danseur et chorégraphe au sein de la Northlight Company, il retrouvera sous peu le chemin de la scène après une convalescence
LOGEMENT : #109 Hughton Avenue (Redcliffe) avec ses trois chats et Halston, qui passe de plus en plus de temps chez lui
Hot N Cold ※ EDDON 6  DWLLkpm
POSTS : 3531 POINTS : 1575

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : (intj-a) né à Sydney de parents coréens, originaire de Daegu en Corée du Sud ☆ a déménagé à Brisbane vers ses dix ans ☆ coréen de sang mais australien de cœur ☆ une petite sœur qu'il surprotège et des parents exigeants dont il a brisé toutes les attentes ☆ membre et leader d'un groupe de danse underground ☆ gaga de ses trois chats, seuls colocataires qu'il tolère ☆ traine une sale réputation dans la compagnie où il travaille car très opportuniste ☆ mène une vie à cent à l'heure entre la danse et la moto, quitte à brûler la chandelle par les deux bouts.
RPs EN COURS :
Hot N Cold ※ EDDON 6  O1o1nEs
CALLIE #3yang² ~ 여동생 › From the day of the universe’s creation and beyond. Trough the infinite centuries and beyond. In the previous life and maybe the next too, we’re eternally together. ☆ 12

Hot N Cold ※ EDDON 6  72QYHJd
EDDON #10 (fb)#11give me that rush › In this world of ice you’re the only shining glow. Now I can’t stop thinking about you when I’m sinking alone. I know it’s real, I can feel it. I'm full of problems, love sick, no way to go I'm a loser in this game. Save me, take my hand, take all of me. Please use me like a drug. ☆ 123456789 (ua)

Hot N Cold ※ EDDON 6  Kr0Zk6a
EDEA (scénario libre)the angel on my shoulder › You shined on me when I didn't even know myself, I couldn't say anything else but thank you. With you, who has taken my hand, I can shout of a bigger dream than before.

Hot N Cold ※ EDDON 6  DaUl2BP
ALEDDIE #2bitterness of the past › That yellow moon teases me, that I can’t have you. "But you’re only a rough beast." If you’re going to say that kind of thing, get lost. If you need me, change me.1

Hot N Cold ※ EDDON 6  RhyaCfe
NICKY (scénario libre)the painful reflection › You want to breathe, you hate this night. You want to wake up, you hate this dream. I could make it better, I could hold you tighter on that long road because within this pitch black darkness you are shining so brightly.

Hot N Cold ※ EDDON 6  PPJ9ikW
EBBY #2feel free to tease me › If you're lonely and need a friend, and troubles seem like they never end, just remember you're not alone. Girl, you've got a friend in me. ☆ 1

Hot N Cold ※ EDDON 6  3HDuUZw
INSANE BOYZ(préliens) this is our own game › We just keep making and improving because we're one of a kind. No one can copy us, from the start it's been all ours.



RPs EN ATTENTE :
Hot N Cold ※ EDDON 6  Qn8a

(james, sunan, connor, charles)

RPs TERMINÉS : (2022) diana #1

(2021) dani #1channing #1bennettdani #2eddon #1penny #1channing #2abellilycallie x daniclémentdani #3ilariacallie #1diego #1inaya #1eddon #2eddon #3eddon #4kaneddieeddon #5inaya #2eleonorpenny #2diego #2mika #1ashernicolecallie #2eddon #6gaby #1eddon #7diego #3eddon #9 (ua)nicky #1sunan #1birthday partyjina #1aleddie (fb)asher #2eddon #8callie #3mav x nicky

nanowrimo 2021 ~ 50 000 mots ✓ (60 839)

dimension slasher ~ 3.01 james #3 › 3.02 nicky #2 › 3.03 channing #3

fête des voisins ~ chez eddiechez jameschez elia, primrose et adelechez danichez lilychez gaby

rp abandonnés:
 


AVATAR : lee know 리노 (minho)
CRÉDITS : @unravel graph, @n-dia, @kidd (avatars) + @loonywaltz (userbars) + @violet (gifs) + la talentueuse @mapartche (adorable dessin)
DC : carl flanagan (ft. fionn whitehead)
PSEUDO : ladyfame (clémence)
Femme (elle)
INSCRIT LE : 19/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t35663-maniac-on-the-floor-eddie https://www.30yearsstillyoung.com/t35845-eddie-stand-up-and-show-your-skills https://www.30yearsstillyoung.com/t35869-eddie-yang https://www.30yearsstillyoung.com/t35870-eddie-yang https://www.pinterest.fr/ladyfamee

Hot N Cold ※ EDDON 6  Empty
Message(#) Sujet: Re: Hot N Cold ※ EDDON 6 Hot N Cold ※ EDDON 6  EmptyDim 1 Aoû - 14:59




Riding high, when I was king
Played it hard and fast, 'cause I had everything
Walked away, wonderin' then
But easy come and easy go and it would end


Sa fierté en prend un coup quand Halston prétend que cette alliance ne vaut rien alors qu’il pensait qu’elle accordait comme lui de l’importance au symbole derrière celle-ci. Leur mariage était faux il ne l’ignore pas mais il signifiait quelque chose pour le danseur, lui qui a revendiqué ce jour-là un besoin de liberté et l’envie de briser les traditions de chez lui en envoyant au passage valser ses propres convictions. C’était aussi important de le faire avec elle parce qu’à travers cet acte ils se sont prouvé que leur différence d’âge ne comptait d’un coup plus du tout, dans cette chapelle Eddie s’est senti incroyablement libre et c’est ce qu’il cherche à ressentir quand il porte cette alliance, il ne s’agit définitivement pas que d’un banal anneau perdu au milieu de ses autres bijoux. Ça le peine plus que ça le déçoit vraiment qu’Halston ne porte plus son alliance, il se sent stupide de ne pas avoir quitté la sienne depuis qu’ils se sont laissés l’autre jour et il ne voit pas de raison de la garder à présent. S’ils ne portent pas tous les deux leur alliance pour lui ça n’a pas de sens, ça lui fait quelque chose de la retirer mais il n’a besoin que d’une seconde pour le décider. Cet anneau il ne sait pas ce qu’il va en faire quand il rentrera chez lui, s’il va le ranger ou bien s’en débarrasser, car après tout Halston a décrété qu’il n’avait aucune valeur. En temps normal son esprit de contradiction l’aurait poussé à le garder à son doigt pour lui montrer qu’il peut choisir d’y accorder de l’importance si ça lui chante mais il n’en a pas du tout la volonté ici. Ce n’est pas un jour où Eddie a la force de se battre contre quoi que ce soit alors il capitule, et lui donne raison sans opposer la moindre résistance. Il n’est plus que l’ombre de lui-même à sa sortie de l’hôpital et il sait d’avance que cette discussion peut l’achever, c’est pourquoi il s’y aventure à reculons puisque Halston ne lui laisse de toute façon pas le choix. C’est un abruti elle a raison, il faut en être un pour accumuler tous les risques pendant des mois avec un genou blessé ne tenant déjà pas à grand-chose. Eddie sait qu’il a déconné mais il ne pouvait pas se résoudre à lever le pied avec autant de projets sur le feu depuis le début d’année, cette blessure est intervenue au pire moment pour lui alors il a tenté de l’ignorer aussi longtemps qu’il l’a pu. Danser est resté sa priorité même quand il n’était pas en état pour ça, il n’a pas hésité à risquer d’empirer sa situation pour honorer des cours et des représentations. C’était compliqué et il a dû se bourrer d’antalgiques pour surpasser la douleur quand elle était encore maîtrisable, mais ça restait toujours plus simple que d’avouer à ses élèves et à sa compagnie qu’il n’était plus totalement opérationnel. C’est une chose qu’il va devoir assumer maintenant que son opération parait inévitable et il redoute énormément ce moment, c’est comme s’il devait s’avouer vaincu quelque part et il n’est pas du tout prêt pour ça. Halston lui demande de regarder la chose dans son ensemble en considérant qu’il devra juste s’arrêter quelques mois, et qu’à l’échelle d’une vie ce n’est finalement pas grand-chose. « Dans une vie oui ce n’est rien, mais dans la carrière d’un danseur professionnel c’est énorme. » Une carrière vouée à être courte, un acteur pourra toujours espérer trouver des rôles passé un certain âge si l’industrie veut toujours de lui mais un danseur voit déjà la fin arriver quand il a passé la trentaine. À partir de là le temps lui est officiellement compté et c’est bien pour ça qu’il a autant tiré sur la corde, et profité de pouvoir danser tant que son genou le lui a permis même s’il ne peut à présent plus contourner le problème. « Et qu’est-ce que je vais faire de ma peau en attendant ? » il se questionne à haute voix en cherchant une réponse autour de lui où son regard se perd, pour finalement revenir se poser sur l’agente face à lui. « Je danse tous les jours depuis que j’ai treize ans, j’arrive pas à imaginer ne plus pouvoir le faire du jour au lendemain. Et puis mon corps pourrait changer pendant ces mois de pause, je ne te plairai peut-être plus et je ne sais pas si je pourrai garder mon boulot au théâtre sachant que pour les cours c’est déjà foutu. » Un professeur qui ne peut plus danser ne sert plus à rien, et il se demande ce qu’il va bien pouvoir faire de son studio, si son groupe ne va pas être impacté aussi. Son seul espoir repose sur le théâtre où il détient la double casquette de danseur et chorégraphe mais ça va dépendre de sa hiérarchie, ce n’est pas dit qu’ils accepteront de le garder quand il leur révélera l’ampleur de sa blessure et qu’ils comprendront qu’il a poursuivi ses activités pendant tout ce temps sans se soucier de l’avis des médecins. Il n’aura vraiment pas l’air professionnel et avec toutes les libertés qu’il a déjà prises il ne serait pas étonné qu’on lui montre la porte. S’il perd son travail il ne sait pas ce qu’il va devenir Eddie, il n’exagère vraiment pas quand il dit qu’il a peur parce qu’il entrevoit actuellement des prochains mois très effrayants. Il aurait besoin qu’Halston le rassure et c’est ce qu’elle fait, mais en conservant avec lui une distance qui fait mal. Se poser les bonnes questions c’est effectivement ce qu’il doit faire, il serait temps. « Non bien sûr, je sais que j’en ai besoin de cette opération. Mais je ne peux pas aborder sereinement les prochains mois Halston, j’ai quand même beaucoup à perdre dans cette histoire. » Il est un peu tard pour s’en inquiéter, certes, il n’a pas agi quand il le pouvait alors de quoi se plaint-il ? Ce qu’il a à gagner c’est un genou remis en bon état mais le prix à payer pour ça va être lourd, il peut déjà tabler là-dessus. Eddie a envie de désactiver son existence pour le restant de la journée rien qu’en pensant à la rééducation qui l’attend, et à la solitude à laquelle il ne coupera pas non plus quand il sera mis au repos et vivra comme une loque pendant que ses rêves et ses ambitions lui échapperont.

Un oubli, et rien de plus. Eddie ne pensait déjà plus à Tinder qu’il a pourtant utilisé pendant plusieurs mois, il a même fait des rencontres par le biais de cette application mais aujourd’hui il a bien d’autres choses auxquelles penser et plus de raison non plus de s’y rendre. Il ne s’y est pas connecté depuis un moment même s’il aurait du mal à estimer ça précisément, et de son point de vue le principal c’est qu’il n’y aille plus. Halston se monte la tête toute seule dans cette histoire car le seul tort du danseur a été de zapper l’existence de son profil qui reçoit peut-être des visites pendant ce temps, il n’en sait rien et à vrai dire il n’a plus du tout la curiosité d’aller checker ça. Il n’a jamais été obsessionnel dans son utilisation de cette application mais il est vrai qu’il s’y rendait pas mal au départ, il y avait même trouvé une confidente qu’il n’aura au final jamais rencontré. Il a en revanche quitté le monde du virtuel pour celui du réel avec deux jeunes femmes, la première l’ayant utilisé tandis que la seconde s’est avérée être une bonne surprise. S’il devait tirer le bilan de son séjour sur Tinder il serait assez mitigé mais il ne regrette pas de s’y être mis, c’est arrivé à un moment de sa vie où il se sentait très seul et ça l’a mine de rien un peu aidé. Ça il ne s’attend pas à ce qu’Halston le comprenne comme elle doit beaucoup juger ceux qui terminent sur ce genre d’applications, mais il ne laissera pas entendre que c’était une erreur dans son cas pour lui faire plaisir alors qu’il ne le pense pas. « Je n’ai pas honte de m’y être inscrit tu sais, je n’en ai juste plus du tout l’utilité aujourd’hui. » Il l’admet sans mal et c’est une façon de lui dire qu’il ne compte pas y retourner. Est-ce qu’il va supprimer son profil pour autant et cette application comme il aurait déjà dû le faire ? Il ne le laisse pas entendre directement et il décidera de ça plus tard, sachant qu’elle ne lui a pas explicitement demandé de le faire. Ce qu’il n’aime pas par contre c’est qu’elle avance qu’il pourrait s’être servi d’elle parce qu’il s’est simplement accordé quelques jours pour réfléchir loin de tout. Halston ne le sait pas mais pendant ces cinq jours il n’a vu personne, juste ses collègues et ses élèves par obligation professionnelle mais en dehors du travail Eddie s’est enfermé chez lui avec ses pensées et il s’est torturé l’esprit comme il sait parfois si bien le faire. Ce silence ne lui était pas uniquement destiné, et il ne pense pas mériter dans tous les cas d’être dépeint de cette façon. Il lui rappelle qu’elle lui a fait le même coup et qu’avec elle ça avait duré un mois entier, qu’il est aussi revenu quand elle le lui a demandé et il pourrait même ajouter qu’elle s’est débarrassée de lui à plusieurs reprises quand elle ne voulait plus le voir. D’abord chez elle après qu’ils aient été surpris par sa colocataire, puis dans son bureau. Halston considère que leurs deux situations diffèrent et c’est vrai le contexte n’est pas le même, mais il ne lui en a pas tenu rigueur pour son silence contrairement à elle qui tire tout de suite des conclusions très blessantes. À croire qu’il a évincé tout ce qu’il a montré de lui jusqu’ici en disparaissant juste cinq petits jours, c’est ainsi qu’il l’interprète. La promesse qu’ils se sont faite Eddie ne l’a pas oubliée et elle a visiblement besoin de l’entendre. « Je veux toujours qu’on se voit plus, ça n’a pas changé. » il lui assure en la regardant droit dans les yeux même si c’est sûrement dur à croire alors qu’il s’est à nouveau volatilisé. Halston se trompe si elle croit qu’il n’a pas pensé à elle pendant ces cinq jours, le fait de ne pas obtenir de réponse ni de signe de vie de sa part ne l’empêchait pas d’occuper ses pensées. Elle dit avoir peur et il se sent très concerné par ce qu’il entend, il voudrait la rassurer mais il n’est pas certain de trouver les mots pour ça. « Tu sais pourquoi j’ai pris mes distances la première fois Halston.. Tu doutes de moi mais je te jure, j’ai rien fait d’autre qu’angoisser tout seul dans mon coin pendant ces quelques jours. Crois-le ou non maintenant que j’ai réussi à te faire entrer dans ma vie j’ai pas du tout envie de t’en faire sortir. » Il ose étirer un léger sourire, le premier depuis qu’elle est apparue devant lui. Il est sincère et il espère que son regard le prouve, qu’elle peut y lire que ces mots proviennent directement de son cœur et qu’il ne s’agit pas de paroles en l’air. « Tu crois que je t’aurais amenée chez moi, présenté mes enfants et même montré le visage de ma sœur si t’étais qu’une conquête et que je comptais me servir de toi ? » Chez lui où il n’a jamais fait venir la moindre femme qui n’était pas sa sœur ou une amie, il pourrait le préciser mais Halston le sait déjà plus ou moins. C’est avec elle qu’il a baptisé sa chambre et passé sa première nuit à deux dans cet appartement, et ça lui aura pris trois ans pour le faire. Elle peut croire que c’est donné à n’importe quelle femme mais ce n’est pas le cas, d’ailleurs aucune autre n’a reçu d’invitation officielle à venir chez lui. « Et que je t’aurais dit toutes ces choses dans l’intimité.. » il complète alors que son regard se fait d’un coup assez fuyant. Il y a des choses qu’il assume d’avoir dites et d’autres un peu moins parce qu’Eddie n’est pas forcément à l’aise avec sa propre dualité. Il peut être tendre au point de frôler le romantisme parfois et avec le recul, même si sur le moment c’était sincère, ça le fait plus cringer qu’autre chose. Il y a bien longtemps qu’il n’avait pas fendu l’armure pour une femme et ça aussi ça signifie bien quelque chose, il n’est pas un autre homme avec elle sans raison.

Qui d’autre que Sophia pour se mettre encore entre l’agente et lui ? Il aurait dû le voir arriver gros comme une maison car les personnes susceptibles de le reconnaître sur cette application et connaissant Halston ne courent pas les rues, la rouquine est d’ailleurs la seule à savoir qu’ils sont intimes tous les deux puisqu’aux yeux des autres leur relation est simplement professionnelle. Le dénoncer est ce que n’importe quelle amie aurait fait d’après Halston, elle légitime donc le comportement de l’actrice qui n’a pourtant pas hésité à le faire passer pour ce qu’il n’est pas sans effectuer de vérification au préalable. On l’a jugé sur une photo et une bio, comme s’il n’avait pas le droit d’avoir vécu avant de la fréquenter et comme si ça voulait forcément dire qu’il draguait à droite à gauche. Eddie n’est pas prêt de laisser passer ça, c’est un gros malentendu dont il n’avait pas besoin alors qu’il n’était pas compliqué de savoir s’il était encore un utilisateur actif de ladite application. « Ce que je lui reproche c’est de ne pas s’être un minimum renseignée avant de te balancer mon profil. Peut-être qu’elle pensait bien faire mais moi ça me met dans une sale position alors que j’ai rien à me reprocher. » La prochaine fois que Sophia voudra la protéger qu’elle s’y prenne de la bonne façon et évite de le traîner inutilement dans la boue, il appréciera. « Je ne suis pas un collectionneur Halston et j’en serai jamais un. J’ai aucune raison d’aller voir ailleurs là, je serais vraiment fou de saboter notre relation même si je ne sais pas trop à quoi je m’accroche en vérité. » Il parle, il parle, mais est-ce qu’au moins elle l’écoute ? Eddie ne trouve même pas normal de devoir rendre des comptes là-dessus, il comprend qu’Halston lui reproche son manque d’honnêteté concernant sa blessure et elle est parfaitement en droit de se sentir trahie pour ça, mais ça s’arrête là pour lui. C’est limite si elle n’exige pas de lui une exclusivité comme si leur relation était subitement devenue officielle, or il reste un amant très occasionnel avec lequel Halston ne veut pas s’afficher, il juge bon de le lui rappeler. Il peut voir que ça l’irrite et au moins elle ne reste pas sans réaction, il se dit que le dialogue sera possible même si certainement pas très agréable. « J’anticipe c’est tout. » Comme elle dit il fait ses propres prédictions car ça lui permet de se protéger d’une certaine façon, parce qu’il peut accepter beaucoup de choses mais pas d’être un mec qu’elle cachera. Si jamais ils trouvent un vrai rythme pour se voir et que leur relation devient vraiment exclusive il ne supportera pas qu’Halston soit à lui dans l’intimité mais qu’aux yeux du monde elle ne soit la femme de personne, il en va aussi un peu de son honneur.  « J’ai pas oublié ce que tu m’as dit l’autre jour. Tu crois pas que ça m’a refroidi de savoir qu’on devrait tout calculer chaque fois qu’on se verrait ? Je ne veux pas te perdre mais je ne peux pas non plus accepter d’être un mec que tu fréquenteras en secret. » Faire les choses correctement implique forcément de le cacher ? Halston aspire à une discrétion qui fait dire au danseur qu’elle n’assume pas encore ce qui les lie, sinon elle ne s’inquiéterait pas de pouvoir éveiller des soupçons extérieurs. Eddie n’a pas envie de considérer le regard des autres lui, un regard dont l’américaine se soucie beaucoup trop et il ne peut pas s’empêcher de penser que le fond du problème est en fin de compte toujours le même derrière tout ça. « Admets-le Halston, si j’avais dix ans de plus tu serais beaucoup plus sereine à l’idée de te montrer avec moi. Et t’arrives pas à imaginer que je puisse être jeune et vouloir plus qu’une aventure avec toi, à tes yeux je peux pas être sérieux et c’est aussi pour ça que t’as pas confiance. » Cette foutue différence d’âge il voulait croire que c’était derrière eux mais il ne le pense plus, à tous les coups ça la bloque encore et c’est la raison pour laquelle il ne faut surtout pas qu’on les voit ensemble. Eddie se fiche bien de dévoiler un peu trop ses attentes à ce stade, si ça peut lui permettre de prouver qu’il est plus sérieux qu’elle veut bien le croire et qu’une relation uniquement basée sur le sexe ne l’intéresse pas, même à son âge. Il n’y a pas que ça qu’il chérit dans leurs moments à eux et il mentirait s’il disait qu’il n’a que du désir pour elle.








glitters:
 
Revenir en haut Aller en bas
Halston Hargreeves
Halston Hargreeves
la bonne fée
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 printemps {28.08}
SURNOM : Halsie, Hal
STATUT : En couple avec son danseur favori, s'incruste de plus en plus chez lui
MÉTIER : Agente de stars chez Shining Stars Agency, jamais très loin de ses protégés
LOGEMENT : 232 princess street ~ Logan City
Hot N Cold ※ EDDON 6  Tbu7
POSTS : 3228 POINTS : 2045

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
RPs EN COURS : {6/6} Callie & Eddie - Eddon #10 (FB) - Maisie - Jenson - Halsana #1 - Eddon #11

Hot N Cold ※ EDDON 6  4S2xhADq_o
EDDON #11 I just want you close where you can stay forever. You can be sure that it will only get better. You and me together through the days and nights.

Hot N Cold ※ EDDON 6  Cl4uFgcH_o
NOLSTON (scénario) We used to be giants, when did we stop ? The hope and the hurt has lived inside of me but there’s gold in the dirt, I never took the time to see.

Hot N Cold ※ EDDON 6  QuCoEb7n_o
HALSANA ※ She is a friend of my mind. She gather me, man. The pieces I am, she gather them and give them back to me in all the right order.
Hot N Cold ※ EDDON 6  Mx1f
RPs EN ATTENTE : James #2 - Eddon #UA 2 - Micah
AVATAR : Felicity Jones
CRÉDITS : bambi eyes (avatar) Loony Waltz (userbars) mapartche (dessin)
DC : Mitsuko la star déchue & Vladilena la tornade
Femme (elle)
INSCRIT LE : 22/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34768-halston-burn-across-the-sky https://www.30yearsstillyoung.com/t38555-what-chaos-is-imaginary#1880260 https://www.30yearsstillyoung.com/t38585-halston-hargreeves https://www.30yearsstillyoung.com/t39123-halston-hargreeves#1924091

Hot N Cold ※ EDDON 6  Empty
Message(#) Sujet: Re: Hot N Cold ※ EDDON 6 Hot N Cold ※ EDDON 6  EmptyDim 1 Aoû - 19:19



Hot N Cold



Consistency is the true foundation of trust. Either keep your promises or do not make them.

@Eddie Yang & Halston Hargreeves

Eddie se considérait comme périssable aux yeux de sa profession, cette impression avait été partagée par un certain nombre de ses protégés c’était donc loin d’être la première fois qu’elle l’entendait. Cependant, elle ne pouvait pas dire qu’elle saisissait tous les problèmes de son interlocuteur, même les métiers d’acteur et de danseur étaient tous les deux artistiques, ils n’avaient pas que des points en commun. Elle pouvait aisément deviner que le second était plus usant, il s’agissait de sport de haut niveau après tout, mais elle ne pensait pas que quelques mois d’absence feraient une si grosse différence. Il n’était pas rare que des stars de cinéma fassent des pauses plus ou moins longues, mais il leur était presque toujours possible de revenir, elle pensait donc naïvement qu’il en serait de même pour lui. Il se demandait à juste titre ce qu’il allait bien pouvoir faire de sa vie, même si elle n’aimait pas du tout ce qu’il sous-entendait avec cette phrase. Eddie lui expliqua qu’il pratiquait la danse tous les jours depuis plus de dix ans, qu’il ne se voyait pas se passer de cette routine. Il déclencha une grimace d’incompréhension lorsqu’il lui parla de la possibilité de ne plus lui plaire, juste parce que son corps risquerait de trop changer à son goût. « Eddie ne résume pas ta vie à la danse comme si tu n’étais bon dans rien d’autre. Personne ne se connaît à la perfection, tu pourrais te découvrir d’autres talents. Je sais que c’est dur de d'exercer un travail pour lequel on ne vibre pas, je l’ai fait durant plusieurs années, mais tu finiras bien par en trouver un dans lequel tu t’épanouiras, au moins durant ton temps de convalescence. » Elle s’était concentrée sur sa vie professionnelle, mais elle n’allait très certainement pas oublier de rebondir sur la partie qui l’avait fait tiquer. « Tu me crois si superficielle que ça Eddie ? » Elle était clairement blessée qu’il puisse penser qu’elle se détournerait de lui juste parce qu’il perdrait en muscles, gagnerait quelques kilos. Il devait encore se comparer à son ex-mari, mais elle ne l’avait pas épousé uniquement pour sa belle gueule et son corps d’apollon, loin de là, s’il n’avait que ça pour lui elle ne se serait jamais mise avec lui. « Je m’en fiche que ton corps change, il ne peut pas rester identique tout le temps. » C’était une chose que l’on réclamait aux femmes, un diktat qu’elle ne supportait plus d’entendre et ce n’était pas parce qu’Eddie était un homme, qu’elle allait faire dans le double standard en lui disant de rester tel qu’il est. « Il n’y a pas que ton physique et ton talent qui comptent… » Il s’agissait des deux premiers éléments qui l’avaient attiré en premier lieu, elle ne pouvait pas le nier. Cependant comme tout le monde elle avait découvert l’extérieur avant l’intérieur, parce qu’il ne pouvait pas en être autrement lorsqu’on rencontrait quelqu’un en vrai. Halston avait aimé ce qu’elle avait pu découvrir de sa personnalité, encore plus maintenant qu’elle le savait capable de se montrer très affectueux. Elle avait envie de le voir comme ça tous les jours, mais elle se doutait que cette attente était un peu trop grande, elle la pensait même irréaliste jusqu’au moment où elle réalisa qu’il portait encore son anneau et qu’il aurait aimé qu’il en soit de même de son côté. Il lui montra qu’il était conscient qu’il avait besoin de cette opération, mais qu’il avait beaucoup à perdre, il s’attendait un peu trop à avoir le beurre et l’argent du beurre… « Il faut toujours faire des sacrifices tôt ou tard Eddie… Il faut que tu gardes à l’esprit que celui-ci sera ponctuel. » C’était sûrement plus facile à dire qu’à faire, mais il serait dommage qu’il se mette à broyer du noir comme s’il n’y avait plus le moindre espoir.

Il assumait de s’être inscrit sur cette application, il n’avait décidemment rien à faire de ce que les autres pouvaient penser de lui. Il n’avait rien d’un type désespéré en même temps, pour un bel homme comme lui Tinder devait surtout être vu comme un terrain de jeu qu’il ne prenait pas au sérieux. Elle n’était pourtant pas rassurée par l’idée qu’il y soit allé uniquement dans le but de s’amuser et non pour trouver son âme sœur, elle n’avait pas la moindre envie de fréquenter un séducteur, elle avait déjà eu sa dose en la personne de Nolan. Il s’était empressé de lui dire que ce n’était pas ce qu’elle imaginait, mais elle s’était mise en tête qu’il avait encore besoin d’elle, pour des buts qui n’avaient rien de noble. Halston semblait encore hantée par les paroles de ses parents, qui lui avaient dit que le Waterford s’était rapproché d’elle par pur intérêt, pour lisser une image pas assez glorieuse pour percer à Hollywood. Il était difficile pour elle de se retrouver exactement dans la même situation et ce dès la première fois qu’elle développait de nouveau des sentiments pour quelqu’un. Si son grand-frère était à ses côtés, il lui dirait qu’elle n’avait pas à être étonnée, qu’elle avait encore décidé de fricoter avec un de ses protégés après tout, que cela ne pouvait qu’engendrer les mêmes conséquences. L’agente de stars n’avait pas envie d’être si fataliste, pas après ce qu’ils venaient de vivre tous les deux. Le danseur ne lui disait pas qu’il supprimerait son compte, mais il lui disait qu’il n’en avait plus du tout l’utilité et c’était déjà ça. Il avait comparé son comportement au sien, elle ne s’était jamais pensée irréprochable, mais elle jugeait avoir de bonnes excuses pour justifier son absence. Elle était perdue et ils n’avaient jamais parlé de mettre les choses au clair une fois leur sobriété retrouvée. La brune ne lui avait pas vraiment laissé la chance de pouvoir en parler, préférant couper court à tout ça en lui demandant d’oublier ce qu’il s’était passé. À ce moment-là elle ne s’imaginait pas une seule seconde qu’il avait éprouvé autre chose que de l’attirance physique pour elle, la tâche qu’elle lui imposait devait donc être facile à réaliser. Halston avait pensé qu’il l’avait réalisé avec brio, parce qu’il ne lui avait pas demandé une seule fois de la voir ou de lui téléphoner. Elle s’était mise le doigt dans l’œil et elle le faisait encore maintenant, puisqu’il lui disait qu’il voulait toujours la voir plus souvent comme convenu. Il souligna qu’elle connaissait la raison de sa première disparition et elle découvrit peu à peu ce qui justifiait la seconde. Il serait resté seul pendant tout ce temps, il n’aurait fait que d’angoisser sans personne à ses côtés et cela lui faisait de la peine. Les yeux de la brune se mirent à briller lorsqu’il lui dit que la sortir de sa vie ne faisait pas partie de ses intentions, qu’il ne l’aurait pas amené chez lui et qu’elle n’aurait pas fait la connaissance de ‘ ses enfants ’ si ça avait été le cas. Elle ne put s’empêcher de sourire légèrement, cette façon d’appeler ses chats ne cessera jamais de l’attendrir. Il continua de marquer des points en mentionnant ce qu’il avait bien pu lui dire en privé. Les sourcils de l’agente de star se froncèrent subtilement quand elle le vit détourner son visage. « Eddie tu ne peux pas me dire ça tout en arrêtant de me regarder. » Ça gâche tout crétin alors assume tes paroles jusqu’au bout. « J’ai tiré des conclusions hâtivement c’est vrai. J’ai l’impression d’avoir été tout aussi dramaqueen que peuvent l’être mes actrices. » Sophia prend garde à toi, je vais te voler ta couronne. « Je ne cesse de perdre la raison lorsque je suis avec toi. » Ajouta-t-elle d’une voix plus basse, combien de fois allait-encore devoir revenir à cette conclusion là ? …

Halston resta fidèle à elle-même en prenant la défense de Sophia, comme elle l’avait toujours fait, même lorsque la rouquine était en tort. Il ne lui reprochait pas d’avoir essayé de la protéger, mais il lui disait qu’elle aurait pu approfondir la question plus que cela avant de lui balancer quoique ce soit. L’actrice étant une femme à la vie bien remplie et à la patience limitée, il n’y avait quasiment aucune chance qu’elle vérifie son activité sur l’application. L’agente de stars n’y connaissait rien, elle ne savait pas si les profils inactifs restaient en ligne, elle pensait juste que sa colocataire avait une bonne raison de lui montrer cette capture d’écran. « Sophia est comment dire… plutôt volatile. » La rousse passait vite à autre chose, surtout lorsque ça ne la concernait pas directement, elle pensait avoir rempli son rôle en lui faisant part de cette information et basta, elle n’était pas allée plus loin. Eddie décida finalement de s’expliquer alors qu’il était d’abord réfractaire à lui rendre des comptes sur tout. Elle frémit lorsqu’elle entendit les mots notre relation sortirent de sa bouche, il ne voulait pas la foutre en l’air même s’il ne savait pas où elle le mènerait. Halston n’aimait pas plus que lui être dans ce flou permanent, mais pour une fois elle n’avait pas besoin de nommer les choses, elle voulait juste passer du temps avec lui et aviser plus tard. C’était bien pour cela qu’elle avait demandé qu’ils fassent connaissance l’un avec l’autre sans pression, mais cela avait l’air impossible à présent, parce qu’il se prenait déjà la tête. Il anticipait déjà, trop à son goût. Il lui demanda de repenser à ce qu’elle lui avait dit chez lui, à ce qu’il avait bien pu ressentir. Eddie lui fit comprendre qu’il ne serait pas prêt à tout accepter, du moins pas d’être dissimulé pour son confort alors que ça le mettrait mal à l’aise de son côté. Elle pinça ses lèvres, elle ne s’était pas mise à sa place à ce moment-là, alors qu’elle n’aurait pas aimé qu’on la cache non plus. « Pour vivre heureux vivons cachés… » Qu’elle récita sans grande conviction. « Je suis venue jusqu’ici pour qu’on oublie mon passé, je vais forcément le rappeler en affichant que je suis à nouveau en train de fréquenter un de mes protégés. » Le danseur ne prenait pas en compte ce paramètre-là, il se focalisait sur un autre, qui était effectivement plus problématique à ses yeux. Il touchait dans le mile en lui racontant qu’elle se serait comportée autrement s’il avait été plus vieux, mais aussi qu’elle n’arrivait pas à le croire capable de vouloir plus que de l’éphémère avec elle. Elle entrouvrit sa bouche mais aucun son n’en sortit, qu’est-ce qu’elle pourrait bien lui répondre qui ne le blesserait pas ? Il n’était pas coupable d’avoir l’âge qu’il avait, il n’y était pour rien, par contre elle elle était bel et bien responsable des préjugés qu’elle pouvait avoir sur lui. « Je… je ne peux pas te contredire, parce que tout ce que tu dis c’est la vérité. » Il venait de lui signifier qu’il voulait plus qu’une aventure et elle n’avait même pas réagi là-dessus. Elle décida de le faire avec un acte, elle s’approcha de lui pour glisser sa main à l’intérieur de sa poche et en retirer l’alliance, avant de saisir sa main pour la remettre en place. « Si tu tiens à moi, à nous alors continue de la porter. Je ne pensais pas ce que j’ai dit tout à l’heure… Je porterai la mienne, même si cela suscitera des interrogations. » Elle ne savait pas encore ce qu’elle répondrait exactement, si on osait lui poser des questions frontalement, mais elle n’avait pas envie de s’inquiéter pour ça. Halston se colla contre lui et le serra fortement dans ses bras avant de fermer les yeux. « Eddie n’oublie surtout pas que je suis là… n’affronte pas cette épreuve tout seul. Je pourrai t’amener à ton opération. » Elle préférait même que ça soit le cas, pour être sûre qu’il ne se défilera pas le jour J.


Revenir en haut Aller en bas
Eddie Yang
Eddie Yang
les rythmes endiablés
Voir le profil de l'utilisateur
Hot N Cold ※ EDDON 6  7vHkInU ÂGE : 25 ans (18.04.1996) et encore très loin de l'âge de raison
SURNOM : juste Eddie. oppa par sa sœur, hyung par son cousin et jagi par Halston. ses collègues préfèrent quant à eux l'appeler le traitre
STATUT : il a ouvert son cœur à son américaine préférée pour qui il s'autorise enfin à aimer de nouveau
MÉTIER : danseur et chorégraphe au sein de la Northlight Company, il retrouvera sous peu le chemin de la scène après une convalescence
LOGEMENT : #109 Hughton Avenue (Redcliffe) avec ses trois chats et Halston, qui passe de plus en plus de temps chez lui
Hot N Cold ※ EDDON 6  DWLLkpm
POSTS : 3531 POINTS : 1575

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : (intj-a) né à Sydney de parents coréens, originaire de Daegu en Corée du Sud ☆ a déménagé à Brisbane vers ses dix ans ☆ coréen de sang mais australien de cœur ☆ une petite sœur qu'il surprotège et des parents exigeants dont il a brisé toutes les attentes ☆ membre et leader d'un groupe de danse underground ☆ gaga de ses trois chats, seuls colocataires qu'il tolère ☆ traine une sale réputation dans la compagnie où il travaille car très opportuniste ☆ mène une vie à cent à l'heure entre la danse et la moto, quitte à brûler la chandelle par les deux bouts.
RPs EN COURS :
Hot N Cold ※ EDDON 6  O1o1nEs
CALLIE #3yang² ~ 여동생 › From the day of the universe’s creation and beyond. Trough the infinite centuries and beyond. In the previous life and maybe the next too, we’re eternally together. ☆ 12

Hot N Cold ※ EDDON 6  72QYHJd
EDDON #10 (fb)#11give me that rush › In this world of ice you’re the only shining glow. Now I can’t stop thinking about you when I’m sinking alone. I know it’s real, I can feel it. I'm full of problems, love sick, no way to go I'm a loser in this game. Save me, take my hand, take all of me. Please use me like a drug. ☆ 123456789 (ua)

Hot N Cold ※ EDDON 6  Kr0Zk6a
EDEA (scénario libre)the angel on my shoulder › You shined on me when I didn't even know myself, I couldn't say anything else but thank you. With you, who has taken my hand, I can shout of a bigger dream than before.

Hot N Cold ※ EDDON 6  DaUl2BP
ALEDDIE #2bitterness of the past › That yellow moon teases me, that I can’t have you. "But you’re only a rough beast." If you’re going to say that kind of thing, get lost. If you need me, change me.1

Hot N Cold ※ EDDON 6  RhyaCfe
NICKY (scénario libre)the painful reflection › You want to breathe, you hate this night. You want to wake up, you hate this dream. I could make it better, I could hold you tighter on that long road because within this pitch black darkness you are shining so brightly.

Hot N Cold ※ EDDON 6  PPJ9ikW
EBBY #2feel free to tease me › If you're lonely and need a friend, and troubles seem like they never end, just remember you're not alone. Girl, you've got a friend in me. ☆ 1

Hot N Cold ※ EDDON 6  3HDuUZw
INSANE BOYZ(préliens) this is our own game › We just keep making and improving because we're one of a kind. No one can copy us, from the start it's been all ours.



RPs EN ATTENTE :
Hot N Cold ※ EDDON 6  Qn8a

(james, sunan, connor, charles)

RPs TERMINÉS : (2022) diana #1

(2021) dani #1channing #1bennettdani #2eddon #1penny #1channing #2abellilycallie x daniclémentdani #3ilariacallie #1diego #1inaya #1eddon #2eddon #3eddon #4kaneddieeddon #5inaya #2eleonorpenny #2diego #2mika #1ashernicolecallie #2eddon #6gaby #1eddon #7diego #3eddon #9 (ua)nicky #1sunan #1birthday partyjina #1aleddie (fb)asher #2eddon #8callie #3mav x nicky

nanowrimo 2021 ~ 50 000 mots ✓ (60 839)

dimension slasher ~ 3.01 james #3 › 3.02 nicky #2 › 3.03 channing #3

fête des voisins ~ chez eddiechez jameschez elia, primrose et adelechez danichez lilychez gaby

rp abandonnés:
 


AVATAR : lee know 리노 (minho)
CRÉDITS : @unravel graph, @n-dia, @kidd (avatars) + @loonywaltz (userbars) + @violet (gifs) + la talentueuse @mapartche (adorable dessin)
DC : carl flanagan (ft. fionn whitehead)
PSEUDO : ladyfame (clémence)
Femme (elle)
INSCRIT LE : 19/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t35663-maniac-on-the-floor-eddie https://www.30yearsstillyoung.com/t35845-eddie-stand-up-and-show-your-skills https://www.30yearsstillyoung.com/t35869-eddie-yang https://www.30yearsstillyoung.com/t35870-eddie-yang https://www.pinterest.fr/ladyfamee

Hot N Cold ※ EDDON 6  Empty
Message(#) Sujet: Re: Hot N Cold ※ EDDON 6 Hot N Cold ※ EDDON 6  EmptyLun 2 Aoû - 21:45




Riding high, when I was king
Played it hard and fast, 'cause I had everything
Walked away, wonderin' then
But easy come and easy go and it would end


Sa vie va changer avec cette opération et il appréhende déjà ce que sera son quotidien durant les prochains mois sans la danse pour l’animer. Eddie est inquiet parce qu’il se consacre entièrement à celle-ci depuis l’adolescence, il ne conçoit aujourd’hui pas sa vie sans ses entraînements quotidiens et sans ses cours alors en lui retirant ça on lui retirera aussi sa principale raison de se lever le matin. C’est sa passion avant d’être son métier, il considère être né pour être danseur et c'est la seule chose pour laquelle il se sait doué. Halston aimerait qu’il ne résume pas toute sa vie à la danse alors qu’elle tourne littéralement autour de celle-ci depuis de nombreuses années. La danse est tellement plus que son gagne-pain, il faut voir comme il est épanoui et confiant sur un parquet de danse, lui qui était un adolescent mal dans sa peau a trouvé son salut à travers cet art exigeant pour lequel il a vraiment tout sacrifié. « Comme si je n’étais bon dans rien d’autre ? Mais c’est la réalité. » Eddie ne croit pas au fait de se trouver un autre talent à son âge, danser est ce qu’il sait faire de mieux et il n’est pas sûr d’avoir la foi de s’intéresser à autre chose. Car que pourrait-il faire, apprendre à cuisiner ou bien encore à dessiner ? Il ne va pas manquer de temps ces prochains mois c’est certain mais il ne veut pas se jeter dans n’importe quoi par dépit. « La seule chose que je me vois éventuellement faire c’est du bénévolat auprès d’animaux dans un refuge mais ce n’est pas ça qui paiera mes factures. » Ça lui plairait pourtant à Eddie, lui qui déborde d’affection envers les animaux mais il doit penser aux revenus qu’il n’aura bientôt plus si sa compagnie décide de le congédier comme il le redoute. Bien sûr il n’oublie pas les contrats qu’Halston pourrait lui trouver mais il préfère ne pas trop se reposer dessus, après tout elle n’aura pas forcément quelque chose à lui proposer à ce moment-là car son manque d’expérience dans l’acting lui fermera inévitablement pas mal de portes. La publicité reste dans ses cordes mais il faut déjà voir s’il se fera repérer grâce à son statut d’égérie Häagen-Dazs, qui lui aura au moins permis de toucher un petit cachet retardant un peu son naufrage. Eddie s’exprime mal après ça en supposant que son corps pourrait changer et qu’il ne plaira peut-être plus à Halston, son intention n’est pas de la faire passer pour une femme superficielle mais c’est visiblement de cette façon qu’elle le perçoit. « C’est pas ce que j’ai voulu dire, je.. je ne veux juste pas voir ton regard changer quand tu le poseras sur moi. » Elle dit se moquer du fait que son corps puisse subir le contrecoup de plusieurs mois sans danse mais Eddie ne tient pas à devenir une arnaque. Halston fréquentait jusque là un jeune homme frais et athlétique qu’elle pourrait au final récupérer dans un piteux état le temps qu’il se remette de son opération, et ce n’est vraiment pas ce qu’il souhaite devenir. Il veut pouvoir assurer avec elle comme il l’a fait jusqu’à présent, tenir la cadence sexuellement notamment car c’est un domaine dans lequel il se met beaucoup de pression compte tenu de l’expérience qu’elle a par rapport à lui. Elle lui assure que son physique et son talent ne sont pas les seules choses qui comptent et ça pourrait le rassurer si Eddie ne se projetait pas déjà loin. « Il va falloir que je me maintienne en forme sans la danse, c'est impératif. Je pense que ma rééducation comportera une routine d’exercices spécifiques mais je ferai à côté tout ce qui me sera autorisé. Et puis.. il y a aussi le sport de chambre que je pourrai pratiquer pour conserver mon endurance. » Il laisse glisser jusqu’à elle un regard pour le moins évocateur, l’air de lui dire que ça ils le feront ensemble si elle est veut bien participer à sa remise en forme de cette manière. Eddie sait que sa reprise sera très compliquée s’il perd beaucoup de muscle et s’empâte pendant les prochains mois alors il va tâcher de rester aussi actif qu’il le pourra, en espérant qu’il n’en fasse pas trop là encore et se contente bien de suivre les recommandations des médecins cette fois. « C’est pour mon bien, il faut que je me dise ça. » il consent à admettre alors qu’Halston évoque des sacrifices nécessaires. Ça l’angoisse tout ça mais il est foutu s’il reste avec un genou dans cet état, sa situation ne pourrait presque pas être pire et il en prend enfin conscience. Il va la faire cette opération et il suppose que le plus tôt sera le mieux, le chirurgien n’attend probablement que son feu vert pour lui programmer ça très prochainement. Il devrait le voir comme une délivrance à moyen terme même si pour ça il devra passer par des mois compliqués, mais Eddie est bien placé pour savoir que l’on n’obtient rien sans rien.

Il assume sa courte expérience sur Tinder, il sait pourquoi il s’y est mis et c’est une chose vis-à-vis de laquelle il ne considère pas devoir se sentir honteux. Eddie était célibataire et abstinent depuis trois longues années quand il a décidé de s’y inscrire, il n’avait alors pas du tout la volonté d’y trouver l’amour mais simplement de se laisser porter par des rencontres sans véritables attentes après un début d’année franchement chaotique. Il a voulu s’amuser et décompresser, ce qu’il s’était interdit de faire pendant longtemps et au final il est loin d’avoir enchaîné les dates. Il y a beaucoup de matchs qu’il n’a pas concrétisé car il n’était pas non plus question pour lui de rencontrer n’importe qui, même si la première fille avec laquelle il a tenté quelque chose s’est avérée être très décevante malgré le très bon feeling qu’ils avaient eu. Eddie peut en tout cas se regarder dans une glace car il n’a pas cédé à la tentation d’aligner les conquêtes, et il a surtout su se désintéresser de cette application au bon moment. Quand Halston est officiellement rentrée dans sa vie il n’y était déjà plus mais elle lui a donné une raison supplémentaire de ne pas y retourner, elle a même occupé tellement de place dans son esprit qu’il a fini par oublier qu’il possédait Tinder. Il espère qu’elle le croit quand il lui assure ne plus s’y rendre et il aimerait ne pas être obligé de lui prouver en sortant son téléphone, que son manque de confiance en lui n’ira quand même pas jusque là. C’est en tout cas blessant pour lui de devoir répondre de telles accusations aujourd’hui alors qu’il n’est coupable de rien d’autre que d’avoir été un peu tête en l’air. Halston s’est imaginé des choses et s’est forgé une image de lui qui ne reflète pas ce qu’il est vraiment, car Eddie n’est définitivement pas un dragueur compulsif qui profite du temps qu’ils ne passent pas ensemble pour convoiter d’autres femmes. Si Halston savait.. si elle pouvait entrer dans sa tête, elle verrait qu’il n’y a pas d’autre femme à part elle et qu’Eddie est incapable de la sortir de ses pensées même quand ils ne voient pas pendant des jours. Ce n’est pas parce qu’il prend du recul et du temps pour réfléchir qu’il se désintéresse subitement d’elle, mais il aurait dû répondre au moins à ses messages pour clarifier cette situation et lui éviter de se faire des films. Ce n’était pas malin de sa part de disparaître pendant cinq jours sans un mot, et ce n’était pas juste vis-à-vis d’Halston avec laquelle il venait tout juste de convenir qu’ils se verraient plus souvent. Eddie aspire même à la voir de façon régulière à présent, la promesse qu’ils se sont faite tient en tout cas toujours en ce qui le concerne et il n’a pas la moindre envie de s’éloigner d’elle alors qu’ils vivent peut-être le début d’une histoire. Il tient à elle et à ce qui les lie, ce n’est pas pour rien qu’il a porté cette alliance même quand il réfléchissait dans son coin et qu’il l’a aussi faite venir chez lui pour lui présenter ses enfants. C’est hautement symbolique car Eddie n’avait pas fait entrer une femme dans sa vie de cette manière depuis sa dernière petite-amie, il veut faire comprendre à Halston qu’il bouleverse son train de vie de célibataire et ses convictions pour elle. Elle lui demande de ne pas détourner le regard quand il mentionne les choses qu’il a pu lui dire dans l’intimité de leurs deux logements et il recentre aussitôt ses yeux sur elle en décidant qu’il va assumer ça aussi. Peu de gens le connaissent sous les aspects qu’il a dévoilé à Halston, le danseur est un garçon complexe qui montre bien ce qui l’arrange mais il y a un cœur qui bat derrière tout ça. Il n’est pas toujours aussi confiant qu’il veut le laisser croire, comme tout le monde il lui arrive de douter de lui et il peut être étonnamment tendre, aussi, quand il veut. L’agence reconnaît avoir tiré des conclusions hâtives et elle a le sentiment d’avoir réagi en drama queen, à l’image de ses actrices. « Tu es pleine d’insécurités Halston, à moi de faire en sorte de ne pas les réveiller bêtement. » C’est ce que toute cette histoire lui permet de comprendre, il fréquente une femme abîmée par sa dernière relation alors il se doit de faire attention désormais, et d’être aussi moins égoïste. Il ne peut plus disparaître comme il l’a fait sans rien dire ni lui cacher des choses aussi importantes qu’une blessure, Halston mérite qu’il soit honnête et qu’il considère aussi ce qu’elle peut ressentir. Il doit se mettre plus souvent à sa place et cesser de n’écouter que lui. « J’ai envie de gagner ta confiance tu sais, mais j'imagine que ça prendra un peu de temps. » Il fera tout ce qu’il pourra dans ce sens en espérant que ce ne sera pas vain et que cette confiance Halston sera bel et bien disposée à la lui accorder quand il la méritera. Elle dit perdre la raison lorsqu’elle est avec lui et ces mots trouvent un écho particulier en lui, étant donné qu’Eddie se retrouve totalement dans ce qu’il entend. « Je pourrais tellement dire la même chose. » Qu’il perd facilement la tête quand elle est dans les parages, c’est juste un fait. Eddie n’a plus le contrôle sur grand-chose lorsque l’agente est près de lui et il lui a déjà prouvé, elle fait de lui un autre homme ce qui n’est pas forcément une mauvaise chose mais elle lui dérobe aussi très facilement son self-control. Pour elle il se demande s’il a encore beaucoup de limites, et qui sait si elle ne va pas finir par le rendre simplement fou.

Sophia semble effectivement bien peu se soucier des bombes qu’elle peut larguer mais Sophia est aussi très casse-pieds sur les bords. Il ne sait pas si Halston se rend compte que sa colocataire lui tape déjà sérieusement sur le système et menace le peu de patience qu’il a en lui mais elle aurait tort de penser qu’il oubliera facilement cet affront qu’il lui a été fait. La rouquine a raté une sacrée occasion de rester à sa place et il faut lui souhaiter de ne pas recroiser Eddie de sitôt, car il aurait bien certaines choses à lui dire après ça. Il aimerait qu’elle ne se range pas automatiquement du côté de son actrice mais il en demanderait sans doute trop, tout ça est juste bon à lui rappeler qu’il ne fait pas le poids face à Sophia et qu’Halston la soutiendra toujours bien plus facilement que lui. C’est frustrant et ça lui donne un peu le sentiment de compter pour du beurre, mais il n’a pas dit son dernier mot. Eddie ressent le besoin de laver son image et de se défaire de cette étiquette de séducteur qui ne lui correspond pas, et il n’hésite pas à lui dire aussi qu’il n’oserait pas prendre le risque de saboter leur relation même s’il ignore ce qu’il peut réellement en attendre. Des attentes Eddie en a oui et elles ne sont pas simples à formuler aujourd’hui, après tout il n’est pas certain qu’Halston pourra lui donner ce qu’il veut et une fois qu’il se sera dévoilé à elle il ne pourra plus revenir en arrière. Il se torture déjà l’esprit avec cette discrétion que recherche Halston et qui ne lui convient pas, parce qu’il s’imagine déjà devenir une sorte de secret honteux pour elle. Elle ne semble pas prête à assumer de se montrer avec lui et il n’est pas sûr de vouloir investir du temps dans le fait d’apprendre à se connaître si ça revient pour lui à devoir se cacher sans arrêt. Eddie s’accroche tant bien que mal à sa dignité, il ne peut pas concevoir une relation dans laquelle on ne l’assumerait pas pleinement parce qu’il estime valoir quand même mieux que ça. Halston lui rappelle un fameux proverbe auquel elle ne semble elle-même pas beaucoup croire, et ça le rassurerait presque. « Ce n’est pas comme ça que je conçois le bonheur. » En se cachant, en craignant sans arrêt le regard et le jugement des autres. La discrétion a du bon parfois mais ils peuvent être discrets sans forcément se planquer, lui aimerait juste ne pas devoir considérer tout un tas de facteurs chaque fois s’ils se verront car c’est une relation empreinte de naturel qu’il veut avec elle, pas quelque chose de calculé où il ne sera libre de rien. Elle évoque le fait de fréquenter à nouveau l’un de ses protégés et mine de rien ça aussi ça joue contre lui, parce qu’il y en a eu un autre avant lui et qu’il ne lui a pas laissé un bon souvenir. « Mais j’ai droit à ma chance, tu crois pas ? La meilleure façon de faire oublier ton passé c’est d’avancer Halston, et n’oublie pas que je ne suis pas lui. » Eddie n’est pas Nolan. Il ne prétend pas être mieux que lui sur tous les plans mais elle ne sera pas éclaboussée par un scandale sexuel ou une trop grande célébrité avec le danseur, il lui a déjà expliqué aspirer à une autre forme de reconnaissance. « J’aimerais devenir plus qu’un protégé à tes yeux. » il ose ajouter en rencontrant son regard alors que ça le dévoile encore plus, mais il n’est plus tellement à ça près de toute façon. Il continue d’ailleurs sur sa lancée après ça en supposant que toute cette situation serait bien plus simple s’ils avaient le même âge, ce qu’Halston est bien forcée d’admettre. Eddie veut lui prouver qu’il peut être jeune et sérieux, que l’un n’empêche pas l’autre et qu’il aspire aujourd’hui à plus qu’une simple aventure avec elle. C’est dit, il prend tous les risques en s’avançant à ce point mais elle ne pourra pas lui reprocher un manque d’honnêteté cette fois. Il appréhende ce qu’elle va pouvoir répondre à ça, s’ils n’ont pas les mêmes attentes tous les deux c’est maintenant qu’il est susceptible de le savoir et peut-être bien qu’il va tout faire capoter en fondant trop d’espoirs sur cette relation naissante. En guise de réponse Halston s’avance pour venir recueillir l’alliance dans sa poche avant de la remettre à son doigt. Un frisson le parcourt tout entier tant le symbole est fort, ce geste a quelque chose de vraiment rassurant, tout autant que les mots qui vont suivre. Ce nous qu’elle formule le réconforte et lui fait dire qu’elle veut peut-être bien avancer dans la même direction que lui. « Je tiens à toi et à nous. » il lui confirme et c’est décidé il ne retirera plus cette alliance, ce qui n’était de toute façon pas prévu au départ. Il sait à présent qu’Halston ne pensait pas ce qu’elle a pu en dire tout à l’heure et elle est même prête à porter la sienne en dépit des soupçons que ça pourrait éveiller autour d’elle. Elle lui prouve qu’elle tient sûrement plus à lui et à leur relation qu’elle n’accorde d’importance aux jugements extérieurs, et c’est la meilleure prise de conscience qu’il pouvait avoir. Mais c’est la proposition qu’elle lui fait après ça qui lui réchauffe vraiment le cœur, quand elle lui dit de ne pas affronter cette épreuve tout seul et se dit même prête à l’amener à son opération. « Tu- tu ferais vraiment ça pour moi ? » C’est une chose qu’il n’aurait pas osé demander de lui-même alors que ça pourrait beaucoup le tranquilliser de ne pas s’y rendre seul. « Je ne sais pas quoi dire, c’est.. ça m’aiderait effectivement beaucoup de te voir juste avant et je ne vois pas qui d'autre pourrait m'y accompagner. » Si c'est elle alors ça lui donnera une motivation supplémentaire pour ne pas rebrousser chemin au tout dernier moment, car le laisser y aller seul c'est courir le risque qu'il prenne peur et renonce. Il profite de l’étreinte qu’elle lui offre pour la presser contre lui et déposer un baiser sur le sommet de son crâne. Eddie ne veut plus quitter ses bras, il se sent d’un coup si bien et si rassuré alors que ce n’était pourtant pas gagné. « Il va falloir que je l’annonce à ma mère et à ma sœur aussi.. » Et à son père, qu'il oublie un peu trop à chaque fois. Ça lui vient soudainement à l’esprit et c’est même l'une des premières choses qu’il va devoir faire après ça, passer à la maison sans tarder pour leur faire part de la nouvelle car elles ne lui pardonneront jamais de les informer après l'opération et de ne pas les inclure dans un moment aussi important de sa vie. « Je vais passer un sale quart d’heure, à côté le dire à ma compagnie ne m’inquiète pas trop. J’espère presque que l’alliance détournera l’attention de cette annonce pour te dire. » Il laisse échapper un léger rire nerveux car la situation en serait presque comique tant elle est grotesque. Eddie se mettrait aussi dans de beaux draps en révélant son faux mariage sachant l’importance que sa mère accorde aux traditions. Ce n’est pas simple ce qui l’attend mais pour se donner du courage il pense à sa plus précieuse alliée qu’il serre actuellement dans ses bras, et qui lui a garanti qu’il ne serait pas seul quoi qu’il puisse arriver. « Merci d’être présente pour moi Halston, d’autant plus après ma fuite. Si t’étais pas là je ne saurais pas vers qui me tourner et je me sentirais vraiment seul, c’est incroyable à quel point tu m’apaises. » Elle l’apaise même tellement qu’il décide de se laisser aller et vient capturer ses lèvres dans un tendre baiser en la maintenant toujours contre lui, et alors qu’il se détache son visage reste proche et son souffle se mêle au sien, pendant que leurs yeux se rencontrent. Il se perd complètement dans le regard clair d’Halston et d’un coup c’est comme si elle épongeait sa peur, il ressent un grand bien-être en se tenant contre elle alors qu’il avait envie d’oublier cette journée il y a encore quelques minutes.








glitters:
 
Revenir en haut Aller en bas
Halston Hargreeves
Halston Hargreeves
la bonne fée
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 printemps {28.08}
SURNOM : Halsie, Hal
STATUT : En couple avec son danseur favori, s'incruste de plus en plus chez lui
MÉTIER : Agente de stars chez Shining Stars Agency, jamais très loin de ses protégés
LOGEMENT : 232 princess street ~ Logan City
Hot N Cold ※ EDDON 6  Tbu7
POSTS : 3228 POINTS : 2045

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
RPs EN COURS : {6/6} Callie & Eddie - Eddon #10 (FB) - Maisie - Jenson - Halsana #1 - Eddon #11

Hot N Cold ※ EDDON 6  4S2xhADq_o
EDDON #11 I just want you close where you can stay forever. You can be sure that it will only get better. You and me together through the days and nights.

Hot N Cold ※ EDDON 6  Cl4uFgcH_o
NOLSTON (scénario) We used to be giants, when did we stop ? The hope and the hurt has lived inside of me but there’s gold in the dirt, I never took the time to see.

Hot N Cold ※ EDDON 6  QuCoEb7n_o
HALSANA ※ She is a friend of my mind. She gather me, man. The pieces I am, she gather them and give them back to me in all the right order.
Hot N Cold ※ EDDON 6  Mx1f
RPs EN ATTENTE : James #2 - Eddon #UA 2 - Micah
AVATAR : Felicity Jones
CRÉDITS : bambi eyes (avatar) Loony Waltz (userbars) mapartche (dessin)
DC : Mitsuko la star déchue & Vladilena la tornade
Femme (elle)
INSCRIT LE : 22/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34768-halston-burn-across-the-sky https://www.30yearsstillyoung.com/t38555-what-chaos-is-imaginary#1880260 https://www.30yearsstillyoung.com/t38585-halston-hargreeves https://www.30yearsstillyoung.com/t39123-halston-hargreeves#1924091

Hot N Cold ※ EDDON 6  Empty
Message(#) Sujet: Re: Hot N Cold ※ EDDON 6 Hot N Cold ※ EDDON 6  EmptyMar 3 Aoû - 19:39



Hot N Cold



Consistency is the true foundation of trust. Either keep your promises or do not make them.

@Eddie Yang & Halston Hargreeves

Comment pouvait-il être aussi défaitiste en étant si jeune ? S’ils s’étaient retrouvés sur le pont à ce moment-là, cela ne l’aurait pas étonné de le voir à la limite de se jeter par-dessus avec de telles paroles. La vie d’Halston avait commencé à graviter très tôt autour du cinéma, mais elle ne s’était pas fermée pour autant à l’idée de voir autre chose. La brune n’avait certes pas eu totalement le choix, parce que ses parents ne l’auraient jamais laissé s’enfermer totalement dans cette passion, mais elle aurait tout de même eu la curiosité de découvrir d’autres domaines. « Ne sois pas si fataliste, ça ne te va pas. » Il allait avoir beaucoup de temps libre, qu’il pourrait utiliser à bon escient et il allait dans ce sens lorsqu’il évoqua la possibilité de faire du bénévolat. Il ne s’agissait pas d’une activité rémunératrice, mais elle était certaine qu’elle pourrait lui faire beaucoup de bien, elle pourrait lui vider l’esprit tout en le rendant heureux. « C’est une bonne idée Eddie, tu es tellement épanoui lorsque tu es aux côtés de tes chats, que ça ne pourrait que t’être bénéfique d’être dans un refuge. » Il n’y avait pas que le travail qui comptait, elle était quelque peu mal placée pour le dire, mais qu’Eddie ne s’y consacre pas totalement ne serait-ce quelques semaines ne lui ferait pas de mal. Il n’évoquait pas la possibilité de tourner à nouveau dans un film ou une publicité, mais elle ne pensait pas qu’il se fermait à de telles opportunités, surtout après ce qu’il lui avait dit avant qu’ils ne rejoignent la parade. Il avait aimé essayer quelque chose de nouveau et le cinéma avait le mérite d’offrir un boulot où on était loin de tourner en rond, mais il allait devoir bosser durement avant de retrouver un rôle de la même envergure que celui qu’il avait eu. Le danseur craignait plus que tout de perdre de sa superbe, comme s’il allait être cloué dans un fauteuil à roulettes pendant des années, ce qui n’était pas au programme aux dernières nouvelles. Il pensait déjà que son regard allait changer alors qu’il était loin d’être dans sa tête. Il réfléchissait aux différents moyens de se maintenir en forme, il avait l’air de l’inclure dans l’un d’entre eux. Lorsqu’elle vit son regard changer, ses joues se teintèrent et ses sourcils s’élevèrent, comment osait-il envisager qu’elle lui offrirait encore son corps alors qu’elle était actuellement fâchée ? Il la pensait déjà accro au point de tout lui pardonner en un claquement de doigt ? Il n’était pourtant pas au bout de ses peines, puisqu’il ne savait pas encore qu’elle avait d’autres reproches à lui faire. Il s’agissait de critiques qu’elle ne devrait peut-être pas lui faire, mais cela la démangeait tellement qu’elle ne put s’empêcher de mentionner cette application.  

Halston ne s’était pas montrée très investigatrice, la colère était montée si facilement lorsqu’elle avait reçu ce message de Sophia, qu’elle n’avait pas su poser les bonnes questions. Il n’y avait pas la dernière date à laquelle il s’était connecté, il n’avait pas aimé le profil de l’amie de la rouquine puisqu’il n’avait pas eu de match avec elle, mais cela ne voulait pas dire qu’il ne parlait pas à d’autres femmes. L’agente de stars pensait tout bonnement qu’aucun homme ne serait jamais aussi sentimentale qu’elle ne pouvait l’être, même si son petit-frère pourrait sûrement se targuer de l’être. Elle s’imaginait également incapable d’étourdir un homme au point d’éclipser l’existence de toutes les autres, alors le savoir sur une plateforme qui lui permettait de rencontrer n’importe qui la rendait folle. L’agente de stars ne lui avait pas demandé de n’être qu’à elle, parce qu’elle ne se sentait pas légitime de le faire, mais elle n’en pensait pas moins. Elle ne lui demandera pas le moindre accès à son téléphone, parce qu’elle avait finalement envie de croire qu’il n’était pas un sombre connard. Halston avait repensé à cet Eddie qui avait débarqué dans son bureau sur demande, qu’elle n’avait pas cherché à ménager et qui s’était mis à trembloter. Il avait eu peur, mais il ne s’était pas démonté, il était prêt à rester à ses côtés, même lorsque ses craintes s’étaient révélées infondées. Cet Eddie ne pouvait pas s’être volatilisé, pas aussi facilement, pas maintenant qu’ils étaient allés de l’avant. Elle ne le repoussait plus et même maintenant après sa fuite, elle se rendait compte qu’elle n’avait pas envie de recommencer. Il était vrai qu’il aurait facilement pu éviter de réveiller ses insécurités, il s’était tiré une balle dans le pied. Heureusement qu’il avait réussi à l’extraire, sinon elle aurait déjà fait demi-tour. Il désirait obtenir sa confiance, mais il s’y était assez mal pris jusque-là, elle ne manquera pas de lui donner une piste pour qu’il s’améliore. « Commence par ne plus me mentir. Je t’avais demandé de ne pas me cacher de choses importantes et de faire attention à toi… ce que tu n’as pas fait. » Elle se demandait s’il n’avait justement pas failli lui parler de cette blessure à un moment donné, avant de se rétracter. L’agente de stars n’aurait pas eu besoin de lui barrer le passage s’il l’avait fait, elle aurait déjà été au courant et elle aurait peut-être gardé pour elle l’information de Sophia. La brune aurait attendu un moment plus propice pour lui en parler, le faire en plein milieu d’une rue n’avait rien d’idéal, même si celle-ci n’était pas très fréquentée. Elle ne savait pas vraiment ce qu’elle était en train de lui avouer, à lui dire qu’elle perdait la raison en sa présence, mais il ressentait exactement la même chose. La commissure de ses lèvres se tordit, comment ils allaient réussir à avoir une bonne entente s’ils continuaient de se comporter de manière si peu raisonnée ? …

L’agente de stars pouvait aisément deviner qu’Eddie ne passerait pas à autre chose de sitôt, contrairement à la rouquine qui devait très certainement avoir un autre drama à l’heure actuelle. L’actrice se dispersait si facilement, c’était quelque chose qu’elle lui reprochait souvent, mais qui pouvait s’avérer être une qualité. Halston pensait qu’elle devait rarement ruminer, contrairement à elle qui pouvait rester plongée longtemps dans ses pensées négatives. Elle mettait un temps fou à les chasser lorsqu’elle n’était pas à son travail, sa colocataire avait donc bien fait, de lui balancer sa bombe lorsqu’elle était à son bureau plutôt que lorsqu’elle se trouvait chez elle. La brune avait réussi à ne pas se défouler sur les autres, chose qu’elle n’avait pas réussi à faire lorsque son ex-mari l’avait mise en rogne. Nolan restait incontestablement celui qui lui faisait le plus perdre les pédales, Eddie avait encore du chemin à faire avant de l’égaler. Il pourrait penser le contraire, puisqu’elle l’avait mise dans le même panier que lui, à le prendre pour un séducteur. S’il en avait été un, il n’aurait sûrement pas mis tant de temps à lui faire comprendre son attirance pour elle, il aurait été aveuglé par sa confiance en lui et aurait donc foncé dans le tas. L’agente de stars comprit qu’il ne pouvait pas faire preuve d’assurance alors qu’elle lui demandait de rester dans l’ombre, c’était plutôt cruel d’exiger qu’il s’efface alors qu’il n’en avait pas envie. Il ne concevait pas le bonheur de cette façon et ce n’était pas son cas non plus. Cacher complètement l’homme qu’elle fréquente ne pouvait pas la réjouir, elle aurait probablement l’impression d’être malhonnête envers lui, en plus de l’être envers ses proches. Sophia était la seule à être au courant de ce qui se tramait entre eux et ce n’était même pas volontaire. Il lui avait été déconseillé d’avoir des amourettes avec ses protégés, une instruction qu’elle avait suivi à la lettre à ses débuts, jusqu’à ce qu’elle se rende compte qu’elle était amoureuse de Nolan. L’agente de stars avait tenté de se raisonner après son divorce, elle s’était promise qu’elle ne reproduirait plus ce schéma, mais il était plus facile de rompre les promesses qu’elle se faisait à elle-même plutôt que celles qu’elle faisait aux autres. Les nouvelles paroles du danseur firent dérailler son cœur, elle serra ses dents. Tu es déjà plus qu’un protégé, Eddie. Elle ne se serait pas mise dans un tel état dans le cas inverse. Il énonçait des vérités qu’elle ne voulait pas entendre, mais qui avaient au moins le mérite de la faire réagir.

Aventurer sa main dans cette poche pour remettre cette alliance à la bonne place, lui apportait un certain sentiment de satisfaction, qui fut accru par le frisson qu’elle provoqua chez lui. Il lui confirma de vive voix qu’il tenait à elle, à eux, il ne lui en fallait pas plus pour être définitivement rassurée. « Tu as le droit à ta chance Eddie, je me sentirai trop stupide de ne pas essayer. » Elle avait bien surmonté ses préjugés sur Nolan alors pourquoi pas le faire aussi pour lui ? Surtout qu’il n’avait pas le plus terrible de ses défauts, en réalité mis à part sa fierté démesurée et le fait qu’il soit son protégé, il n’y avait aucune similitude entre eux. Alors cette bague qui était restée dans son boîtier, n’y resterait pas plus longtemps pour qu’ils soient sur un pied d’égalité. Elle avait réduit à néant la distance qu’il y avait entre eux et qui avait trop duré, avant de lui rappeler qu’elle était là pour lui. Il avait du mal à croire à sa proposition, qu’elle n’aurait pas faite si elle ne comptait pas la tenir. « Bien sûr que je le ferai. Si ça peut t’aider à aller jusqu’au bout et t’éviter de prendre ta moto… et j’ai envie d’être là. » Lorsqu’elle lui avait dit qu’elle voulait qu’ils se voient plus souvent, ce n’était pas un souhait qu’ils ne partagent que les bons moments, après tout ne s’étaient-ils pas jurés qu’ils seraient aussi l’un pour l’autre durant les mauvais instants ? Même s’il s’agissait d’un discours prémâché qu’elle avait simplement récité, elle tenait à être présente quand il avait le plus besoin d’elle. Elle avait apprécié qu’il la presse contre lui et ne voulait pas prendre l’initiative d’interrompre cette étreinte. Il lui parla de sa famille, qui était tout autant dans l’ignorance qu’elle ne l’avait été une heure plus tôt. Elle se demanda pourquoi son père n’avait pas été cité, est-ce qu’il était séparé de sa mère ou pire décédé ? Elle n’avait pas envie de le rendre plus triste qu’il ne l’était déjà, alors elle garda ses questionnements pour elle. Il tint d’étranges réflexions, préférant encore que ses proches s’attardent sur son alliance que sur sa blessure. « Si c’est le cas ils vont chercher à me rencontrer… ou pas. » Ils ne souhaiteraient peut-être même pas la rencontrer, une fois qu’il leur aura appris la différence d’âge qui les séparaient. Un rejet qu’elle craignait déjà et les rencontrer maintenant serait bien trop prématuré. Elle pourrait lui dire qu’elle a changé d’avis, qu’il pourrait au moins retirer cette bague durant ses entrevues avec eux, mais elle ne voulait pas passer pour une girouette. Il la remercia d’être là et lui confia à quel point il était seul, ce qui la chagrina, elle ne le pensait pas si mal entouré. « On commet tous des erreurs. Je te pensais plus entouré que ça… j’espère que tu n’es pas trop fâché avec ton entourage. » Il ne pourra se contenter que d’elle, tout le monde avait besoin d’avoir plusieurs piliers pour tenir debout. Halston le laissa s’emparer de ses lèvres avec plaisir, ce contact eut un effet revigorant, elle en oublia toutes les contrariétés dont ils parlaient juste avant. La fin de leur baiser ne signera pas un trop grand éloignement de leurs visages, ce qui lui permit de s’attarder sur ses lèvres avant de capter son regard. Elle passa un doigt sur ses lippes et s’exclama : « Tu n’as pas le droit de m’en priver plus de trois jours, tu m’entends ? » Une formulation bien particulière pour lui signifier qu’ils devraient vraiment s’astreindre à se voir régulièrement. « S’il le faut je te ferai un nouveau contrat pour t’y obliger. » Dit-elle en affichant un sourire en coin. « Tu es libre ce soir ? »


Revenir en haut Aller en bas
Eddie Yang
Eddie Yang
les rythmes endiablés
Voir le profil de l'utilisateur
Hot N Cold ※ EDDON 6  7vHkInU ÂGE : 25 ans (18.04.1996) et encore très loin de l'âge de raison
SURNOM : juste Eddie. oppa par sa sœur, hyung par son cousin et jagi par Halston. ses collègues préfèrent quant à eux l'appeler le traitre
STATUT : il a ouvert son cœur à son américaine préférée pour qui il s'autorise enfin à aimer de nouveau
MÉTIER : danseur et chorégraphe au sein de la Northlight Company, il retrouvera sous peu le chemin de la scène après une convalescence
LOGEMENT : #109 Hughton Avenue (Redcliffe) avec ses trois chats et Halston, qui passe de plus en plus de temps chez lui
Hot N Cold ※ EDDON 6  DWLLkpm
POSTS : 3531 POINTS : 1575

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : (intj-a) né à Sydney de parents coréens, originaire de Daegu en Corée du Sud ☆ a déménagé à Brisbane vers ses dix ans ☆ coréen de sang mais australien de cœur ☆ une petite sœur qu'il surprotège et des parents exigeants dont il a brisé toutes les attentes ☆ membre et leader d'un groupe de danse underground ☆ gaga de ses trois chats, seuls colocataires qu'il tolère ☆ traine une sale réputation dans la compagnie où il travaille car très opportuniste ☆ mène une vie à cent à l'heure entre la danse et la moto, quitte à brûler la chandelle par les deux bouts.
RPs EN COURS :
Hot N Cold ※ EDDON 6  O1o1nEs
CALLIE #3yang² ~ 여동생 › From the day of the universe’s creation and beyond. Trough the infinite centuries and beyond. In the previous life and maybe the next too, we’re eternally together. ☆ 12

Hot N Cold ※ EDDON 6  72QYHJd
EDDON #10 (fb)#11give me that rush › In this world of ice you’re the only shining glow. Now I can’t stop thinking about you when I’m sinking alone. I know it’s real, I can feel it. I'm full of problems, love sick, no way to go I'm a loser in this game. Save me, take my hand, take all of me. Please use me like a drug. ☆ 123456789 (ua)

Hot N Cold ※ EDDON 6  Kr0Zk6a
EDEA (scénario libre)the angel on my shoulder › You shined on me when I didn't even know myself, I couldn't say anything else but thank you. With you, who has taken my hand, I can shout of a bigger dream than before.

Hot N Cold ※ EDDON 6  DaUl2BP
ALEDDIE #2bitterness of the past › That yellow moon teases me, that I can’t have you. "But you’re only a rough beast." If you’re going to say that kind of thing, get lost. If you need me, change me.1

Hot N Cold ※ EDDON 6  RhyaCfe
NICKY (scénario libre)the painful reflection › You want to breathe, you hate this night. You want to wake up, you hate this dream. I could make it better, I could hold you tighter on that long road because within this pitch black darkness you are shining so brightly.

Hot N Cold ※ EDDON 6  PPJ9ikW
EBBY #2feel free to tease me › If you're lonely and need a friend, and troubles seem like they never end, just remember you're not alone. Girl, you've got a friend in me. ☆ 1

Hot N Cold ※ EDDON 6  3HDuUZw
INSANE BOYZ(préliens) this is our own game › We just keep making and improving because we're one of a kind. No one can copy us, from the start it's been all ours.



RPs EN ATTENTE :
Hot N Cold ※ EDDON 6  Qn8a

(james, sunan, connor, charles)

RPs TERMINÉS : (2022) diana #1

(2021) dani #1channing #1bennettdani #2eddon #1penny #1channing #2abellilycallie x daniclémentdani #3ilariacallie #1diego #1inaya #1eddon #2eddon #3eddon #4kaneddieeddon #5inaya #2eleonorpenny #2diego #2mika #1ashernicolecallie #2eddon #6gaby #1eddon #7diego #3eddon #9 (ua)nicky #1sunan #1birthday partyjina #1aleddie (fb)asher #2eddon #8callie #3mav x nicky

nanowrimo 2021 ~ 50 000 mots ✓ (60 839)

dimension slasher ~ 3.01 james #3 › 3.02 nicky #2 › 3.03 channing #3

fête des voisins ~ chez eddiechez jameschez elia, primrose et adelechez danichez lilychez gaby

rp abandonnés:
 


AVATAR : lee know 리노 (minho)
CRÉDITS : @unravel graph, @n-dia, @kidd (avatars) + @loonywaltz (userbars) + @violet (gifs) + la talentueuse @mapartche (adorable dessin)
DC : carl flanagan (ft. fionn whitehead)
PSEUDO : ladyfame (clémence)
Femme (elle)
INSCRIT LE : 19/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t35663-maniac-on-the-floor-eddie https://www.30yearsstillyoung.com/t35845-eddie-stand-up-and-show-your-skills https://www.30yearsstillyoung.com/t35869-eddie-yang https://www.30yearsstillyoung.com/t35870-eddie-yang https://www.pinterest.fr/ladyfamee

Hot N Cold ※ EDDON 6  Empty
Message(#) Sujet: Re: Hot N Cold ※ EDDON 6 Hot N Cold ※ EDDON 6  EmptyMer 4 Aoû - 21:38




Riding high, when I was king
Played it hard and fast, 'cause I had everything
Walked away, wonderin' then
But easy come and easy go and it would end


Ne pas être fataliste dans un moment pareil, Eddie en est bien incapable. On vient de lui confirmer ce qu’il redoutait depuis longtemps et il a beau avoir imaginé ce scénario plus d’une fois dans sa tête il n’était pas prêt à recevoir une telle sentence aujourd’hui, tout comme il ne se sent pas prêt à affronter l’après opération. Une vie sans danse où il se retrouvera à errer sans but, il doit trouver une compensation à ça mais il ne veut pas se jeter à corps perdu dans quelque chose sans réfléchir. Ce n’est pas parce qu’il va avoir du temps qu’il doit l’occuper n’importe comment et c’est là qu’il songe au bénévolat, il connait même un bon refuge qui n’est autre que celui où il a adopté Loopy et Missy. Halston adhère à l’idée et pense qu’il aurait de grandes chances de s’y épanouir. « Je ne crois pas t’en avoir parlé mais j’ai déjà fait du bénévolat, c’était à l’hôpital auprès d’enfants. Ça m’avait bien plu, alors auprès d’animaux je me dis que ça me plairait d’autant plus. » Car il n’a pas besoin de lui rappeler qu’il est beaucoup plus à l’aise entouré de bêtes que d’enfants, même s’il avait pris son rôle à cœur à l’hôpital et avait même noué quelques jolis liens avec les petits patients. « Peut-être que c’est le moment de me rendre utile en fait.. » il reprend d’une voix un peu vague, comme s’il doutait de sa propre utilité dans ce monde jusqu’à présent. Eddie estime ne pas faire grand-chose à son échelle et pourtant il a adopté trois chats abandonnés qu’il couvre aujourd'hui d’amour, il partage aussi sa passion pour la danse avec d’autres et les aide pour la plupart à prendre confiance en eux et à se réconcilier avec leur corps, même s’il ne le fait pas gratuitement. « Et de devenir une meilleure version de moi-même. » il poursuit, avec un peu plus de conviction cette fois car aux dernières nouvelles il craint un peu en tant que personne. À force de s’entendre dire qu’il est égoïste, injuste ou encore qu’il n’a pas de cœur il finit par le croire, et il doit quand même y avoir pas mal de vrai là-dedans pour qu’autant de gens s’accordent à le dire. Peut-être aussi qu’il a envie d’améliorer un peu son karma en consacrant son temps au bien-être animal durant les prochains mois en plus de ce qu’il fait déjà pour ses enfants. Eddie ne veut pas gâcher ce temps qui va lui être donné en s’égarant dans des occupations futiles, il sait qu’il vivra bien mieux tout ça s’il a l’impression d’en faire quelque chose de bien plutôt que de chercher à combler le manque de la danse par des moyens qui ne lui permettront pas de s’épanouir ni de se sentir utile. Il a besoin de ce genre de motivation pour appréhender un peu moins son opération, il veut montrer à Halston qu’il n’est pas que fataliste et qu’il peut aussi faire preuve d’optimisme parfois. En se fixant des objectifs les mois à venir lui sembleront un peu moins flous même s’il ne sait toujours pas ce qui remplira son frigo, et lui permettra de subvenir aux besoins de ses chats ainsi qu’aux siens. Il ne se ferme pas à l’acting et aux propositions qu’Halston pourrait lui faire mais il est déjà exclus qu’il s’investisse physiquement dans quoi que ce soit puisqu’il sera censé se ménager pendant sa convalescence. Eddie compte néanmoins s’adonner à sa rééducation avec rigueur pour retrouver au plus vite l’usage de son genou mais aussi pour garder un corps en bonne forme physique, un corps jusqu’ici sculpté et entretenu par la danse dont il devra limiter la détérioration sans celle-ci. Il ose évoquer la pratique du sport de chambre pour rester également endurant et son regard glissé vers Halston semble la gêner. Ce n’est pas très fin de sa part de faire de telles insinuations alors qu’il vient de la décevoir mais Eddie prend de cette façon la température auprès d’elle, et il comprend qu’il n’est pas très bien barré sachant qu’en temps normal un jeu de séduction s’installe très vite entre elle et lui quand l’un ou l’autre s’aventure sur ce terrain. C’était osé et il aurait mieux valu qu’il le garde pour lui, surtout compte tenu de ce qui s’apprête à lui tomber sur la figure après ça.

Il s’éclipse pendant cinq jours et pendant ce temps Halston se fait tout un film sur comment il occupe ses soirées sans elle, en s’imaginant qu’il swipe à n’en plus finir dans le but d’étoffer un tableau de chasse pourtant loin d’être très garni. Ses conquêtes se comptent littéralement sur les doigts d’une seule main ces dix dernières années alors qu’il est pourtant abonné au célibat depuis trois ans, à son âge la plupart des hommes ont généralement connu un certain nombre de relations, plus ou moins sérieuses, mais Eddie n’a jamais été du genre à les enchaîner lui. Comment Halston peut-elle s’imaginer qu’il l’a laissée tomber pour jouer les séducteurs sur une application de rencontres, lui dont elle connaît le passé amoureux ? Elle est censée savoir qu’il n’est pas de ce genre, et ce n’est pas parce qu’il s’est inscrit sur cette application qu’il avait prévu de partir en date avec la moitié des femmes de Brisbane. Il ne s’y rend plus depuis un moment et il considère en avoir terminé avec les rencontres virtuelles, étant donné qu’il a peut-être bien quelque chose à construire dans le monde réel avec l’américaine qui se trouve devant lui. Tinder lui semble tellement loin maintenant qu’Halston fait partie de sa vie, il n’a pas envie ni besoin de voir si l’herbe pourrait être plus verte ailleurs car il n’avait pas eu la volonté de s’investir dans une relation de cette manière depuis bien longtemps. Mais il doit acquérir sa confiance avant de rêver d’une vraie suite à tout ça, il le sait, et c’est encore loin d’être gagné avec le manque d’honnêteté dont il a fait preuve. Halston se méfie à présent et il le comprend, tout comme il juge normal qu’elle attende de lui d’arrêter les mensonges et de ne plus lui dissimuler des choses aussi importantes. Après tout il aimerait être informé lui aussi si la santé de l’agente devait subitement se dégrader ou si sa vie personnelle devait faire l’objet d’un grand bouleversement, l’honnêteté marche clairement dans les deux sens et sans celle-ci ils n’iront pas bien loin tous les deux. « Je ne te mentirai plus, c’est une promesse que je te fais. » Eddie n’a plus aucune raison de lui mentir, il n’a d’ailleurs jamais vraiment eu l’intention de le faire mais c’était difficile de lui parler de cette blessure. Il a bien tenté de le faire une fois avant de se raviser, jugeant que l’endroit n’était pas bien choisi pour ça et pourtant il l’était dix fois plus qu’actuellement, Eddie ne trouvant pas que cette rue est un endroit propice à une telle révélation même si c’est surtout une question de moment pas franchement idéal, et non de lieu. Il a été totalement pris au dépourvu à sa sortie de l’hôpital et ce n’est définitivement pas la façon dont il voulait qu’elle l’apprenne même si ça l’a forcé à tout admettre, et qu’il n’a pas eu la possibilité de se défiler cette fois. Au point où il en est il peut bien avouer lui aussi qu’il perd facilement la raison à son contact et il n’est pas sûr que ce soit très bon signe, car il se trouve déjà un peu trop intense pour quelqu’un qui ne sait toujours pas ce qu’il est en droit d’espérer de cette relation.

Sophia, Sophia, Sophia. La simple entente de ce nom le fait grincer des dents et pourtant il était resté sur une bonne opinion d’elle après l’épisode de la chapelle, ce jour-là la rouquine leur avait permis de se rabibocher d’une façon très symbolique et il s’était laissé convertir à cette idée de faux mariage qui n’était pourtant pas du tout un délire pour lui à l’origine. L’actrice avait ainsi marqué des points à ses yeux, des points qu’elle vient lamentablement de perdre en dénonçant son profil Tinder en pensant éloigner Halston d’un baratineur de première. Elle l’a épinglé sans même savoir s’il y passait encore et quelque part elle ne doit pas beaucoup l’apprécier pour se limiter à ça et ne pas creuser davantage, c’était peut-être même tout ce qu’elle attendait pour anéantir son image auprès d’Halston. Il doit aujourd’hui s’en défendre et ça lui coûte, il n’aime pas se retrouver affublé d’une étiquette qui lui correspond aussi peu juste parce que la rouquine ne sait pas entreprendre de recherches. Il est tenté d’en vouloir à Halston aussi pour l’avoir si facilement crue mais sa position ne le lui permet pas vraiment, et peut-il lui en tenir rigueur alors qu’elle était perdue sans nouvelles de sa part, en pouvant à partir de là tout s’imaginer ? Eddie décide d’être juste et de s’en tenir à une certaine rancoeur envers Sophia, c’est elle la responsable de toute cette situation après tout et il ne risque pas d’oublier dans quel pétrin elle l’a mis. Eddie tient à éclaircir son image, non il n’est pas prêt de rivaliser avec son pote Cole dans la catégorie séducteur et si Halston doit craindre quelque chose avec lui ce n’est pas d’être remplacée par une autre. Il ne sait pas comment lui prouver ça mais il espère qu’elle est disposée à le croire, et que tout ce qu’il a pu dire et montrer dans leur intimité ne comptait pas pour du flan. Car comment pourrait-elle l’assumer publiquement si elle doute de lui ? À ce moment-là l’une des raisons qui ont poussé le danseur à s’isoler pour réfléchir ces derniers jours ressurgit, cette volonté qu’a Halston de le cacher pour ne pas devenir la cible de questions et éveiller des soupçons autour d’elle. Eddie le voit comme si elle ne voulait pas qu’on puisse penser qu’elle passe enfin à autre chose après son divorce et c’est ça qui le frustre, de se dire qu’elle préfère qu’on la pense libre et simplement pas intéressée par le fait de retrouver quelqu’un plutôt que d’admettre qu’il y a bien un nouvel homme dans sa vie. Il ne lui demande même pas de le présenter officiellement comme son petit-ami, ce qu’il n’est pas à l’heure actuelle, mais juste de ne pas vouloir le planquer chaque fois qu’ils se verront tous les deux. Il ne connaît aucun homme qui accepterait d’être dissimulé de la sorte, et il pense vraiment qu’ils peuvent être discrets sans ça. Eddie tient bien trop à elle pour ne pas revendiquer son besoin d’être un minimum assumé, si ce n’était pas le cas il n’en aurait rien à faire d’être un homme de l’ombre qu’elle verrait en cachette. Il ose espérer devenir plus qu’un protégé à ses yeux parce qu’elle a dépassé le statut d’agente pour lui en ce qui la concerne. Halston est avant tout celle qui met aussi bien sa tête que son cœur en vrac, et il en est arrivé à un point où il aimerait peut-être même donner un caractère un peu plus officiel à leur relation parce que cette absence d’étiquette l’empêche de voir clairement où ils vont tous les deux.

Cette alliance qu’elle remet à son doigt fait valser pas mal de ses doutes car Halston lui prouve que ça signifie bien quelque chose finalement, et il la rassure probablement tout autant en confirmant qu’il tient à elle tout comme il tient à ce nous qu’ils forment. Leur relation semble peu à peu se clarifier et se rapprocher de quelque chose d’exclusif, des mots sont mis sur les cases blanches qui subsistaient jusque là et Halston se dit même prête à lui donner sa chance. Il veut y croire Eddie, il veut se convaincre qu’un début d’histoire peut réellement s’écrire entre elle et lui malgré les obstacles qui se sont jusqu’ici dressés devant eux. « Je m’en voudrais trop aussi de ne pas tenter le coup avec toi.. T’es pas entrée dans ma vie après trois ans de célibat par hasard Halston, je peux difficilement le croire. » Il ne sait pas s’il peut croire au destin pour tous les deux mais elle n’est définitivement pas la première femme à laquelle il s’ouvre autant depuis Alexis pour rien, il aime croire qu’elle n’est pas simplement de passage dans sa vie et qu’il n’est pas non plus un bête pansement dans la sienne, juste le temps de cicatriser de sa dernière relation. Halston n’est d’un coup plus du tout distante et il ne pourrait pas mieux accueillir sa proposition de l’amener à son opération qu’avec cette tendre étreinte qu’elle lui offre. Elle ferait donc ça pour lui, elle dit avoir envie d’être là et la sentir si concernée par sa santé lui procure des papillonnements dans le bide. « T’es plus fâchée alors ? » il demande en étirant un sourire prudent. Après la difficile annonce de son opération il ne s’attendait pas à ce qu’elle se porte aussi vite volontaire pour l’y accompagner ni tout court à vrai dire, et elle le touche évidemment beaucoup en démontrant un tel intérêt pour lui en dépit du fait qu’il l’ait déçue. Elle lui fait déjà un peu moins peur cette opération car il sait qu’il ne s’y rendra pas seul. Ce qui ne le rend pas très serein en revanche c’est le fait de devoir l’annoncer à ses proches qui ignorent eux aussi tout de l’état de son genou. Callie va tomber à la renverse quand elle saura que son aîné leur a caché ça pendant sept longs mois, quant à la réaction de sa mère il n’ose même pas l’imaginer. Il n’y a que son père qui risque une fois de plus de se tenir un peu à distance de tout ça, celui-ci ayant capitulé depuis bien longtemps avec Eddie au point de ne plus vraiment s’intéresser à lui et aux déceptions qu'il leur cause, toujours plus nombreuses. Il laisse entendre que cette alliance pourrait éventuellement détourner sa mère et sa sœur de sa blessure, et son embarras est palpable quand Halston se demande si elles pourraient vouloir la rencontrer en apprenant pour leur fausse union. « Hum. » Le danseur est bien content de la tenir entre ses bras et de ne pas croiser son regard à ce moment-là, alors qu’il cherche comment formuler les choses sans prendre le risque de la blesser. « Ça dépend comment je présente la chose, mais.. je préfère te dire tout de suite que ma mère ne l’acceptera pas. Elle est très à cheval sur les traditions et elle attend toujours que je lui ramène une « fille bien de chez nous », elle avait désapprouvé ma dernière relation pour cette raison. » En menant la vie dure à sa petite-amie de l’époque, Eddie regrettant d’ailleurs beaucoup de l’avoir trop laissée faire et de ne pas avoir eu le cran de s’opposer à elle par amour pour Alexis. C’est une chose qui ne pourrait plus se reproduire, il s’est juré de ne plus jamais la laisser envahir ses relations comme elle l’a fait dans le passé. « Et la différence d’âge risque de ne pas passer non plus.. Mais je n’ai pas besoin de son approbation tu sais, elle était contre ma passion pour la danse et l’est d’ailleurs toujours, et ça ne m’a pas empêché d’aller au bout de mes ambitions. » Sa mère n’a plus son mot à dire sur rien c’est très clair, il sait très bien qu’elle ne trouverait pas Halston à sa convenance mais ce n’est pas comme s’il attendait après elle pour valider leur relation de toute façon. Les remerciements du danseur s’accompagnent d’une petite confession qui font tiquer l’agente, celle-ci ne l’imaginait pas aussi seul. « Entouré je l’étais avant mais c’est.. compliqué. Je t’en parlerai si tu veux, une autre fois. » Il y aurait beaucoup à en dire et Eddie ne s’en sent pas le courage aujourd’hui. Mine de rien ce n’est pas évident pour lui de ressasser tout ça et il n’est pas fier d’avoir été délaissé par toutes ces personnes qui tenaient une place significative dans sa vie, il ne sait pas trop ce que ça dit de lui mais il doit avoir un sérieux problème pour donner envie de fuir aux autres comme ça. S’il esquive soigneusement le sujet c’est aussi parce qu’il craint qu’Halston prenne peur en réalisant qu’un paquet de monde lui a tourné le dos, clairement il ne veut pas lui donner des idées. Leurs lèvres finissent par se retrouver après cinq longs jours de séparation, et Halston lui interdit à présent de la priver de ses baisers pendant plus de trois jours, se disant même prête à lui faire signer un contrat pour ça. « T’auras pas besoin de ça. Trois jours c’est aussi le maximum que je puisse tolérer, et encore je trouve que c’est beaucoup. » D’ailleurs il ne peut pas se retenir de l’embrasser à nouveau après ça, la douceur de ses lèvres lui ayant bien trop manqué durant ses quelques jours de réflexion et il ne comprend même pas comment il a pu s’infliger ça. Elle se renseigne sur ses plans pour la soirée et Eddie comprend qu’il y a peut-être une chance qu’ils la passent ensemble, c’est en tout cas ce que cette formulation semble sous-entendre. « Je suis libre oui et j’ai peut-être une sortie à te proposer tout près d’ici si tu es prête à te laisser guider. » Eddie a l’avantage de bien connaître le coin, lui qui vit à Brisbane depuis une bonne quinzaine d’années maintenant. Il sait qu’un endroit a des chances de lui plaire non loin de là et le hasard fait qu’il voulait s’y rendre depuis un certain temps, alors autant en profiter pour satisfaire tout le monde. « Je pense que t’as encore pas mal de choses à découvrir de cette ville. » il glisse dans un sourire avant de saisir sa main sans tellement réfléchir. Ils peuvent effectuer le trajet à pieds s’il ne se trompe pas sur la distance les séparant de l’endroit en question alors sa moto l’attendra sagement ici.

Le planétarium n’est effectivement qu’à quelques minutes de là, Eddie ne s’est pas trompé dans ses calculs. Halston le suit sans poser de question et il en profite pour se faufiler le premier vers l’entrée, ainsi il prend les devants pour payer leurs deux places car il y tient, même s’il n’a plus un rond il n’est pas question pour lui de se laisser inviter alors que l’idée est la sienne. Alors oui ça fait mal, c’est un coût pour le danseur mais il se serrera juste un peu plus la ceinture dans les prochains jours. Eddie décide après ça d’amener directement Halston au point culminant afin de lui faire voir ce qui vaut en partie la réputation de l’endroit, d’après ce qu’il sait. « On a pas les grosses lettres d’Hollywood mais notre colline est pas mal non plus, regarde un peu cette vue. » Un panorama incroyable s’ouvre devant eux, d’ici ils ont vue sur tout Brisbane et le danseur s’amuse alors à repérer quelques lieux qu’il connait bien comme le théâtre où il travaille, qui se remarque par son architecture même à une telle distance. « On va pouvoir assister à un nouveau coucher de soleil ensemble, et ensuite on pourra admirer les étoiles. C’est plutôt un joli programme non ? » Il se tourne vers elle et lui offre un sourire alors que sa main repart chercher la sienne. Ce contact lui fait du bien et il se fiche vraiment des quelques regards qui pourraient dévier vers eux, ici comme ailleurs Eddie ne veut pas agir en fonction des autres. « Tu t’intéresses un peu à l’astronomie ? Je crois qu’il y a de belles choses à voir à l’intérieur aussi et même si j’y connais personnellement rien je trouve ça fascinant. » Il aimerait profiter de leur présence ici pour apprendre quelques petites choses et se coucher un peu moins bête ce soir, après tout une véritable exposition se tient autour d’eux c’est bien pour les initier un minimum. Il parlait de coucher de soleil un peu plus tôt et justement la nuit est sur le point de tomber, le même spectacle que celui qui les avait réunis sur un certain pont va donc se rejouer sous leurs yeux. Ils se tiennent aux premières loges pour ne rien en rater et Eddie se place dans le dos de l’américaine pour l’enlacer avant de laisser reposer sa tête sur son épaule. « Halston.. Quel vœu tu ferais si on voyait passer une étoile filante ce soir ? » Un vœu ça ne se confie pas sous peine qu’il ne se réalise pas mais ils ne verront aucun phénomène de ce type, pas vrai ? Ce serait un peu trop beau vu l’endroit où ils se trouvent même s’il verrait ça comme quelque chose de joliment symbolique, lui qui n'a en plus pas le souvenir d'avoir déjà vu passer la moindre étoile filante en vingt-cinq ans d'existence sur cette terre.








glitters:
 
Revenir en haut Aller en bas
Halston Hargreeves
Halston Hargreeves
la bonne fée
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 printemps {28.08}
SURNOM : Halsie, Hal
STATUT : En couple avec son danseur favori, s'incruste de plus en plus chez lui
MÉTIER : Agente de stars chez Shining Stars Agency, jamais très loin de ses protégés
LOGEMENT : 232 princess street ~ Logan City
Hot N Cold ※ EDDON 6  Tbu7
POSTS : 3228 POINTS : 2045

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
RPs EN COURS : {6/6} Callie & Eddie - Eddon #10 (FB) - Maisie - Jenson - Halsana #1 - Eddon #11

Hot N Cold ※ EDDON 6  4S2xhADq_o
EDDON #11 I just want you close where you can stay forever. You can be sure that it will only get better. You and me together through the days and nights.

Hot N Cold ※ EDDON 6  Cl4uFgcH_o
NOLSTON (scénario) We used to be giants, when did we stop ? The hope and the hurt has lived inside of me but there’s gold in the dirt, I never took the time to see.

Hot N Cold ※ EDDON 6  QuCoEb7n_o
HALSANA ※ She is a friend of my mind. She gather me, man. The pieces I am, she gather them and give them back to me in all the right order.
Hot N Cold ※ EDDON 6  Mx1f
RPs EN ATTENTE : James #2 - Eddon #UA 2 - Micah
AVATAR : Felicity Jones
CRÉDITS : bambi eyes (avatar) Loony Waltz (userbars) mapartche (dessin)
DC : Mitsuko la star déchue & Vladilena la tornade
Femme (elle)
INSCRIT LE : 22/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34768-halston-burn-across-the-sky https://www.30yearsstillyoung.com/t38555-what-chaos-is-imaginary#1880260 https://www.30yearsstillyoung.com/t38585-halston-hargreeves https://www.30yearsstillyoung.com/t39123-halston-hargreeves#1924091

Hot N Cold ※ EDDON 6  Empty
Message(#) Sujet: Re: Hot N Cold ※ EDDON 6 Hot N Cold ※ EDDON 6  EmptyJeu 5 Aoû - 16:16



Hot N Cold



Consistency is the true foundation of trust. Either keep your promises or do not make them.

@Eddie Yang & Halston Hargreeves

Halston cligna plusieurs fois des yeux, est-ce qu’il venait vraiment de lui dire qu’il avait fait du bénévolat auprès d’enfants ? Elle ne s’attendait vraiment pas à apprendre ça de lui, elle qui le pensait allergique aux têtes blondes. L’agente comprenait mieux qu’il soit prêt à rester à ses côtés en cas de grossesse, il était capable de mettre ses aprioris de côté. « On aurait pu se rencontrer comme ça. » Pensa-t-elle à haute voix, elle aussi se rendait auprès des chérubins hospitalisés dans le but de leur apporter un peu de bonheur. Certainement pas de la même façon que lui, qui devait se donner en spectacle alors qu’elle elle jouait plutôt à la mère noël, à essayer de faire venir les célébrités qu’ils aimaient le plus. S’ils s’étaient rencontrés dans un de ces moments-là, la dynamique de leur relation aurait pu être tout autre, elle n’aurait pas forcément cherché à en faire son protégé. Elle lui aurait sûrement adressé la parole, pour lui faire des compliments, mais ça n’aurait peut-être pas été plus loin que ça. Il ne lui aurait probablement pas demander son numéro et ils seraient restés des inconnus. La brune pensa finalement qu’elle préférait la réalité à ses suppositions, même si elle n’était actuellement pas toute rose. Elle avait beau être en colère contre lui, elle ne l’était pas au point de vouloir le rayer de sa vie, de l’effacer de ses souvenirs. L’agente de stars chérissait les moments qu’ils avaient passé ensemble, leur relation n’avait ressemblé à aucune autre et c’était ce qui la rendait si spéciale. Elle acquiesça d’un hochement de tête lorsqu’il lui dit qu’il pourrait devenir une meilleure version de lui-même, même si elle ne savait pas exactement ce qu’il voulait améliorer chez lui. Halston aurait fait la même chose si elle s’était retrouvée sans travail, elle avait toujours trouvé que le développement personnel était essentiel. Elle n’avait pas eu besoin de se retrouver sans rien, pour se demander quelle personne elle voudrait devenir, elle avait toujours su qu’elle voulait être quelqu’un de bien, qui embellit le quotidien des autres. Elle était née avec un certain nombre d’avantages et elle trouvait injuste de ne pas en faire profiter à autrui, même si ses parents ne lui avaient jamais inculqué ce genre de valeurs. L’agente de stars appréciait de savoir qu’Eddie avait partagé sa richesse à sa façon, en dansant gratuitement pour des êtres plus malheureux que lui. Elle avait toujours trouvé tragique que l’on puisse tomber malade si jeune, elle pouvait difficilement imaginer pire que cela. En temps normal elle aurait affiché un grand sourire, elle lui aurait fait comprendre que ce nouveau point en commun lui plaisait beaucoup, mais elle n’arrivait pas à oublier ce pourquoi elle était énervée contre lui.

Elle n’était pas du genre à dramatiser habituellement, elle essayait de garder la tête sur les épaules. Elle se sentait ridicule de s’énerver comme ça, alors qu’elle avait su faire preuve d’un sang-froid extraordinaire lorsqu’un premier scandale toucha son mari, auquel elle apporta son soutien sans trop d’hésitation. Cependant elle savait qu’il y avait une différence notable : elle connaissait Nolan depuis des années, elle vivait avec lui, alors qu’elle connaissait Eddie depuis moins d’un an et ne l’avait que très peu vu en dehors du travail. Elle lui avait pourtant laissé la chance de remédier à ça, mais il s’était assis dessus assez rapidement, lui laissant penser qu’il était déjà passé à autre chose. On lui avait toujours dit de se méfier des hommes, que rares étaient ceux qui étaient réellement honnêtes, elle voulait croire qu’il faisait office d’exception. Néanmoins elle n’avait pas oublié qu’il faisait partie d’une génération bien différente de la sienne, une qui lui avait toujours parue plus libre et instable. Il avait dû baigner dans internet depuis toujours, qu’il finisse par passer par du virtuel pour faire des rencontres n’était peut-être pas si étonnant en y réfléchissant bien, mais elle avait entendu tant de mal de cette nouvelle façon de faire des rencontres qu’elle ne pouvait pas la voir d’un bon œil. Elle ne comprenait pas comment on pouvait préférer quelque chose d’aussi peu naturel à la spontanéité qu’elle avait toujours connue. Mine de rien il commençait déjà à cumuler les mensonges, elle n’était donc que moyennement soulagée d’apprendre qu’il n’avait pas vu d’autres femmes pendant son absence. Il n’y avait pas plus important que la santé, on le soulignait à chaque fois qu’une nouvelle année commençait et celle-ci n’était pas bonne du tout pour le danseur, qui lui avait sciemment caché ses maux. Il s’engagea à ne plus lui mentir, elle en profita pour lui donner un avertissement : « Si tu ne veux pas me perdre, tiens ta parole. » Elle souhaitait plus que tout au monde avoir une relation sincère. Elle ne cherchait pas la perfection parce qu’elle savait pertinemment qu’elle n’existait pas, mais elle avait tout de même un idéal qu’elle cherchait toujours à atteindre. Un idéal qui tendait à se modifier petit à petit, elle qui voulait un homme de son âge prêt à avoir un enfant sans attendre des années pour le concevoir, se retrouvait avec un vingtenaire qui ne voulait peut-être même pas devenir père un jour. Elle savait que de plus en plus de personnes se révélaient être childfree et épanouies de cette manière, elle espérait que cela ne soit pas son cas. Elle avait encore le temps de découvrir, avant de savoir si c’était vraiment une bonne chose d’envisager du sérieux avec lui.

L’envie d’être en couple n’avait rarement était aussi forte qu’en cet instant, alors qu’elle s’était complètement étiolée avant qu’elle ne quitte sa terre natale. Halston était dévorée entre l’envie d’être sage, d’attendre et le désir de l’entendre dire qu’il n’était qu’à elle. Elle avait trouvé un bon compromis en lui remettant cette bague, ainsi elle n’avait même pas besoin de s’embarrasser en dévoilant trop vite ses intentions oralement. Il évoqua un coup du destin, n’en avaient-ils pas déjà parlés lorsqu’ils étaient chez elle ? Si seulement elle avait pu se remémorer de l’intégralité de cette soirée qui avait marqué un tournant. « Je suis enfin prête à ne plus me voir comme une divorcée, qui n’a plus rien à attendre de la vie. » Elle lui avait rapproché d’être pessimiste, mais elle l’avait été tout autant. Lorsque 2021 avait débuté, elle n’avait pas envisagé qu’il s’agisse de l’année où elle se remettrait en selle, elle se voyait encore les pieds enracinés dans le sol. Ils n’attendaient que quelques bons coups de sécateurs, dont le premier fut donné par un allié inattendu : le vin. Les racines auraient pu reprendre le dessus, si la nature ne lui avait pas fait miroiter l’espoir de devenir mère. Cette désillusion avait été violente, mais elle avait au moins le mérite de les avoir réunis et d’avoir soutirer des confessions au danseur. Les rôles s’étaient ironiquement complètement inversés aujourd’hui, il avait été le premier à croire qu’il ne s’agissait que de sexe, avant qu’elle ne se mette à s’y croire à son tour. Il lui posa une question risquée, dont la réponse n’était pas aussi évidente qu’elle n’en avait l’air. « Oui mais ne crois pas que tu es complètement pardonné pour autant. » Il devait encore faire ses preuves, il ne fallait pas qu’il l’oublie juste parce qu’elle avait baissé sa garde. Cela ne l’empêchait pas d’avoir envie de l’étreindre, ce qu’elle aurait fait dès le début si elle avait rapidement été mise au courant de ses soucis. Elle cherchait à l’apaiser et elle atteignit facilement ce but, il ne s’attendait pas à ce qu’elle le fasse avec une telle aisance. Réconforter les autres avait toujours fait partie de ses cordes, elle avait fait ses preuves assez jeune en redonnant le moral à son cadet, qui souffrait d’hypersensibilité. Il restait tout de même assez inquiet, à cause de la future réaction de se famille et pour cela elle ne lui serait d’aucune aide, à part si elle volait la vedette à sa blessure.

Elle regretta bien vite d’avoir cherché à savoir si elle voudrait la rencontrer ou non, il commençait à expliquer le futur raisonnement de sa mère. Elle ne l’acceptera pour des raisons culturelles. Halston serra des dents quand il ajouta qu’elle voulait une fille bien de chez eux, elle éliminait donc d’office toutes ses chances avant même de connaître son âge. « Hmmm…. » Elle ne s’exprimait pas beaucoup mais elle n’en pensait pas moins, ses poils s’hérissaient déjà à l’idée de déplaire de nouveau à une génitrice, comme elle l’avait fait avec celle de Nolan. Le danseur chercha rapidement à la rassurer en ajoutant qu’il n’avait pas besoin de son approbation, mais le fait qu’il ait dit juste avant qu’elle n’aimerait pas non plus qu’elle soit l’aînée l’avait fortement froissée. Merci de m’apprendre que j’ai tous les défauts de l’univers aux yeux de ta mère Eddie. Sally Waterford avait une digne successeuse à l’entendre, elle se frotterait les mains d’apprendre que son éventuelle nouvelle belle-mère ne la porte pas dans son cœur, à moins qu’elle ne se réjouisse considérablement qu’elle ne puisse pas se remettre avec son fils. Il s’était montré bavard sur celle qui lui avait donné la vie, mais il se montra secret sur le reste de son entourage, qui lui paraissait bien absent de ce qu’elle pouvait comprendre. Tu t’abstiens sur le mauvais sujet Eddie. « D’accord. » Evitons les choses qui fâchent, on en a déjà bien assez discuté aujourd’hui. Il envoya toutes les pensées négatives au loin grâce à un baiser qui ne pouvait pas arriver à un meilleur moment que celui-ci. Il lui signifia qu’il n’avait pas besoin de contrat pour s’astreindre à la voir plus souvent, il lui dira même qu’attendre trois jours était déjà beaucoup trop long. Est-ce qu’il était en train de lui dire qu’il voulait la voir tous les jours ? Tout son corps se mit à frissonner à cette idée. Eddie devança son envie de l’embrasser, elle se délecta encore plus de ce nouveau contact, qui avait une nouvelle saveur après ce qu’il venait d’exprimer. Elle chercha à connaître sa disponibilité et fut agréablement surprise par sa réponse, il était non seulement libre, mais il avait aussi une activité à lui proposer. « Je te suis. Je connais encore bien mal cette ville, c’est vrai. » Il saisit sa main de manière un peu trop précipitée, parce qu’il avait oublié quelque chose d’important. « Attends. » Elle s’éloigna légèrement et se baissa, pour récupérer l’enveloppe qu’il avait laissé par terre. Halston lui assena un gentil coup avec sur le crâne, avant de la lui donner. « N’oublie pas quelque chose d’aussi important grosse nouille, je sais que je te fais perdre la tête mais quand même… » Elle étira un grand sourire et attendit qu’il ne range ses résultats, avant d’approcher sa main de la sienne et de se laisser guider.

Le suspens ne durera pas bien longtemps, ils se retrouvèrent dans le planétarium, un bâtiment dont elle n’avait jamais entendu parler. Il profita de son temps de familiarisation avec ce nouvel endroit, pour acheter leurs deux entrées. Lorsqu’elle comprit ce qu’il avait fait, elle ne put s’empêcher de montrer sa désapprobation en bougeant sa tête de gauche à droite. La fierté masculine rendait bien trop souvent les hommes idiots, il ne faisait que de lui prouver une fois de plus. Il était de se rendre à l’extérieur, elle ne savait pas trop pourquoi, mais elle le comprit bien vite une fois qu’elle découvrit la vision à laquelle ils avaient le droit d’ici. Les yeux clairs de la brune s’illuminèrent, elle adorait avoir une vue d’ensemble comme celle-ci. Eddie compara Brisbane à Los Angeles, il réussirait presque à la convaincre que les deux communes jouaient dans la même cour. « Tu aimes beaucoup cette ville pas vrai ? Tu ne l’as jamais quitté ? » Elle aimait découvrir les provenances de ses proches, cela en disait souvent long sur leurs personnalités. L’agente de stars essaya de repérer son agence en vain, elle était bien trop banale pour qu’elle puisse la reconnaître d’ici. Il lui dévoila le programme de la soirée, qui était tout à fait à son goût. Elle serra sa main et déposa un chaste baiser sur ses lèvres. « Oui je le valide. » Il commençait à la connaître suffisamment pour savoir ce qu’il lui plaisait, il avait fait un choix assez romantique qui ne pourrait que la faire fondre. Elle réussissait totalement à oublier le regard des autres et ça lui faisait un bien fou. Il lui demanda si elle s’intéressait à l’astronomie, qu’elle trouvait fascinante même s’il n’était pas un expert dans le domaine. « Comment ne pas trouver la plus ancienne des sciences intéressante ? J’ai un livre là-dessus, noyé parmi mes romans sur lequel je n’ai pas mis la main depuis longtemps… il a dû rester chez mes parents. » Ramener toute sa bibliothèque en Australie n’avait pas été sa priorité, surtout qu’elle lisait rarement des ouvrages plusieurs fois. « Tu connais ta planète ? La mienne c’est Mercure. » Elle était réputée pour être celle de la communication, elle lui convenait donc plutôt bien. Halston aimait bien s’informer sur l’astrologie, elle avait d’ailleurs lu son horoscope du jour, qui lui racontait que ses amours devaient « se porter le mieux du monde ». Elle ne prenait pas ce genre de prédictions au sérieux, mais elle devait bien avouer que celle-ci la faisait rire. L’agente de stars avait bien remarqué qu’il y avait une exposition non loin, qu’elle prendrait le temps d’observer une fois qu’ils en auront marre d’être dehors. Ils avaient un emplacement central, qui devait faire plusieurs envieux, mais elle ne comptait pas le moins du monde laisser sa place, encore plus maintenant qu’il se trouvait derrière elle et qu’il la prenait dans ses bras. Elle leva son bras et laissa glisser sa main sur la nuque du beau brun. Il l’interrogea sur le vœu qu’elle ferait s’ils voyaient une étoile filante passer. Halston en avait bien trois à passer, mais là tout de suite si elle devait choisir elle savait lequel elle ferait : celui que tout fonctionne avec Eddie. « C’est un secret. » Répondit-elle malicieusement. « Je te le dévoilerai peut-être s’il se réalise. » Il pourrait donc attendre encore longtemps. Elle irait bien lui voler un baiser, mais le soleil commençait à se coucher elle ne voulait pas manquer ce moment, qui devait être encore plus magnifique que celui du pont maintenant qu’ils étaient proches. « Je ne pensais pas que ma journée se terminerait comme ça, mais je n’aurais pas pu lui imaginer de meilleure fin que celle-ci. »


Revenir en haut Aller en bas
Eddie Yang
Eddie Yang
les rythmes endiablés
Voir le profil de l'utilisateur
Hot N Cold ※ EDDON 6  7vHkInU ÂGE : 25 ans (18.04.1996) et encore très loin de l'âge de raison
SURNOM : juste Eddie. oppa par sa sœur, hyung par son cousin et jagi par Halston. ses collègues préfèrent quant à eux l'appeler le traitre
STATUT : il a ouvert son cœur à son américaine préférée pour qui il s'autorise enfin à aimer de nouveau
MÉTIER : danseur et chorégraphe au sein de la Northlight Company, il retrouvera sous peu le chemin de la scène après une convalescence
LOGEMENT : #109 Hughton Avenue (Redcliffe) avec ses trois chats et Halston, qui passe de plus en plus de temps chez lui
Hot N Cold ※ EDDON 6  DWLLkpm
POSTS : 3531 POINTS : 1575

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : (intj-a) né à Sydney de parents coréens, originaire de Daegu en Corée du Sud ☆ a déménagé à Brisbane vers ses dix ans ☆ coréen de sang mais australien de cœur ☆ une petite sœur qu'il surprotège et des parents exigeants dont il a brisé toutes les attentes ☆ membre et leader d'un groupe de danse underground ☆ gaga de ses trois chats, seuls colocataires qu'il tolère ☆ traine une sale réputation dans la compagnie où il travaille car très opportuniste ☆ mène une vie à cent à l'heure entre la danse et la moto, quitte à brûler la chandelle par les deux bouts.
RPs EN COURS :
Hot N Cold ※ EDDON 6  O1o1nEs
CALLIE #3yang² ~ 여동생 › From the day of the universe’s creation and beyond. Trough the infinite centuries and beyond. In the previous life and maybe the next too, we’re eternally together. ☆ 12

Hot N Cold ※ EDDON 6  72QYHJd
EDDON #10 (fb)#11give me that rush › In this world of ice you’re the only shining glow. Now I can’t stop thinking about you when I’m sinking alone. I know it’s real, I can feel it. I'm full of problems, love sick, no way to go I'm a loser in this game. Save me, take my hand, take all of me. Please use me like a drug. ☆ 123456789 (ua)

Hot N Cold ※ EDDON 6  Kr0Zk6a
EDEA (scénario libre)the angel on my shoulder › You shined on me when I didn't even know myself, I couldn't say anything else but thank you. With you, who has taken my hand, I can shout of a bigger dream than before.

Hot N Cold ※ EDDON 6  DaUl2BP
ALEDDIE #2bitterness of the past › That yellow moon teases me, that I can’t have you. "But you’re only a rough beast." If you’re going to say that kind of thing, get lost. If you need me, change me.1

Hot N Cold ※ EDDON 6  RhyaCfe
NICKY (scénario libre)the painful reflection › You want to breathe, you hate this night. You want to wake up, you hate this dream. I could make it better, I could hold you tighter on that long road because within this pitch black darkness you are shining so brightly.

Hot N Cold ※ EDDON 6  PPJ9ikW
EBBY #2feel free to tease me › If you're lonely and need a friend, and troubles seem like they never end, just remember you're not alone. Girl, you've got a friend in me. ☆ 1

Hot N Cold ※ EDDON 6  3HDuUZw
INSANE BOYZ(préliens) this is our own game › We just keep making and improving because we're one of a kind. No one can copy us, from the start it's been all ours.



RPs EN ATTENTE :
Hot N Cold ※ EDDON 6  Qn8a

(james, sunan, connor, charles)

RPs TERMINÉS : (2022) diana #1

(2021) dani #1channing #1bennettdani #2eddon #1penny #1channing #2abellilycallie x daniclémentdani #3ilariacallie #1diego #1inaya #1eddon #2eddon #3eddon #4kaneddieeddon #5inaya #2eleonorpenny #2diego #2mika #1ashernicolecallie #2eddon #6gaby #1eddon #7diego #3eddon #9 (ua)nicky #1sunan #1birthday partyjina #1aleddie (fb)asher #2eddon #8callie #3mav x nicky

nanowrimo 2021 ~ 50 000 mots ✓ (60 839)

dimension slasher ~ 3.01 james #3 › 3.02 nicky #2 › 3.03 channing #3

fête des voisins ~ chez eddiechez jameschez elia, primrose et adelechez danichez lilychez gaby

rp abandonnés:
 


AVATAR : lee know 리노 (minho)
CRÉDITS : @unravel graph, @n-dia, @kidd (avatars) + @loonywaltz (userbars) + @violet (gifs) + la talentueuse @mapartche (adorable dessin)
DC : carl flanagan (ft. fionn whitehead)
PSEUDO : ladyfame (clémence)
Femme (elle)
INSCRIT LE : 19/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t35663-maniac-on-the-floor-eddie https://www.30yearsstillyoung.com/t35845-eddie-stand-up-and-show-your-skills https://www.30yearsstillyoung.com/t35869-eddie-yang https://www.30yearsstillyoung.com/t35870-eddie-yang https://www.pinterest.fr/ladyfamee

Hot N Cold ※ EDDON 6  Empty
Message(#) Sujet: Re: Hot N Cold ※ EDDON 6 Hot N Cold ※ EDDON 6  EmptyVen 6 Aoû - 21:24




Riding high, when I was king
Played it hard and fast, 'cause I had everything
Walked away, wonderin' then
But easy come and easy go and it would end


Eddie saisit en voyant le visage de l’agente s’animer sous l’effet de surprise qu’il ne lui avait pas parlé de son engagement auprès des enfants de l’hôpital. Peut-être bien qu’il gagne des points avec ça comme Halston aime beaucoup les enfants, alors que ce n’est même pas son but. Il souligne simplement le fait que le bénévolat ne serait pas nouveau pour lui s’il décidait d’en faire pendant sa convalescence, puisqu'il a fait partie de l’association le Royaume Enchanté durant quelques mois. C’est une chose qu’il se remémore avec une certaine nostalgie aujourd’hui, parce qu’il y était entré en duo à l’époque, et aussi parce qu’il avait mine de rien fini par s’attacher à ces enfants avec lesquels il n’est forcément plus en contact aujourd’hui. Il espère sincèrement qu’ils vont tous bien, mais il n’en a pas du tout la garantie sachant que certains étaient à un stade avancé de leur maladie. Ce bénévolat Eddie l’avait justement fait dans cet hôpital derrière eux, où il est à présent de retour pour se faire prochainement opérer, comme quoi il ne s’en sera pas éloigné bien longtemps. « Oh toi aussi ? » il demande en se laissant surprendre à son tour par Halston qui semble insinuer qu’elle s’est également adonnée au bénévolat auprès d’enfants malades, à moins que ce soit toujours d’actualité pour l’américaine. Venant d’elle c’est moins étonnant et Eddie aurait d’ailleurs pu préciser qu’en ce qui le concerne il s’y était un peu laissé traîner à contre cœur, mais il ne voudrait pas qu’elle pense qu’il n’était pas sincère dans sa démarche alors qu’il a au final apprécié son rôle, ainsi que la compagnie des petits patients. Ça lui flinguait toujours le moral de se rendre à l’hôpital parce qu’il déteste ce lieu mais il retrouvait le sourire avec eux, et en même temps il valait mieux sachant qu’il était là pour rendre leur quotidien de malades un peu moins morose. « Être au contact de ces enfants abîmés par la maladie m’a fait réaliser la chance que j’avais d’être en bonne santé. C’est plus trop le cas aujourd’hui mais c’est de ma faute, je ne peux m’en prendre qu’à moi-même alors qu’eux n’ont rien demandé. » La vie est injuste et ce n’est hélas pas nouveau, cette pensée lui arrache d’ailleurs un sourire un peu triste. Eddie se revoit enfiler son costume de Mushu qui plaisait tant aux enfants, il rencontrait un succès incroyable avec ça sur le dos et par extension il repense aussi à sa marraine Lily qui avait été d’une grande patience avec lui. Eddie a longtemps cru que le bénévolat n’était pas pour lui sans trop savoir pourquoi, mais il s’est rarement senti aussi utile qu’en jouant les clowns pour redonner le sourire à ces enfants. Il a vu des choses qu’il n’oubliera jamais pendant ces quelques mois, certaines l'ayant pas mal affecté, mais au moins il a réalisé qu’il n’avait à se plaindre de rien car il avait été un enfant en parfaite santé, et sa sœur également. Leurs parents n’ont pas connu les allées et venues incessantes à l’hôpital et toute l’angoisse allant avec, et c’est la première fois de sa vie qu’il a prié pour que ses enfants soient en bonne santé plus tard alors qu’il ne souhaitait même pas en avoir. Il se dit qu’il pourrait en tout cas retrouver le même genre d’utilité auprès d’animaux abandonnés et ça y est, au moment où il l’envisage sa décision est déjà plus ou moins prise. Eddie affectionne tellement les bêtes qu’il ne pourrait pas être plus dans son élément qu’en donnant de son temps à un refuge, et même s’il n’en obtient aucune compensation financière la satisfaction personnelle qu’il en tirera sera sûrement ce qui comptera le plus dans le fond. La seule crainte qu’il a c’est que cette proximité avec les animaux lui donne envie d’en adopter un nouveau mais il gèrera ça en temps voulu, s’il doit une nouvelle fois craquer ce sera tant pis pour son porte-monnaie et tant mieux pour le chat (?) qui y gagnera une famille et des frères et sœur.

Il s’est tiré une balle dans le pied tout seul en prenant ses distances pendant plusieurs jours et ça Eddie en a conscience, la seule excuse qu’il est en mesure de lui fournir c’est le besoin qu’il a eu de prendre du recul sur absolument tout y compris leur relation. Mais il ne pensait pas qu’il avait aggravé son cas sans même le savoir avec ce profil Tinder sur lequel Halston n’était pas censée tomber, car ça ne signifie tout simplement rien. Ce n’est pas une chose dont il lui aurait parlé de lui-même étant donné que ça ne lui aurait rien apporté de le savoir, et que le fait de l’avoir appris de la mauvaise façon est juste bon à la faire psychoter et voir en lui le serial dragueur qu’il n’est pas. S’il y avait été encore actif Eddie aurait compris qu’elle le lui reproche sachant qu’il s’était montré assez jaloux la dernière fois qu’ils s'étaient vus, parler à d’autres femmes lui aurait alors fait perdre toute cohérence. Mais il n’est question que d’elle aujourd’hui, pourquoi diable irait-il faire d’autres rencontres alors qu’il l’a elle. Halston ne lui appartient pas et ils ne sont pas encore dans une relation exclusive, mais il mentirait s’il disait qu’il n’espère pas plus que ce qu’ils vivent actuellement tous les deux. Eddie a réalisé durant ces cinq jours que non seulement elle lui manquait, mais qu’il était aussi frustré du schéma actuel de leur relation. À son goût ils ne se voient pas assez et ce n’est même pas normal qu’il puisse disparaître cinq jours comme ça, une chose qu’il ne se serait jamais permis de faire s’ils avaient été en couple à ce moment-là. Quelque part Eddie s’est demandé si Halston n’allait pas très bien se passer de lui, elle l’avait rendu tellement confus en recherchant une trop grande discrétion entre eux qu’il avait réussi à douter de son importance à ses yeux. Il craignait de n’être qu’une passade pour elle, que c’était la raison pour laquelle elle voulait le cacher et de ne servir que de transition entre son mariage et sa future vraie relation. Il a douté d’elle lui aussi et n’en est pas fier, mais c’est si dur d’imaginer qu’une femme d’expérience comme Halston puisse vouloir de quelque chose de sérieux avec le jeunot qu’il est. Eddie est un garçon très confiant, pas de nature car cette confiance il l’a forgée au fil des années avec la danse, mais il peut d’un coup douter très facilement de lui quand il est question de leur relation. Il perçoit encore difficilement ce qu’il lui apporte à son niveau, et il est même tenté de penser qu’il lui apporte surtout des problèmes en ce moment avec cette opération qui tombe mal et ses mensonges qui l’empêchent d’avoir pleinement confiance en lui. Elle lui demande de tenir sa parole s’il ne souhaite pas la perdre, et son regard se heurte à celui d’Halston comme pour lui hurler : je veux vraiment tout, sauf te perdre. Eddie s’interdit de la décevoir à nouveau, surtout quand il réalise qu’il a peut-être une chance de concrétiser quelque chose avec elle. Il n’a pas été en couple depuis trois ans alors cette étiquette lui ferait presque peur, surtout vu la façon dont s’est terminée sa dernière longue histoire, mais il croit que c’est ce qui lui manque aujourd’hui avec Halston. Cette officialisation, le fait de dépasser très concrètement le stade de la simple aventure et de se dire qu’il est définitivement plus qu’un protégé ou un amant pour elle. Les mots ont encore du mal à être posés là-dessus et c’est normal, l’un et l’autre reviennent de loin sentimentalement parlant alors ce grand saut n’est pas évident à faire. Mais ils ont la volonté commune de se donner une chance, Halston se dit même enfin prête à ne plus se voir à travers son divorce et donc à avancer officiellement. Elle met son pessimisme de côté, celui qu’elle avait manifesté le soir de leur dérapage et Eddie ne pourrait pas être plus satisfait qu’en entendant ça. « Wow. » il lâche alors qu'elle vient de faire rater un battement à son cœur. C’est beau ce qu’elle lui dit, il réalise à peine ce qu'il se passe mais une chose est sûre cette alliance est encore plus symbolique qu’il le pensait, et leur faux mariage trouve d'autant plus un sens à côté de ce divorce dont Halston veut désormais se détacher. « Je suis heureux de me dire que tu recommences à y croire, avec moi. » Et de son côté c’est aussi vrai, Eddie sort juste de trois années de célibat durant lesquelles il a trouvé refuge dans le boulot autant qu’il l’a pu pour offrir un répit à son cœur. Il ne dirait pas que sa dernière relation l’a abîmé car il s’en est bien mieux sorti qu’Alexis, mais il en a tiré beaucoup de regrets par la suite qui l’ont tout simplement convaincu qu’il ne pourrait jamais rendre une femme heureuse. Il conserve cette même crainte aujourd’hui mais il veut croire qu’il peut évoluer comme tout le monde, et que ses erreurs passées lui ont appris quelque chose. Il ne veut pas faire capoter cette histoire naissante avec Halston et pourtant ça ne part pas forcément très bien avec ses mensonges déjà nombreux. Eddie sait que tout ça ne joue pas en sa faveur mais les mensonges c’est terminé il vient de lui en faire la promesse, une promesse qu’il a tout intérêt à tenir il l'a bien saisi. Elle n’est plus fâchée contre lui mais il n’est pas entièrement pardonné, ça a le mérite d’être clair et le danseur le comprend. Il hoche la tête d’une façon presque timide qui laisse surtout penser qu’il est un peu honteux de lui avoir causé autant de souci ces derniers jours, et il s’autorise à relâcher toute la pression de l’hôpital dans ces bras qu’elle lui offre. Cette étreinte l’apaise et lui fait oublier le temps d’un instant que sa vie se casse la figure de tous les côtés, mais l’appréhension de l’annonce qu’il devra bientôt faire à ses proches le rattrape bien vite, alors qu’il ne se doute pas de l’énorme gaffe qu’il est sur le point de commettre.

Il peut toujours se dire qu’il n’a fait que répondre à sa question, mais avait-il vraiment besoin d’entrer à ce point dans les détails ? En l’espace de quelques secondes Halston vient d’apprendre qu’elle ne serait pas validée par sa mère parce qu’elle n’a pas les origines adéquates, et que son âge risque également de poser problème. Elle ne dit rien à ça mais il sent que ces révélations jettent un froid soudain, et il se demande pourquoi il n’a pas tout simplement fermé sa bouche en dévoilant le minimum voire même rien du tout. C’est beaucoup trop tôt pour dire à Halston qu’elle ne trouvera pas grâce aux yeux de sa famille mais elle lui a reproché son manque d’honnêteté juste avant, à présent Eddie décide de ne plus rien lui cacher. C’est évident que sa mère et sa sœur voudront la rencontrer s’il leur annonce qu’il y a une nouvelle femme dans sa vie puisque la première a tendance à vouloir diriger sa vie amoureuse, et la seconde serait juste trop contente de savoir qu’il avance enfin de ce côté-là. Mais il ne peut pas s’arrêter là, il aurait le sentiment de lui mentir à nouveau s’il ne précise pas les attentes qu’ont sa famille en terme de femme pour lui, alors qu’il vient de s’engager à ne plus lui mentir justement. C’est juste maladroit de sa part et peut-être bien qu’il doit encore trouver un juste milieu entre ses mensonges à éviter et cet excès d’honnêteté qui risque de faire assez peur à l’agente. « Je ne devrais pas te parler de tout ça, c’est stupide. » Tu es stupide Eddie, nuance. Halston en sait officiellement trop et si elle prend la fuite peu après ça il saura malheureusement pourquoi. « Ce qui compte c’est comment moi je te perçois d’accord ? Personne n’a son mot à dire pour nous deux. » Oui c’est ça Eddie, tente de te sortir de là et puis rame bien surtout. Le danseur voudrait disparaitre le temps d’un instant car il a subitement très peur de lui donner envie de faire marche arrière, juste après une quasi officialisation il ne pouvait pas agir plus bêtement. Et il ne doit pas franchement arranger son cas en prétendant qu’il lui parlera une autre fois de ses déboires relationnels, laissant tout de même entendre que pas mal de gens sont sortis de sa vie sans en préciser encore les raisons. Halston doit le voir comme un garçon à problèmes entre sa famille qui ne lui fera pas de cadeau et ce gros flou sur ses relations. Pitié qu’elle ne change pas d’avis sur cette chance qu’elle était prête à lui donner à cause de ça, il se sentirait si mal d’avoir tout gâché en voulant juste être honnête pour une fois. Eddie ne sait juste plus du tout où se mettre mais heureusement Halston n’est pas refroidie au point de se sentir incapable de passer la soirée avec lui. Il se dit qu’il a tout intérêt à marquer le coup pour se rattraper et c’est là qu’il pense au planétarium, l’occasion est juste beaucoup trop belle de l’y emmener sachant qu’elle ne connait pas encore très bien Brisbane et qu’un tel droit a de grandes chances de lui plaire. Elle reconnait qu’elle n’est pas encore familiarisée avec cette ville, et c’est un avantage qu’il a sur elle dont il pourra jouer. « Je pourrais te la faire découvrir petit à petit, si tu veux. » il propose dans un sourire et elle accepte donc de le suivre, il a sa confiance là-dessus et ça lui plaît d’être aux commandes. Il peut ainsi faire la surprise à Halston sur la soirée qui les attend et lui montrer qu’il ne manque pas d’idées pour d’éventuelles futures sorties après celle-ci, puisque ce ne sont pas les endroits sympathiques qui manquent à Brisbane et qu’il est vraiment décidé à sortir régulièrement avec elle comme un couple le ferait. Néanmoins elle l’arrête alors qu’il vient de saisir sa main et Eddie se demande ce qui peut bien encore les retenir ici, avant de comprendre qu’il allait quitter les lieux sans récupérer ses résultats de l’hôpital. Quel abruti décidément, il n’en rate vraiment pas une. « C’est le déni de l’opération ça.. » il commente dans un rire nerveux tandis qu’il récupère son enveloppe en baissant les yeux. Dans le fond oui Eddie a certainement voulu oublier ce qui l’attend mais cette réalité le rattrape, et même s’il aimait bien cette courte insouciance qui aura duré quelques minutes il doit quand même penser à sa santé. Ces résultats sont importants comme elle dit et doivent être conservés, il ne peut vraiment pas se permettre de les égarer ici. « Merci d’y avoir pensé, heureusement que t’es là. Et maintenant en route. » Sa main repart chercher celle d’Halston maintenant qu’ils sont sûrs de ne rien oublier sur place et ses pieds prennent quant à eux machinalement un chemin qu’il se figure déjà très bien mentalement. Ce coin il le connait alors il sait tout naturellement où se rendre, Halston n’a vraiment plus qu’à se laisser porter.

Le danseur étire un large sourire en voyant l'agente s'émerveiller devant l'imprenable vue sur Brisbane dont ils peuvent profiter au sommet de cette colline. Il ose une certaine comparaison avec la ville de naissance d'Halston même si elle est la seule à pouvoir réellement comparer les deux villes, lui n'a jamais mis les pieds à Los Angeles tout comme il n'a jamais foulé le sol américain de façon générale. Eddie ne serait pas contre de le faire un jour mais l'occasion ne s'est jusqu'ici pas présentée, sans parler de sa peur de l'avion qui le réfrène sans arrêt dans l'envie qu'il peut avoir de voyager. Il hoche doucement la tête quand elle l'interroge sur son attachement à Brisbane. « J’aime énormément cette ville oui, mais je suis encore plus attaché à Sydney, où je suis né. » Il n'a pas le souvenir de lui avoir parlé de ça non plus, mais il n'est effectivement pas natif d'ici. C'est une information qui n'est pas difficile à trouver pour elle compte tenu du dossier qu'elle possède sur lui en tant qu'agente mais il n'est pas certain qu'elle se soit déjà focalisée dessus en réalité, et c'est aussi le genre de choses que l'on est censé connaitre sur la personne qu'on fréquente mais il n'est pas nouveau qu'ils ont entrepris les choses dans le désordre tous les deux. « Ce n’était pas assez calme pour mes parents, c’est pour ça qu’on est venus s’installer ici quand j’avais dix ans. Mais j’y suis retourné pour faire mes études, et avec ma sœur on se fait aussi des petites virées quand on peut dans notre ville natale car on y a beaucoup de souvenirs. » La dernière remontant à il y a quelques mois pour l'anniversaire de Callie, ça leur tenait très à cœur à tous les deux et Eddie a toujours dit que pour elle il n'aurait jamais peur de lâcher son boulot pendant des jours car ce temps passé ensemble est tout bonnement inestimable, qui plus est dans la ville qui les a vu naitre. « Et dire que tu es née très loin de tout ça toi. » il souligne d'un air pensif alors qu'il lui arrive parfois d'oublier qu'Halston vient de loin, malgré son accent qui la trahit un peu. Eddie n'a pas l'automatisme de se dire qu'il fréquente une américaine alors que c'est le cas, ce n'est pas une chose sur laquelle il aurait misé quelques années plus tôt et sûrement qu'Halston ne s'imaginait pas non plus débuter une histoire avec un jeune australien du temps où elle était encore à Los Angeles. Elle approuve son petit programme et dit s'intéresser à l'astronomie, au point de posséder d'ailleurs un livre sur le sujet qu'elle n'a pas amené ici avec elle. « Je note que tu aimes les bouquins de ce genre. » C'est toujours bon à savoir et ça lui rappelle qu'Halston est une femme qui aime lire, pas comme lui qui n'a pas touché à un bouquin depuis ses études. Il ne s'en vantera évidemment pas, déjà qu'il a l'impression de faire tâche intellectuellement à côté d'elle. La planète d'Halston serait donc Mercure et la sienne.. il n'en sait absolument rien. « Non du tout mais c’est par rapport au signe astrologique, c’est ça ? Je trouverai sûrement l’information tout à l’heure quand on visitera l’intérieur. » L'exposition lui apprendra bien ça, du moins il le suppose et ça le rend d'un coup assez curieux de connaitre lui aussi sa planète même s'il ne saura pas forcément quoi faire d'une telle information quand elle sera en sa possession. Ce coucher de soleil qui approche n'est pas sans rappeler à Eddie ce fameux soir où les choses ont pris une tournure intime pour la première fois entre elle et lui, tout avait commencé sur ce pont qu'il ne verra plus jamais de la même façon avant de se finir chez elle, avec la suite que l'on connait. Il est content de pouvoir profiter d'un tel spectacle avec elle de nouveau car c'est ce qui avait contribué à les rapprocher quelques mois plus tôt, et aujourd'hui ils peuvent s'adonner à une proximité qu'ils n'avaient pas à l'époque car beaucoup de choses sont advenues depuis entre Halston et lui. Celle-ci n'est pas disposée à lui confier le vœu qu'elle ferait s'ils croisaient une étoile filante ce soir mais prétend qu'elle lui dira s'il se réalise. Enfin peut-être, ce n'est pas sûr. « Je te le souhaite. » il souffle sans avoir l'intention d'insister, avant de déposer quelques chastes baisers dans son cou. Eddie se laisse tellement absorber par leur étreinte face à cette vue incroyable sublimée par le coucher du soleil qu’il ferme ses yeux quelques secondes, avant de les rouvrir en réalisant qu’il pourrait bêtement rater le spectacle comme ça. Elle ne peut pas le voir comme il se tient dans son dos mais le danseur affiche un grand sourire quand elle lui fait remarquer qu'elle n'aurait pas pu imaginer de meilleure fin à sa journée que celle-ci. Et moi donc Halston. « C'est pareil pour moi et ça c'est parce que je me sens beaucoup trop bien avec toi. » Sur ces mots il resserre son étreinte depuis son dos, ça revient à lui redire qu'elle l'apaise beaucoup mais c'est la réalité et Eddie n'a pas à s'en cacher. « C’était pas parti pour mais t’as finalement sauvé ma journée par ta présence. » Il ne se serait pas douté une petite heure plus tôt que voir débarquer Halston avec des reproches plein les poches les mènerait finalement ici, à partager un très beau moment à deux face au soleil disparaissant peu à peu derrière l'horizon. À l’origine Eddie n'est pas friand des spots romantiques mais il se surprend à apprécier ça avec elle, ça le rend même très soft et s'il pouvait il la garderait entre ses bras des heures durant tant cette proximité a des vertus calmantes et sécurisantes sur lui. Sa peur de l'opération et du futur est toujours là mais elle lui laisse un peu de répit, pour le moment ses pensées sont ailleurs.

La nuit est à présent tombée sur Brisbane et le temps commence à se rafraichir un peu, signe qu'ils feraient peut-être bien de voir ce que l'intérieur du planétarium leur réserve. Eddie n'exclut pas de retourner observer les étoiles avec elle tout à l'heure mais il ne sait pas si l'exposition restera ouverte encore longtemps ce soir, il prend donc les choses dans l'ordre. Sa main tient toujours celle d'Halston qu'il entraine jusqu'à une salle dotée d'un plafond voûté avec simulateur d'étoiles et de constellations, les plongeant dans une ambiance de ciel nocturne semblable à celui qu'ils viennent tout juste de quitter dehors. Il y a tout un système solaire phosphorescent sur les murs autour d'eux également, mais les yeux du danseur se focalisent principalement sur la belle brune à ses côtés. « T’es sublime sous cette lumière Halston. » Mais y a-t-il juste un moment où Eddie ne la trouve pas sublime ? Lui qui la trouvait belle dès le réveil même après une nuit agitée dans ses draps et forcément trop courte. L'exposition tout autour est éclairée de touches phosphorescentes elle aussi en raison de l'obscurité régnant dans la salle et Eddie est attiré vers un point en particulier où il devrait trouver l'information qui lui manquait un peu plus tôt. « Regarde, d’après ce panneau ma planète est Mars. » il commente en pointant du doigt la planète en question associée à son signe, avant de lire les précisions qui y sont faites. « "Cette planète véhicule la notion de mouvement, de rapidité mais aussi de rapport de force entre les êtres." » Il est mentionné que Mars est un être direct et spontané qui a tendance à s'emporter et qui recherche la confrontation avec le monde, et Eddie se retrouve inévitablement là-dedans. « "Mars est la planète prépondérante chez les Bélier, des êtres connus et reconnus pour leur énergie, leur capacité à jouer les meneurs d'homme mais aussi pour leur caractère colérique et leur libido exacerbée." Okayyy. » Il laisse glisser un regard vers Halston alors qu'il serait presque gêné de lire une telle chose à haute voix. « C'est pas faux, hum.. Et toi tu te retrouves dans ce qui est dit de ta planète et de ton signe ? » Ses yeux cherchent aussitôt la planète Mercure évoquée un peu plus tôt par l'agente et il remarque qu'elle est associée à deux signes contrairement à la sienne, de quoi l'amener à se questionner sur celui d'Halston dont il n'a à ce moment-là pas encore connaissance. « Tu es Gémeaux ou Vierge du coup ? Ce serait peut-être bien que je connaisse ta date de naissance aussi, sachant que moi je suis du 18 avril. » Eddie lui offre cette information la premier pour qu’elle n’ait pas à lui retourner la question ensuite, et il se dit qu'il préfèrerait qu'elle soit Vierge plutôt que Gémeaux car ça signifierait sinon que son anniversaire est déjà passé, or ça l'embêterait d'apprendre qu'elle ne l'a pas informé de ça.








glitters:
 
Revenir en haut Aller en bas
Halston Hargreeves
Halston Hargreeves
la bonne fée
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 printemps {28.08}
SURNOM : Halsie, Hal
STATUT : En couple avec son danseur favori, s'incruste de plus en plus chez lui
MÉTIER : Agente de stars chez Shining Stars Agency, jamais très loin de ses protégés
LOGEMENT : 232 princess street ~ Logan City
Hot N Cold ※ EDDON 6  Tbu7
POSTS : 3228 POINTS : 2045

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
RPs EN COURS : {6/6} Callie & Eddie - Eddon #10 (FB) - Maisie - Jenson - Halsana #1 - Eddon #11

Hot N Cold ※ EDDON 6  4S2xhADq_o
EDDON #11 I just want you close where you can stay forever. You can be sure that it will only get better. You and me together through the days and nights.

Hot N Cold ※ EDDON 6  Cl4uFgcH_o
NOLSTON (scénario) We used to be giants, when did we stop ? The hope and the hurt has lived inside of me but there’s gold in the dirt, I never took the time to see.

Hot N Cold ※ EDDON 6  QuCoEb7n_o
HALSANA ※ She is a friend of my mind. She gather me, man. The pieces I am, she gather them and give them back to me in all the right order.
Hot N Cold ※ EDDON 6  Mx1f
RPs EN ATTENTE : James #2 - Eddon #UA 2 - Micah
AVATAR : Felicity Jones
CRÉDITS : bambi eyes (avatar) Loony Waltz (userbars) mapartche (dessin)
DC : Mitsuko la star déchue & Vladilena la tornade
Femme (elle)
INSCRIT LE : 22/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34768-halston-burn-across-the-sky https://www.30yearsstillyoung.com/t38555-what-chaos-is-imaginary#1880260 https://www.30yearsstillyoung.com/t38585-halston-hargreeves https://www.30yearsstillyoung.com/t39123-halston-hargreeves#1924091

Hot N Cold ※ EDDON 6  Empty
Message(#) Sujet: Re: Hot N Cold ※ EDDON 6 Hot N Cold ※ EDDON 6  EmptyLun 9 Aoû - 11:11



Hot N Cold



Consistency is the true foundation of trust. Either keep your promises or do not make them.

@Eddie Yang & Halston Hargreeves

L’hôpital n’était pas un endroit familier pour Halston, elle avait la chance de ne jamais avoir connu la maladie de près ou de loin, ses proches étant tous en bonne santé. Elle ne cauchemardait donc pas à l’idée d’y aller, même si ce n’était pas un lieu qui respirait la joie, elle savait qu’elle pouvait y être utile. La brune s’en était rendue compte grâce à un tournage, un des premiers auxquels elle avait pu assister, qui se déroulait justement dans une clinique. Elle avait été touchée par le choix du réalisateur, qui avait sélectionné plusieurs enfants malades pour jouer dans son film, il leur offrait ainsi une sorte d’éternité. Ils n’étaient pas sous leur meilleur jour, ils n’avaient plus leurs cheveux mais savoir à quoi ils ressemblaient était le dernier de leurs soucis, ils étaient bien trop heureux de s’émanciper de la cruelle réalité dans laquelle ils vivaient. L’agente de stars se mit en tête qu’elle aussi, elle pourrait leur apporter un peu de bonheur à sa façon, c’est en leur demandant quels étaient leurs héros préférés qu’elle comprit qu’elle pourrait inviter ceux qui les incarnent à les rencontrer. Elle n’avait jamais reçu le moindre refus de la part d’une célébrité, ce qui lui avait redonné une foi considérable en l’humanité. « Oui, cela fait plusieurs années que j’arrange des rencontres entre eux et leurs stars favorites. » Ce n’était pas elle qui les faisait rêver et ce n’était pas grave, le simple fait de les immortaliser aux côtés de leurs acteurs préférés lui suffisait amplement. Malheureusement elle ne les accompagnait plus beaucoup, à présent elle devait compter sur des infirmières pour réaliser les clichés, mais cela lui faisait toujours plaisir de les recevoir. Eddie s’épancha un peu plus sur son expérience, qui lui avait ouvert les yeux, du moins pas suffisamment pour qu’il ne prenne soin de lui. « Effectivement, ces enfants ont juste manqué cruellement de chance, ils ne pouvaient rien éviter contrairement à toi. » Halston enfonçait le clou, mais elle ne voyait pas de bonnes raisons de l’épargner là tout de suite. L’agente n’allait pas lui faire de traitement de faveur sous prétexte qu’elle avait couché avec lui. Néanmoins il restait plutôt chanceux, parce que si elle lui avait dégoté un rôle dans une série ou un film, le savon n’aurait clairement pas été le même, il l’aurait bien plus senti passer. Une question tritura l’esprit de la brune, et s’il ne s’était pas blessé, est-ce qu’il serait revenu dans son agence ? Il serait alors vraiment revenu vers elle par dépit, une supposition qui ne faisait que de confirmer ses craintes. 

La jeunesse d’Eddie pourrait l’excuser, il n’avait peut-être pas beaucoup d’expérience en matière de relations sentimentales, mais à vingt-cinq ans elle le jugeait tout de même assez mature pour comprendre que disparaître de cette manière ne pourrait qu’être mal interprété. Elle sentait que le danseur ne lui disait pas tout, mais elle n’était pas sûre de vouloir connaître l’intégralité de tout ce qu’il avait pu penser durant son absence. Il était dans une situation qui était tout aussi inédite pour elle que pour lui, il était normal qu’il soit un peu perdu. Halston l’imaginait certainement aussi bien plus confiant qu’il ne l’était réellement, dès le premier jour il avait paru être quelqu’un de débordant de confiance en lui, que rien n’arrêtait. Cependant il n’était pas un homme invincible il lui avait déjà fait comprendre en lui avouant qu’il avait préféré s’éloigner plutôt que de subir une attirance qu’il pensait non réciproque. Elle pensait qu’ils avaient brisé la glace, mais ils n’avaient fait que de la fissurer et elle se demandait si cette craquelure ne s’était pas déjà réparée toute seule. Ils n’avaient pas autant avancé qu’ils n’auraient dû, elle avait même l’impression qu’ils étaient revenus à la case départ. La simple vision du fait qu’il portait encore son alliance, aurait pu lui faire comprendre qu’ils n’avaient pas fait machine arrière ce point, mais elle avait besoin de mots. Des paroles qui lui paraissaient presque superflues maintenant qu’elle voyait le regard qu’il lui lançait depuis son avertissement. Feindre des sentiments à travers ses yeux était loin d’être à la portée de tous, elle n’avait pas envie de croire qu’il s’agissait de comédie. Elle avait donc décidé de sortir un peu de sa carapace, en lui exprimant qu’elle se décollait enfin cette étiquette de divorcée. Elle ne pensait pas que cette annonce lui ferait tant d’effet, à croire qu’elle aurait peut-être dû la faire plus tôt, mais elle venait seulement d’ouvrir les yeux là-dessus. « Je t’ai dit que tu me faisais sentir vivante en étant bourrée, mais je le pensais vraiment. Il n’y a que toi qui me fait sentir comme ça alors te voir t’éloigner m’a vraiment fait du mal. » Halston commettait peut-être une grosse erreur, à lui avouer qu’il avait autant de pouvoir sur elle, mais maintenant que leurs langues avaient été déliées, elle n’arrivait plus à se taire.

Elle n’était visiblement pas la seule, Eddie n’arrivait pas du tout à trouver le juste milieu entre être trop honnête ou ne pas l’être assez. Elle ne s’attendait pas le moins du monde à avoir de telles révélations sur sa famille aujourd’hui. Il n’avait pas envie de la perdre, mais il venait de lui apprendre quelque chose qui aurait pu lui faire prendre ses jambes à son cou. L’agente de stars ne savait pas comment se positionner en réalité, elle avait déjà survécu à la haine d’une belle-mère, mais elle n’était pas certaine de pouvoir supporter ça une deuxième fois. Elle imaginait difficilement possible qu’une autre femme puisse s’avérer plus imbuvable que Sally, mais le danseur commençait à lui faire comprendre que ce n’était peut-être pas si impossible que cela. Halston n’avait pas les parents les plus ouverts du monde, mais ils ne lui auraient jamais reproché de ne pas être avec un homme qui n’était pas ' bien de chez eux '. « Tu m’ôtes les mots de la bouche. » Il ajouta que personne n’avait son mot à dire sur eux, que seul son avis comptait, mais tout cela n’était qu’un piètre réconfort. Elle avait déjà entendu des discours similaires avec Nolan, mais ce n’était pas pour autant qu’il avait confronté sa mère en face d’elle. Les hommes pouvaient facilement se retransformer en petits garçons face à celles qui les avaient mis au monde. « N’en parlons plus, ok ? » Elle se fit soudainement bien sèche, cette conversation avait remué trop de mauvais souvenirs. Halston n’avait pas besoin qu’il insiste là-dessus, elle voulait juste qu’ils passent à autre chose. Cette soirée devait être sous le signe de la réconciliation, même s’il restait quelques points d’ombres, qu’elle pourrait de toute manière éclaircir plus tard. Elle retrouva progressivement sa bonne humeur, à l’aide de baisers et de paroles plus avisées que les précédentes. Eddie pouvait mettre les pieds dans le plat en beauté, mais il pouvait aussi se montrer très mignon. « Je veux bien que tu deviennes mon guide, j’aurai sûrement plus envie de découvrir le moindre des recoins de cette ville avec quelqu’un comme toi. » Tous les prétextes étaient bons pour passer du temps avec lui, même s’il était vraiment regrettable qu’elle ne connaisse pas plus l’endroit dans lequel elle vivait. Elle s’était tellement démenée pour faire ses preuves dans sa nouvelle agence, qu’elle en avait oublié tout le reste. Elle ne connaissait Brisbane presque qu’à travers les tournages et ses lieux de rendez-vous, alors qu’elle avait sûrement bien plus à offrir que ça. Le danseur était si pressé de commencer à remplir son nouveau rôle, qu’il en avait totalement oublié ses résultats, ce qu’elle ne manqua pas de lui faire remarquer. Il se dit en déni avant de la remercier d’y avoir pensé. Cet oubli en disait long, elle avait intérêt de ne pas se décommander le jour où il devra se faire opérer, il serait bien capable de rester dans son lit.

Eddie avait tout intérêt à vanter les mérites de Brisbane, même si elle n’avait pas vraiment fait le souhait d’en partir, elle était bien moins attachée à elle qu’à Los Angeles. Peu importait le temps qu’elle resterait en Australie, la cité des anges occupera toujours une grande place dans son cœur pour de multiples raisons. Elle se demandait quel était le degré d’attachement du danseur à cette ville, qui s’avéra ne pas être celle dans laquelle il avait toujours vécu. Il venait d’un endroit encore plus connu, mais qu’elle n’avait pas encore exploré. « La fameuse Sydney que je n’ai pas encore visité. » Halston ne se sentait pas entièrement chez elle ici justement parce qu’elle ne connaissait quasiment rien de ce pays. Il n’y avait pas beaucoup de villes qui se démarquaient, qui étaient connues internationalement à son goût. Avant de commencer à voyager aux quatre coins du monde, elle avait longtemps cru que le monde tournait autour des États-Unis. Vivre ici lui confirmait au moins une chose, c’est que son cinéma prenait énormément de place, les films américains étant plus présents que les australiens dans les salles de cinéma. L’interlocuteur de la brune lui expliquait pourquoi sa famille avait jeté son dévolu sur Brisbane, elle trouvait drôle qu’elle la considère comme une ville plus calme, parce qu’elle associait plutôt la tranquillité à des villes bien plus petites. « Les Yang sont donc plus nostalgiques que les Hargreeves. Je suis née à Pasadena mais je n’ai pas le souvenir d’y être retournée après mon déménagement. » Halston n’avait jamais vraiment réclamé d’y faire des détours en même temps, elle avait très rapidement adopté Los Angeles qu’elle avait toujours trouvé magique. L’agente de stars eut la sensation qu’Eddie avait oublié qu’elle venait de si loin, elle esquissa un sourire. « Eh oui, nos routes n’étaient pas prédestinées à se croiser, surtout avec ta peur de l’avion. » Heureusement qu’ils étaient différents sur ce point, elle n’arrivait pas à imaginer ce à quoi sa vie aurait pu ressembler sans ce moyen de transport. « Même si tu n’avais pas cette phobie, je ne pense pas que Los Angeles aurait été ton premier choix pas vrai ? Je t’imagine plus à New-York. » Une ville encore plus animée et qui ne tournait pas autour du cinéma, en plus d’être moins éloignée, elle le verrait bien prendre un malin plaisir à danser sur la place du Times Square. L’agente de stars était amusée qu’il enregistre tout particulièrement l’information qu’elle venait de lui donner. Est-ce qu’il allait se mettre à avoir le même genre de lecture pour l'impressionner ou simplement lui offrir des livres ? Seul l’avenir le lui dira. « Je ne lis pas que des œuvres intellectuelles, j’ai un ' plaisir coupable ' j’aime beaucoup lire des romans à l’eau de rose. » Halston avait constamment besoin de se faire rêver, même si cela pouvait devenir une bonne source de déception à la fin. Elle lui avait posé une question à laquelle il n’avait pas de réponse, mais comme il le disait il finirait tôt ou tard par la trouver. « C’est par rapport au signe astrologique, oui. » Assister à un coucher de soleil ensemble allait peut-être finir par devenir un rituel pour eux, elle ne serait pas contre car elle n’était pas prête de s’en lasser, encore plus si elle se retrouvait dans ses bras à chaque fois. Elle se projetait bien avec lui allongée dans son jardin, à admirer les astres. Elle refusa de lui dévoiler le vœu qu’elle pourrait faire, par superstition avant tout. L’agente de stars frissonna au contact de ses lèvres sur sa nuque, elle haussa ses épaules par réflexe. Elle se reconcentra sur le paysage, avant de lui partager ses dernières pensées. « Si seulement ce genre de heureux hasards pouvaient se produire plus souvent… Enfin nous n’allons pas avoir à compter sur eux maintenant. » Il était hors de question qu’ils ne se quittent avant d’avoir planifié la prochaine fois où ils se verraient, cette fois. 

L’obscurité était désormais la maîtresse des lieux, elle n’aurait pas été contre de rester quelques minutes de plus, mais Eddie la rappelait à l’ordre. Ils avaient autre chose à voir et il avait bien raison de le lui rappeler avant qu’il ne soit trop tard, elle n’avait pas prêté attention aux horaires. Elle remarqua qu’il ne la lâchait plus sa main, mais elle ne s’apercevra pas que son regard ne la quittait pas non plus. Elle s’était laissée absorbée par la nouvelle salle, qu’elle trouvait joliment disposée. Halston s’amusa à chercher la grande ourse, mais elle fut rapidement interrompue par le commentaire d’Eddie. Ses joues rosirent et sa tête se détourna, elle plongea ses prunelles dans les siennes après avoir observé son visage quelques secondes. « Elle te va bien aussi. » L’agente de stars ne savait plus où donner de la tête, mais le danseur semblait avoir trouvé son bonheur un peu plus loin. Ils se dirigèrent vers des planètes illuminées, accompagnées d’affiches explicatives, sur lesquelles il trouva ce qu’il recherchait et peut-être plus encore. Il lui partagea ce qu’il lisait et elle était d’accord avec le descriptif dès les premiers détails. Elle lâcha un petit rire sur la fin. « Caractère colérique ? Je vais partir en courant alors.  » Dit-elle en faisant semblant de s’éloigner.  « Ce qui est bien c’est que le moyen de te calmer se trouve juste après… » Le regard de la brune changea subitement et s’accompagna d’un sourire en coin. Elle lut en diagonale les autres planètes, aucune autre ne mentionnait la libido comme la sienne, à croire que cela avait été fait exprès pour gêner son protégé. Elle se mit à lire ce qui la concernait à son tour : « La présence de Mercure fait référence à la communication, à la sociabilité, à la capacité de partager et de s’insérer dans la société. » Elle se retrouvait bien là-dedans, elle était sociable malgré sa discrétion et savait se fondre dans le moule. « Elle favorise l’esprit analytique… elle peut aussi apporter des informations dans le domaine professionnel, où l’art de la négociation peut faire la différence. » Il était presque effrayant de voir autant de précision, il n’y avait rien à contredire. « Je m’y retrouve peut-être même un peu trop. » Qu’elle conclut. Eddie n’arrivait pas à trouver quel était son signe astrologique, deux possibilités étant possibles. Il en profita pour lui glisser sa date de naissance, elle avait manqué de peu son anniversaire, puisqu’il était revenu à son agence un mois après celui-ci. « Je suis Vierge. Je vais souffler de nouvelles bougies dans quelques semaines, le 28 août. » Halston grimaça, cela faisait plusieurs années qu’elle n’aimait plus fêter son anniversaire. Elle ne savait même pas où elle le ferait cette fois, même si sa famille allait certainement insister pour qu’elle le fasse de nouveau sur sa terre natale. « Mon petit frère ne devrait pas tarder à me réclamer d’ailleurs. Je ne suis pas sûre d’avoir envie de faire tant de trajet alors que je l’ai déjà fait récemment, j’aimerais bien qu’il fasse le déplacement. » Lui et le reste des Hargreeves, mais ça serait sûrement trop demandé. « Mais bon je n’ai pas le droit de me plaindre, personne ne m’a forcé à vivre à l’autre bout du globe. » Elle haussa des épaules et se rapprocha d’Eddie. « Si je t’ai toi c’est le principal. » L’agente saisit son visage et l’embrassa tendrement. Elle sépara leurs lèvres, mais colla leurs nez. « Tu veux admirer les étoiles ici ou dans mon jardin ? »


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Hot N Cold ※ EDDON 6  Empty
Message(#) Sujet: Re: Hot N Cold ※ EDDON 6 Hot N Cold ※ EDDON 6  Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

Hot N Cold ※ EDDON 6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: nouer des contacts :: mémoire du passé
-