AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment : -39%
Apple Airpods 2 avec boîtier de recharge : offre ...
Voir le deal
110 €

 (evelyn & nicholas) a friend you can keep

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nicholas Hurley
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 38 ans (03.10.1983)
SURNOM : nico, nick ou encore nicky, tu laisses les gens raccourcir ton prénom comme ils le souhaitent
STATUT : and it ain't no need to cry, I took a vow that from now on...
MÉTIER : ancien co-fondateur d’un wedding bang (15 possible girlfriends), tu es désormais professeur de musique, donnant des cours de piano à domicile. tu joues également les bénévoles dans une association lgbtqia+ où tu donnes là aussi des cours de musique ; sans compter ta chaine youtube nicky & the saints, que tu viens tout juste de lancer (novembre 2021), un espace rien que pour toi où tu reprends des chansons connues en jouant tous les instruments, en chantant et en faisant même le choeur (et tout autre sonorité que l'on peut distinguer)
LOGEMENT : tu habites dans toowong, au 422, carmody road, avec ta grand-mère, Esmée
(evelyn & nicholas) a friend you can keep 1MI7AE4f_o
POSTS : 252 POINTS : 210

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : #soft • fils unique, ta grand-mère Esmée est ta seule et unique famille à tes yeux et tu ne réponds que très rarement aux questions qui concernent tes parents • tu as la musique dans les veines, tu joues de plusieurs instruments avec une facilité certaine (piano, violon, guitare, basse, clarinette) • toujours et uniquement aperçu en pulls • romantique dans l'âme, tes relations passées se comptent avec les doigts d'une seule main • grand timide • propriétaire d'un van qui a connu de meilleurs jours et qui sert pendant les déplacements • compositeur de tes propres textes et mélodies •
RPs EN COURS :
(evelyn & nicholas) a friend you can keep VfuOWFXd_o
josephine • There is love in your body but you can't get it out, it gets stuck in your head, won't come out of your mouth, sticks to your tongue and shows on your face, that the sweetest of words have the bitterest taste...

(evelyn & nicholas) a friend you can keep EaSq6ixK_o
evelyn • Well, the feeling was always too much for me, it always came too strong, I wanted to get it right so badly that I always got it wrong, so you keep pushing on, you hope it won't be long.'Til you can find the child you were and find a way to get along...

(2021) evelyn#3oliver#1jo#6jenson#1wolfie#1 • dani#2

RPs TERMINÉS : (fiche de liens)
AVATAR : ed skrein
CRÉDITS : (av, gifs profil & sign) ssoveia ♥♥♥♥
DC : edge price & lara pearson, les audacieux
PSEUDO : malibu
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 08/02/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t28951-nicholas-how-big-how-blue-how-beautiful https://www.30yearsstillyoung.com/t29071-nicholas-i-m-just-a-soul-whose-intentions-are-good https://www.30yearsstillyoung.com/t34649-nicholas-hurley https://www.30yearsstillyoung.com/t33763-nicholas-hurley

(evelyn & nicholas) a friend you can keep Empty
Message(#) Sujet: (evelyn & nicholas) a friend you can keep (evelyn & nicholas) a friend you can keep EmptyMer 4 Aoû - 12:32




≈ ≈ ≈
{a friend you can keep}
crédit/(ssoveia) ✰ w/@Evelyn Pearson
Si on jour on t’avait dit que tu serais trop occupé au point de pouvoir organiser un simple dîner avec une amie, que tu as véritablement envie de voir pour le coup, tu n’y aurais absolument pas cru. Mais il suffit d’ajouter le fait que tu es musicien, que tu es à la tête d’un wedding band, et que les mois de juin, juillet et aout sont toujours envahis par les romantiques finis et on finit par comprendre comment et pourquoi ce dîner a déjà été repoussé trois fois. Et oui, tu as vraiment fait le compte dans ta tête en plus de cela, t’excusant à chaque fois auprès d’Evelyn et bien déterminé à trouver un moment où vous pourrez être en tête-à-tête. Une nouvelle fois. Une opération beaucoup plus difficile que prévue maintenant que tu y penses, entre les répétitions, les désistements des musiciens de dernière minute, ou encore des mariés plus que pointilleux, ou même Esmée.... Tu n’es pas superstitieux mais tu te demandes s’il n’y a pas des forces cosmiques en action pour t’empêcher de parler à Evie plus de dix minutes. Tu n’es pas superstitieux, non du tout, dramatique ? Légèrement.
Ce n’est pas comme si vous ne vous étiez pas vus et que vous n’aviez pas échangé des messages au cours des semaines précédentes, vous travaillez dans la même ligne de métier, Brisbane n’est pas une si grande ville que cela, et tu lui as déjà adressé des sourires et des signes de la main juste avant de monter sur scène, ou même envoyé quelques essais de tes débuts à la harpe. A défaut de trouver un professeur digne de ce nom (tu es pointilleux à souhait quand il s’agit de musique, un peu trop d’ailleurs), tu as décidé d’apprendre par tes propres moyens, commençant par quelques morceaux que tu connais déjà et les partageant avec tous ceux et celles qui ont une oreille clémente, Evie étant sur cette liste-là également. Ce soir semble être le bon soir, rien de majeur ne t’es arrivé dans la journée, la répétition de 15 possible girlfriends s’est passée sans encombre et avec des progrès plus que notables pour tous les membres du groupe et en dehors d’Esmée qui s’est lancée dans un ménage de printemps improvisé, rien de notable à l’horizon. Et peut-être que tu as passé la première partie de ta soirée à la convaincre que ta chambre était dans un état plus que respectable, seulement pour que vous finissiez dans sa chambre à elle, les vêtements de ton grand-père étalés partout.
"Peut-être qu’on pourrait en donner quelques-uns... Je suis certaine que ça pourrait servir à quelqu’un." "Hmmm... quelqu’un comme moi ? Je te rappelle que tout ça me va encore..." Et c’est ainsi que tu t’es retrouvé à devoir le prouver, enfilant les pulls de cet aîné que tu n’as jamais connu et même une veste en tweed, passé de mode, mais plus que confortable. Seulement pour être rappelé à l’ordre par la sonnerie de ton téléphone, pour ne pas manquer ton rendez-vous. Tu ne vois pas pourquoi tu te changerais, vraiment pas, et tu fais même promettre à Esmée de t’attendre avant de décider ce que vous allez donner ou pas, ou de t’appeler si elle a besoin de quoi que ce soit dans la soirée, et, ironie du sort, c’est même elle qui finit par te mettre dehors pour que tu ne sois pas en retard. Heureusement que tu as attrapé les clefs de ton van dans l’entrée, sinon tu aurais dû de nouveau taper à la porte, et te faire mettre à la porte encore une fois. Tu roules légèrement des yeux, légèrement seulement, avant de grimper dans ton van et de te mettre en route pour le restaurant choisi par Evelyn, cette dernière t’envoyant l’adresse un peu plus tôt dans la semaine. Tu lui as déjà dit que tu lui faisais totalement confiance pour l’organisation et c’est vrai, tu n’es décidément pas la personne à aller voir pour des recommandations sur toute activité qui n’implique pas de jouer de la musique ou de rester chez soi.
Et pourtant, tu habites ici depuis des années, assez d’années pour savoir où tu aimes te rendre ou pas, mais la vérité, c’est que tu suis le mouvement la plupart du temps, convaincu que l’endroit importe peu et que du moment que tu es en bonne compagnie tout se passera bien. Et cela a déjà été le cas avec Evelyn, alors pourquoi se mettre à douter, maintenant ? Aucune raison, en revanche, trouver une place de parking est une autre paire de manche, et tu perds encore plus de temps pour manœuvrer ton van et ne déranger personne, si bien que vraiment, tu es encore en retard. Tu n’es qu’à quelques rues de l’établissement indiqué et tu identifies rapidement Evelyn, lui offrant déjà un sourire. "Je n’aide vraiment pas la cause des musiciens en arrivant tout le temps en retard, pas vrai ?"



I ain't got the room for extra baggage, Don't forget to come and pick up your, ooh, feelings, Don't leave no pieces, you need to hurry and pick up...
Revenir en haut Aller en bas
Evelyn Pearson
Evelyn Pearson
la "fille de"
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 ans (21.09.85)
SURNOM : evie par la majorité, frankie par sa mère, vivie par ses neveux et nièces
STATUT : the rumors are terrible and cruel but honey most of them are true
MÉTIER : calligraphe de formation, wedding planner par vocation, fondatrice de la evelyn pearson wedding agency située à la périphérie de spring hill. tente aussi de s'alléger l'esprit en renouant avec ses anciennes amours et en participant de temps à autre à des ateliers d'arts graphiques et visuels
LOGEMENT : après une colocation de deux ans avec chad, elle l'a enfin quitté pour occuper un bel appartement avec sa cousine préférée, lara. adresse: #70 st pauls terrace, spring hill
(evelyn & nicholas) a friend you can keep NXM6sndX_o
POSTS : 4616 POINTS : 265

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : de retour en ville depuis fin 2017 ◦ fille de kai pearson, membre des queensland reds|wallabies, décédé lors de la CDM de rugby '91 ◦ londonienne d'adoption ◦ diplômée en arts graphiques, passionnée par la calligraphie ◦ listeuse compulsive ◦ rapports tendus avec sa mère, celie pearson, créatrice de la fondation pearson ◦ control-freak, réservée sur ses émotions ◦ travailleuse, réputée dans son domaine ◦ n’a jamais remis les pieds dans un stade, hait le sport ◦ catholique, a effectué sa scolarité dans un ensemble catholique privé pour cause de mauvais comportement ◦ sans permis ◦ féministe
RPs EN COURS :
(evelyn & nicholas) a friend you can keep Tumblr_inline_p075ylEyNr1tcosbh_1280
PEARSON² ◦ so what if the rain falls? let's find the gold at the end of the rainbow so what if the rain falls? i'll shower in shimmers of gold so what if the sky falls? we'll build a life right on the cotton clouds so what if the sky falls? we'll play hide and seek with the stars
(evelyn & nicholas) a friend you can keep IQif9rAs_o
NICHOLAS ◦ these lights can sometimes blind my eyes who will see for me when i need my vision and it's me a docile tide sucking out the life of me someone could just grab my hand balance me while on my toes i stand and making my head who's gonna let my hair down
(evelyn & nicholas) a friend you can keep Tumblr_prdvhjThDn1wabbi0o5_400
BAMBI ◦ you're not alone together we stand i'll be by your side you know i'll take your hand when it gets cold and it feels like the end there's no place to go you know i won't give in keep holding on cause you know we'll make it through just stay strong cause you know i'm here for you
[2021] siloë#3 ◦ mariage cosiganlara#9bambi#4rhett#2nicholas#3megan#1
[2020] joanne#3
[2003] finnley#1
RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
AVATAR : meghan markle
CRÉDITS : ©ssoveia (av&gifs) ◦ ©serpentiinequeen&dreamlonelywolf (gifs profil) ◦ ©siren charms (code sign) ◦ ©loonywaltz (userbars)
DC : yasmine khadji & jo carter
PSEUDO : ssoveia
Femme (elle)
INSCRIT LE : 12/02/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t18595-evelyn-sorry-i-m-too-busy-pinning-organization-ideas-on-pinterest https://www.30yearsstillyoung.com/t18638-evelyn-speak-now https://www.30yearsstillyoung.com/t28922-evelyn-pearson https://www.30yearsstillyoung.com/t23917-famille-f-les-pearson#9

(evelyn & nicholas) a friend you can keep Empty
Message(#) Sujet: Re: (evelyn & nicholas) a friend you can keep (evelyn & nicholas) a friend you can keep EmptyDim 15 Aoû - 16:14




≈ ≈ ≈
{a friend you can keep}
crédit/(ssoveia) ✰ w/@Nicholas Hurley
La ponctualité est la politesse des rois, c’était ce qu’on lui avait appris il y avait des années. Un adage qui, contre toute attente considérant sa fâcheuse manie à éluder tous les préceptes enseignés par sa mère ou par les soeurs de l’école privée catholique qu’elle avait fréquenté par  pure contrainte, faisait partie intégrante de sa façon de vivre son quotidien, et ce davantage depuis qu’elle était dans l’événementiel. Elle avait du mal avec les retards, elle les prenait comme de la négligence qui la mettait passablement mal à l’aise. Elle, elle était toujours très impliquée dans ce qu’elle faisait, alors elle était très ponctuelle — sans doute beaucoup trop, mais on le lui pardonnait. Elle estimait ça comme un devoir de démontrer son investissement en se montrant à l’heure lorsqu’on était attendu ; c’était son côté maniaque du contrôle, elle ne savait pas agir différemment, et elle tachait de contrôler le temps avec une obsession maladive. Parfois, c’était en vain, mais aujourd’hui, elle avait excellé dans cet exercice, prévoyant chaque minute de son emploi du temps pour arriver à l’heure au point de rendez-vous fixé avec Nicholas. Faisant le pied de grue devant le restaurant qu’elle avait choisi, elle ne put s’empêcher de jeter un oeil, souligné d’un trait brun qui mettait en valeur son regard chocolat, au cadre de sa montre — juste pour constater qu’elle était largement en avance, ou trop impliquée… l’un et l’autre se valait en ce qui la concernait, et c’est un soupir mi-figue mi-raisin qui fila de ses lèvres peintes en vieux rose tandis que le claquement caractéristique de ses talons raisonnait sur l’asphalte tiède du début de soirée.
Le temps de quelques secondes, longeant la devanture du restaurant en jetant de temps à autre des regards par-dessus son épaule et elle se demanda si de nouveau, elle allait devoir rebrousser chemin. Ce dîner, qui avait été soufflé par sa propre voix au détour d’une conversation anodine autour de desserts de mariage, il avait bien failli ne jamais arriver au point qu’elle s’était demandée si, en réalité, le jeune homme ne se cherchait pas des excuses pour annuler à chaque fois. Elle ne lui en voulait pas à vrai dire — la tension autour d’elle était palpable, ce n’était pas agréable, encore moins depuis qu’elle recevait des coups de fil étranges à l’agence. Elle s’était faite une raison à propos du Destin qui prenait un malin plaisir à se jouer de leur temps libre, et elle n’avait plus espéré pouvoir discuter avec Nicholas ailleurs qu’entre le plat et le dessert servis aux cérémonies auxquelles ils avaient participé depuis leur dernier tête-à-tête. Ils s’envoyaient quelques messages de temps à autre, et Evie avait apprécié les notes de harpe qu’il lui avait envoyé comme témoignage délicat des progrès qu’il faisait, seulement elle n’était pas amatrice de la technologie comme moyen de communiquer.

Vraiment, elle ne s’était pas attendue à ce qu’il la relance à propos de ce dîner, mais elle n’avait pas hésiter une seconde à accepter lorsqu’il lui était apparu qu’enfin, les planètes étaient alignées. Elle avait subtilement fait savoir à Nicholas que cependant, il n’y avait rien d’obligatoire, mais il avait insisté ; de quoi la rendre suspicieuse à l’égard des secondes qui s’égrenaient depuis qu’elle était arrivée, à pieds, de son lieu de travail. Elle avait pris le temps de se changer là-bas, et de s’arranger pour ne pas se démarquer des clients de l’endroit qu’elle avait choisi. Pari réussi. Elle se fondait parfaitement dans la masse dans son petit pull blanc et sa jupe longue en organza, bien qu’elle regrettait cette superposition de matières qui lui donna chaud au plus elle s’agitait, indisposée par le tic-tac imaginaire qu’elle entendait s’échapper de son poignet.
Démontrant un soupçon d’impatience, elle cala sa pochette sous son bras pour, du bout des doigts, dégager son visage de ses longs cheveux bruns et lisses, et prit une goulée d’air qui fit office de délivrance en même temps qu’elle entendit la voix de Nicholas s’adresser à elle. Aussitôt elle pivota sur ses talons hauts, et alors que le soulagement se lisait sur son visage sublimé par un maquillage léger,  mais très efficace, elle lui adressa un sourire aussi éclatant qu’elle le pouvait. Il faisait partie de ceux à qui elle ne pouvait pas en vouloir d’arriver en retard, simplement parce qu’il avait conscience d’avoir des progrès à faire en la matière. Néanmoins, se tournant complètement vers lui, et ne sachant de nouveau pas comment le saluer autrement qu’en lui souriant, elle lui dit avec la tête inclinée sur le côté "Pendant une seconde, j’ai cru que tu n’allais pas venir." Et son regard dériva, opérant une embardée vers le bas, pour mieux toiser la tenue qu’il portait, et qui lui fit ajouter avec un nouveau sourire, plus discret celui-ci "Mais je comprends mieux le temps que tu as mis pour arriver, tu es très élégant et rien que pour ça, tu es tout pardonné." fit-elle avec cérémonie, redressant la tête pour affronter son regard. Le sien, plissé, se fit légèrement plus rieur quand, un peu plus solennellement encore, elle décréta "Je crois qu'il est temps d’y aller. A moins que tu as besoin de quelques minutes supplémentaires ?" le taquina-t-elle jusqu’à ce qu’un léger rire s’échappe de ses lèvres, et que naturellement, elle se plaça à ses côtés pour harponner son bras et y crocheter le sien.


    - - cause baby i could build a castle out of all the bricks they threw at me, and every day is like a battle, but every night with us is like a dream. baby, we're the new romantics come on, come along with me...
    (evelyn & nicholas) a friend you can keep 3T1X3Vb
    (evelyn & nicholas) a friend you can keep QoPDAKU
    (evelyn & nicholas) a friend you can keep Pf8cX3Q
    (evelyn & nicholas) a friend you can keep QqLqwzn
    (evelyn & nicholas) a friend you can keep Q8kNWrA
Revenir en haut Aller en bas
Nicholas Hurley
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 38 ans (03.10.1983)
SURNOM : nico, nick ou encore nicky, tu laisses les gens raccourcir ton prénom comme ils le souhaitent
STATUT : and it ain't no need to cry, I took a vow that from now on...
MÉTIER : ancien co-fondateur d’un wedding bang (15 possible girlfriends), tu es désormais professeur de musique, donnant des cours de piano à domicile. tu joues également les bénévoles dans une association lgbtqia+ où tu donnes là aussi des cours de musique ; sans compter ta chaine youtube nicky & the saints, que tu viens tout juste de lancer (novembre 2021), un espace rien que pour toi où tu reprends des chansons connues en jouant tous les instruments, en chantant et en faisant même le choeur (et tout autre sonorité que l'on peut distinguer)
LOGEMENT : tu habites dans toowong, au 422, carmody road, avec ta grand-mère, Esmée
(evelyn & nicholas) a friend you can keep 1MI7AE4f_o
POSTS : 252 POINTS : 210

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : #soft • fils unique, ta grand-mère Esmée est ta seule et unique famille à tes yeux et tu ne réponds que très rarement aux questions qui concernent tes parents • tu as la musique dans les veines, tu joues de plusieurs instruments avec une facilité certaine (piano, violon, guitare, basse, clarinette) • toujours et uniquement aperçu en pulls • romantique dans l'âme, tes relations passées se comptent avec les doigts d'une seule main • grand timide • propriétaire d'un van qui a connu de meilleurs jours et qui sert pendant les déplacements • compositeur de tes propres textes et mélodies •
RPs EN COURS :
(evelyn & nicholas) a friend you can keep VfuOWFXd_o
josephine • There is love in your body but you can't get it out, it gets stuck in your head, won't come out of your mouth, sticks to your tongue and shows on your face, that the sweetest of words have the bitterest taste...

(evelyn & nicholas) a friend you can keep EaSq6ixK_o
evelyn • Well, the feeling was always too much for me, it always came too strong, I wanted to get it right so badly that I always got it wrong, so you keep pushing on, you hope it won't be long.'Til you can find the child you were and find a way to get along...

(2021) evelyn#3oliver#1jo#6jenson#1wolfie#1 • dani#2

RPs TERMINÉS : (fiche de liens)
AVATAR : ed skrein
CRÉDITS : (av, gifs profil & sign) ssoveia ♥♥♥♥
DC : edge price & lara pearson, les audacieux
PSEUDO : malibu
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 08/02/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t28951-nicholas-how-big-how-blue-how-beautiful https://www.30yearsstillyoung.com/t29071-nicholas-i-m-just-a-soul-whose-intentions-are-good https://www.30yearsstillyoung.com/t34649-nicholas-hurley https://www.30yearsstillyoung.com/t33763-nicholas-hurley

(evelyn & nicholas) a friend you can keep Empty
Message(#) Sujet: Re: (evelyn & nicholas) a friend you can keep (evelyn & nicholas) a friend you can keep EmptyMer 18 Aoû - 13:37




≈ ≈ ≈
{a friend you can keep}
crédit/(ssoveia) ✰ w/@Evelyn Pearson
Le sourire de la brune est contagieux, bien entendu qu’il l’est, ce n’est pas la première fois que tu te fais une telle réflexion, et c’est d’autant plus vrai ce soir, à cet instant, quand les yeux de l’organisatrice de mariage se posent sur toi. Peut-être que tu te tiens un peu plus droit la seconde suivante, tu la dépasses déjà de plusieurs têtes alors cela ne serait pas vraiment nécessaire, mais un seul coup d’œil dans sa direction et tu constates que, comme à son habitude, Evie porte une jolie paire de talons, histoire de ne pas se faire distancer. Tu ne te souviens pas avoir vu la brune sur des chaussures plates, et tu sais que beaucoup, Dahlia la première, aimerait connaître son secret, mais tu te dis que cela fait partie des mystères de l’univers, ou quelque chose d’aussi cryptique que cela. Quoi qu’il en soit, la jeune femme dénote dans le paysage urbain de Brisbane, que ce soit les couleurs pâles qu’elle porte aujourd’hui, ou son pull -bien entendu que tu remarques le pull, tu en portes la plupart du temps -ou même l’expression sur son visage lorsque vos regards se croisent de nouveau... Si bien que tu te mords l’intérieur de la joue droite aux mots d’Evie, te sentant véritablement coupable pour le coup. "Oh non, désolé, vraiment, je t’aurais prévenu, il faut que j’apprenne à être un peu plus ponctuel, c’est une tare que je me traîne depuis des années.." Tu es sincère, si les gens les plus proches de toi ont fini par se faire une raison et savent que tu n’as aucune mauvaise intention et que tu ne fais pas attendre les gens juste pour faire ton intéressant, tu ne voudrais vraiment pas froisser Evie. Du tout d’ailleurs.
Tu te fais une note mentale de demander à Esmée s’il n’y a pas une montre dans l’immense penderie de ton grand-père, le genre de montres qui datent d’un autre temps et qui va bien avec le reste de ta tenue, tenue que la brune semble apprécier. Et pour le coup, tu le sais, tu te tiens vraiment un peu plus droit, tes joues pas si rouges que cela au compliment de la brune, ce n’est pas le premier qu’elle lance dans ta direction (elle est vraiment trop généreuse, c’est certain), mais bien le premier sur ton style vestimentaire. Et d’habitude, c’est plutôt l’inverse qui se produit, on te demande si tu es au courant que plus personne ne se fringue comme cela depuis des années, ou si tu possèdes autre chose que des pulls en laine trop grands pour toi, trop confortables, ou aux motifs trop colorés. La vérité ? Tu n’es à l’aise que derrière des épaisses couches de vêtements, y trouvant un réconfort certain, une barrière de plus entre toi et le monde, le regard et l’emprise des autres, cela a toujours été le cas, et peu de choses que tu possèdes sont neuves. Quand tu n’es pas trop occupé à vagabonder dans les différents marchés aux puces de la ville, tu trouves refuge dans la penderie de ton défunt grand-père, toujours ravi de constater que vous faites à peu près la même taille et que ses habits à lui sont toujours en très bonne condition, grâce au bon soin d’Esmée. "Mais je prends le compliment, c’est en partie la raison de mon retard, Esmée a décidé de faire un peu de ménage de printemps, elle allait même se débarrasser de tout ça, ridicule, pas vrai ?" Que tu répliques au moment où Evie passe son bras autour du tien et tu hoches négativement la tête quand elle te demande si tu as besoin de plus de temps, ta timidité et ton hésitation habituelles rangées bien loin.
Tu n’as plus vraiment de raison d’être sur tes gardes avec elle, vous avez dépassé ce stade, il y a bien des semaines de cela, ou est-ce moment où tu as décidé de lui envoyer quelques uns de tes essais à la harpe, ayant besoin d’un avis complètement extérieur et pas celui d’un autre musicien ? Tu ne sais pas, cela n’a pas son importance que tu te dis, vous guidant à l’intérieur de l’établissement et tenant la porte pour qu’Evie puisse passer la première, t’entraînant avec elle par la suite. Tes yeux restent sur la brune cependant et pas sur ton environnement, pas à scanner chaque recoin du restaurant comme tu l’aurais fait avec quelqu’un d’autre et quand un des serveurs vous indique que vous allez devoir attendre une minute ou deux, tu reprends la parole, ton regard bleuté toujours sur la brune. "Te faire faux-bond autant de fois, ce n’était pas voulu, promis, j’étais juste très occupé, avec le boulot, ce qui ironique parce que dès que septembre va pointer le bout de son nez.... j’aurais un peu plus de temps pour moi." Tu ne l’expliques pas vraiment à dire vrai, cependant, c’est un phénomène que tu as remarqué depuis des années, non seulement les mariages et les cérémonies arrivent en série, mais à des périodes bien définies de l’année. Une part de toi est toujours un peu triste de devoir ranger ses instruments, mais d’un autre côté, tu te dis que toi et le reste de ton groupe, vous avez largement mérité une pause. Ce que tu es sur le point d’ajouter avant d’avoir un léger rire, te rendant soudainement compte que, tu monopolises la conversation, chose que tu ne fais jamais d’habitude. "Mais bref, j’arrête de parler de moi." Que tu dis en hochant la tête, un sourire se dessinant de nouveau sur tes lèvres. "Comment ça va toi?"



I ain't got the room for extra baggage, Don't forget to come and pick up your, ooh, feelings, Don't leave no pieces, you need to hurry and pick up...
Revenir en haut Aller en bas
Evelyn Pearson
Evelyn Pearson
la "fille de"
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 ans (21.09.85)
SURNOM : evie par la majorité, frankie par sa mère, vivie par ses neveux et nièces
STATUT : the rumors are terrible and cruel but honey most of them are true
MÉTIER : calligraphe de formation, wedding planner par vocation, fondatrice de la evelyn pearson wedding agency située à la périphérie de spring hill. tente aussi de s'alléger l'esprit en renouant avec ses anciennes amours et en participant de temps à autre à des ateliers d'arts graphiques et visuels
LOGEMENT : après une colocation de deux ans avec chad, elle l'a enfin quitté pour occuper un bel appartement avec sa cousine préférée, lara. adresse: #70 st pauls terrace, spring hill
(evelyn & nicholas) a friend you can keep NXM6sndX_o
POSTS : 4616 POINTS : 265

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : de retour en ville depuis fin 2017 ◦ fille de kai pearson, membre des queensland reds|wallabies, décédé lors de la CDM de rugby '91 ◦ londonienne d'adoption ◦ diplômée en arts graphiques, passionnée par la calligraphie ◦ listeuse compulsive ◦ rapports tendus avec sa mère, celie pearson, créatrice de la fondation pearson ◦ control-freak, réservée sur ses émotions ◦ travailleuse, réputée dans son domaine ◦ n’a jamais remis les pieds dans un stade, hait le sport ◦ catholique, a effectué sa scolarité dans un ensemble catholique privé pour cause de mauvais comportement ◦ sans permis ◦ féministe
RPs EN COURS :
(evelyn & nicholas) a friend you can keep Tumblr_inline_p075ylEyNr1tcosbh_1280
PEARSON² ◦ so what if the rain falls? let's find the gold at the end of the rainbow so what if the rain falls? i'll shower in shimmers of gold so what if the sky falls? we'll build a life right on the cotton clouds so what if the sky falls? we'll play hide and seek with the stars
(evelyn & nicholas) a friend you can keep IQif9rAs_o
NICHOLAS ◦ these lights can sometimes blind my eyes who will see for me when i need my vision and it's me a docile tide sucking out the life of me someone could just grab my hand balance me while on my toes i stand and making my head who's gonna let my hair down
(evelyn & nicholas) a friend you can keep Tumblr_prdvhjThDn1wabbi0o5_400
BAMBI ◦ you're not alone together we stand i'll be by your side you know i'll take your hand when it gets cold and it feels like the end there's no place to go you know i won't give in keep holding on cause you know we'll make it through just stay strong cause you know i'm here for you
[2021] siloë#3 ◦ mariage cosiganlara#9bambi#4rhett#2nicholas#3megan#1
[2020] joanne#3
[2003] finnley#1
RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
AVATAR : meghan markle
CRÉDITS : ©ssoveia (av&gifs) ◦ ©serpentiinequeen&dreamlonelywolf (gifs profil) ◦ ©siren charms (code sign) ◦ ©loonywaltz (userbars)
DC : yasmine khadji & jo carter
PSEUDO : ssoveia
Femme (elle)
INSCRIT LE : 12/02/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t18595-evelyn-sorry-i-m-too-busy-pinning-organization-ideas-on-pinterest https://www.30yearsstillyoung.com/t18638-evelyn-speak-now https://www.30yearsstillyoung.com/t28922-evelyn-pearson https://www.30yearsstillyoung.com/t23917-famille-f-les-pearson#9

(evelyn & nicholas) a friend you can keep Empty
Message(#) Sujet: Re: (evelyn & nicholas) a friend you can keep (evelyn & nicholas) a friend you can keep EmptyMer 25 Aoû - 18:20




≈ ≈ ≈
{a friend you can keep}
crédit/(ssoveia) ✰ w/@Nicholas Hurley
"Son avis compte beaucoup pour toi, je me trompe ? Tu en parles à chaque fois." enchaîna Evelyn naturellement, bien décidée à ne pas tenir rigueur plus longtemps du retard de Nicholas qu’elle complimenta dans la foulée. Ce n’était pas la première fois qu’elle remarquait que le musicien ne pouvait s’empêcher de mentionner sa grand-mère lorsque l’occasion lui en était donnée — c’est-à-dire très souvent, et c’était aussi adorable que c’était surprenant. Curieux, même, et ce dans le sens le plus basique du terme ; celui qui lui fit plisser les paupières, son bras sous celui de Nicholas qu’elle regarda de biais tandis qu’ils empruntaient l’allée éclairée du restaurant qu’elle avait choisi pour leur dîner "Elle aurait été la bienvenue à ce dîner. D’ailleurs je pensais que, étant donné que tu m’as parlé de ses talents de cuisinière, tu aurais préféré me la présenter pour que je me fasse mon propre avis sur le sujet mais…" Elle le taquinait, elle ne pouvait pas s’en empêcher, et pas uniquement parce que c’était plaisant de le voir revêtir cette mine beaucoup trop sérieuse pour répondre à ses boutades ; une mine qui la faisait davantage sourire soit en passant — mais surtout parce qu’elle la sentait, la légère gêne qui allait de paire avec les rencontres de ce genre. Tourner un peu le tout en dérision, ça lui permettait de se détendre sans en avoir l’air, car sous l’apparat élégant qui était le sien, elle n’en menait pas large, Evie.
Elle y était bien moins coutumière qu’on aurait pu le penser en la voyant, à ces petits moments entre amis, et elle s’en protégeait autant qu’elle le pouvait. Ce n’était pas qu’elle n’aimait pas les présences des autres, elle était un animal social qui savait y faire en société, mais elle savait espacer les rendez-vous pour ne pas s’attacher, et ce pour des raisons qui la regardaient et qu’elle ne voulait partager avec personne, et surtout pas avec Nicholas. Il était trop tôt pour mériter de souffrir de son incompétence à cultiver ses amitiés… mais à dire vrai, elle n’attendait plus grand-chose à ce sujet, et peut-être que ça faisait d’elle une incorrigible cynique, aussi elle savait qu’à un moment où un autre, elle finirait par être déçue, et par se demander, pour la énième fois en 36 ans, ce qui clochait chez elle pour qu’elle soit aussi peu douée pour ce genre de choses.
Déçue, elle l’avait toujours été jusqu’à présent, elle avait toujours baissé sa garde et fait confiance pour sentir l’intérêt des autres se tasser et finir aussi seule qu’elle aimait l’être en vérité, alors peut-être qu’elle devait déjà s’y préparer avec Nicholas, qui savait ; après tout, elle avait déjà soupçonné que ses désistements étaient une façon polie pour lui de lui faire entendre qu’il avait déjà ce qui lui fallait en la matière. Et là encore, elle le comprenait. Il arrivait un stade dans la vie d’une personne où il valait mieux s’en remettre aux valeurs sûres, que de chercher à cumuler les options. Et Evelyn, elle avait toujours été une option, elle en avait autant conscience qu’elle n’avait jamais vraiment rien fait pour être autre chose, donc elle ne pouvait s’en prendre qu’à elle-même au fond.

Elle le sentait, qu’elle se perdait dans ses propres pensés à l’instant où ils se dirigèrent vers l’accueil du restaurant. Elle était connue ici, elle avait ses habitudes, et la table qu’elle avait réservé faisait partie de celle de choix parce qu’on ne refusait pas grand-chose, à mademoiselle Pearson. Elle pouvait mettre ça sur le dos de son nom de famille, mais il y avait des moments où elle aimait penser que, quelque part dans cette ville, on avait du respect pour elle pour autre chose que le sang qui coulait dans ses veines, et qui la rendait spéciale aux yeux d’une certaine caste ; celle-là même qui la répudiait sans arrêt parce qu’elle n’était pas totalement des leurs, parce qu’elle avait l’allure, mais elle n’avait pas la noblesse. Clignant des yeux, elle lâcha le bras de Nicholas lorsqu’ils arrivèrent devant l’hôte du restaurant qui leur demanda une ou deux minutes avant de pouvoir rejoindre leur table. Un temps de latence qui permit à Evie de faire le point sur le moment présent, et de se tourner vers Nicholas qu’elle tacha de regarder dans les yeux quand il reprit la parole pour lui assurer que non, malgré ce qu’elle croyait sans pour autant le lui avouer de vive voix, il n’avait pas volontairement décommandé leurs projets, et peut-être qu’elle regretta un peu d’avoir trouvé ça malin de l’accueillir avec une entame qui lui reprochait indirectement ces précédents manquements.
Elle lui sourit, et cala de nouveau sa pochette sous l’un de ses bras, pour finir par tendre la main vers son épaule. Elle tapota le revers de sa veste, un air de corriger le tombé qui, pourtant, était parfait "Je le sais. Je ne t’en veux pas, rassure-toi." lui assura-t-elle avec un mouvement de tête, et un nouveau sourire, plus large, quand elle battit en retraite pour lui répondre "Parle de toi autant que tu veux, il n’y a pas grand-chose à dire sur moi. Je travaille autant que toi, et ce n’est pas un secret que c’est à peu près tout ce qui compte pour moi, alors je crains de t’ennuyer si je me mettais à me perdre en détails sur mes journées à l’agence." De la modestie qui ne sortait pas de nulle part, elle avait toujours été comme ça, à cultiver le mystère autour de sa vie en prétendant qu’elle n’était pas si intéressante que ça — et elle se demandait pourquoi elle ne réussissait pas garder ses amitiés. Toujours est-il que les minutes s’allongeant, elle toupilla sur ses talons, et jeta un regard furtif à la salle du restaurant de laquelle s’échappait une musique qui lui fit dire, ses doigts trouvant les longues mèches brunes qui encadraient son visage, et qu’elle glissa derrière une oreille bardée de brillants et de perles "J’espère que la musique sera assez bonne pour toi. Je ne suis toujours pas experte en la matière et je dois t’avouer que j’avais totalement oublié qu’il y avait un orchestre." fit-elle en croisant mentalement les doigts pour que le pianiste joue juste, et que la chanteuse qui l’accompagnait ne soit pas ennuyeuse.


    - - cause baby i could build a castle out of all the bricks they threw at me, and every day is like a battle, but every night with us is like a dream. baby, we're the new romantics come on, come along with me...
    (evelyn & nicholas) a friend you can keep 3T1X3Vb
    (evelyn & nicholas) a friend you can keep QoPDAKU
    (evelyn & nicholas) a friend you can keep Pf8cX3Q
    (evelyn & nicholas) a friend you can keep QqLqwzn
    (evelyn & nicholas) a friend you can keep Q8kNWrA
Revenir en haut Aller en bas
Nicholas Hurley
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 38 ans (03.10.1983)
SURNOM : nico, nick ou encore nicky, tu laisses les gens raccourcir ton prénom comme ils le souhaitent
STATUT : and it ain't no need to cry, I took a vow that from now on...
MÉTIER : ancien co-fondateur d’un wedding bang (15 possible girlfriends), tu es désormais professeur de musique, donnant des cours de piano à domicile. tu joues également les bénévoles dans une association lgbtqia+ où tu donnes là aussi des cours de musique ; sans compter ta chaine youtube nicky & the saints, que tu viens tout juste de lancer (novembre 2021), un espace rien que pour toi où tu reprends des chansons connues en jouant tous les instruments, en chantant et en faisant même le choeur (et tout autre sonorité que l'on peut distinguer)
LOGEMENT : tu habites dans toowong, au 422, carmody road, avec ta grand-mère, Esmée
(evelyn & nicholas) a friend you can keep 1MI7AE4f_o
POSTS : 252 POINTS : 210

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : #soft • fils unique, ta grand-mère Esmée est ta seule et unique famille à tes yeux et tu ne réponds que très rarement aux questions qui concernent tes parents • tu as la musique dans les veines, tu joues de plusieurs instruments avec une facilité certaine (piano, violon, guitare, basse, clarinette) • toujours et uniquement aperçu en pulls • romantique dans l'âme, tes relations passées se comptent avec les doigts d'une seule main • grand timide • propriétaire d'un van qui a connu de meilleurs jours et qui sert pendant les déplacements • compositeur de tes propres textes et mélodies •
RPs EN COURS :
(evelyn & nicholas) a friend you can keep VfuOWFXd_o
josephine • There is love in your body but you can't get it out, it gets stuck in your head, won't come out of your mouth, sticks to your tongue and shows on your face, that the sweetest of words have the bitterest taste...

(evelyn & nicholas) a friend you can keep EaSq6ixK_o
evelyn • Well, the feeling was always too much for me, it always came too strong, I wanted to get it right so badly that I always got it wrong, so you keep pushing on, you hope it won't be long.'Til you can find the child you were and find a way to get along...

(2021) evelyn#3oliver#1jo#6jenson#1wolfie#1 • dani#2

RPs TERMINÉS : (fiche de liens)
AVATAR : ed skrein
CRÉDITS : (av, gifs profil & sign) ssoveia ♥♥♥♥
DC : edge price & lara pearson, les audacieux
PSEUDO : malibu
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 08/02/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t28951-nicholas-how-big-how-blue-how-beautiful https://www.30yearsstillyoung.com/t29071-nicholas-i-m-just-a-soul-whose-intentions-are-good https://www.30yearsstillyoung.com/t34649-nicholas-hurley https://www.30yearsstillyoung.com/t33763-nicholas-hurley

(evelyn & nicholas) a friend you can keep Empty
Message(#) Sujet: Re: (evelyn & nicholas) a friend you can keep (evelyn & nicholas) a friend you can keep EmptyLun 6 Sep - 22:13




≈ ≈ ≈
{a friend you can keep}
crédit/(ssoveia) ✰ w/@Evelyn Pearson
Même si tu es arrivé légèrement en retard, légèrement seulement, tu es bien content d’être ici ce soir, en compagnie de la brune et après seulement quelques minutes de conversation et quelques mots échangés, tu sais pourquoi tu as accepté son invitation et pourquoi tu as mis un point d’honneur à trouver de la place pour l’organisatrice de mariage dans ton emploi du temps. Parce qu’il est facile de lui parler, facile de trouver un sujet de conversation qui ne te met pas à l’aise et très facile d’en révéler un peu plus sur toi-même. Sans te sentir obligé de quoi que ce soit, gêné ou même forcé de remplir les quelques silences qui arrivent parfois dans les conversations entre adultes. Un domaine dans lequel tu es loin d’être un expert, tu peux au moins espérer t’améliorer avec l’âge ou que tu deviendras aussi doué qu’Esmée. Elle n’a absolument aucun mal à briser la glace et à s'immiscer dans la vie des gens, que ces derniers le veuillent ou non, c’est un talent que tu ne maitrises pas encore malheureusement, en général, tu es celui qui s’excuses pour elle ou lui fait savoir quand elle va un peu trop loin. Ce qui n’est pas nécessaire la plupart du temps, vu qu’elle intervient uniquement lorsqu’elle s’inquiète ou lorsqu’elle veut aider quelqu’un. Alors oui, Evie semble très bien avoir compris votre dynamique et très bien compris que cette dernière est importante dans ta vie et le petit cocon dans lequel tu évolues. Aussi, même si tu comprends qu’Evelyn est en train de te taquiner, tu finis sa phrase pour elle, toujours avec un sourire aux lèvres : "Mais ce n’est que partie remise, pas vrai ? Elle aura un million de questions pour toi et non je n’exagère pas, si moi je suis un peu trop silencieux, ma grand-mère compense... et de beaucoup." Tu hoches la tête à tes propres mots, avant de te laisser guider dans le restaurant, choisi par Evelyn et très certainement parfait pour le reste de la soirée.
Et si tu mets un point d’honneur à expliquer ton absence et les annulations de dernières minutes, c’est bien parce qu’une légère part de toi se sent coupable, tu adores ton métier, mais c’est vrai que tu n’as guère le temps de faire autre chose la plupart du temps. C’est quelque chose de prenant et tu te dis souvent que quelqu’un de beaucoup moins passionné et motivé que toi, aurait jeté l’éponge depuis longtemps. Ce n’est pas ton cas et toi ainsi que tous les membres de 15 possible girlfriends, vous avez bien mérité la pause que vous vous accorderez dans quelques semaines, c’est certain. Quand la main de la jeune femme se pose sur ton épaule, ton regard bleuté tombe de nouveau sur elle et tu hoches la tête aux mots d’Evelyn, avant de reprendre la parole : "On est sur la même longueur d’ondes quand il s’agit du boulot, tu le sais très bien et je doute que tu puisses m’ennuyer." Et puis, tu ne pourrais vraiment pas faire ce qu’elle fait, pas de doute là-dessus, tu passes pour sûrement très organisé flanqué de Dahlia et Vance qui ont l’air d’avoir la tête dans la lune, en réalité, tu l’es autant qu’eux. Un rien te distrait et tu es plus enclin à aller explorer toutes les mélodies qui te trottent dans la tête, plutôt que de te pencher sur autre chose. Si ce n’était pas ton métier, tu ne sais pas comment tu vivrais, vraiment pas, et il faudrait plus qu’Esmée et ses conseils pour te faire sortir de ta tête... Donc vraiment, tu n’as que de l’admiration pour Evelyn.
Tu ne la quittes pas du regard et quand elle te fait remarquer l’orchestre dans la salle de restaurant, ta curiosité est plus que piquée, quelques notes de musique vous parviennent, tu n’arrives pas à voir l’ensemble du groupe mais ce n’est que temporaire tu le sais. "Je te rassure, je le vivrais bien s’il y a une fausse note..." Que tu concèdes, tu n’es même pas sarcastique en disant cela, tu ne l’es jamais en réalité et tu te sais bien incapable de l’être en réalité. "Ce qui est totalement vrai, et puis, je vais te dire un petit secret..." Tu fais mine de regarder par-dessus les épaules d’Evelyn puis ensuite les tiennes, histoire de, ayant un léger rire face à ta propre bêtise, car la réception d’un restaurant n’est pas le meilleur endroit du monde pour échanger de véritables secrets. "On est plutôt cléments, les musiciens entre nous et promis je ne risque pas d’aller pousser le pianiste et d’aller jouer à sa place... Je veux dire je suis curieux de savoir quel instrument il utilise mais c’est tout." Tu ponctues ta phrase par un hochement de tête, presque solennel, qui n’est que de courte durée, car déjà l’hôte du restaurant refait son apparition et vous guide vers votre table. Tu tends de nouveau ton bras à Evelyn avant de la suivre, ton regard se promenant sur le restaurant et bien entendu sur les musiciens. Tu es presque certain de pouvoir identifier le piano de votre table, mais tu ne t’y attardes pas trop longtemps, te défaisant de ta veste la seconde suivante, t’installant en face de la jeune femme.
On vous tend, presque naturellement et automatiquement une carte des vins et pour le coup, tu es plus que perdu. "C’est le moment où j’avoue que je n’y connais absolument rien en matière de vin ou même d’alcool, je te laisse donc choisir..." Non, toi tu te contentes de boire et tu as beau avoir des amis qui s’y connaissent beaucoup dans ce domaine, et tu as même travaillé dans plusieurs restaurants, tu n’as jamais vu l’utilité de retenir ce genre d’information, du tout même. "D’ailleurs, comment ça se passe à l’agence ? J’espère que vous n’avez pas eu plus de désistement..." Tu poses la question, repensant à votre dernière à tête à tête.  "Ou alors on peut parler d’autres choses que nos métiers respectifs..." Ce qui serait vraiment sortir de ta zone de confort.



I ain't got the room for extra baggage, Don't forget to come and pick up your, ooh, feelings, Don't leave no pieces, you need to hurry and pick up...
Revenir en haut Aller en bas
Evelyn Pearson
Evelyn Pearson
la "fille de"
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 ans (21.09.85)
SURNOM : evie par la majorité, frankie par sa mère, vivie par ses neveux et nièces
STATUT : the rumors are terrible and cruel but honey most of them are true
MÉTIER : calligraphe de formation, wedding planner par vocation, fondatrice de la evelyn pearson wedding agency située à la périphérie de spring hill. tente aussi de s'alléger l'esprit en renouant avec ses anciennes amours et en participant de temps à autre à des ateliers d'arts graphiques et visuels
LOGEMENT : après une colocation de deux ans avec chad, elle l'a enfin quitté pour occuper un bel appartement avec sa cousine préférée, lara. adresse: #70 st pauls terrace, spring hill
(evelyn & nicholas) a friend you can keep NXM6sndX_o
POSTS : 4616 POINTS : 265

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : de retour en ville depuis fin 2017 ◦ fille de kai pearson, membre des queensland reds|wallabies, décédé lors de la CDM de rugby '91 ◦ londonienne d'adoption ◦ diplômée en arts graphiques, passionnée par la calligraphie ◦ listeuse compulsive ◦ rapports tendus avec sa mère, celie pearson, créatrice de la fondation pearson ◦ control-freak, réservée sur ses émotions ◦ travailleuse, réputée dans son domaine ◦ n’a jamais remis les pieds dans un stade, hait le sport ◦ catholique, a effectué sa scolarité dans un ensemble catholique privé pour cause de mauvais comportement ◦ sans permis ◦ féministe
RPs EN COURS :
(evelyn & nicholas) a friend you can keep Tumblr_inline_p075ylEyNr1tcosbh_1280
PEARSON² ◦ so what if the rain falls? let's find the gold at the end of the rainbow so what if the rain falls? i'll shower in shimmers of gold so what if the sky falls? we'll build a life right on the cotton clouds so what if the sky falls? we'll play hide and seek with the stars
(evelyn & nicholas) a friend you can keep IQif9rAs_o
NICHOLAS ◦ these lights can sometimes blind my eyes who will see for me when i need my vision and it's me a docile tide sucking out the life of me someone could just grab my hand balance me while on my toes i stand and making my head who's gonna let my hair down
(evelyn & nicholas) a friend you can keep Tumblr_prdvhjThDn1wabbi0o5_400
BAMBI ◦ you're not alone together we stand i'll be by your side you know i'll take your hand when it gets cold and it feels like the end there's no place to go you know i won't give in keep holding on cause you know we'll make it through just stay strong cause you know i'm here for you
[2021] siloë#3 ◦ mariage cosiganlara#9bambi#4rhett#2nicholas#3megan#1
[2020] joanne#3
[2003] finnley#1
RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
AVATAR : meghan markle
CRÉDITS : ©ssoveia (av&gifs) ◦ ©serpentiinequeen&dreamlonelywolf (gifs profil) ◦ ©siren charms (code sign) ◦ ©loonywaltz (userbars)
DC : yasmine khadji & jo carter
PSEUDO : ssoveia
Femme (elle)
INSCRIT LE : 12/02/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t18595-evelyn-sorry-i-m-too-busy-pinning-organization-ideas-on-pinterest https://www.30yearsstillyoung.com/t18638-evelyn-speak-now https://www.30yearsstillyoung.com/t28922-evelyn-pearson https://www.30yearsstillyoung.com/t23917-famille-f-les-pearson#9

(evelyn & nicholas) a friend you can keep Empty
Message(#) Sujet: Re: (evelyn & nicholas) a friend you can keep (evelyn & nicholas) a friend you can keep EmptyMar 21 Sep - 12:25




≈ ≈ ≈
{a friend you can keep}
crédit/(ssoveia) ✰ w/@Nicholas Hurley
Ce n’était que partie remise. Et même si Nicholas ne le lui assurait que par pure gentillesse, Evie s’en contenta largement et dans la foulée, bien décidés à ne pas camper devant la devanture du restaurant, ils prirent la direction de l’intérieur éclairé. Si elle essaya de se représenter la vieille femme en observant du coin de l’oeil son petit-fils, elle ne réussit qu’à dresser une caricature d’illustratrice de livres pour enfants — bien sûr ; avec des lunettes rondes trop petites pour son visage fripé, une peau parcheminée par les années et des joues roses de facéties, un tablier à poches dument noué autour de son corps ratatiné, et à la voix plus aiguë que la moyenne lorsqu’elle racontait ses grandes épopées à travers les âges et ses anecdotes savoureuses sur son entourage. Elle évita d’ailleurs d’en faire part au jeune homme, doutant que sa représentation toute personnelle de la femme la plus importante de sa vie ne lui plaise et elle s’enfonça dans un léger silence qu’elle finit par briser en s’arrêtant sur les propos de Nicholas.
Il parlait de lui, ça lui allait très bien. Elle n’était pas exigeante, et puis dans le fond, elle devinait que s’il se montrait aussi volubile, c’était probablement parce qu’il se sentait en confiance. C’était un éloge qu’il n’exprima pas bien sûr, mais qu’elle était prête à accepter malgré tout car ça lui faisait plaisir qu’il se sente assez bien en sa présence pour être forcé de calmer son débit de paroles histoire d’équilibrer le dialogue. Elle, de son côté, on ne pouvait pas dire qu’elle était particulièrement loquace. Au contraire de Nicholas, elle ne se sentait pas sereine, et elle ne se l’expliquait pas tellement. Ils avaient passé un bon moment lors de la dégustation de wedding cakes à laquelle elle l’avait convié, et de manière générale, elle appréciait la compagnie du musicien… mais ce soir, tout prenait des allures de rendez-vous qu’elle trouvait un peu inopportun dans le fond. Un peu comme s’ils s’astreignaient aux convenances pour déterminer la manière dont ils se percevaient l’un et l’autre alors que jusqu’à présent, ils n’avaient été que des collègues qui s’entendaient bien. A ce moment là, ils s’autorisaient une immersion étrange dans le monde de l’autre en dehors du travail, et c’était encore Evelyn qui était la moins confortable dans cette drôle d’action ; peut-être parce qu’elle n’avait pas vraiment de vie en dehors de travail autre que celle qu’on avait voulu qu’elle vive au travers de ce que représentait sa famille aux yeux du monde. S’ils s’étaient trouvés ailleurs, si cette rencontre avait eu lieu à Londres, elle aurait été plus apaisée par son environnement, et elle aurait apprécié le cadre et l’ambiance avec plus de naturel. Mais ils étaient à Brisbane, et elle savait ce qu’elle encourait à se pavaner dans ses rues avec un inconnu à son bras. Déjà, alors qu’ils avaient à peine mis le pied dans le restaurant, ils jouissaient de privilège qu’on leur accordait uniquement parce qu’elle était une Pearson.

Elle tacha de passer outre, et sentant son bras se refermer sur celui de Nicholas de lui-même quand on leur indiqua une table à laquelle s’installer, elle rassembla toutes ses capacités de bout-en-train pour se réinsérer dans la conversation. Elle tourna doucement la tête vers Nicholas "Tu dis ça, mais je suis persuadée que tu n’attends qu’une chose : qu’on demande s’il y a un musicien dans la pièce." Tout avait tendance à sortir d’un rêve quand c’était Evelyn qui l’imaginait. Alors à ce moment-là, elle se représenta une scène de comédie musicale où tout à coup, Nicholas Hurley crèverait l’écran en déployant tout son talent histoire de sauver la soirée des clients présents dans le restaurant — qui sait, peut-être même qu’elle réussirait à y trouver sa place elle aussi, faisant les choeurs en claquant des doigts. Son propre cheminement de pensées la fit sourire de moitié, et elle poursuivit "Vous les musiciens, vous êtes  un peu comme les médecins ; toujours prêts à rendre service pour sauver la mise à quelqu’un, et ce n’est pas un défaut… au moins, on est sûr d’être en confiance et de s’amuser avec vous." L’ironie de sa réthorique, Evie la balaya d’un nouveau sourire quand elle s’installa en face de Nicholas.
Elle cala sa pochette entre le bras de sa chaise lourde de raffinement et sa hanche, puis elle remonta très légèrement les manches de son pull chic sur un chapelet de bracelets en or rose surplombés d’une montre aussi fine que l’était le diamètre de ses poignets. Elle laissa le serveur revenir vers eux avec la carte qu’elle ne consulta pas de son côté, préférant observer Nicholas le temps de quelques secondes et souriant à sa confession qu’elle lui rendit en s’inclinant très lentement au-dessus de la table pour que personne ne les entende quand enfin, elle lui dit "Et c’est le moment où je t’avoue que je ne compte pas commander de vin tout de suite, et que j’ai l’habitude de commencer tous mes repas par le dessert." chuchota-t-elle. Sa bouche se tordit très légèrement pour retenir l’envie fugace qu’elle eut de se mordre la lèvre "C’est une de mes bizarreries et d’habitude, j’essaye de respecter les convenances en suivant le protocole pour ne gêner personne. Mais puisque je sais que tu aimes les desserts autant que moi…" C’était le cas ? Elle eut brusquement un doute qui la fit se redresser pour ajouter avec précipitation, s’emparant de la carte pour poser ses yeux sur la sélection de vins du restaurant "Ou on peut tout aussi bien faire comme les adultes. Voyons, les vins…" fit-elle pour elle-même en suivant du regard la liste avant de légèrement lever les yeux pour voir au-delà du bord de la carte et s’arrêter sur Nicholas "Mon assistante a démissionné depuis. Mais on s’en sort. Je réfléchis à la possibilité d’en engager une autre. Ou un autre d’ailleurs, je travaillais avec un homme quand j’étais à Londres." avoua-t-elle et cette fois, elle se mordit vraiment la lèvre inférieure en s’interdisant de parler de Neal tandis que ses yeux retrouvaient la carte qu’elle fixa un court instant. Elle la referma d’un mouvement élégant, mais concis, et finit par dire à Nicholas "Et si on parlait d’autres choses que le travail, oui ? Que du mien en tout cas. Parce que je suis curieuse de savoir ce que tu as à me dire sur vos nouvelles playlists, à ton groupe et toi." Et même si les 15 Possible Girlfriends n’était pas le groupe qui jouait ce soir, elle eut un mouvement du menton en direction de l’orchestre qui jouait en sourdine de l’autre côté du restaurant.


    - - cause baby i could build a castle out of all the bricks they threw at me, and every day is like a battle, but every night with us is like a dream. baby, we're the new romantics come on, come along with me...
    (evelyn & nicholas) a friend you can keep 3T1X3Vb
    (evelyn & nicholas) a friend you can keep QoPDAKU
    (evelyn & nicholas) a friend you can keep Pf8cX3Q
    (evelyn & nicholas) a friend you can keep QqLqwzn
    (evelyn & nicholas) a friend you can keep Q8kNWrA
Revenir en haut Aller en bas
Nicholas Hurley
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 38 ans (03.10.1983)
SURNOM : nico, nick ou encore nicky, tu laisses les gens raccourcir ton prénom comme ils le souhaitent
STATUT : and it ain't no need to cry, I took a vow that from now on...
MÉTIER : ancien co-fondateur d’un wedding bang (15 possible girlfriends), tu es désormais professeur de musique, donnant des cours de piano à domicile. tu joues également les bénévoles dans une association lgbtqia+ où tu donnes là aussi des cours de musique ; sans compter ta chaine youtube nicky & the saints, que tu viens tout juste de lancer (novembre 2021), un espace rien que pour toi où tu reprends des chansons connues en jouant tous les instruments, en chantant et en faisant même le choeur (et tout autre sonorité que l'on peut distinguer)
LOGEMENT : tu habites dans toowong, au 422, carmody road, avec ta grand-mère, Esmée
(evelyn & nicholas) a friend you can keep 1MI7AE4f_o
POSTS : 252 POINTS : 210

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : #soft • fils unique, ta grand-mère Esmée est ta seule et unique famille à tes yeux et tu ne réponds que très rarement aux questions qui concernent tes parents • tu as la musique dans les veines, tu joues de plusieurs instruments avec une facilité certaine (piano, violon, guitare, basse, clarinette) • toujours et uniquement aperçu en pulls • romantique dans l'âme, tes relations passées se comptent avec les doigts d'une seule main • grand timide • propriétaire d'un van qui a connu de meilleurs jours et qui sert pendant les déplacements • compositeur de tes propres textes et mélodies •
RPs EN COURS :
(evelyn & nicholas) a friend you can keep VfuOWFXd_o
josephine • There is love in your body but you can't get it out, it gets stuck in your head, won't come out of your mouth, sticks to your tongue and shows on your face, that the sweetest of words have the bitterest taste...

(evelyn & nicholas) a friend you can keep EaSq6ixK_o
evelyn • Well, the feeling was always too much for me, it always came too strong, I wanted to get it right so badly that I always got it wrong, so you keep pushing on, you hope it won't be long.'Til you can find the child you were and find a way to get along...

(2021) evelyn#3oliver#1jo#6jenson#1wolfie#1 • dani#2

RPs TERMINÉS : (fiche de liens)
AVATAR : ed skrein
CRÉDITS : (av, gifs profil & sign) ssoveia ♥♥♥♥
DC : edge price & lara pearson, les audacieux
PSEUDO : malibu
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 08/02/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t28951-nicholas-how-big-how-blue-how-beautiful https://www.30yearsstillyoung.com/t29071-nicholas-i-m-just-a-soul-whose-intentions-are-good https://www.30yearsstillyoung.com/t34649-nicholas-hurley https://www.30yearsstillyoung.com/t33763-nicholas-hurley

(evelyn & nicholas) a friend you can keep Empty
Message(#) Sujet: Re: (evelyn & nicholas) a friend you can keep (evelyn & nicholas) a friend you can keep EmptyLun 4 Oct - 13:30




≈ ≈ ≈
{a friend you can keep}
crédit/(ssoveia) ✰ w/@Evelyn Pearson
Assis en face d’Evelyn dans ce restaurant, tu es à des kilomètres de ta zone de confort, absolument aucun doute là-dessus et pourtant, rien ne te paraît étrange ou même bizarre ou encore déplacé. Ce qui est un bon point, autant pour la brune que pour toi, et toi qui t’étais juré de faire un peu plus d’efforts il y a des mois de cela, on peut dire que tu y arrives très bien ce soir. Okay, pour beaucoup, ce petit pas en avant n’est sûrement pas conséquent, mais pour toi si, une soirée normale se résume souvent à toi devant ton piano ou avec n’importe quel autre instrument dans la main et ton ordinateur portable ainsi que ta table de mixage. Ou alors tu finis devant le petit écran de télévision du salon que tu partages avec Esmée, à regarder un film que tu connais par coeur, avec une fin plus que prévisible, avec très probablement un mariage pour réconcilier tous les protagonistes ou une grande déclaration de sentiments plus que forts dans un aéroport, sous la pluie ou alors sur un balcon. Non, tu ne passes pas beaucoup de temps dans la réalité, mais quand on sait à quel point elle n’est pas clémente avec toi, on ne peut pas vraiment te blâmer ou même t’en vouloir, tu essayes de te persuader de cela depuis des années. Tu n’y arrives pas toujours, mais là, dans la présente, Evie a toute ton attention, si bien que tu as un autre rire, léger, quand elle décrit ton statut de musicien d’une façon beaucoup trop flatteuse pour ne pas être remarquée. Tu ne sais pas quelles sont ses sources, mais pourquoi le remettre en question, pas vrai ? Tu décides de te laisser porter par la conversation, ne perdant absolument pas ton sourire. "J’aime beaucoup la description que tu fais de mon métier, et je risque sûrement de te la piquer... très certainement en fait. La réalité est un peu moins glamour que cela, malheureusement." Malheureusement, mais tu refuses de ruiner l’atmosphère légère en te penchant sur des légers détails, non, vous n’êtes pas là pour cela que tu te dis l’instant d’après et ce n’est pas le plus important.
Le plus important c’est qu’Evie en dise un peu plus sur elle et ce même il ne s’agit que de ses habitudes alimentaires, c’est déjà un bon début et tu te retrouves à te pencher quand elle le fait, pour l’écouter comme s’il s’agissait du détail le plus important du monde et dans un sens... ça l'est. "Vraiment ? C’est une bonne astuce, vu que c’est ma partie préférée d’un repas, je ne peux qu’approuver..." Que tu commentes simplement et si Evie décide de faire les adultes l’instant suivant, toi tu suis juste sa directive, ne sachant toujours pas, même à ton âge, ce qu’être adulte veut dire... Parler de son métier est décidément une chose d’adulte et elle te donne des nouvelles de son agence et du départ de son assistante, tu en prends note, avant que la brune ne redirige la conversation vers toi. Et ton groupe, et cela ne te dérange pas, elle n’a clairement pas envie de parler de sa vie professionnelle et ce n’est pas ton genre de pousser les gens dans leur retranchement, c’est même tout le contraire d’ailleurs, aussi tu décides de jouer le jeu et de satisfaire la curiosité d’Evelyn. "Okay... qu’est-ce que tu veux entendre ? Les joies de commencer à apprendre un tout nouvel instrument et essayer de l’inclure dans les nouvelles setlist du groupe ? Ou les déboires pour tenter de trouver un violoniste remplaçant en très peu de temps parce que même si je sais jouer du violon, je ne peux pas jouer plus d’un instrument à la fois sur scène." Si seulement il ne s’agissait que des playlists, si tu t’es lancé dans tout cela, c’est parce que tu aimes la musique et avant tout la musique. Non, tout ce genre de détails ne te plait pas forcément, tu as appris à faire avec, compris que ça venait avec le métier et le fait de ne faire que des performances live et ponctuelles et oui, cela peut avoir beaucoup, beaucoup d’inconvénients.
"Et oui, j’ai déjà essayé." Tu ajoutes cela la seconde d’après, réalisant que tu es un groupe entier à toi tout seul, tu restes humain néanmoins et tu ne peux pas tout faire, du tout d’ailleurs. "Je travaille sur des nouvelles chansons de mon côté, mes propres chansons et quand tout ceci prendra forme peut-être, je dis bien, peut-être que Dahlia pourra les chanter sur scène, elle a une meilleure voix que moi." Tu hoches vigoureusement la tête à ses dires, ne pouvant t’empêcher de complimenter ta meilleure amie, à dire vrai, cette dynamique te va très bien, elle se retrouve au centre de l’attention sur scène et toi tu tentes de trouver l’accompagnement musical qui sera le meilleur pour accompagner l’alto. Et ce même si tu te perds souvent en mélodie et du côté purement créatif de la chose, ce que tu as déjà admis devant Evelyn, alors ce n’est pas si gênant que cela de l’évoquer au final. "Tu vois ? Ce n’est pas si intéressant que cela." Que tu lâches dans un soupir, avant que ton attention ne soit attirée par un serveur qui passe près de vous et a qui tu fais un léger signe de la main. "Excusez-moi... Est-ce qu’on peut avoir la carte des desserts s’il vous plaît?" Et tu fais la demande en ayant un sourire pour Evelyn.



I ain't got the room for extra baggage, Don't forget to come and pick up your, ooh, feelings, Don't leave no pieces, you need to hurry and pick up...
Revenir en haut Aller en bas
Evelyn Pearson
Evelyn Pearson
la "fille de"
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 ans (21.09.85)
SURNOM : evie par la majorité, frankie par sa mère, vivie par ses neveux et nièces
STATUT : the rumors are terrible and cruel but honey most of them are true
MÉTIER : calligraphe de formation, wedding planner par vocation, fondatrice de la evelyn pearson wedding agency située à la périphérie de spring hill. tente aussi de s'alléger l'esprit en renouant avec ses anciennes amours et en participant de temps à autre à des ateliers d'arts graphiques et visuels
LOGEMENT : après une colocation de deux ans avec chad, elle l'a enfin quitté pour occuper un bel appartement avec sa cousine préférée, lara. adresse: #70 st pauls terrace, spring hill
(evelyn & nicholas) a friend you can keep NXM6sndX_o
POSTS : 4616 POINTS : 265

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : de retour en ville depuis fin 2017 ◦ fille de kai pearson, membre des queensland reds|wallabies, décédé lors de la CDM de rugby '91 ◦ londonienne d'adoption ◦ diplômée en arts graphiques, passionnée par la calligraphie ◦ listeuse compulsive ◦ rapports tendus avec sa mère, celie pearson, créatrice de la fondation pearson ◦ control-freak, réservée sur ses émotions ◦ travailleuse, réputée dans son domaine ◦ n’a jamais remis les pieds dans un stade, hait le sport ◦ catholique, a effectué sa scolarité dans un ensemble catholique privé pour cause de mauvais comportement ◦ sans permis ◦ féministe
RPs EN COURS :
(evelyn & nicholas) a friend you can keep Tumblr_inline_p075ylEyNr1tcosbh_1280
PEARSON² ◦ so what if the rain falls? let's find the gold at the end of the rainbow so what if the rain falls? i'll shower in shimmers of gold so what if the sky falls? we'll build a life right on the cotton clouds so what if the sky falls? we'll play hide and seek with the stars
(evelyn & nicholas) a friend you can keep IQif9rAs_o
NICHOLAS ◦ these lights can sometimes blind my eyes who will see for me when i need my vision and it's me a docile tide sucking out the life of me someone could just grab my hand balance me while on my toes i stand and making my head who's gonna let my hair down
(evelyn & nicholas) a friend you can keep Tumblr_prdvhjThDn1wabbi0o5_400
BAMBI ◦ you're not alone together we stand i'll be by your side you know i'll take your hand when it gets cold and it feels like the end there's no place to go you know i won't give in keep holding on cause you know we'll make it through just stay strong cause you know i'm here for you
[2021] siloë#3 ◦ mariage cosiganlara#9bambi#4rhett#2nicholas#3megan#1
[2020] joanne#3
[2003] finnley#1
RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
AVATAR : meghan markle
CRÉDITS : ©ssoveia (av&gifs) ◦ ©serpentiinequeen&dreamlonelywolf (gifs profil) ◦ ©siren charms (code sign) ◦ ©loonywaltz (userbars)
DC : yasmine khadji & jo carter
PSEUDO : ssoveia
Femme (elle)
INSCRIT LE : 12/02/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t18595-evelyn-sorry-i-m-too-busy-pinning-organization-ideas-on-pinterest https://www.30yearsstillyoung.com/t18638-evelyn-speak-now https://www.30yearsstillyoung.com/t28922-evelyn-pearson https://www.30yearsstillyoung.com/t23917-famille-f-les-pearson#9

(evelyn & nicholas) a friend you can keep Empty
Message(#) Sujet: Re: (evelyn & nicholas) a friend you can keep (evelyn & nicholas) a friend you can keep EmptyVen 8 Oct - 14:33




≈ ≈ ≈
{a friend you can keep}
crédit/(ssoveia) ✰ w/@Nicholas Hurley
"Tu plaisantes ? S’il y a bien un boulot qui rassemble tous les codes du glamour, c’est celui de musicien." Elle, la féministe revendiquée, elle se demanda si elle n’était pas tout simplement en train de flatter l’ego de l’homme qu’elle avait en face d’elle pour cacher à quel point le cadre dans lequel ils se trouvaient la troublait un peu. Elle marqua un temps mental, avant d’en venir à la conclusion que non, elle ne faisait pas dans l’éloge pour rassurer Nicholas et tandis qu’elle reprenait, les yeux légèrement plissés pour faire le point sur les siens, sa conscience lui souffla qu’il méritait bien des louanges tant en dehors de la scène, il paraissait moins sûr de lui qu’il ne l’était quand il était flanqué derrière un piano. Encore que ce soir, elle devait bien admettre que s’il y en avait un qui paraissait confiant, c’était lui et lui seul "J’ai peut-être une vision trop romanesque des choses, mais c’est vous qui êtes les gagnants en vérité. Vous savez trouver les bons mots et le bon ton pour exprimer la palette des sentiments humains… c’est pas étonnant que des groupies vous attendent à la sortie de vos sets. Tu ne devrais pas minimiser l’effet que tu as sur les autres." Elle opina du chef, glissant son menton sur son poing fermé quand elle se rendit compte de ce qu’elle venait d’avancer et que dans une précipitation aussi naturelle qu’elle pouvait se le permettre sur le moment, elle corrigea avec douceur "L’effet que votre musique a sur les autres." Ça la sauva in-extremis, que la conversation soit redirigée vers elle et ses habitudes.
Si Evie n’était pas farouche, elle n’était pas la plus habile pour parler d’elle. Les autres le faisaient pour elle en général… mais ils le faisaient très mal ; peu de gens pouvaient se targuer de la connaître vraiment. Ses amis d’enfance, Matteo en première ligne, savaient des choses à son sujet que personne ne faisant partie de sa vie d’adulte ne connaissait. Même Lara, de qui elle s’était beaucoup rapprochée ces dernières années, en était encore au stade où elle ignorait plusieurs faits sur sa cousine et sur la personne qu’elle était. Elle n’était pas à l’aise avec l’idée de se dévoiler, elle avait trop conscience de ses défauts et de ses névroses pour ne pas couver un embarras manifeste à l’idée de s’épancher sur sa vie. Parfois, elle se demandait si ce n’était pas  de la paresse de défendre la vie qu’elle avait mené jusqu’ici quand, dans la presse, on la dépeignait comme le strict opposé de ce qu’elle était devenue. Sans doute qu’il y avait un peu de ça, qu’elle était éreintée par l’action de se défendre inutilement — beaucoup avait une opinion d’elle qu’elle ne s’évertuait plus corriger, et elle préférait s’en moquer et s’occuper d’avancer que de s’y arrêter. Elle avait beaucoup évolué sur ce principe, elle n’essayait plus de faire entendre aux autres qu’elle était différente du stéréotype qu’on tenait tant qu’elle soit pour polir l’image des autres membres de sa famille… mais il y avait des moments où les gens devenaient trop importants à ses yeux pour qu’elle ne veuille pas se justifier d’être qui elle était, plutôt que celle qu’on aurait aimé qu’elle soit et des détails lui échappait ; et puis elle le regrettait.

Pas là. Pas quand la réaction de Nicholas était aussi adorable, et que ça n’engageait pas grand-chose qu’elle sorte du cadre si élégant duquel elle ne débordait quasiment jamais. Ce n’était qu’une anecdote un peu enfantine, il n’y avait pas mort d’homme… et pourtant, sa première sensation s’évapora aussitôt, et elle sentit ses joues s’embrasser et sa détermination à partager quelque chose avec lui filer à la seconde où elle reposa son regard sur la carte des vins en enchaînant de manière à ce que l’attention soit dirigée sur lui. Elle fit mine de rien, pinçant les lèvres un court instant pour chasser la nuance soutenue qui colora ses joues, et surjouant peut-être légèrement l’intérêt qu’elle portait au récit de Nicholas qui se répandit en détails comme elle le lui avait demandé.
Evelyn tendit la main pour que ses doigts touchent le rebord du verre vide disposé derrière son assiette, et interjeta au milieu de son récit pour lui demander "Pourquoi la harpe d’ailleurs ? Et si tu veux mon avis, tu ne mettras pas longtemps à en faire une force pour appâter les jeunes mariés… c’est un instrument qui fait rêver, le paroxysme du cliché de la cérémonie romantique." C’était aussi un gage de délicatesse, un exemple de doigté qu’elle, la dessinatrice contrariée qu’elle était, pourrait envier — et ses doigts coururent sur le bord délicat du verre avec une légèreté aussi naturelle que gracieuse. Evie finit par lui sourire, puis elle fronça les sourcils en s’apercevant combien c’était plus facile pour elle de laisser les autres combler la conversation et de faire jouer sa curiosité instinctive. De nouveau, elle se pencha, et récupéra sa main pour la caler sous son menton pendant qu’elle posait un regard plus insistant sur le visage de Nicholas "Elles parlent de quoi, tes propres chansons ? Est-ce que, à tout hasard, j’aurais le droit de les entendre avant qu’elles ne finissent par être interprétées par Dahlia ?" Elle marqua un temps histoire de réduire ses yeux en un interstice malicieux que le froncement du haut de son nez rendit plus évident encore "Tu n’as pas le droit de me dire non." lui dit-elle en soutenant ses yeux quelques secondes… puis elle laissa filer un rire en se redressant, et en secouant la tête pour rompre le contact visuel. Elle débarrassa ses épaules du long rideaux de ses cheveux pour les faire retomber entre ses omoplates, et leva les mains devant elle en se défendant de l’idée qu’il émit que tout ça n’était pas digne d’intérêt "Au contraire, je trouve que ça l’est plus que de s’attarder sur ma difficulté à trouver un certain tissu pour accorder des serviettes de table au thème d’un mariage qui aura lieu dans huit mois. Ça m’en apprend beaucoup sur toi, et c’est un peu pour ça qu’on est là, non ?" Elle dénota l’hypocrisie relative à sa rhétorique, ayant conscience qu’elle lui en accordait si peu en retour qu’il repartirait peut-être du restaurant avec un sentiment mitigé à l’égard de ce dîner. Mais les habitudes étaient coriaces, et elle s’en voulut un peu — davantage quand il demanda la carte des desserts au serveur qui se remontra "On n’est pas obligés tu sais…" Le sourire qu’elle lui tendit était pourtant plein de reconnaissance.


    - - cause baby i could build a castle out of all the bricks they threw at me, and every day is like a battle, but every night with us is like a dream. baby, we're the new romantics come on, come along with me...
    (evelyn & nicholas) a friend you can keep 3T1X3Vb
    (evelyn & nicholas) a friend you can keep QoPDAKU
    (evelyn & nicholas) a friend you can keep Pf8cX3Q
    (evelyn & nicholas) a friend you can keep QqLqwzn
    (evelyn & nicholas) a friend you can keep Q8kNWrA
Revenir en haut Aller en bas
Nicholas Hurley
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 38 ans (03.10.1983)
SURNOM : nico, nick ou encore nicky, tu laisses les gens raccourcir ton prénom comme ils le souhaitent
STATUT : and it ain't no need to cry, I took a vow that from now on...
MÉTIER : ancien co-fondateur d’un wedding bang (15 possible girlfriends), tu es désormais professeur de musique, donnant des cours de piano à domicile. tu joues également les bénévoles dans une association lgbtqia+ où tu donnes là aussi des cours de musique ; sans compter ta chaine youtube nicky & the saints, que tu viens tout juste de lancer (novembre 2021), un espace rien que pour toi où tu reprends des chansons connues en jouant tous les instruments, en chantant et en faisant même le choeur (et tout autre sonorité que l'on peut distinguer)
LOGEMENT : tu habites dans toowong, au 422, carmody road, avec ta grand-mère, Esmée
(evelyn & nicholas) a friend you can keep 1MI7AE4f_o
POSTS : 252 POINTS : 210

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : #soft • fils unique, ta grand-mère Esmée est ta seule et unique famille à tes yeux et tu ne réponds que très rarement aux questions qui concernent tes parents • tu as la musique dans les veines, tu joues de plusieurs instruments avec une facilité certaine (piano, violon, guitare, basse, clarinette) • toujours et uniquement aperçu en pulls • romantique dans l'âme, tes relations passées se comptent avec les doigts d'une seule main • grand timide • propriétaire d'un van qui a connu de meilleurs jours et qui sert pendant les déplacements • compositeur de tes propres textes et mélodies •
RPs EN COURS :
(evelyn & nicholas) a friend you can keep VfuOWFXd_o
josephine • There is love in your body but you can't get it out, it gets stuck in your head, won't come out of your mouth, sticks to your tongue and shows on your face, that the sweetest of words have the bitterest taste...

(evelyn & nicholas) a friend you can keep EaSq6ixK_o
evelyn • Well, the feeling was always too much for me, it always came too strong, I wanted to get it right so badly that I always got it wrong, so you keep pushing on, you hope it won't be long.'Til you can find the child you were and find a way to get along...

(2021) evelyn#3oliver#1jo#6jenson#1wolfie#1 • dani#2

RPs TERMINÉS : (fiche de liens)
AVATAR : ed skrein
CRÉDITS : (av, gifs profil & sign) ssoveia ♥♥♥♥
DC : edge price & lara pearson, les audacieux
PSEUDO : malibu
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 08/02/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t28951-nicholas-how-big-how-blue-how-beautiful https://www.30yearsstillyoung.com/t29071-nicholas-i-m-just-a-soul-whose-intentions-are-good https://www.30yearsstillyoung.com/t34649-nicholas-hurley https://www.30yearsstillyoung.com/t33763-nicholas-hurley

(evelyn & nicholas) a friend you can keep Empty
Message(#) Sujet: Re: (evelyn & nicholas) a friend you can keep (evelyn & nicholas) a friend you can keep EmptyMer 20 Oct - 14:57




≈ ≈ ≈
{a friend you can keep}
crédit/(ssoveia) ✰ w/@Evelyn Pearson
Evelyn ne fait pas partie de ton cercle de connaissances et d’amis proches, ou encore musiciens et membres de 15 possible girlfriends, elle a donc un avis extérieur et différent à celui de beaucoup sur la musique, ta musique et même sur ta personne, maintenant que tu y songes. Beaucoup te connaissent comme un peu trop maladroit et tête en l’air et ils savent que cela ne se rectifie que lorsque tu es sur scène ou quand tu as un instrument entre les mains. Cela te permet de te concentrer et de t’exprimer d’une toute autre façon, jouer une fausse note ? Ce n’est jamais un gros problème, mais dire la mauvaise chose dans une conversation ? Cela peut avoir des conséquences désastreuses, tu es plus que bien placé pour le savoir, malheureusement et tu ravales un léger rire quand l’organisatrice de mariage t’informe que non, tu n’as pas le droit de refuser. Tu en as trop dit sur tes propres écrits et maintenant tu dois en révéler plus et lui montrer ce que tu sais vraiment faire. "Oh, je n’ai pas le droit de dire non, je vois alors..." Tu laisses passer un soupir légèrement dramatique, qui ne l’est pas vraiment et dans le fond, tu te dis que c’est une bonne chose qu’Evie se montre un brin insistante.
Tu ne sais même pas, ou même plus, pourquoi tu es aussi secret à propos de ta musique, ce n’est même pas que tu crains les critiques négatives, tu peux les encaisser et cela permet de progresser dans un sens, c’est juste que... sur les partitions, dans tes paroles, avec la musique, tu ne mens pas vraiment, tu ne mens pas du tout, tu n’as plus aucun refuge, plus aucun moyen de te cacher, même pas la laine trop épaisse d’un pull trop grand pour toi, c’est toi, sans aucun artifice et sans aucun détour. Tu as surtout du mal à te faire à l’idée d’être aussi vulnérable, mais c’est en partie dans ta tête, tu le sais et tu dois travailler dessus. Autant commencer avec Evelyn qui ne manque jamais de tact, pas vrai ? "Peut-être que tu pourrais en entendre une ou deux quand j’aurais décrété qu’elles sont terminées. Pour te faire une idée par toi-même. Peut-être. Un jour. Quand je ne suis pas dans les parages. Du tout." Un très bon compromis, que tu te dis l’instant suivant et tu es très content de pouvoir te cacher, pendant un moment derrière la carte des desserts, tes joues légèrement roses et elles prenant très certainement la mesure de ce que tu viens de dire. Tant pis, tant mieux, tu ne te sens même pas désolé de sortir un peu de ta zone de confort, surtout pas avec le nouveau sourire que te renvoie Evelyn car vous allez commencer le repas avec le dessert. "Je sais qu’on n’est pas obligé, mais, tu n’as pas le droit de dire non, non plus." Tu lui renvoies ses propres mots, légèrement fier de toi et quand le serveur fait son apparition, tu jettes ton dévolu sur la part de gâteau au chocolat, laissant Evelyn commander son propre dessert. Une fois que cela est fait, tu estimes que tu lui dois un semblant de réponses, et parce que parler musique ne te dérange pas du tout. "Et pourquoi la harpe ? C’est une excellente question. Je ne sais pas..."
Pas une réponse super convaincante, tu le sais, mais ton regard bleuté se perd légèrement dans le vide, avant de nouveau se poser sur Evelyn. "J’ai toujours un air ou deux qui me trottent dans la tête et plus je vieillis et plus je me rends compte que je passe les trois quarts de mon temps à essayer de donner forme à tout ça. Pourquoi la harpe ? Parce que ça se rapproche le plus de ce que j’ai en tête je suppose..." Oui, tu es content de cette explication, tu l’aimes bien et tu la ranges dans un coin de ta tête, certain qu’elle pourra t’être utile, à l’occasion. Tu sembles être lancé et un peu perdu dans ton explication, mais il ne se passe qu’un seul moment de battement avant que tu poursuives :  "Et aussi parce que j’aime bien le challenge, c’était plutôt facile d’apprendre à jouer du violon ou de la guitare, le plus difficile, pour l'instant, je pense que c’était de la clarinette... je crois que mes poumons m’en veulent toujours." Tu dis cela en posant une main sur ta poitrine, certain que tu ne mens pas vraiment en avançant cela. Pas un sacrifice qui te dérange tant que cela dans le fond, surtout pas quand tu es plutôt doué et que c’est ta passion en fait...
La conversation a de nouveau dérivé sur toi, tu t’en rends bien compte, tu n’en veux même pas à Evelyn, si elle te lance sur la musique, elle va devoir t'interrompre à un moment ou un autre. "Mais c’est toi qui m’as dit que tu avais une formation de calligraphe, c’est beaucoup plus impressionnant." Tu as toujours eu une bonne mémoire et l’information n’est pas passée inaperçue, surtout qu’il ne s’agit pas d’un métier courant. "Et puis avec ton métier, tu permets à certains de passer un jour parfait sans stress, ce n’est pas rien, pas rien du tout." Elle ne t’a jamais vu dans une impasse, tu n’es vraiment pas fan des confrontations et quand certains haussent la voix, c’est souvent un signe pour toi que tu dois partir, et ce, le plus rapidement possible. Alors oui, avec le métier que tu fais, vous avez déjà eu affaire à quelques spécimens, mais c’est généralement Dahlia qui se charge de leur apprendre les règles du respect et de la politesse, pas toi et c’est tant mieux comme cela, tu le sais. "Mais hey regarde, nos desserts arrivent déjà, on va pouvoir commencer ce repas correctement." Tu as repéré votre serveur de l’œil et tu t’empares de ta fourchette avec un autre sourire aux lèvres.



I ain't got the room for extra baggage, Don't forget to come and pick up your, ooh, feelings, Don't leave no pieces, you need to hurry and pick up...
Revenir en haut Aller en bas
Evelyn Pearson
Evelyn Pearson
la "fille de"
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 ans (21.09.85)
SURNOM : evie par la majorité, frankie par sa mère, vivie par ses neveux et nièces
STATUT : the rumors are terrible and cruel but honey most of them are true
MÉTIER : calligraphe de formation, wedding planner par vocation, fondatrice de la evelyn pearson wedding agency située à la périphérie de spring hill. tente aussi de s'alléger l'esprit en renouant avec ses anciennes amours et en participant de temps à autre à des ateliers d'arts graphiques et visuels
LOGEMENT : après une colocation de deux ans avec chad, elle l'a enfin quitté pour occuper un bel appartement avec sa cousine préférée, lara. adresse: #70 st pauls terrace, spring hill
(evelyn & nicholas) a friend you can keep NXM6sndX_o
POSTS : 4616 POINTS : 265

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : de retour en ville depuis fin 2017 ◦ fille de kai pearson, membre des queensland reds|wallabies, décédé lors de la CDM de rugby '91 ◦ londonienne d'adoption ◦ diplômée en arts graphiques, passionnée par la calligraphie ◦ listeuse compulsive ◦ rapports tendus avec sa mère, celie pearson, créatrice de la fondation pearson ◦ control-freak, réservée sur ses émotions ◦ travailleuse, réputée dans son domaine ◦ n’a jamais remis les pieds dans un stade, hait le sport ◦ catholique, a effectué sa scolarité dans un ensemble catholique privé pour cause de mauvais comportement ◦ sans permis ◦ féministe
RPs EN COURS :
(evelyn & nicholas) a friend you can keep Tumblr_inline_p075ylEyNr1tcosbh_1280
PEARSON² ◦ so what if the rain falls? let's find the gold at the end of the rainbow so what if the rain falls? i'll shower in shimmers of gold so what if the sky falls? we'll build a life right on the cotton clouds so what if the sky falls? we'll play hide and seek with the stars
(evelyn & nicholas) a friend you can keep IQif9rAs_o
NICHOLAS ◦ these lights can sometimes blind my eyes who will see for me when i need my vision and it's me a docile tide sucking out the life of me someone could just grab my hand balance me while on my toes i stand and making my head who's gonna let my hair down
(evelyn & nicholas) a friend you can keep Tumblr_prdvhjThDn1wabbi0o5_400
BAMBI ◦ you're not alone together we stand i'll be by your side you know i'll take your hand when it gets cold and it feels like the end there's no place to go you know i won't give in keep holding on cause you know we'll make it through just stay strong cause you know i'm here for you
[2021] siloë#3 ◦ mariage cosiganlara#9bambi#4rhett#2nicholas#3megan#1
[2020] joanne#3
[2003] finnley#1
RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
AVATAR : meghan markle
CRÉDITS : ©ssoveia (av&gifs) ◦ ©serpentiinequeen&dreamlonelywolf (gifs profil) ◦ ©siren charms (code sign) ◦ ©loonywaltz (userbars)
DC : yasmine khadji & jo carter
PSEUDO : ssoveia
Femme (elle)
INSCRIT LE : 12/02/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t18595-evelyn-sorry-i-m-too-busy-pinning-organization-ideas-on-pinterest https://www.30yearsstillyoung.com/t18638-evelyn-speak-now https://www.30yearsstillyoung.com/t28922-evelyn-pearson https://www.30yearsstillyoung.com/t23917-famille-f-les-pearson#9

(evelyn & nicholas) a friend you can keep Empty
Message(#) Sujet: Re: (evelyn & nicholas) a friend you can keep (evelyn & nicholas) a friend you can keep EmptyMar 26 Oct - 11:29




≈ ≈ ≈
{a friend you can keep}
crédit/(ssoveia) ✰ w/@Nicholas Hurley
"Je suis très bon public, Nicholas." Une manière comme une autre de lui faire entendre que, même si elle avait l’esprit critique, elle n’était pas moins facile à convaincre. Elle était une artiste contrariée après tout, elle était sensible à l’art des autres. Elle n’avait aucun doute sur le fait qu’elle se laisserait charmer par ce que Nicholas avait à raconter dans ses chansons. D’ailleurs, elle était sincèrement curieuse d’y jeter une oreille. Même s’il n’en avait pas l’air, il faisait partie des individus qui n’étaient pas très simple à déchiffrer. Dans une certaine mesure, c’était probablement ça qui la rendait un peu nerveuse. Elle qui avait un don pour mettre le doigt sur la personnalité de ceux à qui elle s’adressait, aussi bonne psychologue qu’elle était physionomiste, elle se retrouvait un peu démunie face au jeune homme. Elle ne savait pas s’il était vraiment timide, ou s’il jouait le jeu pour rester maître de ce qu’il dégageait en toutes circonstances, ou s’il réservait son effet pour être plus performant une fois qu’il était sur scène. C’était un mystère qu’elle mettrait du temps à résoudre, elle le sentait aussi fort que l’embarras qui la saisit quand il accepta de se plier à son habitude de petite-fille.

Elle choisit une part de layer cake à la vanille — comme toujours — et plissa les yeux en constatant que Nicholas lui retournait l’espèce d’ultimatum qu’elle lui avait posé quelques secondes plus tôt à peine. Elle faillit lui faire la grimace, mais elle se retint sans trop d’effort, et préféra lui dira avec fausse mauvaise humeur "Oh, je vois. On me pique mes répliques." Avant de se laisser happer par ce qu’il lui répondait au sujet de son choix récent d’apprendre à manier la harpe. Ça la fit sourire, de l’entendre dire que c’était plus facile que d’apprendre le violon. Qui pouvait se targuer d’être assez bon pour dire ce genre de choses ? Sûrement pas elle qui avait abandonné la pratique du piano aussitôt qu’on l’y avait mise, mal à l’aise devant le majestueux d’un tel instrument. Encore un point à accorder au mystère qui se dégageait de Nicholas — lui qui se cachait derrière des toilettes beaucoup trop grandes pour lui, un peu désuètes aussi, il n’était guère impressionné par l’idée de faire du corps-à-corps avec de ce genre d’instruments, réputés difficiles à manier. Le coude vissé au bord de la table, elle le regarda en train de s’exprimer "Tu joues combien d’instruments en tout ?" finit-elle par lui demander, décomptant mentalement la guitare, le piano, le violon, la harpe et la clarinette à son palmarès… il y en avait sûrement quelques autres à y ajouter, il les collectionnait comme d’autres collectionnaient les papillons.
Comme ça leur permettait de parler d’autre chose que d’elle, elle estima que c’était une bonne tactique de continuer à l’interroger à ce sujet. Elle avait comprit que ce serait difficile de l’arrêter une fois qu’il était lancé et en vérité, ça lui plaisait. Seulement, il s’interrompit, et il fallut un temps à Evie pour prendre conscience qu’il revenait sur elle, et sur elle uniquement. Elle battit des cils  le temps de se remettre à penser correctement, se préparant à parler un peu d’elle — une corvée, mais puisqu’il le fallait "Tu n’es pas le seul à avoir un côté artiste." Elle en était une, sauf qu’elle était contrariée "J’ai étudié l’art graphique. En fait, je voulais être dessinatrice, mais la vie a fait que…" Elle haussa les épaules, se reculant de la table, un petit sourire remontant ses pommettes subtilement saupoudré de blush orangé , en accord avec son teint "Je n’essaye pas d’impressionner qui que ce soit. Je fais juste ce qui me rend heureuse. J’ai appris que ça ne servait à rien de vouloir faire ce que les autres attendent de toi… alors peut-être que je me suis un peu perdue en route, mais je ne regrette pas." Elle pencha la tête, arrêtant son regard pour confronter celui de Nicholas, et pendant quelques secondes, elle ne dit rien.
Elle se reprit vite cependant, laissant sa bouche remuer et son expression permuter pour redevenir un peu moins sérieuse, quand elle lui dit avec un sourire en biais "Ne me demande pas de dessiner quoi que ce soit si tu ne veux pas récolter un refus. Je peux m’occuper de tes cartes de visite si tu en as besoin, mais je t’en prie, ne me demande pas de dessiner." Elle lui murmura tout en se penchant doucement dans l’espace qui les séparait "Je te vois venir." C’était beaucoup trop intime et à dire vrai, elle ne l’avait pas fait depuis des années. Elle griffonnait des fleurs, des couronnes et autres ornements pour ses invitations calligraphiées, mais elle ne s’était pas lancée dans un vrai ouvrage depuis des années. Même si ça lui manquait parfois, de se perdre dans des lignes tracées au fusain, elle estimait que c’était très bien comme ça.
Quand leurs desserts arrivèrent, elle empoigna aussitôt sa fourchette, et avant de la plonger dans l’onctuosité du biscuit dont elle sentait déjà toutes les saveurs, la vanille embaumant autant que le parfum qu’elle portait, elle le pointa d’un index sûr. Evelyn lui dit avec raillerie "Tu sais que tu vas être obligée de me faire goûter ce que tu as choisi ? Ce n’est même pas une question, c’est une obligation." Si tu me fais goûter le tien, je te fais goûter le mien que ses yeux, qu’elle affirma dans ceux de Nicholas, semblèrent dire quand elle enfourna sa première bouchée de gâteau.


    - - cause baby i could build a castle out of all the bricks they threw at me, and every day is like a battle, but every night with us is like a dream. baby, we're the new romantics come on, come along with me...
    (evelyn & nicholas) a friend you can keep 3T1X3Vb
    (evelyn & nicholas) a friend you can keep QoPDAKU
    (evelyn & nicholas) a friend you can keep Pf8cX3Q
    (evelyn & nicholas) a friend you can keep QqLqwzn
    (evelyn & nicholas) a friend you can keep Q8kNWrA
Revenir en haut Aller en bas
Nicholas Hurley
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 38 ans (03.10.1983)
SURNOM : nico, nick ou encore nicky, tu laisses les gens raccourcir ton prénom comme ils le souhaitent
STATUT : and it ain't no need to cry, I took a vow that from now on...
MÉTIER : ancien co-fondateur d’un wedding bang (15 possible girlfriends), tu es désormais professeur de musique, donnant des cours de piano à domicile. tu joues également les bénévoles dans une association lgbtqia+ où tu donnes là aussi des cours de musique ; sans compter ta chaine youtube nicky & the saints, que tu viens tout juste de lancer (novembre 2021), un espace rien que pour toi où tu reprends des chansons connues en jouant tous les instruments, en chantant et en faisant même le choeur (et tout autre sonorité que l'on peut distinguer)
LOGEMENT : tu habites dans toowong, au 422, carmody road, avec ta grand-mère, Esmée
(evelyn & nicholas) a friend you can keep 1MI7AE4f_o
POSTS : 252 POINTS : 210

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : #soft • fils unique, ta grand-mère Esmée est ta seule et unique famille à tes yeux et tu ne réponds que très rarement aux questions qui concernent tes parents • tu as la musique dans les veines, tu joues de plusieurs instruments avec une facilité certaine (piano, violon, guitare, basse, clarinette) • toujours et uniquement aperçu en pulls • romantique dans l'âme, tes relations passées se comptent avec les doigts d'une seule main • grand timide • propriétaire d'un van qui a connu de meilleurs jours et qui sert pendant les déplacements • compositeur de tes propres textes et mélodies •
RPs EN COURS :
(evelyn & nicholas) a friend you can keep VfuOWFXd_o
josephine • There is love in your body but you can't get it out, it gets stuck in your head, won't come out of your mouth, sticks to your tongue and shows on your face, that the sweetest of words have the bitterest taste...

(evelyn & nicholas) a friend you can keep EaSq6ixK_o
evelyn • Well, the feeling was always too much for me, it always came too strong, I wanted to get it right so badly that I always got it wrong, so you keep pushing on, you hope it won't be long.'Til you can find the child you were and find a way to get along...

(2021) evelyn#3oliver#1jo#6jenson#1wolfie#1 • dani#2

RPs TERMINÉS : (fiche de liens)
AVATAR : ed skrein
CRÉDITS : (av, gifs profil & sign) ssoveia ♥♥♥♥
DC : edge price & lara pearson, les audacieux
PSEUDO : malibu
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 08/02/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t28951-nicholas-how-big-how-blue-how-beautiful https://www.30yearsstillyoung.com/t29071-nicholas-i-m-just-a-soul-whose-intentions-are-good https://www.30yearsstillyoung.com/t34649-nicholas-hurley https://www.30yearsstillyoung.com/t33763-nicholas-hurley

(evelyn & nicholas) a friend you can keep Empty
Message(#) Sujet: Re: (evelyn & nicholas) a friend you can keep (evelyn & nicholas) a friend you can keep EmptyLun 1 Nov - 13:21




≈ ≈ ≈
{a friend you can keep}
crédit/(ssoveia) ✰ w/@Evelyn Pearson
Lorsqu’elle t’assure qu’elle sait être un très bon public, tu n’en doutes pas une seule seconde. Tu n’en doutes pas du tout à dire vrai, et la réalité des choses c’est qu’Evelyn t’as déjà vu sur scène, à quelques cérémonies, donc dans un sens, elle sait déjà à quoi s’attendre. Dans un sens oui, se cacher derrière les textes des autres est un exercice plutôt facile en réalité, alors oui, vous vous efforcez toujours d’apporter un petit quelque chose en plus, en accord avec les souhaits des mariés. Et le résultat sur scène est un effort commun et ne représente pas que toi, là, si tu partages cela avec Evelyn, ce sera tout le contraire. Mais qu’est-ce que tu as à perdre dans le fond ? L’idée est là et tu la ranges dans un coin de ta tête, tu es de ceux qui ne font pas les choses à moitié et uniquement quand ils sont prêts, et pas avant, cela va te prendre sûrement un certain moment pour mettre de l’ordre dans ce que tu as en tête et partager quelque chose de décent avec la brune. Evie s’y prend de la bonne façon au final, c’est plus cela qui réussit à te convaincre, directe mais pas trop, sans t’imposer de date précise et sans tenter de te sur-complimenter ou au contraire, te dire que ce n’est pas la fin du monde si tu joues comme un pied.
C’est loin d’être le cas et si ce n’est pas ton genre de t’envoyer des fleurs ou de vanter tes propres éloges, tu sais ce que tu vaux sur une scène et la vérité c’est qu’en dehors de jouer de la musique, tu ne sais pas faire grand-chose d’autre. C’est cela qui te permet d’avancer, de garder les pieds sur terre, de rassurer certains et d’en distraire d’autres. Tu écoutes attentivement cependant Evelyn quand elle se confie un peu et tu te retrouves dans les mots de la brune, et ce désir de juste être heureux, et d’avancer, de pratiquer son art, peu importe la forme, juste pour le pratiquer. Tu hoches la tête, comprenant bien que le chemin d’Evelyn n’a pas été complètement lisse et qu’elle ne souhaite pas revenir sur certains passages, c'est plus que compréhensible dans votre tranche d’âge, tu ne connais pas une seule personne sans aucun bagage au final... Certains articles sont plus faciles à porter que d’autres, mais le principal est bien d’avancer. "Je ne te demanderai pas de dessiner quoi que ce soit, promis." Tu hoches la tête à tes propres mots, sentant bien que c’est un sujet sensible et plus que prêt à respecter sa demande explicite, là encore, tu ne peux t’empêcher de te dire qu’elle sait être aussi claire et ferme, parce que certains ont dû insister, malheureusement...
La curiosité est un très vilain défaut et de simples questions peuvent parfois faire beaucoup de mal, et ce, même avec les meilleures intentions, tu en as déjà fait les frais toi-même et hors de question que tu fasses ressentir cela à Evelyn. "Mais si jamais j’ai besoin de cartes de visite, je sais qui embêter maintenant." Tu ne vois pas pour quelle occasion tu en aurais besoin, tu dis plus cela pour alléger l’atmosphère et face à ton propre dessert, tu réalises que tu t’es emparée de ta fourchette aussi rapidement qu’Evelyn, et tu as un léger rire avant de lui répondre. "Deal. Seulement parce que je veux goûter ton dessert aussi..." Et oui, ton amour de la pâtisserie te causera des problèmes un jour, pas ce soir, pour le moment, tu t’efforces de couper ta part en part égale, avant d’en proposer une à Evie, et de la laisser se servir. Une fois cela fait, tu prends une bouchée de ton propre dessert, très content de ton choix pour le coup. Est-ce que vous allez vraiment partager des desserts à chaque fois que vous vous voyez en personne, Evelyn et toi ? Ce n’est pas une tragédie en soit et elle est de très bonne compagnie alors... pourquoi pas.  
Tu prends une longue gorgée d’eau avant de confirmer que tu peux bien goûter son dessert à elle et tu le fais en reprenant la parole. "Et je suis rassuré de savoir que je ne suis pas le seul à avoir un côté artistique, je crois que les artistes s’attirent entre eux... Tous les gens que je connais sont musiciens pour la plupart, il n’y a pas de comptable dans mon entourage, par exemple." Tu te retiens d’ajouter que quelqu’un devrait véritablement étudier ce phénomène, mais c’est logique dans un sens, tu n’as pas tant d’amis que cela au final et les seuls moyens de commencer une véritable conversation avec toi est de parler musique, alors forcément, c’est un cercle sans fin, et tu ne fréquentes que des musiciens, certains plus connus que d’autres. "Et pour répondre à ta dernière question, je ne sais pas, je n’ai jamais compté." Une bonne question, combien d'instruments joues-tu ? Esmée aime bien dire que tu as appris à jouer du piano avant de savoir vraiment parler et tu sais que ce n’est pas juste une anecdote pour provoquer les rires, il était, et il est beaucoup plus facile de laisser les notes et les sons s’exprimer que d’aller les puiser ailleurs. "Hmm... Tu m’as déjà vu jouer du piano, et du violon, la clarinette prend la poussière mais je me débrouille bien.  Je sais jouer de la basse aussi, du violoncelle mais très mal... et on m’a offert un ukulélé pour mon anniversaire il y a un an de cela, c’est pratique et je peux me déplacer avec. Donc sept ? Huit ?" Et oui, tu es très mauvais en mathématiques, tu t’en rends compte la seconde suivante, tu n’as jamais brillé dans le système académique, trop dans la lune selon certains. Mais qu’on te mette un instrument inconnu sous les yeux et là tout de suite, ton intérêt sera piqué et on aura toute ta concentration. "Ma grand-mère joue de l’harmonica, et très bien en plus, il faudrait que j’apprenne un jour, donc la liste va s’allonger." Tu laisses échapper un soupir pensif, avant de nouveau poser ton regard bleuté sur Evie. "Et... Je crois que tu gagnes, ton dessert est mieux que le mien."



I ain't got the room for extra baggage, Don't forget to come and pick up your, ooh, feelings, Don't leave no pieces, you need to hurry and pick up...
Revenir en haut Aller en bas
Evelyn Pearson
Evelyn Pearson
la "fille de"
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 ans (21.09.85)
SURNOM : evie par la majorité, frankie par sa mère, vivie par ses neveux et nièces
STATUT : the rumors are terrible and cruel but honey most of them are true
MÉTIER : calligraphe de formation, wedding planner par vocation, fondatrice de la evelyn pearson wedding agency située à la périphérie de spring hill. tente aussi de s'alléger l'esprit en renouant avec ses anciennes amours et en participant de temps à autre à des ateliers d'arts graphiques et visuels
LOGEMENT : après une colocation de deux ans avec chad, elle l'a enfin quitté pour occuper un bel appartement avec sa cousine préférée, lara. adresse: #70 st pauls terrace, spring hill
(evelyn & nicholas) a friend you can keep NXM6sndX_o
POSTS : 4616 POINTS : 265

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : de retour en ville depuis fin 2017 ◦ fille de kai pearson, membre des queensland reds|wallabies, décédé lors de la CDM de rugby '91 ◦ londonienne d'adoption ◦ diplômée en arts graphiques, passionnée par la calligraphie ◦ listeuse compulsive ◦ rapports tendus avec sa mère, celie pearson, créatrice de la fondation pearson ◦ control-freak, réservée sur ses émotions ◦ travailleuse, réputée dans son domaine ◦ n’a jamais remis les pieds dans un stade, hait le sport ◦ catholique, a effectué sa scolarité dans un ensemble catholique privé pour cause de mauvais comportement ◦ sans permis ◦ féministe
RPs EN COURS :
(evelyn & nicholas) a friend you can keep Tumblr_inline_p075ylEyNr1tcosbh_1280
PEARSON² ◦ so what if the rain falls? let's find the gold at the end of the rainbow so what if the rain falls? i'll shower in shimmers of gold so what if the sky falls? we'll build a life right on the cotton clouds so what if the sky falls? we'll play hide and seek with the stars
(evelyn & nicholas) a friend you can keep IQif9rAs_o
NICHOLAS ◦ these lights can sometimes blind my eyes who will see for me when i need my vision and it's me a docile tide sucking out the life of me someone could just grab my hand balance me while on my toes i stand and making my head who's gonna let my hair down
(evelyn & nicholas) a friend you can keep Tumblr_prdvhjThDn1wabbi0o5_400
BAMBI ◦ you're not alone together we stand i'll be by your side you know i'll take your hand when it gets cold and it feels like the end there's no place to go you know i won't give in keep holding on cause you know we'll make it through just stay strong cause you know i'm here for you
[2021] siloë#3 ◦ mariage cosiganlara#9bambi#4rhett#2nicholas#3megan#1
[2020] joanne#3
[2003] finnley#1
RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
AVATAR : meghan markle
CRÉDITS : ©ssoveia (av&gifs) ◦ ©serpentiinequeen&dreamlonelywolf (gifs profil) ◦ ©siren charms (code sign) ◦ ©loonywaltz (userbars)
DC : yasmine khadji & jo carter
PSEUDO : ssoveia
Femme (elle)
INSCRIT LE : 12/02/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t18595-evelyn-sorry-i-m-too-busy-pinning-organization-ideas-on-pinterest https://www.30yearsstillyoung.com/t18638-evelyn-speak-now https://www.30yearsstillyoung.com/t28922-evelyn-pearson https://www.30yearsstillyoung.com/t23917-famille-f-les-pearson#9

(evelyn & nicholas) a friend you can keep Empty
Message(#) Sujet: Re: (evelyn & nicholas) a friend you can keep (evelyn & nicholas) a friend you can keep EmptyHier à 10:12




≈ ≈ ≈
{a friend you can keep}
crédit/(ssoveia) ✰ w/@Nicholas Hurley
"Et je te ferais ça sans rien en échange qui plus est. A ta place, j’en profiterais vraiment, c’est une offre qui ne se refuse pas." lui répondit-elle, s’imaginant déjà à l’œuvre, plume à la main, pour établir la meilleure manière de vendre les talents du jeune homme en format carte de visite. Ça paraissait moins difficile que ça en avait l’air, elle avait eu tout le loisir de s’entraîner à ce genre de choses après ses études ; quand elle avait rejoint la société de création de faire-part qui lui avait permis de changer de voix, elle s’était aperçut que c’était plus aisé de faire dans l’économie de mots pour convaincre n’importe qui. Elle plissa les yeux, sa fourchette au bord des lèvres, et son attention entièrement posée sur Nicholas. Elle jugea néanmoins que, dans le cas du jeune homme, ce ne serait peut-être pas aussi simple que ça.
Plus ils discutaient, plus le mystère qui l’entourait prenait une épaisseur qu’elle se surprenait à vouloir traverser à sa façon, sans forcer plus que de raison. C’était curieux, la manière qu’il avait de paraître nonchalant en parlant de ce qu’il faisait quand elle décelait en vérité que sa vie entière tournait autour de ça. Et quand elle le regardait, elle savait qu’il n’avait pas connu une vie sans musique et que s’il s’y accrochait autant, c’était parce qu’il avait réussi à y trouver de quoi se tenir droit et avancer à son rythme, sans perdre la cadence rassurante qu’il avait appris à jouer par lui-même, en bon autodidacte qu’il semblait être. C’était assez flagrant pour qu’elle s’aperçoive que, si elle le ressentait autant, c’était parce qu’elle avait la même façon de fonctionner, et que son travail, même si ça n’était pas sa première passion, avait assez d’importance à ses yeux pour qu’il soit devenu une ancre à laquelle elle se cramponnait constamment pour ne pas couler. Ils avaient des points en commun, c’était indéniable, mais c’était troublant aussi ; et en baissant la tête sur sa part de gâteau, elle se demanda qu’elle opinion Nicholas pouvait bien avoir d’elle quand elle reflétait exactement les mêmes mécanismes de défense que lui.

Elle releva la tête, terminant la bouchée qu’elle avait laissé fondre dans sa bouche. Et puis Evie s’agita pour mieux transvaser la moitié de sa part qu’elle avait découpée pour Nicholas. Elle s’empara de celle qu’il lui réservait avec gourmandise, fronçant le nez comme une enfant devant un trésor déniché sans s’y attendre, et qu’elle avait hâte de découvrir pour mieux se vanter d’avoir été la première à l’avoir eu entre les mains. Les deux desserts se valaient, remarqua-t-elle en goûtant celui du jeune homme tandis qu’elle s’extirpait de ses pensées pour s’attarder sur ce qu’il lui disait à propos des artistes qui s’attiraient entre eux. Il n’avait pas tort. Il avait une sorte de sagesse réconfortante, Nicholas. Ça la fit sourire "Je ne connais pas beaucoup de dessinateurs et dessinatrices en revanche. J’ai côtoyé quelques mordus d’arts, surtout quand je vivais encore à Londres. Mais depuis que je suis rentrée en Australie, j’ai eu tendance à…" A se protéger si fort qu’elle avait préféré ne faire aucune nouvelle rencontre ? A l’exception de Nicholas à dire vrai, elle n’avait fait que renouer avec de vieilles connaissances… qui avaient toutes finies par la laisser sur le carreau, sans doute parce qu’elle avait changé, parce qu’elle n’était plus aussi digne d’intérêt que la jeune-fille rebelle qu’elle avait été avant de s’envoler pour l’Angleterre. Sa pause fut courte, mais notable, et elle finit par reprendre, le sourire ne quittant pas ses lèvres sur lesquelles un film de sucre s’était délicatement déposé "Je n’ai pas cherché à rencontrer beaucoup de monde, et je préfère visiter les musées seule. C’est mauvais pour l’esprit critique, mais ça permet de se concentrer sur ce qui compte vraiment." Les oeuvres en l’occurence. Elle baissa de nouveau le regard, se sentant un peu idiote d’avouer qu’elle était, quoi… asociale, à la limite de la misanthropie quand il ne s’agissait pas de son travail ? Intérieurement, elle haussa les épaules. Elle avait d’autres défauts, ça n’en faisait qu’un de plus à ajouter à sa panoplie.
Elle posa sa fourchette, et passa sa langue sur ses lèvres "J’ai donc un prodige en face de moi. C’est très mauvais pour mon amour propre, Nicholas." murmura-t-elle exagérément, ne terminant pas ce qu’elle avait dans son assiette, préférant s’accouder à la table. Elle joignit ses mains pour pouvoir y faire peser son menton, et elle l’observa quelques secondes avant de lui dire, un léger sourire qu’elle s’obstina à retenir fendant discrètement son visage "Ça me fascine, que tu sois aussi humble. J’en connais d’autres qui profiteraient de ton talent pour arriver à leurs fins dans tellement de domaine. Et le tellement, elle en fit l’emphase en faisant rouler ses yeux sombre dans leurs orbites avant de les reposer sur lui pour ajouter, ne tenant pas à lui laisser penser qu’elle trouvait ça indigne "C’est tout à ton honneur bien sûr, ce n’est pas une critique." Bien au contraire, bien au contraire sembla dire la mine qu’elle emprunta, inclinant la tête sur le côté pour marquer l’observation dans laquelle elle s’était lancée à distance, laissant ses yeux marquer tous les arrêts nécessaires pour discerner tous les éléments saillants de son ossature. Enfin, elle secoua la tête, les laissant de côté pour mieux lui demander, se réinstallant sur sa chaise, ses avant-bras reposant tous les deux sur la table et ses mains s’agitant pour désigner leurs assiettes à dessert "C’est peut-être le bon moment pour commander un vrai repas, hmm ?"


    - - cause baby i could build a castle out of all the bricks they threw at me, and every day is like a battle, but every night with us is like a dream. baby, we're the new romantics come on, come along with me...
    (evelyn & nicholas) a friend you can keep 3T1X3Vb
    (evelyn & nicholas) a friend you can keep QoPDAKU
    (evelyn & nicholas) a friend you can keep Pf8cX3Q
    (evelyn & nicholas) a friend you can keep QqLqwzn
    (evelyn & nicholas) a friend you can keep Q8kNWrA
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

(evelyn & nicholas) a friend you can keep Empty
Message(#) Sujet: Re: (evelyn & nicholas) a friend you can keep (evelyn & nicholas) a friend you can keep Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

(evelyn & nicholas) a friend you can keep

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: spring hill
-