AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain!
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment : -20%
Bon plan rentrée : PC portable Asus à ...
Voir le deal
319 €

 don't wanna go back to that place (garrett #3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rosalie Craine
Rosalie Craine
la main gauche
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-six ans (08.04.1985)
SURNOM : rosie la plupart du temps, parfois rosa ou rose.
STATUT : enceinte de six mois, en déni pour trois, autrefois fiancée, encore amoureuse de ton (ex)-amant, le tableau est légèrement... compliqué.
MÉTIER : tu n'as pas touché à ton dernier projet de roman depuis des mois, mais tu couches toutes tes émotions en chansons que tu n'autorises personne à entendre.
LOGEMENT : #23 parkland boulevard, à spring hill avec ta petite soeur comme colocataire temporairement.
don't wanna go back to that place (garrett #3) 485e42ef2f8f56ec6a262e8d42b5f596
POSTS : 1862 POINTS : 620

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : intj ☽ seconde née d’une famille de quatre, est lentement en train de se mettre toute sa famille à dos ☽ mitigée entre son besoin compulsif de plaire et son besoin de retrouver qui elle veut réellement être ☽ menteuse, compétitive, arrogante, elle cache pourtant une femme à la grande sensibilité et une fragilité qu’elle refuse d’assumer ☽ passionnée de littérature, écrit des romans de suspense ☽ a toujours rêvé de devenir mère, n'a jamais pensé qu'elle tomberait enceinte au moment même ou elle se retrouve complètement seule.
RPs EN COURS :
don't wanna go back to that place (garrett #3) Ezgif-3-56914898a292
craker #7 (fb) & #9 (ua) & #12 & #14 ☽ cold hands, red eyes. packed your bags at midnight. they've been there for weeks. you don't know what goodbye means. just roll up a cigarette. just forget about this mess. and you whisper, i'm alright. but i see through your white lies. but these walls don't talk and if they could, they'd say. can't hide the secrets. you can't forget about this mess, waiting on the sidelines, from the sidelines. i see those tears in your eyes and i feel so helpless inside. oh love, there's no need to hide. just let me love you when your heart is tired.

don't wanna go back to that place (garrett #3) PTG0MPpE_o
craines ☽ and so i try to understand. what i can't hold in my hand. and whatever i find, i'll find my way back to you. and if you could try to find it too. cause this place is overgrown, it's a waxing moon. home is wherever we are if there's love here too. in the back of my house there's a trail that won't end. we went walking so far it grew back again. and now there's no trail at all. only grass growing taller.

don't wanna go back to that place (garrett #3) 7y5i
talie #3 ☽ if you ever find yourself stuck in the middle of the sea. i'll sail the world to find you. if you ever find yourself lost in the dark and you can't see. i'll be the light to guide you. we'll find out what we're made of when we are called to help our friends in need. you can count on me like one, two, three. i'll be there. and i know when i need it, i can count on you like four, three, two. and you'll be there. cause that's what friends are supposed to do.

(14)luanamilo #2rory #3 & wendy #4baileymia #2wendy #3alyson.

flashbacksyelahiahgarrett #3.
RPs EN ATTENTE : you?

don't wanna go back to that place (garrett #3) Y9QGvIp
don't wanna go back to that place (garrett #3) X7uU5Qv

RPs TERMINÉS :
don't wanna go back to that place (garrett #3) Ezgif-com-gif-maker-17
crakeri don't have a choice, but i'd still choose you.
#1 (fb) - #2 - #3 - #4 (ua) - #5 - #6 - #7 (fb) - #8 - #9 (ua) - #10 - #11 - #12 - #13 - #14

rory #1talia #1wyatt #6 & rory #2wendy #1boyd #2 & ariane #3freyaariane #2 ariane #4garrett #1craines #1jeremiah #1wendy #2garrett #2talia #2.

flashbacksmilo #1mia #1ariane #1jordan.

abandonnés:
 

AVATAR : mandy moore.
CRÉDITS : (av. carole71) ☽ (sign. siren charms) ☽ (icons. pinterest) ☽ (crackship talie. mandown ♡ ) ☽ (crackship craines. nairobi ♡ ) ☽ (ubs. loonywaltz)
DC : penny, autumn & trent.
PSEUDO : vlastuin ☽ marie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/01/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t36529-haven-t-had-enough-rosie https://www.30yearsstillyoung.com/t40290-rosie-the-moral-of-the-story https://www.30yearsstillyoung.com/t36674-rosalie-craine https://www.30yearsstillyoung.com/t37169-rosalie-craine

don't wanna go back to that place (garrett #3) Empty
Message(#) Sujet: don't wanna go back to that place (garrett #3) don't wanna go back to that place (garrett #3) EmptyVen 6 Aoû - 13:47



Le manoir était plongé dans un silence que tu ne connaissais que trop bien, malgré le fait que tu avais quitté les murs de ce dernier depuis plus d’un an et demi déjà. Il n’y avait jamais beaucoup de vie ici, sauf lors des différentes soirées menées d’une main de maître par une Frances qui faisait oublier les problèmes qui rongeaient son quotidien. Les soirées ou les apparences prenaient le dessus sur tout le reste, ou elle devenait  l’épouse parfaite d’un homme à la réputation immaculée, mère de famille engagée et comblée du succès de sa progéniture. Il fallait l’entendre parler de la carrière de ton frère comme si c’était la plus grande réussite qui soit, ou encore de ce recueil de nouvelles dans lequel tu étais publiée depuis la fin de tes études universitaires comme si c’était la plus belle prose jamais posée sur papier. Ce que les gens ne savaient pas, c’est que derrière chaque compliment qu’elle offrait en public, se cachait une dizaine de commentaires désapprobateurs qui répétaient encore et encore que de devenir écrivaine n’était pas une vraie carrière et que tu perdais ton temps a espéré devenir quelqu’un de cette manière. Tu avais appris avec le temps à mettre ses paroles en sourdine, ce n’était qu’un bruit de fond auquel tu n’accordais plus aucune importance parce que ça faisait trop mal que de te souvenir encore et encore que tu n’attendrais jamais l’idéal que tes parents avaient voulu pour toi. Tu n’avais pas la carrière qu’ils auraient voulu que tu aies, tu n’étais pas avec le genre d’homme qu’ils imaginaient pour toi, et toutes tes autres réussites semblaient être teintées par ces dernières réalités qui ne plaisaient pas et n’allaient certainement jamais plaire à tes parents.

Il est stupide toutefois de s’en faire autant pour l’opinion d’une femme qui se perd de plus en plus dans les fins de bouteilles. C’est d’ailleurs sans surprise que tu retrouves ta mère endormie sur son bureau et qu’autour d’elle se trouve multiples corps morts de bouteilles en tout genre. T’es tentée de simplement refermée la porte et faire comme si tu n’avais rien, mais tu finis par entrer dans le bureau et sans jamais que Frances ne se réveille complètement, tu la déplaces jusqu’au canapé qui se trouve dans le fond de la pièce. Elle marmonne dans son sommeil ta mère, rien que tu ne puisses comprendre ou qui fasse du sens, mais comme le ferait une mère à sa fille, tu lâches de léger shhhh alors que tu étends une légère couverture sur elle et la revoilà complètement repartie dans un sommeil que tu devines peu apaisant. Tu ramasses les verres et les bouteilles qui traînent sur le bureau, comme si de faire disparaître les preuves allaient aider à faire disparaître le problème. Tu le sais qu’il n’en est rien, mais tu le fais quand même, par habitude sans doute. Tu viens de laisser le tout dans la cuisine lorsque tu entends la porte d’entrée se refermer dans un grand bruit sourd et c’est un sourire aux lèvres que tu te diriges vers l’entrée, pas surprise du tout d’y trouver ton frère et ta nièce qui coure déjà dans ta direction. « Tatiiiiiiiie! » Du haut de ses deux ans, Saskia lève les bras dans les airs alors qu’elle arrive à ta hauteur pour que tu la prennes dans tes bras, ce que tu t’empresses de faire. Tu viens poser un bisou sur son front ce qui la fait rigoler et de part sa simple présence, la gamine vient alléger ce poids sur tes épaules, celui que tu traînes tout le temps lorsqu’il est temps de penser à ta mère. Tu t’approches de ton frère que tu salues de la tête. Tu l’as vu il y a quelques jours à peine, mais vous aviez décidé de vous retrouver à la maison familiale pour voir dans quel état se retrouverait Frances, mais aussi pour prendre une décision sur comment gérer la situation. « Mamie? » que demande la gamine dans tes bras alors qu’elle pointe vers le fond du long couloir, celui qui mène au bureau de ta mère, là ou elle sait qu’elle risque de trouver sa grand-mère. « Mamie fait une sieste là, on pourra aller lui dire bonjour tantôt d’accord? » Elle hoche la tête la gamine et tu viens la déposer par terre. « Je t’ai apporté des cahiers à colorier. » Le sourire qu’elle t’offre témoigne de sa joie alors qu’elle court jusqu’au salon, là ou elle trouve les quelques trésors que tu as pensé à lui emporter pour la distraire pendant que tu discutes avec son père. « Elle est déjà complètement ivre morte et Wendy n’est pas encore revenue de l’école. » que tu murmures à l’attention de ton grand frère, un soupçon d’inquiétude venant assombrir ton visage.
@Garrett Craine don't wanna go back to that place (garrett #3) 2396639051




don't wanna go back to that place (garrett #3) TqbTVI0
don't wanna go back to that place (garrett #3) OV4BS2P
don't wanna go back to that place (garrett #3) Lcds5AP
don't wanna go back to that place (garrett #3) 7ZWT0EU
don't wanna go back to that place (garrett #3) YtxTUla
don't wanna go back to that place (garrett #3) FximBIO
don't wanna go back to that place (garrett #3) 891239babyboy

:l::
 
Revenir en haut Aller en bas
Garrett Craine
Garrett Craine
la soif de pouvoir
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 37 ans ✢ 22 mai 1984 ✢ Gemini
SURNOM : Gary pour les proches, Gary-chou utilisé par Wendy ce qui l'agace
STATUT : Marié par intérêts, il s'agit avant tout d'une alliance
MÉTIER : Président de la SunCorp un groupe bancaire influent
don't wanna go back to that place (garrett #3) 45pp
POSTS : 130 POINTS : 60

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Aîné d’une fratrie de 4, il est le digne héritier de son père, pour son plus grand malheur✢ Père de Saskia 11 ans et Hadrian 6 ans, les prunelles de ses yeux✢ Un mariage qui n’a jamais rien eu de l’amour véritable. Ils se sont promis la liberté, les voilà prisonniers✢ Ploie lentement mais sûrement sous la pression laissant les vicissitudes de la vie lui font commettre de plus en plus d’impairs✢ Secret et peu empathique, il est le roc qui encaisse la houle qu’importe la tempête✢ Conseiller financier de la ruche✢ Jaloux, possessif, envieux. Il n’est jamais satisfait✢ Fan absolu de SF.
RPs EN COURS : RP : 09/10

don't wanna go back to that place (garrett #3) PTG0MPpE_o Craines ✢ Craines#1 Rosie#3 Rory#2 Winnie#1 When I am blind, in my mind I swear they be my rescue, my lifeline. I don't know what I'd do if I, if I'd survive. My brothers and my sisters in my life, yeah. I know some people, they would die for me. We run together, they're my family. When I get up they gon' be high with me. I'll say forever my family.

don't wanna go back to that place (garrett #3) Jzh1
Garly ✢ Garly#1 Which of us is now in exile, which in need of amnesty, are you now but an illusion in my mind alone you breathe. You believed in things that I will never know, you were out there drowning but it never showed 'til inside a rain swept night you just let go.

Ana- Lou- Wyatt#2- Sixtine- Ichabod- Luana#2
AVATAR : Finn Wittrock
CRÉDITS : Loonywaltz (ub) / Crackship (Alyson)
DC : /
PSEUDO : Anouille/Ishtar
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 14/03/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t37587-if-you-are-going-through-hell-keep-going-garrett#1793300 https://www.30yearsstillyoung.com/t37587-if-you-are-going-through-hell-keep-going-garrett https://www.30yearsstillyoung.com/t37598-garrett-craine

don't wanna go back to that place (garrett #3) Empty
Message(#) Sujet: Re: don't wanna go back to that place (garrett #3) don't wanna go back to that place (garrett #3) EmptyMer 11 Aoû - 17:32



La famille Craine s'était toujours targuée d’être l’incarnation de l’excellence. Il fallait toujours faire mieux que les autres, ceci qu’importe le domaine. De loin, l’on pourrait croire que cela ne concernait que le domaine scolaire et que de fait, il était difficile d’en vouloir à des parents de vouloir le meilleur pour leur enfant même si des nuances sont bien évidemment à apporter à ce genre de raisonnement qui peut être trop facilement utiliser comme excuse pour cacher des faits moins roses. Dans cette dynastie, l’éminence et la grandeur -de façade uniquement- était un crédo qui devait s’étendre à tous les aspects de la vie de ces membres. L’importance n’était nullement dans l’être mais le paraître. Tragiquement, l’on pourrait dire que la seule chose qui comptait c’était de briller de manière toujours plus forte jusqu’à l’usure, l’éclatement, comme si finalement chacun n’était qu’une ampoule. Si l’on était plus poétique, l’on dirait que les dynastes de ce clan étaient tous des Icares et qu’un à un il sombrait dans des vices qui leur était propre. Mais qu’importait cela, l’essentiel était de continuellement se montrer resplendissant en société, faire croire que tout allait au mieux et que finalement que leur vie menée était parfaite. Emploi d’influence, richesse monétaire, patrimoine social et culturel, agenda chargé… Un Craine qui ne réussit pas ne gagnait que le droit d’être mis de côté attendant qu’on veuille bien lui accorder un semblant d’attention qui prendra bien souvent la forme d’un mépris. Mais c’est toujours mieux que rien... n’est-ce pas ?  

Frances Craine subissait d’une certaine manière ce phénomène, tombée dans le vice de la dépression après la naissance de ses premiers enfants, elle avait trouvé refuge dans le gouffre de l’alcoolisme. Le coup de grâce lui fut définitivement assené lorsque l’une des liaisons de Mark fut dévoilée au grand jour. Elle qui autrefois était considérée comme l’une des espoirs de l’architecture australienne, désormais elle n’incarnait plus que l’ombre d’elle-même. Pendant un temps Garrett et Rosalie, plus matures que leurs cadets, avaient tenté de lui venir en aide en vain. Ils s’étaient retrouvés face à une personne pleine de rancœur ne souhaitant pas être sauvée et peut-être même ce complaisant dans son malheur. La matriarche alternait entre période de calme, d’euphorie et de profonde mélancolie saupoudrée de colère imprévisible et aléatoire. Pourtant malgré ce fossé que Frances avait elle-même creusé, cette dame tenait les apparences coûte que coûte. Jusqu’ici elle n’avait jamais entaché l’étendard familial lors des soirées, galas et autres évènements organisés par les élites brisbaniennes. Cette mère était toujours présente pour conter louange sur la réussite extraordinaire de ces enfants mais uniquement en public. Une fois le rideau tombé, les critiques allaient bon train. Grâce à ses réussites sur tous les plans, Garrett était le moins égratigné des membres de la fratrie et pouvait permettre de jouer le rôle d’entremetteur lors des moments d’égarement de sa mère envers l’un des membres de la fratrie. Il profitait également d’avoir un jour était son enfant préféré même si l’arrivée de Rory avait provoqué un glissement, l’avantage d’être cadet. Toutefois, de part le métier et les préoccupations des aînés, il devenait de plus en plus difficile de gérer et contenir le comportement malsain de Frances. Mark n’allait pas agir et il revenait donc aux plus mûrs de tenter de trouver une solution pour tenter d’aider leur mère. C’est pour cette raison que Rosalie et Garrett avaient prévu de se rencontrer au domicile familial.

Un premier problème s’était posé à Garrett avant même de partir de chez lui. Alyson était partie pour le travail et la nounou habituelle de Saskia n’était pas là. Le jeune père n’avait d’autres choix que d'emmener sa fille avec lui même si l’idée ne lui plaisait pas forcément beaucoup. Il avait juste eu le temps de prévenir de Rosie qui l’avait rassuré en lui disant qu’elle avait prévu une activité pour sa nièce au cas où. « Tu me promets que tu seras sage Saskia ? » « Voui papa. » Il lui disait cela alors qu’il était en train de la détacher de son siège auto. Alors qu’il s’apprêtait à la porter, elle lui fait un hochement négatif de la tête indiquant qu’elle préférait marcher.  Ces premiers pas avaient été folklorique et elle avait été insupportable à surveiller tant elle courrait partout avec ses petites foulées. Mademoiselle s’appliquaient particulièrement à l’escalade des escaliers ou des chaises (ou toute chose possédant une surface plane et à sa hauteur), une véritable passion chez elle. Père et fille se dirigeaient vers la porte de l’immense domicile des parents Craine. A peine ouvert que Saskia s’élança vers Rosalie qui visiblement les avaient entendu. « Tatiiiiiiiie! » Il y en a au moins une qui est heureuse d’être là. La jeune enfant s’interrogea toutefois rapidement sur où était sa grand-mère. « Mamie fait une sieste là, on pourra aller lui dire bonjour tantôt d’accord? » S’il est aisé de berner une enfant haute comme trois pommes, Garrett comprit tout de suite le très lourd sous-entendu sur la situation actuelle. « Je t’ai apporté des cahiers à colorier. » Les yeux de Saskia s’illuminait. « Chouette ! » L’enfant commençait à partir vers le salon lorsque Garrett l’interrompit. « Hep, hep, hep ! C’est quoi la formule magique à dire quand on nous offre un cadeau ? » « Merciiiii. » disait-elle avec son plus beau sourire. Alors que la jeune enfant partait, Garrett murmura à sa sœur « Désolé, c’était pas prévu qu’elle vienne à la base. Tes cahiers de coloriage me sauve. » Peut-être qu’il aurait pu penser à quelque chose pour occuper sa fille s’il n’avait pas fini de travailler, encore une fois, trop tard.

La conversation tourne vite court et Rosie ne tarda pas à mettre les pieds dans le plat « Elle est déjà complètement ivre morte et Wendy n’est pas encore revenue de l’école. » «Quelle surprise. » Sa phrase était ponctuée par un soupir d’exaspération. Le brun vérifiait que sa fille n’était plus dans les parages. « J’ai appris qu’elle ne se rendait plus à son groupe de thérapie depuis plus d’un mois. Je ne sais pas s’il ne va pas falloir la forcer à aller dans un centre d’addictologie. » Il fallait reconnaître qu’elle avait poussé le bouchon plus loin que d’habitude et que les jumeaux étaient bien incapable de contenir leur mère. Cependant rien n’était moins sûr que le fait que Frances accepte gentiment de se rendre elle-même dans un de ces endroits et encore moins qu’elle suive adéquatement le traitement.  « Tu lui as parlé depuis le repas dominical ? » Lui non, mais peut-être que sa sœur oui. « Je propose que l’on cherche et rassemble toutes les boissons alcoolisées, histoire qu’elle ne soit pas tentée de se rafraîchir la gorge dès son réveil.» Ce n’était qu’une solution temporaire, ils avaient déjà changé la serrure de la cave, sceller les alcools dans un coffre ou encore tout jeter à la benne. Ils étaient même allés jusqu’à lui dissimuler sa carte bancaire. Cependant à chaque fois Frances parvenait finalement à remettre la main sur de l’alcool. Cependant faute de mieux. Et ça permettrait, peut-être, à Wendy d’éviter de se faire incendier pour X raison lorsqu’elle rentrerait. « Tu paries que l’on trouvera plus de rhum ou de whiskey ? » Son ton était empreint de cynisme alors qu’il lâchait un léger rire. Il valait mieux en rire qu’en pleurer (?).

@Rosalie Craine don't wanna go back to that place (garrett #3) 893420793


don't wanna go back to that place (garrett #3) Lcds5AP
don't wanna go back to that place (garrett #3) 3yMbGgA
don't wanna go back to that place (garrett #3) NJB97Z9
don't wanna go back to that place (garrett #3) IUJCx06
don't wanna go back to that place (garrett #3) Hod8yO6
don't wanna go back to that place (garrett #3) 4PicGqX
don't wanna go back to that place (garrett #3) RFK1Pd3
Revenir en haut Aller en bas
Rosalie Craine
Rosalie Craine
la main gauche
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-six ans (08.04.1985)
SURNOM : rosie la plupart du temps, parfois rosa ou rose.
STATUT : enceinte de six mois, en déni pour trois, autrefois fiancée, encore amoureuse de ton (ex)-amant, le tableau est légèrement... compliqué.
MÉTIER : tu n'as pas touché à ton dernier projet de roman depuis des mois, mais tu couches toutes tes émotions en chansons que tu n'autorises personne à entendre.
LOGEMENT : #23 parkland boulevard, à spring hill avec ta petite soeur comme colocataire temporairement.
don't wanna go back to that place (garrett #3) 485e42ef2f8f56ec6a262e8d42b5f596
POSTS : 1862 POINTS : 620

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : intj ☽ seconde née d’une famille de quatre, est lentement en train de se mettre toute sa famille à dos ☽ mitigée entre son besoin compulsif de plaire et son besoin de retrouver qui elle veut réellement être ☽ menteuse, compétitive, arrogante, elle cache pourtant une femme à la grande sensibilité et une fragilité qu’elle refuse d’assumer ☽ passionnée de littérature, écrit des romans de suspense ☽ a toujours rêvé de devenir mère, n'a jamais pensé qu'elle tomberait enceinte au moment même ou elle se retrouve complètement seule.
RPs EN COURS :
don't wanna go back to that place (garrett #3) Ezgif-3-56914898a292
craker #7 (fb) & #9 (ua) & #12 & #14 ☽ cold hands, red eyes. packed your bags at midnight. they've been there for weeks. you don't know what goodbye means. just roll up a cigarette. just forget about this mess. and you whisper, i'm alright. but i see through your white lies. but these walls don't talk and if they could, they'd say. can't hide the secrets. you can't forget about this mess, waiting on the sidelines, from the sidelines. i see those tears in your eyes and i feel so helpless inside. oh love, there's no need to hide. just let me love you when your heart is tired.

don't wanna go back to that place (garrett #3) PTG0MPpE_o
craines ☽ and so i try to understand. what i can't hold in my hand. and whatever i find, i'll find my way back to you. and if you could try to find it too. cause this place is overgrown, it's a waxing moon. home is wherever we are if there's love here too. in the back of my house there's a trail that won't end. we went walking so far it grew back again. and now there's no trail at all. only grass growing taller.

don't wanna go back to that place (garrett #3) 7y5i
talie #3 ☽ if you ever find yourself stuck in the middle of the sea. i'll sail the world to find you. if you ever find yourself lost in the dark and you can't see. i'll be the light to guide you. we'll find out what we're made of when we are called to help our friends in need. you can count on me like one, two, three. i'll be there. and i know when i need it, i can count on you like four, three, two. and you'll be there. cause that's what friends are supposed to do.

(14)luanamilo #2rory #3 & wendy #4baileymia #2wendy #3alyson.

flashbacksyelahiahgarrett #3.
RPs EN ATTENTE : you?

don't wanna go back to that place (garrett #3) Y9QGvIp
don't wanna go back to that place (garrett #3) X7uU5Qv

RPs TERMINÉS :
don't wanna go back to that place (garrett #3) Ezgif-com-gif-maker-17
crakeri don't have a choice, but i'd still choose you.
#1 (fb) - #2 - #3 - #4 (ua) - #5 - #6 - #7 (fb) - #8 - #9 (ua) - #10 - #11 - #12 - #13 - #14

rory #1talia #1wyatt #6 & rory #2wendy #1boyd #2 & ariane #3freyaariane #2 ariane #4garrett #1craines #1jeremiah #1wendy #2garrett #2talia #2.

flashbacksmilo #1mia #1ariane #1jordan.

abandonnés:
 

AVATAR : mandy moore.
CRÉDITS : (av. carole71) ☽ (sign. siren charms) ☽ (icons. pinterest) ☽ (crackship talie. mandown ♡ ) ☽ (crackship craines. nairobi ♡ ) ☽ (ubs. loonywaltz)
DC : penny, autumn & trent.
PSEUDO : vlastuin ☽ marie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/01/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t36529-haven-t-had-enough-rosie https://www.30yearsstillyoung.com/t40290-rosie-the-moral-of-the-story https://www.30yearsstillyoung.com/t36674-rosalie-craine https://www.30yearsstillyoung.com/t37169-rosalie-craine

don't wanna go back to that place (garrett #3) Empty
Message(#) Sujet: Re: don't wanna go back to that place (garrett #3) don't wanna go back to that place (garrett #3) EmptySam 28 Aoû - 9:09



Il y avait longtemps déjà que le vent avait tourné lorsqu’il s’agissait de la relation que votre mère entretenait avec ses enfants. Si devant le regard de tout un chacun, Frances Craine demeurait une femme forte et incassable, à l’allure élégante et la prestance parfaite, l’image à laquelle vous étiez confrontés au quotidien n’avait rien d’aussi glorieuse. Tu la détestais ta mère, quand l’alcool coulait abondamment dans ses veines et que les mots qui filaient de ses lèvres n’avaient que le goût d’insultes et de reproches, bien trop souvent injustifiés. Tu la détestais quand elle soumettait ta petite sœur à un rythme de vie qui n’avait absolument rien d’adéquat pour une jeune adolescente. Avec Garrett, vous vous étiez toujours faits un point d’honneur de protéger les plus jeunes des frasques et des répercussions que les comportements de votre mère pouvaient avoir, mais il était de plus en plus difficile de camoufler une vérité qui prenait elle de plus en plus de place au sein du manoir. Si tu tenais aussi à faire ta part des choses autant que possible, tu trouvais de plus en plus difficile de concilier la pression familiale et tout ce qui y était rattachée alors que ta relation avec Wyatt t’offrait un échappatoire dont tu ne voulais plus te passer. La désapprobation du reste de ta famille, surtout de tes parents, sur le choix de ton amoureux jouait aussi un rôle important sur le détachement qui se faisait petit à petit. Mais pour ta fratrie, tu revenais sans cesse. Pour tes frères et ta petite sœur, tu reprenais ton rôle de modèle, de celle qui se devait d’être forte et dépendante quand tes parents échouaient lamentablement dans leurs rôles premiers d’être présents pour vous.

Dès que tu poses les yeux sur ta nièce toutefois, le monde semble un peu plus doux, un peu plus beau. Elle est belle Saskia, avec ses long cheveux blonds et ses yeux bleus perçants et cette personnalité qui se forge un peu plus à chaque fois que tu la vois. Si tu ne t’attendais pas à la voir pour ta rencontre avec ton frère aujourd’hui, tu dois admettre que sa présence vient tout de suite mettre un peu de baume sur ton coeur, alléger ne serait-ce qu’un tout petit peu le poids trop lourd sur tes épaules. Tu lui mens avec beaucoup trop de facilité quand elle cherche sa grand-mère, mais elle semble satisfaite de ta réponse et tout de suite, tu t’empresses de mentionner les cahiers de coloriages que tu as acheté pour elle. « Chouette! » Son sourire se fait plus grand et elle s’apprête à courir vers le salon lorsque son père l’arrête dans son élan. « Hep, hep, hep! C’est quoi la formule magique à dire quand on nous offre un cadeau? » « Merciiiiii. » Tu t’agenouilles pour te mettre à la hauteur d’une Saskia qui passe ses petits bras autour de toi autant qu’elle peut. « Ça me fait plaisir. » Et voilà qu’elle se remet à courir vers le salon et tu te relèves, venant prendre place à côté de ton frère alors qu’à quelques mètres de là, tu peux apercevoir ta nièce qui découvre avec excitation les différentes images. « Désolé, c’était pas prévu qu’elle vienne à la base. Tes cahiers de coloriage me sauve. » « C’est rien. » que tu t’empresses de le rassurer. T’es seulement contente de les voir tous les deux, surtout après la vision que ta mère vient de t’offrir. « Alyson travaille? » que tu lui demandes ensuite. Si tu n’es pas la plus grande fan de ta belle-sœur, tu essayes de garder le tout le plus civil possible, pour éviter à ton frère de se retrouver dans une position inconfortable entre vous deux.

Il aurait peut-être été plus poli de lui demander comment il va, de prendre de ses nouvelles même si tu l’as vu il y a quelques jours à peine, mais tu décides plutôt d’aborder directement la raison qui vous a mené au manoir en pleine semaine, au beau milieu d’un après-midi qui aurait dû être tout ce qu’il y a de plus d’ordinaire. « Quelle surprise. » Le sarcasme est à son comble alors qu’il lâche un long soupir et tu te pinces les lèvres, les yeux toujours posés sur ta nièce qui découvre les crayons que tu as déposé sur la table basse du salon. « J’ai appris qu’elle ne se rendait plus à son groupe de thérapie depuis plus d’un mois. Je ne sais pas s’il ne va pas falloir la forcer à aller dans un centre d’addictologie. » Rehab. Si une partie de toi se doutait que vous seriez forcés d’en arriver à ce point à un moment ou un autre, tu ne pouvais t’empêcher de te sentir mal à l’idée. Il y a ton ventre qui se tord dans tous les sens à vous imaginez en train de convaincre Frances de se rendre dans un centre. « Tu penses qu’on est rendu là? » Tu poses la question même si tu connais déjà la réponse. La vérité c’est qu’il y a un moment déjà qu’elle aurait dû suivre un traitement intensif pour se faire aider, bien que votre mère ne soit pas le genre à l’admettre, bien au contraire. « Tu lui as parlé depuis le repas dominical? » Tu secoues la tête, et puis tu te souviens de l’appel que tu as reçu deux soirs plus tôt. « Oh elle m’a appelé il y a quelques jours, mais elle était pas tout à fait en état d’avoir une discussion cohérente. Je suis pas certaine qu’elle s’en souvienne. » Comme toujours, les mots de la matriarche était teintée d’insultes et de reproches que tu avais choisi d’oublier dès que l’appel s’était terminé, préférant nier toutes ses choses qui pourtant laissaient des marques indélébiles sur ta confiance en toi. Jamais tu ne le laissais voir derrière une façade de fille assurée et sûre d’elle, mais chaque commentaire fait par ta mère creusait un peu plus des blessures qu’elle t’infligeait depuis trop longtemps.

« Je propose que l’on cherche et rassemble toutes les boissons alcoolisées, histoire qu’elle ne soit pas tentée de se rafraîchir la gorge dès son réveil. » « J’ai déjà ramassé tout ce qu’il y avait dans son bureau, mais la majorité des bouteilles étaient déjà vides. » Et si le nombre de bouteilles donnaient l’impression que ça faisait un moment depuis la dernière fois que quelqu’un avait ramassé les corps morts, tu savais trop bien que ce n’était qu’un question de quelques jours à peine. Comme toujours, votre père manquait à l’appel, bien peu intéressé à gérer avec les excès de sa femme tant qu’elle se contentait de le faire en privé. « Tu paries que l’on trouvera plus de rhum ou de whiskey? » Tu échappes un léger rire sarcastique. « Pour l’instant, le compte tend plutôt pour le rhum. » Mais tu étais certaine que vous n’étiez pas au bout de vos surprises. « Tu veux t’occuper d’aller à l’étage voir si elle aurait pas cachée quelques bouteilles? Je m’occupe de la cuisine. » Tu échappes un long soupir et vous vous séparez temporairement dans les différentes pièces du manoir. De la cuisine, tu peux toujours apercevoir Saskia dans le salon qui dessine sagement. Tu attrapes un sac poubelle et chaque bouteille trouvée, pleine comme vide, trouve leur chemin dans ce dernier. Quand vous avez terminé avec vos pièces respectives, vous vous retrouvez au salon et Saskia s’empresse de venir te montrer son premier dessin. « Regarde tatie! C’est pour toi. » « Wow! Merci, je l’aime beaucoup. » que tu réponds alors que le dessin en question consiste en des gribouillages brouillon ici et là sur les différentes princesses, mais elle est tellement fière de son œuvre la gamine que tu ne peux t’empêcher de souffler avec étonnement. « Tu veux en faire un à offrir à mamie quand elle va se réveiller? » Elle hoche la tête avec excitation et vient reprendre sa place devant la table, attrapant un crayon et s’empressant de le mettre sur l’image de Cendrillon. Tu montres ton sac bien plein à ton frère dès que l’attention de ta nièce est portée ailleurs. « Elle est hors de contrôle là. Tu sais s’il s’est passé quelque chose récemment pour qu’elle arrête d’aller à ses thérapies? » Si Frances tenait sans cesse à mettre son nez dans vos affaires, elle était douée pour ne jamais partager ce qui se passait dans sa vie à elle. « Avec papa qui est constamment parti, je m’inquiète vraiment pour Wendy. » que tu finis par souffler alors que tu déposes ton sac et vient t’asseoir sur le canapé, ne lâchant pas Saskia des yeux.
@Garrett Craine don't wanna go back to that place (garrett #3) 2396639051




don't wanna go back to that place (garrett #3) TqbTVI0
don't wanna go back to that place (garrett #3) OV4BS2P
don't wanna go back to that place (garrett #3) Lcds5AP
don't wanna go back to that place (garrett #3) 7ZWT0EU
don't wanna go back to that place (garrett #3) YtxTUla
don't wanna go back to that place (garrett #3) FximBIO
don't wanna go back to that place (garrett #3) 891239babyboy

:l::
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

don't wanna go back to that place (garrett #3) Empty
Message(#) Sujet: Re: don't wanna go back to that place (garrett #3) don't wanna go back to that place (garrett #3) Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

don't wanna go back to that place (garrett #3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: hors du temps :: flashbacks
-