AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-80%
Le deal à ne pas rater :
Souris gaming Acer Predator Cestus 350 (sans fil, filaire, 8 boutons) ...
19.99 € 99.99 €
Voir le deal

 (Hassan) Where have you been ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Angus Sutton
Angus Sutton
le cheval de troie
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 25 années (12 avril 1997)
SURNOM : Angus pour ses collègues, Gus pour ses proches, Beef pour son meilleur ami.
STATUT : Célibataire, ça va faire seth (lol) mois qu'il joue le faux petit-ami de Maisie contre quelques services dont des séances de cinéma à l'oeil.
MÉTIER : Employé de la Michael Hills, au sein du service de marketing.Si le diamant est connu pour ne pas s’abimer au fil des années, sa place dans la société doit être en or plaqué car plus les jours passent et moins il s’y plait.
LOGEMENT : Pour ses compères, il habite dans une somptueuse maison située sur Bayside. En réalité, il loue un petit appartement dans le quartier de logan city en compagnie de son petit-frère et Maisie (send help). Sans oublier Dust, le labrador de Samuel et Tracker, le cochon d'Inde aux yeux globuleux de sa nouvelle colocataire.
(Hassan) Where have you been ?  1656265948-weirdo-runningss
POSTS : 3045 POINTS : 5

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Ça ne m'intéresse pas.
PETIT PLUS : ♦ Son petit frère est Asperger ♦ Ancien joueur de rugby, un sport qu'il porte toujours dans son coeur ♦ Effrayé à l'idée d'un jour tout oublier depuis qu'il vu la maladie d'Alzheimer piller la mémoire de son grand-père ♦ Pilier de sa famille depuis que son père s'est taillé (2015) et que sa mère est décédée d'une overdose médicamenteuse (2022) ♦ Toujours avec son vieil argentique à portée de main pour immortaliser des moments de vie ♦ Un tamagotchi en guise d'animal de compagnie, celui de Sam, qu'il tente de garder en vie ♦ Menteur invétéré pour parfaire sa vie ratée ♦
RPs EN COURS : (Hassan) Where have you been ?  1650037050-test
SAMUEL If you ever find yourself lost in the dark and you can't see. 
I'll be the light to guide you. 'Cause that's what brothers are supposed to do. (darkolivegreen)

(Hassan) Where have you been ?  1647201818-1626379226-damus3-1
DAMON ─ (1 2 345) But if we're strong enough to let it in, we're strong enough to let it go. Let it all go, let it all out now.

(Hassan) Where have you been ?  RCH23ibQ_o
MAISIE(12345678 ) We fight each other like oil and water but you and me got chemistry and if we scatter, it doesn't matter cause you and me got symmetry.

(Hassan) Where have you been ?  2JvBMJtz_o
STRINGER (123) ─ Family isn't always blood, it's the people in your life who want your in theirs. The ones who accept you for who you are, the ones who could do anything to see you smile and who love you no matter what.

(Hassan) Where have you been ?  1641247383-tumblr-23977f49edaa2a9eb99f3065da6730ce-9a7901d3-1280-1
RUSSELL (12) ─ There was a time I used to look into my father's eyes. Those days are gone, now they're memories on the wall I hear the songs from the places where I was born

(Hassan) Where have you been ?  Mr8s
LEXUS(12345) When it hasn't been your day, your week, your month or even your year. I'll be there for you cause you're there for me too.

24/10

Maisie #4 & Seth #2Maisie #5Maisie #6Maisie #7Maisie #8MicahCameronJina #2 Lexie #4 Vernissage La chasse aux oeufsNicholas #2IsaacColinPenny #3Seth #3Dinis #2LeviCharlieDamon #5Spencer
(FB) Russell #3 (2014)Hassan (2017)Oliver (2018)
RPs EN ATTENTE : Emery › Primrose ›
(Hassan) Where have you been ?  XIqbFEx
(Hassan) Where have you been ?  1630788408-tamagotchi

RPs TERMINÉS :
Terminés :
Damon #1 (février 2021)Damon #2 Damon #3Damon #4 Saül Maisie #1 (juin 2021)Maisie #2Maisie #3EliseLexie #1Gala (Auden #1 & Lexie #2) › ›Auden #2Auden #3PennyJinaMarcusLexie #3 (09/21)Penny #2Nicholas Russell Russell #2Seth & Jina (2018)LenaMurphy (avant le mariage)Dinis


Abandonnés :
KyleOliverLenoreDhakilan
AVATAR : Jacob Elordi
CRÉDITS : Myself (avatar, dessin et crackship) ♦ Bat'phanie (signature) ♦ Loonywaltz (UB) ♦ butterflygifs (gifs) ♦ Lexie (gif Lexus)
DC : .
PSEUDO : Edwige
Femme (elle)
INSCRIT LE : 17/07/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t39648-angus-sutton-i-can-t-do-this-on-my-own https://www.30yearsstillyoung.com/t39719-angus-sutton-eventually-all-waves-settle#1957037 https://www.30yearsstillyoung.com/t39717-angus-sutton#1956983 https://www.30yearsstillyoung.com/t39716-angus-sutton

(Hassan) Where have you been ?  Empty
Message(#) Sujet: (Hassan) Where have you been ? (Hassan) Where have you been ?  EmptySam 7 Aoû 2021 - 21:58




Where have you been ?
with  @Hassan Jaafari :l: 
◊ ◊ ◊


(2017)

Les premiers souvenirs dont je me rappelle datent de la maternelle, je me revois en train de sauter de matelas en matelas pour échapper à cette satanée sieste journalière. Si mon cerveau avait la capacité de se remémorer les prémices d’une marche mal assurée, je suis certain qu’il aurait enregistré un moment de vie du bambin que j’étais en train d’écraser la pelouse avec ses petons. Le terrain de rugby a toujours été une constante dans ma vie ainsi que dans celle de mon papi. Aujourd’hui, ce lieu n’a plus la même saveur sans lui. J’observe de loin les anciens membres de mon équipe se faire quelques dernières passes en arrière alors que celle des plus jeunes commencent à faire leur entrée sur le terrain, suivie de près par un homme que je n’ai pas vu depuis quelques années. La rumeur disait vraie, Hassan est bel et bien de retour au club pour le plus grand bonheur de tous. Son corps d’athlète semble avoir perdu pas mal de masse musculaire, je cache mes yeux du soleil pour mieux le regarder, peut-être que ma vision est altérée et que la vue des gradins a pour effet de lui soutirer quelques kilos. Pendant un instant, j’oublie que mon grand-père n’est plus de ce monde. Je me surprends à chercher sa casquette rouge du regard, la même qui est posée à l'envers sur ma tête. Le contre coup est douloureux, comme à chaque fois que j’espère le voir venir frapper à la porte de chez moi pour nous conduire ici, mon frère et moi. J’ai la chance de ne pas être épris de remords à son sujet comme peuvent l’être des petits-enfants après le départ soudain de leurs grands-parents. On a passé tellement de bons moments ensemble que je ne vois pas comment nous aurions pu mieux faire. Il était celui avec qui je passais la plupart de mon temps libre, un père plus que mon aïeul et puis il s’en est allé. J’ai de la rancune oui, plus contre sa maladie dégénérative que son départ anticipé. Je lui en veux de m’avoir enlevé mon grand-père avant même d'être obligé de lui faire mes adieux pour de bon, d’avoir dû faire deux deuil au lieu d’un seul. Et j’ai toujours cette colère, celle qui fait partie du processus d’acceptation mais qui ne semble pas vouloir m'épargner. Une rage qui s'est amplifiée lorsqu’Hassan a décidé de nous abandonner trois ans auparavant, quelques mois après la mort de celui que nous chérissions tous. Deux pertes suivies d’une autre douze mois après, comme si les trois hommes pour lesquels j’avais le plus d’estime s’étaient donnés le mot pour me laisser sur la touche. C’est uniquement pour Samuel que je descends les marches qui me séparent de mon ancien coach, le portable dans la main contenant une surprise que mon petit frère a voulu lui faire. Contrairement à moi, Sam possède une mémoire eidétique, il se souvient d’Hassan et de l’homme qu’il représentait pour nous avant de mettre les voiles. « Un revenant. » Les mains dans les poches, je viens me positionner à ses côtés, les yeux rivés sur le terrain. « Tu comptais me prévenir de ton retour ou t’as oublié mon numéro de téléphone quand t’as fait le choix de te barrer sans prévenir ? » Je ne tente pas de cacher mon ton acerbe parce qu’il ne mérite pas de me voir prendre des pincettes. Non, c’est l’homme qu’il était que j’ai longtemps respecté et pas celui qui se tient juste à côté. Celui-là est un inconnu, l’ancien coach n’aurait jamais laissé tomber son équipe. Lui qui avait pour habitude de nous pousser à ne jamais abandonner. Je lâche un rire amer en me remémorant ses phrases, une putain de connerie, ouais. « Y’a quelqu’un qui a un message pour toi. » Je sors mon portable de la poche mon jean et appuie sur play après avoir trouvé la vidéo de mon frangin. « Coucou coach, c’est Samuel ! Gus m’a dit que t’étais de retour de tes vacances. C’était bien ? Est-ce que tu m’as rapporté une carte postale ? Gus dit que le facteur a dû la perdre, qu’il est trop tête en l’air. C’est quand que tu viens me voir ? J’ai ma collection de dinosaures à te montrer. Bisous » Je regarde Sam faire un coucou à la caméra, le sourire aux lèvres d’avoir appris le retour de Jaafari. Des vacances, c’est ce que je lui ai dit, un discours que j’ai maintenu même lorsqu’il s’est mis à douter comparant la durée de ses congés scolaires à celle d’Hassan. Je suis devenu doué pour les mensonges, un talent que je n'aime pas user devant mon petit-frère, mais lui dire la vérité aurait été pire encore que de lui pondre la première excuse qui m'est passée par la tête. Au début, je pensais que ça ne durerait qu'un temps et puis une année s'est écoulée sans avoir de ses nouvelles jusqu'à ce qu'une deuxième pointe le bout de son nez.
 


BY PHANTASMAGORIA



    Dust to Dust
    It's not your eyes, it's not what you say, it's not your laughter that gives you away. All your acting, your thin disguise, all your perfectly delivered lines, they don't fool me, you've been lonely too long.

Revenir en haut Aller en bas
Hassan Jaafari
Hassan Jaafari
le barbapapa
le barbapapa
Voir le profil de l'utilisateur
(Hassan) Where have you been ?  FQgUS3L ÂGE : 40 ans, ohgod how do we stop this (19/08/1981)
SURNOM : hassou
STATUT : il swipe à droite avec ennui, échaudé par les tergiversations incessantes de sa jolie voisine
MÉTIER : doyen du pôle de sciences humaines et sociales & professeur de géopolitique et relations internationales @ university of Queensland ~ consultant géopolitique et Moyen-Orient @ ABC studios, présent chaque jeudi à 18h à la table des débats de l'hebdo politique d'ABC News24 (vous vous demandez quand il trouve le temps de dormir et manger ? lui aussi)
LOGEMENT : #25 latimer road (logan city), l'ancienne maison de son enfance qu'il retape avec application, partage avec Spike le berger allemand & Bandit le bouvier australien à trois pattes, et dont la chambre d'amis est actuellement occupée par Owen
(Hassan) Where have you been ?  A04c67559d08d931a48005c3ab1c6e940183c152
POSTS : 18662 POINTS : 0

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : sept ans après, la rémission est (enfin) une guérison ☆ bénévole au service pédiatrique du st vincent ☆ iranien d'origine ☆ en couple/marié de 2004 à 2014 ☆ parle le farsi (persan) + niveau d'arabe intermédiaire ☆ deux tentatives de suicide en 2016, une dépression (pas toujours) en sommeil ☆ ni porc ni alcool ☆ rugbyman amateur depuis l'enfance, champion universitaire (2005), coach des 8-12 ans @ logan city rugby club ☆ tatoué 5 fois ☆ membre d'Amnesty International ☆ musulman modérément pratiquant ☆ amateur de plantes vertes et de tapis anciens ☆ bricoleur hors pair ☆ ancien fumeur
RPs EN COURS : kelly #8 ☆ owen #4 ☆ ethel ☆ rhett #4sohan #6mabel ☆ juliet #2juliana #2lawrence #2 (09/10)

FLASHBACKS / ALTERNATIFS : angus (2017)rhett (au 2023)jamie (au)kyte (au)

(Hassan) Where have you been ?  HideousNiftyCommongonolek-max-1mb
SOHASSAN › we're lost in the playground, late night nostalgia, friends round the fire outside in december, open the sky for me now

(Hassan) Where have you been ?  RLNTA9v
YASSAN › i've been sleeping with my soul, won't hide my pride, and i remember every song you used to sing along, but i forgot you changed at all

(Hassan) Where have you been ?  Ac644c55c5b4c8b16641aea0a4c1c471ffb58ac1
KELLSSAN › believe me i'm trying to move on, it's complicated but understand me 'cause i need time, my heart is numb, has no feeling, so while i'm still healing just try and have a little patience

(Hassan) Where have you been ?  03b867830f038f34f37ee65228f290b678946a43
LEILASSAN › i hope you still feel small when you stand beside the ocean, whenever one door closes i hope one more opens, promise me that you'll give faith a fighting chance, and if you get the chance to sing it out and dance, i hope you dance

(Hassan) Where have you been ?  A4ed7455c8e653280dc1cc333b0cc942e8dfcd62
RHESSAN › we drew up a landscape, we climbed down a ladder carved out a memory to follow the pattern, and now on a clear glass wall i can see our faith, you know it's never too late

(Hassan) Where have you been ?  1aeb6c64c74170aae6dd23013861db8a26d6e083
OWASSAN › i know we got it good, but they got it made and their grass is getting greener each day, i know things are looking up, but soon they'll take us down before anybody's knowin' our name

RPs EN ATTENTE : camil #3 ☆ isaac ☆ chad #3 ☆ yasmine #20
RPs TERMINÉS :
(Hassan) Where have you been ?  4021ad1ee0b0124b239792bcb6d9677b6f82bd9d
JAAFARIS › so if no one else believes in you i'm completely yours, and i've got so much faith in you. no matter what this life puts in front of you, you can save this world, i've got so much faith in you

(Hassan) Where have you been ?  Tumblr_oln4l8lU8F1sl1n5fo5_400
JOASSAN › it feels as though we've made amends, like we found a way eventually. i don't wanna hurt you, i don't wanna make you sway like i know i've done before, i will not do it anymore

(Hassan) Where have you been ?  Tumblr_inline_pgigvqdodA1tvq6hz_250
JENNASSAN (scénario) › oh no, it's not me, i just forgot to tell you, didn't mean, it seems obscene, we just lost track along the way, i'm coming to terms and starting to learn, this ain't all it's cracked up to be

2022yasmine #19owen #3

2021rhett #3rhett #2yasmine #18kelly #7chad #2lawrence #1joanne #20

2020sawyer #1kelly #6camil #2sohan #5joanne #19kelly #5colleen #1yasmine #17jenna #2sixtine #1khadjaafari #1edge #1joanne #18golden four #1

2019yasmine #16juliet #1kelly #4camil #1joanne #17sohan #4owen #2juliana #1jenna #1rhett #1yasmine #15joanne #16asher #1alfie #1yasmine #14kelly #3ginny #3

2018sohan #3joanne #15tad #2sohan #2yasmine #13khadjaafavis #1owen #1chad #1carlisle #1kelly #2yasmine #12jamie #5tadassanny #1joanne #14blazemariannaleena

2017tad #1clara #1kelly #1ginny #2mia #2joanne #13mia #1jamie #4priam #2yasmine #11joanne #12joanne #11ginny#1joanne #10jamie #3yasmine #10joanne #9priam #1joanne #8

2016hannahyasmine #9joanne #7joanne #6yasmine #8yasmine #7jamie #2sauljoanne #5yasmine #6yasmine #5yasmine #4joanne #4yasmine #3enzokennethellayasmine #2

2015sohan #1jamie #1joanne #3yasmine #1jordanleela #2joanne #2jayantleela #1joanne #1

flashbacks › ariane (2014)joanne (2004)

(Hassan) Where have you been ?  Tumblr_n83skt7Bxl1ql1253o2_500

AVATAR : dominic cooper
CRÉDITS : avatar@selfmade & sign@lonewolf + theboardwalkbody & userbar@loonywaltz
DC : tommy & vittorio & anwar
PSEUDO : yumita (élodie)
Femme (elle)
INSCRIT LE : 20/09/2015
https://www.30yearsstillyoung.com/t4591-there-s-more-life-left-to-go-hassan https://www.30yearsstillyoung.com/t4679-hassan-jaafari https://www.30yearsstillyoung.com/t14530-hassan-jaafari http://madebyumita.tumblr.com/

(Hassan) Where have you been ?  Empty
Message(#) Sujet: Re: (Hassan) Where have you been ? (Hassan) Where have you been ?  EmptyMar 14 Sep 2021 - 1:28



Il avait eu l’air de vouloir se faire désirer, Hassan, et pourtant il n’en était rien. Fut un temps où la question ne se serait même pas posée, où il n’aurait même pas attendu que Phil lui fasse une proposition pour prendre les devants et demander à récupérer la place de coach laissée vacante trois ans plus tôt … Mais au LRC comme à tant d’autres endroits désormais, le brun ne se sentait plus tout à fait à sa place. À chaque ancienne habitude avec laquelle il tentait de renouer, il se heurtait toujours au même obstacle : l’impression de ne plus valoir l’homme qu’il était jadis, et d’avoir en conséquence perdue la légitimité qui avait un jour été la sienne. La maladie était une leçon d’humilité sur bien des plans : elle vous faisait prendre conscience de votre propre vulnérabilité, d’à quel point votre vie tout comme celle des autres ne tenait qu’à un fil, un coup de chance. Elle vous faisait réaliser, aussi, que sans vous le monde continuait à tourner, que même là où vous manquiez un peu on finissait tôt ou tard par s’habituer à votre absence. Aussi, loin de l’euphorie attendue, la proposition faite par Phil au détour d’un café avait renvoyé à la figure d’Hassan toutes les incertitudes avec lesquelles il se débattait déjà depuis presque deux ans : « Tu as besoin d'une réponse pour quand ? » Nerveusement, ses doigts étaient allés se saisir de la figurine de wallaby posée sur le bureau du président du club de rugby. « Mi-mars ? Ça te laisse le temps d'y penser, comme ça. » D'y penser, oui, et même de retourner le problème dans tous les sens pendant cent sept ans – l’une de ses nouvelles spécialités. « Allez, avoue que ça te manque un peu. » Évidemment, que tout cela lui manquait. Mais manquait-il, lui ? « Je vais y réfléchir, d'accord ? » Peu convaincu, Phil lui avait offert un regard circonspect poussant le brun à ajouter « Promis. » et obtenant en échange un soupir dramatique et le « Je vais essayer de m'en contenter. » qui allait avec. « Plus sérieusement. Ça fait plaisir de te revoir dans le coin. » La poignée de main d’abord initiée s’était finalement transformée en accolade, lourde de sens lorsque l’on connaissait le côté un peu bourru de Phil, et s’il faudrait plus qu’un peu de sentimentalisme pour parvenir à faire céder Hassan la chose avait au moins eu le mérite de lui mettre du baume au cœur.

Il avait réfléchi. Il en avait parlé à son frère, il en avait parlé à Owen – il en avait même parlé à Joanne, avant les bleus au cœur de leur dernière conversation, et la promesse de revenir vers lui bientôt se soldant jusque-là par un silence radio. Il avait hésité, tergiversé, décidé tout puis son contraire, attiré par l’envie de renouer avec ce club et ce terrain qui faisaient partie de sa vie depuis trois décennies, et en même temps terrifié d’y faire le même constat qu’avec tant d’autres choses qu’il tentait de réapprivoiser : qu’il avait changé, qu’il n’était peut-être plus fait pour cela. Il avait douté, encore, lorsqu’il avait enfilé sa vieille veste de coach et réalisé qu’elle bâillait là où son corps amaigri ne parvenait plus à la remplir correctement, ou lorsqu’il s’était écroulé de fatigue en rentrant de la première matinée de reprise, et constaté que son énergie et sa capacité à encaisser n’étaient définitivement plus les mêmes. La maladie sans aucun doute, la dépression sûrement, le gris qui épargnait encore ses cheveux mais se frayait déjà un chemin ici et là dans sa barbe brune, peut-être aussi. Il avait manqué jeter l’éponge, enfin, lorsque Phil l’avait relancé une énième fois pour ce certificat médical de routine qu’il tardait à fournir, par peur de se le voir refuser. Mais il n’avait pas capitulé, refusant de se laisser une fois encore dicter sa conduite par la petite voix dans un coin de sa tête qui n’avait cesse de le pousser à l’auto-sabotage depuis qu’il tentait de reprendre sa vie en main.

Il en était là, ce dimanche matin. Un peu fatigué, il avait grogné contre le réveil et la truffe de Spike venu s’assurer qu’il ne comptait pas se rendormir, mais totalement éveillé et disposé à dépenser l’énergie débordante des rugbymen en culottes courtes dont il avait la charge pour les deux prochaines heures. Le début était toujours le même, les dix minutes d’échauffement “libre” destinées à évacuer les derniers bavardages et à laisser même aux dissipés le temps de trouver leur concentration, Hassan en profitant depuis le bord du terrain pour déballer dossards, plots et autres ballons ovales ayant vu passer des dizaines et des dizaines d’enfants au fil des ans. « Un revenant. » À sa droite, une voix qu'il avait reconnue sans peine l'avait sorti de ses pensées. « Gus ? » Et surnom lui avait échappé un peu malgré lui, regretté aussitôt lorsque son regard avait rencontré la mâchoire crispée du jeune homme, pas d'humeur à lui adresser un regard. « Tu comptais me prévenir de ton retour ou t’as oublié mon numéro de téléphone quand t’as fait le choix de te barrer sans prévenir ? » La question piquait autant qu'elle était méritée, et la froideur du ton avait poussé Hassan à baisser un instant la tête, penaud. « J'étais pas certain que tu accepterais de me parler. » Mais il ne l'avait pas oublié, non. Ni lui ni le numéro de téléphone, toujours sagement rangé aux "S" dans son répertoire. Il avait cédé à la lâcheté, Hassan, comme (trop) souvent ces derniers temps. « C'est le cas ? » Était-il là pour ça, parler ? On ne l'avait plus vu sur le terrain depuis un an et demi, peut-être deux – c'était ce que lui avait répondu Phil, lorsqu'Hassan s'était étonné de ne pas voir la silhouette de Sutton sortir du vestiaire en même temps que les autres. « Tu as grandi. » Encore, aurait-il même pu ajouter : il le dépassait de loin, désormais. Énième preuve du temps passé depuis la dernière fois qu'ils s'étaient vus. Imperturbable, l'adolescent avait continué de réciter ce pourquoi il semblait avoir fait le déplacement « Y’a quelqu’un qui a un message pour toi. » Questionnant du regard, le brun avait suivi des yeux tandis qu'Angus dégainait son téléphone : « Coucou coach, c’est Samuel ! Gus m’a dit que t’étais de retour de tes vacances. C’était bien ? Est-ce que tu m’as rapporté une carte postale ? Gus dit que le facteur a dû la perdre, qu’il est trop tête en l’air. C’est quand que tu viens me voir ? J’ai ma collection de dinosaures à te montrer. Bisous » Le ton enjoué du gamin lui avait serré le coeur autant que la mention de ce qui n'était qu'un mensonge éhonté de la part du frère aîné. Des gens à qui il avait fait subir sa disparition inexpliquée il y en avait d'autres, mais aucun n'avait la candeur de Samuel, et à ses yeux plus encore qu'à ceux des autres Hassan se sentait honteux. Honteux mais résigné, car malgré ses trois années de recul il continuait de croire qu'il avait choisi la bonne solution. « Lui aussi il a grandi. » Un brin de tristesse dans la voix, le coach avait délaissé la pile de cônes en plastique à ses pieds et posé le regard sur son groupe de garnements en soupirant. « C'était pas prémédité, tu sais. J'avais pas prévu de disparaître comme je l'ai fait. » Les mains glissant dans les poches de sa veste, son regard avait glissé à nouveau du côté d'Angus. « Je suis désolé. Et je comprends que tu sois en colère. » Ou déçu, ou peut-être même les deux. « Mais ça me ferait plaisir de passer rendre visite à Sam. Si ta mère et toi vous êtes d'accord, bien sûr. » Il ne voulait pas s'imposer.



(Hassan) Where have you been ?  763064237  (Hassan) Where have you been ?  1949770018:

Revenir en haut Aller en bas
Angus Sutton
Angus Sutton
le cheval de troie
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 25 années (12 avril 1997)
SURNOM : Angus pour ses collègues, Gus pour ses proches, Beef pour son meilleur ami.
STATUT : Célibataire, ça va faire seth (lol) mois qu'il joue le faux petit-ami de Maisie contre quelques services dont des séances de cinéma à l'oeil.
MÉTIER : Employé de la Michael Hills, au sein du service de marketing.Si le diamant est connu pour ne pas s’abimer au fil des années, sa place dans la société doit être en or plaqué car plus les jours passent et moins il s’y plait.
LOGEMENT : Pour ses compères, il habite dans une somptueuse maison située sur Bayside. En réalité, il loue un petit appartement dans le quartier de logan city en compagnie de son petit-frère et Maisie (send help). Sans oublier Dust, le labrador de Samuel et Tracker, le cochon d'Inde aux yeux globuleux de sa nouvelle colocataire.
(Hassan) Where have you been ?  1656265948-weirdo-runningss
POSTS : 3045 POINTS : 5

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Ça ne m'intéresse pas.
PETIT PLUS : ♦ Son petit frère est Asperger ♦ Ancien joueur de rugby, un sport qu'il porte toujours dans son coeur ♦ Effrayé à l'idée d'un jour tout oublier depuis qu'il vu la maladie d'Alzheimer piller la mémoire de son grand-père ♦ Pilier de sa famille depuis que son père s'est taillé (2015) et que sa mère est décédée d'une overdose médicamenteuse (2022) ♦ Toujours avec son vieil argentique à portée de main pour immortaliser des moments de vie ♦ Un tamagotchi en guise d'animal de compagnie, celui de Sam, qu'il tente de garder en vie ♦ Menteur invétéré pour parfaire sa vie ratée ♦
RPs EN COURS : (Hassan) Where have you been ?  1650037050-test
SAMUEL If you ever find yourself lost in the dark and you can't see. 
I'll be the light to guide you. 'Cause that's what brothers are supposed to do. (darkolivegreen)

(Hassan) Where have you been ?  1647201818-1626379226-damus3-1
DAMON ─ (1 2 345) But if we're strong enough to let it in, we're strong enough to let it go. Let it all go, let it all out now.

(Hassan) Where have you been ?  RCH23ibQ_o
MAISIE(12345678 ) We fight each other like oil and water but you and me got chemistry and if we scatter, it doesn't matter cause you and me got symmetry.

(Hassan) Where have you been ?  2JvBMJtz_o
STRINGER (123) ─ Family isn't always blood, it's the people in your life who want your in theirs. The ones who accept you for who you are, the ones who could do anything to see you smile and who love you no matter what.

(Hassan) Where have you been ?  1641247383-tumblr-23977f49edaa2a9eb99f3065da6730ce-9a7901d3-1280-1
RUSSELL (12) ─ There was a time I used to look into my father's eyes. Those days are gone, now they're memories on the wall I hear the songs from the places where I was born

(Hassan) Where have you been ?  Mr8s
LEXUS(12345) When it hasn't been your day, your week, your month or even your year. I'll be there for you cause you're there for me too.

24/10

Maisie #4 & Seth #2Maisie #5Maisie #6Maisie #7Maisie #8MicahCameronJina #2 Lexie #4 Vernissage La chasse aux oeufsNicholas #2IsaacColinPenny #3Seth #3Dinis #2LeviCharlieDamon #5Spencer
(FB) Russell #3 (2014)Hassan (2017)Oliver (2018)
RPs EN ATTENTE : Emery › Primrose ›
(Hassan) Where have you been ?  XIqbFEx
(Hassan) Where have you been ?  1630788408-tamagotchi

RPs TERMINÉS :
Terminés :
Damon #1 (février 2021)Damon #2 Damon #3Damon #4 Saül Maisie #1 (juin 2021)Maisie #2Maisie #3EliseLexie #1Gala (Auden #1 & Lexie #2) › ›Auden #2Auden #3PennyJinaMarcusLexie #3 (09/21)Penny #2Nicholas Russell Russell #2Seth & Jina (2018)LenaMurphy (avant le mariage)Dinis


Abandonnés :
KyleOliverLenoreDhakilan
AVATAR : Jacob Elordi
CRÉDITS : Myself (avatar, dessin et crackship) ♦ Bat'phanie (signature) ♦ Loonywaltz (UB) ♦ butterflygifs (gifs) ♦ Lexie (gif Lexus)
DC : .
PSEUDO : Edwige
Femme (elle)
INSCRIT LE : 17/07/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t39648-angus-sutton-i-can-t-do-this-on-my-own https://www.30yearsstillyoung.com/t39719-angus-sutton-eventually-all-waves-settle#1957037 https://www.30yearsstillyoung.com/t39717-angus-sutton#1956983 https://www.30yearsstillyoung.com/t39716-angus-sutton

(Hassan) Where have you been ?  Empty
Message(#) Sujet: Re: (Hassan) Where have you been ? (Hassan) Where have you been ?  EmptyMer 3 Nov 2021 - 9:49




Where have you been ?
with  @Hassan Jaafari :l: 
◊ ◊ ◊


(2017)

Je reste là, planté à côté d’un homme qui a le don de me replonger dans le passé. « Gus ? » Je grimace au surnom employé. Il a perdu le droit de m’appeler ainsi quand il s’en est allé sans rien dire. Trois lettres synonymes d’une affection lointaine, une syllabe que seul mon frère a le droit d’employé à présent car c’est le seul qui est toujours là et probablement le seul qui le sera toujours. Malgré tout je ne flanche pas, c’est pas comme si le temps s’était arrêté et que nous pouvions faire semblant que rien a changé. Tout est différent à présent, il n’y a plus une once du bonheur éphémère qu’on a pu connaitre. Non pas que les jours soient moroses, mais l’innocence de mon jeune âge s’est envolé à peu près au moment où le coach a décidé de se barrer.  « J'étais pas certain que tu accepterais de me parler. »  Je lâche un rire amer. « Cesse un peu tes balivernes. » Comme si c’était quelque chose qui aurait pu l’arrêter, lui qui avait pour habitude de nous pousser à ne jamais abandonner. Évidemment que je l’aurais envoyé chier, mais il m’aurait au moins montré que ça comptait, qu’il ne nous avait pas oublié. « C'est le cas ? » « Qu’est-ce que ça peut te foutre ? » Je tente de contrôler le ton de ma voix, mais les mots s’échappent comme s’ils avaient attendu ce moment depuis bien trop longtemps. Une confrontation que je me suis souvent imaginé, parce que contrairement à lui, il m’est souvent arrivé de repenser à ce coach que j’ai admiré pendant plusieurs années. « Tu as grandi. » Et c’est peu dire. S’attendait-il à retrouver le gamin qu’il avait un jour entrainé ? Il a changé, lui aussi. Peut-être que je me fais des idées, que mes souvenirs ont été modifiés comme délavés par l’eau qui a coulé sous les ponts depuis bientôt trois ans. Pourtant je suis persuadé qu’il ne baillait pas autant dans sa veste à l’époque et que sa tignasse était brune plus que poivrée. Je ne me laisse pas attendrir par ses paroles et attrape mon téléphone portable pour lui montrer ce pourquoi je suis réellement venu. Une mission donnée par Sam lorsqu’il m’a entendu parlé d’Hassan au téléphone, l’information n’étant pas rentré dans l’oreille d’un sourd, il a passé le reste de la soirée à me questionner à propos du coach. Les mots de mon petit frère m’arrachent un pincement au cœur et ne font qu’accroitre la colère que je peux ressentir envers celui qui se tient à mes côtés.  « Lui aussi il a grandi. » Il n’a pas eu le choix, j’aurais préféré que sa maturité reste proportionnelle à son jeune âge pourtant je sais que ce n’est plus le cas et qu’il a été forcé de grandir trop vite. Sam a découvert les vices de l’être humain bien plus tôt que la plupart de ses camarades de classe. Il a dû se confronter aux moqueries, au rejet d’un père incapable de l’aimer pour ce qu’il est et à une mère qui préfère passer son temps dans les bras de Morphée. « C'était pas prémédité, tu sais. J'avais pas prévu de disparaître comme je l'ai fait. »  Je l’observe du coin de l’œil car il m’est encore impossible de le regarder dans le blanc des yeux. « T’étais où ? » Mon regard vacille entre les gamins qui s’amusent à se faire des passes sur la pelouse et leurs parents qui sont venus les encourager. « Je suis désolé. Et je comprends que tu sois en colère. » Les mains dans les poches, je baisse les yeux vers les pointes de mes chaussures.  « Tu t’es barré au moment où le club avait le plus besoin de toi. » Et par club, je veux dire moi. Il n’aurait pas pu faire pire comme mauvais timing, son départ n’a peut-être pas été le déclencheur mais il n’a fait qu’aggraver toutes les merdes qui se sont accumulée depuis. « Et je suis pas en colère. »  Je mens d’un ton faussement détaché. L’admettre signifierait qu’Hassan ait un jour compté et mon égo n’est pas en mesure de cautionner un tel aveu. « Mais ça me ferait plaisir de passer rendre visite à Sam. Si ta mère et toi vous êtes d'accord, bien sûr. » Je ris, pour demander à ma mère faudrait-il encore qu’elle daigne se réveiller. « L’appartement est en travaux, mais on pourra toujours se donner rendez-vous autre part si tu veux voir Sam. » Là encore c’est un mensonge, un invention montée de toutes pièces pour ne pas avoir à parler de la dépression qui habite ma mère.
 


BY PHANTASMAGORIA



    Dust to Dust
    It's not your eyes, it's not what you say, it's not your laughter that gives you away. All your acting, your thin disguise, all your perfectly delivered lines, they don't fool me, you've been lonely too long.

Revenir en haut Aller en bas
Hassan Jaafari
Hassan Jaafari
le barbapapa
le barbapapa
Voir le profil de l'utilisateur
(Hassan) Where have you been ?  FQgUS3L ÂGE : 40 ans, ohgod how do we stop this (19/08/1981)
SURNOM : hassou
STATUT : il swipe à droite avec ennui, échaudé par les tergiversations incessantes de sa jolie voisine
MÉTIER : doyen du pôle de sciences humaines et sociales & professeur de géopolitique et relations internationales @ university of Queensland ~ consultant géopolitique et Moyen-Orient @ ABC studios, présent chaque jeudi à 18h à la table des débats de l'hebdo politique d'ABC News24 (vous vous demandez quand il trouve le temps de dormir et manger ? lui aussi)
LOGEMENT : #25 latimer road (logan city), l'ancienne maison de son enfance qu'il retape avec application, partage avec Spike le berger allemand & Bandit le bouvier australien à trois pattes, et dont la chambre d'amis est actuellement occupée par Owen
(Hassan) Where have you been ?  A04c67559d08d931a48005c3ab1c6e940183c152
POSTS : 18662 POINTS : 0

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : sept ans après, la rémission est (enfin) une guérison ☆ bénévole au service pédiatrique du st vincent ☆ iranien d'origine ☆ en couple/marié de 2004 à 2014 ☆ parle le farsi (persan) + niveau d'arabe intermédiaire ☆ deux tentatives de suicide en 2016, une dépression (pas toujours) en sommeil ☆ ni porc ni alcool ☆ rugbyman amateur depuis l'enfance, champion universitaire (2005), coach des 8-12 ans @ logan city rugby club ☆ tatoué 5 fois ☆ membre d'Amnesty International ☆ musulman modérément pratiquant ☆ amateur de plantes vertes et de tapis anciens ☆ bricoleur hors pair ☆ ancien fumeur
RPs EN COURS : kelly #8 ☆ owen #4 ☆ ethel ☆ rhett #4sohan #6mabel ☆ juliet #2juliana #2lawrence #2 (09/10)

FLASHBACKS / ALTERNATIFS : angus (2017)rhett (au 2023)jamie (au)kyte (au)

(Hassan) Where have you been ?  HideousNiftyCommongonolek-max-1mb
SOHASSAN › we're lost in the playground, late night nostalgia, friends round the fire outside in december, open the sky for me now

(Hassan) Where have you been ?  RLNTA9v
YASSAN › i've been sleeping with my soul, won't hide my pride, and i remember every song you used to sing along, but i forgot you changed at all

(Hassan) Where have you been ?  Ac644c55c5b4c8b16641aea0a4c1c471ffb58ac1
KELLSSAN › believe me i'm trying to move on, it's complicated but understand me 'cause i need time, my heart is numb, has no feeling, so while i'm still healing just try and have a little patience

(Hassan) Where have you been ?  03b867830f038f34f37ee65228f290b678946a43
LEILASSAN › i hope you still feel small when you stand beside the ocean, whenever one door closes i hope one more opens, promise me that you'll give faith a fighting chance, and if you get the chance to sing it out and dance, i hope you dance

(Hassan) Where have you been ?  A4ed7455c8e653280dc1cc333b0cc942e8dfcd62
RHESSAN › we drew up a landscape, we climbed down a ladder carved out a memory to follow the pattern, and now on a clear glass wall i can see our faith, you know it's never too late

(Hassan) Where have you been ?  1aeb6c64c74170aae6dd23013861db8a26d6e083
OWASSAN › i know we got it good, but they got it made and their grass is getting greener each day, i know things are looking up, but soon they'll take us down before anybody's knowin' our name

RPs EN ATTENTE : camil #3 ☆ isaac ☆ chad #3 ☆ yasmine #20
RPs TERMINÉS :
(Hassan) Where have you been ?  4021ad1ee0b0124b239792bcb6d9677b6f82bd9d
JAAFARIS › so if no one else believes in you i'm completely yours, and i've got so much faith in you. no matter what this life puts in front of you, you can save this world, i've got so much faith in you

(Hassan) Where have you been ?  Tumblr_oln4l8lU8F1sl1n5fo5_400
JOASSAN › it feels as though we've made amends, like we found a way eventually. i don't wanna hurt you, i don't wanna make you sway like i know i've done before, i will not do it anymore

(Hassan) Where have you been ?  Tumblr_inline_pgigvqdodA1tvq6hz_250
JENNASSAN (scénario) › oh no, it's not me, i just forgot to tell you, didn't mean, it seems obscene, we just lost track along the way, i'm coming to terms and starting to learn, this ain't all it's cracked up to be

2022yasmine #19owen #3

2021rhett #3rhett #2yasmine #18kelly #7chad #2lawrence #1joanne #20

2020sawyer #1kelly #6camil #2sohan #5joanne #19kelly #5colleen #1yasmine #17jenna #2sixtine #1khadjaafari #1edge #1joanne #18golden four #1

2019yasmine #16juliet #1kelly #4camil #1joanne #17sohan #4owen #2juliana #1jenna #1rhett #1yasmine #15joanne #16asher #1alfie #1yasmine #14kelly #3ginny #3

2018sohan #3joanne #15tad #2sohan #2yasmine #13khadjaafavis #1owen #1chad #1carlisle #1kelly #2yasmine #12jamie #5tadassanny #1joanne #14blazemariannaleena

2017tad #1clara #1kelly #1ginny #2mia #2joanne #13mia #1jamie #4priam #2yasmine #11joanne #12joanne #11ginny#1joanne #10jamie #3yasmine #10joanne #9priam #1joanne #8

2016hannahyasmine #9joanne #7joanne #6yasmine #8yasmine #7jamie #2sauljoanne #5yasmine #6yasmine #5yasmine #4joanne #4yasmine #3enzokennethellayasmine #2

2015sohan #1jamie #1joanne #3yasmine #1jordanleela #2joanne #2jayantleela #1joanne #1

flashbacks › ariane (2014)joanne (2004)

(Hassan) Where have you been ?  Tumblr_n83skt7Bxl1ql1253o2_500

AVATAR : dominic cooper
CRÉDITS : avatar@selfmade & sign@lonewolf + theboardwalkbody & userbar@loonywaltz
DC : tommy & vittorio & anwar
PSEUDO : yumita (élodie)
Femme (elle)
INSCRIT LE : 20/09/2015
https://www.30yearsstillyoung.com/t4591-there-s-more-life-left-to-go-hassan https://www.30yearsstillyoung.com/t4679-hassan-jaafari https://www.30yearsstillyoung.com/t14530-hassan-jaafari http://madebyumita.tumblr.com/

(Hassan) Where have you been ?  Empty
Message(#) Sujet: Re: (Hassan) Where have you been ? (Hassan) Where have you been ?  EmptyJeu 13 Jan 2022 - 16:48



La pilule de sa disparition inexpliquée n’avait pas été aussi simple à avaler pour toutes les personnes à qui Hassan l’avait imposée. Il ne reprochait rien à personne, bien sûr, que les réactions aient été dans un sens ou dans l’autre d’ailleurs, mais non sans un brin de surprise il avait vu se dessiner au fil de semaines deux schémas opposés dans la manière dont les personnes qui lui étaient proches (à divers degrés) avaient réagi à son absence, et accueilli son retour bien des mois (voir des années) plus tard. Il y avait ceux comme ses collègues, ou ceux de ses amis qui vivaient loin, qui ne s’en étaient pas formalisés et n’avaient pas spécialement questionné, simplement heureux de le revoir ou de recevoir de ses nouvelles après un silence dont le ressenti était variable. Il y avait ceux, plus proches, avec qui il avait fallu jouer un peu plus cartes sur table, sans jamais donner plus de détails que ceux qu’Hassan estimait véritablement nécessaires, tout en composant avec les phrases et les regards compatissants reçues en retour malgré le malaise qu’ils provoquaient chez le brun. Il y avait ceux, enfin, envers qui Hassan s’estimait à l’époque devoir quelque chose, et dont la disparition soudaine et inexpliquée pouvait s’apparenter à un abandon, un désintérêt coupable. Devant ceux-là, et Angus en faisait assurément partie, Hassan continuait de battre en retraite, incapable d’assumer une défaillance dont il se savait coupable en dépit des circonstances. Il n’avait pas d’excuse autre que celle de manquer de courage, et face au jeune homme le brun l’avait avoué à demi-mot sans se montrer surpris de la fraîcheur avec laquelle le concerné avait rétorqué « Cesse un peu tes balivernes. » comme l’adulte qu’il était devenu. Car Hassan avait laissé un adolescent et celui qui se tenait à sa droite désormais n’en était plus un, tant par la vingtaine de centimètres qui les séparaient que par le ton froid et dur avec lequel il s’exprimait. « Qu’est-ce que ça peut te foutre ? » questionnait-il maintenant en pure rhétorique, son ancien coach évidemment heurté par le fond plus que par la forme, mais pourvu de trop peu d’énergie pour vouloir encore la gaspiller en rétorquant.

Il ne montait plus au créneau, Hassan. Il encaissait les coups comme un boxeur qui refusait de se battre, désormais, et se contentait généralement de laisser passer la tempête en espérant que lui succède une éclaircie. Et l’éclaircie, ce jour-là, était venue de la voix juvénile et enjouée de Samuel, le petit frère de Gus déblatérant face à la caméra de bonne grâce, visiblement enthousiaste à l’idée que son message parvienne au coach Jaafari. Le cœur du brun s'était serré, pourtant, car le plus petit des Sutton avait bien grandi lui aussi, comme une énième preuve du temps passé depuis la dernière fois qu'il l'avait vu. « T'étais où ? » Loin. Et en même temps pas du tout. « J'aurais préféré être ici. » s'était contenté de murmurer Hassan, s'interrompant un instant pour lancer sa réserve de ballons, un à un, en direction des groupes de deux ou trois bambins qui s'étaient formés avec habitude sur la pelouse. « Tu t’es barré au moment où le club avait le plus besoin de toi. » La discussion aurait été moins tendue que le brun l'aurait probablement remercié de la flatterie avec amusement – l'idée que le Club puisse avoir besoin de lui l'était en tout cas, flatteuse. Au lieu de cela, et malgré le « Et je suis pas en colère. » ajouté dans qu'il n'en croit un seul mot, l'homme s'était fendu d'un soupir et avait agité les bras d'un air désœuvré. « Si j'avais pu faire autrement, je ne vous aurais pas laissé tomber. » Et par vous, il voulait dire toi. « Mais j'étais pas en état. Ni pour ça ni pour … tout le reste. » Les mains étaient retournées se glisser dans les poches de sa veste de survêtement, et la nuque était venue s'enfoncer dans ses épaules comme s'il essayait de disparaître. « Ça a été trois années compliquées. » Compliquées, oui. C'était un mot qui ne voulait rien dire, un fourre-tout dans lequel chacun était libre de mettre ce qu'il voulait.

Machinalement, le pied de l'enseignant avait frappé le ballon venu rouler à leurs pieds pour le retourner à l'envoyeur. Elles avaient probablement été compliquées pour Angus aussi, les trois années écoulées … Suffisamment pour qu'il ait définitivement raccroché les maillots de rugby en tout cas. Et Hassan aurait aimé savoir, bien sûr ; Il aurait aimé pouvoir questionner à sa guise, pouvoir comprendre, et pouvoir s'enquérir simplement de ce qu'avait été la vie du jeune homme depuis ces derniers mois. Mais il estimait déjà pousser sa chance à son maximum en témoignant de sa volonté à revoir Samuel, sachant que si mère et aîné s'y opposaient il ne pourrait pas leur jeter la pierre. D'obtenir un « L’appartement est en travaux, mais on pourra toujours se donner rendez-vous autre part si tu veux voir Sam. » même empreint de froideur était donc déjà une semi-victoire, et agitant la tête pour confirmer que la solution lui convenait le brun avait indiqué « Au parc, si vous voulez ? Si Sam aime toujours les chiens, je pourrai lui présenter le mien. » Oh, oui, j’ai un chien maintenant. J’ai déménagé aussi, je suis revenu à Logan City … Mais quelle importance, tu ne savais même pas que je l’avais quitté pour commencer. Est-ce qu’on cesse d’aimer les chiens en trois ans ? Je suis sûre que Spike plairait à Sam … Et Sam plairait à Spike pour sûr, Spike aime tout le monde, de toute façon. « Enfin, tu n’auras qu’à me dire quand vous aurez le temps … Je suppose que tu dois être un jeune homme occupé, maintenant. » On était toujours occupé, quand on avait vingt ans – c’était à cet âge-là que les journées commençaient à ne plus compter assez de vingt-quatre heures.




(Hassan) Where have you been ?  763064237  (Hassan) Where have you been ?  1949770018:

Revenir en haut Aller en bas
Angus Sutton
Angus Sutton
le cheval de troie
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 25 années (12 avril 1997)
SURNOM : Angus pour ses collègues, Gus pour ses proches, Beef pour son meilleur ami.
STATUT : Célibataire, ça va faire seth (lol) mois qu'il joue le faux petit-ami de Maisie contre quelques services dont des séances de cinéma à l'oeil.
MÉTIER : Employé de la Michael Hills, au sein du service de marketing.Si le diamant est connu pour ne pas s’abimer au fil des années, sa place dans la société doit être en or plaqué car plus les jours passent et moins il s’y plait.
LOGEMENT : Pour ses compères, il habite dans une somptueuse maison située sur Bayside. En réalité, il loue un petit appartement dans le quartier de logan city en compagnie de son petit-frère et Maisie (send help). Sans oublier Dust, le labrador de Samuel et Tracker, le cochon d'Inde aux yeux globuleux de sa nouvelle colocataire.
(Hassan) Where have you been ?  1656265948-weirdo-runningss
POSTS : 3045 POINTS : 5

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Ça ne m'intéresse pas.
PETIT PLUS : ♦ Son petit frère est Asperger ♦ Ancien joueur de rugby, un sport qu'il porte toujours dans son coeur ♦ Effrayé à l'idée d'un jour tout oublier depuis qu'il vu la maladie d'Alzheimer piller la mémoire de son grand-père ♦ Pilier de sa famille depuis que son père s'est taillé (2015) et que sa mère est décédée d'une overdose médicamenteuse (2022) ♦ Toujours avec son vieil argentique à portée de main pour immortaliser des moments de vie ♦ Un tamagotchi en guise d'animal de compagnie, celui de Sam, qu'il tente de garder en vie ♦ Menteur invétéré pour parfaire sa vie ratée ♦
RPs EN COURS : (Hassan) Where have you been ?  1650037050-test
SAMUEL If you ever find yourself lost in the dark and you can't see. 
I'll be the light to guide you. 'Cause that's what brothers are supposed to do. (darkolivegreen)

(Hassan) Where have you been ?  1647201818-1626379226-damus3-1
DAMON ─ (1 2 345) But if we're strong enough to let it in, we're strong enough to let it go. Let it all go, let it all out now.

(Hassan) Where have you been ?  RCH23ibQ_o
MAISIE(12345678 ) We fight each other like oil and water but you and me got chemistry and if we scatter, it doesn't matter cause you and me got symmetry.

(Hassan) Where have you been ?  2JvBMJtz_o
STRINGER (123) ─ Family isn't always blood, it's the people in your life who want your in theirs. The ones who accept you for who you are, the ones who could do anything to see you smile and who love you no matter what.

(Hassan) Where have you been ?  1641247383-tumblr-23977f49edaa2a9eb99f3065da6730ce-9a7901d3-1280-1
RUSSELL (12) ─ There was a time I used to look into my father's eyes. Those days are gone, now they're memories on the wall I hear the songs from the places where I was born

(Hassan) Where have you been ?  Mr8s
LEXUS(12345) When it hasn't been your day, your week, your month or even your year. I'll be there for you cause you're there for me too.

24/10

Maisie #4 & Seth #2Maisie #5Maisie #6Maisie #7Maisie #8MicahCameronJina #2 Lexie #4 Vernissage La chasse aux oeufsNicholas #2IsaacColinPenny #3Seth #3Dinis #2LeviCharlieDamon #5Spencer
(FB) Russell #3 (2014)Hassan (2017)Oliver (2018)
RPs EN ATTENTE : Emery › Primrose ›
(Hassan) Where have you been ?  XIqbFEx
(Hassan) Where have you been ?  1630788408-tamagotchi

RPs TERMINÉS :
Terminés :
Damon #1 (février 2021)Damon #2 Damon #3Damon #4 Saül Maisie #1 (juin 2021)Maisie #2Maisie #3EliseLexie #1Gala (Auden #1 & Lexie #2) › ›Auden #2Auden #3PennyJinaMarcusLexie #3 (09/21)Penny #2Nicholas Russell Russell #2Seth & Jina (2018)LenaMurphy (avant le mariage)Dinis


Abandonnés :
KyleOliverLenoreDhakilan
AVATAR : Jacob Elordi
CRÉDITS : Myself (avatar, dessin et crackship) ♦ Bat'phanie (signature) ♦ Loonywaltz (UB) ♦ butterflygifs (gifs) ♦ Lexie (gif Lexus)
DC : .
PSEUDO : Edwige
Femme (elle)
INSCRIT LE : 17/07/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t39648-angus-sutton-i-can-t-do-this-on-my-own https://www.30yearsstillyoung.com/t39719-angus-sutton-eventually-all-waves-settle#1957037 https://www.30yearsstillyoung.com/t39717-angus-sutton#1956983 https://www.30yearsstillyoung.com/t39716-angus-sutton

(Hassan) Where have you been ?  Empty
Message(#) Sujet: Re: (Hassan) Where have you been ? (Hassan) Where have you been ?  EmptyLun 7 Mar 2022 - 21:28





Where have you been ?
with  @Hassan Jaafari :l: 
◊ ◊ ◊


(2017)

Le retour d’Hassan me ramène à des années plus joyeuses et peut-être qu’au fond, c’est aussi pour cette raison que sa présence me rend aussi amer. Il fait ressurgir des moments de vie qui ne font qu’accroître un mal-être qui m’entoure et qui, petit à petit, commence à s’immiscer dans mon esprit. Je crois qu’il faut d’abord avoir connu le bonheur pour pouvoir ressentir la peine et le coach représente toute la béatitude que j’ai pu connaitre avant son départ, il me renvoie en pleine face toute cette joie que j’ai un jour eu la chance de célébrer et qui a fini par s’envoler. Aujourd’hui, les choses sont bien différentes, le temps a filé et si je m’applique à faire comme si de rien n’était, il arrive parfois que la réalité ressurgisse par vagues et dans le cas présent, la houle porte le nom de Jaafari.  [color:98d5=#indianred]« J'aurais préféré être ici. » Et j’aurais voulu qu’il le soit, moi aussi. Peut-être qu’il aurait pu parler à ma mère avant qu’elle ne sombre dans un état second. Il aurait pu m’épauler, lui conseiller de ne pas m’enlever la seule passion qui me reliait encore à lui et à mon grand-père, celle qui me permettait de m’évader, de relâcher la pression acquise à cause d’un surplus de responsabilités sauf qu’il a fait le choix de se barrer. Je l’observe jeter sa réserve de ballons aux bambins, égayant leurs visages de son geste anodin. Des enfants déjà passionnés par un sport qui marquera certainement leur vie à jamais. Le rugby est avant tout un état d’esprit, bien plus qu’une simple lubie. C’est une discipline qui demande de la rigueur et si tout le monde est capable, avec un peu d’entrainement, de faire une passe en arrière et un plaquage dans les règles de l’art, peu de personnes arrivent à maintenir l’hygiène de vie qui va de pair avec le ballon ovale.  « Si j'avais pu faire autrement, je ne vous aurais pas laissé tomber. » C’est facile comme réponse, y’a des tas de choses que j’aurais fait différemment si j’avais pu, si j’avais su. Je n’aurais pas accordé autant d’importance à Hassan, je ne l’aurais pas pris comme modèle si j’avais su qu’il finirait par partir sans donner de nouvelles. J’aurais profité davantage de la présence de Sawyer si j’avais su que la maladie d’Alzheimer finirait par l’emporter. Je lui aurais dit toutes ces choses que je n’ai pas eu le courage de prononcer pour être certain qu’il parte en sachant qu’il a été aimé. Et pour finir, j’aurais réfléchis à deux fois avant de rendre mon maillot si j’avais su que ma mère finirait par être trop shootée aux antidépresseurs pour en avoir quelque chose à cirer de toutes les études sur le risque élevé de commotions cérébrales qu’elle a un jour placardée sur les murs de ma chambre.  « Mais j'étais pas en état. Ni pour ça ni pour … tout le reste. » Du coin de l’œil, je l’observe sans rien dire. Hassan est peut-être parti comme un voleur, mais je sais que c’est loin d’être un menteur. S’il n’était pas en état pour rester, là tout de suite, c’est moi qui ne suis plus en état de l’accueillir à bras ouverts. « Ça a été trois années compliquées. » Trois années qu’on aurait pu affronter ensemble. Trois ans pendant lesquelles il m’est arrivé de penser à lui, de me demander où il était et comment il allait. La vérité, c’est que si Samuel a toujours pensé qu’il avait passé ces dernières années à voyager en sirotant des cocktails sur les plus belles plages du continent.  J’ai toujours eu peur que quelque chose de grave lui soit arrivé. Je savais, au fond de moi, qu’il ne se serait jamais fait la malle sans nous dire au revoir s’il avait pu anticiper son départ. J’ai juste choisi la facilité et la facilité, c’était de croire qu’il nous avait lâché, comme ça, sur un coup de tête. « Et ça va mieux ? » Je lève les yeux vers lui, pas question qu’il me sorte une réponse détournée ou toute préparée, déjà qu’il n’a pas vraiment répondu aux questions précédentes. « Ou tu risques de repartir ? » J’ai besoin de savoir si sa présence est temporaire, s’il compte me refaire le coup dans un mois ou s’il est de retour pour de bon, cette fois. Les faux espoirs, trop peu pour moi. Y’a Samuel aussi que son départ a affecté et si j’ai su noyer le poisson, je ne tolèrerais pas de voir une énième déception dans les yeux de mon petit-frère.

Du regard, j'étudie le terrain que je connais trop bien, je lève une main en direction de Jocelyne, la femme d’un autre coach du club avant de la remettre au fond de ma poche. « Au parc, si vous voulez ? Si Sam aime toujours les chiens, je pourrai lui présenter le mien. » Un chien ? Les sourcils froncés, je le dévisage sans être sûr d’avoir bien compris ses paroles prononcées quelques secondes plus tôt. [color:98d5=#indianred] «Enfin, tu n’auras qu’à me dire quand vous aurez le temps … Je suppose que tu dois être un jeune homme occupé, maintenant. »  Je n’entends rien de ses derniers mots car je suis toujours bloqué sur la confession qu’il vient de faire. Je sors une main de mes poches et la lève vers lui comme pour l’inciter à se taire alors que ça fait déjà un moment qu’il a cessé de parler. « Attends, t’es resté à Brisbane pendant tout ce temps ? » Il a quel âge son chien au juste ? Et putain, y’a des tas de choses que j’aimerais savoir, mais c’est de son animal de compagnie qu’il préfère me parler ? J’en ai rien à foutre de sa boule de poils même si Samuel, lui, serait super content de pouvoir rencontrer son nouveau compagnon. « Alors c’est tout ? C’est tout ce que tu vas me dire sur tes trois années d’absence ? Que t’es l’heureux propriétaire d’un chien ? » Les enfants se retournent au ton de ma voix tandis que j’abaisse la visière de ma casquette pour cacher les traits crispés de mon visage. Le manque de sommeil me rend irritable, c’est un fait, mais le voir revenir comme une fleur pour apprendre qu’il n’a, en fin de compte, jamais quitté la ville me rend fou de rage. Je me suis fait un sang d’encre pour lui alors qu’il était simplement en train de promener son chien dans le parc d’à côté pendant toutes ces années. Il peut bien se les garder ses belles paroles et toutes ses jolies phrases sur les valeurs du rugby. Deuxième famille, mon cul. On était juste des gamins sans qu’il n’aurait jamais pu se faire son gagne-pain, ni plus, ni moins.

 


BY PHANTASMAGORIA




    Dust to Dust
    It's not your eyes, it's not what you say, it's not your laughter that gives you away. All your acting, your thin disguise, all your perfectly delivered lines, they don't fool me, you've been lonely too long.

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

(Hassan) Where have you been ?  Empty
Message(#) Sujet: Re: (Hassan) Where have you been ? (Hassan) Where have you been ?  Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

(Hassan) Where have you been ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: hors du temps :: flashbacks
-