AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment : -46%
Yakuza Like a Dragon Jeu PS5
Voir le deal
32.19 €

 (Hassan) Where have you been ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Angus Sutton
Angus Sutton
le cheval de troie
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 24 années (12 avril 1997)
SURNOM : Angus pour ses collègues, Gus pour son frangin et Penny.
STATUT : Célibataire, il se contente d'écouter les rumeurs au sujet d'un mariage auquel il n'est pas convié.
MÉTIER : Employé de la Michael Hills, au sein du service de marketing. Il compte bien polir sa place dans l'entreprise jusqu'à ce qu'elle soit à l'image des bijoux qui en font sa fierté + Dessinateur freelance, il possède une boutique Etsy pour arrondir les fins de mois.
LOGEMENT : Pour ses compères, il habite une maison située sur Bayside. En réalité, il loue un petit appartement dans le quartier de logan city avec sa mère et Sam, son petit frère.
(Hassan) Where have you been ?  1631098528-bon
POSTS : 656 POINTS : 15

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : ♦ Son petit frère est Asperger ♦ Passionné par le codage depuis le plus jeune âge ♦ Ancien joueur de rugby, un sport qu'il porte toujours dans son coeur ♦ Effrayé à l'idée d'un jour tout oublier depuis qu'il vu la maladie d'Alzheimer piller la mémoire de son grand-père ♦ Pilier de sa famille depuis que son père s'est taillé et que sa mère enchaine les arrêts maladie ♦ Toujours avec son vieil argentique à portée de main pour immortaliser des moments de vie ♦ Un tamagotchi en guise d'animal de compagnie, celui de Sam, qu'il tente de garder en vie quand il est à l'école. ♦
RPs EN COURS : (Hassan) Where have you been ?  63f9c211cf2893df5287ddb6304aa87fbac018c2
SAMUEL If you ever find yourself lost in the dark and you can't see
I'll be the light to guide you. If you tossin' and you're turnin' and you just can't fall asleep, 
I'll sing a song beside you. You can count on me like one, two, three I'll be there. 'Cause that's what brothers are supposed to do. (darkolivegreen)

(Hassan) Where have you been ?  1626379226-damus3
DAMON(fb ) I'm in the corner, watching you kiss her, and I'm giving it my all but I'm not the guy you're taking home,I keep dancing on my own.

(Hassan) Where have you been ?  1626381387-saugus
SAÜL There are dreamers, and there are realists in this world. You see, the dreamers need the realists to stop them from soaring too close to the sun. And the realists ? Well, whithout the dreamers they may never get off the ground.

(Hassan) Where have you been ?  1625775936-test
MAISIE (fb) When you really know somebody you can’t hate them. Or maybe it’s just that you can’t really know them until you stop hating them.

(Hassan) Where have you been ?  Ezgif-com-gif-maker
STRINGER Family isn't always blood, it's the people in your life who want your in theirs. The ones who accept you for who you are, the ones who could do anything to see you smile and who love you no matter what.

(Hassan) Where have you been ?  1626380091-suckie
LECKIE Advertising is based on one thing, happiness. And you know what happiness is ? It’s freedom from fear. It’s a billboard on the side of the road that screams reassurance that whatever you are doing is okay. You are okay.

09/05 (I did it again)

⇾ Present : Damon Maisie EliseMarcusLexiePennyGala
⇾ Past : Hassan (2017)Maisie (juin 2021)

RPs EN ATTENTE : Angus écrit en navy

(Hassan) Where have you been ?  1623578904-test



RPs TERMINÉS : (Hassan) Where have you been ?  1630788408-tamagotchi

Terminés :
Damon (février 2021)Saül

Abandonnés :
Kyle
AVATAR : Jacob Elordi
CRÉDITS : Myself (gifs & avatar & dessin) ♦ Bat'phanie (signature) ♦ Loonywaltz (UB) ♦ Vlastuin (Gif Stringer)
DC : Garret Oxton, la bonne paire
INSCRIT LE : 17/07/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t39648-angus-sutton-i-can-t-do-this-on-my-own https://www.30yearsstillyoung.com/t39719-angus-sutton-eventually-all-waves-settle#1957037 https://www.30yearsstillyoung.com/t39717-angus-sutton#1956983 https://www.30yearsstillyoung.com/t39716-angus-sutton

(Hassan) Where have you been ?  Empty
Message(#) Sujet: (Hassan) Where have you been ? (Hassan) Where have you been ?  EmptySam 7 Aoû - 21:58




Where have you been ?
with  @Hassan Jaafari :l: 
◊ ◊ ◊


(2017)

Les premiers souvenirs dont je me rappelle datent de la maternelle, je me revois en train de sauter de matelas en matelas pour échapper à cette satanée sieste journalière. Si mon cerveau avait la capacité de se remémorer les prémices d’une marche mal assurée, je suis certain qu’il aurait enregistré un moment de vie du bambin que j’étais en train d’écraser la pelouse avec ses petons. Le terrain de rugby a toujours été une constante dans ma vie ainsi que dans celle de mon papi. Aujourd’hui, ce lieu n’a plus la même saveur sans lui. J’observe de loin les anciens membres de mon équipe se faire quelques dernières passes en arrière alors que celle des plus jeunes commencent à faire leur entrée sur le terrain, suivie de près par un homme que je n’ai pas vu depuis quelques années. La rumeur disait vraie, Hassan est bel et bien de retour au club pour le plus grand bonheur de tous. Son corps d’athlète semble avoir perdu pas mal de masse musculaire, je cache mes yeux du soleil pour mieux le regarder, peut-être que ma vision est altérée et que la vue des gradins a pour effet de lui soutirer quelques kilos. Pendant un instant, j’oublie que mon grand-père n’est plus de ce monde. Je me surprends à chercher sa casquette rouge du regard, la même qui est posée à l'envers sur ma tête. Le contre coup est douloureux, comme à chaque fois que j’espère le voir venir frapper à la porte de chez moi pour nous conduire ici, mon frère et moi. J’ai la chance de ne pas être épris de remords à son sujet comme peuvent l’être des petits-enfants après le départ soudain de leurs grands-parents. On a passé tellement de bons moments ensemble que je ne vois pas comment nous aurions pu mieux faire. Il était celui avec qui je passais la plupart de mon temps libre, un père plus que mon aïeul et puis il s’en est allé. J’ai de la rancune oui, plus contre sa maladie dégénérative que son départ anticipé. Je lui en veux de m’avoir enlevé mon grand-père avant même d'être obligé de lui faire mes adieux pour de bon, d’avoir dû faire deux deuil au lieu d’un seul. Et j’ai toujours cette colère, celle qui fait partie du processus d’acceptation mais qui ne semble pas vouloir m'épargner. Une rage qui s'est amplifiée lorsqu’Hassan a décidé de nous abandonner trois ans auparavant, quelques mois après la mort de celui que nous chérissions tous. Deux pertes suivies d’une autre douze mois après, comme si les trois hommes pour lesquels j’avais le plus d’estime s’étaient donnés le mot pour me laisser sur la touche. C’est uniquement pour Samuel que je descends les marches qui me séparent de mon ancien coach, le portable dans la main contenant une surprise que mon petit frère a voulu lui faire. Contrairement à moi, Sam possède une mémoire eidétique, il se souvient d’Hassan et de l’homme qu’il représentait pour nous avant de mettre les voiles. « Un revenant. » Les mains dans les poches, je viens me positionner à ses côtés, les yeux rivés sur le terrain. « Tu comptais me prévenir de ton retour ou t’as oublié mon numéro de téléphone quand t’as fait le choix de te barrer sans prévenir ? » Je ne tente pas de cacher mon ton acerbe parce qu’il ne mérite pas de me voir prendre des pincettes. Non, c’est l’homme qu’il était que j’ai longtemps respecté et pas celui qui se tient juste à côté. Celui-là est un inconnu, l’ancien coach n’aurait jamais laissé tomber son équipe. Lui qui avait pour habitude de nous pousser à ne jamais abandonner. Je lâche un rire amer en me remémorant ses phrases, une putain de connerie, ouais. « Y’a quelqu’un qui a un message pour toi. » Je sors mon portable de la poche mon jean et appuie sur play après avoir trouvé la vidéo de mon frangin. « Coucou coach, c’est Samuel ! Gus m’a dit que t’étais de retour de tes vacances. C’était bien ? Est-ce que tu m’as rapporté une carte postale ? Gus dit que le facteur a dû la perdre, qu’il est trop tête en l’air. C’est quand que tu viens me voir ? J’ai ma collection de dinosaures à te montrer. Bisous » Je regarde Sam faire un coucou à la caméra, le sourire aux lèvres d’avoir appris le retour de Jaafari. Des vacances, c’est ce que je lui ai dit, un discours que j’ai maintenu même lorsqu’il s’est mis à douter comparant la durée de ses congés scolaires à celle d’Hassan. Je suis devenu doué pour les mensonges, un talent que je n'aime pas user devant mon petit-frère, mais lui dire la vérité aurait été pire encore que de lui pondre la première excuse qui m'est passée par la tête. Au début, je pensais que ça ne durerait qu'un temps et puis une année s'est écoulée sans avoir de ses nouvelles jusqu'à ce qu'une deuxième pointe le bout de son nez.
 


BY PHANTASMAGORIA




I want a life that's bigger than
Every person who ever told me I can't. I wanna be remembered for what I did, and not what I had. A life that's bigger than the fears I have.

:burger::
 
Revenir en haut Aller en bas
Hassan Jaafari
Hassan Jaafari
le barbapapa
le barbapapa
Voir le profil de l'utilisateur
(Hassan) Where have you been ?  FQgUS3L ÂGE : 40 ans, ohgod how do we stop this (19/08/1981)
SURNOM : hassou
STATUT : freine des quatre fers dès que cela devient sérieux, paradoxalement terrifié par la solitude, et le regard déviant plus souvent qu'il ne veuille l'admettre de l'autre côté de la clôture de son jardin
MÉTIER : doyen du pôle de sciences humaines et sociales & professeur de géopolitique et relations internationales @ university of Queensland ~ consultant géopolitique et Moyen-Orient @ ABC studios, présent chaque jeudi à 18h à la table des débats de l'hebdo politique d'ABC News24 (vous vous demandez quand il trouve le temps de dormir et manger ? lui aussi)
LOGEMENT : #25 latimer road (logan city), l'ancienne maison de son enfance qu'il retape avec application et qu'il occupe seul avec Spike le berger allemand & Bandit le bouvier australien à trois pattes
(Hassan) Where have you been ?  Tumblr_o7lgl09Ljd1uutgwwo2_500
POSTS : 17145 POINTS : 1560

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : cap des cinq (six) ans, la rémission est (enfin) une guérison ☆ bénévole au service pédiatrique du st vincent ☆ iranien d'origine ☆ en couple/marié de 2004 à 2014 ☆ parle le farsi (persan) + niveau d'arabe intermédiaire ☆ deux tentatives de suicide en 2016, une dépression (pas toujours) en sommeil ☆ ni porc ni alcool ☆ rugbyman amateur depuis l'enfance, champion universitaire (2005), coach des 8-12 ans @ logan city rugby club ☆ tatoué 5 fois ☆ membre d'Amnesty International ☆ musulman modérément pratiquant ☆ amateur de plantes vertes et de tapis anciens ☆ bricoleur hors pair ☆ ancien fumeur
RPs EN COURS : ethel ☆ juliana #2norahrhett #2mariuslawrence #2yasmine #18kelly #7chad #2joanne #20sawyer (11/12)

FLASHBACKS / ALTERNATIFS : joanne (2004)angus (2017)jamie (au)kyte (au)

RPs EN ATTENTE : sohan #6 ☆ isaac ☆ camil #3
RPs TERMINÉS :
(Hassan) Where have you been ?  VDnnWJA

2021lawrence #1

2020kelly #6camil #2sohan #5joanne #19kelly #5colleen #1yasmine #17jenna #2sixtine #1khadjaafari #1edge #1joanne #18golden four #1

2019yasmine #16jules #1kelly #4camil #1joanne #17sohan #4owen #2juliana #1jenna #1rhett #1yasmine #15joanne #16asher #1alfie #1yasmine #14kelly #3ginny #3

2018sohan #3joanne #15tad #2sohan #2yasmine #13khadjaafavis #1owen #1chad #1carlisle #1kelly #2yasmine #12jamie #5tadassanny #1joanne #14blazemariannaleena

2017tad #1clara #1kelly #1ginny #2mia #2joanne #13mia #1jamie #4priam #2yasmine #11joanne #12joanne #11ginny#1joanne #10jamie #3yasmine #10joanne #9priam #1joanne #8

2016hannahyasmine #9joanne #7joanne #6yasmine #8yasmine #7jamie #2sauljoanne #5yasmine #6yasmine #5yasmine #4joanne #4yasmine #3enzokennethellayasmine #2

2015sohan #1jamie #1joanne #3yasmine #1jordanleela #2joanne #2jayantleela #1joanne #1

flashbacks › ariane (2014)

(Hassan) Where have you been ?  Tumblr_n83skt7Bxl1ql1253o2_500

AVATAR : dominic cooper
CRÉDITS : avatar@selfmade & sign@kawaiinekoj + solsken & userbar@loonywaltz
DC : tommy & vittorio & anwar
PSEUDO : yumita (élodie)
Femme (elle)
INSCRIT LE : 20/09/2015
https://www.30yearsstillyoung.com/t4591-there-s-more-life-left-to-go-hassan https://www.30yearsstillyoung.com/t4679-hassan-jaafari https://www.30yearsstillyoung.com/t14530-hassan-jaafari http://madebyumita.tumblr.com/

(Hassan) Where have you been ?  Empty
Message(#) Sujet: Re: (Hassan) Where have you been ? (Hassan) Where have you been ?  EmptyMar 14 Sep - 1:28



Il avait eu l’air de vouloir se faire désirer, Hassan, et pourtant il n’en était rien. Fut un temps où la question ne se serait même pas posée, où il n’aurait même pas attendu que Phil lui fasse une proposition pour prendre les devants et demander à récupérer la place de coach laissée vacante trois ans plus tôt … Mais au LRC comme à tant d’autres endroits désormais, le brun ne se sentait plus tout à fait à sa place. À chaque ancienne habitude avec laquelle il tentait de renouer, il se heurtait toujours au même obstacle : l’impression de ne plus valoir l’homme qu’il était jadis, et d’avoir en conséquence perdue la légitimité qui avait un jour été la sienne. La maladie était une leçon d’humilité sur bien des plans : elle vous faisait prendre conscience de votre propre vulnérabilité, d’à quel point votre vie tout comme celle des autres ne tenait qu’à un fil, un coup de chance. Elle vous faisait réaliser, aussi, que sans vous le monde continuait à tourner, que même là où vous manquiez un peu on finissait tôt ou tard par s’habituer à votre absence. Aussi, loin de l’euphorie attendue, la proposition faite par Phil au détour d’un café avait renvoyé à la figure d’Hassan toutes les incertitudes avec lesquelles il se débattait déjà depuis presque deux ans : « Tu as besoin d'une réponse pour quand ? » Nerveusement, ses doigts étaient allés se saisir de la figurine de wallaby posée sur le bureau du président du club de rugby. « Mi-mars ? Ça te laisse le temps d'y penser, comme ça. » D'y penser, oui, et même de retourner le problème dans tous les sens pendant cent sept ans – l’une de ses nouvelles spécialités. « Allez, avoue que ça te manque un peu. » Évidemment, que tout cela lui manquait. Mais manquait-il, lui ? « Je vais y réfléchir, d'accord ? » Peu convaincu, Phil lui avait offert un regard circonspect poussant le brun à ajouter « Promis. » et obtenant en échange un soupir dramatique et le « Je vais essayer de m'en contenter. » qui allait avec. « Plus sérieusement. Ça fait plaisir de te revoir dans le coin. » La poignée de main d’abord initiée s’était finalement transformée en accolade, lourde de sens lorsque l’on connaissait le côté un peu bourru de Phil, et s’il faudrait plus qu’un peu de sentimentalisme pour parvenir à faire céder Hassan la chose avait au moins eu le mérite de lui mettre du baume au cœur.

Il avait réfléchi. Il en avait parlé à son frère, il en avait parlé à Owen – il en avait même parlé à Joanne, avant les bleus au cœur de leur dernière conversation, et la promesse de revenir vers lui bientôt se soldant jusque-là par un silence radio. Il avait hésité, tergiversé, décidé tout puis son contraire, attiré par l’envie de renouer avec ce club et ce terrain qui faisaient partie de sa vie depuis trois décennies, et en même temps terrifié d’y faire le même constat qu’avec tant d’autres choses qu’il tentait de réapprivoiser : qu’il avait changé, qu’il n’était peut-être plus fait pour cela. Il avait douté, encore, lorsqu’il avait enfilé sa vieille veste de coach et réalisé qu’elle bâillait là où son corps amaigri ne parvenait plus à la remplir correctement, ou lorsqu’il s’était écroulé de fatigue en rentrant de la première matinée de reprise, et constaté que son énergie et sa capacité à encaisser n’étaient définitivement plus les mêmes. La maladie sans aucun doute, la dépression sûrement, le gris qui épargnait encore ses cheveux mais se frayait déjà un chemin ici et là dans sa barbe brune, peut-être aussi. Il avait manqué jeter l’éponge, enfin, lorsque Phil l’avait relancé une énième fois pour ce certificat médical de routine qu’il tardait à fournir, par peur de se le voir refuser. Mais il n’avait pas capitulé, refusant de se laisser une fois encore dicter sa conduite par la petite voix dans un coin de sa tête qui n’avait cesse de le pousser à l’auto-sabotage depuis qu’il tentait de reprendre sa vie en main.

Il en était là, ce dimanche matin. Un peu fatigué, il avait grogné contre le réveil et la truffe de Spike venu s’assurer qu’il ne comptait pas se rendormir, mais totalement éveillé et disposé à dépenser l’énergie débordante des rugbymen en culottes courtes dont il avait la charge pour les deux prochaines heures. Le début était toujours le même, les dix minutes d’échauffement “libre” destinées à évacuer les derniers bavardages et à laisser même aux dissipés le temps de trouver leur concentration, Hassan en profitant depuis le bord du terrain pour déballer dossards, plots et autres ballons ovales ayant vu passer des dizaines et des dizaines d’enfants au fil des ans. « Un revenant. » À sa droite, une voix qu'il avait reconnue sans peine l'avait sorti de ses pensées. « Gus ? » Et surnom lui avait échappé un peu malgré lui, regretté aussitôt lorsque son regard avait rencontré la mâchoire crispée du jeune homme, pas d'humeur à lui adresser un regard. « Tu comptais me prévenir de ton retour ou t’as oublié mon numéro de téléphone quand t’as fait le choix de te barrer sans prévenir ? » La question piquait autant qu'elle était méritée, et la froideur du ton avait poussé Hassan à baisser un instant la tête, penaud. « J'étais pas certain que tu accepterais de me parler. » Mais il ne l'avait pas oublié, non. Ni lui ni le numéro de téléphone, toujours sagement rangé aux "S" dans son répertoire. Il avait cédé à la lâcheté, Hassan, comme (trop) souvent ces derniers temps. « C'est le cas ? » Était-il là pour ça, parler ? On ne l'avait plus vu sur le terrain depuis un an et demi, peut-être deux – c'était ce que lui avait répondu Phil, lorsqu'Hassan s'était étonné de ne pas voir la silhouette de Sutton sortir du vestiaire en même temps que les autres. « Tu as grandi. » Encore, aurait-il même pu ajouter : il le dépassait de loin, désormais. Énième preuve du temps passé depuis la dernière fois qu'ils s'étaient vus. Imperturbable, l'adolescent avait continué de réciter ce pourquoi il semblait avoir fait le déplacement « Y’a quelqu’un qui a un message pour toi. » Questionnant du regard, le brun avait suivi des yeux tandis qu'Angus dégainait son téléphone : « Coucou coach, c’est Samuel ! Gus m’a dit que t’étais de retour de tes vacances. C’était bien ? Est-ce que tu m’as rapporté une carte postale ? Gus dit que le facteur a dû la perdre, qu’il est trop tête en l’air. C’est quand que tu viens me voir ? J’ai ma collection de dinosaures à te montrer. Bisous » Le ton enjoué du gamin lui avait serré le coeur autant que la mention de ce qui n'était qu'un mensonge éhonté de la part du frère aîné. Des gens à qui il avait fait subir sa disparition inexpliquée il y en avait d'autres, mais aucun n'avait la candeur de Samuel, et à ses yeux plus encore qu'à ceux des autres Hassan se sentait honteux. Honteux mais résigné, car malgré ses trois années de recul il continuait de croire qu'il avait choisi la bonne solution. « Lui aussi il a grandi. » Un brin de tristesse dans la voix, le coach avait délaissé la pile de cônes en plastique à ses pieds et posé le regard sur son groupe de garnements en soupirant. « C'était pas prémédité, tu sais. J'avais pas prévu de disparaître comme je l'ai fait. » Les mains glissant dans les poches de sa veste, son regard avait glissé à nouveau du côté d'Angus. « Je suis désolé. Et je comprends que tu sois en colère. » Ou déçu, ou peut-être même les deux. « Mais ça me ferait plaisir de passer rendre visite à Sam. Si ta mère et toi vous êtes d'accord, bien sûr. » Il ne voulait pas s'imposer.



(Hassan) Where have you been ?  763064237  (Hassan) Where have you been ?  1949770018:
 
Revenir en haut Aller en bas
 

(Hassan) Where have you been ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: hors du temps :: flashbacks
-