AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 (rowann #10) will you be my future or just an escape

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Swann Buchanan
Swann Buchanan
l'ange gardien
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 33 ans (argh - 20/01/1990)
STATUT : Il file le parfait amour avec Rory et peut enfin dire qu’il est heureux sans que ce soit un mensonge. La pression du coming-out et de l’exposition médiatique ne semblent plus si terribles, maintenant.
MÉTIER : Kinésithérapeute dans un cabinet géré avec Martin. Actuellement sur la touche, la faute à une large entaille dans le creux de sa main (merci Murphy).
LOGEMENT : 400 Carmody Road, Toowong, en collocation avec Sofia et Maisie, quand il ne retrouve pas le loft de Rory à Spring Hill.
I wish i was the monster you think I am
POSTS : 20190 POINTS : 2350

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : En quête perpétuelle d'identité › Joueur de football australien › Ne connaît pas ses limites physiques › Sûr de lui en apparence seulement › Très instable mentalement › Médiateur par excellence › Deux tentatives de suicide au compteur › Poignets marqués par les cicatrices › Passionné par son métier › Ecoute beaucoup, se confie peu › Prêt à tout pour sa famille et ceux qu'il aime › Ne se sent à sa place que lorsqu'on ne le remarque pas, être amoureux d'un homme et un acteur reconnu est ce qu'il a vécu de plus terrifiant (et beau)
RPs EN COURS : (09)rory #16 & alex #4zoyapenny #6alex #5nathanaelmaisie #2danikamartin #3rory #21

uabébou (ua gnogni)

pré lien
assistant kiné

(rowann #10) will you be my future or just an escape Qn8Pasxy_o
rowann › love is a drug and you are my cigarette, love is addiction and you are my nicorette. you are the sun and the light, you're the origin of love. now i know you're amazing 'cause all i need is the love you breathe. put your lips on me and i can live underwater.

(rowann #10) will you be my future or just an escape Yox3
swalex › summer of 2012, burnt in my mind : high, crazy and drunk, five in a room. throwing drinks at each other, making fun of our lovers, getting kicked out on the street. we were best friends forever but the truth is i'm so good at crashing in, making sparks and shit but then i'm a bad friend.

(rowann #10) will you be my future or just an escape Tumblr_nfip3e9Bwa1skwmuvo1_250
swaddy › the crown you wear makes you numb to the thorns. there's a mirror at the end of the road. the lights are on but no one knows you're suffocating. there's nowhere to run.

(rowann #10) will you be my future or just an escape 9d817bc28c2d5299557dd123debdb50d1f472b12
arthur › why don't you just take what you want from me? i think you should take what you want and leave. you're changing everyday, you played me, you're taking everything. i let you run the game.

RPs EN ATTENTE : (rowann #10) will you be my future or just an escape Bf45a03e218c4f25e21e00a7ee89ac66
mcgraths › the more that you say the less I know. wherever you stray i follow. i'm begging for you to take my hand, wreck my plans.

RPs TERMINÉS : (2021) sashalucia #14, rory #5 & matt #8lucia #15lucia #16 & mcgrathspenny #3matt #5ariane #3lucia #17jill #3lucia #19ariane #4matt #7lucia #20rory #6rory #7alex #2rory #8rory #9penny #4maddy #2noa #3penny #5noa #4rory #12maisie #1sofia s. #1mariage calexalex #3deklanrory #18wendy #2arthur #1maddy #4rory #20 & murphyrory #19

(2020) lucia #12maxence #1lucia #13nathanael #1lucia #9penny #1penny #2lucia #10lucia #11 + dbd crewraphael #3lucia #8martin #2ariane #2lucia #7saül #1lucia #6noa #2raphael #2ariane #1martin #1lucia #4danikalucia #5 & hannahginny #2, matt #3 & jill #1lucia #1matt #1 & lily #1matt #2 & lily #2ginny #1rory #1maddy #1

(flashbacks) chloerory #3rory #2rory #4spenceralex #1raphael #1wendy #1rory #10rory #11 & maddy #3

(rowann #10) will you be my future or just an escape 4eefd80f47917894d64114d7f27fa037980e6208

AVATAR : Evan Peters
CRÉDITS : laserquest (avatar) › nairobi (rowann) › alex (swalex) › loonywaltz (ub)
DC : Charlie, Auden, Lily & Rhett
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/08/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28950-a-little-bit-of-heaven-a-little-bit-of-hell-swann https://www.30yearsstillyoung.com/t41172- https://www.30yearsstillyoung.com/t29801-swann-mcgrath https://www.30yearsstillyoung.com/t34837-swann-mcgrath

(rowann #10) will you be my future or just an escape Empty
Message(#) Sujet: (rowann #10) will you be my future or just an escape (rowann #10) will you be my future or just an escape EmptyVen 13 Aoû 2021 - 13:04



Oh Billy Brown had lived an ordinary life
While it was all going accordingly to plan
Then Billy Brown fell in love with another man

(2016) Rory a des répliques à apprendre. Tout est purement professionnel autant que nécessaire : il doit les réviser pour son film à venir, et puisque ce dernier ne porte nul autre nom que Swann in love, il faut nécessairement que ce soit son nouvel ami du même nom qui l’aide dans cette entreprise. L’anglais n’y connaît rien au milieu du cinéma, c’est une évidence ; il est de toute façon bien trop occupé à s’habituer à l’accent australien tout en se faisant doucement moquer le sien pour aller plus loin dans n’importe quel autre domaine. Rencontré par pur hasard au fil d’une discussion en ayant entraînée une autre, Rory est aussitôt devenu un ami pour lui, une figure rassurante aussi - même si, à ce niveau-là, il peut aussi compter sur Noa, sa petite-amie de quelques semaines à peine. Il est arrivé au pays des émeus depuis tout autant de temps et trouve que la vie va bien plus vite ici, quand bien même il a toujours vécu à Londres. Tout est différent, absolument tout.

Il découvre l’adresse, le quartier, l’immeuble. Il se retrouve dans ce genre d’endroit où se finissaient parfois quelques afters, quand bien même ils étaient généralement situés dans des quartiers bien moins huppés de la ville - la faute à ses fréquentations, il faut bien l’admettre. Tout appartient au passé, de toute façon. Aujourd’hui, ce n’est qu’une visite de quelques heures à peine, le temps pour lui de moquer la façon dont il préparera le thé sûrement autant que les répliques mielleuses qu’il devra apprendre. Le film n’a rien de sensationnel, il le lui a dit, mais pour lui qui n’est pas dans le milieu depuis longtemps, c’est une aubaine. Et il veut bien le croire, puisque de toute façon son ami n’a aucune raison de lui mentir. Il est un acteur talentueux, c’est une évidence, et à en juger par l’âge qu’il lui donne, il a encore tout le temps du monde avant que le succès ne vienne à lui. Swann croit en son ami, il l’a déjà observé quelques répliques ou faire des imitations et même dans ça, il le trouve profondément doué. Il espère qu’un jour une personne d’influence s’en rendra compte à son tour, puisque c’est bien là ce qu’il mérite.

La main qui toque à sa porte est mal assurée mais celle qui tient les plats cuisinés qu’il a promis de ramener pour la soirée ne l’est guère plus. Puisqu’il ne souhaitait pas venir les mains vides, c’est tout ce qu’il a pu trouver sur le moment pour tenter de compenser l’invitation. Il ressemble à un jeune scout venant vendre ses tickets de tombola pour son futur voyage, mais si son cœur s’accélère lorsque l’acteur vient lui ouvrir la porte, cela n’a rien à voir avec la traque d’oublier son texte. Face à Rory, il trouve toujours de quoi discuter, quand bien même la maladresse fait toujours partie intégrante de toutes leurs discussions, aussi nombreuses et variées puissent-elles être. “C’est bien ici pour l’interview avec un futur acteur oscarisé ?” Il annonce avec un sourire, fier d’une blague qu’il ne considère pas tant comme tel. Un jour, qui sait, il pourra peut-être dire à ses enfants qu’il a été ami avec Rory Craine, il y a longtemps, et que c’était une personne aussi drôle que formidable. “J’ai ramené à manger, comme promis. Et … c’est à peu près tout.” Il a ramené toutes ses neurones, aussi, prêtes à se plonger dans la découverte d’un script et de tout ce que ça implique - quand bien même il se doute qu’il n’y aura rien d’autre que quelques indications et surtout beaucoup de dialogues. L’annonce est faite dans un rire presque gêné alors qu’il soulève le sac de nourriture comme preuve de sa bonne foi. “Tu … ça va ?” Il allait lui poser une question à propos de son film et du tournage à venir mais il se rend rapidement compte qu’ils ne se sont pas vus depuis quelques jours, chose inhabituelle pour eux qui se parlent presque aussi régulièrement qu’ils vont boire un verre ensemble. Swann n’en veut à personne, pourtant : il est un acteur, il a une vie bien prise, loin des horaires de travail classiques que le kinésithérapeute a. Avant toutes choses, il ressent donc le besoin de s’assurer qu’il n’a rien manqué, surtout pas quelque chose de grave, et qu’il pourra ainsi se réjouir de voir un sourire apparaître sur les lèvres de l’australien - ce qui le rend bien plus beau que n’importe quel maquillage disposé sur sa peau avant de tourner n’importe quelle scène ou interview de presse. “Tu as le bonjour de Ginny.” La première - et seule - personne retrouvée de sa fratrie, les autres étant encore à l’étranger. Ginny apprécie l’acteur presque autant que c’est le cas de Swann qui, finalement, fait un pas en avant pour lui offrir une accolade dans un déséquilibre qui le caractérise pleinement. “Je suis content de te voir. Et de t’aider pour ton film, bien sûr.Bien sûr, même s’il se doute déjà très bien que Rory aurait très bien pu se débrouiller sans son aide, et qu’en temps normal il n’aurait sans doute même jamais pensé à en demander à qui que ce soit. Pourtant, ce ne sont pas des doutes qu’il risque de mettre en lumière, bien trop heureux à l’idée de découvrir un peu plus de son monde aujourd’hui.



(rowann #10) will you be my future or just an escape ACin3sG
:hotmug::
 
Revenir en haut Aller en bas
Rory Craine
Rory Craine
la nuit d'or
la nuit d'or
Voir le profil de l'utilisateur
(rowann #10) will you be my future or just an escape IAeu3cF ÂGE : trente ans (19/03/91)
SURNOM : Craine pour la plupart des gens, Flynn Rider pour les enfants de l'hôpital.
STATUT : c'est officiel, ils s'aiment et vivent enfin leur relation au grand jour. Swann le rend plus heureux que jamais, c'est auprès de lui qu'il veut vivre chaque instant.
MÉTIER : acteur, il a repris le chemin des plateaux et renoue avec sa passion.
LOGEMENT : #272 Edward Street, un loft sur Spring Hill qu'il délaisse volontiers pour rejoindre Swann à Toowong.
(rowann #10) will you be my future or just an escape Uulo
POSTS : 7308 POINTS : 1880

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : très proche de sa famille, il idéalise ses ainés et surprotège sa petite sœur › a pratiqué le football australien durant son adolescence mais a du arrêter après une blessure au genou › la comédie a été la lumière au bout du tunnel lorsqu'il ne croyait plus en rien › son dernier film ne sortira pas en salles, il a frappé le réalisateur après que celui-ci ait agressé sa co-star › idéaliste et romantique, il rêve de fonder une famille › sensible et dévoué aux autres › anxieux par nature › bénévole à l'hôpital depuis août 2020.
RPs EN COURS :
(rowann #10) will you be my future or just an escape DNTTQtYr_o
rowann #16 & #21it's the way you're smiling at me, it's in the way you hold my hand. it's the way i've watched you change me, from a boy into a man. it's a million things about you, and i don't know what it is. but i have never known a love like this. it's funny how everything i dreamed about starts to seem so empty without you. i have never known a love like this.

(rowann #10) will you be my future or just an escape PTG0MPpE_o
crainesin our family portrait we look pretty happy. we look pretty normal, let's go back to that. in our family portrait we look pretty happy. let's play pretend, act like it goes naturally. can we work it out? can we be a family? i promise i'll be better, mommy i'll do anything.

(rowann #10) will you be my future or just an escape PC8GJaYC_o
cringer #9i've heard it said that people come into our lives for a reason. bringing something we must learn and we are led to those. who help us most to grow if we let them, and we help them in return. i know i'm who i am today because i knew you. like a comet pulled from orbit as it passes the sun. who can say if i've been changed for the better but because i knew you, i have been changed for good.

(rowann #10) will you be my future or just an escape Ml73
roy #2it took so long just to feel alright, remember how to put back the light in my eyes. i wish i had missed the first time that we kissed, 'cause you broke all your promises. runnin' 'round leaving scars, collecting your jar of hearts.

(rowann #10) will you be my future or just an escape NEPb15bt_o
lewaine #1she's not the type to give herself enough love. she lives her life, hand in a tight glove. i wish that i could fix it, i could fix it for you. i'll follow you way down wherever you may go. i'll follow you way down to your deepest low. i'll always be around wherever life takes you. you know i'll follow you.


(08/08) zoya (fb 2020)swann #16 & alexmaisiepenny #9murphy #2rosalie #5 & haleyswann #21 › arthur

(rowann #10) will you be my future or just an escape GVMA6aOW_o

RPs EN ATTENTE : heather #2 › sohan #3 › aiden
RPs TERMINÉS : (2021) penny #4penny #5swann #5, lucia #1 & matt #1 (léolie's wedding)penny #6 (blind test)clyde #1raphael #1rosalie #1rosalie #2 & wyatt #1swann #6sohan #2penny #7wendy & micah(event) chez miles(event) chez eddie(event) chez thomas(event) chez les craine(event) chez charlie & léocraines #1chloe #2matt #2swann #7wendy #1swann #8ivy #1garrett #1jean #1swann #9micah #1swann #12michaela #1mariage calexpenny #8stellaswann #18rosalie #4murphy #1 & swann #20swann #19

(2020) jessian #1swann #1penny #1lily #1penny #2swann #2heather #1may #1penny #3erin #1sohan #1ava #2charlie #1le noël du royaume enchanté

(flashbacks) chloe #1 (2012)clément #1 (2016)swann #3 (2018)freddy #1 (2019)ava #1 (2015)swann #4 (2018)swann #10 (2016)swann #11 & maddy #1 (2018)

(ua slasher) rowann #13rowann #14rowann #15


rps abandonnés:
 

(rowann #10) will you be my future or just an escape XyqV1PHK_o

AVATAR : david corenswet.
CRÉDITS : avatar @harley, bann profil @zaja, userbars @loonywaltz.
DC : james weatherton.
PSEUDO : nairobi, charlotte.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 24/11/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t33433-here-s-looking-at-you-kid-rory https://www.30yearsstillyoung.com/t39538-rory-this-is-not-a-review-it-s-a-love-note https://www.30yearsstillyoung.com/t33882-rory-craine https://www.30yearsstillyoung.com/t33883-rory-craine https://poedameryn.tumblr.com/

(rowann #10) will you be my future or just an escape Empty
Message(#) Sujet: Re: (rowann #10) will you be my future or just an escape (rowann #10) will you be my future or just an escape EmptyLun 16 Aoû 2021 - 21:38



will you be my future or just an escape.

Si certains soirs lui paraissaient plus longs que d'autres entre les murs de son loft, savoir qu'il passerait les prochaines heures en compagnie de Swann suffisait à illuminer sa soirée. Rory ne pensait que rarement à demander à ses amis de l'aider à préparer ses rôles, soucieux à l'idée de les embêter avec ça quand la plupart n'étaient pas du tout familiarisés avec ce milieu que l'australien était lui-même loin de connaître parfaitement, mais c'était bien différent lorsque ça lui donnait une excuse pour inviter Swann. Tous les deux ne se connaissaient que depuis quelques mois mais leur amitié comptait déjà beaucoup à ses yeux. La présence de l'anglais était toujours des plus apaisantes pour Rory, qui souriait toujours bien plus que de raison lorsque l'anglais l'appelait pour le tenir au courant des rebondissements de sa nouvelle vie en Australie. Conscient d'à quel point ça devait lui apparaître très différent de Londres, et pas seulement en ce qui concernait le climat, Rory espérait l'aider à se familiariser un peu plus avec tout ça. Il était là pour les meilleures raisons qui soient, pour rencontrer une famille qu'il n'avait jamais connu, et ça justifiait plus encore que Rory tienne à ce point à l'aider à se sentir chez lui à Brisbane. Parce qu'il l'était, tout autant qu'il pouvait être sûr de trouver en la personne du brun un ami qui tenait à lui et sur qui l'anglais pouvait compter. Une part de Rory craignait qu'il puisse un jour repartir, vouloir retrouver Londres et ses habitudes lorsqu'il aurait rencontré tous les membres de sa fratrie, mais une autre part préférait ne pas y penser et profiter de sa présence et de sa capacité à monopoliser ses pensées entre chacune de leurs rencontres.

Ainsi si son cœur se mit à battre plus fort lorsqu'il lui ouvrit finalement la porte, ça n'avait rien à voir avec une quelconque inquiétude. Tout comme son sourire était bien plus heureux et troublé qu'il n'était ici soucieux, incapable de ne pas s'étirer dès qu'il le voyait. Swann venait peut être d'un pays connu pour son temps pluvieux mais il était depuis leur rencontre un rayon de soleil dans la vie du brun. « Malheureusement il est sorti, tu vas devoir te contenter de l'acteur novice. Je peux prendre un message ? » Il glissa dans un petit sourire amusé, rebondissant non sans malice à ce qu'il considérait encore à ce stade très légèrement exagéré pour décrire sa carrière d'acteur, pourtant on ne peut plus touché par la façon dont Swann semblait croire que les choses marcheraient pour lui. Rory avait toujours eu beaucoup plus de mal à croire en lui-même, et c'était d'autant plus vrai qu'il ne se destinait pas à la comédie il y a encore quelques années et avait l'impression de devoir faire doublement ses preuves. Il le percevait à la façon dont ses parents semblaient encore en partie regretter que son brillant avenir dans le football ait du être abandonné. « C'est déjà beaucoup, t'étais vraiment pas obligé. » Swann avait pris la peine d'amener de quoi manger et s'il est vrai qu'ils auraient sans doute à prendre des forces face à tout le travail qui les attendait, il ne pouvait que trouver l'intention charmante, preuve supplémentaire que l'anglais était décidément un jeune homme attentionné et poli – bien qu'il n'en ait jamais douté une seconde. « Je vais te débarrasser. Entre, fais comme chez toi. » Et il se saisit des plats qu'il avait généreusement apportés pour lui libérer les mains et laisser Swann pénétrer à l'intérieur du loft qu'il découvrait pour la première fois.

Déposant leur dîner dans la cuisine communicante au séjour, Rory garda les plat au chaud et partit retrouver Swann qui se familiarisait avec les lieux. Prendre des nouvelles l'un de l'autre était de coutume chaque fois qu'ils se revoyaient après être parfois restés plusieurs jours sans être en contact, et Rory réalisait que ce temps lui apparaissait chaque fois plus long. « A part que je commence à me demander si je serai à la hauteur de ce que ce rôle représente, ça va, oui. » Il eut un sourire peu assuré au moment de confesser ce stress inévitable. C'était son premier rôle d'importance, qui plus est au Cinéma, et c'était impressionnant à plus d'un titre. Quand bien même, c'est vrai, il avait maintes et maintes fois prévenu Swann que ce ne serait pas le film du siècle. « Et toi, comment tu vas ? Tu prends tes marques ici ? » Il l'interrogea dans un sourire, soucieux de savoir si son acclimatation se passait aussi bien qu'il l'espérait, lui qui chaque fois qu'ils se revoyaient semblait s'habituer de plus en plus à sa vie à Brisbane. Swann s'y était fait des amis, mais il avait aussi une petite-amie dont Rory avait entendu parler à quelques reprises et qu'il ne pouvait s'empêcher de trouver particulièrement chanceuse. « Ginny est vraiment adorable, salue-la pour moi surtout. » Il va sans dire qu'il lui tardait de recroiser la jeune femme, qui lui était elle aussi instantanément apparue attachante et amicale, et à qui il était d'autant plus heureux d'avoir fait bonne impression qu'elle était après tout la sœur de l'anglais. L'anglais qui s'approcha pour l'étreindre et que Rory accueillit un instant entre ses bras comme s'il n'y avait rien de plus naturel au monde, malgré une légère maladresse palpable autant d'un coté que de l'autre. « Je suis content de te voir moi aussi. Même si ça m'inquiète un peu que t'aies rien de mieux à faire de ta soirée que de venir m'aider à apprendre mes répliques, pour être tout à fait honnête. » Un sourire perça au coin de ses lèvres, preuve qu'il ne le disait pas sérieusement et insinuait encore moins que Swann pouvait être là par dépit plutôt que par réelle envie ; il le connaissait déjà trop bien pour savoir qu'il avait accepté de bon cœur. « Bon d'accord, j'ai peut être légèrement insisté sur le fait qu'avec un tel titre j'imaginais personne d'autre que toi pour m'aider avec ce film. » C'est vrai, avec un nom comme Swann in Love il n'y avait rien de surprenant à ce que Rory ait aussitôt fait le rapprochement avec son nouvel ami en provenance d'Angleterre. La coïncidence était trop belle, comme si sa rencontre avec le jeune homme ne tenait pas seulement au hasard. « Et je le pensais vraiment. Je suis heureux que tu aies pu venir. » Parce que ça n'était pas seulement une question de titre, loin de là, à en juger du moins par la façon dont son sourire s'étira un peu plus lorsque son regard retrouva le sien. « Bon, mais avant qu'on commence... » Il inspira et prit un air plus solennel. « Sur une échelle allant de « beaucoup » à « j'aurais préféré rester coincé dans les embouteillages », à quel point tu regretterais d'être venu si je te disais que les répliques de ce script sont vraiment les plus clichées que t'entendras de ta vie ? » Tellement clichées que les comédies romantiques anglaises en costume d'époque que Swann devait connaître mieux que lui n'auraient rien à leur envier. Tellement clichées, aussi, que Rory aurait sans doute du mal à les répéter sans rougir.



(rowann #10) will you be my future or just an escape JTdVfXP
(rowann #10) will you be my future or just an escape QqLqwzn
(rowann #10) will you be my future or just an escape QoPDAKU
(rowann #10) will you be my future or just an escape E0B9M70
(rowann #10) will you be my future or just an escape HZjB4DU
(rowann #10) will you be my future or just an escape 872289volunteer
(rowann #10) will you be my future or just an escape KPZB94a
(rowann #10) will you be my future or just an escape Lcds5AP
(rowann #10) will you be my future or just an escape Qi7UeVN
(rowann #10) will you be my future or just an escape 0f0M9Ir
 :l: :
 
Revenir en haut Aller en bas
Swann Buchanan
Swann Buchanan
l'ange gardien
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 33 ans (argh - 20/01/1990)
STATUT : Il file le parfait amour avec Rory et peut enfin dire qu’il est heureux sans que ce soit un mensonge. La pression du coming-out et de l’exposition médiatique ne semblent plus si terribles, maintenant.
MÉTIER : Kinésithérapeute dans un cabinet géré avec Martin. Actuellement sur la touche, la faute à une large entaille dans le creux de sa main (merci Murphy).
LOGEMENT : 400 Carmody Road, Toowong, en collocation avec Sofia et Maisie, quand il ne retrouve pas le loft de Rory à Spring Hill.
I wish i was the monster you think I am
POSTS : 20190 POINTS : 2350

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : En quête perpétuelle d'identité › Joueur de football australien › Ne connaît pas ses limites physiques › Sûr de lui en apparence seulement › Très instable mentalement › Médiateur par excellence › Deux tentatives de suicide au compteur › Poignets marqués par les cicatrices › Passionné par son métier › Ecoute beaucoup, se confie peu › Prêt à tout pour sa famille et ceux qu'il aime › Ne se sent à sa place que lorsqu'on ne le remarque pas, être amoureux d'un homme et un acteur reconnu est ce qu'il a vécu de plus terrifiant (et beau)
RPs EN COURS : (09)rory #16 & alex #4zoyapenny #6alex #5nathanaelmaisie #2danikamartin #3rory #21

uabébou (ua gnogni)

pré lien
assistant kiné

(rowann #10) will you be my future or just an escape Qn8Pasxy_o
rowann › love is a drug and you are my cigarette, love is addiction and you are my nicorette. you are the sun and the light, you're the origin of love. now i know you're amazing 'cause all i need is the love you breathe. put your lips on me and i can live underwater.

(rowann #10) will you be my future or just an escape Yox3
swalex › summer of 2012, burnt in my mind : high, crazy and drunk, five in a room. throwing drinks at each other, making fun of our lovers, getting kicked out on the street. we were best friends forever but the truth is i'm so good at crashing in, making sparks and shit but then i'm a bad friend.

(rowann #10) will you be my future or just an escape Tumblr_nfip3e9Bwa1skwmuvo1_250
swaddy › the crown you wear makes you numb to the thorns. there's a mirror at the end of the road. the lights are on but no one knows you're suffocating. there's nowhere to run.

(rowann #10) will you be my future or just an escape 9d817bc28c2d5299557dd123debdb50d1f472b12
arthur › why don't you just take what you want from me? i think you should take what you want and leave. you're changing everyday, you played me, you're taking everything. i let you run the game.

RPs EN ATTENTE : (rowann #10) will you be my future or just an escape Bf45a03e218c4f25e21e00a7ee89ac66
mcgraths › the more that you say the less I know. wherever you stray i follow. i'm begging for you to take my hand, wreck my plans.

RPs TERMINÉS : (2021) sashalucia #14, rory #5 & matt #8lucia #15lucia #16 & mcgrathspenny #3matt #5ariane #3lucia #17jill #3lucia #19ariane #4matt #7lucia #20rory #6rory #7alex #2rory #8rory #9penny #4maddy #2noa #3penny #5noa #4rory #12maisie #1sofia s. #1mariage calexalex #3deklanrory #18wendy #2arthur #1maddy #4rory #20 & murphyrory #19

(2020) lucia #12maxence #1lucia #13nathanael #1lucia #9penny #1penny #2lucia #10lucia #11 + dbd crewraphael #3lucia #8martin #2ariane #2lucia #7saül #1lucia #6noa #2raphael #2ariane #1martin #1lucia #4danikalucia #5 & hannahginny #2, matt #3 & jill #1lucia #1matt #1 & lily #1matt #2 & lily #2ginny #1rory #1maddy #1

(flashbacks) chloerory #3rory #2rory #4spenceralex #1raphael #1wendy #1rory #10rory #11 & maddy #3

(rowann #10) will you be my future or just an escape 4eefd80f47917894d64114d7f27fa037980e6208

AVATAR : Evan Peters
CRÉDITS : laserquest (avatar) › nairobi (rowann) › alex (swalex) › loonywaltz (ub)
DC : Charlie, Auden, Lily & Rhett
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/08/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28950-a-little-bit-of-heaven-a-little-bit-of-hell-swann https://www.30yearsstillyoung.com/t41172- https://www.30yearsstillyoung.com/t29801-swann-mcgrath https://www.30yearsstillyoung.com/t34837-swann-mcgrath

(rowann #10) will you be my future or just an escape Empty
Message(#) Sujet: Re: (rowann #10) will you be my future or just an escape (rowann #10) will you be my future or just an escape EmptyMer 18 Aoû 2021 - 19:32



Il faut bien avouer que Swann a pour habitude d’éternellement afficher un sourire aussi stupide que sincèrement joyeux, mais lorsque la silhouette de l’australien se dessine devant un loft qu’il découvre, la teinte sur ses lèvres étirées est bien différente. « Malheureusement il est sorti, tu vas devoir te contenter de l'acteur novice. Je peux prendre un message ? » L’acteur novice lui convient très largement, surtout alors qu’il sait qu'un jour il n’aura plus rien d’un novice. Swann ne reviendra pas sur ses paroles qu’il pensait sincèrement : un jour, le monde entier le connaîtra et l’admirera à sa juste valeur. Un jour, ils verront tous en Rory Craine ce qu’il a décelé dès leur première rencontre et les quelques mots qui avaient été échangés. “Tu sauras te souvenir d’un message pour ton toi du futur ?” Il devrait davantage croire en lui parce que les paroles de Swann ne découlent pas seulement de l'amitié sincère qu'il lui porte. Sans spécifier ce dont devrait être composé ledit message, il entre dans l'appartement à pas feutrés. Ses yeux soudainement curieux découvrent le grand nombre de plantes qui composent l'appartement ainsi que l'agencement de ce dernier alors que la seule chose qu'il finit par suivre, c'est la silhouette de Rory rangeant le plat. La seconde suivante, il obéit doucement à son ordre de faire comme chez lui et avance donc de quelques pas dans le séjour, ne sachant pas réellement où se mettre encore. S’il est à l’aise en présence de son ami, il n’a simplement pas l’habitude de le rencontrer chez lui. Ils s’en étaient jusque là toujours tenu à des discussions dans des bars, restaurants, sur la plage ou peu importe où encore en ville.

Depuis la cuisine, la voix de l’australien s’élève doucement, faisant ainsi tendre l’oreille au blond. « A part que je commence à me demander si je serai à la hauteur de ce que ce rôle représente, ça va, oui. » Swann sourit sans que personne ne le voit, touché du simple fait qu’il se montre si humble. Il n’est pas encore une star d’Hollywood mais sa carrière commence pourtant à décoller, il aurait pu prendre la grosse tête comme bon nombre d’acteurs avant lui mais le Craine en est encore bien loin. Une part de lui sait que son ami ne deviendra jamais une telle personne, son cœur bien trop pur en étant la preuve. “Tu as été choisi parmi des centaines de personnes parce que justement tu en es digne.” Il a passé des auditions, des tests, des Dieu sait quoi encore que Swann ignore ; mais la question reste pourtant la même. Il est prêt, en plus d’être sans doute parfait pour ce rôle. Le film ne sera pas oscarisé, c’est certain, mais il lui permettra de gagner une visibilité largement méritée. Sans que ce soit le chef d'œuvre du siècle, il sait par avance que son ami donnera tout ce qu’il peut pour offrir la meilleure prestation possible, parce qu’il est passionné par son travail et certainement pas du genre à lésiner sur les efforts. Ce sont quelques qualités supplémentaires parmi toutes celles qu’il admire chez lui. « Et toi, comment tu vas ? Tu prends tes marques ici ? » Avant même de réfléchir au contenu de sa réponse, il tient à le rassurer en hochant de la tête. Il va bien et il prend ses marques dans ce nouveau pays dans lequel il habite déjà depuis quelques mois. Plus personne ne lui pose la question, en réalité, sauf Rory. Sans doute ne le fait-il que par politesse mais quand bien même, l’anglais sait apprécier son comportement autant que sa gentillesse à sa juste valeur. Il prend place sur un coin du canapé, soucieux de ne pas prendre plus de place que nécessaire et encore moins d’empiéter de trop sur son territoire, son appartement. “Bien. Je crois que Noa va finir par être jalouse que je passe autant de temps avec toi, mais je vais m’en remettre.” Quand bien même il évite le conflit plus que tout au monde, il n’a pas peur d’appuyer son avis sur la question face à Noa. A ses yeux, il peut aisément concilier amitié et amour sans que personne n’en souffre, et ce sont pour autant de raisons qu’il ne voit pas le problème et juge les réactions de sa petite-amie quelque peu exagérées. Mais c’est Noa, après tout, et il l’aime pour ça. “J’avais peur d’avoir le mal du pays mais maintenant, je n’ai plus envie de sortir d’ici.” Plus jamais. L’Australie est sa maison, Brisbane son chez lui, et tous ses proches et nouveaux amis sont autant de raisons supplémentaires de rester. Rory tient largement sa part dans cette équation, ce que l'anglais ne précise pas puisque cela lui semble être d'une évidence folle. "Il y a tellement de choses à découvrir encore." À Brisbane, dans ses environs, dans le pays tout entier même peut-être. Il sait que ses proches ne se feront pas prier pour lui faire découvrir tout ce qu'ils peuvent et il espère qu'un jour, il sera capable de leur rendre la pareille à Londres - sans pour autant avoir envie d'y mettre le pied pour le moment encore.

C'est comme si c'était fait : il rendra son salut à Ginny avec plaisir, heureux qu'ils s'entendent si bien et de façon si naturelle alors qu'ils n'étaient pas destinés à se rencontrer. A bien y penser, rien ne le destinait à rencontrer Rory non plus mais il ne s'attarde pas sur le sujet, surtout pas alors que leur amitié lui semble aujourd'hui évidente et inévitable. « Je suis content de te voir moi aussi. Même si ça m'inquiète un peu que t'aies rien de mieux à faire de ta soirée que de venir m'aider à apprendre mes répliques, pour être tout à fait honnête. » La remarque le fait rire et cela a sans doute beaucoup à voir avec le fait qu'il ne pouvait pas être plus éloigné que ça de la vérité: il aurait pu faire bien des choses ce soir, avait quelques propositions de soirées, mais tout a été laissé de côté pour passer ces prochaines heures en compagnie de l'acteur - uniquement parce que ce dernier avait besoin de lui pour apprendre ses répliques. Bien sûr, dans toute cette équation, il faut bien avouer qu'il avait simplement envie de passer du temps à ses côtés, enfin seuls. "Pourtant, te faire apprendre des répliques à propos d'un film ayant mon nom fait partie de ma liste des 10 choses à faire avant de mourir." S'il répond sur le ton de l'humour, il espère surtout que Rory aura compris qu'il est ici par envie bien plus que par dépit - il n'y a justement aucun dépit dans sa venue. "Et j'avais hâte de rencontrer tes quelques 117 plantes et colocataires." Cette fois-ci, l'humour dans ses paroles est encore plus évident. "Tu habites seul ?" La question arrive soudainement alors qu'il observe le loft en tournant la tête, soudainement étonné qu'il ne lui ai jamais parlé d'une possible petite amie. L'appartement lui semble bien trop immense pour une personne seule mais il a tendance à bien vite de souvenir qu'autrui supporte bien mieux la solitude que ce n'est son cas. Rory n'a aucune raison de craindre quoi que ce soit, ni même de douter de lui, et même sans légèrement insister sur le prénom de Swann et le titre dudit film, ce dernier ce serait tout de même pris au jeu. A défaut d'avoir assez de confiance pour passer devant la moindre caméra, il aidera son ami avec plaisir et une certaine dose d'humour.

« Et je le pensais vraiment. Je suis heureux que tu aies pu venir. » - "J'aurais raté ce rendez vous pour rien au monde." Et enfin il l'avoue, ne rigolant cette fois-ci qu'à moitié. Il est tout aussi heureux de cette visite autant que de l'invitation, si ce n'est même plus. Son regard remonte dans le sien un temps mais se défile à l'instant où il se rend compte qu'il en est de même pour l'australien. Son visage le chauffe quelque peu mais son sourire ne meurt pas pour autant, loin de là. « Bon, mais avant qu'on commence... Sur une échelle allant de « beaucoup » à « j'aurais préféré rester coincé dans les embouteillages », à quel point tu regretterais d'être venu si je te disais que les répliques de ce script sont vraiment les plus clichées que t'entendras de ta vie ? » Avec un nom de film tel que celui-ci, il s’en serait douté. Les paroles de l’australien ne l’étonnent pas le moins du monde, finalement. “Je m’y suis préparé, ne t’en fais pas.” Pas au point de regarder à nouveau les comédies romantiques les plus clichés qui puissent exister, mais tout de même, il ne s’attend à rien de très recherché. “J’ai un peu tendance à croire au Destin et avec un nom comme ça, je ne pouvais vraiment pas te laisser tomber.” Ce n’est pas que Swann a ‘un peu tendance à croire au Destin’, c’est qu’il y croit terriblement, et sûrement de façon irraisonnée. Les choses arrivent pour une raison et il n’existe aucun hasard, pas même pour le nom d’un film auquel son ami a postulé et reçu un rôle. "Le tournage se fera dans les environs, ou ça veut dire que je vais être obligé de t'appeler tous les soirs pour avoir le droit aux anecdotes de plateau ?" S'il a le script entre les mains, l'anglais se doute que tout va arriver rapidement à partir de maintenant, raison pour laquelle il a aussi tant besoin d'aide pour apprendre son texte de façon efficace. Sinon, il n'aurait sans doute pas eu la moindre raison de lui demander de passer chez lui, c'est certain. Une part de lui espère qu'il pourra tourner dans les alentours de la ville mais si ce n'est pas le cas, Rory pourra au moins en profiter pour découvrir autre chose. "Si tu dois t'en aller à plus d'un kilomètre, j'exige une carte postale et la plus cliché que tu puisses trouver." Et sur ça, il n'y a aucune façon possible de le négocier, surtout pas alors qu'il trouve sa propre idée terriblement géniale. "Trêves de bavardages, donne moi ce script Roméo." Il ne se moquera pas longtemps des dialogues, c'est promis.



(rowann #10) will you be my future or just an escape ACin3sG
:hotmug::
 
Revenir en haut Aller en bas
Rory Craine
Rory Craine
la nuit d'or
la nuit d'or
Voir le profil de l'utilisateur
(rowann #10) will you be my future or just an escape IAeu3cF ÂGE : trente ans (19/03/91)
SURNOM : Craine pour la plupart des gens, Flynn Rider pour les enfants de l'hôpital.
STATUT : c'est officiel, ils s'aiment et vivent enfin leur relation au grand jour. Swann le rend plus heureux que jamais, c'est auprès de lui qu'il veut vivre chaque instant.
MÉTIER : acteur, il a repris le chemin des plateaux et renoue avec sa passion.
LOGEMENT : #272 Edward Street, un loft sur Spring Hill qu'il délaisse volontiers pour rejoindre Swann à Toowong.
(rowann #10) will you be my future or just an escape Uulo
POSTS : 7308 POINTS : 1880

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : très proche de sa famille, il idéalise ses ainés et surprotège sa petite sœur › a pratiqué le football australien durant son adolescence mais a du arrêter après une blessure au genou › la comédie a été la lumière au bout du tunnel lorsqu'il ne croyait plus en rien › son dernier film ne sortira pas en salles, il a frappé le réalisateur après que celui-ci ait agressé sa co-star › idéaliste et romantique, il rêve de fonder une famille › sensible et dévoué aux autres › anxieux par nature › bénévole à l'hôpital depuis août 2020.
RPs EN COURS :
(rowann #10) will you be my future or just an escape DNTTQtYr_o
rowann #16 & #21it's the way you're smiling at me, it's in the way you hold my hand. it's the way i've watched you change me, from a boy into a man. it's a million things about you, and i don't know what it is. but i have never known a love like this. it's funny how everything i dreamed about starts to seem so empty without you. i have never known a love like this.

(rowann #10) will you be my future or just an escape PTG0MPpE_o
crainesin our family portrait we look pretty happy. we look pretty normal, let's go back to that. in our family portrait we look pretty happy. let's play pretend, act like it goes naturally. can we work it out? can we be a family? i promise i'll be better, mommy i'll do anything.

(rowann #10) will you be my future or just an escape PC8GJaYC_o
cringer #9i've heard it said that people come into our lives for a reason. bringing something we must learn and we are led to those. who help us most to grow if we let them, and we help them in return. i know i'm who i am today because i knew you. like a comet pulled from orbit as it passes the sun. who can say if i've been changed for the better but because i knew you, i have been changed for good.

(rowann #10) will you be my future or just an escape Ml73
roy #2it took so long just to feel alright, remember how to put back the light in my eyes. i wish i had missed the first time that we kissed, 'cause you broke all your promises. runnin' 'round leaving scars, collecting your jar of hearts.

(rowann #10) will you be my future or just an escape NEPb15bt_o
lewaine #1she's not the type to give herself enough love. she lives her life, hand in a tight glove. i wish that i could fix it, i could fix it for you. i'll follow you way down wherever you may go. i'll follow you way down to your deepest low. i'll always be around wherever life takes you. you know i'll follow you.


(08/08) zoya (fb 2020)swann #16 & alexmaisiepenny #9murphy #2rosalie #5 & haleyswann #21 › arthur

(rowann #10) will you be my future or just an escape GVMA6aOW_o

RPs EN ATTENTE : heather #2 › sohan #3 › aiden
RPs TERMINÉS : (2021) penny #4penny #5swann #5, lucia #1 & matt #1 (léolie's wedding)penny #6 (blind test)clyde #1raphael #1rosalie #1rosalie #2 & wyatt #1swann #6sohan #2penny #7wendy & micah(event) chez miles(event) chez eddie(event) chez thomas(event) chez les craine(event) chez charlie & léocraines #1chloe #2matt #2swann #7wendy #1swann #8ivy #1garrett #1jean #1swann #9micah #1swann #12michaela #1mariage calexpenny #8stellaswann #18rosalie #4murphy #1 & swann #20swann #19

(2020) jessian #1swann #1penny #1lily #1penny #2swann #2heather #1may #1penny #3erin #1sohan #1ava #2charlie #1le noël du royaume enchanté

(flashbacks) chloe #1 (2012)clément #1 (2016)swann #3 (2018)freddy #1 (2019)ava #1 (2015)swann #4 (2018)swann #10 (2016)swann #11 & maddy #1 (2018)

(ua slasher) rowann #13rowann #14rowann #15


rps abandonnés:
 

(rowann #10) will you be my future or just an escape XyqV1PHK_o

AVATAR : david corenswet.
CRÉDITS : avatar @harley, bann profil @zaja, userbars @loonywaltz.
DC : james weatherton.
PSEUDO : nairobi, charlotte.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 24/11/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t33433-here-s-looking-at-you-kid-rory https://www.30yearsstillyoung.com/t39538-rory-this-is-not-a-review-it-s-a-love-note https://www.30yearsstillyoung.com/t33882-rory-craine https://www.30yearsstillyoung.com/t33883-rory-craine https://poedameryn.tumblr.com/

(rowann #10) will you be my future or just an escape Empty
Message(#) Sujet: Re: (rowann #10) will you be my future or just an escape (rowann #10) will you be my future or just an escape EmptyDim 22 Aoû 2021 - 18:20



will you be my future or just an escape.

Le sourire sur son visage autant que sa mine radieuse ne tromperaient personne sur la joie qu'il éprouvait d'accueillir Swann pour la soirée, et subitement tout le soin que Rory avait apporté au rangement de son loft avant son arrivée paraissait bien dérisoire. Swann ne traquerait sûrement pas la moindre trace de poussière sur ses étagères, tout comme il ne veillerait pas à ce que les coussins sur son canapé soient bien rembourrés. C'était simplement Rory, dans son besoin de rendre cet endroit aussi accueillant que possible, qui n'avait rien voulu laisser au hasard avec l'espoir que Swann s'y sente simplement bien. « Seulement si c'est un gentil message. On sait pas à quel point mon moi du futur en aura peut être besoin. » Son sourire se fit plus doux, comme la preuve qu'il ne doutait pas un instant que le message en question aurait tout de bienveillant s'il lui était transmis par Swann, qu'il n'imaginait pas autrement que comme ce jeune homme généreux et attachant qui était entré dans sa vie pour ne plus en ressortir. C'est du moins ce qu'il espérait au plus profond de lui lorsqu'il songeait à quel point leurs discussions étaient devenues importantes à ses yeux. Incapable de s'imaginer y renoncer autant que de ne plus le voir, ses paroles douces et réconfortantes n'étaient qu'une des innombrables choses dont il ne saurait simplement plus se passer. « C'est ce que j'essaie de me dire. Je veux simplement pas les décevoir. » Rory débutait encore, pour lui tout ça était loin d'être familier et tous les encouragements qu'il pouvait recevoir ne savaient en général calmer qu'une partie de ses doutes. Ceux de Swann, pourtant, semblaient faire bien davantage et illuminaient son regard d'une émotion sincère. Qu'il croit en lui plus que Rory n'en était capable lui-même le rendait d'autant plus heureux de pouvoir le compter comme ami. L'étincelle de gaieté dans ses yeux se changea pourtant en quelque chose d'autre lorsque Swann lui confia que sa petite-amie n'était pas la plus enchantée à l'idée qu'ils puissent passer autant de temps ensemble. Une boule se forma au fond de sa gorge et Rory le rejoignit d'abord sans un mot à l'autre bout du canapé, ses yeux cherchant les siens. « Oh, je... j'espère que ta présence ce soir créera pas de problèmes entre vous. » Son sourire s'évanouit doucement pour laisser place à une moue soucieuse, alors que son regard demeurait incapable de se défaire du sien. Une part de lui ne pouvait maintenant s'empêcher de se reprocher d'avoir demandé à l'anglais de le rejoindre, quand une autre part redoutait plus que tout qu'il puisse en venir à penser qu'il pouvait s'agir d'une mauvaise idée. « Je veux dire, c'est normal qu'elle veuille passer du temps avec toi et qu'elle regrette un peu que tu partages le tien entre tes amis. Mais je suis sûr que si quelqu'un est capable de trouver le parfait équilibre, c'est toi. » Et il le pensait sincèrement, en témoignait le sourire qui avait retrouvé le chemin de ses lèvres. Rory ne voulait rien d'autre que son bonheur et pour ça il n'hésiterait pas lui-même à contacter Noa pour lui assurer qu'il ne pensait pas à mal en passant autant de temps en compagnie de Swann ; quand bien même cette idée aurait tout d’inconsciente et plus encore à en juger par la vitesse à laquelle battait son cœur depuis que Swann avait posé un pied à l'intérieur de son appartement. Dieu seul savait quelles excuses Rory s'inventait pour expliquer ce trouble chaque fois que son regard se perdait quelques secondes de trop dans celui du blond, mais par chance son teint lui avait à peine changé de couleur. « Ça tombe bien, j'ai pas non plus envie de te voir repartir. » Jamais il n'aurait pu lui en vouloir de préférer retourner là où il avait vécu toute sa vie, mais entendre de sa bouche qu'il n'en avait pas l'intention apaisait les craintes qu'il éprouvait à mesure qu'il s'apercevait de la place autant que de l'importance que Swann avait pris dans sa vie en quelques mois. « Je serais ravi de t'en faire découvrir une partie, si tu veux. » Une proposition qui ne l'engagerait à rien mais qui tenait à cœur à Rory, qui faisait tout son possible pour que son acclimatation se passe au mieux. Il rêvait de lui montrer les endroits chers à son cœur, de lui faire découvrir les meilleurs restaurants, les rues les plus pittoresques, les plus jolies plages. Mais plus que tout, il rêvait de lui donner toujours plus de raisons de rester.

S'il aurait compris que Swann puisse avoir d'autres plans pour cette soirée, qu'il soit bel et bien là faisait le bonheur de Rory, qui n'osait ni ne savait comment lui dire qu'il s'était tourné vers lui parce qu'aucune compagnie ne lui semblait meilleure pour un moment comme celui-ci. C'était la première fois qu'il n'y avait vraiment plus qu'eux, la première fois surtout qu'il lui faisait découvrir son chez-lui. Par bien des égards, cette soirée était un peu spéciale tout comme son regard, lui, brillait d'une étincelle différente depuis qu'il lui avait ouvert la porte. « C'est fou, donner la réplique à un ami du même nom que mon personnage fait aussi partie de ma liste. » Son sourire s'étira en même temps qu'il rebondit sur le même ton plaisantin, y voyant un moyen détourné de lui faire de nouveau savoir à quel point il se réjouissait qu'il ait accepté. Pas seulement parce que l'aide de Swann lui serait très précieuse, aussi parce que ça lui offrait l'occasion de passer cette soirée avec lui et qu'il n'aurait peut être pas su comment le lui demander autrement, malgré le fait qu'il en ait très envie depuis déjà plusieurs jours – semaines. Amusé, Rory le fut une nouvelle fois à la prochaine allusion de l'anglais. « Comme tu peux le voir j'ai bel et bien toute une collection de plantes, mais je vis seul oui. » Si l'appartement était tout sauf vide, il y manquait souvent un peu de chaleur humaine et un seul coup d’œil suffisait à dire que personne d'autre que lui n'occupait couramment les lieux. Il avait bien de la visite pourtant, souvent de la part de Wendy et de ses amis les plus proches, et ça suffisait souvent à remplir ces lieux d'autre chose que de plantes. « Pas vraiment par choix, plutôt par la force des choses. J'ai personne dans ma vie et je me suis pas encore décidé à passer une annonce pour trouver des colocataires. » Il avoua dans un sourire. « J'en ai envie, je crois, mais disons que c'est pas forcément de cette façon que je me suis toujours imaginé vivre avec quelqu'un. » Il était un brin trop sentimental, Rory, alors il s'était bien souvent imaginé accueillir entre ces murs la personne qui partagerait sa vie. Il ne rêvait pas tant de manger une pizza devant un film avec ses colocataires que de tenter de cuisiner pour sa moitié avant de se blottir de longues heures dans ses bras. « Et puis vivre seul, c'est pas si mal. Y'a personne pour critiquer la cuisson de mon riz. » Un nouveau trait d'humour pour sous-entendre que la cuisine n'était pas encore techniquement sa spécialité mais qu'il apprenait, chaque jour, en partie parce qu'il fallait bien se nourrir. « Et vous, vous habitez ensemble avec Noa ? » Il demanda après une seconde, redéposant son regard dans le sien sans se rendre compte qu'il était à cet instant suspendu à ses lèvres, comme si la réponse importait plus à ses yeux qu'il ne voulait se l'avouer. Rien ne pourrait pourtant le rendre plus heureux que d'apprendre que les choses allaient bon train entre la jeune femme et lui, Swann méritant plus que tout de vivre un bonheur sans nuage et Rory ne pouvant qu’imaginer les innombrables raisons qui faisaient de l'anglais le petit-ami rêvé aux yeux de Noa.

Son sourire s'adoucit encore un peu plus par la suite, Rory ne prenant plus la peine de cacher sa joie à l'idée que Swann ait accepté son invitation quand il devait pourtant avoir des centaines de personnes intéressantes à voir. Il était là, et c'était tout ce qui comptait. « J'y crois aussi. Au destin, je veux dire. » Il précisa de façon anodine, peut être juste pour lui faire comprendre qu'il ne trouvait pas ça idiot le moins du monde et comprenait même mieux que personne. Rory respecterait toujours les croyances de chacun, qu'ils choisissent de se fier à un Dieu ou à un Destin sur lesquels il n'avait pas le moindre contrôle. Et c'était ça qui lui plaisait, au fond, savoir que ce qui lui arrivait était simplement censé se produire. A commencer par les bonnes choses, Rory ayant toujours été un optimiste. Et si ça voulait dire qu'il était bel et bien censé rencontrer Swann, et pas juste en ce qui concernait le nom de ce film, il ne pourrait en être plus heureux. Il avait tant gagné le jour où l'anglais était entré dans sa vie qu'il ne saurait plus se passer de cette présence chère à son cœur. « La réalisatrice voulait qu'on parte tourner en France pour plus de réalisme, mais y'avait pas le budget alors on va tout tourner en studio à Gold Coast. » Le fait que les producteurs aient refusé d'investir plus d'argent était peut être un indicateur de ce que vaudrait le film une fois tourné, mais ça avait bien peu d'importance aux yeux d'un Rory désireux de faire ses preuves. « Alors la bonne nouvelle c'est que c'est vraiment pas si loin d'ici. Mais quand même suffisamment loin pour que tu doives m'appeler et pour que tu reçoives une carte postale. » Autrement dit, il n'y avait que des avantages à partir tourner à soixante-dix kilomètres de Brisbane, Rory se gardant bien de lui préciser que le voyage ne lui prendrait que quarante-cinq minutes en voiture et que donc il n'y avait théoriquement aucune raison qu'ils s'appellent tous les soirs. Mais puisque Swann ne connaissait pas encore très bien la région et que Rory se faisait une véritable joie d'entendre le son de sa voix chaque jour au téléphone, il pouvait bien garder cette information pour lui encore un peu. C'était uniquement pour la bonne cause, oui. « Je risque d'hésiter entre de l'humour potache et des chatons trop mignons, je te préviens. Et pas question de pas assumer ensuite, j'exige que tu l'exposes fièrement. » Puisqu'il comptait se plier de bon cœur à l'exercice de la carte postale et passer autant de temps que nécessaire à choisir la carte, bien évidemment. Se redressant pour atteindre le script posé sur la table, il le tendit à Swann dont il retrouva au même moment le regard. « J'ai choisi de répéter un passage clé du film. Dans cette scène, Charles Swann rencontre sa promise à un dîner mondain et sent la jalousie le dévorer lorsqu'il la voit s'afficher avec un autre homme. La scène est très romantique parce qu'ils se quittent pas du regard de tout le dîner, comme s'ils mourraient d'envie de se retrouver seuls pour s'ouvrir leur cœur. » Et si à bien des égards le script manquait de profondeur autant que l'histoire pouvait manquer d'originalité, Rory ne put s'empêcher de se laisser attendrir un instant. « Tous les invités se réunissent ailleurs et elle s'assoit près de lui pour le rassurer. C'est là qu'il laisse parler ses sentiments, qu'il montre que même s'il est très jaloux il l'aime surtout sincèrement. » Et c'est ce passage qu'il avait choisi, peut être parce qu'il montrait le romantisme exacerbé du personnage, là où durant toute la première partie du script le héro montrait surtout un besoin obsessionnel de contrôler les fréquentations de sa promise. Soucieux de comprendre son personnage, ses motivations et ses failles, Rory aimait explorer ses différentes facettes au fil de l'histoire. « Tu... tu peux juste me donner la réplique, tu n'auras presque rien à dire. Ce sera plus simple pour moi de m'exercer si j'ai quelqu'un... à qui dire mon texte. » Quelqu'un à qui souffler des mots doux, plutôt, mais Swann l'avait sans doute déjà compris. Son regard remonta dans le sien et sans qu'il s'en aperçoive, ses joues se colorèrent instantanément, donnant une teinte rosée à ses pommettes. Jouer cette scène avec Swann serait bien différent du fait de la jouer face à un miroir et son sourire s'étira d'impatience autant que de nervosité à cette idée. « Il va juste falloir que je me rapproche un peu... » Un air doux et légèrement amusé se peignit sur son visage pour cacher son trouble et Rory n'initia pas le moindre geste, s'assurant d'abord que cette idée ne mettrait pas Swann mal à l'aise. De son coté, il pourrait toujours justifier ses joues rosies par le texte décidément cliché qu'il aurait à réciter. Quant à ses yeux brillants et la moiteur de ses mains... il trouverait bien une excuse là encore.



(rowann #10) will you be my future or just an escape JTdVfXP
(rowann #10) will you be my future or just an escape QqLqwzn
(rowann #10) will you be my future or just an escape QoPDAKU
(rowann #10) will you be my future or just an escape E0B9M70
(rowann #10) will you be my future or just an escape HZjB4DU
(rowann #10) will you be my future or just an escape 872289volunteer
(rowann #10) will you be my future or just an escape KPZB94a
(rowann #10) will you be my future or just an escape Lcds5AP
(rowann #10) will you be my future or just an escape Qi7UeVN
(rowann #10) will you be my future or just an escape 0f0M9Ir
 :l: :
 
Revenir en haut Aller en bas
Swann Buchanan
Swann Buchanan
l'ange gardien
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 33 ans (argh - 20/01/1990)
STATUT : Il file le parfait amour avec Rory et peut enfin dire qu’il est heureux sans que ce soit un mensonge. La pression du coming-out et de l’exposition médiatique ne semblent plus si terribles, maintenant.
MÉTIER : Kinésithérapeute dans un cabinet géré avec Martin. Actuellement sur la touche, la faute à une large entaille dans le creux de sa main (merci Murphy).
LOGEMENT : 400 Carmody Road, Toowong, en collocation avec Sofia et Maisie, quand il ne retrouve pas le loft de Rory à Spring Hill.
I wish i was the monster you think I am
POSTS : 20190 POINTS : 2350

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : En quête perpétuelle d'identité › Joueur de football australien › Ne connaît pas ses limites physiques › Sûr de lui en apparence seulement › Très instable mentalement › Médiateur par excellence › Deux tentatives de suicide au compteur › Poignets marqués par les cicatrices › Passionné par son métier › Ecoute beaucoup, se confie peu › Prêt à tout pour sa famille et ceux qu'il aime › Ne se sent à sa place que lorsqu'on ne le remarque pas, être amoureux d'un homme et un acteur reconnu est ce qu'il a vécu de plus terrifiant (et beau)
RPs EN COURS : (09)rory #16 & alex #4zoyapenny #6alex #5nathanaelmaisie #2danikamartin #3rory #21

uabébou (ua gnogni)

pré lien
assistant kiné

(rowann #10) will you be my future or just an escape Qn8Pasxy_o
rowann › love is a drug and you are my cigarette, love is addiction and you are my nicorette. you are the sun and the light, you're the origin of love. now i know you're amazing 'cause all i need is the love you breathe. put your lips on me and i can live underwater.

(rowann #10) will you be my future or just an escape Yox3
swalex › summer of 2012, burnt in my mind : high, crazy and drunk, five in a room. throwing drinks at each other, making fun of our lovers, getting kicked out on the street. we were best friends forever but the truth is i'm so good at crashing in, making sparks and shit but then i'm a bad friend.

(rowann #10) will you be my future or just an escape Tumblr_nfip3e9Bwa1skwmuvo1_250
swaddy › the crown you wear makes you numb to the thorns. there's a mirror at the end of the road. the lights are on but no one knows you're suffocating. there's nowhere to run.

(rowann #10) will you be my future or just an escape 9d817bc28c2d5299557dd123debdb50d1f472b12
arthur › why don't you just take what you want from me? i think you should take what you want and leave. you're changing everyday, you played me, you're taking everything. i let you run the game.

RPs EN ATTENTE : (rowann #10) will you be my future or just an escape Bf45a03e218c4f25e21e00a7ee89ac66
mcgraths › the more that you say the less I know. wherever you stray i follow. i'm begging for you to take my hand, wreck my plans.

RPs TERMINÉS : (2021) sashalucia #14, rory #5 & matt #8lucia #15lucia #16 & mcgrathspenny #3matt #5ariane #3lucia #17jill #3lucia #19ariane #4matt #7lucia #20rory #6rory #7alex #2rory #8rory #9penny #4maddy #2noa #3penny #5noa #4rory #12maisie #1sofia s. #1mariage calexalex #3deklanrory #18wendy #2arthur #1maddy #4rory #20 & murphyrory #19

(2020) lucia #12maxence #1lucia #13nathanael #1lucia #9penny #1penny #2lucia #10lucia #11 + dbd crewraphael #3lucia #8martin #2ariane #2lucia #7saül #1lucia #6noa #2raphael #2ariane #1martin #1lucia #4danikalucia #5 & hannahginny #2, matt #3 & jill #1lucia #1matt #1 & lily #1matt #2 & lily #2ginny #1rory #1maddy #1

(flashbacks) chloerory #3rory #2rory #4spenceralex #1raphael #1wendy #1rory #10rory #11 & maddy #3

(rowann #10) will you be my future or just an escape 4eefd80f47917894d64114d7f27fa037980e6208

AVATAR : Evan Peters
CRÉDITS : laserquest (avatar) › nairobi (rowann) › alex (swalex) › loonywaltz (ub)
DC : Charlie, Auden, Lily & Rhett
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/08/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28950-a-little-bit-of-heaven-a-little-bit-of-hell-swann https://www.30yearsstillyoung.com/t41172- https://www.30yearsstillyoung.com/t29801-swann-mcgrath https://www.30yearsstillyoung.com/t34837-swann-mcgrath

(rowann #10) will you be my future or just an escape Empty
Message(#) Sujet: Re: (rowann #10) will you be my future or just an escape (rowann #10) will you be my future or just an escape EmptyLun 23 Aoû 2021 - 0:34



« Seulement si c'est un gentil message. On sait pas à quel point mon moi du futur en aura peut être besoin. » - “Donne moi un stylo et une feuille.” Ce n’étaient que des paroles en l’air, une simple blague, et pourtant il ressent le besoin d’aller au bout de l’idée et ainsi démontrer à Rory tout ce qu’il peut penser de lui. Ce sont autant d’adjectifs mélioratifs qu’il couche sur le papier (ce ne pouvait être qu’un gentil message, évidemment), s’appliquant de sa plus belle écriture et des meilleures tournures de phrase qu’il arrive à inventer dans la seconde. A ouvrir dans cinq ans sont les seules instructions qu’il donne au moment de refermer le papier en trois, le glissant ainsi dans une enveloppe. Il ne doute pas un seul instant que son ami saura jouer le jeu, quand bien même il aura certainement perdu ce stupide bout de papier d’ici à la date d’échéance.

Il prend le temps de rassurer Rory à propos de la place qu’il pourrait tenir dans une possible dispute avec sa petite-amie. Noa est tout sauf compréhensive, mais il sait bien qu’elle ne pense pas à mal de l’australien - comment pourrait-elle de toute façon lui trouver le moindre défaut. “Elle est sortie avec des amis, c’est à peine si elle verra le temps passer.” Qu’il en vient finalement à préciser, après lui avoir assuré que le couple ne se disputerait pas le moins du monde et que ce n’était pas non plus une subtile façon de lui faire comprendre qu’il ne voulait plus le voir autant. Bien au contraire, c’est en étant aussi franc avec lui qu’il tend à lui assurer que son amitié compte énormément pour lui. Pour chasser tout doute, il s’installe finalement sur le canapé, lui prouvant ainsi qu’il n’est pas prêt de quitter l’appartement à moins qu’on lui en donne l’ordre. Ecouter Rory parler de ses plantes a quelque chose d’amusant pour lui qui a toujours admiré les personnes ayant la main verte. Même avec l’humidité de Londres, il trouvait encore le moyen de tuer des plantes pour cause de manque d’eau. Ici, il n’ose même pas imagine le carnage s’il s’essaye à quoi que ce soit d’autre que l’élevage intensif de cactus. Quand l’australien précise qu’il n’habite pas seul par pure choix, il ne peut s’empêcher de ressentir un pincement au coeur, lui souhaitant profondément de trouver quelqu’un de bien avec qui partager le temps passé entre ces murs et avec qui profiter de la vue offerte sur la ville. “Je comprends. Tu finiras par trouver quelqu’un de bien.” De la façon dont il le souhaite, peu importe ce dont il fait réellement allusion à. “Tes casseroles auxquelles le riz accroche, peut-être ?” Il n’y a pas d’humain pour se plaindre de la cuisson de son riz, mais on ne parle pas assez des pauvres ustensiles de cuisine lâchement abandonné des jours durant dans l’évier, avec l’espoir fou que tout redevienne à la normale. La question est posée sur le ton évident de l’humour, auquel s’ajoute un sourire bien trop grand de la part de Swann. Son riz n’est sûrement pas si mauvais qu’il le prétend, il ne sait pas ce qu’il vaut. « Et vous, vous habitez ensemble avec Noa ? » Ressentant soudainement le besoin d’éloigner tous doutes, il répond d’abord en tournant la tête de droite à gauche. Il n’a jamais été question de vivre avec la jeune femme, leur histoire est encore bien trop récente et il a surtout l’impression qu’ils se marcheraient dessus plus qu’autre chose s’ils venaient à franchir le pas. Ce qui l’étonne, c’est seulement l’attention avec laquelle l’australien écoute sa réponse, laquelle il juge pourtant de maigre intérêt. “Non. C’est pas prévu non plus pour être honnête, c’est bien comme ça.” Ils ont des rythmes de vie bien différents, des envies différentes aussi. C’est mieux comme ça, pour tout le monde, et il n’a pas le moindre doute à ce sujet, surtout alors que cela lui assure la possibilité de pouvoir appeler Rory quand il le souhaite sans avoir à rendre de comptes à sa petite-amie. “Prévois une carte postale magnétique, alors, qu’elle soit parfaitement exposée sur mon frigo.” Aussi vieux-jeu cela puisse-t-il être, c’est une idée qui l’amuse et qu’il préfère mettre en avant, ne parlant des coups de téléphone que dans un second temps, pensant ainsi noyer le poisson dans l’eau. “Je t’appelerai tous les soirs, c’est pour t’entraîner à faire la discussion à une future colocataire.” Une future madame Craine qui sera bien plus bavarde que lui, certes, mais qui est aussi la parfaite excuse pour qu’il ait une raison de l’appeler chaque soir, là où de simples amis se seraient sans aucun doute contentés de quelques sms ci et là. Swann, lui, ne les trouve pas suffisants dès lors qu’il s’agit d’un ami aussi cher que son acteur préféré - qui le reste malgré ses sombres idées de cartes postales.

Swann prend doucement le script entre ses mains comme s’il s’agissait du Saint Graal et non moins. Ses yeux le parcourent avec curiosité autant qu’attention, en même temps qu’il écoute les explications allant de pair. N’ayant pas fait ses devoirs, il n’a à vrai dire aucune idée de ce dont il sera question dans ce film mais se rattrape bien rapidement grâce aux explications précises de son ami. Le personnage qu’il joue a de quoi l’amuser, il n’a aucun mal à l’imaginer dans le rôle de cet homme amoureux et envieux de se confesser à la femme qu’il aime. Pour être honnête, cela n’a de toute façon rien de réellement original - mais tout de même, il s’appelle Swann, et cela mérite d’être souligné une fois de plus. “Et elle ? Elle est supposée l’aimer ? Enfin… oui non, je me contente de lire les lignes de toute façon.” Il n’a rien d’un acteur et le sait, il est simplement ici pour aider un ami mais sait par avance que sa prestation sera terriblement catastrophique. Lire les lignes, c’est un bon début, non ? « Il va juste falloir que je me rapproche un peu... » La proximité soudaine de son ami le déstabilise quelque peu mais il tente rapidement de se reprendre, tant lui que son cœur battant. Tout est inédit pour les deux hommes qui avaient pris pour habitude de se voir le temps de prendre un verre sur les terrasses bondées, et jamais rien d’autre, jamais rien de plus. Il n’aurait pas cru avoir à lui souffler les répliques un jour mais il faut avouer que c’est amusant, finalement, surtout alors qu’il ne semble avoir aucun mal à rentrer dans son propre rôle. Les joues rouges de Rory sont expliquées par le climat australien, ses yeux brillants par l’excitation. Sa main se relève du canapé pour ensuite se poser sur sa cuisse et ne pas gêner Rory, parce que son entraînement implique sans doute qu'il commence déjà à mimer les gestes adéquats.

Sa main tremblante s’emparre du script en même temps qu’il se souvient que son seul rôle consiste en réalité à ne pas quitter Rory du regard durant tout le repas, autrement dit durant toute la durée de ses répliquées énamourées. Qu’est ce qui vous cause tant de troubles ? qu’il articule fébrilement, ayant plus de mal que prévu à garder ses yeux dans ceux de l’australien, plus proche de lui que jamais. Sentir son souffle contre sa peau ne faisait en rien partie du plan initial et Swann ne comprend pas pourquoi il est finalement aussi troublé que le personnage de Charles ; il se sent stupide à l’idée de ne pas savoir comment réagir face à un ami, Rory est pourtant loin d’être son premier. Ce n’est pas parce qu’il est australien que cela y change quoi que ce soit. “Tu sais la question que je me pose toujours en regardant un film ? C’est comment les acteurs font pour ne pas tomber amoureux quand ils jouent un couple.” La question lui vient soudainement, largement animée par le fait qu’il ne se sente plus réellement à sa place au milieu d’une scène de déclaration. C’est tout naturellement qu’il pose donc des questions sur le sujet, suivant ainsi sa seule logique, se grattant la nuque en preuve de son manque d’assurance. “Non, oui, pardon, le texte, motus et bouche cousue.” Et il reprend aussitôt son sérieux, ses yeux oscillant entre ceux de l’australien et le script, son corps toujours posé près du sien contre le canapé. Malgré tous les sentiments contradictoires qui sont actuellement les siens, il n’a pas pensé un seul instant à se reculer de lui.



(rowann #10) will you be my future or just an escape ACin3sG
:hotmug::
 
Revenir en haut Aller en bas
Rory Craine
Rory Craine
la nuit d'or
la nuit d'or
Voir le profil de l'utilisateur
(rowann #10) will you be my future or just an escape IAeu3cF ÂGE : trente ans (19/03/91)
SURNOM : Craine pour la plupart des gens, Flynn Rider pour les enfants de l'hôpital.
STATUT : c'est officiel, ils s'aiment et vivent enfin leur relation au grand jour. Swann le rend plus heureux que jamais, c'est auprès de lui qu'il veut vivre chaque instant.
MÉTIER : acteur, il a repris le chemin des plateaux et renoue avec sa passion.
LOGEMENT : #272 Edward Street, un loft sur Spring Hill qu'il délaisse volontiers pour rejoindre Swann à Toowong.
(rowann #10) will you be my future or just an escape Uulo
POSTS : 7308 POINTS : 1880

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : très proche de sa famille, il idéalise ses ainés et surprotège sa petite sœur › a pratiqué le football australien durant son adolescence mais a du arrêter après une blessure au genou › la comédie a été la lumière au bout du tunnel lorsqu'il ne croyait plus en rien › son dernier film ne sortira pas en salles, il a frappé le réalisateur après que celui-ci ait agressé sa co-star › idéaliste et romantique, il rêve de fonder une famille › sensible et dévoué aux autres › anxieux par nature › bénévole à l'hôpital depuis août 2020.
RPs EN COURS :
(rowann #10) will you be my future or just an escape DNTTQtYr_o
rowann #16 & #21it's the way you're smiling at me, it's in the way you hold my hand. it's the way i've watched you change me, from a boy into a man. it's a million things about you, and i don't know what it is. but i have never known a love like this. it's funny how everything i dreamed about starts to seem so empty without you. i have never known a love like this.

(rowann #10) will you be my future or just an escape PTG0MPpE_o
crainesin our family portrait we look pretty happy. we look pretty normal, let's go back to that. in our family portrait we look pretty happy. let's play pretend, act like it goes naturally. can we work it out? can we be a family? i promise i'll be better, mommy i'll do anything.

(rowann #10) will you be my future or just an escape PC8GJaYC_o
cringer #9i've heard it said that people come into our lives for a reason. bringing something we must learn and we are led to those. who help us most to grow if we let them, and we help them in return. i know i'm who i am today because i knew you. like a comet pulled from orbit as it passes the sun. who can say if i've been changed for the better but because i knew you, i have been changed for good.

(rowann #10) will you be my future or just an escape Ml73
roy #2it took so long just to feel alright, remember how to put back the light in my eyes. i wish i had missed the first time that we kissed, 'cause you broke all your promises. runnin' 'round leaving scars, collecting your jar of hearts.

(rowann #10) will you be my future or just an escape NEPb15bt_o
lewaine #1she's not the type to give herself enough love. she lives her life, hand in a tight glove. i wish that i could fix it, i could fix it for you. i'll follow you way down wherever you may go. i'll follow you way down to your deepest low. i'll always be around wherever life takes you. you know i'll follow you.


(08/08) zoya (fb 2020)swann #16 & alexmaisiepenny #9murphy #2rosalie #5 & haleyswann #21 › arthur

(rowann #10) will you be my future or just an escape GVMA6aOW_o

RPs EN ATTENTE : heather #2 › sohan #3 › aiden
RPs TERMINÉS : (2021) penny #4penny #5swann #5, lucia #1 & matt #1 (léolie's wedding)penny #6 (blind test)clyde #1raphael #1rosalie #1rosalie #2 & wyatt #1swann #6sohan #2penny #7wendy & micah(event) chez miles(event) chez eddie(event) chez thomas(event) chez les craine(event) chez charlie & léocraines #1chloe #2matt #2swann #7wendy #1swann #8ivy #1garrett #1jean #1swann #9micah #1swann #12michaela #1mariage calexpenny #8stellaswann #18rosalie #4murphy #1 & swann #20swann #19

(2020) jessian #1swann #1penny #1lily #1penny #2swann #2heather #1may #1penny #3erin #1sohan #1ava #2charlie #1le noël du royaume enchanté

(flashbacks) chloe #1 (2012)clément #1 (2016)swann #3 (2018)freddy #1 (2019)ava #1 (2015)swann #4 (2018)swann #10 (2016)swann #11 & maddy #1 (2018)

(ua slasher) rowann #13rowann #14rowann #15


rps abandonnés:
 

(rowann #10) will you be my future or just an escape XyqV1PHK_o

AVATAR : david corenswet.
CRÉDITS : avatar @harley, bann profil @zaja, userbars @loonywaltz.
DC : james weatherton.
PSEUDO : nairobi, charlotte.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 24/11/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t33433-here-s-looking-at-you-kid-rory https://www.30yearsstillyoung.com/t39538-rory-this-is-not-a-review-it-s-a-love-note https://www.30yearsstillyoung.com/t33882-rory-craine https://www.30yearsstillyoung.com/t33883-rory-craine https://poedameryn.tumblr.com/

(rowann #10) will you be my future or just an escape Empty
Message(#) Sujet: Re: (rowann #10) will you be my future or just an escape (rowann #10) will you be my future or just an escape EmptyMer 25 Aoû 2021 - 21:28



will you be my future or just an escape.

Une lueur de curiosité éclaira son regard tandis que Rory ne se fit pas prier davantage pour saisir une feuille de papier et un stylo qu'il tendit à Swann. Le voir s'affairer à remplir la feuille attendrit l'australien qui joua le jeu et ne chercha pas à regarder par dessus son épaule, étirant un sourire intrigué lorsque le blond lui tendit finalement l'enveloppe dans laquelle il avait glissé son message. « Il me reste plus qu'à espérer que tu penseras toujours ce que tu as écris dans cinq ans. » Et s'il aurait tout aussi bien pu souhaiter que Swann fasse encore partie de sa vie d'ici là pour pouvoir ouvrir cette enveloppe avec lui, Rory ne voyait aucune raison d'en douter. Il serait là, parce qu'il n'était pas décidé à laisser leurs chemins se séparer quand leur rencontre avait été synonyme de tant de belles choses et de bons moments pour lui ces derniers mois, devenant l'une de ces évidences contre lesquelles il n'avait pas un seul instant pensé à lutter. En attendant, il rangerait son enveloppe avec beaucoup de soin dans un endroit dont seul lui aurait le secret, comme si elle renfermait un trésor inestimable à ne pas mettre entre toutes les mains.

En partie rassuré sur l'opinion que la petite-amie de l'anglais pourrait se faire au sujet de cette soirée, Rory choisit de mettre ses craintes de coté pour simplement profiter de la compagnie de Swann et de cette entente si naturelle qu'ils retrouvaient à chaque fois. Chérissant profondément leur amitié autant que le temps passé tous les deux, Rory songea qu'ils pourraient à l'avenir de nouveau passer du temps l'un chez l'autre, sans forcément la prochaine fois qu'il soit question de l'aider à répéter son texte. Conscient tout au fond de lui qu'il s'agissait avant tout d'un prétexte pour inviter Swann et se retrouver rien que tous les deux, Rory n'était pas le moins du monde pressé de voir les heures défiler et le départ de l'anglais approcher. Encore moins alors qu'ils ne risquaient pas d'être dérangés par la présence d'un colocataire ou d'un(e) petit(e)-ami(e) dont Swann n'aurait pas eu connaissance avant ce soir. Rory vivait seul et était pour une fois tenté d'y voir un avantage plutôt qu'un inconvénient. « J'ai encore le temps, d'après ma petite sœur. Même si elle a dix-huit ans et me donne parfois l'impression que sa vie affective est plus remplie que la mienne. » Son sourire se teinta d'une pointe d'amusement à cette idée. Il n'était pas pressé de trouver quelqu'un et préférait prendre son temps si ça pouvait lui éviter quelques désillusions. Rory n'avait jamais vraiment fait dans les rencontres éphémères, préférant l'idée de se poser lorsque la bonne personne se présenterait. Il souhaitait faire des projets et fonder une famille lorsque le bon moment serait venu, et toutes ces choses prenaient du temps et valaient bien de se satisfaire de la solitude de son appartement en attendant de le partager un jour. « J'admets qu'elles doivent attendre impatiemment les soirs où je me fais livrer pour avoir un peu de répit. » Ses casseroles, parfois légèrement malmenées il est vrai. Mais promis, il n'était pas si mauvais cuisinier, il n'avait simplement pris l'habitude de faire de vrais efforts que lorsqu'il recevait quelqu'un. Ses lèvres ne pouvant finalement contenir la question qu'il brûlait d'envie de lui poser depuis plusieurs minutes, c'est avec attention que ses yeux détaillèrent l'expression du visage de l'anglais et sans même qu'il s'en aperçoive qu'une vague de soulagement l'envahit. C'était insensé, parce qu'en bon ami il aurait été heureux pour lui et Noa si sa réponse avait été différente, ne voyant après tout aucune raison de ne pas l'être lorsque sa relation avec la jeune femme semblait sincèrement épanouir Swann. « L'important c'est que ça vous convienne. » Il souffla doucement pour ne pas penser davantage aux sentiments confus que cette annonce répandait en lui et pour lesquels une part de lui se sentait inévitablement coupable. Il paraissait alors bien plus simple d'enfouir tout ça et de raccrocher le regard de l'anglais pour sourire doucement à l'idée de maintenir le contact avec lui lorsque son tournage commencerait. L'inverse aurait été impensable, et ce où qu'il soit parti. « Crois-moi, tu sauras même pas quelle face exposer quand tu verras le message que je t'aurai écrit au dos de la carte. » Oh, il avait bien compris l'importance de cette carte postale aux yeux de Swann et comptait jouer le jeu jusqu'au bout, y compris pour ce qui était d'y coucher un message sur lequel il laisserait à son tour planer un certain mystère. Non pas qu'il veuille rivaliser avec celui que Swann avait soigneusement enfermé dans cette enveloppe, mais Rory comptait secrètement sur la sincérité dudit message pour compenser le reste de la carte. « Oh, alors c'est pour la bonne cause. » Il releva dans un petit sourire, trop aveuglé par son envie d'entendre chaque soir le son de sa voix pour noter qu'ils ne seraient sans doute même pas assez loin l'un de l'autre pour justifier tous ces appels. Bien loin de là, Rory ne pensait qu'au plaisir qu'il aurait à attendre ses coups de fil et à lui raconter l'ensemble de ses journées, sans lésiner bien sûr sur des détails aussi nombreux qu'insignifiants. Il fallait au moins ça pour qu'il n'éprouve pas un léger pincement au cœur à l'idée de s'éloigner de Brisbane quelques semaines.

Si le script qu'il confia aux mains de Swann n'était guère original, Rory n'en était pas moins heureux de répéter son texte en compagnie de l'anglais, face à qui il avait comme le pressentiment qu'il n'aurait aucun mal à rentrer dans son personnage. Sans pourtant encore savoir à quel point il pouvait précisément voir juste. « Disons que leur histoire n'est pas toute rose. » Il souffla d'un air légèrement pensif. « Peut être qu'elle aura au moins le mérite de surprendre ceux qui n'ont pas lu le livre. » A défaut que le film ait tout d'un chef d’œuvre, Rory aimait penser qu'il aurait malgré tout un coté imprévisible. Redevenant parfaitement silencieux, et à présent beaucoup plus proche de Swann qu'il ne l'avait jamais été depuis leur rencontre, Rory baissa les yeux rien qu'un instant pour que son ami ne puisse pas déceler le trouble qui l'envahissait à mesure que les secondes passaient et que son esprit se trouvait envahi de questionnements qui n'auraient jamais du y naître. Tout à coup, Rory se demandait comment leur rencontre pouvait bien remonter à seulement quelques mois lorsque Swann avait pris une telle place dans sa vie qu'il lui semblait l'avoir toujours connu. Tout à coup, il s'inquiétait de ce qu'il pourrait lire dans ses yeux s'il retrouvait son regard, et d'à quel point ce sentiment pouvait être réciproque quand la seule idée de s'imaginer loin de lui même que pour quelques jours l'angoissait. Tout à coup le parfum de l'anglais semblait embaumer l'air sans que Rory ne puisse s'empêcher de vouloir en discerner chaque effluve, et plus une seule ligne de son texte ne semblait subitement digne de son intérêt. Car tout à coup, plus rien ne semblait exister en dehors des sentiments confus et paralysants que la présence de l'anglais répandait en lui. Rory luttait, il luttait de toutes ses forces pour faire taire ces pensées et reprendre le plein contrôle de lui-même, mais ce n'est finalement qu'en entendant la voix de Swann résonner autour de lui qu'il fut ramené à la réalité. Son cœur rata un battement comme s'il avait été pris sur le fait et que ses joues rougies risquaient de trahir ses pensées les plus secrètes, son regard à présent scellé au sien sans plus qu'il ne puisse s'y soustraire. Et il ne le voulait pas, pas le moins du monde, incapable de ne pas se laisser aller à admirer ses magnifiques yeux sombres autant qu'hypnotisé par leur intensité. Jamais il n'en avait vu de plus envoûtants, tout comme il ne s'était jamais senti autant en sécurité auprès de personne. Autant à sa place, aussi, alors que l'éclat si familier de son regard le faisait se sentir chez lui pour la toute première fois dans son propre appartement. Ses yeux clairs plongèrent tout au fond des siens sans chercher à lutter, Rory bien incapable d'effacer de son visage un sourire doux et troublé.

Il ne perdit pas une miette de l'interprétation de l'anglais, pourtant bien plus concentré à ce qu'il ne devine pas d'après son souffle – à présent tout proche de lui – à quel point sa respiration s'était accélérée. Tout comme ses battements de cœurs redoublèrent d'intensité aux mots bientôt soufflés par Swann et que Rory eut bien du mal à ne pas trouver un peu trop appropriés au moment et au déferlement de sentiments qu'il tentait tant bien que mal de refouler. « Certains sont tombés amoureux. » Il s'entendit répondre d'une voix douce et faible, ses doigts jouant entre eux comme s'il ne savait pas quoi en faire. Certains étaient tombés amoureux en répétant des scènes comme celle-ci, et tout devenait tellement clair, tellement évident qu'il sourirait comme un adolescent qui prendrait lui-même conscience de ses sentiments s'il n'était pas pétrifié par tout ce que Swann représentait à cet instant. Il lui était si proche que Rory se rêvait suffisamment courageux pour oser glisser sa main sur la sienne et se pencher vers lui pour... « Non, oui, pardon, le texte, motus et bouche cousue. » L'embrasser. De nouveau happé par ses pensées, il réalisa brusquement qu'il ne lui avait toujours pas donné la réplique et demeura figé comme un idiot durant plusieurs secondes. « Hm, oui. » Le texte. Il ne devait pas oublier le texte ni la scène qu'il était censé répété face à un Swann bien trop dévoué et patient pour oser le presser. Il était là pour lui et Rory n'avait pas la moindre envie de lui faire perdre la plus petite seconde de son temps. Quand bien même lui passerait volontiers le sien à l'observer, en silence, fasciné par la beauté presque angélique des traits du jeune anglais. « C'est vous. Vous qui avez mis tant de délicatesse dans mon cœur. Grâce à vous, je... » Perdu dans la contemplation de son visage, Rory en oubliait ses répliques presque autant qu'il en oubliait par moment de respirer. Le texte, oui. « Je vois le monde béni dans une douce lumière. » Et à présent chaque mot couché sur ces feuilles lui semblait conter une toute autre histoire que celle du script. « Si vous saviez la sécheresse qu'était ma vie avant... » Toi, Swann. « …avant vous. » Bien incapable de jauger ses talents d'acteur, Rory parierait pour autant qu'il était loin d'être convaincant car à mille lieux de se soucier du résultat quand ses pensées étaient toutes dirigées ailleurs. Chaque seconde où son regard s'encrait à celui de Swann valait à son cœur de se liquéfier et s'il y avait bien une chose que Rory se savait incapable de jouer face à lui, c'était l'indifférence. C'aurait peut être été préférable, c'aurait même sûrement été moins risqué, mais il ne pouvait pas. Pas alors qu'il ne désirait pas non plus le moins du monde instaurer la moindre distance entre son corps et le sien, quand bien même son cerveau lui hurlait de retrouver sagement l'autre bout du canapé. Son cœur lui n'était pas de cet avis et c'était son cœur, comme bien souvent, que Rory écouterait. Ses doigts quittèrent alors lentement leur place pour glisser tout près des siens et les effleurer, aller à leur rencontre avec douceur et appréhension. « Je... » Il bredouilla lorsqu'il s'aperçut que ce seul geste lui avait valu de s'approcher encore un peu plus, désormais si proche de Swann qu'il pouvait percevoir chaque nuance de couleur habillant ses yeux. Le reste de la pièce lui sembla s'effacer et il en perdit même la notion du temps, incapable de pouvoir dire s'il s'était passé deux secondes ou bien deux minutes depuis qu'il s'était approché. N'y tenant plus, n'éprouvant plus non plus l'ombre d'une hésitation, Rory approcha lentement son visage du sien et, aussi doucement que ses doigts étaient allés à la rencontre de sa peau, déposa ses lèvres sur les siennes dans un baiser aussi tendre qu'un peu fébrile. Un baiser au goût d'évidence et qu'une partie de lui aurait aimé initier plus tôt, alors qu'il s'avouait enfin que le regard qu'il posait sur Swann n'était plus celui d'un ami depuis déjà plusieurs semaines. Qu'il était doucement mais sûrement tombé amoureux de lui au fil de leurs rencontres, autant que de sa douceur, ses adorables pommettes et le son si particulier de son rire. Se détachant après plusieurs secondes, Rory réalisa pourtant ce qu'il venait de faire lorsque ses yeux se rouvrirent pour croiser les siens. « Je... Pardon... » C'était pas dans le script, et ça n'avait rien d'une répétition non plus. Et s'il devrait probablement souhaiter disparaître ou saisir la première occasion d'aller se planquer dans une autre pièce, Rory demeura incapable de bouger, tout comme sa main qui semblait se tenir prête à retenir la sienne. A le retenir, lui, s'il avait comme il le craignait de bonnes raisons de penser qu'il avait tout gâché.



(rowann #10) will you be my future or just an escape JTdVfXP
(rowann #10) will you be my future or just an escape QqLqwzn
(rowann #10) will you be my future or just an escape QoPDAKU
(rowann #10) will you be my future or just an escape E0B9M70
(rowann #10) will you be my future or just an escape HZjB4DU
(rowann #10) will you be my future or just an escape 872289volunteer
(rowann #10) will you be my future or just an escape KPZB94a
(rowann #10) will you be my future or just an escape Lcds5AP
(rowann #10) will you be my future or just an escape Qi7UeVN
(rowann #10) will you be my future or just an escape 0f0M9Ir
 :l: :
 
Revenir en haut Aller en bas
Swann Buchanan
Swann Buchanan
l'ange gardien
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 33 ans (argh - 20/01/1990)
STATUT : Il file le parfait amour avec Rory et peut enfin dire qu’il est heureux sans que ce soit un mensonge. La pression du coming-out et de l’exposition médiatique ne semblent plus si terribles, maintenant.
MÉTIER : Kinésithérapeute dans un cabinet géré avec Martin. Actuellement sur la touche, la faute à une large entaille dans le creux de sa main (merci Murphy).
LOGEMENT : 400 Carmody Road, Toowong, en collocation avec Sofia et Maisie, quand il ne retrouve pas le loft de Rory à Spring Hill.
I wish i was the monster you think I am
POSTS : 20190 POINTS : 2350

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : En quête perpétuelle d'identité › Joueur de football australien › Ne connaît pas ses limites physiques › Sûr de lui en apparence seulement › Très instable mentalement › Médiateur par excellence › Deux tentatives de suicide au compteur › Poignets marqués par les cicatrices › Passionné par son métier › Ecoute beaucoup, se confie peu › Prêt à tout pour sa famille et ceux qu'il aime › Ne se sent à sa place que lorsqu'on ne le remarque pas, être amoureux d'un homme et un acteur reconnu est ce qu'il a vécu de plus terrifiant (et beau)
RPs EN COURS : (09)rory #16 & alex #4zoyapenny #6alex #5nathanaelmaisie #2danikamartin #3rory #21

uabébou (ua gnogni)

pré lien
assistant kiné

(rowann #10) will you be my future or just an escape Qn8Pasxy_o
rowann › love is a drug and you are my cigarette, love is addiction and you are my nicorette. you are the sun and the light, you're the origin of love. now i know you're amazing 'cause all i need is the love you breathe. put your lips on me and i can live underwater.

(rowann #10) will you be my future or just an escape Yox3
swalex › summer of 2012, burnt in my mind : high, crazy and drunk, five in a room. throwing drinks at each other, making fun of our lovers, getting kicked out on the street. we were best friends forever but the truth is i'm so good at crashing in, making sparks and shit but then i'm a bad friend.

(rowann #10) will you be my future or just an escape Tumblr_nfip3e9Bwa1skwmuvo1_250
swaddy › the crown you wear makes you numb to the thorns. there's a mirror at the end of the road. the lights are on but no one knows you're suffocating. there's nowhere to run.

(rowann #10) will you be my future or just an escape 9d817bc28c2d5299557dd123debdb50d1f472b12
arthur › why don't you just take what you want from me? i think you should take what you want and leave. you're changing everyday, you played me, you're taking everything. i let you run the game.

RPs EN ATTENTE : (rowann #10) will you be my future or just an escape Bf45a03e218c4f25e21e00a7ee89ac66
mcgraths › the more that you say the less I know. wherever you stray i follow. i'm begging for you to take my hand, wreck my plans.

RPs TERMINÉS : (2021) sashalucia #14, rory #5 & matt #8lucia #15lucia #16 & mcgrathspenny #3matt #5ariane #3lucia #17jill #3lucia #19ariane #4matt #7lucia #20rory #6rory #7alex #2rory #8rory #9penny #4maddy #2noa #3penny #5noa #4rory #12maisie #1sofia s. #1mariage calexalex #3deklanrory #18wendy #2arthur #1maddy #4rory #20 & murphyrory #19

(2020) lucia #12maxence #1lucia #13nathanael #1lucia #9penny #1penny #2lucia #10lucia #11 + dbd crewraphael #3lucia #8martin #2ariane #2lucia #7saül #1lucia #6noa #2raphael #2ariane #1martin #1lucia #4danikalucia #5 & hannahginny #2, matt #3 & jill #1lucia #1matt #1 & lily #1matt #2 & lily #2ginny #1rory #1maddy #1

(flashbacks) chloerory #3rory #2rory #4spenceralex #1raphael #1wendy #1rory #10rory #11 & maddy #3

(rowann #10) will you be my future or just an escape 4eefd80f47917894d64114d7f27fa037980e6208

AVATAR : Evan Peters
CRÉDITS : laserquest (avatar) › nairobi (rowann) › alex (swalex) › loonywaltz (ub)
DC : Charlie, Auden, Lily & Rhett
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/08/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28950-a-little-bit-of-heaven-a-little-bit-of-hell-swann https://www.30yearsstillyoung.com/t41172- https://www.30yearsstillyoung.com/t29801-swann-mcgrath https://www.30yearsstillyoung.com/t34837-swann-mcgrath

(rowann #10) will you be my future or just an escape Empty
Message(#) Sujet: Re: (rowann #10) will you be my future or just an escape (rowann #10) will you be my future or just an escape EmptyJeu 26 Aoû 2021 - 8:13



L’entendre parler de sa petite soeur a toujours quelque chose d’attendrissant et Swann est heureux de voir le portrait de cette dernière se dessiner un peu plus précisément à chacune de leurs rencontres. Anecdote après anecdote, détail après détail, il en apprend toujours un peu plus sur sa famille, son histoire, et tout ce qui l’a forgé pour qu’il devienne l’homme qu’il est aujourd’hui. Ainsi, tel un échange de bons procédés, l’anglais n’hésite pas à parler de son couple sans pour autant ne jamais s’éterniser, soucieux de ne pas l’ennuyer. C’est ce qu’il craint avoir fait à en juger par le sourire statique, presque forcé, qu’il pense avoir aperçu sur ses lèvres quelques instants plus tôt. Finalement, ce n’est qu’une raison supplémentaire pour lui de passer à autre chose et ainsi faire d’une hypothétique carte postale le centre de leur nouvelle discussion sans queue ni tête. « Crois-moi, tu sauras même pas quelle face exposer quand tu verras le message que je t'aurai écrit au dos de la carte. » Et il le croit, bien sûr, parce qu’il est lui et qu’il ne lui a jamais donné de raison de ne pas avoir confiance et ce peu importe le sujet abordé. Il en vient même à en rire, intrigué de ce qu’il pourrait bien déjà poser sur le papier alors qu’il lui a fait part d’idées de cartes postales plutôt … particulières. Venant de sa part, c’est pourtant la hâte qui prend le dessus sur son éternelle appréhension de l’inconnu.

Désormais à ses côtés sur le canapé, l’anglais laisse à son ami tout le temps dont il aura besoin pour se mettre dans son personnage. Face à son trouble évident, Swann se fait patient, à l’écoute si jamais il ressent le besoin d’en parler. A défaut de pouvoir lui donner des conseils de professionnel, il peut toujours partager ceux d’un ami ne voulant que son bien. Pour cette raison comme pour tant d’autres, le blond soutient son regard, n’hésitant pas à y ajouter un maigre sourire en coin pour le rassurer. Il ne s’offusque pas lorsque l’acteur rompt le contact visuel, prêt à lui donner des centaines si ce ne sont des milliers d’excuses pour ce geste. Peut-être en avait-il simplement envie, aussi, et après tout Swann devrait le comprendre sans chercher plus loin ; et pourtant, ce n’est que lorsque ses yeux remontent dans les siens qu’il se sent à nouveau mieux, quand bien même sa respiration reprend une cadence difficile. Pour cette raison, il ne sait laisser le silence s’installer après avoir donné la réplique à l’acteur, trouvant déjà un nouveau sujet de discussion dans son esprit. Il s’en excuse rapidement, sincèrement inquiet à l’idée d’avoir troublé la concentration d’un Rory étonnement silencieux pour un sujet qui n’en vaut sans doute pas la peine. « Certains sont tombés amoureux. » Bien sûr. Les histoires de co-stars tombés amoureux font toujours la une des journaux et sont dans toutes les bouches tant c’est une chose qui fait parler tout le monde, indépendamment de son avis sur le sujet. Il aurait envie de relancer le sujet, de lui demander des précisions, de savoir s’il connaissait personnellement des couples pour qui ça avait été le cas et pourtant il reste éminemment silencieux. Ses prunelles sombres observent les indices de stress s’accumuler, le dernier étant ses doigts jouant entre eux contre sa jambe. Ce n’est pas sans inquiéter Swann qui craint d’avoir mal suivi les quelques consignes qui lui avaient été données ou, pire encore, que ce soit Rory qui ne se sente pas bien, voire même mal à l’aise. Il laisse un regard soucieux se poser sur lui par intermittence, pourtant incapable de prendre la moindre décision pour tenter d’améliorer les choses. « C'est vous. Vous qui avez mis tant de délicatesse dans mon cœur. Grâce à vous, je... » Il souffle doucement, rassuré de reprendre le cours de l’interprétation et sincèrement attendri par le rôle de Rory autant que toute l’application qu’il y met. Tout semble plus vrai que nature, cela va même jusqu’au tremollo dans sa voix (il n’était pas noté dans le script, cela sans doute être la part de libre arbitre de chaque acteur) et à ses yeux clairs qui ne le quittent plus. Swann, lui, n’a aucun mal à soutenir son regard et bien au contraire, c’est une partie de la répétition qui le rend infiniment heureux. « Je vois le monde béni dans une douce lumière. » Swann fait au mieux pour contenir un sourire qui n’a pas lieu d’être et dont il n’en comprend pas même la raison. Ce ne sont que des mots écrits pour des personnages fictifs, ils ne devraient pas éveiller le moindre sentiment en lui. « Si vous saviez la sécheresse qu'était ma vie avant… avant vous. » Les doigts de l’anglais restent statiques, figés au beau milieu d’une rencontre à laquelle il ne s’attendait pas. Bien incapable de les repousser, il n’a pourtant pas le courage de les garder près de lui et est encore plus incapable de leur donner la moindre signification. Après tout, ce n’est sans doute encore une fois que le rôle qu’il interprète et si l’anglais n’en a pas l’habitude, c’est pour lui son quotidien que de prétendre et jouer un autre. C’est sans doute ce qu’il est en train de faire par ce simple geste ayant pourtant suffit à laisser Swann pantois, lui qui en oublie même que ses yeux peuvent se poser ailleurs que dans ceux du brun. Ils lui provoquent autant d’inconfort qu’une certaine sécurité. « Je... » Son doute ne fait qu’accroître celui de l’anglais devenu parfaitement muet, plus incapable que jamais de poser le moindre mot sur la situation autant que l’avis qu’il s’en fait. La suite est douce, naturelle et évidente au même titre que le baiser qu’il lui offre, ses lèvres soudainement posées contre les siennes. Swann n’émet aucune réticence, surtout pas alors que ce geste se fait la réponse à toutes les questions qui l’envahissaient un peu plus à chaque seconde. Ce baiser, auquel il répond fébrilement, explique tant les raisons de son coeur s’affolant ou s’arrêtant net, de son sourire n’en finissant jamais, de tous ces regards auxquels seul Rory avait droit dans même le savoir. Il explique pourquoi son prénom hante tellement ses pensées et se fait entendre si souvent de sa bouche, tout comme il expliquerait presque pourquoi la Terre est ronde et autant d’autres évidences. Pourtant, il fait revivre une question, une seule, et son importance est loin d’être moindre. Elle revient tel un boomerang dangereux à l’instant où leurs lèvres se délient déjà, au plus grand désespoir de son coeur mais pour le soulagement le plus intense de son cerveau. « Je... Pardon... » Trop violemment à ses yeux, l’anglais reprend possession de sa main et se dégage de son emprise, la reposant contre sa cuisse. Son regard papillonne sur le visage de l’acteur, lui qui ne trouvera aucun sourire dans celui de son ami blond. “Je suis pas gay.” L’évidence est simple. Elle se veut honnête et précise : Swann n’aime pas les hommes. Son œil n’a toujours été attiré que par des femmes et pas à un seul instant de son existence il n’a pensé être attiré par la gente masculine. Il n’est pas décadent et, plus important encore, il n’est pas différent. Il est un homme qui aime les femmes, qui veut fonder une famille, qui veut avoir une vie basée sur le métro-boulot-dodo sans que cela n’ait rien pour le déranger. Ses aveux sont désolés mais véridiques, immuables.

Et pourtant. A toute règle son exception, c’est une simple phrase qui n’a jamais fait autant de sens qu’en cet instant. Il n’est pas gay, il n’aime pas les hommes, il n’est pas attiré par eux. Il n’y en a qu’un, en réalité. Un seul qui suffit à faire chavirer son monde et toutes ces certitudes, un seul à qui il impose un silence religieux depuis de bien trop longues secondes déjà. La peur se lit sur ses traits autant que ses craintes et appréhensions, mais il n’a jamais fait dévier son regard du sien. Ses dents s’attaquent à ses lèvres et ses joues, signe qu’il est totalement perdu. Swann a toujours suivi le parfait chemin de vie indiqué dans les films, dans les livres, dans les espoirs de sa mère. Il n’a jamais eu à réfléchir par lui-même, encore moins à s’autoriser de dévier, parce que ce serait justement par ce geste qu’il serait finalement heureux. Doucement, alors, ses doigts remontent dans les siens, là où ils sentaient si bien il y a de ça quelques secondes à peine. Ses prunelles les suivent du regard pour s’octroyer un instant de pauser et tenter de calmer un coeur battant la chamade. Ses doigts se frayent un chemin à travers les siens, sa paume trouve sa place contre la sienne. Rien d’autre ne devrait lui importer que son bonheur, lequel devrait pour une fois passer avant le reste. Pour cette raison, il reprend le rôle précédemment joué par Rory et se fait le miroir de ses gestes, avançant ainsi son visage avec lenteur jusqu’au sien pour retrouver ses lèvres douces, lesquelles ont déjà un goût d’amour et de sérénité. Il ose cette fois-ci étendre un peu plus le baiser et le laisser se prolonger par nécessité autant que par envie. “Dis moi que c’était pas dans le script.” Il avance et demande d’une voix mal assurée, un faux rire ajouté aux mots soufflés contre sa peau. Il ne veut pas croire à une telle bêtise, ne veut pas non plus douter un seul instant de ce qu’il a ressenti pour lui n’est pas réciproque. Pourtant, soudainement, la joie de l’instant fait place à la peur de l’inconnu autant qu’à celle d’être rejeté et d’avoir été joué, roulé dans la farine. Il connaît Rory, il sait qu’il n’agirait jamais ainsi, il sait à quel point il est un être profondément bon, doux, sensé et impossible à ne pas aimer ; et pourtant il ne pourrait avancer autant de termes mélioratifs pour sa propre personne et ainsi expliquer pourquoi il serait soudainement l’exception à des années de célibat et un appartement terriblement vide. En attendant la sentence, il refuse encore de laisser ses doigts s’échapper, craignant déjà que l’instant ne se conjugue pas au pluriel.



(rowann #10) will you be my future or just an escape ACin3sG
:hotmug::
 
Revenir en haut Aller en bas
Rory Craine
Rory Craine
la nuit d'or
la nuit d'or
Voir le profil de l'utilisateur
(rowann #10) will you be my future or just an escape IAeu3cF ÂGE : trente ans (19/03/91)
SURNOM : Craine pour la plupart des gens, Flynn Rider pour les enfants de l'hôpital.
STATUT : c'est officiel, ils s'aiment et vivent enfin leur relation au grand jour. Swann le rend plus heureux que jamais, c'est auprès de lui qu'il veut vivre chaque instant.
MÉTIER : acteur, il a repris le chemin des plateaux et renoue avec sa passion.
LOGEMENT : #272 Edward Street, un loft sur Spring Hill qu'il délaisse volontiers pour rejoindre Swann à Toowong.
(rowann #10) will you be my future or just an escape Uulo
POSTS : 7308 POINTS : 1880

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : très proche de sa famille, il idéalise ses ainés et surprotège sa petite sœur › a pratiqué le football australien durant son adolescence mais a du arrêter après une blessure au genou › la comédie a été la lumière au bout du tunnel lorsqu'il ne croyait plus en rien › son dernier film ne sortira pas en salles, il a frappé le réalisateur après que celui-ci ait agressé sa co-star › idéaliste et romantique, il rêve de fonder une famille › sensible et dévoué aux autres › anxieux par nature › bénévole à l'hôpital depuis août 2020.
RPs EN COURS :
(rowann #10) will you be my future or just an escape DNTTQtYr_o
rowann #16 & #21it's the way you're smiling at me, it's in the way you hold my hand. it's the way i've watched you change me, from a boy into a man. it's a million things about you, and i don't know what it is. but i have never known a love like this. it's funny how everything i dreamed about starts to seem so empty without you. i have never known a love like this.

(rowann #10) will you be my future or just an escape PTG0MPpE_o
crainesin our family portrait we look pretty happy. we look pretty normal, let's go back to that. in our family portrait we look pretty happy. let's play pretend, act like it goes naturally. can we work it out? can we be a family? i promise i'll be better, mommy i'll do anything.

(rowann #10) will you be my future or just an escape PC8GJaYC_o
cringer #9i've heard it said that people come into our lives for a reason. bringing something we must learn and we are led to those. who help us most to grow if we let them, and we help them in return. i know i'm who i am today because i knew you. like a comet pulled from orbit as it passes the sun. who can say if i've been changed for the better but because i knew you, i have been changed for good.

(rowann #10) will you be my future or just an escape Ml73
roy #2it took so long just to feel alright, remember how to put back the light in my eyes. i wish i had missed the first time that we kissed, 'cause you broke all your promises. runnin' 'round leaving scars, collecting your jar of hearts.

(rowann #10) will you be my future or just an escape NEPb15bt_o
lewaine #1she's not the type to give herself enough love. she lives her life, hand in a tight glove. i wish that i could fix it, i could fix it for you. i'll follow you way down wherever you may go. i'll follow you way down to your deepest low. i'll always be around wherever life takes you. you know i'll follow you.


(08/08) zoya (fb 2020)swann #16 & alexmaisiepenny #9murphy #2rosalie #5 & haleyswann #21 › arthur

(rowann #10) will you be my future or just an escape GVMA6aOW_o

RPs EN ATTENTE : heather #2 › sohan #3 › aiden
RPs TERMINÉS : (2021) penny #4penny #5swann #5, lucia #1 & matt #1 (léolie's wedding)penny #6 (blind test)clyde #1raphael #1rosalie #1rosalie #2 & wyatt #1swann #6sohan #2penny #7wendy & micah(event) chez miles(event) chez eddie(event) chez thomas(event) chez les craine(event) chez charlie & léocraines #1chloe #2matt #2swann #7wendy #1swann #8ivy #1garrett #1jean #1swann #9micah #1swann #12michaela #1mariage calexpenny #8stellaswann #18rosalie #4murphy #1 & swann #20swann #19

(2020) jessian #1swann #1penny #1lily #1penny #2swann #2heather #1may #1penny #3erin #1sohan #1ava #2charlie #1le noël du royaume enchanté

(flashbacks) chloe #1 (2012)clément #1 (2016)swann #3 (2018)freddy #1 (2019)ava #1 (2015)swann #4 (2018)swann #10 (2016)swann #11 & maddy #1 (2018)

(ua slasher) rowann #13rowann #14rowann #15


rps abandonnés:
 

(rowann #10) will you be my future or just an escape XyqV1PHK_o

AVATAR : david corenswet.
CRÉDITS : avatar @harley, bann profil @zaja, userbars @loonywaltz.
DC : james weatherton.
PSEUDO : nairobi, charlotte.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 24/11/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t33433-here-s-looking-at-you-kid-rory https://www.30yearsstillyoung.com/t39538-rory-this-is-not-a-review-it-s-a-love-note https://www.30yearsstillyoung.com/t33882-rory-craine https://www.30yearsstillyoung.com/t33883-rory-craine https://poedameryn.tumblr.com/

(rowann #10) will you be my future or just an escape Empty
Message(#) Sujet: Re: (rowann #10) will you be my future or just an escape (rowann #10) will you be my future or just an escape EmptyMar 31 Aoû 2021 - 16:00



will you be my future or just an escape.

Jamais se fondre dans un personnage ne lui avait paru aussi simple, et les répliques récitées par Rory semblaient elles-mêmes bien trop vraies, bien trop sincères pour que l'émotion sur son visage et le rythme irrégulier de sa respiration puissent être mis sur le compte de son interprétation. Il n'y avait subitement plus rien de factice, rien qui ne soit pas le reflet direct de ce que son cœur lui dictait, et son embarras tout autant que son trouble avaient tout de vrais eux aussi. Le script semblait tout à coup avoir été écrit pour ce moment bien précis où les consignes avaient laissé place à l'improvisation et son air concentré, lui, à des regards remplis de tendresse. Parce que jouer les prétendants épris d'amour face à Swann n'était pas jouer, justement. Que si ses répliques manquaient très certainement de justesse, c'était uniquement parce que ses yeux étaient trop occupés à contempler les siens et lui à tenter de contrôler la fréquence de ses battements de cœur pour se concentrer une seule seconde sur cette scène. Réciter des mots doux ne l'avait jamais avant ça plongé dans un tel état de trouble et Rory commençait à comprendre pourquoi il s'exerçait jusqu'ici seul devant son miroir, sans risque de perdre ses moyens comme il le faisait à présent face aux traits doux et angéliques de l'anglais. Loin pourtant de regretter sa présence, Rory la chérissait au contraire à tel point que ses doigts s'étaient aventurés tout contre les siens comme pour l'implorer de rester là, près de lui, peu importe à quel point cette scène était sans doute grotesque et lui à présent incapable de prononcer le moindre mot qui ne risquerait pas de trahir le flot de sentiments qui l'avaient assailli. Et parce que ses gestes étaient capables de dire bien des choses que ses lèvres ne parvenaient pas encore à libérer, ce fut bientôt son visage qu'il approcha du sien et sur ses lèvres, tendrement, qu'il déposa les siennes. Un geste qui finalement valait mille mots et qu'il ne laissa peut être durer que quelques secondes mais qui, tout au fond de lui, lui donna l'impression qu'un véritable raz-de-marée d'émotions l'avait submergé de l'intérieur. Ses lèvres tout juste détachées des siennes, tous ses sens se trouvaient bouleversés. Il pouvait à peiner penser, à peine articuler les mots qu'il mourait pourtant d'envie de lui souffler, enfin.

A défaut de le pouvoir encore, il voyait au moins maintenant les choses telles qu'il les avait probablement inconsciemment ignoré des semaines durant, noyant ses sentiments naissants au fil de rencontres qu'il avait chaque fois attendu avec plus d'impatience au fond du cœur. Aujourd'hui il comprenait pourquoi ce dernier s'emballait toujours de la sorte en présence de Swann, pourquoi déloger son regard du sien lui était toujours si difficile et pourquoi il ne faisait que penser à lui, parler de lui, tout le temps et partout. Si la majorité de ses amis et des membres de sa famille ne connaissaient encore Swann que de nom et attendaient pour la plupart de le rencontrer, tous en entendaient parler à chaque fois qu'ils prenaient des nouvelles de l'acteur, comme si la partie la plus joyeuse de ses semaines impliquait systématiquement de le revoir, lui. Et c'était le cas plus que jamais à présent qu'il était allé au bout de son envie de lui offrir ce baiser qui signifiait tant de choses qu'il s'était finalement avéré bien trop court pour pouvoir exprimer tout ce qu'il ressentait pour lui. L'atmosphère changea pourtant la seconde d'après, et son regard se voila de tristesse lorsque Swann récupéra sa main puis formula des mots que Rory assimila aussitôt à un rejet. Son cœur se serra au fond de sa poitrine mais la douceur de son sourire, elle, ne fana pas pour autant. Tout était nouveau pour Swann et il ne pensait pas un seul instant à lui en vouloir d'être probablement perdu, déphasé, effrayé. « Je sais. » Il souffla doucement, le couvant d'un regard qui ne lui reprochait rien et surtout pas d'éprouver le besoin de formuler cette pensée tout haut. Il n'était pas gay, c'était une chose que Rory savait depuis leur rencontre et probablement l'une des raisons pour lesquelles tomber amoureux de son ami lui était très vite apparu comme la dernière bonne idée qu'il pourrait avoir. Il n'avait pourtant rien pu empêcher et n'en aurait de toute façon pas eu la moindre envie même s'il avait accepté plus tôt la place que Swann avait rapidement prise dans son cœur, même s'il avait ouvert les yeux avant. Justement parce que c'était Swann, et que l'aimer n'avait rien, absolument rien d'une malédiction ou d'une chose sur laquelle il voudrait revenir. « Et embrasser un garçon n'y change rien. » Rory lui offrit un sourire qui il l'espérait réchaufferait son cœur à défaut de pouvoir gommer tous ses doutes et ses interrogations. Ça ne changeait rien parce que des détails tels que le sexe de la personne qu'il avait face à lui n'étaient pas obligés d'importer, qu'il pouvait simplement décider de le voir comme quelqu'un qui donnerait tout ce qu'il avait pour rester près de lui quelques heures de plus et retrouver l’enivrante chaleur de ses lèvres sur les siennes.

Des espoirs qui lui semblèrent pourtant s'évanouir lorsqu'il redouta au plus profond de son cœur de le voir s'éclipser sans avoir su le retenir mais en lui ayant probablement donné mille raisons de fuir, au contraire. Rory ne se le serait jamais pardonné, et il ne s'en serait probablement pas remis non plus si Swann avait décidé qu'il valait mieux qu'ils prennent leurs distances pour que ce genre de choses ne se reproduisent pas. Pas alors que personne ne lui avait jamais fait ressentir ce qu'il éprouvait pour lui, comme s'il replongeait en pleine adolescence à ses cotés et jonglait chaque fois entre la peur d'en faire trop et celle d'en faire trop peu, et d'éprouver un jour des regrets. Pourtant, Swann ne quitta pas sa place et glissa finalement ses doigts autour des siens, dessinant un sourire aussi doux que surpris sur les lèvres tremblantes de l'australien. Il tremblait, oui, de ne pas savoir à quel point il était autorisé à y croire, maintenant que ce contact avait ravivé ses espoirs les plus fous. Son cœur s'affolait à présent à tel point qu'il pourrait couvrir à lui-seul le silence de la pièce, ses battements s'intensifiant encore un peu plus au moment où le visage de Swann s'approcha du sien. Un instant de doux flottement où ses lèvres retrouvèrent les siennes avec une exquise douceur, répandant en lui un bien-être si profond qu'il se figea probablement une seconde ou deux avant de répondre longuement à son baiser, son souffle mêlé au sien sans qu'il ne pense un seul instant à écourter le moment. Lorsque celui-ci prit fin, c'est finalement à regret qu'il recula doucement son visage mais avec une infinie tendresse qu'il resserra ses doigts autour de ceux de l'anglais. Les mots de Swann autant que son manque d'assurance trouvèrent pour première réponse le regard attendri et amoureux qu'il reposa dans le sien. « C'était pas dans le script. » Il souffla contre ses lèvres, la tendresse inouïe de son sourire témoignant de la sincérité de chacun de ses mots autant que de l'importance qu'avaient eu à ses yeux ces quelques secondes passées entre rêve et réalité. Ce n'était pas dans le script et la façon dont son cœur chavirait chaque fois que leurs regards se perdaient l'un dans l'autre n'était pas plus scénarisée que la manière dont son visage irradiait de bonheur autant que de soulagement d'oser enfin poser des mots sur ce qui animait son cœur. Ses yeux étaient d'ors et déjà remplis d'un amour si sincère que ce script ne saurait pas lui rendre justice, pas même s'il avait été bien meilleur, et voir cet air perdu et effrayé sur le visage de l'anglais ne faisait que le subjuguer un peu plus. Que Swann puisse seulement douter des sentiments qu'il éveillait en lui prouvait que trop peu nombreuses avaient sans doute été les personnes à lui avoir ouvert leur cœur, et cette seule idée l'attristait autant qu'elle le plongeait en pleine incompréhension. Swann était comme un ange tout droit descendu du ciel, il était bien impossible de ne pas l'aimer aussi sincèrement qu'il le méritait. « Tu me plais énormément, Swann. » Ses doigts toujours entremêlés à ceux de l'anglais, il les serra un peu plus fort sans même penser un seul instant à déloger ses yeux des siens. « J'aime être avec toi. Nos rencontres, nos discussions... sont les plus belles choses qui me soient arrivées ces six derniers mois. » Et si une partie de lui ne craignait pas de l'effrayer, il lui aurait probablement dit qu'il n'avait jamais éprouvé un tel bien-être avec personne, ne s'était jamais attaché à qui que ce soit de cette façon et avait encore moins senti son cœur défaillir de la sorte avant lui. S'il ne craignait pas de l'effrayer, il lui aurait probablement dit que leur rencontre était l'une des plus belles choses qui lui soient jamais arrivées, peu importe qu'elle remonte à seulement quelques mois. « J'ai pas l'habitude d'inviter du monde ici. Tu es le premier à qui j'avais vraiment envie de faire découvrir cet endroit. » Tu es le seul, auraient sans doute été les mots qu'il aurait ajouté si son regard ne parlait pas déjà pour lui, autant que le sourire doux qui ornait ses lèvres. Des lèvres qui ne résistèrent pas davantage à l'envie de retrouver celles de l'anglais tandis qu'il rompit à nouveau toute distance entre leurs deux visages. Gagné par l'envie de lui prouver sa sincérité autrement que par des mots qui ne lui semblaient jamais assez forts, il l'embrassa cette fois avec tout autant de douceur mais bien plus d'assurance et prolongea l'instant au-delà de tout ce qui était certainement raisonnable. Mais Rory s'en moquait, parce que rien n'avait plus de sens que de savourer la tendresse de ce contact, alors qu'une part de lui se retrouvait à son tour terrifiée à l'idée qu'il puisse un jour prendre fin. Ce baiser aussi sonnait bien trop vrai pour avoir quoi que ce soit à voir avec le script – script dont il s'était de toute façon désintéressé. L'attirant un peu plus près, sa main libre s'approcha lentement de son visage et son pouce esquissa de douces caresses contre sa joue, écartant bientôt avec délicatesse une mèche de cheveux qui lui barrait légèrement le visage. Il était si beau, si solaire, qu'il voudrait toujours le voir sourire. « Je crois que j'avais simplement envie de passer du temps avec toi. Juste avec toi. » Il confessa dans un petit sourire, sans pouvoir à présent nier que réviser son texte revêtait dès le départ bien peu d'importance comparé à l'idée de passer cette soirée avec Swann. Parce qu'une partie de lui en rêvait sans doute depuis de longues semaines, bien avant qu'il n'ait trouvé le courage de lui proposer de passer la soirée chez lui, et ce aussi aveugle avait-il sans doute été de croire que ça n'était pas nécessairement lié à la façon dont pouvait s'emballer son palpitant chaque fois que Swann était tout près. Comme si un simple ami pouvait faire s'accélérer votre cœur de cette façon. Comme si en ayant découvert quel homme formidable était Swann, il aurait pu faire autrement que d'en tomber amoureux.



(rowann #10) will you be my future or just an escape JTdVfXP
(rowann #10) will you be my future or just an escape QqLqwzn
(rowann #10) will you be my future or just an escape QoPDAKU
(rowann #10) will you be my future or just an escape E0B9M70
(rowann #10) will you be my future or just an escape HZjB4DU
(rowann #10) will you be my future or just an escape 872289volunteer
(rowann #10) will you be my future or just an escape KPZB94a
(rowann #10) will you be my future or just an escape Lcds5AP
(rowann #10) will you be my future or just an escape Qi7UeVN
(rowann #10) will you be my future or just an escape 0f0M9Ir
 :l: :
 
Revenir en haut Aller en bas
Swann Buchanan
Swann Buchanan
l'ange gardien
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 33 ans (argh - 20/01/1990)
STATUT : Il file le parfait amour avec Rory et peut enfin dire qu’il est heureux sans que ce soit un mensonge. La pression du coming-out et de l’exposition médiatique ne semblent plus si terribles, maintenant.
MÉTIER : Kinésithérapeute dans un cabinet géré avec Martin. Actuellement sur la touche, la faute à une large entaille dans le creux de sa main (merci Murphy).
LOGEMENT : 400 Carmody Road, Toowong, en collocation avec Sofia et Maisie, quand il ne retrouve pas le loft de Rory à Spring Hill.
I wish i was the monster you think I am
POSTS : 20190 POINTS : 2350

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : En quête perpétuelle d'identité › Joueur de football australien › Ne connaît pas ses limites physiques › Sûr de lui en apparence seulement › Très instable mentalement › Médiateur par excellence › Deux tentatives de suicide au compteur › Poignets marqués par les cicatrices › Passionné par son métier › Ecoute beaucoup, se confie peu › Prêt à tout pour sa famille et ceux qu'il aime › Ne se sent à sa place que lorsqu'on ne le remarque pas, être amoureux d'un homme et un acteur reconnu est ce qu'il a vécu de plus terrifiant (et beau)
RPs EN COURS : (09)rory #16 & alex #4zoyapenny #6alex #5nathanaelmaisie #2danikamartin #3rory #21

uabébou (ua gnogni)

pré lien
assistant kiné

(rowann #10) will you be my future or just an escape Qn8Pasxy_o
rowann › love is a drug and you are my cigarette, love is addiction and you are my nicorette. you are the sun and the light, you're the origin of love. now i know you're amazing 'cause all i need is the love you breathe. put your lips on me and i can live underwater.

(rowann #10) will you be my future or just an escape Yox3
swalex › summer of 2012, burnt in my mind : high, crazy and drunk, five in a room. throwing drinks at each other, making fun of our lovers, getting kicked out on the street. we were best friends forever but the truth is i'm so good at crashing in, making sparks and shit but then i'm a bad friend.

(rowann #10) will you be my future or just an escape Tumblr_nfip3e9Bwa1skwmuvo1_250
swaddy › the crown you wear makes you numb to the thorns. there's a mirror at the end of the road. the lights are on but no one knows you're suffocating. there's nowhere to run.

(rowann #10) will you be my future or just an escape 9d817bc28c2d5299557dd123debdb50d1f472b12
arthur › why don't you just take what you want from me? i think you should take what you want and leave. you're changing everyday, you played me, you're taking everything. i let you run the game.

RPs EN ATTENTE : (rowann #10) will you be my future or just an escape Bf45a03e218c4f25e21e00a7ee89ac66
mcgraths › the more that you say the less I know. wherever you stray i follow. i'm begging for you to take my hand, wreck my plans.

RPs TERMINÉS : (2021) sashalucia #14, rory #5 & matt #8lucia #15lucia #16 & mcgrathspenny #3matt #5ariane #3lucia #17jill #3lucia #19ariane #4matt #7lucia #20rory #6rory #7alex #2rory #8rory #9penny #4maddy #2noa #3penny #5noa #4rory #12maisie #1sofia s. #1mariage calexalex #3deklanrory #18wendy #2arthur #1maddy #4rory #20 & murphyrory #19

(2020) lucia #12maxence #1lucia #13nathanael #1lucia #9penny #1penny #2lucia #10lucia #11 + dbd crewraphael #3lucia #8martin #2ariane #2lucia #7saül #1lucia #6noa #2raphael #2ariane #1martin #1lucia #4danikalucia #5 & hannahginny #2, matt #3 & jill #1lucia #1matt #1 & lily #1matt #2 & lily #2ginny #1rory #1maddy #1

(flashbacks) chloerory #3rory #2rory #4spenceralex #1raphael #1wendy #1rory #10rory #11 & maddy #3

(rowann #10) will you be my future or just an escape 4eefd80f47917894d64114d7f27fa037980e6208

AVATAR : Evan Peters
CRÉDITS : laserquest (avatar) › nairobi (rowann) › alex (swalex) › loonywaltz (ub)
DC : Charlie, Auden, Lily & Rhett
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/08/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28950-a-little-bit-of-heaven-a-little-bit-of-hell-swann https://www.30yearsstillyoung.com/t41172- https://www.30yearsstillyoung.com/t29801-swann-mcgrath https://www.30yearsstillyoung.com/t34837-swann-mcgrath

(rowann #10) will you be my future or just an escape Empty
Message(#) Sujet: Re: (rowann #10) will you be my future or just an escape (rowann #10) will you be my future or just an escape EmptyMer 1 Sep 2021 - 14:13



Inquiet à l’idée d’avoir attristé Rory, l’anglais est pourtant sincèrement soulagé de le voir garder son sourire si rassurant. Pourtant, il n’oublie pas ses talents d’acteur et sa capacité à paraître autant qu’à faire semblant de bien se porter. Aussitôt, il regrette son geste ainsi que toute la brutalité qui en découle, malgré la lenteur avec laquelle il a retiré ses doigts d’entre les siens. « Je sais. » Alors Swann souffle doucement et a déjà l’impression de respirer un peu mieux. Le fait qu’il sache ne règle aucun de ses problèmes actuels mais il a au moins l’impression d’être compris. A ses yeux, c’est là l’une des choses les plus nécessaires en ce monde. Le fait que ce soit Rory face à lui rend la chose plus importante encore, justement parce que l’australien l’est infiniment à ses yeux. Puisqu’il semble à l’aise à l’idée d’avoir embrassé un homme, Swann ne peut qu’en venir à la conclusion que ce n’est pas la première fois pour lui et qu’il ne voit pas la chose du même œil, qu’il en est encore moins inquiet. Le blond ne peut pourtant pas s’empêcher de penser que l’expérience et le recul n’y changent rien : être différent sera toujours un problème. « Et embrasser un garçon n'y change rien. » Cette fois-ci, le sourire de l’acteur ne suffit pas à chasser les doutes et les peurs de son ami. Au moins, il permet de ne pas laisser la situation empirer et son coeur se serrer davantage ; mais cela ne règle en rien son stress montant crescendo en lui. Il n’a pas embrassé un garçon à cause d’un quelconque jeu ou d’une pression externe, mais bien parce qu’il en avait envie. Parce que c’est Rory et non pas n’importe quel garçon, justement. “Ca change tout.” Swann souffle doucement à son tour, sincèrement désolé d’avoir de telles paroles. C’est en embrassant un garçon qu’il devient différent et sans même encore y poser les termes de ‘gay’ ou bien de ‘homosexuel’, il sait qu’il s’en rapproche dangereusement. Il sait aussi que si qui que ce soit a un doute à ce sujet, il sera aussitôt posé dans la catégorie ‘autres’, laquelle il a tenté de fuir toute sa vie durant. Il ne peut pas avoir fait tant d'efforts durant vingt-cinq ans pour tout ruiner aujourd’hui, pour les yeux doux et les lèvres qui le sont tout autant d’un homme qu’il apprécie sincèrement. Rory a changé sa vie, littéralement, il a donné un rythme différent à son cœur et il aurait pu lui faire bouger des montagnes mais celle-ci est bien différente. Le tremblement de ses doigts est mis sous silence lorsqu’il les pose contre sa propre cuisse et il trouve rapidement la pire solution qui soit en venant quémander un nouveau baiser au brun, comme s’il n’y avait rien de plus logique et nécessaire en ce monde. Embrasser un garçon change tout, absolument tout, mais cela ne signifie pas pour autant qu’il a la force de lutter contre cette envie à laquelle il cède après d’éternelles secondes. Ses lèvres trouvent les siennes avec naturel, il prolonge leur baiser autant que possible, autant que son souffle déjà saccadé le lui permet aussi. Pendant cet instant, il ne pense plus à rien d’autre qu’à lui et à toutes les sensations qu’il lui procure, tous les sentiments qu’il fait naître aussi. Son cœur bat la chamade à cause de la peur et de l’appréhension, c’est certain, mais il serait naïf de résumer son palpitant à un si maigre spectre d’émotions. En ce même instant, ses doigts ont retrouvé leur chemin jusqu’aux siens, comme s’ils n’avaient pas de place plus naturelle et logique en ce monde. Si seulement il avait pu l’embrasser éternellement sans avoir à se soucier du reste du monde, il s’y serait abandonné sans même y penser à deux fois. « C'était pas dans le script. » Si ça l’avait été, tout aurait été plus simple. Le cœur de l’anglais aurait irrémédiablement été brisé, mais toutes ses interrogations auraient trouvé une fin. Un mal pour un bien, sans doute - quand bien même plus les secondes passent et plus il en vient à douter que la présence de Rory à ses côtés puisse avoir le moindre égal en ce monde. Lorsque son souffle se perd contre sa peau, il ne peut qu’être animé d’une intense vague de réconfort. C’est un des nombreux super pouvoirs qu’il a sur lui et c’est avec une infinie tristesse qu’il recule finalement son visage du sien, déjà inquiet à l’idée de ne plus le rapprocher un jour - et tout aussi inquiet de réitérer ce geste et de le rendre encore un peu plus nécessaire.

A défaut de savoir se battre pour sa propre personne, il aurait aimé en être capable pour Rory. Il aimerait pouvoir faire quelque chose pour lui et ses lèvres tremblantes, quand bien même le réflexe de ces dernières est infime il ne peut le manquer car il est encore bien plus près de lui que ce que la raison ne le voudrait. Il reste immobile, pourtant, incapable de ne serait-ce lever sa main près de lui et poser son index contre ses lippes pour les calmer. De toute façon, il préfère largement savoir ses doigts entre les siens. Ici, au moins, ils s’y sentent à leur place. « Tu me plais énormément, Swann. » Le regard de l’australien est brûlant, celui de l’anglais est fuyant. Il sourit maigrement, incapable d’accepter de tels mots. Il les a déjà entendus dans différentes variantes, plus ou moins alcoolisées, plus ou moins intéressées ; mais toutes à la voix féminine et aux longs cheveux. Ces quelques détails changent toute l’histoire tout comme ils changent les réactions de Swann qui, au lieu de répondre doucement à la personne en question et vivre à ses côtés une idylle se comptant en jours, semaines ou mois, il ne sait aujourd’hui plus comment s’y prendre. Face à lui ne se tient pas une personne lambda qu’il croit intéressé et être intéressé par. Face à lui se tient Rory, et tout ce que ce simple prénom signifie. Ses mots sont doux, sa voix l’est tout autant et l’anglais apprécie sincèrement qu’il avance à tâtons sans jamais le brusquer. C’est tout ce dont il a besoin. Il est tout ce dont il a besoin. « J'aime être avec toi. Nos rencontres, nos discussions... sont les plus belles choses qui me soient arrivées ces six derniers mois. » Et une fois de plus, s’il en avait le courage, il aurait répondu quelque chose. Un simple ‘toi aussi’, peut-être, mais pour lequel il aurait pesé le moindre de ses mots. Rory est un ami comme il n’en a jamais connu de semblables, justement parce qu’il n’a finalement rien d’un ami. A chacune de leur discussion, il se demande déjà quand aura lieu la prochaine. Chaque coup de fil est lancé à partir d’une excuse grossière, chaque sourire lancé en sa direction n’est même plus éveillé après quoi que ce soit de particulier. Il serait égoïste de dire que l’australien est la plus belle chose qui lui soit arrivée ces six derniers mois alors qu’il a rencontré sa sœur ainsi que des amis formidables ; mais il n’en pense pas moins. Tous ont leur importance mais aucun n’a celle de Rory. « J'ai pas l'habitude d'inviter du monde ici. Tu es le premier à qui j'avais vraiment envie de faire découvrir cet endroit. » Il ne comprend pas ce qu’il a de différent, il comprend encore moins ce que l’australien lui trouve et pourtant ce ne sont pas des questions qu’il formulerait, bien au fait qu’elles généreraient bien plus d’embarras qu’autre chose. Ses mots lui permettent de reprendre un peu de confiance et de contenance avec, assuré qu’auprès de Rory jamais rien de mal ne pourrait se passer. C’est justement à ses côtés qu’il commence à comprendre et à accepter à quel point il se sent bien, à l’aise, à sa place. Ses yeux remontent lentement dans les siens et quand bien même ses dents n’en ont pas fini de maltraiter l’intérieur de sa joue, il n’a aucun mal à lui sourire. Son coeur manque un nouveau battement lorsque le visage de l’acteur se rapproche de nouveau du sien et qu’il comprend aussitôt qu’il a ainsi l’occasion de l’embrasser et de goûter à ses lèvres interdites. S’il s’est terré dans un silence difficile, il peut au moins lui répondre par le biais de ce baiser échangé et de toute la passion qu’il y met. Désormais, c’est contre ses lèvres qu’il se sent respirer au mieux, c’est grâce à lui qu’il se sent pleinement vivre pour la première fois depuis vingt-cinq ans. La peur est omniprésente mais elle est aussi le cadet de ses soucis en cet instant alors qu’il se laisse enfin aller à un désir gardé enfoui durant de longs mois. Sa joue réagit instinctivement au contact de son pouce et son baiser prend en assurance, comme s’il n’y avait finalement rien de plus logique en ce monde. « Je crois que j'avais simplement envie de passer du temps avec toi. Juste avec toi. » Ses yeux s’ouvrent à nouveau malgré eux, il ne désire que l’embrasser encore pour que rien d’autre ne puisse exister. Simplement eux deux, dans son appartement, à l’abri des regards et du reste du monde. Ils y sont en sécurité et Swann a même l’impression d’y être heureux ; chose rare. Rory le comble d’un bonheur nouveau mais qui ne vient pas sans de nombreuses conséquences qui reviennent par vagues, semblables à celles d’un tsunami. La première vague est passée, les premières peurs et hésitations avec. La deuxième, souvent oubliée et bien plus insidieuse, ne commence qu’à se faire connaître. “Rory...

La dernière voyelle traîne et le simple ton de sa voix suffit à faire passer tous ses doutes et peurs qui l’animent. A nouveau, il reprend une distance difficile avec lui, ne trouvant de réconfort que dans le geste de son pouce venant doucement caresser le dos de la main de l’acteur. Du temps juste avec toi implique de nombreuses choses auxquelles on ajoute tout autant de sous-entendus que Swann ne peut nier, même en y mettant toute la mauvaise-foi qui soit. Ce n’est pas qu’un baiser se conjuguant au pluriel, ce n’est pas qu’une soirée agréable passée dans son appartement. Ils ne se retrouveront pas le lendemain en agissant comme si rien ne s’était passé, c’est purement impossible. Ce n’est pas non plus ce qu’ils veulent, et tout le problème réside justement dans ce que l’anglais veut. “J’ai pas envie d’aimer les hommes.” Il ferme les yeux avant de les dévier une nouvelle fois du regard clair de l’australien. Les mots sont difficiles à prononcer mais il sait qu’ils le sont bien plus encore à entendre. Il sous-entend sans le vouloir que Rory est un homme comme il en existe des milliards, et il ne pourrait rien y avoir de plus faux que cette affirmation. Alors, il se reprend, tentant tant bien que mal de poser des mots sur ses pensées confuses, allant à contre-courant de la volonté de son cœur. “Je ne peux pas aimer les hommes.” C’est trop effrayant, trop difficile. C’est accepter de porter une étiquette qui le place hors de la masse, c’est ne même pas pouvoir épouser la personne qu’il aime parce que ce serait aller contre la loi. Des exemples allant en son sens, il serait capable d’en trouver des centaines si ce ne sont des milliers. Des exemples allant contre son idée, il en a bien moins et seul son cœur se fait entendre, battant au point que sa poitrine se soulève à chaque nouvelle inspiration. “Mais toi… Tu es si différent.” Différent au point où Swann n’a toujours pas fui et qu’il n’en a pas la moindre envie non plus. Au contraire, c’est bien à ses côtés qu’il souhaite être, en cet instant autant que pour une durée indéterminée tant qu’elle est longue. “Parfois, je me dis que tout aurait été plus simple si tu n’avais jamais existé.” Les paroles se font plus dures encore, mais cette fois-ci au moins il trouve le courage de laisser une main remonter jusque dans son cou, contre sa joue ensuite. S’il n’avait jamais existé, il est certain qu’un tel problème ne se serait pas posé dans sa vie. “D’autres, que ta seule présence me rend plus heureux que jamais.” Il parle tout bas, presque inquiet à l’idée qu’une tierce personne puisse entendre sa confession. Rory lui dit de belles choses, de si belles choses, et jamais il ne voudrait le laisser penser qu’elles ne sont pas réciproques. Aujourd’hui, enfin, il accepte les choses telles qu’elles sont, telles qu’elles l’ont été depuis le premier jour malgré toutes les excuses que Swann a pu trouver pour les nier et les minimiser. Après tout, Rory n’était qu’un ami, qu’un très bon ami. “Tu me plais aussi.” Ces mots-là, il a dû prendre une grande inspiration avant de les prononcer et les assumer. Il aimerait avoir l’assurance de Rory tout comme il aimerait tant lui ressembler sur des dizaines d’autres points tellement il voit en lui un être formidable, à part, capable de bouleverser son monde sans même qu’il lui en veuille. Pourtant, tout ne peut se régler aussi rapidement et facilement. “Ca devrait pas être ton rôle. On est simplement amis et, et… je suis en couple. Je peux pas lui faire ça.” Noa, il avait oublié Noa. Elle le rend heureux à sa façon, elle aussi. Elle est une bonne et belle personne, elle aussi. Elle ne mérite pas d’être le dommage collatéral d’une histoire qui ne devrait même pas être qualifiée comme tel. Swann passe une main fébrile dans ses cheveux, ne se rendant compte que trop tard de la portée des conséquences de ses sentiments.

Il a besoin d’air, il a besoin d’espace ; mais il n’a pas besoin d’être seul. L’anglais se relève brusquement du canapé, repoussant à plus tard la possibilité qu’un nouveau baiser de Rory lui ôte de nouveau tous doutes possibles. Ses pas le mènent rapidement à la baie vitrée qu’il ouvre, au balcon sur lequel il prend une grande inspiration. Sa première pensée se résume à se dire qu’il n’aurait aucun mal à s’habituer à une telle vue sur la ville, à un tel vent frais dans un pays éternellement brûlant. “Depuis quand est-ce que tu sais que tu aimes les hommes ?” A défaut de vouloir (pouvoir) se replonger dans les méandres de ses pensées et des décisions qu’il va devoir prendre, Swann cherche à obtenir des réponses dans le passé de son ami. Ils ont parlé de la pluie et du beau temps durant de nombreuses heures, mais jamais d’un tel sujet. Il ne l’aurait pas regardé autrement s’il l’avait su avant, mais il n’aurait sans doute jamais eu l’audace de le questionner à ce sujet s’il ne s’était pas lui-même retrouvé propulsé au centre de ce dernier. Il essaye de trouver des réponses dans son passé, à défaut de savoir comment les chercher dans son propre présent. Swann repose ses avant-bras contre la barrière, laissant à l’acteur le choix de le rejoindre ou non alors qu’il préfère encore poser son regard sur la ville qu’ils surplombent, maîtres du monde de pacotille.



(rowann #10) will you be my future or just an escape ACin3sG
:hotmug::
 
Revenir en haut Aller en bas
Rory Craine
Rory Craine
la nuit d'or
la nuit d'or
Voir le profil de l'utilisateur
(rowann #10) will you be my future or just an escape IAeu3cF ÂGE : trente ans (19/03/91)
SURNOM : Craine pour la plupart des gens, Flynn Rider pour les enfants de l'hôpital.
STATUT : c'est officiel, ils s'aiment et vivent enfin leur relation au grand jour. Swann le rend plus heureux que jamais, c'est auprès de lui qu'il veut vivre chaque instant.
MÉTIER : acteur, il a repris le chemin des plateaux et renoue avec sa passion.
LOGEMENT : #272 Edward Street, un loft sur Spring Hill qu'il délaisse volontiers pour rejoindre Swann à Toowong.
(rowann #10) will you be my future or just an escape Uulo
POSTS : 7308 POINTS : 1880

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : très proche de sa famille, il idéalise ses ainés et surprotège sa petite sœur › a pratiqué le football australien durant son adolescence mais a du arrêter après une blessure au genou › la comédie a été la lumière au bout du tunnel lorsqu'il ne croyait plus en rien › son dernier film ne sortira pas en salles, il a frappé le réalisateur après que celui-ci ait agressé sa co-star › idéaliste et romantique, il rêve de fonder une famille › sensible et dévoué aux autres › anxieux par nature › bénévole à l'hôpital depuis août 2020.
RPs EN COURS :
(rowann #10) will you be my future or just an escape DNTTQtYr_o
rowann #16 & #21it's the way you're smiling at me, it's in the way you hold my hand. it's the way i've watched you change me, from a boy into a man. it's a million things about you, and i don't know what it is. but i have never known a love like this. it's funny how everything i dreamed about starts to seem so empty without you. i have never known a love like this.

(rowann #10) will you be my future or just an escape PTG0MPpE_o
crainesin our family portrait we look pretty happy. we look pretty normal, let's go back to that. in our family portrait we look pretty happy. let's play pretend, act like it goes naturally. can we work it out? can we be a family? i promise i'll be better, mommy i'll do anything.

(rowann #10) will you be my future or just an escape PC8GJaYC_o
cringer #9i've heard it said that people come into our lives for a reason. bringing something we must learn and we are led to those. who help us most to grow if we let them, and we help them in return. i know i'm who i am today because i knew you. like a comet pulled from orbit as it passes the sun. who can say if i've been changed for the better but because i knew you, i have been changed for good.

(rowann #10) will you be my future or just an escape Ml73
roy #2it took so long just to feel alright, remember how to put back the light in my eyes. i wish i had missed the first time that we kissed, 'cause you broke all your promises. runnin' 'round leaving scars, collecting your jar of hearts.

(rowann #10) will you be my future or just an escape NEPb15bt_o
lewaine #1she's not the type to give herself enough love. she lives her life, hand in a tight glove. i wish that i could fix it, i could fix it for you. i'll follow you way down wherever you may go. i'll follow you way down to your deepest low. i'll always be around wherever life takes you. you know i'll follow you.


(08/08) zoya (fb 2020)swann #16 & alexmaisiepenny #9murphy #2rosalie #5 & haleyswann #21 › arthur

(rowann #10) will you be my future or just an escape GVMA6aOW_o

RPs EN ATTENTE : heather #2 › sohan #3 › aiden
RPs TERMINÉS : (2021) penny #4penny #5swann #5, lucia #1 & matt #1 (léolie's wedding)penny #6 (blind test)clyde #1raphael #1rosalie #1rosalie #2 & wyatt #1swann #6sohan #2penny #7wendy & micah(event) chez miles(event) chez eddie(event) chez thomas(event) chez les craine(event) chez charlie & léocraines #1chloe #2matt #2swann #7wendy #1swann #8ivy #1garrett #1jean #1swann #9micah #1swann #12michaela #1mariage calexpenny #8stellaswann #18rosalie #4murphy #1 & swann #20swann #19

(2020) jessian #1swann #1penny #1lily #1penny #2swann #2heather #1may #1penny #3erin #1sohan #1ava #2charlie #1le noël du royaume enchanté

(flashbacks) chloe #1 (2012)clément #1 (2016)swann #3 (2018)freddy #1 (2019)ava #1 (2015)swann #4 (2018)swann #10 (2016)swann #11 & maddy #1 (2018)

(ua slasher) rowann #13rowann #14rowann #15


rps abandonnés:
 

(rowann #10) will you be my future or just an escape XyqV1PHK_o

AVATAR : david corenswet.
CRÉDITS : avatar @harley, bann profil @zaja, userbars @loonywaltz.
DC : james weatherton.
PSEUDO : nairobi, charlotte.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 24/11/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t33433-here-s-looking-at-you-kid-rory https://www.30yearsstillyoung.com/t39538-rory-this-is-not-a-review-it-s-a-love-note https://www.30yearsstillyoung.com/t33882-rory-craine https://www.30yearsstillyoung.com/t33883-rory-craine https://poedameryn.tumblr.com/

(rowann #10) will you be my future or just an escape Empty
Message(#) Sujet: Re: (rowann #10) will you be my future or just an escape (rowann #10) will you be my future or just an escape EmptyDim 5 Sep 2021 - 2:58



will you be my future or just an escape.

Ça ne changeait rien, à ses yeux, d'embrasser un garçon ou bien une fille. Ça ne changeait rien, parce que Rory était profondément convaincu que sa route était destinée à croiser celle de Swann et lui à en tomber amoureux, sans que le fait qu'il soit un homme n'ait finalement tant d’importance face à tout ce qui le rendait si unique, si différent de toutes les personnes qu'il avait pu rencontrer en près de vingt-cinq années d'existence. Swann était Swann, et pas même un déluge ne pourrait faire se détacher ses yeux des siens, tout comme ses lèvres s'étaient faites violence pour ne pas retrouver les siennes si tôt après s'en être détachées. Swann était Swann, oui, et pour ça Rory savait que pour l'anglais les choses étaient différentes, nouvelles, sans doute effrayantes à plus d'un titre. Que jamais au cours de sa vie Swann ne s'était sans doute imaginé qu'il embrasserait un homme, un jour, ou que l'un d'entre eux lui ouvrirait son cœur par une douce soirée. Et que pour toutes ces raisons il n'était pas le moins du monde préparé à affronter la montagne de doutes que cette situation devait répandre en lui, pas plus que toutes les remises en question qu'elle devait provoquer. Rory comprenait tout ça et comprenait que ça change tout, pour lui, quand bien même ces mots attristaient une part de lui qui aurait certainement préféré que ça ne change pas tant de choses, en vérité. Loin de le lui reprocher, l'australien tenta au contraire de rassurer cet homme si incroyablement doux et attachant qu'il ne devait même pas voir à quel point il était facile à aimer. Non, ces baisers n'étaient pas notés dans le script, pas plus que la partie où il se confiait à demi-mot sur ses sentiments pour lui, toujours avec la volonté sincère de ne pas le brusquer. Swann était complètement perdu et il le voyait dans son regard, autant qu'il y voyait ses doutes et percevait dans le son de sa voix que cette situation le déstabilisait complètement. Il l'entendit dans sa façon de prononcer son nom, aussi, et ne put empêcher son cœur de se serrer à cette pensée. Ce ne fut pourtant rien à coté des mots qu'il prononça ensuite, et qui lui parvinrent dans un écho si douloureux que Rory ne put qu'étirer un sourire triste, de ceux qui refusaient de lui en tenir un seul instant rigueur mais qui ne savaient pas complètement cacher la peine qui s'insinuait doucement en lui. Entendre que Swann ne voulait ni ne pouvait se permettre d'aimer les hommes fut finalement moins difficile que de l'entendre dire qu'il aurait sûrement préféré ne jamais croiser sa route pour ne jamais avoir à se retrouver face un tel dilemme, pourtant il suffit d'une caresse des doigts de l'anglais contre sa joue pour adoucir profondément cet aveu. Car c'est à la chaleur de ce contact que Rory choisit de se raccrocher, fermant les yeux une seconde sans plus penser au reste, ses doigts suivant un instant le même chemin que les siens et sa main se déposant sur la sienne. Lorsqu'il rouvrit les yeux, c'est presque cette fois sur un petit-nuage qu'il se retrouva projeté à la seule idée de lui plaire, à lui aussi. Un mot qui lui faisait mille fois plus de bien que les précédents lui avaient fait de mal, un mot qu'il savait difficile à prononcer pour Swann et qui n'en représentait que plus de choses encore. Un mot qui valait plus que tout. « J'aimerais tellement que ce soit pas un problème. » Il aimerait tellement que le fait de ressentir ça pour lui ne soit pas un problème. Tout comme il aimerait suffire à apaiser ses craintes autant que cette lueur de doute qu'il voyait briller au fond de ses yeux sans savoir quoi dire, quoi faire pour y répandre à la place une sérénité qu'il aimerait tant pouvoir lui offrir. Il n'y avait rien que Rory souhaiterait davantage que de le voir heureux, apaisé d'avoir trouvé dans cet endroit autant que dans sa présence un cocon où jamais rien de mal ne pourrait jamais lui arriver. Alors chaque seconde où ses yeux fuyaient les siens, chaque inspiration difficile qu'il l'entendait prendre et chaque mot sur lequel l'anglais buttait lui serrait le cœur au fond de sa poitrine, simplement parce que Swann était tiraillé et qu'il en souffrait pour lui. « Et je m'en veux tant de te compliquer les choses, si tu savais. » Cette fois, c'est de tristesse que son regard clair se voila et Rory eut beau faire tous les efforts du monde pour que cet échange n'affecte pas sa bonne humeur et sa volonté de rassurer Swann par tous les moyens, à cet instant il se sentait surtout comme la cause de tous ses tourments. Il n'existait sans doute pas pire sentiment au monde que de se savoir responsable de la confusion de la personne que vous aimiez, et pour ça Rory s'en voulait profondément. « Je suis désolé, je vois bien que tu es perdu et je sais que c'est de ma faute. Tout allait bien dans ta vie avant que je mêle mes sentiments à tout ça... » Tout allait bien avant qu'il ne l'embrasse, aussi, et pourtant pas une seule part de son être ne voudrait revenir en arrière et effacer ce souvenir. Ce baiser signifiait tant de choses, des choses qu'il n'aurait peut être jamais trouvé le courage de lui avouer autrement et loin de vouloir nier plus longtemps ses sentiments pour Swann, il rêvait au contraire de les lui souffler encore et encore. Mais tout était loin d'être aussi simple et à présent l'australien était paralysé par la peur qu'il ne s'éloigne. Par la peur de le perdre un jour. « Et puis, Noa... » Si le dépit s'était installé sur ses traits lorsqu'il n'était encore question que de Swann, que d'eux et de ce que ces sentiments venaient bouleverser, ce fut bien pire lorsque le nom de la jeune femme résonna entre ses lèvres. « Je veux blesser personne, et encore moins qu'à cause de moi tu t'en veuilles de l'avoir blessée elle. » Blesser Noa était la dernière chose qu'il souhaitait, autant parce que ça ne lui ressemblait pas que parce qu'il ne savait que trop bien ce qu'une trahison pouvait causer comme peine. Il n'avait pas choisi de tomber amoureux de Swann et il ne se reprocherait pas s'il n'y avait pas une troisième personne dans cette équation qui ne méritait pas de souffrir simplement parce qu'il n'avait pas su s'empêcher de l'aimer, lui. Cet homme exceptionnel qui donnait un sens à ses journées depuis maintenant six mois mais qui faisait aussi probablement le bonheur de cette jeune femme qu'il n'avait pas besoin de connaître pour deviner qu'elle était sans doute elle aussi une belle personne, puisque Swann partageait sa vie. Tout ça ne faisait alors qu'amplifier sa culpabilité, Rory étant incapable de souhaiter son propre bonheur au détriment des autres. Rien ne le rendrait plus heureux que de le serrer contre lui et de lui donner mille bonnes raisons de rester ici indéfiniment, mais tout était si loin d'être aussi simple.

Swann quitta sa place pour prendre le chemin de la porte fenêtre et c'est doucement que Rory le suivit, laissant suffisamment d'espace entre sa silhouette et la sienne pour ne surtout pas l’oppresser mais éprouvant malgré tout le besoin de l'entourer, pour tenter à nouveau au mieux de le rassurer. Si tout paraissait subitement si compliqué, ça n'était que parce que des sentiments s'étaient mêlés à leur relation et que son cœur s'affolait dangereusement chaque fois que Swann était près de lui. Pour toutes ces raisons, il serait bien incapable de vouloir le laisser seul ou pire, de lui demander de partir. Il n'en avait pas la moindre envie, bien au contraire tout le problème résidait ici justement dans le fait qu'il ne savait pas s'empêcher de vouloir être auprès de lui. La question formulée par l'anglais flotta autour d'eux un court instant avant que Rory n'ose finalement le rejoindre à hauteur de la barrière et s'y accouder à son tour. Son regard reposant sur l'horizon, il prit une légère inspiration. « Je l'ai su un peu avant d'entrer à la fac. Ça a pas vraiment été une grande révélation pour moi parce qu'il m'arrivait déjà de regarder les filles comme les garçons, comme si au fond de moi ça avait toujours été une sorte d'évidence. » Qu'il était bisexuel, ou plus vraisemblablement que pour lui aimer un garçon ou bien une fille revêtait exactement la même symbolique. Que s'il tombait amoureux, ce serait d'une personne, de sa façon d'être, de ses failles et de ce qui faisait qu'elle était simplement elle. Que le reste passerait au second plan parce que son cœur marchait comme ça, qu'il avait toujours attendu la bonne personne sans jamais se dire qu'elle serait nécessairement d'un sexe ou bien de l'autre. « Mes parents ont eu besoin d'un peu plus de temps pour s'y faire, mais ils l'ont accepté. C'était pas le sujet dont on parlait tous les matins au petit-déjeuner, mais ils l'ont plutôt bien pris et c'est tout ce qui comptait pour moi. » Leur annoncer avait été une étape importante pour lui à l'époque et Rory ne prétendrait jamais que ça avait été excessivement simple, mais il ne pourrait pas être plus épanoui aujourd'hui qu'en sachant qu'à défaut de savoir souvent le lui montrer, ses parents voulaient avant tout son bonheur. « Je leur ai jamais présenté aucun petit-copain, mais pas parce que je pensais qu'ils auraient pas su l'accepter. Juste parce que ça a jamais été aussi sérieux que ça avec personne. » Son sourire s'étira timidement, et il tourna cette fois doucement son visage vers le sien. « J'ai juste toujours un peu attiré le mauvais œil en amour. » Un aveu qu'il aurait eu trop honte de faire il y a encore quelques minutes, mais qui avait au moins le mérite d'être léger et absolument pas aussi douloureux qu'on pourrait le croire. Il n'avait simplement jamais eu beaucoup de chance dans ses relations sentimentales, quand bien même il n'avait jamais éprouvé pour personne ce qu'il éprouvait pour lui, là où rien qu'à cet instant son regard n'avait aucune peine à se détacher de la vue pour replonger dans le sien. Il pourrait rester des heures à simplement l'observer, et occulter ce pincement au cœur qui lui rappelait qu'avec lui rien n'était jamais simple dès le moment où il s'attachait. Était-ce lui le problème, lui qui cherchait toujours l'amour au mauvais endroit et qui avait fini par tomber amoureux de la mauvaise personne ? Rory pourrait être tenté de le penser à la façon dont son cœur avait déjà souffert plus d'une fois d'y avoir trop cru, mais il lui était bien impossible de s'en convaincre quand ses yeux trouvaient dans ceux de Swann une douceur que personne ne lui avait jamais témoigné. Tout devenait si évident lorsqu'il était près de lui qu'il refusait de croire qu'il puisse encore simplement avoir manqué d'élan au moment de s'élancer dans le vide. C'était Swann, et il était digne de chaque sourire, de chaque regard et de chaque caresse teintée d'amour que l'australien voudrait à cet instant pouvoir lui offrir sans craindre que ça ait tout d'une mauvaise idée.

« Swann... » Son prénom ne fut qu'un murmure sur ses lèvres dans lequel transparut pourtant une tendresse inouïe. Rory s'approcha quant à lui doucement, pas trop pour lui laisser l'espace dont il avait besoin mais suffisamment pour que sa main vienne se poser délicatement sur son avant-bras. « On peut en rester là si tu veux... qu'on efface ce qui vient de se passer. » Dieu sait pourtant que lui n'en avait pas la moindre envie. Dieu sait aussi que son cœur se brisait à cette seule idée et que ses jambes, elles, flageolaient à tel point qu'elles menaçaient à tout moment de ne plus pouvoir le porter. « Je peux pas te promettre que mes sentiments finiront par disparaître, mais je... je suis prêt à prendre sur moi pour ne pas que tu sortes de ma vie. » Lui promettre qu'il cesserait de l'aimer serait une promesse impossible à tenir, tout simplement parce qu'il en était bien incapable, mais Rory était prêt à tout essayer pour ne pas le perdre, malgré tout. Parce que rien ne lui serait moins supportable et qu'il préférait encore la douleur d'éprouver de ce qu'il éprouvait pour lui sans pouvoir être avec lui que celle de devoir renoncer au fait de le voir. Il en avait besoin, il ne pouvait simplement plus concevoir de vivre sans lui. « Même si c'est pas exactement la façon dont j'aurais voulu que tu en fasses partie. » Son regard s'échoua au sol pour ne pas que Swann soit témoin de la tristesse abyssale qui l'habitait. Il le lui avait dit, il pouvait tenter de prétendre qu'il ne s'était rien passé si c'était la seule manière pour que l'anglais se sente bien et ne se torture pas davantage. Il n'en avait pas envie, pas le moins du monde, et se savait plus encore incapable de ne pas souffrir d'être près de lui alors que ses doigts rêveraient continuellement de retrouver les siens et ses lèvres d'embrasser les siennes à nouveau - comme à cet instant. Mais la seule chose à laquelle il pensait était à le préserver, lui. Ce soir Swann retrouverait Noa et rien de tout ça n'aurait sûrement plus d'importance : c'était bien ce qui était censé se passer, n'est-ce pas ? « Je veux pas que tu aies plus de regrets. » Il l'aimait bien trop pour ça. Un sourire attristé étira ses lèvres tandis qu'il retrouva enfin son regard, incapable de ne pas s'y perdre à nouveau quelques secondes de trop tandis que le sien brillait d'un éclat bien différent. Il pourrait toujours tenter de blâmer le vent du soir pour la couleur rosée qu'avaient de nouveau prises ses joues, mais il aurait bien plus de mal à justifier les larmes qui bordaient ses yeux.



(rowann #10) will you be my future or just an escape JTdVfXP
(rowann #10) will you be my future or just an escape QqLqwzn
(rowann #10) will you be my future or just an escape QoPDAKU
(rowann #10) will you be my future or just an escape E0B9M70
(rowann #10) will you be my future or just an escape HZjB4DU
(rowann #10) will you be my future or just an escape 872289volunteer
(rowann #10) will you be my future or just an escape KPZB94a
(rowann #10) will you be my future or just an escape Lcds5AP
(rowann #10) will you be my future or just an escape Qi7UeVN
(rowann #10) will you be my future or just an escape 0f0M9Ir
 :l: :
 
Revenir en haut Aller en bas
Swann Buchanan
Swann Buchanan
l'ange gardien
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 33 ans (argh - 20/01/1990)
STATUT : Il file le parfait amour avec Rory et peut enfin dire qu’il est heureux sans que ce soit un mensonge. La pression du coming-out et de l’exposition médiatique ne semblent plus si terribles, maintenant.
MÉTIER : Kinésithérapeute dans un cabinet géré avec Martin. Actuellement sur la touche, la faute à une large entaille dans le creux de sa main (merci Murphy).
LOGEMENT : 400 Carmody Road, Toowong, en collocation avec Sofia et Maisie, quand il ne retrouve pas le loft de Rory à Spring Hill.
I wish i was the monster you think I am
POSTS : 20190 POINTS : 2350

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : En quête perpétuelle d'identité › Joueur de football australien › Ne connaît pas ses limites physiques › Sûr de lui en apparence seulement › Très instable mentalement › Médiateur par excellence › Deux tentatives de suicide au compteur › Poignets marqués par les cicatrices › Passionné par son métier › Ecoute beaucoup, se confie peu › Prêt à tout pour sa famille et ceux qu'il aime › Ne se sent à sa place que lorsqu'on ne le remarque pas, être amoureux d'un homme et un acteur reconnu est ce qu'il a vécu de plus terrifiant (et beau)
RPs EN COURS : (09)rory #16 & alex #4zoyapenny #6alex #5nathanaelmaisie #2danikamartin #3rory #21

uabébou (ua gnogni)

pré lien
assistant kiné

(rowann #10) will you be my future or just an escape Qn8Pasxy_o
rowann › love is a drug and you are my cigarette, love is addiction and you are my nicorette. you are the sun and the light, you're the origin of love. now i know you're amazing 'cause all i need is the love you breathe. put your lips on me and i can live underwater.

(rowann #10) will you be my future or just an escape Yox3
swalex › summer of 2012, burnt in my mind : high, crazy and drunk, five in a room. throwing drinks at each other, making fun of our lovers, getting kicked out on the street. we were best friends forever but the truth is i'm so good at crashing in, making sparks and shit but then i'm a bad friend.

(rowann #10) will you be my future or just an escape Tumblr_nfip3e9Bwa1skwmuvo1_250
swaddy › the crown you wear makes you numb to the thorns. there's a mirror at the end of the road. the lights are on but no one knows you're suffocating. there's nowhere to run.

(rowann #10) will you be my future or just an escape 9d817bc28c2d5299557dd123debdb50d1f472b12
arthur › why don't you just take what you want from me? i think you should take what you want and leave. you're changing everyday, you played me, you're taking everything. i let you run the game.

RPs EN ATTENTE : (rowann #10) will you be my future or just an escape Bf45a03e218c4f25e21e00a7ee89ac66
mcgraths › the more that you say the less I know. wherever you stray i follow. i'm begging for you to take my hand, wreck my plans.

RPs TERMINÉS : (2021) sashalucia #14, rory #5 & matt #8lucia #15lucia #16 & mcgrathspenny #3matt #5ariane #3lucia #17jill #3lucia #19ariane #4matt #7lucia #20rory #6rory #7alex #2rory #8rory #9penny #4maddy #2noa #3penny #5noa #4rory #12maisie #1sofia s. #1mariage calexalex #3deklanrory #18wendy #2arthur #1maddy #4rory #20 & murphyrory #19

(2020) lucia #12maxence #1lucia #13nathanael #1lucia #9penny #1penny #2lucia #10lucia #11 + dbd crewraphael #3lucia #8martin #2ariane #2lucia #7saül #1lucia #6noa #2raphael #2ariane #1martin #1lucia #4danikalucia #5 & hannahginny #2, matt #3 & jill #1lucia #1matt #1 & lily #1matt #2 & lily #2ginny #1rory #1maddy #1

(flashbacks) chloerory #3rory #2rory #4spenceralex #1raphael #1wendy #1rory #10rory #11 & maddy #3

(rowann #10) will you be my future or just an escape 4eefd80f47917894d64114d7f27fa037980e6208

AVATAR : Evan Peters
CRÉDITS : laserquest (avatar) › nairobi (rowann) › alex (swalex) › loonywaltz (ub)
DC : Charlie, Auden, Lily & Rhett
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/08/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28950-a-little-bit-of-heaven-a-little-bit-of-hell-swann https://www.30yearsstillyoung.com/t41172- https://www.30yearsstillyoung.com/t29801-swann-mcgrath https://www.30yearsstillyoung.com/t34837-swann-mcgrath

(rowann #10) will you be my future or just an escape Empty
Message(#) Sujet: Re: (rowann #10) will you be my future or just an escape (rowann #10) will you be my future or just an escape EmptyDim 5 Sep 2021 - 15:19



A son tour, l’anglais aurait aimé être capable de se dire qu’il peut embrasser qui il veut et aimer qui il le souhaite sans que cela ne lui pose le moindre problème. Force est de constater que ce n’est pas le cas, pourtant, et la culpabilité lui tord l’estomac, quand bien même ce sentiment n’est même pas comparable à la vue des yeux tristes de l’australien. Il ne les avait jamais observés ainsi et il aurait aimé que cela ne soit pas le cas avant bien, bien longtemps. Pire encore, il aurait aimé ne pas être la cause de son chagrin, lui qui serait prêt à tout pour que ses yeux retrouvent l’éclat qu’il a toujours admiré en eux. La faute ne vient pas directement de Rory, il voudrait le lui faire comprendre, mais tout le paradoxe de la situation autant que la proximité avec l’australien le rendent muet. La main qu’il a posé contre sa joue n’ose même plus bouger, bien trop à sa place sous les doigts de l’acteur. Il n’aurait jamais pensé avoir un tel geste à son égard mais doit finalement se faire fureur pour y mettre fin au moment de se relever pour aller chercher un peu d’air frais. “Je suis un grand garçon. Si je n’avais pas voulu t’embrasser, ça ne serait pas arrivé.” Il souffle doucement, pourtant convaincu par ces paroles. De ce fait, il est le seul fautif du chagrin à venir de Noa et de sa propre culpabilité. Il ne pourra (voudra) pas mentir à son amie, tout comme il commence déjà à comprendre qu’il ne sera pas capable d’agir comme si de rien n’était avec Rory. Si le premier baiser avait été une véritable surprise, il a surpris son coeur à attendre ceux ayant suivi ensuite. Il en avait envie. Ce sentiment ne fait que compliquer son quotidien mais il sait aussi qu’il n’a rien d’anodin. “Je parlerai rapidement à Noa.” Swann ne précise pourtant pas ce qu’il lui dira, la chose n’étant de toute façon pas claire dans son esprit.

Sur la terrasse, son regard se perd vers l’horizon. Il découvre la ville d’une bien nouvelle façon mais n’est pas dérangé le moins du monde dans sa contemplation lorsque l’australien vient déjà le rejoindre et se poser près de lui. C’est comme s’il y avait toujours eu sa place, finalement, et Swann respire un peu mieux maintenant. Ainsi, à défaut de pouvoir trouver une solution à sa propre existence, c’est sur celle de son ami qu’il l’interroge, sincèrement curieux. Ils n’ont jamais parlé bien longtemps de leurs vies sentimentales, et les raisons semblent se faire connaître en cet instant. Au moins, Swann est soulagé d’entendre que le brun n’a pas vécu la chose telle une fatalité et que ses parents ont été ouverts d’esprit à ce sujet. Il écoute l’histoire avec un sourire au coin des lèvres, une pointe de fierté dans ce dernier. Rory est courageux, c’est un fait dont il n’a jamais douté : il l’est bien plus que lui-même ne le sera jamais. Compréhensif, il n’a aucun mal à comprendre les raisons l’ayant amené à ne jamais leur présenter personne. Après tout, lui n’a même jamais osé présenter la moindre petite amie à sa mère, justement parce qu’il savait à son tour qu’aucune n’était réellement la bonne. Sur ce sujet comme tant d’autres, ils tombent d’accord le plus naturellement du monde. « J'ai juste toujours un peu attiré le mauvais œil en amour. » L’anglais a un rire bref, aussi sincère que triste. Il aurait aimé donner tort à cette annonce et faire office de contre-exemple. “Je veux bien te croire.” Il n’est pas doué pour trouver les chemins les plus tranquilles, sinon il ne serait jamais tombé amoureux de lui. L’air qui s’engouffre dans ses cheveux semble lui octroyer de précieuses secondes supplémentaires. Il se sent bien, ici, finalement, et cela n’est pas seulement dû à la vue, mais bien à la présence de l’australien à ses côtés, rapidement devenue aussi naturelle que nécessaire.

« Swann... » Et Swann relève aussitôt les yeux en sa direction, il se redresse sans pour autant chercher à déloger la main de son ami de son avant-bras. Rory réduit la distance entre eux sans qu’il n’éprouve le besoin de fuir à nouveau. Il est à nouveau un adolescent dont le cœur reprend une course effrénée mais la chose est bien moins douloureuse désormais. Son prénom n’avait jamais été aussi beau. « On peut en rester là si tu veux... qu'on efface ce qui vient de se passer. » Sa main libre rejoint celle de Rory, ce simple geste tentant de lui signifier que non, il ne le veut pas. Son esprit est confus et sans dessus-dessous, mais même en ayant été habitué à jouer un jeu durant toute sa vie, il sait que celui-ci serait bien trop difficile. Pire encore, il n’en vaut pas la peine. Rory ne mérite pas qu’ils agissent comme si rien ne s’était passé, comme s’ils avaient réellement travaillé un script pourtant rapidement oublié. « Je peux pas te promettre que mes sentiments finiront par disparaître, mais je... je suis prêt à prendre sur moi pour ne pas que tu sortes de ma vie. » Oh, Rory. Contre sa main, il n’a de cesse de presser la sienne et ainsi de le rassurer à sa façon. Il n’a pas encore les bons mots pour, alors il essaye d’avoir une attitude rassurante puisqu’accabler l’australien est bien la dernière chose qu’il souhaite. A bien y repenser, en réalité, la dernière chose qu’il souhaite se résume à sortir de sa vie. Ce n’est pas même une possibilité envisageable, peu importe comment se terminera leur discussion et la journée avec. Il n’y a rien d’envisageable dans un monde où Rory serait le seul à éternellement se sacrifier pour leur bien commun et Swann s’en rend d’autant plus compte lorsqu’il est forcé d’observer son regard gorgé de tristesse. « Je veux pas que tu aies plus de regrets. » Le blond trouve la force d’élargir son sourire dans le simple espoir de chasser la tristesse du regard de Rory. Il est le seul pour qui il en aurait été capable et le seul pour qui (grâce à qui) il repousse tant ses limites. Le contact avec son avant-bras se défait dans le seul et unique but de porter ses pouces sous les yeux de Rory et chasser des bribes de larme qui n’ont pas lieu d’être. Le moment n’est pas triste, il ne peut pas l’être, Swann ne veut pas laisser les choses de passer ainsi. “Je serais pas prêt à prendre sur moi. Ni à faire semblant.” Il est un homme simple, sans doute un peu trop, et s’il serait capable de bien des choses, il sait par avance que cela ne s’appliquera pas en présence de Rory. Il ne peut pas faire autrement que le regarder de ses yeux brillants et de ce sourire éternellement fier, peu importe ce qu’il est ou non en train de faire. Ses doigts ne se sont toujours pas délogés de son visage et il se rend compte qu’il ne sait plus quoi faire de tous ses membres, incapable de trouver un juste milieu dans tout ce paradoxe. “Mais j’ai jamais eu aussi peur de ma vie.” A Rory, il sait qu’il peut tout dire. Peu importe combien ce genre de confession lui coûtera toujours, Swann sait que ses mots seront bien gardés. “Je veux pas sortir de ta vie, Rory, je veux y entrer.” Lentement, son front vient se poser contre le sien et il ferme les yeux, laissant par la même occasion ses mains quitter son visage pour trouver refuge non loin de là, contre ses hanches. Tout est nouveau sans l’être. “Donne moi un peu de temps pour… pour tout ça.” Pour en parler à Noa, pour remettre son esprit en ordre, pour rentrer chez lui un soir et se rendre compte d’à quel point il est un homme chanceux et comblé et ne plus savoir comment retirer le sourire de son visage. Tout aurait dû être bien plus simple mais il sait que cela ne le sera pas, il n’a pas le droit de faire miroiter Rory une telle chose. “Mais je veux que tu saches une chose, avant ça. Je… je sais pas si je pourrai faire face au regard des autres.” C’est Rory qui fait battre son coeur et le rend heureux, lui et personne d’autre, et il a la sensation de ne rien devoir au reste du monde dont il est éternellement apeuré. “Je t’imposerai jamais rien, tu le sais ça.” C’est à son tour de lui dire si le jeu en vaut la chandelle, s’il pense pouvoir faire autant de sacrifices pour une seule et unique personne qu’il ne connaît même pas depuis longtemps. A son tour, Swann serait prêt à tout accepter simplement pour avoir le privilège de garder l’acteur à ses côtés et dans sa vie, maltraitant déjà ses lèvres pour résister à l’envie de l’embrasser de nouveau malgré toutes les raisons faisant de ce geste une mauvaise idée.



(rowann #10) will you be my future or just an escape ACin3sG
:hotmug::
 
Revenir en haut Aller en bas
Rory Craine
Rory Craine
la nuit d'or
la nuit d'or
Voir le profil de l'utilisateur
(rowann #10) will you be my future or just an escape IAeu3cF ÂGE : trente ans (19/03/91)
SURNOM : Craine pour la plupart des gens, Flynn Rider pour les enfants de l'hôpital.
STATUT : c'est officiel, ils s'aiment et vivent enfin leur relation au grand jour. Swann le rend plus heureux que jamais, c'est auprès de lui qu'il veut vivre chaque instant.
MÉTIER : acteur, il a repris le chemin des plateaux et renoue avec sa passion.
LOGEMENT : #272 Edward Street, un loft sur Spring Hill qu'il délaisse volontiers pour rejoindre Swann à Toowong.
(rowann #10) will you be my future or just an escape Uulo
POSTS : 7308 POINTS : 1880

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : très proche de sa famille, il idéalise ses ainés et surprotège sa petite sœur › a pratiqué le football australien durant son adolescence mais a du arrêter après une blessure au genou › la comédie a été la lumière au bout du tunnel lorsqu'il ne croyait plus en rien › son dernier film ne sortira pas en salles, il a frappé le réalisateur après que celui-ci ait agressé sa co-star › idéaliste et romantique, il rêve de fonder une famille › sensible et dévoué aux autres › anxieux par nature › bénévole à l'hôpital depuis août 2020.
RPs EN COURS :
(rowann #10) will you be my future or just an escape DNTTQtYr_o
rowann #16 & #21it's the way you're smiling at me, it's in the way you hold my hand. it's the way i've watched you change me, from a boy into a man. it's a million things about you, and i don't know what it is. but i have never known a love like this. it's funny how everything i dreamed about starts to seem so empty without you. i have never known a love like this.

(rowann #10) will you be my future or just an escape PTG0MPpE_o
crainesin our family portrait we look pretty happy. we look pretty normal, let's go back to that. in our family portrait we look pretty happy. let's play pretend, act like it goes naturally. can we work it out? can we be a family? i promise i'll be better, mommy i'll do anything.

(rowann #10) will you be my future or just an escape PC8GJaYC_o
cringer #9i've heard it said that people come into our lives for a reason. bringing something we must learn and we are led to those. who help us most to grow if we let them, and we help them in return. i know i'm who i am today because i knew you. like a comet pulled from orbit as it passes the sun. who can say if i've been changed for the better but because i knew you, i have been changed for good.

(rowann #10) will you be my future or just an escape Ml73
roy #2it took so long just to feel alright, remember how to put back the light in my eyes. i wish i had missed the first time that we kissed, 'cause you broke all your promises. runnin' 'round leaving scars, collecting your jar of hearts.

(rowann #10) will you be my future or just an escape NEPb15bt_o
lewaine #1she's not the type to give herself enough love. she lives her life, hand in a tight glove. i wish that i could fix it, i could fix it for you. i'll follow you way down wherever you may go. i'll follow you way down to your deepest low. i'll always be around wherever life takes you. you know i'll follow you.


(08/08) zoya (fb 2020)swann #16 & alexmaisiepenny #9murphy #2rosalie #5 & haleyswann #21 › arthur

(rowann #10) will you be my future or just an escape GVMA6aOW_o

RPs EN ATTENTE : heather #2 › sohan #3 › aiden
RPs TERMINÉS : (2021) penny #4penny #5swann #5, lucia #1 & matt #1 (léolie's wedding)penny #6 (blind test)clyde #1raphael #1rosalie #1rosalie #2 & wyatt #1swann #6sohan #2penny #7wendy & micah(event) chez miles(event) chez eddie(event) chez thomas(event) chez les craine(event) chez charlie & léocraines #1chloe #2matt #2swann #7wendy #1swann #8ivy #1garrett #1jean #1swann #9micah #1swann #12michaela #1mariage calexpenny #8stellaswann #18rosalie #4murphy #1 & swann #20swann #19

(2020) jessian #1swann #1penny #1lily #1penny #2swann #2heather #1may #1penny #3erin #1sohan #1ava #2charlie #1le noël du royaume enchanté

(flashbacks) chloe #1 (2012)clément #1 (2016)swann #3 (2018)freddy #1 (2019)ava #1 (2015)swann #4 (2018)swann #10 (2016)swann #11 & maddy #1 (2018)

(ua slasher) rowann #13rowann #14rowann #15


rps abandonnés:
 

(rowann #10) will you be my future or just an escape XyqV1PHK_o

AVATAR : david corenswet.
CRÉDITS : avatar @harley, bann profil @zaja, userbars @loonywaltz.
DC : james weatherton.
PSEUDO : nairobi, charlotte.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 24/11/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t33433-here-s-looking-at-you-kid-rory https://www.30yearsstillyoung.com/t39538-rory-this-is-not-a-review-it-s-a-love-note https://www.30yearsstillyoung.com/t33882-rory-craine https://www.30yearsstillyoung.com/t33883-rory-craine https://poedameryn.tumblr.com/

(rowann #10) will you be my future or just an escape Empty
Message(#) Sujet: Re: (rowann #10) will you be my future or just an escape (rowann #10) will you be my future or just an escape EmptyLun 13 Sep 2021 - 22:30



will you be my future or just an escape.

Entendre de la bouche de Swann qu'il prévoyait d'en parler rapidement à Noa devrait le faire se sentir profondément coupable et honteux, pourtant son cœur n'avait jamais paru aussi léger qu'à la seconde où il comprit que ce qu'il voulait, Swann le voulait lui aussi. Que ce baiser, ces baisers signifiaient quelque chose et que l'anglais n'avait pas non plus envie de réécrire les dernières minutes ni d'en changer l'issue. Rory n'avait jamais eu beaucoup de chance en amour, c'est vrai, mais pour la première fois celle-ci semblait enfin lui sourire pour son plus grand bonheur, visible dans ses grands yeux brillants qui ne voyaient que par Swann. Pour un peu, tout lui paraîtrait presque trop beau, si bien qu'il se pincerait si l'odeur de l'anglais n'était pas là pour lui rappeler que non il ne rêvait pas, et que oui il était probablement l'homme le plus chanceux qui soit à cette seconde. Voilà pourquoi il n'arrivait pas à ne pas être profondément heureux et soulagé. Voilà pourquoi il ne laissait pas la culpabilité l'écraser, quand bien même il n'avait jamais voulu séparer personne et encore moins faire souffrir une jeune femme qui, il en était convaincu, méritait profondément d'être aimée. Et quand bien même il craignait maintenant que Noa puisse le détester d'être tombé amoureux de son petit-ami, chose que Rory serait pourtant bien incapable de regretter. Parce que Swann était sans doute la meilleure chose qui lui soit jamais arrivée et qu'il se serait effacé sans faire aucun problème s'il se pensait seulement capable de l'oublier, de ne pas ensuite passer chaque instant de sa vie à regretter sa présence et la chaleur de ses bras. Rory s'était toujours sacrifié pour les autres mais cette fois la seule chose qu'il soit capable de faire, c'était offrir une dernière porte de sortie à Swann pour qu'il n'ait pas le moindre regret. Aucune part de lui ne souhaitait le voir emprunter cette porte, tout comme le voir s'en aller lui briserait le cœur dans la seconde, mais il l'aimait déjà bien trop pour ne pas le faire. Toute la tristesse embuant son regard trouva ainsi le plus doux des réconforts lorsque l'anglais sécha les larmes qui bordaient ses yeux, son cœur ne tardant pas à s'alléger lui aussi tandis qu'il voudrait juste rester là, tout près de lui, et ne plus jamais prendre la parole pour autre chose que lui rappeler à quel point il tenait à lui et ne s'imaginait nulle part ailleurs qu'à ses cotés. « Moi non plus. » Il lui assura dans un souffle, son sourire et ses lèvres encore un peu tremblantes rendant compte de toute l'émotion qui était la sienne. Lui non plus ne serait pas le moins du monde capable de faire semblant, encore moins de réprimer ses sentiments pour lui, peu importe ce qu'il avait pu dire un peu plus tôt. Il ferait simplement n'importe quoi pour ne pas le perdre, parce que Swann comptait bien trop pour qu'il puisse le supporter, mais ça lui serait purement insupportable d'entendre son cœur s'affoler en sa présence sans pouvoir rien faire d'autre que sourire en espérant que l'anglais ne serait pas témoin de sa tristesse. Alors entendre ces mots valaient toutes les déclarations du monde, illuminant le visage de Rory alors que l'obscurité gagnait doucement le balcon. Rien que sa façon de le regarder à cet instant témoignait de sa sincérité : il ne saurait pas faire semblant parce qu'aucun rôle ne pourrait jamais lui donner l'air plus heureux qu'il ne l'était ici, ce soir, avec lui.

Les prochaines paroles de Swann, elles, valurent à son regard de s'attendrir plus encore. « Oh, Swann. » Ses yeux le couvèrent de toute leur douceur, comme une couverture chaude qu'il glisserait sur ses épaules pour apaiser son cœur apeuré. Ses mains glissèrent doucement contre son dos pour le rapprocher de lui et le couvrir de caresses rassurantes. « Peu importe à quel point ce sera peut être difficile au début, je te promets que je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour te rendre heureux. » Et pour le rassurer, aussi souvent qu'il en aurait besoin, en lui rappelant chaque soir s'il le fallait qu'il n'y avait rien qu'il ait jamais autant désiré que d'être auprès de lui et qu'il n'avait absolument rien à craindre lorsqu'ils étaient tous les deux. Plus Rory regardait autour d'eux, vers cette vue imprenable et magnifique sur une partie de la ville, plus il se prenait à rêver de passer de nombreuses autres soirées avec lui sur ce balcon, et à l'intérieur de ce loft qui semblait fait pour Swann à la minute même où il y était entré. Comme si les lieux n'attendaient déjà plus que lui, tout comme ses bras qu'il garda enlacés tout autour de l'anglais tandis qu'il sourit, tendrement, au contact de son front contre les sien. « Pour faire ton bonheur comme tu fais déjà le mien. » Le voir heureux était son vœu le plus cher et ce à quoi Rory dédierait toute son énergie. « On va y aller pas à pas, sans rien précipiter. Et je veux jamais que tu hésites à me dire si ça va trop vite. Je veux que tu puisses tout me dire, toujours. » Qu'il n'ait jamais l'impression de devoir lui cacher quoi que ce soit pour ne pas le blesser ou ne pas le perdre. Rory pouvait tout entendre, y compris que cette situation soit inédite au point qu'il en soit terrifié, ce qu'il ne jugeait pas le moins du monde étrange. Lui non plus n'avait jamais ressenti ça pour personne : quand bien même il s'était déjà attaché par le passé, aucune relation ne l'avait jamais fait se sentir aussi vulnérable et heureux à la fois. C'était un sentiment aussi troublant qu'agréable, aussi étourdissant que magique, et bien loin de vouloir faire marche arrière Rory ne rêvait que de foncer droit vers cet inconnu avec Swann. Il voulait être avec lui, avec tout ce que ça impliquait de beau et de parfois plus compliqué. Ensemble ils pourraient tout affronter, tout partager si Swann était prêt à lui faire assez confiance pour ça. Lui mettrait sa propre vie entre les mains de l'anglais s'il avait à faire ce choix, simplement parce qu'il ne connaissait pas de plus belle âme ni de plus grand cœur que le sien.

Si les choses devaient être difficiles et leurs peurs de l'anglais mettre un peu de temps à s'apaiser, au moins seraient-ils ensemble. C'était tout ce qui comptait, et pour cette raison les prochaines confessions de Swann trouvèrent pour première réponse le sourire apaisé de Rory. Si Swann avait le moindre doute sur sa capacité à affronter le regard des autres, son rôle était de lui prouver que ces détails importaient bien moins que son bien-être. Bien moins que son bonheur. « Les autres n'ont pas besoin de le savoir. » Les mots franchirent la barrière de ses lèvres avant même qu'il n'ait vraiment eu à les méditer. Ils étaient simplement évidents, naturels, et d'une sincérité totale. « On peut... être ensemble sans prendre le reste du monde à témoin, non ? J'ai pas besoin que les autres sachent que je suis amoureux de toi, tant que toi tu n'en doutes jamais. » Et alors que dans ses yeux brillait une douceur sans égal, les lèvres de l'australien s'étirèrent plus encore lorsqu'il réalisa qu'il venait inconsciemment de lui ouvrir son cœur, posant enfin des mots bien plus concrets sur ce que ce baiser avait signifié tout à l'heure autant que sur tout ce qu'il éprouvait pour lui. Si tant est qu'il demeure le moindre doute sur ce sujet, au moins Swann pouvait-il maintenant voir qu'il n'aurait rien à lui imposer puisque Rory voulait de cette relation avec lui, aussi inconventionnelle doive-t-elle être. « Je suis amoureux de toi. » Il répéta doucement, leurs fronts toujours collés et ses lèvres résistant quant à elles péniblement à l'envie de l'embrasser, de le tenir encore un peu plus près de lui puis de le garder entre ses bras jusqu'à ce que le soleil se lève, ou jusqu'au surlendemain. Il n'avait pas encore décidé. « Alors tu m'imposes rien si c'est la condition pour que tu sois heureux. La condition pour que tu fasses partie de ma vie. » Il le voulait plus que tout et ne renoncerait à aucun sacrifice pour pouvoir se considérer l'homme le plus chanceux au monde de retrouver ses étreintes après une journée de travail et de cueillir ses lèvres aussi souvent qu'il en aurait envie une fois leur intimité retrouvée. Peut être qu'une part de lui ne réalisait pas encore totalement tout ce que ça représenterait à plus long terme et combien de fois ils auraient à mentir sur leur relation auprès des autres, y compris les personnes qu'ils aimaient le plus, mais rien ne pourrait jamais lui faire voir les choses autrement qu'à cet instant : il était amoureux de lui et était prêt à tout pour écrire cette histoire, le reste n'avait que peu d'importance tant qu'ils étaient heureux. Ils ne devaient rien à personne et il était formellement inimaginable qu'il puisse passer à coté de la plus belle histoire de sa vie à cause de leur regard. « J'aimerais juste... pouvoir le dire à ma petite sœur. Je lui cache rien et elle s'en rendra compte bien assez tôt si elle te rencontre. » Wendy le connaissait trop bien et ne mettrait qu'une seconde à comprendre que c'était l'amour qui faisait briller ses yeux lorsque Swann était près de lui. L'amour qui faisait battre son cœur. Pour ça il savait qu'elle comprendrait qu'il soit prêt à vivre cette histoire dans le secret, tout comme il n'avait pas le moindre doute sur le fait qu'elle adopterait Swann à la seconde où elle le rencontrerait, percevant en lui tout ce que Rory avait vu dès la première seconde. « Elle gardera le secret, elle est la personne en qui j'ai le plus confiance. » Et Swann pouvait lui aussi avoir toute confiance en sa sœur, c'était la promesse que Rory lui faisait tandis qu'une de ses mains remonta de son dos jusqu'aux points de ses boucles, qu'il caressa doucement. « Elle va t'adorer. » Et alors qu'il pourrait lui donner mille raisons pour lesquelles il en était sûr et souriait grandement à cette idée, son autre main glissa jusqu'à la sienne pour l'attirer jusqu'à l'intérieur, là où personne n'aurait aucune chance de les voir. Quant à ses lèvres, elles éprouvèrent finalement le besoin de lui donner à nouveau la preuve que rien de tout ça n'était uniquement des mots et que c'est parce que ses sentiments étaient aussi réels que sincères qu'il n'avait pas besoin de réfléchir pour savoir que tout ça était forcément une bonne idée. Elles retrouvèrent ainsi celles de l'anglais dans un baiser long et passionné, qui il l'espérait chasserait les peurs de Swann et lui ferait sentir qu'il était à l'abri, ici, dans cet loft qui pourrait tout aussi bien devenir le sien un jour s'il en éprouvait l'envie. Ils prendraient leur temps, il le lui avait promis, et à cet instant seul importait ce contact rempli de tendresse autant que d'amour.



(rowann #10) will you be my future or just an escape JTdVfXP
(rowann #10) will you be my future or just an escape QqLqwzn
(rowann #10) will you be my future or just an escape QoPDAKU
(rowann #10) will you be my future or just an escape E0B9M70
(rowann #10) will you be my future or just an escape HZjB4DU
(rowann #10) will you be my future or just an escape 872289volunteer
(rowann #10) will you be my future or just an escape KPZB94a
(rowann #10) will you be my future or just an escape Lcds5AP
(rowann #10) will you be my future or just an escape Qi7UeVN
(rowann #10) will you be my future or just an escape 0f0M9Ir
 :l: :
 
Revenir en haut Aller en bas
Swann Buchanan
Swann Buchanan
l'ange gardien
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 33 ans (argh - 20/01/1990)
STATUT : Il file le parfait amour avec Rory et peut enfin dire qu’il est heureux sans que ce soit un mensonge. La pression du coming-out et de l’exposition médiatique ne semblent plus si terribles, maintenant.
MÉTIER : Kinésithérapeute dans un cabinet géré avec Martin. Actuellement sur la touche, la faute à une large entaille dans le creux de sa main (merci Murphy).
LOGEMENT : 400 Carmody Road, Toowong, en collocation avec Sofia et Maisie, quand il ne retrouve pas le loft de Rory à Spring Hill.
I wish i was the monster you think I am
POSTS : 20190 POINTS : 2350

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : En quête perpétuelle d'identité › Joueur de football australien › Ne connaît pas ses limites physiques › Sûr de lui en apparence seulement › Très instable mentalement › Médiateur par excellence › Deux tentatives de suicide au compteur › Poignets marqués par les cicatrices › Passionné par son métier › Ecoute beaucoup, se confie peu › Prêt à tout pour sa famille et ceux qu'il aime › Ne se sent à sa place que lorsqu'on ne le remarque pas, être amoureux d'un homme et un acteur reconnu est ce qu'il a vécu de plus terrifiant (et beau)
RPs EN COURS : (09)rory #16 & alex #4zoyapenny #6alex #5nathanaelmaisie #2danikamartin #3rory #21

uabébou (ua gnogni)

pré lien
assistant kiné

(rowann #10) will you be my future or just an escape Qn8Pasxy_o
rowann › love is a drug and you are my cigarette, love is addiction and you are my nicorette. you are the sun and the light, you're the origin of love. now i know you're amazing 'cause all i need is the love you breathe. put your lips on me and i can live underwater.

(rowann #10) will you be my future or just an escape Yox3
swalex › summer of 2012, burnt in my mind : high, crazy and drunk, five in a room. throwing drinks at each other, making fun of our lovers, getting kicked out on the street. we were best friends forever but the truth is i'm so good at crashing in, making sparks and shit but then i'm a bad friend.

(rowann #10) will you be my future or just an escape Tumblr_nfip3e9Bwa1skwmuvo1_250
swaddy › the crown you wear makes you numb to the thorns. there's a mirror at the end of the road. the lights are on but no one knows you're suffocating. there's nowhere to run.

(rowann #10) will you be my future or just an escape 9d817bc28c2d5299557dd123debdb50d1f472b12
arthur › why don't you just take what you want from me? i think you should take what you want and leave. you're changing everyday, you played me, you're taking everything. i let you run the game.

RPs EN ATTENTE : (rowann #10) will you be my future or just an escape Bf45a03e218c4f25e21e00a7ee89ac66
mcgraths › the more that you say the less I know. wherever you stray i follow. i'm begging for you to take my hand, wreck my plans.

RPs TERMINÉS : (2021) sashalucia #14, rory #5 & matt #8lucia #15lucia #16 & mcgrathspenny #3matt #5ariane #3lucia #17jill #3lucia #19ariane #4matt #7lucia #20rory #6rory #7alex #2rory #8rory #9penny #4maddy #2noa #3penny #5noa #4rory #12maisie #1sofia s. #1mariage calexalex #3deklanrory #18wendy #2arthur #1maddy #4rory #20 & murphyrory #19

(2020) lucia #12maxence #1lucia #13nathanael #1lucia #9penny #1penny #2lucia #10lucia #11 + dbd crewraphael #3lucia #8martin #2ariane #2lucia #7saül #1lucia #6noa #2raphael #2ariane #1martin #1lucia #4danikalucia #5 & hannahginny #2, matt #3 & jill #1lucia #1matt #1 & lily #1matt #2 & lily #2ginny #1rory #1maddy #1

(flashbacks) chloerory #3rory #2rory #4spenceralex #1raphael #1wendy #1rory #10rory #11 & maddy #3

(rowann #10) will you be my future or just an escape 4eefd80f47917894d64114d7f27fa037980e6208

AVATAR : Evan Peters
CRÉDITS : laserquest (avatar) › nairobi (rowann) › alex (swalex) › loonywaltz (ub)
DC : Charlie, Auden, Lily & Rhett
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/08/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28950-a-little-bit-of-heaven-a-little-bit-of-hell-swann https://www.30yearsstillyoung.com/t41172- https://www.30yearsstillyoung.com/t29801-swann-mcgrath https://www.30yearsstillyoung.com/t34837-swann-mcgrath

(rowann #10) will you be my future or just an escape Empty
Message(#) Sujet: Re: (rowann #10) will you be my future or just an escape (rowann #10) will you be my future or just an escape EmptyVen 17 Sep 2021 - 22:43



Swann n’aime pas être materné. Pire encore, il ne supporte pas de l’être, tout comme il ne supporte pas l’idée de se reposer sur qui que ce soit. A chaque règle son exception, pourtant, et dès l’instant où il sent les mains de Rory glisser contre son dos, sa respiration s’apaise et se synchronise avec la sienne. Ajouté à son simple prénom sussuré entre ses lèvres, il n’en demande pas davantage pour chasser ses peurs. Elles resteront présentes pendant longtemps encore mais il ne peut s’autoriser de rester effrayé en sa présence, trop soucieux de justement profiter de cette dernière et de lui, tout simplement. Ils ont déjà tant à rattraper. “Tu me rendais déjà heureux avant, tu sais.” Il n’aura pas à faire le moindre effort, quand bien même l’entendre lui dire qu’il fera tout ce qui est en son pouvoir a de quoi l’émouvoir au plus profond de son cœur. Rory le rendait déjà heureux lorsqu’ils n’étaient que de simples amis et Swann ne doute pas un seul instant de ses pouvoirs en tant que petit ami. Le terme est nouveau, grisant. Il est le premier et une petite voix intérieure sait déjà qu’il sera le seul dans sa vie à pouvoir être qualifié ainsi. Les aveux se font front contre front, un sourire répondant à un autre. « Pour faire ton bonheur comme tu fais déjà le mien. » Toujours plus ému, il ne sait quoi répondre et se contente finalement de laisser une main remonter contre sa joue et la caresser tendrement. Faire son bonheur est tout ce qu’il désire, désormais, bien avant même d’être lui-même heureux - les deux sont pourtant intrinsèques et il s’en rend à peine compte. « On va y aller pas à pas, sans rien précipiter. Et je veux jamais que tu hésites à me dire si ça va trop vite. Je veux que tu puisses tout me dire, toujours. » Tel un enfant apprenant la vie, l’anglais hoche la tête, rassuré par ses paroles et certain qu’il en pense chaque mot. Rory ne parle pas simplement pour lui faire plaisir : il pense chaque syllabe, chaque intonation. S’il continue de pouvoir rester à ses côtés, alors il sait qu’ils trouveront leur rythme et qu’aucun obstacle ne viendra perturber leur avenir. Il veut y croire, et puisque la seule ombre au tableau était représentée par la peur de Swann quant au regard d’autrui, il ne peut qu’être soulagé que Rory accepte sa peur telle qu’elle l’est. Mieux encore, il est surtout soulagé qu’il accepte de vivre une telle vie ou, au moins, de tenter l’aventure, et ce sans même avoir à y penser la moindre seconde supplémentaire. Le sourire du blond s’étire sans mal, ses lèvres se pincent pour résister à l’envie de retrouver les siennes. Il ne le remerciera jamais assez d’avoir osé le premier pas et n’imagine pas une vie dans laquelle ils auraient pu se contenter d’être des amis. Il est le seul ami qu’il rêve d’embrasser autant que d’enlacer à chaque instant, le seul aussi dont le parfum l’ennivre.

« On peut... être ensemble sans prendre le reste du monde à témoin, non ? J'ai pas besoin que les autres sachent que je suis amoureux de toi, tant que toi tu n'en doutes jamais. » Et alors que les yeux de Rory brillent plus que jamais, Swann esquisse un pas en arrière pour l’observer d’un angle nouveau et complet. Ses yeux sont vagabonds, tentant de sonder la moindre de ses réactions et, surtout, la sincérité de ses paroles. Non pas qu’il doute le moindre instant qu’il puisse lui mentir, bien loin de là, mais il craint que l’australien ne pèse pas ses paroles et surtout leurs conséquences directes dans le cœur du blond. Les précisions qu’il apporte ôtent pourtant tous doutes possibles. « Je suis amoureux de toi. » Il a le sourire d’un adolescent vivant son premier amour, et s’il n’est plus un adolescent, il vit pourtant son premier véritable amour. La bouche sèche, il a l’impression d’avoir perdu tout don de parole alors qu’il ne sait plus que lui sourire et se rapprocher de lui, son front de nouveau contre le sien. Il voudrait chercher sa main mais ne peut se refuser de les éloigner de son dos et de les rapprocher. “J’étais en train de me demander combien de temps j’allais devoir attendre avant de pouvoir te le dire sans que ça paraisse précipité.” L’anglais confesse finalement dans un rire un peu gêné, n’arrivant pas à se rendre compte que les choses peuvent parfois être si simples et naturelles.

Ses mains remontent doucement à la base de son dos alors qu’il ne sait que profiter de l’instant présent de peur qu’il ne connaisse aucune suite malgré les mots de Rory et la promesse de faire partie de sa vie. « J'aimerais juste... pouvoir le dire à ma petite sœur. Je lui cache rien et elle s'en rendra compte bien assez tôt si elle te rencontre. » - “Je…” Il hésite, Swann, bien sûr qu’il hésite. Un secret n’en est plus un s’il est partagé, sa peur reviendra au galop à l’instant même où leur intimité sera rendue moindrement public. Et pourtant s’il s’agit là de la seule demande de Rory à la suite de toutes les concessions qu’il a fait sans même en douter un seul instant, alors il n’a pas à y réfléchir davantage : il lui doit bien ça. Au-delà de faire les comptes entre eux, l’anglais sait qu’il peut y faire confiance, à lui et à sa sœur. Les arguments s’accumulent encore, ne pouvant que défendre la cause de l’acteur et de sa famille qu’il lui tarde déjà de rencontrer. « Elle gardera le secret, elle est la personne en qui j'ai le plus confiance. » Une pression contre ses lèvres, une seule à laquelle il ne peut résister davantage. Son sourire se noit littéralement dans le sien quand son cœur, lui, manque d’air sous la pression de son bonheur. “Bien sûr. Tu peux lui en parler.” Il a confiance en lui et si celle de Rory est placée dans sa cadette, alors celle de Swann l’est aussi par extension. « Elle va t'adorer. » L’anglais souffle, mi-gêné, mi-ému par de telles paroles. Sans même la connaître, il la considère déjà comme sa propre sœur, heureux de pouvoir agrandir sa famille qui ne comptait déjà que peu de liens du sang similaires. Les McGrath adorent déjà Rory, de toute façon.

Sans chercher à opposer la moindre résistance et bien au contraire, Swann se laisse entraîner jusqu’à l’intérieur de l’appartement, d’abord guidé par la main de l’acteur contre la sienne puis, rapidement, d’un nouveau baiser d’une toute autre teneur. Bien plus assuré, bien plus passionné, comme s’il n’y avait jamais rien eu de plus nécessaire au monde. La seule distance qu’il reprend a un but bien précis qui ne se résume pas seulement à admirer les formes de son visage à la lumière de l’appartement et depuis ses yeux brillants, elle découle aussi de mots qui lui brûlent les lèvres. “Je t’aime aussi.” Lui aussi est amoureux, lui aussi est plus heureux que jamais, lui aussi fera de son mieux pour le rendre heureux autant qu’il le peut. Lui non plus ne résiste pas à laisser ses mains glisser contre son dos, sous son tee-shirt cette fois, simplement pour se frayer un chemin contre sa peau brûlante et s’y reposer. A son tour, il se vante brièvement de guider leurs pas, les menant simplement contre le canapé, à nouveau. Tout est bien différent, désormais, et Swann n'a aucun mal à reposer le script sur la table basse, conscient qu'il n'est plus réellement leur priorité. Il est sans doute bien trop occupé à jouer avec les cheveux du brun et à lui sourire aussi tendrement que naïvement pour penser à quoi que ce soit d'autre. "Je t'ai menti." Le sourire persiste, les mots sont doux, preuves qu'il ne s'apprête pas à dire quelque chose de sérieux. "J'en parlerai pas à Noa ce soir. Je suis incapable de repartir, je crois." Il en est certain, en réalité, au point où il ne prend même pas la peine de lui demander si sa présence ne serait pas un problème. Swann sait bien que non. Déjà, il se rapproche de nouveau de lui pour l'embrasser, ayant laissé ses démons sur le balcon. Il n'avait jamais été aussi heureux sur le sol australien.



(rowann #10) will you be my future or just an escape ACin3sG
:hotmug::
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

(rowann #10) will you be my future or just an escape Empty
Message(#) Sujet: Re: (rowann #10) will you be my future or just an escape (rowann #10) will you be my future or just an escape Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

(rowann #10) will you be my future or just an escape

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: nouer des contacts :: mémoire du passé
-