AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain!
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment : -36%
-100€ sur la Centrale vapeur Calor PRO EXPRESS ...
Voir le deal
179.99 €

 livin' like we're renegades (ana)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kyle Moriarty
Kyle Moriarty
le chasseur de reliques
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-cinq ans (02/06/96)
SURNOM : étrangement, jamais rien de bien reluisant.
STATUT : célibataire, il profite sans jamais rien chercher de sérieux. pas d'engagement, pas de prise de tête.
MÉTIER : adepte des petits boulots, il dépanne depuis peu sur des déménagements.
LOGEMENT : #28 victoria avenue à recliffe, avec red. son frère paie le loyer, lui entretient leur vie sociale en organisant des fêtes qui ont la fâcheuse manie de se terminer aux aurores.
livin' like we're renegades (ana) B0y6Mc9y_o
POSTS : 335 POINTS : 170

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : né à Londres mais n'y a plus remis les pieds depuis presque dix ans, le fait que son père y ait refait sa vie y étant pour beaucoup › un frère, une sœur et un demi-frère, tous plus jeunes que lui. n'a pourtant d'ainé que le nom › instable, rebelle et immature, mieux vaut apprendre à ne pas compter sur lui › roi des belles promesses qu'il ne tient jamais › déception ambulante de sa famille › passionné d'urbex et féru de sensations fortes › kleptomane qui dompte de moins en moins ses pulsions, mieux vaut garder un œil sur votre sac quand il est dans le coin › allergique à l'engagement.
RPs EN COURS :
livin' like we're renegades (ana) 210712033512250264
redwe've taken different paths, and travelled different roads. i know we'll always end up on the same one when we're old. if i was dying on my knees, you would be the one to rescue me. and if you were drowned at sea, i'd give you my lungs so you could breathe. because i've got you brother.

livin' like we're renegades (ana) 210712033320402989
maisielet me apologize for what i'm about to say, but trying to be genuine was harder than it seemed. and somehow i got caught up in between my pride and my promise, between my lies and how the truth gets in the way. and things i want to say to you get lost before they come, the only thing that's worse than one is none.


(08/06) redmaisieangusliorfreddyanastasiawendytobias

livin' like we're renegades (ana) Q8PVubYK_o

RPs EN ATTENTE : stella
RPs TERMINÉS :
livin' like we're renegades (ana) 210712030451964201
moriartybut when i am alone. when i've thrown off the weight of this crazy stone. when i've lost all care for the things i own. that's when i miss you, you who are my home. well, i had a dream i stood beneath an orange sky, with my brother and my sister standing by.

AVATAR : damiano david.
CRÉDITS : avatar@ladyfame, userbars@loonywaltz, bann profil@doom days.
DC : rory craine & james weatherton.
PSEUDO : nairobi, charlotte.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 04/07/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t39447-due-to-unfortunate-circumstances-i-was-born-kyle https://www.30yearsstillyoung.com/t39543-kyle-tell-me-all-your-original-sins https://www.30yearsstillyoung.com/t39525-kyle-moriarty https://www.30yearsstillyoung.com/t39525-kyle-moriarty

livin' like we're renegades (ana) Empty
Message(#) Sujet: livin' like we're renegades (ana) livin' like we're renegades (ana) EmptyVen 13 Aoû - 21:02



livin' like we're renegades.

Kyle n'avait jamais été du genre à retenir la leçon. Peu importe le nombre de fois où il était rentré en boitant d'une virée urbex, il n'hésitait jamais une seconde à repartir. Peu importe le nombre de coquards que lui avait déjà valu de convoiter les petites-amies des autres, ça ne l'incitait jamais à s'assurer que sa prochaine cible était bien célibataire. Et peu importe le nombre de petits boulots qu'il avait pu perdre en l'espace d'un an, il troquait toujours bien volontiers une après-midi de travail contre une sortie avec des potes. Il se ferait virer, de toute façon, ça n'était qu'une question de temps. Et dans le meilleur des cas son patron se contenterait de le foutre dehors sans suspecter qu'il avait profité des derniers mois pour voler leurs clients dans leurs propres demeures. Avec lui le schéma se reproduisait toujours, seuls en changeaient les protagonistes impliqués. Il n'y avait donc pas l'once d'une inquiétude sur son visage tandis qu'il filtrait les appels de son superviseur depuis déjà plus d'une heure. S'il était inspiré le jour de son retour au boulot, il pourrait toujours inventer une histoire à dormir debout pour expliquer son absence, ça n'était pas comme si toute sa famille ne s'était pas déjà retrouvée mêlée à l'un de ses récits abracadabrants qui la plupart du temps n’apitoyaient personne. A en croire ce qu'il racontait à chaque fois pour se tirer d'affaire ou grappiller quelques semaines de boulot en plus, Red avait déjà eu trois accidents de voiture, Maisie était tombée deux fois dans les escaliers et sa mère avait miraculeusement survécu à un incendie, un cancer et un crash d'avion – pour celui-là il y était peut être allé un peu fort, oui. Seul Llewyn était épargné par ces mensonges répétitifs où ne demeurait chaque fois qu'une seule authentique vérité : Kyle abandonnerait tout le reste s'il devait arriver quoi que ce soit à l'un d'entre eux, quand bien même il était toujours trop occupé à les décevoir pour leur prouver véritablement qu'il tenait à eux.

Réfléchir à son prochain bobard n'était pas à l'ordre du jour, pour l'heure Kyle avait quelqu'un à voir et ce quelqu'un se réjouirait sûrement davantage de sa visite que son (futur ex) patron. Il n'y avait personne dans cette ville avec qui il ait plus fait la fête qu'Anastasia, et ça n'avait rien d'un hasard quand on savait que sa route avait croisé la sienne en cellule de dégrisement. Une rencontre qui entre eux annonçait la couleur et si Kyle n'avait pas mis longtemps à la considérer comme une de ses plus proches amis, il la percevait aussi et surtout depuis le premier jour comme son alter ego. Ensemble, il n'y a que peu de conneries qu'ils n'aient pas déjà faites, tout du moins du temps où ils étaient de toutes les soirées et où l'un entraînait toujours l'autre plus loin dans ses excès. Car depuis plusieurs mois les choses avaient changé et Anastasia, elle, avait disparu de la circulation. Les fêtes étaient devenues ennuyantes et Kyle avait perdu sa meilleure acolyte, celle sans qui rien n'avait plus le même goût. A nouveau incapable de voir la réalité en face dès qu'elle touchait à de vrais problèmes qu'on ne pouvait pas régler avec une bonne cuite, Kyle avait reproduit les mêmes erreurs qu'avec sa sœur et refusé d'admettre qu'Anastasia avait sans doute plus besoin d'aide qu'il n'avait jamais voulu le voir. Simplement parce que pour lui aussi, l'alcool et les saloperies qu'il ingérait faisaient partie du quotidien. Si Anastasia avait atterri en désintox, alors sans doute que sa place y aurait été aussi. Et plutôt que de l'admettre, Kyle adoptait depuis le départ la stratégie de l'autruche. Anastasia avait disparu quelques temps mais les choses reprendraient leur cours normal, et ce dès aujourd'hui. « Ana ! » Il frappa énergiquement à sa porte, s'époumonant sans se soucier un instant d'ameuter tout l'immeuble. « Ouvre-moi, j'arrive avec une bonne nouvelle. » Une bonne nouvelle selon Kyle devrait normalement pousser n'importe qui à se méfier, et plus particulièrement Anastasia qui le connaissait trop bien pour savoir qu'il n'était sûrement pas venu lui annoncer qu'il avait gagné à la loterie (improbable), décidé de reprendre ses études (encore plus improbable) ou décidé de se ranger (définitivement l'idée la plus improbable de toutes.) « Il se pourrait que j'ai un super plan pour ce soir. Le genre de plan que tu pourras pas refuser. » Le genre de plan qu'Anastasia Williams ne refusait jamais, et s'il avait fait le déplacement jusqu'à chez elle plutôt que de lui passer un coup de fil c'est parce qu'il était convaincu qu'elle le suivrait cette fois encore, quoi qu'il se soit passé ces derniers mois. Ils étaient une équipe. « Si t'as de la compagnie je peux attendre dans un coin que vous ayez fini. » Il n'était pas entrain de parler d'une partie de scrabble avec ses colocataires, évidemment. « Ou participer si tu préfères. » Lui qui avait toujours été tellement serviable, après tout.



livin' like we're renegades (ana) OnbOfdZ
livin' like we're renegades (ana) YtxTUla
livin' like we're renegades (ana) ZsxbA8o
livin' like we're renegades (ana) FhycjZK
 :l: :
 
Revenir en haut Aller en bas
Anastasia Williams
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 25 ans (25/08/1995)
SURNOM : Ana. C'est pas un surnom c'est une obligation. Appelez là Anastasia ou princesse seulement si vous voulez déchaîner les enfers. En teuf, on l'appelle Skelt comme squelette
STATUT : Célibataire mais pas abstinente. Elle papillonne de conquêtes d'une nuit en sex friends
MÉTIER : Serveuse à temps partiel au Ras-le-Bol, restaurant de ses frères, et coursière pour les activités peu légales de Garrett Craine au sein de la SunCorp
LOGEMENT : En colocation avec Itziar et Louisa à Spring Hill (appart d'Auden au loyer dérisoire)
livin' like we're renegades (ana) Cc01317d0242d2a1cb54386b719e42d0
POSTS : 1537 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : ∆ Ancienne addict qui sort de rehab et essaie de rester clean / Pickpocket / Moulin à parole / Hilarante et insupportablement provocante / Hait son deuxième prénom Rosabella encore plus que le premier / Passionnée de musique (rock & éléctro) / Prodige de la batterie / Rêve de carrière musicale / Ne se déplace jamais sans ses baguettes de batterie / A peur des chiens / A abattu un homme en légitime défense / Désormais traumatisée des armes à feu
RPs EN COURS : livin' like we're renegades (ana) 210129021645793185
> FAMIGLIA <
A sweet escapeGio #1

livin' like we're renegades (ana) M0jn
Martin #2Wren #2Gabriel #1Jess #4Kieran #2 & Raphael #1Wren #3Daryl #1Garret O #1Kyle #1

> UA <
Clément #1 & Allan #1
RPs EN ATTENTE : livin' like we're renegades (ana) Xkgc
RPs TERMINÉS : Birdie#1Birdie#2, Saül #4 & Auden #3Birdie #3Saül #3 & Ariane #1Ash #1Elizabeth #1Dalina #1Zach #1Elizabeth #2Louisa #1Zach #2Eagle #1Ava #1Birdie #4Elwyn #1Ludwig #1Rudy #1Ellie #1 Olivia #1Louisa #2 & Itziar #1Ludwig #2Jess #1Ivy #1Clyde #1Geo #1Wren #1Jess #3Knox #1Cody #1Louisa #3Kieran #1Cody #2Cade #2Garrett C #1

> FAMIGLIA <
Auden #4Ginny #1 & Auden #1Famiglia #1 & Cade #1
Saül #1Famiglia #2Auden #6Savannah #2Famiglia #3Damon #2Iziar #2 & Knox #2

> UA <
Jor #1Jor #2Jor #3Jor #4Jor #5Jor #6Camil #1Elwyn #2Jor #8

> Halloween 2020 - MOMIE <
Jax #1Kane #1Jor #7Clément #2 & Allan #2Jess #2Charlie #1

AVATAR : Emma Mackey
CRÉDITS : shinya (avatar) harley (gifs profil)
DC : Jean Atwood & Luana Reyes
PSEUDO : Shinya
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/07/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t32604-anastasia-another-bad-williams-apple https://www.30yearsstillyoung.com/t32739-anastasia-i-m-only-good-at-being-bad https://www.30yearsstillyoung.com/t32755-anastasia-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t32756-anastasia-williams

livin' like we're renegades (ana) Empty
Message(#) Sujet: Re: livin' like we're renegades (ana) livin' like we're renegades (ana) EmptySam 28 Aoû - 19:55



livin’ like we’re renegades (ft. @Kyle Moriarty :l: )

L’ennui total. Métro, boulot, dodo. La sobriété, ou presque. Plus aucun rail, pas même un petit joint, adieu les pilules magiques, adieu les nuits de déchéances à danser totalement déchirée dans une foule composée uniquement de la lie de l’humanité. Il ne lui reste que le tabac et l’alcool pour se ruiner la santé, les drogues légales c’est tout ce qu’il lui reste. Parce qu’elle est clean, Ana, depuis plusieurs mois en plus, ça tient du miracle. Ça devrait être un putain d’exploit, elle devrait être fière, mais en fait elle n’en peut plus d’être clean, elle se fait chier. Faire semblant de bosser au resto de ses frères, faire la coursière pour un banquier magouilleur, aller pisser dans un gobelet, attendre qu’on lui concède le renouvellement de son visa mois par mois… Et tout ça pour quoi ? Pour récupérer un héritage dont elle ne veut pas ? Pour une réconciliation qui ne viendra jamais avec un frère qui ne la pardonnera jamais, peu importe les efforts qu’elle fera ? Pour sa santé dont elle n’a rien à faire ? Pour son avenir ? Celui que lui a fait miroiter Wren mais qui ne sera jamais ni magnifique ni palpitant. A quoi bon ? Elle s’ennuie, elle s’emmerde à crever ouais. Elle ne revoit plus aucun de ses potes de débauche, aucun ne prend de nouvelles, il faut dire qu’elle a disparu pendant des semaines et que l’info a vite tourné qu’elle n’était plus la reine de la fête. Alors ils n’en ont rien à foutre d’elle, et c’est réciproque. Elle n’en considère quasiment aucun comme un ami de toutes façons, ce sont juste des junkies, des tarés qui ont jalonné ses nuits, accompagné ses overdoses et peuplé ses trous noirs de lendemain de soirée. Heureusement encore qu’elle a le groupe, Jess et Garry avec qui se pinter régulièrement, et la musique en général, sinon autant se pendre directement.

D’ailleurs, elle est chez elle, et il est bien trop tôt pour être enfermé chez soi, il ne manquerait plus qu’elle soit assise en pyjamas dans le canapé en buvant une tisane. Mais elle n’en est pas là non, elle a mis la musique à fond, ses colocs ne sont pas là alors au moins elles ne la saouleront pas pour lui demander de baisser le son cette fois, elle est en string et soutien-gorge avec une bouteille de vodka à la main. Il faut bien tuer l’ennui. Alors que ça change de morceau, elle entend tambouriner à la porte. Merde ça doit être les voisins relous. « Ana ! » Les voisins ne l’appellent pas Ana, ils beuglent juste qu’ils vont appeler la police. Elle baisse la musique avec la télécommande. « Ouvre-moi, j'arrive avec une bonne nouvelle. » Elle s’approche de la porte fermée : « Kyle ? » Elle a bien cru reconnaître sa voix et instantanément elle réalise à quel point sa sale tronche lui a manqué. Ils se ressemblent tellement qu’ensemble ils pourraient probablement provoquer un big bang, des merdeux je m’en foutistes, provocateurs et addicts à tout ce qui peut rendre addict. Sauf que Kyle n’a pas jeté en rehab lui, et sa « bonne nouvelle » ne peut être synonyme que de vrai merdier. « T’es une putain d’mauvaise nouvelle à toi tout seul. » qu’elle balance à travers la porte. Elle ne devrait pas ouvrir, dès que Kyle lui fera les yeux doux, elle le suivra les yeux fermés et dans une demi-heure elle aura le nez dans la poudre. C’est sûr, elle ne doit pas ouvrir, se dit-elle tout en ouvrant grand. Elle prend une pause de mannequin dans sa petite tenue, appuyée contre le montant de la porte, sa vodka toujours en main : « Ça fait un bail… Faut dire qu’j’étais aux Bahamas. » Mon cul, ouais. Elle ne se souvient pas vraiment si elle a prévenu Kyle de son départ en rehab, il faut dire qu’elle a vraiment abusé sur les substances avant d’y entrer, ses souvenirs sont vraiment flous de ces deux semaines avant la desintox. « Il se pourrait que j'ai un super plan pour ce soir. Le genre de plan que tu pourras pas refuser. » Mais c’était sûr, son plan pour ce soir : elle sait déjà que c’est un truc qui va ruiner son abstinence, il n’est certainement pas venu lui proposer un plan d’investissement dans une entreprise ou une autre merde ennuyante de ce genre que font les adultes responsables. « Tu t’crois si irrésistible que ça ? » raille-t-elle avec un sourcil levé et un air moqueur. Mais en réalité, dans sa tête elle est déjà dans la voiture de Kyle et tant pis pour les conséquences. « Si t'as de la compagnie je peux attendre dans un coin que vous ayez fini. » Il faut dire que vu sa tenue ce n’est pas déconnant. « Ou participer si tu préfères. » « Y a personne, j’fous l’bordel toute seule comme une grande. » La proposition de faire la bête à deux dos est alléchante et au moins, l’addiction au sexe est légale et ne coûtera pas à Ana sa sobriété, pas qu’elle y tienne tant que ça.

Elle s’écarte de la porte pour le laisser rentrer, lui tourne le dos, fessier apparent à peine couvert par son string, sans aucune gêne. Elle se claque la fesse et lui envoie un regard par dessus l’épaule : « Il t’a manqué ? » Son cul, oui, elle parle de son cul. Puis elle lâche un rire avant de poser sa bouteille de vodka et d’attraper son paquet de cigarettes abandonné sur la table basse du salon. Elle s’en allume une en quelques gestes rapides. « Bon, vas-y, c’est quoi ton plan ? Convaincs-moi. » Ça n’a pas l’air de grand-chose, mais pour elle c’est déjà une bonne résistance, elle n’a pas encore sauté dans ses fringues et dévalé les escaliers pour se précipiter vers les lieux festifs où Kyle veut sans aucun doute l’embarquer. « J’étais déjà overbookée pour la soirée, un programme palpitant. » qu’elle balance avec une grimace. Occupée toute la soirée à rester clean et à s’emmerder, un programme qu’elle abandonnera en un clin d’oeil pour suivre son alter-égo masculin. Ca lui fera un bon entraînement pour résister à la tentation, non ? Elle y arrivera bien, non ? Personne n’y croit.






livin' like we're renegades (ana) 3028674457:
 
Revenir en haut Aller en bas
 

livin' like we're renegades (ana)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: spring hill :: logements
-