AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment : -56%
GIGABYTE – Disque SSD Interne – 256Go ...
Voir le deal
24.99 €

 Roi du silence (Eddie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sunan Erckens
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Vingt sept ans (03.08.94)
SURNOM : Sun
STATUT : Célibataire, le cœur ailleurs
MÉTIER : Caissier dans une épicerie asiatique
LOGEMENT : Fortitude Valley
Roi du silence (Eddie) 1bb279a7d9d128d9eda609e2f383f691cfab72aa
POSTS : 2390 POINTS : 80

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
RPs EN COURS : Eddie1 -
AVATAR : Earth Vangwithayakul
CRÉDITS : magmacreations (avatar) diatypose (sign)
DC : aucun
PSEUDO : smoking cat
INSCRIT LE : 02/01/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t39951-sunan-broken-bird https://www.30yearsstillyoung.com/t40052-sunan-carnet-de-sociabilite https://www.30yearsstillyoung.com/t40059-sunan-erckens https://www.30yearsstillyoung.com/t40112-sunan-erckens#1985198

Roi du silence (Eddie) Empty
Message(#) Sujet: Roi du silence (Eddie) Roi du silence (Eddie) EmptySam 14 Aoû - 2:50





Roi du silence
w/ @Eddie Yang
14 aout 2021.

A

dossé contre le mur, tu ne fais que regarder les autres membres du groupe débattre sur un énième soucis que tu penses futile. Enfin non, il n’est pas tant futile que cela mais ça ne met pas non plus en jeu la vie du groupe. Il y a surement d’autres préoccupations plus importantes comme s’entrainer par exemple ? Sauf qu’il faut croire que la répétition va se terminer ainsi, sur une conversation houleuse. Ca t’emmerde. Il serait peut-être temps qu’ils se remettent en question et constater qu’ils retournent aux chamailleries des années lycée. Tu soupires quand Mike te demande encore ton avis. Il attend qu’une chose, c’est que tu prennes parti. Parfait moment pour lui de changer de sujet. La broutille n’est plus au centre des conversations, il a décidé de s’occuper de ton cas. Encore des réflexions sur ce silence que tu uses un peu trop. Tant pis, qu’il parle pour toi, lui qui apparemment connait mieux les raisons de ta neutralité que toi.
Des fois, tu ne le reconnais pas. Mike n’a pas toujours été comme ça, à croire que le peu de célébrité lui a monté à la tête, à moins qu’il ne soit devenu jaloux d’Eddie et sa place de leader. Tu n’en sais rien, seulement des suppositions qui apparaissent à force de supporter ses sauts d’humeur. L’ainé du groupe renchérit. Cette fois, tu ne restes pas vraiment en place, ça te fait lever, faisant face à Mike. Il ne te fait pas peur, quoi qu’il fasse, quoi qu’il dise. Tu t’approches de lui pour lui souffler, ravalant en même temps ta colère "Tu devrais rentrer chez toi et te poser, Mike. Tu commences à dire des trucs que tu ne penses même pas." Tape amicale sur l’épaule puis tu disparais aux vestiaires.
Les gars t’ont suivit mais aucun mot n’est échangé. Tant mieux, tu n’as plus grand-chose à dire après cette altercation. Tu leur souhaites tout de même une bonne soirée et les laisses se changer. Oui, tu fais en sorte de les éviter. Besoin de te retrouver un peu seul. Overthinking part one. Tu te recales dans la salle de répétition, les entendant tous partir les uns après les autres. Enfin c’est ce que tu crois. Tu fermes les yeux, instant de méditation comme t’as appris ta tante. Sauf qu’une fois sur deux, ça réveille tes vieux démons, tu repenses aussitôt à là bas. Tu oublies donc la méditation pour éviter d’éveiller des soupçons. Tu rouvres les yeux, découvrant une tête bien connue. Eddie. Tu comprends qu’il est resté et peut-être que t’es en train de le déranger. "Merde, je te gêne peut-être, tu voulais peut-être continuer de t’entrainer. J’te laisse la salle si tu veux." Entendre ici, je préfère rester seul.  



This dark night (Don't be lonely). Like stars (We shine). Don't disappear. 'Cause you're a big existence. Let us shine
Revenir en haut Aller en bas
Eddie Yang
Eddie Yang
les rythmes endiablés
Voir le profil de l'utilisateur
Roi du silence (Eddie) 7vHkInU ÂGE : 25 ans (18.04.1996) et encore très loin de l'âge de raison
SURNOM : juste Eddie. oppa par sa sœur, hyung par son cousin et jagi par Halston. ses collègues préfèrent quant à eux l'appeler le traitre
STATUT : il a ouvert son cœur à son américaine préférée pour qui il s'autorise enfin à aimer de nouveau
MÉTIER : danseur et chorégraphe au sein de la Northlight Company, de retour sur scène après une opération du genou et une longue convalescence
LOGEMENT : #109 Hughton Avenue (Redcliffe) avec ses trois chats et Halston, qui passe de plus en plus de temps chez lui
Roi du silence (Eddie) DWLLkpm
POSTS : 3567 POINTS : 1755

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : (intj-a) né à Sydney de parents coréens, originaire de Daegu en Corée du Sud ☆ a déménagé à Brisbane vers ses dix ans ☆ coréen de sang mais australien de cœur ☆ une petite sœur qu'il surprotège et des parents exigeants dont il a brisé toutes les attentes ☆ membre et leader d'un groupe de danse underground ☆ gaga de ses trois chats, seuls colocataires qu'il tolère ☆ traine une sale réputation dans la compagnie où il travaille car très opportuniste ☆ mène une vie à cent à l'heure entre la danse et la moto, quitte à brûler la chandelle par les deux bouts.
RPs EN COURS :
Roi du silence (Eddie) O1o1nEs
CALLIE #3yang² ~ 여동생 › From the day of the universe’s creation and beyond. Trough the infinite centuries and beyond. In the previous life and maybe the next too, we’re eternally together. ☆ 12

Roi du silence (Eddie) FBNPD7q
EDDON #10 (fb)#11give me that rush › In this world of ice you’re the only shining glow. Now I can’t stop thinking about you when I’m sinking alone. I know it’s real, I can feel it. I'm full of problems, love sick, no way to go I'm a loser in this game. Save me, take my hand, take all of me. Please use me like a drug. ☆ 123456789 (ua)

Roi du silence (Eddie) Kr0Zk6a
EDEA (scénario libre)the angel on my shoulder › You shined on me when I didn't even know myself, I couldn't say anything else but thank you. With you, who has taken my hand, I can shout of a bigger dream than before.

Roi du silence (Eddie) DaUl2BP
ALEDDIE #2bitterness of the past › That yellow moon teases me, that I can’t have you. "But you’re only a rough beast." If you’re going to say that kind of thing, get lost. If you need me, change me.1

Roi du silence (Eddie) RhyaCfe
NICKY (scénario libre)the painful reflection › You want to breathe, you hate this night. You want to wake up, you hate this dream. I could make it better, I could hold you tighter on that long road because within this pitch black darkness you are shining so brightly.

Roi du silence (Eddie) PPJ9ikW
EBBY #2feel free to tease me › If you're lonely and need a friend, and troubles seem like they never end, just remember you're not alone. Girl, you've got a friend in me. ☆ 1

Roi du silence (Eddie) 3HDuUZw
INSANE BOYZ(préliens) this is our own game › We just keep making and improving because we're one of a kind. No one can copy us, from the start it's been all ours.



RPs EN ATTENTE :
Roi du silence (Eddie) Qn8a

(james, sunan #2, diana #2, jenson, aleddie #2)

RPs TERMINÉS : (2022) diana #1

(2021) dani #1channing #1bennettdani #2eddon #1penny #1channing #2abellilycallie x daniclémentdani #3ilariacallie #1diego #1inaya #1eddon #2eddon #3eddon #4kaneddieeddon #5inaya #2eleonorpenny #2diego #2mika #1ashernicolecallie #2eddon #6gaby #1eddon #7diego #3eddon #9 (ua)nicky #1sunan #1birthday partyjina #1aleddie (fb)asher #2eddon #8callie #3mav x nicky

nanowrimo 2021 ~ 50 000 mots ✓ (60 839)

dimension slasher ~ 3.01 james #3 › 3.02 nicky #2 › 3.03 channing #3

fête des voisins ~ chez eddiechez jameschez elia, primrose et adelechez danichez lilychez gaby

rp abandonnés:
 


AVATAR : lee know 리노 (minho)
CRÉDITS : @unravel graph, @n-dia, @kidd (avatars) + @loonywaltz (userbars) + @violet (gifs) + @homemade (crackships) + la talentueuse @mapartche (adorable dessin)
DC : carl flanagan (ft. fionn whitehead)
PSEUDO : ladyfame (clémence)
Femme (elle)
INSCRIT LE : 19/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t35663-maniac-on-the-floor-eddie https://www.30yearsstillyoung.com/t35845-eddie-stand-up-and-show-your-skills https://www.30yearsstillyoung.com/t35869-eddie-yang https://www.30yearsstillyoung.com/t35870-eddie-yang https://www.pinterest.fr/ladyfamee

Roi du silence (Eddie) Empty
Message(#) Sujet: Re: Roi du silence (Eddie) Roi du silence (Eddie) EmptyLun 16 Aoû - 20:51




There's a thumping that's filled with violence
And it creeps in through the walls at night
When I can't see happy from sad, good or bad
All I need is silence



Une énième dispute dont le motif ne justifie pourtant pas tant de bruit, et une répétition qui s’achève dans le chaos après que les esprits se soient encore échauffés entre les murs de ce studio. C’est devenu habituel avec le temps, les garçons s’adorent mais se querellent à la moindre occasion comme le feraient des frères. Eddie est rarement en dehors de ces conflits même s’il n’est pas celui qui les alimente le plus, la palme revenant à Mike qui semble se donner à chaque fois pour mission de l’énerver lui, tout particulièrement, sachant que la rencontre de leurs deux tempéraments fait facilement des étincelles. Ce n’est plus un secret pour personne ici que ces deux-là ont du mal à s’encadrer, quand la danse s’en mêle leurs différends sont mis de côté sans trop de problème mais parfois ça ne suffit pas, comme aujourd’hui. C’est finalement une dispute comme ils en ont eu des tas d’autres mais tout le monde semble à cran, et pour que Sunan décide d’intervenir c’est que vraiment certaines limites ont été franchies. Mike l’insupporte quand il revient à la charge simplement pour avoir le dernier mot, Cole s’amuse de la situation comme si tout ça était un vaste jeu, quant à Wesley il surveille ses réactions car il le connait, ces conflits ont tendance à le mettre mal et dans ces moments-là il sait que sa sensibilité est mise à rude épreuve. « Vous m’avez gonflé. » annonce Eddie avant de disparaitre en direction du vestiaire, où le plus sage du groupe s’est rendu le premier et où les autres ne tardent pas à les rejoindre. Un silence assez pesant s’empare de la pièce, plus un mot n’est échangé entre les cinq camarades et chacun décide de rentrer simplement chez lui après ça. Sauf Eddie qui ne suit pas le mouvement, il tient à s’éterniser encore un peu ici et à profiter surtout du fait que les autres soient partis.

Dans quatre jours il se fait opérer, à ses yeux c’est déjà comme si c’était demain et il se dit donc que la fin est proche pour lui. En tant que danseur, bien sûr, ce qui s’apparente néanmoins à une petite mort pour Eddie compte tenu de la place que sa passion occupe aujourd’hui dans sa vie. Il s’était juré de lever le pied jusque là, c’était sa grande résolution et pourtant il ne peut pas s’empêcher d’aligner les pas sur le parquet de ce studio dès lors qu’il s’y retrouve seul.. du moins, c’est ce qu’il croit. Il n’a pas bonne conscience en le faisant, mais c’est vraiment plus fort que lui. Il n’est plus censé danser, il le peut encore à peu près physiquement mais le chirurgien a bien insisté sur le fait qu’il devait se ménager car son genou ne supporterait pas un nouveau choc, sauf que la tête de mule qu’il est veut danser aussi longtemps que ça lui sera possible. Il ne pourra plus le faire ensuite pendant quatre ou cinq mois alors il en profite tant qu’il le peut encore, et puis qui le dénoncera au Dr Donovan de toute façon ? Eddie part du principe que ce studio est vide et pourtant Sunan est là, dans un coin de la pièce, tellement silencieux qu’il n’en soupçonne même pas la présence. Il sursaute en s’en rendant compte parce que son camarade a le chic pour se rendre particulièrement discret, et il faut dire aussi qu’Eddie est un peu à côté de ses pompes ces jours-ci et qu’il louperait une vache dans un couloir. « Sun tu m’as fait peur purée. » il souffle alors qu’il a le sentiment d’être pris la main dans le sac. Il ne faisait pourtant rien de mal, du moins il ne pense pas mais disons qu’il comptait un peu trop sur le fait de ne croiser personne et qu’à présent il se sent con d’être surpris en train de danser alors que son état ne l’y autorise pas. Sunan se demande s’il le dérange et il balaie cette idée en remuant vivement la tête. « Tu me gênes pas non, mais.. faut pas que les autres apprennent que je danse encore. Mike pèterait un câble en me voyant là. » Une fois de plus, il pourrait ajouter. L’ainé du groupe était particulièrement sous tension pendant la répétition et Eddie sait bien qu’il aurait droit à une pluie de reproches si son inconscience devait parvenir jusqu’à ses oreilles. Mike prend cette histoire d’opération au sérieux non pas parce qu’il se soucie de lui, mais bien parce qu’il ne veut pas voir le groupe trinquer. Eddie n’est pas stupide, il sait bien que sa santé importe peu à celui qui rêve de passer leader à sa place mais il ne lui fera pas le plaisir d’abandonner son rôle, pas même pendant sa convalescence, et il ne lui donnera pas plus de moyens de pression qu’il n’en possède déjà contre lui. « Enfin je sais bien que tu diras rien. » il reprend en étirant un sourire car il ne dit jamais rien Sunan, ce n’est pas lui qui risque d’entretenir les tensions existantes dans le groupe. Eddie lui fait confiance, il a beau connaitre Mike depuis longtemps il ne l’imagine pas le trahir car Sunan est bien la dernière personne qui puisse chercher à les monter les uns contre les autres. Cole aurait pu le faire pour se marrer, lâcher des bombes et admirer les retombées est sa spécialité alors il se réjouit d’avoir été surpris par la force tranquille de la bande aujourd’hui.

« Reste Sun. » Eddie ne le chasse pas, il n’est même pas mécontent de se retrouver seul avec lui dans ce studio car ça arrive trop rarement, il serait même bien incapable de dire à quand remonte leur dernière vraie discussion tous les deux. « J’ai pas aimé la façon dont il t’a parlé tout à l’heure. J’admire vraiment ton self control avec lui, t’as toujours la meilleure réponse quand ça part en live. » Et sa réponse, en l’occurrence, c’est bien souvent de ne rien dire. Le silence au lieu de la surenchère, peut-être bien qu’ils gagneraient tous à prendre exemple sur Sunan parfois. Il l’a quand même entendu formuler quelques mots à l’attention de Mike mais c’était très posé, très contrôlé, vraiment très loin du ton qui monte parfois entre les quatre autres. Eddie aligne quelques pas vers son camarade, délaissant son entraînement pour de bon et devenant enfin un peu raisonnable. « Tu dis jamais ce que tu ressens mais toutes ces tensions, ça doit être un peu pesant pour toi non ? » Même si c’est un peu tard il décide de s’en soucier, puisque Sunan ne se confie jamais à eux et ne laisse jamais non plus entrevoir ce que tout ça lui inspire. Cette discrétion a longtemps intrigué Eddie et pas vraiment dans le bon sens, mais il commence à comprendre ce besoin de s’effacer parfois. Il se met à sa place et mine de rien cette ambiance n’est pas saine, c’est un miracle qu’ils trouvent une si belle cohésion de groupe quand ils dansent sachant qu’ils se prennent souvent le bec en off. Ce n’était pas aussi tendu à leurs débuts, il repense parfois à leurs années lycée avec nostalgie et il n’aurait pas cru que devenir adultes aurait de telles répercussions sur l’insouciante petite bande qu’ils étaient.









glitters:
 


Dernière édition par Eddie Yang le Dim 19 Sep - 20:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sunan Erckens
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Vingt sept ans (03.08.94)
SURNOM : Sun
STATUT : Célibataire, le cœur ailleurs
MÉTIER : Caissier dans une épicerie asiatique
LOGEMENT : Fortitude Valley
Roi du silence (Eddie) 1bb279a7d9d128d9eda609e2f383f691cfab72aa
POSTS : 2390 POINTS : 80

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
RPs EN COURS : Eddie1 -
AVATAR : Earth Vangwithayakul
CRÉDITS : magmacreations (avatar) diatypose (sign)
DC : aucun
PSEUDO : smoking cat
INSCRIT LE : 02/01/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t39951-sunan-broken-bird https://www.30yearsstillyoung.com/t40052-sunan-carnet-de-sociabilite https://www.30yearsstillyoung.com/t40059-sunan-erckens https://www.30yearsstillyoung.com/t40112-sunan-erckens#1985198

Roi du silence (Eddie) Empty
Message(#) Sujet: Re: Roi du silence (Eddie) Roi du silence (Eddie) EmptyDim 12 Sep - 1:14





Roi du silence
w/ @Eddie Yang
14 aout 2021.

A

ucune émotion, un regard plutôt vide. Rester de marbre est devenu ta technique à chaque engueulade dans le groupe ou même avec d’autres. Bien sûr que ça t’atteint, ça devient même étouffant parfois mais tu ne montres rien. Statue de pierre. Tu ne veux plus être blessé par qui sur ce soit, par les mots qu’il ou elle pourrait employer. Alors quand Mike se lâche sur toi pour une raison complètement aberrante, tu le laisses seul dans son monologue. Tu sens bien le regard des autres sur toi, qui attendent une réaction de ta part. Mais tu ne diras rien tant qu’il n’aura pas fini de déblatérer. Et enfin les mots sortent. Juste une phrase qui servira de conclusion à cette fin de répétition.
Tu les entends, ses petits pas discrets, ceux qui prouvent qu’il cherche à se faufiler. Puis il apparait, l’ange Eddie. Ce dernier sursaute, ne manquant pas de te faire sourire. Tu pourrais t’excuser mais tu ne le fais pas. Parce que ce n’est pas vraiment ton genre de demander pardon pour des broutilles de la sorte. A la place, tu en joues, trouvant cela bien plus amusant. "Faut dire que j’suis tellement surprenant, ça ne m’étonne pas." Modestie zéro. Toutefois ton sérieux reprend rapidement le dessus, prétextant un dérangement pour fuir rapidement le studio et rester seul. Mais Eddie n’est pas de cet avis, Eddie engage la conversation. Tu soupires légèrement, sentant que le jeune homme a besoin d’être rassuré, de savoir que tu vas vraiment garder son secret. Il te fait confiance, tu le sais mais il arrive parfois qu’on ait besoin d’une preuve supplémentaire. "Tu fais ce que tu veux… Continues de danser si t’as envie, t’occupes pas des autres. Tant pis si l’autre râle." Tu sauras le gérer si Mike décide d’emmerder Eddie. "Et je confirme, je dirai rien." Et encore moins aux membres du groupe. Se confier à eux ce n’est vraiment pas ton délire. Tout cela à cause d’une impression qu’ils sont souvent dans le jugement, bien plus qu’à l’époque du lycée.
Tu t’apprêtes à partir bien que tu sois encore assis lorsque ton interlocuteur te demande de rester. Fuir ne sera donc pas l’option du jour. Tu sens bien qu’Eddie a besoin de toi, qu’il a besoin de discuter avec quelqu’un. Tu oublies ta casquette de danseur, de simple membre du groupe pour enfiler celle du grand frère, celle qui te permettra de l’écouter et de trouver les meilleurs conseils pour le faire avancer. Sauf que ce n’est pas de lui qu’il veut parler Eddie, mais de toi. Te barrer serait peut-être mieux d’un coup. Prendre tes jambes à ton coup. S’il te plait Eddie, ne te lance pas dans une conversation pareille, tu sais très bien que Sunan ne va pas te répondre. Tu regardes le jeune homme, lui qui vient de t’adresser quelques mots. Il te fait réfléchir d’un coup. Il remue des choses, des émotions bien trop enfouies depuis longtemps. Il n’y a qu’Eddie qui essaie de véritablement te comprendre. Tu l’as toujours su mais tu joues à l’aveugle, ne voulant pas te dévoiler. Parce que ça ne le regarde pas, parce que tu préfères gérer ça tout seul. Mais il faudra bien que tu lui parles un peu, que tu arrêtes de tout garder pour toi. Tu vas finir par exploser. Bombe à retardement. Est-ce que tu vas craquer aujourd’hui ? Surement pas, tu es bien plus fort que ça. Sauf que ton leader n’a pas tord, ces conflits au sein du groupe t’empêche d’être serein, de profiter réellement. Tu te retrouves à être toujours aux aguets de la prochaine dispute qui pourrait éclater. "Fallait bien qu’un jour, il s’attaque à moi. Mais il a clairement abusé… Il se permet beaucoup de choses alors qu’on est tous égaux dans ce groupe, même si t’es le leader." Tu passes ta main sur ton visage, constatant que tu es toujours énervé par les dires de Mike. "Pesant ? Ca l’est pour tout le monde et le self control n’est pas illimité, un jour, ça va finir par péter." Tu as beau être le plus calme et le plus distant dans les disputes, tu ne vas pas continuer à l’être éternellement, surtout si l’on s’en prend à toi comme Mike l’a fait aujourd’hui. "Faut pas que tu t’inquiètes pour moi, Eddie. J’ai toujours été comme ça." Parce qu’on t’a toujours appris à te taire, à rester docile quand il le fallait. "Puis avec ton histoire de blessure, ça doit être davantage pesant pour toi que pour moi…"



This dark night (Don't be lonely). Like stars (We shine). Don't disappear. 'Cause you're a big existence. Let us shine
Revenir en haut Aller en bas
Eddie Yang
Eddie Yang
les rythmes endiablés
Voir le profil de l'utilisateur
Roi du silence (Eddie) 7vHkInU ÂGE : 25 ans (18.04.1996) et encore très loin de l'âge de raison
SURNOM : juste Eddie. oppa par sa sœur, hyung par son cousin et jagi par Halston. ses collègues préfèrent quant à eux l'appeler le traitre
STATUT : il a ouvert son cœur à son américaine préférée pour qui il s'autorise enfin à aimer de nouveau
MÉTIER : danseur et chorégraphe au sein de la Northlight Company, de retour sur scène après une opération du genou et une longue convalescence
LOGEMENT : #109 Hughton Avenue (Redcliffe) avec ses trois chats et Halston, qui passe de plus en plus de temps chez lui
Roi du silence (Eddie) DWLLkpm
POSTS : 3567 POINTS : 1755

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : (intj-a) né à Sydney de parents coréens, originaire de Daegu en Corée du Sud ☆ a déménagé à Brisbane vers ses dix ans ☆ coréen de sang mais australien de cœur ☆ une petite sœur qu'il surprotège et des parents exigeants dont il a brisé toutes les attentes ☆ membre et leader d'un groupe de danse underground ☆ gaga de ses trois chats, seuls colocataires qu'il tolère ☆ traine une sale réputation dans la compagnie où il travaille car très opportuniste ☆ mène une vie à cent à l'heure entre la danse et la moto, quitte à brûler la chandelle par les deux bouts.
RPs EN COURS :
Roi du silence (Eddie) O1o1nEs
CALLIE #3yang² ~ 여동생 › From the day of the universe’s creation and beyond. Trough the infinite centuries and beyond. In the previous life and maybe the next too, we’re eternally together. ☆ 12

Roi du silence (Eddie) FBNPD7q
EDDON #10 (fb)#11give me that rush › In this world of ice you’re the only shining glow. Now I can’t stop thinking about you when I’m sinking alone. I know it’s real, I can feel it. I'm full of problems, love sick, no way to go I'm a loser in this game. Save me, take my hand, take all of me. Please use me like a drug. ☆ 123456789 (ua)

Roi du silence (Eddie) Kr0Zk6a
EDEA (scénario libre)the angel on my shoulder › You shined on me when I didn't even know myself, I couldn't say anything else but thank you. With you, who has taken my hand, I can shout of a bigger dream than before.

Roi du silence (Eddie) DaUl2BP
ALEDDIE #2bitterness of the past › That yellow moon teases me, that I can’t have you. "But you’re only a rough beast." If you’re going to say that kind of thing, get lost. If you need me, change me.1

Roi du silence (Eddie) RhyaCfe
NICKY (scénario libre)the painful reflection › You want to breathe, you hate this night. You want to wake up, you hate this dream. I could make it better, I could hold you tighter on that long road because within this pitch black darkness you are shining so brightly.

Roi du silence (Eddie) PPJ9ikW
EBBY #2feel free to tease me › If you're lonely and need a friend, and troubles seem like they never end, just remember you're not alone. Girl, you've got a friend in me. ☆ 1

Roi du silence (Eddie) 3HDuUZw
INSANE BOYZ(préliens) this is our own game › We just keep making and improving because we're one of a kind. No one can copy us, from the start it's been all ours.



RPs EN ATTENTE :
Roi du silence (Eddie) Qn8a

(james, sunan #2, diana #2, jenson, aleddie #2)

RPs TERMINÉS : (2022) diana #1

(2021) dani #1channing #1bennettdani #2eddon #1penny #1channing #2abellilycallie x daniclémentdani #3ilariacallie #1diego #1inaya #1eddon #2eddon #3eddon #4kaneddieeddon #5inaya #2eleonorpenny #2diego #2mika #1ashernicolecallie #2eddon #6gaby #1eddon #7diego #3eddon #9 (ua)nicky #1sunan #1birthday partyjina #1aleddie (fb)asher #2eddon #8callie #3mav x nicky

nanowrimo 2021 ~ 50 000 mots ✓ (60 839)

dimension slasher ~ 3.01 james #3 › 3.02 nicky #2 › 3.03 channing #3

fête des voisins ~ chez eddiechez jameschez elia, primrose et adelechez danichez lilychez gaby

rp abandonnés:
 


AVATAR : lee know 리노 (minho)
CRÉDITS : @unravel graph, @n-dia, @kidd (avatars) + @loonywaltz (userbars) + @violet (gifs) + @homemade (crackships) + la talentueuse @mapartche (adorable dessin)
DC : carl flanagan (ft. fionn whitehead)
PSEUDO : ladyfame (clémence)
Femme (elle)
INSCRIT LE : 19/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t35663-maniac-on-the-floor-eddie https://www.30yearsstillyoung.com/t35845-eddie-stand-up-and-show-your-skills https://www.30yearsstillyoung.com/t35869-eddie-yang https://www.30yearsstillyoung.com/t35870-eddie-yang https://www.pinterest.fr/ladyfamee

Roi du silence (Eddie) Empty
Message(#) Sujet: Re: Roi du silence (Eddie) Roi du silence (Eddie) EmptyDim 19 Sep - 19:59



There's a thumping that's filled with violence
And it creeps in through the walls at night
When I can't see happy from sad, good or bad
All I need is silence



De tous les témoins qu’il aurait pu avoir Sunan est de loin le moins embêtant, pas le genre à répandre l’information selon laquelle il danse encore alors qu’il est déjà techniquement placé en repos forcé. Eddie est chanceux que ce soit lui qui soit resté ce soir, il sent qu’il n’a pas à se justifier de grand-chose en présence de Sunan et ce dernier le lui confirme en lui disant de faire ce qu’il veut sans se soucier des autres. Et de l’autre, en particulier, qui n’a même pas besoin d’être nommé. Sun semble lui faire confiance pour se gérer et savoir mieux que personne ce qui est bon pour lui mais il ne devrait peut-être pas, car il a bien prouvé dernièrement qu’il n’était pas tellement capable de prendre soin de lui-même ni d'être raisonnable. Danser bien sûr qu’il en a envie mais ce n'est pas recommandé, sa place n'est déjà plus sur ce parquet même s'il peine encore à l'accepter. « C’est surtout que je devrais m’arrêter, pour mon bien, mais j’y arrive pas. » Quatre jours, c’est tout ce qui le sépare de son opération et il n’est pas censé arriver le jour J plus abîmé que prévu. Il tente un peu trop le diable ou son mauvais karma en continuant la danse jusqu’au tout dernier moment au lieu de raccrocher sagement pour préparer son corps à l’intervention qui approche mais Eddie est comme ça, il refuse qu'on lui pose des limites et qu’on décide pour lui quand c’est fini. Il peut en tout cas compter sur le silence de son camarade mais de ça il n’en avait pas douté, car qui mieux que Sunan pourrait garder son secret ? « Merci Sun. » Son sourire n’est pas bien large mais le cœur y est, même s’il sait que ça ne lui coûtera rien de tenir sa langue car Sunan n’a aucun mal à garder pour lui ce qu’on lui confie. Il est le plus sage, et le plus calme de leur groupe mais il ne faut pas pour autant le chercher en pensant qu’il ne se défendra pas. Sa discrétion ne dissimule pas un manque de personnalité, bien au contraire et il l’a d'ailleurs prouvé tout à l’heure en tenant tête à Mike. Eddie n’est pas mécontent de l’avoir vu s’affirmer mais il en veut au teigneux de s’en être pris à la force tranquille de la bande, celui qui ne cherche jamais personne et qui ne prend jamais part à ces querelles. D’après Sunan ça allait bien finir par lui retomber dessus, cette attaque avait presque un caractère prévisible à l’entendre. « Il s’est trompé de cible, t’es même pas dans ces histoires à la base. Ça fait de toi un dommage collatéral alors que t’es vraiment le dernier à chercher les embrouilles. » Quitte à s’en prendre à quelqu’un autant s’en prendre à Eddie, après tout c’est souvent Mike et lui que ces histoires d’égo concernent alors mêler Sunan à tout ça, non, ce n’était pas utile et c’était surtout gratuit. Le fait de rester en retrait se retourne sûrement contre lui car Mike aime qu’ils prennent tous clairement position mais Sunan sait se faire entendre quand il veut, et ça l’ainé de la troupe ne l’avait pas forcément vu venir. « On est tous égaux oui, depuis le début et ça changera pas. » il affirme pour lui donner raison sur un point qui n’a jamais fait le moindre doute à ses yeux. Eddie ne s’est jamais vu au-dessus des autres à travers son rôle de leader et il n’est pas certain que Mike raisonnerait de la même façon s’il devait un jour lui revenir, cette question étant d’ailleurs à l’origine de la plupart de leurs prises de tête aujourd’hui.

Ça va finir par péter, oui, à ce stade ils en prennent clairement le chemin. Pour que Sunan le dise c’est que l’ambiance dans le groupe laisse vraiment à désirer, au point que son calme légendaire menace de rompre et qu’il perçoive les limites d’un self control qu’il a toujours eu jusqu’à présent avec eux. « C’est vrai et ce serait normal que tu craques toi aussi, hein Sun, même si j’ai du mal à l’imaginer je t’avoue. » Il esquisse un sourire sur ces derniers mots tout en tentant de visualiser un Sunan hors de lui sur le point de perdre son sang-froid, sans grand succès. Il faut dire qu’il l’a habitué à son calme et à sa retenue, depuis des années, alors ça lui fera certainement un choc le jour où à son tour il expulsera toutes ces tensions accumulées. Il est humain Sun, forcément que sa résistance a ses limites comme la leur, elles doivent juste être plus durement atteintes parce qu’il contrôle mieux ses émotions. À côté d’une boule de nerfs comme Mike et de la grande sensibilité de Wesley il se contient bien, mais le vase finira bien par déborder, pour lui aussi. « Je sais bien que t’es comme ça et c’est okay, mais t’es pas obligé de tout renfermer.. je veux dire.. » Il craint d’être maladroit dans ses mots car la délicatesse n'est pas son fort, or il ne veut pas que Sunan se sente obligé de se livrer et d’évacuer tout ça. Ce n’est pas l’idée, il ne le forcera jamais à fendre son armure comme ça. « J’espère juste que tu sais que tu peux me parler si t’en ressens un jour le besoin. » À lui ou à un autre gars du groupe avec lequel il se sentirait peut-être plus à l’aise car Eddie n’a pas la prétention de penser qu’il est le plus à même de le comprendre, tout comme il n’imagine pas être celui vers qui on se tournerait tout naturellement pour se confier. Ils sont amis, depuis longtemps, et il espère que ça signifie en tout cas quelque chose au milieu de tout ce chaos. De son côté Eddie ne veut pas être plaint pour sa blessure, il ne peut s’en prendre qu’à lui-même si sa situation est celle-là aujourd’hui et il sait bien qu'il ne mérite pas l’indulgence de ses camarades ou de qui que ce soit d'autre alors qu'il a causé sa propre perte. Mais tout ça le travaille, beaucoup, il sait qu’il ne partira pas en convalescence l’esprit tranquille car tout n’a pas forcément été dit entre eux. « Pesant c’est pas tellement le mot, je m’inquiète surtout d’avoir peut-être perdu une part de votre confiance avec ça. Cette blessure j’en ai fait un secret, pendant longtemps je t’ai reproché d’avoir les tiens et de rien nous dire et au final tu vois, j’ai fait la même chose. » Il aurait pu leur en parler, il a eu mille occasions de le faire mais il n'était pas question de les mêler à ça tant qu’il pensait détenir le contrôle et pouvoir éviter une telle issue. Ce n’était pas une chose à leur cacher mais c’était aussi plus facile, les tenir dans l’ignorance c’était leur éviter de se faire du souci pour lui et pour le groupe, en plus de lui permettre de conserver une image d’indestructible à leurs yeux qui n'était ni plus ni moins que de la poudre aux yeux. « Je suis pas fier Sun mais dans un sens je voulais vous préserver, et peut-être que du coup je te comprends un peu mieux maintenant. » Est-ce que lui aussi, il les tient à l’écart d’une grande partie de sa vie pour les protéger de choses qu’ils n’aimeraient pas apprendre ? Il ne prétend pas le comprendre entièrement mais peut-être au moins sous certains aspects, dissimuler les choses semblant parfois être le meilleur recours face à une vérité que les autres ne sont pas forcément prêts à entendre. Alors oui, les secrets de son ami Eddie les accepte un peu mieux aujourd’hui même s’il demeure une grande part d’ombre autour de lui et qu’il se demande si Sun se sentira un jour prêt à lever cet épais voile pour eux.









glitters:
 
Revenir en haut Aller en bas
Sunan Erckens
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Vingt sept ans (03.08.94)
SURNOM : Sun
STATUT : Célibataire, le cœur ailleurs
MÉTIER : Caissier dans une épicerie asiatique
LOGEMENT : Fortitude Valley
Roi du silence (Eddie) 1bb279a7d9d128d9eda609e2f383f691cfab72aa
POSTS : 2390 POINTS : 80

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
RPs EN COURS : Eddie1 -
AVATAR : Earth Vangwithayakul
CRÉDITS : magmacreations (avatar) diatypose (sign)
DC : aucun
PSEUDO : smoking cat
INSCRIT LE : 02/01/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t39951-sunan-broken-bird https://www.30yearsstillyoung.com/t40052-sunan-carnet-de-sociabilite https://www.30yearsstillyoung.com/t40059-sunan-erckens https://www.30yearsstillyoung.com/t40112-sunan-erckens#1985198

Roi du silence (Eddie) Empty
Message(#) Sujet: Re: Roi du silence (Eddie) Roi du silence (Eddie) EmptySam 9 Oct - 23:38





Roi du silence
w/ @Eddie Yang
14 aout 2021.

"C

hacun sa drogue, Eddie. Certains vont préférer la coc’, toi, c’est la danse mais ça revient au même puisque tu en viens à te bousiller la santé. Mais bon, quand on aime, on ne compte pas." Surtout toi, Sunan. Maintenant que tu peux faire des choses que tu aimes, tu ne vas pas t’empêcher. Alors pour Eddie, c’est pareil, il a le droit de continuer. Oui, peut-être, ça fout à mal le groupe, ça créé des tensions parce que les gars ne savent pas vraiment comment réagir, peut-être bien aussi parce qu’ils pensent un peu trop qu’à leur pomme mais ce sont les aléas de la vie. Faut essayer de passer au dessus de tout ça, faut qu’Eddie y arrive sinon il sombrera. "Peut-être que tu devrais juste faire un peu plus attention, au moins souffler un peu… Je sais, c’est plus facile à dire qu’à faire… Mais ça va aller mon pote, ok ? Et puis quand tout sera fini, tu pourras reprendre de plus belle." Car il a tout sa vie devant lui. Tu lui lâches un sourire pour tenter de le détendre un peu, pour qu’il comprenne que tu n’es vraiment pas là pour lui jeter la pierre. Après tout, tu es son ami et tu es là pour lui.
Haussement d’épaules comme si tu t’en foutais d’être le dommage collatéral de ces disputes à répétition mais ce n’est pas le cas au fond. Ca te bousille à l’intérieur mais bon, tu fais avec. Tu sais faire que ça. "Quand on sait plus gérer sa colère, on s’attaque à tout le monde. Clairement, il aurait dû se la fermer mais écoutes, c’est comme ça, c’est comme ça. Au final, j’ai réussi à le calmer. Te prends pas la tête pour ça." Alors que tu es en train de ruminer, de repenser à cette énième dispute qui fout le cafard à tout le monde. Tu devrais peut-être arrêter de faire le mec et éclater une bonne fois pour tout en faisant comprendre à tes gars que ça ne sert à rien de se monter la tête comme ça. Mais en es-tu vraiment capable ? Surement pas.  Ca ne changera pas qu’il dit Eddie mais tu n’en es plus certain. Mike te donne l’impression de vouloir prendre le contrôle. "Hum.. Ouais, si tu le dis. J’espère vraiment que tu ne te trompes pas." Sinon il faudra calmer l’ainé avant qu’il tente le diable.
Tu passes ta main dans le peu de cheveux qu’il te reste sur le crane et ricane. "Ouais, hein ça… Ca vous ferait bizarre s’y je m’énervais vraiment. Mais il en faut un comme moi pour gérer le reste, sinon ça fouterait encore plus la merde dans le groupe, tu ne penses pas ?" Tu jettes un regard à Eddie pour voir sa réaction. Parce que tu n’as pas tords sur ce que tu viens de dire mais tu n’as pas raison non plus. Peut-être qu’en gueulant une bonne fois pour toute, tu remettrais les pendules à l’heure chez certains. "Ouais, je sais… C’est pas contre vous, hein… Je préfère juste pas vous embêter avec ça. Mais merci, Eddie… J’oublierai pas si vraiment j’y arrive plus…" Mensonge complet. Tu ne viendras jamais vers lui, tu le sais. Incapable d’ouvrir ton cœur ou peut-être que c’est juste que tu n’as pas encore trouvé la bonne personne. Tu fronces les sourcils, n’étant absolument pas d’accord avec ce que raconte Eddie. Il se fait des films, le petit. "Je pense pas… En vrai, on s’inquiète surtout pour toi. Enfin j’espère que tout le monde pense comme moi. Oui peut-être que tu aurais dû nous le dire plus tôt mais tu ne savais surement pas comment t’y prendre et c’est normal." Tu esquisses à nouveau un sourire avant de continuer "Tu sais tout le monde a des secrets, tu n’as pas à t’en vouloir pour ça." Tu aimerais pouvoir le rassurer davantage mais quand toi-même tu as des secrets qui doivent rester enfouis, c’est compliqué. "C’est normal Ed’ mais tu as pensé à nous avant toi. C’est comme ça que les gens pardonnent plus facilement d’ailleurs, en apprenant que tu as pensé à lui avant toi." Puis tu lâches un soupir, murmurant "Je ne sais pas si tu arriveras vraiment à me comprendre, Eddie…" Parce que c’est bien plus compliqué une blessure, bien plus penses-tu au fond de toi.  



This dark night (Don't be lonely). Like stars (We shine). Don't disappear. 'Cause you're a big existence. Let us shine
Revenir en haut Aller en bas
Eddie Yang
Eddie Yang
les rythmes endiablés
Voir le profil de l'utilisateur
Roi du silence (Eddie) 7vHkInU ÂGE : 25 ans (18.04.1996) et encore très loin de l'âge de raison
SURNOM : juste Eddie. oppa par sa sœur, hyung par son cousin et jagi par Halston. ses collègues préfèrent quant à eux l'appeler le traitre
STATUT : il a ouvert son cœur à son américaine préférée pour qui il s'autorise enfin à aimer de nouveau
MÉTIER : danseur et chorégraphe au sein de la Northlight Company, de retour sur scène après une opération du genou et une longue convalescence
LOGEMENT : #109 Hughton Avenue (Redcliffe) avec ses trois chats et Halston, qui passe de plus en plus de temps chez lui
Roi du silence (Eddie) DWLLkpm
POSTS : 3567 POINTS : 1755

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : (intj-a) né à Sydney de parents coréens, originaire de Daegu en Corée du Sud ☆ a déménagé à Brisbane vers ses dix ans ☆ coréen de sang mais australien de cœur ☆ une petite sœur qu'il surprotège et des parents exigeants dont il a brisé toutes les attentes ☆ membre et leader d'un groupe de danse underground ☆ gaga de ses trois chats, seuls colocataires qu'il tolère ☆ traine une sale réputation dans la compagnie où il travaille car très opportuniste ☆ mène une vie à cent à l'heure entre la danse et la moto, quitte à brûler la chandelle par les deux bouts.
RPs EN COURS :
Roi du silence (Eddie) O1o1nEs
CALLIE #3yang² ~ 여동생 › From the day of the universe’s creation and beyond. Trough the infinite centuries and beyond. In the previous life and maybe the next too, we’re eternally together. ☆ 12

Roi du silence (Eddie) FBNPD7q
EDDON #10 (fb)#11give me that rush › In this world of ice you’re the only shining glow. Now I can’t stop thinking about you when I’m sinking alone. I know it’s real, I can feel it. I'm full of problems, love sick, no way to go I'm a loser in this game. Save me, take my hand, take all of me. Please use me like a drug. ☆ 123456789 (ua)

Roi du silence (Eddie) Kr0Zk6a
EDEA (scénario libre)the angel on my shoulder › You shined on me when I didn't even know myself, I couldn't say anything else but thank you. With you, who has taken my hand, I can shout of a bigger dream than before.

Roi du silence (Eddie) DaUl2BP
ALEDDIE #2bitterness of the past › That yellow moon teases me, that I can’t have you. "But you’re only a rough beast." If you’re going to say that kind of thing, get lost. If you need me, change me.1

Roi du silence (Eddie) RhyaCfe
NICKY (scénario libre)the painful reflection › You want to breathe, you hate this night. You want to wake up, you hate this dream. I could make it better, I could hold you tighter on that long road because within this pitch black darkness you are shining so brightly.

Roi du silence (Eddie) PPJ9ikW
EBBY #2feel free to tease me › If you're lonely and need a friend, and troubles seem like they never end, just remember you're not alone. Girl, you've got a friend in me. ☆ 1

Roi du silence (Eddie) 3HDuUZw
INSANE BOYZ(préliens) this is our own game › We just keep making and improving because we're one of a kind. No one can copy us, from the start it's been all ours.



RPs EN ATTENTE :
Roi du silence (Eddie) Qn8a

(james, sunan #2, diana #2, jenson, aleddie #2)

RPs TERMINÉS : (2022) diana #1

(2021) dani #1channing #1bennettdani #2eddon #1penny #1channing #2abellilycallie x daniclémentdani #3ilariacallie #1diego #1inaya #1eddon #2eddon #3eddon #4kaneddieeddon #5inaya #2eleonorpenny #2diego #2mika #1ashernicolecallie #2eddon #6gaby #1eddon #7diego #3eddon #9 (ua)nicky #1sunan #1birthday partyjina #1aleddie (fb)asher #2eddon #8callie #3mav x nicky

nanowrimo 2021 ~ 50 000 mots ✓ (60 839)

dimension slasher ~ 3.01 james #3 › 3.02 nicky #2 › 3.03 channing #3

fête des voisins ~ chez eddiechez jameschez elia, primrose et adelechez danichez lilychez gaby

rp abandonnés:
 


AVATAR : lee know 리노 (minho)
CRÉDITS : @unravel graph, @n-dia, @kidd (avatars) + @loonywaltz (userbars) + @violet (gifs) + @homemade (crackships) + la talentueuse @mapartche (adorable dessin)
DC : carl flanagan (ft. fionn whitehead)
PSEUDO : ladyfame (clémence)
Femme (elle)
INSCRIT LE : 19/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t35663-maniac-on-the-floor-eddie https://www.30yearsstillyoung.com/t35845-eddie-stand-up-and-show-your-skills https://www.30yearsstillyoung.com/t35869-eddie-yang https://www.30yearsstillyoung.com/t35870-eddie-yang https://www.pinterest.fr/ladyfamee

Roi du silence (Eddie) Empty
Message(#) Sujet: Re: Roi du silence (Eddie) Roi du silence (Eddie) EmptyJeu 21 Oct - 19:24



There's a thumping that's filled with violence
And it creeps in through the walls at night
When I can't see happy from sad, good or bad
All I need is silence



La danse, une drogue. Sunan ne pourrait pas plus être dans le vrai qu’en présentant les choses de cette façon, depuis le temps qu’il connait l’oiseau il sait bien que le monde d’Eddie tourne essentiellement autour de cette passion. Des années qu’il le voit se donner à fond sur ce parquet et répéter, répéter et répéter encore en ayant toujours un mal fou à s’arrêter. Combien de fois les gars du groupe ont dû lui dire de rentrer chez lui, combien de fois a-t-il aussi dangereusement joué avec les limites de son corps. Ce n’est pas surprenant qu’il ait fini par se blesser Eddie, ça lui pendait en réalité au nez depuis longtemps. « On a grandi avec la même passion tous les cinq mais votre rapport à la danse parait tellement plus sain que le mien. » Ils sont tous passionnés sinon ils n’auraient pas rejoint ce groupe mais Eddie a choisi d’en faire son métier avec toutes les exigences que celui-ci comporte, il a aussi choisi de vivre exclusivement à travers ça en ne s’ouvrant à rien d’autre et c’est peut-être bien de cette façon qu’il s’égare, depuis le début. En s’y enfermant et en considérant qu’il n’est bon qu'à danser, en ayant aussi refusé à son corps de nombreuses pauses quand à l’inverse ses camarades semblent tout à fait capables de lever le pied. Eux ont une vie en dehors de la danse et du groupe, et lui ? Il se le demande. Faire plus attention, souffler un peu.. tout ça Eddie l’entend bien mais trop tard, beaucoup trop tard. Ces recommandations il préférait les ignorer tant qu’il restait capable de danser mais forcément aujourd’hui, à quatre petits jours de son opération, il regrette d’avoir trop longtemps fait la sourde oreille. « J’ai été con Sun’. Ça fait une éternité que tout le monde me dit de me ménager et moi j’ai fait tout l’inverse, particulièrement ces derniers mois. » Alors qu’il avait une bonne raison de ralentir enfin un peu la cadence, une première alerte vis-à-vis de laquelle il a fermé les yeux car elle est tombée à un moment qui ne l’arrangeait pas. « J’étais pourtant déjà blessé, à ce niveau-là c’est carrément de l’inconscience et je crois que mon chirurgien avait très envie de m’insulter quand il a vu mes radios. » Ce qu’Eddie aurait bien mérité, il n’a déjà pas volé ces réprimandes qui lui ont au moins procuré un petit déclic, bien que tardif. Le premier professionnel de santé qu’il se donne la peine d'écouter en vingt-cinq ans d’existence, il était temps.

Les mots de son camarade le font doucement sourire mais ne l’apaisent pas complètement, si quelqu’un dans ce groupe ne le juge pas c’est en tout cas bien Sunan et ça, on peut dire que ça ne change pas. Il ne devrait pas se retrouver mêlé à leurs histoires alors qu’il ne fait rien pour y être, il ne cherche rien mais il récolte quand même. Ça ne semble pas beaucoup l’affecter mais c’est ce qu’il choisit de montrer, Eddie n’a pas la garantie que son ami le vit aussi bien qu’il le dit car c’est justement le souci avec Sunan, ce n’est pas du tout simple de lire en lui. Il ne laisse pas transparaître grand-chose et s’ouvre bien trop peu à eux alors oui, il a réussi à calmer Mike, mais à quel prix ? À quel point Sunan a dû prendre sur lui pour ça, ce que ça lui a vraiment coûté, personne ne peut le dire. Qui sait si le vase n’est pas sur le point de déborder à force, et si cette altercation avec l’aîné de la bande n’a pas causé plus de dégâts que ceux que l’on peut voir. « Je me dis quand même que les choses doivent aller vraiment mal pour que même toi, tu sois contraint d’intervenir. » Lui qu’on entend si peu la plupart du temps car Sunan n’est pas du genre à parler pour ne rien dire, à brasser de l’air comme le fait si bien Cole. Une situation qui le fait sortir de sa bulle est forcément critique puisqu’il n’est pas dans les conflits à l’origine, et ça en dit du coup assez long sur l’ambiance actuelle dans le groupe. C’est aussi pour cette raison qu’Eddie redoute sa convalescence, si jamais celle-ci doit un peu l’éloigner d’eux il ne sait pas dans quel état il retrouvera leur petite bande à son retour. Est-ce que Mike n’en profitera pas pour reprendre le contrôle et faire sa loi, il préfère croire que non car il restera informé sur ce qui se passera ici mais Sunan a déjà plus l’air d’en douter, lui.

Sunan qui s’énerverait pour de bon, non c’est sûr qu’il ne l’imagine pas. Ça doit pourtant être possible mais il est la retenue et la discrétion incarnées dans ce groupe, comment penser qu’il peut perdre son sang-froid et exploser lui aussi. Eddie a été le premier à vouloir que son camarade s’affirme et se fasse entendre, par le passé il en a beaucoup attendu de lui à ce niveau mais si Sunan devait vraiment sortir de ses gonds demain ou un jour prochain, il ne sait pas comment il réagirait. Sûrement que ça le scotcherait sur place, il n'en croirait ni ses yeux ni ses oreilles. « Heureusement que t'es là pour tempérer tout ça, le groupe a besoin de sa force tranquille. Mais si un jour t’as besoin de gueuler un bon coup, te prive vraiment pas Sun’. » Il le dit avec beaucoup de sérieux parce qu’il ne voudrait pas que Sunan se sente obligé de rester dans son rôle. Celui du gars qui contient tout, mais qui doit pourtant parfois rêver d’en placer une ou de leur demander de se taire, pour parler poliment. « Mike il la ramènerait moins je pense s’il voyait de quel bois tu te chauffes. » Et il le pense vraiment, ça lui a déjà un peu coupé la chique tout à l’heure quand Sunan ne s’est pas laissé faire alors peut-être que ce genre de chose gagnerait à se produire un peu plus souvent. Ainsi Sunan sait qu’il peut leur parler mais il ne le fait pas pour autant. « T’embêtes personne ici, tu sais. » il lui assure car c’est important pour Eddie de démonter aussitôt cette idée. Il respecte le fait qu’il ne se sente pas de leur parler pour le moment mais il veut être sûr que Sunan sait qu’il trouvera une écoute, le jour où il se décidera à le faire.

Peut-être que leur confiance n’est pas si écorchée, peut-être qu’il sous-estime leur pardon mais il se met deux secondes à leur place, il a beau avoir pensé à eux et voulu les préserver il n’en est pas moins malhonnête dans cette histoire. « Je suis pas sûr de mériter que vous vous inquiétiez pour moi après tout ça. » il souffle en croisant le regard de son camarade qui semble toujours aussi peu disposé à le juger, malgré le fait qu’il les ait tenus à l’écart du plus grand chamboulement de sa vie ces derniers mois. Un chamboulement qui les concerne aussi, à vrai dire il comprend mieux l’agacement de Mike ou le scepticisme de Cole que la tolérance de Sunan. « Tu sais très bien que si les rôles avaient été inversés j’en aurais voulu à l’un d’entre vous d’avoir dissimulé sa blessure aux autres, je vous ai fait ce que j’aurais détesté que vous me fassiez. » Il se connait Eddie, il sait bien qu’il aurait été le premier à s’insurger s’il avait fait partie de ceux laissés dans l’ignorance pendant des mois. Ce n’est pas la première fois qu’il agit contre ses propres principes, faites ce que je dis mais surtout pas ce que je fais. Quant au fait de comprendre Sunan il ne possède pas encore la clé pour ça, et pourtant il ne se décourage pas d’y parvenir, tôt ou tard. « Un jour, peut-être. » Il y a des chances qu’il s’accroche à un espoir vain mais Sunan n’est pas entièrement fermé non plus, ils sont bien capables de se parler tous les deux la discussion du jour le prouve même si le mystère autour de son camarade demeure entier. « Je ne demande que ça tu sais, te comprendre. Mais je ne te forcerai jamais à rien. » il ajoute des fois que cette précision ait son importance, ça fait dix ans qu’il tolère les secrets de Sunan alors s’il avait dû brusquer les choses il l’aurait déjà fait.








glitters:
 
Revenir en haut Aller en bas
Sunan Erckens
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Vingt sept ans (03.08.94)
SURNOM : Sun
STATUT : Célibataire, le cœur ailleurs
MÉTIER : Caissier dans une épicerie asiatique
LOGEMENT : Fortitude Valley
Roi du silence (Eddie) 1bb279a7d9d128d9eda609e2f383f691cfab72aa
POSTS : 2390 POINTS : 80

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
RPs EN COURS : Eddie1 -
AVATAR : Earth Vangwithayakul
CRÉDITS : magmacreations (avatar) diatypose (sign)
DC : aucun
PSEUDO : smoking cat
INSCRIT LE : 02/01/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t39951-sunan-broken-bird https://www.30yearsstillyoung.com/t40052-sunan-carnet-de-sociabilite https://www.30yearsstillyoung.com/t40059-sunan-erckens https://www.30yearsstillyoung.com/t40112-sunan-erckens#1985198

Roi du silence (Eddie) Empty
Message(#) Sujet: Re: Roi du silence (Eddie) Roi du silence (Eddie) EmptyVen 12 Nov - 23:38





Roi du silence
w/ @Eddie Yang
14 aout 2021.

C

ontrairement à Eddie, tu n’as fait de la danse qu’un simple passe temps, ne pensant pas une seconde pouvoir en faire ton métier. Eddie a réussi, toi, tu ne t’en es pas donné la chance. Mais ce n’est pas pour autant que cela ne peut devenir toxique pour soi et pour les autres. Prenons l’exemple de Mike qui s’énerve, qui se prend souvent le chef, des réactions qui pour toi, ne sont pas très saines pour tout le monde. Cela créé une atmosphère conflictuelle, une atmosphère qui te ramène à tes vieux démons. Je ne suis pas sûr de ce que tu avances, tu sais quand on voit comme les uns, les autres réagissent à propos de ta blessure. Puis si c’est pas la danse qui devient toxique, ça sera autre chose. Regarde-moi avec la clope !" Petite touche d’humour qui pourrait surement détendre ou peut-être pas. D’ailleurs, arrêtes de trop y penser sinon tu vas vouloir t’en allumer une et abandonner Eddie, et ça ne serait pas une bonne idée. Il a besoin de toi, le petit. Tu as peut-être été con mais en même temps ton corps, c’est ton outil de travail, tu ne pouvais pas non plus faire autrement." Tu reprends deux secondes ton souffle avant de continuer Alors oui, tu aurais peut-être dû te ménager mais cela t’a permis de devenir l’homme que tu es aujourd’hui. Ne regrette pas, d’accord ? Puis tu verras bien ce que l’opération donne mais t’es un battant. Et puis si tu as de la rééducation, ne perds pas espoir ok ? On te soutiendra, t’en fais pas."
Tu prends un moment pour réfléchir à ce qu’il vient de dire. Peut-être qu’il serait temps de faire au groupe une pause, de prendre du temps pour chacun, d’arrêter les compétitions, les répétitions. Mais pendant combien de temps ? Un mois ? Deux ? Ou alors plus, un an ? Tu ne sais pas. Il faudrait y réfléchir quitte à énerver davantage certains. Tu déglutis et murmures Peut-être qu’on pourrait faire une pause le temps de ton rétablissement ? Juste une idée que je pose ça là… Ca ferait du bien à tout le monde je pense, ça pourrait nous faire penser à autre chose pendant quelques temps. Parce que j’ai bien peur que ça explose vraiment sinon." Et ce n’est pas absolument pas ce que le groupe recherche. Il vaudrait mieux une pause plutôt qu’un disband. Si tu as le courage, peut-être que tu en parleras aux autres et pas seulement à Eddie.
Hochement de tête en guise de réponse. Eddie qui t’autorise à hausser le ton si un jour cela ne va vraiment pas. Tu ne sais pas si c’est vraiment une bonne idée. Tu te rappelles trop bien de la dernière crise que tu as faite contre ton oncle. Cela remonte mais l’un comme l’autre vous n’en gardez pas un bon souvenir. Tu as fait ressortir tout ton mal-être, ne te rendant pas compte des mots blessants que tu balançais. Donc si cela venait à arriver au sein du groupe, tu disparaitrais ensuite pendant un petit bout de temps, histoire de te calmer, de ne pas les croiser pour ne pas t’énerver davantage et les faire souffrir. Car après tout tu n’es qu’une simple bombe à retardement. Oui, surement." réponds-tu, Mike ne comprendrait pas ce qui lui arrive mais en même temps, ce n’est pas ce que je veux. J’ai l’impression que si je m’énerve ça envenimerait encore plus les choses… Je veux pas qu’il y ait plus de tensions qu’il y en a actuellement." Tu ne peux pas le contredire mais c’est pas pour autant que cela va changer quelque chose. Mouais, peut-être…" Tu ne veux pas parler de ce que tu as vécu là bas. Ils ne sont pas prêts et tu as trop peur d’être rejeté ensuite, qu’ils aient peur que tu cherches à les endoctriner.
Mais qu’est ce que tu racontes ? T’as fini de balancer des conneries comme ça ? Pourquoi tu mériterais pas qu’on s’inquiète pour toi. T’es notre famille, Eddie. On s’inquiète toujours pour notre famille même si parfois on s’en met plein la gueule." Tu n’arrives pas à lui en vouloir, Eddie est trop doux pour ça. Il n’a pas besoin d’un énième ami contre lui. Et pas grave si lui-même se serait énervé si un membre du groupe lui avait caché une blessure. Et alors ? Faire la gueule pour ce genre de trucs, c’est pas moi. Tout le monde a le droit de réagir différemment et je pense que tu as assez des réactions négatives des autres alors oui, je continuerai de m’inquiéter pour toi." De toute façon, il n’a pas le choix.
Ca te rassure de savoir qu’Eddie est prêt à attendre pour réellement savoir ce qui s’est passé dans ta vie. Il n’est pas comme d’autres qui ont essayé de t’arracher n’importe quelle info, créant ainsi des cauchemars, faisait rejaillir des trucs que tu avais enfouis au fond de ton cœur. Ouais, un jour, t’en fais pas." confirmes-tu. Je me doute, Eddie… Il me faut juste du temps… Je sais, je répète toujours ça mais c’est tellement compliqué comme situation qu’il faudrait surement toute une journée pour tout raconter." Quel effort surhumain que tu viens de faire en avouant cela mais tu te sens fier d’en avoir dit un petit peu à ton ami. Ce dernier pouvant enfin mettre quelques mots sur ton secret le plus lourd à dévoiler.  



This dark night (Don't be lonely). Like stars (We shine). Don't disappear. 'Cause you're a big existence. Let us shine
Revenir en haut Aller en bas
Eddie Yang
Eddie Yang
les rythmes endiablés
Voir le profil de l'utilisateur
Roi du silence (Eddie) 7vHkInU ÂGE : 25 ans (18.04.1996) et encore très loin de l'âge de raison
SURNOM : juste Eddie. oppa par sa sœur, hyung par son cousin et jagi par Halston. ses collègues préfèrent quant à eux l'appeler le traitre
STATUT : il a ouvert son cœur à son américaine préférée pour qui il s'autorise enfin à aimer de nouveau
MÉTIER : danseur et chorégraphe au sein de la Northlight Company, de retour sur scène après une opération du genou et une longue convalescence
LOGEMENT : #109 Hughton Avenue (Redcliffe) avec ses trois chats et Halston, qui passe de plus en plus de temps chez lui
Roi du silence (Eddie) DWLLkpm
POSTS : 3567 POINTS : 1755

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : (intj-a) né à Sydney de parents coréens, originaire de Daegu en Corée du Sud ☆ a déménagé à Brisbane vers ses dix ans ☆ coréen de sang mais australien de cœur ☆ une petite sœur qu'il surprotège et des parents exigeants dont il a brisé toutes les attentes ☆ membre et leader d'un groupe de danse underground ☆ gaga de ses trois chats, seuls colocataires qu'il tolère ☆ traine une sale réputation dans la compagnie où il travaille car très opportuniste ☆ mène une vie à cent à l'heure entre la danse et la moto, quitte à brûler la chandelle par les deux bouts.
RPs EN COURS :
Roi du silence (Eddie) O1o1nEs
CALLIE #3yang² ~ 여동생 › From the day of the universe’s creation and beyond. Trough the infinite centuries and beyond. In the previous life and maybe the next too, we’re eternally together. ☆ 12

Roi du silence (Eddie) FBNPD7q
EDDON #10 (fb)#11give me that rush › In this world of ice you’re the only shining glow. Now I can’t stop thinking about you when I’m sinking alone. I know it’s real, I can feel it. I'm full of problems, love sick, no way to go I'm a loser in this game. Save me, take my hand, take all of me. Please use me like a drug. ☆ 123456789 (ua)

Roi du silence (Eddie) Kr0Zk6a
EDEA (scénario libre)the angel on my shoulder › You shined on me when I didn't even know myself, I couldn't say anything else but thank you. With you, who has taken my hand, I can shout of a bigger dream than before.

Roi du silence (Eddie) DaUl2BP
ALEDDIE #2bitterness of the past › That yellow moon teases me, that I can’t have you. "But you’re only a rough beast." If you’re going to say that kind of thing, get lost. If you need me, change me.1

Roi du silence (Eddie) RhyaCfe
NICKY (scénario libre)the painful reflection › You want to breathe, you hate this night. You want to wake up, you hate this dream. I could make it better, I could hold you tighter on that long road because within this pitch black darkness you are shining so brightly.

Roi du silence (Eddie) PPJ9ikW
EBBY #2feel free to tease me › If you're lonely and need a friend, and troubles seem like they never end, just remember you're not alone. Girl, you've got a friend in me. ☆ 1

Roi du silence (Eddie) 3HDuUZw
INSANE BOYZ(préliens) this is our own game › We just keep making and improving because we're one of a kind. No one can copy us, from the start it's been all ours.



RPs EN ATTENTE :
Roi du silence (Eddie) Qn8a

(james, sunan #2, diana #2, jenson, aleddie #2)

RPs TERMINÉS : (2022) diana #1

(2021) dani #1channing #1bennettdani #2eddon #1penny #1channing #2abellilycallie x daniclémentdani #3ilariacallie #1diego #1inaya #1eddon #2eddon #3eddon #4kaneddieeddon #5inaya #2eleonorpenny #2diego #2mika #1ashernicolecallie #2eddon #6gaby #1eddon #7diego #3eddon #9 (ua)nicky #1sunan #1birthday partyjina #1aleddie (fb)asher #2eddon #8callie #3mav x nicky

nanowrimo 2021 ~ 50 000 mots ✓ (60 839)

dimension slasher ~ 3.01 james #3 › 3.02 nicky #2 › 3.03 channing #3

fête des voisins ~ chez eddiechez jameschez elia, primrose et adelechez danichez lilychez gaby

rp abandonnés:
 


AVATAR : lee know 리노 (minho)
CRÉDITS : @unravel graph, @n-dia, @kidd (avatars) + @loonywaltz (userbars) + @violet (gifs) + @homemade (crackships) + la talentueuse @mapartche (adorable dessin)
DC : carl flanagan (ft. fionn whitehead)
PSEUDO : ladyfame (clémence)
Femme (elle)
INSCRIT LE : 19/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t35663-maniac-on-the-floor-eddie https://www.30yearsstillyoung.com/t35845-eddie-stand-up-and-show-your-skills https://www.30yearsstillyoung.com/t35869-eddie-yang https://www.30yearsstillyoung.com/t35870-eddie-yang https://www.pinterest.fr/ladyfamee

Roi du silence (Eddie) Empty
Message(#) Sujet: Re: Roi du silence (Eddie) Roi du silence (Eddie) EmptyMer 1 Déc - 19:50



There's a thumping that's filled with violence
And it creeps in through the walls at night
When I can't see happy from sad, good or bad
All I need is silence



Il en vient à penser que son rapport à la danse serait un peu plus sain s’il n’y consacrait pas toute sa vie, surtout quand il songe à tout ce qu’il a sacrifié pour concrétiser son rêve d’adolescent. Sa vie amoureuse laissée à l’abandon pendant plusieurs années et certaines amitiés négligées par manque de temps, sans parler de la fierté de ses parents à laquelle il a renoncé il y a bien longtemps. Peut-être que ça n’est pas seulement son corps qui lui dit stop avec cette blessure, et que l’univers lui envoie aussi un message. Il sait qu’une vie entièrement consacrée à la danse le ferme à beaucoup de choses, tout comme il sait que c’est une vie qui lui convenait jusque là. Eddie vivait très bien avant que l’ombre d’une opération ne plane au-dessus de lui, il flirtait sans cesse avec ses propres limites mais c’est dans ce genre de vie, intense en tous points, qu’il s’épanouit vraiment. Il faut qu’il ait sa dose d’adrénaline tous les jours et c’est pour ça qu’une convalescence lui fait peur, car qu’est-ce qu’il va bien pouvoir faire de sa peau quand son corps ne suivra plus ? Sunan le fait sourire en mettant au même niveau sa dépendance à la danse et la sienne, aux cigarettes. Il est vrai que son camarade les aligne facilement, c’est une chose qu’ils n’auront pour le coup jamais en commun tous les deux. « Ah, c'est pas faux. Ça m'épatera toujours que tu craches pas tes poumons à la fin des répétitions avec tout ce que tu fumes. » Son sourire s’élargit alors qu’il échange avec Sunan un regard complice. Il avait tendance à le juger pour ça autrefois mais Sunan fait bien ce qu’il veut avec sa santé, et il serait culotté de lui faire la morale quand il n’est même pas foutu de prendre soin de la sienne. Alors oui il n’a pas tort, ils ont tous un rapport toxique à quelque chose dans leur vie mais ce n’est pas dit que Sunan paiera les effets du tabac avant de nombreuses années. Pas comme lui qui paie déjà son inconscience, et qui ne sait pas à quel point les retombées seront lourdes. Il voudrait croire que c’est une simple opération qui le tiendra à l’écart des parquets de danse seulement quelques mois, rien de plus qu’une petite parenthèse, mais ce serait se mentir à lui-même puisqu'il sait qu’il joue potentiellement gros dans cette histoire. Certains danseurs professionnels ont même perdu leur place pour moins que ça, dans ce milieu soit tu peux performer soit un autre le fera à ta place. « C'est quand même difficile de pas regretter Sun, je connais pas encore les conséquences de cette pause mais elles seront peut-être désastreuses. Ça me met dans une position délicate là où je bosse et pas que moi d'ailleurs, les gens me font confiance et en retour je les mets dans la merde. » Son groupe comme sa compagnie, les deux comptaient sur lui. Il ne manquait pas de projets avec l’un comme avec l’autre, l’année était même franchement productive alors il a un peu l’impression de lâcher subitement tout le monde. Ces conséquences dont il parle ne seront pas seulement pour lui et c’est ce qui lui file ces problèmes de conscience, se dire qu’il met les autres en difficulté en plus de s'auto-saboter. Quatre ou cinq mois ce n’est pas grand-chose à l’échelle de n’importe quelle carrière mais pour un danseur c’est énorme, comme si le temps ne jouait pas déjà suffisamment contre lui. En choisissant cette voie il a accepté d’avoir un compte à rebours en permanence au-dessus de sa tête car la retraite le guettera tôt, alors des regrets il ne pourra qu’en avoir dans dix ans quand il songera à ces précieux mois de perdus et à sa santé qu’il aura bousillée avant l’heure.

Il relève la tête en entendant la proposition de Sunan, qui se demande si une pause ne ferait pas du bien à tout le monde. Le groupe est sous tension et ça ne tend pas à s’arranger, en tant que leader Eddie s’en fait pas mal pour leur cohésion et plus encore maintenant qu’il sait qu’il deviendra bientôt simple spectateur de tout ça. Il n’a pas la prétention de penser que tout va se casser la figure quand il ne pourra plus endosser son rôle comme il l’a fait jusque là mais ça l’inquiète forcément un peu de se retirer à ce moment-là, quand l’ambiance laisse vraiment à désirer. Ça le fait réfléchir, Sunan n’a peut-être pas tort d’envisager une pause même si la situation est inédite, et qu’ils devront d'abord tous tomber d’accord. « Si ça peut permettre d'apaiser les choses j'ai rien contre mais alors bon courage pour convaincre Mike. Les deux autres je pense qu'ils se rendront facilement à l'évidence, et en même temps on s'est jamais arrêtés depuis la création du groupe. » Les Insane Boyz ont toujours été actifs mais c’est peut-être aussi pour ça que ces tensions sont de plus en plus marquées, parce qu’ils n’ont jamais connu de période où ils pouvaient vraiment se défaire les uns des autres. Dix ans qu’ils ne se lâchent plus tous les cinq, et si c’était tout simplement une overdose générale ? « Je sais qu'on a toujours dansé à cinq et qu'à quatre ça risque d'être un peu chaotique, et c'est clair que toutes ces tensions ne sont bonnes pour personne, mais.. je veux pas non plus que le monde s'arrête de tourner quand je suis plus là, tu vois ? » Il ne tient pas à influencer cette décision si elle doit être prise, parce qu’il a toujours voulu que ce groupe continue d’exister même sans lui. L’idée d’une pause ne lui déplait pas si elle peut leur être bénéfique mais il a peut-être bien une crainte, qu’il n’osera pas formuler. Celle que ses compagnons se détournent de la danse pour de bon s'ils mettent trop longtemps le groupe de côté parce qu'ils ont tous une vie en dehors de cette passion, pas comme lui dont l'existence se résume presque exclusivement à ça. Une pause à laquelle ils prendraient goût, voilà ce qu'il redoute un peu. Sunan n’a pas envie d’aggraver cette situation déjà tendue en tenant tête au doyen, quand bien même celui-ci mériterait d’être remis bien plus souvent à sa place. S’énerver il en est capable mais il ne faudrait pas que ça devienne une habitude, et il est certain que leur groupe ira vraiment mal le jour où le membre le plus tranquille ne pourra plus du tout garder son sang-froid. Eddie hoche lentement la tête, conscient que l’inviter à se lâcher pourrait être à double tranchant. « Je comprends Sun, et je compte pas t'envoyer au front juste pour le plaisir. En vérité je préfèrerais qu'il se calme tout seul, c'est peut-être un peu con à dire mais j'ai l'impression qu'il a besoin d'une nana pour le canaliser et le décoincer là. » Il se marre doucement et ne le dit pas non plus trop fort, des fois que les murs auraient des oreilles. Mike détesterait entendre ça mais il gagnerait vraiment à s’amuser un peu plus, il n’y a qu’à voir la légèreté avec laquelle Cole mène son existence en comparaison, et le fait qu’il soit toujours dans de bien meilleures dispositions. Il ne dirait que c’est un exemple à suivre mais il y a apparemment du bon à se faire plaisir, Mike ferait bien de se prendre un peu moins au sérieux parfois. « Il me stresse à être sans arrêt sur les nerfs pour rien. » il complète d'une voix soupirante, et même là il y a ce regard qu’il lance sur le côté comme s’il craignait de le voir débouler. Il se méfie parce que Mike leur a déjà fait le coup, quand il veut il peut aussi se faire discret au point de rendre sa présence insoupçonnable.

« C'est vrai, t'es pas comme ça toi. » il approuve dans un fin sourire car faire la gueule, de façon générale, ça n’est pas du tout le genre de Sunan. Si un membre du groupe ne risquait pas de lui en vouloir pour cette blessure dissimulée c’est bien lui, il n’a même pas une seconde d’hésitation pour ce qui est de lui apporter son soutien et Eddie se demande sincèrement s’il mérite qu’on soit là pour lui quand il a multiplié les mensonges pendant des mois. La confiance fondée en lui pourrait être ébranlée mais Sunan ne lui donne pas cette impression, prouvant une fois de plus qu’il est au-dessus de toutes ces histoires de rancœur et ne souhaitant sûrement pas, non plus, l’accabler quand il est déjà au fond du trou. « T'es vraiment un mec bien, Sun. » Ce dont il n’a à vrai dire jamais douté, il les aime tous les quatre comme des frères mais il voit bien qui est vraiment là dans les moments compliqués, qui s’abstient de juger et tente de trouver les mots pour qu’il se sente un peu moins coupable. Sun, évidemment. Parfois il aimerait vraiment lui rendre la pareille en lui offrant à son tour son attention et sa compréhension mais pour ça il faut déjà que Sunan soit prêt à s’ouvrir, ce qui n’est pas simple il l’entend bien. « C'est pas rien ce que tu gardes pour toi oui, j'en ai bien l'impression. Et c'est okay, je veux dire même si tu préférais ne jamais en parler je voudrais juste que ce soit parce que tu l'as décidé, et pas parce que tu aurais l'impression de ne pas pouvoir le faire. Qu'on ne pourrait pas l'entendre ou le comprendre, je ne sais pas. » C’est tout ce qu’il souhaite, que Sunan se sente libre de parler s'il le décide et n’ait aucune crainte vis-à-vis deux. C’est sans doute facile à dire quand il ne sait pas ce qu’il leur cache, mais Eddie préfère croire que quoi qu’ils puissent apprendre à son sujet ça ne changera rien, ou qu'en tout cas ça ne pourra pas remettre en question l’affection et l’estime qu’ils lui portent. « Après dix ans on part facilement du principe qu'on peut tout se dire mais c'est pas aussi simple, j'en ai conscience. » Pour preuve ils auraient dû être les premiers informés pour sa blessure, et ça ne l'a pas empêché d'en faire lui aussi un secret. Du temps, c’est ce dont Sunan a besoin et il respecte ça. Le jour où les choses seront dites il faudra que ça vienne de lui, d’ici là l’idée n’est pas de lui forcer la main et Eddie est disposé à mettre le sujet de côté pour aujourd’hui, et aussi longtemps que son camarade le souhaitera. « Je vais pas tarder à rentrer, la danse faut que je me mette en tête que c'est fini pour un moment là. Tu restes ici toi ? » Être raisonnable, au moins une fois dans sa vie. Eddie se fait du mal à jouer les prolongations dans ce studio avec son opération programmée dans quatre jours, le mieux pour lui est de commencer à se faire à l’idée pour que la transition ne soit pas trop rude.








glitters:
 
Revenir en haut Aller en bas
Sunan Erckens
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Vingt sept ans (03.08.94)
SURNOM : Sun
STATUT : Célibataire, le cœur ailleurs
MÉTIER : Caissier dans une épicerie asiatique
LOGEMENT : Fortitude Valley
Roi du silence (Eddie) 1bb279a7d9d128d9eda609e2f383f691cfab72aa
POSTS : 2390 POINTS : 80

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
RPs EN COURS : Eddie1 -
AVATAR : Earth Vangwithayakul
CRÉDITS : magmacreations (avatar) diatypose (sign)
DC : aucun
PSEUDO : smoking cat
INSCRIT LE : 02/01/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t39951-sunan-broken-bird https://www.30yearsstillyoung.com/t40052-sunan-carnet-de-sociabilite https://www.30yearsstillyoung.com/t40059-sunan-erckens https://www.30yearsstillyoung.com/t40112-sunan-erckens#1985198

Roi du silence (Eddie) Empty
Message(#) Sujet: Re: Roi du silence (Eddie) Roi du silence (Eddie) EmptyDim 12 Déc - 0:19





Roi du silence
w/ @Eddie Yang
14 aout 2021.

A

u fond, tu as bien du mal à te mettre à la place du jeune danseur. Tu ne t’es jamais posé la question sur les conséquences que peut causer une opération. Sur ce que ça pouvait faire de voir sa carrière s’arrêter du jour au lendemain. Alors tu as beau essayer de redonner le sourire à ton ami, de le réconforter, tu sens bien qu’il va rester encore longtemps accroché à ses démons. Tout comme tu as les tiens que tu tentes d’effacer en enchainant les paquets de clopes. Et Eddie ne peut s’empêcher de taquiner là-dessus quand tu lui fais la remarque. "Eeh ! J’ai diminué quand même !" t’exclames-tu. Diminué oui, mais tu n’as pas arrêté complètement. Tu penses que tu n’y arriveras jamais d’ailleurs. A croire que le tabac soigne bien mieux les traumas qu’un psy. Mais ce ne sont pas ces quelques mots légers qui arrivent à redonner complètement le sourire à Eddie. Ce dernier continue de se morfondre, pensant que cette opération va engendrer beaucoup de problèmes auprès de sa compagnie et du groupe. Il n’a peut-être pas tord mais il ne faut pas non plus être complètement défaitiste. Tu soupires légèrement, honteux de ne plus trouver les mots qu’il faut pour encourager le danseur. "Comme tu as dit, tu ne connais pas les conséquences et elles seront peut-être moins pires que tu ne le penses. Les autres comprendront le fait que tu dois prendre une pause, tu sais. Puis il leur vaut mieux ça plutôt que de perdre à jamais leur meilleur élément." Car oui, tu préfères que ton pote prenne deux ans de pause s’il faut plutôt qu’une annonce officielle de fin de carrière. Ca serait la pire chose qu’il soit pour toi. Il n’y aurait plus de groupe sans lui.
Etre amené à discuter de la pause obligatoire d’Eddie, tu en viens à te demander si ça ne ferait pas du bien à tous les membres du groupe de faire une pause. De prendre du temps pour soi et de ne plus penser aux nombreux concours et représentations. "S’il y a que ça, j’en fais mon affaire. Peut-être que pour une fois, il acceptera facilement. On verra." réponds-tu en faisant référence à Mike. Mike qui ne veut jamais s’arrêter, Mike qui ne pense qu’il ne faut vivre qu’en pensant au groupe. "Je lancerai le sujet la prochaine fois." Toutefois, Eddie ose te faire comprendre qu’il n’est pas le centre du monde, que le groupe peut continuer sans lui. S’il pense ainsi, pourquoi pas. Mais tu n’es pas de son avis. Tu as le sentiment que si Eddie s’éclipse du groupe, les Insane Boys vont se casser la gueule. Eddie maintient quelque chose que tu ne saurais décrire. Pas seulement parce qu’il est le leader mais parce qu’il est une personne très mature, très responsable. "Mouais… Je pense que ça me parait un peu compliqué de faire tourner le groupe sans toi mais on ne peut pas réellement savoir sans avoir essayé." Il faudra donc tester mais tu as déjà peur de ce que ça pourrait donner. Surtout avec un certain Mike. Ce dernier a trop le sang chaud, il l’a montré encore une fois et ça en devient presque épuisant. Voire même insupportable. Alors il est normal que tu soulignes à Eddie que tu pourrais explosé si le plus âgé du groupe recommençait à s’en prendre à toi. "Heureusement ! On est pas dans une arène non plus." dis-tu pour essayer de détendre un peu l’atmosphère. "Ca serait bien, en effet… Ouais peut-être, j’espère que la nana en question aura beaucoup de courage en tout cas." Parce que le Mike est vraiment un garçon compliqué et ça, tout le monde le sait. "Ouais… T’es pas le seul à ressentir du stress à cause de lui. J’ai plus vraiment l’impression de prendre du plaisir une fois qu’il commence à s’énerver, à se prendre la tête pour pas grand-chose." Au fond, tu as peur que ça soit à cause de ce genre de comportement que le groupe éclate vraiment.
Tu ne sais pas vraiment si tu es un mec bien, t’es juste un gars comme les autres qui tente de vivre convenablement en communauté. Alors tu ne sais pas trop comment réagir au compliment d’Eddie. Tu esquisses un petit sourire en coin, préférant te taire au lieu de dire une connerie. Eddie aussi c’est un gars bien, il le prouve encore une fois en acceptant qu’il est prêt à attendre pour t’écouter à raconter tes maux du passé. "En soit c’est un peu un mélange de tout ça, Eddie. Même si cela fait énormément de temps qu’on se connait, que vous êtes tous adultes, je considère que vous êtes pas encore capables d’entendre ce que j’ai raconté. Ce n’est pas contre vous, hein. Il vous faut juste encore un peu de temps, et moi aussi." Du temps qui va vous permettre d’abord de régler les quelques tensions qui règnent. "Merci de comprendre ça, en tout cas, que certaines choses peuvent pas être balancées comme ça, à la légère." Murmures-tu avant de jeter un coup d’œil à ton ami. Ami qui annonce son départ, prêt à aller affronter ces quelques jours avant l’opération. "Nop, je vais bouger aussi. Tu me tiens au courant de ton opération, hein. Et pis si t’as besoin de parler avant le jour J ou même après, hésites pas. Tu sais que je répondrai présent." Tu finis par te lever pour ensuite venir aider ton camarade à faire de même. C’est une soirée riche en émotions qui se termine mais qui vous a permis à tous les deux sortir un peu de votre bulle. A vous prouver vous pouvez réellement vous faire confiance.  



FIN



This dark night (Don't be lonely). Like stars (We shine). Don't disappear. 'Cause you're a big existence. Let us shine
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Roi du silence (Eddie) Empty
Message(#) Sujet: Re: Roi du silence (Eddie) Roi du silence (Eddie) Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

Roi du silence (Eddie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: nouer des contacts :: mémoire du passé
-