AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain!
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment : -32%
HOTPOINT H8A1ES – Réfrigérateur ...
Voir le deal
339.99 €

 (maxwell) the major cause of discord

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eddie Yang
Eddie Yang
les rythmes endiablés
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 25 ans (18/04/1996) et encore très loin de l'âge de raison
SURNOM : juste Eddie. oppa (오빠) par sa sœur et hyung (형) par son cousin, ses collègues préfèrent quant à eux l'appeler le traitre
STATUT : une belle brune a trouvé l'accès jusqu'à son cœur autrefois barricadé et il veut croire qu'il occupe la même place dans le sien
MÉTIER : danseur et chorégraphe au sein de la Northlight Company, en pause après une opération du genou
LOGEMENT : un petit appartement qu'il occupe seul avec ses chats au #109 Hughton Avenue, à Redcliffe
(maxwell) the major cause of discord TxCj75MN_o
POSTS : 2320 POINTS : 670

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : (intj-a) né à Sydney de parents coréens, originaire de Daegu en Corée du Sud ☆ a déménagé à Brisbane vers ses dix ans ☆ double nationalité australienne et coréenne ☆ une petite soeur qu'il surprotège et des parents exigeants dont il a brisé toutes les attentes ☆ membre et leader d'un groupe de danse underground ☆ gaga de ses trois chats, seuls colocataires qu'il tolère ☆ traine une sale réputation dans la compagnie où il travaille car très opportuniste ☆ mène une vie à cent à l'heure entre la danse et la moto, quitte à brûler la chandelle par les deux bouts.
RPs EN COURS :
(maxwell) the major cause of discord CcZ8f4zE_o
CALLIEyang² ~ 여동생 › From the day of the universe’s creation and beyond. Trough the infinite centuries and beyond. In the previous life and maybe the next too, we’re eternally together.

(maxwell) the major cause of discord 6zdGaxMX_o
EDDONgive me that rush › I'm full of problems, love sick. No way to go, I'm a loser in this game. Save me, take my hand, take all of me. Please use me like a drug.

(maxwell) the major cause of discord QuRK2GtT_o
NICKYthe painful reflection › You want to breathe, you hate this night. You want to wake up, you hate this dream. I could make it better, I could hold you tighter on that long road because within this pitch black darkness you are shining so brightly.

(maxwell) the major cause of discord AmGlRXTm_o
ALEDDIE(scénario) ghost from the past › That yellow moon teases me, that I can’t have you. "But you’re only a rough beast." If you’re going to say that kind of thing, get lost. If you need me, change me.

(maxwell) the major cause of discord BI7y2wGw_o
DIEDDIEthe unspoken truth › You say I’m unfamiliar, changed from the one you used to love. You say I’m not myself, not the one you knew so well. I'm so sorry for this fake love.

(maxwell) the major cause of discord NOvPHE8G_o
EBBYfeel free to tease me › If you're lonely and need a friend, and troubles seem like they never end, just remember you're not alone. Girl, you've got a friend in me.

(maxwell) the major cause of discord AzTabOVR_o
INSANE BOYZ(préliens) this is our own game › We just keep making and improving because we're one of a kind. No one can copy us, from the start it's been all ours.

(11)
callie #2nicolegabyredloaneddon #6liorsunanmaxwelldiego #3callie #3nickyeddon #7birthday party

RPs EN ATTENTE :
(maxwell) the major cause of discord I4g4d4mh_o


RPs TERMINÉS : dani #1channing #1bennettdani #2eddon #1penny #1channing #2abellilycallie x daniclémentdani #3ilariacallie #1diego #1inaya #1eddon #2eddon #3eddon #4kaneddieeddon #5inaya #2eleonorpenny #2diego #2mikaasher

fête des voisins ~ chez eddiechez jameschez elia, primrose et adelechez danichez lilychez gaby


rp abandonnés:
 

{ dialogues en #E66A50 }

AVATAR : lee know 리노 (minho)
CRÉDITS : @homemade (avatar) + @loonywaltz (userbars) + homemade & @violet gifs
DC : /
PSEUDO : ladyfame (clémence)
Femme (elle)
INSCRIT LE : 19/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t35663-maniac-on-the-floor-eddie https://www.30yearsstillyoung.com/t35845-eddie-stand-up-and-show-your-skills https://www.30yearsstillyoung.com/t35869-eddie-yang https://www.30yearsstillyoung.com/t35870-eddie-yang

(maxwell) the major cause of discord Empty
Message(#) Sujet: (maxwell) the major cause of discord (maxwell) the major cause of discord EmptyMer 18 Aoû - 20:19




Plowing through the storm, yeah, I know
A continuous brutal suffocating feeling
Even if I try to escape, now I know
This is a competition I can't avoid



Les visites d’Eddie à ses parents sont devenues assez rares au fil des années, autant par manque de temps de son côté que parce qu’il n’a jamais la garantie que les choses se passeront bien lors de sa venue compte tenu de la tendance qu’a sa mère de le couvrir de reproches à la moindre occasion. L’ambiance n’est encore pas folle ce jour-là mais il aurait presque de quoi se réjouir puisque la discussion ne tourne pour une fois pas autour de lui, non cette fois c’est la voisine qui capte toute l’attention du couple Yang et particulièrement celle de Sun-Hi. Eddie a l’impression d’avoir raté mille épisodes avec cette histoire de nuisances et de drague que sa mère lui raconte, c’est qu’il s’en passe des choses ici quand il n’est pas là. Cette voisine serait sur le point de la rendre chèvre, non seulement elle s'illustrerait quotidiennement dans un boucan pas possible mais en plus elle tournerait autour de son père. Elle aurait d’ailleurs sa petite réputation en la matière mais il ne prend pas tout ce que sa mère lui dit pour argent comptant non plus, connaissant la facilité avec laquelle elle exagère toujours tout. « Appa est un vrai séducteur, on en apprend tous les jours. » Eddie aborde la situation avec légèreté ce qui lui vaut de se faire fusiller du regard, et son père alors qu’en dit-il ? Comme à son habitude Kang-Dae se fait discret, il ne semble pas autant subir cette situation que sa femme mais dans la mesure où elle domine leur couple il n’osera évidemment pas la contredire. Tout ça amuse Eddie plus qu’autre chose car ses parents sont ensemble depuis une trentaine d’années et il n’imagine pas son père se laisser alpaguer comme ça, mais bien sûr sa mère ne l’entend pas de cette oreille, elle. Il veut bien croire que cette voisine est infernale quand il voit dans quel état se met Sun-Hi et d’ailleurs il croit bien entendre de ses propres oreilles ce qu’on lui reproche, ce ne sont effectivement pas la bienséance et la retenue qui semblent étouffer la dénommée Helen. « Tout ça doit cesser, je n'en peux plus. Seulement si j'y vais moi elle ne m'écoutera jamais.. oh ! » En un regard il comprend, ça va être pour sa pomme. Ils profitent de sa présence pour l’envoyer au casse-pipe, c’est donc la seule utilité qu’il a encore dans cette famille ? Il soupire, forcément, avant même d’obtenir confirmation. « Vas-y toi Eddie ! Tu n’es même pas obligé de dire que tu viens de notre part, fais-toi passer pour un tout jeune voisin importuné par le bruit. » Et puis quoi encore. À nouveau il soupire, déjà qu’on lui demande d'aller régler leurs problèmes il s’agirait de le laisser au moins gérer la chose à sa façon. « Après vingt-cinq ans t’as toujours pas compris que ton fils savait pas mentir eomma. » En vérité si, il sait très bien le faire quand il faut mais il ne compte pas suivre son petit scénario car ça se saurait s’il vivait dans le coin, tout le monde ou presque sait bien qu’il est le fils Yang parti de la maison il y a trois ans. « Vingt-six. » rectifie Sun-Hi car elle n’en démord pas, avec elle le hanguk-nai n’est pas une tradition près de s’éteindre.

C’est tout de même très ironique de l’envoyer lui, alors qu’il rencontre le même genre de problèmes avec ses voisins bien qu’il tende à faire quelques efforts à ce niveau-là. Eddie est connu comme le loup blanc dans son quartier pour des nuisances sonores qui ont longtemps pourri la vie de tout le voisinage mais ici les gens l’apprécient, la plupart l’ont même vu grandir alors il aimerait autant ne pas se brouiller avec certains d’entre eux. Par principe surtout, parce qu’il ne trouve pas normal d’être mêlé aux problèmes que ses parents rencontrent avec une voisine alors qu’il n’a juste rien à voir là-dedans, lui. Mais Eddie cherche à se faire pardonner après les cachotteries sur sa santé qui ont mis sa mère dans une rage folle alors il se laisse convaincre et se présente face à la maison que ses parents lui ont indiqué, de l'autre côté de la rue. Il ne réfléchit même pas avant de presser la sonnette car il sait ce qu'il a à faire, et la personne qui montre le bout de son nez après ça n’est pas franchement celle qu’il s’attendait à voir. « Salut, ce sera pas long. » il annonce à l’homme qui vient d’apparaitre, supposant que ce dernier vit avec la femme que ses parents ont dans leur collimateur. Il n’a pas pu se tromper d’adresse car ils ont été très clairs, c’est bien cette maison et pas une autre qui abrite la fauteuse de troubles du quartier. « Je sais pas trop ce qui se trame ici et je suis pas sûr que ça m'intéresse, mais vous êtes visiblement plusieurs là-dedans et il faudrait se calmer sur les décibels parce que vous en faites profiter tout le monde. » Eddie n’est pas connu pour sa délicatesse ni pour tourner autour du pot, on l’envoie régler un problème pas jouer les médiateurs alors il décide d’aller directement dans le fond des choses. Son ton n’est pas le moins du monde agressif, juste ferme tandis que son regard détaille l’homme face à lui et l’expression quelque peu changeante de celui-ci. Il n’apprécie peut-être pas sa démarche mais elle est apparemment nécessaire, surtout si les autres voisins ont pris l’habitude de subir sans jamais affronter l’occupante des lieux. « Et ce serait bien de dire à la femme qui vit là - Helen, c'est ça ? - de ne pas tourner autour des hommes mariés du coin aussi, ça plait pas trop à leurs femmes. » il ajoute et sa mère ne pourra pas dire qu’il a partiellement contourné le problème comme ça. Si l’homme face à lui est le compagnon de la fameuse voisine cet échange risque de prendre une tournure un peu gênante et ça Eddie ne le réalise qu’après coup, mais ce ne serait pas la première bourde qu’il commettrait auprès d'un inconnu.








(maxwell) the major cause of discord 873483867 (maxwell) the major cause of discord 873483867:
 
Revenir en haut Aller en bas
Maxwell O'Connor
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 30 (09 février 1991)
SURNOM : Max, il n'y a que sa mère qui l'appelle Maxwell. Tic, pour Eden.
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Opérateur du centre des appels d'urgence
LOGEMENT : Toowong. carmody road #269 ~ Habite à Fortitude, chez Niamh Reed depuis juin 2021.
LA VIE EST UN SHAKER ÇA SECOUE MAIS ON CONTINUE À S ENIVRER
POSTS : 169 POINTS : 140

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Max parle en #0099ff △ Profil mbti : ENFP-T △ Taille : 1m83 △ végétarien △ Syndrome du sauveur △ Curieux △ Attentif △ Énergique et enthousiaste △ Bon communicant △ Sympathique △ Peu de confiance en lui △ Peur de l'engagement △ Réfléchit beaucoup trop (sauf avant de parler) △ Difficulté à se concentrer △ Pas très manuel △ Facilement stressé △ Émotif △ S'énerve rarement △ La fuite est une seconde nature chez les O'Connor
RPs EN COURS : (maxwell) the major cause of discord 0ed23c324d1f18a59b90386f3ae5418e25b520c7
Family △ Là où la vie commence et l'amour ne finit jamais.


(maxwell) the major cause of discord 33a9e3f2e014f9b22f694e4600cc7227f44df1e4
Niamh & MaxYou're my family too. “The best friends are those who stick by you, no matter what. Whenever I'm down, you cheer me up. Whenever I'm happy, you share my joy. Whenever I'm angry, you help me cool down. Whatever I'm feeling, you always stick by me. I'll always do the same for you. I love you.”

(maxwell) the major cause of discord 4b8f65705b8f3cede73d7f6e9039bd1bcbecc2f8
Tic & Tac △ If you have friends who are as weird as you, then you have everything. I’d take a bullet for you. Not in the head. But like in the leg or something.

1. L'art de recevoir ≈ Sasha Sinclair.

2. 32 ≈  Nini, Mel & Byby

3. Misunderstanding ≈ Scarlett

4. Fight for your right ≈ Garret

5. Will x Max ≈ Mina

6. My mom ≈ Nini

7. C'est une longue histoire ≈ Riri

8. Unexpected happiness - dawning love ≈Mädenn

9. C'est systématiquement débile, mais c'est toujours inattendu ≈ Eden

10. Perfect Strangers ≈ Sixtine

11. Jusqu'ici tout va bien ≈ Niamh & Nini

12. The major cause of discord ≈ Eddie !

13. I'm with you ≈ Niamh

RPs EN ATTENTE : (maxwell) the major cause of discord Tumblr_mh3ef9ug1a1r9mbamo1_500


RPs TERMINÉS : (maxwell) the major cause of discord 29e8b9f3acffd4bc570e49e99581c319bd798ac7

Angèle Powell #1 (Abandonné) △ Nini #2Kezia #1 (abandonné) △ Stacey #1Niamh #1Zoey #1(abandonné) △ Ally #1 (abandonné) △ Amy #1
AVATAR : Robert Sheehan
CRÉDITS : Chaussette
DC : Noah Lehmann
PSEUDO : Mawa
Femme (elle)
INSCRIT LE : 14/05/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t38633-max-mieux-vaut-rater-sa-chance-que-ne-pas-l-avoir-tentee https://www.30yearsstillyoung.com/t38775-max-friendship-is-magic https://www.30yearsstillyoung.com/t38782-maxwell-o-connor#1898077

(maxwell) the major cause of discord Empty
Message(#) Sujet: Re: (maxwell) the major cause of discord (maxwell) the major cause of discord EmptyDim 29 Aoû - 1:28











Mercredi 25 août.

La matinée avait été longue. Très longue. J'avais travaillé de nuit au centre des appels d'urgence et plus le temps passait, plus la raison pour laquelle les gens avaient peur du noir devenait évidente. Les pires appels avaient toujours lieu la nuit. Les cambriolages qui tournaient mal, les voyeurs qui décidaient de devenir un peu plus que ça, les criminels qui passaient à l'acte... Et si j'avais appris au fil des mois que nous ne pouvions pas sauver tout le monde, passer une nuit à essayer de rassurer et d'aider des gens à qui il arrivait des choses horribles, c'était toujours éprouvant. Aussi, en arrivant à l'appartement de Niamh ce matin-là, j'étais content de le trouver vide. J'avais donc le temps de dormir un peu avant son retour, puisqu'elle m'hébergeait et que je squattais son canapé. Mais ça, c'était sans compter sur Helen. J'étais endormi depuis moins d'une heure que mon téléphone sonnait, affichant le nom de la présidente de l'assemblée de co-propriétaire dans le quartier de Toowong, où ma mère vivait. Je soupirais bruyamment avant de répondre.

"Bonjour Madame, Hurley, comment allez vous ?"

"Eh bien, j'irais beaucoup mieux si votre mère me laissait dormir la nuit et cessait de m'insulter la journée. Je vous aime bien Maxwell, mais si ça ne s'arrête pas, je vais être obligée de faire quelque chose."

Nouveau soupir. Et elle allait faire quoi au juste ? L'expulser ? Helen était propriétaire de sa maison depuis des années, elle ne risquait pas grand-chose. Si encore elle avait aimé s'occuper du jardin, les copropriétaires auraient pu lui faire payer ses nuisances en votant pour l'empêcher de faire telle ou telle chose, prétextant que c'était dérangeant pour les voisins... Seulement, même ça, elle ne le faisait pas. Alors, vraiment, j'étais désolé pour eux, mais je ne voyais pas ce que ces menaces pouvaient donner. Au pire, elle aurait une amende pour tapage et elle continuerait. Sachant très bien qu'elle ne m'écouterait pas, j'avais tout de même promis à mon ancienne voisine de passer dans la journée pour essayer de raisonner ma mère. De toute façon, j'avais des affaires à récupérer, ce serait l'occasion de faire d'une pierre deux coups.

C'est ainsi que je m'étais retrouvé à argumenter avec Helen en début d'après-midi. Et si déjà d'habitude elle n'avait jamais l'air ravie de me voir, cette fois-ci, elle avait carrément l'air furieuse. "Je lui ferai bouffer son dentier à cette morue." Avait-elle simplement répondu, comme si c'était la solution la plus simple au problème. "Je ne pense p..." Elle avait levé le doigt pour me couper, changeant mon expression ennuyée en une expression blasée. Parce que je savais déjà ce qu'elle allait dire. "Personne ne t'a demandé de penser, Maxwell. Ménage ton cerveau, il sert déjà si peu." Garce. Soufflant pour lui montrer qu'elle m'exaspérait, j'étais directement monté dans ma chambre pour préparer les affaires que je voulais emporter. Au bout de quelques minutes, il devint évident que le mec du moment d'Helen était arrivé, j'installais donc mon casque sur mes oreilles, musique à fond, pour éviter d'avoir à entendre ça. C'était une habitude que j'avais prise dans l'enfance et qui avait sauvé les brides d'innocence qu'il me restait à l'époque.

Mes affaires étant prêtes, j'étais redescendu à la hâte pour quitter cette maison de fou. Avec la musique dans les oreilles, je n'avais pas entendu la sonnette retentir quelques minutes plus tôt. Si bien que lorsque j'ouvris la porte, j'eus un sursaut de surprise qui me fit reculer d'un pas. "Yang ?" demandais-je, bêtement puisqu'il était évident que c'était lui. J'enlevais rapidement mon casque pour l'entendre prononcer sa première phrase. « Salut, ce sera pas long. » Un voisin à l'air sérieux. Génial, deux plaintes dans la même journée, on approchait du record. Et quel voisin. Sur toute la rue, il avait fallu que ce soit pile celui que je ne voulais pas croiser qui se pointe au moment où j'allais partir. Celui-là même qui avait été une des raisons de ma dispute avec Nini. Karma de merde, pensais-je en fronçant les sourcils. " Bah ça tombe bien, parce que je suis pas spécialement ravi de te voir." lâchais-je, sans même savoir s' il savait qui j'étais. À vrai dire, je m'en moquais. Rare était les gens que je n'aimais pas, mais lui, je ne pouvais vraiment pas le voir.

« Je sais pas trop ce qui se trame ici et je suis pas sûr que ça m'intéresse, mais vous êtes visiblement plusieurs là-dedans et il faudrait se calmer sur les décibels parce que vous en faites profiter tout le monde. » Je me tournais vers l'intérieur de la maison et levais les yeux vers les escaliers. Je lui avais dit cent fois que nous finirions par avoir des problèmes avec les voisins. Ce n'était d'ailleurs pas la première fois que ça arrivait, mais elle n'en avait jamais rien eu à faire. D'ailleurs, déjà à l'époque, à Dayboro, tout le monde parlait d'elle, j'avais été harcelé à l'école à cause de ça et elle s'en était moqué aussi. "Oh, ça." J'aurais aimé être gêné par la situation, vraiment, ça aurait voulu dire que ça arrivait rarement. Seulement voilà, Helen n'avait jamais été de ces mères qui protègent leurs enfants. D'aussi loin que je me souvienne, j'avais toujours subi ses nuisances sonores malsaines, moi aussi. Et dans la vie, on finit par s'habituer à tout. Même aux voisins qui venants demander que votre mère se fasse tringler moins bruyamment. Mon attention se reporta sur Eddie et je croisais les bras sur mon torse en m'adossant à l'encadrement de la porte.


« Et ce serait bien de dire à la femme qui vit là - Helen, c'est ça ? - de ne pas tourner autour des hommes mariés du coin aussi, ça plait pas trop à leurs femmes. » Je baillais bruyamment. "Oh ? ça y est, t'as terminé ton laïus, Yang ?" Après la méchanceté, l'égoïsme et la lâcheté, voilà que le dédain faisait son apparition. Plus que l'insensibilité et je me serais transformé en ma mère. Je détestais être comme ça, ça ne me ressemblait pas, mais je haïssais tellement l'idée que Nicole puisse faire semblant de faire partie de leur famille que je n'arrivais même pas à essayer d'être sympathique. N'importe quel autre voisin aurait été accueilli avec des excuses, une explication et j'aurais fait l'effort de parler à Helen. Encore. Mais pas lui. Lui, j'avais envie de l'étriper sur ma pelouse. Non, j'avais même plutôt envie de lui demander d'appeler toute sa famille et de tous les enterrer dans le terrain en friche de ma mère.

Seulement, on ne peut pas toujours faire ce qu'on veut, alors je me contentais d'avoir l'air le plus blasé possible. "Pour commencer, j'ose espérer que j'ai mal compris ta première phrase et que tu n'étais pas en train d'insinuer que je couche avec ma mère, parce que sinon, je vais avoir besoin d'un sac à vomi." C'était ma façon à moi de dire que je n'avais rien à voir avec ce bordel. Il aurait forcément été plus simple de le dire franchement mais... Dois-je vous refaire le couplet sur mes envies de meurtre ? "Et ensuite, qu'on soit bien d'accord, les hommes mariés n'ont qu'à lui dire, non, puisque la chaudasse qui vit là est incapable de se contrôler. Et si leurs femmes sont inquiètes... Bah, peut-être qu'elle devrait remettre leur couple en question." Ça avait toujours été ma ligne de défense. Déjà quand je me faisais tabasser au collège parce qu'elle se tapait un homme marié : ok, elle n'avait pas à faire ce qu'elle faisait, mais elle n'était pas la seule responsable. Si les hommes mariés avaient un peu de loyauté et d'amour envers leurs femmes, toutes les Helen du monde n'étaient pas censées les intéresser.

"Ta famille n'aime pas ma mère, c'est réciproque. S'ils ne sont pas contents, ils peuvent toujours partir." Ouais, ça m'aurait bien arrangé ça, tiens. S' ils avaient pu se casser loin de Brisbane, il n'y aurait plus eu aucun risque qu'ils me volent ma sœur. Ou qu'ils ne la transforment en parfaite petite coréenne traditionnelle quand elle était parfaite comme elle était. Et d'ailleurs, quand il s'agissait de traiter une O'Connor comme sa fille, elle était là la daronne, alors pourquoi quand il était question de se plaindre du reste de la famille, il n'y avait plus personne ? "Et d'ailleurs, puisqu'on en est aux reproches, on peut savoir pourquoi c'est toi le messager ? Tes parents n'ont pas de problème avec notre langue me semble-t-il, donc quoi, ils sont devenus muets ? Tu n'habites même pas là, alors c'est bien beau de venir avec tes grands airs, mais qu'est-ce que tu peux savoir de ce qu'il se passe ici, toi, hein ?"
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr




( Feeling blue )
I die everytime you walk away, don't leave me alone with me, see, i'm afraid of the darkness, and my demons, and the voices – see nothing's gonna be okay.

(maxwell) the major cause of discord MFXZ5u9
(maxwell) the major cause of discord IUJCx06
(maxwell) the major cause of discord OrLErGE
Revenir en haut Aller en bas
Eddie Yang
Eddie Yang
les rythmes endiablés
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 25 ans (18/04/1996) et encore très loin de l'âge de raison
SURNOM : juste Eddie. oppa (오빠) par sa sœur et hyung (형) par son cousin, ses collègues préfèrent quant à eux l'appeler le traitre
STATUT : une belle brune a trouvé l'accès jusqu'à son cœur autrefois barricadé et il veut croire qu'il occupe la même place dans le sien
MÉTIER : danseur et chorégraphe au sein de la Northlight Company, en pause après une opération du genou
LOGEMENT : un petit appartement qu'il occupe seul avec ses chats au #109 Hughton Avenue, à Redcliffe
(maxwell) the major cause of discord TxCj75MN_o
POSTS : 2320 POINTS : 670

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : (intj-a) né à Sydney de parents coréens, originaire de Daegu en Corée du Sud ☆ a déménagé à Brisbane vers ses dix ans ☆ double nationalité australienne et coréenne ☆ une petite soeur qu'il surprotège et des parents exigeants dont il a brisé toutes les attentes ☆ membre et leader d'un groupe de danse underground ☆ gaga de ses trois chats, seuls colocataires qu'il tolère ☆ traine une sale réputation dans la compagnie où il travaille car très opportuniste ☆ mène une vie à cent à l'heure entre la danse et la moto, quitte à brûler la chandelle par les deux bouts.
RPs EN COURS :
(maxwell) the major cause of discord CcZ8f4zE_o
CALLIEyang² ~ 여동생 › From the day of the universe’s creation and beyond. Trough the infinite centuries and beyond. In the previous life and maybe the next too, we’re eternally together.

(maxwell) the major cause of discord 6zdGaxMX_o
EDDONgive me that rush › I'm full of problems, love sick. No way to go, I'm a loser in this game. Save me, take my hand, take all of me. Please use me like a drug.

(maxwell) the major cause of discord QuRK2GtT_o
NICKYthe painful reflection › You want to breathe, you hate this night. You want to wake up, you hate this dream. I could make it better, I could hold you tighter on that long road because within this pitch black darkness you are shining so brightly.

(maxwell) the major cause of discord AmGlRXTm_o
ALEDDIE(scénario) ghost from the past › That yellow moon teases me, that I can’t have you. "But you’re only a rough beast." If you’re going to say that kind of thing, get lost. If you need me, change me.

(maxwell) the major cause of discord BI7y2wGw_o
DIEDDIEthe unspoken truth › You say I’m unfamiliar, changed from the one you used to love. You say I’m not myself, not the one you knew so well. I'm so sorry for this fake love.

(maxwell) the major cause of discord NOvPHE8G_o
EBBYfeel free to tease me › If you're lonely and need a friend, and troubles seem like they never end, just remember you're not alone. Girl, you've got a friend in me.

(maxwell) the major cause of discord AzTabOVR_o
INSANE BOYZ(préliens) this is our own game › We just keep making and improving because we're one of a kind. No one can copy us, from the start it's been all ours.

(11)
callie #2nicolegabyredloaneddon #6liorsunanmaxwelldiego #3callie #3nickyeddon #7birthday party

RPs EN ATTENTE :
(maxwell) the major cause of discord I4g4d4mh_o


RPs TERMINÉS : dani #1channing #1bennettdani #2eddon #1penny #1channing #2abellilycallie x daniclémentdani #3ilariacallie #1diego #1inaya #1eddon #2eddon #3eddon #4kaneddieeddon #5inaya #2eleonorpenny #2diego #2mikaasher

fête des voisins ~ chez eddiechez jameschez elia, primrose et adelechez danichez lilychez gaby


rp abandonnés:
 

{ dialogues en #E66A50 }

AVATAR : lee know 리노 (minho)
CRÉDITS : @homemade (avatar) + @loonywaltz (userbars) + homemade & @violet gifs
DC : /
PSEUDO : ladyfame (clémence)
Femme (elle)
INSCRIT LE : 19/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t35663-maniac-on-the-floor-eddie https://www.30yearsstillyoung.com/t35845-eddie-stand-up-and-show-your-skills https://www.30yearsstillyoung.com/t35869-eddie-yang https://www.30yearsstillyoung.com/t35870-eddie-yang

(maxwell) the major cause of discord Empty
Message(#) Sujet: Re: (maxwell) the major cause of discord (maxwell) the major cause of discord EmptyMar 7 Sep - 21:57




Plowing through the storm, yeah, I know
A continuous brutal suffocating feeling
Even if I try to escape, now I know
This is a competition I can't avoid



L’homme qui lui tombe dessus lui donne plus l’impression de s’enfuir de cette maison que de lui ouvrir la porte après qu’il ait sonné, le principal étant qu’il puisse parler à quelqu’un là-dedans même s’il s’attendait à être accueilli par la femme dont ses parents s’étaient longuement plaints. Eddie attend de voir, il ne sait pas qui se trouve devant lui mais ce mec connait forcément la fauteuse de troubles qui cause tant de soucis aux Yang puisque c’est là qu’elle vit, la seule chose dont il soit vraiment sûr c'est qu'il se trouve à la bonne adresse. Si c’est la seule personne avec laquelle il peut espérer dialoguer dans cette baraque autant dire qu’il ne le laissera pas filer, et ce qui le surprend sur le moment c’est que le type l'identifie tout de suite. « Lui-même. » C'est curieux, tout ça. Ses parents ne lui ont pas parlé d’un homme vivant ici mais lui semble très bien visualiser à quelle famille il appartient, alors qu’Eddie ne vit pourtant plus dans le quartier depuis un bail. Il pensait avoir besoin de se présenter mais on lui épargnera du coup cette peine, en revanche ce qu’on ne lui épargne pas c’est un accueil des plus froids. Le type ne serait pas franchement ravi de le voir et c’est drôle, il avait pu le sentir au tout premier regard qu’il avait posé sur lui. Est-ce qu’il ne peut pas l’encadrer lui spécifiquement ou bien sa famille, il ne sait pas, mais il commence à se demander si sa mère ne l’a pas envoyé se fourrer dans un véritable guet-apens. Ce type a quand même l’air de très bien savoir qui il est alors que la réciproque n’est pas vraie du tout, et puis gratuit comme ça ? Le ton a au moins le mérite d’être donné. « Allons bon. » il souffle en haussant brièvement les épaules. Des mecs pas trop ravis de le voir il y en a des tas dans cette ville alors il ne se formalisera pas pour si peu, et va se contenter de l’ajouter à la liste de toutes les personnes qui ne peuvent plus voir sa tronche. Sauf que ce mec officiellement il ne lui a rien fait, si Eddie se trouve devant lui c’est pour rappeler à l’occupante des lieux ses devoirs en tant que voisine, le respect étant manifestement parti en vacances depuis trop longtemps par ici. Face à lui son interlocuteur assimile la raison de sa venue mais n’a pas l’air plus concerné que ça, l'amenant à s’interroger sur les liens qu'il peut avoir avec la fameuse Helen. On dirait que ce n’est pas trop son problème, que ça lui passe même un peu au dessus. « Oui, ça. Je doute quand même d’être le premier à me manifester pour ces nuisances. » Et il ne sera pas le dernier si cette foutue voisine ne revoit pas ses vilaines habitudes. Il connait Eddie, très bien même car lui aussi est passé par là il n’y a pas si longtemps. On lui a aussi pris la tête pour une musique un peu trop forte qui pourrissait la vie de ses voisins et il s’emploie à faire des efforts depuis, ça aura pris le temps mais il n’existe pas de cas réellement désespéré, juste des gens manquant cruellement de bonne volonté. Si lui a pu évoluer tout le monde le peut mais sans dialogue ce sera compliqué, cette Helen n’a pas l’air très accessible et ce type devant lui risque de ne pas lui faciliter beaucoup plus la tâche d’après ce qu’il comprend.

Alors c’est vrai qu’il bavasse pas mal Eddie mais il a tout un sac à vider, s’il a traversé la rue ce n’est pas pour venir prendre le thé mais bien pour confronter cette voisine infernale qui mène la vie impossible à tout le monde dans ce quartier. Il a terminé son speech oui, et il espère ne pas avoir brassé de l'air car ce n’est déjà pas de gaité de cœur qu’il met son nez dans toute cette histoire. Ça le gonfle Eddie d’être mêlé à tout ça alors qu’il a franchement mieux à faire de son temps, cette place ne devrait pas être la sienne et pourtant c’est bien lui qui se retrouve en première ligne aujourd’hui. Il y a méprise là par contre, le type qui lui a ouvert la porte n’est pas le compagnon mais le fils d’Helen.. ah. C’est un peu embarrassant mais en même temps qu’est-ce qu’il pouvait en savoir, ce n’est pas écrit sur son front. « Ta mère ? J’en savais rien tu vois, j’ignorais que la fameuse Helen avait un fils et que celui-ci vivait encore avec elle à.. » Pause, quel âge il peut avoir ce type ? Difficile à estimer comme ça mais il lui semble quand même un peu plus vieux que lui, et de toute façon Eddie n’a pas fait le déplacement jusqu’ici pour émettre un jugement là-dessus. Tanguy ou pas ce ne sont pas ses affaires, ses parents se sont juste bien gardés de lui dire que cette Helen ne vivait pas seule et ça aurait été bien pour qu’il sache tout de suite à qui il a affaire. La chaudasse.. est-ce bien une façon de parler de sa mère, d'ailleurs ? Là encore il n’a pas à juger mais ça le surprend, et il croit comprendre qu’ils ont l’un et l’autre des rapports compliqués avec leur maman même si Eddie ne pourra jamais reprocher à la sienne de collectionner les hommes. Il n’aime en revanche pas trop ce qu’il entend, il ne le contredira pas totalement sur le fait que les hommes sollicités n’ont qu’à dire non mais il ne le laissera pas dénigrer le couple que forment ses parents sans réagir. « Hey, hey, le souci c’est le comportement de ta mère va pas tout mélanger. » Il s’agirait de ne pas oublier qui pose problème ici, ils ne vont vraiment pas être copains tous les deux s’il se permet de remettre en question un mariage dont il ignore tout, et dont il ne soupçonne pas la solidité. « Mon père ne sait pas envoyer balader les gens, c’est un défaut qu'il a mais ça n’en fait pas un homme intéressé pour autant. Tu penses pas que la vraie question ici c’est pourquoi ta mère.. ou cette femme, si tu préfères, a le besoin irrépressible de draguer tous les hommes casés des alentours ? Y'a pas assez de célibataires dans cette ville ? » Il se pose réellement la question Eddie puisque ce type lui confirme qu’Helen a bien la réputation que sa mère lui prêtait, comme quoi elle n'avait rien inventé. Lui trouve ça presque tragique mais il ne la connait pas cette femme, la seule chose qu’il devine c’est qu’il n’y a plus de père depuis longtemps ici ou alors la situation est encore plus grotesque qu’il n’ose l’imaginer.

Leurs familles se voueraient un désamour réciproque, il ne voit pas bien ce que la sienne a pu faire pour être dans leur collimateur mais il conçoit à la limite que sa mère ne soit pas trop leur tasse de thé sachant qu'elle n'est pas du genre à se laisser faire. De là à tous les mettre dans le même sac par contre il trouve ça fort Eddie, et il hallucine lorsque le type leur conseille carrément de partir s’ils ne sont pas contents. Et puis quoi encore ? Il rêve éveillé celui-là. « J’ai bien entendu ? » Même ses parents qui saturent de la femme vivant ici n’auraient pas osé lui demander de partir, alors comment ce mec peut oser le regarder dans les yeux et lui présenter ça comme la solution à leurs problèmes ? « Ça fait quinze ans qu’on vit ici, mes parents vont pas déménager pour vous faire plaisir. Mais j’ai l’impression que c’est pas le problème là, t’as un truc contre nous et t’attends que je devine ce que c’est ou quoi ? » Parce qu’il sent bien qu’il y a anguille sous roche Eddie, pourquoi sinon les détesterait-il autant alors qu’ils sont parfaitement dans leur bon droit en venant se plaindre ? Ce n’est quand même pas un crime d’exiger que cette Helen se calme et cesse de transformer ce quartier en boite de nuit. Il se voit après ça reprocher d’être le messager de ses parents et c’est vrai que ça ne devrait pas être à lui d’être ici, pour le coup il ne lui apprend rien. « Ma mère a profité de ma visite pour m’envoyer régler ses problèmes et j’étais pas en position de lui dire non. » il résume sans entrer dans les détails de sa vie qui ne risquent pas de grandement intéresser ce type. « Et elle s’est dit que je resterais plus calme qu’elle face à la tienne, je crois qu’elle en a vraiment plein le dos là. On ne veut pas non plus qu’elles en viennent aux mains n’est-ce pas, donc c’est peut-être pas plus mal. » Il préfère le voir comme ça lui, même s’il n’est vraiment pas ici par plaisir et préférerait être ailleurs. Sa mère lui a bien fait comprendre qu’elle risquait de s'emporter si cette voisine la poussait encore à bout et il ne tient pas à ce qu'elle se fasse mal voir, ce n’est pas comme ça qu’on règle les problèmes chez les Yang. « C’est quoi ton prénom ? Et pourquoi t’as l’air si bien renseigné sur nous ? » Ils sont une famille relativement discrète ici, le genre à ne pas faire de vagues contrairement à la mère de ce type alors il s’interroge Eddie, il veut savoir ce qu’il sait réellement d’eux et il ne peut pas s’empêcher de penser que ça dépasse cette histoire de conflit de voisinage.








(maxwell) the major cause of discord 873483867 (maxwell) the major cause of discord 873483867:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

(maxwell) the major cause of discord Empty
Message(#) Sujet: Re: (maxwell) the major cause of discord (maxwell) the major cause of discord Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

(maxwell) the major cause of discord

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: toowong :: logements
-