AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-37%
Le deal à ne pas rater :
Ecran PC Gamer Incurvé – ACER – Nitro 23,6″ FHD 165 Hz 1ms
179.99 € 286.99 €
Voir le deal

 (Chanelle #5) If a padlock love was a promise...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Channing Walker
Channing Walker
l'ironie du sacrifice
l'ironie du sacrifice
Voir le profil de l'utilisateur
(Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 7vHkInU ÂGE : 35 ans, né le 26 août 1986
SURNOM : chan en général, souvent monsieur Walker ou Walker tout court
STATUT : a déjà trouvé sa moitié il y a des années, refuse de l'admettre et préfère continuer de chercher (non)
MÉTIER : dirigeant du Walker Group, entreprise de renom dans le domaine de l'immobilier
LOGEMENT : 216 beachcrest road à bayside, dans une villa avec une vue imprenable bien trop grande pour lui seul. il la partage temporairement avec sa soeur Lexie, venue poser ses valises chez lui par précaution
(Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 Rnuy
POSTS : 1215 POINTS : 655

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : il est né et a toujours vécu à Brisbane, même s'il a pas mal voyagé › il est gourmand, excellent cuisinier › il a un tempérament calme et diplomate › il fait du piano depuis qu'il est môme › il participe à des courses illégales au coeur de Brisbane, un vieux démon › il est trilingue (anglais, français et italien) › il a un tatouage « 007 » en bas du dos, une connerie de soirée quand il avait 22 ans › il adore le bon vin et le whisky › il n'aime pas se confier, est très pudique de ses sentiments › il aime passer du temps à sillonner la ville avec sa CBR
RPs EN COURS :
(Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 Jesb
CHANELLE #10 #11 #13 i didn't kissed you that night, cause if i did, i wouldn't have been able to walk away. i would have stay with you and forget about the world, cause you were mine #1#2#3#4#5#6#7#8#9#10#11#12#13

(Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 Lc5g
WALKERS #1 salt and sugar look alike. be careful who you trust

(Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 Ohbi
CHANNIKA #5 out on our own, dreaming in a world that we both know is out of our control but if shit hits the fan we're not alone, 'cause you've got me and you know that i've got you and i know if the tide takes California, i'm so glad i got to hold ya

(Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 T836
WALKIE #4 #5 i’d take a bullet for you. not in the head tho, but like in the leg or something

(Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 7xrt
ELANING › the heart needs more time to accept what the mind already knows. i'm just glad to have you by my side, now and always


RPs EN ATTENTE :
(Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 0pkf

RPs TERMINÉS : elizabeth #1dani #1caelan #1raphaellexie #1clyde #1dani #2eddie #1elizabeth #2dani #3elizabeth #3caelan #2dani au #4danika #1dani #5lexie #3eddie #2victoria #1hayden #1dani #6dani #7elizabeth #4clyde #2 et lexie #2danika #2dani #9garett #1gabrielle #1gabrielle #2gabrielle au #3lexie #3gabrielle #4hunter #1james #1danika #3gabrielle #6nicky #1lexie #4adriana #1freddy #1gabrielle au #8eddie au #3gabrielle #7gala de charitégabrielle #5elizabeth #5danika #4sergio #1jezabel #1michaela #1gabrielle#12lexie #5caelan #5 et gabrielle #9ashley #1

rps abandonnés:
 

AVATAR : Matthew Daddario
CRÉDITS : dezaia (avatar) astra (code signature) Mapartche (dessin channing) loonywaltz (userbar)
DC :  
PSEUDO : astre, eternalia
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/11/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t35209-cafe-noir-channing https://www.30yearsstillyoung.com/t35307-des-bleus-a-l-ame-channing https://www.30yearsstillyoung.com/t35936-channing-walker https://www.30yearsstillyoung.com/t35934-channing-walker

(Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: (Chanelle #5) If a padlock love was a promise... (Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 EmptyJeu 21 Oct 2021 - 22:49



if a padlock love was a promise

Los Angeles, août 2018
@Gabrielle Strange & Channing
« Tu veux vraiment la jouer comme ça… Mon-sieur Wal-ker ? » Il lève inévitablement les yeux au ciel lorsqu'elle se moque de lui, articulant d'une manière exagérément lente son nom. Il secoue doucement la tête sans pouvoir empêcher un sourire d'étirer ses lèvres, se reportant bien vite sur la brune lorsqu'elle noue ses bras dans son cou avant de venir l'embrasser. Ils pourraient s'attribuer des surnoms différents, plus affectifs, mais ces appellations formelles les amusent et ils n'ont jamais cherché à en changer. Un "honey" résonnerait très différemment, soufflé à la dérobée ici dans cette piscine ou à l'intérieur dans le salon. Mais ce dernier ferait également écho à une relation plus officielle. Il témoignerait d'un attachement certain, de sentiments réels et d'un amour réciproque. Il témoignerait de choses qu'ils ne s'avouent pas, et c'est sûrement pour cela qu'ils se privent d'autres formulations. Sûrement pour cela qu'ils demeurent mademoiselle Strange et monsieur Walker. « Mon-sieur Wal-ker » répète t'il en l'imitant, aggravant le ton moqueur de sa voix, déformant un peu sa bouche avant de rire de plus belle lorsqu'elle lui tape dans l'épaule.

Elle rejoint tranquillement les marches de la piscine, renonçant à son contact et il la suit sagement des yeux avant de se résoudre à la suivre. Il n'y pense pas à ce moment précis, et pourtant il a conscience d'être terriblement heureux à ses côtés. Conscience d'être chanceux d'avoir une telle femme à sa portée, une qui le fait rire et qui le connait presque sur le bout des doigts. Une qui le rend heureux, qui partage son quotidien, qui n'a cesse de le surprendre et de le faire rayonner. Il a beaucoup de chance, lui qui pensait ne plus jamais en connaître en amour. Lui qui pensait ne plus tomber amoureux s'était lamentablement cassé la cheville dans les escaliers. « Peu importe… Tu es sûr ? » Elle se stoppe dans ses gestes et il s'arrête à sa hauteur, faisant une moue tout à fait crédible. « Je croyais que tu appréciais la vue pourtant » Il tâche de garder son sérieux face à sa malice, à ses sous-entendus et à ses yeux de biche mais ses efforts sont vains. Il peste en essayant de garder la face, rompt la distance entre eux alors qu'elle délaisse négligemment son haut sans jamais se défaire de son air félin qu'il lui aime tant. « Tant pis pour toi » Il vient finalement l'aider à se défaire de son legging collant et gorgé d'eau, soupirant à voix basse. « Je n'ai jamais dis ça. » proteste t'il sans grande conviction, ses mains baladeuses et son regard parlant pour lui. Il enchaîne avec une nouvelle remarque, avant de la regarder un instant. Assise ici, trempée, à moitié nue et avec ce maudit sourire sur les lèvres, Gabrielle est chanceuse que ses pensées demeurent silencieuses. ou malchanceuse, selon le point de vue. « Mais tu aimes que je le sois » Il se reporte sur son visage, marquant une parenthèse sérieuse. « ça et un tas d'autres choses. »

Elle se moque légèrement de lui, mais le sérieux de l'héritier ne retombe pas alors qu'il se fait plus doux et tendre en venant se placer entre ses jambes, nourrissant son besoin de contact en posant ses mains sur elle. Il lui replace une mèche, la laisse reprendre à son tour un minimum de sérieux alors qu'il lui demande ce qui lui ferait plaisir pour le dîner de ce soir. Puisque oui, même s'il prétend se défiler, il n'en fera rien. Il se recule, lui tend la main et ils sortent de la piscine pour se sécher, Channing attrapant des serviettes. « J’ai acheté tout ce qui fallait pour que tu me fasses un dahl de lentilles, pour voir si tu arrive à faire mieux que celui qu’on a dégusté l’autre fois dans ce restau indien » Il hoche la tête, lui tendant une serviette tout en en passant une dans sa nuque avant de la remonter dans ses cheveux, malmenant ses mèches. « Tu es prévoyante, c'est bien. » remarque t'il avant de la laisser poursuivre. « Ne me déçois pas » Il hausse les sourcils en la regardant, continuant de frotter la serviette dans ses cheveux. « Comme si j'avais pour habitude de te décevoir. »

Il se détourne quelques minutes, le temps de continuer de se sécher alors qu'il repense à cette soirée dans ce restaurant. L'ambiance des lieux avait été passable mais le repas quant à lui n'avait pas été une franche réussite, et si cela les avait amusé pendant le dîner il ne peut s'empêcher de repenser à la suite des évènements. Ils avaient eu encore faim une fois à la villa et n'avaient pas eu le temps d'aller en courses la veille, les placards et les tiroirs tous quasi vides. Alors sur un coup de tête, ils avaient enfilé une paire de basket, un jogging et un sweat et avaient été à pied au pizzaiolo du coin de la rue. Ils avaient attendu leurs pizzas en partageant la dernière bière du frigo du brave homme encore aux fourneaux, avant de récupérer leurs cartons et de finir par rentrer en courant sous une brutale averse. Ils avaient ri, repris leur souffle en entrant dans le domicile, Channing avait manqué de tomber avec ses semelles glissantes et finalement ils avaient pu s'endormir le ventre plein. Cela avait été une belle soirée, une dont Gabrielle vient interrompre les souvenirs en le stoppant dans ses gestes. Il la laisse faire, silencieux en l'observant, frissonnant un peu sous sa main qui vient trouver sa joue puis ses lèvres qui viennent trouver les siennes. « On a encore un peu de temps, je crois… » Son front se repose sur le sien alors qu'elle brise le baiser et l'héritier sourit doucement. « Je crois aussi. » Il lui en vole un nouveau avant de la suivre à l'intérieur, prenant garde à ne pas glisser, revenant aussitôt à l'assaut de ses lèvres.

***

Channing a passé un après-midi plutôt tranquille, travaillant sur son pc une heure ou deux puis faisant un peu de rangement dans la villa. Il a profité de cette journée plutôt calme pour également passer un coup de fil à Caelan afin de prendre des nouvelles, et son meilleur ami lui a tenu compagnie un moment avant qu'il ne se ressoude à le laisser pour se mettre sérieusement aux fourneaux. Un tablier noué à la taille, ses ingrédients sur le plan de travail et de la musique en fond, il se met à la préparation de ce fameux dalh de lentilles réclamé par la brune. La préparation n'est pas particulièrement lente ou complexe, simplement minutieuse et Channing met un point d'honneur à ce que les choses soient parfaites. Il s'agit de sa seule chance d'obtenir son massage après tout. Bien sûr, cela n'a rien à voir avec le fait de vouloir faire plaisir à Gabrielle. Une vingtaine de minutes plus tard, il entend une voiture se garer dans l'allée et un sourire se dessine sur ses lèvres. Il continue de cuisiner en attendant de l'entendre entrer, sifflotant sur la mélodie qui se joue à volume bas autour de lui. « Chan’ ? » « Cuisine Gab. » lance t'il, même s'il a conscience qu'elle sait où le trouver. C'est une poignée de secondes plus tard que sa silhouette sculptée dans son tailleur se dessine dans la pièce à vivre et il ne peut s'empêcher de la regarder s'approcher. Il ne peut s'en empêcher à la moindre occasion, l'admirant à chaque fois comme si c'était la première fois qu'il la voyait. Il se reporte toutefois sur sa préparation assez vite, et elle contourne le comptoir pour venir dans son dos. « Ça sent divinement bon... En espérant que ça le soit aussi en bouche, autrement… pas de récompenses » Il met un peu de sauce sur une spatule pour lui faire goûter, portant l'avant goût à ses lèvres avec un sourire avant de guetter sa réaction. « Ose me dire que ça ne l'est pas. » la provoque t'il avec malice, avant de se reconcentrer sur son plat qu'il termine peu après. « Assieds toi. Ca a été à l'agence ? » demande t'il en venant dresser les assiettes, avant d'apporter une bouteille de vin blanc et de les servir. Il se débarrasse au passage de son tablier, vole un baiser à la demoiselle sans crier gare et s'installe ensuite en face d'elle. « Tu as le bonjour de Caelan. Je l'ai eu au téléphone tout à l'heure. » Il souffle doucement d'aise en la regardant, la laissant commencer à manger en première pour mieux surveiller ses réactions. Comme s'il était un cuisinier amateur face à son jury. « Je vais te guetter comme ça jusqu'à ce que tu daignes dire quelque chose Gaby. » la menace t'il dans un rire, prenant une gorgée de vin.
rainmaker


 
darkness is your candle
she took my heart i think she took my soul. with the moon i run far from the carnage of the fiery sun. driven by the strangle of vein showing no mercy i'd do it again, open up your eyes you keep on crying baby i'll bleed you dry

(Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 2p84eyfk

(Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 7ens88hz (Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 D93hxuty

(Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 1207904071:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabrielle Strange
Gabrielle Strange
la pente glissante
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 ans (30.07.1985)
SURNOM : Ses proches la surnomme Gaby ou Gab'. Un certain Walker l'appelait, fut un temps, Miss California.
STATUT : Elle a tenté de l'oublier, mais il semblerait qu'une partie d'elle en soit incapable...
MÉTIER : Avocate pénaliste, travaille pour le cabinet Sherman & Mancini
LOGEMENT : #521 wellington street, bayside.
(Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 Rk3g
POSTS : 468 POINTS : 1910

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Née à Las Vegas ☽ Etudes à LA pour devenir avocate où elle s'est établie ensuite ☽ Départ pour l'Australie sans en avoir le choix en août 2020 ☽ Végétarienne ☽ Amoureuse de la nature, sa bouffée d'oxygène étant les randonnées ☽ Aime le vin ☽ Suit les tendances en matière de mode ☽ Photographe à ses heures perdues, une passion qu'elle a depuis petite.
RPs EN COURS : (Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 Giphy
STRANGE FAMILY ☽ Everything will change, nothin' stays the same and nobody here's perfect, oh but everyone's to blame, all that you rely on and all that you can save will leave you in the morning and find you in the day.

(Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 Jesb
CHANELLE ☽ We let the waters rise, we drifted to survive, I needed you to stay, but I let you drift away, my love, where are you?

(Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 Giphy
STRANCKIE ☽ unexpected friendships are the best ones.

(Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 Giphy
EBBY ☽ So no one told you life was gonna be this way, your job's a joke, you're broke, your love life's DOA, it's like you're always stuck in second gear, when it hasn't been your day, your week, your month, or even your year, but I'll be there for you

10/08
Ebby #2 Cade #1Stranckie #3Chanelle #10Chanelle #11Isaac #1River #1Chanelle #13 Mitch #2Jackson #1
RPs EN ATTENTE : Elijah ☽ Mitsuko
RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens.
AVATAR : Crystal Reed
CRÉDITS : @wonderland (gifs)
DC : Stacey, la naïve, Zoya, l'irresponsable et Chiara, la tête brulée
Femme (elle)
INSCRIT LE : 18/04/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t38177-tough-girl-whose-soul-ashes-gabrielle-strange https://www.30yearsstillyoung.com/t38200-gabrielle-strange-time-has-come-as-we-all-go-down https://www.30yearsstillyoung.com/t38219-gabrielle-strange

(Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: (Chanelle #5) If a padlock love was a promise... (Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 EmptyLun 1 Nov 2021 - 22:32




If a padlock love was a promise...
Sunnynook river park, Los Angeles, août 2018.« Mon-sieur Wal-ker ». Son imitation lui arrache un rire alors qu’elle ne le quitte pas du regard. Elle aime cette appellation et sait qu’il l’apprécie aussi, parce que même si ce surnom ne sonne pas comme un surnom plus doux, lorsque celui-ci passe la barrière de ses lèvres, il a une saveur toute particulière. En tout cas pour elle, ne le prononçant pas de la même manière qu’elle le ferait pour une personne lambda, celui-ci sonnant plus doux ou plus joueur selon la situation.

Elle est détrempée alors qu’il ne lui a pas laissé le temps de retirer ses vêtements avant de la jeter dans la piscine. Gabrielle se débarrasse difficilement de ceux-ci, réclamant son aide mais il semble s’amuser de la voir en difficulté, hésitant à lui venir en aide. Au lieu de se braquer et de lui en vouloir – chose qui lui semble impossible à ses yeux, pour l’instant – Gaby joue encore de malice, dans l’espoir sûrement de le faire craquer alors qu’elle retire son haut qui lui colle bien trop à la peau « Je n’ai jamais dis ça ». Elle prend un air outré alors qu’il vient à l’aider et surtout à laisser ses mains s’attarder sur sa peau. C’est donc un sourire en coin qui apparait sur les lèvres de Gabrielle, amusée par l’incapacité qu’ils ont, autant l’un que l’autre, d’être crédible quand ils cherchent à se résister. « ça et un tas d’autres choses ». Gaby sent un frisson parcourir sa peau alors qu’ils se fixent du regard et qu’il a ces quelques mots pour elle. Il avoue à demi-mot qu’il aime bien plus de choses chez elle que son côté borné, et à cet instant, leur visage sont si proches, qu’elle ne peut résister à lui subtiliser un énième baiser de plus, comme pour le remercier à défaut d’être capable d’en dire plus.

La parenthèse est vite fermée, Channing se proposant de lui concocter le dîner et, évidemment, Gabrielle a déjà tout prévu « Tu es prévoyante, c’est bien » « Ca a l’air de te surprendre, je le suis toujours, tu devrais le savoir ». La malice reprend place, alors qu’elle enchaine en lui disant qu’elle attend de lui un dahl de lentilles digne de ce nom, surtout après la déception de ce restaurant indien il y a quelques jours de ça « Comme si j’avais pour habitude de te décevoir ». Jamais il ne l’a déçu, au contraire, il la comble de bonheur un peu plus chaque jour. « C’est pas faux… » se contente-t-elle de murmurer, suffisamment pour qu’il l’entende, pas trop fort non plus comme par timidité alors qu’elle se sèche délicatement les cheveux. Après un court instant, elle se dirige vers lui, lui fait comprendre qu’elle a envie de profiter du temps qu’il leur reste avant qu’elle ne parte pour son cabinet d’avocats et les deux amants entrent à l’intérieur pour laisser parler leurs envies.

***

Il y a de la chaleur dans cette villa qu’elle retrouve ce soir-là. Une chaleur qu’elle a très peu connue et dont elle serait incapable de se passer aujourd’hui. Une douceur de retrouver quelqu’un en rentrant du travail, une douceur dans le dîner qu’il s’applique à lui préparer suite à sa demande. En pénétrant dans la villa, elle hèle son prénom, par habitude, peut-être aussi pour s’assurer qu’il est bien là « Cuisine Gab ». Elle délaisse ses quelques affaires avant d’aller le rejoindre. Le voir avec son petit tablier noué autour de sa taille la fait sourire, un sourire qui s’agrandit alors qu’elle s’approche de lui, contournant le comptoir pour le rejoindre et regarder où il en est dans sa préparation. L’odeur est enivrante, ouvre l’appétit et la jeune femme ne tarde pas à lui faire remarquer, tout en se gardant son opinion sur la saveur du plat, qu’elle espère ne pas être décevant, auquel cas, un certain Channing Walker n’obtiendra pas sa récompense tant attendu « Ose me dire que ça ne l’est pas ». Il ne lui laisse pas vraiment le choix que de goûter alors qu’il lui porte la cuillère à la bouche. Elle approche ses lèvres de celle-ci et, tout en étant prudente du fait de la chaleur du plat, elle goûte alors « Uhm, ça a l’air pas trop mal ». Evidemment, elle le provoque encore mais attends d’avoir le met dans son assiette pour lui donner un avis plus éclairé. « Assieds-toi. Ça a été à l’agence ? ». Elle s’exécute après s’être lavée les mains, allant s’installer à table alors que Channing s’occupe de tout. Elle l’observe dans ses gestes tout en lui répondant « On a appris que la partie adverse compte nous donner du fil à retordre, visiblement un élément auquel nous n’avons pas pensé mais on a passé l’après-midi à plancher dessus, ils n’ont aucune chance, j’en suis persuadée ». Elle est confiante et cela se lit sur son visage. C’est la Gabrielle, avocate dont la réputation n’est plus à faire, redoutable face à l’adversaire et qui ne se laisse pas écraser aussi facilement. Le verre de vin servit par Channing est le bienvenu et alors qu’elle s’apprête à le saisir, l’héritier vient à lui voler un baiser, ce qui la fait sourire alors que son regard se veut plus doux à son attention. « Tu as le bonjour de Caelan. Je l’ai eu au téléphone tout à l’heure ». Les effluves de son assiette lui parviennent aux narines, humant davantage l’odeur agréable qui se dégage du plat qu’elle dévore déjà des yeux alors que son ventre crie famine. Elle s’empare alors de son verre de vin « Tu lui redonneras la prochaine fois que tu l’auras au téléphone. Je suis persuadée que votre conversation s’est encore éternisée n’est-ce pas ? ». Elle les a déjà entendu converser un long moment au téléphone les deux et les dires de Channing à propos de Caelan ne laisse pas de doutes quant à la relation fusionnelle qui les unit. D’ailleurs, Gaby sait aussi qu’ils sont fusionnels les deux, tels des frères, et l’anniversaire de Channing approchant, elle a sa petite idée déjà bien en tête pour le surprendre. Elle porte son verre de vin aux lèvres et sent le regard insistant de l’australien sur elle. « Je vais te guetter comme ça jusqu’à ce que tu daignes dire quelque chose Gaby ». Un sourcil s’arque sur son visage avant qu’un sourire ne se dessine sur ses lèvres et qu’elle dépose délicatement son verre. Volontairement, elle prend le temps dans ses gestes, prenant la fourchette lentement, pour venir prélever un peu de Dahl dans son assiette. Portant celle-ci à sa bouche, et après avoir soufflé dessus pour éviter de se bruler, Gabrielle goûte enfin. Elle se laisse du temps avant de dire quoi que ce soit, le visage inexpressif. Elle sent l’impatience de Channing, ce qui ne manque pas de la faire rire intérieurement. « Tu as une patience indéniable ». Elle finit par rire doucement, alors qu’elle tarde encore à lui donner son avis « Je dirais que c’est… attends, il faut que je goûte à nouveau ». Et elle le fait réellement, réitérant le même processus. « Uhm, je te l’accorde, c’est meilleur que le restaurant indien dans lequel on est allé ». Gabrielle ne dit pas pour autant si le plat est succulent quand pourtant, elle le pense. Elle reprend une cuillère de plus et ajoute enfin « C’est une réussite, Monsieur Walker » finit-t-elle par lâcher, amusée. Ils finissent de dîner tout en échangeant sur leur journée respective et parlant de choses et d’autres.  Ils se lèvent pour débarrasser la table, mettent les assiettes et autres couverts et plats dans le lave-vaisselle tout en finissant de ranger la cuisine. « Je dois dire que je ne suis pas tant surprise que ça que tu aies réussi ce Dahl ». Elle s’approche de lui, nouant ses bras autour de sa nuque « Tu n’as jamais envisagé de te reconvertir et devenir chef cuisinier ? A la tête de ton propre restaurant ? ». Même si elle sourit, elle est sérieuse dans ses propos. « Cela dit, je risque de ne pas être la seule à vouloir te faire des massages après un repas, peut-être n’est-ce pas une si bonne idée que ça finalement » Serait-ce de la jalousie qu’elle démontre ici ? Une sorte d’exclusivité qu’elle veut avoir de sa personne, comme avec ce cadenas scellé plus tôt dans la matinée sur ce pont de Sunnynook ? Elle niera sûrement s’il lui demande « En tout cas, il sera bien justifié ce soir… ». Aussitôt, ses lèvres viennent à s’emparer des siennes alors qu’elle se hisse sur ses pieds et resserre son étreinte. « Vous frôlez la perfection, Monsieur Walker… C’est inquiétant » avoue-t-elle à demi-mot, dans un murmure une nouvelle fois à peine audible alors que leur visage sont toujours aussi proche l’un de l’autre et qu’elle se perd dans son regard.  
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr



@Channing Walker (Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 1949770018 (Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 763064237 (Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 2954228499



Can we surrender?
We let the waters rise, we drifted to survive, i needed you to stay, but I let you drift away

@BESIDETHECROCODILE

(Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 Upylpwj

(Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 J5U6W8Q
(Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 JL89r1l
(Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 Xc1pTzg
(Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 4dcIXIB
(Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 VPaEYqd
(Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 0f0M9Ir

Revenir en haut Aller en bas
Channing Walker
Channing Walker
l'ironie du sacrifice
l'ironie du sacrifice
Voir le profil de l'utilisateur
(Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 7vHkInU ÂGE : 35 ans, né le 26 août 1986
SURNOM : chan en général, souvent monsieur Walker ou Walker tout court
STATUT : a déjà trouvé sa moitié il y a des années, refuse de l'admettre et préfère continuer de chercher (non)
MÉTIER : dirigeant du Walker Group, entreprise de renom dans le domaine de l'immobilier
LOGEMENT : 216 beachcrest road à bayside, dans une villa avec une vue imprenable bien trop grande pour lui seul. il la partage temporairement avec sa soeur Lexie, venue poser ses valises chez lui par précaution
(Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 Rnuy
POSTS : 1215 POINTS : 655

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : il est né et a toujours vécu à Brisbane, même s'il a pas mal voyagé › il est gourmand, excellent cuisinier › il a un tempérament calme et diplomate › il fait du piano depuis qu'il est môme › il participe à des courses illégales au coeur de Brisbane, un vieux démon › il est trilingue (anglais, français et italien) › il a un tatouage « 007 » en bas du dos, une connerie de soirée quand il avait 22 ans › il adore le bon vin et le whisky › il n'aime pas se confier, est très pudique de ses sentiments › il aime passer du temps à sillonner la ville avec sa CBR
RPs EN COURS :
(Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 Jesb
CHANELLE #10 #11 #13 i didn't kissed you that night, cause if i did, i wouldn't have been able to walk away. i would have stay with you and forget about the world, cause you were mine #1#2#3#4#5#6#7#8#9#10#11#12#13

(Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 Lc5g
WALKERS #1 salt and sugar look alike. be careful who you trust

(Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 Ohbi
CHANNIKA #5 out on our own, dreaming in a world that we both know is out of our control but if shit hits the fan we're not alone, 'cause you've got me and you know that i've got you and i know if the tide takes California, i'm so glad i got to hold ya

(Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 T836
WALKIE #4 #5 i’d take a bullet for you. not in the head tho, but like in the leg or something

(Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 7xrt
ELANING › the heart needs more time to accept what the mind already knows. i'm just glad to have you by my side, now and always


RPs EN ATTENTE :
(Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 0pkf

RPs TERMINÉS : elizabeth #1dani #1caelan #1raphaellexie #1clyde #1dani #2eddie #1elizabeth #2dani #3elizabeth #3caelan #2dani au #4danika #1dani #5lexie #3eddie #2victoria #1hayden #1dani #6dani #7elizabeth #4clyde #2 et lexie #2danika #2dani #9garett #1gabrielle #1gabrielle #2gabrielle au #3lexie #3gabrielle #4hunter #1james #1danika #3gabrielle #6nicky #1lexie #4adriana #1freddy #1gabrielle au #8eddie au #3gabrielle #7gala de charitégabrielle #5elizabeth #5danika #4sergio #1jezabel #1michaela #1gabrielle#12lexie #5caelan #5 et gabrielle #9ashley #1

rps abandonnés:
 

AVATAR : Matthew Daddario
CRÉDITS : dezaia (avatar) astra (code signature) Mapartche (dessin channing) loonywaltz (userbar)
DC :  
PSEUDO : astre, eternalia
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/11/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t35209-cafe-noir-channing https://www.30yearsstillyoung.com/t35307-des-bleus-a-l-ame-channing https://www.30yearsstillyoung.com/t35936-channing-walker https://www.30yearsstillyoung.com/t35934-channing-walker

(Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: (Chanelle #5) If a padlock love was a promise... (Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 EmptySam 6 Nov 2021 - 18:30



if a padlock love was a promise

Los Angeles, août 2018
@Gabrielle Strange & Channing
C'est un confort dont il avait oublié la saveur après sa dernière relation. Celui d'être rejoint en fin de journée, celui de se sentir à la maison non seulement entre quatre murs mais également dans les bras de quelqu'un. Gabrielle le fait renouer avec ce bonheur si particulier et unique, elle contribue un peu davantage chaque jour à rendre son sourire plus sincère et Channing profite égoïstement de chacun de leurs moments comme si tout pouvait se terminer soudainement. ce qui est le cas. Penché sur la gazinière de l'avocate, il s'applique à rendre ce dahl parfait. Il est bon cuisiner le Walker, faisant parti de ceux avec une facilité plutôt innée à sublimer les petits plats du quotidien. Heureusement pour lui d'ailleurs, puisque gourmand et exigeant comme il l'est, il aurait sans doute été malheureux de devoir se contenter de conserves ou de restaurants pour le restant de ses jours. Gabrielle apparaît dans son champ de vision et il sourit en la voyant, la laissant le rejoindre avant de porter à ses lèvres un avant goût du plat. Prudemment, il souffle doucement sur la cuillère encore chaude avant de la guider à la bouche de l'avocate. « Uhm, ça a l’air pas trop mal » C'est un sourcil amusé qu'il arque à sa réponse, laissant échapper un rire à voix basse. « Pas trop mal... » répète t'il d'une voix moqueuse, retournant à sa préparation en l'invitant à s'asseoir. Il n'a pas tout à fait terminé et n'a pas l'intention de se laisser distraire, même si Gaby a cette tendance à l'attirer à elle comme un aimant, consciemment ou non. « On a appris que la partie adverse compte nous donner du fil à retordre, visiblement un élément auquel nous n’avons pas pensé mais on a passé l’après-midi à plancher dessus, ils n’ont aucune chance, j’en suis persuadée » Il l'interroge sur sa journée et sa réponse le fait sourire. Elle a confiance en elle et en ses capacités à réussir, tout comme lui n'en doute pas une seconde. « De quoi apporter un peu de piment et rendre la victoire plus belle. Je suis certain que tu es ravie. » lui lance t'il avec un regard complice. Ravie, Gabrielle ne l'est certainement pas réellement. Mais il a malgré cela conscience qu'elle affectionne le goût du challenge, et qu'elle est l'une des meilleures avocates de la région. Elle est persuadée de remporter cette affaire, et il l'est tout autant qu'elle. Il se reporte sur ses fourneaux, termine peu à peu. « Tu lui redonneras la prochaine fois que tu l’auras au téléphone. Je suis persuadée que votre conversation s’est encore éternisée n’est-ce pas ? » Le grand brun acquiesce en servant les assiettes. Il lui a à de maintes reprises vanter la maladresse de son meilleur ami, leur amitié datant de la fac. « Comme deux commères qui s'appellent quand elles y pensent et qui ont des mois de mésaventures à rattraper. » Cela l'amuse beaucoup d'ailleurs. Ils sont de ceux à avoir peu de photos ensemble, à se voir de manière aléatoire et spontanée et à être toujours aussi proches malgré les aléas de la vie. C'est sûrement un peu cliché, mais Channing considère Caelan comme son frère et cela lui semblait évident de parler de lui à la brune.

Ils s'installent à table, Channing les sert en vin après avoir déposé les assiettes et c'est avec une impatience certaine qu'il se met à attendre que Gabrielle daigne goûter son plat. Elle se fait désirer la jolie brune, et pourtant il se montre particulièrement patient alors que ses bras s'appuient sur la table et qu'il plonge son regard dans le sien avec un sourire malicieux. Elle se moque probablement de lui à cet instant, plantant d'une manière exagérément lente sa fourchette dans le dahl et la portant à ses lèvres. Elle n'esquisse pas la moindre réaction, le visage aussi inexpressif que celui d'un grand cuisinier face à son élève alors que dans leur cas, c'est lui le grand cuisinier. « Tu as une patience indéniable » Le coin de sa bouche s'étire alors qu'il garde le silence, une moue chaste passant sur son visage. Il est patient, c'est un fait. « Je dirais que c’est… attends, il faut que je goûte à nouveau » Cette fois-ci, il roule des yeux en laissant son sourire s'entrevoir au travers de ses lèvres. « Tu es impossible. » se plaint-il en riant à voix basse, attendant que miss california décide de s'exprimer. « Uhm, je te l’accorde, c’est meilleur que le restaurant indien dans lequel on est allé » Le compliment est maigre et pudique et il hausse mollement les épaules, feignant d'être déçu. « Comme si la barre avait été haute. Vous êtes avare en compliments, mademoiselle Strange. » Finalement, il se met à manger à son tour après une gorgée de vin et la suite du dîner coule de source. Ils échangent sur leurs journées respectives, parlent de choses et d'autres comme ils le font si bien et finalement le brun décroche un compliment digne de ce nom alors qu'il charge le lave-vaisselle. « C’est une réussite, Monsieur Walker » « Merci Gabrielle. » souffle t'il d'une voix moqueuse mais sincère, lui volant un baiser avant qu'ils ne terminent de tout débarrasser.

Il s'appuit au plan de travail auquel il tourne le dos, et la brunette vient nouer ses bras à sa nuque. Sa tête se penche naturellement vers elle, son front frôlant le sien alors qu'elle prend la parole. « Je dois dire que je ne suis pas tant surprise que ça que tu aies réussi ce Dahl » « Tu m'aurais vexé en prétendant le contraire. » avoue t'il alors qu'il lui vole un nouveau baiser, toujours aussi chaste. Il est gourmand, et ce sur bien des points. « Tu n’as jamais envisagé de te reconvertir et devenir chef cuisinier ? A la tête de ton propre restaurant ? Cela dit, je risque de ne pas être la seule à vouloir te faire des massages après un repas, peut-être n’est-ce pas une si bonne idée que ça finalement » Il l'écoute en se redressant un peu, l'air malicieux sur son visage. « Serais-tu jalouse, miss California ? Que d'autres dames se sacrifient pour me masser le dos, quand tu rechignes tellement à le faire ? » et d'une certaine façon, inconsciemment, c'est peut-être à cause de cela qu'il est tombé amoureux d'elle. Elle qui prétend être insensible, elle dont les compliments sont rares, elle dont l'indifférence l'agace autant qu'elle l'attire. « En tout cas, il sera bien justifié ce soir… » Elle resserre son étreinte et il s'y laisse aller, cédant sous la légère pression sans pouvoir s'empêcher de sourire en attendant qu'elle vienne l'embrasser. Lorsqu'elle cesse de résister, il lui rend en posant une main sur sa joue, son pouce caressant sa pommette et ses doigts dessinant l'angle de sa mâchoire. « Vous frôlez la perfection, Monsieur Walker… C’est inquiétant » Il sourit contre ses lèvres, se recule juste assez pour parcourir son regard. Le sien de miel et l'autre chocolaté dansent l'un dans l'autre de longues secondes alors qu'un bref silence s'installe. « Ce n'est pas le genre de choses qui m'inquiète. » admet il avant de glisser sa main le long de son bras, venant nouer leurs doigts avant de la guider tranquillement et simplement dans la chambre. L'action est simple, contraste avec leur démarche plus précipitée de ce matin. Il l'attire tendrement à lui une fois dans la chambre, vient l'embrasser à nouveau avant de descendre un instant ses lèvres dans son cou. Ils prennent le temps d'aller se doucher, et lorsque Gaby sort de la salle d'eau Channing est en peignoir sur le lit, allongé en l'attendant patiemment. Les cheveux encore humides, il redresse la tête en l'entendant arriver et pose son portable sur la table de chevet. « Prête à honorer ta promesse ? » lance t'il avec un sourire taquin, se levant pour aller chercher une huile de massage. Il retourne ensuite s'installer sur le lit, se défait de son peignoir pour se retrouver en boxer et s'installe confortablement, tournant la tête vers elle. « Ca fait longtemps, je ne me souviens plus... Tu masses aussi bien que je cuisine ? » souffle t'il avec un air innocent et malicieux, souriant bêtement.
rainmaker


 
darkness is your candle
she took my heart i think she took my soul. with the moon i run far from the carnage of the fiery sun. driven by the strangle of vein showing no mercy i'd do it again, open up your eyes you keep on crying baby i'll bleed you dry

(Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 2p84eyfk

(Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 7ens88hz (Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 D93hxuty

(Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 1207904071:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabrielle Strange
Gabrielle Strange
la pente glissante
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 ans (30.07.1985)
SURNOM : Ses proches la surnomme Gaby ou Gab'. Un certain Walker l'appelait, fut un temps, Miss California.
STATUT : Elle a tenté de l'oublier, mais il semblerait qu'une partie d'elle en soit incapable...
MÉTIER : Avocate pénaliste, travaille pour le cabinet Sherman & Mancini
LOGEMENT : #521 wellington street, bayside.
(Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 Rk3g
POSTS : 468 POINTS : 1910

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Née à Las Vegas ☽ Etudes à LA pour devenir avocate où elle s'est établie ensuite ☽ Départ pour l'Australie sans en avoir le choix en août 2020 ☽ Végétarienne ☽ Amoureuse de la nature, sa bouffée d'oxygène étant les randonnées ☽ Aime le vin ☽ Suit les tendances en matière de mode ☽ Photographe à ses heures perdues, une passion qu'elle a depuis petite.
RPs EN COURS : (Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 Giphy
STRANGE FAMILY ☽ Everything will change, nothin' stays the same and nobody here's perfect, oh but everyone's to blame, all that you rely on and all that you can save will leave you in the morning and find you in the day.

(Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 Jesb
CHANELLE ☽ We let the waters rise, we drifted to survive, I needed you to stay, but I let you drift away, my love, where are you?

(Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 Giphy
STRANCKIE ☽ unexpected friendships are the best ones.

(Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 Giphy
EBBY ☽ So no one told you life was gonna be this way, your job's a joke, you're broke, your love life's DOA, it's like you're always stuck in second gear, when it hasn't been your day, your week, your month, or even your year, but I'll be there for you

10/08
Ebby #2 Cade #1Stranckie #3Chanelle #10Chanelle #11Isaac #1River #1Chanelle #13 Mitch #2Jackson #1
RPs EN ATTENTE : Elijah ☽ Mitsuko
RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens.
AVATAR : Crystal Reed
CRÉDITS : @wonderland (gifs)
DC : Stacey, la naïve, Zoya, l'irresponsable et Chiara, la tête brulée
Femme (elle)
INSCRIT LE : 18/04/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t38177-tough-girl-whose-soul-ashes-gabrielle-strange https://www.30yearsstillyoung.com/t38200-gabrielle-strange-time-has-come-as-we-all-go-down https://www.30yearsstillyoung.com/t38219-gabrielle-strange

(Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: (Chanelle #5) If a padlock love was a promise... (Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 EmptyLun 8 Nov 2021 - 21:22




If a padlock love was a promise...
Chez Gabrielle.« Pas trop mal… ». Gabrielle a le toupet de se moquer de lui alors qu’elle n’a aucun talent en cuisine. Elle serait incapable de faire le quart des plats qu’il lui prépare dès que l’occasion s’y présente. C’est sûrement là où ils sont aussi complémentaires. Elle est nulle en cuisine, le reconnait sans honte, elle qui dépend des services de livraisons de repas à domicile et de boites de conserves qui dépannent bien, surtout en plein milieu de la nuit quand elle ne parvient pas à trouver le sommeil, bien trop absorbée par son travail – ou quelconques tracas possibles et inimaginables. Channing s’est donné plus d’une fois la peine de lui montrer pourtant, mais elle semble résigner et surtout peu partante à fournir le moindre effort pour au moins essayer. Peut-être avouera-t-elle – non elle ne le fera pas – qu’elle se délecte de cette tâche parce qu’elle l’a désormais dans sa vie et qu’elle aime qu’il lui cuisine de bons petits plats comme ce soir, alors qu’elle rentre du travail. Un confort auquel elle s’accoutume, peut-être bien trop, au point qu’elle risque de tomber de bien haut quand, malgré tout, cette idylle qui semble si parfaite, se terminera inévitablement… « De quoi apporter un peu de piment et rendre la victoire plus belle. Je suis certain que tu es ravie ». « Et comment » fait-t-elle avec cet air fier et malicieux à la fois, alors qu’elle porte ce verre de vin à ses lèvres. Son métier est une chose dont elle est fière, d’autant plus du fait du renom qu’elle a gagné au fil des années dans le milieu. Gabrielle est consciente de la place qu’elle s’est faite et n’échangerait celle-ci pour rien au monde. Elle ne se repose pas pour autant sur ses acquis, ne considère pas que chaque procès, chaque combat est gagné d’avance, se donnant toujours corps et âme – peut-être parfois trop – dans ceux-ci. « D’ailleurs, demain soir, il est fort probable que nous ayons quelque chose à fêter ». Un clin d’œil et surtout une excuse de plus pour pouvoir passer la soirée à ses côtés, ce besoin de plus en plus pressant de l’avoir pour elle, sentant cette excitation animée son cœur dès l’instant où elle lui fait cette proposition, sachant pertinemment qu’il ne refusera pas. « Comme deux commères qui s’appellent quand elles y pensent et qui ont des mois de mésaventures à rattraper ». « Mésaventures… vraiment ? » ne peut-t-elle s’empêcher de relever, toujours avec cet air amusé, parce qu’elle aurait bien aimé être une petite mouche lors de leur conversation pour voir si Channing a parlé de Gabrielle à son meilleur ami. Peut-être dans l’espoir d’entendre un mot qui la conforterait dans ses sentiments, peut-être dans l’espoir d’entendre cette parole qui lui dirait qu’elle n’est pas la seule à les ressentir.

Il est temps de déguster ce fameux Dahl qu’elle lui a demandé un peu plus tôt dans la journée et que son estomac a commencé à lui réclamer il y a une heure ou deux déjà. Face au mets divinement bien préparé et surtout avec minutie, elle fait languir le chef cuisinier avec amusement, comme toujours, qui commence nécessairement à s’impatienter quand elle prétend devoir goûter une deuxième fois avant de lui donner son opinion « Tu es impossible ». Elle étouffe un rire alors qu’elle porte à nouveau la fourchette à sa bouche, même si elle n’a pas besoin de celle-ci en plus pour être certaine que le plat est une réussite. Pourtant, son compliment reste neutre, sans éclat et superflu « Comme si la barre avait été haute. Vous êtes avare en compliments, mademoiselle Strange ». Gaby hausse alors les épaules, avec ce petite sourire faussement angélique en battant des cils, cherchant sûrement à se faire pardonner sur ce point, bien qu’elle sache déjà qu’il changera d’avis dès l’instant où elle le récompensera comme il se doit. D’ailleurs, après un repas animé par la conversation, comme à leur habitude, et avoir débarrassé la table et tout ranger, elle ne manque pas de se montrer plus généreuse à propos du repas qu’il lui a confectionné, ce qu’il semble apprécier davantage « Merci Gabrielle ». Elle aime cette façon qu’il a de prononcer son prénom, la résonnance la faisant frissonner, d’autant plus quand il vient à lui subtiliser un baiser dont elle en savoure le mince instant qu’il dure.

« Tu m’aurais vexé en prétendant le contraire ». Evidemment qu’elle n’est pas surprise qu’il ait réussi cette mission qu’elle lui a confié. Sûrement ne lui aurait-t-elle pas confié si elle savait qu’il ne la réussirait pas et ce serait contentée de lui dire de leur commander à manger pour le dîner. Or, depuis le temps qu’ils se fréquentaient lui et elle, Gabrielle a compris qu’il a un talent inné en cuisine. D’ailleurs, une question lui brûle les lèvres à savoir si ce n’est pas une carrière qu’il aurait pu envisager à la place de celle qu’il lui incombe, par défaut – ou par dépit serait peut-être plus approprié. Mais elle n’obtient pas de réponses parce qu’elle ne peut s’empêcher d’avoir ce commentaire de plus, qui trahit une certaine jalousie « Serais-tu jalouse, miss Californie ? Que d’autres dames se sacrifient pour me masser le dos, quand tu rechignes tellement à le faire ? ». C’est un rire qu’elle laisse échapper quand pourtant, elle pourrait crier haut et fort que, oui elle l’est et qu’elle refuse de voir une quelconque autre personne s’approcher de lui, d’autant plus pour lui offrir un massage. Evidemment, ses pensées, elle les garde précieusement pour elle et, alors que ses bras sont toujours noués autour de sa nuque, elle répond « Je ne le suis pas… monsieur Walker. S’il y a d’autres prétendantes qui sont prêtes à le faire, je n’irai pas me battre avec elles… ». Gabrielle ne cherche pas à le provoquer ni à montrer de l’indifférence, mais plus à ce qu’il la rassure sur le fait qu’elle est la seule prétendante ce soir, comme tous les autres soirs. Qu’il lui appartient malgré cette relation non définie, qu’ils sont amants mais exclusifs. Mais, ce n’est pas en agissant de la sorte qu’elle obtiendra du réconfort de Channing, surtout quand elle peut se montrer aussi glaciale et indifférente, alors qu’il n’en est rien au plus profond d’elle. Peut-être se rend-t-elle compte de cela, car elle finit par s’avouer vaincue et exaucer son souhait de ce massage qu’il attend impatiemment. Et comme pour appuyer ses paroles, elle vient à l’étreindre, l’embrassant un peu plus passionnément, avouant qu’il frôle la perfection, pour ne pas dire qu’il est la perfection à ses yeux… « Ce n’est pas le genre de choses qui m’inquiète ». Un sourire étire ses lèvres alors qu’il vient à glisser sa main dans la sienne pour l’attirer vers l’étage, afin qu’ils se dirigent vers sa chambre et qu’elle puisse enfin lui offrir ce massage.

Une fois dans la pièce, Channing stoppe Gabrielle pour venir l’embrasser, ce à quoi elle se laisse faire, penchant son cou lorsque ses lèvres s’égarent dans celui-ci. Ils se dirigent ensuite vers la salle de bain, prennent une douche dont Gabrielle en sortira la dernière. Elle retrouve Channing dans la chambre quelques minutes plus tard, allongé sur le lit, simplement vêtu d’un peignoir « Prête à honorer ta promesse ? ». Un sourire de dessine sur ses lèvres alors qu’elle est vêtue d’une nuisette de soie de couleur rouge, réhaussée d’un kimono de couleur noire. « Il semblerait… » se contente-t-elle de répondre alors qu’elle le regarde aller récupérer cette huile de massage dont il connait bien l’emplacement, ce qui  ne manque pas d’étirer ses lèvres un peu plus. Elle observe le spectacle qu’il lui offre en retirant son peignoir alors qu’il vient prendre position sur le lit, afin qu’elle puisse entamer ce massage. « Ça fait longtemps, je ne me souviens plus… Tu masses aussi bien que je cuisine ? » « C’est préférable pour toi, je pense que tu t’en souviendrais si je massais aussi bien que moi, je cuisine ». Gabrielle rit et s’approche alors du lit, attrapant l’huile de massage dont elle verse un peu de liquide sur ses mains, prenant position à califourchon sur Channing alors qu’il est allongé sur le ventre. « Tu es prêt ? » Et elle n’attend pas réellement de réponses, venant à poser ses mains sur son dos, alors que l’huile est légèrement froide par rapport à la température de son corps, ce qui lui arrache un sourire taquin, s’attendant à ce que Channing réagisse. Gabrielle commence enfin son massage, partant de la nuque qu’elle masse délicatement de ses deux pouces avant de redescendre doucement le long de ses épaules, où elle s’attarde quelques instants. Il y a un certain silence qui s’immisce dans la pièce, voyant que l’héritier semble apprécier l’instant, les yeux visiblement clos. Elle s’applique à la tâche, voulant lui rendre la pareille quand il n’a de cesse d’être aux petits soins avec elle, bien au-delà du repas qu’il a pu préparer pour elle, ce soir. Ses mains viennent ensuite à descendre sur ses omoplates puis le long de sa colonne vertébrale, recommençant le procédé plusieurs fois avant de se pencher pour venir déposer un baiser délicatement dans son cou « Vous avez l’air détendu, Monsieur Walker… j’imagine que vous n’êtes pas déçu… ». Un petit sourire en coin apparait à nouveau, alors qu’elle lui murmure ses quelques mots, délicatement, voulant le laisser se détendre quand elle sait qu’il le mérite amplement, consciente que son rôle d’héritier ne l’aide pas à toujours l’être. « Tu ne m’as pas répondu… » amorce-t-elle alors qu’elle se relève doucement pour poursuivre le massage, ses gestes tendres sur sa peau « …tout à l’heure, quand je t’ai demandé si tu n’as jamais envisagé de devenir chef cuisinier pour ton propre restaurant… Ou une tout autre carrière ». C’est avec bienveillance qu’elle lui pose cette question, elle qui sait que cette question est personnelle et sûrement délicate pour lui.

code by EXORDIUM. | imgs by tumblr



@Channing Walker (Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 1949770018 (Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 763064237 (Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 2954228499



Can we surrender?
We let the waters rise, we drifted to survive, i needed you to stay, but I let you drift away

@BESIDETHECROCODILE

(Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 Upylpwj

(Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 J5U6W8Q
(Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 JL89r1l
(Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 Xc1pTzg
(Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 4dcIXIB
(Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 VPaEYqd
(Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 0f0M9Ir

Revenir en haut Aller en bas
Channing Walker
Channing Walker
l'ironie du sacrifice
l'ironie du sacrifice
Voir le profil de l'utilisateur
(Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 7vHkInU ÂGE : 35 ans, né le 26 août 1986
SURNOM : chan en général, souvent monsieur Walker ou Walker tout court
STATUT : a déjà trouvé sa moitié il y a des années, refuse de l'admettre et préfère continuer de chercher (non)
MÉTIER : dirigeant du Walker Group, entreprise de renom dans le domaine de l'immobilier
LOGEMENT : 216 beachcrest road à bayside, dans une villa avec une vue imprenable bien trop grande pour lui seul. il la partage temporairement avec sa soeur Lexie, venue poser ses valises chez lui par précaution
(Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 Rnuy
POSTS : 1215 POINTS : 655

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : il est né et a toujours vécu à Brisbane, même s'il a pas mal voyagé › il est gourmand, excellent cuisinier › il a un tempérament calme et diplomate › il fait du piano depuis qu'il est môme › il participe à des courses illégales au coeur de Brisbane, un vieux démon › il est trilingue (anglais, français et italien) › il a un tatouage « 007 » en bas du dos, une connerie de soirée quand il avait 22 ans › il adore le bon vin et le whisky › il n'aime pas se confier, est très pudique de ses sentiments › il aime passer du temps à sillonner la ville avec sa CBR
RPs EN COURS :
(Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 Jesb
CHANELLE #10 #11 #13 i didn't kissed you that night, cause if i did, i wouldn't have been able to walk away. i would have stay with you and forget about the world, cause you were mine #1#2#3#4#5#6#7#8#9#10#11#12#13

(Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 Lc5g
WALKERS #1 salt and sugar look alike. be careful who you trust

(Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 Ohbi
CHANNIKA #5 out on our own, dreaming in a world that we both know is out of our control but if shit hits the fan we're not alone, 'cause you've got me and you know that i've got you and i know if the tide takes California, i'm so glad i got to hold ya

(Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 T836
WALKIE #4 #5 i’d take a bullet for you. not in the head tho, but like in the leg or something

(Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 7xrt
ELANING › the heart needs more time to accept what the mind already knows. i'm just glad to have you by my side, now and always


RPs EN ATTENTE :
(Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 0pkf

RPs TERMINÉS : elizabeth #1dani #1caelan #1raphaellexie #1clyde #1dani #2eddie #1elizabeth #2dani #3elizabeth #3caelan #2dani au #4danika #1dani #5lexie #3eddie #2victoria #1hayden #1dani #6dani #7elizabeth #4clyde #2 et lexie #2danika #2dani #9garett #1gabrielle #1gabrielle #2gabrielle au #3lexie #3gabrielle #4hunter #1james #1danika #3gabrielle #6nicky #1lexie #4adriana #1freddy #1gabrielle au #8eddie au #3gabrielle #7gala de charitégabrielle #5elizabeth #5danika #4sergio #1jezabel #1michaela #1gabrielle#12lexie #5caelan #5 et gabrielle #9ashley #1

rps abandonnés:
 

AVATAR : Matthew Daddario
CRÉDITS : dezaia (avatar) astra (code signature) Mapartche (dessin channing) loonywaltz (userbar)
DC :  
PSEUDO : astre, eternalia
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/11/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t35209-cafe-noir-channing https://www.30yearsstillyoung.com/t35307-des-bleus-a-l-ame-channing https://www.30yearsstillyoung.com/t35936-channing-walker https://www.30yearsstillyoung.com/t35934-channing-walker

(Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: (Chanelle #5) If a padlock love was a promise... (Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 EmptyVen 12 Nov 2021 - 21:59



if a padlock love was a promise

Los Angeles, août 2018
@Gabrielle Strange & Channing
« D’ailleurs, demain soir, il est fort probable que nous ayons quelque chose à fêter » Ils auront quelque chose à fêter demain soir, pour sûr. Gabrielle excelle dans son travail, s'y donne corps et âme, repousse toujours un peu plus loin ses limites. Elle a un tempérament combatif, déterminé et ambitieux, et sa force de caractère la tire vers le haut. Elle sait comment gagner ce procès, et Channing n'a aucun doute quant au fait qu'elle va y parvenir. « Toutes les excuses sont bonnes. » souffle t'il, alors qu'ils savent tous les deux qu'ils n'en ont pas besoin pour passer du bon temps. Néanmoins, c'est peut-être le simple fait de s'en chercher de temps à autre qui les conforte dans cette relation qu'ils partagent. Celle qui, sur le papier, n'a rien d'exclusif ou d'officiel. Celle qui, à ses débuts, était irrégulière et occasionnelle. Quand est elle vraiment devenue plus d'ailleurs ? L'héritier s'interroge parfois, en la regardant endormie à ses côtés quand il se réveille le premier. Comment en sont-ils arrivés là ? Comment les choses ont-elles pu leur échapper à ce point ? « Mésaventures… vraiment ? » relève t'elle avec son habituel brin de malice qu'il lui connaît si bien. Innocemment, avec un brin de mystère, il hausse mollement les épaules alors qu'il dresse leurs assiettes. « De terribles aventures, oui. Entre autres, je lui ai raconté qu'une jolie brune me séquestrait et m'utilisait comme cuisinier. » Son sourire se ourle avec malice alors qu'il la regarde du coin de l'oeil, et après avoir échangé un rire les amants passent finalement à table.

Ils dînent en parlant de choses et d'autres, et l'héritier doit jouer des coudes pour arracher un semblant de compliment à la maîtresse des lieux. Un compliment qui s'apparente plus à une simple approbation, loin des applaudissements ou des louanges. Mais elle est pudique et avare, et comment peut-il lui reprocher quand il l'est tout autant lorsqu'il s'agit de parler de ce qui lui plaît ? de celle qui lui plaît ? C'est pour cela que leur relation trépigne, fait du sur-place, deux pas en avant trois en arrière. Ils sont adroits avec les mots dans leur milieu professionnel, mais l'ironie veut qu'ils ne parviennent pas le moins du monde à les utiliser dans leur vie sentimentale. Ils leur manquent, sont maladroits, en disent à la fois trop mais pas assez. « Je ne le suis pas… monsieur Walker. S’il y a d’autres prétendantes qui sont prêtes à le faire, je n’irai pas me battre avec elles… » Tiens, en parlant de maladresse. Sa tête se penche doucement sur le côté, comme s'il cherchait à comprendre ce qu'elle voulait dire pas là. Quoi, représente t'il si peu pour elle ? Il a conscience, même s'il ignore à quel point, qu'elle tient à lui mais ces phrases à la volée le font douter. Ce sont ces petits moments qui l'empêchent de prendre son courage pour lui avouer ses sentiments, ce sont ces petits mots indifférents qui le rendent réticent à se confier. Néanmoins, de peur de casser un peu davantage le moment, il ne répond rien et se contente d'une moue avant de passer à autre chose. et il fait bien, puisque Gabrielle semble chercher à rectifier le tir avant de l'embrasser.

Finalement, ils gagnent l'étage puis la chambre de la demoiselle, se douchent, et lorsque Gaby sort de la salle d'eau pour le retrouver il l'attend patiemment. Vêtu d'un peignoir et d'un boxer, il relève la tête à l'arrivée de la demoiselle dont les effluves florales chatouillent ses narines. Son parfum le fait sourire, et la vue qu'elle lui offre ne fait qu'encourager le coin de sa bouche à se ourler un peu davantage. Elle est superbe, sait à quel point il affectionne le rouge sur elle et cet ensemble est définitivement nouveau à sa collection. « J'approuve grandement ce nouvel ensemble. Choix de couleur judicieux, joli tombé. » se met-il à commenter non sans laisser sa voix s'amuser un peu. Ce n'est au final qu'une façon parmi d'autres de cacher à quel point il aime ce qu'il voit. Il se lève pour aller récupérer l'huile, l'effleurant au passage en faisant courir ses doigts sur ses épaules. Gabrielle est sa pire distraction, et une fois à sa portée il ne peut s'empêcher de bisouter sa peau en s'attardant à ses côtés. Il se résout toutefois à se reconcentrer sur son objectif et s'en va récupérer le flacon avant de revenir vers le lit, de se défaire de son peignoir et de s'installer. « C’est préférable pour toi, je pense que tu t’en souviendrais si je massais aussi bien que moi, je cuisine » Il se met à sourire à sa réponse, prenant confortablement place sur les draps. « Effectivement. Mais cela fait longtemps, ma mémoire me fait défaut. » insiste t'il comme un enfant, revenant inlassablement lui reprocher son manque de régularité en tant que masseuse. Elle s'installe à son tour, se mettant à califourchon sur lui et il souffle d'aise. « Tu es prêt ? » « Je suis prêt. » acquiesce t'il sans être certain qu'elle l'ait entendu.

Le massage commence et si le contraste de température entre l'huile et son dos le fait protester inévitablement, il ne tarde toutefois pas à s'apaiser et à se taire sous les doigts de fée de la demoiselle. Peu à peu, il relâche ses muscles et se laisse fondre dans les couvertures, fermant les yeux. Un silence tranquille s'installe et il laisse tout le loisir à la brune de dénouer progressivement les noeuds de son dos. Elle s'applique et il le comprend alors qu'elle repasse à plusieurs reprises sur les mêmes zones, qu'elle prend son temps. Elle s'applique à lui faire plaisir et le constat le fait sourire même s'il garde le silence et les paupières closes. « Vous avez l’air détendu, Monsieur Walker… j’imagine que vous n’êtes pas déçu… » Elle presse un baiser dans son cou et il entrouvre doucement les yeux pour lui jeter un regard en coin, ne tardant pas à les refermer ensuite. C'est un simple « Mmh.. » qui lui répond, assez clair malgré lui pour lui faire comprendre qu'il se plaît dans le moment. Channing serait prêt à s'endormir d'ici quelques minutes à peine, mais Gabrielle ne semble pas vouloir lui laisser ce plaisir alors qu'elle brise à nouveau le silence. « Tu ne m’as pas répondu… » Il tend l'oreille, fronçant légèrement les sourcils. « …tout à l’heure, quand je t’ai demandé si tu n’as jamais envisagé de devenir chef cuisinier pour ton propre restaurant… Ou une tout autre carrière » Le brun frisonne désagréablement à la question. Heureusement, les mains de la demoiselle ne cessent de s'appliquer pour autant, mais elle doit pouvoir ressentir un certain changement dans la tension de son corps. Channing inspire profondément, se résignant à revenir un peu à lui alors que ses paupières s'ouvrent et qu'il replace un peu sa tête sur ses bras. Il ne répond pas immédiatement à la question, s'hydrate les lèvres avant de se lancer. « Je n'ai jamais envisagé de devenir chef cuisinier... » avoue t'il. Non, l'idée ne lui a jamais traversé l'esprit. Il aime cuisiner, mais pas avec pour ambition d'en faire son métier. Il aime passer du temps derrière les fourneaux d'une cuisine lumineuse, dans laquelle il se sent bien, pour faire plaisir à son estomac et à ses proches. L'idée de cuisiner pour un comité d'inconnus ne lui dit rien. « et pour une autre carrière... non plus. » conclut-il sans vraiment sembler vouloir s'attarder sur le sujet. Mais Gabrielle n'a pas amorcé ce sujet pour se contenter d'une réponse aussi maigre en détails, et s'il prend le temps de chercher à se détendre à nouveau sous ses doigts avant de poursuivre. « J'ai toujours été réaliste... j'ai vite compris que Elijah ne reprendrait pas le Walker Group. Je pense que, si je n'ai jamais envisagé une autre carrière... cela a surtout été pour m'épargner une désillusion. » Il bouge un peu, sans pour autant perturber l'équilibre de la brune toujours installée sur lui, cherchant à être confortable alors qu'il ne lui est pas utile de gesticuler pour l'être. Le travail doit se faire dans son esprit. « Pourquoi est-ce que j'aurais voulu songer à faire autre chose, à trouver le métier de mes rêves, quand je savais très bien lequel j'allais finir par faire ? » l'interroge t'il sans s'attendre pour autant à une réponse. Son ton est léger, sans émotion, doux à l'intention de la demoiselle. « Je pense que c'est plus facile pour moi de me persuader d'être heureux comme ça plutôt que de savoir ce à côté de quoi je passe. » avoue t'il dans un murmure. Il est doué pour convaincre, et aime l'idée de parvenir à se bluffer lui-même.
rainmaker


 
darkness is your candle
she took my heart i think she took my soul. with the moon i run far from the carnage of the fiery sun. driven by the strangle of vein showing no mercy i'd do it again, open up your eyes you keep on crying baby i'll bleed you dry

(Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 2p84eyfk

(Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 7ens88hz (Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 D93hxuty

(Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 1207904071:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabrielle Strange
Gabrielle Strange
la pente glissante
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 ans (30.07.1985)
SURNOM : Ses proches la surnomme Gaby ou Gab'. Un certain Walker l'appelait, fut un temps, Miss California.
STATUT : Elle a tenté de l'oublier, mais il semblerait qu'une partie d'elle en soit incapable...
MÉTIER : Avocate pénaliste, travaille pour le cabinet Sherman & Mancini
LOGEMENT : #521 wellington street, bayside.
(Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 Rk3g
POSTS : 468 POINTS : 1910

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Née à Las Vegas ☽ Etudes à LA pour devenir avocate où elle s'est établie ensuite ☽ Départ pour l'Australie sans en avoir le choix en août 2020 ☽ Végétarienne ☽ Amoureuse de la nature, sa bouffée d'oxygène étant les randonnées ☽ Aime le vin ☽ Suit les tendances en matière de mode ☽ Photographe à ses heures perdues, une passion qu'elle a depuis petite.
RPs EN COURS : (Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 Giphy
STRANGE FAMILY ☽ Everything will change, nothin' stays the same and nobody here's perfect, oh but everyone's to blame, all that you rely on and all that you can save will leave you in the morning and find you in the day.

(Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 Jesb
CHANELLE ☽ We let the waters rise, we drifted to survive, I needed you to stay, but I let you drift away, my love, where are you?

(Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 Giphy
STRANCKIE ☽ unexpected friendships are the best ones.

(Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 Giphy
EBBY ☽ So no one told you life was gonna be this way, your job's a joke, you're broke, your love life's DOA, it's like you're always stuck in second gear, when it hasn't been your day, your week, your month, or even your year, but I'll be there for you

10/08
Ebby #2 Cade #1Stranckie #3Chanelle #10Chanelle #11Isaac #1River #1Chanelle #13 Mitch #2Jackson #1
RPs EN ATTENTE : Elijah ☽ Mitsuko
RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens.
AVATAR : Crystal Reed
CRÉDITS : @wonderland (gifs)
DC : Stacey, la naïve, Zoya, l'irresponsable et Chiara, la tête brulée
Femme (elle)
INSCRIT LE : 18/04/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t38177-tough-girl-whose-soul-ashes-gabrielle-strange https://www.30yearsstillyoung.com/t38200-gabrielle-strange-time-has-come-as-we-all-go-down https://www.30yearsstillyoung.com/t38219-gabrielle-strange

(Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: (Chanelle #5) If a padlock love was a promise... (Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 EmptyLun 15 Nov 2021 - 20:05




If a padlock love was a promise...
Chez Gabrielle.« Toutes les excuses sont bonnes ». Et elle ne le contredira pas, parce qu’il a raison. Mais elle n’acquiescera pas non plus, restant neutre face à cette affirmation même si un sourire s’affiche sur ses lèvres. Ils en trouveront toujours des excuses pour passer du temps ensemble, ou du moins, ils en trouvaient toujours auparavant : une invitation au restaurant, au cinéma, pour aller boire un verre… maintenant, une envie de simplicité suffit, comme passer du temps sous un plaid, avec du popcorn, enlacés l’un à l’autre à regarder un film ou une série à la télé. Finalement, ils commencent à avoir des habitudes de couple sans pour autant se définir comme tel. Officiellement. Parce qu’officieusement, qu’ils le veulent ou non, ils le sont. Indéniablement. « De terribles aventures, oui. Entre autres, je lui ai raconté qu’une jolie brune me séquestrait et m’utilisait comme cuisinier ». Elle affiche un air outré alors qu’il affirme se sentir forcer de rester près d’elle. Mais cet air disparait rapidement, alors que leur regard se croise et qu’un rire communicatif s’échange avant qu’ils ne finissent par profiter du repas qu’il leur a soigneusement préparé.

Le repas terminé, les deux amants se ruent vers la chambre à coucher. Une certaine impatiente guette l’héritier, réclamant un massage depuis le matin même, si ce n’est depuis des jours déjà. Et Gabrielle, ce soir, a décidé de céder à sa demande, quand lui a pris soin d’elle en lui préparant ce repas exquis. « J’approuve grandement ce nouvel ensemble. Choix de couleur judicieux, joli tombé ». Elle sort tout juste de la salle de bain, ayant revêtue une nouvelle nuisette rouge, dissimulée en partie sous un kimono noir. Un sourire apparait sur le coin de ses lèvres suite à cette analyse précise qu’il fait de ce nouvel ensemble qu’il semble apprécier, tout comme elle apprécie le fait qu’il l’ait remarqué sa nouveauté. « Je fais toujours d’excellents choix » ajoute-t-elle, son affirmation pouvant laisser entendre que, lui, en est un. Il vient à passer à ses côtés, à l’effleurer alors qu’elle est stoïque en attendant qu’ils se mettent à ses aises sur le lit. Les baisers qu’il lui offre dans le cou la font sourire, alors qu’elle penche sa tête pour savourer davantage le moment, sa main venant attraper la sienne un court instant avant qu’il ne s’éloigne pour ensuite reprendre place sur le lit. « Effectivement. Mais cela fait longtemps, ma mémoire me fait défaut ». Elle lève les yeux au ciel, sourire aux lèvres toutefois, comprenant bien qu’il aimerait avoir droit à des massages plus souvent. « Je suis prêt ».

Elle met du cœur à l’ouvrage, Gabrielle, ses mains glissant sur la peau de Channing, sentant chaque parcelle de son dos et de sa nuque détendue sous son passage. L’instant est silencieux, l’héritier savourant grandement ce moment qui est rare, au point qu’il semble s’endormir presque, alors qu’elle vient à lui déposer un baiser dans le cou « Mmh… ». Ce petit acquiescement la fait sourire, et tout en continuant de le masser, elle vient à l’interroger sur son choix de carrière qui aurait pu être tout autre, une question qu’elle lui a déjà posée plus tôt dans la soirée mais à laquelle il n’a pas répondu. Et si la question est posée avec bienveillance, elle sent une certaine tension se manifester dans le corps de Channing et comprend alors qu’elle aurait peut-être dû s’abstenir, surtout quand elle l’entend inspirer profondément « Je n’ai jamais envisagé de devenir chef cuisinier… » Gabrielle ne s’interrompt pas dans ses gestes, ses mains s’attardant plus particulièrement entre sa nuque et ses épaules qu’elle sent désormais contractées. « Et pour une autre carrière… non plus ». Gabrielle est surprise de sa réponse, qu’il n’est pas même rêvé un maigre instant à une autre voie, une qui ne lui aurait pas été imposée. Parce qu’elle est consciente que c’est le cas et c’est pour cette raison qu’elle s’est permise de lui poser cette question… qu’elle sent houleuse « J’ai toujours été réaliste… j’ai vite compris que Elijah ne reprendrait pas le Walker Group. Je pense que, si je n’ai jamais envisagé une autre carrière… cela a surtout été pour m’épargner une désillusion ». Il en est conscient, et s’il ne peut pas le voir, à cet instant, l’air de Gabrielle s’attriste. Au point qu’elle s’arrête dans son massage, qu’elle reprend cependant alors qu’il reprend lui-même la parole « Pourquoi est-ce que j’aurais voulu songer à faire autre chose, à trouver le métier de mes rêves, quand je savais très bien lequel j’allais finir par faire ? (…) Je pense que c’est plus facile pour moi de me persuader d’être heureux comme ça plutôt que de savoir ce à côté de quoi je passe ». Les mots attristent davantage l’avocate quand elle entend la résignation dont fait preuve Channing. Si elle en était en partie consciente, elle n’imaginait pas que ce soit à un tel point.  A un tel point où il s’est interdit de rêver, d’imaginer une autre vie que celle du titre d’héritier qui lui incombait… par défaut « Chan'… », amorce-t-elle, murmurant son nom alors qu’elle continue son massage avec un peu moins d’application peut-être, plus concentrée sur les mots justes qu’elle puisse trouver pour lui répondre « Rien ne t’interdis de t’autoriser à rêver d’une autre vie, ou du moins, à un autre chemin que celui qui semble t’être prédestiné… ». Elle marque une pause, volontaire parce qu’elle sait que la suite de sa phrase pourrait potentiellement le déranger « Surtout s’il ne te convient pas… » Après tout, qu’est-ce qu’il lui interdisait à lui aussi de refuser cet héritage, même si elle estime le connaitre suffisamment aujourd’hui pour comprendre pourquoi il ne ferait jamais ce choix. Gabrielle trouvait ça triste pour lui avant tout, parce que, peut-être qu’actuellement il n’en avait aucun, mais peut-être qu’il finirait par avoir des regrets avec le temps. « Je ne voulais pas te mettre mal à l’aise en te posant cette question… Je suis désolée ». Elle se concentre à nouveau sur son bien-être quand elle sent que tous ses muscles se sont tendus et qu’elle a juste envie de lui offrir ce moment de détente qu’il lui réclame depuis des jours – si ce n’est des semaines. Ses mains dénouent les quelques nœuds qui se sont formés à cause de la discussion qu’ils viennent d’avoir, poursuivant ce massage dans le silence, voulant retrouver un Channing apaisé. Au bout d’un moment, elle se penche doucement sur son oreille, déposant un premier baiser à côté de celle-ci pour s’attarder ensuite dans son cou. « Est-ce que monsieur Walker aurait d’autres requêtes ? » demande-t-elle avec une pointe certaine de malice, alors qu’elle se laisse glisser sur le côté, se mettant sur le dos, alors qu’elle vient à trouver son regard, un grand sourire sur les lèvres. Celui-ci finit par s’attendrir, alors que sa main vient à trouver sa joue, qu’elle caresse doucement alors que son air devient plus sérieux « Tu as raison, je devrais t’en faire plus souvent… Tu les mérites ». Et si elle le souligne, c’est parce qu’elle se rend compte qu’il s’oublie, se laisse de côté quand il s’interdit à rêver d’une autre vie… Elle vient à se pivoter sur le côté, lâchant sa joue alors qu’elle se perd dans son regard noisette, ce regard intriguant qui n’a de cesse de l’envoûter dès qu’ils sont bien trop proches, incapables cependant de s’avouer ce qu’ils peuvent ressentir l’un pour l’autre. Gabrielle pourrait lui avouer à cet instant que la vie dont elle rêve actuellement, elle, est celle d’être à ses côtés, qu’elle aimerait avoir cette garantie qu’il lui appartienne à jamais, tant elle admire l’homme qu’il est, tant elle se rend compte de la chance qu’elle a de l’avoir dans sa vie. A la place des mots, c’est un baiser qu’elle lui offrira, un de ces baisers qui s’éternisent un peu plus qu’il ne le faudrait, un de ceux qui pourrait la trahir aussi, et pourtant, à cet instant, elle s’en moque, alors que ses doigts caressent ses cheveux avec douceur.  

code by EXORDIUM. | imgs by tumblr



@Channing Walker (Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 1949770018 (Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 763064237 (Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 2954228499



Can we surrender?
We let the waters rise, we drifted to survive, i needed you to stay, but I let you drift away

@BESIDETHECROCODILE

(Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 Upylpwj

(Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 J5U6W8Q
(Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 JL89r1l
(Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 Xc1pTzg
(Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 4dcIXIB
(Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 VPaEYqd
(Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 0f0M9Ir

Revenir en haut Aller en bas
Channing Walker
Channing Walker
l'ironie du sacrifice
l'ironie du sacrifice
Voir le profil de l'utilisateur
(Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 7vHkInU ÂGE : 35 ans, né le 26 août 1986
SURNOM : chan en général, souvent monsieur Walker ou Walker tout court
STATUT : a déjà trouvé sa moitié il y a des années, refuse de l'admettre et préfère continuer de chercher (non)
MÉTIER : dirigeant du Walker Group, entreprise de renom dans le domaine de l'immobilier
LOGEMENT : 216 beachcrest road à bayside, dans une villa avec une vue imprenable bien trop grande pour lui seul. il la partage temporairement avec sa soeur Lexie, venue poser ses valises chez lui par précaution
(Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 Rnuy
POSTS : 1215 POINTS : 655

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : il est né et a toujours vécu à Brisbane, même s'il a pas mal voyagé › il est gourmand, excellent cuisinier › il a un tempérament calme et diplomate › il fait du piano depuis qu'il est môme › il participe à des courses illégales au coeur de Brisbane, un vieux démon › il est trilingue (anglais, français et italien) › il a un tatouage « 007 » en bas du dos, une connerie de soirée quand il avait 22 ans › il adore le bon vin et le whisky › il n'aime pas se confier, est très pudique de ses sentiments › il aime passer du temps à sillonner la ville avec sa CBR
RPs EN COURS :
(Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 Jesb
CHANELLE #10 #11 #13 i didn't kissed you that night, cause if i did, i wouldn't have been able to walk away. i would have stay with you and forget about the world, cause you were mine #1#2#3#4#5#6#7#8#9#10#11#12#13

(Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 Lc5g
WALKERS #1 salt and sugar look alike. be careful who you trust

(Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 Ohbi
CHANNIKA #5 out on our own, dreaming in a world that we both know is out of our control but if shit hits the fan we're not alone, 'cause you've got me and you know that i've got you and i know if the tide takes California, i'm so glad i got to hold ya

(Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 T836
WALKIE #4 #5 i’d take a bullet for you. not in the head tho, but like in the leg or something

(Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 7xrt
ELANING › the heart needs more time to accept what the mind already knows. i'm just glad to have you by my side, now and always


RPs EN ATTENTE :
(Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 0pkf

RPs TERMINÉS : elizabeth #1dani #1caelan #1raphaellexie #1clyde #1dani #2eddie #1elizabeth #2dani #3elizabeth #3caelan #2dani au #4danika #1dani #5lexie #3eddie #2victoria #1hayden #1dani #6dani #7elizabeth #4clyde #2 et lexie #2danika #2dani #9garett #1gabrielle #1gabrielle #2gabrielle au #3lexie #3gabrielle #4hunter #1james #1danika #3gabrielle #6nicky #1lexie #4adriana #1freddy #1gabrielle au #8eddie au #3gabrielle #7gala de charitégabrielle #5elizabeth #5danika #4sergio #1jezabel #1michaela #1gabrielle#12lexie #5caelan #5 et gabrielle #9ashley #1

rps abandonnés:
 

AVATAR : Matthew Daddario
CRÉDITS : dezaia (avatar) astra (code signature) Mapartche (dessin channing) loonywaltz (userbar)
DC :  
PSEUDO : astre, eternalia
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/11/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t35209-cafe-noir-channing https://www.30yearsstillyoung.com/t35307-des-bleus-a-l-ame-channing https://www.30yearsstillyoung.com/t35936-channing-walker https://www.30yearsstillyoung.com/t35934-channing-walker

(Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: (Chanelle #5) If a padlock love was a promise... (Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 EmptyDim 21 Nov 2021 - 19:17


if a padlock love was a promise

Los Angeles, août 2018
@Gabrielle Strange & Channing
« Je fais toujours d’excellents choix » Un sourire apparaît sur ses lèvres à sa remarque. Gabrielle sait ce qui la met en valeur, et sait surtout ce qui plaît particulièrement à son amant. Cet ensemble rouge rejoint inévitablement les préférés du brun, et il rit un peu alors qu'elle le rejoint pour lui offrir, enfin, son massage tant attendu. Un massage qu'il n'aura pas démérité à obtenir, et c'est sans se défaire de son sourire qu'il s'installe confortablement sur le ventre une fois débarrassé de son peignoir. Les mains douces et délicates de la demoiselle viennent se poser sur ses épaules et le poids de l'héritier s'enfonce dans le matelas alors qu'il ferme les yeux. Ils partagent régulièrement des moments de détente, des saladiers de pop corn en regardant Netflix, quelques papouilles le soir avant de dormir ou tout autre moment de douceur. Mais un véritable massage, si lui en offre régulièrement à la brunette, les rôles s'inversent de manière bien moins régulière le concernant. Il faut dire qu'il est bien trop attendri face aux yeux de chiot que Gabrielle utilise pour avoir raison de lui, et si elle est pourtant de bonne foi pour lui en offrir en retour après les siens, elle omet de préciser qu'elle s'endort très souvent avant même que son massage soit terminé. Pas que cela empêche Channing de céder bêtement à chaque fois que son regard de chat potté croise le sien, même s'il insiste ce soir pour obtenir son dû.

Les mains de la demoiselle s'appliquent sur sa peau et il frisonne alors qu'il comprend pourquoi elle résiste si peu à Morphée lorsque les rôles sont inversés. Un bâillement s'échappe de ses lèvres, et il n'a pas vraiment l'envie ou le courage de résister. Il serait prêt à sombrer d'ici quelques minutes, si seulement sa masseuse privée lui avait laissé cette chance. Mais Gabrielle a une autre idée en tête, et la question qu'elle lui pose le ramène bien assez vite à la réalité. S'il avait évité d'y répondre plus tôt dans la soirée, c'était justement afin d'éviter cette situation délicate dans laquelle le plonge inconsciemment la brune. Ses muscles se tendent malgré lui et il soupire, non pas face à l'interrogation mais la répercussion qu'elle opère sur son corps. Non, il n'a jamais songé à une autre carrière. Il n'a jamais songé à une autre vie, à changer de voie ou à quitter le pays. Non, car s'il l'avait fait, ce n'est pas vers l'immobilier que son coeur aurait penché. Il ignore sur quelle branche il aurait jeté son dévolu, mais sans le Walker Group il doute que le commerce de bâtiments en tous genres lui soit paru comme une évidence. Il a conscience d'avoir un sens du commerce assez inné, du charisme et une patience indéniable pour travailler au contact du monde, mais il ne pense pas que l'immobilier aurait été l'univers dans lequel il se serait épanoui s'il avait eu le choix. Ou peut-être l'aurait-il été, pour ce qu'il en sait. Mais la question de Gabrielle lui provoque la réflexion, inévitablement, même si le champ des possibles est trop vaste pour qu'il puisse s'arrêter en quelques secondes sur un métier. « Chan'… » Il réouvre doucement les yeux, sa tête toujours sur ses bras alors qu'il lui jette un regard du coin de l'oeil. Il n'est pas en position de pouvoir la voir réellement, juste de la distinguer, pas qu'il esquisse un mouvement pour autant. « Rien ne t’interdis de t’autoriser à rêver d’une autre vie, ou du moins, à un autre chemin que celui qui semble t’être prédestiné… » Il referme les yeux, déglutit doucement alors qu'il essaie de profiter des caresses sur sa peau tant que l'avocate s'applique à les poursuivre. « Surtout s’il ne te convient pas… » Il garde les yeux clos à cette remarque, sûrement car il est plus facile pour lui d'être plongé dans l'obscurité plutôt que de laisser ses prunelles noisettes à la vue de celle qui en connaît les moindres nuances. « ça me convient, Gaby... » murmure t'il à voix basse, surtout pour essayer de la rassurer. Lui préfère ne pas s'interroger, étant certain de ce qu'il avance. Il n'est pas à plaindre après tout. « Je ne voulais pas te mettre mal à l’aise en te posant cette question… Je suis désolée » Il réouvre les yeux, se redresse juste assez pour tourner la tête vers elle et la regarder. Il l'interrompt un instant dans son massage et reste silencieux un moment. Ses yeux sont tendres, son sourire doux et il la regarde avec cet air qui le trahit régulièrement. Celui qui détend ses traits, celui qui le rend bien plus vulnérable qu'il ne s'était autorisé à l'être en sa compagnie. « Ne sois pas désolée... Tout va bien Gab. » souffle t'il avec transparence, sincère. Il ne veut pas qu'elle se sente coupable de la tension provoquée par leur échange, il ne veut pas qu'elle s'empêche d'aborder un quelconque sujet avec lui de crainte de le froisser. Elle est loin de lui apporter quoique ce soit de néfaste quand elle est la plus belle chose qui soit arrivée dans sa vie depuis longtemps. Il lui quémande un baiser avant de se réinstaller et de refermer les yeux, forçant ses épaules à se détendre, et lorsque la brune reprend son massage il s'accorde finalement un moment de répit.

« Est-ce que monsieur Walker aurait d’autres requêtes ? » Le baiser qu'elle dépose près de son oreille puis dans sa nuque le tire de sa phase de somnolence et il sourit bêtement en tendant le cou, remarquant finalement qu'elle s'est glissée près de lui. Channing s'étire avec paresse, inspirant profondément avec un sourire idiot sur les lèvres. « Mmh.. non, monsieur Walker est satisfait. Merci, mademoiselle Strange. » souffle t'il avec la même malice qu'elle, sa tête toujours sur ses bras alors qu'il la regarde à nouveau, ses mèches en désordre tombant sur son front. Il l'admire de longues secondes alors que leurs regards se scellent et l'héritier se verrait bien rester ici, dans ce lit et avec elle, jusqu'à la fin de ses jours. Parce qu'à ce moment précis, il se sent complet et heureux, et qu'il n'a besoin de rien de plus. « Tu as raison, je devrais t’en faire plus souvent… Tu les mérites » Il sourit un peu davantage, plus timidement certes, lorsqu'elle pose sa main sur sa joue. Il pourrait lui dire à ce moment, à quel point il l'aime et à quel point il désire être à ses côtés pour toujours. Mais il se tait, incapable de prendre le risque de voir son regard se voiler, incapable de prendre le risque que ses sentiments ne soient pas réciproques. Parce-que, s'ils l'étaient, pourquoi Gabrielle ne lui dirait pas, elle ? Le brun reçoit ses lèvres avec tendresse et le baiser se prolonge alors qu'il vient à se redresser sur son bras pour approfondir leur échange, ses doigts se glissant à son tour sur sa joue puis dans ses cheveux. et dans le son de leurs respirations qui s'emmêlent, ils profitent avec gourmandise de ce moment qui est leur.
rainmaker


 
darkness is your candle
she took my heart i think she took my soul. with the moon i run far from the carnage of the fiery sun. driven by the strangle of vein showing no mercy i'd do it again, open up your eyes you keep on crying baby i'll bleed you dry

(Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 2p84eyfk

(Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 7ens88hz (Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 D93hxuty

(Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 1207904071:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

(Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: (Chanelle #5) If a padlock love was a promise... (Chanelle #5) If a padlock love was a promise... - Page 2 Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

(Chanelle #5) If a padlock love was a promise...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: nouer des contacts :: mémoire du passé
-