AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment : -40%
-40% Nike Air Zoom Pegasus 39 Premium
Voir le deal
77.97 €

 It never fades away, it's staying | ft.Auden2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anonymous
Invité
Invité

It never fades away, it's staying | ft.Auden2 Empty
Message(#) Sujet: It never fades away, it's staying | ft.Auden2 It never fades away, it's staying | ft.Auden2 EmptyVen 20 Aoû 2021, 13:28



“It never fades away, it's staying ” @Auden Williams Ils ne s’étaient plus revu depuis l’inauguration du Ras le Bol, leur rêve de gosse s’était finalement réalisé même s’il a quelque peu changé entre temps. Giovanni ne pouvait pas se permettre de trop s’impliquer dans ce nouveau projet, son propre restaurant en Australie lui prenant déjà une grande partie de son temps. Il avait cependant pris part au projet en les aidant de par son expérience, monter un restaurant c’est bien, avoir les petits tips pour que le démarrage et la suite ne s’en porte que mieux était l’atout que le Medici avait apporté dans ses bagages pour ses cousins Williams. De ce qu’il entend comme écho tout se porte plutôt bien pour eux, enfin, aux dernières nouvelles. Il ne sait pas trop comment ça a pu en arriver là, mais peu après avoir quitté Brisbane pour il ne sait plus vraiment quelle ville d’Australie, Ginny s’est finalement fait la malle une bonne fois pour toutes et il sait le Medici que ça sera sûrement une erreur de rendre visite à son cousin pour voir comment il se porte depuis. La dernière fois qu’il avait essayé ne serait-ce que l’aider c’était lors d'un moment critique des relations entre Williams et tout ce qu’il a failli récolter est une droite. Pourtant, il court tout droit pour commettre la même erreur, il gare sa voiture en face de l’appartement où a finalement déménagé son cousin et il attend, il reste à l’intérieur et ne sait même pas si Auden est présent où si comme lui ne compte plus ses heures au restaurant. « Depuis quand c’est compliqué de parler avec eux putain. » Depuis toujours et même s’il le sait pour l’avoir vécu, Giovanni ne sait toujours pas vraiment comment s’y prendre avec son cousin, il en est presque à penser que c’était moins compliqué de gérer Anastasia quand elle lui avait fait l’honneur de sa petite visite à Florence il y a quelques années. Le Medici prend finalement une grande inspiration avant de sortir de la voiture, il connaît déjà la réaction d’Auden, qu’il ne devrait pas se mêler de ses affaires bla bla bla, mais entre temps il n’est pas vraiment décidé à donner de ses nouvelles ces derniers temps. Il sonne et attend une réponse alors que le ciel commence à se couvrir de nuages, ne laissant que peu de place au soleil. C’est finalement une autre personne louant dans l’immeuble qui ouvre la porte pour sortir, Giovanni en profite tout naturellement de cette ouverture afin de monter directement à la porte de l’appartement de ses cousins. Il hésite une nouvelle fois avant de venir frapper plusieurs fois à cette porte dont il peut sentir des émanations négatives provenir de derrière, à coup sûr Auden est bel et bien présent se dit-il. « Je sais que tu es là, tu ne vas quand même pas me laisser moisir sur le pas comme une merde ? » Il ne fera pas la même erreur que la dernière fois Giovanni, aucune leçon de moral, aucun conseil, seulement venir prendre des nouvelles et seulement ça, c’est ce qu’il se répète sans s’arrêter. La porte se met finalement à grincer et à s’ouvrir alors que la silhouette d’Auden apparaît sous ses yeux. Giovanni écarte bien grand ses bras avant de s’approcher comme le lourd qu’il est de son cousin afin de le saluer comme il se doit, personne ne peut échapper à cette accolade. « J’ai presque cru que tu étais mort avec le nombre de massages auxquels tu ne réponds pas. » Ne pas en faire trop Gio, ne pas en faire trop. « Il est là Saül ? » Non pas qu’il ne veut pas le voir lui aussi au contraire, mais il se dit que ça serait peut-être plus simple pour parler s’ils ne sont que tous les deux… Auden parler… Oui, parfois le Medici ne fait pas vraiment preuve de grande intelligence, mais que voulez-vous, il a toujours été d’un naturel très optimiste. Enfin, il ne serait pas présent ici-même s’il n’était pas persuadé que son cousin en est capable, ne serait-ce que de laisser entrevoir la possibilité d’une toute petite confidence. Est-ce une fois de plus un peu trop lui en demander ? Sûrement. Giovanni franchit finalement la porte et part s’assoir dans le salon. « Qu’est-ce que tu as à me proposer de boire ? »
 
code by solosands
Revenir en haut Aller en bas
Auden Williams
Auden Williams
le complexe de Dieu
le complexe de Dieu
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 38 ans. (25/12/1983)
SURNOM : Mari, père, frère, amant, partenaire, bourreau, artiste, Dieu, maître suprême, oeuvre d'art,... il répond à tout, même les insultes.
STATUT : Qu'est-ce que vous n'avez pas compris dans 'mari' ? Ce n'est qu'un détail si sa femme vit à 750 kilomètres de là et qu'il ne lui a pas échangé le moindre mot depuis six mois. update: depuis un an.
MÉTIER : Meilleur peintre d'Australie, en toute humilité. Nouveau collaborateur de la maison Weatherton, mais surtout de James.
LOGEMENT : #517, Bayside, à nouveau seul et c'est bien mieux ainsi.
It never fades away, it's staying | ft.Auden2 Aa52ddcb5a7dd071591b88d5d742892dd5685db9
POSTS : 18191 POINTS : 130

TW IN RP : violences physiques et verbales
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Né en Italie, il est bilingue › Bisexuel assumé depuis toujours, les états d'âme féminins l'agacent pourtant › A quitté l'école à 16 ans pour vagabonder en Italie, c'est à partir de là qu'il a commencé à travailler son art › La peinture est sa raison de vivre, il touche à toutes les formes d'art par besoin de créer › Ne boit pas, ne fume pas (longue histoire) › Ambidextre › Égoïste, rancunier, colérique, manichéen, un vrai Enfer à vivre au quotidien › Père de Damon (2000) et de Sloan (2020), deux mères différentes qui le détestent › Fuit dès qu'il développe des sentiments pour autrui
RPs EN COURS : (10)savannah #8vivian #1james #5cesar #5james #6floradarcyjames #7saül #24

ualovzra #11


It never fades away, it's staying | ft.Auden2 Peaky-blinders
famiglia: savannah #8 & saül #23 › intense, graphic, sexy, euphoric, provocative, edgy, thought-provoking, technically and visually stunning. a compelling work of science fiction, a suspenseful exposé. cinema like you've never seen it before. the exotic, bizarre and beautiful world. this is your invitation to enter.

It never fades away, it's staying | ft.Auden2 043bb84fa42bd426b271b83d4dba80196018457b
williagni (scena) › io c'ho vent'anni e non mi frega un cazzo. c'ho zero da dimostrarvi. non sono come voi che date l'anima al denaro dagli occhi di chi è puro siete soltanto codardi. e anche se ho solo vent'anni dovrò correre, per me.

It never fades away, it's staying | ft.Auden2 373c87e15d8916ffa05c04bc88f814159c6a9c1d
willton #5 & #6 & #7 › i tried to run and wait it out but i've become a mess of doubts. i know i'm hard to be around when i'm down and now. i'm just using up your trust. too much, it's always too much. i'm addicted to the rush. tell me am, i am on your mind?

It never fades away, it's staying | ft.Auden2 Tumblr_or4qlmxZ3k1qhphz2o3_r1_250
flora #1 › we will break away together. i'll be the shadow, you'll be the light. nothing ever lasts forever. we will go softly into the night. the past is spun like a yarn and mangled with flesh and blood and bones, i wonder, did no one hear the distant thunder?

It never fades away, it's staying | ft.Auden2 F1e09530e91bab69e01fb535f8531e60a7944bcd
vivian #1 › i'd laugh as your life comes crashing down like the Fall of Troy. you have no right to be surprised, I'm gonna be somebody else. the opposite of me. I will be transmuted from mortal to immortality, immorality, amorality.

It never fades away, it's staying | ft.Auden2 Tumblr_inline_ogufoy6vAj1qlt39u_250
river #2 › i let you down, it's what i always do best. you can fall to your knees and pray 'cause i'm a sinner and i won't be saved. i've been lying to you more each day.

RPs EN ATTENTE : river #2 › ezra #12 › sergio #2
RPs TERMINÉS : It never fades away, it's staying | ft.Auden2 25dxp5w4
It never fades away, it's staying | ft.Auden2 OnoekxN

cf. fiche de liens
AVATAR : Louis Garrel
CRÉDITS : glass skin (avatar) › loonywaltz (ub)
DC : Charlie, Lily, Swann, Rhett & Ambrose
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/05/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t24284-auden-canicule-en-ete-mamie-va-y-passer https://www.30yearsstillyoung.com/t37070- https://www.30yearsstillyoung.com/t24386-auden-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t24554-auden-williams

It never fades away, it's staying | ft.Auden2 Empty
Message(#) Sujet: Re: It never fades away, it's staying | ft.Auden2 It never fades away, it's staying | ft.Auden2 EmptySam 21 Aoû 2021, 20:28



A la simple façon qu’il a eu de toquer à la porte, j’ai su qu’il était question de Giovanni et, par extension, que la journée allait être synonyme d’emmerdes. Peu importe toutes les bonnes intentions dont mon cousin peut être animé, il est surtout une entreprise de démolition à lui seul et ne sait pas agir avec la moindre délicatesse. Et c’est moi qui le dit, donc vous savez bien que je n’ai pas de standards très élevés. Il se contente de faire illusion mais cela ne va jamais au-delà. « Je sais que tu es là, tu ne vas quand même pas me laisser moisir sur le pas comme une merde ? » - “Pourquoi pas ?” Et si je n’anticipais déjà le fait qu’il allait me casser les pieds autant que les oreilles, je n’aurais réellement jamais ouvert la porte. Après tout, je me porte très bien sans lui parler ni même le voir, mais force est de constater que l’inverse ne semble pas être aussi vrai et qu’il est une éternelle adolescente en manque d’affection. Le problème, c’est qu’il est un homme et qu’il a deux fois l’âge en question. Mais soit, passons, Giovanni fait son caprice et j’y cède, lui offrant en seule récompense ma plus froide et dure expression faciale.

Il fait un pas pour m’étreindre, je n’y réponds pas et en esquisse un autre à mon tour, en arrière cette fois-ci. Du bout de l’index, je repousse son torse, presque dégoûté. Il a un don certain pour choisir les pires instants et du peu de personnes que je serais susceptible d’étreindre en ce monde, il n’en fait assurément pas partie. Il y a trop de ‘Giovanni’ et pas assez de ‘Ginny’ en lui pour une telle chose. « J’ai presque cru que tu étais mort avec le nombre de messages auxquels tu ne réponds pas. » J’esquisse un sourire aussi grand que faux. “Les gens normaux auraient compris le subtil message visant à te dire que je n’ai pas envie de te parler.” Il est encore largement temps pour lui de faire demi tour mais ma voix intérieure m’annonce déjà qu’il n’en a pas l’intention. Dommage pour lui, c’est ce qui ressemblait le plus à une bonne idée en l’instant. « Il est là Saül ? » “Il est aux putes.” Vous voyez : pour certaines questions, il existe des réponses toutes faites et extrêmement simples. Je n’ai aucune idée de où se trouve mon frère mais ce n’est pas une hypothèse à exclure, après tout, cela lui ressemblerait bien. Ce n’est pas Giovanni qui risque de me contredire.

Je le laisse finalement faire quelques pas dans l’appartement. De toute façon, il semble y évoluer comme si tout lui était dû, comme s’il avait moindrement été invité en ces lieux. Parfois, je suis triste qu’il ne soit pas un vampire. Au moins, cela m’éviterait de l’avoir constamment dans mes pattes dès que je me trouve chez moi. « Qu’est-ce que tu as à me proposer de boire ? » Quand je disais qu’il se croyait déjà chez lui. “T’es une grande personne, non ? Sers toi, pioche dans la réserve d’alcool de Saül.” Il n’est peut être pas aux putes, mais ça ne l’empêche pas de réellement avoir une réserve d’alcool, cependant, chose qui me déplaît au plus haut point, encore plus en présence des deux bambins que nous nous retrouvons à élever comme un couple gay - ne parlons pas d’horreurs, il n’est finalement pas de mon sang mais c’est tout comme. “On en vient directement à la raison de ta visite comme ça tu peux repartir tout aussi vite, mon cher cousin ?” Le temps de boire un verre de Dieu sait quoi et ce sera la porte. J’aime bien ce plan, si jamais vous pensiez me demander mon avis sur la question.


It never fades away, it's staying | ft.Auden2 ZWjeJy0
It never fades away, it's staying | ft.Auden2 4t8obn7
It never fades away, it's staying | ft.Auden2 Xb7bl1ie
It never fades away, it's staying | ft.Auden2 KHoP2yg
It never fades away, it's staying | ft.Auden2 8OlF2I7


It never fades away, it's staying | ft.Auden2 1542980520 :
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

It never fades away, it's staying | ft.Auden2 Empty
Message(#) Sujet: Re: It never fades away, it's staying | ft.Auden2 It never fades away, it's staying | ft.Auden2 EmptySam 11 Sep 2021, 16:57



“It never fades away, it's staying ” @Auden Williams Il se souvient encore de ce regard qu’avait Auden au repas de famille, ce fameux repas où la vaisselle en porcelaine de France et les couverts en argent pur volaient dans tous les sens, ce regard qui a failli lui valoir le même poing dans la gueule que celui lançait quelques minutes plutôt durant la soirée. Il ne voulait pas refaire les même erreurs Giovanni et ses doutes deviennent rapidement une réalité alors qu’Auden n’est visiblement pas motivé à lui ouvrir la porte aux premiers abords. « Ça serait vraiment cruel, surtout que votre voisine me regarderait avec un air de pitié et ça serait bien dommage pour moi. » Pour simplifier la situation, il semblerait que Giovanni n’ait pas attendu assez longtemps avant de venir prendre des nouvelles du Williams, il aurait peut-être dû commencer avec Saül ? Mais cette idée lui a vite passé, il sait bien moins l’approcher – si du moins on peut dire qu’il sait le faire avec Auden -. Il lui repousse alors simplement de sa main, laissant un espace entre eux deux ne faisant que de rappeler au Medici que l’époque où ils vivaient tous en Italie n’est qu’un très loin et nostalgique souvenir et qu’il est visiblement le seul à y tenir encore un tant soit peu. Il préfère alors ne pas relever ce geste plus que déplacer à ses yeux, ne préférant bien évidemment pas envenimer la situation. « Oh, mais je l’avais très bien compris, mais je me suis dit que ça pourrait peut-être être sympa de boire un verre, simplement. » Oui Ginny est partie emportant avec elle tous les espoirs du Williams à connaître un certain bonheur. Bien évidemment le Medici ne peut pas totalement le comprendre lui qui n’a eu que très peu de relations sérieuses et encore aucun enfant, mais lui il était toujours là tout comme sa sœur et la fratrie Williams et c’est ce qu’il aimerait qu’Auden comprenne. Si vous vous posez la question il ne lui en parlera pas, il ne veut pas terminer dans un cercueil. S’il est venu c’est en tant qu’ami et cousin et non pas ennemi. « Ah bah, il a repris ses bonnes vieilles habitudes. » Parce qu’Auden n’était pas le seul à avoir perdu sa chère et tendre, à croire que le destin a décidé de jeter son dévolu sur la famille Williams. En y réfléchissant bien, il devrait même sûrement éviter de s’approcher de trop près d’eux, juste au cas où ce soit contagieux.

C’est finalement Auden qui ouvre le bal, il n’est pas débile et Giovanni ne l’a jamais prétendu, il sait très bien ce que son cousin est venu faire ici et ce n’est bien sûr pour autre chose que simplement boire un verre de scotch. « Je te l’ai déjà dit, je suis venu voir comment ça allait et boire un verre. Prendre des nouvelles. » Giovanni sort son bon vieux sourire en écartant les bras, comme si c’était tout simplement une évidence de venir voir ses cousins. Il se sert finalement un verre, levant la bouteille vers Auden pour savoir s’il veut lui aussi un verre. Le Medici souffle un petit coup avant de se relever après avoir rangé la bouteille. « Je me doute que tu n’as pas vraiment envie de parler en ce moment – même jamais ces dernières années -, mais du coup ça se passe comment avec le restaurant ? » Un sujet banal, récent et qui en plus Giovanni connaît plutôt bien. Ce restaurant qu’ils ont monté ensemble avec Saül doit probablement bien leur servir pour se changer les idées et si jamais ça leur permet de se rapprocher eux ainsi que le Medici quand il pourra s’inviter dans derrière les fourneaux, c’est tout ce que désir l’Italien. « J’en entends que de bien de mon côté, Lorenzo y est passé et il a presque envie de partir chez vous depuis. »

 
code by solosands
Revenir en haut Aller en bas
Auden Williams
Auden Williams
le complexe de Dieu
le complexe de Dieu
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 38 ans. (25/12/1983)
SURNOM : Mari, père, frère, amant, partenaire, bourreau, artiste, Dieu, maître suprême, oeuvre d'art,... il répond à tout, même les insultes.
STATUT : Qu'est-ce que vous n'avez pas compris dans 'mari' ? Ce n'est qu'un détail si sa femme vit à 750 kilomètres de là et qu'il ne lui a pas échangé le moindre mot depuis six mois. update: depuis un an.
MÉTIER : Meilleur peintre d'Australie, en toute humilité. Nouveau collaborateur de la maison Weatherton, mais surtout de James.
LOGEMENT : #517, Bayside, à nouveau seul et c'est bien mieux ainsi.
It never fades away, it's staying | ft.Auden2 Aa52ddcb5a7dd071591b88d5d742892dd5685db9
POSTS : 18191 POINTS : 130

TW IN RP : violences physiques et verbales
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Né en Italie, il est bilingue › Bisexuel assumé depuis toujours, les états d'âme féminins l'agacent pourtant › A quitté l'école à 16 ans pour vagabonder en Italie, c'est à partir de là qu'il a commencé à travailler son art › La peinture est sa raison de vivre, il touche à toutes les formes d'art par besoin de créer › Ne boit pas, ne fume pas (longue histoire) › Ambidextre › Égoïste, rancunier, colérique, manichéen, un vrai Enfer à vivre au quotidien › Père de Damon (2000) et de Sloan (2020), deux mères différentes qui le détestent › Fuit dès qu'il développe des sentiments pour autrui
RPs EN COURS : (10)savannah #8vivian #1james #5cesar #5james #6floradarcyjames #7saül #24

ualovzra #11


It never fades away, it's staying | ft.Auden2 Peaky-blinders
famiglia: savannah #8 & saül #23 › intense, graphic, sexy, euphoric, provocative, edgy, thought-provoking, technically and visually stunning. a compelling work of science fiction, a suspenseful exposé. cinema like you've never seen it before. the exotic, bizarre and beautiful world. this is your invitation to enter.

It never fades away, it's staying | ft.Auden2 043bb84fa42bd426b271b83d4dba80196018457b
williagni (scena) › io c'ho vent'anni e non mi frega un cazzo. c'ho zero da dimostrarvi. non sono come voi che date l'anima al denaro dagli occhi di chi è puro siete soltanto codardi. e anche se ho solo vent'anni dovrò correre, per me.

It never fades away, it's staying | ft.Auden2 373c87e15d8916ffa05c04bc88f814159c6a9c1d
willton #5 & #6 & #7 › i tried to run and wait it out but i've become a mess of doubts. i know i'm hard to be around when i'm down and now. i'm just using up your trust. too much, it's always too much. i'm addicted to the rush. tell me am, i am on your mind?

It never fades away, it's staying | ft.Auden2 Tumblr_or4qlmxZ3k1qhphz2o3_r1_250
flora #1 › we will break away together. i'll be the shadow, you'll be the light. nothing ever lasts forever. we will go softly into the night. the past is spun like a yarn and mangled with flesh and blood and bones, i wonder, did no one hear the distant thunder?

It never fades away, it's staying | ft.Auden2 F1e09530e91bab69e01fb535f8531e60a7944bcd
vivian #1 › i'd laugh as your life comes crashing down like the Fall of Troy. you have no right to be surprised, I'm gonna be somebody else. the opposite of me. I will be transmuted from mortal to immortality, immorality, amorality.

It never fades away, it's staying | ft.Auden2 Tumblr_inline_ogufoy6vAj1qlt39u_250
river #2 › i let you down, it's what i always do best. you can fall to your knees and pray 'cause i'm a sinner and i won't be saved. i've been lying to you more each day.

RPs EN ATTENTE : river #2 › ezra #12 › sergio #2
RPs TERMINÉS : It never fades away, it's staying | ft.Auden2 25dxp5w4
It never fades away, it's staying | ft.Auden2 OnoekxN

cf. fiche de liens
AVATAR : Louis Garrel
CRÉDITS : glass skin (avatar) › loonywaltz (ub)
DC : Charlie, Lily, Swann, Rhett & Ambrose
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/05/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t24284-auden-canicule-en-ete-mamie-va-y-passer https://www.30yearsstillyoung.com/t37070- https://www.30yearsstillyoung.com/t24386-auden-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t24554-auden-williams

It never fades away, it's staying | ft.Auden2 Empty
Message(#) Sujet: Re: It never fades away, it's staying | ft.Auden2 It never fades away, it's staying | ft.Auden2 EmptyVen 17 Sep 2021, 20:05



Giovanni a un bon fond et c’est justement ça le problème, parce qu’il pense éternellement être capable de sauver la terre entière, même ceux qui n’ont pas envie de l’être. Avoir un aussi grand cœur a tout de pathétique à mes yeux ; cela ne mène à rien et , surtout, cela ne vous apporte rien si ce ne sont des ennuis. La preuve en est à cet instant alors qu’il m’agace déjà, quand bien même ses intentions sont louables. « Oh, mais je l’avais très bien compris, mais je me suis dit que ça pourrait peut-être être sympa de boire un verre, simplement. » Simplement. Vous comme moi, nous savons déjà tous que ce ‘simplement’ est synonyme d’interrogatoire et que puisqu’il vient de Giovanni, il sera tout sauf discret. Il a de quoi s’inquiéter, c’est bien vrai, mais je ne lui donnerai pas la moindre clé pour le comprendre et encore moins pour m’aider. J’estime que ce problème touche déjà bien assez de personnes à mes yeux et qu’il soit mon cousin ne lui donne aucun passe-droit. « Je te l’ai déjà dit, je suis venu voir comment ça allait et boire un verre. Prendre des nouvelles. » Il est un disque rayé, Giovanni. L’âge qui fait son effet, peut-être ? Je n’en sais trop rien et autant dire que je m’en moque, aussi. Je souffle et lui ouvre la porte pour qu’il cesse enfin de geindre sur le pas de la porte. En lui proposant de piocher une bouteille dans la réserve de Saül, j’espère au moins que cela lui imposera quelques secondes de silence.

Toujours pas. Mais ça fait que vingt ans, je t’en veux pas.” La bouteille est refusée, le verre avec et l’alcool par-dessus tout. Puisque cela ne fait effectivement que vingt ans que je ne bois plus, il est normal qu’il ne l’ait toujours pas compris, j’imagine. D’ici trente ans, il devrait avoir assimilé le message. Il trouvera toujours des occasions stupides pour venir toquer à ma porte et s’assurer que je suis toujours en vie. « Je me doute que tu n’as pas vraiment envie de parler en ce moment – même jamais ces dernières années -, mais du coup ça se passe comment avec le restaurant ? » - “Parler du restaurant au lieu de me poser directement les questions, bravo Gio, c’est presque subtil, en effet.” J’use et abuse d’ironie, ne cherchant pas à perdre mon temps en faisant semblant d’entrer dans son jeu. Je suis doué pour mentir mais n’en ai tout simplement pas envie. S’il se vante de pouvoir tout accepter, il peut au moins supporter ces quelques mots, j’imagine, d’autant que je ne cherche absolument pas à le blesser en cet instant. Ce n’est qu’une pure vérité. “Il fonctionne bien. Les disputes en cuisine font sa renommée, faut dire.” Puisque ce n’est pas parce que nous sommes au travail que Saül et moi nous gardons de nous disputer, alors nos voix occupent la cuisine et portent même bien souvent jusqu’en salle. Avec nous, pas besoin de s’emmerder à chercher une playlist d’ambiance, nous sommes autonomes. “Ce sont surtout des gamins qui y travaillent mais ils se débrouillent plutôt bien pour leur âge. Melchior et Eden font leur travail, justement, et je n’en attends guère plus de leur part. Ils ne sont pas cuisiniers, après tout, alors leur rôle dans la machinerie est variable. “Le Bacchus ? J’ai rencontré une œnologue, ça t’intéresserait peut-être, d’ailleurs. Elle est mignonne, aussi, double intérêt.” J’imagine que s’il est occupé à la draguer, il oubliera de me materner. Non ?


It never fades away, it's staying | ft.Auden2 ZWjeJy0
It never fades away, it's staying | ft.Auden2 4t8obn7
It never fades away, it's staying | ft.Auden2 Xb7bl1ie
It never fades away, it's staying | ft.Auden2 KHoP2yg
It never fades away, it's staying | ft.Auden2 8OlF2I7


It never fades away, it's staying | ft.Auden2 1542980520 :
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

It never fades away, it's staying | ft.Auden2 Empty
Message(#) Sujet: Re: It never fades away, it's staying | ft.Auden2 It never fades away, it's staying | ft.Auden2 EmptyDim 05 Déc 2021, 02:36



“It never fades away, it's staying ” @Auden Williams Il est long à la détente et comme à son habitude Auden ne cache pas son agacement à la vue du Medici. Il n’est pas du genre à se plaindre, encore moins quand il a l’habitude de voir ce regard dans les yeux de son cousin depuis un petit moment maintenant, mais ce qui le touche le plus et le fait que leur lien n’a plus vraiment de valeur aux yeux du Williams, c’est comme ça que le perçoit Giovanni. Ce lien qui a fini par convaincre le Medici de venir en Australie il y a quelques années de ça maintenant, mais aujourd’hui c’est comme s’il était simplement un étranger à ses yeux. Il connait très bien Auden, il sait comment est son cousin, il sait que parfois ça peut être très compliqué et ça implique toute la famille Williams. « Il est vrai, je n’y pensais plus, désolé. Si tu n’y vois pas d’inconvénient je vais lui vider son fond de bouteille. » Il ne va pas lui faire croire qu’il se souvenait de ce détail et que c’était simplement pour voir s’il tenait toujours sa bonne résolution qu’il a pris il y a longtemps maintenant, mais ça rassure tout de même le Medici de voir que sa peine de cœur ne l’a pas fait sombrer dans l’alcool qui est un cliché c’est sûr, mais ce n’est pas exactement ce qui est arrivé en France de son côté ? « Certes ça n’a jamais été mon fort, mais tu remarqueras au moins que j’ai essayé, c’est déjà ça non ? » Bien sûr que le Medici a une tout autre question qui lui trotte dans sa tête, mais ça ne veut pas dire qu’il ne s’intéresse pas non plus au Ras le Bol, il a participé à son ouverture en aidant dans la cuisine au début et ensuite de temps en temps, beaucoup moins souvent en ce moment à vrai dire, mais vu comment il a été accueilli à l’appartement ça n’aurait pas vraiment été différent là-bas. « Si même les disputes des Williams n’en arrivent pas à bout c’est que vous avez vraiment réussi à monter un bon projet, ça fait plaisir à voir. » Il lève alors son verre en signe de félicitations. C’est qu’il est probablement le mieux placer pour savoir que ce n’est pas si simple de sortir de terre un restaurant et de réussir à le faire marcher derrière sans mettre la clé sous la porte. Il apporte ensuite le verre à ses lèvres avant de boire une légère gorgée du breuvage qui ressort presque aussitôt. « Qui te dit que je ne suis pas déjà pris ? » Bon, encore une fois c’est quelque chose de très peu crédible qui sort de la bouche du Medici, surtout quand dans les prochaines secondes il va sûrement se montrer bien plus intéressé, bizarrement. « Mais tu peux toujours me donner son numéro. Je vais en parler à Owen*, il se montrera peut-être intéressé si elle est vraiment si douée que ça et mignonne. » Il boit de nouveau une gorgée tout en détournant le regard comme si de rien n'était. Il n’a pas vraiment l’air plus détendu qu’au début Auden, mais au moins Giovanni peut remarquer qu’il n’a plus ce regard de tueur qu’il avait pu observer alors que son cousin était venu lui ouvrir la porte. Le Medici décide finalement de s’assoir sur le canapé, posant ses coudes sur ses genoux et jouant avec le fond de son verre avant de relever la tête vers Auden. « Et puis merde, ça va toi ? » Giovanni ne connaissait pas aussi bien Ginny pour porter un jugement sur ce qu’elle a fait, mais il ne peut que regretter son geste parce qu’il n’avait jamais vu son cousin comme ça avant, avant qu’il ne la connaisse. « Contrairement à ce que tu as déjà bien pu me dire, il peut m’arriver de penser aux autres et pas qu’à moi. » Il se met à réfléchir à ses prochains mots, parce que oui, parfois il arrive à le faire avant de mettre les deux pieds dans le plat – quand ce n’est pas trop tard -.

 
code by solosands
Revenir en haut Aller en bas
Auden Williams
Auden Williams
le complexe de Dieu
le complexe de Dieu
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 38 ans. (25/12/1983)
SURNOM : Mari, père, frère, amant, partenaire, bourreau, artiste, Dieu, maître suprême, oeuvre d'art,... il répond à tout, même les insultes.
STATUT : Qu'est-ce que vous n'avez pas compris dans 'mari' ? Ce n'est qu'un détail si sa femme vit à 750 kilomètres de là et qu'il ne lui a pas échangé le moindre mot depuis six mois. update: depuis un an.
MÉTIER : Meilleur peintre d'Australie, en toute humilité. Nouveau collaborateur de la maison Weatherton, mais surtout de James.
LOGEMENT : #517, Bayside, à nouveau seul et c'est bien mieux ainsi.
It never fades away, it's staying | ft.Auden2 Aa52ddcb5a7dd071591b88d5d742892dd5685db9
POSTS : 18191 POINTS : 130

TW IN RP : violences physiques et verbales
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Né en Italie, il est bilingue › Bisexuel assumé depuis toujours, les états d'âme féminins l'agacent pourtant › A quitté l'école à 16 ans pour vagabonder en Italie, c'est à partir de là qu'il a commencé à travailler son art › La peinture est sa raison de vivre, il touche à toutes les formes d'art par besoin de créer › Ne boit pas, ne fume pas (longue histoire) › Ambidextre › Égoïste, rancunier, colérique, manichéen, un vrai Enfer à vivre au quotidien › Père de Damon (2000) et de Sloan (2020), deux mères différentes qui le détestent › Fuit dès qu'il développe des sentiments pour autrui
RPs EN COURS : (10)savannah #8vivian #1james #5cesar #5james #6floradarcyjames #7saül #24

ualovzra #11


It never fades away, it's staying | ft.Auden2 Peaky-blinders
famiglia: savannah #8 & saül #23 › intense, graphic, sexy, euphoric, provocative, edgy, thought-provoking, technically and visually stunning. a compelling work of science fiction, a suspenseful exposé. cinema like you've never seen it before. the exotic, bizarre and beautiful world. this is your invitation to enter.

It never fades away, it's staying | ft.Auden2 043bb84fa42bd426b271b83d4dba80196018457b
williagni (scena) › io c'ho vent'anni e non mi frega un cazzo. c'ho zero da dimostrarvi. non sono come voi che date l'anima al denaro dagli occhi di chi è puro siete soltanto codardi. e anche se ho solo vent'anni dovrò correre, per me.

It never fades away, it's staying | ft.Auden2 373c87e15d8916ffa05c04bc88f814159c6a9c1d
willton #5 & #6 & #7 › i tried to run and wait it out but i've become a mess of doubts. i know i'm hard to be around when i'm down and now. i'm just using up your trust. too much, it's always too much. i'm addicted to the rush. tell me am, i am on your mind?

It never fades away, it's staying | ft.Auden2 Tumblr_or4qlmxZ3k1qhphz2o3_r1_250
flora #1 › we will break away together. i'll be the shadow, you'll be the light. nothing ever lasts forever. we will go softly into the night. the past is spun like a yarn and mangled with flesh and blood and bones, i wonder, did no one hear the distant thunder?

It never fades away, it's staying | ft.Auden2 F1e09530e91bab69e01fb535f8531e60a7944bcd
vivian #1 › i'd laugh as your life comes crashing down like the Fall of Troy. you have no right to be surprised, I'm gonna be somebody else. the opposite of me. I will be transmuted from mortal to immortality, immorality, amorality.

It never fades away, it's staying | ft.Auden2 Tumblr_inline_ogufoy6vAj1qlt39u_250
river #2 › i let you down, it's what i always do best. you can fall to your knees and pray 'cause i'm a sinner and i won't be saved. i've been lying to you more each day.

RPs EN ATTENTE : river #2 › ezra #12 › sergio #2
RPs TERMINÉS : It never fades away, it's staying | ft.Auden2 25dxp5w4
It never fades away, it's staying | ft.Auden2 OnoekxN

cf. fiche de liens
AVATAR : Louis Garrel
CRÉDITS : glass skin (avatar) › loonywaltz (ub)
DC : Charlie, Lily, Swann, Rhett & Ambrose
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/05/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t24284-auden-canicule-en-ete-mamie-va-y-passer https://www.30yearsstillyoung.com/t37070- https://www.30yearsstillyoung.com/t24386-auden-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t24554-auden-williams

It never fades away, it's staying | ft.Auden2 Empty
Message(#) Sujet: Re: It never fades away, it's staying | ft.Auden2 It never fades away, it's staying | ft.Auden2 EmptyMar 14 Déc 2021, 18:18



Giovanni courbe l’échine pour ne pas envenimer davantage la situation entre nous. De mon côté, je me moque de savoir par quel moyen ou quel autre il arrive encore à s’excuser, cela m’importe peu. « Il est vrai, je n’y pensais plus, désolé. Si tu n’y vois pas d’inconvénient je vais lui vider son fond de bouteille. » Qu’il finisse la bouteille si cela peut lui faire plaisir. Comme je lui ai dit, je me contenterai de ne pas l’aider à l’oeuvre mais ne l’empêcherai pas de le faire non plus. « Certes ça n’a jamais été mon fort, mais tu remarqueras au moins que j’ai essayé, c’est déjà ça non ? » C’est déjà ça, en effet, mais ce serait mal me connaître que de croire que je ne pourrais pas lui tenir rigueur de tout et son contraire. Je n’aime pas qu’on me materne autant que je ne supporte que très peu la pitié qu’on peut m’allouer. Ce ne sont pas des bons sentiments qui vont nous mener nulle part, alors autant s’en garder. Je grogne à peine en guise de ‘oui’, il comprendra. Il a peut-être oublié que je ne buvais pas une goutte d’alcool mais il sait encore très bien comment j’arrive à interagir. Du moins j’espère pour lui, sinon il risque d’avoir couru dans la gueule du loup et le tout, de sa propre volonté. « Si même les disputes des Williams n’en arrivent pas à bout c’est que vous avez vraiment réussi à monter un bon projet, ça fait plaisir à voir. » Et tout ce que je vois dans ses paroles, c’est qu’il tente de me caresser dans le sens du poil dans l’espoir d’obtenir davantage d’informations de ma part pour savoir d’où découle tout ce contexte et ses conséquences sur ma relation avec Ginny. C’est bien beau d’essayer, mais je ne risque toujours pas de le laisser apercevoir la moindre de mes failles. Être de ma famille et de mon propre sang lui donne un accès privilégié mais tout a ses limites. Il lève son verre à la gloire du Ras le Bol, j’acquiesce pour aller en son sens, à défaut d’avoir quoi que ce soit à boire.

Ainsi, j’en profite pour enchaîner sur autre chose et lui donner de quoi s’occuper ce qui, à en juger par sa réaction première, semble fonctionner à merveille. Les femmes resteront toujours un sujet qui appâtera Giovanni, il ne changera donc jamais. « Qui te dit que je ne suis pas déjà pris ? » Mon petit doigt, ma connaissance du brun, mon expérience dans le domaine et surtout le fait qu’il ne soit pas arrivé en fanfaronnant sur la nuit qu’il vient de passer. En somme, tout me dit qu’il est célibataire. “Oh, beaucoup de choses.” Que je me contente de répondre, feignant le mystère auquel j’allie un large sourire sincèrement amusé. Giovanni est un bon gars, disons simplement qu’il n’a pas de chance en amour. Au moins, il peut continuer de draguer à tout va sans se soucier des conséquences - si ce n’est une gifle de ci ou de là à cause de quelques mots maladroits. « Mais tu peux toujours me donner son numéro. Je vais en parler à Owen*, il se montrera peut-être intéressé si elle est vraiment si douée que ça et mignonne. » Et voilà. Quelques secondes de plus me suffisent pour confirmer mes pensées: le bougre est un éternel célibataire, quoi qu’il y fasse et peu importe à quel point il aimerait sans doute pouvoir changer les choses. “Owen, oui, bien sûr.” Je reprends, amusé. S’il la trouve mignonne, je ne doute pas un seul instant qu’il la contactera illico presto, et j’ai le pressentiment que c’est effectivement ce qui se passera. Dani est une voisine bien trop gentille et donc horripilante mais elle serait sans doute le parfait modèle recherché par Giovanni, alors si je peux m’assurer quelques instants de paix de tous les côtés et ainsi faire une bonne affaire, je ne dis pas non. Deux personnes occupées en valent mieux qu’une et à ma connaissance, l’oenologue est elle aussi célibataire.

Une gorgée de vin supplémentaire semble lui donner tout le courage dont il avait besoin pour me poser la question qui lui brûle sans doute les lèvres depuis de longues minutes déjà: « Et puis merde, ça va toi ? » Non et toi ? A quel point est-ce que la bienséance m’interdit de répondre ça, déjà ? Oh oui. A beaucoup. « Contrairement à ce que tu as déjà bien pu me dire, il peut m’arriver de penser aux autres et pas qu’à moi. » Il pense aux autres lorsque cela ne sert à rien, en témoigne cet échange entre nous et du fait que je n’arrive pas à me débarrasser de lui et toutes ses fichues bonnes intentions. “On fait une pause, Ginny et moi. Ça répond assez à ta question pour que tu acceptes de ficher le camp et de me laisser retourner travailler ?” ‘Faire une pause’ n’est toujours que le prémisse d’une rupture - d’un divorce - mais cela a au moins le mérite d’être annoncé de façon bien moins dramatique et en cet instant, c’est tout ce dont j’ai besoin.


It never fades away, it's staying | ft.Auden2 ZWjeJy0
It never fades away, it's staying | ft.Auden2 4t8obn7
It never fades away, it's staying | ft.Auden2 Xb7bl1ie
It never fades away, it's staying | ft.Auden2 KHoP2yg
It never fades away, it's staying | ft.Auden2 8OlF2I7


It never fades away, it's staying | ft.Auden2 1542980520 :
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

It never fades away, it's staying | ft.Auden2 Empty
Message(#) Sujet: Re: It never fades away, it's staying | ft.Auden2 It never fades away, it's staying | ft.Auden2 Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

It never fades away, it's staying | ft.Auden2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: nouer des contacts :: mémoire du passé
-