AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment : -9%
Nintendo Switch (OLED) avec station d’accueil et ...
Voir le deal
319.99 €

 we were chasing stars (triloh #1)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shiloh Atkins
Shiloh Atkins
la reconstruction
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-cinq ans - (8.11.1995)
SURNOM : sa soeur l'appelle yoshi, mais elle préfère shiloh
STATUT : célibataire, n'est plus que l'ombre d'elle-même après une relation abusive.
MÉTIER : couturière de métier et de passion. elle tente de retrouver sa place dans l'atelier Weatherton
LOGEMENT : au #323 doggett street avec sa meilleure amie, Megan. enfin, encore pour un temps.
we were chasing stars (triloh #1) Tumblr_inline_ogpumm9fEX1t1u175_250
POSTS : 2250 POINTS : 445

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : a un frère jumeau, Nathan › sait coudre depuis ses dix ans et ne rate jamais une occasion de créer ses propres vêtements › viens tout juste de revenir à Brisbane › sort d'une relation abusive qui aura durer un peu plus d'un an › naturelle et souriante, elle c'est renfermé sur elle-même ces derniers temps › ne sait passer une journée sans musique
RPs EN COURS : (06)megan #2louisa #3danika #2oakley #2penny #2trent #1

we were chasing stars (triloh #1) 95f37fdcfddf13286d27fdebbc77fbb8103c7d7d
megan ☽ only you know me the way you know me, only you forgive me when I'm sorry. need you when I'm broken, when I'm fixed, need you when I'm well, when I'm sick. friends that I rely on don't come through, they run like the river, but not you. can't see when I'm fallin', losing myself but then I hear you calling. there you are, with open arms. there you are and I run.

we were chasing stars (triloh #1) 3455d714325e3728f407eba050811259
trent ☽ so no one told you life was gonna be this way. your job's a joke, you're broke, your love life's DOA. it's like you're always stuck in second gear. when it hasn't been your day, your week, your month or even your year, but i'll be there for you. when the rain starts to pour, i'll be there for you. like i've been there before, i'll be there for you 'cause you're there for me too

we were chasing stars (triloh #1) E3895f26fa45075731e97331b9942bfb
louisa ☽ wherever I go, you bring me home, sweet creature. when I run out of road, you bring me home. we're running through the garden. oh, where nothing bothered us but we're still young I always think about you and how we don't speak enough


RPs EN ATTENTE :
RPs TERMINÉS : Louisa #1 (fb)Louisa #2Lucia #1Danika #1Knox #1Oakley #1Chloe #1 (fb)Thomas #1 (fb)Nathan #1James #1Penny #1Megan #1knox #1
AVATAR : elizabeth lail
CRÉDITS : (avatar) doom days - (ub) loonywaltz - (icons) pinterest
DC : cian, bailey, loan & wyatt
PSEUDO : paindep.
INSCRIT LE : 04/07/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t34993-a-storm-to-weather-shiloh https://www.30yearsstillyoung.com/t33722-i-m-writing-you-a-symphony-of-sound https://www.30yearsstillyoung.com/t35366-shiloh-atkins https://www.30yearsstillyoung.com/t35364-shiloh-atkins

we were chasing stars (triloh #1) Empty
Message(#) Sujet: we were chasing stars (triloh #1) we were chasing stars (triloh #1) EmptyJeu 26 Aoû - 11:50



« Merci, bonne journée. » J’offre un léger sourire au serveur et attrape le gobelet en carton qu’il me tend. Le précieux breuvage en ma possession, je tente de me frayer un chemin parmi les gens qui font la queue pour accéder au comptoir. C’est le rituel du matin, partir un peu plus tôt de l’appartement, pour venir chercher un café au Death Before Decaf’ et me mettre presque en retard les matins où le lieu semble être bondé. J’aime avoir mes habitudes avant d’aller débuter ma journée à l’atelier, c’est un semblant de sécurité que je tente d’instaurer dans des gestes du quotidien parfaitement rythmé. Cette matinée ne devait pas déroger à la règle, j’avais pris un peu d’avance et j’arriverais bien avant les autres à ma table de couture. Mon esprit est totalement préoccupé non pas par les pensées néfastes, pour une fois, mais plutôt par ce patron de robe que j’ai commencé à créer, celui sur lequel je vais probablement passer toute ma journée. Dans le fond, ce n’est qu’un matin comme les autres, de ceux qui me rendent un semblant de normalité. Jusqu’à ce que j’atteigne la porte vitrée, jusqu’à ce que mon regard se lance sur la rue adjacente et que mon cœur s’accélère à la vue de ce profil si familier. Juste là, a quelques mètres, se tient une personne que je n’avais pas vu depuis bien trop longtemps. Sur le bord du trottoir, à fouiller ses poches, Trent semble encore une fois dans la lune. Il n’a pas changé, toujours les cheveux un peu décoiffer, cette même veste sur les épaules et son fidèle appareil autour du cou. Il est juste là celui que j’avais appris à considérer comme mon meilleur ami et je reste bloqué derrière cette porte vitrée. Mon être tout entier voudrait aller l’aborder avec le sourire. Je rêve d’une étreinte de sa part, j’ai cruellement besoin de me confier à lui, mais mes pieds restent ancrés dans le sol sans que jamais je ne trouve le courage d’avancer. Et dans la seconde qui suit, entre un flot de personne presser, Trent à disparu, emporter par la houle matinale des travailleurs mal réveillé.

Son visage m’a hanté pour le reste de la journée.

Comme avec les autres, je n’avais pas eu la force de sauvegarder le lien, j’avais baissé les bras face aux attaques constantes de Lawrence. Il a toujours été plus virulent lorsqu’il s’agissait de Trent, ne supportant la complicité qui pouvait nous unir depuis bien des années déjà. Tout avait commencé avec quelques remarques bien placées, mais la jalousie n’avait cessé d’augmenter au point d’en devenir insoutenable lorsqu’il passait des heures à fouiller mon téléphone à la recherche du moindre indice qui pourrait lancer une énième dispute. Lawrence avait saccagé mes relations avec le monde extérieur et il s'était attaqué à Trent en premier. Puis j’avais fini par le choisir lui avant tous les autres, laissant de côté cet ami à qui j’avais juré de ne jamais m’éloigner. C’est bien la seule et unique penser qui m’obsède depuis que j’ai à nouveau croiser ses traits. Qu’est-ce qu’il peut bien penser de moi ? Est-ce qu’il m’en veut ? Pourrait-il me pardonner si je revenais à ses côtés ? Est-ce qu’il a vu les photos lui aussi ? Est-ce que quelqu’un lui a dit que j’étais de retour en ville ? Les questions s’alignent et se multiplient dans un capharnaüm qui m’empêche de me concentrer depuis deux jours déjà. J’ai la tête ailleurs et James l’a bien remarqué, lorsque pour la dixième fois de la journée, il me demande si tout va bien. Comme toujours, je hoche la tête, j’enfile mon masque et rassure tout le monde d’un sourire enjoué quant à l’intérieur, c’est le chaos qui règne en maître. Je ne saurais où retrouver Trent, il a déménagé peu de temps avant que je ne coupe le lien et je ne connais pas sa nouvelle adresse. Il n’avait pas vraiment de travail fixe à l’époque et surtout, je n’ai plus son numéro de téléphone. Voilà ce qu’était devenu mon meilleur ami, un étranger que l’on avait voulu effacer de ma vie.

Il a fallu près d’une semaine et tout autant d’insomnie pour qu’un soir, en rentrant du travail, je me souvienne de l’appareil photo qu’il trimballe toujours avec lui. C’est le coucher du soleil qui a mis l’idée dans le fond de mes pensées. Il a toujours aimé les couchers de soleil, Trent, et je ne connais qu’un seul endroit où il va les admirer. Elle se tient peut-être là ma chance, celle que je n’ai cessé d’espérer depuis des jours. Une porte ouverte vers une possible discussion, vers une infime chance de reconnexion. Quelque chose qui pourrait faire taire les angoisses et les remises en question qui ne cesse de me bouffer toute entière.

Mains tremblantes et jambe fragile, je finis par grimper sur les hauteurs de la ville. Dans le silence qui m’entoure, je me répète des mots d’excuses, des phrases qui pourrait donner un sens à mon comportement, une explication qui pourrait avoir grâce à ses yeux. N’importe quoi qui me donnerait le courage de lui dire la vérité à lui aussi. Mes pas ralentissent à mesure que je me rapproche de mon but. Kangaroo Point semble bien calme ce soir, si ce n’est que quelques promeneurs venus admirer la vue. C’est idiot de croire que je pourrais le trouver ici, au milieu de tous ces inconnus. Je suis sur le point de faire demi-tour alors que j’ai à peine cherché du regard. Je me trouve idiote d’espérer et commence à rebrousser chemin lorsque j’aperçois à nouveau cette silhouette familière. Il est là. À l’écart des autres, perdu dans ses pensées, objectif entre les mains.

Il est là et je l’observe sans bouger durant des minutes qui semblent s’étirer vers l’éternité. Il est là et je tremble de tout mon être. Tu dois aller le voir Shiloh. L’exercice est mental. Il dure probablement bien trop longtemps lorsque je finis par sentir son regard sur moi alors que mes pas m’ont rapproché de lui. Je ne peux plus faire semblant alors que nos regards se croisent. « Salut Trent… » Et ma voix tremble alors que je m’approche encore un peu, ralentissant mes mouvements comme si je me trouvais devant un animal peureux qui pouvait s’enfuir à tout instant. « Tu m’as vraiment manqué. » que je souffle, les yeux déjà bien trop humides.

@trent higgins we were chasing stars (triloh #1) 4014933344 :l:



we were chasing stars (triloh #1) VsgJxpQ
we were chasing stars (triloh #1) QqLqwzn
we were chasing stars (triloh #1) Xc1pTzg

:l:
 
Revenir en haut Aller en bas
Trent Higgins
Trent Higgins
le syndrome du sauveur
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente ans (18.07.1991)
SURNOM : higgins, higgs ou higgo. rares sont ceux qui l'appelent par son prénom.
STATUT : père célibataire de jumeaux âgés de presque deux ans, aaron et siobhan.
MÉTIER : pompier-ambulancier, nouvellement engagé à la caserne du centre-ville de brisbane.
LOGEMENT : au #45 james street, fortitude valley avec les jumeaux, sa soeur delilah & son chien rumple.
we were chasing stars (triloh #1) Tumblr_ndcyykLyMz1qbbne5o2_250
POSTS : 147 POINTS : 615

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : aîné d'une famille de quatre ☽ né à brisbane et y a toujours vécu ☽ amateur de photographie, il a toujours son appareil autour du cou ☽ complexe du sauveur, il se sent responsable de tout et de tout le monde ☽ il a perdu sa petite-amie kimberley d'un cancer en 2018, il tente de profiter de la vie au maximum en son honneur mais son deuil n'est pas aussi solide qu'il le laisse croire.
RPs EN COURS :
we were chasing stars (triloh #1) Ezgif-com-gif-maker-4
triloh #1 ☽ we don't talk much, not anymore. broken bottles and slammin' doors. but we still care about each other, say we care about each other. i know life took us far away but i still dream 'bout the good old days. when we took care of each other, we were livin' for each other. but i start to wonder if i'm slippin' under. would you rescue me? would you get my back? would you take my call when i start to crack?

we were chasing stars (triloh #1) Ezgif-com-gif-maker-3
charlie #2 (fb) ☽ i would run through fire for you. even if it tore me up. kill myself to satisfy you but it was never good enough. every time i needed you to catch me. you would always let me fall. so love me, hate me, burn me, blame me. i don't really care at all. i forgot about you. i forgot about what you said. i forgot about what you did.

we were chasing stars (triloh #1) Ezgif-com-gif-maker-2
troya #1 ☽ some days you're alone, some days this don't feel like home. it's not just how we planned it. i'm so happy they're throwing stones, no. and i know that you need someone to make it through. yeah, you know that. ooh, days like this i need it too. so i'll take care of you. and honey, you'll take care of me too. it's magic when we do. so if you ever feel like falling through, yeah, i'll take care of you.

we were chasing stars (triloh #1) Ezgif-com-gif-maker-1
sent #3 ☽ i could have showed you all the scars at the start. but that was always the most difficult part. see, i'm in love with how your soul's a mix of chaos and art and how you never try to keep 'em apart. i wrote some words and then i stared at my feet. became a coward when i needed to speak. i guess love took on a different kind of meaning for me. so when i go just know it kills me to leave.

(7)oakleyadrianatessa #2.
RPs EN ATTENTE : you?
RPs TERMINÉS : (2021)molly #1molly #2tessa #1charlie #1.
AVATAR : jeremy irvine.
CRÉDITS : (av. gold anthem) ☽ (sign. siren charms) ☽ (userbars. loonywaltz)
DC : penny stringer ☽ rosalie craine ☽ autumn galloway.
PSEUDO : vlastuin ☽ marie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/07/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t40400-trent-need-a-place-to-hide-but-i-can-t-find-one-near https://www.30yearsstillyoung.com/t40033-the-road-less-wandered-trent https://www.30yearsstillyoung.com/t40034-trent-higgins

we were chasing stars (triloh #1) Empty
Message(#) Sujet: Re: we were chasing stars (triloh #1) we were chasing stars (triloh #1) EmptyLun 6 Sep - 12:44


Ça fait quelques jours que tu as croisé Tessa à l’hôpital. Quelques jours et tu es incapable de te défaire de l’image de son visage dans ton esprit. Tu as vraiment l’impression d’avoir eu Kim devant toi l’histoire de quelques minutes et ça t’as chamboulé bien plus que tu n’es prêt à l’admettre à voix haute. La brune était comme un fantôme dans ta vie et voilà qu’elle te hantait sans que tu ne puisses expliquer pourquoi. Tu savais, logiquement parlant, que la jeune femme que tu avais croisé ce jour-là à l’hôpital n’était pas la même personne que cette fille que tu avais autrefois aimée, celle que tu avais perdu dans des circonstances tragiques d’une maladie qui n’avait aucune pitié. Tu savais et pourtant, plus tu revoyais l’image de Tessa dans ta tête, plus il t’était difficile de la séparer de Kim. Tu étais inondé de ces souvenirs que tu avais si longtemps resassé dans ton esprit, que tu avais tenté de mettre dans un coin terré de ton esprit pour être capable de continuer d’avancer. Tu avais soudainement l’impression de faire du surplace et tu te sentais idiot de laisser l’image d’une fille qui n’était pas Kim, qui ne serait jamais Kim, te faire croire que tu reculais dans ce processus de deuil qui te suivait encore tous les jours, que tu le veuilles ou non. Tu te sens con et plutôt que d’en parler avec Quincy ou Zoya, tu te renfermes un peu plus sur toi-même, d’une manière qui ne te ressemble pas vraiment pourtant. Tu ne veux pas les inquiéter surtout, tu sais qu’ils se sont inquiétés pour toi après la mort de Kim et tu n’as pas envie de leur faire vivre ça à nouveau, surtout que tu sais qu’ils ont leurs propres trucs à gérer en ce moment. Tu ne veux pas être un poids pour qui que ce soit. Tu peux te débrouiller. C’est ce que tu fais de mieux après tout.

Tu cherches tout de même à te changer les idées plus que d’habitude. Tu foules les routes de Brisbane plus qu’à l’ordinaire, ta moto accumulant les kilomètres alors que les paysages familiers de la ville défilent sous tes yeux. Tu te perds dans ses endroits que tu connais par cœur, ses endroits ou tu es allé par cent fois avec Kim, par milliers sans elle depuis. Tu prends des photos de tout et de rien, tentant de retrouver ces petits bonheurs au travers la lentille de ton objectif, sans jamais vraiment y parvenir. Tu as mal Trent, et tu ne te laisses pas le vivre. Tu ne sais plus comment le gérer. Tu n’as jamais voulu être ce gars-là, alors tu le chasses, comme si de fermer les yeux et de souffler un peu coup allait suffire à faire disparaître ce poids que tu te trimballes à la place du cœur depuis presque trois ans déjà. Tu pensais que tu avais tourné la page. Tu le cries sans cesse haut et fort, que tu veux vivre pour Kim. Elle t’en voudrait tellement la Blackburn, si elle te voyait en ce moment, à tenter de chasser les démons qu’elle-même a laissé dans ton esprit. Tu souffles légèrement alors que tes pas te mènent en haut de Kangaroo Point. Le soleil est sur le point d’entamer sa chute dans le ciel, l’endroit est calme pendant l’une des dernières soirées fraîches que l’hiver vous réserve avant de laisser place au printemps. Ton appareil autour du cou, tu ne sembles pourtant pas décidé à prendre des photos dans l’immédiat, tes pensées qui se perdent plutôt ici et là.

Ça bouge autour de toi, il y a des couples, des familles qui passent par-là, personne qui ne s’arrête réellement alors que tu as le regard tourné vers la ville, les bras croisés, comme si tu tentais de te protéger du monde extérieur, d’une réalité encore trop lourde a accepté malgré le temps qui a filé. C’est seulement lorsque tu sens un regard insistant dans ton dos que tu remets vraiment les pieds dans le moment présent. Tu ne saurais dire pourquoi, mais tu hésites à te retourner. Tu prends quelques secondes, comme si ton corps savait avant même que ton esprit ne réalise que la prochaine minute allait faire mal, mais d’une manière complètement différente. Tu te tournes enfin et voilà que tu fais face à un autre fantôme. Un fantôme bien vivant cette fois, mais dont l’absence s’est fait cruellement sentir dans les dernières années. Une tête blonde que tu reconnaîtrais parmi mille tant elle t’est familière, mais une sur laquelle tu n’as pas posé les yeux depuis bien trop longtemps. Elle te fixe de loin d’abord et puis elle s’ose enfin à faire quelques pas dans ta direction. Tu ne sais pas comment réagir. Si une partie de toi voudrait lui faire un sourire et la prendre dans tes bras, c’est avec une retenue nouvelle que tu restes figé sur place, un regard aussi neutre que possible posé sur la Atkins. « Salut Trent… » Elle a l’air si mal et tu t’en veux de ne pas être capable de défiger, de ne pas être capable de ne pas lui en vouloir pour le silence des derniers mois transformés en années qui ont été beaucoup trop longues et trop difficiles sans elle. « Tu m’as vraiment manqué. » Moi aussi Shiloh, si tu savais. Ce n’est pas ça que tu dis toutefois alors que tes lèvres sont pincés en une fine ligne que tu ne parviens pas à étirer en sourire, malgré les yeux qui montent aux yeux de celle que tu as longtemps considéré comme ta meilleure amie. Shiloh, elle avait si longtemps été une partie de toi et tu avais eu l’impression qu’elle s’était elle-même arrachée de toi dans une période ou tu avais cruellement besoin d’elle. « Qu’est-ce que tu fais ici? » Ici, à Kangaroo Point, mais ici à Brisbane aussi. Il y avait longtemps que tu n’avais pas eu de ses nouvelles, et les dernières informations que tu avais eu à son sujet étaient loin d’être quelque chose qui t’avait rassuré, bien que tu ne te sentisses pas prêt à aborder le sujet des photos directement. En vérité, tu n’étais même pas certain de te sentir prêt à avoir la moindre conversation avec elle après tout ce temps. « Je pensais sincèrement pas que je te reverrais un jour. » Ta voix est dure, beaucoup trop dure alors qu’elle semble sur le point de craquer sous tes yeux. T’es pas ce gars-là Trent, celui qui blesse, celui qui fait mal, mais bordel t’es rancunier et son absence, elle t’a blessé encore plus que tu ne l’avais réalisé jusqu’à maintenant.



we were chasing stars (triloh #1) 7IiCeQW
we were chasing stars (triloh #1) 901199fireman
we were chasing stars (triloh #1) 2eDseF9
we were chasing stars (triloh #1) IopoGjc
we were chasing stars (triloh #1) QqLqwzn
we were chasing stars (triloh #1) Hod8yO6
Revenir en haut Aller en bas
Shiloh Atkins
Shiloh Atkins
la reconstruction
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-cinq ans - (8.11.1995)
SURNOM : sa soeur l'appelle yoshi, mais elle préfère shiloh
STATUT : célibataire, n'est plus que l'ombre d'elle-même après une relation abusive.
MÉTIER : couturière de métier et de passion. elle tente de retrouver sa place dans l'atelier Weatherton
LOGEMENT : au #323 doggett street avec sa meilleure amie, Megan. enfin, encore pour un temps.
we were chasing stars (triloh #1) Tumblr_inline_ogpumm9fEX1t1u175_250
POSTS : 2250 POINTS : 445

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : a un frère jumeau, Nathan › sait coudre depuis ses dix ans et ne rate jamais une occasion de créer ses propres vêtements › viens tout juste de revenir à Brisbane › sort d'une relation abusive qui aura durer un peu plus d'un an › naturelle et souriante, elle c'est renfermé sur elle-même ces derniers temps › ne sait passer une journée sans musique
RPs EN COURS : (06)megan #2louisa #3danika #2oakley #2penny #2trent #1

we were chasing stars (triloh #1) 95f37fdcfddf13286d27fdebbc77fbb8103c7d7d
megan ☽ only you know me the way you know me, only you forgive me when I'm sorry. need you when I'm broken, when I'm fixed, need you when I'm well, when I'm sick. friends that I rely on don't come through, they run like the river, but not you. can't see when I'm fallin', losing myself but then I hear you calling. there you are, with open arms. there you are and I run.

we were chasing stars (triloh #1) 3455d714325e3728f407eba050811259
trent ☽ so no one told you life was gonna be this way. your job's a joke, you're broke, your love life's DOA. it's like you're always stuck in second gear. when it hasn't been your day, your week, your month or even your year, but i'll be there for you. when the rain starts to pour, i'll be there for you. like i've been there before, i'll be there for you 'cause you're there for me too

we were chasing stars (triloh #1) E3895f26fa45075731e97331b9942bfb
louisa ☽ wherever I go, you bring me home, sweet creature. when I run out of road, you bring me home. we're running through the garden. oh, where nothing bothered us but we're still young I always think about you and how we don't speak enough


RPs EN ATTENTE :
RPs TERMINÉS : Louisa #1 (fb)Louisa #2Lucia #1Danika #1Knox #1Oakley #1Chloe #1 (fb)Thomas #1 (fb)Nathan #1James #1Penny #1Megan #1knox #1
AVATAR : elizabeth lail
CRÉDITS : (avatar) doom days - (ub) loonywaltz - (icons) pinterest
DC : cian, bailey, loan & wyatt
PSEUDO : paindep.
INSCRIT LE : 04/07/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t34993-a-storm-to-weather-shiloh https://www.30yearsstillyoung.com/t33722-i-m-writing-you-a-symphony-of-sound https://www.30yearsstillyoung.com/t35366-shiloh-atkins https://www.30yearsstillyoung.com/t35364-shiloh-atkins

we were chasing stars (triloh #1) Empty
Message(#) Sujet: Re: we were chasing stars (triloh #1) we were chasing stars (triloh #1) EmptyDim 19 Sep - 22:36



Ce n’est plus une illusion lorsque sa silhouette se découpe parfaitement aux couleurs du jour qui s’achève. Des jours durant j’ai imaginé la confrontation, les mots que je pourrais lui offrir pour apaiser un silence qui avait trop duré, l’étreinte folle digne d’un film et les sourires rassurer de s’être enfin retrouvé, jusqu’à l’ignorance la plus totale. Jamais je n’avais pris en compte le stress qui venait me ronger à l’idée même d’aller à sa rencontre. Il est loin d’être n’importe qui Trent et pourtant, comme avec les autres, j’ai coupé les ponts sans jamais lui donner la moindre explication. Il avait suffi d’une crise de trop, d’une mention de son prénom, pour que se déclenche la colère de Lawrence et que la décision me vienne de choisir mon petit-ami plutôt que celui que je considérais comme mon meilleur ami. Le silence avait pris place au milieu des conversations sans fin, j’avais laissé ses messages sans réponse, ses appels sur répondeur. Puis un jour, comme tous les autres, il a cessé de se battre. À l’époque Lawrence avait tout gagné, il avait la main mise sur moi et je m’étais laissé happé. Désormais, ne restent que les regrets et la douleur de se retrouver aussi proche de Trent sans même savoir comment aller l’aborder. Avant, j’aurais couru pour sauter sur son dos. Avant, j’aurais déposé claquer un baiser sur sa joue avant de venir ébouriffer sa tignasse de mes doigts. C’était bien avant tout cela, quand désormais, nos regards se croisent et rien ne se passe.

Aucune magie ne se glisse entre mes pas tandis que je me rapproche de lui. Aucun sourire ne semble se dessiner sur ses traits. Une distance s’impose alors que je bégaye quelques mots qui n’excuserons pas assez rapidement tout ce que j’avais su lui imposer durant cette année écoulée. Il est froid son regard et je ne sais comment l’interpréter. Je n’ai jamais eu à recevoir un quelconque dédain de sa part. Tout me déstabilise dans cette distance qu’il impose et me voilà à me mordre la lèvre inférieure pour ne pas fondre en larmes. Les battements de mon cœur résonnent dans mes oreilles alors que mon regard cherche désespérément le sien. « Qu’est-ce que tu fais ici? » Je me contenterais de ce maigre signe d’intérêt quand bien même la question englobe bien trop de réponses différentes. « Je suis rentré à Brisbane. » que je souffle doucement, cherchant à poser ma voix pour ne jamais montrer que tout est prêt à s’effondrer. « Seule. » La précision prend son sens quand on sait que notre dernière rencontre en physique, c’est solder par une dispute entre Lawrence et lui. Il m’avait tout pris, celui que je prenais pour l’homme de ma vie, et me voilà à devoir recoller les morceaux auprès de ceux que j’ai si lâchement abandonné. Je n’avais pas su tenir ma promesse auprès de Trent et son regard noir me fait comprendre que je vais devoir le payer. « Je pensais sincèrement pas que je te reverrais un jour. » Le ton qui l’emploie suffit à fracasser la carapace que je n’ai jamais su maintenir face à ceux qui ont compté. Les larmes se précipitent aux coins de mes yeux tandis que mes lèvres tremblent légèrement. « Je… Je suis tellement désolée. » Ce ne sera jamais suffisant, j’en ai parfaitement conscience, mais ressentir son indifférence m’ébranle jusqu’au fond de l’âme. « Je peux tout t’expliquer. » Ou tout du moins essayer quand il est encore si compliquer pour moi d’évoquer tout ce qui a bien pu se passer. Pourtant, pour lui, pour notre amitié, je me sens capable d’avancer, de parler, d’au moins essayer de donner un sens à tout ce qu’il a pu manquer. « Est-ce que je peux t’expliquer ? » que je nuance alors entre quelques larmes qui s'échappe malgré mes doigts qui ne cesse de les chasser au fur et à mesure.



we were chasing stars (triloh #1) VsgJxpQ
we were chasing stars (triloh #1) QqLqwzn
we were chasing stars (triloh #1) Xc1pTzg

:l:
 
Revenir en haut Aller en bas
Trent Higgins
Trent Higgins
le syndrome du sauveur
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente ans (18.07.1991)
SURNOM : higgins, higgs ou higgo. rares sont ceux qui l'appelent par son prénom.
STATUT : père célibataire de jumeaux âgés de presque deux ans, aaron et siobhan.
MÉTIER : pompier-ambulancier, nouvellement engagé à la caserne du centre-ville de brisbane.
LOGEMENT : au #45 james street, fortitude valley avec les jumeaux, sa soeur delilah & son chien rumple.
we were chasing stars (triloh #1) Tumblr_ndcyykLyMz1qbbne5o2_250
POSTS : 147 POINTS : 615

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : aîné d'une famille de quatre ☽ né à brisbane et y a toujours vécu ☽ amateur de photographie, il a toujours son appareil autour du cou ☽ complexe du sauveur, il se sent responsable de tout et de tout le monde ☽ il a perdu sa petite-amie kimberley d'un cancer en 2018, il tente de profiter de la vie au maximum en son honneur mais son deuil n'est pas aussi solide qu'il le laisse croire.
RPs EN COURS :
we were chasing stars (triloh #1) Ezgif-com-gif-maker-4
triloh #1 ☽ we don't talk much, not anymore. broken bottles and slammin' doors. but we still care about each other, say we care about each other. i know life took us far away but i still dream 'bout the good old days. when we took care of each other, we were livin' for each other. but i start to wonder if i'm slippin' under. would you rescue me? would you get my back? would you take my call when i start to crack?

we were chasing stars (triloh #1) Ezgif-com-gif-maker-3
charlie #2 (fb) ☽ i would run through fire for you. even if it tore me up. kill myself to satisfy you but it was never good enough. every time i needed you to catch me. you would always let me fall. so love me, hate me, burn me, blame me. i don't really care at all. i forgot about you. i forgot about what you said. i forgot about what you did.

we were chasing stars (triloh #1) Ezgif-com-gif-maker-2
troya #1 ☽ some days you're alone, some days this don't feel like home. it's not just how we planned it. i'm so happy they're throwing stones, no. and i know that you need someone to make it through. yeah, you know that. ooh, days like this i need it too. so i'll take care of you. and honey, you'll take care of me too. it's magic when we do. so if you ever feel like falling through, yeah, i'll take care of you.

we were chasing stars (triloh #1) Ezgif-com-gif-maker-1
sent #3 ☽ i could have showed you all the scars at the start. but that was always the most difficult part. see, i'm in love with how your soul's a mix of chaos and art and how you never try to keep 'em apart. i wrote some words and then i stared at my feet. became a coward when i needed to speak. i guess love took on a different kind of meaning for me. so when i go just know it kills me to leave.

(7)oakleyadrianatessa #2.
RPs EN ATTENTE : you?
RPs TERMINÉS : (2021)molly #1molly #2tessa #1charlie #1.
AVATAR : jeremy irvine.
CRÉDITS : (av. gold anthem) ☽ (sign. siren charms) ☽ (userbars. loonywaltz)
DC : penny stringer ☽ rosalie craine ☽ autumn galloway.
PSEUDO : vlastuin ☽ marie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/07/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t40400-trent-need-a-place-to-hide-but-i-can-t-find-one-near https://www.30yearsstillyoung.com/t40033-the-road-less-wandered-trent https://www.30yearsstillyoung.com/t40034-trent-higgins

we were chasing stars (triloh #1) Empty
Message(#) Sujet: Re: we were chasing stars (triloh #1) we were chasing stars (triloh #1) EmptyVen 24 Sep - 15:38



Les raisons pour lesquelles tu en veux à Shiloh sont nombreuses. Tu lui en veux d’abord et avant tout pour le silence qu’elle a imposé entre vous pendant bien trop longtemps. Tu lui en veux parce qu’elle a failli à sa promesse, celle d’être là pour toi, peu importe ce qui se passe. Elle savait, la blonde, à quel point tu étais fragile et vulnérable après la mort de Kimberley, et si tu n’aurais jamais pu la retenir à Brisbane en bonne conscience alors que son rêve la guidait jusqu’à Sydney, jamais tu n’aurais pu te douter que cela signerait la fin de votre amitié qui durait depuis plusieurs années déjà. Tu lui en voulais de n’avoir jamais répondu alors que tu apprenais que Charlie était enceinte de toi, tout comme tu lui en voulais de n’avoir jamais retourné le moindre de tes appels quand tu mourrais d’envie de lui dire que t’étais devenu le père de jumeaux et que putain, tu paniquais comme jamais auparavant et que t’aurais eu besoin d’elle comme jamais. Tu lui en voulais de ne pas avoir été à côté alors que tu passais des journées entières aux chevets de tes jumeaux prématurés, ou alors de ne pas avoir été là quand tu te tapais des journées infernales à la cour, dans le but de prouver que tu ne méritais pas qu’on t’enlève la garde de tes enfants, que t’étais un bon père, que t’étais le parent dont on pouvait réellement dépendre dans le scénario sordide qui était ta relation avec la Villanelle, devenue Ivywreath. Tant de choses dont Shiloh ignorait absolument tout, des mois et des mois de hauts et de bas en tout genre, qui avaient secoué ta carcasse comme rien n’avait su le faire auparavant si ce n’était de la mort de Kimberley. Tu lui en voulais tellement et pourtant, alors que tu voyais ses yeux se remplir de larmes, que tu la sentais si près de toi et si vulnérable, tu n’avais qu’une envie : la prendre dans tes bras et lui dire que tout irait bien, toutefois incapable de céder complètement à cette pulsion.

« Je suis rentré à Brisbane. » qu’elle t’annonce d’une petite voix et tu n’oses pas lui demander si elle est revenue seule ou accompagnée, un détail qu’elle s’empresse de clarifier pour toi sans même que tu n’aies besoin de poser la question. « Seule. » « Qu’est-ce qui s’est passé? » Tu n’avais jamais porté Lawrence dans ton cœur, ce n’était pas un secret pour la blonde, bien que tu gardais cette impression qu’au bout du compte, elle l’avait choisi lui avant toi, lui avant toute cette vie qu’elle avait autrefois à Brisbane car tu savais qu’elle n’avait pas coupé les ponts seulement avec toi, mais avec ton frère aussi et sans doute d’autres gens de son entourage. Combien de fois avais-tu songé à te rendre à Sydney et imposer une quelconque réponse de sa part? Jamais tu ne l’avais toutefois, et pour ça, tu n’avais que toi à blâmer. « Ça fait combien de temps que tu es revenue? » Combien de temps que vous arpentez les rues de cette même ville tous les deux, sans que jamais elle ne tente de rentrer en contact avec toi avant aujourd’hui? Tout ton être te fait mal, c’est de la torture de te tenir devant elle, de prononcer des mots qui lui font mal et être incapable de faire autrement. « Je… Je suis tellement désolée. » Tu déglutis difficilement. Tu ne sais pas si tu es capable de les accepter, ces excuses-là. Celles que tu as voulu entendre si souvent par le passé. Étais-ce trop peu trop tard? Pourtant, tu pressentais bien que Shiloh n’était pas sorti de ta vie de son plein gré. Tu le voyais dans son regard, les regrets qui pesaient lourds. « Je peux tout t’expliquer. Est-ce que je peux t’expliquer? » La question était plutôt : étais-tu prêt à entendre ce qu’elle avait à te dire? Tu n’en étais pas certain, mais tu hochais tout de même la tête à la positive, un geste minime mais significatif vu la tension qui régnait entre vous, une première tant votre amitié avait toujours couler de source par le passé. « Tu peux toujours essayer. » que tu marmonnes, bien moins arrogant, quoique toujours blessé, cherchant à te protéger sans réellement y parvenir. « J’ai essayé de t’appeler, souvent. J’avais beaucoup de choses à t’annoncer. » Tu enfonces tes mains dans tes poches et puis ton regard se baisse sur le sol, incapable de supporter toute cette tristesse dans le fond du regard de celle que tu as longtemps considéré comme une meilleure amie, une partie de toi. « Du genre que je suis papa maintenant. » Autant lui dire tout de suite, qui sait si l’occasion allait réellement se reproduire après aujourd’hui.



we were chasing stars (triloh #1) 7IiCeQW
we were chasing stars (triloh #1) 901199fireman
we were chasing stars (triloh #1) 2eDseF9
we were chasing stars (triloh #1) IopoGjc
we were chasing stars (triloh #1) QqLqwzn
we were chasing stars (triloh #1) Hod8yO6
Revenir en haut Aller en bas
Shiloh Atkins
Shiloh Atkins
la reconstruction
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-cinq ans - (8.11.1995)
SURNOM : sa soeur l'appelle yoshi, mais elle préfère shiloh
STATUT : célibataire, n'est plus que l'ombre d'elle-même après une relation abusive.
MÉTIER : couturière de métier et de passion. elle tente de retrouver sa place dans l'atelier Weatherton
LOGEMENT : au #323 doggett street avec sa meilleure amie, Megan. enfin, encore pour un temps.
we were chasing stars (triloh #1) Tumblr_inline_ogpumm9fEX1t1u175_250
POSTS : 2250 POINTS : 445

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : a un frère jumeau, Nathan › sait coudre depuis ses dix ans et ne rate jamais une occasion de créer ses propres vêtements › viens tout juste de revenir à Brisbane › sort d'une relation abusive qui aura durer un peu plus d'un an › naturelle et souriante, elle c'est renfermé sur elle-même ces derniers temps › ne sait passer une journée sans musique
RPs EN COURS : (06)megan #2louisa #3danika #2oakley #2penny #2trent #1

we were chasing stars (triloh #1) 95f37fdcfddf13286d27fdebbc77fbb8103c7d7d
megan ☽ only you know me the way you know me, only you forgive me when I'm sorry. need you when I'm broken, when I'm fixed, need you when I'm well, when I'm sick. friends that I rely on don't come through, they run like the river, but not you. can't see when I'm fallin', losing myself but then I hear you calling. there you are, with open arms. there you are and I run.

we were chasing stars (triloh #1) 3455d714325e3728f407eba050811259
trent ☽ so no one told you life was gonna be this way. your job's a joke, you're broke, your love life's DOA. it's like you're always stuck in second gear. when it hasn't been your day, your week, your month or even your year, but i'll be there for you. when the rain starts to pour, i'll be there for you. like i've been there before, i'll be there for you 'cause you're there for me too

we were chasing stars (triloh #1) E3895f26fa45075731e97331b9942bfb
louisa ☽ wherever I go, you bring me home, sweet creature. when I run out of road, you bring me home. we're running through the garden. oh, where nothing bothered us but we're still young I always think about you and how we don't speak enough


RPs EN ATTENTE :
RPs TERMINÉS : Louisa #1 (fb)Louisa #2Lucia #1Danika #1Knox #1Oakley #1Chloe #1 (fb)Thomas #1 (fb)Nathan #1James #1Penny #1Megan #1knox #1
AVATAR : elizabeth lail
CRÉDITS : (avatar) doom days - (ub) loonywaltz - (icons) pinterest
DC : cian, bailey, loan & wyatt
PSEUDO : paindep.
INSCRIT LE : 04/07/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t34993-a-storm-to-weather-shiloh https://www.30yearsstillyoung.com/t33722-i-m-writing-you-a-symphony-of-sound https://www.30yearsstillyoung.com/t35366-shiloh-atkins https://www.30yearsstillyoung.com/t35364-shiloh-atkins

we were chasing stars (triloh #1) Empty
Message(#) Sujet: Re: we were chasing stars (triloh #1) we were chasing stars (triloh #1) EmptyDim 3 Oct - 20:27



L’épreuve me semble insurmontable de me tenir ainsi face à lui. Jamais le regard de Trent n’avait été aussi dur et froid à mon égard. C’est tout son mépris qui s’étale sur l’herbe entre nous, me forçant à baisser le regard et à tenter de maîtriser mes émotions pour ne pas fuir en pleurant. Mes doigts viennent pincer ma peau tandis que je me balance d’un pied sur l’autre, incapable de rester immobile face à ce malaise qui ne cesse de grandir. Ce n’est pas ce que je voulais, mais c’est pourtant bien tout ce que je mérite après le silence que j’avais su imposer entre nous. Trent va me le faire payer à chaque instant et je serais bien mal placé de lui en vouloir pour cela. Alors, je tente de m’expliquer, je cherche à gagner des secondes pour trouver les mots qui le feront tilter. « Qu’est-ce qui s’est passé ? » Mais il est toujours aussi difficile pour moi d’apposer une vérité sur ce qui m’est réellement arrivé à Sydney. Grace à Megan, je ne cherche plus d’excuses à Lawrence et c’est déjà un grand pas, mais avouer ce qu’il avait pu me faire subir est encore si dur à exprimer. Je me perds dans mes pensées à tenter de formuler une phrase qui pourrait contenter mon ancien meilleur ami et voilà qu’il en perd patience. « Ça fait combien de temps que tu es revenue ? » Je pourrais faire le choix de lui mentir, mais je n’ai pas le cœur à cela. « Quelques mois. » Il aura les détails pour comprendre, pour réaliser que je n’étais pas en état de le retrouver quand j’avais si peur de sortir de chez moi à chaque instant. Il me faut juste encore un peu de temps.

Les secondes sont comptées tant le brun cherche à me faire comprendre qu’il se fiche bien de ce que je pourrais amener comme justification. Il ne veut pas m’écouter, décider d'imposer sa distance, à n’être que froid et sec à mon égard. Ce n’est pas le Trent que j’avais l’habitude de fréquenter qui se tient devant moi et le ton qui l’emploie me renvoi à des périodes de cauchemar que je souhaiterais ne jamais revenir. Le son de sa voix amène différentes larmes, vient flirter avec cette peur de la gente masculine qui ne me quitte plus désormais. Je ne veux pas qu’il franchisse la ligne, qu’il tombe dans cette catégorie d’homme qui m’effraye plus que tout désormais. Alors, je supplie, comme il m’arrivait si souvent de le faire. Je veux juste un instant, le temps de retrouver mon souffle pour lui parler. Lui, il savait tout de moi, avant. « Tu peux toujours essayer. » Laisse-moi juste quelques instants Trent.

« J’ai essayé de t’appeler, souvent. J’avais beaucoup de choses à t’annoncer. » Je hoche la tête, ouvre la bouche pour ne laisser échapper qu’une faible excuse. « Je pouvais pas répondre. » Parce que Lawrence avait décidé de faire de Trent l’ennemi second, juste derrière Nathan. Parce que dans les derniers mois, il était le seul à avoir accès à mon téléphone portable. Je ne pouvais pas répondre dans le sens le plus strict du terme et chacun de ses appels provoquait une nouvelle colère chez mon ex. Ce que je ne lui avouerai jamais, refusant que Trent se culpabilise d’une situation que j’avais su créer pour moi-même. « Du genre que je suis papa maintenant. » La nouvelle fait l’effet d’une bombe, alors que mon regard cherche à accrocher le sien. Trent est papa et je ne suis au courant de rien. Un hoquet m’échappe alors que dans la seconde qui suit, je laisse courir mon secret. « Il est devenu violent. » que je marmonne presque trop faiblement. « Au début, ce n’était que des reproches, mais il a trop vite su s’immiscer de partout dans ma tête. » Au point de me faire détester qui j’étais, au point de renier tout ceux qui m’aimait pour ne voir qu’au travers de son prisme à lui. « Ensuite, il a été violent autrement. » Et c’est trop dur de dire tout cela dans un parc, là où des gens pourraient entendre, là où je me sens plus faible que jamais. Je tente de croiser les bras sur mon ventre pour paraître plus petite si cela s’avère possible. « J’ai pas su être assez forte. » que je lui avoue la voix enrouée de larmes qui ne cesse de couler malgré la bataille que je mène contre moi. « J’aurais tellement voulu être là pour toi, je suis désolée Trent. » Pardonne-moi…



we were chasing stars (triloh #1) VsgJxpQ
we were chasing stars (triloh #1) QqLqwzn
we were chasing stars (triloh #1) Xc1pTzg

:l:
 
Revenir en haut Aller en bas
Trent Higgins
Trent Higgins
le syndrome du sauveur
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente ans (18.07.1991)
SURNOM : higgins, higgs ou higgo. rares sont ceux qui l'appelent par son prénom.
STATUT : père célibataire de jumeaux âgés de presque deux ans, aaron et siobhan.
MÉTIER : pompier-ambulancier, nouvellement engagé à la caserne du centre-ville de brisbane.
LOGEMENT : au #45 james street, fortitude valley avec les jumeaux, sa soeur delilah & son chien rumple.
we were chasing stars (triloh #1) Tumblr_ndcyykLyMz1qbbne5o2_250
POSTS : 147 POINTS : 615

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : aîné d'une famille de quatre ☽ né à brisbane et y a toujours vécu ☽ amateur de photographie, il a toujours son appareil autour du cou ☽ complexe du sauveur, il se sent responsable de tout et de tout le monde ☽ il a perdu sa petite-amie kimberley d'un cancer en 2018, il tente de profiter de la vie au maximum en son honneur mais son deuil n'est pas aussi solide qu'il le laisse croire.
RPs EN COURS :
we were chasing stars (triloh #1) Ezgif-com-gif-maker-4
triloh #1 ☽ we don't talk much, not anymore. broken bottles and slammin' doors. but we still care about each other, say we care about each other. i know life took us far away but i still dream 'bout the good old days. when we took care of each other, we were livin' for each other. but i start to wonder if i'm slippin' under. would you rescue me? would you get my back? would you take my call when i start to crack?

we were chasing stars (triloh #1) Ezgif-com-gif-maker-3
charlie #2 (fb) ☽ i would run through fire for you. even if it tore me up. kill myself to satisfy you but it was never good enough. every time i needed you to catch me. you would always let me fall. so love me, hate me, burn me, blame me. i don't really care at all. i forgot about you. i forgot about what you said. i forgot about what you did.

we were chasing stars (triloh #1) Ezgif-com-gif-maker-2
troya #1 ☽ some days you're alone, some days this don't feel like home. it's not just how we planned it. i'm so happy they're throwing stones, no. and i know that you need someone to make it through. yeah, you know that. ooh, days like this i need it too. so i'll take care of you. and honey, you'll take care of me too. it's magic when we do. so if you ever feel like falling through, yeah, i'll take care of you.

we were chasing stars (triloh #1) Ezgif-com-gif-maker-1
sent #3 ☽ i could have showed you all the scars at the start. but that was always the most difficult part. see, i'm in love with how your soul's a mix of chaos and art and how you never try to keep 'em apart. i wrote some words and then i stared at my feet. became a coward when i needed to speak. i guess love took on a different kind of meaning for me. so when i go just know it kills me to leave.

(7)oakleyadrianatessa #2.
RPs EN ATTENTE : you?
RPs TERMINÉS : (2021)molly #1molly #2tessa #1charlie #1.
AVATAR : jeremy irvine.
CRÉDITS : (av. gold anthem) ☽ (sign. siren charms) ☽ (userbars. loonywaltz)
DC : penny stringer ☽ rosalie craine ☽ autumn galloway.
PSEUDO : vlastuin ☽ marie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/07/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t40400-trent-need-a-place-to-hide-but-i-can-t-find-one-near https://www.30yearsstillyoung.com/t40033-the-road-less-wandered-trent https://www.30yearsstillyoung.com/t40034-trent-higgins

we were chasing stars (triloh #1) Empty
Message(#) Sujet: Re: we were chasing stars (triloh #1) we were chasing stars (triloh #1) EmptyMer 6 Oct - 12:40



« Quelques mois. »

Quelques mois qu’elle est là, quelques mois qu’elle est revenue, et c’est seulement aujourd’hui que tu l’apprends. C’est un choc énorme et tu ne t’en caches pas, la surprise se lit sur ton visage en entier alors que tu peines à saisir ce a qui bien pu la tenir loin de toi des mois durant, si elle est véritablement revenue seule comme elle l’a dit. Des mois qu’elle aurait pu chercher à te revoir, des mois qu’elle aurait pu prendre la peine de chercher ton numéro de téléphone, demander à tes parents, à ton frère ou à tes sœurs, n’importe quoi pour démontrer qu’elle avait envie de reconnecter après le long silence des dernières années. Des mois et ça te fait l’effet d’un coup de poing en plein ventre quand pendant quelques secondes, tu as l’impression de ne pas reconnaître la fille qui te fait face. Elle est passée où, la Shiloh que tu connaissais par cœur? Celle avec des étoiles dans les yeux, le sourire facile et toujours un petit commentaire moqueur à ton égard? Elle est où, la Shiloh qui t’avait promis qu’elle serait toujours là pour toi et qu’elle ferait toujours son possible, malgré la distance? Elle est cachée où, ta meilleure amie?

Tu peines à le camoufler, le jugement qui se fait bien trop sévère sur ton visage alors qu’elle ne demande qu’une chance de pouvoir s’expliquer. Tu avais voulu lui donner cette chance si longtemps, si souvent et pourtant, maintenant qu’elle est là devant toi, tu peines à ne pas laisser la rancœur et la rancune prendre toute la place. Tu te détestes d’agir si froidement avec elle alors qu’elle si vulnérable, si triste, brisée à un point que tu ne comprends pas encore, mais tu n’es pas doué pour camoufler toi-même comment tu te sens. « Je pouvais pas répondre. » « Tu pouvais pas ou tu voulais pas? » Tu devrais penser avant de parler. Comprendre les sous-entendus qu’elle te tend pourtant avec toute la force qu’il lui reste. Tu es trop borné en ce moment, trop orgueilleux, trop blessé aussi sans doute. Tu déglutis difficilement et sans vraiment y penser plus longuement, tu l’assommes avec ta propre nouvelle. Celle qui a pris toute la place dans ta vie depuis deux ans maintenant. Tu es père et ça, elle ne l’a jamais su avant aujourd’hui. Et ça semble être l’information qui lui fallait pour qu’elle s’ouvre enfin à toi, comme tu aurais voulu qu’elle le fasse, il y a deux ans de ça. « Il est devenu violent. » Ton souffle se coupe l’histoire de quelques secondes alors qu’elle t’annonce enfin ce que tu redoutais depuis le tout début, sans jamais avoir été en mesure de le prouver, sans jamais avoir été en mesure de la sauver des griffes de cet homme à qui tu n’as jamais fait confiance. « Au début, ce n’était que des reproches, mais il a trop vite su s’immiscer de partout dans ma tête. » Tu fermes les yeux alors que les mots de la blonde fracassent, font tomber toute la rancune et remettent à l’avant une inquiétude qui ne t’aura jamais réellement quitté. Tu t’approches d’elle, doucement, sans mouvement brusque et sans même tenter de la toucher dans l’immédiat. Tu ne fais que réduire la distance alors qu’elle reprend la parole. « Ensuite, il a été violent autrement. » « Autrement. » Tu répètes parce que tu tentes d’assimiler, mais c’est difficile. Elle était pas là, mais toi Trent, t’étais où?

« J’ai pas su être assez forte. » Tu brises finalement toute la distance entre vous deux alors que tes doigts se placent sur ses bras, cherche un contact quelconque avec elle sans être imposant, sans être alarmant. La dernière chose que tu veux, c’est de lui faire peur, de lui faire mal. « Dis pas ça. » Tu voudrais faire disparaître les larmes dans ses yeux et tu détestes le fait que vous n’êtes pas seuls dans l’immédiat, qu’il y a trop de monde autour qui peuvent vous voir, la voir dans un état ultime de vulnérabilité que tu as causé sans même le réaliser. « J’aurais tellement voulu être là pour toi, je suis désolée Trent. » « Arrête, c’est moi qui suis désolé Shiloh. » Désolé d’avoir insisté, d’avoir si mal réagi sur le coup de la surprise, de ne pas avoir cherché à comprendre mieux ce qui se passait quand le silence s’est imposé de la plus surprenante et effrayante des façons. Tu passes un bras autour de son épaule sans jamais mettre aucune pression, bien que tu tentes maladroitement de la protéger des regards curieux tout en l’incitant à se déplacer. « Viens, assieds-toi. » Tu l’aides à se diriger tranquillement jusqu’à un banc qui se trouve un peu à part. Tu t’assieds à côté d’elle et tu ne lâches jamais son visage des yeux. Tu voudrais essuyer les larmes sur ses joues, mais tu n’oses pas alors tu te contentes d’attendre un peu, qu’elle reprenne son souffle, tranquillement. « Dis-moi qu’il paye pour ce qu’il t’a fait. » Tu n’as pas les détails, tu n’es pas certain d’être capable de les entendre, encore moins d’avoir le courage de lui demander de te le dire, mais tu as besoin de savoir que Lawrence, il paye pour ses crimes, pour les douleurs qu’il a infligé à ton amie. Qu’il souffre autant qu’il a pu la faire souffrir. « J’aurais dû le savoir, j’aurais dû insister, pas te laisser avec lui. J’aurais dû… » Et elle est cruelle, la culpabilité qui t’assomme d’un coup.



we were chasing stars (triloh #1) 7IiCeQW
we were chasing stars (triloh #1) 901199fireman
we were chasing stars (triloh #1) 2eDseF9
we were chasing stars (triloh #1) IopoGjc
we were chasing stars (triloh #1) QqLqwzn
we were chasing stars (triloh #1) Hod8yO6
Revenir en haut Aller en bas
Shiloh Atkins
Shiloh Atkins
la reconstruction
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-cinq ans - (8.11.1995)
SURNOM : sa soeur l'appelle yoshi, mais elle préfère shiloh
STATUT : célibataire, n'est plus que l'ombre d'elle-même après une relation abusive.
MÉTIER : couturière de métier et de passion. elle tente de retrouver sa place dans l'atelier Weatherton
LOGEMENT : au #323 doggett street avec sa meilleure amie, Megan. enfin, encore pour un temps.
we were chasing stars (triloh #1) Tumblr_inline_ogpumm9fEX1t1u175_250
POSTS : 2250 POINTS : 445

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : a un frère jumeau, Nathan › sait coudre depuis ses dix ans et ne rate jamais une occasion de créer ses propres vêtements › viens tout juste de revenir à Brisbane › sort d'une relation abusive qui aura durer un peu plus d'un an › naturelle et souriante, elle c'est renfermé sur elle-même ces derniers temps › ne sait passer une journée sans musique
RPs EN COURS : (06)megan #2louisa #3danika #2oakley #2penny #2trent #1

we were chasing stars (triloh #1) 95f37fdcfddf13286d27fdebbc77fbb8103c7d7d
megan ☽ only you know me the way you know me, only you forgive me when I'm sorry. need you when I'm broken, when I'm fixed, need you when I'm well, when I'm sick. friends that I rely on don't come through, they run like the river, but not you. can't see when I'm fallin', losing myself but then I hear you calling. there you are, with open arms. there you are and I run.

we were chasing stars (triloh #1) 3455d714325e3728f407eba050811259
trent ☽ so no one told you life was gonna be this way. your job's a joke, you're broke, your love life's DOA. it's like you're always stuck in second gear. when it hasn't been your day, your week, your month or even your year, but i'll be there for you. when the rain starts to pour, i'll be there for you. like i've been there before, i'll be there for you 'cause you're there for me too

we were chasing stars (triloh #1) E3895f26fa45075731e97331b9942bfb
louisa ☽ wherever I go, you bring me home, sweet creature. when I run out of road, you bring me home. we're running through the garden. oh, where nothing bothered us but we're still young I always think about you and how we don't speak enough


RPs EN ATTENTE :
RPs TERMINÉS : Louisa #1 (fb)Louisa #2Lucia #1Danika #1Knox #1Oakley #1Chloe #1 (fb)Thomas #1 (fb)Nathan #1James #1Penny #1Megan #1knox #1
AVATAR : elizabeth lail
CRÉDITS : (avatar) doom days - (ub) loonywaltz - (icons) pinterest
DC : cian, bailey, loan & wyatt
PSEUDO : paindep.
INSCRIT LE : 04/07/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t34993-a-storm-to-weather-shiloh https://www.30yearsstillyoung.com/t33722-i-m-writing-you-a-symphony-of-sound https://www.30yearsstillyoung.com/t35366-shiloh-atkins https://www.30yearsstillyoung.com/t35364-shiloh-atkins

we were chasing stars (triloh #1) Empty
Message(#) Sujet: Re: we were chasing stars (triloh #1) we were chasing stars (triloh #1) EmptyMer 13 Oct - 22:00



« Tu pouvais pas ou tu voulais pas ? »
« Je pouvais pas, Trent. »

Bien sûr qu’il doute, bien sûr qu’il s’en vient à chercher la petite bête quand dans son imagination, je suis celle qui a cessé de lui répondre du jour au lendemain. Je ne peux décemment pas lui en vouloir, on en serait tous venu à la même conclusion. À m’effacer ainsi, j’avais laissé l’imagine de celle qui avait fui vers la grande ville, qui vivait une vie de rêve et qui n’avait plus de temps pour ceux qu’elle avait laisser derrière. L’image de la parfaite petite conne qui avait fini par prendre la grosse tête. C’est probablement tout ce que devait penser Trent lui qui n’a jamais su garder sa langue dans sa poche. Il avait souvent un avis tranché mon ami et je préfère ne pas savoir tout ce qu’il avait bien pu penser de ma personne quand il insiste encore avec force malgré toutes les faiblesses que je lui présente depuis que j’ai fait ce premier pas vers lui. Me voilà à trembler comme une feuille, dans le seul espoir qu’il réalise tout ce que je cherche à lui dire.

Il faudra sa révélation – énorme au passage – pour que la mienne s’en vienne par la suite. Sa paternité contre les violences que j’ai pu subir. Je voudrais m’arrêter sur les détails qu’il ne m’a pas encore donnés, mais j’ai parfaitement conscience que je me dois de lui donner un peu plus d’informations. Les mots sont sélectionnés avec précaution tant je n’ai pas l’habitude d’évoquer tout cela, tant je me force encore à ne pas trouver des excuses à Lawrence. L’aveu est difficile, mais Trent semble prendre le temps de m’écouter et de m’entendre. « Autrement. » Comme pour confirmer ses dires, je hoche la tête à nouveau. « Oui, autrement. » J’insiste longuement sur le mot, incapable de lui décrire les gifles que j’ai reçues et la pression que Lawrence me faisait subir à chaque rapport. Personne n’était au courant de cette deuxième partie, pas même Megan.

J’aurais assez confiance en Trent pour tout lui avouer, mais ce qui importe reste toutes les excuses que je me dois de lui présenter. « Dis pas ça. » Je n’avais pas su faire front pour contrer les ordres de Lawrence, je m’étais complètement laissé absorber, totalement aveugler par l’amour que je lui portais. « Arrête, c’est moi qui suis désolé Shiloh. » Je me mords la lèvre, refusant de pleurer plus encore dans ce lieu. « J’ai pas su t’en parler. » J’aurais pu pourtant, parce que Trent à bien été l’un des derniers à insister. Il voulait m’annoncer un changement majeur dans sa vie et je n’étais même pas là pour l’écouter. Submerger par cette colère que je dirige constamment vers ma personne, je ne réalise même pas que le jeune homme nous entraîne vers un coin plus calme. « Assieds-toi. » Une fois sur le banc, je viens attraper sa main, serrant avec force mes doigts entre les siens. Ce contact-là, je l’ai cherché pendant si longtemps. Cette assurance qu’il avait toujours su m’apporter, comme un grand frère bien veillant. « N’en parle pas à Théo. » que je supplie, la seconde d’après. Son petit frère ne devait rien savoir de tout cela, jamais. Il devait être autant déçu de mon comportement, mais avec lui tout a toujours été bien trop différent. Je ne supporterais pas qu’il soit au courant de cela. « Dis-moi qu’il paye pour ce qu’il t’a fait. » Trent me sort de mes pensées alors qu’il assemble toutes les informations les unes avec les autres. « Non. » Je baisse la tête sachant pertinemment ce qu’il va avancer par la suite. Son discours s’accordera parfaitement avec celui que Megan me tient depuis des mois. « J’ai pas la force. » Pas encore, peut-être jamais, je n’en sais rien. « Je l’avais mérité. » Et ça, personne n’arrive à me l’enlever. Je suis persuadé que tout cela m’est arrivé pour une raison, que Lawrence n’avait probablement pas tort quand il affirmait que j’avais besoin d’être recadré.

« J’aurais dû le savoir, j’aurais dû insister, pas te laisser avec lui. J’aurais dû… » - « Arrête. » Je refuse que mon ami se lance dans les regrets, qu’il s’imagine tout ce qu’il aurait pu faire pour changer la donne. « Je ne t’aurais pas écouté, il… Il n'y avait que lui qui comptait. » C’est dur de l’admettre, encore plus de le balancer ainsi à Trent qui a toujours tellement compté, mais ce n’était que la stricte vérité. « Quand j’ai commencé à douter, il était déjà trop tard. » Parce que le piège, c’était refermer sur moi depuis bien longtemps, parce que Lawrence avait un parfait contrôle sur toute ma vie et qu’il a pensé pouvoir en abuser plus encore. Il m’a fallu plusieurs claques et des semaines encore pour trouver le courage de m’échapper. « Tu pouvais rien faire. » que je souffle avant de repenser à l’aveu qu’il avait si subtilement lâcher quelques minutes auparavant. « Tu es papa ? » À nouveau, je viens mordiller ma lèvre dans une tentative désespérée de contrôler mes larmes.



we were chasing stars (triloh #1) VsgJxpQ
we were chasing stars (triloh #1) QqLqwzn
we were chasing stars (triloh #1) Xc1pTzg

:l:
 
Revenir en haut Aller en bas
Trent Higgins
Trent Higgins
le syndrome du sauveur
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente ans (18.07.1991)
SURNOM : higgins, higgs ou higgo. rares sont ceux qui l'appelent par son prénom.
STATUT : père célibataire de jumeaux âgés de presque deux ans, aaron et siobhan.
MÉTIER : pompier-ambulancier, nouvellement engagé à la caserne du centre-ville de brisbane.
LOGEMENT : au #45 james street, fortitude valley avec les jumeaux, sa soeur delilah & son chien rumple.
we were chasing stars (triloh #1) Tumblr_ndcyykLyMz1qbbne5o2_250
POSTS : 147 POINTS : 615

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : aîné d'une famille de quatre ☽ né à brisbane et y a toujours vécu ☽ amateur de photographie, il a toujours son appareil autour du cou ☽ complexe du sauveur, il se sent responsable de tout et de tout le monde ☽ il a perdu sa petite-amie kimberley d'un cancer en 2018, il tente de profiter de la vie au maximum en son honneur mais son deuil n'est pas aussi solide qu'il le laisse croire.
RPs EN COURS :
we were chasing stars (triloh #1) Ezgif-com-gif-maker-4
triloh #1 ☽ we don't talk much, not anymore. broken bottles and slammin' doors. but we still care about each other, say we care about each other. i know life took us far away but i still dream 'bout the good old days. when we took care of each other, we were livin' for each other. but i start to wonder if i'm slippin' under. would you rescue me? would you get my back? would you take my call when i start to crack?

we were chasing stars (triloh #1) Ezgif-com-gif-maker-3
charlie #2 (fb) ☽ i would run through fire for you. even if it tore me up. kill myself to satisfy you but it was never good enough. every time i needed you to catch me. you would always let me fall. so love me, hate me, burn me, blame me. i don't really care at all. i forgot about you. i forgot about what you said. i forgot about what you did.

we were chasing stars (triloh #1) Ezgif-com-gif-maker-2
troya #1 ☽ some days you're alone, some days this don't feel like home. it's not just how we planned it. i'm so happy they're throwing stones, no. and i know that you need someone to make it through. yeah, you know that. ooh, days like this i need it too. so i'll take care of you. and honey, you'll take care of me too. it's magic when we do. so if you ever feel like falling through, yeah, i'll take care of you.

we were chasing stars (triloh #1) Ezgif-com-gif-maker-1
sent #3 ☽ i could have showed you all the scars at the start. but that was always the most difficult part. see, i'm in love with how your soul's a mix of chaos and art and how you never try to keep 'em apart. i wrote some words and then i stared at my feet. became a coward when i needed to speak. i guess love took on a different kind of meaning for me. so when i go just know it kills me to leave.

(7)oakleyadrianatessa #2.
RPs EN ATTENTE : you?
RPs TERMINÉS : (2021)molly #1molly #2tessa #1charlie #1.
AVATAR : jeremy irvine.
CRÉDITS : (av. gold anthem) ☽ (sign. siren charms) ☽ (userbars. loonywaltz)
DC : penny stringer ☽ rosalie craine ☽ autumn galloway.
PSEUDO : vlastuin ☽ marie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/07/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t40400-trent-need-a-place-to-hide-but-i-can-t-find-one-near https://www.30yearsstillyoung.com/t40033-the-road-less-wandered-trent https://www.30yearsstillyoung.com/t40034-trent-higgins

we were chasing stars (triloh #1) Empty
Message(#) Sujet: Re: we were chasing stars (triloh #1) we were chasing stars (triloh #1) EmptyDim 17 Oct - 14:15



Malgré tout ce que tu as dit jusqu’à maintenant, malgré la manière dont tu agis depuis que tu as posé les yeux sur elle, tu la crois, quand elle te dit qu’elle ne pouvait pas te parler. Que la décision de couper contact avec toi n’en était pas une qu’elle avait pris volontairement, que ce n’était pas son idée ni même son envie à elle. Ça vient en même temps confirmer tous les doutes que tu avais longtemps eu sur son ex petit-ami et tu crains les prochaines révélations que Shiloh va te faire. Tu les crains parce que tu les connais, ses histoires. Tu en as traité bien trop souvent, des femmes victimes de violences conjugales, en tant qu’ambulancier. Celles qui cherchent quand même à protéger l’homme qui leur fait du mal, qui les détruit peu à peu. Alors quand elle répète « Oui, autrement. » tu sais exactement ce qu’elle veut dire et il te faut serrer les poings pour contenir l’élan de colère qui gronde en toi alors que tu penses à tout ce temps où tu n’as pas su protéger la Atkins. Tu t’approches d’elle enfin, brise toute cette distance que tu avais toi-même instauré à cause d’un égo mal-placé et tu essayes maladroitement de la consoler alors qu’elle a les émotions à fleur de peau, les vérités qu’elle te partage étant difficiles à admettre, tu n’en doutes pas. « J’ai pas su t’en parler. » « Te blâme pas, s’il-te-plaît. » Il avait bien joué son jeu, Lawrence. Il l’avait coupé de tout son monde et s’était sans doute le rôle de grand héro aux yeux de la blonde, celui qui était toujours là, celui qui s’occupait encore d’elle quand plus personne ne semblait vouloir le faire, quand bien même il était celui qui avait creusé tous les fossés autour d’elle. Tu aurais dû insister lors de votre dernier face à face, t’imposer plus que tu ne l’avais fait, pour la protéger elle. Mais il était trop tard aujourd’hui pour réécrire l’histoire, malheureusement.

« N’en parle pas à Théo. »
« C’est promis. »

Ce n’était pas ton secret à partager et si tu savais que ton frère avait mal-vécu le silence des dernières années de la part de Shiloh, ce n’était pas ta place de lui dire ce qu’elle avait vécu auprès de Lawrence. Ce serait à elle de prendre la décision, en temps et lieu, de se confier ou non à Théo. Ce que tu as besoin de savoir toutefois, c’est qu’elle a porté plainte. Qu’elle a dénoncé son abuseur, celui qui lui a fait du mal a un degré dont tu ignores encore les détails. Elle n’a même pas répondu que tu vois déjà la réponse sur son visage et ça t’arrache une grimace que tu ne saurais camoufler. « Non. J’ai pas la force. » « Tu peux pas le laisser sans tirer si facilement… » que tu souffles d’une voix aussi douce que possible. Tu ne veux pas lui donner l’impression que tu es là pour la forcer à faire quoique ce soit pour laquelle elle ne se sent pas prête, mais tu ne peux tout simplement pas approuver du fait que ce pauvre type continue de se promener sans conséquence aucune pour ce qu’il a fait. Qu’il pourrait potentiellement faire une autre victime, tôt ou tard. « Je l’avais mérité. » Tu secoues vivement la tête, te place de façon à accrocher pleinement son regard. « Je t’interdis de dire ça Shiloh. Personne ne mérite d’être abusé par la personne qu’ils aiment. Personne. » Et certainement pas elle. Elle qui avait toujours été d’une douceur infinie, d’une bienveillance que l’on ne retrouve plus assez de nos jours. Non, elle n’avait rien mérité de tout ça et tu le lui répéterais tous les jours s’il le fallait pour qu’elle arrive à te croire.

« Arrête. » Il t’est impossible toutefois de ne pas la ressentir, cette vague de culpabilité qui t’enveloppe, alors que tu penses à tout ce que tu aurais pu faire pour empêcher qu’il s’en prenne à elle de la sorte. « Je ne t’aurais pas écouté, il… Il n’y avait que lui qui comptait. » « Je l’ai jamais aimé. » Tu ne peux retenir le commentaire. C’est vrai après tout. Dès les premiers instants, il donnait une impression d’être mieux que tout le monde, tout le temps. Une main sans cesse poser sur Shiloh, comme s’il avait besoin de montrer à tout moment qu’elle était avec lui, à lui. Ils étaient là, les signes. Tu n’as juste pas pris le temps de les voir pour ce qu’ils étaient parce que tu avais la tête trop prise par tes propres problèmes et ça, tu n’étais pas certain de pouvoir te le pardonner un jour. « Quand j’ai commencé à douter, il était déjà trop tard. » « Je suis tellement désolé Shiloh… » Tu échappes un long soupir. Tu sais trop bien que des excuses n’effacent rien. Ni de ce qu’elle a vécu, ni du silence qui a trop longtemps persisté entre vous, mais tu ne peux qu’espérer que ce soit un point de départ pour vous deux, quelque part au milieu de la tempête. « Tu pouvais rien faire. » Tu hausses les épaules. Ça, vous ne le saurez jamais. « Pourquoi t’as attendu des mois? Avant de me contacter? » Des mois qu’elle était à Brisbane, loin de celui qui l’avait tenu éloigné de toi. Pourquoi tous ces mois de silence supplémentaire? Pourquoi maintenant? « Tu es papa? » Elle tente de changer la conversation avec ta nouvelle qui semble presque dérisoire à côté de ses vérités à elle, mais tu souris doucement en sortant ton téléphone pour lui montrer la photo de ton fond d’écran. « Des jumeaux. Aaron et Siobhan. » que tu annonces en pointant les deux têtes blondes une après l’autre. « Ils vont avoir deux ans en novembre. » Deux ans déjà. Tu ne réalises pas à quel point le temps passe vite. « J’ai leur garde à temps plein. » Oh que Shiloh n’était pas prête pour la partie Charlie de ton histoire, mais tu ne lui cacherais rien à ton amie, parce que c’est votre honnêteté qui avait su rendre votre lien si puissant par le passé.



we were chasing stars (triloh #1) 7IiCeQW
we were chasing stars (triloh #1) 901199fireman
we were chasing stars (triloh #1) 2eDseF9
we were chasing stars (triloh #1) IopoGjc
we were chasing stars (triloh #1) QqLqwzn
we were chasing stars (triloh #1) Hod8yO6
Revenir en haut Aller en bas
Shiloh Atkins
Shiloh Atkins
la reconstruction
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-cinq ans - (8.11.1995)
SURNOM : sa soeur l'appelle yoshi, mais elle préfère shiloh
STATUT : célibataire, n'est plus que l'ombre d'elle-même après une relation abusive.
MÉTIER : couturière de métier et de passion. elle tente de retrouver sa place dans l'atelier Weatherton
LOGEMENT : au #323 doggett street avec sa meilleure amie, Megan. enfin, encore pour un temps.
we were chasing stars (triloh #1) Tumblr_inline_ogpumm9fEX1t1u175_250
POSTS : 2250 POINTS : 445

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : a un frère jumeau, Nathan › sait coudre depuis ses dix ans et ne rate jamais une occasion de créer ses propres vêtements › viens tout juste de revenir à Brisbane › sort d'une relation abusive qui aura durer un peu plus d'un an › naturelle et souriante, elle c'est renfermé sur elle-même ces derniers temps › ne sait passer une journée sans musique
RPs EN COURS : (06)megan #2louisa #3danika #2oakley #2penny #2trent #1

we were chasing stars (triloh #1) 95f37fdcfddf13286d27fdebbc77fbb8103c7d7d
megan ☽ only you know me the way you know me, only you forgive me when I'm sorry. need you when I'm broken, when I'm fixed, need you when I'm well, when I'm sick. friends that I rely on don't come through, they run like the river, but not you. can't see when I'm fallin', losing myself but then I hear you calling. there you are, with open arms. there you are and I run.

we were chasing stars (triloh #1) 3455d714325e3728f407eba050811259
trent ☽ so no one told you life was gonna be this way. your job's a joke, you're broke, your love life's DOA. it's like you're always stuck in second gear. when it hasn't been your day, your week, your month or even your year, but i'll be there for you. when the rain starts to pour, i'll be there for you. like i've been there before, i'll be there for you 'cause you're there for me too

we were chasing stars (triloh #1) E3895f26fa45075731e97331b9942bfb
louisa ☽ wherever I go, you bring me home, sweet creature. when I run out of road, you bring me home. we're running through the garden. oh, where nothing bothered us but we're still young I always think about you and how we don't speak enough


RPs EN ATTENTE :
RPs TERMINÉS : Louisa #1 (fb)Louisa #2Lucia #1Danika #1Knox #1Oakley #1Chloe #1 (fb)Thomas #1 (fb)Nathan #1James #1Penny #1Megan #1knox #1
AVATAR : elizabeth lail
CRÉDITS : (avatar) doom days - (ub) loonywaltz - (icons) pinterest
DC : cian, bailey, loan & wyatt
PSEUDO : paindep.
INSCRIT LE : 04/07/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t34993-a-storm-to-weather-shiloh https://www.30yearsstillyoung.com/t33722-i-m-writing-you-a-symphony-of-sound https://www.30yearsstillyoung.com/t35366-shiloh-atkins https://www.30yearsstillyoung.com/t35364-shiloh-atkins

we were chasing stars (triloh #1) Empty
Message(#) Sujet: Re: we were chasing stars (triloh #1) we were chasing stars (triloh #1) EmptyDim 24 Oct - 21:47



« Te blâme pas, s’il-te-plaît. » Il est si facile pour les autres de parler ainsi, si simple de me répéter en boucle que je ne suis coupable de rien quand ils n’ont aucune connaissance de tout ce qui pouvait bien se passer une fois que la porte de l’appartement se refermait derrière nous. Lawrence à ses torts, il a fait tout ce qu’il a fait sans jamais exprimer beaucoup de remords, mais j’ai été le suivre, j’ai accepté aussi sans jamais trop flancher, je lui ai donné tout pouvoirs. Comme ça, sans jamais trop hurler, sans jamais réellement me débattre. Il a obtenu toutes les cartes du jeu en quelques mois seulement et tout cela était devenu notre quotidien. Rien de plus. Alors, j’ai tous les droits de m’accuser d’au moins la moitié des problèmes que l’on a su rencontrer. Qu’importe ce que les autres pourront en dire. J’ai entendu les arguments de Megan et je suis prête à entendre ceux de Trent, mais ils ne savent pas à quel point Lawrence à su se graver en moi de partout, dans chaque recoin, sans jamais me laisser beaucoup de répit. Il est partout, je l’entends même me dire de garder le menton fier et de séché mes putains de larmes. Il détestait me voir pleurer, il déteste les gens faibles, comme moi. « Tu peux pas le laisser sans tirer si facilement… » Je ricane sans même savoir pourquoi, tout en détournant le regard. « C’est pas aussi simple que tu le crois Trent. » Parce que s’en prendre à Lawrence, c’est craindre une autre contre-attaque de sa part. Pourrait-il faire plus violent que la publication des photos ? J’en doute… Mais il sait où je vis, il saurait venir me chercher et rien que cette idée me fait peur. J’en ai les jambes qui tremblent et le cœur qui s’emballe sans être capable d’expliquer quoi que ce soit de plus concret à mon ami. Alors je me rejette la faute, c’est bien tout ce que je connais, après tout. « Je t’interdis de dire ça Shiloh. Personne ne mérite d’être abusé par la personne qu’ils aiment. Personne. » Je souffle à nouveau, terroriser à la simple idée qu’il s’emporte. « Ne crie pas, s’il te plaît. » Ne t’énerve pas non plus, alors que tu n’es coupable de rien. Il cherche à me protéger Trent, je le sais, je le connais assez pour le deviner, mais cela fait bien longtemps que je n’ai plus confiance dans le tempérament des gens. Je ne sais plus faire la différence, et même si je tente de me persuader du contraire, une part de moi se demande s’il serait prêt à lever la main sur moi pour me faire comprendre.

« Je l’ai jamais aimé. » - « Je sais. » Personne ne l’aimait, Lawrence, tout le monde, avait son opinion et généralement contre lui, mais je me suis laissé aveugler. « Mais moi, je l’aimais… » Comme je n’avais jamais aimé personne auparavant, comme une fille perdue qui avait finis par trouver son phare dans la nuit. Je l’ai aimé de tout mon être, dans une force qui m’a dépassé pour mieux le laisser me contrôler, parce qu’il était malin et que je n’avais su voir dans son jeu que bien trop tard. « Je suis tellement désolé Shiloh… » Par habitude, je hausse les épaules. « Tu ne pouvais pas savoir. » Personne n’avait rien su, il s'était assuré d’avoir fait le ménage autour de moi avant que je n’aie le temps de réaliser quoi que ce soit. Il avait su être méticuleux dans sa méthode, on peut au moins lui accorder cela. Je n’avais été que la brebis galeuse dans son plan, sans jamais comprendre son but et ses motivations. « Pourquoi t’as attendu des mois ? Avant de me contacter ? » N’a-t-il pas déjà compris toutes les raisons qui avaient su me faire rester dans mon coin ? Heureusement, il nous a amenées à l’écart Trent, parce que je sanglote à nouveau et détesterais que quelqu’un puisse m’entendre. À coup de hoquet, je tente de retenir mes larmes, le cœur serré à l’idée même de devoir énoncer une raison en particulier. « J’étais vraiment perdue quand je suis revenue, je me suis caché chez Megan pendant des jours, sans prévenir personne. » Pas même Nathan. « Et… » Je me mords la lèvre, tout en tentant de contrôler mes tremblements. « Il a publié des photos… De moi. » Dit comme cela, tout paraît tellement anodin. « Des photos de nues. » Des photos sales, des pans de mon intimité qu’il avait su livrer au regard de tous dans un simple esprit de revanche. J’ai refusé de partir à Sydney avec lui, il a décidé de me détruire. « J’avais tellement honte Trent. » Et je prie tous les dieux pour qu’il n’est pas connaissance de ses clichés, pour qu’il n’est jamais vu cela et encore moins son frère.

Alors je tente de faire diversion, préférant amener sur la table un sujet tout aussi important que celui de mon silence, le sien concernant ses enfants. Je ne peux lui en vouloir quand j’ai été celle qui ne répondait plus à ses appels, mais désormais, je suis curieuse de tout connaître. « Des jumeaux. Aaron et Siobhan. » Je souris quelque peu en tentant d’imaginer le brun papa de deux bambins. « Ils vont avoir deux ans en novembre. » Deux ans déjà. L’information me serre le cœur alors que je relève les yeux vers lui. « Tu as des photos ? » Je veux voir leur visage, je veux réaliser à quel point tout cela est vrai, à quel point j’ai raté une étape si importante dans sa vie. Deux ans. J’ai été absente aussi longtemps ? J’en ai pourtant conscience quand mes dernières semaines avec Lawrence m’ont paru être une véritable éternité. Voilà tout ce qu’il avait su me voler, des moments précieux auprès de mes amis qui désormais me haïssent. « J’ai leur garde à temps plein. » L’information ne tombe pas dans l’oreille d’une sourde et je me demande alors ce qui se cache derrière tout cela. « Qu’est-ce qui c’est passé ? » Soudainement, j’ai la sensation d’avoir tant manqué que jamais Trent ne pourra réellement me le pardonner, mais je ravale mes peurs pour mieux me montrer présente pour lui. À l’écoute, au moins, une dernière fois.



we were chasing stars (triloh #1) VsgJxpQ
we were chasing stars (triloh #1) QqLqwzn
we were chasing stars (triloh #1) Xc1pTzg

:l:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

we were chasing stars (triloh #1) Empty
Message(#) Sujet: Re: we were chasing stars (triloh #1) we were chasing stars (triloh #1) Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

we were chasing stars (triloh #1)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: fortitude valley :: kangaroo point
-