AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment : -40%
-40% GARNIER Ma routine ultra doux avocat karité
Voir le deal
8.99 €

 There’s no getting away from yourself. (Autumn)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sawyer Harding
Sawyer Harding
le coup de batte
le coup de batte
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 38 ans (16.07.83)
SURNOM : Tom pour certains plaisantins, Dodgers pour ceux qui la savent fan de baseball
STATUT : De "en couple" à "célibataire" en passant par la case "autrefois fiancée"
MÉTIER : Policier investigateur en cybercriminalité
LOGEMENT : Elle a perdu le fiancé, mais elle a gardé la maison et le chien au #234 princess street (logan city)
There’s no getting away from yourself. (Autumn) 71a7c5e337fe6b416662d50237f3f18852506de8
POSTS : 236 POINTS : 325

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Elle a perdu ses parents dans un accident de voiture à l'âge de 10 ans et a ensuite écumé les familles d'accueil <> Son ex-fiancé l'a quittée car ils ne pouvaient pas avoir d'enfants <> Fan inconditionnelle de baseball, elle est sportive et adore prendre des bleus pour son équipe <> Elle part voir le monde dès qu'elle en a l'occasion <> Elle est claustrophobe. Evitez de l'enfermer dans un placard et tout devrait bien se passer <> Elle ne refusera jamais de tendre la main à quelqu'un qui en a besoin
RPs EN COURS : There’s no getting away from yourself. (Autumn) Tumblr_inline_ps3a03MBj31wcfw4n_400
Charding #1 - If you ask me how I'm doing I would say I'm doing just fine. I would lie and say that you're not on my mind. But I go out and I sit down at a table set for two, and finally I'm forced to face the truth : no matter what I say, I'm not over you.

There’s no getting away from yourself. (Autumn) Lv6t
Kieyer #3 - Family cares about you. Not what you can do for them. Family is there, for the good, bad, all of it. They got your back. Even when it hurts. That’s family. They say you can’t protect your loved ones forever. Well, I say screw that. What else is family for?

There’s no getting away from yourself. (Autumn) Wvfu
Keeding #3 - Wish I could go back to the day we met and leave you be, sit and look pretty. Never should have called, never should have helped, never should have kissed.

Jessalyn - Jenson

RPs EN ATTENTE : Sohan #2
RPs TERMINÉS : Joseph #1 - Kieyer #1 - Jordan - Kieyer #2 - Jacob #1 - Keeding #2 - Sohan #1 - Charding #2 - Charding #3 (event) - Hassan #1 - Autumn #1

There’s no getting away from yourself. (Autumn) R7hh
Hardway (ua) - Wonder if you'll understand it's just the touch of your hand behind a closed door. All I needed was the love you gave, all I needed for another day and all I ever knew : only you.
AVATAR : Kate Siegel
CRÉDITS : harley (gifs), itmakesmecry (avatar), endlesslove (sign), loonywaltz (ub)
DC : Maze Crawley, Theodora Bing
INSCRIT LE : 29/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34566-the-rest-is-confetti https://www.30yearsstillyoung.com/t34781-sawyer-harding https://www.30yearsstillyoung.com/t35464-sawyer-harding

There’s no getting away from yourself. (Autumn) Empty
Message(#) Sujet: There’s no getting away from yourself. (Autumn) There’s no getting away from yourself. (Autumn) EmptyLun 6 Sep 2021 - 21:18




 
You said the words, and they altered the universe. By merely speaking you could create damage and pain, cause tears to fall, drive people away, make yourself feel better, make your life worse.

Il faisait beau, chaud, Sawyer avait fini sa journée de travail plus tôt que prévu et elle n’avait aucun impératif à remplir, aucune pensée négative qui aurait pu obscurcir d’une quelconque manière que ce soit cette journée. Alors qu’elle s’apprêtait à rentrer chez elle, la brune avait finalement décidé de faire un détour par fortitude valley : quel meilleur moyen de finir la journée qu’en faisait un détour impromptu par chez son frère ? Il serait certainement ravi de voir débarquer sa sœur à l’improviste la bouche en cœur. Et il n’aurait d’autre choix que de la laisser entrer chez lui une fois qu’elle lui aurait laissé entendre qu’elle avait décidé de sacrifier sa fin d’après-midi pour passer un peu plus de temps avec lui. Le faire gentiment culpabiliser, il n’y avait que ça de vrai. Et puis, après tout, il la connaissait mieux que personne, il aurait certainement été déçu si elle n’avait pas agi de la sorte. Il la connaissait tant et si bien qu’il avait beau être la dernière personne sur terre à bien vouloir remballer les gens, il savait qu’il pourrait toujours lui dire qu’il n’était pas d’humeur et qu’il préférait qu’elle rentre chez elle. Ce qu’elle aurait fait…mais non sans chercher à savoir ce qui n’allait pas chez lui les jours qui auraient suivi. Sawyer admettait bien volontiers qu’elle pouvait se montrer trop protectrice avec Kieran et cela était probablement dû au fait qu’elle avait été trimballée de familles d’accueil en familles d’accueil durant plusieurs années, ou encore au fait qu’elle avait appris quelques mois auparavant qu’elle ne pourrait jamais avoir d’enfants. Ou bien un savant mélange de toutes ces raisons. Toujours était-il que Kieran avait beau ne pas partager le même sang qu’elle, il était sa famille et la personne la plus chère à ses yeux. Alors avant d’envisager un quelconque scénario catastrophe, elle espérait simplement que sa visite surprise lui ferait avant tout plaisir. C’était un sourire aux lèvres et plongée dans ses pensées qu’elle voguait tranquillement dans les rues du quartier. Tellement plongée dans ses pensées que son regard ne remarqua pas tout de suite ce visage pourtant très familier qui se trouvait à quelques mètres d’elle et se rapprochait dangereusement. Etait-ce une intuition divine, un instinct protecteur surdéveloppé ou le pure hasard qui la poussa à poser son regard sur la jeune femme ? Son pas ralentit instantanément alors que son cœur lui sembla manquer un battement. Elle rêvait, il ne pouvait pas en être autrement. Mais il lui fallait en être sûre, et elle continua de détailler l’inconnue jusqu’à ce que plus aucun doute ne subsiste. Sawyer était cette fois-ci arrêtée en plein milieu de la rue, incrédule. Toute trace d’une quelconque sérénité l’avait maintenant abandonnée pour laisser une lente rage gagner chacun des membres de son corps. Les traits de son visage se firent durs et inquisiteurs alors qu’elle lança de but en blanc : « Autumn. » Elle était maintenant suffisamment proche d’elle pour l’avoir remarquée et entendue. Que faisait-elle à Brisbane ? Pire. Que faisait-elle dans le quartier de Kieran ? Les pires scénarios étaient déjà en train d’envahir l’esprit de Sawyer alors que des images de son frère impuissant et en proie à une tristesse infinie s’invitèrent elles-aussi. Elle n’avait jamais apprécié la jeune femme, ça n’était un secret pour personne, surtout pas pour elle. Et elle le lui rendait plutôt bien. Sawyer avait toutefois accepté de ne pas provoquer d’esclandre à son sujet en réalisant l’importance qu’elle avait aux yeux de Kieran. Mais alors qu’elle ignorait encore les détails de la fin de leur histoire, elle était persuadée qu’Autumn était bel et bien la seule et unique cause de l’état dans lequel elle avait retrouvé son frère sur le pas de sa porte plusieurs mois auparavant. Et il était hors de question qu’elle la laisse l’impacter une nouvelle fois de cette manière-là. « Je peux savoir ce que tu fiches ici ? » Son ton était froid et menaçant. N’importe quel inconnu témoin de la scène aurait pu sentir la haine qui émanait de Sawyer.  


code by EXORDIUM.




"her outward affect was bright"
and capable, and that was no illusion, but equally real was the yawning pit of exhaustion inside her

There’s no getting away from yourself. (Autumn) MokPW9e
There’s no getting away from yourself. (Autumn) KdfDWuo
Revenir en haut Aller en bas
Autumn Galloway
Autumn Galloway
l'esprit fragmenté
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-neuf ans (01.03.1992)
SURNOM : elle n'en a pas et n'en veut pas non plus.
STATUT : if i didn't love you i'd be good by now.
MÉTIER : a réussi sa session universitaire de justesse, mais le boulot à la résidence n'a pas survécu. nouvellement serveuse dans un petit café.
LOGEMENT : au #163 oxlade drive, à fortitude valley dans un appartement qu'elle n'arrive pas à payer toute seule.
There’s no getting away from yourself. (Autumn) 7e21625d92580dc7107616a92f3be1b16eac9bcf
POSTS : 1025 POINTS : 500

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : borderline, elle ne connaît pas les zones grises. tout est toujours blanc ou noir, trop ou pas assez › sans identité fixe, elle se module au gré de ceux qui l'entoure › hypersensible et empathique, elle gère très mal ses émotions et encore moins bien celles des autres › elle a été hospitalisé en psychiatrie pendant six mois de septembre 2019 jusqu'à mars 2020 suite à une violente crise et de long mois de dépression profonde › croule sous les dettes, peine à se garder la tête hors de l'eau › elle a propagé des rumeurs sur son ex, de qui elle est toujours amoureuse.
RPs EN COURS :
There’s no getting away from yourself. (Autumn) 66b1f0edf900a7e8808407bf2549d0b7dce6cc30
halstay ☽ i wouldn't mind being alone. i wouldn't keep checking my phone. wouldn't take the long way home just to drive myself crazy. i wouldn't be losing sleep. remembering everything you said to me. like i'm doing lately. you wouldn't be all, all that i want. baby, i could let go. if i didn't love you, i'd be good by now. i'd be better than barely getting by somehow. yeah, it would be easy not to miss you. wonder about who's with you. turn the "want you" off whenever i want to.

There’s no getting away from yourself. (Autumn) Tumblr_inline_oiylgcQe7n1uuqmna_250
galloways ☽ help, i have done it again. i have been here many times before. hurt myself again today. and, the worst part is there's no-one else to blame. be my friend, hold me. wrap me up, unfold me. i am small and needy. warm me up and breathe me. ouch i have lost myself again. lost myself and i am nowhere to be found. yeah i think that i might break. lost myself again and i feel unsafe.

There’s no getting away from yourself. (Autumn) Tumblr_inline_pqn948mawj1vjg4rh_250
archie ☽ show me how to lie, you're getting better all the time. and turning all against the one is an art that's hard to teach. another clever word sets off an unsuspecting herd. and as you step back into line, a mob jumps to their feet. now dance, fucker, dance, man, he never had a chance. and no one even knew it was really only you. and now you steal away. take him out today. nice work you did. you're gonna go far, kid.

(12)archie #2cían #2hunter #4kieran #3owenreesesawyer #3zoya.

flashbackskieran #4 (noël 2016)thomas (août 2021)wyatt (juin 2021).

univers alternatifskieran (slasher).
RPs EN ATTENTE :
There’s no getting away from yourself. (Autumn) R7hh
hardway ☽ i know that you're no good for me. that's why i feel i must confess. what's wrong is why it feels so right. i want to feel your sweet caress. in your eyes, forbidden love. in your smile, forbidden love. in your kiss, forbidden love. if i had one wish love would feel like this.

you?
RPs TERMINÉS : (2021)asher #1mason #1jordanasher #2garret #1hunter #2normanasher #3kieran #2birthday partycíanmason & birdiesawyer #1.

flashbackshunter #1archie #1kieran #1.

univers alternatifshunter #3 (slasher)sawyer #2 (wedding).
AVATAR : jane levy.
CRÉDITS : (av. ciloute) ☽ (sign. anaëlle.) ☽ (crackship halstay. harley) ☽ (crackship hardway. sawyer) ☽ (gifs. harley) ☽ (userbars. loonywaltz)
DC : penny stringer ☽ rosalie craine ☽ trent higgins ☽ eleonora parker.
PSEUDO : vlastuin ☽ marie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/04/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t38369-this-fire-is-keeping-me-alive-autumn https://www.30yearsstillyoung.com/t40291-autumn-just-hold-me-don-t-touch-me https://www.30yearsstillyoung.com/t38408-autumn-galloway https://www.30yearsstillyoung.com/t39314-autumn-galloway

There’s no getting away from yourself. (Autumn) Empty
Message(#) Sujet: Re: There’s no getting away from yourself. (Autumn) There’s no getting away from yourself. (Autumn) EmptyDim 12 Sep 2021 - 16:19



Tu n’avais pas beaucoup de temps devant toi. La journée s’était étirée plus longtemps que d’habitude à la résidence puisqu’il semblait y avoir un roulement plus accru dernièrement (comprendre ici qu’il y avait plus de personnes âgées qui mourraient en ce moment qu’à l’ordinaire, pas morbide du tout comme situation) et avec Asher, vous aviez pris un peu de retard sur les meubles à bouger en fin de journée. Pour couronner le tout, tu avais oublié l’un de tes manuels à ton appartement, ce qui voulait dire que tu devais retourner chez toi plutôt que de passer rapidement chez ton frère avant de te rendre d’abord à l’hôpital, et puis à l’Université. Ton horaire était chargé, sanas doute un peu trop et tu semblais être constamment en train de courir après le temps. Tu n’étais même plus certaine que tu allais avoir le temps de passé à l’hôpital avec ce détour que tu devais faire par chez toi, mais tu allais faire ton possible. Au fil des semaines, tu avais pris l’habitude d’aller rendre visite à Cian, ne serait-ce que pour quelques minutes, le temps de voir comment il va. Il se remettait peu à peu de ses diverses blessures, bien que sa mémoire semblât toujours autant lui faire défaut, ce qui avait créé la situation cocasse (ou pas) qu’il croyait que tu jouais dans sa vie un rôle plus important que celui qui te revenait avant son accident : c’est-à-dire inexistant. Malgré tout, tu n’avais pas cessé tes visites. Tu ne savais pas trop ce que tu espérais apporter dans la vie du Atwood, mais tu espérais seulement que d’une manière ou d’une autre, ta présence était rassurante, réconfortante.

Le fait d’être aussi occupée aidait à un autre fait important : tu avais moins de temps pour penser à Kieran et au désastre qu’avait été vos retrouvailles. Tu avais beau juré que tu n’avais eu aucune attente quant à ses dernières, la réalité était toute autre et ça faisait mal de réaliser dans quel état votre relation, ou plutôt l’absence de toute relation désormais, était rendue. Tu n’avais jamais souhaité que les choses dégénèrent à ce point entre vous, et si tu te savais responsable pour plusieurs de vos maux (que tu minimisais sans cesse, bien incapable d’accepter l’entièreté du mal que tu avais causé sur ton passage), tu ne pouvais t’empêcher de lui en vouloir aussi, pour le silence et la distance si longuement imposés. Alors penser à Kieran le moins possible, t’occuper l’esprit au point d’oublier toute image de son être, ça semblait être la situation. Ta psychiatre n’approuverait sans doute pas de ta méthode, mais comme tu avais annulé tous tes rendez-vous depuis plusieurs semaines (par manque de temps que tu te fais croire, par incapacité à gérer ça en plus de tout le reste en réalité) tu préférais prétendre que c’était mieux ainsi. Tes pas sont pressés sur la rue alors que tu passes comme toujours devant le bloc appartement ou demeure Kieran, le tien se trouvant seulement quelques mètres plus loin. Tu es tellement concentrée sur tout ce que tu dois faire, sur ce manuel que tu ne dois pas oublier, sur ce devoir que tu n’as qu’à moitié terminé que tu devras compléter dans l’autobus que tu ne remarques pas la silhouette trop familière qui se tient non loin de toi. Tu ne sens pas son regard qui se fait de plus en plus insistant, tu n’enregistres pas la menace qui se trouve pourtant juste là, bien trop près. C’est seulement lorsque sa voix s’élève et qu’il est trop tard pour faire semblant que tu comprends enfin ce qui se passe. « Autumn. » Ton sang se glace alors que tu lèves les yeux vers une Sawyer qui t’offre comme toujours son plus beau sourire (ou pas) et tu es tentée de faire demi-tour malgré le fait que vos regards se sont clairement croisés. À contre-cœur, tu décides quand même d’avancer dans sa direction, diminuant le peu de distance existant encore entre vous deux. « Sawyer. Ça fait longtemps. » que tu lances sur un ton aussi neutre que possible. Pas assez clairement, mais bon. Cette journée allait donc être mauvaise du début jusqu’à la toute fin, clairement. « Je peux savoir ce que tu fiches ici? » Ton premier réflexe serait de répondre non, mais tu te pinces plutôt les lèvres. Avec Sawyer, tu avais toujours eu deux manières d’agir bien distinctes l’une de l’autre. Il y avait la Autumn qui cherchait désespérément l’approbation de la Harding, sans jamais l’obtenir. Et puis il y avait la Autumn qui maudissait son existence et qui n’avait qu’une seule envie : l’envoyer chier sans gentillesse aucune à son égard. Le problème, c’est qu’elle est proche de Kieran, Sawyer. Et si tu laisses la deuxième Autumn prendre le dessus, ça risque de se rendre aux oreilles de ton ex-fiancé et ce n’est pas exactement le genre d’impression que tu as envie de laisser. « J’habite dans le coin. » que tu réponds donc d’une petite voix, peinant à soutenir le regard hargneux qu’elle ne se gênait pas à lancer dans ta direction. Tu pointes vers ton bloc appartement qui se trouve à quelques mètres de là. Tu sais parfaitement que vous êtes devant chez Kieran, mais pour les besoins de la cause, tu es prête à prétendre que c’est une information tout à fait nouvelle et ô combien surprenante. « Qu’est-ce que tu veux Sawyer? J’ai pas beaucoup de temps, je suis attendue quelque part. » Et surtout, j’ai pas particulièrement envie de te faire la conversation.
@Sawyer Harding :l:



There’s no getting away from yourself. (Autumn) P0rWgDfThere’s no getting away from yourself. (Autumn) J36iNh6There’s no getting away from yourself. (Autumn) FyMeElc
There’s no getting away from yourself. (Autumn) U5iGBpI
There’s no getting away from yourself. (Autumn) IUJCx06
There’s no getting away from yourself. (Autumn) 7ZWT0EU
There’s no getting away from yourself. (Autumn) FximBIO
There’s no getting away from yourself. (Autumn) YtxTUla
There’s no getting away from yourself. (Autumn) Pf8cX3Q
There’s no getting away from yourself. (Autumn) LrTQDCk
There’s no getting away from yourself. (Autumn) ZZBr7e1
Revenir en haut Aller en bas
Sawyer Harding
Sawyer Harding
le coup de batte
le coup de batte
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 38 ans (16.07.83)
SURNOM : Tom pour certains plaisantins, Dodgers pour ceux qui la savent fan de baseball
STATUT : De "en couple" à "célibataire" en passant par la case "autrefois fiancée"
MÉTIER : Policier investigateur en cybercriminalité
LOGEMENT : Elle a perdu le fiancé, mais elle a gardé la maison et le chien au #234 princess street (logan city)
There’s no getting away from yourself. (Autumn) 71a7c5e337fe6b416662d50237f3f18852506de8
POSTS : 236 POINTS : 325

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Elle a perdu ses parents dans un accident de voiture à l'âge de 10 ans et a ensuite écumé les familles d'accueil <> Son ex-fiancé l'a quittée car ils ne pouvaient pas avoir d'enfants <> Fan inconditionnelle de baseball, elle est sportive et adore prendre des bleus pour son équipe <> Elle part voir le monde dès qu'elle en a l'occasion <> Elle est claustrophobe. Evitez de l'enfermer dans un placard et tout devrait bien se passer <> Elle ne refusera jamais de tendre la main à quelqu'un qui en a besoin
RPs EN COURS : There’s no getting away from yourself. (Autumn) Tumblr_inline_ps3a03MBj31wcfw4n_400
Charding #1 - If you ask me how I'm doing I would say I'm doing just fine. I would lie and say that you're not on my mind. But I go out and I sit down at a table set for two, and finally I'm forced to face the truth : no matter what I say, I'm not over you.

There’s no getting away from yourself. (Autumn) Lv6t
Kieyer #3 - Family cares about you. Not what you can do for them. Family is there, for the good, bad, all of it. They got your back. Even when it hurts. That’s family. They say you can’t protect your loved ones forever. Well, I say screw that. What else is family for?

There’s no getting away from yourself. (Autumn) Wvfu
Keeding #3 - Wish I could go back to the day we met and leave you be, sit and look pretty. Never should have called, never should have helped, never should have kissed.

Jessalyn - Jenson

RPs EN ATTENTE : Sohan #2
RPs TERMINÉS : Joseph #1 - Kieyer #1 - Jordan - Kieyer #2 - Jacob #1 - Keeding #2 - Sohan #1 - Charding #2 - Charding #3 (event) - Hassan #1 - Autumn #1

There’s no getting away from yourself. (Autumn) R7hh
Hardway (ua) - Wonder if you'll understand it's just the touch of your hand behind a closed door. All I needed was the love you gave, all I needed for another day and all I ever knew : only you.
AVATAR : Kate Siegel
CRÉDITS : harley (gifs), itmakesmecry (avatar), endlesslove (sign), loonywaltz (ub)
DC : Maze Crawley, Theodora Bing
INSCRIT LE : 29/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34566-the-rest-is-confetti https://www.30yearsstillyoung.com/t34781-sawyer-harding https://www.30yearsstillyoung.com/t35464-sawyer-harding

There’s no getting away from yourself. (Autumn) Empty
Message(#) Sujet: Re: There’s no getting away from yourself. (Autumn) There’s no getting away from yourself. (Autumn) EmptyMar 21 Sep 2021 - 20:53




 
You said the words, and they altered the universe. By merely speaking you could create damage and pain, cause tears to fall, drive people away, make yourself feel better, make your life worse.

« Sawyer. Ça fait longtemps. » Elle ne put retenir un léger rictus sarcastique. A qui la faute ? Dans le meilleur des mondes, les deux jeunes femmes se seraient entendues, Autumn et Kieran auraient filé le parfait amour, Sawyer et Eliot seraient toujours ensemble, et ils auraient passé tous les quatre des soirées à rire autour d’un bon dîner. Mais la réalité était toute autre. Dans le monde réel, Eliot avait abandonné Sawyer sans aucune explication, Kieran avait disparu de la circulation pendant plusieurs mois sans donner signe de vie, Sawyer avait tenu sa future belle-sœur très directement responsable de cette disparition et elle ne s’était pas privée de l’accabler encore plus en découvrant son frère complètement désemparé sur le pas de sa porte. Elle n’avait eu alors que des bouts d’informations de sa part et la sœur bien trop protectrice qu’elle était avait tenté tant bien que mal de reconstituer le drame dont il semblait s’être échappé. Kieran ne lui avait jamais délivré les pièces manquantes du puzzle pour lui permettre de comprendre tous les tenants et les aboutissants, et elle n’avait pas tenu à le pousser dans ses retranchements, priant simplement pour qu’il parvienne à se relever des épreuves qu’il avait dû affronter. Mais si elle s’en était voulue de ne pas avoir pu être là à l’époque pour le soutenir, elle avait aussi fini par se montrer plus clémente avec elle-même. Kieran avait disparu de la circulation sans lui laisser une quelconque adresse. Il n’avait plus répondu à ses appels et n’avait pas cherché à la contacter. Comment aurait-elle pu lui venir en aide ? Ce qu’elle se reprochait en revanche encore clairement aujourd’hui était de ne pas s’être montrée plus virulente face à sa future (ex ?) belle-sœur qui était quant à elle parvenue -et elle ignorait toujours comment- à éloigner son frère d’elle, de ses amis et de son ancienne vie. Sawyer aurait pu tenter de parler de son ressenti à son frère mais elle savait pertinemment que, bien qu’il aurait pu essayer de comprendre et prendre en considération son avis, il y avait aussi fort à parier pour qu’il prenne le parti de sa fiancée et choisisse de prendre ses distances par la même occasion. Alors Sawyer n’avait rien dit. Et elle restait persuadée encore aujourd’hui qu’elle avait pris la pire des décisions en agissant ainsi. « J’habite dans le coin. » Un frisson parcourut son échine à cette information alors que les traits de son visage semblaient ne pas parvenir à se décider entre l’incrédulité et la désapprobation. Le simple fait de savoir qu’elle habitait si proche de chez Kieran suffisait à lui faire froid dans le dos. Au fond d’elle-même, elle rêvait de continuer de l’attaquer très directement en lui demandant si elle avait choisi son logement dans le seul et unique but de rester dans la vie de son frère d’une manière ou d’une autre. Ça ne pouvait décemment pas être un coïncidence et elle la haïssait un peu plus encore pour s’accrocher à ce qu’elle avait perdu, risquant d’entraîner avec elle dans sa chute un Kieran qu’elle savait pertinemment et à son plus grand désarroi indécis et fragile. Mais tant qu’un doute subsistait quant à son degré d’informations, elle refusait de lui faire savoir qu’il habitait bien dans le coin lui aussi. « Surprenant. Aux dernières nouvelles tu avais mystérieusement disparu dans un lieu très loin de moi. Enfin j’imagine, puisque je n’ai plus jamais eu de nouvelles suite à ton déménagement. » A votre déménagement aurait été plus exact. Kieran avait probablement eu son mot à dire dans ce départ, mais le déni était bien plus facile afin de lui permettre de considérer Autumn comme seule et unique responsable et pouvoir ainsi l’attaquer frontalement sans davantage de préambule. « Qu’est-ce que tu veux Sawyer? J’ai pas beaucoup de temps, je suis attendue quelque part. » Oh, très bien. Elle n’allait pas y aller par quatre chemins. Ayant repris une expression impassible, elle déclara le plus naturellement du monde : « Oh rien de particulier. Je voulais juste rattraper le temps perdu, savoir comment tu allais, ce qu’il y avait de nouveau dans ta vie…te demander comment tu t’y prenais pour tout détruire sur ton passage. » Le visage de la brune n’avait pas cillé. La policière se montrait rarement aussi désagréable, même avec les suspects qu’elle avait vu défiler dans le cadre de son travail. Dans son esprit, Autumn n’était pas classée dans la catégorie des suspects mais bel et bien des coupables. « C’est quoi ta devise préférée Autumn ? "Après moi le déluge" ? Tu te fiches des conséquences que ton comportement peut avoir sur les gens qui t’aiment ? » Elle parlait bien des gens qui l’aimaient, et non de ceux qu’elle aimait. A ce stade-là, Sawyer ne pouvait pas imaginer la jeune femme capable d’une quelconque affection envers quelqu’un. Et pourquoi contextualiser ses propos quand elle pouvait les lui asséner violemment sans explications ? Elle savait que cela n’empêcherait en rien ses mots de faire sens pour Autumn.  


code by EXORDIUM.




"her outward affect was bright"
and capable, and that was no illusion, but equally real was the yawning pit of exhaustion inside her

There’s no getting away from yourself. (Autumn) MokPW9e
There’s no getting away from yourself. (Autumn) KdfDWuo
Revenir en haut Aller en bas
Autumn Galloway
Autumn Galloway
l'esprit fragmenté
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-neuf ans (01.03.1992)
SURNOM : elle n'en a pas et n'en veut pas non plus.
STATUT : if i didn't love you i'd be good by now.
MÉTIER : a réussi sa session universitaire de justesse, mais le boulot à la résidence n'a pas survécu. nouvellement serveuse dans un petit café.
LOGEMENT : au #163 oxlade drive, à fortitude valley dans un appartement qu'elle n'arrive pas à payer toute seule.
There’s no getting away from yourself. (Autumn) 7e21625d92580dc7107616a92f3be1b16eac9bcf
POSTS : 1025 POINTS : 500

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : borderline, elle ne connaît pas les zones grises. tout est toujours blanc ou noir, trop ou pas assez › sans identité fixe, elle se module au gré de ceux qui l'entoure › hypersensible et empathique, elle gère très mal ses émotions et encore moins bien celles des autres › elle a été hospitalisé en psychiatrie pendant six mois de septembre 2019 jusqu'à mars 2020 suite à une violente crise et de long mois de dépression profonde › croule sous les dettes, peine à se garder la tête hors de l'eau › elle a propagé des rumeurs sur son ex, de qui elle est toujours amoureuse.
RPs EN COURS :
There’s no getting away from yourself. (Autumn) 66b1f0edf900a7e8808407bf2549d0b7dce6cc30
halstay ☽ i wouldn't mind being alone. i wouldn't keep checking my phone. wouldn't take the long way home just to drive myself crazy. i wouldn't be losing sleep. remembering everything you said to me. like i'm doing lately. you wouldn't be all, all that i want. baby, i could let go. if i didn't love you, i'd be good by now. i'd be better than barely getting by somehow. yeah, it would be easy not to miss you. wonder about who's with you. turn the "want you" off whenever i want to.

There’s no getting away from yourself. (Autumn) Tumblr_inline_oiylgcQe7n1uuqmna_250
galloways ☽ help, i have done it again. i have been here many times before. hurt myself again today. and, the worst part is there's no-one else to blame. be my friend, hold me. wrap me up, unfold me. i am small and needy. warm me up and breathe me. ouch i have lost myself again. lost myself and i am nowhere to be found. yeah i think that i might break. lost myself again and i feel unsafe.

There’s no getting away from yourself. (Autumn) Tumblr_inline_pqn948mawj1vjg4rh_250
archie ☽ show me how to lie, you're getting better all the time. and turning all against the one is an art that's hard to teach. another clever word sets off an unsuspecting herd. and as you step back into line, a mob jumps to their feet. now dance, fucker, dance, man, he never had a chance. and no one even knew it was really only you. and now you steal away. take him out today. nice work you did. you're gonna go far, kid.

(12)archie #2cían #2hunter #4kieran #3owenreesesawyer #3zoya.

flashbackskieran #4 (noël 2016)thomas (août 2021)wyatt (juin 2021).

univers alternatifskieran (slasher).
RPs EN ATTENTE :
There’s no getting away from yourself. (Autumn) R7hh
hardway ☽ i know that you're no good for me. that's why i feel i must confess. what's wrong is why it feels so right. i want to feel your sweet caress. in your eyes, forbidden love. in your smile, forbidden love. in your kiss, forbidden love. if i had one wish love would feel like this.

you?
RPs TERMINÉS : (2021)asher #1mason #1jordanasher #2garret #1hunter #2normanasher #3kieran #2birthday partycíanmason & birdiesawyer #1.

flashbackshunter #1archie #1kieran #1.

univers alternatifshunter #3 (slasher)sawyer #2 (wedding).
AVATAR : jane levy.
CRÉDITS : (av. ciloute) ☽ (sign. anaëlle.) ☽ (crackship halstay. harley) ☽ (crackship hardway. sawyer) ☽ (gifs. harley) ☽ (userbars. loonywaltz)
DC : penny stringer ☽ rosalie craine ☽ trent higgins ☽ eleonora parker.
PSEUDO : vlastuin ☽ marie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/04/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t38369-this-fire-is-keeping-me-alive-autumn https://www.30yearsstillyoung.com/t40291-autumn-just-hold-me-don-t-touch-me https://www.30yearsstillyoung.com/t38408-autumn-galloway https://www.30yearsstillyoung.com/t39314-autumn-galloway

There’s no getting away from yourself. (Autumn) Empty
Message(#) Sujet: Re: There’s no getting away from yourself. (Autumn) There’s no getting away from yourself. (Autumn) EmptyDim 26 Sep 2021 - 13:19



Il y avait sans aucun doute plusieurs versions qui se promenaient dans ton cercle social, tout comme dans celui de Kieran, quant à ce qui s’était réellement passé entre vous deux. Un moment, vous déménagez ensemble proche de chez tes parents, les contacts du jeune homme avec son propre entourage sont restreints, voire inexistant (et tu te passeras bien de spécifier que c’est en grande partie de ta faute), fiancés et supposément heureux plus que jamais et l’instant qui suit, les fiançailles sont annulées, Kieran disparaît tu-ne-sais-où alors que tu finis un traitement en psychiatrie avant de disparaître à ton tour. Tu n’as aucune idée de ce que le Halstead peut avoir dit à Sawyer et 90% du temps, tu t’en fous. Tu t’en fous parce que ton chemin n’est pas emmené à croiser le sien et tu dois admettre que tu te délectes du fait qu’elle n’a plus besoin de faire partie de ta vie depuis ta séparation avec Kieran. Parce qu’elle ne t’a jamais aimé et que toi, tu as perdu bien trop de temps à essayer de te faire accepter auprès d’elle, au point que tu n’as jamais vraiment regretté (enfin, si un peu, quand même) d’éventuellement poster un ultimatum qui n’en était pas un mais qui en avait tout l’air à Kieran, à savoir que si Sawyer continuait d’être une partie intégrante de sa vie, tu ne savais pas vraiment quel rôle toi, tu pouvais y jouer. De tomber sur elle aujourd’hui, alors que tu es déjà en retard, c’est une malchance pour laquelle tu n’avais pas de temps à consacrer, mais la policière semble avoir une idée bien différente en tête et tu ne parviens pas à simplement l’ignorer, même si ce n’est pas l’envie qui manque. « Surprenant. Aux dernières nouvelles tu avais mystérieusement disparu dans un lieu très loin de moi. Enfin j’imagine, puisque je n’ai plus jamais eu de nouvelles suite à ton déménagement. » « Je savais pas que tu en espérais à ce point-là. » que tu t’empresses de répondre, aussi sarcastiquement que possible. Tu ne sais même pas à quel déménagement elle fait référence tant tu as bougé dans les dernières années, avec et sans son frère. Tu aimerais savoir ce qu’elle sait, ou ce qu’elle croit savoir, histoire de ne pas t’emmêler dans tes propres mensonges que tu as bien trop souvent propagé à coups de colère contre le Halstead après ce que tu considères être un abandon difficile à oublier. Comme toujours, tu préfères omettre la part de blâme que toi tu possèdes, dans la fin chaotique et douloureuse de votre histoire d’amour qui t’a pourtant sauvé à plus d’une occasion.

« Oh rien de particulier. Je voulais juste rattraper le temps perdu, savoir comment tu allais, ce qu’il y avait de nouveau dans ta vie… te demander comment tu t’y prenais pour tout détruire sur ton passage. » Tu y aurais presque cru, si ce n’était les dernières paroles qui donnaient la vraie couleur aux intentions de Sawyer, tout en t’indiquant que ce qu’elle avait entendu comme histoire ne t’avantageait clairement pas. Tu échappes un rire qui semble être un mélange de sarcasme et de nerfs qui sont sur le bord de lâcher, mais ton regard ne flanche pas du visage de la Harding. Elle est bien plus grande et bien plus intimidante que toi, mais tu ne laisses pas paraître ton inconfort grandissant face à sa hargne à ton égard qui se fait de plus en plus visible. « C’est quoi ta devise préférée Autumn? “Après moi le déluge”? Tu te fiches des conséquences que ton comportement peut avoir sur les gens qui t’aiment? » « Pardon? » Ton visage se tord légèrement dans une grimace de colère que tu ne saurais retenir, prouvant que tu n’es vraiment pas d’humeur à te faire agresser ainsi dans la rue par ton ex belle-sœur alors que tout ce que tu cherches à faire, c’est continuer ton chemin sans causer de soucis. Ou du moins, c’est ce que tu continues de te faire croire. Est-ce que Sawyer sait que tu as finalement revu Kieran après plus d’un an et demi sans contact? Sait-elle seulement que c’est lui qui a brisé vos fiançailles, te brisant le cœur au passage? Si elle ne le sait pas, elle s’apprête à l’apprendre parce que tu ne comptes pas te laisser faire de la sorte sans au moins chercher à te défendre. « Tu devrais vraiment apprendre à te mêler de tes affaires Sawyer et t’assurer que tu connais toute l’histoire avant de décider de m’attaquer gratuitement de la sorte. » Gratuitement Autumn, t’es certaine de ça? « Je sais pas ce que Kieran t’a raconté, mais c’est lui qui m’a laissé. Lui qui m’a brisé le cœur. Lui qui a disparu comme un voleur. » Et si c’était bien plus compliqué que ça dans l’ensemble, tu demeurais persuadée de cette partie-là de l’histoire, convaincue que tu n’inventais rien, convaincue que peu importe ce que tu avais pu dire ou faire dans les deux dernières années de votre relation, rien ne serait jamais aussi brutal que cet abandon à un moment où tu étais effroyablement vulnérable. « Je voulais devenir sa femme, moi. J’ai jamais rien voulu d’autre que son bonheur. »

Qui est-ce que tu essayes de convaincre là, Autumn? Sawyer ou toi-même?
@Sawyer Harding :l:



There’s no getting away from yourself. (Autumn) P0rWgDfThere’s no getting away from yourself. (Autumn) J36iNh6There’s no getting away from yourself. (Autumn) FyMeElc
There’s no getting away from yourself. (Autumn) U5iGBpI
There’s no getting away from yourself. (Autumn) IUJCx06
There’s no getting away from yourself. (Autumn) 7ZWT0EU
There’s no getting away from yourself. (Autumn) FximBIO
There’s no getting away from yourself. (Autumn) YtxTUla
There’s no getting away from yourself. (Autumn) Pf8cX3Q
There’s no getting away from yourself. (Autumn) LrTQDCk
There’s no getting away from yourself. (Autumn) ZZBr7e1
Revenir en haut Aller en bas
Sawyer Harding
Sawyer Harding
le coup de batte
le coup de batte
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 38 ans (16.07.83)
SURNOM : Tom pour certains plaisantins, Dodgers pour ceux qui la savent fan de baseball
STATUT : De "en couple" à "célibataire" en passant par la case "autrefois fiancée"
MÉTIER : Policier investigateur en cybercriminalité
LOGEMENT : Elle a perdu le fiancé, mais elle a gardé la maison et le chien au #234 princess street (logan city)
There’s no getting away from yourself. (Autumn) 71a7c5e337fe6b416662d50237f3f18852506de8
POSTS : 236 POINTS : 325

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Elle a perdu ses parents dans un accident de voiture à l'âge de 10 ans et a ensuite écumé les familles d'accueil <> Son ex-fiancé l'a quittée car ils ne pouvaient pas avoir d'enfants <> Fan inconditionnelle de baseball, elle est sportive et adore prendre des bleus pour son équipe <> Elle part voir le monde dès qu'elle en a l'occasion <> Elle est claustrophobe. Evitez de l'enfermer dans un placard et tout devrait bien se passer <> Elle ne refusera jamais de tendre la main à quelqu'un qui en a besoin
RPs EN COURS : There’s no getting away from yourself. (Autumn) Tumblr_inline_ps3a03MBj31wcfw4n_400
Charding #1 - If you ask me how I'm doing I would say I'm doing just fine. I would lie and say that you're not on my mind. But I go out and I sit down at a table set for two, and finally I'm forced to face the truth : no matter what I say, I'm not over you.

There’s no getting away from yourself. (Autumn) Lv6t
Kieyer #3 - Family cares about you. Not what you can do for them. Family is there, for the good, bad, all of it. They got your back. Even when it hurts. That’s family. They say you can’t protect your loved ones forever. Well, I say screw that. What else is family for?

There’s no getting away from yourself. (Autumn) Wvfu
Keeding #3 - Wish I could go back to the day we met and leave you be, sit and look pretty. Never should have called, never should have helped, never should have kissed.

Jessalyn - Jenson

RPs EN ATTENTE : Sohan #2
RPs TERMINÉS : Joseph #1 - Kieyer #1 - Jordan - Kieyer #2 - Jacob #1 - Keeding #2 - Sohan #1 - Charding #2 - Charding #3 (event) - Hassan #1 - Autumn #1

There’s no getting away from yourself. (Autumn) R7hh
Hardway (ua) - Wonder if you'll understand it's just the touch of your hand behind a closed door. All I needed was the love you gave, all I needed for another day and all I ever knew : only you.
AVATAR : Kate Siegel
CRÉDITS : harley (gifs), itmakesmecry (avatar), endlesslove (sign), loonywaltz (ub)
DC : Maze Crawley, Theodora Bing
INSCRIT LE : 29/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34566-the-rest-is-confetti https://www.30yearsstillyoung.com/t34781-sawyer-harding https://www.30yearsstillyoung.com/t35464-sawyer-harding

There’s no getting away from yourself. (Autumn) Empty
Message(#) Sujet: Re: There’s no getting away from yourself. (Autumn) There’s no getting away from yourself. (Autumn) EmptyMar 26 Oct 2021 - 21:15




 
You said the words, and they altered the universe. By merely speaking you could create damage and pain, cause tears to fall, drive people away, make yourself feel better, make your life worse.

« Je savais pas que tu en espérais à ce point-là. » Elle ne se laissait pas démonter, Sawyer pouvait au moins lui reconnaître ça. Et de la répartie, il allait justement lui en falloir pour affronter la furie que la policière était en train de devenir à présent qu’elle l’avait enfin en face d’elle en chair et en os. En vérité, Kieran ne lui avait jamais expliqué clairement ce qui s’était passé entre lui et son ex-fiancée. Elle n’avait pu faire que des déductions, n’osant pas lui poser davantage de questions, craignant de le pousser trop loin dans ses retranchements. Mais cela ne signifiait en rien que sa colère était infondée pour autant. L’état dans lequel elle l’avait retrouvé sur le pas de sa porte n’avait en aucune manière besoin d’être traduit en mots. Défait, déboussolé, et en proie à une multitude d’émotions conflictuelles ; voilà comment il était. C’était une vision qu’elle n’était pas prête d’oublier et des sentiments qu’elle craignait encore aujourd’hui de lire à nouveau dans ses yeux. Et il ne faisait aucun doute que la présence d’Autumn dans la même ville que lui suffirait à être un élément déclencheur d’un cataclysme affectif chez son frère. Toutes ces prises de conscience se faisaient brutalement dans l’esprit de Sawyer, les unes après les autres, lui faisant comprendre que la jeune femme ne pouvait rien amener de bon dans la vie de sa famille. Sa colère continuait d’augmenter et ses paroles se faisaient de plus en plus agressives. Se montrer aussi peu mesurée au beau milieu de la rue alors qu’elle risquait de croiser des collègues n’était certainement pas la meilleure des idées qu’elle ait eu, mais les mots blessants et sarcastiques coulaient en un flot incessant qu’elle n’avait ni les moyens ni l’envie d’arrêter. « Tu devrais vraiment apprendre à te mêler de tes affaires Sawyer et t’assurer que tu connais toute l’histoire avant de décider de m’attaquer gratuitement de la sorte. » Elle effectua un léger pas en arrière, non pas surprise du fait qu’Autumn se permette de répliquer à son tour, mais bien incrédule qu’elle ose sous-entendre qu’elle était en train de l’attaquer gratuitement. C’était la meilleure. Elle jeta un coup d’œil alentour, songeant l’espace d’une demi-seconde qu’il était possible qu’elles en viennent aux mains à ce stade-là. Les quelques passants qui leur jetaient des regards curieux et inquiets suffirent néanmoins à l’en dissuader. « Je sais pas ce que Kieran t’a raconté, mais c’est lui qui m’a laissé. Lui qui m’a brisé le cœur. Lui qui a disparu comme un voleur. » Un sourire mauvais vint étirer ses lèvres. Est-ce qu’elle comptait sérieusement tenter de faire passer son frère pour le méchant dans cette histoire ? Sawyer allait-elle devoir lui décrire l’état dans lequel elle l’avait retrouvé chez elle ? Lui rappeler qu’il n’avait jamais obtenu et n’obtiendrait jamais l’Oscar du meilleur acteur ? Son frère était sincère. Toutefois elle devait lui reconnaître qu’elle venait de lui en dire plus en quelques secondes que Kieran en l’espace de plusieurs mois. « Est-ce qu’au fond de toi tu te sens vraiment attaquée gratuitement Autumn ? Tu n’as rien à te reprocher ? Tu ne ressens pas une once de culpabilité ? » La jeune femme pouvait jouer les effarouchées autant qu’elle le souhaitait, Sawyer se doutait qu’elle ne pouvait pas être suffisamment malhonnête pour ne pas admettre, au moins à elle-même, les fautes qui étaient les siennes. Et si Sawyer ignorait tout de leur nature, elle n’avait de son côté aucun scrupule à les lui reprocher malgré tout. Elle prendrait toujours la défense de son frère, contre vents et marées, certainement pas avec objectivité, mais avec la plus grande des sincérités et une férocité sans nom. « T’as raison, je connais pas toute l’histoire. Je connais pas le comment, ni le pourquoi, mais j’ai été témoin des conséquences. Et elles me font dire que Kieran a bien fait de disparaître quand il en a eu l’occasion. » Ses mains tremblaient légèrement, son expression avait rarement été aussi dure qu’à ce moment précis. Sawyer essayait de canaliser tant bien que mal sa colère, mais les images de son frère lui revenaient douloureusement en mémoire à chacun de ses mots, la poussant irrémédiablement à se montrer toujours plus insolente envers son ex belle-sœur. « Je voulais devenir sa femme, moi. J’ai jamais rien voulu d’autre que son bonheur. » La policière prit cette fois-ci quelques secondes pour observer la jeune femme, tentant d’évaluer son degré de sincérité, dans sa voix, dans son expression. Quelle crédibilité allait-elle accorder à ses propos ? Très peu, probablement. Si elle devait reconnaître qu’Autumn avait en effet l’air blessée, elle ne pouvait que constater l’incohérence de ses propos et de ses actes passés. « Si c’est vraiment ce que tu voulais, alors pourquoi est-ce que tu l’as éloigné de ses proches ? » Pourquoi est-ce que tu l’as éloigné de moi Autumn ? « Tu pensais honnêtement que le couper de tout ce qu’il avait toujours connu jusqu’à présent lui permettrait d’être heureux ? Dans quel monde tu vis ? » Elle ne pouvait s’empêcher de finir ses interventions par des attaques, mais ses questions n’en restaient pas moins sincères et véritablement posées.  


code by EXORDIUM.




"her outward affect was bright"
and capable, and that was no illusion, but equally real was the yawning pit of exhaustion inside her

There’s no getting away from yourself. (Autumn) MokPW9e
There’s no getting away from yourself. (Autumn) KdfDWuo
Revenir en haut Aller en bas
Autumn Galloway
Autumn Galloway
l'esprit fragmenté
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-neuf ans (01.03.1992)
SURNOM : elle n'en a pas et n'en veut pas non plus.
STATUT : if i didn't love you i'd be good by now.
MÉTIER : a réussi sa session universitaire de justesse, mais le boulot à la résidence n'a pas survécu. nouvellement serveuse dans un petit café.
LOGEMENT : au #163 oxlade drive, à fortitude valley dans un appartement qu'elle n'arrive pas à payer toute seule.
There’s no getting away from yourself. (Autumn) 7e21625d92580dc7107616a92f3be1b16eac9bcf
POSTS : 1025 POINTS : 500

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : borderline, elle ne connaît pas les zones grises. tout est toujours blanc ou noir, trop ou pas assez › sans identité fixe, elle se module au gré de ceux qui l'entoure › hypersensible et empathique, elle gère très mal ses émotions et encore moins bien celles des autres › elle a été hospitalisé en psychiatrie pendant six mois de septembre 2019 jusqu'à mars 2020 suite à une violente crise et de long mois de dépression profonde › croule sous les dettes, peine à se garder la tête hors de l'eau › elle a propagé des rumeurs sur son ex, de qui elle est toujours amoureuse.
RPs EN COURS :
There’s no getting away from yourself. (Autumn) 66b1f0edf900a7e8808407bf2549d0b7dce6cc30
halstay ☽ i wouldn't mind being alone. i wouldn't keep checking my phone. wouldn't take the long way home just to drive myself crazy. i wouldn't be losing sleep. remembering everything you said to me. like i'm doing lately. you wouldn't be all, all that i want. baby, i could let go. if i didn't love you, i'd be good by now. i'd be better than barely getting by somehow. yeah, it would be easy not to miss you. wonder about who's with you. turn the "want you" off whenever i want to.

There’s no getting away from yourself. (Autumn) Tumblr_inline_oiylgcQe7n1uuqmna_250
galloways ☽ help, i have done it again. i have been here many times before. hurt myself again today. and, the worst part is there's no-one else to blame. be my friend, hold me. wrap me up, unfold me. i am small and needy. warm me up and breathe me. ouch i have lost myself again. lost myself and i am nowhere to be found. yeah i think that i might break. lost myself again and i feel unsafe.

There’s no getting away from yourself. (Autumn) Tumblr_inline_pqn948mawj1vjg4rh_250
archie ☽ show me how to lie, you're getting better all the time. and turning all against the one is an art that's hard to teach. another clever word sets off an unsuspecting herd. and as you step back into line, a mob jumps to their feet. now dance, fucker, dance, man, he never had a chance. and no one even knew it was really only you. and now you steal away. take him out today. nice work you did. you're gonna go far, kid.

(12)archie #2cían #2hunter #4kieran #3owenreesesawyer #3zoya.

flashbackskieran #4 (noël 2016)thomas (août 2021)wyatt (juin 2021).

univers alternatifskieran (slasher).
RPs EN ATTENTE :
There’s no getting away from yourself. (Autumn) R7hh
hardway ☽ i know that you're no good for me. that's why i feel i must confess. what's wrong is why it feels so right. i want to feel your sweet caress. in your eyes, forbidden love. in your smile, forbidden love. in your kiss, forbidden love. if i had one wish love would feel like this.

you?
RPs TERMINÉS : (2021)asher #1mason #1jordanasher #2garret #1hunter #2normanasher #3kieran #2birthday partycíanmason & birdiesawyer #1.

flashbackshunter #1archie #1kieran #1.

univers alternatifshunter #3 (slasher)sawyer #2 (wedding).
AVATAR : jane levy.
CRÉDITS : (av. ciloute) ☽ (sign. anaëlle.) ☽ (crackship halstay. harley) ☽ (crackship hardway. sawyer) ☽ (gifs. harley) ☽ (userbars. loonywaltz)
DC : penny stringer ☽ rosalie craine ☽ trent higgins ☽ eleonora parker.
PSEUDO : vlastuin ☽ marie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/04/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t38369-this-fire-is-keeping-me-alive-autumn https://www.30yearsstillyoung.com/t40291-autumn-just-hold-me-don-t-touch-me https://www.30yearsstillyoung.com/t38408-autumn-galloway https://www.30yearsstillyoung.com/t39314-autumn-galloway

There’s no getting away from yourself. (Autumn) Empty
Message(#) Sujet: Re: There’s no getting away from yourself. (Autumn) There’s no getting away from yourself. (Autumn) EmptyDim 7 Nov 2021 - 10:44



Tu n’avais ni le temps, ni l’envie d’accorder la moindre attention à Sawyer. Pourtant, tu te trouvais déjà prisonnière d’une joute verbale qui n’allait mener à rien de bon, tu la connaissais assez pour au moins être certaine de ça. Tu voudrais t’esquiver, l’envoyer chier peut-être, lui dire qu’à elle, tu ne lui dois absolument rien, et certainement pas des explications sur ta relation avec Kieran. Mais elle t’attaque et tu mords Autumn, comme une débutante alors que tu te retrouves tout simplement incapable de ne pas répondre à ses commentaires, incapable de retenir tes propres défenses qui ne feront que te revenir en plein visage à un moment ou un autre, ça aussi, tu le sais. « Est-ce qu’au fond de toi tu te sens vraiment attaquée gratuitement Autumn? Tu n’as rien à te reprocher? Tu ne ressens pas la moindre once de culpabilité? » Tu échappes un rire mauvais alors que tu ne peux t’empêcher de la dévisager. Elle espère quoi là? Que tu répondes honnêtement à ses questions? Est-elle naïve à ce point-là? On dirait bien que oui. « Tu te prends pour qui, ma psy peut-être? » Déjà que tu peines à être véritablement honnête avec ta psy la moitié du temps, ce n’est certainement pas à Sawyer que tu allais offrir tous tes plus grands regrets sur un plateau d’argent, faut pas rêver non plus. « Ce n’est certainement pas avec toi que je vais avoir cette conversation. » Et au vu de ta dernière conversation avec Kieran, vous ne sembliez pas sur le point d’être en mesure de l’avoir ensemble non plus, mais ça, tu n’avais pas l’intention de le partager avec la Harding. Elle te donnait l’impression de ne pas réellement savoir ce qui s’était passé entre son frère et toi et tu préférais encore garder les détails pouvant se retourner contre toi pour toi. « T’as raison, je connais pas toute l’histoire. Je connais pas le moment, ni le pourquoi, mais j’ai été témoin des conséquences. Et elles me font dire que Kieran a bien fait de disparaître quand il en a eu l’occasion. » Quand il en a eu l’occasion? Il se l’est créé tout seul l’occasion que tu voudrais pouvoir lui dire, même si tu sais parfaitement que ça aussi, ce n’est qu’un mensonge si souvent répété que tu as fini par le croire. « Alors c’est ça que tu espères? Que je te raconte l’histoire parce que Kieran a pas voulu se confier à toi? » Sawyer te met le blâme sur le dos alors que même en ne faisant plus partie de sa vie, son frère n’a pas voulu se confier à elle. Ce n’est certainement pas de ta faute ça, pas vrai?

Oh Autumn. Tu sais très bien que tu n’as pas besoin d’être activement dans la vie de Kieran pour continuer d’avoir une emprise sur lui.

Ce serait mentir de dire que tu ne ressens pas la moindre satisfaction à l’idée que même après tout ce temps, certaines choses n’ont pas changé. Mentir de dire que tu n’es pas contente de réaliser que malgré le temps écoulé et la distance imposée, Kieran et Sawyer ne semblent toujours pas particulièrement proches. Ou du moins, c’est ce que tu t’empresses d’assumer parce que cette version de l’histoire, elle plaît à ton cerveau malade qui cherche constamment à ce que tu sois le centre de l’univers du Halstead. « Si c’est vraiment ce que tu voulais, alors pourquoi est-ce que tu l’as éloigné de ses proches? » Ton visage se referme légèrement, tu perds ton sourire arrogant alors que tes yeux lui lancent des couteaux. « Kieran est un grand garçon, il est capable de prendre ses décisions par lui-même. » Oh mais n’as-tu pas profiter bien plus que tu ne veux l’admettre de la malléabilité du jeune homme? Cette façon qu’il avait de toujours plier à la moindre de tes volontés, au moindre de tes caprices? À ne jamais savoir ce qu’il voulait, prendre les décisions pour lui était devenu une norme au sein de votre couple. Toxique, sans aucun doute mais encore, s’attendait-elle vraiment à ce que tu reconnaisses tes torts, devant elle of all people? « Tu pensais sincèrement que le couper de tout ce qu’il avait connu jusqu’à présent lui permettrait d’être heureux? Dans quel monde tu vis? » « Mais arrête! » Elle pousse tes boutons les plus sensibles et tu perds patience. « C’est pas à toi que je vais apprendre que Kieran a jamais su ce qu’il avait de besoin pour être heureux alors arrête de faire de moi la grande coupable de tous ses maux. » Ton cœur s’affole alors que ton assurance s’effrite de seconde en seconde, laissant transparaître une Autumn bien plus vulnérable et émotive, une Autumn ne serait-ce qu’un peu plus vraie, même si tu ne dis certainement pas ce que Sawyer voudrait entendre. « Non, j’ai pas été parfaite avec Kieran, ok. Non, j’ai pas toujours agi de la meilleure façon, je l’admets. Mais faut être deux pour faire foirer une relation de couple. Tu devrais le savoir, ça. » C’est bas comme commentaire sans doute, mais pas moins véridique alors qu’il ne t’aura fallut que quelques recherches ici et là pour apprendre que la jeune femme autrefois fiancée et heureuse est elle aussi célibataire et ayant sans aucun doute son propre lot de problèmes relationnels.
@Sawyer Harding :l:



There’s no getting away from yourself. (Autumn) P0rWgDfThere’s no getting away from yourself. (Autumn) J36iNh6There’s no getting away from yourself. (Autumn) FyMeElc
There’s no getting away from yourself. (Autumn) U5iGBpI
There’s no getting away from yourself. (Autumn) IUJCx06
There’s no getting away from yourself. (Autumn) 7ZWT0EU
There’s no getting away from yourself. (Autumn) FximBIO
There’s no getting away from yourself. (Autumn) YtxTUla
There’s no getting away from yourself. (Autumn) Pf8cX3Q
There’s no getting away from yourself. (Autumn) LrTQDCk
There’s no getting away from yourself. (Autumn) ZZBr7e1
Revenir en haut Aller en bas
Sawyer Harding
Sawyer Harding
le coup de batte
le coup de batte
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 38 ans (16.07.83)
SURNOM : Tom pour certains plaisantins, Dodgers pour ceux qui la savent fan de baseball
STATUT : De "en couple" à "célibataire" en passant par la case "autrefois fiancée"
MÉTIER : Policier investigateur en cybercriminalité
LOGEMENT : Elle a perdu le fiancé, mais elle a gardé la maison et le chien au #234 princess street (logan city)
There’s no getting away from yourself. (Autumn) 71a7c5e337fe6b416662d50237f3f18852506de8
POSTS : 236 POINTS : 325

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Elle a perdu ses parents dans un accident de voiture à l'âge de 10 ans et a ensuite écumé les familles d'accueil <> Son ex-fiancé l'a quittée car ils ne pouvaient pas avoir d'enfants <> Fan inconditionnelle de baseball, elle est sportive et adore prendre des bleus pour son équipe <> Elle part voir le monde dès qu'elle en a l'occasion <> Elle est claustrophobe. Evitez de l'enfermer dans un placard et tout devrait bien se passer <> Elle ne refusera jamais de tendre la main à quelqu'un qui en a besoin
RPs EN COURS : There’s no getting away from yourself. (Autumn) Tumblr_inline_ps3a03MBj31wcfw4n_400
Charding #1 - If you ask me how I'm doing I would say I'm doing just fine. I would lie and say that you're not on my mind. But I go out and I sit down at a table set for two, and finally I'm forced to face the truth : no matter what I say, I'm not over you.

There’s no getting away from yourself. (Autumn) Lv6t
Kieyer #3 - Family cares about you. Not what you can do for them. Family is there, for the good, bad, all of it. They got your back. Even when it hurts. That’s family. They say you can’t protect your loved ones forever. Well, I say screw that. What else is family for?

There’s no getting away from yourself. (Autumn) Wvfu
Keeding #3 - Wish I could go back to the day we met and leave you be, sit and look pretty. Never should have called, never should have helped, never should have kissed.

Jessalyn - Jenson

RPs EN ATTENTE : Sohan #2
RPs TERMINÉS : Joseph #1 - Kieyer #1 - Jordan - Kieyer #2 - Jacob #1 - Keeding #2 - Sohan #1 - Charding #2 - Charding #3 (event) - Hassan #1 - Autumn #1

There’s no getting away from yourself. (Autumn) R7hh
Hardway (ua) - Wonder if you'll understand it's just the touch of your hand behind a closed door. All I needed was the love you gave, all I needed for another day and all I ever knew : only you.
AVATAR : Kate Siegel
CRÉDITS : harley (gifs), itmakesmecry (avatar), endlesslove (sign), loonywaltz (ub)
DC : Maze Crawley, Theodora Bing
INSCRIT LE : 29/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34566-the-rest-is-confetti https://www.30yearsstillyoung.com/t34781-sawyer-harding https://www.30yearsstillyoung.com/t35464-sawyer-harding

There’s no getting away from yourself. (Autumn) Empty
Message(#) Sujet: Re: There’s no getting away from yourself. (Autumn) There’s no getting away from yourself. (Autumn) EmptyJeu 18 Nov 2021 - 19:59




 
You said the words, and they altered the universe. By merely speaking you could create damage and pain, cause tears to fall, drive people away, make yourself feel better, make your life worse.

Est-ce que Sawyer serait passée par ce chemin ce jour-là si elle s’était doutée qu’elle y croiserait Autumn ? Oui. Plutôt deux fois qu’une même. Elle n’en avait rien à faire d’être au beau milieu d’une rue et d’attirer la curiosité maladive des badauds autour d’elles. Elle n’aurait manqué pour rien au monde l’occasion d’enfin pouvoir dire ses quatre vérités à la jeune femme, même si elle devait admettre qu’elle aurait préféré que cela se fasse dans un lieu moins proche du quartier où résidait son frère. « Tu te prends pour qui, ma psy peut-être? » Certainement pas. Mais la policière espérait pour elle qu’elle en consultait une. Elle n’avait aucune idée des maux qu’elle devait affronter, mais elle savait qu’elle avait au moins un problème majeur. Problème majeur qui portait le nom de Sawyer. « Ce n’est certainement pas avec toi que je vais avoir cette conversation. » Evidemment. Mais cela ne l’empêchait pas de les lui poser malgré tout, même en sachant pertinemment qu’elle n’obtiendrait pas de réponses. Elle avait un besoin viscéral de les lui poser, de lui dire ou plutôt de l’agresser avec toutes les questions qu’elle s’était posées des mois durant quand elle n’avait plus eu de nouvelles de Kieran et elle. « Le problème c’est que tu ne vas l’avoir avec personne cette conversation. » Cette accusation était gratuite, mais ô combien sincère aux yeux de Sawyer. Elle ne voyait pas Autumn comme quelqu’un capable de se remettre en question, en mesure d’identifier tout ce qui était inapproprié voire malsain dans le comportement qu’elle avait pu avoir. C’était le métier de Sawyer de parvenir à décrypter et percer à jour des gens. Elle n’avait jamais tenté de se prêter sérieusement à cet exercice avec son ex belle-sœur, déjà convaincue dès le départ qu’il y avait quelque chose qui n’allait pas. Elle n’avait pas cherché à savoir s’il s’agissait de quelque chose de potentiellement dangereux pour les gens qui l’entouraient ou de dangereux pour elle-même. Autumn aurait très bien pu être en train de crier au secours ou de lancer un appel à l’aide désespéré qu’elle ne s’en serait pas aperçue, trop occupée qu’elle était à se montrer parfaitement bornée, campée sur ses positions, à surprotéger son frère. Autumn avait terni leurs relations. Elle l’avait éloigné d’elle. C’était tout ce qu’elle voyait. « Alors c’est ça que tu espères? Que je te raconte l’histoire parce que Kieran a pas voulu se confier à toi? » Ses muscles se crispèrent un peu plus encore à cette remarque. Elle venait de toucher une corde sensible, mais sa tête était pourtant bien en train de se secouer de gauche à droite pour signifier le contraire de ce qu’elle affirmait. Kieran ne s’était effectivement pas confié à elle. Il ne le ferait peut-être jamais. Mais cela faisait bien longtemps qu’elle avait compris qu’elle ne devait pas le pousser dans ses retranchements pour connaitre la vérité à tout prix sous peine de le voir se renfermer sur lui-même encore un peu plus. « J’en ai rien à faire de ta version de l’histoire Autumn. Tu crois vraiment que je la prendrais au sérieux ? Je te l’ai déjà dit : j’ai pas besoin de savoir ce qui s’est passé entre vous pour constater que c’est un Kieran profondément blessé que j’ai récupéré sur le pas de ma porte. » Et ça, c’était la stricte vérité, sans aucune mauvaise foi de sa part pour une fois. « J’espère rien du tout. Tu mérites juste que quelqu’un te dise la vérité en face au moins une fois et qu’on arrête de te prendre pour une foutue poupée en porcelaine qu’il faut à tout prix ménager. » Missions réussie. Sawyer était loin de la ménager depuis qu’elle lui avait adressé la parole. Elle n’était pas aussi vindicative en temps normal, mais maintenant qu’elle était en face de la jeune femme elle avait l’impression que toute la colère qu’elle ressentait envers elle s’exprimait sans qu’elle n’ait véritablement son mot à dire. Elle n’avait plus aucun filtre. « Kieran est un grand garçon, il est capable de prendre ses décisions par lui-même. » « Tout comme il est aussi capable de se laisser influencer. » Désolé Kieran. Mais n’était-ce pas inhérent à toute personne faisant preuve de compassion et de fragilité comme son frère ? A trop être à l’écoute des autres, on finissait par ne plus s’écouter soi-même. Et, bien qu’elle ne disposait d’aucune preuve si ce n’était le fait qu’elle le connaissait bien, Sawyer était persuadée que son frère avait dû faire passer les besoins d’Autumn bien avant les siens. « Mais arrête! » Aucun sourire de satisfaction n’étirait ses lèvres, pourtant elle était parfaitement satisfaite de parvenir à chahuter la jeune femme de la sorte. « C’est pas à toi que je vais apprendre que Kieran a jamais su ce qu’il avait de besoin pour être heureux alors arrête de faire de moi la grande coupable de tous ses maux. Non, j’ai pas été parfaite avec Kieran, ok. Non, j’ai pas toujours agi de la meilleure façon, je l’admets. Mais faut être deux pour faire foirer une relation de couple. Tu devrais le savoir, ça. » Sawyer avait effectué un pas brusque dans sa direction, comme prête à la frapper. Mais ses bras ne s’étaient pas soulevés. Elle s’était contentée de la fusiller du regard, plus en colère que jamais par le sous-entendu qu’elle venait de faire. Sa relation avec Eliot était l’un des plus grands échecs de sa vie et le temps avait beau passer, Sawyer ne parvenait pas à tourner la page. Elle savait qu’elle n’avait rien fait de mal mais elle ne pouvait pas se défaire du sentiment de culpabilité qui l’habitait pourtant depuis des mois. Autumn avait tapé douloureusement juste. Laissant planer un silence pesant, Sawyer avait fini par refaire un pas en arrière pour remettre de la distance entre elles avant que son cerveau ne se mette à lui suggérer de potentielles tortures qu’elle pourrait lui infliger. Comment était-elle au courant de ce qui se passait dans sa vie privée ? Kieran lui en avait-il parlé ? Il aurait donc repris contact avec elle ? Elle ne décolérait pas et bien qu’elle soit suffisamment en mesure de se contrôler pour ne pas en venir aux mains, ses poings restaient fermés malgré tout, les ongles de ses doigts attaquant dangereusement la paume de sa main. « Je sais pas ce qui s’est passé entre vous…mais est-ce que toi t’es seulement capable de le savoir ? De savoir ce qui a foiré ? » Sawyer aurait pu décrire avec précision le moment où Eliot et elle s’étaient séparés. Elle en connaissait les raisons. Ou elle pensait les connaître tout du moins. Qu’en était-il pour Autumn ?


code by EXORDIUM.




"her outward affect was bright"
and capable, and that was no illusion, but equally real was the yawning pit of exhaustion inside her

There’s no getting away from yourself. (Autumn) MokPW9e
There’s no getting away from yourself. (Autumn) KdfDWuo
Revenir en haut Aller en bas
Autumn Galloway
Autumn Galloway
l'esprit fragmenté
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-neuf ans (01.03.1992)
SURNOM : elle n'en a pas et n'en veut pas non plus.
STATUT : if i didn't love you i'd be good by now.
MÉTIER : a réussi sa session universitaire de justesse, mais le boulot à la résidence n'a pas survécu. nouvellement serveuse dans un petit café.
LOGEMENT : au #163 oxlade drive, à fortitude valley dans un appartement qu'elle n'arrive pas à payer toute seule.
There’s no getting away from yourself. (Autumn) 7e21625d92580dc7107616a92f3be1b16eac9bcf
POSTS : 1025 POINTS : 500

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : borderline, elle ne connaît pas les zones grises. tout est toujours blanc ou noir, trop ou pas assez › sans identité fixe, elle se module au gré de ceux qui l'entoure › hypersensible et empathique, elle gère très mal ses émotions et encore moins bien celles des autres › elle a été hospitalisé en psychiatrie pendant six mois de septembre 2019 jusqu'à mars 2020 suite à une violente crise et de long mois de dépression profonde › croule sous les dettes, peine à se garder la tête hors de l'eau › elle a propagé des rumeurs sur son ex, de qui elle est toujours amoureuse.
RPs EN COURS :
There’s no getting away from yourself. (Autumn) 66b1f0edf900a7e8808407bf2549d0b7dce6cc30
halstay ☽ i wouldn't mind being alone. i wouldn't keep checking my phone. wouldn't take the long way home just to drive myself crazy. i wouldn't be losing sleep. remembering everything you said to me. like i'm doing lately. you wouldn't be all, all that i want. baby, i could let go. if i didn't love you, i'd be good by now. i'd be better than barely getting by somehow. yeah, it would be easy not to miss you. wonder about who's with you. turn the "want you" off whenever i want to.

There’s no getting away from yourself. (Autumn) Tumblr_inline_oiylgcQe7n1uuqmna_250
galloways ☽ help, i have done it again. i have been here many times before. hurt myself again today. and, the worst part is there's no-one else to blame. be my friend, hold me. wrap me up, unfold me. i am small and needy. warm me up and breathe me. ouch i have lost myself again. lost myself and i am nowhere to be found. yeah i think that i might break. lost myself again and i feel unsafe.

There’s no getting away from yourself. (Autumn) Tumblr_inline_pqn948mawj1vjg4rh_250
archie ☽ show me how to lie, you're getting better all the time. and turning all against the one is an art that's hard to teach. another clever word sets off an unsuspecting herd. and as you step back into line, a mob jumps to their feet. now dance, fucker, dance, man, he never had a chance. and no one even knew it was really only you. and now you steal away. take him out today. nice work you did. you're gonna go far, kid.

(12)archie #2cían #2hunter #4kieran #3owenreesesawyer #3zoya.

flashbackskieran #4 (noël 2016)thomas (août 2021)wyatt (juin 2021).

univers alternatifskieran (slasher).
RPs EN ATTENTE :
There’s no getting away from yourself. (Autumn) R7hh
hardway ☽ i know that you're no good for me. that's why i feel i must confess. what's wrong is why it feels so right. i want to feel your sweet caress. in your eyes, forbidden love. in your smile, forbidden love. in your kiss, forbidden love. if i had one wish love would feel like this.

you?
RPs TERMINÉS : (2021)asher #1mason #1jordanasher #2garret #1hunter #2normanasher #3kieran #2birthday partycíanmason & birdiesawyer #1.

flashbackshunter #1archie #1kieran #1.

univers alternatifshunter #3 (slasher)sawyer #2 (wedding).
AVATAR : jane levy.
CRÉDITS : (av. ciloute) ☽ (sign. anaëlle.) ☽ (crackship halstay. harley) ☽ (crackship hardway. sawyer) ☽ (gifs. harley) ☽ (userbars. loonywaltz)
DC : penny stringer ☽ rosalie craine ☽ trent higgins ☽ eleonora parker.
PSEUDO : vlastuin ☽ marie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/04/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t38369-this-fire-is-keeping-me-alive-autumn https://www.30yearsstillyoung.com/t40291-autumn-just-hold-me-don-t-touch-me https://www.30yearsstillyoung.com/t38408-autumn-galloway https://www.30yearsstillyoung.com/t39314-autumn-galloway

There’s no getting away from yourself. (Autumn) Empty
Message(#) Sujet: Re: There’s no getting away from yourself. (Autumn) There’s no getting away from yourself. (Autumn) EmptyMar 30 Nov 2021 - 1:50



Elle pense savoir, elle pense comprendre Sawyer, mais la vérité c’est que tout ce qu’elle pourrait s’imaginer sur ta personne se trouve sans doute à des kilomètres de celle que tu es vraiment. Parce que même toi, tu ne parviens pas toujours à te comprendre. Parce que même toi, tu ne pourrais expliquer logiquement certains de tes comportements, certaines de tes pensées, nocives et toxiques, celles qui auront éventuellement eu raison de ton couple avec son frère. Tes vérités, elles sont enfouies, cachées sous des mensonges. Les tiens et ceux de Kieran aussi. Alors non, elle n’a pas la moindre idée Sawyer et la manière qu’elle a de te faire la morale comme si elle avait toutes les cartes en main a le don de te faire bouillir sur place. Tu t’en fiches bien de donner un spectacle aux passants qui se promènent nonchalamment dans la rue, tu aurais simplement préféré ne pas faire de telles vagues si près de chez Kieran. Des plans pour que vous tombiez sur lui et autant tu rêves de te retrouver à nouveau face à face avec le Halstead, tu sais trop bien que ce moment précis est loin de constituer une occasion idéale. « Le problème c’est que tu ne vas l’avoir avec personne cette conversation. » Tu ne peux t’empêcher de pouffer de rire devant la fausse assurance que tente d’avoir la policière. « Non seulement, t’es devenue psy depuis la dernière fois que je t’ai vu, mais médium aussi? Le célibat te va vraiment pas, ma foi. » Il est mauvais le sourire qui habite temporairement tes lèvres alors que tu ne cesses de dévisager la Harding. Tu serais prête à parier que Sawyer n’a pas la moindre idée quant au fait que tu as croisé Kieran il y a quelques semaines et c’est bien hors de son champ d’expertise de pouvoir dire hors de tout doute que tu n’auras pas l’occasion de te retrouver face à face avec son frère à nouveau.

« J’en ai rien à faire de ta version de l’histoire Autumn. Tu crois vraiment que je la prendrai au sérieux? Je te l’ai déjà dit : j’ai pas besoin de savoir ce qui s’est passé entre vous pour constater que c’est un Kieran profondément blessé que j’ai récupéré sur le pas de ma porte. » Tu te pinces les lèvres alors que tu continues de la fusiller du regard, incertaine de comprendre l’utilité de cette conversation, autant pour elle que pour toi. Elle ne sait rien et elle ne t’apprend rien que tu ne saches pas déjà. Kieran le malheureux, Kieran le misérable. Oui, et puis quoi encore? Il était malheureux avant toi, il l’était avec toi, il l’est après toi. Ça, c’est une constante pour laquelle tu refuses de prendre tout le blâme, peu importe la part que tu as pu jouer dans sa chute. « J’espère rien du tout. Tu mérites juste que quelqu’un te dise la vérité en face au moins une fois et qu’on arrête de te prendre pour une foutue poupée en porcelaine qu’il faut à tout prix ménager. » « Tu connais pas la vérité Sawyer, alors arrête de faire comme si t’avais la moindre idée de ce qui s’est passé. » Elle ne connaît que ce qu’elle a vu, un Kieran supposément brisé sur le pas de sa porte il y a plusieurs mois de ça. Sait-elle que c’est toi qui as passé six mois en psychiatrie? Sait-elle que c’est toi qui as fuit le pays à ta sortie, incapable d’arpenter les rues de cette ville où tout te ramenait constamment à Kieran? Évidemment qu’elle ne sait pas. Ou bien si elle sait, elle est loin de t’offrir la même sympathie qu’elle offre à son frère, quoique ça, ce n’est pas très surprenant. « Tu sais que j’ai passé six mois à l’hôpital? En psychiatrie? Tu sais que ton frère m’a abandonné au milieu de mon traitement? » Tu ne quittes pas son visage du regard, voulant analyser chacune de ses réactions. Tu ne voulais pas de sa pitié, une part de toi ne cherchait vraiment qu’à avoir le dernier mot et inévitablement rétablir ton statut de victime, quand bien même tu étais le bourreau aussi, que tu sois prête à l’admettre ou non.

« Tout comme il est aussi capable de se laisser influencer. » Tu hoches la tête doucement, un sourire toujours aussi mauvais sur les lèvres. Tu n’étais pas la seule capable de l’influencer après tout, pas la seule à avoir le monopole sur la personne qu’est Kieran (oh mais si Autumn, et c’est exactement ce que tu voulais) et il serait facile de lui retourner le commentaire qui n’est pas dit à haute voix mais qui est grandement sous-entendu. Tu n’en fais rien toutefois. Tu perds peu à peu ton calme et cette impression de contrôler la conversation quand Sawyer, malgré toute son ignorance, semble tout de même savoir où placer les coups pour que ça fasse mal, chose que tu sais lui rendre toutefois. Tu sais que tu as visé juste quand elle s’approche de toi, son regard mauvais, mais aucun autre mouvement ne se fait dans ta direction. Vous restez là comme deux idiotes à vous dévisager, jusqu’à ce qu’elle recule à nouveau et déjà, tu as l’impression de reprendre un peu de cet avantage malsain sur la situation. « Je sais pas ce qui s’est passé entre vous… mais est-ce que toi t’es seulement capable de le savoir? De savoir ce qui a foiré? » « Occupe-toi de tes problèmes de couple, je vais gérer les miens, tu veux? » Tu n’as vraiment plus envie de t’épancher sur le sujet, plus elle te pose des questions, moins tu as envie de lui répondre. « T’as pas besoin de faire semblant de t’intéresser à moi ou au couple que je formais autrefois avec Kieran. Je sais que ça a dû faire ton grand bonheur de savoir qu’on était plus ensemble, alors épargne-moi ta routine de la grande sœur qui s’inquiète pour son frère alors que t’étais pas là pour lui pendant des années. » Par ta faute Autumn, mais ça, c’est bien un détail qu’on peut laisser de côté pas vrai? Tu ne pouvais pas le dire du temps que tu étais encore avec le Halstead, mais comme c’est de l’histoire ancienne (vraiment, Autumn?) tu te permets un « J’ai pas de temps à perdre avec toi. » qui tu l’espères, sera assez claire pour qu’elle se tasse enfin de ton chemin et qu’elle oublie ton existence, comme tu comptais prétendre bien assez rapidement qu’elle n’était absolument rien pour toi, ce qui n’était pas bien loin de la vérité de toute façon.
@Sawyer Harding :l:



There’s no getting away from yourself. (Autumn) P0rWgDfThere’s no getting away from yourself. (Autumn) J36iNh6There’s no getting away from yourself. (Autumn) FyMeElc
There’s no getting away from yourself. (Autumn) U5iGBpI
There’s no getting away from yourself. (Autumn) IUJCx06
There’s no getting away from yourself. (Autumn) 7ZWT0EU
There’s no getting away from yourself. (Autumn) FximBIO
There’s no getting away from yourself. (Autumn) YtxTUla
There’s no getting away from yourself. (Autumn) Pf8cX3Q
There’s no getting away from yourself. (Autumn) LrTQDCk
There’s no getting away from yourself. (Autumn) ZZBr7e1
Revenir en haut Aller en bas
Sawyer Harding
Sawyer Harding
le coup de batte
le coup de batte
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 38 ans (16.07.83)
SURNOM : Tom pour certains plaisantins, Dodgers pour ceux qui la savent fan de baseball
STATUT : De "en couple" à "célibataire" en passant par la case "autrefois fiancée"
MÉTIER : Policier investigateur en cybercriminalité
LOGEMENT : Elle a perdu le fiancé, mais elle a gardé la maison et le chien au #234 princess street (logan city)
There’s no getting away from yourself. (Autumn) 71a7c5e337fe6b416662d50237f3f18852506de8
POSTS : 236 POINTS : 325

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Elle a perdu ses parents dans un accident de voiture à l'âge de 10 ans et a ensuite écumé les familles d'accueil <> Son ex-fiancé l'a quittée car ils ne pouvaient pas avoir d'enfants <> Fan inconditionnelle de baseball, elle est sportive et adore prendre des bleus pour son équipe <> Elle part voir le monde dès qu'elle en a l'occasion <> Elle est claustrophobe. Evitez de l'enfermer dans un placard et tout devrait bien se passer <> Elle ne refusera jamais de tendre la main à quelqu'un qui en a besoin
RPs EN COURS : There’s no getting away from yourself. (Autumn) Tumblr_inline_ps3a03MBj31wcfw4n_400
Charding #1 - If you ask me how I'm doing I would say I'm doing just fine. I would lie and say that you're not on my mind. But I go out and I sit down at a table set for two, and finally I'm forced to face the truth : no matter what I say, I'm not over you.

There’s no getting away from yourself. (Autumn) Lv6t
Kieyer #3 - Family cares about you. Not what you can do for them. Family is there, for the good, bad, all of it. They got your back. Even when it hurts. That’s family. They say you can’t protect your loved ones forever. Well, I say screw that. What else is family for?

There’s no getting away from yourself. (Autumn) Wvfu
Keeding #3 - Wish I could go back to the day we met and leave you be, sit and look pretty. Never should have called, never should have helped, never should have kissed.

Jessalyn - Jenson

RPs EN ATTENTE : Sohan #2
RPs TERMINÉS : Joseph #1 - Kieyer #1 - Jordan - Kieyer #2 - Jacob #1 - Keeding #2 - Sohan #1 - Charding #2 - Charding #3 (event) - Hassan #1 - Autumn #1

There’s no getting away from yourself. (Autumn) R7hh
Hardway (ua) - Wonder if you'll understand it's just the touch of your hand behind a closed door. All I needed was the love you gave, all I needed for another day and all I ever knew : only you.
AVATAR : Kate Siegel
CRÉDITS : harley (gifs), itmakesmecry (avatar), endlesslove (sign), loonywaltz (ub)
DC : Maze Crawley, Theodora Bing
INSCRIT LE : 29/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34566-the-rest-is-confetti https://www.30yearsstillyoung.com/t34781-sawyer-harding https://www.30yearsstillyoung.com/t35464-sawyer-harding

There’s no getting away from yourself. (Autumn) Empty
Message(#) Sujet: Re: There’s no getting away from yourself. (Autumn) There’s no getting away from yourself. (Autumn) EmptyMer 5 Jan 2022 - 23:53




 
You said the words, and they altered the universe. By merely speaking you could create damage and pain, cause tears to fall, drive people away, make yourself feel better, make your life worse.

« Non seulement, t’es devenue psy depuis la dernière fois que je t’ai vu, mais médium aussi? Le célibat te va vraiment pas, ma foi. » L’entendre mentionner son couple avec Eliot avait le don de la crisper encore plus. Elle ne le supportait pas, quand bien même c’était précisément ce qu’elle était en train de faire au sujet d’elle et de son frère depuis le début de leur conversation. « T’as l’intention d’utiliser l’échec de mon couple comme seule répartie ? Une séparation a au moins parfois l’avantage d’être salvatrice pour certains. » Et il était facile de comprendre qu’elle ne parlait ni d’elle ni d’Eliot dans ce cas précis, mais bien de son frère qui avait à ses yeux pris la meilleure décision du monde en quittant la vie de la jeune femme. Elle ne faisait preuve d’aucune objectivité et elle se mêlait sans aucun doute de questions qui ne la regardaient pas mais la seule vision d’Autumn avait le don de faire bouillir son sang. Les mots et les attaques s’échappaient de ses lèvres sans qu’elle n’ait le temps de les retenir. Elle n’en avait pas l’intention de toutes façons et elle était prête à supporter n’importe quel coup bas en échange de cette occasion qu’elle avait d’enfin dire ses quatre vérités à la femme qu’elle considérait comme responsable directe de tous les maux que son frère avait eu à endurer. Au fond d’elle, Sawyer en voulait probablement toujours à Kieran d’être parti et de l’avoir laissée sans nouvelles si longtemps. Elle savait qu’il avait sa part de responsabilité dans toute cette histoire, il n’était plus un enfant. Pourtant elle continuait de reléguer cette idée au fin fond de son esprit pour pouvoir le défendre -comme s’il n’en était pas capable lui-même- et pouvoir oublier le fait qu’il l’avait peut-être un jour considérée comme trop envahissante et avait choisi en toute conscience de l’écarter de sa vie. Faire entièrement reposer cette responsabilité sur les épaules d’Autumn était beaucoup plus facile et elle n’allait pas s’en priver. « Tu connais pas la vérité Sawyer, alors arrête de faire comme si t’avais la moindre idée de ce qui s’est passé. » Evidemment qu’elle ne connaissait pas la vérité : personne n’avait daigné la lui confier à aucun moment. Alors elle ne pouvait que constater les traits tirés de Kieran et la façon dont il se fermait ostensiblement dès qu’ils abordaient le sujet de sa vie privée, deviner tout ce qui pouvait se cacher derrière ça, derrière les tracas de l’homme qu’elle avait récupéré en mille morceaux sur le pas de sa porte. « Je t’en prie, dis m’en plus sur ta vérité alors Autumn ! » Son ton était agressif et elle avait volontairement accentué l’adjectif possessif pour bien lui signifier qu’elle ne détenait pas la sainte parole et que sa vérité n’était certainement pas celle de Kieran. Si elle était prête à écouter ce qu’elle avait à lui dire, elle était tout aussi prête à ne pas en croire un traître mot. « Tu sais que j’ai passé six mois à l’hôpital? En psychiatrie? Tu sais que ton frère m’a abandonné au milieu de mon traitement? » Son visage était impassible. Elle ne s’attendait certainement pas à une révélation pareille et elle tentait de la digérer de la manière la plus discrète possible. Sa colère prenait de toutes manières beaucoup trop de place sur son visage pour laisser de l’espace à une quelconque forme de surprise. Encore moins de pitié, ça n’était pas au programme. En revanche elle resta silencieuse quelques secondes qui lui parurent une éternité, sans savoir si elle cherchait à assimiler cette information ou à trouver les mots qui feraient le plus mal à la jeune femme. Elle n’avait en tout cas à aucun moment remis en doute ses propos concernant son séjour à l’hôpital. Elle était la première à penser qu’Autumn était une fieffée menteuse mais rien dans son comportement ni dans ses micro-expressions n’avaient permis à Sawyer de pouvoir dire qu’il s’agissait là d’un mensonge. Alors elle avait simplement accepté cette information. En revanche elle acceptait beaucoup moins celle qui mettait son frère en porte-à-faux, aussi dramatique sa situation avait-elle pu être. « Et toi, tu l’avais abandonné psychologiquement combien de temps avant ça ? » Elle s’était calmée, sa voix était cette fois-ci posée, comme pour rendre ses propos un peu plus tranchants encore. Qu’elle s’essaye donc à la traiter de psy encore une fois, elle n’en avait rien à faire. Sans même connaître toute l’histoire, elle restait persuadée de ne pas taper complètement à côté depuis le début de leur conversation. Autumn ne réagirait pas de manière aussi vive si c’était le cas. Alors elle continuait, elle enfonçait un peu plus le clou à chaque nouvelle attaque pour la pousser dans ses retranchements. Ca n’était clairement pas le comportement intelligent et mature à adopter, surtout si l’on considérait l’information que la jeune femme venait de lui délivrer, mais Sawyer se laissait aveuglément contrôler par sa colère. Une colère probablement en partie irrationnelle car elle menait un combat qui n’était en réalité pas le sien. Elle ne faisait que se mêler des affaires des autres. « Occupe-toi de tes problèmes de couple, je vais gérer les miens, tu veux? » Un sourire crispé apparut au coin de ses lèvres avant qu’elle ne rétorque : « Ça nous fait au moins un point commun : aujourd’hui on n’a plus aucun problèmes de couple à régler. » Elle n’était plus avec Eliot. Autumn n’était plus avec Kieran. Fin de l’histoire. Mais ça n’était malheureusement jamais aussi simple. « T’as pas besoin de faire semblant de t’intéresser à moi ou au couple que je formais autrefois avec Kieran. Je sais que ça a dû faire ton grand bonheur de savoir qu’on était plus ensemble, alors épargne-moi ta routine de la grande sœur qui s’inquiète pour son frère alors que t’étais pas là pour lui pendant des années. » « Mais par ta faute putain Autumn ! » Elle avait perdu son calme une nouvelle fois. Lui rappeler cette période, c’était assurément la faire culpabiliser car elle n’avait effectivement pas pu être présente pour son frère. Par la faute d’Autumn, elle avait envie de le croire. Mais par la faute de Kieran aussi, ce qu’elle refusait de s’avouer. Comment aurait-elle pu être présente pour lui quand il ne répondait plus à ses appels et qu’il ne lui avait laissé aucune adresse ? Elle s’était sentie complètement impuissante et pourtant le poids de la culpabilité n’avait jamais quitté ses épaules. Alors oui, elle était heureuse que leur couple n’ait pas tenu, quelle que soit la façon tragique dont leur histoire s’était terminée. « J’ai pas de temps à perdre avec toi. » Sawyer la fusilla silencieusement du regard encore de longues secondes avant de faire un pas sur le côté accompagné d’un geste de la main en direction de la rue qui se dessinait devant elle. Elle voulait partir ? Grand bien lui fasse, cette conversation ne mènerait à rien de constructif de toutes façons. Sawyer avait simplement l’impression de récupérer de nouvelles pièces d’un puzzle qu’elle ne comprenait pas et qu’elle ne parviendrait jamais à assembler dans son entièreté.


code by EXORDIUM.




"her outward affect was bright"
and capable, and that was no illusion, but equally real was the yawning pit of exhaustion inside her

There’s no getting away from yourself. (Autumn) MokPW9e
There’s no getting away from yourself. (Autumn) KdfDWuo
Revenir en haut Aller en bas
Autumn Galloway
Autumn Galloway
l'esprit fragmenté
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-neuf ans (01.03.1992)
SURNOM : elle n'en a pas et n'en veut pas non plus.
STATUT : if i didn't love you i'd be good by now.
MÉTIER : a réussi sa session universitaire de justesse, mais le boulot à la résidence n'a pas survécu. nouvellement serveuse dans un petit café.
LOGEMENT : au #163 oxlade drive, à fortitude valley dans un appartement qu'elle n'arrive pas à payer toute seule.
There’s no getting away from yourself. (Autumn) 7e21625d92580dc7107616a92f3be1b16eac9bcf
POSTS : 1025 POINTS : 500

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : borderline, elle ne connaît pas les zones grises. tout est toujours blanc ou noir, trop ou pas assez › sans identité fixe, elle se module au gré de ceux qui l'entoure › hypersensible et empathique, elle gère très mal ses émotions et encore moins bien celles des autres › elle a été hospitalisé en psychiatrie pendant six mois de septembre 2019 jusqu'à mars 2020 suite à une violente crise et de long mois de dépression profonde › croule sous les dettes, peine à se garder la tête hors de l'eau › elle a propagé des rumeurs sur son ex, de qui elle est toujours amoureuse.
RPs EN COURS :
There’s no getting away from yourself. (Autumn) 66b1f0edf900a7e8808407bf2549d0b7dce6cc30
halstay ☽ i wouldn't mind being alone. i wouldn't keep checking my phone. wouldn't take the long way home just to drive myself crazy. i wouldn't be losing sleep. remembering everything you said to me. like i'm doing lately. you wouldn't be all, all that i want. baby, i could let go. if i didn't love you, i'd be good by now. i'd be better than barely getting by somehow. yeah, it would be easy not to miss you. wonder about who's with you. turn the "want you" off whenever i want to.

There’s no getting away from yourself. (Autumn) Tumblr_inline_oiylgcQe7n1uuqmna_250
galloways ☽ help, i have done it again. i have been here many times before. hurt myself again today. and, the worst part is there's no-one else to blame. be my friend, hold me. wrap me up, unfold me. i am small and needy. warm me up and breathe me. ouch i have lost myself again. lost myself and i am nowhere to be found. yeah i think that i might break. lost myself again and i feel unsafe.

There’s no getting away from yourself. (Autumn) Tumblr_inline_pqn948mawj1vjg4rh_250
archie ☽ show me how to lie, you're getting better all the time. and turning all against the one is an art that's hard to teach. another clever word sets off an unsuspecting herd. and as you step back into line, a mob jumps to their feet. now dance, fucker, dance, man, he never had a chance. and no one even knew it was really only you. and now you steal away. take him out today. nice work you did. you're gonna go far, kid.

(12)archie #2cían #2hunter #4kieran #3owenreesesawyer #3zoya.

flashbackskieran #4 (noël 2016)thomas (août 2021)wyatt (juin 2021).

univers alternatifskieran (slasher).
RPs EN ATTENTE :
There’s no getting away from yourself. (Autumn) R7hh
hardway ☽ i know that you're no good for me. that's why i feel i must confess. what's wrong is why it feels so right. i want to feel your sweet caress. in your eyes, forbidden love. in your smile, forbidden love. in your kiss, forbidden love. if i had one wish love would feel like this.

you?
RPs TERMINÉS : (2021)asher #1mason #1jordanasher #2garret #1hunter #2normanasher #3kieran #2birthday partycíanmason & birdiesawyer #1.

flashbackshunter #1archie #1kieran #1.

univers alternatifshunter #3 (slasher)sawyer #2 (wedding).
AVATAR : jane levy.
CRÉDITS : (av. ciloute) ☽ (sign. anaëlle.) ☽ (crackship halstay. harley) ☽ (crackship hardway. sawyer) ☽ (gifs. harley) ☽ (userbars. loonywaltz)
DC : penny stringer ☽ rosalie craine ☽ trent higgins ☽ eleonora parker.
PSEUDO : vlastuin ☽ marie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/04/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t38369-this-fire-is-keeping-me-alive-autumn https://www.30yearsstillyoung.com/t40291-autumn-just-hold-me-don-t-touch-me https://www.30yearsstillyoung.com/t38408-autumn-galloway https://www.30yearsstillyoung.com/t39314-autumn-galloway

There’s no getting away from yourself. (Autumn) Empty
Message(#) Sujet: Re: There’s no getting away from yourself. (Autumn) There’s no getting away from yourself. (Autumn) EmptyJeu 13 Jan 2022 - 5:55



« T’as l’intention d’utiliser l’échec de mon couple comme seule répartie? Une séparation a au moins parfois l’avantage d’être salvatrice pour certains. » Tu restes impassible devant ce que tu devines parfaitement être une attaque sournoise de la part de la brune. Oui, tu as l’intention d’utiliser cette répartie aussi souvent que possible et aussi longtemps que cela va créer une grimace sur son visage. En ce qui concerne les séparations salvatrices, tu refuses de croire qu’elle pense vraiment que ta rupture avec son frère ait pu être salvateur de quelconque façon. Tu l’as vu Kieran, récemment. Et il a beau dire que ça va, tu le connais assez pour savoir que ce n’est pas vrai. Des mois qui ont filé depuis votre ‘rupture salvatrice’ et il n’est toujours pas capable de t’expliquer le pourquoi du comment de vive-voix, et toi, t’es censée croire que ça l’a sauvé, tout ça? Bullshit. Tu ne sais pas vraiment ce que Sawyer cherche à faire, mais peu importe quel était son plan d’origine, tu peux dire avec certitude qu’il n’y a rien qui fonctionne. Parce qu’elle n’a pas la moindre idée de quoi elle parle, la Harding. Aucune réelle information te concernant et même après tout ce temps, elle ne semble pas vraiment connaître son frère non plus et elle aura beau essayer de te blâmer pour ça, tu refuses d’être coupable sur tous les chefs dans cette histoire.

« Je t’en prie, dis m’en plus sur ta vérité alors Autumn! » Ta vérité. Tu secoues la tête. Ça lui ferait bien trop plaisir que tu lui déballes toute l’histoire, à Sawyer. Elle se ferait un bonheur de décortiquer la moindre information que tu lui offres pour mieux la changer et faire de toi la grande coupable. C’est ce que tu as toujours été à ses yeux, la grande coupable de tous les maux, de tous les problèmes et surtout de toutes les erreurs de son frère. Mais sur le coup de la colère, tu lui offres tout de même un morceau du puzzle. Celui qui dit que peu importe tous les torts dont elle veut t’accabler, peu importe ce rôle de grande méchante et de grande coupable qu’elle tente de te faire porter, tu es une victime, toi aussi. Celle abandonnée en pleine crise, éprise de troubles qui lui pourrisse encore la vie aujourd’hui, même si tu n’es pas le moindrement du monde décidé à rentrer dans les détails avec la brune. Tu penses enfin avoir réussi à la faire taire alors que le silence perdure pendant quelques secondes, une minute peut-être, mais tu aurais dû savoir qu’elle trouve toujours le moyen de frapper là où ça fait mal, Sawyer. « Et toi, tu l’avais abandonné psychologiquement combien de temps avant ça? » « C’est pas juste. » La réponse est automatique, tu n’aurais pas su la retenir même si tu avais essayé. Parce que tu refuses de croire que tu l’avais abandonné. Non, non. Tu n’as pas été parfaite, tu n’as pas toujours agi comme tu aurais dû le faire, tu lui as fait mal, okay. Ça, tu apprends peu à peu à l’admettre. Mais tu ne l’as pas abandonné, jamais. Peut-être que tu t’y es mal pris, peut-être que tu l’as mal-aimé, mais t’étais toujours là. T’aurais toujours été là. C’est tout ce que tu voulais. C’est ce que tu étais prête à lui promettre et il faut que tu te mordes l’intérieur des joues avec puissance pour t’empêcher de t’emporter sur le sujet, au risque d’en dire beaucoup trop.

« Ça nous fait au moins un point commun : aujourd’hui on n’a plus aucun problèmes de couple à régler. » C’est bien le seul truc que vous pouvez encore avoir en commun depuis que Kieran ne fait plus partie de ta vie. Malgré tout, c’était naïf de croire que vos problèmes n’existaient plus parce que vos couples respectifs n’étaient plus. Tu ne connaissais pas les détails de sa rupture avec Eliot, mais tu étais prête à parier que tout n’était pas aussi clair qu’elle aurait voulu te le faire croire, tout comme ton histoire avec Kieran gardait un éternel goût d’incomplet vu le chaos qui régnait juste avant qu’il ne disparaisse. Cette conversation commence sincèrement à t’exaspérer, tu n’as vraiment pas le temps ni l’envie de lui en dire plus. Vos différends datent d’avant même que les choses ne deviennent compliquées avec Kieran et tu sais parfaitement qu’elle n’a jamais voulu que tu te fasses la moindre place dans la vie de son frère. Alors oui, bien sûr, c’est facile de te blâmer pour la coupure qu’il y a eu entre eux, comme si tu avais réellement assez de pouvoir et d’influence pour empêcher le Halstead de faire comme bon lui semble. Tu laisses la remarque te glisser sur le dos, ou du moins, c’est ce que tu laisses paraître alors que tu te contentes de secouer la tête et de rouler des yeux. Tu n’as plus la patience ni l’énergie de t’obstiner avec elle. Elle n’a jamais rien voulu entendre après tout, ce n’est pas aujourd’hui que cela allait changer. Alors c’est sur un regard noir que tu lui tournes finalement le dos pour poursuivre ton chemin jusqu’à chez toi. Tu vas être en retard à l’Université maintenant avec tout ça et si elle peut te blâmer pour tous les maux du monde, toi aussi, tu peux la blâmer pour toutes les merdes qui te tombent dessus.
@Sawyer Harding :l:



There’s no getting away from yourself. (Autumn) P0rWgDfThere’s no getting away from yourself. (Autumn) J36iNh6There’s no getting away from yourself. (Autumn) FyMeElc
There’s no getting away from yourself. (Autumn) U5iGBpI
There’s no getting away from yourself. (Autumn) IUJCx06
There’s no getting away from yourself. (Autumn) 7ZWT0EU
There’s no getting away from yourself. (Autumn) FximBIO
There’s no getting away from yourself. (Autumn) YtxTUla
There’s no getting away from yourself. (Autumn) Pf8cX3Q
There’s no getting away from yourself. (Autumn) LrTQDCk
There’s no getting away from yourself. (Autumn) ZZBr7e1
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

There’s no getting away from yourself. (Autumn) Empty
Message(#) Sujet: Re: There’s no getting away from yourself. (Autumn) There’s no getting away from yourself. (Autumn) Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

There’s no getting away from yourself. (Autumn)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: nouer des contacts :: mémoire du passé
-