AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-56%
Le deal à ne pas rater :
GIGABYTE – Disque SSD Interne – 256Go – 2,5″
24.99 € 57.21 €
Voir le deal
Le deal à ne pas rater :
Pack PlayStation : Spider-Man Miles Morales PS5 + Manette DualSense ...
99.99 €
Voir le deal

 (Adrink #2) Though We Don't Share The Same Blood You're My Brother And I Love You

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anonymous
Invité
Invité

(Adrink #2) Though We Don't Share The Same Blood You're My Brother And I Love You Empty
Message(#) Sujet: (Adrink #2) Though We Don't Share The Same Blood You're My Brother And I Love You (Adrink #2) Though We Don't Share The Same Blood You're My Brother And I Love You EmptyJeu 9 Sep - 3:54


Though We Don't Share The Same Blood You're My Brother And I Love You (Kodaline)

Jeudi le 1er juillet 2021. Erin et moi ayant récupéré nos bagages en sortant de l’avion, on se dirige vers ma voiture, main dans la main. Je me tourne dans sa direction à toutes les deux secondes pour lui sourire, pour m’assurer, peut-être, qu’elle est encore là, à mes côtés. J’ai toujours du mal à croire qu’elle m’ait avoué ses sentiments, qu’elle veut plus entre nous deux qu’une amitié (une super amitié, ceci dit). « Je vais retourner à mon appart, ce soir », je lui annonce alors qu’on s’installe dans ma Maserati. Elle semble surprise et mon regard se détourne un moment. Je relève finalement les yeux sur elle pour lui sourire, une main posée sur sa joue. « On se voit demain, promis. Mais je n’ai plus de vêtements propres, et j’ai envie de passer voir mes babies et Link. » Après tout, on n’a emménagé dans cet appartement qu’au début du mois de juin et, dans tout le mois, il y a une semaine où je n’étais pas là. C’est vraiment cool être en colocation avec mon bro, d’ailleurs je ne comprends pas pourquoi on n’a pas fait ça avant. Ah oui, j’étais en voyage pendant plus de trois ans là-dessus. Une main sur le volant, l’autre reposant sur la cuisse de ma copine (!!!!), j’ai du mal à garder les deux yeux sur la route parce qu’encore une fois, c’est tentant de la regarder, elle, la femme de ma vie. On arrive tout de même à destination, même si j’ai failli nous conduire à son ancien appartement, celui qu’elle partageait avec son frère et, pendant un certain temps, Ava ou Ellie. Erin me propose de rentrer, mais je sais que je n’arriverai pas à sortir de nouveau si j’entre. Pour faire changement, on va s’installer devant un film et s’endormir dessus, ou… devenir beaucoup trop intimes et je ne voudrai plus quitter ses bras. Déjà que j’ai du mal à le faire là, tout habillés, dans ma voiture. Je me penche, encadrant son visage avec mes mains, mes doigts dans ses cheveux, et mes lèvres se posent sur les siennes avec une infime tendresse. Longuement. Okay, à bien y penser, je ne peux pas la laisser monter tous ses bagages jusqu’en haut toute seule, alors je l’accompagne jusqu’à son appartement. Et puis tant qu’à être là… autant saluer Burton. « Tu veilles sur Erin cette nuit, hein? » je lui dis en le caressant vigoureusement sous le menton. Il aboie joyeusement comme pour me répondre à l’affirmative. Erin traîne sa valise jusqu’à sa chambre et me somme de venir voir un petit truc… Ne me doutant vraiment pas de ses intentions (ou plutôt voulant qu’elle ait ces intentions), je la suis et… une chose en entraîne une autre, une bonne heure passe et je ne suis toujours pas chez moi. Objectif actuel: sortir de son lit beaucoup trop confortable. « Je dois y aller », je dis avec un sourire en coin, retrouvant un à un mes vêtements. Une fois complètement rhabillé, je me penche de nouveau sur elle pour l’embrasser une fois de plus. « J’ai déjà hâte de te revoir demain », je murmure en passant ma main sur sa cuisse. Je me détache brusquement. Si on continue, je ne partirai jamais. Et je tiens vraiment à rentrer ce soir. J’ai hâte de retrouver mes affaires, mes babies et Link. J’ai aussi hâte de lui raconter notre voyage, même si d’un sens, ça me stresse un peu… Il y a quelques mois, il a failli se passer quelque chose entre sa jumelle et moi et… j’sais pas. J’ai peur qu’il pense que j’ai joué avec ses sentiments ou quoi, à sortir que quelques mois plus tard avec Erin.

Muni de ma valise, je monte les escaliers jusqu’à l’appartement et cherche mes clés pendant un bon cinq minutes avant de pouvoir ouvrir la porte. « Link? » je fais en entrant. Tout de suite, Peter Quill arrive dans l’entrée, m’observe et s’en va presqu’aussitôt. Je vous jure, je pense qu’il m’a jeté un regard noir. Le pauvre, il doit me bouder parce que je suis parti plusieurs jours. Soupirant, je m’avance plutôt vers la cage de Rocket pour le sortir. Il remue dans mes mains; lui, il a l’air tout content de me voir. « Link? » je répète en m’aventurant dans l’appartement, mon hérisson toujours dans les mains. Bizarre, j’étais sûr qu’il serait là, à cette heure-là. La porte de sa chambre est fermée, mais la lumière semble éteinte. Il dort peut-être? Déçu de ne pas pouvoir passer du temps avec mon meilleur ami à mon retour, je m’installe sur le divan avec Rocket et le laisse se promener librement. Il tente de grimper sur un coussin, mais retombe sur le dos, ce qui me fait rire. Puis, la porte patio s’ouvre et je lève la tête. « Broooo », je le salue, les yeux pétillants, en me levant pour aller lui faire un accolade. « Tu m’as trop manqué », j’ajoute, petit sourire en coin, en me réinstallant sur le canapé. Rocket tente à présent de grimper sur moi et je lui donne un petit coup de main (genre, de l’aide, pas littéralement un coup de main, please). « Regarde comme il est bien élevé, il te laisse sa place sur le divan. » Et devinez qui l’a élevé… *tousse*. Bon, pas juste moi, s’entend. Je l’ai eu quand j’étais avec Ambre, on l’a trouvé dans un parc.  Et Erin aide pas mal aussi, pratique sortir avec une véto et amoureuse des animaux. Et maintenant, Link aussi s’en occupe parfois. Il faiut un village pour élever un enfant, c’est ce qu’on dit, non? « Comment tu vas? Qu’est-ce que j’ai manqué dans les derniers jours? Mes babies ont été sages? » Je me lève en déposant Rocket sur le divan. « On a encore de la bière? » je demande en me dirigeant vers la cuisine. J’ouvre le frigo pour découvrir que oui, on en a encore, et j’en ramène automatiquement une pour Link, la pose devant lui avant d’ouvrir la mienne. « Hum… faut que je te dise quelque chose », je commence en me rassoyant, avant de me lever dans un bond parce que j’ai failli écraser mon pauvre hérisson. J’ai les fesses en feu à cause de ses pics. « Je m’excuuuuuse, Rocky », je fais à moitié en riant. Je vais le reporter dans sa cage pour lui donner un peu de tranquillité, le pauvre. Il respire fort. « Hum… » De nouveau sur le canapé à côté de mon bro, je commence à jouer avec l’étiquette de ma bière nerveusement. « Quand on est arrivés à Paris… je… Erin en fait, elle m’a… » Je relève les yeux vers Link, soudain tout intimidé. « Elle m’a avoué avoir des sentiments pour moi… et depuis, on est ensemble… m’enfin, je crois. » Ça me paraît tellement surréaliste, tout ça. M’enfin, on est un couple et tout, vu toutes les déclarations qu’on s’est faites. Mais j’ai toujours un peu peur qu’elle change d’avis. @Lincoln Mulligan  (Adrink #2) Though We Don't Share The Same Blood You're My Brother And I Love You 3836688744 :keur: (Adrink #2) Though We Don't Share The Same Blood You're My Brother And I Love You 3210902267 (Adrink #2) Though We Don't Share The Same Blood You're My Brother And I Love You 2223858619  

♡ code par mpitiousmermaid ♡
Revenir en haut Aller en bas
Lincoln Mulligan
le bouclé
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans (5 février 1993)
SURNOM : Boucle d'or, le mollusque, le bouclé, Gary... Si vous lui demandez son avis, il préfère Link
STATUT : Célibataire mais le coeur plein d'espoir
MÉTIER : Démanteleur dans un parc de ferrailles et étudiant en mécanique automobile
LOGEMENT : 18 james street à Fortitude Valley avec Leonide
(Adrink #2) Though We Don't Share The Same Blood You're My Brother And I Love You 0d56427a2f2dd34e506263f1e664e3dc66baedf6
POSTS : 762 POINTS : 230

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Petit frère de Freddy et frère jumeau de Tessa ☼ Jaloux de toute l’attention que leurs parents donnent à Freddy ☼ Change d’emploi comme il change de chemise ☼ N’a jamais véritablement été en couple ☼ A fait de la danse pendant toute son enfance, jusqu’à ses 16 ans ☼ Fumeur ☼ Travaille comme démanteleur dans un parc de ferrailles depuis mi-janvier ☼ A été itinérant de début mars à mi-avril 2021
RPs EN COURS : (Adrink #2) Though We Don't Share The Same Blood You're My Brother And I Love You Giphy
Mulligan ☼ No family is perfect we argue, we fight. We even stop talking to each other at times, but in the end, family is family. The love will always be there.

(Adrink #2) Though We Don't Share The Same Blood You're My Brother And I Love You Ce36d15be9cc3ffce2b82816642e10e46819cc44
Lindy ☼ Ghosts don't haunt us. That's not how it works. They're present among us because we won't let go of them.

(Adrink #2) Though We Don't Share The Same Blood You're My Brother And I Love You 459ca5edc6e5f3c960de2c67c8d24a35250880d0
Linby ☼ Small steps in the right direction can turn out to be the biggest step of your life.

(6/6)
Byron #2Linky #2Tessa #2Andy #4Mulligan #2Leonide
RPs EN ATTENTE : (Adrink #2) Though We Don't Share The Same Blood You're My Brother And I Love You Ip02
RPs TERMINÉS : Peter #1MinaAndy #1Anniversaire LinkMelchiorAdrielAndy #2Tessa #1Byron #1MulliganAdriel #2ErinFreddy #3Andy #3 (FB)
AVATAR : Michael Vlamis
CRÉDITS : ethereal (avatar) & Mapartche (dessin)
DC : Caelan Leckie, Lawrence Cabbott & Cameron Lewis
PSEUDO : Miss O'N3d
Femme (elle)
INSCRIT LE : 16/03/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t37528-lincoln-and-somewhere-in-this-darkness-there-s-a-light-that-i-can-t-find https://www.30yearsstillyoung.com/t37559-lincoln-j-ai-que-d-l-amour-a-partager-mais-si-j-invite-tout-l-monde-dans-mon-coeur-ils-vont-l-saccager https://www.30yearsstillyoung.com/t37560-lincoln-mulligan#1791604 https://www.30yearsstillyoung.com/t39690-lincoln-mulligan#1956006

(Adrink #2) Though We Don't Share The Same Blood You're My Brother And I Love You Empty
Message(#) Sujet: Re: (Adrink #2) Though We Don't Share The Same Blood You're My Brother And I Love You (Adrink #2) Though We Don't Share The Same Blood You're My Brother And I Love You EmptyDim 19 Sep - 18:08



Though We Don't Share The Same Blood You're My Brother And I Love You -- @Adriel Mayers
Adriel revient aujourd’hui de son voyage en France et j’avoue que ça me stresse un peu même si je suis super content de retrouver mon meilleur ami. Après mon anniversaire, j’ai su que ça l’avait quand même déçu d’apprendre que je lui avais caché autant de choses sur moi alors qu’on se connait depuis le début de notre adolescence et ça ne me fait pas vraiment plaisir de devoir lui mentir encore une fois même si, cette fois-ci, le secret n’est pas à mon sujet. Une partie de moi a vraiment envie de lui dire pour la maladie de Tessa parce que ça me ferait vraiment du bien d’en parler à quelqu’un et que ma sœur n’a vraiment pas besoin de m’entendre lui dire que je suis mort de peur à l’idée de la perdre. Sauf que comme Adriel et Tessa sont relativement proches, et même s’ils ne l’étaient pas, ce n’est pas à moi d’en parler pour elle. Je ne vois juste pas comment je vais faire pour réussir à cacher mon état d’esprit à Mayers à moins de lui mentir une fois de plus en essayant de lui faire croire que c’est complètement autre chose qui me préoccupe à ce point. Cigarette entre les lèvres, je sors mon téléphone de ma poche pour vérifier l’heure qu’il est et mon rythme cardiaque s’accélère lorsque je constate qu’il doit être sur le point d’arriver. J’écrase mon mégot de cigarette dans le cendrier et j’en allume une deuxième dans l’espoir de me calmer un peu. Quelques minutes plus tard, un bruit derrière moi attire mon attention, je me dépêche donc d’écraser ma cigarette et de me lever pour m’assurer que ce n’est pas le chat qui a fait tomber quelque chose. Mais lorsque j’ouvre la porte patio, c’est plutôt sur Adriel et Rocket que je tombe. « Broooo » Je lui souris en referment la porte derrière moi. « Dude, depuis quand t’es là? Je ne t’ai même pas entendu arriver. » Je pose une main dans son dos pour l’étreindre en espérant ne pas trop empester la cigarette. « Tu m’as trop manqué » Je m’éloigne de lui en toussant dans mon coude, répondant ensuite à son sourire. « Moi aussi je me suis ennuyé. C’était cool la France? » demandé-je en croisant mes bras contre mon torse tout en restant debout face à lui. « Regarde comme il est bien élevé, il te laisse sa place sur le divan. » Je ris en m’approchant pour prendre place à côté de lui. « Je sais, je lui ai montré plein de tours pendant ton absence. D’ici une semaine il devrait être capable d’aller nous chercher de la bière dans le frigo. » Je raconte des conneries évidemment, je ne lui ai rien appris. J’ai toujours peur de lui faire mal chaque fois que je le vois se rouler en boule. « Comment tu vas? Qu’est-ce que j’ai manqué dans les derniers jours? Mes babies ont été sages? » Je fronce les sourcils en détournant le regard tout en hochant lentement la tête en me caressant le menton. « Sage comme des images. Tel père tels fils. » dis-je en riant avant de hausser les épaules. « Ça va! Pas grand-chose honnêtement. À part que c’est la fête d’Eleonor dans deux jours et que j’ai invité Byron… » avoué-je en souriant timidement. Bon ok, techniquement j’ai invité Byron avant que mes deux amis partent en voyage mais je ne lui en avais pas encore parlé. Je me dis que ça devrait le déconcentrer assez pour qu’il ne remarque pas qu’il y a autre chose qui m’inquiète.

« On a encore de la bière? » Je pose mes mains sur le canapé pour me lever, mais il se lève le premier. « Oui, tu ne crois quand même pas que j’ai passé toute la semaine roulé en boule à pleurer ton absence en me saoulant? Je t’aime, mais il y a des limites quand même. » Je ris et je tends un bras dans sa direction lorsqu’il s’approche en me tendant une bière. Je décapsule la bouteille et je la porte à mes lèvres pour en prendre une gorgée. « Hum… faut que je te dise quelque chose » Je fronce les sourcils en faisant comme si je n’ai aucune idée de ce dont il veut me parler mais à vrai dire j’ai ma petite idée. Disons qu’il y en a une qui ne s’est pas privée de partager tout un tas de photos sur les réseaux sociaux. « Je m’excuuuuuse, Rocky » Je grimace en regardant Rocket mais je constate que s’il y en a un qui semble avoir plus mal que l’autre, ce n’est pas lui. Adriel part le remettre dans sa cage et il revient ensuite me rejoindre. « Hum… » « Hum? » Je le taquine volontairement, je l’avoue, disons que je peux me le permettre un peu au nombre de fois où il s’amuse à se moquer de moi. « Quand on est arrivés à Paris… je… Erin en fait, elle m’a… » Je prends une gorgée de ma bière pour réprimer le sourire que je sens sur le point d’apparaître. « Elle m’a avoué avoir des sentiments pour moi… et depuis, on est ensemble… m’enfin, je crois. » Je suis incapable de m’empêcher de rire en entendant ses derniers mots. « Tu crois? Comment ça tu doutes? » demandé-je en fronçant les sourcils avant de poser une main sur son épaule en laissant échapper un sourire attendri de le voir soudainement tout intimidé. « Pour être honnête, je m’en attendais un peu après avoir vu vos photos en ligne. » Je dépose ma bière sur la table basse, puis je me jette littéralement sur lui pour l’écraser en l’enlaçant. « Je suis tellement content pour toi! » Je lâche en riant, reprenant ma place à côté de lui. « Faque tout ce que tu m’avais dit en mars quand je t’en ai parlé… bullshit? » demandé-je sur un ton moqueur en lui donnant un petit coup de coude dans les côtes. Je crois que ce n’est une surprise pour personnes, les deux étaient clairement dans le déni et il était temps qu’ils s’ouvrent les yeux pour enfin être heureux ensemble comme ils le méritent.


Insecurity
Sometimes our thoughts are backed by so much insecurity, that they create lies we believe.

(Adrink #2) Though We Don't Share The Same Blood You're My Brother And I Love You ZIx0Ffb
(Adrink #2) Though We Don't Share The Same Blood You're My Brother And I Love You 36ht
(Adrink #2) Though We Don't Share The Same Blood You're My Brother And I Love You 9kdn
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

(Adrink #2) Though We Don't Share The Same Blood You're My Brother And I Love You Empty
Message(#) Sujet: Re: (Adrink #2) Though We Don't Share The Same Blood You're My Brother And I Love You (Adrink #2) Though We Don't Share The Same Blood You're My Brother And I Love You EmptyLun 18 Oct - 0:03


Though We Don't Share The Same Blood You're My Brother And I Love You

Jeudi le 1er juillet 2021
Un peu confus par l’absence de mon meilleur ami, je m’installe sur le canapé avec Rocket pour lui faire faire son exercice physique. Il semble apprécier parce qu’il court et grimpe partout, manque même de tomber sur le sol aussi. C’est alors que la porte patio s’ouvre et je relève la tête pour voir Link entrer dans notre appart. Bien entendu, il me faut accueillir le bouclé par un bro bien senti et une accolade qui me fait réaliser qu’autant l’odeur de la cigarette n’est pas vraiment agréable, autant je suis habitué de la sentir quand Lincoln revient de fumer et ça a quelque chose de familier et de réconfortant. Seulement, quand je lui dis qu’il m’a manqué, il commence par tousser dans son coude. Ça me fait rouler des yeux, c’est la cigarette, c’est clair. « Tu arrêtais quand, la cigarette, déjà, tu disais? » J’aime pas trop qu’il fume comme ça, c’est tellement mauvais pour la santé. On le sait tous. « Moi aussi je me suis ennuyé. C’était cool la France? » Awwww. Le regard évitant légèrement le sien en sentant que mes joues s’empourprent à pas grand chose — oui, c’était cool la France, et même plus que ça s’entend —, je hoche la tête. Il faut vraiment que je lui dise pourquoi, justement c’était cool la France… mis à part la super architecture et les pâtisseries, s’entend. Link s’entête à rester debout, alors je l’invite à me rejoindre sur le divan en tapotant la place à côté de moi. Il m’écoute, qu’est-ce que j’ai du pouvoir sur lui mouahaha. « Je sais, je lui ai montré plein de tours pendant ton absence. D’ici une semaine il devrait être capable d’aller nous chercher de la bière dans le frigo. » J’éclate de rire à ses paroles. C’est surtout qu’il ose à peine le sortir de sa cage, déjà. « Damn, j’ai hâte de voir ça! » Ça serait vraiment génial, bien que je ne sais pas si ça serait compté comme de l’exploitation animale? M’enfin, je suis sûr que Rocket serait consentant, il adore être hors de sa cage. J’enchaîne les questions les unes après les autres pour m’enquérir de l’état d’âme de mon meilleur ami ainsi que de la sagesse de mes babies. Ses sourcils se froncent et son regard se détourne et je me demande s’il n’y a pas quelque chose qu’il me cache et/ou qu’il veut m’annoncer. Mais il finit par éclater de rire alors qu’il m’avoue: « Sage comme des images. Tel père tels fils. » Je pousse un soupir ultra dramatique pour plus d’effet. « Fiou! M’en voilà soulagé. » Et je bats dess cils à répétition pour encore plus d’effet. « Mais ouais… tel père tels fils », je répète en me la jouant cool. Link hausse les épaules. « Ça va! Pas grand-chose honnêtement. À part que c’est la fête d’Eleonor dans deux jours et que j’ai invité Byron… » Mes yeux s’écarquillent tout seuls. Pas grand chose à part… « Pas grand chose?? » je m’exclame bien haut. Un sourire plein de sous-entendus se profile sur mes lèvres. Ça explique probablement pourquoi il a l’air un peu nerveux et stressé depuis tantôt. J’ai bien vu comment simplement la présence d’Oberkampf à sa soirée d’anniversaire l’a tout chamboulé. « Et… tu lui as envoyé un texto ou… tu l’as revu? » Je tâte le terrain en tentant de réprimer mon sourire, ce qui est plutôt difficile.

Réalisant que je m’apprête à lui annoncer pour Erin et moi et que je n’ai aucune idée de sa réaction, je me lève pour aller chercher une bière et me faire un peu distraction. « Oui, tu ne crois quand même pas que j’ai passé toute la semaine roulé en boule à pleurer ton absence en me saoulant? Je t’aime, mais il y a des limites quand même. » Sa remarque me fait rire en même temps que lui alors que j’ouvre le frigo. « Merde! J’aurais espéré. C’est du sérieux, toi et moi. Je t’aime aussi, t’sais. » Un bisou mimé plus tard, je lui offre un long regard tout triste de Chat Botté fait exprès. Soupir dramatique. Mes préférés. Je pose les bouteilles sur la table basse et mon ami fronce les sourcils lorsque je lui annonce que j’ai quelque chose à lui raconter. Mais Rocket se trouve direct là où je voulais m’assoir et je ne l’ai pas vu et je suis forcé de m’interrompre pour m’assurer que mon hérisson ne mourra pas d’une crise cardiaque. Puis, je vais le reporter dans sa cage. Mais lorsque je reviens, je tente de m’armer de courage pour avouer à mon bro ce qui s’est passé à Paris. J’ai le sentiment qu’il sera content pour moi… m’enfin, j’espère. C’est surtout que je n’ai aucune idée de comment il le prendra vis-à-vis Tessa. « Hum? » qu’il répète alors que mes mots ne viennent pas tout suite. Je crois voir un sourire en coin sur ses lèvres, mais je ne suis pas certain si j’ai imaginé ou pas. Il trouve mon hésitation drôle ou? Je commence mes aveux doucement, mais ça finit par sortir. Et, au final, je ne peux cacher la petite part de moi qui est encore un peu insécure par rapport à mon tout nouveau couple. Ça fait rire celui qui est censé être mon meilleur ami, pff. Je fronce les sourcils. « Tu crois? Comment ça tu doutes? » Mes poumons se gonflent d’air. Il pose sa main sur mon épaule avec un petit sourire et je me sens détendre en réalisant qu’il veut vraiment comprendre. « Hum… à cause de ce qui s’est passé la dernière fois », j’admets dans un murmure. Le bref souvenir d’Erin qui m’aveux avoir eu sa première fois avec Link me passe par la tête, mais je chasse aussitôt cette pensée. Ça n’a pas rapport et, honnêtement, je pense que c’était seulement mon imagination. J’étais pas mal bourré, anyway. « J’ai tellement juste peur que ça soit… temporaire. Qu’elle réalise qu’elle ne veut plus de moi comme ça, finalement. Qu’elle change d’avis. » Je laisse tout de même un petit sourire étirer mes lèvres. « Même si bon, elle a dit que je suis l’homme de sa vie, son âme soeur. » Ça y est, mon sourire ne pourrait être plus niais. Je me sens comme un adolescent qui parle de son premier crush. « Je ne devrais peut-être pas penser à une possible rupture », je laisse tomber dans un petit rire nerveux. « Pour être honnête, je m’en attendais un peu après avoir vu vos photos en ligne. » Mes sourcils se soulèvent quand je fais le lien avec les photos d’Erin sur Instagram. Pour ma part, j’ai tendance à les poster seulement quand je les ai un peu retravaillées au niveau des couleurs et que je suis réellement posé. À Paris, je n’avais pas trop la tête de toucher à mon téléphone. Erin, pour sa part, est du genre à les poster au fur et à mesure. Alors Link était un peu au courant… Oh. Ça veut sans doute dire que sa jumelle est au courant aussi? Inconsciemment, mon corps tout entier se tend, mais je suis tiré de mes pensées quand mon meilleur pote se jette sur moi pour m’enlacer. Dans un petit rire de soulagement, je lui tapote de dos avant de l’enlacer en retour, bien qu’il m’écrase exprès un peu beaucoup. « Je suis tellement content pour toi! » Il se redresse en riant. Du regard, je l’interroge. Vraiment? Quel soulagement. « Merci… » « Faque tout ce que tu m’avais dit en mars quand je t’en ai parlé… bullshit? » Je me mords la lèvre d’un air coupable, néanmoins les yeux espiègles, alors qu’il me donne un coup de coude. Tss, il se moque. Je peux bien en prendre un peu puisque j’aime bien faire pareil. « Mouais… peut-être. Mais elle était avec Nel. » Je hausse les épaules parce que, pour moi, c’est une évidence: jamais je n’aurais voulu briser leur couple. Elle avait l’air heureuse, et c’est tout ce qui m’importe. C’est le plus grand des bonus pour moi de savoir que là, je suis celui qui peut contribuer à son bonheur de ce côté-là. « Et… Tessa, comment elle va? » je demande finalement, tâtant un peu le terrain pour voir si elle sait pour Erin et moi. Parce que bon, je sais que nous deux c’est fini, autant pour elle que pour moi, mais il a quand même failli se passer quelque chose entre elle et moi il y a quelques moi. On est restés ensemble un bon quatre ans, ce n’est pas rien. Et dire que Link et moi avons été beaux-frère pendant quelques années, c’est quand même vraiment cool.

♡ code par mpitiousmermaid ♡

Revenir en haut Aller en bas
Lincoln Mulligan
le bouclé
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans (5 février 1993)
SURNOM : Boucle d'or, le mollusque, le bouclé, Gary... Si vous lui demandez son avis, il préfère Link
STATUT : Célibataire mais le coeur plein d'espoir
MÉTIER : Démanteleur dans un parc de ferrailles et étudiant en mécanique automobile
LOGEMENT : 18 james street à Fortitude Valley avec Leonide
(Adrink #2) Though We Don't Share The Same Blood You're My Brother And I Love You 0d56427a2f2dd34e506263f1e664e3dc66baedf6
POSTS : 762 POINTS : 230

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Petit frère de Freddy et frère jumeau de Tessa ☼ Jaloux de toute l’attention que leurs parents donnent à Freddy ☼ Change d’emploi comme il change de chemise ☼ N’a jamais véritablement été en couple ☼ A fait de la danse pendant toute son enfance, jusqu’à ses 16 ans ☼ Fumeur ☼ Travaille comme démanteleur dans un parc de ferrailles depuis mi-janvier ☼ A été itinérant de début mars à mi-avril 2021
RPs EN COURS : (Adrink #2) Though We Don't Share The Same Blood You're My Brother And I Love You Giphy
Mulligan ☼ No family is perfect we argue, we fight. We even stop talking to each other at times, but in the end, family is family. The love will always be there.

(Adrink #2) Though We Don't Share The Same Blood You're My Brother And I Love You Ce36d15be9cc3ffce2b82816642e10e46819cc44
Lindy ☼ Ghosts don't haunt us. That's not how it works. They're present among us because we won't let go of them.

(Adrink #2) Though We Don't Share The Same Blood You're My Brother And I Love You 459ca5edc6e5f3c960de2c67c8d24a35250880d0
Linby ☼ Small steps in the right direction can turn out to be the biggest step of your life.

(6/6)
Byron #2Linky #2Tessa #2Andy #4Mulligan #2Leonide
RPs EN ATTENTE : (Adrink #2) Though We Don't Share The Same Blood You're My Brother And I Love You Ip02
RPs TERMINÉS : Peter #1MinaAndy #1Anniversaire LinkMelchiorAdrielAndy #2Tessa #1Byron #1MulliganAdriel #2ErinFreddy #3Andy #3 (FB)
AVATAR : Michael Vlamis
CRÉDITS : ethereal (avatar) & Mapartche (dessin)
DC : Caelan Leckie, Lawrence Cabbott & Cameron Lewis
PSEUDO : Miss O'N3d
Femme (elle)
INSCRIT LE : 16/03/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t37528-lincoln-and-somewhere-in-this-darkness-there-s-a-light-that-i-can-t-find https://www.30yearsstillyoung.com/t37559-lincoln-j-ai-que-d-l-amour-a-partager-mais-si-j-invite-tout-l-monde-dans-mon-coeur-ils-vont-l-saccager https://www.30yearsstillyoung.com/t37560-lincoln-mulligan#1791604 https://www.30yearsstillyoung.com/t39690-lincoln-mulligan#1956006

(Adrink #2) Though We Don't Share The Same Blood You're My Brother And I Love You Empty
Message(#) Sujet: Re: (Adrink #2) Though We Don't Share The Same Blood You're My Brother And I Love You (Adrink #2) Though We Don't Share The Same Blood You're My Brother And I Love You EmptyVen 22 Oct - 17:30



Though We Don't Share The Same Blood You're My Brother And I Love You -- @Adriel Mayers


« Tu arrêtais quand, la cigarette, déjà, tu disais? » Je ris un peu en continuant de tousser dans mon coude. « J’ai rien dit moi. » Je ne suis pas stupide, je sais bien que fumer ce n’est pas bon pour la santé mais ça fait tellement longtemps que je fume que c’en est rendu une habitude. Une addiction qui m’a permis de me sortir si souvent de situations désagréables et de réduire mon niveau stress que le simple fait de penser à arrêter suffit à me faire sentir mal. Parce que je dois bien me rendre à l’évidence après quatorze ans à fumer que je n’ai jamais vraiment appris à gérer mon stress autrement. Et depuis que Byron et moi nous sommes revus au Death Before Decaf dernièrement, je repense beaucoup à ses cicatrices et je me demande si le fait que je sois un fumeur le dérange. Il ne m’a pas donné de détails sur les sévices dont il a été victime pendant son enfance mais j’ai assez vu de cigarettes dans ma vie pour soupçonner qu’elles soient responsables des marques sur sa peau étant donné leur forme circulaire. Peut-être que je me trompe, je n’ai pas osé le questionner sur ce sujet qui ne doit pas être évident à aborder pour lui. « Damn, j’ai hâte de voir ça! » Qu’il ne se fasse pas trop d’attentes parce qu’il risque d’être déçu. Même si j’essayais, je n’ai pas vraiment d’expérience en dressage d’hérisson. « À suivre dans le prochain épisode. » dis-je en prenant une voix plus grave. Même si nous n’habitons pas ensemble depuis longtemps, ça fait un moment que je côtoie Peter Quill et Rocket, ça ne me stressait donc pas vraiment de m’occuper d’eux pendant son absence. Ce n’est pas comme s’ils demandaient beaucoup d’exercices comme un chien. Je tente donc de rassurer Adriel en lui disant qu’ils ont été sages. « Fiou! M’en voilà soulagé. Mais ouais… tel père tels fils » J’ai dit ça mais mon petit doigt me dit qu’il n’a probablement pas été si sage que ça en France. Oh well, je ne passe aucun commentaire là-dessus même si peut-être que j’aurais dû plutôt que mentionner que Byron sera présent à la fête d’Eleonor, ce qui amène inévitablement son lot de questions. « Pas grand chose?? Et… tu lui as envoyé un texto ou… tu l’as revu? » Je n’ose pas le regarder tandis que je me caresse la nuque en me pinçant les lèvres. « Bah… tu te souviens quand je suis allé prendre un café avec lui? » Il devrait considérant que c’est lui qui m’as poussé à le recontacter un soir où nous avions un peu bu. « Bah c’est ça… c’est là que… je l’ai invité. » Je souris d’un air innocent parce que je le vois déjà soulever le fait que je ne lui en avais pas parlé avant.

Ce ne serait pas une vrai soirée entre bros sans un peu de bière et je me moque un peu de lui lorsqu’il me demande s’il nous en reste. « Merde! J’aurais espéré. C’est du sérieux, toi et moi. Je t’aime aussi, t’sais. » Mon rire se mélange au sien tandis que je lève les yeux au ciel. « Imagine à quel point j’aurais le cœur brisé aujourd’hui. » Parce que même s’il ne m’a encore rien dit, j’ai bien vu sur Instagram les photos de leur voyage, je me doute donc de ce qui a bien pu se passer en voyage. Et il ne faut pas plus de temps à Mayers pour s’ouvrir et me confier que la blonde et lui sont enfin ensemble. Ou du moins il le pense et ça me fait un peu rire. Comment peut-il ne pas être certain? « Hum… à cause de ce qui s’est passé la dernière fois » Je fronce instantanément les sourcils, confus. « Qu’est-ce qu’il s’est passé la dernière fois? » J’ai du mal à le suivre, peut-être qu’il parle de quelque chose qui s’est passé avec Erin dont je ne suis pas au courant. « J’ai tellement juste peur que ça soit… temporaire. Qu’elle réalise qu’elle ne veut plus de moi comme ça, finalement. Qu’elle change d’avis. Même si bon, elle a dit que je suis l’homme de sa vie, son âme soeur. Je ne devrais peut-être pas penser à une possible rupture. » Je souris tristement lorsqu’il me fait part de ses doutes. Je suis bien placé pour comprendre qu’il puisse avoir peur de souffrir dans cette histoire mais j’ai vraiment un bon feeling à propos d’eux. Depuis le temps qu’ils s’aiment et que tout le monde le sait, ou du moins s’en doute… « Vous êtes tellement proches tous les deux, je ne pense pas qu’elle prendrait le risque de détruire tout ça pour quelque chose de temporaire. Ça va bien aller! » Je pose une main sur son épaule pour le rassurer même si je suis loin d’être le mieux placer pour donner des conseils en matière de relations amoureuses. « Si ça ne fonctionne pas, je serai là moi. Depuis le temps que je te veux pour moi… » J’accompagne mes paroles d’un petit coup de coude et d’un clin d’œil dans l’espoir de le faire rire un peu. « Sérieusement je ne suis pas inquiet pour vous. » Je préfère ne pas penser à la possibilité que les choses se terminent mal entre eux et que je me retrouve coincé entre mes deux meilleurs amis. « Merci… » Adriel a l’air surpris que je sois content pour Erin et lui alors que ça me semble tout naturel que je me réjouisse pour mes deux amis. « Mouais… peut-être. Mais elle était avec Nel. » Je porte ma bière à mes lèvres en haussant les épaules. « Ça ne change pas que tu pouvais avoir des sentiments pour elle, toi. Mais je comprends que c’était délicat… » Il ne voulait probablement pas être celui qui briserait leur couple et je le comprends entièrement. « Et… Tessa, comment elle va? » Un sujet sur lequel j’aurais préféré qu’il ne me questionne pas. Je me force à avoir l’air le plus naturel que possible pour qu’il ne se doute de rien même si j’ai appris il y a peau qu’elle a un problème au cœur et que ça m’inquiète beaucoup. « Bien! Comme d’habitude. Elle sera là à la fête d’Eleonor aussi, normalement. » me contenté-je de répondre avant de prendre une nouvelle gorgée de bière. « C’est moi ou on est dû pour une partie de Super Smash Bros? » demandé-je avec le sourire pour faire diversion.



Insecurity
Sometimes our thoughts are backed by so much insecurity, that they create lies we believe.

(Adrink #2) Though We Don't Share The Same Blood You're My Brother And I Love You ZIx0Ffb
(Adrink #2) Though We Don't Share The Same Blood You're My Brother And I Love You 36ht
(Adrink #2) Though We Don't Share The Same Blood You're My Brother And I Love You 9kdn
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

(Adrink #2) Though We Don't Share The Same Blood You're My Brother And I Love You Empty
Message(#) Sujet: Re: (Adrink #2) Though We Don't Share The Same Blood You're My Brother And I Love You (Adrink #2) Though We Don't Share The Same Blood You're My Brother And I Love You EmptyMer 3 Nov - 3:11


Though We Don't Share The Same Blood You're My Brother And I Love You

Jeudi le 1er juillet 2021
Link fume depuis longtemps et ce n’est pas la première fois que je lui fais comprendre que j’aimerais bien qu’il arrête. Pas que ça me regarde directement, et pas que ça me dérange moi personnellement — il ne me crache pas sa fumée dans le visage, non plus —, mais on sait tous que ce n’est pas bon pour la santé et je tiens à mon bro, hein. À sa longévité, quoi. Ma question le fait rire et il s’étouffe encore plus. Oups. « J’ai rien dit moi. » Je pousse le plus dramatique des soupirs sans toutefois rien répondre. S’il arrête un jour, il faudra que ça vienne de lui, et lui seul. Faut que la motivation vienne de nous-mêmes, dans la vie. Pour ça que je n’ai pas arrêté de manger autant de glace. Il parle maintenant d’enseigner des tours à Rocket et je m’enthousiasme, même si je sais qu’il faudrait d’abord qu’il ose plus le sortir de sa cage. « À suivre dans le prochain épisode. » Sa remarque me fait rire, surtout en entendant la voix grave qu’il prend. En tout cas, c’était bien pratique d’avoir mon meilleur ami et coloc pour s’occuper de mes babies pendant mon absence et je lui en suis très reconnaissant. Link finit par me mentionner tout bonnement qu’il a invité Byron à l’anniversaire d’Eleonor et je m’étonne qu’il qualifie ça de pas grand chose. Non, mais pas grand chose, tu parles! Je lui demande quand est-ce qu’ils se sont revus, parce que ça ne me dit rien. Du moins, pas depuis genre mi-juin. « Bah… tu te souviens quand je suis allé prendre un café avec lui? » Je hoche la tête, me remémorant cette fabuleuse soirée où Link et moi avons pris quelques bières en jouant à Smash Bros et qu’on parlait de Byron, et je lui ai dit de lui écrire et il l’a fait… bourré. Je n’ai su que le soir même de leur rencontre qu’ils se sont revus. Mais qui sait, peut-être qu’il l’a revu depuis, pendant que j’étais à Paris. « Bah c’est ça… c’est là que… je l’ai invité. » Je croise les bras sur mon torse. C’est un petit détail qu’il ne m’a pas mentionné, ça. Je fronce les sourcils. « Hum hum. » Mais il m’offre son petit sourire tout innocent et je finis par rouler des yeux. Et c’est que là qu’il me le dit? Bon, ce n’est pas si longtemps après, mais quand même.

Il semble y avoir toujours de la bière dans notre frigo, pas parce qu’on en consomme si souvent que ça, mais bien parce que c’est un essentiel dans cette colocation. On ne sait jamais quand on peut recevoir des gens, on peut s’improviser une soirée de bros à tout moment et en prendre si l’envie nous pogne. Mais Link me dit qu’il y a des limites à notre amour — genre il ne passera pas la semaine à pleurer mon absence —, et je rétorque que c’est du sérieux, lui et moi. M’enfin, c’est ce que je croyais. Il lève les yeux au ciel et rit à l’unisson avec moi. « Imagine à quel point j’aurais le cœur brisé aujourd’hui. » Je lui adresse une moue, une main sur mon coeur. « J’ai aucune intention de briser ton coeur, Mulligan », je lui dis avec un clin d’oeil, avant de me taire brusquement en réfléchissant à comment lui dire que je suis en couple avec Erin, maintenant. Quand il me questionne sur la fin de ma phrase un peu hésitante, je lui explique brièvement que c’est à cause de ce qui s’est passé la dernière fois. Mais à voir ses sourcils froncés et son air confus, je ne pense pas qu’il sait exactement de quoi je veux parler. Faut dire que ma phrase était plutôt vague, je suppose. « Qu’est-ce qu’il s’est passé la dernière fois? » Le regard toujours baissé, je hausse les épaules. « Te souviens-tu… Elle ne voulait pas qu’on le dise à à tout le monde qu’on était ensemble. Quand on est sortis du lycée. » Lincoln était bien un des rares à être au courant. « Puis… elle m’a laissé à la fin de l’été. » Je n’ai jamais trop compris pourquoi, d’ailleurs. Pas prête à être en couple, ou bien elle nous voulait que comme meilleurs amis. Un truc du genre. J’ajoute que j’ai peur que ça soit temporaire, qu’elle change d’avis sur nous deux, encore. Sauf que bon, au final, Sanders a dit que j’étais son âme soeur, elle m’a rassuré à ce sujet et on a fait le meilleur des voyages ensemble. Alors pourquoi je m’inquiéterais, hein? « Vous êtes tellement proches tous les deux, je ne pense pas qu’elle prendrait le risque de détruire tout ça pour quelque chose de temporaire. Ça va bien aller! » Un petit sourire étire mes lèvres. « Tu as sans doute raison », j’admets en passant une main sur ma nuque. Parce que si Erin me laisse, honnêtement… je ne pense pas que je serais capable d’effacer une fois de plus mes sentiments pour elle, comme j’ai pu le faire avant pour préserver notre relation. Et je pense qu’elle le sait, et qu’elle m’aime comme ça de manière sincère. La main de mon meilleur ami se pose sur mon épaule. « Si ça ne fonctionne pas, je serai là moi. Depuis le temps que je te veux pour moi… » J’étouffe un petit rire en posant ma main sur la sienne. « Je sais, bro. Je sais. » Et je papillote des yeux pour plus d’effet, avant de rire, ne pouvant pas m’en empêcher. Il me donne un coup de coude en m’adressant un clin d’oeil et je me masse la côte en continuant de rire. Sérieux, qu’est-ce que je ferais, sans lui. Bien entendu, il a raison quand il dit que je lui ai peut-être raconté de la bullshit après son anniversaire, sur Erin et moi. C’était facile d’être dans le déni alors qu’elle était en couple avec un autre homme, parce que c’est loin d’être mon intention d’interférer dans un couple. Et bon… il y avait un bébé à considérer en plus, par la suite. Link hausse les épaules en prenant une gorgée de bière. « Ça ne change pas que tu pouvais avoir des sentiments pour elle, toi. Mais je comprends que c’était délicat… » C’est à mon tour de hausser les épaules, me voulant nonchalant. « C’était facile de les ignorer… » Et puis, c’est sans compter que dans ces temps-là, il a failli se passer quelque chose avec Tessa et j’essayais de voir plus clair dans tout ça, si entre nous deux ça pourrait être possible de nouveau. Parce que la jumelle Mulligan compte beaucoup pour moi, même si on n’est plus ensemble, j’aurai toujours beaucoup d’affection pour elle. Mais j’en suis arrivé à la conclusion que même si elle compterait toujours beaucoup pour moi, notre chapitre commun de vie amoureuse s’est terminé quand je suis parti en voyage. Je m’enquiers tout de même de si elle va bien, parce que même si elle m’a dit qu’elle comprenait que je ne voulais pas qu’on retourne à ce chapitre, j’ai peur de lui faire de la peine en lui annonçant qu’Erin — une de ses bonnes amies — et moi sommes en couple. Link a une expression plutôt étrange, comme s’il était mal à l’aise. A-t-elle vu les posts Instagram d’Erin et en a-t-elle parlé à son jumeau? « Bien! Comme d’habitude. Elle sera là à la fête d’Eleonor aussi, normalement. » « Ah! Super », je réponds, tout en me faisant la promesse d’être plutôt discret avec ma copine ce soir-là. Fast-forward: Big failure. Au moins, il me dit qu’elle va bien, mais je ne suis pas certain de le croire. Qu’est-ce qu’il pourrait bien me cacher? Il enchaîne après avoir pris une gorgée de sa bière: « C’est moi ou on est dû pour une partie de Super Smash Bros? » Mon sourire s’agrandit. « Mets en! Prépare-toi à te faire détruiiiiire, Mulligan », je rétorque en enchaînant avec un rire diabolique. Ces soirées avec Link et ma Switch, c’est totalement le best.

Qui remportera la ceinture ce soir?
Spoiler:
 

♡ code par mpitiousmermaid ♡

Revenir en haut Aller en bas
LE DESTIN
Voir le profil de l'utilisateur
(Adrink #2) Though We Don't Share The Same Blood You're My Brother And I Love You V5Pnm5h ÂGE : des milliers d'années, mais je suis bien conservé.
STATUT : marié au hasard.
MÉTIER : occupé à pimenter vos vies, et à vous rendre fous (a).
LOGEMENT : je vis constamment avec vous, dans vos têtes, dans vos esprits, et j'interviens de partout, dans vos relations, dans vos joies, vos peines.
(Adrink #2) Though We Don't Share The Same Blood You're My Brother And I Love You Baby-yoda-silently-watching-the-drama-unfold
POSTS : 16847 POINTS : 760

PETIT PLUS : personne ne sera épargné, c'est promis les chéris.
AVATAR : je suis tout le monde.
DC : nope.
PSEUDO : le destin.
INSCRIT LE : 15/12/2014

(Adrink #2) Though We Don't Share The Same Blood You're My Brother And I Love You Empty
Message(#) Sujet: Re: (Adrink #2) Though We Don't Share The Same Blood You're My Brother And I Love You (Adrink #2) Though We Don't Share The Same Blood You're My Brother And I Love You EmptyMer 3 Nov - 3:11


Le membre 'Adriel Mayers' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'dé action' :
(Adrink #2) Though We Don't Share The Same Blood You're My Brother And I Love You LgDAtxA
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

(Adrink #2) Though We Don't Share The Same Blood You're My Brother And I Love You Empty
Message(#) Sujet: Re: (Adrink #2) Though We Don't Share The Same Blood You're My Brother And I Love You (Adrink #2) Though We Don't Share The Same Blood You're My Brother And I Love You Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

(Adrink #2) Though We Don't Share The Same Blood You're My Brother And I Love You

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: nouer des contacts :: mémoire du passé
-