AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment :
Fnac : 15% de réduction sur toutes les TV de ...
Voir le deal

 And then I lose the strength to leave | amos #2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Saül Williams
Saül Williams
le glaive de justice
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Quarante-cinq ans. S'est arrêté de compter à quarante. (10/08)
SURNOM : Il n'est plus que l'ombre du 'Crocodile' qu'il était autrefois. Pourvu qu'Abel l'appelle 'papa', quand il aura cessé de chercher sa maman des yeux.
STATUT : Brisé. Ariane est partie et elle a emporté la montre et la meilleure partie de l'âme de Saül.
MÉTIER : CEO de Michael Hills, une entreprise qui gère plusieurs joailleries un peu partout dans le monde. Des bruits de couloir le disent sur la sellette, mais il n'a pas dit son dernier mot.
LOGEMENT : #04 Redcliffe, un appartement que lui et Ariane appelaient 'La Serre'. Depuis qu'elle est partie, Saül n'a plus osé y remettre les pieds. Il vit désormais au #666, Spring Hill mais ne dort plus dans le lit qu'il partageait avec sa femme.
And then I lose the strength to leave | amos #2 9fbc05c2bff90ff6301a9d66993b9b08
POSTS : 2259 POINTS : 60

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : manque d'imagination, cartésien obtus, cuisinier hors-pair ✵ a appris qu'il n'est pas l'enfant biologique de ses parents à l'âge de 45 ans (31.01.21) ✵ plutôt solitaire, s'entoure peu, surtout depuis le départ de sa femme ✵ addict aux jeux d'argent, a pris la mauvaise habitude de fumer : l'odeur lui rappelle Ariane ✵ a un crocodile tatoué sur l'omoplate gauche, vestige laissé par Auden ✵ et voilà, Damon n'est plus officiellement son fils ✵ papa d'Abel (Satan) Williams (17.02.21), petit garçon qu'il élève tout seul ✵ il ne le sait pas encore, mais il a un frère biologique
RPs EN COURS :
And then I lose the strength to leave | amos #2 9b0840a521339058d55484e6d0c5a764fb3020cb
SAÜLMON ✵ I knew a boy once, a towhead blond with eyes of salt. His parents cared more about the Bible than being good to their own child. He wore long sleeves 'cause of his dad ; and somehow, we fell out of touch.

And then I lose the strength to leave | amos #2 200729120509389952
FAMIGLIA ✵ Thank God for making a Hell, thank God for making a place full of fire and greedy-ass liars where I'm just like everyone else.

And then I lose the strength to leave | amos #2 16afae20ed67d036c9b8c023ce2a24b79369b76c
FEDERICO ✵ I was far too scared to hit him, but I would hit him in a heartbeat now. That's the thing with anger, it begs to stick around.

And then I lose the strength to leave | amos #2 Fc27f21338ac9c526ea4e14845b9a2dc
SAÜLO ✵ Early this morning, you knocked upon my door. And I say, "Hello Satan, I believe that it's time to go". Me and the Devil, walking side by side.

And then I lose the strength to leave | amos #2 65cf0a1363fe201b115ff9d7d40bf736431cf19b
MEGAN ✵ I don't fucking know if’s a lie or it's a fact, all your little fake friends will sell your secrets for some cash. I knew a girl just like you, she was vain just like you, such a pain just like you - and everybody knows the truth.

And then I lose the strength to leave | amos #2 12be093229fce5af235ae7ef4d505420f6e4990c
SAÜLISE ✵ If thine is the glory, then mine must be the shame. You want it darker - we kill the flame.

UA's/FF's : saülise #11, la sélection
RPs EN ATTENTE : And then I lose the strength to leave | amos #2 D5ae53b6ad413e63c832c7ac4a40b65193687e7fr1-320-181_00
THE YŌNKOpré-liens libres
RPs TERMINÉS : And then I lose the strength to leave | amos #2 Mummy10

jeanmarcus #3elise #19sasha #1famiglia #4angus #1auden #21wyatt #3damon #6damon #4pirates #2versaillesclydeana#4ana #5mes gants #4mes gants #1saülise #14saülise #17 (fb)willer noblesseff mariagejauloverchlaulmariage willersaülinny #5gio/arisaülden #18tes gants #2saülmon #5saülise #18willer/jelisejet #3saülden #17testamentmacroco #2savannah #1solveigsaülden #15saulmon #2jaül #1macroco #1famiglia #2anastasia #2saülden #12soppy #2saülinny #2saulmon #1bro's parkerrepas #1amoshalseysaülise #6saülise #13ivy #1saülden&anastasialcdf #1saülise #9saülden #10saülise #5soppy #1chaos #3yele #2chaos #2chaossebastiankaitlynsaülise #4saülise #2saülinny #1 (fb)yelesaülden #2maprsaülise #1daniel #1sixtinethe rich (skylar, aaron, james)saülden #1

And then I lose the strength to leave | amos #2 8856f6d304bca223655501737285cceb
WILLER ✵ I will always love you how I do. Let go of a prayer for you, just a sweet word. Wishing you godspeed, glory. There will be mountains you won't move. I let go of my claim on you: it's a free world. You'll look down on where you came from sometimes, but you'll have this place to call home, always.

willer : #1 - #2 - #3 - #4 - #5 - #6 - #7 - #8 (ua) - #9 - #10 - #11 - #12 - #13 - #14 - #15 - #16 (ff) - #17 - #18 - #19 (fb) - #20 - #21 - #22 (fb) - #23 - #24 (fb) - #25 - #26 (ua) - #27 (ua) - #28 (ua) - #29 (ua) - #30 (ua) -#31 (ua) - #32 - #33 - #34 - #35 - #36 (ff) - #37 - #38 - #39 (fb) - #40 (fb) - #41 - #42 (ua) - #43 (naissance de Abel) - #44 - #45 (mariage willer) - #46 - #47 (ua) - one shot départ d'ariane

Abandonnés:
 


And then I lose the strength to leave | amos #2 Tumblr_n2p4dghMfH1rxfo1ho3_250
AVATAR : Leonardo DiCrabio (from Pinception)
CRÉDITS : jamie (ub) + wildgifs (gif).
DC : Léo le lionceau & Murphy la fouine.
PSEUDO : Ocy
INSCRIT LE : 23/12/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28061-aut-caesar-aut-nihil-saul https://www.30yearsstillyoung.com/t41752- https://www.30yearsstillyoung.com/t28103-saul-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t30372-saul-williams

And then I lose the strength to leave | amos #2 Empty
Message(#) Sujet: And then I lose the strength to leave | amos #2 And then I lose the strength to leave | amos #2 EmptySam 11 Sep - 11:36



Son costume sent la cigarette. Le cardiologue lui dirait certainement que le paquet qu'il trimballe avec lui soir et matin aura sa peau, mais Saül n'en a cure. D'une main distraite, il attrape le verre tendu par dessus le bar. Ce n'est pas le premier, pas le dernier non plus. D'un œil maussade, l'italien regarde le couloir d'où montent les bruits discrets produits par les joueurs de poker. Le tintement discret des jetons attire son oreille, mais son attention n'est retenue que par la présence permanente d'Ariane, dans ses souvenirs. Il la revoit passer la porte à ses côtés, tout sourire, le pas impétueux. Elle rayonnait, ici, malgré les lumières et les pièces dorées qui tombaient dans les machines partout autour d'elle. Elle attirait absolument toute la lumière, même alors que le soleil était couché depuis longtemps. Le verre froid dans la paume de Saül lui rappelle les boissons qu'ils buvaient ensemble et le goût du rhum lui renvoie encore les notes parfumées qui traînaient toujours sur les lèvres de la française, ces soirs là. Et puis, par dessus tout, cette odeur de cigarette mêlée aux notes plus subtiles de son parfum... cette senteur là est inimitable et pourtant, l'homme d'affaires tente de s'en rapprocher en empruntant à Ariane certaines de ses mauvaises habitudes.

Mais Ariane n'est plus là et Saül est seul, au bar. Il attend quelqu'un, un ami qui viendra le temps venu. Amos est un homme occupé et Saül ne pressera pas sa venue. Il est bien, ici, prostré dans sa tristesse, à imaginer Ariane l'attirer du côté des tables qu'ils connaissent si bien et desquelles ils étaient vainqueurs, à deux. Saül n'ira plus, pas pour l'instant, pas alors que le départ de sa femme est si récent. Il ne porte déjà plus son alliance, pourtant, qu'il a accrochée autour de son cou. La chevalière offerte par Ariane tient pourtant bien sa place, en solitaire. « La même chose. » qu'il lance à la serveuse, alors qu'Amos apparaît, en roi des lieux. Saül lui sourit, s'assurant au passage qu'aucune trace de poudre blanche ne subsiste sous ses narines. Pour se donner le cran de retourner dans ce lieu de toutes les tentations, il a fallu à l'homme d'affaires un peu de courage en poudre. Non, cette mauvaise habitude là n'a pas cessé de le hanter non plus. « Salut, majesté. Il est joli ton palais. » Le visage de Saül est familier, ici. L'italien écoule l'argent volé dans les caisses de Michael Hills sans aucune honte, mais les temps se font durs... Et la populace se fait méfiante.

« Comment vont les affaires ? J'ai l'impression que ça se porte bien. » Saül lance un regard à la salle, envahie de monde même en plein jour. Il y reconnaît des habitués bien moins fortunés qu'il ne l'est lui-même, des pauvres gars perdus au regard complètement vide. « Même dans l'arrière-boutique. » Un sourire discret se glisse sur le visage de Saül, qui sait pertinemment qu'il n'est pas le seul à se jouer des lois. Bien sûr, Amos est une autre pointure, dans un autre domaine. Qui sait, peut-être joueront-ils dans la même cour plus vite qu'ils ne l'imaginent...

@amos taylor And then I lose the strength to leave | amos #2 3070942404


    Sandman, I'm so alone. don't have nobody to call my own. please turn on your magic beam, Mr. Sandman, bring me a dream, Make her the cutest that I've ever seen. Give her the word that I'm not a rover, And tell her that her lonely nights are over.






Revenir en haut Aller en bas
Amos Taylor
Amos Taylor
les raisins de la colère
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 44 ans (02/05/1977)
SURNOM : Quelle idée !
STATUT : Elle a gommé ses ratures, effacé ses coquilles. Elle lui a rappelé que derrière le tragique se terrent parfois de belles histoires d'amour.
MÉTIER : Propriétaire d'un casino que Raelyn a appelé "Octopus"
LOGEMENT : Il vit depuis janvier avec Raelyn au 721 Daisy Hill Road à Logan City, dans un loft dont il tait l’adresse.
And then I lose the strength to leave | amos #2 Sb0njNV6_o
POSTS : 3779 POINTS : 290

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Il ne cuisine pas, mais il sait faire à manger › C'est un excellent nageur › Après l'accident, il n'a plus plongé pendant des années. Il a recommencé récemment grâce à Raelyn › Alcoolique notoire. Il arrive qu'il l'admette.
RPs EN COURS : And then I lose the strength to leave | amos #2 BmXhphe3_o
Amelyn 485960UA 2 (chp 4)DZDS ▬ Every breath you take and every move you make, every bond you break, every step you take, i'll be watching you.
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13141516171819202122232526272829303132333435363738394041424344454647484950515253545556575859
60


And then I lose the strength to leave | amos #2 RlLeW9k7_o
Taylor family Liam 4 › ▬ By faith, being moved by the fear of God, he made ready an ark for the salvation of his family
Chad 1Liam 3Liam 4Chad 3

And then I lose the strength to leave | amos #2 Tumblr_m174hkbsaI1qcpaygo1_500


UNIVERS ALTERNATIFS :

(4/5)Amelyn DSUA 2 (chp 4)Amelyn DZLenoreLou

And then I lose the strength to leave | amos #2 H2OUBlbd_o

RPs EN ATTENTE : Marius › Casey › Cian › Chad









RPs TERMINÉS : Liste mise à jour dans la fiche de liens.


AVATAR : Bradley cooper
CRÉDITS : Shiya (avatar) Sunflower (gif) Clem (code signature)
DC : Nope
PSEUDO : Ci!
Femme (elle)
INSCRIT LE : 16/12/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28495-amos-taylor-my-senses-have-been-stripped https://www.30yearsstillyoung.com/t28558-amos-taylor-ace-of-spades https://www.30yearsstillyoung.com/t29131-amos-taylor

And then I lose the strength to leave | amos #2 Empty
Message(#) Sujet: Re: And then I lose the strength to leave | amos #2 And then I lose the strength to leave | amos #2 EmptyJeu 16 Sep - 13:55







AN THEN I LOSE THE STRENGHT TO LEAVE


Qualifier Saül d’homme excessivement souriant en société serait presque une insulte à son intelligence. J’ai toujours considéré qu’il avait été sculpté dans le même bois que ma complice : celui du faux-semblant. Il est avenant quand c’est nécessaire et taiseux s’il n’a rien dire. Il cache à merveilles ses émotions, mais ce soir, tandis que j’approche du bar où je l’ai invité à m’attendre, il m’a semblé éteint. Etait-ce une bonne idée de le convier alors qu’Ariane est partie ? Dois-je lu en parler ? Est-il préférable de le laisser seul juge de ce qu’il confiera ou non ? Ai-je le droit de lui balancer les merveilles que je cache dans le coffre fort du bureau pour lui demander son opinion d’expert et, a fortiori, l’entraîner avec moi dans un trafic qui n’aura rien de légal ? Je l’ignore. En m’asseyant sur le tabouret à ses côtés, je ne sais pas où commencer. Dès lors, je garde le silence après les salamalecs d’usage. Je me tais puisque j’estime de bon ton de l’autoriser à digérer puisque sans Ariane, dans un premier temps, ce casino ne serait pas là. Les premiers mots du crocodile sont adressés à la serveuse.  Il passe commande et, de mon pouce et de mon index, je réclame la même chose. Quoi ? Je n’en sais trop rien. Aucune importance. Mon ami se déride et c’est l’essentiel. Il tourne enfin vers moi un regard dénué de sa flamme résolue à mettre le monde à ses pieds.

Moi, je ne ressens pour lui aucune pitié, pas même de la compassion. Je me contente de comprendre par anticipation combien son monde tourne désormais au ralenti. « Raelyn pour la déco. Elle a des goûts plus sûrs que moi. Je dois être son exception.» ai-je rétorqué dans une tentative d’humour en jetant sur la pièce un regard circulaire. C’est beau, il a raison. Néanmoins, je ne me sens pas maître en ses lieux ou pas comme il pourrait l’entendre. « Elle se porte en effet très bien… et si j’en crois la rumeur.  Elles sont toutes en pleine forme.» Est-ce la perche que j’espérais le voir me tendre pour que nous grimpions au bureau ? Dans le doute, je la saisis tout de même, de peur qu’il n’y en ait plus d’autres à attraper à pleines paumes. « Et si tu es d’humeur curieuse, je pourrais même t’en dire un peu plus. J’ai à l’étage quelque chose qui pourrait t’intéresser… si tu gardes l’esprit bien ouvert.» Assez pour qu’il me pose les questions que j’ai anticipées et auxquelles je répondrai sans faire de manière. « Et, en chemin… tu pourras en profiter pour me dire comment tu te sens...» Plus nous grimperons, plus le silence nous entourera. Il n’y aura plus d’oreilles de chou pour capter des confidences qui n’ont pas à quitter le confort qu’est le secret. « Si bien entendu, le coeur t’en dit.» Ainsi, ai-je attrappé mon verre et je lui ai intimé, d’un signe de tête, à m’imiter et à me suivre.






And then I lose the strength to leave | amos #2 JLuMeCF
And then I lose the strength to leave | amos #2 Lw486ESk_o

And then I lose the strength to leave | amos #2 330286babygirl

And then I lose the strength to leave | amos #2 981744criminal
And then I lose the strength to leave | amos #2 H0nh
And then I lose the strength to leave | amos #2 CbfkK5SM_o
And then I lose the strength to leave | amos #2 C9dw

And then I lose the strength to leave | amos #2 2929714247:
 
Revenir en haut Aller en bas
Saül Williams
Saül Williams
le glaive de justice
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Quarante-cinq ans. S'est arrêté de compter à quarante. (10/08)
SURNOM : Il n'est plus que l'ombre du 'Crocodile' qu'il était autrefois. Pourvu qu'Abel l'appelle 'papa', quand il aura cessé de chercher sa maman des yeux.
STATUT : Brisé. Ariane est partie et elle a emporté la montre et la meilleure partie de l'âme de Saül.
MÉTIER : CEO de Michael Hills, une entreprise qui gère plusieurs joailleries un peu partout dans le monde. Des bruits de couloir le disent sur la sellette, mais il n'a pas dit son dernier mot.
LOGEMENT : #04 Redcliffe, un appartement que lui et Ariane appelaient 'La Serre'. Depuis qu'elle est partie, Saül n'a plus osé y remettre les pieds. Il vit désormais au #666, Spring Hill mais ne dort plus dans le lit qu'il partageait avec sa femme.
And then I lose the strength to leave | amos #2 9fbc05c2bff90ff6301a9d66993b9b08
POSTS : 2259 POINTS : 60

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : manque d'imagination, cartésien obtus, cuisinier hors-pair ✵ a appris qu'il n'est pas l'enfant biologique de ses parents à l'âge de 45 ans (31.01.21) ✵ plutôt solitaire, s'entoure peu, surtout depuis le départ de sa femme ✵ addict aux jeux d'argent, a pris la mauvaise habitude de fumer : l'odeur lui rappelle Ariane ✵ a un crocodile tatoué sur l'omoplate gauche, vestige laissé par Auden ✵ et voilà, Damon n'est plus officiellement son fils ✵ papa d'Abel (Satan) Williams (17.02.21), petit garçon qu'il élève tout seul ✵ il ne le sait pas encore, mais il a un frère biologique
RPs EN COURS :
And then I lose the strength to leave | amos #2 9b0840a521339058d55484e6d0c5a764fb3020cb
SAÜLMON ✵ I knew a boy once, a towhead blond with eyes of salt. His parents cared more about the Bible than being good to their own child. He wore long sleeves 'cause of his dad ; and somehow, we fell out of touch.

And then I lose the strength to leave | amos #2 200729120509389952
FAMIGLIA ✵ Thank God for making a Hell, thank God for making a place full of fire and greedy-ass liars where I'm just like everyone else.

And then I lose the strength to leave | amos #2 16afae20ed67d036c9b8c023ce2a24b79369b76c
FEDERICO ✵ I was far too scared to hit him, but I would hit him in a heartbeat now. That's the thing with anger, it begs to stick around.

And then I lose the strength to leave | amos #2 Fc27f21338ac9c526ea4e14845b9a2dc
SAÜLO ✵ Early this morning, you knocked upon my door. And I say, "Hello Satan, I believe that it's time to go". Me and the Devil, walking side by side.

And then I lose the strength to leave | amos #2 65cf0a1363fe201b115ff9d7d40bf736431cf19b
MEGAN ✵ I don't fucking know if’s a lie or it's a fact, all your little fake friends will sell your secrets for some cash. I knew a girl just like you, she was vain just like you, such a pain just like you - and everybody knows the truth.

And then I lose the strength to leave | amos #2 12be093229fce5af235ae7ef4d505420f6e4990c
SAÜLISE ✵ If thine is the glory, then mine must be the shame. You want it darker - we kill the flame.

UA's/FF's : saülise #11, la sélection
RPs EN ATTENTE : And then I lose the strength to leave | amos #2 D5ae53b6ad413e63c832c7ac4a40b65193687e7fr1-320-181_00
THE YŌNKOpré-liens libres
RPs TERMINÉS : And then I lose the strength to leave | amos #2 Mummy10

jeanmarcus #3elise #19sasha #1famiglia #4angus #1auden #21wyatt #3damon #6damon #4pirates #2versaillesclydeana#4ana #5mes gants #4mes gants #1saülise #14saülise #17 (fb)willer noblesseff mariagejauloverchlaulmariage willersaülinny #5gio/arisaülden #18tes gants #2saülmon #5saülise #18willer/jelisejet #3saülden #17testamentmacroco #2savannah #1solveigsaülden #15saulmon #2jaül #1macroco #1famiglia #2anastasia #2saülden #12soppy #2saülinny #2saulmon #1bro's parkerrepas #1amoshalseysaülise #6saülise #13ivy #1saülden&anastasialcdf #1saülise #9saülden #10saülise #5soppy #1chaos #3yele #2chaos #2chaossebastiankaitlynsaülise #4saülise #2saülinny #1 (fb)yelesaülden #2maprsaülise #1daniel #1sixtinethe rich (skylar, aaron, james)saülden #1

And then I lose the strength to leave | amos #2 8856f6d304bca223655501737285cceb
WILLER ✵ I will always love you how I do. Let go of a prayer for you, just a sweet word. Wishing you godspeed, glory. There will be mountains you won't move. I let go of my claim on you: it's a free world. You'll look down on where you came from sometimes, but you'll have this place to call home, always.

willer : #1 - #2 - #3 - #4 - #5 - #6 - #7 - #8 (ua) - #9 - #10 - #11 - #12 - #13 - #14 - #15 - #16 (ff) - #17 - #18 - #19 (fb) - #20 - #21 - #22 (fb) - #23 - #24 (fb) - #25 - #26 (ua) - #27 (ua) - #28 (ua) - #29 (ua) - #30 (ua) -#31 (ua) - #32 - #33 - #34 - #35 - #36 (ff) - #37 - #38 - #39 (fb) - #40 (fb) - #41 - #42 (ua) - #43 (naissance de Abel) - #44 - #45 (mariage willer) - #46 - #47 (ua) - one shot départ d'ariane

Abandonnés:
 


And then I lose the strength to leave | amos #2 Tumblr_n2p4dghMfH1rxfo1ho3_250
AVATAR : Leonardo DiCrabio (from Pinception)
CRÉDITS : jamie (ub) + wildgifs (gif).
DC : Léo le lionceau & Murphy la fouine.
PSEUDO : Ocy
INSCRIT LE : 23/12/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28061-aut-caesar-aut-nihil-saul https://www.30yearsstillyoung.com/t41752- https://www.30yearsstillyoung.com/t28103-saul-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t30372-saul-williams

And then I lose the strength to leave | amos #2 Empty
Message(#) Sujet: Re: And then I lose the strength to leave | amos #2 And then I lose the strength to leave | amos #2 EmptySam 25 Sep - 18:12


« Raelyn pour la déco. Elle a des goûts plus sûrs que moi. Je dois être son exception. » Ô combien cette discussion commence par du futile, ô combien Saül n'écoute déjà plus les commentaires d'Amos. C'était Ariane aussi pour la déco. C'était elle qui disait à Saül, sans essayer d'y mettre les mots, combien ses goûts étaient passés. Ils avaient décoré la chambre d'Abel ensemble, non sans se disputer pour mieux se rabibocher ensuite. Ils avaient aussi décoré le bureau de Saül, laissé à l'abandon depuis le départ de la française. Au fil du temps, c'était devenu la pièce favorite - après la cuisine - de l'italien qui, bien qu'il râlait lorsque Ariane l'interrompait dans son travail, se faisait une joie de la voir apparaître l'espace d'un instant. Elle ne venait que pour déranger ses cheveux, mettre du bazar dans ses feuilles et le tirer d'un dossier qu'il avait eu le malheur de ramener à la maison. Elle avait l'art et la manière de le traîner hors de sa tanière trop sérieuse et trop ennuyante pour l'emmener ici, au casino, où ils dépensaient des fortunes en riant et sans jamais y réfléchir à deux fois. Ce temps là est révolu, semble-t-il.

Pendant ce temps là, Raelyn et Amos mènent leur barque. Saül, lui, vogue dans un monde dont il a perdu la carte avec une boussole qui n'indique plus le nord. Certains n'ont pas perdu le sens des affaires et malgré la profonde tristesse de l'homme d'affaires, le monde ne s'arrête pas de tourner - fort heureusement. Le monde de Saül, lui, est fatigué. Il n'effectue plus ses révolutions autour du soleil puisque de toute façon, le soleil s'est éclipsé. « Elle se porte en effet très bien… et si j’en crois la rumeur.  Elles sont toutes en pleine forme. » Un vague grognement attend la réplique d'Amos. Saül se déride un peu mais ce n'est qu'une façade, alors qu'il fait tourner le rhum qui se trouve dans son verre. « Et si tu es d’humeur curieuse, je pourrais même t’en dire un peu plus. J’ai à l’étage quelque chose qui pourrait t’intéresser… si tu gardes l’esprit bien ouvert. Et, en chemin… tu pourras en profiter pour me dire comment tu te sens... » « Je ne suis pas un enfant qu'on doit distraire, Amos. Il n'est pas nécessaire que tu t'adresses à moi de la sorte. » lâche le quarantenaire d'un ton glacial. Non, il n'a pas besoin que l'on enrobe un discours qui lui est, de toute façon, destiné.

Fort heureusement, Amos n'a pas l'air de trop s'en formaliser, profitant d'un regain d'énergie de l'homme d'affaires pour l'entraîner à l'abri des regards - mais surtout des oreilles - indiscrets. « Si bien entendu, le cœur t’en dit. » Il n'en faut pas plus à Saül pour rejoindre son ami, une main dans la poche et l'autre autour de son verre à demi plein.

Les couloirs ne sont pas très animés. De toute façon, tous ceux qui pouvaient s'y trouver s'écartent du chemin, laissant passer Amos sans même essayer de croiser son regard. « J'y participe bien, non, à l'essor de cet établissement ? » que lance Saül, un léger sourire aux lèvres. « Enfin, plus depuis quelques jours. » Plus depuis qu'Ariane est partie. D'une rasade, l'italien s'éclaircit la gorge. « Il y a des fois où je l'entends, la nuit. Elle insulte les clients. Elle disparaît dans les jetons. » Ce ne sont que des songes. Malheureusement, il n'arrive jamais à la rattraper, elle qui s'est échappée sans laisser à Saül l'espoir de la retrouver. « Si tu caches des prostituées derrière la porte... » Mais le quarantenaire connaît son ami. Il sait qu'il ne cache pas de telles choses dans ses placards, pas alors que l'ombre de Raelyn plane partout entre les murs de l'enseigne. Pas alors que Saül cherche encore Ariane des yeux, au cas où elle se cacherait derrière les tables de jeux qu'elle fréquentait autrefois avec son époux.


    Sandman, I'm so alone. don't have nobody to call my own. please turn on your magic beam, Mr. Sandman, bring me a dream, Make her the cutest that I've ever seen. Give her the word that I'm not a rover, And tell her that her lonely nights are over.






Revenir en haut Aller en bas
Amos Taylor
Amos Taylor
les raisins de la colère
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 44 ans (02/05/1977)
SURNOM : Quelle idée !
STATUT : Elle a gommé ses ratures, effacé ses coquilles. Elle lui a rappelé que derrière le tragique se terrent parfois de belles histoires d'amour.
MÉTIER : Propriétaire d'un casino que Raelyn a appelé "Octopus"
LOGEMENT : Il vit depuis janvier avec Raelyn au 721 Daisy Hill Road à Logan City, dans un loft dont il tait l’adresse.
And then I lose the strength to leave | amos #2 Sb0njNV6_o
POSTS : 3779 POINTS : 290

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Il ne cuisine pas, mais il sait faire à manger › C'est un excellent nageur › Après l'accident, il n'a plus plongé pendant des années. Il a recommencé récemment grâce à Raelyn › Alcoolique notoire. Il arrive qu'il l'admette.
RPs EN COURS : And then I lose the strength to leave | amos #2 BmXhphe3_o
Amelyn 485960UA 2 (chp 4)DZDS ▬ Every breath you take and every move you make, every bond you break, every step you take, i'll be watching you.
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13141516171819202122232526272829303132333435363738394041424344454647484950515253545556575859
60


And then I lose the strength to leave | amos #2 RlLeW9k7_o
Taylor family Liam 4 › ▬ By faith, being moved by the fear of God, he made ready an ark for the salvation of his family
Chad 1Liam 3Liam 4Chad 3

And then I lose the strength to leave | amos #2 Tumblr_m174hkbsaI1qcpaygo1_500


UNIVERS ALTERNATIFS :

(4/5)Amelyn DSUA 2 (chp 4)Amelyn DZLenoreLou

And then I lose the strength to leave | amos #2 H2OUBlbd_o

RPs EN ATTENTE : Marius › Casey › Cian › Chad









RPs TERMINÉS : Liste mise à jour dans la fiche de liens.


AVATAR : Bradley cooper
CRÉDITS : Shiya (avatar) Sunflower (gif) Clem (code signature)
DC : Nope
PSEUDO : Ci!
Femme (elle)
INSCRIT LE : 16/12/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28495-amos-taylor-my-senses-have-been-stripped https://www.30yearsstillyoung.com/t28558-amos-taylor-ace-of-spades https://www.30yearsstillyoung.com/t29131-amos-taylor

And then I lose the strength to leave | amos #2 Empty
Message(#) Sujet: Re: And then I lose the strength to leave | amos #2 And then I lose the strength to leave | amos #2 EmptyDim 10 Oct - 18:42






AN THEN I LOSE THE STRENGHT TO LEAVE


Il est déjà ailleurs, Saül. Il ne m’écoute plus vraiment. Il me paraît perdu dans ses pensées, à des kilomètres de la réalité et, quoique je ne puisse prétendre jouir du don de Rae pour lire les gens, je m’avancerais volontiers sur les raisons qui éloignent mon interlocuteur des banalités que nous échangeons. Ariane est partie. Ariane s’est enfuie en abandonnant derrière elle quelques mots dont la teneur ne peut suffire à guérir un cœur épris. Je deviendrais fantôme si Raelyn attrapait ses jambes à son cou et m’abandonnait. Dès lors, je me tais. J’interromps l’une de mes assertions sans atteindre le point final. J’opte pour une autre qui, surprenamment, me vaut une remontrance et non de la gratitude. Au moins le crocodile n’a-t-il rien perdu de son mordant. C’est plutôt rassurant et je ne m’offusque pas. S’il n’a pas envie que j’enfile une paire de gants pour m’adresser à lui, qu’à cela ne tienne. Je me fierai à ma franchise naturelle : il est plus aisé de respirer dans une bulle d’authenticité que partout ailleurs. « Crois-moi, Williams. Le ton n’a rien de révélateur. Ce que j’ai à te montrer est un bien plus qu’une distraction.» ai-je claironné, loin d’être vexé, sous-entendant que le message était bien passé alors que nous longeons le couloir qui mène vers le bureau, d’abord en silence - nous ne sommes pas réputés pour être deux grands bavards - jusqu’à ce que l’Italien le brise abruptement, presque trop pour moi. Son premier commentaire n’est qu’un préambule qui lui vaut un regard curieux. Le second est bien plus lourd de vérités que la froideur de son temps quand le mien lui suggère que je compatis - ce qui n’est qu’en partie vrai - ou que je le ménage. « Et d’autres fois, tu l’entendras t’appeler et tu auras peur d’oublier le son de sa voix ou ses éclats de rires.» Je parle en connaissances de cause et, compte tenu que mon interlocuteur réclame la vérité plus que la délicatesse, je m’auréole d’authenticité. « Le pire reste à venir.» Il faudra apprendre à vivre avec l’absence, avec le manque et avec la douleur. En attendant qu’il encaisse - si toutefois il était heurté par ce que je ne mâche pas mes mots - je déverrouille la porte de l’antre des administrateurs avant d’être moi-même remué par sa remarque. « Respecte les morts, Saül. Surtout les miens si tu ne veux pas que je te traite comme un orphelin.» ai-je persiflé aussi froid qu’il ne fût lui-même. Mais, est-ce justifié ?  Sait-il, Saül ? Lui ai-je déjà parlé de ma fille ? De mon deuil ? De mon combat ? De ma vengeance ? De ce qu’elle est morte à cause de l’exploitation de l’Homme par l’Homme ? De la femme par l’homme ? De la jeunesse par les porcs dégueulasses en mal d’affection qui ne désire plus leurs femmes trop ridées et qui ne le sont pas davantage par ces dernières faute à l’embonpoint ? Je n’en sais rien. De mémoire d’homme, je n’ai pas souvenir d’avoir confié les tenants et aboutissants de mes activités…. J’ignore même s’il a jamais su que j’avais été père, que je le suis toujours au fond de mon cœur et que je m’apprête peut-être à le redevenir.   « Donne-moi plutôt des nouvelles d’Abel.» ai-je renchéri sans lui promettre que je lui offrirai sur un plateau ce qu’il désire. En revanche, tandis que nous nous installons dans le divan du bureau, l’un en face de l’autre, comme deux hommes d’affaires prêts à discuter finances ou à négocier un accord, je vide délicatement sur la table le contenu d’un sachet de velours noir récupéré au préalable dans le coffre blindé et à code. « Qu’est-ce qu’ils valent ?» Que valent-ils ces diamants sortis du circuit avant d’être frappés, estampillés d’un pinçon… ces diamants qui n’ont pas encore été modelés, ceux qui sont encore bruts. « Séparément, on s’entend.»





And then I lose the strength to leave | amos #2 JLuMeCF
And then I lose the strength to leave | amos #2 Lw486ESk_o

And then I lose the strength to leave | amos #2 330286babygirl

And then I lose the strength to leave | amos #2 981744criminal
And then I lose the strength to leave | amos #2 H0nh
And then I lose the strength to leave | amos #2 CbfkK5SM_o
And then I lose the strength to leave | amos #2 C9dw

And then I lose the strength to leave | amos #2 2929714247:
 
Revenir en haut Aller en bas
Saül Williams
Saül Williams
le glaive de justice
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Quarante-cinq ans. S'est arrêté de compter à quarante. (10/08)
SURNOM : Il n'est plus que l'ombre du 'Crocodile' qu'il était autrefois. Pourvu qu'Abel l'appelle 'papa', quand il aura cessé de chercher sa maman des yeux.
STATUT : Brisé. Ariane est partie et elle a emporté la montre et la meilleure partie de l'âme de Saül.
MÉTIER : CEO de Michael Hills, une entreprise qui gère plusieurs joailleries un peu partout dans le monde. Des bruits de couloir le disent sur la sellette, mais il n'a pas dit son dernier mot.
LOGEMENT : #04 Redcliffe, un appartement que lui et Ariane appelaient 'La Serre'. Depuis qu'elle est partie, Saül n'a plus osé y remettre les pieds. Il vit désormais au #666, Spring Hill mais ne dort plus dans le lit qu'il partageait avec sa femme.
And then I lose the strength to leave | amos #2 9fbc05c2bff90ff6301a9d66993b9b08
POSTS : 2259 POINTS : 60

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : manque d'imagination, cartésien obtus, cuisinier hors-pair ✵ a appris qu'il n'est pas l'enfant biologique de ses parents à l'âge de 45 ans (31.01.21) ✵ plutôt solitaire, s'entoure peu, surtout depuis le départ de sa femme ✵ addict aux jeux d'argent, a pris la mauvaise habitude de fumer : l'odeur lui rappelle Ariane ✵ a un crocodile tatoué sur l'omoplate gauche, vestige laissé par Auden ✵ et voilà, Damon n'est plus officiellement son fils ✵ papa d'Abel (Satan) Williams (17.02.21), petit garçon qu'il élève tout seul ✵ il ne le sait pas encore, mais il a un frère biologique
RPs EN COURS :
And then I lose the strength to leave | amos #2 9b0840a521339058d55484e6d0c5a764fb3020cb
SAÜLMON ✵ I knew a boy once, a towhead blond with eyes of salt. His parents cared more about the Bible than being good to their own child. He wore long sleeves 'cause of his dad ; and somehow, we fell out of touch.

And then I lose the strength to leave | amos #2 200729120509389952
FAMIGLIA ✵ Thank God for making a Hell, thank God for making a place full of fire and greedy-ass liars where I'm just like everyone else.

And then I lose the strength to leave | amos #2 16afae20ed67d036c9b8c023ce2a24b79369b76c
FEDERICO ✵ I was far too scared to hit him, but I would hit him in a heartbeat now. That's the thing with anger, it begs to stick around.

And then I lose the strength to leave | amos #2 Fc27f21338ac9c526ea4e14845b9a2dc
SAÜLO ✵ Early this morning, you knocked upon my door. And I say, "Hello Satan, I believe that it's time to go". Me and the Devil, walking side by side.

And then I lose the strength to leave | amos #2 65cf0a1363fe201b115ff9d7d40bf736431cf19b
MEGAN ✵ I don't fucking know if’s a lie or it's a fact, all your little fake friends will sell your secrets for some cash. I knew a girl just like you, she was vain just like you, such a pain just like you - and everybody knows the truth.

And then I lose the strength to leave | amos #2 12be093229fce5af235ae7ef4d505420f6e4990c
SAÜLISE ✵ If thine is the glory, then mine must be the shame. You want it darker - we kill the flame.

UA's/FF's : saülise #11, la sélection
RPs EN ATTENTE : And then I lose the strength to leave | amos #2 D5ae53b6ad413e63c832c7ac4a40b65193687e7fr1-320-181_00
THE YŌNKOpré-liens libres
RPs TERMINÉS : And then I lose the strength to leave | amos #2 Mummy10

jeanmarcus #3elise #19sasha #1famiglia #4angus #1auden #21wyatt #3damon #6damon #4pirates #2versaillesclydeana#4ana #5mes gants #4mes gants #1saülise #14saülise #17 (fb)willer noblesseff mariagejauloverchlaulmariage willersaülinny #5gio/arisaülden #18tes gants #2saülmon #5saülise #18willer/jelisejet #3saülden #17testamentmacroco #2savannah #1solveigsaülden #15saulmon #2jaül #1macroco #1famiglia #2anastasia #2saülden #12soppy #2saülinny #2saulmon #1bro's parkerrepas #1amoshalseysaülise #6saülise #13ivy #1saülden&anastasialcdf #1saülise #9saülden #10saülise #5soppy #1chaos #3yele #2chaos #2chaossebastiankaitlynsaülise #4saülise #2saülinny #1 (fb)yelesaülden #2maprsaülise #1daniel #1sixtinethe rich (skylar, aaron, james)saülden #1

And then I lose the strength to leave | amos #2 8856f6d304bca223655501737285cceb
WILLER ✵ I will always love you how I do. Let go of a prayer for you, just a sweet word. Wishing you godspeed, glory. There will be mountains you won't move. I let go of my claim on you: it's a free world. You'll look down on where you came from sometimes, but you'll have this place to call home, always.

willer : #1 - #2 - #3 - #4 - #5 - #6 - #7 - #8 (ua) - #9 - #10 - #11 - #12 - #13 - #14 - #15 - #16 (ff) - #17 - #18 - #19 (fb) - #20 - #21 - #22 (fb) - #23 - #24 (fb) - #25 - #26 (ua) - #27 (ua) - #28 (ua) - #29 (ua) - #30 (ua) -#31 (ua) - #32 - #33 - #34 - #35 - #36 (ff) - #37 - #38 - #39 (fb) - #40 (fb) - #41 - #42 (ua) - #43 (naissance de Abel) - #44 - #45 (mariage willer) - #46 - #47 (ua) - one shot départ d'ariane

Abandonnés:
 


And then I lose the strength to leave | amos #2 Tumblr_n2p4dghMfH1rxfo1ho3_250
AVATAR : Leonardo DiCrabio (from Pinception)
CRÉDITS : jamie (ub) + wildgifs (gif).
DC : Léo le lionceau & Murphy la fouine.
PSEUDO : Ocy
INSCRIT LE : 23/12/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28061-aut-caesar-aut-nihil-saul https://www.30yearsstillyoung.com/t41752- https://www.30yearsstillyoung.com/t28103-saul-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t30372-saul-williams

And then I lose the strength to leave | amos #2 Empty
Message(#) Sujet: Re: And then I lose the strength to leave | amos #2 And then I lose the strength to leave | amos #2 EmptyMar 9 Nov - 19:37


Les couloirs se ressemblent tous. Ils forment un véritable labyrinthe dans lequel Saül se perdrait volontiers. Ici et là, des portes laissent échapper des bruits facilement identifiables. Des jetons, des murmures, des jurons. Un brouhaha familier aux oreilles de l'italien qui ne rêve que d'une chose: le rejoindre et s'y fondre, ne penser à rien d'autre qu'à ce fourmillement. Depuis qu'Ariane est partie, les habitudes ont toutes volé en éclats. « Crois-moi, Williams. Le ton n’a rien de révélateur. Ce que j’ai à te montrer est un bien plus qu’une distraction. » Le quarantenaire lâche un soupir. Il ne trépigne pas d'impatience, mais la simple idée d'avoir le cerveau occupé le distrait assez pour qu'il suive Amos à travers le bâtiment.

« Et d’autres fois, tu l’entendras t’appeler et tu auras peur d’oublier le son de sa voix ou ses éclats de rires. » « Je ne veux pas en parler. » Il a déjà peur d'oublier le son de sa voix. Il a déjà repassé tous les enregistrements vocaux dans lesquels elle dit des choses aussi banales que brèves. Il s'est déjà imaginé la rejoindre dans ce monde d'enregistrements et de souvenirs, allongé en chien de fusil sur le canapé. « Le pire reste à venir. » « Ouais, ouais. Avance. » Ne pas en parler, jamais. Ces sentiments, Saül s'imagine l'avoir inventé, comme tous les amoureux qui perdent une part d'eux-même au départ de la moitié de leur âme. Ils sont tous certains d'être les premiers à le ressentir avec cette intensité et Saül n'échappe pas à la règle, préférant garder cette douleur pour lui. Qu'adviendra-t-il, si elle disparaissait elle aussi ? Passera-t-il à autre chose ? Cette idée est absolument insupportable. Saül ne veut pas passer à autre chose. Saül veut rester pétri de cette douleur affreuse. Elle lui rappelle qu'il est encore en vie. « Respecte les morts, Saül. Surtout les miens si tu ne veux pas que je te traite comme un orphelin. » La froideur du ton d'Amos rappelle Saül à lui, qui le détaille un instant des yeux. Qu'a-t-il vécu pour se placer ainsi en proche conseiller ? "Rien qui ne vaille la peine d'être écouté", voilà ce qu'en pense le crocodile blessé.

« Donne-moi plutôt des nouvelles d’Abel. » Alors que les deux compères passent la porte, Saül hausse les épaules. « Abel pleure parce que sa mère lui manque. Il a compris qu'elle ne reviendra pas, je l'ai vu dans ses yeux. » Et depuis, Abel pleure un peu moins, seulement pour avoir toute l'attention de son père. Le sujet est lui aussi douloureux. Alors, avant que ne viennent les larmes, Saül s'intéresse à ce que Amos lui présente. « Qu’est-ce qu’ils valent ? » Saül s'empare de l'une des pierres. « Si j'avais une loupe, je pourrais te le dire avec précision. » Saül n'y connaît pas grand chose en pierre, mais il est en revanche toujours au fait du cours de toutes les denrées précieuses qui peuvent transiter dans les boutiques Michael Hills. « Ils sont très bien. Purs. » Saül ne questionne pas leur authenticité. Un homme comme Amos ne se serait pas fait rouler dans la farine par de vulgaires cailloux imitant la pureté du plus beau des diamants. « D'où est-ce qu'ils viennent ? La mine t'en a fait envoyer pour... » Soudain, une question importante fait surface dans le cerveau de l'italien. Les yeux plantés dans ceux de son comparse, Saül hausse un sourcil. « Qu'est-ce que tu fais avec des diamants ? »


    Sandman, I'm so alone. don't have nobody to call my own. please turn on your magic beam, Mr. Sandman, bring me a dream, Make her the cutest that I've ever seen. Give her the word that I'm not a rover, And tell her that her lonely nights are over.






Revenir en haut Aller en bas
Amos Taylor
Amos Taylor
les raisins de la colère
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 44 ans (02/05/1977)
SURNOM : Quelle idée !
STATUT : Elle a gommé ses ratures, effacé ses coquilles. Elle lui a rappelé que derrière le tragique se terrent parfois de belles histoires d'amour.
MÉTIER : Propriétaire d'un casino que Raelyn a appelé "Octopus"
LOGEMENT : Il vit depuis janvier avec Raelyn au 721 Daisy Hill Road à Logan City, dans un loft dont il tait l’adresse.
And then I lose the strength to leave | amos #2 Sb0njNV6_o
POSTS : 3779 POINTS : 290

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Il ne cuisine pas, mais il sait faire à manger › C'est un excellent nageur › Après l'accident, il n'a plus plongé pendant des années. Il a recommencé récemment grâce à Raelyn › Alcoolique notoire. Il arrive qu'il l'admette.
RPs EN COURS : And then I lose the strength to leave | amos #2 BmXhphe3_o
Amelyn 485960UA 2 (chp 4)DZDS ▬ Every breath you take and every move you make, every bond you break, every step you take, i'll be watching you.
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13141516171819202122232526272829303132333435363738394041424344454647484950515253545556575859
60


And then I lose the strength to leave | amos #2 RlLeW9k7_o
Taylor family Liam 4 › ▬ By faith, being moved by the fear of God, he made ready an ark for the salvation of his family
Chad 1Liam 3Liam 4Chad 3

And then I lose the strength to leave | amos #2 Tumblr_m174hkbsaI1qcpaygo1_500


UNIVERS ALTERNATIFS :

(4/5)Amelyn DSUA 2 (chp 4)Amelyn DZLenoreLou

And then I lose the strength to leave | amos #2 H2OUBlbd_o

RPs EN ATTENTE : Marius › Casey › Cian › Chad









RPs TERMINÉS : Liste mise à jour dans la fiche de liens.


AVATAR : Bradley cooper
CRÉDITS : Shiya (avatar) Sunflower (gif) Clem (code signature)
DC : Nope
PSEUDO : Ci!
Femme (elle)
INSCRIT LE : 16/12/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28495-amos-taylor-my-senses-have-been-stripped https://www.30yearsstillyoung.com/t28558-amos-taylor-ace-of-spades https://www.30yearsstillyoung.com/t29131-amos-taylor

And then I lose the strength to leave | amos #2 Empty
Message(#) Sujet: Re: And then I lose the strength to leave | amos #2 And then I lose the strength to leave | amos #2 EmptyHier à 15:41






AN THEN I LOSE THE STRENGHT TO LEAVE


Je ne juge pas Saül William. Je ne ressens pour lui aucune pitié non plus. S’il est quelque chose qui m’effraie dans son comportement, il ne provient pas de ce qu’il erre comme une âme en peine dans les dédales du casino, m’utilisant comme d’un fil d’Ariane. Non. Il m’apeure parce que je sais, par avance, que je ne serais ni plus honorable ni moins abattu si, d’aventures, Raelyn me quittait. M’abandonnerait-elle que je ne serais plus que l’ombre de l’homme que je suis. Je me noierais dans mon addiction et nul doute qu’à l’image du crocodile, je détournerais chaque mot de la bouche de mes interlocuteurs afin qu’il nourrisse ma colère, ma frustration ou ma peine, celle peine grandissante qu m’envahirait, qui à terme, m’engloutirait. Est-ce par la faute de cette certitude à propos d’un avenir hypothétique où, moi aussi, je nagerais dans une rupture que je lui propose mon oreille ? Certainement. Suis-je toutefois vexé qu’elle me renvoie dans mes buts ? Pas le moins du monde. Au contraire, je ponctue d’un : «Dans ce cas, taisons-nou.» Je n’ai jamais été mal à l’aise avec le silence et avons-nous besoin de longs discours pour nous entendre sur l’affaire que je vais lui proposer sous peu ? Dès que nous aurons franchi la porte de mon bureau ? Dès que je lui aurai rappelé que la prostitution n’a pas sa place en ces lieux puisque nous avons chacun nos deuils à porter ? Me suis-je volontairement montré froid ? Non ! C’est un réflexe dès lors qu’il est question de Sofia et de sa mort tragique. Ce n’est néanmoins rien de grave. S’il n’est pas question d’aborder la question d’Ariane, en ouvrant la porte, je m’enquiers des nouvelles du petit. J’apprends sans surprise qu’il souffre et j’en hausse les épaules, fataliste : je n’ai pas de solutions à proposer. Je n’ai à disposition qu’un empêcheur de tourner en rond que j’étale sur la table basse sous les yeux rallumés - du moins me semble-t-il - du spécialiste que j’ai choisi pour écouler avec moi la marchandise. «Une loupe ? En voilà, une.» J’annonce en tirant l’objet du bureau de Raelyn avant de me réinstaller. Au centre de la table trône des bouteilles et des verres : ils sont là à notre convenance. La politesse n’a pas d’attrait quand des millions de dollars américains sont concentrés dans quelques cailloux sur un meuble de chêne massif. «Amérique du Sud. De la mine même où on les tire. Mais, ce n’est pas mon marché. Je ne sais pas ce que ça vaut. Je vois plus où moins comment les écouler, mais je veux en tirer le meilleur parti, en particulier de celui-là… parce qu’il sera pour moi. Pour ça aussi tu pourrais faire quelque chose ? » Le caillou ne sera pas l’essentiel pour réussir ma demande en mariage, mais il y contribuera au minimum pour assurer que je ne plaisante pas. «Tu veux toute l’histoire sur la façon dont je me les suis procurés ? Parce que c’est long et en prime, ce n’est ni beau ni propre.» Une sale histoire d’illégalité et, pour le moment, ce n’est pas encore ce que je propose à Saül, pas tant qu’il ne manifestera pas l’envie de virer de bord, comme je l’ai fait….avec pour seule motivation l’amour. Quelle serait la sienne ?





And then I lose the strength to leave | amos #2 JLuMeCF
And then I lose the strength to leave | amos #2 Lw486ESk_o

And then I lose the strength to leave | amos #2 330286babygirl

And then I lose the strength to leave | amos #2 981744criminal
And then I lose the strength to leave | amos #2 H0nh
And then I lose the strength to leave | amos #2 CbfkK5SM_o
And then I lose the strength to leave | amos #2 C9dw

And then I lose the strength to leave | amos #2 2929714247:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

And then I lose the strength to leave | amos #2 Empty
Message(#) Sujet: Re: And then I lose the strength to leave | amos #2 And then I lose the strength to leave | amos #2 Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

And then I lose the strength to leave | amos #2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: fortitude valley :: Octopus
-