AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment :
Le Tome 41 de Berserk sort dans une semaine : faut-il ...
Voir le deal

 I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ivy Waterhouse
Ivy Waterhouse
la golden baby
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans, née le 9 août 1992
SURNOM : Ivy c'est bien assez court.
STATUT : Elle papillonne, s'attarde rarement dans une seule relation. Elle sait étudier toutes les possibilités pour choisir la meilleure option. Ca c'est ce qu'elle raconte au monde, en vérité, elle aime un homme et ce n'est pas réciproque.
MÉTIER : Elle revient après un mois de cure pour gérer cette ruine qu'est le label de Jack.
LOGEMENT : /
I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 A8b1e7d772295937fe97004aabf9a1f0
POSTS : 776 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Italienne * Parle plusieurs langues couramment (dont français, espagnol et italien) * Ne travaille pas * Gamine pourrie gâtée, princesse capricieuse par excellence * N'aime pas vraiment être proche des gens mais déteste être seule * Est souvent entourée d'une armée de fan qui s'amusent à le prendre en photo et elle adore ça * Père ambassadeur et mère actrice, danseuse, et mannequin * est à Brisbane depuis mars 2020, quand son père lui a coupé les vivres
RPs EN COURS : Camil#2 - Giovanni (fb) - Dinis



I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 Ffvgo
KIVY So don't make promises to me that you're gonna break
We only ever wanted one thing from this, Don't paint wonderful lies on me that wash away, We only ever wanted one thing from this, Oh, in another place. In another time, what could we have been?
#7 - #5(fb) - #8

I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 Bc3171754763577afb1740ee650bd1c368b8b535
WILLHOUSE When you say you've had enough
And you might just give it up. Oh, oh, I will never let you down. When you feeling low on love, I'll be what you dreaming of. Oh, oh, I will never let you down.



RPs TERMINÉS : #16 - #6 - èRaphaël - Penny - Rory - Amos UA - Raelyn (ua) - Team Kelloan - Elise - Damon#1 (fb) - #18 - Savannah - Jacky#16 - Anastasia - Jacob - Jacky#14 - #4 - Isaac - #14 - Colleen - Loris#3 - Matt
- Tommy - Matt (fb) - Cosimo - Diana - Loris#2 - Jacky#15 - Camil - Kieran#2 - Loris - Bella - Jack - Ariane - Elise&Jack - Saül - #19

ROA :
ROA Martin - Jacky#3 - Martin/Sienna/Greg - Martin#2 - Jacky#4 - Sienna - Kieran - Loan - Mavy&Jackleen#1 - Mavi&Jackleen#2 - Jacky#6 - Jacky#7 - Mavy#3 - Gregory - libre - Sienna#2 - commun - Jacky#12 - Loan - Mavy#10 - Mavy - Jacky#11 - Mavy - Mavy&Grenna - Mavy#11 - Ezra - #12 - Jacky#13 - Mavy#9 - #13 - #15 - Clyde (fb) - Kieran#3

I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 Vu6NQUnO_o
AVATAR : Billie Lourd
CRÉDITS : Merenwen(avatar), loonywaltz (usebar)
DC : /
Femme (elle)
INSCRIT LE : 15/04/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t30423-like-a-white-mercedes-always-been-running-too-fast-ivy https://www.30yearsstillyoung.com/t30664-ivy-waterhouse#1349241 https://www.30yearsstillyoung.com/t30665-ivy-waterhouse#1349257

I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 Empty
Message(#) Sujet: I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 EmptyMer 15 Sep - 17:06


Un road trip. Un retour en arrière. Pour faire comme si on revenait à ROA et comme si rien ne s’était passé après. Ca sonnait comme une putain de bonne idée de base. Comme la meilleure des idées qu’on aurait jamais pu avoir avec Kieran. J’ai dit oui, et quelques jours après on était prêt à partir. Je ne savais pas où on devait aller, ni combien de temps on allait partir, je savais juste qu’on allait s’éloigner de cette ville de malheur et je ne pouvais pas rêver mieux. C’était la vacances parfaites, même si elles manquaient de luxe à mon goût. Je dois faire avec désormais, et ça me brise le cœur. Mais je me promets de trouver une solution le plus vite possible, je suis capable de faire de l’argent rapidement, et je trouverai comment m’en sortir sans que mon connard de père ne soit de la partie.

Des jours entiers où tout allait bien. On a marché, j’ai râlé, Kieran a trouvé des voitures et des endroits où dormir et c’était vraiment comme ROA, sans les caméras. J’ai profité de la vie avec lui, à chaque instant. Les nuits se suivent et ne se ressemblent pas. On mange, on repère des endroits qui deviennent les nôtres et dans lesquels on se promet de revenir un jour. J’aime l’Australie, et je m’en rends compte en continuant les trajets. Tout était normal, tout était beau, parce que j’avais toujours de quoi me repoudrer le nez dans un coin de mon sac ou de ma poche. Ce que je n’avais pas prévu, c’est qu’un jour, je n’en aurais plus assez pour tenir le voyage. Je n’en ai pas besoin, mais ça m’aide à garder toute mon énergie, à continuer d’oublier tout ce qui m’attend à Brisbane et à ne penser qu’aux folies de ce voyage. Mais ce soir, je tremble, je transpire, et je vide mon sac au beau milieu de la route en priant pour trouver quelques grammes perdus coincés entre deux tee-shirts. Je n’ai rien, plus rien, et on est au milieu de nul part. Mes mains passent sur mon visage et mon cerveau est embrouillé, je n’arrive plus à réfléchir correctement, j’ai envie de hurler autant que j’ai envie de vomir. J’ai l’impression de faire une crise d’angoisse, ça ne va pas, ça ne va pas du tout et je ne vois aucun dealeur dans les alentours pour abréger mes souffrances. Je ne sais pas où se trouve Kieran. Il n’a rien vu, j’ai tout caché. Il ne sait pas que je continue à prendre de la drogue, selon mes dires, c’était l’histoire d’une soirée, un moment pour profiter de la fête avant de venir le retrouver chez lui. Je fouille encore et encore le sac comme si j’allais trouver une poche secrète remplie de poussière de fée, mais rien. Je m’énerve et le jette de l’autre côté de la route.

Je croise enfin le regard de mon compagnon de voyage. “On est à combien de kilomètres de Brisbane.” Je crois qu’on est sur le chemin retour, qu’il m’a déjà dit qu’il ne restait que quelques jours. Mais c’est trop, bien trop. On a besoin de trouver une grande ville, moi j’en ai besoin, et je sais qu’il ne comprendrait pas. Je pince les lèvres en passant frénétiquement ma main dans mes cheveux. “Je pense qu’on devrait rentrer plus tôt. Faut qu’on essaie de faire le chemin d’une traite.” Mes dents se serrent et je parle beaucoup trop vite pour que ça paraisse naturel. “Me demande pas pourquoi, je te vois venir.” Je ne vais pas lui expliquer, je veux juste redevenir normale pour pouvoir profiter à nouveau de tous ces instants avec lui. J’ai juste besoin d’aide encore une fois.


@Kieran Halstead :l:


Just can't get enough guy, chest always so puffed guy. I'm that bad type, make your girlfriend mad type, might seduce your dad type. I'm the bad guy, duh.

I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 3yMbGgA
I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 7ZWT0EU
I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 KO9amZO
I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 U4SNfvv
I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 OrLErGE
I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 2Gt2RfY
I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 R5x0JQM
I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 XXVvg8f

I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 CZnLZSP
Revenir en haut Aller en bas
Kieran Halstead
Kieran Halstead
les cicatrices de la mémoire
les cicatrices de la mémoire
Voir le profil de l'utilisateur
I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 IAeu3cF ÂGE : trente-deux (14.07). on évite le sujet, merci.
SURNOM : agnes par sa soeur, « kiki » par les autres (couché, grrrrhhhh).
STATUT : célibataire, commence (enfin) à comprendre qu'il doit apprendre à s'aimer avant d'aimer les autres. la tâche est plus difficile que prévue.
MÉTIER : illustrateur (fauché) en freelance et prof (dépité) d’arts visuels.
LOGEMENT : 178 oxlade drive (fv), avec raphael, dans une colocation 100% malaise.
I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 0c6fb8ac8089c22851b9f4d117390f8da04bd5f5
POSTS : 2292 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : placé en foyer, proche des familles qui l’ont élevé, considère qu’il a une infinité de parents et frères/sœurs ≈ souffre de cette absence d’identité propre ≈ réservé, maladroit, optimiste, vit dans un monde imaginaire ≈ vient de quitter sa fiancée, prend le mauvais rôle de cette rupture, soulagé malgré sa phobie de la solitude ≈ essaie de reprendre confiance en lui, de renouer avec ses proches, de retrouver sa place ≈ préfère la compagnie des pop et des jeux vidéo aux humains ≈ du talent au bout des doigts, aucune motivation d’en faire quelque chose ≈ trop mou, trop paresseux, trop paumé.
RPs EN COURS : I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 Ee6546671ef68fc2c744a91dcde2d42b65fd93b9
4 (noël 2016), #6 , #7 & ua #2 (married) ⊹ cause i killed someone for you. you have to understand that the one i killed is me. changing what i was for what you wanted me to be, i followed your direction, did everything you asked. i hope that makes you happy, cause there's just no turning back. would you love me more if i killed someone for you?

I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 Nhc1JWP
halloway #2 (fb) ⊹ i sat alone, in bed till the morning, i'm crying, "they're coming for me" and i tried to hold these secrets inside me, my mind's like a deadly disease.

I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 8978
kieyer #4 ⊹ close your eyes and think of me and soon i will be there to brighten up even your darkest night. you just call out my name and you know wherever i am i'll come running, to see you again.

I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 Tumblr_nwa28cKVWY1qdjmcko6_250
hally #9 ⊹ mess me up, yeah, but no one does it better, there's nothin' better, that's just the way you make me feel.

I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 629bc353b5f562bc657a76bc213bffd286bc1244
kivy #7 & kivy #8 ⊹ stroke my head and i'm fine, it's really simple, i'm feeling good, i feel myself and i'm feeling understood.

I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 F957192ad20d19e0a13644a235f140c1a90de80d
aleisha #2 ⊹ uc uc uc


(23/06 - presque la date du jour !)laila (fb 2015)andrew (fb 2020)ottoeliot #2louisacarlyprimrosemay #2birdie #2 & jordan #2spencer #2jessalyn #2caitriona #2murphy (ua)

I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 Giphy
miran ⊹ if i was dying on my knees, you would be the one to rescue me and if you were drowned at sea, i'd give you my lungs so you could breathe.

RPs EN ATTENTE : J'EN AI PAS YOUHOU JE SUIS (presque) RAISONNABLE YEEES.
RPs TERMINÉS : (2001) ichabod (2015) autumn #1raphael #2 (2016) archie #1 (2017)archie #2 (2019) reese #1archie #3 hannahkeith (2020) sawyer #1dylane #1eve #1raphael #1jessalyn (+ sawyer)eve #3ivy #4ivy #5lucia #1birdieprojet xelias #6eve #4ilariamolly #1hannah #2anastasiadylane #2ava #2halsey #2eve #5raphael #3raphael #4clyde #1lenamolly #2sawyer #2 (2021) ivy #6peterjordan raphael #5anastasia #2 & raphael #6eve #6raphael #7sawyer #3ichabod #2ally #1eleonor eliotautumn #2may #1 › › lena #2ezracaitrionaautumn #3raphael #8spencer #1autumn #5owen #1aleisha #1

autumn ua #1 (slasher)

abandonnés
hannah (ua)miramavihalseylexcalista sashaelias #7 & ava #1fionarheareeseava #3ellisonrhea 2.0ally #2averyclyde #2olivermichaela (fb)noreen

I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 Kx4f
RACE OF AUSTRALIA
lancementelias #1birdie & eliasjacob & eliasivy #1grace, isaac & eliassienna, gregory & eliassujet communivy #2eve #2élimination s1lancement s2elias #2ivy #3sienna #1elias #3suite s2elias #4elias #5team grisy
AVATAR : dan cutie pie smith.
CRÉDITS : ssoveia (ava), dansdraw & leave (gifs), cham, harley, bleeding_light & mandown (crackships), loonywaltz (ub).
DC : finnley coverdale, alfie maslow & maisie moriarty.
PSEUDO : leave.
INSCRIT LE : 01/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t29377- https://www.30yearsstillyoung.com/t29503- https://www.30yearsstillyoung.com/t29523- https://www.30yearsstillyoung.com/t30784-kieran-halstead

I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 Empty
Message(#) Sujet: Re: I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 EmptyMar 12 Oct - 23:09



@IVY WATERHOUSE & KIERAN HALSTEAD ⊹⊹⊹ i can feel your eyes in the back of my head, burning, burning, burning, floating through the room as the hairs on my arms are rising, rising, rising, i'm chemically drawn closer to you.

Dans d’autres circonstances, je n’aurais pas valorisé la fuite de Kieran. Il s’agit de mécanisme de défense par défaut et celui-ci ne fait qu’en amener d’autres avec lui, plutôt que de lui permettre de trouver des solutions. À première vue, celle qui concerne la situation qu’il traverse est simple : réitérer ses sentiments à Eve plutôt que s’entêter à ne pas pouvoir lui faire confiance. Oui, sur le papier, c’est simple. Dans les faits, c’est là quelque chose que je ne valorise pas : hors de question qu’il retombe dans les bras de la blonde aussi facilement. Kieran serait prêt à se jeter dans ceux-ci, de mon côté j’insiste sur le fait de la laisser ramer pour retrouver la confiance du dessinateur. Et si j’étais persuadé qu’il s’opposerait avec vigueur à mon plan, le fait est qu’il l’a accepté avec une facilité qui me fait réaliser que, peut-être, il a conscience qu’elle a usé et abusé de sa confiance de trop nombreuses fois au cours des derniers mois. Je ne pensais pas qu’Eve arriverait à lui faire tester les limites de sa patience, mais eh, c’est bien, on avance et c’est peut-être la première fois que je porte la blonde dans mon cœur pour mieux l’éloigner de celui de Kieran (bien que les deux soient finalement les mêmes). Sa fuite s’est accompagnée d’une autre blonde, qui, elle, commence à avoir de l’intérêt à mes yeux (et à ceux de Kieran, même s’il se condamne à cette idée). Si leurs situations ne sont pas comparables, ce voyage ne vise pas qu’à l’aider à savoir que faire vis-à-vis de la jeune maman qui l’attend à Brisbane, mais vise également à aider l’influenceuse à se changer les idées (même si Kieran a conscience que rien n’est aussi facile que ça, bien au contraire, en vue de ce qu’elle traverse).

Ils ont prétendu que tout allait bien. Ils ont oublié de parler d’Eve, du bébé, de la réalité qui les attend lorsqu’ils retourneront à Brisbane pour faire ce qu’ils se sont promis : un retour en arrière d’il y a quelques mois, lorsque leurs vies avaient du sens et ne s’effondraient pas, quand ils se sont connus durant Race of Australia et que leurs seules préoccupations visaient à profiter de cette aventure, à tester les limites du brun (pour elle) et à éviter la blonde (pour lui). Ils allaient bien à cette époque, c’est certain. Je me souviens de la légèreté qu’a pu ressentir Kieran à plusieurs reprises avant qu’ils ne soient rattrapés par la réalité, toujours la même sous la forme d’une Eve profitant de l’occasion pour lui annoncer sa vie de couple et briser tous ses espoirs. Aujourd’hui, c’est elle qui lui a avoué ses sentiments et... non, Kieran. On a dit qu’on ne pensait pas à Eve, pas autant en tout cas et qu’elle ne mérite pas que tu ressasses encore toute votre histoire qui, si tu veux mon avis (tu ne le veux pas) est bien trop lourde pour toi. Il y a trop de choses, trop de difficultés, trop de douleur entre vous et ce n’est certainement pas une bonne idée d’envisager de la retrouver aussitôt revenu au centre-ville. Il ne m’écoute déjà plus, Kieran, silencieux la plupart du temps même avec Ivy qui a commencé à briser sa carapace. Une Ivy qui, elle-aussi, se veut de plus en plus silencieuse. Et ça fait mal, Kieran, pas vrai ? ça fait mal de réaliser pourquoi elle est aussi silencieuse, n’est-ce pas ? Il ne dit jamais rien, notre protagoniste, mais il sait. Il a repéré les signes voilà plusieurs heures, lorsque son humeur a changé et que ses dents ont commencé à grincer. Il s’est écarté quelques instants pour aller lui chercher de l’eau et d’autres snacks, conscient pourtant que ce n’est pas ce dont elle a besoin. “On est à combien de kilomètres de Brisbane ?” Elle lui demande lorsqu’il revient vers elle et il hausse les épaules. « Vaut mieux pas que je te dise, ça va te déprimer. » Il souligne en souriant. Il met encore ça sur un des caprices dont elle l’a habitué, alors qu’il sait que ça n’a rien à voir. “Je pense qu’on devrait rentrer plus tôt. Faut qu’on essaie de faire le chemin d’une traite.” Il fronce les sourcils. « C’est impossible, Ivy, c’est... c’est beaucoup trop loin. » Il admet avec hésitation, détestant – comme toujours – ce rôle de porteur de mauvaise nouvelle. “Me demande pas pourquoi, je te vois venir.” Il lève les mains en signe de bonne foi alors que son regard se veut perdu, attristé, surtout. À quoi tu joues, Ivy ? Dans d’autres circonstances, il aurait eu un sentiment d’abandon lié au fait qu’elle ne veut vraisemblablement plus être en sa compagnie, à cet instant il sait (pour une fois) que ça n’a rien à voir. Et c’est bien dommage qu’il considère sa valeur uniquement parce qu’il y a une raison plus importante au désintérêt qu’elle lui porte. « Est-ce que ça va ? » Il finit par lui demander, toujours hésitant, finissant par lui tendre sa bouteille d’eau. « Tiens, ça te fera du bien. » Et cette fois-ci, ce n’est plus l’hésitation dans sa voix, mais une tristesse qu’il n’arrive pas à contenir. Pourquoi t’es comme eux, Ivy ?



:l: :

Revenir en haut Aller en bas
Ivy Waterhouse
Ivy Waterhouse
la golden baby
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans, née le 9 août 1992
SURNOM : Ivy c'est bien assez court.
STATUT : Elle papillonne, s'attarde rarement dans une seule relation. Elle sait étudier toutes les possibilités pour choisir la meilleure option. Ca c'est ce qu'elle raconte au monde, en vérité, elle aime un homme et ce n'est pas réciproque.
MÉTIER : Elle revient après un mois de cure pour gérer cette ruine qu'est le label de Jack.
LOGEMENT : /
I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 A8b1e7d772295937fe97004aabf9a1f0
POSTS : 776 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Italienne * Parle plusieurs langues couramment (dont français, espagnol et italien) * Ne travaille pas * Gamine pourrie gâtée, princesse capricieuse par excellence * N'aime pas vraiment être proche des gens mais déteste être seule * Est souvent entourée d'une armée de fan qui s'amusent à le prendre en photo et elle adore ça * Père ambassadeur et mère actrice, danseuse, et mannequin * est à Brisbane depuis mars 2020, quand son père lui a coupé les vivres
RPs EN COURS : Camil#2 - Giovanni (fb) - Dinis



I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 Ffvgo
KIVY So don't make promises to me that you're gonna break
We only ever wanted one thing from this, Don't paint wonderful lies on me that wash away, We only ever wanted one thing from this, Oh, in another place. In another time, what could we have been?
#7 - #5(fb) - #8

I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 Bc3171754763577afb1740ee650bd1c368b8b535
WILLHOUSE When you say you've had enough
And you might just give it up. Oh, oh, I will never let you down. When you feeling low on love, I'll be what you dreaming of. Oh, oh, I will never let you down.



RPs TERMINÉS : #16 - #6 - èRaphaël - Penny - Rory - Amos UA - Raelyn (ua) - Team Kelloan - Elise - Damon#1 (fb) - #18 - Savannah - Jacky#16 - Anastasia - Jacob - Jacky#14 - #4 - Isaac - #14 - Colleen - Loris#3 - Matt
- Tommy - Matt (fb) - Cosimo - Diana - Loris#2 - Jacky#15 - Camil - Kieran#2 - Loris - Bella - Jack - Ariane - Elise&Jack - Saül - #19

ROA :
ROA Martin - Jacky#3 - Martin/Sienna/Greg - Martin#2 - Jacky#4 - Sienna - Kieran - Loan - Mavy&Jackleen#1 - Mavi&Jackleen#2 - Jacky#6 - Jacky#7 - Mavy#3 - Gregory - libre - Sienna#2 - commun - Jacky#12 - Loan - Mavy#10 - Mavy - Jacky#11 - Mavy - Mavy&Grenna - Mavy#11 - Ezra - #12 - Jacky#13 - Mavy#9 - #13 - #15 - Clyde (fb) - Kieran#3

I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 Vu6NQUnO_o
AVATAR : Billie Lourd
CRÉDITS : Merenwen(avatar), loonywaltz (usebar)
DC : /
Femme (elle)
INSCRIT LE : 15/04/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t30423-like-a-white-mercedes-always-been-running-too-fast-ivy https://www.30yearsstillyoung.com/t30664-ivy-waterhouse#1349241 https://www.30yearsstillyoung.com/t30665-ivy-waterhouse#1349257

I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 Empty
Message(#) Sujet: Re: I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 EmptySam 23 Oct - 10:54


Je déteste cette sensation, et je me demande à quel moment j’ai bien pu écouler tout le stock. Tout était prévu, je n’en prends pas autant d’habitude pas vrai ? Je ne suis pas accro à ça, je ne veux pas y croire. Pourtant, la réaction de mon corps dit tout le contraire. Je tremble, j’ai chaud puis j’ai froid quelques secondes après et j’ai l’impression que ma tête va exploser. J’oublie tout, toutes les bonnes résolutions que l’on était en train de prendre avec Kieran durant ce voyage. J’ai besoin de poudre, et je ne sais pas où en trouver. Je vais devenir folle, je vais finir par me mettre à hurler au milieu de la rue si ma tête continue de me torturer de cette manière. Il faut que je rentre à Brisbane, mais je n’ai aucune putain d’idée d’où on se trouve en ce moment. Je suis persuadée que Kieran ne sait rien, qu’il n’a rien vu, je le cache bien. Ou je le cachais bien, quand ça allait, quand j’avais encore tout ce qu’il me fallait sur moi.

Il revient et je ne sais pas ce qu’il a acheté, les boissons et la nourriture ne m’intéressent pas. Et je sais pertinemment que le jeune homme ne voudrait pas m’apporter quoi que ce soit d’autre, même si ça me serait très utile. « Vaut mieux pas que je te dise, ça va te déprimer. » Je serre encore un peu plus les dents. Je tente de garder une respiration normale mais ça devient de plus en plus difficile. Je ne dis rien, je ne peux pas répondre à ça, je ne peux pas lui expliquer pourquoi j’ai besoin de rentrer. Au fond, s’il n’y avait pas la cocaïne, j’aurais aimé passer des mois, même des années à sillonner les routes seule avec lui. Il est parfait Kieran, et je me demande encore comme il peut bien réussir à me supporter depuis aussi longtemps. Cette relation étrange est devenue bien plus importante pour moi que je n’oserais l’admettre. Je ne sais pas où j’en serais aujourd’hui s’il n’avait pas été là, mais je suis bien trop fière pour le lui dire et le remercier en le regardant droit dans les yeux. « C’est impossible, Ivy, c’est... c’est beaucoup trop loin. » “Il doit bien y avoir un moyen.” Je déglutis, je marmonne dans ma barbe, je réfléchis seule parce que c’est mon problème. Je serais capable de faire ou dire n’importe quoi pour avoir ce que je veux.

Le silence me semble long alors que je regarde dans le vide. Je ne sais pas quoi faire, ni comment m’en sortir. Je n’ai jamais ressenti une chose pareille, je n’ai jamais eu autant besoin de quelque chose. J’ai l’impression que c’est vital, et je n’ai pas envie de refuser à mon corps ce dont il a besoin, je n’ai aucune volonté à arrêter de me sentir mieux. Et la cocaïne m’aide à aller mieux. « Est-ce que ça va ? » Je pince les lèvres. Rien ne va, je ne me suis jamais sentie aussi mal de ma vie à part le jour de mon accouchement. “Tout va bien.” Ma voix est cassée, et je n’arrive pas à jouer la comédie. “Ca doit être la fatigue, ça fait un moment qu’on bouge partout.” Je hausse les épaules, je fais de mon mieux pour le moment. Mais j’ai envie de hurler. « Tiens, ça te fera du bien. » Je fronce le nez et attrape une sucrerie. Je mange, j’essaie de penser à autre chose mais plus les minutes passent plus c’est difficile. “Ca marche pas.” Je ne parle pas fort, j’espère qu’il ne m’entend pas réfléchir à voix haute. Je me lève et je commence à faire les cents pas, j’ai l’impression que je vais exploser et je ne veux pas que ce soit Kieran qui prenne tout en pleine tête alors qu’il n’a rien demandé.


[/quote]


Just can't get enough guy, chest always so puffed guy. I'm that bad type, make your girlfriend mad type, might seduce your dad type. I'm the bad guy, duh.

I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 3yMbGgA
I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 7ZWT0EU
I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 KO9amZO
I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 U4SNfvv
I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 OrLErGE
I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 2Gt2RfY
I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 R5x0JQM
I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 XXVvg8f

I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 CZnLZSP
Revenir en haut Aller en bas
Kieran Halstead
Kieran Halstead
les cicatrices de la mémoire
les cicatrices de la mémoire
Voir le profil de l'utilisateur
I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 IAeu3cF ÂGE : trente-deux (14.07). on évite le sujet, merci.
SURNOM : agnes par sa soeur, « kiki » par les autres (couché, grrrrhhhh).
STATUT : célibataire, commence (enfin) à comprendre qu'il doit apprendre à s'aimer avant d'aimer les autres. la tâche est plus difficile que prévue.
MÉTIER : illustrateur (fauché) en freelance et prof (dépité) d’arts visuels.
LOGEMENT : 178 oxlade drive (fv), avec raphael, dans une colocation 100% malaise.
I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 0c6fb8ac8089c22851b9f4d117390f8da04bd5f5
POSTS : 2292 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : placé en foyer, proche des familles qui l’ont élevé, considère qu’il a une infinité de parents et frères/sœurs ≈ souffre de cette absence d’identité propre ≈ réservé, maladroit, optimiste, vit dans un monde imaginaire ≈ vient de quitter sa fiancée, prend le mauvais rôle de cette rupture, soulagé malgré sa phobie de la solitude ≈ essaie de reprendre confiance en lui, de renouer avec ses proches, de retrouver sa place ≈ préfère la compagnie des pop et des jeux vidéo aux humains ≈ du talent au bout des doigts, aucune motivation d’en faire quelque chose ≈ trop mou, trop paresseux, trop paumé.
RPs EN COURS : I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 Ee6546671ef68fc2c744a91dcde2d42b65fd93b9
4 (noël 2016), #6 , #7 & ua #2 (married) ⊹ cause i killed someone for you. you have to understand that the one i killed is me. changing what i was for what you wanted me to be, i followed your direction, did everything you asked. i hope that makes you happy, cause there's just no turning back. would you love me more if i killed someone for you?

I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 Nhc1JWP
halloway #2 (fb) ⊹ i sat alone, in bed till the morning, i'm crying, "they're coming for me" and i tried to hold these secrets inside me, my mind's like a deadly disease.

I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 8978
kieyer #4 ⊹ close your eyes and think of me and soon i will be there to brighten up even your darkest night. you just call out my name and you know wherever i am i'll come running, to see you again.

I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 Tumblr_nwa28cKVWY1qdjmcko6_250
hally #9 ⊹ mess me up, yeah, but no one does it better, there's nothin' better, that's just the way you make me feel.

I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 629bc353b5f562bc657a76bc213bffd286bc1244
kivy #7 & kivy #8 ⊹ stroke my head and i'm fine, it's really simple, i'm feeling good, i feel myself and i'm feeling understood.

I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 F957192ad20d19e0a13644a235f140c1a90de80d
aleisha #2 ⊹ uc uc uc


(23/06 - presque la date du jour !)laila (fb 2015)andrew (fb 2020)ottoeliot #2louisacarlyprimrosemay #2birdie #2 & jordan #2spencer #2jessalyn #2caitriona #2murphy (ua)

I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 Giphy
miran ⊹ if i was dying on my knees, you would be the one to rescue me and if you were drowned at sea, i'd give you my lungs so you could breathe.

RPs EN ATTENTE : J'EN AI PAS YOUHOU JE SUIS (presque) RAISONNABLE YEEES.
RPs TERMINÉS : (2001) ichabod (2015) autumn #1raphael #2 (2016) archie #1 (2017)archie #2 (2019) reese #1archie #3 hannahkeith (2020) sawyer #1dylane #1eve #1raphael #1jessalyn (+ sawyer)eve #3ivy #4ivy #5lucia #1birdieprojet xelias #6eve #4ilariamolly #1hannah #2anastasiadylane #2ava #2halsey #2eve #5raphael #3raphael #4clyde #1lenamolly #2sawyer #2 (2021) ivy #6peterjordan raphael #5anastasia #2 & raphael #6eve #6raphael #7sawyer #3ichabod #2ally #1eleonor eliotautumn #2may #1 › › lena #2ezracaitrionaautumn #3raphael #8spencer #1autumn #5owen #1aleisha #1

autumn ua #1 (slasher)

abandonnés
hannah (ua)miramavihalseylexcalista sashaelias #7 & ava #1fionarheareeseava #3ellisonrhea 2.0ally #2averyclyde #2olivermichaela (fb)noreen

I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 Kx4f
RACE OF AUSTRALIA
lancementelias #1birdie & eliasjacob & eliasivy #1grace, isaac & eliassienna, gregory & eliassujet communivy #2eve #2élimination s1lancement s2elias #2ivy #3sienna #1elias #3suite s2elias #4elias #5team grisy
AVATAR : dan cutie pie smith.
CRÉDITS : ssoveia (ava), dansdraw & leave (gifs), cham, harley, bleeding_light & mandown (crackships), loonywaltz (ub).
DC : finnley coverdale, alfie maslow & maisie moriarty.
PSEUDO : leave.
INSCRIT LE : 01/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t29377- https://www.30yearsstillyoung.com/t29503- https://www.30yearsstillyoung.com/t29523- https://www.30yearsstillyoung.com/t30784-kieran-halstead

I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 Empty
Message(#) Sujet: Re: I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 EmptyMar 9 Nov - 23:32



Elle s’énerve, Ivy. Elle s’énerve et ça se traduit dans son attitude, dans ses gestes incessants. Elle n’a pas l’air bien, aussi, si l’on jette un seul coup d’œil à son visage et que l’on aperçoit ses traits fermés. Mais Kieran est observateur. C’est ce que tu aimes te dire pour ne pas admettre que les images qui s’imposent à toi en la voyant elle font mal, n’est-ce pas ? J’essaie de les chasser, crois-moi, mais c’est impossible : elles sont ancrées en toi et si tu n’as pas réussi à t’en débarrasser après vingt ans, j’imagine que ma volonté n’aura pas beaucoup plus d’effets sur la douleur que cette situation te cause. J’aimerais pouvoir t’aider, Kieran, crois-moi. J’aimerais pouvoir appuyer sur un bouton pause, non mieux, sur celui qui effacera par mégarde la rétrospective de ta vie avec tes parents. J’aimerais, mais je n’y arrive pas ; parce que je n’ai pas encore trouvé le secret pour effacer tout le mal causé par cette foutue loterie de la vie qui ne l’a jamais épargné. J’espérais seulement qu’Ivy n’essayerait pas, elle-aussi, d’y jouer à son détriment. Parce qu’elle grince des dents, Ivy. Elle grince des dents et elle n’arrête pas de bouger. Elle transpire un peu, aussi, si l’on regarde bien le coin de son front, lorsque ses cheveux ne sont pas habilement placés devant celui-ci. “Il doit bien y avoir un moyen.” Elle devient irritable, surtout, Ivy et il reste interdit un instant alors que son regard se perd sur elle. Il s’inquiète, c’est tout. Pour elle, évidemment. Mais la vérité, Kieran, tu ne peux pas me la cacher : tu t’inquiètes pour toi. Les images se déploient et ne font que m’indiquer que cette irritabilité cause ta peur ; parce que l’expérience n’implique pas d’anticiper la réaction des autres. Et je vois que tu n’as jamais réussi avec ton père – peut-on vraiment l’appeler ainsi ? Pas plus que tu n’as réussi à maîtriser l’instabilité émotionnelle de ta mère – là-aussi, c’est douloureux de leur donner ce statut. Et je sais que ça fait mal, d’être renvoyé à des souvenirs que tu jures avoir oubliés et qui pourtant, j’en témoigne tristement, sont perpétuellement là. C’est le problème, au milieu des mensonges. Comment avouer que ce comportement te blesse alors que tu jures à qui veut l’entendre que tu n’en as jamais été témoin ? « Oui, ça s’appelle la téléportation et, malheureusement, ça n’existe toujours pas, Ivy. » Il souligne, se cachant derrière l’humour et la naïveté. Ne pas entrer dans le conflit, ne pas permettre à celui-ci d’escalader, là-aussi tu as bien retenu la leçon, n’est-ce pas ? “Tout va bien.” À d’autres, Waterhouse. Et dire que je commençais à t’apprécier et à considérer tout le bien que tu as apporté à Kieran. “Ca doit être la fatigue, ça fait un moment qu’on bouge partout.” Si seulement ce n’était que la fatigue, Ivy. « Sûrement, oui. » Il essaie, Kieran, il essaie vraiment de trouver la solution pour garder la situation sous contrôle – mais il n’a pas plus de réponse aujourd’hui qu’il n’en avait il y a vingt ans. “Ca marche pas.” Il se lève pour la rejoindre, pose doucement sa main sur son bras pour attirer son attention et l’arrêter dans ses pas. « T’as raison, c’est la fatigue. » Toujours aussi faussement naïf, Kieran. « Écoute, on va... on a un peu d’argent, on peut sûrement trouver un petit hôtel pas cher pour se reposer cette nuit. » Il piochera dans ses maigres économies s’il faut ; ça leur changera des nuitées gratuites chez l’habitant, mais si c’est ce dont Ivy a besoin (pas du tout). « Et demain, on essayera de reprendre la route. Ça ira sûrement mieux d’ici-là. » Hein, Ivy ? Dis-le que ça ira mieux. Dis-le que tu n’es pas vraiment comme ça.

@Ivy Waterhouse :l:



:l: :

Revenir en haut Aller en bas
Ivy Waterhouse
Ivy Waterhouse
la golden baby
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans, née le 9 août 1992
SURNOM : Ivy c'est bien assez court.
STATUT : Elle papillonne, s'attarde rarement dans une seule relation. Elle sait étudier toutes les possibilités pour choisir la meilleure option. Ca c'est ce qu'elle raconte au monde, en vérité, elle aime un homme et ce n'est pas réciproque.
MÉTIER : Elle revient après un mois de cure pour gérer cette ruine qu'est le label de Jack.
LOGEMENT : /
I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 A8b1e7d772295937fe97004aabf9a1f0
POSTS : 776 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Italienne * Parle plusieurs langues couramment (dont français, espagnol et italien) * Ne travaille pas * Gamine pourrie gâtée, princesse capricieuse par excellence * N'aime pas vraiment être proche des gens mais déteste être seule * Est souvent entourée d'une armée de fan qui s'amusent à le prendre en photo et elle adore ça * Père ambassadeur et mère actrice, danseuse, et mannequin * est à Brisbane depuis mars 2020, quand son père lui a coupé les vivres
RPs EN COURS : Camil#2 - Giovanni (fb) - Dinis



I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 Ffvgo
KIVY So don't make promises to me that you're gonna break
We only ever wanted one thing from this, Don't paint wonderful lies on me that wash away, We only ever wanted one thing from this, Oh, in another place. In another time, what could we have been?
#7 - #5(fb) - #8

I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 Bc3171754763577afb1740ee650bd1c368b8b535
WILLHOUSE When you say you've had enough
And you might just give it up. Oh, oh, I will never let you down. When you feeling low on love, I'll be what you dreaming of. Oh, oh, I will never let you down.



RPs TERMINÉS : #16 - #6 - èRaphaël - Penny - Rory - Amos UA - Raelyn (ua) - Team Kelloan - Elise - Damon#1 (fb) - #18 - Savannah - Jacky#16 - Anastasia - Jacob - Jacky#14 - #4 - Isaac - #14 - Colleen - Loris#3 - Matt
- Tommy - Matt (fb) - Cosimo - Diana - Loris#2 - Jacky#15 - Camil - Kieran#2 - Loris - Bella - Jack - Ariane - Elise&Jack - Saül - #19

ROA :
ROA Martin - Jacky#3 - Martin/Sienna/Greg - Martin#2 - Jacky#4 - Sienna - Kieran - Loan - Mavy&Jackleen#1 - Mavi&Jackleen#2 - Jacky#6 - Jacky#7 - Mavy#3 - Gregory - libre - Sienna#2 - commun - Jacky#12 - Loan - Mavy#10 - Mavy - Jacky#11 - Mavy - Mavy&Grenna - Mavy#11 - Ezra - #12 - Jacky#13 - Mavy#9 - #13 - #15 - Clyde (fb) - Kieran#3

I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 Vu6NQUnO_o
AVATAR : Billie Lourd
CRÉDITS : Merenwen(avatar), loonywaltz (usebar)
DC : /
Femme (elle)
INSCRIT LE : 15/04/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t30423-like-a-white-mercedes-always-been-running-too-fast-ivy https://www.30yearsstillyoung.com/t30664-ivy-waterhouse#1349241 https://www.30yearsstillyoung.com/t30665-ivy-waterhouse#1349257

I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 Empty
Message(#) Sujet: Re: I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 EmptyMar 23 Nov - 13:00


J’ai mal partout, c’est terrible cette sensation. Je soupire, mes dents grincent et ma tête est sur le point d’exploser. Je ne sais pas combien de temps je peux tenir comme ça. Je suis terrifiée, je ne me suis jamais sentie aussi mal, mais je refuse de penser que je peux être accro à cette poudre blanche qui me manque tant à cet instant précis. J’en ai besoin, juste une ligne, ça serait suffisant. J’ai besoin de rentrer, ou au moins de trouver quelqu’un qui pourrait m’en donner un peu, parce que je n’ai pas d’argent sur moi. Je reste assise au sol un long moment, les jambes sur ma poitrine. Je ne veux rien montrer, mais je souffre trop à cet instant. Je n’aime pas que Kieran me voit comme ça, mais il est la seule personne à être là pour moi. « Oui, ça s’appelle la téléportation et, malheureusement, ça n’existe toujours pas, Ivy. » Je n’ai pas vraiment envie de rire, mais je force un sourire pour essayer de faire comme si tout allait bien. “Je te fais confiance, tu peux nous construire une machine rapidement. On deviendrait riche !” Je pourrais donner des millions que je n’ai pas à la personne qui inventerait cette foutue machine.

« Sûrement, oui. » C’est la fatigue, c’est ce qui explique le mieux cette situation hein ? Je suis très très fatiguée et c’est pour ça que mes dents grincent, que j’ai des sueurs froides et que je transpire à ce point. Je déglutis, ferme les yeux une seconde et tente de me concentrer à nouveau sur Kieran qui est là pour moi, et qui a l’air aussi terrifié que perdu. « T’as raison, c’est la fatigue. » Je hoche la tête. “Bien sûr.” J’ai raison, j’ai toujours raison, il se fera à l’idée un jour. « Écoute, on va... on a un peu d’argent, on peut sûrement trouver un petit hôtel pas cher pour se reposer cette nuit. » Je serre les dents, je ne sais pas comment je pourrais tenir une nuit de plus, et je n’ai pas envie de dire à Kieran de faire le tour de l’Australie pour me trouver une dose. Nous n’avons plus d’argent, alors je ne sais même pas comment on pourrait en ramener. “J’ai peur d’être malade” Ah, donc ça ne serait pas que la fatigue finalement. « Et demain, on essayera de reprendre la route. Ça ira sûrement mieux d’ici-là. » “Kieran je…” Je ne sais même pas quoi dire, à part que je souffre et que j’ai besoin d’une chose qu’il ne validera pas une seule seconde. “Je sais pas si je vais survivre à cette nuit.” Ce n’est même pas une blague, j’ai réellement l’impression que je pourrais mourir à tout moment, et je ne sais pas comment passer cette douleur. “Je suis désolée.” Je suis en train de tout gâcher et je sens que lui aussi va me détester, finalement, tout le monde finit toujours par partir et me détester, c’est le cycle de la vie. “Il faut qu’on trouve quelque chose.” Je me suis levée avec je ne sais quelle force, et je fais les cents pas au milieu de la route. “On pourrait… trouver une soirée, ça changerait du ROA 2.0 qu’on fait depuis le début… Ou… il y a peut-être des routiers qui feraient la route d’une traite ?” Je ne sais plus quoi faire, et je dois avoir l’air d’une folle. Je ne sais pas s’il me pardonnera un jour d’être comme ça, et pourtant, je ne veux pas y penser maintenant. C’est sûrement quelque chose que je finirai par regretter.



Just can't get enough guy, chest always so puffed guy. I'm that bad type, make your girlfriend mad type, might seduce your dad type. I'm the bad guy, duh.

I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 3yMbGgA
I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 7ZWT0EU
I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 KO9amZO
I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 U4SNfvv
I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 OrLErGE
I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 2Gt2RfY
I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 R5x0JQM
I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 XXVvg8f

I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 CZnLZSP
Revenir en haut Aller en bas
Kieran Halstead
Kieran Halstead
les cicatrices de la mémoire
les cicatrices de la mémoire
Voir le profil de l'utilisateur
I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 IAeu3cF ÂGE : trente-deux (14.07). on évite le sujet, merci.
SURNOM : agnes par sa soeur, « kiki » par les autres (couché, grrrrhhhh).
STATUT : célibataire, commence (enfin) à comprendre qu'il doit apprendre à s'aimer avant d'aimer les autres. la tâche est plus difficile que prévue.
MÉTIER : illustrateur (fauché) en freelance et prof (dépité) d’arts visuels.
LOGEMENT : 178 oxlade drive (fv), avec raphael, dans une colocation 100% malaise.
I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 0c6fb8ac8089c22851b9f4d117390f8da04bd5f5
POSTS : 2292 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : placé en foyer, proche des familles qui l’ont élevé, considère qu’il a une infinité de parents et frères/sœurs ≈ souffre de cette absence d’identité propre ≈ réservé, maladroit, optimiste, vit dans un monde imaginaire ≈ vient de quitter sa fiancée, prend le mauvais rôle de cette rupture, soulagé malgré sa phobie de la solitude ≈ essaie de reprendre confiance en lui, de renouer avec ses proches, de retrouver sa place ≈ préfère la compagnie des pop et des jeux vidéo aux humains ≈ du talent au bout des doigts, aucune motivation d’en faire quelque chose ≈ trop mou, trop paresseux, trop paumé.
RPs EN COURS : I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 Ee6546671ef68fc2c744a91dcde2d42b65fd93b9
4 (noël 2016), #6 , #7 & ua #2 (married) ⊹ cause i killed someone for you. you have to understand that the one i killed is me. changing what i was for what you wanted me to be, i followed your direction, did everything you asked. i hope that makes you happy, cause there's just no turning back. would you love me more if i killed someone for you?

I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 Nhc1JWP
halloway #2 (fb) ⊹ i sat alone, in bed till the morning, i'm crying, "they're coming for me" and i tried to hold these secrets inside me, my mind's like a deadly disease.

I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 8978
kieyer #4 ⊹ close your eyes and think of me and soon i will be there to brighten up even your darkest night. you just call out my name and you know wherever i am i'll come running, to see you again.

I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 Tumblr_nwa28cKVWY1qdjmcko6_250
hally #9 ⊹ mess me up, yeah, but no one does it better, there's nothin' better, that's just the way you make me feel.

I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 629bc353b5f562bc657a76bc213bffd286bc1244
kivy #7 & kivy #8 ⊹ stroke my head and i'm fine, it's really simple, i'm feeling good, i feel myself and i'm feeling understood.

I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 F957192ad20d19e0a13644a235f140c1a90de80d
aleisha #2 ⊹ uc uc uc


(23/06 - presque la date du jour !)laila (fb 2015)andrew (fb 2020)ottoeliot #2louisacarlyprimrosemay #2birdie #2 & jordan #2spencer #2jessalyn #2caitriona #2murphy (ua)

I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 Giphy
miran ⊹ if i was dying on my knees, you would be the one to rescue me and if you were drowned at sea, i'd give you my lungs so you could breathe.

RPs EN ATTENTE : J'EN AI PAS YOUHOU JE SUIS (presque) RAISONNABLE YEEES.
RPs TERMINÉS : (2001) ichabod (2015) autumn #1raphael #2 (2016) archie #1 (2017)archie #2 (2019) reese #1archie #3 hannahkeith (2020) sawyer #1dylane #1eve #1raphael #1jessalyn (+ sawyer)eve #3ivy #4ivy #5lucia #1birdieprojet xelias #6eve #4ilariamolly #1hannah #2anastasiadylane #2ava #2halsey #2eve #5raphael #3raphael #4clyde #1lenamolly #2sawyer #2 (2021) ivy #6peterjordan raphael #5anastasia #2 & raphael #6eve #6raphael #7sawyer #3ichabod #2ally #1eleonor eliotautumn #2may #1 › › lena #2ezracaitrionaautumn #3raphael #8spencer #1autumn #5owen #1aleisha #1

autumn ua #1 (slasher)

abandonnés
hannah (ua)miramavihalseylexcalista sashaelias #7 & ava #1fionarheareeseava #3ellisonrhea 2.0ally #2averyclyde #2olivermichaela (fb)noreen

I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 Kx4f
RACE OF AUSTRALIA
lancementelias #1birdie & eliasjacob & eliasivy #1grace, isaac & eliassienna, gregory & eliassujet communivy #2eve #2élimination s1lancement s2elias #2ivy #3sienna #1elias #3suite s2elias #4elias #5team grisy
AVATAR : dan cutie pie smith.
CRÉDITS : ssoveia (ava), dansdraw & leave (gifs), cham, harley, bleeding_light & mandown (crackships), loonywaltz (ub).
DC : finnley coverdale, alfie maslow & maisie moriarty.
PSEUDO : leave.
INSCRIT LE : 01/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t29377- https://www.30yearsstillyoung.com/t29503- https://www.30yearsstillyoung.com/t29523- https://www.30yearsstillyoung.com/t30784-kieran-halstead

I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 Empty
Message(#) Sujet: Re: I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 EmptyMar 14 Déc - 22:44



Elle est terriblement mal, Ivy et il faudrait être aveugle pour ne pas le remarquer. Pourtant, Kieran joue ce rôle, minimise l’importance de son mal-être ou, plutôt, le justifier par des excuses qui, il le sait, n’en sont pas. Il n’est pas stupide et c’est de sa faute s’il en est là, peu importe ce que tous les discours peuvent dire, peu importe la manière dont ce manque s’est immiscé en elle, peu importe les raisons pour lesquelles elle en arrivée là. Kieran sait qu’il s’agit d’éléments à prendre en compte, mais il ressent surtout cette souffrance trop familière d’être celui qui subit, qui n’a que son impuissance face à l’auto-sabotage d’une personne chère à ses yeux. C’est un rôle qu’on oublie trop souvent et il sait mieux que personne à quel point il est détestable. Alors elle l’excusera, Ivy, s’il n’arrive pas à céder à ce qu’il apparente à un caprice. C’est un caprice de se mettre dans cet état, c’est une solution de facilité qu’il ne veut pas valoriser en cédant à ses demandes. “Je te fais confiance, tu peux nous construire une machine rapidement. On deviendrait riche !” Et même lorsqu’elle force un sourire, même lorsqu’elle tente l’humour comme lui, ça ne prend pas. Ça ne prend pas car elle n’est pas sincère, la blonde, à cet instant. Elle ne fait que le caresser dans le sens du poil pour mieux le mettre dans sa poche et le gout amer que ça lui provoque, le goût de déjà-vu détestable n’est pas si anodin ; peut-être est-ce le début de beaucoup de choses, si Kieran acceptait qu’il ne supporte plus d’être le pantin des autres. Il reste muet, se contente de pincer les lèvres. En plus de jouer à l’aveugle, il revêt alors son plus beau rôle, celui de l’idiot qui ne comprend pas grand-chose – alors pour sa machine, elle ne peut vraiment pas compter sur son esprit supposément vide.

C’est la fatigue, oui, c’est un beau mensonge pour expliquer la situation, c’en est un encore plus beau pour ne pas que les tensions deviennent si grandes qu’il n’arrivera pas à afficher son habituel masque de neutralité et d’ignorance. Pourtant, celui-ci est difficile à faire craqueler, encore plus à faire tomber, mais Ivy use d’arguments imparables en appuyant sur un passé avec lequel il n’a pas encore fait la paix. “Bien sûr.” Elle acquiesce et il ne dit rien. Elle a bon dos, la fatigue. Mais puisqu’ils sont supposés jouer le jeu jusqu’au bout, il poursuit sur cette voie-là en proposant des solutions qu’évidemment, elle n’écoute pas. “J’ai peur d’être malade” Ah, maintenant, c’est une question de maladie. « Malade ? » Il répète après elle, innocemment, d’un ton bienveillant. Il a bien appris à jouer la comédie, avec le temps, Kieran, il sait masquer ses émotions et contenir sa rage, il sait encore plus jouer à l’imbécile qui ne comprend pas. Malade ? De quoi elle parle, voyons ? Pour quelle raison serait-elle malade ? “Kieran je…” Tu quoi, Ivy ? Tu as besoin de ta dose ? Tu tiens plus le coup ? T’as pas su t’en empêcher, hein ? Il y a cette petite voix dans sa tête qui devient de plus en plus imposante, contre laquelle il parvient de moins en moins à lutter. “Je sais pas si je vais survivre à cette nuit.” Il devrait s’adoucir, à cet instant, le brun. Se mettre à sa place et réviser son jugement. Pourtant, il n’arrive pas, il n’arrive pas à lui accorder la pitié qu’elle devrait lui inspirer et encore moins la clémence qu’elle lui demande. “Je suis désolée.” Bien sûr qu’elle est désolée, Ivy. C’est le principe des gens comme elle, de mal agir, de blesser, de torturer les autres, de s’excuser et de recommencer. “Il faut qu’on trouve quelque chose.” Quelque chose, oui bien sûr. Son regard ne quitte pas la jeune femme qui fait désormais les cents pas, réveillée et réactive. “On pourrait… trouver une soirée, ça changerait du ROA 2.0 qu’on fait depuis le début… Ou… il y a peut-être des routiers qui feraient la route d’une traite ?” Ç’en est trop cette fois-ci, alors que leur séjour idyllique, visant à les éloigner de leurs problèmes, ne fait qu’en apporter des nouveaux. Ça ne devait pas se passer comme ça, ils ne devaient pas en arriver-là. Ils auraient dû continuer leur route, passer des soirées entières à boire et à oublier toutes les raisons pour lesquelles ils ont eu besoin de s’échapper du monde réel. Mais Ivy ne fait qu’en rajouter sauf que cette fois-ci, ils ne peuvent pas fuir. Il ne peut pas fuir. Il ne peut pas non plus contenir ses mots lorsqu’il reprend la parole pour l’attaquer : « Il faut qu’on trouve quoi, exactement, Ivy ? » Une seule phrase, d’apparence anodine, mais qui avec le ton bien plus sévère qu’il emploie et le regard noir qu’il lui lance dénote de toute la rage qu’il s’empêche de lui jeter à la figure, sortant de son habituelle zone de neutralité et d’indifférence. « On pourrait trouver quoi en soirée ? » Il persiste, il signe, il se fait du mal et ne parvient pas à s’arrêter. « On pourrait trouver quoi quand on arrivera à Brisbane ? » Il achève, déjà honteux de cette prise de position et de cette animosité qu’il vient de lui partager. Elle s’en offusquera, ne comprendra pas et même dans son propre esprit tout se veut flou, au-delà de ce sentiment qui persiste : pourquoi tu me fais ça toi aussi, Ivy ?

@Ivy Waterhouse I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 1949770018



:l: :

Revenir en haut Aller en bas
Ivy Waterhouse
Ivy Waterhouse
la golden baby
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans, née le 9 août 1992
SURNOM : Ivy c'est bien assez court.
STATUT : Elle papillonne, s'attarde rarement dans une seule relation. Elle sait étudier toutes les possibilités pour choisir la meilleure option. Ca c'est ce qu'elle raconte au monde, en vérité, elle aime un homme et ce n'est pas réciproque.
MÉTIER : Elle revient après un mois de cure pour gérer cette ruine qu'est le label de Jack.
LOGEMENT : /
I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 A8b1e7d772295937fe97004aabf9a1f0
POSTS : 776 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Italienne * Parle plusieurs langues couramment (dont français, espagnol et italien) * Ne travaille pas * Gamine pourrie gâtée, princesse capricieuse par excellence * N'aime pas vraiment être proche des gens mais déteste être seule * Est souvent entourée d'une armée de fan qui s'amusent à le prendre en photo et elle adore ça * Père ambassadeur et mère actrice, danseuse, et mannequin * est à Brisbane depuis mars 2020, quand son père lui a coupé les vivres
RPs EN COURS : Camil#2 - Giovanni (fb) - Dinis



I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 Ffvgo
KIVY So don't make promises to me that you're gonna break
We only ever wanted one thing from this, Don't paint wonderful lies on me that wash away, We only ever wanted one thing from this, Oh, in another place. In another time, what could we have been?
#7 - #5(fb) - #8

I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 Bc3171754763577afb1740ee650bd1c368b8b535
WILLHOUSE When you say you've had enough
And you might just give it up. Oh, oh, I will never let you down. When you feeling low on love, I'll be what you dreaming of. Oh, oh, I will never let you down.



RPs TERMINÉS : #16 - #6 - èRaphaël - Penny - Rory - Amos UA - Raelyn (ua) - Team Kelloan - Elise - Damon#1 (fb) - #18 - Savannah - Jacky#16 - Anastasia - Jacob - Jacky#14 - #4 - Isaac - #14 - Colleen - Loris#3 - Matt
- Tommy - Matt (fb) - Cosimo - Diana - Loris#2 - Jacky#15 - Camil - Kieran#2 - Loris - Bella - Jack - Ariane - Elise&Jack - Saül - #19

ROA :
ROA Martin - Jacky#3 - Martin/Sienna/Greg - Martin#2 - Jacky#4 - Sienna - Kieran - Loan - Mavy&Jackleen#1 - Mavi&Jackleen#2 - Jacky#6 - Jacky#7 - Mavy#3 - Gregory - libre - Sienna#2 - commun - Jacky#12 - Loan - Mavy#10 - Mavy - Jacky#11 - Mavy - Mavy&Grenna - Mavy#11 - Ezra - #12 - Jacky#13 - Mavy#9 - #13 - #15 - Clyde (fb) - Kieran#3

I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 Vu6NQUnO_o
AVATAR : Billie Lourd
CRÉDITS : Merenwen(avatar), loonywaltz (usebar)
DC : /
Femme (elle)
INSCRIT LE : 15/04/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t30423-like-a-white-mercedes-always-been-running-too-fast-ivy https://www.30yearsstillyoung.com/t30664-ivy-waterhouse#1349241 https://www.30yearsstillyoung.com/t30665-ivy-waterhouse#1349257

I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 Empty
Message(#) Sujet: Re: I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 EmptyMar 15 Fév - 14:32


Je suis en train de souffrir le martyr, et je ne vois même pas que je suis en train de tout gâcher. Ce moment était si parfait. Mais mon besoin de drogue est trop fort pour que je puisse comprendre ce qu’il est en train de se passer dans ma tête et dans mon coeur. A cet instant, je ne vois pas que Kieran devient indispensable à ma vie. Mais malheureusement, mon cerveau pense que j’ai plus besoin de cocaïne que de lui, je comprendrai sûrement plus tard que j’avais tort, quand il sera trop tard, parce que c’est toujours comme ça que ça se passe. Je pince les lèvres, j’ai chaud, puis j’ai froid. Je ne pense pas que je vais survivre à la nuit, il faut que je trouve quelque chose, mais je ne peux pas demander à Kieran de m’aider. Il ne comprendrait pas, personne ne peut comprendre.

« Malade ? » Je sais qu’il sait, je sais qu’il me déteste mais je m’en fiche et je m’en voudrai bien assez pour ça dans quelque temps. Je déglutis, je me lève et je fais les cents pas, j’ai l’impression de ne pas avoir vraiment conscience de mon corps et de ce que je fais. Je suis une autre personne, et je ne me reconnais pas. “Peut-être… je me sens pas vraiment bien.” Au moins, sur ça, je ne mens pas. Je ressens des douleurs atroces dans tout mon corps. Je sens que plus les minutes passent plus c’est compliqué, pour lui comme pour moi. Il va s’énerver, j’ai l’impression de voir ses dents se serrer. Il ne s’est jamais vraiment énervé contre moi, on n’a jamais crié, et ça m’étonne de voir qu’il y a une personne sur la planète qui ne me hurle pas dessus.

Je parle trop, je me perds dans chacune de mes phrases. Je ne veux pas qu’on crie, j’ai besoin de lui, et besoin qu’il essaie de comprendre. « Il faut qu’on trouve quoi, exactement, Ivy ? » Les mots ne passeront pas mes lèvres, je ne réalise pas encore que je suis accro, je gère, je gère toujours tout ce qui se passe dans ma vie. Je n’aime pas son ton. “Ne t’énerve pas.” Ca aussi ça sonne presque comme un ordre, j’utilise le même ton que lui avec la voix tremblante en plus. « On pourrait trouver quoi en soirée ? » Je n’ose pas le regarder dans les yeux, je respire trop fort et mes yeux brillent trop. « On pourrait trouver quoi quand on arrivera à Brisbane ? » Il s’énerve, il monte sur ses grands chevaux et ça m’énerve. Je fronce les sourcils et je fais volte face. “Tu vas me hurler dessus peut-être ?” Je ne veux pas devenir méchante, mais mon caractère me rattrape, nous rattrape. “Je suis pas faite pour la vie de campagne, on allait pas rester sur les routes toute notre vie.” On aurait pu, on aurait dû, parce qu’à Brisbane tout est trop compliqué. “J’ai envie de sortir, et de voir des gens.” Je reprends un peu de contenance, ou du moins je fais comme si. Ce n’est pas moi cette fille qui lui fait face, c’est comme si j’étais possédée. Mais c’est plus fort que moi, et je ne peux rien faire contre les effets du manque. “T’as pas quelqu’un que tu veux retrouver en ville ?” Et si on essayait de lui faire croire que la décision vient de lui ?



Just can't get enough guy, chest always so puffed guy. I'm that bad type, make your girlfriend mad type, might seduce your dad type. I'm the bad guy, duh.

I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 3yMbGgA
I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 7ZWT0EU
I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 KO9amZO
I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 U4SNfvv
I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 OrLErGE
I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 2Gt2RfY
I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 R5x0JQM
I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 XXVvg8f

I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 CZnLZSP
Revenir en haut Aller en bas
Kieran Halstead
Kieran Halstead
les cicatrices de la mémoire
les cicatrices de la mémoire
Voir le profil de l'utilisateur
I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 IAeu3cF ÂGE : trente-deux (14.07). on évite le sujet, merci.
SURNOM : agnes par sa soeur, « kiki » par les autres (couché, grrrrhhhh).
STATUT : célibataire, commence (enfin) à comprendre qu'il doit apprendre à s'aimer avant d'aimer les autres. la tâche est plus difficile que prévue.
MÉTIER : illustrateur (fauché) en freelance et prof (dépité) d’arts visuels.
LOGEMENT : 178 oxlade drive (fv), avec raphael, dans une colocation 100% malaise.
I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 0c6fb8ac8089c22851b9f4d117390f8da04bd5f5
POSTS : 2292 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : placé en foyer, proche des familles qui l’ont élevé, considère qu’il a une infinité de parents et frères/sœurs ≈ souffre de cette absence d’identité propre ≈ réservé, maladroit, optimiste, vit dans un monde imaginaire ≈ vient de quitter sa fiancée, prend le mauvais rôle de cette rupture, soulagé malgré sa phobie de la solitude ≈ essaie de reprendre confiance en lui, de renouer avec ses proches, de retrouver sa place ≈ préfère la compagnie des pop et des jeux vidéo aux humains ≈ du talent au bout des doigts, aucune motivation d’en faire quelque chose ≈ trop mou, trop paresseux, trop paumé.
RPs EN COURS : I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 Ee6546671ef68fc2c744a91dcde2d42b65fd93b9
4 (noël 2016), #6 , #7 & ua #2 (married) ⊹ cause i killed someone for you. you have to understand that the one i killed is me. changing what i was for what you wanted me to be, i followed your direction, did everything you asked. i hope that makes you happy, cause there's just no turning back. would you love me more if i killed someone for you?

I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 Nhc1JWP
halloway #2 (fb) ⊹ i sat alone, in bed till the morning, i'm crying, "they're coming for me" and i tried to hold these secrets inside me, my mind's like a deadly disease.

I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 8978
kieyer #4 ⊹ close your eyes and think of me and soon i will be there to brighten up even your darkest night. you just call out my name and you know wherever i am i'll come running, to see you again.

I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 Tumblr_nwa28cKVWY1qdjmcko6_250
hally #9 ⊹ mess me up, yeah, but no one does it better, there's nothin' better, that's just the way you make me feel.

I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 629bc353b5f562bc657a76bc213bffd286bc1244
kivy #7 & kivy #8 ⊹ stroke my head and i'm fine, it's really simple, i'm feeling good, i feel myself and i'm feeling understood.

I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 F957192ad20d19e0a13644a235f140c1a90de80d
aleisha #2 ⊹ uc uc uc


(23/06 - presque la date du jour !)laila (fb 2015)andrew (fb 2020)ottoeliot #2louisacarlyprimrosemay #2birdie #2 & jordan #2spencer #2jessalyn #2caitriona #2murphy (ua)

I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 Giphy
miran ⊹ if i was dying on my knees, you would be the one to rescue me and if you were drowned at sea, i'd give you my lungs so you could breathe.

RPs EN ATTENTE : J'EN AI PAS YOUHOU JE SUIS (presque) RAISONNABLE YEEES.
RPs TERMINÉS : (2001) ichabod (2015) autumn #1raphael #2 (2016) archie #1 (2017)archie #2 (2019) reese #1archie #3 hannahkeith (2020) sawyer #1dylane #1eve #1raphael #1jessalyn (+ sawyer)eve #3ivy #4ivy #5lucia #1birdieprojet xelias #6eve #4ilariamolly #1hannah #2anastasiadylane #2ava #2halsey #2eve #5raphael #3raphael #4clyde #1lenamolly #2sawyer #2 (2021) ivy #6peterjordan raphael #5anastasia #2 & raphael #6eve #6raphael #7sawyer #3ichabod #2ally #1eleonor eliotautumn #2may #1 › › lena #2ezracaitrionaautumn #3raphael #8spencer #1autumn #5owen #1aleisha #1

autumn ua #1 (slasher)

abandonnés
hannah (ua)miramavihalseylexcalista sashaelias #7 & ava #1fionarheareeseava #3ellisonrhea 2.0ally #2averyclyde #2olivermichaela (fb)noreen

I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 Kx4f
RACE OF AUSTRALIA
lancementelias #1birdie & eliasjacob & eliasivy #1grace, isaac & eliassienna, gregory & eliassujet communivy #2eve #2élimination s1lancement s2elias #2ivy #3sienna #1elias #3suite s2elias #4elias #5team grisy
AVATAR : dan cutie pie smith.
CRÉDITS : ssoveia (ava), dansdraw & leave (gifs), cham, harley, bleeding_light & mandown (crackships), loonywaltz (ub).
DC : finnley coverdale, alfie maslow & maisie moriarty.
PSEUDO : leave.
INSCRIT LE : 01/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t29377- https://www.30yearsstillyoung.com/t29503- https://www.30yearsstillyoung.com/t29523- https://www.30yearsstillyoung.com/t30784-kieran-halstead

I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 Empty
Message(#) Sujet: Re: I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 EmptyVen 4 Mar - 17:14


“Peut-être… je me sens pas vraiment bien.” Ah, maintenant, elle n’est plus sûre ? Il change bien rapidement, le discours de la jeune femme, passant de la fatigue, à la maladie et, finalement, aucun des deux. Kieran ne quitte pas son regard, dans l’attente de précisions qui ne viennent jamais, alors que la jeune femme ne semble pas mesurer la portée de son attitude ; et la manière dont elle le prend réellement pour un idiot. Ça ne devrait pas le déranger, pourtant, Kieran. Il a l’habitude d’être celui dont on se moque ouvertement, qu’on imagine trop con pour comprendre les sous-entendus sous prétexte qu’il n’y réagit pas ; mais il n’est pas stupide. Il est loin d’être stupide et le fait qu’Ivy fasse désormais partie de ces gens le blesse profondément. Alors, comme toujours quand c’est le cas, il reste silencieux, incapable de dire ce qu’il pense, même son regard parle pour lui, avant de quitter celui de la jeune femme.

Mais elle insiste. Elle continue de le prendre pour plus idiot qu’il ne l’est, alors qu’elle est bien incapable de lui dire exactement ce qu’elle désire ; alors c’est qui, le plus idiot des deux ? “Ne t’énerve pas.” Oh, Ivy, si tu savais ; il ne s’énerve pas, Kieran. Pas encore. Et c’est très rare qu’il le soit, si tu veux tout savoir. Mais si tu continues ainsi, tu auras l’honneur d’assister à l’une de ses rares crises de colère ; et je t’assure que tu ne veux pas de ça. Parce qu’il n’explose pas souvent, Kieran, mais quand c’est le cas, il cause beaucoup de dégâts. “Tu vas me hurler dessus peut-être ?” Elle hausse le ton et si d’ordinaire il se serait senti mal à l’aise à l’idée de lui avoir donné cette impression, aujourd’hui il n’a aucune once de culpabilité ; elle n’en a pas eu, elle, quand elle a décidé que la drogue était plus importante que lui, n’est-ce pas ? “Je suis pas faite pour la vie de campagne, on allait pas rester sur les routes toute notre vie.” Et cette fois-ci, c’est son estomac qui se noue un instant. Il le sait bien, mais de là à ce qu’elle l’admette de telle façon, ici, alors qu’il espérait naïvement que ce voyage se passerait bien et saurait l’aider à y voir plus clair dans sa vie, il s’avère encore plus perdu qu’au départ et, tout ça, à cause d’Ivy. « Désolé, je savais pas qu’une semaine c’était toute une vie. » J’ai pas la même notion du temps, faut croire ; et je me rends pas compte à quel point les gens autour de moi subissent celui-ci quand ils sont en ma compagnie. “J’ai envie de sortir, et de voir des gens.” « De voir d’autres gens, ouais, j’ai compris. » Elle n’a pas l’air de vouloir dire les choses, Ivy, alors il le fera pour elle. “T’as pas quelqu’un que tu veux retrouver en ville ?” « J’suis sûr qu’Eve sera contente de m’accueillir. » Il ne répond pas à la question, Kieran, parce qu’il n’y a personne qu’il a envie de retrouver ; mais vraisemblablement, il y a des gens qui veulent le retrouver lui, alors c’est du pareil au même, n’est-ce pas ? Peu importe si lui n’a pas particulièrement envie de retrouver ces personnes-là. « Tu sais quoi, Ivy ? Il y a un proverbe chinois qui dit que ‘’la langue bute toujours sur la dent qui fait mal’’ et quand je te vois là, c’est exactement ce qui se passe et ce que tu essaies de faire, j’crois. » Il débute, perdant peu-à-peu patience alors qu’elle essaie de retourner la situation pour qu’il en soit le coupable. « J’veux dire, t’arrives pas à dire ce que tu penses, enfin, j’crois que tu me dis pas ce que tu veux me dire. Ou plutôt, ce que tu veux vraiment, tu vois ? » Il n’est pas très clair dans ses propos, le jeune homme, alors qu’il n’a pas pour habitude de confronter les autres. « Non, au lieu de ça, tu tournes en rond et pire, t’essaies même de me faire croire que c’est moi qui a un problème avec le fait d’être ici, alors que moi, moi, j’étais bien avant que tu fasses une crise de manque. » Il les a dit, ces mots qu’il retient depuis de longues minutes. « Ah, ouais, du coup, ta langue elle a pas l’air d’arriver à dire les choses, y’a l’air d’avoir une barrière qui t’en empêche alors je vais le dire pour toi, hein ? C’est ce que tu voulais de toute façon, non ? » Que la décision vienne de moi, que je me sente responsable. Mais, Ivy, tu ne sais pas qu’il a déjà vécu ça par le passé, de trop nombreuses fois et que je le félicite d’enfin avoir conscience des choses ; et de ne plus vouloir sauter à pieds joints dans les mêmes schémas.

@Ivy Waterhouse I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 1949770018



:l: :

Revenir en haut Aller en bas
Ivy Waterhouse
Ivy Waterhouse
la golden baby
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans, née le 9 août 1992
SURNOM : Ivy c'est bien assez court.
STATUT : Elle papillonne, s'attarde rarement dans une seule relation. Elle sait étudier toutes les possibilités pour choisir la meilleure option. Ca c'est ce qu'elle raconte au monde, en vérité, elle aime un homme et ce n'est pas réciproque.
MÉTIER : Elle revient après un mois de cure pour gérer cette ruine qu'est le label de Jack.
LOGEMENT : /
I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 A8b1e7d772295937fe97004aabf9a1f0
POSTS : 776 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Italienne * Parle plusieurs langues couramment (dont français, espagnol et italien) * Ne travaille pas * Gamine pourrie gâtée, princesse capricieuse par excellence * N'aime pas vraiment être proche des gens mais déteste être seule * Est souvent entourée d'une armée de fan qui s'amusent à le prendre en photo et elle adore ça * Père ambassadeur et mère actrice, danseuse, et mannequin * est à Brisbane depuis mars 2020, quand son père lui a coupé les vivres
RPs EN COURS : Camil#2 - Giovanni (fb) - Dinis



I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 Ffvgo
KIVY So don't make promises to me that you're gonna break
We only ever wanted one thing from this, Don't paint wonderful lies on me that wash away, We only ever wanted one thing from this, Oh, in another place. In another time, what could we have been?
#7 - #5(fb) - #8

I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 Bc3171754763577afb1740ee650bd1c368b8b535
WILLHOUSE When you say you've had enough
And you might just give it up. Oh, oh, I will never let you down. When you feeling low on love, I'll be what you dreaming of. Oh, oh, I will never let you down.



RPs TERMINÉS : #16 - #6 - èRaphaël - Penny - Rory - Amos UA - Raelyn (ua) - Team Kelloan - Elise - Damon#1 (fb) - #18 - Savannah - Jacky#16 - Anastasia - Jacob - Jacky#14 - #4 - Isaac - #14 - Colleen - Loris#3 - Matt
- Tommy - Matt (fb) - Cosimo - Diana - Loris#2 - Jacky#15 - Camil - Kieran#2 - Loris - Bella - Jack - Ariane - Elise&Jack - Saül - #19

ROA :
ROA Martin - Jacky#3 - Martin/Sienna/Greg - Martin#2 - Jacky#4 - Sienna - Kieran - Loan - Mavy&Jackleen#1 - Mavi&Jackleen#2 - Jacky#6 - Jacky#7 - Mavy#3 - Gregory - libre - Sienna#2 - commun - Jacky#12 - Loan - Mavy#10 - Mavy - Jacky#11 - Mavy - Mavy&Grenna - Mavy#11 - Ezra - #12 - Jacky#13 - Mavy#9 - #13 - #15 - Clyde (fb) - Kieran#3

I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 Vu6NQUnO_o
AVATAR : Billie Lourd
CRÉDITS : Merenwen(avatar), loonywaltz (usebar)
DC : /
Femme (elle)
INSCRIT LE : 15/04/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t30423-like-a-white-mercedes-always-been-running-too-fast-ivy https://www.30yearsstillyoung.com/t30664-ivy-waterhouse#1349241 https://www.30yearsstillyoung.com/t30665-ivy-waterhouse#1349257

I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 Empty
Message(#) Sujet: Re: I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 EmptyMer 9 Mar - 11:19


Si j’avais été dans mon état normal, je l’aurais suivi pendant des semaines, peut-être même des mois. Je ressens des choses affreuses, des sensations physiques que je ne peux pas supporter. Tout mon corps est en train de me faire souffrir, et je sais comment arrêter ça. La cocaïne m’a permis de tenir le coup, d’être au top de ma forme pour sauver le label de Jack. J’en ai besoin seulement pour me donner un coup de boost, pour m’aider à garder de l’énergie et les yeux ouverts plus longtemps. Il n’y a pas assez d’heures dans une journée pour faire tout ce que je voudrais. « Désolé, je savais pas qu’une semaine c’était toute une vie. » Je sens qu’il s’énerve, et je ne calme pas le jeu. Parce qu’à cet instant, il ne peut pas calmer ma souffrance. Je pince les lèvres, je n’ai pas envie qu’on se hurle dessus, je sais au fond qu’il est là pour moi, mais, à cet instant, ça n’a pas vraiment d’importance. « De voir d’autres gens, ouais, j’ai compris. » “Tu voudrais pas sortir dans ce genre d’endroits avec moi.” Je lève les yeux au ciel. C’est surtout que je ne veux pas qu’il me voit dans cet état, avec cette personnalité là. Il la connait déjà, mais, plus le temps passe, et moins j’en suis fière.

« J’suis sûr qu’Eve sera contente de m’accueillir. » Et je serre les dents, je ne sais pas pourquoi, ou je ne veux pas voir pourquoi. Parce que je veux être la seule femme dans sa vie qu’il a envie de retrouver. Si j’avais compris ça à cet instant, toute ma vie aurait sûrement été différente, mais je n’ai pas l’habitude de faire les bons choix. “Je l’aime vraiment pas celle là.” Parce que je n’aime pas les personnes qui lui font du mal. A cet instant, je ne vois même pas que je suis la personne qui le fait terriblement souffrir. « Tu sais quoi, Ivy ? Il y a un proverbe chinois qui dit que ‘’la langue bute toujours sur la dent qui fait mal’’ et quand je te vois là, c’est exactement ce qui se passe et ce que tu essaies de faire, j’crois. » Je fronce les sourcils, d’où est ce qu’il sort un proverbe pareil ? Il est vraiment étrange, je ne comprends toujours pas pourquoi ni comment on a fini par être aussi proche. « J’veux dire, t’arrives pas à dire ce que tu penses, enfin, j’crois que tu me dis pas ce que tu veux me dire. Ou plutôt, ce que tu veux vraiment, tu vois ? » Je ne parlerai pas de drogue à voix haute, pas devant lui, et il le sait très bien. « Non, au lieu de ça, tu tournes en rond et pire, t’essaies même de me faire croire que c’est moi qui a un problème avec le fait d’être ici, alors que moi, moi, j’étais bien avant que tu fasses une crise de manque. » J’ouvre de grands yeux étonnés, comment il peut se rendre compte d’une chose pareille. Même moi je n’ai pas envie de réaliser que j’ai des problèmes de manque. “Arrête de dire n’importe quoi. Je suis pas une fille de campagne c’est tout…” Je me trouve convaincante moi. « Ah, ouais, du coup, ta langue elle a pas l’air d’arriver à dire les choses, y’a l’air d’avoir une barrière qui t’en empêche alors je vais le dire pour toi, hein ? C’est ce que tu voulais de toute façon, non ? » Je ne comprends pas pourquoi il s’énerve de cette manière “Tu vas commencer à me hurler dessus ? Tu sais même pas de quoi tu parles alors arrête.” Et je ne sais pas à quel point il sait justement, de quoi il est en train de parler. “T’as pas le droit de me détester pour ça.” Oh bien sûr qu’il a le droit, autant que moi j’ai le droit de me détester pour tout ce qui va arriver.



Just can't get enough guy, chest always so puffed guy. I'm that bad type, make your girlfriend mad type, might seduce your dad type. I'm the bad guy, duh.

I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 3yMbGgA
I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 7ZWT0EU
I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 KO9amZO
I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 U4SNfvv
I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 OrLErGE
I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 2Gt2RfY
I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 R5x0JQM
I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 XXVvg8f

I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 CZnLZSP
Revenir en haut Aller en bas
Kieran Halstead
Kieran Halstead
les cicatrices de la mémoire
les cicatrices de la mémoire
Voir le profil de l'utilisateur
I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 IAeu3cF ÂGE : trente-deux (14.07). on évite le sujet, merci.
SURNOM : agnes par sa soeur, « kiki » par les autres (couché, grrrrhhhh).
STATUT : célibataire, commence (enfin) à comprendre qu'il doit apprendre à s'aimer avant d'aimer les autres. la tâche est plus difficile que prévue.
MÉTIER : illustrateur (fauché) en freelance et prof (dépité) d’arts visuels.
LOGEMENT : 178 oxlade drive (fv), avec raphael, dans une colocation 100% malaise.
I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 0c6fb8ac8089c22851b9f4d117390f8da04bd5f5
POSTS : 2292 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : placé en foyer, proche des familles qui l’ont élevé, considère qu’il a une infinité de parents et frères/sœurs ≈ souffre de cette absence d’identité propre ≈ réservé, maladroit, optimiste, vit dans un monde imaginaire ≈ vient de quitter sa fiancée, prend le mauvais rôle de cette rupture, soulagé malgré sa phobie de la solitude ≈ essaie de reprendre confiance en lui, de renouer avec ses proches, de retrouver sa place ≈ préfère la compagnie des pop et des jeux vidéo aux humains ≈ du talent au bout des doigts, aucune motivation d’en faire quelque chose ≈ trop mou, trop paresseux, trop paumé.
RPs EN COURS : I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 Ee6546671ef68fc2c744a91dcde2d42b65fd93b9
4 (noël 2016), #6 , #7 & ua #2 (married) ⊹ cause i killed someone for you. you have to understand that the one i killed is me. changing what i was for what you wanted me to be, i followed your direction, did everything you asked. i hope that makes you happy, cause there's just no turning back. would you love me more if i killed someone for you?

I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 Nhc1JWP
halloway #2 (fb) ⊹ i sat alone, in bed till the morning, i'm crying, "they're coming for me" and i tried to hold these secrets inside me, my mind's like a deadly disease.

I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 8978
kieyer #4 ⊹ close your eyes and think of me and soon i will be there to brighten up even your darkest night. you just call out my name and you know wherever i am i'll come running, to see you again.

I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 Tumblr_nwa28cKVWY1qdjmcko6_250
hally #9 ⊹ mess me up, yeah, but no one does it better, there's nothin' better, that's just the way you make me feel.

I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 629bc353b5f562bc657a76bc213bffd286bc1244
kivy #7 & kivy #8 ⊹ stroke my head and i'm fine, it's really simple, i'm feeling good, i feel myself and i'm feeling understood.

I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 F957192ad20d19e0a13644a235f140c1a90de80d
aleisha #2 ⊹ uc uc uc


(23/06 - presque la date du jour !)laila (fb 2015)andrew (fb 2020)ottoeliot #2louisacarlyprimrosemay #2birdie #2 & jordan #2spencer #2jessalyn #2caitriona #2murphy (ua)

I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 Giphy
miran ⊹ if i was dying on my knees, you would be the one to rescue me and if you were drowned at sea, i'd give you my lungs so you could breathe.

RPs EN ATTENTE : J'EN AI PAS YOUHOU JE SUIS (presque) RAISONNABLE YEEES.
RPs TERMINÉS : (2001) ichabod (2015) autumn #1raphael #2 (2016) archie #1 (2017)archie #2 (2019) reese #1archie #3 hannahkeith (2020) sawyer #1dylane #1eve #1raphael #1jessalyn (+ sawyer)eve #3ivy #4ivy #5lucia #1birdieprojet xelias #6eve #4ilariamolly #1hannah #2anastasiadylane #2ava #2halsey #2eve #5raphael #3raphael #4clyde #1lenamolly #2sawyer #2 (2021) ivy #6peterjordan raphael #5anastasia #2 & raphael #6eve #6raphael #7sawyer #3ichabod #2ally #1eleonor eliotautumn #2may #1 › › lena #2ezracaitrionaautumn #3raphael #8spencer #1autumn #5owen #1aleisha #1

autumn ua #1 (slasher)

abandonnés
hannah (ua)miramavihalseylexcalista sashaelias #7 & ava #1fionarheareeseava #3ellisonrhea 2.0ally #2averyclyde #2olivermichaela (fb)noreen

I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 Kx4f
RACE OF AUSTRALIA
lancementelias #1birdie & eliasjacob & eliasivy #1grace, isaac & eliassienna, gregory & eliassujet communivy #2eve #2élimination s1lancement s2elias #2ivy #3sienna #1elias #3suite s2elias #4elias #5team grisy
AVATAR : dan cutie pie smith.
CRÉDITS : ssoveia (ava), dansdraw & leave (gifs), cham, harley, bleeding_light & mandown (crackships), loonywaltz (ub).
DC : finnley coverdale, alfie maslow & maisie moriarty.
PSEUDO : leave.
INSCRIT LE : 01/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t29377- https://www.30yearsstillyoung.com/t29503- https://www.30yearsstillyoung.com/t29523- https://www.30yearsstillyoung.com/t30784-kieran-halstead

I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 Empty
Message(#) Sujet: Re: I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 EmptyMer 23 Mar - 19:20



“Tu voudrais pas sortir dans ce genre d’endroits avec moi.” Parce qu’ils sont très différents. Trop différents, peut-être, finalement et que les choses ne font que se remettre en place : ils n’ont pas des personnalités compatibles pour que cette amitié n’en soit vraiment une. Il le savait, au fond, Kieran, qu’elle avait une date d’expiration parce que sa vie est bien différente de celle d’Ivy, pour ne pas dire carrément ennuyeuse en comparaison de celle de la blonde. Elle voyage dans le monde entier, elle ne fréquente que les endroits les plus huppés, ne côtoient que les gens de son statut... est-ce qu’il pouvait vraiment rivaliser, lui, le petit professeur bien plus intéressé par les ordinateurs que par les restaurants cinq étoiles ? Ce n’était qu’une question de temps avant qu’elle n’ouvre les yeux et se rende compte que sa banalité ne peut pas satisfaire l’excitation qu’elle recherche dans un quotidien toujours en mouvement, toujours bien entouré. « D’accord. » C’est tout ce qu’il trouve à dire, Kieran, conscient que son opposition n’y changera rien : elle aura toujours le dernier mot. Et il n’est pas certain de vouloir continuer cette escalade au point où ses propos viendraient à le heurter plus que son comportement ne le fait déjà. Parce qu’elle n’a pas envie d’être là, Ivy, et qu’elle n’a pas besoin de le dire pour que Kieran le comprenne – s’il le ressent déjà par ses seules gestes, il imagine sans difficulté que les mots sauront d’autant plus difficiles à entendre.

“Je l’aime vraiment pas celle là.” Il soupire, se retenant de lui souligner qu’elle n’a pas son mot à dire sur ses fréquentations – parce qu’il ne dit rien sur les siennes, quand bien même il n’arrive pas à suivre l’état de ses relations. Un jour elle est avec Jack, un jour avec Martin, un jour avec Damon et puis, lui aussi, et c’est quand ils ont eu cette discussion suite à la naissance de cet enfant surprise (qui n’a pas survécu, et aussitôt Kieran se calme doucement pour ne pas que son propre ressenti prenne le pas sur celui d’Ivy), suite à l’identité du père qu’il a compris qu’il ne voulait pas juste être un numéro – mais ça, il ne l’a pas dit, incapable d’exprimer ses sentiments. Alors il se cache derrière des explications que lui seul comprend, qui n’ont de sens qu’à ses yeux – et il s’en fiche bien que ce soit le cas. Il a l’habitude d’être ridiculisé, de toute façon, tout comme il a l’habitude d’aller à contre-courant avec ses idées, aujourd’hui ne fera pas exception à la règle. “Arrête de dire n’importe quoi. Je suis pas une fille de campagne c’est tout…” Et il dit n’importe quoi, maintenant, bravo Ivy, la faute est définitivement à mettre sur lui, n’est-ce pas ? “Tu vas commencer à me hurler dessus ? Tu sais même pas de quoi tu parles alors arrête.” C’en est trop pour Kieran qui lève à son tour les yeux au ciel sans dissimuler son agacement. C’est donc ça ? Ivy qui n’assume pas ses responsabilités, qui rejette la faute sur lui quant aux tensions qui scellent désormais leur relation ? « Je sais très bien de quoi je parle ! » Il s’emporte, s’en fichant bien à cet instant des difficultés que traversent Ivy, qui ne sont pas une raison suffisante à ses yeux pour céder à la facilité de la drogue. « Toi et tous les autres comme toi, vous, vous ne savez pas de quoi vous parlez ! » Il ne cache plus sa rage, sa main qui frappe l’air et ses traits qui se crispent. « Vous en avez rien à foutre des dommages collatéraux, des gens qui sont là pour vous et que vous jetez parce qu’ils seront jamais assez par rapport à la drogue ! » Il voudrait tellement comprendre, pourtant, Kieran. Il voudrait comprendre et avoir l’empathie nécessaire pour tendre la main sans jugement, autant qu’il voudrait atténuer sa colère restée en suspens durant toutes ces années, incapable de s’exprimer à l’égard des véritables responsables. Il voudrait avoir la force de passer à autre chose, de ne pas se laisser consumer par les blessures du passé pour mieux avancer ; mais il n’y arrive pas. Il n’arrive pas à comprendre comment le manque peut être plus important que tout le reste, il n’arrive pas à comprendre comment on peut sacrifier des enfants, des amis, par simple manque de volonté – et il sait, pourtant, que c’est une question bien plus large que ce que sa fermeture d’esprit lui permet d’accepter. “T’as pas le droit de me détester pour ça.” Oh, si tu savais, Ivy, à quel point il a le droit, en réalité. « Et t’as pas le droit de me prendre pour un idiot. » Il souligne, la voix plus posée, parce qu’il n’est même plus énervé, Kieran, il est simplement peiné. « Tout le monde me prend toujours pour un idiot et je sais pas, j’espérais... j’espérais que ce serait pas ton cas. » C’est un terme qui lui est souvent associé. Idiot, stupide, naïf, débile, il en passe un certain nombre, mais Kieran s’est convaincu que son intelligence était moindre par rapport à celle des autres, sur la base d’aucun fait scientifique, seulement une impression pourtant bien éloignée de la réalité. Il s’en est persuadé car tout autour de lui l’a toujours convaincu de cette vérité qu’il considère comme absolue ; il ne l’a jamais niée, même s’il a toujours le cœur serré quand on le lui fait comprendre. Ses proches sont probablement les seuls qui ne le considèrent pas comme un imbécile ; alors constater qu’Ivy le traite comme tel est une douleur qu’il ne pensait pas être aussi vive.

@Ivy Waterhouse I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 1949770018




:l: :

Revenir en haut Aller en bas
Ivy Waterhouse
Ivy Waterhouse
la golden baby
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans, née le 9 août 1992
SURNOM : Ivy c'est bien assez court.
STATUT : Elle papillonne, s'attarde rarement dans une seule relation. Elle sait étudier toutes les possibilités pour choisir la meilleure option. Ca c'est ce qu'elle raconte au monde, en vérité, elle aime un homme et ce n'est pas réciproque.
MÉTIER : Elle revient après un mois de cure pour gérer cette ruine qu'est le label de Jack.
LOGEMENT : /
I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 A8b1e7d772295937fe97004aabf9a1f0
POSTS : 776 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Italienne * Parle plusieurs langues couramment (dont français, espagnol et italien) * Ne travaille pas * Gamine pourrie gâtée, princesse capricieuse par excellence * N'aime pas vraiment être proche des gens mais déteste être seule * Est souvent entourée d'une armée de fan qui s'amusent à le prendre en photo et elle adore ça * Père ambassadeur et mère actrice, danseuse, et mannequin * est à Brisbane depuis mars 2020, quand son père lui a coupé les vivres
RPs EN COURS : Camil#2 - Giovanni (fb) - Dinis



I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 Ffvgo
KIVY So don't make promises to me that you're gonna break
We only ever wanted one thing from this, Don't paint wonderful lies on me that wash away, We only ever wanted one thing from this, Oh, in another place. In another time, what could we have been?
#7 - #5(fb) - #8

I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 Bc3171754763577afb1740ee650bd1c368b8b535
WILLHOUSE When you say you've had enough
And you might just give it up. Oh, oh, I will never let you down. When you feeling low on love, I'll be what you dreaming of. Oh, oh, I will never let you down.



RPs TERMINÉS : #16 - #6 - èRaphaël - Penny - Rory - Amos UA - Raelyn (ua) - Team Kelloan - Elise - Damon#1 (fb) - #18 - Savannah - Jacky#16 - Anastasia - Jacob - Jacky#14 - #4 - Isaac - #14 - Colleen - Loris#3 - Matt
- Tommy - Matt (fb) - Cosimo - Diana - Loris#2 - Jacky#15 - Camil - Kieran#2 - Loris - Bella - Jack - Ariane - Elise&Jack - Saül - #19

ROA :
ROA Martin - Jacky#3 - Martin/Sienna/Greg - Martin#2 - Jacky#4 - Sienna - Kieran - Loan - Mavy&Jackleen#1 - Mavi&Jackleen#2 - Jacky#6 - Jacky#7 - Mavy#3 - Gregory - libre - Sienna#2 - commun - Jacky#12 - Loan - Mavy#10 - Mavy - Jacky#11 - Mavy - Mavy&Grenna - Mavy#11 - Ezra - #12 - Jacky#13 - Mavy#9 - #13 - #15 - Clyde (fb) - Kieran#3

I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 Vu6NQUnO_o
AVATAR : Billie Lourd
CRÉDITS : Merenwen(avatar), loonywaltz (usebar)
DC : /
Femme (elle)
INSCRIT LE : 15/04/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t30423-like-a-white-mercedes-always-been-running-too-fast-ivy https://www.30yearsstillyoung.com/t30664-ivy-waterhouse#1349241 https://www.30yearsstillyoung.com/t30665-ivy-waterhouse#1349257

I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 Empty
Message(#) Sujet: Re: I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 EmptyJeu 12 Mai - 16:33


Je ne sens plus rien mais je ressens tout ce qui m’entoure en même temps. La voix de Kieran semble lointaine alors que tous les bruits interférents me semblent 10 fois plus fortes qu’ils ne le devraient. Je déteste cette sensation, et je suis prête à tout pour que ça s’arrête. Je pense que je pourrais prendre n’importe quoi, n’importe quel alcool ou drogue qui ferait que ça se calme et que je revienne à mon état normal. Kieran est toujours là, toujours gentil, toujours le meilleur des ami que la terre ait porté. Pourtant, il n’est plus suffisant, rien ne peut combler ce manque là et le fait que je ne sois pas prête à changer de mode de vie pour le moment. Je ne me rends pas encore tout à fait compte du degré de mon addiction, et je vais sûrement bientôt le regretter. « D’accord. » Il ne continue pas alors je ne continue pas non plus.

Il ne peut pas savoir Kieran, il ne peut pas comprendre. Il est trop doux, trop peureux pour avoir déjà touché à quelque chose d’aussi fort que la cocaïne. Il est comme un enfant que personne ne voudrait brusquer, comme un petit garçon pour qui on invente des histoires afin de ne pas utiliser les mots crues de la vérité. Je ne l’imagine même pas prononcer le mot drogue sans rougir. « Je sais très bien de quoi je parle ! » Je fronce les sourcils, ce n’est pas possible. J’ai toujours fait en sorte qu’il ne voit rien. Et j’ai du mal à reconnaître Kieran à cet instant, il a l’air de lutter contre quelque chose pour ne pas me hurler dessus, et je ne me rends pas compte encore d’à quel point ce jeune homme a eu une vie difficile. « Toi et tous les autres comme toi, vous, vous ne savez pas de quoi vous parlez ! » Je fronce les sourcils, de quoi il peut bien parler. “On est nombreux comme moi ?” Je pourrais presque me vexer. Si les symptômes du manque n’étaient pas aussi importants la vieille moi lui en aurait voulu d’oser me comparer à quelqu’un d’autre. « Vous en avez rien à foutre des dommages collatéraux, des gens qui sont là pour vous et que vous jetez parce qu’ils seront jamais assez par rapport à la drogue ! » C’est le mot qu’il n’avait pas le droit de prononcer, il ne peut pas parler de ça parce que je ne veux pas encore me rendre compte que tout mon état est dû au manque. “C’est faux, ça n’a rien à voir…” Ma voix tremble autant que tout le reste de mon corps et je n’arriverai à convaincre personne d’autre que moi je le sais.

J’ai envie de pleurer et d’hurler, je ne me suis jamais sentie aussi mal de toute ma vie. Et il ne m’aide pas Kieran, il se transforme en monstre rempli de reproches et de haine pour moi et je suis incapable de contenir mes émotions. « Et t’as pas le droit de me prendre pour un idiot. » Je penche la tête sur le côté, c’est à cet instant que je dois lui dire que notre relation d’amitié a commencé justement parce que je l’ai pris pour un idiot en me faisant passer pour quelqu’un d’autre, c’est quand même pas de ma faute s’il est aussi naïf et crédule. « Tout le monde me prend toujours pour un idiot et je sais pas, j’espérais... j’espérais que ce serait pas ton cas. » “Je l’ai jamais fait…” Je suis aussi une bonne menteuse à ce qu’on dit. “Je te prends pas pour un idiot, je ne suis pas bien là, c’est tout.” Pourquoi est ce qu’il s’énerve et pose autant de questions ? Il devrait m’aider à me sentir mieux au lieu d’essayer de m’enfoncer. “Qu’est ce que tu cherches ? Pourquoi tu me cries dessus ? J’ai rien fait de mal.” Je n’imagine même pas à quel point je suis en train de tout briser et de réveiller les fantômes du passé. Je me lève avec difficultés, ne tenant pas sur mes jambes fines, j’ai certainement perdu quelques kilos depuis ces dernières semaines et les tremblements ne m’aident pas à trouver l’équilibre. De retour vers mon sac je le vide pour trouver une veste et la mettre sur mes épaules, sans oublier de vérifier une nouvelle fois les poches afin d’essayer de trouver un nouveau sachet plein qui aurait pu apparaître par magie.



Just can't get enough guy, chest always so puffed guy. I'm that bad type, make your girlfriend mad type, might seduce your dad type. I'm the bad guy, duh.

I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 3yMbGgA
I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 7ZWT0EU
I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 KO9amZO
I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 U4SNfvv
I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 OrLErGE
I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 2Gt2RfY
I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 R5x0JQM
I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 XXVvg8f

I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 CZnLZSP
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 Empty
Message(#) Sujet: Re: I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7 Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

I can feel your eyes in the back of my head - Kivy#7

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: hors du temps :: flashbacks
-