AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le deal à ne pas rater :
Soldes chez LACOSTE : jusqu’à 50% de réduction
Voir le deal

 (eddon #7) light up my universe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eddie Yang
Eddie Yang
les rythmes endiablés
Voir le profil de l'utilisateur
(eddon #7) light up my universe 7vHkInU ÂGE : 25 ans (18.04.1996) et encore très loin de l'âge de raison
SURNOM : juste Eddie. oppa par sa sœur, hyung par son cousin et jagi par Halston. ses collègues préfèrent quant à eux l'appeler le traitre
STATUT : il a ouvert son cœur à son américaine préférée pour qui il s'autorise enfin à aimer de nouveau
MÉTIER : danseur et chorégraphe au sein de la Northlight Company, de retour sur scène après une opération du genou
LOGEMENT : #109 Hughton Avenue (Redcliffe) avec ses trois chats et Halston, qui passe de plus en plus de temps chez lui
(eddon #7) light up my universe DWLLkpm
POSTS : 3543 POINTS : 1630

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : (intj-a) né à Sydney de parents coréens, originaire de Daegu en Corée du Sud ☆ a déménagé à Brisbane vers ses dix ans ☆ coréen de sang mais australien de cœur ☆ une petite sœur qu'il surprotège et des parents exigeants dont il a brisé toutes les attentes ☆ membre et leader d'un groupe de danse underground ☆ gaga de ses trois chats, seuls colocataires qu'il tolère ☆ traine une sale réputation dans la compagnie où il travaille car très opportuniste ☆ mène une vie à cent à l'heure entre la danse et la moto, quitte à brûler la chandelle par les deux bouts.
RPs EN COURS :
(eddon #7) light up my universe O1o1nEs
CALLIE #3yang² ~ 여동생 › From the day of the universe’s creation and beyond. Trough the infinite centuries and beyond. In the previous life and maybe the next too, we’re eternally together. ☆ 12

(eddon #7) light up my universe FBNPD7q
EDDON #10 (fb)#11give me that rush › In this world of ice you’re the only shining glow. Now I can’t stop thinking about you when I’m sinking alone. I know it’s real, I can feel it. I'm full of problems, love sick, no way to go I'm a loser in this game. Save me, take my hand, take all of me. Please use me like a drug. ☆ 123456789 (ua)

(eddon #7) light up my universe Kr0Zk6a
EDEA (scénario libre)the angel on my shoulder › You shined on me when I didn't even know myself, I couldn't say anything else but thank you. With you, who has taken my hand, I can shout of a bigger dream than before.

(eddon #7) light up my universe DaUl2BP
ALEDDIE #2bitterness of the past › That yellow moon teases me, that I can’t have you. "But you’re only a rough beast." If you’re going to say that kind of thing, get lost. If you need me, change me.1

(eddon #7) light up my universe RhyaCfe
NICKY (scénario libre)the painful reflection › You want to breathe, you hate this night. You want to wake up, you hate this dream. I could make it better, I could hold you tighter on that long road because within this pitch black darkness you are shining so brightly.

(eddon #7) light up my universe PPJ9ikW
EBBY #2feel free to tease me › If you're lonely and need a friend, and troubles seem like they never end, just remember you're not alone. Girl, you've got a friend in me. ☆ 1

(eddon #7) light up my universe 3HDuUZw
INSANE BOYZ(préliens) this is our own game › We just keep making and improving because we're one of a kind. No one can copy us, from the start it's been all ours.



RPs EN ATTENTE :
(eddon #7) light up my universe Qn8a

(james, sunan, connor)

RPs TERMINÉS : (2022) diana #1

(2021) dani #1channing #1bennettdani #2eddon #1penny #1channing #2abellilycallie x daniclémentdani #3ilariacallie #1diego #1inaya #1eddon #2eddon #3eddon #4kaneddieeddon #5inaya #2eleonorpenny #2diego #2mika #1ashernicolecallie #2eddon #6gaby #1eddon #7diego #3eddon #9 (ua)nicky #1sunan #1birthday partyjina #1aleddie (fb)asher #2eddon #8callie #3mav x nicky

nanowrimo 2021 ~ 50 000 mots ✓ (60 839)

dimension slasher ~ 3.01 james #3 › 3.02 nicky #2 › 3.03 channing #3

fête des voisins ~ chez eddiechez jameschez elia, primrose et adelechez danichez lilychez gaby

rp abandonnés:
 


AVATAR : lee know 리노 (minho)
CRÉDITS : @unravel graph, @n-dia, @kidd (avatars) + @loonywaltz (userbars) + @violet (gifs) + @homemade (crackships) + la talentueuse @mapartche (adorable dessin)
DC : carl flanagan (ft. fionn whitehead)
PSEUDO : ladyfame (clémence)
Femme (elle)
INSCRIT LE : 19/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t35663-maniac-on-the-floor-eddie https://www.30yearsstillyoung.com/t35845-eddie-stand-up-and-show-your-skills https://www.30yearsstillyoung.com/t35869-eddie-yang https://www.30yearsstillyoung.com/t35870-eddie-yang https://www.pinterest.fr/ladyfamee

(eddon #7) light up my universe Empty
Message(#) Sujet: (eddon #7) light up my universe (eddon #7) light up my universe EmptyMer 15 Sep - 19:49




I’m pulled along by these feelings that I can’t control
You keep giving off charms that just can’t be explained
I should’ve looked away, cause looking at you I just fall for you more


C’est fou ce qu’il peut trouver le temps long maintenant que son quotidien se résume à tourner en rond chez lui toute la sainte journée. Eddie donnerait tout pour recevoir un appel de Charles au cours duquel le metteur en scène lui dirait de passer au théâtre pour reprendre ses fonctions de chorégraphe quand il serait assez remis pour ça, sauf que pour le moment il n’a pas de nouvelles et son esprit parano a vite fait de s’imaginer qu’on se passe au final très bien de lui. Et peut-être même que son remplacement est déjà en marche d’ailleurs, s’il a une crainte ces jours-ci c’est celle-là car il s’imagine bien que sa pause n’arrange pas beaucoup les affaires de sa compagnie. L’un de leurs danseurs principaux ne peut plus assurer le show or ce dernier doit continuer, et Eddie a beau ne pas douter de son talent il sait bien qu’il n’est pas irremplaçable. La Northlight a existé avant lui et existera après lui, c’est une réalité qu’il ne peut pas nier même s’il n’est pas du tout prêt mentalement à se voir écarté de la compagnie qui l’a vu débuter. Ce n’est pas de cette façon qu’on lui a présenté les choses la dernière fois qu’il y a mis les pieds pourtant, on lui a dit de prendre soin de lui et de ne pas s’en faire seulement Eddie angoisse de ne pas savoir comment les choses tournent sans lui. Que deviennent ses projets, les chorégraphies qu’il a laissées en pleine phase de création et puis, aussi, qui récupérera ses rôles dans les spectacles qu’il aurait dû honorer dans les prochains mois s’il n’avait pas subi cette maudite opération ? De plus en plus de questions et de moins en moins de réponses, la vie en convalescence lui donne bien trop de temps pour se faire des nœuds au cerveau et parfois Eddie aimerait juste déconnecter tout ça. Ce qu’il voudrait c’est se glisser dans son lit et dormir pendant quatre mois jusqu’à ce que son genou soit totalement remis, comme si le fait de continuer à mener sa vie dans ces conditions ne l’intéressait pas. Son moral est en légère hausse pourtant, c’est surtout l’ennui qui est dur à gérer pour celui dont les journées s’écoulaient jusqu’ici à cent à l’heure entre le théâtre et son studio. Son appartement Eddie a le sentiment de vraiment se familiariser avec maintenant qu’il y vit à plein temps, et n’y passe pas juste en coup de vent. Pour preuve il a l’impression de découvrir chaque jour des détails qui lui avaient échappé jusque là, comme s’il redécouvrait son chez lui après trois ans.

D’ici quelques jours il débutera sa rééducation et il ne sait pas s’il doit avoir hâte ou non. Ça le fera sortir un peu bien qu'il puisse présentement le faire, mais pour aller où ? Autrefois il n’avait de temps à accorder à personne et à présent ce sont les autres qui en manquent pour lui car forcément eux travaillent pendant que ses journées le confrontent à cette nouvelle forme de solitude et à cette inertie pas du tout habituelle chez lui. C'est un fait, sans travail Eddie est comme un sim livré à lui-même et attendant désespérément qu'on lui confie une tâche à accomplir dans ce monde. Du moins tant que le refuge animalier dont il s'est rapproché étudie sa candidature comme bénévole, après quoi il aura peut-être enfin de quoi s'occuper tout en se rendant utile. Il lui arrive d’entreprendre un petit tour de Redcliffe à pied car il n’est pas non plus censé laisser son genou inactif, mais pour l’instant il doit oublier la moto, les joggings matinaux et bien sûr les entraînements de danse au profit d’un rythme de vie bien trop calme à son goût. Il a besoin d’action Eddie et il en est privé, pas étonnant qu’il rechigne à bouger si c’est pour traîner sa carcasse faible et branlante en ville sans but. Le monde dehors a perdu de ses couleurs et il déteste devoir vivre au ralenti quand tout autour de lui va vite. Alors c’est un après-midi qu’il risque encore de passer devant netflix, de quoi le tenir occupé jusqu’au soir mais une notification sur son portable pourrait bien bousculer ses non-plans. Halston vient de lui envoyer un message dans lequel elle sous-entend qu’elle a besoin de lui à l’agence car sa journée ne se déroule pas comme elle l’aimerait. Eddie ne réfléchit même pas, il prend la douche qu’il retardait jusque là et saute dans ses fringues car il est prêt à saisir chaque occasion de la voir. Et si quelqu’un peut réussir à le faire sortir ces jours-ci c’est bien l’américaine, à qui il pense beaucoup (trop) quand il se retrouve en tête-à-tête avec lui-même chez lui. Ils ont convenu qu’ils passeraient plus de temps ensemble et faire le déplacement ne le dérange pas quand c’est pour elle, il doit juste trouver quelqu’un de disponible autour de lui pour le déposer. Et c’est encore Wesley qui s’y colle pendant sa pause, décidément il n’arrête pas de lui rendre service et de là à ce qu’il devienne son taxi officiel il n’y a qu’un pas. « Merci Wes, je te revaudrai ça. » Ce ne sont pas des paroles en l’air car son pote le sauve là, grâce à lui il n’a pas eu à courir après un bus et il a rejoint l’agence Shining Stars en un temps record. Face à l’entrée Eddie est saisi d'une sensation de déjà-vu car ce n’est pas la première fois qu’Halston se fait alarmante par message pour lui demander de passer, mais il sait au moins que ce n’est pas la même discussion que quelques mois plus tôt qui l’attend aujourd’hui puisqu'il a la conscience tranquille quant aux risques qu’ils n’ont pas pris, cette fois.

Il se repère parfaitement dans l'agence et il anticipe d'éventuelles questions en prétendant être attendu par Halston dans le bureau de celle-ci, ce qui n’est pas tellement faux même si la femme à l’accueil pose sur lui un drôle de regard. Pas de quoi le déstabiliser ni le détourner de sa route, toutefois. Il parcourt les couloirs jusqu’au fameux bureau puis toque une fois contre la porte avant de se faufiler à l’intérieur, passant d’abord une tête puis son corps tout entier. « Coucou toi. » il lance dans un sourire puis s’assure de bien refermer la porte derrière lui avant de s’approcher de l’agente dont il vient capturer les lèvres. Eddie la joue discret parce qu’il garde en mémoire le fait qu’ils ont été récemment surpris par l’une des protégées d’Halston pendant la fête d’anniversaire de celle-ci. Il espère que leur relation ne s’est pas depuis ébruitée dans toute l’agence car lui pourra gérer, mais pour elle il n’en est pas certain. Et il ne compte rien forcer, quand ils sont dehors il refuse de se cacher mais ici il se tient à carreaux Eddie, car loin de lui l’envie de mettre Halston dans une position délicate vis-à-vis de ses collègues et de ses supérieurs. « J’ai fait aussi vite que j’ai pu sans moto, ça me manque de la conduire t’as pas idée. » Ce n’est pas ce qu’il disait l’autre fois pourtant, le soir de leur rencontre près de l’hôpital Eddie avait montré bien peu de considération pour sa petite cylindrée mais aujourd’hui la privation se ressent comme celle de la danse, même s’il pourra reprendre la moto bien plus tôt que la pratique de sa passion. Il ne précise pas comment il est venu car ce qui compte c’est qu’il soit là, et s’il n’a pas traîné c’est parce qu’il a senti que sa présence était vraiment souhaitée dans ce bureau aujourd’hui. « Ça n’avait pas l’air d’aller par message.. » Ses yeux la détaillent avec attention et la petite mine de l’agente semble confirmer qu’elle n’est pas dans un bon jour. Il se demande forcément si c’est son boulot qui la tracasse ou s’il s’agit d’autre chose, et il est disposé à lui offrir un soutien si c’est ce dont elle a besoin car Halston est elle-même très présente ces derniers temps pour lui. « Je ne pense pas que tu m’aies fait venir en tant qu’agente convoquant son protégé, si ? » Ce n’était pas le ton de son message à moins qu’il soit complètement passé à côté de celui-ci, dans lequel elle s’est d’ailleurs montrée très évasive. Plus il l’observe et plus il se fait la réflexion qu’Halston en a gros sur le cœur, et même s’il ne lui demande pas directement comment elle va toutes ses prises de parole depuis son entrée dans ce bureau vont dans ce sens. « Ça me fait bizarre d’être ici, j’avais pas remis les pieds dans ce bureau depuis.. » Sa voix reste en suspens et d’un coup il se prend un flash en pleine figure. Eddie a de mauvais souvenirs dans ce bureau, la dernière fois qu’il s’y est rendu Halston lui a fait la plus déconcertante des annonces. Il n’oubliera jamais ce jour où il a bien cru devenir père sans y avoir été une seule seconde préparé, et quand il regarde l’état dans lequel se trouve sa vie aujourd’hui il ne voit pas ce qu’il aurait pu apporter de bon à un enfant. Eddie se revoit paniquer, puis courir à la pharmacie la plus proche pour acheter des tests de grossesse, et il peut encore ressentir au plus profond de lui l’angoisse de l’attente et la confusion après leur première nuit ensemble. Si ça le secoue autant d’y repenser il n’ose pas imaginer ce que ça peut réveiller chez elle alors il balaie cette idée à peine formulée, même s’il en a certainement déjà trop dit. « Enfin bref je suis là maintenant. » il reprend en déposant une main prévenante sur son bras. Là pour elle, que ce soit pour parler ou juste lui tenir compagnie il prendra ce qu’elle lui donnera et il lui offrira tout ce qu’il peut de lui en retour. À son tour d’être disponible, et de tenir aussi ses récentes promesses pour qu’elle ne soit plus déçue de lui comme elle l’a déjà été.








glitters:
 
Revenir en haut Aller en bas
Halston Hargreeves
Halston Hargreeves
la bonne fée
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 printemps {28.08}
SURNOM : Halsie, Hal
STATUT : En couple avec son danseur favori, s'incruste de plus en plus chez lui
MÉTIER : Agente de stars chez Shining Stars Agency, jamais très loin de ses protégés
LOGEMENT : 232 princess street ~ Logan City
(eddon #7) light up my universe Tbu7
POSTS : 3237 POINTS : 2120

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
RPs EN COURS : {6/6} Callie & Eddie - Eddon #10 (FB) - Maisie - Jenson - Halsana #1 - Eddon #11

(eddon #7) light up my universe 4S2xhADq_o
EDDON #11 I just want you close where you can stay forever. You can be sure that it will only get better. You and me together through the days and nights.

(eddon #7) light up my universe Cl4uFgcH_o
NOLSTON (scénario) We used to be giants, when did we stop ? The hope and the hurt has lived inside of me but there’s gold in the dirt, I never took the time to see.

(eddon #7) light up my universe QuCoEb7n_o
HALSANA ※ She is a friend of my mind. She gather me, man. The pieces I am, she gather them and give them back to me in all the right order.
(eddon #7) light up my universe Mx1f
RPs EN ATTENTE : James #2 - Eddon #UA 2 - Micah
AVATAR : Felicity Jones
CRÉDITS : bambi eyes (avatar) Loony Waltz (userbars) mapartche (dessin)
DC : Mitsuko la star déchue & Vladilena la tornade
Femme (elle)
INSCRIT LE : 22/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34768-halston-burn-across-the-sky https://www.30yearsstillyoung.com/t38555-what-chaos-is-imaginary#1880260 https://www.30yearsstillyoung.com/t38585-halston-hargreeves https://www.30yearsstillyoung.com/t39123-halston-hargreeves#1924091

(eddon #7) light up my universe Empty
Message(#) Sujet: Re: (eddon #7) light up my universe (eddon #7) light up my universe EmptySam 25 Sep - 23:36



Light up my universe



Anything is possible when you have the right person there to support you

@Eddie Yang & Halston Hargreeves

La routine, cela pouvait être aussi rassurant qu’effrayant. La prédictibilité ôtait du stress, mais elle créait aussi beaucoup d’ennui. Cela faisait maintenant plus d’un an qu’elle avait la même, une qu’elle s’était forgée depuis qu’elle était à nouveau célibataire, une dans laquelle elle ne pensait pas retourner pensant qu’il était l’heure de passer au prochain chapitre de sa vie. La durée de son célibat commençait justement à inquiéter sa mère, qui s’était réveillée maintenant qu’elle avait soufflé de nouvelles bougies. Elle lui avait demandé où elle en était durant son dernier appel, cette question qui lui donnait autrefois le bourdon l’avait cette fois-ci enthousiasmée, puisque la réponse avait changé. Je vois quelqu’un maman, il s’appelle Eddie. Elle ne lui donnera pas plus de détails, sachant que les autres informations ne lui conviendraient pas, elle attendrait un moment propice pour les donner ou plutôt celui où elle sera obligée de le faire. Un moment que sa génitrice essaya de planifier, en lui demandant quand est-ce qu’elle pourrait le rencontrer, Halston botta en touche. L’agente de stars voulait continuer de faire les choses en douceur, cela se passait pour le moment très bien avec le danseur, plus qu’il ne se l’était imaginé. La convalescence de celui-ci avait même été plus positive que négative pour elle, puisqu’ils pouvaient enfin rattraper le temps perdu, les quelques précautions qu’ils devaient prendre ne gâchaient pas le plaisir qu’elle prenait dans chacune de leurs retrouvailles. L’agente de stars avait l’impression d’avoir rajeuni d’une bonne quinzaine d’années, d’être retournée à l’époque où elle n’était pas encore obnubilée par le travail, où elle n’hésitait pas à consacrer son temps libre à l’homme qu’elle fréquentait. Elle lâchait enfin prise, elle recommençait à souffler même si elle était encore loin d’avoir atteint son objectif professionnel, qu’elle mettait pour le moment entre parenthèses. La brune ne voulait pas prendre le risque de tout gâcher, de ne pas être là aux moments où il avait le plus besoin d’elle. Elle ne voyait pas que le jeune homme devenait de plus en plus dépendant, elle trouvait normal et naturel que leurs échanges se soient démultipliés, il s’agissait d’une belle preuve qu’ils tenaient ses promesses.
 
Aujourd’hui plus que les autres jours, Halston se rendait compte que l’ordre des ses priorités avait été chamboulé, que le travail n’avait pas légèrement été rétrogradé, pour se retrouver au même niveau que celui de sa vie sentimentale mais qu’il se retrouvait en dessous de celle-ci. L’agente de stars avait créée un choc chez son assistant, qui ne s’attendait pas le moins du monde à ce qu’elle ne lui délègue plus de choses qu’auparavant. Il ne lui avait pas posé la moindre question, préférant se renseigner dans son dos en demandant aux collègues si elle ne cacherait pas une grossesse. Les oreilles de la brune avaient sifflé, elle comprit que c’était à juste titre puisqu’elle finit par apprendre cette interrogation, une heure avant que sa patronne ne réclame une réunion de dernière minute avec tous les agents. Une boule se forma dans son ventre, chose qui n’avait pas eu lieue sur son lieu de travail depuis bien longtemps. Elle se rendit dans la salle de réunion en essayant de masquer son inquiétude, pour ne pas avoir l’air plus coupable qu’un autre, malgré une rumeur qui pourrait lui coûter cher si elle avait vraiment été répandue et crue. Halston se sentit directement visée par ses premières paroles, parce qu’elle leur reprochait d’être moins investis qu’avant, de ne pas avoir réussi à garder l’intégralité de leurs talents les plus importants. Que voulait-elle donc qu’ils fassent ? Qu’ils ne les enchaînent à l’agence ? Elle leur demandait l’impossible, avant de leur demander une chose qui semblait plus à leur portée, celle de ne pas fricoter avec eux. L’agente de stars devint blanche, Michaela avait-elle vendu la mèche ? Qu’est-ce que cela aurait pu lui apporté de mettre son agence au courant ? Elle n’arrivait pas à le deviner, peut-être qu’elle avait juste manqué de discrétion en discutant de ça avec quelqu’un, ce qui ne serait pas déconnant au vue de l’indélicatesse dont elle avait fait preuve sous son propre toit. Halston avait encore moins le droit de fauter que les autres, elle ne le savait que trop bien, son passé n’était pas encore totalement derrière elle et elle en était en partie fautive. Elle avait fait preuve gentillesse en aidant son mari à laver son image, mais elle avait apporté son lot de soucis à l’agence en le faisant. L’américaine se souvenait bien des regards noirs qui lui avaient été adressés, lorsque les journalistes s’agglutinaient à l’entrée en scandant son nom, obligeant ses collègues à sortir par une porte dérobée. Personne n’avait osé lui dire frontalement que son acte était dérangeant et incompréhensible, mais elle n’avait pas besoin que cela ne sorte de leurs bouches pour le comprendre.
 
Une fois qu’elle retrouva son bureau, elle fit les cent pas à l’intérieur. Que devait-elle faire ? Se redonner corps et âme dans son travail ?  Cela voudrait dire sacrifier le temps qu’elle avait libéré pour Eddie et cela n’était pas acceptable. Halston ne se voyait pas faire machine arrière quand elle avait enfin arrangé les choses avec lui, en ayant tenue toutes les promesses qu’elle lui avait faites. L’alliance ne quittait plus son doigt malgré les soupçons qu’elle pouvait générer, elle s’absentait de sa maison plusieurs jours par semaine. Elle se posa et saisit son téléphone et décida de lui écrire, elle lui demanda de passer à son bureau pour égayer un peu sa journée. L’agente de stars ressentait une envie irrépressible de se confier à lui, elle était certaine qu’il se montrerait disponible, parce qu’il ne lui avait pas dit qu’il serait spécifiquement pris ce jour-là. Il acceptera et pointera son nez étrangement vite, elle ne s’attendait à ce qu’il soit la personne qui venait de toquer. Elle se leva instantanément de sa chaise, elle afficha un maigre sourire avant d’accueillir ses lèvres sur les siennes. « Hello you. » Elle était ravie de le retrouver, mais avant du mal à le montrer pleinement, l’inquiétude ayant prise le dessus sur tout le reste. Eddie avait l’air de se justifier, ce qui n’était clairement pas nécessaire, elle déposa une main sur son épaule et lui répondit « Tu es venu bien assez vite, ne t’inquiètes pas. » Il avait beau être au chômage technique, elle ne s’attendait pas à ce qu’il apparaisse auprès d’elle dès qu’elle claquerait des doigts. « Tu la retrouveras un jour, plus vite que tu ne le penses. » Il devait drôlement sentir le temps passer, alors que pour elle les journées se déroulaient toujours aussi vite. Il chercha à connaître la signification de son message, qui n’avait rien d’anodin. « Effectivement ça ne va pas... » Elle resta évasive, ce qui poussa son interlocuteur à se montrer plus interrogateur pour découvrir le fond de sa pensée. Halston se mordit la lèvre inférieure, elle aimerait lui répondre que oui, mais elle ne pouvait malheureusement pas résumer cette entrevue à des raisons professionnelles. « Pas vraiment. » C’était pourtant bien ce statut de protégé qui posait problème, mais avant qu’elle ne  puisse s’étayer un peu plus, il lui partagea l’une de ses réflexions. Le souffle de la brune fut coupé, elle aurait préféré qu’il la garde pour lui. Elle avait réussi à ne plus penser à ce fâcheux épisode, à ne pas trop l’associer à son bureau, ce qu’il semblait incapable de faire. Le nombre de fois où il y avait mis les pieds se comptant sur les doigts de la main, il n’était pas étonnant que la fois qu’il l’avait le plus marqué soit celle-ci.  L’agente de stars déposa sa main par dessus la sienne et pris une grande inspiration. Comment lui formuler les choses ? Lui annoncer ces mauvaises nouvelles sans qu’il ne s’imagine que tout va changer, qu’il va passer au second plan ? « Ma patronne a été infecte aujourd’hui. » Elle lui annonçait d’ores et déjà la couleur, en parlant de cette femme dont elle n’avait jamais fait aucune mention avec lui. Elle ne lui posait habituellement pas de problèmes, au contraire elle lui devait même beaucoup, puisque c’était elle qui avait insisté pour qu’elle rejoigne son agence. « Elle nous a fait beaucoup de reproches, elle nous a dit qu’on était moins investis qu’avant. » Elle n’avait pas tort, du moins en ce qui la concernait elle, elle n’était pas assez aux côtés de ses autres collègues pour savoir si ses propos étaient aussi véridiques pour eux. « J’aurais aimé qu’elle s’arrête à là, qu’elle nous demande juste de nous reprendre, mais elle a ajouté quelque chose. » Halston serra la main d’Eddie et le fixa avec un air dépité. « Elle a dit que nous ferions mieux de respecter certaines limites avec nos protégés... » Elle n’avait pas besoin d’ajouter la moindre clarification, il savait déjà de quoi elle parlait. La brune baissa légèrement sa tête et commença à lui poser la question qui la turlupinait. « Est-ce que tu penses que... Michaela aurait pu ébruiter notre relation ? » L’agente de stars avait du mal à croire à une pure coïncidence, c’était un peu trop gros. La colocataire d’Halston avait su tenir sa langue, mais elle ne pouvait peut-être pas en dire autant de la blonde, qui n’avait pas hésité à étaler des détails de leur vie privée devant tous les convives de son anniversaire.


Revenir en haut Aller en bas
Eddie Yang
Eddie Yang
les rythmes endiablés
Voir le profil de l'utilisateur
(eddon #7) light up my universe 7vHkInU ÂGE : 25 ans (18.04.1996) et encore très loin de l'âge de raison
SURNOM : juste Eddie. oppa par sa sœur, hyung par son cousin et jagi par Halston. ses collègues préfèrent quant à eux l'appeler le traitre
STATUT : il a ouvert son cœur à son américaine préférée pour qui il s'autorise enfin à aimer de nouveau
MÉTIER : danseur et chorégraphe au sein de la Northlight Company, de retour sur scène après une opération du genou
LOGEMENT : #109 Hughton Avenue (Redcliffe) avec ses trois chats et Halston, qui passe de plus en plus de temps chez lui
(eddon #7) light up my universe DWLLkpm
POSTS : 3543 POINTS : 1630

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : (intj-a) né à Sydney de parents coréens, originaire de Daegu en Corée du Sud ☆ a déménagé à Brisbane vers ses dix ans ☆ coréen de sang mais australien de cœur ☆ une petite sœur qu'il surprotège et des parents exigeants dont il a brisé toutes les attentes ☆ membre et leader d'un groupe de danse underground ☆ gaga de ses trois chats, seuls colocataires qu'il tolère ☆ traine une sale réputation dans la compagnie où il travaille car très opportuniste ☆ mène une vie à cent à l'heure entre la danse et la moto, quitte à brûler la chandelle par les deux bouts.
RPs EN COURS :
(eddon #7) light up my universe O1o1nEs
CALLIE #3yang² ~ 여동생 › From the day of the universe’s creation and beyond. Trough the infinite centuries and beyond. In the previous life and maybe the next too, we’re eternally together. ☆ 12

(eddon #7) light up my universe FBNPD7q
EDDON #10 (fb)#11give me that rush › In this world of ice you’re the only shining glow. Now I can’t stop thinking about you when I’m sinking alone. I know it’s real, I can feel it. I'm full of problems, love sick, no way to go I'm a loser in this game. Save me, take my hand, take all of me. Please use me like a drug. ☆ 123456789 (ua)

(eddon #7) light up my universe Kr0Zk6a
EDEA (scénario libre)the angel on my shoulder › You shined on me when I didn't even know myself, I couldn't say anything else but thank you. With you, who has taken my hand, I can shout of a bigger dream than before.

(eddon #7) light up my universe DaUl2BP
ALEDDIE #2bitterness of the past › That yellow moon teases me, that I can’t have you. "But you’re only a rough beast." If you’re going to say that kind of thing, get lost. If you need me, change me.1

(eddon #7) light up my universe RhyaCfe
NICKY (scénario libre)the painful reflection › You want to breathe, you hate this night. You want to wake up, you hate this dream. I could make it better, I could hold you tighter on that long road because within this pitch black darkness you are shining so brightly.

(eddon #7) light up my universe PPJ9ikW
EBBY #2feel free to tease me › If you're lonely and need a friend, and troubles seem like they never end, just remember you're not alone. Girl, you've got a friend in me. ☆ 1

(eddon #7) light up my universe 3HDuUZw
INSANE BOYZ(préliens) this is our own game › We just keep making and improving because we're one of a kind. No one can copy us, from the start it's been all ours.



RPs EN ATTENTE :
(eddon #7) light up my universe Qn8a

(james, sunan, connor)

RPs TERMINÉS : (2022) diana #1

(2021) dani #1channing #1bennettdani #2eddon #1penny #1channing #2abellilycallie x daniclémentdani #3ilariacallie #1diego #1inaya #1eddon #2eddon #3eddon #4kaneddieeddon #5inaya #2eleonorpenny #2diego #2mika #1ashernicolecallie #2eddon #6gaby #1eddon #7diego #3eddon #9 (ua)nicky #1sunan #1birthday partyjina #1aleddie (fb)asher #2eddon #8callie #3mav x nicky

nanowrimo 2021 ~ 50 000 mots ✓ (60 839)

dimension slasher ~ 3.01 james #3 › 3.02 nicky #2 › 3.03 channing #3

fête des voisins ~ chez eddiechez jameschez elia, primrose et adelechez danichez lilychez gaby

rp abandonnés:
 


AVATAR : lee know 리노 (minho)
CRÉDITS : @unravel graph, @n-dia, @kidd (avatars) + @loonywaltz (userbars) + @violet (gifs) + @homemade (crackships) + la talentueuse @mapartche (adorable dessin)
DC : carl flanagan (ft. fionn whitehead)
PSEUDO : ladyfame (clémence)
Femme (elle)
INSCRIT LE : 19/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t35663-maniac-on-the-floor-eddie https://www.30yearsstillyoung.com/t35845-eddie-stand-up-and-show-your-skills https://www.30yearsstillyoung.com/t35869-eddie-yang https://www.30yearsstillyoung.com/t35870-eddie-yang https://www.pinterest.fr/ladyfamee

(eddon #7) light up my universe Empty
Message(#) Sujet: Re: (eddon #7) light up my universe (eddon #7) light up my universe EmptyLun 27 Sep - 19:19




I’m pulled along by these feelings that I can’t control
You keep giving off charms that just can’t be explained
I should’ve looked away, cause looking at you I just fall for you more


Il y a peu de circulation à cette heure-ci vers Spring Hill et Eddie se réjouit aussi que Wes et lui aient presque tous les feux au vert, car il ne veut pas faire attendre Halston. Il se sent obligé de rappliquer en vitesse maintenant qu’il n’a plus rien à faire de ses journées, ça revient un peu à accourir à la moindre sollicitation de l’américaine et c’est pourtant ce qu’il déplorait au tout début de leur relation. Sauf qu’aujourd’hui Eddie vit au rythme des messages qu’elle peut lui envoyer, leur couple est ce qui le motive le plus à présent qu’il passe le plus clair de son temps dans son petit appartement à ne plus savoir quoi faire de sa peau. Comme sa passion pour la danse est mise entre parenthèses sa passion pour Halston, elle, ne peut que gagner du terrain. Elle lui manque quand elle n’est pas avec lui, même s’ils passent pas mal de leurs nuits ensemble Eddie réalise que le terme accro n’était peut-être pas trop fort la dernière fois qu’il l’a employé. Et pourtant il n’aime pas être dépendant de quelqu’un comme ça, certains jours il se fait même peur à plonger la tête la première dans cette histoire comme s’il ne lui restait plus que ça. Il avait oublié ce que procurait le fait d’aimer quelqu’un de cette façon, Halston est indéniablement sa plus grande surprise de l’année car jamais il n’aurait cru que l’univers avait de tels plans en réserve pour lui. Retrouver l’amour après trois ans de célibat durant lesquels le boulot aura été son refuge, non, il n’aurait vraiment pas pu s’y attendre et il lui arrive d’avoir encore du mal à croire que sa situation ait à ce point changé. Lui l’anti-romantique, qui se disait vacciné de tout ça et qui passerait à présent pour le plus parfait canard. Il est sûr de son choix aujourd’hui, sûr de ce qu’il a dans le cœur mais ses parents ignorent encore que leur fils a une nouvelle femme dans sa vie. Callie n’a pas vendu la mèche malgré la froideur de leurs rapports et il lui en est reconnaissant, mais il sait bien qu’il devra leur en parler et pas dans dix ans. La prochaine réunion de famille lui en donnera l’occasion mais il appréhende le moment où les questions fuseront car l’élue n’a une fois de plus rien pour leur convenir, il se pourrait même qu’Eddie ait fait encore plus fort qu’avec la précédente. Et pour cause, un indice pour le moins visible à son annulaire gauche indique que les choses ont déjà été assez loin avec Halston.

S’il presse le pas jusqu’au bureau de l’américaine c’est aussi parce qu’il cherche à se racheter une conduite, l’attitude décevante qu’il avait eue avant son opération n’étant pas très loin derrière lui. Et il sait que cette période de convalescence ne le montrera pas forcément sous son meilleur jour car physiquement déjà le changement va être de taille, alors il tient à compenser par sa réactivité, sa disponibilité et son écoute. Halston considère qu’il a répondu présent bien assez vite mais Eddie se fait la réflexion qu’il aurait pu gagner encore plus de temps s’il était venu en moto, ce qui n’est hélas plus possible avec son genou charcuté. Il se sentira tellement plus libre et tellement moins assisté quand il retrouvera la possibilité de se déplacer par lui-même car c’est frustrant et embarrassant, quand même, de devoir se reposer sur les autres pour le moindre déplacement. Un garçon aussi indépendant que lui ne le vit pas bien mais c’est un passage obligé et pour le moment ses proches se montrent patients, alors qu’il en profite. Halston prend le même ton alarmant que celui qu’il avait perçu dans son message pour lui confirmer que ça ne va pas, et il peut de toute façon le deviner à ses traits marqués par le souci. « Mais rien de grave j’espère ? » il laisse entendre en caressant sa joue, ce flou dans lequel il se trouve le rendant inquiet à son tour. Il suppose qu’elle ne l’a pas fait venir en tant que protégé mais elle ne le réfute pas totalement, laissant penser que leur lien professionnel est peut-être bien lié au problème qu’il n’a pas encore identifié. « Là je dois dire que tu m’intrigues. » Et pas qu’un peu, car Eddie n’aime pas se dire qu’il est peut-être en partie la cause du mouron que semble se faire Halston. Le fait de ne pas savoir le rend bavard et même un peu trop, car il met les pieds dans le plat en rappelant pour quoi elle l’avait fait venir dans son bureau la dernière fois. Un épisode qu’Halston ne doit pas prendre plaisir à se remémorer, et de la même façon que ce jour-là Eddie n’envisage pas de s’assoir avant de savoir ce qu’il fait là. Elle finit par évoquer sa patronne qui aurait été imbuvable, les reproches auraient fusé pour elle et son équipe et leur manque d’investissement aurait notamment été pointé du doigt. Eddie est étonné de l’entendre car il la voit travailler dur, mais il est encore moins prêt pour la suite. Une allusion quant à une trop grande proximité avec leurs protégés aurait été faite, au point de leur rappeler de conserver avec eux certaines limites et il ne lui en faut évidemment pas plus pour se sentir visé. Eddie ne croit plus aux coïncidences depuis longtemps, ça ne doit pas être un hasard qu’Halston en entende parler en ce moment alors qu’ils ont officialisé leur relation tout récemment. « Je vois.. C’est tout ce qu’elle a dit, elle n’a pas donné de noms ? » Sa première préoccupation est celle-là, est-ce qu’ils ont été directement épinglés ou bien la patronne d’Halston s’est-elle contentée de gros sous-entendus ? Ça trouble en tout cas sa tranquillité de l’apprendre car ils n’ont pas enjambé tous ces obstacles pour que sa supérieure leur mette subitement des bâtons dans les roues, Eddie se doutait que de nouvelles difficultés leur seraient posées mais il ne pensait pas qu’elles proviendraient de là. D’ailleurs comment sa patronne pourrait être au courant de leur histoire ? Il estime avoir fait preuve de discrétion jusque là alors même qu’il n’aime pas le principe de devoir se cacher, s’il y a eu fuite il ne sait pas comment ni par qui, mais Halston a peut-être bien sa petite idée sur la question. « Mika ? Non elle.. je ne vois pas pourquoi elle ferait ça. » Ébruiter leur relation, oui mais dans quel but ? Ça ne lui apporterait rien de le faire et il ne la pense pas malintentionnée à leur égard, qui plus est. « C’est pas la discrétion qui l’a étouffée l’autre fois c’est vrai mais quand même.. Elle a bien vu notre gêne chez toi, je peux pas croire qu’elle soit allée jusque là et puis elle n’aurait aucun intérêt à le faire surtout. » Pas même pour se venger des nuisances sonores dont elle est la victime de l'autre côté des murs de sa chambre à coucher, car le fait de trahir leur petit secret ne les rendrait pas moins bruyants une fois chez lui. Il réalise qu’il ne la connait pas si bien que ça Mika et pourtant elle lui a prouvé ses bonnes intentions jusqu’ici, alors il a envie de lui faire confiance et aussi de croire qu’elle sait quand même tenir sa langue parfois. « Pourquoi pas plutôt Sophia ? » il demande alors que le nom de la rousse n’aura pas tardé à se retrouver mêlé à cette discussion. Halston va croire qu’il a décidé de prendre sa colocataire en grippe et elle n'aurait pas tout à fait tort de le penser car c’est officiel, il ne la sent pas cette Sophia. « Elle a une dent contre moi et contre notre relation, je crois qu’elle l’a bien prouvé. » La première étape était peut-être de ne pas l’inviter à sa fête surprise puis de les forcer à dévoiler leur histoire devant tout le monde, pour ensuite répandre l’information en profitant des autres témoins qu’ils ont eu ce soir-là. Ce serait un plan particulièrement sadique mais sadique elle semble l’être, alors pourquoi pas. Difficile de croire qu’elle pourrait échafauder ça contre Halston qu’elle semble beaucoup estimer mais il la croit capable d’absolument tout, et c’est bien là tout le problème. « Alors du coup.. qu’est-ce qu’on risque, je pourrais me retrouver avec une autre agente ? Parce que ça ne m’intéresse pas de travailler avec quelqu’un d’autre, tu sais. » Il resserre l’emprise de sa main sur la sienne tandis que le regard noisette du danseur remonte vers ses yeux clairs. Même s’ils travaillent au final bien peu ensemble Halston devrait comprendre qu’il ne veut être rattaché à personne d’autre qu’elle ici, parce que c’est pour elle depuis le départ qu’il s’ouvre à d’autres horizons. Il se fiche de graviter dans ce monde si c’est sans elle, personne d’autre ne pourrait lui donner l’envie de jouer et d’étendre son champ de compétences en dehors de son premier amour pour la danse. « Mais je ne veux pas non plus te causer des problèmes dans ton travail. » C’est même pour la protéger qu’il respecte cette discrétion dont elle a besoin même si ça ne lui convient pas, et c’est aussi la raison pour laquelle il n’avait pas parlé de leur relation à sa voisine en sachant qu’elle était aussi la protégée de l’américaine. Il veut faire les choses bien, pour elle, mais tout ne dépend manifestement pas que des précautions qu’il peut prendre.








glitters:
 
Revenir en haut Aller en bas
Halston Hargreeves
Halston Hargreeves
la bonne fée
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 printemps {28.08}
SURNOM : Halsie, Hal
STATUT : En couple avec son danseur favori, s'incruste de plus en plus chez lui
MÉTIER : Agente de stars chez Shining Stars Agency, jamais très loin de ses protégés
LOGEMENT : 232 princess street ~ Logan City
(eddon #7) light up my universe Tbu7
POSTS : 3237 POINTS : 2120

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
RPs EN COURS : {6/6} Callie & Eddie - Eddon #10 (FB) - Maisie - Jenson - Halsana #1 - Eddon #11

(eddon #7) light up my universe 4S2xhADq_o
EDDON #11 I just want you close where you can stay forever. You can be sure that it will only get better. You and me together through the days and nights.

(eddon #7) light up my universe Cl4uFgcH_o
NOLSTON (scénario) We used to be giants, when did we stop ? The hope and the hurt has lived inside of me but there’s gold in the dirt, I never took the time to see.

(eddon #7) light up my universe QuCoEb7n_o
HALSANA ※ She is a friend of my mind. She gather me, man. The pieces I am, she gather them and give them back to me in all the right order.
(eddon #7) light up my universe Mx1f
RPs EN ATTENTE : James #2 - Eddon #UA 2 - Micah
AVATAR : Felicity Jones
CRÉDITS : bambi eyes (avatar) Loony Waltz (userbars) mapartche (dessin)
DC : Mitsuko la star déchue & Vladilena la tornade
Femme (elle)
INSCRIT LE : 22/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34768-halston-burn-across-the-sky https://www.30yearsstillyoung.com/t38555-what-chaos-is-imaginary#1880260 https://www.30yearsstillyoung.com/t38585-halston-hargreeves https://www.30yearsstillyoung.com/t39123-halston-hargreeves#1924091

(eddon #7) light up my universe Empty
Message(#) Sujet: Re: (eddon #7) light up my universe (eddon #7) light up my universe EmptyVen 1 Oct - 19:00



Light up my universe



Anything is possible when you have the right person there to support you

@Eddie Yang & Halston Hargreeves

Rien de grave, pensait-il vraiment qu’elle l’aurait fait venir dans son bureau si rien de grave ne s’était produit ? Il n’était pas comparable au précédent problème qui l’avait fait venir en urgence dans ce bureau,  mais il était presque tout aussi important. Elle savait pertinemment qu’Eddie était claustré chez lui la plupart du temps, mais elle ne se serait jamais amusée à le faire venir le jour même pour quelque chose d’insignifiant, elle aurait tout simplement attendu le soir pour lui en parler de vive voix. Elle voulait qu’il se repose, elle l’avait pourtant pressé en lui envoyant ce message, qui ne lui demandait pas de venir le plus rapidement possible. L’agente de stars ne savait pas s’il l’avait mal interprété ou s’il s’ennuyait trop, il était probablement apparu si vite pour les deux raisons à la fois. Elle ne savait pas comment il avait fait pour venir, mais elle espérait qu’il n’avait pas pris de risques inutiles ou fait des frais en prenant un taxi. Il devait certainement être aidé par un ami, elle ne savait pas par lequel, mais s’imaginer qu’il avait quelqu’un sur qui compter pour se déplacer, la rassurait sur le fait qu’il n’était pas si mal entouré qu’il avait pu le laisser entendre. Le geste tendre de son compagnon ne parvenait pas à l’apaiser totalement. « Disons que ça pourrait devenir vraiment sérieux... » Actuellement ça ne l’était pas, du moins pas encore, parce qu’elle n’était pas encore été nommée, même si ses espoirs que d’autres personnes soient épinglées étaient plutôt faibles. Halston n’avait jamais été particulièrement proche de ses collègues, en réalité elle ne savait même pas sur quels pieds danser avec eux. Elle ne savait pas toujours dans quelles cases les mettre, devait-elle les considérer comme véritables collègues sur lesquels elle pouvait compter ou de potentiels concurrents, aussi bien pour les stars que pour le poste de direction de l’agence ? Personne n’avait dévoilé ses intentions, mais elle se doutait bien qu’elle n’était pas la seule à convoiter le trône.
 
La brune avait intrigué à juste titre son interlocuteur, à qui elle finit par dévoiler la source du problème : sa patronne. Elle commença par lui faire part de ce qu’elle considérait le moins problématique dans ses reproches, ce qui ne le concernait pas directement. Il n’avait pas l’air d’être ébranlé, comme s’il considérait que cette partie n’était pas véridique, la seconde partie elle le questionna. Elle le trouvait étrangement calme, mais elle comprenait qu’il ne s’affolait pas parce qu’il s’imaginait qu’aucun nom n’avait été prononcé. L’agente de stars trouvait pourtant qu’il était pire d’être dans l’ignorance. « Elle n’en a donné aucun. » Est-ce qu’elle manquait de preuves ou est-ce qu’elle voulait juste donner un premier avertissement ? Halston pensait qu’elle n’aurait jamais eut de tels propos si elle n’était pas sûre d’elle, elle leur laissait donc une chance de ne pas la décevoir. Brisbane était une grande ville, mais il n’était pas impossible qu’une personne de l’agence l’ait aperçu avec Eddie. Cependant elle doutait qu’il soit de notoriété publique qu’il s’agisse de son protégé, il figurait parmi les talents les moins connus qu’elle avait. Elle supposait donc que la trahison viendrait de quelqu’un qui leur était un minimum proche, Michaela était donc la coupable idéale. Le danseur n’était pas du même avis qu’elle, parce qu’il n’arrivait pas à deviner pourquoi elle aurait fait cela. « Elle l’a peut-être dit au détour d’une conversation, fait fuité cette information sans le préméditer à la mauvaise personne. » Le monde du cinéma étant petit, les ragots pouvaient être diffusés à une vitesse phénoménale. La brune espérait vraiment qu’elle n’avait aucun motif de les poignarder ainsi dans le dos, car elle avait toujours fait de son mieux pour la satisfaire professionnellement. Eddie accusa une autre actrice, qui ne pouvait être personne d’autre que Sophia. Elle aurait quelque chose contre lui et leur relation à ses yeux, ce qui la fit immédiatement soupirer. « Ce n’est pas personnel, Sophia n’a rien contre toi, elle a juste peur à cause de ce que j’ai enduré... » Ses paroles ne seront sûrement pas assez convaincantes pour lui, mais elle était persuadée que la rousse n’avait pas mise son grain de sel. La colocataire de la brune n’avait aucune mauvaises intentions, elle voulait juste éviter de la retrouver en morceaux et elle n’opterait pas pour ce genre de méthode.
 
Le danseur lui avait posé une question dont elle n’avait pas encore la réponse, elle s’éloigna de lui et se cala contre son bureau, sur lequel elle déposa ses deux mains. Elle ferma ses yeux et soupira. « Je ne sais pas, c’est possible, à moins qu’on arrive à lui faire changer d’avis, mais elle est plutôt du genre sacrément têtue. » Elle ouvrit ses paupières et fixa le plafond quelques secondes avant de reprendre la parole. « Je crois que je suis peut-être un peu responsable de ces problèmes. » Halston avait l’impression d’avoir fait une grosse erreur quelques mois auparavant, quand elle l’avait fait venir ici pour lui parler d’une éventuelle grossesse. Elle ne savait plus ce qu’elle avait fait de son premier test, elle l’avait sûrement bazardé dans sa poubelle par dépit, ce qui aurait permis à son assistant de le voir. L’agente de stars n’avait pas gardé toute sa tête, même si elle avait été assez lucide pour demander à Eddie de partir avant qu’elle ne laisse ses larmes couler. « Mon assistant a demandé aux autres si je n’étais pas enceinte. Il a peut-être vu le test que j’ai fait avec toi dans ma poubelle, maintenant que je me repose sur lui il doit se faire des films. » Est-ce qu’il avait aussi remarqué la bague qu’elle portait ? Elle espérait qu’il n’était pas assez observateur pour cela, mais elle se doutait bien qu’il n’aurait pas fait la moindre remarque, il ne s’était jamais montré indiscret avec elle. « Tout le monde doit s’imaginer que j’ai des choses à cacher. » Il avait probablement braqué l’attention sur elle, elle s’était sentie particulièrement observée durant la réunion. La brune posa sa main sur son front. « Je n’ai vraiment pas besoin de toute cette attention, s’il y a bien quelqu’un qui ne doit pas se faire remarquer ici, c’est moi. » C’était elle qui se coltinait le plus de casseroles dans l’agence, du moins c’était se dont elle se persuadait toute seule. Halston était loin de connaître l’intégralité des parcours de ses collègues, mais elle était indéniablement l’agente la plus connue, elle était la seule à avoir été mariée à une star et à avoir travaillé avec les plus grands aux USA. « Je tiens à ma place ici, mais je tiens aussi à rester ton agente. » Elle savait qu’il laisserait tomber l’acting si elle n’était pas à ses côtés, elle ne voulait pas que tout tombe à l’eau alors qu’elle était à de deux doigts de le faire repasser devant une caméra.


Revenir en haut Aller en bas
Eddie Yang
Eddie Yang
les rythmes endiablés
Voir le profil de l'utilisateur
(eddon #7) light up my universe 7vHkInU ÂGE : 25 ans (18.04.1996) et encore très loin de l'âge de raison
SURNOM : juste Eddie. oppa par sa sœur, hyung par son cousin et jagi par Halston. ses collègues préfèrent quant à eux l'appeler le traitre
STATUT : il a ouvert son cœur à son américaine préférée pour qui il s'autorise enfin à aimer de nouveau
MÉTIER : danseur et chorégraphe au sein de la Northlight Company, de retour sur scène après une opération du genou
LOGEMENT : #109 Hughton Avenue (Redcliffe) avec ses trois chats et Halston, qui passe de plus en plus de temps chez lui
(eddon #7) light up my universe DWLLkpm
POSTS : 3543 POINTS : 1630

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : (intj-a) né à Sydney de parents coréens, originaire de Daegu en Corée du Sud ☆ a déménagé à Brisbane vers ses dix ans ☆ coréen de sang mais australien de cœur ☆ une petite sœur qu'il surprotège et des parents exigeants dont il a brisé toutes les attentes ☆ membre et leader d'un groupe de danse underground ☆ gaga de ses trois chats, seuls colocataires qu'il tolère ☆ traine une sale réputation dans la compagnie où il travaille car très opportuniste ☆ mène une vie à cent à l'heure entre la danse et la moto, quitte à brûler la chandelle par les deux bouts.
RPs EN COURS :
(eddon #7) light up my universe O1o1nEs
CALLIE #3yang² ~ 여동생 › From the day of the universe’s creation and beyond. Trough the infinite centuries and beyond. In the previous life and maybe the next too, we’re eternally together. ☆ 12

(eddon #7) light up my universe FBNPD7q
EDDON #10 (fb)#11give me that rush › In this world of ice you’re the only shining glow. Now I can’t stop thinking about you when I’m sinking alone. I know it’s real, I can feel it. I'm full of problems, love sick, no way to go I'm a loser in this game. Save me, take my hand, take all of me. Please use me like a drug. ☆ 123456789 (ua)

(eddon #7) light up my universe Kr0Zk6a
EDEA (scénario libre)the angel on my shoulder › You shined on me when I didn't even know myself, I couldn't say anything else but thank you. With you, who has taken my hand, I can shout of a bigger dream than before.

(eddon #7) light up my universe DaUl2BP
ALEDDIE #2bitterness of the past › That yellow moon teases me, that I can’t have you. "But you’re only a rough beast." If you’re going to say that kind of thing, get lost. If you need me, change me.1

(eddon #7) light up my universe RhyaCfe
NICKY (scénario libre)the painful reflection › You want to breathe, you hate this night. You want to wake up, you hate this dream. I could make it better, I could hold you tighter on that long road because within this pitch black darkness you are shining so brightly.

(eddon #7) light up my universe PPJ9ikW
EBBY #2feel free to tease me › If you're lonely and need a friend, and troubles seem like they never end, just remember you're not alone. Girl, you've got a friend in me. ☆ 1

(eddon #7) light up my universe 3HDuUZw
INSANE BOYZ(préliens) this is our own game › We just keep making and improving because we're one of a kind. No one can copy us, from the start it's been all ours.



RPs EN ATTENTE :
(eddon #7) light up my universe Qn8a

(james, sunan, connor)

RPs TERMINÉS : (2022) diana #1

(2021) dani #1channing #1bennettdani #2eddon #1penny #1channing #2abellilycallie x daniclémentdani #3ilariacallie #1diego #1inaya #1eddon #2eddon #3eddon #4kaneddieeddon #5inaya #2eleonorpenny #2diego #2mika #1ashernicolecallie #2eddon #6gaby #1eddon #7diego #3eddon #9 (ua)nicky #1sunan #1birthday partyjina #1aleddie (fb)asher #2eddon #8callie #3mav x nicky

nanowrimo 2021 ~ 50 000 mots ✓ (60 839)

dimension slasher ~ 3.01 james #3 › 3.02 nicky #2 › 3.03 channing #3

fête des voisins ~ chez eddiechez jameschez elia, primrose et adelechez danichez lilychez gaby

rp abandonnés:
 


AVATAR : lee know 리노 (minho)
CRÉDITS : @unravel graph, @n-dia, @kidd (avatars) + @loonywaltz (userbars) + @violet (gifs) + @homemade (crackships) + la talentueuse @mapartche (adorable dessin)
DC : carl flanagan (ft. fionn whitehead)
PSEUDO : ladyfame (clémence)
Femme (elle)
INSCRIT LE : 19/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t35663-maniac-on-the-floor-eddie https://www.30yearsstillyoung.com/t35845-eddie-stand-up-and-show-your-skills https://www.30yearsstillyoung.com/t35869-eddie-yang https://www.30yearsstillyoung.com/t35870-eddie-yang https://www.pinterest.fr/ladyfamee

(eddon #7) light up my universe Empty
Message(#) Sujet: Re: (eddon #7) light up my universe (eddon #7) light up my universe EmptyDim 3 Oct - 20:20




I’m pulled along by these feelings that I can’t control
You keep giving off charms that just can’t be explained
I should’ve looked away, cause looking at you I just fall for you more


Eddie ne dirait pas qu’il est déçu de l’accueil que lui réserve Halston à son arrivée dans le bureau de celle-ci car il n’a pas la prétention de penser que tout le monde de l’américaine s’illumine quand il apparait devant elle. Il sent néanmoins que quelque chose cloche car elle ne parvient pas à le cacher, s’il n’y avait pas eu son message pour préparer un peu le terrain il n’aurait pu que se douter de l’existence d’un problème car tout chez elle trahit son inquiétude. L’heure est apparemment grave mais il ne mesure pas encore à quel point, il veut même se convaincre que la situation ne peut pas non plus être trop sérieuse parce qu’il ne voit pas quelle calamité pourrait soudainement leur tomber dessus. Mais sérieux ça pourrait bien le devenir d’après son agente, celle-ci lui apprenant que sa patronne n’est globalement pas satisfaite d’elle ni de ses collègues. Eddie se dit dans un premier temps qu’elle s’est juste fait remonter les bretelles comme ça a aussi déjà été son cas à la Northlight, lorsque la troupe prenait du retard sur un projet et qu’une chorégraphie n’était pas au point à l’approche d’une grande première. Il n’a pas souvent eu droit à des remontrances de la part de ses supérieurs mais il sait qu’il suffit parfois qu’un boss ne soit pas d’humeur pour se défouler sur ses employés, Halston ne serait pas la première à faire les frais de remarques plus ou moins fondées d’une patronne dont les problèmes personnels auraient été ramenés au travail. Il ne peut pas trop croire que ses méthodes d’agente puissent soudainement déplaire mais il n’a pas idée des éléments en possession de sa patronne. Alors Eddie est tout de suite beaucoup moins serein en entendant que des rapprochements entre agents et protégés ont été pointés du doigt, même s’il s’emploie à ne pas trop le montrer. Aucun nom n’aurait été donné mais ce n’est pas bon pour eux cette mise en garde, et ce n’est pas parce qu’ils n’ont pas été précisément nommés que sa patronne ne les a pas secrètement dans son collimateur. Halston cherche déjà d’où pourrait provenir la fuite et ses soupçons s’orientent un peu trop facilement vers Mika, tout du moins du point de vue du danseur. Il ne doute pas de ses capacités à propager une information sans le vouloir mais quand même, après sa clarification pendant la fête d’anniversaire surprise il trouverait ça gros. « Je lui demanderai si tu veux mais j’ai un sérieux doute, et je crois que tu sous-estimes sa conscience professionnelle. » C’est ce dont il veut lui-même se convaincre car c’est une chose de balancer des énormités devant les amis d’Halston, mais il veut croire qu’elle contrôle mieux ce qu’elle dit entre les murs de cette agence ou en dehors quand elle discute avec les gens du milieu. Eddie effleure de son côté l’idée que Sophia puisse être la responsable avec le peu de délicatesse qu’on lui connait, car à ses yeux la rousse a déjà beaucoup plus le profil d’une coupable. Sauf qu’Halston n’est pas de cet avis, et le contraire l’aurait en fait franchement étonné. Il aimerait qu'elle cesse deux secondes de la défendre et qu'elle l'écoute un peu plus. « Pas personnel, haha. » il répète en laissant échapper un rire jaune clairement forcé. C’est drôle parce qu’Eddie dirait justement que son souci avec lui est très personnel, à l’inverse. « C’est vrai que ce n’était pas personnel de ne pas me convier à sa fête surprise pour toi, non bien sûr. Ça ne l’aurait pas tuée de le faire, et ça montre surtout qu’elle doute encore beaucoup de moi et de nous deux. » Ou alors elle cherchait juste à tester sa réaction pour voir s'il accorde de l'importance à tout ça, ce qu'il ne trouverait pas moins détestable. Eddie ne se voit pas l’admettre mais ça l’a blessé ainsi qu’heurté dans sa fierté, et il n’est pas certain qu’Halston en ait bien conscience. Il n’a pas osé lui en parler jusqu’ici parce qu’il n’était pas prêt à entendre qu’il prend cette histoire trop à cœur, alors que ça en dit au final assez long sur le traitement de leur relation par l’entourage proche de l’agente. Sophia a été la première à savoir pour eux deux et elle aurait pu les soutenir, sauf que ça n’est pas trop l’impression que ça donne quand elle considère qu’il n’a même pas sa place à une fête d’anniversaire pour Halston. Il ne sait plus quoi faire pour lui convenir à cette Sophia et en même temps est-ce qu’il le doit vraiment ? Il n’a pas besoin de sa validation, c’est à Halston avant tout qu’il souhaite prouver son sérieux mais si la rouquine s’amuse à lui tirer fréquemment dans les pattes il ne donne pas cher de sa patience avec elle. Alors Eddie soupire, il n’a pas la force de débattre au sujet de l’actrice aujourd’hui mais il peut bien défendre une dernière fois sa voisine. « Je ne sais pas si on connaitra le ou la coupable un jour mais Mika semblait contente pour nous, elle au moins. » Et pas sûr qu’elle apprécierait ces soupçons faciles venant de son agente et amie si jamais elle n’a rien à voir là-dedans. Il ne tient pas à se lancer dans une chasse aux sorcières et encore moins à se prendre la tête avec elle sur un sujet comme celui-là alors il préfère laisser couler, et se soucier de ce qui importe vraiment dans toute cette histoire.

Le pourquoi du comment il s’en fiche presque Eddie, ce qu’il veut savoir c’est ce qui leur pend au nez à présent. Halston ne lui cache pas que la conséquence directe de tout ça pourrait être qu’il se retrouve avec une autre agente, sa patronne étant apparemment une femme têtue bien du genre à camper sur ses positions. Le danseur arque un sourcil alors que l’américaine n’exclut pas d’être partiellement à l’origine de leurs problèmes, elle n’a visiblement pas la conscience très tranquille et il se demande bien évidemment pourquoi. « Comment ça ? » il l’interroge tout en réduisant la distance qu’elle a mis entre deux il y a quelques instants en venant se positionner face à elle. Ses yeux l’observent pendant qu’elle lui confie avoir peut-être bien gaffé avec son assistant, ce dernier ayant pu voir un test de grossesse dans sa poubelle. Eddie ne sait même pas sur quelle information rebondir en premier, le fait que son assistant se renseigne auprès des autres sur une possible grossesse ou le fait qu’il soit curieux au point de s’attarder sur le contenu de sa poubelle ? Rien ne va dans tout ça. « De quoi il se mêle celui-là ? » Il hallucine un peu à vrai dire et à la place d’Halston il ne ferait pas confiance à un type qui joue les indiscrets sur son dos dans toute l’agence. Tout le monde pourrait s’imaginer qu’elle a des choses à cacher, c’est ce qu’elle dit redouter. « Oui une vie privée par exemple, ou tu n’as même pas le droit d’en avoir une ? » L’agacement du danseur commence à se faire entendre et ressentir, pas étonnant que leur histoire soit en passe d’éclater ici si le concept de sphère d’intimité n’existe pas et si tout le monde se mêle des histoires des autres. Il a lui-même eu droit à son lot de rumeurs au sein de sa compagnie mais là ça le choque, il ne pensait pas que les agences étaient aussi comme ça. Halston n’a vraiment pas besoin de toute cette attention sur elle et il l’entend bien, mais si ses collègues restaient un peu à leur place sa sérénité serait quand même un peu plus garantie selon lui. « Et tu ne penses pas aggraver les choses en me faisant venir aujourd’hui ? J’ai bien vu le regard qu’on m’a lancé tout à l’heure, ce sont peut-être aussi mes rares venues ici qui attirent l’attention. » Eddie s’imagine que ses autres protégés se rendent plus souvent à l’agence que c’est son cas car ce n’est pas nouveau que lui prend un peu l’acting par-dessus la jambe, bien qu’il se soit engagé à s’y investir davantage. Il n’est pas un protégé comme les autres et ça doit se remarquer sans trop de mal, la dernière fois qu’on l’a vu par ici il revenait à son bureau à la hâte avec entre les mains un sac provenant de la pharmacie, ça n’a pas dû échapper aux regards curieux. Il soupire à nouveau quand elle dit tenir à son poste mais aussi à rester son agente, car il comprend que la question de choisir entre les deux pourrait véritablement se poser. « Tout ça n’a aucun intérêt si c’est sans toi. » il l’informe comme si elle ne le savait pas déjà. Ce n’est pas son monde et ça ne le sera jamais. Sa motivation pour l’acting c’est elle car il a besoin d’argent, certes, mais il n’a confiance en personne comme il a confiance en elle pour le guider dans cet univers trop éloigné du sien pour lequel il n’est pas du tout qualifié à l’origine. « Le premier anniversaire de notre rencontre approche en plus. » Ça fait quelques jours qu’il y pense et il juge que le moment est plutôt bien choisi pour le rappeler. Il ne veut pas perdre leur lien professionnel alors qu'ils sont si proches de cette date symbolique, ça le frustrerait et il aurait l’impression de s’incliner face aux esprits étriqués. Après tout leur relation dérange, non seulement parce qu’il est trop jeune mais aussi parce qu’elle est son agente et ici comme en dehors il y aura toujours quelqu’un pour désapprouver ça. « Comment je peux t’aider, dis-moi. J’ai l’impression qu’on fait déjà tout ce qu’on peut pour être discrets, et tu sais que ça me coûte de me cacher. » Il fait un pas de plus et dépose ses mains sur les épaules d’Halston, il aimerait la prendre dans ses bras et l’embrasser mais il n’est même pas sûr d’y être autorisé ici, avec la discussion qu’ils sont en train d’avoir sur leur proximité posant problème. « Moi c’est à toi que je tiens avant tout. » À leur collaboration, aussi, mais il survivra malgré tout s’il doit y renoncer. Ce qu’il a dit avant il le pensait Eddie, il ne veut pas la mettre en mauvaise posture et encore moins lui faire risquer sa place pour lui. Mais tout ça le fatigue déjà, en plus de lui apporter un stress dont il n’a vraiment pas besoin en ce moment.








glitters:
 
Revenir en haut Aller en bas
Halston Hargreeves
Halston Hargreeves
la bonne fée
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 printemps {28.08}
SURNOM : Halsie, Hal
STATUT : En couple avec son danseur favori, s'incruste de plus en plus chez lui
MÉTIER : Agente de stars chez Shining Stars Agency, jamais très loin de ses protégés
LOGEMENT : 232 princess street ~ Logan City
(eddon #7) light up my universe Tbu7
POSTS : 3237 POINTS : 2120

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
RPs EN COURS : {6/6} Callie & Eddie - Eddon #10 (FB) - Maisie - Jenson - Halsana #1 - Eddon #11

(eddon #7) light up my universe 4S2xhADq_o
EDDON #11 I just want you close where you can stay forever. You can be sure that it will only get better. You and me together through the days and nights.

(eddon #7) light up my universe Cl4uFgcH_o
NOLSTON (scénario) We used to be giants, when did we stop ? The hope and the hurt has lived inside of me but there’s gold in the dirt, I never took the time to see.

(eddon #7) light up my universe QuCoEb7n_o
HALSANA ※ She is a friend of my mind. She gather me, man. The pieces I am, she gather them and give them back to me in all the right order.
(eddon #7) light up my universe Mx1f
RPs EN ATTENTE : James #2 - Eddon #UA 2 - Micah
AVATAR : Felicity Jones
CRÉDITS : bambi eyes (avatar) Loony Waltz (userbars) mapartche (dessin)
DC : Mitsuko la star déchue & Vladilena la tornade
Femme (elle)
INSCRIT LE : 22/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34768-halston-burn-across-the-sky https://www.30yearsstillyoung.com/t38555-what-chaos-is-imaginary#1880260 https://www.30yearsstillyoung.com/t38585-halston-hargreeves https://www.30yearsstillyoung.com/t39123-halston-hargreeves#1924091

(eddon #7) light up my universe Empty
Message(#) Sujet: Re: (eddon #7) light up my universe (eddon #7) light up my universe EmptyJeu 7 Oct - 12:00



Light up my universe



Anything is possible when you have the right person there to support you

@Eddie Yang & Halston Hargreeves

Eddie avait l’air de tenir en estime Michaela, Halston ne pensait pas qu’il l’appréciait autant. L’agente de stars ne l’aurait jamais imaginé sympathisé avec sa voisine, surtout qu’il était le premier à dire qu’il n’était pas très apprécié dans son immeuble. Faisait-elle office d’exception ou est-ce qu’il voulait absolument la défendre pour mieux pouvoir descendre Sophia ? Le danseur était très remonté contre la rousse, il n’était pas du tout de son avis et ne se gênait pas pour le lui dire. Une petite phrase qu’elle avait déjà entendu auparavant, d’une autre bouche que la sienne, résonnait dans sa tête. Tu défends trop Sophia. La brune plaça une de ses mains derrière sa tête et la gratta légèrement, elle ne voulait pas que l’actrice soit un objet de querelles dans son nouveau couple. « Eddie écoute... elle a juste besoin de temps, elle va s’habituer à toi, à nous, elle n’aura pas d’autre choix. » Parce qu’elle n’allait pas se séparer de lui de sitôt, elle était bien placée pour savoir que l’on ne choisissait pas qui elle fréquentait à sa place. « Elle a beaucoup de fierté... elle ne veut pas s’excuser de t’avoir causé du tort injustement. Elle ne pouvait pas t’inviter en faisant comme si de rien n’était après ses accusations. » Halston la connaissait assez pour savoir que ses propos tenaient la route, un jour ils finiraient par mettre les choses à plat et par s’entendre, du moins c’était ce qu’elle espérait. Sophia n’était pas butée au point d’être aveugle, elle savait que cette relation lui apportait du bon, qu’elle était enfin entrain de tourner la page, elle ne pouvait pas l’arrêter en si bon chemin. Maintenant que toutes les personnes qui lui étaient proches étaient au courant de leur histoire, elle avait même accéléré les choses malgré elle, elle avait quelque part donné satisfaction à Eddie qui ne voulait pas être un amant caché. La brune ne le lui fera pas remarquer, s’il ne voyait pas ce côté positif aujourd’hui, il finirait par le voir plus tard. Il n’était pas certain qu’ils finiraient par découvrir qui était derrière ce sale coup, mais il défendait une nouvelle fois Michaela. Il avait le droit d’être de son côté, mais il pouvait l’être sans chercher à abattre sa colocataire en même temps. L’agente de stars n’ayant pas envie de s’attarder une minute de plus là-dessus, elle se tut.
 
Il ne pouvait pas deviner ce qu’elle pouvait se reprocher, comme tout humain normalement constitué il ne lui venait pas à l’esprit que quelqu’un s’attarde sur une poubelle, en dehors d’un agent d’entretien. Halston se doutait bien que la personne qui s’en occupait se fichait bien de ce qu’elle pouvait y trouver, qu’elle n’irait pas rapporter ce genre d’informations au personnel de l’agence qui lui parlait à peine. L’agente de stars n’avait pas commise qu’une seule erreur, l’envoyer faire des courses à la pharmacie en était également une, car il n’avait pas eu le réflexe de glisser ses achats dans un poche et de se débarrasser du sac. Il avait dû penser que personne ne s’intéresserait assez à lui pour y prêter attention, mais comme dans toutes les entreprises il y avait des éléments avides de ragots. Le danseur s’échauffait à juste titre, mais elle ne pouvait pas le laisser continuer hausser le ton. « Calme-toi s’il te plaît, sinon on va attirer l’attention.  » Elle déposa son index et son pouce sur son front, si seulement elle pouvait virer son assistant sur le champ elle l’aurait déjà fait. « Il me sort par les yeux, mais je ne peux pas m’en débarrasser pour l’instant, cela serait trop suspect. » Elle pensa qu’il pourrait aisément se reconvertir comme paparazzi ou même juste filer des informations à la presse contre de l’argent, ce qui la fit rire nerveusement. S’il se mettait à divulguer ce qu’il savait de ses protégés, cela serait une véritable catastrophe. L’envie de taper dans quelque chose se faisait forte, à défaut de pouvoir le faire, elle passa ses deux mains dans ses cheveux et les agrippa. Le compagnon de la brune avait encore des interrogations, des questions qu’elle s’était déjà posée elle-même avant de le faire venir ici. Elle lâcha sa chevelure et planta son regard dans le sien. « Je... j’avais trop besoin de te voir. » Halston avait donc cédé à la facilité en le faisant venir ici, parce qu’elle savait qu’il pourrait le faire facilement. L’agente de stars n’avait jamais connu d’homme assez disponible pour rappliquer aussi rapidement lorsqu’elle s’inquiétait, mais ici cela était peut-être effectivement à double tranchant. « L’hôtesse d’accueil n’aime pas grand-monde. » Elle se demandait ce qu’elle faisait à cette place d’ailleurs, elle n’occupait clairement pas un poste qui correspondait à sa personnalité.
 
L’américaine se creusait les méninges pour trouver une solution, tandis qu’Eddie soulignait que l’acting n’aurait plus d’intérêt sans elle. « Je sais. » L’agente de stars ne voulait pas qu’il se prive de cette source de revenus, surtout qu’elle savait qu’il avait le potentiel d’interpréter de jolis rôles. Il mentionna l’anniversaire de leur rencontre, ses yeux verts se mirent à scintiller et ses lèvres affichèrent un sourire en coin. « Tu t’en souviens. » Il mémorisait les bonnes choses, ce qui était plutôt surprenant pour un homme qui disait ne pas être romantique. Combien de femmes reprochaient à leurs moitiés de ne pas se souvenir des dates importantes ? Halston se souvenait avoir entendu maintes celles-ci se plaindre que leurs anniversaires étaient passés à la trappe, alors le voir ce souvenir du jour de leur rencontre rendit son cœur aussi mou que de la guimauve. L’agente de stars réduirait bien la distance qui les séparait pour l’embrasser, mais elle se donnait du mal pour rester professionnelle au sein de ces murs. Il lui demanda comment il pourrait l’aider,ce qui tombait bien puisque des idées avaient enfin germées dans sa tête. La brune trouvait qu’il n’était pas naturel qu’il dépose ses mains sur ses épaules plutôt que sur ses hanches, encore plus avec les dernières paroles qu’il venait de lui délivrer, mais elle tenta de rester concentrée sur leur problème. « Je pense que ton manque d’intérêt pour le cinéma se fait sentir, que l’on peut se demander pourquoi tu viens ici pour ne pas repartir avec du travail. » Aucun de ses protégés ne s’était contenté de faire un film et une pub, il ne devait pas déroger à la règle. « Il est temps que l’on se mette à bosser sérieusement ensemble. Je pense qu’on pourrait commencer par des cours d’acting, avant de t’amener à des castings. » Il fallait qu’il mette toutes les chances de son côté pour réussir, ainsi ils pourraient faire taire les mauvaises langues. « J’ai des propositions vraiment intéressantes en ce moment, il serait bête que tu les manques, alors j’espère que tu es prêt. » Il devait cruellement s’ennuyer chez lui, il ne pouvait pas lui répondre négativement. « Il faut que l’on commence dès que possible, chez toi ou chez moi... ou même ici. » Si on la surprenait en train de répéter avec lui, cela ne pourrait que leur rendre service, ses collègues verraient qu’il était traité à la même enseigne que les autres.


Revenir en haut Aller en bas
Eddie Yang
Eddie Yang
les rythmes endiablés
Voir le profil de l'utilisateur
(eddon #7) light up my universe 7vHkInU ÂGE : 25 ans (18.04.1996) et encore très loin de l'âge de raison
SURNOM : juste Eddie. oppa par sa sœur, hyung par son cousin et jagi par Halston. ses collègues préfèrent quant à eux l'appeler le traitre
STATUT : il a ouvert son cœur à son américaine préférée pour qui il s'autorise enfin à aimer de nouveau
MÉTIER : danseur et chorégraphe au sein de la Northlight Company, de retour sur scène après une opération du genou
LOGEMENT : #109 Hughton Avenue (Redcliffe) avec ses trois chats et Halston, qui passe de plus en plus de temps chez lui
(eddon #7) light up my universe DWLLkpm
POSTS : 3543 POINTS : 1630

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : (intj-a) né à Sydney de parents coréens, originaire de Daegu en Corée du Sud ☆ a déménagé à Brisbane vers ses dix ans ☆ coréen de sang mais australien de cœur ☆ une petite sœur qu'il surprotège et des parents exigeants dont il a brisé toutes les attentes ☆ membre et leader d'un groupe de danse underground ☆ gaga de ses trois chats, seuls colocataires qu'il tolère ☆ traine une sale réputation dans la compagnie où il travaille car très opportuniste ☆ mène une vie à cent à l'heure entre la danse et la moto, quitte à brûler la chandelle par les deux bouts.
RPs EN COURS :
(eddon #7) light up my universe O1o1nEs
CALLIE #3yang² ~ 여동생 › From the day of the universe’s creation and beyond. Trough the infinite centuries and beyond. In the previous life and maybe the next too, we’re eternally together. ☆ 12

(eddon #7) light up my universe FBNPD7q
EDDON #10 (fb)#11give me that rush › In this world of ice you’re the only shining glow. Now I can’t stop thinking about you when I’m sinking alone. I know it’s real, I can feel it. I'm full of problems, love sick, no way to go I'm a loser in this game. Save me, take my hand, take all of me. Please use me like a drug. ☆ 123456789 (ua)

(eddon #7) light up my universe Kr0Zk6a
EDEA (scénario libre)the angel on my shoulder › You shined on me when I didn't even know myself, I couldn't say anything else but thank you. With you, who has taken my hand, I can shout of a bigger dream than before.

(eddon #7) light up my universe DaUl2BP
ALEDDIE #2bitterness of the past › That yellow moon teases me, that I can’t have you. "But you’re only a rough beast." If you’re going to say that kind of thing, get lost. If you need me, change me.1

(eddon #7) light up my universe RhyaCfe
NICKY (scénario libre)the painful reflection › You want to breathe, you hate this night. You want to wake up, you hate this dream. I could make it better, I could hold you tighter on that long road because within this pitch black darkness you are shining so brightly.

(eddon #7) light up my universe PPJ9ikW
EBBY #2feel free to tease me › If you're lonely and need a friend, and troubles seem like they never end, just remember you're not alone. Girl, you've got a friend in me. ☆ 1

(eddon #7) light up my universe 3HDuUZw
INSANE BOYZ(préliens) this is our own game › We just keep making and improving because we're one of a kind. No one can copy us, from the start it's been all ours.



RPs EN ATTENTE :
(eddon #7) light up my universe Qn8a

(james, sunan, connor)

RPs TERMINÉS : (2022) diana #1

(2021) dani #1channing #1bennettdani #2eddon #1penny #1channing #2abellilycallie x daniclémentdani #3ilariacallie #1diego #1inaya #1eddon #2eddon #3eddon #4kaneddieeddon #5inaya #2eleonorpenny #2diego #2mika #1ashernicolecallie #2eddon #6gaby #1eddon #7diego #3eddon #9 (ua)nicky #1sunan #1birthday partyjina #1aleddie (fb)asher #2eddon #8callie #3mav x nicky

nanowrimo 2021 ~ 50 000 mots ✓ (60 839)

dimension slasher ~ 3.01 james #3 › 3.02 nicky #2 › 3.03 channing #3

fête des voisins ~ chez eddiechez jameschez elia, primrose et adelechez danichez lilychez gaby

rp abandonnés:
 


AVATAR : lee know 리노 (minho)
CRÉDITS : @unravel graph, @n-dia, @kidd (avatars) + @loonywaltz (userbars) + @violet (gifs) + @homemade (crackships) + la talentueuse @mapartche (adorable dessin)
DC : carl flanagan (ft. fionn whitehead)
PSEUDO : ladyfame (clémence)
Femme (elle)
INSCRIT LE : 19/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t35663-maniac-on-the-floor-eddie https://www.30yearsstillyoung.com/t35845-eddie-stand-up-and-show-your-skills https://www.30yearsstillyoung.com/t35869-eddie-yang https://www.30yearsstillyoung.com/t35870-eddie-yang https://www.pinterest.fr/ladyfamee

(eddon #7) light up my universe Empty
Message(#) Sujet: Re: (eddon #7) light up my universe (eddon #7) light up my universe EmptySam 9 Oct - 19:19




I’m pulled along by these feelings that I can’t control
You keep giving off charms that just can’t be explained
I should’ve looked away, cause looking at you I just fall for you more


Il se doute bien que sa prise de position pour Michaela qu’il n’hésite pas à défendre est surprenante pour Halston, après tout elle a appris tout récemment que ces deux-là étaient voisins et le danseur n’a jamais caché que sa réputation n’était pas bien glorieuse là où il vit. Eddie revient de loin, il y a encore quelques mois ses voisins lui vouaient une haine sans nom parce qu’il vivait au mépris de leur tranquillité mais ses récents efforts lui ont permis de se faire un peu oublier, des efforts nés d’une discussion avec Michaela qui a su trouver les mots quand tant d’autres s’y étaient pris de la mauvaise façon. Depuis ce jour il apprend à connaitre et même à apprécier sa voisine, ce n’était pas gagné entre elle et lui mais leurs rapports sont en nette amélioration, et dire qu’il aura fallu le kidnapping de son chat pour débloquer toute cette situation. Mais forcément s’il faut aujourd’hui orienter des soupçons vers quelqu’un pour la possible fuite de leur relation dans l’agence Eddie est plutôt tenté de regarder du côté de Sophia, avec laquelle il ne s’entend à l’inverse pas très bien. Et il considère n’y être en plus pour rien, la rousse en a de toute évidence après lui pour enchainer les crasses à son encontre. Pour Halston ce n’est toutefois qu’une question de temps avant qu’elle ne s’habitue au danseur et à leur histoire, et avant que l'accalmie ne pointe donc le bout de son nez. « Je confirme elle n’aura pas le choix. » il lui accorde en croisant ses bras, Eddie s’étant rarement montré aussi sérieux. Pas le choix que d’accepter leur couple et sa présence dans la vie de l’agente car il ne compte pas s’effacer, bien au contraire, sachant qu’il a déjà perdu bien trop de temps avec elle. À présent Eddie assume ce qu’il ressent et la rousse ne pourra pas lui retirer ça alors il va bien falloir qu’elle s’y fasse oui, ça vaut mieux pour tout le monde. « Qu’elle le veuille ou non je suis là pour rester. » Il ne lui fera certainement pas le plaisir de renoncer à l’agente, peu importe combien de temps il lui faudra pour se faire à l’idée ils sont ensemble tous les deux et leur histoire a de l’avenir, en tout cas Eddie veut y croire lui. Il se demande si les deux colocataires ont parlé pour qu’Halston soit en mesure d’affirmer que Sophia ne veut pas s’excuser auprès de lui par excès de fierté, mais il suppose aussi qu’elle la connait juste trop bien pour savoir comment elle fonctionne. « J’ai beaucoup de fierté aussi comme tu sais mais j’ai su m’excuser auprès de toi quand il le fallait, après mes mensonges. Ça non plus ça ne l’aurait pas tuée mais je n’attends plus rien d’elle, de toute façon. » Des excuses ou autre chose il ne veut plus rien venant de Sophia car la rousse lui a fait deux sacrés affronts en l’accusant d’abord sans fondement d’être un coureur de jupons et en montant la tête d’Halston, puis en le boycottant de sa petite fête avec toute la symbolique que l’on connait derrière en se doutant pourtant bien de ce que ça lui ferait. Il ne sait pas comment l’américaine peut encore la défendre mais il a une fois de plus le sentiment de ne pas faire le poids face à sa protégée et amie, qui bénéficie visiblement des services d’une avocate en plus de ceux d’une agente. À ce stade les prétendues bonnes intentions de l’actrice envers Halston ne l’intéressent même plus, c’est une chose qu’il pouvait éventuellement entendre au départ mais plus maintenant. Il pensait qu’on lui laisserait au moins sa chance mais il constate qu’il peut toujours aller se brosser pour ça, l’actrice ayant manifestement décidé de partir du très mauvais pied avec lui.

Eddie commence à comprendre que pas mal d’éléments sont contre eux, il est de plus en plus probable qu’ils aient été directement visés par les allusions de sa patronne et que cette mise en garde ait été formulée pour eux, en particulier. En y repensant ils ont peut-être bien manqué de discrétion et de jugeote à certains moments mais il ne pensait pas s’être trahi non plus de façon flagrante, du moins avant d’apprendre que l’assistant d’Halston était là pour récolter les preuves derrière eux. Et si c’était lui la taupe finalement ? Il peut avoir fait le lien entre le test de grossesse vu dans la poubelle et son détour à lui par la pharmacie, une rumeur est peut-être née à partir de là sur leur dos, rumeur possiblement renforcée par sa venue dans le bureau d’Halston aujourd’hui comme s'ils avaient en plus besoin de ça. Eddie se tend en comprenant que cet assistant met son nez là où il ne faut pas et que c’est sur eux que ça retombe, derrière. L’agente lui demande de conserver son calme mais ce n’est pas évident sur le moment, elle ne doit pas réaliser le stress qu’elle lui rajoute en lui parlant de tout ça. « Je me demande comment toi, tu peux rester calme là. » il souffle en croisant son regard, ses passages par ce bureau le rendant décidément nerveux. La dernière fois il a bien cru tomber à la renverse en apprenant que leur dérapage lui donnerait peut-être un enfant à assumer avant l’heure, et cette fois il n’est guère plus tranquille en pensant aux conséquences professionnelles que leur histoire ébruitée pourrait avoir pour Halston. Elle ne peut pas se séparer de son assistant pour le moment et c’est bien dommage, à son sens. « Et dire que c’est à lui que tu comptais déléguer du travail pour nous permettre de passer plus de temps ensemble.. Il ne mérite pas ta confiance Halston, ni la moindre responsabilité ici. » C’était censé être bénéfique pour eux mais ça ne l’est peut-être pas tant que ça si ce type s’amuse par derrière à raconter toutes sortes de choses sur Halston dont la vie privée semble beaucoup l’intéresser. Le faire venir ici pourrait ne rien arranger à leurs affaires et l’américaine l’admet, elle n’a juste pas pu s’en empêcher et cet aveu parvient quand même à lui décrocher un sourire. « J’en avais besoin aussi mais ne prends pas de risques pour moi. » Sa voix s'adoucit alors qu'il tend l’une de ses mains pour venir caresser sa joue, son regard se perdant quant à lui une nouvelle fois dans celui d’Halston. S’il a accouru jusqu’à l’agence c’est parce que lui-même apprécie chacun de leurs moments ensemble, il ne demande qu’à passer du temps avec elle mais ici leur tranquillité n’est pas garantie, ils sont même plus exposés aux regards curieux que nulle part ailleurs. L’hôtesse d’accueil ne tolèrerait que peu de monde d’après Halston, rien ne dit qu’elle fasse donc partie de ceux qui soupçonnent une relation plus que professionnelle entre elle et lui dans cette agence. « Ou alors ma tête ne lui revient simplement pas, il parait que j’ai l’air froid et hautain quand je ne souris pas. » Eddie étire justement un léger sourire, son intention est de détendre un peu l’atmosphère - et lui-même - qui en ont bien besoin.

Il n’est en tout cas pas question pour le danseur de tirer un trait sur leur collaboration à moins d’y être vraiment forcés, un scénario qu’il espère bien ne pas voir se produire. Il tient à ce qui les lie parce qu’il sait bien qu’il n’aurait jamais pu faire rentrer Halston dans sa vie de cette façon ni retrouver foi en l’amour si leur relation n’avait pas d’abord concerné le travail. Si on lui retire ça on lui retire les bases de leur histoire, alors qu’ils sont en plus si proches de franchir un cap plein de symbole. Elle paraît surprise qu’il s’en rappelle, pensait-elle que leur rencontre n’avait rien de très mémorable pour lui ? « Bien sûr que je m’en souviens. » C’est en novembre l’année dernière que leurs chemins se sont croisés pour la toute première fois, un soir de grande représentation pour lui au théâtre. Ce n’est pourtant pas ce spectacle dont il se souvient en priorité, ce qui est drôle c’est qu’il se remémore même mieux la tenue qu’Halston portait ce soir-là que son propre costume de scène, qui aurait pourtant dû le marquer. Il faut croire qu’à ce moment-là, déjà, il n’avait d’yeux que pour elle sans se l’avouer. « Je n’oublie jamais une date importante et celle-là l’est doublement. » Cette date symbolise leur rencontre, bien sûr, mais aussi le premier et unique rôle qu’on lui ait proposé. Halston a débarqué dans sa vie avec le projet de le faire tourner dans un film et ce jour-là Eddie n’aurait pas cru qu’il rencontrait sa future compagne, car comment se douter d’une telle chose alors qu’il n’avait jusque là jamais mélangé l’amour et le travail. Il n’avait pas osé croire en ses chances avec elle et il lui restait encore un peu de professionnalisme à l’époque, s’il voyait une chance à saisir c’était ce rôle avant tout. Halston détient peut-être la solution pour leur permettre de crédibiliser leur relation d’un point de vue professionnel afin que les soupçons les concernant se dissipent, l’idée étant donc qu’ils se remettent sérieusement au boulot tous les deux. « Donc c’est fini les petits avantages, je vais devoir bosser comme tous les autres ? » Il s’en n’amuserait presque mais en réalité il n’est pas sûr de vouloir vraiment de tout ça, c’est surtout qu’il ne se voit pas dire non à Halston alors qu’il n’a rien d’autre à faire de sa vie depuis que sa passion est mise entre parenthèse. L’acting n’est toujours pas synonyme de plaisir pour lui et il se demande si ce sera le cas un jour, en attendant il veut surtout protéger leur relation en honorant vraiment son rôle. « On ne peut pas dire que je manque de temps en ce moment alors.. je ne peux même pas prétendre vérifier mes disponibilités. » Il y a quand même ce bénévolat qu’il effectuera prochainement au refuge animalier si sa candidature est acceptée et sa rééducation qu’il ne peut pas se permettre de négliger, mais en dehors de ça il lui reste beaucoup de temps à combler. Un temps qui sera donc consacré à l’acting, il cache évidemment sa joie car c’est danser qu’il préférerait faire, lui. « Intéressantes dans quel sens ? » il l’interroge afin de savoir si ces propositions dont elle parle sont de beaux rôles ou des contrats bien payés, l’un n’empêchant d’ailleurs pas l’autre. « D'accord. Où et quand tu voudras. » Il se montre conciliant et se tient prêt à commencer dès qu’il le faudra, c’est dans leur intérêt de se mettre au travail sans attendre même s’il n’a clairement pas la tête à prendre le moindre cours en ce moment. Sa concentration ne tient à rien depuis que son moral est en berne et qu’il perd en motivation pour à peu près tout mais il va le faire, pour elle et pour leur couple, plus que pour lui-même. Eddie hésite puis il finit par se laisser aller à un peu plus de proximité avec l’américaine en plaçant ses mains de part et d’autre de son cou tout en la surplombant du regard, ce n’est pas raisonnable mais il se dit qu’il reculera assez vite si quelqu’un doit entrer d’un coup. « Honnêtement Halston, quels retours tu avais eu après mon premier rôle ? Si je n’ai jamais eu d’autre proposition derrière c’est que mon jeu d’acteur n’a pas dû marquer les esprits, enfin je suppose que c’était tout juste passable pour mériter de figurer dans le film. » S’il avait été vraiment convaincant même en tant que protagoniste de second plan il aurait pu se voir proposer autre chose, à moins que ça ne fasse partie des projets qu’elle avait pour lui quand Eddie négligeait totalement leur collaboration. Le danseur préfère penser qu’il n’a pas brillé par sa performance et qu’ainsi ces cours d’acting seront vraiment nécessaires, après tout il est encore un parfait novice en la matière et dans la vie tout s’apprend.








glitters:
 
Revenir en haut Aller en bas
Halston Hargreeves
Halston Hargreeves
la bonne fée
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 printemps {28.08}
SURNOM : Halsie, Hal
STATUT : En couple avec son danseur favori, s'incruste de plus en plus chez lui
MÉTIER : Agente de stars chez Shining Stars Agency, jamais très loin de ses protégés
LOGEMENT : 232 princess street ~ Logan City
(eddon #7) light up my universe Tbu7
POSTS : 3237 POINTS : 2120

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
RPs EN COURS : {6/6} Callie & Eddie - Eddon #10 (FB) - Maisie - Jenson - Halsana #1 - Eddon #11

(eddon #7) light up my universe 4S2xhADq_o
EDDON #11 I just want you close where you can stay forever. You can be sure that it will only get better. You and me together through the days and nights.

(eddon #7) light up my universe Cl4uFgcH_o
NOLSTON (scénario) We used to be giants, when did we stop ? The hope and the hurt has lived inside of me but there’s gold in the dirt, I never took the time to see.

(eddon #7) light up my universe QuCoEb7n_o
HALSANA ※ She is a friend of my mind. She gather me, man. The pieces I am, she gather them and give them back to me in all the right order.
(eddon #7) light up my universe Mx1f
RPs EN ATTENTE : James #2 - Eddon #UA 2 - Micah
AVATAR : Felicity Jones
CRÉDITS : bambi eyes (avatar) Loony Waltz (userbars) mapartche (dessin)
DC : Mitsuko la star déchue & Vladilena la tornade
Femme (elle)
INSCRIT LE : 22/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34768-halston-burn-across-the-sky https://www.30yearsstillyoung.com/t38555-what-chaos-is-imaginary#1880260 https://www.30yearsstillyoung.com/t38585-halston-hargreeves https://www.30yearsstillyoung.com/t39123-halston-hargreeves#1924091

(eddon #7) light up my universe Empty
Message(#) Sujet: Re: (eddon #7) light up my universe (eddon #7) light up my universe EmptySam 16 Oct - 20:20



Light up my universe



Anything is possible when you have the right person there to support you

@Eddie Yang & Halston Hargreeves

L’entendre dire qu’il était là pour rester, lui décrocha instantanément un sourire. Cette conversation n’avait pourtant pas vocation à le faire, mais elle ne pouvait pas rester insensible à ces quelques mots, faire comme s’ils étaient anodins. Halston aimerait tellement que les choses s’arrangent entre eux, si seulement elle pouvait faire l’effort d’avoir un meilleur tempérament, ils n’auraient sûrement pas à parler d’elle à l’heure actuelle. Il n’hésitait pas à se comparer à elle, il jugeait qu’il savait mieux se comporter qu’elle et elle ne pouvait pas le contredire. Elle avait plus souvent entendu des excuses sortir de sa bouche que de la sienne, alors qu’elle connaissait la rousse depuis bien plus longtemps. La brune entrouvrit sa bouche, comme si elle allait lui confier ces pensées avant de les clore. Était-ce bien nécessaire ? Elle ne ferait qu’assombrir un peu plus l’image de l’actrice, qui avait besoin plus que jamais d’être redorée. « Cela viendra en temps voulu. » Il ne fallait pas forcer les choses, encore plus avec quelqu’un comme l’actrice. Elle avait encore besoin de mûrir, mais il ne s’en rendait pas compte, certainement parce qu’il avait le même âge qu’elle et qu’il s’imaginait qu’ils étaient arrivés au même stade de la maturité. Chaque personne étant unique, il aurait bien tort de tomber dans ce genre de facilité, mais il finira par mieux la connaître plus tôt qu’il ne le pensait. En attendant il semblait resserrer ses liens avec une de autre de ses actrices, une curiosité sur laquelle elle n’avait pas encore envie de se pencher, parce qu’ils avaient bien plus urgent à faire que d’assouvir sa curiosité. Elle continua de chercher qui pouvait bien être celui qui avait allumé l’incendie, il se pouvait bien qu’elle lui ait fourni l’allumette en balançant un objet qui ne laissait pas de place au doute dans sa poubelle. L’agente de stars avait gagné en confiance depuis qu’elle se trouvait en Australie, elle n’était plus poursuivie par des paparazzis et avait donc cru pouvoir vivre en toute sérénité, mais voir que ce n’était plus le cas aujourd’hui la faisait tomber de haut. Le danseur se demandait comment elle pouvait rester calme, ce à quoi elle lui répondra bien vite. « J’ai l’habitude que ma vie privée ne soit pas respectée. Enfin j’avais, mais je suis loin d’avoir oublié ce quotidien. » Il lui rappela tout ce qu’elle comptait confier à son assistant, ce qui la fit se sentir bien bête. Comment avait-elle pu envisager de déléguer autant de travail à une personne si peu digne de sa confiance ? Ah oui, l’amour l’avait aveuglé au point qu’elle soit prête à le faire. Il semblait prêt à ce qu’elle reprenne sa cadence de travail pour qu’elle ne le fasse pas, ce qui signifiait qu’elle devrait sacrifier le temps qu’elle avait dégager pour lui et elle n’était pas sûre d’en avoir envie. « Il veut peut-être prendre ma place, mais je ne la lui laisserai pas. Cependant que je n’ai pas envie que l’on trinque non plus... je ne sais pas comment me sortir de cette impasse. » C’était une situation inédite à laquelle elle faisait face, mais avec un peu ingéniosité elle finirait bien par s’en sortir non ? Tout problème avait une solution. « Je pourrais peut-être le faire perdre à son propre jeu en le piégeant, mais il va falloir que j’y réfléchisse plus longuement. » Les idées de son compagnon étaient bien évidemment les bienvenues, si jamais il en avait. Elle lui avait confié la principale raison pour laquelle elle l’avait fait venir, un motif qui l’attendrissait, mais qui ne valait pas qu’elle prenne tant de risques. Cette main qu’il apposait sur sa joue, lui faisait plutôt dire qu’elle avait fait le bon choix. « Je vais essayer de faire plus attention. » Elle était la première à avoir réclamer qu’ils soient discrets, pour justement leur éviter ce genre de problèmes, mais à ce moment-là elle était loin de se douter d’à quel point elle deviendrait accro à lui. Il rebondit sur sa réplique en apportant une explication, elle saisit sa joue pour la lui pincer légèrement. « Alors fais-lui profiter plus souvent de ce merveilleux sourire. » S’il commençait à gagner la sympathie de ses voisins, pourquoi n’arriverait-il pas à grappiller un peu celle du personnel de l’agence ? Après tout cela était un défi moins gros, puisqu’il était loin de le voir aussi souvent qu’eux.
 
C’était une évidence pour Eddie qu’il se souvienne du jour où tout avait basculé, celui durant lequel elle avait décidé de s’incruster dans sa vie. Il lui paraissait déjà tellement lointain, il s’était passé tant de choses depuis, mais elle n’avait tout de même pas oublier comment celui-ci s’était déroulé. Elle n’avait pas eu pour but de le draguer et pourtant, elle s’était particulièrement bien apprêtée, comme si elle voulait que son regard s’attarde déjà sur elle lorsqu’elle n’était qu’une spectatrice, qui avait réussi à se dégoter une place de choix. « C’est sans nul doute la date la plus importante de l’année 2020. » Elle parlait pour elle, elle n’avait pas la prétention d’affirmer qu’il s’agissait aussi de la sienne. Il avait peut-être eu une année bien plus remplie que ne l’avait été la sienne, qui avait été considérablement vide en dehors du travail. Halston repensa à ce mois qui lui avait paru interminable, durant lequel elle n’avait eu de cesse de lui courir après, une insistance qui avait heureusement fini par porter ses fruits. C’était l’une des raisons pour lesquelles elle n’avait pas envie de baisser les bras, de se dire qu’il était déjà l’heure de ne plus être son agente, alors qu’il n’avait jamais été aussi libre que maintenant. Il demanda s’il allait devoir être au même niveau que les autres, elle hocha de la tête. « Eh oui il va falloir trimer. » Cela allait non seulement lui rapporter de l’argent et de la notoriété, mais cela lui permettrait surtout de s’occuper assez pour ne plus se voir uniquement que comme un estropié. Il semblait déçu de ne plus avoir d’excuses pour ne pas passer des castings, elle plaça son index sur son nez. « Je vais te faire aimer ce métier. » Elle s’en persuadait intimement, il y avait forcément des rôles qui l’animeraient plus que le seul qu’il avait tenu jusqu’à présent. Halston essaya de titiller son intérêt, une tentative qui n’avait pas été vaine. « Dans tous les sens, il n’y a pas encore de personnage canon qui donne un bon cachet, parce que le salaire est généralement fixé selon la notoriété de l’acteur et le budget du film, mais tu pourras toujours te rattraper avec une publicité. » La brune entendit une réponse qu’elle aurait bien aimé recevoir bien plus tôt dans l’année, qui aurait sûrement accéléré les choses entre eux, mais il valait mieux tard que jamais. Elle savait bien qu’il ne se montrera plus aussi conciliant une fois qu’il pourra danser, alors elle décida de fixer tout de suite son premier cours. « Après-demain, chez toi ? » Si elle pouvait le mettre dans le bain aussi tôt, elle pourrait essayer de rattraper leur retard au mieux. Eddie s’approchait un peu trop d’elle, mais elle n’arrivait pas à trouver la force de le repousser, chose qu’elle sera contrainte de faire si jamais quelqu’un décide de s’introduire dans son bureau. Elle se pinça les lèvres, non pas parce que sa demande d’honnêteté la gênait, mais parce qu’elle ne savait pas combien de temps elle arriverait encore à se retenir de l’embrasser. « Faire semblant d’être heureux n’est pas inné chez toi. » C’était plutôt une bonne chose à savoir, aussi bien au niveau professionnel que personnel, mais ça elle se gardera bien de le lui dire. « Néanmoins tes dix minute d’apparition ont quand même été remarqués. Si tu t’étais montré plus sérieux, tu aurais pu tourner dans un deuxième film plutôt rapidement. J’espère qu’ils ne demanderont pas trop de justifier ce trou dans ton CV... Cependant je pense qu’être égérie d’une grosse marque va jouer en ta faveur. » Halston imaginait déjà la parution d’un ou deux articles, racontant que le beau gosse dévorant une glace à la télévision allait bientôt retourner sur grand écran. L’agente de stars s’étant amusée à lire les commentaires publiées à ce sujet sur Youtube, elle savait donc qu’Eddie avait fait des ravages auprès des téléspectatrices, qui n'avaient pas manqué de gonfler son nombre d'abonnés. Elle s’empara de la main où se trouvait son alliance et la serra. « Il va falloir que cette bague soit un peu plus en évidence, je ne voudrais pas que tu te retrouves harcelé. » Elle fit la moue, elle n’avait rien contre sa multitude de bagues habituellement, mais s’il était amené à gagner en notoriété et à rencontrer du monde, elle serait rassurée de savoir qu’il en mettait quelques unes de côté.


Revenir en haut Aller en bas
Eddie Yang
Eddie Yang
les rythmes endiablés
Voir le profil de l'utilisateur
(eddon #7) light up my universe 7vHkInU ÂGE : 25 ans (18.04.1996) et encore très loin de l'âge de raison
SURNOM : juste Eddie. oppa par sa sœur, hyung par son cousin et jagi par Halston. ses collègues préfèrent quant à eux l'appeler le traitre
STATUT : il a ouvert son cœur à son américaine préférée pour qui il s'autorise enfin à aimer de nouveau
MÉTIER : danseur et chorégraphe au sein de la Northlight Company, de retour sur scène après une opération du genou
LOGEMENT : #109 Hughton Avenue (Redcliffe) avec ses trois chats et Halston, qui passe de plus en plus de temps chez lui
(eddon #7) light up my universe DWLLkpm
POSTS : 3543 POINTS : 1630

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : (intj-a) né à Sydney de parents coréens, originaire de Daegu en Corée du Sud ☆ a déménagé à Brisbane vers ses dix ans ☆ coréen de sang mais australien de cœur ☆ une petite sœur qu'il surprotège et des parents exigeants dont il a brisé toutes les attentes ☆ membre et leader d'un groupe de danse underground ☆ gaga de ses trois chats, seuls colocataires qu'il tolère ☆ traine une sale réputation dans la compagnie où il travaille car très opportuniste ☆ mène une vie à cent à l'heure entre la danse et la moto, quitte à brûler la chandelle par les deux bouts.
RPs EN COURS :
(eddon #7) light up my universe O1o1nEs
CALLIE #3yang² ~ 여동생 › From the day of the universe’s creation and beyond. Trough the infinite centuries and beyond. In the previous life and maybe the next too, we’re eternally together. ☆ 12

(eddon #7) light up my universe FBNPD7q
EDDON #10 (fb)#11give me that rush › In this world of ice you’re the only shining glow. Now I can’t stop thinking about you when I’m sinking alone. I know it’s real, I can feel it. I'm full of problems, love sick, no way to go I'm a loser in this game. Save me, take my hand, take all of me. Please use me like a drug. ☆ 123456789 (ua)

(eddon #7) light up my universe Kr0Zk6a
EDEA (scénario libre)the angel on my shoulder › You shined on me when I didn't even know myself, I couldn't say anything else but thank you. With you, who has taken my hand, I can shout of a bigger dream than before.

(eddon #7) light up my universe DaUl2BP
ALEDDIE #2bitterness of the past › That yellow moon teases me, that I can’t have you. "But you’re only a rough beast." If you’re going to say that kind of thing, get lost. If you need me, change me.1

(eddon #7) light up my universe RhyaCfe
NICKY (scénario libre)the painful reflection › You want to breathe, you hate this night. You want to wake up, you hate this dream. I could make it better, I could hold you tighter on that long road because within this pitch black darkness you are shining so brightly.

(eddon #7) light up my universe PPJ9ikW
EBBY #2feel free to tease me › If you're lonely and need a friend, and troubles seem like they never end, just remember you're not alone. Girl, you've got a friend in me. ☆ 1

(eddon #7) light up my universe 3HDuUZw
INSANE BOYZ(préliens) this is our own game › We just keep making and improving because we're one of a kind. No one can copy us, from the start it's been all ours.



RPs EN ATTENTE :
(eddon #7) light up my universe Qn8a

(james, sunan, connor)

RPs TERMINÉS : (2022) diana #1

(2021) dani #1channing #1bennettdani #2eddon #1penny #1channing #2abellilycallie x daniclémentdani #3ilariacallie #1diego #1inaya #1eddon #2eddon #3eddon #4kaneddieeddon #5inaya #2eleonorpenny #2diego #2mika #1ashernicolecallie #2eddon #6gaby #1eddon #7diego #3eddon #9 (ua)nicky #1sunan #1birthday partyjina #1aleddie (fb)asher #2eddon #8callie #3mav x nicky

nanowrimo 2021 ~ 50 000 mots ✓ (60 839)

dimension slasher ~ 3.01 james #3 › 3.02 nicky #2 › 3.03 channing #3

fête des voisins ~ chez eddiechez jameschez elia, primrose et adelechez danichez lilychez gaby

rp abandonnés:
 


AVATAR : lee know 리노 (minho)
CRÉDITS : @unravel graph, @n-dia, @kidd (avatars) + @loonywaltz (userbars) + @violet (gifs) + @homemade (crackships) + la talentueuse @mapartche (adorable dessin)
DC : carl flanagan (ft. fionn whitehead)
PSEUDO : ladyfame (clémence)
Femme (elle)
INSCRIT LE : 19/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t35663-maniac-on-the-floor-eddie https://www.30yearsstillyoung.com/t35845-eddie-stand-up-and-show-your-skills https://www.30yearsstillyoung.com/t35869-eddie-yang https://www.30yearsstillyoung.com/t35870-eddie-yang https://www.pinterest.fr/ladyfamee

(eddon #7) light up my universe Empty
Message(#) Sujet: Re: (eddon #7) light up my universe (eddon #7) light up my universe EmptyLun 18 Oct - 21:20




I’m pulled along by these feelings that I can’t control
You keep giving off charms that just can’t be explained
I should’ve looked away, cause looking at you I just fall for you more


Eddie n’espère plus aucune amélioration de ses rapports avec la colocataire d’Halston, c’est sûrement triste à dire mais il n’a pas le temps d’attendre que les choses s'arrangent quand ça ne dépend de toute façon pas de lui. Il aimerait qu’Halston puisse se tranquilliser par rapport à tout ça mais elle défend encore trop son actrice du point de vue du danseur, quand tout objectivement prouve que cette situation découle d’elle et de son attitude. Eddie ne compte pas faire plus d’efforts lui, il va vivre son histoire avec l’agente exactement comme il l’entend que ça plaise ou non à la rousse et moins elle voudra de lui, plus il s’imposera naturellement car c’est ainsi qu’il fonctionne. Halston le sait et connait bien son formidable esprit de contradiction depuis le temps, quand on lui met des barrières Eddie s’efforce de les enjamber car il n’a besoin de l’approbation de personne. Ses choix il les assume même si en l’occurrence il n’a pas choisi de tomber amoureux de son agente, ce n’est pas une chose qu’il a pu contrôler et ça il pourrait aussi bien le dire à Sophia qu’à la patronne d’Halston puisqu’elle aussi pourrait finir par se mettre sur leur dos. Il n’a pas hâte de voir leur situation se compliquer encore davantage mais rien ne pourra le faire renoncer à elle et à ce qu’il ressent, s’il doit finir par le crier sur tous les toits une bonne fois pour toutes il le fera. Sa mère aussi devra s’y faire mais pour le moment ils ont un problème un peu plus urgent à gérer avec l'assistant d’Halston, qui semble s’intéresser d’un peu trop près à sa vie privée. Elle a l’habitude qu’on ne respecte pas celle-ci, d’accord, mais ce n’est pas une raison pour accepter toute cette situation selon lui. « Ne te laisse pas faire. » il lui souffle en essayant de se détendre même s’il aurait bien deux mots à dire à la vermine qui lui sert d’assistant là tout de suite. Peut-être bien qu’il convoite sa place en secret comme le dit Halston, ce ne serait pas le premier à s’illustrer dans ce genre de crasses pour y parvenir et Eddie pourrait être rassuré d’entendre qu’elle ne compte pas lui faciliter la tâche si ça n’était pas susceptible de les pénaliser tous les deux. Car en retirant des responsabilités à son assistant c’est à leur couple qu’elle retirera aussi du temps pour se voir, il conçoit que le dilemme ne soit pas simple et intérieurement Eddie regrette déjà de s’être insurgé l’instant d’avant. « Je suis sûr que tu trouveras un bon compromis, il doit bien y avoir un équilibre à trouver. » Il étire un léger sourire, c’est elle la femme de la situation alors avant de s’inquiéter il va plutôt la laisser faire. Eddie espère ne pas devoir faire une croix sur tout ce temps qu’ils étaient parvenus à dégager, l’idéal serait peut-être de miser sur un nouvel assistant bien plus fiable mais il garde cette idée pour lui. Il n’a rien contre passer la voir à son bureau mais c’est évident qu’il attire l’attention en le faisant puisque la moitié de l’agence au moins doit savoir qu’il n’est sur aucun rôle en ce moment, le faire venir comporte donc des risques et Halston s’engage à faire plus attention à l’avenir. « Mais pas trop non plus, je ne veux pas qu’on en vienne à tout calculer. » Et ça Halston le sait puisque ça avait été un motif de discorde entre elle et lui au tout début de leur histoire, elle voulant redoubler de vigilance et de discrétion tandis que lui ne désirait pas se cacher. Il ne peut pas venir trop souvent ici pour des raisons évidentes, tout du moins pas tant qu’il n’aura pas décroché un nouveau contrat, mais il espère bien qu’Halston ne renoncera pas totalement au fait de l’appeler comme elle l’a fait aujourd’hui. Pour ce qui est de sourire à la femme de l’accueil c’est certainement dans ses cordes, il peut bien faire ce petit effort. « Je le ferai en partant alors, on dit qu’un sourire suffit parfois à sauver la journée d’une personne. » Alors s’il peut apporter un peu de gaité dans celle de cette femme pourquoi s’en priverait-il, elle n’est peut-être justement pas commode parce que personne ne lui sourit jamais. Eddie fera cette bonne action aujourd’hui, lui qui ne recule de toute façon devant rien pour améliorer son karma en ce moment.

La date la plus importante de l’année 2020, rien que ça. Il mesure l’importance qu’Halston accorde à leur rencontre car c’est une chose de s’en douter mais c’en est une autre de l’entendre et le réaliser. Elle l'apaise en lui disant ça, il espérait ne pas être le seul à tenir les comptes quant à leur premier anniversaire et au final l’américaine semble se remémorer cette soirée aussi nettement que lui. « Je veux qu’on en ait d’autres, des dates importantes ensemble. » il confie dans un sourire tout en la couvant d’un regard tendre. Cette année et les suivantes, s’il parvient à ne pas tout gâcher cette fois. Eddie exprime à nouveau son envie de construire quelque chose de sérieux et de durable avec elle, leur histoire n’a rien de simple et connaîtra certainement bien d’autres complications mais lui voit déjà loin, peut-être même un peu trop. Il ne reste plus grand-chose du Eddie allergique à l’engagement car ce n’est pas nouveau qu’Halston a envoyé valser la plupart de ses convictions sur le sujet. Il se fait en tout cas à l’idée que ses vacances en tant qu’acteur sont terminées, travailler lui manque beaucoup mais le domaine de l’acting n’est pas celui qu’il lui tarde le plus de retrouver, comme on s’en doute. Halston lui confirme qu’il va lui falloir redoubler d’efforts et de sérieux et il peut toujours le voir comme un bon moyen d’occuper son temps en convalescence, lui qui se plaint de tant s’ennuyer chez lui. L’américaine a en tête de lui faire aimer ce métier et il préfère la laisser penser que c’est possible, alors même que lui en doute encore beaucoup puisqu’il se retrouve là-dedans par dépit aujourd’hui. « J’aime déjà celle qui me l’a fait découvrir, c’est un bon début. » Et s’il n’avait pas peur d’ouvrir son cœur dans un endroit où les murs ont peut-être bien des oreilles Eddie pourrait aussi ajouter qu’il y a encore du boulot pour lui faire aimer ce métier autant qu’il l’aime, elle. Pour lui c’est même assez compromis parce qu’Halston le sait, pour le moment il n’est rattaché à l’acting qu’à travers elle ce qui laisse bien comprendre qu’il ne reste pas vraiment dans ce milieu pour des raisons professionnelles. Il y a l’argent aussi, mais il ne se verrait pas accepter n’importe quoi pour ça. Eddie se doute bien qu’il n’est de toute façon pas près de décrocher un rôle en or avec un cachet vertigineux à la clé, s’il doit repasser par la publicité pour arrondir ses fins de mois il le fera à condition que ça reste dans ce qui lui correspond. « Tu sais je n’ai jamais regretté d’avoir passé les castings pour Häagen-Dazs avec tout ce que ça m’a apporté alors je ne peux que te faire confiance pour la suite, tu es la mieux placée pour savoir ce qui est bon pour moi. » D’autant plus qu’il avait été clair au départ sur ce qu’il se voyait faire et ne pas faire, même lorsqu’elle avait une bonne raison de ne pas lui faire de cadeau Halston en a toujours tenu compte alors oui, il est presque prêt à avancer à l’aveugle avec elle aujourd’hui. « Parfait. » il approuve pour la reprise des cours d’acting dans deux petits jours à son appartement. Eddie suppose que le plus tôt sera le mieux pour s’y remettre même s’il ne déborde pas d’enthousiasme aujourd’hui, ce que l’américaine ne manque pas de pointer chez lui. Sa première apparition dans un film ne serait pas passée aussi inaperçue qu’il le pensait, il aurait même pu continuer sur cette voie s’il s’en était donné les moyens. Eddie réalise qu’il a peut-être laissé filer une très belle chance mais malgré cette interruption dans sa très courte filmographie Halston pense qu'il pourrait tirer certains avantages de son statut d’égérie. « C’est sûr mais je ne voudrais pas être réduit à ça, je t’avoue. » il confesse en caressant ses bras du bout de ses doigts tout en conservant cette même proximité avec elle. « Enfin je vois bien l’impact positif que cette publicité a eu pour moi, ne crois surtout pas que je crache dans la soupe. » Ça il se sent obligé de le dire parce qu’il ne tient pas à passer pour un garçon ingrat, pas alors que ce contrat avec la marque de glaces l’a bien aidé ne serait-ce que financièrement. Il est encore loin de rouler sur l’or mais sans ça il n’aurait pas pu offrir une belle alliance à Halston pour son anniversaire, alors que la sienne d’alliance attire justement l’attention de l’américaine juste après ça. La mettre en évidence serait un bon moyen de dissuader d’éventuelles groupies selon elle et c’est drôle, elle parle comme s’il était en passe de devenir célèbre alors que lui a encore l’impression d’être monsieur tout le monde. « Tu n'as vraiment pas à t'en faire, s’il le faut je crierai au monde que je ne suis pas un cœur à prendre. » Eddie imagine quand même mal quelqu’un s’intéresser de près à sa vie sentimentale en dehors de leurs proches mais il ne sait pas ce qu’Halston peut avoir en réserve pour lui, après tout elle ne manquait pas d’ambitions pour son jeune protégé au départ. « Je ne laisserai personne croire le contraire. » il conclut avec sérieux avant de joindre ses lèvres aux siennes, sa vigilance lui échappant un court instant. Leur tranquillité ne sera pas menacée dans ce bureau aujourd’hui mais Eddie n’oublie pas les soupçons pesant sur eux, et il n’est sûrement pas près de retrouver sa pleine sérénité entre ces murs.


~ sujet terminé ~








glitters:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

(eddon #7) light up my universe Empty
Message(#) Sujet: Re: (eddon #7) light up my universe (eddon #7) light up my universe Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

(eddon #7) light up my universe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: nouer des contacts :: mémoire du passé
-