AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment :
Antivirus NORTON 360 Deluxe – Clé ...
Voir le deal
1 €

 Can't Help Falling In Love △ Zozo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maxwell O'Connor
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 30 (09 février 1991)
SURNOM : Max, il n'y a que sa mère qui l'appelle Maxwell. Tic, pour Eden.
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Opérateur du centre des appels d'urgence
LOGEMENT : Fortitude Valley, doggett street #421 (Avec Sixtine & Eden) ~ Passe encore de temps en temps chez sa mère à Toowong. carmody road #269
LA VIE EST UN SHAKER ÇA SECOUE MAIS ON CONTINUE À S ENIVRER
POSTS : 199 POINTS : 435

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Max parle en #0099ff △ Profil mbti : ENFP-T △ Taille : 1m83 △ végétarien △ Syndrome du sauveur △ Curieux △ Attentif △ Énergique et enthousiaste △ Bon communicant △ Sympathique △ Peu de confiance en lui △ Peur de l'engagement △ Réfléchit beaucoup trop (sauf avant de parler) △ Difficulté à se concentrer △ Pas très manuel △ Facilement stressé △ Émotif △ S'énerve rarement △ La fuite est une seconde nature chez les O'Connor
RPs EN COURS : Can't Help Falling In Love △ Zozo 0ed23c324d1f18a59b90386f3ae5418e25b520c7
Family △ Là où la vie commence et l'amour ne finit jamais.


Can't Help Falling In Love △ Zozo 33a9e3f2e014f9b22f694e4600cc7227f44df1e4
Niamh & MaxYou're my family too. “The best friends are those who stick by you, no matter what. Whenever I'm down, you cheer me up. Whenever I'm happy, you share my joy. Whenever I'm angry, you help me cool down. Whatever I'm feeling, you always stick by me. I'll always do the same for you. I love you.”

Can't Help Falling In Love △ Zozo LgAwmX
Tic & Tac △ If you have friends who are as weird as you, then you have everything. I’d take a bullet for you. Not in the head. But like in the leg or something.

1. L'art de recevoir ≈ Sasha Sinclair.

2. 32 ≈  Nini, Mel & Byby

3. Misunderstanding ≈ Scarlett

4. Fight for your right ≈ Garret

5. My mom ≈ Nini

6. C'est une longue histoire ≈ Riri

7. C'est systématiquement débile, mais c'est toujours inattendu ≈ Eden

8. Jusqu'ici tout va bien ≈ Niamh & Nini

9. The major cause of discord ≈ Eddie !

10. Can't Help Falling In Love ≈ Zozo

11. Les Romains batissaient des empires, moi je bats simplement de l'aile. ≈ Adriana
RPs EN ATTENTE : Can't Help Falling In Love △ Zozo Tumblr_mh3ef9ug1a1r9mbamo1_500


RPs TERMINÉS : Can't Help Falling In Love △ Zozo 29e8b9f3acffd4bc570e49e99581c319bd798ac7

Angèle Powell #1 (Abandonné) △ Nini #2Kezia #1 (abandonné) △ Stacey #1Niamh #1Zoey #1(abandonné) △ Ally #1 (abandonné) △ Amy #1Mina #1(Abandonné) △ Mädenn #1(Abandonné) △ Sixtine #1(Abandonné) △ Niamh #2
AVATAR : Robert Sheehan
CRÉDITS : Chaussette, signature : endlesslove
DC : Noah Lehmann
PSEUDO : Mawa
Femme (elle)
INSCRIT LE : 14/05/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t38633-max-mieux-vaut-rater-sa-chance-que-ne-pas-l-avoir-tentee https://www.30yearsstillyoung.com/t38775-max-friendship-is-magic https://www.30yearsstillyoung.com/t38782-maxwell-o-connor#1898077

Can't Help Falling In Love △ Zozo Empty
Message(#) Sujet: Can't Help Falling In Love △ Zozo Can't Help Falling In Love △ Zozo EmptySam 18 Sep - 14:15








Novembre 2014.

Affalé dans le canapé de ma sœur avec un pot de glace au chocolat, je regardais tranquillement un film lorsqu'un bruit dans la serrure m'avait surpris. Un coup d'œil à ma montre m'avait indiqué qu'il ne s'agissait ni de Nicole, ni d'un de ses colocataires du moment, puisqu'ils finissaient tous plus tard. Je me reconcentrais donc sur la télé, sachant déjà que c'était Gideon qui allait passer porte, il était en permission depuis quelques jours et était hébergé chez notre sœur puisqu'il ne voulait plus avoir de contacts avec Helen. En entendant la porte se refermer, je levais le poing, toujours sans me retourner, jusqu'à ce qu'il vienne le frapper avec le sien. "Qu'est-ce que tu fais là, le squatteur ?" Je daignais enfin tourner les yeux vers lui et haussais les épaules. "Helen est toujours horrible, alors j'étais venu te voir... Et comme t'étais pas là, j'ai décidé que passer ma frustration en regardant un téléfilm et en mangeant de la glace était une bonne alternative." Je restais flou, parce que je savais qu'il ne voulait plus entendre parler de notre mère. Lorsque j'avais prononcé la fin de ma phrase, un large sourire s'était dessiné sur son visage, j'aurais même parié qu'il se retenait de rire. "Waw, je ne savais pas que t'étais devenu une pucelle de treize ans pendant mon absence." Je lui lançais un regard noir, tout en tendant mon majeur dans sa direction. "Tu l'aurais su si tu revenais plus souvent, connard." Très loin d'être impressionné, il se contenta de pousser ma tête en arrière en riant.

C'était un fait, si notre fratrie s'était soudée par la force de l'ennemi commun qu'était notre génitrice, nous étions tous très différents. Et s'il restait toujours très zen, l'aîné disait toujours ce qu'il pensait sans mâcher ses mots et sans faire attention à ne pas blesser les autres. Et souvent, il mettait les pieds dans le plat sans même s'en apercevoir. "Nini m'a dit que t'avais une copine, pourquoi t'es pas allé la voir ?" J'avais manqué de m'étouffer avec ma glace en entendant sa phrase et il me fallut de longues secondes à tousser avant de pouvoir m'en remettre. "Elle a craqué, j'ai pas de copine." Et depuis quand les deux discutaient tranquillement de ma vie sans que je ne sois convié ? Quoi qu'il en soit, il avait un air peu convaincu ce qui n'annonçait rien de bon. "Ah. Donc, la fille en photo avec toi sur ton portable et dont tu n'arrêtes pas de me parler depuis que je suis arrivé n'est pas ta copine ?" Haussement d'épaule. J'espérais sûrement qu'en évitant de répondre, il changerait de conversation. Mais ce n'était pas Nicole. "Oh, super. Je peux essayer de me la faire alors ?" "Non !" La réponse avait été rapide, bien trop rapide pour que la passivité que j'essayais d'afficher soit réelle. Enfoiré de Gideon qui parvenait toujours à ses fins. "Et pourquoi pas ? Elle est plutôt mignonne et puis, elle est majeure, non ?" Je faisais semblant d'être concentré sur la télé pour ne pas avoir à lui répondre, mais ma mâchoire et mes poings s'étaient serrés instantanément. Il soupira bruyamment. "Alors ? Qu'est-ce qui m'en empêche ? Tu me passes son numéro ?"Je savais qu'il le faisait exprès et pourtant, on pouvait clairement distinguer rien qu'à ma respiration que j'étais énervé, chose qui était rare chez moi, puisque je détestais les conflits. "ARRÊTE ! T'es vraiment un blaireau, parfois ! C'est ma..." Mais le mot n'était pas sorti, probablement parce que je ne savais pas quel mot utiliser. À la place, j'avais bégayé un truc complètement incompréhensible avant de lui balancer le pot de crème glacée dans l'espoir de le faire taire. Mais, il l'avait rattrapée sans aucun mal. "C'est ta quoi, gamin ?" Avait-il insisté, avec un sourire triomphant qui me donnait envie de lui arracher les yeux. Comme je ne répondais pas et que j'évitais son regard, il soupira de nouveau avant de continuer. "C'est comme ça, Max, je t'ai pas dit de la demander en mariage. Mais tu as l'air de beaucoup l'aimer, cette nana. Tu devrais quand même garder en tête que si vous n'êtes pas ensemble, elle peut voir d'autres mecs que toi."

Et si jusque-là je n'y avais jamais réfléchi, après cette conversation, je l'avais effectivement gardé en tête. Pire même, ça m'avait tellement préoccupé que je n'avais pas dormi de la nuit suivante. Et pourquoi d'ailleurs ? Était-ce si grave si notre relation n'était pas officielle ? Je n'avais jamais eu de relation "officielle" jusque-là et ça ne m'avait jamais posé de problème, au contraire. Et même si elle voyait d'autres mecs, après tout, c'était son droit, non ? Alors, pourquoi est-ce que cette simple pensée me donnait envie de balancer tous les objets de la pièce contre les murs ? Enfoiré de Gideon ! Pourquoi avait-il fallu qu'il se mêle de ça, lui aussi ? Tout avait toujours très bien été entre Zoya et moi, il avait fallu qu'il revienne pour faire éclater cette perfection illusoire en trente secondes. Je soupirais en attrapant mon téléphone pour l'appeler et tant pis s'il dormait encore, tout était uniquement de sa faute, après tout. Je lui avais dit que j'avais besoin de lui et nous nous étions vus un peu plus tard dans la journée. Il n'avait pas été facile de trouver les mots pour lui demander de l'aide. Je détestais avoir à faire ça, mais force était de constater que je n'avais aucune expérience des relations sérieuses et que je n'avais aucune idée de quoi faire. Il y avait ça et il y avait mon anxiété. Et si j'étais rejeté ? Et si, de son côté, elle ne ressentait rien du tout ? Et si... Tellement de questions et de doutes tournaient dans ma tête que j'en avais le tournis.

Cependant, à cause de mon frère, il n'était plus question de rester dans le flou, puisque j'avais aussi l'impression de devenir fou dans cette situation. Sur les conseils -foireux, selon moi- du géant blond qui me servait de frère, j'avais donc pris l'initiative d'organiser une soirée romantique. Et j'aurais probablement dû suivre avec plus d'attention les films dégoulinants que Niamh -ma meilleure amie- regardait pendant ses ruptures, parce que cet exercice me paraissait extrêmement compliqué. J'avais donc suivi la plupart des indications de Gideon. La plupart, parce que lorsqu'il avait commencé à parler de m'habiller en costume - cravate, ça avait clairement été la goutte de trop. C'est donc en jean et t-shirt que j'avais sonné à la porte que Zoya, en début de soirée. Je lui avais envoyé un message plus tôt pour lui demander si elle voulait qu'on se voit et elle avait accepté. Je ne m'étais jamais senti aussi stressé en allant la voir et j'en avais voulu à mon frère pour ça. Il avait gaché ce truc qu'il y avait entre nous et que nous n'avions jamais défini jusque là. Cette relation si simple qui nous avait toujours bien convenu à tous les deux. Je me sentais à la fois nerveux et ridicule à attendre derrière sa porte avec des fleurs. J'étais devenu le protagoniste d'un vieux film à l'eau de rose dans lequel aucun des acteurs n'étaient bons.

La porte s'ouvrit enfin et elle apparut. Instantanément, un sourire s'était dessiné sur mon visage. Puis, mon regard croisa le sien et le temps sembla se suspendre un instant. Mon cœur s'accéléra, mes pensées se mélangèrent et j'avais chaud. "Salut, Zozo, euh... tu vas bien ?" Fis-je, bien trop hésitant par rapport à mon habitude. Puis, reprenant un peu mes esprits, j'écartais les bras en m'approchant d'elle pour lui faire un câlin. Le contact de sa peau me procura une sensation étrange, une sensation à laquelle je n'avais jamais fait attention jusque-là, était-ce les fameux "papillons dans le ventre" dont parlaient tous les livres et les films romantiques ? Peut-être. Est-ce que j'avais envie de partir en courant en découvrant ça ? Sans nul doute. Pourtant, au lieu de ça, c'est avec les mains tremblantes que je lui tendais d'une main le bouquet de fleurs que je m'étais résigné à apporter. "C'est pour toi." D'après Gideon, toutes les femmes aimaient les fleurs. J'étais persuadé que ce n'était pas le cas, mais je n'avais pas eu le courage de me lancer dans un débat qu'il aurait absolument voulu gagner. C'était un peu étrange, j'étais à la fois capable de danser dans la rue sans avoir de problème avec le regard des autres et à la fois, je me sentais complètement ridicule à cet instant précis. Et donc, avant que mon cerveau ne me hurle de prendre la fuite et tant qu'il me restait un peu de témérité, je lançais le sujet de ma venue. "J'aimerais bien qu'on discute un peu, tous les deux, ça te dirait qu'on aille manger quelque part ?"


code by EXORDIUM. | imgs by tumblr





    Did you say it? “I love you. I don’t ever want to live without you. You changed my life.” Did you say it? Make a plan. Set a goal. Work toward it, but every now and then, look around; Drink it in ’cause this is it. It might all be gone tomorrow.

Can't Help Falling In Love △ Zozo MFXZ5u9
Can't Help Falling In Love △ Zozo IUJCx06
Can't Help Falling In Love △ Zozo OrLErGE
Revenir en haut Aller en bas
Zoya Lewis
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-neuf étés, née le 20 août 1992.
SURNOM : Zoé, Zo', Zozo (à son grand désespoir)
STATUT : Mère (incapable) célibataire d'une petite fille dont le doux nom est Chloé, née le 24 février 2021.
MÉTIER : Photographe en freelance, parcourant le monde grâce à ce métier passion qui l’épanouie pleinement
LOGEMENT : Au numéro 90 hughton avenue à Redcliffe, dans un loft avec sa fille.
Can't Help Falling In Love △ Zozo H0ob
POSTS : 129 POINTS : 465

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Originaire de Brisbane > A trois frères > Passionnée par la photographie mais aussi la peinture et la cuisine > Les voyages sont sa raison d'être > A 25 ans, on lui annonce qu'elle ne pourra pas avoir d'enfants > A 27 ans, elle tombe enceinte après une histoire d'un soir > Sa fille nait en février 2021, Chloe, qu'elle élève seule (par choix) > Ne gère pas cette nouvelle responsabilité qui lui incombe.
RPs EN COURS : Can't Help Falling In Love △ Zozo Giphy
CAMYA › The family. We are a strange little band of characters trudging through life sharing diseases and toothpaste, coveting one another’s desserts, hiding shampoo, borrowing money, locking each other out of our rooms and trying to figure out the common thread that bound us all together.

Can't Help Falling In Love △ Zozo 9kvi
TRYACY › We all need that someone, who gets you like no one else, right when you need it the most, we all need a soul to rely on, a shoulder to cry on, a friend through the highs and the lows. Troya #1 - Quinya

Can't Help Falling In Love △ Zozo Giphy
ZORIUS › would you rescue me? would you get my back? would you take my call when I start to crack? would you rescue me? #1

Can't Help Falling In Love △ Zozo Giphy
ZODDY › I'm incapable to tell you the truth because I'm thinking you are not good enough for that role. But i'm not worth better than you... Ironic isn't it? #1

Can't Help Falling In Love △ Zozo Giphy
BIRDOYA › we laugh at the dumbest jokes, put up with each others worst moods, go along with the craziest ideas , that's what make us the most amazing friends #1

Can't Help Falling In Love △ Zozo Giphy
LEWAINE › Lots of people want to ride with you in the limo, but what you want is someone who will take the bus with you when the limo breaks down #1

> Martin #1 > Adam #1 > Maxwell #1

09/08

RPs EN ATTENTE : Anwar#1
AVATAR : Phoebe Tonkin
DC : Mia, Stacey & Gabrielle
PSEUDO : ellialola
Femme (elle)
INSCRIT LE : 15/08/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t40073-zoya-lewis-be-what-you-want-to-be-when-you-get-a-head-full-of-dreams https://www.30yearsstillyoung.com/t40141-zoya-i-m-just-a-free-spirit-with-a-wild-heart-and-an-open-road-ahead

Can't Help Falling In Love △ Zozo Empty
Message(#) Sujet: Re: Can't Help Falling In Love △ Zozo Can't Help Falling In Love △ Zozo EmptyDim 3 Oct - 20:28



Can't help falling in love - ft   @Maxwell O'Connor  

Novembre 2014. La journée de tournage vient de se terminer et Zoya regarde sur son appareil les dernières prises qu’elle a faite. Une petite ride se dessine entre ses sourcils lorsqu’elle les fronce du fait d’une photo dont elle n’est pas satisfaite. Elle peste entre ses dents, laissant l’appareil pendre autour de son cou, se dirigeant vers la sortie du plateau pour aller récupérer ses affaires. Elle aime le frémissement ambiant, celui où tout ce petit monde qui travaille dans l’ombre se donne corps et âme pour que la production du film à venir soit parfait. La minutie des gestes de certains, la vitesse des autres la fait sourire et d’ailleurs, elle se stoppe un instant pour prendre cet ouvrier qui démonte le set qui ne sera plus utile, afin de le remplacer, le temps de la nuit, par un autre. Celui-ci est tellement concentré qu’il ne prête pas attention à la jeune femme de vingt-deux ans qui, après avoir obtenu sa photo, s’éclipsera définitivement de là. En rentrant chez elle ce jour-là, à peine le pas de la porte passé, elle reçoit un texto de la part de Maxwell O’Connor. Un sourire étire ses lèvres lorsqu’il lui propose qu’ils se voient ce soir, chose à laquelle elle répond par un oui. « Qu’est-ce qui te vaut ce sourire sournois ? ». Zoya relève la tête de son téléphone alors qu’elle le range dans la poche arrière de son jean. C’est une jolie blonde qui s’approche d’elle pour lui déposer un baiser sur la joue qui répond au doux nom de Birdie Cadburry, sa colocataire « Max qui me propose qu’on se voit ce soir ». Elle fait celle qui est détachée par l’invitation, alors qu’évidemment elle ne l’est pas. Zoya ne pensait pas être faite pour les relations avec attaches, mais elle se rend malgré tout compte qu’elle tient bien plus à lui qu’elle ne veut l’avouer. « Tu es amoureuse de lui ? ». Zoya est prise au dépourvue, écarquille les yeux alors qu’elle se stoppe dans ses gestes, elle qui s’apprêtait à s’avachir quelques minutes dans le canapé « P…pourquoi tu dis ça ? » « Arrête, ce sourire t’a trahi ma fleur des bois ». « T’es jalouse, Cadburry, c’est tout. Ce sourire ne veut rien dire. ». Finalement, c’est la direction de sa chambre qu’elle prend, préférant fuir la discussion et prétendre qu’elle devait donc aller se préparer plutôt que de la poursuivre.

Difficile pour elle de choisir sa tenue, elle ignore totalement ce que Max a prévu pour cette soirée, il est d’ailleurs resté étonnamment évasif, contrairement à d’habitude. Elle aime la simplicité de leur relation, ils n’ont jamais parlé de sentiments, ni de futur possible ensemble alors que leur relation date de plusieurs mois désormais. Malgré ça, elle doit reconnaitre qu’elle aime ce temps passé avec lui et si elle a eu ce sourire tout à l’heure, c’est justement parce qu’elle aime être à ses côtés. Elle chasse les quelques questions qui viennent la torturer, celle de Birdie posée quelques minutes plus tôt faisant écho dans sa tête. Zoya ignore si elle est amoureuse, elle se laisse porter, savoure l’instant, ne veut pas non plus trop s’attacher pour ne pas se sentir prisonnière, elle qui aime bien trop sa liberté. Pourtant, au fond d’elle-même, elle tient à Max, c’est indéniable, mais elle met cela sur le dos de cette routine qu’ils ont de passer du temps ensemble. C’est tout. La robe qu’elle porte en tout cas lui semble bien too much, elle la retire aussitôt pour choisir un jean slim noir et un petit haut qui feront largement l’affaire, avec des petits escarpins pour rehausser la tenue. Zoya n’est pas du genre à en faire des tonnes de toute façon, elle qui prône amplement le naturel.

Birdie est partie et lorsque la sonnette retentit dans l’appartement, Zoya ne craint pas que sa colocataire et amie se précipite pour ouvrir à Maxwell et puisse le mettre mal à l’aise en lui posant la même question qu’elle a pu lui poser plus tôt. Ses talons résonnent à travers la pièce dénuée de toute présence, excepté la sienne, alors qu’elle se dirige vers la porte pour ouvrir « Salut, Zozo, euh… Tu vas bien ? ». Le sourire qui s’affiche sur les lèvres de Max est communicatif, Zoya souriant également en le découvrant derrière la porte. Son regard se mélange au sien, quelques instants, au point qu’elle ne prête même pas attention à ce surnom qu’il sait pertinemment qu’elle déteste et sur lequel elle ne manque pas de réagir à chaque fois qu’il ose la surnommer ainsi. « Hey, Max… Euh oui et toi ? ». Pourquoi en sont-ils au point de balbutier l’un devant l’autre ? Ce n’est jamais ainsi d’habitude ? Elle tente de reprendre le dessus, préférant fuir le regard de Max, même si son sourire en coin ne disparait pas pour autant. Il approche alors pour la prendre dans ses bras, Zoya se blottit alors dans ceux-ci en passant les siens autour de sa taille. Doucement, les effluves de son parfum viennent lui chatouiller les narines, une odeur dont elle aime en sentir les résidus sur ses vêtements après l’avoir quitté et qui ont le don de la faire frissonner. Elle a d’ailleurs un de ses tee-shirts dans sa chambre qui traîne encore après leur échange passionnel de la dernière fois « C’est pour toi ». Lorsqu’il se recule, elle porte enfin son attention sur ce bouquet de fleurs qui semble être pour elle. Son sourcil s’arque alors, plutôt surprise de l’attention qu’il lui porte, une attention qu’il n’a jamais eu auparavant. Elle se saisit du bouquet et le mène à ses narines, humant l’odeur de celui-ci « Merci… » fait-t-elle dans un premier temps « C’est pour quelle occasion ? ». Elle est étonnée mais touchée à la fois. Elle l’invite à entrer alors qu’elle se dirige vers la cuisine pour mettre celui-ci dans un vase « J’aimerai bien qu’on discute un peu, tous les deux, ça te dirait qu’on aille manger quelque part ? ». Zoya relève son regard sur lui alors qu’elle finit de verser de l’eau dans le vase « Discuter ? Il y a quelque chose qui ne va pas Max ? ». Son comportement la surprend de plus en plus, l’inquiète même, mais elle ne le dira pas. Peut-être craint-t-elle à cet instant qu’il lui dise qu’il préfère en rester là et ne pas poursuivre leur relation. Mais l’invitation d’aller manger quelque part la laisse aussi perplexe face à cette éventualité. Elle dépose le vase sur le comptoir de la cuisine et s’approche alors de Max « T’es sûr que ça va ? Tu me parais… bizarre ce soir » demande-t-elle alors que sa main vient à trouver sa joue « Tu sais, tu peux tout me dire, on s’est  promis d’être franc l’un envers l’autre… ». Elle laisse retomber sa main le long de son corps, assez proche de Max qui la fait se sentir fébrile, peut-être parce que la crainte prend place au fond d’elle, peut-être aussi parce qu’elle a envie à cet instant de l’embrasser, mais se l’interdit de peur de se voir repousser.



(c) ANAPHORE



be what you want to be when you get a head full of dreams



Can't Help Falling In Love △ Zozo NCLDdV8
Can't Help Falling In Love △ Zozo 2eDseF9
Can't Help Falling In Love △ Zozo IUJCx06
Can't Help Falling In Love △ Zozo MGSbLAu
Can't Help Falling In Love △ Zozo 335306globetrotter
Revenir en haut Aller en bas
Maxwell O'Connor
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 30 (09 février 1991)
SURNOM : Max, il n'y a que sa mère qui l'appelle Maxwell. Tic, pour Eden.
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Opérateur du centre des appels d'urgence
LOGEMENT : Fortitude Valley, doggett street #421 (Avec Sixtine & Eden) ~ Passe encore de temps en temps chez sa mère à Toowong. carmody road #269
LA VIE EST UN SHAKER ÇA SECOUE MAIS ON CONTINUE À S ENIVRER
POSTS : 199 POINTS : 435

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Max parle en #0099ff △ Profil mbti : ENFP-T △ Taille : 1m83 △ végétarien △ Syndrome du sauveur △ Curieux △ Attentif △ Énergique et enthousiaste △ Bon communicant △ Sympathique △ Peu de confiance en lui △ Peur de l'engagement △ Réfléchit beaucoup trop (sauf avant de parler) △ Difficulté à se concentrer △ Pas très manuel △ Facilement stressé △ Émotif △ S'énerve rarement △ La fuite est une seconde nature chez les O'Connor
RPs EN COURS : Can't Help Falling In Love △ Zozo 0ed23c324d1f18a59b90386f3ae5418e25b520c7
Family △ Là où la vie commence et l'amour ne finit jamais.


Can't Help Falling In Love △ Zozo 33a9e3f2e014f9b22f694e4600cc7227f44df1e4
Niamh & MaxYou're my family too. “The best friends are those who stick by you, no matter what. Whenever I'm down, you cheer me up. Whenever I'm happy, you share my joy. Whenever I'm angry, you help me cool down. Whatever I'm feeling, you always stick by me. I'll always do the same for you. I love you.”

Can't Help Falling In Love △ Zozo LgAwmX
Tic & Tac △ If you have friends who are as weird as you, then you have everything. I’d take a bullet for you. Not in the head. But like in the leg or something.

1. L'art de recevoir ≈ Sasha Sinclair.

2. 32 ≈  Nini, Mel & Byby

3. Misunderstanding ≈ Scarlett

4. Fight for your right ≈ Garret

5. My mom ≈ Nini

6. C'est une longue histoire ≈ Riri

7. C'est systématiquement débile, mais c'est toujours inattendu ≈ Eden

8. Jusqu'ici tout va bien ≈ Niamh & Nini

9. The major cause of discord ≈ Eddie !

10. Can't Help Falling In Love ≈ Zozo

11. Les Romains batissaient des empires, moi je bats simplement de l'aile. ≈ Adriana
RPs EN ATTENTE : Can't Help Falling In Love △ Zozo Tumblr_mh3ef9ug1a1r9mbamo1_500


RPs TERMINÉS : Can't Help Falling In Love △ Zozo 29e8b9f3acffd4bc570e49e99581c319bd798ac7

Angèle Powell #1 (Abandonné) △ Nini #2Kezia #1 (abandonné) △ Stacey #1Niamh #1Zoey #1(abandonné) △ Ally #1 (abandonné) △ Amy #1Mina #1(Abandonné) △ Mädenn #1(Abandonné) △ Sixtine #1(Abandonné) △ Niamh #2
AVATAR : Robert Sheehan
CRÉDITS : Chaussette, signature : endlesslove
DC : Noah Lehmann
PSEUDO : Mawa
Femme (elle)
INSCRIT LE : 14/05/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t38633-max-mieux-vaut-rater-sa-chance-que-ne-pas-l-avoir-tentee https://www.30yearsstillyoung.com/t38775-max-friendship-is-magic https://www.30yearsstillyoung.com/t38782-maxwell-o-connor#1898077

Can't Help Falling In Love △ Zozo Empty
Message(#) Sujet: Re: Can't Help Falling In Love △ Zozo Can't Help Falling In Love △ Zozo EmptyLun 11 Oct - 0:12








Des talons résonnèrent derrière la porte quelques secondes après que j'eus sonner et comme à chaque fois, mon cœur s'accéléra. C'était idiot, je n'étais même pas certain que ce soit Zoya puisqu'elle habitait en colocation, mais je n'y pouvais rien, c'était sûrement l'excitation de savoir que j'allais bientôt la retrouver, peu importe qui ouvrirait cette porte. Et ce fut elle, magnifique, comme toujours et un sourire accroché aux lèvres. La revoir me donnait chaque fois cette sensation bizarre de penser qu'elle m'avait bien trop manquée alors que nous nous voyions très souvent. Etrange sensation que je ne voulais pas m'expliquer avant que Gideon n'arrive avec ses gros sabots. Et maintenant que j'avais eu une conversation avec lui, c'est en bégayant que je la saluais, l'affublant tout de même du surnom qui la faisait sans cesse râler, mais que je ne comptais pas abandonner pour autant. « Hey, Max... Euh oui et toi ? ». Je hochais simplement la tête, surpris qu'elle soit aussi hésitante de son côté. Gideon n'avait quand même pas pu aller jusqu'à venir lui parler, n'est-ce pas ? Non c'était ridicule, surtout que lorsque je l'avais prise dans mes bras, elle s'était blottie contre moi comme elle le faisait à chaque fois. Il fallait vraiment que j'arrête de psychoter et que je me reprenne si je ne voulais pas finir par dire les choses avant d'y réfléchir. Quand je faisais ça, ça finissait toujours en catastrophe, ce qui était l'opposé complet de ce qui était prévu pour cette soirée. En théorie, du moins. En pratique, ça pouvait toujours finir par Zoya me riant au visage avant de me demander de ne plus l'approcher. Ok, stop, arrête de réfléchir, tu te fais du mal, vraiment.

Je lui offrais le bouquet de fleurs acheté un peu plus tôt, pratiquement sous la menace de mon frère. Elle semblait surprise -ce qui était peut-être bien le signe que j'offrais peut-être un peu trop rarement des cadeaux-, mais contente, ce qui donnait raison à cet enfoiré de Gideon. « Merci... C'est pour quelle occasion ? ». Demanda-t-elle alors qu'elle venait de sentir les fleurs comme toutes les filles le font dans les films romantiques. "C'est juste comme ça." Je haussais les épaules en entrant dans l'appartement. "Disons que c'est parce que tu m'as manqué." Même pas besoin de mentir, c'était vrai, même si nous ne nous étions pas quittés depuis très longtemps. Les mains dans les poches arrières de mon jean, position qui trahissait mon stress, je l'observais s'occuper de ses fleurs. « Discuter ? Il y a quelque chose qui ne va pas Max ? » Demanda-t-elle, en relevant son regard, alors que je lui disais avoir envie de discuter. Je mordais ma lèvre inférieure, me rendant compte que je l'avais inquiétée. Sauf que je ne savais pas comment le dire autrement, j'avais même évité le fameux "il faut qu'on parle" pour qu'il n'y ait pas de malentendu. Raté, de fait. Je haussais de nouveau les épaules alors qu'elle s'approchait de moi. "Pourquoi ? On ne peut pas discuter si tout va bien ?" Bien sûr que si et il semblait évident que c'était ma façon de le demander qui l'avait surprise. Mais je ne savais pas comment amener la conversation ou même si j'avais vraiment envie d'exprimer ce que je pouvais ressentir à voix haute. Alors, si je pouvais éviter d'avoir cette discussion au bout de vingt secondes, sans savoir si nous étions seuls et alors que nous nous étions à peine salué, c'était quand même mieux. Et puis d'ailleurs, comment faisaient les adultes pour devenir un couple ? Personnellement, j'en étais resté aux "tu veux sortir avec moi ?" du collège et ça me semblait clairement dépassé à nos âges. Peut-être qu'après un certain âge, les choses se faisaient naturellement et qu'il y avait une bonne raison à ce que notre relation soit telle qu'elle était, quoiqu'en pense Gideon. Et peut-être que j'étais une poule mouillée et que j'essayais de me trouver des excuses pour ne pas prendre le moindre engagement.

« T'es sûr que ça va ? Tu me parais... bizarre ce soir » Le geste tendre de sa main sur ma joue apaisa immédiatement mes inquiétudes, pour un temps, du moins. Il fallait que j'arrête de réfléchir et tout se passerait bien. « Tu sais, tu peux tout me dire, on s'est promis d'être franc l'un envers l'autre... ». Elle semblait réellement inquiète. Elle laissa même sa main retomber comme si elle avait peur de me toucher plus. Cette attitude peu habituelle me fit froncer les sourcils alors que je plantais mon regard dans le sien. Si c'était le mot "discuter" qui lui faisait cet effet, je notais qu'il n'était plus question de l'utiliser à l'avenir. "Viens là." Je passais ma main autour de sa taille et la serrais un peu plus contre moi, comme pour l'empêcher de s'enfuir. "Tout va bien, je suis juste un peu perturbé par quelque chose que m'a dit mon frère tout à l'heure." Et si la discussion à venir me stressait, c'était parce que j'avais peur que tout deviennent trop sérieux d'une part, mais aussi qu'elle me repousse et que tout soit gâché entre nous. Je ne savais vraiment pas comment je pourrais réagir si tout devenait différent entre nous ou pire, si elle ne voulait plus me voir du tout et je ne voulais même pas y penser. Ma main libre vint glisser une mèche de ses cheveux derrière son oreille alors que je souriais à nouveau. J'avais l'impression de ne faire que ça quand j'étais avec elle. "Et puis, je suis toujours bizarre, c'est même à ça qu'on me reconnaît." Je la regardais dans les yeux afin qu'elle puisse lire dans les miens que je ne mentais pas. Cette fois, je n'étais plus ni hésitant, ni mal à l'aise, elle était bien trop proche pour que je puisse encore songer à tout ça. Non, maintenant, je ne pensais plus qu'à ses lèvres contre les miennes, le temps s'était comme suspendu et pourtant chaque seconde me séparant de ce moment me semblait être des heures. Alors, comme il n'était pas nécessaire de faire durer le suspense plus longtemps, j'approchais enfin mon visage du sien pour venir l'embrasser.

"J'ai l'air assez normal maintenant ?" Demandais-je alors que j'écartais mon visage du sien, à contrecœur. Sans la lâcher, j'observais la pièce vide et silencieuse. "Ta colocataire n'est pas là ?" Fis-je avec un air que je jugeais instantanément bien trop intéressé. Pourquoi avais-je posé la question d'ailleurs ? La réponse avait-elle la moindre importance à la vue de ce qui était prévu pour cette soirée ? Bien sûr que non. Je me flagellais mentalement d'y avoir songé, si je me retrouvais à devoir refuser de rester dans un appartement seul avec elle pour passer une soirée stressante à l'extérieur... J'allais probablement devoir tuer mon frère. Je m'éclaircissais la gorge et faisais glisser ma main dans son dos jusqu'à simplement effleurer sa main. "Je meurs de faim, tu as envie de manger quelque chose en particulier ?" Questionnais-je alors, peut-être un peu trop enjoué pour la demande dont il était question. Mais je ne voulais pas encore paraître bizarre, alors j'essayais de couvrir l'absurdité de vouloir sortir alors que nous étions seuls avec un peu plus d'enthousiasme. Efficace ou pas ? Seul l'avenir le dirait.

code by EXORDIUM. | imgs by tumblr





    Did you say it? “I love you. I don’t ever want to live without you. You changed my life.” Did you say it? Make a plan. Set a goal. Work toward it, but every now and then, look around; Drink it in ’cause this is it. It might all be gone tomorrow.

Can't Help Falling In Love △ Zozo MFXZ5u9
Can't Help Falling In Love △ Zozo IUJCx06
Can't Help Falling In Love △ Zozo OrLErGE
Revenir en haut Aller en bas
Zoya Lewis
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-neuf étés, née le 20 août 1992.
SURNOM : Zoé, Zo', Zozo (à son grand désespoir)
STATUT : Mère (incapable) célibataire d'une petite fille dont le doux nom est Chloé, née le 24 février 2021.
MÉTIER : Photographe en freelance, parcourant le monde grâce à ce métier passion qui l’épanouie pleinement
LOGEMENT : Au numéro 90 hughton avenue à Redcliffe, dans un loft avec sa fille.
Can't Help Falling In Love △ Zozo H0ob
POSTS : 129 POINTS : 465

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Originaire de Brisbane > A trois frères > Passionnée par la photographie mais aussi la peinture et la cuisine > Les voyages sont sa raison d'être > A 25 ans, on lui annonce qu'elle ne pourra pas avoir d'enfants > A 27 ans, elle tombe enceinte après une histoire d'un soir > Sa fille nait en février 2021, Chloe, qu'elle élève seule (par choix) > Ne gère pas cette nouvelle responsabilité qui lui incombe.
RPs EN COURS : Can't Help Falling In Love △ Zozo Giphy
CAMYA › The family. We are a strange little band of characters trudging through life sharing diseases and toothpaste, coveting one another’s desserts, hiding shampoo, borrowing money, locking each other out of our rooms and trying to figure out the common thread that bound us all together.

Can't Help Falling In Love △ Zozo 9kvi
TRYACY › We all need that someone, who gets you like no one else, right when you need it the most, we all need a soul to rely on, a shoulder to cry on, a friend through the highs and the lows. Troya #1 - Quinya

Can't Help Falling In Love △ Zozo Giphy
ZORIUS › would you rescue me? would you get my back? would you take my call when I start to crack? would you rescue me? #1

Can't Help Falling In Love △ Zozo Giphy
ZODDY › I'm incapable to tell you the truth because I'm thinking you are not good enough for that role. But i'm not worth better than you... Ironic isn't it? #1

Can't Help Falling In Love △ Zozo Giphy
BIRDOYA › we laugh at the dumbest jokes, put up with each others worst moods, go along with the craziest ideas , that's what make us the most amazing friends #1

Can't Help Falling In Love △ Zozo Giphy
LEWAINE › Lots of people want to ride with you in the limo, but what you want is someone who will take the bus with you when the limo breaks down #1

> Martin #1 > Adam #1 > Maxwell #1

09/08

RPs EN ATTENTE : Anwar#1
AVATAR : Phoebe Tonkin
DC : Mia, Stacey & Gabrielle
PSEUDO : ellialola
Femme (elle)
INSCRIT LE : 15/08/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t40073-zoya-lewis-be-what-you-want-to-be-when-you-get-a-head-full-of-dreams https://www.30yearsstillyoung.com/t40141-zoya-i-m-just-a-free-spirit-with-a-wild-heart-and-an-open-road-ahead

Can't Help Falling In Love △ Zozo Empty
Message(#) Sujet: Re: Can't Help Falling In Love △ Zozo Can't Help Falling In Love △ Zozo EmptySam 16 Oct - 23:14



Can't help falling in love - ft   @Maxwell O'Connor  

Novembre 2014. Elle n’est pas habituée au bouquet de fleurs, Zoya. Encore moins venant de Maxwell. En réalité, entre eux, il n’y a jamais rien eu de romantique. Le fait qu’il débarque chez elle et qu’il se trouve sur le pas de sa porte, avec un bouquet à la main, ne lui ressemblait pas. Un remake d’un vieux film romantique, bien trop fleur bleue pour eux deux et pourtant, elle l’accepte de bon cœur. Mais la jeune photographe a besoin de savoir pour quelle raison elle a droit à une telle attention, ce soir « C’est juste comme ça (…) Disons que c’est parce que tu m’as manqué ». Un sourcil s’arque sur le visage de la jeune femme avant qu’elle ne finisse par laisser apparaitre ce sourire flatté et peut-être charmé par les dires de Max. Il lui a manqué aussi, bien plus qu’elle n’aurait pu le penser, bien plus qu’elle ne pensait cela possible « Tu m’as manqué aussi, Max… » murmure-t-elle avant de tourner les talons pour s’occuper de ce bouquet et le mettre dans un vase d’eau fraiche. Alors qu’elle s’affaire, il lui avoue qu’il aimerait bien qu’ils discutent, ce qui ne manque pas d’inquiéter soudainement la Lewis, craignant que quelque chose n’aille pas « Pourquoi ? On ne peut pas discuter si tout va bien ? ». Elle hausse les épaules « Je suppose ». Disons qu’en temps normal, dans ce qui peut s’apparenter à un couple, en soi ce qu’ils sont à peu près sans l’être, sans l’avouer, n’est pas toujours bon signe. Pourtant, il y a ce bouquet de fleurs qui devrait la rassurer mais peut-être que c’est aussi un moyen pour mieux faire passer la pilule. Elle l’ignore mais le comportement de Max ne l’aide pas à relativiser, le trouvant bizarre et ne manquant pas de le souligner. Si autant leur relation, ce qu’ils peuvent représenter l’un pour l’autre est flou et non avoué, il y a une chose qu’ils se sont promis c’est toujours tout se dire. Elle l’incite alors à le faire, peut-être impatiente de savoir ce qu’il a à lui dire. « Viens là ». Zoya aime la douceur de son geste et pourtant son cœur s’accélère alors qu’il vient à l’attraper pour l’amener contre lui. Elle vient à planter son regard dans le sien alors qu’elle pose ses deux bras sur ses épaules « Tout va bien, je suis juste un peu perturbé par quelque chose que m’a dit mon frère tout à l’heure ». Son sourcil s’arque alors qu’il attise sa curiosité « Comment ça ? ». Elle ne connait que très peu Gideon, mais suffisamment du fait que Max lui ait parlé de lui un bon nombre de fois « Comment il a réussi à t’embrouiller encore ? ». Un petit sourire en coin, amusé, apparait alors qu’elle a ce petit air moqueur aussi, connaissant elle-même très bien les relations fraternelles, elle qui a trois frères. Elle sait combien ils peuvent être doués pour vous embrouiller, elle-même bien placée quand elle s’est fait un malin plaisir de le faire avec Cameron un million de fois, et qu’elle continue à le faire dès que l’occasion se présente. « Et puis, je suis toujours bizarre, c’est même à ça qu’on me reconnait ». Zoya pouffe légèrement de rire, elle doit reconnaitre que c’est le mot, le meilleur qualificatif qui le définisse le mieux. Mais c’est aussi ce qui a fait qu’ils se sont rencontrés, c’est aussi ce qui a fait qu’elle s’est intéressée à lui et c’est également ce qui fait qu’elle est désormais accro à lui. Parce qu’il est unique, qu’il la fait rire à chaque instant et qu’elle l’aime tel qu’il est tout simplement… « C’est vrai ». Elle le dit de manière affectueuse, d’une façon qui la trahit peut-être, alors qu’elle se perd dans son regard. Jusqu’à cet instant où il vient sceller ses lèvres aux siennes et qu’elle se laisse aller, répondant à son baiser tendrement.

« J’ai l’air assez normal maintenant ? ». « Qui t’as dit que j’avais besoin que tu sois normal ? ». Sans réellement attendre de réponse de sa part, elle vient à resserrer ses bras autour de sa nuque, venant trouver ses lèvres à nouveau pour échanger un baiser de plus, alors que son corps vient à se plaquer davantage contre le sien « Ta colocataire n’est pas là ? ». Alors qu’elle se recule, il a cette question qui lui arrache un énième sourire. « Je croyais que tu voulais qu’on sorte dîner » ne peut-t-elle s’empêcher de répondre avant de reprendre « La Cadburry n’est pas là, la voie est libre, si c’est ce que tu veux savoir ». Elle le taquine, volontairement, sachant très bien qu’elle le mettra sûrement mal à l’aise. Ils se détachent alors, Zoya ne serait pas contre l’idée de rester là elle non plus, surtout qu’elle ignore toujours de quoi il veut parler, même si ce moment de tendresse échangé la réconfortait quelque peu. « Je meurs de faim, tu as envie de manger quelque chose en particulier ? ». « Même une pizza me rendrait heureuse à l’heure actuelle, mon ventre crie famine aussi ». Elle effleure sa main à son tour « Peut-être qu’au lieu de rendre ça trop formel, on pourrait sortir, se prendre une pizza quelque part et se caler dans un parc ». Elle s’approche à nouveau « Qu’est-ce que tu en dis ? A moins que la pizza vienne jusqu’à nous ? ». Zoya joue peut-être un peu trop de ses charmes envers Max, son air taquin et son sourire amusé ne la quittant pas alors que ses lèvres effleurent à nouveau les siennes, brièvement.




(c) ANAPHORE



be what you want to be when you get a head full of dreams



Can't Help Falling In Love △ Zozo NCLDdV8
Can't Help Falling In Love △ Zozo 2eDseF9
Can't Help Falling In Love △ Zozo IUJCx06
Can't Help Falling In Love △ Zozo MGSbLAu
Can't Help Falling In Love △ Zozo 335306globetrotter
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Can't Help Falling In Love △ Zozo Empty
Message(#) Sujet: Re: Can't Help Falling In Love △ Zozo Can't Help Falling In Love △ Zozo Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

Can't Help Falling In Love △ Zozo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: hors du temps :: flashbacks
-