AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment :
20 Boîtes de 50 masques médicaux type IIR ...
Voir le deal
29.99 €

 Born to be wild ~ Nicky #1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ashley Spencer
Ashley Spencer
les souvenirs clandestins
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 41 ans, 23 Juillet 1980
SURNOM : Ash', pour les intimes
STATUT : Célibataire endeuillée
MÉTIER : Consultante en sécurité chez Boeing Defence Australia
LOGEMENT : Fortitude Valley, un appartement impersonnel
Born to be wild ~ Nicky #1 P_6
POSTS : 484 POINTS : 480

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Anciennement officier au sein de la CIA, spécialiste des opérations clandestines ~ A renoncé à sa carrière suite à un deuil trop difficile ~ Joue de la guitare acoustique, ou en tout cas essaye en autodidacte ~ Conduit une Chevrolet Camaro RS/SS de 67 ~ Sportive inlassable, amatrice du risque ~ Son MBTI est de type Défenseur : ISFJ-A
RPs EN COURS :
∆ Freya
∆ Cade
∆ Saül #2
∆ Caelan
∆ Sofia
∆ Alexis

RPs EN ATTENTE :
∆ Thomas
∆ Ariane & Saül
∆ Toi
RPs TERMINÉS :
∆ Nicky
∆ Channing #1
∆ Saül #1
AVATAR : Jessica Chastain
DC : Jasper Hughes
Homme (il/lui)
INSCRIT LE : 01/09/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t40312-ashley-a-small-measure-of-peace https://www.30yearsstillyoung.com/t40353-ashley-ready-for-take-off https://www.30yearsstillyoung.com/t40365-ashley-spencer#2004782

Born to be wild ~ Nicky #1 Empty
Message(#) Sujet: Born to be wild ~ Nicky #1 Born to be wild ~ Nicky #1 EmptySam 18 Sep 2021 - 23:32


... But where to begin
Kids are out of school,
Trying to find a friend
Everybody's busy,
Can't wait for the night to begin
You work all week long,
You work your fingers to the bone... ♫


Ce soir, les enceintes du Canvas diffusaient les grands titres des années 80, et Oliver Cheatham venait de succéder à Depeche Mode quand Ashley passa la porte du bar à la mode de Fortitude Valley. Situé à quelques rues de chez elle, c'était son endroit de prédilection quand elle rentrait du travail, et que son appartement lui paraissait trop silencieux, ou que la journée n'avait pas été assez rythmée à son goût. La rousse cherchait à y satisfaire ce besoin grégaire inhérent à l'humain, tout en sachant qu'elle ne se mêlerait probablement pas à une quelconque activité : plus introvertie qu'extravertie, si l'on se fiait aux mécanismes observés par Carl G. Jung.

Un vieux blouson en daim classique passé sur un t-shirt lâche, un pantalon Denim usé, une paire de baskets bonnes à jeter, et sa crinière rousse disparaissant sous une casquette fatiguée des Virginia Cavaliers, son style oscillait entre adolescente en pleine rébellion et hitch-hiker désabusé, à moins qu'elle ne se rende juste au match de baseball du vendredi soir avec d'autres lycéens : ce qui, dans un cas comme dans l'autre ,la rendrait tout à fait méconnaissable aux yeux de ses éventuels connaissances et collaborateurs, qu'elle n'avait pas toujours envie de cotoyer.

Passer inaperçue, ça avait été son métier pendant la plus grande partie de sa vie, et même si elle préférait ne pas se retourner sur son passé au sein de la CIA, il y avait quelque chose de confortable dans le fait de retrouver des vieilles habitudes : en particulier se fondre dans la masse jusqu'à y disparaître. N'être plus qu'une femme quelconque n'attirant l'attention de personne : sans un téléphone qui sonnait toute la journée, sans liens, sans impératifs ni de comptes à rendre. Comme si elle était une actrice retirant son masque une fois le rideau tombé, quittant le feu des projecteurs et l'attention des spectateurs pour retourner au calme et à l'obscurité des coulisses.

Parmi les autres compétences sortant de l'ordinaire qu'elle avait acquises aux renseignements, il y en avait une autre qu'elle avait gardée, un peu plus fâcheuse celle-ci, mais qui allait de paire avec sa position souvent en retrait : c'était sa capacité à analyser ce qui l'entourait en toutes circonstances. Que ce soit les lieux ou les personnes, en privé comme en public, ses yeux balayaient les environs dès qu'elle entrait dans un endroit nouveau, sondant à la fois les individus tant que les différentes issues. Le quidam y verrait des relents de paranoïa, et il n'aurait pas tout à fait tort, mais cela n'avait pas que des inconvénients, surtout lorsque vous travailliez dans la sécurité.

Au Canvas, elle pouvait se l'épargner, car il y avait peu de chances que le bar n'ait changé d'agencement d'une semaine à l'autre. Mais parmi les visages présents cette fois, elle en reconnut au moins un, qui s'occupait à cet instant de servir une table. Avoisinant la vingtaine et les traits asiatiques, elle s'en souvenait surtout parce qu'il l'avait frappée avec son énergie débordante ; virevoltant d'un client à l'autre d'une telle façon qu'elle-même, pourtant grande sportive, s'en était trouvée lasse. Tous deux avaient échangé quelques mots, alors qu'il remplissait son verre, et Ashley avait obtenu son prénom.

« Bonsoir... Nicky, c'est bien ça ? » A peine venait-elle de se hisser sur l'un des tabourets du comptoir que le jeune homme s'approchait d'elle, et considérant leur différence d'âge, elle se permettait d'être un peu plus familière. Tout comme lui d'ailleurs, qui ne s'était pas laissé intimider lors de leur précédente rencontre, irrévérencieux au possible. «C'est gentil d'avoir pensé à nous autres millennials », dit-elle avec un semblant de dérision, faisant référence à la musique qui jouait, et qui ne la rajeunissait certainement pas. « Je pourrais avoir une camomille avec mon gin tonic, pour enfoncer le clou ? » Il serait prêt à lui accorder, elle en était presque certaine. Ne serait-ce que pour la provoquer. Et curieusement, ça ne la gênait pas. Ici, elle était comme le cyclope d'Ulysse : Personne.


Dernière édition par Ashley Spencer le Sam 16 Oct 2021 - 7:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

Born to be wild ~ Nicky #1 Empty
Message(#) Sujet: Re: Born to be wild ~ Nicky #1 Born to be wild ~ Nicky #1 EmptyMar 21 Sep 2021 - 5:06




|
born to be wild ;
outfit _ ft @ASHLEY SPENCER


—  une soirée comme les autres. si seulement elles se ressemblaient toutes dans le temps. tu n'aimes pas ça, la routine. tu ne la supportes pas, incapable de te contenter de la même chose chaque jour. et pourtant, te voilà, au travail. comme tout le monde. dans cette routine géante qui s'installe. boulot, métro, dodo. au détail prêt que ta propre vie est un chaos infernal qui tourne autour de ce travail que tu tentes par-dessus tout de conserver. parce que tu veux rendre fier ton entourage, pouvoir leur dire, leur montrer que toi aussi, tu en es capable. tu peux garder un travail plus de deux semaines. tu peux subvenir à tes propres besoins, tu peux gérer seul ta propre vie. (à quelques détails). mais il faut que tu sois honnête envers toi-même : ils ne seront jamais fiers de toi. jamais assez fier, parce que tu n'as pas fais d'études. parce que tu n'es qu'un barman perdu dans la nuit. parce que ta peau est abimée à de trop nombreuses reprises. mais c'est comme ça. le pas est petit, mais pour toi, il est colossal. mais malgré tout ça, tes parents ne seront jamais fiers de toi. ton oncle et ta tante continueront de refuser de te voir. soupir las sur tes lèvres.
l'agitation est constante, au canvas. tu t'y habitues chaque soir, profites de cette ambiance qui te convient plus que le silence. lèvres pincées un bref instant, alors que tu déposes plusieurs verres sur ce plateau que tu redoutais tant en arrivant ici. aujourd'hui, tu n'as plus aucun mal à le tenir d'une main, à virevolter dans la salle en évitant le monde. concentration de tous les instants, mais jamais trop longue. tout ce qui te convient. un tablier autour de la taille, tu déposes chaque verre sur la table, de cette main joliment habillée d'une fine dentelle. pourquoi pas ? après tout. tu te fiches des regards, des jugements, de l'interrogation sur ta tenue, ta gestuelle, ta manière d'être. tu te mords l'intérieur de la joue un instant, avant de regagner le bar. ton domaine. plus que tout endroit du bar. tu poses ton regard partout, remarques cette silhouette que tu connais déjà, pour avoir tenté, comme tu tenté avec absolument tous tes clients. mais elle est définitivement une femme et définitivement plus âgée que toi. alors forcément ... ce n'était pas la meilleure de tes idées. cela ne t'empêchera pas de t'approcher d'elle en la voyant s'installer au bar.

bonsoir. tu viens souffler, ce sourire charmeur qui ne quittera pas tes lèvres, quoiqu'il arrive. bonsoir... nicky, c'est bien ça ? tu t'appuies contre le comptoir, les mains croisées devant toi, et tu hoches la tête avec un sourire amusé. tu penches un peu la tête sur le côté, tes mèches se balancent contre ton visage. tenu sophistiquée jusqu'à tes cheveux que tu as coiffés avec soin. sans doute dans le but de faire oublier cette écorchure sur l'arrête de ton nez. et cette main dissimulée ? définitivement pour masquer les bleus sur tes phalanges. c'est ça. je ne pensais sincèrement pas que vous alliez vous en souvenir. tu réponds avec l'honnêteté qui te caractérise tant. c'est gentil d'avoir pensé à nous autres milléniaux. tu penches un peu la tête sur le côté, haussant le épaules l'air de rien, amusé à la remarque de cette cliente pas comme les autres. ah, ça ! tu te redresses un peu. une idée du patron. vous savez, je crois qu'il est perdu dans une équipe de jeunes. tu réponds. c'est vrai que la plupart de tes collègues sont de ta propre génération, plutôt que de celle d'avant. tu te pinces brièvement les lèvres. qu'est-ce que je vous sers ? parce qu'il ne faut pas oublier que tu travailles, que ton but n'est pas de discuter toute la soirée. clairement pas. je pourrais avoir une camomille avec mon gin tonic, pour enfoncer le clou ? tu ne peux t'empêcher de pouffer un peu de rire à ses mots. et puis, pourquoi pas ? oh, si seulement tu pouvais le faire. désolé, le salon de thé est au bout de la rue. tu te contentes de souffler avec ce petit sourire en coin. bien que j'aurais aimé pouvoir vous le servir. tu ajoutes à haut voix. rien que pour voir sa réaction face à une simple tasse de thé. thé qui sans doute, se serait trouvé imbuvable, puisque tu ne sais tout simplement pas le préparer. pas le moins du monde. j'arrive tout de suite. tu ajoutes avec un petit clin d'oeil, t'éloignant simplement pour préparer la boisson demandée. c'est devenu si facile, à présent. de jongler avec les bouteilles et les verres. toi qui pourtant as toujours eu un côté maladroit. verre que tu viens finalement déposer face à ton interlocutrice. c'est promis, la prochaine fois, j'aurais de quoi y ajouter un peu de camomille. tu souffles dans un rire.
(c) SIAL

Revenir en haut Aller en bas
Ashley Spencer
Ashley Spencer
les souvenirs clandestins
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 41 ans, 23 Juillet 1980
SURNOM : Ash', pour les intimes
STATUT : Célibataire endeuillée
MÉTIER : Consultante en sécurité chez Boeing Defence Australia
LOGEMENT : Fortitude Valley, un appartement impersonnel
Born to be wild ~ Nicky #1 P_6
POSTS : 484 POINTS : 480

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Anciennement officier au sein de la CIA, spécialiste des opérations clandestines ~ A renoncé à sa carrière suite à un deuil trop difficile ~ Joue de la guitare acoustique, ou en tout cas essaye en autodidacte ~ Conduit une Chevrolet Camaro RS/SS de 67 ~ Sportive inlassable, amatrice du risque ~ Son MBTI est de type Défenseur : ISFJ-A
RPs EN COURS :
∆ Freya
∆ Cade
∆ Saül #2
∆ Caelan
∆ Sofia
∆ Alexis

RPs EN ATTENTE :
∆ Thomas
∆ Ariane & Saül
∆ Toi
RPs TERMINÉS :
∆ Nicky
∆ Channing #1
∆ Saül #1
AVATAR : Jessica Chastain
DC : Jasper Hughes
Homme (il/lui)
INSCRIT LE : 01/09/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t40312-ashley-a-small-measure-of-peace https://www.30yearsstillyoung.com/t40353-ashley-ready-for-take-off https://www.30yearsstillyoung.com/t40365-ashley-spencer#2004782

Born to be wild ~ Nicky #1 Empty
Message(#) Sujet: Re: Born to be wild ~ Nicky #1 Born to be wild ~ Nicky #1 EmptyMer 29 Sep 2021 - 18:55



Si beaucoup de monde redoutait son inévitabilité, vieillir avait au moins cela de positif que vos goûts évoluaient en même temps qu'ils se diversifiaient. La musique, par exemple, que vos parents écoutaient et que vous jugiez alors de ringarde ; dix ou vingt années plus tard, vous vous retrouviez à écouter cette même musique, avec un sourire nostalgique aux lèvres en vous remémorant cette époque où tout était beaucoup plus simple, où les journées n'étaient rythmées que par l'école, les devoirs, et les sorties avec les copains. Dans le même esprit, il vous revenait cette phrase, que beaucoup d'adultes usaient à votre égard : " tu comprendras quand tu seras plus grand. ", et avant même que vous vous en rendiez compte, c'est vous qui l'employiez pour vos cadets.

La chanson qui passait à présent correspondait à cette réalité pour Ashley : Don't go breaking my heart était beaucoup trop cliché pour qu'elle l'apprécie étant enfant, préférant alors se moquer de sa mère qui elle, l'adorait et ne pouvait s'en lasser. Même si son avis sur l'oeuvre n'avait pas fondamentalement changé aujourd'hui, parce qu'elle n'était pas une femme très portée sur le sentimental, et qu'elle avait les choses " à l'eau de rose " en horreur, elle avait appris à en apprécier le rythme, l'ambiance décontractée qui s'en dégageait, et l'alchimie entre Elton John et Kiki Dee. Surtout, c'était un fond sonore bienvenue, mais qui pouvait facilement s'oublier : tout ce qu'elle demandait pour cette soirée.

« C'est ça. je ne pensais sincèrement pas que vous alliez vous en souvenir. La tête d'Ashley s'inclina sur le côté. J'ai commencé à retenir celui des barmen quand l'un d'eux m'a offert un verre, » répliqua-t-elle avec humour. Le jeune homme ne pouvait pas s'en douter, mais c'est l'une des choses pourtant triviales que l'on vous apprenait à la CIA : l'importance du prénom. Au-delà des mots, celui-ci représentait une identité, un héritage, une culture ; des éléments qui variaient d'un pays ou d'une région à l'autre, et qu'il pouvait être important de connaître. Retenir un prénom, avec toutes ses subtilités, c'était non seulement obtenir les premières informations concernant un individu, mais aussi accorder à son porteur une importance particulière, parfois flatteuse. C'était un premier pas en avant pour l'établissement d'une relation plus profonde ; une main tendue qu'il convenait de saisir ou non.

En l'occurrence, l'ex-espionne soupçonnait que Nicky soit un nom " d'adoption ", et qu'il en possède un autre, asiatique celui-ci. Probablement utilisé par sa famille et les proches, partageant des origines que l'on pouvait seulement supposer, de Corée peut-être. Ces observations, elle les garderaient pour elle, et se garderait aussi de l'interroger à ce sujet. Question de respect. « Ah, ça ! La façon dont il s'était redressé suite à cette exclamation ne lui échappa pas. Une idée du patron. vous savez, je crois qu'il est perdu dans une équipe de jeunes. Cela la fit sourire, pour plusieurs raisons. J'espère que vous ne lui menez pas la vie trop dure.  »

Elle présumait sur l'instant que le patron en question était, lui, plutôt libéral avec ses employés, en témoignait celui qui lui faisait face. Nicky avait l'air d'un garçon à la fois volubile et volatile ; quelqu'un qui ne se souciait pas de la façon dont on pouvait le juger, comme le prouvait son attitude avec les clients, ou la dentelle à sa main. Quelle pouvait être la mode chez les jeunes ? De hangars frontaliers en ambassades, de planques en palais présidentiels, de Langley à Bagdad, jusqu'à se retrouver entourée de cols blancs chez Boeing, Ashley était passée à côté de beaucoup de choses ses vingt dernières années, et était presque totalement déconnectée de la dernière génération. Ce n'était de toute façon pas sa place de juger, et si elle devait malgré tout le faire, ce serait pour admirer la désinvolture du jeune homme, ou son apparente liberté d'esprit.

« Désolé, s'excusait-il, le salon de thé est au bout de la rue. La rousse fit la moue, mimant la déception avec grande réussite. Bien que j'aurais aimé pouvoir vous le servir. Moi qui envisageais déjà de parler à votre manager, cela me fait presque changer d'avis. » Sa moue déçue se changeant en un sourire complice, elle s'accoudait au comptoir, reposant son poing sur sa joue et le suivant des yeux tandis qu'il s'éloignait pour préparer sa commande. " J'arrive tout de suite. C'est en le voyant manipuler verre et bouteilles qu'elle s'attarda sur l'écorchure à son nez, provoquant chez elle un imperceptible froncement de sourcils, fugace. De telles blessures arrivaient rarement par hasard, mais les circonstances pouvaient varier. Comment ?

« Merci, dit-elle en saisissant la boisson qu'il lui apportait après moins d'une minute, l'arrachant à ses contemplations. C'est promis, la prochaine fois, j'aurais de quoi y ajouter un peu de camomille. Elle aussi souffla du nez, amusée. Avec une rondelle de pamplemousse et une autre de citron vert, je suis certaine qu'on tient quelque chose.  Faisant tourner la paille dans son verre, elle garda un instant le silence avant d'embrayer, désignant sa main d'un mouvement de la tête. Une chute dans les escaliers ?  De but en blanc, la référence à ses contusions était aussi qu'évidente que le justificatif fourni n'était ridicule, et elle ne s'en cachait pas. Lui pouvait mentir effrontément s'il le souhaitait, avec le sentiment qu'elle ne s'en formaliserait pas. C'était le but. Curieuse ; un grand défaut, parfois une qualité. Tout dépendait du point de vue et de la personne concernée.

@Nicky Yang Born to be wild ~ Nicky #1 1268459258


Dernière édition par Ashley Spencer le Dim 14 Nov 2021 - 12:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

Born to be wild ~ Nicky #1 Empty
Message(#) Sujet: Re: Born to be wild ~ Nicky #1 Born to be wild ~ Nicky #1 EmptyMar 5 Oct 2021 - 6:00




|
born to be wild ;
outfit _ ft @ASHLEY SPENCER


—  j'ai commencé à retenir celui des barmen quand l'un d'eux m'a offert un verre. tu ris un peu aux mots de cette cliente, penchant la tête sur le côté. oh, si tout le monde essayait de se souvenir de ton prénom pour cette raison, et bien ... tu esquisses un petit sourire. est-ce que ça te fait plaisir, au fond ? sans doute un peu. tu as moins l'impression d'être un inconnu, comme ça. tu te pinces brièvement les lèvres et tu t'adosses sur le comptoir pour échanger quelques mots avec elle. à votre place, je ne me serais pas donné autant de mal. tu expliques en haussant les épaules. mais d'une certaine manière, ça veut dire que je ne vous laisse pas indifférente, n'est-ce pas ? tu demandes, taquin, avec un petit clin d'oeil. oh, tu as bien compris la dernière fois, que tu n'arriverais à rien. mais rien ne t'empêcher de continuer, simplement parce que c'est dans ton caractère. n'empêche, vous avez un avantage sur moi, maintenant. tu constates avec une petite moue sur les lèvres. à tes yeux, elle n'est toujours qu'une parfaite inconnue, qui commande un verre au bar.

il te faut quelques instants pour réaliser qu'elle parle de la musique, quand le sujet est abordé par cette cliente. j'espère que vous ne lui menez pas la vie trop dure. tu secoues la tête de gauche à droite, riant un peu. il ne le dit pas, mais je suis certain qu'il nous adore. enfin, les autres peut-être. pas toi. parce que toi, tu es insupportable. toi, tu es juste un gamin qui ne sait pas se gérer et qui n'a aucune idée de comment gérer ses propres troubles. qui pourrait s'attacher sincèrement à toi, sans pensées dissimulées ? qui pourrait arriver à supporter ton caractère et tes manières ? personne. personne ne serait assez fou pour vouloir s'attacher à toi. tu soupires tout bas, pensif durant quelques instants. et puis, finalement, il y a cette réalité qui te rattrape. réalité si dure à encaisser, par moments.
moi qui envisageais déjà de parler à votre manager, cela me fait presque changer d'avis. presque ? tu demandes avec une petite moue sur les lèvres avant t'éclipser quelques instants pour pouvoir t'occuper de la commande de la jeune femme. tu te grattes la joue du bout des doigts, concentré dans tes mouvements. quelques instants, seulement, parce que c'est toujours la même chose avec toi. toujours de la même manière. tu soupires un peu en déposant le verre devant elle. merci. tu esquisses un petit sourire, répondant tout aussitôt, taquin. tu aimes bien trop ça, taquiner tes clients et les charmer. avec une rondelle de pamplemousse et une autre de citron vert, je suis certain qu'on tient quelque chose. tu ris un peu, observant un instant autour de toi pour estimer la charge de travail pour la soirée. du pamplemousse ? pourquoi pas. tu esquisses un petit sourire en penchant la tête sur le côté. tu n'aurais pas pensé au pamplemousse, après tout. mais pourquoi pas.

une chute dans les escaliers ? tu observes cette inconnue quelques instants. bleus dissimulés sous ce gants délicat. marque qui orne ton visage impossible à camouflée pour ce soir. pas vraiment. tu ris un peu en penchant la tête sur le côté. tu esquisses un petit sourire, l'air de rien. ce serait bête, de tomber de cette manière dans les escaliers. tu te grattes la joue du bout des doigts et tu soupires un peu. quoi lui dire ? quoi lui dire pour que ça paraisse crédible. tu ne veux pas parler de tes activités. elle n'a pas à savoir. une histoire bête. elle ne vaut pas le coup d'être racontée, croyez moi. tu réponds simplement en te pinçant brièvement les lèvres. ce n'est pas très élégant, je vous l'accorde. tu penches un peu la tête sur le côté, esquissant un petit sourire. vous pensez que ça me donne un charme malgré tout ? tu questionnes avec une petite moue sur les lèvres. tu glisses une main dans ta nuque. bad boy, tout ça ... tu tentes avec un petit sourire en coin. y'a des gens qui adorent l'idée, vous savez. des gens, et non pas des femmes. tu ne sais pas si elle fera attention à ce simple détail.
(c) SIAL

Revenir en haut Aller en bas
Ashley Spencer
Ashley Spencer
les souvenirs clandestins
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 41 ans, 23 Juillet 1980
SURNOM : Ash', pour les intimes
STATUT : Célibataire endeuillée
MÉTIER : Consultante en sécurité chez Boeing Defence Australia
LOGEMENT : Fortitude Valley, un appartement impersonnel
Born to be wild ~ Nicky #1 P_6
POSTS : 484 POINTS : 480

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Anciennement officier au sein de la CIA, spécialiste des opérations clandestines ~ A renoncé à sa carrière suite à un deuil trop difficile ~ Joue de la guitare acoustique, ou en tout cas essaye en autodidacte ~ Conduit une Chevrolet Camaro RS/SS de 67 ~ Sportive inlassable, amatrice du risque ~ Son MBTI est de type Défenseur : ISFJ-A
RPs EN COURS :
∆ Freya
∆ Cade
∆ Saül #2
∆ Caelan
∆ Sofia
∆ Alexis

RPs EN ATTENTE :
∆ Thomas
∆ Ariane & Saül
∆ Toi
RPs TERMINÉS :
∆ Nicky
∆ Channing #1
∆ Saül #1
AVATAR : Jessica Chastain
DC : Jasper Hughes
Homme (il/lui)
INSCRIT LE : 01/09/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t40312-ashley-a-small-measure-of-peace https://www.30yearsstillyoung.com/t40353-ashley-ready-for-take-off https://www.30yearsstillyoung.com/t40365-ashley-spencer#2004782

Born to be wild ~ Nicky #1 Empty
Message(#) Sujet: Re: Born to be wild ~ Nicky #1 Born to be wild ~ Nicky #1 EmptySam 16 Oct 2021 - 7:36


Dans son dos, le bar continuait de se vider – et surtout de se remplir – au fur et à mesure que les minutes passaient. Mais Ashley avait cessé de s'en soucier, toute focalisée qu'elle était sur le jeune barman. à votre place, je ne me serais pas donné autant de mal . Elle secoua la tête en signe de dénégation. Au contraire, c'est plutôt un bon exercice de mémoire, pour quelqu'un de mon âge. L'auto-dérision, encore. On parlait souvent de la crise de la trentaine, puis de celle de la quarantaine, mais elle-même n'avait jamais eu le temps de vraiment s'en soucier. A moins qu'un deuil coupable et la fin d'une carrière ne rentrent dans cette dernière catégorie. mais d'une certaine manière, ça veut dire que je ne vous laisse pas indifférente, n'est-ce pas ? Ce fut à son tour de rire cette fois, avec légèreté. C'est exactement cette attitude qui avait retenu son attention la fois précédente : un irrespect des conventions, à travers la façon dont Nicky l'avait ouvertement draguée, malgré les vingt années qui les séparaient tous les deux. En vain, bien sur, mais cela l'avait divertie. n'empêche, vous avez un avantage sur moi, maintenant. Il était loin d'avoir tort. Elle n'était encore qu'une parfaite inconnue, un problème auquel elle pouvait remédier tout de suite. ... Ashley, dit-elle après un instant.

L'idée lui avait effleuré l'esprit pendant un instant de mentir sur son identité. C'était un exercice – peut-être même un jeu – auquel elle et ses collègues se prêtaient souvent alors qu'ils étaient encore en formation. S'inventer un nom, un métier, une adresse ; une famille et des enfants ; des hobbies et des passions. Tisser une toile toujours plus dense et plus complexe, en faisant attention à ce qu'elle ne se déchire pas à cause du mensonge de trop. En fin de compte, ce n'était en rien différent d'un jeu de rôle, d'une partie de Donjons & Dragons un vendredi soir ; jusqu'à ce que vous ne vous retrouviez sur le terrain, et que votre identité factice ne soit votre sauf-conduit, un exercice de funambulisme où le moindre faux pas pouvait vous précipiter à votre mort.  il ne le dit pas, mais je suis certain qu'il nous adore . Ashley ne se prononçerait pas sur le sujet, ne connaissant pas assez bien l'établissement ni son équipe. Ce qu'elle savait en revanche, c'est que le domaine de la restauration et celui des débits des boissons étaient souvent en proie à des rotations de personnel importantes. Le Canvas faisait-il exception ? Peut-être.

Son verre en main, elle se contenta d'y tremper les lèvres pour le moment, goûtant le mélange. L'eau tonique – ou l'amertume de manière générale –, ici atténuée par la présence du genévrier, était une saveur qui s'apprivoisait mieux avec l'âge et l'expérience. Satisfaite par sa première approchée, elle but une courte gorgée avant de reposer le récipient. du pamplemousse ? Un nouveau mouvement de tête de sa part, affirmant son choix. Pour une touche d'acidité et une amertume plus relevée . Même si elle n'était pas exactement une experte en la matière, les années lui avaient permis d'affiner ses goûts en matière d'alcool, et ses papilles pouvaient déceler les subtilités des cinq grandes saveurs avec plus ou moins de précision, auxquelles les boissons n'échappaient pas. pourquoi pas. Le manque d'enthousiasme indulgent dont il venait de faire preuve ne manqua pas de l'amuser. J'imagine que vous n'en parlerez pas à votre patron.

Toujours accoudée au comptoir, elle le fixait avec intérêt. une histoire bête, disait-il en réponse à sa question. elle ne vaut pas le coup d'être racontée, croyez moi. L'ex-espionne songeait, au contraire, que cette histoire en valait la peine. L'attitude évasive adoptée par jeune homme le lui confirmait. Dommage, soupira-t-elle. Je pensais avoir affaire à un agent sous couverture, ou quelque chose comme ça... Ce n'était certainement pas une chute dans les escaliers qui lui avait valu cette marque sur le nez, pas plus que de s'être cogné à un meuble. Une bagarre ? Provoquée, ou subie ? Inopinée, ou arrangée ? Toutes ces questions resteraient en suspens, car malgré sa curiosité, Ashley n'insisterait pas. Ce n'était guère sa place que de fouiller dans sa vie privée.

ce n'est pas très élégant, je vous l'accorde. Il ne pouvait le savoir, mais elle avait vu bien pire qu'une entaille sur le nez. vous pensez que ça me donne un charme malgré tout ? Elle rit pour la deuxième fois face à son absence de gêne. Certainement, assura-t-elle. bad boy, tout ça ... y'a des gens qui adorent l'idée, vous savez. Oh, elle le savait. D'une façon qu'il ne pouvait même pas envisager. Le seul homme à l'avoir faite vibrer était un " bad boy " de la plus pure école, et il avait placé la barre si haute qu'elle doutait de trouver son égal un jour. Ce qui n'était qu'une partie du problème. J'en déduis que la dentelle sert à donner le change auprès de ces gens ? Elle faisant référence à son accessoire, sortant plutôt de l'ordinaire. Une main de fer dans un gant de velours, en quelque sorte. Une allégorie choisie avec soin, frôlant avec le secret qu'elle soupçonnait être le sien.

@Nicky Yang Born to be wild ~ Nicky #1 104643470


Dernière édition par Ashley Spencer le Dim 14 Nov 2021 - 12:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

Born to be wild ~ Nicky #1 Empty
Message(#) Sujet: Re: Born to be wild ~ Nicky #1 Born to be wild ~ Nicky #1 EmptyJeu 21 Oct 2021 - 5:24




|
born to be wild ;
outfit _ ft @ASHLEY SPENCER


—  tu agis naturellement avec elle. parce que c'est dans ta nature de le faire, que c'est dans tes habitudes. tu n'es pas dans le faux, tu es incapable de l'être. franc, trop peut-être par moment, il faudrait sincèrement t'apprendre à penser avant de parler. au contraire, c'est plutôt un bon exercice de mémoire, pour quelqu'un de mon âge. tu esquisses un petit sourire et tu hoches la tête. tu ne peux t'empêcher d'en rajouter encore une petite couche. ashley. tu l'observes quelques instants. enchanté, ashley. tu souris un peu. la discussion se poursuit, et tu t'éloignes finalement pour pouvoir servir son verre à la jeune femme. tu secoues un peu la tête, éloignant quelques mèches rebelles sur ton front, un petit soupir sur les lippes avant de revenir face à ashley, et de déposer son verre. tu ris un peu, à sa remarque sur la camomille. tu penches la tête sur le côté. et de la camomille, vous passez au pamplemousse. tu fronces un peu les sourcils. pour une touche d'acidité et une amertume plus relevée. tu te grattes la joue du bout des doigts et tu réfléchis un instant, hochant la tête. pourquoi pas. j'en déduis que vous n'en parlerez pas à votre patron. tu arques un sourcil, une petite moue sur les lèvres. oh non ! j'étais pensif à ce propos. il faudra que j'essaye. tu ris un peu à ses mots, une petite moue sur les lèvres.

tu t'appuies un peu contre le comptoir, tu ne passes pas à côté de la question d'ashley. tu te pinces brièvement les lèvres et tu retiens un petit soupir. tu essayes d'éviter simplement les questions, de répondre brièvement. mais tu sais bien que ça ne tient pas le coup. tes proches abandonnent parce qu'ils savent qu'ils n'auront pas de réponse. quand à cette cliente un peu différente ... tu ne sais pas réellement. sans doute qu'elle ne va pas te croire. dommage. je pensais avoir affaire à un agent sous couverture, ou quelque chose comme ça ... tu penches la tête sur le côté un instant, riant tout bas. je crains ne pas être assez doué pour ce genre de choses. tu ajoutes avec un rire. je serais, genre ... grillé en 5 minutes, vous voyez ? j'oublie souvent de réfléchir avant de parler. tu te pinces brièvement les lèvres et tu esquisses un petit sourire. et puis je suis un peu trop jeune pour cette idée, non ? tu questionnes simplement. est-ce qu'elle si connait, quand il s'agit d'histoire d'agent sous couverture ? tu n'en sais rien, après tout.
tu commentes une nouvelle fois cette blessure sur ton visage. ça donne un charme, n'est-ce pas ? certainement. tu ris un peu. après tout, certaines personnes aiment les mauvais garçons. est-ce que tu en es un ? tu n'en sais trop rien. tu n'es pas le fils idéal, certainement pas l'idée que les mères se font du petit-ami de leurs filles - ou fils. ton caractère est bien trop loin de la douceur que les gens s'imaginent parfois en te voyant. j'en déduis que la dentelle sert à donner le change auprès de ces gens ? tu observes tes doigts un instant. accessoire qui sert simplement à dissimuler les teintes bleutées de tes phalanges. tu viens faire craquer délicatement tes doigts. une main de fer dans un gant de velours, en quelques sorte. tu te pinces brièvement les lèvres. est-ce trop subtil pour avoir un double-sens ? tu ne sais pas quoi en penser. on peut dire ça comme ça. tu réponds simplement en appuyant tes mains sur le comptoir, penchant un peu la tête sur le côté. j'aime sortir de l'ordinaire. tu ajoutes en glissant tes mains dans tes cheveux. tu te mords l'intérieur de la joue un bref instant. mais ça, je pense que ça se voit même sans faire attention au gant en dentelle. tu ajoutes avec un ton plus léger. tu hausses les épaules. le diable se cache dans les détails, après tout. tu ajoutes en soutenant son regard de longues secondes.
(c) SIAL

Revenir en haut Aller en bas
Ashley Spencer
Ashley Spencer
les souvenirs clandestins
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 41 ans, 23 Juillet 1980
SURNOM : Ash', pour les intimes
STATUT : Célibataire endeuillée
MÉTIER : Consultante en sécurité chez Boeing Defence Australia
LOGEMENT : Fortitude Valley, un appartement impersonnel
Born to be wild ~ Nicky #1 P_6
POSTS : 484 POINTS : 480

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Anciennement officier au sein de la CIA, spécialiste des opérations clandestines ~ A renoncé à sa carrière suite à un deuil trop difficile ~ Joue de la guitare acoustique, ou en tout cas essaye en autodidacte ~ Conduit une Chevrolet Camaro RS/SS de 67 ~ Sportive inlassable, amatrice du risque ~ Son MBTI est de type Défenseur : ISFJ-A
RPs EN COURS :
∆ Freya
∆ Cade
∆ Saül #2
∆ Caelan
∆ Sofia
∆ Alexis

RPs EN ATTENTE :
∆ Thomas
∆ Ariane & Saül
∆ Toi
RPs TERMINÉS :
∆ Nicky
∆ Channing #1
∆ Saül #1
AVATAR : Jessica Chastain
DC : Jasper Hughes
Homme (il/lui)
INSCRIT LE : 01/09/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t40312-ashley-a-small-measure-of-peace https://www.30yearsstillyoung.com/t40353-ashley-ready-for-take-off https://www.30yearsstillyoung.com/t40365-ashley-spencer#2004782

Born to be wild ~ Nicky #1 Empty
Message(#) Sujet: Re: Born to be wild ~ Nicky #1 Born to be wild ~ Nicky #1 EmptyDim 31 Oct 2021 - 12:22



Sa franchise et son attitude frôlant l'impertinence, c'est exactement ce qu'Ashley appréciait chez le jeune barman. Se serait-il comporté différemment si elle était vêtue d'un tailleur, comme la plupart du temps ? Elle était prête à parier que non, et ce n'était de toute façon pas le but. Il y avait assez de " Madame Spencer " chez Boeing pour qu'elle ne souhaite pas être traitée de la même façon une fois en-dehors du bureau. Moins qu'une envie de se distancer de ses responsabilités, c'était plus un désir de changer d'air, ainsi que n'importe qui d'autre au final. La seule différence, c'est que plutôt que partir en week-end ou sortir avec des amis, elle préférait se rendre incognito, cesser d'être la conseillère en sécurité d'une filiale d'un géant de l'aéronautique et spatiale. Même si elle s'estimait chanceuse d'avoir décroché cette place ; non seulement cela lui permettait de continuer à travailler indirectement pour son pays d'origine, jamais loin de son coeur, mais c'était un milieu qu'elle connaissait, où elle se plaisait à évoluer, naviguant entre les consultants militaires, les employés de la Défense, et les clauses de confidentialité.

Oh non ! j'étais pensif à ce propos. il faudra que j'essaye. Ses doigts fermés autour du récipitient, Ashley afficha un nouveau sourire. C'est une promesse, alors. Qu'importe le flacon, pourvu qu'on ait l'ivresse.  Au-delà du seul alcool, elle y voyait une analogie aux personnes et aux lieux, aux relations et aux voyages. L'un comme l'autre importaient peu, tant que l'on s'y plaisait et s'y épanouissait. A l'instar de l'éthanol, ils pouvaient procurer l'enchantement, délier les langues et, sans tomber dans les travers d'une consommation excessive, vous faire oublier temporairement vos tracas. A la nouveauté, dit-elle en guise de conclusion, levant son verre pour porter un toast avant de boire une autre gorgée. " Le gin tonic a sauvé davantage de vies et d'âmes anglaises que tous les médecins de l'Empire ", déclairait Winston Churchill, et elle était prête à le croire, tant la boisson se buvait comme du petit lait.

Je crains ne pas être assez doué pour ce genre de choses. L'ex-espionne afficha la même moue qu'un peu plus tôt. Elle n'aimait pas que l'on se rabaisse, et se préparait à le contredire. je serais, genre ... grillé en 5 minutes, vous voyez ? j'oublie souvent de réfléchir avant de parler. Finalement, elle était plutôt d'accord. Sur ce premier point en tout cas. Le jeune homme avait plutôt l'air de quelqu'un qui aimait être vu. Se faire remarquer. Ou plus exactement, quelqu'un que cela ne dérangeait pas. et puis je suis un peu trop jeune pour cette idée, non ? ... Je ne sais pas, nuança-t-elle. Quel âge avait James Bond quand il a commencé ? Une question ingénue. L'agent 007 était de loin l'espion le plus connu au monde, et un sujet de plaisanterie dans leur milieu. Ian Fleming, qui avait lui-même travaillé dans le milieu du renseignement, proposait une vision très romancée et romanesque de leur métier. Oui, entre les courses-poursuites endiablées, les fusillades à répétition et les gadgets improbables, on était assez loin de la réalité du terrain, beaucoup plus terre-à-terre et parfois, franchement ennuyante.

Cela, pourtant, pouvait lui manquer. Sur ce sujet, elle ne cherchait pas à se mentir. On n'effaçait pas quinze ans de sa vie d'un claquement de doigts, même après une conclusion dramatique, et des mois passés à broyer du noir. Comme ses parents, que ce soit son père pilote de chasse, ou sa mère ingénieure chimiste ; et comme des millions d'autres personnes, elle voulait faire la différence. Elle avait eu le sentiment que c'était le cas au sein de la CIA, malgré d'inévitables périodes de doute, et c'était terminé à présent. Ashley retint un soupir. Malgré tous ses efforts, son passé n'était jamais très loin, et il suffisait d'une conversation anodine pour le raviver. Ajustant sa position sur son tabouret, elle ôta sa casquette et passa une main dans sa chevelure flamboyante ainsi libérée, la déplaçant sur son épaule gauche. Son attention se focalisa à nouveau sur le barman.

On peut dire ça comme ça. Elle haussa un sourcil curieux, attendant la suite. j'aime sortir de l'ordinaire. Pas de surprise ici, cela ne faisait que confirmer sa pensée initiale. Nicky n'était pas partisan de la discrétion. Tout son contraire, en quelque sorte. mais ça, je pense que ça se voit même sans faire attention au gant en dentelle. Son sourire revint à la charge. Difficile de le nier. le diable se cache dans les détails, après tout. Ashley inclina légèrement la tête, lui accordant volontiers ce point. Il paraît qu'il s'habille en Prada, commenta-t-elle. Hélas, sa blague tomberait à l'eau pour peu que le barman n'ait pas vu le film. Mais elle s'attarda surtout sur la façon dont il soutenait son regard. Une attitude qu'elle voyait comme provocatrice , l'encourageant à s'enquérir d'avantage sur cette histoire qui, prétendument, ne valait pas le coup d'être racontée. En tout cas, reprit-elle, il a toujours été plus ou moins doué pour cacher son jeu. Plus ou moins. Terminant son verre d'une traite, elle le lui présenta sur un sourire innocent. Un autre ?

@Nicky Yang Désolé pour le délai Born to be wild ~ Nicky #1 3300762870


Born to be wild ~ Nicky #1 CIA

Thou I walk through the valley of the shadow of death, I will fear no evil;
for thou art with me; Thy rod and thy staff, they comfort me.


Born to be wild ~ Nicky #1 4dcIXIB
Born to be wild ~ Nicky #1 134205justice
Born to be wild ~ Nicky #1 4r4tsj59

:rainbow::
 

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

Born to be wild ~ Nicky #1 Empty
Message(#) Sujet: Re: Born to be wild ~ Nicky #1 Born to be wild ~ Nicky #1 EmptyDim 7 Nov 2021 - 8:15




|
born to be wild ;
outfit _ ft @ASHLEY SPENCER


c'est une promesse, alors. tu ris un peu aux mots d'ashley, et tu hoches la tête avec un petit sourire sur le coin des lèvres. c'est une promesse. tu confirmes simplement en attrapant un petit post-it pour le noter, avant de l'enfoncer au fond de ta poche. parce que tu te connais. tête en l'air, un peu trop sans doute. tu ne sais rien retenir. tu as besoin de noter. tout. tout le temps. écrire, laisser des traces, mettre des alarmes. tu te pinces les lèvres quelques secondes. à la nouveauté. tu hoches la tête en souriant un peu, la laissant lever son verre avant de boire une gorgée. tu l'observes faire avec un petit sourire. tu penches la tête sur le côté et tu ris un peu à ses mots. quand elle te parle d'agent secret, d'idées dans le genre. toi, tu ne serais pas doué pour tout ça. tu ris un peu, tu bouges un peu sur place, questionnant la rousse. tu ne serais pas doué du tout. tu pouffes un peu de rire. je ne sais pas. quel âge avait james bond quand il a commencé ? tu fronces un peu les sourcils, ne t'attendant pas à une question de ce genre venant de cette cliente. tu réfléchis un instant, mais tu te rends compte que tu n'en as pas la moindre idée. tu hausses un peu les épaules. aucune idée. tu réponds avec une petite moue sur les lèvres face à ta cliente.

ce n'est pas ton sujet de prédilection. l'espionnage, ce genre de films. tu es bien trop distrait pour pouvoir regarder un film entier en une seule fois. surtout s'il fait plus d'une heure et demi de temps. tu penches un peu la tête sur le côté. je crois que j'ai jamais su regarder un james bond en entier, d'ailleurs. tu souffles avec une petite moue sur les lèvres. tu esquisses un petit sourire et tu l'observes. mais ne le prenez pas mal ! j'ai du mal à rester concentrer sur un film sans bouger. tu avoues simplement. tu ris un peu. et puis, il y a les questions de la jeune femme. tu penches la tête sur le côté quand elle fait une remarque sur un des accessoires de ta tenue. la dentelle qui se dessine sur ta peau. tu t'étires lentement en écoutant ses mots, et tu ris un peu. il paraît qu'il s'habille en prada. tu te pinces les lèvres et tu hausses les épaules. il paraît, oui. tu souffles avec un petit rire. tu connais la référence, bien évidemment. tu te dandines un peu, debout sans bouger depuis quelques temps déjà. ton regard se plonge dans celui de la jeune femme et tu soutiens ses prunelles sans soucis. en tout cas, il a toujours été plus ou moins doué pour cacher son jeu. tu restes silencieux quelques secondes. à vous de me le dire. tu réponds simplement. d'où vient cette blessure à votre avis ? tu joues à un jeu dangereux, n'est-ce pas ? elle termine son verre et tu ris un peu face à son sourire. tu débarrasses le verre vide. un autre ? tu hoches la tête et t'éloignes un peu pour pouvoir préparer sa boisson, bien heureux de pouvoir faire quelques pas derrière le comptoir pour évacuer ce trop-plein d'énergie. tu ne sais pas qui elle est. tu joues avec le feu, tu en es bien conscient. mais elle t'intrigues, et tu veux en savoir plus, d'une manière ou d'une autre. tu viens poser ce nouveau verre face à la jeune femme et tu lui offres un sourire. alors, vos déductions ? tu te contentes de demander, l'air de rien. elle ne peut pas savoir, après tout, n'est-ce pas ? comment pourrait-elle savoir ?
(c) SIAL

Revenir en haut Aller en bas
Ashley Spencer
Ashley Spencer
les souvenirs clandestins
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 41 ans, 23 Juillet 1980
SURNOM : Ash', pour les intimes
STATUT : Célibataire endeuillée
MÉTIER : Consultante en sécurité chez Boeing Defence Australia
LOGEMENT : Fortitude Valley, un appartement impersonnel
Born to be wild ~ Nicky #1 P_6
POSTS : 484 POINTS : 480

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Anciennement officier au sein de la CIA, spécialiste des opérations clandestines ~ A renoncé à sa carrière suite à un deuil trop difficile ~ Joue de la guitare acoustique, ou en tout cas essaye en autodidacte ~ Conduit une Chevrolet Camaro RS/SS de 67 ~ Sportive inlassable, amatrice du risque ~ Son MBTI est de type Défenseur : ISFJ-A
RPs EN COURS :
∆ Freya
∆ Cade
∆ Saül #2
∆ Caelan
∆ Sofia
∆ Alexis

RPs EN ATTENTE :
∆ Thomas
∆ Ariane & Saül
∆ Toi
RPs TERMINÉS :
∆ Nicky
∆ Channing #1
∆ Saül #1
AVATAR : Jessica Chastain
DC : Jasper Hughes
Homme (il/lui)
INSCRIT LE : 01/09/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t40312-ashley-a-small-measure-of-peace https://www.30yearsstillyoung.com/t40353-ashley-ready-for-take-off https://www.30yearsstillyoung.com/t40365-ashley-spencer#2004782

Born to be wild ~ Nicky #1 Empty
Message(#) Sujet: Re: Born to be wild ~ Nicky #1 Born to be wild ~ Nicky #1 EmptyDim 14 Nov 2021 - 14:01


L'alcool avait déjà commencé à agir sur son organisme. Avec les prémisses d'un vertige, Ashley se sentait un peu plus légère, mais aussi plus réceptive aux musiques qui continuaient d'être diffusée au sein du Canvas. Le brouahaha, à l'intérieur du pub, s'était lui aussi amplifié, mais c'était d'avantage lié à l'affluence en heure de pointe qu'à son état. L'ex-espionne buvait souvent ; presque tous les jours sans exception, mais toujours de façon modérée. Juste assez pour que son seuil de tolérance n'augmente pas inconsidérément. L'expérience lui avait appris à fuir l'ivresse comme on fuirait la peste, tant celle-ci pouvait s'avérer dangereuse. Elle l'avait constaté de ses yeux à de trop nombreuses reprises, et l'avait expérimenté à de rares occasions. Elle s'en était servie, aussi. Levée des inhibitions, altération de la capacité de jugement, et conséquemment baisse de sa garde, c'était un outil classique lors du recrutement et de la manipulation de sources, pour peu que le cadre s'y prête.

Etait-ce le jeu auquel elle se prêtait ce soir ? Ashley aimait à penser que non. Qu'elle était encore capable d'avoir des discussions sincères, sans arrières pensées et sans motifs ultérieurs. A cet égard, les sujets abordés avec le barman étaient restés légers, même s'ils approchaient dangereusement du terrain de son ancienne occupation. Ce dont elle était consciente. je crois que j'ai jamais su regarder un james bond en entier, d'ailleurs. Un aveu sans concession, qui n'avait rien de surprenant à leur époque. Tout allait si vite de nos jours, qu'on privilégiait souvent les séries aux films. Elle avait même entendu parler de certaines personnes qui regarderaient les épisodes de leur show préférée en vitesse 1.5X, pour la binge watcher plus vite encore. Drôle de pratique à ses yeux, toute vieux jeu qu'elle put être. mais ne le prenez pas mal ! j'ai du mal à rester concentrer sur un film sans bouger. Ses bras se levèrent de part et d'autre de son buste, les mains en évidence, comme pour signaler qu'aucun mal n'avait été fait. Ce n'est guère ma tasse de thé non plus, reconnut-elle. Les films d'action, de manière générale.

Un thriller bien ficelé, une comédie dramatique ou un péplum, cela lui parlait d'avantage. Les western étaient son plaisir coupable, quand ils respectaient les codes. Mais le cinéma n'était pas, dans tous les cas, un élément essentiel de sa vie. Elle était peut-être trop ancrée dans la réalité pour pouvoir y échapper par ce médium ; préférant de loin un challenge sportif et un rush d'adrénaline. Une réalité qui semblait, peut-être, correspondre également à Nicky. à vous de me le dire. Ashley l'interrogea du regard. d'où vient cette blessure à votre avis ? Elle avait bien sa petite idée, et celle-ci lui venait d'avantage des réponses tantôt évasives, tantôt provocantes du jeune homme que de cette écorchure à son nez. Pensive, elle le remercia d'un geste de la tête quand il lui apporta son verre à nouveau plein. alors, vos déductions ? La façon qu'il avait d'insister l'amusait, comme s'il voulait être pris. Elle rectifia de nouveau sa position sur son tabouret, s'étirant en même temps le dos avec un bruit de gorge satisfait, comme un chat.

Un choc avec un meuble, peut-être ? proposa-t-elle juste après. Il lui plaisait, ce rôle. Celui de la femme à l'air simple, qui parlait de cocktail et d'espions. Celle qui donnait l'impression d'être moins futée qu'elle ne l'était vraiment, que l'on pensait pouvoir duper. Il lui avait toujours plu, parce qu'il était presque toujours efficace. Elle hochait la tête en les écoutant, se touchait les cheveux, les regardaient à la dérobée, et les hommes pensaient avoir le contrôle. Mais ils oubliaient qu'au jardin d'Eden, c'est Eve qui avait parlé au serpent, et avait ensuite poussé Adam à la suivre dans faute. Pour Nicky, bien sûr, c'était différent. Il lui avait plus ou moins fait comprendre que son coeur appartenait à ses pairs masculins. Le jeu ici n'était donc pas à la séduction, mais à la cachotterie. A moins que ce soit... La quarantenaire se penchait en avant, comme si elle cherchait à entrer dans sa confidence. ... Un accident de voiture ? Candide, elle se recula sur un clin d'oeil. Ou un tir de paintball ? Une hypthèse encore plus saugrenue que la précédente. Je ne sais pas, admit-elle enfin, haussant les épaules. Ce n'est pas comme si les secrets étaient ma spécialité. N'est-ce pas ? Mais peut-être que si vous me donnez le votre... Ses yeux plantés dans les siens, sa main était autour de son verre. ... je vous donnerai le mien ? Malicieuse, son sourire fut dissimulé derrière une gorgée du cocktail.


@Nicky Yang


Born to be wild ~ Nicky #1 CIA

Thou I walk through the valley of the shadow of death, I will fear no evil;
for thou art with me; Thy rod and thy staff, they comfort me.


Born to be wild ~ Nicky #1 4dcIXIB
Born to be wild ~ Nicky #1 134205justice
Born to be wild ~ Nicky #1 4r4tsj59

:rainbow::
 

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

Born to be wild ~ Nicky #1 Empty
Message(#) Sujet: Re: Born to be wild ~ Nicky #1 Born to be wild ~ Nicky #1 EmptyLun 22 Nov 2021 - 5:17




|
born to be wild ;
outfit _ ft @ASHLEY SPENCER


— tu as toujours apprécié discuter avec les clients. jouer le charmeur, le séducteur, pour les inciter à rester à tes côtés et à commander une nouvelle fois. l'âge ? le genre ? tu t'en fiches bien, quand tu travailles. l'important, c'est que les gens tombent sous ton charme. tu esquisses un petit sourire face à ashley. ton numéro n'a pas fonctionné, mais ça ne vous empêche pas de discuter depuis plusieurs minutes. et tu apprécies plutôt bien cette discussion. ça change de ce que tu peux faire habituellement, mais ce n'est pas si dérangeant, au fond. ce n'est guère ma tasse de thé non plus. les films d'action, de manière générale. tu hoches simplement la tête. ce serait trop long pour toi de lui expliquer que ton tdah t'empêcher de réussir à rester concentré sur la durée d'un film dans sa globalité. pourtant, l'action, tu apprécies ça. tu te grattes distraitement la joue, et tu esquisses un léger sourire. chacun ses goûts, après tout. tu te contentes de répondre avec une moue. y'en a qui aiment bien la camomille, pas d'autres... tu ajoutes, taquin. un poil provocateur, aussi. tu laisses un sourire se dessiner sur le coin de tes lèvres.

ashley commande un deuxième verre, et tu hoches la tête, encaissant rapidement avant de préparer le verre en question. tu penches un peu la tête sur le côté quand vient dans la discussion tes quelques blessures, et surtout, un des accessoires de ta tenue. tu te pinces brièvement les lèvres, préférant retourner la situation : qu'est-ce qu'elle pense de tout ça ? après tout, votre discussion s'engage dans une subtilité que tu es loin de maîtriser. et tu es curieux de savoir à quoi elle peut bien penser en te voyant. tu déposes le verre devant elle avec un petit sourire, lui demandant de simple déductions. tu t'appuies contre le comptoir, curieux. bien trop curieux, alors que ça peut te mettre en danger.
un choc avec un meuble, peut-être ? tu penches un peu la tête sur le côté, et tu hausses les épaules, un petit sourire sur le coin des lèvres. un choc, ce serait possible vu ta maladresse. mais tu n'es pas certain qu'il laisserait une marque si prononcée sur ton visage. et puis, cette dentelle à tes doigts ... c'est surtout pour masquer les bleus sur tes phalanges. a-t-elle réussit à les remarquer ? tu n'en sais trop rien. à moins que ce soit... un accident de voiture ? tu ris un peu face à la jeune femme. ou un tir de paintball ? je ne sais pas. tu te redresses un peu, un sourire sur le coin des lèvres. ça pourrait, n'est-ce pas ? tout ce qu'elle a énoncé. tu pourrais te blesser dans l'une ou l'autre des situations. ce n'est pas comme si les secrets étaient ma spécialité. mais peut-être que si vous me donnez le votre ... je vous donnerai le mien ? tu lui rends son sourire malicieux et tu réfléchis quelques instants. pas bête, l'accident de voiture. mais je ne conduis pas. vous ne pouviez pas le savoir, évidemment ... tu souffles avec une petite moue sur les lèvres. bon, après, il faut avouer que passer un permis moto me tente bien, mais ... voilà. un jour, peut-être, qui sait ! tu ajoutes avec un sourire. tu rinces un verre traînant sur le comptoir et tu attrapes un chiffon pour pouvoir l'essuyer, pensif. vous refusez mes avances, mais vous me demandez de confier un de mes secrets ! tu lui annonces ensuite. ce n'est pas très gentil. tu ajoutes avec un air un peu plus taquin. des secrets, tu en as beaucoup, n'est-ce pas ? pour plusieurs membres de ta famille. pour la plupart, même. tu retiens un léger soupir. qu'est-ce que tu risques, en réalité ? pas grand-chose, n'est-ce pas ? qui est-elle, pour venir te faire la morale sur quoi que ce soit ? et puis, les chances qu'elle soit flics sont maigres. j'ai bien peur que ces marques viennent d'un combat d'il y a quelques jours. tu laisses une moue se dessiner sur tes lèvres. je ne suis pas un gentil garçon. c'est l'air de rien que tu glisses ces quelques mots dans la conversation. ton regard se glisse sur la silhouette de la jeune femme. à vous, maintenant. tu ajoutes. un secret, contre un secret.
(c) SIAL

Revenir en haut Aller en bas
Ashley Spencer
Ashley Spencer
les souvenirs clandestins
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 41 ans, 23 Juillet 1980
SURNOM : Ash', pour les intimes
STATUT : Célibataire endeuillée
MÉTIER : Consultante en sécurité chez Boeing Defence Australia
LOGEMENT : Fortitude Valley, un appartement impersonnel
Born to be wild ~ Nicky #1 P_6
POSTS : 484 POINTS : 480

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Anciennement officier au sein de la CIA, spécialiste des opérations clandestines ~ A renoncé à sa carrière suite à un deuil trop difficile ~ Joue de la guitare acoustique, ou en tout cas essaye en autodidacte ~ Conduit une Chevrolet Camaro RS/SS de 67 ~ Sportive inlassable, amatrice du risque ~ Son MBTI est de type Défenseur : ISFJ-A
RPs EN COURS :
∆ Freya
∆ Cade
∆ Saül #2
∆ Caelan
∆ Sofia
∆ Alexis

RPs EN ATTENTE :
∆ Thomas
∆ Ariane & Saül
∆ Toi
RPs TERMINÉS :
∆ Nicky
∆ Channing #1
∆ Saül #1
AVATAR : Jessica Chastain
DC : Jasper Hughes
Homme (il/lui)
INSCRIT LE : 01/09/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t40312-ashley-a-small-measure-of-peace https://www.30yearsstillyoung.com/t40353-ashley-ready-for-take-off https://www.30yearsstillyoung.com/t40365-ashley-spencer#2004782

Born to be wild ~ Nicky #1 Empty
Message(#) Sujet: Re: Born to be wild ~ Nicky #1 Born to be wild ~ Nicky #1 EmptyLun 6 Déc 2021 - 12:03


Ashley avait conscience de l'image qu'elle pouvait généralement renvoyer dans la vie de tous les jours. Celle d'une femme distante, difficilement accessible. Certains diraient même hautaines. Ce qui était encore plus vrai au travail. Exigeante presque à l'extrême, tant envers elle-même que ses subalternes, l'ex-espionne partait du principe que c'était ce que son employeur attendait d'elle ; qu'il n'y avait aucun mal à cela. Et ssa situation actuelle tendait à lui donner raison. Boeing Australia étant la subdivision la plus importante de Boeing en-dehors des Etats-Unis, qu'il y ait le numéro du vice-président dans son téléphone professionnel prouvait qu'elle avait mérité sa place, obtenue en un temps presque record. Bien sûr, cela signifiait aussi que le téléphone en question sonnait parfois les week-end, ou tard dans la nuit. Mais elle avait été trop coutumière des nuits fragmentées et des journées interminables pour que clles-ci ne l'affectent encore. Jusqu'à un certain point, en tout cas, car tirer sur la corde trop souvent pouvait se retourner sur elle, et altérer son humeur ou pire, son efficacité. Pour cette raison, il était important que ces moments de détente puissent avoir lieu. Qu'elle puisse troquer ses tailleurs et ses blazers contre un ensemble d'adulescent pour se rendre incognito dans un pub, ou contre un t-shirt et un jogging quand elle privilégiait le sport. Ce soir, elle avait choisi la première option et la compagnie du jeune barman était la bienvenue. chacun ses goûts, après tout. Elle n'irait pas le contredire. Le monde serait d'un ennui impondérable si tout le monde aimait les mêmes choses, et partageait le même avis sur tout. y'en a qui aiment bien la camomille, pas d'autres... Un rire bref et spontané lui échappa. C'est pour cela qu'Ashley appréciait leur discussion.  Touché, lui concéda-t-elle, sans rancoeur.  Mais à votre place, je me méfierais. Avant même de s'en rendre compte, on a suffisamment vieillit pour boire des tisanes avant d'aller au lit. Etait-ce son cas ? Pas vraiment, leur préférant encore un verre de Sauvignon blanc. Ce qui n'était pas nécessairement plus sain. Mais il n'y avait personne pour le lui faire remarquer, et elle avait probablement déjà dépassé le stade de l'habitude. Tout comme ce deuxième gin, commandé en l'espace de même pas dix minutes, qui avait au moins le mérite de faire travailler Nicky, dont elle monopolisait l'attention. A peine entamé, alors qu'elle se prêtait au jeu des devinettes avec le barman.

pas bête, l'accident de voiture. mais je ne conduis pas. vous ne pouviez pas le savoir, évidemment ... Elle aurait pu lui rétorquer qu'il n'était pas nécessaire de conduire pour avoir un accident, qu'il suffisait de se retrouver dans la mauvaise voiture, au mauvais moment, mais elle avait compris où il voulait en venir. bon, après, il faut avouer que passer un permis moto me tente bien, mais ... voilà. un jour, peut-être, qui sait ! ... Cela ne la surprit pas, de l'idée générale qu'elle se faisait de lui après une brève première rencontre et cette conservation. Elle le lui confia, d'ailleurs.  J'avais l'intuition que vous ne pourriez pas vous contenter d'une voiture. Trop classique, et trop contraignant. Il n'avait pas l'air capable de tenir en place trop longtemps, une qualité pourtant primordiale en voiture, particulièrement dans une métropole aussi grande et embouteillée que celle de Brisbane aux heures de pointes. vous refusez mes avances, mais vous me demandez de confier un de mes secrets ! Ashley répéta son geste d'un peu plus tôt, les paumes mises en évidence comme pour montrer qu'elle n'était pas malintentionnée. ce n'est pas très gentil.  Peut-être ne le suis-je pas ? suggéra-t-elle en guise de réponse. Question de point de vue. Elle avait accompli bien des choses dans sa vie, pour la défense de son pays, qui feraient pâlir les coeurs les plus accrochés. En ce qui concernait Nicky, il n'avait absolument rien à craindre. Plus personne d'ailleurs. j'ai bien peur que ces marques viennent d'un combat d'il y a quelques jours. Si elle n'eut pas l'air surprise, c'est qu'elle ne l'était pas, recevant cette information d'un bref haussement de sourcil dénué de jugement. je ne suis pas un gentil garçon. Il devait peut-être s'attendre à ce qu'elle le juge. Ou peut-être qu'il s'en fichait. Que cette dentelle qui cachait probablement des phalanges abîmées n'était là que pour tromper son patron et ses collègues, et pas une cliente curieuse. à vous, maintenant.

A elle. Ashley avait son gin sous les yeux. La brûlure du précédent à peine dissipée, elle était consciente d'avoir atteint le stade ou les confessions franchissaient plus aisément les lèvres. Mais il y avait des secrets qu'il valait mieux ne pas révéler, peu importe que ce soit sous l'influence de l'éthanol, sur l'oreiller ou parce qu'on se sentait en confiance, et les siens appartenaient presque tous à cette catégorie. Il en allait de sa sécurité, de son bien-être, et aussi de sa liberté. Alors, il y en avait un tout trouvé pour le jeune barman. Tout en le fixant, elle leva son verre pour le vider cul-sec, avant de le claquer sur le comptoir.  Je ne tiens pas l'alcool, déclara-t-elle avec un sourire coupable. Serait-il déçu ? Frustré, avec le sentiment qu'elle s'était payé sa tête ? Ou est-ce qu'au contraire cet aveu tout à fait banal, tombé comme un cheveu sur la soupe, restait dans le ton global de leur échange ?  Votre secret est en sécurité avec moi, assura-t-elle tout en attrapant sa casquette pour s'en coiffer, signalant son intention de partir.  Et peut-être qu'un jour, continuait-elle,  j'aurai le privilège d'assister à l'un de ces combats ? Sortant son porte-monnaie, elle en tira un billet de cinq dollars australiens, qui feraient office de pourboire.  Pour m'avoir tenu compagnie. Un clin d'oeil plus tard, la crinière rousse avait disparut par la porte d'entrée, tandis que la soirée 70s poursuivait son cours au sein du Canvas.

@Nicky Yang


Born to be wild ~ Nicky #1 CIA

Thou I walk through the valley of the shadow of death, I will fear no evil;
for thou art with me; Thy rod and thy staff, they comfort me.


Born to be wild ~ Nicky #1 4dcIXIB
Born to be wild ~ Nicky #1 134205justice
Born to be wild ~ Nicky #1 4r4tsj59

:rainbow::
 

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Born to be wild ~ Nicky #1 Empty
Message(#) Sujet: Re: Born to be wild ~ Nicky #1 Born to be wild ~ Nicky #1 Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

Born to be wild ~ Nicky #1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: nouer des contacts :: mémoire du passé
-