AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment : -40%
-40% sur la Souris Gaming sans fil Wifi Logitech Pro X ...
Voir le deal
89.99 €

 to begin again (yelahiah #3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Wyatt Parker
Wyatt Parker
les fleurs du mal
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 41 ans - (27.01.1980)
SURNOM : wyatt. c'est très bien, t'amuse pas à lui trouver un surnom débile.
STATUT : elle lui a fait la peur de sa vie, il l'aime plus que tout.
MÉTIER : son nouveau roman connaît un véritable succès, aujourd'hui, il prend une légère pause pour se concentrer sur son nouveau rôle de père
LOGEMENT : sa famille se réuni au #95 st paul's terrace, spring hill
to begin again (yelahiah #3) 42859baa55dd897a1ebf0336b50f86e9
POSTS : 1007 POINTS : 435

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : aîné de la famille Parker, il sera à jamais le grand frère insupportable, mais bien trop protecteur △ passionné de littérature depuis toujours, il ne sort jamais sans un livre ou deux △ fume comme un pompier △ a fait dix mois de prison pour couvrir sa sœur △ parle couramment français △ ne sait pas s'exprimer sans lâcher une insulte △ laisse une femme lui piétiner le cœur depuis des années... △ son fils Gabriel est né le 20.11.2021.
RPs EN COURS : (07)autumn #1jet #3eleonora #1ariane #5rosalie #21jules #1

to begin again (yelahiah #3) Source
craker ☽ forget what i said, it's not what i meant and i can't take it back. i can't unpack the baggage you left. what am i now? what if i'm someone i don't want around? what if i'm down? what if i'm out? what if i'm someone you won't talk about? i'm falling again...

to begin again (yelahiah #3) Tumblr_np3kldh8QA1up42jgo4_500
parkerssss ☽ if i was dying on my knees, you would be the one to rescue me. and if you were drowned at sea, i'd give you my lungs so you could breathe


uarosalie #19

RPs TERMINÉS :
to begin again (yelahiah #3) Csef
crakera thousand miles away from the day that we started
#1 (fb)#2#3#4 (ua)#5#6#7 (fb)#8#9 (ua)#10#11#12#13#14#15#16#17#18#19 (ua)#20#21

winny #2martinelise #1wyriane #2hospitalwinny #1 (fb)wyriane #3winny #3craker #2craker #3craker #5yelahiah #1craker #1 (fb)craker #6cracker #4winny #5chloe #1jet #1craker #4 (ua)craker #8garrett #1saül #3yelaliah #2
AVATAR : orlando bloom.
CRÉDITS : (avatar) panda - (ub) loonywaltz - (icons) pinterest - (gif) la queen jessalyn
DC : cian, shiloh, loan & arthur
PSEUDO : paindep.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 21/01/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t33154-modern-loneliness-wyatt https://www.30yearsstillyoung.com/t41830-wyatt-it-comes-and-goes-in-waves https://www.30yearsstillyoung.com/t34771-wyatt-parker#1556344 https://www.30yearsstillyoung.com/t34932-wyatt-parker

to begin again (yelahiah #3) Empty
Message(#) Sujet: to begin again (yelahiah #3) to begin again (yelahiah #3) EmptyDim 19 Sep 2021 - 17:19


Mes pas accélèrent sans cesse au rythme de la musique qui bat à vive allure dans mes oreilles. Il est tôt, le soleil se levant tout juste sur Brisbane. Les rues sont vides, la circulation encore quasi-inexistante, tandis que je slalome de trottoir en trottoir pour me rapprocher de la rivière. Mes baskets frappent le bitume en rythme alors que je continue à vouloir forcer l’accélération quand bien même mon corps indique déjà des signes de faiblesse. Les insomnies à répétitions se répercutent à chaque nouvelle foulée, les pensées s’agglutinent malgré le son de la musique que je ne cesse d’augmenter. Tout se mélange quand je réalise que dans quelques jours, je vais abandonner mon appartement et les souvenirs qu’il renferme. Il ne restera rien des innombrables soirées passé vautrer sur le canapé avec comme seule compagnie les remarques cinglantes de ma sœur et une bouteille de vin. J’ai commencé à retirer tous les nombreux post-it qu’elle laissait sur son passage, ne faisant qu’une maigre collection des plus originale. Il me reste à trier les affaires dans sa chambre, fermer à double tour depuis son départ. Parfois, je me surprends à oser penser qu’il aurait été mieux de la perdre pour de bons. Au moins, pas de doute sur l’endroit où elle se trouve. Le silence n’en aurait été que plus supportable. Les questions ne se voudraient pas d’être sans réponse face à son refus catégorique de communiquer. C’est une nouvelle vague d’émotions sanguinaires qui me pousse à courir encore plus vite, encore plus loin. Une haine sans nom qui insuffle par tous les pores, qui hurle à l’abandon quand sa présence était requise plus que jamais. C’est l’énième réalisation de devenir père sans qu’Ariane ne gère. Elle devrait être là, à me crier d’avancer droit, à me donner des cours pour changer des couches, pour gérer les pleurs et les nuits sans fin. Elle devrait être là quand tout mon monde se retrouve sans dessus-dessous et que j’ai bien trop souvent la sensation de crouler sous les responsabilités qui se pointent à ma porte. C’est le trop plein d’émotions qui me porte dans chaque foulée, alors que l’angoisse d’être bientôt père refait son apparition, entraînant avec elle toute la paralysie du gars qui ne sait plus faire.

Je ne sais plus vraiment à quel moment j’ai décidé de changer de destination. Je ne saurais dire ce qui m’amène dans cette rue tandis que la ville s’éveille. Toujours est-il que j’ai besoin de parler, besoin d’évacuer auprès de quelqu’un qui pourra tout amasser et me dire mes quatre vérités. Le choix ne semble peut-être pas bien accorder, probablement le moins aisé, mais il ne me reste que lui. La dernière option, celle que j’ai bien trop longtemps négligé. Me voilà a frapper à sa porte comme un forcené, plein de sueur et complètement essoufflé. Je passe ma main dans mes cheveux alors qu’une clé joue dans la serrure et que l’on se retrouve nez à nez. « Je vais être papa. » Je souffle l’annonce entre deux inspirations chaotique. « C’est un garçon. » Tu vas être de nouveau tonton, petit frère.


@yelahiah parker :l:


to begin again (yelahiah #3) 51wF1F4
to begin again (yelahiah #3) JQVaF5n
to begin again (yelahiah #3) OV4BS2P
to begin again (yelahiah #3) ZsxbA8o

to begin again (yelahiah #3) 1287488235:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

to begin again (yelahiah #3) Empty
Message(#) Sujet: Re: to begin again (yelahiah #3) to begin again (yelahiah #3) EmptyMer 29 Sep 2021 - 13:25


La nuit n’est pas très longue, il ne dort jamais beaucoup Yelahiah. Son cerveau fonctionne beaucoup trop vite et trop longtemps pour lui laisser du répit. Ses nuits n’excèdent pas 7h quand il est épuisé. Mais, le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt et qui profitent des moments où les autres dorment pour leur voler leurs places. Selon le Parker, la vie est une jungle, et on ne peut avoir confiance en personne. C’est pour cela qu’il vit de cette manière, loin de tous et en agissant comme si personne n’avait d’importance dans sa vie. Il l’a fait avec sa famille, mais ça n’a pas empêché Ariane de partir sans laisser une trace. Alors maintenant, il ne compte vraiment que sur lui même, et c’est mieux comme ça. Il passe ses journées à travailler et à observer ses concurrents pour les évincer un par un.

Il ne s’attendait pas à entendre quelqu’un toquer dès le matin. Penny ne prend pas la peine de toquer et cela fait des jours qu’elle n’a pas donné signe de vie. Il ouvre et il tombe face à son grand frère essoufflé, et la première pensée qui lui vient à l’esprit c’est “mais qu’est ce qu’il a encore fait ?” Il fronce les sourcils et attend de savoir pourquoi il est dans cet état devant chez lui. « Je vais être papa. » Il ouvre de grands yeux étonnés. “Je la connais ?” La réponse vient naturellement, ils ne sont pas proches les deux frères, et pas du genre à se faire des confidences non plus, alors la question se pose. Wyatt ne lui a certainement pas présenté toutes les femmes avec lesquelles il a couché. « C’est un garçon. » Et alors ? Il ne voit pas vraiment pourquoi cette information devrait l’intéresser. “Félicitations ?” Il ouvre la porte pour le laisser passer, le plus vieux des Parker a apparemment besoin de vider son sac. “Un jus de fruit ou un verre de scotch ?” Il ne sait pas si c’est une bonne nouvelle à fêter ou une mauvaise à oublier.

Revenir en haut Aller en bas
Wyatt Parker
Wyatt Parker
les fleurs du mal
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 41 ans - (27.01.1980)
SURNOM : wyatt. c'est très bien, t'amuse pas à lui trouver un surnom débile.
STATUT : elle lui a fait la peur de sa vie, il l'aime plus que tout.
MÉTIER : son nouveau roman connaît un véritable succès, aujourd'hui, il prend une légère pause pour se concentrer sur son nouveau rôle de père
LOGEMENT : sa famille se réuni au #95 st paul's terrace, spring hill
to begin again (yelahiah #3) 42859baa55dd897a1ebf0336b50f86e9
POSTS : 1007 POINTS : 435

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : aîné de la famille Parker, il sera à jamais le grand frère insupportable, mais bien trop protecteur △ passionné de littérature depuis toujours, il ne sort jamais sans un livre ou deux △ fume comme un pompier △ a fait dix mois de prison pour couvrir sa sœur △ parle couramment français △ ne sait pas s'exprimer sans lâcher une insulte △ laisse une femme lui piétiner le cœur depuis des années... △ son fils Gabriel est né le 20.11.2021.
RPs EN COURS : (07)autumn #1jet #3eleonora #1ariane #5rosalie #21jules #1

to begin again (yelahiah #3) Source
craker ☽ forget what i said, it's not what i meant and i can't take it back. i can't unpack the baggage you left. what am i now? what if i'm someone i don't want around? what if i'm down? what if i'm out? what if i'm someone you won't talk about? i'm falling again...

to begin again (yelahiah #3) Tumblr_np3kldh8QA1up42jgo4_500
parkerssss ☽ if i was dying on my knees, you would be the one to rescue me. and if you were drowned at sea, i'd give you my lungs so you could breathe


uarosalie #19

RPs TERMINÉS :
to begin again (yelahiah #3) Csef
crakera thousand miles away from the day that we started
#1 (fb)#2#3#4 (ua)#5#6#7 (fb)#8#9 (ua)#10#11#12#13#14#15#16#17#18#19 (ua)#20#21

winny #2martinelise #1wyriane #2hospitalwinny #1 (fb)wyriane #3winny #3craker #2craker #3craker #5yelahiah #1craker #1 (fb)craker #6cracker #4winny #5chloe #1jet #1craker #4 (ua)craker #8garrett #1saül #3yelaliah #2
AVATAR : orlando bloom.
CRÉDITS : (avatar) panda - (ub) loonywaltz - (icons) pinterest - (gif) la queen jessalyn
DC : cian, shiloh, loan & arthur
PSEUDO : paindep.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 21/01/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t33154-modern-loneliness-wyatt https://www.30yearsstillyoung.com/t41830-wyatt-it-comes-and-goes-in-waves https://www.30yearsstillyoung.com/t34771-wyatt-parker#1556344 https://www.30yearsstillyoung.com/t34932-wyatt-parker

to begin again (yelahiah #3) Empty
Message(#) Sujet: Re: to begin again (yelahiah #3) to begin again (yelahiah #3) EmptyMar 19 Oct 2021 - 16:16


Dans le fond, je n’ai strictement aucune idée de ce qui a bien pu m’amener jusque devant chez lui. Je connais l’adresse depuis des mois et pourtant, je n’ai jamais mis un pied dans cet immeuble. On gardait nos habitudes avec Yelahiah, se voir le moins possible pour se supporter assez longtemps lors de la prochaine rencontre. Cela avait toujours été ainsi, parce que l’on ne sait pas s’entendre, parce qu’il refuse de m’écouter et probablement parce que papa avait réussi à l’endoctriner, il y a bien trop longtemps. Pourtant, aujourd’hui, c’est à lui que j’ai besoin de parler.

Je n’avais pas répété par cent fois la meilleure manière de lui annoncer la nouvelle. Démarrer une conversation banale lui aurait probablement donner l’envie de me refermer la porte au nez. Il fallait être franc et direct, c’est bien la seule chose qui fonctionne à peu près dans cette foutue famille. « Je la connais ? » Un rire m’échappe quand je sais que les deux ont toujours su garder contact au fil des années. « Rosalie. » Qui d’autre ? En réalité, cela aurait pu être n’importe quelle nana, celle des histoires d’un soir. Mais la seule évidence qui découlait était bien le prénom de la Craine, que je veuille l’admettre ou non. « Félicitations ? » Je l’entends la question dans sa voix. Est-ce que l’on doit se réjouir ? Je crois. En réalité, je n’en sais rien, parce que moi tout m’angoisse à l’idée de devenir père, mais ce serait bien trop ridicule de l’admettre devant mon petit frère. « C’est la pire idée de l’année. » Du siècle en réalité, voire même de tous les temps. C’est pas ce qui devait se passer, ce n’est pas ce que j’avais décidé, mais dans quelques mois, on allait avoir un petit garçon. « Je vais avoir un enfant avec Rosalie, je crois que l’univers se fout de ma gueule. » Et dans quelques secondes, mon frère va se joindre au spectacle, c’est certain.

« Un jus de fruit ou un scotch ? » Le vieux que je suis, cherche encore sa respiration après avoir couru dans les rues de la ville. M’asseoir semble déjà être la meilleure des solutions avant que mon regard ne se relève pour croiser les prunelles noires du benjamin de la famille. « T’as des nouvelles d’Ariane ? »


to begin again (yelahiah #3) 51wF1F4
to begin again (yelahiah #3) JQVaF5n
to begin again (yelahiah #3) OV4BS2P
to begin again (yelahiah #3) ZsxbA8o

to begin again (yelahiah #3) 1287488235:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

to begin again (yelahiah #3) Empty
Message(#) Sujet: Re: to begin again (yelahiah #3) to begin again (yelahiah #3) EmptySam 23 Oct 2021 - 5:15


Il ne s’attendait pas à voir son frère aujourd’hui. Il a des choses à lui dire, mais il ne voulait pas le faire aujourd’hui. Il va être une deuxième fois tonton, et c’est le choc. Il n’imagine pas son frère être papa, il ne l’imagine pas autrement que seul avec un livre dans une main et un verre d’alcool dans l’autre. Il le laisse entrer et lui propose de boire, sans savoir si c’est une bonne ou une mauvaise nouvelle. « C’est la pire idée de l’année. » “De l’année seulement ?” Il aime bien enfoncer le clou Yelahiah. « Je vais avoir un enfant avec Rosalie, je crois que l’univers se fout de ma gueule. » Il ne peut pas retenir le rire d’entre ses lèvres le jeune homme. C’est une malédiction cette histoire, et il se demande bien comment ils vont pouvoir élever un enfant tous les deux. “Vous allez le garder ?” Il fronce les sourcils, il sait que oui, mais il veut que son grand frère le dise de vive voix. Est ce que c’est réellement la bonne décision ? Il ne veut pas juger cette histoire, il a bien trop souvent été au milieu de tout ça.

« T’as des nouvelles d’Ariane ? » Le changement de sujet est rapide mais il comprend que Wyatt s’inquiète pour leur soeur. Elle est partie du jour au lendemain sans rien dire à personne. “Non”. Comme lui, comme tout le monde. “C’est Ariane, elle est comme ça.” Et ça n’étonne pas Yele une seconde, même s’il lui en veut énormément. “Tu te souviens les clefs du loft que tu m’as donné ? J’ai une offre pour suivre un directeur d’une grande entreprise en Angleterre.” Il sait qu’il a toujours fait passer sa carrière avant tout, mais pour une fois, il a besoin de l’avis de son grand frère. “J’ai plus rien à faire ici…”

Revenir en haut Aller en bas
Wyatt Parker
Wyatt Parker
les fleurs du mal
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 41 ans - (27.01.1980)
SURNOM : wyatt. c'est très bien, t'amuse pas à lui trouver un surnom débile.
STATUT : elle lui a fait la peur de sa vie, il l'aime plus que tout.
MÉTIER : son nouveau roman connaît un véritable succès, aujourd'hui, il prend une légère pause pour se concentrer sur son nouveau rôle de père
LOGEMENT : sa famille se réuni au #95 st paul's terrace, spring hill
to begin again (yelahiah #3) 42859baa55dd897a1ebf0336b50f86e9
POSTS : 1007 POINTS : 435

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : aîné de la famille Parker, il sera à jamais le grand frère insupportable, mais bien trop protecteur △ passionné de littérature depuis toujours, il ne sort jamais sans un livre ou deux △ fume comme un pompier △ a fait dix mois de prison pour couvrir sa sœur △ parle couramment français △ ne sait pas s'exprimer sans lâcher une insulte △ laisse une femme lui piétiner le cœur depuis des années... △ son fils Gabriel est né le 20.11.2021.
RPs EN COURS : (07)autumn #1jet #3eleonora #1ariane #5rosalie #21jules #1

to begin again (yelahiah #3) Source
craker ☽ forget what i said, it's not what i meant and i can't take it back. i can't unpack the baggage you left. what am i now? what if i'm someone i don't want around? what if i'm down? what if i'm out? what if i'm someone you won't talk about? i'm falling again...

to begin again (yelahiah #3) Tumblr_np3kldh8QA1up42jgo4_500
parkerssss ☽ if i was dying on my knees, you would be the one to rescue me. and if you were drowned at sea, i'd give you my lungs so you could breathe


uarosalie #19

RPs TERMINÉS :
to begin again (yelahiah #3) Csef
crakera thousand miles away from the day that we started
#1 (fb)#2#3#4 (ua)#5#6#7 (fb)#8#9 (ua)#10#11#12#13#14#15#16#17#18#19 (ua)#20#21

winny #2martinelise #1wyriane #2hospitalwinny #1 (fb)wyriane #3winny #3craker #2craker #3craker #5yelahiah #1craker #1 (fb)craker #6cracker #4winny #5chloe #1jet #1craker #4 (ua)craker #8garrett #1saül #3yelaliah #2
AVATAR : orlando bloom.
CRÉDITS : (avatar) panda - (ub) loonywaltz - (icons) pinterest - (gif) la queen jessalyn
DC : cian, shiloh, loan & arthur
PSEUDO : paindep.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 21/01/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t33154-modern-loneliness-wyatt https://www.30yearsstillyoung.com/t41830-wyatt-it-comes-and-goes-in-waves https://www.30yearsstillyoung.com/t34771-wyatt-parker#1556344 https://www.30yearsstillyoung.com/t34932-wyatt-parker

to begin again (yelahiah #3) Empty
Message(#) Sujet: Re: to begin again (yelahiah #3) to begin again (yelahiah #3) EmptyLun 1 Nov 2021 - 17:25


Ma visite impromptue ne fait aucun sens si ce n’est annoncé quelque chose que je gardais pour moi depuis bien trop longtemps. Après tout, Yelahiah est mon petit frère et il est bien la seule personne à qui je souhaite annoncer tout cela. Qu’importent nos relations loin d’être parfaite, il fallait que je puisse lui en parler et qu’il fasse toute les blagues du monde sur la situation qui s’offre à moi. « De l’année seulement ? » Je soupire alors qu’il semble tellement s’amuser de tout ce que je suis en train de lui dire. « Du siècle, tu préfères ? » Par tous les moyens, il tentera de trouver quelque chose pour surenchérir, je le connais par cœur. Il a carte blanche, après tout, je ne pourrais réellement le contredire. « Vous allez le garder ? » Des fois, je me demande tout de même s’il ne le fait pas exprès. Je lui annonce que c’est un garçon et voilà qu’il me pose cette question complètement con. « Non non, je t’annonce que tu vas être tonton pour mieux l’abandonner après. » Il y a des années de cela, j’aurais probablement été capable d’agir en parfait connard, mais les choses ont bien changé ces derniers temps. « Oui, on va le garder. » Je ne sais pas ce que cela va donner entre nous, mais notre fils grandira entre nous, c’est certains. Je ne reviendrais pas sur la parole que j’avais donnée à Rosalie quelques jours auparavant.

« Non. » Je souffle à nouveau, réalisant que notre sœur est vraiment partie sans prévenir personne. « C’est Ariane, elle est comme ça. » - « Elle me gonfle la gamine capricieuse. » Je ne lui demande pas la lune, juste de me donner des nouvelles. De me faire un signe, n’importe quoi. Elle préfère jouer l’égoïste comme toujours. « Tu te souviens les clefs du loft que tu m’as donné ? » Je hoche la tête, je me souviens lui avoir jeter à la gueule il y a quelques mois de cela, ne voyant absolument pas où il veut en venir. « J’ai une offre pour suivre un directeur d’une grande entreprise en Angleterre. » Et soudainement, la nouvelle me heurte de plein fouet, m’obligeant à m’asseoir avant de relever le regard vers lui. « Tu t’en vas ? » - « J’ai plus rien à faire ici… » La réponse se tient juste là, entre ses quelques mots. Il s’en va. Sa décision est déjà prise, je peux l’entendre dans sa voix et je serais qui pour le retenir alors que je m’étais barré le premier il y a de cela plusieurs années. Il était revenu en Australie pour Ariane, alors forcément qu’il allait la suivre. « Vas-y casse toi. » que je souffle alors sans savoir quoi dire d’autres. « Mais t’arrête les conneries okay ? » Il semble tenir une énorme opportunité entre ses mains. « Et tu donneras des nouvelles quand même petite tête. » Juste un peu, c’est tout ce que je demande.


to begin again (yelahiah #3) 51wF1F4
to begin again (yelahiah #3) JQVaF5n
to begin again (yelahiah #3) OV4BS2P
to begin again (yelahiah #3) ZsxbA8o

to begin again (yelahiah #3) 1287488235:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

to begin again (yelahiah #3) Empty
Message(#) Sujet: Re: to begin again (yelahiah #3) to begin again (yelahiah #3) EmptyLun 8 Nov 2021 - 12:20


Il ne savait pas qu’il allait voir son grand frère aujourd’hui. Il a quelque chose à lui annoncer, mais il voulait attendre encore un peu. Au fond, il hésite encore. Il commençait à se sentir chez lui dans ce pays, mais il garde l’Angleterre dans son coeur. Sa tête et son coeur veulent choisir le déménagement, même si l’annonce que Wyatt vient de lui faire lui fait un petit pincement au coeur. Il va être encore une fois tonton, mais il ne sera pas là pour les premiers mois du nouveau Parker. Mais il est ravi qu’un nouveau Parker vienne hanter cette planète. Ils domineront le monde un jour, il en est sûr, et il sera là pour apprendre à chacun de ses neveux à devenir un monstre. « Du siècle, tu préfères ? » Il fronce le nez, comme si un siècle ce n’était pas encore assez à ses yeux. « Non non, je t’annonce que tu vas être tonton pour mieux l’abandonner après. » Comme s’il n’en était pas capable. Il secoue la tête, ne dit rien, ce n’est pas très utile. « Oui, on va le garder. » “Bon courage.” Quelle idée de vouloir avoir des enfants ? Ce n’est pas le cas de Yele et ça n’est pas près de changer.

« Elle me gonfle la gamine capricieuse. » Il sourit Yele, il ne peut pas s’en empêcher. Finalement, peut-être qu’Ariane est réellement la pire de la fratrie. “Comme toujours.” On ne change pas une équipe qui gagne. Il s’assoit, et il comprend après seulement quelques mots. « Tu t’en vas ? » Yele hoche la tête même s’il n’était pas encore sûr de sa décision. C’est le mieux pour lui, c’est ce qu’il a toujours attendu. « Vas-y casse toi. » Il sourit à nouveau Yele, il sait qu’il n’y a rien de méchant dans ces mots, il le pousse à suivre sa destinée, et c’est ce qu’un grand frère est toujours censé faire. “Je vois que je me fais virer rapidement.” Ca le rassure au fond. « Mais t’arrête les conneries okay ? » Yele secoue la tête. “Je serais pas un Parker si je faisais plus de conneries !” Il hausse les épaules, c’est un fait, et il faut bien s’amuser un peu dans la vie. « Et tu donneras des nouvelles quand même petite tête. » “Tu croyais que j’allais te laisser tranquille aussi facilement ?” Il reviendra un jour, mais il a besoin de faire sa vie et d’évoluer dans le monde qu’il veut et qu’il mérite.

Revenir en haut Aller en bas
Wyatt Parker
Wyatt Parker
les fleurs du mal
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 41 ans - (27.01.1980)
SURNOM : wyatt. c'est très bien, t'amuse pas à lui trouver un surnom débile.
STATUT : elle lui a fait la peur de sa vie, il l'aime plus que tout.
MÉTIER : son nouveau roman connaît un véritable succès, aujourd'hui, il prend une légère pause pour se concentrer sur son nouveau rôle de père
LOGEMENT : sa famille se réuni au #95 st paul's terrace, spring hill
to begin again (yelahiah #3) 42859baa55dd897a1ebf0336b50f86e9
POSTS : 1007 POINTS : 435

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : aîné de la famille Parker, il sera à jamais le grand frère insupportable, mais bien trop protecteur △ passionné de littérature depuis toujours, il ne sort jamais sans un livre ou deux △ fume comme un pompier △ a fait dix mois de prison pour couvrir sa sœur △ parle couramment français △ ne sait pas s'exprimer sans lâcher une insulte △ laisse une femme lui piétiner le cœur depuis des années... △ son fils Gabriel est né le 20.11.2021.
RPs EN COURS : (07)autumn #1jet #3eleonora #1ariane #5rosalie #21jules #1

to begin again (yelahiah #3) Source
craker ☽ forget what i said, it's not what i meant and i can't take it back. i can't unpack the baggage you left. what am i now? what if i'm someone i don't want around? what if i'm down? what if i'm out? what if i'm someone you won't talk about? i'm falling again...

to begin again (yelahiah #3) Tumblr_np3kldh8QA1up42jgo4_500
parkerssss ☽ if i was dying on my knees, you would be the one to rescue me. and if you were drowned at sea, i'd give you my lungs so you could breathe


uarosalie #19

RPs TERMINÉS :
to begin again (yelahiah #3) Csef
crakera thousand miles away from the day that we started
#1 (fb)#2#3#4 (ua)#5#6#7 (fb)#8#9 (ua)#10#11#12#13#14#15#16#17#18#19 (ua)#20#21

winny #2martinelise #1wyriane #2hospitalwinny #1 (fb)wyriane #3winny #3craker #2craker #3craker #5yelahiah #1craker #1 (fb)craker #6cracker #4winny #5chloe #1jet #1craker #4 (ua)craker #8garrett #1saül #3yelaliah #2
AVATAR : orlando bloom.
CRÉDITS : (avatar) panda - (ub) loonywaltz - (icons) pinterest - (gif) la queen jessalyn
DC : cian, shiloh, loan & arthur
PSEUDO : paindep.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 21/01/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t33154-modern-loneliness-wyatt https://www.30yearsstillyoung.com/t41830-wyatt-it-comes-and-goes-in-waves https://www.30yearsstillyoung.com/t34771-wyatt-parker#1556344 https://www.30yearsstillyoung.com/t34932-wyatt-parker

to begin again (yelahiah #3) Empty
Message(#) Sujet: Re: to begin again (yelahiah #3) to begin again (yelahiah #3) EmptySam 20 Nov 2021 - 17:24


« Bon courage. » Bien entendu, qu’il soupire au point de provoquer une tempête. Bien sûr, qu’il tire la tronche comme si je venais de lui annoncer la chose la plus stupide qui soit. Je ne pouvais m’attendre à mieux de sa part, c’est certain. Il se fout bien de la vie des autres le gamin, tant que cela ne s’intéresse pas à sa propre petite personne. Je n’attendais rien de lui et voilà pourtant que je reste déçu comme un con, parce qu’il est le dernier à qui je pouvais réellement en parler, mais que cela n’a absolument aucune importance dans son monde. C’était juste une connerie. Voilà que je souffle autant que lui à me dire que je ferais mieux de partir continuer mon jogging pour m’épuiser au point de forcer le sommeil sur ma personne.

Le frangin semble bien avoir une tout autre idée en tête lorsqu’il commence à évoquer Londres. Je ne l’avais pas vu venir celle-là et en même temps, je dois avouer ne pas être tant surpris. C’est bien son style de toujours vouloir copier Ariane. Disons que comparer à elle, il semble s’améliorer puisqu’au moins, il annonce le deal. « Je vois que je me fais virer rapidement. » Je hausse les épaules ne cherchant pas réellement à argumenter avec lui. « Quoique je dise, tu vas te casser. » Elle réside juste là, la stricte vérité. Je n’ai pas la force de le retenir, je n’ai pas la tête à cela. « Je serais pas un Parker si je faisais plus de conneries. » - « Je vais plus te couvrir. » Je l’ai trop fait par le passé sans que jamais il ne cesse de se préoccuper de lui-même et rien d’autre. La conversation est bien stérile quand il cherche juste à faire sa tête de mule. « Tu croyais que j’allais te laisser tranquille aussi facilement ? » - « On a l’abandon facile chez les Parker. » Il aura compris l’allusion à notre paternel même si de son côté, il aura toujours connu un père aimant et attentionné. Ce n’est pas réellement le moment de ressasser des bribes du passé.

Alors j’allonge un peu ma visite, on discute de tout et de rien. Je promets, sans promettre réellement, que je viendrais le voir. Il m’assure qu’il fera un cadeau à mon fils pour sa naissance. C’est bateau et pas vraiment important, mais c’est bien notre façon à nous de se dire au revoir. Jusqu’à la prochaine fois.


to begin again (yelahiah #3) 51wF1F4
to begin again (yelahiah #3) JQVaF5n
to begin again (yelahiah #3) OV4BS2P
to begin again (yelahiah #3) ZsxbA8o

to begin again (yelahiah #3) 1287488235:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

to begin again (yelahiah #3) Empty
Message(#) Sujet: Re: to begin again (yelahiah #3) to begin again (yelahiah #3) Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

to begin again (yelahiah #3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: nouer des contacts :: mémoire du passé
-