AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-21%
Le deal à ne pas rater :
Grosse promo sur PC Portable Gamer – LENOVO Legion 5 15ACH6H – ...
950 € 1199 €
Voir le deal

 one more light ☽ lily

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Robin-Hope Berry
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente six voyages autour du soleil
SURNOM : rob, robinou, robin des bois, carotte, la p'tite lapine, allons-y gaiement !
MÉTIER : artiste, curatrice à la galerie d'art, bénévole dans un refuge pour animaux.
LOGEMENT : cottage feuillu charmant et bordélique à logan city, peuplé des nombreuses créatures recueillies en chemin, vous êtes les bienvenues !
one more light ☽ lily Tumblr_nmg912Db511ri5qp0o3_250
POSTS : 5982 POINTS : 105

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : hippie rêveuse dans l'âme ☽ fouillis intrépide & survolté, furieux de tout vivre & tout essayer ☽ orpheline trouvée à la naissance, a grandi en foyers ☽ cœur cabossé, cicatrice au creux du décolleté ☽ (hyper) sensible, optimiste, lunatique, excentrique, impulsive & passionnée ☽ l’art comme éxutoire ☽ d'un extrême à l'autre ☽ fervente protectrice des animaux, de la nature & des plus démunis ☽ vit pour les aventures spontanées, la créativité, les concerts de rock, les cookies vegan, la liberté, les conversations avec des êtres authentiques & les roucoulements de chats ღ
RPs EN COURS : gaby (fb)aisling 2phoenix 2aisling 3gaby 3casey (fb)lily

dimension slasher : slasher night (phoenix & jaimie)dimension zombies : zombinsonkyte rôdingdimension fantômes : lady jamesonbloody gabydimension momie : j'te vengerai roger

one more light ☽ lily Yjlg
RPs EN ATTENTE : joseph (fb teotfw) ☽ gaby (librairie) ☽ birdie
AVATAR : rachel mcadams
CRÉDITS : (ub) jamie
PSEUDO : birdie
INSCRIT LE : 08/03/2016
https://www.30yearsstillyoung.com/t7659-robin-hope-berry-fall-seven-times-stand-up-eight https://www.30yearsstillyoung.com/t8093-robin-hope-life-is-a-daring-adventure-or-nothing-at-all https://www.30yearsstillyoung.com/t19923-robin-hope-berry https://www.30yearsstillyoung.com/t25303-robin-hope-berry

one more light ☽ lily Empty
Message(#) Sujet: one more light ☽ lily one more light ☽ lily EmptyVen 1 Oct - 19:54



one more light
“Grief, I’ve learned, is really just love. It’s all the love you want to give, but cannot. All that unspent love gathers up in the corners of your eyes, the lump in your throat, and in that hollow part of your chest. Grief is just love with no place to go.” @lily keegan

Il fait un froid de canards ce soir, on gèle littéralement. Pourtant les gens se baladent en tongs et en t-shirts. Je sais pas comment ils font. Je sais pas non plus pourquoi on dit un froid de canards, ils sont froids, les canards ? Ça n’a pas de sens. Je traverse les ruelles de Logan City, les bras chargés, la tête baissée pour affronter vents et marrées. Le monde extérieur s’impose à moi sous forme de couleurs. Le vert sapin des arbres qui entourent les maisons. Le rose dragée du crépuscule. Le jaune vif d’un short qui tond sa pelouse. Je fais des grandes enjambées, je marche entre les lignes des pavés. Si je dépassais, ce serait catastrophique. Alors il faut faire très attention.

J’y ai pas cru au début, les mots allaient pas les uns à la suite des autres dans la phrase. Je me suis dit « Non. Mais non voyons. Il est ailleurs. Sur une petite île. Il se cache, c’est tout. McBrat McBratting. Il nous fait une blague, voilà. » Parce que Matt vit vite, il vit fort, il va à fond dans tout comme un gamin intrépide qu’il a jamais cessé d’être et il est tellement vivant qu’il est pas en danger puisqu’il est immortel. Il chute, s’écorche les genoux mais ça l’empêche jamais de recommencer la fois d’après, encore plus vite si possible. Matt s’en va, loin et longtemps parfois, mais après Matt revient. Il disparaît pas. Je pouvais pas entendre parce que c’était tout simplement pas entendable. Alors quand la réalité des faits a fini malgré tout par me rattraper, j’ai senti la chaleur déserter mes joues, les mots se perdre dans le brouillard comme si j’avais la tête sous l’eau et mon cœur devenir si petit que j’ai cru qu’il allait disparaître.

McGrath qui flotte sur l’eau. J’ai un coup de soleil sur le nez et il a les cheveux en pétard. Il sait pas encore que dans quelques secondes je vais lui bondir dessus comme la pire teigne en brillant « FALL TRUST » avec mon meilleur rire machiavélique à la clé. Qu’on en finira pas de se faire engloutir par les vagues, de se lancer des défis idiots. Il sait pas encore qu'après il ira papillonner partout sur la plage avec sa capacité à imprimer à n’importe quelle soirée une frénésie particulière, qu'il se lancera dans un tournois de beer pong intensif, que derrière j’ondulerai, serpenterai, braillerai des âneries pour le déconcentrer, mais qu’il ne sourcillera pas parce que rien ne pourra le détourner de sa mission, il avalera sa bière comme un viking, balancera sa balle avec la précision d’une ballerine, et il ressortira vainqueur, bien sûr, tant pis, dommage. Je soupirerai toute la déception du monde et l’instant d’après il m’aura chopé comme un sac de patate par dessus son épaule et il nous balancera tous les deux à la flotte, mon hurlement strident à la clé. Je venais tout juste de sécher.

McGrath qui flotte sur l’eau. Je ferme les yeux. Pitié, faites que ça a été rapide. Qu’il a respiré les embruns de l’océan, senti les vagues sous ses pieds, le rire dans son ventre, le vent dans ses cheveux, et rien d’autre. Rien rien rien d’autre. Pas de douleur, pas de panique, ni pour lui, ni pour les autres qui restent derrière. Je serre mes paupières de toutes mes forces.

Les jours d’après (après le coup de fil qui coupe les jambes et qui marque une coupure nette entre un avant et un après justement), c’était bizarre. J’ai couru partout en essayant de divertir la galerie et en pensant que je gérais ma peine avec grâce et sérénité, j’ai regardé dans le néant sans me souvenir comment j’étais arrivé dans ce supermarché, j’ai lu un million de citations inspirantes pour m’encourager à aller de l’avant avec entrain et bienveillance et j’ai fusillé du regard des passants qui avait l’irrévérence de s’esclaffer comme si le monde avait continué de tourner. J’ai été furieuse qu’on me bise bonjour, parce que Non, le jour n’était pas bon, et ils auraient dû le savoir. J’ai regardé une vidéo qui m’a fait rire avec un gars qui vivait sa meilleure vie en glissant n’importe comment sur un toboggan et sans réfléchir j’ai commencé à la lui envoyer. J’ai vomi quand Ariel m’a forcé à boire un jus d’orange parce que j’avalais rien, j’ai rougi mes yeux d’herbes magiques, j’ai fait une crise de panique parce que j’arrivais plus à refermer la porte de mon réfrigérateur, j’ai bousillé mes pinceaux sur des toiles que j’ai noircis de vide, j’ai crié à la face de l’océan, parce que c’est injuste, parce que c’est dégueulasse, parce que ça n’a pas de sens, parce qu’on a arraché les pages de son livre, qu’on lui a volé son avenir, et elles sont où ces pages maintenant ? Elle est où la suite de son histoire ? J’ai ragé et je lui ai jeté des cailloux, et il est pas revenu. Sûrement qu’il se serait bien moqué de ma pomme s’il m’avait vu, comme dramaqueen, sûrement qu’il aurait trouvé les mots pour dédramatiser et me faire ricaner. Il est joueur Matt, il peut rendre toutes les situations cocasses. C’est sa façon à lui d’échapper au sérieux de la vie. Sûrement qu’il trouverait ça bien nul qu’on se prenne la tête au lieu de s’amuser.

Un gamin me dépasse à toute allure avec son skate sous les pieds et sa planche de surf sur le dos. Pendant une seconde, j’ai cru que c’était lui.

Je bifurque dans la Third Avenue. Ça y est, la maison se profile au coin de la rue, je la rejoins en quelques enjambées stratégiques. J’ai les jambes molles et la poitrine serrée, j’essuie rapidement mes joues, fait un grand sourire qui se veut convivial et rassurant et je toque à la porte. Mais au deuxième coup elle s’ouvre sous mes phalanges avec un léger grincement. Surprise, je papillote puis passe la tête par l’embrasure « Lily ? » Avait-elle laissé la porte ouverte au cas où quelqu’un souhaiterait passer ? Je rentre. « Ouh-ouh » je hulule pour signaler ma présence en avançant timidement. Les murs sentent bons, ils sentent le chaleureux, le café, ils sentent lui, et sûrement Lily aussi. (Je ne me suis encore jamais assez approchée d’elle pour la sentir, mais elle a l’air de sentir bon. La lessive propre et les fleurs des champs peut-être). Quand je trébuche sur quelque chose je réalise que quelques cartons et affaires gisent sur le sol. Un rapide coup d’œil autour de moi m’indique que des cadres semblent aussi avoir été déplacés et tout à coup je suis prise d’un doute affreux : et s’il s’était passé quelque chose ? s’il y avait eu une effraction ? un cambriolage ? si elle était en danger ? Je pose mes affaires contre le mur et je tends la main vers la première arme que je trouve à savoir un parapluie « Lily ? » j’appelle encore avec méfiance en faisant quelque pas dans l’entrée. Soudain, une silhouette blanche apparaît dans la cage d’escalier et je sursaute si violemment que j’en laisse échapper un hennissement d’effroi. Sauf que la silhouette, c’est Lily. J’abaisse aussitôt le parapluie en posant la main sur mon cœur affolé et je souffle en fermant les yeux. « Oh le flippe ! Excuse-moi j’ai cru… enfin la porte était ouverte alors j’ai… » alors je suis entrée pour te sauver d’un méchant qui n’existe pas. C’est elle qui voit une drôle de petite dame qu’elle n’a jamais vu de sa vie entrer chez elle par effraction armée de son propre parapluie et c’est moi qui hurle à la mort. Tout va bien. « Excuse-moi » je répète en reposant maladroitement le parapluie et en faisait presque tomber le porte-manteau au passage. Je me retourne vers la porte comme pour sortir mais ce serait encore plus bizarre maintenant alors je me tourne à nouveau vers elle, hésitante. « Euh… désolée pour l’intrusion. Je suis une amie de Matt. On s’est pas vraiment rencontré encore, enfin du moins ce n’était pas réciproque. Um… je passais dans le quartier parce que… j’y suis venue… pour te voir ! » smooth, très smooth, mais encore ? Je regarde le panier de pique-nique et le tableau maladroitement empaqueté dans du papier kraft contre le mur et je relève le nez vers la princesse brune. « En fait j’ai quelque chose pour toi et je m’étais dit qu’on aurait pu passer un peu de temps ensemble, si tu voulais. J’ai emmené quelques trucs pour faire des glaces si… si tu… euh… » je regarde à nouveau vers le mur. J’ai emmené de quoi faire des glaces oui, tout un gros panier plein à craquer de bonbons chips lait de soja fleur d’oranger thé à la rose tabasco bouteille de prune glace Ben & Jerry’s vegan qui commence à fondre sur le sol parce que je n’ai pas assez réfléchi à tout ça et autres ingrédients pris un peu au hasard parce que je ne savais pas lesquels seraient ses préférés. Sur le coup ça avait semblé une bonne idée : un atelier de glaces loufoques pour faire honneur à Matt, pour amuser un peu Lily, pour la nourrir un peu aussi. Parce que Matt a toujours été très clair sur ce qui est le plus important pour lui : ses sœurs et Lily (et le beerpong mais c’est une autre histoire). Et de la même façon que je rentrais dans le lard des bullies qui s’en prenaient à Ginny quand il était pas là au lycée, j’allais rentrer dans le lard de la grisaille qui entourait Lily de ses griffes acérées. Du moins c’était l’idée. Robin se pointant avec sa cape et son épée. Mais je commence un peu à douter maintenant que c’est sorti de ma tête et que je suis devant la veuve de mon ami qui ne me connait pas et que là tout ce qu’elle voit c’est une inconnue en salopette multicolore qui lui propose ni plus ni moins de s’incruster joyeusement chez elle, auto investie de la mission de lui proposer cette activité cruciale qu’est de faire des crèmes glacés possiblement dégueulasses alors que nos estomacs pourraient possiblement pas être plus nouées. « … ou on peut faire autre chose aussi ! » j'enchaine aussitôt, désireuse de ne pas m’imposer quand c’est exactement ce que je fais. If all else fail on a toujours la bouteille de prune ? En face elle semble hésiter et je me croque la lèvre inférieure. Une petite voix dedans commence à me dire que ma présence est peut-être fâcheuse. Je n’y avais même pas penser. J’aurais dû écrire un petit mot et le glisser sous la porte : « as-tu envie de compagnie ? o oui o non », ça aurait été plus poli. « … ou… mais tu es peut-être occupée, je peux repasser si tu veux. Ou pas. Enfin c’est… c’est comme tu veux ! » moi qui m’était voulu amicale, volontaire et distrayante, voilà que je bafouille je m’embrouille et j’embrouille tout le monde dans la foulée. Et puis soudain je suis frappée par la foudre « OH ! C’est Robin au fait ! » et je fais quelques pas vers elle et je lui tends vivement la main. Lily m’avait toujours semblé très raffinée, c’est sans doute ça qu’elle attendait. (Ça ou bien elle vit son deuil comme mon frère, auquel cas je suis sur le point de me faire claquer la porte au nez.)





please picture me in the weeds, before i learnt civility i used to scream ferociously any time i wanted.

:serialkiller::
 
Revenir en haut Aller en bas
Lily Keegan
Lily Keegan
la pomme de discorde
Voir le profil de l'utilisateur
one more light ☽ lily IAeu3cF ÂGE : 35 ans (16.03.1986)
SURNOM : "Maman" est celui dont elle rêve et celui qu'elle aura, coûte que coûte.
STATUT : Veuve depuis l'hiver, elle projette déjà son avenir auprès d'un homme qu'elle imagine père dans l'année à venir.
MÉTIER : Nouvelle directrice de l'Association Beauregard. Infirmière de formation, elle retrouve le chemin de l'aile pédiatrique dès qu'elle le peut. A la mort de Matt, elle a décidé de reprendre le flambeau et devenir la propriétaire du DBD.
LOGEMENT : #469 Logan City, avec Alfie. Surprise. (send help)
one more light ☽ lily 08a1f9043e3a8334f08a3401ca179c10f96c0dca
POSTS : 10036 POINTS : 345

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Menteuse compulsive › A toujours raison et quiconque affirme le contraire a tort › Ultra-conformiste › A seulement l’air d’un ange mais est loin d’en être un › “Famille” est tatoué en morse sur son poignet droit, symbole qu'elle partageait avec son mari › Rêve de fonder une famille › A longtemps nié l’existence de son frère Joseph parce qu’il est un junkie que leur père battait
RPs EN COURS : (07)alfie #6 (fb 2009)lily&nono #2serena #2joseph #12robin-hopeezra #10eliot #2

one more light ☽ lily J9bK7RL

uaalfie #5 & joseph #7 (hannibal)

one more light ☽ lily 3f4c76a769dfc3bb575bd0d898948ce4
keegans › hey brother, there's an endless road to re-discover. hey brother, do you still believe in one another? if the sky comes falling down, for you there's nothing in this world i wouldn't do.

one more light ☽ lily Tumblr_inline_o456opeEL31rqq37j_400
mcregard › standing still in a stampede. can you spare me all of the ceremony? let's not pretend because i don't even know me. i've been dead on my feet. this is déjà vu, still sinking like a stone.

one more light ☽ lily Bce4d96f4ce8b572fdfe419a8713793816a096bf
alfly › bursting through a blood red sky, a slow landslide and the world we leave behind. when i fall to my feet wearin' my heart on my sleeve, all i see just don't make sense. you are the port of my call, you shot and leavin' me raw. now i know you're amazing.

RPs EN ATTENTE : scarlett #3

RPs TERMINÉS : one more light ☽ lily 8conP1m
one more light ☽ lily UxS2GXo

(2021) matt #26jacksonmatt #27joseph #8matt #28scarlettdani'seddie #1alfie #4noa #1cleo'smatt #29lilymatt'sjoseph #9 & matt #32matt #31 & scarlett #2ezra #5alfie #7noa #2joseph #11archiedbd creweliot #1ezra #8alfie #8ezra #9

(2020) matt #23matt #24lucia #2matt #25joy #1lucia #1peter #2penny #1norah #1matt #22le royaume enchantésid #2 & joseph #7matt #21matt #18matt #19rory #1caelanmatt #15matt #16alfie #2ezra #2matt #17ezra #1matt #13pete #1matt #14 & joseph #4olivia #1 & joseph #3lola #2matt #11matt #12romywill #1 & matt #17matt #6, ginny #2 &comatt #7sid #1ginny #3wren & matt #10ezechielmatt #8 & ginny #4matt #9matt #3matt #4matt #5adèle #2, murphy, elia & wyldajordanjoseph #2lola #1colleen

(2019) léoeveryoneeveryoneelwyn #1joseph #1liam & martinkanemay #1

(flashbacks) matt #1adèle #1ginny #1joseph #5joseph #6milaezra #3nolanalfie #1alfie #3serena #1

(ua) matt #20

AVATAR : Alexandra Daddario
CRÉDITS : vesnaproduction (avatar) › harley (gif) › loonywaltz (ub)
DC : Charlie, Auden, Swann & Rhett
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 05/10/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t26809-you-are-the-sun-and-i-m-just-the-planets-lily https://www.30yearsstillyoung.com/t33108- https://www.30yearsstillyoung.com/t26992-lily-keegan https://www.30yearsstillyoung.com/t27098-lily-keegan

one more light ☽ lily Empty
Message(#) Sujet: Re: one more light ☽ lily one more light ☽ lily EmptyLun 11 Oct - 11:35



L’inconnue a manqué de lui faire faire un arrêt cardiaque. Lily a une routine bien à elle consistant à faire un carton, s’enfermer dans la salle de bain pour pleurer (même si elle est seule, c’est important) et profiter des dernières larmes pour décrocher un cadre, chose la plus douloureuse qu’elle ait à faire dans ce déménagement. Et Dieu sait qu’il avaient déjà eu le temps d’en accumuler beaucoup, des cadres. Au moins, lorsque l’inconnue se présente face à elle, ses joues sont sèches et ses yeux ont repris le bleu naturel les caractérisant tant ; aux oubliettes, le rouge de la tristesse. Lily l’observe rapidement pour savoir si oui ou non elle est possiblement un danger. Sa tenue multi-couleurs et le parapluie (de la maison) utilisée comme arme de fortune ont rapidement tendance à l’aiguiller vers une réponse négative, même si elle n’en reste pas moins sur la défense. L’inconnue est entrée chez elle, après tout, et il existe des dérangés de toute sorte : elle les liste tous. Son discours sans queue ni tête est écouté d’une oreille inattentive alors que la veuve fronce doucement des sourcils. C’est à n’y rien comprendre mais, au moins, ses excuses semblent sincères et c’est un bon point qu’elle lui accorde sans aucune concession.

La brune fait des allers et retours sur le palier alors que Lily s’attarde sur son visage, n’ayant finalement aucun mal à le reconnaître malgré les années passées et la tonne de maquillage en moins. Enfin, elle se détend, ne comptant plus sur ses explications pour avoir un point de vue plus clair sur toute cette histoire : ce n’est que Robin, c’est tout Robin. Matt n’aurait jamais apprécié qu’elle dise ‘que Robin’, alors elle se reprend. Son étonnement se lit pourtant sans mal lorsque Robin avoir fait tout le chemin jusqu’ici pour simplement la voir : certes les deux femmes avaient le Mcgrath en commun mais elles ne s’étaient jamais adressées la parole jusqu’à aujourd’hui. Lily ne sait pas si elle aurait fait autant d’efforts pour la veuve d’un ami cher, honnêtement, sans doute trop occupée à gérer son propre deuil. Néanmoins, l’attention la touche, à défaut de réellement la ravir : elle voudrait tant pouvoir passer à autre chose, une bonne fois pour toutes et continuer sa vie sans pour autant ne jamais piétiner la mémoire d’un mari qu’elle aura sincèrement aimé. « En fait j’ai quelque chose pour toi et je m’étais dit qu’on aurait pu passer un peu de temps ensemble, si tu voulais. J’ai emmené quelques trucs pour faire des glaces si… si tu… euh… » Ses yeux clairs dévisagent tout le paquet dont elle ne sait pas quoi penser, ni même ce dont il est réellement composé, mis à part la glace qu’elle observe déjà goûter sur le sol. Ça non plus, ce n’est pas pour lui plaire, mais elle fait des efforts pour Matt. Lui n’aurait jamais rien dit et aurait préféré lancer un concours pour manger la glace avant qu’elle ne goutte trop au sol. « … ou on peut faire autre chose aussi ! … ou… mais tu es peut-être occupée, je peux repasser si tu veux. Ou pas. Enfin c’est… c’est comme tu veux ! » Enfin, Lily laisse échapper un rire. Cette fille a un débit impressionnant, il faut bien le dire et même en étant prévenue, elle ne peut s’empêcher d’être sincèrement étonnée de la chose. De toute façon, elle n’a pas non plus essayé de parler à aucun moment, lui laissant volontiers toute la lumière et l’attention. « OH ! C’est Robin au fait ! » La (à nouveau) Keegan enserre doucement sa main autour de la sienne pour, dans un second temps, gommer la distance entre elle et venir partager une étreinte rapide mais sincère. “Je sais qui tu es. Matt parlait toujours de toi.” Comment aurait-elle pu ne pas être au courant de leurs aventures ensemble ?

Ne souhaitant pas leur laisser l’occasion de devenir trop émotives, Lily s’accroupit déjà pour récupérer la glace et la porter rapidement au congélateur, là où elle trouvera bien mieux sa place et une température adéquate. “Ne t’en fais pas, la porte a toujours eu du mal à fermer. Tant que les chats ne sont pas sortis, tout va bien.Les chats ne sont pas sortis, pas vrai ? Lily excuse son comportement, fait rare venant de l’australienne qui a plutôt pour habitude d’accuser le premier venu de tous les maux du monde. Je pourrais dire qu’elle grandit à son tour mais ce n’est que passager. Bientôt, elle redeviendra elle-même. “Dis-moi, tu es venue avec l’équivalent de tout ton appartement dans ton sac ? Ou est-ce qu’il aurait oublié de me préciser que tu es Mary Poppins ?” Tentative d’humour et de discussion, elle fait avec les moyens du bord et l’humeur changeante. “Ça me fait plaisir de te voir, après tout ce temps.” Elle aurait simplement aimé que les circonstances soient différentes mais ça, nul besoin de le préciser.



    i think i'm missing a piece of the puzzle. i could drown when i'm just stood in a puddle. a jet black reservoir sits beneath these scars. it's all i've ever known. i keep on preaching but i'm so phony holy. i see the smoke but i don't move a muscle. i look up at the stars but don't see so far.

    one more light ☽ lily 1thrvMD

    one more light ☽ lily 2KQIJk4
    one more light ☽ lily YnbqR4c
    one more light ☽ lily Pfed6Eg
    one more light ☽ lily Ibeu91X
    one more light ☽ lily QZss7l7
    one more light ☽ lily EoAF5nG
    one more light ☽ lily 872289volunteer
    one more light ☽ lily CcBTUxhd_o
Revenir en haut Aller en bas
Robin-Hope Berry
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente six voyages autour du soleil
SURNOM : rob, robinou, robin des bois, carotte, la p'tite lapine, allons-y gaiement !
MÉTIER : artiste, curatrice à la galerie d'art, bénévole dans un refuge pour animaux.
LOGEMENT : cottage feuillu charmant et bordélique à logan city, peuplé des nombreuses créatures recueillies en chemin, vous êtes les bienvenues !
one more light ☽ lily Tumblr_nmg912Db511ri5qp0o3_250
POSTS : 5982 POINTS : 105

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : hippie rêveuse dans l'âme ☽ fouillis intrépide & survolté, furieux de tout vivre & tout essayer ☽ orpheline trouvée à la naissance, a grandi en foyers ☽ cœur cabossé, cicatrice au creux du décolleté ☽ (hyper) sensible, optimiste, lunatique, excentrique, impulsive & passionnée ☽ l’art comme éxutoire ☽ d'un extrême à l'autre ☽ fervente protectrice des animaux, de la nature & des plus démunis ☽ vit pour les aventures spontanées, la créativité, les concerts de rock, les cookies vegan, la liberté, les conversations avec des êtres authentiques & les roucoulements de chats ღ
RPs EN COURS : gaby (fb)aisling 2phoenix 2aisling 3gaby 3casey (fb)lily

dimension slasher : slasher night (phoenix & jaimie)dimension zombies : zombinsonkyte rôdingdimension fantômes : lady jamesonbloody gabydimension momie : j'te vengerai roger

one more light ☽ lily Yjlg
RPs EN ATTENTE : joseph (fb teotfw) ☽ gaby (librairie) ☽ birdie
AVATAR : rachel mcadams
CRÉDITS : (ub) jamie
PSEUDO : birdie
INSCRIT LE : 08/03/2016
https://www.30yearsstillyoung.com/t7659-robin-hope-berry-fall-seven-times-stand-up-eight https://www.30yearsstillyoung.com/t8093-robin-hope-life-is-a-daring-adventure-or-nothing-at-all https://www.30yearsstillyoung.com/t19923-robin-hope-berry https://www.30yearsstillyoung.com/t25303-robin-hope-berry

one more light ☽ lily Empty
Message(#) Sujet: Re: one more light ☽ lily one more light ☽ lily EmptySam 30 Oct - 5:28



one more light
“Grief, I’ve learned, is really just love. It’s all the love you want to give, but cannot. All that unspent love gathers up in the corners of your eyes, the lump in your throat, and in that hollow part of your chest. Grief is just love with no place to go.” @lily keegan

Je parle et je parle et elle me dévisage et plus je suis nerveuse plus je parle alors j’ouvre la bouche pour parler plus encore mais tout à coup… elle rit. Un petit rire qui touche ses yeux d’un bleu perçant qui m’avaient scotché sur place la première fois que je l’avais vu. Et la voilà qui descend les quelques marches qui nous séparent, qui lève sa main pour serrer la mienne puis qui se penche d’un même mouvement pour me prendre délicatement dans ses bras. “Je sais qui tu es. Matt parlait toujours de toi.” « Oh quel soulagement, je me voyais déjà face contre terre menottes derrière le dos » je plaisante à moitié avec ma joue écrasée contre son épaule. Elle sent bon et ses accolades sont aussi douces que sa voix. Je lui rends son câlin en fermant les yeux et ça ne dure qu’une seconde mais déjà je respire mieux.

Mais après j’ai à peine le temps de rouvrir les yeux qu’elle s’est déjà envolée vers la cuisine avec mon panier sous le bras. Surprise, je la suis du regard. Elle se déplace avec la grâce d’un oiseau, ne fait presque pas de bruit en marchant sur le plancher. Quand je vois qu’elle a fait ça pour ranger rapidement la glace dans le congélateur je sens un sourire amusé étirer mes lèvres et puis je pouffe sous cape. Moi qui m’éparpille, Lily qui essaie de remettre de l’ordre dans mon désordre. Elle a l’air aussi soignée que je suis bordélique et elle est touchante dans sa maniaquerie. J’essaie d’essuyer la glace fondue du bout de ma chaussure, pour participer à l’effort.  

“Ne t’en fais pas, la porte a toujours eu du mal à fermer. Tant que les chats ne sont pas sortis, tout va bien.” Les… chats ? « Euh… » Je regarde autour de moi. Je n’ai pas vu de chats - sinon pensez bien qu’ils auraient été câlinés sur le champ. Je regarde dehors, voit une petite boule de poil, l’attire à l’intérieur à coup de « pspspsps, viens ici mon petit » fourbes et doucereux puis je referme aussitôt la porte derrière nous, priant pour que ce soit bien son chat et que je n’ai pas kidnappé celui du voisin. « Non c’est bon ! » je chantonne alors comme une gamine qui a mangé un cookie qu’on lui avait dit de ne pas toucher et qui vient de réarranger les autres pour tenter de camoufler l’affaire. Le petit renifle un instant mon mollet, je gazouille et lui gratouille le dos mais aussitôt il m’escorte fièrement jusqu’à la cuisine où Lily a déposé mon panier plein à craquer. Entre ça, l’entrée fracassante et le parapluie je me fais presque penser à - “Dis-moi, tu es venue avec l’équivalent de tout ton appartement dans ton sac ? Ou est-ce qu’il aurait oublié de me préciser que tu es Mary Poppins ?” Je pouffe « J’allais dire Hagrid qui déboule au milieu de la tempête avec son sac infini et son parapluie pour te dire que tu es un sorcier Harry mais à la réflexion la ressemble est suspicieuse… les a-t-on jamais vu au même endroit au même moment ? » Bon, okay, Hagrid est un peu plus maladroit et frisé dans le genre anglais à sac et parapluie magiques, il me ressemble donc davantage. Et je ne connais pas très bien l’autre référence mais des deux, je dirais que la Mary Poppins soignée et élégante, c’est plutôt Lily. Je secoue la tête « Non, j’ai… j’ai bien emmené la totalité de ma cuisine » j’avoue alors en appuyant mes doigts sur le plan de travail. Je me suis un peu laissée emporter, habitude de gamine du système, à craindre d’être jamais assez j’en fais toujours un peu trop. Mais qu’est ce qui serait assez pour combler le vide de Matt ? Pas quelques glaces aux cookies, je ne crois pas. Mais quelques glaces aux cookies, un panier de Hagrid Poppins, un joli tableau et une Robin à côté de ses pompes au grand sourire et bouclettes aplaties sur la tête ? Bon… peut-être pas non plus. Mais peut-être un peu plus ?

“Ça me fait plaisir de te voir, après tout ce temps.” « C’est vrai ? » je réponds un peu rapidement en relevant les yeux vers elle. « Oh tant mieux ! Je commençais à me demander si j’avais pas gaffé en débarquant à l’improviste comme ça ! » J’ai la manie de foncer tête baissée partout, ça me conduit à mettre les pieds dans le plat et ça me dérange pas le moins du monde de secouer les gens mais ce soir j’aime autant ne pas secouer Lily. « Moi aussi ça me fait plaisir. Merci de m’avoir invité à entrer, enfin de pas m’avoir remis dehors » Je rigole en commençant à fouiller dans mon panier mystère (même pour moi à ce stade) et j’en sors quelques trésors, en l’occurrence une bouteille de prune et un sachet de bonbons pétillant à la pêche – que j’ouvre pour en gober un. « Ça sent bon chez toi et t’es encore plus jolie vu de près. Enfin c’est pas pour ça que je suis contente de te voir bien sûr. Ça fait longtemps que j’ai envie de te connaître, t’es marrante sur insta et Matt est tellement fou de toi tu pouvais être que spéciale. Je pensais juste pas… enfin je me disais juste… enfin, tu vois... » Je me disais juste qu’il y avait pas d’urgence, qu’on avait toute la vie pour faire connaissance. Le jour de leur mariage j’avais pas voulu les déranger, et après on avait le temps, et après elle et Matt c’était compliqué, et après… je gonfle mes joues et je souffle pour extérioriser la pression qui a décidé de prendre ma cage thoracique en otage. Je relève les yeux vers elle : « Je sais que c’est bête comme question mais… ça… va ? » et je veux vraiment savoir, mais déjà je sens que mes mots paraissent vains, petites choses qui glissent sur la peau comme de l’huile sur l’eau, sans jamais être absorbées. Mon incapacité à utiliser les bons mots au bon moment est une des raisons pour laquelle je préfère mille fois la peinture, si je pouvais barbouiller différentes silhouettes / paysages et la laisser choisir lequel lui ressemble le plus je sortirais déjà mes pinceaux.  « On est pas obligé d’en parler si tu veux pas. Je sais qu’on se connaît pas beaucoup (et que contrairement à moi tout le monde n’est pas forcément très à l’aise avec le fait de se jeter dans les bras du premier inconnu au regard gentil qui croise sa route) mais je suis là si tu veux. Pour discuter, ou glaçouiller, ou picoler, ou casser des trucs, ou si tu as besoin d’un coup de main pour tondre la pelouse, ou câliner les chats, ou… ou… c’est en cherchant l'inspiration autour de moi que mon regard s’arrête à nouveau sur un carton au sol, que mon cerveau fait enfin 2 + 2. Alors je tourne vivement une tête hébétée vers elle et je peux pas m’empêcher de demander : tu déménages ? »





please picture me in the weeds, before i learnt civility i used to scream ferociously any time i wanted.

:serialkiller::
 
Revenir en haut Aller en bas
Lily Keegan
Lily Keegan
la pomme de discorde
Voir le profil de l'utilisateur
one more light ☽ lily IAeu3cF ÂGE : 35 ans (16.03.1986)
SURNOM : "Maman" est celui dont elle rêve et celui qu'elle aura, coûte que coûte.
STATUT : Veuve depuis l'hiver, elle projette déjà son avenir auprès d'un homme qu'elle imagine père dans l'année à venir.
MÉTIER : Nouvelle directrice de l'Association Beauregard. Infirmière de formation, elle retrouve le chemin de l'aile pédiatrique dès qu'elle le peut. A la mort de Matt, elle a décidé de reprendre le flambeau et devenir la propriétaire du DBD.
LOGEMENT : #469 Logan City, avec Alfie. Surprise. (send help)
one more light ☽ lily 08a1f9043e3a8334f08a3401ca179c10f96c0dca
POSTS : 10036 POINTS : 345

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Menteuse compulsive › A toujours raison et quiconque affirme le contraire a tort › Ultra-conformiste › A seulement l’air d’un ange mais est loin d’en être un › “Famille” est tatoué en morse sur son poignet droit, symbole qu'elle partageait avec son mari › Rêve de fonder une famille › A longtemps nié l’existence de son frère Joseph parce qu’il est un junkie que leur père battait
RPs EN COURS : (07)alfie #6 (fb 2009)lily&nono #2serena #2joseph #12robin-hopeezra #10eliot #2

one more light ☽ lily J9bK7RL

uaalfie #5 & joseph #7 (hannibal)

one more light ☽ lily 3f4c76a769dfc3bb575bd0d898948ce4
keegans › hey brother, there's an endless road to re-discover. hey brother, do you still believe in one another? if the sky comes falling down, for you there's nothing in this world i wouldn't do.

one more light ☽ lily Tumblr_inline_o456opeEL31rqq37j_400
mcregard › standing still in a stampede. can you spare me all of the ceremony? let's not pretend because i don't even know me. i've been dead on my feet. this is déjà vu, still sinking like a stone.

one more light ☽ lily Bce4d96f4ce8b572fdfe419a8713793816a096bf
alfly › bursting through a blood red sky, a slow landslide and the world we leave behind. when i fall to my feet wearin' my heart on my sleeve, all i see just don't make sense. you are the port of my call, you shot and leavin' me raw. now i know you're amazing.

RPs EN ATTENTE : scarlett #3

RPs TERMINÉS : one more light ☽ lily 8conP1m
one more light ☽ lily UxS2GXo

(2021) matt #26jacksonmatt #27joseph #8matt #28scarlettdani'seddie #1alfie #4noa #1cleo'smatt #29lilymatt'sjoseph #9 & matt #32matt #31 & scarlett #2ezra #5alfie #7noa #2joseph #11archiedbd creweliot #1ezra #8alfie #8ezra #9

(2020) matt #23matt #24lucia #2matt #25joy #1lucia #1peter #2penny #1norah #1matt #22le royaume enchantésid #2 & joseph #7matt #21matt #18matt #19rory #1caelanmatt #15matt #16alfie #2ezra #2matt #17ezra #1matt #13pete #1matt #14 & joseph #4olivia #1 & joseph #3lola #2matt #11matt #12romywill #1 & matt #17matt #6, ginny #2 &comatt #7sid #1ginny #3wren & matt #10ezechielmatt #8 & ginny #4matt #9matt #3matt #4matt #5adèle #2, murphy, elia & wyldajordanjoseph #2lola #1colleen

(2019) léoeveryoneeveryoneelwyn #1joseph #1liam & martinkanemay #1

(flashbacks) matt #1adèle #1ginny #1joseph #5joseph #6milaezra #3nolanalfie #1alfie #3serena #1

(ua) matt #20

AVATAR : Alexandra Daddario
CRÉDITS : vesnaproduction (avatar) › harley (gif) › loonywaltz (ub)
DC : Charlie, Auden, Swann & Rhett
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 05/10/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t26809-you-are-the-sun-and-i-m-just-the-planets-lily https://www.30yearsstillyoung.com/t33108- https://www.30yearsstillyoung.com/t26992-lily-keegan https://www.30yearsstillyoung.com/t27098-lily-keegan

one more light ☽ lily Empty
Message(#) Sujet: Re: one more light ☽ lily one more light ☽ lily EmptyDim 31 Oct - 18:15



Lily pose un regard bienveillant sur Robin, le genre qu’elle n’accorde qu’à très peu de personnes en ce monde, éternellement habituée à rapidement repasser aux reproches et autres remarques acerbes. S’il y a bien des choses qui pourraient être améliorées dans les manières de la jolie jeune femme, la veuve se retient pourtant de tout commentaire. En sa qualité d’amie de Matt, elle a le droit à une carte joker d’une puissance insoupçonnée. Qui plus est, Lily n’a pas à véritablement faire le moindre effort pour s’entendre avec elle, surtout alors que l’artiste dégage tant de douceur et de bons sentiments. Preuve en est, même Flocon semble l’apprécier, lui qui se la joue aujourd’hui crise d’adolescence sans son papa Matt pour le canaliser. Robin est comparée à Marry Poppins par Lily mais elle préfère elle-même se référer à Hagrid, ce qui a de quoi étonner la Keegan qui laisse finalement un rire poli clôturer cette partie-là de la discussion. C’est curieux, disons. Si elle pouvait accepter d’être comparée à un personnage de la franchise alors ce serait Hermione et personne d’autre, sûrement - quoique ses goûts en matière d’homme sont clairement discutables. « Oh tant mieux ! Je commençais à me demander si j’avais pas gaffé en débarquant à l’improviste comme ça ! » S’il est vrai que Lily n’aurait pas été contre un appel ou un message avant de passer à l’improviste, elle n’a finalement rien contre l’idée qu’on la sorte de ses pensées, lesquelles ont rapidement tendance à se ressembler et s’assombrir lorsqu’elle en vient à rester seule un peu trop longtemps. Heureusement qu’elle passe le plus clair de son temps chez Ezra, là où elle a l’impression d’avoir la garde de deux enfants : lui, et le véritable enfant, Noah. Au moins, les garçons la tiennent occupée. “Tu ne gaffes pas, je te rassure.” qu’elle reprend donc d’une voix douce et rassurante. Si tel avait été le cas, il y aurait longtemps qu’elle aurait montré la porte à Robin-Hope. « Moi aussi ça me fait plaisir. Merci de m’avoir invité à entrer, enfin de pas m’avoir remis dehors »


La jeune femme sort encore de nouveaux objets de son sac alors que Lily, elle, tâche de sauver la glace tant qu’il en est encore temps. Les différences entre elles sont évidentes, c’en est à se demander comment Matt pouvait avoir des personnes si peu semblables dans son entourage le plus proche. C’est une de ses capacités qu’elle admirait secrètement et pour laquelle elle aurait aimé le lui dire à voix haute. Elle pensait naïvement avoir tout le temps du monde et toute la vie devant elle - ce qui est vrai pour son cas mais pas pour Matt. A sa manière, Robin-Hope formule la même pensée, parlant encore de son mari au présent, comme s’il s’apprêtait à passer le pas de la porte d’un instant à l’autre. Si Lily sourit sincèrement face aux compliments lancés par l’artiste, ses lèvres se fige lorsqu’elle aborde le sujet du brun disparu. “Je vois, oui.” Elle reformule ses mots et termine sa phrase sans ajouter le moindre détail. Elle comprend, elle aussi, et si elle n’avait pas été l’un des principaux protagonistes de cette histoire, alors elle serait sûrement encore en train de s’emmêler dans ses paroles. Aujourd’hui, elle a déjà bien trop pris l’habitude de ce genre de discours, malheureusement.

« Je sais que c’est bête comme question mais… ça… va ? »
Ça va mieux.

Ça va mieux est une réponse arrangeante qui n’impose rien, qui peut laisser sous entendre tout et son contraire aussi. C’est une réponse qui ne la fait pas mentir, qui ne la fait pas non plus dire que non, bien sûr que non elle ne va pas bien alors qu’elle pleure de chagrin chaque soir avant de difficilement trouver le sommeil. Mais ça va mieux. C’est moins pire, disons. Le choix est passé et désormais elle apprend à faire avec, bon gré mal gré. Lily hausse les épaules, lui faisant comprendre qu’il n’y a rien de plus à dire et, surtout, rien qui ne puisse réellement lui rendre le sourire. Au moins, la liste de choses à faire proposée par Robin a le don de lui arracher un sourire supplémentaire et même un rire allant avec. Tout est bref mais ô combien précieux. tu déménages ? » - “Oui. C’est avec Matt que je voulais vivre ici et pas autrement.” Il n’y a pas besoin de longuement épiloguer la chose, Robin n’aura aucun mal à comprendre tout ce qu’elle souhaite signifier avec ces quelques mots. Cet endroit est trop grand pour elle seule, cet endroit comporte déjà bien trop de souvenirs à deux alors qu’il n’y auront vécu que quelques semaines. Par dessus tout, elle ne peut pas rester seule, elle la femme se voulant indépendante et forte et et et … ; elle n’en a pas la force. Elle lui partage un sourire triste, voulant pourtant tenter de faire avancer les choses à sa manière et piochant donc dans les bonbons ramenés par son amie (si elle était l’amie de Matt, alors elle est aussi la sienne désormais). Goûtant en première à quelques un des bonbons choisis au hasard, elle fait rapidement glisser la boîte sur la table pour laisser Robin en prendre à son tour. “Y’a un carton à ton nom, tu sais.” qu’elle avance comme si de rien n’était, pointant le salon dans lequel ils s’entassent déjà en nombre. “Le connaissant, il a dû écrire quelque chose du genre ‘Robrob’ avec son écriture de chat qu’il compense par des majuscules.” En résumé, c’est sûrement illisible. Mais Robin sait, Robin a compris, Robin connaît. Lily ne lui en dit pas plus, voulant la laisser chercher comme si tout ceci n’était qu’un jeu. Le contenu de la boîte est sûrement la seule chose positive qu’elle pourrait à son tour amener dans le quotidien de la blonde, alors elle compte bien faire durer le suspens avant qu’elle ne découvre qu’il a gardé depuis tout ce temps les souvenirs liés à leur bal de promos, celui où ils ont été élus roi et reine, cette histoire qu’elle a entendu au moins un millier de fois de sa part sans jamais s’en lasser. Il l’appréciait sincèrement, sa Robin.



    i think i'm missing a piece of the puzzle. i could drown when i'm just stood in a puddle. a jet black reservoir sits beneath these scars. it's all i've ever known. i keep on preaching but i'm so phony holy. i see the smoke but i don't move a muscle. i look up at the stars but don't see so far.

    one more light ☽ lily 1thrvMD

    one more light ☽ lily 2KQIJk4
    one more light ☽ lily YnbqR4c
    one more light ☽ lily Pfed6Eg
    one more light ☽ lily Ibeu91X
    one more light ☽ lily QZss7l7
    one more light ☽ lily EoAF5nG
    one more light ☽ lily 872289volunteer
    one more light ☽ lily CcBTUxhd_o
Revenir en haut Aller en bas
Robin-Hope Berry
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente six voyages autour du soleil
SURNOM : rob, robinou, robin des bois, carotte, la p'tite lapine, allons-y gaiement !
MÉTIER : artiste, curatrice à la galerie d'art, bénévole dans un refuge pour animaux.
LOGEMENT : cottage feuillu charmant et bordélique à logan city, peuplé des nombreuses créatures recueillies en chemin, vous êtes les bienvenues !
one more light ☽ lily Tumblr_nmg912Db511ri5qp0o3_250
POSTS : 5982 POINTS : 105

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : hippie rêveuse dans l'âme ☽ fouillis intrépide & survolté, furieux de tout vivre & tout essayer ☽ orpheline trouvée à la naissance, a grandi en foyers ☽ cœur cabossé, cicatrice au creux du décolleté ☽ (hyper) sensible, optimiste, lunatique, excentrique, impulsive & passionnée ☽ l’art comme éxutoire ☽ d'un extrême à l'autre ☽ fervente protectrice des animaux, de la nature & des plus démunis ☽ vit pour les aventures spontanées, la créativité, les concerts de rock, les cookies vegan, la liberté, les conversations avec des êtres authentiques & les roucoulements de chats ღ
RPs EN COURS : gaby (fb)aisling 2phoenix 2aisling 3gaby 3casey (fb)lily

dimension slasher : slasher night (phoenix & jaimie)dimension zombies : zombinsonkyte rôdingdimension fantômes : lady jamesonbloody gabydimension momie : j'te vengerai roger

one more light ☽ lily Yjlg
RPs EN ATTENTE : joseph (fb teotfw) ☽ gaby (librairie) ☽ birdie
AVATAR : rachel mcadams
CRÉDITS : (ub) jamie
PSEUDO : birdie
INSCRIT LE : 08/03/2016
https://www.30yearsstillyoung.com/t7659-robin-hope-berry-fall-seven-times-stand-up-eight https://www.30yearsstillyoung.com/t8093-robin-hope-life-is-a-daring-adventure-or-nothing-at-all https://www.30yearsstillyoung.com/t19923-robin-hope-berry https://www.30yearsstillyoung.com/t25303-robin-hope-berry

one more light ☽ lily Empty
Message(#) Sujet: Re: one more light ☽ lily one more light ☽ lily EmptySam 20 Nov - 20:07



one more light
“Grief, I’ve learned, is really just love. It’s all the love you want to give, but cannot. All that unspent love gathers up in the corners of your eyes, the lump in your throat, and in that hollow part of your chest. Grief is just love with no place to go.” @lily keegan

“Tu ne gaffes pas, je te rassure.”
“Je vois, oui.”
“Ça va mieux.”
Elle est calme, Lily, rassurante, sa voix ronronne et chacune de ses paroles me parvient comme une petite caresse sur le crâne, calmant les battements de mon cœur survolté et ralentissant mon débit de parole (enfin, un peu). Le chaton blanc va d’ailleurs s’enrouler entour de ses jambes et je le comprends. Elle me rappelle les grandes dames de l’époque, celles qui restent fortes et polies en toutes circonstances, qui ne courbent jamais l’échine. Ses yeux à la fois doux et intenses sont les yeux -j’en suis sûre- d’une jeune femme qui a du s’élever toute seule et je me dis qu’elle n’a pas du grandir dans beaucoup de douceur.

“Oui. C’est avec Matt que je voulais vivre ici et pas autrement.” c’est sorti droit, comme si c’était une évidence limpide comme un ruisseau et j’hoche la tête avec un petit sourire qui veut dire « je comprends ». Certaines Robin du passé auraient pu y voir de la trahison, qu’elle veuille tourner la page aussi vite, mais pas moi, pas aujourd’hui. Parce que les choses changent, et tout ce qu’on peut faire c’est continuer de mettre un pied devant l’autre, de suivre notre cœur où qu’il puisse nous emmener. Phœnix s’est attaché au souvenir de Paige comme à une enclume au fond de l’océan, il ne bouge plus, ne respire plus, et c’est un sort que je ne souhaite à personne, surtout pas quelqu’un d’aussi vivant que Lily.

Elle me sourit, un joli sourire triste plein de passé dedans mais aussi plein d’espoir pour l’avenir et elle est tellement touchante que je lui renvoie le même en miroir. Ça ne fait aucun doute qu’elle tient très fort à Matt. Et que malgré tout elle continue d’avancer, lumineuse, regardant la vie en face, la tête haute comme dans l’allée le jour de son mariage. Parce qu’elle sait qu’on est du côté du mouvement. On est pareilles, que je pense naïvement. Elle picore quelques bonbons puis me les tends à nouveau. Je me contente d’appuyer distraitement sur la friandise moelleuse, perdue dans mes pensées.

“Y’a un carton à ton nom, tu sais.” Je relève aussitôt le nez vers elle, les yeux ronds, comme une enfant sortie d’un songe trop rapidement. « à mon…? » je suis son doigt du regard qui pointe vers le salon derrière nous où quelques cartons sont empilés et je sens mon estomac se nouer. “Le connaissant, il a dû écrire quelque chose du genre ‘Robrob’ avec son écriture de chat qu’il compense par des majuscules.” Je peux pas m’empêcher de rigoler malgré ma nervosité, un petit rire un peu chevrotant « c’est vrai qu’il a une écriture de chat. » je répète à voix basse parce qu’apparemment là tout de suite c’est tout ce que je suis capable de faire. Et puis je pouffe en me souvenant de quelque chose et je m’empresse de le partager avec Lily avec un immense sourire, le regard ailleurs (parce que parler un peu plus va repousser le moment d’après et je sais pas trop pourquoi mais là j’ai envie de le repousser) « Pff, c’est comme - on avait gravé nos noms sous le gymnase du lycée à l’époque, tu sais, et le sien était tout petit c’était n’importe quoi alors bien sûr je l’avais charrié et bien sûr après il avait recommencé et cette fois il avait prit toute la place, parce que, bon, tu sais, Matt » je lui jette un regard entendu et je me croque la lèvre en rebaissant les yeux. Matt et ses pattes de mouche qui contrastent tellement avec sa personnalité solaire, comme si il voulait pas déranger, comme s’il pouvait déranger.

J’hésite un instant à me lever pour me diriger vers le carton, aussi curieuse que soudainement effarouchée. Je jette un coup d’œil à Lily comme pour lui demander l’autorisation, mes mains recroquevillés contre moi comme un écureuil furtif, et puis je glisse de la chaise et j’avance timidement jusqu’au salon. « C’est… celui-ci ? » je demande comme une gamine qui cherche des œufs de pâque dans un jardin et qui est pas sûre d’avoir le droit de prendre celui qu’elle vient de trouver. J’ai jamais été douée pour cacher mes émotions, ça m’intéresse pas non plus d’essayer, mais cette fois j’essaie de refouler celle qui menace de déborder - parce que je veux pas lui faire face là tout de suite, parce que j’ai pas envie de penser à ce que ça veut dire que les affaires de Matt soient dans un petit carton, quand je sais, et qu’en même temps je parle toujours de lui au présent. Parce que si la tristesse des autres m’a jamais dérangé, je peux pas m’empêcher de camoufler un peu la mienne, de la garder pour quand je suis seule. Je préfère partager mes sourires que mes larmes. Et je sais pas pourquoi j'ai l'impression que Lily est un peu pareille. Parce qu’on a été éduqué à la dure, je songe, ne sachant rien de l’éducation de Lily.

Je m’agenouille alors devant le carton avec les petites pattes de mouches de Matt et je rigole encore avant de l’ouvrir prudemment. Comme une boîte de trésor, un trésor très précieux et je suis l’aventurière. Lily c’est la bonne fée elfe guide sirène. Quand je regarde à l’intérieur et que je reconnais aussitôt la couronne du bal de promo je sens un rire remonter le long de ma gorge et éclater comme un petit sanglot. « Il l’a toujours ! » je glousse du genre émerveillée et je me tourne vers Lily « La mienne a été cassé au foyer le soir-même, j’avais réussi à en garder un bout mais je l’ai perdu après. Je savais pas qu’il - je pensais pas la revoir un jour. Oh ! Parce qu’on avait été élu roi et reine du bal de promo au… ah, t’es au courant ! J’aurais jamais été élue si c’était pas pour lui, c’était vraiment le roi du lycée, tu sais ! » Je rigole encore en repensant à cette soirée et aux terreurs des bacs à sable qu’on était. « C’était si stupide, à la place du bouquet de corsage il m’avait ramené une laitue et OH ! On avait une chorée sur une chanson attends il faut absolument que t’écoutes ça ! » mes mots se bousculent en même temps que mes souvenirs que j’ai envie de partager avec Lily comme pour l’inviter à danser avec nous dans le passé alors je plonge sur mon téléphone et aussitôt je me mets à chercher la chanson et alors dès que les premières notes de « A thousand miles » retentissent dans la pièce, j’éclate de rire. Les souvenirs affluent comme une vague, je revois son dos cambré alors qu’il braille les paroles sur le parking du gymnase, je revois la laitue, je revois notre chorégraphie infernale qu’on connaissait par cœur, qu’on connaît toujours, qui nous avait fait sauter sur toutes les tables et bousculer tout le monde au passage. Je revois ses yeux crépitant de malice et son sourire d’enfant qui lui chatouille les oreilles, le même qu’il avait quand on s’est dit « à plus » la dernière fois qu’on s’est quitté, et avant que je réalise quand mon rire s’est transformé en autre chose je me noies déjà dans mes larmes, les joues inondés, les yeux qui n’en finissent pas de déborder. Moi qui était sensée remonter le moral de Lily, voilà que je suis celle qui se retrouve par terre. Je fais une petite grimace d’excuse à la princesse brune et je m’essuie les joues avec le revers de ma manche « Stupide chanson, elle avait jamais été triste avant. » je tente de plaisanter mais les larmes reviennent aussitôt et je baisse la tête en me pinçant les lèvres, les cheveux en rideaux devant la tête. « Cause you know I'd walk a thousand miles If I could just see you tonight » Stupide stupide chanson. Bien sûr que je les marcherais ces foutus miles, je marcherais milles fois ça même, juste pour voir son sourire idiot, sentir son gel à deux balles et entendre ses vannes stupides. Come on McBrat, dare me and come back.

rollinaway




please picture me in the weeds, before i learnt civility i used to scream ferociously any time i wanted.

:serialkiller::
 
Revenir en haut Aller en bas
Lily Keegan
Lily Keegan
la pomme de discorde
Voir le profil de l'utilisateur
one more light ☽ lily IAeu3cF ÂGE : 35 ans (16.03.1986)
SURNOM : "Maman" est celui dont elle rêve et celui qu'elle aura, coûte que coûte.
STATUT : Veuve depuis l'hiver, elle projette déjà son avenir auprès d'un homme qu'elle imagine père dans l'année à venir.
MÉTIER : Nouvelle directrice de l'Association Beauregard. Infirmière de formation, elle retrouve le chemin de l'aile pédiatrique dès qu'elle le peut. A la mort de Matt, elle a décidé de reprendre le flambeau et devenir la propriétaire du DBD.
LOGEMENT : #469 Logan City, avec Alfie. Surprise. (send help)
one more light ☽ lily 08a1f9043e3a8334f08a3401ca179c10f96c0dca
POSTS : 10036 POINTS : 345

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Menteuse compulsive › A toujours raison et quiconque affirme le contraire a tort › Ultra-conformiste › A seulement l’air d’un ange mais est loin d’en être un › “Famille” est tatoué en morse sur son poignet droit, symbole qu'elle partageait avec son mari › Rêve de fonder une famille › A longtemps nié l’existence de son frère Joseph parce qu’il est un junkie que leur père battait
RPs EN COURS : (07)alfie #6 (fb 2009)lily&nono #2serena #2joseph #12robin-hopeezra #10eliot #2

one more light ☽ lily J9bK7RL

uaalfie #5 & joseph #7 (hannibal)

one more light ☽ lily 3f4c76a769dfc3bb575bd0d898948ce4
keegans › hey brother, there's an endless road to re-discover. hey brother, do you still believe in one another? if the sky comes falling down, for you there's nothing in this world i wouldn't do.

one more light ☽ lily Tumblr_inline_o456opeEL31rqq37j_400
mcregard › standing still in a stampede. can you spare me all of the ceremony? let's not pretend because i don't even know me. i've been dead on my feet. this is déjà vu, still sinking like a stone.

one more light ☽ lily Bce4d96f4ce8b572fdfe419a8713793816a096bf
alfly › bursting through a blood red sky, a slow landslide and the world we leave behind. when i fall to my feet wearin' my heart on my sleeve, all i see just don't make sense. you are the port of my call, you shot and leavin' me raw. now i know you're amazing.

RPs EN ATTENTE : scarlett #3

RPs TERMINÉS : one more light ☽ lily 8conP1m
one more light ☽ lily UxS2GXo

(2021) matt #26jacksonmatt #27joseph #8matt #28scarlettdani'seddie #1alfie #4noa #1cleo'smatt #29lilymatt'sjoseph #9 & matt #32matt #31 & scarlett #2ezra #5alfie #7noa #2joseph #11archiedbd creweliot #1ezra #8alfie #8ezra #9

(2020) matt #23matt #24lucia #2matt #25joy #1lucia #1peter #2penny #1norah #1matt #22le royaume enchantésid #2 & joseph #7matt #21matt #18matt #19rory #1caelanmatt #15matt #16alfie #2ezra #2matt #17ezra #1matt #13pete #1matt #14 & joseph #4olivia #1 & joseph #3lola #2matt #11matt #12romywill #1 & matt #17matt #6, ginny #2 &comatt #7sid #1ginny #3wren & matt #10ezechielmatt #8 & ginny #4matt #9matt #3matt #4matt #5adèle #2, murphy, elia & wyldajordanjoseph #2lola #1colleen

(2019) léoeveryoneeveryoneelwyn #1joseph #1liam & martinkanemay #1

(flashbacks) matt #1adèle #1ginny #1joseph #5joseph #6milaezra #3nolanalfie #1alfie #3serena #1

(ua) matt #20

AVATAR : Alexandra Daddario
CRÉDITS : vesnaproduction (avatar) › harley (gif) › loonywaltz (ub)
DC : Charlie, Auden, Swann & Rhett
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 05/10/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t26809-you-are-the-sun-and-i-m-just-the-planets-lily https://www.30yearsstillyoung.com/t33108- https://www.30yearsstillyoung.com/t26992-lily-keegan https://www.30yearsstillyoung.com/t27098-lily-keegan

one more light ☽ lily Empty
Message(#) Sujet: Re: one more light ☽ lily one more light ☽ lily EmptyMar 23 Nov - 12:57



Paradoxalement, les choses avancent doucement avec Robin. Les deux jeunes femmes apprennent à se connaître au travers du deuil, usant de sourires et des chats comme une parfaite excuse pour combler les quelques secondes de silence venant s’immiscer ici et là. Il n’a rien de gênant, ce silence, bien au contraire. Face à toute la vitalité de son invitée, elle sait combien il lui en coûte. Robin respecte le monde de Lily tel qu’il est et, pour ça, elle la remerciera bien plus chaleureusement un jour. Pour le moment encore, ces remerciements prennent la forme de doux sourires en coin et d’yeux restants secs pour pallier à la tristesse les entourant toutes deux. Alors, à sa façon, elle lui partage la seule surprise qu’elle a, la seule chose dans cette maison qui pourrait lui amener quelques larmes sans qu’elles ne soient de tristesse. « à mon…? » Lily aurait pu être plus claire dans ses propos, elle le sait, mais ce n’était pas le but recherché. Elle ne veut rien trahir de la surprise à venir, ne pas lui faire espérer monts et merveilles non plus. Oui, Robin a un carton à son nom dans cette maison qu’elle n’a pourtant jamais vu de sa vie entière - même Lily ne la connaît pas tellement, au final. C’est le sourire de cette dernière qui grandit doucement, se voulant doux et rassurant, quasi maternel. Voilà le rôle qu’elle prend auprès de la blonde sans le savoir: celle qui materne, rassure, assure, tente de donner le sourire parce qu’elle a déjà l’expérience d’une telle chose. Du bout du doigt, elle lui montre où porter ses jolis yeux, juste derrière elle. Le tas de cartons est organisé, c’est au moins l’avantage qu’a Lily en ayant insisté auprès de ses proches pour faire les cartons seule: ils sont parfaitement rangés, parfaitement ordonnés. L’écriture de chat de feu son mari est évoquée dans un petit rire, bref mais ayant au moins le mérite d’exister. Robin lui en renvoie un similaire, ce qui amène un fin sourire sur le visage de la brune. « c’est vrai qu’il a une écriture de chat. » Il avait beau laisser des notes pour que le DBD continue de tourner lorsqu’ils s’absentait, les employés devaient se réunir tous ensemble pour tenter de deviner ce dont il était question et déchiffrer ses lettres. Depuis, Lily est presque certaine d’être capable de le lire sans trop de mal, pour les quelques fois où il fait l’effort de s’appliquer au moins. Pour les mots écrits rapidement, il n’y a aucune chance. Avait. Désormais, seule son écriture garnit les différents post-it de la maison, laquelle ne sera bientôt plus la sienne, de toute façon. Robin-Hope continue de parler de lui au présent et c’est l’image qu’elle veut garder de son mari.

A ses côtés, la jeune femme semble hésiter à se lever pour aller retrouver ledit carton, sans doute quelque peu effrayée par ce qu’elle pourrait y trouver. Lily ne lui en veut pas, bien au contraire. Elles ont la journée devant elles, l’artiste peut prendre tout le temps dont elle a besoin. Le deuil prend son temps et même ouvrir un simple carton est une étape supplémentaire du processus ; elle l’a appris par expérience. « Pff, c’est comme - on avait gravé nos noms sous le gymnase du lycée à l’époque, tu sais, et le sien était tout petit c’était n’importe quoi alors bien sûr je l’avais charrié et bien sûr après il avait recommencé et cette fois il avait prit toute la place, parce que, bon, tu sais, Matt » Si elle avait rencontré Robin du vivant de Matt, nul doute qu’elle aurait vu en elle une rivale et une personne à abattre, nul doute qu’elle n’aurait jamais cru son mari s’il lui avait dit ne jamais être tombé amoureux d’une telle boule d’énergie et beauté nordique. Elle est objective, Lily, et certainement pas intéressée par les femmes, mais elle n’aurait pas eu de mal à croire que ce fut son cas ; et elle aurait donc aussitôt détesté Robin. Pourtant, aujourd’hui, elle est capable de prendre infiniment plus de recul et de voir ce qu’elle est réellement: une amie de toujours et un soutien indéfectible sur qui Matt a toujours pu compter. Même après sa mort, elle continue de veiller sur lui, et peu de personnes peuvent se vanter d’avoir des amis aussi précieux. La brune a un rire distingué, comme à son habitude, incapable d’agir autrement face à une femme qu’elle ne connaît pas - peu importe à quel point son mari la connaissait, les souvenirs et émotions ne sont pas transmis par simple pensée. “Et il repassait sûrement toutes les semaines pour ajouter une marque, pour être certain que son nom ne s’efface jamais.” Et sans qu’elle n’ait à le préciser, toutes deux savent qu’il en faisait de même avec le nom de Robin, parce qu’il avait beau avoir son petit ego, il était aussi et surtout lui aussi un ami précieux. Et un mari qui l’était bien plus encore. L’anecdote se fait dans un sourire poli. Sans même avoir connu Matt à cette époque de sa vie, elle n’a aucun mal à anticiper quel avait pu être son comportement. Il a toujours été le gentil, toujours.

Au moment où Robin-Hope décide d’aller observer ledit carton par elle-même, Lily se dégage doucement de son chemin, trouvant des excuses pour s’occuper dans la cuisine et simplement l’observer de loin. Ce sont leurs souvenirs, elle n’a pas à s’imposer d’aucune façon. D’un hochement de tête, elle lui confirme une ultime fois qu’elle a effectivement le droit d’aller voir ce que contient le carton par elle-même. C’est une partie de l’histoire avec laquelle Lily n’a pas le droit d’intercepter. « C’est… celui-ci ? » Un nouveau hochement de tête plus tard, la veuve lui confirme sa première idée. L’écriture typique de Matt est toujours accrochée au carton, comme s’il avait attendu toute une vie que Robin vienne l’ouvrir. Sans doute n’avait-il seulement pas anticipé qu’il serait mort, d’ici là.  Son rire instinctif enveloppe la pièce d’une douceur nouvelle, amenant Lily à sourire à son tour, instinctivement. Le but escompté est rapidement atteint, elle est pleinement soulagée.  « Il l’a toujours ! » Bien sûr qu’il l’a toujours, malgré leurs déménagements, malgré les années écoulées, malgré le bazar omniprésent dans sa vie. Il l’a toujours et il y tient comme à la prunelle de ses yeux, autant que Robin sûrement, comme en démontre sa réaction aujourd’hui et ses yeux brillants sans que ce ne soit nullement dû à la tristesse. C’est agréable de la chasser, pour un temps au moins. « La mienne a été cassé au foyer le soir-même, j’avais réussi à en garder un bout mais je l’ai perdu après. Je savais pas qu’il - je pensais pas la revoir un jour. Oh ! Parce qu’on avait été élu roi et reine du bal de promo au… ah, t’es au courant ! J’aurais jamais été élue si c’était pas pour lui, c’était vraiment le roi du lycée, tu sais ! » Lily rigole une fois de plus, elle a déjà perdu le compte. Entendre cette histoire d’un point de vue différent a tout pour la rendre heureuse, surtout alors que Matt n’avait jamais mis l’emphase sur sa popularité au lycée. Elle ne doutait pas qu’il avait de nombreux amis, pourtant, puisque c’est l’homme qu’elle a toujours connu. Matt s’entend avec tout le monde, Matt est ami avec tout autant de gens aussi. C’était son super pouvoir à lui, de rendre tout le monde heureux autour de lui et de les faire rire. « C’était si stupide, à la place du bouquet de corsage il m’avait ramené une laitue et OH ! On avait une chorée sur une chanson attends il faut absolument que t’écoutes ça ! » Sans un commentaire sur ses joues mouillées, la brune se montre patiente jusqu’à ce que la musique commence peu à peu à s’énerver entre elles, absolument pas nouvelle aux oreilles de Lily. « Stupide chanson, elle avait jamais été triste avant. » Les larmes reviennent de plus belle sur son visage, Robin tentant de cacher sa tristesse derrière quelques mèches claires. La brune lui donne le temps nécessaire, ne souhaitant pas s’imposer dans son espace vital. “Il m’a fait écouter cette chanson, le soir de notre mariage. J’avais besoin de m’échapper des caméras alors il nous a trouvé un coin avec une balancelle, il m’a promis qu’on allait avancer pas à pas et c’est cette chanson qu’il a laissé tourner en boucle jusqu’à ce que l’équipe nous rappelle.” Parce qu’ils ne pouvaient pas s’absenter trop longtemps, les mariés, mais ce moment leur aura permis de souffler suffisamment pour reprendre la soirée avec bien moins de poids sur le cœur. “Prend la couronne, ce sont vos souvenirs, il voudrait qu’ils te reviennent.” Elle assure dans un sourire sincère, ne voyant pas ce geste comme une faveur. Robin compte énormément à ses yeux, cela signifie qu’elle peut emmener avec elle tout ce qu’elle juge nécessaire pour garder le souvenir de Matt intact dans son esprit. “Et si jamais tu voudrais garder quelque chose d’autre, n’hésite pas.” Promis, elle n’aura pas le droit à une leçon de morale à la Lily, elles sont totalement exclues en sa présence. “Je suis contente de te rencontrer Robin, ça me fait plaisir, après tout ce que j’ai entendu à ton sujet.” dit-elle pour occuper l’espace, entre deux reniflements de sa nouvelle amie. Avec le temps, tout semblera bien moins douloureux, elle le lui promet.



    i think i'm missing a piece of the puzzle. i could drown when i'm just stood in a puddle. a jet black reservoir sits beneath these scars. it's all i've ever known. i keep on preaching but i'm so phony holy. i see the smoke but i don't move a muscle. i look up at the stars but don't see so far.

    one more light ☽ lily 1thrvMD

    one more light ☽ lily 2KQIJk4
    one more light ☽ lily YnbqR4c
    one more light ☽ lily Pfed6Eg
    one more light ☽ lily Ibeu91X
    one more light ☽ lily QZss7l7
    one more light ☽ lily EoAF5nG
    one more light ☽ lily 872289volunteer
    one more light ☽ lily CcBTUxhd_o
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

one more light ☽ lily Empty
Message(#) Sujet: Re: one more light ☽ lily one more light ☽ lily Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

one more light ☽ lily

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: logan city :: logements
-