AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : sortie d’un nouveau coffret Ultra Premium ...
Voir le deal

 (Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gabrielle Strange
Gabrielle Strange
la pente glissante
la pente glissante
Voir le profil de l'utilisateur
(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open 7vHkInU ÂGE : 37 ans (30.07.1985)
SURNOM : Ses proches la surnomme Gaby ou Gab'. Un certain Walker l'appelait, fut un temps, Miss California.
STATUT : Elle lui a dit les mots en retour mais leur relation semble encore fragilisée par leurs blessures du passé.
MÉTIER : Avocate pénaliste, travaille pour le cabinet Sherman & Mancini
LOGEMENT : #521 wellington street, bayside.
(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open Fl6y
POSTS : 922 POINTS : 1220

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Née à Las Vegas ☽ Etudes à LA pour devenir avocate où elle s'est établie ensuite ☽ Départ pour l'Australie sans en avoir le choix en août 2020 ☽ Végétarienne ☽ Amoureuse de la nature, sa bouffée d'oxygène étant les randonnées ☽ Aime le vin ☽ Suit les tendances en matière de mode ☽ Photographe à ses heures perdues, une passion qu'elle a depuis petite.
RPs EN COURS : (Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open Giphy
CHANELLE ☽ I don't want to know who we are without each other, it's just too hard, i don't want to leave here without you, i don't want to lose part of me, will I recover? that broken piece, let it go and unleash all the feelings. Did we ever see it coming? Will we ever let it go? We are buried in broken dreams, we are knee-deep without a plea ,i don't want to know what it's like to live without you, don't want to know the other side of a world without you

#1#2#3#4#5#6#7#8#9#10#11#12#13#14#15#16#17#18#19#20#21#22#23#24#25#26

(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open Giphy
STRANGE FAMILY ☽ Everything will change, nothin' stays the same and nobody here's perfect, oh but everyone's to blame, all that you rely on and all that you can save will leave you in the morning and find you in the day.

(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open Giphy
JOSHUELLE ☽ Throughout life you will meet one person who is like no other. You could talk to this person for hours and never get bored, you could tell this person things and they will never judge you. This person is your soulmate, your best friend. Don’t ever let them go.

(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open Giphy-downsized-large
STRANCKIE ☽ u.c.

(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open Giphy
EBBY ☽ So no one told you life was gonna be this way, your job's a joke, you're broke, your love life's DOA, it's like you're always stuck in second gear, when it hasn't been your day, your week, your month, or even your year, but I'll be there for you

12/08 (oopsie)

Stranckie #3Isaac #1River #1Cade #2Abel #1Rhett #1Lexie #1Ebby #3Elijah #1Anouch #1 Merielle #2 Otto #1 Chanelle #26


RPs EN ATTENTE : Jackson #3 ☽ Seth #1 ☽ Evelyn #1


RPs TERMINÉS : FB Chanelle #1 (juil.2018) ☽ Chanelle#2 (oct. 2018) ☽ Chanelle #5 (août 2018) ☽ Chanelle #7 (août 2018) ☽ Chanelle #10 (juin 2017) ☽ Chanelle #11 (mars 2018) ☽ ☽ Chanelle #18 (sept. 2018).

2020 Jackson #1 (juillet) ☽ Daby #1 (sept) ☽

2021 Alec #1 (fév.) ☽ Lou #1 (mars) ☽ fête des voisins 1 (avril) ☽ fête des voisins 2 Daby #2 (mai) ☽ Stranckie #2 (mai) ☽ Mitch #1 (mai) ☽ Stranckie #1 (juin) ☽ Ebby #1 (juin) ☽ Chanelle #4 (juillet) ☽ Raelyn #1 (juillet) ☽ Chanelle #6 (juillet) ☽ Strange #1 (juillet) ☽ Chanelle #9 (août) ☽ Ebby #2 (sept) ☽ Cade #1 (nov) ☽ Mitch #2 (déc) ☽ Chanelle #12 (déc) ☽ Chanelle #13 (dec) ☽

2022 Chanelle #14 (janv.) ☽ Chanelle #16 (fév) ☽ Chanelle #17 + Mitch (mars) ☽ Merielle #1 (mars) ☽ Chanelle #20 (fin mars) ☽
Jackson #2 (avril) ☽ ☽ Chanelle #21 (mai) ☽ Chanelle #22 + Mila (juin) ☽ Chanelle #23 + Otto (juin) ☽ Chanelle #24 (juin)☽ ☽ #Chanelle 25 (juil.)

UA Chanelle #3Chanelle #8Chanelle #15 ☽ ☽ Chanelle #19
AVATAR : Crystal Reed
CRÉDITS : @harleystuff(avatars), @loonywaltz (ub)
DC : Stacey, la naïve, Zoya, l'irresponsable et Iris, celle qui se voile la face
Femme (elle)
INSCRIT LE : 18/04/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t38177-tough-girl-whose-soul-ashes-gabrielle-strange https://www.30yearsstillyoung.com/t38200-gabrielle-strange-time-has-come-as-we-all-go-down https://www.30yearsstillyoung.com/t38219-gabrielle-strange https://www.30yearsstillyoung.com/t43843-gabrielle-strange

(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open Empty
Message(#) Sujet: (Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open (Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open EmptyMer 13 Oct 2021 - 17:19




I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open


Los Angeles, 26 août 2018.Si un mois auparavant, il lui avait fait la surprise en lui organisant son anniversaire sur ce yacht qu’elle n’était pas prête d’oublier, Gabrielle est bien décidée aujourd’hui de lui rendre la pareille. Aujourd’hui n’est pas n’importe quel jour, celui de son anniversaire, Channing fêtant ses trente deux ans. La jeune femme a tout prévu, depuis son réveil, ayant organisé plusieurs activités sur la journée, avec l’aide précieuse de son meilleur ami, Caelan et d’autres amis qui ont fait le déplacement pour quelques jours sur Los Angeles. Elle l’a sorti du lit rapidement, ne s’est pas attardée quand pourtant elle aurait bien passé sa journée dans ses bras, en s’égarant longuement dans les draps avec lui. Mais tout était prévu depuis quelques semaines, et c’est donc dans ce fameux parc dans lequel ils se sont rendus il y a peu, pour un footing matinal plutôt raté, qu’elle l’a amené. L’excuse était tout trouvée, leur dernière tentative sur les lieux a été un échec cuisant et Gabrielle a aussi feint avoir un grand besoin d’aller courir ce matin-là. En arrivant sur les lieux, ils ont commencé leur petit footing avant d’être interpellé par un groupe d’hommes, dissimulés par leur capuche. Channing a commencé à vouloir protéger Gaby mais lorsque les hommes se sont découverts, la surprise dans ses yeux et le sourire qui est apparu à l’instant sur ses lèvres ont eu un effet boule de neige sur Gabrielle. Ravi de retrouver ses amis qu’il voit bien moins souvent depuis qu’il est à Los Angeles, elle lui a alors expliqué qu’aujourd’hui, il allait juste se laisser porter, sans poser de questions et profiter de cette journée qui était placé sous le signe de l’amusement. La journée a été rythmée par de nombreuses activités, que ce soit un paint-ball en pleine nature pour ensuite se terminer sur la plage à Malibu à tenter toute sorte de sport de glisse ou de balade en jet ski avant qu’il ne soit temps de rentrer pour aller se changer. Car la journée était loin d’être fini, un somptueux repas gastronomique les attendant dans un des plus grands restaurants de la ville. Une salle privatisée exprès pour l’événement, la musique permettant de terminer le repas en beauté en dansant et s’amusant, oubliant les contraintes du quotidien. Le sourire qui s’était affiché sur les lèvres de Channing depuis le matin même ne l’avait pas quitté de toute la journée et cette lueur dans ses yeux confirmait à Gabrielle qu’elle avait fait le bon choix. Elle aurait pu le garder égoïstement pour elle, mais elle savait aussi que ses amis lui manquaient tout comme la réciproque était vraie.

Après avoir longuement profité de la soirée, c’est sur les coups des une heure du matin que le couple pénètre dans la villa. Gabrielle délaisse ses escarpins dans l’entrée et invite Channing à s’installer dans le canapé alors qu’elle attrape deux verres de vin, une bouteille et le tire-bouchon dans la cuisine avant de le rejoindre. Elle leur sert alors un petit vin blanc, tendant le verre à Channing avant t’attraper le sien pour venir le faire tinter contre celui de son amant « Encore un joyeux anniversaire, Monsieur Walker ». Elle a cette façon bien particulière de le prononcer avec cet air taquin alors qu’elle se perd dans son regard en amenant son verre à ses lèvres. Gaby le dépose délicatement sur la table basse et vient à se blottir contre lui, attrapant son bras qu’elle place autour de ses épaules, ne lâchant pas sa main, en déposant un baiser subtil sur celle-ci. Sa tête vient à se reposer contre son torse alors qu’elle observe la vue imprenable sur la ville que la grande baie vitrée leur permet d’admirer. « Alors, comment tu as trouvé ta journée ? ». Elle espère sincèrement que la surprise lui a plu, même si elle n’en doute pas vraiment. Elle n’a pas lâché sa main, qu’elle caresse délicatement tout en observant l’horizon, fatiguée de cette journée, le silence s’installant doucement dans le salon. Il ne sera interrompu que par la sonnerie de son téléphone, une réponse de son frère à un message envoyé la veille. La réponse est brève, comme à son habitude, la jeune femme ne prenant même pas la peine de répondre,, jetant son téléphone négligemment à côté d’elle, soupirant. « Je ne suis pas certaine que mes propres frères auraient fait la moitié de ce que Cae’ a fait pour toi aujourd’hui… ». L’alcool aide sûrement à délier sa langue plus facilement ce soir, à exprimer ce qu’elle ressent sur le moment quand elle camoufle bien souvent ce qu’elle peut ressentir à l’égard de ses frères bien trop secrets, bien trop absents dans sa vie quand pourtant ils se sont promis d’être toujours là l’un pour l’autre. Un sujet qu’elle a toujours cherché à contourner et qui, pourtant, ce soir, semble être quelque chose qu’elle ne parvient plus à garder pour elle.


code by EXORDIUM. | imgs by tumblr



@Channing Walker (Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open 4014933344 (Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open 763064237 (Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open 1949770018



Can we surrender?
We let the waters rise, we drifted to survive, i needed you to stay, but I let you drift away

@BESIDETHECROCODILE

(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open Upylpwj

(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open J5U6W8Q
(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open JL89r1l
(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open Xc1pTzg

Spoiler:


Revenir en haut Aller en bas
Channing Walker
Channing Walker
l'ironie du sacrifice
l'ironie du sacrifice
Voir le profil de l'utilisateur
(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open 7vHkInU ÂGE : trente cinq ans (26.08.1986)
SURNOM : chan en général, souvent monsieur Walker ou Walker tout court
STATUT : il lui a avoué qu'il l'aimait, ose à peine la regarder dans les yeux depuis
MÉTIER : héritier et président-directeur général du Walker Group, entreprise de renom dans le domaine de l'immobilier
LOGEMENT : de retour au 216 beachcrest road, à bayside. il ne veut plus en sortir, si ce n'est pour s'enfuir à l'étranger ou aller faire un tour sur son voilier
(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open 2upq
POSTS : 2072 POINTS : 520

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : un grave accident de moto en juin 2022 l'a plongé une semaine dans le coma, il est en rémission depuis › il est né et a toujours vécu à Brisbane, même s'il voyage beaucoup › il est gourmand, excellent cuisinier › il a un tempérament calme et diplomate › il participe depuis 2006 à des courses illégales au coeur de Brisbane, un vieux démon dont il a du mal à se débarasser › il est trilingue (anglais, français et italien) › il a un tatouage « 007 » en bas du dos, un souvenir de soirée quand il avait 22 ans › il adore le bon vin et le whisky › il a un voilier au port de la ville
RPs EN COURS :
(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open 1pfp
CHANELLE › your precious heart, can't watch it break, so i close my eyes while you walk away. can i have a second chance ? can i have another dance ? can i start another life with you ? when i wake up in a haze and i haven't slept in days, you're a thousand miles away with such a lonely heart.

#1#2#3#4#5#6#7#8#9#10#11#12#13#14#15#16#17#18#19#20#21#22#23#24#25#26

(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open Pbbq
LEXIE › and i know that you need someone to make it through. days like this i need it too, i'll take care of you. and honey, you'll take care of me too. so if you ever feel like fallin' through, yeah, i'll take care of you.

(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open Mjjh
ELIJAH › we don't talk much, not anymore. broken bottles and slammin' doors, but we still care about each other, say we care about each other. i know life took us far away, but i still dream 'bout the good old days. when we took care of each other, we were livin' for each other.

(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open Gdgu
WALKIE › we've taken different paths and traveled different roads, i know we'll always end up on the same one when we're old. if i was dying on my knees, you would be the one to rescue me. and if you were drowned at sea, i'd give you my lungs so you could breathe. i've got you, brother.

(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open G0yt
CHANNIRIS › little ghost, you're listening, unlike most you don't miss a thing. you see the truth, i walk the halls invisibly. i climb the walls, no one sees me, no one but you. oh little ghost, you see the pain, but together we can make something beautiful. so take my hand and perfectly, we fill the gaps, you and me make three. iwas meant for you, and you for me.

(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open Axz2
MERING › you gave all that sweat and blood, now you think you're gonna drown. you can't tell that you're bigger than the sea that you're sinking in, and you don't know what you got. but you got it at your fingertips. when the lights go out and leave you standing in the dark, no one ever told you this would be so hard. i know you think your fire is burning out, but I still see you shining through. you got it in you.

(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open 47tq
HARTER › insane, inside the danger gets me high. can't help myself got secrets i can't tell. i love the smell of gasoline, i light the match to taste the heat. i've always liked to play with fire. hot blood, these veins. my pleasure is their pain. i love to watch the castles burn, these golden ashes turn to dirt.


RPs EN ATTENTE :
(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open 0pkf

RPs TERMINÉS : (2020) elizabeth #1dani #1caelan #1raphaellexie #1clyde #1dani #2eddie #1

(2021) elizabeth #2dani #3elizabeth #3caelan #2dani au #4danika #1primrose #1dani #5lexie #3eddie #2victoria #1hayden #1dani #6dani #7elizabeth #4clyde #2 et lexie #2danika #2dani #9garett #1gabrielle #1gabrielle #2gabrielle au #3lexie #4gabrielle #4hunter #1james #1danika #3gabrielle #6nicky #1lexie #5adriana #1freddy #1gabrielle au #8eddie au #3gabrielle #7gala de charitégabrielle #5elizabeth #5danika #4sergio #1jezabel #1michaela #1gabrielle#12lexie #6caelan #5 et gabrielle #9ashley #1otto #1caelan #4gabrielle #10gabrielle #13

(2022) lexie #7gabrielle #11jordan #1hunter #2lawrence #1danika #5deklan #1deklan #2gaïa #2zoya #1elizabeth #6rhett #1lexie #9gabrielle #16freddy #2lexie #8 et noah #1mila #1gabrielle #14mitchell #1 et gabrielle #17iris #1gabrielle #19gabrielle #20lexie #10 et freddy #3eddie #4rhett #2gabrielle #21mila #4 et gabrielle #22elijah #1otto #2 et gabrielle #23gabrielle #24jacob #1gabrielle #25meryl #1gabrielle #18iris #2rhett #3

rps abandonnés:


AVATAR : Matthew Daddario
CRÉDITS : ethereal (avatar) anaphore (code signature) Mapartche (dessin channing) loonywaltz (userbars)
DC :  
PSEUDO : eternalia, astre
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/11/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t35209-cafe-noir-channing https://www.30yearsstillyoung.com/t35307-des-bleus-a-l-ame-channing https://www.30yearsstillyoung.com/t35936-channing-walker https://www.30yearsstillyoung.com/t35934-channing-walker

(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open Empty
Message(#) Sujet: Re: (Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open (Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open EmptyVen 15 Oct 2021 - 20:52


i can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open

Il en avait rêvé de cette matinée à se prélasser dans ses draps, à réclamer ses caresses et à se faire apporter un plateau déjeuner. Il s'était languit en l'imaginant aux petits soins, s'était réveillé avec un sourire idiot sur les lèvres en la sentant caresser son bras, se tournant lentement vers elle pour quémander son baiser de bonjour. Mais à la place d'un baiser long et tendre, de papouilles et de massages, Gabrielle avait eu cet air idiot et impatient floqué sur le visage avant de se mettre à le chatouiller en l'encourageant à se lever. L'héritier avait d'abord pris la situation à la plaisanterie, riant et protestant avec amusement, avant de comprendre que Gabrielle était très sérieuse quant au fait d'aller courir de bonne heure. Il s'était figé, un peu déçu en parcourant son regard et en devenant sérieux. « Je n'ai pas envie d'aller courir, Gaby... » avait-il avoué mais cela avait été vain. L'avocate l'avait entraîné au Sunnynook River Park et ils avaient commencé un jogging comme ils avaient l'habitude de le faire assez régulièrement, à l'exception qu'aujourd'hui le grand brun était anormalement silencieux. Silencieux et lent, pestant intérieurement en jetant des coups d'oeil à la demoiselle qui ne semble pas perdre une miette de son enthousiasme. Channing n'apparaît pas comme un homme accordant beaucoup d'importance aux dates, à ces petits moments du quotidien, pourtant en la compagnie de la demoiselle il avait eu envie de partager un moment tendre et passionnel et le fait que Gaby lui ait refusé l'avait chagriné. Alors oui, il boude alors qu'il trotte à ses côtés sans rien dire, jusqu'au moment où un petit groupe d'hommes masqués s'approche d'eux. Ses muscles se tendent et il soupire doucement en ralentissant l'allure, prêt à défendre son impostrice préférée au besoin. et lorsqu'un homme tend le bras vers elle, Channing l'intercepte sans la moindre délicatesse, arrachant un gémissement surpris à celui qui ôte sa capuche pour planter son regard dans le sien. Caelan. Il se fige, ayant du mal à croire qu'il s'agit bien de son meilleur ami, avant de s'apaiser instantanément et de laisser son amertume s'envoler avant de l'attirer dans ses bras.

Désormais informé de la supercherie, il s'en veut presque d'avoir été un tantinet distant avec la brune lors de ce début de jogging. Mais elle ne le blâme pas, et quelques baisers suffisent à leur faire oublier cette petite incompréhension. Il accède à sa requête lorsqu'elle lui demande de se laisser porter, et la fine équipe passe une journée inoubliable. Ils rient et s'amusent comme des enfants, profitant de la moindre seconde qu'il leur est accordée, terminant en soirée dans ce superbe restaurant gastronomique. Gabrielle a ce pouvoir de le surprendre, de le faire rayonner, de le rendre complet. Elle a ce pouvoir de lui faire oublier tous ses soucis du quotidien, toutes ses responsabilités, elle a ce pouvoir de le rendre heureux et léger. et peu importe si ses amis sont présents ce soir, ses yeux noisettes n'ont cesse de l'admirer et de la couvrir de tendresse.

Lorsqu'ils regagnent la villa sur le coup des une heure du matin, Channing délaisse sa veste dans l'entrée ainsi que ses chaussures. Il déboutonne le col de sa chemise et ne proteste pas lorsque la demoiselle lui fait signe d'aller s'installer dans le canapé. Il s'y laisse tomber dans un souffle d'aise, l'attendant avec cet air satisfait sur le visage, prenant le verre qu'elle lui tend en la remerciant d'un sourire. « Encore un joyeux anniversaire, Monsieur Walker » Leurs verres tintent et son sourire se ourle sous son intonation malicieuse. Lui aussi ne la quitte des yeux alors qu'ils prennent une gorgée. « Ne soyez pas si formelle, mademoiselle Strange. » Il l'aime, il l'aime tellement. Bien plus qu'il ne lui dira jamais. Lui aussi se sépare de son verre pour mieux s'installer avec elle, enroulant son bras autour de ses épaules, la câlinant tendrement alors que le silence qui s'installe est confortable. Il la sent fondre dans le contact et son esprit divague sur la vue imprenable offerte par la baie vitrée. « Alors, comment tu as trouvé ta journée ? » Les doigts de sa main qu'elle caresse viennent chercher les siens, doucement et d'une manière toujours aussi tendre, se nouant entre eux. « Parfaite. Tout était parfait Gaby. » souffle t'il d'un ton doux, murmurant presque. Revoir Caelan lui a fait beaucoup de bien, son meilleur ami d'enfance lui ayant terriblement manqué. Plus qu'il ne s'en était rendu compte. Mais au-delà de ça, il est surtout touché que Gabrielle ait pensé à tout cela. Qu'elle se soit donnée tout ce mal quand un rien lui aurait suffit en sa compagnie. Un plateau déjeuner au lit, un autre cadenas sur un pont, un sandwich bas de gamme partagé sur une des hauteurs de la ville. Tout l'aurait satisfait, et pourtant elle avait visé gros. Elle avait pris soin de lui, avait pensé à tout, et il était encore un peu secoué de tout cela. « Je... J'y crois pas que tu te sois donnée tout ce mal pour moi. » à peine termine t'il sa phrase qu'une sonnerie de téléphone l'interrompt dans cette semi-confession à voix basse et l'héritier se mord la langue. La brune se penche pour jeter un oeil au cellulaire, qu'elle délaisse fort heureusement tout aussi vite. « Je ne suis pas certaine que mes propres frères auraient fait la moitié de ce que Cae’ a fait pour toi aujourd’hui… » Son regard s'adoucit même si elle ne peut le voir, et il embrasse doucement ses cheveux. « Personne n’a jamais fait ce que tu as fais pour moi aujourd’hui. » murmure t’il encore, plus pudiquement cette fois. Il a conscience que cette situation concernant ses frères est délicate, et du sentiment que cela fait naître chez son amante. Toutefois, il n'en sait pas beaucoup plus. « Gab... » souffle t'il après une pause, poursuivant. Il glisse sa main libre sous son menton pour l'inciter à le regarder une seconde, plongeant son regard dans le sien, sa main remontant sur sa joue pour caresser sa pommette. Sa caresse s'attarde, cherchant à la réconforter. « Caelan est particulièrement.. exceptionnel dans son genre. » souffle t'il, ayant conscience de la chance qu'il a de l'avoir dans sa vie. « C'était.. un message de Finn ? » ose t'il demander timidement. Il veut être là pour elle mais ne veut pas la brusquer, l'étouffer ou la contraindre. Il a passé une journée exceptionnelle grâce à elle, et ne veut pas lui causer le moindre sentiment d'inconfort. Pas quand elle a été si bonne avec lui aujourd'hui, pas quand elle l'a toujours été. « Tu n'es pas obligée de m'en parler, vraiment pas Gaby. Mais tu sais que je suis là pour toi. » murmure t'il d'une voix tendre et sincère, sûrement aussi transparente à cause de la fatigue.
rainmaker


 
     harsh words

soft hands     
ANAPHORE

(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open 5n8cnjvx

(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open 7ens88hz (Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open D93hxuty
(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open 133089928:
Revenir en haut Aller en bas
Gabrielle Strange
Gabrielle Strange
la pente glissante
la pente glissante
Voir le profil de l'utilisateur
(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open 7vHkInU ÂGE : 37 ans (30.07.1985)
SURNOM : Ses proches la surnomme Gaby ou Gab'. Un certain Walker l'appelait, fut un temps, Miss California.
STATUT : Elle lui a dit les mots en retour mais leur relation semble encore fragilisée par leurs blessures du passé.
MÉTIER : Avocate pénaliste, travaille pour le cabinet Sherman & Mancini
LOGEMENT : #521 wellington street, bayside.
(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open Fl6y
POSTS : 922 POINTS : 1220

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Née à Las Vegas ☽ Etudes à LA pour devenir avocate où elle s'est établie ensuite ☽ Départ pour l'Australie sans en avoir le choix en août 2020 ☽ Végétarienne ☽ Amoureuse de la nature, sa bouffée d'oxygène étant les randonnées ☽ Aime le vin ☽ Suit les tendances en matière de mode ☽ Photographe à ses heures perdues, une passion qu'elle a depuis petite.
RPs EN COURS : (Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open Giphy
CHANELLE ☽ I don't want to know who we are without each other, it's just too hard, i don't want to leave here without you, i don't want to lose part of me, will I recover? that broken piece, let it go and unleash all the feelings. Did we ever see it coming? Will we ever let it go? We are buried in broken dreams, we are knee-deep without a plea ,i don't want to know what it's like to live without you, don't want to know the other side of a world without you

#1#2#3#4#5#6#7#8#9#10#11#12#13#14#15#16#17#18#19#20#21#22#23#24#25#26

(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open Giphy
STRANGE FAMILY ☽ Everything will change, nothin' stays the same and nobody here's perfect, oh but everyone's to blame, all that you rely on and all that you can save will leave you in the morning and find you in the day.

(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open Giphy
JOSHUELLE ☽ Throughout life you will meet one person who is like no other. You could talk to this person for hours and never get bored, you could tell this person things and they will never judge you. This person is your soulmate, your best friend. Don’t ever let them go.

(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open Giphy-downsized-large
STRANCKIE ☽ u.c.

(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open Giphy
EBBY ☽ So no one told you life was gonna be this way, your job's a joke, you're broke, your love life's DOA, it's like you're always stuck in second gear, when it hasn't been your day, your week, your month, or even your year, but I'll be there for you

12/08 (oopsie)

Stranckie #3Isaac #1River #1Cade #2Abel #1Rhett #1Lexie #1Ebby #3Elijah #1Anouch #1 Merielle #2 Otto #1 Chanelle #26


RPs EN ATTENTE : Jackson #3 ☽ Seth #1 ☽ Evelyn #1


RPs TERMINÉS : FB Chanelle #1 (juil.2018) ☽ Chanelle#2 (oct. 2018) ☽ Chanelle #5 (août 2018) ☽ Chanelle #7 (août 2018) ☽ Chanelle #10 (juin 2017) ☽ Chanelle #11 (mars 2018) ☽ ☽ Chanelle #18 (sept. 2018).

2020 Jackson #1 (juillet) ☽ Daby #1 (sept) ☽

2021 Alec #1 (fév.) ☽ Lou #1 (mars) ☽ fête des voisins 1 (avril) ☽ fête des voisins 2 Daby #2 (mai) ☽ Stranckie #2 (mai) ☽ Mitch #1 (mai) ☽ Stranckie #1 (juin) ☽ Ebby #1 (juin) ☽ Chanelle #4 (juillet) ☽ Raelyn #1 (juillet) ☽ Chanelle #6 (juillet) ☽ Strange #1 (juillet) ☽ Chanelle #9 (août) ☽ Ebby #2 (sept) ☽ Cade #1 (nov) ☽ Mitch #2 (déc) ☽ Chanelle #12 (déc) ☽ Chanelle #13 (dec) ☽

2022 Chanelle #14 (janv.) ☽ Chanelle #16 (fév) ☽ Chanelle #17 + Mitch (mars) ☽ Merielle #1 (mars) ☽ Chanelle #20 (fin mars) ☽
Jackson #2 (avril) ☽ ☽ Chanelle #21 (mai) ☽ Chanelle #22 + Mila (juin) ☽ Chanelle #23 + Otto (juin) ☽ Chanelle #24 (juin)☽ ☽ #Chanelle 25 (juil.)

UA Chanelle #3Chanelle #8Chanelle #15 ☽ ☽ Chanelle #19
AVATAR : Crystal Reed
CRÉDITS : @harleystuff(avatars), @loonywaltz (ub)
DC : Stacey, la naïve, Zoya, l'irresponsable et Iris, celle qui se voile la face
Femme (elle)
INSCRIT LE : 18/04/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t38177-tough-girl-whose-soul-ashes-gabrielle-strange https://www.30yearsstillyoung.com/t38200-gabrielle-strange-time-has-come-as-we-all-go-down https://www.30yearsstillyoung.com/t38219-gabrielle-strange https://www.30yearsstillyoung.com/t43843-gabrielle-strange

(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open Empty
Message(#) Sujet: Re: (Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open (Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open EmptyVen 15 Oct 2021 - 21:45



I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open


Los Angeles, 26 août 2018.Gabrielle a bien vu qu’il était grognon le Walker quand elle l’a pressé hors du lit, lui faisant bien comprendre qu’il n’aurait droit à aucun traitement de faveur aujourd’hui. D’autant plus qu’elle ne s’est pas donnée la peine de lui souhaiter un bon anniversaire dès son réveil. Pourtant, elle aussi, intérieurement, râlait un peu. Bien sûr qu’elle aurait aimé trainer au fond du lit avec lui. Bien sûr qu’elle aurait aimé se fondre dans ses bras, couvrir sa peau de baisers, se perdre dans son regard d’une couleur si particulière et être capable surtout, en ce jour si spécial, de lui avouer ses sentiments. Mais, les plans étaient tout autre, des plans qui, elle le savait, une fois qu’il en aurait pleinement connaissance, le rendrait joyeux. Elle n’en doutait pas une seule seconde, sachant pertinemment la place particulière qu’avait Caelan dans sa vie, sachant aussi que sa vie à Brisbane lui manquait malgré tout. Alors, parce qu’elle n’avait pas eu envie de lui payer un billet d’avion pour Brisbane, voulant le garder égoïstement pour elle à LA, elle avait plutôt amené Brisbane à lui en invitant ses plus proches amis. Et dès l’instant où ses yeux se sont mis à pétiller, qu’il a eu cette lueur instantanée qui est apparue dans ses pupilles, alors qu’il a attrapé son meilleur ami pour le serrer contre lui, Gabrielle a su qu’elle avait fait le bon choix.

La journée s’est déroulée comme prévu, et bien qu’elle ait été des plus agréables et qu’ils en garderont tous un très bon souvenir, Gabrielle est heureuse de rentrer enfin chez elle. Il est tard, et pourtant, elle a envie de savourer encore l’instant avec lui, se retrouvant désormais que tous les deux dans sa villa, que Channing ne quitte plus depuis qu’ils sont incapable de passer deux minutes loin l’un de l’autre, sans pour autant se l’avouer. C’est deux verres de vin qu’elle apporte alors qu’elle le rejoint dans le salon, s’asseyant à ses côtés avant de venir trinquer pour lui souhaiter à nouveau un joyeux anniversaire. Elle ajoute un monsieur Walker, cette façon si particulière qu’elle a de l’appeler, à défaut de lui donner un surnom plus affectueux, s’ils avaient le courage de reconnaitre ce qu’ils étaient vraiment. « Ne soyez pas si formelle, mademoiselle Strange ». Elle esquisse un sourire de plus alors qu’elle porte le verre à ses lèvres, son regard se perdant dans le sien quelques instants. Elle se retient, comme toujours, elle se retient à lui avouer enfin ce qu’elle ressent, l’occasion étant parfaite, comme elle l’était un mois plus tôt lorsqu’il lui a offert cette soirée et ce weekend divin sur ce yacht pour son anniversaire. Peut-être aurait-t-elle eu l’audace d’ouvrir son cœur si elle avait entendu certains mots de sa part, peut-être aurait-t-elle eu le courage de le faire à nouveau ce soir si seulement elle était certaine que c’était réciproque.

« Parfaite. Tout était parfait Gabrielle ». Et c’est tout ce qui lui importe, de savoir que cette journée lui a plu autant qu’elle a éprouvé du plaisir à le rendre heureux aujourd’hui. Elle est désormais dans ses bras, blottit contre lui, sa main caressant la sienne jusqu’à ce qu’il vienne entremêler ses doigts aux siens. Elle l’aime cette tendresse, elle la fait frissonner à chaque instant, à chaque contact de leur peau. Sa tête vient à se reposer davantage contre lui, ses doigts resserrant les siens « C’est tout ce qui m’importe… » répond-t-elle alors sur un ton apaisé. « Je… J’y crois pas que tu te sois donnée tout ce mal pour moi ». Elle était peut-être là l’occasion, la perche tendue pour qu’ils s’avouent finalement bien plus que ce qu’ils ne veulent se dire ces derniers mois, ces dernières semaines. Gabrielle aurait pu profiter de cette confession, sentir que Channing était réellement touché par ce qu’elle avait fait pour lui aujourd’hui, pour lui dire qu’elle avait fait tout ça parce qu’elle l’aimait et qu’il était la personne la plus importante à ses yeux, celui qui la rendait heureuse comme jamais quelqu’un n’était parvenue à le faire encore. Parce qu’il en valait la peine et qu’elle serait capable de beaucoup pour lui.

Mais à la place, la jeune femme est perturbée par la sonnerie de son téléphone qui retentit, de cette réponse qu’elle attend depuis la veille de la part de son frère. La réponse qu’il lui donne ne lui convient pas, il reste évasif dans sa réponse bien trop brève qui l’agace davantage. Au point qu’elle se laisse aller à cette confession, ou plutôt, qu’elle laisse exprimer sa déception, avouant que ses propres frères seraient incapables de faire pour elle ce que Caelan a fait pour Channing aujourd’hui. Elle exagère peut-être, surtout quand on sait que ses frères, malgré leur départ précipité presque quinze ans plus tôt, ont veillé sur elle au début, notamment en l’aidant financièrement. Mais ce n’est pas ce qu’elle voulait, ce n’est pas d’une aide matérielle dont elle avait besoin, que ce soit à l’époque ou encore aujourd’hui, mais bel et bien de la présence de ses frères à ses côtés. « Personne n’a jamais fait ce que tu as fait pour moi aujourd’hui ». Elle se rend compte alors de ses mots, comme si elle était extirpée soudainement de cette déception dans laquelle elle est plongée depuis quelques minutes et vient à trouver le regard de Channing, dans le silence. « Tu le mérites, Chan’ » murmure-t-elle avant de finalement fuir son regard, la tristesse venant habiter son regard malgré elle. « Gab… ». Elle sent sa main sous son menton, ne lui donnant pas d’autre choix que de retrouver son regard « Caelan est particulièrement… exceptionnel dans son genre ». Elle acquiesce, connaissant un peu son meilleur ami mais suffisamment pour se rendre compte qu’il est une personne sur qui Channing peut compter à tout instant, sans l’once d’une hésitation.

« C’était un message de Finn ? ». Gaby a toujours été très discrète sur ses frères, ne s’est jamais réellement épanchée sur le sujet, ni même sur sa vie passée, sur cette enfance qu’elle préfère oublier, même si elle aime pourtant s’en rappeler pour se rendre compte du chemin qu’elle a parcouru. « Tu n’es pas obligée de m’en parler, vraiment pas Gaby. Mais tu sais que je suis là pour toi ». Ses mots la touchent, énormément même, et peut-être même que sa gorge vient à se serrer à cet instant entre l’émotion de ce qu’elle ressent et cette réalité qui la frappe, lui faisant prendre conscience davantage que Channing est celui qu’il lui faut dans sa vie. Elle n’a pas pour habitude de parler d’elle, de s’étaler sur ses ressentis, et pourtant ce soir, elle décide de le faire. Parce qu’elle lui accorde sa confiance, indéniablement. « Oui… », commence-t-elle alors. « D’avoir organisé tout ça pour toi, avec Cae, de voir justement sa dévotion, m’a amené à écrire à Finn, en lui disant que j’aimerai beaucoup qu’on se retrouve, qu’il pouvait, s’il le souhaitait, venir chez moi et que je serai ravie de l’accueillir lui et Alex. Mais, comme à son habitude, il s’est contenté de dire qu’il est pas mal pris et que cela risquait d’être compliqué… ». Channing serait en droit de lui dire que ce sont des choses qui arrivent, qu’il est très certainement très occupé et ne manquera pas de sauter dans le premier avion dès que l’occasion se présentera. Mais il y a un mais, dont elle ne lui a jamais parlé , dont elle a parlé, en réalité, à personne encore « J’ai découvert il y a peu quelque chose à leur sujet. Et en plus de cette distance qui ne fait que se creuser entre nous depuis des années, je sens qu’ils ne me disent pas toute la vérité sur leur vie... ». Gabrielle se lève alors, se dirige vers sa bibliothèque où elle a glissé ce dossier qu’elle garde précieusement. Il y a un moment d’hésitation, quelques secondes à peine, avant qu’elle ne rejoigne à nouveau Channing sur le canapé, pliant une de ses jambes sur laquelle elle prend appui en s’asseyant, alors qu’elle s’est pivotée vers lui pour lui faire face « Dans ce rapport qu’un ami m’a passé, j’ai découvert qu’Alex a fait de la prison en 2015… Les charges contre lui ont été annulées pour vice de procédure mais il est accusé de trafic de drogues. Une bonne quantité a été retrouvée à l’arrière du restaurant qui leur appartiennent à lui et Finn ». Elle tend alors le dossier à Channing, pour qu’il puisse voir ça par lui-même « J’ai découvert aussi que mes frères ont changé leur identité et se font appeler Mitchell et Alec désormais ». Et évidemment, cela éveille davantage ses soupçons « Je n’ai pas eu le courage de les appeler pour leur demander des explications. Je les connais, je sais qu’ils nieront, tenteront d’abréger la conversation… Et c’est pour ça aussi que j’ai proposé à Finn et à Alex de venir à Los Angeles, pour les confronter… Mais, comme à leur habitude, ils fuient… ». La déception est grande dans sa voix, ramenant de vieux souvenirs encore, des blessures sur lesquelles elle pensait être passé au-dessus, mais elle se rend compte ce soir, en parlant avec Channing à ce sujet, qu’il n’en est rien. Un soupir s’échappe de ses lèvres, son regard empli de tristesse.

code by EXORDIUM. | imgs by tumblr



@Channing Walker  (Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open 4014933344 (Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open 763064237 (Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open 1949770018



Can we surrender?
We let the waters rise, we drifted to survive, i needed you to stay, but I let you drift away

@BESIDETHECROCODILE

(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open Upylpwj

(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open J5U6W8Q
(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open JL89r1l
(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open Xc1pTzg

Spoiler:


Revenir en haut Aller en bas
Channing Walker
Channing Walker
l'ironie du sacrifice
l'ironie du sacrifice
Voir le profil de l'utilisateur
(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open 7vHkInU ÂGE : trente cinq ans (26.08.1986)
SURNOM : chan en général, souvent monsieur Walker ou Walker tout court
STATUT : il lui a avoué qu'il l'aimait, ose à peine la regarder dans les yeux depuis
MÉTIER : héritier et président-directeur général du Walker Group, entreprise de renom dans le domaine de l'immobilier
LOGEMENT : de retour au 216 beachcrest road, à bayside. il ne veut plus en sortir, si ce n'est pour s'enfuir à l'étranger ou aller faire un tour sur son voilier
(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open 2upq
POSTS : 2072 POINTS : 520

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : un grave accident de moto en juin 2022 l'a plongé une semaine dans le coma, il est en rémission depuis › il est né et a toujours vécu à Brisbane, même s'il voyage beaucoup › il est gourmand, excellent cuisinier › il a un tempérament calme et diplomate › il participe depuis 2006 à des courses illégales au coeur de Brisbane, un vieux démon dont il a du mal à se débarasser › il est trilingue (anglais, français et italien) › il a un tatouage « 007 » en bas du dos, un souvenir de soirée quand il avait 22 ans › il adore le bon vin et le whisky › il a un voilier au port de la ville
RPs EN COURS :
(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open 1pfp
CHANELLE › your precious heart, can't watch it break, so i close my eyes while you walk away. can i have a second chance ? can i have another dance ? can i start another life with you ? when i wake up in a haze and i haven't slept in days, you're a thousand miles away with such a lonely heart.

#1#2#3#4#5#6#7#8#9#10#11#12#13#14#15#16#17#18#19#20#21#22#23#24#25#26

(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open Pbbq
LEXIE › and i know that you need someone to make it through. days like this i need it too, i'll take care of you. and honey, you'll take care of me too. so if you ever feel like fallin' through, yeah, i'll take care of you.

(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open Mjjh
ELIJAH › we don't talk much, not anymore. broken bottles and slammin' doors, but we still care about each other, say we care about each other. i know life took us far away, but i still dream 'bout the good old days. when we took care of each other, we were livin' for each other.

(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open Gdgu
WALKIE › we've taken different paths and traveled different roads, i know we'll always end up on the same one when we're old. if i was dying on my knees, you would be the one to rescue me. and if you were drowned at sea, i'd give you my lungs so you could breathe. i've got you, brother.

(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open G0yt
CHANNIRIS › little ghost, you're listening, unlike most you don't miss a thing. you see the truth, i walk the halls invisibly. i climb the walls, no one sees me, no one but you. oh little ghost, you see the pain, but together we can make something beautiful. so take my hand and perfectly, we fill the gaps, you and me make three. iwas meant for you, and you for me.

(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open Axz2
MERING › you gave all that sweat and blood, now you think you're gonna drown. you can't tell that you're bigger than the sea that you're sinking in, and you don't know what you got. but you got it at your fingertips. when the lights go out and leave you standing in the dark, no one ever told you this would be so hard. i know you think your fire is burning out, but I still see you shining through. you got it in you.

(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open 47tq
HARTER › insane, inside the danger gets me high. can't help myself got secrets i can't tell. i love the smell of gasoline, i light the match to taste the heat. i've always liked to play with fire. hot blood, these veins. my pleasure is their pain. i love to watch the castles burn, these golden ashes turn to dirt.


RPs EN ATTENTE :
(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open 0pkf

RPs TERMINÉS : (2020) elizabeth #1dani #1caelan #1raphaellexie #1clyde #1dani #2eddie #1

(2021) elizabeth #2dani #3elizabeth #3caelan #2dani au #4danika #1primrose #1dani #5lexie #3eddie #2victoria #1hayden #1dani #6dani #7elizabeth #4clyde #2 et lexie #2danika #2dani #9garett #1gabrielle #1gabrielle #2gabrielle au #3lexie #4gabrielle #4hunter #1james #1danika #3gabrielle #6nicky #1lexie #5adriana #1freddy #1gabrielle au #8eddie au #3gabrielle #7gala de charitégabrielle #5elizabeth #5danika #4sergio #1jezabel #1michaela #1gabrielle#12lexie #6caelan #5 et gabrielle #9ashley #1otto #1caelan #4gabrielle #10gabrielle #13

(2022) lexie #7gabrielle #11jordan #1hunter #2lawrence #1danika #5deklan #1deklan #2gaïa #2zoya #1elizabeth #6rhett #1lexie #9gabrielle #16freddy #2lexie #8 et noah #1mila #1gabrielle #14mitchell #1 et gabrielle #17iris #1gabrielle #19gabrielle #20lexie #10 et freddy #3eddie #4rhett #2gabrielle #21mila #4 et gabrielle #22elijah #1otto #2 et gabrielle #23gabrielle #24jacob #1gabrielle #25meryl #1gabrielle #18iris #2rhett #3

rps abandonnés:


AVATAR : Matthew Daddario
CRÉDITS : ethereal (avatar) anaphore (code signature) Mapartche (dessin channing) loonywaltz (userbars)
DC :  
PSEUDO : eternalia, astre
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/11/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t35209-cafe-noir-channing https://www.30yearsstillyoung.com/t35307-des-bleus-a-l-ame-channing https://www.30yearsstillyoung.com/t35936-channing-walker https://www.30yearsstillyoung.com/t35934-channing-walker

(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open Empty
Message(#) Sujet: Re: (Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open (Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open EmptySam 16 Oct 2021 - 22:50


i can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open

Au réveil, et ce une seconde durant, Channing avait cru que Gabrielle avait oublié son anniversaire. Qu'elle avait oublié la date calendaire qui, si elle n'a pas une importance capitale dans son coeur, en a quand même une petite malgré tout. Elle l'avait malmené dans ce maudit lit, l'avait à peine embrassé et avait ressenti cette urgence d'aller courir. Il avait cru à une blague avant d'adopter son air rabat joie et résigné, puis l'avait remis au placard en comprenant de quoi tout cela s'agissait. Personne ne lui avait jamais fait une surprise de cette taille, et Gabrielle l'avait clairement bien eu. Son plan avait été parfaitement exécuté du début à la fin. Lui-même avait fait fort avec le yacht privatisé pour le jour de la jolie brune, mais Gaby avait joué sur un tout autre niveau aujourd'hui. Sur quelque chose de plus personnel.

Naïvement, il se surprend à penser à ce qu'il pourrait bien lui réserver à son tour pour ses trente trois ans afin de rivaliser dignement. La pensée s'immisce dans son esprit et Channing l'accueille avec un sourire discret, son cerveau se mettant à tourner, avant de réaliser.  Il ne sera plus à Los Angeles d'ici quelques mois, Gabrielle aura laissé un vide dans son quotidien et dans son coeur, et il passera sûrement un trente juillet seul chez lui à Brisbane. D'ici un an, leur idylle aura connu sa fin, et rien sauf des aveux ne pouvait l'en empêcher. Rien sauf des confessions, rien sauf une prise de risque, rien sauf quelques maudites paroles. Channing était prêt à beaucoup pour elle, si seulement elle lui faisait comprendre qu'elle ne s'enfuirait pas. Si seulement elle lui faisait comprendre qu'il n'allait pas la perdre plus tôt que prévu en se jetant à l'eau. Si seulement elle l'aimait.

Ses bras enroulés autour de la demoiselle, il inspire son parfum en jouant avec leurs doigts, lui avouant à voix haute à quel point cette journée lui a plu. À quel point tout a été formidable, à quel point elle a été formidable, à quel point il a aimé tous les moindres de ces petits moments qu'ils ont partagé. « C’est tout ce qui m’importe… » Il sourit doucement, embrassant ses cheveux avant de murmurer à voix basse qu'il est touché. Qu'elle a visé juste, qu'il est marqué par son geste et qu'il ne l'oubliera pas. Il a laissé échapper ces quelques mots dans l'espoir qu'elle s'en saisisse, dans l'espoir qu'elle les interprète mais il n'en est rien. Il n'en est rien quand la brunette s'empare de son téléphone puis s'en débarrasse aussitôt après avoir lu sur son écran ce qu'il devine être un message de l'un de ses frères. Elle se réinstalle à ses côtés et il répète un semblant d'aveu, plongeant son regard dans le sien. « Tu le mérites, Chan’ » Mais l'avocate ne va pas parler d'eux, il en a conscience alors que la tristesse vient voiler son regard et ses sourcils s'affaissent tristement face à ce constat. Mais Channing est incapable de lui en vouloir. La brune a toujours été très mystérieuse au sujet de Alex et Finn, et maintenant qu'elle ressent le besoin de se confier il ne va certainement pas se défiler. Il est là pour elle, maintenant et il aime l'idée de l'être pour toujours. « Oui… » Elle confirme sa suspicion et poursuit. « D’avoir organisé tout ça pour toi, avec Cae, de voir justement sa dévotion, m’a amené à écrire à Finn, en lui disant que j’aimerai beaucoup qu’on se retrouve, qu’il pouvait, s’il le souhaitait, venir chez moi et que je serai ravie de l’accueillir lui et Alex. Mais, comme à son habitude, il s’est contenté de dire qu’il est pas mal pris et que cela risquait d’être compliqué… » Sa main libre se perd dans ses boucles brunes, cherchant à l'apaiser, à l'encourager.

Il l'écoute avec attention, son coeur se pinçant. Il est chanceux d'avoir Caelan dans sa vie, souhaite à Gaby plus qu'à quiconque de trouver une personne aussi formidable sur qui compter. Le brun ne l'interrompt pas alors qu'il sait au fond de lui qu'il y a un mais. « J’ai découvert il y a peu quelque chose à leur sujet. Et en plus de cette distance qui ne fait que se creuser entre nous depuis des années, je sens qu’ils ne me disent pas toute la vérité sur leur vie... » Il descend ses doigts dans sa nuque, sans jamais la quitter des yeux. « Qu'est-ce que tu as trouvé ? » Elle se lève et il la laisse s'éloigner à contre coeur, avant de revenir vers lui avec entre les mains un dossier qu'elle tient précieusement. Lui-même se redresse alors qu'elle s'installe à moitié en tailleur devant lui, son regard scrutant les traits de son visage avant qu'il ne tombe sur le rapport qu'elle ouvre sur ses genoux. « Dans ce rapport qu’un ami m’a passé, j’ai découvert qu’Alex a fait de la prison en 2015… Les charges contre lui ont été annulées pour vice de procédure mais il est accusé de trafic de drogues. Une bonne quantité a été retrouvée à l’arrière du restaurant qui leur appartiennent à lui et Finn » Il se saisit du dossier qu'elle lui tend, forçant ses pensées légèrement embrumées par le vin et la fatigue à se concentrer. Il se met à parcourir les grandes lignes du document, l'écoutant alors qu'elle poursuit. « J’ai découvert aussi que mes frères ont changé leur identité et se font appeler Mitchell et Alec désormais » Son coeur a un semblant de loupé à la mention du changement d'identité. Lui-même en utilise une autre pour ses activités illégales, et à entendre Gaby ce qu'elle dit porte à croire que la situation est peut-être similaire. On ne cache pas innocemment un stock de drogues à l'arrière d'un restaurant, on ne change pas de nom par plaisir. « Je n’ai pas eu le courage de les appeler pour leur demander des explications. Je les connais, je sais qu’ils nieront, tenteront d’abréger la conversation… Et c’est pour ça aussi que j’ai proposé à Finn et à Alex de venir à Los Angeles, pour les confronter… Mais, comme à leur habitude, ils fuient… » Le dossier toujours ouvert sur ses jambes, il se pince les lèvres avant de relever son regard noisette sur la demoiselle. « Je n'ai pas un raisonnement de justicier... » il vient doucement poser sa main sur sa cuisse, la regardant. « Mais cela fait effectivement un certain nombre de faits qui poussent à s'interroger. C'est ton droit de vouloir savoir ce qu'ils te cachent Gaby, si malheureusement le cas est. » Il marque une pause, son regard faiblissant suite à ce qu'il s'apprête à dire. Il hésite, se mord brièvement la langue. « Mais parfois, la honte quant au fait d'avouer certaines choses pousse au silence et à la fuite. Ou si ce n'est pas la honte, la peur de la réaction de l'autre. » Il a reporté son attention sur le rapport, tournant quelques pages. Et à ce moment précis, difficile de savoir s’il parle de Finn et Alex, de leur relation ou des courses. « Mais je pense qu'il est important que tu obtiennes des réponses à tes questions, d'une façon ou d'une autre. Peu importe ce que tu vas trouver. » Il la regarde à nouveau, lui offrant un maigre mais sincère sourire. « Et je serais là, quoi que tu trouves. »
rainmaker


 
     harsh words

soft hands     
ANAPHORE

(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open 5n8cnjvx

(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open 7ens88hz (Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open D93hxuty
(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open 133089928:


Dernière édition par Channing Walker le Mar 19 Oct 2021 - 19:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gabrielle Strange
Gabrielle Strange
la pente glissante
la pente glissante
Voir le profil de l'utilisateur
(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open 7vHkInU ÂGE : 37 ans (30.07.1985)
SURNOM : Ses proches la surnomme Gaby ou Gab'. Un certain Walker l'appelait, fut un temps, Miss California.
STATUT : Elle lui a dit les mots en retour mais leur relation semble encore fragilisée par leurs blessures du passé.
MÉTIER : Avocate pénaliste, travaille pour le cabinet Sherman & Mancini
LOGEMENT : #521 wellington street, bayside.
(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open Fl6y
POSTS : 922 POINTS : 1220

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Née à Las Vegas ☽ Etudes à LA pour devenir avocate où elle s'est établie ensuite ☽ Départ pour l'Australie sans en avoir le choix en août 2020 ☽ Végétarienne ☽ Amoureuse de la nature, sa bouffée d'oxygène étant les randonnées ☽ Aime le vin ☽ Suit les tendances en matière de mode ☽ Photographe à ses heures perdues, une passion qu'elle a depuis petite.
RPs EN COURS : (Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open Giphy
CHANELLE ☽ I don't want to know who we are without each other, it's just too hard, i don't want to leave here without you, i don't want to lose part of me, will I recover? that broken piece, let it go and unleash all the feelings. Did we ever see it coming? Will we ever let it go? We are buried in broken dreams, we are knee-deep without a plea ,i don't want to know what it's like to live without you, don't want to know the other side of a world without you

#1#2#3#4#5#6#7#8#9#10#11#12#13#14#15#16#17#18#19#20#21#22#23#24#25#26

(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open Giphy
STRANGE FAMILY ☽ Everything will change, nothin' stays the same and nobody here's perfect, oh but everyone's to blame, all that you rely on and all that you can save will leave you in the morning and find you in the day.

(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open Giphy
JOSHUELLE ☽ Throughout life you will meet one person who is like no other. You could talk to this person for hours and never get bored, you could tell this person things and they will never judge you. This person is your soulmate, your best friend. Don’t ever let them go.

(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open Giphy-downsized-large
STRANCKIE ☽ u.c.

(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open Giphy
EBBY ☽ So no one told you life was gonna be this way, your job's a joke, you're broke, your love life's DOA, it's like you're always stuck in second gear, when it hasn't been your day, your week, your month, or even your year, but I'll be there for you

12/08 (oopsie)

Stranckie #3Isaac #1River #1Cade #2Abel #1Rhett #1Lexie #1Ebby #3Elijah #1Anouch #1 Merielle #2 Otto #1 Chanelle #26


RPs EN ATTENTE : Jackson #3 ☽ Seth #1 ☽ Evelyn #1


RPs TERMINÉS : FB Chanelle #1 (juil.2018) ☽ Chanelle#2 (oct. 2018) ☽ Chanelle #5 (août 2018) ☽ Chanelle #7 (août 2018) ☽ Chanelle #10 (juin 2017) ☽ Chanelle #11 (mars 2018) ☽ ☽ Chanelle #18 (sept. 2018).

2020 Jackson #1 (juillet) ☽ Daby #1 (sept) ☽

2021 Alec #1 (fév.) ☽ Lou #1 (mars) ☽ fête des voisins 1 (avril) ☽ fête des voisins 2 Daby #2 (mai) ☽ Stranckie #2 (mai) ☽ Mitch #1 (mai) ☽ Stranckie #1 (juin) ☽ Ebby #1 (juin) ☽ Chanelle #4 (juillet) ☽ Raelyn #1 (juillet) ☽ Chanelle #6 (juillet) ☽ Strange #1 (juillet) ☽ Chanelle #9 (août) ☽ Ebby #2 (sept) ☽ Cade #1 (nov) ☽ Mitch #2 (déc) ☽ Chanelle #12 (déc) ☽ Chanelle #13 (dec) ☽

2022 Chanelle #14 (janv.) ☽ Chanelle #16 (fév) ☽ Chanelle #17 + Mitch (mars) ☽ Merielle #1 (mars) ☽ Chanelle #20 (fin mars) ☽
Jackson #2 (avril) ☽ ☽ Chanelle #21 (mai) ☽ Chanelle #22 + Mila (juin) ☽ Chanelle #23 + Otto (juin) ☽ Chanelle #24 (juin)☽ ☽ #Chanelle 25 (juil.)

UA Chanelle #3Chanelle #8Chanelle #15 ☽ ☽ Chanelle #19
AVATAR : Crystal Reed
CRÉDITS : @harleystuff(avatars), @loonywaltz (ub)
DC : Stacey, la naïve, Zoya, l'irresponsable et Iris, celle qui se voile la face
Femme (elle)
INSCRIT LE : 18/04/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t38177-tough-girl-whose-soul-ashes-gabrielle-strange https://www.30yearsstillyoung.com/t38200-gabrielle-strange-time-has-come-as-we-all-go-down https://www.30yearsstillyoung.com/t38219-gabrielle-strange https://www.30yearsstillyoung.com/t43843-gabrielle-strange

(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open Empty
Message(#) Sujet: Re: (Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open (Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open EmptyMar 19 Oct 2021 - 19:36




I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open


Los Angeles, 26 août 2018.Le message de son frère l’extirpe totalement de cette journée parfaite passée à ses côtés. Cette journée dont elle s’est donnée corps et âme pour qu’elle reste mémorable dans le cœur et l’esprit de celui qu’elle qualifie d’amant mais qui est bien plus que ça. Auquel cas, pourquoi ce serait-t-elle donnée autant de mal aujourd’hui ? Le sourire sur ses lèvres qui ne l’a pas quitté de la journée, ce scintillement dans ses yeux ont été suffisant pour lui faire comprendre qu’elle avait réussi à le combler. S’il est tard, elle veut terminer la soirée en apothéose, en prenant un dernier verre de vin dans ses bras, observant cette vue à couper le souffle sur la ville au loin alors qu’elle s’est blottit contre lui sur le canapé. Gabrielle, à cet instant, pourrait presque craquer, lui avouer qu’il est tout pour elle quand elle se rend compte que ses propres frères ne sont pas aussi présents et soucieux d’elle. Au contraire, ils sont distants et elle sait pertinemment qu’ils lui cachent des choses. Alors, lorsqu’elle a enfin une réponse de son frère, cela est suffisant pour la sortir de son instant parfait dans ses bras, suffisant même pour qu’elle s’enferme dans une sorte de bulle impénétrable, elle qui n’a jamais vraiment parler de ses frères, ni de sa famille à Channing. « Qu’est-ce que tu as trouvé ? ».  Elle quitte la chaleur de ses bras pour prendre ce dossier qu’elle a dissimulé parmi d’autres, et reviens auprès de lui pour lui expliquer la situation. Alex, l’ainé de ses frères, a été arrêté en 2015 et a fait un an de prison avant d’être relâché. Evidemment, pendant tout ce temps-là, Finn n’a jamais daigné lui en parler, encore moins le principal intéressé. Ils ont également changé leur identité, et la cadette des Strange a donc des millions d’interrogations qui fourmillent dans sa tête, sans être capable toutefois d’affronter ses frères pour connaitre la vérité. « Je n’ai pas un raisonnement de justicier… Mais cela fait effectivement un certain nombre de faits qui poussent à s’interroger. C’est ton droit de vouloir savoir ce qu’ils te cachent Gaby, si malheureusement le cas est » « J’en suis certaine, Chan’… Je le sens, ils sont… distants avec moi, nos relations ne sont plus du tout les mêmes depuis… depuis bien trop longtemps… ». Le passé refait surface, le souvenir du décès de leur père, aussi horrible et odieux qu’il était, avait touché Gabrielle. Son acte, celui du suicide, a fini par briser la famille qu’ils formaient, les deux frères ayant quitté Las Vegas, leur ville natale, l’abandonnant eux aussi à leur tour. « Mais parfois, la honte quant au fait d’avouer certaines choses pousse au silence et à la fuite. Ou si ce n’est pas la honte, la peur de la réaction de l’autre ». Gaby vient alors à trouver immédiatement le regard de Channing. Elle le comprend ce point de vue, elle le comprend parfaitement quand, à son échelle, elle est incapable d’exprimer ce qu’elle ressent pour lui. Peut-être que son cœur se serre davantage à ce moment-là alors que son regard se perd dans celui, fascinant, de Channing. Elle laisse finalement échapper un soupir alors qu’elle vient à poser sa main sur celle de l’héritier, nouant ses doigts aux siens « Et je peux le comprendre… Mais je suis leur sœur… Je suis prête à les écouter et à entendre ce qu’ils ont à me dire. Je ne vais pas chercher à les juger ou à les repousser… C’est le mensonge qui me poussera à le faire ». Parce qu’elle préférerait être au courant, plutôt qu’ils continuent à prétendre que tout va pour le mieux. « Mais je pense qu’il est important que tu obtiennes des réponses à tes questions, d’une façon ou d’une autre. Peu importe ce que tu vas trouver (…) Et je serais là, quoi que tu trouves ». Elle l’espère, veut avoir l’espoir autant, qu’elle finira par savoir la vérité de la part de ses frères, autant qu’elle espère que Chan’ sera toujours à ses côtés, le jour où cela arrivera. Parce qu’elle ignore au grand combien elle va tomber des nus le jour où ils finiront par tout lui avouer… Son emprise sur sa main se resserre davantage sur lui alors qu’elle ferme ce dossier qu’ils ont sous les yeux « Merci… » murmure-t-elle alors avant de le déposer sur la table basse afin de se remettre dans sa position initiale, appuyé contre lui, passant à nouveau son bras autour de ses épaules, alors qu’elle ramène ses genoux contre elle en pliant les jambes « Notre enfance n’a pas été des plus glorieuses… ». Un silence s’était installé, quelques instants, avant qu’elle ne vienne à le briser « Ma mère est décédé alors que je n’avais que quatre ans, elle … elle s’est suicidée. Je ne me souviens que très brièvement d’elle, pour ne pas dire pas du tout. Elle était malheureuse, a subit les coups de mon père pendant de trop nombreuses années et c’est ce qui a eu raison de son acte ». La tristesse dans sa voix se ressent, mais peut-être pas suffisamment parce que cette mère dont elle parle semble être une inconnue pour elle, bien trop petite pour s’en souvenir… « Notre père était violent. Envers elle… mais aussi envers nous. On vivait dans un appartement miteux à Las Vegas, il était avocat jusqu’à ce qu’il merde et nous amène avec lui dans sa chute. Il n’a pas épargné mes frères, Alex et Finn se sont souvent interposés pour m’éviter de subir le même sort qu’eux… » les coups, elle entend. Un frisson parcourt alors son corps alors qu’elle ramène davantage ses jambes contre elle, le regard dans le vide. « Il s’est suicidé alors que j’avais dix sept ans… Mes frères sont partis quelques jours après, me laissant seule avec ma demi-sœur dont je n’ai même plus de nouvelles désormais ». Son passif est lourd, son histoire familiale tout autant, peu glorieux, rendant compte aussi du chemin qu’elle a parcouru depuis, seule, sans l’aide de personne.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr



@Channing Walker  (Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open 4014933344 (Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open 763064237 (Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open 1949770018



Can we surrender?
We let the waters rise, we drifted to survive, i needed you to stay, but I let you drift away

@BESIDETHECROCODILE

(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open Upylpwj

(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open J5U6W8Q
(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open JL89r1l
(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open Xc1pTzg

Spoiler:


Revenir en haut Aller en bas
Channing Walker
Channing Walker
l'ironie du sacrifice
l'ironie du sacrifice
Voir le profil de l'utilisateur
(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open 7vHkInU ÂGE : trente cinq ans (26.08.1986)
SURNOM : chan en général, souvent monsieur Walker ou Walker tout court
STATUT : il lui a avoué qu'il l'aimait, ose à peine la regarder dans les yeux depuis
MÉTIER : héritier et président-directeur général du Walker Group, entreprise de renom dans le domaine de l'immobilier
LOGEMENT : de retour au 216 beachcrest road, à bayside. il ne veut plus en sortir, si ce n'est pour s'enfuir à l'étranger ou aller faire un tour sur son voilier
(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open 2upq
POSTS : 2072 POINTS : 520

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : un grave accident de moto en juin 2022 l'a plongé une semaine dans le coma, il est en rémission depuis › il est né et a toujours vécu à Brisbane, même s'il voyage beaucoup › il est gourmand, excellent cuisinier › il a un tempérament calme et diplomate › il participe depuis 2006 à des courses illégales au coeur de Brisbane, un vieux démon dont il a du mal à se débarasser › il est trilingue (anglais, français et italien) › il a un tatouage « 007 » en bas du dos, un souvenir de soirée quand il avait 22 ans › il adore le bon vin et le whisky › il a un voilier au port de la ville
RPs EN COURS :
(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open 1pfp
CHANELLE › your precious heart, can't watch it break, so i close my eyes while you walk away. can i have a second chance ? can i have another dance ? can i start another life with you ? when i wake up in a haze and i haven't slept in days, you're a thousand miles away with such a lonely heart.

#1#2#3#4#5#6#7#8#9#10#11#12#13#14#15#16#17#18#19#20#21#22#23#24#25#26

(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open Pbbq
LEXIE › and i know that you need someone to make it through. days like this i need it too, i'll take care of you. and honey, you'll take care of me too. so if you ever feel like fallin' through, yeah, i'll take care of you.

(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open Mjjh
ELIJAH › we don't talk much, not anymore. broken bottles and slammin' doors, but we still care about each other, say we care about each other. i know life took us far away, but i still dream 'bout the good old days. when we took care of each other, we were livin' for each other.

(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open Gdgu
WALKIE › we've taken different paths and traveled different roads, i know we'll always end up on the same one when we're old. if i was dying on my knees, you would be the one to rescue me. and if you were drowned at sea, i'd give you my lungs so you could breathe. i've got you, brother.

(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open G0yt
CHANNIRIS › little ghost, you're listening, unlike most you don't miss a thing. you see the truth, i walk the halls invisibly. i climb the walls, no one sees me, no one but you. oh little ghost, you see the pain, but together we can make something beautiful. so take my hand and perfectly, we fill the gaps, you and me make three. iwas meant for you, and you for me.

(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open Axz2
MERING › you gave all that sweat and blood, now you think you're gonna drown. you can't tell that you're bigger than the sea that you're sinking in, and you don't know what you got. but you got it at your fingertips. when the lights go out and leave you standing in the dark, no one ever told you this would be so hard. i know you think your fire is burning out, but I still see you shining through. you got it in you.

(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open 47tq
HARTER › insane, inside the danger gets me high. can't help myself got secrets i can't tell. i love the smell of gasoline, i light the match to taste the heat. i've always liked to play with fire. hot blood, these veins. my pleasure is their pain. i love to watch the castles burn, these golden ashes turn to dirt.


RPs EN ATTENTE :
(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open 0pkf

RPs TERMINÉS : (2020) elizabeth #1dani #1caelan #1raphaellexie #1clyde #1dani #2eddie #1

(2021) elizabeth #2dani #3elizabeth #3caelan #2dani au #4danika #1primrose #1dani #5lexie #3eddie #2victoria #1hayden #1dani #6dani #7elizabeth #4clyde #2 et lexie #2danika #2dani #9garett #1gabrielle #1gabrielle #2gabrielle au #3lexie #4gabrielle #4hunter #1james #1danika #3gabrielle #6nicky #1lexie #5adriana #1freddy #1gabrielle au #8eddie au #3gabrielle #7gala de charitégabrielle #5elizabeth #5danika #4sergio #1jezabel #1michaela #1gabrielle#12lexie #6caelan #5 et gabrielle #9ashley #1otto #1caelan #4gabrielle #10gabrielle #13

(2022) lexie #7gabrielle #11jordan #1hunter #2lawrence #1danika #5deklan #1deklan #2gaïa #2zoya #1elizabeth #6rhett #1lexie #9gabrielle #16freddy #2lexie #8 et noah #1mila #1gabrielle #14mitchell #1 et gabrielle #17iris #1gabrielle #19gabrielle #20lexie #10 et freddy #3eddie #4rhett #2gabrielle #21mila #4 et gabrielle #22elijah #1otto #2 et gabrielle #23gabrielle #24jacob #1gabrielle #25meryl #1gabrielle #18iris #2rhett #3

rps abandonnés:


AVATAR : Matthew Daddario
CRÉDITS : ethereal (avatar) anaphore (code signature) Mapartche (dessin channing) loonywaltz (userbars)
DC :  
PSEUDO : eternalia, astre
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/11/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t35209-cafe-noir-channing https://www.30yearsstillyoung.com/t35307-des-bleus-a-l-ame-channing https://www.30yearsstillyoung.com/t35936-channing-walker https://www.30yearsstillyoung.com/t35934-channing-walker

(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open Empty
Message(#) Sujet: Re: (Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open (Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open EmptyMer 3 Nov 2021 - 22:11



i can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open

Elle quitte la chaleur de ses bras et emporte un bout de son coeur sur son passage. La journée a été parfaite, forte et marquante. Gabrielle n'a pas arrêté de sourire une seule seconde depuis qu'ils se sont réveillés, focalisée quant au fait de rendre cette journée inoubliable et de le faire sourire lui. Lui, qui n'est officiellement rien de plus que son amant. Lui, devant qui elle s'autorise à laisser tomber son masque. Lui, à qui elle est sur le point de se confier sur son sombre passé. Channing la suit des yeux alors qu'elle revient vers lui, prenant la parole. « J’en suis certaine, Chan’… Je le sens, ils sont… distants avec moi, nos relations ne sont plus du tout les mêmes depuis… depuis bien trop longtemps… » Il comprend ce présentiment, cette intuition. Peut-être que les liens du sang ont leur rôle à jouer dans ces ressentis, quand lui aussi peut dire sentir lorsque quelque chose chez Lexie plus facilement qu'il ne le peut avec des fréquentations plus ordinaires. Elle revient s'installer à ses côtés, ses épaules légèrement affaissées et son sourire morose serrant un tant soit peu son coeur. Il n'a pas pour habitude de la voir ainsi, et même s'il est touché de la vulnérabilité dont elle fait preuve il ne peut s'empêcher de s'inquiéter un peu. Sa main se pose sur la cuisse de la demoiselle et il poursuit à voix haute, mentionnant la motivation à pousser au silence. Les mots à peine échappés de ses lèvres, l'avocate trouve son regard et il se tait par la suite, échangeant avec elle en silence alors qu'ils ignorent penser tous les deux à la même chose. À l'amour qu'ils se portent, à celui qu'ils ne pensent pas être réciproque et dont, par conséquent, ils se privent. « Et je peux le comprendre… Mais je suis leur sœur… Je suis prête à les écouter et à entendre ce qu’ils ont à me dire. Je ne vais pas chercher à les juger ou à les repousser… C’est le mensonge qui me poussera à le faire » Ses doigts s'entrelacent lentement aux siens, ses gestes ralentis par ses pensées. Son regard noisette tombe sur leurs mains et il se pince chastement les lèvres avant de la regarder à nouveau. « Tu devrais le leur dire si ce n'est pas déjà fait. Parfois, certaines choses ont besoin d'être dites à voix hautes pour être crues. » suggère t'il à voix basse, assez forte pour que Gabrielle l'entende toutefois. Tout comme je devrais te dire que je t'aime. « Ce n'est pas facile, je sais. » La preuve, je suis incapable de le faire dans ma situation. Ses iris dansent dans celles chocolatées de la demoiselle et il esquisse un sourire timide pour mettre fin à sa courte prise de parole. Certaines choses paraissent simples, d'une façon si déconcertante que cela les rend compliquées.

Gaby se redresse pour reposer le dossier concernant ses frères sur la petite table les séparant de la télévision, se réinstallant contre lui par la suite. Ses bras s'ouvrent à nouveau pour accueillir la jolie brune et il inspire doucement son parfum alors qu'ils se blottissent l'un contre l'autre, retrouvant leurs aises. Retrouvant ce confort dans lequel ils se sentent si bien, celui dont ils ne peuvent plus se passer malgré tous leurs efforts pour se persuader du contraire. Elle le remercie et il embrasse ses cheveux, dans lesquels sa main libre se fraye un chemin pour s'y perdre. « Notre enfance n’a pas été des plus glorieuses… » Il baisse son regard sur elle, avant d'attirer un plaid sur eux et de les couvrir. De la couvrir elle surtout, mais la couverture est bien assez grande pour eux deux. Ses caresses dans ses boucles sombres l'encouragent à poursuivre, dans une proposition silencieuse. Elle ne lui doit rien, elle n'est pas obligée de lui parler, elle le sait et il n'éprouve pas le besoin de le répéter. Pas quand cela pourrait être mal interprété alors qu'il s'agit d'une des choses qui lui tient à coeur : en savoir plus sur elle. Sur cette femme qu'il admire, celle dont il est tombé amoureux. Celle à qui il ne soupçonne pas un passé aussi lourd que celui qu'elle est sur le point de lui révéler. « Ma mère est décédé alors que je n’avais que quatre ans, elle … elle s’est suicidée. Je ne me souviens que très brièvement d’elle, pour ne pas dire pas du tout. Elle était malheureuse, a subit les coups de mon père pendant de trop nombreuses années et c’est ce qui a eu raison de son acte » Les mots fendent l'air et son coeur se serre alors qu'il garde le silence. Elle n'a pour ainsi dire pas connu de figure maternelle, et s'est donc retrouvée seule avec un père violent et ses deux frères. La tristesse de sa voix lui fait poser un regard tendre et farouchement protecteur sur elle, alors qu'elle poursuit. « Notre père était violent. Envers elle… mais aussi envers nous. On vivait dans un appartement miteux à Las Vegas, il était avocat jusqu’à ce qu’il merde et nous amène avec lui dans sa chute. Il n’a pas épargné mes frères, Alex et Finn se sont souvent interposés pour m’éviter de subir le même sort qu’eux… » Les mots lui font l'effet d'un coup de poignard. La simple pensée qu'un homme, le fait qu'il soit son père ne faisant qu'aggraver son cas, ait pu un jour lever la main sur elle le fait se tendre. Ses muscles se contractent même s'il demeure immobile, regardant la demoiselle qui parle de son enfance et surtout de son père avec une peine telle qu'aucun mot ne lui vient sur le coup. Channing a toujours adoré son père, en a toujours été proche et a au contraire toujours eu un rapport assez particulier avec sa mère. Voir Gabrielle parler du sien avec ce ton de voix lui procure des frissons désagréables, et il se met à songer aux séquelles que les coups d'un homme ont dû provoquer sur sa personne. Les traumatismes qui ont dû la suivre en grandissant, ceux qui doivent toujours la poursuivre aujourd'hui. « Il s’est suicidé alors que j’avais dix sept ans… Mes frères sont partis quelques jours après, me laissant seule avec ma demi-sœur dont je n’ai même plus de nouvelles désormais » Il la regarde sans trouver son regard, ces nouveaux aveux portant quelques coups supplémentaires à son coeur. « Je suis désolé Gaby... » souffle t'il, pour l'une des rares fois de sa vie à court de mots. Il enroule un peu davantage ses bras autour d'elle, tâche d'être au plus proche alors qu'ils sont déjà étroitement enlacés. Ses bras viennent replacer légèrement la brunette, l'installant un peu plus en position allongée sur lui afin qu'il puisse croiser son regard et surtout la câliner plus confortablement. « Je- Je suis désolé pour tout. » Pour tout ce que tu as dû vivre, souvent seule, pour tous les chagrins que tu as dû surmonter sans l'aide de personne. Il caresse toujours ses cheveux, son regard voilé par la tristesse de ces confessions se voilant un peu davantage. « Tu as pris une belle revanche sur la vie en parvenant à exceller de la sorte dans tout ce que tu entreprends. Tu peux être fière de toi, Gab. » murmure t'il. Cela vaut pour sa carrière d'avocate, mais également pour la femme qu'elle est. Celle qui dégage de l'assurance, du charisme et de l'ambition. Celle qui fait trembler dans les cours et tourner les regards dans la rue. Celle que l'on peut choisir de craindre ou d'admirer.

Inévitablement, les secrets de la brune le plongent lui aussi dans ses tourments. Ils ont tout deux une vie de façade ayant de quoi faire des envieux, des jaloux et parler les mauvaises langues. Pourtant, le passé du Walker n'est pas plus glorieux, même s'il se considère plus chanceux que Gabrielle. « Tant qu'on y est... J'ai moi aussi quelques secrets que tu mérites de connaître. » Je t'aime. Son regard, qui avait retrouvé le sien, le fuit à son tour alors qu'il inspire posément. « Mon père aussi est mort, quand j'avais vingt ans. Un cancer des poumons, lui et ma mère nous l'avaient caché à Lexie, Elijah et moi... » Le simple fait de mentionner son père et son grand frère dans une même phrase lui serre bien plus le coeur qu'il ne s'y est préparé. « J'ai toujours été plus proche de lui que de ma mère. C'était un homme bien, au grand coeur... Je n'ai pas pu lui dire aurevoir, pas plus que Lex. » ou Elijah, mais lui était déjà parti bien avant leur paternel. Sa voix s'attriste un peu davantage au fil de ses mots, se fait plus transparente alors qu'il poursuit toujours sans la regarder. « À sa mort, Lexie était sur le point de sombrer. Elijah lui avait déjà redisparu, Mary elle brillait déjà avec ses yeux larmoyants sous les projecteurs. Je ne pouvais pas laisser ma petite soeur se ruiner, et j'étais le seul à pouvoir l'empêcher de s'effriter... » Il déglutit, marque une pause. « Alors je me suis mis de côté pour être là pour elle, mais un soir j'ai sombré à sa place. » Nouvelle pause, plus longue. Il ferme les yeux un instant, ses caresses dans les cheveux de la demoiselle qui avaient persisté jusque lors s'arrêtant lentement malgré lui. « J'ai pris part à des courses de voitures. Des courses illégales, sauvages qui s'organisent dans Brisbane à la nuit tombée. J'ai commencé par regarder, puis j'y ai participé. Occasionnellement, puis plus souvent... Sans plus jamais arrêter ensuite. » Il se risque finalement à la regarder à nouveau, à contrecœur alors que le sourire qu'il esquisse est pathétique. « J'ai l'air plus parfait que toi sur le papier, mais crois moi tu es la personne la plus forte que je connaisse Gabrielle. »
rainmaker


 
     harsh words

soft hands     
ANAPHORE

(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open 5n8cnjvx

(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open 7ens88hz (Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open D93hxuty
(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open 133089928:
Revenir en haut Aller en bas
Gabrielle Strange
Gabrielle Strange
la pente glissante
la pente glissante
Voir le profil de l'utilisateur
(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open 7vHkInU ÂGE : 37 ans (30.07.1985)
SURNOM : Ses proches la surnomme Gaby ou Gab'. Un certain Walker l'appelait, fut un temps, Miss California.
STATUT : Elle lui a dit les mots en retour mais leur relation semble encore fragilisée par leurs blessures du passé.
MÉTIER : Avocate pénaliste, travaille pour le cabinet Sherman & Mancini
LOGEMENT : #521 wellington street, bayside.
(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open Fl6y
POSTS : 922 POINTS : 1220

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Née à Las Vegas ☽ Etudes à LA pour devenir avocate où elle s'est établie ensuite ☽ Départ pour l'Australie sans en avoir le choix en août 2020 ☽ Végétarienne ☽ Amoureuse de la nature, sa bouffée d'oxygène étant les randonnées ☽ Aime le vin ☽ Suit les tendances en matière de mode ☽ Photographe à ses heures perdues, une passion qu'elle a depuis petite.
RPs EN COURS : (Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open Giphy
CHANELLE ☽ I don't want to know who we are without each other, it's just too hard, i don't want to leave here without you, i don't want to lose part of me, will I recover? that broken piece, let it go and unleash all the feelings. Did we ever see it coming? Will we ever let it go? We are buried in broken dreams, we are knee-deep without a plea ,i don't want to know what it's like to live without you, don't want to know the other side of a world without you

#1#2#3#4#5#6#7#8#9#10#11#12#13#14#15#16#17#18#19#20#21#22#23#24#25#26

(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open Giphy
STRANGE FAMILY ☽ Everything will change, nothin' stays the same and nobody here's perfect, oh but everyone's to blame, all that you rely on and all that you can save will leave you in the morning and find you in the day.

(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open Giphy
JOSHUELLE ☽ Throughout life you will meet one person who is like no other. You could talk to this person for hours and never get bored, you could tell this person things and they will never judge you. This person is your soulmate, your best friend. Don’t ever let them go.

(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open Giphy-downsized-large
STRANCKIE ☽ u.c.

(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open Giphy
EBBY ☽ So no one told you life was gonna be this way, your job's a joke, you're broke, your love life's DOA, it's like you're always stuck in second gear, when it hasn't been your day, your week, your month, or even your year, but I'll be there for you

12/08 (oopsie)

Stranckie #3Isaac #1River #1Cade #2Abel #1Rhett #1Lexie #1Ebby #3Elijah #1Anouch #1 Merielle #2 Otto #1 Chanelle #26


RPs EN ATTENTE : Jackson #3 ☽ Seth #1 ☽ Evelyn #1


RPs TERMINÉS : FB Chanelle #1 (juil.2018) ☽ Chanelle#2 (oct. 2018) ☽ Chanelle #5 (août 2018) ☽ Chanelle #7 (août 2018) ☽ Chanelle #10 (juin 2017) ☽ Chanelle #11 (mars 2018) ☽ ☽ Chanelle #18 (sept. 2018).

2020 Jackson #1 (juillet) ☽ Daby #1 (sept) ☽

2021 Alec #1 (fév.) ☽ Lou #1 (mars) ☽ fête des voisins 1 (avril) ☽ fête des voisins 2 Daby #2 (mai) ☽ Stranckie #2 (mai) ☽ Mitch #1 (mai) ☽ Stranckie #1 (juin) ☽ Ebby #1 (juin) ☽ Chanelle #4 (juillet) ☽ Raelyn #1 (juillet) ☽ Chanelle #6 (juillet) ☽ Strange #1 (juillet) ☽ Chanelle #9 (août) ☽ Ebby #2 (sept) ☽ Cade #1 (nov) ☽ Mitch #2 (déc) ☽ Chanelle #12 (déc) ☽ Chanelle #13 (dec) ☽

2022 Chanelle #14 (janv.) ☽ Chanelle #16 (fév) ☽ Chanelle #17 + Mitch (mars) ☽ Merielle #1 (mars) ☽ Chanelle #20 (fin mars) ☽
Jackson #2 (avril) ☽ ☽ Chanelle #21 (mai) ☽ Chanelle #22 + Mila (juin) ☽ Chanelle #23 + Otto (juin) ☽ Chanelle #24 (juin)☽ ☽ #Chanelle 25 (juil.)

UA Chanelle #3Chanelle #8Chanelle #15 ☽ ☽ Chanelle #19
AVATAR : Crystal Reed
CRÉDITS : @harleystuff(avatars), @loonywaltz (ub)
DC : Stacey, la naïve, Zoya, l'irresponsable et Iris, celle qui se voile la face
Femme (elle)
INSCRIT LE : 18/04/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t38177-tough-girl-whose-soul-ashes-gabrielle-strange https://www.30yearsstillyoung.com/t38200-gabrielle-strange-time-has-come-as-we-all-go-down https://www.30yearsstillyoung.com/t38219-gabrielle-strange https://www.30yearsstillyoung.com/t43843-gabrielle-strange

(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open Empty
Message(#) Sujet: Re: (Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open (Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open EmptySam 6 Nov 2021 - 22:36




I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open


Los Angeles, 26 août 2018.Gabrielle se sent en confiance dans ses bras. Elle a la certitude qu’il est cette personne à qui elle peut tout dire, qu’il sera toujours là pour l’écouter et pour la comprendre. Il y a une confiance aveugle en l’un et en l’autre, excepté sur les sentiments réciproques qu’ils gardent stupidement pour eux. Un gâchis, c’est certain, quand on voit cette complicité qui les lie, quand on peut voir les gestes tendres et les regards qu’ils s’échangent. « Tu devrais le leur dire si ce n’est pas déjà fait. Parfois, certaines choses ont besoin d’être dites à voix haute pour être crues ». Le regard de Gaby retrouve à nouveau celui de Channing, dans un silence, un de plus, alors qu’elle acquiesce, avec un certain regret qui se dessine dans son regard, sans qu’on sache réellement s’il concerne celui lié à ses frères ou celui lié à son incapacité de dire tout haut ce qu’elle ressent à Chan’… « Ce n’est pas facile, je sais ». Et si elle a acquiescé quelques secondes plus tôt, désormais, sa tête pivote doucement de gauche à droite. « Je n’aurai d’autres choix que de le faire… tôt ou tard ». Pour cela, il faudrait qu’elle se rende à Brisbane, cette ville dans laquelle ils ont élu domicile. L’idée lui a effleuré l’esprit des milliers de fois, mais jamais elle n’a sauté le pas. Surtout après la découverte de ce dossier, l’impatience l’animant à faire les cents pas dans sa villa, au point d’être incapable de trouver le sommeil, la contraignant à de nombreuses nuits blanches, la présence de Channing étant la seule chose qui parvienne à l’apaiser dans sa tourmente. C’est pour cela qu’elle décide de partager tout ce soir avec lui, elle en ressent le besoin, d’autant plus quand il s’agit de lui expliquer davantage son sombre passé…

Gabrielle reprend place dans ses bras, certainement pour trouver le courage de parler, peut-être aussi pour ne pas devoir confronter directement son regard quand les confessions sont lourdes à évoquer. L’évocation de son passé lui est douloureux et les caresses de Channing dans ses cheveux, tout comme cette attention particulière qu’il a de la recouvrir de ce plaid, l’aide à trouver le courage de poursuivre son récit. Il est lourd le passé de l’avocate, loin d’être glorieux, loin d’être pimpant comme cette vie qu’elle mène désormais où elle peut tout s’autoriser, où malgré la solitude qu’elle peut ressentir à certains moments vis-à-vis de cette famille désormais inexistante, elle se sent heureuse. D’autant plus aujourd’hui, aux côtés de Channing. Elle ne flanche pas durant son récit, même si sa gorge tend à se serrer quelques peu sur la fin de celui-ci, et peut-être davantage quand il a ses quelques mots pour elle « Je suis désolé Gaby… ». L’étreinte de Channing se resserre davantage sur elle, alors qu’il la positionne de sorte à ce que leur regard, cette fois, se retrouve « Je- Je suis désolé pour tout ». Elle acquiesce d’un signe de tête à peine visible alors que son regard se baisse quelques instants, sentant ses yeux s’humidifier. Elle tente de retenir cette émotion rare, qu’elle conserve bien trop souvent pour elle, alors que celui qu’elle qualifie comme étant son amant, poursuit « Tu as pris une belle revanche sur la vie en parvenant à exceller de la sorte dans tout ce que tu entreprends. Tu peux être fière de toi, Gab ». Elle en est consciente et entendre les mots sortir de la bouche de Channing la touchent, au point qu’une larme s’échappe et roule lentement le long de sa joue. « Merci Chan’… » sort-t-elle difficilement « Ce passé est ce qui m’a donné malgré tout la force de me battre. Cet … » elle marque une pause, utilisant ce mot pour la première fois à voix haute, alors qu’elle l’a toujours pensé tout bas « … cet abandon de mes frères aussi… Je voulais leur prouver que je pouvais m’en sortir sans eux… ». Et elle sait qu’elle a réussi, c’est ce qu’elle a toujours voulu, redorer le blason de la famille Strange et sa détermination a fini par payer. « Mais, au fond de moi… j’aurai aimé qu’on reste soudé tous les trois… Ils me manquent, Chan’… Notre complicité, celle que nous avons toujours eux enfant et adolescent… Tout ça me manque… malgré tout ». Malgré cette force qu’elle a de dépendre de personne, de s’en être sorti seule. Son regard se baisse à nouveau, d’autres larmes s’échappant, qu’elle tente de dissimuler en les rattrapant d’un revers de main.

Et si elle pensait jusque-là que les confessions s’arrêteraient aux siennes ce soir, elle se rend compte qu’elle n’est pas la seule à avoir des blessures profondes, encore ouvertes, et dont elle ressent le besoin de parler… « Tant qu’on y est… J’ai moi aussi quelques secrets que tu mérites de connaitre ». Gabrielle se pivote alors, tout en restant proche de lui, entre ses jambes, pour pouvoir mieux l’écouter et le regarder « Mon père aussi est mort, quand j’avais vingt ans. Un cancer des poumons, lui et ma mère nous l’avaient caché à Lexie, Elijah et moi… ». Son regard s’attriste d’autant plus, alors que sa main vient à trouver la sienne, entrelaçant ses doigts aux siens sans le quitter des yeux « J’ai toujours été plus proche de lui que de ma mère. C’était un homme bien, au grand cœur… Je n’ai pas pu lui dire aurevoir, pas plus que Lex ».  Gabrielle prend conscience qu’ils n’avaient pas du tout le même rapport avec leur père tous les deux et comprend que la disparition du sien a été bien plus douloureuse que pour elle quand le sien s’est ôté la vie. Sa main libre vient à trouver sa joue, délicatement, qu’elle caresse avec son pouce « Je suis désolé, Channing… ». C’est à elle de l’être cette fois-ci, les mots prononcés dans un murmure comme pour ne pas l’interrompre dans sa confession. « A sa mort, Lexie était sur le point de sombrer. Elijah lui avait déjà redisparu, Mary elle brillait déjà avec ses yeux larmoyants sous les projecteurs. Je ne pouvais pas laisser ma petite sœur se ruiner, et j’étais le seul à pouvoir l’empêcher de s’effriter… »  Gabrielle reconnait la tristesse dans sa voix alors qu’elle laisse retomber doucement sa main qui, jusqu’alors lui caresser sa joue, sentant que le regard de Channing lui échappe « Alors je me suis mis de côté pour être là pour elle, mais un soir j’ai sombré à sa place ». Evidemment, cette dernière phrase éveille la curiosité de la jeune femme, qui a envie d’en savoir plus mais ne le poussera pas à en parler s’il ne s’en sent pas le courage de le faire. Elle l’observe, un silence s’installant alors qu’elle remarque qu’il ferme les yeux, n’osant pas faire un geste pour ne pas le brusquer « J’ai pris part à des courses de voitures. Des courses illégales, sauvages qui s’organisent dans Brisbane à la nuit tombée. J’ai commencé par regarder, puis j’y ai participé. Occasionnellement, puis plus souvent… sans plus jamais arrêter ensuite ». Gabrielle reste figée, comprenant alors qu’il participe toujours à ses courses, et surtout, qu’il se met en danger à chaque fois qu’il s’y risque. Mais elle comprend aussi sa motivation, le besoin d’évacuer cette pression désormais bien trop importante sur ses épaules « J’ai l’air plus parfait que toi sur le papier, mais crois-moi tu es la personne la plus forte que je connaisse Gabrielle ». « Ne dis pas ça, Channing… » répond-t-elle immédiatement, reprenant enfin la parole après un long moment de silence. « Tu es fort aussi. Bien plus que tu ne peux le voir. Le fait que tu te sois mis de côté pour venir en aide à ta sœur prouve à quel point tu es quelqu’un de généreux et altruiste ». Sa main vient à retrouver sa joue alors qu’elle s’approche un peu plus de lui « Tu es quelqu’un d’exceptionnel, Channing… ». Elle le pense sincèrement, cette sincérité se ressentant dans le ton qu’elle emprunte et cette manière particulière qu’elle a de le regarder « Quant à ses courses… je comprends » laisse-t-elle échapper, terminant sa phrase dans un murmure. Sa main délaisse sa joue et si elle maintient le regard de Channing, l’inquiétude peut toutefois se lire dans le sien « Tu… tu en fais ici aussi ? ». Ils ne sont pas constamment ensemble, pas tous les soirs, pas toutes les nuits, et elle craint que ce soit le cas. Mais elle n’est pas là pour le juger sur ses choix, bien qu’elle préférerait le savoir loin de tout ça. Comme pour ne pas trahir davantage sa crainte, elle vient alors à passer ses bras autour de sa nuque, se mettant à genoux entre ses jambes pour l’étreindre doucement « Promets-moi juste d’être prudent… » susurre-t-elle alors, suffisamment pour qu’il puisse l’entendre, sans pour autant vouloir montrer cette vulnérabilité qu’il la touche bien trop le concernant. Elle resserre davantage son étreinte alors, laissant un court silence s’instaurer.

code by EXORDIUM. | imgs by tumblr



@Channing Walker  (Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open 4014933344 (Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open 763064237 (Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open 1949770018



Can we surrender?
We let the waters rise, we drifted to survive, i needed you to stay, but I let you drift away

@BESIDETHECROCODILE

(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open Upylpwj

(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open J5U6W8Q
(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open JL89r1l
(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open Xc1pTzg

Spoiler:


Revenir en haut Aller en bas
Channing Walker
Channing Walker
l'ironie du sacrifice
l'ironie du sacrifice
Voir le profil de l'utilisateur
(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open 7vHkInU ÂGE : trente cinq ans (26.08.1986)
SURNOM : chan en général, souvent monsieur Walker ou Walker tout court
STATUT : il lui a avoué qu'il l'aimait, ose à peine la regarder dans les yeux depuis
MÉTIER : héritier et président-directeur général du Walker Group, entreprise de renom dans le domaine de l'immobilier
LOGEMENT : de retour au 216 beachcrest road, à bayside. il ne veut plus en sortir, si ce n'est pour s'enfuir à l'étranger ou aller faire un tour sur son voilier
(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open 2upq
POSTS : 2072 POINTS : 520

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : un grave accident de moto en juin 2022 l'a plongé une semaine dans le coma, il est en rémission depuis › il est né et a toujours vécu à Brisbane, même s'il voyage beaucoup › il est gourmand, excellent cuisinier › il a un tempérament calme et diplomate › il participe depuis 2006 à des courses illégales au coeur de Brisbane, un vieux démon dont il a du mal à se débarasser › il est trilingue (anglais, français et italien) › il a un tatouage « 007 » en bas du dos, un souvenir de soirée quand il avait 22 ans › il adore le bon vin et le whisky › il a un voilier au port de la ville
RPs EN COURS :
(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open 1pfp
CHANELLE › your precious heart, can't watch it break, so i close my eyes while you walk away. can i have a second chance ? can i have another dance ? can i start another life with you ? when i wake up in a haze and i haven't slept in days, you're a thousand miles away with such a lonely heart.

#1#2#3#4#5#6#7#8#9#10#11#12#13#14#15#16#17#18#19#20#21#22#23#24#25#26

(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open Pbbq
LEXIE › and i know that you need someone to make it through. days like this i need it too, i'll take care of you. and honey, you'll take care of me too. so if you ever feel like fallin' through, yeah, i'll take care of you.

(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open Mjjh
ELIJAH › we don't talk much, not anymore. broken bottles and slammin' doors, but we still care about each other, say we care about each other. i know life took us far away, but i still dream 'bout the good old days. when we took care of each other, we were livin' for each other.

(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open Gdgu
WALKIE › we've taken different paths and traveled different roads, i know we'll always end up on the same one when we're old. if i was dying on my knees, you would be the one to rescue me. and if you were drowned at sea, i'd give you my lungs so you could breathe. i've got you, brother.

(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open G0yt
CHANNIRIS › little ghost, you're listening, unlike most you don't miss a thing. you see the truth, i walk the halls invisibly. i climb the walls, no one sees me, no one but you. oh little ghost, you see the pain, but together we can make something beautiful. so take my hand and perfectly, we fill the gaps, you and me make three. iwas meant for you, and you for me.

(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open Axz2
MERING › you gave all that sweat and blood, now you think you're gonna drown. you can't tell that you're bigger than the sea that you're sinking in, and you don't know what you got. but you got it at your fingertips. when the lights go out and leave you standing in the dark, no one ever told you this would be so hard. i know you think your fire is burning out, but I still see you shining through. you got it in you.

(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open 47tq
HARTER › insane, inside the danger gets me high. can't help myself got secrets i can't tell. i love the smell of gasoline, i light the match to taste the heat. i've always liked to play with fire. hot blood, these veins. my pleasure is their pain. i love to watch the castles burn, these golden ashes turn to dirt.


RPs EN ATTENTE :
(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open 0pkf

RPs TERMINÉS : (2020) elizabeth #1dani #1caelan #1raphaellexie #1clyde #1dani #2eddie #1

(2021) elizabeth #2dani #3elizabeth #3caelan #2dani au #4danika #1primrose #1dani #5lexie #3eddie #2victoria #1hayden #1dani #6dani #7elizabeth #4clyde #2 et lexie #2danika #2dani #9garett #1gabrielle #1gabrielle #2gabrielle au #3lexie #4gabrielle #4hunter #1james #1danika #3gabrielle #6nicky #1lexie #5adriana #1freddy #1gabrielle au #8eddie au #3gabrielle #7gala de charitégabrielle #5elizabeth #5danika #4sergio #1jezabel #1michaela #1gabrielle#12lexie #6caelan #5 et gabrielle #9ashley #1otto #1caelan #4gabrielle #10gabrielle #13

(2022) lexie #7gabrielle #11jordan #1hunter #2lawrence #1danika #5deklan #1deklan #2gaïa #2zoya #1elizabeth #6rhett #1lexie #9gabrielle #16freddy #2lexie #8 et noah #1mila #1gabrielle #14mitchell #1 et gabrielle #17iris #1gabrielle #19gabrielle #20lexie #10 et freddy #3eddie #4rhett #2gabrielle #21mila #4 et gabrielle #22elijah #1otto #2 et gabrielle #23gabrielle #24jacob #1gabrielle #25meryl #1gabrielle #18iris #2rhett #3

rps abandonnés:


AVATAR : Matthew Daddario
CRÉDITS : ethereal (avatar) anaphore (code signature) Mapartche (dessin channing) loonywaltz (userbars)
DC :  
PSEUDO : eternalia, astre
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/11/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t35209-cafe-noir-channing https://www.30yearsstillyoung.com/t35307-des-bleus-a-l-ame-channing https://www.30yearsstillyoung.com/t35936-channing-walker https://www.30yearsstillyoung.com/t35934-channing-walker

(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open Empty
Message(#) Sujet: Re: (Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open (Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open EmptyLun 8 Nov 2021 - 23:02



i can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open

En se réveillant ce matin, Channing était loin d'imaginer ce qui l'attendait. Il était loin d'imaginer revoir Caelan, passer cette journée de rêve aux côtés de deux personnes auxquelles il tient tant, et plus surprenant encore il était loin d'imaginer qu'elle se terminerait de cette façon. Les deux amants sont blottis sous ce plaid assez grand pour eux deux, se câlinant l'un l'autre, se réconfortant d'une certaine manière en partageant leurs secrets. L'héritier écoute d'une oreille attentive les mots de l'avocate, guette avec tendresse son regard qui se voile parfois, caresse ses cheveux avec douceur et embrasse distraitement sa tempe lorsqu'elle marque des pauses. Il est là pour elle, aimerait l'être pour toujours quand elle le comble comme personne n'y est jamais arrivé avant elle. Les tourments de la brune l'affectent personnellement, et il aimerait que son parcours ait été plus facile. Il aurait voulu qu'elle échappe à toutes ses peines, à tous ses chagrins et ses pleurs. Une personne aussi belle et bienveillante qu'elle ne mérite pas d'être malmené ainsi au grès des tempêtes et des courants, et s'il a toutefois conscience que toutes ces épreuves ont contribué à la rendre plus forte, il aurait pour autant préféré qu'elle y échappe. Car Channing est le premier à avoir un point de vue personnel sur la chose. Les épreuves de la vie rendent plus fort mais ne demeurent pas impayées pour autant, et bien souvent l'aspect extérieur s'embellit au détriment de la sensibilité intérieure. Lui-même sait que les coups bas de la vie ont forgé l'homme solide qu'il est devenu, celui sur qui on peut s'appuyer et à qui on peut parler, pourtant il sait également que derrière ses murs se cachent une part de lui terriblement sensible. fragile. Une part de lui qu'il n'ose pas montrer, de peur qu'on la lui abîme, et en croisant le regard triste de Gabrielle il a l'impression d'y voir son reflet. « Merci Chan’… » Son sourire s'étire chastement, sa main venant se poser sur sa joue comme pour la soutenir. Comme pour l'aider à porter le poids de sa douleur et de son passé. « Ce passé est ce qui m’a donné malgré tout la force de me battre. Cet … » Les mots s'échappent difficilement de ses lèvres, et son coeur se serre malgré lui. Il ne l'interrompt pas pour autant, au contraire, l'encourageant du mieux qu'il le peut à continuer sur sa lancée. À s'ôter, ne serait-ce un minimum, du poids qu'elle porte courageusement. « … cet abandon de mes frères aussi… Je voulais leur prouver que je pouvais m’en sortir sans eux… » Leurs similitudes le frappent et il presse un nouveau baiser sur sa tempe alors que ses doigts viennent cueillir les premières larmes qui roulent sur ses joues. Gabrielle est forte et intelligente, débrouillarde et inarrêtable, assez pour s'en sortir seule. Elle l'est mais a eu besoin de le prouver car ses frères en doutaient, et la déduction l'affecte. Elle l'affecte plus qu'elle ne devrait, plus qu'un secret d'amant à amant ne le devrait. « Mais, au fond de moi… j’aurai aimé qu’on reste soudé tous les trois… Ils me manquent, Chan’… Notre complicité, celle que nous avons toujours eux enfant et adolescent… Tout ça me manque… malgré tout » Il n'ose l'interrompre, de peur de lui ôter sans le vouloir le courage qu'elle a de parler de tout cela. Il se reconnait dans ses mots et dans ce regret. Toujours en la gardant contre lui, il sèche une à une les larmes irrégulières qui dévalent ses joues, et lorsque son regard flanche il fait basculer sa tête sur son épaule et la berce un moment sans briser le silence tout de suite. « Tu as le droit d'être nostalgique... tes frères et la relation que vous entreteniez a le droit de te manquer, et cela ne te rend pas moins forte. Bien au contraire. » À ses yeux, la force ne réside pas dans la capacité à tout garder pour soi et à ne pas parler. À l'inverse, la force se trouve là où la vulnérabilité est, et en lui parlant ainsi à coeur ouvert, Gabrielle est bien plus courageuse qu'elle ne l'imagine. Channing la garde dans ses bras sans bouger, ferme les yeux un instant en plissant ses paupières alors qu'il la serre doucement. Il veut chérir cette femme, elle et aucune autre. et pourtant, il va la perdre.

C'est sûrement le fait qu'elle ait osé se confier à lui qui lui fait franchir le pas à son tour. Pas qu'il se sente redevable ou qu'il culpabilise de lui cacher une part de lui, mais parce-que son courage l'inspire et qu'il juge le moment idéal. Qui plus est, il tient à ce que Gabrielle sache qu'il lui fait confiance, au moins autant qu'elle. C'est par conséquent ses propres démons auxquels il fait face à son tour, se plongeant dans ses souvenirs et accédant aux parties sous scellées de son coeur. Son regard se met à baigner dans le vide et il laisse les mots s'échapper de ses lèvres de la façon la plus spontanée et transparente qui soit. La tristesse, l'amertume, les regrets... tout se mélange dans l'intonation de sa voix et pourtant il ne cherche pas à masquer quoique ce soit. « Je suis désolée, Channing… » Elle caresse sa joue et le contact le ramène un tant soit peu à la réalité. Il bat lentement des paupières en s'accrochant à sa présence, reprend la parole par la suite. Il aborde le sujet des courses après celui du décès de son père, et il mentirait en prétendant que la honte ne s'immisce pas dans sa voix. Celle de prendre des risques inutiles, de se mettre en danger, de ne pas parvenir à arrêter ces folies nocturnes. Sa main quitte sa joue et il se fait violence pour poursuivre, n'osant plus la regarder. C'est seulement lorsqu'il marque un point final à son récit qu'il sent à nouveau ses doigts venir à la rencontre de la repousse de sa barbe, venant onduler jusqu'à sa mâchoire. « Ne dis pas ça, Channing… » Il baisse un peu davantage le regard, mais est forcé de retrouver le sien lorsqu'elle lui tourne doucement la tête en s'approchant de lui. « Tu es fort aussi. Bien plus que tu ne peux le voir. Le fait que tu te sois mis de côté pour venir en aide à ta sœur prouve à quel point tu es quelqu’un de généreux et altruiste » Il hésite à poser son front sur le sien, se retient alors qu'il comprend que d'autres mots montent dans sa gorge. Tu es fort, généreux et altruiste. Ses paroles résonnent dans ses pensées. « Tu es quelqu’un d’exceptionnel, Channing… » À cet aveu, son coeur se réchauffe et il pose délicatement son front contre le sien, cédant. Son souffle vient caresser ses lèvres, son parfum l'enveloppe un peu davantage et il se raccroche à ce moment comme si Gabrielle était sa bouée de sauvetage. Elle l'est, plus qu'il ne l'imagine. « Gaby... » souffle t'il dans un murmure, incapable de la résoudre à ne pas en dire plus quand il reconnait à son ton sincère qu'elle pense les mots qu'elle lui souffle. Il se recule un instant, plongeant son regard étrangement brillant dans le sien et c'est sur son front que ses lèvres viennent presser un baiser. Le geste a une symbolique particulière, surtout quand on sait qu'il s'est toujours contenté de la bisouter sur les tempes jusque lors. N'importe lequel des « merci » prononcé à voix haute serait insuffisant, le « je t'aime » est toujours retenu par une force invisible et il se retrouve à parcourir une énième fois son regard comme si elle pouvait y lire ces quelques lettres. « Quant à ses courses… je comprends » Sa main abandonne sa joue et il déglutit silencieusement, battant lentement des cils comme pour la remercier. encore. « Tu… tu en fais ici aussi ? » Il aurait aimé lui dire non. Il aurait aimé lui dire parvenir à s'en passer, mais cela n'est pas le cas. L'inquiétude qu'il lit dans ses yeux fait lentement s'affaisser ses sourcils, et il hoche légèrement la tête. « Oui... peu, moins qu'à Brisbane... mais oui. » Ils passent les trois quarts de leurs soirées ensemble. Mais pour le quart restant, une petite partie est consacrée à du travail et l'autre à sa sportive. Les routes, l'ambiance et les enjeux sont différents ici à Los Angeles, pourtant son coeur s'apaise après ces virées sauvages. Il s'apprête à entrouvrir les lèvres lorsque la brune vient passer ses bras dans sa nuque, et les mots s'évanouissent sur sa langue alors qu'ils sont à nouveau plus proches. « Promets-moi juste d’être prudent… » Elle murmure et lui vient embrasser la commissure de ses lèvres. Ses mains, à présent posées sur sa taille, la rapprochent un peu davantage et il acquiesce. « Je t'en fais la promesse. » souffle t'il sur le même ton de voix, avant de doucement dégager les mèches de la demoiselle qui retombent d'une manière envahissante sur son visage. « Je suis prudent, c'est promis. » Il l'est, autant qu'il peut l'être en s'adonnant à ce genre d'activités. Ses doigts caressent sa peau et un sourire timide cherche à la rassurer.

Lentement, un nouveau silence s'installe et ils se rallongent doucement, leurs câlins et caresses reprenant mollement alors que Channing s'est remis à faire courir ses doigts dans ses cheveux. « et si on allait dans ta chambre ? » souffle t'il à voix basse, alors que la fatigue gagne du terrain et que leurs confessions les ont épuisé plus qu'ils ne le pensaient. Après que la brune ait acquiescé, l'héritier se redresse et se défait du plaid afin de le laisser sur elle. Il l'empêche de se lever en posant sa main sur son épaule, avant de s'étirer un instant et de venir la porter, l'enveloppant dans la couverture douillette et la calant contre lui. Aucun mot ne s'échappe de ses lèvres, et c'est un brin ensommeillé qu'il la porte dans la chambre comme il l'a déjà fait par le passé à plusieurs reprises. Délicatement, il dépose la brune sur le lit en l'y asseyant et fait glisser le plaid de ses épaules. « Laisse toi faire. » souffle t'il alors qu'il n'attend pas vraiment de réponse pour se pencher vers elle, glisser ses mains dans son dos et dézipper sa robe. Il se redresse et l'aide à la retirer, la posant par la suite sur le dossier d'une chaise et s'éloignant vers l'armoire de la demoiselle pour en sortir un t-shirt ample qu'elle a l'habitude de mettre pour dormir. Il lui tend, contourne le lit pour rejoindre son côté et se déshabille à son tour. Ils se glissent par la suite tous les deux sous les draps, et le brun ouvre les bras pour l'inviter à s'y blottir. « Viens par là Gab. » murmure t'il avant d'enrouler ses bras autour d'elle.
rainmaker


 
     harsh words

soft hands     
ANAPHORE

(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open 5n8cnjvx

(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open 7ens88hz (Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open D93hxuty
(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open 133089928:
Revenir en haut Aller en bas
Gabrielle Strange
Gabrielle Strange
la pente glissante
la pente glissante
Voir le profil de l'utilisateur
(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open 7vHkInU ÂGE : 37 ans (30.07.1985)
SURNOM : Ses proches la surnomme Gaby ou Gab'. Un certain Walker l'appelait, fut un temps, Miss California.
STATUT : Elle lui a dit les mots en retour mais leur relation semble encore fragilisée par leurs blessures du passé.
MÉTIER : Avocate pénaliste, travaille pour le cabinet Sherman & Mancini
LOGEMENT : #521 wellington street, bayside.
(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open Fl6y
POSTS : 922 POINTS : 1220

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Née à Las Vegas ☽ Etudes à LA pour devenir avocate où elle s'est établie ensuite ☽ Départ pour l'Australie sans en avoir le choix en août 2020 ☽ Végétarienne ☽ Amoureuse de la nature, sa bouffée d'oxygène étant les randonnées ☽ Aime le vin ☽ Suit les tendances en matière de mode ☽ Photographe à ses heures perdues, une passion qu'elle a depuis petite.
RPs EN COURS : (Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open Giphy
CHANELLE ☽ I don't want to know who we are without each other, it's just too hard, i don't want to leave here without you, i don't want to lose part of me, will I recover? that broken piece, let it go and unleash all the feelings. Did we ever see it coming? Will we ever let it go? We are buried in broken dreams, we are knee-deep without a plea ,i don't want to know what it's like to live without you, don't want to know the other side of a world without you

#1#2#3#4#5#6#7#8#9#10#11#12#13#14#15#16#17#18#19#20#21#22#23#24#25#26

(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open Giphy
STRANGE FAMILY ☽ Everything will change, nothin' stays the same and nobody here's perfect, oh but everyone's to blame, all that you rely on and all that you can save will leave you in the morning and find you in the day.

(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open Giphy
JOSHUELLE ☽ Throughout life you will meet one person who is like no other. You could talk to this person for hours and never get bored, you could tell this person things and they will never judge you. This person is your soulmate, your best friend. Don’t ever let them go.

(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open Giphy-downsized-large
STRANCKIE ☽ u.c.

(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open Giphy
EBBY ☽ So no one told you life was gonna be this way, your job's a joke, you're broke, your love life's DOA, it's like you're always stuck in second gear, when it hasn't been your day, your week, your month, or even your year, but I'll be there for you

12/08 (oopsie)

Stranckie #3Isaac #1River #1Cade #2Abel #1Rhett #1Lexie #1Ebby #3Elijah #1Anouch #1 Merielle #2 Otto #1 Chanelle #26


RPs EN ATTENTE : Jackson #3 ☽ Seth #1 ☽ Evelyn #1


RPs TERMINÉS : FB Chanelle #1 (juil.2018) ☽ Chanelle#2 (oct. 2018) ☽ Chanelle #5 (août 2018) ☽ Chanelle #7 (août 2018) ☽ Chanelle #10 (juin 2017) ☽ Chanelle #11 (mars 2018) ☽ ☽ Chanelle #18 (sept. 2018).

2020 Jackson #1 (juillet) ☽ Daby #1 (sept) ☽

2021 Alec #1 (fév.) ☽ Lou #1 (mars) ☽ fête des voisins 1 (avril) ☽ fête des voisins 2 Daby #2 (mai) ☽ Stranckie #2 (mai) ☽ Mitch #1 (mai) ☽ Stranckie #1 (juin) ☽ Ebby #1 (juin) ☽ Chanelle #4 (juillet) ☽ Raelyn #1 (juillet) ☽ Chanelle #6 (juillet) ☽ Strange #1 (juillet) ☽ Chanelle #9 (août) ☽ Ebby #2 (sept) ☽ Cade #1 (nov) ☽ Mitch #2 (déc) ☽ Chanelle #12 (déc) ☽ Chanelle #13 (dec) ☽

2022 Chanelle #14 (janv.) ☽ Chanelle #16 (fév) ☽ Chanelle #17 + Mitch (mars) ☽ Merielle #1 (mars) ☽ Chanelle #20 (fin mars) ☽
Jackson #2 (avril) ☽ ☽ Chanelle #21 (mai) ☽ Chanelle #22 + Mila (juin) ☽ Chanelle #23 + Otto (juin) ☽ Chanelle #24 (juin)☽ ☽ #Chanelle 25 (juil.)

UA Chanelle #3Chanelle #8Chanelle #15 ☽ ☽ Chanelle #19
AVATAR : Crystal Reed
CRÉDITS : @harleystuff(avatars), @loonywaltz (ub)
DC : Stacey, la naïve, Zoya, l'irresponsable et Iris, celle qui se voile la face
Femme (elle)
INSCRIT LE : 18/04/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t38177-tough-girl-whose-soul-ashes-gabrielle-strange https://www.30yearsstillyoung.com/t38200-gabrielle-strange-time-has-come-as-we-all-go-down https://www.30yearsstillyoung.com/t38219-gabrielle-strange https://www.30yearsstillyoung.com/t43843-gabrielle-strange

(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open Empty
Message(#) Sujet: Re: (Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open (Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open EmptyJeu 11 Nov 2021 - 15:46




I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open


Los Angeles, 26 août 2018.C’est la première fois qu’ils s’ouvrent autant, c’est la première fois qu’ils se laissent aller à des confessions aussi profondes. Ils ont déjà échangé à propos de leur passé, brièvement, Gabrielle ayant parlé de ses frères notamment sur le fait qu’ils vivaient tout deux à Brisbane depuis quelques années, ne laissant pas apparaitre toutefois de blessures béantes quant à cette distance qui lui pesait. Ce n’est qu’avec le temps qu’elle a commencé à le montrer, notamment après avoir tenté en vain de joindre Finn ou alors que leur discussion a, une fois de plus, tourné court. Mais elle n’a jamais été plus loin dans ses confessions. Ce soir, elle se laisse aller, elle en ressent le besoin quand mille questions tourmentent son esprit. Gabrielle montre ses failles, celle du manque de la présence de ses frères, celle du manque de ce passé où la fratrie Strange était soudée. Ses frères lui manquent, elle l’exprime à voix haute pour la première fois, avec lui. « Tu as le droit d’être nostalgique… tes frères et la relation que vous entreteniez a le droit de te manquer, et cela ne te rend pas moins forte. Bien au contraire ». Et pourtant, c’est la sensation qu’elle a, incapable de l’avouer à ses frères quand pourtant, plus d’une fois, elle a été à deux doigts de craquer en parlant à Finn au téléphone. Mais elle se l’interdit, et ça depuis des années, même lors de leur départ. Elle a toujours voulu se montrer forte et avouer qu’elle avait besoin d’eux, de leur présence, d’être rassuré, ne l’était pas. Et ne l’est toujours pas à ses yeux, car elle sait que, malgré les mots de Channing, elle ne parviendra pas à leur dire. Alors, à défaut, elle garde ça pour elle, à tort surement, se rongeant de l’intérieur à ce sujet, jouant des apparences d’une femme forte qui a ses blessures qu’elle ne parviendra sûrement à ne jamais panser… L’avocate se laisse aller dans les bras de Channing, ne répondant rien de plus, s’accordant cet instant, celui des confessions, pour être vulnérable, savourant cette étreinte qu’il lui offre et qui la réconforte.  

Cette situation amène l’héritier à se confier également, et les rôles s’inversent. Il pense être moins forte qu’elle, et cette remarque ne manque pas de faire réagir immédiatement Gabrielle. Les mots sortent avec honnêteté et spontanéité, la jeune femme cherchant à lui montrer la personne exceptionnelle qu’il est… C’est une sorte de confession de plus de sa part, celle cette fois qui est plus difficile à avouer puisqu’elle concerne ce qu’elle peut penser de lui, au plus profond d’elle. La belle personne qu’elle voit en lui, cette personne qui lui redonne le sourire à chaque instant et dont la présence illumine sa vie quotidienne qui a pu être, de nombreuses fois, terne et sans saveur. Son regard se noie dans le sien, parvenant à ne pas fuir et le moment est juste parfait. Il le serait, si elle avait l’audace et le courage de continuer, si elle se laissait porter par ce moment particulier qu’ils partagent actuellement, pour avouer ce qu’elle ressent au plus profond d’elle-même pour lui. « Gaby… ». Son cœur bat davantage quand il susurre son prénom, que le temps semble se figer alors qu’elle a le mince espoir qu’il soit le premier à céder. Le je t’aime serait facile à cet instant, le je t’aime serait justifié. Parce que tout dans leurs gestes, dans leurs regards et dans leurs paroles montrent qu’ils s’aiment. Pourtant, les mots ne sortent pas, que ce soit de sa part, ou de la sienne. Il vient à déposer un baiser sur son front avant de retrouver son regard, alors qu’elle réouvre à peine les yeux après avoir savouré ce contact bref. Sa main caresse sa joue encore un peu, se glissant ensuite dans ses cheveux, lentement, alors qu’elle approche ses lèvres pour lui offrir un baiser tendre qui veut en dire tout autant que les mots qu’elle est incapable de prononcer. Il lui a parlé de ces courses aussi, ces courses illégales auxquelles il participe à Brisbane. Elle a besoin de savoir s’il le fait aussi ici, à Los Angeles « Oui… peu, moins qu’à Brisbane… mais oui ». Gabrielle se doutait que la réponse serait positive et lorsqu’il le confirme, l’inquiétude la gagne davantage, la poussant alors à l’étreinte, pour camoufler son visage dans son cou, pour qu’il ne voit pas à quel point cela la rongera désormais, quand ils ne seront pas ensemble, en sachant qu’il est en train de s’adonner à cette activité dont il semble avoir cruellement besoin. « Je t’en fais la promesse ». Elle lui demande d’être prudent, parce qu’elle serait incapable de supporter le perdre. Elle serait incapable de supporter le voir blessé, dans un lit d’hôpital ou pire encore, entre la vie et la mort. « Je suis prudent, c’est promis ». Elle se recule malgré tout, retrouve son regard et il vient à lui débarrasser le visage des quelques mèches qui se perdent devant ses yeux. Ses mots la rassurent, même si l’inquiétude sera toujours omniprésente.

Ils se laissent à nouveau aller dans les bras l’un de l’autre, le silence reprenant place dans la pièce alors qu’il doit être trois heures du matin et que la fatigue les a gagnés après une journée aussi riche physiquement que moralement. « Et si on allait dans ta chambre ? ». Gabrielle acquiesce mollement, ses yeux étant à moitié clos alors que Chan’ brise le silence. Elle tente de se lever mais il l’en empêche, ce qui lui fait froncer les sourcils avant qu’elle ne comprenne qu’il tient à la porter pour la mener au lit. Un sourire se dessine au coin de ses lèvres alors qu’elle se laisse faire volontiers, passant ses bras autour de sa nuque, se blottissant davantage dans le creux de ses bras et posant sa tête sur son épaule alors qu’il monte les escaliers pour rejoindre l’étage. Il la dépose sur le rebord du lit et lui glisse un « Merci » dans un murmure à peine audible. « Laisse-toi faire ». Il l’aide à se débarrasser de sa robe et lui apporte son tee-shirt favori qu’elle enfile en silence. Elle se glisse ensuite dans les draps, rejointe par celui qu’elle aime… indéniablement. « Viens par là Gab ». Il est parfait avec elle. Elle s’en rend davantage compte maintenant, et surtout, elle se rend davantage compte qu’elle l’aime bien plus qu’elle ne peut le réaliser. Gabrielle s’exécute, se blottit à nouveau dans ses bras, posant une de ses mains sur son torse qu’elle caresse doucement avant de se coller un peu plus contre lui. Elle est à deux doigts de lui dire ce qu’elle ressent, mais rien ne sortira à part un « merci d’être présent, Channing » avant de s’endormir, la fatigue l’emportant rapidement. Elle s’endormira dans ses bras alors que le « je t’aime » résonne dans son cœur, comme prisonnier à jamais de celui-ci.


code by EXORDIUM. | imgs by tumblr



@Channing Walker  (Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open 4014933344 (Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open 763064237 (Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open 1949770018



Can we surrender?
We let the waters rise, we drifted to survive, i needed you to stay, but I let you drift away

@BESIDETHECROCODILE

(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open Upylpwj

(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open J5U6W8Q
(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open JL89r1l
(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open Xc1pTzg

Spoiler:


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open Empty
Message(#) Sujet: Re: (Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open (Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

(Chanelle #7) I can’t undo what’s done, but if i could i would, my arms are open

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: nouer des contacts :: mémoire du passé
-