AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment : -44%
REALME C21 64 Go Cross Black
Voir le deal
109.91 €

 (zoyanwar) seperate the waves

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anwar Zehri
Anwar Zehri
le bébé lion
le bébé lion
Voir le profil de l'utilisateur
(zoyanwar) seperate the waves MTtf4TM ÂGE : 39 ans (20/06/82)
SURNOM : annie, il a jamais donné son accord mais ça les gens s'en foutent, visiblement
STATUT : séparé, le divorce sans cesse repoussé à plus tard ~ un aîné qui a quitté le nid, et de nouveau le nez dans les couches depuis la naissance d'alma en avril 2020
MÉTIER : inspecteur à la brigade des homicides depuis 2016, en congé sabbatique depuis octobre 2021 le temps de remettre de l'ordre dans ses priorités, il balade aussi des touristes sur son voilier pour mettre du beurre dans les épinards
LOGEMENT : #259 beachcrest road (bayside), maze a élu domicile entre le perroquet et le bonzaï, alma y gazouille lorsqu'elle n'est pas chez sa mère
(zoyanwar) seperate the waves 311c7dfee1ef4cc6ee589749402b817251e54852
POSTS : 3686 POINTS : 170

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : un fils de 21 ans, Tarek, qu'il partage avec sa (future ex) femme et une fille d'un an et demi, Alma, fruit d'une relation d'un soir ☆ végétarien ☆ né au Pakistan (Lahore), à Brisbane depuis ses 7 ans ☆ brigade des stups de 2008 à 2016 ☆ un voilier amarré à Bayside, le "Borealis", son refuge ☆ a pris la nationalité australienne à sa majorité ☆ conduit comme "un sauvage" ☆ micro un peu, piano beaucoup, batterie à la folie ☆ il écrivait ses propres textes, mais ça, c'était avant ☆ musulman de culture, athée de religion ☆ collectionne les casquettes ☆ toujours des bonbons dans les poches
RPs EN COURS : talia #3 ☆ rosaliemaze #5charlie #2jackson #2caelan #3 (06/08)

FLASHBACKS / ALTERNATIFS : zoya (2019)jordan (zombies au)maze (1976 au)

(zoyanwar) seperate the waves 0de933ae98536c5a5ae4e76c05c89ccfadb9eb1d
LILINWAR › we laid down in the grass, put our feet towards the sky, pretending we could walk on clouds. Where are the days of summer, on top of the world unstoppable ? Where are the days of wonders, when nothing's impossible ?

(zoyanwar) seperate the waves MW59MHp
NORANWAR › let me be the one you call, if you jump I'll break your fall, lift you up and fly away with you into the night. If you need to fall apart, I can mend a broken heart, if you need to crash then crash and burn, you're not alone.

(zoyanwar) seperate the waves Tumblr_nrt75oB5N51rk4j0bo3_400
MAZEWAR › it's all right, i survived, i'm alive again, 'cause of you made it through every storm, what is life, what's the use if you're killing time ?

(zoyanwar) seperate the waves CommonBarrenGrouse-size_restricted
ZEHRILEY › once again i'm settling for second best, turn the page and skip to the end, to where i swore that i would try, since the last time i crossed that line in the back of my mind, i know it only hurts when that door gets opened, dreams are lost and hearts are broken.

RPs EN ATTENTE : norah #7 ☆ naomi ☆ mitchell #3
RPs TERMINÉS : 2021charlie #1jackson #1noa #5jill #2 2020norah #6talia #2maze #4caelan #2norah #5dylias (incruste)maze #3jill #1noa #4norah #4maze #2mitchell #2leenaolivialene #2talia #1 2019norah #3alfie #1tad #3caelan #1lonnie #3norah #2lene #1romynorah #1noa #3tad #2mitchell #1 2018dylantess #2lonnie #2maze #1street cats #2noa #2arthurtess #1tad #1noa (arrestation)delilah #1jack #1lonnie #1lou #1noa #1 2017street cats #1 alternatifscesar #1 (slasher au)cesar #2 (slasher au)

(zoyanwar) seperate the waves Tenor

AVATAR : riz ahmed
CRÉDITS : avatar@kidd & sign@peachyresources & userbar@loonywaltz
DC : hassan & tommy & vittorio
PSEUDO : yumita (élodie)
Femme (elle)
INSCRIT LE : 06/10/2017
https://www.30yearsstillyoung.com/t17047-anwar-bad-guys-need-to-be-lucky-everytime-good-guys-only-need-to-be-lucky-once https://www.30yearsstillyoung.com/t17246-anwar-zehri https://www.30yearsstillyoung.com/t22264-anwar-zehri

(zoyanwar) seperate the waves Empty
Message(#) Sujet: (zoyanwar) seperate the waves (zoyanwar) seperate the waves EmptyLun 18 Oct - 6:00



zoya & anwar
separate the waves

There was a time, I'd dip my feet and it would roll off my skin, now every time I get close to the edge I'm scared of falling in, 'Cause I don't want to be stranded again on my own when the tide comes in, and pulls me below the surface. There's something in the water, I do not feel safe, it always feel like torture to be this close. ☆☆☆



OCTOBRE 2019. Les choses ne s'étaient pas si mal passées, en fin de compte. On pouvait même dire qu'elles s'étaient bien passées, compte tenu de ce qu'Anwar s'était imaginé aussi longtemps qu'il avait repoussé l'inévitable. De toutes les personnes de son entourage proche à qui il avait fallu annoncer cette paternité imprévue à laquelle il s'apprêtait à faire face, son fils unique était celui dont le brun redoutait le plus la réaction. Riley et lui avaient toujours pris le parti de ne pas mentir à Tarek ; Il n'ignorait donc rien du caractère purement accidentel de sa conception, tout en n'ayant pas l'air de douter un instant du fait que, si les circonstances n'avaient pas été idylliques, ses deux parents l'aimaient véritable de tout leur cœur. Toutefois, le fait d'être à l'origine d'un second « accident » du même acabit faisait pendre au-dessus de la tête d'Anwar le risque de s'entendre dire avec plus ou moins de subtilité qu'il n'apprenait pas de ses erreurs – et s'il était prêt à l'entendre de la bouche de bien des personnes, il redoutait que ces mots ne sortent également de celle de son rejeton. Il craignait aussi que Tarek ne le vive comme une trahison, une déception, une volonté de le remplacer (jamais de la vie) ou une certitude que si son père le devenait pour un autre enfant, il aurait moins de temps et d'amour à accorder au premier. Des craintes communes à tous les parents en charge d'annoncer la venue d'un bébé au futur aîné de la fratrie, en somme, la différence étant ici que deux décennies entières séparaient Tarek de son futur petit frère ou de sa future petite sœur. Et les choses s'étaient bien passées … Le jeune homme avait admis avoir besoin d'un peu de temps pour se faire à l'idée, de ne pas encore être en mesure de mettre des mots sur son ressenti de la situation, mais il s'était finalement fendu d'un « Si tu es heureux alors je le suis aussi. » qui avait fait fondre le coeur de son père et lui avait peut-être même arraché une larme … Mais si vous lui demandiez, il prétendrait avoir simplement eu une poussière dans l'œil. « Et Maman … ? Comment elle a réagi ? » Oh, ça

Avec Riley les choses ne s'étaient pas tout à fait passées comme Anwar l'avait espéré. Non, en réalité elles avaient été pire que ce à quoi il s'était même préparé – mais en était-il réellement surpris ? À vrai dire, pas vraiment. Riley avait le sang chaud, la langue bien pendue et des idées bien arrêtées : c'était quelque chose qui l'avait assurément séduit lorsqu'ils étaient adolescents, ça et l'idée sans doute de fréquenter une fille dont les parents n'approuveraient probablement pas que leur progéniture fréquente un tel énergumène. Mais le caractère volcanique de Riley et le côté extrêmement lunatique d'Anwar n'avaient pas toujours fait bon ménage, et si leur mariage avait été marqué par pléiade de réconciliations fougueuses sur l'oreiller, elles venaient toujours après des disputes dont chacun ressortait toujours avec des bleus à l'âme, et des mots jetés avec colère mais aussitôt regrettés. Allait-elle regretter ceux vociférés en réponse à la nouvelle paternité d'Anwar ? Il en doutait, et s'il ruminant sa colère depuis la veille une partie de lui ne parvenait pas totalement à en vouloir à la blonde – parce qu'il aurait peut-être réagi de la même façon, si la situation avait été inverse. Parce que Riley restait encore sa femme, que lui était encore son mari, et que faire un enfant à un.e autre allait bien au-delà du simple fait de vivre leur vie sentimentale chacun de leur côté. Elle se sentait trahie, elle de sentait humiliée ; Elle se sentait remplacée, peut-être. Et plutôt que de tenter de se justifier Anwar s'était contenté de battre lâchement en retraite, fuyant son épouse autant que cette conversation qui les égratignait déjà trop tous les deux.

    TAD
    Comment ça s'est passé ?

      ANWAR
      Sans commentaire.

    TAD
    T'es toujours en vie, c'est déjà ça.

      ANWAR
      Je suppose.

Dans l'optique où Riley décidait de créer une poupée vaudou à son effigie ou de simplement venir l'achever dans son sommeil pour laver son honneur de femme bafouée, le brun avait en tout cas estimé la bière qu'il venait d'ouvrir amplement méritée, et quittant la cabine de son voilier en donnant l'impression de porter le poids du monde sur ses épaules il s'était péniblement traîné jusqu'à la proue du Borealis, s'y allongeant dramatiquement comme s'il n'attendait plus désormais que les goélands pour venir dévorer sa carcasse. Il n'avait même pas le cœur à profiter du coucher de soleil juste derrière lui, lui qui en raffolait pourtant tellement. Riley mettrait des semaines à décolérer, peut-être même des mois … Des années ? Il voulait croire que non, et refusait l'idée que son second enfant grandisse en sentant pointer dans sa direction l'hostilité de qui que ce soit. Anwar ne pouvait pas l'expliquer, la chose était encore un peu floue pour lui aussi, mais même encore bien au chaud dans le ventre de sa mère pour quelques mois ce futur bébé éveillait déjà l'instinct de protection et de préservation dont il s'était senti investi à la naissance de Tarek. Fermant les yeux, sa bouteille de bière posée près de lui, le brun tentait de calmer les angoisses et les questionnements qui l'assaillaient lorsqu'un grincement et un mouvement imperceptible sur le pont lui avaient fait ouvrir un oeil alerte : « Aux dernières nouvelles, j'me réserve toujours le droit de jeter par-dessus bord ceux qui montent à bord sans l'autorisation du capitaine. » Et il était le seul capitaine à bord, fallait-il le préciser. Pince sans rire, le brun s'était appuyé sur ses coudes pour se redresser et avait posé les deux yeux sur Zoya, visiblement pas inquiète pour deux ronds à l'idée d'aller nourrir les poissons du port. « Et je ne parle pas de ce qu'apporte comme mauvais augure le fait d'avoir une femme à bord. » Consentant finalement à un sourire narquois, Anwar avait abandonné la position horizontale pour s'asseoir en tailleur, récupérant sa bière au passage avant de questionner avec un peu moins de sarcasme et en peu plus de légèreté « Je te manquais ? » Sait-on jamais. Il aurait pu lui proposer une bière mais il ne l'avait pas fait – la raison à cela était simple : il ne doutait pas qu'elle saurait prendre l'initiative d'aller de servir comme une grande si elle en voulait une. Ce ne serait pas la première fois, ni la dernière.










    - I'm watching you breathing for the last time. A song for your heart, but when it is quiet I know what it means and I'll carry you home. I'll carry you home. -

(zoyanwar) seperate the waves 763064237  :burger::
 
Revenir en haut Aller en bas
Zoya Lewis
Zoya Lewis
l'esprit libre
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-neuf étés, née le 20 août 1992.
SURNOM : Zo', Zozo (à son grand désespoir)
STATUT : Mère (incapable) célibataire d'une petite fille dont le doux nom est Chloé, née le 24 février 2021.
MÉTIER : Photographe en freelance, parcourant le monde grâce à ce métier passion qui l’épanouie pleinement
LOGEMENT : Au numéro 90 Hughton avenue à Redcliffe, dans un loft avec sa fille.
(zoyanwar) seperate the waves Irxm
POSTS : 389 POINTS : 450

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Originaire de Brisbane ➼ A trois frères ➼ Passionnée par la photographie mais aussi la peinture et la cuisine ➼ Les voyages sont sa raison d'être ➼ A 25 ans, on lui annonce qu'elle ne pourra pas avoir d'enfants ➼ A 28 ans, elle tombe enceinte après une histoire d'un soir ➼ Sa fille nait en février 2021, Chloe, qu'elle élève seule (par choix) ➼ Ne gère pas cette nouvelle responsabilité qui lui incombe.
RPs EN COURS : (zoyanwar) seperate the waves Giphy
CAMYA ➼ The family. We are a strange little band of characters trudging through life sharing diseases and toothpaste, coveting one another’s desserts, hiding shampoo, borrowing money, locking each other out of our rooms and trying to figure out the common thread that bound us all together.

(zoyanwar) seperate the waves Ezgif-com-gif-maker-2
TROYA ➼ We all need that someone, who gets you like no one else, right when you need it the most, we all need a soul to rely on, a shoulder to cry on, a friend through the highs and the lows.

(zoyanwar) seperate the waves Giphy
ZODDY ➼ I'm incapable to tell you the truth because I'm thinking you are not good enough for that role. But i'm not worth better than you... Ironic isn't it?

(zoyanwar) seperate the waves Giphy
ELIYA ➼ sometimes there is no next time, no second chance, no time out. Sometimes is now or never.

(zoyanwar) seperate the waves Giphy
BIRDOYA ➼ we laugh at the dumbest jokes, put up with each others worst moods, go along with the craziest ideas , that's what make us the most amazing friends

(zoyanwar) seperate the waves Giphy
LEWAINE ➼ Lots of people want to ride with you in the limo, but what you want is someone who will take the bus with you when the limo breaks down

(zoyanwar) seperate the waves Giphy
ZORIUS ➼ would you rescue me? would you get my back? would you take my call when I start to crack? would you rescue me?

(zoyanwar) seperate the waves Giphy
MAXYA ➼ Now that i've found you, i'm so scared to love you how i want to. Scared that i'm too much for you, scared that you'll walk away.

(zoyanwar) seperate the waves Giphy
ZOYANWAR ➼ u.c.

13/10
(ouep, je suis foutue)
Rory #1Cameron #1Maxwell #1Marius #1Autumn #1Anwar #1Freya #1Eliya #1Zoddy#3 & Mulligan's Swann #1Maya #2Birdoya #2


RPs EN ATTENTE : Trent #2
RPs TERMINÉS : Zoddy #1Martin #1Trent #1Freddy #2Birdie #1 ]
AVATAR : Phoebe Tonkin
DC : Chiara, Stacey & Gabrielle
PSEUDO : ellialola
Femme (elle)
INSCRIT LE : 15/08/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t40073-zoya-lewis-be-what-you-want-to-be-when-you-get-a-head-full-of-dreams https://www.30yearsstillyoung.com/t40141-zoya-i-m-just-a-free-spirit-with-a-wild-heart-and-an-open-road-ahead

(zoyanwar) seperate the waves Empty
Message(#) Sujet: Re: (zoyanwar) seperate the waves (zoyanwar) seperate the waves EmptyLun 1 Nov - 22:04


separate the waves - ft   @Anwar Zehri  

Octobre 2019. L’esprit libre de Zoya la faisait vagabonder à travers le monde, au rythme de ses envies. En ce mois d’octobre, elle revenait de deux mois de voyage entre Vancouver, où elle était sur le tournage d’un film et l’Europe où elle a assisté à de nombreux défilés de mode. Tout s’était merveilleusement bien passé pour la jeune femme, ayant fait un petit stop sur une île grecque pour se relaxer de ces quelques semaines bien chargées professionnellement parlant avant de revenir en Australie. Tout allait donc bien dans le meilleur des mondes pour Zoya dont la (trop ?) bonne humeur a rendu suspicieux certains de ses proches, persuadés qu’elle s’est trouvée un jules durant son périple. De la compagnie, elle en avait trouvé, certes, mais pas dans le genre histoires romantiques à l’eau de rose à gerber. Au pire des cas, Zo’ a eu une histoire du genre qui a duré, tout au plus, trois jours, à Paris, avec un beau français qui a peut-être eu trop d’espoir jusqu’au petit matin où elle s’en est allée sans mot dire en direction de l’aéroport. La garce l’a alors qualifié Birdie quand elle lui a conté cette histoire. Un haussement d’épaules s’en est suivi de la part de Zoya, l’air innocent bien propre à elle, celui qui lui permet d’avoir tout ce qu’elle désire auprès de ceux qui lui sont proches. Parce qu’elle sait y faire, volontairement ou non, pour amadouer son monde, ce côté capricieux ne semblant pas s’améliorer avec l’âge. Il n’y a plus de roulement au sol ou de crise de pleurs mais plus des yeux de biche et cet air malheureux qui marche plus auprès de certains qu’auprès d’autres.

Voilà une semaine qu’elle est rentrée et si la photographie est son métier, c’est avant tout une passion. Ces dernières semaines enfermées dans des studios de tournage ou dans des grands palaces ou salles de spectacles pour des défiles de mode lui donnent envie d’aller prendre l’air, et quoi de mieux que d’aller le prendre au bord de l’eau. Plus exactement, quoi de mieux que de s’inviter à une des excursions – pas trop mauvaises – du capitaine Zehri où elle pourra se glisser dans la masse et prendre ses quelques clichés, tranquille. En réalité, cela pourrait encore fonctionner si elle ne s’était pas faite remarquer la première fois qu’elle s’est invitée sur son voilier, cinq ans auparavant. Désormais, même le bruit de ses pas semble rendre Anwar alerte, sans que son regard n’ait besoin de croiser la silhouette de la Lewis pour qu’il sache qu’elle est présente sur son bien. « Aux dernières nouvelles, j’me réserve toujours le droit de jeter par-dessus bord ceux qui montent à bord sans l’autorisation du capitaine ». S’il pense que cela va effrayer Zoya, il se fou littéralement le doigt dans l’œil. Au contraire, la jeune femme s’immisce davantage sur le pont et se dirige, d’un pas décidé vers ce capitaine mal luné « Et je ne parle pas de ce qu’apporte comme mauvaise augure le fait d’avoir une femme à bord ». Uhm, un peu sexiste comme remarque non ? Le sourcil de Zoya s’arque alors qu’elle se stoppe quelques instants « Je te manquais ? » « Le moins du monde. Je pensais plutôt que je t’avais manqué après deux mois d’absence. Je sais qu’au fond c’est le cas, même si tu ne l’avoueras pas ». Elle reprend son mouvement pour aller vers la petite réserve de bières pour s’en servir une toute seule, puisque Anwar n’a même pas l’amabilité de lui en proposer une. Encore heureux que ce voilier soit presque comme sa deuxième maison (ou troisième quand on sait que sa deuxième est celle de ses parents où elle s’y rend encore beaucoup trop souvent pour son âge). « Et je te rappelle que mon passe-droit sur ce voilier est illimité. Si le capitaine est de mauvais poil, qu’il trouve un moyen de ne plus l’être ». Elle ne précisera pas comment et ne veut même pas le savoir s’il vient à écouter ses conseils « Sinon, bonjour à toi aussi, capitaine ». Un sourire amusé se dessine sur ses lèvres alors qu’elle vient à le rejoindre en venant s’assoir à ses côtés, adoptant la même posture en tailleur « Bon, quelle mouche t’a piquée ? Ta remarque sur la présence d’une femme à bord me donne légèrement envie de t’arracher les yeux ». Zoya retire son appareil photo qu’elle porte autour de son cou pour le déposer délicatement à côté d’elle. Elle se saisit de la bouteille de bière avant de la porter à ses lèvres en trouvant le regard d’Anwar « Tu t’es pris un râteau ? Ou tu t’es rendu compte que tu étais trop vieux pour plaire ? » Le sourire narquois qui apparait sur ses lèvres peut la rendre légèrement détestable.




(c) ANAPHORE



be what you want to be when you get a head full of dreams



(zoyanwar) seperate the waves NCLDdV8
(zoyanwar) seperate the waves 2eDseF9
(zoyanwar) seperate the waves IUJCx06
(zoyanwar) seperate the waves MGSbLAu
(zoyanwar) seperate the waves 335306globetrotter
Revenir en haut Aller en bas
Anwar Zehri
Anwar Zehri
le bébé lion
le bébé lion
Voir le profil de l'utilisateur
(zoyanwar) seperate the waves MTtf4TM ÂGE : 39 ans (20/06/82)
SURNOM : annie, il a jamais donné son accord mais ça les gens s'en foutent, visiblement
STATUT : séparé, le divorce sans cesse repoussé à plus tard ~ un aîné qui a quitté le nid, et de nouveau le nez dans les couches depuis la naissance d'alma en avril 2020
MÉTIER : inspecteur à la brigade des homicides depuis 2016, en congé sabbatique depuis octobre 2021 le temps de remettre de l'ordre dans ses priorités, il balade aussi des touristes sur son voilier pour mettre du beurre dans les épinards
LOGEMENT : #259 beachcrest road (bayside), maze a élu domicile entre le perroquet et le bonzaï, alma y gazouille lorsqu'elle n'est pas chez sa mère
(zoyanwar) seperate the waves 311c7dfee1ef4cc6ee589749402b817251e54852
POSTS : 3686 POINTS : 170

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : un fils de 21 ans, Tarek, qu'il partage avec sa (future ex) femme et une fille d'un an et demi, Alma, fruit d'une relation d'un soir ☆ végétarien ☆ né au Pakistan (Lahore), à Brisbane depuis ses 7 ans ☆ brigade des stups de 2008 à 2016 ☆ un voilier amarré à Bayside, le "Borealis", son refuge ☆ a pris la nationalité australienne à sa majorité ☆ conduit comme "un sauvage" ☆ micro un peu, piano beaucoup, batterie à la folie ☆ il écrivait ses propres textes, mais ça, c'était avant ☆ musulman de culture, athée de religion ☆ collectionne les casquettes ☆ toujours des bonbons dans les poches
RPs EN COURS : talia #3 ☆ rosaliemaze #5charlie #2jackson #2caelan #3 (06/08)

FLASHBACKS / ALTERNATIFS : zoya (2019)jordan (zombies au)maze (1976 au)

(zoyanwar) seperate the waves 0de933ae98536c5a5ae4e76c05c89ccfadb9eb1d
LILINWAR › we laid down in the grass, put our feet towards the sky, pretending we could walk on clouds. Where are the days of summer, on top of the world unstoppable ? Where are the days of wonders, when nothing's impossible ?

(zoyanwar) seperate the waves MW59MHp
NORANWAR › let me be the one you call, if you jump I'll break your fall, lift you up and fly away with you into the night. If you need to fall apart, I can mend a broken heart, if you need to crash then crash and burn, you're not alone.

(zoyanwar) seperate the waves Tumblr_nrt75oB5N51rk4j0bo3_400
MAZEWAR › it's all right, i survived, i'm alive again, 'cause of you made it through every storm, what is life, what's the use if you're killing time ?

(zoyanwar) seperate the waves CommonBarrenGrouse-size_restricted
ZEHRILEY › once again i'm settling for second best, turn the page and skip to the end, to where i swore that i would try, since the last time i crossed that line in the back of my mind, i know it only hurts when that door gets opened, dreams are lost and hearts are broken.

RPs EN ATTENTE : norah #7 ☆ naomi ☆ mitchell #3
RPs TERMINÉS : 2021charlie #1jackson #1noa #5jill #2 2020norah #6talia #2maze #4caelan #2norah #5dylias (incruste)maze #3jill #1noa #4norah #4maze #2mitchell #2leenaolivialene #2talia #1 2019norah #3alfie #1tad #3caelan #1lonnie #3norah #2lene #1romynorah #1noa #3tad #2mitchell #1 2018dylantess #2lonnie #2maze #1street cats #2noa #2arthurtess #1tad #1noa (arrestation)delilah #1jack #1lonnie #1lou #1noa #1 2017street cats #1 alternatifscesar #1 (slasher au)cesar #2 (slasher au)

(zoyanwar) seperate the waves Tenor

AVATAR : riz ahmed
CRÉDITS : avatar@kidd & sign@peachyresources & userbar@loonywaltz
DC : hassan & tommy & vittorio
PSEUDO : yumita (élodie)
Femme (elle)
INSCRIT LE : 06/10/2017
https://www.30yearsstillyoung.com/t17047-anwar-bad-guys-need-to-be-lucky-everytime-good-guys-only-need-to-be-lucky-once https://www.30yearsstillyoung.com/t17246-anwar-zehri https://www.30yearsstillyoung.com/t22264-anwar-zehri

(zoyanwar) seperate the waves Empty
Message(#) Sujet: Re: (zoyanwar) seperate the waves (zoyanwar) seperate the waves EmptyJeu 2 Déc - 20:32



C’était tout le paradoxe d’Anwar : tête brûlée dans son travail, mais d’une incroyable lâcheté dans sa vie personnelle. Il se cachait sur son voilier comme un enfant dans sa cabane en forêt, à l’abri de tout ce qui le contrariait mais tout en sachant bien que les problèmes n’auraient pas disparu lorsqu’il remettrait pied à terre. N’importe qui lui dirait que si cette dispute devait définitivement sonner le glas de sa relation avec Riley, alors ce serait sans doute un mal pour un bien … Ce demi-divorce n’avait plus aucun sens même pour eux, et peut-être était-ce l’occasion d’y mettre un terme une bonne fois pour toutes. Mais Anwar se connaissait assez pour savoir qu’il ne lancerait jamais l’idée lui-même, et si Riley restait elle aussi fidèle à ses habitudes elle n’en ferait pas plus – aux trois années de status quo risquaient donc de s’ajouter trois de plus, quand bien même la trace de leurs alliances s’était effacée depuis déjà longtemps. La vérité c’est que l’un comme l’autre se complaisaient dans cette situation pour des raisons qui échappaient à leur entourage, et s’il prenait à Anwar l’envie de ruminer à propos de son épouse il n’avait personne vers qui se tourner, car tous l’accuseraient (à raison) de ne rien faire pour se sortir de cette situation. Alors il se cachait, se terrait sur son rafiot avec une bière et un sens aigü du dramatique, et attendait que passe son besoin d’autoflagellation.

Malheureusement (ou heureusement) pour lui, sa crise de conscience du jour avait été interrompue plus rapidement que prévue par l’irruption sur son bateau d’une passagère clandestine. Clandestine mais pas inhabituelle, quand bien même le brun n’avait pas résisté à l’envie de menacer pour la forme de la jeter par-dessus bord … Mais “qui aime bien châtie bien” comme disait l’adage, et à ce sujet Zoya n’était pas la dernière pour le lui rendre : « Le moins du monde. Je pensais plutôt que je t’avais manqué après deux mois d’absence. » lui avait-elle ainsi asséné du tac-au-tac, ajoutant « Je sais qu’au fond c’est le cas, même si tu ne l’avoueras pas. » avec un brin de provocation et obtenant en réponse un « Deux mois ? J’avais même pas remarqué que t’étais partie. » narquois. « J’espère au moins que ça valait le détour. » Retrouvant finalement une position verticale, l’inspecteur s’était assis en tailleur et avait récupéré sa bière à côté de lui, tandis que la nouvelle venue déplorait son manque flagrant d’entrain « Et je te rappelle que mon passe-droit sur ce voilier est illimité. Si le capitaine est de mauvais poil, qu’il trouve un moyen de ne plus l’être. » Un ricanement lui échappant, qu’il avait aussitôt fait taire par une gorgée de bière, il avait laissé à la jeune femme le soin de s’en ouvrir une également puis de venir s’installer à côté de lui. « Sinon, bonjour à toi aussi, capitaine. » D’un geste il était venu faire tinter sa bouteille contre celle de Zoya « Bonjour, matelot. » et l’avait même gratifiée d’un sourire – un brin forcé, mais c’était le mieux qu’il ait à offrir.

Il avait l’impression de ne pas avoir vu Zoya depuis une éternité. Et pour cause, il n’était pas encore embarqué dans son bourbier actuel la dernière fois, aussi les deux mois écoulés lui donnaient parfois l’impression de remonter à des siècles. A première vue rien n’avait changé depuis, mais sous le crâne brun du policier c’était la tempête. « Bon, quelle mouche t’a piqué ? » avait d’ailleurs fini par lui demander la jeune femme après une gorgée de bière, le « Ta remarque sur la présence d’une femme à bord me donne légèrement envie de t’arracher les yeux. » ajouté en supplément arrachant au brun un roulement d’yeux appuyé. « T’as laissé ton sens de l’humour chez les caribous ? » N’était-elle pas supposée revenir de vacances fraîche et détendue ? Allez savoir. En vérité l’humour de la jeune femme n’avait pas disparu, il choisissait simplement ses batailles : « Tu t’es pris un râteau ? Ou tu t’es rendu compte que tu étais trop vieux pour plaire ? » Dans un coin de son crâne, une petite voix avait argué auprès d’Anwar que si tel avait été le cas, au moins, il n’aurait pas à se préparer à changer à nouveau des couches d’ici quelques mois. « C’est pas ce que disait ta mère hier soir. » avait-il néanmoins rétorqué d’un ton narquois, oubliant parfois qu’il n’avait pas affaire à l’un des bonhommes potaches de sa brigade.

Il aurait pu en rester là, Anwar n’avait pas son pareil pour faire dévier les conversations et s’assurer qu’il était celui qui posait les questions plutôt que celui qui y répondait – il était inspecteur de police, après tout. Mais d’avoir usé et abusé de l’expression “reculer pour mieux sauter” au cours de ces dernières semaines il était las de remettre à plus tard quelque chose qui finirait de toute façon par se savoir ; Son fils était au courant, son (ex)-femme également, et dès lors la chose n’avait plus besoin d’être un secret pour personne. Se tortillant pour récupérer son portefeuille dans la poche arrière de son jean sans avoir à se remettre debout, il en avait sorti l’exemplaire du cliché d’échographie que Lene avait accepté de lui donner et l’avait tendu à Zoya : c’était une manière de faire qui avait fonctionné avec Tad, et le brun aurait eu tort de ne pas l’utiliser à nouveau. « Je jure que ta mère n’est pas impliquée là-dedans. » s’était-il finalement entendu commenter d’un ricanement nerveux, ses doigts allant machinalement gratter l’arrière de son oreille comme chaque fois qu’il était stressé. Ce n’était pas tant qu’il craignait le jugement de Zoya : il l’aimait bien, mais ce privilège était exclusivement réservé aux Choudhry, qui l’avaient élevé. « Je sais pas si je suis trop vieux pour plaire, mais j’espère que je suis pas trop vieux pour ça. » Son fils était déjà là pour lui prouver qu’il avait su devenir un bon père vingt ans plus tôt … Mais tant de choses changeaient en deux décennies, et Anwar n’était assurément plus le même qu’à cette époque.

@Zoya Lewis :l:










    - I'm watching you breathing for the last time. A song for your heart, but when it is quiet I know what it means and I'll carry you home. I'll carry you home. -

(zoyanwar) seperate the waves 763064237  :burger::
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

(zoyanwar) seperate the waves Empty
Message(#) Sujet: Re: (zoyanwar) seperate the waves (zoyanwar) seperate the waves Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

(zoyanwar) seperate the waves

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: hors du temps :: flashbacks
-