AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le deal à ne pas rater :
Soldes chez LACOSTE : jusqu’à 50% de réduction
Voir le deal

 the final countdown (slasher amelyn #3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Raelyn Blackwell
Raelyn Blackwell
le mont des vanités
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 35 ans (23.12.1986) - capricorne ascendant scorpion
SURNOM : Raelyn est le prénom qu'elle s'est choisi, elle est née Rachel-Lynn.
STATUT : Amos a bouleversé toutes ses certitudes : la reine des glaces est loin, désormais. Leur fille, Micah, est née le 26.12.2021
MÉTIER : Boss du Club, la pègre de Brisbane, depuis février 2021. Copropriétaire avec Amos de l'Octopus, un Casino qui a ouvert ses portes en avril 2021.
LOGEMENT : Maintenant à trois, dans un vieil entrepôt transformé en luxueux loft au 721 Daisy Hill Road à Logan City. L'adresse de leur domicile est un secret que le couple garde jalousement.
the final countdown (slasher amelyn #3) 71f09ad619243a2e8d19bb8ae12ce5e8bc6dd417
POSTS : 20427 POINTS : 3820

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : petit modèle, charismatique, magnétique, il est facile de se faire berner par son charmant minois › diplomate, elle possède des nerfs d'acier › accro à la cigarette, alcoolique à ses heures perdues, elle luttera toute sa vie contre son addiction à la cocaïne › opportuniste et prête à tout pour servir ses propres intérêts, elle possède des notions de bien et de mal bien à elle › terrorisée par la solitude, elle l'a longtemps fuie dans les bras d'inconnus avant de tomber amoureuse d'Amos › a récupéré le contrôle du Club en février 2021, devenant le leader de l’organisation criminelle
RPs EN COURS :
the final countdown (slasher amelyn #3) 2c812e83f641f81c84131a7d9002751486832595
amelyn #61 & #62 I don't know just how it happened, I let down my guard, swore I'd never fall in love again but I fell hard. You came into my crazy world like a cool and cleansing wave. Before I knew what hit me, baby, you were flowing though my veins. I'm addicted to you, hooked on your love, like a powerful drug I can't get enough of.

the final countdown (slasher amelyn #3) 3c127edd2db06ac22f08a8fa29af15fa2fe6852f
spencer #3 You know there's still a place for people like us, the same blood runs in every hand. Take another walk out of your fake world, please put all the drugs out of your hand. You'll see that you can breathe without no back up, so much stuff you got to understand.

the final countdown (slasher amelyn #3) Tumblr_inline_pgigblTS1B1tvq6hz_250
parkwell #5 Look me in my eyes, tell me everything's not fine. Oh, the people ain't happy and the river has run dry. You thought you could go free. If you listen real closely, there's a knock at your front door. What you gonna do when there's blood in the water ?

the final countdown (slasher amelyn #3) V5hk
noreen (scénario libre) Cause I was born, I was born to the night. In the night, I survive all the poison, the pleasure, the highs. Dusk 'til dawn, in the city where the wild things are. When the wolves are out, no doubt they're cryin' out my name.

(07) taylor brothers & cochad #2solas (2016)amos #61ariane #5spencer #3amos #62

UNIVERS ALTERNATIFS :

(03) zombie amelynamelyn UA #4leolyn #2 (UA scythe)

(scénarios libres)
le petit oiseau (Ana de Armas)
pré-liens du Club
pré-liens de l'Octopus


RPs TERMINÉS : liste tenue à jour dans ma fiche de liens


the final countdown (slasher amelyn #3) B59055a75dd7112e5443a505e7c79a1ee60cfe76
amelyn I was lost until I found me in you. I saw a side of me that I was scared to, but now I hear my name and I'm running your way. I still look at you with eyes that want you. When you move, you make my oceans move too. It's my desire that you feed, you know just what I need. You got power, you got power over me ☽ 1234567891011121314151617181920212223242526272829303132333435363738394041424344454647484950515253545556575859606162

POUR INFO :
dialogues en indianred.
j'écris à la première personne du singulier et au présent.
+ crédits complets dans mon moodboard

AVATAR : Lady Gaga
CRÉDITS : harley (avatar) loonywaltz (UB) & harley (crackships)
DC : Megan Williams, l'envol d'Icare (ft. Sydney Sweeney)
PSEUDO : stairsjumper
Femme (elle)
INSCRIT LE : 21/02/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23235-raelyn-you-can-try-to-break-me-i-cut-my-teeth-on-people-like-you https://www.30yearsstillyoung.com/t23281-raelyn-if-you-re-a-strong-female-you-don-t-need-permission https://www.30yearsstillyoung.com/t23333-raelyn-blackwell https://www.30yearsstillyoung.com/t24159-raelyn-blackwell

the final countdown (slasher amelyn #3) Empty
Message(#) Sujet: the final countdown (slasher amelyn #3) the final countdown (slasher amelyn #3) EmptyLun 18 Oct - 19:55


The Final Countdown
Raelyn Blackwell & @Amos Taylor the final countdown (slasher amelyn #3) 873483867

Le plan ne s’est pas déroulé comme prévu. Le tueur, bien que blessé, est presque parvenu à arracher l’arme de mon compagnon de ses mains. Amos s’est débattu, mais l’homme en question semble posséder une force presque surhumaine et moi, je suis restée pétrifiée quelques secondes avant que mon petit ami ne m’interpelle. Il a raison. Alors que le tueur est occupé avec lui je peux agir et je suis la plus susceptible nous tirer tous les deux de cette mauvaise posture. Alors je regarde autour de moi : une chaise ? J’ai peur de ne pas savoir frapper assez fort. Je referme mon poing sur le premier objet contendant qui me tombe sous la main : un presse papier assez lourd pour l’assommer. Profitant d’être dans le dos de l’inconnu, de ce fou furieux, pour m’approcher et, soulevant l’objet au-dessus de ma tête, je frappe de toutes mes forces, je l’abats sur son crâne. Heureusement, c’est efficace. Il s’effondre au sol et, si je recule de quelques pas au fond de la pièce pour être certaine qu’il ne me sautera pas à la gorge, c’est inutile : il repose, inanimé au sol. Est-il mort ? Assommé ? Sur l’heure, je m’en moque. Quand bien même il aurait trépassé, mon geste était de la légitime défense. L’homme m’a lancé son couteau, m’a raté de peu et a pris la vie de plusieurs de nos camarades. Combien ? Brittany et Alice sont-elles les seules victimes de cette folie ?

« J’ai eu peur, pour toi… » Soulagée d’être en vie et qu’il soit lui aussi en un seul morceau, je tombe dans les bras de mon petit ami. Je le serre fort contre moi, le souffle court, la poitrine soulevée par une respiration saccadée. Sous le coup de l’adrénaline, j’embrasse fougueusement ses lèvres. Je les dévore parce que j’ai cru y rester et que je suis encore en vie. « Tout va bien. » Je jette encore un œil à notre victime. « Tu crois qu’il ? » Je n’en sais rien mais, ce qui est sûr, c’est qu’il vaut mieux l’attacher. C’est l’idée de mon petit-ami et je l’aide du mieux que je peux avant de me redresser, essoufflée et en sueur. « Il faut qu’on trouve un moyen de s’échapper maintenant. Je veux pas rester ici une seconde de plus. » Dans cette pièce, dans ce lycée. « On peut essayer par les terrain des foot ? On pourra toujours escalader le grillage. » Et ainsi rentrer chez nous, à l’abri derrière la porte close de ma maison ou de la sienne : je ne le quitte pas, pas ce soir.






the final countdown (slasher amelyn #3) 1949770018:
 


Dernière édition par Raelyn Blackwell le Mar 19 Oct - 23:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Amos Taylor
Amos Taylor
les raisins de la colère
Voir le profil de l'utilisateur
the final countdown (slasher amelyn #3) IAeu3cF ÂGE : 44 ans (02/05/1977)
SURNOM : Quelle idée !
STATUT : Elle a gommé ses ratures, effacé ses coquilles. Elle lui a rappelé que derrière le tragique se terrent parfois de belles histoires d'amour.
MÉTIER : Propriétaire d'un casino que Raelyn a appelé "Octopus"
LOGEMENT : Il vit depuis janvier avec Raelyn au 721 Daisy Hill Road à Logan City, dans un loft dont il tait l’adresse.
the final countdown (slasher amelyn #3) 95c72ae6481bbd50cdedee06c21d6375ffdbda1c
POSTS : 3850 POINTS : 815

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Il ne cuisine pas, mais il sait faire à manger › C'est un excellent nageur › Après l'accident, il n'a plus plongé pendant des années. Il a recommencé récemment grâce à Raelyn › Alcoolique notoire. Il arrive qu'il l'admette.
RPs EN COURS : the final countdown (slasher amelyn #3) A35aa9532af11c0e002f6c5f25872d72297ac233
Amelyn 486162 ⊹ Every breath you take and every move you make, every bond you break, every step you take, i'll be watching you.
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13141516171819202122232526272829303132333435363738394041424344454647484950515253545556575859606162


the final countdown (slasher amelyn #3) RlLeW9k7_o
Taylor family Liam 4 ⊹ By faith, being moved by the fear of God, he made ready an ark for the salvation of his family
Chad 1Liam 3Liam 4Chad 3


UNIVERS ALTERNATIFS :

(1/3)UA 2 (chp 4)Amelyn DZLou

the final countdown (slasher amelyn #3) B95081923810bf11362b65f208b84becdf7a1a7c
Amelyn UA UA 2 (chp 4) ⊹ Everybody knows that baby's got new clothes, but lately I see her ribbons and her bows have fallen from her curls. She takes just like a woman. She makes love just like a woman and she aches just like a woman. But she breaks just like a little girl.
1 2 3 4

RPs EN ATTENTE : Casey › Chad



RPs TERMINÉS : Liste mise à jour dans la fiche de liens.


AVATAR : Bradley cooper
CRÉDITS : Stairsjumper (avatar), Harley (Crackship), WALDOSIA. (code signature)
DC : Nope
PSEUDO : Ci!
Femme (elle)
INSCRIT LE : 16/12/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28495-amos-taylor-my-senses-have-been-stripped https://www.30yearsstillyoung.com/t28558-amos-taylor-ace-of-spades https://www.30yearsstillyoung.com/t29131-amos-taylor

the final countdown (slasher amelyn #3) Empty
Message(#) Sujet: Re: the final countdown (slasher amelyn #3) the final countdown (slasher amelyn #3) EmptyMar 19 Oct - 22:27






FINAL COUNTDOWN
Amelyn - DS - #3

@RAELYN BLACKWELL

Le corps de l’inconnu qui a massacré deux de nos amis - au minimum -  à nos pieds et alors que je serre ma complice contre mon bras, je me fais la réflexion que nous nous en sommes tirés parce que je ne me suis pas trompé. Rae et moi, nous formons une équipe. Nous ne nous sommes pas rencontrés par hasard, mais pour que ça dure. Cette fille a été taillée pour moi et notre complémentarité en témoigne. Dès lors, oui, je l’admets sans fard, j’ai peur pour elle. Mon coeur a cogné si fort dans ma poitrine qu’il m’a assourdi quelques instants. Si j’ai trouvé le courage d’abattre la hache dans l’épaule de notre victime, c’est grâce à elle, pour elle, parce que sa sécurité est ma priorité. Je respire mieux maintenant que son corps épouse le mien et je me fie à ce “tout va bien” sans discuter : je préfère lui répondre par un baiser, plus intense, profond, un qui exprime l’étendue de mon soulagement. J’aurais aimé qu’il dure toujours. Je n’aurais pas eu à renouer avec mes instincts les plus terre à terre. « Je n’en sais rien, mais j’en doute. Il y aurait du sang sur le sol, non ?» Il a été frappé à la tête cependant. Je ne jurerai de rien et je ne vérifierai pas tant que ce bougre d’assassin ne sera pas attaché à une chaise. Le déplacer nous demande un effort considérable et je l’ai remarqué à voix haute : « Il a du plomb dans les poches ou quoi ?» Par chance, et parce que je le répète, nous sommes un binôme, nous sommes arrivés à bout de notre tâche, non sans suer, mais avec au coeur le sentiment satisfaisant d’avoir accompli notre tâche. « Attends, attends.»ai-je lancé alors que Raelyn considère que l’heure de nous échapper est enfin arrivée. « Tu n’es pas curieuse ? » Moi, je le suis et je ne suis pas convaincu d’avoir envie de partir sans découvrir l’identité de notre assaillant. « J’ai pas senti de pouls quand on l’a déplacé. On risque rien à enlever sa capuche, si ? » Après, on n’envisagera par quelle porte de sortie il convient de nous enfuir et de nous mettre à l’abri…. a moins que…. « On vient de sauver le lycée. On mérite bien de savoir qui c’est, voire d’appeler les flics et de les attendre ici. Tu imagines ? On deviendrais des héros. »



--- and suddenly
i was there, caught up in a dream, running after a new reality.

the final countdown (slasher amelyn #3) JLuMeCF
the final countdown (slasher amelyn #3) Lw486ESk_o
the final countdown (slasher amelyn #3) CbfkK5SM_o
the final countdown (slasher amelyn #3) Hod8yO6
the final countdown (slasher amelyn #3) Qsba


Dernière édition par Amos Taylor le Mar 19 Oct - 23:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Raelyn Blackwell
Raelyn Blackwell
le mont des vanités
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 35 ans (23.12.1986) - capricorne ascendant scorpion
SURNOM : Raelyn est le prénom qu'elle s'est choisi, elle est née Rachel-Lynn.
STATUT : Amos a bouleversé toutes ses certitudes : la reine des glaces est loin, désormais. Leur fille, Micah, est née le 26.12.2021
MÉTIER : Boss du Club, la pègre de Brisbane, depuis février 2021. Copropriétaire avec Amos de l'Octopus, un Casino qui a ouvert ses portes en avril 2021.
LOGEMENT : Maintenant à trois, dans un vieil entrepôt transformé en luxueux loft au 721 Daisy Hill Road à Logan City. L'adresse de leur domicile est un secret que le couple garde jalousement.
the final countdown (slasher amelyn #3) 71f09ad619243a2e8d19bb8ae12ce5e8bc6dd417
POSTS : 20427 POINTS : 3820

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : petit modèle, charismatique, magnétique, il est facile de se faire berner par son charmant minois › diplomate, elle possède des nerfs d'acier › accro à la cigarette, alcoolique à ses heures perdues, elle luttera toute sa vie contre son addiction à la cocaïne › opportuniste et prête à tout pour servir ses propres intérêts, elle possède des notions de bien et de mal bien à elle › terrorisée par la solitude, elle l'a longtemps fuie dans les bras d'inconnus avant de tomber amoureuse d'Amos › a récupéré le contrôle du Club en février 2021, devenant le leader de l’organisation criminelle
RPs EN COURS :
the final countdown (slasher amelyn #3) 2c812e83f641f81c84131a7d9002751486832595
amelyn #61 & #62 I don't know just how it happened, I let down my guard, swore I'd never fall in love again but I fell hard. You came into my crazy world like a cool and cleansing wave. Before I knew what hit me, baby, you were flowing though my veins. I'm addicted to you, hooked on your love, like a powerful drug I can't get enough of.

the final countdown (slasher amelyn #3) 3c127edd2db06ac22f08a8fa29af15fa2fe6852f
spencer #3 You know there's still a place for people like us, the same blood runs in every hand. Take another walk out of your fake world, please put all the drugs out of your hand. You'll see that you can breathe without no back up, so much stuff you got to understand.

the final countdown (slasher amelyn #3) Tumblr_inline_pgigblTS1B1tvq6hz_250
parkwell #5 Look me in my eyes, tell me everything's not fine. Oh, the people ain't happy and the river has run dry. You thought you could go free. If you listen real closely, there's a knock at your front door. What you gonna do when there's blood in the water ?

the final countdown (slasher amelyn #3) V5hk
noreen (scénario libre) Cause I was born, I was born to the night. In the night, I survive all the poison, the pleasure, the highs. Dusk 'til dawn, in the city where the wild things are. When the wolves are out, no doubt they're cryin' out my name.

(07) taylor brothers & cochad #2solas (2016)amos #61ariane #5spencer #3amos #62

UNIVERS ALTERNATIFS :

(03) zombie amelynamelyn UA #4leolyn #2 (UA scythe)

(scénarios libres)
le petit oiseau (Ana de Armas)
pré-liens du Club
pré-liens de l'Octopus


RPs TERMINÉS : liste tenue à jour dans ma fiche de liens


the final countdown (slasher amelyn #3) B59055a75dd7112e5443a505e7c79a1ee60cfe76
amelyn I was lost until I found me in you. I saw a side of me that I was scared to, but now I hear my name and I'm running your way. I still look at you with eyes that want you. When you move, you make my oceans move too. It's my desire that you feed, you know just what I need. You got power, you got power over me ☽ 1234567891011121314151617181920212223242526272829303132333435363738394041424344454647484950515253545556575859606162

POUR INFO :
dialogues en indianred.
j'écris à la première personne du singulier et au présent.
+ crédits complets dans mon moodboard

AVATAR : Lady Gaga
CRÉDITS : harley (avatar) loonywaltz (UB) & harley (crackships)
DC : Megan Williams, l'envol d'Icare (ft. Sydney Sweeney)
PSEUDO : stairsjumper
Femme (elle)
INSCRIT LE : 21/02/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23235-raelyn-you-can-try-to-break-me-i-cut-my-teeth-on-people-like-you https://www.30yearsstillyoung.com/t23281-raelyn-if-you-re-a-strong-female-you-don-t-need-permission https://www.30yearsstillyoung.com/t23333-raelyn-blackwell https://www.30yearsstillyoung.com/t24159-raelyn-blackwell

the final countdown (slasher amelyn #3) Empty
Message(#) Sujet: Re: the final countdown (slasher amelyn #3) the final countdown (slasher amelyn #3) EmptyMar 19 Oct - 23:06


the final countdown
Raelyn Blackwell & @Amos Taylor the final countdown (slasher amelyn #3) 873483867

« Je n’en sais rien, mais j’en doute. Il y aurait du sang sur le sol, non ? » Je jette un coup d'œil autour de moi, autant du tueur et je ne suis plus sûre de rien. « Je sais pas. J’ai tapé fort… » Je ne suis pas vraiment bâtie comme une bodybuildeuse mais, et si j’avais tué un homme ? Il est trop tard pour les remords et trop tôt pour se laisser envahir : nous devons quitter ce lycée et oublier cette nuit : j’entends bien le faire dans les bras de mon petit ami tellement j’ai eu peur ce soir. L’idée de l’attacher à une chaise est la bonne et j’aide Amos comme je peux, malgré ma robe qui m’encombre et le poids de l’homme : une chose est sûre, il ne s’agit pas d’un petit gabarit. « Il a du plomb dans les poches ou quoi ? » Il est lourd comme un âne mais, au terme d’un effort qui me semble surhumain, nous parvenons à le ligoter pour qu’il ne puisse plus bouger, si toutefois il était encore en vie.

Je veux fuir et vite : j’expose l’idée au brun sans perdre de temps mais il me retient en m’attrapant par l’avant-bras. « Attends, attends. Tu n’es pas curieuse ? » Curieuse ? Je mets quelques secondes à comprendre avant de baisser les yeux vers la masse que nous venons de déplacer. « J’ai pas senti de pouls quand on l’a déplacé. On risque rien à enlever sa capuche, si ? » - « Pas de pouls ? » L’ai-je tué ? Je me préoccupe peu du reste de sa question tant je suis assommée par cette information. Amos lui continue, enorgueilli par notre victoire sur ce malade. « On vient de sauver le lycée. On mérite bien de savoir qui c’est, voire d’appeler les flics et de les attendre ici. Tu imagines ? On deviendrait des héros. » - « Je veux pas être dans le coin quand ils arrivent si je l’ai tué. » Certes, c’était de la légitime défense et je serais difficilement condamnable. Mais qu’en penseront les admissions de toutes ces universités réputées que je vise ? Elles se moqueront bien de connaître le contexte et même mon ambassadeur de père ne pourra rien pour rien : elles ne prendront pas le risque de se faire de la mauvaise pub en m’intégrant. « Et si, comme tu le pensais tout à l’heure, il n’était pas tout seul ? » Je ne veux pas prendre de risque. « Regarde toi si tu veux. Moi j’ai trop peur. » Peur qu’il ait un dernier sursaut avant de mourir et qu’il plante un couteau caché dans mon ventre. Peur que son complice nous trouve. Bien sûr, je suis curieuse. Mais je me contenterai de connaître l’identité de notre agresseur de la bouche de mon petit ami. « Mais fait vite. Je veux pas rester là. » Je n’aime pas plus la compagnie d’un macchabé que celui d’un fou furieux.






the final countdown (slasher amelyn #3) 1949770018:
 


Dernière édition par Raelyn Blackwell le Mer 20 Oct - 10:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Amos Taylor
Amos Taylor
les raisins de la colère
Voir le profil de l'utilisateur
the final countdown (slasher amelyn #3) IAeu3cF ÂGE : 44 ans (02/05/1977)
SURNOM : Quelle idée !
STATUT : Elle a gommé ses ratures, effacé ses coquilles. Elle lui a rappelé que derrière le tragique se terrent parfois de belles histoires d'amour.
MÉTIER : Propriétaire d'un casino que Raelyn a appelé "Octopus"
LOGEMENT : Il vit depuis janvier avec Raelyn au 721 Daisy Hill Road à Logan City, dans un loft dont il tait l’adresse.
the final countdown (slasher amelyn #3) 95c72ae6481bbd50cdedee06c21d6375ffdbda1c
POSTS : 3850 POINTS : 815

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Il ne cuisine pas, mais il sait faire à manger › C'est un excellent nageur › Après l'accident, il n'a plus plongé pendant des années. Il a recommencé récemment grâce à Raelyn › Alcoolique notoire. Il arrive qu'il l'admette.
RPs EN COURS : the final countdown (slasher amelyn #3) A35aa9532af11c0e002f6c5f25872d72297ac233
Amelyn 486162 ⊹ Every breath you take and every move you make, every bond you break, every step you take, i'll be watching you.
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13141516171819202122232526272829303132333435363738394041424344454647484950515253545556575859606162


the final countdown (slasher amelyn #3) RlLeW9k7_o
Taylor family Liam 4 ⊹ By faith, being moved by the fear of God, he made ready an ark for the salvation of his family
Chad 1Liam 3Liam 4Chad 3


UNIVERS ALTERNATIFS :

(1/3)UA 2 (chp 4)Amelyn DZLou

the final countdown (slasher amelyn #3) B95081923810bf11362b65f208b84becdf7a1a7c
Amelyn UA UA 2 (chp 4) ⊹ Everybody knows that baby's got new clothes, but lately I see her ribbons and her bows have fallen from her curls. She takes just like a woman. She makes love just like a woman and she aches just like a woman. But she breaks just like a little girl.
1 2 3 4

RPs EN ATTENTE : Casey › Chad



RPs TERMINÉS : Liste mise à jour dans la fiche de liens.


AVATAR : Bradley cooper
CRÉDITS : Stairsjumper (avatar), Harley (Crackship), WALDOSIA. (code signature)
DC : Nope
PSEUDO : Ci!
Femme (elle)
INSCRIT LE : 16/12/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28495-amos-taylor-my-senses-have-been-stripped https://www.30yearsstillyoung.com/t28558-amos-taylor-ace-of-spades https://www.30yearsstillyoung.com/t29131-amos-taylor

the final countdown (slasher amelyn #3) Empty
Message(#) Sujet: Re: the final countdown (slasher amelyn #3) the final countdown (slasher amelyn #3) EmptyMar 19 Oct - 23:36






FINAL COUNTDOWN
Amelyn - DS - #3

@RAELYN BLACKWELL

Oups ! J’ai donné une information de trop sans l’avoir réellement vérifiée. Pour trouver, il faut chercher et, a priori, je n’ai pas posé les mains sur ce type en quête d’un souffle ou d’un battement de son coeur à l’un de ses poignets ou à sa carotide. De plus, il y a bel et bien du sang qui lui coule de l’épaule (ou qui coulait ?). Difficile de répondre à cette question : en s’écoule-t-il de son crâne. Dès lors, j’ai effectivement parlé trop vite, parce que je la lis la peur dans le regard de Rae. Elle est perceptible et je la comprends. A son âge, qu’il s’agisse ou non d’un meurtrier, on a pas envie d’être responsable de la mort de l’un de nos semblables. « Hey. je sais ce que tu ressens. De tout façon, si c’est pas toi qui l’as tué, il y a de fortes chances qu’ils se vident de son sang quand je lui retirerai la hache de l’épaule. Mais, on n'avait pas le choix. » Déjà, je la ramène contre moi, tirant sur sa main qu’elle a laissé dans la mienne. « Même si les flics arrivaient et nous trouvaient là, c’est de la légitime défense. Ce type a tué des lycéens, peut-être même l’un de nos profs. J’en ai vu aucun.» ai-je renchéri, dans l’espoir qu’elle se détende. « Tu veux que je prenne son pouls, vraiment… ? Enfin, sérieusement ? » La question mérite d’être posée et agir en ce sens me semble évidemment. Je n’ai pas envie qu’elle s’imagine qu’elle a abattu un homme pour nous sauver la vie. Comment se construira-t-elle après ça ? Je foutrai son avenir en l’air. « Si tu veux pas qu’on appelle les flics, on le fait pas, mais laisse-moi au moins regarder qui se cache sous cette capuche.» Je chemine à tâtons vers ce dernier, prêt à soulever son habit. Mes doigts tremblent un peu et je comprends mieux la peur qui l’a agitée plutôt. Je m’imagine que dans un mauvais film d’horrur, il m’attrapera par le bras et hurlera si fort dans mon oreille qu’il me donnera le tournis. Et, pourtant, je dois approcher. « De toute façon, s’ils sont plusieurs, on a besoin de cette hache.» S’ils sont deux, on ne peut pas se balader dans les couloirs sans cette arme qui me donne des airs de super héros. « Oh putain...» ai-je craché quand l’horrible personnage, me jugeant trop près, a effectivement beuglé jusqu’à me faire sursauter. C'est un gémissement plaintif qui a réprimé mon indiscrétion. Mais, vais-je la reprendre, cette hache ? Peut-être pourrions-nous chercher son couteau. « Putain, ils se réveillent. Tu vois son arme à lui ? Parce que, finalement, savoir qui c’est est de toute suite moins important.» Bien moins que notre sécurité.



--- and suddenly
i was there, caught up in a dream, running after a new reality.

the final countdown (slasher amelyn #3) JLuMeCF
the final countdown (slasher amelyn #3) Lw486ESk_o
the final countdown (slasher amelyn #3) CbfkK5SM_o
the final countdown (slasher amelyn #3) Hod8yO6
the final countdown (slasher amelyn #3) Qsba
Revenir en haut Aller en bas
Raelyn Blackwell
Raelyn Blackwell
le mont des vanités
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 35 ans (23.12.1986) - capricorne ascendant scorpion
SURNOM : Raelyn est le prénom qu'elle s'est choisi, elle est née Rachel-Lynn.
STATUT : Amos a bouleversé toutes ses certitudes : la reine des glaces est loin, désormais. Leur fille, Micah, est née le 26.12.2021
MÉTIER : Boss du Club, la pègre de Brisbane, depuis février 2021. Copropriétaire avec Amos de l'Octopus, un Casino qui a ouvert ses portes en avril 2021.
LOGEMENT : Maintenant à trois, dans un vieil entrepôt transformé en luxueux loft au 721 Daisy Hill Road à Logan City. L'adresse de leur domicile est un secret que le couple garde jalousement.
the final countdown (slasher amelyn #3) 71f09ad619243a2e8d19bb8ae12ce5e8bc6dd417
POSTS : 20427 POINTS : 3820

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : petit modèle, charismatique, magnétique, il est facile de se faire berner par son charmant minois › diplomate, elle possède des nerfs d'acier › accro à la cigarette, alcoolique à ses heures perdues, elle luttera toute sa vie contre son addiction à la cocaïne › opportuniste et prête à tout pour servir ses propres intérêts, elle possède des notions de bien et de mal bien à elle › terrorisée par la solitude, elle l'a longtemps fuie dans les bras d'inconnus avant de tomber amoureuse d'Amos › a récupéré le contrôle du Club en février 2021, devenant le leader de l’organisation criminelle
RPs EN COURS :
the final countdown (slasher amelyn #3) 2c812e83f641f81c84131a7d9002751486832595
amelyn #61 & #62 I don't know just how it happened, I let down my guard, swore I'd never fall in love again but I fell hard. You came into my crazy world like a cool and cleansing wave. Before I knew what hit me, baby, you were flowing though my veins. I'm addicted to you, hooked on your love, like a powerful drug I can't get enough of.

the final countdown (slasher amelyn #3) 3c127edd2db06ac22f08a8fa29af15fa2fe6852f
spencer #3 You know there's still a place for people like us, the same blood runs in every hand. Take another walk out of your fake world, please put all the drugs out of your hand. You'll see that you can breathe without no back up, so much stuff you got to understand.

the final countdown (slasher amelyn #3) Tumblr_inline_pgigblTS1B1tvq6hz_250
parkwell #5 Look me in my eyes, tell me everything's not fine. Oh, the people ain't happy and the river has run dry. You thought you could go free. If you listen real closely, there's a knock at your front door. What you gonna do when there's blood in the water ?

the final countdown (slasher amelyn #3) V5hk
noreen (scénario libre) Cause I was born, I was born to the night. In the night, I survive all the poison, the pleasure, the highs. Dusk 'til dawn, in the city where the wild things are. When the wolves are out, no doubt they're cryin' out my name.

(07) taylor brothers & cochad #2solas (2016)amos #61ariane #5spencer #3amos #62

UNIVERS ALTERNATIFS :

(03) zombie amelynamelyn UA #4leolyn #2 (UA scythe)

(scénarios libres)
le petit oiseau (Ana de Armas)
pré-liens du Club
pré-liens de l'Octopus


RPs TERMINÉS : liste tenue à jour dans ma fiche de liens


the final countdown (slasher amelyn #3) B59055a75dd7112e5443a505e7c79a1ee60cfe76
amelyn I was lost until I found me in you. I saw a side of me that I was scared to, but now I hear my name and I'm running your way. I still look at you with eyes that want you. When you move, you make my oceans move too. It's my desire that you feed, you know just what I need. You got power, you got power over me ☽ 1234567891011121314151617181920212223242526272829303132333435363738394041424344454647484950515253545556575859606162

POUR INFO :
dialogues en indianred.
j'écris à la première personne du singulier et au présent.
+ crédits complets dans mon moodboard

AVATAR : Lady Gaga
CRÉDITS : harley (avatar) loonywaltz (UB) & harley (crackships)
DC : Megan Williams, l'envol d'Icare (ft. Sydney Sweeney)
PSEUDO : stairsjumper
Femme (elle)
INSCRIT LE : 21/02/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23235-raelyn-you-can-try-to-break-me-i-cut-my-teeth-on-people-like-you https://www.30yearsstillyoung.com/t23281-raelyn-if-you-re-a-strong-female-you-don-t-need-permission https://www.30yearsstillyoung.com/t23333-raelyn-blackwell https://www.30yearsstillyoung.com/t24159-raelyn-blackwell

the final countdown (slasher amelyn #3) Empty
Message(#) Sujet: Re: the final countdown (slasher amelyn #3) the final countdown (slasher amelyn #3) EmptyMer 20 Oct - 10:12


the final countdown
Raelyn Blackwell & @Amos Taylor the final countdown (slasher amelyn #3) 873483867

« Hey. je sais ce que tu ressens. De tout façon, si c’est pas toi qui l’as tué, il y a de fortes chances qu’il se vide de son sang quand je lui retirerai la hache de l’épaule. Mais, on n'avait pas le choix. » Je sais que nous n’avions pas le choix mais, malgré tout, j’aimerais que quelqu’un d’autre que nous porte le chapeau si ce type est mort. Je n’ai pas envie que l’on me colle l’étiquette de meurtrière sur le front. Je sais les dommages que peuvent causer une simple étiquette : je suis celle qui décide de laquelle ira sur qui, habituellement. « Même si les flics arrivaient et nous trouvaient là, c’est de la légitime défense. Ce type a tué des lycéens, peut-être même l’un de nos profs. J’en ai vu aucun. » Tout ce qu’il dit fait sens mais, malgré ça, je continue à jeter des regards dans les couloirs en quête d’un moyen de fuir, attention au cas où quelqu’un d’autre nous tomberait dessus. A ce stade là, des sirènes de voiture de police ne me rassureraient pas vraiment : ils ne vont pas tarder, quelqu’un les a forcément appelés. « Tu veux que je prenne son pouls, vraiment… ? Enfin, sérieusement ? Doucement, je hoche la tête.

Cela ne me plait pas qu’Amos me lâche pour s’approcher doucement du type qui repose au sol, solidement attaché au bureau. Je le fais à contrecœur et, malgré la peur, je ne le lâche pas des yeux. « Si tu veux pas qu’on appelle les flics, on le fait pas, mais laisse-moi au moins regarder qui se cache sous cette capuche. De toute façon, s’ils sont plusieurs, on a besoin de cette hache. » Il n’a pas tort pourtant, un mauvais pressentiment me tord le ventre. « Quelqu’un les a forcément déjà appelés de toute façon. Je préfère juste pas être là quand ils vont débarquer. » L’étiquette de héros est tentante, mais elle ne vaut pas le risque qu’elle nous fait courir si nous avons tué quelqu’un ou si un complice débarque. « Oh putain... » - « Qu’est ce qu’il se passe ? » Mon petit ami recule et moi je fais quelques pas dans sa direction pour comprendre ce qu’il se passe. « Putain, il se réveille. Tu vois son arme à lui ? Parce que, finalement, savoir qui c’est est de toute suite moins important. » - « Non, elle est passée à travers la vitre. » Il m’a ratée parce que je me suis baissée et j’ai entendu un bruit de verre brisé derrière moi. Le couteau est certainement passé à travers la paroi qui permet de voir les couloirs depuis la salle de classe. J’attrape la main d’Amos. « Il est attaché, il pourra pas nous suivre. » Je tremble comme une feuille à présent. « Viens, on se tire. » En le tirant par la main, je l’entraîne à l’extérieur du bureau et commence à détaler vers les terrains de football, dans l’espoir de nous enfuir en escaladant le grillage.





the final countdown (slasher amelyn #3) 1949770018:
 
Revenir en haut Aller en bas
Amos Taylor
Amos Taylor
les raisins de la colère
Voir le profil de l'utilisateur
the final countdown (slasher amelyn #3) IAeu3cF ÂGE : 44 ans (02/05/1977)
SURNOM : Quelle idée !
STATUT : Elle a gommé ses ratures, effacé ses coquilles. Elle lui a rappelé que derrière le tragique se terrent parfois de belles histoires d'amour.
MÉTIER : Propriétaire d'un casino que Raelyn a appelé "Octopus"
LOGEMENT : Il vit depuis janvier avec Raelyn au 721 Daisy Hill Road à Logan City, dans un loft dont il tait l’adresse.
the final countdown (slasher amelyn #3) 95c72ae6481bbd50cdedee06c21d6375ffdbda1c
POSTS : 3850 POINTS : 815

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Il ne cuisine pas, mais il sait faire à manger › C'est un excellent nageur › Après l'accident, il n'a plus plongé pendant des années. Il a recommencé récemment grâce à Raelyn › Alcoolique notoire. Il arrive qu'il l'admette.
RPs EN COURS : the final countdown (slasher amelyn #3) A35aa9532af11c0e002f6c5f25872d72297ac233
Amelyn 486162 ⊹ Every breath you take and every move you make, every bond you break, every step you take, i'll be watching you.
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13141516171819202122232526272829303132333435363738394041424344454647484950515253545556575859606162


the final countdown (slasher amelyn #3) RlLeW9k7_o
Taylor family Liam 4 ⊹ By faith, being moved by the fear of God, he made ready an ark for the salvation of his family
Chad 1Liam 3Liam 4Chad 3


UNIVERS ALTERNATIFS :

(1/3)UA 2 (chp 4)Amelyn DZLou

the final countdown (slasher amelyn #3) B95081923810bf11362b65f208b84becdf7a1a7c
Amelyn UA UA 2 (chp 4) ⊹ Everybody knows that baby's got new clothes, but lately I see her ribbons and her bows have fallen from her curls. She takes just like a woman. She makes love just like a woman and she aches just like a woman. But she breaks just like a little girl.
1 2 3 4

RPs EN ATTENTE : Casey › Chad



RPs TERMINÉS : Liste mise à jour dans la fiche de liens.


AVATAR : Bradley cooper
CRÉDITS : Stairsjumper (avatar), Harley (Crackship), WALDOSIA. (code signature)
DC : Nope
PSEUDO : Ci!
Femme (elle)
INSCRIT LE : 16/12/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28495-amos-taylor-my-senses-have-been-stripped https://www.30yearsstillyoung.com/t28558-amos-taylor-ace-of-spades https://www.30yearsstillyoung.com/t29131-amos-taylor

the final countdown (slasher amelyn #3) Empty
Message(#) Sujet: Re: the final countdown (slasher amelyn #3) the final countdown (slasher amelyn #3) EmptyMer 20 Oct - 21:41







FINAL COUNTDOWN
Amelyn - DS - #3

@RAELYN BLACKWELL

Ces mots, que j’espère rassurant, ont-ils l’effet exposé ? Accepte-t-elle que nul ne pourrait lui en vouloir si, par légitime défense, elle avait tué cet homme ? J’en ai l’impression. Il m’a semblé entendre son souffle dans mon cou, le fruit d’un long soupir, si pas de soulagement, de dépit. Elle se fiche bien, Raelyn, de l’identité de notre agresseur. Moi, l’information me taraude et j’aurais espéré que ma complice ne me donne pas seulement son feu vert - libre de mes mouvements, je n’en ai pas besoin - mais qu’elle s’approche avec moi vers le corps avachi et ligoté sur sa chaise. Or, elle n’est pas prête. Son courage est supplanté par sa peur de l’avoir tué et je ne la juge pas. Que du comprendre, je me suis posé les mêmes questions alors qu’elle s’engouffrait, dans le couloir, pour jouer les appâts. Je me suis inquiété de ne pas être capable de la protéger ou, a l’inverse, d’être traumatisé à l’idée d’avoir provoqué la mort d’un enfoiré, certes, mais de l’un de mes semblables avant tout. « D’accord. Je lève sa capuche et puis on s’en va.» ai-je promis, un sourire d’une douceur inouïe étirant mes lèvres, avant de m’avancer vers notre victime. Nous étions souris et nous avons inversé les rôles. Plus tard, je m’enorgueillirai de cette victoire. Sur l’heure, je chemine à tâtons dans sa direction et un gargouillis, preuve qu’il est toujours envie, m’oblige à reculer d’un immense pas en arrière. Mon interjection en dit long sur mon étonnement. Je suis par ailleurs paralysé par l’angoisse puisque je ne saisis pas comment ce gars peut respirer après avoir reçu une hache dans l’épaule - ça saignait abondamment - et un coup sur la tête avec un objet lourd. « C’est impossible, Rae. C’est un truc surnaturel. Il peut pas avoir la force de bouger. Qu’il soit vivant, je ne dis pas.» Ma foi, j’en suis heureux pour nous deux : nous avons oeuvré ensemble à le mettre en état de nuire. « Mais, regarde-le, il commence déjà à s’agiter. C’est pas normal.» Subjugué par le spectacle, intrigué par le phénomène, je ne bouge pas. Je détaille l’ordure qui remue de plus en plus fort. Ma petite copine, elle ne l’entend pas de cette oreille. Elle m’attrappe par la main, m’informe que nous pouvons tirer une croix sur l’arme des crimes t sur notre hache puisque l’un a traversé la vitre, la brisant sans que je ne l’entende et l’autre coincé dans la chair de ce monstre. Un monstre. C’est ce qu’il est, j’en suis convaincu quoique je sois cartésien. Sans l’intervention de ma complice, je n’aurais pas bouger. Or, elle me tire par le bras et je la suis, mécaniquement, en direction des terrains de football. Soudain, mes esprits rassemblés, je réalise que nous n’y serons pas en sécurité, que ce n’est pas l’endroit idéal pour mettre les voiles puisque c’est celui que choisira tous nos camarades. Alors, je la retiens et la hèle. « Faut pas aller par là. S’ils sont deux, c’est là qu’il est, parce que c’est par là que les rats vont essayer de quitter le navire. Il faut qu’on aille à la cantine.» Communément appelé par la plèbe “le restaurant”. D’après moi, ce n’est pas comparable à une bonne table. « Il y a la sortie de secours, destinées au pompier. Tu sais, où il y a l’énorme escalier qui donne sur l’arrière du bâtiment… Là, il y a un autre grillage, avec une porte, cadenassée, mais facile à escalader et qui mène sur le parking.» Je suis persuadé que c’est notre meilleure option, mais nous sommes un binôme. C’est ensemble que nous déciderons.  



--- and suddenly
i was there, caught up in a dream, running after a new reality.

the final countdown (slasher amelyn #3) JLuMeCF
the final countdown (slasher amelyn #3) Lw486ESk_o
the final countdown (slasher amelyn #3) CbfkK5SM_o
the final countdown (slasher amelyn #3) Hod8yO6
the final countdown (slasher amelyn #3) Qsba
Revenir en haut Aller en bas
Raelyn Blackwell
Raelyn Blackwell
le mont des vanités
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 35 ans (23.12.1986) - capricorne ascendant scorpion
SURNOM : Raelyn est le prénom qu'elle s'est choisi, elle est née Rachel-Lynn.
STATUT : Amos a bouleversé toutes ses certitudes : la reine des glaces est loin, désormais. Leur fille, Micah, est née le 26.12.2021
MÉTIER : Boss du Club, la pègre de Brisbane, depuis février 2021. Copropriétaire avec Amos de l'Octopus, un Casino qui a ouvert ses portes en avril 2021.
LOGEMENT : Maintenant à trois, dans un vieil entrepôt transformé en luxueux loft au 721 Daisy Hill Road à Logan City. L'adresse de leur domicile est un secret que le couple garde jalousement.
the final countdown (slasher amelyn #3) 71f09ad619243a2e8d19bb8ae12ce5e8bc6dd417
POSTS : 20427 POINTS : 3820

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : petit modèle, charismatique, magnétique, il est facile de se faire berner par son charmant minois › diplomate, elle possède des nerfs d'acier › accro à la cigarette, alcoolique à ses heures perdues, elle luttera toute sa vie contre son addiction à la cocaïne › opportuniste et prête à tout pour servir ses propres intérêts, elle possède des notions de bien et de mal bien à elle › terrorisée par la solitude, elle l'a longtemps fuie dans les bras d'inconnus avant de tomber amoureuse d'Amos › a récupéré le contrôle du Club en février 2021, devenant le leader de l’organisation criminelle
RPs EN COURS :
the final countdown (slasher amelyn #3) 2c812e83f641f81c84131a7d9002751486832595
amelyn #61 & #62 I don't know just how it happened, I let down my guard, swore I'd never fall in love again but I fell hard. You came into my crazy world like a cool and cleansing wave. Before I knew what hit me, baby, you were flowing though my veins. I'm addicted to you, hooked on your love, like a powerful drug I can't get enough of.

the final countdown (slasher amelyn #3) 3c127edd2db06ac22f08a8fa29af15fa2fe6852f
spencer #3 You know there's still a place for people like us, the same blood runs in every hand. Take another walk out of your fake world, please put all the drugs out of your hand. You'll see that you can breathe without no back up, so much stuff you got to understand.

the final countdown (slasher amelyn #3) Tumblr_inline_pgigblTS1B1tvq6hz_250
parkwell #5 Look me in my eyes, tell me everything's not fine. Oh, the people ain't happy and the river has run dry. You thought you could go free. If you listen real closely, there's a knock at your front door. What you gonna do when there's blood in the water ?

the final countdown (slasher amelyn #3) V5hk
noreen (scénario libre) Cause I was born, I was born to the night. In the night, I survive all the poison, the pleasure, the highs. Dusk 'til dawn, in the city where the wild things are. When the wolves are out, no doubt they're cryin' out my name.

(07) taylor brothers & cochad #2solas (2016)amos #61ariane #5spencer #3amos #62

UNIVERS ALTERNATIFS :

(03) zombie amelynamelyn UA #4leolyn #2 (UA scythe)

(scénarios libres)
le petit oiseau (Ana de Armas)
pré-liens du Club
pré-liens de l'Octopus


RPs TERMINÉS : liste tenue à jour dans ma fiche de liens


the final countdown (slasher amelyn #3) B59055a75dd7112e5443a505e7c79a1ee60cfe76
amelyn I was lost until I found me in you. I saw a side of me that I was scared to, but now I hear my name and I'm running your way. I still look at you with eyes that want you. When you move, you make my oceans move too. It's my desire that you feed, you know just what I need. You got power, you got power over me ☽ 1234567891011121314151617181920212223242526272829303132333435363738394041424344454647484950515253545556575859606162

POUR INFO :
dialogues en indianred.
j'écris à la première personne du singulier et au présent.
+ crédits complets dans mon moodboard

AVATAR : Lady Gaga
CRÉDITS : harley (avatar) loonywaltz (UB) & harley (crackships)
DC : Megan Williams, l'envol d'Icare (ft. Sydney Sweeney)
PSEUDO : stairsjumper
Femme (elle)
INSCRIT LE : 21/02/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23235-raelyn-you-can-try-to-break-me-i-cut-my-teeth-on-people-like-you https://www.30yearsstillyoung.com/t23281-raelyn-if-you-re-a-strong-female-you-don-t-need-permission https://www.30yearsstillyoung.com/t23333-raelyn-blackwell https://www.30yearsstillyoung.com/t24159-raelyn-blackwell

the final countdown (slasher amelyn #3) Empty
Message(#) Sujet: Re: the final countdown (slasher amelyn #3) the final countdown (slasher amelyn #3) EmptyJeu 21 Oct - 10:28


the final countdown
Raelyn Blackwell & @Amos Taylor the final countdown (slasher amelyn #3) 873483867

« D’accord. Je lève sa capuche puis on s’en va. » Je ne peux combattre la curiosité de mon petit ami alors je cède : le principal, c’est que dès qu’il l’aura assouvie, nous partions. Moi, je me fiche que le tueur arbore une crète, qu'il soit roux, blond ou brun. Je me fiche même de le connaître, je veux juste partir et le plus vite possible. D’ici quelques minutes, nous ne serons plus dans la même pièce que ce malade meurtrier et c’est ce que je me répète alors qu’Amos s’approche du type qui semble se réveiller et émettre des grognements devant nos regards ébahis. « C’est impossible Rae. C’est un truc surnaturel. Il peut pas avoir la force de bouger. Qu’il soit vivant, je ne dis pas… Mais regarde-le, il commence déjà à s’agiter. C’est pas normal. » - « T’as peut-être frappé moins fort que ce qu’il te semblait. » Je ne crois pas en des forces surnaturelles et mon esprit cartésien a besoin d’expliquer le phénomène autrement. Quelle meilleure justification que la tendance des hommes comme mon petit ami, musclé et quaterback de l’équipe de football, à s’imaginer en surhommes et à surestimer leur force ? « Mais j’ai pas envie de rester là pour en être sûre. » Qu’il s’agisse d’un regain de force dû à l'adrénaline ou à quelque chose de plus occulte ne change pas grand chose : j’ai peur qu’il se débatte si fort qu’il arrive à arracher ses liens et, si ça arrive, je veux être le plus loin possible du tueur lorsqu’il sera libre : alors j’attrape la main de mon cher et tendre et je commence à l’entraîner vers la direction qui me semble la plus intelligente.

« Faut pas aller par là. S’ils sont deux, c’est là qu’il est, parce que c’est par là que les rats vont essayer de quitter le navire. Il faut qu’on aille à la cantine. » A la cantine ? Je sais qu’Amos est un jeune homme qui a besoin de beaucoup de fuel mais est-ce réellement le moment de penser à manger ? Du regard, je l’interroge pour comprendre où il veut en venir. « Il y a la sortie de secours, destinée aux pompiers. Tu sais, où il y a l’énorme escalier qui donne sur l’arrière du bâtiment… Là, il y a un autre grillage, avec une porte cadenassée, mais facile à escalader et qui mène sur le parking. » Mon regard s'illumine et je hoche la tête. « Oui, t’as raison. Personne pensera à aller par là. » Moi, par exemple, ça n’a pas été mon premier réflexe et sans mon petit ami pour être plus malin, nous serions peut-être tombés sur un bain de sang. Alors sans plus attendre, nous prenons le chemin des cuisines. Amos a une excellente mémoire et il me guide jusqu’à cet escalier qui est exactement là où il l’a imaginé, puis jusqu’à la grille qui nous conduira vers la liberté. « Je suis trop petite. Tu peux m’aider ? » Évidemment, du haut de mon mètre cinquante-cinq, je n’atteins pas le haut de la clôture pour m’y agripper, même en sautant. Sans que je n’ai besoin de demander deux fois, Amos s’exécute : il attrape mon pied pour m’aider à me hisser au sommet du portail et, sans attendre, je l’enjambe. Le brun est plus rapide que moi, il lui faut moins d’une minute pour passer de l’autre côté et m’aider à descendre. Lorsque mes pieds touchent terre, je me pelotonne contre lui et j’enfouis mon visage dans son cou. « Je veux pas être seule ce soir. On va chez toi ? » Mon père ne serait pas ravi de me trouver au petit matin serrée contre mon petit ami.






the final countdown (slasher amelyn #3) 1949770018:
 


Dernière édition par Raelyn Blackwell le Jeu 21 Oct - 19:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Amos Taylor
Amos Taylor
les raisins de la colère
Voir le profil de l'utilisateur
the final countdown (slasher amelyn #3) IAeu3cF ÂGE : 44 ans (02/05/1977)
SURNOM : Quelle idée !
STATUT : Elle a gommé ses ratures, effacé ses coquilles. Elle lui a rappelé que derrière le tragique se terrent parfois de belles histoires d'amour.
MÉTIER : Propriétaire d'un casino que Raelyn a appelé "Octopus"
LOGEMENT : Il vit depuis janvier avec Raelyn au 721 Daisy Hill Road à Logan City, dans un loft dont il tait l’adresse.
the final countdown (slasher amelyn #3) 95c72ae6481bbd50cdedee06c21d6375ffdbda1c
POSTS : 3850 POINTS : 815

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Il ne cuisine pas, mais il sait faire à manger › C'est un excellent nageur › Après l'accident, il n'a plus plongé pendant des années. Il a recommencé récemment grâce à Raelyn › Alcoolique notoire. Il arrive qu'il l'admette.
RPs EN COURS : the final countdown (slasher amelyn #3) A35aa9532af11c0e002f6c5f25872d72297ac233
Amelyn 486162 ⊹ Every breath you take and every move you make, every bond you break, every step you take, i'll be watching you.
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13141516171819202122232526272829303132333435363738394041424344454647484950515253545556575859606162


the final countdown (slasher amelyn #3) RlLeW9k7_o
Taylor family Liam 4 ⊹ By faith, being moved by the fear of God, he made ready an ark for the salvation of his family
Chad 1Liam 3Liam 4Chad 3


UNIVERS ALTERNATIFS :

(1/3)UA 2 (chp 4)Amelyn DZLou

the final countdown (slasher amelyn #3) B95081923810bf11362b65f208b84becdf7a1a7c
Amelyn UA UA 2 (chp 4) ⊹ Everybody knows that baby's got new clothes, but lately I see her ribbons and her bows have fallen from her curls. She takes just like a woman. She makes love just like a woman and she aches just like a woman. But she breaks just like a little girl.
1 2 3 4

RPs EN ATTENTE : Casey › Chad



RPs TERMINÉS : Liste mise à jour dans la fiche de liens.


AVATAR : Bradley cooper
CRÉDITS : Stairsjumper (avatar), Harley (Crackship), WALDOSIA. (code signature)
DC : Nope
PSEUDO : Ci!
Femme (elle)
INSCRIT LE : 16/12/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28495-amos-taylor-my-senses-have-been-stripped https://www.30yearsstillyoung.com/t28558-amos-taylor-ace-of-spades https://www.30yearsstillyoung.com/t29131-amos-taylor

the final countdown (slasher amelyn #3) Empty
Message(#) Sujet: Re: the final countdown (slasher amelyn #3) the final countdown (slasher amelyn #3) EmptyJeu 21 Oct - 11:20






FINAL COUNTDOWN
Amelyn - DS - #3

@RAELYN BLACKWELL

Elle fait erreur. J’ai frappé de toutes mes forces, raison pour laquelle je n’ai pas réussi à récupérer ma hache. Elle était trop profondément enfoncée dans l’épaule de l’assassin, preuve de l’éneergie dépensée dans le but de le mettre hors d’état de nuire. Pourtant terre-à-terre, je maintiens que ce gars est habité par une aura étrange, à moins qu’il soit tout simplement sous coke, anesthésié au point qu’il ne ressente plus la douleur. Peut-être, mais ce n’est pas important dans le fond. Rae souhaite s’en aller, sans notre arme, et a fortiori, quoique ça m’embête, je ne peux pas la contredire. Je la suis un peu malgré moi dans les dédales du couloir en direction, au départ, des grillages du terrain de foot quand il surgit dans mon esprit une autre idée, une qui à mon sens nous assurera une fuite discrète et qui nous évitera de nous mélanger à la foule d’élèves en panique qui couraient plus tôt en tout sens. Si l’agresseur ligoté à sa chaise est accompagné par un complice, nul doute qu’il cherche parmi les lycéens sa cible principale. D’après moi, les escaliers d’une de ses sorties de secours, c’est plus sûr. Je soumets donc à l’approbation - même si protester ne m’aurait pas fait changé d’avis - à ma petite amie et, compte tenu qu’elle acquiesce avec enthousiasme, nous modifions légèrement notre itinéraire. Nous poursuivons notre route jusqu’à la cantine et, si j’ai veillé à ce qu’elle soit vite avant de pousser la porte ouverte - étonnant, mais peu me chaut - je nous y engouffre en intimant à ma partenaire d’être la plus silencieuse possible. C’est à pas de loup que nous traversons le local en direction de l’escalier. C’est avec plus de précipitation, galvanisés par l’air frais, que nous les descendons. Le grillage est à quelques mètres de nous et, cette fois, nous courrons. Malgré les graviers qui doivent gêner sa progression, Rae ne se plaint pas. Elle me réclame simplement de l’aide pour grimper le long du dernier obstacle qui mène à la liberté, à la sérénité. J’obtempère sans rechigner. Je prie pour qu’elle ne se foule pas la cheville en tombant. La chance est cependant avec nous ce soir. Elle retombe sur ses pattes, tel un chat et je soupire d’aise, nous sommes sortis d’affaires. Ce soulagement, nous le partageons serrés l’un contre l’autre. Sentir le soufle de ma dulcinée dans mon cou me rappelle le bonheur d’être vivant et d’être deux pour affronter ce genre d’épreuve. Je conviens également qu’elle nous soudera pour l’éternité.   «Chez moi. Oui.» ai-je conclu, tirant de mes poches les clés de la voiture prêtée par mon père.   « Puis une douche et une nuit de sommeil bien méritée...» a moins que l’adrénaline ne nous maintienne éveillé, à moins que nous ayons tous deux besoin de savourer le plaisir d’avoir survécu, sans autre dommage que ceux, peut-être, qui relèveront du psychologique.   



--- and suddenly
i was there, caught up in a dream, running after a new reality.

the final countdown (slasher amelyn #3) JLuMeCF
the final countdown (slasher amelyn #3) Lw486ESk_o
the final countdown (slasher amelyn #3) CbfkK5SM_o
the final countdown (slasher amelyn #3) Hod8yO6
the final countdown (slasher amelyn #3) Qsba
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

the final countdown (slasher amelyn #3) Empty
Message(#) Sujet: Re: the final countdown (slasher amelyn #3) the final countdown (slasher amelyn #3) Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

the final countdown (slasher amelyn #3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: nouer des contacts :: mémoire du passé
-