AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment : -20%
Promo sur les Baskets Nike Air Max 2090
Voir le deal
119.97 €

 cover me in sunshine (meloh #3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shiloh Atkins
Shiloh Atkins
la reconstruction
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-cinq ans - (8.11.1995)
SURNOM : sa soeur l'appelle yoshi, mais elle préfère shiloh
STATUT : célibataire, n'est plus que l'ombre d'elle-même après une relation abusive.
MÉTIER : couturière de métier et de passion. elle tente de retrouver sa place dans l'atelier Weatherton
LOGEMENT : au #323 doggett street avec sa meilleure amie, Megan. enfin, encore pour un temps.
cover me in sunshine (meloh #3) Tumblr_inline_pg57ccXSen1rqmlml_1280
POSTS : 2268 POINTS : 60

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : a un frère jumeau, Nathan › sait coudre depuis ses dix ans et ne rate jamais une occasion de créer ses propres vêtements › viens tout juste de revenir à Brisbane › sort d'une relation abusive qui aura durer un peu plus d'un an › naturelle et souriante, elle c'est renfermé sur elle-même ces derniers temps › ne sait passer une journée sans musique
RPs EN COURS : (07)megan #2louisa #3danika #2oakley #2penny #2trent #1mariage cosigan

cover me in sunshine (meloh #3) 95f37fdcfddf13286d27fdebbc77fbb8103c7d7d
megan ☽ only you know me the way you know me, only you forgive me when I'm sorry. need you when I'm broken, when I'm fixed, need you when I'm well, when I'm sick. friends that I rely on don't come through, they run like the river, but not you. can't see when I'm fallin', losing myself but then I hear you calling. there you are, with open arms. there you are and I run.

cover me in sunshine (meloh #3) 3455d714325e3728f407eba050811259
trent ☽ so no one told you life was gonna be this way. your job's a joke, you're broke, your love life's DOA. it's like you're always stuck in second gear. when it hasn't been your day, your week, your month or even your year, but i'll be there for you. when the rain starts to pour, i'll be there for you. like i've been there before, i'll be there for you 'cause you're there for me too

cover me in sunshine (meloh #3) E3895f26fa45075731e97331b9942bfb
louisa ☽ wherever I go, you bring me home, sweet creature. when I run out of road, you bring me home. we're running through the garden. oh, where nothing bothered us but we're still young I always think about you and how we don't speak enough


RPs TERMINÉS : Louisa #1 (fb)Louisa #2Lucia #1Danika #1Knox #1Oakley #1Chloe #1 (fb)Thomas #1 (fb)Nathan #1James #1Penny #1Megan #1knox #1
AVATAR : elizabeth lail
CRÉDITS : (avatar) finnley - (ub) loonywaltz - (gif) karolinadeanwrites
DC : cian, bailey, loan & wyatt
PSEUDO : paindep.
INSCRIT LE : 04/07/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t34993-a-storm-to-weather-shiloh https://www.30yearsstillyoung.com/t41741-shiloh-a-storm-to-weather https://www.30yearsstillyoung.com/t35366-shiloh-atkins https://www.30yearsstillyoung.com/t35364-shiloh-atkins

cover me in sunshine (meloh #3) Empty
Message(#) Sujet: cover me in sunshine (meloh #3) cover me in sunshine (meloh #3) EmptyMar 19 Oct - 22:10



Les effets du décalage horaire s’avèrent être particulièrement cruel depuis mon retour de Paris. Le voyage retour fut assez éprouvant, parsemer de turbulences, de correspondances manquées le tout mélanger à une fatigue physique qui ont fait des vingt-quatre heures de vols un moment atrocement long. Nous avions atterri à Brisbane au tout début de la journée et malgré les conseils prodigué par James, bien plus habitué à ce genre de voyage, je m’étais endormi moins d’une demi-heure après avoir passé la porte de mon appartement. Cela fait près de trois jours, désormais, et mon rythme de vie s’en retrouve particulièrement chambouler à mesure de dormir le jour pour mieux vivre la nuit. Il me reste quelques jours pour changer les choses avant de retourner travailler à la maison Weatherton, mais prise par le tourbillon d’inspiration qui m’anime depuis notre séjour parisien, je continue à vivre sur mon propre rythme. Depuis mon retour, je passe chaque minute à dessiner, à créer et imaginer des pièces qui viendront alimenter ma garde-robe ou renforcer mon rôle au sein de la maison de couture. James avait su me faire confiance et ce voyage à l’autre bout du monde à su m’insuffler un élan de courage et de passion que je ne me connaissais plus. À nouveau, j’ai envie d’oser, j’ai envie d’expérimenter, tant pis si le rendu n’est pas parfait, qu’importe si je dois recommencer. Le désir d’aller de l’avant, l’émulsion d’idées en tout genre me porte dans ma passion. Ce qui m’anime réellement depuis cette escapade parisienne, est l’ébauche d’idée qui m’est venu pour la robe de soirée de Megan. J’avais eu un flash lors du défilé Yves Saint Laurent à la vue d’une magnifique tenue faite d’un drapé élégant, mais à la fois affreusement provocateur, tout en suggestion et en forme généreuse. Je voulais créer un tel rendu pour mon amie, persuadée que c’est ce qu’elle recherche depuis le début.

On avait convenu d’un brunch dans son nouvel appartement et j’ai accepté bien trop enjouée à l’idée de retrouver la photographe. J’ai tant de choses à lui raconter, elle qui m’a presque mis un coup pied dans le derrière pour que j’accepte l’invitation de James et prenne ce fichu avion. Je me dois de lui parler de Paris, des folles créations que j’ai pu voir, des éléments que le Weatherton a approuvés et de mes idées qui ont dévalé sur le catwalk. Et par-dessus tout, il faut absolument que je lui montre les croquis, les chutes de tissus et toutes les idées qui ne cessent de fourmiller dans mon esprit. Pour la première fois depuis ce qui semble être une éternité, je m’apprête à la retrouver avec un sourire sincère accrocher à mes lèvres.

Les bras chargés et mon sac à main prêt à se faire la malle, je vérifie par deux fois que je ne me suis pas trompé d’adresse. Non, c’est bien le lieu que m’a indiqué Megan. Surprise, je laisse un homme vêtu d’un costume impeccable m’ouvrir la porte. « Je… Je viens voir une amie. » Il acquiesce sans jamais se défaire de son sourire poli avant de m’entraîner vers les ascenseurs. Le hall d’entrée est impressionnant autant par son aspect silencieux, que par toute la richesse qui s’en dégage. Elle m’avait parlé du statut familial de son fiancé, je ne pensais pas que c’était à ce point… Bouche entrouverte, je fais un tour sur moi-même avant de pénétrer dans l’ascenseur parfaitement propre et ambiancer par une légère musique classique. Il me faudra quelques secondes pour me souvenir du fonctionnement de l’engin et appuyer sur le bouton qui me permettra d’accéder à l’étage indiqué par la photographe. Le couloir est tout aussi luxueux, au point où je vérifie que mes chaussures sont bien propre avant de m’avancer à la recherche de la bonne porte. Cela change vraiment de notre appartement.

Timidement, je frappe à la porte, soudainement effrayer à l’idée que Damon vienne ouvrir. Heureusement, c’est le visage joyeux de ma meilleure amie qui apparaît dans l’entrebâillement de la porte. « J’avais raison, en fait, tu m’as lâchement abandonné dans notre vieil appart, pour un palace. » En riant, je viens déposer un baiser sur sa joue, même si elle déteste, et me glisse dans un coin de l’entrée les bras toujours aussi chargés. L’appartement semble encore plus dingue que ce que j’ai pu voir jusqu’à présent. « Je vais enlever mes chaussures. » Est-ce que j’ai mis des chaussettes trouées ? Je secoue la tête et m’attèle à la tâche sans jamais bouger de mon petit coin désormais attitré. « Je t’ai amené pleiiiiiins de choses. » que je finis par annoncer joyeusement.

@megan monroe cover me in sunshine (meloh #3) 206649278



cover me in sunshine (meloh #3) VsgJxpQ
cover me in sunshine (meloh #3) 1hanw60
cover me in sunshine (meloh #3) QqLqwzn
cover me in sunshine (meloh #3) Xc1pTzg

:l:
 
Revenir en haut Aller en bas
Megan Williams
Megan Williams
l’œil de la tempête
l’œil de la tempête
Voir le profil de l'utilisateur
cover me in sunshine (meloh #3) IAeu3cF ÂGE : 23 ans (28.03.98) - bélier ascendant taureau
SURNOM : Elle utilise son second prénom, Misty, comme alias dans le monde professionnel.
STATUT : Monroe devenue Williams le 20.11.21 : elle a promis à Damon qu'elle ferait tout pour devenir quelqu'un dont il aurait réellement pu tomber amoureux.
MÉTIER : Photographe de presse, c'est plus joli que "paparazzi". La vie volée des célébrités, c'est sa spécialité.
LOGEMENT : #61 St Paul's Terrace , à Spring Hill. Le plan était parfait, Damon et elle étaient supposés avoir une chambre chacun avant que Murphy ne débarque dans leurs vies.
cover me in sunshine (meloh #3) T1kb
POSTS : 2563 POINTS : 400

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : forte, passionnée, impatiente et déterminée, Megan est courageuse et têtue jusqu'à l'épuisement › balottée entre une mère toxicomane et alcoolique et plus de familles d'accueil qu'elle ne veut les compter, elle ne parle de son enfance à personne › elle a coupé les ponts avec sa mère pendant quatre ans, aujourd'hui elle lui fait parvenir un chèque tous les mois en secret › elle se fiche de ruiner la vie des célébrités qu'elle photographie : les secrets font pour elle plus de mal que de bien › en 2017 elle a posé nue pour plusieurs magazines masculins pour joindre les deux bouts
RPs EN COURS :
(08)
shiloh #3jo #2elise #2le mariage de l'année (damon #8)murphy #3spencer (2010)elianadamon #10 | (UA) saül #3 (la sélection)

cover me in sunshine (meloh #3) Wq6w
cosigan #10 & #8 I am the hardest to love, the house I bought is not a home, together we are so alone. Don't regret the day we met, don't forget that time we spent. Forget that we're in different beds, I know, 'cause I am the hardest to love. No I can't, can't believe you trust me, after all the rough days, you still call me up. ☽ 12345678910

cover me in sunshine (meloh #3) H4mx
misfits #3 I've spent too much time staring into the sun. I don't know where I've been, I don't know what I've done. Everything around has turned into dust. Cause it made me realize we were nothing in the past. Please, stop the Earth from spinning around, don't let the sun burn us all down.

cover me in sunshine (meloh #3) Tumblr_inline_pef4qvEdpW1rrbwq5_1280
cameron (scénario libre) My bad habits lead to late nights, endin' alone, conversations with a stranger I barely know. Swearin' this will be the last, but it probably won't, I got nothin' left to lose, or use, or do. My bad habits lead to wide eyes stare into space and I know I'll lose control of the things that I say. Yeah, I was lookin' for a way out, now I can't escape. My bad habits lead to you.

cover me in sunshine (meloh #3) Kl4a
meloh #3 ⊹ You have my heart, and we'll never be worlds apart. When the sun shines, we'll shine together. Told you I'll be here forever, said I'll always be your friend, took an oath, I'ma stick it out 'til the end. These fancy things will never come in between, you're part of my entity, here for infinity.

cover me in sunshine (meloh #3) JdS26px7_o
jo #2 ⊹ uc uc uc uc uc uc

RPs TERMINÉS : liste tenue à jour dans ma fiche de liens


POUR INFO :
dialogues en goldenrod.
j'écris à la première personne du singulier et au présent.
+ crédits complets dans mon moodboard
AVATAR : Sydney Sweeney
CRÉDITS : bambieyes (avatar), harley (gifs signature) & loonywaltz (UB)
DC : Raelyn Blackwell, le mont des vanités (ft. Lady Gaga)
PSEUDO : stairsjumper
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/09/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t38701-megan-i-m-your-biggest-fan-i-ll-follow-you-until-you-love-me https://www.30yearsstillyoung.com/t23281-raelyn-megan-if-you-re-a-strong-female-you-don-t-need-permission https://www.30yearsstillyoung.com/t38732-megan-monroe https://www.30yearsstillyoung.com/t38735-megan-monroe

cover me in sunshine (meloh #3) Empty
Message(#) Sujet: Re: cover me in sunshine (meloh #3) cover me in sunshine (meloh #3) EmptyMer 20 Oct - 18:41




Cover me in sunshine
Megan Monroe & @Shiloh Atkins cover me in sunshine (meloh #3) 873483867

Vivre avec Damon est étrange mais, contre toute attente, je m’y habitue plutôt vite. Le fait qu’il travaille sans compter ses heures y est certainement pour beaucoup mais, au-delà de ça, nous nous entendons bien, bien mieux que quiconque au courant des circonstances de notre rencontre et de nos fiançailles pourrait le penser. C’est un garçon poli et gentil certes, mais également passionné, avec une âme d’artiste, une curiosité qui égale la mienne et surtout, une malice surprenante venant de la part d’un jeune homme d’à peine vingt et un ans qui porte déjà des costumes à longueur de journée. Alors nous nous aclimatons. Nous prenons nos marques chacun de notre côté de l’appartement mais également dans les pièces communes. Finalement, c’est presque plus compliqué pour moi de m’habituer au luxe de l’immeuble qu’à la présence de mon fiancé - que je ne désespère pas de faire jouer à la console avec moi dès qu’il aura rendu son mémoire de fin d’étude.

Le plus déroutant dans tout ça, c’est de ne plus partager le quotidien de Shiloh. (Ça, et de devoir cantonner ma pagaille à ma chambre puisque Damon a une police de rangement des parties communes assez stricte.) Mon amie d’enfance et moi n’avions finalement pas emménagé ensemble depuis longtemps mais je réalise à quel point elle faisait partie intégrante de mon quotidien. Au delà de ça, je me fais du souci pour elle et sa capacité à se remettre en selle : à présent que je suis partie, il n’y a plus personne pour lui botter les fesses hors de l’appartement pour qu’elle étende son cercle de connaissance et, peut-être réussisse à passer à autre chose après son ex abusif. Ce sale type a sapé sa confiance en elle et, un an après leur rupture, je vois encore les effets de son emprise sur la petite blonde.

Récemment, je me suis mis en tête deux choses : la première, c’est d’aider mon amie à s’épanouir professionnellement. Si je lui ai confié la tâche de confectionner l’une de mes deux robes de mariée, c’est autant parce que j’ai confiance en elle que pour donner de la visibilité à son travail. Le mariage sera une cérémonie de haut profil, j’aurais tort de me priver d’en faire profiter ceux qui comptent pour moi. La seconde, c’est de dégoter à la blonde un cavalier pour mon grand jour qui approche dangereusement. « J’avais raison, en fait, tu m’as lâchement abandonné dans notre vieil appart, pour un palace. » Lorsque j’ouvre la porte, je l'accueille d’une étreinte et d’un immense sourire. « J’avoue tout : c’est uniquement pour ça que je me marie. » J’éclate de rire à ma propre blague qui est pourtant plus proche de la vérité que ce que Shiloh le pense : je n’épouse pas Damon pour son argent, mais notre union n’est pas motivée par un amour fou et une passion dévorante l’un pour l’autre. « Je vais enlever mes chaussures. » Je n’ai pas le temps de lui dire de faire comme chez elle qu’elle a déposé ses chaussures à l’entrée et qu’elle observe la pièce sans oser s’y mouvoir : elle reste dans un petit coin comme si elle avait peur de déranger. « Hey… J’ai pas changé parce que j’habite ici. Et Damon n’est même pas à l’appartement. » J’ai senti qu’il l’impressionnait lorsque nous avons mangé tous les trois ensemble dans mon ancien logement. « Donc t’as vraiment pas besoin de te conduire comme si j’étais devenue la princesse de Galles parce que je vis ici. Installe-toi, pose tes affaires où tu veux, affale-toi sur le canapé et mets même tes pieds sur la table basse si t’en a envie. » Je ne veux pas qu’elle se sente mal à l’aise : pas avec moi. « Et pendant ce temps je vais nous servir à boire. Tu veux quoi ? »

Depuis le bar, je vois que ses mains sont chargées de sacs : elle me fait sourire. « Je t’ai amené pleiiiiiins de choses. » - « J’ai hâte de voir ça. » Je remplis la bouilloire pour la mettre à chauffer. « Mais avant, dis moi comment s’est passé la fashion week. Je suis verte de jalousie, je veux tout savoir. » Elle a l’air rayonnante, et je suis contente de l’avoir poussée à accepter la proposition de son patron : elle mérite ce qui lui arrive.





cover me in sunshine (meloh #3) A44L8rk
cover me in sunshine (meloh #3) VsgJxpQ
cover me in sunshine (meloh #3) AybYaOa
cover me in sunshine (meloh #3) DNAJJmO
cover me in sunshine (meloh #3) Fqo0cUp
cover me in sunshine (meloh #3) LKqJkYj
:l::
 

Revenir en haut Aller en bas
Shiloh Atkins
Shiloh Atkins
la reconstruction
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-cinq ans - (8.11.1995)
SURNOM : sa soeur l'appelle yoshi, mais elle préfère shiloh
STATUT : célibataire, n'est plus que l'ombre d'elle-même après une relation abusive.
MÉTIER : couturière de métier et de passion. elle tente de retrouver sa place dans l'atelier Weatherton
LOGEMENT : au #323 doggett street avec sa meilleure amie, Megan. enfin, encore pour un temps.
cover me in sunshine (meloh #3) Tumblr_inline_pg57ccXSen1rqmlml_1280
POSTS : 2268 POINTS : 60

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : a un frère jumeau, Nathan › sait coudre depuis ses dix ans et ne rate jamais une occasion de créer ses propres vêtements › viens tout juste de revenir à Brisbane › sort d'une relation abusive qui aura durer un peu plus d'un an › naturelle et souriante, elle c'est renfermé sur elle-même ces derniers temps › ne sait passer une journée sans musique
RPs EN COURS : (07)megan #2louisa #3danika #2oakley #2penny #2trent #1mariage cosigan

cover me in sunshine (meloh #3) 95f37fdcfddf13286d27fdebbc77fbb8103c7d7d
megan ☽ only you know me the way you know me, only you forgive me when I'm sorry. need you when I'm broken, when I'm fixed, need you when I'm well, when I'm sick. friends that I rely on don't come through, they run like the river, but not you. can't see when I'm fallin', losing myself but then I hear you calling. there you are, with open arms. there you are and I run.

cover me in sunshine (meloh #3) 3455d714325e3728f407eba050811259
trent ☽ so no one told you life was gonna be this way. your job's a joke, you're broke, your love life's DOA. it's like you're always stuck in second gear. when it hasn't been your day, your week, your month or even your year, but i'll be there for you. when the rain starts to pour, i'll be there for you. like i've been there before, i'll be there for you 'cause you're there for me too

cover me in sunshine (meloh #3) E3895f26fa45075731e97331b9942bfb
louisa ☽ wherever I go, you bring me home, sweet creature. when I run out of road, you bring me home. we're running through the garden. oh, where nothing bothered us but we're still young I always think about you and how we don't speak enough


RPs TERMINÉS : Louisa #1 (fb)Louisa #2Lucia #1Danika #1Knox #1Oakley #1Chloe #1 (fb)Thomas #1 (fb)Nathan #1James #1Penny #1Megan #1knox #1
AVATAR : elizabeth lail
CRÉDITS : (avatar) finnley - (ub) loonywaltz - (gif) karolinadeanwrites
DC : cian, bailey, loan & wyatt
PSEUDO : paindep.
INSCRIT LE : 04/07/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t34993-a-storm-to-weather-shiloh https://www.30yearsstillyoung.com/t41741-shiloh-a-storm-to-weather https://www.30yearsstillyoung.com/t35366-shiloh-atkins https://www.30yearsstillyoung.com/t35364-shiloh-atkins

cover me in sunshine (meloh #3) Empty
Message(#) Sujet: Re: cover me in sunshine (meloh #3) cover me in sunshine (meloh #3) EmptyMar 26 Oct - 21:09



Depuis mon retour, Megan n’a de cesse d’être présente pour moi. Elle est devenue ma première supportrice, la seule qui possède l’entière autorisation de me faire des remarques cherchant à me booster sans que je ne le prenne mal. Il m’arrive encore de m’entêter dans ma tristesse, de rester bloquer dans un schéma nocif, mais de plus en plus, je prends en considération les paroles toujours bienveillantes de mon amie. Elle avait su trouver les mots justes pour me donner la dernière impulsion nécessaire dans ma décision de suivre James à Paris et pour cela, je me voulais d’arriver chez elle les bras chargés de présents en toujours et un sourire impeccable collé sur les lèvres. Ce serait mentir que de prétendre aller parfaitement mieux, les jours se suivent et ne se ressemble jamais quand mon moral semble être devenu le pire rollercoaster au monde. Parfois, je me persuade d'entamer les bonnes démarches, je me couche plein de bonne volonté pour mieux me réveiller avec un poids sur la poitrine et le désir de rester cacher sous ma couette durant des jours. Rien n’est facile, mais je me dois d’apporter un élément de positivité dès l’instant où je passe la porte de cet appartement. Megan ne sera jamais dupé, mais je l’ai décidé, aujourd’hui tout ira bien.

« J’avoue tout : c’est uniquement pour ça que je me marie. » Mon rire rejoint le sien alors que je me glisse lentement dans l’entrée, les yeux quelque peu émerveiller par l’appartement qui se dévoile petit à petit. L’endroit semble grandiose, bien différent de ce qu’elle a laissé derrière elle. Et voilà que je me trouve presque gênée, comme si je pénétrais dans un lieu sacré qu’en rien, je ne voudrais souiller. « Hey… J’ai pas changé parce que j’habite ici. Et Damon n’est même pas à l’appartement. » Je ne saurais expliquer le soupir de soulagement qui m’échappe à l’annonce de cette nouvelle. J’avais rencontré Damon lorsqu’il était venu manger à l’appartement. En tout point, je l’avais trouvé absolument charmant. Il semblait attentionner envers Megan, il s'était montré curieux d’en apprendre plus sur moi et il avait été serviable tout du long. Malgré tout, je m’étais senti gêné face à lui, comme s’il dégageait une aura que je n’avais pas eue le temps d’apprivoiser. Si j’ai toujours été très ouverte avec les inconnus, il faut dire que les choses ont changé et malgré tout, j’avais plus pris le temps d’observer au lieu d’entretenir la conversation. À la fin de la journée, il m’avait semblé être quelqu’un de bien, mais il faut dire que je ne suis plus très confiante envers mon propre jugement. Il allait me falloir encore un peu de temps. « Donc t’as vraiment pas besoin de te conduire comme si j’étais devenue la princesse de Galles parce que je vis ici. » Un sourire se dessine sur mes lèvres tandis que je m’imagine devoir faire la courbette face à la blonde. « Eh y a déjà une Princesse Megan, tu t’es fait piquer la place. » Je hausse les épaules avant de m’extirper de l’endroit où je m’étais tassé, mes sacs toujours à la main. « Installe-toi, pose tes affaires où tu veux, affale-toi sur le canapé et mets même tes pieds sur la table basse si t’en a envie. » - « Tant de privilège. » Je plaisante à nouveau avant de suivre Megan vers le salon, finissant par me débarrasser de quelques sacs sur l’un des fauteuils. J’ai amené bien trop de bordel pour un simple brunch entre filles, c’est certains. « Et pendant ce temps, je vais nous servir à boire. Tu veux quoi ? » Je me tourne pour lui faire face et aperçois un léger bout de la cuisine laissant apparaître bon nombre de gadgets en tout genre. « Tu dois forcément avoir une cafetière super fancy pour que je demande un café au caramel ? » Et voilà que je lui fais les yeux doux tel une enfant. C’est bon de la retrouver.

C’est amusant de discuter de cet appartement grandiose et titre de royauté, mais je ne veux pas en oublier l’une des raisons principales de ma vue. « J’ai hâte de voir ça. Mais avant, dit moi comme s’est passé la fashion week. Je suis verte de jalousie, je veux tout savoir. » Ce sujet étant la deuxième raison de ma visite, je m’empresse de laisser tous les sacs dans un coin pour mieux rejoindre Megan. « Mon dieu, c’était tellement bien ! » Le mot reste faible tant, l’expérience fut la chose la plus folle de ma vie. Jamais je n’aurais un jour imaginé me retrouver dans la capitale française pour aider à la supervision d’un défilé de haute couture. Il m’arrive de me demander si tout cela n’était pas un rêve tant certains événements me paraissent encore complètement surréaliste. « J’ai parlé à Oliver Rousteing. Il a dit à James qu’il avait adoré les détails d’une des vestes de notre défilé et c’est moi qui aie travaillé sur la couture de la dentelle. » Voilà que je sautille encore dans tous les sens, à enchaîner les anecdotes les unes après les autres, dans un désordre complet et sans que l’une n’est de lien avec la précédente. « On a pu voir presque tous les défilés. » Ce fut le meilleur dans tout le voyage, c’est certain. « J’ai fait une photo avec Gigi Hadid. » Et j’ai tellement bégayé qu’elle a dû me prendre pour une folle, pourtant, elle a été adorable avec moi. « Oh et James m’as fait plein de compliments, c’était tendu des fois, mais on a tellement bien bossé. » Parfois, il m’a fait peur lorsqu’il perdait patience et se mettait à hurler sur tout le monde, mais ce n’est qu’un détail insignifiant. « Paris, c’est tellement beau surtout la nuit, c’était tellement génial Megan, t’a même pas idée. » Tout cela, c’est grâce à elle, mais je continue à la noyer sous les informations en tout genre, jusqu’à parler des étranges noms de station de métro ou de ce croissant que j’ai pu goûter dans une boulangerie réputée. « Puis avec les défilés, j’ai eu un millier d’idées pour ta robe. J’ai vu quelque chose au défilé Saint Laurent, c’était une pièce faite pour toi, je te jure. » D’un coup d’un seul, je réalise que cela fait plusieurs minutes que je parle sans qu’elle n’ait le temps d’en placer une et voilà que le rouge me monte aux joues. « Pardon, je m’emballe, mais je réalise toujours pas que moi, la petite couturière de rien du tout, j’ai assisté à la fashion week à Paris ! » C’est juste dingue.



cover me in sunshine (meloh #3) VsgJxpQ
cover me in sunshine (meloh #3) 1hanw60
cover me in sunshine (meloh #3) QqLqwzn
cover me in sunshine (meloh #3) Xc1pTzg

:l:
 
Revenir en haut Aller en bas
Megan Williams
Megan Williams
l’œil de la tempête
l’œil de la tempête
Voir le profil de l'utilisateur
cover me in sunshine (meloh #3) IAeu3cF ÂGE : 23 ans (28.03.98) - bélier ascendant taureau
SURNOM : Elle utilise son second prénom, Misty, comme alias dans le monde professionnel.
STATUT : Monroe devenue Williams le 20.11.21 : elle a promis à Damon qu'elle ferait tout pour devenir quelqu'un dont il aurait réellement pu tomber amoureux.
MÉTIER : Photographe de presse, c'est plus joli que "paparazzi". La vie volée des célébrités, c'est sa spécialité.
LOGEMENT : #61 St Paul's Terrace , à Spring Hill. Le plan était parfait, Damon et elle étaient supposés avoir une chambre chacun avant que Murphy ne débarque dans leurs vies.
cover me in sunshine (meloh #3) T1kb
POSTS : 2563 POINTS : 400

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : forte, passionnée, impatiente et déterminée, Megan est courageuse et têtue jusqu'à l'épuisement › balottée entre une mère toxicomane et alcoolique et plus de familles d'accueil qu'elle ne veut les compter, elle ne parle de son enfance à personne › elle a coupé les ponts avec sa mère pendant quatre ans, aujourd'hui elle lui fait parvenir un chèque tous les mois en secret › elle se fiche de ruiner la vie des célébrités qu'elle photographie : les secrets font pour elle plus de mal que de bien › en 2017 elle a posé nue pour plusieurs magazines masculins pour joindre les deux bouts
RPs EN COURS :
(08)
shiloh #3jo #2elise #2le mariage de l'année (damon #8)murphy #3spencer (2010)elianadamon #10 | (UA) saül #3 (la sélection)

cover me in sunshine (meloh #3) Wq6w
cosigan #10 & #8 I am the hardest to love, the house I bought is not a home, together we are so alone. Don't regret the day we met, don't forget that time we spent. Forget that we're in different beds, I know, 'cause I am the hardest to love. No I can't, can't believe you trust me, after all the rough days, you still call me up. ☽ 12345678910

cover me in sunshine (meloh #3) H4mx
misfits #3 I've spent too much time staring into the sun. I don't know where I've been, I don't know what I've done. Everything around has turned into dust. Cause it made me realize we were nothing in the past. Please, stop the Earth from spinning around, don't let the sun burn us all down.

cover me in sunshine (meloh #3) Tumblr_inline_pef4qvEdpW1rrbwq5_1280
cameron (scénario libre) My bad habits lead to late nights, endin' alone, conversations with a stranger I barely know. Swearin' this will be the last, but it probably won't, I got nothin' left to lose, or use, or do. My bad habits lead to wide eyes stare into space and I know I'll lose control of the things that I say. Yeah, I was lookin' for a way out, now I can't escape. My bad habits lead to you.

cover me in sunshine (meloh #3) Kl4a
meloh #3 ⊹ You have my heart, and we'll never be worlds apart. When the sun shines, we'll shine together. Told you I'll be here forever, said I'll always be your friend, took an oath, I'ma stick it out 'til the end. These fancy things will never come in between, you're part of my entity, here for infinity.

cover me in sunshine (meloh #3) JdS26px7_o
jo #2 ⊹ uc uc uc uc uc uc

RPs TERMINÉS : liste tenue à jour dans ma fiche de liens


POUR INFO :
dialogues en goldenrod.
j'écris à la première personne du singulier et au présent.
+ crédits complets dans mon moodboard
AVATAR : Sydney Sweeney
CRÉDITS : bambieyes (avatar), harley (gifs signature) & loonywaltz (UB)
DC : Raelyn Blackwell, le mont des vanités (ft. Lady Gaga)
PSEUDO : stairsjumper
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/09/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t38701-megan-i-m-your-biggest-fan-i-ll-follow-you-until-you-love-me https://www.30yearsstillyoung.com/t23281-raelyn-megan-if-you-re-a-strong-female-you-don-t-need-permission https://www.30yearsstillyoung.com/t38732-megan-monroe https://www.30yearsstillyoung.com/t38735-megan-monroe

cover me in sunshine (meloh #3) Empty
Message(#) Sujet: Re: cover me in sunshine (meloh #3) cover me in sunshine (meloh #3) EmptyJeu 28 Oct - 20:51




Cover me in sunshine
Megan Monroe & @Shiloh Atkins cover me in sunshine (meloh #3) 873483867

« Eh y a déjà une Princesse Megan, tu t’es fait piquer la place. » Puisque Camilla refuse de porter le titre de princesse de Galles, techniquement il y a débat mais ce n’est de toute façon pas là que je voulais en venir : je n’ai pas changé, Shiloh n’a pas besoin de me traiter différemment parce que je vis dans un bel endroit et que je possède de jolies choses. D’ailleurs, techniquement, je ne possède rien de tout ça : si les Williams décidaient de se débarrasser de moi du jour au lendemain, je me retrouverais à la rue. Avec une confortable pension alimentaire certes - une fois que le mariage aura été prononcé - mais à la rue tout de même. « Raison de plus pour te mettre à l’aise. » Je jette un coup d’oeil circulaire à la pièce, avant de me retourner vers mon ancienne colocataire. « Sois honnête, tu trouves que c’est trop ? » La décoration n’est pas terminée et, pour l’instant, je trouve qu’elle est faite avec goût. Mais l’appartement de standing, le portier, les hauts plafonds et la vue imprenable sur la ville, trouve-t-elle que cela me va mal au teint ?

« Tu dois forcément avoir une cafetière super fancy pour que je demande un café au caramel ? » Je lui adresse un sourire alors qu’elle rejoint le salon mais ne s'assoit pas. Elle se contente de se débarrasser de tous les sacs qu’elle a pris avec elle - mon dieu, qu’est ce que tout ça peut cacher ? - et de continuer à observer les lieux. « J’ai crème brûlée ou vanille. » Je regarde les boites nespresso entassées dans l’un des meubles avant d’allumer la machine à café et de préparer sa commande, ainsi qu’un café long dans lequel je rajoute un peu de lait pour moi. Je la rejoins et, contrairement à elle, je ne me fais pas prier pour me laisser tomber sur le canapé gris. Elle revient d’une semaine de boulot qui m’a tout l’air d’avoir eu l’allure d’un rêve - si j’en crois les photos dont elle a inondé les réseaux sociaux - et je ne me fais pas prier pour l’interroger à ce sujet. J’adore voir ce sourire sur son visage. J’adore le voir s’illuminer et voir ma meilleure amie sautiller sur place, incapable de contenir sa joie et son excitation : Lawrence lui avait pris tout ça et, petit à petit, je la retrouve, elle se retrouve. « Mon dieu, c’était tellement bien ! » Après plus d’un an en cage, je veux bien la croire sur parole : elle a dû vivre un rêve. « J’ai parlé à Olivier Rousteing. Il a dit à James qu’il avait adoré les détails d’une des vestes de notre défilé et c’est moi qui aie travaillé sur la couture de la dentelle. » Elle débite tous les détails de son voyage si vite que je peine à suivre mais je n’envisage même pas de l’interrompre, son bonheur est contagieux et j’en ai bien besoin. « On a pu voir presque tous les défilés. J’ai fait une photo avec Gigi Hadid. » - « Je crois que c’est le premier nom que tu cites que je connais. Vas moins vite, tu vas me perdre ! » J’éclate de rire avant de l’inviter à s’asseoir à nouveau, à l’aide d’un grand geste cette fois. « Oh et James m’as fait plein de compliments, c’était tendu des fois, mais on a tellement bien bossé. » - « Tu les mérites. J’ai vu les photos que tu as postées sur instagram, tes créations étaient superbes. » Le drame, c’est qu’elle redécouvre à peine qu’elle est bourrée de talent alors qu’aussi loin que je me souvienne, Shiloh a toujours été capable de faire des merveilles même avec une machine à coudre premier prix. « Paris, c’est tellement beau surtout la nuit, c’était tellement génial Megan, t’a même pas idée. » Mon sourire s’agrandit encore un peu, comme si c’était possible, face à son visage lumineux. « T’as pas pris de couleurs par contre. C’est déjà l’hiver ou quoi là-bas ? » J’ai vu de beaux endroits, j’ai voyagé à Cannes, Venise et Londres pour les besoins de mes activités, si bien que je ne jalouse pas vraiment la blonde : je suis simplement heureuse pour elle. « Puis avec les défilés, j’ai eu un millier d’idées pour ta robe. J’ai vu quelque chose au défilé Saint Laurent, c’était une pièce faite pour toi, je te jure. » - « Alors c’est ça le souvenir que tu m’as ramené ? Fallait pas Shiloh, c’est trop ! » Je me moque gentiment et puis, de toute façon, elle est parfaitement consciente que je me contenterai d’une boule à neige de paris ou d’une tour Eiffel miniature : mon plus beau cadeau, c’est le sourire radieux sur son visage. « J’espère que ton boss t’as pas trop surmenée, parce que maintenant c’est mon tour de profiter de ton talent ! » Le mariage avance à grand pas : dans deux mois je deviendrai madame Williams et j’ai encore du mal à m’en rendre compte. Deux mois, c’est court comme délai pour confectionner une robe de mariée, surtout sur son temps libre, mais je sais qu’elle a le talent et la détermination pour faire quelque chose de formidable. « Pardon, je m’emballe, mais je réalise toujours pas que moi, la petite couturière de rien du tout, j’ai assisté à la fashion week à Paris ! » - « Je suis contente de te voir comme ça. » Et ça me rassure un peu aussi puisque je me sentais - et je me sens toujours - un peu coupable de l’avoir laissée toute seule à l’appartement. « J’espère que t’es en forme. J’ai à peine l’énergie nécessaire pour lever les bras au-dessus de la tête pendant que tu prendras mes mesures. Je pensais pas qu’organiser un mariage, c’était comme avoir un boulot à plein temps. » C’est même pire qu’un boulot à plein temps, quand la mère du marié s’appelle Elise Williams et que faire un plan de table devient un vrai casse tête, pour éloigner les uns de autres tous les membres du clan Williams qui se détestent au point de se sauter à la gorge. « Je crois que si je dois apprendre le nom et le palmarès d’un oncle italien de plus, je vais faire un burn-out. » Malgré tout, je pare mon visage d’un grand sourire : je suis supposée être comblée, radieuse, moi aussi.







cover me in sunshine (meloh #3) A44L8rk
cover me in sunshine (meloh #3) VsgJxpQ
cover me in sunshine (meloh #3) AybYaOa
cover me in sunshine (meloh #3) DNAJJmO
cover me in sunshine (meloh #3) Fqo0cUp
cover me in sunshine (meloh #3) LKqJkYj
:l::
 

Revenir en haut Aller en bas
Shiloh Atkins
Shiloh Atkins
la reconstruction
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-cinq ans - (8.11.1995)
SURNOM : sa soeur l'appelle yoshi, mais elle préfère shiloh
STATUT : célibataire, n'est plus que l'ombre d'elle-même après une relation abusive.
MÉTIER : couturière de métier et de passion. elle tente de retrouver sa place dans l'atelier Weatherton
LOGEMENT : au #323 doggett street avec sa meilleure amie, Megan. enfin, encore pour un temps.
cover me in sunshine (meloh #3) Tumblr_inline_pg57ccXSen1rqmlml_1280
POSTS : 2268 POINTS : 60

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : a un frère jumeau, Nathan › sait coudre depuis ses dix ans et ne rate jamais une occasion de créer ses propres vêtements › viens tout juste de revenir à Brisbane › sort d'une relation abusive qui aura durer un peu plus d'un an › naturelle et souriante, elle c'est renfermé sur elle-même ces derniers temps › ne sait passer une journée sans musique
RPs EN COURS : (07)megan #2louisa #3danika #2oakley #2penny #2trent #1mariage cosigan

cover me in sunshine (meloh #3) 95f37fdcfddf13286d27fdebbc77fbb8103c7d7d
megan ☽ only you know me the way you know me, only you forgive me when I'm sorry. need you when I'm broken, when I'm fixed, need you when I'm well, when I'm sick. friends that I rely on don't come through, they run like the river, but not you. can't see when I'm fallin', losing myself but then I hear you calling. there you are, with open arms. there you are and I run.

cover me in sunshine (meloh #3) 3455d714325e3728f407eba050811259
trent ☽ so no one told you life was gonna be this way. your job's a joke, you're broke, your love life's DOA. it's like you're always stuck in second gear. when it hasn't been your day, your week, your month or even your year, but i'll be there for you. when the rain starts to pour, i'll be there for you. like i've been there before, i'll be there for you 'cause you're there for me too

cover me in sunshine (meloh #3) E3895f26fa45075731e97331b9942bfb
louisa ☽ wherever I go, you bring me home, sweet creature. when I run out of road, you bring me home. we're running through the garden. oh, where nothing bothered us but we're still young I always think about you and how we don't speak enough


RPs TERMINÉS : Louisa #1 (fb)Louisa #2Lucia #1Danika #1Knox #1Oakley #1Chloe #1 (fb)Thomas #1 (fb)Nathan #1James #1Penny #1Megan #1knox #1
AVATAR : elizabeth lail
CRÉDITS : (avatar) finnley - (ub) loonywaltz - (gif) karolinadeanwrites
DC : cian, bailey, loan & wyatt
PSEUDO : paindep.
INSCRIT LE : 04/07/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t34993-a-storm-to-weather-shiloh https://www.30yearsstillyoung.com/t41741-shiloh-a-storm-to-weather https://www.30yearsstillyoung.com/t35366-shiloh-atkins https://www.30yearsstillyoung.com/t35364-shiloh-atkins

cover me in sunshine (meloh #3) Empty
Message(#) Sujet: Re: cover me in sunshine (meloh #3) cover me in sunshine (meloh #3) EmptyDim 31 Oct - 23:47



« Sois honnête, tu trouves que c’est trop ? » Je jette un nouveau coup d’œil circulaire à la pièce, réalisant que je n’aperçois qu’une infime partie de l’appartement. « C’est… » Je ne saurais comment qualifier l’endroit tant la décoration me paraît cosy avec une signature à la Megan, mais le reste ne paraît être que fioriture qui cherche à donner un genre qui ne colle pas avec mon ancienne colocataire. « C’est différent de l’appartement. » que je finis par souffler, réalisant bien que cela ne veut strictement rien dire. Comme toujours, je ne sais réellement donner une opinion tranchée. « La vue est sublime. » On ne peut pas nier cela, l’endroit surplomb la ville donnant une vue imprenable sur Brisbane. Je finis par me tourner vers Megan, préférant me concentrer sur elle plutôt que sur la vibe superficiel que dégage cet endroit. « Est-ce que tu t’y sens bien ? » Dans le fond, c’est bel et bien la seule chose qui compte à mes yeux. Est-elle heureuse au sein de son nouveau chez elle ? Est-ce qu’elle arrive à creuser son nid ? Le reste n’a que peu d’importance si elle me répond par la positive.

« J’ai crème brûlée ou vanille. » Je bataille avec un dernier sac avant de me tourner à nouveau vers la blonde. « Oh je veux bien goûter crème brûlée. S’il te plaît. » Je n’avais jamais entendu parler d’une telle saveur de café et autant dire que ma curiosité venait d’être piqué. Je continue à tournoyer sur moi-même perdu entre l’envie de lui montrer le contenu de mes sacs ou bien de lui conter toutes les aventures que j’ai pu vivre à Paris. Elle dépose une tasse sur la table du salon, mais je n’en prends même pas compte quand je tente, tant bien que mal, de dérouler mes anecdotes dans un ordre qui se veut chronologique. Je me perds dans mes propres informations et finis par l’inonder de paroles dans un débit qui me surprend autant qu’elle. « Je crois que c’est le premier nom que tu cites que je connais. Vas moins vite, tu vas me perdre ! » Un rire m’échappe avant que je ne prenne enfin le temps de poser mes fesses à ses côtés. Je réalise, seulement, à quel point je retenais ma respiration que lorsque je me penche pour attraper la tasse. Je serais presque essoufflé. « Je ne veux rien oublié. » que je plaisante alors que nous avons tout le temps du monde pour que je lui raconte en détail, les défilés, la beauté de la ville et tout ce que j’ai bien pu réaliser là-bas. Je n’omets en rien les différents compliments que j’ai pu recevoir de la part de mon patron. « Tu les mérites. J’ai vu les photos que tu as postées sur instagram, tes créations étaient superbes. » Mes joues rougissent immédiatement à l’entente de ses mots, c’est toujours la même chose dès que l’on me complimente sur mon travail. « J’ai du mal à croire que tout cela est réel. » C’est surréaliste pour moi d’avoir pu participer à un tel événement, d’avoir pu rencontrer autant de personnes influentes dans la mode, d’avoir habillé des mannequins mondialement connus avec mes créations. Pourtant, mon sourire ne cesse de grandir, même lorsque je fais une pause pour boire une gorgée de café. Je plane sur mon petit nuage. « T’as pas pris de couleurs par contre. C’est déjà l’hiver ou quoi là-bas ? » Je secoue la tête. « C’est l’automne en France, mais le matin, il faisait vraiment froid. » Pour la petite australienne que je suis, les températures semblaient incroyablement basses à Paris.

Partager mes souvenirs, c’est important, mais je ne sais me contenir plus longtemps qu’à l’envie d’évoquer les idées qui me sont venu pour la création de sa robe. L’inspiration est née durant l’un des défilés les plus importants et c’est marié avec bien d’autres éléments que j’ai pu voir durant cette semaine de folie. « Alors c’est ça le souvenir que tu m’as ramené ? Fallait pas Shiloh, c’est trop ! » J’éclate d’un rire franc en levant les yeux au ciel. « J’ose à peine imaginer le prix de cette merveille. » Sûrement une bonne dizaine de milliers d’euros autrement une somme que je ne pourrais jamais dépenser même si la robe était tout simplement magnifique. « J’espère que ton boss t’as pas trop surmenée, parce que maintenant, c’est mon tour de profiter de ton talent ! » - « Non, il a été adorable avec moi. » Jamais je n’aurais pu imaginer que le voyage se déroule aussi bien en sa compagnie. J’avais un peu peur de me retrouver bien seule dans ma chambre d’hôtel, mais James m’avait toujours inclus dans tout ce qu’il faisait – ou presque. On a partagé un moment merveilleux et je lui en serais à jamais reconnaissante. « Je suis contente de te voir comme ça. » Je souris à nouveau alors que mon regard se perd dans celui de Megan. « Je me sens bien Megan. » Sur l’instant, on ne parlera pas du retour compliqué, je n’évoquerai pas les cauchemars, ce n’est pas nécessaire, cela ne ferait que gâcher le moment. Je veux qu’elle ressente ma joie et rien d’autre, je ne veux pas qu’elle s’inquiète encore, elle l’a déjà beaucoup trop fait.

« J’espère que t’es en forme. J’ai à peine l’énergie nécessaire pour lever les bras au-dessus de la tête pendant que tu prendras mes mesures. Je pensais pas qu’organiser un mariage, c’était comme avoir un boulot à plein temps. » Elle semble réellement fatiguée d’entreprendre tous les détails de la démarche, je peux le sentir dans sa voix. « On va rendre cela fun, je te promets. » Je ne sais pas en quoi on va bien pouvoir s’amuser à parler chiffon et prendre des mesures, mais je vais faire mon possible pour qu’elle puisse un peu se changer les idées. C’est important. « Je crois que si je dois apprendre le nom et le palmarès d’un oncle italien de plus, je vais faire un burn-out. » Je manque de m’étouffer avec mon café face à sa réplique et tousse quelque peu avant de me redresser. « Belle-maman fait encore des siennes ? » D’après les informations distiller par Megan, il semblerait que la mère de Damon soit une de ses femmes riches qui ne voit que par le prisme de leur argent. Suis-je stressée à l’idée qu’elle déteste entièrement ma création ? Tout à fait. Mais je ne suis pas là pour satisfaire une belle-mère, mais simplement pour faire plaisir à mon amie. « L’idée que j’ai pour ta robe laisse entrevoir beaucoup de peau. Elle risque de faire une syncope, tu crois ? » Et dans la seconde qui suis, je tire un des sacs vers moi. Celui qui renferme mon carnet à croquis. Je tourne quelques pages avant de planter l’objet sur les genoux de Megan. « Je pensais à quelque chose comme ça, fluide, mais en même temps incroyablement sensuel pour que ça vienne souligner tes formes. » Je tourne un peu les pages pour lui montrer différentes options, je veux qu’elle puisse avoir le choix. « J’ai amené différentes chutes de tissu pour que tu choisisses la matière et la couleur. » que je l’informe en tirant un autre sac vers nous. « Tout est possible, je ferais vraiment LA pièce de tes rêves. »



cover me in sunshine (meloh #3) VsgJxpQ
cover me in sunshine (meloh #3) 1hanw60
cover me in sunshine (meloh #3) QqLqwzn
cover me in sunshine (meloh #3) Xc1pTzg

:l:
 
Revenir en haut Aller en bas
Megan Williams
Megan Williams
l’œil de la tempête
l’œil de la tempête
Voir le profil de l'utilisateur
cover me in sunshine (meloh #3) IAeu3cF ÂGE : 23 ans (28.03.98) - bélier ascendant taureau
SURNOM : Elle utilise son second prénom, Misty, comme alias dans le monde professionnel.
STATUT : Monroe devenue Williams le 20.11.21 : elle a promis à Damon qu'elle ferait tout pour devenir quelqu'un dont il aurait réellement pu tomber amoureux.
MÉTIER : Photographe de presse, c'est plus joli que "paparazzi". La vie volée des célébrités, c'est sa spécialité.
LOGEMENT : #61 St Paul's Terrace , à Spring Hill. Le plan était parfait, Damon et elle étaient supposés avoir une chambre chacun avant que Murphy ne débarque dans leurs vies.
cover me in sunshine (meloh #3) T1kb
POSTS : 2563 POINTS : 400

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : forte, passionnée, impatiente et déterminée, Megan est courageuse et têtue jusqu'à l'épuisement › balottée entre une mère toxicomane et alcoolique et plus de familles d'accueil qu'elle ne veut les compter, elle ne parle de son enfance à personne › elle a coupé les ponts avec sa mère pendant quatre ans, aujourd'hui elle lui fait parvenir un chèque tous les mois en secret › elle se fiche de ruiner la vie des célébrités qu'elle photographie : les secrets font pour elle plus de mal que de bien › en 2017 elle a posé nue pour plusieurs magazines masculins pour joindre les deux bouts
RPs EN COURS :
(08)
shiloh #3jo #2elise #2le mariage de l'année (damon #8)murphy #3spencer (2010)elianadamon #10 | (UA) saül #3 (la sélection)

cover me in sunshine (meloh #3) Wq6w
cosigan #10 & #8 I am the hardest to love, the house I bought is not a home, together we are so alone. Don't regret the day we met, don't forget that time we spent. Forget that we're in different beds, I know, 'cause I am the hardest to love. No I can't, can't believe you trust me, after all the rough days, you still call me up. ☽ 12345678910

cover me in sunshine (meloh #3) H4mx
misfits #3 I've spent too much time staring into the sun. I don't know where I've been, I don't know what I've done. Everything around has turned into dust. Cause it made me realize we were nothing in the past. Please, stop the Earth from spinning around, don't let the sun burn us all down.

cover me in sunshine (meloh #3) Tumblr_inline_pef4qvEdpW1rrbwq5_1280
cameron (scénario libre) My bad habits lead to late nights, endin' alone, conversations with a stranger I barely know. Swearin' this will be the last, but it probably won't, I got nothin' left to lose, or use, or do. My bad habits lead to wide eyes stare into space and I know I'll lose control of the things that I say. Yeah, I was lookin' for a way out, now I can't escape. My bad habits lead to you.

cover me in sunshine (meloh #3) Kl4a
meloh #3 ⊹ You have my heart, and we'll never be worlds apart. When the sun shines, we'll shine together. Told you I'll be here forever, said I'll always be your friend, took an oath, I'ma stick it out 'til the end. These fancy things will never come in between, you're part of my entity, here for infinity.

cover me in sunshine (meloh #3) JdS26px7_o
jo #2 ⊹ uc uc uc uc uc uc

RPs TERMINÉS : liste tenue à jour dans ma fiche de liens


POUR INFO :
dialogues en goldenrod.
j'écris à la première personne du singulier et au présent.
+ crédits complets dans mon moodboard
AVATAR : Sydney Sweeney
CRÉDITS : bambieyes (avatar), harley (gifs signature) & loonywaltz (UB)
DC : Raelyn Blackwell, le mont des vanités (ft. Lady Gaga)
PSEUDO : stairsjumper
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/09/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t38701-megan-i-m-your-biggest-fan-i-ll-follow-you-until-you-love-me https://www.30yearsstillyoung.com/t23281-raelyn-megan-if-you-re-a-strong-female-you-don-t-need-permission https://www.30yearsstillyoung.com/t38732-megan-monroe https://www.30yearsstillyoung.com/t38735-megan-monroe

cover me in sunshine (meloh #3) Empty
Message(#) Sujet: Re: cover me in sunshine (meloh #3) cover me in sunshine (meloh #3) EmptySam 6 Nov - 12:03




Cover me in sunshine
Megan Monroe & @Shiloh Atkins cover me in sunshine (meloh #3) 873483867

« C’est… C’est différent de l’appartement. » Elle ne se sent pas à l’aise, c’est évident et je ne peux pas lui en vouloir : même moi je ne suis pas tout à fait certaine de comment j’appréhende tout cet étalage de luxe. Damon et moi avons choisi les meubles et je crois que nous avons plutôt bien mélangé nos deux mondes, mais malgré tout les grands murs blanc et l’ordre qui règne dans la pièce principal donnent presque l’impression que personne ne vit ici. Damon aime les choses rangées, alors que je suis plutôt une bordélique. « Tu devrais jeter un oeil à la chambre. » Je me reprends in extrémis : j’ai bien failli dire ma chambre en oubliant que je suis supposée partager celle de mon fiancé, à présent. « Tu verrais que y’a des habitudes qui ont la vie dure et que certaines choses n'ont pas changé. » Puisque ma chambre est le seul endroit où je m’autorise encore à m’étaler comme avant, comme si j’étais uniquement chez moi : dans le reste de l’appartement, je fais des efforts. « La vue est sublime. » - « C’est pour elle qu’on a eu un coup de coeur avant même de visiter toutes les pièces. » C’est elle qui m’a séduite avant l’appartement, bien que ce dernier soit réellement parfait. « Est-ce que tu t’y sens bien ? » J’étire un sourire béat, heureux et comblé : je le maîtrise de mieux et mieux, et même Shiloh qui me connaît bien s’y trompera puisque, dans un sens, je n’ai pas tout à fait besoin de me mentir : je ne me sens pas mal, avec Damon. La situation est bizarre, parfois déroutante, mais ce n’est pas désagréable de le côtoyer au quotidien, au contraire.

« Je ne veux rien oublier. J’ai du mal à croire que tout cela est réel. » Elle semble être sur un petit nuage et je me dis que les choses rentrent enfin dans l’ordre : les gens comme elles ont le droit de vivre de belles choses comme ça. « C’est l’automne en France, mais le matin, il faisait vraiment froid. » - « C’était l’automne en France, comment tu te la racontes. » Je me moque gentiment, l’attirant à moi par l’épaule avant d’éclater de rire. « J’ose à peine imaginer le prix de cette merveille. » - « Et tu m’aimes pas à ce point là, c’est ça ? » Le poing refermé et posé sur mon cœur, je fais mine d’être profondément blessée. Je suis matérialiste, mais pas vénale. De toute façon, maintenant que je vais devenir Madame Williams, je ne vais pas manquer de jolies choses. Ce sont les attentions et les relations sincères qui vont être précieuses, et c’est tout ce que représente ma douce amie. « Non, il a été adorable avec moi. » - « Parfait, j’étais déjà prête à aller lui expliquer ma façon de penser. » Et elle sait que c’est vrai, que ce n’est pas un créateur imbu de sa personne qui m’aurait arrêtée. « Je me sens bien Megan. » - « Et tu le mérite. » Conclusion simple pour une situation qui l’est tout autant : le karma semble enfin avoir compris que la blonde ne mérite que le meilleur.

« On va rendre cela fun, je te promets. » Je suis sûre que ça le sera, de toute façon. J’ai toujours adoré jouer à la poupée avec Shiloh, je n’ai qu’à oublier le contexte et j’aurais l’impression que nous sommes simplement en train de me confectionner une jolie robe, comme nous l’avons fait de si nombreuses fois. « Belle-maman fait encore des siennes ? » - « J’évite autant que je peux de me retrouver seule avec elle. Parfois, j’ai l’impression qu’elle se fiche de ce mariage et, à d’autres moments, qu’elle veut contrôler jusqu’au moindre détail. Ce que je peux te dire en revanche, c’est qu’elle a un balai coincé dans le cul 100% du temps. » J’éclate de rire et je ne me censure pas : après tout, n’est-ce pas normal pour une jeune fille d’avoir du mal avec sa nouvelle belle-mère ? L’attitude d’Elise ne répond-t-elle pas parfaitement au cliché de la mère possessive qui a du mal à laisser partir son petit garçon ?

« L’idée que j’ai pour ta robe laisse entrevoir beaucoup de peau. Elle risque de faire une syncope tu crois ? » - « Oh si c’est certain. » Sauf que j’ai changé d’avis et qu’elle va devoir travailler sur quelque chose de bien plus sage. « Je pensais à quelque chose comme ça, fluide, mais en même temps incroyablement sensuel pour que ça vienne souligner tes formes. » Les croquis sont magnifiques : je suis presque gênée qu’elle doive retravailler tout ça parce que je suis une girouette. « J’ai amené différentes chutes de tissu pour que tu choisisses la matière et la couleur. Tout est possible, je ferais vraiment LA pièce de tes rêves. » - « J’ai changé d’avis tu sais. Ton travail mérite d’être admiré par tous les invités et de figurer sur les photos officielles du mariage. » J’esquisse un sourire. « Je veux que tu fasses ma robe de cérémonie. Celle avec laquelle je remonterai l’allée. » Je veux que tout ce que je porterai me ressemble. « Comme ce sera à l’Eglise il faudra qu’elle soit un peu plus sage, mais qu’elle soit moi en même temps. Et y’a que toi en qui j’ai confiance pour ça. » Elle me connaît depuis si longtemps, plus longtemps que toutes les autres personnes qui font partie de mon quotidien. « Tu peux refuser si c’est trop de pression. Mais tu sais, ce sera la robe des photos, la robe dont tout le monde se souviendra. Et j’ai vraiment envie que ce soit celle là que tu fasses. »






cover me in sunshine (meloh #3) A44L8rk
cover me in sunshine (meloh #3) VsgJxpQ
cover me in sunshine (meloh #3) AybYaOa
cover me in sunshine (meloh #3) DNAJJmO
cover me in sunshine (meloh #3) Fqo0cUp
cover me in sunshine (meloh #3) LKqJkYj
:l::
 

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

cover me in sunshine (meloh #3) Empty
Message(#) Sujet: Re: cover me in sunshine (meloh #3) cover me in sunshine (meloh #3) Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

cover me in sunshine (meloh #3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: spring hill :: logements
-