AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment : -60%
GIGABYTE – Disque SSD Interne – 256Go ...
Voir le deal
22.99 €

 (Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mabel Griffiths
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans
SURNOM : Bel, Bella, la Sorcière (elle en est plutôt fière de celui-là)
STATUT : Mariée, mère d'une petite Rosalie
MÉTIER : Mannequin, Chanteuse, Actrice débutante
LOGEMENT : Spring Hill, #516 Water Street, dans une jolie villa à l'abri des regards
(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories DeeDiYs
POSTS : 939 POINTS : 580

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Allergique aux oranges ≈ Cache sous sa mesquinerie et ses piques une grande sensibilité qu'elle dévoile peu ≈ Accro à la caféine ≈ Donner aux centres aidant les queers, c'est un des trucs les plus importants qu'elle fait de son argent, et la seule chose sur laquelle elle n'appuie pas pour se faire de la bonne publicité
RPs EN COURS :
(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories A4ab
Griffiths ∆ I don't know half of you half as well as I should like; and I like less than half of you half as well as you deserve.

Griffiths#2

(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories B2x8
Maddy ∆ Sister. She is your mirror, shining back at you with a world of possibilities. She is your witness, who sees you at your worst and best, and loves you anyway. She is your partner in crime, your midnight companion, someone who knows when you are smiling, even in the dark. She is your teacher, your defense attorney, your personal press agent, even your shrink. Some days, she's the reason you wish you were an only child.

(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories Pys8
Marceline ∆ This is the problem with having a best friend who is also your cousin, and has known you since you were born. She's always trying to stomp on your dreams.

∆∆∆

(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories QAJkUU9

Rose#1Joy#1Amaya#1Isaac#1Rhett#2Rosalie#1Penny#2James#1

RPs EN ATTENTE :
(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories F501Itp

You ? ∆ ...

RPs TERMINÉS :
AVATAR : Jennifer Lawrence
CRÉDITS : (Avatar by tearsflight ; Gif by psychictwins ; Userbars by loonywaltz)
DC : Cutie Leto (ft. Maia Mitchell)
PSEUDO : Lucy
Femme (elle)
INSCRIT LE : 13/10/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t40962-mabel-i-ve-been-miss-misery-for-the-last-time https://www.30yearsstillyoung.com/t41088-mabel-i-m-miss-gonna-be-alright-someday https://www.30yearsstillyoung.com/t41184-mabel-griffiths https://www.30yearsstillyoung.com/t41185-mabel-griffiths

(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories Empty
Message(#) Sujet: (Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories (Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories EmptyMer 20 Oct 2021 - 15:38



We’re just strangers with some memories ft @Rhett Hartfield

Call me in the morning to apologize ; every little lie gives me butterflies ; something in the way you're looking through my eyes ; don't know if I'm gonna make it out alive ∆ 5SOS, Teeth

« Je sais que ce n'est pas pratique, mais le tournage a lieu dans les étages les plus élevés, alors que nos salles de maquillage son quasi tout en bas. Mais ne vous inquiétez pas, il y aura des retouches une fois que vous serez installée là-haut » promit la voix de l'employé chargé de la guider à travers le labyrinthe des studios ABC.

David ? Ou peut-être Damian. Mabel n'avait pas vraiment retenu son prénom, au milieu de la quantité d'informations qu'il lui avait débité en quelques minutes. Au milieu desquels le sujet de l'interview qu'elle faisait ce jour-là - sa carrière et sa grossesse -, ainsi que le fonctionnement des locaux. Elle avait trouvé ça un peu ridicule, d'avoir un guide exprès pour elle, mais elle comprenait un peu mieux maintenant qu'elle savait que tout n'était pas sur le même étage.

« Vous savez que le café n'est pas très indiqué pour les femmes enceintes ? »

Elle garda son air hautain et son regard noir tout en serrant sa tasse de café entre ses mains. Elle avait besoin de sa dose quotidienne, et être à côté de Darren - si seulement elle arrivait à voir son badge pour confirmer quel était son prénom -, branché sur cent mille volts lui donnait encore plus envie de sa boisson énergisante. Ça et le fait qu'un homme donne des conseils prénataux la convainquait de faire tout le contraire de ce qu'il pourrait.

« Ah, dépêchez-vous, l'ascenseur est là ! »

Elle n'aima pas son petit sourire obséquieux, et elle comprit vite pourquoi. En entrant précipitamment dans l'ascenseur, elle manqua de bousculer un homme qu'elle ne connaissait que beaucoup trop bien. Ou pas assez, si elle se souvenait bien des raisons de leur rupture.

« Rhett ! Quelle coïncidence que de te croiser là » le salua-t-elle, cachant comme elle pouvait sa surprise et son inconfort. « Tous les deux dans le même ascenseur ! »

Elle n'était pas assez idiote pour ignorer que Rhett travaillait dans les studios d'ABC - en tant que consultant sportif. Pas les émissions qu'elle regardait, ce qui lui évitait de trop se retrouver face à son ex dans son écran de télévision. Elle avait quand même espéré ne pas le croiser, puisqu'elle-même venait pour une émission de société, qui ne devait sans doute pas être filmée au même endroit.

« Ça fait longtemps qu'on ne s'était pas vu. J'espère que tout va bien pour toi depuis la dernière fois. »

Cinq ans et demi plus tôt, quand elle avait repris sa couverture polaire, ses vêtements et sa trousse de toilettes, pour sortir de son appartement londonien et ne plus y remettre les pieds. Elle était si différente de la Mabel de l'époque, et se retrouver face à Rhett lui donnait le vertige. Il s'était écoulé ce qui lui semblait être des siècles, mais en même temps, ce n'était pas si loin, cette période où elle avait caché sa peine sous l'alcool et les fêtes, souriant à des inconnus pour oublier celui qui l'avait poussée à se remettre en question.

©️crack in time


motherhood
there’s no way to be a perfect mother and a million ways to be a good one. @jillchurchill ≈ thoughts on being a mother › (c) alaska.  


(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories ReYJWuY
(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories YlMyvG3
(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories 9XMWgUq
(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories 7ZWT0EU
Revenir en haut Aller en bas
Rhett Hartfield
Rhett Hartfield
le banc de touche
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 39 ans. (17/11/1982)
SURNOM : Son numéro est devenu un véritable surnom : 9. Il risque de demander des droits de copyright à Umbrella Academy.
STATUT : Célibataire, un peu trop habitué à ce qu'on s'intéresse à lui pour sa renommée.
MÉTIER : Entraîneur de rugby pour la Queensland University depuis février 2017. Consultant à ABC et commentateur de match depuis 2020, sa belle gueule rend bien à la télé.
LOGEMENT : #9 Parkland Boulevard, Spring Hill. Il vous entend rigoler à propos du numéro.
(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories 2ead04609404616528a0cf0aa8a040e2f0b41332
POSTS : 1682 POINTS : 355

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Le sport est sa raison de vivre › Ne croyez pas les clichés qui montrent le grand-frère comme celui que la fratrie respecte › Ancien joueur pro de rugby, un accident l'a ramené sur Terre › Depuis, sa vie se résume à une prise quotidienne d'anti-douleurs › Overdose de mécidaments début 2020, c'était une étourderie, promis › Il arrive (presque) à oublier sa petite amie du lycée › Aura tendance à sur-réagir face à ce qu'il considère être une injustice › Les feux des projecteurs lui manquent
RPs EN COURS : (07)joannemabel #2hassan #2may #2chadeleonoraevelyn #3

scenarios
ft. kristen stewart

(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories Tumblr_o9ny95W3GF1s3ulybo3_r1_250
hassan › hello, old friend from the road. i wanted to write a note. all of the troubled times that we have overcome, all of the trials to find somewhere that we belong, all of the tracks we traced we raced to reach the sun. all i know is that with you i'm holding on.

(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories 3b3ee191a56ffec8480cb051f68acdc1f03bc105
joanne > Coraline cries, Coraline is anxious, Coraline wants the sea but she’s afraid of the water. and maybe sea is inside her. i’ll be fire, i’ll be coldness, whatever you breath i’ll understand what’s inside you. every little tear of yours is an ocean on my face and i don’t ask for anything in return. just some time. i’ll be a banner, a shield, or your silver sword.

(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories 22bdcca4724b6558a8f85eb574d815375ffb3ac8
everett > broken, hurtin', sufferin' from a shattered soul. i saw the fire in your eyes. i know temptation is the devil in disguise, you risk it all to feel alive and i could be the one you want just as long as you don't break my heart.

RPs EN ATTENTE : elijah

RPs TERMINÉS : 2021lexie #1evelyn #1mabel #1hassan #1lexie #2evelyn #2

flashbacksmay #1 (2017)

(ab.)alecethel (fb 2020)
AVATAR : Chace Crawford
CRÉDITS : backwardloop (avatar) › queenbrokedavis (gif) › loonywaltz (userbars)
DC : Charlie, Auden, Lily & Swann
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 14/07/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t40337-bring-the-music-back-to-me-rhett https://www.30yearsstillyoung.com/t41170- https://www.30yearsstillyoung.com/t41102-rhett-hartfield https://www.30yearsstillyoung.com/t41840-rhett-hartfield

(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories Empty
Message(#) Sujet: Re: (Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories (Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories EmptyJeu 21 Oct 2021 - 23:04


Le café qu’il tient à la main ne lui sert que pour survivre jusqu’aux bureaux, faute d’avoir eu l’intelligence de s’en commander un sur le chemin plutôt que d’attendre d’avoir droit à celui des studios, imbuvable depuis le premier jour. Il aurait dû se tromper de route, finir à l’aéroport et prendre un vol pour Kuala Lumpur ; voilà la première chose qui lui vient à l’esprit lorsqu’il reconnaît l’odeur de la jeune femme entrant en trombes dans l’ascenseur, avant d’en reconnaître son visage. Bien sûr qu’il le reconnaît. Pour l’avoir côtoyé chaque jour pendant plus qu’un an, il n’est plus capable d’en oublier chacun des traits, même s’il l’a souvent souhaité. Il se colle au fond de l’ascenseur, son regard bleu pouvant désormais être qualifié de noir, sans qu’il n’en ait réellement la couleur. D’avance, il sait que Mabel fera la discussion pour deux. « Rhett ! Quelle coïncidence que de te croiser là » Pour en être un, c’en est une sacré. A la question de savoir si elle est bonne ou mauvaise, Rhett a déjà sa petite idée de la réponse. « Tous les deux dans le même ascenseur ! » Et déjà, il ne supporte plus ni sa voix, ni sa silhouette, ni son odeur et encore moins sa présence. Lui qui était malade d’amour, le voilà déjà malade tout court. Ils sont arrivés à vivre dans la même ville depuis plusieurs mois sans jamais se croiser, il espérait donc naturellement que les choses allaient pouvoir continuer ainsi pour au moins vingt ans. Vingt ans, cela lui semble être une période raisonnable pour passer réellement à autre chose.

« Ça fait longtemps qu'on ne s'était pas vu. J'espère que tout va bien pour toi depuis la dernière fois. » Buvant une gorgée d’un café qui devrait plutôt être jeté à la poubelle, il sourit derrière son gobelet. Main dans la poche, pied contre la cabine d’ascenseur, il tente au moins de garder les apparences intactes. Mabel n’a pas changé, son teint de porcelaine est toujours le même et sa peau de chérubin tout autant. “Mon frère est mort, j’ai eu un accident, j’ai appris à rouler en fauteuil roulant, on m’a viré de mon club et… oh oui, une overdose au compteur. Tout va bien, en somme.” Son regard soutient le sien et la met au défi de ne pas se détourner. Elle a posé une question, elle devrait pouvoir en entendre la réponse pleine et entière, celle qui ne se contente pas de répondre par un mensonge et un ‘je vais bien, et toi ?’ qui serait indigne de tout ce qu’ils ont vécu et traversé ensemble. “Tu t’es trouvée un pigeon avec qui passer plus d’étapes, à ce que je vois. Ou peut-être que tu n’as simplement pas traîné avec lui.” Les journaux auraient pu lui donner la réponse, si jamais il daignait lire la moindre ligne concernant la star Griffiths. Rhett préfère encore s’adonner à des paroles acerbes, se traitant lui-même de pigeon au passage et prouvant une fois de plus qu’il n’a toujours pas digéré l’amour qu’elle lui portait par intérêt. Au fond, sans doute, il se demande simplement ce que cet inconnu a de plus que lui et pourquoi elle l’aime au point de vouloir supporter neuf mois de grossesse et une vie à élever un marmot ingrat. Sans doute aussi qu’il est soulagé de ne pas avoir été l’heureux élu de ce plan-là, bien incapable de s’imaginer père, que ce soit à l’époque ou même aujourd’hui encore.



    i was born in that summer when the sun didn't shine. i was given the name that doesn't feel like it's mine. lived my life as the good boy i was told i should be. prayed every night to a religion that was chosen for me.

    (Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories IcdDGTz
    (Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories VuFGq53
    (Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories ZsxbA8o
    (Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories 1ysriBC
    (Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories YI1xEdJ
Revenir en haut Aller en bas
Mabel Griffiths
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans
SURNOM : Bel, Bella, la Sorcière (elle en est plutôt fière de celui-là)
STATUT : Mariée, mère d'une petite Rosalie
MÉTIER : Mannequin, Chanteuse, Actrice débutante
LOGEMENT : Spring Hill, #516 Water Street, dans une jolie villa à l'abri des regards
(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories DeeDiYs
POSTS : 939 POINTS : 580

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Allergique aux oranges ≈ Cache sous sa mesquinerie et ses piques une grande sensibilité qu'elle dévoile peu ≈ Accro à la caféine ≈ Donner aux centres aidant les queers, c'est un des trucs les plus importants qu'elle fait de son argent, et la seule chose sur laquelle elle n'appuie pas pour se faire de la bonne publicité
RPs EN COURS :
(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories A4ab
Griffiths ∆ I don't know half of you half as well as I should like; and I like less than half of you half as well as you deserve.

Griffiths#2

(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories B2x8
Maddy ∆ Sister. She is your mirror, shining back at you with a world of possibilities. She is your witness, who sees you at your worst and best, and loves you anyway. She is your partner in crime, your midnight companion, someone who knows when you are smiling, even in the dark. She is your teacher, your defense attorney, your personal press agent, even your shrink. Some days, she's the reason you wish you were an only child.

(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories Pys8
Marceline ∆ This is the problem with having a best friend who is also your cousin, and has known you since you were born. She's always trying to stomp on your dreams.

∆∆∆

(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories QAJkUU9

Rose#1Joy#1Amaya#1Isaac#1Rhett#2Rosalie#1Penny#2James#1

RPs EN ATTENTE :
(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories F501Itp

You ? ∆ ...

RPs TERMINÉS :
AVATAR : Jennifer Lawrence
CRÉDITS : (Avatar by tearsflight ; Gif by psychictwins ; Userbars by loonywaltz)
DC : Cutie Leto (ft. Maia Mitchell)
PSEUDO : Lucy
Femme (elle)
INSCRIT LE : 13/10/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t40962-mabel-i-ve-been-miss-misery-for-the-last-time https://www.30yearsstillyoung.com/t41088-mabel-i-m-miss-gonna-be-alright-someday https://www.30yearsstillyoung.com/t41184-mabel-griffiths https://www.30yearsstillyoung.com/t41185-mabel-griffiths

(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories Empty
Message(#) Sujet: Re: (Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories (Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories EmptyDim 24 Oct 2021 - 12:21



We’re just strangers with some memories ft @Rhett Hartfield

Call me in the morning to apologize ; every little lie gives me butterflies ; something in the way you're looking through my eyes ; don't know if I'm gonna make it out alive ∆ 5SOS, Teeth

Visiblement, le seul à être content de se retrouver dans cet ascenseur était l'employé chargé de guider Mabel dans le labyrinthe des studios télévisés. Et la jeune femme avait bien du mal à comprendre comment on pouvait apprécier se retrouver entre deux ex - surtout quand leur rupture montrait combien leur "amour" avait vite fait place à de la haine.

Elle ne s'était répandu en banalités que pour éviter de laisser un silence pesant s'installer. C'était ce qu'elle craignait le plus, coincée dans l'ascenseur pour elle ne savait combien d'étages... Un silence pesant, chacun regardant dans le coin opposé pour faire comme s'ils ne se connaissaient pas. Avec D-quelque chose faisant sans doute des allusions à leur relation passée.

Mais quand Rhett ouvrit la bouche, elle regretta soudain de ne pas s'être tue en faisant l'ingrate ne le reconnaissant pas. Elle n'était pas sûre d'être celle à qui il était sensé confier tout ça. Même si elle en avait déjà appris les grandes lignes dans les journaux, elle ne put s'empêcher de grimacer, triste pour lui. Et en même temps, son ton presque accusateur la faisait presque se demander si leur rupture avait le moindre lien avec tout ça - comme si elle avait pu causer l'accident de Jackson.

Mabel ravala bien vite sa maigre compassion, quand il continua avec une attaque envers son mari, et envers son enfant à naître. Elle posa par réflexe une main se voulant protectrice sur son ventre bien rond ne laissant aucun doute quant au fait qu'elle allait bientôt devenir mère.

« Oh, ça fait cinq ans que je suis avec mon mari » répondit-elle en essayant de garder un ton neutre et léger.

Soit quelques mois seulement après leur rupture, et elle le savait tout à fait assez doué pour faire le calcul. Il ne lui avait pas fallu longtemps pour se remettre en couple, et ça lui avait bien mieux réussi qu'avec Rhett, preuve en était de son nouveau statut social. Une petite pique, plus discrète que les siennes. Parce qu'à entendre leurs paroles respectives, et leurs tons de voix, on jurerait qu'ils ne parlent pas l'un avec l'autre mais que chacun est dans une discussion différente.

« On est très heureux de voir notre famille s'agrandir » continua-t-elle, son ton un poil plus sérieux.

Parce que même si la grossesse la stressait, et qu'elle avait peur d'être une mauvaise mère, elle aimait ce petit bout qu'elle sentait grandir en elle, et s'exciter quand elle dansait sur une musique qu'elle aimait bien. Elle créait peut-être plus de lien avec ce petit être à venir qu'avec la majorité des personnes qui avaient traversé sa vie...

« Comme tu vois, on a pris notre temps avant de se décider à avoir un enfant. Profiter un peu de notre couple avant de dire adieu à de longues nuits tranquilles, en quelque sorte » rajouta-t-elle, avec son parfait sourire de mère comblée.

Elle savait pourtant qu'elle versait du sel sur les blessures de Rhett. Parce qu'il n'avait pas l'air d'avoir digéré tout ce qu'il s'était passé entre eux pendant leur relation, alors qu'elle avait fini par tourner la page. Elle en avait souffert et avait noyé un peu trop souvent son chagrin dans l'alcool, mais elle était dorénavant capable d'entretenir une conversation avec lui sans se laisser envahir par ses sentiments. Ce qui, de toute évidence, n'était pas son cas à lui, vu comme il lui avait sauté à la gorge alors qu'elle se montrait juste polie.

©️crack in time


motherhood
there’s no way to be a perfect mother and a million ways to be a good one. @jillchurchill ≈ thoughts on being a mother › (c) alaska.  


(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories ReYJWuY
(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories YlMyvG3
(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories 9XMWgUq
(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories 7ZWT0EU
Revenir en haut Aller en bas
Rhett Hartfield
Rhett Hartfield
le banc de touche
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 39 ans. (17/11/1982)
SURNOM : Son numéro est devenu un véritable surnom : 9. Il risque de demander des droits de copyright à Umbrella Academy.
STATUT : Célibataire, un peu trop habitué à ce qu'on s'intéresse à lui pour sa renommée.
MÉTIER : Entraîneur de rugby pour la Queensland University depuis février 2017. Consultant à ABC et commentateur de match depuis 2020, sa belle gueule rend bien à la télé.
LOGEMENT : #9 Parkland Boulevard, Spring Hill. Il vous entend rigoler à propos du numéro.
(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories 2ead04609404616528a0cf0aa8a040e2f0b41332
POSTS : 1682 POINTS : 355

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Le sport est sa raison de vivre › Ne croyez pas les clichés qui montrent le grand-frère comme celui que la fratrie respecte › Ancien joueur pro de rugby, un accident l'a ramené sur Terre › Depuis, sa vie se résume à une prise quotidienne d'anti-douleurs › Overdose de mécidaments début 2020, c'était une étourderie, promis › Il arrive (presque) à oublier sa petite amie du lycée › Aura tendance à sur-réagir face à ce qu'il considère être une injustice › Les feux des projecteurs lui manquent
RPs EN COURS : (07)joannemabel #2hassan #2may #2chadeleonoraevelyn #3

scenarios
ft. kristen stewart

(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories Tumblr_o9ny95W3GF1s3ulybo3_r1_250
hassan › hello, old friend from the road. i wanted to write a note. all of the troubled times that we have overcome, all of the trials to find somewhere that we belong, all of the tracks we traced we raced to reach the sun. all i know is that with you i'm holding on.

(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories 3b3ee191a56ffec8480cb051f68acdc1f03bc105
joanne > Coraline cries, Coraline is anxious, Coraline wants the sea but she’s afraid of the water. and maybe sea is inside her. i’ll be fire, i’ll be coldness, whatever you breath i’ll understand what’s inside you. every little tear of yours is an ocean on my face and i don’t ask for anything in return. just some time. i’ll be a banner, a shield, or your silver sword.

(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories 22bdcca4724b6558a8f85eb574d815375ffb3ac8
everett > broken, hurtin', sufferin' from a shattered soul. i saw the fire in your eyes. i know temptation is the devil in disguise, you risk it all to feel alive and i could be the one you want just as long as you don't break my heart.

RPs EN ATTENTE : elijah

RPs TERMINÉS : 2021lexie #1evelyn #1mabel #1hassan #1lexie #2evelyn #2

flashbacksmay #1 (2017)

(ab.)alecethel (fb 2020)
AVATAR : Chace Crawford
CRÉDITS : backwardloop (avatar) › queenbrokedavis (gif) › loonywaltz (userbars)
DC : Charlie, Auden, Lily & Swann
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 14/07/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t40337-bring-the-music-back-to-me-rhett https://www.30yearsstillyoung.com/t41170- https://www.30yearsstillyoung.com/t41102-rhett-hartfield https://www.30yearsstillyoung.com/t41840-rhett-hartfield

(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories Empty
Message(#) Sujet: Re: (Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories (Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories EmptyMar 26 Oct 2021 - 17:16


Mabel accentue sa grossesse (pourtant déjà évidente) en posant une main sur son ventre rond, geste que Rhett ne peut pas lui reprocher, quand bien même il continue de penser que ce n’est qu’une entreprise de plus de sa part pour s’assurer la loyauté d’un homme à ses côtés. Beaucoup seraient prêts à tout pour la chair de sa chair et c’est un sentiment qu’il peut comprendre, à défaut de le partager. « Oh, ça fait cinq ans que je suis avec mon mari » Le calcul est facile, ce ne sont pas ses études en économies qui l’aident le moins du monde. “Tu n’as pas perdue de temps.” Cinq, c’est aussi le nombre d’années qu’ils ont passé séparés l’un de l’autre, depuis 2016. Elle s’est sans doute donnée quelques mois de sursis, pour faire bonne figure mais surtout pour mettre la main sur un homme bien plus naïf encore que Rhett avait pu l’être à l’époque. Après tout, qui pourrait résister à son charme ? Elle a toujours tout ce qu’elle désire, Mabel, et rien ni personne ne lui résiste. « On est très heureux de voir notre famille s'agrandir. » Elle lui donnerait presque envie de vomir mais il se contente de lever les yeux au ciel pour le moment encore. Notre famille, quelle connerie. “Garde ta bouche en cœur pour les interviews.” Lui n’y est plus sensible depuis bien longtemps, elle l’a vacciné d’un tel mal. A l’époque, elle aurait pu tout avoir de lui, aveuglé par l’amour qu’il lui portait, mais aujourd’hui il sait à quel point elle s’est jouée d’elle et, surtout, à quel point il avait bien peu d’importance à ses yeux. Son charme continue de marcher pour le grand public, au moins, et tant mieux pour elle. “Je ne savais pas que tu voulais un enfant.” Il confesse pourtant, cette fois-ci avec bien moins de rancœur et d’amertume que ce qui a animé toutes ses paroles précédentes. Ces mots sont d’autant plus importants pour lui qui a partagé sa vie assez de temps pour que le sujet de la famille puisse être abordé.

« Comme tu vois, on a pris notre temps avant de se décider à avoir un enfant. Profiter un peu de notre couple avant de dire adieu à de longues nuits tranquilles, en quelque sorte. » Il a montré ses blessures par égoïsme, elle en fait de même avec sa pseudo-nouvelle fierté, toujours animée par le même sentiment que lui. Leur stratégie est différente mais ils ont le même but, pour une fois. Mabel est cependant bien plus douée que lui pour jouer la comédie. Lui, on lui a toujours demandé d’agir rapidement et avec précision ; le reste n’avait aucune sorte d’importance. Le numéro neuf est agile et sait sortir son équipe de toutes sortes d’impasse. Mais Rhett n’est plus numéro neuf depuis longtemps. “T’as quand même pris le temps de te marier avec lui avant, j’imagine ? Les mariages de stars, ça fait toujours fantasmer le public.” Il connaît la réponse, bien sûr. Il n’aurait pas laissé le nom de Mabel Griffiths défiler sous ses yeux sans en lire l’article en question, curiosité mal placée oblige. Une part de lui espérait toujours apprendre qu’elle ne s’en sortait finalement pas aussi bien sans lui mais cela n’a jamais été le cas. "Mais c'est bien, au moins tu as conscience que tu vas devoir t'occuper de cet enfant 7 jours sur 7 et pas simplement le temps de quelques photoshoots." Même si elle ne manquera sûrement pas d'en faire. Les bébés aussi font vendre.



    i was born in that summer when the sun didn't shine. i was given the name that doesn't feel like it's mine. lived my life as the good boy i was told i should be. prayed every night to a religion that was chosen for me.

    (Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories IcdDGTz
    (Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories VuFGq53
    (Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories ZsxbA8o
    (Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories 1ysriBC
    (Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories YI1xEdJ
Revenir en haut Aller en bas
Mabel Griffiths
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans
SURNOM : Bel, Bella, la Sorcière (elle en est plutôt fière de celui-là)
STATUT : Mariée, mère d'une petite Rosalie
MÉTIER : Mannequin, Chanteuse, Actrice débutante
LOGEMENT : Spring Hill, #516 Water Street, dans une jolie villa à l'abri des regards
(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories DeeDiYs
POSTS : 939 POINTS : 580

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Allergique aux oranges ≈ Cache sous sa mesquinerie et ses piques une grande sensibilité qu'elle dévoile peu ≈ Accro à la caféine ≈ Donner aux centres aidant les queers, c'est un des trucs les plus importants qu'elle fait de son argent, et la seule chose sur laquelle elle n'appuie pas pour se faire de la bonne publicité
RPs EN COURS :
(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories A4ab
Griffiths ∆ I don't know half of you half as well as I should like; and I like less than half of you half as well as you deserve.

Griffiths#2

(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories B2x8
Maddy ∆ Sister. She is your mirror, shining back at you with a world of possibilities. She is your witness, who sees you at your worst and best, and loves you anyway. She is your partner in crime, your midnight companion, someone who knows when you are smiling, even in the dark. She is your teacher, your defense attorney, your personal press agent, even your shrink. Some days, she's the reason you wish you were an only child.

(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories Pys8
Marceline ∆ This is the problem with having a best friend who is also your cousin, and has known you since you were born. She's always trying to stomp on your dreams.

∆∆∆

(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories QAJkUU9

Rose#1Joy#1Amaya#1Isaac#1Rhett#2Rosalie#1Penny#2James#1

RPs EN ATTENTE :
(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories F501Itp

You ? ∆ ...

RPs TERMINÉS :
AVATAR : Jennifer Lawrence
CRÉDITS : (Avatar by tearsflight ; Gif by psychictwins ; Userbars by loonywaltz)
DC : Cutie Leto (ft. Maia Mitchell)
PSEUDO : Lucy
Femme (elle)
INSCRIT LE : 13/10/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t40962-mabel-i-ve-been-miss-misery-for-the-last-time https://www.30yearsstillyoung.com/t41088-mabel-i-m-miss-gonna-be-alright-someday https://www.30yearsstillyoung.com/t41184-mabel-griffiths https://www.30yearsstillyoung.com/t41185-mabel-griffiths

(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories Empty
Message(#) Sujet: Re: (Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories (Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories EmptyJeu 28 Oct 2021 - 20:59



We’re just strangers with some memories ft @Rhett Hartfield

Call me in the morning to apologize ; every little lie gives me butterflies ; something in the way you're looking through my eyes ; don't know if I'm gonna make it out alive ∆ 5SOS, Teeth

Rhett n'était pas si mauvais que ça en calcul, et Mabel n'avait de toute façon jamais caché qu'elle s'était vite remise en couple après leur rupture. Difficile de le dissimuler quand elle finissait en une des tabloïds dès qu'elle mettait un pied en dehors de chez. Et puis, elle n'avait jamais été du genre à prendre de longues pauses entre deux relations sérieuses - avant son mariage, Rhett avait d'ailleurs été sa première vraie relation.

Non pas qu'elle veuille lui rappeler tout ça, ou l'impact qu'il avait eu sur sa vie. Ce n'était pas un sujet que Mabel évoquait facilement, mais elle aurait surtout été incapable de trouver les mots face à l'homme qui l'avait tant changée mais qui ne l'avait jamais vue évoluer. Rhett était resté à la gamine briseuse de cœurs qu'elle avait été, et si elle s'en tenait à son ton jugeur et ironique, il n'était pas prêt de la voir autrement.

« Pourquoi ? Tu as peur de vaciller sous ce que je pourrais dire ? » demanda-t-elle, une lueur intéressée dans les yeux.

Sa bouche en cœur, comme il disait, avait toujours très bien fonctionné sur lui. A croire qu'il était incapable de lui refuser quoi que ce soit, dès qu'elle commençait à esquisser un sourire enjôleur. Elle avait honteusement abusé de ce droit qu'il lui accordait, cherchant involontairement une limite, une frontière. Sauf qu'il n'en avait pas eu, et qu'elle s'était engouffrée toute entière dans les failles, jusqu'à ce qu'ils en souffrent tous les deux.

C'était là toute la différence avec son mari, qui savait la contenir et l'arrêter. Il lui apportait la stabilité qu'elle avait tant recherché et dont elle avait désespérément besoin. Elle était un peu comme une enfant, Mabel, faisant des bêtises jusqu'à comprendre ce qu'elle pouvait faire ou non. Elle avait besoin de règles, sans savoir comment l'exprimer. Un jour, peut-être, elle aurait le courage de s'expliquer et de s'excuser.

« Ce bébé, c'était une surprise » répondit-elle pourtant plus honnêtement, adoucie par le ton plus calme de Rhett. « Mais il parait que rien n'arrive par hasard, alors on a décidé de laisser sa chance au destin. »

Pas vraiment une nouveauté, comme elle avait déjà évoqué sa grossesse surprise sur ses réseaux sociaux. Son interview du jour était d'ailleurs pour revenir sur la découverte de sa grossesse et comment son mari et elle avaient réagi. Il y avait bien sûr plein de sujets qu'elle garderait cachés - ses angoisses d'être une mauvaise mère, sa compétition avec Maddy et le fait que leurs parents la voyaient enfin maintenant qu'elle allait leur donner leur premier petit-enfant.

Mais contrairement à ce que Rhett pouvait suggérer, elle ne s'était pas précipitée vers un mariage et un bébé. Il semblait croire qu'elle avait misé sur ça pour garder son couple alors que c'était tout le contraire. Et même s'ils ne se parlaient plus depuis des années, elle était frustrée que ce soit tout ce qu'il garde d'elle - une fille capable de tout pour retenir les personnes entre ses griffes.

« Oh, et pour ta gouverne, ça fait trois ans qu'on est mariés. A part le sport, tu ne te tiens au courant de rien, c'est drôle ! Je suis pas sûre que tu t'apercevrais de la fin du monde, tant qu'il y a des championnats de rugby. »

Elle se souvenait d'avoir été amusée qu'il ne reconnaisse que peu les gens de la jet-set, à Londres. Ils n'étaient pourtant pas si nombreux que ça sur la scène européenne, mais il était plus doué pour citer les noms des joueurs d'obscures équipes que des starlettes gravitant autour de lui. (Après plus d'un an de relation, Mabel se souvenait à peine du nom de ses coéquipiers et n'avait toujours pas compris les règles du rugby en dehors des grands basiques.)

Ce n'était donc pas étonnant qu'il ne sache pas pour son mariage. Il n'était pas du genre à lire les magazines qui avaient relaté son mariage, photos volées à l'appui. Elle trouvait ça presque dommage, parce qu'elle n'avait jamais été si belle que dans cette robe blanche en dentelle, ses cheveux longs tombant sur ses épaules.

Un instant elle pensait trouver une sorte de paix avec Rhett, évoquant avec légèreté leurs vies depuis leur rupture, et l'instant suivant, il ne restait plus que la douleur et la rancune entre eux, explosant avec violence dans le petit ascenseur. Elle ne savait sur quel pied dansant, même si elle réussissait à garder un ton imperturbable, comme si elle ne percevait pas les attaques de son interlocuteur.

« Je vois ce que tu as retenu de moi après toutes ces années, Rhett » reprit-elle d'une voix plus froide, cachant sa colère. « Mais contrairement à ce que tu sembles croire, j'ai changé. Difficile à imaginer, hein, devant celle que j'étais il y a cinq ans ? Mais je ne suis plus la même, peut-être en partie grâce ou à cause de toi. Et je sais ce que ça implique d'avoir un enfant. Je sais que cette petite vie est devenue ma priorité et que je ferai tout pour le protéger du monde. »

C'était un point sensible, sa pire angoisse depuis qu'elle avait vue les deux petits traits du test de grossesse positif. Elle n'avait pas eu des parents stables et présents, elle avait été élevée par une armada de nourrices qui changeaient trop souvent, déjà sous les flashs des photographes. Ça l'avait façonnée d'une certaine manière, mais c'était aussi tout ce qu'elle refusait de faire à son bébé.

« Je n'ai pas gardé ce bébé pour en faire un mini mannequin. Surprise, Mabel Griffiths est capable d'aimer quelqu'un d'autre qu'elle-même. Dommage que ça ne soit pas tombé sur toi, hein ? »

Dans sa colère, elle avait oublié qu'ils n'étaient pas seuls dans l'ascenseur, refusant de laisser Rhett, ou qui que ce soit, gâcher la vie de son bébé avant même qu'il ne soit né. Que Rhett la considère comme la dernière des dernières, c'était presque normal vu la souffrance de leur rupture. Mais son enfant ne devait pas subir les mauvais choix qu'elle avait fait des années plus tôt, perdue et destructrice.

©️crack in time


motherhood
there’s no way to be a perfect mother and a million ways to be a good one. @jillchurchill ≈ thoughts on being a mother › (c) alaska.  


(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories ReYJWuY
(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories YlMyvG3
(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories 9XMWgUq
(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories 7ZWT0EU
Revenir en haut Aller en bas
Rhett Hartfield
Rhett Hartfield
le banc de touche
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 39 ans. (17/11/1982)
SURNOM : Son numéro est devenu un véritable surnom : 9. Il risque de demander des droits de copyright à Umbrella Academy.
STATUT : Célibataire, un peu trop habitué à ce qu'on s'intéresse à lui pour sa renommée.
MÉTIER : Entraîneur de rugby pour la Queensland University depuis février 2017. Consultant à ABC et commentateur de match depuis 2020, sa belle gueule rend bien à la télé.
LOGEMENT : #9 Parkland Boulevard, Spring Hill. Il vous entend rigoler à propos du numéro.
(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories 2ead04609404616528a0cf0aa8a040e2f0b41332
POSTS : 1682 POINTS : 355

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Le sport est sa raison de vivre › Ne croyez pas les clichés qui montrent le grand-frère comme celui que la fratrie respecte › Ancien joueur pro de rugby, un accident l'a ramené sur Terre › Depuis, sa vie se résume à une prise quotidienne d'anti-douleurs › Overdose de mécidaments début 2020, c'était une étourderie, promis › Il arrive (presque) à oublier sa petite amie du lycée › Aura tendance à sur-réagir face à ce qu'il considère être une injustice › Les feux des projecteurs lui manquent
RPs EN COURS : (07)joannemabel #2hassan #2may #2chadeleonoraevelyn #3

scenarios
ft. kristen stewart

(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories Tumblr_o9ny95W3GF1s3ulybo3_r1_250
hassan › hello, old friend from the road. i wanted to write a note. all of the troubled times that we have overcome, all of the trials to find somewhere that we belong, all of the tracks we traced we raced to reach the sun. all i know is that with you i'm holding on.

(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories 3b3ee191a56ffec8480cb051f68acdc1f03bc105
joanne > Coraline cries, Coraline is anxious, Coraline wants the sea but she’s afraid of the water. and maybe sea is inside her. i’ll be fire, i’ll be coldness, whatever you breath i’ll understand what’s inside you. every little tear of yours is an ocean on my face and i don’t ask for anything in return. just some time. i’ll be a banner, a shield, or your silver sword.

(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories 22bdcca4724b6558a8f85eb574d815375ffb3ac8
everett > broken, hurtin', sufferin' from a shattered soul. i saw the fire in your eyes. i know temptation is the devil in disguise, you risk it all to feel alive and i could be the one you want just as long as you don't break my heart.

RPs EN ATTENTE : elijah

RPs TERMINÉS : 2021lexie #1evelyn #1mabel #1hassan #1lexie #2evelyn #2

flashbacksmay #1 (2017)

(ab.)alecethel (fb 2020)
AVATAR : Chace Crawford
CRÉDITS : backwardloop (avatar) › queenbrokedavis (gif) › loonywaltz (userbars)
DC : Charlie, Auden, Lily & Swann
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 14/07/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t40337-bring-the-music-back-to-me-rhett https://www.30yearsstillyoung.com/t41170- https://www.30yearsstillyoung.com/t41102-rhett-hartfield https://www.30yearsstillyoung.com/t41840-rhett-hartfield

(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories Empty
Message(#) Sujet: Re: (Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories (Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories EmptyVen 29 Oct 2021 - 19:38


« Pourquoi ? Tu as peur de vaciller sous ce que je pourrais dire ? » - “Je suis un grand garçon, ne t’en fais pas pour moi.” il reprend aussitôt sans afficher la moindre émotion. La pire chose qu’elle pourrait avouer devant les caméras, c'est de n’avoir dans un premier lieu été attirée que par sa renommée et absolument pas par sa personne. Pourtant, Rhett sait que la révélation de ce secret ferait bien plus de mal à la réputation de Mabel qu’à la sienne - seul son ego en souffrirait réellement. Au-delà de ça, ils ne partagent pas de secrets mortels, ni même rien qui pourrait avoir la moindre valeur face aux médias. En somme, qu’elle dise ce qu’elle veut, ce n’est plus son affaire désormais. Il n’est plus son petit-ami et il n’a même rien d’un ami aux yeux de l’actrice. Fort heureusement, leurs deux milieux ne sont pas voués à se rencontrer non plus et c’est un collègue de Rhett qui fera l’interview, certainement pas lui.

S’il ne se faisait pas fureur pour garder ses yeux clairs ancrés dans ceux de la jeune femme, il serait sans doute bien occupé à observer son ventre arrondi. Ce n’est pas une image d’elle qu’il aurait cru pouvoir observer un jour, pour être honnête, et il est bien soulagé de ne pas en être la cause. « Ce bébé, c'était une surprise » Il jauge sa réaction, étudie la moindre de ses expressions, prend le temps d’étudier ses mots. De toute façon, il ne sait pas pourquoi il s’embête : si Mabel a pu lui faire croire qu’elle l’aimait, elle pourrait lui faire avaler la moindre couleuvre aujourd’hui encore. Il se surprend pourtant à vouloir croire à son mensonge. « Mais il parait que rien n'arrive par hasard, alors on a décidé de laisser sa chance au destin. » Les questions sont gardées pour lui, la présence de l’employé à leurs côtés l’empêchant d’assouvir sa curiosité autant qu’il le voudrait. Il n’a rien à cacher mais n’a pas pour autant envie d’exposer leur vie privée sans vergogne - c’est Mabel qu’il veut protéger, au fond, encore et toujours. « Oh, et pour ta gouverne, ça fait trois ans qu'on est mariés. A part le sport, tu ne te tiens au courant de rien, c'est drôle ! Je suis pas sûre que tu t'apercevrais de la fin du monde, tant qu'il y a des championnats de rugby. » Ces reproches n’ont rien de nouveau et s’ils se tiennent sur un fond de vérité, il ressent le besoin de remettre certaines choses au clair, notamment le fait que prendre des nouvelles d’une personne l’ayant blessé ne fait pas partie de ses habitudes - sauf si elle est rousse et s’appelle Jenna, mais c’est un cas bien particulier. “Pourquoi est-ce que j’aurais voulu prendre de tes nouvelles, Mabel ?” Se tenir au courant du monde du sport est littéralement ce en quoi consiste son métier, cela lui donne au moins une bonne excuse dans la vie de tous les jours. Il ne cherche pas à se défendre sur ce sujet et si son ton s’est calmé, le regard qui lui tend n’a rien de ceux qu’ils pouvaient échanger à Londres.

Si elle annonce avoir changé, il n’attend de cela que des preuves. Rhett voudrait pouvoir la croire sur parole mais ce ne sera jamais plus le cas. Au moins, elle semble savoir tout ce que la venue au monde d’un bambin semble impliquer et c’est tout ce qu’il peut lui souhaiter. Après tout, d’eux deux, elle sera bien la seule à devoir changer son quotidien à tout jamais pour pouvoir faire une place à ce mini-elle, la chair de sa chair. « Je n'ai pas gardé ce bébé pour en faire un mini mannequin. Surprise, Mabel Griffiths est capable d'aimer quelqu'un d'autre qu'elle-même. Dommage que ça ne soit pas tombé sur toi, hein ? » Le coup est bas mais ô combien parfaitement visé. En plein dans le cœur. Il serre les dents, appuyant sur les portes de l’ascenseur pour les ouvrir au prochain étage auxquels ils s’arrêteront. “Anderson, tu descends ici. Sa main entre les deux portants, il les garde ouverts, le temps pour l’employé d’enfin se décider à sortir de la cage d’ascenseur. Ce n’est pas son étage, bien sûr, mais il n’aura qu’à prendre le prochain. Ce n’est en rien le problème de Rhett, lui qui le fait presser le pas d’un regard plus noir que jamais, avant de retrouver les yeux de la blonde. C’est une discussion qui ne regarde qu’eux, et certainement pas Anderson et ses oreilles qui se perdent partout. “C’est une fille ou un garçon, tu le sais ?” Retourner sur le champ de bataille le mènerait à coup sûr vers une défaite sanglante. Il ne peut pas réécrire le passé et certainement pas le fait qu’il l’a sincèrement aimée sans que ce soit nullement réciproque - et Mabel le sait très bien. “Je savais pas que tu voulais fonder une famille.” La gorge serrée pour un millier de raisons différentes, il reprend, bien moins vindicateur. C’est sa façon à lui de proposer une trêve, le temps d’une virée en ascenseur au moins. “Je suis content pour toi, tu sais. Pour vous.” Peu importe qui est cet homme faisant la seconde partie de l’équation ; il est chanceux. “Tu seras une bonne mère.” Elle a la douceur, la délicatesse, la patience. Elle a une incroyable habilité pour mentir, aussi, et c’est ainsi qu’elle fera croire à sa progéniture qu’elle est bien meilleure que Picasso encore. “Je t’amènerai jusqu’à ton plateau, t’en fais pas pour Anderson.” Elle ne perd rien avec son absence, et c’est bien peu dire.



    i was born in that summer when the sun didn't shine. i was given the name that doesn't feel like it's mine. lived my life as the good boy i was told i should be. prayed every night to a religion that was chosen for me.

    (Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories IcdDGTz
    (Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories VuFGq53
    (Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories ZsxbA8o
    (Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories 1ysriBC
    (Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories YI1xEdJ
Revenir en haut Aller en bas
Mabel Griffiths
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans
SURNOM : Bel, Bella, la Sorcière (elle en est plutôt fière de celui-là)
STATUT : Mariée, mère d'une petite Rosalie
MÉTIER : Mannequin, Chanteuse, Actrice débutante
LOGEMENT : Spring Hill, #516 Water Street, dans une jolie villa à l'abri des regards
(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories DeeDiYs
POSTS : 939 POINTS : 580

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Allergique aux oranges ≈ Cache sous sa mesquinerie et ses piques une grande sensibilité qu'elle dévoile peu ≈ Accro à la caféine ≈ Donner aux centres aidant les queers, c'est un des trucs les plus importants qu'elle fait de son argent, et la seule chose sur laquelle elle n'appuie pas pour se faire de la bonne publicité
RPs EN COURS :
(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories A4ab
Griffiths ∆ I don't know half of you half as well as I should like; and I like less than half of you half as well as you deserve.

Griffiths#2

(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories B2x8
Maddy ∆ Sister. She is your mirror, shining back at you with a world of possibilities. She is your witness, who sees you at your worst and best, and loves you anyway. She is your partner in crime, your midnight companion, someone who knows when you are smiling, even in the dark. She is your teacher, your defense attorney, your personal press agent, even your shrink. Some days, she's the reason you wish you were an only child.

(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories Pys8
Marceline ∆ This is the problem with having a best friend who is also your cousin, and has known you since you were born. She's always trying to stomp on your dreams.

∆∆∆

(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories QAJkUU9

Rose#1Joy#1Amaya#1Isaac#1Rhett#2Rosalie#1Penny#2James#1

RPs EN ATTENTE :
(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories F501Itp

You ? ∆ ...

RPs TERMINÉS :
AVATAR : Jennifer Lawrence
CRÉDITS : (Avatar by tearsflight ; Gif by psychictwins ; Userbars by loonywaltz)
DC : Cutie Leto (ft. Maia Mitchell)
PSEUDO : Lucy
Femme (elle)
INSCRIT LE : 13/10/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t40962-mabel-i-ve-been-miss-misery-for-the-last-time https://www.30yearsstillyoung.com/t41088-mabel-i-m-miss-gonna-be-alright-someday https://www.30yearsstillyoung.com/t41184-mabel-griffiths https://www.30yearsstillyoung.com/t41185-mabel-griffiths

(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories Empty
Message(#) Sujet: Re: (Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories (Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories EmptyLun 1 Nov 2021 - 23:37



We’re just strangers with some memories ft @Rhett Hartfield

Call me in the morning to apologize ; every little lie gives me butterflies ; something in the way you're looking through my eyes ; don't know if I'm gonna make it out alive ∆ 5SOS, Teeth

C'était bizarre de se retrouver face à Rhett, d'être de nouveau l'objet de son attention. Mabel ne lisait plus un amour inconditionnel dans ses yeux, mais plutôt quelque chose qui ressemblait à de la haine - et peut-être même un peu de mépris. Loin de la relative indifférence qu'elle-même ressentait, et pourtant, c'était lui qui avait fini par mettre un terme à leur relation. A croire pourtant qu'elle était celle qui avait le mieux évolué depuis leur rupture.

Elle avait l'impression qu'il essayait de la prendre à défaut, de deviner ses nouveaux points faibles. Et elle, elle voulait juste sortir de cet ascenseur et oublier de nouveau que Rhett et elle vivaient de nouveau dans la même ville, par un hasard un peu cruel. Elle était bien, à le savoir sans jamais se poser plus de questions, certaine qu'ils ne se reverraient jamais puisque leurs champs professionnels étaient à l'opposé. Elle n'avait pas pensé le croiser aux studios, et commençait à regretter de ne pas avoir fait l'interview de chez elle.

« Je ne sais pas pourquoi tu aurais pris de mes nouvelles, mais je ne sais pas non plus pourquoi tu me demandes si j'ai pris le temps de me marier avant de devenir mère ou si je sais qu'un bébé est autre chose qu'un joli objet de décoration... »

Cette description sortant de la bouche de Rhett la blessait plus qu'elle ne saurait le dire. Elle savait qu'elle lui avait fait du mal, il le lui avait dit quand ils avaient rompu, mais elle n'imaginait pas qu'il avait une si mauvaise image d'elle. Elle était froide et rude, elle le savait, mais elle avait pensé qu'il avait su voir un peu au-delà de ça. Mais là, elle se retrouvait à répondre à des questions qu'elle aurait imaginé recevoir de la part d'inconnus - ou de Maddy, qui ne disait rien mais ne semblait pas plus avoir confiance dans les compétences de Mabel à s'occuper d'un autre être humain qu'elle-même.

Alors Mabel commençait à s'énerver, laissant la rage prendre place dans sa voix, dans son corps crispé. Elle gardait encore un visage neutre, mais ses joues rouges ne trompaient pas. (Et son regard ne devait pas être plus agréable, parce que si elle avait pu fusillé Rhett juste en le dévisageant, elle l'aurait fait volontier.)

L'ascenseur s'arrêta mais Mabel ne décocha pas ses prunelles de Rhett, incapable de le laisser filer. Il fit sortir l'employé - Anderson, pas du tout ce qu'elle avait pu retenir de son nom. A moins que Anderson soit son patronyme et qu'il se soit présenté à elle sous son prénom... Elle bougea à peine quand il passa devant elle, se demandant juste ce qu'il pouvait penser d'eux. Il avait pourtant fait en sorte que Rhett et elle se retrouvent dans le même ascenseur, et il en avait eu pour son argent devant ce début de dispute plein de rancœur.

Les portes se refermèrent sur eux, et la jeune femme s'attendait à des cris et de nouvelles piques, mais son interlocuteur avait semble-t-il réussi à se calmer. Elle se força donc à respirer doucement, essayant de se détendre et de laisser échapper sa colère. Un point difficile pour elle, qui montait vite dans les tours mais mettait du temps à redescendre.

« On n'a pas voulu savoir pour l'instant » se força-t-elle à répondre, la voix un peu rauque sous la colère contenue. « C'est... je sais pas. On n'avait pas prévu ce bébé, et peut-être qu'on préfère se laisser porter. Je m'en fiche que ce soit un garçon ou une fille. »

Elle n'avait véritablement pas de préférence, parce qu'elle appréciait autant l'idée d'un petit garçon que d'une petite fille. Elle avait plus peur de ce que signifiait être une femme dans le monde actuel - et en tant que mannequin, elle avait subi et vu beaucoup de choses qu'elle ne souhaitait à personne, malgré sa tendance à vouloir le pire pour ceux qu'elle n'appréciait pas.

« Pour être honnête, je ne le savais pas non plus. Mais avec lui, c'est facile d'imaginer un avenir. Il me connaît. »

Et dieu que ces mots-là étaient difficile à prononcer. Surtout devant quelqu'un avec qui elle avait partagé un bout de sa vie. Parce que Rhett, comme Maddy et comme beaucoup d'autres, n'avait jamais creusé qui elle était vraiment. Parfois, Mabel avait encore du mal à accepter qu'elle avait trouvé quelqu'un qui avait pris le temps de la connaître et de la comprendre. La probabilité que ça arrive était tellement faible... Et pourtant, elle arrivait enfin à être plus sereine, à se projeter un peu dans l'avenir. Même si la grossesse et la maternité la stressaient, elle savait pouvoir compter sur lui, et c'était le plus important.

« Je ne suis pas sûre que je serai une bonne mère, encore une fois, tu m'accordes plus de crédits que je n'en aurai jamais. »

Une confidence, presque regrettée aussitôt qu'elle l'avait dit. Mais si Rhett ne la connaissait pas vraiment, il était aussi celui qui l'avait poussée à devenir une meilleure version d'elle-même, en l'imaginant mieux qu'elle ne le serait jamais. Et visiblement, il y croyait toujours, même après les souffrances qu'elle lui avait infligée et la colère qui restait entre eux.

« Je suis désolée de ne pas avoir été correcte avec toi » reprit-elle, ancrant de nouveau son regard dans celui de Rhett. « Je ne voulais pas te faire souffrir, mais je n'ai pas été très douée sur ce point, hein ? Tu méritais mieux. Tu mérites toujours mieux, et j'espère que tu le trouveras. »

Elle pouvait en vouloir à Rhett, de lui avoir brisé le cœur et d'être parti. Mais elle avait été incapable de le haïr. Il lui avait apporté beaucoup de choses, sans qu'elle ne s'en aperçoive, mais c'était sans doute mieux pour eux deux qu'ils se séparent. Ils n'auraient jamais été heureux ensemble.

©️crack in time


motherhood
there’s no way to be a perfect mother and a million ways to be a good one. @jillchurchill ≈ thoughts on being a mother › (c) alaska.  


(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories ReYJWuY
(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories YlMyvG3
(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories 9XMWgUq
(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories 7ZWT0EU
Revenir en haut Aller en bas
Rhett Hartfield
Rhett Hartfield
le banc de touche
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 39 ans. (17/11/1982)
SURNOM : Son numéro est devenu un véritable surnom : 9. Il risque de demander des droits de copyright à Umbrella Academy.
STATUT : Célibataire, un peu trop habitué à ce qu'on s'intéresse à lui pour sa renommée.
MÉTIER : Entraîneur de rugby pour la Queensland University depuis février 2017. Consultant à ABC et commentateur de match depuis 2020, sa belle gueule rend bien à la télé.
LOGEMENT : #9 Parkland Boulevard, Spring Hill. Il vous entend rigoler à propos du numéro.
(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories 2ead04609404616528a0cf0aa8a040e2f0b41332
POSTS : 1682 POINTS : 355

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Le sport est sa raison de vivre › Ne croyez pas les clichés qui montrent le grand-frère comme celui que la fratrie respecte › Ancien joueur pro de rugby, un accident l'a ramené sur Terre › Depuis, sa vie se résume à une prise quotidienne d'anti-douleurs › Overdose de mécidaments début 2020, c'était une étourderie, promis › Il arrive (presque) à oublier sa petite amie du lycée › Aura tendance à sur-réagir face à ce qu'il considère être une injustice › Les feux des projecteurs lui manquent
RPs EN COURS : (07)joannemabel #2hassan #2may #2chadeleonoraevelyn #3

scenarios
ft. kristen stewart

(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories Tumblr_o9ny95W3GF1s3ulybo3_r1_250
hassan › hello, old friend from the road. i wanted to write a note. all of the troubled times that we have overcome, all of the trials to find somewhere that we belong, all of the tracks we traced we raced to reach the sun. all i know is that with you i'm holding on.

(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories 3b3ee191a56ffec8480cb051f68acdc1f03bc105
joanne > Coraline cries, Coraline is anxious, Coraline wants the sea but she’s afraid of the water. and maybe sea is inside her. i’ll be fire, i’ll be coldness, whatever you breath i’ll understand what’s inside you. every little tear of yours is an ocean on my face and i don’t ask for anything in return. just some time. i’ll be a banner, a shield, or your silver sword.

(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories 22bdcca4724b6558a8f85eb574d815375ffb3ac8
everett > broken, hurtin', sufferin' from a shattered soul. i saw the fire in your eyes. i know temptation is the devil in disguise, you risk it all to feel alive and i could be the one you want just as long as you don't break my heart.

RPs EN ATTENTE : elijah

RPs TERMINÉS : 2021lexie #1evelyn #1mabel #1hassan #1lexie #2evelyn #2

flashbacksmay #1 (2017)

(ab.)alecethel (fb 2020)
AVATAR : Chace Crawford
CRÉDITS : backwardloop (avatar) › queenbrokedavis (gif) › loonywaltz (userbars)
DC : Charlie, Auden, Lily & Swann
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 14/07/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t40337-bring-the-music-back-to-me-rhett https://www.30yearsstillyoung.com/t41170- https://www.30yearsstillyoung.com/t41102-rhett-hartfield https://www.30yearsstillyoung.com/t41840-rhett-hartfield

(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories Empty
Message(#) Sujet: Re: (Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories (Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories EmptyMer 3 Nov 2021 - 14:04


La conversation est douloureuse et Rhett a bien du mal à cacher ce qu’il en pense. Mabel souffle le chaud et le froid en même temps et il en fait de même, bien incapable de se trouver une ligne de conduite sur laquelle rester. Le moindre mot le ramène dix ans en arrière sans que cela ne soit pour le mieux. Elle s’est jouée de lui pendant bien trop de temps pour qu’il puisse oublier et pardonner facilement et pourtant une part de lui n’oubliera jamais les raisons et autres détails qui l’ont fait l’aimer, à l’époque. Si son amour a pris la forme de haine, ce n’est pas pour autant qu’il a oublié le temps où tout allait bien, en apparences tout du moins. La blonde n’accepte pas qu’il traite son bébé comme un trophée et s’il avait la moindre fibre paternelle, Rhett aurait sûrement pu comprendre ce genre de réaction. A défaut il feins l’indifférence et l’expression de marbre, bien décidé à ne plus lui exposer la moindre de ses failles. Elle sait trop bien comment s’y immiscer et le blesser. Au moins, elle n'hésite plus aujourd'hui plus à lui montrer sa colère, là où il avait éternellement droit à sa bouche en cœur et ses fausses bonnes intentions, avant. Dans un sens, il la remercie, sans que cela ne fasse le moindre sens.

Le départ d’Anderson leur offre quelques secondes de répit pendant lesquelles chacun fait au mieux pour faire redescendre la pression et la tension en lui-même. Comme s’il suffisait de faire des efforts pour qu’ils puissent s’entendre. Ils ont déjà essayé et lamentablement échoué, pour ceux qui auraient oublié cet épisode. Alors, à défaut de mettre de l’huile sur le feu, Rhett l’interroge désormais sur son enfant sans émettre la moindre accusation, ce qui lui demande un effort incommensurable. « On n'a pas voulu savoir pour l'instant » Il hoche de la tête, le garçon qui comprend bien qu’elle est encore largement en colère contre lui. Ce n’est pas comme s’il s’intéressait réellement au sujet, de toute façon, il se contente de se montrer poli. « Pour être honnête, je ne le savais pas non plus. Mais avec lui, c'est facile d'imaginer un avenir. Il me connaît. » Avec lui c’est facile. Rhett retient un rire gras et amer autant qu’un roulement d’yeux. Même lorsqu’il essaye d’enterrer la hache de guerre, elle ne peut pas s’empêcher de continuer à le poignarder. A lui peut-être qu’elle n’a pas menti, avec lui peut-être qu’elle n’a jamais fait semblant. Bizarrement, c’est le genre de comportement qui a son importance dans un couple, non ? “Bien sûr, oui, j’imagine.” Il n’imagine rien, le voit encore moins, mais si Mabel peut se permettre de lui montrer qu’elle est toujours largement en colère contre lui alors le rugbyman devrait à son tour avoir la possibilité de lui afficher ses propres sentiments. Les années ne l’ont rien fait oublier et aucun coup sur le terrain n’a été assez fort pour lui faire perdre ces souvenirs-là. Pour Jenna, il aurait sans doute été capable de remettre en question son envie de ne jamais engendrer de progéniture. De toute évidence, elle n’est pas Jenna, tout comme lui n’a rien de l’amour de sa vie qu’il a un jour cru personnifier.

« Je ne suis pas sûre que je serai une bonne mère, encore une fois, tu m'accordes plus de crédits que je n'en aurai jamais. »
Seul l’avenir nous le dira.

Et aussitôt, le voilà qui reprend le rôle de celui qui essaye de la rassurer à sa façon, à son niveau. Il n’a jamais souhaité le malheur de Mabel et cela ne changera pas. Rhett n’a même pas à prendre en compte le paramètre de l’enfant à venir pour se montrer plus doux et indulgent avec elle, ce n’est que la suite logique de ses émotions après quelques minutes passées à ses côtés. Elle sera une très bonne mère ; en tout cas, elle sera toujours une bien meilleure mère qu’elle n’a été une petite-amie pour lui. « Je suis désolée de ne pas avoir été correcte avec toi » Le brun ne la contredit pas, il ne lui donne pas tort non plus. Bien sûr qu’elle a été incorrecte, c’est évident, et ses excuses ne sont pas de trop, même si elles arrivent avec de trop nombreuses années de retard. Il soutient son regard sans un mot, attendant sans doute qu’elle aille plus loin, ce qu’elle finit par faire. « Je ne voulais pas te faire souffrir, mais je n'ai pas été très douée sur ce point, hein ? Tu méritais mieux. Tu mérites toujours mieux, et j'espère que tu le trouveras. » Finalement, il esquisse un faible sourire. “Merci. Pour ce que ça vaut.” Contrairement à ce qu’on pense, Mabel ne fait pas la pluie et le beau temps dans son coeur et ne peut pas prédire l’avenir mais une part de lui espère sincèrement qu’elle a raison et qu’il trouvera quelqu’un qui lui convient et dont la réciproque sera toute aussi vraie. Il ne souhaite que se poser, enfin, et arrêter d’avancer au fil des désillusions successives de son existence. “C’est pour bientôt ?” Que cette petite chose sortira de son ventre pour finalement être un véritable boulet à sa cheville durant toute sa vie. Qu’elle accouchera, en somme. “Tu arrives à t’en sortir avec le travail ? Ça doit être fatiguant, je veux dire.” Bien sûr qu’il s’inquiète pour elle ; il ne sait faire que ça et puisque son quotidien consiste à être parfaite en tout point, il craint qu’elle ne s’épuise à la tâche, la grossesse n’étant pas réellement synonyme de perfection.



    i was born in that summer when the sun didn't shine. i was given the name that doesn't feel like it's mine. lived my life as the good boy i was told i should be. prayed every night to a religion that was chosen for me.

    (Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories IcdDGTz
    (Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories VuFGq53
    (Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories ZsxbA8o
    (Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories 1ysriBC
    (Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories YI1xEdJ
Revenir en haut Aller en bas
Mabel Griffiths
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans
SURNOM : Bel, Bella, la Sorcière (elle en est plutôt fière de celui-là)
STATUT : Mariée, mère d'une petite Rosalie
MÉTIER : Mannequin, Chanteuse, Actrice débutante
LOGEMENT : Spring Hill, #516 Water Street, dans une jolie villa à l'abri des regards
(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories DeeDiYs
POSTS : 939 POINTS : 580

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Allergique aux oranges ≈ Cache sous sa mesquinerie et ses piques une grande sensibilité qu'elle dévoile peu ≈ Accro à la caféine ≈ Donner aux centres aidant les queers, c'est un des trucs les plus importants qu'elle fait de son argent, et la seule chose sur laquelle elle n'appuie pas pour se faire de la bonne publicité
RPs EN COURS :
(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories A4ab
Griffiths ∆ I don't know half of you half as well as I should like; and I like less than half of you half as well as you deserve.

Griffiths#2

(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories B2x8
Maddy ∆ Sister. She is your mirror, shining back at you with a world of possibilities. She is your witness, who sees you at your worst and best, and loves you anyway. She is your partner in crime, your midnight companion, someone who knows when you are smiling, even in the dark. She is your teacher, your defense attorney, your personal press agent, even your shrink. Some days, she's the reason you wish you were an only child.

(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories Pys8
Marceline ∆ This is the problem with having a best friend who is also your cousin, and has known you since you were born. She's always trying to stomp on your dreams.

∆∆∆

(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories QAJkUU9

Rose#1Joy#1Amaya#1Isaac#1Rhett#2Rosalie#1Penny#2James#1

RPs EN ATTENTE :
(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories F501Itp

You ? ∆ ...

RPs TERMINÉS :
AVATAR : Jennifer Lawrence
CRÉDITS : (Avatar by tearsflight ; Gif by psychictwins ; Userbars by loonywaltz)
DC : Cutie Leto (ft. Maia Mitchell)
PSEUDO : Lucy
Femme (elle)
INSCRIT LE : 13/10/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t40962-mabel-i-ve-been-miss-misery-for-the-last-time https://www.30yearsstillyoung.com/t41088-mabel-i-m-miss-gonna-be-alright-someday https://www.30yearsstillyoung.com/t41184-mabel-griffiths https://www.30yearsstillyoung.com/t41185-mabel-griffiths

(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories Empty
Message(#) Sujet: Re: (Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories (Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories EmptyDim 7 Nov 2021 - 18:48



We’re just strangers with some memories ft @Rhett Hartfield

Call me in the morning to apologize ; every little lie gives me butterflies ; something in the way you're looking through my eyes ; don't know if I'm gonna make it out alive ∆ 5SOS, Teeth

La discussion était intense, poignante et bouleversante tout à la fois. Mabel se retrouvait plongé cinq ou six ans plus tôt, quand tout allait encore bien entre Rhett et elle - quand il croyait l'aimer et qu'elle appréciait avoir un compagnon fixe assez populaire pour donner une nouvelle dimension à son travail. Elle n'avait jamais été vraiment honnête avec lui, ne s'était jamais investie pour leur relation, mais en avait certainement plus tiré profit que lui. Un détail qu'elle avait toujours gardé pour elle, préférant ne pas y penser.

Elle ne savait pas si c'était la surprise de le revoir après tant d'années et tant de non-dits qui la poussait à parler autant. Ou peut-être juste les hormones de grossesse qui la dominaient ces dernières semaines et jouaient de ses émotions. Elle ne se reconnaissait plus vraiment, si ivre de colère et en même temps désolée de le voir si aigri. Elle était déchirée entre l'envie de le blesser et de le repousser, et celle d'essayer de faire amende honorable au moins pour apaiser un peu la situation. Elle passait de l'un à l'autre, refusant de le voir ternir sa relation ou sa future maternité, mais détestant le voir souffrir à cause d'une relation terminée depuis des années.

Elle savait qu'elle le faisait souffrir en parlant de son mari. Mais elle n'y pouvait rien s'il était la personne idéale pour elle. Elle savait qu'elle était étrange, trop impulsive, trop méfiante envers les autres. Elle avait une carapace que peu réussissait à briser, et Rhett n'avait pas fait partie de ceux-là. C'était la vérité, même si elle faisait mal.

« J'ai pas envie de ruiner l'avenir de cet enfant... Mais je sais pas non plus comment on fait pour les préserver de tout ça. »

Rhett avait beau parier sur l'avenir, Mabel n'était pas persuadée que ça aide beaucoup. Elle qui n'avait pas de souvenirs de famille, à part ceux forcés devant les caméras, elle allait devoir s'appuyer sur ce qu'elle pouvait lire, ou sur sa belle-famille. Ils étaient proches les uns des autres, s'appelant régulièrement, s'envoyant des messages presque quotidiennement - elle, elle n'avait dû parlé à Maddy et ses parents que deux ou trois fois dans l'année quand elle vivait à Londres. Ils avaient appris sa relation puis sa rupture avec Rhett dans les journaux, et aucun Griffiths n'avait trouvé ça anormal.

Elle ne venait pas d'une famille douée pour la communication. Et si son mari avait su trouver comment lui parler, ce n'était pas le cas de Rhett. Peut-être parce qu'en bon sportif, il n'était pas forcément doué pour parler, lui non plus. Ou peut-être qu'ils étaient tous les deux trop jeunes, trop concentrés sur leurs vies respectives pour vraiment vouloir connaître l'autre. C'était trop tard pour savoir, mais ça ne l'empêcha pas d'essayer de s'excuser. Pour la première fois depuis des années, Mabel essaya de mettre des mots sur cette rupture désastreuse, et sur la souffrance que Rhett avait pu ressentir.

« On aurait jamais fonctionné ensemble, mais je suis sûre qu'il existe quelqu'un immunisé contre tes râleries, et qui sera parfaite pour toi » reprit-elle, souriant doucement.

Rhett n'était pas mauvais - même si elle l'avait maudit tout ce qu'elle avait pu quand ils avaient rompu. Il n'était juste pas fait pour elle, et elle l'avait accepté depuis longtemps. Elle espérait juste qu'il finirait par trouver la personne qu'il cherchait, et qu'il trouverait le bonheur qu'il méritait.

Ses excuses, aussi maladroites soient elles, avaient au moins permis de faire baisser la pression entre eux, apaisant légèrement les choses dans l'ascenseur. Et heureusement, vu qu'ils étaient pour l'instant bloqués l'un avec l'autre dans quatre mètres carrés isolés du reste du building - et jamais monter dans un ascenseur ne lui avait paru si long...

« Je dois accoucher mi-janvier, dans un peu moins de trois mois. »

Elle était étonnée que Rhett lui pose des questions sur sa grossesse, lui qui avait rendu clair son peu d'intérêt pour la chose. Elle ne lui en voulait pas, elle était elle aussi du genre à s'ennuyer quand les autres parlaient de leurs enfants. (Et encore plus maintenant, quand elle devait tolérer les milliers de conseils qu'on pouvait lui donner sur, au choix, la grossesse, l'accouchement, les premiers mois de bébé. Des conseils qui ne faisaient généralement qu'alimenter ses angoisses.)

« J'ai arrêté les défilés quand mon ventre a commencé à se voir, et je travailler surtout de la maison. C'est... Trop calme. Mais j'ai pas trop le choix, et ça devrait reprendre d'ici quelques mois. »

Elle était sûre de remonter sur les podiums, même si tout le monde lui disait le contraire. Elle ne s'imaginait pas faire autre chose que le mannequinat - elle n'avait pas de diplôme, pas d'autres expériences professionnelles. Même si elle aimait alimenter sa chaîne youtube, elle n'était pas non plus une musicienne talentueuse.

« Disons qu'en attendant, je dois apprendre la patience, et ça n'a jamais été mon fort » souffla-t-elle.

Il devait s'en souvenir, parce que Mabel n'avait jamais été capable de tenir en place. Elle pensait déjà à ce qui allait suivre, ne se concentrant jamais vraiment sur le moment présent.

« Et toi, tu deviens quoi ? Tu commentes les matches, c'est ça ? Ça te plaît ? »

Pas de relation stable de ce qu'elle avait pu comprendre de leur discussion, même si ça devait être quelque chose qu'il recherchait. Il n'avait pas trop changé, peut-être plus méfiant et moins crédule qu'à l'époque où ils s'étaient rencontrés.

©️crack in time


motherhood
there’s no way to be a perfect mother and a million ways to be a good one. @jillchurchill ≈ thoughts on being a mother › (c) alaska.  


(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories ReYJWuY
(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories YlMyvG3
(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories 9XMWgUq
(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories 7ZWT0EU
Revenir en haut Aller en bas
Rhett Hartfield
Rhett Hartfield
le banc de touche
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 39 ans. (17/11/1982)
SURNOM : Son numéro est devenu un véritable surnom : 9. Il risque de demander des droits de copyright à Umbrella Academy.
STATUT : Célibataire, un peu trop habitué à ce qu'on s'intéresse à lui pour sa renommée.
MÉTIER : Entraîneur de rugby pour la Queensland University depuis février 2017. Consultant à ABC et commentateur de match depuis 2020, sa belle gueule rend bien à la télé.
LOGEMENT : #9 Parkland Boulevard, Spring Hill. Il vous entend rigoler à propos du numéro.
(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories 2ead04609404616528a0cf0aa8a040e2f0b41332
POSTS : 1682 POINTS : 355

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Le sport est sa raison de vivre › Ne croyez pas les clichés qui montrent le grand-frère comme celui que la fratrie respecte › Ancien joueur pro de rugby, un accident l'a ramené sur Terre › Depuis, sa vie se résume à une prise quotidienne d'anti-douleurs › Overdose de mécidaments début 2020, c'était une étourderie, promis › Il arrive (presque) à oublier sa petite amie du lycée › Aura tendance à sur-réagir face à ce qu'il considère être une injustice › Les feux des projecteurs lui manquent
RPs EN COURS : (07)joannemabel #2hassan #2may #2chadeleonoraevelyn #3

scenarios
ft. kristen stewart

(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories Tumblr_o9ny95W3GF1s3ulybo3_r1_250
hassan › hello, old friend from the road. i wanted to write a note. all of the troubled times that we have overcome, all of the trials to find somewhere that we belong, all of the tracks we traced we raced to reach the sun. all i know is that with you i'm holding on.

(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories 3b3ee191a56ffec8480cb051f68acdc1f03bc105
joanne > Coraline cries, Coraline is anxious, Coraline wants the sea but she’s afraid of the water. and maybe sea is inside her. i’ll be fire, i’ll be coldness, whatever you breath i’ll understand what’s inside you. every little tear of yours is an ocean on my face and i don’t ask for anything in return. just some time. i’ll be a banner, a shield, or your silver sword.

(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories 22bdcca4724b6558a8f85eb574d815375ffb3ac8
everett > broken, hurtin', sufferin' from a shattered soul. i saw the fire in your eyes. i know temptation is the devil in disguise, you risk it all to feel alive and i could be the one you want just as long as you don't break my heart.

RPs EN ATTENTE : elijah

RPs TERMINÉS : 2021lexie #1evelyn #1mabel #1hassan #1lexie #2evelyn #2

flashbacksmay #1 (2017)

(ab.)alecethel (fb 2020)
AVATAR : Chace Crawford
CRÉDITS : backwardloop (avatar) › queenbrokedavis (gif) › loonywaltz (userbars)
DC : Charlie, Auden, Lily & Swann
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 14/07/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t40337-bring-the-music-back-to-me-rhett https://www.30yearsstillyoung.com/t41170- https://www.30yearsstillyoung.com/t41102-rhett-hartfield https://www.30yearsstillyoung.com/t41840-rhett-hartfield

(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories Empty
Message(#) Sujet: Re: (Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories (Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories EmptyLun 8 Nov 2021 - 16:59


Après des premières minutes difficiles et des retrouvailles quelque peu orageuses, l’ancien couple semble finalement trouver son juste milieu, entre nostalgie et amertume. Chacun range peu à peu son arme, se rendant tour à tour compte qu’ils valent mieux que ça et que le souvenir de leur relation ne mérite pas d’être ainsi traîné dans la boue, quand bien même le mensonge de Mabel l’a déjà largement entaché. Rhett, lui, refuse de continuer sur ce chemin. Ils valent bien mieux que ça et avaient seulement besoin de laisser passer l’orage pour pleinement s’en rendre compte. Ce sont des rancœurs vieilles de nombreuses années, il n’a pas le droit de toujours lui en vouloir à ce point alors qu’elle a sans aucun doute changé pour le mieux. Il est capable de pardon et a une rancune tout sauf tenace, mais ce n’est pas pour autant qu’il risque d’oublier ce qu’elle lui a fait vivre. Ni aujourd’hui, ni jamais. Certains souvenirs ne pourront jamais être contrebalancés par d’autres plus joyeux, peu importe leur nombre et intensité. Ainsi, c’est malhabilement qu’il essaye d’enterrer la hache de guerre à ses côtés, utilisant le sujet de son enfant à naître comme une zone sécuritaire. « J'ai pas envie de ruiner l'avenir de cet enfant... Mais je sais pas non plus comment on fait pour les préserver de tout ça. » Et lui-même n’en a aucune idée non plus, cela va de soi. Il a grandi bien loin des caméras et puisqu’il espère bien ne jamais avoir d’enfant lui-même, le problème ne risque pas de se poser. Pourtant, compatissant, il laisse ses yeux reposer dans les siens pour observer sa réaction. Une part de lui continue de s’assurer qu’elle est sincère et ne joue pas la comédie, ce n’est là que l’habitude prise par un homme qu’elle a un peu trop habitué au mensonge. “Tu le feras naturellement, le moment venu.” Parce que c’est bien dans des instants tels que celui-ci que l’instinct maternel devrait lui servir, non ? Quand le bambin sera sous ses yeux, ses joues bouffies et ses yeux encore clairs d’un bleu éclatant qui ne restera sûrement pas - sauf s’il avait été le sien, génétique oblige, il aurait eu une chance de les garder ainsi. Si Rhett a encore bien des choses à reprocher à Mabel, il ne craint pas le moindre instant qu’elle puisse abandonner son enfant aux griffes des journalistes. Il sera la chair de la chair, elle l’aimera encore bien plus qu’elle ne s’aime, elle.

Inlassablement, le sujet de discussion ne sait qu’en revenir à eux, à leur histoire aussi avortée qu’elle en a finalement été douloureuse. Il est difficile pour l’australien d’en garder de bons souvenirs qui ne soient pas entachés par l’encre du mensonge de Mabel. Tout aurait pu être bien plus simple si elle lui avait expliqué sa situation dès le début et il y a même fort à parier qu’il se serait plié au jeu, qu’il aurait joué le parfait petit-ami en public et qu’il se serait surtout bien gardé de tomber amoureux de la jeune femme. Elle, au moins, n’a jamais fait cette erreur, et c’est bien pour cette raison qu’elle a toujours eu l’ascendant dans leur couple. « On aurait jamais fonctionné ensemble, mais je suis sûre qu'il existe quelqu'un immunisé contre tes râleries, et qui sera parfaite pour toi » La mannequin sourit doucement ; il n’est pas capable de prétendre à ce point. Il se contente au moins de ne pas s’engouffrer dans ses pensées noires, ce qui est sûrement un bon début, ou au moins un début. “On aurait jamais fonctionné, en effet, mais je n’ai pas besoin de ta pitié tu sais. Je suis un grand garçon, je sais vivre seul.” Son ton est bien moins accusateur qu’il avait pu l’être. En réalité, sa voix est calme et posée désormais, signe qu’il n’est pas en train de lui tenir une leçon de morale mais bien de prouver, à sa façon, qu’il a réussi à tourner la page et aller de l’avant. Il n’a jamais été du genre à passer d’une femme à une autre, ni avant de la connaître, ni même après. C’est au moins une chose chez lui qu’elle n’a pas changé et à défaut de savoir si c’est pour le bon ou le mauvais, Rhett se contente d’accepter les choses telles qu’elles sont. De toute façon, il n’a pas le choix. « Je dois accoucher mi-janvier, dans un peu moins de trois mois. » Sa gorge se serre, tout est bien plus concret encore que ce qu’il n’avait imaginé. Elle débutera la nouvelle année en étant mère et c’est une image qu’il ne pourra croire que quand il la verra, son imagination limitée étant incapable de lui créer un bambin entre les bras. Il hoche la tête, lui prouvant ainsi avoir entendu. Le sportif a beau faire des efforts, il ne trouve pas quelque chose à ajouter à chaque fois.

Le seul sujet safe semblant être celui de son enfant à naître, Rhett continue en ce sens, observant défiler sous ses yeux les étages. Tout va bien trop doucement, sans aucun doute. « J'ai arrêté les défilés quand mon ventre a commencé à se voir, et je travaillais surtout de la maison. C'est... Trop calme. Mais j'ai pas trop le choix, et ça devrait reprendre d'ici quelques mois. » Son métier exige une perfection physique n’allant pas de pair avec la grossesse, il ne peut que comprendre sa mise à pied temporaire des podiums mais ne doute pas un seul instant, la connaissant, qu’elle trouvera le moyen de rapidement les retrouver. S’il ignore quelles conséquences à court, moyen et long terme peut avoir une grossesse sur le physique, il sait pourtant que Mabel n’acceptera pas de vivre une vie loin des podiums et du flash des appareils. Elle est née pour ça et ne saurait quoi faire d’autre, tout comme lui a vu son monde s’effondrer lorsqu’on lui a fermé les portes du rugby de haut niveau. Du rugby tout court, en réalité, et il n’a pas eu l’audace de démarcher des clubs moins prestigieux, anticipant déjà que son ego n’accepte pas un refus de leur part alors qu’il les juge déjà inférieurs. “Tu as fait plus de la moitié, maintenant, tu vas pouvoir reprendre une vie normale avant même de t’en rendre compte.” Un petit mensonge bien placé n’a sans doute jamais fait de mal à personne, c’est ce que veut croire Rhett. “Ton métier est exigeant, tu ne peux pas tout contrôler.” A sa façon, il tente de la rassurer et, surtout, de la faire déculpabiliser. Elle n’est pas assise derrière un bureau à simplement remplir des feuilles de papier, elle fait un métier ingrat et difficile qui lui demande une perfection perpétuelle n’allant pas de pair avec la fondation d’une famille. Quand le bambin sera né, elle pourra envisager de retrouver sa vie d’avant.

« Disons qu'en attendant, je dois apprendre la patience, et ça n'a jamais été mon fort » - “Tu pourras me regarder à la télévision, vu ce dont je parle, tu pourras t’endormir rapidement.” Il rigole sans mal de lui, n’ayant aucun mal à venir mettre à mal son propre ego pour le bien de cette discussion. Elle n’a jamais apprécié le rugby et cela n’a sûrement pas changé aujourd’hui, alors s’il peut donner de sa personne pour gagner un sourire de sa part ou au moins la rassurer, il n’hésite donc pas. Le temps est sûrement bien trop long pour elle, peut-être qu’il pourrait passer plus rapidement si elle dormait davantage et acceptait de ne pas contrôler chaque seconde de son existence comme on l’a fait pour elle. « Et toi, tu deviens quoi ? Tu commentes les matches, c'est ça ? Ça te plaît ? » Un étage trop tôt, l’ascenseur s’arrête pour laisser entrer une nouvelle personne. Rhett lui fait signe d’attendre encore un peu, ordonnant aux portes de se refermer pour qu’ils puissent être seuls pendant quelques secondes de plus. “Beaucoup tueraient pour ce job, j’ai de la chance qu’un ami m’ait dit que la place se libérait.” Cela répond aux questions de Mabel entre les lignes : non, Rhett n’aime pas son job, oui, il passe à la télévision chaque semaine pour parler de matchs, ce qui est au moins une chose qu’il apprécie. Il ne précise même pas le nom d’Hassan, sachant par avance que la blonde est sûrement l’un des rares personnes en ce monde qui ne se rappellerait pas avoir entendu parler de son ami et ancien camarade pendant des heures et des heures.

Lorsque les portes s’ouvrent, il ne perd pas de temps avant d’en sortir, tenant toujours sa promesse de la mener jusqu’au bon studio pour son interview. “On pourrait aller manger ensemble, un de ces jours. Sans Anderson, sans ascenseur.” Pour enterrer cette fichue hache, une bonne fois pour toutes. Ne pouvant anticiper sa réponse, Rhett fait pourtant cette proposition sur le chemin jusqu’au studio, son regard posé devant lui et les mains dans les poches. “J’ai pas envie qu’on reste sur un entre-deux, c’est tout.” Il n’essayera jamais de la reconquérir, elle le connaît assez pour le savoir. Il pense sincèrement ce qu’il dit.



    i was born in that summer when the sun didn't shine. i was given the name that doesn't feel like it's mine. lived my life as the good boy i was told i should be. prayed every night to a religion that was chosen for me.

    (Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories IcdDGTz
    (Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories VuFGq53
    (Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories ZsxbA8o
    (Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories 1ysriBC
    (Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories YI1xEdJ
Revenir en haut Aller en bas
Mabel Griffiths
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans
SURNOM : Bel, Bella, la Sorcière (elle en est plutôt fière de celui-là)
STATUT : Mariée, mère d'une petite Rosalie
MÉTIER : Mannequin, Chanteuse, Actrice débutante
LOGEMENT : Spring Hill, #516 Water Street, dans une jolie villa à l'abri des regards
(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories DeeDiYs
POSTS : 939 POINTS : 580

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Allergique aux oranges ≈ Cache sous sa mesquinerie et ses piques une grande sensibilité qu'elle dévoile peu ≈ Accro à la caféine ≈ Donner aux centres aidant les queers, c'est un des trucs les plus importants qu'elle fait de son argent, et la seule chose sur laquelle elle n'appuie pas pour se faire de la bonne publicité
RPs EN COURS :
(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories A4ab
Griffiths ∆ I don't know half of you half as well as I should like; and I like less than half of you half as well as you deserve.

Griffiths#2

(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories B2x8
Maddy ∆ Sister. She is your mirror, shining back at you with a world of possibilities. She is your witness, who sees you at your worst and best, and loves you anyway. She is your partner in crime, your midnight companion, someone who knows when you are smiling, even in the dark. She is your teacher, your defense attorney, your personal press agent, even your shrink. Some days, she's the reason you wish you were an only child.

(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories Pys8
Marceline ∆ This is the problem with having a best friend who is also your cousin, and has known you since you were born. She's always trying to stomp on your dreams.

∆∆∆

(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories QAJkUU9

Rose#1Joy#1Amaya#1Isaac#1Rhett#2Rosalie#1Penny#2James#1

RPs EN ATTENTE :
(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories F501Itp

You ? ∆ ...

RPs TERMINÉS :
AVATAR : Jennifer Lawrence
CRÉDITS : (Avatar by tearsflight ; Gif by psychictwins ; Userbars by loonywaltz)
DC : Cutie Leto (ft. Maia Mitchell)
PSEUDO : Lucy
Femme (elle)
INSCRIT LE : 13/10/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t40962-mabel-i-ve-been-miss-misery-for-the-last-time https://www.30yearsstillyoung.com/t41088-mabel-i-m-miss-gonna-be-alright-someday https://www.30yearsstillyoung.com/t41184-mabel-griffiths https://www.30yearsstillyoung.com/t41185-mabel-griffiths

(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories Empty
Message(#) Sujet: Re: (Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories (Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories EmptyJeu 11 Nov 2021 - 23:57



We’re just strangers with some memories ft @Rhett Hartfield

Call me in the morning to apologize ; every little lie gives me butterflies ; something in the way you're looking through my eyes ; don't know if I'm gonna make it out alive ∆ 5SOS, Teeth

Parler avec Rhett lui donnait l'impression de marcher sur des œufs. Il y avait trop de non-dits entre eux, trop d'amertume et de secrets douloureux. Et puis, il y avait le fait qu'en cinq ans, ils avaient bien changé, continuant sur des chemins différents. Mabel ne savait plus vraiment qui était la personne qu'elle avait en face d'elle, à part que ce n'était plus le garçon un peu innocent avec qui elle était sortie à une époque où elle était vraiment une peste sans cœur. Et en même temps, elle n'était plus non plus la fille manipulatrice qu'il avait connu. Ils avaient du mal à communiquer, pensant tous les deux à la personne avec qui ils avaient partagé un bout de leur vie, sans prendre l'ampleur du changement.

Bizarrement, ils avaient pourtant réussi, en prenant sur eux, à ne pas trop empirer les choses. Ils n'en étaient pas venus aux mains, et réussissaient à se parler calmement, discutant du futur bébé de Mabel. Et si parler de son avenir à elle après qu'elle ait gâché leur relation aurait pu être épineux, ils arrivaient à rester sereins, et elle put glisser quelques confidences que Rhett accueillait bien, toujours si confiant en elle malgré le mal qu'elle lui avait fait.

« Naturellement ? Tu crois que je sais encore ce qu'est le naturel ? »

Elle plaisantait, Mabel, cachant de nouveau ses angoisses. Elle n'avait jamais été douée pour parler d'elle ou de ses sentiments. On ne lui avait pas appris à le faire - et c'était sans doute pour ça qu'elle ne réagissait que par la fuite ou l'agressivité quand elle avait des problèmes. Et si elle s'était un peu laissée aller devant Rhett, elle était incapable de continuer à se confier. Ils n'étaient pas assez proches pour qu'elle se sente vraiment en sécurité, même si elle savait qu'il ne la trahirait pas. Il n'était juste pas celui en qui elle avait vraiment confiance.

Et puis la conversation s'éloigna d'elle pour en revenir à "eux" - ce qu'ils auraient pu être, ce qu'ils étaient aujourd'hui. Mabel souhaitait juste à Rhett de trouver son bonheur, quelle que soit sa forme. Parce qu'il méritait mieux qu'elle, et ça elle l'avait accepté depuis longtemps.

« Oh, je sais que tu es capable de vivre seul, je ne m'inquiète pas pour ça. Juste que parfois, c'est plus simple d'avoir quelqu'un avec qui partager ses peines et ses joies. »

Quoi que Rhett n'était pas un grand expressif non plus. C'était sans doute leur meilleur point commun - et c'était un peu pathétique. Mais avoir quelqu'un disponible pour écouter et rassurer - ou juste se taire et compatir -, ça faisait du bien. Ça n'arrangeait pas tout par magie, elle en était bien consciente. Mais un autre avis pouvait aider à voir les choses avec une autre perspective. Comme Rhett, qui la bouleversait avec cette confiance qu'il avait en ses talents de mère quand elle-même était persuadée qu'elle serait forcément mauvaise. Elle l'avait fait souffrir, mais il arrivait quand même à percevoir en elle quelque chose qui en valait la peine pour son bébé à venir - et elle avait du mal à y croire même s'il semblait sincère.

« J'espère pouvoir retrouver une vie normale. Je ne suis pas sûre que ça existe encore quand on devient parent » souligna-t-elle gentiment.

Elle appréciait qu'il essaye de la rassurer. Même si elle craignait que ses troubles alimentaires ne reviennent quand elle aurait accouché. Et même si elle se doutait qu'une vie normale après un enfant, c'était faire comme ses parents et embaucher une armada de nourrices pour élever leurs enfants et ne profiter d'eux que le temps d'une photo pour tel ou tel magazine. Un comportement qu'elle ne voulait surtout pas reproduire, après en avoir tant souffert enfant.

« Tu penses qu'il vaut mieux que je dorme jusqu'à pouvoir laisser exploser mon besoin de bouger ? »

Elle sourit, sachant que Rhett n'avait pas vraiment tort. Peut-être valait-il mieux qu'elle vive le reste de sa grossesse inconsciente. (Elle avait déjà du mal à supporter le fait qu'elle devait bouger moins vite, ralentie par le poids, et ayant du mal à se relever du lit ou du canapé...)

Elle ne se pensait pas pour autant capable de rester devant la télévision à regarder un match de rugby. Elle était sortie avec lui pendant près d'un an et demi, et n'avait retenu aucune règle. Elle savait juste combien il aimait les sensations du terrain, et ne l'aurait pas imaginé un jour rester assis à commenter - il en avait les capacités, mais il était sans doute aussi patient qu'elle...

Et il confirma faire ce job parce qu'il ne devait pas vraiment avoir d'autres choix. Une blessure, sans doute, la seule chose que Mabel imaginait pouvoir bloquer la carrière de Rhett. Ou le coup de sang de trop dans les vestiaires ou en entraînement, mais il aurait sans doute juste changé d'équipe ? Elle n'était pas vraiment au fait de comment on passait d'un maillot à l'autre, pour finir par jouer contre d'anciens coéquipiers.

« Tu as les connaissances pour le faire en donnant plein d'anecdotes. Et qui sait, peut-être que tu vas donner envie à de nouveaux joueurs d'essayer ce sport ! »

Elle avait envie de lui demander pourquoi il n'était pas entraîneur ou coach, mais elle ne se sentait pas assez proche de lui pour approfondir la question. C'était déjà un miracle qu'ils ne soient pas à s'entretuer dans l'ascenseur, elle n'allait pas de nouveau pousser son interlocuteur vers la colère ou la frustration !

La conversation devait pourtant aller mieux qu'elle ne le pensait, puisqu'arrivés à l'étage où ils devaient descendre, Rhett en profita pour lui proposer de se revoir autour d'un repas. Elle en était étonnée - positivement étonnée, parce qu'il lui avait un peu manqué durant les dernières années. Elle n'avait jamais été amoureuse de lui, mais elle avait apprécié son humour et son intelligence. Peut-être que dans d'autres circonstances, ils auraient même pu être amis...

« Ce serait avec plaisir, Rhett. Ce serait bien de se revoir dans un endroit où on aura le temps de parler, sans être écouté ou interrompu » accepta-t-elle.

Sans vraiment prendre le temps d'y réfléchir. Pourtant, elle n'avait aucune idée de ce dont ils pourraient parler durant le temps d'un repas... De ce qu'ils étaient devenus ? Elle espérait juste qu'ils ne se feraient pas plus mal, parce qu'elle n'avait pas besoin de beaucoup pour partir au quart de tour, influencée par les hormones.

« Je te donne mon numéro ? Qu'on puisse décider ça ensemble au calme, et pas au milieu de l'effervescence d'un plateau télé ? »

Mabel avait l'impression que ce n'était pas vraiment elle qui parlait... Elle avait un peu de mal à comprendre comment Rhett et elle étaient passé, en quelques minutes, d'ex s'étant séparés dans des circonstances loin d'être agréables, à connaissances prévoyant de se revoir. Elle ne pouvait pas vraiment parler d'amitié entre eux, et pourtant, elle avait envie de voir ce que cette entrevue au restaurant pourrait donner. Et elle était aussi anxieuse de tout ce qui pourrait mal se passer pendant les deux heures entre leur arrivée et le moment où ils paieraient la note...

©️crack in time


motherhood
there’s no way to be a perfect mother and a million ways to be a good one. @jillchurchill ≈ thoughts on being a mother › (c) alaska.  


(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories ReYJWuY
(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories YlMyvG3
(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories 9XMWgUq
(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories 7ZWT0EU
Revenir en haut Aller en bas
Rhett Hartfield
Rhett Hartfield
le banc de touche
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 39 ans. (17/11/1982)
SURNOM : Son numéro est devenu un véritable surnom : 9. Il risque de demander des droits de copyright à Umbrella Academy.
STATUT : Célibataire, un peu trop habitué à ce qu'on s'intéresse à lui pour sa renommée.
MÉTIER : Entraîneur de rugby pour la Queensland University depuis février 2017. Consultant à ABC et commentateur de match depuis 2020, sa belle gueule rend bien à la télé.
LOGEMENT : #9 Parkland Boulevard, Spring Hill. Il vous entend rigoler à propos du numéro.
(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories 2ead04609404616528a0cf0aa8a040e2f0b41332
POSTS : 1682 POINTS : 355

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Le sport est sa raison de vivre › Ne croyez pas les clichés qui montrent le grand-frère comme celui que la fratrie respecte › Ancien joueur pro de rugby, un accident l'a ramené sur Terre › Depuis, sa vie se résume à une prise quotidienne d'anti-douleurs › Overdose de mécidaments début 2020, c'était une étourderie, promis › Il arrive (presque) à oublier sa petite amie du lycée › Aura tendance à sur-réagir face à ce qu'il considère être une injustice › Les feux des projecteurs lui manquent
RPs EN COURS : (07)joannemabel #2hassan #2may #2chadeleonoraevelyn #3

scenarios
ft. kristen stewart

(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories Tumblr_o9ny95W3GF1s3ulybo3_r1_250
hassan › hello, old friend from the road. i wanted to write a note. all of the troubled times that we have overcome, all of the trials to find somewhere that we belong, all of the tracks we traced we raced to reach the sun. all i know is that with you i'm holding on.

(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories 3b3ee191a56ffec8480cb051f68acdc1f03bc105
joanne > Coraline cries, Coraline is anxious, Coraline wants the sea but she’s afraid of the water. and maybe sea is inside her. i’ll be fire, i’ll be coldness, whatever you breath i’ll understand what’s inside you. every little tear of yours is an ocean on my face and i don’t ask for anything in return. just some time. i’ll be a banner, a shield, or your silver sword.

(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories 22bdcca4724b6558a8f85eb574d815375ffb3ac8
everett > broken, hurtin', sufferin' from a shattered soul. i saw the fire in your eyes. i know temptation is the devil in disguise, you risk it all to feel alive and i could be the one you want just as long as you don't break my heart.

RPs EN ATTENTE : elijah

RPs TERMINÉS : 2021lexie #1evelyn #1mabel #1hassan #1lexie #2evelyn #2

flashbacksmay #1 (2017)

(ab.)alecethel (fb 2020)
AVATAR : Chace Crawford
CRÉDITS : backwardloop (avatar) › queenbrokedavis (gif) › loonywaltz (userbars)
DC : Charlie, Auden, Lily & Swann
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 14/07/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t40337-bring-the-music-back-to-me-rhett https://www.30yearsstillyoung.com/t41170- https://www.30yearsstillyoung.com/t41102-rhett-hartfield https://www.30yearsstillyoung.com/t41840-rhett-hartfield

(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories Empty
Message(#) Sujet: Re: (Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories (Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories EmptyVen 12 Nov 2021 - 17:24


Rhett est soulagé d’avoir pu rester auprès de Mabel durant autant de secondes et d’autres minutes sans qu’ils n’en viennent à s’insulter ou se maudire sur dix générations. Pas verbalement, tout du moins, puisqu’il mentirait s’il disait que l’idée ne lui était pas venue à l’esprit dès le début de leur conversation. S’il ne risque pas d’oublier ce qu’elle lui a fait subir, il s’efforce de croire qu’elle est désormais une autre personne qui ne devrait pas avoir à payer pour les erreurs de la Mabel du passé. Elle a sûrement changé pour le mieux, et cela ne devrait pas être un frein à son évolution nouvelle, à la famille qu’elle se construit et à l’avenir qui lui a toujours été tout tracé. Alors, lorsqu’il ne sait pas quoi répondre, il se contente au moins de quelques sourires sincères, se voulant rassurants. « Naturellement ? Tu crois que je sais encore ce qu'est le naturel ? » A des questions comme celles-ci, par exemple, il se garde bien d’y apporter toute réponse, n’étant pas encore capable d’autant d’humour que la jeune femme. Surtout, elle n’a sans doute pas envie de savoir ce qu’il pense exactement de son degré de naturel - donné bas, bien bas. « Oh, je sais que tu es capable de vivre seul, je ne m'inquiète pas pour ça. Juste que parfois, c'est plus simple d'avoir quelqu'un avec qui partager ses peines et ses joies. » Le sportif hausse les épaules, ne voyant pas les choses de la même façon. Il ne ressent pas le besoin de se confier à qui que ce soit, tout comme il ne voit pas l’intérêt de faire une telle chose si c’est donner à autrui une arme empoisonnée capable de faire arrêter son propre cœur. “Tu t’entendrais bien avec un ami à moi. Il veut absolument que j’adopte un chien.” Sans doute que comparer une possible petite-amie à l’adoption d’un animal à quatre pattes est quelque peu maladroit, mais aux yeux de Rhett, en cet instant, on lui vante les mêmes mérites aux deux: une oreille attentive et aucun jugement. A la seule exception, si votre petite amie s’appelle Mabel Griffiths: une oreille attentive et beaucoup de jugements. Cela ne changera rien au fait que l’appartement de l’australien continuera d’être terriblement vide pour un certain temps encore.

« J'espère pouvoir retrouver une vie normale. Je ne suis pas sûre que ça existe encore quand on devient parent » Beaucoup d’exemples dans son entourage tendent à lui prouver qu’une vie normale est parfaite compatible avec la maternité, Joanne étant évidemment le premier exemple lui venant à l’esprit. Elle n’est pas sous le feu des projecteurs mais elle a un travail prenant, elle aussi, qui ne l’a pas empêché de devenir mère de deux parfaites têtes blondes que Rhett lui-même ne peut s’empêcher d’affectionner. Leilani, elle aussi, est une mère formidable. “Tu n’es pas la première mannequin à devenir mère, tu t’en sortiras très bien.” Si d’autres sont passées par là et ont franchi le cap, alors il ne doute pas un seul instant que Mabel en soit elle aussi capable. Il lui reproche bien des choses mais ne peut nier sa force de caractère et sa capacité unique à aller au bout des choses, même lorsqu’on lui affirme qu’elle court droit à la catastrophe. Ce n’est pas le cas aujourd’hui. « Tu penses qu'il vaut mieux que je dorme jusqu'à pouvoir laisser exploser mon besoin de bouger ? » Son sourire amène un semblable sur le visage de Rhett, sa question finalement ponctuée par la sonnerie d’ascenseur leur annonçant qu’ils sont bien arrivés à l’étage demandé. “Ça a l’air d’être un terrible conseil, dit comme ça.” Mais les terribles conseils, ça le connaît, justement.

Il balaye d’un sourire amical les réponses qu’elle ajoute à propos de son métier, ne voulant pas aborder un sujet qui lui plait si peu. Elle le sait mieux que personne: il n’est pas doué pour se confier et cela a beaucoup à voir avec le fait qu’il n’aime simplement pas ça. Alors, pour changer de sujet de discussion autant que pour s’assurer que cette rencontre ne sera pas la dernière entre eux, le sportif ose lui proposer un restaurant. Sans sous-entendu, sans rien allant en ce sens ; simplement deux personnes qui se retrouvent pour rattraper le temps perdu. Et, pour eux, perdu semble réellement être le terme approprié. « Ce serait avec plaisir, Rhett. Ce serait bien de se revoir dans un endroit où on aura le temps de parler, sans être écouté ou interrompu » Il hoche la tête, ses pas les menant jusqu’au studio d’enregistrement où elle a rendez-vous. Son cœur s’agite d’un doux bonheur, mêlé à un soulagement certain. « Je te donne mon numéro ? Qu'on puisse décider ça ensemble au calme, et pas au milieu de l'effervescence d'un plateau télé ? » Et justement, le plateau dans lequel elle doit se rendre semble s’agiter dans tous les sens, maquilleurs et autres techniciens s’impatientant du retard de la starlette. “Je demanderai à une assistante, file. Tu vas être en retard.” Rhett assure d’un sourire plus sincère que jamais, lui ouvrant la porte pour qu’elle puisse s’engouffrer à l’intérieur du studio sans plus de cérémonie. “On se revoit bientôt.



    i was born in that summer when the sun didn't shine. i was given the name that doesn't feel like it's mine. lived my life as the good boy i was told i should be. prayed every night to a religion that was chosen for me.

    (Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories IcdDGTz
    (Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories VuFGq53
    (Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories ZsxbA8o
    (Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories 1ysriBC
    (Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories YI1xEdJ
Revenir en haut Aller en bas
Mabel Griffiths
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans
SURNOM : Bel, Bella, la Sorcière (elle en est plutôt fière de celui-là)
STATUT : Mariée, mère d'une petite Rosalie
MÉTIER : Mannequin, Chanteuse, Actrice débutante
LOGEMENT : Spring Hill, #516 Water Street, dans une jolie villa à l'abri des regards
(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories DeeDiYs
POSTS : 939 POINTS : 580

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Allergique aux oranges ≈ Cache sous sa mesquinerie et ses piques une grande sensibilité qu'elle dévoile peu ≈ Accro à la caféine ≈ Donner aux centres aidant les queers, c'est un des trucs les plus importants qu'elle fait de son argent, et la seule chose sur laquelle elle n'appuie pas pour se faire de la bonne publicité
RPs EN COURS :
(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories A4ab
Griffiths ∆ I don't know half of you half as well as I should like; and I like less than half of you half as well as you deserve.

Griffiths#2

(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories B2x8
Maddy ∆ Sister. She is your mirror, shining back at you with a world of possibilities. She is your witness, who sees you at your worst and best, and loves you anyway. She is your partner in crime, your midnight companion, someone who knows when you are smiling, even in the dark. She is your teacher, your defense attorney, your personal press agent, even your shrink. Some days, she's the reason you wish you were an only child.

(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories Pys8
Marceline ∆ This is the problem with having a best friend who is also your cousin, and has known you since you were born. She's always trying to stomp on your dreams.

∆∆∆

(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories QAJkUU9

Rose#1Joy#1Amaya#1Isaac#1Rhett#2Rosalie#1Penny#2James#1

RPs EN ATTENTE :
(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories F501Itp

You ? ∆ ...

RPs TERMINÉS :
AVATAR : Jennifer Lawrence
CRÉDITS : (Avatar by tearsflight ; Gif by psychictwins ; Userbars by loonywaltz)
DC : Cutie Leto (ft. Maia Mitchell)
PSEUDO : Lucy
Femme (elle)
INSCRIT LE : 13/10/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t40962-mabel-i-ve-been-miss-misery-for-the-last-time https://www.30yearsstillyoung.com/t41088-mabel-i-m-miss-gonna-be-alright-someday https://www.30yearsstillyoung.com/t41184-mabel-griffiths https://www.30yearsstillyoung.com/t41185-mabel-griffiths

(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories Empty
Message(#) Sujet: Re: (Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories (Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories EmptySam 13 Nov 2021 - 23:24



We’re just strangers with some memories ft @Rhett Hartfield

Call me in the morning to apologize ; every little lie gives me butterflies ; something in the way you're looking through my eyes ; don't know if I'm gonna make it out alive ∆ 5SOS, Teeth

Elle avait oublié à quel point c'était facile de parler avec Rhett. Même si elle ne s'était jamais vraiment confiée à lui, ils avaient toujours parlé ensemble, de choses et d'autres, échangeant des plaisanteries. A une autre époque, ils auraient eu plus de réparties, mais Mabel sentait que c'était trop tôt, la crainte de blesser l'autre étant trop présente. Ils ne se connaissaient plus, et n'osaient pas risquer de briser la fragile entente qu'ils venaient de mettre en place.

« Un chien, ça pourrait être une bonne idée ! Quoi que je te vois peut-être plus avec un chat, c'est plus indépendant » souligna-t-elle, pensive.

Mabel n'avait jamais aimé être seule, et avait toujours des gens autour d'elle, même si elle n'était pas forcément proche d'eux. Ça avait été rare qu'elle soit seule chez elle, et elle avait détesté ça. Aussi avait-elle du mal à comprendre que Rhett puisse passer des mois seul chez lui, à retrouver un appartement qu'elle imaginait assez impersonnel - il n'était pas du genre à aimer décorer et personnaliser quand ils étaient ensemble, et elle ne pensait pas qu'il ait changé sur ce point.

Elle ne se souvenait pas qu'il ait été si à l'écoute - peut-être parce quand ils se fréquentaient, elle ne se confiait pas à lui. Elle vivait sa vie en parallèle de celle de Rhett, profitant avec lui des événements pouvant aider sa carrière à elle mais ne cherchant pas à le connaître mieux. Elle l'appréciait mais n'avait pas essayé de l'intégrer vraiment à sa vie. Alors écouter ses conseils sur la grossesse était un peu surprenant, même si elle appréciait sa prévenance et sa bienveillance. Quelque part au fond d'elle-même, elle savait bien qu'elle n'en méritait pas tant vu comme elle s'était fichu de lui à une époque...

Elle se rendait enfin compte de ce à côté de quoi elle était passée. Et si elle ne regrettait pas la fin de leur relation - parce que ça lui avait permis de rencontrer celui qui était désormais son mari et père de son futur enfant -, elle ne pouvait que déplorer ne pas être restée amie avec Rhett Hartfield. Elle sauta donc sur l'occasion de le revoir, dans un endroit peut-être plus neutre et dans lequel ils pourraient véritablement prendre le temps de se parler.

Mabel sentait les regards des maquilleurs et stylistes l'attendant pour l'apprêter avant son interview. Mais ils étaient aussi habitués à ses retards - elle avait toujours eu une relation compliquée avec la ponctualité, et vingt minutes de retard était plus qu'une habitude pour elle. Ce qui énervait généralement son entourage, surtout qu'elle n'était pas prête de changer cette coutume.

« Rhett ? » l'appela-t-elle avant qu'il ne parte. « Merci pour cette discussion. Et au plaisir de te revoir ! »

Elle savait que ces quelques petits mots pourraient être le début de rumeurs, mais elle avait vraiment besoin qu'il sache qu'elle avait apprécié parler avec lui, même juste le temps d'une montée en ascenseur. Avec un peu de chance, tous les employés du studios signaient des contrats de confidentialité les empêchant de divulguer tout ce qu'ils pouvaient entendre à l'intérieur des murs de ABC.

« Bonjour tout le monde, excusez-moi pour mon retard ! » lança-t-elle ensuite, se laissant entraîner vers les coiffeuses, la journaliste se précipitant pour faire un point avec elle avant le début du tournage.

©️crack in time


motherhood
there’s no way to be a perfect mother and a million ways to be a good one. @jillchurchill ≈ thoughts on being a mother › (c) alaska.  


(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories ReYJWuY
(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories YlMyvG3
(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories 9XMWgUq
(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories 7ZWT0EU
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories Empty
Message(#) Sujet: Re: (Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories (Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

(Rhett&Mabel) We’re just strangers with some memories

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: nouer des contacts :: mémoire du passé
-