AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment : -60%
GIGABYTE – Disque SSD Interne – 256Go ...
Voir le deal
22.99 €

 Une étoile de plus dans mon univers / Alexis #1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anonymous
Invité
Invité

Une étoile de plus dans mon univers / Alexis #1 Empty
Message(#) Sujet: Une étoile de plus dans mon univers / Alexis #1 Une étoile de plus dans mon univers / Alexis #1 EmptyVen 22 Oct 2021 - 17:14


Une étoile de plus dans mon univers

Vendredi 15 octobre 2021

Ma vie a radicalement changé depuis quelques semaines. Encore plus depuis qu’Adriel est au courant. Je vis pleinement ce petit bonheur avec lui. L’épée Damoclès qui culminait au-dessus de ma tête a définitivement passé son chemin. Je me sent tellement soulagée qu’il ait réagi de la bonne manière. J’ai bien remarqué que ça l’angoissait un peu cette nouvelle aventure. Je le suis autant que lui, comment lui en vouloir. Ce n’est pas comme si c’était prévu dans le programme. Du moins, pas tout de suite. Je ne peux évidemment pas laisser Alexis dans l’ignorance. Il me tarde de lui annoncer. C’est le genre de secret que je suis obligé de partager avec lui. Il est comme un père à mes yeux. L’amour que je lui porte est inestimable. Il ne se passe pas un jour sans que je lui écrive un petit texto. Pas une semaine sans qu’on ne se voit. Même si ces derniers jours je me suis montré plus distante. Je ne voulais pas lui vendre la mèche avant de l’avoir annoncé au premier concerné. Il me connait tellement par coeur ...  Maintenant que c’est chose faite, je ne me retiens plus de me rendre chez mon confident préféré. Au volant de ma vieille Volkswagen, je fredonne ma playlist vintage favorite, fenêtre et toit ouvrant grand ouvert. Une paire de lunettes œil de chat sur nez. Mon foulard virevolte au rythme du vent. Choupette assume la route, vaillante comme jamais. Je fais danser ma tête et mes épaules tout en chantant. Ce qui a le don de donner le sourire aux autres conducteurs qui croisent ma route. J’ai conscience que je vais devoir investir dans une voiture plus sûre dans les prochains mois. Mais l’idée de me séparer de ma coccinelle n’est pas envisageable. Cette voiture c’est mon patrimoine, mes souvenirs les plus précieux avec mon papi. Je trouverai un moyen pour déroger à la règle.

Le panneau de Toowong pointe son nez. Le stress grimpe en flèche quand j’aperçois la maison d’Alexis. - Courage, tu peux le faire - Je sais qu’il ne me jugera pas. Enfin j'espère … Je me gare dans son allée puis coupe le moteur. Les deux mains sur le volant, je prends une grande inspiration pour me donner le courage de sortir de mon cocon. Je tiens à lui annoncer de vive voix. Sans personne pour m’accompagner. Même pas Adriel. Ce moment il est juste pour nous. Je nous ai cuisiné une quiche Lorraine pour l’occasion. Et un bon moelleux au chocolat. Sa crème anglaise maison. Bref, je reproduis un peu le même schéma qu’avec mon amoureux. Le ventre plein on encaisse mieux. Encore faut-il que je patiente assez longtemps pour tenir ma langue. Un plat dans chaque main, j’ai de la misère à frapper à la porte. J’opte pour la sonnette que j’actionne avec le bout de mon nez. Lorsqu’il vient ouvrir, mon visage tout entier rayonne de bonheur. « ‘Paaaaaaa »Je crève d’envie de lui sauter dans les bras mais faudrait déjà que je me décharge de tout ce que je porte. Je tends les lèvres pour lui coller un gros bisou sur la joue. « J'espère que t’as faim parce que je nous ai ramener à manger. » Je l’ai prévenu que je passerais mais pas que j’aurai concocté notre repas. D’habitude on se fait griller un truc sur son barbecue. J’avais envie de changer pour l’occasion. J’avance dans sa cuisine pour déposer ce que j’ai ramené. Ici c’est un peu ma deuxième maison. Je fais comme chez moi. Enfin libre, je m’avance vers lui pour me blottir tendrement dans ses bras. « Ça me fait tellement plaisir de passer cette soirée avec toi » Que je souffle, la joue écrasé contre son buste. Ce jour restera gravé dans sa mémoire pour le restant de ses jours. Mais ça il l’ignore encore …

J’allume son four pour réchauffer la quiche d’un petit quart d’heure. Juste le temps de se boire un petit apéro. « Une bière ? » Que je lui demande, le nez dans son frigo. J’opte pour un jus de fruit pour ma part. Une Erin sans absinthe, il va tomber de la neige en plein été. Je pose mon verre de mangue sur la table basse de son salon et m’installe confortablement dans son sofa. « Ta journée c’est bien passé ? » Je demande en fixant ses mains, pensive sur ce que je compte lui annoncer … Mes yeux se relèvent. Je lui accorde un sourire tout à fait sincère. « Maman voudrait qu’on passe Noël en famille. Toi, moi, Elias, Adriel … » Je fini ma phrase avec un petit sourire niais en citant le nom de celui que j’aime tout en tortillant une mèche de mes cheveux autour de mon doigt. J’ai confié mon coeur à cet homme, et plus encore … Des papillons virevoltent dans mon ventre rien que de penser à lui. Alexis n’est pas sans le savoir. Il veille au grain. Pas touche à sa petite princesse. À ses yeux je resterai ce bébé qu’il a élevé comme son propre enfant. Et moi je le vois comme ce père que j’aurai aimé avoir. Ma mère n’a pas choisi le bon hélas.


♡ code par mpitiousmermaid ♡

 @Alexis Simons   Une étoile de plus dans mon univers / Alexis #1 674657830  :keur:  Une étoile de plus dans mon univers / Alexis #1 1336066658


Dernière édition par Erin Sanders le Sam 13 Nov 2021 - 20:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

Une étoile de plus dans mon univers / Alexis #1 Empty
Message(#) Sujet: Re: Une étoile de plus dans mon univers / Alexis #1 Une étoile de plus dans mon univers / Alexis #1 EmptyLun 1 Nov 2021 - 13:39


Une étoile de plus dans mon univers
Anytime, anything, anywhere, need a daddy or you just need a friend, I'll be there.  

▼▲▼

15 Octobre 2021

Enfin, je vais pouvoir revoir Erin. Ma petite puce, mon trésor, ma petite princesse, même si je ne l’ai jamais appelé ainsi tout haut. Ça fait partie de ces choses que je garde pour moi, dans mon univers mental personnel, parce que je n’ai pas à l’appeler comme  ça, aussi fort notre lien puisse-t-il être. Je. Ne. Suis. Pas. Son. Père. Pas vraiment. Même si je le suis dans tous les domaines qui comptent à mes yeux, sauf biologiquement. Cependant, ça ne change rien au fait que je veille sur elle aussi sûrement qu’une maman ours sur ses oursons, et que je serais toujours là pour elle, quoi qu’il arrive, quoi qu’il puisse se passer. Ça ne change rien au fait qu’on a nos petites habitudes, nos petits rituels, et qu’on est constamment en contact. Choupette est notre activité de mon monde en commun, le cinéma en plein air est notre sortie tranquille rien que nous deux. Personne n’est autorisé à s’incruster dans ces soirées, pas même Maelys, pas même Adriel. Elles sont pour nous, rien que pour nous. Il ne se passe pas un jour sans qu’elle ne m’envoie un message, que ce soit pour des infos, une photo marrante, une blague, quelque chose.

Alors évidemment, quand ça fait quelques jours qu’elle ne m’envoie quasiment aucun message, je m’inquiète. J’ai essayé d’avoir des réponses sans aller jusqu’à la question basique et plate “Tout va bien?”. Je connais Erin, plus on la pousse à nous dire quelque chose, moins on l’obtient. Sans compter que je sais aussi que si quelque chose la tracasse vraiment, elle finira bien par me le dire. Je n’aime pas rester dans le noir comme ça, mais je suis bien mal placé pour faire la leçon à Erin, vu que ce que moi je lui cache...Enfin passons, ce soir elle vient à la maison, on va pouvoir manger un truc tranquillement, tout en discutant et, j’espère, se dire ce qui ne va pas, ou ce qui va aussi d’ailleurs. Allez savoir. Si ça se trouve, Adriel lui a fait une demande en mariage (et non, je ne serais pas vexé s’il le fait sans m’avoir demandé mon avis avant, du tout voyons...Bon, okay, ça me chafouinerait un peu mais juste un peu) et elle avait besoin de quelques temps pour digérer la nouvelle.

La sonnette retentit, et je vais ouvrir, me demandant qui peut bien sonner à cette heure-ci. Lorsque je vois Erin, chargée comme un mulet de victuailles, je suis surpris. Je comprends mieux la sonnette en effet...Habituellement, tant qu’on s’est prévu une après-midi/soirée, elle sait qu’elle peut entrer directement, je ne garde pas la porte verrouillée quand je sais qu’elle vient. Un immense sourire sur le visage en le voyant, je me penche pour qu’elle puisse déposer un bisou sur ma joue sans trop galérer.

“Salut Rin. Je vois que t’as fait à manger pour une armée! Enfin je ne vais pas me plaindre.”

Je referme la porte derrière elle et vais l’aider à tout poser dans la cuisine, la récupérant dans mes bras une fois ses charges déposées. Je dépose un petit baiser sur le haut de son crâne, resserrant mes bras tendrement autour d’elle.

“Moi aussi Riri. Encore plus maintenant que je suis certain qu’on va bien manger” finis-je avec un sourire amusé. Oui, je risque de la taquiner encore un peu à ce sujet ce soir.

Je la relâche pour aller finir de ranger les quelques trucs que j’avais laissé traîner sur la table basse. J’acquiesce pour la bière, et me fige une demi seconde en la voyant avec un jus de fruit. C’est...rare de sa part, surtout pour un apéro. Je prends place dans un fauteuil non loin du sofa.

“Oh, journée classique. Quelques batteries à changer, quelques roues à changer...Rien de bien passionnant cette fois. Choupette n’a pas besoin que j’y jette un oeil des fois?”

Je connais cette voiture en long en large et en travers. Pendant longtemps j’ai travaillé dessus avec mon père, avant de travailler dessus pour la maintenir en état pour Erin, depuis qu’elle lui a été léguée. Je sais qu’elle y tient énormément et ça me fait chaud au coeur de voir cela.

Tout comme ça me rend heureux de la voir elle-même heureuse avec Adriel. Après ce qu’elle a vécu un peu plus tôt dans l’année, c’est vraiment une bonne chose qu’ils se soient retrouvés tous les deux. Même si j’aurais préféré qu’Adriel me prévienne un tout petit peu en amont pour ce voyage intempestif à Paris...mais passons. Un sourire sincère s’inscrit sur mon visage.

“C’est une superbe idée. J’essayerai de ne pas être d’astreinte ce soir-là.” je prends le temps de boire un peu de ma bière, observant attentivement Erin, avant de poser ma bouteille, joignant mes mains ensuite “Et si tu me disais ce qui te trotte dans la tête?” mon ton est doux, l’incitant à m’en parler d’elle même, plutôt que lui donnant l’impression qu’elle le doive “Tu ne m’envoie quasiment rien pendant des jours, tu arrives avec de quoi nourrir toute la famille et même plus, et tu n’as même pas approcher de l’alcool...Il y a quelque chose, n’est-ce pas?”

On ne va pas se mentir, même si elle a l’air d’aller très bien et que ses sourires sont sincères, je ne peux empêcher une légère inquiétude de se faufiler dans mon coeur. Je n’ai pas l’impression que ce soit une mauvaise nouvelle, mais on ne sait jamais...la balle est dans le camps d’Erin à présent.

CODAGE PAR AMATIS

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

Une étoile de plus dans mon univers / Alexis #1 Empty
Message(#) Sujet: Re: Une étoile de plus dans mon univers / Alexis #1 Une étoile de plus dans mon univers / Alexis #1 EmptyMar 2 Nov 2021 - 10:01


Une étoile de plus dans mon univers

Vendredi 15 octobre 2021


Son sourire est tellement rayonnant qu’il reflète sur moi comme un miroir. Alexis est entré dans ma vie - Ou plutôt, je suis entré dans la sienne - dés l’instant où j’ai ouvert les yeux sur ce monde. L’absence de mon père n’avait rien de surprenant déjà à l’époque. Je n’étais pas un enfant désiré. « Une erreur » qu’il se plaisait à dire. Voilà ce que je suis à ses yeux … Son jugement n’a fait qu’accentuer l’amour que je porte à mon oncle. Si bien que c’est lui que je viens voir après l’avoir annoncé à ma mère et à Adriel. “Salut Rin. Je vois que t’as fait à manger pour une armée! Enfin je ne vais pas me plaindre.” Le regard espiègle, j’entre dans sa maisonnette en lui volant un bisou au passage. « T’es une armée à toi tout seul » Que je lui dis tout en m’éloignant vers sa cuisine. Ce n’est pas mon père biologique, pourtant on se ressemble sur certains points. Notre addiction pour la bonne bouffe, c’est quelque chose qu’on partage volontiers. Les bras enfin libres, je m’empresse de revenir sur mes pas pour le serrer tendrement dans mes bras. Si il y a bien quelque chose dont je me lasserais pas c’est son étreinte réconfortante. Quand il m’enveloppe j’ai l’impression que plus rien ne peut m’atteindre. Il est mon héros. “Moi aussi Riri. Encore plus maintenant que je suis certain qu’on va bien manger” La joue coller à son buste, je ris quand il me parle du repas. C’est tout juste si son ventre cri famine. Reste a voir si ce que je vais lui annoncer lui donnera toujours autant d’appétit. Adriel n’a même pas manger ces lasagnes. Et pourtant Dieu sait qu’il adore ça. Il c’est nourri d’amour ce soir-là.

Chez lui c’est un peu chez moi. Sans gêne j’ouvre son frigo pour lui proposer une bière. Pour moi ça sera un jus de fruit. L’alcool est proscrit pour encore quelques mois. Ce n’est pas un mal. J'espère que ça ne lui mettra pas la puce à l’oreille avant que je lui annonce de ma propre bouche. On s’installe dans le salon avec nos verres à la main. La conversation démarre avec le traditionnel « ça va » J’ai besoin de m’assurer qu’il aille bien avant de lui dire. “Oh, journée classique. Quelques batteries à changer, quelques roues à changer...Rien de bien passionnant cette fois. Choupette n’a pas besoin que j’y jette un œil des fois?” Je réfléchis un instant avant de répondre en haussant les épaules. « Hmmm… pour le moment ça va. J’ai juste l’ampoule du plafonnier qui doit être grillée » Heureusement que j’ai toujours mon portable sous la main pour faire la torche. Mais c’est une vraie galère quand la nuit tombe. Avec Choupette j’ai appris à me contenter du peu qu’elle peut m’offrir. Pas de sièges chauffants, pas de clim, et encore moins de direction assistée. Quand je prend la Maserati de monsieur j’ai l’impression de passer du coq à l’âne.

Ma mère a sauté de joie en apprenant que j’allais moi-même être maman. On a pleuré toutes les deux comme des madeleines. Elle n’a pas arrêté de me dire qu’elle était si fière de ce que je suis devenue. Qu’avec Adriel on formait un super couple. Elle fera une merveilleuse grand mère. Je sais que je pourrais compter sur elle pour m’aider dans ce nouveau rôle. Elle m’a si bien élevé. Ses conseils seront les bienvenus. Avec les fêtes qui approchent, ma mère c’est empresser de m’inviter pour Noël. Un réveillon en famille qu’elle se plaît à dire. Et la famille c’est lui aussi … “C’est une superbe idée. J’essayerai de ne pas être d’astreinte ce soir-là.” Je lui fais une petite tape sur la cuisse en lui souriant « T’as plutôt intérêt d’être là ! La famille ne serait pas au complet sinon » Mes paroles sont plus que sincères. C’est lui que je veux, pas l’autre qui prétend être mon géniteur. “Et si tu me disais ce qui te trotte dans la tête?” Toute nerveuse je tortille mes cheveux à la recherche d’un peu de courage. “Tu ne m’envoies quasiment rien pendant des jours, tu arrives avec de quoi nourrir toute la famille et même plus, et tu n’as même pas approcher de l’alcool...Il y a quelque chose, n’est-ce pas?” Un sourire timide naît sur mes lèvres. C’est fou comment je ne peux rien lui cacher. Il lit en moi comme dans un livre ouvert. Il lui suffit d’un regard pour comprendre que je lui cache quelque chose. J’aurais préféré qu’on mange un morceau avant. Mais je suis tellement impatiente de lui annoncer que je pense que le repas attendra. « J’ai quelque chose à t’annoncer … » L’amorce est lancée. J’ai plus moyen de faire marche arrière.- Respire respire - La main tremblante, je fouille dans mon sac à main pour en tirer une enveloppe que je lui tends. « Ouvre-la, tu comprendras » Sur l’enveloppe il y a une constellation de trois-étoiles que j’ai dessiné moi-même. Une pour moi, une pour Addie et … une petite troisième pour notre petit-pois. Dedans s’y trouve un cliché de ma première échographie. Notre petit ange est parfaitement visible. Il n’est pas encore tout à fait formé mais on distingue sa frimousse d’amour. « Tu feras un papy formidable » Que je lui souffle, les yeux emplis d’émotion tout en glissant ma main dans la sienne. Parce que ça sera son rôle d’être là pour veiller sur mon bébé, comme il l'a si bien fait pour moi. Il aura beau me dire qu’il n’est pas mon père, dans mon coeur c’est déjà ancré. Et c’est indélébile à ce stade …


♡ code par mpitiousmermaid ♡

 @Alexis Simons   Une étoile de plus dans mon univers / Alexis #1 674657830  :keur:  Une étoile de plus dans mon univers / Alexis #1 1336066658


Dernière édition par Erin Sanders le Sam 13 Nov 2021 - 20:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

Une étoile de plus dans mon univers / Alexis #1 Empty
Message(#) Sujet: Re: Une étoile de plus dans mon univers / Alexis #1 Une étoile de plus dans mon univers / Alexis #1 EmptyLun 8 Nov 2021 - 17:04


Une étoile de plus dans mon univers
Anytime, anything, anywhere, need a daddy or you just need a friend, I'll be there.  Ft. @Erin Sanders

▼▲▼

15 Octobre 2021

J’affiche un air faussement outré quand Erin affirme que je suis une armée à moi tout seul. Je sais bien qu’elle me taquine et je le lui rend bien quand je le peux. Ca fait partie de ce qui rend notre relation aussi fusionnelle, on hésite pas à se taquiner sans méchanceté aucune, juste pour s’amuser un peu. On s’étreint, comme on en a l’habitude et ça me ferait presque oublier son manque de communication ces derniers jours. Presque. Il ne faut pas exagérer non plus. Une fois tous les deux installés dans le salon, on entame avec les platitudes d’usage comme comment l’autre va. J’en profite pour lui demander si elle a besoin de quelques réparations sur Choupette, quand la réponse arrive je hausse une épaule. C’est bien s’il n’y a que cela à voir.

“On regardera ça après manger si tu veux, je dois avoir des ampoules qui traînent dans le garage qui pourraient aller pour Choupette.”

L’offre de la soirée de Noël en famille me tire un grand sourire attendri. Si j’ai encore des réticences à me dire son père, il n’y a pas de question sur le sujet: je fais partie de la famille, quoi qu’on en dise. Officiellement, je suis son oncle. Je fais donc, techniquement partie de la famille. Cependant, je ne me leurre pas, ni ne nie complètement ce que je sais au plus profond de mon coeur: elle est ma fille et je suis son père, quoi qu’il advienne. Je serais toujours là pour elle, je serais toujours présent quand elle aura besoin de moi, pour quoi que ce soit. Des fois, ça me fait peur, tout cet amour que je porte à Erin. Avec ce que je sais maintenant sur moi-même, j’ai peur que ça puisse me mener trop loin pour la protéger. Pas envers elle, elle ne risque rien de ma part, je suis bien incapable de même réellement élever la voix vers elle, mais pour ceux qui pourraient lui faire du mal. Ou chercher à le faire. A sa petite tape je mine d’avoir mal, alors qu’il n’en n’est rien.

“Je serais là, je serais là, je vais surtout faire en sorte qu’on ne risque pas de m’appeler pour dépanner un gens en panne.” C’est le problème de l’astreinte, on peut être appelé n’importe quand et je n’ai pas envie que ça arrive pendant notre réveillon de Noël.

Enfin, je finis par lui poser la question qui me trotte dans la tête depuis qu’elle est arrivée: est-ce qu’il se passe quelque chose? Car son attitude n’est pas aussi habituelle que je l’aimerai et je ne peux pas m’empêcher de m’inquiéter. Elle est nerveuse et je comprends, s’il y a réellement quelque chose qu’elle garde pour elle, quelque chose dont elle craint ma réaction (ce qui est ridicule, mais je ne peux que trop bien comprendre le sentiment)...Finalement, elle me tends une enveloppe que je retourne une, deux fois, avant de finalement l’ouvrir et d’en sortir de bout de papier photo qui y est consigné.

Pendant un moment, mon cerveau est vide. Comme si cette image avait annihilé toute capacité cognitives de ma part. Puis, comme si des portes s’ouvraient pour laisser passer un flot, je prends enfin pleinement conscience de ce que je vois. Un bébé. Erin va avoir un bébé. C’est à la fois quelque chose d’extraordinaire...Et de terrifiant. Un nouveau petit être dans notre famille, un petit Manders. Parce que je ne me fais pas d’illusion sur qui est le père, vu à quel point les deux ne se lâchent plus depuis leur voyage à Paris (et tant mieux, ça sautait aux yeux qu’ils étaient faits l’un pour l’autre): Adriel. Je reviens à la réalité quand elle passe sa main dans la mienne et ce n’est que par réflexe que je resserre ma main sur la sienne. Je tourne enfin mon visage vers elle, décrochant mon regard de l’échographie.

“Ma puce…” je la prends dans mes bras, heureux pour elle, le coeur empli d’émotion quand elle me confirme que je vais être grand-père…”Je vais être grand-père...” oui, j’ai du mal à réaliser ça, aussi.

C’est bien la première fois que j’admets devant elle ce qu’elle représente vraiment pour moi. Ma fille. Elle a peut-être les gênes de mon frère Dorian, mais elle est ma fille dans tous les aspects qui comptent. On reste comme ça un long moment, le temps que je me remette de la nouvelle, et quand je me recule, j’essuie même une petite larme d’émotion qui a failli couler. Puis mon cerveau semble repartir à 100Km la minute.

“Tu l’as dit à ta mère? A Adriel? Comment ils ont réagi? Et comment ça va se passer pour ta clinique?”

Oh oui, je suis heureux pour elle, mais mon cerveau n'a pas encore retrouvé un rythme de fonctionnement de croisière.

CODAGE PAR AMATIS

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

Une étoile de plus dans mon univers / Alexis #1 Empty
Message(#) Sujet: Re: Une étoile de plus dans mon univers / Alexis #1 Une étoile de plus dans mon univers / Alexis #1 EmptySam 13 Nov 2021 - 21:10


Une étoile de plus dans mon univers

Vendredi 15 octobre 2021

“On regardera ça après manger si tu veux, je dois avoir des ampoules qui traînent dans le garage qui pourrait aller pour Choupette.” J’hoche la tête tout en avalant une gorgée de mon jus de fruits. Je sais que de ce côté-là, je peux compter sur lui. À défaut d’avoir un conjoint qui bricole, j’ai un entourage plutôt bien garnie pour ce genre de manœuvre. Link et Alexis sont des adeptes de la mécanique. Au top quand on a une voiture de quarante balais. « Au moins toi tu ne va pas bouder Choupette. » Je pense très fort à Mayers présentement. Depuis que je lui ai dit que j’avais eu ma première fois avec Lincoln sur la banquette, il rechigne ma Volkswagen le bougre. « Il voudrait que je change de voiture pour un truc plus récent » Ouais mais je n’ai pas les moyens pour ça. Et puis je ne vendrais pas Choupette pour financer la nouvelle donc bon. En plus bébé arrive à grands pas. On a tout à acheter. La chambre, les vêtements … ho la la, je n’avais pas imaginé l’ampleur de la tâche. D’où ma présence ici. Je sais que maman me soutient à mille pour cent. Mais si j’ai papa à mes côtés c’est encore mieux. J’évoque le repas de Noel. Maman y tient maintenant qu’elle sait pour la grossesse. Un repas en famille qu’elle n’arrêtait pas de dire. En insistant bien sur le mot FAMILLE. Oui oui maman, une famille, une vraie cette fois ! Je n’ai pas l’intention de commettre les mêmes erreurs que mon père. D’ailleurs je ne l’autoriserais pas à jouer les papy gâteux avec mon enfant. Hors de question qu’il pose ses sales pattes dessus. Il ne rattrapera pas pas ses erreurs du passé maintenant. Par contre Alexis lui, il va pouvoir cajoler autant qu’il veut. “Je serais là, je serais là, je vais surtout faire en sorte qu’on ne risque pas de m’appeler pour dépanner un gens en panne.” J'espère bien. J’ai vraiment envie qu’on soit au complet pour célébrer cette fête si particulière cette année.

La question que je redoutais me tombe dessus plus tôt que je ne le pensais. L’étau se resserre. D’un geste hésitant je lui présente une photo de l’échographie. Le doute n’est plus permis pour lui. J’examine chacune de ses expressions faciales. Il a l’air aussi stressé qu’Addie. Décidément les hommes. Mais j’ai une bonne intuition. S’il avait dû fuir, il l’aurait fait lorsque je suis venue au monde. Or, contrairement à mon paternel, il est resté. Mieux, il m’a élevé comme sa fille. “Ma puce…” Je souris à la pression de sa main sur la mienne. Sans la moindre hésitation je viens volontiers me blottir dans ses bras. Heureuse. À sa manière d’agir je comprends que la nouvelle lui plait. ”Je vais être grand-père…” Je recule mon visage pour le regarder droit dans les yeux. La commissure de mes lèvres s’étire pour laisser apparaître un sourire tremblant d’émotion. Entendre de sa bouche qu’il va être grand père c’est juste … magique. « Oui, un papy gaga qui comblera ce bébé d’amour » Je n’ai aucun doute là dessus. Il a été merveilleux avec moi. Il le sera avec baby Manders. Il sera même meilleur car il a gagné en expérience. A l’aide de mon pouce j’essuie une larme de sa joue en lui offrant un sourire plein de tendresse. “Tu l’as dit à ta mère? A Adriel? Comment ils ont réagi? Et comment ça va se passer pour ta clinique?” Un rire s’échappe de mes lèvres. Les questions s’enchaînent beaucoup trop vite. Je sens son stress revenir au galop. Je me suis même pas posé la question concernant la clinique pour dire vrai. Il pense trop loin. Je suis qu’a quatre mois de grossesse, no stress. Si ? Je devrais m’en inquiéter ? « Heuuu…. » Attends, c’était quoi la première question déjà ? Ha oui ! « Adriel et maman sont au courant. Je l’ai dit à Addie en premier. » Normal. « Heu non Tessa. » Ho la la j’avais zappé que Tessa aussi était enceinte. « En fait c’est grâce à elle que je sais que j’en suis là. On est enceinte toutes les deux » Je pouffe de rire, toute nerveuse. My god, je vais partager ma grossesse avec mon amie d’enfance, c’est pas top ça ?! « T’es le quatrième à le savoir. » Tessa, Adriel, maman, papa. Tout est bon. « De quoi pour la clinique ? Je t’avoue être ce n'était pas prévu au programme tout ça. J’ai rien anticipé. Pour le moment je gère. Au pire je prendrai quelqu’un temporairement. Juste le temps que je sois capable de gérer le bébé et le boulot. » C’est possible ça ? Je ne suis pas la seule à tomber enceinte dans ce bas monde. Je lui fais une tape amicale sur l’épaule en ayant une petite idée derrière la tête. « De toute façon tu va m’aider hein ! T’es rôdé pour donner le biberon, changer les couches » Nombre de fois il m’a gardé quand maman bosser de nuit. De ce que j’ai entendu il se débrouillait plutôt bien. « Maman avait parié que t’allais verser ta larme » J’ébouriffe ses cheveux en riant aux éclats. « Gros nounours hahahaaaaa » Je viens de ruiner sa coiffure. Il était coiffé ?

« Bonnnn ! On a une quiche Lorraine à manger. Une recette française s’il vous plaît très cher. Faite avec amour. » Mon petit séjour à Paris m’a fait découvrir plein de bonnes choses ! En ce moment je me perfectionne dans la cuisine de là-bas. - Sauf les escargots heurkk - Je me lève et tend la main pour lui ébouriffer les cheveux une seconde fois. Juste pour l’embêter parce que j’adore ça me chamailler avec mon papou. Je file en courant jusqu’à la cuisine en riant. Pile poil quand le four sonne ! Merveilleux. « Humm sent comme ça sent bon » Dis-je en tenant le plat entre mes mains. Il ne peut pas se venger avec ça dans les mains. « On se met dans le salon ? C’est quoi le film ce soir ? T’as du pop corn j'espère ? Sucré hein » Next le salé naméhooOO. C’est toujours lui qui choisit le film. Il est plutôt doué pour ça. C’est surtout que si c’est moi qui choisis ça va se terminer par un Disney ou un film romantique. Ce n’est pas ce qui affectionne le plus. Je m’assois par terre pour être à hauteur de la table basse. Je suis plus à l’aise installé comme ça. « Toujours pas de belle mère en vue ? » J’aurais trop aimé qu’il se mette avec ma mère. Ils sont tellement complices tous les deux. Je ne comprends pas qu’ils n’ont jamais été plus loin. J’avale une première bouchée de ma quiche mais je me fais surprendre par la chaleur du plat. La bouche ouverte je souffle, les larmes aux yeux de me brûler la langue. Ça m’apprendra à vouloir aller trop vite.


♡ code par mpitiousmermaid ♡

 @Alexis Simons   Une étoile de plus dans mon univers / Alexis #1 674657830  :keur:  Une étoile de plus dans mon univers / Alexis #1 1336066658
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

Une étoile de plus dans mon univers / Alexis #1 Empty
Message(#) Sujet: Re: Une étoile de plus dans mon univers / Alexis #1 Une étoile de plus dans mon univers / Alexis #1 EmptyMar 23 Nov 2021 - 20:13


Une étoile de plus dans mon univers
Anytime, anything, anywhere, need a daddy or you just need a friend, I'll be there.  Ft. @Erin Sanders

▼▲▼

15 Octobre 2021

Un petit rire accompagne sa remarque. Effectivement, ce n’est pas moi qui vais lui en tenir rigueur d’utiliser Choupette pour ses trajets quotidiens et plus. Cette voiture appartenait à mon père, j’ai commencé à apprendre la mécanique sur ce moteur, j’ai partagé des moments d’une rare complicité avec mon père grâce à cette voiture...Non, jamais je ne dénigrerai Choupette pour tout l’or du monde. La seule raison qui me ferait la mettre à la casse (et encore, je serais capable de la garder dans un garage quelque part juste pour ne pas la détruire), ce serait qu’elle ne soit plus réparable. Ca arrivera un jour, les pièces deviennent de plus en plus difficiles à trouver, et toutes les mécaniques ont une durée de vie limitée. Un jour viendra où même moi je ne pourrais plus rien pour cette pauvre choupette. Une gorgée de bière plus tard et je reprends la parole.

“Eh bien, s’il y tient tant que ça, tu n’as qu’à lui faire comprendre qu’à moins de te l’offrir, tu ne changeras pas.” j’ai une courte pause “Quoi que le connaissant, il serait capable de réellement te l’offrir, cette nouvelle voiture” finis-je avec un soupir faussement exaspéré.

En réalité, j’aime beaucoup Adriel, il tient à Erin, ça se voit et ça me rassure. Elle a vécu suffisamment de déceptions de la part de la gente masculine pour avoir le droit de trouver son bonheur. Sans compter que ça se voyait comme le nez au milieu de la figure que ces deux-là étaient faits l’un pour l’autre.

Finalement, je lui pose la question fatidique et la nouvelle tombe: elle est enceinte, je vais être papy. Cette nouvelle me met en joie, même si ça apporte son lot de stress aussi. Stress qui amène des questions que je pose un peu trop vite à Erin, ce qui la fait rire, d’ailleurs. Mais au bout du compte, j’ai des réponses à mes questions, c’est tout ce qui m’importe.

“Tessa aussi? Vous vous êtes donné le mot? Mais je suis content pour elle.” dis-je, amusé par la coïncidence

Mais au moins, tout le monde est au courant. Que je sois le dernier au courant, je m’en fiche royalement, tant que je suis au courant, ça me suffit. Erin ne me l’aurait jamais caché de toute façon. On en revient rapidement à la clinique et je souris, rassurant.

“Je me doute bien que si tu n’avais pas prévu cette grossesse tu n’as pas anticipé. Ce n’était pas une critique, je me posais simplement la question. Mais ta solution semble la plus simple.” je souris, amusé à sa réaction “Evidemment que je vais t’aider. Tant que je ne l’ai pas QUE les nuits, ça me va.” une idée me vient et je lui fait signe d’attendre un instant, me levant et allant chercher un album photo dans la bibliothèque. Un rire franc me vient “Effectivement, j’ai un peu d’expérience dans le domaine à cause d’une certaine mademoiselle” je pose un repas appuyé vers Erin, amusé, puis ouvre l’album photo à un page précise et la lui tend “Preuve s’il y en a besoin que déjà à même pas vingt ans j’étais déjà perdu à ta bouille…” Sur la photo, moi, dans un fauteuil, endormi, tout comme Erin bébé, lovée dans mes bras.

Un son faussement outré sort de ma bouche quand elle m’ébouriffe les cheveux et je finis par soupirer, faussement exaspéré et complètement gaga

“Ca ne m’étonne pas de ta mère. Et vous aviez parié quoi?”

Ah tiens, la quiche, je l’avais oublié avec toutes ces émotions. J’ai un petit grognement quand elle m’ébouriffe une nouvelle les cheveux, puis me lève pour la suivre dans la cuisine. Je hoche la tête à sa question, c’est vrai, ça sent bon et ça me met l’eau à la bouche.

“Je te propose The Mask en film et évidemment que j’ai prévu le pop corn sucré!”

Sur ces mots, je sors un énorme saladier de pop corn du placard, et l’amène dans le salon, le déposant un peu plus loin sur la table basse. Le film se lance et je profite de la cuisine d’Erin. Je me défend dans la cuisine mais c’est franchement pas fameux, elle en revanche, c’est un autre niveau. Je secoue la tête à sa question.

“Non, toujours pas. Mais ne t’en fais pas pour moi, je vais bien. Ca ne me manque pas vraiment.”

Je sais bien qu’elle demande ça parce qu’elle veut mon bonheur...mais je n’ai pas de réponse positive à lui donner...

CODAGE PAR AMATIS

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

Une étoile de plus dans mon univers / Alexis #1 Empty
Message(#) Sujet: Re: Une étoile de plus dans mon univers / Alexis #1 Une étoile de plus dans mon univers / Alexis #1 EmptyDim 5 Déc 2021 - 15:18


Une étoile de plus dans mon univers

Vendredi 15 octobre 2021

“Eh bien, s’il y tient tant que ça, tu n’as qu’à lui faire comprendre qu’à moins de te l’offrir, tu ne changeras pas.” Je pouffe de rire. Connaissant Adriel, il est tout à fait capable de débarquer avec la remplaçante de ma Volkswagen. Gros nœud sur le capot. C’est sûr que ça me ferait sourire. Mais qu’a moitié… Il sait que je tiens énormément à Choupette. Pour rien au monde je m’en séparerais. Avec persuasion, j'arriverais à le faire revenir sur la banquette arrière … Ou pas. “Quoi que le connaissant, il serait capable de réellement te l’offrir, cette nouvelle voiture” Ma main devant la bouche, je tente de cacher mon sourire. « Pense tuuuuuuu. Si c’est sa Maserati je dis pas non hein » Y a pire comme deuxième voiture. Deuxième oui, car Choupette reste à la maison. C’est non négociable.

Puis viens le moment fatidique. J’annonce la grande nouvelle. L’émotion ne tarde pas à nous submerger. Je n’arrive pas à mesurer toute la joie qui m’envahie. Partager ce moment avec lui c’est inestimable. Il est et il restera mon papa à mes yeux et dans mon cœur. Le voir tout en stress m’amuse. Ses questions fusent à une vitesse vertigineuse. Ça me donne le tournis. “Tessa aussi? Vous vous êtes donné le mot? Mais je suis content pour elle.” Je lâche un petit rire. « Oui !! Par contre shtt, Addie n’est pas au courant. Je lui laisse l’honneur de lui annoncer » Adriel est un sentimental. Apprendre que son ex est enceinte, ça ne le laissera pas indifférent. Autant que les choses soient bien faites. Mais ça me rassure de partager ce grand moment avec mon amie d’enfance. Par contre je lui souhaite que le papa s’investisse autant qu’Addie. Ash n’est pas un enfant de coeur. Ça me tuerait qu’il l’abandonne. Je garde mes angoisses pour moi.

“Je me doute bien que si tu n’avais pas prévu cette grossesse tu n’as pas anticipé. Ce n’était pas une critique, je me posais simplement la question. Mais ta solution semble la plus simple.”Tout est nouveau pour moi. La gestion de ma petite entreprise, cette grossesse. Assumer l’amour que je porte à mon meilleur ami. Ça fait beaucoup de choses à encaisser. De bonnes choses. Je sais qu’Alexis et ma mère seront toujours là pour m’épauler si je perds pied. “Evidemment que je vais t’aider. Tant que je ne l’ai pas QUE les nuits, ça me va.” Un large sourire s’étale sur mes lèvres alors que je laisse ma tête tomber sur son épaule. « J’ai hâte de partager tous ces bons moments avec toi » On deviendra riche de souvenirs et d’amour. Il se lève. Mon regard ne le quitte pas. Quand je le vois revenir avec un album qui ne m’est pas inconnu, je souris fois mille. “Effectivement, j’ai un peu d’expérience dans le domaine à cause d’une certaine mademoiselle” J’admire ce que j’ai sous les yeux en enroulant mon bras autour du sien pour plus de proximité. Ça ne me déplaît pas d’être la seule dans son coeur. Je ne sais pas si je serais capable de le partager. “Preuve s’il y en a besoin que déjà à même pas vingt ans j’étais déjà perdu à ta bouille…” Un rire m’échappe lorsqu’il me pointe une photo de nous deux, endormi dans le fauteuil. « Je savais déjà que je pouvais dormir sur mes deux oreilles » Dés mon plus jeune âge, je sentais déjà que dans ses bras le monde ne pouvait pas s’abattre sur moi. Il a toujours été mon héros. Pas besoin d’une cape pour ça. D’un geste affectueux, j’ébouriffe ses cheveux en constatant son émotion. “Ça ne m’étonne pas de ta mère. Et vous aviez parié quoi?” Je dégaine un billet en l’agitant sous son nez. « 100 Dollars ! » J’aurais même pu parier plus. C’était tellement évident.

Je me lève pour m’occuper de la quiche. L’odeur embaume la cuisine pour notre plus grand plaisir. Je me suis occupé du repas, le film c’est lui qui gère. “Je te propose The Mask en film et évidemment que j’ai prévu le pop corn sucré!” Je lui en tape cinq quand il précise le pop-corn sucré. Le salé n’a pas sa place si ce n’est pour Maxence Mayers. Heurkkk. On s’installe confortablement dans le salon. Moi par terre, les jambes croisées. Tant que je peux encore le faire ^^ Je profite de ce petit tête à tête avec lui pour m’intéresser à sa vie amoureuse. Sans complexe je lui demande si je peux espérer une belle-mère. “Non, toujours pas. Mais ne t’en fais pas pour moi, je vais bien. Ca ne me manque pas vraiment.” Ça j’en doute pas. La bouche pleine je ne me dégonfle pas. « Un beau-père alors » Dis-je sans l’once d’une gêne. Link est gay et ça m’est bien égale. La preuve, c’est lui qui m’a fait perdre ma virginité #détail. - Adriel adorerait ce détail - #détail #détail #détail. « L’un ou l’autre ça m’est bien égale » Du moment qu’il est heureux. Je ne pense pas qu’il m’aurait jugé si j’avais eu un penchant sur les femmes. On est au vingtième siècle après tout. Je me sers une deuxième part. Bébé à faim. - Maman aussi - J’envoie un selfie à Addie avec ma part de Quiche dans la main. Je suis sûre qu’il se gave de pizza avec son bro. J’aurai dû parier sur ça aussi ! « Tu veux quoi pour Noel ? » Même s’il me répond rien je lui trouverais un cadeau de toute façon. C’est pas négociable ça non plus.


♡ code par mpitiousmermaid ♡

 @Alexis Simons   Une étoile de plus dans mon univers / Alexis #1 674657830  :keur:  Une étoile de plus dans mon univers / Alexis #1 1336066658
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

Une étoile de plus dans mon univers / Alexis #1 Empty
Message(#) Sujet: Re: Une étoile de plus dans mon univers / Alexis #1 Une étoile de plus dans mon univers / Alexis #1 EmptyLun 13 Déc 2021 - 15:37


Une étoile de plus dans mon univers
Anytime, anything, anywhere, need a daddy or you just need a friend, I'll be there.  Ft. @Erin Sanders

▼▲▼

15 Octobre 2021

Ah, si Adriel n’est pas au courant pour la grossesse de Tessa, effectivement, il faut laisser la demoiselle le faire d’elle-même. Je mime donc à Erin de zipper mes lèvres et de jeter la clé au loin, lui promettant un silence absolu. Elle sait qu’en ce qui concerne les secrets, elle peut me faire confiance. J’ai toujours gardé pour moi tout ce qu’elle me racontait et qu’elle souhaitait garder privé. j’en garde aussi beaucoup plus pour moi qu’elle ne le pense, mais c’est aussi pour son bien que je le fais. Je n’aime pas lui cacher des choses, surtout des choses aussi importantes, mais il vaut mieux qu’elle n’en sache rien. A la fois pour sa tranquillité d’esprit que sa tranquillité tout court. Je ne veux pas qu’elle se retrouve au milieu de tout ce bordel qu’est mon petit souci d’agressivité, encore moins maintenant qu’elle attend un bébé qu’elle est clairement heureuse d’avoir. Après ce qu’elle a vécu en mars dernier, je ne peux qu’être très heureux pour elle.

Une pensée en entraînant une autre dans notre conversation, je me lève pour attraper un album photo et lui présenter une photo qui restera probablement ma petite préférée parmi toutes celles qu’on a pu prendre ensemble. A cette époque, je ne réalisais pas à quel point ma vie allait être si intrinsèquement liée à celle d’Erin. Ce qui a scellé le tout? Son premier mot, ce “Papa” qu’elle a prononcé, me rendant à la fois extatique et paniqué. Un peu honteux aussi, d’avoir volé à Maelys ce premier mot qui aurait dû lui revenir. Je hoche doucement la tête.

“Oui. Tu sais, il y a eu une période où personne n’arrivait à te calmer à part moi. Pas même ta mère. Ca n’a pas duré très longtemps, quelques semaines, tout au plus, mais avec ta mère, on s’en souvient encore! Une fois, Maelys t’a même amené au garage pour que je puisse te calmer avant de te ramener chez vous. Elle avait eu une grosse journée et tu demandais de l’attention, comme tous les bébés de cet âge…”

C’est un petit sourire tendre que j’affiche en repensant à ce moment à la fois étrange et amusant. Autant dire que mon patron à l’époque était resté perplexe en me voyant soudain avec un bébé en pleurs dans les bras…C’était bien la première fois (mais loin d’être la dernière) qu’Erin apparaissait dans le garage. Un rire franc sort de ma gorge en la voyant agiter ses gains.

“Pauvre Maelys, extorquée par sa propre fille!”

Le repas est servi, on s’installe devant The Mask et Erin s’intéresse à ma vie sentimentale. honnêtement, j’aurais dû m’en douter. Maintenant qu’elle a trouvé cet équilibre et ce bonheur avec Adriel, elle veut que ses proches trouvent le même bonheur. Quelque part, ça me touche énormément de sa part, tout en me laissant un goût doux-amer dans la bouche quand je lui répond par la négative. J’aurais aussi dû me douter qu’elle ne laisserait pas tomber comme ça, avec une simple réponse et une assurance que je vais bien malgré tout. Ce n’est pas comme si ma bisexualité était un secret, encore moins de ma fille de coeur, pourtant j’ai une seconde de pause à sa question. Non pas que je cherche vraiment une réponse, mais disons qu’à l’heure actuelle, la possibilité d’un beau-père reste plus probable qu’une belle mère, mais vu le qui…C’est pas dit que ça soit le mieux du monde. Finalement je hausse les épaules.

“Non plus. Mais promis, tu seras la première à le savoir si c’est le cas. Dans un genre comme dans l’autre.” finis-je avec un sourire.

Puis vient sa dernière question du moment, et je souris, venant m’asseoir par terre à côté d’elle et passant un bras autour de ses épaules.

“Tu m’as déjà fait le plus beau des cadeaux ma puce…” je dépose un baiser dans ses cheveux, tendrement, avant de reprendre, plus rieur “Mais si tu y tiens, il y a un coffret de la quadrilogie Alien que j’avais dans le viseur…”

C’est random, et ce n’est pas comme si je ne pouvais pas me l’offrir, mais je n’ai pas vraiment d’autres idées autrement…En tout cas, ça me fait penser que je dois trouver un cadeau pour la future addition à la famille. Je sais que je n’y suis pas obligé, pas tout de suite, mais j’y tiens. Probablement que j’irai avec Maelys dans un magasin pour nouveau-nés et je lui prendrait un petit pyjama ou quelque chose de similaire…Soudain, une idée me vient, une idée ambitieuse et j’espère vraiment avoir le temps de la réaliser dans les temps, car Noël n’est plus très loin, au final…

CODAGE PAR AMATIS

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Une étoile de plus dans mon univers / Alexis #1 Empty
Message(#) Sujet: Re: Une étoile de plus dans mon univers / Alexis #1 Une étoile de plus dans mon univers / Alexis #1 Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

Une étoile de plus dans mon univers / Alexis #1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: nouer des contacts :: mémoire du passé
-