AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment : -25%
-25% Figurines Funko – Calendrier d’Avent ...
Voir le deal
18 €
Le Deal du moment : -59%
TEFAL Marmite 28 cm inox – Tous feux dont ...
Voir le deal
21.99 €

 throwing caution to the wind (maisie #1)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arthur Coventry
Arthur Coventry
le poil dans la main
le poil dans la main
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente et un an - (23.08.1991)
SURNOM : archie, pour la frime.
STATUT : célibataire au plus grand damn de son paternel. Il n'a pas le temps pour ce genre de futilité encombrante.
MÉTIER : glandeur professionnel, dernier héritier d'un bureau immense et de quelques responsabilités à Brisbane
LOGEMENT : un appartement trop grand pour cacher sa solitude au #333 water street (sping hill)
throwing caution to the wind (maisie #1) F45aaa0d4e77c736b1bdbfd4e04dc4f42f5ebe50
POSTS : 2977 POINTS : 1290

TW IN RP : consommation de drogue, propos homophobe
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : véritable produit de la bourgeoisie londonienne › égoïste, il pensera toujours à lui avant toute chose › addict à la poudre malgré une première désintoxication en août 2021 › grand enfant qui ne sait toujours pas quoi faire de sa vie et préfère s'amuser en pensant qu'il n'y aura jamais de conséquences.
CODE COULEUR : #0C4857
RPs EN COURS : (08)murphy #3vivian #1nora #2jiyeon #1greta #1malone #1channing #1swann #5

throwing caution to the wind (maisie #1) Source
swann ☽ well, well, you better run from me. you better hit the road, you better up and leave. don't get too close, 'cause i'm a rolling stone and i keep rolling on. you better run from me before i take your soul. even if your heart can't take i'll light you up in flames.

throwing caution to the wind (maisie #1) Tumblr_inline_nvwqzhN6mv1szaa83_250
greta ☽ load it up when the sun comes down. getaway car for two young lovers. me and the girl straight out of town, over the hills and undercover. she said : green green grass, blue blue sky. you better throw a party on the day that I die

throwing caution to the wind (maisie #1) 149e013078029d83c9d1743f2ff4fba7b58c27ae
nora ☽ it was just like magic. when your hips came crashing there were fires burning, and my hands learning to paint with passion. it was planets meeting, it was synced up breathing. there were angels calling and more free falling than i believed in. we were chasing stars, across the county lines. two imperfect pieces

throwing caution to the wind (maisie #1) 394216006d406492ed79cb04bb2d7977e1654a87
murphy ☽ my bad habits lead to late nights, endin' alone. conversations with a stranger i barely know, swearin' this will be the last, but it probably won't. i got nothin' left to lose, or use, or do. my bad habits lead to wide eyes stare into space.
RPs TERMINÉS : swann #1seth #2martin #1swann #2murphy #1nora #1seth #3swann #3maisie #1swann #4
AVATAR : françois civil.
CRÉDITS : (avatar) harleystuff - (ub) loonywaltz - (gif) harleygif
DC : cian, shiloh & wyatt
PSEUDO : paindep.
INSCRIT LE : 19/11/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t40844-icarus-fall-arthur https://www.30yearsstillyoung.com/t41639-arthur-icarus-fall https://www.30yearsstillyoung.com/t40920-arthur-coventry#2033890 https://www.30yearsstillyoung.com/t42270-arthur-coventry

throwing caution to the wind (maisie #1) Empty
Message(#) Sujet: throwing caution to the wind (maisie #1) throwing caution to the wind (maisie #1) EmptyDim 24 Oct 2021 - 15:23


Il s’éveille Arthur, avec une grosse pointe de douleur dans le bas du dos. Il n’a jamais connu une telle situation. En trente années de vie, jamais il n’avait dormi dans un canapé aussi affaissé dans lequel il peut ressentir chaque ressort contre sa colonne, chaque défaut au moindre de ses mouvements. Il y avait bien eu quelques soirées, à l’époque des études, où il avait fini par s’endormir à des endroits improbables, mais la plupart du temps l’alcool lui faisait oublier la moindre douleur. Dans le temps, tout était différent, il pouvait s’enfiler quelques lignes et oublier que la nuit est pu être en tout point chaotique. Un coup d’œil à sa montre lui apprend que le jour est bien loin de se lever, ce qui explique le silence dans lequel est plonger l’appartement. Arthur déteste s’endormir sur ce canapé, il pourrait très bien se trouver une chambre dans l’hôtel le plus luxueux de la ville en attendant que les rénovations de son loft soient terminées. Mais ce serait alors manqué toute l’agitation qui règne entre ces murs et surtout, ce serait laissé Swann lui échapper. Il n’est pas aveugle, il a bien compris que son ancien ami n’émet que des réserves à son sujet. Swann marche sur des œufs dès qu’Arthur entre dans la pièce, un peu comme s’il était terrorisé de tous les travers que sa présence peut bien représenter. Alors, il a décidé de faire durer le malaise, d’endurer le canapé affreux pour mieux voir Swann se tortiller dans tous les sens à refuser une quelconque soirée à l’extérieur tout en se cachant derrière ses colocataires. Les deux jeunes femmes sont, d’ailleurs, un argument supplémentaire lui donnant l’envie de prolonger son séjour au numéro 400. Il se plaisait à observer tel un spectateur le déroulement du quotidien dans cet appartement trop petit, envahi de produits féminin et d’un Swann jamais réellement à sa place. Un pur produit de sitcom fait pour le distraire, lui qui n’avait jamais connu ce genre de situation qu’au travers de sa télévision.

Agacé de son mal de dos, Arthur avait fini par retirer son tee-shirt pour s’en servir de coussin supplémentaire, de toute façon, il faisait une chaleur à crever dans ce pays de l’enfer. Il avait, tout de même, fini par trouver le sommeil à nouveau. Avant de s’éveiller quelques heures plus tard, avec une douleur toujours aussi fulgurante sur les lombaires et une affreuse sensation d’être observé depuis bien trop longtemps. Il lui faudra quelques secondes pour émerger de son état comateux, avec frottement des yeux en règle pour s’habituer à la lumière du jour. Il baille et chercher à s’étirer sans gémir comme un faible jusqu’à ce que son regard se balade vers la cuisine et qu’il découvre une paire d’yeux poser sur lui. L’espionne semble se tenir là depuis un certain temps désormais et bien sûr qu'il s’en amuse. « La vue te plaît ?! » C’est laquelle déjà ? Sofia ou Maisie ? Dans le fond, il s’en fiche bien, elle a l’air d’avoir fait du café et il pourra réclamer une part de son petit-déjeuner.

@maisie moriarty throwing caution to the wind (maisie #1) 1001340119


throwing caution to the wind (maisie #1) 62tJq9b
throwing caution to the wind (maisie #1) U0la2WN
throwing caution to the wind (maisie #1) KPZB94a

throwing caution to the wind (maisie #1) 1484806105:
Revenir en haut Aller en bas
Maisie Moriarty
Maisie Moriarty
la trahison des images
la trahison des images
Voir le profil de l'utilisateur
throwing caution to the wind (maisie #1) 7vHkInU ÂGE : vingt-et-un ans (10.02.2001).
STATUT : angus est parti, et il a pris un peu d'elle avec lui.
MÉTIER : employée polyvalente dans un cinéma de quartier, arrondi les fins de mois avec son compte onlyfans (@onlyfeet) où elle vend ses sous-vêtements sales et envoie des photos de ses pieds.
LOGEMENT : #404 princess (lol) street, désormais toute seule, le temps de faire ses cartons et d'oublier qu'elle a vécu là.
throwing caution to the wind (maisie #1) A9c25c7cd80c4d57fcf2fe40711e51ea11d7596c
POSTS : 569 POINTS : 420

TW IN RP : troubles alimentaires, mention de nourriture, perception erronnée du corps, parentification, langage cru (j'adapte mes rps au besoin, contactez-moi ♡).
ORIENTATION SEXUELLE : Ça ne m'intéresse pas.
PETIT PLUS : un frère, trois demi-frères et sœurs, les relations ne sont idéales qu’avec le plus jeune d’entre eux (llewyn, 10 ans) ≈ mouton noir de la famille qui est tombée dans les troubles du comportement alimentaire à l’adolescence et ne s’en est jamais sortie ≈ vierge et peu intéressée à ce que cela change, peu intéressée tout court par l’idée d’être en couple ≈ mère démissionnaire, elle prend de plus en plus en charge son jeune frère ≈ impulsive, immature, elle vit sa crise d’adolescence avec un peu de retard ≈ arrogante, peste, bourrée d’insécurités, douce : un vrai paradoxe.
CODE COULEUR : maisie nargue le monde en tomato.
RPs EN COURS : throwing caution to the wind (maisie #1) Df13c6b74f05e70279b25fbc75499f0ab130e5ed
llewyn ⊹ there’s no other love like the love for a brother. there’s no other love like the love from a brother.

throwing caution to the wind (maisie #1) 5tnu
seth #4 ⊹ there is a little boy inside the man who is my brother. oh, how i hated that little boy. and how i loved him too.

throwing caution to the wind (maisie #1) Tumblr_plr1i2eNxv1uww2r7o7_400
carl #3 ⊹ friendship must be built on a solid foundation of alcohol, sarcasm, inappropriateness and shenanigans.

throwing caution to the wind (maisie #1) Original
aiden #1 (fb) ⊹ there comes a time when you have to stop crossing oceans for people who wouldn’t even jump puddles for you.

(12/06 - tout est -presque- sous contrôle)meganraphael #1raphael #2lailavivianmurphyswann #3muiredach #2clément (ua)
RPs EN ATTENTE : jordan › jessalyn › jules › nino #2 › theo #2 › damon › sara › wendy
RPs TERMINÉS : throwing caution to the wind (maisie #1) XH2HHJH
throwing caution to the wind (maisie #1) Maisie
angie ⊹ they may not know each other to say it, but it was never hidden. how much ever they hated each other, fate ties them together.

jake #1 (fb 2016)angus #2 (fb) swann #1angus #1seth #1milarory #1swann #2angus #3carl #1nino #1theo #1amayamuiredachseth #3arthurangus #4 & seth #2angus #6angus #7carl #2

(ab.) nicky (2019)quincy (2019)redkyletobiasaidensofiarudyhalston (fb)oxtormangus #5angus #8
AVATAR : daisy edgar-jones.
CRÉDITS : ethereal (ava), kaceyrps (gifs), seth & edwige & wickedwitch (crackships), loonywaltz (ub).
DC : finnley coverdale, alfie maslow & kieran halstead.
INSCRIT LE : 01/07/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t39401- https://www.30yearsstillyoung.com/t39485- https://www.30yearsstillyoung.com/t39505- https://www.30yearsstillyoung.com/t39628-

throwing caution to the wind (maisie #1) Empty
Message(#) Sujet: Re: throwing caution to the wind (maisie #1) throwing caution to the wind (maisie #1) EmptyMer 10 Nov 2021 - 23:40




@Arthur Coventry & MAISIE MORIARTY ⊹⊹⊹ I'm throwing caution, What's it gonna be? Tonight, the winds of change are blowing wild and free.

J’en viens presque à me demander si Arthur – c’est bien son prénom ? – n’est pas mort sur le canapé. Ça fait au moins une demi-heure que je suis levée et bien que je sois aussi silencieuse que possible pour ne pas réveiller mes colocataires (officiels et officieux), il n’a pas pu totalement ignorer le bruit de la cafetière – si ? Il semblerait que ce soit le cas alors qu’il pionce toujours à poings fermés, avachi de tout son long sur le canapé et torse nu. Non pas que ce soit important, évidemment, c’est juste que je m’inquiète pour lui. Il est facile de se délester d’un vêtement ou deux à cause des chaleurs actuelles, mais eh, avec la climatisation, les fenêtres ouvertes ou que sais-je encore (je suis à court d’excuses), il prend des risques, Arthur, à dormir ainsi peu vêtu. Je pense à lui, c’est tout, loin de moi l’idée de profiter du spectacle puisque de toute évidence ça ne m’intéresse pas. Mais c’est certain que s’il tombe malade, ce ne sera pas facile pour lui ; il a l’air très sportif à en voir son torse bien dessiné et quelques jours loin de la salle de sport pour cause de maladie pourraient causer son lot de dégâts. Je ne sais pas vraiment à quel rythme on perd de la musculature – c’est du muscle, qu’on se le dise – et, bienveillante, je n’ai aucune envie d’en connaître la réponse au détriment d’Arthur. Ce serait dommage. Ce serait vraiment dommage, quand on voit la manière élégante dont son torse se soulève à intervalles réguliers pour quelque chose d’aussi naturel et anodin que de respirer. Il a l’air en bonne santé, vraiment, Arthur, quand on voit le tracé de ses veines qui remontent le long de ses bras, preuve supplémentaire (s’il en faut une), qu’il prend soin de lui et qu’il a bien raison de le faire. En plus, il a été gâté par la nature, il n’y a pas à dire. Non pas que je me permets d’en juger (vraiment pas), mais si on regarde ses tétons de plus près, on constate que la symétrie entre eux est parfaite ; c’est pas toujours gagné car c’est vraiment un des défauts physiques les plus courants chez les êtres humains, cette histoire de tétons (demandez à Chandler Bing). C’est pas que je mate, qu’on se le dise, c’est juste une question de faits et c’est important, les faits. C’est important aussi qu’il ne prenne pas froid et un instant, je suis tentée de me rapprocher pour m’assurer qu’il soit couvert, avant de me raviser. Je crois qu’un filet de bave pourrait m’échapper du coin de la lèvre et le réveiller et ce n’est pas ce que nous voulons (ce n’est pas ce que je veux, surtout, car tant qu’il dort, je peux laisser naviguer mon regard autant que je veux). Oh, ça va. J’y peux rien, il est bien foutu, là-aussi ce sont JuStE des FaiTs, rien d’autre. Et puis, quand on est dans un musée, on a le droit de regarder les œuvres, alors j’imagine que là-aussi, non ? Il n’est pas dans un musée (il pourrait), mais il est chez moi, alors j’ai bien le droit de regarder ? « La vue te plaît ?! » Je quitte son torse pour relever le regard en direction de ses yeux (c’est vrai, il y en a), et je me retrouve interdite durant un instant en comprenant que je me suis égarée bien trop loin dans mes pensées, au point où je n’ai même pas réalisé que ce torse s’animait. QUE CET HUMAIN S’ANIMAIT. Non, je ne l’objectifie pas, je ne suis pas comme ça. Je ne suis pas comme ça, justement. Mais qu’est-ce que je fous bordel ? « J’étais en train de me demander comment j’allais désinfecter le canapé. » Je rectifie rapidement, reprenant mon masque d’assurance. Je ne suis pas troublée. C’est le pire, d’ailleurs. Ça ne me fait rien. Il est bien foutu, c’est un fait, mais... j’en sais rien. Je le trouve juste agréable à regarder, sans plus, mais partant du principe où je le trouve agréable, ça devrait me faire quelque chose, non ? Je soupire, plus pour moi-même qu’autre chose, avant de l’ignorer et de me concentrer sur ma tasse de café. « Il y a des enfants dans le coin, ce serait bien que tu te rhabilles. Ou en tout cas que tu n’enlèves pas plus de couches. » Je précise, parce que je suis certaine qu’il serait capable de dormir à poil sur le canapé (il en serait capable ??), mais que je n’ai aucune envie que mon petit frère ne tombe sur ça un jour qu’il dormira-là. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle la chambre d’amis n’est pas disponible et aussitôt, je m’en veux encore une fois d’imposer mon frère dans cette collocation.


Revenir en haut Aller en bas
Arthur Coventry
Arthur Coventry
le poil dans la main
le poil dans la main
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente et un an - (23.08.1991)
SURNOM : archie, pour la frime.
STATUT : célibataire au plus grand damn de son paternel. Il n'a pas le temps pour ce genre de futilité encombrante.
MÉTIER : glandeur professionnel, dernier héritier d'un bureau immense et de quelques responsabilités à Brisbane
LOGEMENT : un appartement trop grand pour cacher sa solitude au #333 water street (sping hill)
throwing caution to the wind (maisie #1) F45aaa0d4e77c736b1bdbfd4e04dc4f42f5ebe50
POSTS : 2977 POINTS : 1290

TW IN RP : consommation de drogue, propos homophobe
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : véritable produit de la bourgeoisie londonienne › égoïste, il pensera toujours à lui avant toute chose › addict à la poudre malgré une première désintoxication en août 2021 › grand enfant qui ne sait toujours pas quoi faire de sa vie et préfère s'amuser en pensant qu'il n'y aura jamais de conséquences.
CODE COULEUR : #0C4857
RPs EN COURS : (08)murphy #3vivian #1nora #2jiyeon #1greta #1malone #1channing #1swann #5

throwing caution to the wind (maisie #1) Source
swann ☽ well, well, you better run from me. you better hit the road, you better up and leave. don't get too close, 'cause i'm a rolling stone and i keep rolling on. you better run from me before i take your soul. even if your heart can't take i'll light you up in flames.

throwing caution to the wind (maisie #1) Tumblr_inline_nvwqzhN6mv1szaa83_250
greta ☽ load it up when the sun comes down. getaway car for two young lovers. me and the girl straight out of town, over the hills and undercover. she said : green green grass, blue blue sky. you better throw a party on the day that I die

throwing caution to the wind (maisie #1) 149e013078029d83c9d1743f2ff4fba7b58c27ae
nora ☽ it was just like magic. when your hips came crashing there were fires burning, and my hands learning to paint with passion. it was planets meeting, it was synced up breathing. there were angels calling and more free falling than i believed in. we were chasing stars, across the county lines. two imperfect pieces

throwing caution to the wind (maisie #1) 394216006d406492ed79cb04bb2d7977e1654a87
murphy ☽ my bad habits lead to late nights, endin' alone. conversations with a stranger i barely know, swearin' this will be the last, but it probably won't. i got nothin' left to lose, or use, or do. my bad habits lead to wide eyes stare into space.
RPs TERMINÉS : swann #1seth #2martin #1swann #2murphy #1nora #1seth #3swann #3maisie #1swann #4
AVATAR : françois civil.
CRÉDITS : (avatar) harleystuff - (ub) loonywaltz - (gif) harleygif
DC : cian, shiloh & wyatt
PSEUDO : paindep.
INSCRIT LE : 19/11/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t40844-icarus-fall-arthur https://www.30yearsstillyoung.com/t41639-arthur-icarus-fall https://www.30yearsstillyoung.com/t40920-arthur-coventry#2033890 https://www.30yearsstillyoung.com/t42270-arthur-coventry

throwing caution to the wind (maisie #1) Empty
Message(#) Sujet: Re: throwing caution to the wind (maisie #1) throwing caution to the wind (maisie #1) EmptyDim 19 Déc 2021 - 17:45


Si la douleur dans mes lombaires semble toujours bel et bien présente, c’est une tout autre sensation qui me tire de mes songes. En rien, je n’avais prévu que Swann soit en colocation et que, par conséquent, je doive partager mon lieu de squat avec d’autres personnes me retrouvant reclus sur le canapé comme un pauvre gars de passage. Mon appartement pourrait être considéré, en tout point, comme habitable, mais il était bien plus amusant de m’imposer dans cette drôle de dynamique inclus mon ami de toujours et deux jeunes femmes tout ce qu’il y a de plus charmante. Quand bien même l’une ne m’a encore guère adressé la parole et la seconde est littéralement en train de scanner chaque parcelle de mon torse dans une inspection qui semble en règle. Je serais tenté de tendre la main pour attraper mon téléphone et prendre un cliché de son air ahuri. C’est que ça vaut de l’or, un regard aussi avide. Est-ce que la demoiselle aurait faim ? Au diable les règles imposées par Swann, si elle est intéressée, ce serait bien affreux de la laisser ainsi. Non ?! Je ne suis qu’un gentleman qui peut bien se sacrifier pour la bonne cause. Voilà que je divague à mon tour, observant ses lèvres charnues qui semblent remuer sans prononcer le moindre mot. La table à laquelle elle est assise m’empêche de laisser cours à mon imagination sans pouvoir réellement dessiner les traits de ses courbes dans un coin de ma tête. Autant la couper dans sa rêverie.

Je mords ma lèvre inférieure à la vision de son visage qui se colore d’une légère teinte pourpre alors que son regard croise enfin le mien. Prise la main dans le sac mademoiselle. « J’étais en train de me demander comment j’allais désinfecter le canapé. » Et plutôt farouche en plus de cela. Swann, mon pote, ta règle, ne compte plus. « Tu peux t’essuyer, juste . » Je pointe le coin de ma bouche du bout du doigt sans jamais quitter son regard. « Ça fait désordre. » Dieu que je m’amuse alors qu’elle se trémousse sur sa chaise, clairement mal à l’aise d’avoir été aussi facilement prise dans sa rêverie. Définitivement, elle a fait du café et je vais avoir besoin de m’en accaparer une tasse. « Il y a des enfants dans le coin, ce serait bien que tu te rhabilles. Ou en tout cas que tu n’enlèves pas plus de couches. » Mes sourcils se froncent alors qu’elle évoque un enfant. Ai-je loupé un chapitre dans toute leur histoire farfelue de colocation ? « Si tu parles de Swann, rassure-toi, il a vu pire. » Je n’ai jamais été pudique, plutôt fier d’entretenir mon corps de la sorte et il est déjà arrivé que je me balade à poil dans mon appartement en la présence de mon pote. Passant une main sur mon visage, je décide de me relever non sans grimacer lorsque mon dos me rappelle l’horrible nuit passer sur ce canapé. « Si tu veux en voir plus, suffit de demander. » Je ne prononce aucun prénom étant bien incapable de me souvenir de ce que Swann avait bien pu me dire l’autre jour. Je préfère prendre le temps de m’étirer face à la jeune femme, exagérant les mouvements tout en essayant de ne pas éclater de rire face à son regard qui ne cesse de balayer la pièce pour ne surtout pas atterrir sur ma personne. « Il reste du café ? »

:l: :l::


throwing caution to the wind (maisie #1) 62tJq9b
throwing caution to the wind (maisie #1) U0la2WN
throwing caution to the wind (maisie #1) KPZB94a

throwing caution to the wind (maisie #1) 1484806105:
Revenir en haut Aller en bas
Maisie Moriarty
Maisie Moriarty
la trahison des images
la trahison des images
Voir le profil de l'utilisateur
throwing caution to the wind (maisie #1) 7vHkInU ÂGE : vingt-et-un ans (10.02.2001).
STATUT : angus est parti, et il a pris un peu d'elle avec lui.
MÉTIER : employée polyvalente dans un cinéma de quartier, arrondi les fins de mois avec son compte onlyfans (@onlyfeet) où elle vend ses sous-vêtements sales et envoie des photos de ses pieds.
LOGEMENT : #404 princess (lol) street, désormais toute seule, le temps de faire ses cartons et d'oublier qu'elle a vécu là.
throwing caution to the wind (maisie #1) A9c25c7cd80c4d57fcf2fe40711e51ea11d7596c
POSTS : 569 POINTS : 420

TW IN RP : troubles alimentaires, mention de nourriture, perception erronnée du corps, parentification, langage cru (j'adapte mes rps au besoin, contactez-moi ♡).
ORIENTATION SEXUELLE : Ça ne m'intéresse pas.
PETIT PLUS : un frère, trois demi-frères et sœurs, les relations ne sont idéales qu’avec le plus jeune d’entre eux (llewyn, 10 ans) ≈ mouton noir de la famille qui est tombée dans les troubles du comportement alimentaire à l’adolescence et ne s’en est jamais sortie ≈ vierge et peu intéressée à ce que cela change, peu intéressée tout court par l’idée d’être en couple ≈ mère démissionnaire, elle prend de plus en plus en charge son jeune frère ≈ impulsive, immature, elle vit sa crise d’adolescence avec un peu de retard ≈ arrogante, peste, bourrée d’insécurités, douce : un vrai paradoxe.
CODE COULEUR : maisie nargue le monde en tomato.
RPs EN COURS : throwing caution to the wind (maisie #1) Df13c6b74f05e70279b25fbc75499f0ab130e5ed
llewyn ⊹ there’s no other love like the love for a brother. there’s no other love like the love from a brother.

throwing caution to the wind (maisie #1) 5tnu
seth #4 ⊹ there is a little boy inside the man who is my brother. oh, how i hated that little boy. and how i loved him too.

throwing caution to the wind (maisie #1) Tumblr_plr1i2eNxv1uww2r7o7_400
carl #3 ⊹ friendship must be built on a solid foundation of alcohol, sarcasm, inappropriateness and shenanigans.

throwing caution to the wind (maisie #1) Original
aiden #1 (fb) ⊹ there comes a time when you have to stop crossing oceans for people who wouldn’t even jump puddles for you.

(12/06 - tout est -presque- sous contrôle)meganraphael #1raphael #2lailavivianmurphyswann #3muiredach #2clément (ua)
RPs EN ATTENTE : jordan › jessalyn › jules › nino #2 › theo #2 › damon › sara › wendy
RPs TERMINÉS : throwing caution to the wind (maisie #1) XH2HHJH
throwing caution to the wind (maisie #1) Maisie
angie ⊹ they may not know each other to say it, but it was never hidden. how much ever they hated each other, fate ties them together.

jake #1 (fb 2016)angus #2 (fb) swann #1angus #1seth #1milarory #1swann #2angus #3carl #1nino #1theo #1amayamuiredachseth #3arthurangus #4 & seth #2angus #6angus #7carl #2

(ab.) nicky (2019)quincy (2019)redkyletobiasaidensofiarudyhalston (fb)oxtormangus #5angus #8
AVATAR : daisy edgar-jones.
CRÉDITS : ethereal (ava), kaceyrps (gifs), seth & edwige & wickedwitch (crackships), loonywaltz (ub).
DC : finnley coverdale, alfie maslow & kieran halstead.
INSCRIT LE : 01/07/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t39401- https://www.30yearsstillyoung.com/t39485- https://www.30yearsstillyoung.com/t39505- https://www.30yearsstillyoung.com/t39628-

throwing caution to the wind (maisie #1) Empty
Message(#) Sujet: Re: throwing caution to the wind (maisie #1) throwing caution to the wind (maisie #1) EmptyMar 4 Jan 2022 - 2:06



« Tu peux t’essuyer, juste là. » Il pointe sa bouche du doigt et je le suis, j’en profite pour observer ses lèvres avec plus d’attention, toujours par souci des détails et rien d’autre. « Ça fait désordre. » Je sais que je n’ai pas bavé, mais pourtant j’obtempère pour ne pas lui laisser prendre l’avantage, quitte à sembler écœurante dans mon raisonnement lorsque je souligne : « pardon, d’habitude je m’assure d’avoir essuyé tout le vomi. » Et dans le fond, ce n’est pas totalement faux, si je veux faire l’usage d’un humour noir qui n’est finalement destiné qu’à moi-même puisque je suis la seule à comprendre le double sens de cette réflexion. Lui, il doit seulement y voir une volonté de ne pas lui laisser le dernier mot, d’autant plus si celui-ci me déstabilise. Hors de question qu’il prenne le moindre avantage, que je semble perturbée par sa vision autant que ses commentaires. Je ne le suis pas et ce n’est même pas un mensonge : il est beau, Arthur, c’est certain. Mais il ne m’attire pas. Et vu la manière dont je ne me suis pas gênée pour l’observer, je devrais au moins être un minimum attirée, n’est-ce pas ? Ressentir du désir ou, à défaut, d’autres sensations physiques qui m’amèneraient à comprendre qu’il ne me laisse pas indifférente – ou plutôt son corps. Mais ce n’est pas le cas et je suis partagée entre ce que je vois, ce que j’apprécie et ce néant que je ressens. Mais le sujet n’est pas à mon introspection à laquelle je ne veux de toute évidence pas songer, mais plutôt à sa nudité qui n’a pas sa place ici. « Si tu parles de Swann, rassure-toi, il a vu pire. » Je suis tentée de lui demander des détails et je me ravise rapidement en songeant que ce ne sont pas mes affaires. J’imagine que Swann ne voudrait pas que j’apprenne des choses sur lui dans son dos et de toute évidence, ça ne me ressemble pas. J’ai bien parlé de mon colocataire dans son dos avec son petit ami, mais seulement avec les meilleures intentions qui consistaient à lui tendre la main pour l’aider à faire le deuil de son frère. À aucun moment il n’a s’agit d’obtenir des informations, des dossiers, que je pourrais utiliser contre lui – et c’est très exactement ce qu’Arthur pourrait m’offrir, raison pour laquelle j’arrête bien vite son raisonnement. « Je parle de mon petit frère. Il vient souvent ici et j’aimerais autant éviter qu’il ait à se laver les yeux avec de la javel. » Je sais que Llewyn n’est plus vraiment un enfant, qu’il n’y a rien de plus naturel qu’un corps humain, mais je n’ai pas non plus envie d’avoir à refaire son éducation parce qu’il se sera mis en tête d’imiter Arthur et de devenir un petit exhibitionniste en devenir. Je ne précise pas qu’il squatte parfois la chambre d’amis parce qu’il s’agit d’un sujet encore délicat – ça implique que je profite de cette chambre qui pourrait être destinée à d’autres, comme Arthur. Mais, dans le fond, ni Arthur ni Lee ne paient un loyer alors le second doit l’emporter de par sa bouille d’ange et son innocence, deux termes qui ne s’adaptent malheureusement pas à l’homme face à moi, encore moins lorsqu’il poursuit : « Si tu veux en voir plus, suffit de demander. » Je secoue la tête, presque outrée : « Je veux en voir moins, j'ai dit. » Je corrige rapidement, toujours dans la volonté de ne lui laisser aucune chance d’être avantagé face à moi. J’ai du répondant et je n’hésite pas à m’en servir – surtout parce que j’ai trop honte de mon attitude pour l’affirmer et que je suis bien assez ambivalente sur le sujet pour continuer à évoquer celui-ci. Il s’étire et je détourne le regard, ravie qu’il évoque le café pour me concentrer sur celui-ci. « Il reste du café ? » « Oui. » Je réponds rapidement, toujours sans lui adresser le moindre regard, avant de poursuivre : « Tu sais que tu peux le faire toi-même, aussi, de temps en temps ? » J’interroge alors qu’il s’agit d’une question rhétorique, voire même d’un ordre. Arthur est là, Arthur se sert, Arthur ne fait rien et si Lee a l’excuse de l’âge (même s’il prend la peine de débarrasser son assiette et de ranger derrière lui), Arthur n’a d’autre justification que la flemme. J’ai bien assez dans ma vie d’un paresseux en la personne de mon frère aîné pour ne pas m’en rajouter un. « Ou cuisiner, aussi. C’est très bien de cuisiner, tu devrais essayer. » Je souligne avec un sourire chaleureux quoi qu’un peu forcé. Les amis de mes amis, blabla, tout ça, mais je n’ai jamais été douée pour l’hospitalité et la chaleur. Je le suis encore moins en vue de son attitude et de son répondant qui n’essaie que d’accentuer mon malaise. Malaise qui revient à la charge quand je balaye encore une fois son torse avant de me concentrer sur la tasse entre mes mains, que je juge (faussement) plus intéressante que lui.

@Arthur Coventry  throwing caution to the wind (maisie #1) 2078041801


Revenir en haut Aller en bas
Arthur Coventry
Arthur Coventry
le poil dans la main
le poil dans la main
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente et un an - (23.08.1991)
SURNOM : archie, pour la frime.
STATUT : célibataire au plus grand damn de son paternel. Il n'a pas le temps pour ce genre de futilité encombrante.
MÉTIER : glandeur professionnel, dernier héritier d'un bureau immense et de quelques responsabilités à Brisbane
LOGEMENT : un appartement trop grand pour cacher sa solitude au #333 water street (sping hill)
throwing caution to the wind (maisie #1) F45aaa0d4e77c736b1bdbfd4e04dc4f42f5ebe50
POSTS : 2977 POINTS : 1290

TW IN RP : consommation de drogue, propos homophobe
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : véritable produit de la bourgeoisie londonienne › égoïste, il pensera toujours à lui avant toute chose › addict à la poudre malgré une première désintoxication en août 2021 › grand enfant qui ne sait toujours pas quoi faire de sa vie et préfère s'amuser en pensant qu'il n'y aura jamais de conséquences.
CODE COULEUR : #0C4857
RPs EN COURS : (08)murphy #3vivian #1nora #2jiyeon #1greta #1malone #1channing #1swann #5

throwing caution to the wind (maisie #1) Source
swann ☽ well, well, you better run from me. you better hit the road, you better up and leave. don't get too close, 'cause i'm a rolling stone and i keep rolling on. you better run from me before i take your soul. even if your heart can't take i'll light you up in flames.

throwing caution to the wind (maisie #1) Tumblr_inline_nvwqzhN6mv1szaa83_250
greta ☽ load it up when the sun comes down. getaway car for two young lovers. me and the girl straight out of town, over the hills and undercover. she said : green green grass, blue blue sky. you better throw a party on the day that I die

throwing caution to the wind (maisie #1) 149e013078029d83c9d1743f2ff4fba7b58c27ae
nora ☽ it was just like magic. when your hips came crashing there were fires burning, and my hands learning to paint with passion. it was planets meeting, it was synced up breathing. there were angels calling and more free falling than i believed in. we were chasing stars, across the county lines. two imperfect pieces

throwing caution to the wind (maisie #1) 394216006d406492ed79cb04bb2d7977e1654a87
murphy ☽ my bad habits lead to late nights, endin' alone. conversations with a stranger i barely know, swearin' this will be the last, but it probably won't. i got nothin' left to lose, or use, or do. my bad habits lead to wide eyes stare into space.
RPs TERMINÉS : swann #1seth #2martin #1swann #2murphy #1nora #1seth #3swann #3maisie #1swann #4
AVATAR : françois civil.
CRÉDITS : (avatar) harleystuff - (ub) loonywaltz - (gif) harleygif
DC : cian, shiloh & wyatt
PSEUDO : paindep.
INSCRIT LE : 19/11/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t40844-icarus-fall-arthur https://www.30yearsstillyoung.com/t41639-arthur-icarus-fall https://www.30yearsstillyoung.com/t40920-arthur-coventry#2033890 https://www.30yearsstillyoung.com/t42270-arthur-coventry

throwing caution to the wind (maisie #1) Empty
Message(#) Sujet: Re: throwing caution to the wind (maisie #1) throwing caution to the wind (maisie #1) EmptyJeu 27 Jan 2022 - 22:22


« Pardon, d’habitude, je m’assure d’avoir essuyé tout le vomi. » L’entrée en la matière est surprenante au point de me faire perdre ma répartie qui s’envole en même temps que mes sourcils se froncent à tenter de comprendre le sous-entendu amené par la brune. Si, au mieux, je m’attendais à une remarque assassine sur mon physique, je n’avais pas envisagé que la jeune femme se détache de la moindre grâce pour évoquer son dégoût. Ou bien serait-elle du genre à un peu aimer le monde de la nuit et ses excès ? Les comptes ne sont pas bons lorsque toutes les personnes payant un loyer sous ce toit semblent s’être entendues pour passer le concours de sainte-nitouche 2022. Voilà ma curiosité réveillée, quand bien même elle ne me laisse guère le temps de trouver répartie qui aurait sens à jouer dans l’échange verbal engagé. « Je parle de mon petit frère. Il vient souvent ici et j’aimerais autant éviter qu’il ait à se laver les yeux avec de la javel. » Et voilà que je me lasse déjà du petit jeu à peine débuter. Ce qui se devait d’être un échange innocent, pour faire passer le temps, dans l’unique but de la voir rougir, se transforme en une leçon de morale approximative se rapprochant bien trop des remontrances déjà énoncé par Swann. « Il va à l’école, il fait du sport ton frère ? » Qu’elle ne vienne pas jouer les prudes parce que le pauvre gamin risque de voir un mec torse nu. « Crois-moi, il a vu bien plus que ça. » Mes mains s’agitent autour de mon torse. « Et il en est pas mort. » Vraiment, qu’est-ce que j’ai fait pour atterrir dans cette colocation aux allures de cloître paroissiale. « Je veux en voir moins, j'ai dit. » Je soupire. « Ça va, ça va. » J’enfile mon tee shirt avant qu’elle nous fasse une syncope. « Heureuse ? »

Le réveil est bien moins agréable que ce qu’il laissait présager, maintenant elle refuse de me regarder et semble prête à mordre quand j’ose demander s’il reste du café. Il faudra que je dise à Swann, qu’une colocation avec des nanas, c’est véritablement la pire idée qu’il n’ait jamais eue. « Tu sais que tu peux le faire toi-même, aussi, de temps en temps ? » Voilà qu’elle sonne comme ma mère. « Pourquoi faire, vous êtes toujours les premiers levés ? » Je vais chercher une tasse qui traîne encore dans l’évier et me serre du liquide brûlant. J’hésite un instant, mais finis par prendre place à la table, juste en face de Maisie dans l’intention de ne pas déloger mon regard de sa silhouette. Je ne suis plus torse nu, mais j’ai bien la sensation que je pourrais la déstabiliser en un instant. « Ou cuisiner, aussi. C’est très bien de cuisiner, tu devrais essayer. » L’éclat de rire qui m’échappe est empli de sincérité. « Si tu crains pas l’indigestion, ça peut être un plan. » Je ne saurais cuisiner pour sauver ma vie. C’est une perte de temps incroyable quand il existe autant de restaurant ou un nombre incalculable de personne dont c’est le métier. « Je peux vous offrir à dîner un soir. » Juste un, il ne faudrait pas abuser des bonnes choses. « Comme ça, tu pourras continuer à me mater. » Pour plaisir de ses yeux, je pourrais accorder ce sacrifice. « Pendant que j’essaye de deviner laquelle des deux à coucher avec Swann. » C’est un petit jeu qui pourrait grandement me plaire.


throwing caution to the wind (maisie #1) 62tJq9b
throwing caution to the wind (maisie #1) U0la2WN
throwing caution to the wind (maisie #1) KPZB94a

throwing caution to the wind (maisie #1) 1484806105:
Revenir en haut Aller en bas
Maisie Moriarty
Maisie Moriarty
la trahison des images
la trahison des images
Voir le profil de l'utilisateur
throwing caution to the wind (maisie #1) 7vHkInU ÂGE : vingt-et-un ans (10.02.2001).
STATUT : angus est parti, et il a pris un peu d'elle avec lui.
MÉTIER : employée polyvalente dans un cinéma de quartier, arrondi les fins de mois avec son compte onlyfans (@onlyfeet) où elle vend ses sous-vêtements sales et envoie des photos de ses pieds.
LOGEMENT : #404 princess (lol) street, désormais toute seule, le temps de faire ses cartons et d'oublier qu'elle a vécu là.
throwing caution to the wind (maisie #1) A9c25c7cd80c4d57fcf2fe40711e51ea11d7596c
POSTS : 569 POINTS : 420

TW IN RP : troubles alimentaires, mention de nourriture, perception erronnée du corps, parentification, langage cru (j'adapte mes rps au besoin, contactez-moi ♡).
ORIENTATION SEXUELLE : Ça ne m'intéresse pas.
PETIT PLUS : un frère, trois demi-frères et sœurs, les relations ne sont idéales qu’avec le plus jeune d’entre eux (llewyn, 10 ans) ≈ mouton noir de la famille qui est tombée dans les troubles du comportement alimentaire à l’adolescence et ne s’en est jamais sortie ≈ vierge et peu intéressée à ce que cela change, peu intéressée tout court par l’idée d’être en couple ≈ mère démissionnaire, elle prend de plus en plus en charge son jeune frère ≈ impulsive, immature, elle vit sa crise d’adolescence avec un peu de retard ≈ arrogante, peste, bourrée d’insécurités, douce : un vrai paradoxe.
CODE COULEUR : maisie nargue le monde en tomato.
RPs EN COURS : throwing caution to the wind (maisie #1) Df13c6b74f05e70279b25fbc75499f0ab130e5ed
llewyn ⊹ there’s no other love like the love for a brother. there’s no other love like the love from a brother.

throwing caution to the wind (maisie #1) 5tnu
seth #4 ⊹ there is a little boy inside the man who is my brother. oh, how i hated that little boy. and how i loved him too.

throwing caution to the wind (maisie #1) Tumblr_plr1i2eNxv1uww2r7o7_400
carl #3 ⊹ friendship must be built on a solid foundation of alcohol, sarcasm, inappropriateness and shenanigans.

throwing caution to the wind (maisie #1) Original
aiden #1 (fb) ⊹ there comes a time when you have to stop crossing oceans for people who wouldn’t even jump puddles for you.

(12/06 - tout est -presque- sous contrôle)meganraphael #1raphael #2lailavivianmurphyswann #3muiredach #2clément (ua)
RPs EN ATTENTE : jordan › jessalyn › jules › nino #2 › theo #2 › damon › sara › wendy
RPs TERMINÉS : throwing caution to the wind (maisie #1) XH2HHJH
throwing caution to the wind (maisie #1) Maisie
angie ⊹ they may not know each other to say it, but it was never hidden. how much ever they hated each other, fate ties them together.

jake #1 (fb 2016)angus #2 (fb) swann #1angus #1seth #1milarory #1swann #2angus #3carl #1nino #1theo #1amayamuiredachseth #3arthurangus #4 & seth #2angus #6angus #7carl #2

(ab.) nicky (2019)quincy (2019)redkyletobiasaidensofiarudyhalston (fb)oxtormangus #5angus #8
AVATAR : daisy edgar-jones.
CRÉDITS : ethereal (ava), kaceyrps (gifs), seth & edwige & wickedwitch (crackships), loonywaltz (ub).
DC : finnley coverdale, alfie maslow & kieran halstead.
INSCRIT LE : 01/07/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t39401- https://www.30yearsstillyoung.com/t39485- https://www.30yearsstillyoung.com/t39505- https://www.30yearsstillyoung.com/t39628-

throwing caution to the wind (maisie #1) Empty
Message(#) Sujet: Re: throwing caution to the wind (maisie #1) throwing caution to the wind (maisie #1) EmptyLun 7 Fév 2022 - 15:18



« Il va à l’école, il fait du sport ton frère ? » « Il faisait de la danse, et ? » Je ne vois pas où il veut en venir alors que je fronce les sourcils et qu’il m’apporte des réponses. « Crois-moi, il a vu bien plus que ça. » Mes sourcils se froncent encore un peu plus (je vais finir ridée avant l’heure), alors que je n’ai pas vraiment envie d’imaginer la chose ; surtout qu’entre ses potes et le type devant moi, il y a un sacré écart (d’âge, pas de mentalité vraisemblablement). « Et il en est pas mort. » Oui, bon, il marque un point, mais je ne compte pas lui laisser l’avantage. « Non, mais il a des traumas que t’as pas obligé d’accentuer. » Non, Lee va très bien (compte tenu de la famille foireuse qu’il a), mais eh, il n’a pas besoin de connaître ce détail. « Ça va, ça va. » Il enfile son t-shirt et j’observe son torse un dernier instant avant de me ressaisir pour le regarder dans les yeux. « Heureuse ? » « Très. » J’accentue ma satisfaction avec un large sourire faux. Il m’a déstabilisée quand il m’a chopé en train de le mater, mais j’imagine que, désormais, il a changé d’avis, n’est-ce pas ? J’ai fait de mon mieux et puis, même sans ce détail, je n’ai aucune envie que ma colocation se transforme en repère de naturistes. Ni Swann ni Sofia m’imposent leur peau dénudée, ce n’est pas pour que le premier squatteur se le permette. Il y a des règles en termes d’intimité dans une colocation et oui, c’est celle qui vend ses culottes sur internet qui dit ça, bon.

Il n’y a vraiment que son physique à sauver alors que sa sympathie est portée disparue quand je souligne qu’il pourrait aussi faire le café de temps à autre – quitte à squatter sans payer le moindre loyer, au moins qu’il serve à quelque chose. Ça ne devait être que l’histoire d’une poignée de jours et le voilà toujours affalé sur notre canapé, il serait temps qu’il se rende utile pour la coloc, n’est-ce pas. « Pourquoi faire, vous êtes toujours les premiers levés ? » Il est sérieux ? C’est qui ce type ? Heureusement qu’il est bien foutu, c’est sûrement ce qui lui a évité de se faire malmener toute sa vie avec une telle mentalité. Espèce d’assisté, pff. Assisté aux beaux pecs, mais quand même. « Cherche les termes ‘serviable’ ou ‘gentillesse’ dans le dictionnaire, ça devrait t’aiguiller. » Je lui offre même le dico en question, hein. Et personne n’a dit que je devais être adorable avec les invités de Swann – encore moins quand ils sont en réalité des squatteurs. Je l’ai dit, autant qu’il se rende utile et à défaut du café, peut-être que la cuisine est dans ses cordes (ou le nettoyage des toilettes, mais je décide de commencer doucement). « Si tu crains pas l’indigestion, ça peut être un plan. » Mon sourire me trahit alors qu’il fait écho à son rire et que mes sourcils se lèvent de manière intéressée. « Je peux vous offrir à dîner un soir. » « C’est noté. » Il n’a plus le choix, maintenant, c’est comme s’il venait de faire une promesse dont il ne peut se défaire. Mon sourire s’estompe néanmoins à sa prochaine réflexion. « Comme ça, tu pourras continuer à me mater. » Je me recule légèrement d’un pas, outrée par une telle affirmation. « Je te matais pas, arrête avec ça ! » Je m’énerve en reportant mon attention dans la tasse de café que je porte à mes lèvres pour cacher mes joues, mais c’est sans compter sur la suite de ses paroles. « Pendant que j’essaye de deviner laquelle des deux à coucher avec Swann. » Je manque de recracher le contenu de ma tasse et je me contente de m’étouffer avec mon café, toussotant quelques instants pour reprendre le contrôle de ma gorge et des battements de mon cœur face à la surprise. « Quoi ?! » J’imagine que je viens de lui offrir la réponse et je devrais essayer de jouer l’innocente qui ne voit pas de quoi il parle ou qui joue le jeu du mystère – mais la simple idée de jouer sur la possibilité d’avoir couché avec Swann m’écœure. Parce que c’est Swann, tout d’abord et parce que c’est intime. « Tu trouves ça drôle ? » Je lui demande, ayant repris mes esprits et l’observant avec mon regard noir. « C’est pas parce qu’on est une coloc mixte qu’on couche tous les uns avec les autres. » Merci mais non merci, l’amitié homme/femme existe et Sofia autant que moi pouvons en témoigner avec Swann. Toutes les colocations ne finissent pas en orgie, certains savent se maîtriser et... « garde tes fantasmes pour toi. » C’est sûrement ça, d’ailleurs, le véritable fond du problème, il suffit de voir la manière dont il a fait le malin quelques instants plus tôt pour comprendre que c’est très exactement ce qui l’intéresserait dans une coloc, de son côté.

@Arthur Coventry :l:


Revenir en haut Aller en bas
Arthur Coventry
Arthur Coventry
le poil dans la main
le poil dans la main
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente et un an - (23.08.1991)
SURNOM : archie, pour la frime.
STATUT : célibataire au plus grand damn de son paternel. Il n'a pas le temps pour ce genre de futilité encombrante.
MÉTIER : glandeur professionnel, dernier héritier d'un bureau immense et de quelques responsabilités à Brisbane
LOGEMENT : un appartement trop grand pour cacher sa solitude au #333 water street (sping hill)
throwing caution to the wind (maisie #1) F45aaa0d4e77c736b1bdbfd4e04dc4f42f5ebe50
POSTS : 2977 POINTS : 1290

TW IN RP : consommation de drogue, propos homophobe
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : véritable produit de la bourgeoisie londonienne › égoïste, il pensera toujours à lui avant toute chose › addict à la poudre malgré une première désintoxication en août 2021 › grand enfant qui ne sait toujours pas quoi faire de sa vie et préfère s'amuser en pensant qu'il n'y aura jamais de conséquences.
CODE COULEUR : #0C4857
RPs EN COURS : (08)murphy #3vivian #1nora #2jiyeon #1greta #1malone #1channing #1swann #5

throwing caution to the wind (maisie #1) Source
swann ☽ well, well, you better run from me. you better hit the road, you better up and leave. don't get too close, 'cause i'm a rolling stone and i keep rolling on. you better run from me before i take your soul. even if your heart can't take i'll light you up in flames.

throwing caution to the wind (maisie #1) Tumblr_inline_nvwqzhN6mv1szaa83_250
greta ☽ load it up when the sun comes down. getaway car for two young lovers. me and the girl straight out of town, over the hills and undercover. she said : green green grass, blue blue sky. you better throw a party on the day that I die

throwing caution to the wind (maisie #1) 149e013078029d83c9d1743f2ff4fba7b58c27ae
nora ☽ it was just like magic. when your hips came crashing there were fires burning, and my hands learning to paint with passion. it was planets meeting, it was synced up breathing. there were angels calling and more free falling than i believed in. we were chasing stars, across the county lines. two imperfect pieces

throwing caution to the wind (maisie #1) 394216006d406492ed79cb04bb2d7977e1654a87
murphy ☽ my bad habits lead to late nights, endin' alone. conversations with a stranger i barely know, swearin' this will be the last, but it probably won't. i got nothin' left to lose, or use, or do. my bad habits lead to wide eyes stare into space.
RPs TERMINÉS : swann #1seth #2martin #1swann #2murphy #1nora #1seth #3swann #3maisie #1swann #4
AVATAR : françois civil.
CRÉDITS : (avatar) harleystuff - (ub) loonywaltz - (gif) harleygif
DC : cian, shiloh & wyatt
PSEUDO : paindep.
INSCRIT LE : 19/11/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t40844-icarus-fall-arthur https://www.30yearsstillyoung.com/t41639-arthur-icarus-fall https://www.30yearsstillyoung.com/t40920-arthur-coventry#2033890 https://www.30yearsstillyoung.com/t42270-arthur-coventry

throwing caution to the wind (maisie #1) Empty
Message(#) Sujet: Re: throwing caution to the wind (maisie #1) throwing caution to the wind (maisie #1) EmptyDim 20 Fév 2022 - 19:21


« Il faisait de la danse, et ? » Et elle ne voit toujours pas où je veux en venir. C’est compliqué de tout devoir expliquer, je pensais être assez clair dans le chemin amener. « Tu veux un dessin ? » On va pas partir dans le cliché parfait de la série américaine qui exagère les traits en tout point, mais laisser une bande de garçons dans un vestiaire et ça va très rapidement se terminer à poil à faire des comparaisons qui n’ont guère lieu d’être, mais qui regonfle l’ego de ceux qui ont besoin de cela pour se sentir parfaitement viril. « Non, mais il a des traumas que t’as pas obligé d’accentuer. » - « C’est pas mon problème ça, c’est ton frangin. » Puis quel gamin va se retrouver traumatisé à la vision d’un torse nu ? Je ne suis pas à me balader complètement dévêtu depuis mon arrivé et pourtant, ce n’est pas l’envie qui manque avec cette chaleur tout droit sortie des enfers. Pour ne pas lancer la harpie sur ses grands chevaux, j’enfile mon tee-shirt, clôturant le débat et ramenant l’idée que mon séjour ici ferait mieux de se terminer dans les plus brefs délais.

L’envie de fuite se fait plus grande encore quand la demoiselle semble animer d’une mission toute particulière : me faire participer aux tâches du quotidien. Je comprends presque pourquoi Swann l’a choisi comme colocataire, quand elle semble agir comme la mère du groupe depuis le départ. « Cherche les termes ‘serviable’ ou ‘gentillesse’ dans le dictionnaire, ça devrait t’aiguiller. » Même ses remarques frôlent le ton maternel, celui qui cherche à faire bouger les choses sans trop accuser pourtant. « J’aime quand tu t’emportes. » Je retiens un rire entre mes lèvres, faisant danser mes sourcils ensemble dans la simple envie de la provoquer. Je pourrais faire un effort, il est vrai, mais ils sont toujours prompts à faire les choses bien avant que la simple idée me vienne à l’esprit alors pourquoi se fatiguer. Je peux m’en tirer avec la promesse d’un dîner commandé sur une application, qui fera probablement office de cérémonie d’adieux lorsque j’aurais décidé de plier bagages pour de bons. « C’est noté. » Au moins, la dame semble assez satisfaite pour oublier son idée de base. Il ne me reste qu’à la déstabiliser davantage dans le simple but de la voir rougir. « Je te matais pas, arrête avec ça ! » Elle s’énerve et je me délecte de la situation. « Je le dirais à personne t’inquiètes. » Son secret sera bien garder avec moi, avant que Swann ne passe le pas de la porte et que j’oublie, par inadvertance, ce que je venais tout juste de promettre à la brune.

D’ailleurs à défaut de porter un quelconque intérêt à la vaisselle ou bien même à la cafetière, je voudrais en savoir un peu plus sur les relations qui lient les trois colocataires. « Quoi ?! » J’imagine que je vise dans le mille tandis qu’elle s’étouffe avec son café. « Touché. » La situation est bien trop amusante pour ne pas en profiter encore un peu. « Tu trouves ça drôle ? » - « Très. » Je suis loin d’être idiot, je sais que Swann a fricoté avec l’une d’entre elles. Il ne m’a rien dit, mais je suis loin d’être idiot. Pourtant, il semblerait que mon instinct premier ne soit pas le bon, lorsque je misais tous mes jetons sur la fameuse Maisie. « C’est pas parce qu’on est une coloc mixte qu’on couche tous les uns avec les autres. Garde tes fantasmes pour toi. » - « J’étais persuadé que c’était toi. » Je mime une moue déçue avant de me rapprocher d’elle. « Non parce que l’autre, elle est bien moins fun avec ses silences à extension indéterminé. » Je me souviens jamais du prénom de la seconde demoiselle, probablement parce qu’elle ne m’a adressé la parole qu’une seule fois avant de fuir dans sa chambre et que depuis je ne la croise pratiquement jamais. « Elle aussi, elle est traumatisée. » Il est trop simple d’obtenir des informations de la part de Maisie, alors autant continuer. Je prends un instant pour siroter mon café, l’observe batailler avec son petit-déjeuner avant que le silence ne m’exaspère que je trouve un nouveau sujet qui m’intéresse. « Et Swann ça dure depuis combien de temps avec son gars là ? » Il est vraiment en couple avec l’autre asperge ? Je parie qu’elle va cracher le morceau pour défendre son ami ou pour tenter de me rembarrer. Il me suffit juste d’être patient, sourire aux lèvres.


throwing caution to the wind (maisie #1) 62tJq9b
throwing caution to the wind (maisie #1) U0la2WN
throwing caution to the wind (maisie #1) KPZB94a

throwing caution to the wind (maisie #1) 1484806105:
Revenir en haut Aller en bas
Maisie Moriarty
Maisie Moriarty
la trahison des images
la trahison des images
Voir le profil de l'utilisateur
throwing caution to the wind (maisie #1) 7vHkInU ÂGE : vingt-et-un ans (10.02.2001).
STATUT : angus est parti, et il a pris un peu d'elle avec lui.
MÉTIER : employée polyvalente dans un cinéma de quartier, arrondi les fins de mois avec son compte onlyfans (@onlyfeet) où elle vend ses sous-vêtements sales et envoie des photos de ses pieds.
LOGEMENT : #404 princess (lol) street, désormais toute seule, le temps de faire ses cartons et d'oublier qu'elle a vécu là.
throwing caution to the wind (maisie #1) A9c25c7cd80c4d57fcf2fe40711e51ea11d7596c
POSTS : 569 POINTS : 420

TW IN RP : troubles alimentaires, mention de nourriture, perception erronnée du corps, parentification, langage cru (j'adapte mes rps au besoin, contactez-moi ♡).
ORIENTATION SEXUELLE : Ça ne m'intéresse pas.
PETIT PLUS : un frère, trois demi-frères et sœurs, les relations ne sont idéales qu’avec le plus jeune d’entre eux (llewyn, 10 ans) ≈ mouton noir de la famille qui est tombée dans les troubles du comportement alimentaire à l’adolescence et ne s’en est jamais sortie ≈ vierge et peu intéressée à ce que cela change, peu intéressée tout court par l’idée d’être en couple ≈ mère démissionnaire, elle prend de plus en plus en charge son jeune frère ≈ impulsive, immature, elle vit sa crise d’adolescence avec un peu de retard ≈ arrogante, peste, bourrée d’insécurités, douce : un vrai paradoxe.
CODE COULEUR : maisie nargue le monde en tomato.
RPs EN COURS : throwing caution to the wind (maisie #1) Df13c6b74f05e70279b25fbc75499f0ab130e5ed
llewyn ⊹ there’s no other love like the love for a brother. there’s no other love like the love from a brother.

throwing caution to the wind (maisie #1) 5tnu
seth #4 ⊹ there is a little boy inside the man who is my brother. oh, how i hated that little boy. and how i loved him too.

throwing caution to the wind (maisie #1) Tumblr_plr1i2eNxv1uww2r7o7_400
carl #3 ⊹ friendship must be built on a solid foundation of alcohol, sarcasm, inappropriateness and shenanigans.

throwing caution to the wind (maisie #1) Original
aiden #1 (fb) ⊹ there comes a time when you have to stop crossing oceans for people who wouldn’t even jump puddles for you.

(12/06 - tout est -presque- sous contrôle)meganraphael #1raphael #2lailavivianmurphyswann #3muiredach #2clément (ua)
RPs EN ATTENTE : jordan › jessalyn › jules › nino #2 › theo #2 › damon › sara › wendy
RPs TERMINÉS : throwing caution to the wind (maisie #1) XH2HHJH
throwing caution to the wind (maisie #1) Maisie
angie ⊹ they may not know each other to say it, but it was never hidden. how much ever they hated each other, fate ties them together.

jake #1 (fb 2016)angus #2 (fb) swann #1angus #1seth #1milarory #1swann #2angus #3carl #1nino #1theo #1amayamuiredachseth #3arthurangus #4 & seth #2angus #6angus #7carl #2

(ab.) nicky (2019)quincy (2019)redkyletobiasaidensofiarudyhalston (fb)oxtormangus #5angus #8
AVATAR : daisy edgar-jones.
CRÉDITS : ethereal (ava), kaceyrps (gifs), seth & edwige & wickedwitch (crackships), loonywaltz (ub).
DC : finnley coverdale, alfie maslow & kieran halstead.
INSCRIT LE : 01/07/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t39401- https://www.30yearsstillyoung.com/t39485- https://www.30yearsstillyoung.com/t39505- https://www.30yearsstillyoung.com/t39628-

throwing caution to the wind (maisie #1) Empty
Message(#) Sujet: Re: throwing caution to the wind (maisie #1) throwing caution to the wind (maisie #1) EmptyMer 9 Mar 2022 - 2:17



« Tu veux un dessin ? » Je fronce les sourcils, prétendant être plus idiote que je ne le suis réellement, jouant à la fausse ingénue qui, vraiment, ne voit pas où il veut en venir. Je le vois très bien, pourtant, et son cheminement m’agace suffisamment pour ne pas avoir envie de lui donner raison, ou lui faire croire qu’il peut exhiber ses muscles saillants sans gêne. Ça va gêner Lee. Ça doit gêner Lee, parce qu’il est hors de question qu’Arthur en fasse une habitude. Non, non, si. NON ! Non, on a dit. Je me bats avec mes propres pensées, au point où j’en oublie le type face à moi et je m’enferme dans le mutisme pendant quelques instants, avant de reprendre la parole. Je n’aime pas les joutes verbales ; encore moins quand je ne suis pas gagnante. J’ai une fierté mal placée et lui, il semble être particulièrement têtu : nous avons un problème, voyez-vous. « C’est pas mon problème ça, c’est ton frangin. » Cette fois-ci, en guise de réponse, je le fusille du regard, hésitant un instant à reprendre la parole avant de me raisonner. J’ai ma fierté, oui, j’aime avoir raison, encore plus, mais à cet instant, j’ai conscience que ce débat est puéril et qu’Arthur ne lâchera pas le morceau. Pour une fois, je suis bien celle qui se fatigue en priorité et je décide de faire l’impasse sur ses tentatives de provocation qui, je dois l’avouer, fonctionnent très bien.

Il y a un aspect sur lequel je ne veux pas renoncer ; la participation d’Arthur aux tâches ménagères et, plus généralement, à la vie de cette maison. Car jusqu’ici, à part affaisser le canapé, on ne peut pas dire qu’il contribue à grand-chose et j’ai l’envie que ça change. « J’aime quand tu t’emportes. » Je vais finir ridée avant l’heure s’il continue ainsi, alors que mes sourcils se froncent à nouveau et que je baisse rapidement la tête pour ne pas qu’il réalise mon malaise. Je suis pourtant sûre de moi – j’essaie de faire croire que c’est le cas – et je m’agace silencieusement de ce jeu auquel il joue et que je n’arrive même pas à identifier. Je suis loin d’être stupide (je crois), mais bordel, c’est quoi son but ? Me gêner, assurément, mais au-delà de ça ? C’est de la drague ? De la moquerie ? J’en sais rien, moi, et la seule chose dont je suis certaine, c’est que je n’aime pas ça – autant que je rougis, putain, arrête de rougir, Maisie. « J’m’emporte pas. » Que je marmonne entre mes dents serrées, la tête qui se relève après quelques secondes, priant pour que mon embarras ne soit pas perceptible, tandis que j’acte ce pacte qui n’en est pas vraiment un – est-ce que je serai étonnée qu’il ne respecte pas sa parole ? Pas du tout. Est-ce que je m’agace à nouveau qu’il recommence ses moqueries ? Complètement. « Je le dirais à personne t’inquiètes. » « Mais non, roh ! » J’envisage de m’énerver encore un peu plus avant de réaliser que ça lui fera sans doute plaisir, trop plaisir, alors je me contente de soupirer bruyamment telle une enfant boudeuse avant de grimacer légèrement pour lui faire comprendre que le sujet est clos ; qu’il le veuille ou non. Ou plutôt, que je le veuille ou non, si je me fie à l’impression qu’il me fait jusqu’ici. Il en remettra une couche. Il prend son pied à le faire ; et moi, j’ai envie de disparaître sur place.

Et il m’énerve, Arthur. Il m’énerve et je le déteste, parce que d’ordinaire je ne suis pas autant à court de mots ; je ne suis pas aussi facile à décrypter, encore moins quand il me partage une information si surprenante que je manque de cracher mon café sur lui (peut-être que j’aurai dû, tiens). « Touché. » Et il fait le malin. Bien sûr qu’il fait le malin et moi, j’ai juste envie d’avoir des lasers à la place des yeux pour mieux l’anéantir. « Très. » Je le fusille du regard alors que j’essaie de lui remettre les idées en place. « J’étais persuadé que c’était toi. » Et il continue, cet abruti, alors que j’en oublie presque l’image de ses muscles tant je suis furieuse. « Quoi ?! Mais c’est dégueulasse ! » Je m’offusque en m’imaginant un instant dans les bras de Swann, ce qui me répugne au point de grimacer à nouveau. Ma bouche s’entrouvre à nouveau, prête à lui donner tort, avant de me raviser. S’il savait à quel point il se plante, Arthur, d’abord quant à cette hypothèse, ensuite quant au fait que je sois concernée ; je n’ai pas couché avec Swann et, pire encore, je n’ai jamais couché avec qui que ce soit. Il s’approche, il me déstabilise alors que je recule d’un pas et qu’il ajoute : « Non parce que l’autre, elle est bien moins fun avec ses silences à extension indéterminé. » Cette fois, je pince les lèvres et hoche doucement la tête par réflexe ; je ne peux pas nier qu’il a (enfin) raison sur un point. « Tu dis n’importe quoi. » L’argument est imparable (non) alors que j’essaie, un instant, de concevoir l’idée que Swann et Sofia aient pu coucher ensemble. « Sofia et Swann ont jamais couché ensemble, c’est... non ! » C’est la première règle d’une bonne colocation : ne jamais coucher ensemble. Et puis... s’ils l’avaient fait, je l’aurais remarqué, non ? Quand même... et puis Swann est avec Rory. Ça date de quand, d’ailleurs, cette histoire ? Non pas qu’elle soit vraie, hein, je le répète : Arthur invente de toutes pièces. Mais dans l’hypothèse où... non, non. Impossible, j’ai dit. « Elle aussi, elle est traumatisée. » « Bah tiens, à qui la faute si tu débites des conneries pareilles. » Je souligne en soutenant son regard un instant, avant de m’enfoncer dans mon mutisme en songeant à mes colocataires. Non... si ? Il m’énerve Arthur, maintenant je vais être obligée d’y penser encore et encore jusqu’à résoudre le mystère. « Et Swann ça dure depuis combien de temps avec son gars là ? » Je relève la tête, sonde ses intentions un instant, incapable de déterminer s’il s’agit d’une question à laquelle je suis en droit de répondre – ce ne sont pas mes affaires. « Longtemps. » Je tranche, évasive, ignorant moi-même ce genre de détails de leur relation. « Tu le connais d’où, Swann ? » Que je finis par retourner l’interrogatoire, passant mes prunelles sur lui, alors que je m’interroge sur ce qui peut bien les lier – à première vue, pas grand-chose.

@Arthur Coventry throwing caution to the wind (maisie #1) 1949770018


Revenir en haut Aller en bas
Arthur Coventry
Arthur Coventry
le poil dans la main
le poil dans la main
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente et un an - (23.08.1991)
SURNOM : archie, pour la frime.
STATUT : célibataire au plus grand damn de son paternel. Il n'a pas le temps pour ce genre de futilité encombrante.
MÉTIER : glandeur professionnel, dernier héritier d'un bureau immense et de quelques responsabilités à Brisbane
LOGEMENT : un appartement trop grand pour cacher sa solitude au #333 water street (sping hill)
throwing caution to the wind (maisie #1) F45aaa0d4e77c736b1bdbfd4e04dc4f42f5ebe50
POSTS : 2977 POINTS : 1290

TW IN RP : consommation de drogue, propos homophobe
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : véritable produit de la bourgeoisie londonienne › égoïste, il pensera toujours à lui avant toute chose › addict à la poudre malgré une première désintoxication en août 2021 › grand enfant qui ne sait toujours pas quoi faire de sa vie et préfère s'amuser en pensant qu'il n'y aura jamais de conséquences.
CODE COULEUR : #0C4857
RPs EN COURS : (08)murphy #3vivian #1nora #2jiyeon #1greta #1malone #1channing #1swann #5

throwing caution to the wind (maisie #1) Source
swann ☽ well, well, you better run from me. you better hit the road, you better up and leave. don't get too close, 'cause i'm a rolling stone and i keep rolling on. you better run from me before i take your soul. even if your heart can't take i'll light you up in flames.

throwing caution to the wind (maisie #1) Tumblr_inline_nvwqzhN6mv1szaa83_250
greta ☽ load it up when the sun comes down. getaway car for two young lovers. me and the girl straight out of town, over the hills and undercover. she said : green green grass, blue blue sky. you better throw a party on the day that I die

throwing caution to the wind (maisie #1) 149e013078029d83c9d1743f2ff4fba7b58c27ae
nora ☽ it was just like magic. when your hips came crashing there were fires burning, and my hands learning to paint with passion. it was planets meeting, it was synced up breathing. there were angels calling and more free falling than i believed in. we were chasing stars, across the county lines. two imperfect pieces

throwing caution to the wind (maisie #1) 394216006d406492ed79cb04bb2d7977e1654a87
murphy ☽ my bad habits lead to late nights, endin' alone. conversations with a stranger i barely know, swearin' this will be the last, but it probably won't. i got nothin' left to lose, or use, or do. my bad habits lead to wide eyes stare into space.
RPs TERMINÉS : swann #1seth #2martin #1swann #2murphy #1nora #1seth #3swann #3maisie #1swann #4
AVATAR : françois civil.
CRÉDITS : (avatar) harleystuff - (ub) loonywaltz - (gif) harleygif
DC : cian, shiloh & wyatt
PSEUDO : paindep.
INSCRIT LE : 19/11/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t40844-icarus-fall-arthur https://www.30yearsstillyoung.com/t41639-arthur-icarus-fall https://www.30yearsstillyoung.com/t40920-arthur-coventry#2033890 https://www.30yearsstillyoung.com/t42270-arthur-coventry

throwing caution to the wind (maisie #1) Empty
Message(#) Sujet: Re: throwing caution to the wind (maisie #1) throwing caution to the wind (maisie #1) EmptySam 7 Mai 2022 - 21:20


Elle s’énerve Maisie et je me délecte de l’instant. Il est bien trop amusant de l’observer se tortiller sur sa chaise tout en réfutant la moindre de mes paroles. J’avais parié sur le mauvais cheval avec elle, il semblerait donc que Swann est fricoté avec la seconde demoiselle, celle qui rase les murs et joue à la muette. « Quoi ?! Mais c’est dégueulasse ! » Tant pis, je pouvais bien me contenter de la faire enrager pour une idée aussi stupide qui semblait venir en complète contradiction de son esprit étriqué. « Eh, il est très bien Swann ! » Je m’offusque aussi fort qu’elle, pour la blague, parce que je ne comprendrais jamais qu’on puisse autant se vexer pour une supposition aussi inoffensive. Je me fiche bien de ce qu’elle fait de son fessier et il en est de même pour celui de Swann. Il est juste amusant de tenter de dénouer le mystère entre ce qui semble les unir tous les trois tant ils me paraissent différents. « Tu dis n’importe quoi. » - « Juste pour tes beaux yeux. » Est-ce qu’elle va s’emporter pour cela aussi ? Je ne devrais pas m’étonner que l’anglais se soit entouré de prude dans le même genre que lui, mais tout de même, je lui avais appris à faire mieux. « Sofia et Swann ont jamais couché ensemble, c’est... non ! » Encore deux secondes et elle va finir par vomir son café en cherchant à s’imaginer les deux à batifoler sous les draps. « Oh, ça va, tu vas, t’en remettre. » Je suis persuadé qu’elle n’osera jamais leur poser la question et que désormais elle va vivre avec l’idée d’éviter de trop les observer ensemble. Je rêverais d’une petite confrontation, cela ferait un peu d’animation dans cette maison qui en manque cruellement. « Bah tiens, à qui la faute si tu débites des conneries pareilles. » Elle va se faire des cheveux blancs si elle continue, mais je vois bien dans son regard fuyant qu’elle est en train d’envisager toutes les possibilités de ce que je viens d’avancer. « Avoue, plus t’y pense, plus tu vois que c’est vrai. » Bien sûr que je vais m’en donner à cœur joie pour lui rappeler à chaque fois. Je vais m’amuser avec toi, petite Maisie.

Quitte à la faire parler autant lui soutirer des informations qui pourraient m’être utiles. « Longtemps. » Probablement, que je l’ai un peu trop vexé pour qu’elle s’ouvre facilement désormais. « Développe ? » Je ne vais pas me contenter d’un simple mot évasif. Cela veut dire quoi longtemps, Swann avait utilisé le même adverbe sans pour autant s’étaler sur la définition de la longueur. « Tu le connais d’où, Swann ? » Ses yeux croisent les mines et je comprends qu’elle ne lâchera pas le morceau la brunette. « Fac de médecine. » Je vois l’éclat dans ses yeux qui se transforme un peu. J’obtiens toujours le même effet auprès des gens lorsque j’évoque mon cursus scolaire. « Il était mon binôme pour un papier en bio. » En réalité, Swann avait fait tout le travail et il a continué à le faire pendant près de trois ans après ça. « Je sais que ça t’offusque, mais il est mon ami. » Ou tout du moins il l’a été à une certaine période, mais elle n’a pas besoin de tout connaître non plus. « Alors ce Rory. On peut lui faire confiance ? » À mon tour de poser les questions.


throwing caution to the wind (maisie #1) 62tJq9b
throwing caution to the wind (maisie #1) U0la2WN
throwing caution to the wind (maisie #1) KPZB94a

throwing caution to the wind (maisie #1) 1484806105:
Revenir en haut Aller en bas
Maisie Moriarty
Maisie Moriarty
la trahison des images
la trahison des images
Voir le profil de l'utilisateur
throwing caution to the wind (maisie #1) 7vHkInU ÂGE : vingt-et-un ans (10.02.2001).
STATUT : angus est parti, et il a pris un peu d'elle avec lui.
MÉTIER : employée polyvalente dans un cinéma de quartier, arrondi les fins de mois avec son compte onlyfans (@onlyfeet) où elle vend ses sous-vêtements sales et envoie des photos de ses pieds.
LOGEMENT : #404 princess (lol) street, désormais toute seule, le temps de faire ses cartons et d'oublier qu'elle a vécu là.
throwing caution to the wind (maisie #1) A9c25c7cd80c4d57fcf2fe40711e51ea11d7596c
POSTS : 569 POINTS : 420

TW IN RP : troubles alimentaires, mention de nourriture, perception erronnée du corps, parentification, langage cru (j'adapte mes rps au besoin, contactez-moi ♡).
ORIENTATION SEXUELLE : Ça ne m'intéresse pas.
PETIT PLUS : un frère, trois demi-frères et sœurs, les relations ne sont idéales qu’avec le plus jeune d’entre eux (llewyn, 10 ans) ≈ mouton noir de la famille qui est tombée dans les troubles du comportement alimentaire à l’adolescence et ne s’en est jamais sortie ≈ vierge et peu intéressée à ce que cela change, peu intéressée tout court par l’idée d’être en couple ≈ mère démissionnaire, elle prend de plus en plus en charge son jeune frère ≈ impulsive, immature, elle vit sa crise d’adolescence avec un peu de retard ≈ arrogante, peste, bourrée d’insécurités, douce : un vrai paradoxe.
CODE COULEUR : maisie nargue le monde en tomato.
RPs EN COURS : throwing caution to the wind (maisie #1) Df13c6b74f05e70279b25fbc75499f0ab130e5ed
llewyn ⊹ there’s no other love like the love for a brother. there’s no other love like the love from a brother.

throwing caution to the wind (maisie #1) 5tnu
seth #4 ⊹ there is a little boy inside the man who is my brother. oh, how i hated that little boy. and how i loved him too.

throwing caution to the wind (maisie #1) Tumblr_plr1i2eNxv1uww2r7o7_400
carl #3 ⊹ friendship must be built on a solid foundation of alcohol, sarcasm, inappropriateness and shenanigans.

throwing caution to the wind (maisie #1) Original
aiden #1 (fb) ⊹ there comes a time when you have to stop crossing oceans for people who wouldn’t even jump puddles for you.

(12/06 - tout est -presque- sous contrôle)meganraphael #1raphael #2lailavivianmurphyswann #3muiredach #2clément (ua)
RPs EN ATTENTE : jordan › jessalyn › jules › nino #2 › theo #2 › damon › sara › wendy
RPs TERMINÉS : throwing caution to the wind (maisie #1) XH2HHJH
throwing caution to the wind (maisie #1) Maisie
angie ⊹ they may not know each other to say it, but it was never hidden. how much ever they hated each other, fate ties them together.

jake #1 (fb 2016)angus #2 (fb) swann #1angus #1seth #1milarory #1swann #2angus #3carl #1nino #1theo #1amayamuiredachseth #3arthurangus #4 & seth #2angus #6angus #7carl #2

(ab.) nicky (2019)quincy (2019)redkyletobiasaidensofiarudyhalston (fb)oxtormangus #5angus #8
AVATAR : daisy edgar-jones.
CRÉDITS : ethereal (ava), kaceyrps (gifs), seth & edwige & wickedwitch (crackships), loonywaltz (ub).
DC : finnley coverdale, alfie maslow & kieran halstead.
INSCRIT LE : 01/07/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t39401- https://www.30yearsstillyoung.com/t39485- https://www.30yearsstillyoung.com/t39505- https://www.30yearsstillyoung.com/t39628-

throwing caution to the wind (maisie #1) Empty
Message(#) Sujet: Re: throwing caution to the wind (maisie #1) throwing caution to the wind (maisie #1) EmptyDim 22 Mai 2022 - 17:47



« Eh, il est très bien Swann ! » - « Je sais oui, mais... » Mais je me tais, parce que je sens à des kilomètres à la ronde qu’il va encore trouver le moyen de retourner mes paroles contre moi. Que ce soit en supposant que je craque pour mon colocataire, ou en imaginant que j’ai effectivement fini dans le lit de Swann et que le blond a fait un bingo entre Sofia et moi, mais je me tais. Je me tais parce que ce n’est pas Swann qui est dégueulasse, à vrai dire ce n’est même pas l’acte en lui-même parce que les gens font ce qu’ils veulent de leur cul, non, ce qui me dérange c’est de m’imaginer aussi intime avec Swann – parce qu’on a pas ce genre de relation, au contraire. Je le vois comme un grand-frère alors oui, cette perspective me colle des frissons et je sais bien que ma réaction satisfait Arthur ; alors autant me taire. C’est rare que les autres puissent avoir le dernier mot face à moi, mais je le lui concède pour ne pas m’enfoncer un peu plus dans ma gêne alors qu’il sait très bien où frapper. « Juste pour tes beaux yeux. » Mes beaux yeux qui le fusillent du regard en guise de réponse alors que je suis trop concentrée à réfléchir aux potentiels indices d’une relation Swann/Sofia. Ça s’est passé avant mon arrivée ? Après ? Combien de temps ça a duré ? Pourquoi j’ai rien vu ? Non, vraiment, ça me semble improbable. « Oh, ça va, tu vas, t’en remettre. » Oui, c’est certain, mais... mais merde, c’est bizarre. J’arrive pas à les assembler ensemble. « Je suis pas choquée, c’est juste... bizarre. » Je me reprends, pour ne pas qu’il s’imagine prendre plaisir à me torturer de telle manière. C’est pas parce que je pratique pas que j’ai un problème avec le sexe, non, j’en reviens au fait que le dérangement réside dans le fait que j’aurais jamais cru cela possible et qu’ils ont gommé la règle numéro un pour qu’une colocation se passe bien. « Avoue, plus t’y pense, plus tu vois que c’est vrai. » - « Pas du tout ! » Mais ma voix craquèle à la fin, lui donnant raison et je finis par soupire en tapant légèrement ma paume sur le comptoir. « Tu m’énerves, Arthur ! » Je ne fais que souligner ce qu’il a probablement déjà compris.

Et quand il me demande des informations concernant Swann et Rory, j’ai l’impression de trahir le premier, raison pour laquelle je reste évasive. « Développe ? » - « J’y gagne quoi à le faire ? » Il pose beaucoup de questions, mais il m’offre peu de contrepartie, Arthur, alors s’il croit que je vais être un livre ouvert juste parce qu’il a une belle gueule (et pas que), il se trompe. Et, histoire d’égaliser les choses, j’y vais aussi de mes questions. « Fac de médecine. » Pardon ? Je l’observe un instant et je me sens mal à l’aise de le juger quand il capte très bien mon regard. « Il était mon binôme pour un papier en bio. » Et Swann a tout fait, j’en suis persuadée. « Donc, t’es... médecin ? » Ça me paraît surprenant, mais bon, soit, qui suis-je pour juger ? « Je sais que ça t’offusque, mais il est mon ami. » -  « Je suis pas offusquée, je vous trouve juste... très différents. » Et là, il ne peut pas dire que j’ai tort, hm. « Alors ce Rory. On peut lui faire confiance ? » Je reste silencieuse un instant, consciente que si je ne donne pas de réponse, il risque d’évaluer la chose tout seul – et je ne peux pas infliger ça à Rory. « Oui, complètement. Je connais pas Swann depuis aussi longtemps que toi, mais depuis que je le connais, je vois que Rory le rend heureux. » Et c’est amplement suffisant pour avoir confiance en lui, à mes yeux.  

@Arthur Coventry :l:


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

throwing caution to the wind (maisie #1) Empty
Message(#) Sujet: Re: throwing caution to the wind (maisie #1) throwing caution to the wind (maisie #1) Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

throwing caution to the wind (maisie #1)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: nouer des contacts :: mémoire du passé
-