AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-53%
Le deal à ne pas rater :
[Lot de 6] MIXA BEBE Gel très doux 2-en-1 corps et cheveux – 750 ml
21 € 45 €
Voir le deal
-60%
Le deal à ne pas rater :
GIGABYTE – Disque SSD Interne – 256Go – 2,5″
22.99 € 57.21 €
Voir le deal

 chaotic family ≈ mitsuko

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anonymous
Invité
Invité

chaotic family ≈ mitsuko Empty
Message(#) Sujet: chaotic family ≈ mitsuko chaotic family ≈ mitsuko EmptyMar 26 Oct - 0:22



chaotic family
@Mitsuko Kurosaki & Maverick

« Introduire une goutte d'anarchie, déranger l'ordre établi et tout devient brutalement... chaotique... » _ outfit
- Je dois te présenter quelqu’un Mav, vient au electric playground !
-- Qui ?
- Quelqu’un, vient et tu verras !
-- Tu saoules.  



Echange de messages avec sa sœur jumelle, un soir quand il n’avait pas de boulot depuis qu’il s’était trouvé quelque chose au Canvas, même s’il n’aurait pas dit non pour retrouver le blond avec qui il avait passé une sacrée nuit. Non, il se devait de venir là où sa sœur jumelle lui avait dit de venir pour lui faire plaisir. Ce n’était pas trop son envie qu’il avait à ce moment-là, mais elle avait l’air beaucoup trop sérieuse mais aussi excitée dans ses messages qu’il avait fini par céder et se préparer pour la rejoindre et rencontrer visiblement une personne qu’il ne connaissait pas. Maeve, c’était celle avec qui il pouvait tout partager, la seule moitié qu’il avait dans sa vie, mais aussi la seule partie de sa famille -en comptant sa mère- qui avait encore l’avantage d’avoir de ses nouvelles et qui pouvait encore parler avec lui. Le reste, il n’en avait rien plus rien à faire depuis des années. Malgré tout, les deux femmes de sa vie avaient pour habitude de lui donner des nouvelles, mais comme disait bien souvent l’expression, ça rentrait d’un côté pour que ça sorte de l’autre. Il tirait un trait sur cette partie de sa vie depuis pas mal de temps, son père, enfin plus son géniteur à ses yeux, il n’avait rien d’un rôle important dans sa vie. Plus aucune aide financière, en avoir marre d’un enfant qui n’était qu’un monstre à cause de son trouble, c’était une chose de moins dans la vie du néo-zélandais, ça n’allait rien lui changer à sa vie. Pas de combat non plus pour ce soir au BB8, ça c’était aussi une partie de sa vie dont il ne parlait jamais.

Il était arrivé au niveau de la boîte de nuit en moto, il ne se déplaçait qu’en moto de toute façon. Il entendait déjà le boucan de la boîte de nuit à l’extérieur. Un soupir passa la barrière de ses lèvres, minuit était certainement passé depuis un bon moment et connaissant sa sœur jumelle, même si c’était quelqu’un de sérieux, elle était autant fêtarde que lui. Clé dans ses poches, vérification qu’aucun abruti ferait quelque chose à sa moto, et voilà qu’il était en train de se diriger vers l’entrée de la boîte de nuit. Il n’attendit pas énormément avant de rentrer à l’intérieur et de balayer du regard s’il pouvait trouver sa sœur dans la foule. Il lâcha un juron sur le coup avant de descendre tranquillement pour aller vers le bar, il était venu en moto, alors il n’allait pas prendre une goutte d’alcool, il était hors de question qu’il foute un gros bordel sur la route. Alors qu’il était au bar, il sentit deux bras autour de son cou, comprenant alors la folle qui venait de s’accrocher à lui en l’entendant hurler son prénom à son oreille. Mort de rire qu’il était, il se retourna pour prendre sa sœur dans ses bras, la seule personne qui pouvait recevoir une forme d’affection. Et puis il posa son regard sur une brune qui était avec sa sœur. Alors, c’était elle la fameuse personne qu’il devait rencontrer ?
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Mitsuko Kurosaki
Mitsuko Kurosaki
la star déchue
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 25 ans
SURNOM : Mitsu, MK pour ceux qui ont la flemme ou peur de mal prononcer son nom
STATUT : Ne veut plus de la moindre chaîne, rattrape le temps perdu
MÉTIER : Enfourche son vélo pour délivrer des repas et remplit les rayons d'un supermarché
LOGEMENT : 421 Doggett street avec Maxwell & Eden ~ Fortitude Valley
chaotic family ≈ mitsuko 706c85ff55c8cc0c1044d5132bc97da73c379254
POSTS : 577 POINTS : 225

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
RPs EN COURS : {6/6} Amy #2 - Winston - Maxwell & Eden - Chasaki #2 - Christmas - Carl

chaotic family ≈ mitsuko Xtidrso7_o
CHASAKI ※ Days go by but I don't feel better. Will you live in my mind forever ? Lately I've gotten good at lying fine on the outside but inside I'm dying.

RPs EN ATTENTE : Lyla - Gabrielle
AVATAR : Elaiza Ikeda
CRÉDITS : RUSLOWE (avatar) jamie (ubs)
DC : Halston la femme de l'ombre et Vladilena la tornade
Femme (elle)
INSCRIT LE : 13/07/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t40805-mitsuko-breaking-free#2030770 https://www.30yearsstillyoung.com/t41499-mitsuko-kurosaki#2064981

chaotic family ≈ mitsuko Empty
Message(#) Sujet: Re: chaotic family ≈ mitsuko chaotic family ≈ mitsuko EmptyLun 1 Nov - 10:32



chaotic family
Mitsuko Kurosaki & @Maverick Lee

On ne choisit pas sa famille, combien de fois avait-elle entendu cette phrase ? Beaucoup trop de fois et pourtant, elle pourrait bien la contredire ne serait-ce qu’une fois. Si on lui laissait le choix de conserver ou non Maeve en tant que belle-soeur, elle dirait sans nul doute que oui, elle le voulait bien. Elle avait trouvé en elle un précieux soutien, elle était loin de se douter que cette demoiselle finirait par autant compter dans sa vie, car elle avait vécu loin d’elle pendant un long moment. La première fois il s’agissait de la faute de leurs parents, qui ne s’étaient pas empressés d’aménager ensemble, la seconde fois il s’agissait de la sienne, parce qu’elle était derrière les barreaux quand celle-ci avait enfin rejoint Brisbane. Au tout début, elle n’était pas particulièrement prête d’avoir une telle proximité avec elle, elle ne voulait même pas qu’elles vivent sous le même toit, parce qu’elle tenait trop à son intimité, à présent elle n’aurait pas été contre de faire de la colocation avec elle. Cependant, elle n’avait jamais osé lui proposer quoique ce soit, alors elle cherchait activement un nouvel appartement de son côté, elle cherchait à s'installer dans la Fortitude Valley. D’ailleurs c’était dans ce quartier qu’elle voulait la retrouver, dans un club dans lequel elle s’était déjà rendue il n’y a pas si longtemps. Elle ne gardait pas un bon souvenir de cette dernière fois, parce qu’elle y avait croisé un type qu’elle n’aimait pas. Mitsuko espéra que celui-ci n’était pas un habitué, avant de se dire que même s’il n’était pas là ça ne serait pas si grave, elle n’aurait qu’à l’ignorer, il n’allait quand même pas systématiquement draguer la fille qui l’accompagnait si ? Même si c’était le cas, Maeve l’écoutera certainement plus que Willa, elle était plus raisonnée que son amie.
 
Sa belle-soeur était particulièrement excitée parce que ce soir était « le grand soir ». La brune savait qu’elle n’allait pas lui présenter un petit-ami, mais quelqu’un d’infinement plus important que ça, sa moitié. Il s’agissait du morceau manquant du puzzle familial, qu’elle n’avait encore jamais rencontré malgré que leurs parents soient ensemble depuis plusieurs années. Il était fâché avec son père, ce qui lui faisait déjà un bon point en commun avec elle, mais qui était assez embêtant puisqu’il avait décidé de couper les ponts avec lui et donc de ne pas se soucier de sa nouvelle vie. Mitsuko se demandait s’il connaissait son visage ou au moins son nom, s’il suiviait activement les posts de sa petite soeur, il avait déjà dû voir sa frimousse au moins une fois. Est-ce qu’il avait envie de la rencontrer ? Elle en doutait, parce que si c’était le cas, elle aurait sûrement choisi un endroit plus intime qu’une boîte de nuit pour une première rencontre. Elles le trouvèrent enfin après une longue recherche dans la foule, elle découvrit sa silhouette de dos lorsque Maeve se mit à hurler. Elle s’attarda sur la couleur de ses cheveux, il était plutôt audacieux d’avoir opter pour du blond, une teinture qu’elle n’avait jamais osé. Elle ne savait pas trop ce qu’elle devait dire, pour ce premier face à face avec un beau-frère qui n’avait jamais calculé son existence. « Salut Maverick ou plutôt Mav, tu préfères qu’on t’appelle comme ça non ? » Elle ne savait plus ce qui lui avait été dit là-dessus, peut-être qu’elle croyait qu’il avait cette préférence uniquement parce qu'elle entendait toujours ce surnom. « Moi c’est Mitsuko, contente de te rencontrer enfin. » Un plaisir qui n’était peut-être pas partagé, surtout si elle lui avait dit qu’elle était la fille de sa belle-mère. Elle avait tellement entendu parler de lui, qu’elle avait eut hâte de le découvrir en chair et en os pendant un long moment. « On s’installe quelque part ? » Elle se voyait pas rester debout dans un recoin aussi bruyant, ce n’était pas vraiment l’idéal pour faire sa connaissance.

code by black arrow




Dernière édition par Mitsuko Kurosaki le Lun 1 Nov - 21:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

chaotic family ≈ mitsuko Empty
Message(#) Sujet: Re: chaotic family ≈ mitsuko chaotic family ≈ mitsuko EmptyLun 1 Nov - 19:10



chaotic family
@Mitsuko Kurosaki & Maverick

« Introduire une goutte d'anarchie, déranger l'ordre établi et tout devient brutalement... chaotique... » _ outfit
Sa relation avec son père était très catastrophique, il n’avait jamais eu d’affection pour cette personne, surtout quand elle avait montré des signes méprisants envers sa mère. Son manque d’affection envers lui à cause de sa maladie ? Maverick s’en foutait. Le mal qu’il avait fait à sa mère était le plus important et donc l’une des plus grandes raisons pour laquelle il avait fini par couper les ponts avec lui depuis quelques années. Il en avait pris des reproches par sa mère quand il était parti vivre à nouveau avec elle, « tu n’as qu’un seul père dans ta vie », les paroles qu’elle lui avait un bon nombre de fois répétées. Il n’était clairement pas ce genre d’homme qui revenait sur des grandes décisions, quand il était sûr de son coup, il tenait bon jusqu’au bout, et là, c'était la seule chose qui pouvait le maintenir de tuer son propre père de ses propres mains. La dernière fois qu’il l’avait vu, c’était à Sydney, et il se rappelait encore du peu de chance qu’il avait eu avant que son propre fils lui donne un coup dans la mâchoire par pure colère. Depuis, il n’en avait rien à faire des nouvelles que sa jumelle pouvait lui annoncer, même si quelques informations pouvaient lui rester en tête, ça pouvait toujours servir contre ce géniteur en carton qui lui avait coupé les vives depuis quelque temps maintenant. D’un sens, il était bien heureux de ne plus avoir aucune aide de ce con.

Même s’il était du genre à ne pas prendre en compte les paroles de sa jumelle quand elle venait lui raconter la vie de son père, il ne pouvait pas non plus être assez stupide pour comprendre qui était la personne qu’il était en train d’observer alors que Maeve était dans ses bras. C’était elle, visiblement. « Salut Maverick ou plutôt Mav, tu préfères qu’on t’appelle comme ça non ? », il lâcha sa moitié en se redressant doucement pour regarder cette personne qui avait l’air d’en savoir sur lui, ou c’était tout simplement cette petite folle devant lui qui avait lâché quelques informations. « Moi c’est Mitsuko, contente de te rencontrer enfin. », il n’avait pas l’air très intéressé, enfin, c'était ce que pensait Maeve quand elle lui donna un coup dans les côtes pour qu’il réagisse un peu plus, le faisant ainsi grogner.

« Salut. C’est mieux Mav, ouais. Je suppose que ce mollusque qui en a dit un peu de trop sur moi. »

Il regarda alors sa sœur un instant. Ce qu’il avait envie de fuir, il l’avait devant lui, enfin même si Mitsuko n’avait pas demandé non plus de se retrouver dans une famille avec une partie un peu dysfonctionnelle. « On s’installe quelque part ? », bonne idée. Trop de mondes, des mains baladeuses pouvant se poser sur sa sœur, mais aussi la troisième personne avec eux, il n’avait pas envie de se battre avec quelqu’un.

« Allons-y oui. »

Il passa son bras autour de l’épaule de Maeve pour la taquiner un peu avant de partir dans un coin beaucoup plus tranquille, vérifiant quand même que Mitsuko était bien présente avec eux.  
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Mitsuko Kurosaki
Mitsuko Kurosaki
la star déchue
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 25 ans
SURNOM : Mitsu, MK pour ceux qui ont la flemme ou peur de mal prononcer son nom
STATUT : Ne veut plus de la moindre chaîne, rattrape le temps perdu
MÉTIER : Enfourche son vélo pour délivrer des repas et remplit les rayons d'un supermarché
LOGEMENT : 421 Doggett street avec Maxwell & Eden ~ Fortitude Valley
chaotic family ≈ mitsuko 706c85ff55c8cc0c1044d5132bc97da73c379254
POSTS : 577 POINTS : 225

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
RPs EN COURS : {6/6} Amy #2 - Winston - Maxwell & Eden - Chasaki #2 - Christmas - Carl

chaotic family ≈ mitsuko Xtidrso7_o
CHASAKI ※ Days go by but I don't feel better. Will you live in my mind forever ? Lately I've gotten good at lying fine on the outside but inside I'm dying.

RPs EN ATTENTE : Lyla - Gabrielle
AVATAR : Elaiza Ikeda
CRÉDITS : RUSLOWE (avatar) jamie (ubs)
DC : Halston la femme de l'ombre et Vladilena la tornade
Femme (elle)
INSCRIT LE : 13/07/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t40805-mitsuko-breaking-free#2030770 https://www.30yearsstillyoung.com/t41499-mitsuko-kurosaki#2064981

chaotic family ≈ mitsuko Empty
Message(#) Sujet: Re: chaotic family ≈ mitsuko chaotic family ≈ mitsuko EmptySam 13 Nov - 19:50


chaotic family
Mitsuko Kurosaki & @Maverick Lee

Se retrouver face à ces jumeaux, qu'elle devait considérer comme des membres de sa famille lui faisait drôle. Le divorce n'ayant pas vraiment sa place au Japon, Mitsuko ne s'était jamais imaginée que ses parents finiraient par se séparer, même lorsque les choses étaient devenues compliquées. Cependant sa mère n'ayant pas la même culture que son père, elle ne partageait pas son avis sur tout, ce qui l'avait encouragé à commettre ce sacrilège, qui donnait raison aux Kurosaki qui ne voulaient pas le voir avec une étrangère. Il était en tort, pour de multiples raisons, mais sa famille continuait de prendre aveuglément son parti, chose que sa fille ne pouvait pas accepter après ce qu'il avait fait. Tromper celle qui l'avait mise au monde, grâce à l'argent qu'il s'était fait sur son dos à elle, était impardonnable. Comment avait-il pu dilapider la fortune qu'elle s'était faite grâce à son dur labeur ? Tout en manquant autant de respect à son épouse ? Elle ne l'avait jamais compris et elle ne le comprendra certainement jamais, elle était donc bien contente de le voir avec un autre homme, qui lui semblait bien plus sain. Il ne l'était peut-être pas tant que ça, ce beau-père, pour avoir été capable de faire une croix sur son fils, mais qui était-elle pour juger ? Elle était loin de connaître tout l'historique des Lee, des erreurs avaient peut-être été commises des deux côtés. Ce n'était pas ce soir qu'elle allait en savoir plus, elle savait que ce sujet était tabou, elle s'abstiendra donc d’en parler le plus possible, histoire qu’ils partent du bon pied. Il n’aimait déjà pas que sa soeur lui ait donné une information basique, qui lui permettait de savoir comment il préférait être appelé alors que devrait-elle dire du reste ? Allait-elle devoir faire semblant d’en savoir très peu sur lui ? « Non, Maeve m’a juste dit le nécessaire. » Elle ne s’étalera pas sur sa définition de nécessaire, qui ne lui sera probablement pas demandée.
 
Elle avait préféré leur faire la proposition de bouger,  qu’ils accepteront assez vite. Mitsuko les suivra et les laissa s’installer en premier, se doutant qu’ils voudront probablement être côte à côte sur la banquette qui s’offrait à eux. C’était la première fois qu’elle fréquentait des jumeaux, mais elle pouvait dors et déjà voir que les clichés qui circulaient sur eux n’étaient pas vraiment faux, ils avaient vraiment l’air fusionnels, arrivaient-ils à lire les pensées de l’autre sans même se regarder ? Cette simple pensée l’angoissait déjà, même si Maeve ne devrait pas trop penser de mal d’elle, elle était peut-être une autre personne en présence de son frère. Maverick n’engageait pas la conversation, ce qui renforçait son impression de ne pas être la bienvenue, mais elle n’allait pas abandonner de sitôt. « Alors comme ça tu as rejoint Brisbane depuis pas très longtemps, est-ce que la ville te plaît ? » C’était un sujet de conversation simple, elle n’avait rien trouvé de mieux pour démarrer. C’était une interrogation qui semblait bateau, mais qui pourrait lui permettre de poser bien d’autres questions, que sa réponse soit positive ou négative. « Maeve a déjà dû te faire visiter les meilleurs coins. » Elle ne proposait pas de devenir sa guide, loin de là, elle voulait juste savoir où il en était dans son exploration de la ville. Elle était vaste, pas autant que celle qui l’avait vu naître, mais vraiment se familiariser avec prenait du temps. Mitsuko pourrait blaguer en lui disant qu’elle pourrait la conseiller en matière de restaurants, notamment ceux qu’il fallait éviter parce qu’elle avait vu leurs cuisines d’un peu trop près, mais elle ne savait pas s’il se montrerait réceptif alors elle préféra se taire. Elle ne savait même pas dans quoi il bossait, si ça se trouve il travaillait justement dans un des endroits qu’elle déconseillerait.

code by black arrow


Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

chaotic family ≈ mitsuko Empty
Message(#) Sujet: Re: chaotic family ≈ mitsuko chaotic family ≈ mitsuko EmptyDim 14 Nov - 18:33



chaotic family
@Mitsuko Kurosaki & Maverick

« Introduire une goutte d'anarchie, déranger l'ordre établi et tout devient brutalement... chaotique... » _ outfit
L’histoire entre son père et Maverick était quelque chose qu’on pourrait croire venant d’un vieux scénario de film où la vengeance était le thème principal. Sauf que ce n’était pas un film dans leur vie, mais bien une réalité. Maverick le savait d’un sens, son père s’était séparé de sa mère parce qu’il y était pour quelque chose, ou juste parce qu’il n’était pas l’enfant parfait qu’il aurait voulu. Sa fille n’allait pas prendre la tête de l’entreprise qu’il avait, non, c’était un homme qu’il voulait sauf que son fils était un monstre comme il lui disait beaucoup trop souvent, ou comme il l’avait dit beaucoup trop souvent à son ex-femme quand elle essayait de calmer le petit garçon qui n’avait pas demandé à se retrouver avec un trouble aussi impressionnant que le sien. Ce n’était qu’un gamin, mais il représentait beaucoup trop de choses en une seule propre personne qui n’avait rien demandé depuis le départ. Et voilà ce qu’il était devenu, un mec beaucoup trop mystérieux, un mec qui préférait rester dans son coin et très froid quand il ne connaissait pas la personne, alors qu’il était censé la connaître cette brune, c’était devenue belle-sœur depuis que son géniteur avait pris sa mère pour sa nouvelle femme. Il n’était même pas au courant s’ils avaient eu des enfants ensembles, ou même s’il y avait eu des choses importantes à savoir. De toute manière, cette fille n’était pas censée savoir tout ce qui avait bien pu se faire entre les deux hommes de la famille, entre les batailles, les coups bas et les coups de couteaux, c’était beaucoup trop long pour expliquer tout ce que son père avait bien pu lui faire, et même chose du côté de Maverick. Tel père tel fils. Il n’avait clairement plus envie d’en savoir plus sur cette personne qui avait juste participé à sa naissance, il faisait juste l’effort pour le sourire de cette personne qui était sa moitié. « Non, Maeve m’a juste dit le nécessaire. », il regarda sa sœur pendant un instant avant de lâcher un soupir, bon, elle aurait certainement d’autres trucs à lui dire et il finirait par savoir qu’elle lui en sortit des choses sur lui, sans lui demander son avis.

« Je vois. Y a que ma mère qui utilise le plus souvent mon prénom en entier. L’autre con utilise mon nom coréen. »

Pour parler de son père, sa voix était beaucoup trop grave beaucoup trop souvent. Peut-être qu’il était effrayant ou qu’elle n’osait rien dire, parce qu’il voyait du coin de l’œil qu’elle n’était pas non plus très à l’aise. Il lâcha un soupir tandis qu’ils étaient tous en train de se diriger vers un endroit plus tranquille. Il devait faire un effort, surtout si sa sœur lui avait demandé de venir pour qu’il la rencontre, c’était qu’elle était bien comme personne. « Alors comme ça tu as rejoint Brisbane depuis pas très longtemps, est-ce que la ville te plaît ? », il aurait certainement trouvé mieux comme début de conversation, ou juste qu’il était trop méfiant parce qu’il ne la connaissait pas tellement. Elle n’était pas son père, elle n’était pas là pour son père alors il se devait d’arrêter d’être aussi fermé. Il était venu dans cette ville parce que sa mère lui avait demandé de faire un effort et de retrouver sa sœur parce qu’elle savait qu’elle lui manquait, mais il ne serait pas venu s’il avait su qu’en plus d’elle, il y avait son père et tout le reste de cette famille qui avait visiblement trop changé. « Maeve a déjà dû te faire visiter les meilleurs coins. », il avait eu la chance de faire quelques visites avec elle malgré les horaires qu’elle pouvait avoir au sein de l’hôpital où elle se trouvait, mais il se disait qu’il n’avait certainement pas tout vu dans cette logique. Entre le fait qu’il passait son temps au BB8 et qu’il avait pris place au sein de la Ruche, et aussi le fait qu’il avait trouvé du boulot maintenant.

« Ouais, je suis arrivé en Janvier dernier pour rejoindre Maeve, cette crevette me manquait un peu de trop depuis Wellington. Pour la visite de la ville, je crois pas, j’ai pas trop le temps de visiter la ville, enfin j’aurai pu mais je bosse dans un bar maintenant donc j’ai autre chose à faire sur le coup. Ou juste je trouverai le temps mais quand je serai dispo en soit. »

Il haussa les épaules pendant un instant avant qu’il se mette doucement à soupirer, il n’avait pas le temps entre ses combats, le fait qu’il devait se calmer quand des crises venaient parce qu’il ne voulait pas prendre son traitement, mais aussi avec son nouveau boulot et ce gosse qui ne le laissait jamais indifférent quand il le voyait. Mais là, il n’était pas trop question qu’elle ne fasse que la conversation sur le néo-zélandais, lui aussi voulait en connaître plus sur cette personne qui avait pris place dans cette famille complètement chaotique. Il regarda la brune pendant un instant avant de se mettre doucement à sourire en coin, puis il tourna la tête vers sa sœur qui se mit elle à sourire comme à son habitude, faisant alors changer le sourire de Maverick pour quelque chose de plus naturel, mais surtout de plus chaleureux, quelque chose que très peu de personnes pouvaient voir. Son sourire disparut néanmoins très rapidement avant qu’il croise les bras contre son torse.

« Et toi alors, Mitsuko, ça fait longtemps que t’es dans la ville ou t’es venue en même temps que tout le monde ici ? Tu me donnes une impression de déjà-vu mais je sais absolument pas où. Peut-être que je t’ai déjà croisé dans la ville ou quelque part mais j’en sais rien. Bien que je veuille lâcher quelques infos sur ma personne, autant que tu en lâches sur toi ? »

Pour le reste, son regard était un peu partout dans cette boîte de nuit, parce que souvent les mecs venaient à cette table, surtout quand le seul homme n’était plus là, et il n’avait pas trop envie que sa sœur et maintenant sa belle-sœur soient abordées par des abrutis.  
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Mitsuko Kurosaki
Mitsuko Kurosaki
la star déchue
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 25 ans
SURNOM : Mitsu, MK pour ceux qui ont la flemme ou peur de mal prononcer son nom
STATUT : Ne veut plus de la moindre chaîne, rattrape le temps perdu
MÉTIER : Enfourche son vélo pour délivrer des repas et remplit les rayons d'un supermarché
LOGEMENT : 421 Doggett street avec Maxwell & Eden ~ Fortitude Valley
chaotic family ≈ mitsuko 706c85ff55c8cc0c1044d5132bc97da73c379254
POSTS : 577 POINTS : 225

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
RPs EN COURS : {6/6} Amy #2 - Winston - Maxwell & Eden - Chasaki #2 - Christmas - Carl

chaotic family ≈ mitsuko Xtidrso7_o
CHASAKI ※ Days go by but I don't feel better. Will you live in my mind forever ? Lately I've gotten good at lying fine on the outside but inside I'm dying.

RPs EN ATTENTE : Lyla - Gabrielle
AVATAR : Elaiza Ikeda
CRÉDITS : RUSLOWE (avatar) jamie (ubs)
DC : Halston la femme de l'ombre et Vladilena la tornade
Femme (elle)
INSCRIT LE : 13/07/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t40805-mitsuko-breaking-free#2030770 https://www.30yearsstillyoung.com/t41499-mitsuko-kurosaki#2064981

chaotic family ≈ mitsuko Empty
Message(#) Sujet: Re: chaotic family ≈ mitsuko chaotic family ≈ mitsuko EmptyMer 17 Nov - 22:04


chaotic family
Mitsuko Kurosaki & @Maverick Lee

L’autre con, voilà des termes bien sympathiques pour parler de son père, il était visiblement plus acide envers son géniteur qu’elle ne l’était envers le sien, du moins il l’était de façon plus ouverte. Elle ne savait pas pourquoi il avait eu ce besoin de le mentionner dans la conversation, alors qu’elle de son côté faisait toujours tout pour ne pas parler du sien. L’ignorance n’était-il pas le pire des mépris ? Elle n’avait pas toujours cru à ce proverbe, qu’elle appliquait plutôt rarement, ayant du mal à ne pas faire sentir à ceux qu’elle n’aimait pas qu’elle ne les portait pas dans son cœur. Maeve ne prenait même pas la peine de corriger son frère, est-ce qu’elle avait elle aussi de la rancune envers lui ? Ou est-ce qu’elle savait tout simplement que cela serait inutile ? La seconde option lui semblait plus semblable, mais elle était loin de tout connaître des Lee. Elle ne demandait que ça, de mieux les connaître, sa mère était bien partie pour rester dans sa relation actuelle, alors cela ne devrait pas être une perte de temps. « C’est vrai que vous avez un second prénom, vous deux. » Elle ne lui demandera pas de le lui dévoiler, parce que si cela avait de l’importance pour lui, il l’aurait déjà fait. Cependant, cela ne l’empêchait des les envier d’avoir plusieurs identités, car elle était bien souvent irritée que l’on écorche quotidiennement son prénom, en avoir un deuxième adapté à son nouveau pays aurait été plus simple. Il y aurait aussi eu un autre avantage non négligeable à avoir un autre prénom : faire oublier celui qui était indissociable de son passé de star, accessible en un clic sur n’importe quel moteur de recherche. Historique qu’il ne devait pas connaître et qui rendait presque agréable le fait qu’il ne se soit jamais intéressé à elle auparavant. Elle le serait davantage si sa voix pouvait s’adoucir, est-ce qu’il se rendait compte de l’air revêche que sa tonalité pouvait lui donner ?
 
Il ne fallait pas s’arrêter aux apparences, c’était une chose qu’elle essayait d’intégrer, même si les premières impressions étaient souvent les bonnes. Elle essaya de briser la glace, avec une question banale qui le rendra un peu plus bavard. Le petit surnom qu’il donnait à sa soeur était mignon, elle était d’ailleurs la raison de sa venue ici. Il prétendait ne pas avoir eu le temps de visiter la ville, mais elle sentait plutôt qu’il n’en avait pas particulièrement eu l’envie. L’entendre dire qu’il n’en avait plus le temps parce qu’il travaillait dans un bar, lui donnait envie de rire, est-ce qu’il manquait vraiment de temps juste en exerçant ce boulot-là ? Que devrait-elle dire de son côté ? Ne voulant pas le froisser, elle réprima fortement cette envie. « Tu travailles dans quel bar ? Je le connais peut-être. » Elle ne voulait pas se montrer intrusive, mais si jamais elle était amenée à se rendre sur son lieu de travail, surtout accompagnée, elle préférait ne pas avoir l’air bizarre parce qu’elle ne serait pas en détention de cette information. « Ça doit être cool d’être barman, on te laisse inventer des cocktails parfois ? » Elle n’arrivait pas à voir de négatif sur son boulot, après tout tout ce qu’il avait à faire c’était rester debout derrière un bar et servir des clients. Elle avait remarqué que cette place était bien souvent réservée à des hommes, pour des raisons qui lui semblaient obscures, parce qu’elle était certaine qu’une femme comme elle pourrait facilement faire augmenter les ventes. Mitsuko regrettait subitement de ne pas avoir été plus proche de lui à l’heure actuelle, si cela avait été le cas elle en aurait sûrement profiter pour lui demander de la pistonner, mais comme d’habitude elle n’avait personne sur qui compter pour trouver un meilleur boulot. Elle prêta à peine attention au sourire qu’il affichait, ses yeux devinrent vitreux à force de trop penser à son quotidien merdique.
 
Soudainement il se mit à la questionner à son tour, la sortant de ses pensées.  Le regard de la livreuse se fit plus vif, voir surpris, surtout au moment où il lui parla de cette impression de l’avoir déjà vu. Il ne connaissait tout de même pas son ancienne carrière ? Non ce n’était pas possible, après tout il était un coréen néo zélandais, il n’avait pas vécu au Japon en principe, sa jumelle l’en aurait certainement informé si cela avait été le cas. Il ajouta qu’il l’avait peut-être déjà croisé en ville, ce qui la soulagea considérablement. « Je fais des livraisons pour Deliveroo alors il est probable que tu m’aies déjà vu sur mon vélo. » Mine de rien, elle se rendait assez souvent dans les mêmes endroits parce que la plupart de ses commandes venaient des mêmes restaurants, mais pourquoi l’aurait-elle marqué juste en étant arrêtée devant l’un d’entre eux ? Cela ne tenait pas trop la route. « À moins que tu ne m’aies déjà croisé dans une boîte de nuit, c’est possible aussi, j’en fais souvent, accompagnée d’une blonde. » Est-ce qu’elle allait passer pour une débauchée ? Peut-être. Est-ce qu’elle en avait honte ?  Sûrement pas, de toute manière elle n’imaginait pas Maverick la juger là-dessus, elle ne faisait que de profiter de sa jeunesse après tout. « À défaut d’y aller avec Maeve, qui est bien trop sage. » Dit-elle en jetant un regard en sa direction. En réalité elle comprenait que la demoiselle n’avait pas forcément le temps et l’énergie de faire la fête, le domaine dans lequel elle était lui semblait usant. Elle se rendit compte qu’elle avait oublié de répondre à sa première question. « Ça fait déjà quelques années que je suis à Brisbane. » Six ans déjà, les années étaient si vite passées, du moins celles où elle était en liberté. « Je n’ai pas bougé autant que vous, je n’ai connu que cette ville et Tokyo. » Les jumeaux avaient l’air d’avoir eu une vie plus instable que la sienne, elle n’aurait personnellement pas aimé être à leur place, ballotée de ville en ville. « J’imagine que vous devez avoir envie de vous poser, maintenant. »

code by black arrow




Dernière édition par Mitsuko Kurosaki le Mer 24 Nov - 15:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

chaotic family ≈ mitsuko Empty
Message(#) Sujet: Re: chaotic family ≈ mitsuko chaotic family ≈ mitsuko EmptySam 20 Nov - 21:53



chaotic family
@Mitsuko Kurosaki & Maverick

« Introduire une goutte d'anarchie, déranger l'ordre établi et tout devient brutalement... chaotique... » _ outfit
Même s’il venait à peine de la rencontrer, il n’était pas du genre à se cacher sur le fait qu’il ne pouvait pas voir son père en peinture, et il n’allait pas se gêner devant sa belle-fille, celle qui était donc sa belle-sœur à présent depuis un certain temps, il n’était même pas sûr de quand son père avait fini par se marier avec quelqu’un d’autre, il s’en fichait tellement. Il haussa les épaules, de toute manière, il était le seul qui pouvait choisir s’il se devait de dire quelque chose contre son père, et Maeve avait fini par abandonner le fait de le reprendre à chaque fois qu’il se montrait violent envers cette personne qui était leur géniteur. Sa mère était la seule personne, le seul parent dont Maverick pouvait parler, il finirait peut-être par apprendre à connaître sa belle-mère, mais il pouvait mettre sa main à couper qu’il avait fini par lui dire que son fils était le monstre de sa famille et qu’elle n’allait trouver aucun intérêt à en apprendre plus sur lui. « C’est vrai que vous avez un second prénom, vous deux. », il posa son regard sur la brune pendant un instant, parce qu’il venait de se rendre compte qu’elle avait un prénom d’origine japonaise. Merci son père, il connaissait beaucoup trop de langues, bon il n’avait certainement plus les mêmes capacités de sa jeunesse où il pouvait tout retenir parce qu’un enfant était un véritable livre ouvert avec une capacité énorme de mémoire. « Une certaine tradition je crois, ou juste parce qu’ils voulaient simplement qu’on garde une trace de nos origines. J’crois que c’est notre mère qui a choisi ça. Enfin, je m’en fiche. », il haussa à nouveau les épaules sur le coup parce qu’il était vrai qu’il n’y avait jamais tellement fait attention à ça. Puis, il avait maintenant pris l’habitude qu’on l’appelle Mav et non Maverick, il préférait son surnom à son prénom au complet de toute manière.

« Tu travailles dans quel bar ? Je le connais peut-être. », certainement, surtout si elle était là depuis plus longtemps que lui. Enfin, il ne connaissait pas trop tout ce qui avait bien pu se passer dans la vie de Mitsuko, et même s’il ne montrait pas d’intérêt, il commençait à vouloir en apprendre plus sur la personne qui allait devenir une sœur dans une certaine logique. En tout cas, elle avait l’air plus âgé que les jumeaux, ou c’était juste une nouvelle impression et Maverick n’avait clairement pas le talent pour connaître l’âge des gens en les observant. « Aux Canvas. Mais ça fait clairement pas longtemps que j’ai commencé ce boulot. », il était vrai que de base, il comptait sur l’argent qu’il avait encore de son père, mais ce connard avait décidé de foutre encore plus de bordel et Maverick ne pouvait pas embêter sa mère qui était à Wellington. Bon, il ne se plaignait pas, il avait la chance d’avoir Nicky avec lui pour son plus grand bonheur. « Ça doit être cool d’être barman, on te laisse inventer des cocktails parfois ? », il fronça les sourcils à sa réponse avant de passer une main dans ses cheveux. Oui, et non. Il y avait des avantages comme des inconvénients à bosser dans ce genre d’établissement. « Ouais, plus ou moins. J’ai déjà l’expérience à Wellington. Et non je n'en invente pas, je serai du genre à mettre trop d’alcool pour dégager les personnes un peu trop chiante du bar. », et il était un peu trop franc dans ses paroles. Il ne pouvait pas utiliser les poings quand il était à son boulot, hors de question de montrer son caractère ni même un bout de son TEI, il ne devait pas perdre son boulot.

Au moment où il lui dit qu’il avait l’impression de l’avoir déjà vu, Mav avait remarqué l’expression du visage de la jeune femme, comme si cette information pouvait changer quelque chose à sa conversation avec le jeune homme. « Je fais des livraisons pour Deliveroo alors il est probable que tu m’aies déjà vu sur mon vélo. », ouais, c’était peut-être une bonne excuse même s’il n’était pas du genre à faire ce genre de commande. Peut-être des voisins qui l’avait fait un jour et qui avait retenu l’attention du jeune homme pour une question de bordel. « À moins que tu ne m’aies déjà croisé dans une boîte de nuit, c’est possible aussi, j’en fais souvent, accompagnée d’une blonde. », au moins ce n’était pas avec sa sœur qu’elle faisait ce genre de sorti. On savait même que celle-ci était beaucoup trop occupé avec son nouveau boulot qu’elle ne sortait que très rarement et la plupart du temps il la voyait chez elle. « À défaut d’y aller avec Maeve, qui est bien trop sage. », heureusement, Mav était beaucoup trop protecteur pour laisser sa sœur partir en boîte trop souvent. « Ouais, certainement dans l’une de ses réponses, ou tu as juste un visage commun qui a fait que je t’ai confondu avec quelqu’un d’autre, tout simplement. », il retenait quand même le regard vif qu’elle avait eu plus tôt, il se devait d’en apprendre plus sur elle pour savoir pourquoi elle avait réagi de cette manière à sa question. En attendant, il se faisait plus attentif à ce qu’elle était en train de lui dire. « Ça fait déjà quelques années que je suis à Brisbane. », au moins il savait qu’elle connaissait plus de monde ici. Si jamais il se trouvait dans la merde dans la ville, il pouvait lui demander de l’aider. « Je n’ai pas bougé autant que vous, je n’ai connu que cette ville et Tokyo. », il aurait bien voulu connaître Tokyo aussi, ça avait l’air chouette et son meilleur ami n’arrêtait pas de lui dire qu’ils allaient y aller un jour juste pour s’amuser, ou juste les côtés informatiques que son pote aimait tant. « J’imagine que vous devez avoir envie de vous poser, maintenant. », si seulement ça pouvait être facile. Il avait toujours vécu de cette manière, jamais dans la même ville, toujours en train de bouger sans cesse sans savoir s’il allait rester plus d’une année à cet endroit. Désormais, il était maitre de sa vie après tout. « Je vois, si je galère, t’auras certainement de mes nouvelles pour m’aider dans cette ville. Et pour te répondre, j’en sais rien, je pense que je verrai si je reste en voyant l’intérêt de la ville. Sinon je partirai à nouveau pour Wellington. C’est à voir avec Brisbane et ce qu’elle va me donner. »
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Mitsuko Kurosaki
Mitsuko Kurosaki
la star déchue
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 25 ans
SURNOM : Mitsu, MK pour ceux qui ont la flemme ou peur de mal prononcer son nom
STATUT : Ne veut plus de la moindre chaîne, rattrape le temps perdu
MÉTIER : Enfourche son vélo pour délivrer des repas et remplit les rayons d'un supermarché
LOGEMENT : 421 Doggett street avec Maxwell & Eden ~ Fortitude Valley
chaotic family ≈ mitsuko 706c85ff55c8cc0c1044d5132bc97da73c379254
POSTS : 577 POINTS : 225

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
RPs EN COURS : {6/6} Amy #2 - Winston - Maxwell & Eden - Chasaki #2 - Christmas - Carl

chaotic family ≈ mitsuko Xtidrso7_o
CHASAKI ※ Days go by but I don't feel better. Will you live in my mind forever ? Lately I've gotten good at lying fine on the outside but inside I'm dying.

RPs EN ATTENTE : Lyla - Gabrielle
AVATAR : Elaiza Ikeda
CRÉDITS : RUSLOWE (avatar) jamie (ubs)
DC : Halston la femme de l'ombre et Vladilena la tornade
Femme (elle)
INSCRIT LE : 13/07/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t40805-mitsuko-breaking-free#2030770 https://www.30yearsstillyoung.com/t41499-mitsuko-kurosaki#2064981

chaotic family ≈ mitsuko Empty
Message(#) Sujet: Re: chaotic family ≈ mitsuko chaotic family ≈ mitsuko EmptyMer 24 Nov - 16:16


chaotic family
Mitsuko Kurosaki & @Maverick Lee

Il mentionnait la volonté qu’une trace de leurs origines soit gardée, le nom de famille Lee ne trompait déjà personne, mais elle pouvait comprendre que ses parents aient envie de l’appeler autrement pour qu’il n’oublie pas la Corée du Sud. Si Mitsuko n’avait pas vu le jour au Japon mais ici, son père aurait fait la même chose, il aurait sûrement rechigner à l’idée de lui donner un prénom anglophone mais il aurait dû céder, pour qu’elle s’intègre plus facilement. Elle n’avait jamais su si son appellation était un véritable handicap en Australie, son casier judiciaire et son abandon de ses études supérieures étant déjà deux sacrés boulets accrochés à sa cheville. Maverick ne s’intéressait pas plus que ça à son second prénom, qui devait sûrement avoir une signification, mais cela ne devait pas avoir de sens pour lui. C’était tout l’inverse de son côté, puisque Mitsuko voulait dire « enfant de lumière », ce qu’elle avait effectivement été avant de sombrer dans la pénombre juste avant d’atteindre l’âge adulte. Elle pourrait croire qu’elle était depuis le début destiner à ne pas briller éternellement, en fin de compte. Un sujet de conversation qui était mauvais pour les deux interlocuteurs en somme, elle n’entendait pas beaucoup Maeve qui semblait être ailleurs, à moins qu’elle veuille simplement les laisser faire connaissance tranquillement. Elle lui avait toujours parlé de Wellington à plusieurs reprises, Mitsuko n’interrogera donc pas Maverick à ce sujet. Le bar dont il parlait l’intéressait plus, il lui en dévoila le nom tout en ajoutant qu’il n’y était pas depuis longtemps. « Je le connais, mais je n’y suis pas allée depuis un moment. » Il était donc normal qu’elle ne l’ait pas croisé auparavant, elle l’aurait probablement reconnu grâce aux photos que sa sœur lui avait montrées, mais il aurait été étrange de faire les présentations pendant son travail, en sortant de nulle part. Il lui disait qu’il avait de l’expérience en tant que barman, mais qu’il ne s’amusait pas à créer des cocktails pour autant, pour une raison à laquelle elle ne s’attendait pas. Elle se reconnaissait bien dans ses paroles, combien de fois avait-elle voulu se débarrasser de ses clients ? « Je comprends. Heureusement qu’on ne nous demande pas d’être aussi serviables avec les clients qu’au Japon, sinon j’aurais déjà démissionné. » Mitsuko n’était pas la plus douée pour jouer aux hypocrites et encore moins pour faire preuve de beaucoup de patience.
 
La livreuse ne donnait pas beaucoup de détails sur sa personne, ce qui n’avait pas échappé au barman. Elle profita du fait de ne pas encore avoir parlé de son travail, pour s’en servir pour justifier son impression de l’avoir déjà vu. Mitsuko ne l’avait pas senti particulièrement convaincu par celui-ci, elle avait donc enchaîné par une autre explication, son côté fêtard. Elle en avait profité pour lancer un petit tacle à sa belle-sœur, qu’elle regrettait de ne pas avoir comme accompagnatrice de soirées plus souvent. Maverick aurait pu se contenter de l’une de ses deux propositions, mais il ajouta qu’elle aurait peut-être un visage commun qu’il aurait pu confondre avec quelqu’un d’autre. Il pouvait difficilement plus piquer son égo qu’en supposant qu’elle était banale, alors qu’on lui avait presque toujours dit qu’elle était spéciale. Après tout aurait elle atteint une certaine notoriété dans son pays natal, si elle l’avait été ne serait-ce que physiquement ? Certainement pas, ce qui était sûr c’est que l’on aurait jamais fait d’elle une mannequin si elle était aussi quelconque qu’il ne le prétendait. Était-ce une manœuvre de sa part pour qu’elle crache le véritable morceau ? Elle avait du mal à y croire, comment aurait-il fait pour deviner qu’elle cachait quelque chose alors qu’il ne la connaissait pas ? Mitsuko se retrouvait donc quelque peu vexée, mais elle n’allait tout de même pas chercher à convaincre son beau-frère du contraire, il serait plutôt bizarre de chercher à être complimentée par celui-ci sur son apparence. Fort heureusement elle avait de quoi rebondir pour ne pas s’attarder là-dessus. Les nouvelles informations qu’elle lui apportait avait l’air de lui plaire, il envisageait de reprendre contact avec elle par intérêt, dans un moment où il n’arriverait pas à se débrouiller seul. Il était décidément trop honnête, ce jeune homme. Elle ne savait même pas comment il faisait pour croire qu’elle se débrouillait mieux que lui, alors qu’elle exerçait deux boulots dont personne ne voulait, même s’il n’était pas encore au courant pour le deuxième. « Si tu en as marre du Canvas, tu pourras peut-être me rejoindre à mon deuxième travail, au supermarché. » Il avait l’air plutôt costaud, il plairait sans nul doute à ses supérieurs grâce à ça. « Au moins tu pourrais faire fuir mon collègue collant. » Mitsuko ne recherchait habituellement pas la protection d’un homme, mais dans ce cas bien précis elle ne dirait pas non. « T’habites loin de ton boulot ? » Demanda-t-elle innocemment, cherchant à savoir dans quel quartier il pouvait bien vivre.

code by black arrow


Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

chaotic family ≈ mitsuko Empty
Message(#) Sujet: Re: chaotic family ≈ mitsuko chaotic family ≈ mitsuko EmptyDim 5 Déc - 0:40



chaotic family
@Mitsuko Kurosaki & Maverick

« Introduire une goutte d'anarchie, déranger l'ordre établi et tout devient brutalement... chaotique... » _ outfit
Il se montrait toujours franc dans ses paroles et il était toujours aussi observateur quand il savait qu’il avait besoin de ce côté de sa personnalité qui pouvait faire soupirer souvent les membres de sa famille ou juste les personnes autour de lui. D’un sens, il n’y avait que sa sœur ou même son meilleur ami pour lui dire des choses qui étaient contraires à ce qu’on pouvait lui dire trop souvent durant des années. Les choses avaient changé maintenant et voilà qu’il était en face d’un des nombreux changements qu’il avait essayés d’oublier et d’esquiver pendant plusieurs années. Il ne savait pas la relation de Mitsuko avec son père, ni même celle de sa sœur avec son père, son père n’était juste qu’un géniteur, celui qui avait fait du mal à sa mère, mais qui avait donné le bonheur qu’elle disait tout le temps en parlant de ses deux enfants. « Je le connais, mais je n’y suis pas allée depuis un moment. », tout le monde le connaissait, le bar où il travaillait de toute manière, au vu du nombre de personnes qu’il voyait à chaque fois qu’il faisait ses soirées jusqu’à la fermeture. « Ouais, c’est plutôt populaire comme endroit, maintenant que je connais ta tête et que tu connais la mienne, si tu y vas hésite pas à venir me voir. », il haussa les épaules, il voulait faire un effort même s’il restait quand même un peu froid et un peu sur ses gardes quand même, elle pourrait très bien répéter tout ce qu’il était en train de lui dire à cette personne qui était son père. « Je comprends. Heureusement qu’on ne nous demande pas d’être aussi serviable avec les clients qu’au Japon, sinon j’aurais déjà démissionné. », il se mit doucement à rire dans son coin en entendant les paroles de la brune en face de lui. Le blond pouvait clairement comprendre ce qu’elle était en train de lui dire, lui non plus ne serait pas capable d’être le plus hypocrite au monde. « Je pense que j’aurais fini plus en garde à vue avant même d’avoir démissionné dans ce genre d’endroit, je déteste faire la marionnette mignonne et gentille devant des cons qui méritent que mon poing. », il laissa échapper un soupir, il avait déjà connu la garde à vue dans sa vie de toute manière, surtout quand il était en Corée à cause de ses bagarres.

Il avait peut-être touché quelque chose, enfin, c’était ce qu’il s’était dit en regardant la réaction de la jeune femme à ses questions. Elle pouvait être vague à son goût, ce qui laissait un air de défi mais aussi de curiosité dans la tête de Maverick, il finirait certainement par en savoir plus sur celle qui était sa belle-sœur à présent. Il n’avait pas non plus l’attention de forcer les choses, il finirait par creuser petit à petit, mais il ne se gênait pas pour lancer des piques de temps en temps pour faire plaisir, au moins il savait qu’elle était facile à vexer en voyant sa réaction. « Si tu en as marre du Canvas, tu pourras peut-être me rejoindre à mon deuxième travail, au supermarché. », il se mit à rire en entendant les paroles de la japonaise avant de lever les yeux au ciel. « C’est une discussion entre membre d’une famille ou un recrutement que tu es en train de me faire Mitsuko ? », il se mit à nouveau à rire sur le coup, parce qu’elle était bien marrante de sortir ce genre de chose. Il ne pourrait pas partir du Canvas, surtout pas quand il pouvait avoir un blond dans son lit facilement à l’heure d’aujourd’hui. « Au moins tu pourrais faire fuir mon collègue collant. », bien qu’il ne la connaissait pas depuis tellement longtemps, elle était quand même à présent sa sœur, enfin belle-sœur, mais une sœur après tout. Maeve tenait à elle aussi, il pouvait le voir, alors c’était assez pour qu’il fronce les sourcils pendant un instant, maintenant il voulait en savoir plus. « C’est qui ce mec collant ? Même sans avoir un boulot dans cet endroit, je peux aller le voir si tu veux, ça pourrait peut-être lui remettre les idées en place. Hésite pas. », il croisa les bras contre son torse nu, il avait une nouvelle personne à protéger non ? Savoir ça ne le mettait pas tellement de bonne humeur. « T’habites loin de ton boulot ? », heureusement pour lui, ce n’était pas loin, il se serait certainement perdu dans cette ville si ce n’était pas le cas. « Non, j’habite dans le même coin mais je sors quand même ma moto pour y aller. », il haussa les épaules, même les petites routes étaient les meilleurs sur sa bécane.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Mitsuko Kurosaki
Mitsuko Kurosaki
la star déchue
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 25 ans
SURNOM : Mitsu, MK pour ceux qui ont la flemme ou peur de mal prononcer son nom
STATUT : Ne veut plus de la moindre chaîne, rattrape le temps perdu
MÉTIER : Enfourche son vélo pour délivrer des repas et remplit les rayons d'un supermarché
LOGEMENT : 421 Doggett street avec Maxwell & Eden ~ Fortitude Valley
chaotic family ≈ mitsuko 706c85ff55c8cc0c1044d5132bc97da73c379254
POSTS : 577 POINTS : 225

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
RPs EN COURS : {6/6} Amy #2 - Winston - Maxwell & Eden - Chasaki #2 - Christmas - Carl

chaotic family ≈ mitsuko Xtidrso7_o
CHASAKI ※ Days go by but I don't feel better. Will you live in my mind forever ? Lately I've gotten good at lying fine on the outside but inside I'm dying.

RPs EN ATTENTE : Lyla - Gabrielle
AVATAR : Elaiza Ikeda
CRÉDITS : RUSLOWE (avatar) jamie (ubs)
DC : Halston la femme de l'ombre et Vladilena la tornade
Femme (elle)
INSCRIT LE : 13/07/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t40805-mitsuko-breaking-free#2030770 https://www.30yearsstillyoung.com/t41499-mitsuko-kurosaki#2064981

chaotic family ≈ mitsuko Empty
Message(#) Sujet: Re: chaotic family ≈ mitsuko chaotic family ≈ mitsuko EmptyDim 2 Jan - 16:02


chaotic family
Mitsuko Kurosaki & @Maverick Lee

Est-ce qu’elle se rendrait au Canvas sans hésitation dans le but de le voir ? Certainement pas, elle y réfléchirait à deux fois avant d’aller le voir à l’improviste, premièrement parce qu’elle sentait qu’il disait ça par politesse plutôt qu’autre chose, secondement parce qu’il n’était encore qu’un inconnu à ses yeux, un motif suffisamment valable pour ne pas se déplacer spécialement pour lui. Si la jumelle de son interlocuteur avait la possibilité de lire dans ses pensées, elle ne serait probablement pas contente à l’heure actuelle, de savoir qu’aucun des deux ne fera d’efforts pour créer un lien. Mitsuko se contenta d’acquiescer d’un mouvement de tête, elle aurait pu faire preuve de plus d’enthousiasme, si elle n’avait pas compris que cette rencontre arrangée était forcée pour lui. Elle avait trouvé anormal et stupide de ne pas connaître l’intégralité des enfants de son beau-père, même en sachant qu’il était fâché avec l’un d’entre eux, elle avait donc voulu se faire une opinion d’elle-même. Elle se disait qu’il ne devait pas être si terrible, après tout il s’agissait de la moitié d’une personne qu’il adorait, il ne pouvait pas avoir un mauvais fond, mais il se révélait sacrément différent de sa sœur. L’ancienne chanteuse avait été prévenue à l’avance qu’il ne lui sauterait pas dessus, mais elle restait tout de même déçue. Il ne cachait pas le moins du monde son mauvais tempérament, en lui racontant qu’il finirait en garde à vue avant même d’avoir déposé une démission. « Je ne te conseille pas de te faire remarquer par la police d’ici, elle n’est vraiment pas cool. » Un véritable euphémisme, si elle donnait véritablement le fond de sa pensée, elle se montrerait bien plus vulgaire. Elle se souvenait à la perfection de la manière dont elle avait été arrêtée, elle eut l’impression d’être traitée comme une véritable terroriste alors qu’elle ne faisait que de viser des robes. Repenser à cet épisode lui donna un violent frisson. Heureusement qu’il ne pourrait jamais deviner l’élément déclencheur de celui-ci, à part si Maeve s’était montrée trop bavarde. La demoiselle savait que sa détention était un tabou et donc qu’elle ne devait pas l’ébruiter, mais si elle était trop fusionnelle avec Maverick elle lui avait peut-être raconté qu’elle s’était rendue à la prison pour lui rendre visite.
 
Elle venait de déclencher un rire, est-ce qu’il se détendait enfin ? Il n’avait pas tort de penser que leur conversation ressemblait plus à un recrutement qu’à une réunion de famille. Mitsuko ne s’en était pas rendu compte, parce qu’elle pensait principalement à emmerder le mec qui la collait plutôt que d’avoir un nouveau collègue. « Les deux ? » Plaisanta-t-elle avant de lui donner la principale raison de cette proposition. Il l’interrogea sur celui qui l’embêtait, il avait l’air déjà prêt à aller frapper à sa porte, chose à laquelle elle ne s’attendait pas. « Toby, un employé de rayon qui est pote avec le patron, du coup je n’ose pas le recaler. » Elle n’était pas une jeune femme qui avait besoin d’un protecteur habituellement, elle savait depuis bien longtemps comment repousser les hommes dont elle ne voulait pas, même lorsqu’ils se montraient insistants. Cette situation inédite la mettait bien souvent dans l’embarras, elle ne serait donc pas contre de voir Maverick piquer une tête dans son magasin lorsqu’elle se retrouvera confrontée à ce pot de colle, celui-ci ferait sûrement une drôle de tête si cela arrivait et cela l’amusait de l’imaginer. Elle comprit qu’ils devaient habiter dans le même quartier, lorsqu’il lui dit qu’il n’était pas loin de son travail. « Tu as de la chance. » Commenta-t-elle simplement, elle aurait préféré que le supermarché pour lequel elle se levait le matin, ne nécessite pas un trajet en bus pour s’y rendre. « Tu es un motard donc, ça doit être agréable de visiter la ville les cheveux au vent. » Et pourtant il ne le faisait pas, de ce qu’elle avait pu comprendre. Maeve, qui avait semblé absente durant toute leur discussion, fit une intervention. Il était temps qu’elle profite de cette soirée, c’était grâce à elle qu’ils se retrouvaient tous les trois ici. L’intégration de celle-ci la détendit davantage, elle avait enfin l’impression de ne plus du tout être dans une situation gênante. Elle ne ressentait même pas de jalousie envers leur complicité, peut-être qu’un jour elle aussi, aura le droit à celle-ci quand elle connaîtra mieux Maverick ? ...

FIN DU RP

code by black arrow


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

chaotic family ≈ mitsuko Empty
Message(#) Sujet: Re: chaotic family ≈ mitsuko chaotic family ≈ mitsuko Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

chaotic family ≈ mitsuko

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: nouer des contacts :: mémoire du passé
-