AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-37%
Le deal à ne pas rater :
Fire TV Stick Lite avec télécommande vocale Alexa
18.99 € 29.99 €
Voir le deal

 (evelyn #2) the joker and the queen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rhett Hartfield
Rhett Hartfield
le banc de touche
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 39 ans. (17/11/1982)
SURNOM : Son numéro est devenu un véritable surnom : 9. Il risque de demander des droits de copyright à Umbrella Academy.
STATUT : Célibataire, un peu trop habitué à ce qu'on s'intéresse à lui pour sa renommée.
MÉTIER : Entraîneur de rugby pour la Queensland University depuis février 2017. Consultant à ABC et commentateur de match depuis 2020, sa belle gueule rend bien à la télé.
LOGEMENT : #9 Parkland Boulevard, Spring Hill. Il vous entend rigoler à propos du numéro.
(evelyn #2) the joker and the queen Tumblr_inline_peh840kDqR1umf7b7_540
POSTS : 1611 POINTS : 580

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Le sport est sa raison de vivre › Ne croyez pas les clichés qui montrent le grand-frère comme celui que la fratrie respecte › Ancien joueur pro de rugby, un accident l'a ramené sur Terre › Depuis, sa vie se résume à une prise quotidienne d'anti-douleurs › Overdose de mécidaments début 2020, c'était une étourderie, promis › Il arrive (presque) à oublier sa petite amie du lycée › Aura tendance à sur-réagir face à ce qu'il considère être une injustice › Les feux des projecteurs lui manquent
RPs EN COURS : (06)joannelexie #2evelyn #2may (fb 2017)mabel #2hassan #2

little sis' (k. stewart)
little bro' (h. styles)

(evelyn #2) the joker and the queen Tumblr_o9ny95W3GF1s3ulybo3_r1_250
hassan › hello, old friend from the road. i wanted to write a note. all of the troubled times that we have overcome, all of the trials to find somewhere that we belong, all of the tracks we traced we raced to reach the sun. all i know is that with you i'm holding on.

(evelyn #2) the joker and the queen 3b3ee191a56ffec8480cb051f68acdc1f03bc105
joanne > Coraline cries, Coraline is anxious, Coraline wants the sea but she’s afraid of the water. and maybe sea is inside her. i’ll be fire, i’ll be coldness, whatever you breath i’ll understand what’s inside you. every little tear of yours is an ocean on my face and i don’t ask for anything in return. just some time. i’ll be a banner, a shield, or your silver sword.

RPs EN ATTENTE : leilani › elijah

RPs TERMINÉS : 2021lexie #1evelyn #1mabel #1hassan #1

(ab.)alecethel (fb 2020)
AVATAR : Chace Crawford
CRÉDITS : Faith (avatar) › joke peralta (gif) › loonywaltz (userbars)
DC : Charlie, Auden, Lily & Swann
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 14/07/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t40337-bring-the-music-back-to-me-rhett https://www.30yearsstillyoung.com/t41170- https://www.30yearsstillyoung.com/t41102-rhett-hartfield

(evelyn #2) the joker and the queen Empty
Message(#) Sujet: (evelyn #2) the joker and the queen (evelyn #2) the joker and the queen EmptyVen 29 Oct - 17:50



Vous aviez raison, je ne fréquente pas les endroits malfamés.” Il a indiqué l’étage à Evelyn mais lui ouvre au moins la porte pour qu’elle n’ait pas à attendre derrière comme le ferait un vulgaire livreur. Rhett retient un sourire qui se voudrait trop grand, trop fier - et trop heureux de la retrouver. Il reprend les mots de la jeune femme, ceux qu’elle avait eu à propos du bar dans lequel il avait proposé de l’emmener. Pour sa défense, c’était réellement l’idée qu’il avait en tête, à ce moment-là. Un bar, une bière, et un brouhaha général dans lequel ils se seraient fondus et confondus, dénotant à peine de l’ambiance générale avec leurs tenues de gala. Ce soir, elle ne pourra pas s’amuser à déboutonner sa chemise, ni même à remettre sa cravate, mais il est prêt à parier qu’elle s’en remettra. Son bras ouvre la porte au maximum pour la laisser entrer à l’intérieur du loft et ne pas la laisser sur le palier, dans cet entre-deux impersonnel. Elle sent la délicatesse, un parfait qu’il serait bien incapable de reconnaître mais qui lui correspond pourtant parfaitement. Son appartement à lui sent les épices et Dieu sait combien d’aliments en même temps. Il n’a rien d’un bon cuisinier mais sait au moins suivre des ordres ; une recette, c’est du pareil au même. “Honnêtement, je n’étais pas certain que tu viennes.” Il confesse sans honte, n’ayant pas peur d’afficher ses doutes, surtout ceux de cet ordre-là. L’adresse donnée n’est pas ce qu’il lui avait initialement promis, elle aurait eu tous les droits du monde de ne pas vouloir entrer dans son jeu et de s’arrêter là. Il ne lui en aurait même pas voulu.

De la paume de sa main ouverte, il lui propose sans un mot de la débarrasser de son manteau. Elle n’en aura pas besoin ici, tout comme elle n’aura pas à dérober une des siennes non plus. Dommage. “Généralement je ne vouvoie pas les personnes que j’invite chez moi.” L’ancien sportif en vient finalement à expliquer le changement de registre, ne l’imposant aucunement à Evelyn en retour et prêt à faire machine arrière si cela ne lui convient pas. Il est loin d’être une personnalité difficile à vivre, Rhett, surtout quand il fait tous les efforts du monde pour ne pas qu’elle vienne la gifler à son tour, comme beaucoup de femmes avant elle avec qui il aura échangé un mot de travers.

L’appartement est simple au possible, il ressemblerait presque à une location impersonnelle s’il n’y avait pas quelques photos exposées dans le salon. Des photos du terrain, bien sûr, de ses coéquipiers du Saracens, de ses anciens amis à l’UQ, de sa petite sœur, de son grand frère aussi - mais certainement pas du petit - et quelques-unes plus récentes avec l’équipe d’ABC. L’immense majorité d’entre eux ont un rapport avec le rugby mais au moins la collection de trophées se trouve quelque part à la cave, il ne la lui imposera pas, ayant bien compris que le sujet, en plus de ne pas l’intéresser, pouvait raviver des blessures jamais guéries. “J’ai du vin. J’ai des bières, aussi, et je peux très bien faire semblant d’être le barman du bar dans lequel je pensais aller, mon jeu d’acteur est incroyable.” Et ne vous y méprenez pas : cela n’a rien à voir avec le fait de simuler des blessures. Personne ne joue à ça, dans son sport, et il est trop occupé à cacher la sienne pour s’en imaginer d’autres. En attendant, c’est son sourire de premier de la classe et celui d’un homme simplement heureux et amusé qu’il lui offre, attendant de savoir ce qu’il devra lui servir.

@evelyn pearson (evelyn #2) the joker and the queen 1949770018



    i was born in that summer when the sun didn't shine. i was given the name that doesn't feel like it's mine. lived my life as the good boy i was told i should be. prayed every night to a religion that was chosen for me.

    (evelyn #2) the joker and the queen IcdDGTz
    (evelyn #2) the joker and the queen VuFGq53
    (evelyn #2) the joker and the queen ZsxbA8o
    (evelyn #2) the joker and the queen 1ysriBC
Revenir en haut Aller en bas
Evelyn Pearson
Evelyn Pearson
la "fille de"
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 ans (21.09.85)
SURNOM : evie par la majorité, frankie par sa mère, vivie par ses neveux et nièces
STATUT : the rumors are terrible and cruel but honey most of them are true
MÉTIER : calligraphe de formation, wedding planner par vocation, fondatrice de la evelyn pearson wedding agency située à la périphérie de spring hill. tente aussi de s'alléger l'esprit en renouant avec ses anciennes amours et en participant de temps à autre à des ateliers d'arts graphiques et visuels
LOGEMENT : après une colocation de deux ans avec chad, elle l'a enfin quitté pour occuper un bel appartement avec sa cousine préférée, lara. adresse: #70 st pauls terrace, spring hill
(evelyn #2) the joker and the queen NXM6sndX_o
POSTS : 4616 POINTS : 265

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : de retour en ville depuis fin 2017 ◦ fille de kai pearson, membre des queensland reds|wallabies, décédé lors de la CDM de rugby '91 ◦ londonienne d'adoption ◦ diplômée en arts graphiques, passionnée par la calligraphie ◦ listeuse compulsive ◦ rapports tendus avec sa mère, celie pearson, créatrice de la fondation pearson ◦ control-freak, réservée sur ses émotions ◦ travailleuse, réputée dans son domaine ◦ n’a jamais remis les pieds dans un stade, hait le sport ◦ catholique, a effectué sa scolarité dans un ensemble catholique privé pour cause de mauvais comportement ◦ sans permis ◦ féministe
RPs EN COURS :
(evelyn #2) the joker and the queen Tumblr_inline_p075ylEyNr1tcosbh_1280
PEARSON² ◦ so what if the rain falls? let's find the gold at the end of the rainbow so what if the rain falls? i'll shower in shimmers of gold so what if the sky falls? we'll build a life right on the cotton clouds so what if the sky falls? we'll play hide and seek with the stars
(evelyn #2) the joker and the queen IQif9rAs_o
NICHOLAS ◦ these lights can sometimes blind my eyes who will see for me when i need my vision and it's me a docile tide sucking out the life of me someone could just grab my hand balance me while on my toes i stand and making my head who's gonna let my hair down
(evelyn #2) the joker and the queen Tumblr_prdvhjThDn1wabbi0o5_400
BAMBI ◦ you're not alone together we stand i'll be by your side you know i'll take your hand when it gets cold and it feels like the end there's no place to go you know i won't give in keep holding on cause you know we'll make it through just stay strong cause you know i'm here for you
[2021] siloë#3 ◦ mariage cosiganlara#9bambi#4rhett#2nicholas#3megan#1
[2020] joanne#3
[2003] finnley#1
RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
AVATAR : meghan markle
CRÉDITS : ©ssoveia (av&gifs) ◦ ©serpentiinequeen&dreamlonelywolf (gifs profil) ◦ ©siren charms (code sign) ◦ ©loonywaltz (userbars)
DC : yasmine khadji & jo carter
PSEUDO : ssoveia
Femme (elle)
INSCRIT LE : 12/02/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t18595-evelyn-sorry-i-m-too-busy-pinning-organization-ideas-on-pinterest https://www.30yearsstillyoung.com/t18638-evelyn-speak-now https://www.30yearsstillyoung.com/t28922-evelyn-pearson https://www.30yearsstillyoung.com/t23917-famille-f-les-pearson#9

(evelyn #2) the joker and the queen Empty
Message(#) Sujet: Re: (evelyn #2) the joker and the queen (evelyn #2) the joker and the queen EmptyMar 2 Nov - 11:41




≈ ≈ ≈
{the joker and the queen}
crédits gif & code fiche/ (queenbrookedavis & malibu) ✰ w/ @Rhett Hartfield :l:

"Je suis presque déçue d’avoir eu raison." Effectivement, l’adresse que lui avait donné Rhett était loin de faire partie de la liste des quartiers malfamés de la ville. Et si son sourire était sincère, sa rhétorique l’était un peu moins parce que déçue, Evie ne l’était pas, pas même un peu. Elle était bien incapable de mettre des mots sur son état d’esprit actuel, alors elle avait décidé de se laisser porter et de ne pas éconduire une opportunité de partager un moment avec le jeune homme, gardant un bon souvenir de leur fuite commune vers autre chose que la mansuétude surjouée d’une bande de mécènes égocentriques. D’aucun dirait qu’une nouvelle fois elle tentait juste de fuir. Cette fois, c’était l’imminence du macabre mois de novembre qui l’attendait, mois de tous les galas et autres hommages à son père qui la plongeait souvent dans l’asthénie tant elle détestait devoir montrer qu’elle avait le coeur à la fête quand nombre de ses pseudos-admirateurs piétinaient sa tombe pour lui faire honneur pendant qu’elle, elle le pleurait en silence, se débattant avec le souvenir mortifère de sa chute en direct. Il n’était pas question de ça ce soir, et sans savoir de quoi il était vraiment question dans le fond, elle entra sous l’invitation de Rhett vers qui elle se retourna sans attendre.
De la cuisine s’échappaient des effluves qui lui laissèrent dire, un œil plissé posé sur le jeune homme "On dirait que vous m’avez caché vos talents de chef." Il ne portait pas de tablier, qui savait s’il n’avait pas engagé elle ne savait qui pour se charger de la besogne qu’était la préparation d’un bon repas. Là encore, elle ne serait pas déçue dans l’un ou l’autre des cas de figure, comme le traduisait la manière dont elle se défit de ses petites affaires qu’elle confia au jeune homme, dévoilant une tenue beaucoup moins guindée, mais pas moins élégante de simplicité, que celle qu’elle portait la dernière fois.

Peu de temps s’était écoulé depuis qu’ils s’étaient quittés, mais les échanges avaient été réguliers. C’était lui qui avait remis en jeu — pardon, en question — son invitation à boire un verre. Si derrière le petit écran de son téléphone portable, Evie s’était fendue d’un sourire, elle avait mit un peu de temps avant de considérer d’accepter qu’ils se voient ici ; qu'il s’agissait ou pas d’un moyen pour elle de se faire désirer en prenant le temps de la réflexion, elle avait réussi à mettre ses appréhensions de côté. Mais visiblement, Rhett était assez clairvoyant pour avoir remarqué quelque chose. Tout comme elle remarqua le changement délicat dans la façon qu’il avait de s’adresser à elle.
Elle préféra être honnête "Je n’en étais pas certaine non plus." Elle hocha doucement la tête pour appuyer ses dires, la penchant tout aussi doucement sur le côté pour rasséréner ce qu’elle sentait émaner de lui  — un mélange de doute et de confiance bien dosés qui la fit ajouter, presque dans un murmure, en se redressant sur ses talons hauts "Mais je suis là." Le cadre était presque intime, ça aurait pu la gêner dans une certaine mesure, mais elle avait aussi prit conscience, dans le laps de temps séparant leur premier contact et celui-ci, que Rhett n’était pas n’importe qui. Elle non plus, même si jamais elle ne l’exprimerait de cette façon, pas certaine de mériter qu’on la voit autrement que comme elle se présentait généralement : avec modestie. En d’autres termes, il valait sans doute mieux qu’ils se voient dans ces circonstances plutôt que dans d’autres.
Elle ne se formalisa pas du changement de registre initié par Rhett, en fait elle l’accepta de bon gré avec le genre de sourire entendu qu’on n’a pas besoin d’expliciter. Ça ne lui semblait pas déplacé. Bien au contraire, comme pour continuer sur le chemin de la familiarité, elle lui lança un dernier regard pour le reporter sur l’environnement dans lequel elle avait mis les pieds. Elle s’avança dans un cliquetis de talons sur le sol impeccable du loft dans lequel elle fureta des yeux avant de prolonger son avancée dans ce qui devait être le salon. Le tout était d’une simplicité touchante, qui la fit sourire, quand elle tendit la main pour, du bout d’un index à l’ongle arrondi, désigner le croissant de lune et l’étoile estampillées sur le maillot qu’il portait sur une photo encadrée, posée au bord d’une bibliothèque qu’elle aurait tout le loisir de consulter plus tard.
"Ça me dit quelque chose." Loin d’elle l’idée de parler rugby ce soir, mais son esprit se mit en route à toute allure pour mettre le doigt sur l’explication de cette impression de déjà-vu qu’elle avait. Elle n’y connaissait pourtant rien en rugby, même si c’était toujours plus que ce qu’elle prétendait en vérité, elle avait cependant passé quinze ans dans l’une des patries de ce sport qu’elle haïssait tant, de quoi sans le savoir, avoir été formaté pour reconnaître quand elle avait le maillot d’une équipe anglaise devant les yeux "Saracens." finit-elle par lui dire, son doigt changeant de trajectoire pour marquer son illumination et se poser à distance sur le jeune homme. Evie tourna la tête dans sa direction avec sur le visage, une vraie mine de surprise "Tu as joué en Angleterre ?" Elle ne tenait pas à lui faire passer un interrogatoire, mais la coïncidence était assez savoureuse pour qu’elle s’y risque au moins le temps qu’il le lui confirme.
Elle baissa son doigt rapidement, puis elle cligna des yeux à ce qu’il lui demanda, sortant de sa petite stupeur pour mieux lui répondre, se décalant de la bibliothèque devant laquelle elle s’était posée pour marcher quelques pas dans sa direction "Restons sur l’ambiance bar que tu m’as promise. Une bière, ce sera parfait." Elle ajouta, le haut de son nez froncé indiquant qu’elle s’apprêtait à plaisanter "Et puis je ne veux surtout pas manquer la performance de barman que tu me vends, ça a l’air de valoir le coup d’œil."


    - - cause baby i could build a castle out of all the bricks they threw at me, and every day is like a battle, but every night with us is like a dream. baby, we're the new romantics come on, come along with me...
    (evelyn #2) the joker and the queen 3T1X3Vb
    (evelyn #2) the joker and the queen QoPDAKU
    (evelyn #2) the joker and the queen Pf8cX3Q
    (evelyn #2) the joker and the queen QqLqwzn
    (evelyn #2) the joker and the queen Q8kNWrA
Revenir en haut Aller en bas
Rhett Hartfield
Rhett Hartfield
le banc de touche
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 39 ans. (17/11/1982)
SURNOM : Son numéro est devenu un véritable surnom : 9. Il risque de demander des droits de copyright à Umbrella Academy.
STATUT : Célibataire, un peu trop habitué à ce qu'on s'intéresse à lui pour sa renommée.
MÉTIER : Entraîneur de rugby pour la Queensland University depuis février 2017. Consultant à ABC et commentateur de match depuis 2020, sa belle gueule rend bien à la télé.
LOGEMENT : #9 Parkland Boulevard, Spring Hill. Il vous entend rigoler à propos du numéro.
(evelyn #2) the joker and the queen Tumblr_inline_peh840kDqR1umf7b7_540
POSTS : 1611 POINTS : 580

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Le sport est sa raison de vivre › Ne croyez pas les clichés qui montrent le grand-frère comme celui que la fratrie respecte › Ancien joueur pro de rugby, un accident l'a ramené sur Terre › Depuis, sa vie se résume à une prise quotidienne d'anti-douleurs › Overdose de mécidaments début 2020, c'était une étourderie, promis › Il arrive (presque) à oublier sa petite amie du lycée › Aura tendance à sur-réagir face à ce qu'il considère être une injustice › Les feux des projecteurs lui manquent
RPs EN COURS : (06)joannelexie #2evelyn #2may (fb 2017)mabel #2hassan #2

little sis' (k. stewart)
little bro' (h. styles)

(evelyn #2) the joker and the queen Tumblr_o9ny95W3GF1s3ulybo3_r1_250
hassan › hello, old friend from the road. i wanted to write a note. all of the troubled times that we have overcome, all of the trials to find somewhere that we belong, all of the tracks we traced we raced to reach the sun. all i know is that with you i'm holding on.

(evelyn #2) the joker and the queen 3b3ee191a56ffec8480cb051f68acdc1f03bc105
joanne > Coraline cries, Coraline is anxious, Coraline wants the sea but she’s afraid of the water. and maybe sea is inside her. i’ll be fire, i’ll be coldness, whatever you breath i’ll understand what’s inside you. every little tear of yours is an ocean on my face and i don’t ask for anything in return. just some time. i’ll be a banner, a shield, or your silver sword.

RPs EN ATTENTE : leilani › elijah

RPs TERMINÉS : 2021lexie #1evelyn #1mabel #1hassan #1

(ab.)alecethel (fb 2020)
AVATAR : Chace Crawford
CRÉDITS : Faith (avatar) › joke peralta (gif) › loonywaltz (userbars)
DC : Charlie, Auden, Lily & Swann
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 14/07/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t40337-bring-the-music-back-to-me-rhett https://www.30yearsstillyoung.com/t41170- https://www.30yearsstillyoung.com/t41102-rhett-hartfield

(evelyn #2) the joker and the queen Empty
Message(#) Sujet: Re: (evelyn #2) the joker and the queen (evelyn #2) the joker and the queen EmptyVen 5 Nov - 11:53



La vue d’Evelyn dans son appartement n’est pas quelque chose qu’il aurait pu anticiper il y a quelques jours encore, mais il pourrait s’y habituer sans mal. Ses yeux curieux se baladent sur les meubles et les murs, pourtant tout porte à croire qu’elle n’évolue pas en terrain inconnu. La jeune femme a une aisance naturelle et une capacité d’adaptation sans pareille, c’est indéniable. D’une moue du visage, il balaye poliment ses compliments à propos de sa cuisine - ce n’est pas ce pour quoi il est le meilleur et il ne faut pas déjà le laisser parler rugby. Ainsi, il se permet de lui faire part des doutes qu’il avait encore il y a quelques minutes à propos de sa venue, lesquels il est bien heureux d’avoir totalement imaginés. "Je n’en étais pas certaine non plus." Le sourire de Rhett est aussi faible que celui de la jeune femme mais sa présence est appréciable, voulant souligner un remerciement muet d’avoir osé lui faire confiance. Elle sait qu’elle ne fonce pas dans la gueule du loup, pas vrai ? En tout cas, c’est ce qu’il veut croire et espérer, le rôle du méchant n’ayant jamais été fait pour lui. "Mais je suis là." Et c’est tout ce qui compte. Ses mots sont trop bas pour qu’il les relance, prenant la peine de croire qu’elle les prononçait pour elle-même bien plus qu’autre chose. Elle est là, et il en est heureux.

Elle évolue dans l’appartement avec curiosité sans que cela ne gêne en rien le présentateur. Il n’a rien à cacher et une excuse pour tout, surtout les cachets contre la douleur présents en grande quantité dans sa salle de bain. Pour ce qui est des autres pièces, au contraire, il est heureux de la laisser entrapercevoir une part de son monde, lequel est sans aucun doute très éloigné du sien. La seule chose qui pourrait les relier se résume aujourd’hui à la mémoire de son père et à des invitations qu’ils aimeraient pouvoir refuser - quoique Rhett le peut, lui, mais certainement pas Evelyn. Rapidement, la jeune femme gagne de nouveau son attention pleine et entière, alors qu’il lui en accordait déjà énormément. "Ça me dit quelque chose. Saracens." Il sait très bien quelle photo exactement elle est en train de pointer du doigt, faisant quelque peu s'accélérer son coeur. Les souvenirs sont nombreux et n’ont pas besoin d’une grande impulsion pour revenir sur le devant de la scène. Son regard clair se déporte rapidement dans ses yeux, sincèrement étonné qu’elle soit capable de donner le nom de son club aussi rapidement, comme s’il n’y avait rien de plus normal et qu’il venait de lui demander quelle est la capitale de la Russie. “C’est exact. Tu as l'œil. Je ne te savais pas connaisseuse à ce point.” Avoir un parent évoluant dans le milieu ne signifie pas pour autant qu’elle y porte la moindre attention et, pour être honnête, c’est ce à quoi il s’attendait. Elle a le don de le surprendre une fois de plus, sans que cela ne soit en rien pour le déranger. Ses pas le mènent rapidement à ses côtes pour qu’il vienne ensuite prendre le cadre entre ses mains et le redécouvrir un instant, quand bien même il passe devant tous les jours. Après quelques secondes, il le lui donne à nouveau, sans pour autant s’éloigner d’elle. "Tu as joué en Angleterre ?" Le geste de son doigt a de quoi l’amuser mais ce n’est sans doute rien face à sa mine surprise. “Pourquoi cette tête ?” Il a ses propres questions qu’il ne sait pas garder pour lui, impoli sans même le vouloir, il se reprend pourtant rapidement. Au moins, il l’a questionnée d’un rire, aussi perdu qu’il est sincère. “Oui, j’ai joué en Angleterre. Pendant sept ans. Ce sont mes meilleurs souvenirs.” A ça, il ne peut que conclure en haussant les épaules. Ce sont des souvenirs qui ne redeviendront plus jamais réalité mais il ne se laisse pas avoir par la nostalgie, reportant déjà ses yeux dans les siens, un léger sourire curieux au coin des lèvres. “Le repas de ce soir n’est pas inspiré de la cuisine de là-bas, c’est promis.” Rhett ne sait pas tenir une conversation sans faire de blagues, alors le voilà qui se rattrape rapidement.

Finalement, puisque la jeune femme opte pour une bière, il se dirige vers la cuisine pour répondre à son désir et s’en sortir une pour lui, au passage. "Et puis je ne veux surtout pas manquer la performance de barman que tu me vends, ça a l’air de valoir le coup d’œil." Sans doute s’est-il finalement un peu trop avancé à ce sujet, surtout s’il ne doit même pas mimer l’invention d’un cocktail mais seulement lui servir une bière. Alors, à défaut d’avoir toute une chorégraphie à lui présenter, c’est un long discours de présentation qu’il invente, vantant des origines ancestrales à la bouteille qui glisse contre ses doigts, lui imaginant un passif auprès des Dieux qui l’ont même préféré au vin, faisant de cette bière le choix premier d’Elizabeth II dans ses petites tasses à thé. Et désormais, elle ne pourra plus jamais douter de sa capacité à inventer une nouvelle bêtise à chaque seconde écoulée, terminant finalement son discours en précisant qu’il choisit un peu toujours les bouteilles au hasard et selon l’emballage, avant de pencher légèrement le faire dans lequel il fait couler la bière et terminer en levant la bouteille de quelques dizaines de centimètres - comme s’il n’avait pas assez fait le clown jusque-là. C’est d’un pas un peu moins assuré et bien plus concentré qu’il vient finalement faire glisser le verre entre ses mains, lequel menace de tomber au moindre faux mouvement. “La prochaine fois, je serai un peu plus entraîné pour jouer au barman.” qu’il se confesse et avoue, laissant déjà planer l’idée d’une prochaine fois de façon plutôt naturelle. “De quoi est-ce que tu gardes des souvenirs, chez toi ?” Si la soirée avait eu lieu chez elle, qu’est-ce qu’il aurait pu voir, toucher du bout des doigts, manquer de faire tomber pour finalement ne rattraper que de justesse ? La question est sincère, elle n’a rien d’une curiosité mal placée et puisqu’il craint bien trop de faire de mauvaises hypothèses, Rhett préfère finalement n’en faire aucune.



    i was born in that summer when the sun didn't shine. i was given the name that doesn't feel like it's mine. lived my life as the good boy i was told i should be. prayed every night to a religion that was chosen for me.

    (evelyn #2) the joker and the queen IcdDGTz
    (evelyn #2) the joker and the queen VuFGq53
    (evelyn #2) the joker and the queen ZsxbA8o
    (evelyn #2) the joker and the queen 1ysriBC
Revenir en haut Aller en bas
Evelyn Pearson
Evelyn Pearson
la "fille de"
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 ans (21.09.85)
SURNOM : evie par la majorité, frankie par sa mère, vivie par ses neveux et nièces
STATUT : the rumors are terrible and cruel but honey most of them are true
MÉTIER : calligraphe de formation, wedding planner par vocation, fondatrice de la evelyn pearson wedding agency située à la périphérie de spring hill. tente aussi de s'alléger l'esprit en renouant avec ses anciennes amours et en participant de temps à autre à des ateliers d'arts graphiques et visuels
LOGEMENT : après une colocation de deux ans avec chad, elle l'a enfin quitté pour occuper un bel appartement avec sa cousine préférée, lara. adresse: #70 st pauls terrace, spring hill
(evelyn #2) the joker and the queen NXM6sndX_o
POSTS : 4616 POINTS : 265

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : de retour en ville depuis fin 2017 ◦ fille de kai pearson, membre des queensland reds|wallabies, décédé lors de la CDM de rugby '91 ◦ londonienne d'adoption ◦ diplômée en arts graphiques, passionnée par la calligraphie ◦ listeuse compulsive ◦ rapports tendus avec sa mère, celie pearson, créatrice de la fondation pearson ◦ control-freak, réservée sur ses émotions ◦ travailleuse, réputée dans son domaine ◦ n’a jamais remis les pieds dans un stade, hait le sport ◦ catholique, a effectué sa scolarité dans un ensemble catholique privé pour cause de mauvais comportement ◦ sans permis ◦ féministe
RPs EN COURS :
(evelyn #2) the joker and the queen Tumblr_inline_p075ylEyNr1tcosbh_1280
PEARSON² ◦ so what if the rain falls? let's find the gold at the end of the rainbow so what if the rain falls? i'll shower in shimmers of gold so what if the sky falls? we'll build a life right on the cotton clouds so what if the sky falls? we'll play hide and seek with the stars
(evelyn #2) the joker and the queen IQif9rAs_o
NICHOLAS ◦ these lights can sometimes blind my eyes who will see for me when i need my vision and it's me a docile tide sucking out the life of me someone could just grab my hand balance me while on my toes i stand and making my head who's gonna let my hair down
(evelyn #2) the joker and the queen Tumblr_prdvhjThDn1wabbi0o5_400
BAMBI ◦ you're not alone together we stand i'll be by your side you know i'll take your hand when it gets cold and it feels like the end there's no place to go you know i won't give in keep holding on cause you know we'll make it through just stay strong cause you know i'm here for you
[2021] siloë#3 ◦ mariage cosiganlara#9bambi#4rhett#2nicholas#3megan#1
[2020] joanne#3
[2003] finnley#1
RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
AVATAR : meghan markle
CRÉDITS : ©ssoveia (av&gifs) ◦ ©serpentiinequeen&dreamlonelywolf (gifs profil) ◦ ©siren charms (code sign) ◦ ©loonywaltz (userbars)
DC : yasmine khadji & jo carter
PSEUDO : ssoveia
Femme (elle)
INSCRIT LE : 12/02/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t18595-evelyn-sorry-i-m-too-busy-pinning-organization-ideas-on-pinterest https://www.30yearsstillyoung.com/t18638-evelyn-speak-now https://www.30yearsstillyoung.com/t28922-evelyn-pearson https://www.30yearsstillyoung.com/t23917-famille-f-les-pearson#9

(evelyn #2) the joker and the queen Empty
Message(#) Sujet: Re: (evelyn #2) the joker and the queen (evelyn #2) the joker and the queen EmptyHier à 11:28




≈ ≈ ≈
{the joker and the queen}
crédits gif & code fiche/ (queenbrookedavis & malibu) ✰ w/ @Rhett Hartfield :l:

Elle tourna soudainement, presque trop brusquement, la tête vers Rhett "Je ne le suis pas." C’était quasiment une rebuffade. Evie avait toujours eu cette sale manie, de se défendre d’avoir quelque chose avoir avec tout ce qui englobait la légende de son père. Elle était sa fille pourtant, elle avait baigné dans tout ce qu’elle exécrait depuis des années maintenant, c’était bien pour cette raison qu’elle avait préfère s’en extraire le plus rapidement possible. Ironiquement, elle avait choisi de s’exiler là où il y avait une certaine familiarité avec tout ce à quoi elle avait cherché à échapper comme si, inconsciemment, ça l’avait rassurée de ne pas s’établir dans un endroit qu’elle ne connaissait pas vraiment, quand bien même, à part la météo, il y avait des similitudes culturelles entre son pays d’origine et son pays d’adoption. Mais ça avait été plus facile à supporter parce que, dans la masse d’Apollons du rugby dont jouissait l’Angleterre, son père n’était pas grand-chose si ce n’était celui qui avait failli sans pouvoir se cacher, géant d’argile qu’on avait hérité au statut de légende à cause de son parcours, de sa gouaille et de sa fin tragique. Elle avait été laissé relativement en paix, durant son parcours londonien. De temps à autres, on avait buté sur le nom qu’elle portait, qui n’était pas si rare que ça toutefois. Mais il suffisait d’une œillade pour satisfaire la curiosité de ceux qui se doutaient, et elle pouvait librement vaquer à l’anonymat qu’elle avait tant cherché.
Ici, l’anonymat ne faisait pas partie des nombreux privilèges qu’on lui accordait, et l’argumentation bancale de ceux qui la prenaient pour une célébrité, c’était de dire qu’elle avait choisi de s’exposer, elle devait l’accepter sans broncher. Seulement, elle n’avait pas eu voix au chapitre, certains avaient tendance à l’oublier. Mais elle s’y était faite, au manque de tolérance de ceux qui estimaient qu’elle méritait ce qui lui arrivait, c’est-à-dire les brimades et les critiques ; ce n’était pas le plus compliqué à gérer et d’une certaine façon, aussi cruelle qu’injuste, ça l’avait forgée. Aussi ce soir, elle n’avait pas besoin de se carapater derrière son amure faite sur-mesure, et bien qu’elle regretta un peu de s’être défendue aussi vite, elle retrouva le sourire quand la mine qu’elle avait emprunté devant la révélation d’une coïncidence entre son parcours et celui de Rhett interpella ce dernier.
Elle prit le cadre qu’il lui tendait, ne réussissant pas à se sommer de cesser de s’émerveiller intérieurement face à ce hasard en particulier. Elle le regarda "J’ai vécu à Londres pendant quinze ans. Je n’ai pas beaucoup côtoyé les pubs et j’ai évité les sorties quand c’était soir de match, mais j’ai appris mes leçons et je suis capable de te citer quelques bonnes équipes. Ne sois pas si surpris." Un petit coup de coude dans les côtes, et son sourire s’élargit. Elle tint à adoucir la réponse qu’elle lui avait fourni quelques instants plus tôt, et tandis qu’elle secouait la tête pour appuyer son enchantement face à tout ça, elle ne put s’empêcher d’ajouter "On s’est sans doutes croisés à l’époque. Ma tête, c’est uniquement parce que j’adore ce genre de coïncidence." finit-elle par lui dire, laissant ses yeux se perdre définitivement dans les siens avant de les déporter sur le cadre qu’elle tenait toujours entre les mains et qu’elle finit par reposer délicatement sur la bibliothèque tout en roulant ses lèvres l’une sur l’autre pour soulager la crampe qu’elle ressentit au coin de ses lèvres tant elle ne pouvait se retenir de sourire.

Elle ne tint pas bien longtemps, laissant même un rire lui échapper quand Rhett lui promit que le repas de ce soir ne souffrirait pas du manque notoire de finesse de la cuisine anglaise. Qu’importe, elle saurait se contenter de tout ce qui lui servirait. Il lui laissa cependant le choix pour l’apéritif, et elle resta cantonnée aux habitudes qu’elle avait prises lorsqu’elle vivait encore à Londres. Elle préférait le vin à dire vrai, mais se replonger dans les traditions de sa patrie d’adoption, ça la rendait on ne peut plus extatique. Elle saurait se tenir néanmoins, et alors qu’elle resta un court moment à examiner les visages sur les clichés exposés dans le salon du jeune homme, elle ne mit pas bien longtemps avant de le rejoindre pour assister au numéro de barman qu’elle lui avait quémandé sous sa promesse.
Les avant-bras posés sur le comptoir de la cuisine, les yeux dirigés vers lui, Evelyn fronça le haut de son nez pur mieux suivre le discours qu’il lui récita avant l’aisance du chroniqueur qu’il était devenu. Elle s’était demandé, après leur première rencontre, s’il avait rejoint le monde fermé de la télévision simplement parce qu’il avait une réputation dans le milieu du sport, et que ça le plaçait en première ligne alors qu’il n’était pas vraiment formé à l’exercice. Mais là, en direct, elle s’apercevait qu’elle avait mal jugé la notion de privilège qu’elle avait accolé à sa nouvelle notoriété car son charisme, comme elle l’avait déjà remarqué, était assez franc pour qu’il charme son auditoire ; et à en juger par la manière dont elle ne réussissait pas à détourner l’attention du spectacle qu’il lui proposait, elle faisait partie de ceux sensibles à l’aura qu’il dégageait.
Un nouveau rire, plus léger, lui échappa quand il lui tendit son verre, et qu’avec une déférence qu’on réservait uniquement aux souverains, elle s’en empara pour en siroter une gorgée qui lui laissa un peu de mousse sur l’arc de cupidon "La prochaine fois, je compte vérifier si tu connais mieux ton sujet en commandant un cocktail. Au moins, tu es prévenu." Elle non plus ne trouva pas ça précipité de faire planer l’imminence d’un nouveau moment passé avec lui, se sentant plutôt à l’aise grâce à la manière dont il l’accueillait. Sans faire dans le guindé ou le présomptueux, il était d’un naturel qui tranchait avec l’élégance qu’elle lui avait reconnu lorsqu’ils s’étaient retrouvés sur le balcon tous les deux. Elle posa son verre sur le comptoir, pencha la tête quand il la questionna, et l’espace d’une seconde, elle hésita… et puis parce qu’elle était déterminée à sortir de sa zone de confort, elle lui répondit "Je préfère garder mes souvenirs pour moi, je n’ai jamais aimé les exposer à la vue de tout le monde. Je suis un peu pudique." Elle se trouvait même froide. Mais elle ne tenait pas à lui faire peur sur le moment, et elle ajouta avec pointe de justification, là encore "C’est sans doute la faute à, tu sais…" Elle ne termina pas sa phrase, mais ce silence traduisait ce qu’elle ne voulait pas citer ; le déferlement médiatique qu’il y avait toujours eu autour de sa famille et du reste. Elle ne préférait pas entrer dans ces détails-là, et le temps de quelques secondes, à observer la condensation qui s'était formée sur son verre, elle médita sur la meilleure manière d’alléger ses propos en l’empoignant pour, instinctivement, rejoindre le salon dans lequel elle évolua de nouveau de façon exploratrice. Buvant une nouvelle gorgée, elle revint devant la bibliothèque, et demanda à Rhett qu’elle regarda "Ils sont qui pour toi, tous ces visages ? Je crois avoir remarqué une ressemblance entre toi et certains d’entre eux." Du menton, elle désigna une jeune femme, puis un jeune homme, et se gardant de sourire cette fois, jouant plutôt la malice quand elle tourna de nouveau le visage vers lui, elle murmura en se penchant très délicatement vers son oreille "Je suis pudique, mais je suis observatrice aussi."


    - - cause baby i could build a castle out of all the bricks they threw at me, and every day is like a battle, but every night with us is like a dream. baby, we're the new romantics come on, come along with me...
    (evelyn #2) the joker and the queen 3T1X3Vb
    (evelyn #2) the joker and the queen QoPDAKU
    (evelyn #2) the joker and the queen Pf8cX3Q
    (evelyn #2) the joker and the queen QqLqwzn
    (evelyn #2) the joker and the queen Q8kNWrA
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

(evelyn #2) the joker and the queen Empty
Message(#) Sujet: Re: (evelyn #2) the joker and the queen (evelyn #2) the joker and the queen Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

(evelyn #2) the joker and the queen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: spring hill :: logements
-