AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-25%
Le deal à ne pas rater :
Grosse promo sur Xiaomi 11 Lite 5G NE – 128GB
275 € 369 €
Voir le deal

 (mariage cosigan) call me by your name.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Jessalyn Oxton
Jessalyn Oxton
la punk à roulettes
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 27 yo. (25.10.94)
SURNOM : jess, jessie, toi là-bas... la liste est plutôt longue !
STATUT : best i can do is getting another pet.
MÉTIER : vendeuse à la boutique nerd herd, lead singer du groupe oxtorm.
LOGEMENT : un appart pas ouf au #166 oxlade drive, sur fortitude valley.
(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 Tumblr_p0maq7COQi1se7bv3o1_400
POSTS : 2483 POINTS : 525

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : l'amour de sa vie, c'est son chien kalden › coulrophobe › a quitté ses études de cinéma fin 2019, peu de temps avant d’avoir son diplôme › chanteuse dans un groupe de musique du nom d'oxtorm (avec son frangin) › a une chaine youtube où elle poste des covers et des compo originales, elle a eu son petit succès › après des années à reculer l’échéance, elle a enfin passé le permis. aujourd'hui elle conduit un vieux modèle de moto retapé (non sans difficulté) par ses soins.
RPs EN COURS :
(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 Dlu3
(gary)#1,#2unhappiness where's when i was young and we didn't give a damn. 'cause we were raised to see life as fun and take it if we can.


(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 ZxixDh82Y2wkaTdswv-1A66a8pI



RPs EN ATTENTE : (mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 Tv-shows-quotes
shipping all the ships:
 



RPs TERMINÉS : (mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 Mov6

surprise:
 

erinclémentsiennalivialéogingerashmirajordanelwynhalseyoxtons (ab)jordan#2raphaeloxtons (ab)eaglecoryoxtonsana#1jordan#3ana#2evekieranjackgary#1jordan#4amaya
fbsimon (2007)
alt universeraelyn (zombies)ginger (sw)ana (momie)jordan#1 (slasher)jordan#2 (slasher)jordan#3 (slasher)


AVATAR : lyndsey gunnulfsen (lynn gunn)
CRÉDITS : harley (ava) › nocturnvls & rageisinourveins (gifs) › loonywaltz (ub) › Captain Rogers (LE DESSIN TROP JOLI ♥♥♥) › jor (le meme)
DC : spencer les problèmes et madi au placard
PSEUDO : harley
Femme (elle)
INSCRIT LE : 14/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t29597-jess-the-in-between https://www.30yearsstillyoung.com/t36224- https://www.30yearsstillyoung.com/t29654-jessalyn-oxton https://www.30yearsstillyoung.com/t29808-jessalyn-oxton

(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: (mariage cosigan) call me by your name. (mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 EmptyDim 7 Nov 2021 - 21:52



C’est pas tous les jours qu’on reçoit une invitation pour un mariage où on ne connaît absolument pas les concernés. Ni lui, ni elle, ni quasiment personne en fait. Le pire c’est qu’elle est même pas là en tant que plus un, non non, elle a bel et bien un carton à son nom et c’est sans doute ce qui est le plus étonnant dans l’histoire. Bien sûr, Jess sait déjà qui elle doit pointer du doigt pour ça. Ana ne peut être que la seule et unique responsable, vu que c’est la seule personne qu’elle connaît. Sans doute a-t-elle glissé le blaze d’Oxton dans la grande liste des invités et que le responsable n’a pas spécialement vérifié qui était qui. Tant mieux ?

Elle aurait pu décliner, Jess. Elle aurait pu lâchement abandonner son amie à sa solitude et à sa famille si particulière et pour qui elle ne manque pas d’imagination dans ses descriptions. Mais non. Est-ce qu’elle va se priver de profiter d’un buffet gratuit ? Carrément pas. Et si les Williams sont aussi portés sur le mélodrame que dans les dires d’Ana, elle raterait ça pour rien au monde. Pour l’heure, la cérémonie est bien amenée. Tout semble être carré, tout semble à sa place et personne ne moufte. Jess a été prévenue qu’ils étaient balèzes pour les faux-semblants et elle pensait pas que c’était à ce point. Si parfois quelques sourires paraissent forcés, la plupart ont au moins l’avantage d’être presque naturels. Ana lui a filé un semblant de briefing avec les noms et les rôles de chacun, mais clairement y a trop de monde pour qu’elle ait tout retenu.

Alors elle sourit, elle essaye de deviner les noms des gens (ou leur donne des petits surnoms), et elle tire sur le col de sa chemise parce qu’il fait bien trop chaud. Placée dans le fond de l’église parce qu’arrivée parmi les derniers, elle reste debout et écoute à moitié les vœux, ses yeux vagabondant plutôt sur les vitraux, les moulures et les décorations de l’église. Elle a lâchement été abandonnée par Ana et elle se jure que si elle la croise, c’est pour lui foutre un croche-pieds devant toute l’assemblée. (Et bien sûr, ça sera un accident.)

La cérémonie terminée, il lui faut maintenant savoir si elle se rend au vignoble. La réponse est simple; elle s’est pas tapé une cérémonie religieuse longue à crever pour repartir sobre et le ventre vide. (Jess, crevarde ? Mais non, c’est pour célébrer l’amour de deux êtres qu'elle ne connaît pas voyons.) Le temps d’une pause clope, le cortège commence à partir vers le vignoble et les invités vont suivre. Ca s’agite autour des voitures, et Jess attend que les énervés du volant partent en premier. Elle prend son temps sur sa bécane et réussit à ne pas arriver dans les derniers. (Elle devient carrément bonne à ça, à force ça sera même plus étonnant qu’elle arrive à l’heure.) Oxton va se garer un peu à l’écart, juste histoire d’être tranquille si jamais elle décide de partir plus tôt. De toute façon, c’est pas comme si quelqu’un allait remarquer quoi que ce soit. Avant de rentrer, elle sort une nouvelle clope et en profite pour faire un tour dans les zones extérieures du vignoble. L’endroit est incroyable, faut être honnête. La musicienne flâne, prend l’air et observe ce qu’elle peut voir. C’est décidé, quand elle aura l’occasion elle reviendra par elle-même. Ils doivent bien offrir des cours d'oenologie ou ce genre de chose ici, non ?

Après un bon dix minutes, elle se retrouve sur le parvis et trouve un cendrier pour y jeter son mégot. (Elle s’en voudrait clairement de balancer ça dans la nature ici.) La blonde offre un bref sourire poli aux quelques personnes rassemblées là, les mariés et une brune, avant de suivre la masse des invités à l’intérieur. Elle veut essayer de trouver Ana. Mais d’abord, y a sans doute moyen de trouver de quoi boire. Elle serait très déçue de venir dans un foutu vignoble et de ne pas y trouver de bon vin.

Spoiler:
 



(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 KtpRxkJ

glitters:
 

gotta ship them all:
 


Revenir en haut Aller en bas
Shiloh Atkins
Shiloh Atkins
la reconstruction
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-cinq ans - (8.11.1995)
SURNOM : sa soeur l'appelle yoshi, mais elle préfère shiloh
STATUT : célibataire, n'est plus que l'ombre d'elle-même après une relation abusive.
MÉTIER : couturière de métier et de passion. elle tente de retrouver sa place dans l'atelier Weatherton
LOGEMENT : au #323 doggett street avec sa meilleure amie, Megan. enfin, encore pour un temps.
(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 Tumblr_inline_pg57ccXSen1rqmlml_1280
POSTS : 2261 POINTS : 95

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : a un frère jumeau, Nathan › sait coudre depuis ses dix ans et ne rate jamais une occasion de créer ses propres vêtements › viens tout juste de revenir à Brisbane › sort d'une relation abusive qui aura durer un peu plus d'un an › naturelle et souriante, elle c'est renfermé sur elle-même ces derniers temps › ne sait passer une journée sans musique
RPs EN COURS : (07)megan #2louisa #3danika #2oakley #2penny #2trent #1mariage cosigan

(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 95f37fdcfddf13286d27fdebbc77fbb8103c7d7d
megan ☽ only you know me the way you know me, only you forgive me when I'm sorry. need you when I'm broken, when I'm fixed, need you when I'm well, when I'm sick. friends that I rely on don't come through, they run like the river, but not you. can't see when I'm fallin', losing myself but then I hear you calling. there you are, with open arms. there you are and I run.

(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 3455d714325e3728f407eba050811259
trent ☽ so no one told you life was gonna be this way. your job's a joke, you're broke, your love life's DOA. it's like you're always stuck in second gear. when it hasn't been your day, your week, your month or even your year, but i'll be there for you. when the rain starts to pour, i'll be there for you. like i've been there before, i'll be there for you 'cause you're there for me too

(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 E3895f26fa45075731e97331b9942bfb
louisa ☽ wherever I go, you bring me home, sweet creature. when I run out of road, you bring me home. we're running through the garden. oh, where nothing bothered us but we're still young I always think about you and how we don't speak enough


RPs TERMINÉS : Louisa #1 (fb)Louisa #2Lucia #1Danika #1Knox #1Oakley #1Chloe #1 (fb)Thomas #1 (fb)Nathan #1James #1Penny #1Megan #1knox #1
AVATAR : elizabeth lail
CRÉDITS : (avatar) finnley - (ub) loonywaltz - (gif) karolinadeanwrites
DC : cian, bailey, loan & wyatt
PSEUDO : paindep.
INSCRIT LE : 04/07/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t34993-a-storm-to-weather-shiloh https://www.30yearsstillyoung.com/t33722-i-m-writing-you-a-symphony-of-sound https://www.30yearsstillyoung.com/t35366-shiloh-atkins https://www.30yearsstillyoung.com/t35364-shiloh-atkins

(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: (mariage cosigan) call me by your name. (mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 EmptyDim 7 Nov 2021 - 22:45



« Merci Shiloh. La robe est magnifique, je crois que je pouvais pas rêver mieux. » Le compliment me vient droit au cœur tandis que je serre ma main contre la sienne. Les souvenirs autour de la création de cette merveille resteront à jamais graver comme les meilleurs moments que l’on a pu passer ensemble depuis mon retour. Il n’avait pas été question de tristesse ou de fins de phrases écrasées par les sanglots, mais plutôt d’éclats de rire et d’échange de plaisanteries dans une humeur bon enfant comme on avait tant connu auparavant. « Ce sera ton tour un jour. Bientôt, j’en suis certaine. » Mon corps se love contre le sien dans une étreinte si familière et rassurante que je pourrais en venir à croire la moindre de ses paroles. Elle le sait, que je rêve d’un moment comme celui-là aux bras d’un homme aussi doué et attentionné que semble l’être Damon. « Vous serez mon exemple. » que j’annonce alors encore emporter par l’émotion de l’échange de leurs vœux. J’offre un nouveau sourire timide à Damon quand son regard se tourne dans notre direction. « On se rejoint au vignoble. » - « A tout à l’heure. »

Une fois au vignoble, je me contente d’observer la foule d’invités se déverser entre les tables à bavarder de tout et de rien. Je tente de me présenter aux visages qui me semble le plus familier sans non plus être capable de faire durer la conversation. C’est un don que j’ai perdu depuis bien longtemps. Heureusement, un serveur passe déjà au milieu des convives avec des verres de vin, exactement ce qu’il me fallait. Des doux bruits de rumeur qui court me font réaliser que Megan, c’est changer pour enfiler sa seconde robe et que déjà tout le monde est en train de jaser. C’est en trouvant sa silhouette que je remarque la jeune femme à ses côtés. Au même moment, un serveur passe à nouveau devant moi, me permettant de subtiliser un deuxième verre avant de me diriger vers le petit groupe. « Promis cette fois, je ne renverse rien. » C’est pourtant mal gagner avec ses fichus talons. « Pour m’excuser encore une fois d’avoir ruiné vos dessins. » que j’affirme en souriant à la jeune brune que j’avais rencontré si malencontreusement. Le geste se voulait amical, mais j’ai soudainement l’impression que la tension est à son comble de ce côté du vignoble. « Attendez les amoureux, je vais vous chercher un verre à vous aussi. » Et déjà, je m’éclipse préférant ne pas imposer ma présence plus longtemps.

@megan williams
@murphy rowe
hashtag malaiiiiiiiise sisi



(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 VsgJxpQ
(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 1hanw60
(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 QqLqwzn
(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 Xc1pTzg

:l:
 
Revenir en haut Aller en bas
Auden Williams
Auden Williams
le complexe de Dieu
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 40 ans. (25/12/1980)
SURNOM : A troqué 'Dieu' pour 'papa' lorsqu'il s'adresse à Sloan, histoire d'être certain que ce soit bien son premier mot.
STATUT : veni, vidi, amavi.
MÉTIER : Artiste qui ne crée plus rien depuis des mois, il préfère se voiler la face et se dire qu'il aura à nouveau l'idée du siècle demain.
LOGEMENT : #517, Wellington Street, Bayside, sans Ginny mais avec Sloan.
(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 Aa6157f91be28c2420a562f7f721a270c7698102
POSTS : 13194 POINTS : 2445

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Italo-américain, regroupe les défauts de chaque pays ☼ Handicapé sentimental ☼ Ne vit que pour l’art, sous toutes ses formes ☼ Ne boit pas, ne fume pas ☼ Ambidextre ☼ A reçu un enseignement religieux et passe son temps à l’outrepasser ☼ Père de Damon (2000) et Sloan (2020) ☼ Peur des hauteurs, claustrophobie ☼ Un poil misanthrope ☼ Tatoué ☼ Incapable de rester en place ☼ (trop) Rancunier, s'exprime par les poings au lieu des mots ☼ La vérité, c'est que Ginny lui a brisé le coeur (et lui son omoplate)
RPs EN COURS : (08)marius #4léo #11giovanni #3cesar #2james #1angus #3otto #2eliana (fb 1999)



(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 2dydfr70
(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 4tjovbu8

(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 210129021645793185
famiglia › i will take the blow for you and i've had recurring nightmares that i was loved for who i am, but missed the opportunity to be a better man.

(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 Tumblr_mu2413iIyP1qkq70so1_500
eliana › io c'ho vent'anni e non mi frega un cazzo. c'ho zero da dimostrarvi. non sono come voi che date l'anima al denaro dagli occhi di chi è puro siete soltanto codardi. e anche se ho solo vent'anni dovrò correre, per me.

RPs TERMINÉS : (mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 25dxp5w4

cf. fiche de liens
AVATAR : Louis Garrel
CRÉDITS : frenchandfurious (avatar) › harley (gif) › loonywaltz (ub)
DC : Charlie, Lily, Swann & Rhett
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/05/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t24284-auden-canicule-en-ete-mamie-va-y-passer https://www.30yearsstillyoung.com/t37070- https://www.30yearsstillyoung.com/t24386-auden-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t24554-auden-williams

(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: (mariage cosigan) call me by your name. (mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 EmptyLun 8 Nov 2021 - 7:30



Ils sont des fourmis, tous, des petites fourmis ouvrières qui ne savent pas pourquoi elles font ça mais qui le font quand même ; ils s’assoient sagement, sourient, applaudissent, se lèvent peut-être même à un moment donné pour mieux s'asseoir à nouveau ensuite. Temps de pause, chuchotements, ils ferment le pas aux mariés qui repartent presque aussi vite qu’ils sont arrivés. Je me décale dans l’ombre lorsque Damon repart: il ne doit pas me voir ici. Ma présence ne lui apporterait rien de réellement bon et me faire discret est ce que je peux faire de mieux pour lui, puisque j’ai bien compris qu’agir naturellement n’est pas la réponse cette fois-ci. J’espère seulement que Saül sait et a compris à quel point ce geste ne lui sera jamais pardonné et qu’il a outrepassé tous les autres me concernant - même les pires, même ceux qui avaient déjà ironiquement eu lieu dans une église: tu me dégoûtes. Il ne s’agit plus de moi, cette fois, mais bien de la chair de ma chair et d’une des rares personnes vivantes pouvant être placée en priorité, en tous temps. La seconde et dernière personne faisant tant exception au reste, c’est Sloan.

Ce mariage est aussi peu approuvé par @Angus Sutton, ce garçon bien trop immense pour ne pas en mettre une à Saül qui un jour. Il va à contre-courant du reste de la foule et tant mieux pour lui, à en juger par son statut de Perorsona Non Grata que je n’ai aucun mal à imaginer. « Du grand art.» Je ne sais pas s’il parle de ma personne, de mes œuvres ou bien de la performance des jeunes et nouveaux mariés. Je ne sais pas et, honnêtement, j’en ai même strictement rien à foutre puisque peu importe le sujet dont il parlait réellement, je vais tomber d’accord avec lui. « Vous ne vous précipitez pas pour féliciter les heureux élus ? » J’étouffe un rire faux et à peine sonore. “Je vais fumer, t’en veux une ?” M’emmerdez pas. Je ne risque pas de m’arrêter à une seule et unique clope aujourd’hui, de toute façon. “Je doute que tu ailles les féliciter, toi non plus.” Nous avons tous deux nos raisons, bien différentes, mais finalement le résultat reste le même et nous observons une distance de sécurité plus que raisonnable avec le couple faussement heureux. “Je t’emmène au lieu de réception ?” J’irai demander à Dani quelles sont ses bouteilles les plus alcoolisées, moi, et peut-être même que je partagerai mon secret avec Angus, quoiqu’il doit rester capable de garder sa langue tout au long du repas pour notre bien à tous.

Et on arrive en retard sans que cela n’ait rien d’une erreur, les mariés rayonnent d’un bonheur arrangé et Megan risque de rapidement passer au statut de belle-fille, maintenant. Tout m’agace sincèrement, j’en suis réduit à vérifier qu’Angus ne fonde pas en larmes et, croyez-le ou non, c’est un rôle que j’endosse sans même me questionner à ce sujet, sans même (trop) m’en plaindre aussi. Je comprends ce qu’il ressent autant que je fais office de garde-fou et, par extension, de petit soldat de mon frère. Pourtant, il n’a pas intérêt à interférer avec mes plans, pas alors que j’écoute aveuglément son horrible scénario sur le déroulement de la journée. “Pourquoi est-ce que t’es venu malgré tout ?” Il ne fait que se faire du mal pour rien, le garçon. Lui comme moi n’avons aucun pouvoir sur les événements.



(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 1542980520:
 
Revenir en haut Aller en bas
Charlie Ivywreath
Charlie Ivywreath
l'attrape-coeurs
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 25 ans (09.08.1996)
SURNOM : Charles.
STATUT : Mariée à un mourant. Ça sonnait mieux dans Twilight, ce genre de truc. Pire encore, son Edward la trompe avec Jacob.
MÉTIER : Plus si nouvelle dans la police mais toujours stagiaire.
LOGEMENT : #10 Spring Hill. L'appartement n'est plus aussi grand depuis que Léo est arrivé avec ses valises, ses chats et son ego.
time ain t straight and neither am i
POSTS : 36205 POINTS : 1085

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Gamine devenue adulte par la force des choses, habituée à ce que tout lui soit dû › Mère de jumeaux nés en novembre 2019, seul leur père en a la garde › Peur panique de l’abandon › S’attache trop vite, trop fort › A arrêté les drogues depuis qu’elle a mis un pied dans la police › Oiseau libre, s’en va où le vent la mène › Rêve grand, le quotidien et ses habitudes l’ennuient › Ressent le besoin de sauver le monde entier › Peu proche de sa famille, elle tente de l’être de ses enfants
RPs EN COURS : (08)solveig #3anwar #2holdenléo #27démon #5caitrionageorgiatrent #3

(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 N63atIO

(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 Tumblr_inline_oyqqo7oFrC1t5prjz_250
leolie › now it's time, we never ever head down. don't be scared, i am for real. hide away and we will never be found. it's alright, we never look back. birds will sing if we fall. it's alright, with memories inside. midnight dust on the floor, watch it turn into gold.

(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 Tumblr_ndcyykLyMz1qbbne5o3_250
trent › i wish i knew what i had when i left. you set fire to my world, couldn't handle the heat. baby, come bring me hell, let it rain over me. i miss you, i want you to ruin my life.

(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 Tumblr_ntf663EP3S1qav05wo3_250
sohan › when you get older your wild heart will live for younger days. think of me if ever you're afraid. one day you'll leave this world behind, so live a life you will remember.

(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 DoNsL59
atwoods › under the tree where the grass don't grow we made a promise to never get old. you had a chance and you took it on me and i made a promise that i couldn't keep. we used to believe we were stars aligned. you made me bleed when i look up and you're not around.

RPs EN ATTENTE : sohan #4

RPs TERMINÉS : (trop) cf. fiche de liens

(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 RLrbzsL

AVATAR : Sophie Turner
CRÉDITS : hedgekey (avatar) › loonywaltz (userbars)
DC : Auden, Lily, Swann & Rhett
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 30/03/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23553-villanelle-a-hug-is-just-a-way-to-hide-your-face https://www.30yearsstillyoung.com/t33108-charlie-auden-lily-swann-ichabod https://www.30yearsstillyoung.com/t23677-charlie-villanelle https://www.30yearsstillyoung.com/t23771-charlie-villanelle

(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: (mariage cosigan) call me by your name. (mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 EmptyLun 8 Nov 2021 - 15:44



Les jumeaux fêtent leur second anniversaire ce mois-ci et les voilà qui participent déjà au troisième mariage de leur existence ; autant dire qu’ils sont loin d’être en retard et que Charlie ne manquera pas de leur conter cette anecdote lorsqu’ils seront en âge d’en avoir quoi que ce soit à faire. Pour le moment encore, elle peine à faire avancer leur poussette entre les graviers du vignoble, elle-même perchée sur ses talons que Léo aurait sûrement détestés puisqu’ils la rendent plus grande encore. Mais puisqu’il n’est pas à ses côtés et qu’elle a décrété ne rien en avoir à faire de son avis, alors cela ne l’importe pas le moins du monde.

Désormais, Megan est infiniment moins vêtue qu’elle l’était à l’église et si cela étonne sincèrement la jeune mère, cela ne l’amuse pas moins pour autant. Avec un corps tel que le sien, elle aurait tort de se priver de telles robes, et ce n’est sûrement pas son mari qui risque de s’en plaindre à son tour. D’ailleurs, c’est contre lui qu’elle rejette toute sa colère, le blond oxydé qu’elle n’arrive pas à apercevoir dans la foule, malgré le fait qu’il fasse sûrement une tête de plus que le reste des invités. Elle aperçoit Megan parlant avec un vieil homme dont le premier bouton de chemise risque d’éclater à chaque instant, mais rien d’autre. Son regard est rapidement attendri par l’enfant tenu entre ses bras - sûrement son petit-fils. Puisque la discussion entretenue avec Megan semble sérieuse, elle ne leur fait pas l’affront d’arriver tel un cheveux sur la soupe, quand bien même elle meurt déjà d’envie de saluer la mariée pour une cérémonie réussie et sa beauté digne d’un tableau de la Renaissance.

Finalement, incapable de trouver Damon et tout autant incapable de venir parler à Megan dès cet instant, elle préfère encore leur donner le temps de se rendre disponibles (et visibles) avant de leur faire la morale à ce sujet le jour de leur mariage. Pour s’occuper, elle autant que les jumeaux, c’est vers le buffet que son attention se porte alors qu’elle cherche à occuper les jeunes enfants en leur donnant un bonbons sur lequel baver et, peut-être, finir par le manger. Du bout de son doigt potelé, Siobhan annonce préférer le bonbon que Charlie s’apprêtait à donner à son frère - évidemment. Alors, ils auront tous les deux le même et la jeune femme redouble de douceur (et niaiserie) dans le creux de sa voix pour éviter de les contrarier et ainsi éviter toute crise en pleine réception de mariage. La journée ne débute qu’à peine, elle a encore largement espoir que tout se passe merveilleusement bien et que ses amis profitent du jour de leur mariage comme ils le devraient. Peut-être que si Léo et elle avaient fait ça, leur tour d’ivoire ne se serait pas écroulée aussi rapidement. Aujourd’hui, elle ne porte son alliance que par habitude et sans doute aussi parce qu’elle est bien trop à sa taille pour être retirée d’un claquement de doigts.



    i find it hard to tell you, i find it hard to take when people run in circles it's a very, very mad world. children waiting for the day they feel good. happy birthday, happy birthday. and i feel the way that every child should sit and listen.

    (mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 Gbqg95q
    (mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 GhillXf
    (mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 CaiK2AI
    (mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 Ecblc87
    (mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 YlMyvG3
    (mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 RDA3HRI

    (mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 Ly6376fl (mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 Gbltqyh4 (mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 D5bNV5u5_o
    (mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 YO3Hs0G(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 TSks567
Revenir en haut Aller en bas
Damon Williams
Damon Williams
les illusions perdues
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-et-un ans, le début d'une nouvelle ère (04.07).
SURNOM : le petit cappuccino frappé, a.k.a 'pleurnichard' (Saül, 2021).
STATUT : on lui a promis que ça rapporterait aussi trois bonheurs que ce soit un mariage forcé plutôt qu'un mariage d'amour.
MÉTIER : sera diplômé en sciences politiques à la fin du mois, mais n'a aucune idée de ce qu'il souhaite faire par la suite. met un pied trop de fois par semaine à la michaell hills en attendant de construire son avenir de ses propres mains.
LOGEMENT : #61 st paul's terrace (spring hill), là où la vue devient imprenable sur la ville la nuit tombée. là également où les masques tombent et où megan et lui n'ont plus besoin de jouer au petit couple parfait.
never be so polite, you forget your power (never wield such power, you forget to be polite)
POSTS : 2957 POINTS : 8085

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : né cosimo, se faisant appeler damon depuis plus de cinq ans désormais › les liens du sang, c'est toujours compliqué, mais dans sa famille ça l'est d'autant plus. en effet, son père est son oncle et son oncle son père (bon courage pour suivre) › étudiant à la colombia university de new-york, il est officiellement venu en australie au début de l'été 2020 pour se rapprocher des siens. officieusement, ce sont ses problèmes de comportement qui ont poussé l'administration à lui demander de s'éloigner pour quelques temps › parle couramment l'anglais et l'italien.
RPs EN COURS :
(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 DcVdfvo
sait compter deux par deux et lacer ses chaussures.

NaNoWriMo 2021

(douze) - present: angus #3charlie #3elise #5léo #2megan #6saül #7call me by your name | past: saül #3wendywhat the folksdouble trouble | alternative: murphy

RPs EN ATTENTE :
angus #4 (fb) › auden #5 › ivy #2 (début mars, retrouvailles) › ivy #3 (fin mars, italie) › marcus #2 › megan #7

RPs TERMINÉS :
(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 210129021645793185


chronologie des sujets à jour (OUI) dans ma fiche de liens.

evermore:
 


(oops we did it again)(#scénariodramatik)

what did the buffalo say to his son when he left for college ?:
 


AVATAR : rudy pankow.
CRÉDITS : RENEGADE (avatar and signature icons), nobodys (gif), loonywaltz (userbars).
DC : ezra beauregard, le coeur navré (ft. sam claflin) et otto lazzari, la vengeance dans la peau (ft. robert pattinson).
PSEUDO : luleaby.
INSCRIT LE : 01/11/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34617-take-me-to-the-lakes-where-all-the-poets-went-to-die-damon https://www.30yearsstillyoung.com/t31212-whatever-helps-you-sleep-at-night https://www.30yearsstillyoung.com/t34908-damon-williams

(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: (mariage cosigan) call me by your name. (mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 EmptyLun 8 Nov 2021 - 16:35




call me by your name.
(mariage cosigan)

***

« Hein ? » Il vint la sortir de ses songes - mais comment pourrait-il lui en vouloir de s’y échapper un instant ? Tout dans cette situation inspirait à s’en aller, au moins le temps d’un instant, des événements qui étaient en train de se dérouler. Leur avenir était en train de prendre un nouveau tournant, et intégrer ce dernier n’était pas chose aisée. « Merci. Je ne ferai. Si tu paniques, glisse une main dans mon dos. Et on trouvera bien un endroit où se planquer pour manger du gâteau. Ce serait dommage de pas en profiter. » Un petit sourire, autant attendri qu’amusé, vint se glisser sur les lèvres du jeune Williams. Il serait effectivement dommage de ne pas profiter du gâteau alors qu’ils savaient pertinemment, pour en avoir gouté autant comme autant, que celui choisit était le meilleur du lot. « Ca me va. »

Leur arrivée au domaine ne se fit pas sans être remarquée, puisque la maitresse des lieux les attendait sur le paris du vignoble et vint faire elle-même la guide à travers le dédale que représentait cet endroit. « C’est vraiment splendide. J’étais déjà tombée amoureuse de l’endroit en venant le visiter, mais arrangé comme aujourd’hui, c’est encore plus ravissant. » Damon ne pouvait que venir hocher la tête, pour approuver les paroles de Megan en cet instant: la beauté de l’endroit était à couper le souffle. Et si la brune avançant devant eux n’y état pas pour rien - elle était, après tout, la propriétaire de cet endroit -, elle ne s’était pas seulement contentée de venir leur procurer un endroit merveilleux pour fêter leurs noces; elle était également venue préparer spécialement pour Megan une salle à part des lieux de réception afin que la jeune femme puisse se changer en toute tranquillité. Pour couronner le tout, elle vint leur désigner, à l’intérieur de ce bureau changé en salon d’essayage, qu’elle leur avait personnellement installé un cadeau pour fêter leurs noces. « Merci oui, c’est adorable. » Megan venant seconder les mots du jeune homme, et l’instant d’après, la jeune Hwang n’était plus à leurs côtés. Cela permit aux jeunes mariés de venir souffler un coup sans qu’aucun regard indiscret ne soit tourné dans leur direction - il n’en avait vraiment pas besoin en cette journée. « Peut-être qu’au lieu de se planquer pour manger du gâteau on pourra se planquer pour déguster la nouvelle cuvée. » Un petit rire vint s’échapper d’entre les lèvres de Damon. « C’est une proposition plus importante que le gâteau que tu me fais là. » Entre s’éclipser pour manger une part de gâteau ou pour venir boire un verre de vin en cachette, la question ne se posait pas quant au choix que Damon viendrait faire. Et parce-qu’après tout, rien en les empêchait de faire comme bon leur semblait au moins pendant le temps d’un instant, le jeune homme vint trouver deux verres propre, rangés dans un placard de la pièce, avant de venir ouvrir l’une des bouteilles de vin. Il vint en servir un fond dans un verre pour Megan, et en fit de même pour lui. « A la notre, il paraitrait. » Parce-qu’ils étaient le centre de l’attention le temps de la journée, le mot d’ordre dan toutes les discussions, même si cela ne leur convenait pas. Autant qu’ils soient les premiers à venir fêter ça - ils auraient tout le loisir de le faire par la suite avec le reste des invités.

Ce que Damon n’aurait pas autant l’occasion qu’il ne souhaiterait, cependant, c’était de venir se griller une cigarette en toute tranquillité; il vint alors saisir l’occasion que Megan ait besoin de changer de robe pour la laisser un instant seul et pour, lui, profiter de pouvoir agir sur la santé de ses poumons - mais surtout de ses nerfs. « Bien sur. » Et, avant de sortir par la porte vitrée de l’autre côté de la pièce, Damon ne put s’empêcher de venir ajouter un petit commentaire - qui n’était lui en rien calculé ou anticipé. Le rire de la jeune mariée ne se fit pas attendre par la suite. « Bein voyons ! N’en profite pas pour te rincer l'œil ! » Le sourire toujours accroché aux coins de ses lèvres, Damon vint adresser à la jeune femme un petit clin d’oeil avant de s’éclipser de la pièce. Si elle avait besoin d’un coup de main avec sa robe, que ce soit celle à retirer ou celle à enfiler, il ne serait pas bien loin mais en attendant, il pourrait profiter d’un instant de répit - ou tout du moins, c’était son objectif de base. « Tu m'en files une ? J'en ai besoin aussi. » Sursautant, à deux doigts de laisser tomber sa cigarette par terre, Damon vint lever les yeux au ciel en voyant Murphy venir le rejoindre dans sa bulle de tranquillité. « Purée, Murphy, tu m’as fait peur. » Il ne vint en rien cacher le mécontentement qu’il ressentait en voyant la soeur de Megan arriver. Elle venait déjà s’incruster dans son quotidien, il fallait aussi qu’elle vienne le faire pendant le seul instant de répit qu’il pouvait s’octroyer avant un bon moment surement. Mais s’il y avait bien quelque-chose qu’il avait rapidement compris dans la vie - que ce soit avec Murphy ou avec bien d’autres personnes -, c’était que pour obtenir de nouveau la tranquillité, obtempérer était parfois un bon mode opératoire. Alors, dans un geste un brin trop brusque, Damon vint tirer une cigarette de son paquet pour la tendre à Murphy. « Tu trouveras un autre pigeon si tu veux fumer pour le reste de la soirée. » Il n’allait pas en plus de lui offrir le loyer, lui offrir le contenu de son paquet de cigarettes - bien qu’il soupçonne la jeune femme de venir se servir plus qu’allègrement lorsqu’ils étaient à l’appartement. « Alors, ça fait quoi d'être marié à la deuxième plus jolie fille du pays ? » Tirant une longue bouffée sur sa cigarette, Damon ne vint même pas prendre la peine de réponse à Murphy - il sentait qu’autre chose arrivait dans trois, deux, un… « Qu'on soit bien au clair toi et moi… » - « Nous y voilà. » Il ne daignait même pas regarder Murphy. « Tu lui fais du mal et je te coupe les couilles pour en faire un collier. T'as du feu aussi ? J'ai pas de feu. » Tournant son regard, il vint allumer la flamme du briquet à hauteur des yeux de la jeune femme, afin de mettre le feu à sa cigarette. Pour une fois, un semblant d’attitude menaçante et rebelle se faisait voir dans son comportement - à marquer dans le calendrier. « Qu’on soit bien au clair, toi et moi. » Une nouvelle bouffée de nicotine. « Ton manège a assez duré et tu as jusqu’à notre retour de notre lune de miel pour retourner chez ton père. » Appuyant les yeux de la jeune femme des siens encore un instant, il vint finalement détourner son regard. « Je sais pas à quel jeu tu joues, mais je compte pas commencer ma vie de jeune marié en t’ayant dans les pattes. » Il avait promis à Megan qu’il ferait un effort et qu’elle pouvait rester quelques jours le temps de trouver une solution à son problème - sauf que quelques jours s’étaient transformés en quelques semaines et que cela faisait maintenant deux mois que la Rowe vivait avec eux. Damon voulait récupérer sa chambre, que ça fasse capricieux ou non.

« Murphy, tu es ravissante. » Le froid qui animait le regard de Damon vint être dissipé d’un coup d’un seul sans qu’il ne s’en aperçoive, en réalité, lorsque la voix de Megan se fit entendre à leurs côtés. « Tout va bien ? » Il vint tourner son visage vers celui de sa femme, en étirant avec quelques difficultés un petit sourire sur son visage. « Oui. On partage une cigarette, rien de plus. » La main de Megan vint se glisser dans celle de Damon, et instinctivement, il vint refermer ses doigts sur cette dernière. « Les invités sont en train d’arriver. Le vin d’honneur va bientôt commencer et on échappera pas au discours. » Et alors, elle vint serrer ses doigts. Trois fois. Damon vint laisser son regard se poser un instant supplémentaire dans celui de Megan avant de venir écraser sa cigarette dans le cendrier dans aucune hésitation. Il vint également lui rendre son sourire. « Tu as raison, ne perdons pas plus de temps. » Et, une seconde avant de lui tourner le dos, il vint s’adresser une dernière fois à Murphy. « Profites bien de la soirée. » Et ils étaient prêts à s’en aller, mais leurs pas furent interrompus un instant par l’arrivée inopinée de Shiloh, qui devait avoir suivi leur voiture d’assez près lors de l’arrivée au vignoble. « Promis cette fois, je ne renverse rien. Pour m’excuser encore une fois d’avoir ruiné vos dessins. » Damon ne savait trop de quoi elle référait, mais il vint étirer un peu sourire de politesse. Au moins, cela empêchait Murphy de venir renchérir sur leur conversation précédente, maintenant qu’une tiers personne était présente à leurs côtés. « Attendez les amoureux, je vais vous chercher un verre à vous aussi. »

La voix de Damon ne se fit entendre de nouveau que lorsque Megan et lui en vinrent à se tenir derrière la porte de la salle de réception. Ils avaient récupérer les verres que Shiloh était allée leur chercher sur le chemin entre le vestiaire improvisé de Megan et la salle de réception, la remerciant chaleureusement de penser à ce type de détails. Les convives se devaient d’être tous arrivés désormais, et se devaient d’être impatients de pouvoir assister à l’entrée des mariés. Le vin d’honneur n’était pas forcément le moment où ce type de moment était normalement réalisé, mais cela permettait de venir présenter au plus de personnes possibles le couple fraichement marié - une partie des convives du vin d’honneur n’allant pas jusqu’au diner à la suite de ce dernier. Avant de venir ouvrir la porte, Damon vint tirer doucement sur la main de Megan pour que cette dernière interrompe sa course, afin de venir la regarder comme elle le méritait. Il avait un petit sourire aux lèvres, mais un petit sourire fier cette fois ci. « C’est vraiment la robe parfaite, tu es ravissante. » Elle l’était déjà dans la robe qu’elle avait porté pendant la cérémonie, et elle l’était en réalité tout le reste de l’année; mais Damon avait un peu faible pour la robe qu’elle portait en cet instant. Finalement, il vint inspirer longuement avant de se tourner de nouveau vers la porte de bois qui les séparait du reste du monde. « Aller, place à l’acte deux. » Scène une: l’entrée des mariés. Le reste des scènes était parfaitement gravé, par ordre chronologique, dans l’esprit de l’italien et il avait surtout hâte d’en arriver au dernier acte, qui était celui où ils rentraient chez eux ce soir en un seul morceau, en ayant esquivé le maximum de drames pouvant possiblement arriver tout au long de la soirée. Il vint alors pousser les portes du lieu de réception, faisant désormais face à la foule et à tous les convives réunis pour venir célébrer Monsieur et Madame Williams, jeunes mariés. Le sourire que portait Damon en cet instant était tout autant authentique qu’il pouvait être forcé, ne sachant dans quel état il devait - et voulait - se trouver. Du regard, à la volée, il vint réussir à voir quelques visages qui lui étaient familier, et il ne nierait pas en disant que cela était réconfortant de voir qu’autant de proches avaient répondu à l’appel, lancé quelques semaines plus tôt, quant à leur présence requise pour ces noces. Damon était tout autant au courant, en revanche, que la foule ne comportait pas autant de personnes présentes pour Megan que pour lui, alors il vint serrer un peu davantage sa main, pour montrer qu’il restait ancré à ses côtés alors qu’ils se mirent à passer à travers les différents groupes de convives pour venir remercier chacun d’entre eux de s’être déplacés pour ce jour si spécial - qu’il pouvait l’être, spécial.



:rainbow::
 
Revenir en haut Aller en bas
Angus Sutton
Angus Sutton
le cheval de troie
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 24 années (12 avril 1997)
SURNOM : Angus pour ses collègues, Gus pour son frangin et Penny.
STATUT : Célibataire, il se contente d'écouter les rumeurs au sujet d'un mariage auquel il n'est pas convié.
MÉTIER : Employé de la Michael Hills, au sein du service de marketing. Il compte bien polir sa place dans l'entreprise jusqu'à ce qu'elle soit à l'image des bijoux qui en font sa fierté + Dessinateur freelance, il possède une boutique Etsy pour arrondir les fins de mois.
LOGEMENT : Pour ses compères, il habite une maison située sur Bayside. En réalité, il loue un petit appartement dans le quartier de logan city avec sa mère et Sam, son petit frère.
(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 1636316499-tumblr-2419e9f9c934a75725f26350e72c7e95-562999c9-500-1
POSTS : 913 POINTS : 1170

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : ♦ Son petit frère est Asperger ♦ Passionné par le codage depuis le plus jeune âge ♦ Ancien joueur de rugby, un sport qu'il porte toujours dans son coeur ♦ Effrayé à l'idée d'un jour tout oublier depuis qu'il vu la maladie d'Alzheimer piller la mémoire de son grand-père ♦ Pilier de sa famille depuis que son père s'est taillé et que sa mère enchaine les arrêts maladie ♦ Toujours avec son vieil argentique à portée de main pour immortaliser des moments de vie ♦ Un tamagotchi en guise d'animal de compagnie, celui de Sam, qu'il tente de garder en vie quand il est à l'école. ♦
RPs EN COURS : (mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 63f9c211cf2893df5287ddb6304aa87fbac018c2
SAMUEL If you ever find yourself lost in the dark and you can't see
I'll be the light to guide you. If you tossin' and you're turnin' and you just can't fall asleep, 
I'll sing a song beside you. You can count on me like one, two, three I'll be there. 'Cause that's what brothers are supposed to do. (darkolivegreen)

(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 1626379226-damus3
DAMON ─ (1 2 3) I'm in the corner, watching you kiss her, and I'm giving it my all but I'm not the guy you're taking home,I keep dancing on my own.

(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 1625775936-test
MAISIE(123) When you really know somebody you can’t hate them. Or maybe it’s just that you can’t really know them until you stop hating them.

(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 Ezgif-com-gif-maker
STRINGER (12) ─ Family isn't always blood, it's the people in your life who want your in theirs. The ones who accept you for who you are, the ones who could do anything to see you smile and who love you no matter what.

(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 1626381387-saugus
SAÜL There are dreamers, and there are realists in this world. You see, the dreamers need the realists to stop them from soaring too close to the sun. And the realists ? Well, whithout the dreamers they may never get off the ground.

(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 1626380091-suckie
LECKIE Advertising is based on one thing, happiness. And you know what happiness is ? It’s freedom from fear. It’s a billboard on the side of the road that screams reassurance that whatever you are doing is okay. You are okay.

11/05 (I did it again)

⇾ Present : Damon #3Maisie #2Maisie #3MarcusJinaOliverMurphyPenny #2
⇾ Past : Hassan (2017)Seth (2018)Lexie #3 (09/21)

RPs EN ATTENTE : Lenore › Dinis


Angus écrit en navy

(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 1623578904-test



RPs TERMINÉS : (mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 1630788408-tamagotchi

Terminés :
Damon #1 (février 2021)Damon #2Saül Maisie #1 (juin 2021)EliseLexie #1Gala (Auden #1 & Lexie #2) › ›Auden #2Auden #3Penny

Abandonnés :
Kyle
AVATAR : Jacob Elordi
CRÉDITS : Myself (gifs & avatar & dessin) ♦ Bat'phanie (signature) ♦ Loonywaltz (UB) ♦ Vlastuin (Gif Stringer)
DC : Garret Oxton, la bonne paire
INSCRIT LE : 17/07/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t39648-angus-sutton-i-can-t-do-this-on-my-own https://www.30yearsstillyoung.com/t39719-angus-sutton-eventually-all-waves-settle#1957037 https://www.30yearsstillyoung.com/t39717-angus-sutton#1956983 https://www.30yearsstillyoung.com/t39716-angus-sutton

(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: (mariage cosigan) call me by your name. (mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 EmptyLun 8 Nov 2021 - 21:50




Je me perds à regarder Damon disparaitre dans la voiture tout en me demandant si, dissimulé derrière les vitres teintées, il continue à jouer la comédie où s’il a fini par y prendre goût au point de ne pas profiter de ce moment d’intimité pour mettre fin à cette supercherie.   “Je vais fumer, t’en veux une ?” Je décline son invitation d’un geste de la main et l’épargne d’un long monologue sur toutes les merdes qu’on peut retrouver dans un si petit bâton. “Je doute que tu ailles les féliciter, toi non plus.” C’est à mon tour de lâcher un rire, moins discret que celui qu’il a pu me sortir mais tout aussi amer. « C’est Saül que je devrais féliciter, tout le mérite lui revient. » que je me risque à lui répondre. Je n’ai jamais réellement compris la nature de leur relation, si ce n’est le même ADN qui coule dans leurs veines. Il suffit de passer une soirée en compagnie du brun pour comprendre qu’il a peu de choses, pour ne pas dire rien, en commun avec son frère. Pour autant, je sais à quel point les histoires de famille peuvent être compliquées et s’ils n’ont pas l’air proches aujourd’hui, rien ne me dit que cela ne sera pas le cas demain. Alors, je fais ce que je sais faire de mieux, je joue avec les mots pour m’offrir une porte de sortie dans le cas où mes propos venaient à être répétés.   “Je t’emmène au lieu de réception ?” « Volontiers. » Ça me permettra d’économiser de l’essence. Un peu d’argent en moins à jeter par la fenêtre pour un évènement qui ne m’apporte rien si ce n’est le sentiment d’être de trop.


Je ne dis pas grand chose sur la route, pas plus que celui qui se tient sur le siège conducteur et s’il m’arrive parfois de trouver un quelconque malaise dans les silences, il n’en est rien en sa présence. C’est en grande partie ce que j’apprécie chez  @Auden Williams, une facette de sa personnalité que j’avais déjà pu remarquer lors du gala de charité, mais dont je suis à peu près sûr désormais. Auden n'a pas l'air très bavard, mais il a le mérite de ne pas parler pour ne rien dire. Nous finissons par arriver, mes yeux parcourent la parcelle agricole et toutes ces vignes à perte de vue, un paysage que je pourrais apprécier si la mauvaise foi venait à me quitter. Je n’ai jamais eu de problème avec ma taille du moins pas jusqu’à présent, pas avant de me retrouver au beau milieu d’un groupe de convives tous plus petits les uns que les autres et de n’avoir personne derrière qui me cacher. Et même si, j’ai toujours apprécié être assez grand pour avoir l’impression d’être toujours au premier rang, je donnerais cher pour échanger mes centimètres contre ceux de la fille qui se tient devant moi, quitte à ce que mon nez finisse par arriver aux aisselles de bon nombre des invités. “Pourquoi est-ce que t’es venu malgré tout ?” Une question pertinente qu’il n’est probablement pas le seul à s’être posé en me voyant débarquer. « Pour le buffet à volonté.» Mes lèvres s’étirent en un sourire qui se veut bien plus triste que ce que je me tue à vouloir laisser paraitre.  « Je sais pas… » que je finis par admettre, car s’il m’avait posé la question un jour plus tôt, j’aurais donné pour toute réponse, le nom de celui qui est au centre de l’attention. Or, Damon a l’air de très bien s’en sortir à tel point que je pourrais presque finir par croire à leur histoire, moi aussi. « Je crois que j’avais besoin d’être ici pour comprendre que ce n'est plus avec moi qu'il se doit de faire équipe. » Qu’on ne forme plus ce duo qu’il m’est arrivé de détester avant d’apprendre à apprécier bien plus que je ne l’aurais imaginé. Deux personnes qui n’avaient rien pour faire la paire, et ce qui est le plus drôle dans toute cette histoire c’est que, si c’est Saül qui m’a poussé à m’en rapprocher, c’est aussi lui qui me pousse à m’en détacher. « Et vous ? Vous n’êtes pas supposé faire partie des invités d’honneur ? »  Je tourne le dos lorsque le couple s’avance parmi les convives et désigne la table la plus excentrée de cet amas de bonne humeur qui me donne des haut-le-coeur. « Vous pensez qu’il est encore trop tôt pour entamer la bouteille de vin ? » Je suis pas sûr que ce soit une bonne idée, ni même la meilleure des solutions, pour autant c’est la seule excuse que j’ai trouvée pour m’éloigner d’eux et de tous ces compliments que je peux entendre à leur égard.    

 




I want a life that's bigger than
Every person who ever told me I can't. I wanna be remembered for what I did, and not what I had. A life that's bigger than the fears I have.

:burger::
 
Revenir en haut Aller en bas
Auden Williams
Auden Williams
le complexe de Dieu
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 40 ans. (25/12/1980)
SURNOM : A troqué 'Dieu' pour 'papa' lorsqu'il s'adresse à Sloan, histoire d'être certain que ce soit bien son premier mot.
STATUT : veni, vidi, amavi.
MÉTIER : Artiste qui ne crée plus rien depuis des mois, il préfère se voiler la face et se dire qu'il aura à nouveau l'idée du siècle demain.
LOGEMENT : #517, Wellington Street, Bayside, sans Ginny mais avec Sloan.
(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 Aa6157f91be28c2420a562f7f721a270c7698102
POSTS : 13194 POINTS : 2445

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Italo-américain, regroupe les défauts de chaque pays ☼ Handicapé sentimental ☼ Ne vit que pour l’art, sous toutes ses formes ☼ Ne boit pas, ne fume pas ☼ Ambidextre ☼ A reçu un enseignement religieux et passe son temps à l’outrepasser ☼ Père de Damon (2000) et Sloan (2020) ☼ Peur des hauteurs, claustrophobie ☼ Un poil misanthrope ☼ Tatoué ☼ Incapable de rester en place ☼ (trop) Rancunier, s'exprime par les poings au lieu des mots ☼ La vérité, c'est que Ginny lui a brisé le coeur (et lui son omoplate)
RPs EN COURS : (08)marius #4léo #11giovanni #3cesar #2james #1angus #3otto #2eliana (fb 1999)



(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 2dydfr70
(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 4tjovbu8

(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 210129021645793185
famiglia › i will take the blow for you and i've had recurring nightmares that i was loved for who i am, but missed the opportunity to be a better man.

(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 Tumblr_mu2413iIyP1qkq70so1_500
eliana › io c'ho vent'anni e non mi frega un cazzo. c'ho zero da dimostrarvi. non sono come voi che date l'anima al denaro dagli occhi di chi è puro siete soltanto codardi. e anche se ho solo vent'anni dovrò correre, per me.

RPs TERMINÉS : (mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 25dxp5w4

cf. fiche de liens
AVATAR : Louis Garrel
CRÉDITS : frenchandfurious (avatar) › harley (gif) › loonywaltz (ub)
DC : Charlie, Lily, Swann & Rhett
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/05/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t24284-auden-canicule-en-ete-mamie-va-y-passer https://www.30yearsstillyoung.com/t37070- https://www.30yearsstillyoung.com/t24386-auden-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t24554-auden-williams

(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: (mariage cosigan) call me by your name. (mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 EmptyMar 9 Nov 2021 - 16:06



La seule chose que je finis par me dire c’est que si @Angus Sutton ne veut pas d’une cigarette alors ça m’en fera deux pour moi, ce qui ne sera toujours pas suffisant pour faire face à cette journée, s’annonçant bien longue si ce n’est même interminable. Pourtant, je n’aurais pas su être nulle part ailleurs. « C’est Saül que je devrais féliciter, tout le mérite lui revient. » Mon frère aurait dû être marionettiste, pas PDG. Ça lui serait bien mieux allé au teint. Bien que infiniment moins doué que moi dans le domaine, cela va de soi, j’ai toujours vu l’étincelle d’une âme d’artiste en lui. Simplement, il n’a jamais su la faire grandir et a plutôt préféré l’odeur de l’argent dès qu’il a été en âge de la reconnaître. Saül tout craché, je vois qu’il a parfaitement été cerné par l’homme qu’il ne qualifiera jamais de beau fils. Sûrement parce qu’il ne sera jamais le sien, aussi, la faute à un mariage arrangé ayant quelque peu modifié les plans de l’amoureux, j’imagine. A mes yeux, tout a un affreux goût de déjà vu. “Mais tu ne m’as pas l’air suicidaire, alors tu ne le feras pas.” Ce n’est qu’une simple observation, je ne suis pas en train de m’amuser à provoquer la seule personne que j’arrive à voir comme un allié aujourd’hui. Mes paroles sont entrecoupées par les différentes bouffées de cigarette, laquelle se consume bien trop vite à mes yeux. J’aimerais pouvoir en dire autant de l’espérance de vie de mon aîné. Haussant les épaules, je lui propose de l’emmener à la suite des réjouissances, parce qu’un malheur n’arrive jamais seul et qu’il faut au moins toute une cérémonie pour l’accompagner et ainsi d’avoir assez enfoncé le couteau dans la plaie, pas vrai ? De toute façon, je ne sais pas à quoi tout ceci peut bien rimer, mon regard occupé à se poser partout sauf là où je risque de retrouver la silhouette de mon fils ou bien celle de mon frère. Je n’ai même pas vu Savannah, elle qui aurait pu jouer son rôle de médiatrice aujourd’hui et faire au moins semblant d’être utile. Sans doute broie-t-elle encore du noir avec son américain ; je lui ai bien dit que c’était un connard.

A chaque mariage, un tour de magie se produit: les mariés sont toujours les premiers à quitter l’église et à mener le cortège de voitures mais bien les derniers à se montrer sur le lieu de réception. Si j’en avais la moindre envie, je me serais sans doute occupé en tentant de résoudre ce problème. Ce soir, je rêve plutôt de mettre le feu à une nappe qui viendra embraser un rideau, des ballons, et toute la salle avec. Mais apparemment, la famille a dû promettre de ne rien brûler pour avoir le droit d’organiser le mariage dans un tel lieu. Grotesque, j’en toucherai deux mots à Dani, si jamais je la recroise. Je ne m’imagine pas directement toquer chez elle pour si peu, et surtout pas pour tenter de faire croire que je suis un bon voisin. A défaut d’interroger l’oenologue, c’est plutôt Angus qui devient mon sujet du jour, le garçon n’ayant lui-même personne d’autre à qui parler, de toute façon. Aucun de nous n’a eu le cœur à s’approcher du buffet et nous restons donc éternellement en retrait, les murmures à propos de l’entrée des mariés allant bon train. « Pour le buffet à volonté. » Bip, mauvaise réponse. Tu sais faire mieux que ça, Angus, fais un effort. « Je sais pas… » Voilà qui est bien mieux. C’est au moins une réponse qui ne vient pas titiller mon radar à mensonges, et Dieu sait qu’il s’agite déjà beaucoup ce soir. Pour une fois, je ne cherche même pas à me délecter de la tristesse d’autrui, chose qui ne me procure généralement pourtant aucun problème éthique d’aucune sorte. « Je crois que j’avais besoin d’être ici pour comprendre que ce n'est plus avec moi qu'il se doit de faire équipe. » J’esquisse à mon tour un sourire triste, chacun de nous ayant ses propres raisons, j’imagine. “Faire équipe, c’est mignon.” Il ne pose pas les véritables mots sur les choses, et quand je dis que c’est mignon, je le pense presque. Disons que je le pense à 70%, ma capacité d'empathie envers autrui ne pouvant aller au-delà, même lorsqu’il s’agit de mon fils. En cet instant, c’est surtout d’Angus dont il est question, bien que j’imagine qu’il ne se fait pas d’illusions et que cette tristesse a un socle commun avec celle du blond. Je souffle doucement, tentant de jouer à l’adulte bien malgré-moi et me rendant surtout compte que je ne peux pas le laisser avec de l’ironie pour seule réponse. “Parle lui. Peut-être pas ce soir, mais quand tu le pourras. Si t’as pas dit ‘il ne veut plus faire équipe avec moi’, c’est parce qu’au fond tu sais autant que moi que ce n’est pas une question de volonté.Il se doit, c’est ce qu’il a dit, et c’est ce qu’il avait raison de dire. Tout est une question de devoir, de loyauté, et certainement pas de sentiments. Même du côté de sa jeune épouse, ils n’ont pas lieu d’être, et à en juger par la robe qu’elle a décidé de porter en cette seconde partie de soirée, je doute qu’elle soit la gendre idéale aux yeux de mon frère. Au moins, cette comédie m’arrache un sourire alors que je les observe entrer la main dans la main et le sourire jusqu’aux oreilles. C’est à Hollywood que Damon a sa place, pas à Michael Hills.

« Et vous ? Vous n’êtes pas supposé faire partie des invités d’honneur ? » Angus se montre prudent et se fait discret, désignant une table excentrée en direction de laquelle je finis par m’avancer à mon tour, bien malgré moi. J’aurais aimé vivre le mariage de mon fils comme il se doit, mais celui-ci n’est qu’une supercherie. “Oh si, y’a sûrement mon nom calligraphié sur un des cartons de la grande table.” Et encore, pas même à côté de Damon, puisque la place est réservée au père de ce dernier. “Mais j’ai jamais été doué pour jouer la comédie.” Toujours un peu trop habitué à dire ce que je pense et quand je le pense, voilà le mauvais pli que j’ai pris il y a plus de trente ans de ça. Rien qui ne peut se défaire en une soirée, même si je l’avais voulu. Je ne veux pas mettre Damon mal à l’aise alors je me garde de tout commentaire public. Simplement, quelque chose me dit que ce secret est bien gardé avec Angus. « Vous pensez qu’il est encore trop tôt pour entamer la bouteille de vin ? » - “J’en pense que personne ne se risquera à nous le reprocher.” Et puisque je connais les lieux, j’enjoins Angus à me suivre d’un simple mouvement de tête, saisissant ainsi l’occasion de nous extirper pour de bon de la scène et de tout regard de la part du marié - parce qu’il est le centre de notre attention à tous les deux, c’est évident. “Quand tu parleras à Damon il n’y a pas de ‘si’ à noter quelque part: il parlera à Damon, je ne lui laisse pas le choix. ... pas besoin de préciser que j’étais là. Je te le précise, au cas où.” Je doute être un de leurs sujets de conversation mais j’aimerais autant qu’il ne vienne pas dévoiler ce fait: si je m’efforce de rester discret pour la première fois de ma vie, j’ai bien mes raisons.



(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 1542980520:
 
Revenir en haut Aller en bas
Megan Williams
Megan Williams
l’œil de la tempête
l’œil de la tempête
Voir le profil de l'utilisateur
(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 IAeu3cF ÂGE : 23 ans (28.03.98) - bélier ascendant taureau
SURNOM : Elle utilise son second prénom, Misty, comme alias dans le monde professionnel.
STATUT : Monroe devenue Williams le 20.11.21 : elle a promis à Damon qu'elle ferait tout pour devenir quelqu'un dont il aurait réellement pu tomber amoureux.
MÉTIER : Photographe de presse, c'est plus joli que "paparazzi". La vie volée des célébrités, c'est sa spécialité.
LOGEMENT : #61 St Paul's Terrace , à Spring Hill. Le plan était parfait, Damon et elle étaient supposés avoir une chambre chacun avant que Murphy ne débarque dans leurs vies.
(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 T1kb
POSTS : 2544 POINTS : 2225

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : forte, passionnée, impatiente et déterminée, Megan est courageuse et têtue jusqu'à l'épuisement › balottée entre une mère toxicomane et alcoolique et plus de familles d'accueil qu'elle ne veut les compter, elle ne parle de son enfance à personne › elle a coupé les ponts avec sa mère pendant quatre ans, aujourd'hui elle lui fait parvenir un chèque tous les mois en secret › elle se fiche de ruiner la vie des célébrités qu'elle photographie : les secrets font pour elle plus de mal que de bien › en 2017 elle a posé nue pour plusieurs magazines masculins pour joindre les deux bouts
RPs EN COURS :
(09)
les tuches & damon #3shiloh #3jo #2elise #2damon #9le mariage de l'année (damon #8)murphy #3spencer (2010)eliana | (UA) saül #3 (la sélection)

(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 Wq6w
cosigan #9 & #8 I am the hardest to love, the house I bought is not a home, together we are so alone. Don't regret the day we met, don't forget that time we spent. Forget that we're in different beds, I know, 'cause I am the hardest to love. No I can't, can't believe you trust me, after all the rough days, you still call me up. ☽ 123456789

(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 H4mx
misfits #3 I've spent too much time staring into the sun. I don't know where I've been, I don't know what I've done. Everything around has turned into dust. Cause it made me realize we were nothing in the past. Please, stop the Earth from spinning around, don't let the sun burn us all down.

(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 Tumblr_inline_pef4qvEdpW1rrbwq5_1280
cameron (scénario libre) My bad habits lead to late nights, endin' alone, conversations with a stranger I barely know. Swearin' this will be the last, but it probably won't, I got nothin' left to lose, or use, or do. My bad habits lead to wide eyes stare into space and I know I'll lose control of the things that I say. Yeah, I was lookin' for a way out, now I can't escape. My bad habits lead to you.

(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 Kl4a
meloh #3 ⊹ You have my heart, and we'll never be worlds apart. When the sun shines, we'll shine together. Told you I'll be here forever, said I'll always be your friend, took an oath, I'ma stick it out 'til the end. These fancy things will never come in between, you're part of my entity, here for infinity.

(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 JdS26px7_o
jo #2 ⊹ uc uc uc uc uc uc

RPs TERMINÉS : liste tenue à jour dans ma fiche de liens


POUR INFO :
dialogues en goldenrod.
j'écris à la première personne du singulier et au présent.
+ crédits complets dans mon moodboard
AVATAR : Sydney Sweeney
CRÉDITS : bambieyes (avatar), harley (gifs signature) & loonywaltz (UB)
DC : Raelyn Blackwell, le mont des vanités (ft. Lady Gaga)
PSEUDO : stairsjumper
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/09/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t38701-megan-i-m-your-biggest-fan-i-ll-follow-you-until-you-love-me https://www.30yearsstillyoung.com/t23281-raelyn-megan-if-you-re-a-strong-female-you-don-t-need-permission https://www.30yearsstillyoung.com/t38732-megan-monroe https://www.30yearsstillyoung.com/t38735-megan-monroe

(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: (mariage cosigan) call me by your name. (mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 EmptyMar 9 Nov 2021 - 19:39




Call me by your name
Mariage de Megan Monroe & @Damon Williams (mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 873483867

« C’est une proposition plus importante que le gâteau que tu me fais là. » J’ai trop souffert de l’alcoolisme de ma mère pour souffrir à mon tour de ce fléau : mais pour autant il existe des situations exceptionnelles qui requièrent des solutions exceptionnelles. Aujourd’hui, boire un bon verre de vin nous fera plus de bien que cela pourrait nous faire du mal si bien que, lorsqu’il débouche la bouteille alors que les invités ne sont même pas encore arrivés, je ne m’y oppose certainement pas. Il déniche deux verres au fond d’un placard et, une fois le mien en main, je trinque avec lui sans le quitter des yeux. « A la notre, il paraitrait. » - « A la notre : on a survécu jusque là après tout. » Je n’exagère qu’à peine : il existe une part de moi qui n’est pas encore entièrement persuadée que Saül ne soit pas capable de se débarrasser de moi si je deviens plus gênante qu’utile. J’enfouis l’idée puisqu’elle me donne froid dans le dos, mais je suis quelqu’un de méfiant, j’ai toujours préféré mes faire des idées plutôt que de sous-estimer mes ennemis. L’homme d’affaires fait définitivement partie de cette dernière catégorie, je ne me méprends pas.

Je me tortille dans ma robe pour la retirer plutôt que de demander de l’aide : j’ai besoin de ces quelques minutes en tête à tête avec mon fond de verre de vin pour remettre mes idées en place. J’ai aussi besoin de savoir comment être moins mal à l’aise que je ne le suis depuis la voiture, depuis que j’ai croisé le regard du garçon qui n’a rien à faire à ce jour particulier. Certes, c’est une mascarade, mais c’est la mienne. C’est moi qui n’aurait pas le droit à une autre chance, moi qui m’enferme dans cette cage dorée : lui il n’a rien à faire ici et ma décision est prise. Qu’elle soit bonne ou mauvaise n’entre même plus en ligne de compte : c’est bien souvent une analyse que je fais après coup. Plutôt que de réfléchir, j’agis, et je paye les pots cassés mais, au moins, personne ne peut m’accuser de ne pas avoir de réactions franches et intègres. Dans ces cas-là, mes faits et gestes ne sont dictés que par mon instinct, mon impulsivité et mon coeur.

Tout ça pour dire que, cheminer vers Saül et m’adresser à lui sans détour, ce n’est ni réfléchi ni calculé. Ce n’est que le résultat de l’état dans lequel je suis, de la façon dont je me sens. Je n’ai pas envie d’en vouloir à Damon de ne pas avoir pris en compte mes sentiments, mais force est de constater que je reste amère malgré toute la bienveillance dont il fait preuve au quotidien. Malgré tout, lorsque je m’approche de lui et de Murphy - l’appeler ma sœur est encore étrange - et que je glisse ma main dans la sienne, sa présence et sa chaleur m’apaisent autant qu’elles me rassurent. « Oui. On partage une cigarette, rien de plus. » - « J’ai déjà perdu la bataille contre ce truc, si je suis en minorité. » Je n’aime pas la cigarette, c’est un fait, mais m’exprime sans le moindre reproche et avec amusement. Il y a des batailles qu’il vaut mieux perdre avec le sourire, lorsqu’il y a plus important en jeu et c’est le cas dans ma situation. « Je vais te voler mon mari. » Que c’est étrange, plus encore que fiancé. J’adresse un clin d'œil à la brune et je resserre mes doigts autour de ceux du blond. « J’espère que tu ne m’en voudra pas trop. Mais je te laisse en bonne compagnie : le vin et les petits fours sont délicieux. » J’ai du mal à briser la glace avec elle, quand pourtant nous devrions nous connaître depuis notre naissance. Mais ce n’est pas le cas, nous sommes deux étrangères et cela se ressent malheureusement.

« Tu as raison, ne perdons pas plus de temps. » Je lui renvoie un sourire sincère sans lâcher sa main alors qu’il se retourne une dernière fois vers Murphy. J’ai l’impression que malgré ce qu’il affirme, quelque chose s’est tramé ici, mais je suis bien incapable de mettre le doigt dessus. « Profites bien de la soirée. » Je dépose une bise sur la joue de ma jumelle, avant de m’éloigner de quelques pas seulement d’elle : nous sommes retenus un instant par l’arrivée de Shiloh. « Promis cette fois, je ne renverse rien. Pour m’excuser encore une fois d’avoir ruiné vos dessins. » Je fronce les sourcils. J’ai envie de demander si elles se connaissent, sauf que ce n’est ni le lieu ni l’endroit : c’est un problème pour la Megan de demain, celle qui cherchera à tirer au clair toute cette histoire. Plusieurs centaines d’invités nous attendent - Saül a vu les choses en grand - et je préfère que tout se déroule sans accroc. Une fois notre discours fait, lorsque les toasts auront été portés et que les témoins auront pris la parole - je n’ai même pas eu à briefer Shiloh, je sais qu’elle sera parfaite - nous n’aurons plus qu’à nous installer à table pour le repas. Viendra ensuite le gâteau et la première danse des mariés et, enfin, nous aurons fini notre rôle de représentation. Nous pourrons profiter de la nourriture, du vin toujours sous les regards du reste de convives, mais en étant un peu moins scrutés. « Attendez les amoureux, je vais vous chercher un verre à vous aussi. » - « T’es adorable, qu’est ce que je ferais sans toi. » J’attrape le verre qu’elle nous ramène finalement avant de commencer à circuler entre les convives pour remercier chacun de sa venue. Sur le chemin, je m’adresse à voix basse à Damon. « Ça allait avec Murphy, t’es sûr ? » Si non, je suis déjà persuadée que c’était de sa faute à elle : elle a un bien plus mauvais caractère que l’italien.

« C’est vraiment la robe parfaite, tu es ravissante. Allez place à l’acte deux. » - « Et toi t’es adorable. Je suis pas certaine que ta mère soit du même avis, en revanche. » Je pointe @Elise Irish du bout du menton alors que nos pas nous mènent justement vers elle. « Elise ! Tout s’est enchaîné si vite à l’église que je ne vous ai même pas vue en sortant. » Si dans un milieu normal il pourrait sembler surprenant que je vouvoie ma belle mère, chez les Williams personne n’en sera alarmé. Mon regard croise celui de @Saül Williams qui semble nous attendre sur la jolie estrade en marbre. « Je crois que c’est le moment du discours. » Après sa mère, c’est son père que je désigne à mon mari. Ma main toujours dans la sienne, je l'entraîne vers l’homme d’affaires que je gratifie d’un regard profond et fermé. ”C’est fait ?” Voilà la question que je pose silencieusement.

En bon égomaniaque, c’est Saül qui prend la parole en premier et qui s’extasie devant la parfaite union que je forme avec son fils. Je l’écoute avec attention et, sur les lèvres, un sourire qui n’est qu’à moitié sincère. Dès que je tourne la tête vers Damon, il me rassure et mon sourire le devient. Lorsque je suis concentrée sur l’italien en plein show, j’ai envie de vomir mais je crois que je parviens bien à jouer la comédie. Lorsque c’est mon tour, je m’avance et je racle ma gorge, avant de me lancer. « Je ne sais comment tous vous remercier d’être là pour Damon et moi. » Je lui jette un coup d’oeil complice : je n’ai pas encore lâché sa main. « Je sais qu’aux yeux de beaucoup, les choses sont allées vite entre nous. Mais ce que je crois, c’est que lorsqu’on rencontre la bonne personne, on le sait. Et quand j’ai rencontré Damon, j’ai su tout de suite qu’il était hors de question qu’il me file entre les doigts. » Je me laisse aller à un rire qui est repris par l’assemblée : je crois que je me débrouille plutôt bien. « Je me sens comme la jeune femme la plus chanceuse de toute l’Australie aujourd’hui. » Je jette un coup d'œil au blondinet en rougissant et je lâche sa main pour mieux glisser la mienne autour de sa taille et déposer un baiser sur sa tempe. « J’avais hâte de commencer ce nouveau chapitre de ma vie avec toi. Et j’espère te rendre aussi heureux que tu me rends heureuse. » Je dépose ma tête sur son épaule et tends le micro dans sa direction : ce n’est plus mon tour j’ai fait ce que l’on attendait de moi, je n’ai pas besoin de chercher l'instigateur de tout ça du regard pour qu’il me le confirme.






(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 A44L8rk
(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 VsgJxpQ
(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 AybYaOa
(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 DNAJJmO
(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 Fqo0cUp
(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 LKqJkYj
:l::
 

Revenir en haut Aller en bas
Angus Sutton
Angus Sutton
le cheval de troie
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 24 années (12 avril 1997)
SURNOM : Angus pour ses collègues, Gus pour son frangin et Penny.
STATUT : Célibataire, il se contente d'écouter les rumeurs au sujet d'un mariage auquel il n'est pas convié.
MÉTIER : Employé de la Michael Hills, au sein du service de marketing. Il compte bien polir sa place dans l'entreprise jusqu'à ce qu'elle soit à l'image des bijoux qui en font sa fierté + Dessinateur freelance, il possède une boutique Etsy pour arrondir les fins de mois.
LOGEMENT : Pour ses compères, il habite une maison située sur Bayside. En réalité, il loue un petit appartement dans le quartier de logan city avec sa mère et Sam, son petit frère.
(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 1636316499-tumblr-2419e9f9c934a75725f26350e72c7e95-562999c9-500-1
POSTS : 913 POINTS : 1170

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : ♦ Son petit frère est Asperger ♦ Passionné par le codage depuis le plus jeune âge ♦ Ancien joueur de rugby, un sport qu'il porte toujours dans son coeur ♦ Effrayé à l'idée d'un jour tout oublier depuis qu'il vu la maladie d'Alzheimer piller la mémoire de son grand-père ♦ Pilier de sa famille depuis que son père s'est taillé et que sa mère enchaine les arrêts maladie ♦ Toujours avec son vieil argentique à portée de main pour immortaliser des moments de vie ♦ Un tamagotchi en guise d'animal de compagnie, celui de Sam, qu'il tente de garder en vie quand il est à l'école. ♦
RPs EN COURS : (mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 63f9c211cf2893df5287ddb6304aa87fbac018c2
SAMUEL If you ever find yourself lost in the dark and you can't see
I'll be the light to guide you. If you tossin' and you're turnin' and you just can't fall asleep, 
I'll sing a song beside you. You can count on me like one, two, three I'll be there. 'Cause that's what brothers are supposed to do. (darkolivegreen)

(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 1626379226-damus3
DAMON ─ (1 2 3) I'm in the corner, watching you kiss her, and I'm giving it my all but I'm not the guy you're taking home,I keep dancing on my own.

(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 1625775936-test
MAISIE(123) When you really know somebody you can’t hate them. Or maybe it’s just that you can’t really know them until you stop hating them.

(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 Ezgif-com-gif-maker
STRINGER (12) ─ Family isn't always blood, it's the people in your life who want your in theirs. The ones who accept you for who you are, the ones who could do anything to see you smile and who love you no matter what.

(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 1626381387-saugus
SAÜL There are dreamers, and there are realists in this world. You see, the dreamers need the realists to stop them from soaring too close to the sun. And the realists ? Well, whithout the dreamers they may never get off the ground.

(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 1626380091-suckie
LECKIE Advertising is based on one thing, happiness. And you know what happiness is ? It’s freedom from fear. It’s a billboard on the side of the road that screams reassurance that whatever you are doing is okay. You are okay.

11/05 (I did it again)

⇾ Present : Damon #3Maisie #2Maisie #3MarcusJinaOliverMurphyPenny #2
⇾ Past : Hassan (2017)Seth (2018)Lexie #3 (09/21)

RPs EN ATTENTE : Lenore › Dinis


Angus écrit en navy

(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 1623578904-test



RPs TERMINÉS : (mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 1630788408-tamagotchi

Terminés :
Damon #1 (février 2021)Damon #2Saül Maisie #1 (juin 2021)EliseLexie #1Gala (Auden #1 & Lexie #2) › ›Auden #2Auden #3Penny

Abandonnés :
Kyle
AVATAR : Jacob Elordi
CRÉDITS : Myself (gifs & avatar & dessin) ♦ Bat'phanie (signature) ♦ Loonywaltz (UB) ♦ Vlastuin (Gif Stringer)
DC : Garret Oxton, la bonne paire
INSCRIT LE : 17/07/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t39648-angus-sutton-i-can-t-do-this-on-my-own https://www.30yearsstillyoung.com/t39719-angus-sutton-eventually-all-waves-settle#1957037 https://www.30yearsstillyoung.com/t39717-angus-sutton#1956983 https://www.30yearsstillyoung.com/t39716-angus-sutton

(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: (mariage cosigan) call me by your name. (mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 EmptyJeu 11 Nov 2021 - 23:16




“Mais tu ne m’as pas l’air suicidaire, alors tu ne le feras pas.”  Je lâche un rire à cette phrase qui me semble complètement dérisoire puisque rien que le fait de me retrouver ici m’a tout l’air d’être un suicide. Pour autant,  @Auden Williams marque un point car en effet, il n’en sera rien parce que j’aurais trop à perdre et visiblement plus rien à y gagner. Ce job est une nécessité, ce qui n’est un secret pour personne et encore moins pour l’homme qui est en train de féliciter son fils aîné. Malgré tout, il m’est arrivé d’être à deux doigts de vouloir aller commettre l’irréparable et c’est sans doute ce que j’aurais fait si j’étais sûr d’être le seul à devoir en payer le prix. Or, ça fait longtemps que ce n’est plus le cas et que mes actions ont des répercussions directes sur les deux personnes qui composent mon foyer, m’en prendre à Saül ne ferait qu’envoyer Samuel et ma mère en première ligne de mire pour quelque chose qui ne concerne que moi. Il tire sur sa clope que je peux voir se consumer un peu plus après chacune de ses bouffées. Un geste qui, comme dans toutes addictions, démontre un besoin imminent de se détendre et qu’à défaut d’imiter, je ne peux que comprendre. On finit par se mettre en route et s’il ne m’avait pas proposé de m’y accompagner, je doute que je serais en train de marcher en direction des convives à l’heure qu’il est. Hassan serait fier de moi, lui qui a souvent dû assister aux conséquences d’une impulsivité que j’ai longtemps eu du mal à maitriser. Je me surprends moi-même à ne pas être intervenu lorsque le prêtre m’en a donné l’occasion.

On retrouve plusieurs groupes de personnes dans un mariage : Les gens qui ne sont là que pour boire et manger gratuitement comme tous ceux qui se sont empressés de se positionner à un endroit stratégique qui se veut être non loin du buffet à volonté ; Les femmes qui viennent dans l’idée d’y gagner un mariage par procuration, c’est généralement celles qui se sont mises sur leur trente-deux, un cran au-dessus de tout le monde et surtout un cran au-dessus de la mariée ;  Les proches, qui sont là de façon totalement désintéressée et puis ceux qui se demandent ce qu’ils peuvent bien foutre ici et qui finissent par regretter d’avoir voulu y participer. Il ne faut pas être pragmatique pour comprendre que je fais bel et bien partie de cette dernière catégorie.“Faire équipe, c’est mignon. ” Ça l’était peut-être.  « Qui vous l’a dit ? » Non pas que sa réponse changerait grand-chose ou peut-être que si finalement. Je sais que Damon ne se serait jamais amusé à le crier sur tous les toits, il n’aurait pas pris le risque d’attiser les foudres de son père même à l’époque où nous n’étions pas en mesure d’imaginer le quart de ce qui se passerait si son géniteur venait à apprendre la réelle nature de notre relation. C’est pourquoi je me dis que si c’est lui qui lui en a parlé alors ça voudrait dire que l’homme qui se tient en face de moi est réellement digne de confiance et qu’il ne figure pas parmi les pions que Saül doit encore avoir en sa possession. “Parle lui. Peut-être pas ce soir, mais quand tu le pourras. Si t’as pas dit ‘il ne veut plus faire équipe avec moi’, c’est parce qu’au fond tu sais autant que moi que ce n’est pas une question de volonté.” C’est ce que je croyais avant de le voir lui tenir la main d’une façon bien plus naturelle que ce à quoi je m’attendais. Il y a des gestes qui ne trompent pas et si avant tout ceci, je pensais naïvement qu’il pouvait encore avoir besoin de moi. Je me rends compte à présent que ce n’est peut-être plus le cas. Sinon comment expliquer le fait qu’il ne m’ait pas cherché une seule fois du regard quand moi je n’ai eu d’yeux que pour lui tout au long de la cérémonie. « J’en suis plus si sûr. » Je ne saurais même pas quoi lui dire, qu’est-ce qu’on peut trouver à dire à quelqu’un qui vient de se marier et qu’on a un jour fréquenté ? Personne ne veut nous voir ensemble sans parler du fait qu’il vient de lui jurer amour et fidélité. Je décide de prendre du recul –littéralement- et désigne la table qui se trouve être la plus éloignée de toute cette mise en scène.  “Oh si, y’a sûrement mon nom calligraphié sur un des cartons de la grande table.” Un nom qui doit parfois être difficile à porter car si ce mariage m’a appris quelque chose, c’est que Saül peut se montrer bien plus dur avec les membres de sa famille que ce qu’il peut l’être envers ses salariés. “Mais j’ai jamais été doué pour jouer la comédie.” Ce qui est plutôt surprenant pour celui qui est né avec une fibre artistique qu'on ne peut pas nier.  « Alors pourquoi n’avoir rien fait pour l’arrêter ? » Mes mots sont durs et même un tantinet injustes puisque qu’ils ne sont basés que sur de simples spéculations. Peut-être que je me méprends et qu’en coulisse Auden a tenté à maintes reprises d’y mettre fin ou alors peut-être qu’il se trouve dans la même situation que moi et qu’il sait que Damon en serait d’autant plus attristé.

“ J’en pense que personne ne se risquera à nous le reprocher.” Il me fait signe de le suivre et j’obéis non sans jeter un dernier coup d’œil en direction du jeune marié. “Quand tu parleras à Damon Si je me décide à lui parler. Je m’abstiens de toute correction pour ne pas le froisser, mais aussi parce qu’il se pourrait que je finisse une nouvelle fois par lui donner raison en ayant une conversation avec le concerné. ... pas besoin de préciser que j’étais là. Je te le précise, au cas où.” Je fronce les sourcils, ne comprenant pas bien le sous-entendu qui peut bien se cacher derrière sa demande. « D’accord, mais pour quelles raisons ? » La voix de la mariée se met à résonner, je me remets à marcher en direction de ne je sais trop où comme s’il pouvait y avoir un endroit dans ce vignoble qui serait assez insonorisé pour ne plus avoir à entendre des paroles qui ne font que me retourner les tripes. A1 ses paroles, je ne peux m’empêcher de repenser au discours de Leckie, à ce qu’il a pu me dire quant à ces personnes qui se trouvent être beaucoup plus chanceuses que d’autres, celles pour qui nous nous devons de trouver le meilleur moyen de mettre en valeur quelque chose d’aussi symbolique qu’une bague, cette minorité de personnes dont Megan fait dorénavant partie.  « J’ai vraiment besoin d’un verre.» Si ce n’est de la bouteille entière. Je lance un regard désespéré vers Auden tandis que j’accélère le pas en priant pour qu’il se décide à prendre les devants avant que la voix de Damon ne succède à celle de sa femme.
 




I want a life that's bigger than
Every person who ever told me I can't. I wanna be remembered for what I did, and not what I had. A life that's bigger than the fears I have.

:burger::
 
Revenir en haut Aller en bas
Damon Williams
Damon Williams
les illusions perdues
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-et-un ans, le début d'une nouvelle ère (04.07).
SURNOM : le petit cappuccino frappé, a.k.a 'pleurnichard' (Saül, 2021).
STATUT : on lui a promis que ça rapporterait aussi trois bonheurs que ce soit un mariage forcé plutôt qu'un mariage d'amour.
MÉTIER : sera diplômé en sciences politiques à la fin du mois, mais n'a aucune idée de ce qu'il souhaite faire par la suite. met un pied trop de fois par semaine à la michaell hills en attendant de construire son avenir de ses propres mains.
LOGEMENT : #61 st paul's terrace (spring hill), là où la vue devient imprenable sur la ville la nuit tombée. là également où les masques tombent et où megan et lui n'ont plus besoin de jouer au petit couple parfait.
never be so polite, you forget your power (never wield such power, you forget to be polite)
POSTS : 2957 POINTS : 8085

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : né cosimo, se faisant appeler damon depuis plus de cinq ans désormais › les liens du sang, c'est toujours compliqué, mais dans sa famille ça l'est d'autant plus. en effet, son père est son oncle et son oncle son père (bon courage pour suivre) › étudiant à la colombia university de new-york, il est officiellement venu en australie au début de l'été 2020 pour se rapprocher des siens. officieusement, ce sont ses problèmes de comportement qui ont poussé l'administration à lui demander de s'éloigner pour quelques temps › parle couramment l'anglais et l'italien.
RPs EN COURS :
(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 DcVdfvo
sait compter deux par deux et lacer ses chaussures.

NaNoWriMo 2021

(douze) - present: angus #3charlie #3elise #5léo #2megan #6saül #7call me by your name | past: saül #3wendywhat the folksdouble trouble | alternative: murphy

RPs EN ATTENTE :
angus #4 (fb) › auden #5 › ivy #2 (début mars, retrouvailles) › ivy #3 (fin mars, italie) › marcus #2 › megan #7

RPs TERMINÉS :
(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 210129021645793185


chronologie des sujets à jour (OUI) dans ma fiche de liens.

evermore:
 


(oops we did it again)(#scénariodramatik)

what did the buffalo say to his son when he left for college ?:
 


AVATAR : rudy pankow.
CRÉDITS : RENEGADE (avatar and signature icons), nobodys (gif), loonywaltz (userbars).
DC : ezra beauregard, le coeur navré (ft. sam claflin) et otto lazzari, la vengeance dans la peau (ft. robert pattinson).
PSEUDO : luleaby.
INSCRIT LE : 01/11/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34617-take-me-to-the-lakes-where-all-the-poets-went-to-die-damon https://www.30yearsstillyoung.com/t31212-whatever-helps-you-sleep-at-night https://www.30yearsstillyoung.com/t34908-damon-williams

(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: (mariage cosigan) call me by your name. (mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 EmptyDim 14 Nov 2021 - 10:52




call me by your name.
(mariage cosigan)

***

« J’ai déjà perdu la bataille contre ce truc, si je suis en minorité. » Un petit sourire vint se glisser sur les lèvres du jeune homme, alors qu’il ne vint en aucune raison lâcher la main que Megan venait de glisser dans la sienne - il avait parfaitement senti les trois pressions successives qu’elle venait d’y appuyer, signe connu seul d’eux et ayant une signification bien particulière. « Je vais te voler mon mari. J’espère que tu ne m’en voudra pas trop. Mais je te laisse en bonne compagnie : le vin et les petits fours sont délicieux. » Et pour une fois, ce n’était pas ce dernier qui allait rechigner à se voir être arraché à une situation; la discussion que Murphy avait engagé avec lui n’était pas de celles qu’il aimait avoir, et puis il y avait bien d’autres personnes avec qui discuter ce soir. Etant donné que la brune semblait avoir élu domicile bien plus longtemps que prévu chez eux, il allait la recroiser à un moment donné; surtout si la relation entre les deux soeurs en venant à s’améliorer avec le temps. Damon vint donc finalement écraser sa cigarette, la jeter dans un endroit approprié, avant de venir appuyer les paroles de sa femme - il était encore trop tôt pour venir s’habituer à ces nouveaux statuts, il lui faudra plus d’une soirée pour réellement intégrer ces informations. A ce moment là, ce ne fut pas Murphy qui vint les retenir un instant de plus mais Shiloh; à cette demoiselle là, l’italien venait pardonner l’intrusion. « T’es adorable, qu’est ce que je ferais sans toi. » Ils se retrouvèrent assez rapidement tous les deux pourvu d’une coupe, alors qu’ils reprirent leur marche en direction de la salle de réception. « Ça allait avec Murphy, t’es sûr ? » Les mots de Megan avaient été prononcés à voix basse, afin que seul Damon puisse les entendre. Les autres personnes présentes n’avaient pas besoin de savoir de quoi le couple nouvellement marié en venait à parler dans l’intimité. Resserrant sa main délicatement autour de celle de la jeune femme, il vint étirer un instant son sourire. « Oui, ne t’en fais pas. » La discussion que Murphy et Damon avait partagé ne les regardaient qu’eux deux, et serait explicitée en temps et en heure à la blonde; ses soucis n’avaient pas besoin de se diriger vers ce chemin là, pas pour l’instant et en aucun cas aujourd’hui surtout. Ils avaient le restant de leurs vies pour venir décortiquer ce type de situation.

« Et toi t’es adorable. Je suis pas certaine que ta mère soit du même avis, en revanche. » Oh, il était fort probable que Elise soit à deux doigts de faire un AVC lorsqu’elle s’apercevrait de la robe portée désormais par Megan, mais pour une fois Damon ne venait en rien remettre en question les choix qui avaient été fait ici. Il aimait la robe que Megan portait, et si elle ne plaisait pas à sa mère, c’était là le cadet de ses soucis: après tout, il s’agissait de leur mariage, et ils pouvaient au moins se permettre de venir ajouter une touche ici et là de leurs envies et de leurs désirs, même si toute la machinerie de fond revenait d’être commandée par Saül. « J’aime cette robe d’autant plus parce-qu’elle ne va pas plaire à ma mère. » Ces derniers mots, il les avait glissé à l’oreille de Megan à voix basse, alors qu’ils s’approchaient justement d’Elise. Même si elle allait rapidement se douter que son fils était également à l’origine de ce choix, ils n’étaient pas obligés de venir lui donner l’information de suite. « Elise ! Tout s’est enchaîné si vite à l’église que je ne vous ai même pas vue en sortant. » Lâchant seulement un instant la main de Megan, Damon vint glisser la sienne dans le dos de sa mère un instant, avant de venir lui déposer un baiser sur la joue. « Tu es ravissante, maman. » Bien sur qu’elle l’était, Elise était ravissante dans n’importe quelle situation; elle avait les gênes et l’habitude de vie qui s’en venait avec pour se permettre ce genre de choses. Là elle était venue la quitter un instant, Damon n’en prit pas un de plus pour venir de nouveau glisser sa main dans celle de sa femme. « Je crois que c’est le moment du discours. » Le jeune homme vint suivre le regard de la demoiselle, afin de tomber à son tour sur son père à quelques mètres d’eux. Bien sur que c’était l’heure du discours, et que ce dernier était attendu plus que tout par Saül. Cela viendrait, tout autant que la cérémonie à l’église, valider leur union aux yeux du monde - et de ceux qui pourraient être importants dans l’entourage de Saül, surtout. « C’est le moment, oui. » Le sourire qui composait le visage du jeune homme désormais n’était qu’un sourire de façade, ayant perdu toute possibilité d’être à l’aise désormais. Il n’avait jamais aimé être mis en avant de la sorte, n’avait jamais compris cette nécessité de se retrouver sous le feu des projecteurs. Il ne pouvait cependant pas y couper aujourd’hui, et faire appel à toutes ces années de faux-semblants allait être nécessaire en cet instant.

Alors, ils vinrent s’avancer afin de faire face à la foule de convives s’étant pressés les uns contre les autres afin de ne rien louper du spectacle qui s’en venait à être présenté; même s’ils étaient tous là en pensant qu’il s’agissait réellement d’un mariage d’amour, la partie spectacle concernait de toutes façons tous les aspects de la vie de cette classe de la population. Sans surprise aucune, ce fut Saül qui vint prendre la parole en premier. Il était celui qui avait le plus de choses à dire, surement, celui qui avait le plus hâte de venir les dire ne tous cas. Et même si tout dans son discours venait donner la chair de poule à Damon, des frissons malsains et une envie plus qu’urgente de partir d’ici en courant, il ne vint rien laisser transparaitre. Il n’était pas bon menteur, en réalité, mais étirer un sourire de circonstances afin de laisser les apparences intactes, il avait toujours su faire: il avait appris des deux meilleurs dans ce domaine afin de se forger, après tout. De temps à autres, le regard de Megan vint se porter vers lui et à elle, le sourire qu’il vint étirer était on ne pouvait plus sincère. Elle était la seule qui aurait le droit à de vrais sourires, ce soir; elle était la seule qui les méritait. Et puis, ils étaient tous les deux aussi peu à l’aise dans la situation qui se déroulait tel un film bien monté devant leurs yeux. Finalement, son père vint terminer son discours et la parole fut donnée à Megan. D’une pression douce dans sa main, Damon tenta de venir lui donner le peu de courage qu’il avait encore à transmettre. « Je ne sais comment tous vous remercier d’être là pour Damon et moi. Je sais qu’aux yeux de beaucoup, les choses sont allées vite entre nous. Mais ce que je crois, c’est que lorsqu’on rencontre la bonne personne, on le sait. Et quand j’ai rencontré Damon, j’ai su tout de suite qu’il était hors de question qu’il me file entre les doigts. » L’assistance vint reprendre le rire initié par Megan, et si même l’italien devait avouer qu’il y avait une pointe d’humour qui le touchait d’une certaine façon dans son discours, malgré tout - si leur situation pouvait prétendre à être humoristique d’un certain point -, une pointe de tristesse vint lui toucher le coeur parce-que lui comprenait qu’aucun mot, malheureusement, prononcé par la jeune femme n’était vrai. « Je me sens comme la jeune femme la plus chanceuse de toute l’Australie aujourd’hui. » Le sourire qu’il vint étirer là n’avait rien de joué, il était des authentiques qu’il avait encore en stock. « J’avais hâte de commencer ce nouveau chapitre de ma vie avec toi. Et j’espère te rendre aussi heureux que tu me rends heureuse. » Alors qu’elle vint déposer un baiser contre sa tempe, et alors qu’elle vint glisser sa main dans son dos et sa tête contre son épaule, Damon en vint presque à oublier que toute une assistance attendait la suite des premiers mots des jeunes mariés. Dans un autre monde, Megan et lui auraient vraiment pu être heureux - de façon naturelle, de façon authentique.

Cependant, il n’était en rien le bon moment pour venir rêvasser les yeux grands ouverts, car on attendait après lui. Il n’avait besoin du rappel de personne, il pouvait sentir la pression exercée par tous les regards portés sur eux en cet instant. Il se devait de continuer de jouer son rôle jusqu’au bout, Damon, qu’importe si cela venait l’enchanter ou non. Il avait promis qu’il viendrait respecter son engagement, coute que coute, alors après avoir jeté un dernier regard à Megan et lui avoir déposé un baiser sur le front, il vint enfin présenter son regard à l’assemblée. Un rapide tour d’horizon lui permit de comprendre que personne d’autre que lui ne viendrait prendre la parole en cet instant - mais ce regard lancé à la volée lui permit également de voir deux silhouettes s’échapper au spectacle. Un instant, il eut comme une lueur d’espoir de reconnaitre ceux s’éclipsant dans l’ombre, de façon silencieuse - mais il n’était en rien dans un conte de fée et seule son imagination pouvait venir sauver ce qui lui restait d’espoir. Alors, attrapant le microphone, il vint recomposer un sourire de circonstances, se forçant à oublier quelconque fantaisie pouvait venir ajouter une réelle touche de baume au coeur en cette soirée. « Comment voulez-vous passer après un tel discours. » Il vint y ajouter un petit rire, faisant revenir son regard sur Megan. Elle maniait son rôle de nouvelle épouse éperdument amoureuse à la perfection; il fallait qu’il vienne s’y aligner sans attendre un instant de plus. « Pour avoir connu plus que l’Australie, je peux te dire que tous les hommes que j’ai rencontré n’ont jamais eu autant de chance que moi, Megan. » Il avait le droit d’être niais, en cet instant, alors il vint en profiter. « Je ne sais pas comment pourrait être ma vie sans toi désormais. Et j’ai pas envie de l’imaginer, et je n’aurais pas à le faire. » Il n’avait presque pas besoin de mentir, en cet instant: le fait qu’ils soient désormais mariés faisant qu’ils allaient passer le reste de leur vie ensemble, qu’importe ce que cela pouvait bien signifier et sous quelle forme cela pourrait se manifester dans le futur. « Tu es arrivée au moment où je savais même pas que j’avais besoin de toi. » Après un instant où ses yeux vinrent se plonger dans ceux de la jeune femme, il vint finalement reporter son attention sur l’assistance. « Je vous souhaite à tous de trouver quelqu’un comme Megan dans votre vie. Et si ce n’est pas déjà le cas, vous verrez que ça vaut le coup d’attendre. » Un silence, un instant. « Je vais pas m’éterniser davantage. Merci à tous de vous êtes rendus disponibles pour venir célébrer avec nous aujourd’hui. » Et, parce-qu’il n’oubliait pas d’où il venait et surtout d’où certaines personnes pouvaient venir, les mots qu’il vint prononcer à la suite se firent bien sur en italien. « Certains d’entre vous ont fait un long chemin jusqu’ici, merci beaucoup d’avoir répondu présents. » Finalement, des applaudissements se firent entendre et dégageant le microphone de son visage, Damon vint terminer son discours en venant apposer ses lèvres sur celles de Megan. Deux fois en une seule journée, cela battait des records pour eux. Mais comme ce fut le cas à l’église, le jeune homme ne vint pas agir de la sorte avec autant d’appréhension et de déplaisir qu’il aurait pu le penser quelques mois plus tôt. « Profitez bien des festivités ! » Et il vint redonner le microphone à son père, à visage caché de la foule, avec un regard plus déterminé que jamais. Désormais, sa part du contrat était remplie. Saül ne pourrait pas lui reprocher de ne pas avoir fait d’efforts, de son côté.

Venant attraper de nouveau la main de Megan, il vint l’inciter à la suivre afin de descendre les marches de la petite estrade. « Un verre de vin, madame Williams ? » De son côté, il ressentait qu’il en avait désespérément besoin. Au moins pour venir faire passer le goût de l’hypocrisie qu’il ressentait dans sa bouche, tel un goût de fer un peu trop oppressant. « Magnifique discours. » Qu’il vint ensuite lui glisser à l’oreille, petit sourire aux lèvres. Peut-être que le plus dur de la soirée était passé, désormais. Le vin d’honneur n’allait pas s’étirer en longueur bien plus longtemps, et hormis leur première danse et la découpe du gâteau, il ne leur restait pas grand chose à venir représenter devant autant de regards suspendus à leurs gestes. Ils allaient enfin avoir le temps de venir profiter des festivités également de leur côté - ce serait dommage de ne pas le faire, surtout que leurs noms étaient gravés sur les moindres détails de cette soirée.

Les conversations allaient bon train, les regards dans leur direction se firent un peu moins oppressants, insistants. Les personnes n’étant conviées qu’au vin d’honneur finirent par disparaitre du domaine au fur et à mesure, et seules celles pouvant prouver leur invitation définitive à la suite des festivités restèrent sur place. Le repas fut excellent - Damon n’avait jamais eu aucun doute sur ce point là -, et les verres ne furent que rarement vides. Alors qu’approchait le dessert, assis à la table d’honneur, le jeune italien finit par venir se tourner vers Megan, prenant soin de venir parler d’une voix assez basse pour que seule la jeune femme puissent venir entendre ses paroles. « Ca va être l’heure de la première danse. Tu veux qu’on s’éclipse un instant pour répéter une dernière fois ? » Si elle lui répondait que oui, ils seraient à l’abris des regards l’instant d’après. Si elle venait répondre par le contraire, alors il ferait signe à Evelyn qu’il était temps de changer l’ambiance de la soirée. Leurs soirées dans leur nouvel appartement leur avaient permis de pouvoir venir répéter et anticiper ce moment, et de loin ce n’était vraiment pas le pires de tous, d’après le point de vue de Damon. Ils pourraient se replonger dans leur petite bulle, comme ils le faisaient chez eux, qu’importe les regards qui en viendraient à être posés sur eux.



:rainbow::
 
Revenir en haut Aller en bas
Otto Lazzari
Otto Lazzari
la vengeance dans la peau
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-huit ans (02.06).
SURNOM : bus.
STATUT : marié, la nostalgie ayant remplacé l'amour depuis bien longtemps.
MÉTIER : responsable de la branche cambriolage pour le Club.
LOGEMENT : #666, carmody road (toowong), avec une chambre de trop.
(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 Ffb5474b3dedf880c449f70ae17c1de32c0e2a9e
POSTS : 297 POINTS : 350

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
RPs EN COURS : (huit) present: auden #2 › channingkieran › murphy #2 › saülserena #3don't call me at all | past: serena #2
RPs TERMINÉS : audenmurphyraelyn › serena
oh no:
 

AVATAR : robert pattinson.
CRÉDITS : ethereal (avatar), nobodys (profil gif), RENEGADE (signature icons).
DC : ezra beauregard, le coeur navré (ft. sam claflin) et damon williams, les illusions perdues (ft. rudy pankow).
PSEUDO : luleaby.
INSCRIT LE : 13/06/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t39133-

(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: (mariage cosigan) call me by your name. (mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 EmptyDim 14 Nov 2021 - 18:12




call me by your name.
(mariage cosigan)

Il fut un temps, j’aurais parfaitement compris pourquoi les gens se cassaient le cul à venir faire une telle cérémonie. Venir mettre en avant votre amour, le temps d’une journée, ça faisait rêver tout le monde - moi ça me donnait envie de crever. Mon amour à moi était quelque-chose qui semblait désormais se conjuguer au passé, et si cela me faisait mal au cœur de venir l’admettre, je n’étais pas loin de la vérité en m’autorisant ce type de pensée. Serena et moi étions faits l’un pour l’autre, étions l’évidence même de chacun; je ne reviendrais pas sur ces paroles là, ni sur les promesses qui avaient été prononcées lors d’une journée ensoleillée des années plus tôt en Italie. Cependant, la vérité de la réalité pouvait faire bien plus mal que n’importe quel autre coup vous étant porté. Le dernier coup en date, pour nous, remontait à quatre ans désormais. Si je n’avais jamais pu connaître la couleur de ses yeux lorsqu’elle était encore de ce monde, ce n’était pas maintenant que mon petit ange en était réellement devenue un que je pourrais un jour connaître cette chance. Enculé de chauffeur de camion - tous des sous-merdes à venir ruiner la vie des gens. Je savais très bien de quoi je parlais, l’enfoiré qui m’avait servi de père pendant des années en était un, de chauffeur de camions. Je savais parfaitement de quoi il en ressortait avec les ordures de cette espèce.

C’était d’ailleurs de sa faute, à ce raté, si je me tenais ici aujourd’hui. S’il avait su ne serait-ce qu’un instant être un vrai père, assumer ses fonctions en tant que tel, je n’aurais pas eu besoin de m’infiltrer comme un intrus à ce mariage. Un voleur - j’en étais réellement un, ne vous méprenez pas, j’étais tout à fait lucide sur la personne que j’étais devenu - alors que j’aurais du avoir une place à la table des invités d’honneur. Personne n’avait décelé ma présence, pour le moment cependant - mais qui en avait concrètement quelque-chose à foutre d’un mec en costume de plus ou de moins dans une église bondée de gens guindés. Du moment que certains regards ne se posaient pas sur moi pour le moment, j’étais en sécurité. L’anonymat était ma sécurité. A ceux qui oseraient me demander, je répondrais être de la famille éloignée venant d’Italie - je n’aurais même pas besoin de mentir à ce sujet là, après tout le garçon promettant amour et fidélité devant l’autel était mon neveu -; à ceux venant réellement de là-bas, je dirais être une vieille connaissance de l’Australie. Vous voyez, la pièce fonctionnait dans les deux sens: pile je gagne, face vous perdez.

Dans cette assistance, certains avaient d’ailleurs plus à perdre que d’autres. Je ne viendrais pas les nommer, tout viendrait à point pour qui savait attendre - ou simplement, pour toute personne capable d’attendre que je perde totalement ce calme d’apparence. Parce-que si je savais servir mes plus beaux sourires lorsque cela était nécessaire, pas un seul de ces derniers ne fut vrai. Ne vous méprenez en rien, une fois de plus, vraiment la cérémonie était magnifique: je n’étais simplement pas venu pour profiter des festivités de la sorte. Le moment viendrait où je pourrais avoir mon propre bouquet final, où je pourrais réellement ressentir le bonheur partagé par les jeunes mariés. Ce moment là n’était pas encore prêt à se présenter, les circonstances se devant d’être parfaites pour qu’il puisse faire interruption.

Lorsqu’il fallut changer de lieu, je vins me faire toujours autant discret. J’étais venu troquer une cravate contre un noeud papillon - quel gâchis d’argent - afin de désormais me faire passer pour un de ces sous-fifres venant danser plateau à la main au milieu de la foule des invités. Le meilleur moyen de venir se faire discret, surtout dans ce type d’événement, était finalement de se cacher à la vue de tous. Personne ne viendrait réellement faire attention à moi, du moment que je venais servir allègrement ces bourgeois de champagne et de toasts de caviar - et que je venais baisser le regard lorsqu’un des hommes Williams passait à mes côtés. Le danger résidait dans une altercation non planifiée entre eux et moi; le reste n’était qu’amusement avant de passer aux choses sérieuses. Je sentais déjà l’excitation et l’adrénaline venir parcourir mes veines - je vins fumer une cigarette ou deux en douce pour calmer mes nerfs, et ne pas que cet engouement soudain ne soit mal interprété par des regards un brin trop curieux. Quel serveur digne de ce nom en venait à être réellement ému pour les mariés ? Aucun, car tous savait que leur boulot était de venir fermer leur gueule et d’obéir au doigt et à l’oeil. Le discours des deux jeunes avait beau être touchant, les employés de cette réception n’avaient pas leur mot à dire - et encore moins leurs émotions à partager. Et il était hors de question que quiconque dans cette assemblée de lèches-culs n’en vienne à douter de mes intentions. Elles n’étaient pas bonnes, mais personne ne se devaient d’être au courant pour le moment. Tout venait toujours à point à qui savait attendre.

Je vins donc applaudir discrètement lorsque mon neveu vint terminer son discours. Il me plaisait, ce petit, il était gentil. Pour l’avoir observé plus d’une fois - sans qu’il ne s’aperçoive de rien, bien sûr -, il avait grandi pour devenir quelqu’un de bien. Pas étonnant que la blonde soit tombée éperdument amoureuse de lui. Pas étonnant qu’il soit sous son charme de son côté également, même moi j’aurais bien eu du mal à ne pas flancher devant une telle beauté. Après le discours, la soirée fut lancée et j’obtins enfin un moment de calme rien qu’à moi. C’était l’heure du rail de cocaïne, thank god. J’avais l’impression d’avoir dû attendre des siècles pour enfin pouvoir m’en faire un.


Revenir en haut Aller en bas
Megan Williams
Megan Williams
l’œil de la tempête
l’œil de la tempête
Voir le profil de l'utilisateur
(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 IAeu3cF ÂGE : 23 ans (28.03.98) - bélier ascendant taureau
SURNOM : Elle utilise son second prénom, Misty, comme alias dans le monde professionnel.
STATUT : Monroe devenue Williams le 20.11.21 : elle a promis à Damon qu'elle ferait tout pour devenir quelqu'un dont il aurait réellement pu tomber amoureux.
MÉTIER : Photographe de presse, c'est plus joli que "paparazzi". La vie volée des célébrités, c'est sa spécialité.
LOGEMENT : #61 St Paul's Terrace , à Spring Hill. Le plan était parfait, Damon et elle étaient supposés avoir une chambre chacun avant que Murphy ne débarque dans leurs vies.
(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 T1kb
POSTS : 2544 POINTS : 2225

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : forte, passionnée, impatiente et déterminée, Megan est courageuse et têtue jusqu'à l'épuisement › balottée entre une mère toxicomane et alcoolique et plus de familles d'accueil qu'elle ne veut les compter, elle ne parle de son enfance à personne › elle a coupé les ponts avec sa mère pendant quatre ans, aujourd'hui elle lui fait parvenir un chèque tous les mois en secret › elle se fiche de ruiner la vie des célébrités qu'elle photographie : les secrets font pour elle plus de mal que de bien › en 2017 elle a posé nue pour plusieurs magazines masculins pour joindre les deux bouts
RPs EN COURS :
(09)
les tuches & damon #3shiloh #3jo #2elise #2damon #9le mariage de l'année (damon #8)murphy #3spencer (2010)eliana | (UA) saül #3 (la sélection)

(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 Wq6w
cosigan #9 & #8 I am the hardest to love, the house I bought is not a home, together we are so alone. Don't regret the day we met, don't forget that time we spent. Forget that we're in different beds, I know, 'cause I am the hardest to love. No I can't, can't believe you trust me, after all the rough days, you still call me up. ☽ 123456789

(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 H4mx
misfits #3 I've spent too much time staring into the sun. I don't know where I've been, I don't know what I've done. Everything around has turned into dust. Cause it made me realize we were nothing in the past. Please, stop the Earth from spinning around, don't let the sun burn us all down.

(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 Tumblr_inline_pef4qvEdpW1rrbwq5_1280
cameron (scénario libre) My bad habits lead to late nights, endin' alone, conversations with a stranger I barely know. Swearin' this will be the last, but it probably won't, I got nothin' left to lose, or use, or do. My bad habits lead to wide eyes stare into space and I know I'll lose control of the things that I say. Yeah, I was lookin' for a way out, now I can't escape. My bad habits lead to you.

(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 Kl4a
meloh #3 ⊹ You have my heart, and we'll never be worlds apart. When the sun shines, we'll shine together. Told you I'll be here forever, said I'll always be your friend, took an oath, I'ma stick it out 'til the end. These fancy things will never come in between, you're part of my entity, here for infinity.

(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 JdS26px7_o
jo #2 ⊹ uc uc uc uc uc uc

RPs TERMINÉS : liste tenue à jour dans ma fiche de liens


POUR INFO :
dialogues en goldenrod.
j'écris à la première personne du singulier et au présent.
+ crédits complets dans mon moodboard
AVATAR : Sydney Sweeney
CRÉDITS : bambieyes (avatar), harley (gifs signature) & loonywaltz (UB)
DC : Raelyn Blackwell, le mont des vanités (ft. Lady Gaga)
PSEUDO : stairsjumper
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/09/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t38701-megan-i-m-your-biggest-fan-i-ll-follow-you-until-you-love-me https://www.30yearsstillyoung.com/t23281-raelyn-megan-if-you-re-a-strong-female-you-don-t-need-permission https://www.30yearsstillyoung.com/t38732-megan-monroe https://www.30yearsstillyoung.com/t38735-megan-monroe

(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: (mariage cosigan) call me by your name. (mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 EmptyMar 16 Nov 2021 - 14:55




Call me by your name
Mariage de Megan Monroe & @Damon Williams (mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 873483867

« Oui, ne t’en fais pas. » Je lève un sourcil, à moitié convaincue, mais je choisis de faire confiance à Damon pour aujourd’hui. J’ai du mal à résister à l’envie de tenter de leur tirer les vers de nez à l’un est à l’autre : je supporte mal de ne pas être au courant de tout mais, sur l’heure, j’ai plus important à l’esprit : prouver à mon fiancé que je ne suis pas uniquement là pour lui compliquer la vie. Les gens ont l’esprit à la fête, nous devrions être capable d’en faire autant lui et moi, alors le souci Murphy devra attendre plus tard. Doucement, je serre sa main dans la mienne et je glisse à son oreille. « Elle restera pas là toute la vie. Je suis sûre que les choses vont s’arranger avec son père. » J’ai beau avoir une sacrée carapace à percer, je suis tout sauf une insensible et, parfois, j’ai même tendance à être trop naïve. Avec Murphy, je crois que j’ai tendance à l’être. Je crois qu’en m’offrant une fenêtre sur toute une partie de mon passé dont j’ignorais l’existence, elle m’a fait tomber dans ses filets et je n’arrive pas à me résoudre à la repousser. En revanche, mon géniteur reste encore son père à mes yeux, puisqu’il ne veut rien savoir de moi.

« J’aime cette robe d’autant plus parce qu’elle ne va pas plaire à ma mère. » J’esquisse un sourire et je glisse un regard dans sa direction. « Et moi qui espérait que tu l’aimais parce qu’elle me mettait en valeur. » Ce sont mes courbes qu’elle met en valeur avant tout, et je suis assez fine pour avoir compris que Damon a beau ne pas être amoureux de moi, que ce mariage n’a beau être qu’une mascarade, il n’est pas resté insensible lorsque je suis sortie de la cabine d’essayage : il reste un homme, après tout.

Elise glisse un regard dans ma direction et je me garde de l’interpréter. Je doute qu’elle sera ravie de constater que, pour cette seconde partie de la cérémonie, j’ai fait un choix si osé. Quoi qu’il en soit Damon ne lui laisse pas de temps de faire la moindre remarque désobligeante : il dépose un baiser sur sa joue tandis que nous nous observons en chien de faïence. « Tu es ravissante, maman. » Elle l’est. Si on apprécie le look quarantenaire coincée, je veux dire. Nous n’avons de toute façon que peu de temps à lui accorder : Saül s’échauffe déjà la voix et teste le retour du micro et je le prends comme un rappel à l’ordre : nous n’avons pas encore joué notre rôle jusqu’au bout, il nous reste des discours et des courbettes à faire. « C’est le moment, oui. » Un dernier signe de tête à sa mère et nous nous dirigeons vers l’estrade. Lorsque vient mon tour de prononcer quelques mots, mes mains sont moites et ma voix un peu moins assurée que je ne le voudrais : mais quelle jeune mariée n’est pas un peu fébrile quand arrive son grand jour ? Personne ne se doutera que c’est le regard de mon beau-père qui me terrifie. Je ne jette même pas un regard à ce dernier lorsque je termine : je pense avoir rempli mon rôle à la perfection mais, si ce n’est pas le cas, je préfère ne pas le lire dans ses yeux : je me décomposerais. Passer mon bras autour de la taille de Damon, déposer ma tête sur son épaule, c’est autant pour exposer notre amour que parce que j’ai réellement besoin de me rassurer et qu’il est le seul à pouvoir m’aider en cet instant. Je lui tends le micro et, lorsque c’est son tour de remplir son rôle, je trouve qu’il s’en sort plutôt bien. Je ferme les yeux lorsqu’il dépose ses lèvres sur mon front, tranquilisée, et je l’écoute bien plus attentivement que je n’ai écouté Saül. « Comment voulez-vous passer après un tel discours. » Je laisse échapper un léger rire : je préférais nos promesses échangées alors que nous remontions l'allée. Elles nous ressemblaient plus. « Pour avoir connu plus que l’Australie, je peux te dire que tous les hommes que j’ai rencontrés n’ont jamais eu autant de chance que moi, Megan. » Que ce serait doux, d’avoir à mes côtés quelqu’un qui s’estime réellement chanceux de m’avoir dans sa vie. Qui me voit vraiment moi, tout ce que j’apporte dans la balance et qui choisit d’aimer mes défauts autant que mes qualités. Je ferme les yeux un instant, pour que la vague de tristesse qui traverse mon regard passe inaperçue, pour qu’elle soit prise pour un élan d’émotions que je dissimule par pudeur. « Je ne sais pas comment pourrait être ma vie sans toi désormais. Et je n’ai pas envie de l'imaginer, je n’aurais pas à le faire. » Il n’aura pas à le faire, non. Mais c’est la vie avec moi qui représente un challenge pour lui, assurément. « Tu es arrivée au moment où je savais même pas que j’avais besoin de toi. Je vous souhaite à tous de trouver quelqu’un comme Megan dans votre vie. Et si ce n’est pas déjà le cas, vous verrez que ça vaut le coup d’attendre. » J’ai rouvert les yeux et échangé un regard tendre avec lui, sans savoir à quel point il a besoin de forcer le sien. J’espère qu’il est prêt mon fiancé, prêt à vivre avec quelqu’un comme moi. Il est certainement loin de se douter de toutes les facettes de ma personnalité, j’espère qu’aucune ne lui paraîtra trop insupportable. « Je vais pas m’éterniser davantage. Merci à tous de vous être rendus disponibles pour venir célébrer avec nous aujourd’hui. » Le discours est fini, il est temps de me reprendre et je profite des quelques mots qu’il prononce en italien - je ne comprends pas, malgré les bases qu’il a tentées de m’enseigner pour sembler polie aux yeux de sa famille qui a fait le trajet. Mon sourire s’étire à nouveau et, lorsqu’il scelle ses lèvres aux miennes, je profite du baiser en me convaincant qu’un jour il trouvera ça agréable, lui aussi.
« Profitez bien des festivités ! » Je lève ma coupe de champagne en direction de l’assemblée qui applaudit et nous félicite et, pour mieux vendre notre conte de fée, je vole un second baiser à Damon avec un air espiègle sur le visage, et je le laisse m’entraîner à nouveau dans la foule - à défaut de pouvoir tout de suite retrouver un peu de tranquillité nous ne serons plus l’objet de tous les regards.

« Un verre de vin, madame Williams ? Magnifique discours. » - « Qu’est ce que je devrais dire, monsieur mon époux. Le vôtre était vraiment touchant. Je suis sûre qu’il a plut à tout le monde. » Et il m’aurait beaucoup plu à moi aussi, s’il avait été sincère et prononcé par quelqu’un qui s’engage à passer sa vie à mes côtés parce qu’il le souhaite réellement. « Avec plaisir pour le vin. Je vois pas pourquoi on pourrait pas profiter des bons côtés. » Et pas uniquement de tout le stress qu’a provoqué la préparation de ce jour.

Dans l’ensemble, la fête est une réussite. Le traiteur sélectionné par Evelyn est en effet de qualité et, pendant le repas, le bruit des conversations anime et égaye la pièce. Moi, je m’adresse quasi exclusivement avec Damon, installé à ma droite. Son père est à côté de lui - nous ne nous parlons pas beaucoup, et sa mère à ma gauche. Je me sens presque noyée dans ce clan qui m’a tant fait briller les yeux. Je réalise peu à peu que, le prix du nom Williams, c’est le sentiment de n’être que la marionnette de diverses machinations, la plupart orchestrées par Saül. Mais je suis une Williams, je ne suis plus personne, et c’est déjà une nette amélioration par rapport à ce que j’étais hier. Le gâteau, dans lequel je suis la première à mettre un  coup de couteau sous les applaudissements du public, est un vrai délice et, dès que le repas est terminé et que nous quittons la table, je me sens à nouveau un peu plus légère de n’être plus qu’en compagnie de mon fiancé ou plutôt, de mon jeune mari. « Ça va être l’heure de la première danse. Tu veux qu’on s’éclipse un instant pour répéter une dernière fois ? » - « Si je réponds que je ne refuserai pas une répétition de plus, c’est grave ? » J’esquisse un adorable sourire, avant de le prendre par la main pour l’emmener en coulisse, là où je me suis changée avant que la soirée ne commence. A l’abri des regards, je place une main dans la sienne et l’autre sa taille. « Quelle que soit la musique qui a finalement été choisie… » Par Elise, pas par nous. « On dira aux gens que c’est notre chanson ? Quelque chose du genre ”nos regards se sont croisés dans une pièce bondée, cette musique en fond, pile au moment où j’ai su que c’était toi avec qui je voulais partager ma vie” ? » J’espère qu’elle sera bien cette chanson, dans ce cas. Je reste silencieuse un instant, le temps de répéter quelques pas, puis je lâche doucement sa taille. « Je crois que c’est le moment. » Dans la pièce d’à côté, on nous appelle déjà à nouveau. « J’espère que ta mère a bon goût. J’arriverais pas à m’empêcher de rire si on est accueillis par les premières notes de Time of My Life. » Je laisse échapper un rire, et nous voilà de nouveau sous tous les regards. Je lie à nouveau nos doigts, pose ma main gauche sur sa taille et, pour oublier que je suis observée par plus d’un centaine d’inconnus, je dépose doucement ma tête contre son torse et je ferme les yeux.






(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 A44L8rk
(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 VsgJxpQ
(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 AybYaOa
(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 DNAJJmO
(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 Fqo0cUp
(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 LKqJkYj
:l::
 

Revenir en haut Aller en bas
Damon Williams
Damon Williams
les illusions perdues
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-et-un ans, le début d'une nouvelle ère (04.07).
SURNOM : le petit cappuccino frappé, a.k.a 'pleurnichard' (Saül, 2021).
STATUT : on lui a promis que ça rapporterait aussi trois bonheurs que ce soit un mariage forcé plutôt qu'un mariage d'amour.
MÉTIER : sera diplômé en sciences politiques à la fin du mois, mais n'a aucune idée de ce qu'il souhaite faire par la suite. met un pied trop de fois par semaine à la michaell hills en attendant de construire son avenir de ses propres mains.
LOGEMENT : #61 st paul's terrace (spring hill), là où la vue devient imprenable sur la ville la nuit tombée. là également où les masques tombent et où megan et lui n'ont plus besoin de jouer au petit couple parfait.
never be so polite, you forget your power (never wield such power, you forget to be polite)
POSTS : 2957 POINTS : 8085

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : né cosimo, se faisant appeler damon depuis plus de cinq ans désormais › les liens du sang, c'est toujours compliqué, mais dans sa famille ça l'est d'autant plus. en effet, son père est son oncle et son oncle son père (bon courage pour suivre) › étudiant à la colombia university de new-york, il est officiellement venu en australie au début de l'été 2020 pour se rapprocher des siens. officieusement, ce sont ses problèmes de comportement qui ont poussé l'administration à lui demander de s'éloigner pour quelques temps › parle couramment l'anglais et l'italien.
RPs EN COURS :
(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 DcVdfvo
sait compter deux par deux et lacer ses chaussures.

NaNoWriMo 2021

(douze) - present: angus #3charlie #3elise #5léo #2megan #6saül #7call me by your name | past: saül #3wendywhat the folksdouble trouble | alternative: murphy

RPs EN ATTENTE :
angus #4 (fb) › auden #5 › ivy #2 (début mars, retrouvailles) › ivy #3 (fin mars, italie) › marcus #2 › megan #7

RPs TERMINÉS :
(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 210129021645793185


chronologie des sujets à jour (OUI) dans ma fiche de liens.

evermore:
 


(oops we did it again)(#scénariodramatik)

what did the buffalo say to his son when he left for college ?:
 


AVATAR : rudy pankow.
CRÉDITS : RENEGADE (avatar and signature icons), nobodys (gif), loonywaltz (userbars).
DC : ezra beauregard, le coeur navré (ft. sam claflin) et otto lazzari, la vengeance dans la peau (ft. robert pattinson).
PSEUDO : luleaby.
INSCRIT LE : 01/11/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34617-take-me-to-the-lakes-where-all-the-poets-went-to-die-damon https://www.30yearsstillyoung.com/t31212-whatever-helps-you-sleep-at-night https://www.30yearsstillyoung.com/t34908-damon-williams

(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: (mariage cosigan) call me by your name. (mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 EmptyMar 16 Nov 2021 - 18:59




call me by your name.
(mariage cosigan)

***

« Elle restera pas là toute la vie. Je suis sûre que les choses vont s’arranger avec son père. » Damon vint alors étirer un petit sourire se voulant rassurant. Elle ne resterait pas là toute sa vie, là était une des choses dont l’italien était sur aujourd’hui. Quant à la partie où les choses allaient s’arranger avec son paternel… il n’était personne pour venir en discuter ou en juger; ou tout du moins ce n’était pas la place à laquelle on l’attendait.

Là où il était attendu en cet instant, en revanche, c’était devant toute l’assemblée du mariage afin de pouvoir venir déblatérer un discours des plus émouvants. Il avait préparé ça, il avait choisi les mots. Bien sur qu’il viendrait adapter en fonction des autres intervenants du moment, mais il connaissait les grandes lignes de son discours: il se devait de rendre émotifs les convives, afin de les convaincre que seul l’amour venait guider les choix que Megan et lui avaient fait. S’il voulait jouer le rôle qui lui avait été attribué lorsque le casting avait été passé, c’était dans cette direction qu’il devait se rendre. Le coeur battant un brin trop rapidement, n’étant pas des plus à l’aise à s’exprimer devant autant de personnes, il vint lui sembler s’en sortir de façon plus que convenable. Les coupes de champagne furent levées en leur honneur, et ce fut que lorsque Megan vint lui voler un second baisé que l’expression qu’il vint afficher fut vraie, sans préparation; il fut surpris, mais agréablement surpris. Peut-être allaient-ils tiré de bons souvenirs de tout ça, qui pouvait savoir. Les deux jeunes gens, main dans la main, vinrent descendre de l’estrade afin de rejoindre les convives. « Qu’est ce que je devrais dire, monsieur mon époux. Le vôtre était vraiment touchant. Je suis sûre qu’il a plut à tout le monde. » Plaire à tout le monde, dans leur langage, voulait également dire qu’il n’avait pas spécialement été au goût de la jeune femme. Et sur ce point là, Damon ne pouvait nullement lui en vouloir; après tout, ils se devaient de venir arrondir des angles qui n’existaient même pas afin de maintenir parfaites les apparences. Les paroles qu’il avait adressé au public n’étaient pas destinées pour Megan, ou tout du moins pas dans ce sens là. Elles étaient adressées à sa femme, mais parce-qu’il n’en avait pas le choix et non parce-qu’il le désirait. « Je suis sûr qu’ils ont apprécié, oui. » Et il était sûr également que ce dernier avait dû plaire à son père: il venait personnifier à merveille l’époux éperdument amoureux de sa femme. « Avec plaisir pour le vin. Je vois pas pourquoi on pourrait pas profiter des bons côtés. » Alors, avec un sourire bien plus franc cette fois-ci, il vint leur servir deux verres de vin dont l’un vint se loger dans entre les doigts de sa femme.

S’en vint le moment de couper le gâteau. Hormis si l’un d’eux en venait à se couper un doigt dans un mouvement un peu trop maladroit, ce moment là n’était pas supposé représenter le moindre danger. La photographe engagée pour la journée en profita pour réaliser de jolis clichés - dire que Megan aurait pu être celle s’occupant de cette partie là de l’organisation, si elle n’était pas trop occupée à venir être la femme du jour -, et Damon priait intérieurement pour que ces derniers ressortent le mieux possible. Sur des photos préparées, où la mise en scène était de mise, il était facile de comprendre que l’expression de leurs visages ne soit pas des plus naturelles. Prises sur le vif, les photos pouvaient être leur pire ennemi si leurs réactions ne ressemblaient pas à celles attendues. Ils allaient devoir veiller au grain de revoir tous les clichés avant qu’ils en viennent à être diffusés au grand public, afin de ne choisir que les meilleurs. Le jeune homme fut le second à venir découper une part du dessert, et la suite fut pris par les serveurs présents non loin d’eux, prêts à intervenir à tout moment. Le gâteux était délicieux - Megan et lui avaient fait de très bons choix sur les victuailles de la fête -, et s’en vint alors, enfin, le dernier moment où tous les regards allaient être finalement portés sur eux. Après la première danse, le reste de la population profiteraient du reste de la soirée avant de rentrer, petit à petit, chez elle. A partir du moment où ils ne seraient plus autant le centre de l’attention, ils pourraient agir un brin davantage de façon naturelle. Dans tous les cas, ils allaient, Megan et lui, passer une bonne nuit d’un sommeil réparateur une fois les festivités bouclées. Finalement, avant de s’élancer sur la piste, Damon vint se raviser et demander à sa femme si elle souhaitait qu’ils prennent tous les deux un moment de tranquillité pour venir répéter une dernière fois leur première danse. « Si je réponds que je ne refuserai pas une répétition de plus, c’est grave ? » Il vint lui rendre son sourire, et ne vint broncher en rien lorsqu’elle prit les devants pour leur permettre de s’éclipser un instant. Les convives pourraient attendre quelques minutes de plus - ils étaient les invités d’honneurs, après tout.

« Quelle que soit la musique qui a finalement été choisie… » La suite qui avait été réservée pour Megan, afin qu’elle puisse se changer en début de soirée, fut leur point de chute pour les répétitions improvisées. Au moins, ici, ils savaient que personne ne viendrait les déranger - pas même les parents du jeune homme. La main de Megan dans la sienne, l’autre s’était déposée avec douceur sur la hanche de la jeune femme. Qu’ils avaient l’air coincés, ainsi postés en position de danseurs. « On dira aux gens que c’est notre chanson ? Quelque chose du genre nos regards se sont croisés dans une pièce bondée, cette musique en fond, pile au moment où j’ai su que c’était toi avec qui je voulais partager ma vie” ? » Aux mots de la jeune femme, Damon vint étirer un petit sourire. « Oui, qu’importe celle choisie, ce sera notre chanson. » Car c’était ainsi que les choses se devaient d’être, c’était de la sorte qu’elles étaient attendus. En silence par la suite - autant pour se concentrer sur leurs pas que pour profiter de cet instant de répit qui n’était pas initialement prévu au programme. Finalement, un brin fatalement, Megan finit par venir se reculer de son mari. « Je crois que c’est le moment. J’espère que ta mère a bon goût. J’arriverais pas à m’empêcher de rire si on est accueillis par les premières notes de Time of My Life. » Ce fut Damon qui vint lâcher un rire, à cet instant. « C’est pas du tout son style de musique. » Il ne savait même pas si Elise était venue écouter une telle chose, et c’était tant mieux pour eux.

De toutes façons, les goûts musicaux de la quarantenaire importaient que peu en cet instant. Et alors qu’ils vinrent se placer sur la piste de danse, reprenant une position similaire à celle qu’ils avaient adopté à l’abris des regards quelques instants avant, Megan vint déposer sa tête contre le torse de Damon et vint fermer les yeux. Les premières notes de la musique allaient retentir d’un instant à un autre, alors avant que ce ne soit le cas, l’italien vint apposer son visage contre celui de la jeune femme pour que ses paroles puissent être murmurées à son oreille, pour que seule elle puisse les entendre. « C’est pas ma mère qui a choisi la musique, c’est moi. » Il avait du faire des pieds et des mains auprès d’Elise pour qu’elle finisse par céder, mais l’argument de on a le droit de rien choisir alors laisse nous au moins ça avait réussi à la prendre en pitié et par la faire plier. « Parce-que ça doit être notre musique, pour notre mariage. » Et alors, les premières notes d’une berceuse - en italien, s’il vous plait - vinrent résonner à travers toute la salle de réception. Si ce n’était pas dans une langue que la jeune femme maitrisait, Damon avait choisi ce morceau là car des premiers souvenirs qui s’étaient ancrés en sa mémoire aux côtés de Megan, elle avait résonné en fond sonore. Une soirée où ils s’étaient mis d’accord pour qu’elle vienne apprendre quelques mots de sa langue maternelle, entre un plan de table et une commande UberEats. Il avait insisté que l’italien s’apprenait mieux en musique, car c’était là une langue très chantante. Alors, il avait mis de celles qu’il connaissait par coeur, de celles qu’il avait entendu durant toute son enfance - de celles qu’il massacrait à coup sur à chanter comme une casserole mais pourtant à tue-tête. Ce fut lors de cette soirée là qu’ils en étaient venus à rire pour de vrai, à se sentir réellement à l’aise l’un envers l’autre. En tous cas, c’était à partir de ce moment là que Damon avait compris que les choses pourraient être pires dans toute cette situation, et qu’en y mettant un peu du sien, la suite de leur vie à deux pourrait être appréciable, presque normale.

Au doux son de la musique alors, il vint initier les premiers pas de danse. A pas feutrés, avec toute la prudence dont il savait faire preuve, à l’image du couple qu’ils formaient en réalité. Apprendre à se connaître n’était pas chose aisée, surtout lorsque vous aviez moitié moins de temps que la durée prétendue de votre relation. Mais pas à pas, à l’image du spectacle qu’ils donnaient pour le plaisir des convives, ils arrivaient à s’en sortir. Ils se devaient de s’en sortir.



:rainbow::
 
Revenir en haut Aller en bas
Megan Williams
Megan Williams
l’œil de la tempête
l’œil de la tempête
Voir le profil de l'utilisateur
(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 IAeu3cF ÂGE : 23 ans (28.03.98) - bélier ascendant taureau
SURNOM : Elle utilise son second prénom, Misty, comme alias dans le monde professionnel.
STATUT : Monroe devenue Williams le 20.11.21 : elle a promis à Damon qu'elle ferait tout pour devenir quelqu'un dont il aurait réellement pu tomber amoureux.
MÉTIER : Photographe de presse, c'est plus joli que "paparazzi". La vie volée des célébrités, c'est sa spécialité.
LOGEMENT : #61 St Paul's Terrace , à Spring Hill. Le plan était parfait, Damon et elle étaient supposés avoir une chambre chacun avant que Murphy ne débarque dans leurs vies.
(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 T1kb
POSTS : 2544 POINTS : 2225

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : forte, passionnée, impatiente et déterminée, Megan est courageuse et têtue jusqu'à l'épuisement › balottée entre une mère toxicomane et alcoolique et plus de familles d'accueil qu'elle ne veut les compter, elle ne parle de son enfance à personne › elle a coupé les ponts avec sa mère pendant quatre ans, aujourd'hui elle lui fait parvenir un chèque tous les mois en secret › elle se fiche de ruiner la vie des célébrités qu'elle photographie : les secrets font pour elle plus de mal que de bien › en 2017 elle a posé nue pour plusieurs magazines masculins pour joindre les deux bouts
RPs EN COURS :
(09)
les tuches & damon #3shiloh #3jo #2elise #2damon #9le mariage de l'année (damon #8)murphy #3spencer (2010)eliana | (UA) saül #3 (la sélection)

(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 Wq6w
cosigan #9 & #8 I am the hardest to love, the house I bought is not a home, together we are so alone. Don't regret the day we met, don't forget that time we spent. Forget that we're in different beds, I know, 'cause I am the hardest to love. No I can't, can't believe you trust me, after all the rough days, you still call me up. ☽ 123456789

(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 H4mx
misfits #3 I've spent too much time staring into the sun. I don't know where I've been, I don't know what I've done. Everything around has turned into dust. Cause it made me realize we were nothing in the past. Please, stop the Earth from spinning around, don't let the sun burn us all down.

(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 Tumblr_inline_pef4qvEdpW1rrbwq5_1280
cameron (scénario libre) My bad habits lead to late nights, endin' alone, conversations with a stranger I barely know. Swearin' this will be the last, but it probably won't, I got nothin' left to lose, or use, or do. My bad habits lead to wide eyes stare into space and I know I'll lose control of the things that I say. Yeah, I was lookin' for a way out, now I can't escape. My bad habits lead to you.

(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 Kl4a
meloh #3 ⊹ You have my heart, and we'll never be worlds apart. When the sun shines, we'll shine together. Told you I'll be here forever, said I'll always be your friend, took an oath, I'ma stick it out 'til the end. These fancy things will never come in between, you're part of my entity, here for infinity.

(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 JdS26px7_o
jo #2 ⊹ uc uc uc uc uc uc

RPs TERMINÉS : liste tenue à jour dans ma fiche de liens


POUR INFO :
dialogues en goldenrod.
j'écris à la première personne du singulier et au présent.
+ crédits complets dans mon moodboard
AVATAR : Sydney Sweeney
CRÉDITS : bambieyes (avatar), harley (gifs signature) & loonywaltz (UB)
DC : Raelyn Blackwell, le mont des vanités (ft. Lady Gaga)
PSEUDO : stairsjumper
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/09/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t38701-megan-i-m-your-biggest-fan-i-ll-follow-you-until-you-love-me https://www.30yearsstillyoung.com/t23281-raelyn-megan-if-you-re-a-strong-female-you-don-t-need-permission https://www.30yearsstillyoung.com/t38732-megan-monroe https://www.30yearsstillyoung.com/t38735-megan-monroe

(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: (mariage cosigan) call me by your name. (mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 EmptyJeu 18 Nov 2021 - 16:44




Call me by your name
Mariage de Megan Monroe & @Damon Williams (mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 873483867

« Je suis sûr qu’ils ont apprécié, oui. » Doucement, avant qu’il ne se détourne pour poursuivre jusqu’aux tables où s’apprête à être servi le dîner – j’ai fait une confiance totale aux goût d’Evelyn Pearson pour ce dernier – j’enroule mes doigts autour de l’avant-bras de Damon pour le retenir et je plonge mes yeux dans les siens. « C’est pas une mauvaise chose. » J’ai lu dans ses yeux comment il a interprété ma déclaration. Bien sûr, les miens se sont teintés de tristesse parce que ces mots-là, j’aurais aimé qu’ils soient prononcés par quelqu’un qui les pense sincèrement. Cela n’enlève rien au fait qu’ils étaient beaux, qu’ils étaient crédibles pour l’auditoire et qu’ils étaient tout ce qu’ils avaient besoin d’être ; je n’avais besoin de rien de sa part et pour cause : « Et moi, tu m’as déjà dit ce que j’avais besoin d’entendre. » Je fais référence à nos vœux, les vrais, ceux prononcés à voix basses alors qu’il venait de remonter l’allée pour venir me chercher et le redescendre avec moi, pour pas que je sois seule. Je n’ai oublié ni son geste, ni ses mots touchants, ni mes promesses. J’accompagne mes paroles d’un sourire, et d’une légère pression de mes doigts sur son avant-bras, avant de le relâcher.

Le repas est délicieux, ce qui n’a rien de surprenant, mais je n’en profite guère. Je ne suis jamais détendue lorsque Saül est dans les parages et quand bien même ce soir j’ai fait appel à lui pour être mon allié temporaire, je n’oublie rien de sa perfidie et de sa violence. Je n’oublie pas la façon dont mon cœur s’est arrêté lorsqu’il a refermé ses doigts autour de mon bras ni la façon dont il m’a trainée pour me comparer à une vulgaire proie jetée aux oiseaux chasseur. Saül ne respecte que ce qu’il peut contrôler. Et j’ai bien l’intention de le laisser penser que c’est ce que je suis devenue, si je peux en tirer profit et tirer profit de ma situation. Je n’ignore pas ce que peut m’apporter un allié comme mon beau-père : je n’ai plus qu’à lui faire croire que c’est ce que je suis, quand je n’ai l’intention de faire équipe avec qu’une seule personne : son fils, assis à ma droite. Ce même fils qui reste à mes côtés alors que je donne un premier coup de couteau dans le gâteau, celui qui m’aide à prétendre que nous sommes un couple de jeunes gens fous amoureux l’un de l’autre parce que c’est facile, de prétendre aimer Damon. Il aurait pu être difforme, bossu et violent. Il aurait pu être égoïste ou manipulateur mais force est de constater qu’il n’est rien de tout ça.

Il est au contraire si prévenant que, alors que tout le monde se remplit le ventre aux frais des Williams, il attire mon attention en me chuchotant que, si je suis nerveuse, si j’ai besoin de répéter notre dernière danse une fois de plus avant de me présenter avec lui au milieu de la piste de danse et sous les projecteurs, nous pouvons nous éclipser. Je réponds à son attention d’un sourire, d’un trait d’esprit et en prenant ma main dans la sienne pour l’entraîner à l’abri des regards puisque oui : je crois que j’ai besoin de ça, et je suppose que cela ne lui fera aucun mal à lui aussi. Etrangement, il semble moins nerveux que moi, mais c’est peut-être parce que, contrairement à moi, il a l’habitude d’être sur les projecteurs quand j’ai de mon côté toujours été habituée à être cachée derrière mon objectif. « Oui, qu’importe celle choisie, ce sera notre chanson. » - « Je suppose qu’au pire ça nous fera de bon souvenirs. Si c’est barbant ou niais, on aura de quoi rire plus tard. » Plus tard. Nous n’avons d’autre choix que de nous projeter ensemble, lui et moi. Cela ne me fait plus aussi peur qu’avant, plus aussi peur que ce matin et j’espère que lui aussi. « C’est pas du tout son style de musique. » - « Despacito alors ? » J’use de blagues pour masquer ma nervosité et ça fonctionne : imaginer Elise Williams se trémousser sur Luis Fonsi me tire un rire amusé.

Je prends une grande inspiration avant de passer la porte et, alors que les regards se tournent tous dans notre direction, j’attrape la main et la taille de l’italien. Si j’oublie l’assemblée pour me concentrer sur lui, alors il n’y a pas de raison que je sois plus nerveuse que lors de nos répétitions à l’appartement. « C’est pas ma mère qui a choisi la musique, c’est moi. » Je décolle ma tête de son torse pour la pencher sur le côté en fronçant les sourcils. Il a fait ça ? « Parce-que ça doit être notre musique, pour notre mariage. » Surprise par les premières notes – j’intègre encore l’information et l’attention de mon mari, je rate presque les premiers pas et les premières notes de la berceuse italienne. Je n’ai pas retenu toutes les paroles, je n’ai pas retenu toute la traduction mais je me souviens du contexte dans lequel j’ai découvert la douce chanson d’amour. Sa mère m’a donné comme conseil d’apprendre quelques mots d’italiens et, trouvant l’idée plutôt bonne, j’ai sollicité Damon pour ça. L’italien est une langue chantante qu’il a dit. Je vais pas t’apprendre à compter ou les couleurs qu’il a rajouté. Nous avons commandé à manger, il a chanté en manquant de justesse, je me suis dandinée en manquant de distinction, et nous avons ri comme jamais encore nous n’avions ri ensemble. Il a choisi cette chanson parce qu’à défaut d’avoir eu le temps de fabriquer beaucoup de souvenirs ensemble, nous avons fabriqué celui-là sur le rythme de Il mio canto libero et si je prétends à tout le monde que je ne suis pas sensible, c’est complètement faux. Ma gorge se noue et ce n’est plus le regard des autres que je fuis en reposant ma tête contre son torse, ce sont mes propres émotions. Tant pis pour le simulacre de valse que nous avons appris à danser, j’enroule mes bras autour de son cou et je m’y pends en me laissant porter par la musique. « Je suis une très mauvaise élève. Je me souviens pas de la signification de la moitié des paroles. » Nous n’avions pas réussi à garder une ambiance très studieuse ce soir-là de toute façon : nous étions redevenus ce que nous sommes, même si le monde a tendance à l’oublier, des enfants. « Je suis contente que tu sois pas difforme ou infirme. Et encore moins repoussant. » Je parle à voix basse bien que ce soit inutile : il n’y a personne d’assez près de nous pour nous entendre. « T’es vraiment quelqu’un de bien, Damon Williams. » Et une fois que c’est chose dite, je referme les yeux et je repose ma tête contre son torse, pour respirer son parfum.






(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 A44L8rk
(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 VsgJxpQ
(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 AybYaOa
(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 DNAJJmO
(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 Fqo0cUp
(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 LKqJkYj
:l::
 

Revenir en haut Aller en bas
Damon Williams
Damon Williams
les illusions perdues
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-et-un ans, le début d'une nouvelle ère (04.07).
SURNOM : le petit cappuccino frappé, a.k.a 'pleurnichard' (Saül, 2021).
STATUT : on lui a promis que ça rapporterait aussi trois bonheurs que ce soit un mariage forcé plutôt qu'un mariage d'amour.
MÉTIER : sera diplômé en sciences politiques à la fin du mois, mais n'a aucune idée de ce qu'il souhaite faire par la suite. met un pied trop de fois par semaine à la michaell hills en attendant de construire son avenir de ses propres mains.
LOGEMENT : #61 st paul's terrace (spring hill), là où la vue devient imprenable sur la ville la nuit tombée. là également où les masques tombent et où megan et lui n'ont plus besoin de jouer au petit couple parfait.
never be so polite, you forget your power (never wield such power, you forget to be polite)
POSTS : 2957 POINTS : 8085

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : né cosimo, se faisant appeler damon depuis plus de cinq ans désormais › les liens du sang, c'est toujours compliqué, mais dans sa famille ça l'est d'autant plus. en effet, son père est son oncle et son oncle son père (bon courage pour suivre) › étudiant à la colombia university de new-york, il est officiellement venu en australie au début de l'été 2020 pour se rapprocher des siens. officieusement, ce sont ses problèmes de comportement qui ont poussé l'administration à lui demander de s'éloigner pour quelques temps › parle couramment l'anglais et l'italien.
RPs EN COURS :
(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 DcVdfvo
sait compter deux par deux et lacer ses chaussures.

NaNoWriMo 2021

(douze) - present: angus #3charlie #3elise #5léo #2megan #6saül #7call me by your name | past: saül #3wendywhat the folksdouble trouble | alternative: murphy

RPs EN ATTENTE :
angus #4 (fb) › auden #5 › ivy #2 (début mars, retrouvailles) › ivy #3 (fin mars, italie) › marcus #2 › megan #7

RPs TERMINÉS :
(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 210129021645793185


chronologie des sujets à jour (OUI) dans ma fiche de liens.

evermore:
 


(oops we did it again)(#scénariodramatik)

what did the buffalo say to his son when he left for college ?:
 


AVATAR : rudy pankow.
CRÉDITS : RENEGADE (avatar and signature icons), nobodys (gif), loonywaltz (userbars).
DC : ezra beauregard, le coeur navré (ft. sam claflin) et otto lazzari, la vengeance dans la peau (ft. robert pattinson).
PSEUDO : luleaby.
INSCRIT LE : 01/11/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34617-take-me-to-the-lakes-where-all-the-poets-went-to-die-damon https://www.30yearsstillyoung.com/t31212-whatever-helps-you-sleep-at-night https://www.30yearsstillyoung.com/t34908-damon-williams

(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: (mariage cosigan) call me by your name. (mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 EmptyMer 24 Nov 2021 - 12:50





« C’est pas une mauvaise chose. » Non, effectivement, ce n’était en rien une mauvaise chose que les invités soient venus apprécier le discours des mariés. Ils étaient là pour ça, après tout: apprécier le moment, la soirée, les festivités. Tout était fait pour que la finalité soit celle-ci, et Damon ne doutait pas un seul instant en réalité que la supercherie soit totale. Ils y avaient travaillé fort - et ils travaillent encore alors qu’ils venaient trouver leurs places d’honneur à la table du même nom. « Et moi, tu m’as déjà dit ce que j’avais besoin d’entendre. » Le sourire qui vint se glisser sur les lèvres du jeune italien fut le parfait écho de celui de Megan. Ils n’avaient pas à se cacher les choses, les vraies, entre eux car ils se trouvaient dans le même panier. Ils connaissaient la situation par coeur et si des voeux et des félicitations devaient être distribués entre eux deux, elles n’avaient rien à voir avec celles qu’ils diffusaient publiquement. Ils se soutiendraient dans ce mariage, il n’y avait aucune parole à remettre en cause ici; simplement ils le feraient d’une façon légèrement différente de celle d’ordinaire adoptée par des jeunes mariés. L’amour n’était peut-être pas au rendez-vous, mais ils venaient de s’engager pour la vie et ce n’était tout de même pas rien.

La suite de la soirée vint se dérouler sans encombres apparentes. Le repas fut exquis, mais rien de surprenant là dedans car c’était déjà l’avis qu’avait eu Damon lorsqu’ils s’étaient présentés pour venir tester les différentes options leur étant présentées. Ils auraient surement nombreux restes pour profiter pleinement des mets une fois qu’ils seraient de retour chez eux, dans leur appartement, où les regards ne seraient plus posés sur eux et où le calme et un semblant de sérénité seraient retrouvés. Jouer dans une telle pièce de théâtre n’était pas de tout repos et il viendrait mentir en disant qu’il ne sentait pas petit à petit son énergie diminuer au fur et à mesure des heures écoulées. La nuit n’avait déjà pas été propice à un repos digne de ce nom, et Damon savait qu’il se devait de tenir encore un bon bout de temps avant de pouvoir retrouver le confort d’un lit. La soirée était cependant faite pour ne pas avoir le temps de baisser la garde ou de regarder les aiguilles tournées sur la pendule, car à peine avaient-ils profité du diner que le dessert vint être servi - avec la traditionnelle coupe du gâteau par les mariés. Ce fut facile, ce fut doux - tout ce qui était attendus d’un moment comme celui-ci. Il n’avait pas besoin de fausser son amusement lorsque Megan en lui vinrent tour à tour trancher quelques parts dans le chef-d’oeuvre. Là où les choses allaient être un brin plus compliquées, en revanche, se trouvaient dans la scène qu’ils devaient jouer ensuite. Si Damon n’était pas étranger aux danses de cérémonies - ce n’était pas la première fois qu’il se devait d’apprendre quelques pas afin de s’en sortir -, il savait pertinemment que le reste de l’assemblée allait attendre avec une impatience non-dissimulée de pouvoir voir en action le couple nouvellement uni. Cela allait refléter leur lien et leur complicité, qui en réalité n’était pas celle que les deux jeunes gens s’amusaient à vendre à qui voulait l’entendre. Heureusement pour eux, ils étaient au delà des aprioris apportés lors de leur première rencontre, et allaient réussir à rendre ce moment aussi magique que possible. « Je suppose qu’au pire ça nous fera de bon souvenirs. Si c’est barbant ou niais, on aura de quoi rire plus tard. » Aux mots de Megan, alors qu’ils en étaient à répéter quelques pas dans les coulisses, à l’abris des regards, vint tirer un petit rire à Damon. « On aura les photos et vidéos pour nous remémorer tout ça. » Et ils pourraient venir les visionner autant de fois qu’ils le désiraient lors des longues soirées d’hiver, comme cela était plutôt de coutume dans leur situation. Ils arriveraient à tirer de bons souvenirs de tout ça; ça prendrait le temps qu’il faudrait, mais Damon était prêt à parier dessus. « Despacito alors ? » Venant faire tourner Megan une dernière fois sur elle-même, l’italien vint joindre son rire au sien. « On a pas la bonne chorégraphie pour ça. » Et il s’en amusait d’autant plus en sachant la suite des événements.

Car si Megan était persuadée que le choix de la musique sur laquelle ils allaient effectuer leur première danse avait été uniquement entre les mains de Elise, sa belle-mère, la réalité était toute autre. Il ne lui avait rien dit afin de garder la surprise entière jusqu’aux premières notes entendues dans la salle, mais l’idée était déjà ancrée depuis quelques temps déjà dans son esprit. Parce-que si le mariage n’était en rien son idée ni celle de la jeune femme, il fallait qu’ils en viennent à tirer le meilleur de tout ça. Et au fur et à mesure des soirées passées ensemble, il s’était dit que ce serait là le meilleur moyen de faire en sorte qu’ils se souviennent d’une façon positive de cette première danse. La musique en question n’était venue - s’était imposée à lui - que sur le tard, mais il ne regrettait en rien son choix. Il n’y avait qu’à voir le regard que vint lui lancer, un instant seulement Megan, pour comprendre qu’il avait vu juste. Il ne savait en rien chanter juste et ses mouvements de danse avaient été approximatifs au moment où il avait fait découvrir la musique à la blonde, mais pour la première fois depuis qu’ils s’étaient rencontrés cette soirée avait été marquée sous le signe de la normalité et de la bonne humeur. Ils étaient venus rire à perdre leur souffle et à en avoir mal aux zygomatiques, et ce n’était pas rien dans le cas qui les représentait. Rien de plus logique aux yeux de l’italien que venir choisir cette musique là pour les représenter lors de leur première danse. Et alors qu’ils vinrent avec un peu de peine à se lancer dans le mouvement imposé par les notes de musique, et que Megan vint poser sa tête contre son torse, il se mit à guider aussi bien que possible la danse. Il ne mit également qu’un instant avant de venir poser sa joue sur le dessus de la tête de la jeune femme, en faisant bien sur attention à ne pas ruiner la belle coiffure qu’elle portait.

« Je suis une très mauvaise élève. Je me souviens pas de la signification de la moitié des paroles. » Avec un petit sourire, alors que la voix de Lucio Battisti se faisait entendre à travers les hauts-parleurs installés de part et d’autre de la salle, il se mit à venir réciter en anglais les mots que son compatriotes chantait dans sa langue maternelle. Pas tout, mais une partie - ce qui semblait être le plus important à venir démontrer dans leur danse et dans le duo qu’ils formaient désormais. Elle n’avait pas besoin de venir comprendre les paroles ou de retenir leur signification: il les traduirait pour elle et il le ferait dès lors qu’ils seraient confrontés à quelque-chose qui venait s’imposer à eux provenant de son monde à lui. Ce n’était pas grand chose, mais c’était là la preuve qu’il était résigné à faire autant d’efforts que possible. Rien ne serait jamais parfait - les circonstances de départ ne le permettaient certainement pas -, mais en y mettant un peu du sien, du leur, ils pourraient rendre la situation agréable. « Je suis contente que tu sois pas difforme ou infirme. Et encore moins repoussant. » Un sourire à la fois attendri et amusé se glissa sur les lèvres de l’italien, alors que leurs regards se croisaient une nouvelle fois. S’il pouvait y voir de l’émotion dans celui de Megan, l’inverse était tout aussi vrai: il n’avait beau ne pas l’aimer, il se trouvait réellement ému par le moment qu’ils étaient en train de partager. A ne pas en douter, si tout ceci avait été vrai, il serait venu laisser échapper quelques larmes. « Je te retourne la pareille. » Parce-que malgré les circonstances de leur rencontre forcée, Megan aurait pu être celle au physique des plus atypiques, de ceux que montrer en publique se faisait avec un sourire forcé. Chanceux qu’il était, ce n’était en rien le cas et il ne cesserait de lui répéter qu’elle était belle - et le compliment serait sincère. « T’es vraiment quelqu’un de bien, Damon Williams. » La demoiselle devenue femme vint reposer sa tête sur son torse, et retenant un petit soupire, il vint plutôt déposer un baiser sur son front. « Je ferai de mon mieux pour l’être avec toi. » Parce-qu’il avait beau être quelqu’un de bien, et le savoir sans se jeter aucunement des fleurs, l’être auprès de Megan pour tous les jours du reste de leur vie allait lui demander des efforts. Il était prêt à en faire, et il espérait qu’il ferait les bons. C’était là l’inconnue de l’équation qu’était leur mariage: arriverait-il à être à la hauteur de ce qu’il était réellement, en étant à ses côtés. « Je suis content de t’avoir rencontré, Megan Williams. » Parce-qu’il ne serait pas le jeune homme qu’il était aujourd’hui si la blonde n’était pas entrée dans sa vie. Il commençait à comprendre à quel point elle réussissait, sans même peut-être s’en rendre compte, à avoir de l’influence sur lui et sur son comportement. Petit à petit, détail par détail, mais les résultats commençaient déjà à se voir. Quelques semaines plus tôt et il ne serait jamais venu supplier sa mère d’être celui à choisir la musique. Quelques mois plus tôt, et il n’aurait jamais laissé Megan porter une telle robe à la cérémonie. S’il était quelqu’un de bien, il était aussi quelqu’un de bridé par ses parents et il était surement grand temps que cette mascarade là prenne progressivement fin.

Alors que les notes de musique vinrent se faire plus entrainantes, et qu’ils restaient dans leur petite bulle à tous les deux, d’autres personnes vinrent se joindre à la piste de danser. Timides, au début, ne voulant pas perturber l’image qui était apparemment plus qu’appréciée par les convives, puis de façon plus naturelle. Alors que les dernières notes se firent entendre, une bonne partie de l’assemblée se trouvait à virevolter à leurs côtés. Et quand la musique vint enfin terminer, Damon releva le visage de la jeune femme en le prenant en croupe dans ses mains, un petit sourire accroché aux lèvres. Dans toute la douceur qu’il détenait, il vint d’abord déposer un doux baiser sur ses lèvres avant d’en déposer un autre sur son front - le premier parce-qu’il était là attendu, et le second pour les représenter réellement. « Merci. » Murmuré, du bout des lèvres, les yeux humides. La réalité les rattraperait sans doute rapidement, mais pour le moment Damon était vraiment heureux malgré tout.

Le reste des invités restèrent sur la piste de danser alors que d’autres notes vinrent enchainer et se faire entendre. Venant relâcher les hanches de la jeune femme, il vint se glisser près d’elle pour murmure les prochains mots à son oreille - ils n’avaient pas besoin de se faire entendre d’autres personnes qu’eux. « J’ai besoin d’aller fumer une clope, j’en ai pas pour longtemps. Je vais en profiter pour embarquer Charlie avec moi parce-que j’ai pas eu le temps d’aller l’embrasser depuis qu’elle est arrivée. » Il l’avait vu, du coin de l’oeil à plusieurs reprises mais the show must go on et pour le moment, il n’avait guère eu le temp d’aller remercier personnellement les invités - hors, pour lui, il était hors de question que quelqu’un comme Charlie ne puisse pas en recevoir du tout. Se décalant légèrement de la jeune femme, il vint pointer du menton quelqu’un légèrement plus loin, à quelques mètres d’eux. « Et je pense que quelqu’un à besoin d’aller essuyer les larmes de Shiloh. » Il venait légèrement se moquer, mais vraiment un rien, alors qu’il trouvait la jeune femme adorable à réagir de la sorte. Elle était peut-être la seule à se trouver être vraiment émotionnellement empotée par toute la cérémonie, et méritait que son amie la remarque. « J’en ai pas pour longtemps, promis. » Un dernier baiser sur la joue de sa femme et il se glissait à travers la foule à la recherche d’une autre blonde. S’il avait su que ce moment serait le dernier de paix à ses côtés qu’il vivrait pour le reste de la soirée, peut-être qu’il s’y serait accroché un instant encore. Peut-être qu’il serait venu profiter un peu plus de la sérénité qu’apportait cette première danse partagée ensemble. Mais il n’était en rien devin, et encore moins diseuse de bonne aventure, Damon. Il ne pouvait savoir que la magie du mariage s’envolerait dans trop peu de temps et que les choses viendraient être teintées d’un souvenir amer plus rapidement qu’il en fallait pour venir souffler. Trouvant finement Charlie, il vint l’attraper par la main sans même attendre son avis. « Viens Charles, je te paie une clope. » Il fallait surtout qu’il lui demande pourquoi Léo était aux abonnés absents de ce qu’il avait vu, et comment elle se sentait par rapport à tout ça. C’était peut-être son mariage, mais le bien-être des personnes importantes à ses yeux ne passait pas à la trappe pour autant.



:rainbow::
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

(mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: (mariage cosigan) call me by your name. (mariage cosigan) call me by your name. - Page 2 Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

(mariage cosigan) call me by your name.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: sur la route
-